Classement séries |

Le bonheur au bout du chemin

 

"Le blanc chemin aux merveilles. Le lac des roses étincellantes". L'amour et l'imagination prennent leur place dans l'Hypnovintage du mois de mai 2015. Inspiré de la saga à succès de Lucy Maud Montgomery, "Le bonheur au bout du chemin" avait illuminé les petits écrans des spectateurs américains et français le dimanche sur M6. Véritable ode à l'Amour et à la Vie, la série produite et réalisée par Kevin Sullivan diffusée à partir de décembre 1985 est une invitation au voyage qui pourrait nous rappeler la passion qu'éprouvait Marcel Pagnol à travers ses collines. Servie par une distribution irréprochable qui nous a permis de découvrir la séduisante Megan Follows et Jonathan Crombie, les aventures d'Anne Shirley sur l'île du Prince Edward deviennent incontournables pour les sériphiles.

 

La célèbre saga littéraire qui suit l'histoire d'une petite orpheline séduit par sa simplicité. Anne Shirley n'est pas seulement un personnage adorable, elle est surtout une jeune femme qui doit s'adapter au monde. Rousse et maigre, elle ne fait pas seulement face aux critiques sur son physique qui ne correspond pas à la mode de la fin du XIXème siècle, elle se découvre également une passion sans nom pour son pays d'adoption. Au fil des années, elle affronte maints événements qui la forgent et la rendent de plus en plus forte. Il n'en a pas fallu plus pour Kevin Sullivan qui a consacré une bonne partie de sa carrière à l'univers crée par Lucy Maud Montgomery. Avec une série spin-off qui a connu plus de 7 saisons depuis 1990, "Les Contes d'Avonlea", l'imagination de l'écrivaine devenait réalité malgré ses nombreuses adaptations. Sa réalisation peint un monde romantique, vu par les yeux d'Anne Shirley, portée par l'excellente Megan Follows. Son amour pour le petit village d'Avonlea situé sur l'île du Prince Edward donne vie à ces lieux uniques. Parce que les Pignons Verts où elle est hébergée chez Marilla et Matthew Cuthbert, deux petits vieux solitaires, l'a sauvée d'un futur malheureux, Anne voit en eux ses sauveurs, un remède au mal-être. Ce n'est alors pas étonnant qu'elle proposera plus tard à une femme froide, Katherine, rencontrée au cours du second épisode de la trilogie, de venir passer les vacances chez elle. Sans doute trop romantique, la pauvre institutrice et principale d'un collège de jeunes filles, trouve enfin le bonheur à Avonlea.
Mais pas seulement, tous les personnages aiment leur île qui prend une dimension de refuge. Dans "Les années de tourmentes", troisième volet de la saga, Anne cherche à envoyer un bébé qu'elle doit protéger aux Pignons Verts. Mais ce n'est pas tout, elle donne également l'opportunité à son amie Diana d'y vivre, laissant penser que la maison des Cuthbert est un havre de paix, un pansement pour les âmes blessées. Ainsi, Avonlea est un village idyllique, symbole d'une famille unie et qui apporte à ses habitants un bonheur simple et irremplaçable. Un thème révélateur qui prend tout son sens dès son titre.

 

"Le bonheur au bout du chemin", voilà la quête principale d'Anne et de ses amis. Les personnages de Sullivan cherchent avant tout à trouver le bonheur, à être heureux. Et pour cela, ils doivent affronter de nombreuses situations. Alors que Marilla et Matthew sont tous les deux retraités, ils n'ont jamais pu connaître la joie d'être amoureux ou bien de ressentir de l'amour vis à vis d'une personne depuis longtemps. Matthew est un homme gentil mais très timide qui n'a jamais pu adresser la parole à une fille alors que Marilla a toujours été très bornée. Anne leur permet d'apprendre ce qu'est une famille unie et de goûter aux joies d'être parents. En devenant leur fille adoptive, elle leur redonne de l'espoir et de la joie. Plus les épisodes passent, plus ils sourient, accomplissant ainsi leur recherche du bonheur. Le développement de Marilla est intéressant. D'abord réticente d'avoir une fille chez elle, elle est une femme pragmatique qui ne se permet pas de rêver. Elle parvient malgré tout à s'ouvrir de plus en plus jusqu'à devenir l'une des protagonistes les plus attachantes.
Les qualités d'Anne Shirley ne résident pas dans des super-pouvoirs. Sa personnalité bien affirmée séduit à la fois les personnages et le public qui peut facilement se retrouver en elle. Sa quête pour enfin connaître le bonheur et l'amour retranscrit la propre envie du public d'être heureux, renforçant encore plus le processus d'identification du téléspectateur. Mais tout cela ne se ferait pas sans les défauts de chacun d'entre eux. Anne, par exemple, est orgueilleuse et subit régulièrement les répercussions de sa fierté malgré sa volonté d'être la plus irréprochable possible. Dans le premier épisode, elle casse une ardoise sur la tête de Gilbert et se foule les deux chevilles dans la même journée après avoir été mise au défi de se tenir en équilibre sur un toit. Marilla, également très têtue et réaliste, regrette un événement de son passé. Rachel Lynde, la commère du village, ne perd pas une seconde à critiquer Anne. À la fois hostile et charmante et amie de Marilla, elle reste avant-tout loyale et la soutient dans les pires moments malgré son conservatisme apparent. Cette dame âgée se révélera être, au fil du temps, particulièrement marquante, prenant le rôle de tante bienveillante pour la petite Shirley.

 

L'amour est l'une des intrigues majeures du show si ce n'est la plus importante. Tout au long des épisodes, Anne imagine trouver l'homme parfait. Celui-ci doit répondre à tous ses besoins, être un homme du monde civilisé et poli. Il représente la masculinité idéale. À cause de cela, elle refuse de voir en Gilbert Blythe celui qui la comblera de bonheur. Une idée qui pourrait sembler mielleuse si Sullivan, réalisateur intelligent, n'avait pas su jouer la carte du romantisme avec de l'humour. En faisant ce choix, il évite de tomber dans le piège d'une écriture naïve et mélodramatique. Gilbert et Anne ne tombent pas de suite amoureux. Le couple prend son temps pour se construire et ils apprennent à se respecter. La petite rousse met plusieurs années avant d'admettre ses sentiments et s'affirme professionnellement en prenant un travail et en écrivant avant de se consacrer à Gilbert. Pendant ce temps, ce dernier, tombé sous son charme assez rapidement après qu'elle lui ait cassé une ardoise sur la tête à l'école, se montrera particulièrement patient envers son âme-soeur.
Sullivan n'utilise pas seulement ce duo principal pour transmettre sa définition de l'art amoureux. Diana et Fred est un couple qui se marie hâtivement et qui se construit après avoir eu des enfants. Celle-ci à de l'affection pour son homme mais ces deux amants ont dû mal à s'entendre jusqu'à ce qu'ils soient séparés par la Première Guerre Mondiale. En croyant perdre Fred, Diana prend conscience de la fragilité de la vie et des choses matérielles. Elle reconnaît enfin ce qui compte le plus pour elle, sa famille et ses amis. Enfin, les livres et les nouvelles d'Anne reflètent ce thème. Les sentiments sont mis en avant au détriment des actions, rappelant alors la période romantique littéraire, très en vogue au XIXè siècle. Anne exprime ses sentiments et rencontre différents hommes dans sa vie qui la forgent, lui permettant d'ouvrir les yeux sur son âme soeur. Que l'on se rassure, les téléspectateurs découvrent de nombreux gestes des personnages prouvant leur affection envers leur bien-aimé. Gilbert échange avec plaisir son poste d'instituteur avec Anne afin qu'elle reste auprès de Marilla. Anne s'inspire de lui pour écrire.

 

La production de Sullivan est une série avant-gardiste et féministe. À travers Anne, le show adresse à son public un discours de femmes dans une époque où elles étaient peu écoutées, promises à un avenir unique destiné à donner naissance à des héritiers et à garder la maison. L'héroïne du "Bonheur au bout du chemin" brise ce stéréotype. Alors que son entourage se marie et qu'ils ont des bébés, Anne continue de faire de son mieux afin d'être publiée et refuse de s'engager avec quelqu'un. Elle cherche à se libérer des standards de l'époque alors même qu'elle rêvait de ressembler aux critères de beauté qu'elle admirait tant dans ses livres. Malgré tout, Anne reste une fille normale avec des complexes qu'elle apprend à assumer. Elle admire le physique de son amie de coeur, Diana, qui correspond aux attentes d'une femme du monde de l'époque. La jeune fille a, en effet, la peau pâle avec une longue chevelure noire. Douce et gentille, elle n'élève jamais la voix et sait se tempérer. Fascinée par Diana, Anne complexe sur la couleur de ses cheveux roux et déteste que ses camarades d'école la surnomment "Carotte". Ce n'est alors pas étonnant de la voir devenir verte dans une tentative ratée de se colorer les cheveux en noir dans le premier volet de la saga, créant ainsi des moments très cocasses et absolument cultes. Au fur et à mesure des épisodes, Anne assume ses décisions et son apparence. Elle reconnaît son caractère et en tire une grande force. Elle est obstinée, a le courage de ses opinions et est intelligente. Elle saisit toutes les occasions afin de s'émanciper des clichés machistes jusqu'à s'inscrire à l'université et entrer dans une maison d'édition. Son audace renvoie un message aux téléspectateurs et surtout aux téléspectatrices. Avant de pouvoir aimer les autres, il faut avant tout rester soi-même. Un dicton que tous les autres protagonistes admirent chez la jolie rousse. Anne devient un exemple du féminisme américain et de la femme moderne. Elle s'extirpe de la vision conservatrice émise par les autres personnages en assumant pleinement son caractère afin de devenir l'une des personnalités les plus emblématiques du petit écran.

 

Le romantisme et l'humour du "Bonheur au bout chemin" ne seraient rien sans l'excellente composition d'Hagood Hardy qui a su peindre les différentes caractéristiques des protagonistes. Les choix musicaux parviennent à séduire le public qui ne peut s'empêcher de les ressasser dans sa tête. La mélodie qui accompagne le thème d'Anne Shirley dessine à merveille son amour envers son pays mais également sa solitude et sa détermination à trouver le bonheur. Simple et efficace, la musique d'Hardy est une invitation au voyage sans fausse note de l'univers romantique de la série. Et l'absence de générique permet aux téléspectateurs de s'y plonger totalement dès les premières secondes.


Beauté et merveilles, simplicité et amour, le show prend vie grâce à ses comédiens. Alors qu'elle aurait dû être jouée par Schuyler Grant (Diana), Anne ne serait pas aussi fascinante sans le jeu impeccable de Megan Follows. L'actrice a su tirer son épingle du jeu puisqu'elle est respectée dans le monde du 7ème Art. Après avoir joué les guest stars et être apparue dans de nombreuses productions, Follows s'illustre à nouveau dans "Reign" dans laquelle, fait remarquable, elle interprète Catherine de Médecis. Ce simple fait n'est pas sans rappeler le moment où Anne monte une pièce dans le second volet de la saga mettant en scène la dure vie de la Reine Mary Stuart. Jonathan Crombie est également parvenu à s'affirmer dans la comédie en faisant plusieurs apparitions dans des séries et films dont "The Good Wife". Malheureusement, Crombie a connu une fin tragique puisqu'il s'est éteint brusquement en avril 2015. Colleen Dewhurst, elle aussi décédée durant le tournage des "Contes d'Avonlea", était une figure respectée d'Hollywood ayant tourné dans les "11 Commandements" après avoir fait un tour dans "La Croisière s'amuse".
La performance des acteurs secondaires est également à souligner. Schuyler Grant est fascinante alors que Richard Farnsworth fait preuve de charisme en donnant vie au personnage de Matthew. L'apparition de Kate Lynch en Pauline Harris dans la seconde partie du "Bonheur au bout du chemin" fut remarquée. Enfin, Cameron Daddo, reconnu pour sa performance dans la cultissime "FX, effets Spéciaux" et l'intrigante "Riverworld", fut saisissant en Jack Garrison Jr, un résistant américain.
"Le Bonheur au bout du chemin" est enfin une histoire de famille. La mère de Megan Follows prête ses traits à la directrice de l'orphelinat où trouve refuge Anne lors du premier épisode. Le bébé de Diana dans la seconde partie est le petit-fils de Sullivan. Le fils de Patricia Hamilton (Rachel Lynde) incarne l'un des enfants d'Anne dans le dernier volet de la saga sortie en 2008. Malheureusement dans celui-ci, aucun des acteurs n'y fait une apparition, le rendant à part.


Pourtant, le show possède de nombreux points négatifs. Le troisième chapitre, programmé en octobre 2000, a bouleversé la chronologie de l'histoire en incluant la Première Guerre Mondiale et en changeant des intrigues émises par le spin-off. Ainsi, dans l'épisode 11 de la saison 3 des "Contes d'Avonlea", Gilbert revient aux Pignons Verts afin de régler les affaires de Marilla, morte subitement. Dans ce même volet, le public apprend qu'Anne et lui sont mariés et ont des enfants. Cependant, "Les années de tourmentes" d'Anne Shirley bouleversent tout. L'épisode qui conclut la trilogie décide de remettre tout en question. Le couple n'est pas marié et ils ont encore moins des enfants. Cependant, Sullivan parvient malgré tout à préserver des thèmes lancés par son spin-off en faisant références à certains personnages connus. L'horreur de cette époque sanglante est bien représentée, Anne voyage en France et en Angleterre et fait face à la mort et à la douleur avec courage. Ce volet n'est cependant pas l'un des plus grands défauts de la série.
L'effet de doublon est une immense faiblesse du scénario. Les personnages de la série se ressemblent, rendant les téléspectateurs perplexes. Les cas les plus flagrants sont ceux de Madame Harris et de la tante Josephine, deux personnalités esseulées mettant en avant le thème de la solitude. La grand-mère Harris rappelle amplement la tante de Diana vue dans la partie II du premier chapitre. Amère, conservatrice et acariâtre, la vieille Harris n'hésite pas à s'enfermer chez elle et refuse de laisser vivre sa fille, ayant peur de mourir seule. Josephine, quant à elle, ne semble retrouver le sourire qu'en présence de sa nièce et de son amie, nous ressassant sans cesse sa triste condition. Jack Garrison Jr fait également les frais de ce choix scénaristique. Journaliste et romancier à succès, il fait un écho à Morgan Harris, un père de famille dont la fille se retrouve être l'une des élèves d'Anne Shirley, tous les deux ayant à quelques détails près le même caractère et la même admiration envers l'héroïne.

 

Drôle et séduisante, "Le bonheur au bout du chemin" est une invitation au voyage et au romantisme. Les aventures cocasses d'Anne Shirley dessinent un récit de vie simple, sans prétention et attachante. Disponible en dvd, la production de Kevin Sullivant n'est, cependant, pas respectée, des scènes étant coupées au montage. Néanmoins, les sériphiles trouveront leur bonheur dans cette saga culte qui fascina les téléspectateurs à chacune de ses diffusions. À ne rater sous aucun prétexte.

Ecrit par Nuriko 

Vidéos

Activité récente
Prochaines diffusions
Logo de la chaîne Syfy

Les Mystères de Haven, S03E11 (redif)
Dimanche 4 décembre à 05:15

S03E12 (redif) à 06:10

S03E13 (redif) à 06:55

Logo de la chaîne FOX

Les Simpson, S28E09 (inédit)
Dimanche 4 décembre à 20:00

Logo de la chaîne ABC

Il était une fois, S06E10 (inédit)
Dimanche 4 décembre à 20:00

Logo de la chaîne Showtime

Shameless (US), S07E10 (inédit)
Dimanche 4 décembre à 21:00

Logo de la chaîne ABC

Secrets & Lies (US), S02E10 (inédit)
Dimanche 4 décembre à 22:00

Logo de la chaîne Syfy

Les Mystères de Haven, S03E10 (inédit)
Lundi 5 décembre à 05:35

S03E11 (inédit) à 06:20

S03E12 (redif) à 12:00

S03E13 (redif) à 12:40

Logo de la chaîne France Ô

Scrubs, S06E04 (redif)
Lundi 5 décembre à 15:15

S06E05 (redif) à 15:35

S06E17 (redif) à 16:00

Dernières audiences
Logo de la chaîne C8

Les Municipaux, S01E01
Vendredi 2 décembre à 21:00
1.07m / 4.9% (Part)

Logo de la chaîne M6

NCIS, S13E16
Vendredi 2 décembre à 21:00
3.47m / 14.3% (Part)

Logo de la chaîne M6

How To Get Away With Murder, S02E05
Vendredi 2 décembre à 00:20
0.21m / 5.3% (Part)

Logo de la chaîne M6

How To Get Away With Murder, S02E04
Jeudi 1 décembre à 23:30
0.35m / 4.6% (Part)

Logo de la chaîne M6

How To Get Away With Murder, S02E03
Jeudi 1 décembre à 22:40
0.51m / 3.5% (Part)

Logo de la chaîne M6

How To Get Away With Murder, S02E02
Jeudi 1 décembre à 21:50
0.67m / 3.2% (Part)

Logo de la chaîne TF1

Profilage, S07E08
Jeudi 1 décembre à 21:50
4.52m / 24.7% (Part)

Logo de la chaîne M6

How To Get Away With Murder, S02E01
Jeudi 1 décembre à 21:00
1.06m / 4.3% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
La Fête à la Maison : Home Sweet Home

La Fête à la Maison : Home Sweet Home
Le créateur de la série "La Fête à la Maison", Jeff Franklin, vient de se faire un bien joli cadeau...

Audiences US : Franc succès pour la

Audiences US : Franc succès pour la "DC Week" de The CW
C'était l'un des événements de cette fin d'année calendaire à la télévision américaine. Cette...

BBC présente son programme des fêtes

BBC présente son programme des fêtes
Comme chaque année, la BBC a réuni les images des différents programmes attendus pour la période des...

Un lutin rejoint la série Supergirl !

Un lutin rejoint la série Supergirl !
Je vous arrête tout de suite, il ne s'agit pas de l'un des lutins du Père Hypnoël ! C'est un...

Gracie Dzienny (

Gracie Dzienny ("Chasing Life") régulière dans Zoo !
L'actrice Gracie Dziennny connue pour ses apparitions dans la série "Chasing Life", a été promue...

HypnoChat

stanary (14:31)

Oui par contre je fais bien des études t'inquiète pas

Sonmi451 (14:31)

Alors c'est tu bosses mais c'est pas rémunéré.

Sonmi451 (14:32)

et donc des études de quoi? ^^

stanary (14:32)

Oui j'avais pas vu ça comme ça mais t'as raison.... c'est nul !

Sonmi451 (14:33)

j'ai toujours raison même quand j'ai tord

stanary (14:37)

Oui c'est bien d'espérer...

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

billy (18:53)

Plus que quelques jours pour venir participer au concours de la photo de bienvenue du quartier Castle. Venez vous affronter avec les plus créatifs ^^

CastleBeck (19:15)

Billy : Je crois que ton message irait plutôt dans la room HypnoPromo maintenant
D'ailleurs, il faut que je me dépêche pour finir ma participation...

Chaudon (19:39)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Titepau04 (20:22)

Chaudon, tu t'es trompée de room !!!!

Titepau04 (20:23)

T'ai trompé*

Sonmi451 (22:00)

Hypnoroom promo pour les pubs allezzz, on y va vroouuuummmm

Titepau04 (22:01)

LOL!!!!

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play
Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium