VOTE | 186 fans |

Broken - Script VF

 

Ianto : le 21ème siècle est celui de tous les changements et l’on doit être prêt !

(Bruits de verres, un homme entre dans un bar)

Jack (à la cantonade): Bonsoir Mesdames et Messieurs, et…Ianto ?!

Ianto : Jack ? Qu’est-ce que tu fais là ?

Jack : J’enquête. Personnes disparues, manifestions alien, possible activité de la Faille... Mais toi, que fais-tu ici ?

Ianto : Euh, je suis un habitué. Je t’offre une bière ?

Générique TWTWTW

(Flashback, Coups de feu)

Ianto (serein) : Car tu sais quoi ? Je crois que je t’aime. C’est bien ? Que je pense ça ? Je veux dire, c’est bien que je t’aime ? Tu m’aimes bien, non ? Si ! Tu m’aimes bien, c’est certain ! On sort tout le temps ensemble, bon, surtout pour aller au pub, mais on sort tout le temps…

Jack (autoritaire et agressif) : FAIS-LE !!

Ianto : Lisa ? Liz, dis quelque chose !

Jack (très en colère) : Elle est MORTE !!

Ianto (en état de choc) : Allez, s’il te plait ! Parle-moi !

Jack : Elle était morte dès qu’elle est tombée entre leurs mains !!

Ianto : Tu es là… tu dois bien m’aimer ! Tu m’aimes ? Je dois arrêter de parler ? C’est vrai que je parle trop.

Jack (coup de feu) : ELLE (coup de feu) EST (coup de feu) MORTE (coup de feu) !!

Ianto (fébrile) : Lisa ? Où vas-tu ? Lisa ? Lisa, je t’aime ! Reste avec moi, je t’en supplie, je t’aime ! Reviens ! (coups de feu) Je vais te sauver comme tu m’as sauvé ! Jack, espèce de salaud !!! (coups de feu + cris de ptéro, Lisa…) Je t’aime ! SALAUD ! (coups de feu)…

(Grande inspiration, Ianto se réveille de son cauchemar et reprend ses esprits)

**

Mandy (barmaid) : Alors trésor! Qu’est-ce que je te sers ?

Ianto (bafouille) : Euh… je sais pas,  parce que… je viens de me réveiller… et j’avais besoin de lait, je ne trouve pas le lait, je prends toujours du lait, désolé, car je dois vraiment faire mes courses et trouver du lait et (il réalise où il est) oh, désolé. C’est pas le magasin ? Oh, veuillez m’excuser…

Mandy (amusée) : Approche, que je sente ton haleine ! Hé bien tu n’es pas ivre mais tu es vraiment à l’ouest, hein ?

Ianto : Je ne… (soupir) je suis désolé. J’ignore pourquoi je suis entré ici.

Mandy : La plupart des gens entrent ici pour boire un coup. Attends ! (elle lui sert un verre) Tiens, un double whisky ! Allez ! Celui-ci est offert par la maison.

Ianto (boit) : Merci.

Mandy : Je ne t’ai jamais vu auparavant ?

Ianto : Je ne sors pas beaucoup, j’ai un boulot très prenant. Du moins j’avais. Je sais plus trop…

Mandy : Mon chou, c’est plutôt calme ce soir alors si tu veux parler, on peut parler. Ou alors on peut se contenter de boire. Comme inscrit sur le panneau des gentlemen (WC). « Facile ». Moi c’est Mandy. Tu bois quoi ?

Ianto : Ma petite amie est morte. Désolé, j’aurais pas dû dire ça… Elle est morte hier, donc j’avais plus de lait… désolé. Elle est morte (il pleure)…

Mandy (choquée) : Oh mon dieu ! Mon petit ange ! Je suis tellement navrée.

Ianto (cynique) : Alors, vous voulez toujours qu’on parle ?

Mandy : Plus trop mais… je pense que tu en as besoin.

**

(Au Hub, Jack arrive par la porte hublot)

Jack : Gwen Cooper ! Est-ce que ça te dit qu’on se fasse un weev… ? (Surpris) Oh !

Ianto : Monsieur ?

Jack : Gwen n’est pas là ?

Ianto : Elle est rentrée chez elle.

Jack : Ok. (Il appelle) Owen ? Tosh ?

Ianto (las) : Ils sont sur une… enquête. Ils ne m’ont rien dit.

Jack : Très bien ! Alors on est que tous les 2 ?

Ianto : Exact, Monsieur !

Jack (embarrassé) : Génial ! (il hésite) : Comment te sens-tu ?

Ianto : Pardon ?

Jack : Oui… je sais que ça fait déjà quelques temps mais tu sais, après tout ça ?

Ianto (froid) : Je vais bien, Monsieur… après tout ça.

Jack : Génial…Je… Ianto, un weevil a été repéré sur Garth Hill. Tu pourrais venir avec moi !

Ianto : Je pourrais ?

Jack : Oui c’est vrai. C’était quand la dernière fois où tu es monté dans le SUV ?

Ianto : Quand je l’ai fois nettoyé ce matin, Monsieur.

Jack (rit) : Allons-y!

Ianto : Vous voulez que je vienne avec vous ?

Jack (pas très enthousiaste) : Absolument… Pourquoi pas ?

**

(Ils marchent)

Jack : Regarde un peu ! J’adore cette ville ! (mal à l’aise) Alors…Lisa… comment vous êtes-vous renc…

Ianto (essoufflé) : Sauf votre respect, Monsieur,  je préfère ne pas en parler.

Jack : Compris !... Mais tu peux comprendre…

Ianto (lui coupant la parole) : J’ai compris que vous aviez fait ce que vous deviez faire, oui Monsieur.

Jack : Mais j’en suis désolé.

Ianto : Oui Monsieur. Est-ce qu’on peut s’occuper du weevil ?

(On entend un weevil au loin)

Jack : Allez !

(Ils se mettent à courir)

Ianto : Il nous a vus ?

Jack : Ou il nous a sentis ?

Ianto : On fait quoi ?

Jack : On le neutralise ! Spray anti-weevil. Tu fais diversion et  je l’attrape. (étonné) C’est un bâton ça ? Tu vas lui faire coucou avec un bâton !

Ianto : Non, je ne vais pas lui faire coucou !

(Ianto se rue sur le weevil et le latte à grands coups de bâton en hurlant de rage)

Jack : Ianto ! Arrête !!

Ianto : Weevil neutralisé, Monsieur.

Jack : Qu’est-ce qui t’a pris ?

Ianto : On se rejoint à l’arrière de la voiture.

(Il s’en va)

**

(Retour au Pub)

Mandy : Bon sang ! Regarde l’état de tes mains !

Ianto : Pas de problème, je peux quand même tenir une pinte.

Mandy : Bien dit. Et voici !

Ianto : Ce fut rapide !

Mandy : J’ai commencé à remplir le verre dès que tu es entré. Tu es un habitué désormais, Ianto.

Ianto : Oh !

Mandy : Quoi ?

Ianto : Mes collègues, mon boss, j’ignore s’ils savent ce que je… peu importe.

Mandy : Tu penses qu’ils ne savent pas ce que tu bois ? Pour être franc ça c’est mon boulot !

Ianto : Je pense qu’ils ne savent rien de rien. (Perfide) : Je peux les visualiser là et te dire la façon dont ils aiment leur café, pour chacun d’eux.

Mandy : Ne te sens pas obligé, s’il te plait.

Ianto : Désolé.

Mandy : Je plaisante. D’accord ? Question.

Ianto : Je ne te dirai rien sur mon job.

Mandy : Je sais, je sais ! Écoute-moi, tes collègues n’ont aucun égard pour toi, tu n’as pas d’amis, et blablabla. Mais attends ! Ta petite amie vient de mourir et tu vas me dire qu’aucun d’eux n’a essayé de te parler ?

Ianto (gêné) : Oh si, à plusieurs reprises, ils ont essayé. Mais…

Mandy : Mais quoi ?

Ianto : Ils ne… (soupir) je ne sais pas… C’est juste que… ils ne savent pas ce que c’est.

Mandy : Mais ils ont essayé ! Alors c’est juste ça ? Ou est-ce qu’il y a autre chose ?

Ianto : Jack, mon boss. Il a essayé ce soir.

Mandy : D’où l’état de tes mains ! Oh, est-ce que tu l’as cogné ?

Ianto : Non ! Oui je me suis battu mais non, pas avec lui… Il m’a emmené ce soir pour le… boulot.

Mandy : Dont tu ne vas rien me dire, oui je sais. Mais j’ai l’impression qu’il fait un certain effort. (et non, pas « effet », lol, ndt)

Ianto : Oui, sans doute. Et pendant cette « mission » je me suis senti bien, et… (Il boit, puis long soupir) j’ai ressenti quelque chose. Et ça il ne l’a pas compris ! Il n’a pas compris à quel point j’avais besoin de ressentir quelque chose…

Mandy : Hé bien tu vas essayer encore ! Demain, de nouveau ensemble pour le boulot, et là tu feras le premier pas.

Ianto (rit) : À t’entendre on dirait que c’est mon mec.

Mandy : Oh, ce serait vraiment dommage!

(Ianto rit)

Mandy : oh (elle rit) mon trésor, tu n’es pas mon type d’homme.

Ianto : Merci.

Mandy : Non je veux juste dire que tu es bien trop jeune ! Ianto, écoute, parfois tu n’es pas un interlocuteur facile. Peut-être que tu devrais vraiment essayer de faire un pas vers…(elle rit) oh mon dieu, tu l’as descendu rapide celui-ci ! Prêt pour un autre ? (verre)

Ianto : Je suis toujours prêt ! Merci Mandy.

**

(Ianto, travaillant derrière son desk, le téléphone sonne)

Ianto (jovial) : Bonjour… Qui est à l’appareil ? (Crie) : Jack !! Téléphone !

Jack (arrive en courant) : C’est un homme, une femme ou autre ?

Ianto : Estelle Cole… Une « vieille » amie selon ses dires.

Jack (gêné): Ah, Estelle ? Besoin d’aide ? Mais avec grand plaisir, tous les prétextes sont bons pour te voir ! À tout de suite !

Ianto : Vous allez sortir, Monsieur ?

Jack : Ouais, absolument.

Ianto (tentant sa chance) : Je pensais que peut-être je pourrais…

Jack (le coupant net) : Gwen !! Tu as envie de rencontrer  une de mes vieilles connaissances ?!

(Jack est déjà loin)

Ianto (à lui-même) : Je vais nettoyer un peu, alors…

**

Mandy : Et tu étais là devant lui et il a choisi d’aller avec cette Gwen ?  Peut-être qu’elle était juste plus apte pour ce boulot?

Ianto : Mais Il aurait pu me demander.

Mandy : Tu le lui as demandé, toi ?

Ianto : J’ai essayé.

Mandy : Peut-être pas assez fort.

Ianto : Peut-être.

Mandy : Peut-être qu’elle lui plait, peut-être qu’ils ont une liaison…

Ianto : Je crois qu’il est gay… j’sais pas. Je m’en fiche.

(Mandy ricane)

Mandy : Les meilleurs le sont en général ! Je me souviens d’un camarade de classe, Davy, beaux cheveux…

Ianto : Je croyais qu’on devait parler de moi ?

Mandy : Ianto, on ne parle que de toi.

Ianto : Tu marques un point.

Mandy : Tu vois, tu pensais à Lisa, tu penses à toi, tu dois aller affronter ton Jack et lui expliquer que tu as besoin de quelque chose pour te sentir vivant ! Et je te le dis en amie, Dr Barmaid, et trop de ce truc (alcool) n’est jamais la réponse mais…

Mandy et Ianto (à l’unisson) : Mais tu peux en avoir un autre (verre) ! (ils rient, elle lui sert une bière) : La dernière avant d’aller au lit. Et demain tu leur montres que tu es prêt.

**

Jack (arrive en courant) : Owen !! Gwen !! (surpris) Ianto ??

Ianto : Je me suis permis de choisir une arme, Monsieur et j’aimerais beaucoup que vous m’autorisiez à vous accompagner.

Jack : Tu ignores où je vais…

Ianto : Activité louche détectée au Millenium Center.

Jack : (embarrassé) : C’est ça. Eh bien, ok, d’accord ! Oui, d’accord… pourquoi pas ? Mais je préfère te prévenir, si c’est ce à quoi je pense ça ne va pas être très sympa.

Ianto : Oh, je suis prêt ! (Il arme le chien de son gun)

**

Ianto (chuchotant) : Est-ce que… Ils sont possédés ?

Jack : Une quarantaine de membres de l’Opéra National Gallois, oui !!

Ianto : Ils sont immobiles ! (un bruit) C’est quoi ?

Jack : Je ne sais pas. Mais pointe ton arme dans cette direction… et pas sur moi !

Ianto : Oh, désolé !

(Des rires d’enfant)

Ianto : Je ne vois rien !

Jack : On doit rétablir le courant principal !

Ianto : Je vais chercher l’interrupteur. (Il s’éloigne) Zut, j’aurais dû apporter une lampe torche ! (à lui-même) : Idiot… Monsieur ! Je l’ai trouvé !

(Il allume l’interrupteur mais un truc sorti de nulle part l’effraie et un coup de feu part tout seul. Une petite créature ricane et Ianto est tétanisé)

Ianto : Mais c’est quoi ? Oh ! Oh ! Monsieur ! (à la créature) Ne bouge pas! Oh mon Dieu ! Oh mon Dieu ! (Il a sa main sur la bouche de la créature) Mais c’est quoi ça !! C’est quoi ? (la créature se débat)

Jack : C’est un…

Ianto (surpris) : Un quoi ? On dirait une marionnette !

Jack (rit): J’ai bien fait d’emporter ceci, alors ! (Il rit) 

Ianto : Est-ce que c’est un…

Jack : Un lance-flammes ! Tu aimes ?

Ianto : Il est énorme, Monsieur. Aaahhh, il y en plein !

Jack : Venez voir papa !

(Jack rit en brûlant toutes les créatures, cf Scorchies, whoniverse)

**

Mandy : Salut étranger ! Alors comment c’était ?

Ianto (très cinglant) : Eh bien je l’ai accompagné et je suis resté derrière pendant qu’il a fait le boulot.

Mandy : Oh !

Ianto : Ouais ! Mais j’ai une bonne nouvelle. Car quand on est rentré au… à… au bureau,  j’étais galvanisé et j’avais fait un truc.

Mandy : Debout derrière lui ?

Ianto : Oui et j’ai aussi allumé quelques lumières, mais surtout le fait d’être ensemble en mission, j’ai eu le sentiment que j’étais enfin capable de lui parler.

**

(Retour au Hub)

Jack : Ah ah !

Ianto : C’étaient quoi, ces choses ?

Jack : Je te dis juste ceci : Ils ont déjà essayé par le passé et ils vont essayer à nouveau ! Merci pour ton aide Ianto ! (Il s’éloigne).

Ianto : Oh, d’accord ! Je vais aller faire du café !? J’ai aussi reçu de nouveaux prospectus, il me faut les trier. Alors…

Jack : Tout doux ! Tout doux ! Ianto, c’était quoi ce cirque ?

Ianto : Pardon ?

Jack : Toi ! Debout devant moi brandissant ton arme ! (Rit) Désolé, fallait que je la fasse…

Ianto : Je préfère ne pas commenter.

Jack : Alors ? Allez ! Pourquoi as-tu tant insisté pour venir avec moi ? C’est vrai, on n’est pas… (soupir) on n‘est pas vraiment proches tous les deux ?

Ianto : Ok, oui… D’accord, ok… J’avais ma vie à Londres, Monsieur. En fait j’avais ma vie d’abord, ici, mais j’en suis parti pour aller à Londres, et là-bas je me suis créé une nouvelle vie. Pas de famille,   même pas un seul de ces crétins de mon école, (se reprend)  j’avais des amis. J’avais Lisa, qui m’aimait, et j’avais un coloc, Soren, un type bien. J’avais des amis à mon travail. J’avais du travail. J’avais une vie. Jusqu’à ce jour…

Jack : La chute de Canary Wharf.

Ianto (entre rires et larmes) : La « chute » oui… ça sonne tellement léger, on dirait une annonce pour une fiction dramatique « la Chute de C.W bientôt sur vos écrans de cinéma !! ». Ce fut un abattoir. Je n’ai pas perdu que Lisa, j’ai perdu des tas d’amis. J’ai perdu mon patron. Yvonne…

Jack : Hartman ? Oh oui. J’avais des contrats avec elle.

Ianto : Elle n’avait pas que des défauts. En fait c’est grâce à elle que Lisa et moi on s’est fréquentés. Elle ne faisait que son job, et puis d’un coup, elle n’était plus là. Comme les autres, tous, et Lisa. J’ai tout perdu ce jour-là. Hormis un petit bout de Lisa, c’est tout ce qu’il me restait.

Jack : Et tu es revenu à Cardiff ?

Ianto : Et vous connaissez la suite.

Jack : Ouais.

Ianto : Une nouvelle vie ici à m’occuper de vous tous, et de Lisa et puis…

Jack : Et maintenant ? Qu’en est-il de « maintenant » ?

Ianto (surpris) : Maintenant ? (ricane) Je fais le café, je nettoie derrière vous, je me couche et le lendemain je recommence. Café, nettoyage, lit. Même si je dormais peu.

Jack : Hey, ce ne sera pas tout le temps comme ça !

Ianto : C’est vrai. Je m’y ferai. Je me ferai à l’idée d’avoir perdu ma vie entière, à l’idée de perdre Lisa, et aussi à ce que 2 personnes soient mortes par ma faute parce que j’ai voulu la garder en vie. Mais là, il n’y a rien d’autre. Rien qui puisse remplir ce vide.

Jack : Donc tu voudrais,… pardon, ce que tu voudrais c’est quoi ? C’est être davantage investi ? (se reprend) Avec Torchwood bien sûr.

Ianto (las) : Monsieur… Jack ! Je suis capable de faire plus que le café.

Jack (rit) : Ianto, espèce d’idiot ! Tu n’avais qu’à m’en parler plus tôt.

**

Mandy : Il a raison. Pourquoi ne pas le lui avoir dit plus tôt, idiot !

Ianto : J’ai jamais pu. Je suis incapable d’exprimer ce que je ressens, j’ai jamais su. Et toute cette histoire, avec Lisa, obligé de garder ce secret si longtemps c’est comme s’il y avait 2 Ianto, le Ianto de façade, calme, en costume, ordonné. Et puis il y a le Ianto intérieur qui n’est que rage et hormones, et… je sais pas…

Mandy : Tu me sembles bien capable de me parler à moi.

Ianto : Tu es facile… c’est facile de te parler.

Mandy (rit) : Je prends ça comme un compliment.

Ianto : Mais c’est pas que ça. J’ai choisi de venir ici, de boire et de rire avec toi. Au moins tu vois, je fais quelque chose et quand je fais quelque chose je suis capable de parler. Et c’est ce que j’ai fait aujourd’hui : j’ai fait quelque chose de ma journée et je me suis senti le courage de lui parler.

Mandy : On dirait que les choses se remettent en place. Tu n’auras bientôt plus besoin de mes sages conseils avisés

Ianto : Mandy j’aurais toujours besoin de tes sages conseils avisés. Mais pas pour les jours qui viennent.

Mandy : Ah ?

Ianto (réjoui) : On s’en va à Breacon Beacons.

Mandy : Oh c’est très joli dans le coin. Toi et ton boss ?

Ianto : Moi et toute l’équipe.

Mandy : Super ! Hey, c’est peut-être l’occasion de tomber le costume ?

Ianto : C’est fort possible ! Santé !

Mandy : Santé !

**

(Cris, bruits de couteaux aiguisés, sons étouffés)

Ianto rentre chez lui, se sert un verre et le boit en même temps qu’il sort une poignée de pilules (médocs). Il est visiblement sous le choc. Il vide son verre.

Ianto (désespéré) : Non.

(Il appelle quelqu’un avec son téléphone)

Mandy : The Ferret Pub ! Mandy à l’appareil ?

Ianto : Mandy !

Mandy : Qui est-ce ?

Ianto : Ianto.

Mandy : Mon chou, ça va ? Comment c’était ton séjour ?

Ianto : J’ai pris ces cachets… Je ne peux pas…

Mandy : Ianto, où es-tu ? Dis-moi où tu es !

Ianto : Chez moi. Je ne peux pas…

Mandy : Donne-moi ton adresse immédiatement ! Ianto !

Mandy : Je ne pourrai jamais l’oublier !

Mandy : Laisse-moi en juger par moi-même ! Dis-moi maintenant où tu habites ! Tu m’entends, Ianto Jones ? Dis-moi où tu es… (Sa voix se fait de plus en plus lointaine)

(Ianto pleure. Cris et bruits de couteaux aiguisés)(à table ! ndr)

**

(Bruit de porte qui s’ouvre, Mandy retrouve Ianto chez lui)

Mandy : Ianto ! Ianto ! C’est moi ! Combien tu en as pris ?

Ianto (dans les vapes) : Un! (rit) Un seul. Même pas eu le courage de me suicider !

Mandy : Il ne s’agit pas de courage, espèce d’idiot ! Regarde-moi et dis-moi la vérité !

Ianto : Je pensais pas qu’il pouvait y avoir pire que les Cybermen.

Mandy : Quoi ?

Ianto : je pensais pas qu’il pouvait y avoir pire que quand ils ont tué Lisa mais ce qu’on a vu ! Pire que tout ce qu’on a vu. C’étaient des gens (humains), et c’est pas tant ce qu’ils ont fait mais la façon dont ils l’ont fait.

Mandy : Mais de qui tu parles ?

Ianto : Cette femme, elle a prétendu vouloir nous aider. Nous aider de quoi ? Elle s’amusait avec nous. Comme les autres. Et cette lame contre mon cou. Et cette odeur !

Mandy : Cette odeur ? Ianto de quoi tu parles ?

Ianto : De sang ! Partout ! Du sang et de la viande partout et de la viande humaine et…

(Il pleure)

Mandy : Oh mon dieu Ianto ! C’est fini, tout va bien tout va bien ! Je suis là, trésor. C’est bien, c’est bien…Vas-y, pleure !

**

(Le lendemain matin)

Ianto : Mandy ?

Mandy : J’espère que ça ne te dérange pas mais je suis hors service tant que j’ai pas bu mon thé. Tu en veux ?

Ianto : Que fais-tu… ?(Il se rappelle la soirée) Oh mince !

Mandy : Tu m’as appelée. Je vois que tu as remis ton costume.

Ianto : Qu’est-ce que je t’ai raconté ?

Mandy : J’ai pas pigé un seul mot. Ne t’en fais pas !

Ianto : J’aurais pas dû t’appeler.

Mandy : Au contraire.

Ianto : Je dois aller travailler.

Mandy : Vraiment ? Tu es sûr ?

Ianto : J’ai mis mon costume. Je suis prêt.

**

Ianto : Vous voulez que ce soit répertorié, Monsieur ?

Jack : Je ne saurais pas par où commencer !

Ianto : C’est un Goo, donc à la lettre G. Où l’avez-vous trouvé ?

Jack : Dans la cervelle d’un caniche.

Ianto : Un caniche ?

Jack : Un caniche avec des yeux révulsés et un goût prononcé pour la chair humaine.

Ianto : Donc c’est alien. Goo alien.

Jack : J’imagine. Ces rapports sont pour moi ?

Ianto : Rien qui ne sorte de l’ordinaire. Quelques personnes disparues…

(Ianto baille)

Jack : Tu vas bien ?

Ianto : Oui.

Jack : Pas de rêves ? Tosh m’a raconté qu’elle avait fait des cauchemars.

Ianto : Pour dire vrai, je ne dors pas beaucoup. Soit je travaille soit je m’évanouis.

Jack : Si tu as besoin de parler…

Ianto (sèchement): Faut s’occuper de ce rapport. Caniche Goo ?

**

Ianto : Alors, tu ne me demandes pas comment je vais ?

Mandy : J’imagine, pas très bien ?

Ianto : C’est ça ! Je peux avoir un autre sachet d’onions rings ?

Mandy : Depuis quand tu aimes ce genre de trucs ?

Ianto : J’aime surtout l’odeur. Elle m’empêche de sentir l’odeur d…

Mandy : Du sang ?

Ianto : Oui.

Mandy : Mais mange proprement ! D’accord ?

Ianto : Oui mais je suis affamé. Mon estomac me fait mal.

Mandy : Oh, trésor. Tu retournes travailler demain ?

Ianto : Re-boulot ! En costard et avec le sourire.

**

(Jack & Ianto roulent à toute allure à bord du SUV. Jack exulte)

Jack : Yi-haaa !

Ianto (crie) : Monsieur ! Vous devriez ralentir un peu… (Jack prend un virage) Ahhhhh !!

Jack (rit) : Ah ah ! Allez Ianto, on dirait Gwen !

Ianto : (crie toujours)  Je croyais qu’une organisation top-secret était censée passer inaperçue !!

Jack : C’est une urgence !

(Sonnerie de téléphone)

Jack : Ouh !!!

Ianto : Allo ? C’est Gwen, Monsieur ! Encore une personne disparue !

Jack : Je m’en occuperai à mon retour ! (continue de rouler à toute berzingue, oui ce mot existe lol, ndt). (Jack s’adresse à la voiture) Allez ma belle !

Ianto (à Gwen) : Il a dit que… (à Jack) elle a dit qu’elle a entendu.

Jack : Génial ! Et nous y sommes ! Prêt ?

(Freinage rock’n’roll)

Ianto (souffle) : Prêt !

(Ils descendent du véhicule et entrent dans un bar)

Jack (entre avec panache, et Ianto lol) : Molly ! Très en beauté ! Du cabillaud pané et des frites, s’il te plait, dès que tu peux !

**

Mandy : Tu vois ? Il m’a pas l’air si mauvais !

Ianto (dur) : Tu ne sais pas tout de lui. Il fait des blagues, il flirte avec tout le monde, et il m’invite à dîner…  mais c’est un monstre !

Mandy (surpris) : Oh oh, mais c’est nouveau ça ? 

Ianto : C’est juste que… Ouais on a eu notre poisson et des frites. Mais tu ne sais pas ce qu’il a fait ce soir ? Il a tué quelqu’un !

Mandy : Quoi ?

Ianto : Désolé, j’aurais dû me taire.

Mandy : Ianto, que s’est-il passé ?

Ianto : Je suis ivre c’est tout…

Mandy : Ianto !

Ianto : Notre boulot est dangereux. La femme était dangereuse, c’était une meurtrière mais il l’a tuée. Comme ça. C’était la petite amie de Tosh, c’était un monstre mais il ne lui a donné aucune chance. Il n’a même pas cherché un autre moyen de la neutraliser. Et ce n’était pas son coup d’essai. Ça m’a fait penser à…

Mandy : Ne me dis pas qu’il a tué… ?

Ianto : Lisa.

Mandy : Oh Ianto !

Ianto : Mon dieu, j’aurais dû me taire. J’avais besoin qu’il le fasse. Je ne peux pas l’en blâmer.  C’est son travail, je…

Mandy : N’as-tu n’as jamais songé à démissionner ? C’est l’enfer ton histoire! 

Ianto : Je n’ai rien d’autre ! Il n’y a absolument rien d’autre dans ma vie ! Si ce n’est des miettes, qu’il me lance.

Mandy : Chéri, il y a toujours autre chose. Il y a toujours une porte de sortie.

Ianto : Oui il y a une solution.

Mandy : Tais-toi !

Ianto : C’est vrai pourtant.

Mandy : Non !

Ianto : Cela résoudrait tout, ça réparerait tout ! Mais pas avec des cachets ce coup-ci.

Mandy : Parle pas comme ça !

Ianto : Tu m’as sauvé la vie et je te déteste pour ça ! Car j’ai envie de le refaire et je me sens con ! L’autre soir cela aurait eu un sens, j’avais une bonne raison de le faire mais maintenant… Pourquoi ai-je envie de recommencer ? Parce que Lisa me manque ? Parce que j’aime pas vraiment mon boss ? Parce que je suis un peu déprimé, parfois…

Mandy (autoritaire) : Alors, tu ne le fais plus : c’est aussi simple que ça !

Ianto : Alors je fais quoi ? Dis-moi ? Parce que je n’en ai pas la moindre idée ! J’ai pas d’amis, je vois plus ma famille, je sais même pas si j’aime mon boulot.

Mandy : Je tiens juste un pub. Je n’ai pas la solution à tout. N’as-tu jamais songé à partir ?

Ianto : Des vacances ?

Mandy : Oui, ou partir à l’étranger ! Prendre un nouveau départ.

Ianto : À quoi bon ? Je serais toujours moi… je serais… désolé de t’infliger tout ça. Salut !

Mandy : Non, reste! Je t’offre à boire.

Ianto : Je suis crevé.

Mandy : Ianto, je ne vais pas te laisser partir ! Pas quand tu me dis des choses pareilles.

Ianto : Ok pour un de plus.

Mandy : C’est moi qui déciderai !

Ianto (rit) : Si tu pouvais être comme Jack : juge, juré et bourreau (ou « juge et partie », ndt). Pourtant tu as raison. Je dois trouver un moyen de partir.

Mandy : Et où irais-tu ?

Ianto : Au cœur du soleil, ce serait bien. Mais loin d’ici. Il me faudrait économiser et hop je décampe.

Mandy : Putain d’argent ! Ce serait tellement plus cool de vivre dans un monde sans fric ! Hein ?

Ianto : Comme au bon vieux temps où on échangeait un mouton contre du pain etc…

Mandy : Ce serait le bonheur, pas vrai ! (Imite un marchand d’antan) Choisissez ma bière Ianto Jones et je vous prends l’un de vos plus beaux cochons !

Ianto : Hein ? Et pourquoi serais-je éleveur de cochons ?

Mandy (rit) : Imagine ! Et s’il existait un moyen de fuir tout ça sans se ruiner ?

Ianto : Impossible, mh ? On ne vit qu’une fois. Tu rates ta vie, c’est fini, pas de seconde chance.

Mandy : Peut-être. Bien, tu restes ici ! Je vais servir Mrs Grayson. Oui trésor, qu’est-ce que je te sers ?

**

(Bruits de verres, un homme entre dans un bar)

Jack (à la cantonade): Bonsoir Mesdames et Messieurs, et… !

Ianto : Jack ? Qu’est-ce que tu fais là ?

Jack : J’enquête. Personnes disparues, manifestions alien, possible activité de la Faille... Mais toi, que fais-tu ici ?

Ianto : Euh, je suis un habitué. Je t’offre une bière ?

Jack : Oui. De l’eau, s’il vous plait. Pouvez-vous nous servir par ici (Il s’éloigne)

Ianto : Ouf ! Est-ce que je peux avoir une autre pinte et un verre d’eau ?

Mandy : C’est lui ? Ça va aller ? Car tu es ivre !

Ianto : Ça va aller. Je m’inquiète surtout pour toi. Ne lui dis rien, ne  lui parle même pas !

Mandy : Ianto !

Ianto : Je t’ai raconté notre vie et je n’aurais pas dû. Je vais lui parler. Et j’irai avec lui sur une mission peu importe laquelle mais ne te mêle pas à ça !

Mandy (à Jack) : Désolée trésor, la pompe à bière est vide. Je vous apporterai vos boissons !

Ianto (chuchotant et énervé) : Man-dy !!

(Ianto va rejoindre Jack)

Ianto : Elle va nous apporter nos verres.

Jack (rit) : Oui ! Alors c’est ton point de chute ici ? C’est très… rustique !

Ianto : J’aime. Alors pourquoi êtes-vous là ? Comment va Tosh ?

Jack : On a parlé. Elle va bien. Mais c’est au sujet des personnes disparues. J’ai trouvé un lien.

Ianto : Avec ce Pub ?

Jack : Non, non, non ! Avec l’endroit, le quartier.  Juste ici à Radyr.

Ianto : Parfait ! Mais si vous pouviez éviter de tuer qui que ce soit.

Jack : Et par « qui que ce soit » tu veux parler d’une certaine barmaid. (coquin) Je la trouve un peu vieille pour toi mais hey, je suis impressionné !

Ianto : Je ne parle de personne en particulier.

Jack : D’accord ! Bref, quand vous êtes tous partis j’ai décidé de creuser un peu. J’ai lu les rapports de toutes les personnes disparues depuis ces 6 derniers mois et Tosh a pu pirater quelques logiciels.

Ianto : C’est votre façon de creuser ?

Jack (irrité) : C’est ma façon de déléguer ! Et j’ai pensé que ça pourrait l’aider à oublier Mary.

Ianto : D’accord. Et qu’a-t-elle trouvé ?

Jack : Pour résumer, on a trouvé un pourcentage assez élevé de personnes qui auraient habité le coin ou l’auraient juste visité, et qui auraient disparu dans les semaines qui ont suivi.

Ianto : Et vous avez  parlé d’activité de la Faille ?

Jack : Que des résidus. C’est peut-être rien mais ça vaut qu’on s’y attarde. Oh, voilà les boissons !

Mandy : Désolée pour l’attente. Une pinte pour Ianto et un verre d’eau. C’est sur ton ardoise.

Ianto : Merci Mandy.

Jack : Hey Mandy ! Capitaine Jack Harkness !

Mandy (sur la défensive) : Le patron de Ianto.

Jack : Oh, il vous a parlé de moi… De nous ? (ie Torchwood, ndt)

Mandy : Non il ne m’a pas dit ce que vous faisiez, il vous a juste mentionné quelques fois.

Jack (irrité) : Super ! C’est sympa de savoir qu’on parle de moi…

Ianto : Je n’ai absolument rien dit sur rien du tout, Jack. Merci Mandy.

Mandy : De rien. Si vous avez besoin de moi je sors m’en griller fumer une.

Ianto : Merci.

Jack (chuchotant) : Tu lui as parlé de Torchwood ?

Ianto : Je n’ai rien dit du tout ! J’ai juste… C’est une serveuse, je lui parle comme ça mais je n’ai rien dit du tout !

Jack : Et elle semble pourtant savoir qui JE suis.

Ianto : J’ai peut-être dit votre nom une fois… ou deux, mais je n’ai jamais parlé de notre travail.

Jack : C’est bon. Pas de problème. Attends, j’ai du Retcon sur moi.

Ianto (énervé) : Bordel, Jack ! Elle n’a pas besoin de Retcon ! C’est votre réponse à tout, ça ! On Retconne ou on tue ! Est-ce que vous pouvez me croire cette fois-ci, me faire confiance ?

Jack (se lève) : J’ai besoin d’air…

Ianto : Jack !

Jack (autoritaire) : Reste… là !

Ianto : Oui… Monsieur !

(Jack sort)

Ianto (à lui-même) : Allez tous au diable !

**

Jack (à Mandy) : Ce truc va vous tuer !

Mandy : J’espère bien mon chou !

Jack : Est-ce moi ou il y avait bien une certaine tension là-dedans (au Pub) ?

Mandy : Plus malin que vous en avez l’air.

Jack : Ne jamais juger sur les apparences.

Mandy : C’est pas mon cas. Mais disons que j’ai entendu 2, 3 choses vous concernant.

Jack : Et pas que du bon, j’imagine ?

Mandy : Ianto est un type bien. Et selon moi vous n’êtes pas un bon ami.

Jack : Oh, pour être franc, votre avis ne m’intéresse pas.

Mandy : Et pour être franche, je pense que cela n’aura bientôt plus aucune espèce d’importance.

Jack : Et pourquoi donc ?

Mandy : Je pense qu’il ne va plus traîner dans le coin bientôt. Je pense qu’il en a assez.  Il a besoin de faire un break.

Jack : Excusez-moi mais vous êtes qui, au juste ?

Mandy : Oh, une simple serveuse. Mais moi je sais que sa petite amie lui manque encore. Je sais ce qu’il boit. Je sais qu’il a essayé de toutes ses forces de vous impressionner. Mais fait nouveau : j’ai le sentiment qu’il a passé sa vie à vouloir impressionner son entourage et je sais qu’en façade il a l’air de bien aller mais qu’en dedans il est à l’agonie. Je sais ce qu’il a essayé de faire la nuit où vous êtes revenu (long silence) je sais parfaitement qu’il a totalement besoin de s’éloigner de vous.

Jack : Très bien ! Ok, mais je pense que c’est à Ianto de décider, non ?

Mandy : Oui. Mais je connais les gars dans votre genre. Vous vous immiscez dans la tête des gens, vous les menez en bateau, mais plus maintenant. À partir de ce soir, c’est terminé !

(Mandy retourne à l’intérieur, Jack reste sans voix)

Mandy (à Jack) : Peut-être qu’il veut vous payer un verre avant que vous ne partiez ! (à Ianto) ! Oh salut, où étais-tu passé ?

Ianto : Oh j’avais juste besoin d’aller aux toilettes.

Mandy : Je te sers une autre bière ?

Jack (l’appelle) : Ianto ! Par ici !!

Ianto (à Mandy) : Peux-tu… ?

Mandy : Je te l’apporte, trésor.

Ianto : Oui Monsieur ?

Jack (d’une voix douce) : Assieds-toi ! Je ne l’aime pas. Je sens un danger.

Ianto : J’imagine qu’elle en a autant à votre sujet.

Jack : Elle veut que tu quittes Torchwood.

Ianto : Je sais.

Jack (choqué) : Tu nous as écoutés ?

Ianto : Bien-sûr. En plus elle l’a dit tout à l’heure (plus tôt).

Jack : Ianto quel est le problème ? Je croyais que tout allait bien.

Ianto (ricane) : Après tout ce que j’ai vu vous croyez vraiment que tout peut redevenir normal ?

Jack : Alors parle-moi !... Ou parle à Gwen !

Ianto : Ou alors on peut s’occuper de ce que vous êtes venu faire ici…

Jack : Les personnes disparues ?

Ianto : C’est bien pour ça que vous êtes là ?

Jack : Parfait ! En fait plusieurs personnes sont portées disparues, et quelque chose les relie à ce quartier. Ont-elles été enlevées par la Faille, par des aliens ou… ?

Ianto : Ou sont-elles parties de leur plein gré ?

Jack : Quoi ?

Ianto : Ici à Radyr, Julia Collins, 36 ans, professeur, surendettée jusqu’au cou, disparue une semaine après avoir été repérée pour la dernière fois près du barrage. Ici, à Radyr, Thomas Phillips, 32 ans, au chômage, héroïnomane,  disparu il y a à peine 15 jours, vivait dans la rue. Ici, à Radyr, Bobby Dollington, 47 ans, veuf inconsolable, disparu il y a un mois, sa voiture a été retrouvée près de la coopérative. Ici, à Radyr, Sally…

Jack : Ok, ok ! Tu veux bien m’expliquer ce qui se passe ?

Ianto : Je n’ai pas eu besoin de l’ordinateur de Tosh. Oh, et à propos, je ne crois pas qu’elle ait envie d’oublier Mary. Mais oui j’ai bossé à l’ancienne. Tous les  soirs avant de venir ici, et ce depuis des semaines, j’ai étudié les dossiers et j’ai dénombré jusqu’à 15 personnes disparues depuis cet endroit, qui auraient facilement pu avoir choisi de disparaître.

Jack (sonné) : Quoi ? Tu penses qu’ils se seraient eux-mêmes effacés?

Ianto : Non, peut-être que l’occasion s’est présentée à eux de vivre autre chose, quelque chose de mieux que la mort.

Jack : Mieux que la mort ?... Ianto…

Ianto : Et s’il existait un moyen d’échapper à tout. L’occasion d’une nouvelle vie. Jack, si on se sent complètement brisé, qu’est-ce qui… si quelqu’un pouvait nous offrir l’occasion de faire un break quand on est brisé (le jeu de mots qui tue, ndt) ?

Jaxk : Explique-moi ! Oh non,  regarde qui revient !

Ianto (énervé) : Quoi ?

Mandy : Voici vos boissons. Cela vous convient, Jack ?

Ianto (se lève, en colère) : Ne t’avise plus de parler d’elle de cette façon !!

Jack : Quoi ?

Ianto : J’ai dit « retire ce que tu as dit !! »

(Ianto frappe Jack)

Jack : Mais qu’est-ce que tu fais, bon sang ?

Mandy : Ianto !

Ianto : Il médisait sur toi !

Mandy : Ok ! Jack, sortez !

Ianto : Je m’en charge, Mandy !

Jack : Ianto ! Lâche-moi bordel !

**

Jack : Tu me bastonnes et tu me traînes ?! Est-ce que j’ai raté le moment où on s’est mis d’accord sur un code commun ?

Ianto : Il faut que vous partiez ! Laissez-moi m’en occuper !

Jack : T’occuper de quoi ?

Ianto : C’est « elle ». C’est Mandy. Elle était bien trop gentille. Et quiconque croise ma route  ne peut être aussi gentil. Elle a commencé à me le suggérer ce soir et je savais… je l’ai deviné. Et je l’ai vu venir. Les personnes disparues. La serveuse sympa, tu lui racontes tes problèmes et elle les fait s’envoler…

Jack : C’est elle? Mais elle est…

Ianto : Plus maligne qu’elle n’en a l’air. Et elle a d’ailleurs fait une bonne action.

Jack : Laquelle ?

Ianto : Elle m’a sauvé la vie. Alors je vais lui donner une chance.

Jack : Elle t’a sauvé ?

Ianto : Je ne suis pas bon qu’à faire le café. Et vous ne la tuerez pas celle-là,  Jack ! Restez dehors, je vous appellerais si j’ai besoin de renfort.

Jack : Mais…

Ianto : Ne bougez pas !

(Ianto retourne dans le pub)

Mandy : Tu vas bien ?

Ianto : Tu avais raison ! Il est toxique !

Mandy : Allez un petit verre, cadeau de la maison.

Ianto : Tu as toujours le mot qu’il faut, pas vrai,

Mandy : Je peux faire plus que ça !

(Elle fait sonner un carillon)

Mandy : Dernières commandes ! (à Ianto) Ne bouge pas d’ici !

Ianto (à lui-même) : Pour aller où ?

**

Mandy : Bonsoir les filles !  Et voilà tout le monde est parti ! Tu es prêt ?

Ianto : Je suis toujours prêt.

Mandy : Je préfère te prévenir c’est un peu bizarre mais surtout ne t’affole pas, ok ?

Ianto : Je vais essayer.

Mandy (indécise) : Tu es bien sûr de le vouloir, mon chou ?

Ianto : J’ignore ce que « le » veut dire mais ai-je d’autres choix ?

Mandy : Alors mieux vaut que tu viennes avec moi.

Ianto : On va où ?

Mandy : En bas, dans la cave.

Ianto : Ce serait pas un prétexte pour être tout seuls ?

Mandy : Tu es déjà tout seul. (Ils descendent) Tout va bien ?

Ianto : Ouais, je suis pas trop fan des endroits sombres et glauques, c’est tout.

Mandy : Bientôt on y verra plus clair. Ok, Ianto. Je veux te présenter un ami. Tu dois juste savoir qu’il ou qu’elle, oh… est d’origine extraterrestre.

Ianto (feignant l’étonnement) : Tu veux dire… de l’Espace ?

Mandy : Yep !

Ianto (avec exagération) Woh !

Mandy : Sur la Bible, ce n’est pas une blague ! Ianto laisse-moi te présenter…

Ianto : Seigneur !(Jesus!, in english, ndt)

Mandy : Tu n’es pas tombé loin. Ianto, je te présente Le Sauveur !

Ianto : Erm… Salut !

Voix Désincarnée : Bonsoir, Ianto Jones.

**

Jack : Allez allez, décroche ! Gwen, hey ! J’ai besoin que tu me rendes un service : je veux que tu te rendes au Hub et que tu me trouves tout ce que tu peux sur le « Ferret Pub » situé à Radyr… Tosh y est déjà, elle est occupée… Bouge tes fesses, va au Hub et trouve-moi ces renseignements ! (Il raccroche)(à lui-même, l’air désolé) : Oh Ianto Jones, qu’est-ce que Torchwood a bien pu te faire ?

**

Ianto : Devrais-je… Comment connaissez-vous mon nom ? Vous n’êtes pas medium, si ?

Mandy : Non trésor. Je lui parlé de toi.

SAUVEUR : Elle m’a parlé de votre douleur. Je veux vous sauver.

Ianto : D’où votre nom, ok. Et alors, comment vous comptez vous y prendre ?

SAUVEUR : Je peux t’emmener loin d’ici. Je peux t’emmener au Paradis.

Ianto : Ne dois-je pas mourir pour ça ? Je croyais que votre solution excluait la mort.

SAUVEUR : Non. (Il glousse) : Mieux que la mort. Mieux que la douleur. Mieux que cette vie que vous détestez. Un tout autre monde.

Mandy (elle rit) : Oh désolée. Cette réplique me fait toujours rire, elle me fait penser à Aladdin. Euh, Ianto, en fait Le Sauveur ici présent a… eh bien, c’est comme une porte dimensionnelle. Et il peut t’envoyer n’importe où dans l’Univers. Et même dans le Temps. Tu pourrais revenir à l’Ancien Temps mais lui, il vous propose toujours la planète Paradis. C’est visiblement un coin sympa. Qui l’eut cru ?

Ianto : Une porte ?

SAUVEUR : Je vais vous montrer (le portail s’ouvre) : Prenez garde à l’entrée de la Faille !

Mandy : C’est beaucoup de machins qui tourbillonnent mais ça peut t’emmener n’importe où !

Ianto : N’importe où ?

SAUVEUR : Telle planète de l’Univers ou bien telle période de l’Histoire de la planète Terre. Vous pouvez échapper à votre vie et vivre à nouveau.

Ianto : C’est tentant.

Mandy : On a sauvé des tas de gens, n’est-ce pas ?

SAUVEUR : Oui. Et maintenant notre nouvel enfant va renaître.

Ianto : J’ai juste une question : quel est votre intérêt ?

SAUVEUR : Je ne comprends pas.

Mandy : Oh, il ne demande pas d’argent ni rien de ce genre. Il le fait tout simplement. Comme moi je suis serveuse. J’imagine que c’est son boulot.

SAUVEUR : Ceci est ma fonction. Je suis là pour sauver.

Ianto : Le problème c’est que je sais ce qu’est la Faille. C’est plus ou moins mon boulot aussi. Je travaille pour Torchwood.

Mandy : Oh.

Ianto : Ouais.

Mandy : Oh.

Ianto : Et… les machins qui passent à travers la Faille ? Hé bien j’ai beaucoup de mal à leur faire confiance. Sérieux.

Mandy : Je n’vais pas te mentir, c’est peut-être pas parfait, ni même facile, mais n’est-ce pas déjà mieux que ce que tu as ? Je veux dire de mon point de vue, tu as 2 choix : vivre ta vie telle qu’elle est ou mourir. Et là on t’offre une troisième option. Vivre une nouvelle vie.

Ianto : Et tout laisser tomber de l’ancienne ?

Jack (qui entre) : Sauf que tu ne pourras pas. Bonjour, désolé de débouler ainsi mais non Ianto, tu ne laisseras pas tomber ta vie. Parce que tu seras toujours toi-même. Salut, c’est qui lui ?

SAUVEUR : Je suis Le Sauveur.

Jack : C’est drôle ça car la dernière fois que j’ai croisé l’un de votre espèce, vous présidiez la Proclamation des Ombres, en train de négocier la traite d’esclaves humains dits « sensibles ».

Ianto (à Jack) : Je vous avais dit de rester dehors !

Jack : Et j’ai bien fait de ne pas t’obéir. Tu étais en train de le croire.

Ianto : Quoi ?

Jack : Je le vois dans tes yeux.

Mandy : Que voyez-vous, Jack ?

Jack : L’espoir. Je lis de l’espoir dans ses yeux pour la première fois depuis le jour qui a précédé la mort de Lisa.

Mandy : Depuis  le jour où vous l’avez tuée.

Jack : Oh, mais tu lui as vraiment tout raconté, hein ?

Mandy : Ianto, il ne sait pas de quoi il parle. Regarde, regarde à travers le portail !

Ianto : C’est quoi ça ?

SAUVEUR : Ceci est le Paradis.

Ianto : C’est beau…

Jack : En effet mais je te garantis que le portail ne te mènera pas là-bas. Et oui, par ici, on a… oh ! Le tableau de bord.

SAUVEUR : N’y touchez pas !

Jack (tapotant des touches) : Attention ! Ce serait dommage de perdre cette adorable image d’ange. Et là… (le portail s’ouvre)

Ianto : C’est quoi ? Quel est cet endroit ?

Jack : C’est exactement là où tu aurais été envoyé.

Ianto : Mandy, tu veux probablement partir…

Mandy : Quoi ?

Jack : Votre « Sauveur » est un marchand d’esclaves !

Mandy : Oh… Très bien. Oui, d’accord ! Désolée, mais oui, il se trouve que j’étais déjà au courant.

Ianto : Pardon ??

Mandy : C’est toujours mieux que ta propre vie. Et j’avais besoin d’argent. J’avais besoin de rénover mon Pub et le voilà qui débarque ! Problème résolu, c’était parfait.

Ianto : Tu m’aurais laissé aller là-bas ? Vers cet… Enfer ? Tu as envoyé des gens là-bas ?!

Mandy : J’essaie simplement de me débrouiller. Je fais mon boulot, faire en sorte que mon Pub prospère. Je suis désolée, ok ? Mais je trouve cela toujours plus malin que de se suicider !

Ianto : Ne cherche pas à justifier une telle horreur !

Mandy : S’il y avait eu une autre façon de t’aider je l’aurais fait mais je ne suis qu’une serveuse !

Jack : Une serveuse avec un Alien dans sa cave. Une serveuse qui fait…

SAUVEUR (attrapant Jack) : Vous serez le premier à visiter les Enfers, et Ianto sera le prochain !

Jack (étranglé) : Ianto, un peu d’aide ? D’habitude j’aime bien me faire étrangler mais pas comme ça…

Mandy : Ianto, oh je te demande pardon. Tu vas me pardonner n’est-ce pas ? Tu le feras, Ianto ? Ianto ?

Jack : Tue-le !

Mandy : Qu’y-a-t-il ?

Jack : Débarrasse-moi de lui !

 

Mandy (à Ianto) : Pourquoi restes-tu là à fixer je ne sais quoi ?

SAUVEUR : Ta vie sur Terre est terminée. Il est temps de recommencer à zéro.

Jack : Ian-to !!

Ianto (armant son revolver) : Arrête !

Mandy : Tu… tu as une arme ? Quel genre de cinglé es-tu ?

Ianto : J’ai dit stop ! (Il tire en l’air) Vous êtes tous des monstres ! Le monde entier est brisé. Et soit je suis le seul à m’en apercevoir soit… oh mon dieu…

Mandy : Ianto…

Ianto : La ferme !! Tout le monde se tait !! Personne ne bouge !! Je dois partir… je dois échapper à tout ça! (Il se met à pleurer) J’ai besoin que tout s’arrête ! Besoin d’être ailleurs, j’ai besoin d’être… (Il pleure) Je veux ma maman… C’est tout…

Jack (se débattant toujours) : Ianto, pitié !

Ianto (à Jack) : Et toi ! Toi, tu es le pire ! Tu l’as tuée !!! Tu as tué LISA !!! Tu as tué Mary !! Tu en as tellement tué ! Et tu nous fais vivre l’enfer et tout ce que tu trouves à faire c’est des sourires ! Oh-oh Seigneur, c’est aujourd’hui. Aujourd’hui c’est le jour J. Je vous l’avais dit hein ? Je l’avais dit, ça va arriver. Je te l’avais dit un jour. J’aurais l’occasion de te sauver mais je te regarderais souffrir et mourir !

Jack : Non!

Ianto : Si. C’est absolument ce que je vais faire, bordel de mer** !

Jack : Non !

Ianto : Sauveur, allez-y !

Le Sauveur envoie Jack à travers le portail. Jack hurle.

Ianto : Il est parti. Enfin… il est parti…

SAUVEUR : Et maintenant c’est ton tour.

Ianto : Un pas de plus et j’explose ta cervelle !

Mandy tremble.

Ianto : Adieu, Mandy. Tu m’as vraiment ouvert les yeux. Il se trouve que ce n’est pas moi qui déraille, c’est le reste du monde… (Il s’en va).

**

Ianto : Je l’ai fait! Je l’ai fait ?! (Soulagé) Tout est fini (il rit). J’ai enfin ma seconde chance. (Son portable sonne). Rha… (Il regarde le nom de l’appelant). Non, j’peux pas te parler ! Allez va-t’en ! (La sonnerie s’arrête) Merci ! … (La sonnerie reprend) ! Oh bon sang ! Oui ?

Glenda Jones : Oh charmant ! Bonjour à toi aussi.

Ianto (sèchement) : Maman, qu’est-ce que tu veux ?

Glenda : Je t’ai envoyé un mail pour un texto pour t’informer du mail. J’ai également laissé un message sur ton répondeur et je suis même allée…

Ianto : Maman, écoute-moi ! J’ai vraiment pas eu le temps, trop de boulot. Je peux pas te parler là.

Glenda : Je parie que tu n’as pas écouté mon message sur ton répondeur.

Ianto : Il durait 6 minutes ! (agacé, puis se reprend) Oh… Je travaille !

Glenda : Très bien, d’accord… Je voulais juste savoir ce que tu comptais faire à Noël parce que Rhiannon ne viendra pas cette année. Tu le crois ça ? Elle veut passer Noël avec Jonathan et les enfants. Lui n’a pas de boulot, justement, c’est tous les jours Noël avec lui…

Ianto : Mais Noël est à des années lumières. Je n’y ai même pensé.

Glenda : Oh c’est pas si loin. Et tu ne m’as toujours pas envoyé ta liste.

Ianto : Ma liste ?

Glenda : Des… euh… des… comment tu les appelles ? Les 3 détectives ? Ces gars, les 3 enquêteurs. Je voudrais pas t’en offrir que tu n’aies déjà.

Ianto : Je vais y penser.

Glenda : Ce serait gentil, si ça ne te dérange pas. (Elle hésite)… euh, je me demandais,… tu es occupé là, mais… je suppose que tu n’as pas l’intention de  passer nous voir et prendre le thé demain ? Car… je, enfin… oh et puis zut !

Ianto : Qu’y-a-t-il maman ?

Glenda : Euh… C’est rien, c’est juste que… Hé bien j’ai vu le Dr Singh hier…

Ianto : Quoi ?

Glenda (hésitante) : Mais ne panique pas, d’accord ? Et Rhiannon n’est pas au courant sinon je l’aurais sur mon dos toute la sainte journée.

Ianto : Mais ça t’agace de ne pas l’avoir pour Noël ?

Glenda : Ne fais pas le malin avec moi mon garçon !… Tu es toujours là ?

Ianto : Oui mais je suis sûr que ce n’est rien de grave.

Glenda : Mais bien sûr que ça l’est ! C’est pas comme pour ton père, tu sais. C’est normal. C’est une grosseur… Je veux dire, c’est vrai j’ai jamais fumé de ma vie, et… ça doit être à cause de ta sœur. Oui, la foutue cuisine de ta sœur, elle n’a jamais entendu parler de la margarine.

Ianto (dévasté) : Oh non !

Glenda : Ianto je vais bien je t’assure, je vais bien (soupir). Ça va aller ?

Ianto (essaie de plaisanter): Je vais bien, je t’assure… Je vais bien.

Glenda : Bien. Alors c’est d’accord pour demain ? Il y aura des gâteaux.

Ianto : Je ne serai pas dans le coin…

Glenda : Boulot ?

Ianto : En quelque sorte.

Glenda : D’accord, ne t’en fais pas. Et passe me voir quand tu reviens. Je ne vais nulle part, moi.

Ianto (se met à pleurer) : Je … Je dois y aller.

Glenda : Attends Ianto, ne te mets pas martèle en tête mon chéri…

Ianto (la voix serrée) : Je dois vraiment te laisser maman.

Glenda : D’accord mais est-ce que…

Ianto (Il éteint son portable) : Oh non… que-ce que j’ai fait ?

(Ianto retourne dans le pub et redescend à la cave)

>>Thème Musical de Captain Jack<<

SAUVEUR : Tu es revenu.

Mandy : Ianto ? Mais que fais-tu là ?

Ianto (essoufflé) : Mandy, tu as le choix : soit tu restes ici et tu meurs, soit tu quittes Cardiff sur le champ !

Mandy : Quoi ?

Ianto : J’ai tué Lisa… C’est pas Jack. Je l’ai tuée dès que je l’ai amenée à Cardiff et je te tuerais aussi si tu ne pars pas immédiatement !

SAUVEUR : Tu vas rester !

Ianto : Oh, ne crois pas que j’hésiterai à te tuer. Je pense que Mandy est complètement barrée mais elle n’est pas mauvaise. Je pense qu’elle a encore une toute petite chance de s’en sortir. Car elle est comme moi. Mandy, écoute-moi ! J’ai parfois vu ta sincérité, et tu m’as sauvé la vie. Et ce n’était pas uniquement pour m’amener jusqu’ici. Mais tu as fait quelque chose de grave. J’ai aussi fait des choses terribles mais il y a toujours de l’espoir. Il y a toujours quelqu’un qui nous tend la main quelque part. Quelqu’un qui a besoin de nous dans leur vie. Et c’est moi qui te tends la main maintenant !

Mandy : Oh je suis…

Ianto : Tu es désolée, je sais. Maintenant sors d’ici et si je te revois dans Cardiff je te tue! Je le jure.

Mandy (en pleurs) : Merci.

(Mandy s’en va)

Ianto : Et toi ! Allume le portail tout de suite !

SAUVEUR : Ah ah, es-tu certain de me tuer avec tes balles ? N’as-tu pas envisagé que…

(Ianto tire et le Sauveur crie de douleur)

Ianto : En tout cas ça te fait saigner le bras. Alors ouvre-moi ce putain de portail !

(Le Sauveur ouvre le portail)

Ianto : Continue ! Entre dedans !

SAUVEUR : Tu vas souffrir pour ça…

Ianto : J’ai souffert toute ma vie et à présent je suis le seul à pouvoir arrêter tout ça ! Allez, TRAVERSE LE PORTAIL !!

(Le Sauveur obéit et Ianto le suit)

Ianto : Super ! Et c’est partiii….(Sa voix disparaît peu à peu dans les profondeurs du portail)

**

Ianto : Merde !

SAUVEUR : Bienvenue, Ianto Jones.

Ianto : Où est Jack ? Où est-il ?

SAUVEUR : En cheminement.

Ianto : Mène-moi jusqu’à lui. Tout de suite !

SAUVEUR : Suis-moi.

(Bruits bizarres. On entend Jack crier au loin, comme confiné dans une pièce).

Ianto : Jack ? Je suis venu te chercher ! Jack, où est-il ?

SAUVEUR : Derrière ces portes. Ils doivent tester ses capacités.

Ianto : Continue d’avancer !

(Ils entrent dans une pièce. Jack crie encore)

SAUVEUR : Tout est automatisé. (Peu convaincu) C’est sans danger pour toi…

Jack (criant) : Je n’en suis pas si sûr, ahhhhh !

Ianto : Arrête ça ! Éteins ça tout de suite !

SAUVEUR : D’accord.

(La machine s’arrête)

Ianto : Oh pardon… Mon Dieu, pardon, je suis désolé. (Il le détache) Jack ? (paniqué) Jack ?! Il, il ne respire plus. Vous l’avez tué !

SAUVEUR : Pour être juste c’est toi qui l’as mené jusqu’ici.

Ianto (à lui-même) : Entraînement… Entraînement… Allez vas-y ! 1, 2, 3… Combien il en faut ? Oh non, Jack ?! (Il embrasse Jack)…Oh mon Dieu… pitié !

(Jack revient à la vie)

Ianto : Jack ! Jack, regarde-moi ! Oh mon Dieu, ça a marché !

Jack (haletant) : Est-ce que… tu m’as embrassé ?

Ianto : Je viens de te sauver la vie !

Jack (toujours haletant) : C’est un fait. (rit) Quel baiser !

Ianto (énervé) : C’était pas… Je suis vraiment désolé.

Jack : Ok, partons d’ici !

SAUVEUR : Non, vous ne…

(Ianto lui tire dessus, il s’écroule)

Ianto : Tu vas vivre. Allons-nous-en !

**

Ianto et Jack remontent au Pub.

Ianto : Fichtre (lol, ndt)… ça c’est du monde alien. J’étais sur une autre planète ! C’est juste ça, j’ai fait l’aller-retour sur une autre planète…

Jack : Où est Mandy ?

Ianto : Je lui ai donné une seconde chance… Jack… J’aimerais avoir une seconde.  Je vous en prie…

Jack : Je suis garé au coin de la rue. (Soudain en colère) Tu as 5 minutes !! Si tu viens avec moi tu devras assumer tes actes sinon va-t’en !!

(Jack sort. Ianto soupire et compose un numéro sur son téléphone)

Glenda : Allo ?

Ianto : Je suis désolé.

Glenda : Tu peux ! Me raccrocher au nez comme ça ! (Elle soupire). Ianto, tu vas bien ? Tu ne t’inquiètes pas pour cette histoire de grosseur, hein ?

Ianto (plus serein) : C‘est… Je vais bien maintenant. Je t’assure.

Glenda (soucieuse) : Tu n’as pas eu envie de faire… une bêtise, tu sais ? Comme après que Lisa…

Ianto : Non, plus maintenant.

Glenda : Tu sais que je ne m’en serais jamais remise. Mais je sais que c’est pas une raison pour rester, tu vois, je ne veux pas que tu te forces pour moi…

Ianto : Maman ! Je vais bien, tu peux me croire. Et je veux être là pour toi, s’il te plait.

Glenda : D’accord ! N’en parlons plus ! Alors tu viens pour le thé ? Mais ne viens pas à 7h car c’est l’heure de mon feuilleton Emmerdale.

Ianto : Compris, je viendrai plus tôt et on le regardera ensemble.

Glenda : Oh ce serait sympa.

Ianto : Oui.

Glenda : Alors je t’attends vers 6h ?

Ianto : Oui. Je t’aime.

Glenda (heureuse) : La vache ! Une éternité que je ne t’ai pas entendu dire ça.

Ianto : Une éternité que je n’ai pas ressenti… À demain.

Glenda : Je t’aime. Au revoir.

**

(À bord du SUV)

Jack (attendant) : Ah (soupir). Trop tard.

Il va démarrer le véhicule quand Ianto arrive en courant et entre du côté passager.

Ianto (essoufflé) ! Désolé… Je m’excuse… Jack ?

Jack (finit par parler) : Alors ?

Ianto : Alors…

Jack : Tu es décidé à m’expliquer ?

Ianto : Je suis pas sûr d’y arriver. Je n’ai… Je suis brisé et je dois le gérer.

Jack : Ianto, on est tous brisés. Toute personne vivant sur cette planète est brisée. On fait tous en sorte de vivre avec.

Ianto : Pourtant ce n’est pas votre cas, non ?

Jack : Quoi ? 

Ianto : À vous voir là, Jack. Vous ressentez quelque chose ?!

Jack : Tu crois vraiment que je suis insensible.

Ianto : Mais bordel, vous avez l’air si prétentieux !

Jack (rit) : C’est ça et tu portes un costume et tu crois que je ne sais pas pourquoi ? T’as pas besoin de costume pour faire du café !

Ianto : Qu’allez-vous faire de moi ? Je vous ai laissé mourir.

Jack : Oui et c’est pas la première fois que des amis me font ce coup.

Ianto : Amis ?

Jack : Ne me force pas à le dire !

Ianto : S’il vous  plait. Dites-le !

Jack (soupir) : Tu es mon ami, pas seulement mon employé. Tu me mens, tu me laisses presque mourir et sache que parfois ton café n’est pas aussi bon qu’on le dit, et…

Ianto : Arrêtez la voiture !

Jack : Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ?

Ianto : Mon…Café ?

Jack (amusé) : Ok, ok,  relax. La plupart du temps il est fantastique. Mais (s’étrangle presque) parrrrfois c’est vrai, tu le rates.

Ianto : Oh !

Jack (sérieux) : Ianto, tu es mon ami, quoi que tu fasses. Je serai toujours là pour toi.

Ianto : J’ai tellement souffert…Tout me fait mal.

Jack : Je sais. Je sais. Et je ferai tout et n’importe quoi pour effacer cette douleur.

Ianto : Embrasse-moi.

Jack (surpris) : Euh… tu viens de dire quoi ?

Ianto : Tu pourrais m’embrasser. Je veux dire, seulement si tu en as envie.

Jack : Quoi ?

Ianto : Je suis plus complexe que tu ne le crois. Monsieur.

Jack : Oh je…

(Ils s’embrassent)

Jack : Tu m’as embrassé.

Ianto (chaviré) : Oui et tu m’as embrassé.

Jack : Mouais… mais ça c’est…oh (rit) c’est jamais bon de mêler relation intime et  travail.

Ianto : Qui a parlé de relation ? On est tous les deux foutus, peut-être que c’est de ça dont nous avons besoin.

Jack : Peut-être. Mais que pour cette fois, ok ?

Ianto (déçu) : Que pour cette fois ?

Jack : Demain on reprend le travail comme si rien de spécial  ne s’était passé.

Ianto (tendrement) : Demain…

 

Générique de Fin

 

Ecrit par chrismaz66 

Teaser | Instructions | Tableaux des vols
Activité récente

Développement
Aujourd'hui à 19:16

La photo du mois
Aujourd'hui à 19:11

Le jeu du pendu
Aujourd'hui à 19:09

Les Sondages
Aujourd'hui à 18:07

Le jeu du quizz
23.02.2017

Nouveau sondage
Aujourd'hui à 19:05

John Barrowman, Filmographie
Aujourd'hui à 18:30

Série Audio Big Finish
Aujourd'hui à 17:09

Série Audio Big Finish
Aujourd'hui à 16:45

Episode audio- Forgotten Lives
Aujourd'hui à 16:16

Episode audio- More than this
Aujourd'hui à 15:51

Actualités
Nouveau sondage

Nouveau sondage
Le dernier sondage vous demandait votre avis pour savoir comment relancer la machine Torchwood. La...

Le Whoniverse envahit Heidi!

Le Whoniverse envahit Heidi!
Qui ne connait pas Heidi et sa montagne? En 2015 était sorti au cinéma une nouvelle adaptation de...

Résumé des épisodes audios à venir

Résumé des épisodes audios à venir
C'est devenu notre cadeau mensuel: les épisodes audios de Torchwood produits par Big Finish...

Une nouvelle série pour Owen Teale

Une nouvelle série pour Owen Teale
Il nous avait marqués par la violence de son personnage: Owen Teale, l'ignoble cannibale Ewan...

Caroline Chikezie guest-star

Caroline Chikezie guest-star
Caroline Chikezie, notre tristement célèbre Lisa, a décroché un rôle de guest-star dans le premier...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Vous aimez les histoires qui font "booh"!? Depuis 2 ans les épisodes audio de Torchwood offre une infinité de glauque, de morbide, de fantômes, de space. Lisez ces pitchs et faites votre choix! Brrr..

Afficher plus d'informations

Total : 0 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

Xanaphia (21:43)

^^ et la chasse ?

serieserie (21:43)

toutes les pins en triples...

serieserie (21:43)

la chasse je peux pas etre classer parce que j'ai aidé a organiser mais je l'ai fini ^^

Xanaphia (21:44)

déjà ^^

Xanaphia (21:44)

tu as vu la news d'Arrow pour la saison 6 ?

serieserie (21:44)

eh ça fait deux mois qu'on prépare cette animation ^^ j'avais trop hate moi

serieserie (21:44)

ouais alors enfaite je suis bloquée donc j'attend pour la faire x)

Sonmi451 (21:44)

re

Xanaphia (21:44)

Salut ^^

serieserie (21:44)

et j'ai tres beaucoup la flemme surotut

serieserie (21:45)

re!

Xanaphia (21:45)

Bonne nouvelle, non ?

serieserie (21:45)

oui

serieserie (21:45)

enfin je sais pas trpo

Xanaphia (21:45)

ça dépend....

serieserie (21:46)

c'est ça... vu son dernier retour j'ia un peu des doutes mais je ne m'attend plus a ren de la pat de cette série

Xanaphia (21:46)

C'est sûr.... je n'ai pas trop aimé ce qui s'est passé en saison 4.....

serieserie (21:47)

ouais non et puis attend, on nous avait annoncé le retour de colton hein

Xanaphia (21:47)

J'aurais préféré la numéro 1....

serieserie (21:47)

perso... il a du passé en casper le fantome

serieserie (21:47)

oui

Xanaphia (21:47)

ah oui colton ?

serieserie (21:48)

il était censé etre récurrent on l'a pas vu

Xanaphia (21:48)

ah oui quand même ^^ un peu comme Will pour OUAT, mais en pire..

serieserie (21:48)

et katie était censée etre récurrente dans tous le arrowverse wow on l'a vu une fois dans arrow, ah non 2pardon et une dans flash...

serieserie (21:48)

^^

Xanaphia (21:49)

je crois qu'ils étaient revenu sur son contrat.... un peu comme Willa

serieserie (21:49)

mouais beh j'aime pas la tournure que prend la série ^^

Xanaphia (21:50)

c'est sur que je modifierais bien quelques choses....

serieserie (21:58)

oui

cometchat1 (10:23)

Test

cometchat1 (10:24)

Ok

cometchat1 (10:24)

Test

cometchat1 (10:29)

Ok

cometchat1 (10:29)

Test

cometchat1 (10:32)

Test

cometchat1 (10:32)

Ok

cometchat1 (10:49)

Ok

cometchat1 (10:49)

Test

cometchat1 (10:49)

Ok

cometchat1 (10:49)

Test

cometchat1 (10:50)

Ok

cometchat1 (10:50)

Test

cometchat1 (10:50)

Ok

cometchat1 (10:50)

Test

cometchat1 (11:14)

Test

cometchat1 (11:14)

Ok

cometchat1 (11:29)

Test

cometchat1 (11:29)

Ok

Locksley (11:44)

HypnoCup : allez, allez, on vient faire un petit clic pour départager Alex et Greg ! Faites-nous exploser le nombre de votants pour cette finale ! Et cometchat1 peut même voter en passant faire ses tests

cometchat1 (11:47)

Ok

cometchat1 (11:47)

Test

kystis (21:44)

N'oubliez pas de voter dans préférence !! Merci

albi2302 (20:00)

Blue Bloods à un nouveau Design (merci Serieserie) et cherche une équipe pour s'occuper du quartier ! N'hésitez pas a passer

cinto (18:35)

Nouvelle PDLQ chez Ma sorcière Bien Aimée; venez, votez, soyez remercié!

albi2302 (00:01)

Hyp9 2017 ça démarre maintenant ! Bonne chasse à tous

Xanaphia (00:06)

Et 1 déjà dans mon panier ^^

Merane (11:57)

Bonjour, le sondage spécial HypnoAirways 2017 du quartier Teen Wolf est arrivé . Merci pour vos votes et bonne journée .

SeySey (16:49)

Bonjour!! Si vous n'avez pas participer à l'animation "Old Or New Age" du quartier Outlander, on vous attend! Êtes vous fait (e) pour le XVIII ou XX ème siècle?? Venez le découvrir! Sans oublier notre sondage & nouveau design

chrismaz66 (18:18)

'Soir, Torchwood a enfin un nouveau SONDAGE, bourré de petites histoires à faire froid dans le dos! Venez trembler et un petit clic pour votre frisson préféré. Merci d'avance et bonne soirée

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play