VOTE | 227 fans |

Script vf du 502

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

Le seuil

 

SGC, cellule

Teal’c : content de vous revoir, O’neill !

Jack : oui, moi aussi.

Teal’c : vous avez l’air en forme.

Jack : oui. Ne vous fiez pas aux apparences. J’ai mal au dos, j’ai été touché aux genoux et j’ai des difficultés à dormir. Et vous ?

Teal’c : j’ai récupéré.

Jack : oui, c’est ce qu’on m'a dit. Bienvenue, alors !

Teal’c : une nouvelle fois, je vous fais le serment d’allégeance. Je vous demande pardon pour avoir succombé aux désirs d’Apophis.

Jack : oui, m’enfin… vous étiez mort alors, il vous tenait à sa merci.

Teal’c : grâce à la puissance du sarcophage, on arrivait à me faire croire qu’Apophis était un dieu.

Jack : certains sont capables d’y arriver.

Teal’c : le Dr Mackenzie m’a persuadé du contraire.

Mackenzie : c’est vous qui avez fait tout le travail. Ma seule intervention fut d’arriver de mettre en lumière quelque chose que vous saviez déjà.

Jack : oui, mais… euh… rien que pour voir, je… j’aurai aimé vous l’entendre dire à haute voix.

Teal’c : quoi ? Qu’Apophis était un faux dieu ? Et que les Goa'Ulds ne sont rien de plus que des parasites ?

Jack : oui, ce genre de choses !

Teal’c : j’espère restaurer la confiance que vous aviez en moi et retravailler dans votre service, général Hammond.

Jack : quand pensez-vous ? Après vous !

 

SGC, couloir

Bra’tac : bonjour, mon ami.

Teal’c : maitre Bra’tac, ça faisait longtemps.

Bra’tac : trop longtemps. Tes amis de la Tauri se sont donnés du mal pour me faire venir ici. Il vous abuse.

Sam : Teal’c !

Teal’c : Shol’va !

Jack : oh ! Hey ! Mais qu’est-ce que vous faites ?

Bra’tac : s’il refuse d’entendre une forme de vérité, c’est qu’il a dû en entendre une autre. Il ne pouvait pas en être autrement.

 

Générique.

 

SGC, salle de briefing

Hammond : maitre Bra’tac, avant que nous ne commencions…

Bra’tac : nous perdons du temps.

Hammond : j’aimerai savoir quels résultats vous attendez en voulant priver Teal’c de son symbiote.

Bra’tac : j’espère arriver à le sauver.

Daniel : vous pouvez le tuer !

Bra’tac : si c’est nécessaire, oui.

Jack : attendez ! Je crois qu’il faudrait qu’on s’entende sur la signification du mot sauver.

Bra’tac : vous auriez envie qu’il reste comme il est ? À aimer de faux dieux et à vouloir jurer et cracher sur les autres ?

Jack : euh non, pourquoi ?

Sam : il y a peut-être d’autres méthodes que nous n’avons pas envisagées !

Bra’tac : je les connais vos méthodes. Cela dit, elles sous-estiment l’ascendant qu’Apophis à sur le coeur de Teal’c et à terme, vous n’aurez pas d’autres choix que de vous résoudre à l’enfermer parce qu’il sera bien trop dangereux pour vous de conserver un ennemi parmi vous. Le rite de Mal Sharran est la seule voie possible.

Daniel : c’est un rite extrême.

Bra’tac : pour sauver l’âme de Teal’c, il va d’abord falloir  l’amener au seuil de la mort. Sur Chulak, on dit que quand un guerrier est en passe de mourir, les évènements qu’il a vécus reviennent telle une immense vague.

Daniel : sa vie entière repasse devant ses yeux ! Oui, c’est pareil chez nous, mais à quoi est-ce que ça nous avance ?

Bra’tac : à travers la fièvre et les hallucinations, il va pouvoir revivre le chemin de la vérité, enfoui au milieu des mensonges.

Jack : vous l’avez déjà pratiqué ?

Bra’tac : deux fois ! Au cours de mes 137 ans de vie.

Sam : vous savez donc que ça fonctionne.

Bra’tac : aucun jaffa n’a eu la force d’échapper au précipice, mais j’ai eu au moins la satisfaction de me dire qu’ils étaient morts libres. Teal’c, non plus, n’en demanderait pas plus. Je lui dois bien ça et vous aussi.

 

SGC, Infirmerie

Janet : il est toujours inconscient. Sa température augmente, sa pression artérielle dégringole, son système de défenses immunitaires s’affaiblit. Si on ne lui rend pas son symbiote dans les heures qui viennent, nous risquons de…

Bra’tac : ne faites rien.

Janet : non, je n’ai pas le droit.

Jack : Bra’tac a exposé son point de vue. Hammond lui a donné le feu vert.

Janet : je vois. Je ferai donc comme il me le demandera.

Bra’tac : est-ce que vous pensez faire partie des amis de Teal’c ?

Janet : bien sûr.

Bra’tac : alors, restez. Le moment venu, il aura besoin de vous pour retrouver le chemin qui mène à nous. Est-ce que tu m’entends, ami ?

Teal’c : Kal Ket Mal, SHOL'VA !

Bra’tac : dis-moi où est ton dieu, à présent, Teal’c !

Teal’c : il va venir.

Jack : ah, ça je ne crois pas, non. Oh, bien sûr, je sais que nous avons vécu cette expérience, mais je vous le répète, je suis sûr à 100 % que… enfin 99 % qu’Apophis est mort.

Teal’c : il vous a trompé tout comme je vous ai trompé toutes ces années en prétendant être aux services de la Tauri.

Jack : oui.

Teal’c : sauf que je n’ai jamais quitté le service du seigneur Apophis et je ne le quitterais jamais !

Jack : alors toute cette période où vous nous aidiez à sauver le monde et à tuer des Goa'Ulds…

Teal’c : subterfuge !

Jack : oh, c’est très fort.

Teal’c : vous pouvez m’éliminer, mais vous n’enlèverez jamais ma loyauté envers mon seigneur. Je mourrais en son nom et J’EN SUIS FIER, MON SEIGNEUR !

Bra’tac : ça suffit. Tu te souviens de moi, Teal’c ?

Teal’c : vous êtes le Shol’va Bra’tac !

Bra’tac : oui, mais à une époque, j’étais le garde suprême et le loyal serviteur de ton seigneur Apophis et toi, tu étais mon élève.

Teal’c : Ket Tal Shree, SHOL'VA!

Bra’tac : rappelle-toi ! Rappelle-toi Teal’c !

Teal’c : la période était glorieuse.

Bra’tac : on a combattu côte à côte pendant des années.

Teal’c : dans les batailles.

Bra’tac : en son nom.

Teal’c : mon seigneur Apophis.

 

FB

 Bra’tac : seigneur Apophis, vos ennemis sont vaincus. Vous avez triomphé.

Apophis : SHAL’MET BRA'TAC ! Lève-toi. Tu t’es bien comporté, tu as le droit à ma gratitude.

Bra’tac : vous m’honorez, seigneur. Faisant preuve de grande qualité et d’adresse, c’est trois hommes se sont illustrés pour vous pendant les combats.

Apophis : parle-moi de celui-ci.

Bra’tac : il s’appelle Teal’c, seigneur. C’est mon élève et avec votre consentement, il sera mon successeur.

Apophis : qui était ton père, Teal’c ?

Bra’tac : il est le fils de…

Apophis : laisse-le s’exprimer. S’il doit prendre ta place comme garde suprême un jour, je dois m’assurer qu’il a une langue.

Teal’c : mon père s’appelait Ro’lock, garde suprême de Cronos et mis à mort pour ne pas avoir remporté une bataille facile. Ma famille a été exilée sur Chulak.

Apophis : il n’a pas satisfait son seigneur ?

Teal’c : il a échoué.

Bra’tac : She KREE, Teal’c!

Teal’c : je vous dis la vérité, seigneur. La victoire était impossible.

Apophis : ton père aurait dû mourir en combattant. Ton père a eu peur.

Teal’c : mon père n’avait peur de rien, seigneur. 

 

SGC, infirmerie

Daniel : euh… on peut savoir ce qu’il a eu ?

Bra’tac : un souvenir douloureux. Le premier d’une longue série.

Janet : de toute évidence, il souffre énormément, alors laissez-moi lui administrer…

Bra’tac : mais c’est justement ce que nous recherchons ! Son parcours est pavé d’énormément de souffrances, mais c’est celui qu’il doit emprunter pour revenir jusqu’à nous.

Janet : en ce moment, il est inconscient.

Bra’tac : et c’est mieux.

Jack : comment ça, c’est mieux ?

Bra’tac : c’est son inconscient que nous devons absolument atteindre. Je sais que ma façon d’agir vous étonne, mais j’ai vu qui était Teal’c depuis bien avant votre naissance. J’ai suivi son évolution et vous êtes loin de pouvoir connaitre aussi bien que moi la noirceur qui assombrit son cœur. Faites-moi confiance, je vous le demande.

Sam : bien sûr.

Daniel : oui, allez-y.

Bra’tac : pour le moment, je dois méditer en kelnorim. Ce rite va me prendre une partie de la nuit et je suis fatigué de mon voyage. Pendant ce temps, restez à ses côtés et parlez-lui.

Janet : il ne va pas nous entendre…

Bra’tac : son esprit ne vous entendra peut-être pas, mais son cœur, si ! Mais si vous ne dites rien, il sentira votre présence et vos paroles pourront réactiver sa mémoire. Elles lui lanceront un défi, l’interpelleront sur ses croyances. Sans le secours de son symbiote, il va résister plus difficilement à la raison.

Jack : Carter ? Vous voulez bien conduire Bra’tac à sa chambre personnelle ?

Sam : à vos ordres.

 

SGC, couloir

Sam : j’espère que vous comprenez les difficultés que nous éprouvons à assister, impuissants à l’évidente agonie dont souffre Teal’c. En particulier le Dr Fraiser.

Bra’tac : la souffrance a un impact très fort chez les humains.

Sam : nous désapprouvons aussi la torture.

Bra’tac : la pire des tortures est peut-être de le laisser dans l’état où il est. Teal’c est fort, plus fort que moi.

Sam : vous êtes toutefois bien conservé pour un individu de 137 ans.

Bra’tac : oui, peut-être, mais je pense aussi que ma fin est proche. Le kelnorim est de plus en plus difficile à atteindre. Le symbiote qui est en moi doit arriver à maturation d’ici moins de deux ans et celui-ci sera mon dernier.

Sam : pourquoi ?

Bra’tac : même si je pouvais m’en procurer un autre, mon corps rejetterait aussitôt ce nouveau venu. C’est de cette façon que meurent les vieux guerriers.

Sam : mais on peut peut-être essayer de trouver un moyen de vous aider !

Bra’tac : la vie pour la vie ne signifie pas grand-chose. Que ce soit pour moi ou pour Teal’c. Vous comprenez ?

Sam : oui, je crois.

Bra’tac : soit il revient vers nous comme nous l’avons connu, soit il ne reviendra pas.

 

SGC, Infirmerie

Jack : vous voulez commencer ?

Daniel : oui, d’accord.

Jack : non, ben je vais le faire.

Daniel : d’accord.

Jack : alors, expliquez-moi donc une nouvelle fois. Vous avez vraiment cru qu’au moment où vous évadiez de la prison de Chulak, vous étiez en train de servir Apophis ? Parce que je peux vous dire, en tant que votre ami, en tout cas, c’est ce que je crois être dans ce monde, votre action était absolument inconséquente. Je pense que ça a fait de vous l’agent le plus… enfin l’agent double le plus inefficace de toute l’histoire du contre-espionnage.

Teal’c : Va’lar.

Jack : comment ?

Teal’c : Va’lar.

 

FB

Teal’c : Va’lar !

Va’lar : je suis là. Ça ne va pas ?

Teal’c : j’ai vu Apophis. J’ai parlé avec lui.

Va’lar : avec Apophis, lui-même ? Tu veux dire qu’il t’a accordé audience ?

Teal’c : en récompense de mon courage au combat.

Va’lar : qu’est-ce que ça veut dire récompense ? Tu étais tellement faible quand on t’a emmené ici !

Teal’c : il m’a puni.

Va’lar : c’est que tu as du le décevoir d’une certaine manière.

Teal’c : sache qu’aujourd’hui, j’ai éliminé plus d’une centaine de ses ennemis.

Va’lar : tu t’es bien battu, Teal’c, personne ne le conteste, mais lui, c’est un dieu et tu l’as surement déçu, en épargnant la moindre vie ennemie, je suis persuadé que c’est en ça que tu as du le décevoir.

Teal’c : ça n’a rien avoir avec la bataille. Pourquoi un dieu voudrait-il punir un fils d’aimer son père ?

Va’lar : ton dieu l’a fait.

Teal’c : oui, mais seulement…

Va’lar : il ne faut pas te poser ce genre de questions.

Homme : silence.

Va’lar : aujourd’hui, tu l’as très bien servie au combat. Continue d’agir de la sorte et demain tu pourras peut-être vivre un jour de plus.

 

SGC, infirmerie

Jack : Va’lar, c’est ce qu’il a dit ?

Daniel : j’ai cru comprendre velours !

Jack : velours ?

Daniel : velours !

Jack : quoi, comme le tissu ?

Daniel : c’est ce qu’il m’a semblé !

Jack : mais pourquoi il aurait dit ça ?

Daniel : je ne sais pas ! Pourquoi dirait-il Va’lar ?

Jack : je n’en sais rien, moi !

Teal’c : Va’lar était mon ami.

Daniel : quoi ?

Jack : Teal’c ?

Teal’c : O’Neill ? Qu’est-ce qui m’arrive ? Pourquoi suis-je attaché ?

Jack : parce que vous avez, disons, essayé de tuer pas mal de monde ces dernières semaines.

Teal’c : je n’aurai pas pu vous faire de mal. Le rite de Mal Sharran a pleinement réussi. Libérez-moi, s’il vous plaît.

Jack : oh, c’est bien tenté, ça, mais non.

Teal’c : je ne suis pas votre ennemi. On est des frères, Daniel Jackson et…

Daniel : dites-nous qui est Va’lar ?

Teal’c : je n’ai plus entendu ce nom depuis des années. On a été entrainé ensemble, par Bra’tac. On a servi dans la garde personnelle d’Apophis et si vous ne me rendez pas mon symbiote, je sais que je vais mourir.

Daniel : que lui est-il arrivé ?

Teal’c : il a manqué à son dieu.

Jack : son dieu ? Vous voulez parler de ce… cette espèce d’immonde ordure à la voix basse trafiquée avec le vice dans la tête ? Le dernier de notre longue liste de Tiran à abattre d’urgence ?

Janet : colonel, son rythme cardiaque a doublé !

Teal’c : HAL SHAK!

Jack : ben ça, c’est compris !

Teal’c : vous pensez que je ne sais pas ce que vous êtes en train de me faire ?

Daniel : on sait bien que vous savez.

Teal’c : aucun jaffa n’arrive à survivre au rite de Mal Sharran. Vous avez autorisé Bra’tac a m’éliminer. Où est-ce qu’il est ? Sholva, où vous cachez-vous ?

Janet : sa tension s’effondre, je vais lui faire une intraveineuse.

Teal’c : où êtes-vous, Sholva. Vous avez peur de venir m’affronter ?

 

FB

Teal’c : où êtes-vous ? Où êtes-vous ? Kel’mack !

Bra’tac : si j’étais un véritable ennemi, tu serais déjà mort.

Teal’c : ça ne prouve rien ! Je ne suis pas aveugle.

Bra’tac : dans un combat, tu dois te servir de tout tes sens.

Teal’c : on recommence, alors !

Bra’tac : tu es mort suffisamment aujourd’hui. On remettra ça demain matin.

Teal’c : oui, mais sans ça !

Bra’tac : tu crois vraiment pouvoir battre le garde suprême d’Apophis en combat singulier ?

Teal’c : je suis plus fort que lui !

Bra’tac : tu veux que je tire et éviter cette perte de temps ou bien as-tu compris ?

Teal’c : je n’étais pas encore prêt.

Bra’tac : tu crois qu’on va t’attendre dans une bataille ? Tu as des oreilles pour entendre et des yeux pour voir, mais tu n’apprends rien ! Et là, je peux mettre un terme à notre misère commune. Ce choix m’appartient. Qui peut m’en empêcher ? Apophis ?

Teal’c : oui !

Bra’tac : alors tu penses que notre seigneur Apophis est si puissant qu’il peut tout voir ?

Teal’c : c’est un dieu !

Bra’tac : ah oui ? Au combat, tu vois, ce n’est pas la foi qui te sauvera. La foi aveugle ne résout pas tout. N’ai confiance qu’en ta force et en ton esprit, sinon, tu n’es d’aucune utilité.

 

SGC, infirmerie

Daniel : non, je crois que ce que Jack voulait mettre en évidence, c’est que comme vous êtes quelqu’un d’extrêmement logique et qu’en revanche votre insertion selon laquelle vous n’avez jamais quitté le service d’Apophis est tellement illogique à nos yeux, on ne pouvait pas s’empêcher de remarquer le manque de cohérence d’en votre attitude.

Teal’c : vous semblez ignorer la signification du mot foi, Daniel Jackson.

Daniel : non, j’en tiens compte.

Teal’c : alors vous devriez savoir que ma foi à l’égard d’Apophis se situe au-delà de tout questionnement.

Daniel : cela dit, si vous vous souvenez de moi et que vous vous souvenez de Jack, vous devez aussi vous demander ce que devient votre foi dans notre monde.

Teal’c : surement pas ! Apophis est un dieu.

Daniel : un faux dieu et il est mort ce faux dieu.

Teal’c : votre discours ne change rien à la vérité.

Daniel : ce n’est pas mon discours, c’est le votre. Il est évident que vous avez pu être égaré pendant un temps, parce qu’il n’était pas réellement mort, mais ce n’est pas ce qui nous importe…

Teal’c : mensonges !

Daniel : non, l’important c’est que pendant un période de votre vie, vous vous êtes rendu compte que les Goa’Ulds n’étaient pas des dieux et que chaque symbiote que porte un jaffa, si par chance il est amené à maturité, fera de lui un Goa’Uld. Et dans ce cas, ils ne sont pas des dieux.

Teal’c : ne cherche pas à m’énerver, femme.

 

FB :

Drey’auc : je sais que tu idolâtre Bra’tac.

Teal’c : je te dis de ne pas chercher à m’énerver.

Drey’auc : tu n’as plus le choix, tu dois informer Apophis de sa trahison.

Teal’c : Bra’tac est mon maitre.

Drey’auc : et Apophis est ton dieu.

Teal’c : si jamais je dois devenir garde suprême d’Apophis, je dois d’abord honorer Bra’tac.

Drey’auc : tu as pourtant vu la puissance d’Apophis ! Tu as vu tous ces chars surgirent du sol et traverser le mur d’eau malgré la présence du Chapaï !

Teal’c : oui, j’étais présent.

Drey’auc : alors, explique-moi comment une lumière peut sortir de la paume de sa main et envoyer un soldat à la loi si ce n’est pas…

Teal’c : ce n’est pas un dieu. Je n’ai encore pas vu de meilleurs combattants que Bra’tac.

Drey’auc : tu serais donc le serviteur de deux maitres ?

Teal’c : que veux-tu que je fasse, Drey’auc ?

Drey’auc : viens te coucher.

 

SGC, infirmerie

Daniel : femme ? Est-ce que j’ai bien entendu ? Il m’a trainé de femme !

Jack : c’est ce que j’ai compris, oui !

Sam : il est toujours inconscient ?

Daniel : oui et non. Apparemment, il délire.

Sam : où en est junior ?

Janet : le symbiote va bien, pour l’instant. Cela dit,  je ne sais pas ce qu’on va en faire si on laisse mourir Teal’c, mais ce n’est pas mon problème. J’ai l’intention de démissionner si on doit en arriver jusque-là !

Sam : écoutez Janet, je sais ce que vous ressentez, mais…

Janet : non. Je suis médecin avant tout. Cette situation va contre tous mes principes et je refuse d’assister à l’expérience en ne faisant rien.

Sam : je n’irai pas jusqu’à dire que nous ne faisons rien.

Janet : ah !

Sam : alors, ça marche ? Est-ce qu’il a dit quelque chose ?

Jack : oui, il a parlé d’un bout de tissu au début.

Daniel : et il vient de me trainer de femme.

Jack : ce qui veut dire que ça marche.

Daniel : ouais, enfin ce n’est pas stérile.

Sam : bon, comme on risque d’y passer la nuit, je pense qu’on devrait se relayer à côté de lui.

Jack : oui, dans ce cas je reviendrais d’ici environ deux heures. Daniel, allez, suivez-moi. Ensuite, il faudra qu’on soit tous présents.

Sam : à vos ordres. Salut Teal’c ! Je sais que je ne suis pas douée pour ça, mais je crois que l’important c’est que quelqu’un soit là, à vos côtés.

Teal’c : major Carter ? Comment se fait-il que vous leur permettiez de le faire ça ?

Sam : Teal’c !

Teal’c : je n’ai aucune envie de mourir, major Carter. Le Dr Frasier et vous pouvez encore me sauver.

Sam : vous allez vivre, rassurez-vous !

Teal’c : mais je me sens partir pendant qu’on parle.

Sam : on fait ça pour vous aider.

Teal’c : aidez-moi surtout à m’échapper. S’il vous plaît.

Sam : oh, seigneur ! Teal’c, nous voulons que vous remontiez dans vos souvenirs.

Teal’c : est-ce que vous croyez en Dieu, major Carter ?

Sam : il ne s’agit pas de moi !

Teal’c : qu’est-ce que vous éprouveriez si vous étiez punie pour avoir aimé un dieu comme j’aime le mien ?

Sam : c’est différent.

Teal’c : en tout cas, je ne peux pas m’empêcher de croire en lui.

Sam : je pense que vous croyez aussi en la liberté. Vous croyez en la justice et en l’idée que les gens doivent se protéger des faux dieux. Vous méprisez surtout ce qu’Apophis a pu être.

Teal’c : il a échoué envers son dieu. Il a échoué envers son dieu.

Sam : Teal’c ?

 

FB

Va’lar : Teal’c ?

Teal’c : pourquoi es-tu revenu de la planète ?

Va’lar : il fallait que je te parle.

Teal’c : dépêche-toi ! Apophis veut me voir.

Va’lar : seul à seul, s’il te plaît. Le combat s’est très mal passé. Les soldats de Râ étaient nettement plus nombreux que je ne l’aurai cru.

Teal’c : tu commandais un bataillon.

Va’lar : oui, mais Râ a fait donner ses planeurs. On a été pris de côté. On a été bombardé du ciel, notre seule solution a été de battre en retraite.

Teal’c : Sha Kree, Va’lar.

Va’lar : c’était le seul et unique moyen de sauver mes hommes.

Teal’c : et toi aussi !

Va’lar : non ! J’ai l’intention de repartir avec plus d’homme et reprendre les positions tenues par les guerriers de Râ. Je t’en pris Teal’c, dis lui que je ne suis pas un lâche et que s’il m’accorde une chance, je serai prendre l’avantage. Je peux te le jurer.

Teal’c : regagne plutôt tes quartiers et tu m’y attends.

Va’lar : Teal’c, je te jure que je n’aurai tiré aucun avantage de mourir au champ d’honneur.

Teal’c : il aurait peut-être mieux valu.

 

Bra’tac : mon seigneur, nous sommes à vos ordres.

Apophis : à qui avez-vous confié cette campagne ?

Bra’tac : à Va’lar de Chulak, mon seigneur. Un combattant très prometteur.

Apophis : il vient pourtant de se couvrir de honte.

Teal’c : peut-être avait-il ses raisons, mon seigneur. Peut-être cela faisait-il partie d’une stratégie. Il s’est retiré pour revenir en force, pour écraser un ennemi trop confiant. Va’lar, lui-même voudrait conduire la deuxième vague.

Apophis : voyez-vous ça !

Bra’tac : seigneur, permettez-moi de…

Apophis : aurais-tu agi comme lui à sa place, dis-moi Teal’c ?

Teal’c : non, mon seigneur.

Apophis : non, toi tu aurais su mourir au nom de ton dieu.

Teal’c : oui, mon seigneur.

Apophis : tu vas retourner avec lui, à l’endroit de sa honte et tu le tueras.

Teal’c : oui, mon seigneur.

 

Teal’c : jaffas ! Ket Shal Kree ! SHOL'VA !

 

Va’lar : tu vas trouver une consolation à ce que tu vas devoir faire. J’aurai dû mourir sur le champ de bataille. Peux-tu dire à Apophis que j’ai su mourir, que j’ai fait honneur à son nom ?

Teal’c : lève-toi ! Tu trouveras un petit village à deux ou trois jours de marche au sud de la ville. Tu pourras y trouver refuge, amis tâche surtout de ne pas te faire capturer par nos adversaires.

Va’lar : tu n’as pas le droit de faire ça. Tu sais bien qu’il finira par le savoir.

Teal’c : on verra.

Va’lar : non ! Je préfère affronter les peines qu’il m’afflige, plutôt que vivre en imaginant ce qu’Apophis risque de te faire. Pour ta sécurité, tu dois exécuter les ordres.

Teal’c : sauve-toi et ne te représente jamais ici.

Va’lar : c’est un dieu, tu le sais. Il va savoir que tu m’as épargné.

Teal’c : on verra, j’ai dit. Vas !

 

Teal’c : c’est fait !

Apophis : tu es un guerrier prometteur.

 

SGC, salle d’observation

Hammond : vous n’êtes resté absent longtemps.

Jack : vous pourriez aller le voir ! Vous pourrez entrer !

Hammond : je sais.

Jack : général ! Si Teal’c avait toute sa raison, il dirait que vous avez pris la bonne décision.

Hammond : s’il avait sa raison !

Jack : ça reviendra.

Hammond : oui, mais sinon, on l’expédiera dans des quartiers de hautes sécurité, il sera placé en détention solitaire définitivement. Quand son symbiote arrivera à terme d’ici quatre ou cinq ans… je ne pourrais pas lui faire ça, Jack !

Jack : non, général. Bien sur que non.

 

FB

Drey’auc : qu’est-ce qui ne va pas, Teal’c ?

Teal’c : il y a trois jours, j’ai conduit un bataillon, avec ordre de reprendre une planète occupée par les troupes de Râ. Apophis m’a obligé à mettre à sac et à brûler un village des partisans de Râ.

Drey’auc : et tu l’as fait ?

Teal’c : oui.

Drey’auc : alors essaie de dormir en te disant que tu as servi Apophis.

Teal’c : je n’arrive pas à fermer les yeux…sans voir le visage innocent des femmes et des enfants qui habitaient là. Le jaffa y vivait lui aussi. Un soldat appelait Va’lar.

Drey’auc : non.

Teal’c : je l’ai banni dans ce village pour lui sauver la vie. L’ennui, c’est que pour faire en sorte qu’Apophis n’apprenne pas mon secret, j’ai fait passer ma vie avant celles des habitants de ce village. Celle de mon ami.

Drey’auc : non, tu n’avais pas d’autre choix.

Teal’c : si, je sais ce que j’aurai du faire.

Drey’auc : n’oublie pas que nous allons bientôt avoir un fils, Teal’c. Et tu dois faire en sorte qu’il est un père. Cette enfant va naitre dans une véritable maison, cadeau d’Apophis pour te récompenser. C’est la vie la plus agréable dont nous puissions rêver.

Teal’c : alors, explique-moi pourquoi j’ai honte de moi.

 

Teal’c : tek ma tek, maitre Bra’tac !tek ma tek

Bra’tac : Apophis a fait de toi son garde suprême.

Teal’c : vous ne semblez pas content.

Bra’tac : non.

Teal’c : il n’y a pas de plus grand honneur pour un jaffa que de devenir garde suprême de son dieu.

Bra’tac : tu sais aussi bien que moi ce que sont vraiment les Goa’Ulds. Toi et moi, on fait semblant d’être des humains pour avoir de l’avancement, un rang, des privilèges, mais entre nous, les masques tombent et tu connais parfaitement la vérité. Regarde-moi en face et ose me dire le contraire.

Teal’c : depuis que je vous connais, vous m’avez préparé à ce jour. Pourquoi ?

Bra’tac : j’ai vu une étincelle de doute en toi. J’ai su voir la sagesse que tu savais garder en toi et je t’ai vu jouer le jeu avec tous ceux qui pouvaient jouer à dieu.

Teal’c : oui, mais si je ne crois pas en lui, comment puis-je le servir ?

Bra’tac : mais tu n’as aucune autre possibilité que de le servir. Les Goa’Ulds sont très puissants, ils ont pu détecter que nous ne puissions vivre sans eux et cela peut-être définitivement, mais aucun d’entre eux ne survit dans les jaffas. C’est nous leur vraie puissance.

Teal’c : je ne comprends pas.

Bra’tac : en tant que garde suprême, tu vas posséder la puissance. Quand Apophis enverra ses armées au combat, toi, par ta présence, tu tempéreras ses ardeurs et de cette façon, tu pourras sauver quantité de vie, comme je l’ai fait quand j’étais garde suprême.

Teal’c : et vous avez fait toutes ces choses contre sa volonté 

Bra’tac : il est possible de l’influencer, mais pas toujours. J’ai fait certaines choses que quoi qu’il arrive, je ne pourrais jamais me pardonner, tout comme toi. Les hommes tels que nous ont la chance de pouvoir influencer les choses, de pouvoir en changer le cours. Tu pourras influencer.

 

Teal’c : ceux-là !

Bra’tac : ce sont des humains qui ont franchi le Chapaï. Ils ne me semblent pas aussi impressionnants que je pouvais m’imaginer.

Teal’c : leurs armes ne viennent pas des Goa’Ulds.

Bra’tac : c’est possible, en effet, mais ils ne sont que trois.

Teal’c : ils ont quelque chose de plus. Une force. Et ils ont eu le gout de la liberté.

Bra’tac : tes rêves de liberté finiront par te perdre, je le sens.

Teal’c : peut-être, oui.

Bra’tac : prie pour qu’on ne les choisisse pas comme hôtes. C’est la meilleure chance qu’on peut leur souhaiter.

 

SGC, infirmerie

Teal’c : mais qu’est-ce que j’ai fait ?

Janet : on va le perdre ! Apportez l’électrochoc !

Sam : Ça y est !

Jack : demandez à Bra’tac de venir.

Janet : je vais réimplanter le symbiote.

Bra’tac : non, attendez !

Janet : si vous refusez qu’on le réimplante immédiatement…

Bra’tac : je vous dis d’attendre sinon, il aura souffert pour rien. On arrive à l’instant où il va devoir choisir.

Hammond : veuillez vous écarter, docteur.

Bra’tac : tu dois choisir maintenant, Teal’c. Tu dois revenir vers ceux qui aiment la liberté ou bien mourir au nom de ton faux dieu. CHOISIS !

 

FB

Teal’c : Jaffa ! Kree Lo Mel ... GOA'ULD !

 

SGC, infirmerie

Bra’tac : choisis de redevenir le guerrier qu’on a connu. Renonce à Apophis et reviens vers nous !

Janet : c’est maintenant ou jamais.

Bra’tac : choisis ! À vous de jouer !

Janet : dépêchons-nous.

 

FB

Apophis : tuez-les tous !

 

SGC, infirmerie

Janet : le symbiote est à l’intérieur.

Infirmière : ça ne change rien.

Janet : on a dû attendre trop longtemps. Chargez à 200.

Infirmière : chargé

Janet : dégagez ! Pas de pouls. Montez à 360 et préparez-moi 5 cc d’épi…

Infirmière : chargé !

Janet : dégagez !

 

FB

Jack : sachez que je peux sauver tous ses gens. Aidez-moi ! Aidez-moi.

Teal’c : beaucoup d’hommes ont déjà dit ça. Vous êtes le premier que j’en crois capable !

 

SGC, infirmerie

Teal’c : je choisi la liberté.

Bra’tac : le rite a réussi. Il est revenu vers nous.

Jack : ah ! Dites, simple curiosité ! Qu’est-ce que vous ressentez pour…

Teal’c : Apophis est un faux dieu, un faux dieu qui est mort.

Jack : euh… ouais ça me suffit. Vous pouvez lui enlever les sangles.

Hammond : merci, docteur. Bien joué.

Janet :  de rien, général. Je suis contente que ça ai marché.

Sam : salut Teal’c.

Teal’c : major carter. Daniel Jackson. Tek ma tek !

Bra’tac : mon ami.

Teal’c : général Hammond, une fois encore, je fais serment d’allégeance à vous et au peuple de ce monde et je réclame la permission de rejoindre SG1.

Hammond : permission accordée.

 

FIN

 

Ecrit par shiva110 
Activité récente
Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (1er partie)

Afficher plus d'informations

Total : 12 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

mamynicky (13:50)

'Jour les 'tits loups J-3 pour les calendriers de l'Avent sur Downton Abbey et Empire. Une surprise vous y attendra chaque jour. Ne manquez pas le rendez vous

arween (14:41)

Bonjour à tous ! Le quartier The Night Shift vous attends pour fêter ses 6 mois ! Pleins de petits jeux sont là pour votre amusement Venez vous rendre visite !

Sonmi451 (14:47)

Nouveau sondage dans Scrubs, merci aux futurs votants et merci pour ceux qui passent dans préférence et qui votent.

stella (21:18)

Nouveau sondage sur le quartier Baby Daddy en rapport avec le dernier épisode de la saison 5. N'hésitez pas à venir voter. Bonne soirée à tous!

CastleBeck (06:03)

J'ai voté aux sondages que je pouvais... Et j'essaie de démêler les mots sans recourir aux indices sur le quartier Night Shift... Je crois que je vais abandonné pour ce soir.
Bonne journée les gens!

chrismaz66 (07:33)

NEWVO SONDAGE DR HOUSE : Votre bad boy préféré (inter-séries)? Votre HouseColyte de choc, venez voir si votre chouchou fait partie des nommés (mini-bio en prime). Merci de votre passage, ma fouine passe partout où elle peut en retour

arween (08:21)

Castlebeck, merci ! Mais si il te semble trop dure n'hésite pas à demander de l'aide. Je peux t'aider sans te donner de mot

SeySey (10:55)

Bonjour! je recherche une âme charitable pour la création du calendrier de Under The Dome! si vous êtes intéressé, contactez moi

CastleBeck (14:12)

@Arween : merci, mais finalement, j'ai fait avec les mots. Après avoir trouvé les 2 premiers, j'étais totalement partie avec les mauvais à la suite... J'enverrai les réponses plus tard, après avoir réalisé les autres animations

arween (14:13)

Ca marche !

SeySey (10:14)

hello à vous! Je cherche un ou une volontaire pour réalisé le calendrier décembre de Under The Dome... vous êtes intéressé? Contactez moi

serieserie (11:20)

Décochez une flèche et inscrivez-vous pour la soirée HypnoGame spécial Arrow du 10.12.16!!

pretty31 (17:59)

Les quartiers Les Mystères de Haven et HypnoClap recherchent toujours des créateurs pour le calendrier du mois de décembre !

sabby (18:35)

Le quartier FNL fait peau neuve N'hésitez pas à venir voir et commenter. Bonne soirée à tous !

chrismaz66 (19:13)

Sondage Bad Boys Irrésistibles, venez voir si votre HouseColyte y figure, et allez c'est déjà Décembre, venez admirer le calendrier éclatant signé Titepau (tout ça c'est chez Dr House, of course

choup37 (19:52)

RIP Keo Woolford On pense fort à sa famille

DGreyMan (22:42)

Bonsoir. Nouveau calendrier, nouveaux jeux et dernier jour pour voter au sondage dans Game of Thrones ! Viendez faire un tour. ^^

DGreyMan (23:29)

Bon bah voilà : Nouveau sondage dans Game of Thrones, spécial "Harry Potter"...

Titepau04 (23:42)

Je ne connais pas la série mais j'ai voté juste parce que j'ai vu le mot Harry Potter!!! ^^

Hypnotic (00:55)

Une nouvelle Room intitulée HypnoPromo a été créée pour permettre aux administrateurs de mettre en avant les animations de leurs quartiers !

Hypnotic (00:56)

Participez à cette nouvelle HypnoRoom de manière à rester informés de l'actualité des animations !

chrismaz66 (10:18)

Sondage Bad Boys Irrésistibles, venez voir si votre HouseColyte y figure, et allez c'est déjà Décembre, venez admirer le calendrier éclatant signé Titepau (tout ça c'est chez Dr House, of course Bowtie

Hypnotic (11:04)

Chrismaz, merci d'utiliser la room HypnoPromo pour ce type d'annonce.

chrismaz66 (12:00)

Ah ok c'est pour toutes les news de nos quartiers? J'avais pas compris, c'est noté oopsie

emeline53 (13:02)

Super, merci pour ce nouveau topic !

Sonmi451 (21:47)

Alors y a du monde dans le coin?

Hypnotic (22:35)

Yes !

Hypnotic (22:47)

Pas tant de monde en fait

Titepau04 (22:56)

Moi je vais me coucher!!! ^^

arween (22:57)

Soirée koh Lanta donc non pas là

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play