VOTE | 230 fans |

Script VF

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

Prodige.

 

SGC

Hammond : entrez !

Jack : mon général ! Je voulais donner mon avis sur cette mission, pour laquelle nous sommes sur le point de nous embraquer. J’ai réfléchi et je n’en vois pas trop l’utilité.

Hammond : je vous présente le général Ryan.

Ryan : bonjour, colonel.

Jack : le général Ryan ? Chef d’état-major ?

Ryan : oui, c’est ça !

Jack : je ne savais pas, on aurait pu me prévenir !

Hammond : vous étiez dans un autre monde.

Jack : ah oui, c’est… et on peut savoir ce qui vous amène à notre base secrète ?

Ryan : c’est justement cette mission dont vous ne voyez pas l’utilité !

Jack : ah oui, je comprends !

Hammond : je propose que M4C-862 devienne une station de recherches permanente. Faites nous une estimation.

Jack : c’est vous en chair et en os ?

Ryan : j’ai appris pas mal de choses sur vous, grâce aux rapports du général Hammond.

Jack : et vos conclusions ?

Ryan : nous approuvons votre travail.

Jack : moi aussi, j’apprécie le votre et votre armée, l’armée de l’air. J’adore l’armée de l’air !

Hammond : autre chose, colonel ?

Jack : non, non, non, mon général. Si, pardon. J’aimerai bien savoir pourquoi Daniel et Carter ont été mis à l’écart d’une mission si importante ?

Hammond : le professeur Jackson est parti en mission avec SG11 et le major Carter donne une conférence à l’école de l’armée de l’air sur la théorie de l’astrophysique. Si vous voulez prendre sa place !

Jack : non.

Hammond : vous pouvez vous retirer.

Jack : oui, merci. Mon général, euh mes généraux.

Ryan : il doit vous en faire voir de toutes les couleurs, celui-là !

 

Académie 

Sam : c’est donc grâce à ses fonctions modulaires que les variables, dont nous n’avons pas besoin, sont toujours formulées en tant que multiple de N-10. C’est pourquoi, si on admet l’existence de dix dimensions d’en l’espace temps, les variables sont éliminées et par conséquent, les calculs débouchent sur une certaines logique.

Elève : s’il vous plait ! Vous avez parlé de dix dimensions ?

Sam : oui, il y a en dix. Je comprends que ce concept vous parait un peu bizarre et que bon nombre d’entre vous préfèreraient être ailleurs en ce moment. Sauter en parachute ou bien voler. J’en suis consciente. Moi aussi, je le suis retrouvé à votre place, a être obligé d’assister à des conférences ennuyeuses. Sans vouloir vous offenser, monsieur le professeur. Mais il  ne faut pas oublier que l’aérodynamique qui un jour permettra à chacun d’entre vous de piloter un F22, a commencé par des gribouillis sur un tableau, comme aujourd’hui. Ces calculs sont la clé de l’ouverture sur un univers qui nous entoure. Les vortex et l’hyperespace sont peut-être pour vous de la science-fiction, mais je vous donne ma parole que le futur est encore plus proche que vous l’imaginez !

 

Sam : je ne suis pas mécontente.

Prof : ils ont du apprécier. Faire d’un sujet aussi rébarbatif que la configuration topologique de la dimension multiple quelque chose d’intéressant, n’est pas donné à tout le monde.

Hailey : il y a une erreur.

Prof : vous pouvez répéter !

Hailey : je suis désolé, mais les calculs sont faux.

Prof : je comprends votre enthousiasme, mais vous feriez peut-être bien d’attendre d’être diplômée avant de critiquer le travail d’un leader dans le domaine de l’astrophysique.

Hailey : oui, bien sur, monsieur. Je vous fais mes excuses.

Sam : c’était qui ?

Prof : Jennifer Hailey. Elle est assez brillante, mais disons qu’elle a une forte personnalité !

Sam : en tout cas, elle a raison.

Prof : comment ça ?

Sam : ces variables devraient être inversées.

Prof : je n’avais pas remarqué !

Sam : moi non plus.

 

Générique

 

M4C-862

Griff : mon colonel !

Jack : major, votre rapport.

Griff : nous avons eu une semaine palpitante ! Y a deux jours, le Pr Thomson a perdu ses lunettes et depuis ce matin, le microscope électronique ne fonctionne plus.

Jack : waouh !

Griff : oui, comme vous dites ! On n’a pas eu le temps de s’ennuyer !

Jack : bien, merci pour votre rapport. Vous pouvez vous retirer.

Griff : mon colonel.

Homme : Major Griff !

Griff : Pr Hamilton ?

Hamilton : est-ce que vous vous rendez compte qu’on a toujours pas reçu les pièces de remplacement pour le générateur de secours !

Griff : j’ai passé la commande, il y a trois jours.

Hamilton : désole, ça ne justifie en rien le retard. Il va falloir qu’on ait une discussion sérieuse sur l’approvisionnement en fournitures.

Griff : je dois me retirer. Je n'ai pas de temps à vous accorder maintenant, mais  je suis sûr que le colonel O’Neill se fera un plaisir de discuter avec vous !

Jack : plaisir, c’est bien le mot.

Hamilton : colonel O’Neill, j’ignore si c’est dû au manque de coordination d’en l’armée ou bien à l’incompétence du major Griff, mais je n’obtiens rien de ce que je veux.

 

Académie

Kerrigan : entrez ! Samantha ! Comment allez-vous ? Je suis très heureux de vous revoir. Entrez, venez-vous asseoir.

Sam : ravie de vous revoir aussi, mon général.

Kerrigan : vous avez l’air en pleine forme. Alors, cette conférence ?

Sam : et bien, personne ne s’est endormi !

Kerrigan : je n’en attendais pas moins de vous.

Sam : merci, mon général. Je viens d’avoir une confrontation intéressante avec un élève officier ! Jennifer Hailey.

Kerrigan : elle a attiré votre attention ? Rien de surprenant.

Sam : elle a relevé une erreur dans une équation complexe, ce qui changeait forcement le résultat. Elle m’a vraiment surprise.

Kerrigan : tenez. Vous n’avez qu’à lire ça ! Si je fais abstraction de son arrogance, elle me rappelle une autre élève très brillante que nous avons eu, il y a quelques années.

Sam : je ne vois pas du tout de qui vous voulez parler.

Kerrigan : l’élève officier Hailey est une brillante jeune femme. Elle a eu des notes surprenantes à l’examen. Plus élevées que les vôtres. Malheureusement, ses remarques et son aplomb lui portent parfois préjudice.

Sam : le Pr Monroe m’a dit que c’était une jeune fille indisciplinée.

Kerrigan : elle s’ennuie surtout ! Elle croyait relever un défi en venant ici et elle est un peu déçue.

Sam : elle est déçue ? Mais elle n’est qu’au début de sa carrière, comment peut-elle être blasée sans savoir ce qui l’attend ?

Kerrigan : je suis d’accord, mais elle ne le voit pas comme ça. Je suis conscient qu’elle a d’énormes capacités. Elle a des aptitudes au niveau physique malgré sa taille. C’est un excellent tireur d’élite et un pilote hors pair. Bien sur, ça ne suffit pas pour devenir un officier de l’armée de l’air et si elle s’escrime à n’en faire qu’à sa tête, il va bien falloir…

Sam : je lui parlerai, mon général. Si vous le permettez.

Kerrigan : c’est ce que j’allais vous demander.

 

M4C-862

Hamilton : qui a dit ça ?

Lee : bah, c’est lui !

Hamilton : c’est pas vrai ! Colonel O’Neill. Le Pr Lee m’a dit que vous ne vouliez pas que l’on étudie de près l’environnement de la grotte !

Jack : non, je lui ai seulement dit que je coulais inspecter les lieux avant !

Hamilton : sans même tenir compte de notre emploi du temps ?

Jack : sans en tenir aucun compte.

Hamilton : j’aimerai bien savoir ce que vous espérez trouver à cet endroit !

Jack : écoutez professeur. Ici, c’est une autre planète.

Hamilton : pas une planète, c’est une lune ! Nous tournons autour de ce géant gazeux.

Jack : si c’est une lune, alors, il n’y a plus rien à dire. Allez-y, faites ce que vous voulez. Il ne peut rien se passer !

Hamilton : colonel, ce poste avancé a été mis en place, il y a maintenant six semaines et nous n’avons pas trouvé la moindre trace de quoique ce soit qui puisse s’avérer dangereux.

Jack : vous pourrez explorer les grottes, une fois que nous nous serons assurés de la sécurité. Vous n’avez pas d’autres revendications ?

Hamilton : non, aucune autre pour l’instant !

Jack : on verra.

 

Académie

Sam : c’est magnifique, non ?

Hailey: major Carter.

Sam: repos, continuer. Dès que vous avez un moment, vous venez au labo!

Hailey : oui, major.

Sam : je voulais vous parler du mémoire que vous aviez écrit pour le Pr Monroe. Vers une nouvelle cosmologie aux réalités multiples. C’est un sujet atypique.

Hailey : le Pr Monroe m’a mit D.

Sam : parce que vous étiez hors sujet.

Hailey : je peux vous dire ce que je pense vraiment ? Il était nul le sujet.

Sam : peut-être bien, mais il fallait faire ce qui était demandé.

Hailey : vous l’avez lu ou pas ?

Sam : je viens de le lire. C’est surprenant.

Hailey : le Pr Monroe m’a dit la même chose.

Sam : alors, c’est que ça doit être vrai. C’est une idée originale, mais elle est fondée sur trop d’hypothèses infondées pour pouvoir en tirer une théorie. Par exemple, vous supposez que la matière peut voyager dans les deux sens à travers un vortex ouvert.

Hailey : et alors ?

Sam : qu’est-ce que vous en savez ?

Hailey : tant que l’on ne me démontrera pas qu’un vortex est à sens unique,

Sam : ce n’est qu’une hypothèse. Même si vous en êtes persuadée.

Hailey : et vous, vous n’êtes pas persuadée de quelque chose ? Que vous avez raison et que j’ai tord ?

Sam : attendez, votre mémoire est loin, très loin de tous les sujets qu’on est censé apprendre dans cette académie et si vous cherchez des félicitations, on est très impressionné. Ça ne doit pas vous empêcher de faire ce qu’on vous demande.

Hailey : je vais être en retard en cours, excusez-moi. Je peux me retirer ?

Sam : allez-y.

 

M4C-862

Jack : Hamilton !

Hamilton : colonel O’Neill, comment sont les grottes ?

Jack : obscures !

Hamilton : vous n’avez pas trouvé de monstres souterrains, je suppose.

Jack : non, non, pas cette fois. Allez-y, faites la votre étude.

Hamilton : merci.

Teal’c : vous avez l’air déçu qu’on ait rien trouvé !

Jack : non, non, non, ce n’est pas ça ! C’est plutôt que j’aurai préféré qu’il ait tout faux. Voila, c’est tout. Qu’il se trompe. S’il avait tord, on aurait au moins quelque chose à faire.

Teal’c : ouais, c’est sûr.

Jack : j’ai entendu un bruit !

Teal’c : moi aussi. Je n’avais jamais rien vu de pareil.

Jack : c’est drôle.

 

Académie

Prof : je ne savais pas que vous étiez encore là !

Sam : je voulais vous parler du mémoire de Jennifer Hailey.

Prof : Sam !

Sam : écoutez, je pensais tout comme vous que ça n’allait pas, puis quelque chose a commencé à attirer mon attention. Je viens à peine de comprendre de quoi il s’agit. Les équations n’ont réellement un sens que si on tient compte des variations dans la vitesse de la lumière.

Prof : ce qui est une constante universelle.

Sam : oui, sauf si vous développez un système référentiel pour inclure d’autre univers. C’est là, où son mémoire prend toute sa valeur. Je crois que sans même sans rendre compte, notre élève officier a trouvé intuitivement une autre manière d’analyser la cosmologie. Ce qui signifie que dans certaines circonstances, ce que nous verrions que comme un  effet précédant une cause, deviendrait en fait, un effet dérivant d’une cause, dans une réalité parallèle.

Prof : ce serait prétendre que les réalités parallèles ont parfois des points communs.

Sam : je suis pratiquement certaine que c’est le cas.

Prof : ah oui et pourquoi ? Je sais que tout ça vous interpelle, mais vous voudriez y voir à tout prix quelque chose qui n’est pas là.

Sam : oui, peut-être, mais même si cette théorie se révèle être incorrect, il faut reconnaitre que c’est d’une perspicacité étonnante.

Prof : Jennifer Hailey ne nous posera plus de problèmes.

Sam : que voulez-vous dire ?

Prof : elle s’est battue ce matin avec un élève officier. Malgré l’estime que le général Kerrigan a pour elle, il devra la renvoyer.

 

M4C-862

Lee : je ne suis pas sûr que ce soit une si bonne idée.

Hamilton : je n’ai pas traversé la moitié de la galaxie pour attendre d’avoir l’autorisation de faire mon travail.

Lee : oui, mais le colonel O’Neill

Hamilton : le colonel O’Neill se moque de ce qu’on cherche à accomplir ici. Il est trop occupé à nettoyer son M16 !

Jack : vous vous trompez, c’est un P90. Où est-ce que vous allez comme ça ?

Hamilton : et bien, nous allons… nous allons essayer de retrouver cette créature que vous avez vu.

Jack : où je me suis mal fait comprendre ou vous n’avez pas entendu. Alors, je vais essayer d’être clair une bonne fois pour toute. Interdiction d’y aller.

Lee : écoutez, si votre description est exacte, nous avons affaire à quelque chose capable de traverser la matière.

Jack : oui, ce qui voudrait dire en toute logique que nous n’avons aucune défense contre ça.

Hamilton : voila une réflexion typique de militaire. Vous tombez sur un phénomène étrange et vous vous dites immédiatement que c’est une menace.

Jack : bon, écoutez ! Tant que nous n’aurons pas déterminé qu’il y a aucune menace, nous supposerons qu’il y en a une. Ça vous pose un problème. Pourquoi ?

Hamilton : colonel, sauf le respect que je vous dois, lorsque j’ai accepté cette mission, j’ai cru comprendre que j’en assumerais la responsabilité.

Jack : et vous n’aviez pas tord. Vous êtes le responsable du groupe des chercheurs.

Hamilton : êtes-vous qualifié ? Avez-vous toute la compétence requise pour pouvoir décider

Teal’c : le colonel O’Neill est un expert dans ce domaine. Ayant affronté beaucoup d’espèce extraterrestres bien avant que vous ne soyez venu au monde, je vous conseille d’écouter les suggestions du colonel.

Jack : merci mon petit ! Bonne continuation, messieurs les chercheurs.

 

Académie

Kerrigan : l’élève officier Hailey était en train d’entrainer une élève. Une certaine Chloé Brown, qui a des problèmes et qui a échoué à l’examen de gymnastique. Apparemment, un autre élève aurait fait une remarque désobligeante à cette jeune fille, l’élève Hailey lui aurait conseillé de se taire.

Sam : il ne l’a pas écouté.

Kerrigan : elle lui a cassé le nez !

Sam : pardon ?

Kerrigan : je dois faire quelque chose. Aussi brillante soit-elle, je ne peux pas ne pas réagir.

Sam : elle n’a fait que défendre l’une de ses camarades !

Kerrigan : ce n’est pas une raison.

Sam : je pense qu’il est normal qu’elle soit punie bien entendu, mais si elle est aussi douée et brillante que je l’imagine, nous devons la garder.

Kerrigan : nous ne sommes pas là pour faire des recherches en physique théorique, mais pour défendre notre pays.

Sam : je comprends vos raisons, mais je pense que l’un n’empêche pas l’autre.

Kerrigan : dois-je comprendre que vous faites référence à votre projet de recherche à Cheyenne Montain ?

Sam : en effet.

Kerrigan : nous parlons d’analyse de l’espace au radar !

Sam : oui, plus ou moins, mon général.

Kerrigan : bien. J’ignore en quoi consiste réellement votre travail dans cette montagne, mais je sens que si vous y portez un si grand intérêt, ce soit être une priorité.

Sam : en effet, mon général. Et vous devez me croire quand je vous dis que l’élève Hailey est le genre de personne dont nous avons besoin.

Kerrigan : elle aura une punition.

Sam : elle doit être punie, mais ça m’étonnerai fort que chez nous elle s’en prenne à des officiers, en tout cas physiquement !

Kerrigan : faites là entrer.

Hailey : mon général. Elève Hailey au rapport. A vos ordres.

Kerrigan : repos. Major Carter.

Sam : j’aimerai que vous répondiez à mes questions avec sincérité.

Hailey : oui major.

Sam : pour qui est-ce que vous vous prenez ?

Hailey : pardon ?

Sam : vous vous croyez meilleure que nous ? Vous êtes sans doute trop forte pour l’armée de l’air !

Hailey: non major.

Sam: oh vraiment! Vous n’hésitez pas dès que vous en avez l’occasion à enfreindre notre règlement. Je vous comprends, comment obéir à ses supérieurs si aucun d’entre eux n’est aussi brillant que vous !

Hailey : non, je ne pense pas ça.

Sam : bien sur que vous le pensez et si on vous renvoyez, vous seriez ravie. Je vais vous facilité les choses. La porte est ouverte. Vous pouvez rentrer chez vous, on ne vous retiendra pas.

Hailey : non major, je ne m’en vais pas.

Sam : je voulais vous donner une chance de partir avant que le général Kerrigan décide de vous renvoyer.

Hailey : je refuse de partir.

Sam : d’accord.

Kerrigan : cadet Hailey, en ce qui me concerne, je pense que vous nous avez démontré votre incapacité à faire partie de l’armée de l’air des Etats-Unis. Le major Carter a une proposition à vous faire. Elle croit en vos possibilités et je respecte son opinion. Je ne demanderai pas votre renvoi, mais vous assumerez la punition.

Kerrigan : ce sera tout. Bonne chance.

 

Sam : qu’est-ce qui vous a prit de casser le nez à un de vos camarades ?

Hailey : j’ai sauté trop haut !

Sam : ce n’est pas drôle.

Hailey : non, bien sur. Vous n’auriez pas fait ça.

Sam : qu’est ce que ça avoir avec moi ?

Hailey : mais tout ! La grande Samantha Carter. Il ne se passe pas un jour sans qu’on ne parle de vous ici. Vous avez obtenu les meilleures notes dans tous les cours que j’ai suivis. Vous avez eu tout les prix que je voulais. On n’a pas cessé de me comparer à vous depuis le premier jour où je suis arrivée, mais je ne suis jamais à la hauteur.

Sam : alors c’est ça ? Pour la première fois de votre vie, vous vous retrouvez dans une école où vous découvrez que vous n’êtes pas automatiquement la plus intelligente et la meilleure. Il faut dépasser ça. Il y a des choses beaucoup plus essentielles en jeu.

Hailey : vous pourrez assurer mon avenir, si je reste ?

Sam : oui, si vous êtes au niveau !

Hailey : et pourquoi ? Pour piloter un avion ? Vous croyez que c’est ça mon but ? Si c’est ce que vous me proposez, ça ne m’intéresse pas du tout.

Sam : il s’agit de quelque chose de bien plus surprenant que vous ne pouvez même pas imaginer.

Hailey : oui major, je vois.

Sam : attendez ! Il faut me croire.

M4C-862    

Hamilton : la science consiste à remettre en question le statut quo, à défier l’autorité, mais comment faire lorsqu’une des découvertes scientifiques les plus importantes dans l’histoire de l’humanité est aux mains de l’armée de l’air des Etats-Unis ?

Lee : c’est bizarre, regardez !

Hamilton : la caméra. Dépêchez-vous de prendre la caméra ! Venez !

Lee : colonel O’Neill !

Jack : oui, j’écoute !

Lee : nous venons de voir une de ces créatures. Nous la suivons dans la forêt, en direction du nord.

Jack : vite.

Hamilton : Ça alors, incroyable !

Jack : Hamilton, vous êtes fou ?

Hamilton : non, pas du tout. Ils ne me feront rien !

 

SGC

Hammond : major, n’oubliez pas que c’est un quartier de haute sécurité.

Sam : je sais, mon général, mais elle a été fouillée et elle a signé le formulaire de non-divulgation.

Hammond : vous lui avez dit qu’elle allait voir quoi ?

Sam : un télémètre à radar spatio-temporel.

Hammond : êtes-vous sûre de ne pas faire une bêtise, major ?

Sam : mon général, vous pouvez me faire confiance. Cette élève est la candidate rêvée.

Hammond : ce n’est pas ce que j’ai lu dans son dossier !

Sam : j’ai discuté avec elle. Elle est très brillante.

Hammond : tout le monde n’a pas l’étoffe d’un officier de l’armée de l’air, major.

Sam : mon général, si elle réussit à entrevoir un aperçu de ce que pourrait-être son avenir, elle serra très vite la première de sa promotion et deviendra un officier digne de servir sous vos ordres. J’en suis intimement persuadé. Je réponds d’elle.

 

Hailey : je ne comprends pas. On est sous terre, où est ce que vous m’emmenez ?

Sam : patience. Ce que vous allez voir est sans doute le secret la mieux gardé au monde.

Hailey : ça me fait un peu peur !

Sam : et bien, à partir de maintenant, tout ce que vous pensiez savoir sur l’univers va être complètement bouleversé ! Vous êtes prête ?

Hailey : qu’est-ce que c’est ?

Sam : c’est votre avenir, la porte des étoiles. Vous avez devant vous, l’horizon d’un vortex qui relie la porte des étoiles à un autre vortex identique ouvrant sur un monde à 22 000 années lumière de la Terre.

Hailey : et c’est là que nous allons ?

Sam : absolument !

Hailey : comment ?

Sam : c’est très simple, suivez-moi !

 

M4C-862

Hailey : je n’ai rien vu ! Qu’est-ce qui c’est passé ?

Sam : votre corps s’est divisé en particules et il a reprit sa forme normal.

Hailey : on est sur une autre planète ?

Sam : pas une planète, une lune !

Hailey : ce n’est pas si différent de notre monde.

Sam : là où il y a de l’oxygène, on trouve également de la vie, des arbres, de l’eau. Il y a tout de même quelques différences !

Jack : bonjour Carter ! Je suis venu vous souhaiter la bienvenue.

Sam : merci mon colonel. Comment allez-vous ?

Jack : mon dos recommence à me faire souffrir, les genoux aussi comme toujours.

Sam : mon colonel, je vous présente l’élève officier Haley.

Jack : cadet, bienvenue au 862. Et ce voyage ?

Hailey : oh, c’était…un voyage surprenant, mon colonel !

Jack : ça l’est pour nous tous. J’ai quelque chose à vous montrer.

 

Sam : qu’est ce que c’est ?

Hamilton : nous n’en sommes pas sûrs, mais nous avons toutes les raisons de croire qu’il s’agit d’une forme lumineuse énergétique.

Hailey : c’est pas possible !

Hamilton : c’est ce que nous pensions, mais l’une d’entre elles nous a menés aux autres. Elles sont donc organisées et douées d’intelligence. Elles sont également capables de traverser tous les solides, toutes les matières.

Jack : oui, on en a vu une traverser un arbre tout à l’heure, sans même ralentir.

Hailey : c’est fabuleux !

Jack : c’est exactement ce que j’ai dit ! Hein, c’est ça ce que j’ai dit !

Sam : si ce que vous dites est exact, pourquoi reste t’elle dans ce cylindre ?

Hamilton : c’est une idée du Pr Lee. Le couvercle et le fond sont électrifiés ce qui la maintient dans le cylindre et l’empêche de sortir.

Hailey : ça ne peut pas être douloureux pour elle ?

Hamilton : je ne vois pas comment  cette créature pourrait ressentir de la douleur si elle n’a pas d’organisme !

Sam : mais si elle est douée d’intelligence, elle n’apprécie peut-être pas d’être en cage.

Jack : je me demande s’il ne faudrait pas mieux la libérer.

Hamilton : mais si on la libère, comment l’étudier ?

Jack : trouvez un autre moyen.

 

Lee : allo Bill ! Tu m’entends ? Tu as repéré quelque chose?

Bill : non, rien pour l’instant. On dirait qu’elles ont disparu.

Lee : c’est impossible, elles doivent être quelque part ! Essaie de vérifier les hautes fréquences.

Bill : ça y est.  Hey, où sont tes amies ? Oh, doucement. On se calme. Tu n’as rien à craindre, on ne vous fera aucun mal.

Lee : bill, tu décèle quelque chose en hautes fréquences ? Bill? Bill, tu m’entends? Quelle horreur!

Bill: aide-moi!

 

Haley: Teal’c? Je peux vous appeler Teal’c?

Teal’c : bien sur, c’est mon nom.

Haley : alors, si j’ai bien compris, vous n’êtes pas…

Teal’c : humain ? Vous avez deviné.

Haley : alors c’est ça votre planète ? Ou plutôt votre lune ?

Teal’c : non, c’est pas ça. Mon monde s’appelle Chulak.

Haley : votre monde ? Que voulez vous dire ? Avec la porte des étoiles, on peut aller ailleurs ?

Teal’c : oui, elle a un réseau qui est composé d’un grand nombre de monde.

Haley : vous êtes sérieux ?

Lee: colonel O’Neill! Colonel O’Neill! Colonel O’Neill! Colonel O’Neill!

Jack: quoi?

Lee: c’est le Pr Thomson. Les créatures ont attaqué le Pr Thomson.

Jack : où ça ?

Lee : là bas, dans la clairière où on les a vues pour la première fois.

Jack : Carter, emmenez le à l’intérieur. Teal’c, on y va.

Sam : venez ! Allez, vite à l’intérieur.

 

Jack : hey, je vous ai envoyé un message radio. Qu’est –ce que vous fabriquez ? Vous n’en avez pas tenu compte ?

Sam: j’ai fini, mon colonel.

Hamilton: qu’est-il arrivé au Pr Thomson?

Jack : il est mort. Dépêchons-nous.

Hamilton : colonel ! Colonel, nous ignorons ce qu’il s’est passé. Il s’agit peut-être d’un incident isolé. Ces créatures ont peut être été provoquées.

Jack : c’est possible, on n’en sait rien. Alors pourquoi prendre des risques ?

Teal’c : O’Neill !

Jack : allez, tous à l’intérieur.

Teal’c : ces murs ne nous protègent pas.

Jack : Carter, nous n’avons que  15 secondes.

Sam : on peut  peut-être ce servir de Zat.

Jack : peut-être ?

Sam : je viens à peine d’arriver. Je pense aux zat à cause de leur décharge électrique. Ce sont les seules armes que nous avons. Elles peuvent peut-être avoir un effet.

Jack : attention, soyez tous sur vos gardes.

 

Sam : ça a électrifié tous les murs métalliques de ce bâtiment. Si on met le courant, ça pourra peut-être créer suffisamment de champs électriques pour les repousser, comme le cylindre dans lequel vous en aviez enfermé un.

Teal’c : ils reviennent.

Jack : allez-y

Sam : éloignez-vous des murs !

Haley : ça fonctionne.

Sam : tant qu’on aura du courant, on n’a rien à craindre.

Lee : combien de temps le générateur va pouvoir tenir ?

Hamilton : je n’en sais rien. Je ne suis pas sûr qu’il tiendra.

Jack : vous n’êtes pas sûr ? Qui l’a réalimenté en dernier ?

Hamilton : le Pr Thomson. Je pense qu’il a dû s’en occuper ce matin.

Lee : non, nous ne pouvons pas le certifié.

Hamilton : ça devrait au moins nous laisser une autonomie de 8 heures.

Teal’c : vous n’en êtes pas certain ?

Lee : non.

Jack : où est le générateur ?

Hamilton : de l’autre coté des bâtiments, en bas, près de la crique.

Lee : c'est-à-dire qu’il pourrait s’arrêter à n’importe quel moment.

 

Jack : Carter ?

Sam : j’ai peut-être une solution pour sortir d’ici ! Ces créatures sont repoussées par le champ électrique tout autour du bâtiment. Ce qu’il faudrait, ce serait créer un champ plus grand pour pouvoir les éloigner de toute la zone.

Jack : oui !

Sam : la porte des étoiles. C’est un conducteur énorme. Je suis sûre qu’une fois activée, le champ qu’elle génèrera sera amplement suffisant.

Jack : ce qui veut dire que quelqu’un doit sortir pour pouvoir la connecter.

Teal’c : n’importe qui sera tué avant d’atteindre la porte des étoiles.

Sam : pas forcément. Le corps humain a son propre champ électrique. Rappelez-vous ce qu’il s’est passé quand le Pr Hamilton a été touché par le zat de Teal’c ! Les créatures se sont toute suite éloignées de lui parce que le champ électrique de son corps a subi un changement temporaire.

Jack : ça durera combien de temps ?

Sam : je n’en sais rien.

Haley : tirez lui dessus, encore une fois.

Teal’c : un second tire de zat pourrait le tuer.

Sam : je ne peux rien vous assurer. Je crains même que vous soyez redevenu vulnérable avant d’atteindre la porte des étoiles. 

Jack : pourquoi nous ont-elles attaquées ? Je ne comprends pas.

Sam : il est possible que ce soit en réaction à la capture de l’une d’entre elles.

Haley : c’est pas ça !

Jack : pourquoi ?

Haley : j’ai lu les notes sur les observations astronomiques du Pr Thomson. Saviez-vous que cette lune ne s’est pas formée à partir de disque d’accroissement originel de la planète ?

Jack : non, mais j’y ai pensé !

Haley : d’après le Pr Thomson, un élément extérieur est entré dans une orbite polaire excentrique. Le champ magnétique d’une planète émane des deux pôles, c’est là que c’est le plus intense. Et d’après les observations du Pr Thomson, nous sommes entrés dans la phase polaire de l’orbite, il y a deux jours, à peu près en même temps que l’apparition de ces créatures et elles sont devenues violentes au moment où nous étions au dessus du pôle.

Sam : c’est possible.

Jack : continuez !

Haley : nous sommes au delà du maximum d’intensité. Si on attend, les créatures reprendront leur forme d’avant.

Jack : ça prendra combien de temps ?

Hailey : environ deux heures ! Pas plus que ça.

Teal’c : le générateur ne fonctionnera pas tout ce temps là !

Hailey : on les tiendra à distance avec les zat.

Jack : qu’est-ce que vous en dites ?

Sam : et bien si comme je le crois, ils n’hésiteront pas à exercer des représailles, et vu leur comportement ça ne fera qu’empirer si nous attendons.

Hailey : vous avez tord et j’ai raison.

Sam : vous n’en savez rien du tout.

Hailey : nous savons que les créatures sont affectées par les champs électriques. Vous croyez que c’est une simple coïncidence si elles s’affolent au moment où on passe au dessus du pôle ?

Sam : et vous croyez que c’est une coïncidence si elles  nous ont attaquées en masse après qu’on est capturé l’une d’entre elles ? Nous ne pouvons pas avoir raison toutes les deux, puisque ces théories s’excluent l’une l’autre. Les deux solutions reflètent une certaine évidence, mais pas suffisamment pour en arriver à une conclusion.

Hailey : mon colonel, ne rejetez pas ce que j’ai dit parce que vous pensez qu’elle a raison.

Jack : peut importe qui a raison. Il faut agir.

Hailey : vous allez risquer votre vie pour rien !

Jack : ma décision est prise.

Hailey : ça ne compte pas de savoir qui est-ce qui a raison ?

Sam : s’il part en courant jusqu’à la porte des étoiles, il risque sa vie, mais s’il attend, il met en danger la vie de tous le monde. Il ne fera pas ça.

 

Jack : dès que j’aurai ouvert la porte, vous foncez tous. N’emportez rien avec vous.

Hamilton : nous ne pouvons pas abandonner le fruit de toutes nos recherches.

Jack : Carter, écoutez moi. Si jamais, il emporte un seul de ces dossiers, descendez-le immédiatement !

Sam : entendu, mon colonel.

Teal’c : vous êtes près O’neill ?

Jack : non, prévenez-moi quand vous tirerez !

Teal’c : je vais tirer, attention.

Jack : non, enfin je voulais dire que je préfèrerais que vous comptiez jusqu’à trois. Alors allons-y. Un, à la vache. Deux. Je vous avez dit de tirer à trois.

Teal’c : bonne chance O’Neill.

Jack : j’en aurai besoin.

Sam : bonne chance.

Jack : ouais, merci. Maintenant !

 

Jack : je suis à la porte, je vais composer le code.

Sam : mon colonel

Teal’c : allez-y O’Neill !

Jack : je ne me plaindrais plus jamais des piqures de moustiques.

Lee : colonel, nous vous devons des remerciements.

Jack : je suppose, oui.

Hamilton : et je vous dois des excuses, toutes mes excuses.

Jack : vous avez eu chaud.

Hailey : c’est toujours comme ça ?

Sam : non, quelque fois, on s’amuse beaucoup moins.

Hailey : je ne saurai jamais laquelle de nous deux avait raison.

Sam : si vous restez avec nous, peut être que si ! Ne vous en faites pas, il y aura toujours d’autres planètes !

Hailey : c’est une lune !

Sam : c’est vrai. Cette fois vous avez raison.

 

FIN

 

 

 

 

Ecrit par shiva110 
Activité récente

Le Survivor
Hier à 18:41

Les Répliques
08.01.2017

L'épisode ?
05.12.2016

Filmographie
Hier à 11:37

Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (2eme partie)

Afficher plus d'informations

Total : 4 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

leptitange (09:35)

je vais très bien et vous ?

Sonmi451 (09:36)

Moi je me demande si je choppe pas une angine mais bon on fait avec ^^

leptitange (09:37)

l'angine, le truc avec la gorge qui brule ?

leptitange (09:39)

quand je lis l'heure à laquel j'ai posté le dernier message c'est ecri 18-01-1970 05:26 AM

Sonmi451 (09:39)

oui c'est ça.

Sonmi451 (09:40)

Et sinon pour ton message, c'est bizarre

leptitange (09:40)

oui tellement, j'viens defaire un voyage dans le temps comme de Timeless

leptitange (09:41)

Prends du miel, c'est bon pour la gorge

serieserie (09:42)

Salut sonmi

leptitange (09:43)

Je suis pas bien, je me sens trop seul dans l'amphi

Sonmi451 (09:44)

oui t'es rentrée dans un vortex ^^

Sonmi451 (09:44)

salut serie²

Sonmi451 (09:44)

y a plus de monde d'habitude?

leptitange (09:46)

C'est que le cours commence dans un quart d'heure et je suis la seule qui est la pourbl'instant, d'habitude y a plus de monde

Sonmi451 (09:47)

bcp de malades?

leptitange (09:47)

je ne sais pas, ils vont peut être venir après

leptitange (09:48)

je suis dans le bon amphi en toit cas

leptitange (09:51)


...
ya pas cours, je suis venu pour rien

serieserie (09:52)

oh mince je compatis lepetitange, ils m'ont fait le meme cours mardi

leptitange (09:53)

je suis énervé je suis venu poir rien

Sonmi451 (09:56)

on pouvait pas te le dire!

Sonmi451 (09:56)

roooo franchement...

serieserie (09:58)

t'as aps cours de la journée?

leptitange (09:58)

bon bah jvais faire un tour dans les boutiques avant de rentrer

leptitange (09:58)

non j'ai que un cours aujourd'hui

Sonmi451 (09:59)

purée du coup, tu as pris le train & co pour rien

serieserie (09:59)

ah c'est relou la

leptitange (10:00)

ils aurai pu l ecrire dans l edt bon tant pis

Sonmi451 (10:00)

oui t'as raison fait les boutiques, t'aura moins l'impression d'avoir perdu du temps ^^

Sonmi451 (10:04)

sinon serie² quoi de neuf?

emeline53 (20:52)

The Fosters lance ses animations pour la Saint Valentin !! Venez faire un tour

Spyfafa (11:56)

Nouveaux designs sur les quartiers Dexter et 24h chrono (ainsi que le retour de la NL, abonnez-vous !). N'hésitez pas à les commenter !

mnoandco (12:47)

Coucou, petit rappel pour le concours carte de vœux sur le quartier Ma Sorcière Bien Aimée, quelques participations supplémentaires seraient géniales! Vous pouvez poster vos créations jusqu'au 20 janvier ce qui vous laisse encore plusieurs jour participer.

Sonmi451 (09:47)

Passez dans préférence pour voter aux différents thèmes, merci.

Spyfafa (16:31)

À chaque jour, son design. Nouveau design sur Grey's Anatomy, Dexter et 24 !

serieserie (16:47)

Une petite semaine avant l'HypnoGame Grey's Anatomy!! N'oubliez pas de vous inscrire avant la date limite!!

sabby (18:50)

Les trailers de vos séries préférées et des nouveautés qui seront diffusés en janvier, sont arrivés sur la chaine youtube de la citadelle. Bon visionnage

Xanaphia (19:20)

Venez donc commenter les calendriers de janviers de The Blacklist, Musketeers, Merlin, essayer de deviner qui se cache dernière l'hypnolisté (Blacklist) et voter pour le sondage de The Blacklist Merci et bonne soirée !

elyxir (17:31)

Bonjour ! Rendez-vous sur le quartier The Glades où je vous attends avec impatience pour le Focus Sur Beaucoup de choses sont à faire sur le quartier !

serieserie (18:10)

Nouvelle animation sur Lucifer! Serrez vous plutôt ou plutôt ??

carina123 (18:46)

Nouveaux calendrier et sondage sur le quartier, venez nombreux !

Titepau04 (18:54)

Carina, sur quel quartier???

Phoebus (20:38)

Bonsoir, Nouveau sondage sur les quartier de Homeland (sondage ne spoilant rien de la série donc ouvert pour tous) et de Sense8. Nous vous attendons nombreux

kystis (07:02)

Bonjour, nouveau sondage sur Dawson, tout le monde peut y participer !!

serieserie (10:22)

Venez participer à la nouvelle animation de Lucifer: pas besoin de connaître la série mais fou rire garanti

Titepau04 (10:50)

Si vous voulez passer des soirées de folies, venez vous inscrire aux hypnogames !!! Grey's Anatomy et NCIS Los Angeles!!!

carina123 (14:51)

Calendriers et Sondages sur les quartiers Jéricho et Lie to Me, venez nombreux !!

sabby (19:11)

Lucifer et Gotham sont de retour ce soir ! Leur vidéo promo ont été ajouté à la chaine youtube de la citadelle Bon visionnage !

Margauxd (21:14)

Bonjour à tous !
Quiz sur la première saison de Blindspot sur le quartier.
Venez sauvez la terre sur The Last Ship d'un virus mortel.
Les premiers Awards de New York Unité Spéciale sont sur le quartier.
N'hésitez pas à participer ou à voter

emeline53 (21:41)

Pas encore de participant pour les différentes animations de la St Valentin sur The Fosters ! Des intéressés ?

Sonmi451 (10:03)

Merci de voter les thèmes dans préférence histoire qu'on avance un peu. ^^

natas (18:44)

Bonjour à tous, Sur Grimm nouveau sondage sur les premiers épisode de la saison 6 ! (avec spoilers) venez voter et commenter si vous avez vu les épisodes !!

leila36 (21:00)

Venez voter dans les préférences svp !

Sevnol (12:21)

Nouveau sondage sur le quartier de CSI NY ! N'hésitez pas à venir voter Merci d'avance

emeline53 (12:53)

Un nouveau sondage est en ligne sur UnReal !

Chaudon (15:05)

Si vous n'avez pas encore vu le nouveau calendrier du quartier "Elementary" ainsi que son design, n'hésitez pas à venir donner votre avis !

Profilage (15:51)

Le quartier Esprits Criminels vous propose un nouveau sondage, un petit vote serait bien sympathique, merci !

Locksley (17:10)

La NL du quartier 24 reprend du service et sera envoyée dans les 24h chrono. Pensez à vous abonner si vous voulez la recevoir !

elyxir (19:04)

Je vous attend avec impatience sur the glades pour participer au focus ! Allez hop on s'inscrit pour participer !!

cinto (19:48)

Si vous connaissez Brian Kinney (Queer As folk), n'hésitez pas à la soutenir dans le sondage "Bad Boys" chez Dr House. Et son titre ne serait pas usurpé...mais quel charme!

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play