VOTE | 227 fans |

Script VF

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

Perdus dans l’espace.

 

Tarmac 

Sam : Teal’c a reçu l’ordre de pousser les moteurs. Il ne devrait plus tarder.

Jack : ouais, ce serait bien !

Daniel : il aurait pu aller où ?

Jack : bonne question ! Voilà le comité d’accueil !

Hammond : quelque chose ne va pas, colonel ?

Jack : non, mon général. Tout va bien ! Je pense que Teal’c a eu envie de lui faire faire un petit tour ! Autour de la Terre.

Hammond : je suis en compagnie d’une personne qui brûle d’impatience de rencontrer votre équipe.

Davis : colonel Jack O’neill, major Samantha Carter, professeur Daniel Jackson, permettez moi vous présenter le lieutenant général Vidrine.

Vidrine : colonel !

Jack : Mon général

Vidrine : major !

Sam : Mon général

Vidrine : docteur !

Daniel : Monsieur

Vidrine : le général Hammond ne tarit pas d’éloges sur vous !

Jack : ah oui vraiment ? Alors c’est parce qu’il vous a caché quelques détails !

Vidrine : quoi par exemple ?

Jack : Teal’c, vous êtes dans les parages ?

Teal’c : je me trouve au sud-ouest par rapport à vous !

Jack : waouh !!

Vidrine : mais d’où sort cet appareil ?

Davis : ce que vous venez de voir, c’est l’intercepteur X-301, mon général !

Jack : très impressionnant, Teal’c ! Faites nous un autre passage plus en douceur.

Teal’c : à vos ordres !

Davis : c’est un appareil hybride conjuguant la bonne vielle technologie américaine avec celle de deux vaisseaux goaoulds que la mission sg1 a récupéré il y a environ deux ans.

Vidrine : c’est sans doute l’avion le plus spectaculaire que j’ai jamais vu !

Sam : c’est encore mieux que cela, mon général ! Jusqu’à présent, nous n’avions aucun moyen pour pouvoir riposter contre les attaques des vaisseaux goaoulds. C’est désormais possible.

Vidrine : par quoi est il propulsé ?

Sam : c’est assez difficile à expliquer, mon général.  La force de propulsion n’’est pas soumis à la force gravitationnelle. La force d’inertie est nulle. Les pilotes eux même ne ressentent pas les accélérations. Nous ne maitrisons pas le processus dynamique mais

Vidrine : major ! Je crois que je me contenterais du fait qu’il vole !

Sam : bien, mon général.

Jack : et pour voler, mon général, il vole !

 

Générique

Vidrine : j’aime bien avoir l’avis de la personne dans le cockpit. Est-ce que l’avion est au point ?

Teal’c : l’avion a réalisé les performances qu’on attendait !

Jack : WOO-HOO! Pardon, mon général. C’était plus fort que moi, j’ai été gagné par l’enthousiasme de Teal’c.

Davis : sous réserve de la réussite du programme d’essai en vol, nous espérons utiliser le X-301 en tant qu’engin de défense orbital sous votre autorité, mon général.

Vidrine : en toute sincérité, sans vouloir vous offenser, colonel, dans quelles mesures un simple chasseur serait capable d’affronter une flotte entière de vaisseaux de guerre Goaoulds ?

Teal’c : c’est ce que les tests doivent précisément déterminer !

Vidrine : nous seront vite fixé ! Quel est le test suivant ?

Jack : je vais prendre la place de copilote pour une simulation d’attaque Air-Air.

Hammond : notre salle de contrôle suivra le déroulement des opérations.

Vidrine : brûlez un cierge que ça réussisse.

Jack : oui, mon général.

Teal’c : le général Vidrine nous encouragerait il à procéder un rituel Païen ?

Jack : oui, c’est ça. Tout à fait.

 

SGC

Jack : je demande l’autorisation de procéder au tir d’essai.

Technicien : autorisation accordée, Digger 1.

Teal’c : détermination de la cible.

Sam : bien reçu, passez à la phase 2.

Daniel : ce sont eux ?

Davis : le X 301 est équipé de technologie furtive, normalement il ne devrait pas apparaître sur nos radars mais il a été doté d’un émetteur pour le test.

Sam : ces points ont représentent les drones qui servent de cibles. Le 301 transporte de missiles air-air à 120A.

Vidrine : Major voulez-vous dire qu’un simple missile serait en mesure de mettre hors de combat un vaisseau mère Goaould ?

Sam : s’il est équipé d’une tête naquada améliorée et d’un bouclier à  un modulateur de fréquence, c’est possible, mon général !

 

Teal’c : nous entamons la procédure d’attaque.

Jack : Wow ho

Sam : Digger1 vous avez raté votre cible !

Technicien : panne du système de détection.

 

X301

Jack : euh, Teal’c ! On a dépassé la cible !

Teal’c : je ne maîtrise plus le vaisseau, O’neill !

Jack : pardon ?

Teal’c : il ne répond plus aux commandes que je saisis. Nous sommes à la vitesse maximale.

Jack : de contrôle, je signale un dysfonctionnement.

Teal’c : le système d’éjection ne fonctionne pas.

Jack : nous avons perdu tout contrôle de l’appareil. Je répète, nous avons perdu tout contrôle. Et nous ne pouvons pas nous éjecter. Je demande instruction.

 

SGC

Sam : Digger 1 ici le contrôle. Nous n’avons plus de contact.

Davis : nous subissons des interférences atmosphériques.

Vidrine : major Carter ?

Sam : le vaisseau s’apprêtaient à attaquer sa cible fictive quand l’appareil a entamé une accélération verticale subite. Il a disparu de nos radars mais nous essayons de rétablir le contact.

Daniel : ils ont quitté notre orbite ?

Sam : pire que  ça, il file tout droit dans l’espace.

Vidrine : le X-301 est en mesure de voyager dans l’espace ?

Sam : oui, mais ce n’était pas prévu dans le test.

Daniel : Teal’c ne l’aurais pas fait délibérément ! Il s’est passé quelque chose !

Hammond : une défaillance ?

Sam : probablement.

Hammond : passez-moi l’officier responsable commandement spatial !

Sam : le module de secours sera incapable de les intercepter sans leur faire faire demi-tour.

Hammond : nous n’avons pas d’autres moyens.

Davis: la NASA s’occupe de la localisation de l’appareil grâce au système de repérage DSP. Et le NORAD va pouvoir déterminer ses coordonnées, en espérant rétablir les communications.

 

X-301

Jack : contrôle, ici Digger un. Euh allo la base, on a un problème. On ne maîtrise plus la situation. Euh, Teal’c, regarde à 6h00. Vous voyez la même chose que moi ?

Teal’c : oui c’est la terre effectivement.

Jack : vous croyez qu’elle rétrécit ?

Teal’c : sa taille ne varie absolument pas, c’est nous qui nous éloignons à une vitesse extrême. Le tableau de contrôle indique une chute de propulsion. Désormais nous n’accélère ou plus.

Jack : on est servi !

Teal’c : oui, je vais tenter de rétablir la puissance.

Apophis : sholva ! Ces ce qui arrive à ce qui veulent à se rebeller contre leur dieu. Pour prix de leurs insolences, ils mourront dans le froid de l’espace. Ce qui m’appartient de plein droit revient maintenant vers moi.

Jack : mais je rêve pas, c’était sa voix ? Et j’ai bien compris ce que je viens de comprendre ?

Teal’c : c’était bien Apophis il dit que les éléments qui ont servi à la construction de cet appareil contenait un dispositif programmé pour le retour des engins dans leur monde d’origine. Vous n’avez pas rêvé.

Jack : il me semble qu’il a parlé également de mort.

Teal’c : dans le froid de l’espace.

Jack : oui, c’est ça. Ouais. Mais notre cher ami a toujours autant d’humour.

 

SGC

Daniel : Digger un, vous ne recevait ? Jack, Teal’c, répondez s’il vous plaît. Toujours rien.

Davis : la NASA essai est toujours de reprendre contact.

Daniel : monsieur, Peut-être devrions-nous informer nos alliés de la situation. Eux seuls pourront les récupérer.

Hammond : allez-y docteur, SG2 reste à votre disposition.

Vidrine : quelle est la vitesse de leur engin actuellement ?

Davis : je ne sais pas précisément, 1 000 000 km/h. Mais ils ne sont plus en phase d’accélération.

Vidrine : George, il serait peut-être préférable que je retourne au Pentagone. Sans doute pourrons-nous déployer d’autres moyens. Ramener les sains et saufs.

Hammond : nous essaierons.

Sam : mon général, j’ai une idée mais elle sera très compliquée à mettre en œuvre. Il n’y a pas 1 minute à perdre.

Jack : Euh allo la base, on a un problème.

Sam : Digger un, ici contrôle je vous reçois 5/5.

Hammond : pourquoi ne répondent-il pas ?

Sam : je ne me l’explique pas.

Davis : c’est le décalage, mon général. Il est un certain temps de transmission avant que le X-301 ne reçoivent notre message et inversement.

 

X-301

Jack : quel est l’état de nos réserves ?

Teal’c : nous avons suffisamment d’énergie et de vivres pour tenir quelques jours.

Jack : quelques jours ! C’est toujours mieux que rien. Combien de temps il faudra cet engin pour arriver à destination ?

Teal’c : en supposant que ce vaisseau soit programmé pour retourner sur la planète d’Apophis, quelques centaines d’années.

Jack : quelques centaines de quoi ?

Teal’c : d’années !

Jack : ah oui, tant que ça ! Attendez, je faire un calcul rapide, je retiens 20 pff

Teal’c : c’est ma trahison envers Apophis qui a du les décider installer ce dispositif. Avant que je sois sholva, ce genre de dispositif n’existait pas.

Jack : et alors ?

Teal’c : je suis indirectement responsable de ce qui nous arrive.

Jack : ne commençait pas, on va s’en sortir.

Daniel : Digger un, vous me recevait ?

Jack : alors, vous voyez !

Daniel : Jack, Teal’c, répondez s’il vous plaît !

Jack : oui la base, ici Digger un, nous vous recevons. Nous avons perdu le contrôle des vaisseaux à cause d’une sorte de mouchards qui rapatrient automatiquement l’appareil vers son lieu de régime. Ce serait apparemment ce vieux, vilain, pas beau, méchants d’Apophis qui aurait fait installer ce dispositif sur ses vaisseaux. A vous ! Contrôle, vous me recevez ? Euh, contrôle, je ne sais pas si vous pouvez m’entendre mais les commandes ne répondent plus. De systèmes de navigation est totalement hors service. Nous sommes, on va dire, à la dérive. Terminé.

 

SGC

Sam : mon colonel, vous étiez éloigner qu’il y a déjà un décalage de quelques minutes ce qui ne va pas faciliter notre conversation. Nous avons déjà reçu des coordonnées approximatives par le système de communication spatiale. Votre vaisseau devrait passer relativement près de Jupiter. Nous espérons pouvoir modifier légèrement votre trajectoire de manière à ce que vous soyez entraîné par la traction de Jupiter et que vous veniez sur terre. Fin du message. A 14h30 zoulou.

Davis : le décalage ? Vous avez Major !

Samu : notre signalera vue mais environ 3 minutes pour les rejoindre tout ceci en tenant compte de la vitesse de la lumière.

Jack : oui  la base, ici Digger un, nous nous recevons. Nous avons perdu le contrôle des vaisseaux à cause d’une sorte de mouchards qui rapatrient automatiquement l’appareil vers son lieu de régime. Ce serait apparemment ce vieux, vilain, pas beau méchants d’Apophis qui aurait fait installer ce dispositif sur ses vaisseaux. A vous ! Contrôle, vous me recevez ? Euh, contrôle, je ne sais pas si vous pouvez m’entendre mais les commandes ne répondent plus. Le système de navigation est totalement hors service. Nous sommes, on va dire, à la dérive. Terminé.

Sam : O quelle poisse. J’espérais qu’ils auraient  tout de même une possibilité de manœuvrer. Je ne sais pas comment les faire frôler l’orbite de Jupiter sans leur système de navigation.

X-301

Sam : Nous espérons pouvoir modifier légèrement votre trajectoire de manière à ce que vous soyez entraîné par la traction de Jupiter et que vous reveniez sur terre. Fin du message. A 14h30 zoulou.

Jack : message reçu à 14 33 zoulou. Comment allons-nous faire ?

Teal’c : sans le contrôle de nos réacteurs nous sommes dans la capacité de manœuvrer.

Jack : bien. Contrôle ici Digger un, nous n’avons aucune capacité de manœuvre. Un instant contrôle. Teal’c, le système d’armement que nous avons installé est en état de marche ?

Teal’c : à quoi faites vous allusion ?

Jack : à nos missiles !

Teal’c : à cette vitesse et il nous faudrait une quantité d’énergie considérable pour pouvoir modifier notre trajectoire.

Jack : il ne nous faut qu’une impulsion.

Teal’c : il ne faudrait plus d’éléments pour pouvoir vous répondre.

Jack : contrôle, ici Digger un, nous avons à bord les réacteurs de deux de missiles A120 alpha qui pourraient, je répète ce qui pourraient être à notre disposition.

 

SGC

Jack : contrôle, ici Digger un, nous avons à bord les réacteurs de deux de missiles A120 alpha qui pourraient, je répète ce qui pourraient être à notre disposition. Pouvons activer le mécanisme de mise à feu tout en les gardant arrimé aux vaisseaux ? Si cela est possible, ni nous faut calculer le moment et la durée de combustion. Digger un à 14 58 zoulou.

Hammond : Major Davis ?

Davis : ils veulent se servir des missiles, mon général.

Hammond : dans quel but ?

Sam : si nous pouvons la force delta V des réacteurs de ces missiles, notre plan pourrait fonctionner. Il nous faut une procédure d’annulation. C’est possible ?

Davis : oui, c’est la partie la plus facile.

Sam : dites leur essayer. Il montre une demi-heure pour faire des calculs nécessaires.

Davis : une demi-heure ? Major, le prenez pas mal, mais la marge d’erreur pour ce genre

Sam : seul le temps nous fait défaut.

Davis: j’en suis conscient, mais s’ils comment une seule erreur, ils risquent de s’écraser sur Jupiter.

Sam : si nous attendons plus longtemps, il sera trop tard. Mon général ?

Hammond : faites pour le mieux.

 

X-301

Davis : placez interrupteur des missiles en position mise à feu, et le radar air-air sur le sélecteur, tirs en vrille.

Jack : moins vite, s’il vous plaît.

Davis : vous verrez alors s’afficher un message indiquant hors service. Entrez alors le code et les chiffres que je vous ai donné tout à l’heure. Vous pourrez alors activer les réacteurs sans lancer des missiles.

Jack : Teal’c, vous vous en sortez ?

Davis : à cet instant précis, vous aurez un signal sonore.

Sam : activé le missile numéro de suivi du missile numéro un à D+10. Je sais que cette vous paraître compliqué, mais c’est la procédure à suivre. Commencez quand vous voudrez à partir de 16 22 zoulous. Ici contrôle, à 16 18 zoulous.

Jack : ça veut dire, que l’on peut y aller. C’est quand vous voudrez.

Teal’c : air-air en mode tirs en vrille.

Jack : entrée code.

Teal’c : j’entre le code.

Jack : chargé. Contrôle, ici Digger un, nous entrons les paramètres et nous sommes prêts pour la combustion. Je vais sélectionner le missile numéro deux. Feu. Trois deux un.

Teal’c : les missiles se détachent.

Jack : attention !

 

SGC

Sam : nous recevons les premières coordonnées. Digger un, ici contrôle. La manœuvre n’a pas été suffisante. Je suis navré, mon colonel mais vous avez manqué de puissance. Votre trajectoire actuelle vous conduit toutefois hors du système solaire vers la nébuleuse d’Oort que vous devriez atteindre dans quelques mois. Nous sommes toujours à la recherche d’une solution. D’ici là, tenez bon. 18 13 zoulous.

 

X-301

Sam : Nous sommes toujours à la recherche d’une solution. D’ici là, tenez bon. 18 13 zoulous.

Jack : pressurisation stationnaire. Aucune fuite détectée. Je crois qu’on peut faire une petite sieste.

Teal’c : notre situation va de mal en pis.

Jack : vous croyez ?

Teal’c : A vous de juger ! L’impact avec les missiles avaient créé une perte d’énergie à tous les niveaux.

Jack : moi j’ai toujours rêvé de voir la nébuleuse d’Oort. Et nous y allons. Contrôle, d’ici Digger un. La mise à feu a consommé une grande partie de nos réserves d’énergie ainsi que nos réserves d’oxygène.

 

SGC

Davis : sans aucun moyen de propulsion et une autonomie limitée, la tentative de modifier leur trajectoire a considérablement entamé leurs réserves de puissance et d’oxygène. Dans ces conditions, nous préconisons l’arrêt total des appareils superflus.

Daniel : peut-être existe-t-il un moyen pour interrompre la procédure qui les a menés au point où ils s’en sont arrivés.

Hammond : oui, c’est à envisager.

Sam : mon général, je pense que c’est impossible.

Daniel : pourquoi ?

Sam : parce qu’ils possèdent à bord un système qui, quel que soit leur tentative, fera que l’appareil reprendra son trajet initial.

Davis : nous n’en sommes pas sûrs !

Sam : mais ce n’est pas absurde de le penser. Donc le plus urgent, est de concentrer nos efforts pour prolonger au maximum leur autonomie.

Davis : les ingénieurs qui ont confondu X-301 ont envisagé plusieurs hypothèses. On peut éliminer le co2 mais l’oxygène et les réserves d’énergie vont venir à manqué. Et le froid va commencer à se faire sentir.

Hammond. : Professeur Jackson ?

Daniel : les Tollas regrettent de ne pas avoir de vaisseau suffisamment rapide ou proches pour venir les secourir en moins d’un an.

Hammond : et les Tokras ?

Daniel : oui,  j’ai parlé personnellement à Anise, elle dit qu’ils ont un vaisseau de reconnaissance qui pourrait atteindre la terre en 24 heures environ, mais il est actuellement sur une planète occupée par les Goaould. Et le grand conseil ne souhaite pas mettre en danger leur mission en risquant de se faire repérer.

Davis : alors pourquoi nous en apportant dit ?

Daniel : ils espèrent que leur argent pour un accomplir sa mission et faire rapport au grand conseil attend pour pouvoir porter secours à Jack et à Teal’c.

Hammond : je suppose qu’Anise a refusé de dire en quoi consistait cette mission et où se trouvaient leur vaisseau ?

Daniel : il est compensé qu’elles ne veulent pas mettre la vie d’un Tokra qui quelqu’un d’important pour eux comme pour nous. J’ai même failli perdre tous sens diplomatique mais elle m’a déclaré qu’elle me faisait une grande faveur en me faisant une telle confidence.

Sam : peut-être a-t-elle raison ! Nous connaissons la vitesse maximale de vaisseau de reconnaissance depuis notre mission sur Netu. Nous savons aussi qu’il s’agit d’une planète occupée par les Goaould assez proche de la terre donc

Davis : donc ? C’est notre seule possibilité ?

Sam : c’est la seule solution, avec votre permission, mon général.

Hammond : accordée.

 

X-301

Teal’c : système de navigation désactivée. Contrat de mise à feu désactivé.

Jack : logiciel de viser désactiver.

Teal’c : éclairage intérieur au minimum.

Jack : autre chose à déconnecter ?

Teal’c : la radio, O’neill !

Jack : c’est vrai ! Contrôle, ici Digger un. A 19 52 zoulous. Nous avons éteint tous les appareils inutiles afin d’économiser notre énergie. Voila les dernières mesures. Nous n’allumerons la radio pour un bref rapport que  5 minutes avant et après chaque heure pleine.

Daniel : ici contrôle, tenez bon ! Nous avons la possibilité de venir vous secourir avec un vaisseau de reconnaissance Tokra. Fin du message à quelle heure est-il ? 19h47 zoulou.

Jack : contrôle ici Digger un, nous préférerions agir par nous-mêmes. Dites nous comment réparer cet engin et ne rentreront par nos propres moyens.

Daniel : ah et ne songez surtout pas à déconnecter le mouchard qui détourne votre trajectoires. D’après Sam, ça ne ferait qu’aggraver la situation.

 

SGC

Sam : voici P2C-257. C’est la seule planète occupée par les Goaould suffisamment proche de la terre pour être à portée de vaisseau de reconnaissance lancé à la vitesse maximum. La mission Tokra doit s’y trouver.

Hammond : évaluation des risques ?

Sam : comme vous le savez mon général, SG14 y a passé plusieurs jours pour observer un site d’extraction minière Goaould. Et ils ont réussi à faire l’aller-retour sans se faire opérer. Nous le pourrons aussi.

Hammond : il nous reste encore à identifier qui est l’espion Tokras qui sont sur place.

Sam : Anise a dit que c’était quelqu’un important pour eux comme pour nous.

Daniel : quelqu’un que nous connaissons.

Sam : en tout cas nous l’espérons.

Daniel : nous sommes conscients des risques mais nous voulons essayer.

Hammond : vous avez l’air décidé, vous avez le feu vert.

Sam : merci mon général. Dites-leur de tenir bon mont général. On va y arriver.

 

X-301

Hammond : Digger un, ici Hammond. Le professeur Jackson et le Major Carter vont se procurer un vaisseau suffisamment rapide pour venir vous secourir. Mais il va falloir patienter 24 heures encore. Je suis conscient que cela puisse vous paraître long, et je sais que vous brulez d’agir pour vous sortir vous-mêmes de ce mauvais pas, mais ce que vous avez de mieux à faire c’est de conserver votre énergie. Hammond terminé à 21h.

Jack : encore 24 heures.

Teal’c : nos réserves ne nous permettent pas de tenir plus de 12h00.

Jack : la soustraction est facile à faire.

 

Teltak

Sam : il va falloir entrer dans la mine.

Daniel : ici en essayé de contacter l’espion par radio ?

Jacob : vous êtes tombés la tête ? Qu’est-ce que vous êtes venus faire si tous les deux ?

Sam : nous étions à ta recherche.

Jacob : mais j’espère que vous avez une bonne excuse, parce que dans les 20 minutes qui suivent j’avais l’intention d’envoyer une bonne rasade de naquada qui aurait pulvérisé une bonne partie de cette planète. Et heureusement je vous ai vu arriver par la porte des étoiles.

Sam : tu nous as vus ?

Jacob : oui ! Le vaisseau était dissimulé. Je dis bien était, parce que maintenant ils savent que nous sommes ici.

Sam : le colonel O’neill et Teal’c ont besoin de ton aide.

Jacob : que se passe-t-il ?

Daniel : ils sont prisonniers d’un engin fou sur l’orbite de Jupiter.

Sam : ton vaisseau était le seul disponible.

Jacob : ouais, je comprends. Qu’attendez-vous ?

 

SGC

Hammond : qu’y a-t-il Major ?

Davis : mon général, le Major Carter et le professeur Jackson sont actuellement à bord du vaisseau Tokra qui est piloté par le père du Major. Nous l’appellerons Digger deux.

Hammond : c’est ce que j’appelle une bonne nouvelle, Major. Quel est le problème ?

Davis : nous, nous avons reçu leur dernier message codé avant qu’ils ne passent en mode hyperespace et d’après mes calculs, même à cette vitesse maximale, le colonel et  Teal’c seront mort avant qu’ils n’arrivent.

 

X-301

Jack : et si on mettait peu le chauffage ?

Teal’c : nous devons économiser au maximum notre énergie.

Jack : au fait, j’ai fait la soustraction.

Teal’c : oui, moi aussi.

Jack : alors pourquoi couper le chauffage ? On se gèle ici.

Teal’c : j’en suis conscient.

Jack : j’ai déjà faillit une fois mourir de froid et c’est loin d’être aussi réjouissant que ça en à l’air. Puisque nous savons qu’il n’y a plus aucun espoir,

Teal’c : Il y a toujours un espoir.

Jack : 24 -12 ?

Teal’c : si je me mets en état de méditation jusqu’à atteindre kelnorim, mes battements de cœur ralentiront. Il nous ferons une économie considérable d’oxygène.

Jack : à qui vais-je parler ?

Teal’c : il y a plus grand-chose à dire. Nous avons mené bien des combats ensemble, cela est un honneur de servir les Tauris à vos côtés. Nous sommes frères.

Jack : wow, ça ressemble à

Teal’c : vous alliez rajouter quelque chose ?

Jack : qu’est-ce que je pourrais rajouter après ce que vous venez de dire ? A part, je pense que la même chose.

Teal’c : si nous devons mourir, c’est avec le cœur léger.

Jack : je m’en serait passé.

 

Teltak

Sam : des vibrations !

Jacob : sans blague ! Nous dépassons de 32 % notre vitesse maximum. Si on n’explose pas avant, nous arriverons à tant.

Daniel : est-ce que c’est bien raisonnable ?

Jacob : non !

Daniel : ah !

Selmac : cela dépend du mécanisme de retour.

Sam : il semblerait que Apophis n’est pas eu besoin de ce dispositif depuis que Teal’c formant la rébellion sur Chulack. Nous n’avions aucun soupçon.

Selmac : ce dispositif est nouveau, nous l’avons appris récemment.

Sam : vous auriez pu nous le dire !

Selmac : vous auriez pu nous faire part de vos projets !

Daniel : c’est vrai ça, pourquoi on ne l’a pas fait ?

Jacob : pour les mêmes raisons que nous, la politique. Comment allons-nous les faire sortir du vaisseau une fois sur place ? Leur vaisseau est trop grand pour notre soute.

Daniel : nous avions pensé que vous pourriez peut-être les  téléportés.

Jacob : les téléportés ? On n’est pas dans star trek !

Sam : papa, j’aurai une idée mais le colonel et Teal’c devons-nous faire entièrement confiance.

 

X-301

Jack : ici Digger un, à 10 11 zoulou. Teal’c s’est mis en état de kelnorim pour économiser l’oxygène. J’essaie de dormir mais c’est difficile. Le niveau de gaz carbonique est élevé. J’ai une migraine. J’ai mal. Envoyez-moi de l’aspirine. Autonomie environ 3h00. Digger un, terminé.

Teltak

Sam : que se passe-t-il ?

Jacob : tout va bien, pour le moment.

Daniel : mais nous allons avoir un problème ?

Jacob : disons que j’aimerai m’arrêter un instant pour faire le point, mais l’endroit n’est pas particulièrement le mieux choisi pour s’arrêter.

Daniel : ah

Jacob : à quoi pensez-vous en trafiquant un chasseur de la mort ? Vous ne pouviez pas réfléchir ? Nos connaissances terrestres ne sont pas à la hauteur de leurs technologies.

Sam : tu es d’une rare présomption ! Je suis étonné d’entendre ça de ta bouche !

Jacob : et pourtant c’est la vérité.

Sam : mais toi plus que n’importe qui d’autre

Jacob : je sais très bien placé pour savoir à quel stade infantile en est la technologie employée par les hommes.

Samu : infantile ?

Jacobs : à côté des Goaould et des Tokra, vous êtes des enfants.

Sam : ce que tu dis est vraiment

Jacob : ce n’est pas une tare d’être un enfant mais il faut savoir progresser à petits pas, il ne s’agit pas de coupler un avion de chasse avec un vaisseau de la mort en pensant pouvoir maîtriser l’ensemble. Une telle connaissance doit être apprise avant.

Daniel : mais les Goaould et les Tokras non-t-il pas progressé en volant les technologies d’autres civilisations ?

Sam : exact !

Jacob : je sais, mais les Tokras se déplacer déjà temps des vaisseaux de ce genre quand les terriens pensaient encore que la terre était plate.

Sam : que se passe-t-il ?

Jacob : exactement ce que je craignais ! Nous venons d’avoir une avarie.

Daniel : l’endroit est vraiment mal choisi pour se garer.

Jacob : c’est le Bronx ! Je pense pouvoir réparer la panne rapidement mais ça prendra quand même quelques minutes.

Daniel : excusez-moi, je crois que nous avons de la visite.

Sam : pouvons-nous passer un mode furtif ?

Jacob : non, les systèmes de commande sont hors d’usage. Pouvez-vous leur parler en dialecte Goaould ?

Daniel : oui, le dialecte, quelques mots.

Jacob : ce sera suffisant. S’ils essaient de rentrer en contact avec vous, placez votre main à cet endroit est faite parler votre imagination. Enlevez votre main et le message sera transmis. Sam, vient aider !

 

SGC

Jack : J’essaie de dormir mais c’est difficile. Le niveau de gaz carbonique est élevé. J’ai une migraine. J’ai mal. Envoyez-moi de l’aspirine. Autonomie environ 3h00

Davis : voulez-vous répondre, mon général ?

Hammond : avons-nous des informations nouvelles à leur communiquer ?

Jack : Digger un terminé.

Davis : non général rien depuis que le Major Carter a rejoint le vaisseau ami.

Hammond : laissons le dormir tranquillement.

Davis: à vos ordres.

 

Teltak

Goaould: Krae tal shal mak! Heru'Ur !

Daniel: Mak tal shree! Lo tak meka satak OZ!

Goaould 2: Mak Tal Shree! Lok tak Meka satak OZ.

HERU'UR: Mok Tal OZ?

Daniel: Mak Tal OZ KREE!

Goaould 2: Mak Tal OZ, KREE!

HERU'UR: Kal tek shree, tak monak

Jacob : ça y est, s’est terminée. Ça me fait une dernière retouche.

Daniel : oui, vous tombez bien parce que je ne crois pas qu’ils ont gobé mon histoire.

Jacob : qui avez-vous dit que vous étiez ?

Daniel : le grand et puissant magicien d’oz.

Jacob : Sam !

Sam : encore 30 secondes !

Jacob : il faut qu’on se sauve !

Samu : on peut y aller !

 

SGC

Hammond : ça va bientôt faire 3h00. J’aimerais envoyer un dernier message colonel O’neill.

Davis : à vos ordres !

Sam : contrôle, ici Digger deux, nous sommes arrivés dans le système solaire et nous nous préparons à les secourir. Nous nous trouvons environ 4 minutes de Digger un. Un instant. Nous essayons d’entrer en contact avec eux, mais pour l’instant sans aucun résultat.

 

Teltak

Sam : Digger un ici Carter, recevez vous ?

Jacob : serions-nous arrivé trop tard ?

Sam : ils semblent avoir perdu connaissance.

Daniel : il faut les réveiller, d’une manière ou d’une autre.

Sam : bon sens, mon colonel nous n’avons pas fait tout ce voyage pour vous ramené dans un cercueil. Réveillez-vous.

Jacob : je vais les secouer un peu.

Sam : colonel O’neill !

Jack : Carter ? Carter !

Sam : oui mon colonel.

Jack : salut !

Sam : ça va mon colonel ? Nous allons vous ramener sur terre sain et sauf et nous allons vous réchauffer, mais où en sont vos réserves d’oxygène ?

Jack : Euh, qu’est-ce que c’est ? Hein, c’est quoi ?

Sam : pouvez-vous nous dire où en sont vos réserves d’oxygène ?

Jack : Carter, c’est bien vous ?

Sam : mon colonel, nous allons vous ramener sur terre mais il va falloir suivre mes instructions à la lettre. Il souffre d’anoxie, un manque d’oxygène dans le sang. Avez-vous confiance en moi ?

Jack : bien sûr !

Sam : parfait ! Teal’c est-il conscient ?

Jack : Teal’c ? Teal’c ?

Teal’c : O’neill ?

Jack : regardez, c’est Carter ! Elle veut vous dire un mot.

Teal’c : Major Carter, il nous reste un peu d’oxygène.

Sam : degré de pressurisation ?

Teal’c : il est très faible !

Sam : bien reçu. Maintenant suivez très exactement mes instructions. Tout d’abord, veuillez détacher vos ceintures. Ensuite à mon signal, actionnez le bouton d’ouverture du cockpit et éjectez vous.

Teal’c : ce sera notre arrêt de mort !

Sam : négatif, il ne vous arrivera rien. Cela ne dura que quelques secondes.

Jacob : Teal’c, le seul moyen de vous ramené à bord, est utilisé les anneaux de transfert. Ce qui signifie que vous devez ouvrir le cockpit. Vous comprenez ?

Teal’c : J’ai compris !

Jacob : bien ! Il faut que vous soyez à moins de cinq mètres de mon vaisseau l’un au dessus de l’autre. Attendez, nous allons nous mettre en position.

Jack : Jacob, est-ce que c’est vous ?

Jacob : oui c’est moi Jack. Maintenant faites ce qu’on vous dit.

Jack : vous savez que votre vaisseau est plus grand que le nôtre ?

Sam : mon colonel, je vous prie de vous concentrer.

Jack : ouvrir le cockpit

Sam : à mon signal, surtout pas avant !

Jack : ouais, reçu !

Sam : fixé correctement vos masques, et réglez l’arrivée d’oxygène au maximum de sa puissance. Il faut que vous inspiriez à fond et que vous utilisiez tout l’oxygène qu'il vous reste. Il vous faudra rétablir la puissance pour pouvoir ouvrir le cockpit. Ensuite, détachez le cordon ombilical et expirez le plus profondément possible. Tenez-vous près.

Jacob : nous sommes en position. Allez dans la soute.

Sam : mon colonel, Teal’c, vous êtes prêts ?

Jack : près !

Sam : trois deux un partez.

Daniel : ils sont sauvés !

Sam : contrôle, ici Digger deux. Le colonel O’neill et Teal’c sont à notre bord. Ils sont sains et saufs. Bienvenue à bord.

Jack : Jacob, merci d’être passé nous voir.

Jacob : c’est tout à fait naturel, j’étais dans le coin. Je vous dépose ?

Jack : volontiers ! Merci.

 

SGC

Sam : contrôle, ici Digger deux. Le colonel O’neill et Teal’c sont à notre bord. Ils sont sains et saufs.

Davis : bien joué Digger deux, bien joué. Félicitations. Nous vous attendons avec impatience.

FIN

 

 

 

Ecrit par shiva110 
Activité récente
Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (1er partie)

Afficher plus d'informations

Total : 12 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

Hypnotic (22:35)

Yes !

Hypnotic (22:47)

Pas tant de monde en fait

Titepau04 (22:56)

Moi je vais me coucher!!! ^^

arween (22:57)

Soirée koh Lanta donc non pas là

Sonmi451 (10:23)

Raaa désolé pour hier soir, je suis partie. Première maladie de bébé.

Sonmi451 (10:24)

Mais là si y a du monde, je suis preneuse d'une discussion diverse et varié. ^^

Sonmi451 (10:26)

On peut parler de noel, vous en êtes où dans vos achats? ^^

Titepau04 (10:27)

Bonjour!!

Sonmi451 (10:27)

Hello titepau!

Titepau04 (10:27)

J'ai pas commencé grand chose... et toi?

Sonmi451 (10:28)

Moi si ça va, j'ai avancé d'un seul coup cette semaine. ^^

Sonmi451 (10:28)

Il me reste l'homme et mon grand.

Sonmi451 (10:28)

Et tu as commencé les décos?

Titepau04 (10:29)

C'est cool ça!!!

Titepau04 (10:29)

Non... non plus!!! Faut que je m'y mette !!!

Sonmi451 (10:31)

Moi je commence tout juste et maintenant que j'ai un balcon, faut que je trouve aussi ce qu'il faut pour le décorer. ^^

Titepau04 (10:32)

Ahah!! Ça fait encore plus de travail

Sonmi451 (10:33)

c'est ça, je pense prendre une guirlande électrique et un père noel qui monte me rendre visite. ^^

Sonmi451 (10:33)

et sinon tu as attaqué l'hypnonoel?

Titepau04 (10:38)

Ah j'aime pas ça.... on dirait qu'il est pendu le pauvre père Noël....

Titepau04 (10:38)

Oui j'ai commencé!! Et toi?

Sonmi451 (10:39)

Non c'est une echelle pour celui que j'ai vu. ^^

Sonmi451 (10:40)

Non moi pas encore, je sais pas si je vais trouver du temps. Tu as bien avancé sur cette animation toi?

Titepau04 (10:41)

J'en suis à 30 questions

Sonmi451 (10:42)

Ha ouais pas mal! Tu me donneras tes paquets cadeaux

Titepau04 (10:42)

Ah non mais non!!! Dis donc!!! ^^

Sonmi451 (10:46)

Rooo mais faut partager, c'est ça l'esprit de noel.

Titepau04 (10:47)

Non non non!!! Je me creuse les méninges, moi Madame, pour les avoir!!!

Sonmi451 (10:48)

creuse pas trop, c'est un coup, à ne plus avoir de méninges. ^^

Titepau04 (10:50)

J'en ai déjà plus beaucoup.... vive la grossesse!! LOL!

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play