VOTE | 227 fans |

Script VF

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

Voyage dans la mémoire

 

Sur Terre

 

Sam : Que se passe t-il ?

Homme : Réception d'une transmission codé. Ce sont les Tok'ras mon colonel.

Jack : Très bien, ouvrez l'iris. Mais c'est peut être papa.

Sam : J'aimerai bien.

 

Sam : Martouf. Comment allez vous ?

Martouf : Samantha. Colonel. Pas trop mal contenu des circonstances.

Sam : Qu'est ce qui se passe ?

Martouf : Peut être devrions nous en parler ailleurs.

Sam : C'est mon père ?

Martouf : Je crains qu'il n'ai été fait prisonnier par Sokar.

Sam : Oh mon Dieu.

Martouf : Pour autant que nous sachions, il est toujours en vie.

Sam : Pour autant que vous le sachiez ?

Martouf : Vous savez que Sokar personnifie ce qu'on considère sur Terre comme le diable, je ne vous apprends rien.

Jack : Effectivement. Un tantinet prétentieux ce monsieur.

Martouf : Je veux dire par là que si Selmak est toujours vivant, il a été envoyé en enfer.

Jack : Ce qui signifie ?

Martouf : L'endroit des souffrances éternelle et de la damnation d'où l'on ne revient jamais. Hélas.

 

Générique

 

Jack : Bon, concrètement, de quoi s'agit il ?

Martouf : Netu est une lune en orbite autour de la planète où vit Sokar.

Jack : Une lune ardente, je suppose.

Martouf : Il y règne en effet une chaleur insupportable.

Sam : Mais vous êtes bien sur que mon père est toujours en vie ?

Martouf : Je suis navré de vous dire une chose pareil. Mais il faut que vous le sachiez. Une fois capturé, Selmak et Jacob ont forcément été sauvagement torturés. Sokar prend plus de plaisir à voir ses victimes souffrir qu'à les tuer.

Jack : Donc nous voilà parti pour une mission de sauvetage.

Martouf : Malheureusement, personne à notre connaissance n'a pu s'échapper de Netu.

Jack : Oh.

Martouf : Personne sauf Jolinar.

 

Daniel : C'est tout à fait logique. Un Goa'uld qui se pendrait pour le diable ne peut créer qu'un endroit tel que Netu. Netu est tiré du livre de Am-Taut, que les anciens égyptiens considéraient comme un manuel pour voyager dans l'au delà. Et la plupart de ces lieux sont décrit comme des endroits terrifiant avec des abimes de feu où vivent des monstres infernaux.

Martouf : Le peu que nous sachions est largement fondé sur des légendes que Sokar à lui même répandu.

Jack : Comment Jolinar a t-elle pu s'enfuir ?

Martouf : Elle ne l'a jamais dit.

Daniel : Personne n'a eu la curiosité de lui demander comment elle a pu s'échapper.

Martouf : Elle a été retrouvé inconsciente et grièvement blessé dans un teltac. Un vaisseau cargo qui dérivait dans l'espace. Sa convalescence fut longue et douloureuse. Nous avons tout fait pour qu'elle nous raconte son évasion. Mais elle refusait d'en parler.

Jack : Et personne ne lui a demandé pourquoi ?

Martouf : Je l'ai supplié, mais elle ne voulait rien entendre.

Sam : J'ai porté Jolinar en moi pendant une courte période. Mais je ne conserve d'elle que des fragments de sa mémoire et parfois des brides de rêve, mais rien d'autre. Rien hélas qui se rapproche de ce dont nous parlons.

Martouf : Les Tok'ras possèdent des moyens techniques pour fouiller la mémoire. Néanmoins, il faut que vous y consentiez.

Jack : Bien, si nous voulons nous lancer dans une entreprise de ce genre, il va nous falloir des renforts.

Martouf : Une opération militaire classique est impossible colonel.

Jack : Une opération clandestine ?

Martouf : Le récupération de Selmak et certes un objectif prioritaire. Seulement, pardonnez moi Samantha, mais il faut considérer d'un point de vue plus général. Les Tok'ras ont appris que Sokar préparait une offensive contre les grands maitres Goa'ulds.

Jack : Et c'est pas une bonne nouvelle ?

Teal'c : L'organisation féodale des grands maitres Goa'ulds est totalement décadente et constitue une cible idéale pour le moindre Goa'uld ambitieux.

Martouf : Surtout si ce Goa'uld s'appelle Sokar.

Hammond : Mais est il vraiment pire que les autres ?

Daniel : Parmi toutes les entités supérieur qu'il pouvait incarner, il a choisi le diable.

Martouf : Nous devons délivrer Selmak pour savoir quels renseignements il a pu réunir sur le plan d'attaque de Sokar. Sans vouloir dramatiser la situation, le sort de la galaxie en dépend.

Jack : Sans vouloir dramatiser.

Hammond : Cette mission ne se refuse pas. Colonel, à vous de jouer.

Jack : Oui.

Sam : Quand partons nous ?

Martouf : Des que vous serez prêt ? Êtes vous tous bien conscient de l'enjeu de cette opération.

Daniel : Ca risque d'être l'enfer.

Jack : De toute manière j'irais tôt ou tard alors autant avoir un petit aperçu.

 

Martouf : Le teltac que nous allons emprunter est stationné sur la planète Vorash.

Jack : Un vaisseau ?

Martouf : Il n'existe pas de porte pour gagner Netu. On y envoi les captifs par vaisseau spatiale.

Jack : Vous ne saviez pas que j'avais horreur des surprises.

Martouf : Nous avons un long trajet à accomplir. Cela me laissera le loisir de vous donner plus de détails.

Jack : Ah, j'aime encore moins deux mauvaises surprises en même temps.

Homme : Chevron 7 enclenché.

Hammond : Major, je suis certain que vous ramènerez votre père vivant.

Jack : Oui. On y arrivera.

 

A bord du teltac

 

Sam : J'ai déjà vu ce vaisseau quelque part.

Martouf : Il s'agit du teltac dans lequel s'est échappé Jolinar. Il était en très mauvais état quand on l'a retrouvé. Le moteur principal à été réparé. Cependant on ne peut pas le poussé au delà de 40 % de sa puissance nominale sans risquer l'avarie.

Teal'c : Ce vaisseau est équipé d'un mécanisme de vol furtif ?

Sam : Le vaisseau où nous nous trouvions pouvait se rendre indétectable.

Martouf : Vraiment ?

Jack : C'était un nouveau modèle. Apparemment le votre n'a pas toutes les options.

Martouf : Êtes vous sur de pouvoir piloter ce vaisseau ?

Teal'c : J'en suis tout à fait capable.

Martouf : Tant que nous seront sur Netu, votre rôle sera d'éviter les patrouilles de Sokar.

Daniel : Teal'c ne vient pas avec nous ?

Martouf : C'est impossible. L'atmosphère de Netu est trop dense pour qu'un vaisseau la pénètre. La seule façon d'y accéder et d'utiliser des nacelles. C'est ainsi que les condamnés sont envoyés sur Netu, et c'est ainsi que nous devons y aller si nous ne voulons pas éveiller les soupçons.

Sam : Et il n'y a que quatre nacelles ?

Martouf : Affirmatif.

Jack : Oh vraiment vous nous gâtez, encore une surprise.

Martouf : Quand vous voulez mon chère.

Jack : Alors pas de temps à perdre. En route pour l'enfer.

 

Daniel : Que pouvez vous nous dire de plus sur Netu.

Martouf : C'était autrefois une colonie industrielle de la planète Delmak. Lorsque Sokar a conquit Delmak, il en a fait son royaume. Il a transformé l'aspect de Netu en ce conforment au Mythe.

Jack : Et je suis sur qu'il y a prit un malin plaisir.

Martouf : Il a saturé l'atmosphère de produit toxique difficilement respirable. Il a pratiqué des forages à divers endroit libérant ainsi le magma des profondeurs. A la pose du processeur mémoriel, vous risquez de ressentir une violente douleur.

Sam : Le colonel et moi, nous en avons déjà fait l'expérience.

Martouf : Parfait, donc vous savez ce qui vous attend.

Daniel : Nous allons voir apparaître les souvenirs de Jolinar sous forme d'images holographiques ?

Martouf : Nous n'avons pas pu trouver le moyen de faire le tri entre les souvenirs. Des souvenirs personnels peuvent très bien revenir à la surface. Par respect pour votre vie privée nous n'utiliserons pas cette possibilité de l'appareil.

Sam : Merci.

Martouf : Décrivez nous ce que vous verrez.

Sam : Je suis prête.

 

Flashback

 

Jacob : Sam.

Sam : Je suis là. Pourquoi est ce que tu pleurs ? Où est maman ?

 

Fin du flashback

 

Sam : Oh mon Dieu.

Martouf : Est ce que vous m'entendez ?

Sam : Oh, je suis empêtré dans mon passé.

Martouf : Pensez à Jolinar. La dernier nuit que nous avons passé ensemble avant que Sokar ne l'enlève, nous avons marché le long des berges du Noctana. Deux lunes étaient apparues ce soir là.

Sam : Je vous vois. Vous n'avez pas parlé du départ de Jolinar. Vous étiez tout deux conscient du danger, il fallait qu'elle parte. Vous avez passé la nuit ensemble.

 

Sam : Martouf.

Martouf : Ca va ?

Sam : Je voudrais encore essayer.

Martouf : J'aurais du vous en parler plutôt. Je comprends que mes relations avec Jolinar puissent constituer pour vous une source d'embarras.

Sam : Martouf.

Martouf : Je voudrais vous dire ceci. J'ai toujours eu l'impression que Jolinar voulais garder le secret sur son séjour sur Netu, parce qu'elle pensait que la vérité ternirait nos relations. Je ne voudrais en aucun cas que vous agissiez de même. Ne cherchez pas à avoir d'égard pour moi.

Sam : Entendu. Ah, déconnectez l'appareil, déconnectez le.

Jack : Faites le.

Sam : J'ai vu un homme. Il était abject, je pense qu'il s'agissait de Sokar. La douleur était …

Martouf : Je suis désolé. L'appareil peut provoquer des souvenirs très douloureux physiquement.

Sam : Elle a été affreusement torturée.

Martouf : Je vais remettre l'appareil en fonction, mais à une intensité plus faible.

Sam : Elle était dans un vaisseau comme celui-ci. Ils l'ont mise dans une nacelle. Il y avait du feu partout, elle n'arrivait pas à respirer. C'est fini. Je l'ai perdu.

Martouf : Nous allons bientôt arriver.

Sam : Je sais Martouf. Je suis désolée, peut être que je ne suis pas capable d'aller jusqu'au bout.

Martouf : Il le faut pourtant.

Jack : Euh Martouf, on peut se parler ?

 

Jack : Vous ne trouvez pas que vous allez un peu loin ?

Martouf : Il ne nous reste plus beaucoup de temps.

Jack : Il s'agit de son père, elle sait quels sont les risques.

Martouf : Si elle n'arrive pas à se souvenir comment Jolinar s'est échappé, je vais être forcé de descendre seul sur Netu colonel.

Jack : Pourquoi ?

Martouf : Parce que tout ceux qui y vont, sont condamné à ne pas en revenir.

Jack : Mais vous êtes prêt à y aller ?

Martouf : J'essayerai de rejoindre Selmak et je vous communiquerais les informations que j'aurai recueilli. Vous pourrez alors regagner Vorash et informer les Tok'ras.

Jack : Et moi je vous abandonnerais Jacob et vous dans ce cimetière.

Martouf : Sans aucun moyen de revenir.

Jack : Écoutez, premièrement Carter ne vous laissera pas y aller sans elle. Deuxièmement je ne suis pas d'accord et troisièmement Jolinar à réussi à s'échapper.

Martouf : Seulement Samantha n'arrive pas à se souvenir comment …

Jack : Je sais, je suis au courant. Il ne s'agit pas de bravoure, mais ce qui a été fait peut être refait.

 

Daniel : Est ce que ça va ?

Sam : Euh, ça va. Tout est si confus. Des scènes, des visages, des brides de pensées, les sensations. J'ai vu un Goa'uld sur Netu. Mais ce n'est pas Sokar. Il était affreux. Je connais son nom mais je n'arrive pas à m'en souvenir. J'ai cette impression d'affreux malaise lorsque je pense à lui.

Daniel : Il s'est passé quelque chose entre lui et Jolinar.

Sam : Quelque chose de pire que la torture et la douleur. Quelque chose que Jolinar n'aurait jamais voulu avouer à Martouf.

 

Teal'c : Nous sommes arrivé à destination.

Martouf : Il ne faut pas que les gardes découvrent la présence de ce processeur mémoriel. Je vais le programmer en position minimal afin que vous puissiez continuer à explorer sa mémoire pendant la mission. Ca ira ?

Sam : Oui, ça ira.

Jack : Carter.

Sam : Merci.

Martouf : Jamais Sokar n'enverrait des hommes armés sur Netu.

Jack : Oui et alors.

Martouf : Si les gardes en découvrent sur vous, ils comprendront que ce n'est pas Sokar qui vous envoi. Nous devons nous efforcer de passer inaperçu afin de pouvoir nous déplacer sans attirer l'attention.

Jack : Très bien, on va essayer de passer inaperçu mais on ira surement pas sans armes. Bon, comment on reste en contact avec Teal'c ?

Martouf : Nous devrons nous servir de cette radio. En espérant que les ondes traverseront l'atmosphère.

Jack : Vous avez dit en espérant.

Martouf : Nous devrions rester en contact tant que le vaisseau restera en orbite.

 

Daniel : Ca fait quand même une sacré descente, dites donc.

Martouf : Les nacelles sont propulsées à une vitesse extrême.

Daniel : Ces propos sont ils censés me rassurer.

Martouf : Elles sont dotées de bouclier thermique et de générateur anti-gravité qui ralentiront notre atterrissage.

Jack : Bon, c'est ce qui s'appelle une croisière d'agrément.

Teal'c : Pas exactement O'Neill. Êtes vous prêt ?

Jack : Euh non, pas vraiment.

 

Teal'c : O'Neill, vous me recevez ?

Jack : Je vous reçoit.

Teal'c : Vous pénétrez dans l'atmosphère. Colonel O'Neill ? O'Neill, est ce que vous me recevez ?

 

Sur Netu

 

Jack : Carter ? Daniel ?

Sam : C'est par ici.

Jack : Allons-y.

 

Daniel : J'ai les poumons en feu.

Jack : Ba malgré tout, c'est une chaleur sèche. Whao.

Teal'c : Colonel O'Neill, répondez.

Jack : Oui Teal'c. Pour le moment tout va bien. Bon, on garde le contact.

Sam : Nous devons suivre ce boyau.

Martouf : Vous vous souvenez ?

Sam : Je perçois quelques images. Ce tunnel devrait nous mener à l'abri souterrain de l'ancienne colonie. Euh, c'est le seul lieu habitable dans un endroit pareil.

 

Daniel : C'est une impression personnelle ou il fait de plus en plus chaud ?

Jack : Euh, un peu des deux sans doute.

Sam : Il y a quelque chose droit devant. Par ici.

Jack : Ah, whao. Et ba, c'est assez coquet cet endroit, j'aime bien.

 

Jack : Bonjour tout le monde. Nous venons à peine de débarquer, je sais que c'est difficile à croire, mais c'est la vérité. Carter ?

Sam : Bynarr.

Daniel : Quoi, qu'entendez vous par là ?

Sam : C'est le nom dont je ne me souvenais plus. Nous demandons à voir Bynarr.

Na'onak : Qui êtes vous ?

Jack : Gens de peu de fois ne faites pas attention à nous.

Na'onak : A genou devant moi.

Jack : Qui c'est celui là ?

Homme : C'est Na'onak le prima de Bynarr, seigneur de Netu.

Sam : Nous sommes venu rencontrer Bynarr.

Na'onak : Vous ne le verrez pas. Jetez les dans un cachot.

Jack : Non attention. Je regrette, je ne suis pas d'accord. Reculez. Reculez ou ça va faire mal.

Bynarr : Lequel d'entre vous a t-il prononcé mon nom ?

Sam : Moi, c'est moi. Je suis Samantha Carter l'hôte de Jolinar de Malk-shur.

Bynarr : Prenez leurs armes et jetez les dans les oubliettes.

Jack : Ah j'adore les oubliettes.

 

Jack : Trop aimable. Hum, je trouve que ça sens de plus en plus mauvais. Je me trompe ?

Daniel : Charment, tout ça n'est pas très encourageant. Je croyais que Sokar n'autorisait aucune arme. Nous avons vu une lance et une arme de poing.

Martouf : J'avoue que j'ai du mal à comprendre moi aussi.

Jack : Surprise surprise.

Sam : Bynarr est le représentant de Sokar sur cette lune. Il a droit à une arme de poing pour lui même et à une lance pour son second.

Martouf : Qu'est ce qui vous fait croire que Bynarr à eu de le sympathie pour Jolinar ?

Sam : Lui seul était capable de l'aider à s'échapper.

Jack : Pourquoi ?

Sam : Elle … Je suis désolée. C'est lui qui détient la solution. Bynarr n'a pas consciemment aidé Jolinar mais je suis sur qu'il sait comment elle s'est échappé.

Jacob : Sam. Sam.

Sam : Papa. Papa. Papa.

Jacob : Je suis entrain de rêver ?

Sam : Non, non, c'est bien nous.

Jacob : Vous êtes devenu fous ?

Jack : Oui, il semblerait.

Sam : Comment te sens tu ?

Jacob : J'ai été en meilleur forme.

Martouf : Et Selmak ?

Jacob : Il se meurt.

Martouf : Tenez, ceci va l'aider.

Sam : Tiens bon, on va te sortir de là.

Jack : Martouf.

Sam : Merci.

 

Jack : Est ce qu'il va s'en sortir ?

Martouf : Difficile à dire. Si nous ne le sortons pas d'ici au plus vite, il mourra.

 

Sam : Tout va bien. Je suis là.

 

Chez Sokar

 

Bynarr : Je suis noble serviteur de mon seigneur, maitre Sokar.

Sokar : Bynarr, seigneur de Netu, je n'ai pas de temps à accorder au récit des souffrances des damnés aujourd'hui.

Bynarr : Permet moi de t'adresser mes remerciements pour le retour du Tok'ra Jolinar, le seul être qui m'ait trahi. Ainsi je tiens enfin ma revanche.

Sokar : De quoi parles tu ?

Bynarr : Elle est arrivée aujourd'hui avec trois compagnons.

Sokar : Je ne t'ai envoyé personne sur Netu. Ce sont des espions, tache de savoir ce qu'ils cherchent, et ensuite tues les.

Bynarr : Mais j'espérais pouvoir enfin me venger de Jolinar mon seigneur. De lui faire subir les pires tourment réservé aux damnés.

Sokar : Retires toi. Tu me rendras comptes des faits demain. Suis fidèlement mes instructions.

Bynarr : Je ferais de mon mieux mon seigneur.

Sokar : Un vaisseau à amené ces intrus. Trouvez le et détruisez le.

Jaffa : Bien majesté.

 

Sur Netu

 

Martouf : Avez vous la force de parler ? Nous pouvons établir une communication avec le conseil des Tok'ras.

Jacob : La flotte de Sokar est dix fois plus importante que nous le pensions. Il est en mesure de lancer ses offensives simultanées contre les grands maitres. Il vaincra.

Martouf : Dans ces conditions, il possède une armée assez puissante pour prendre le contrôle de la galaxie.

Jack : Et ça doit se passer quand exactement ?

Jacob : L'offensive devait avoir lieu deux semaines après ma capture. Celle ci s'est produite il y a quatre jours.

Martouf : Nous devons immédiatement prévenir les Tok'ras.

Jack : Bien. Teal'c répondez.

 

Vaisseau de Teal'c

 

Teal'c : O'Neill je vous écoute.

Jack : Nous avons retrouvé Jacob. Il est très mal en point.

Teal'c : Avez vous trouvé un moyen pour revenir ?

 

Sur Netu

 

Jack : Euh non pas encore. Martouf veut vous parler.

Martouf : Teal'c, j'ai une information de première importance qu'il faudra transmettre au plus vite au grand conseil.

 

Na'onak : Samantha Carter. Suivez moi.

Jack : Qui l'a demande ?

Na'onak : Dépêchez vous.

Jack : Viens la chercher toi même espèce de …

Sam : Mon colonel. C'est peut être notre seul chance de sortir d'ici.

Jack : Ah oui, vous croyez ?

Sam : Si seulement je pouvais approcher Bynarr, lui parler.

Na'onak : Vite.

Jack : Bien, entendu. Allez-y.

Sam : Je vous confie mon père.

 

Bynarr : Entrez. Pends ça. Tu ne portes pas de symbiote en toi.

Sam : Non.

Bynarr : Alors comment es tu au courant pour Jolinar ?

Sam : J'ai été son hôte quelques temps.

Bynarr : J'aurais du m'en douter. Jolinar aurait préféré être morte plutôt que de devoir m'affronter à nouveau.

Sam : C'est parce qu'elle vous a trahi.

Bynarr : Vois le châtiment que Sokar m'a fait subir par sa faute. Où est elle maintenant ?

Sam : Elle est morte.

Bynarr : Sais tu comment elle s'est échappé ?

Sam : Non, je ne m'en souviens pas.

Bynarr : Pourquoi vous êtes venus ?

 

Jacob : Sam ?

Jack : Elle va revenir.

Jacob : Où est elle ?

Daniel : Elle a été emmené chez Bynarr.

Jacob : Oh non, non.

Martouf : Samantha est persuadé que Bynarr sait comment nous échapper.

Jacob : Il est les yeux et les oreilles de Sokar.

Jack : Vous voulez dire l'œil et les oreilles.

Jacob : Il veille à ce qu'il n'y ait pas de révolte.

Jack : Les conditions de vie sont tellement agréable.

Jacob : Il rend régulièrement compte à Sokar. Sokar prend plaisir au récit des supplices.

Jack : Comment ça ?

Martouf : Sokar vient en personne ?

Jacob : Non, Bynarr le rejoint sur sa planète.

Martouf : Comment le savez vous ?

Jacob : Je l'ai vu avant d'être fait prisonnier.

Daniel : Savez vous par quel moyen il s'y rend ?

 

Bynarr : Un de nos derniers arrivant est le Tok'ra Selmak. Toi et tes amis êtes venu lui porter secours. Tu crois peut être que j'ai aidé Jolinar à s'enfuir de Netu ?

Sam : Oui.

Bynarr : Pourquoi ?

Sam : Parce que vous l'aimiez.

Bynarr : Erreur, tu te trompes.

Sam : Alors pourquoi la haïssez vous à ce point ?

Bynarr : Sa mort m'a définitivement privé d'une vengeance que je ruminais depuis longtemps. Je n'éprouverais pas le même plaisir à te voir mourir. Mais je m'en contenterais.

Sam : Non, attendez.

 

Jack : Ca va ?

Sam : Oui, et mon père ?

Jack : Il est là.

Sam : Il y a des anneaux de transports dans les appartements de Bynarr.

Martouf : Ils doivent aboutir au palais de Sokar.

Sam : Oui, une fois là-bas Jolinar a pu voler un vaisseau cargo et s'enfuir.

Homme : Le seigneur de Netu est mort.

Jack : Qu'est ce qui se passe ?

Sam : Na'onak vient de tuer Bynarr.

Jack : Hein, quoi ?

Daniel : Pourquoi ?

Sam : Aucune idée. Bynarr était sur le point de me tuer lorsque Na'onak l'a abattu avec sa lance. Il n'a pas dit un seul mots. Il s'est contenté de me renvoyer ici.

Jacob : Les gardes vont s'entretuer.

Jack : Ca, ça pourrait être notre chance.

Daniel : A quoi bon, les anneaux mènent au palais de Sokar.

Jack : Ba au moins on par d'ici.

Sam : Elle était seul et elle avait une arme de point.

Jacob : Partez sans moi.

Jack : Non Jacob, vous manqueriez le clou du spectacle.

Martouf : Teal'c.

Sam : Serais-ce possible ?

Jack et Daniel : Quoi donc ?

Sam : Le teltac possède des anneaux.

Martouf : Les anneaux de transports fonctionnent comme des portes mais sur des distances moindre. Ils transmettent un flux de matière. Si le flux est intercepté par un autre récepteur.

Jack : Est ce que vous pouvez simplifier ?

Sam : Si Teal'c est capable de mettre le vaisseau dans la position convenable. Nous devrions en théorie nous retrouver à bord du teltac.

Daniel : En théorie ?

Jack : C'est quoi la position convenable ?

Martouf : Les anneaux possèdent des détecteurs capable de localiser d'autres anneaux. Teal'c pourra calculer nos coordonnées.

Jack : Bon ba je prends le risque. Suivez moi.

 

Vaisseau de Teal'c

 

Daniel : Teal'c, c'est Daniel répondez.

 

Sur Netu

 

Daniel : Teal'c, vous m'entendez ?

Teal'c : Je vous reçoit Daniel.

Daniel : Teal'c ici Daniel écoutez moi bien.

Homme Qu'est ce que tu fais toi ?

Daniel : Oh rien, je bavarde avec un ami par l'intermédiaire de cet émetteur récepteur. Teal'c ici Daniel. Nous avons besoin de votre aide. Vous m'entendez ?

 

Vaisseau de Teal'c

 

Teal'c : Je vous entends

 

Sur Netu

 

Sam : Par ici.

Daniel :Martouf prétend que les anneaux sur le teltac sont capable de calculer le chemin du flux de matière.

Teal'c : Je vais me mettre en position.

Jack : Oui, c'est ça.

 

Sam : Non, elle n'y est plus. La clé qui fait fonctionner les anneaux a disparu.

Martouf : Où se trouve le déclencheur ?

Sam : Ici.

 

Jack : Vous allez y arriver ?

Martouf : Ca va prendre du temps.

Jack : Oh, ne vous pressez pas.

 

Daniel : Teal'c, on y est presque. Teal'c, vous me recevez ?

Jack : Bon ba il est temps de partir.

Martouf : J'y suis presque. Préparez vous ?

Daniel : Teal'c. Il ne réponds pas.

Jack : Il a dit qu'il se mettrait en position.

Martouf : Mais s'il n'y est pas ?

Jack : Il y est.

Martouf : Entendu.

 

Na'onak : Écartez vous.

 

Martouf : C'est bon.

Homme : A genoux devant Na'onak.

Na'onak : Désormais, ne m'appelez plus Na'onak. A partir de cet instant, je reprends mon vrai nom … Apophis.

 

FIN

Ecrit par blanblan54 
Activité récente
Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (1er partie)

Afficher plus d'informations

Total : 12 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (14:31)

Alors c'est tu bosses mais c'est pas rémunéré.

Sonmi451 (14:32)

et donc des études de quoi? ^^

stanary (14:32)

Oui j'avais pas vu ça comme ça mais t'as raison.... c'est nul !

Sonmi451 (14:33)

j'ai toujours raison même quand j'ai tord

stanary (14:37)

Oui c'est bien d'espérer...

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

billy (18:53)

Plus que quelques jours pour venir participer au concours de la photo de bienvenue du quartier Castle. Venez vous affronter avec les plus créatifs ^^

CastleBeck (19:15)

Billy : Je crois que ton message irait plutôt dans la room HypnoPromo maintenant
D'ailleurs, il faut que je me dépêche pour finir ma participation...

Chaudon (19:39)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Titepau04 (20:22)

Chaudon, tu t'es trompée de room !!!!

Titepau04 (20:23)

T'ai trompé*

Sonmi451 (22:00)

Hypnoroom promo pour les pubs allezzz, on y va vroouuuummmm

Titepau04 (22:01)

LOL!!!!

Titepau04 (08:52)

Bonjour tout le monde!!!!

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play