VOTE | 227 fans |

Script vf du 216

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

Une question de temps


Sur P3W51 :

SG-10 court vers la porte des étoiles, manifestement menacé par quelque chose.

Colonel : Dépêchez-vous… Il est juste au dessus de nous ! Activez la porte colonel, c’est un ordre !

Soldat : On va jamais y arriver monsieur !
Colonel : Si on va y arriver ! … Activez-la, vite !

SGC - Salle de briefing :

Jack : Ecoutez, je sais que je devrais le savoir depuis longtemps, je vous jure que ça va être la dernière fois… Mais ces espèces de trous qu’on emprunte, ils ne sont pas toujours là n’est-ce pas ?
Sam : Nan bien sûr, ils ne peuvent se former qu’entre deux portes ouvertes.
Jack : Mais quel rapport avec des trous ? Fait par des vers, j’saisis pas.
Sam : Ce n’est qu’une métaphore.
Jack : Ah oui oui ça je m’en doutais… oui.
Sam : Bon, imaginez que la galaxie est une pomme. Nous… creusons notre chemin à travers cette pomme comme des vers qui… qui la transperceraient au lieu de décrire des cercles à l’extérieur.
Jack : Ouais… d’accord.
Sam : Oui, bien sûr le diamètre de la pomme n’est qu’une façon de mieux nous représenter l’espace temps parce que… enfin ces trous ne sont pas vraiment des trous mais des passages ou des conduits… Mon colonel.
Jack : D’accord… je, j’vais y arriver.
Sal : Parfait.
Lieutenant Simmons : On nous signale l’arrivé de visiteurs imprévus.
Voix : Fermeture de l’iris.

SGC - Salle de contrôle :

Lieutenant Simmons : On a capté un signal.
Jack : Qui est-ce qu’est dehors en ce moment ?
Lieutenant Simmons : Les équipes SG-4, 6 et 10 sont les seules unités en mission en ce moment mon colonel.
Jack : Daniel est avec la 6 c’est ça ?
Sam : Oui ils font des fouilles sur PX 308.
Jack : Vous avez les résultats ?
Lieutenant Simmons : L’ordinateur n’a pas put identifier ce signal.
Jack : C’est parfait merci.
Lieutenant Simmons : Ça ne doit pas être l’une de nos transmissions.
Sam : Faîtes-moi écouter ça lieutenant… Il est intermittent et seulement sur basse fréquence.
Général Hammond : Qu’est-ce qu’on a ?
Jack : J’en sais rien mon général, une espèce de signal.
Sam : Répétez continuellement… Lieutenant, repassez-le dans l’ordinateur à une vitesse beaucoup plus élevée.
Lieutenant Simmons : Je vais essayer à 200 %.
Sam : Essayez à 6.
Lieutenant Simmons : Ça y est, il a put analyser et reconnaître le signal… C’est le code d’accès de SG-10.
Jack : C’est l’équipe d’Henry Boyd n’est-ce pas ?
Général Hammond : Pourquoi est-ce qu’ils transmettent leur code aussi lentement ?
Sam : Je n’en ai aucune idée mon général mais si on n’ouvre pas l’iris…
Jack : Les premiers à déguster se seront Henry Boyd et ses hommes.
Général Hammond : Allez-y.

L’iris s’ouvre.

Jack : Dépêche-toi, on t’a ouvert la porte.

La porte se ferme.

Général Hammond : Qu’est-ce qui s’est passé ?
Sam : J’en sais rien mon général.
Jack : Mon général, je demande l’autorisation de leur porter assistance.
Général Hammond : Pas encore colonel.
Jack : Henry en ferais autant pour nous.
Général Hammond : Je sais qu’il le ferait mais vous attendrez mon ordre… Je veux une sonde d’exploration sur la rampe prête à partir sur le champ… Colonel dîtes aux équipes 1 et 3 de se mettre en état d’alerte.

GENERIQUE

SGC - Salle d’embarquement :

Général Hammond : SG-10 effectuait une simple mission de routine sur P3W 451.
Sam : C’est un système binaire que l’on vient de découvrir.
Teal’c : Est-ce qu’on sait s’ils ont subit des attaques ?
Général Hammond : Aucune. La seule chose que l’équipe du major Boyd nous ai signalé c’est qu’il devait y avoir une forme de vie indigène sur 451 qui avait récemment disparue, ils essayaient d’en trouver la cause… Dans l ‘éventualité où j’autoriserais cette mission, SG-3 vous épaulerai.

SGC - Salle de contrôle :

Jack : Dans l’éventualité mon général ?
Lieutenant Simmons : Chevron 3 enclenché.
Général Hammond : Voyons d’abord les images que nous renverra la sonde d’exploration. Il s’agit peut-être d’ennemis très déterminés.
Jack : Mon général…
Général Hammond : Vous risqueriez de tomber dans une embuscade colonel !
Jack : J’avais recommandé le major Boyd pour ce commandement… S’il a des ennuis c’est à moi d’y aller.
Général Hammond : Nous verrons ça colonel.
Lieutenant Simmons : Chevron 4 enclenché.
Jack : A vos ordres.
Lieutenant Simmons : Chevron 5 enclenché.
Teal’c : Le major Boyd est capable de s’en sortir tout seul. Vous l’avez bien formé.
Jack : Ouais.
Lieutenant Simmons : Chevron 6 enclenché.
Voix : Un instant… Impeccable.
Lieutenant Simmons : Chevron 7 enclenché.
Homme : Localisation terminé. Bonne chance.
Voix : Merci.
Lieutenant Simmons : Désassemblage moléculaire en cours… Signal non raccordé, mais…
Général Hammond : Je ne comprends pas il n’y a que…
Jack : Du rouge, c’est vrai.
Général Hammond : Nous recevons toujours cette émission ?
Lieutenant Simmons : Oui mon général, mais à un rythme encore plus lent qu’avant.
Sam : Il y a une image ici. Il faut la rentrer dans l’ordinateur en augmentant la luminosité et en la modifiant d’une vingtaine de milli-micros.
Général Hammond : Capitaine.
Sam : Mon général il est possible que les images transmises par la sonde aient viré au rouge si elles ont atteint les limites infrarouges du spectre.
Général Hammond : Pourquoi ?
Teal’c : Pour la même raison qui fait que leur signal est si lent.
Sam : Oui, ça ne m’étonnerais pas.
Lieutenant Simmons : Ça à marché.
Jack : Mais à quoi est-ce que tu joues Henry ?
Teal’c : Apparemment ils sont poursuivis.
Général Hammond : Voyez si vous pouvez repasser cette vidéo transmission à vitesse réelle il faut qu’on regarde…
Lieutenant Simmons : C’est tout ce que nous avons reçut pour l’instant mon général… En tout 11 images digitalisées avec une précision… de 6 millions de pixels.
Sam : Ça ne représente qu’une fraction de seconde.
Teal’c : C’est peut-être une panne de circuit.
Jack : Nan… cette image nous dit tous ce qu’on à besoin de savoir : cette équipe à des problèmes… Ils sont probablement attaqués. Permission d’aller les rejoindre.
Sam : Non, négatif.
Jack : Comment ça négatif ?
Sam : Je regrette mon colonel, sauf votre respect. Mais si c’est moi qui dit vrai, nous ne pouvons rien pour eux. Ecoutez, la caméra répond peut-être encore aux ordres. Voyez si vous arrivez à obtenir une image plus large… Je crois que je sais pourquoi le major Boyd a l’air terrorisé… Là, regardez, isolez ce coin et agrandissez-le.
Général Hammond : Pourquoi vous nous montrez ça ?
Jack : C’est un trou noir mon général.
Sam : Qui vient apparemment de se former. P3W 451 a une orbite jumelle d’une autre étoile... leurs orbites se sont probablement rapprochées avec le temps.
Général Hammond : Pourquoi ils ne se sont pas sauvés ?
Sam : Ils ont essayé de le faire… mais quand on se trouve trop près d’un trou noir…
Jack : Le temps ralentit.
Teal’c : Il a pourtant l’air d’être assez tranquille.
Sam : Vu d’ici oui, mais il ne faut pas oublier que le temps est relatif… En ce qui concerne SG-10 il n’y a que quelques secondes de passées. Ils essayent toujours de sauver leur peau.
Général Hammond : Qu’est-ce qui va se passer pour eux ?
Sam : Et bien mon général, la dilatation du temps est le résultat d’une trop forte activité directement proportionnelle à la proximité de cette…
Général Hammond : Capitaine !
Sam : Désolé mon général… Leurs membres seront complètement broyés par l’augmentation de la pression.
Teal’c : Une fois ils ont pourtant réussit à activer la porte.
Sam : Mais pour leur malheur elle n’est pas restée ouverte plus d’une seconde.
Général Hammond : Il n’y a rien à faire pour les sauver ?
Jack : Il est trop tard, hélas.
Général Hammond : Vous n’en savez rien colonel.
Jack : Nan c’est vrai mon général ! Mais regardez la tête du major Boyd. Qu’est-ce que vous en pensez ?
Général Hammond : Très bien, désactivez la porte.
Sam : Mon général… Grâce aux pouvoirs de la porte des étoiles nous assistons à des événements auxquels les lois de la physique nous empêchent normalement d’assister.
Jack : Nous sommes en train de regarder des hommes agoniser au ralentit capitaine.
Sam : Vous avez raison.
Général Hammond : Eteignez tout.
Lieutenant Simmons : Désactivation impossible… Mon général, je ne peux pas la désenclencher.
Général Hammond : Essayez encore.
Lieutenant Simmons : J’ai déjà fait mon général, deux fois. Elle ne veut pas se fermer.

Devant le SGC :

Une camionnette militaire se gare devant la base, des soldats en sortent.

Soldat : Allez ! Plus vite ! Plus vite… Toi tu te mets là. Allez dépêchez-vous !

Une voiture arrive, focus sur un des hommes qui en sortent.

Colonel : Sergent ! Depuis combien de temps avez-vous perdu le contact avec cette base ?
Soldat : Ça va faire 4 heures mon colonel, et c’était bizarroïde avant ça.
Colonel : Ça ne fait pas partie de notre terminologie. Que veux dire exactement ce mot sergent ?
Soldat : Tout le monde parlait très lentement comme… quand les piles d’un baladeur sont à plat.
Colonel : Hein-hein. Est-ce que ce puits va me conduire directement au niveau 28 ?
Soldat : Oui mon colonel, mais je ne sais pas comment vous descendrez c’est…
Colonel : Mais ne vous en faîtes pas pour nous. Nous avons apporté nos propres moyens de déplacement… Au travail. Ouvrez… C’est bon.

SGC - Bureau du général Hammond :

Le général Hammond s’empare du téléphone.

Général Hammond : Ici le général Hammond, j’ai une très importante question à soumettre au président.

Il n’entend pas de réponse.

SGC - Salle de contrôle :

Sam : Sergent, essayez de déconnecter l’interface des supraconducteurs.
Sergent Siler : On a déjà essayé mon capitaine, c’est coincé.
Sam : Teal’c, Siler à besoin d’aide.
Teal’c : Je vais essayer.
Général Hammond : Capitaine Carter ?
Sam : J’allais justement vous faire mon rapport mon général, les batteries devraient être complètement déchargées mais la porte doit-avoir une autre source d’énergie.
Général Hammond : Il n’y a pas théoriquement un temps limite dans lequel un vortex peut-être maintenu ?
Sam : Si et nous l’avons dépassé.
Général Hammond : Mais, comment est-ce possible ?
Sam : Et bien, je suppose que c’est parce que le temps passe beaucoup plus lentement sur P3W 451 qu’ici. Nous somme devant un paradoxe que la porte est incapable de gérer.
Général Hammond : Pourquoi diable est-ce qu’il fait ça ?
Sam : J’en sais rien mon général.
Jack : Ça à commencé juste après que vous ayez téléphoné au Président.
Général Hammond : Je n’ai pas put avoir le Président.
Lieutenant Simmons : Excusez-moi mon général. Il semblerait qu’on n’ait plus de communication en dessous du niveau 24.
Général Hammond : Où est le téléphone sécurisé le plus proche.
Lieutenant Simmons : Au premier niveau.
Général Hammond : Je ne serais pas absent longtemps… En attendant colonel…
Jack : Compris mon général… Carter, qu’est-ce qui se passerait si on voulait… débrancher la prise ?

SGC - Centrale :

Jack [par radio] : Ça y est Carter, on est enfin arrivé à la centrale.
Sam : On va d’abord isoler les transformateurs.

SGC - Salle de contrôle :

Lieutenant Simmons : Le panneau 6.
Sam [par radio] : Mon colonel, baissez les leviers 81 à 84 du panneau 6.

SGC - Centrale :

Jack : Bien reçu, tenez-vous prêt.

SGC - Salle de contrôle :

Sam [à travers le micro] : Allez tous vous mettre à l’abri, je n’sais pas du tout ce qui va se passer.

SGC - Salle d’embarquement :

Teal’c : Il vaudrait mieux ne pas rester là.

SGC - Centrale :

Jack : C’est fait, mais on a faillit se faire griller.

SGC - Salle de contrôle :

Sam : Et le principal ?
Lieutenant Simmons : Il est en surcharge.
Sam : Il faut le couper… Mon colonel !

SGC - Centrale :

Sam [à travers la radio] : Coupez le transformateur principal.
Jack : 4, 3, 2, 1.

SGC - Salle de contrôle :

Sam : Mon colonel êtes-vous blessé ?
Lieutenant Simmons [à travers le micro] : Une équipe médicale à la porte des étoiles.

SGC - Centrale :

Sam [à travers la radio] : Mon colonel vous m’entendez ?
Jack : Le sergent est mal en point… Ça a marcher ?

SGC - Salle de contrôle :

Sam : Négatif, même la coupure de courant n’la pas éteinte.

SGC - Centrale :

Jack : Et comment c’est possible ?

SGC - Salle de contrôle :

Sam : Elle doit puiser son énergie directement dans le trou noir… Envoyez une équipe médicale à la centrale, il faut le sortir de là.
Lieutenant Simmons : Une équipe médicale à la centrale.

SGC - Couloir :

Voix : Batterie de secours enclenchée automatiquement.

SGC - Salle d’embarquement :

Sam : Les secours vont arriver.
Teal’c : Ne perdez pas de temps avec moi.
Sam : Se sont des vilaines brûlures Teal’c, même pour vous.
Teal’c : C’est pas vrai regardez.
Sam : Lieutenant fermez l’iris !
Lieutenant Simmons [depuis le poste de contrôle] : C’est un vortex de sortie, rien ne peut pénétrer par là.
Sam : Exceptée la force d’attraction du trou noir alors fermez l’iris c’est un ordre !

SGC - Salle de contrôle :

Lieutenant Simmons : Fermez l’iris.

SGC - Couloir :

Le général Hammond sort d’un ascenseur. Face à lui se trouvent des soldats armés.

Major Davis : Ne tirez pas c’est le général !
Général Hammond : Qu’est-ce qui ce que ça signifie ? Qui êtes-vous ?
Majors Davis : Major Davis, du bureau de l’état Major. Venez avec moi s’il vous plait.
Général Hammond : Qu’est-ce que ces hommes font dans ma base ?
Major Davis : Nous avons eut l’impression qu’il y avait eut une incursion d’extra-terrestre mon général. Une équipe des forces spéciales a même été envoyé ici avant qu’on ne comprenne ce que c’était. Je vais vous briefer en nous rendant jusqu’à votre avion, le temps presse, il faut y aller !
Général Hammond : Nous sommes dans une situation de crise major ! Je refuse d’aller où que ce soit avant d’avoir parlé au Président.
Major Davis : Il veut vous voir personnellement mon général. Votre avion est déjà prêt sur le Tarmac, c’est urgent, nous devons partir immédiatement.
Général Hammond : Après-vous.

SGC - Couloir :

Le docteur Fraiser court dans les couloirs jusqu’à ce que le colonel Cromwell lui demande de s’arrêter et ne la force à se coller au mur.

Colonel Cromwell : Halte. Vite ! Vite !
Docteur Fraiser : Mais je…
Colonel Cromwell : Le badge !
Docteur Fraiser : Vous êtes content comme ça ?
Colonel Cromwell : Docteur Fraiser ?
Docteur Fraiser : Oui et qui êtes-vous ?! Baissez votre arme !
Colonel Cromwell : Colonel Franc Cromwell du service des opérations spéciales. Il y a cinq heures, nous avons perdu tout contact avec ce centre. Je suis là pour découvrir pourquoi !
Docteur Fraiser : Colonel, on m’a appelée pour aller soigner des blessés.
Colonel Cromwell : Mes supérieurs ont toutes les raisons de penser que le SGC est infiltré par des aliènes hostiles !
Docteur Fraiser : Tout ce que je sais moi c’est qu’ils sont mal informés !
Colonel Cromwell : Mais d’après tout ce qui se passe dans cette base docteur Fraiser, vous faîtes peut-être partie de ces aliènes ! … Allez avancez ! Porte 6 !

Dans une voiture :

Major Davis : Nous espérions que quelqu’un comme vous allez remonter pour confirmer nos hypothèses de travail.
Général Hammond : Qui sont ?
Major Davis : Nous savons maintenant que votre service expérimente ce qu’on appelle du temps dilaté, la preuve c’est qu’il passe en fait plus lentement à l’intérieur du centre qu’ici à la surface.
Général Hammond : Ce qui expliquerait nos problèmes de communication.
Major Davis : Oui et nous savons aussi qu’il n’y a que deux choses liées à la relativité qui produit de tels effets : une vitesse comparable à la lumière ou une très forte gravité.
Général Hammond : Il y a approximativement 10 minutes de cela nous avons établit un vortex avec une planète qui se trouve à proximité immédiate d’un énorme trou noir.
Major Davis : Et comme le temps est plus ou moins arrêté de l’autre côté, vous n’avez pas put désactiver la porte des étoiles… Oh c’était notre hypothèse mon général, n’oubliez pas que nous avons eut quelques heures de plus pour y penser. Ils vous mettront en contact avec le président à bord de l’avion mon général.
Général Hammond : Merci major.
Major Davis : Bonne chance.

SGC - infirmerie :

Le sergent Siler est conduit dans la pièce à l’aide d’un brancard. Le colonel O’neill rejoint Sam et Teal’c.

Jack : Il a été sérieusement touché… Comment ça va Teal’c ?
Teal’c : Ce ne sont que de toutes petites brûlures O’neill. Rien de grave.
Sam : Il devra se reposer quelques jours.

Une secousse se manifeste au sein de la base.

Jack : Carter ?
Sam : Des ondes de gravité… Colonel, je suppose que le vortex aurait dût en principe nous isoler du champ de gravité du trou noir mais j’ai l’impression que notre espace temps est en train de dérailler comme sur P3W 4...
Jack : Vous voulez être plus claire ?
Sam : On est très mal parti.
Jack : Ah bah voilà… Sortez-nous de ce pétrin.
Sam : Bien sûr.

SGC - Couloir :

Docteur Fraiseur : Ah colonel.
Soldat : Ça va.
Jack : Cromwell !
Docteur Fraiseur : Vous connaissez cet individu !
Jack : Oh oui… Allez-y.

Janet part.

Jack : Ça fait un bail.
Colonel Cromwell : Ouais… 5 heures ! Là-haut ils étaient un peu inquiets pour vous… Où est le général ?
Jack : Cinq heures qu’est-ce que ça veut dire ?
Colonel Cromwell : Le temps pendant lequel cette base n’a plus eu de contact avec le monde extérieur… Le pentagone a crut à une attaque extra-terrestre.
Jack : Et c’est vous qu’on envoi !

Jack se dirige vers la salle de contrôle suivit de Franck Cromwell.

SGC - Salle de contrôle :

Le colonel Cromwell siffle.

Colonel Cromwell : Oh-oh ! Alors c’est ça la porte des étoiles ! … C’est quoi votre problème ?
Jack : Et bah on la ouverte en direction d’une planète qui se fait aspirer par un trou noir… C’est très embêtant et très dangereux.
Colonel Cromwell : Pourquoi ?
Jack : Les choses ont tendance à s’y engloutir.
Sam : J’ai prit la liberté de fermer l’iris mon colonel.
Jack : Capitaine Carter, colonel Cromwell… Il est là pour nous sauver tous. Mais j’ai quelques doutes.
Colonel Cromwell : Le pentagone a crut qu’on vous attaquait quand on a perdu le contact.
Sam : C’était il y a longtemps ?
Colonel Cromwell : Environ 5 heures pourquoi ?
Sam : Ma montre indique 13 heures 32. Que dit la votre ?
Colonel Cromwell : Vous êtes retardé capitaine, il est presque 19 heures.
Sam : Ce n’est pas vrai mon colonel il faut que je quitte ce niveau !
Lieutenant Simmons [depuis la salle d’embarquement - la voix ralentit] : Capitaine Carter ?
Sam : Qu’y’a-t-il lieutenant ?
Lieutenant Simmons : Le champ a prit de l’expansion… j’obtiens près de 7g de pression près de l’iris.
Sam : Gardez vos distances lieutenant… Mon colonel, pour une mystérieuse raison la déformation de notre espace temps semble être en avance sur la gravité plutôt que d’en être la suite logique… C’est probablement une réaction directe générée par la porte des étoiles mais j’n’en suis pas sûre.
Colonel Cromwell : Inutile de me faire croire que vous avez tout compris.
Sam : L’important, messieurs, c’est que le temps passe ici beaucoup plus lentement qu’à l’extérieur de la base.
Colonel Cromwell : Le temps, mais c’est du temps !
Sam : Nan mon colonel pas dans la relativité ! Et avec l’intense force de la gravité créée par le trou noir, le temps ralentit très vite.
Colonel Cromwell : Capitaine ici on n’est pas dans un trou noir !
Jack : Pas encore.
Sam : Oui mais néanmoins nous sommes reliés à son champ de gravité par la porte des étoiles. Et il s’étend en notre direction comme une bulle qui grossirait lentement vers nous… C’est pour ça qu’il faut que je sorte d’ici ! Je dois alerter le pentagone et trouver une solution avant que le champ de gravité ne franchisse la porte des étoiles !
Général Hammond : Je reviens justement de là-bas Capitaine. Colonel Cromwell je présume.
Colonel Cromwell : Général Hammond.
Jack : Quoi vous étiez parti à Washington ?!
Général Hammond : Oui à l’improviste. Après que quelqu’un de haut placé m’ai expliqué ce qui ce passé j’ai passé toute la nuit à discuter de la situation avec le président et l’état major. Je me suis absenté 18 heures.
Jack : Je croyais que vous téléphoniez.
Sam : Ça veut dire que la dilatation du temps est plus grave que l’expansion du champ de gravité.
Général Hammond : C’est évident, nous avons installé un QG avec tous les moyens adéquats au sommet de la montagne pour surveiller son expansion.
Sam : Il faut que j’aille voir ça !
Général Hammond : Les experts que nous avons consultés pensent que nous devrions commencer la phase d’autodestruction afin de détruire la porte avant qu’il ne soit trop tard.
Jack : Charmant.
Général Hammond : Ils m’ont assuré que le champ de gravité qui est présent autour de la porte devrait en principe contenir l’explosion dans la montagne sans présenter de danger pour toute la population civile.
Sam : Avec tout mon respect mon général j’ne suis pas de cet avis.
Général Hammond : Bah si on ne fait rien, on perdra toute notre planète, à travers ça.
Sam : Nan, on va peut-être réussir à détruire la base mon général mais en laissant le vortex et la porte intact. Que deviendra le monde après ça ?
Général Hammond : Des ordres m’ont été donné au plus haut niveau capitaine et mon devoir consiste à exécuter ces ordres.
Sam : Mon général…
Général Hammond : La décision est prise capitaine, n’oubliez surtout pas que nos supérieurs ont réfléchi à tout ça beaucoup plus longtemps que vous et que ce n’est pas négociable.
Sam : Oui mon général.
Général Hammond : Je vais ordonner une évacuation totale et immédiate de la base dans quelques instants. Il me faut deux volontaires pour rester derrière afin de donner un peu d’avance à nos hommes.
Jack : Je suis volontaire.
Colonel Cromwell : Moi aussi mon général.
Jack : Y’a personne d’autre.
Colonel Cromwell : Il faudra vous contentez de moi Jack.
Jack : Tant pis.
Général Hammond : Parfait, il nous fallait deux officiers pour enclencher le compte à rebours… Votre attention, ici le général Hammond, tout le personnel est prié de quitter immédiatement la base.

SGC - infirmerie :

Général Hammond [à travers l’interphone] : Je répète, tout le personnel est prié d’évacuer immédiatement la base.

Janet, Teal’c et une infirmière prennent un brancard et le dirige vers le lit de Siler.

Docteur Fraiser : Parfait, on va y aller… A mon signal : 3, 2, 1. Doucement, il peut encore servir… Bon très bien, allons-y.

Une fois le sergent Siler sur le brancard, ils sortent de la pièce.

SGC - Salle de contrôle :

Général Hammond : Attendez 5 minutes pour lancer le compte à rebours… bonne chance.
Colonel Cromwell : Merci mon général.
Sam : Gardez-vous un peu de temps pour sortir vous aussi.
Jack : Du temps, bien sûr.

Le général et le capitaine partent à leur tour.

Devant le SGC :

Sergent : Vous avez compris ?
Soldat : Oui sergent… Mon général, on commençait à s’inquiéter.
Général Hammond : Je suis resté absent combien de temps ?
Sergent : Vingt-deux heures mon général… le général Cohen vous attend au QG.
Général Hammond : Merci sergent… D’après mes calculs j’étais resté vingt minutes.
Sam : Oh vous savez le temps qui passe est une notion très subjective. En faite le temps à l’intérieur du centre doit se déroule au moins six fois moins vite qu’à l’extérieur. Quand vous avez attendu d’attendre cinq minutes, en fait il a attendu six heures, peut-être plus.
Général Hammond : Capitaine la relativité me donne la migraine.

SGC - Salle de contrôle :

Colonel Cromwell : Et qui est-ce ?
Jack : Henry Boyd. Un officier, très intelligent. Il me fait un peu penser à Carter. C’était sa première mission avec une équipe.
Colonel Cromwell : Il a l’air terrorisé.
Jack : Il est sur une planète qui va bientôt être engloutit par un trou noir, et il le sait.

Devant le SGC :

Un soldat apporte un café au capitaine Carter.

Sam : Merci.

Il lui tend une boîte de beignet, elle en prend un s’en sans rendre compte puis le repose dans la boîte.

Sam : Ah, nan… Non merci.

Teal’c entre.

Teal’c : Avec un peu de repos tout deviendra plus clair.
Sam : Teal’c, vous vous y connaissez en calcul de gravité ?
Teal’c : Je regrette.
Sam : Apparemment moi non plus.
Teal’c : Qu’est-ce que représente ces équations ?
Sam : Surement toute une vie de travail. Je n’aurais pas le temps de les résoudre, malheureusement.
Teal’c : En quoi pourrais-je vous être utile ?
Sam : Nous… nous sommes victime d’une dilation du temps dans un rayon beaucoup plus grand que la porte. La plupart de nos installations sont touchées et ça s’étend. Et ça se produit en avance sur l’accroissement de la gravité qui l’a provoqué alors que d’après tout ce que je crois, ou tout ce que je croyais savoir sur la relativité, tout cela est impossible.
Teal’c : Pourtant ça l’est.
Sam : En effet. Je veux dire si ce n’était pas le cas nous serions déjà complètement broyés. Vous savez, ils ont préféré adopter un plan qui met sur le même pied gravité et espace temps mais sans tenir compte une seule fois que ça contredis toutes nos observations.
Teal’c : Je vois.
Sam : Autrement dit Teal’c, ils ne savent pas du tout ce que ça signifie alors ils vont tout simplement tout faire péter. Je ne vois pas très bien ce que l’on pourrait faire maintenant.

SGC - Salle de contrôle :

Jack : On va y aller.
Colonel Cromwell : Ouais.
Jack : L’ordinateur à besoin de votre code d’accès pour pouvoir exécuter cet ordre… Allez-y, entrez-le.
Colonel Cromwell : Peut-être que maintenant vous comprenez ce que ça fait.
Jack : Ça y est ?
Colonel Cromwell : Affirmatif.
Jack : Quand le moment sera venu vous allez taper « entrée » à mon commandement… Et vous enfuir après.
Colonel Cromwell : Compris.
Jack : Deux minutes.

Devant le SGC :

Sam : Le champ de gravité s’est étendu jusqu’aux portes de la salle de contrôle mon général. Ce n’est pas très bon.
Général Hammond : J’en conclus que vous pensez encore que notre plan ne va pas réussir.
Sam : Franchement mon général j’ai peur que le champ de gravité n’amoindrisse les effets de l’explosion. Nous perdrons la base mais le vortex sera intact. Ce qui restera de la montagne sera aspiré par le vortex, six mois plus tard ce sera l’état du Colorado, six mois après cela ça… Il n’y aura que Daniel qui s’en sortira.
Général Hammond : Si vous avez tord, et pour une fois j’espère que c’est le cas, on pourra tout recommencer avec la deuxième porte qui est une hélice et avec le temps on pourra...
Sam : Attendez une minute… Mais oui c’est ça ! On va utiliser une bombe mais en concentrant l’énergie de l’explosion. Quand O’neill et moi nous nous sommes retrouvés en Antarctique c’est parce qu’on essuyé un tir nourris.
Général Hammond : Qui a provoqué un afflux d’énergie.
Sam : Oui et c’est cette surcharge qui a fait qu’on a put passer d’une destination à une autre. Si on peut canaliser assez d’énergie dans la direction de notre porte ça devrait couper tout lien avec le trou noir et permettre à la porte de rejoindre… N’importe quelle autre porte !
Général Hammond : Ce qui fait que la notre pourrait être relié avec n’importe quel monde.
Sam : Oui mon général mais après ça on aurait qu’à la refermer… Il faut qu’on prévienne le colonel O’neill.

SGC - Salle de contrôle :

Jack : Une minute.
Colonel Cromwell : C’est peut-être la dernière… On été très amis Jack.
Jack : Oui.
Colonel Cromwell : J’ai été malade comme un chien quand j’ai appris que vous étiez encore vivant. Je voulais retourner vous chercher.
Jack : Si on se contentait de faire ça et de se tirer d’ici, d’accord.
Colonel Cromwell : Quelqu’un nous a balancé pendant la mission, vous avez été touché, c’était grave ! Et j’ai bien faillit y passer pour sauver le reste de l’équipe !
Jack : Et je vous ai vu vous enfuir ! Et après j’ai vu quatre mois de ma vie disparaître dans la puanteur d’une prison iraquienne !
Colonel Cromwell : Je vous croyais mort !
Jack : Et bien vous avez eut tord ! Qu’est-ce que vous voulez ?! Vous voulez que je vous pardonne c’est ça ?!
Colonel Cromwell : Oui, oui j’aimerais.
Jack : J’arrive pas. En principe on n’abandonne jamais quelqu’un.

Le colonel Cromwell montre la photo d’Henry Boyd en train d’agoniser.

Colonel Cromwell : Et si on parlait de lui !
Jack : Ça c’est un scénario totalement différent.
Colonel Cromwell : Ça c’est exactement la même chose Jack !

La vitre se brise, attirée par la porte. Jack se dirige vers l’ordinateur. Au même moment Sam fait son apparition.

Sam : Ne déclenchez pas l’autodestruction ça ne marchera pas… J’ai eu une autre idée.

Un peu plus tard, Siler installe un câble horizontale, maintenu par le champ de gravité du trou noir.

Sam : Ces tenus anti-jets vous protégeront de la gravité pendant la descente.
Colonel Cromwell : C’est quoi cette bombe qu’on va lancer ?
Sam : C’est une charge spéciale. On veut concentrer la force explosive vers le vortex en espérant qu’il y aura assez d’énergie pour le faire dévier comme…comme ça s’est produit une fois en Antarctique.
Jack : Exact.
Colonel Cromwell : Et où elle est ?
Sam : On est en train de modifier la tête d’après mais calcul. Et après on la convoiera ici depuis Travis.
Colonel Cromwell : Combien de temps ça prendra ?
Sam : Et bien en fait, avec un peu de chance pas plus de cinq minutes… Relativement.
Jack : Relativement parlant.
Colonel Cromwell : Ouais.
Sam : Parlant oui.
Sergent Siller : Ça y est quand vous voudrez messieurs. Je ne sais pas si l’iris tiendra encore longtemps.
Sam : On doit attendre la bombe.

Teal’c entre avec la bombe une minute plus tard.

Jack : Vous avez fait vite.
Teal’c : En fait ça a prit plusieurs jours.
Jack : Ah ouais je l’savais.
Sam : Tous ceux qui n’ont plus rien à faire ici devraient remonter.
Jack : Cromwell.

Jack et Franck se préparent à la descente en s’accrochant au câble.

Teal’c : Est-ce qu’on ne pourrait pas plutôt la télécommander ?
Sam : Elle doit être activée à une certaine distance de la porte et suivant un angle précis. La minuterie ne peut-être activée qu’une fois en position à cause des différences de temps.
Colonel Cromwell : Bah dit donc elle est…
Jack : Bien plus futée que nous, je sais.

Ils s’engagent sur le câble.

Colonel Cromwell : Comme au bon vieux temps ! Hein Jack ?
Jack : Ah oui, des trous noirs, des vortex… comme au bon vieux temps.

Devant le SGC :

Le lieutenant Simmons apporte un verre d’eau au général Hammond.

Lieutenant Simmons : Mon général.
Général Hammond : Je vous remercie lieutenant.
Lieutenant Simmons : Vous croyez qu’on va réussir à la fermer mon général ?
Général Hammond : Ça, On va le savoir dès demain !

SGC - Salle d’embarquement :

Jack : Ah oui, on en prend des jets maintenant.
Colonel Cromwell : J’ai l’impression de peser 200 kg.
Jack : Vous devriez faire un régime.
Colonel Cromwell : Ça va.

SGC - Salle de contrôle :

Teal’c : Ils ont l’air de se déplacer très lentement.
Sam : Ça dépend du point de vue où on se place.
Sergent Siller : Euh… mon capitaine.

Une chaise se déplace lentement, attirée par la gravité. Une autre vitre se brise, menaçant de tomber sur les colonels.

Sam : Attention mon colonel ! Attention.

Sa voix résonne.

SGC - Salle d’embarquement :

Colonel Cromwell : Vous avez entendu ?

Jack lève la tête et voit les bouts de verre se diriger vers eux. Il baisse alors la tête.

Jack : Attention !

Il descend d’un mètre sur son câble.

Colonel Cromwell : Est-ce que ça va ?
Jack : On est assez près. Réglez l’horloge à vingt secondes.
Colonel Cromwell : On pourra pas s’en sortir !
Jack : A vingt secondes !
Colonel Cromwell : Ça y est !
Jack : Allez-y !

L’élise est emportée par le champ de gravité faisant tomber les deux personnes d’un nouveau mètre le long du câble.

Colonel Cromwell : Je vous tiens.
Jack : Nan montez et armez la bombe !
Colonel Cromwell : Accrochez-vous !
Jack : Armez cette fichue bombe !
Colonel Cromwell : Accrochez-vous !

Le câble du colonel Cromwell se rompt et il s’accroche alors sur le colonel O’neill. Il attend un instant avant de se laissé tomber dans le vortex pour ne pas entrainer Jack dans sa chute.

Jack : Nan !

Jack remonte le câble difficilement et arme la bombe. Il essaye ensuite de remonter pour s’en éloigner.

SGC - Salle de contrôle :

Sam : Teal’c ramenez-le.

La bombe explose alors que Jack est toujours accroché au câble.

SGC - infirmerie :

Daniel, Sam, le général Hammond et Teal’c s’approchent du lit du colonel O’neill.

Daniel : Salut Jack, j’ai loupé quelque chose ?
Jack : J’ai réussit.
Général Hammond : Nous sommes tous sauvé grâce à vous et au capitaine Carter.
Jack : Comment ?
Sam : Teal’c a réussit à vous tirer assez loin de la bombe avant qu’elle n’explose.
Jack : Merci.
Teal’c : Ce fut un plaisir.
Sam : L’énergie dégagée par l’explosion a été suffisante. Le vortex s’est dirigé vers P2A 870 et aussitôt après on a fermé la porte.
Jack : Bien joué capitaine.
Sam : Merci mon colonel.
Général Hammond : Un nouvel iris avec des protections renforcées va bientôt être installé. Nous seront opérationnel dans peu de temps.
Jack : Quel jour on est ?
Daniel : Et bien, ce sera peut-être un peu difficile à accepter mais puisque vous avez repris votre service hier, deux semaines se sont passées en faîte.
Jack : Deux semaines ? … J’ai envi de dormir.
Général Hammond : Vous avez raison.

 

CORRECTION DE :: makkura

Ecrit par lovevm88 
Activité récente

Les Répliques
Aujourd'hui à 03:35

L'épisode ?
Aujourd'hui à 03:32

Le Survivor
Aujourd'hui à 03:28

Calendriers
01.10.2016

Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (1er partie)

Afficher plus d'informations

Total : 12 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (23:48)

C'est le stress qui parle pour elle je pense

Titepau04 (23:49)

J'espère qu'elle va sortir rapidement!

Titepau04 (23:49)

Y'a ça qui joue aussi, elle a hâte de sortir mais le stress que bebe ne prenne pas de poids...

Sonmi451 (23:50)

La chute des hormones qui parle, un baby blues, faut pas prendre de décision là-dessus.

stanary (23:50)

Oui peut-être que tu devrais lui rendre visite demain

Sonmi451 (23:51)

un bébé ne se laisse pas mourir de faim. qu'elle se dise bien que si bébé a faim, il la laissera pas tranquille, elle va pas avoir le choix de le nourrir et bébé trouvera le lait. ^^

Titepau04 (23:53)

Je ne peux pas, les enfants autre que frère et sœur ne sont pas acceptés... je vais pas payé la nounou non plus

Titepau04 (23:53)

Je l'ai vu samedi deja

Titepau04 (23:54)

Je lui ai déjà dit ça!!

Sonmi451 (23:54)

Bon moi je vais me coucher, bébé m'a pas demandé, les microbes doivent le mettre K.O mais je préfère voir que tout va bien. ^^

Sonmi451 (23:54)

Bonne nuit.

Titepau04 (23:54)

Bisoussss

stanary (23:54)

Bonne nuit

stanary (23:59)

Bon aller moi aussi je dois me coucher. Bon courage avec ton amie. Et bonne nuit !

Titepau04 (10:12)

c'est plus un extrait de la conversation qui apparait sur hy mais quasiment la totalité!! lol!!!

Sonmi451 (10:39)

C'est exactement ce que je me suis dit. lol

Sonmi451 (10:39)

On sait tout sur la vie de ta copine! lol

Titepau04 (10:40)

LOL!!!!

Sonmi451 (10:41)

Parle de tout et n'importe quoi pour vite que ça soit autre chose. lol

Titepau04 (10:42)

Faut beaucoup parler alors! Parce que yen a une sacrée tartine!!

Titepau04 (10:42)

As-tu passé une bonne nuit?

Sonmi451 (10:42)

non à la hauteur de ce que j'esperais! ^^

Sonmi451 (10:42)

et toi?

Titepau04 (10:42)

Arrrfffff

Titepau04 (10:43)

Moi ça a été! Même si je serais bien restée plus longtemps au lit

Sonmi451 (10:43)

ha oui j'y serais resté aussi. ^^

Sonmi451 (10:45)

Là je pourrais dormir mais j'attends un coup de fil. ^^

Titepau04 (10:47)

C'est nul

Sonmi451 (10:48)

oui surtout qd on te dit qu'on te rappelle de suite. ^^

chrismaz66 (11:21)

Hé les filles, c'est vrai ça je suis pas fan des tchats, publics comme ça Alors ici il fait un temps pourri on se croirait en Bretagne mais sans les Bretons c'est nul !

carina123 (23:09)

Nouveaux sondages et calendriers sur les quartiers Lie to Me et Jericho, Venez nombreux, merci. Bonne soirée à tous !

sabby (08:54)

Bien le bonjour la citadelle !! Toujours personnes sur Empire pour ouvrir le calendrier de l'avent, ni sur Friday Night Lights pour commenter le nouveau design Un petite visite ferait plaisir, on vous attends Bonne journée à tous !

Moorgana (09:13)

Sondage de noël sur le quartier Heartland

serieserie (10:16)

N'oubliez pas de vous inscrire pour le grande hypnoGame Arrow!!

Margauxd (12:42)

Nouveaux sondages sur les quartiers : Blindspot, The Last Ship et New-York Unité Spéciale, n'hésitez pas à voter !!

Titepau04 (21:41)

Nouveaux calendriers sur les quartiers NCIS Los Angeles, S Club 7 et Dr House!!! ^^

DGreyMan (21:47)

Nouveaux jeux, nouveau calendrier et nouveau sondage dans Game of Thrones. Merci d'avance.

leila36 (22:37)

Hohoho, venez admirer et commenter le nouveau design du quartier "Big Bang Theory". Vous n'allez pas le regretter.

emeline53 (22:43)

Le nouveau sondage de The Fosters vient d'arriver ! Venez nous dire ce que vous voulez comme cadeau de Noël

Sonmi451 (13:47)

Venez commenter les calendriers chez House, Scrubs, urgences et friends. Et au passage un petit vote pour les sondages sont les bienvenus, merci.

Profilage (20:16)

Bonsoir, un tout nouveau calendrier vient d'apparaitre sur les quartiers The 100 & Under the Dome. On vous attend !

carina123 (00:09)

Nouveaux calendriers et sondages sur les quartiers Lie to Me et Jericho, venez nombreux, merci. Bonne soirée à tous !

Sonmi451 (08:43)

Design' spécial noël sur Scrubs, on attend vos commentaires.

Chaudon (10:25)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Chaudon (10:31)

Nouveau sondage sur le quartier "Elementary" ! N'hésitez pas à venir voter sur le quartier et à donner vos avis sur le topic approprié !

Chaudon (10:49)

Votez dès maintenant pour la Nouvelle Photo du Mois du quartier "Elementary" !

arween (10:57)

Bonjour la citadelle ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift, venez participer !

seriepoi (11:05)

Bonjour tout le monde ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, venir sur le quartier "True Blood" pour commenter le (très) beau calendrier de décembre, fait par Sonmi. Merci par avance et bon dimanche à tous.

ObikeFixx (11:25)

Bonjour tout le monde! En plus du nouveau sondage, n'hésitez à venir découvrir le nouveau calendrier et la nouvelle photo du mois sur le quartier "The Last Ship"

Phoebus (14:15)

Bonjour tout le monde ! Il ne vous reste plus qu'une journée pour voter pour la voter de l'épisode 8x05 de The Vampire Diaries et pour participer à la review de cet épisode.

serieserie (16:44)

Inscrivez-vous vite pour la grande partie d'HypnoGame Arrow qui aura lieu dans 6 jours!! Rendez-vous dans les forums de l'accueil!!

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play