VOTE | 227 fans |

Script vo du 205

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

La princesse Shyla

 

Sur une planète

 

Jack : Y'a quoi dans cette petite boite ?

Teal'c : C'est du naquadah. Le naquadah est très important pour les Goa'ulds.

Sam : SG-3 en avait rapporté une petite quantité l'année dernière. Ca pourrait nous être très utile.

Jack : Enfin il y en a peut être plus. Wahou.

Daniel : Regardez.

Jack : C'est pas vrai, il a la bougeotte.

 

Jack : Elle va quand même pas sauter. Daniel. Ah.

Daniel : Non. Attendez. S'il vous plait.

Jaffa : Éloignez vous de la princesse.

Daniel : C'est rien.

Sam : Mon colonel.

Shyla : Dites leur de baisser leurs armes. Sinon, ils vont l'abattre.

 

Générique

 

Jack : Enfin, qu'est ce qui vous a pris ?

Daniel : Je pensais qu'elle me serait reconnaissante.

Jack : A oui, alors qu'elle essayait de se suicider.

Jaffa : Mettez vous à genou.

Jack : Vous savez je regrette, mais j'ai un léger petit problème d'arthrose aux genou … Ah. Oui, ca va mieux.

Shyla : Mon père Pyrus, le tueur de Dieu et le roi de cette planète, désire savoir qui vous êtes ?

Daniel : Nous sommes des explorateurs. Des explorateurs pacifiques.

Pyrus : Vous avez attaqué ma fille.

Daniel : Non. Dites le lui.

Pyrus : Un seul d'entre vous est un Jaffa. Qui vous envoi ? Et d'où venez vous ?

Jack : Nous venons d'une autre planète, qui s'appelle la Terre.

Pyrus : Quels sont les Goa'ulds qui la dirige ?

Jack : Aucun.

Pyrus : Menteur. Voleurs. Vous allez me dire la vérité ou vous mourez. Conduisez les à la mine.

Shyla : Père.

Daniel : Non, attendez. On est pas des voleurs. Attendez. Mais attendez. S'il vous plait.

 

Sam : Mon colonel, ce n'est pas un Goa'uld. Et ça m'étonnerai que ça soit de vrai Jaffas.

Jack : Comment vous le savez ?

Sam : Tout d'abord, il y a la voix.

Jack : Ah oui oui, ça je l'ai remarqué.

Sam : Bien sur je ne peux pas l'expliquer, mais quand il m'a touchée je l'ai senti. Je l'ai senti, ou plus précisément je ne l'ai pas senti. Vous savez, je crois que ça a un rapport avec ce Goa'uld qui était entrée en moi. Depuis j'ai des sensations bizarre quand je suis prêt de Teal'c.

Jack : Oui, ba nous aussi.

Sam : Non, maintenant j'arrive à sentir la présence d'un Goa'uld. Et je ne l'ai pas senti quand il m'a empoignée.

Teal'c : Je suis d'accord avec Carter. Leur chef n'est pas un Goa'uld.

Jack : Très bien, et en supposant que vous ayez raison, en quoi ça peut nous aider ?

Sam : Je n'en sais rien.

Daniel : Je suis vraiment désolé, vous savez. C'est entièrement ma faute.

Jaffa : Si vous voulez manger, vous avez intérêt à travailler.

Jack : Dites donc, j'ai l'impression que vous ne respectez pas le code du travail ici. Il va falloir que je parle à votre contremaitre. Ah.

Daniel : Ah.

Sam : Ah.

Jaffa : Vous allez travailler.

Jack : Oui oui, d'accord, on va travailler. Voilà.

 

Daniel : Je ne sens même plus mes doigts.

Jaffa : Posez vos outils. Alors comment vont vos genou ?

Jack : Oh beaucoup mieux merci. Allons-y, allons-y. Vous venez Daniel.

Daniel : Oui oui, j'arrive.

Jack : Daniel.

Sam : Il est vivant..

Jack : Carter, sauvez vous avec Teal'c.

Sam : Mais …

Jack : Vite.

 

Pyrus : Ma pauvre enfant. Ils ont surement été envoyé par un maléfique et terrible dieu. Ils sont là pour mettre à sac notre mine. Et nous ne pouvons pas gaspiller notre naquadah. Le filon s'épuise jour après jour.

Shyla : Je sais. Et je ne vais pas mettre notre monde en péril. Quand tu seras parti, il va falloir que je fasse s'en arrêt ce genre de choix. S'il te plait. Ai confiance en moi.

 

Shyla : Vous vous sentez mieux ?

Daniel : Qu'est ce qui s'est passé ?

Shyla : Vous avez tenté de vous échapper. Vous avez été gravement blessé.

Daniel : Où sont mes amis ?

Shyla : Ils ont été capturés. Est ce que je peux connaître votre nom ?

Daniel : Daniel Jackson.

Shyla : Est ce que je peux vous aider, Daniel Jackson ?

Daniel : Merci. Pourquoi je porte ça ?

Shyla : J'ai pris la liberté de vous procurer des vêtements royaux. Vous pouvez m'appeler Shyla. Pour me remercier de vous avoir sauvé la vie, pourriez vous essayer de ne plus vous enfuir. Je suis maintenant personnellement responsable de vous.

Daniel : Bon d'accord.

Shyla : Et il vaudrait mieux que vous évitiez de me faire le moindre mal.

Daniel : Mais vous devez vous rendre compte que ce n'est pas très gentil de kidnapper des gens pour les faire travailler à la mine.

Shyla : S'il vous plait, pardonnez moi de ne pas avoir dit à mon père la vérité sur ce qui s'est passé près de la falaise. Mais, il n'aurait pas compris.

Daniel : D'accord. Alors vous n'êtes pas des Goa'ulds, mais vous extrayez du naquadah et vous avez aussi un sarcophage Goa'uld.

Shyla : Vous connaissez les sarcophages ?

Daniel : Oui, j'y ai déjà eu recourt. Un peu trop souvent même si vous voulez mon avis.

Shyla : C'est vrai ?

Daniel : Mes euh, …

Shyla : Vous voulez dire vos cercles de verre. J'ai peur qu'ils ne soient brisés. Je suis sur que j'ai fait le bon choix. Venez, je dois vous montrer quelque chose.

 

Sam : Il avait besoin de soin médicaux.

Jack : Je sais.

Sam : Ce n'est pas de votre faute. Nous devons saisir toutes les opportunités qui se présente.

Jack : Ca je le sais aussi. J'ai connu pire.

 

Shyla : Vous ne trouvez pas que c'est beau ?

Daniel : Pourquoi on est là ?

Shyla : Je sais que vous avez du voir plein de chose dans vos voyages mais, vous n'avez surement rien vu d'aussi magnifique. On appelle ça une foret.

Daniel : Ah oui, nous aussi.

Shyla : Alors vous en avez déjà vu dans d'autre monde ?

Daniel : Oui.

Shyla : Ah, je suis ridicule, n'est ce pas ? Vous avez surement du voir des choses encore plus incroyable que tout ce que je peux imaginer. S'il vous plait, racontez les moi.

Daniel : Euh, écoutez, je voudrais pouvoir vous dire tout ce que vous voulez savoir mais, … je m'inquiète pour mes amis.

Shyla : Mon père est toujours persuadé que vous et vos amis êtes venu ici dans le but de nous nuire.

Daniel : Mais pas vous ?

Shyla : Nous allons le convaincre que vous êtes d'innocente et honnête personnes qui ne veulent aucun mal à notre royaume.

Daniel : Et je suppose qu'on ira pas voir votre père tout de suite.

Shyla : Il n'est pas très bien.

Daniel : Je ne voudrai pas gâcher ces excellents rapports que nous semblons avoir tout les deux …

Shyla : Ca à l'air presque romantique.

Daniel : Oui d'accord, voilà écoutez. Je vous suis très reconnaissant de m'avoir sauvé la vie et que vous vouliez m'aider à libérer mes amis, mais je sens que vous le faite parce que vous êtes …

Shyla : Parce que vous êtes mon destin.

Daniel : Votre quoi ?

Shyla : Avant sa mort, ma mère m'emmenait souvent par ici et on marchait longtemps le soir. On voyait toutes les étoiles dans le ciel à travers la cime des arbres.

Daniel : Oui, mais cette histoire de destin ?

Shyla : Et elle me répétait qu'un homme viendrait un jour des étoiles, juste pour moi.

Daniel : Oh.

Shyla : Je fini par me dire que ma mère avait tort, et que mon amour ne viendrait jamais. Alors je suis montée sur cette falaise et j'ai souhaité une dernière fois. Exactement au même instant vous êtes venu me sauver Daniel Jackson. Vous ne pouvez pas nier que c'était notre destin.

 

Daniel : Ca va ?

Sam : Daniel.

Jack : Tiens, un revenant. Ils ont vu que c'était pas facile de vous tuer, hein ?

Teal'c : Nous sommes heureux de vous revoir Daniel.

Sam : Qu'est ce qui s'est passé ?

Daniel : Et bien, Sam avait raison, Pyrus n'est pas un Goa'uld.

Jack : C'est quoi cette tenu ?

Daniel : Oh, ça, ce sont des vêtements royaux. C'est trop long à raconter, mais ils ont un sarcophage. Et la princesse m'a mis dedans et ma sauvé la vie parce qu'elle a un faible pour moi.

Sam : Un faible ?

Daniel : Oui, et elle est persuadé que je suis sa destiné. C'est à cause du fait que je lui ai sauvé la vie. Elle m'en était reconnaissante finalement.

Jack : Et bien bravo. Est ce que vous pouvez leur dire de nous détacher, qu'on puisse enfin s'en aller d'ici ?

Daniel : Oui, mais pas tout de suite.

Jack : Pardon ?

Daniel : Enfin c'est une question assez épineuse. Pyrus n'est pas tout à fait d'accord pour vous relâcher. Mais, je vais m'en occuper, je vais essayer de gagner sa confiance. Oui, je sais, c'est plutôt …

Jack : Bizarre ?

Daniel : Écoutez, je voulais juste vous faire savoir que ca allait. Je vais en parler à Pyrus ce soir au diner.

Sam : Vous allez diner ?

Daniel : Oui. C'est un festin en mon honneur apparemment.

Jack : Un festin. Vous allez festoyer ce soir ?

Daniel : Ayez confiance en moi. D'accord ? Il me faut juste un petit peu de temps.

Jack : Et reprenez du dessert.

 

Daniel : Euh, il n'y a que moi ? Bonsoir, je m'appelle Daniel Jackson.

Pyrus : Hum.

Shyla : Mon père est ravi que vous soyez si honoré de diner en compagnie de sa grandeur.

Daniel Oh. Oui, tout à fait.

Shyla : Si vous avez de la chance, il va vous raconter de quelle manière il est devenu tueur de dieu.

Pyrus : J'ai tué le Goa'uld qui régnait ici.

Daniel : Et cela fait combien de temps ?

Pyrus : Dans les 700 ans.

Daniel : Dans les 700 ans ? Alors vous êtes … Enfin, il y a bien sur le sarcophage, mais je savais pas qu'il pouvait maintenir aussi longtemps quelqu'un en vie. Est ce que ca veux dire que vous aussi…

Shyla : Non. Je suis très jeune par comparaison. Je n'ai pas encore eu besoin de prolonger ma vie.

Daniel : Alors votre peuple continu de vénérer votre père parce qu'il a vécu si longtemps.

Shyla : Il le vénère parce qu'il les a libéré de l'emprise d'un faux dieu.

Daniel : Mais alors pourquoi ils les obligent à travailler à la mine ?

Shyla : Pour que les autres dieux plus éloigné ne viennent pas.

Daniel : Alors finalement ce n'est qu'une mascarade. Vous leur livrez du naquadah par la porte parce que c'est ce que faisait votre Goa'uld. C'est pas étonnant que vous soyez si parano avec les étrangers. C'est parce que vous avez peur d'être découvert.

Pyrus : Je vais dormir.

Daniel : Euh, attendez. Et pour mes amis ?

Pyrus : Qu'ils meurent.

Daniel : Quoi ? Non. Non.

Shyla : Père, tu disais que leur châtiment pour avoir tenter de s'échapper serait de travailler à la mine sans repos jusqu'à la fin de leur jour. Pour qu'ils servent d'exemple aux autres mineurs.

Pyrus : J'ai dis ça ?

Shyla : Oui.

 

Shyla : Ne craignez rien pour vos amis. J'ai ordonné qu'ils soient bien traité.

Daniel : Je regrette. Mais c'est inacceptable. Je ne peux pas rester ici pendant qu'ils sont sous terre.

Shyla : On s'arrangera pour que mon père change d'avis.

Daniel : Écoutez, je ne crois pas que vous comprenez ce qu'ils représentent pour moi.

Shyla : Oh, ça demandera un peu de temps.

Daniel : Oui, peut être que si. Plus leur libération prendra de temps et plus longtemps on restera ensemble, c'est ça ?

Shyla : Je reconnais que c'est ce que je voudrai.

Daniel : Mais alors vous pouvez les libérer. Je ne partirai pas, je resterai et j'essayerai de vous connaître mieux. Je vous le promet.

Shyla : Alors vous ressentez aussi ce que je ressens. Je n'aurais pas du faire ça.

Daniel : Non, non c'est … c'est très bien. C'est juste …

Shyla : Peut être que vous n'êtes pas tout à fait rétablis.

Daniel : Euh, franchement je ne pense pas que ce soit nécessaire. Je veux dire, je vais très bien.

Shyla : Mais vous vous sentirez tellement mieux.

Daniel : C'est … c'est pas utile.

Shyla : Pour moi. S'il vous plait. Vous vous sentirez mieux que vous vous n'êtes jamais senti. Croyez moi. Et je vous ferai confiance. Je vous le promet.

 

Sur Terre

 

Sergent : C'est le code personnel de SG-1. Pas de voyageur en route, mais nous recevons un nouvelle transmission radio.

Hammond : Passez là moi.

Daniel : Nous en sommes toujours au même point. Il nous faut plus de temps pour résoudre la situation avec diplomatie. Prochaine transmission dans 24 heures. Terminé.

 

Sur une planète

 

Jack : Je peux savoir ce que vous faisiez ?

Sam : Ca fait des jours qu'on ne vous a pas vu

Daniel : Oh oui oui, oui oui. Oui, je suis désolé. Je m'occupe toujours de vous faire relâcher. Oui, en même temps j'ai découvert quelque chose d'incroyable.

Jack : Vous devez savoir qu'on est entrain de crever dans ce trou à rat.

Daniel : J'ai profité de l'opportunité pour faire des petites recherche sur le sarcophage. C'est fabuleux l'effet que ça fait quand en s'en sert en étant en bonne santé.

Sam : Daniel, vous êtes sur que c'est une bonne idée.

Daniel : Comment voulez vous que Shyla me fasse confiance si je n'ai pas confiance en elle.

Jack : Ah, alors c'est Shyla maintenant. Vous l'appelez par son prénom Shyla.

Daniel : Je me suis servi du sarcophage sans effet secondaire. Et regardez. Plus de lunette.

Sam : C'est ce que j'appellerai un effet secondaire.

Jack : Daniel. Faites nous sortir d'ici.

Daniel : Oh oui oui, oui, oui, oui, je m'en occupe. Il me faut juste un peu plus de temps. Et j'ai envoyé  au général Hammond un autre message, par chance il n'a pas encore déclenché une attaque. Écoutez, si ça se passe bien, on pourra s'emparer de tout leur naquadah ainsi que du sarcophage.

Sam : Combien de fois vous l'avez utilisé ?

Daniel : Oh, je ne sais pas, neuf ou dix. Sam, maintenant tout est devenu tellement clair. C'est vrai, j'ai l'impression que je peux faire … tout ce que je veux.

Jack : Une chose, vous n'avez qu'une seul chose à faire. Et si jamais vous n'y arrivez pas, on devra s'échapper d'ici sans vous.

Daniel : Elle m'a demandé de l'épouser.

Jack : Quoi ? Bon ca suffit … écoutez.

Daniel : Non, c'est à vous d'écouter, Jack. Je contrôle parfaitement la situation, d'accord ? Enfin quoi, c'est vrai vous ne m'avez jamais respecté. Votre plan n'a pas marché. Heureusement que je suis là. Tout ce que vous avez à faire, c'est attendre tranquillement ici.

 

Daniel : Comment va t-il ?

Shyla : Le sarcophage ne lui fait plus autant de bien qu'autrefois. Il sera bientôt temps pour moi de devenir reine.

Daniel : Est ce que ça sera une mauvaise chose ?

Shyla : Vous n'approuvez pas les méthodes de mon père.

Daniel : Je vous aiderai à extraire encore plus de naquadah et à vous défendre des Goa'ulds, si vous avez confiance en moi.

Shyla : Même si j'ai utilisé vos amis pour vous rapprocher de moi.

Daniel : Oui, je ne crois pas que vous me vouliez de mal.

Shyla : Alors vous resterez, même quand ils seront libre ?

Daniel : Je ne me suis jamais senti aussi bien qu'ici. Je ne me sens pas à ma place sur ma planète, et j'ai envi que ça change. Il reste tellement de chose que vous ne savez pas sur moi.

Shyla : Je sais ce qu'on devrait faire. On devrait changer les choses ici, tout les deux.

 

Jack : Un peu d'eau ? Hé.

Sam : On utilise pas les sarcophages.

Jack : Quoi ?

Sam : Oh, ça alors. C'était étrange. Je viens d'avoir une vision très bizarre. Je viens de me souvenir de Jolinar. La résistance, la Tok'ra, ils ne se servent pas des sarcophages. Ca vous fait mal ce truc, ça change votre esprit, ça vous enlève une partie de vous. Je n'arrête pas de l'entendre. Teal'c, qu'est ce que c'est Kalach ?

Teal'c : C'est du Goa'uld. Ca veut dire l'âme.

Sam : Mon colonel, il faut qu'on sauve Daniel.

 

Jack : L'homme qui voulu être roi. Ah.

Daniel : Ah Jack. Ah Jack. Ca va ?

Jack : On est entrain de crever là dessous vous savez ? Carter, n'arrête pas de revoir le Goa'uld qui l'a parasité. Elle dit que si vous continuez à utiliser le sarcophage, vous allez finir par vous trahir. Si ce n'est déjà fait.

Daniel : Ne vous en faites pas, demain vous allez sortir.

Jack : Quoi ?

Daniel : J'ai accepté de l'épouser.

Jack : C'est vrai ?

Daniel : Mais je lui ai dit que je devais rentrer régler certaine chose avant, et vous allez tous m'accompagner.

Jack : Et elle vous à cru ?

Daniel : Elle est très amoureuse.

 

Pyrus : L'amour t'a aveuglé.

Shyla : Ce sont de brave gens. Nous leur avons fait une grande injustice père.

Pyrus : J'ose espérer que tu as raison.

Shyla : Il faut que je le laisse s'en aller. La décision de revenir, lui seul peu la prendre. Mais il va revenir au prêt de moi. Il ne peut plus vivre sans moi maintenant.

 

Shyla : Mon père a été le plus grand de tous les hommes. Mais il ne peut plus nous diriger. Il vit seulement pour me voir mariée. Je suis vraiment, sincèrement désolé pour tout le mal qu'on vous à fait. Et je vous offre l'amitié de votre peuple.

Jack : Ba merci.

Shyla : Sachez, qu'à partir de maintenant, vous serez toujours les bienvenus parmi nous. Et qu'on vous traitera avec le plus profond respect.

Daniel : Je vais revenir. Très vite.

 

Sur Terre

 

Jack : Alors on a fait un très bon voyage. Carter a pu récupérer du naquadah, Teal'c s'est fait de nouveau amis. Bonjour. Daniel s'est fiancé. Et je vais prendre une douche.

 

Daniel : C'est stupide.

Sam : Le docteur Fraiser dit que votre organisme est déréglé.

Daniel : Mais je me sens très bien. Il faut que je sorte d'ici. Je vais devenir dingue.

 

Sam : Arrêtez de tourner comme un ours en cage.

Daniel : Je n'arrive pas à la chasser de mon esprit. Je crois que j'ai fais une belle bourde.

Sam : Vous n'êtes pas sérieux ?

Daniel : Mais si justement.

Sam : Vous avez une femme.

Daniel : J'avais une femme. Enfin c'est vrai quoi. Combien de temps je vais l'attendre ? Et même si je retrouve Sha're un jour, dites moi quelles sont les chances qu'elle soit resté la même.

Sam : Écoutez, votre taux d'endorphine était très élevé quand on est revenu. Et là il redescend lentement. Le sarcophage agit comme une drogue, Daniel.

Daniel : Oui, ça vous rend plus fort, plus malin, vous vivez des centaines d'années sans ennui. Quel mal y a t-il à ça ?

Sam : Je pense que c'est pour ça que les Goa'ulds sont aussi mauvais.

Daniel : Comment ?

Sam : C'est possible. C'est de la technologie Goa'uld. Peut être que son effet curatif modifie aussi la chimie de notre cerveau, augmente le taux d'adrénaline et les hormones qui nous rendent agressif. D'ailleurs Pyrus s'en servait surement pour avoir l'air meilleur. Enfin, regardez vous. On dirait qu'il vous faut votre dose. Vous ne l'avez utilisé que quelques fois et ça vous à déjà changé.

Daniel : On ne peut pas le laisser là-bas. Il faut qu'on l'étudie.

Sam : Nous ne pouvons pas y retourner.

Daniel : Moi, je vais y retourner.

Sam : Elle s'est servie de nous pour réussir à vous séduire.

Daniel : Vous n'avez jamais su ce qu'était l'amour n'est ce pas ?

Sam : Vous voyez, le Daniel que je connais n'aurait jamais dit ça.

 

Hammond : Que voulez vous dire, capitaine ?

Sam : Mon général, il faut l'enfermer. Il est manifestement sous l'effet …

Hammond : Qu'est ce que c'est ?

Daniel : C'est ma lettre de démission.

Jack : Oh.

Daniel : Mon général, je vous demanderais respectueusement la permission de rejoindre P3R-636.

Jack : Requête rejeté.

Daniel : Je ne m'adresse pas à vous.

Sam : Daniel.

Hammond : Docteur Jackson.

Sam : Il est inconscient.

Hammond : Ici le général Hammond. Faite venir le Docteur Fraiser dans mon bureau.

 

Janet : Je lui ai donné un sédatif. Les résultats des tests sont tous très élevé. Que ce soit le foie, les reins, l'endorphine ou les électrolytes, son taux de myoglobine est le signe de détérioration musculaire.

Jack : Oui, oui, tous ça c'est très jolie, mais qu'est ce qu'il a exactement ?

Janet : Je n'en ai aucune idée. Je peux évidement essayer de traiter les symptômes, mais à première vue, il semble souffrir d'une grande dégénérescence physique.

Daniel : Il faut que j'y retourne. Vous êtes entrain de me tuer. Arrêtez. Vous allez me tuer.

Janet : Demandez de l'aide.

 

Janet : C'est comme si toutes ces cellules avaient perdu la capacité de fonctionner correctement et ça à l'air de s'aggraver rapidement.

Hammond : Et vous ne pouvez rien faire.

Janet : Il me faut du temps.

Teal'c : Le sarcophage lui permettrait de survivre.

Sam : Non, il ne faut pas qu'il y retourne. Cette chose l'infecterait en permanence et on le perdrait de toute façon . Le Goa'uld qui s'était installé dans mon esprit m'a appris que le sarcophage allait le priver de tout ce qu'il était avant.

Jack : Mais quel choix avons nous ?

Sam : Il faut attendre. Juste attendre.

 

Janet : Bonjour.

Jack : Comment va t-il ?

Janet : État stationnaire, mais je crois que le pire a été évité. Il a repris du poids, sa température est redescendu, sa tension est presque normal, les prises de sang sont assez bonne.

Jack : Alors on a fait le bon choix.

Janet : Ces fonctions cellulaire commencent à reprendre leur activité. Dans quelques heures on sera fixé. Je vais lui donner une autre dose de sédatif.

 

Janet : Très bien, Daniel. Ah.

Soldat : Restez où vous êtes.

 

Janet : Moi ça va, retrouvez le.

 

Jack : Mais enfin arrêtez. Mais c'est pas vrai. Daniel. Vous essayez de me tuer hein ?

Daniel : C'est vous qui voulez de me tuer.

Jack : Les gardes vont arriver ici dans 30 secondes.

Daniel : Je veux y retourner.

Jack : Vous n'avez pas besoin d'y retourner. Fraiser dit que vous allez mieux.

Daniel : Vous mentez.

Jack : Pourquoi est ce que je ferais ça ? Arrêtez. Daniel, arrêtez. Qu'est ce que vous allez faire maintenant ? Vous allez me tuer c'est ça ? Seigneur, regardez vous. Je sais ce que c'est. Je comprend ce que vous ressentez. Vous allez vous en sortir.

Daniel : Non. Non.

 

Sam : D'après toutes les données, P3H-826 ne présente pas de risque important pour SG-1 monsieur.

Daniel : J'ai une autre suggestion. Je pense qu'on devrait repartir sur P3R-636. Mais avant que vous ne disiez quoique ce soit, écoutez moi tous. Il y a là-bas des milliers d'être humains innocents qui pourrait être libéré de l'esclavage.

Teal'c : Shyla ne peut pas libérer sont peuple sans lui faire courir de grand risque.

Daniel : Mais on peut lui offrir une alternative. De nouvelles méthodes pour extraire le naquadah. C'est vrai, on ne sait même pas si les Goa'ulds s'apercevraient de l'arrêt des livraisons.

Sam : Tous nos tests préliminaires nous indiquent que ce minerai représente un potentiel énorme, tant sur le plan scientifique que militaire. Ca vaut peut être le coup de faire un essai.

Hammond : Pour essayer quoi ? La dernier fois, vous avez été capturé et réduit en esclavage.

Daniel : Écoutez, vous aimeriez avoir accès à cette mine, mais sans pour autant y envoyer de soldats. Je vous propose en échange une solution plus diplomatique. S'il vous plait Jack. Il faut que je tente ma chance.

Jack : On lui apportera notre appui. J'aimerais que Daniel revienne dans l'équipe.

 

Sur la planète

 

Shyla : Je ne savais plus si vous alliez revenir un jour.

Daniel : Je suis désolé pour votre père. Et pour tout le reste.

Shyla : Le sarcophage ne pouvait plus rien faire pour lui. Vous ne m'avez jamais aimé n'est ce pas ?

Daniel : Si c'était le cas, je ne serais pas là.

Shyla : Je ne mérite pas de vivre après ce que je vous ai fait.

Daniel : Bien sur que si. Votre peuple a besoin de vous. Et vous pourriez très bien diriger sans être forcé de faire les même erreur que votre père.

Shyla : Comment ?

Daniel : Il faut détruire le sarcophage. Il ne faut plus l'utiliser. Croyez moi. Je suis revenu pour vous aider à le faire.

 

FIN

Ecrit par blanblan54 
Activité récente
Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (1er partie)

Afficher plus d'informations

Total : 12 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

Titepau04 (22:56)

Moi je vais me coucher!!! ^^

arween (22:57)

Soirée koh Lanta donc non pas là

Sonmi451 (10:23)

Raaa désolé pour hier soir, je suis partie. Première maladie de bébé.

Sonmi451 (10:24)

Mais là si y a du monde, je suis preneuse d'une discussion diverse et varié. ^^

Sonmi451 (10:26)

On peut parler de noel, vous en êtes où dans vos achats? ^^

Titepau04 (10:27)

Bonjour!!

Sonmi451 (10:27)

Hello titepau!

Titepau04 (10:27)

J'ai pas commencé grand chose... et toi?

Sonmi451 (10:28)

Moi si ça va, j'ai avancé d'un seul coup cette semaine. ^^

Sonmi451 (10:28)

Il me reste l'homme et mon grand.

Sonmi451 (10:28)

Et tu as commencé les décos?

Titepau04 (10:29)

C'est cool ça!!!

Titepau04 (10:29)

Non... non plus!!! Faut que je m'y mette !!!

Sonmi451 (10:31)

Moi je commence tout juste et maintenant que j'ai un balcon, faut que je trouve aussi ce qu'il faut pour le décorer. ^^

Titepau04 (10:32)

Ahah!! Ça fait encore plus de travail

Sonmi451 (10:33)

c'est ça, je pense prendre une guirlande électrique et un père noel qui monte me rendre visite. ^^

Sonmi451 (10:33)

et sinon tu as attaqué l'hypnonoel?

Titepau04 (10:38)

Ah j'aime pas ça.... on dirait qu'il est pendu le pauvre père Noël....

Titepau04 (10:38)

Oui j'ai commencé!! Et toi?

Sonmi451 (10:39)

Non c'est une echelle pour celui que j'ai vu. ^^

Sonmi451 (10:40)

Non moi pas encore, je sais pas si je vais trouver du temps. Tu as bien avancé sur cette animation toi?

Titepau04 (10:41)

J'en suis à 30 questions

Sonmi451 (10:42)

Ha ouais pas mal! Tu me donneras tes paquets cadeaux

Titepau04 (10:42)

Ah non mais non!!! Dis donc!!! ^^

Sonmi451 (10:46)

Rooo mais faut partager, c'est ça l'esprit de noel.

Titepau04 (10:47)

Non non non!!! Je me creuse les méninges, moi Madame, pour les avoir!!!

Sonmi451 (10:48)

creuse pas trop, c'est un coup, à ne plus avoir de méninges. ^^

Titepau04 (10:50)

J'en ai déjà plus beaucoup.... vive la grossesse!! LOL!

Sonmi451 (10:54)

lol

Sonmi451 (10:54)

Ha la grossesse, ça fait des ravages. lol D'où je m'arrête à deux vaut mieux mdr

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play