VOTE | 228 fans |

#504 : Le Cinquième Homme

Ecrit par : Joseph Malozzi et Paul Mullie

Réalisé par : Peter DeLuise

Attaqués par les Goa’uld, Carter Jackson et Teal’c fuient par la porte des étoiles, mais O’Neill et le mystérieux lieutenant Tyler restent en arrière. L’équipe SG-1 découvrira-t-elle à temps la véritable identité de Tyler ?

Passage du 504 en vo
Passage du 504 en vo

  

Plus de détails

504 - Le Cinquième Homme.

 

Titre en vo : Fifth man.

1ère diffusion États-Unis : 20/07/2001.

1ère diffusion en France : 12/04/2002.

Ecrit par : Joseph Mallozzi & Paul Mullie.

Réalisé par : Peter Deluise.

Synopsis : Alors qu'ils sont la cible de coups de feu dans un univers qui leur est étranger, Carter, Daniel et Teal'C retraversent la Porte des Etoiles et annoncent au général Hammond que le colonel O'Neill est resté en arrière pour protéger le lieutenant Tyler qui a été blessé. Contrarié, Hammond s'informe sur le lieutenant Tyler qu'il semble ne pas connaître. Carter présente le lieutenant Tyler comme nouveau membre de SG1, avec lequel il est déjà parti en mission trois fois. Hammond annonce alors à l'équipe que jamais il n'y a eu un 5ème membre SG1 nommé Tyler. Il les envoie à l'infirmerie pour se faire examiner...

Apparitions :

John De Lancie (Colonel Frank Simmons)

Dion Johnstone (Lieutenant Tyler)

Karen Van Blankenstein (Infirmière)

Le cinquième homme

P7X441

Sam : On est presque qu’arrivé à la porte, mais on nous tire dessus. Teal’c vient d’être touché. Où est-ce que vous en êtes, mon colonel ?

Jack : Tyler a été touché et on est isolé, alors fichez le camp d’ici.

Sam : On peut attendre la porte.

Jack : pas nous.

Sam : Oui, mais on ne va pas partir sans vous !

Jack : Ne discutez pas avec moi. Aller chercher plutôt des renforts

 

SGC, salle de contrôle

Harriman : Mon général, on reçoit un signal. C’est SG1

Hammond : Ouvrez vite l’iris

 

SGC, salle d’embarquement

Sam : Fermez l’iris.

Hammond : Au rapport major.

Sam : On a été attaqué par plusieurs jaffas. Le lieutenant Tyler est tombé en nous couvrant et le colonel est retourné le chercher.

Teal’c : Il faut rassembler une équipe de secours et retourner immédiatement sur la planète.

Hammond : Attendez ! Qui est le lieutenant Tyler ?

Daniel : Mais on connait tous le lieutenant Tyler, c’est un membre de SG1

Hammond : Quoi ?

Daniel : Mais vous l’avez nommé vous-même il y a un mois.

Sam : Tyler s’entraine avec nous depuis des semaines. C’était sa troisième mission.

Hammond : Major, je ne vois pas du tout de quoi vous êtes en train de parler.

 

Générique

 

P7X441

Jack : Faut qu’on bouge, lieutenant. Vous pouvez marcher ?

Tyler : Je vais essayer.

Jack : Très bien allons-y

 

SGC, salle d’embarquement

Teal’c : Général Hammond, on doit retourner sur cette planète.

Hammond : Personne n’ira quelque part tant que je ne saurai pas exactement ce qu’il s’est passé.

Sam : Le colonel O’Neill et le lieutenant Tyler sont en grande difficultés, je vous l’ai déjà dit, mon général.

Hammond : Et moi je vous dis que je ne sais pas qui est ce lieutenant Tyler.

Daniel : Comment pouvez-vous dire ça ?

Hammond : Je crois qu’il faut que vous passiez à l’infirmerie.

Sam : Mon général, nous sommes en bonne santé.

Hammond : C’est ce que va nous dire le docteur Frasier

Daniel : Jack est piégé sur cette planète.

Hammond : Sergent ! Accompagnez-les à l’infirmerie.

Sam : Avec ou sans renfort, nous retournerons sur cette planète, mon général.

Hammond : là, s’en est assez. Déposez vos armes maintenant. Allez-y. Major, je vais être obligé d’avoir recours à la force si vous n’abandonnez pas vos armes immédiatement.

 

P7X441

Jack : Vous êtes plus lourd que je le croyais.

Tyler : Désolé mon colonel.

Jack : Oh, c’est pas un problème. Alors, et cette jambe ?

Tyler : Ça devrait aller.

Jack : Humm, ouais tant mieux.

Tyler : C’est quoi cette bâtisse ?

Jack : Je la louerais pas pour des vacances, mais c’est un bon abri.

Tyler : Jusqu’à ce que le major Carter revienne ?

Jack : Oui, le major Carter et sa bande de joyeux drilles.

Tyler : Colonel ? Vous auriez pu passer la porte. Vous êtes revenu pour moi ?

Jack : Ben oui, pourquoi ?

Tyler : Je vous en suis très reconnaissant.

Jack : J’allais quand même pas vous laisser mourir, lieutenant. J’ai horreur de toutes ces paperasses.

Tyler : Mais quelles paperasses ?

Jack : C’est un gag. C’est ma façon de détourner l’attention pour ne pas insister sur mon héroïsme. C’est un reflex chez moi.

Tyler : Ouais, je vois. Ouais, j’ai compris.

Jack : Très bien.

 

SGC, salle de contrôle

Janet : Mon général ! Teal’c est hors de danger. C’est une mauvaise brulure, mais son symbiote va aider à la guérir. Aucune nouvelle du colonel O’neill ?

Hammond : On a bien tenté de le visualisé en utilisant le MALP comme relai, mais apparemment, ça ne fonctionne pas.

Janet : Bien. J’ai effectué les premiers examens sur le major Carter, Teal’c et Daniel.  Et pour l’heure, je n’ai rien trouvé d’anormal. Enfin c’est évident, ils sont agités, mais c’est compréhensible étant donné les circonstances.

Hammond : Docteur. Trois de mes protéger sont revenus de leur mission en me parlant d’un lieutenant qui n’a pas existé. Vous  ne pouvez pas me dire qu’il n’y a rien d’anormal.

Janet : Je ne peux pas expliquer ça, monsieur.

Hammond : D’après vous, ce n’est pas une sorte d’hallucination ?

Janet : des hallucinations serait différente chez chacun.

Hammond : Il n’y a jamais eu de Tyler dans cette base.

Janet : Oui, monsieur et nous attendons le résultat des tests.

Hammond : Et bien pour l’instant, il faut les mettre en quarantaine à l’infirmerie.

Janet : Je l’ai déjà fait par mesure de précaution, mais ils ont tenu à ce que je vous demande ce que vous alliez faire pour le colonel O’neill.

Hammond : Si SG1 est tombé sous une affluence extraterrestre quelconque, les gens que je pourrais envoyer sur cette planète seraient tous exposé à la même chose.  Tant que nous ne sauront pas ce qu’il se passe exactement sur P7X441, on n’envoie personne.

Janet : A vos ordres.

 

 SGC, salle d’isolement

 

Sam : C’est ridicule. On aurait jamais du quitter cette planète.

Teal’c : le colonel O’Neill nous a donné l’ordre de le faire.

Sam : oui, mais en attendant il est peut-être mort à l’heure ou on parle.

Daniel : il faut absolument faire quelque chose. Y a plein d’homme hyper armé à l’extérieur de cette porte.

Sam : oui, faut qu’on fasse quelque chose.

Daniel : très bien. Essayons de réfléchir.  Pourquoi Hammond dirait-il qu’il ne se souvient pas du lieutenant Tyler ?

Sam : il ne nous a pas dit ça comme ça. Je suis sure qu’il ne s’en souvient vraiment pas.

Daniel : comment ça peut se faire ? Hier on est tous resté en salle de réunion pendant deux heures pour organiser cette mission.

Teal’c : je ne peux pas croire que le général Hammond nous mente.

Daniel : Argh, c’est à croire qu’il souffre d’amnésie.

Sam : Si c’était le cas, il en souffre tous, ici ! C’est vrai, le docteur Frasier ne semble pas s’en souvenir non plus.

Teal’c : peut-être que le général Hammond a raison. Peut-être que c’est chez nous que ça ne va pas.

Daniel : très bien ! Quand je suis passé à travers le miroir sur P3R233, je suis revenu dans une base qui était semblable à celle-ci. Tout était absolument identique, si ce n’est que personne ne savait qui j’étais.

Sam : parce que Daniel Jackson, dans cette réalité n’avait jamais rejoint le SGC.

Daniel : exact. Alors là, peut être qu’il s’agit d’une réalité ou un Tyler ne serait jamais venu ou peut-être il a été tué au cours d’une mission ancienne ou peut être qu’il n’est jamais venu au monde.

Sam : je ne sais pas Daniel. C’est vrai, il n’y avait rien sur 441 qui puisse ressembler, même de loin à un miroir quantique.

Teal’c : la porte peut avoir mal fonctionnée.

Sam : oui, mais là, nous n’avons rien qui puisse nous indiquer que la porte a accès à un univers parallèle.

Teal’c : si le lieutenant Tyler existe bien, alors il doit avoir un dossier informatique.

Sam : oui, son fichier personnel. Mon code d’accès ne marche pas. Ils doivent avoir décidé que nous représentions un risque et ils ont tout verrouillé.

Daniel : Alors, vous ne pouvez pas entrer ?

Sam : je n’ai pas dit ça !

 

P7X441

Jack : où est votre arme lieutenant ?

Tyler : je suis désolé, je l’ai lâché quand j’ai été touché.

Jack : très bien. Nous avons encore quatre magasins, des détonateurs, du C4, quelques grenades et un lance grenade.

Tyler : ce sera suffisant ?

Jack : c’est un début.

 

SGC, infirmerie

Sam : il n’y a pas de dossier sur le lieutenant Tyler dans le service actif du SGC.

Daniel : impossible !

Sam : même les gens qui ne passe qu’une journée sont enregistré alors il ne peut avoir séjourné sur la base sans être mis sur ordinateur. J’ai aussi fait une recherche au nom de Tyler sur toute la bande de données et il n’y a rien.

Daniel : mais il faut le dire, quelqu’un est peut-être dan l’erreur et c’est peut être nous.

Sam : je crois qu’il faut en admettre la possibilité.

Teal’c : dans tous les cas, O’Neill reste bien en danger.

Sam : attendez une minute. Ça c’est bizarre. Y a quelqu’un d’autre qui a effectué une recherche identique il y a moins d’une heure. Quelqu’un d’extérieur à la base.

Daniel : quelqu’un d’extérieur à la base ? Comment vous le savez ?

Sam : la base sait tout. Il s’agit là du numéro d’un utilisateur. 4574. Cette personne l’a beaucoup employé durant ces dernières semaines. Elle a accédé un certain nombre de fichiers secrets. Missions en cours, briefing, fichier personnel.

Daniel : intéressant ! Fichier personnel de qui ?

Sam : les nôtres.

 

P7X441

Jack : très bien ! Ecoutez-moi.  Il nous reste deux rations de survie, mais on a pratiquement plus d’eau. Je vais inspecter le secteur. Tenez, prenez moi ça. J’y vais.

Tyler : ce ne serait pas plus sur d’attendre ? Le major Carter et les autres ne devrait pas tarder.

Jack : la vérité, ils devraient être là, maintenant. Je me demande ce qu’il s’est passé.

Tyler : vous voulez dire qu’ils ne vont pas venir ?

Jack : non, je veux dire que ça peut être un peu plus long qu’on le croyait.

Tyler : et s’ils n’ont pas regagné la base ?

Jack : bien alors le général Hammond enverra quelqu’un d’autre.

Tyler : comment le savez-vous ?

Jack : enfin voyons lieutenant. Nous ne laissons jamais tomber les nôtres. Vous devriez le savoir.

Tyler : oui, monsieur.

Jack : bon. Restez près de la radio. Laissez le canal ouvert. Je vous ferais trois clics dès que je reviendrais vers vous, alors ne tirez pas.

Tyler : n’ayez crainte.

 

SGC, salle de contrôle

 

Hammond : sergent ?

Harriman :   je suis désolé, mon général. Le second MALP a été touché dès son arrivé sur la planète.

Hammond : lancé l’UAV.

Harriman : à vos ordres. La voix est libre. L’UAV est en vol et entame la phase de reconnaissance. Il semble qu’on est un signal lointain.

Hammond : visualisez le colonel O’Neill.

Harriman : SG1, ici SGC. Veuillez répondre.

 

P7X441

Harriman : SG1, ici SGC. Veuillez répondre.

Jack : nous sommes encore en vie. A vous.

Hammond : ici le général Hammond. Quelle est votre situation ?

Jack : on aimerait avoir des renforts.

 

SGC, Salle de contrôle

Jack : Tyler ne peux plus bouger et il y a des jaffas partout.

Harriman : on vient de perdre le signal.

Hammond : il a dit Tyler. Il parait avoir été infecté par la même hallucination que le reste de SG1. Ce qui exclut l’envoi de toute nouvelle équipe tant qu’on n’en sait pas plus.

Harriman : si vous le désirez, on peut tenter d’envoyer un deuxième UAV.

Simmons : je ne sais pas si c’est une bonne idée, général ! Ces choses coutent très cher

Hammond : colonel Simmons !

Simmons : je crois que vous pourriez jeter un œil la dessus.

Hammond : dans mon bureau

 

SGC, bureau du Général

Hammond : colonel, dois-je comprendre que vous êtes mandaté pour une faille sécuritaire quelconque ?

Simmons : monsieur, quand trois membres de la meilleure équipe commencent à s’inquiéter pour un ami imaginaire, ça devient assez préoccupant. Votre rapport suggère qu’ils peuvent avoir leur esprit sous contrôle.

Hammond : j’ai des personnes qui travaillent la dessus.

Simmons : oh je n’en doute pas, mais nous pensons qu’une enquête plus indépendante est une chose qui s’impose. Je suis sur qu’on aura votre pleine coopération. Vous pouvez utiliser le téléphone, mais ne jouez pas de cette carte trop souvent.

Hammond : colonel ! J’ai un officier coupé de ce monde et il n’y a rien que je puisse faire pour lui tant que je ne sais pas de quoi il retourne.

Simmons : vous devriez vous réjouir de mon arrivée.

 

SGC, salle de réunion

 

Simmons : oh docteur Jackson. Asseyez-vous.

Daniel : pourquoi ?

Simmons : je voudrais vous donner une bonne occasion de nous expliquer ce qu’il s’est passé sur cette planète.

Daniel : j’ai fourni un rapport.

Simmons : oui, ça je sais et c’est vraiment intéressant à lire. Tout ça, c’est plein d’évènements étranges et de personnages de fiction. Asseyez-vous.

 

SGC, infirmerie

Janet : attendez une minute. Laissez-moi voir ça.

Infirmière : docteur Frasier. On a les résultats sur l’ADN et le sang. Aucune anomalie détectée.

Janet : merci. J’ai trouvé un résidu sur la tenue de Teal’c. Je veux que vous le fassiez analyser.

Infirmière : oui docteur.

 

SGC, salle de réunion

Simmons : voici une vidéo de votre briefing avant la mission vers P7X441. Je vois les quatre membres de SG1, je vois le docteur Frasier, je vois le général Hammond, mais je ne vois aucun lieutenant.

Daniel : c’est peut-être un autre briefing.

Simmons : jetez un œil sur la date.

Daniel : ahhh ! Ce n’est qu’une perte de temps.

Simmons : ce n’est pas une perte de temps. Il s’agit là d’une enquête très officielle.

Daniel : oh non, j’ai bien comprit ça. On n’est pas d’accord sur le lieutenant Tyler. Si moi, je vous dis qu’il existe, vous vous dites le contraire.

Simmons : il ne s’agit pas seulement du lieutenant Tyler.

Daniel : quelqu’un d’autre est dans son cas ?

Simmons : j’aimerai que vous m’expliquiez votre relation avec le docteur Sarah Gardner.

Daniel : mais qu’est ce que ça à avoir avec tout ça ?

Simmons : docteur Jackson. Je suis ici pour enquêter sur d’éventuelles influences étrangères sur les gens de cette base. Le fait qu’un goa’uld est choisi votre ex petite amie comme hôte a tout à fait avoir avec ça.

Daniel : pourquoi ?

Simmons : vous étiez vraiment proche à cette époque.

Daniel : ça ne vous regarde pas.

Simmons : mais votre vie entière nous regard, mon cher.

Daniel : dites-moi, je dois appeler un avocat ou ?

Simmons : de sérieuses questions se sont posés comme votre fiabilité au sein de la base. Je suis venu vous donner une bonne occasion d’y répondre.

Daniel : alors, j’y réponds très bien. J’ai perdu quelqu’un que j’aimais et ce n’était pas la première fois. Je peux ajouter : vous croyez que ça peut me faire sympathiser avec les goa’uld.

Simmons : disons que ça fait de vous quelqu’un dont le jugement pourrait être altéré. Et pour un homme qui a un poste de ce genre, c’est inacceptable.

Daniel : mais, votre poste à vous ? C’est quoi ?

 

SGC, couloir

Janet : il faut que je parle au major Carter. Merci.

 

SGC, salle d’isolement.

Sam : qu’est ce qu’il y a Janet ?

Janet : j’ai une question à vous poser. Oui, ce lieutenant Tyler dont vous n’arrêtez pas de parler, à quoi ressemble-t-il ?

Sam : un noir américain, d’environ vingt cinq ans.

Janet : une mètre quatre vingt, quatre vingt dix ? Je n’en suis pas sur, mais je crois que je me souviens de lui.

Sam : il y a deux heures, vous disiez qu’il vous était inconnu.

Janet : je sais. Je ne peux pas vous l’expliquer, mais je me souviens très bien de son visage.

Sam : est-ce que quelqu’un d’autre se souvient de lui ?

Janet : je ne sais pas.

Sam : très bien. Peut-être qu’il nous est arrivé quelque chose, mais, mais vous vous n’êtes pas allée sur cette planète.

Janet : il faut que je parle de ça au général Hammond.

Sam : Janet, attendez. Si vous allez le trouver maintenant, ils vous soupçonneront vous aussi. Il faut trouver une preuve de ça.

Janet : Sam ! Enfin

Sam : tant qu’on est enfermé ici, on ne sera vraiment d’aucune aide pour le colonel O’Neill. C’est à vous de voir.

 

SGC, bureau du général

Hammond : je voudrais parler au général Ismann. Je suis George Hammond. Je veux savoir pour qui cet homme travaille. Oui, j’apprécierais cela, monsieur. J’ai besoin de le savoir, monsieur le secrétaire. Je n’aurai pas fait ce genre d’appel si je ne considérais pas cela comme extrêmement important. Oui, je sais qu’il est conférence avec tout l’Etat Major. Dites- moi, avez-vous une idée de l’heure où il pourra enfin être disponible ? Je vois. Très bien. Je vous remercie.

 

P7X441

Jack : d’où venez-vous Tyler ?

Tyler : du Texas, plus ou moins. On a beaucoup déménagé. Et vous ?

Jack : je suis né à Chicago. J’ai grandit dans le Minnesota.

Tyler : c’est joli, là bas ?

Jack : si c’est joli là bas ? Vous savez ce que les Goa’uld nous envie vraiment plus ? Le Minnesota. C’est calme et pour la pêche, c’est parfait. Je vous emmènerai un  jour.

Tyler : pêcher ?

Jack : oui oui. Demandez à Teal’c, il ne peut plus s’en passer.

Tyler : quand va-t-on pouvoir s’en aller d’ici ?

Jack : si on est encore là demain, on se dirigera vers les collines et on attendra que les jaffas se désintéressent de nous.

Tyler : ils ne vont jamais nous lâcher.

Jack : qu’est ce qui vous fait dire ça ?

Tyler : bien, ce n’est pas leur genre.

Jack : non, ce n’est peut-être pas leur genre, mais nous, nous, c’est le notre. On est comme on est. Enfin vous savez ? Bon allez, faut dormir.

 

SGC, Salle de réunion

Simmons : dites moi, Teal’c. Ça vous fait quoi de savoir que vous avez trahi vos amis ?

Teal’c : je n’ai trahi personne.

Simmons : vous avez laissé Apophis entrer dans le vaisseau qui était occupé par SG1 et le tok’ra Selmak. Vous auriez pu tous les faires tués.

Teal’c : à cette époque, on m’avait fait croire que mes années sur la tauri étaient un subterfuge.

Simmons : et maintenant ?

Teal’c : je suis loyale avec la Tauri.

Simmons : pourquoi devrait-on vous croire ?

Teal’c : si j’étais encore loyale avec les goa’uld, vous le sauriez.

Simmons : Ah bon !

Teal’c : les choses n’auraient pas trainées. Je  serais déjà en train de vous tuer où vous êtes.

 

P7X441

Jack : oh non, je ne le crois pas !

Tyler : qu’est ce que c’est ?

Jack : planeur. Restez ici.

Tyler : joli coup.

Jack : d’où est ce qu’il pouvait venir.

Tyler : c’est peut-être celui qu’on a vu quitter la zone au moment du crash du vaisseau de transport !

Jack : exact. En tout cas, il va donner notre position. Vous pouvez bouger ?

Tyler : pas encore.

Jack : pas encore ! Très bien alors on va creuser.

 

SGC, salle de réunion

Simmons : il y a vraiment un problème, major. Vous dites que c’était votre troisième opération avec Tyler, mais je vois dans votre rapport qui concerne la dernière mission que vous ne faites absolument pas mention de ce nom.

Sam : le nom de Daniel n’apparait pas dans mes rapports, ça ne veut pas dire qu’il n’est pas là.

Simmons : ne trouvez-vous pas étrange que pas une seule personne dans cette base ne puisse corroborer votre histoire ?

Sam : si, ça l’est, mais ça ne change rien sur le fond. Le colonel O’Neill est toujours là bas.

Simmons : et vous voulez qu’on envoie tout de suite une équipe parce que  vous nous affirmez qu’il n’est pas compromis.

Sam : nous irons nous même

Simmons : hélas, je n’ai pas assez confiance pour que ça se fasse. Les raisons de la présence du docteur Jackson dans cette équipe sont dictée par ses émotions et l’on toujours été. Teal’c change de camp plus souvent que je ne change l’huile de ma voiture.

Sam : oui très bien et moi ?

Simmons : on va voir ça. Vous avez été choisie un instant comme hôte par les goa’uld, une autre fois, vous êtes tombée sous le contrôle d’une intelligence artificielle d’origine inconnue et la dernière fois, c’est pire. Vous hébergez un extraterrestre chez vous. J’avoue que je commence à me demander si tout cela ne produisait pas une sorte d’effet résiduel. Parce que pas plus tard qu’hier, par exemple, vous avez violé les base sécuritaires en tentant d’entrer dans l’ordinateur principal. Je pourrais déjà vous coincer sur ce coup là.

Sam : vous utilisez le numéro 4574, celui qui a accès à des fichiers personnels. Vous n’avez rien à faire de Tyler. Tout ce que vous attendez, c’est quelque chose à utiliser contre nous. De qui recevez-vous vos ordres, colonel ?

Simmons : cet entretien est terminé.

 

P7X441

Jack : alors tout est en place. Tenez, prenez le neuf millimètres. Dans le feu de l’action, il faut que chaque coup porte.

Tyler : je ne peux pas vous laisser faire ça, colonel.

Jack : faire quoi ?

Tyler : je ne peux pas vous laisser mourir pour me sauver la vie.

 

SGC, Infirmerie

 

Hammond : qu’est ce que vous avez de neuf, docteur ?

Janet : je crois avoir compris ce qui est arrivé à SG1. J’ai trouvé des traces de produit chimique étranger sur l’uniforme de Teal’c et j’ai effectué les analyses.

Hammond : qu’est ce que c’est ?

Janet : et bien je ne suis pas à cent pour cent sur, mais  c’est un composé chimique ressemble beaucoup à l’acétylcholine  qui est un neurotransmetteur aidant à réguler et à traiter la mémoire humaine. Je pense que le lieutenant Tyler, disons l’idée du lieutenant Tyler, n’est rien de plus qu’un artifice chimique. Tenez, regardez ! L’effet est le plus fort ici, dans le lobe temporal qui est associé à la reconnaissance des visages. Il est tout à fait possible que SG1 est rencontré quelqu’un sur cette planète qui les ait mis face à ce composé et qui soit convaincu que lui, elle ou un autre était quelque chose de familier.

Hammond : on n’est pas en train de parler d’une vague sensation de reconnaissance. Il s’agit là d’un souvenir de taille, remontant à des semaines, bien avant qu’ils ne mettent les pieds sur cette planète.

Janet : oui, monsieur. Et à l’évidence, leurs esprits ont fourni les détails nécessaires pour compléter cette illusion.

Simmons : dans votre premier rapport, vous disiez que leur IRM était normale !

Janet : elle l’était. Ce composé se dissipe assez rapidement.

Simmons : c’est quoi ça ?

Janet : ça, c’est moi. J’ai été moi-même exposé. Le composé est passé à travers une couche de plastique et c’est probablement pour ça que je n’ai subi qu’un effet très atténué, mais c’est grâce à ça que j’ai pu tout découvrir.

Simmons : vous êtes exposé à un composé étranger et vous affirmez que vous avez tout découvert ?

Janet : monsieur ! Si on sait que cette contamination n’existe que s’il y a proximité, là, je suis persuadé que SG1 peut retourner sur la planète et éviter une autre contamination.

Simmons : ne lui faites pas confiance.

Janet : mon général, s’il vous plait. C’est pour le colonel O’Neill le dernier espoir.

 

P7X441

Jack : j’en ai compté quinze. Ça peut être intéressant.

Tyler : colonel ! Je ne suis pas qui vous croyez ! Je ne suis pas un membre de votre équipe. Je ne l’ai jamais été. Je ne suis même pas un être humain. J’appartiens à la race des Réols.

Jack : allez vite en position.

Tyler : je vous ai exposé à un composé chimique qui vous a fait croire que j’étais un des votre.

Jack : peu importe, il faut reculer.

Tyler : vous ne le croyez pas ? Regardez ma jambe ! Elle est presque guérie. Ce serait possible si j’étais un humain ?

Jack : baissez-vous.

Tyler : je vais vous monter.

Jack : oh non de… mais qu’est ce que c’est que ça ?

Tyler : un aperçu de ma vraie nature.

Jack : vous ressemblez vraiment à ça ?

Tyler : c’est une défense naturelle qui se met en route. Un composé que produit notre organisme. C’est pour ça que j’étais prisonnier des jaffa. Ils voulaient me disséquer et m’étudier. Je me suis arrangé pour sortir de ma cellule et endommager le système de guidage du vaisseau de transport. On s’est écrasé sur cette planète. C’est là que vous m’avez trouvé. J’ignorais que je pouvais avoir confiance.

Jack : vous en avez mis du temps pour me le dire.

Tyler : s’il vous plait. Comprenez-moi, colonel.

Jack : allez-y, le C4 ! Encore une fois.

Tyler : à votre gauche.

Jaffa : kree tok.

 

Sam : je crois qu’on est tranquille. Vous allez bien, mon colonel ?

Jack : très bien. Teal’c.

Teal’c : le lieutenant Tyler n’a rien à voir avec son image.

Jack : je sais, oui. Il me l’a avoué. Allez, baissez ça. Allons-y. Pourquoi ne pas avoir simplement demandé de l’aide ?

Tyler : je suis désolé, je ne pouvais pas prendre de risque. Pendant des générations, les Reols n’ont toujours rencontré que crainte et méfiance.

Jack : c’est normal si vous faites ce tour de magie à tout le monde.

Tyler : les gens de ma race ne possède aucune technologie. Ils n’ont jamais été de bons guerriers. Notre capacité à nous déguiser est en quelque sorte, notre seul avantage. Et les goa’uld essaient de voler nos secrets. Ils veulent exterminer notre race.

Jack : vous avez une planète où aller ?

Tyler : un groupe des nôtres à fondé une nouvelle colonie sur une planète dans un coin perdu de la galaxie. Après mon retour, on ensevelira la porte et personne n’entendra plus jamais parler de nous.

 

Jaffa : jaffa, kree !

Jack : alors, qu’est-ce que ça donne ?

Teal’c : on n’est pas tout seul.

Jack : on dirait qu’ils vont rester là un moment.

Teal’c : on doit agir avant que les renforts n’arrivent.

Jack : non, je ne crois pas Teal’c. Ils sont trop nombreux.

Tyler : je vais me rendre. Une fois qu’ils m’auront, ils s’en iront. C’est moi qui les intéresse.

Jack : ça, c’est très noble de votre part, mais on ne veut surtout pas que les goa’uld découvrent le secret de ce truc que vous faites.

Tyler : alors je ne vais pas me rendre. Je vais les attirer loin de la porte, ça vous donnera l’occasion de la passer.

Jack : vous dites qu’ils n’arrêteront pas de vous pourchasser. Bien jusque là, on s’est fait confiance. Seulement, il nous faudrait un peu plus de puissance de feu. Daniel ! Restez avec euh… quel est votre nom à propos ?

Tyler : Kaya ywahé

Jack : très bien, Daniel, vous restez avec euh… Tyler. Carter, donnez lui votre arme. Surveillez bien les patrouilles et surtout pas d’escarmouche.

 

Teal’c : le canon du planeur peut être encore opérationnel.

Jack : j’adore votre positivisme, Teal’c.

 

Tyler : tout est de ma faute. Si je vous avez révélé qui j’étais en premier lieu, tout ça aurait pu être évité.

Daniel : mais on vous comprend. Personne ne vous en veut.

Tyler : je vous en pris, dites au colonel O’Neill que j’ai apprécié tout ce qu’il a fait pour moi.

Daniel : de quoi voulez-vous parler ?

 

SGC, salle de réunion

Hammond : je suppose que vous vouliez me voir, colonel !

Simmons : oui, monsieur. On en aura pour une heure ou deux.

Hammond : de quoi parle-t-on ?

Simmons : cette fois, je suis persuadé que vous laissez vos propres sentiments influencer vos différentes décisions.

Hammond : ma façon dont j’exerce mon commandement, ne vous regarde pas.

Simmons : la sécurité de ce pays, monsieur

Hammond : cette enquête n’a absolument rien à voir avec la sécurité de ce pays et vous le savez.

Simmons : certaines équipes ont été compromises. Les mesures existantes sont inefficaces. Le SGC est en train de courir à la catastrophe.

Hammond : je ne sais pas d’où vous tenez vos ordres Simmons, mais il se peut que j’en aie une idée.

Simmons : général, avec tout mon respect, on se fiche d’où je tiens mes ordres. Ce qui importe c’est quand les exécutant, j’ai découvert que tout se passait vraiment très mal ici.

Hammond : vous êtes utilisé, colonel. J’ai laissé toute votre enquête se dérouler assez longtemps pour passer quelques coups de fils. J’en ai appris assez pour savoir que vos ordres ont des motivations politiques.

Simmons : monsieur, je crois que vous m’avez mal compris. Ça m’est égal.

Hammond : si c’est un conflit que vous recherchez colonel, mes contacts à Washington remontent plus haut les vôtres.

Simmons : les administrations changent, monsieur.

Hammond : les ordres aussi. Bon, est-ce que je dois vous aider à sortir hors de ma base ?

Simmons : ce ne sera pas nécessaire, général. Je sais me retirer avec élégance et j’espère que vous aussi.

 

P7X441

Sam : Daniel ?

Jack : où est Tyler ?

Daniel : ça j’aurai aimé le lui demander, mais je suis tombé complètement inconscient après qu’il m’ait visé avec le Zat’nik’tel.

Jack : je le crois pas ça. Il essaie de jouer les héros.

Sam : ils ne sont pas très nombreux, on peut les abattre.

Teal’c : c’est peut-être la meilleure chance de se sauver, O’Neill.

Jack vous avez de la chance de ne pas être vraiment sous mon commandement ! Je vous aurez saqué pour ça.

Tyler : vous pouviez vous échapper ?

Jack : on ne laisse jamais personne derrière nous.

Tyler : mais… je… je ne suis pas l’un de vos hommes, moi !

Jack : j’avais failli le croire. A vrai dire, je l’ai même cru. Allez, on y va.

Tyler : et c’est jaffas, devant la porte ?

Jack : plus vraiment un problème.

 

Jack : au fait, avant que votre peuple aille ensevelir sa porte, ou je ne sais trop quoi, vous devriez savoir que tous les gens que vous rencontrez ne sont pas tous en train de vous traquer. On pourrait peut-être devenir alliés

Tyler : je ne peux pas décider moi-même, mais je vais dire aux autres ce qu’il s’est passé ici. Ça pourrait les convaincre de ne plus se cacher éternellement. Peut-être que vous pourriez m’emmener pêcher !

 


The 5th Man

 


We begin with a firefight on a foreign planet between SG-1 and a whole bunch of Jaffa. Sam and Teal'C are shown dodging staff blasts.

SAM: (Into radio) We're gonna make it to the gate, but we're under fire! Teal'C's taken a hit.

The Jaffa are fierce. They're shooting one after another.

SAM: (Into radio) What's your situation?

JACK: (Shoots his machine gun, killing a couple Jaffa) Tyler's hit too, and we're cut off ... get the hell outta here!

SAM: (Still under fire) We can hold the gate!!!

JACK: (Barely audiable over staff fire) Negative.

SAM: We're NOT leaving without you!

JACK: Carter! Don't argue with me! Get reenforcements! (More gunfire with SAM)

Back at SGC:

DAVIS: (Chevron Guy! ;)) Sir, we're getting a signal ... it's SG-1.

HAMMOND: Open the iris.

Sam, Danny, and Teal'C come thru walking backward, guns pointed at the event horizon.

SAM: Close the iris!

HAMMOND: (Coming up to bottom of ramp) Report, Major.

SAM: (Quickly) We were attacked by several Jaffa ... Lt. Tyler went down watching out six ... Colonel O'Neill went back for him.

TEAL'C: Let's assemble a rescue team and go back for them immediately!

HAMMOND: Hold on ... who's Lt. Tyler?

DANNY: What do you mean, "Who's Lt. Tyler?" ... he's a member of SG-1.

HAMMOND: What?

DANNY: You assigned him yourself last month, Sir.

Hammond looks confused.

SAM: TYLER, Sir. We've been training him for weeks. This was his third mission.

HAMMOND: Major, I have NO IDEA what you're talking about!

The three look confused.

OPENING CREDITS!

Back to the planet:

JACK: We gotta move, Lt. Can you walk?

TYLER: (Out of breath, pained) I'll try.

JACK: OK ... let's move! (He helps the limping Lt.)

TEAL'C: GeneralHammond, we must return to the planet immediately!

HAMMOND: No one's going ANYWHERE until I find out exactly what happened.

SAM: Colonel O'Neill and Lt. Tyler were cut off from the gate. I already told you, Sir.

HAMMOND: (Angrily) And I'm telling YOU I've never heard of Lt. Tyler!

DANNY: How can you SAY that?!

HAMMOND: I think you should report to the imfermary.

SAM: Sir, there is nothing wrong with us!

HAMMOND: We'll leave that up to Doctor Frasier.

DANNY: General, Jack is trapped on that planet.

HAMMOND: (To airman) Sergent? (Airman comes to him) Escort them to the imfermery.

SAM: (Holding her gun firmly) With or without reinforcements, we ARE going back, Sir.

HAMMOND: The HELL you are! Relinquage your weapons! (They don't move) AIRMEN! (They are surrounded by airmen with guns pointed at them) Major Carter, I WILL artherise the use of force unless you relinquage those weapons immediately! (Sam starts to remove her weapon, fighting back tears ; the other 2 follow suit.)

BACK TO PLANET

Jack's carrying Tyler in a fireman's carry to a burnt out shelter by the ocean made of stone.

JACK: (Out of breath after putting him down) Thought you could walk.

TYLER: Sorry, Sir.

JACK: Oh, it's no problem. (Tyler gasps in pain) How's the leg?

TYLER: (Gasps) It's no problem. (A bloody wound is shown)

JACK: (Not believing him) Yeah, right!

TYLER: (After Jack loks around the stone shelter) What is this place?

JACK: I wouldn't buy a time-share, but it's ... defendable.

TYLER: Until Major Carter returns?

JACK: Yeah, Major Carter and a whole bunch of her friends.

TYLER: Colonel, you could have made it to the gate ... you came back for me.

JACK: What's your point?

TYLER: I guess I'm grateful.

JACK: Well, I wasn't gonna let you DIE, Lt. ... it's like ... A TON of paperwork.

TYLER: (Confused) Paperwork?

JACK: It's a joke. (Tyler just looks at him) It's my way of deflecting attention from my obvious heroism. (Tyler just looks at him confused) You'll get used to it.

TYLER: All right. (Smiles) I understand.

JACK: All right.

BACK TO SGC :

HAmmond's looking at the open wormhole.

JANET: General Hammond? Teal'C is going to be fine. It's a bad burn, but his symbiote should take care of it. (Hammond nods) Any word from Colonel O'Neill?

HAMMOND: we've been trying to raise him using the MALP as a relay ... apparently it's been disabled.

JANET: Well, I've completed my preliminary exams of Major Carter, Teal'C, and Daniel, and so far, I've found nothing wrong with them. I mean they're obviously agitated, but that's understandable, given the circumstances ...

HAMMOND: ... Doctor, 3 of my people just come back from a mission talking about a Lt. who doesn't exist ... you can't tell me there's nothing wrong with them ...

JANET: I can't explain it, Sir.

HAMMOND: Some kind of hiluscination?

JANET: Hiluscinations aren't usually shared.

HAMMOND: (Sighs) There's never been a Tyler in this command.

JANET: Yes, Sir ... and we're still waiting for test results.

HAMMOND: In the meantime, I want them quarentined in the imfermary.

JANET: All ready done that, Sir as a precaution. But, they DID insist I ask what you're gonna do about Colonel O'Neill.

HAMMOND: If SG-1 has falled under the control of some kind of Alien influence, anyone I send back to the planet will be compromised as well. Until we know EXACTLY what's going on, P7S-441 is off limits.

JANET: Yes, Sir.

HOLDING ROOM

SAM: This is rediculous! We never should have left that DAMN planet!

TEAL'C: You were ordered to do so by Colonel O'Neill ...

SAM: ... Who could be DEAD by now for all we know!

DANNY: There's not like there's anything we could do about that right now ... there's several heavilly armed men right outside that door.

SAM: Well, we need to do something.

DANNY: OK. Let's think this thru ... why would General Hammond say he never heard of Lt. Tyler?

SAM: I don't think he's just saying it ... I think he REALLY doesn't remember him.

DANNY: Well, how could that be? Yesterday, we were all in the briefing room for TWO HOURS going over the mission.

TEAL'C: I do not believe GeneralHammond would lie to us.

DANNY: So, what? Is he suffering from some sort of amnesia, or ... ?

SAM: Well, if that's the case, they're all suffering from it. I mean, Doctor Frasier doesn't seem to remember him either.

TEAL'C: Perhaps GeneralHammond is correct ... perhaps there is something wrong with us.

DANNY: OK. When I went thru the quantum mirror on P3R-233, I came back to a base that looked just like this one. Everything was exactly the same, except no one knew who I was.

SAM: Because the Daniel Jackson in THAT reality never joined the SGC.

DANNY: Right. So, what if this is a reality where Tyler never joined? Or ... maybe he was killed in a relishion ... maybe he was never even born.

SAM: I don't know, Daniel. I mean, there was NOTHING on 441 that even remotely resembled a quantum mirror.

TEAL'C: Perhaps the stargate malfunctioned.

SAM: Well, we've never had any evidence to suggest the gate can access a parralelle universe.

TEAL'C: If Lt. Tyler does exist in this reality, there would be a record of him in the base computer.

SAM: Yes. Yes, the personelle files. (She begins typing rapidly on the computer, Danny glances back at the camera that's flashing) My access code isn't working. They must have decided that we're a security risk, and locked us out.

DANNY: So, you can't get in?

SAM: I didn't say THAT! (Rapid typing)

BACK TO PLANET

A large assortment of AMO is shown.

JACK: Where's your weapon, Lt.?

TYLER: Sorry, Sir. I dropped it when I got hit.

JACK: All right. Well, we've still got 4 mags, 2 clips , a little C- 4, some grenades, and a launcher.

TYLER: Is that enough?

JACK: Well, it's a start.

BACK TO HOLDING ROOM

SAM: There's no record of a Lt. Tyler on active duty at the SGC.

DANNY: That's impossible.

SAM: Even day pass visitors are logged in ... there's NO WAY he could have been on the base, and not in the computer. I configured a search for the name Tyler anywhere in the database ... nothing.

DANNY: Well, obviously, someone is wrong here ... could it be us?

SAM: I think we have to admit the posibility.

TEAL'C: In either case, O'Neill remains in danger.

SAM: Wait a minute. This is weird ... somebody else did an identical search less than an hour ago. Somebody outside the base.

DANNY: Someone OUTSIDE the base ... how do you know that?

SAM: Because it's not a base ID ... it's a user number ... 4574. (Typing) Wow! He's been busy! Over the past 2 weeks, he's accessed a number of secure files. Mission logs, briefing, personelle files ...

DANNY: Uh ... WHO'S personelle files?

SAM: (Typing) *Sighs* Ours.

BACK TO PLANET

Jack's looking thru a scope.

JACK: All right. Listen up ... we've got a couple MRE's left, but we're running low on water. I'm gonna check the area. Take the P-90.

TYLER: OK. Wouldn't it be safer just to wait? Major Carter and the others should be coming soon.

JACK: Well, the truth is, they should have been here by now. Something must have happened.

TYLER: Are you saying they're not coming for us?

JACK: Nope. I'm just saying it might take a little longer than we thought.

TYLER: What if they never made it back?

JACK: Then General Hammond'll send somebody else.

TYLER: (Panic's setting in) Well, how do you KNOW?!

JACK: Because, Lt. We don't leave our people behind. You should know that.

TYLER: Yes, Sir.

JACK: Good. Stay off the radio. (Throws it to him) Keep the channel open. I'll give you 3 clicks when I'm on my way back ... So, don't shoot me.

TYLER: I won't.

Tyler puts his gun down. A pack of MRE's is shown. On the package, the words: MADE WITH PRIDE IN TYLER, TEXAS, U.S.A. is seen.

BACK TO THE SGC

A UAV is ready to be launched.

HAMMOND: Sergent.

DAVIS: I'm sorry, Sir. The second MALP was hit by ZAT fire shortly after reaching the planet.

HAMMOND: Launch the UAV.

DAVIS: Yes, Sir.

INTERCOM: Initiate.

DAVIS: UAV is airborne, and beginning search pattern.

Jack is shown walking slowly on the planet. Plane engines is heard, faintly. He looks up.

HAMMOND Try to raise Colonel O'Neill.

DAVIS: (Thru mic) SG niner, this is Stargate Command ... please respond. (Plane is heard) SG niner, this is Stargate Command, please respond!

JACK: We're still here. OVER!

Plane is hsown flying overhead.

HAMMOND: This is General Hammond. What's your situation?

JACK: We need some backup, Sir. Tyler's immoble, and there's Jaffa all over the place! (Signal begins to get staticky)

DAVIS: Sir, we lost the signal.

HAMMOND: He said "Tyler." Obviously, he's been affected by the same hilusination as the rest of SG-1. We can not send a retrieval team until we know more.

DAVIS: Well, Sir. If you like, we can try to send a second UAV.

SIMMONS: (Colonel Q to most of you ;)) I don't know if that's such a good idea, General. Those things aren't cheap.

HAMMOND: Colonel Simmons!

SIMMONS: You might wanna take a look at that.

HAMMOND: My office. (Walks in his office, throws folder down on his desk) Colonel, I understand you've been ordered to investigate a security problem.

SIMMONS: Well, Sir, when 3 members of your best team starts voicing concerns about their imaginary friend, it does tend to raise a few eyebrows. Your own report suggests there may be some sort of mind control.

HAMMOND: I have people working on it.

SIMMONS: I'm sure you do, but we believe a ... independant investigation is called for. I'm sure we'll have you ... full cooperation. (Hammond looks at the RED phone.) You can use the red phone if you'd like, Sir. But one day, you're gonna play that card once too often.

HAMMOND: Colonel, I have an officer trapped off-world, and there's nothing I can do for him until I get to the BOTTOM of this.

SIMMONS: Well, then, Sir. You should welcome my help.

NIGHT TIME , CHEYENNE MOUNTAIN, EXTERIOR (Can some one bring that poor guard a cookie??) *g*

Simmons is sitting at the desk in the briefing room reading a report. Daniel is escorted in.

SIMMONS: Ah, Doctor Jackson. Sit down.

DANNY: Why?

SIMMONS: Well, I thought I'd give you an oppertunity to explain what happened on that planet. (Smiles)

DANNY: (Still standing with his hands in his pockets) (Rather sarcastically) I ... filed a report. (Points to report)

SIMMONS: (Chuckling) (Matching Danny's sarcasm ;)) Yes, you did. And a very interesting read it is. Full of amazing events and ... fictional characters. (Danny just looks at him) (Whispers) Sit down.

A (LATEX) GLOVED hand pics up an SGC jacket. Janet is shown watching. The hand puts the jacket in a PLASTIC bag.

JANET: Wait a minute ... let me see that. (She touches a stain or something THRU the PLASTIC with her BARE hands.)

NURSE: Doctor Frasier? (Janet's still rubbing her BARE hand over the PLASTIC covered Jacket) We got the blood work and DNA results. No anomalies detected.

JANET: Thank you. I found this residue on Teal'C's jacket, we should have this analized.

NURSE: (Taking the bag) Yes, Doctor.

Janet turns, and blinks a few times. She sees Tyler walking in the hall. He grins at her. (I guess the stuff can seep thru plastic, and not latex. ;))

A tape dated 10/01/01--0740 is shown on the screen. (That's January 10, 2001 @ 740AM for those who don't know ;))

SIMMONS: This is a videotape of your briefing before the mission to P7S-441... I see 4 members of the SG-1 team, I see Doctor Frasier, I see General Hammond ... but I don't see any Lt's.

DANNY: This could be any briefing.

SIMMONS: Take a look at the time code.

DANNY: *Sighs* This is a waste of time!

SIMMONS: This is not a waste of time. This is an official investigation.

DANNY: Oh, well, yeah, I get it. We obviously have Lt. Tyler issues ... I mean I say he exists ... you say he doesn't.

SIMMONS: This is not JUST about Lt. Tyler.

DANNY: Someone else doesn't exist?

SIMMONS: (Long, deep sigh) (Holding up a picture of Sarah) I'd like you to explain your relationship with Doctor Sarah Gardner.

Danny glances at the pic, then up at Simmons thru the top of his glasses, then back to the pic.

DANNY: What does THAT have to do with THIS?

SIMMONS: Doctor Jackson. I am here to investigate potential Alien influences over members of Stargate Command. (Danny looks at him with a raised eyebrow) The fact that a Goa'Uld has taken your ez- girlfriend as a host has everything to do with this.

DANNY: (Disbelieving) WHAT?!

SIMMONS: You were very close at one time?

DANNY: That's none of your business!

SIMMONS: Your entire LIFE is our business!

DANNY: You know ... do I need to call an attorney, or ... ?

SIMMONS: Serious questions have been raised concerning your viability with this command. (Angrily) I am just giving you an oppertunity to RESPOND!

DANNY: Ok, respond, FINE! I lost someone I care about and not for the first time, I might add. You think that makes me sympathetic to the goa'Uld??!!?!

SIMMONS: I think that makes you someone who's judgement can be somewhat clouded. And for a man in your position that's ... unacceptiable.

DANNY: (Closes eyes) What's YOUR position, again? (Simmons chuckles)

Janet's walking very quickly down the hall.

JANET: (To guard at door) I need to speak to Major Carter. (Guard swipes his card) Thank you.

SAM: (Off of Janet's weary look) What's going on, Janet?

JANET: I need to ask you something. This Lt. Tyler you keep talking about ... what does he look like?

SAM: African-American, (Janet's head perks up in recognition) Mid 20's.

JANET: About 5'10", 5'11"? (Sam nods) I'm not sure, but I think I remember him.

SAM: 2 hours ago, you said you'd never heard of him.

JANET: I know. I ... I can't explain it, but I can remember his face!

SAM: Does anyone else remember him?

JANET: I don't know.

SAM: OK. MAybe something DID happen to us ... but you were never even ON that planet.

JANET: (Turning to leave) I have to report this to General Hammond.

SAM: Janet, wait! (Janet turns, sighing) I ... if you come forward now, they'll start suspecting you as well. You need to find evidence.

JANET: Sam ...

SAM: ... as long as we're locked up in here, we can't do ANYTHING to help Colonel O'Neill. It's up to you. (Janet looks weary)

HAMMOND: (Over time, coversations overlapping each other) (Into RED phone) I would like to speak to Senator Keesley ... I'd like to know who this man is working for . (After pause) I appreciate that, Sir. I ... need ... to ... know ... (He now has a POT of coffee ifront of him) Mr. Secretary, I wouldn't be MAKING this call if I didn't consiter it a matter of the utmost importance. (Leaning back in his chair) Yes, I know he's in a metting with the Joint Chiefs ... do you have ANY idea when he'll become available? (Pause) I see ... (Another short pause) All right ... thank you. (Hangs up phone, sighing.)

PLANET, NIGHTTIME.

JACK: Where ya from, Tyler?

TYLER: Texas? Mostly ... we moved around alot. You?

JACK: Born in Chicago. Raised in Minnesota.

TYLER: Is it nice there?

JACK: (Looks at Tyler like he's crazy) "Is it NICE there"?! (Tyler takes a sip of water) You know what the Goa'Uld REALLY want from us? Minnesota, that's what. For the fishing, mostly. I'll take you sometime.

TYLER: Fishing

JACK: Well, yeah. (Drinks water) Ask Teal'C ... he can't get enough.

TYLER: When do you think we'll get outta here, Sir?

JACK: Well, if not tomorrow, we'll head up into the hills and wait until the Jaffa loose interest.

TYLER: They'll never stop hunting us.

JACK: What makes you say that?

TYLER: Isn't ... that the way they are?

JACK: That MAY BE the way they are. They're the way ... we are, so ... there you are. Get some sleep. (Tyler looks worried)

BACK TO SGC

Teal'C is sitting at the briefing room table. Looking straight ahead.

SIMMONS: Tell me, Teal'C. How does it feel knowing you betrayed your friends?

TEAL'C: I betrayed no one.

SIMMONS: You led Apophis into the Mother Ship, which was occupied by SG-1 and the Tok'Ra Sel'Mack. (Sits on table infront of Teal'C; Teal'C remains looking ahead) You could have gotten them all killed.

TEAL'C: At the time I was led to believe that my time with the Tau'Ri was a septrofuge.

SIMMONS: And now?

TEAL'C: I am loyal to the Tau'Ri.

SIMMONS: Why should I believe you?

TEAL'C: If I was still loyal to the Goa'Uld, you would know it.

SIMMONS: (Sarcastically) Really?

TEAL'C: It would be immediately apparent as I would not HESITATE to KILL you where you SIT! (Simmons gasps) (Teal'C finally looks at him, a pointed stare.) (Simmons chuckles nervously.)

PLANET, DAYTIME

Drone of plane engine is heard, faintly. A Death Glider is seen flying overhead, creating a sonic boom. It flies up in the air, and begins the desend back doewn to their location.

JACK: Oh, crap!

TYLER: What is it?

JACK: Gliders. Stay here.

The glider gets it's staff guns ready. Jack gets his gun ready. The glider shoots about 8 times from each gun (One on each side), and makes a pattern of shots going toward Jack. He shoots his gun, blowing up the glider, making it crash.

TYLER: Nice shot!

JACK: Where the hell did THAT come from?!

TYLER: That's the glider we saw leaving the area when we were checking the crash two transport.

JACK: Right. Anyway, he's madeour position. Can you move?

TYLER: (Pained) Not yet.

JACK: All right. Time to begin. (Tyler smiles)

SGC BRIEFING ROOM

Now, Colonel Q ... uh ... I mean Simmons has Sam in the hot seat. ;)

SIMMONS: We have a problem here, Major. You say this was your third operative with Lt. Tyler. But, based on your own report of SG-1's last report, you make absolutely no mention of his name.

SAM: Daniel's name doesn't appear in all my reports ... doesn't mean he wasn't there.

SIMMONS: Don't you think it's kind of odd that not one other person on this Base can cooberate your story?

SAM: Yes, I do. But what difference does it make ... Colonel O'Neill is still out there.

SIMMONS: And you want us to send out a rescue team based on your word alone that he hasn't been compromised.

SAM: We'll go ourselves.

SIMMONS: I'm afraid I can't trust you to do that. You see? Doctor Jackson's motives for being here are colored by his emotions, always have been. Teal'C changes sides more often than I change the oil in my car.

SAM: What about me?

SIMMONS: Well, let's see ... (Opens folder) You were briefly taken over as a host for the Goa'Uld. Once you fell under the control of artificial intelligence of Alien origin ... and the last time we MET, you harbered an Alien in your own HOME. You know, I'm beginning to wonder if this is having some sort of ... residual effect because just yesterday, you violated base security by trying to get into one of the mainframes. I could NAIL YOU on THAT alone!

SAM: (Smiles) You're user number 4574. The one who's been accessing our personelle files. (Simmons grins evily) You don't care about Tyler. You're just waiting for something to use against us! Who are you getting your orders from ... Colonel?

SIMMONS: This interview is OVER! (Sam smiles triumphantly)

BACK TO PLANET

Jack's laying explosives.

JACK: (Arriving back at shelter) Allright. Trips are set. Take the 9 mil. If we get into it, make every shot count.

TYLER: (Shakes his head) I can not let you do this, Colonel.

JACK: Do what?

TYLER: I can not let you die protecting me. (Jaffa calling horn is heard faintly in the background. Tyler looks startled)

BACK TO SGC: JANET'S LAB.

HAMMOND: (Comming in with Simmons) What have you got for us, Doctor?

JANET: Sir, I think I may have figured out what happened to SG-1. I found traces of a foreign chemical on Teal'C's uniform. I've completed my analysis.

HAMMOND: What is it?

JANET: Well, I'm not 100% sure, but it's chemical structure closely resembles Chordocolocedalcoline. which is a neurotransmitter that helps regulate and process human memory. I believe that Lt. Tyler, or the IDEA of Lt. Tyler is nothing more than a chemical implant. (Hammond and Simmons share a look) Here, take a look. You see, the effect is greatest here ... (Points to a part of the brain) in the temporal lobe associated with face-recognition. See, I think it's possible that SG-1 encountered someone on the planet that exposed them to this compound in order to convince them that he, she, or ... it ... was somehow familiar.

HAMMOND: We're not talking about a vague recognition ... we're talking about detailed memories that go back WEEKS before they ever set foot on that planet.

JANET: Yes, Sir ... and obviously, their own minds provided the details necessary to complete that illusion.

SIMMONS: Didn't your first report say that their MRI's were clean?

JANET: They were. The Chemical disapates fairly quickly.

SIMMONS: So, what's that? (Motioning toward screen)

JANET: (Hesitates) That ... that's me. (Hammond looks at her) I was exposed. The ... chemical passed thru a layer of plastic, which is probrably why I experienced a deminished effect, but ... this is HOW I figured it out!

SIMMONS: You were exposed to an Alien chemical, and now you claim to have "Figured it out"?!

JANET: Sir, knowing that the contamination requires close proximity, I am confident that SG-1 could return to the planet, and avoid further contamination.

SIMMONS: (Quietly, to Hammond) You can't trust her. (Leaves)

JANET: General, please. This could be Colonel O'Neill's last hope. (General appears to be thinking)

BACK TO PLANET

JACK: (Running back to shelter) (Out of breath) I counted 15. (Short sigh) Could get interesting.

TYLER: Colonel ... I'm not what you think I am. (Jack's distracted) I'm not a member of your team. I never was. I am not even human! (Jack's srtill distracted.) My race is called the R'Yol.

JACK: (Still distracted) Take your position.

TYLER: I exposed you to a chemical that made you THINK I was one of your own.

JACK: Whatever ... get back there.

TYLER: You don't believe me. Look at my leg. It's almost healed! (Stands up) Would this be possible if I were human?!

JACK: (Pulling Tyler down) Get down!

TYLER: I'll show you. (Touches Jack's head)

Tyler turns into a grey, skinney, almost skeleton-like alien with long things that look like dreadlocks on the side of his face. He has little, beady grey eyes that appear transparent.

JACK: (Amazed) Jesus. What the hell is that?

TYLER: A glimpse of my true nature. (He's turned back human)

JACK: You mean what you really look like?

TYLER: (Nods) It's a natural defence mechinism. The chemical we produce in our bodies. That's why I was a prisoner of the Jaffa. They were taking me to be disected and studied. I managed to break free of my cell, and damage the guiding system of the transport ship. We crashed on this planet. That's where you found me. I didn't know if you could be trusted.

JACK: Well, you picked a hell of a time to tell me.

TYLER: Please. Understand, Colonel.

Jack winces in pain, holding his ear as a staff blast passed right by his head. The Jaffa are advancing, and start tripping the triggers on the explosives.

JACK: Get the C-4 up. (He Tyler presses a romote, the C-4 explodes, sending a couple Jaffa flying) AGAIN! (He presses it again, more Jaffa go flying, screaming)

Jack takes a couple Jaffa out sniper style (One shot at a time), and shoot his machine gun. A firefight resumes with rapid machine gun fire, and Jaffa's staff weapons.

TYLER: (As Jack's shooting one by one again.) BEHIND YOU! (Jack turns, and shoots the Jaffa behind himself)

Jack is struggling with a Jaffa over his knife. He knock the Jaffa down. Another Jaffa comes up behing Tyler, hitting him in the back of the head, knocking him down. Jack surrenders to the Jaffa after this. A Jaffa yells a command to another jaffa who has his staff ready to shoot Jack. That Jaffa gets shot in the back with another staff. Another Jaffa gets a chest full of lead, from a machine gun out of view. Another Jaffa gets a staff blast, while yet ANOTHER Jaffa gets the chest full of lead. Jack appears to be surprised. He ducks. Sam and Danny are shown walking up to Jack.

SAM: I think we're all clear. (Jack stands up, surprised look on his face) You all right, Sir?

JACK: Fine. (Teal'C walks up, sees Tyler, and draws his staff) Teal'C!

TEAL'C: Lt. Tyler is not who he appears to be.

JACK: I know. He told me. Stand down. (Sam and Teal'C put their weapons down) Let's go. (Walking ) Why didn't you just ASK for help?

TYLER: Sorry, but I couldn't take the chance. For generations, the R'Yol have met with nothing but fear and mistrust.

JACK: Well, sure if you go around tricking people.

TYLER: My kind do not embrace technology. We've never been good fighters. Our ability to disquise ourselves is our only advantage. Now the Goa'Uld are trying to learn our secrets. We've been hunted to extinction.

JACK: You got some place to go?

TYLER: A group of us have started a new colony on a planet in an isolated part of the galaxy. After I return, we'll bury the gate. and you'll never heard of us again.

The gang is walking on a hill, and Jaffa commands are heard. Teal'C puts up his hand to shush the rest of the gang. Teal'C walks ahead, while the other 4 stay behind. Jack, Sam, Danny, and Tyler stop, and stoop down. Teal'C goes ahead to investigate. Teal'C motions for the others to join him.

JACK: What do we got?

TEAL'C: We are not alone.

Jack looks thru his scope to see the gate's DHD heavily guarded. There's Jaffa everywhere.

JACK: Looks like they're gonna be here a while.

TEAL'C: We must act before the reinforcements arrive.

JACK: I don't think so, Teal'C. There's too many of them.

TYLER: I'll surrender. (Jack looks at him) Once they have me, they'll leave. I'm the one they're after.

JACK: That's ... very brave of you and all, but the last thing we need is for the Goa'Uld to figure out how you do the ... thing ... you do.

TYLER: Then I won't surrender. I'll just lead them away from the gate. That'll give you a chance to get thru.

JACK: You said yourself They'd never stop hunting you. Now, we've trusted each other this far. We could use a little more fire power, however. Daniel? (Danny looks up) Stay with ... (To Tyler) What is your name anyway?

TYLER: Kal'Aie.

JACK: OK, Daniel, you stay with ... Tyler. Carter, give him your ZAT. Keep an eye out for patrols. Stay out of trouble. (Sam gives Tyler her ZAT, and the 2 officers and the Jaffa leave.)

TEAL'C: (Sam's looking at the canon) This canon must still be operational.

JACK: Like the attitude, Teal'C.

TYLER: (As Danny looks at the Jaffa thru a scope) This is all my fault. If I had revealed myself to you from the beginning ... this could have been avoided.

DANNY: Well, we understand. No one's blaming you.

TYLER: Please tell Colonel O'Neill ... I appreciate everything he's done for me.

DANNY: What are you talking about? (He turns his head; Tyler is standing up, and pointing the ZAT at Danny. He fires, Danny falls.)

BACK AT SGC:

HAMMOND: I take it you're waiting to see me, Colonel.

SIMMONS: Yes, Sir. For the better part of an hour in fact.

HAMMOND: (NOT so friendly voice) What about?

SIMMONS: I have come to believe that you allow your personel feelings to influence your command decisions.

HAMMOND: How I run my command is none of your DAMN business!

SIMMONS: It's the security of this country, Sir.

HAMMOND: TGhis investigation has nothing to do with the security of this country, and you KNOW it.

SIMMONS: Off-World teams have been compromised. Existing safeguards are ineffective. The SGC is an accident waiting to happen.

HAMMOND: I don't know who issued your orders, Simmons, but I've got a pretty good idea.

SIMMONS: General, with all due respect, it doesn't matter WHO issued my orders. What matters is that in carrying OUT my orders, I found things to be very, very wrong here.

HAMMOND: You're being used, Colonel. I let this investigation go on long enough to make a few phone calls. I learned enough to know, your are politically motivated.

SIMMONS: Sir, I think your missing my point ... I DON'T CARE!

HAMMOND: If it's a fight you're looking for, Colonel, my Washington connections go alot higher than yours.

SIMMONS: Administrations change, Sir.

HAMMOND: So do orders! Now, do I need to have you escorted OFF my base?!

SIMMONS: That won't be necessary, General. I know how to leave gracefully. I only hope YOU do.

BACK TO PLANET:

Danny-Boy's gone beddy-bye! *g*

SAM: (Touching him) Daniel?

DANNY: (Sitting up) AHH!

JACK: Hey! Where's Tyler?

DANNY: AH! (Rather sarcastically) You know, I would have asked him, but I was uh ... too busy being unconsious after he shot me with that ZAT you gave him, so ...

JACK: (Looks thru the scope and see Tyler shoot some Jaffa with the ZAT) Oh, for cryin' o ... (Tyler thru the scope is leading the Jaffa away from the gate) He's tryin' to be a hero.

SAM: (After looking thru her scope) There's only a few Jaffa left. We can take em.

TEAL'C: This may be our best chance for escape, O'Neill.

Tyler is shown running in his true form. He's hit by a Jaffa. The Jaffa are walking back with Tyler in cutie-pie human form. Teal'C shoots at hte Jaffa about 8 times with a staff. He stops, and the Jaffa turn to start shooting at him, when they get a chest full of lead from the machine guns. ;) All the humans (Including Danny, BTW ;)) are shown shooting the machine guns. Sam shoots all the Jaffa surrounding Tyler, leaving him standing alone. Teal'C continues to shoot them with Staff gun.

JACK: (Tyler is sitting on the ground surrounded by dead Jaffa, freaking out. Jack puts out his arm to help him up. Tyler looks at the hand for a second, still freaking out, then locks arms with Jack, and is pulled up.) You're lucky your not a Lt. under my command, I'd have your ASS for this.

TYLER: You could have escaped!

JACK: We don't leave our people behind.

TYLER: But ... I'm NOT one of your people.

JACK: Could've fooled me ... actually you DID fool me. (They smile) Come on. Let's go. (Taps Tyler's shoulder.)

TYLER: What about the Jaffa at the gate?

JACK: They weren't a problem. (Tyler's putting in the last glyph on the DHD, and activates the gate.) You know. Before you bury your gate and all that, you should know that ... not everyone you meet is gonna try to hunt you down. We could be ... Allies.

TYLER: It's not my decision to make, but ... I will tell the others what happened here. Might just convince them that we don't have to hide forever. (Walks up the steps to the event horizon, then turns.) Maybe then you could take me fishing. (He grins, and walks thru the gate. SG-1 just smile)

THE END!



Source : Stargate Fusion

Kikavu ?

Au total, 22 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Larousse96 
03.12.2016 vers 18h

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

madi300 
28.10.2016 vers 22h

Kyodrey 
24.10.2016 vers 22h

JessBones 
19.09.2016 vers 20h

havenfan 
30.08.2016 vers 17h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Les Répliques
05.12.2016

L'épisode ?
05.12.2016

Le Survivor
05.12.2016

Calendriers
01.10.2016

Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (1er partie)

Afficher plus d'informations

Total : 12 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (14:46)

Bon week end!

Chaudon (17:21)

Depuis début décembre, le quartier "Elementary" a un NOUVEAU SONDAGE ! Soyez nombreux pour voter !

Chaudon (17:22)

...Désolé, je me suis trompé d'HypnoRooms . Comment enlever mon précédent message ?

Sonmi451 (18:35)

En papotant ^^

Sonmi451 (18:35)

Mais moi j'ai du mal à écrire, y a un bébé

Sonmi451 (18:36)

qui veut l'ordinateur lol

Minamous (20:27)

L'HypnoGame Arrow commence dans 30 minutes et il reste des places, alors s'il y a des retardataires, n'hésitez pas à nous rejoindre

Minamous (20:28)

oups...je croyais que j'étais sur HypnoPromo, sory

Titepau04 (21:13)

Sonmiiiii!!! Tu es là??!!

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Minamous (20:28)

HypnoGame Arrow dans 30 minutes sur la citadelle, il reste des places, n'hésitez pas à nous rejoindre si vous voulez vous amuser avec nous

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play