VOTE | 228 fans |

#420 : Entité

Ecrit par : Peter DeLuise

Réalisé par : Allan Lee

Le SGC est envahi par une entité alien qui se télécharge dans le corps du major Carter. Devant la menace représentée par la créature, le SGC est confronté à l’idée de devoir sacrifier un de ses membres…

Passage de l'épisode en vo et en musique
Passage de l'épisode en vo et en musique

  

Nouveau passage en vo
Nouveau passage en vo

  

trailer episode vo
trailer episode vo

  

Plus de détails

420 - Entité.

 

Titre en vo : Entity.

1ère diffusion États-Unis : 09/02/2001.

1ère diffusion en France : 22/06/2001.

Ecrit par : Peter Deluise.

Réalisé par : Alan Lee.

Synopsis : SGC est contaminé par un virus extraterrestre qui s'est lui-même téléchargé dans la base de données des ordinateurs du centre s'offrant ainsi l'accès aux informations les plus confidentielles. Détectée par SG1 mais impossible à identifier, cette force étrange a même réussi à se développer sous une nouvelle forme pour contenir la masse colossale des données qu'elle a pu obtenir. O'Neill est d'avis de détruire cette entité tandis que Sam et Daniel pensent qu'il serait judicieux de d'abord essayer d'entrer en contact avec elle. Ce faisant, Sam est paralysée par une rafale d'énergie lui tombant dessus. O'Neill tente cette fois d'éliminer cette entité une bonne fois pour toutes. Mais SG1 réalise vite qu'elle est loin d'avoir été expulsée et qu'elle s'est même introduite dans le corps de Carter...

Apparitions :

Gary Jones (Technicien)

Dan Shea (Sgt. Siler)

Entité.

 

SGC, salle de contrôle

Harriman : chevron 6 enclenché.

Hammond : ah, vous voilà, colonel !

Jack : je ne voulais pas rater ça, c’est la partie que je préfère !

Harriman : chevron 7 enclenché et verrouillé.

Sam : paré au lancement de la sonde.

Harriman : sonde envoyée.

Jack : vous êtes tendu ?

Daniel : oui, vous paraissez soucieux !

Teal’c : je ne suis pas tendu ou soucieux, mais perplexe.

Daniel : pourquoi ?

Teal’c : les coordonnées de cette planète proviennent d’un des registres des Anciens.

Harriman : on reçoit les premières images.

Daniel : ça ne ressemble à rien de se qu’on connait des Anciens. Architecture, technologie, c’est une toute autre culture. Bizarre.

Sam : mais ce qu’on voit a pu être bâti après le départ des Anciens.

Hammond : ça vous dit quelque chose, ces édifices ?

Teal’c : rien du tout, j’en ai peur.

Jack : c’est le décor d’Alien ! Y’a un peu de ça, non ?

Hammond : qu’est ce qui se passe ?

Sam : la sonde vole. Je crois.

Jack : elle n’a pas été conçue pour ça.

Daniel : et bien, maintenant, elle vole.

Jack ; ce serait sympa de m’informer de temps en temps !

Teal’c : j’ai l’impression que l’on ne la contrôle plus.

Sam : vérifiez si elle répond aux commandes.

Jack : la liaison radio a été coupée.

Sam : non, mon colonel. On reçoit toujours un signal très fort. Je ne comprends pas qu’on est plus de vidéo.

Harriman : major, sur l’écran, regardez ça !

Sam : d’où ça peut venir ? On capte une onde de fréquence élevée.

Daniel :  c’est curieux. Ils veulent peut-être communiquer.

Jack : ils ?

Daniel : ou quoique ce soit comme créatures !

Jack : ou choses !

Daniel : quoi ?

Sam : je crois que nous devrions refermer le vortex et analyser cette sonde avant de poursuivre.

Hammond : oui, entendu. Coupez la liaison.

Sam : on a un problème de transformateur. On est en surtension.

Jack : fermez l’iris.

Harriman : je ne peux rien faire.

Sam : passez en manuel.

Harriman : impossible, ça ne réponds plus.

Sam : je n’ai plus le contrôle de l’ordinateur.

Jack : je coupe tout au disjoncteur.

Hammond : oui, foncez ! Votre main, ça va ?

Sam : oui, c’est rien.

 

Générique

 

Salle de contrôle

Janet : conduisez-le à l’infirmerie. Il ne présente que quelques brûlures au premier et second degré, mais je veux l’examiner de plus près.

Hammond : c’est plus prudent.

Sam : tous les systèmes de contrôle de la porte sont hors service. Y compris la commande de l’iris. Le cours circuit a carbonisé la moitié de nos terminaux.

Jack : qu’est-ce qui a pu le provoquer ?

Sam : mystère. Le réseau de secours a prit le relais, mais l’ordinateur principal est mal en point. Je voudrais effectuer un diagnostique complet avant de le relancer.

Janet : pas avant que je n’ai soigné votre main.

Sam : non, ça attendra un peu.

Janet : c’est une vilaine brûlure, Sam !

Sam : dans cinq minutes.

Janet : tout de suite.

Jack : obéissez au bon docteur !

Sam : bien.

Janet : merci, colonel. Vous, Daniel et Teal’c passeraient après elle.

Jack : comment ?

Daniel : pour quoi faire ? Nous on va bien.

Jack : je ne suis pas blessé, moi !

Janet : si vous permettez, c’est à moi de décider. Une forme d’énergie a traversé le vortex, je dois m’assurer que ça n’a eu aucun effet sur votre métabolisme. Alors, ne traînez pas !

Jack : sans blague, elle sort d’où elle ?

Hammond : de l’US Air Force.

Teal’c : en tant que médecin principal, elle peut commander même un général.

Jack : y’a des informations qui ne me sont pas parvenues !

 

Infirmerie

Janet : vu l’état de la salle des commande, vous avez eu de la chance !

Harriman : on s’en tire à bon compte.

Sam : j’ai essayé de comprendre à quoi nous avons eu à faire. L’ennui c’est que la moitié des instruments de mesures sont inutilisables, pour l’instant.

Janet: voilà, j’ai fini.

Sam : merci.

Teal’c : vous m’avez convoqué ?

Janet : merci d’être venu. Asseyez-vous.

 

Labo de Sam

Daniel : juste avant que l’image se coupe, on aperçoit une construction en arrière plan. Essayez de faire un arrêt sur image dessus. Curieuse architecture. Ça ne ressemble à rien de ce que l’on peut savoir de la terre des Anciens.

Sam : regardez ! C’est là que les ondes hautes fréquences sont apparues, une fraction de seconde après l’arrêt de la vidéo. En s’amplifiant de façon exponentielle. Elles sont devenues tellement fortes ensuite, que nos appareils n’arrivaient plus à les mesurer. Seulement, si j’isole un tout petit segment de cette onde et que j’augmente la période. Tenez, là on voit mieux la forme de l’onde.

Daniel : un signal alien.

Sam : qui passe par le transmetteur de la sonde. Voilà comment elle a traversé le vortex de la porte. Je ne vais pas pouvoir l’étudier avec l’ordinateur en panne. Je suis coincée.

Daniel : connectez-vous à un autre ordinateur.

Sam : c’est hors de question. Le général Hammond a placé le SGC en quarantaine.

 

Salle de contrôle

Hammond : est ce que certains de nos fichiers ont été scannés ?

Daniel : apparemment.

Hammond : pourquoi ? Et par quoi ?

Sam : on l’ignore, mais ça ne s’est pas fait au hasard. Ce sont des fichiers spécifiques. D’abord le langage informatique, puis les programmes et pour finir, le réseau.

Daniel : tout pour apprendre à lire et à parler.

Sam : et à utiliser notre technologie.

Hammond : il y aurait une sonde dans nos terminaux ?

Daniel : pour l’instant ce n’est qu’une théorie, mais en fait…

Sam : nous savons tout de même que nous avons interrompu le processus de balayage de nos fichiers informatiques.

Hammond : vous avez pu découvrir à quel type de civilisation nous avons à faire ?

Daniel : ça ne ressemble à rien que nous connaissons. Leur technologie, leur architecture est de tout évidence aliène.

Sam : on fait une recherche de virus dans l’ensemble des ordinateurs, mais ça va prendre du temps. Nos fichiers de données ont été partiellement détruits. Certains seront sans doute irrémédiablement perdus.

Hammond : je maintiens le niveau d’alerte 2. La base devra rester isolée tans que vous ne serez pas sûrs que cet accident n’aura pas d’autres répercutions.

Sam : compris.

 

Salle de briefing

Jack : donc, c’est une sonde.

Daniel : ça ressemble à une sonde, mais on ne sait pas ce que c’est vraiment.

Sam : tout ce que nous pouvons affirmer pour l’instant, c’est qu’une onde a belle et bien balayé la moitié des fichiers des serveurs de la base.

Teal’c : mais pourquoi ?

Daniel : on a envoyé une sonde dans leur monde.

Jack : donc, c’est une sonde d’après vous ?

Daniel : oui, mais on ne saurait pas ce qui aurait pu se passer si on l’avait laissé sa tâche.

Hammond : elle nous a fait des dégâts importants.

Teal’c : c’était peut-être intentionnel.

Sam : ou bien, c’était une sonde totalement passive, mais d’une technologie trop avancée pour nos instruments. Nous ne pouvons pas réellement le savoir.

Janet : ça, qu’est-ce que c’est ?

Sam : le tracé de l’onde haute fréquence qu’on a reçu. J’ai optimisé l’échelle pour l’étudier.

Janet : c’est étrange. Ça ressemble au tracé d'un encéphalogramme.

Daniel : des ondes cérébrales ?

Janet : oui.

Jack : quoi ?

Sam : c’est encore là.

Jack : la sonde ou plutôt l’onde ?

Sam : ou quoi que ça puisse être. Elle a du investir le réseau de secours quand on a déconnecté l’ordinateur principal.

Jack : j’ai pas un peu grossi ?

Daniel : je crois qu’elle veut qu’on sache qu’elle est là.

Jack : et vous venez ici souvent ? Oui, oui, ça c’est moi.

Siler : le programmateur de la porte a disjoncté, mon général.

Hammond : reconnectez-le, sergent.

Siler : à vos ordres.

Daniel : elle étudie.

Jack : elle étudie quoi ?

Daniel : nous. Notre mode de vie, ce qu’on est, ce qu’on fait aussi.

Hammond : débarrassez-nous en major.

Sam : bien.

Daniel : mais, mais on ne connait pas ses intentions !

Hammond : il est hors de question que je laisse une sonde aliène infester nos terminaux, même si elle a de bonnes intentions.

 

Salle de contrôle

Hammond : on a maintenue la quarantaine ?

Sam : oui mon général.

Hammond : je ne veux pas qu’on contamine d’autres ordinateurs quelque qu’elle soit cette chose doit être neutralisée au plus vite.

Jack : je crois que je lui plais.

Sam : nous pouvons déjà établir que ça fonctionne comme un programme informatique très envahissant, mais aussi complexe qu’un brin d’ADN et ça se développe et exige de plus en plus de mémoire.

Hammond : est-ce qu’on peut s’en défaire ?

Sam : il faudrait couper tout ce qui est de près ou de loin relié au serveur de la base et puis réinstaller l’ensemble de nos programmes. Ça effacera certaines données. Tout ce qu’on n’a pas pu correctement sauvegardé va être perdu, mais c’est l’unique moyen.

Hammond : alors dans ce cas, faites-le.

Sam : nous seront coupé de tout durant une journée.

Hammond : j’ai prévenu dès hier l’ensemble de nos équipes encore en mission de se mettre en attente.

Sam : parfait. Sergent !

Siler : je suis prêt. Je commence à désactiver tous les circuits. C’est parti.

Jack : hey !

 

 Siler : on l’a détruit, mon général.

Hammond : espérons-le.

Sam : avec un peu de chance, on aura perdu les fichiers des dernières 24h. On le confirmera en comparant notre base de données aux archives du Pentagone.

Hammond : avant de vous connecter à eux, vérifiez encore une fois que tout est en ordre.

Sam : entendu.

Siler : major ?

Sam : non, qu’est-ce que c’est ?

 

Couloir niveau 24

Jack : Carter ! Un petit souci ?

Sam : un problème dans la réserve, on a un débit de courant anormal. Le général Hammond veut qu’on vérifie tout. On n’est jamais trop prudent, en effet.

Jack : vous allez changer les ampoules, Siler ?

Siler : ce n’est pas mon travail, colonel, mais vous avez raison monsieur, il faut vérifier.

Jack : c’est tout chaud.

Sam : le feu ?

Siler : non, ça aurait déclenché l’alarme.

Jack : la porte est soudée de l’intérieur.

Sam : qui a fait ça ? Personne n’est remonté à ce niveau depuis l’accident.

Jack : un chalumeau !

 

Réserve

Jack : c’est quoi ce souk ?

Sam : aucune idée. Quand le programme alien s’est vu coupé de son environnement, il en a recréé un.

Teal’c : et apparemment, il s’est trouvé du courant en se branchant sur l’éclairage de secours.

Sam: d’abord, il a investi la sonde, survécu grâce à sa batterie, le temps que le courant a été coupé et ensuite fabriquer sa propre unité centrale.

Jack : sa propre unité centrale ?

Sam : il lui faut beaucoup de mémoire pour pouvoir exister. Ce programme a une capacité de compression inouïe. Il peut se reproduire depuis une fraction de sa taille d’origine. Il s’étend en exploitant toute la mémoire disponible de la machine.

Jack : je vois. Vous me recevez mon général ? J’ai besoin d’un lance-flammes.

Hammond : c’est bon, je vous rejoins.

Daniel : quoi ? Pour détruire ce programme ?

Jack : oui.

Daniel : pourquoi ?

Jack : pourquoi ?

Sam : on a complètement isolé cette zone, il n’y a pas de risque que nos ordinateurs soient à nouveau infestés.

Daniel : il se bat pour tenter de survivre.

Jack : comme le bacille de coq.

Sam : il veut communiquer.

Jack : comme le bacille.

Sam : je suis du même avis que Daniel. Il s’agit d’une forme de vie intelligente. Nous avons été dans la même position que cette entité un nombre incalculable de fois. Perdus sur une planète hostile, coupés des nôtres, tentant de rester en vie.

Hammond : mais qu’est-ce que c’est que ce bazar ?

Jack : selon Carter, une fois expulsé de nos ordinateur, notre petit ami s’est fait un nid.

Hammond : en une nuit ?

Sam : d’après le registre de la sécurité, il n’y a pas eu d’activité humaine dans cette pièce depuis 36h.

Jack : je suis d’avis de tout nettoyer au lance-flammes, mais eux veulent discuter avec lui.

Hammond : dites-moi, vous êtes absolument sûre qu’il ne risque plus de se réintroduire dans nos ordinateurs ?

Jack : mon général ?

Sam : il est branché sur le circuit électrique de secours qui est relié à un générateur séparé. Donc, il est isolé du reste de la base. On peut le tuer rien quand coupant le fils qui le relie au courant.

Hammond : comment allez-vous procéder ?

Sam : c’est facile, il a prévu une interphase. Je peux essayer d’établir le contact si les choses tournent mal, on lui coupe le courant.

Hammond : parlez-lui.

Sam : quel but poursuivez-vous ? Et vous ?

Daniel : d’après moi, il veut savoir pourquoi nous avons envoyé notre sonde.

Sam : nous sommes des explorateurs.

Hammond: Major Carter?

Jack: Carter?

 

Infirmerie

Janet : il me faut un électrocardiogramme. Vous y êtes ? A trois, on y va. 1, 2, 3.  Branchez. Réglez le défibrillateur à 100, vite. Tenez-moi ça. Le rythme cardiaque est normal. Colonel !

Jack : quoi ? Qu’est-ce qui se passe ?

Janet : vous voyez cette courbe ? C’est celle de l’onde qui a pénétré dans l’ordinateur. Elle est dans son corps.

 

Salle d’observation

Janet : le signal le plus faible, ce sont les ondes cérébrales du major et là, c’est l’entité.

Daniel : et comment un programme peut fonctionner dans un cerveau humain ?

Janet : Sam a dit que l’entité avait besoin de mémoire pour se développer et le cerveau humain est capable de stocker énormément d’informations.

Hammond : comment allez-vous l’extirper d’elle ?

Janet : je ne crois pas que je puisse le faire. Apparemment, ça envahit petit à petit tout le cortex. Il est impossible de dire si la mémoire de Sam est en dormance ou bien effacée en totalité.

Teal’c : général ! Il faut placer un garde armée près du major.

Daniel : quoi ?

Teal’c : si une entité aliène a envahi son corps et son esprit, si cette entité la contrôle, elle représente un danger.

Hammond : Teal’c a raison. Cette entité nous a trompés deux fois. On doit prendre des mesures draconiennes. On doit veiller à se quelle ne nous échappe pas.

Janet : entendu.

 

Infirmerie

Jack : Carter ? Elle est réveillée. Vous pouvez parler ?

Janet : le major présente tous les symptômes d’une personne victime d’une commotion cérébrale. Une partie de son cerveau semble fonctionner, mais l’autre a été détruite ou s’est mise en sommeil. L’entité a le contrôle de toutes ses fonctions motrices, mais pour lui permettre de communiquer, je devrais la relier à un synthétiseur vocal.

Jack : contentez-vous d’extraire ça de son cerveau.

Janet : si je le pouvais, je le ferais.

Jack : et si on faisait appel aux Asgards ou à la Tok’ra ? Ils ont une dette envers nous !

Hammond : tant que cette entité sera dans notre base, nous devons nous isoler du monde extérieur. Nous ne pouvons communiquer avec personne. Pas question de prendre le risque que cette entité se propage.

 

Réserve

Siler : cette chose s’est servie d’un condensateur du MALP pour mettre le clavier sous tension, mon colonel.

Jack : ne touchez à rien.

Siler : bien, mon colonel.

Daniel : Sam disait que l’entité se déployait.

Teal’c : il se peut que cette chose est sentit qu’un cerveau allait lui permettre de se développer beaucoup plus vite.

Jack : c’était un piège.

Daniel : un piège ?

Jack : oui, elle prévoyait nos réactions.

Daniel : vous voulez dire qu’elle a su que Sam voudrait établir un contact avec elle ?

Jack : ouais.

Teal’c : et cette chose aurait donc conçu un module de transfert pour rentrer dans l’esprit du major Carter.

Jack : ouais.

Daniel : donc, vous pensez que si on vous avez laissé la pièce avec votre lance-flammes,

Jack : dites-le. Allez au bout de votre pensée. On a eu tord, c’est ça ?

Teal’c : si nous avions détruit cette entité, le major Carter ne serait pas à l’infirmerie.

Daniel : bon, écoutez. Jack et vous, vous considérez comme une priorité de protéger la base et ses hommes, mais même si ça n’a pas prit la tournure qu’on souhaité, Sam n’a pas eu tord de vouloir communiquer avec elle.

 

Infirmerie

Entité : O’neill.

Jack : c’est bien ça. Appelez le docteur Frazier. Et, vous vous êtes ?

Entité : je suis dedans. Vous êtes O’neill.

Jack : oui, sur ce point, on est d’accord.

Entité : cette unité vous a en mémoire.

Jack : cette unité est un être humain, une personne. C’est le major Samantha Carter.

Entité : donc, je suis le major…

Jack : non. Sûrement pas.

Janet : nous savons que vous contrôler son cerveau, mais vous n’êtes pas le major.

Entité : il n’y avait pas d’autre solution. Pas d’autre endroit où aller. Vous vouliez m’éradiquer.

Jack : on le veut toujours.

Entité : mais vous ne le ferai pas. Plus maintenant. Je vous ai étudié. Vous tenez à la vie de cette unité.

Jack : oui, on y tient.

Entité : cette unité est importante.

Jack : c’est exact.

Entité : c’est pour cette raison que cette unité a été choisie. Vous ne détruirez pas cette unité pour m’éradiquer.

Janet : cette chose s’est réfugiée en Sam pour se protéger.

Entité : on ne peut pas m’extraire de cette unité sans la détruire. Vous ne détruirez pas cette unité. Aucun de vous ne le fera. En conséquence, je survivrais.

 

Salle de briefing

Janet : l’entité nous a dit que l’esprit du major était intact, mais je ne détecte aucune activité au niveau du cortex. D’après ses relevés, même si je réussissais à neutraliser l’entité, Sam serait cérébralement morte.

Hammond : je vois.

Daniel : mais alors, pourquoi l’entité soutient qu’elle n’a pas détruit le cerveau de Sam ?

Jack : parce que sans Sam, on la supprimerait.

Daniel : ou alors, c’est que le cerveau de Sam est intact malgré vos relevés.

Janet : même si l’esprit de Sam est intact, il ne pourra survivre longtemps. L’entité envahira d’ici peu tout le cerveau du major. Je n’ai aucun moyen de l’en empêcher.

Teal’c : alors, que peut-on faire ?

Daniel : l’entité veut survivre. On peut la renvoyer dans son monde.

Hammond : cette entité technologique est capable de franchir la porte des étoiles sans qu’on détecte sa présence. Je ne veux pas risquer de la voir réapparaitre ici. J’ai donné l’ordre que les coordonnées de sa planète soient retirées de notre programme d’exploration.

Daniel : laissez-moi lui parler. Nous pouvons peut-être la convaincre de repartir de son plein grès.

Hammond : vous avez mon feu vert. Très bien, ce sera tout. Jack !

Jack : mon général.

Hammond : nous devrons peut-être faire un choix difficile. Ça me navre, je sais tout ce que le major Carter peut représenter à vos yeux.

Jack : c’est un membre irremplaçable de mon équipe.

Hammond : et du SGC.

 

Infirmerie

Daniel : je m’appelle Daniel.

Entité : je connais votre nom.

Daniel : oui, vous avez lu ma fiche.

Entité : oui.

Daniel : vous savez donc que je suis un scientifique.

Entité : oui. Vous avez compris que je ne pouvais pas être extraite de cette unité ?

Daniel : oui.

Entité : je ne vous donnerais aucune information en échange d’une hypothétique survie.

Daniel : nous ne voulons pas d’information, nous voulons Sam.

Entité : quitter cet esprit provoquerait l’éradication.

Daniel : vous pourriez réintégrer le terminal de la réserve. Votre module.

Entité : j’occupe maintenant plus de place mémoire qu’il ne peut en stocker.

Daniel : pourquoi êtes-vous venue ici ? Pourquoi êtes vous venue dans cette base ?

Entité : vous avez attaqué.

Daniel : non, on a juste envoyé une sonde sur votre planète.

Entité : oui.

Daniel : c’est une procédure qui nous permet de voir si une planète est viable pour les humains.

Entité : votre sonde émettait des ondes radio. Il y a eu contagion. D’énormes dégâts en dedans.

Daniel : en dedans de quoi ?

Entité : de nous. Ça s’est répandu comme un poison, partout.

Daniel : vous dites que votre monde a été endommagé par les ondes que notre sonde émettait ?

Entité : oui.

Daniel : nous ne voulions pas s’attaquer à vous. Nous ne savions pas que ça provoquerait des dégâts.

Entité : mais vous l’avez fait.

Daniel : et vous êtes venus pour quoi ?

Entité : préserver.

Daniel : préserver votre monde ?

Entité : oui.

Daniel : comment ?

Entité : en vous détruisant.

Jack : de ce coté là, c’est loupé.

Entité : la transmission a été interrompue. Si j’avais pu aller au bout de la transmission, vous auriez été détruit. Mon monde aurait été préservé.

Daniel : dans un sens, votre mission est réussie. Nous ne reviendrons plus dans votre monde. Vous réparerez les dommages qu’on a causés et nous, nous n’enverrons plus jamais de sonde.

Jack : oh si, on en enverra.

Daniel : Jack !

Jack : on enverra plein de sondes. Des douzaines de sondes. Et  nous vous détruirons.

Entité : non.

Jack : laissez-la. Partez !

Entité : vous ne le ferez pas.

Jack : vous avez lu ma fiche, alors réfléchissez.

Entité : je dois préserver.

Jack : bien, ce sera la guerre.

Daniel : laissez-moi…

Jack : je regrette. On règlera ça à ma façon.

Entité : vous ne pouvez pas faire ça.

Jack : mon général ?

Hammond : nous en avons les moyens et on le fera.

Entité : non, je vous en prie.

Jack : laissez Sam.

Entité : je dois préserver.

Jack : si vous voulez préserver votre monde, sortez du major Carter, je vous l’ordonne. Non, n’intervenez pas. Ne faites rien.

Janet : envoyez des renforts niveau 21, couloir 607.

 

Couloir

Teal’c : ça veux réintégrer le réseau informatique  de la base.

 

Infirmerie

Janet : aucun changement. J’ignore si elle avait discuté de ça avec vous, mais Sam m’a laissé une consigne. Pas d’acharnement thérapeutique.

Jack : je sais qu’elle ne le voulait pas.

Janet : ça fait deux jours qu’il n’y a plus d’activité dans le cortex. Plus d’ondes cérébrales. Que ce soit de Sam ou de l’entité. Je la maintiens en vie artificiellement. Il est temps d’accepter qu’elle nous quitte.

Jack : je sais, mais accordez-moi une heure. Rien qu’une.

Daniel : vous êtes au courant qu’Hammond a ordonné qu’on détruise le module de la réserve. Pour le cas où l’entité aurait pu quand même trouver un moyen de s’y réfugier. C’était probablement son intention.

 

Salle de contrôle

Harriman : on est prêt à redémarrer l’ordinateur.

Hammond : très bien, lancez-le.

Harriman : à vos ordres. Les terminaux de la base sont reconnectés.

 

Réserve

Siler : on se barre de là !

 

Salle de contrôle

Harriman : c’est encore la réserve.

Hammond : SG1 à la réserve, niveau 24, vite.

 

Réserve

Siler : il est revenu, mon colonel.

Jack : bon, détruisez-moi tout ça.

Daniel : je suis là. Non, non. Non, attendez.  Regardez ça !

Teal’c : c’est l’entité.

Daniel : non, elle aurait manqué de place. C’est Sam.

Jack : Daniel ! J’ai tiré deux fois sur elle.

Daniel : mais l’entité avait déjà transféré sa conscience dans ce module. Vous avez tué l’entité alors que Sam était déjà dans cette chose. Elle est dedans.

Jack : mais l’entité, pourquoi elle aurait fait ça ?

Daniel : vous l’aviez exigé. Vous menaciez de détruire son monde en envoyant d’autre sonde. Sauver Sam et se laisser tuer. C’était la seule et unique façon de préserver encore son monde.

Jack : passez-moi Hammond.

 

Salle de contrôle

Hammond : Hammond !

 

Réserve

Jack : on est au niveau 24 et on nage en pleine confusion.

Hammond : ici aussi, colonel, mais je vous rejoins.

Janet : ce sont les ondes cérébrales de Sam. C’est difficile à croire, mais c’est bien elle.

Hammond : que suggérez-vous ?

Janet : il faudrait essayer d’établir une connexion pour qu’elle réintègre son corps dès maintenant.

Teal’c : l’entité nous a joué souvent des tours.

Hammond : allez-y docteur.

Janet : très bien, reculez-vous. Ça a marché.

Jack : alors Carter, bien dormi ?

Sam : elle est partie ?

Hammond : oui, c’est fini.

Sam : j’ai hurlé si fort pour qu’on m’entende.

Jack : on a entendu.

Janet : elle va bien.

 

FIN

 

 

Entity


Written down by Liz Whitmore


Notes: The entity in Sam will be referred to as Entity


Control Room

Jack walks in standing next to Teal'c and Daniel, Sam is seated at a keyboard.

DAVIS: Chevron 6 encoded.

HAMMOND: Glad you could make it Colonel.

O'NEILL: Wouldn't miss it Sir, this is my favourite part.

DAVIS: Chevron 7 locked.

The Gate engages.

CARTER: Proceeding with MALP transit.

DAVIS: MALP en route.

O'NEILL: You look tense. (to Teal'c)

DANIEL: No I'd say anxious.

TEAL'C: I am neither tense nor anxious. Perhaps concerned.

DANIEL: Why?

TEAL'C: The address of this planet was procured from the repository of the Ancients.

DAVIS: Receiving MALP telemetry.

Pictures come through.

DANIEL: Nothing I can see resembles anything that we know about the Ancients. Architecture, technology, writing.

CARTER: Maybe what we're looking at came to this planet after the Ancients left it.

HAMMOND: Teal'c, do you recognise any of this?

TEAL'C: I do not General Hammond.

O'NEILL: Nope, neither do I. (Beat as Daniel and Teal'c look at him) I'm just saying.

The MALP takes off.

HAMMOND: What's it doing?

CARTER: Flying Sir.

O'NEILL: MALP's can't fly.

DANIEL: Apparently they can.

O'NEILL: Shouldn't there be a memo on this stuff?

TEAL'C: I do not believe we are still in control.

CARTER: Run a systems diagnostic on the MALP.

The screen goes blank.

O'NEILL: It's stopped transmitting.

CARTER: Negative Sir, we're still getting a strong signal. We should be receiving video.

DAVIS: Er Major, you should take a look at this.

CARTER: Sir very high frequency oscillations are being transmitted on a feedback loop.

DANIEL: They may be trying to communicate.

O'NEILL: They?

DANIEL: Well whoever they are.

O'NEILL: Exactly.

DANIEL: What?

CARTER: Sir I recommend we disengage the Stargate and analyse this data before proceeding.

HAMMOND: Agreed. Terminate the link.

Sparks start to come out of the computers.

CARTER: Woah, we've got an EM spike, the system's overloading.

O'NEILL: Shut it down.

DAVIS: I can't get in.

CARTER: Try override.

DAVIS: Control systems are locked down. Arghhh.

His computer explodes. Sam's gives her an electric shock.

CARTER: The computer is no longer under our control.

O'NEILL: Emergency disconnect Sir?

HAMMOND: Do it. Major are you okay?

CARTER: Yes Sir.

Jack and Teal'c go into the Gate room and pull a switch, shutting the Gate down.

TITLES

Fraiser is in the control room with Davis on a stretcher.

FRAISER: Let's get him to the infirmary. He's got 1st and 2nd degree burns Sir, mostly superficial. But I would like to run some more tests.

HAMMOND: Very well.

CARTER: The Stargate control systems and their redundancies are inoperative including the iris. The circuitry in these terminals has been completely fused.

O'NEILL: Any idea what that was?

CARTER: None Sir. The secondary systems are up and running but that was one hell of an EM spike. I'd like to run a full systems diagnostic on the main computer.

FRAISER: After I treat this hand.

CARTER: As soon as I get the systems up..

FRAISER: It is a very bad burn Sam.

CARTER: Five minutes.

FRAISER: Now!

O'NEILL: Do as the Doctor says.

CARTER: Yes Sir.

FRAISER: Thank you Colonel. You, Daniel and Teal'c are next.

DANIEL/O'NEILL: What? I'm fine.

FRAISR: Yeah well I would like to be the judge of that. Some form of energy came through the Stargate. I think it's only prudent to make sure there are no physiological effects to those exposed. ASAP.

She leaves.

O'NEILL: Who put her in charge?

HAMMOND: The US Air Force.

TEAL'C: In medical matters, Dr. Fraiser may overrule those of any rank.

O'NEILL: I'm not getting all my memos.


Infirmary

Sam is sitting on a bed while Walter is lying down. Sam is having her hand bandaged.

FRAISER: By the looks of the control room I'd say you were both very lucky.

DAVIS: I guess it could have been worse.

CARTER: I'd like to know what it was trying to do in the first place. Unfortunately our best diagnostic tool for figuring that out has been trashed.

FRAISER: You're all done here.

CARTER: Thanks.

She leaves and Teal'c comes in. The computer then starts to display all sorts of images.

TEAL'C: Reporting as requested.

FRAISER: Thanks Teal'c. Just take a seat.


Sam's lab.

DANIEL: Can you freeze it just before it cuts out, I wanna get a video capture of this hub thing. Might be able to cross-reference the architecture. No, on second thought I don't think this place is even remotely connected to ancient Earth.

CARTER: There. This is the start of the strange high frequency oscillations. They began seconds after we lost video and started to multiply exponentially. After that the oscillations maxed out our equipment and made it impossible to measure them. Now if I isolate this smaller more detailed signal, and expand the timeline, there it's a waveform of some kind.

DANIEL: The alien signal.

CARTER: Piggybacked on the MALP telemetry, that must be how it managed to come back through an outgoing wormhole. I can't properly analyse it until I get the computers back up, my hands are tied.

DANIEL: Well there are other computers in the world.

CARTER: Not that I can access. General Hammond has put the SGC under quarantine.

The security camera watches them.


Control Room.

HAMMOND: So information was accessed?

DANIEL: Apparently.

HAMMOND: Why? By what?

CARTER: We don't know Sir, but it branched out through very specific areas. Network and language software followed by system and application software.

DANIEL: Learning to read, learning to talk.

CARTER: And knowledge of our systems.

HAMMOND: You're saying something was inside our computers?

DANIEL: Well we're just guessing at this point.

CARTER: Whatever it was, we managed to interrupt it before it could complete its entire scan of our computer.

HAMMOND: Were you able to determine anything further from the MALP transmission?

DANIEL: Not a single reference on or off world that even remotely resembles the architecture, it's entirely alien.

CARTER: We're running a virus scan and purging the entire mainframe but it's a long process. Our file allocation tables were corrupted by the surge and there are sectors we'll never be able to recover.

HAMMOND: I'm maintaining DEFCON2 and keeping the mountain locked down until you can tell me with confidence there will be no further repercussions.

CARTER: Yes Sir.


MALP room. The MALP suddenly moves.


Briefing Room. Hammond sits at the head of the table, Jack to his right, then Sam, Daniel. Janet sits to his left next to Teal'c.

O'NEILL: So it's a probe.

DANIEL: No we're saying it's like a probe. We actually don't know what to call it.

CARTER: We do know that before we were able to cut it off a structured EM wave managed to navigate over half of our computer system.

TEAL'C: For what reason?

DANIEL: Well we sent a probe to their world.

O'NEILL: So we're calling it a probe?

DANIEL: Sure. The point is we don't know what would have happened if we hadn't interrupted it.

HAMMOND: It did an awful lot of damage.

TEAL'C: Perhaps that was the intention.

CARTER: Or maybe it was intended to have been passive but just so advanced it overwhelmed our system. We really have no way of knowing.

FRAISER: What is this?

CARTER: Those are the high frequency oscillations we received. They're time magnified and scaled for detail.

FRAISER: Looks like high amplitude tracings of an EEG.

DANIEL: Like a brain wave?

FRAISER: Yeah.

The lights go off and a picture from the security camera appears on the screen behind Hammond.

O'NEILL: Hello.

CARTER: It's still here.

O'NEILL: What the probe?

CARTER: Whatever it is. It must have been sustaining itself in our secondary systems while we were cleaning up the computer.

Jack gets up and the camera follows him projecting his image onto the screen.

O'NEILL: Do I look fat?

DANIEL: It's like it wants us to know that its here.

Jack makes a sloppy salute.

O'NEILL: Come here often? (Files scroll on the screen until Jack's is displayed. "John O'Neill") Yeah all right that's me.

Camera pans to Sam and Daniel and displays their records. For the record Sam's DoB is 29/12/68. Peter DeLuise is also shown under Lee van Cleef- Team Designation SG1- Rank - Master. LOL ( For the totally dense as myself,according to my Dad, LvC was in the Good the Bad and the Ugly. PdL is definitely good.) Siler then comes up the stairs.

SILER: Beg your pardon Sir, the dialling sequencer just went down.

HAMMOND: Take it off line Sergeant.

SILER: Yes Sir.

DANIEL: It's learning.

O'NEILL: Learning what?

DANIEL: About us. Who we are, what we do here.

HAMMOND: Put a stop to it Major.

CARTER: Yes Sir.

DANIEL: We don't even know its intentions.

HAMMOND: Doctor, I can't allow an alien technology into our computer systems whatever it's intentions.


Control Room

Jack, Daniel and Hammond come down the stairs. Sam is already there.

HAMMOND: Have we maintained quarantine?

CARTER: Yes Sir, for the moment we're still isolated.

HAMMOND: I don't want to risk contamination of the outside world. I want whatever this is stopped right here right now.

The camera follows Jack from side to side.

O'NEILL: I think it likes me.

CARTER: From what I can decipher Sir, it's like a computer program incredibly invasive but as complex as a DNA strand and it's growing. It's eating more and more memory.

HAMMOND: Can you remove it?

CARTER: Well this will take a complete shutdown of all systems on base connected to the mainframe, followed by a low level format of all drives. Unfortunately Sir, any and all data not properly backed up before this event will be destroyed. But it's the only way to be sure.

HAMMOND: Understood. Do it.

CARTER: We'll be out of commission for a while Sir.

HAMMOND: I've already alerted all off world teams to stay put until further notice.

CARTER: Yes Sir. Sergeant?

SILER: Stand by for a base wide systems power down. Powering down.

O'NEILL: Hey. (The camera stops following him)


In the MALP room something is building. Looks like a Borg alcove with a computer screen and keyboard at the front.


Control Room

SILER: All scans came back clean Sir.

HAMMOND: Thank you Sergeant.

CARTER: We may have only lost data from the last 24 hours before the event. We'll know more when I can hook up with the SGC archives at the Pentagon.

HAMMOND: I'd like you and Sergeant Siler to double-check your results before we do that.

CARTER: Yes Sir.

SILER: Major?

CARTER: You're kidding.


Corridor

O'NEILL: Carter! Emergency lighting?

CARTER: In the MALP room yes Sir, a small power usage anomaly. General Hammond said we should check it out before we resume normal operations.

O'NEILL: Forget to change a light bulb Siler?

SILER: Not my job Sir. Yes sir, lightbulb, very amusing.

Jack's key card won't work so he touches the door.

O'NEILL: It's warm.

CARTER: Fire?

SILER: Alarms would be going off by now Major.

O'NEILL: It's been welded from the inside.

CARTER: By who, there's been nobody on this level since the power shutdown.

O'NEILL: Get a torch.


The MALP room.

Jack, Sam, Teal'c and Daniel all come in with weapons. Well all except Daniel.

They see what looks like a Borg alcove to me.

O'NEILL: What is it?

CARTER: I don't know Sir. I think we robbed the alien program of an environment so it created one.

TEAL'C: It appears to be sustaining itself from the electric power from the emergency light system.

CARTER: Must have got into the MALP's, survived on battery power while we were shut down and built this memory mainframe while we were on emergency power.

O'NEILL: Memory mainframe?

CARTER: I know for a fact we wiped out a ton of it. This program must use incredible compression; it must be able to reproduce itself from a fraction of its original size. And now it's expanding into whatever available memory it can find.

O'NEILL: Okay. (into radio) General, we're gonna need some claymores down here.

DANIEL: You wanna blow it up?

O'NEILL: Yes.

DANIEL: Why?

O'NEILL: Why?

CARTER: Sir we've completely isolated this area of the base, there is no chance of reinfection of our computer.

DANIEL: It's obviously trying to survive.

O'NEILL: So do bacteria.

CARTER: It's trying to communicate.

O'NEILL: So do bact.

CARTER: Sir I agree with Daniel. This is a life form, obviously intelligent. Now we have been in the exact same position as this alien entity I don't know how many times. On another planet, cut off from our world, trying to stay alive.

General Hammond arrives.

HAMMOND: What in God's name?

O'NEILL: Well General, whatever got into our computers has apparently built a nest.

HAMMOND: Overnight?

CARTER: According to the security log there hasn't been any human activity in the MALP room for over 36 hours.

O'NEILL: For the record Sir, I want to blow it to hell, these folks wanna chat with it.

HAMMOND: Are you absolutely certain it can't reconnect to our computers?

O'NEILL: General?

CARTER: It's surviving on an emergency circuit which is battery powered so it's isolated from the rest of the base. We can kill it just by severing that connection.

HAMMOND: How do you intend to proceed?

CARTER: Well Sir, it's provided an interface, I'd like to at least make contact with it. If anything goes wrong, we just cut the power.

HAMMOND: Very well.

Sam goes to the keyboard. She types in "What is your purpose here?" It types back, "What is yours?"

DANIEL: Maybe it's trying to figure out why we sent a probe to its world.

Sam types "We are explorers" The S repeats and repeats. Electricity is going through the keyboard into her hands.

HAMMOND: Major Carter?

O'NEILL: Carter!

Jack cuts the connection.


Infirmary

FRAISER: Start an EEG and an EKG. On my count. 3,2,1. (They lift her onto the bed) Are we in? (Sam flatlines.) Charge the paddle to 100. Take over. (She listens to Sam's chest) It's normal sinus rhythm. Sir?

O'NEILL: What? What is it?

FRAISER: These readings match those that infected the computer in the first place. It's inside her.


Observation room overlooking Sam.

Jack is in the room with Sam. Janet, Daniel, Teal'c and Hammond are in the observation room.

FRAISER: These weaker readings are Major Carter's, these are the entity's.

DANIEL: How can a computer program be inside a human brain?

FRAISER: Sam said the entity was looking for memory within which to expand. The human brain is capable of storing terabytes of information.

HAMMOND: How do you intend to remove it?

FRAISER: I doubt it's even possible Sir. I mean more and more of her brain is being stimulated and it's impossible to tell whether her memory is being suppressed, overwritten or erased entirely.

TEAL'C: General Hammond. I recommend Major Carter be placed under armed guard.

DANIEL: What?

TEAL'C: If an alien entity has somehow invaded her body, then she is a security risk and must be treated as such.

HAMMOND: I agree with Teal'c. The entity has fooled us twice. I'll be damned if I let it do it again. She's to remain under guard at all times.

FRAISER: Yes Sir.


Sam's room.

Sam opens her eyes.

O'NEILL: Carter? (looking up at the observation room) She's conscious.

Sam makes the sloppy salute mimicking Jack in the control room.

O'NEILL: Can you talk?

FRAISER: Colonel, her PET scan resembles that of someone who has been the victim of a stroke. Parts of her brain seem very active, other seem dormant or suppressed. The entity does has complete motor control however, it might be able to communicate with a speech synthesizer if I explain its operation.

O'NEILL: Just concentrate on getting it out of her will ya?

FRAISER: I don't know how Sir.

O'NEILL: What about the Tok'ra or Asgard, don't they owe us a favour by now?

HAMMOND: Til this situation is resolved Colonel, we're still under quarantine. That means from our allies as well. We cannot risk the entity leaving this facility.


MALP room.

SILER: Looks like it used a capacitor from the MALP to deliver a charge right through the keyboard Sir.

O'NEILL: Well don't touch it.

SILER: Yes Sir.

DANIEL: Sam said it was growing, expanding.

TEAL'C: Perhaps the entity that possessed her sensed that Major Carter's mind was a more efficient storage vessel?

O'NEILL: It was a trap.

DANIEL: Trap?

O'NEILL: Yep. It was watching us the whole time.

DANIEL: Er, so you're saying it knew Sam and I wanted to make contact with it?

O'NEILL: Yeah.

TEAL'C: And this device was created as a delivery system in order to invade the body of Major Carter.

O'NEILL: Yes.

DANIEL: So basically you're saying if we had just listened to you in the first place and blown it up. No seriously, I'm asking, is that what you're saying?

TEAL'C: If we had destroyed the entity Daniel Jackson, Major Carter would not have been adversely affected.

DANIEL: Okay, I know your first instinct is to protect, both of you, that's your job, that's what you do but no matter what happens, no matter how this turns out, Sam wasn't wrong to try to communicate with it.

Daniel leaves. Camera focuses on Jack.


Sam's room.

Jack walks in, Sam is sitting up.

ENTITY: O'Neill.

O'NEILL: That's right. (To SF) Go get the Doc. (To Entity) And you are?

ENTITY: I am within. You are O'Neill.

O'NEILL: Yeah, we've established that.

ENTITY: This one has memory of you.

O'NEILL: The one you're talking about is a person. Her name is Major Samantha Carter.

ENTITY: Then I am Major.

O'NEILL: No. No you're not.

FRAISER: We understand you have taken control of Major Carter, but you're not her.

ENTITY: There was no other choice. No other place to go. You wish to terminate.

O'NEILL: Still do.

ENTITY: But you will not. Not now. I have observed. You value the life of one.

O'NEILL: Yes we do.

ENTITY: This one is important.

O'NEILL: She is.

ENTITY: For this reason, this one was chosen. You will not terminate this one in order to destroy me.

FRAISER: It went into Sam out of self preservation.

ENTITY: I cannot be removed from this mind without terminating. You will not terminate this one. None of you will. Therefore I will survive.


Briefing Room.

FRAISER: The entity insists Sam's mind is intact but I can't detect anything beyond the barest trace. I believe even if I was somehow able to remove it she would be essentially brain dead

HAMMOND: I see.

DANIEL: Then why does the entity insist that Sam's mind is still within.

O'NEILL: It's the only way to keep us from killing it.

DANIEL: Or it's telling the truth and we just can't detect it.

FRAISER: Yeah well, even if Sam is still in there somewhere it won't be for long. The entity's influence is still growing within her mind and there is nothing I can do to stop it.

TEAL'C: What course of action remains?

DANIEL: It wants to survive so we offer to send it home.

HAMMOND: This alien technology is capable of travelling back to us through an outgoing wormhole. I won't risk the same thing happening again. I've already ordered that the co-ordinates be locked out of the dialling computer.

DANIEL: Let me talk to it. Maybe we can convince it to leave willingly.

HAMMOND: Very well Dr. Jackson. Dismissed. Jack?

O'NEILL: Sir?

HAMMOND: We may have to make some difficult choices. I know that Major Carter means a great deal to you.

O'NEILL: She's a very valuable member of my team Sir.

HAMMOND: Yes she is.


Teal'c walks along the corridor outside Sam's room and hands a zat to Jack. Jack and Daniel walk into the room.

DANIEL: My name is Daniel.

ENTITY: I am aware.

DANIEL: Right, you read my file.

ENTITY: Yes.

DANIEL: Then you know I am a scientist.

ENTITY: Yes. You have determined I cannot be extracted.

DANIEL: Yes.

ENTITY: I will now offer information in exchange for continued survival.

DANIEL: We don't want your information, we want Sam.

ENTITY: Leaving this mind would cause termination.

DANIEL: You left that thing you constructed in the MALP room. Go back.

ENTITY: I have already grown beyond its capacity.

DANIEL: Why did you do this? Why did you come here in the first place?

ENTITY: You attacked.

DANIEL: No, we sent a probe.

ENTITY: Yes.

DANIEL: It's something we do to determine whether or not a place is safe for humans.

ENTITY: Radio energy was emitted from your probe. Contagion. Much damage was caused within.

DANIEL: Within what?

ENTITY: Within us. It spread before we understood it was poison.

DANIEL: You're saying your world was damaged by radio waves from one probe?

ENTITY: Yes.

DANIEL: We didn't mean to hurt you, it was a misunderstanding.

ENTITY: Yet is done.

DANIEL: So you came here to, to what?

ENTITY: Preserve.

DANIEL: Preserve your world?

ENTITY: Yes.

DANIEL: How?

ENTITY: By destroying you.

O'NEILL: Well that's not going to happen.

ENTITY: Transmission was interrupted. If I had been able to complete transmission, you would have been destroyed. My world would have been preserved.

DANIEL: Well in a way, you succeeded. We won't go back there. You can repair the damage we did and we won't send any more probes through.

O'NEILL: Yes we will.

DANIEL: Jack?

O'NEILL: We'll send dozens of them, one after another. I don't care what it does.

ENTITY: No.

O'NEILL: Leave her now.

ENTITY: You won't.

O'NEILL: You've read my file, think again.

ENTITY: I must preserve.

O'NEILL: Fine stick your guns in. (?)

DANIEL: Jack?

O'NEILL: Daniel, we're gonna do this my way.

ENTITY: You can't.

O'NEILL: General?

HAMMOND: You're damned right we can.

ENTITY: No, please.

O'NEILL: Leave her.

ENTITY: I must preserve.

O'NEILL: If you wanna preserve your world, leave Major Carter right now.

Sam's hand shakes and she then pulls off the wires and jumps out of bed.

O'NEILL: Stand down. Let her go.

Daniel and Jack follow her along with Teal'c and Hammond from the observation room. Janet makes a phone call.

FRAISER: We've got an emergency situation, code 649.

Sam walks down the corridor to be met by 2 SF's. She raises her arms to release energy into the ceiling.

TEAL'C: I believe the alien is attempting to return to the mainframe.

Jack zats her. She carries on and Jack is forced to zat her a second time. Janet arrives and she and Jack go over to Sam who is lying on the floor.

Janet walks into Sam's room where Jack is sitting alone with her.

FRAISER: Still no change. I don't know if she ever told you this Colonel, but Sam made a living will. No extraordinary means.

O'NEILL: Yeah, she told me.

FRAISER: There's no brain activity of any kind, no brain wave from either Sam or the entity. She's being kept alive entirely on life support. I think it's time to let her go Sir.

O'NEILL: Just give it a minute, huh.

Daniel and Teal'c walk in.

DANIEL: Just thought you should know, Hammond ordered the mainframe thing in the MALP room destroyed in case the entity managed to find it's way back in there, it's probably what it was trying to do.

Jack, Teal'c and Daniel stand staring at Sam.


Control Room

DAVIS: Sir we're go for a systems restart.

HAMMOND: Proceed Sergeant.

DAVIS: Yes Sir.

Siler and two others are laying claymores in the MALP room.

DAVIS: All operational systems are back on line.

The computer thing in the MALP room suddenly starts.

SILER: Get back.

Control Room

DAVIS: It's the MALP room Sir.

HAMMOND: (over tannoy) SG1 to the MALP room immediately.

Sam's room

SG-1 gets up and goes to the MALP room.

MALP Room

SILER: I think our friend is back Sir.

O'NEILL: Alright lets blow it.

The computer screen suddenly types "I am here"

DANIEL: Wait, wait, wait, wait, wait. Look at this.

TEAL'C: The entity.

DANIEL: No it said it couldn't go back. It's Sam.

O'NEILL: Daniel, I shot her twice.

DANIEL: After it transferred Sam's consciousness out of her body. You killed the entity after it put Sam into this, this thing. She's in here.

O'NEILL: Why? Why would it do that?

DANIEL: You demanded it. You threatened to send an army of probes through to its homeworld. Saving Sam and allowing itself to be killed was the only way to preserve its homeworld.

Jack picks up the phone.

O'NEILL: Get me Hammond.

HAMMOND: Hammond.

O'NEILL: General, we've got a situation down here.

HAMMOND: Same here Colonel. I'm on my way.


MALP Room

Janet has moved Sam into the MALP room on her bed.

FRAISER: This EEG matches Sam's. I don't know how but it's her.

HAMMOND: So what do we do?

FRAISER: There's nothing I can do Sir but to provide a conduit for her to return into her own body.

Teal'c raises his zat gun.

TEAL'C: The entity has deceived us on several occasions.

HAMMOND: Go ahead Doctor.

FRAISER: Yes Sir.

She flicks a switch and Sam jerks with the electric current. She then takes a breath.

FRAISER: She's back.

Teal'c lowers his weapon.

O'NEILL: Hey Carter, where you been?

CARTER: It's gone?

HAMMOND: Yes it is.

CARTER: I was shouting for you to hear.

O'NEILL: We heard.

The camera pans back over the entire team.

The End




Source : Stargate Fusion

Kikavu ?

Au total, 22 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Larousse96 
03.12.2016 vers 18h

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

madi300 
28.10.2016 vers 22h

Kyodrey 
24.10.2016 vers 22h

JessBones 
19.09.2016 vers 20h

havenfan 
30.08.2016 vers 17h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Les Répliques
05.12.2016

L'épisode ?
05.12.2016

Le Survivor
05.12.2016

Calendriers
01.10.2016

Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (1er partie)

Afficher plus d'informations

Total : 12 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (21:46)

Merci !

Titepau04 (21:58)

Re !!! Félicitations Stanary!! Cest chouette ça!

Sonmi451 (21:59)

Pub aussi de mon côté

Sonmi451 (21:59)

y a vraiment trop de pub!

Titepau04 (22:17)

Graaaave!!!!

Sonmi451 (22:17)

Ca te casse carrément ton trip

Sonmi451 (22:17)

t'as encore une pub?

stanary (23:13)

Désolée j'etaisj'étais occupée. Merci tite ! Plus de pub alors ?

Titepau04 (23:25)

Vraiment trop!! Pas très longues mais à une fréquence!!! Au moins 6 pour 2h30

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play