VOTE | 227 fans |

#318 : Trahisons

Ecrit par : Jonathan Glassner

Réalisé par : Martin Wood

O'Neill doit démissionner du SGC après avoir volé un objet fabriqué par les Tollan. Il revient  un mode de vie plus paisible, mais le colonel Maybourne apparaît sur le pas de sa porte, avec une proposition extrêmement intéressante...

Plus de détails

318 - Trahisons.

Titre en vo : Shades of Grey. 

1ère diffusion États-Unis : 11/02/2000.

1ère diffusion en France : 01/06/2000.

Ecrit par :   Jonathan Glassner.

Réalisé par : Martin Wood.

Synopsis : O'Neill vole une technologie sur Tollana et se voit contraint de quitter le SGC. C'est alors que Maybourne vient lui faire une curieuse proposition.

Apparitions :

Marie Stillin (Haut Chancelier Travell)

Christian Bocher (Major Newman)

Steve Makaj (Colonel Robert F. Makepeace (sg-3))

Linnea Sharples (Lieutenant Clare Tobias)

TRAHISON

Sur Tollana

 

Daniel : votre Eminence, notre gouvernement nous a chargés de revenir sur Tollana, en vue d’établir des relations diplomatiques avec vous.

Travell : considérez que c’est chose faite .Nous n’oublions pas que votre peuple a sauvé le notre des Goaoulds.

Daniel : dans ce cas merci. Autre point, je suis également charger de négocier un échange.

Travell : que souhaiteriez vous obtenir ?

Daniel : votre technologie.

Travell : je suis désole, vous pouvez tout nous demander excepter de partager avec vous nos connaissances en ce domaine. Nos lois nous l’interdisent.

Daniel : nous le savons, mais dans notre culture, les lois peuvent être changées si il  apparait que l’existence ses lois n’est plus justifiée

Travell : nous estimons que l’existence de cette loi reste  justifiée.

Daniel : sans doute mais si vous le voulez bien, j’aimerai vous exposer la position de notre

Travell : c’est de l’armement que vous espérez de nous.

Daniel : euh oui.

Jack : on serait tenté par un de vos canons à ions, par exemple.

Travell : un canon. Et puis-je vous demander à quoi vous servirez un tel canon ?

Jack : à nous défendre contre une attaque des Goaoulds.

Travell : pardonnez-moi colonel, mais nous avons tout lieu de craindre que votre gouvernement ne soit tenté d’utiliser notre technologie contre les autres pays constituant votre planète.

Jack : et si je vous donnais ma parole que ça n’arrivera jamais ?

Travell : êtes vous le commandant de votre Nation Colonel.

Jack : euh, non, non

Travell : par conséquent vous ne pouvez nous garantir cela

Jack : ça suffit comme ça. Laissez tomber.

Daniel : Jack

Jack : on se doutait qu’on n’obtiendrait rien de vous. On perd notre temps ici

Daniel : Jack, s’il vous plait

Jack : non, Daniel. Allons-nous-en.

Daniel : vous avez une drôle de façon de négocier !

Jack : on n’aura jamais du les sauver, eux et leur technologie supérieur de bazar .C’est avec ça qu’ils ont désactivés nos armes, non ?

Teal’c : les nôtres et aussi celles des Goaoulds.

Daniel : ne me dites pas que …

Sam : c’est contraire à toutes nos directives.

Jack : et ben ça nous fera un souvenir. En  route.

Daniel : est ce que vous croyez que le général

Jack : plus un mot Daniel.

Générique

Au Sgc

Hammond : vous êtes tous là, bon alors commençons. Je vous écoute. Vous n’êtes pas revenus les mains vides donc !

Jack : non, ce que vous voyez est une sorte de désactivateur d’armes, General Hammond.

Hammond : c’est vraiment efficace ?

Jack : sur les nôtres et sur celles des Goaoulds.

Hammond : ça nous sera bien utile. Excellent travail.

Jack : je vous remercie.

Hammond : et qu’avez-vous du promettre aux Tollas en échange ?

Daniel : à vrai dire, nous n’avons rien eu avoir à leur promettre en contre partie.

Hammond : ils vous l’on donner pour nous remercié de les avoir aidé contre les Goaoulds.

Daniel : les tollas ont refusé de nous faire profiter de leur technologie.

Jack : mais nous avons eu le droit a un panier de fruits.

Hammond : euh, si ils ont refusé notre demande, comment avez-vous obtenus cet appareil ? Major ?

Sam: euh

Jack: on s'est servi

Hammond: servit

Jack: ben oui

Hammond : vous l’avez volé ?

Jack : disons plus tôt que je considère ça comme un emprunt. Quand le Major Carter sera parvenue à le reproduire, on leur rapportera.

Hammond : dites-moi que je rêve. Vous et votre équipe avais volé les tollas ? Un peuple allié beaucoup plus évolué que nous ?

Jack : de toute façon, nous n’avons pas à craindre de représailles de leur part ! Ils sont non violents. N’est ce pas Daniel ?

Hammond : on nous a plusieurs fois accusés de voler de l’armement dans les univers que nous visitons. Jusqu’ici, j’avais toujours nié les faits mais je m’étais apparemment avancé. Je suis sidéré. Combien d’autres vols avez-vous commis ?

Jack : aucun. C’est le premier.

Hammond : j’ai l’impression que vous n’êtes pas conscient de la gravité de cette affaire. Ce que vous et votre équipe avez fait, relève tout bonnement de la cour martial.

Jack : je veux préciser une chose. J’ai agi seul. Carter et Daniel ont protesté, et Teal’c, le fait est qu’il n’a rien dit mais j’ai senti qu’il désapprouverait mon geste, vu la façon dont il a haussé son sourcil en me voyant faire.

Hammond : assez colonel. Docteur Jackson, major Carter et vous Teal’c, vous allez rapporter immédiatement cet appareil aux tollas et vous debrouillerez pour faire oublier,  par vos excuses, l’indélicatesse du Colonel.

Sam : à vos ordres.

Jack : pourquoi ? Notre objectif numéro un, c’est de trouver de nouvelles technologies pour nous défendre contre les Goaoulds. On a créé cette base pour ça.

Hammond : assez, vous frôlez l’insubordination. Personne ne vous a chargé de voler des alliés.

Jack : pardon, mais avec tout le respect que je vous dois, vos scrupules sont ridicules.

Hammond : Colonel,

Jack : puisque le Pentagone ne veut pas débloquer de fonds pour notre projet, nous n’avons pas le choix.

Hammond : on a d’autres solutions que le vol

Jack : on n’a pas le choix, parce que pour notre protection, on doit s’en donner les moyens.

Hammond : tant que je dirigerai le projet d’exploration de la porte des étoiles, nous nous en tiendrons aux règles de moral et d’éthique que j’ai fixées.

Jack : et quand les Goaoulds auront pulvérisés la planète parce qu’on n’aura pas d’armes pour ce défendre contre eux, ça nous fera une belle jambe d’être mort au nom de vos grands principes.

Hammond : vous dépassez les bornes. Je suis obligé de vous sanctionner .Colonel O’neill, vu votre attitude, je vous relève de votre poste. Vous irez vous présenter à l’infirmerie et vous y resterez jusqu'à ce que je vous  envoi chercher.

Jack : peut être pour m’envoyer dans une cellule ?

Hammond : c’est la que vous vous retrouverez si vous ne changez pas de ton. Tachez de vous en souvenir.

Technicien : porte activée de l’extérieur

Hammond : allez à l’infirmerie et demandez au Dr Frazier de vous faire un check up complet.  Teal’c, exhortez le. Et, Teal’c, vous n’êtes plus sous les ordres du Colonel O’neill. Je me fais bien comprendre ?

Teal’c : c’est très clair ?

Technicien : des intrus essais d’activer la porte, fermez l’iris.

Hammond : ah c’est complet, allons voir. Ne tirez pas

Daniel : votre Eminence, bienvenue sur Terre. Chancelier Travell, voici le General Hammond, responsable de toutes les unités.

Hammond : c’est un honneur votre Eminence.

Travell : j’aurai souhaité vous rencontrer dans de plus noble circonstances. Nous sommes venus reprendre ce qui nous a été volé. Et vous dire que toutes les relations diplomatiques entre les Tollas et votre peuple sont  rompues à partir de cet instant.

Hammond : il va de soit que nous vous rendrons ce qui vous appartiens dans les plus bref délais. Mais avant de rompre, toutes relations avec nous, je crois que nous devrions parler.

Travell : donc vous admettez qu’il y a bien eu vol ?

Daniel : votre Eminence, allez vous faire subir les conséquences du geste d’une personne isolé a toute une planète ?

Travell : d’une personne, Dr Jackson ? Il me semble que vous étiez la ainsi que le Major et Teal’c. Vous étiez quatre et vous considérez qu’un seul d’entre vous ai coupable ?

 

Jack : alors docteur, satisfaite de votre patient ?

Dr Frazier : je n’ai noté aucune anomalie, tout semble en ordre. Vous avez une bonne tension et un électrocardiogramme tout à fait normal .il me reste à voir le résultat de votre prise de sang et de votre radiographie.

Jack : bien, si vous découvrez un implant alien dans mon crane, prévenez moi .Excusez moi

Teal’c : vous avez reçu l’ordre de rester a l’infirmerie.

Jack : laissez moi passer teal’c, c’est un ordre.

Teal’c : je ne comprends pas votre comportement.

Jack : j’ai dit laissez moi passer.

Dr Frazier : infirmerie. Entendu. Colonel, le General Hammond vous attend dans son bureau.

Sam : ce sera tout merci.

Jack : salut

Sam : mon colonel ?

Jack : quoi ?

Sam : est ce que je peux faire quelque chose ?

Jack : à propos de quoi ?

Sam : en fait, si je peux être franche avec vous, cette attitude ne vous ressemble pas.

Jack : oh vous croyez ? Qu’est ce qui me ressemble ? Cirer les bottes d’un gradé incompétent ? Je crois que c’est plutôt votre affaire. Tiens dont, nos chers alliés .Vous venez reprendre votre engin si supérieurement conçu ? Quand on a des choses a ce point supérieur, on met des antivol dessus.

Hammond : Colonel O’neill, entrez et asseyez vous. Fermez la porte. Bon sang Jack, vous dépassez toutes les limites aujourd’hui.

Jack : j’ai été un peu loin en étant si ouvertement insubordonné , je le reconnais .et pour ça , je vous fais des excuses . Mais je suis certain d’être dans le vrai.

Hammond : je viens de parler avec deux membres du conseil des Tollas qui étaient d’un avis différent.

Jack : ce sont les Tollas qui nous dictent notre politique maintenant ?

Hammond : en tant que les victimes d’un acte répréhensible, ils exigent de voir le coupable répondre de son crime.

Jack : je suis un criminel ?

Hammond : votre geste relève de la cour martial, je vous rappelle et la je ne peux pas vous couvrir.

Jack : bon, et bien que je subisse les conséquences de mes actes.

Hammond : cette histoire peux se régler autrement, il y a encore une alternative.

Jack : laquelle ?

Hammond : retraite anticipée.

Jack : je l’avais demandé et vous êtes revenu moins d’une semaine après.

Hammond : il me faut une réponse toute suite, je ne pourrais pas renouveler cette offre.

Jack : tout ça pour une petite indélicatesse ?

Hammond : après cinq avertissements pour insubordinations envers les officiers supérieurs et un sénateur, deux refus d’obéir aux ordres, le kidnapping d’un enfant alien. Dois-je continuer ?

Jack : c’est la fameuse goutte d’eau. Je vois

Hammond : et une goutte de taille. Alors croyez moi, prenez votre retraite, mieux vaut planter ses choux a l’air libre que faire des  ballets dans une prison.

Jack : alors va pour la retraite.

 

Chez Jack

Daniel : bonjour.

Jack : que voulez vous ?

Daniel : à vrai dire, je ne sais pas trop. Parler, j’imagine.

Jack : je vous écoute.

Daniel : vous en avez d’autres au frais.

Jack : oui.

Daniel : je peux en avoir une ?

Jack : une bière ? Ben oui.

Daniel : cette histoire, ça doit vous démoraliser ?

Jack : je peux vous offrir une bière, mais surtout pas mes confidences.

Daniel : ah ben c’est dommage parce que je n’aime pas trop la bière.

Jack : si ça peux vous rassurer, je vais bien.

Daniel : vraiment, ça drôle. Honnêtement, je vous imaginais pas trop en retraité plantant ses tomates. Il y a une autre raison à votre rancœur ?

Jack : vous tenez absolument à me psychanalyser ?

Daniel : non, si je me souviens bien, pendant le débriefing, vous avez dis à un moment, que le Pentagone avait refusé de débloquer des fonds qu’on avait demandé. Des fonds pour quoi ?

Jack : Hammond et moi, on pensait installer une seconde base sur une planète .Cette base devais nous servir a mieux nous défendre contre les Goaoulds. Je devais la commander.

Daniel : et le Pentagone vous la refusé. Vous vous sentiez plein d’amertume et de rancœur.  Parce que vous n’avez pas eu ce poste ?

Jack : lâchez-moi, Daniel. Non, leur refus était une preuve flagrante qu’ils se désintéressaient des objectifs du SGC.

Daniel : objectifs qui est de nous trouver de nouvelles armes, selon vous ?

Jack : pour nous protéger des attaques Goaoulds.

Daniel : mais on a pour mission aussi d’établir de bonnes relations diplomatiques avec les peuples que l’on rencontre.

Jack : pour quoi ne faire si on n’en tire rien qui puisse nous servir à nous défendre.

Daniel : les Tollas ou les Nox peuvent nous apprendre des choses dans d’autres domaines que la technologie ou l’armement.

Jack : ces choses vous intéresse peut être vous, mais c’est sans valeur pour moi. Moi, j’ai besoin de concret, de matériel performant. Si les peuples, comme les Tollas, refusent de nous donner quoique se soit, alors on se sert.

Daniel : et vous estimez que c’est bien ?

Jack : les bons sentiments et les relations diplomatiques ne vont pas nous défendre contre les armes des Goaoulds .Il vaut mieux être un voleur en vie, qu’un honnête homme mort. Je caricature, c’est ça l’idée.

Daniel : si vraiment vous pensez ce que vous dites, c’est que, c’est que  j’ai du me tromper sur votre compte.

Jack : je ne crois pas, vous n’êtes pas idiot. J e n’ai rien caché de mon point de vue .Vous me connaissez si mal ? C’est pas étonnant, je crois qu’on est trop éloigné tous les deux pour se comprendre.

Daniel : pourtant, j’ai cru qu’on avait fini par devenir ami malgré nos différences.

Jack : voila une certitude de plus qui part en fumée.

 

Jack : décidément, c’est le défilé.

Homme : Colonel O’neill.

Jack : je peux savoir à quoi vous jouez, Maybourne ? Qu’est ce que vous voulez ?

Maybourne : d’une certaine manière, vous m’avez invité.

Jack : vous n’avez rien de mieux à faire que de venir me narguer dans ma retraite ?

Maybourne : je peux entrer une minute ?

Jack : non. Et comme je ne suis plus qu’un civil, je peux vous virer à coup de pied dans les fesses.

Maybourne : j’ai une offre à vous faire, une offre qui devrait vous plaire.

Jack : une offre ?

Maybourne : on peut s’assoir ?

Jack : non, je ne veux pas vous retenir, alors crachez le morceau.

Maybourne : pour commencer, sachez que j’ai eu vent de votre altercation avec le General Hammond.

Jack : par le téléphone arabe ou la voie officielle ?

Maybourne : j’aime me tenir au courant de tous les petits potins concernant cette base .j’ai trouvé tout particulièrement intéressant que vous disiez que parfois, on devrait oublier l’approche diplomatique, simplement prendre ce qui nous est utile.

Jack : oui et après ?

Maybourne : si je vous disais que je peux vous donner les moyens d’atteindre votre but ?

Jack : mon but ?

Maybourne : oui. Si je vous disais que je peux vous donner une unité utilisant la Porte de Etoiles, pour rapporter ce que vous voulez, comme vous le voulez, pour le bien de notre nation.

Jack : si vous êtes en mesure de me proposer ça, alors j’en conclu que vous vous livrez à des activités illégales.

Maybourne : ce que vous avez fait hier, n’était pas très légal que je sache !

Jack : partez. Cherchez en un autre.

Maybourne : appelez-moi quand vous sentirez la retraite vous peser.

 

Au SGC

Teal’c : que nous veux le General Hammond ?

Daniel : nous présenter notre nouvel équipier, je suppose.

Sam : vous savez qui ce sera ?

Daniel : probablement quelqu’un comme Ferretti. Et vous serai nommé chef.

Sam : non, je ne crois pas. Ils voudront un officier plus gradé qu’un Major.

Hammond : repos. Étant donné que le  sg1 est l’unité phare de se programme, je me devais de veiller à ce que vous ayez le meilleur chef possible. J’ai donc nommé quelqu’un qui a prouvé a de très nombreuses reprises ses compétences en tant qu’officier supérieur. Le colonel Makepeace prends la tête de sg1 à partir d’aujourd’hui. Je compte sur vous pour lui faire bon accueil.

Daniel : euh, monsieur, euh je ne conteste de pas votre autorité mais en tant que civil, je suis probablement le seul à pouvoir vous dire ça et même si 

Hammond : au fait Dr Jackson

Daniel : bon voila, votre choix peut se comprendre seulement le Major Carter aurait mérité de prendre la tête de notre unité.

Hammond : le Major a des états de service exemplaire, et ses compétences lui ont d’ailleurs valus sa récente promotion. Mais il y a une longue distance entre un Colonel et un Major.

Sam : j’en suis tout à fait consciente.

Daniel : pardon, mais je ne suis pas d’accord. La question n’est pas de savoir quel grade elle a, ce qui importe c’est qu’elle

Sam : laissez tomber Daniel, ça ira.

Hammond : disposez.

Makepeace : je me réjouis de rejoindre votre groupe. J’espère que vous apprendrez a vous fiez a moi comme vous vous fiez au Colonel O’neill.

Sam : je ne demande pas mieux mon Colonel.

Daniel : je ne me suis jamais fié à Jack totalement mais je suis ouvert

Makepeace : excellent. On se retrouve dans deux heures pour le briefing.

 

Chez Jack

Jack : vous en avez mis du temps.

Maybourne : à vrai dire, je ne croyais pas que l’ennui se ferait sentir si vite, autrement je serais resté dans le coin.

Jack : c’est la preuve que vous n’êtes pas aussi fin psychologue que vous vous le figurez.

Maybourne : vous êtes prêt à nous suivre ?

Jack : j’ai une ou deux questions.

Maybourne : je ne peux rien vous dire de plus.

Jack : vous me demandez de me lancer comme ça, à l’aveuglette ?

Maybourne : êtes vous intéressé par mon offre, oui ou non ?

Jack : je suis intéressé.

Maybourne : je m’en doutais. Il faut que vous compreniez une chose essentielle. Ce que je vais vous dévoiler n’est pas seulement une information ultra secret, voyez vous. C’est aussi et surtout une information dangereuse.

Jack : continuez.

Maybourne : comprenez bien que quand vous aurez vu ce que je vais vous montrer, il n’y aura plus de retour en arrière possible. Vous devrez soit devenir un des nôtre, soit disparaitre.

Jack : disparaitre ?

Maybourne : il est encore temps d’oublier notre offre.

Jack : si vous m’épargnez l’emphase et le ton mélodramatique, alors je suis d’accord pour vous suivre.

 

En avion

Jack : je vous écoute, où est ce que vous m’emmenez ?

Maybourne : nulle part en particulier. J’ai appris par expérience qu’à 30 000 pieds d’altitude, on trouve moins d’oreilles indiscrètes. Vous savez ce que c’est ?

Jack : c’est un transmetteur Goaould. Ça leur sert à communiquer. Comment est ce que vous l’avez eu ?

Maybourne : nous l’avons obtenu sans aucune négociation.

Jack : nous c’est ?

Maybourne : mon organisation.

Jack : le NID ?

Maybourne : une de ses branches.

Jack : ah, une qui a pourri et qui s’est détaché.

Maybourne : je veux que vous commandiez une unité.

Jack : il y a des unités ?

Maybourne : oh oui. Vous voulez voir le chef temporaire de celle que j’ai l’intention de vous confier ?

Jack : ben, si il est la

Maybourne : il nous a fallu un bout de temps pour apprendre à utiliser cet engin sans l’aide d’un Goaould. Mais l’ingéniosité humaine a fini par triompher.

Homme : Colonel Maybourne

Maybourne : Newman. Je désire vous présenter le Colonel O’neill, actuellement à la retraite.

Newman : Colonel O’neill, c’est un immense honneur. J’ai lu presque tous les rapports de mission de sg1 et vos états de service sont des plus impressionnants. Je me réjouis de bientôt servir sous vos ordres.

Jack : bonjour Newman .on ne s’est pas déjà vu ?

Newman : si, on s’est rencontré brièvement, dans un hangar, sur un terrain d’atterrissage, dans l’Utah.

Jack : ah, vous êtes un de ceux qui utilisent l’autre Porte des Etoiles.

Newman : effectivement, et je m’excuse d’avoir du tirer sur vous ce jour la.

Jack : où êtes-vous ?

Maybourne : il est sur une autre planète.

Jack : votre mission, Newman ?

Newman : obtenir par tous les moyens, le matériel et la technologie qui nous permettrons de combattre les Goaoulds en premier lieu et tout autre éventuel agresseur.

Jack : apparemment, vous avez lu mon dossier. A mon tour d’en apprendre plus sur vous.

Maybourne : chaque chose en son temps.

Jack : j’ai besoin de connaitre mes hommes si je commande cette unité.

Maybourne : je vous donnerai le dossier de ces hommes dès que vous aurez accepté d’être officiellement leur commandant. Alors que décidez-vous ? Vous êtes prêt à commander cette unité, à faire ce qui est nécessaire pour donner à notre planète les moyens de se défendre et de se protéger ?

Jack : j’aurai jamais cru qu’un jour on se retrouverait dans le même camp, Maybourne. Mais oui, j’accepte.

 

Au SGC

 

Makepeace : le Major Carter a accepté ma nomination sans le moindre problème mais j’ai bien peur que le Dr Jackson et le jaffa la refuse.

Hammond : je vois. Vous pourriez peut être le considérer autrement que comme le jaffa ? Ca devrait mieux allé ensuite .Entrez

Jack : je vous dérange ?

Hammond : bien, c’est une surprise. Vous connaissez le Colonel Makpeace ?

Jack : oui.

Hammond : et cette retraite, ça se passe bien ?

Jack : euh, très bien, j’ai du temps. Chaque jour, c’est repos, repos total et c’est très reposant. Et je m’ennui comme un rat mort.

Hammond : je compatie, croyez le. Je peux vous aider peut être ?

Jack : dans une certaine mesure, je crois que oui.

Makepeace : vous voulez que je vous laisse, jack ?

Jack : non ça ne fait rien.

Hammond : nous n’avons pas finit Colonel Mackpeace.

Jack : ça ne prendra pas longtemps .Je vous demande de m’accorder une toute dernière faveur.

Hammond : je vous écoute.

Jack : je veux me retirer dans un autre monde.

Hammond : c'est-à-dire que je ne suis

Jack : j’avais fait la connaissance d’une femme sur Edora, Laira, vous vous souvenez

Hammond : oui

Jack : je lui avais promis que je reviendrais auprès d’elle. J’aimerai que vous m’aidiez à tenir ma promesse .Vous m’aiderez ?

Hammond : en admettant que je vous dise oui, vous devrez partir sans GDO. Autrement dit, vous ne pourrez plus revenir sur Terre par la porte.

Jack : oui, oui, j’en suis conscient.

Hammond : Colonel.

 

Base du NID

Newman : Colonel O’neill, c’est un grand honneur.

Jack : Newman

Newman : vous devez penser qu’on fait assez miteux et pourtant, je peux vous assurer qu’on est champion dans se boulot.

Jack : qui consiste à voler tout ce qu’on trouve.

Newman : on acquiert de quoi assurer notre défense face aux Goaoulds.

Jack : et vous pensez être compétents parce que vous n’avais jamais été pris pour l’instant.

Newman : oui et parce que on réussit nos missions.

Jack : ah

Newman : vous voulez jeter un coup d’œil à une de nos dernières acquisitions ?

Jack : oui, volontiers. Jetons un coup d’œil.

Newman : elle est par la. Alors quand dites-vous ?

Femme : c’est un bel objet. C’est un suppresseur de gravité.

Jack : vraiment ?

Femme : lieutenant Claire Tobias.

Jack : Tobias. Jack O’neill.

Newman : je vous laisse discuter. Le lieutenant a des talents étonnant, vous verrez.

Jack : alors comment cet engin fonctionne ?

Tobias : il émet des particules supraconductrices qui sous l’effet des cristaux génère un champ anti  gravitationnel a la

Jack : stop. Scientifique ?

Tobias : ingénieur, pourquoi ?

Jack : vous me faites penser à une personne de mon ancienne unité.

Tobias : le Major Carter.

Jack : vous l’a connaissait ?

Tobias : elle m’a pris le poste que je visais au sg1.

Jack : oh. En quoi consiste votre travail ?

Tobias : démonter et comprendre autant que possible, le mécanisme des plus gros objets .Ceux qu’on ne peut pas rapporter sur Terre. Je les dissèque, pièce par pièce, et j’envoie les plans au Colonel Maybourne.

Newman : excusez-moi, le Colonel Maybourne veut vous parler.

Jack : je vous laisse.

Maybourne : jack, alors le transfert c’est bien passé ? Que dites vous de nos installations ?

Jack : c’est assez coquet, je dois avouer.

Maybourne : ca manque un peu de soleil, mais c’est confortable. J’ai une mission pour vous, Colonel. La planète PX3 595

Newman : on va enfin avoir cet appareil.

Maybourne : sg9 a négocié pour s’en procurer un, sans jamais l’obtenir.

Jack : qu’est ce que nous sommes sensés remporter ?

Maybourne : Newman vous expliquera ça sur place. Bonne chance colonel.

Jack : merci.

Maybourne : euh oui, une dernière chose, cette unité n’est pas sg1, si vous tombez sur un trouble fête, la consigne c’est aucun témoin.

Newman : oh, l’entrée principale de la grotte est à près de 50 m direction nord nord-est. Le peuple de cette planète, les Tiernods,  utilisent la grotte pour échapper aux prédateurs.

Tobias : si un prédateur tente de vous poursuivre dans la grotte, ils utilisent l’appareil qu’on veut pour se rendre invisible.

Jack : c’est pratique.

 

PX3 595

Jack : c’est vide.

Tobias : il est la.

Newman : ce truc la, c’est un petit bijou. Amusant, non ?

Jack: ça a l’air Asgard.

Tobias : ca l’ai. Cette planète est sous leur protection.

 

Base NID

Newman : vous imaginez ce qu’on pourrait faire avec ça, en mission commando, sur Terre ?

Jack : mouais. Mais ça n’ira pas sur Terre, vous ne pourrez pas reproduire ce genre de technologie.

Tobias : c’est pas la peine, quand c’est aussi petit, on peut le rapporter sur Terre.

Jack : comment ?

Newman : on a une personne à nous dans une des unités la bas, à la base. Le Colonel Maybourne nous dit où la patrouille de notre taupe se rend, on y va avant, on dépose l’objet et on revient ici. La taupe arrive derrière, récupère le truc en douce et le rapporte avec elle. Ah tiens, je commençais à penser qu’il nous avait oubliés.

Maybourne : je viens aux nouvelles. Vous avez l’appareil ?

Jack : ouais

Maybourne : parfait. J’ai l’heure et les coordonnées pour le transfert. Au cours de l’opération, aucun contact.

Jack : compris.

Maybourne : je vous envoie les coordonnées ainsi que l’heure. Notez-les.

Newman : Alex, active la porte. Je dois m’en charger ?

Jack : non, j’irai.

Newman : vous irez ?

Jack : oui, pour commander une équipe efficacement, on doit avoir tout fait au moins une fois.

Newman : c’est votre prérogative mon colonel.

 

Autre planète

Makepeace : dépêchons,  inutile de trainer. Carter, Dr Jackson faites vos test. Tachons de voir si il y a un filon de Naquada à proximité.

 

Base du NID

Newman : y ‘a eu un ennui ?

Jack : les coordonnées de Maybourne été bonnes mais c’était juste pour le temps. J’allais repartir quand l’unité de la taupe a passé la porte. J’ai été coincé.

Newman : qu’est ce qui se passe ?

Jack : pile à l’heure.

Newman : Colonel, nous n’avons pas le droit d’activer la porte sans un ordre express du Colonel Maybourne. Mais qu’est ce que vous faite Colonel ?

Jack : j’ouvre en grand et après je fais le ménage.

Tobias : un vaisseau Asgard est en train de descendre sur la base. Qu’est ce qu’ils font ?

Jack : ils reprennent ce qui leur appartient de droit .Ecoutez moi. Vous avez deux possibilités. Une fois qu’ils auront repris ce qui a été volé, ce sera vous qu’ils prendront. Soit vous partez avec les Asgards, soit vous partez avec moi. A vous de choisir .j’y vais et je vais bloquer la porte pour que vous n’alliez pas ailleurs.

Newman : il nous a eus.

 

 Au SGC

Homme : les mains derrière le dos.

Makepeace : ne dites rien, on ne se connait pas.

Jack : beau travail. Euh, vous me passez une paire de menottes.

Makepeace : tenez. Vous êtes malade, mais qu’est ce que vous faites ?

Jack : je me débarrasse d’une vilaine taupe.

Hammond : silence, s’il vous plait que je puisse faire une annonce. Vous êtes tous en état d’arrestation pour haute trahison envers notre Nation et ses alliés

Makepeace : vous avez tout fichu en l’air O’neill.

Jack : oh au contraire, j’ai fais le ménage et on y voit plus clair.

Hammond : c’était utile.

Makepeace : seulement vous ignorez jusqu’où ça monte, j’en suis sur. Vous avez choisit le mauvais camp.

Jack : le camp des Tollas, des Tokras, des Asgards, des Nox, c’est  ça le mauvais quand ?

Makepeace : ils ont refusé de nous donner les moyens d’assurer notre défense si jamais les Goaoulds reviennent.

Jack : c’est pas de leur technologie que l’on a besoin. Non, on a besoin d’eux.

Hammond : allez, emmenez les.

Daniel : juste une seconde, tout ça me parait assez confus. En fait, tout ce qui s’est passé depuis une semaine, à commencer par les négociations sur Tollana, que j’ai d’ailleurs mis deux jours à préparer, ce n’était qu’une mise en scène pour coincer la taupe ?

Hammond : voila d’y l’y a de ça quelques semaines, les Asgard, les Tollas sont venus a deux jours d’intervalles nous apporter la preuve que nous volions sur différente planète, leurs technologies.

Sam : comment nous ? Vous ne voulez pas dire nos unités ?

Hammond : si. Les Asgards, les Tollas et les Nox voulaient rompre toutes relations avec nous. Mais nous avons réussit à les convaincre que les vols devaient être l’œuvre d’un groupe sans la moindre relation  avec nos unités.

Travell : nous avons insisté pour que vous appréhendiez vous-même les coupables. Vous avez désormais regagné notre confiance.

Sam : donc, vous avez monté de toutes pièces l’incident sur Tollana, en espérant que la taupe tentera de vous recruter une fois votre vol découvert ?

Daniel : et vous avez joué votre rôle devant nous y compris.

Hammond : nous n’étions pas sur que vous joueriez correctement la comédie une fois dans la confidence. Et les Asgards avaient insisté pour que le colonel O’neill fasse cette enquête seul.

Jack : ils m’aiment bien.

Hammond : maintenant, si vous voulez bien me suivre votre Eminence,

Jack : oui, me revoilà.

Sam : on est content de vous retrouver.

Teal’c : c’est vrai

Jack : merci. Euh, Daniel, quand vous êtes venu pour me parler après la sanction, la maison, ma maison était sur écoute donc je me devais donner le change

Daniel : oh oui bien sur, je comprends ne vous en faite pas

Jack : parce que vous savez, on est amis et on se comprend. C’est du solide entre nous

Daniel : oui, c’est évident.

Jack :  et alors, je ne voudrais pas que vous

Daniel : et vous n’avez pas besoin de vous excuser

Jack : si, j’y tiens

Daniel : non croyez moi

Jack : d’autant que j’étais sincèrement touché que vous soyez venu vous assurer que je tenais le choc, aussi spontanément.

Daniel : euh ben c'est-à-dire que j’étais envoyer.

Jack : comment ça ?

Daniel : euh, on à tirer a la courte paille, et j’ai perdu.

 

FIN

Shades of Grey

 


Starring:

Richard Dean Anderson as Colonel Jack O'Neill
Michael Shanks as Dr Daniel Jackson
Amanda Tapping as Major Samantha Carter
Christopher Judge as Teal'c
Don S Davis as General George Hammond
Teryl Rothery as Dr Janet Fraiser

 

Also Starring:

Tom McBeath as Colonel Harry Maybourne
Steve Makaj as Colonel Makepeace
Marie Stillin as Travell
Christian Bocher as Newman
Linnea Sharples as Lieutenant Clare Tobias

 

Scene: Tollana

SG-1 are in the Council Chambers in front of Travell.

DANIEL: Your eminence, our Government has asked us to return to Tollana to arrange formal diplomatic relations with your people.

TRAVELL: Consider it done. You are, after all, the people who saved us from the Goa'uld.

DANIEL: Thank you, yes. Well in that spirit, we'd like to arrange for a trade.

TRAVELL: What would you like to trade?

DANIEL: Technology.

TRAVELL: I'm sorry. You know that is the one thing we cannot give you. Tollan law strictly forbids it.

DANIEL: Okay, we understand that. However in our culture, laws can be changed when it is deemed that the reasons for those laws are no longer relevant.

TRAVELL: The reasons for these laws are still relevant.

DANIEL: Okay. Please, if you, if you just allow me to make our case.

TRAVELL: I assume you want weapons technology?

DANIEL: Yes.

O'NEILL: One of those ion cannons would be nice.

TRAVELL: I see. And for what will you use such a cannon?

O'NEILL: To defend ourselves against the Goa'uld.

TRAVELL: Forgive me Colonel, but our research shows you are far more likely to use our technology against enemies on your own planet.

O'NEILL: What if I gave you my word that would never happen?

TRAVELL: Are you the commander of your entire nation?

O'NEILL: No.

TRAVELL: Then in truth, you cannot guarantee it.

O'NEILL: You know what? Forget it.

DANIEL: Jack?

O'NEILL: We knew you wouldn't give us anything. We're wasting a lot of time here.

DANIEL: Jack.

O'NEILL: No, Daniel. Let's go.

Jack walks out and the others follow him.

Scene: Corridor

Sam, Daniel and Teal'c follow Jack out.

DANIEL: Wwwww what are you doing?

O'NEILL: We never should have saved their technological superior butts.

Jack reaches one of the weapons disablers and stops.

O'NEILL: This is that thing that disabled our weapons, isn't it?

TEAL'C: As well as the Goa'uld technology.

Jack prises the cover off the wall.

CARTER: Sir, isn't this against regulations?

O'NEILL: I suppose it is Carter.

Jack takes the weapons disabler and walks off.

DANIEL: Kinda crossing the line...

O'NEILL: Shut up, Daniel.

TITLES

Scene: Briefing Room

SG-1 are sat round the table except Teal'c who is standing up. Sam handles the weapons disabler. Hammond walks in.

HAMMOND: As you were. Sorry to keep you waiting. So, what is this device you've brought back?

O'NEILL: It's the thing the Tollan used to disable our weapons the last time we were there.

HAMMOND: And it really works?

O'NEILL: Worked on us. And the Goa'uld's.

HAMMOND: That should come in handy. Good job.

O'NEILL: Thank you sir.

HAMMOND: So, what did you have to promise them in return, Dr Jackson?

DANIEL: Actually General, we didn't have to promise to give them anything.

HAMMOND: They just gave you the device as a reward for saving them from the Goa'uld?

DANIEL: Actually General, the Tollan refused to give us any technology.

O'NEILL: Offered us a nice fruit basket though.

HAMMOND: Well I'm confused. How did you get the device? Major Carter?

CARTER: Uh...

O'NEILL: I took it Sir.

HAMMOND: Took it?

O'NEILL: Yes.

HAMMOND: You stole it?

O'NEILL: I like to think of it as `borrowed', sir. Major Carter can figure out how to reproduce it and we'll give it back.

HAMMOND: I can't believe what I'm hearing! You and your team stole an alien device from an extremely advanced culture.

O'NEILL: They won't retaliate if that's what you're worried about. Not their way. Right Daniel?

HAMMOND: This command has already been accused of stealing from several other alien cultures, Colonel. Until now, we've denied it. Perhaps that was a bit premature. Dare I ask how many other items you've stolen?

O'NEILL: None. This is the first.

HAMMOND: Colonel, you don't seem to understand how serious this matter is. You and your team have committed a court martiallable offence.

O'NEILL: To be fair, General, I did it. Carter and Daniel protested. And Teal'c, well he really didn't say anything but I could tell he was opposed to my actions by the way he cocked his head and sort of raised his eyebrow.

HAMMOND: Enough Colonel. Dr Jackson, Major Carter and Teal'c, you will return this device immediately to the Tollan and, hopefully, smooth over what must be some very ruffled feathers.

CARTER: Yes sir.

O'NEILL: Why? Our core mission is to go through that Gate to find technologies we can use to defend against Goa'uld incursion. Am I right?

HAMMOND: You are bordering on insubordination. We do not steal from friendlies.

O'NEILL: Well with no due respect, General, that's just plain stupid.

HAMMOND: Colonel...

O'NEILL: And since the Pentagon won't approve our backup programme, we have no choice..

HAMMOND: Colonel, do not go there.

O'NEILL: We have no choice but to take whatever steps we need to get what we need!

HAMMOND: As long as I am in command of the SGC we will hold ourself to the highest ethical standards.

O'NEILL: And when the Goa'uld wipe us out because we have nothing with which to defend ourselves, I'm sure we'll all feel great about ourselves and our high moral standards.

HAMMOND: Colonel O'Neill, you are out of line. Now stand down. Colonel O'Neill, I am hereby relieving you of your command. You are to report to the infirmary and stay there until I send for you.

O'NEILL: No holding cell, sir?

HAMMOND: That could very well be you next stop, if you say another word, Colonel.

PA: Incoming traveller.

HAMMOND: Now get down to the infirmary and submit yourself for a complete examination. Teal'c, escort him.

Jack leaves.

HAMMOND: And Teal'c, you are no longer under Colonel O'Neill's command. Is that understood?

TEAL'C: Understood.

PA: Unauthorised incoming traveller. Closing the iris.

HAMMOND: Great. Now what?

Hammond, Sam and Daniel go to the control room.

Scene: Gateroom

The iris closes. Soldiers move into the room.

Scene: Control Room

Sam, Daniel and Hammond watch the Gate.

Scene: Gateroom

Travell and another Tollan walk through the iris.

HAMMOND: Hold your fire.

They move down to the Gateroom.

DANIEL: Your eminence. Welcome to Earth. High Chancellor Travell, this is General Hammond, commander of this facility.

HAMMOND: It's an honour to meet you.

TRAVELL: I only wish it were under more pleasant circumstances. We have come to retrieve our stolen property and to tell you all diplomatic relations with your people will be terminated.

HAMMOND: Of course we will return your property to you immediately. But, please, if you will just sit down with us and at least talk about it.

TRAVELL: Then you admit you have stolen from us?

DANIEL: Your Eminence, I know that you are wise enough not to hold the actions of one man against an entire planet.

TRAVELL: You were there, Dr Jackson. As were you, Major. And Teal'c. Who exactly are you saying is responsible?

Scene: Infirmary

Jack is on a bed and Janet rips something of the side of his head.

O'NEILL: Thanks Doc. As always, a pleasure.

FRAISER: Well I don't see anything immediately wrong with you. Your blood pressure, DRE and EEGL seem normal. It will be a while before I get your hormone levels and CAT scans back.

O'NEILL: Great. Let me know what kind of wacky alien stuff you find in there.

Jack goes to the door and Teal'c stands in his way.

O'NEILL: Excuse me.

TEAL'C: I am to keep you here until General Hammond is ready for you.

O'NEILL: Get out of my way, Teal'c. That's an order.

TEAL'C: I do not understand your behaviour, O'Neill.

The phone rings in the background.

O'NEILL: Get outta my way.

Janet answers the phone.

FRAISER: Fraiser. Yes Sir. Colonel? General Hammond wants to see you in his office.

Teal'c moves out of Jack's way and follows him down a corridor.

Scene: Corridor

Sam is coming the other way.

O'NEILL: Carter.

CARTER: Sir?

O'NEILL: What?

CARTER: Is there anything I can do?

O'NEILL: About?

CARTER: Well Sir, with respect, you aren't exactly acting like yourself.

O'NEILL: No Carter. I haven't been acting like myself since I met you. Now I'm acting like myself.

Jack walks off leaving Sam standing there.

Scene: Briefing room

Jack comes up the stairs on his way to Hammond's office.

O'NEILL: Well, look who's here. Come to retrieve your vastly superior stuff?

Travell walks past with Daniel.

O'NEILL: You know, it'd be a lot more superior if it wasn't so easy to steal.

HAMMOND: Colonel O'Neill! Get in here and take a seat. Close the door!

Scene: Hammond's office

HAMMOND: My God, Jack, you've really crossed the line here.

O'NEILL: In terms of my insubordination towards you, your absolutely right, General. And for that I'm truly sorry. But I still think what I did was right.

HAMMOND: I just met with two members of the Tollan High Council who disagree.

O'NEILL: So the Tollan are dictating our policies now.

HAMMOND: The victims of a crime are demanding the perpetrator be dealt with appropriately.

O'NEILL: I'm a criminal?

HAMMOND: What you've done here is clearly a court martiallable offence. I have to press charges.

O'NEILL: Well, by all means, General, do what you have to do.

HAMMOND: I do have one other option I can offer you Jack.

O'NEILL: What's that?

HAMMOND: Early retirement.

O'NEILL: Now see, I tried that once before and you pulled me out of it.

HAMMOND: The offer is only on the table while you're in this room.

O'NEILL: All this for one little indiscretion?

Hammond opens a file.

HAMMOND: Five counts of direct insubordination towards superior officers and a United States Senator. Two counts of refusal to obey orders. Kidnapping an alien child. Should I go on?

O'NEILL: The proverbial straw, sir.

HAMMOND: You got it. I'd accept the offer if I were you Jack. Beats the hell out of the prison time you'd get otherwise.

O'NEILL: Then I guess I'm retiring.

Scene: Jack's House

Jack is sitting down playing chess with himself when the doorbell rings. Jack gets up to answer it. It's Daniel.

DANIEL: Hi.

O'NEILL: What do you want?

DANIEL: I'm not, uh, I'm not sure, to tell you the truth. I'm here to talk, I guess.

O'NEILL: So talk.

Jack takes a swig from his beer.

DANIEL: You got another one of those?

O'NEILL: Yeah.

DANIEL: Feel like sharing?

O'NEILL: Beer? Sure.

Jack walks away leaving Daniel to come in. Daniel walks into the lounge and Jack approaches from the kitchen.

DANIEL: So? How are you feeling about all this?

O'NEILL: Yes to the beer. No to the feelings.

DANIEL: That's too bad because I don't really like beer.

O'NEILL: Stop your worryin'. I'm fine.

DANIEL: Really? That's...that's funny because I didn't figure you for the early retirement type any more.

Jack shrugs.

DANIEL: There's another reason you're angry, isn't there?

O'NEILL: Oh here we go. Pop pysch 101, right?

DANIEL: No. When we were in the briefing, you said something about the Pentagon not giving us the backup we requested. What, uh, what were you talking about?

O'NEILL: Hammond and I were planning a secondary SGC base off world. It was gonna serve as a backup in case ours was attacked. I was gonna command.

DANIEL: And the Pentagon pulled the plug? So you're acting up because you're hurt, because you didn't get a command?

O'NEILL: Give me a break, Daniel. Their denial of the programme was just another indication that they're not serious about attaining our goals.

DANIEL: Which you think is obtaining new weapons and technology?

O'NEILL: Protecting ourselves.

DANIEL: But isn't our mission also about establishing and maintaining diplomatic relations with other cultures?

O'NEILL: What's the point, if we don't gain anything to help our other interests?

DANIEL: Well there's a lot we could learn from people like the Tollan that has nothing to do with technology and weapons.

O'NEILL: Stuff that interests people like you, Daniel. Not people like me. I want to see tangible gains from our efforts. And if people like the Tollan don't want to share, we should just take.

DANIEL: You really believe that?

O'NEILL: Being sweet and nice isn't gonna stop three or four Goa'uld motherships if they decide to come back again. I'd rather be a thief and alive than honest and dead. It's a cliché but there it is.

DANIEL: If you really believe that, I guess, uh, I guess I never really knew you at all.

O'NEILL: Come on. You're a bright guy. You had to sense some of this.

Daniel looks at him.

O'NEILL: Then no. I guess you couldn't relate to me any more than I could to you.

DANIEL: So this whole friendship thing we've been working on the last few years...

O'NEILL: Apparently not much of a foundation there, huh?

Daniel picks up his coat and leaves.

Scene: Jack's house

Jack is again playing chess with himself but this is further on in time. The doorbell rings again. And again. Jack gets up to answer it. It's Harry Maybourne.

MAYBOURNE: Colonel O'Neill.

O'NEILL: What the hell is this? A joke, Maybourne? What are you doin' here?

MAYBOURNE: Well, in a way, you invited me.

O'NEILL: Come to gloat about my retirement, have you?

MAYBOURNE: May I come in?

O'NEILL: No. I'm in no way obligated to put up with your crap any more.

MAYBOURNE: I think you're gonna want to hear what I have to offer you.

O'NEILL: Offer?

Jack moves back a step and the two officers that have come with Maybourne move away. Maybourne steps inside the door.

MAYBOURNE: May I sit down?

O'NEILL: No. You won't be here that long. What's this about?

MAYBOURNE: Well, sufficed to say, I heard about your little altercation with General Hammond.

O'NEILL: Sweet little grapevine we got there, isn't it?

MAYBOURNE: Let's just say I see at lot of paper that goes through the mountain. I was most interested in your passionate argument that we shouldn't be quite so diplomatic about acquiring the things we need.

O'NEILL: Get to the point.

MAYBOURNE: What if I told you I could offer you a way to achieve your goals?

O'NEILL: My goals?

MAYBOURNE: Yes. What if I told you I could arrange for you to lead a team through the Gate to acquire whatever you want, whenever you want? For the good of this country.

O'NEILL: If I believed you could do that, I'd have to figure whatever you're doing is very illegal.

MAYBOURNE: What you did yesterday was very illegal, Colonel.

O'NEILL: Get out. Not interested.

Maybourne gets a card out of his wallet and leaves it on the table next to the door.

MAYBOURNE: Page me when you miss the action too much.

Jack shuts the door.

Scene: Briefing room

Teal'c walks in where Sam and Daniel are already waiting.

TEAL'C: For what purpose were we summoned?

DANIEL: My guess is we're getting our fourth.

CARTER: Who do you think it will be?

DANIEL: We'll probably get someone like Ferretti and you'll get command.

CARTER: I don't know about that. They'll probably go with someone higher than Major.

Hammond comes down the stairs followed by Makepeace. Last seen in Into the Fire.

HAMMOND: As you were. Since SG-1 is considered the flagship unit it falls on me to assure you have the strongest possible leadership. Therefore I'm reassigning the most senior officer we have in the field as your new commanding officer. Colonel Makepeace will be joining SG-1 immediately. I hope you'll make him feel welcome.

DANIEL: Uh, sir. I don't want to seem out of line here, but since I'm a civilian here, I'm probably the only one who can say this.

HAMMOND: Spit it out Doctor.

DANIEL: Well no offence, but doesn't Major Carter deserve to take charge of SG-1?

HAMMOND: Major Carter has an exemplary record on the team as recognised by her recent promotion to Major. But major is a far cry from colonel.

CARTER: I understand, General.

DANIEL: I'm sorry, but I don't. What, uh, what difference does it make what title she has? The point is..

CARTER: It's all right Daniel. Really.

HAMMOND: Dismissed.

MAKPEACE: I'm proud to join you folks. I hope you can learn to trust my command as much as you did Colonel O'Neill's.

CARTER: I'm sure we will, sir.

DANIEL: I never really trusted Jack's command, but I'm open.

MAKEPEACE: That's good. Then I'll see you at our first briefing.

Teal'c just walks off. Makepeace leaves and Sam and Daniel look at each other before Sam leaves.

Scene: Jack's house. One week later.

Jack walks to his window and peeks through the blinds to see the car containing the officers still there. He looks down and picks up the card Maybourne left.

Scene: Jack's Garden

Jack is reading Mad magazine on the deck and listening to Leoncavallo's `I Pagliacci', when a car pulls up. Maybourne gets out of the car and steps up onto the deck.

O'NEILL: What took you so long?

MAYBOURNE: Frankly, I didn't think you'd get bored so fast or I would have stayed in town.

O'NEILL: Not quite the student of human behaviour you thought you were?

MAYBOURNE: Are you ready to go?

O'NEILL: I have some questions.

MAYBOURNE: Can't tell you much.

O'NEILL: You expect me to jump into this operation blind?

MAYBOURNE: Are you interested in my offer or not?

Jack turns up the volume on the stereo.

O'NEILL: I'm interested.

MAYBOURNE: Good. I want to be sure you understand one thing, O'Neill. What I'm about to show you is not so much `classified' as it is `secret'. `Dangerous' would be another word I would use.

O'NEILL: Keep talkin'.

MAYBOURNE: I want you to understand that once you see what I'm about to show you there is no turning back. You will have the choice to go along with it.. or disappear.

O'NEILL: Disappear?

MAYBOURNE: This is your last chance to back out.

O'NEILL: Well, if you promise to cut back on the melodrama, I'll consider crossin' the line.

Scene: Air Force plane

O'NEILL: So, where are we going?

MAYBOURNE: Nowhere in particular. I find being 30,000 feet up greatly reduces the chances of any effective surveillance.

Two men bring in a box. Maybourne opens it and a Goa'uld long range communication device rises up.

MAYBOURNE: Do you know what this is?

O'NEILL: I assume it's one of those Goa'uld communication balls.

MAYBOURNE: We didn't have to negotiate for it either.

O'NEILL: Who's we?

MAYBOURNE: My organisation.

O'NEILL: NID?

MAYBOURNE: Mmm.. more of an offshoot.

O'NEILL: Ah. That sort of says it all, doesn't it?

MAYBOURNE: I want you to command a unit.

O'NEILL: There are units?

MAYBOURNE: Oh yes. Would you like to meet the temporary commander of the unit I want you to run?

O'NEILL: I guess.

MAYBOURNE: Took us a while to figure out how to use this thing without a Goa'uld at the controls. But good old human ingenuity eventually won out.

An image appears on the communication ball.

NEWMAN: Colonel Maybourne.

MAYBOURNE: Newman. I'd like you to meet Colonel Jack O'Neill. Retired.

NEWMAN: Colonel O'Neill, it is a pleasure Sir. Read just about all the SG-1 mission briefings and uh, let's just say your file is very impressive. It'd be an honour to serve under your command, Colonel.

O'NEILL: Hello, Newman. You look familiar.

NEWMAN: Yes, sir. We have met briefly. In a hangar at a Utah landing strip.

O'NEILL: You're one of those kids we chased through the other Stargate.

NEWMAN: That would be me. I apologise about having to return fire, sir.

O'NEILL: Hm. Where are you?

MAYBOURNE: He's on another planet.

O'NEILL: Your mission, Newman?

NEWMAN: Use whatever means necessary to acquire goods and technology that could help Earth in the battle against the Goa'ulds, sir, or other unforseen aggressors.

O'NEILL: You've seen my file, Newman. It's only fair I know a little more about you.

MAYBOURNE: Need to know, Colonel.

O'NEILL: Well I need to know if I'm gonna command this unit.

MAYBOURNE: You agree to go there and take command, I'll give you detailed files on every one of your people. Now how about it, Colonel? You ready for a command where you can finally achieve what you and I both agree needs to be achieved to defend this planet?

O'NEILL: I never thought I'd agree with you about anything, Maybourne. But yeah. I'm ready.

Scene: Hammond's Office

Makepeace is there with Hammond.

MAKEPEACE: Major Carter has accepted my command with no problem, sir. But I'm afraid Dr Jackson and the jaffa have not.

HAMMOND: Well maybe if you didn't think of him as `the jaffa' it would be a good start.

There's a knock at the door.

HAMMOND: Come in.

Jack walks in.

HAMMOND: Jack, come in. You know Colonel Makepeace.

O'NEILL: Yeah.

HAMMOND: How's the retirement going?

O'NEILL: Uh, great. I retire, I wake up, I retire. It's, it's a living. I'm bored out of my skull, sir.

HAMMOND: I'm sorry to hear that. Something I can help you with?

O'NEILL: Actually, there is, General.

MAKEPEACE: Would you like me to leave, Jack?

O'NEILL: I don't care.

HAMMOND: We're not finished, Colonel Makepeace.

O'NEILL: I'll make it fast, General. I'm hoping you could grant me one last favour.

HAMMOND: I'm listening.

O'NEILL: I want to retire offworld.

HAMMOND: Jack, I don't know...

O'NEILL: You remember that woman I told you about on Edora? Laira was her name.

HAMMOND: Yes.

O'NEILL: I promised her I'd come back some day. I'm asking you to help me keep that promise. Please.

HAMMOND: If I agree to do this, you know I can't give you a GDO. That means you can never return to Earth through the Gate.

O'NEILL: I understand that, sir.

Scene: Gateroom

Hammond, Sam, Teal'c and Janet stand with Jack in the Gateroom.

Jack picks up his bag and walks up the ramp and we can see Daniel in the control room.

HAMMOND: Colonel...

All the Air Force personnel salute.

Jack doesn't turn around and walks through the Gate out to Edora. Cool shot where you can see the Gateroom on one side and Edora on the other side. Jack drops his bag and runs straight to the DHD which looks as if it has been rewired.

Scene: Mountainous planet.

Jack steps through the Stargate into a base.

NEWMAN: Colonel O'Neill. It is an honour, Sir.

He salutes.

O'NEILL: Newman.

NEWMAN: We may look a little rag-tag but I assure you we're very good at what we do.

O'NEILL: Which is... stealing stuff.

NEWMAN: Well, acquiring what we need to defend our planet, Colonel.

O'NEILL: And you measure how good you are by the fact that you've never been caught?

NEWMAN: Well, and by the spoils of our missions. Would you care to take a gander at one of our latest acquisitions?

O'NEILL: Sure. I'll take a gander.

NEWMAN: This way, Sir.

Scene: Base room

A woman is in there.

NEWMAN: What do you think, Colonel?

TOBIAS: Just brought it back. It's an anti-gravitational device.

O'NEILL: Really?

TOBIAS: Lieutenant Clare Tobias, Sir.

O'NEILL: Tobias. Jack O'Neill.

NEWMAN: If it's all right, sir, I'll leave you in the lieutenant's very capable hands.

O'NEILL: So... tell me about this thing.

TOBIAS: Well, it utilises superconducted gyroscopic action to generate an anti-gravitational field..

O'NEILL: Stop. Scientist?

TOBIAS: Engineer. Why?

O'NEILL: You remind me of someone in my old command.

TOBIAS: Major Carter.

O'NEILL: How do you know her?

TOBIAS: She beat me out of a position in the SGC.

O'NEILL: Oh. So, what do you do around here?

TOBIAS: My job is to examine some of the larger items we require. The ones that are too big to be transported back to Earth. See if we can backwards engineer them and send the plans home to Colonel Maybourne.

NEWMAN: Excuse me, sir. Colonel Maybourne would like to talk to you.

O'NEILL: Yeah? Tobias.

Jack walks off with Newman.

Scene: Base Gateroom

The communication device rises.

MAYBOURNE: Jack! I see you made it in one peace. What do you think of our little operation?

O'NEILL: It's swell, Harry.

MAYBOURNE: We do what we can to make it comfortable. I have your first mission, Colonel. Planet PX3 595.

NEWMAN: It's about time we got one of those things.

MAYBOURNE: SG-9 was unable to negotiate to get the device.

O'NEILL: What device are we talking about?

MAYBOURNE: Newman can fill you in on all the details. Good luck, Colonel.

O'NEILL: Thanks.

MAYBOURNE: And Colonel, just a reminder. This isn't the SGC. So if someone, gets in your way, do what you have to do.

The sphere lowers and Harry disappears.

Scene: Base gateroom

Tobias is dialling the Gate and the team is kitted up.

NEWMAN: Okay, the mouth of the cave we're gonna hit is about 50 metres at two o'clock from the Gate. The primitive locals are called Tiernods. They use them as a place to hide from predators.

TOBIAS: If a predator follows them into the cave, the Tiernods use the device we're after to vanish.

O'NEILL: Very nice.

They go through the Gate.

Scene: PX3 595

The team enters a cave.

O'NEILL: Clear.

TOBIAS: Bingo.

Newman picks it up.

NEWMAN: You're gonna love this.

He puts it on himself and disappears. Then reappears right behind Jack.

NEWMAN: Pretty cool, huh?

O'NEILL: What the...

O'NEILL: That thing looks Asgard.

TOBIAS: It is. This is an Asgard protected planet.

Scene: Rogue Base

Newman, Tobias and Jack are talking.

NEWMAN: Can you imagine the ways we could use this for black ops back on Earth?

O'NEILL: Yep. But it's not back on Earth. You gonna be able to backwards engineer this thing?

TOBIAS: Don't have to. Items this small we just send back to Earth.

O'NEILL: How?

NEWMAN: Got a man on the inside, on one of the SG teams. Colonel Maybourne tells us where the mole's team is about to go, we get there first, make the drop and come back here. The mole comes in later, retrieves the item and packs it in his gear.

The communication sphere rises.

NEWMAN: It's about time her got back to us.

Newman flicks a switch and Maybourne appears.

MAYBOURNE: Hello, team. You get the device?

O'NEILL: Yep.

MAYBOURNE: Good. I have the time and co ordinates for the drop. Just drop and go. No contact.

O'NEILL: Okay.

MAYBOURNE: I'm sending the so ordinates and time info. Record them.

Newman records them and Maybourne disappears.

NEWMAN: Alex? Want me to go Sir?

O'NEILL: No. I'll go.

NEWMAN: Really?

O'NEILL: Yeah. Best way to understand a command is to do every job yourself at least once.

NEWMAN: That's your prerogative, Colonel.

Scene: Drop off Planet

The Gate engages. Jack comes through and goes to the DHD. He places the device under some rocks by the DHD. We hear the chevrons locking and the Gate engages. Jack gets up and moves off to hide. Teal'c and Makepeace come through the Gate followed by Daniel and Sam.

MAKEPEACE: All right, let's make this quick. Carter, Dr Jackson, run your tests. Let's see if the intel was right about naqahdah deposits here.

Jack gets his little telescope/binocular thing and watches Sam walk away from the DHD. Teal'c walks up to the DHD and then walks away.

Scene: Drop off Planet

Some time later. Jack is still hiding and SG-1 walk back towards the Gate. He focuses on Makepeace this time. Sam starts dialling and Makepeace bends over to tie his shoelace. Daniel and Teal'c are nearer the Gate and Sam moves towards them. Makepeace palms the device when she has moved and then they all go through the Gate. Jack moves out of his hiding place and goes to the DHD and dials back to the rogue base. He runs through the Gate. Suddenly an Asgard beams down and looks at the DHD. It looks like Thor.

Scene: Rogue Base

Jack walks through the Gate.

NEWMAN: How'd it go Sir?

O'NEILL: Maybourne had the co ordinates right, but his timing sucked! I just about ran into the SG team on my way back through the Gate.

There is a rumbling noise. Everything starts to shake.

NEWMAN: What's goin' on?

Jack moves towards the DHD.

NEWMAN: Sir... Sir, we do not open the Gate without direct orders from Colonel Maybourne! Colonel, what are you doing?

Jack pushes the centre of the DHD and the Gate engages.

O'NEILL: Opening up some options!

He then hits Newman.

Tobias runs in.

TOBIAS: There's an Asgard ship descending over the base!

Scene: Rogue Base Planet

We see the Asgard ship descending and beaming items up.

Scene: Rogue Base

TOBIAS: What are they doing?

O'NEILL: Taking back what's rightfully theirs, I guess. Listen up all of you. You've got two choices here. As soon as they stop takin' stuff, they're gonna start takin' people. Now you can go with the Asgard. Or you can follow me. It's your choice. I'll be holding the door open so you can't go anywhere else.

Jack runs through the Gate. Tobias follows and so do the others. Newman is the last one through the Gate.

Scene: Gateroom

Teal'c binds Tobias' hands together. Newman comes through last and Jack takes his hand out of the wormhole. Makepeace moves behind Newman.

MAKEPEACE: Get your hands together. Got you now Newman.

O'NEILL: Good job, kids. Uh, give me one of those things. (To Makepeace)

MAKEPEACE: Here.

Jack grabs Makepeace and cuffs him.

MAKEPEACE: What the hell..? What are you doing?!

O'NEILL: That would be my job.

Jack moves to stand by Hammond.

HAMMOND: Ladies and Gentlemen, I am pleased to announce that you are all under arrest for high crimes against the United States and it's allies.

The door opens and Travell walks in.

MAKEPEACE: You really blew it O'Neill.

O'NEILL: Oh I think it came off quite nicely. Don't you General?

HAMMOND: Yes, I do.

MAKEPEACE: You have no idea how high up this goes. You've pissed off the wrong people.

O'NEILL: Like the Tollan, Tok'ra, Asgard, Nox. Those folks?

MAKEPEACE: They refuse to give us the things we need to defend ourselves against the Goa'uld.

O'NEILL: We don't need their stuff, Makepeace. We do need them.

HAMMOND: Get them out of here.

The rogue team are shipped out.

DANIEL: So, uh, just to clarify. This whole week, beginning with the appeal we made on Tollana, in which, I did a lot of hard work by the way, I take it that was all a scam?

HAMMOND: Within the last two weeks, the Asgard and the Tollan approached us independently of each other with evidence we were stealing technology from them.

CARTER: We? The SGC?

HAMMOND: Yes. The Asgard, Tollan and the Nox were going to sever all ties with us. But we convinced them the theft must be the action of a rogue group from outside the SGC.

TRAVELL: We insisted that you apprehend them yourselves. You have now regained our trust.

CARTER: So you set that whole thing up on Tollana in the hopes that the mole would think you were one of them and approach you.

DANIEL: And you didn't think you could trust us to help?

HAMMOND: We wanted to assure your reaction to the Colonel's behaviour was as it should be. And the Asgard insisted that Colonel O'Neill be the only one involved.

O'NEILL: They like me.

HAMMOND: And now, will you come with me, Your Eminence?

Travell and Hammond leave, leaving Jack with his team. He holds his hands out.

O'NEILL: I'm back.

CARTER: It's good to have you back Sir.

TEAL'C: Indeed.

O'NEILL: Thank you. Um.. Daniel?

DANIEL: Mmm.

They start to walk out into the corridor.

O'NEILL: That stuff I was talking about at my house..

DANIEL: Um..

O'NEILL: The place was bugged. I had to keep up the act.

DANIEL: It's.. I understand.

O'NEILL: Obviously, the whole friendship thing, the foundation, it's all solid.

DANIEL: Uh, obviously. You don't..

O'NEILL: You don't have to.. No I feel kind of.. I do appreciate that you were the one that came to see if I was okay. That.. that means something.

They stop.

DANIEL: Uh, actually, no it doesn't.

O'NEILL: Huh?

DANIEL: Um, We, uh, we drew straws. I lost.

Daniel walks off. Sam shrugs and walks off. Teal'c walks past, stops, raises his eyebrow and cocks his head. He then walks off.

Jack is left standing in the corridor.


The End

Kikavu ?

Au total, 22 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Larousse96 
03.12.2016 vers 18h

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

madi300 
28.10.2016 vers 22h

Kyodrey 
24.10.2016 vers 22h

JessBones 
19.09.2016 vers 20h

havenfan 
30.08.2016 vers 17h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Les Répliques
05.12.2016

L'épisode ?
05.12.2016

Le Survivor
05.12.2016

Calendriers
01.10.2016

Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (1er partie)

Afficher plus d'informations

Total : 12 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (23:35)

Sur ce j'y vais aussi.

Sonmi451 (14:23)

Bonne journée à tous! Et Joyeuse St-Nicolas!

arween (18:40)

Vous êtes nombreux à fêter la Saint Nicolas ?

Xanaphia (19:04)

En tout cas chez moi aussi ça se fête Alors bonne Saint Nicolas

arween (19:05)

Dans le sud, ça ne se fête pas du tout

Xanaphia (19:11)

Et oui c'est plutôt du nord et de l'est de la France +la Belgique, si je ne dis pas de bêtise ^^

arween (19:11)

ouais donc loin de chez moi ^^

Xanaphia (19:12)

vous avez des fêtes spéciales par chez vous ?

arween (19:13)

Non rien du tout

arween (19:13)

Ah attends si on la fête de mai.

arween (19:14)

Mais je crois que c'est juste à Nice

Xanaphia (19:14)

la fête de mai ?

mnoandco (19:14)

Oui, chez moi aussi il y a la Saint Nicolas (Nord Est) ! et le père fouettard...pour les pas gentils...ne me sens évidement pas concernée!

arween (19:15)

Honnêtement je ne sors pas beaucoup là où il y a foule alors je sais pas trop ce qu'ils font

Xanaphia (19:15)

coucou ah oui le folklore local ^^

Lolo1710 (19:27)

Saint Nicolas c'est sacré en Belgique, les primaires font un spectacle chaque année puis les autre c'est surtout pour les bonbons ?

Xanaphia (19:29)

Ou les chocolats et les coquilles

Lolo1710 (19:41)

Ouaip, un truc génial aussi mais c'est peut être que dans mon école, c'est les filles qui font régime et qui troc des bonbons contre des mandarines

Sonmi451 (21:20)

Moi je fais saint-Nicolas car mon homme est du nord-Est mais ma fête à moi arrive jeudi. ^^

Sonmi451 (21:20)

Avec la fête des lumières.

Sonmi451 (21:21)

Bonsoir au fait!

Xanaphia (21:30)

Bonsoir Ah la fête des lumières ça doit être joli ^^

Sonmi451 (21:36)

Très.

Sonmi451 (21:37)

Cette année, je vais me contenter de mettre les lampions aux fenêtres.

serieserie (08:40)

Bonne journée de chasse aux cadeaux sur la citadelle!

CastleBeck (15:46)

BOnjour ici!
Je viens de lire qu'une de mes séries préférées est renouvelée pour une 4e saison avec ajout d'un de mes acteurs préférés. Il me semble que ça met du bonheur dans ma journée <--- Oui, ça ne m'en prend pas beaucoup!

CastleBeck (15:53)

(Tiens, dans l'article ils disent que ce sera diffusé prochainement sur France 2... C'est bon à savoir. Si vous voyez passer Mensonges sur France 2, vous regardez!)

aline2408 (22:27)

Joyeux Anniversaire James723

aline2408 (22:28)

Joyeux Anniversaire James723

James723 (22:28)

Thank you ^^

serieserie (16:44)

Inscrivez-vous vite pour la grande partie d'HypnoGame Arrow qui aura lieu dans 6 jours!! Rendez-vous dans les forums de l'accueil!!

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play