VOTE | 228 fans |

#309 : Règles de combat

Ecrit par : Terry Curtis Fox.

Réalisé par : William Gereghty

Un groupe de soldats du SGC est attaqué par une armée de Jaffa. Croyant qu'il s'agit de l'équipe SG-11, disparue lors d'un combat, SG-1 lui apporte son aide. Quelle n'est pas leur surprise quand la mystérieuse équipe retourne ses armes contre ses collègues!

extraits en musique
extraits en musique

  

Plus de détails

309 - Règles De Combat.

Titre en vo : Rules of Engagement.

1ère diffusion États-Unis : 20/08/1999.

1ère diffusion en France : 04/05/2000.

Ecrit par : Terry Curtis Fox.

Réalisé par : Bill Gereghty.

Synopsis : A peine SG1 a-t-elle traversé la Porte qu'elle se retrouve prise dans un combat opposant une équipe SG et des Jaffas. SG1 intervient pensant qu'il s'agit de SG11 portée disparue, mais l'autre équipe se retourne contre elle et les neutralise.

Apparitions :

Dion Johnstone (Capitaine Nelson)

Jesse Moss (Lieutenant J. Hibbard)

Aaron Craven (Capitaine Kyle Rogers)

Règles de combat

 

Sur une planète

 

Jack : A mon avis, la sonde mérite un bon coup de pied dans les les chenillettes.

Sam : La caméra a détecté une sorte de campement. C'était des coups de feu.

Teal'c : Je suis sur que c'est une arme Goa'uld.

 

Sam : Il s'agit d'une équipe SG. Je n'arrive pas à voir le numéros de leur unité. Ils sont submergé.

Teal'c : Ils ne ripostent pas.

Sam : Ils n'ont plus de munitions ?

Jack : C'est possible. En tout cas ils n'étaient pas censé être là.

Daniel : Est ce que c'est SG-11 ?

Sam : Ils ont été porté disparus il y a huit mois sur P89-534. Qu'est ce qu'ils feraient ici ?

Teal'c : Quelque soit leur identité, ils vont bientôt mourir.

Jack : A unité Sierra Golf non identifiée, ici Sierra Golf 1. Nous sommes à 6 heures , nous sommes prêt à vous apporter notre soutient, à vous. Unité Sierra Golf, votre position va bientôt être débordée. A vous. Soit ils sont sur une fréquence différente, soit ils n'ont plus de radio. Rendez vous à la lisière de la foret. Déployez vous maintenant.

 

Jack : Battez en retraite, on couvre vos arrières.

Capitaine : Identifiez vous.

Jack : Colonel Jack O'Neill, SG-1.

Capitaine : De quel cadrant ?

Jack : Quoi ? Fichez le camps.

Capitaine : Abattez les.

 

Générique

 

Jack : Tout le monde va bien ?

Daniel : Oui, sauf que j'ai mal au crane.

Sam : Je croyais avoir été touché.

Teal'c : Oui, moi aussi.

Sam : Mais apparemment ce n'était que des armes paralysante.

Jack : Pourtant ça ressemblait à des MP5. Bon, ce que je peux dire, c'est … Bonjour.

Hibbard : Bon sang, vous allez vous faire passer un sacré savon.

Jack : Par qui ? On peut savoir ?

Hibbard : Défense de parler.

Jack : Pourquoi ?

Hibbard : Parce que vous êtes mort.

Jack : Mort ?

Hibbard : Si vous faites semblant de ne pas être mort, ça ne vous rapportera que plus d'ennui.

Jack : Plus d'ennui que d'être mort ?

Hibbard : Je vous en pris colonel, vous savez bien. Il ne faut pas enfreindre les règles.

Jack : Navré. Qui commande ici ?

Hibbard : Les cadavres ne posent pas de questions.

Sam : De quelles règles est ce que vous voulez parler exactement.

Hibbard : J'ai dit silence.

Daniel : Nous essayons uniquement de comprendre. Si nous sommes censé être mort, comment pouvez nous tuer à nouveau.

Hibbard : Tu veux que je te montre binoclard, hein ?

Daniel : Binoclard ?

Jack : On calme le jeu Daniel. Alors faites le mort.

Teal'c : C'est le cas de le dire.

Hibbard : Le capitaine vous attends, suivez moi.

Jack : Vous avez vu son badge ?

Sam : SG-X.

Teal'c : Il n'y a pas d'unité SG-X.

Jack : Pas dans l'équipe d'Hammond non.

Hibbard : Hé, j'ai dit suivez moi.

 

Jack : Salut les gars.

Teal'c : Ce sont tous des enfants.

Sam : Oui, et qui s'amuse à la guerre d'après ce que je vois. Mais de qui sont ils ? Le NID, Maybourne ?

Jack : Ca ne m'étonnerait pas de lui.

 

Hibbard : SG-1 au rapport selon vos ordres.

Capitaine : Vous êtes tous mort jusqu'à 14h30.

Jack : Mais GMT ou horaire d'été capitaine ?

Capitaine : Défense de parler, sauf pour répondre à une question direct posé par l'officier d'évaluation. Est ce que c'est clair ? C'est comme ça qu'on se conduit dans votre quadrant monsieur ?

Jack : Je crois que mon colonel est la manière correct de s'adresser à moi, capitaine.

Capitaine : Aucun rang n'est supérieur au stricte respect des règles de combats. Règle numéros 2 article 4, toute force non autorisé sera abattu à vu. Vous n'êtes pas autorisé, en faites, vous avez fait échouer notre embuscade, la moitié des ennemis a pu se sauver.

Jack : Carter, je n'ai jamais été doué pour le règlement, ça vous dit quelque chose ?

Sam : Rien du tout.

Teal'c : Je le connais bien moi. Kal vak Jaffa.

Capitaine : Vous n'êtes pas du quadrant D ?

Teal'c : C'est exact.

Capitaine : Vous êtes venu par le Chaapa-ai. C'est un défi.

Daniel : Le Chaapa-ai.

Jack : Aille.

Hibbard : Il veut dire la porte des étoiles colonel.

Capitaine : La porte oui bien sur. Nous n'avons pas eu de défi depuis si longtemps. Je suis navré maitre Jaffa. Je viens de trahir mon identité, j'ai échoué. Vous devez m'exécuter pour le restant de la journée.

Hibbard : Vous devez m'exécuter aussi.

Jack : Maitre Teal'c. Puis je me permettre de suggérer que … nous les épargnons pour cette fois ?

Teal'c : Accordé. Subalterne. Capitaine, vos nom et rang.

Capitaine : Mon nom terrien est capitaine Kyle Rogers, commandant en chef du quadrant A.

Sam : Votre nom terrien ?

Teal'c : Quels sont les ordres donné par le maitre Jaffa précèdent ?

Kyle : De procéder aux exercices de combat tels qu'ils sont décrit dans le règlement jusqu'au retour de notre seigneur Apophis.

Daniel : Tiens donc.

Kyle : Quand nous seront prêt pour le défi ultime, il viendra.

Jack : Ne soyez pas pressé.

Kyle : Nous seront prêt un jour.

Sam : Vous vous entrainez à servir Apophis en portant ce genre d'uniforme ?

Kyle : Pour connaître l'ennemi. Le quadrant A n'a omis aucun détail. Nous avons étudié longtemps et assidument. Nous savons beaucoup de chose.

Sam : A propos de la Terre ?

Kyle : Oh oui. Le coton et l'avoine sont récolté en Amérique.

Jack : Cette information pourrait vous sauver la vie un jour ?

Kyle : Comme vous le voyez maitre Teal'c, mon erreur ne risque pas de se reproduire. Je suis prêt à infiltrer la Tau'ri dés que vous l'aurez commandé.

Teal'c : L'heure n'a pas encore sonné capitaine Rogers.

Daniel : Mais … si vous faites semblant … euh qui sont les Jaffas qui vous attaque ?

Kyle : Ils sont mené par mon second en personne. Le capitaine Nelson. Cela fait parti des exercices journalier. Nous avons pris la décision de séparer les campements pour pouvoir mieux nous imprégner de notre comportement terrien. Dois je le convoquer ?

Daniel : Non, je ne crois pas que ça soit nécessaire.

Teal'c : Convoquez le.

Daniel : Oui, convoquez le.

Kyle : Et que puis je faire d'autre ?

Jack : Nous voulons récupérer nos armes, celles qu'on avait.

Kyle : Elles ont été rangé à l'armurerie à la fin de l'exercice de ce matin.

Teal'c : Conduisez nous.

Kyle : A vos ordres.

 

Sam : Aucun d'eux n'a de poche à symbiote.

Jack : Oui, j'ai remarqué.

Teal'c : Avant qu'Apophis ne demande asile aux Tau'ris, il ne restait plus qu'une poignée de Jaffa loyaux à son service.

Daniel : Donc il a enrôlé des humains normaux ?

Teal'c : C'est une pratique courante pour les Goa'ulds de se servir d'humain comme chaire à canon. Surtout si la défaite est proche.

 

Jack : Très bien capitaine, vous pouvez partir.

Kyle : Je peux vous aider.

Teal'c : Shal kek.

Kyle : Oui maitre.

Jack : Alors Teal'c, qu'est ce que vous savez des ces règles de combat.

Teal'c : C'est le code de bataille pour l'instruction d'un jeune Jaffa. Il a été dictée par Apophis lui même.

Sam : Et qu'est ce que c'est que ces armes au juste ?

Teal'c : Ce sont des intars.

Jack : Et c'est l'abréviation de … ?

Teal'c : Intar.

Jack : Ah.

Teal'c : Ils ne sont utilisé qu'à l'entrainement et n'ont qu'un effet paralysant. On peut les identifier par ce cristal. Ils peuvent prendre la forme de n'importe quel arme.

Sam : Bon, j'ai notre GDO mais mon MP5 est toujours manquant.

Teal'c : Ainsi que mon arme O'Neill.

Jack : Teal'c, je veux que personne ne s'éloigne juste au cas où, vous y arriverez ?

Teal'c : Je crois.

Jack : Continuez les recherche.

 

 

Teal'c : Capitaine Rogers. Où sont les armes que nous avions en arrivant ?

Kyle : On les a entreposé à l'armurerie bien sur.

Teal'c : Vous disposez d'un vo'cume ?

Kyle : Oui.

Teal'c : Allez le chercher.

Kyle : Oui maitre Teal'c.

Jack : Qu'est ce que vous lui avez demandé ?

Teal'c : De nous apporter un appareil pour rassembler les hommes en vus d'une inspection. Ca devrait nous permettre d'assoir notre autorité.

 

Apophis : Guerrier d'Apophis, rassemblez vous devant moi et écoutez celui qui possède le vo'cume.

 

Sam : Mon colonel ?

Jack : Ce n'est rien d'autre qu'une énorme baudruche major. Aucune raison de s'inquiéter.

 

Apophis : Le guerrier présent devant vous parle en mon nom. Respectez ses paroles.

Kyle : Je serais honoré que vous passiez l'inspection maitre. Compagnie.

Teal'c : Présentez vos armes pour l'inspection. Vous avez de quoi être fière capitaine Rogers.

Kyle : Maitre Teal'c ? Voici mon commandant en second No'var. Pour l'entrainement, c'est lui qui conduit les forces des guerriers Jaffas. Son nom terrien est capitaine Nelson.

Nelson : La plupart de mes guerriers son engagé dans la bataille maitre. Je leur rapporterais vos parole après le combat.

Jack : Maitre Teal'c. Vous permettez ?

Teal'c : Voici le colonel O'Neill. Il est très apprécié par Apophis. Vous pouvez parler aux guerriers.

Jack : Apophis m'a demandé de vous dire que vous accomplissez un travail exemplaire. Il est content de vous. Félicitation. Mais il veut également que je vous dise que toute l'invasion de la Tau'ri est définitivement annulé pour cause de pluie. Donc tout entrainement est officiellement terminé à compté de maintenant. Rentrez chez vous.

Nelson : Pardon ?

Jack : C'est terminé Nelson. Dites à vos hommes de cesser le combat.

Nelson : Vous parlez plus comme un Tau'ri que comme un guerrier d'Apophis.

Jack : Merci, vous vous débrouillez aussi. Qui vous enseigne ?

Nelson : Si vous êtes qui vous prétendez être, vous connaissez déjà la réponse.

Jack : Nelson, je vous donne l'ordre de rappeler vos hommes immédiatement.

Nelson : L'article 7, section 3 énonce clairement qu'une fois que la bataille à commencé, elle ne peut être stoppé.

Jack : Vous voulez sans doute faire référence à l'ancien article 7.

 

Sam : C'est le dernier.

Daniel : Autrement dit ces gosses jouent à la guerre avec de véritable armes.

Sam : Mon colonel ?

Jack : Je vous écoute Carter.

Sam : Jusqu'à présent, nous n'avons retrouvé qu'un 9 mm et un MP5.

 

Jack : Bien reçu. Continuez.

Teal'c : Je vous ordonne de rassembler tous vos hommes, y compris ceux qui sont aux combats. Immédiatement.

Kyle : Le capitaine Nelson n'a pas tort.

Teal'c : Vous voulez être puni ?

Kyle : Je ne vous décevrez pas une seconde fois maitre Teal'c.

Jack : Dites lui la vérité.

Teal'c : Guerriers d'Apophis, écoutez moi. Apophis a été tué au combat par ses ennemis.

Jack : Hé. Il vous dit la vérité. La bataille pour laquelle vous vous préparez ne se déroulera jamais. Il ne reviendra pas. Allo, y'a quelqu'un qui m'entend ? Nous essayons de vous dire quelque chose d'important là.

Kyle : Apophis est un Dieu et les Dieux sont immortel. Donc Apophis ne peut pas être mort.

Nelson : Et quiconque dit le contraire essaye soit de nous tester soit de trahir colonel.

Kyle : Nous avons réussi le test. Et si vous n'avez rien d'autre à nous dire, nous souhaiterions retourner immédiatement au combat. Compagnie, rompez.

Teal'c : Apophis à vécu des milliers d'années. C'est comme si vous leur disiez que le soleil ne se lèvera plus.

Jack : Ca sera peut être le cas pour certaine d'entre eux, s'ils ne se réveille pas.

 

Jack : Qu'est ce qu'il y a ?

Hibbard : Je viens juste chercher une arme colonel. Je suis déjà en retard. L'entrainement a repris.

Sam : Mon colonel, un MP5, l'arme de Teal'c et deux 9 mm manquent toujours à l'appel.

Daniel : Qu'est ce que ça veut dire ?

Hibbard : Ca veut dire que mon équipe à besoin de renfort au plus vite.

Jack : Non. L'entrainement est annulé.

Hibbard : Vous ne pouvez pas faire ça.

Jack : Je pense que si. Que tout le monde prenne un Intar.

 

Sam : Ca a été fait par l'arme de Teal'c. Il est mort mon colonel.

Jack : A couvert.

Kyle : Colonel, je vais faire diversion.

Jack : Négatif. Il tire à balle réel capitaine.

Kyle : Apophis est avec moi.

Jack : J'ai dit restez à couvert. Allez lui prendre son arme.

Sam : A vos ordres.

Kyle : J'ai déplu à Apophis ?

Daniel : Non.

Teal'c : Apophis serait fière.

Kyle : C'est le défi ultime.

Nelson : Que se passe t-il ?

Kyle : Le jour est arrivé Nelson, c'est le défi ultime.

Nelson : Le sang est versé.

Kyle : Préparez les hommes. Le défis doit commencer à l'aube.

Nelson : A vos ordres.

Jack : De quoi il parle ? C'est quoi le défi ultime ?

Teal'c : C'est le jour dans l'instruction des guerriers où le premier sang est versé. Et le jeu devient réel.

Jack : Aille.

 

Sam : Colonel, nous avons du nouveau, …

 

Sam : … toutes nos armes ont été récupéré à la fin des combats.

 

Jack : Bien reçu. Surveillez les bien.

 

Jack : Comment va t-il ?

Nelson : Apophis le sauvera.

Daniel : Et bien à vrai dire non. Malheureusement je ne peux rien faire de plus pour lui tant que nous resterons ici. Il est probable qu'il souffre de lésions interne.

Jack : Alors on le ramène avec nous.

Nelson : C'est défendu.

Jack : Quoi, mais qu'est ce qui à encore.

Nelson : Vous le savez aussi bien que moi. Notre règlement nous interdit d'entrer ou de sortir du secteur avant le défi ultime, blessé ou non.

Jack : Oui, oui oui oui.

Kyle : Apophis serait mécontent de moi si … si … si on faisait une exception pour me sauver.

Daniel : Et si je vous disais que je vous emmène voir Apophis en personne ? Pour lui prouver que le sang a bien été versé et que votre quadrant est vraiment prêt pour son retour ? Si on ne vous emmène pas avec nous, Apophis saura que vous avez à votre test et ne reviendra jamais.

Kyle : Je veux partir alors.

Jack : Bon.

Nelson : dites lui qu'il sera fière de nous.

Kyle : Promis.

 

Sur Terre

 

Jack : Il nous faut une équipe médicale.

Hammond : Que s'est il passé colonel ?

Kyle : Mon seigneur ?

Jack : A vrai dire on l'appelle seulement général Hammond.

Kyle : Où est Apophis ?

Jack : Il est pas là. Navré.

Janet : Qu'est ce qu'il a ?

Kyle : Menteurs. Traitres.

Janet : Du calme, du calme.

Kyle : Vous serez punis. Il viendra me venger.

Janet : Qui est ce colonel ?

Jack : Il s'appelle Rogers. En dépit des apparences, ce n'est pas un des nôtres.

Kyle : Il vous terrassera, vous mourez tous.

Janet : Vite, emmenez le à l'infirmerie.

Hammond : Venez au débriefing des que possible.

Jack : Oui mon seigneur.

 

Hammond : Qu'est ce que c'est que ce défi ultime ?

Teal'c : C'est le moment où nous recevons enfin nos véritables armes. Les deux camps opposés doivent ensuite engager le combat jusqu'à ce que l'un deux soit victorieux.

Sam : Vous vous entretuez.

Teal'c : Les Goa'ulds veulent que seul les forts survivent. Je faisais parti des vainqueurs. J'ai été honoré par Apophis et suit devenu membre de sa garde personnelle.

Hammond : Et c'est ce qui risque d'arriver à tous ces gamins ?

Jack : Pas tant qu'ils n'auront pas de vraies armes avec lesquelles s'amuser. Où les trouveraient ils ?

Sam : Oui, les seules armes mortel qui étaient à l'armurerie étaient les nôtres. Le reste n'était que des intars.

Teal'c : Les maitres Jaffas qui devaient superviser leur entrainement les ont abandonnés depuis longtemps. Et pourtant ils ont continué jusqu'à aujourd'hui sans faillir.

Daniel : Où voulez vous en venir ?

Teal'c : Ils sont extrêmement ingénieux et très déterminés.

Sam : Donc ils pourraient essayer de relever le défi ultime qu'on leur donne de vrai armes ou non.

Teal'c : Oui, c'est possible.

Daniel : Soyons honnête, s'ils veulent vraiment s'entretuer, ils n'ont pas besoin d'arme pour le faire.

Sam : Nous devons repartir mon colonel. Ils faut les empêcher de commettre un massacre.

Daniel : Monsieur, nous sommes indirectement responsable de la situation puisqu'ils croient que nous sommes venu pour leur lancer ce défi.

Hammond : Je comprends oui.

Jack : Ce qu'il faudrait leur envoyer, c'est une équipe de psy. Ils sont tous largués.

Hammond : Peut être colonel, mais avant de vous envoyer vous ou quelqu'un d'autre sur un champs de bataille, je veux savoir ce qui se passe exactement sur cette planète.

Jack : Voyons ce que je vais pourvoir tirer de Rogers.

Hammond : Bonne idée.

 

Janet : Il refuse de manger. Il refuse de parler. Sauf pour me traiter de Shol'va.

Jack : Vous devez faire du bon travail.

Janet : Il n'a aucune lésion interne. Il n'a pas du être touché de plein fouet. Physiquement il n'y a pas de danger. Émotionellement, c'est une autre histoire. Il est très en colère colonel.

Jack : Où est son plateau ?

Janet : Là. Bonne chance.

 

Jack : Le toubib dit que vous n'avez pas mangé.

Kyle : C'est du poison.

Jack : Évidement on est à l'hôpital. C'est toujours comme ça. Hum, c'est du thon.

Kyle : Allez à Sokar.

Jack : En enfer, c'est ça l'expression. Ce qui franchement n'est pas une chose gentille à dire à une personne qui vous offre un sandwich.

Kyle : Ca revient au même.

Jack : Absolument.

Kyle : Je ne vous révélerez rien. Vous pouvez commencer à me torturer.

Jack : Oh, mais j'ai déjà commencé. Ceci est l'atroce torture du sandwich au thon. Dernière chance. Bon. Alors il va falloir qu'on discute un peu de cette histoire de défi ultime.

Kyle : Nous nous battrons jusqu'à la mort. Et Apophis choisira certain vainqueur pour sa garde personnelle.

Jack : Bon écoutez, je vous dit toute la vérité capitaine d'accord. Apophis est mort.

Kyle : Les Dieux sont immortel.

Jack : Pourquoi serait il parti depuis si longtemps ? Pourquoi est ce que tous les maitres Jaffas sont partis ? Apophis agonisait déjà quand il vous a enrôlé.

Kyle : C'est faut.

Jack : Et s'il vous le disait lui même ?

Kyle : Si Apophis peut parler, c'est qu'il n'est pas mort.

 

Daniel : Quand Apophis est venu nous voir, il avait déjà été torturé.

Kyle : Impossible. C'est un Dieu.

Sam : Les images que nous allons vous montrer sont celle d'Apophis juste avant sa mort. Son corps a été ensuite envoyé à Sokar.

Kyle : Les Dieux sont immortel.

Jack : C'est ce que vous n'arrêtez pas de dire. Alors regardez.

Apophis : Aidez moi. Un corps. J'ai peur … de mourir.

Kyle : De quelle magie vous servez vous ?

Jack : C'est sans truquage. J'y étais.

Teal'c : Et moi aussi.

Kyle : Alors c'est vrai.

Teal'c : C'est vrai.

Kyle : Qu'est ce que vous allez nous faire ?

Sam : Nous n'allons rien vous faire du tout. Nous voulons seulement vous aider.

Jack : Vous pouvez rentrer chez vous. Tout ça est terminé. La guerre est fini.

Kyle : Non, au contraire. Parce que demain le défi ultime commencera. Beaucoup de mes hommes mourrons. Pour Apophis.

 

Hammond : Quel est votre véritable nom ?

Kyle : Mon vrai nom est Rophiapgisy.

Jack : Est ce qu'on peut continuer à vous appeler Kyle ?

Kyle : Absolument, j'ai l'habitude colonel.

Hammond : Depuis quand êtes vous sur cette planète ?

Kyle : Nous sommes passé à travers le Chaapa-ai il y a cinq cycles. Ils nous ont emmené de plusieurs mondes différents.

Sam : Juste après qu'on ai détruit les vaisseaux d'Apophis.

Kyle : Il nous a ordonné de ne vénérer aucun Dieu à part lui même. De nombreux Jaffas sont resté avec nous. Ils nous ont tout appris.

Hammond : Qui vous à renseigné sur la Terre ? Sur nos uniformes ? Notre armement ?

Kyle : Des le départ, Apophis a capturé une de vos équipes et les a forcé à nous former.

Sam : C'était SG-11 ?

Kyle : Oui. Au début, c'est tout ce qu'ils nous ont révélé, mais ensuite les maitres Jaffas les ont obligé à parler. Nous avons étudier votre langue, observer votre comportement, mais ils n'ont pas survécu longtemps.

Hammond : Que leur est il arrivé ?

Kyle : Un jour leurs dépouilles ont été exhibé au campement. J'ignore comment ils sont morts, tout ce que je sais, c'est qu'ils ont refusé de répondre à certaine question que les Jaffas leurs ont posé. Ensuite, les maitres ont commencé à nous quitter un par un. Ils disaient qu'ils allaient aider Apophis à gagner une grande bataille. Et on s'est retrouvé seuls.

Hammond : Merci de votre coopération.

Kyle : Puis je faire appelle à la votre à présent général ?

Hammond : J'écoute.

Kyle : En ce moment même mes hommes se préparent pour le défi ultime.

Hammond : J'avais cru comprendre que vos armes n'avaient qu'un effet paralysant.

Kyle : C'est juste. Mais avant que maitre Gar'toc nous quitte, ils nous a montré au capitaine Nelson et à moi une grotte rempli d'armes pour le défi ultime. De vrai armes.

Jack : Mais de quoi est ce que vous nous parlez ? De vrai armes ?

Kyle : Elles sont exactement comme les vôtres, des MP5. Il nous a dit que c'était avec ça qu'il faudrait un jour infiltrer la Tau'ri et vous détruire. Puis je avoir la permission de retourner auprès de mes hommes ? Pour leur dire tout ce que j'ai appris ici et essayer d'empêcher le massacre.

Daniel : Ils refuseront de vous croire, vous le savez.

Kyle : Ils sont sous mon commandement.

Sam : Teal'c, est ce que le vo'cume est capable d'enregistrer d'autres images ?

Teal'c : Oui, effectivement.

Sam : Dans ce cas, le colonel O'Neill a déjà trouvé une solution. Vous voyez où je veux en venir mon colonel.

Jack : Donnez moi un indice.

Sam : Et bien si le fait de voir Apophis entrain de mourir à suffit à Kyle, tout ce qui nous reste à faire, c'est de montrer les même images aux autres guerriers.

Hammond : Grâce au vo'cume vous voulez dire ?

Sam : Oui.

Teal'c : Je pense que la solution d'O'Neill pourrait être efficace.

Hammond : Au beau milieu d'un champs de bataille, vous voulez combiner une technologie extraterrestre avec la notre ?

Sam : Mon général, en ce qui concerne l'aspect technique du transfert de donnée vers le vo'cume je ne suis pas très inquiète. Nous avons déjà effectué souvent des interfaces entre la technologie Goa'uld et la notre. Le problème, sera d'arriver au camps.

Jack : Nous avons toujours les intars mon général.

Hammond : A quoi vous serviraient ils ?

Jack : On peut tirer d'abord et poser des questions ensuite.

Kyle : Je demande la permission de me joindre à eux, général.

Jack : Ce sont ces hommes mon général. Et il peut apporter l'avantage tactique qu'il nous faudra pour réussir.

 

Jack : Expliquez moi le scénario du défi ultime.

Kyle : Mon escadron d'élite doit défendre notre campement contre l'assaut d'autre équipe SG mené par le capitaine Nelson. Les attaquants sont plus nombreux mais les défenseurs ont une puissance de feu supérieur.

Sam : Mais toutes les équipes porteront des uniformes SG, c'est ça ?

Kyle : Comme si on allait attaquer la terre oui.

Jack : Bon, une fois que nous aurons pris le camps, nous deviendrons les défenseurs pour donner du temps à Carter. Est ce que c'est clair pour tout le monde ? Daniel ?

Daniel : Quoi ?

Jack : Géniale. Vous restez avec Carter qui ne vous lâchera pas d'une semelle.

Sam : Oui mon colonel.

Hammond : SG-1, vous avez le feu vert.

 

Sur une planète

 

Jack : Je vous ai dit de rester avec Carter.

Kyle : Je voulais attirer son attention.

Jack : Vous allez écouter chaque mot que je dirais, et vous ferez absolument tout ce que je dirais. Sinon je vous descendrez moi même. Est ce que c'est clair ?

Jack : Bon sang.

Kyle : Oui colonel.

 

Kyle : Venez au rapport sergent.

Homme : Capitaine Rogers ?

Kyle : Je viens de traverser le Chaapa-ai, je suis porteur d'un message d'Apophis. J'ai de glorieuse nouvelles.

Jack : Allez chercher le vacu.

Kyle : Vo'cume.

Jack : Enfin peut importe allez-y. Carter, à vous de jouer. Teal'c avec Carter, Daniel avec moi.

 

Daniel : Ils arrivent.

Jack : Oui, j'en ai d'autre à 9h.

 

Homme : Déployez vous, déployez vous.

 

Teal'c : Il est prêt.

Sam : D'accord. Moi pas, donnez moi une seconde.

 

Jack : Trainez pas Carter.

 

Sam : Oui mon colonel.

Teal'c : Qu'est ce qui vous retarde ?

Sam : Je ne peux pas combiner la technologie Goa'ulds avec la notre en un clin d'œil. Il faut que je m'aligne sur la fréquence opérationnelle du vo'cume avant de pouvoir enregistrer et transmettre.

 

Teal'c : O'Neill.

Jack : Baissez vous. Rogers, mais qu'est ce que c'est bon sang.

Kyle : Des mortiers.

Jack : Qu'est ce qui a d'autre dans cette grotte ?

Kyle : Des stingers, des M60, des M72, des missiles.

Jack : Carter secouez vous. Qu'est ce que vous fichez. Attention. On va tous y passer Carter.

 

Sam : Ca y est.

 

Apophis : Guerrier d'Apophis, rassemblez vous devant moi et écouter celui qui possède le vo'cume. Le guerrier présent devant vous parle en mon nom. Respecter ses paroles.

Kyle : C'est un message d'Apophis en personne.

Nelson : Appeler son image durant la bataille va à l'encontre des règles de combat.

Kyle : Écoutez ses paroles.

Nelson : Quand le défi sera terminé.

Jack : Maintenant Nelson, vous allez l'écouter maintenant. Avant que d'autres hommes ne meurent sans raison.

Nelson : Le défi ultime est jusqu'à la mort colonel.

Apophis : Un corps. J'ai peur … de mourir.

Nelson : C'est un Dieu. Ce n'est pas possible.

Kyle : Si justement.

Nelson : Mais qu'allons nous devenir ? Où devons nous aller ?

Kyle : Chez nous.

 

FIN

RULES OF ENGAGEMENT

 

By Callie Sullivan

 

ALIEN PLANET. SG-1 are walking through woods. Sam is holding a detector of some sort, so the team are clearly searching for something.
O’NEILL: You know, that UAV needs a swift kick in the CPU.
CARTER: Aerial camera showed some sort of camp.
(Gunfire can be ahead. SG-1 duck down.)
CARTER: That sounded like weapons fire.
(There’s a familiar whooshing sound.)
TEAL’C (identifying the sound): Clearly a staff weapon blast.
(The team head in the direction of the noise. They reach the top of an embankment and carefully peer over the edge. Sam looks through her binoculars and sees Jaffa firing on a group of men. A young man in SGC gear runs for cover but is shot in the back with a staff blast.)
CARTER: They’re SG teams, sir. Can’t make out their unit number. They’re pinned down. (She hands her binoculars to Jack, who focuses on the SG personnel down below who are sheltering behind some boulders.)
TEAL’C: They are not returning fire.
CARTER: Out of ammo?
O’NEILL: Maybe. They’re not supposed to be here at all.
DANIEL: SG-11?
CARTER: They were declared MIA eight months ago, on P89 354. What would they be doing here?
TEAL’C: Whoever they may be, they are about to die.
O’NEILL (quietly into his radio): Unidentified Sierra Gulf Unit, this is Sierra Gulf One. We’re on your six. Standing by to offer fire support. Over. (There is no reply.) Sierra Gulf Unit, your position is about to be overrun. Over. (Still no reply.) Alright. They’re either on a different frequency or they don’t have comms. RV at the tree line. Move. Now.
(SG-1 crawl down the embankment and shelter behind some rocks near the other SG team. Jack calls out to the team’s Captain.)
O’NEILL: Pull out! We’ll cover your six!
CAPTAIN: Identify yourself!
O’NEILL: Colonel Jack O’Neill, SG-1!
CAPTAIN: Which Quadrant?
(Another of the SG soldiers is hit by a staff weapon blast.)
O’NEILL: Get out of there!
CAPTAIN (to his men): Take them out!
(Two soldiers in SG uniform rise up out of hatches in the ground and fire at SG-1. Although it looks like they’re firing real Earth weapons, each member of SG-1 is hit by red bolts of energy rather than bullets. They collapse.)

TENT. SG-1 are lying on military-looking camp beds. Teal’c regains consciousness, and the other three revive moments later.
O’NEILL: Everybody okay?
DANIEL: Headache. Bad headache.
CARTER: I thought I got shot.
TEAL’C: So it would seem.
CARTER: Must be some kind of stun weapons.
O’NEILL: Looked like MP-5s to me. Well, all I can say is ...
(A young soldier, barely old enough to be in the military, comes into the tent. He is wearing an SG uniform and is carrying a gun.)
O’NEILL: Hello.
HIBBARD: Boy, are you guys gonna get it!
O’NEILL: Get what? From whom?
HIBBARD: Hey, you can’t talk!
O’NEILL: Why not?
HIBBARD: Because you’re dead!
O’NEILL: Dead?
HIBBARD: Pretending not to be dead will just get you into more trouble.
O’NEILL: More trouble than dead?
HIBBARD: Come on, Colonel, you know better. Stop breaking the rules.
O’NEILL: Sorry. Who’s in charge here?
HIBBARD: Casualties don’t ask questions.
CARTER: Uh, what rules are we talking about exactly?
(Hibbard walks over to her and aims his gun at her.)
HIBBARD: I said, stop!
DANIEL: We’re just trying to understand, if we’re supposed to be dead, how are you supposed to kill us again?
HIBBARD (walking over to Daniel and pointing his gun at him): You wanna find out, four-eyes, huh?
(There’s a moment of deadly silence, then ...)
DANIEL (quietly): Four-eyes?
O’NEILL: Easy, big fella. Just ... play dead.
TEAL’C: Indeed.
(Hibbard glares at Daniel for a moment longer, then finally lowers his gun.)
HIBBARD: Captain’s waiting for you. Follow me. (He leaves the tent. Jack gets up off the bed.)
O’NEILL: Anyone notice the patch?
CARTER: SG-X.
TEAL’C: There *is* no SG-X, O’Neill.
O’NEILL: Not under Hammond’s command, no.
(Hibbard comes back into the tent.)
HIBBARD: Hey! I *said* follow me.
(He leaves again. Jack shrugs and everyone gets up and follows Hibbard.)

TRAINING CAMP. Lieutenant Hibbard leads SG-1 through a military training compound. Young soldiers, all in their late teens or early twenties, are going through various training exercises, climbing ropes etc. One group of soldiers jogs past SG-1.
O’NEILL (to the group as they trot past): Hey guys.
TEAL’C: They are no more than children.
CARTER: Playing some kind of war game, by the looks of things. Who do you think they are? NID, Colonel Maybourne?
O’NEILL: I wouldn’t put it past him.
(Hibbard leads them to a tent. Sitting at a table with his back to them is the Captain who ordered SG-1 shot earlier.)
HIBBARD (saluting): SG-1 reporting as ordered, sir!
CAPTAIN (to SG-1 without turning around): You are all casualties until fourteen hundred hours.
O’NEILL: Would that be Daylight Savings or Standard?
CAPTAIN: You may not speak. Except to answer a direct question by the evaluating officer. (He stands and confronts Jack.) Is that *CLEAR*?! (Jack just smiles at him. The Captain looks irritated.) Is this the way you behave in your quadrant, mister?
O’NEILL: I think ‘Colonel’ is the proper way of addressing me, *Captain*.
CAPTAIN: No rank is above strict adherence to the Rules of Engagement. Rule 2, Article 4. Unauthorised forces shall be shot on sight. You were unauthorised. In fact, you ruined our ambush. Nearly half the enemy team got away!
O’NEILL: Carter, I’ve never been real big on regs. Is this familiar to you?
CARTER: No, sir.
TEAL’C: They are familiar to *me*. (To the Captain) Gel’vak, Jaffa.
CAPTAIN (startled): You’re not from D Quadrant.
TEAL’C: We are not.
CAPTAIN: You came through the chappa’ai. This is a challenge!
DANIEL: The ... chappa’ai?
(The Captain looks aghast, as if he has realised that he said something wrong.)
O’NEILL: Oy.
HIBBARD (to the Captain): You meant the Stargate, sir.
CAPTAIN: Stargate. Of course. We’ve been so long without challenges. (To Teal’c) I am sorry, Master Jaffa. I have revealed myself and failed. (He takes out his sidearm and offers it to Teal’c.) You must execute me for the remainder of the day.
(Hibbard hands his rifle to Jack.)
HIBBARD: You must execute me as well.
(Jack takes out the clip and looks at it. The bullets are red-tipped. He re-inserts the clip and looks at the base of the weapon and presses a button which makes a bleeping sound as it switches on. Clearly this is not a standard issue weapon. He switches it off again.)
O’NEILL: Master Teal’c. Might I suggest we ... spare them this time?
TEAL’C: Very well ... underling. (Jack shoots him a look.) Captain, your full name and rank.
CAPTAIN (coming to attention): My Earth name is Captain Kyle Rogers, acting Quadrant A Commander, sir!
CARTER: Your *Earth* name?
TEAL’C (to Rogers): Your standing orders given to you by your previous Jaffa Master.
CAPTAIN/ROGERS: To practise the exercises of battle according to the Rules of Engagement, until the return of our Lord Apophis!
DANIEL: Really?
ROGERS: When we are ready for the final challenge, he will come.
O’NEILL: Don’t hold your breath.
ROGERS: We *will* be ready.
CARTER: You’re training to serve Apophis wearing SG uniforms?
ROGERS: To know the enemy. Quadrant A is spared no detail. We’ve studied long and hard and know much.
CARTER: About Earth.
ROGERS: Oh yes. Corn and cotton are indigenous to North America.
O’NEILL: And that information could save your life one day.
ROGERS: So you see, Master Teal’c, my mistake will not happen again. I am ready to infiltrate the Tauri at your command.
TEAL’C: That time has not yet come, Captain Rogers.
DANIEL (to Rogers): So, if you’re pretending to be ... who were those Jaffa attacking you?
ROGERS: They were led by my second-in-command, Captain Nelson, as part of the daily exercise. We have kept the Jaffa encampment separate so that we may better practise our Earth behaviour. Shall I have him sent for?
DANIEL: No, I don’t think that’ll be necessary.
TEAL’C (to Rogers): Send for him.
DANIEL: Yes! Send for him.
(Rogers looks at Hibbard and jerks his head. Hibbard heads out of the tent.)
ROGERS: How else may I serve?
O’NEILL: We’d like our weapons back. The ones we came with.
ROGERS: They were stored in the Armoury Tent, at the conclusion of this morning’s war game.
TEAL’C: Take us to them.
ROGERS: As you wish.

TRAINING CAMP. Captain Rogers leads SG-1 through the camp. The team look at the boys training, some of whom are stripped to the waist.
CARTER (to Jack): Colonel, none of them have symbiont pouches.
O’NEILL: I noticed that.
TEAL’C: Before Apophis requested asylum from the Tauri, there were but a handful of loyal Jaffa remaining in his service.
DANIEL: So he drafted ordinary humans?
TEAL’C: It is common practice among the Goa’uld to use humans as fodder during battle. Especially when facing defeat.

ARMOURY TENT. Rogers leads the way into the tent. Inside there are racks of what look like various types of SGC weapons.
O’NEILL (to Rogers): Alright, Captain, we can handle it from here.
ROGERS: I can assist you.
TEAL’C (to Rogers): Shel’kek.
ROGERS: Yes, Master. (He leaves.)
O’NEILL (as the team start looking at the weapons): So Teal’c. How do you know about these Rules of Engagement?
TEAL’C: They are the code of battle during a young Jaffa’s training, spoken by Apophis himself.
CARTER (holding up another gun with a red glowing crystal in the base): Teal’c, what about these?
TEAL’C: They are intar.
O’NEILL (putting on some of his gear which he has just found): Short for?
TEAL’C: Intar. (Jack shrugs.) They are used for training and only meant to stun. They can be identified by this crystal. (He shows the red crystal in the base of another gun.) They can take the form of any weapon.
CARTER: Well, I got our GDOs, but my MP-5’s still missing.
TEAL’C: As is my staff weapon.
O’NEILL: Alright, Teal’c, I want everyone in one place, just to make sure. Can you handle that?
TEAL’C: I can.
O’NEILL (to Sam and Daniel): You two keep looking. (He and Teal’c head out of the tent.)

TRAINING CAMP. Captain Rogers is waiting for them nearby.
TEAL’C: Captain Rogers. Where are the weapons with which we arrived?
ROGERS: They were returned to the Armoury Tent, of course.
TEAL’C: Do you possess a vocume?
ROGERS: Yes, sir.
TEAL’C: Use it.
ROGERS: Yes, Master Teal’c. (He walks to another tent and goes into it.)
O’NEILL: What did you tell him to do?
TEAL’C: I instructed him to use a training instrument to assemble his men for inspection. It may serve to emphasise our authority.
(Rogers comes out with a small grey ball on a stand, puts it on the ground and steps away from it. A beam of light shoots up from it and forms a giant holographic image of Apophis, about thirty feet tall.)
APOPHIS’ IMAGE: Warriors of Apophis, assemble before me and listen to he that possesses the vocume.
(Sam and Daniel come running out of the Armoury Tent, panicked by the sound of Apophis’ voice.)
CARTER: Sir?
O’NEILL: Just a huge honkin’ Apophis, Major. Nothing to worry about.
(All the boys in the vicinity gather round the image of Apophis. Some are dressed as SGC personnel, others as Jaffa.)
APOPHIS’ IMAGE: The warrior before you speaks in my name. Heed his words.
(The image disappears.)
ROGERS (to Teal’c): I would be honored if you would inspect my warriors, Master. (Teal’c bows his head in agreement.)

(A short time later, the boys have formed into ranks, ready for inspection.)
ROGERS: Company!
(The boys come to attention.)
TEAL’C: Ready weapons for inspection.
(The boys display their weapons. Jack and Teal’c walk along the rows looking at the weapons.)
TEAL’C: You do yourself proud, Captain Rogers.
(Jack looks at the clip that one of the boys is holding out for inspection. Again the bullets are red-tipped.)
ROGERS (as he and Teal’c reach a young man dressed as a Jaffa): Master Teal’c. This is my second-in-command, Novar. For the games, he leads the side of the Jaffa warriors. His Earth name is Captain Nelson.
NELSON (to Teal’c): Most of my warriors are engaged in the day’s battle, Master. I will relay your words to them after the battle.
O’NEILL: Master Teal’c ... if I may?
TEAL’C (addressing the boys): This is Colonel O’Neill. He is much loved by Apophis. (Jack looks none too pleased about this, but moves to stand at Teal’c’s side.) You may address the warriors.
O’NEILL (to the boys): Apophis wanted me to tell you that you’ve all been doing a wonderful job. Couldn’t ask for more. Well done. But, he also wanted me to tell you the whole invasion of the Tauri idea has been cancelled due to ... rain. (Rogers looks puzzled.) So. The war games are officially over as of right... (he goes to checks his watch, but realises that he isn’t wearing one) ... now. You can all go home.
NELSON (confused): Sir?
O’NEILL: It’s over, Nelson. Go tell your buddies to quit fighting.
(Rogers and Nelson look at each other suspiciously.)
NELSON (to Jack): You speak more like a Tauri than a warrior of Apophis.
O’NEILL: Thanks. You’re not so bad yourself. Who taught you?
NELSON: If you are who you say you are, you already know the answer to that, sir.
O’NEILL: Nelson, I am *ordering* you to recall your men from the field.
NELSON: Article 7, Section 3 clearly states that once the battle has commenced, it cannot be stopped.
O’NEILL: Well you’re obviously referring to the *old* Article 7.

ARMOURY TENT. Sam and Daniel are just finishing searching through the weapons. Sam puts a final intar back onto the rack.
CARTER: That’s it.
DANIEL: That means those kids are out there playing war games with real weapons.
CARTER (into her radio): Colonel?
O’NEILL (over radio): Go ahead, Carter.
CARTER: So far, all we’ve recovered is one 9 millimeter and one MP-5.
(Outside)
O’NEILL (into his radio): Roger that. Keep looking.
TEAL’C (to Rogers): I require all of Quadrant A to be assembled, including those engaged in the games. (Rogers doesn’t move.) Immediately!
ROGERS: As Captain Nelson stated, Master ...
TEAL’C (angrily): Do you wish to be punished?
ROGERS: I’ll not fail your challenge a second time, Master Teal’c.
(Teal’c looks at Jack.)
O’NEILL: Tell them the truth.
TEAL’C (to the boys): Warriors of Apophis. Hear me. Apophis has been slain in battle with his enemies.
(The boys don’t even twitch. Rogers rolls his eyes a little.)
O’NEILL: Hey! He’s telling you the truth. The battle you’ve been preparing for is never gonna happen. He’s not coming back.
(The boys still don’t react. Nelson smiles, clearly not believing a word of it.)
O’NEILL (to himself): Hello? Is this mike on? (Raising his voice) We’re trying to tell you something important here!
ROGERS: Apophis is a god. And gods cannot die. Therefore, Apophis cannot be dead.
NELSON: And anyone who says otherwise is either testing us ... or is a traitor, sir.
ROGERS: Now we’ve passed your challenge. If there’s nothing else, sirs, we’re scheduled to join the games in progress. (To the boys) Company! Dismissed!
(The boys fall out.)
TEAL’C (to Jack): Apophis has lived for thousands of years. It is as if we have said the sun will never rise again.
O’NEILL: It just might not for some of those kids if they don’t wise up.

ARMOURY TENT. Sam is aiming an intar at Lieutenant Hibbard as Jack and Teal’c walk in.
O’NEILL: What’s going on?
HIBBARD: I’m *trying* to get a weapon, sir. I’m already late, the games have started.
CARTER: Colonel, one MP-5, Teal’c’s staff weapon and two 9 millimeters are still unaccounted for.
(Outside, horns blow.)
DANIEL: What does that mean?
HIBBARD: It means my team needs reinforcements.
O’NEILL: No, the game is cancelled.
HIBBARD: You can’t do that!
O’NEILL: I believe I can. (He takes the intar from Carter and shoots Hibbard, who collapses unconscious.) Everybody grab an intar. (He tosses one to Teal’c and picks one up himself before leaving the tent. Sam and Daniel grab weapons and follow.)

WOODS. SG-1 and Captain Rogers make their way through the woods. In a hollow, they find a boy in an SG uniform lying on the ground with a very large burn in his side which is still smoking. Sam hurries over to the boy and checks him.
CARTER: It’s a staff weapon wound. He’s dead, sir.
(A blast from a staff weapon hits the ground nearby.)
O’NEILL: Take cover!
(Everyone dives to the edge of the hollow. The Jaffa boy with the staff weapon fires at them again.)
ROGERS: Colonel! I’ll draw his fire.
O’NEILL: *Negative*! That is a *real* weapon.
ROGERS (smiling confidently): Apophis will protect me.
O’NEILL: I said stay down!
(He makes a grab for Rogers but misses as Rogers jumps up and runs into the open to get a clear shot. He fires several times with his intar but misses. The Jaffa shoots once with his staff and Rogers is hit in the midriff and collapses to the ground. Jack shoots the Jaffa with his own intar.)
O’NEILL: Secure that weapon!
CARTER: Yes, sir! (She runs towards the Jaffa. Rogers lies on the ground, his clothing smoking from the staff weapon blast. Daniel rushes over to him.)
ROGERS (in pain): Have I displeased Apophis?
DANIEL: No.
TEAL’C: Apophis would be proud.
(Rogers nods, then lifts his hand from his wound and sees the blood on his hand.)
ROGERS: This is the final challenge.
(Nelson and a group of boys have arrived.)
NELSON: What happened?
ROGERS: The day has come, Nelson. The final challenge.
(Nelson touches Rogers’ wound roughly. Rogers cries out in pain. Nelson lifts his hand to look at the blood.)
NELSON: Blood has been shed.
ROGERS: Prepare the men. The challenge must begin at first light.
NELSON: Yes, sir. (He walks away.)
O’NEILL (to Teal’c): What’s he talking about? The final challenge?
TEAL’C: It is a day in a warrior’s training when first blood is shed. The games become real.
O’NEILL: Oy.

TRAINING CAMP. Jack is walking through the camp, which is a hive of activity as the boys rush around preparing for the impending battle.
CARTER: (over the radio): Colonel? We’ve found something. Our weapons were all turned back in after the war games, sir.
O’NEILL: Roger that. Keep ‘em secure.

MEDICAL TENT. Rogers is lying on a bed while Daniel does his best to treat him. Nelson stands nearby. Jack walks in.
O’NEILL (to Daniel): How’s he doing?
NELSON: Apophis will save him.
DANIEL: Well, actually, no. As a matter of fact, there’s probably nothing more we can do for him as long as we stay here. There’s probably internal injuries.
O’NEILL: So we’ll take him back with us.
NELSON: You cannot.
O’NEILL: For cryin’ out loud...
NELSON: You know as well as I do that the rules forbid entry or exit of the sector before the final challenge, wounded or not.
O’NEILL: Right. Right, right.
ROGERS (in pain): Apophis would be disappointed in me if ... if there were an exception made for myself.
DANIEL: Well, what if I told you we were bringing you to see Apophis personally, to show him that blood has been shed and that your Quadrant is truly ready for his return? (Rogers and Nelson look at each other.) If we don’t bring you back with us, then Apophis will know you’ve failed our challenge and never return.
ROGERS: Then I must go.
O’NEILL: Good.
(Nelson offers Rogers his hand.)
NELSON: Tell him we will make him proud.
(Rogers grasps his hand.)
ROGERS: I will.

SGC. GATEROOM. The Stargate whooshes and SG-1 come through, Teal’c and Daniel carrying Rogers on a stretcher.
O’NEILL: We need a medical team!
(Two medics wheel in a gurney and Teal’c and Daniel lay the stretcher on top. Rogers looks around in confusion. Hammond walks in.)
HAMMOND: What happened, Colonel?
ROGERS (to Hammond): My Lord?
O’NEILL: Actually, we just call him ... General Hammond.
ROGERS: Where is Apophis?
O’NEILL: He’s not here. Sorry.
(Janet runs into the Gateroom.)
FRAISER: What have we got?
(Rogers realises that he has been fooled and tries to get off the stretcher.)
ROGERS: Liars! Traitors!
(The medics restrain him.)
FRAISER: Easy, easy!
ROGERS (shouting): You will be punished! He will avenge me!
FRAISER: (to Jack): Who *is* this, sir?
O’NEILL: His name’s Rogers. Despite appearances, he’s not SGC.
ROGERS (shouting and struggling): He will strike you down! You will all die!
FRAISER (to the medics): Go! Let’s get him to the infirmary.
(The medics wheel the gurney out of the room, Rogers shouting and struggling all the time.)
HAMMOND (to Jack): I’d like to debrief ASAP, Colonel.
O’NEILL: Yes, my Lord.

SGC. BRIEFING ROOM. Some of the intar weapons are on the table as Hammond debriefs SG-1.
HAMMOND: What’s this final challenge all about?
TEAL’C: In my training, it is when we received our actual staff weapons. The two opposing camps then engaged in battle until one side emerged victorious.
CARTER: You killed each other?!
TEAL’C: The Goa’uld wish only the strong to prevail, Major Carter. I was among the victors. We were then honored by Apophis and I became a member of his personal guard.
HAMMOND: And that’s what’s about to happen to those boys.
O’NEILL: As long as they don’t have real weapons with which to play, I don’t see how.
CARTER: Well the only lethal weapons I found in the Armoury belonged to us. The rest were intars.
TEAL’C: The Jaffa Masters who once supervised their war games have long ago abandoned them, yet they have maintained their games until this day without fail.
DANIEL: So what are you saying?
TEAL’C: That they are extremely resourceful and most determined.
CARTER: So they might try to fulfill the final challenge whether they’re issued lethal weapons or not.
TEAL’C: It is possible.
DANIEL: Well let’s face it, if they really wanted to kill each other they don’t need guns to do it.
CARTER: (to Jack): We have to go back there, sir, and try to prevent this from happening.
DANIEL: General, we’re indirectly responsible for all this. They think that we were sent through to start this.
HAMMOND: I understand that.
O’NEILL: What we need to send back there is a team of shrinks. Those kids are *out* there.
HAMMOND: That may be so, Colonel, but before I send you or anyone else into a battle zone, I want to know what’s going on on that planet.
O’NEILL: Why don’t I see what I can get out of Rogers?
HAMMOND: Very well.

SGC. INFIRMARY. Rogers is lying in bed. Janet talks to Jack nearby.
FRAISER: He won’t eat, he won’t speak ... except to call me a shol’va.
O’NEILL: You must be doing a good job.
FRAISER: There’s no internal injury. He mustn’t have taken the full force of the blast. Physically he’ll be fine. Emotionally ... that’s another story. He’s very angry, Colonel.
O’NEILL: Where’s his tray?
FRAISER: Over here. (She hands it to him.) Good luck.
(Jack takes the tray over to Rogers’ bedside and puts it down on the trolley. He picks up a sandwich and takes a bite.)
O’NEILL: Ole Doc Fraiser says you haven’t been eating.
ROGERS: It’s poison.
O’NEILL: It’s hospital food, of *course* it is. (He takes another bite of the sandwich.) Mmm, tuna.
ROGERS: Go to Sokar.
O’NEILL: It’s ‘Go to hell’ actually. Which, by the way, is a very rude thing to say to a person offering you a sandwich.
ROGERS: It means the same.
O’NEILL: You’ve got a point.
ROGERS: I will reveal nothing. You may begin torturing me.
O’NEILL: Oh, I’ve already begun. This ... (he gestures with the sandwich) is the infamous tuna torture. (He picks up the plate with the other sandwich on it and waves it under Rogers’ nose.) Last chance. (After a moment, Rogers reluctantly picks up the sandwich and takes a bite.) Good. So, you and I should have a little talk about this final challenge thing.
ROGERS: We will battle to the death and Apophis will choose the victors as his personal guard.
O’NEILL: Alright, I’m going to tell you the absolute truth right now. Apophis is dead.
ROGERS (vehemently): Gods cannot die! (The effort makes him wince in pain.)
O’NEILL: Why do think he’s been gone for so long? Why have all the Jaffa Masters left? Apophis was on his way out when you got drafted.
ROGERS: You lie.
O’NEILL: What if he told you himself?
ROGERS: If Apophis can speak, then he cannot be dead.

SGC. INFIRMARY. A television and video player are near Rogers’ bed. Daniel puts a tape into the machine.
DANIEL: When Apophis came to us, he’d already been tortured.
ROGERS: Impossible. He is a god.
CARTER: The images we’re about to show you are of Apophis just before he died and his body was sent to Sokar.
ROGERS: Gods cannot die.
O’NEILL: So you keep saying. Have a look.
(The tape starts to play and shows Apophis, aged and white-eyed, in his last moments from “Serpent’s Song”.)
APOPHIS (on the screen): Help me. A host. I am ... afraid. (He lies silently for a moment, then takes one last loud juddering breath, which makes Rogers jump, and then dies. The tape pauses on the image.)
ROGERS (horrified): What magic is this?
O’NEILL: No magic. I was there.
TEAL’C: As was I.
ROGERS (the reality finally hitting him): Then it is true.
TEAL’C: It is.
ROGERS: What will you do to us?
CARTER: We’re not going to do anything to you. We wanna help you.
O’NEILL: You can go home, wherever that is. War’s over.
ROGERS: No, it’s not. Because tomorrow the final challenge begins... (his eyes start to fill with tears) and many of my men will die. For him. (He nods towards the image of Apophis on the television screen.)

SGC. BRIEFING ROOM. Rogers sits at the end of the table as SG-1 and General Hammond question him.
HAMMOND: What’s your real name, son?
ROGERS: My true name is Rafiatrey, sir.
O’NEILL: Your Earth name’s Kyle, can we call you Kyle?
ROGERS: That would be fine, sir, I’m very used to that.
HAMMOND: How long have you been on that planet?
ROGERS: We were brought there through our chappa’ai five cycles ago from a number of different worlds.
CARTER: Right after we blew up Apophis’ ships.
ROGERS: He commanded that we worship no other god but him. He left many Jaffa warriors with us. They taught us everything.
HAMMOND: Who taught you all about Earth, our uniforms, weapons?
ROGERS: Near the beginning, Apophis captured one of your SG teams and forced them to teach us.
CARTER: SG-11.
ROGERS: Yes. At first that was all they would reveal. Our Jaffa Masters forced them to say things. We listened to your speech, observed your ways, but they did not last long.
HAMMOND: What happened to them?
ROGERS: One day, their bodies were put on display in the encampment. I ... do not know how they died, only that they refused to tell the Jaffa Masters all that was asked of them. Then our Jaffa Masters began to leave us, one by one. They said, to help Apophis win a great battle. And then we were alone.
HAMMOND: Thank you for your cooperation, son.
ROGERS: May I now ask for your cooperation, sir?
HAMMOND: Go on.
ROGERS: As we speak, my men are preparing for the final challenge.
HAMMOND: I was under the impression your weapons are non-lethal.
ROGERS: They are. But before Master Gartok left, he showed Captain Nelson and myself a cave. Inside were weapons intended for the final challenge. Real weapons.
O’NEILL: What are we talking about here ... weapons-wise?
ROGERS: They are exactly like your own. MP-5s. He told us it was with those that we would one day infiltrate the Tauri and destroy you. (To Hammond) May I request permission to be returned to my men, sir, to tell them what I’ve learned and to try and stop them?
DANIEL: They won’t believe you, you know that.
ROGERS: They are under my command.
CARTER: Teal’c, is the vocume capable of recording other images?
TEAL’C: Yes, that is correct.
CARTER: Well then Colonel O’Neill’s already thought of the solution. (She looks at Jack.) I think you know where I’m going with this, sir.
O’NEILL: Haven’t a clue.
CARTER: Seeing Apophis die was enough to convince Kyle. All we have to do is show that same image to everyone else.
HAMMOND: With the vocume device?
CARTER: Yes.
TEAL’C: I believe O’Neill’s solution could be successful.
HAMMOND: In the middle of a battlefield, combining alien technology with our own?
CARTER: Sir, the technical part of transferring the data to the vocume I can figure out. We’ve already been experimenting with interfacing Goa’uld technology with our own. The problem will be getting there.
O’NEILL: We do have the intars, General.
HAMMOND: What good will they do?
O’NEILL: We could shoot first and ask questions later.
(Rogers stands.)
ROGERS (to Hammond): May I request permission to join them? Sir.
(Hammond looks at Jack.)
O’NEILL: They *are* his men, General, and he might provide the tactical advantage we need to pull this off.
(Hammond considers, then nods his consent.)

SGC. CORRIDOR. SG-1 and Rogers step out of an elevator and head towards the Gateroom. They are wearing combat gear and camouflage paint.
O’NEILL: Final challenge scenario – let’s hear it one more time.
ROGERS: My elite SG squad is to defend the encampment from the invading force of other SG teams, led by Captain Nelson. The attackers are greater in number, but the defenders have greater firepower.
CARTER: But everyone on both sides will be in SG uniforms.
ROGERS: As it would have been when we infiltrated Earth, yes.
O’NEILL (as they walk into the Gateroom where the Gate is already open): Alright, once we take the encampment, we become the defenders to buy Carter time. Is everyone clear on that? Daniel?
DANIEL (who clearly wasn’t paying attention): What?
O’NEILL: Good. (To Rogers) You, stay with Carter, who will watch you like a hawk.
CARTER: Yes, sir.
HAMMOND (from the Control Room): SG-1, you have a go.
(The five of them walk up the ramp and through the Gate.)

ALIEN PLANET. SG-1 and Captain Rogers make their way through the woods. Gunfire can be heard in the distance. A soldier wearing SG uniform shoots at them and they take cover behind the trees. After a moment and without any warning, Rogers jumps up and runs down the path, drawing the soldier’s fire and allowing Sam to take the soldier down with her intar. Jack shoots a second soldier then runs after Rogers, seizing him roughly by the front of his uniform.
O’NEILL: I told you to stay with Carter!
ROGERS: I was just trying to draw his fire.
O’NEILL (loudly and angrily): You will listen to every word I tell you and you will do everything I tell you or I will shoot you myself! Is that clear?! (He cuffs Rogers around the head before storming away.)
ROGERS: Yes, sir.

TRAINING CAMP. Soldiers in SG uniform patrol the camp. Using the cover of various tents, SG-1 cautiously make their way towards the centre of the camp. Once they’re in position, Rogers steps out into the open and calls to one of his men.
ROGERS: Status report, Sergeant!
SERGEANT: Captain Rogers?
ROGERS: I have just returned through the chapp’ai with a message from Apophis. I have glorious news.
(Using the distraction, SG-1 shoot the soldiers with their intars. Rogers shoots the sergeant.)
O’NEILL (to Rogers): Get the vacuum.
ROGERS: Vocume.
O’NEILL: Whatever. Get it. Carter, set it up. Teal’c, with Carter; Daniel, with me.
(Rogers runs to fetch the vocume. Sam and Teal’c head into the Armoury Tent to start setting up her laptop computer. Jack and Daniel take cover behind a wall of sandbags. Rogers takes the vocume into the Armoury Tent. Outside, soldiers in SG uniforms start to come out of the trees.)
DANIEL: Here they come.
O’NEILL: I got some at nine o’clock here too.
(They start firing their intars at the approaching soldiers. Rogers runs over to join Jack and Daniel.)

ARMOURY TENT. Teal’c finishes setting up the vocume. Sam is busy typing on the laptop.
TEAL’C: It is ready.
CARTER: Good. I’m not. Give me a second.

TRAINING CAMP. Jack and the others are under heavy fire.
O’NEILL (into his radio): Any time, Carter.
(In the tent:)
CARTER: (into her radio): Yes, sir!
TEAL’C: What is the delay?
CARTER (typing as she speaks): You can’t just combine Goa’uld technology with ours with a snap of a finger. I have to match the frequency the vocume operates on before I can record and transmit.
(Teal’c leaves the tent to go and help Jack, Daniel and Rogers who are busy shooting at the attacking soldiers.)
TEAL’C: O’Neill!
(A high-pitched whistle can suddenly be heard.)
O’NEILL: Incoming! (They duck and cover their heads as there’s an explosion not far away.) Rogers! What the hell was that?!
ROGERS: Mortars!
O’NEILL: What else is in that cave?
ROGERS: Stingers, M60s, M72s ...
O’NEILL: You’re telling me this now?! What the hell?! Get down! (They duck as another mortar explodes.) Dammit, Carter!
(The shooting continues. Inside the Armoury Tent, Sam’s laptop finally shows a match with the vocume.)
CARTER: Got it! (She shuts her laptop, grabs the vocume, runs out of the tent and puts the vocume onto the ground. The holographic image of the thirty-foot tall Apophis appears. The firing stops immediately.)
APOPHIS’ IMAGE: Warriors of Apophis, assemble before me and listen to he that possesses the vocume.
(All the boys who haven’t been shot come out of the woods and gather around the image.)
APOPHIS’ IMAGE: The warrior before you speaks in my name. Heed his words.
ROGERS (to his people): It’s a message from Apophis himself!
NELSON: Summoning his image during battle is against the Rules of Engagement.
ROGERS: Hear his words!
NELSON: When the challenge is over!
O’NEILL: Now, Nelson! You *will* listen to him *now*! Before anyone else gets hurt.
NELSON: The final challenge is to the *death*, Colonel. (He looks up at Apophis, and his expression changes to one of amazement as the image changes to that of the dying Apophis.)
APOPHIS’ IMAGE: A host. I am ... afraid. (He lies silently for a moment, then takes one last loud juddering breath and dies.)
NELSON (shocked): He is a god. It cannot be so.
(The image disappears.)
ROGERS: It is so.
(The boys start to wander around in confusion.)
NELSON (to Rogers): What will become of us? Where will we go now?
ROGERS: Home.

Kikavu ?

Au total, 26 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

poupette67 
Aujourd'hui vers 17h

Larousse96 
03.12.2016 vers 18h

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

madi300 
28.10.2016 vers 22h

Kyodrey 
24.10.2016 vers 22h

JessBones 
19.09.2016 vers 20h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode


Teaser | Instructions détaillées | Réagir
HypnoCup

Quel est le meilleur médecin ?

Clique ici pour voter

Activité récente

Sondages
26.01.2017

Le Survivor
24.01.2017

Les Répliques
08.01.2017

L'épisode ?
05.12.2016

Filmographie
18.01.2017

Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (2eme partie)

Afficher plus d'informations

Total : 6 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

serieserie (20:55)

3 épisodes et je suis a jour dans tous les NCIS

Titepau04 (20:56)

Cool!!

Titepau04 (20:57)

Bon allez, bisoussss

serieserie (20:57)

a pluus

Sonmi451 (21:17)

bonsoir

serieserie (21:17)

hello!

Sonmi451 (21:19)

on s'est pas déjà vu? ^^

serieserie (21:19)

je sais pas je crios bien

Sonmi451 (21:22)

parait-il, n'est-ce pas, bien sûr...

serieserie (21:23)

bien-sûr

Sonmi451 (21:23)

que vous devriez, ma chère, être bercée par Morphée très prochainement.

Sonmi451 (21:23)

n'est-ce point vrai?

serieserie (21:24)

ceci est sans aucun doute exact. cependant mon visionnage actuelle n'étant pas achevé...

Sonmi451 (21:28)

Que visionnez-vous sur votre écran en couleur?

serieserie (21:29)

l'épisode 14x12 de NCIS afin de rattraper mes chers amis américains pour poursuivre mon visionnage de NCIS NO ayant un épisode commun avec NCIS passé cette semaine

Sonmi451 (21:36)

Ben moi je m'endors déjà rien qu'à nous lire lol

serieserie (21:36)

mdrr tu m'étonnes, c'est super dure d'écrire comme ça

Sonmi451 (21:39)

Ben ça peut se faire régulièrement mais plus simple à voix haute avec l'accent bourgeois

serieserie (21:40)

ouiii ^^

serieserie (21:40)

et pas quand je suis debout depuis beaucoup trop longtemps x)

Sonmi451 (21:40)

avec ma mamie on jouait à ça avec moi en mme de hautecourt et elle de bassecours lol

Sonmi451 (21:41)

oui voilà on attendra d'avoir eu une nuit de sommeil correcte lol

serieserie (21:41)

oui ^^

Sonmi451 (21:42)

moi je regarde le marsupilami avec Alain Chabat

serieserie (21:43)

moi j'ai fini mon épisode et jsuis arrivé sur youtubeça va pas le faire

Sonmi451 (21:46)

ben pour le moment j'accroche pas.

serieserie (21:52)

je l'ai vu une fois c'est bon quoi mais je préfére les dessins animé

serieserie (21:59)

Bon allez je file moi!

serieserie (21:59)

Bonne nuit

Sonmi451 (22:02)

bonne nuit

serieserie (12:18)

Supergirl se sent un peu seule après un mois d'ouverture! Personne pour venir faire un tour sur le quartier?

serieserie (12:18)

serieserie (15:06)

J-3 avant le début des consultations des médecins de l'HypnoCup, vous avez bien noté le rendez-vous sur vos agendas?

emeline53 (19:00)

Changement de design avec des nouvelles couleurs chez les Fosters !! venez le découvrir et merci serie² !

serieserie (17:02)

Ne pas oubliez le rendez vous chez les médecins sur l'accueil lundi!!

cinto (16:23)

Je suis sûre que vous voulez faire un rallye pour ramasser 8 petits coeurs perdus chez Ma Sorcière Bien aimée. On vous attend!

Locksley (21:38)

Problèmes de coeur ? Des cardiologues débarqueront peut-être avec l'HypnoCup demain

Locksley (21:40)

Mais en attendant, direction HypnoPlume spécial St Valentin pour voter ! On distribue des aux lettres d'amour et on partage sur Facebook avant que les résultats tombent ! Il est encore temps !

carina123 (12:06)

Personne n'a encore voté pour le sondage du quartier Lie to Me, spécial Valentin ?! Venez nombreux

Phoebus (19:44)

Carina123 : J'ai voté sur Lie To Me. Reprend courage.

Phoebus (19:47)

Trois quartiers ont décidé de changer de sondage et attendent vos votes : Le quartier Person Of Interest, le quartier Homeland et celui de Sense8. Alors n'hésitez pas a faire un tour sur chacun de ces quartiers pour voter.

emeline53 (20:11)

Vous n'êtes toujours pas venu départager les différentes créations chez les Fosters ?! Qu'attendez-vous ?

serieserie (22:27)

Les médecins de l'HypnoCup ne sont jamais surbookés, ils vous trouveront toujours un rendez-vous mais qui sera votre chouchou? Venez voter!! Promis pas de si vous venez!!

albi2302 (21:12)

Rendez-vous demain soir pour une soirée Live Chat Grey's Anatomy !

natas (21:25)

Bonjour à tous ! Venez nombreux admirer le superbe design signé Nuriko sur le quartier Grimm pour fêter la Saint-Valentin ! Enjoy et commentez, svp !

sabby (11:29)

Bonjour ! Les quartier Dallas, Empire Friday Night Lights et Army Wives attendent désespérément quelques petits votes. Un petit clic serait sympa Bonne journée à tous !!

CastleBeck (14:37)

L'HypnoPlume est terminé, mais si vous voulez lire davantage d'histoires de St-Valentin , vous pouvez départager celles du concours sur le quartier Castle.

CastleBeck (14:43)

La famille Pearson serait ravie de vous accueillir sur la nouveau quartier This Is Us, que ce soit pour découvrir la série :tv:, participer à l'animation d'ouverture, voter pour le sondage ou la photo du mois ... Merci

albi2302 (17:30)

Soirée Live Chat spéciale Grey's Anatomy ce soir ! La room sera créé d'ici quelques minutes...

Spyfafa (22:28)

Live tchat en cours, venez nous rejoindre. On mord pas, même s'il y a du sang et pleins de problèmes de coeur.

serieserie (22:54)

Pas de si vous venez consultez nos 256 médecins à l'accueil et choisir vos 128 préférés !! Uniquement des de bonheur!! Allez on va voter à l'hypnoCup!!

kystis (17:13)

Merci de votre dans préférences !

kystis (17:14)

Voter

SeySey (20:10)

Bonsoir! Nouveau sondage sur le quartier Outlander! Sans oublier l'animation "Citadelle piégée" sur le quartier Under The Dome! Les membres attendent un sauvetage^^

Titepau04 (12:11)

Bonjour bonjour!!! Calendriers à commenter sur NCIS Los Angeles, S Club 7, Dr House et DollHouse!!! ^^

natas (08:34)

Bonjour à tous ! Venez nombreux admirer le superbe design signé Nuriko sur le quartier Grimm pour fêter la Saint-Valentin + voter pour le sondage spécial couple ! Enjoy et commentez, svp ! [Revolving_hearts]

Merlinelo (19:26)

Les jeux d'Orphan Black attendent votre participation! Pas besoin de connaître la série pour voter à la PDM, jouer au Train ou encore commenter le design. Bonne soirée à tous

Spyfafa (19:52)

Nouveaux designs à commenter : Le Caméléon, Hannah Montana, Dexter... N'hésitez pas à faire un tour !

arween (23:01)

Pensez à faire un tour sur Dollhouse pour commenter le calendrier de Titepau04 et le sondage ! Merci !

kimiM (14:04)

Le quartier Dark Angel fête ses 12 ans! Venez participer et célébrer avec nous cet anniversaire! #DAHypno12ans

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play