VOTE | 227 fans |

#218 : La colère des dieux

Ecrit par : Katharyn Powers

Réalisé par : Peter DeLuise

La Terre est en grand danger quand Apophis, gravement blessé, demanda l'asile au SGC. Mais le SGC le défendra-t-il contre Sokar, le maléfique grand maître?

Plus de détails

218 - La colère des dieux

Dans l'espace, un planeur de la mort fuit deux Ha'taks. Sur la planète proche, Sg-1 attend un mystérieux invité. Teal'c voit alors le planeur qui s'écrase quelques mètres plus loin. Sg-1 se rend sur place et voit Apophis rampent à terre. Ils leur montrent d'autres planeurs et demande de l'aide. Sg-1 décide alors de le ramener sur Terre.

Au SGC, Hammond est surpris par cet invité. Apophis demande alors son sanctuaire pour mourir. Hammond ordonne de l'enfermer mais le Dr Fraiser souhaite lui porter secours.

En salle d'opération, Janet est pessimiste sur le sort d'Apophis car sa larve se meurt. Soudain Carter a une vision de Jolinar (cf. « La Tête à l'Envers »). Elle pense qu'il a été torturé de la même manière que Jolinar.

En salle de débriefing, Janet fait son rapport. Jack se réjoui du sort d'Apophis. Il souhaite obtenir le plus d'informations possibles avant de le tuer. Hammond partage cet avis.

En salle d'opération, Apophis se réveille. Il veut parler à Jack. Il demande de l'aide mais Jack refuse. Il propose alors d'offrir son savoir en échange d'un hôte.

Dans le labo de Daniel, Teal'c explique qui est Sokar : le dieu de la mort. Daniel explique sa place dans la mythologie égyptienne.

Soudain la Porte s'active mais personne ne la franchit.

Daniel poursuit l'interrogatoire. Il veut savoir où est Sha're. Daniel lui dit alors qu'il sait où est son fils. Mais il tente de le déstabiliser en parlant de sa femme.

La Porte s'ouvre à nouveau : Martouf (cf. « La Tok'ra ») la franchit. Il les informe du risque qu'ils encourent. Jack explique qu'Apophis veut les entraîner dans sa chute. Janet intervient et annonce qu'il est à l'agonie. Mais Lantash les prévient encore du danger et leur conseille de le relâcher.

Tous se rendent en salle d'opération. Là, Apophis réclame Amaunet et souffre. Son hôte se réveille et parle en égyptien. Daniel tente alors de communiquer avec lui.

La Porte s'active à nouveau et plusieurs choses s'écrasent contre l'iris. Puis une image rouge apparaît. Puis une voix retentie : Sokar menace la Terre de destruction.

Sam et Teal'c continuent d'interroger Apophis mais il refuse de parler. Sam va chercher Janet et Teal'c en profite pour le menacer. Janet vient pour le soulager de sa douleur mais Teal'c si oppose. C'est alors qu'Apophis sent la présence d'un Goa'uld en Sam.

De leur coté, les techniciens tentent de refroidir l'iris. Daniel pense alors qu'en activant la Porte avant Sokar, ils pourraient parer son attaque. Le vortex se ferme mais l'initialisation est trop lente et Sokar ouvre un autre vortex.

Martouf les prévient encore des dangers encourus. Hammond décide alors de ne plus soigner Apophis et de le ramener sur la planète où Sg-1 l'a trouvé. Sam a trouvé un moyen d'accélérer la composition des coordonnées pour la prochaine tentative.

Jack se réjoui du sort d'Apophis devant lui. Mais l'hôte reprend le dessus. Daniel traduit : il était scribe à Karnak avant de vivre le cauchemar.

En salle de contrôle, les systèmes vont presque lâcher.

Le Goa'uld meure mais l'hôte et encore vivant. Daniel prononce alors des paroles de cérémonies mortuaires égyptiennes et il décède à son tour.

Sam parvient à ouvrir la Porte avant Sokar. Teal'c fait alors passer le corps de son ancien maître par la Porte. Martouf les informe que Sokar possède la technologie pour le réanimer et le torturer. Puis les Tok'ras repartent après avoir échanger un communicateur Tollan (cf. « Les réfugiés ») contre un GDO.

La colère des Dieux

 

Sur une planète

 

Daniel : Ils devraient être déjà là ?

Jack : Oui.

Teal'c : Ca ne ressemble pas aux Tok'ras de se défiler.

Daniel : Quoiqu'on ne soit pas sur que le message que nous avons reçu provienne des Tok'ras. C'est vrai après tout il ne comprenait que les coordonnées de cette porte.

Sam : Oui, mais qui d'autre aurait pu envoyer un tel signal sur notre fréquence radio.

Jack : Vous savez, je n'ai jamais apprécié les consignes du genre n'appelez pas nous vous recontacterons.

Teal'c : Regardez.

Jack : Qu'est ce que ça peut bien être. Tous à plat ventre.

 

Jack : C'est pas vrai. Quoi Apophis.

Apophis : Aidez moi.

 

Générique

 

Jack : Et bien.

Daniel : Oh, vous reconnaissez ce monsieur.

Apophis : Tau'ri s'il vous plait.

Sam : Teal'c, Apophis a pour nous beaucoup plus de valeur vivant que mort. Nous avons de la visite mon colonel.

Jack : Oh. Entrez les cordonnées de la porte, on rentre.

Sam : Qu'est ce qu'ils font ?

Daniel : Ils essaient d'avoir Apophis vivant.

 

Sur Terre

 

Hammond : Colonel ?

Jack : Général Hammond, Apophis. Apophis, général Hammond.

Hammond : Nous nous sommes déjà rencontré.

Apophis : Je veux le Kal mah.

Daniel : Je ne suis pas sur mais je crois qu'il exige son …

Teal'c : Sanctuaire.

Daniel : Oui.

Hammond : Pourquoi ?

Jack : Parce qu'il s'est fait botter les fesses par un rivale.

Sam : Plusieurs vaisseaux nous ont attaqué lorsque nous l'avons récupéré.

Apophis : Je veux le Kal mah.

Hammond : Vous n'êtes pas en position de demander quoique ce soit monsieur. Enfermez le.

Janet : Mon général, avec tous le respect que je vous dois son état exige des soins immédiat. Il ne vous servira à rien si je m'occupe pas de lui dans les délais les plus bref.

Hammond : Faite le nécessaire pour le maintenir en vie. Nous avons des tas de question à lui poser.

Janet : Oui mon général. Messieurs emmenez le en salle d'examen. On va commencer par lui faire passer un scanner.

Hammond : Affectez quatre gardes à sa surveillance. S'il tente de s'échapper je vous autorise à faire tout le nécessaire pour l'en empêcher. Très bien, debriefing à 11h00.

Jack : Oui mon général.

 

Janet : Fracture des deux fémurs et hémorragie interne. L'intervention chirurgicale et les transfusions ont stabilisé son état.

Teal'c : La larve Goa'uld qui est en lui viendra bien à bout de ses blessures.

Janet : Elle l'a peut être tenu en vie jusqu'ici Teal'c, mais si vous voulez bien vous donner la peine de jeter un coup d'œil. Regardez la larve est fixé à l'arrière de l'encéphale de son hôte. Observez toutes les liaisons de la moelle épinière. Elle sont innombrable. Je peux traiter la partie humaine mais pas les dégâts occasionnés par la larve.

Sam : Il n'y a aucune rémission possible. Il a été torturé.

Jack : Sam ?

Sam : Ah, je viens d'avoir un flash sur la mort de Jolinar. Il a souffert lorsqu'il a été tué par les Ashraks. Les Ashraks avaient utilisé sur nous un appareil qui provoquait une douleur insupportable. Apophis a été torturé de la même façon.

 

Hammond : Il est à l'agonie ?

Janet : Oui mon général.

Hammond : Vous en êtes certaine ?

Janet : Autant qu'on puisse l'être vu les connaissances que nous avons sur la physiologie Goa'uld.

Hammond : Hum hum.

Jack : Et c'est … pour quand ?

Janet : En dehors de leur sarcophage, le corps des Goa'ulds se détériorent rapidement. Ca devrait prendre quelques jours, une semaine tout au plus.

Sam : Ce genre de torture n'est pas destiné à extirper des informations. C'est une méthode d'exécution.

Jack : Et qu'est ce qu'il attend de nous ?

Daniel : Vous l'avez entendu aussi bien que nous. Son sanctuaire.

Jack : Je ne marche pas dans la combine.

Daniel : Il s'est dit qu'il pouvait parier sur notre compassion envers notre pire ennemi. Et il avait raison.

Jack : Et vous croyez qu'il aurait orchestré tout ça ? Je vais vous dire quelque chose. La seule compassion dont j'ai fait preuve à son égard c'est de ne pas l'avoir achevé.

Teal'c : J'ai déjà vu de puissant Goa'uld se mettre au service de leur vainqueur en échange de leur vie. Mais quand Apophis était victorieux, il prenait un malin plaisir à voir souffrir ces ennemi.

Sam : De toute façon nous sommes encore loin de l'avoir vaincu.

Teal'c : Mais nous sommes responsable de son déclin.

Hammond : Vous lui avez fait perdre son armée en détruisant deux de ses vaisseaux mère.

Sam : Bra'tac m'a confié que ça avait altéré sa position dans la hiérarchie Goa'uld.

Daniel : Son sang se repend dans la mer et les autres requins tournent autour frénétiquement.

Teal'c : Il est ici parce qu'il cherche un refuge.

Jack : Oh c'est très triste vraiment. Je vous propose d'extraire un maximum d'information de cette vipère malfaisante, d'ouvrir la porte et de le jeter aux requins.

Hammond : Pas si vite colonel. C'est avant tout un prisonnier de guerre. Ca lui donne certain droit.

Jack : Certain droit, mon général ?

Sam : Il y a un fait qu'il faut prendre en considération. Mon colonel, nous avons affaire à une entité enfermée dans un corps. Même si le symbiote est un ennemi, l'hôte peut être innocent.

Jack : Je vous en prie à l'heure qu'il est il ne doit pas rester grand chose de l'hôte dont vous parlez.

Teal'c : Apophis le savait.

Hammond : Nous devons considérer l'optique militaire. J'ai informé mes supérieurs de notre situation. J'ai reçu l'ordre d'obtenir le maximum de renseignement pendant le cour laps de temps qu'il nous reste.

Teal'c : Il ne dira rien qui vous soit utile général Hammond.

Hammond : S'il pense que c'est dans son propre intérêt, il parlera.

Daniel : Nous sommes le dernier rempare entre lui et l'acharnement de ses poursuivants.

Hammond : Il nous faut savoir ce qu'il en ai. Prévenez moi quand il aura repris connaissance.

Janet : Je vous ferai appeler dès qu'il sera prêt a être interrogé mon général.

Hammond : Vous pouvez disposer.

Sam : Mon colonel.

Jack : J'aurais mieux fait de le tuer.

 

Jack : Docteur, il est réveillé. Pas si prêt, docteur.

Janet : Il est trop faible pour me faire du mal mon colonel. Il veut vous parler.

 

Janet : Il vous a demandé personnellement.

Apophis : O'Neill. Je vais mourir.

Jack : Oh, vous m'en voyez navré.

Apophis : Vous mentez mal. C'est votre faute si j'en suis là. Félicitation.

Jack : Il n'y a pas de quoi. Que me voulez vous ?

Apophis : Je veux vivre.

Jack : Désolé mais c'est une affaire entre vous et votre Dieu. Oh mais j'y pense, vous êtes votre propre Dieu. Et c'est là qu'est le problème.

Apophis : J'ai beaucoup plus de valeur que vous ne le pensez.

Jack : Ah oui dites moi votre valeur ?

Apophis : Votre peuple est encore à un stade primitif. Vous êtes voué à disparaître.

Jack : Vous avez les moyens de le faire ?

Apophis : Pas moi. Quelqu'un d'autre.

Jack : Ah oui, qui ?

Apophis : J'aurais beaucoup de choses à vous apprendre Tau'ri. Mais pour cela il faut en payer le prix. Un nouvelle hôte.

Jack : Un hôte ?

Apophis : Pour que je puisse vivre. En échange de toutes la technologie des Goa'ulds. Le secret des voyages inter-galactique, de notre armement, de nos pouvoirs.

Jack : Rien que ça.

Apophis : Et ce n'est pas tout.

Jack : Va en enfer.

Apophis : Vous sacrifieriez votre monde pour épargner une malheureuse vie humaine.

Jack : Exactement. C'est pour ça qu'on nous appelle les gentils. Docteur, prévenez moi quand il sera mort.

Apophis : Sokar.

Jack : Quoi ?

Apophis : C'est le nom d'un vieux dignitaire Goa'uld, à qui vous avez permis de retrouver la force. Mes derniers Jaffa qui m'étaient resté fidèle sont mort en tentant de me soustraire à son jougs. Il n'aura de cesse de me retrouver. C'est pour cela que je suis venu ici. Ici je suis certain de vous entrainer avec moi dans la mort.

 

Teal'c : Sokar est une figure de l'histoire des Goa'ulds. Il régissait autrefois les lois du système des maitres et il a été demi par une alliance Goa'uld il y a quelques siècles. Apophis et Ra faisaient partie du complot.

Sam : Qu'est il devenu ?

Teal'c : Apophis lui même le croyait anéanti. Apparemment il s'est trompé.

Jack : Oui, mais s'il a été à moitié détruit qu'est ce qu'il en reste maintenant ? Non non, c'est de la rhétorique Teal'c.

Daniel : On retrouve le nom de Sokar dans la mythologie terrienne. C'était la divinité la plus crainte dans l'Égypte ancienne, le Dieu originel de la mort.

Jack : Vous auriez quelque chose de plus récent ?

Daniel : J'ignore ce qu'il a fait ces derniers temps mais selon le livre des morts il fut un temps où il présidait au destiné de la Terre. Son fiel de Memphis était un royaume de ténèbres. Il était habité par des serpents.

Teal'c : Les Unas. Les premiers hôte des Goa'ulds.

Daniel : Oui, ça tint debout. Si les Unas ont été les premiers, il y a du avoir un moment où les deux espèces d'hôte ont cohabité, les Unas et les humains. Un peu comme l'homme de Néandertal …

Jack : Et qui serait ?

Daniel : Je n'en sais rien. Mais son territoire Tuat l'autre monde était couvert de lacs de feu où on jetait les hérétiques pour les punir après les avoir torturés et mutilés.

Jack : L'enfer.

Daniel : Vous ne croyez pas si bien dire. C'était le premier Satan.

Jack : Eh bien il s'embête pas.

Haut parleur : Arrivée d'un individu non identifié.

Jack : Quand on parle du loup.

 

Sergent : Arrivée d'un individus non autorisé

Hammond : Lieutenant Simmons.

Simmons : Y'a aucune unité de l'autre coté mon général.

Hammond : Fermez l'iris.

Simmons : A vos ordres.

 

Soldat : Allez dépêchez vous. Allez allez. Tenez vous prêts à faire feu. Attention la porte.

 

Hammond : Y'a t-il un moyen de déterminer ce que c'était ?

Sam : Oui mon général, il suffit d'envoyer un équipe qui mesurera les radiations de l'iris.

Simmons : Je les appelle capitaine. Équipe de mesure à la porte des étoiles.

Jack : Si vous permettez mon général, je souhaiterais poursuivre l'interrogatoire d'Apophis.

Hammond : Accordé.

Daniel : Mon général, en tant que spécialiste de Sokar, c'est à moi de poursuivre l'interrogatoire.

Jack : D'accord, allez-y.

 

Daniel : Il est conscient ?

Apophis : Approchez Daniel.

Daniel : Vous connaissez mon nom ?

Apophis : Nous avons une connaissance commune. Amaunet, ma reine.

Daniel : Elle s'appelle Sha're, et c'est ma femme.

Apophis : C'est une seule et même personne.

Daniel : Amaunet l'a possédé, Sha're a été prise en otage. Mais elle est vivante. Et vous allez me dire où elle se trouve.

Apophis : Amaunet … je l'ai aimé. Vous ne me croyez pas.

Daniel : Non, non. Pour moi c'est impensable.

Apophis : Vous me prenez pour qui. Notre esprit, notre technologie sont en tout point supérieur au votre. Notre avance est infiniment plus …

Daniel : Je sais où est votre fils.

Apophis : Mon fils ?

Daniel : Oui. C'est moi qui l'ai fait passer dans l'autre monde. Il est sur Abydos.

Apophis : C'est Heru-Ur qui l'y a emmené.

Daniel : Non, non c'est moi.

Apophis : Cet enfant ne me sert à rien à l'heure qu'il est. Amaunet … à la minute où j'ai posé les yeux sur elle, j'ai su qu'elle était faite pour accueillir une reine.

Daniel : Si vous ne me dite pas où elle se trouve, je vous tue sur le champs.

Apophis : Vous n'en avez ni la force, ni la volonté.

Sam : Daniel.

 

Sam : Les bruits répercuté sur l'iris provenaient d'un émetteur atomique comme celui que nous avons offert autrefois au Tok'ra. Ils veulent entrer.

 

Simmons : Arrivée d'individu non identifié.

Jack : A vous de décider mon général.

Hammond : Capitaine Carter, êtes vous sure de vous à 100 % ?

Sam : La signature radioactive correspond bien à celle de l'émetteur que nous avons donné au Tok'ra. Par contre qui l'a utilisé je l'ignore.

Hammond : Et si un ou plusieurs Tok'ras avaient été capturé et torturé par Sokar ?

Sam : Ils ne nous auraient pas trahi mon général.

Jack : Je suis d'accord mon général. Nous devrions leur ouvrir la porte.

Hammond : Bon très bien.

 

Martouf : Samantha.

Sam : Martouf.

Hammond : Gardes, vous pouvez baisser vos armes.

Martouf : Veuillez recevoir les salutations du haut conseil des Tok'ras.

Sam : Pourquoi mon père n'est il pas venu ?

Martouf : Il a des affaires bien plus urgente à régler. Nous sommes seulement venu vous délivrer un message.

Jack : Ah oui, lequel ?

Martouf : Nous savons que vous détenez Apophis prisonnier. Vous devez immédiatement le renvoyer sur la planète d'où vous l'avez arraché.

 

Martouf : Depuis que Jacob a rejoint les Tok'ras, j'ai une meilleur appréciation des connaissances de votre peuple. De ces objectifs et de son extraordinaire générosité.

Hammond : Merci.

Martouf : Vous avez fait preuve d'habileté en aidant Apophis à échapper au Kourou de Sokar. Néanmoins …

Jack : Je ne sais pas où vous voulez en venir, mais en réalité … ça ne s'est pas passé exactement comme ça.

Martouf : Nos agents à bord du vaisseau de Sokar nous ont certifié que vous avez quitté le site du crache par la porte des étoiles.

Sam : Nous avions reçu un signal, une combinaison de coordonnées et nous avons pensé qu'il s'agissait de vous.

Martouf : Nous n'avons envoyé aucun signal.

Jack : Vous nous l'apprenez.

Martouf : Alors qui.

Jack : On à cas dire que c'était Apophis.

Lantash : Pourquoi se serait il réfugié chez les Tau'ris. Il vous méprise. Et vous ne lui êtes d'aucune utilité en plus.

Jack : Il se meurt. Il veut nous entrainer avec lui.

Lantash : Il a profité de votre faiblesse.

Sam : Nous ne considérons pas notre intervention comme un acte de faiblesse.

Lantash : Alors c'est que vous êtes des fous. Renvoyez le à Sokar sans tarder, peut être vous épargnera t il.

Hammond : Je crains que ça ne soit impossible pour l'instant.

Lantash : S'il reste sur votre planète, Vous mourez tous. Si ce n'est des mains de Sokar, ce sera de celle des nombreux Goa'ulds qui veulent avoir le privilège d'abattre Apophis. Vous ne vous rendez pas compte. Vous vous êtes mêlé à une guerre pour laquelle vous êtes sous équipé. Vous avez fait vacillé l'équilibre du pouvoir des Goa'ulds et de part la même vous avez mis en péril la survie de votre race.

Hammond : Nous savons ce qu'il adviendra de lui si nous le renvoyons parmi le siens.

Lantash : Je pense qu'il sera exécuté. Dans les règles.

Hammond : Je vois.

Lantash : Je sais que vous comprenez. Sa culpabilité ne fait aucun doute. Il n'échappera pas à la punition qu'il mérite.

Janet : En effet non. Il est à l'agonie.

Lantash : Vous en êtes certaine ?

Janet : Oui. Son organisme vieilli à vitesse exponentielle.

Lantash : Si vous n'avez pas de sarcophage pour le régénérer, c'est normal.

Hammond : Durant le laps de temps qu'il lui reste, il peut encore nous livrer des informations qui nous permettrons de nous défendre.

Lantash : Votre avancé technologique est trop primitive pour que de telle information puisse vous être utile. Vous n'êtes donc pas conscient du danger que vous courez. Nous ne pourrons pas vous défendre des Goa'ulds. Ne comptez pas sur nous.

Jack : Nous sommes au courant.

Lantash : La suffisance fut la cause de leur échec O'Neill. J'ose espérer que vous ne suivrez pas leur trace.

Martouf : Veuillez pardonner Lantash. Il a tendance à défendre ses opinions passionnément. Nous ne pouvons ni ne voulons vous forcer à faire quoique ce soit. Mais puisque nous ne vous avons pas convaincu du danger que vous courez, pouvons nous voir Apophis.

 

Martouf : Qu'êtes vous entraine de lui administrer ?

Janet : De la morphine.

Sam : Pour soulager la douleur.

Martouf : Des suites de ses tortures ?

Janet : Il présente aussi des symptômes lié à l'absence de sarcophage.

Martouf : Mais c'est votre ennemi.

Janet : C'est d'abord mon patient.

Apophis : Amaunet.

Martouf : Apophis, écoute moi.

Apophis : Amaunet.

Martouf : Il faut que je te parle.

Apophis : Amaunet. Mon amour. Où es tu ? Ah.

Hôte d'Apophis : shemoie shemoie.

Daniel : C'est de l'égyptien ancien, c'est surement l'hôte qui parle.

Hôte d'Apophis : Shimotie shimotie.

Jack : Communiquez avec lui.

Daniel : Je sais pas quoi lui dire. Des milliers d'années piégé dans son propre corps, quel cauchemar. Ca dépasse l'entendement.

Janet : Il sera inconscient pendant un moment.

Martouf : Alors nous allons prendre congé. Je vais vous donner les coordonnées de notre retour.

Sam : Nous pourrions l'interroger ensemble et partager ainsi les informations que nous obtiendrions.

Haut parleur : Arrivée d'individus non identifié.

Jack : Vous attendez quelqu'un.

Martouf : Non.

 

Simmons : Gardes, tenez vous prêts.

Hammond : Maintenez l'iris fermé.

Simmons : Oui mon général.

Martouf : Sokar vous a retrouvés.

Jack : Comment ?

Martouf : Ses pilotes ont suivi votre fuite avec Apophis à travers le Chaapa-ai. Les symboles Tau'ri sont connu des Goa'ulds.

Jack : L'iris tiendra le coup.

Sam : Il est en alliage titanium Trinium, même si quelques microns parviennent à franchir la structure, ils ne pourront pas se ré-matérialiser.

Teal'c : Quelque chose apparaît.

Sam : Ce n'est pas possible.

Martouf : L'espace laissé au centre de votre diaphragme en métal est peut être suffisamment large pour permettre à des éléments fissible de se matérialiser.

Sam : Des particules atomiques ?

Martouf : Exact.

Sam : Vous voulez dire qu'il bombarde le diaphragme avec un accélérateur de particules ?

Hammond : Capitaine ?

Sam : Mon général, il se peut bien qu'il s'agisse de résidus de particules désintégrés après avoir été bombardé contre le blindage de l'iris. Elles sont lancés à la vitesse de la lumière et conservent suffisamment d'énergie pour se re-matérialiser. Si Sokar parvient à moduler le flux des particules il devrait réussir a créer une …

Sokar : Peuple des Tau'ris. Vous m'avez pris ce qui m'appartient. Pour cela, votre planète sera détruite.

Simmons : L'iris commence à surchauffer mon général.

Hammond : Combien de temps pourra t-elle tenir ?

Sam : La plus longue attaque Goa'uld contre l'iris à duré 38 minutes. C'est à priori le temps que résistera le diaphragme avant de céder.

Daniel : Il n'aura plus qu'à recomposer nos coordonnées pour débarquer.

Hammond : Et voilà qui change tout. J'appelle immédiatement le président.

Sam : Est ce que vous pouvez nous aider.

Martouf : Non, d'aucune façon.

Jack : En attendant capitaine, je vous suggère d'obtenir quelques éléments d'information d'Apophis. Ca pourrait nous aider contre Sokar.

Sam : Oui mon colonel.

Teal'c : Je vous accompagne.

 

Apophis : Je refuse de parler au Shol'va.

Sam : Répondez à ma question. Sokar est entrain d'entamer le blindage que nous avons installé pour protéger notre porte des étoiles. Comment faire pour l'arrêter ?

Apophis : Il n'y a rien à faire.

Teal'c : Il ment.

Apophis : Shol'va Kree.

Sam : Qu'est ce qui vous permet de dire ça ?

Apophis : Il a utilisé ces talents contre moi. Ah la douleur revient.

Sam : On obtiendra rien de lui dans cet état, j'appelle le docteur Fraiser.

Teal'c : Ca fait de longue années que j'attends ce moment.

Apophis : Tu crois avoir gagné Teal'c ? Tu vas bientôt mourir.

Teal'c : Possible oui. Mais mon peuple aura gagné sa liberté.

Apophis : Les Jaffas ne seront jamais libre.

Teal'c : Désormais ils seront libre. Comme je le suis. Écoute moi Apophis. Les générations futures célèbreront cette journée sur Chulak. L'anniversaire de ta mort.

Apophis : La larve Goa'uld que tu portes en ton sein, est ton maitre. Même maintenant tu lui appartiens. Quand le moment viendra, ces enfants changeront d'hôte et tu mourras.

Teal'c : Alors je chercherais un autre symbiote pour survivre. Et je me débarrasserai de lui avant qu'il ne soit mature. J'utiliserai ton espèce comme tu as utilisé la mienne.

Apophis : Non.

Teal'c : Le peuple de Chulak ne te vénère plus. Il ne te crains plus. Le règne d'Apophis est belle et bien révolu.

Apophis : Alors tue moi tout de suite.

Teal'c : Dis nous comment nous défendre contre cette arme.

Apophis : Je mourrai le sourie au lèvre car je sais que tu vas mourir avec moi shol'va.

Teal'c : Ne faites rien pour lui. Laissez le souffrir. Lorsqu'il ne supportera plus la douleur, il nous révèlera la façon de nous défendre contre l'arme de Sokar.

Janet : Teal'c, laissez moi passer s'il vous plait.

Apophis : Il fut un temps où tu te serrais sacrifié pour moi Teal'c.

Teal'c : Ce temps là est révolu.

Janet : Ca va vous calmer. Voilà.

Sam : Dites moi, vos boucliers semblent absorber différentes forme d'énergie. Peut être pourrions nous …

Apophis : Je sens une présence en vous.

Sam : Vos boucliers pourraient ils nous aider oui ou non ?

Apophis : Vous avez été possédé par un Goa'uld. Je suis sure que vous seriez un excellent hôte pour la nouvelle reine de Sokar.

 

Hammond : Soldats. Augmentez le débit sergent, il commence à faire très chaud ici.

Sergent : Oh, c'est mieux que rien mais c'est loin de suffire mon général.

 

Jack : Mon général Daniel vient d'avoir une idée qui devrait nous faire gagner un peu de temps.

Daniel : Si nous initialisons le processus d'ouverture de l'intérieur, ça les empêchera de le faire de l'extérieur.

Hammond : C'est une excellente idée. Il faudrait suspendre la procédure pendant le temps que …

Simmons : Nous arrivons au terme des 38 minutes mon général.

Jack : Tenez vous prêt.

Simmons : Oui mon colonel.

Jack : Allez-y. Réinitialisez.

Simmons : Chevron un enclenché. Chevron deux enclenché.

Daniel : La seule chose qui me tracasse …

Simmons : Arrivée d'individus non identifié.

Daniel : Sokar a une vitesse d'exécution plus rapide que la notre.

Jack : C'est pas vrai.

Simmons : Mon général, le prochaine alignement aura lieu dans 38 minutes.

Daniel : Ca sera peut être notre dernière chance d'ouvrir la porte.

Jack : Nous allons avoir très chaud.

 

Hammond : La température de la salle de la porte des étoiles atteint désormais 130° Fahrenheit. Ce qui signifie que celle de l'iris est à peut prêt 6 à 8 fois plus élevé.

Martouf : S'il n'arrive pas à passer par la porte il utilisera un vaisseau spatiale.

Sam : Martouf a raison. Nous ferons bien de nous prémunir d'une agression venant de l'espace parce que … elle semble inéluctable si nous refusons de leur livrer Apophis.

Daniel : Nous ne pourrions plus le faire même si nous le voulions.

Jack : Surtout avec Belzébuth qui frappe à la porte.

Hammond : J'ai informé le président de l'ampleur des dégâts. Nous avons l'ordre de cesser toute assistance médicale.

Janet : Ca veut dire que nous signerons sont arrêt de mort mon général.

Hammond : J'en suis conscient, docteur. Le président et son état-major estiment que les risques sont trop important pour négliger l'avertissement des Tok'ras. J'ai l'ordre de renvoyer le corps d'Apophis par la porte des étoiles à l'endroit exact où vous l'avez trouvé.

Teal'c : Cela suffira t-il pour que Sokar cesse les hostilités Martouf ?

Martouf : Sokar est en guerre contre Heru-Ur. Il n'a que faire des Tau'ris pour le moment. Mais vous avez pris conscience du danger un peu tard. Il ne devrait plus tarder à percer votre iris.

Sam : J'ai trouvé un moyen d'accélérer la procédure. Et si nous parvenons à ouvrir la porte au prochaine alignement nous pourrons alors nous débarrasser d'Apophis.

Jack : Dans combien de temps ?

Sam : Dans 17 minutes.

Hammond : Colonel, faites le nécessaire pour envoyer Apophis par la porte des étoiles.

 

Jack : Apophis. On vous renvoie là-bas.

Hôte d'Apophis : Shimoite. Shimoite.

Jack : Appelez le docteur Jackson.

 

Hammond : Capitaine, mes hommes ne tiendront pas longtemps.

Sam : Ils devront tenir jusqu'au prochaine alignement mon général.

 

Hôte d'Apophis : Rekia teré pernege sa Teré Shimatai, shimatai.

Daniel : Il dit qu'il a erré dans un rêve sans fin. Il espérait se réveiller pour voire sa femme et ses enfants.

Hôte d'Apophis : Seche achete berta Ra seche …

Daniel : Il était scribe dans le temple d'Amon à Karnak. Et cela se passait à une époque lointaine, avant le cauchemar.

Hôte d'Apophis : Debete rachvet nerev.

Daniel : Il s'est réveillé pour mourir à nouveau. Nomka yayde at tou, pom ra dunaray epia desipo gosofka eia kemota shalpal. She ak anuison. Heyho. Heyho. Je lui ai promis de prononcer les paroles consacrés. Vous retournerez en Égypte et vous serez enterré avec les honneurs. Vous franchirez les sept portes et vous retrouverez votre épouse et vos enfants pour une félicité éternel. Je reviens.

 

Simmons : Mon général, les ordinateurs vont nous lâcher. Ils sont en surchauffe.

Hammond : Capitaine ?

Sam : Mon général, nous en avons encore besoin pendant une minute.

 

Apophis : Aidez moi.

Jack : Non.

Apophis : Un hôte.

Jack : Non.

Apophis : J'ai … j'ai … peur.

Janet : Pardon. Le Goa'uld est mort. Mais l'hôte … il est toujours vivant.

 

Sam : Lancez la séquence initialisation.

Simmons : Procédure en cours.

 

Daniel : Yip yall tal tie kie pel pou wiefou det aveou. En ya af kyak a koomai. Je lui ai dit que cette statuette funéraire recueillerai son dernier soupire et accompagnerai son âme jusqu'en Égypte.

 

Sam : Chevron sept enclenché.

Simmons : L'iris est prêt a être ouvert.

Hammond : Ouvrez l'iris.

 

Teal'c : Le capitaine Carter a réussi à isoler une porte de sortie que Sokar ne peut pas atteindre.

Jack : Bravo.

 

Daniel : Qu'est ce qu'on fait maintenant ?

Jack : Nous attendons.

Sam : Si Sokar le voulait vivant il reprendra son offensive.

Martouf : Je ne crois pas qu'il le fasse. Sokar a un sarcophage en sa possession. Il peut si il le désir ressusciter Apophis afin de le torturer autant qu'il lui plaira. Un destin digne de ses ex-actions.

 

Martouf : Voici les coordonnées où nous souhaitons être envoyé.

Sam : C'est un endroit où nous ne pourrons pas vous retrouver.

Martouf : Pour nous contacter, vous pouvez utiliser cet appareil.

Daniel : C'est d'origine Tollan, ils l'utilisent pour contacter les Nox.

Martouf : C'est vrai. Nous sommes amis avec les Tollans de même qu'avec les Tau'ris.

Sam : Merci.

Jack : Bien, puisque nous sommes amis, vous aurez besoin de ceci. C'est un transmetteur. Il émet un signal qui nous indique votre identité avant que nous ouvrions l'iris. Sinon vous risqueriez de finir aplati comme …

Martouf : Je crois avoir saisi.

Sam : Je vous explique le mode d'emploi.

Hammond : Aidons nos amis à rentrer chez eux.

 

FIN

Serpents Song

Writer: Katharyn Powers

Director: Peter Deluise

Starring:
Richard Dean Anderson as Colonel Jack O'Neill
Michael Shanks as Dr. Daniel Jackson
Amanda Tapping as Captain Samantha Carter
Christopher Judge as Teal'c
Don S. Davis as General Hammond

Also Starring:
Peter Williams as Apophis:
Teryl Rothery as Dr. Fraiser
J.R. Bourne as Martouf
Tobias Mehler as Lieutenant Graham Simmons
Peter Lacroix as Sokar
Dan Shea as Sergeant Siler

 

We begin with the opening scene of a glider being shot at by a Mother ship, which I assume it just escaped from it seem to be headed for the planet below it.

The next scene falls upon a skull.

DANIEL: Shouldn't they be here by now?

Then up to the stargate. Teal'c is...pacing? Jack and Sam are sitting on the top steps leading to the `gate and Daniel lies on the bottom ones. All dressed in desert kamos.

JACK: Yes.

TEAL'C: I do not believe the Tok'ra would mislead us.

DANIEL: Well, assuming it was the Tok'ra who sent us the message to meet them here in the first place. I mean all we really received was a set of co-ordinates.

SAM: ...But on our radio frequencies, who else would send us a signal like that

JACK: You know (Turning to Sam) I'm not really too crazy about this 'don't call us we'll call you' policy.

The camera moves to Teal'c who is by the DHD. Shots. Teal'c looks up.

TEAL'C: (pointing at the sky) There!

The others look up. They get up and walk down the steps. We get a shot of the glider coming in under heavy fire.

JACK: Cover up!!

We a lot of fire and the glider swoops past Teal'cs Head and crash- lands a few miles from the gate. SG-1 runs to the crash site.

We see the Glider is empty as Jack comes up behind it gun poised, Jack moves away and we see that someone is crawling away from the wreck. Jack aims his weapon at him, he turns around and we see it is none other than Apophis. His eyes Glow. He looks pretty beat up.

JACK: Holy Buckets

APOPHIS: help me.

OPENING CREDITS ... Da, daaaaa da da daa da da etc.

Scene opens on Apophis still lying on the ground breathing heavily. Sam and Daniel run over to Jack and Teal'c who tower above Apophis. JACK: Well...

DANIEL: wow is that who I think it is?

APOPHIS: Tau'ri please...

Teal'c opens up his Zat

SAM: Teal'c! Apophis is much more valuable to us alive than dead.

Teal'c puts the Zat away

Apophis points at the sky and Sam looks behind her.

SAM: (raising her gun) Sir. We've got incoming.

Jack turns his head, his gun still trained on the......goa'uld.

A look at the sky show a platoon of Gliders headed their way.

JACK: Oy...(Turning back to Apophis) Alright, Dial us up, get us out of here!

The gliders swoop-p in as Sam fires upon them.

SAM: What are they doing?

TEAL'C: They wish to take Apophis alive.

Jack continues firing as they run for the stargate, Teal'c is carrying Apophis. All but Jack go through the Gate, Jack turns and comes face to face with a glider, he fires on it as he backs into the event horizon.

REALLY COOL WORMHOLE AFFECT!

Jack lands on the ramp and the iris closes. Teal'c walks past General Hammond with Apophis.

HAMMOND: Colonel?

JACK: (Getting up) General Hammond. Apophis.

Apophis is placed on a Gurney.

JACK: Apophis. General Hammond.

Apophis and Hammond look at each other.

HAMMOND: we've met.

APOPHIS: I demand Kel'mac!

Jack looks at Daniel for a translation.

DANIEL: I'm not really sure but I think what he's asking for is...

TEAL'C: Sanctuary.

DANIEL: right.

HAMMOND: Why?

JACK: I think some rival Goa'uld just kicked his ass.

SAM: There were several other death gliders in pursuit when we took him prisoner, sir.

APOPHIS: I demand Kel'mac

HAMMOND: You're not in a position to demand anything, sir. Lock him up.

Several guards move forward.

JANET: Sir, with all due respect he is badly injured he is not going to be any use to you if we don't get him to the OR right now.

HAMMOND: Do what you need to keep him alive doctor. We got a lot of questions that need answers.

JANET: Yes sir. OK lets move him. Let him start on two IV's and I'm gonna need his flab cage wide open. Lets go.

They run out with Apophis. The General turns to a SF.

HAMMOND: I want four SF's posted at all times, if he attempts to escape, you're authorized to do what ever is necessary to stop him.

The SF nods, points out whose to come and leaves the Gateroom.

HAMMOND: We'll debrief at 1100hrs.

Hammond leaves with a sour look.

JACK: Yes sir.

Scene: Apophis is held in restraints a nurse checking his vitals. We hear Janet speaking.

JANET: Both femurs were smashed and there was eternal bleeding, Surgery and transfusions have stabilized him for now.

We see Janet, General Hammond and SG-1 in the Observation room.

TEAL'C: The Goa'uld symbiote within him will repair those injuries

JANET: Well, I think it's kept him alive so far Teal'c. but take a look at his monitors. See what you're looking at is the actual symbiote attached to the Hosts brainstem. Have you seen these lesions? I mean these dozens of them. I can treat the Human part but as for the symbiote itself...

SAM: There is no treatment. He's been tortured.

Sam closes her eyes and we see a flashback to when Sam had been taken over by Jolinar and the Ashrak Has activated the device on his hand. The Ashrak zaps Jolinar, and we can see her skull, yuck. Then back to Sam.

Jack looks up at Sam as she visibly flinches.

JACK: (obviously concerned) Sam?

SAM: I...just had a memory of Jolinar...pain...when she was killed by the Ashrak.

Jack looks...apprehensive.

SAM: The ashrak had this device...he used it on us...it was used to cause incredible pain. Apophis was tortured by the same thing.

Jack looks at Sam, Sam looks away.

Scene: A shot at a monitor of a scan from Apophis, Then moves to Hammond, Jack and Janet standing in the briefing room.

HAMMOND: So he's dieing.

JANET: Yes sir

HAMMOND: you're sure about this?

JANET: As sure as I can be sir. Considering what we know of Goa'uld physiology.

Hammond moves to sit at the briefing table.

JACK: Good. When?

Janet and Jack move to the table, Janet sits down, the seat to her left is empty, next to that is Sam, then Hammond and then Teal'c and Daniel.

JANET: Without access to a sarcoughacus the Goa'uld body will continue to deteriorate, we're looking at days, weeks certainly.

SAM: This kind of torture wasn't designed to extract information, it's a method of execution.

JACK: (still standing) So what does he want?

DANIEL: You heard him yourself, he wants sanctuary.

JACK: I'm not buying that.

DANIEL: He gamble that we would show compassion even to our worst enemy...and he was right.

JACK: You think he or castrated this. Let me tell ya something. (Jack moves to sit down next to Sam) The only compassion I showed was not blowing his head off.

TEAL'C: I have witnessed once powerful Goa'uld enter the service of their conquerors in exchange for life. When Apophis himself, was a conqueror it gave him great pleasure to see his enemy so weakened.

SAM: but we're along way from being his conquerors.

TEAL'C: But we are greatly responsible for his downfall.

Sam nods.

HAMMOND: He lost an Army when you destroyed those two ships in orbit.

SAM: Bra'tac did say that that seriously weakened his place amongst the Goa'uld.

DANIEL: So his blood is in the water and all the other sharks are having a feeding frenzy.

TEAL'C: and he has come here seeking refuge.

JACK: Well, that's tuff. I say we beat any information we can out of old snake boy and toss him back to the sharks.

HAMMOND: Not so fast colonel. He's essentially a prisoner of war. That gives him certain rights.

JACK: rights, General?

SAM: We also have to consider the host, I'm sorry sir but we are dealing with two beings within one body. The symbiote may be an enemy but the host is innocent.

JACK: Oh, come on, how much of the host do you think is still around after all this time.

TEAL'C: Apophis will have that knowledge.

HAMMOND: We also need to consider military intelligence. I have informed my superiors about our situation. My orders are to extract whatever information we can in the short time we may have.

TEAL'C: He will tell you nothing of use General Hammond.

HAMMOND: If he believes it's in his own interest he might.

DANIEL: We are the only thing that stands between him and whatever Goa'uld is after him on that planet.

HAMMOND: We need answers. Let me know when he's conscious.

JANET: I'll inform you the moment he's ready for questioning sir.

HAMMOND: Dismissed.

Jack looks really pissed as they leave Sam turns back as he throws his stuff on the desk.

SAM: Sir?

Jack picks up his stuff and walks past Sam.

JACK: Should of shot him.

Scene: Shot of Cheyenne Mountain. Jacks watching Apophis in the observation room. Apophis wakes up.

JACK: (In to an intercom) Dr. Frasier. He's awake.

Janet moves over to him. She leans in as Apophis whisper something.

JACK: Don't get to close doc.

JANET: (looking up) He's not strong enough to do anything to hurt me colonel. (Jack shrugs.) he wants to talk to you.

Jack goes down in to the room.

JANET: He asked to speak to you by name.

APOPHIS: O'Neill I am dieing.

JACK: My heart bleeds for you. (Jack puts his hands in his pockets.)

APOPHIS: You lie poorly. It is you who have done this. You rejoice.

JACK: Not really. What do you want?

APOPHIS: to live.

JACK: Can't help you out there. That's between you and your God. (as if he's had a great revelation.) Oh wait a minute. You are your God. That's a problem.

APOPHIS: I'm worth far more to you than you will admit.

JACK: You tell me what are you worth?

APOPHIS: <Not sure but I think he says> Your people. You are still primitive you will be destroyed.

JACK: You don't look like you're up to it.

APOPHIS: Not me. There is another

JACK: Yeah. Who?

APOPHIS: There is much you will learn from me Tau'ri. For that knowledge there is a price.........a new host.

JACK: a host?

APOPHIS: So that I may live, in exchange for all the knowledge of the Goa'uld...secrets of startravel...weapons...our power.

JACK: All that?

APOPHIS: in time more.

JACK: Go to Hell.

APOPHIS: A sake of a human life is worth so much. You would risk a world.

JACK: That's right. That's why they call us the good guys. Doc. let me know when he dies.

APOPHIS: Sokar

JACK: What?

APOPHIS: An ancient and powerful Goa'uld. You have helped him to be come strong. Last of my loyal Jaffa died stealing me from his grasp. He will not rest until I am found, that is why I came here. So that in death I can be assured that you can die with me.

Jack leaves.

Scene: A skull. SG-1 are in Daniels Office. Sam walks over and stands <I think she sits> by Jack.

TEAL'C: Sokar is a Goa'uld of ancient times. He once was ruler of the system lords but was defeated by an alliance of Goa'uld many centuries ago. Apophis and Ra were among his conquerors.

SAM: Where did he go?

TEAL'C: Apophis himself believed him destroyed, but obviously he was mistaken.

JACK: Well, if he was almost wiped out how bad could he be now.

Teal'c looks at Jack.

JACK: Its rhetorical Teal'c.

DANIEL: His names also very old, Earth mythology. He was the most feared deity in ancient Egypt, the original God of Death.

JACK: Got anything a little more up to date.

DANIEL: Well, I don't know what he's been up to lately, but according to the book of the dead, there was a time he ruled all of Death, his land around menthes were covered by darkness and inhabited by serpents.

TEAL'C: Unas. The first host of the Goa'uld.

DANIEL: Well that makes sense. I mean if the Unas were the first ones then there had to be a time when both form of Goa'uld host co- existed. Kind of like Neanderthals...

JACK: Which is he?

DANIEL: I don't know, but his portion of touf or the other world was filled with lakes of fire, the wicked were thrown into his punishment after torture and mutilation.

JACK: Hell

DANIEL: Yeah. Basically he was the original Satan.

JACK: <didn't catch what he said>

INCOMING TRAVELLER

JACK: Speak of the devil.

They all get up and leave.

Scene: Control room

HAMMOND: Have they sent a signal.

SIMMONS: There are no units currently onboard, Sir.

HAMMOND: Close the Iris

SIMMONS: Sir.

The Iris closes and we see armed personnel run into the Gateroom, ready. Gate activates. Sg-1 come up behind General Hammond.

THUMP. (on the iris) Gate shuts down.

HAMMOND: Is there anyway to determine what that was?

SAM: Yes sir. We can get a radiation team in there to check the decay signature on the iris.

SIMMONS: I'm on it Captain <lol. Sorry just thinking of when Daniel told Sam that Simmons had a thing for her. (on the intercom) Radiation team to Gateroom.

JACK: In the mean time sir, I'd like to get back to the interrogation if I may.

HAMMOND: Ok.

DANIEL: Sir I'm kind of the resident on Sokar around here, I'd like a shot at the interrogation.

JACK: Yeah ok.

Daniel leaves.

SCENE: Apophis' infirmary room. Daniel comes in.]

DANIEL: (To the nurse.) Is he Conscious?

APOPHIS: Come Daniel.

Daniel walks over to his bedside.

DANIEL: You know my name?

APOPHIS: Because of what we hold in common. Amounet my queen.

DANIEL: Her name is Sha'rai. She is my wife.

APOPHIS: They are one in the same.

DANIEL: Amounet possesses her. Sha'rai is a Prisoner. She is somewhere I want you to tell me where.

APOPHIS: Amounet, I loved her (he looks at Daniel) You do not believe me.

DANIEL: No. I don't think that's possible.

APOPHIS: How could you, her eyes, her knowledge, Our very being is so much greater, so much more.

DANIEL: I know where your child is.

APOPHIS: My son.

DANIEL: Yes I brought him into the world with my own hands on Abydos.

APOPHIS: He was taken by Her'ur

DANIEL: No......By me.

APOPHIS: We have no use for the child now. Amounet, I knew from the moment I laid eyes on her, she was a vessel for the queen

DANIEL: (leaning in, in a deadly whisper) If you don't tell me where she is. I'll kill you right here.

APOPHIS: You have neither the strength nor the will.

SAM: Daniel.

Apophis takes in a deep breath and cries out in pain. Daniel leaves and moves into the corridor with Sam.

SAM: we...we think that thud we heard hitting the iris was the saving box, Its radioactive signature matches the one we gave the Tok'ra. They're...they're coming here.

She leaves. Daniel follows.

Scene: Control room.

SIMMONS: INCOMING TRAVELLER

JACK: Decision time sir.

HAMMOND: Captain Carter are you 100% certain...

SAM: That the signature matches the Tok'ra? Yes sir. That it came from them? Theres no way to be sure.

HAMMOND: What if one or more of the Tok'ra have been captured by Sokar and Tortured.

SAM: I don't think that they would give us up.

JACK: I'm with carter General, I say we keep the door open.

HAMMOND: Very well.

Gate activates. Out steps Martouf followed by two other Tok'ra.

MARTOUF: Samantha

SAM: Martouf.

HAMMOND: (Over intercom.) Defense team you may stand down.

MARTOUF: I offer you greetings from the high council of the Tok'ra. (He bows. Sort of.)

SAM: Why didn't my father come?

MARTOUF: He's dealing with more urgent matters. We come only to offer you a word of warning.

JACK: Which is?

MARTOUF: We know you have Apophis as your prisoner. You must return him to the planet you retrieved him from immediately.

Scene: Teal'c walks into the observation room. To observe Apophis.

Scene: Briefing room.

MARTOUF: Since Jacob has joined the Tok'ra I have come to a deeper understanding of your people, the purpose and your extraordinary gifts.

HAMMOND: Thank you.

SG-1 sit across from Martouf an co.

MARTOUF: You've shown great skill and cunning in retrieving Apophis from the hands of Sokar. However...

JACK: You know as much as I love where you're going with this...we didn't exactly do that.

MARTOUF: Our operatives aboard Sokars vessel witnessed you leave the crash site and enter the Stargate.

SAM: We received a signal a set of co-ordinates, we had thought it came from you.

MARTOUF: We sent no such signal.

JACK: We know that now.

MARTOUF: Then who?

JACK: We're going to assume it was Apophis.

MARTOUF/LANTESH: Why would he take refuge among the Tau'ri? He despises you. More than that you have nothing of use to him.

JACK: He's going down. He wants to take us with him.

LANTESH: He has taken advantage of your weakness.

SAM: We don't consider what we did a sign of weakness.

LANTESH: Then you are fools. Turn him over to Sokar now. That he may spare you.

HAMMOND: We can't do that just yet

LANTESH: If he remains here, you will all die. if not by the hand of sokar then by the many Goa'uld who would wish to destroy Apophis themselves. You do not see what you have done. You have entered a battle in which you are ill equipped to fight. Tipped the balance of power among the Goa'uld and in so doing worsened the fortune of your entire race.

HAMMOND: We must know what would happen to him if we turned him over.

LANTESH: I'm certain he would be executed...eventually

HAMMOND: I see.

LANTESH: surely, you welcome this. His guilt is clear. He cannot be allowed to escape punishment.

JANET: He won't. He's dieing.

LANTESH: You are certain of this.

JANET: Yes. His body has begun to age in an increasing rate.

LANTESH: Without a sarcoughacus to rejuvenate him of course.

HAMMOND: In the short time he has remaining. We may yet learn information to aid ourselves.

LANTESH: The knowledge and Technology are too primitive for any information to be of any use. Why don't you comprehend the danger you are in? We cannot defend you from the Goa'uld. You cannot expect us too.

JACK: We don't.

LANTESH: Overconfidence was their feeling O'Neill I hope it has not become yours.

LANTESH/MARTOUF: Heh. Forgive Lantesh. He is sometimes passionate in his opinions. We cannot and would not force you to do anything, but since we have not convinced you of the danger you face may we see him?

Hammond looks at Jack.

Scene: Apophis' new hideout...Janet's feeding something into an IV. SG- 1 and Martouf walk in.

MARTOUF: What is that you are injecting into his body?

JANET: Morphine sulphate.

SAM: To ease the pain.

MARTOUF: Yes you said he had been tortured.

JANET: (while snapping of her gloves) He is also experiencing withdrawal symptoms from the Sarcoughacus.

MARTOUF: But he is your enemy.

JANET: He is my patient.

APOPHIS: Amonet.

MARTOUF: Apophis hear me.

APOPHIS: Amonet

MARTOUF: I would speak with you.

APOPHIS: Amonet!!! My love.

Daniel looks upset, Jack throws him a supportive glance.

APOPHIS: Where are you? ARRRRRRGGGGHHHHHHHHHHHHHH!!

He looks around and looks almost afraid.

APOPHIS/HOST: shemoie shemoie

DANIEL: That's ancient Egyptian. This must be the host.

HOST: Shimotie <I'm just writing it like it sounds.> shimotie

JACK: Talk to him.

DANIEL: ............I don't know what to say.

Apophis/Host pass out.

DANIEL: Thousands of years trapped inside your own body. Its...it's like a nightmare. It's Unimaginable.

JANET: He won't be conscious again for a while.

MARTOUF: Then we will take our leave of you. I will tell you the co- ordinates to send us.

SAM: We can question him together. We can share whatever information we can get.

INCOMING TRAVELLER.

JACK: expecting someone.

MARTOUF: no. <LOL>

They leave.

Scene: Defense team is ready. Gate activates, Iris is closed.

SIMMONS: (intercom) Defense team stand by.

HAMMOND: Keep that Iris closed.

SIMMONS: Yes sir.

Loads of 'THUMPS' on the Iris.

MARTOUF: Sokar has found you.

JACK: How?

MARTOUF: His pilots saw your kind flee with Apophis through the Chappa'ia. Symbols of the Tau'ri are well known among the Goa'uld.

JACK: That Iris will hold.

Jack sits down at the controls.

SAM: It's a Trinium Titanium alloy just a few microns from the event horizon. It won't allow matter to reintegrate.

TEAL'C: Something is appearing.

We see the Iris turn red with Hot spots

SAM: How is this possible?

She sits down at the controls, typing.

MARTOUF: The space between your metal barrier and the wormhole may be enough for particles of extremely high energy to reintegrate.

SAM: Subatomic particles?

MARTOUF: yes.

SAM: Are you saying he's firing a particle accelerator at the wormhole?

HAMMOND: Captain?

SAM: Sir, we may be witnessing the decay of subatomic particles as there being bombarded against the Iris. Small enough to reintegrate but moving at nearly light velocity. Sokar can modulate the particle stream enough to create an actual image.

SOKAR: People of the Tau'ri you have taken what is mine. For this you will be destroyed.

SIMMONS: The iris is beginning to heat up sir.

HAMMOND: How long can they maintain this.

SAM: The longest single Goa'uld attack against the iris was 38 minutes, we think that's the maximum a wormhole can be maintained before collapsing.

DANIEL: They're just going to dial us up and do all of this all over again.

HAMMOND: This changes things. I better get on the phone with the president.

He runs off

SAM: Can you help us.

MARTOUF: I know of no way

JACK: Alright in the mean time, Carter why don't you see what you can get out of Apophis. His necks on the line here now too.

SAM: Yes sir.

TEAL'C: I will accompany you.

Scene; In Apophis' room.

APOPHIS: I will not speak to the Shol'va

Sam looks at Teal'c then back.

SAM: Just answer this. Sokar is firing some sort of particle beam at the barrier we've placed within our stargate. How do we defend against it.

APOPHIS: There is no defense.

TEAL'C: He lies.

APOPHIS: Shol'va kree.

SAM: How can you be so sure?

APOPHIS: Because he used the weapon against me. <he looks like he's going to throw up.> the pain returns.

SAM: We're not going to get anything out of him in this state. I'll get Dr. Frasier.

Teal'c nods. When Sam leaves he smiles and moves closer to Apophis.

TEAL'C: I have waited many years for this moment.

APOPHIS: Do you think you have won Teal'c. You are about to die.

TEAL'C: Perhaps that is so. But my People have won freedom.

APOPHIS: The Jaffa will never be free.

TEAL'C: They are free even now...as am I. Here me Apophis. This day will become a holy day on Chulak. The day of your death.

APOPHIS: The larval Goa'uld you carry with in you is your master even now. All of you. When the time comes for those children to take a host you will die.

TEAL'C: Then we will find other symbiote to survive upon. Then disguard them when they are mature. We will use your kind as you have used mine.

APOPHIS: No.

TEAL'C: The people of chulak no longer worship you. They no longer fear you. The time of Apophis has finally come to an end.

APOPHIS: The kill me now.

TEAL'C: Tell us how to defend ourselves against this weapon.

APOPHIS: I will die with a smile on my lips. Knowing you will die along with me shol'va.

TEAL'C: Come no further. Let him suffer and when he can stand the pain no more, he will tell us how to defend ourselves against sokars weapon.

JANET: Teal'c. please move.

APOPHIS: There was a time when you would die for me Teal'c.

TEAL'C: that time is no more.

Teal'c leaves.

APOPHIS: AAAAARRRGGGHHHHHH

JANET: Easy. Easy.

SAM: Alright these shields of yours, they obviously absorb different forms of energy maybe we could......

Apophis raises his head towards Sam. A chain holds him back

APOPHIS: I sense a presence within you.

SAM: Could your shields help us or not?

APOPHIS: (He lays back down) You were once possessed by a Goa'uld. I'm sure you would make an excellent host for sokar's new queen.

Scene: Gateroom. Sgt Siler is cooling down the iris with liquid nitrogen.

HAMMOND: Airman. More on Sergeant. It's getting damn hot in here.

SILER: Better than nothing sir. Not by much.

Hammond wipes the sweat from his brow and leaves.

Scene: Control room

JACK: Sir. Daniel just came up with an idea that might by us some time.

DANIEL: Sir, if we can dial out, we can prevent them from dialing in from as long as we can keep the Gate open

HAMMOND: Good thinking Doctor. If we can keep our gate open for the same link of time...

SIMMONS: Coming up to 38 minutes sir.

JACK: Stand by.

JACK: Yes sir.

Gate shuts down.

JACK: GO ahead dial it up.

SIMMONS: Chevron one encoded.....................Chevron two encoded............

DANIEL: The only thing I'm worried about is that...

Computer shows incoming traveler. Gate activates

SIMMONS: Incoming wormhole established.

DANIEL:...Sokar can dial in faster than we can dial out.

SIMMONS: Sorry sir. Next window is 38 minutes away.

DANIEL: That may be our last chance to dial out.

JACK: Its gonna get hot sir.

Scene: Briefing room.

HAMMOND: The temperature in the Gateroom now reads 130 degrees Fahrenheit, which means the iris must be six or eight times that.

MARTOUF: Even if he fails to breech the Gate. He will come by ship.

SAM: Martouf is right, what we really need to be concerned with here is another assault from space. That's exactly what we're inviting by refusing to hand Apophis over.

DANIEL: well, we couldn't right now even if we wanted to.

JACK: Not with bialzabolt banging at the door. No.

HAMMOND: I've informed the president of our new situation. Our new orders are to cease all medical intervention.

JANET: That will affectively end his life, General.

HAMMOND: I'm aware of that doctor. The president and Joint-chiefs have decided that the risks are too great not to heed the Tok'ras warning. Our orders are to send Apophis' body back through the gate to the co-ordinates where you found him.

TEAL'C: Will that be sufficient to make sokar cease his attack Martouf?

MARTOUF: Sokar is at war with Her'ur, he wants no part of the Tau'ri for the moment, but you may have come to your senses to late. He will soon burn through your iris.

SAM: Well, I've been working on a way to dial out faster. If we can open our gate in the next window we should be able to send Apophis through.

JACK: When is that?

SAM: (looking at her watch) 17 minutes.

HAMMOND: Colonel, Make arrangements to send Apophis back through the Stargate.

Scene: Jack walks into Apophis' room. Apophis looks older.

JACK: Apophis. We're sending you back.

APOPHIS/HOST: Shimoite. Shimoite.

DANIEL: He said he'd rather take the risk instead of being put to sleep indefinately.

JACK: (To an SF.) Get DR. Jackson down here.

Scene: Gateroom.

HAMMOND: I can't keep those men in there much longer.

SAM: They've got to stay until the next window sir.

Scene: Apophis' room.

HOST: Retzakemi. Keneichi sa kemi. Hiemotet Hiemotet.

DANIEL: He says he's been in a never ending dream, he hoped to waken from it, to see his wife and his children.

HOST: Diseche fay tah la phasib che

DANIEL: He was a scribe in the temple of almoun in cardak, but that was another life time ago, before the...before the nightmare.

HOST: Himyet faysweat kellbe fatmoon

DANIEL: and now he awakens only to die again. Nomka yayde at tou, pom ra dunaray epia desipo gosofka eia kemota shalpal. She ak anuison. Heyho. Heyho. I said I will speak the words of power and renew the rights. He will be returned to Egypt and buried with honour. He will pass through the seven gates and see his wife and children again and rejoice with them forever. I'll be back.

Scene: Gateroom, Tempreture is rising.

SIMMONS: Sir we're going to lose the computers, the heat.

HAMMOND: Captain?

SAM: We need them sir one more minute until the window.

Scene: Apophis' room, his eyes glow

APOPHIS: help me.

JACK: No.

APOPHIS: A host.

JACK: No.

APOPHIS:I am afraid.

Apophis intakes debreaths.

JANET: Colonel, (pushes him aside.)

Apophis flat lines.

JANET: The Goa'uld is dead, but the host is still alive.

Scene: Gateroom. Gate shuts down.

SAM: That's it initiate the dialing program

SIMMONS: Cheveron 1.

Scene: Apophis' room.

DANIEL: Yip yall tal tie kie pel pou wiefou det aveou. En ya af kyak a koomai. I told him this funeraly statue, will take his last breath and carrie it back to Egypt.

Scene: Gateroom. Cheveron 5 is encoded.

Scene: Apophis' room. Host takes its last breath.

Scene: Gateroom. Cheveron 6 encoded.

SAM: CHEVERON 7 LOCKED.

Gate activates.

SIMMONS: Wormhole established.

HAMMOND: Open the Iris.

Iris opens.

Hamoond looks to Teal'c. Teal'c leaves.

Scene: Apophis' room. Apophis' cloak is placed over his head.

TEAL'C: (enters) Captain Carter has succeeded in creating an outgoing wormhole. Sokar cannot attack during this time.

JACK: That's good.

Teal'c uncovers Apophis' face.

Scene: Gateroom. SG-1, The Tok'ra, Hammond and Janet watch as Teal'c passes Apophis' body through the wormhole. After Teal'c walks down the ramp and leaves. The gate shuts down.

Janet walks away.

DANIEL: What now?

JACK: we Wait.

SAM: If sokar wanted him alive then he'll just start up the attack again.

MARTOUF: No. I don't believe he will, Sokar has a sarcoughacus in his possession. With it he can revive Apophis even through death and torture him as long as he pleases.

Every looks sober.

MARTOUF: Surely a fate he justly deserves

Scene: control room. Martouf writes in the co-ordinates.

MARTOUF: These are the Co-ordinates we would like you send us.

SAM: But not too anywhere we'll be able to find you again.

MARTOUF: To contact us, you may use this.

DANIEL: That's Tollan. They used it to contact the Nox.

MARTOUF: Yes, We are friends of the Tollan, and we are friends of the Tau'ri.

SAM: Thank you.

JACK: well, if we're going to be friends, you're going to need one of these. Its called a G D O, Sends out a signal to let us know who you are and if its ok to open the iris, otherwise you could end up splattered against the...well.

MARTOUF: I understand.

SAM: come on I'll show you how it works.

Sam and Martouf go down to the Gateroom.

HAMMOND: Alright lets send them home people.

Jack watches from the control room.


Ending Credit.

Kikavu ?

Au total, 21 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

madi300 
28.10.2016 vers 22h

Kyodrey 
24.10.2016 vers 22h

RonanBart 
05.10.2016 vers 15h

JessBones 
19.09.2016 vers 20h

havenfan 
30.08.2016 vers 17h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (1er partie)

Afficher plus d'informations

Total : 12 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

Titepau04 (22:56)

Moi je vais me coucher!!! ^^

arween (22:57)

Soirée koh Lanta donc non pas là

Sonmi451 (10:23)

Raaa désolé pour hier soir, je suis partie. Première maladie de bébé.

Sonmi451 (10:24)

Mais là si y a du monde, je suis preneuse d'une discussion diverse et varié. ^^

Sonmi451 (10:26)

On peut parler de noel, vous en êtes où dans vos achats? ^^

Titepau04 (10:27)

Bonjour!!

Sonmi451 (10:27)

Hello titepau!

Titepau04 (10:27)

J'ai pas commencé grand chose... et toi?

Sonmi451 (10:28)

Moi si ça va, j'ai avancé d'un seul coup cette semaine. ^^

Sonmi451 (10:28)

Il me reste l'homme et mon grand.

Sonmi451 (10:28)

Et tu as commencé les décos?

Titepau04 (10:29)

C'est cool ça!!!

Titepau04 (10:29)

Non... non plus!!! Faut que je m'y mette !!!

Sonmi451 (10:31)

Moi je commence tout juste et maintenant que j'ai un balcon, faut que je trouve aussi ce qu'il faut pour le décorer. ^^

Titepau04 (10:32)

Ahah!! Ça fait encore plus de travail

Sonmi451 (10:33)

c'est ça, je pense prendre une guirlande électrique et un père noel qui monte me rendre visite. ^^

Sonmi451 (10:33)

et sinon tu as attaqué l'hypnonoel?

Titepau04 (10:38)

Ah j'aime pas ça.... on dirait qu'il est pendu le pauvre père Noël....

Titepau04 (10:38)

Oui j'ai commencé!! Et toi?

Sonmi451 (10:39)

Non c'est une echelle pour celui que j'ai vu. ^^

Sonmi451 (10:40)

Non moi pas encore, je sais pas si je vais trouver du temps. Tu as bien avancé sur cette animation toi?

Titepau04 (10:41)

J'en suis à 30 questions

Sonmi451 (10:42)

Ha ouais pas mal! Tu me donneras tes paquets cadeaux

Titepau04 (10:42)

Ah non mais non!!! Dis donc!!! ^^

Sonmi451 (10:46)

Rooo mais faut partager, c'est ça l'esprit de noel.

Titepau04 (10:47)

Non non non!!! Je me creuse les méninges, moi Madame, pour les avoir!!!

Sonmi451 (10:48)

creuse pas trop, c'est un coup, à ne plus avoir de méninges. ^^

Titepau04 (10:50)

J'en ai déjà plus beaucoup.... vive la grossesse!! LOL!

Sonmi451 (10:54)

lol

Sonmi451 (10:54)

Ha la grossesse, ça fait des ravages. lol D'où je m'arrête à deux vaut mieux mdr

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play