VOTE | 228 fans |

#212 : La Tok'ra (2/2)

Ecrit par : Jonathan Glassner

Réalisé par : Brad Turner

La Tok'ra fait à Jacob Carter une proposition qui pourrait lui sauver la vie. Pendant ce temps, les Goa'uld découvrent l'emplacement de la base secrète. Il n'y a pas de temps à perdre : l'évacuation commence. Mais avant, il faut démasquer le traître...

Plus de détails

212 - La Tok'ra (2/2)

Sur la plante Tok'ra, Daniel demande à Garshaw pourquoi ils sont retenus prisonniers. Elle leur explique qu'ils en savent beaucoup sur les Tok'ra et qu'ils représentent un risque pour leur sécurité. Mais la réalité est tout autre, en effet, ils sont retenus car aucun d'eux ne souhaite devenir l'hôte de Selmak.

Dans cette « prison », Carter demande des informations au Colonel Makepeace sur l'état de santé de son père. Mais ce dernier ne possède pas ces informations. Jack lui promet de la ramener à temps sur Terre. Carter exige alors de voir Garshaw pour lui proposer que son père devienne le nouvel hôte de Selmak. Garshaw accepte que Jack et Sam retournent sur Terre pour aller le chercher, mais garde les autres avec elle pour être sur de leur retour.

Au SGC, Sam explique son idée au Général Hammond. Mais ce dernier est très méfiant vis à vis de la Tok'ra.

Dans le quartier général des Tok'ra, Teal'c exprime son admiration envers Garshaw pour sa cause. Martouf arrive en courant et annonce que les Grands Maîtres Goa'ulds ont envoyé deux Hatak pour détruire la Tok'ra.

A l'hôpital militaire, Carter rejoint son père. Elle lui explique alors tout sur le programme « Porte des Etoiles » et lui demande de traverser la Porte avec elle car elle a la possibilité de le soigner de son cancer. Au SGC, Jacob reste incrédule devant la Porte, puis ils la traversent.

Dans la base Tok'ra, l'évacuation du matériel et des hommes a déjà commencé. Jack, Sam et Jacob sont transportés grâce aux anneaux à l'intérieur. O'Neill demande alors à Makepeace ce qu'il se passe. Sg-1 récupère son équipement et assiste à la destruction des tunnels.

Dans l'espace, les vaisseaux Goa'ulds se rapprochent de plus en plus.

Dans la base, O'Neill cherche Garshaw. De son coté, Samantha amène son père devant Selmak. Jack est un peu effrayé par la situation. Il fait alors connaissance avec Selmak. Puis il parle ensuite avec son hôte.

De son coté, O'Neill informe Garshaw de sa découverte concernant une éventuelle taupe. Garshaw va alors chercher Cordesh, mais ce dernier ce suicide en se jetant dans un tunnel qui se détruit.

De son coté, Selmak pose beaucoup de questions à Jacob pour mieux le connaître. Puis Jacob va se confier à sa fille et lui exprime la fierté qu'il éprouve pour elle.

Garshaw remercie Jack de son aide. Daniel propose alors de fournir d'autres hôtes aux Tok'ras si la fusion entre Jacob et Selmak marche.

Pendant ce temps, Jacob a fusionné avec Selmak. A la différence des Goa'ulds, les Tok'ras pénètrent par la bouche de l'hôte. Le précédent hôte de Selmak rend l'âme, mais Selmak a besoin de plus de temps pour soigner complètement Jacob.

Dans les couloirs, Jack identifie un autre espion. Le Goa'uld Cordesh à changer d'hôte. Garshaw ordonne alors qu'il soit retiré de cet hôte et qu'il soit tué. Puis elle remercie le Colonel en lui faisant la bise, ce qui déstabilise un peu Jack.

Les vaisseaux Goa'ulds sont arrivés en orbite autour de la planète Tok'ra et lance les planeurs de la mort à l'assaut de la planète.

Dans la base, Garshaw rejoint Selmak. Elle décide de l'abandonné derrière eux car il est trop faible pour pouvoir être transporté. Martouf se propose alors de rester auprès de Selmak pour l'aider à fuir. Sam décide de faire pareil. Le reste de l'équipe fuit alors la base.

A la surface, Sg-1 et Garshaw se dirigent vers la Porte, mais des planeurs de la mort les attaquent. Daniel parvient à activer la Porte et ils s'enfuient vers la Terre.

Dans la base, Jaco n'est toujours pas revenu à lui et la destruction de la base est imminente.

Sur Terre, Hammond s'inquiète pour ceux qui sont restés de l'autre côté.

Sur la planète Tok'ra, Jacob se réveille totalement guéri de son cancer. Ils empruntent les anneaux et tentent de fuir par la Porte. Sam compose le code d'identification et ils passent la Porte. Selmak remercie alors les terriens, puis Jacob s'adresse à Sg-1 pour les rassurer sur sa santé. Il se propose d'être l'intermédiaire des deux peuples pour l'avenir. Puis les Tok'ra repassent par la Porte vers leur nouvelle base.

La Tok'ra (2nd partie)

 

Précédemment

 

Martouf : Il faut que tu actives le Chaapa-ai. Dépêche toi Jolinar.

 

Teal'c : Il est possible que des parcelles de Jolinar soit resté dans l'esprit du capitaine.

 

Sam : Ma vision est le seul indice sérieux que nous ayons. Est ce qu'on ne devrait pas le vérifier avant qu'ils ne s'en aillent ailleurs.

 

Cordesh : Nous ne vous voulons aucun mal. Mais je vous préviens, au moindre signe d'agressivité nous ouvrirons le feu sur vous.

Sam : Martouf ?

Martouf : Comment vous me connaissez ?

Sam : Je ne vous connais pas. Mais j'ai connu un de vos ami qui s'appelait Jolinar de Malk-shur.

Daniel : C'est pour ça que nous sommes là, on cherche la Tok'ra.

 

Hammond : J'étais resté sur l'impression que ton cancer n'en était pas encore à ce stade.

Jacob : Oui, moi aussi.

 

Jack : Conduisez moi à votre chef.

 

Teal'c : On raconte à propos de la Tok'ra que quand ils arrivent sur une planète, ils s'enterrent dans le sol car ils possèdent une technologie qui fait croitre leurs tunnels.

 

Cordesh : Je vous présente le grand conseiller Garshaw de Belote.

Teal'c : C'est le Goa'uld le plus recherché de tous les temps.

Garshaw : Permettez moi de vous présenter Selmak.

Martouf : Malheureusement, elle est gravement malade et va bientôt mourir. A moins que l'un de vous ne se porte volontaire pour lui servir d'hôte.

 

Médecin : Tenez vous prêt. On ve défibriller à 300. On dégage.

Hammond : Combien de temps il lui reste ?

Médecin : S'il a de la famille à contacter, je vous conseille de la prévenir le plus vite possible.

 

Garshaw : Le Chaapa-ai vient d'être activé et devinez par qui ?

Sam : SG-3.

Jack : Colonel Makepeace ?

Makepeace : C'est à cause du père du capitaine. Il est à l'hôpital, son état est critique.

Daniel : Le père du capitaine est entrain de mourir. Laissez là au moins repartir.

Cordesh : C'est elle qui est la plus dangereuse. Elle connait tous les souvenirs de Jolinar de Malk-shur.

 

Et maintenant dans Stargate

 

Sur une planète

 

Garshaw : Vous avez demandé à me voir ?

Jack : Daniel ?

Daniel : Garshaw, pouvez vous au moins nous dire pourquoi vous avez rejeté notre proposition d'une alliance ?

Garshaw : Nous avons décidé que vos ressources limitées ne nous offrait pas d'avantage suffisant, pour risquer que notre sécurité soit mise en péril par les information que vous pourriez acquérir.

Jack : C'est tout ?

Daniel : Mais donnez nous au moins un peu de temps pour trouver une nouvelle technologie. Des machines ou des appareils que vous n'avez pas encore.

Garshaw : Je regrette, je ne crois pas que cela existe.

Jack : Alors nous sommes vos prisonniers. Vous agissez exactement comme eux.

Garshaw : On fait ça pour assurer votre protection et la notre. Ce que vous savez déjà sur notre mouvement va faire de vous une cible prioritaire aux yeux des grands maitres Goa'ulds.

Jack : Nous sommes déjà une cible prioritaire.

Teal'c : Ils ont déjà envoyé deux vaisseaux mères pour nous détruire tous.

Sam : Il y a une autre raison, n'est ce pas ? Quelque chose qui vous ennui chez nous.

Garshaw : C'est exact. Aucun de vous ne s'est porté volontaire pour servir d'hôte à notre chef qui agonise. Si l'idée de vous mélanger à nous vous dégoutte tant, comment pourrait on s'allier avec vous, alors qu'il est évidant que vous êtes écœuré par notre espèce.

Daniel : Non, c'est parce qu'on ne vous connait pas assez, nous n'avons aucune hostilité envers vous.

Garshaw : Alors devenez l'hôte de Selmak.

Daniel : Vous savez, je serais ravi de pouvoir faire ça, mais …

Garshaw : Cette idée vous fait horreur. Il n'y a plus rien à ajouter. Il n'y aura pas d'alliance entre nous. Vous devez demeurer ici jusqu'à ce qu'on vous dise de partir.

 

Générique

 

Sam : Colonel Makepeace, est ce que quelqu'un vous a donné des nouvelles de mon père ?

Makepeace : Non, on m'a juste dit de vous ramener le plus vite possible.

Sam : Il ne sait même pas pourquoi je suis partie. Il doit penser que je suis allé m'occuper d'une de nos antennes satellite.

Jack : On va vous ramener là-bas, Carter. La bonne nouvelle c'est que maintenant on est huit.

Daniel : C'est , c'est une bonne nouvelle ?

Jack : Oui. On sera beaucoup plus fort.

Teal'c : Est ce que c'est encore une de vos blagues O'Neill ?

Jack : Euh non.

Teal'c : On n'y arrivera jamais. Il n'existe qu'une seule sortie, par les anneaux. Il faudrait neutraliser avant des centaines de Tok'ra.

Sam : Je n'ai aucune envie de leur faire du mal.

Jack : Bon, moi non plus je n'ai pas envi de blesser ou de tuer quelqu'un. Mais n'oubliez pas qu'ils veulent faire de vous un hôte. Et je me souviens que Jolinar, ce Goa'uld que vous aviez dans votre tête, c'était la pire des choses qui vous soit jamais arrivée ?

Sam : C'était avant que je les connaisses mieux. Si je ne l'avais pas combattu, et si j'avais su ce que ça représentait pour Jolinar d'appartenir à la Tok'ra, ça aurait pu être très enrichissant. J'exige de voir Garshaw.

Daniel : Pourquoi ?

Sam : Hé bien, quelle est la chose qu'ils désirent le plus ?

Daniel : De nouveaux hôtes, mais ça on ne peut pas leur offrir.

Garshaw : Qu'y a t-il ?

Sam : Vous avez dit que le symbiote guérissait la plupart des maladies humaines.

Garshaw : Oui.

Sam : Est ce que ça inclut le cancer ?

Martouf : C'est quoi le cancer ?

Daniel : C'est une maladie chez les humains où les cellules deviennent folles et on a des tumeurs.

Garshaw : Oh oui, c'est un mal très fréquent parmi votre espèce. Mais pour nous, ça ne pose aucun problème.

Sam : Mon colonel, je crois qu'on devrait offrir cette chance à mon père.

Jack : On a peut être un hôte pour vous.

Garshaw : Vous avez un hôte pour Selmak ?

Sam : Oui, mon père. Il a un cancer et si Selmak peut lui sauver la vie, ça vaut la peine de faire un essai.

Jack : Et pour ça, il faut qu'on reparte.

Garshaw : Je vous laisserais partir tous les deux. Mais les autres resteront là pour garantir votre retour.

 

Sur Terre

 

Hammond : Colonel O'Neill où est le colonel Makepeace et SG-3 ? Ils étaient partis chercher le capitaine Carter.

Jack : Général, il faut qu'on discute.

 

Hammond : Capitaine Carter, je suis vraiment désolé pour votre père. Mais je suis forcé de m'interroger sur le bienfondé de ce que vous venez de suggérer. D'après ce que j'ai compris il ne s'agirait pas vraiment de lui sauver la vie mais plutôt d'offrir un corps humain à un Goa'uld.

Sam : Non, mon général, c'est plutôt un partage réciproque.

Hammond : Jacob connait beaucoup de chose sur la Terre et sur nos forces armées, ce serait comme si on faisait cadeau de ces informations aux Goa'ulds.

Sam : A la Tok'ra.

Hammond : Vous êtes sur qu'il y a une différence ?

Jack : Oh oui, il y a une différence, vous pouvez me croire. Je ne vais pas prétendre que je sais en quoi elle consiste, mais il y en a une. Un moment vous parlez à un Goa'uld et brusquement vous avez devant vous un type normal.

Sam : Un hôte.

Jack : Un hôte.

Hammond : Comment savez vous que ce n'est pas une ruse ? Nous avons déjà vu des Goa'ulds parler comme des humains avant.

Jack : Mon général, si ces créatures étaient des Goa'ulds parfaitement ignoble et froid, ils nous auraient déjà tous infecté.

Hammond : Ils vous ont retenu prisonniers colonel. Et ils retiennent toujours SG-3 et le reste de votre équipe.

Sam : Mais temporairement mon général et ils pensent ainsi assurer notre protection mutuelle.

Jack : Euh, je suis comme vous, je suis septique.

Sam : Mon général je vous en supplie. Je sais que mon père aurait voulu faire ça. Il aurait ainsi l'opportunité de servir de trait d'union entre nos forces et ce qui est certainement le plus grand allié que nous puissions jamais avoir.

 

Sur une planète

 

Teal'c : J'aimerais saisir cette opportunité pour vous exprimer mon admiration pour votre cause qui est à la fois honorable et téméraire.

Garshaw : Merci Jaffa. Je pense exactement la même chose de toi. Pour te libérer d'Apophis et te battre après contre lui, il t'a fallu une grande force de caractère.

Martouf : Maitre Garshaw, nous venons d'être averti par nos éclaireurs du secteur de Shoran'ka que les grands maitres Goa'ulds ont appris où nous étions. Ils envoient deux vaisseaux mères.

Garshaw : Quand vont ils arriver ?

Martouf : Dans moins d'une journée, d'ici quelques heures peut être.

Garshaw : Commencez l'évacuation.

Martouf : Vite, dépêchons nous.

Tok'ra : Il faut donner l'alerte

 

Sur Terre

 

Hammond : Laissez nous s'il vous plait.

Jacob : Je t'avais dit de ne pas l'avertir.

Sam : Et bien moi aussi je suis contente de te revoir.

Hammond : Tu m'as demandé de te dire ce que faisait le capitaine Carter. J'ai pensé que c'était plutôt à elle de te le dire.

Jacob : Oui. Et depuis quand c'est plus confidentiel ?

Hammond : C'est toujours top secret, mais tu as reçu les autorisations .

Jacob : Pourquoi ?

Sam : Et bien, que tu le crois ou non, nous avons besoin de toi.

Jacob : Ah oui. le Pentagone veux que je remette un message à Dieu après ma mort.

Hammond : Pas tout à fait.

Jacob : En tout cas pas au diable.

Sam : Est ce que tu as déjà entendu parler de la porte des étoiles ?

Jacob : Non. C'est un de tes satellites ?

Sam : Je travaille pas dans les satellites, ce n'est qu'une couverture.

Jacob : Oh, tu crois. J'aurais jamais deviné. Très bien alors dit moi ce que tu fais de si géniale pour que tu ais refusé que je te pistonne auprès de la NASA ?

Sam : Tu sais, je ne vais pas pouvoir tout te raconter en une fois.

Jacob : Arrête de tourner autour du pot. Qu'est ce que tu fais ?

Sam : Je voyage vers d'autres planètes. Beaucoup plus loin que nos astronautes.

Jacob : Alors tu ne me dis toujours pas la vérité.

Hammond : Elle est entrain de te dire la vérité, Jacob.

Jacob : Elle va sur d'autres planètes ? Quoi, avec un simulateur.

Hammond : Dans la réalité.

Sam : On a découvert un appareil d'origine extraterrestre qui peut nous envoyer sur des milliers de planètes dans toute la galaxie.

Jacob : Tu plaisantes.

Sam : Non.

Jacob : Oh mince alors.

Sam : Euh.

Jacob : Alors qu'est ce que tu veux que je fasse ?

Sam : Hé bien on voudrait que tu viennes sur une de ces planètes avec nous.

Jacob : Pourquoi ? Pour que j'y meurs.

Sam : Non, en faite j'espère qu'on pourra y guérir ton cancer.

Jacob : Ils savent le soigner ? Il y a un os ?

Hammond : C'est assez délicat Jacob, je ne vais pas te raconter d'histoire.

 

Technicienne : Chevron six enclenché.

Jacob : C'est ça l'engin extraterrestre que vous avez trouvé ?

Sam : Oui.

Jacob : Et ça vous envoie sur d'autres planètes ?

Technicienne : Chevron sep enclenché.

Jack : Ca surprend la première fois.

Jacob : Incroyable.

Sam : Allons-y papa.

Jacob : Est ce que c'est … quel effet ça fait ?

Sam : Tu as connu 100 fois pire.

Jack : Oh, c'est pas bien méchant. Allez.

 

Sur une planète

 

Jacob : Vous le faites souvent ?

Sam : Oui, une ou deux fois par semaines.

Jacob : C'est plus excitant que de voyager à bord d'une navette.

Jack : Ca va aussi beaucoup plus loin. C'est curieux, je croyais qu'on aurait droit à un petit comité de d'accueil.

Jacob : Vous êtes sur que c'est une autre planète ? On se croirait sur Terre.

Sam : Oui, on pense que la porte des étoiles a été construite pour transporter des humains ou bien des créatures assez proche de la physiologie humaine. Parce qu'elle débouche toujours dans des milieu convenant à l'espèce humaines.

 

Jack : Makepeace.

Makepeace : Allez, faite vite.

Jack : Enfin à quoi est ce qu'ils jouent ?

Makepeace : On est libre.

Jack : Mais alors qu'est ce que vous faite encore là ?

Makepeace : On voulait devenir leurs alliés non ? Alors on en profite pour leur filer un coup de mains pour l'évacuation.

Jack : Mais quelle évacuation ?

Daniel : Venez, je vous expliquerez en route.

Sam : Papa, voici Teal'c. Teal'c voici mon père.

Teal'c : C'est un honneur.

 

Daniel : C'est là qu'ils avaient caché notre équipement.

Teal'c : Chel nokin.

Daniel : Traduit en clair c'est très cool.

Jack : Et vous voulez me dire, qu'est ce qui se passe ici ?

Daniel : Ils évacuent les lieux. Alors on peut s'en aller.

Jack : Pourquoi ?

Teal'c : Les grands maitres Goa'ulds vont passer à l'attaque. Deux de leurs vaisseaux sont en route.

Jack : Oh.

 

Jack : Et où est qu'on peut trouver Garshaw ?

Teal'c : Tout à l'heure elle était dans la salle du conseil.

Jack : Très bien messieurs allons-y. Appelez en cas de besoin.

Sam : D'accord.

 

Martouf : Vous êtes revenue ?

Sam : Oui. Voici mon père Jacob Carter.

Martouf : Enchanté. Je suis Martouf. Vous avez vraiment une fille formidable.

Jacob : Pourquoi il parle comme ça ?

Sam : Parce que c'est un Tok'ra. Souviens toi, je t'en ai parlé.

Jacob : Alors ce sont eux les extraterrestres dont tu m'as parlé ?

Sam : Enfin je ne sais pas si on peut dire qu'ils sont extraterrestres, ils ne le sont qu'à moitié en faite. Je veux dire l'extérieure est humain, et l'intérieur est partagé entre un humain et un symbiote. Martouf par exemple est deux êtres différents qui vivent dans le même corps.

Jacob : Et tu veux que je devienne comme lui ? Tu te moques de moi.

 

Jack : Bon, dites moi tout, comment les Goa'ulds les ont retrouvé ?

Teal'c : Ca on en sait rien.

Jack : Vous croyez que ça pourrait être grâce à des espions ?

Daniel : Si c'est le cas, le fait qu'ils aillent sur une autre planète ne servira pas à grand chose.

Jack : Teal'c, vous vous souvenez de ces petites boules d'acier ?

Teal'c : Leurs communicateurs visuelle à longue portée.

Jack : Oui, c'est ça. Jusqu'où peuvent ils les miniaturiser.

Teal'c : J'en ai vu qui pouvait tenir dans la paume de la main.

 

Jacob : Je suis pas sur de pouvoir faire ça Sam.

Martouf : Personne ne ferra pression sur vous monsieur. Cette décision vous reviens. Mais avant que vous ne la preniez, je vous suggère de faire connaissance avec Selmak le symbiote qui pourrait se mêler avec vous.

Jacob : C'est elle ?

Sam : En faite, ce que tu vois c'est son hôte. Le symbiote est à l'intérieur.

Jacob : Dans son corps ?

Sam : Parle avec elle. Fais sa connaissance.

Selmak : Si vous êtes d'accord pour qu'on se mêle, nous risquons de vivre ensemble très longtemps tous les deux.

Jacob : Vous n'avez pas l'air très bien.

Selmak : Vous n'avez pas très bonne mine vous non plus vous savez.

Jacob : Ca va, ça va.

Selmak : C'est plutôt à moi que vous devriez parler.

Jacob : C'est avec vous que je parlais. Pourquoi votre voix a t-elle changé ?

Sam : C'est son hôte qui te parle.

Selmak : Je m'appelle Saroosh. Je suis en mesure de pouvoir vous aider.

Jacob : Mais comment ça ?

Selmak/Saroosh : Je vais mourir. Selmak continuera à vivre. C'est vous qui allez me remplacer et lui servir d'hôte.

Jacob : Je ne comprend pas.

Selmak/Saroosh : Selmak est un être merveilleux. Elle est attentionnée, dévouée, c'est une bonne compagnie, elle a un merveilleux sens de l'humour.

Sam : Ca serait génial pour toi qui peut rester plié en deux durant des heures.

Jacob : Oh, c'est pas drôle.

Selmak/Saroosh : Elle ne croit pas si bien dire. J'ai passé près de 200 ans à hurler de rire grâce à Selmak. Je ne suis pas très objective bien sur, mais je pense que Selmak est la personne la mieux éduqué de toute la Tok'ra. Vous seriez peut être probablement émerveillé par toute les connaissances et la sagesse dont vous profiteriez en vous mélangeant à elle.

Jacob : Et si je recueille Selmak cette chose, cette … comment tu appelles cette créature ?

Sam : Un symbiote.

Jacob : Oui, j'aurais tous ses souvenirs dans ma tête.

Sam : Oui, on peut dire ça.

Selmak/Saroosh : Mais je ne vais pas vous raconter d'histoire, nous avons des choses pas très jolie qui sont enfoui dans notre mémoire.

Jacob : C'est à dire

Selmak/Saroosh : D'horrible image. Très nombreuse, des atrocités des Goa'ulds. De la mort de l'hôte qui m'a précédé. Et vous éprouverez aussi du chagrin après mon décès.

Jacob : Vous voulez bien m'excusez madame. Excuse moi. Je ne veux pas que ma future, je crois qu'on peut dire âme sœur me voie comme ça.

Sam : Tu sais, tu n'es pas forcé de faire ça.

Jacob : Bien sur que si. Mon seul autre choix c'est la mort. Et c'est inacceptable. Écoute, ne crains rien, c'est pas le fait d'entendre ces truc là qui ma mis si mal en point, c'est chimio, et le voyage à travers cette fichu porte.

Sam : C'est normal. Ca fait beaucoup d'informations étrange à digérer en une fois. Crois moi, je le sais.

Jacob : Bien.

 

Jack : Garshaw ?

Garshaw : Que puis je faire pour vous ?

Jack : Je crois que vous avez un espion dans vos rang.

Garshaw : C'est ridicule. Les Tok'ras sont d'une loyauté totale.

Teal'c : Comment les grands maitre Goa'ulds vous ont trouvés ?

Garshaw : Comment vous nous avez trouvé ?

Daniel : Parce que nous avions un espion dans vos rangs.

Teal'c : Jolinar de Malk-shur grâce au capitaine Carter.

Garshaw : Je suppose que vous connaissez le nom de cet espion ?

Jack : J'ai bien une petite idée.

Garshaw : Qui ?

Jack : Je ne voudrais pas jouer les délateur mais je soupçonne Cordesh.

Garshaw : Cordesh ? Pourquoi vous dite ça ?

Jack : Vous avez toujours l'habitude de vous balader partout avec ces petites télé de poche ronde là, comment ça s'appelle ?

Teal'c : Il parle de vos communicateurs visuelle longue porté.

Jack : C'est ça.

Garshaw : Nous n'en avons pas, ne nous les utilisons jamais, ces appareils ne sont pas assez sur.

Jack : Pourtant votre ami Cordesh en a un.

Garshaw : Tok'ra Kree. Tal shak Cordesh, kree!

Jack : Restez ici.

Daniel : Oui, on va rester ici.

 

Garshaw : Cordesh, tu vas venir avec moi pour être interrogé.

Cordesh : Je ne suis pas ce que je semblais être. Cordesh n'existe plus. Je n'ai pu l'en empercher, je suis aussi coupable que lui.

Garshaw : Tu vas quitter ce tunnel et expliquer tes actes Cordesh.

Cordesh : Je ne mérite plus de respirer au milieu des Tok'ras.

Jack : Wahou.

 

Jacob : Parfait. Qu'est ce que je dois faire.

Martouf : D'abord Selmak voudrait vous interroger.

Jacob : Pardon ?

Selmak : Si jamais je dois passer les cent prochaines années ou plus avec vous, qui deviendrez mon hôte, vous ne croyez pas que j'ai le droit de savoir avant si je m'entendrai avec vous ?

Jacob : Et qu'est ce qui vous ennuierai. Interrogez ma fille, je suis un ours en peluche.

Sam : Oh oui, c'est un ours … en peluche.

Selmak : Qu'est ce que vous ressentez pour les Goa'ulds ?

Jacob : Vous êtes le premier que je vois.

Selmak : Je ne suis pas un Goa'uld.

Jacob : Question piège.

Sam : Souviens toi, j'ai essayer de t'expliquer la différence.

Jacob : C'est vrai oui oui. Excusez moi, c'est parce que je n'ai pas encore vu de Goa'ulds pour l'instant. Mais d'après ce que Sam et ses amis m'ont dit, je ne crois pas que je l'ai aimerais beaucoup.

Martouf : D'accord. Allons-y.

Selmak : Dites moi monsieur. Êtes vous quelqu'un de bien ?

Jacob : Vous plaisantez c'est ça ?

Selmak : Non. Nous allons passer le reste de nos vie tous les deux.

Jacob : Écoutez. Pardonne ma franchisse, mais vous êtes entrain de mourir.

Selmak : Mon hôte en effet.

Jacob : Et vous aussi à moins que vous et moi … comment vous dites, on se mêle c'est ça ?

Selmak : Oui.

Jacob : Et je vais mourir aussi si on ne le fait pas. Alors le problème de savoir si je suis bon ou mauvais, quelle différence ça peu faire ? Nous n'avons pas le choix. Et je n'ai pas besoin de vous dire que toute cette histoire me flanque une peur bleu. Alors si on en finissait tout de suite ?

Selmak : Je viens de décider que je vous adorais.

Jacob : Super.

Selmak : Mais je veux être bien sur que vous avez compris. Il n'y aura pas de retour possible. Je ne vais pas me mêler avec vous, guérir votre cancer et repartir, si je faisais ça, ça serait probablement la fin pour nous deux.

Jacob : Je comprends. Je peux vous poser une question. Quand on aura fait ça, est ce que je pourrai encore parler à ma fille.

Selmak : Bien sur comme Saroosh vous a parlé. Mais vous et votre fille devez bien comprendre que la symbiose peut très bien ne pas réussir. Je suis vraiment faible et les dégâts dans votre corps sont peut être déjà trop avancés.

Jacob : Autrement dit on peut mourir tous les deux.

Selmak : Et oui.

Jacob : Je peux parler cinq minutes avec ma fille.

Selmak : Bien sur.

Martouf : Il faut faire vite, nous n'avons pas beaucoup de temps.

Jacob : Écoute Sam, j'ai jamais été très doué pour ça.

Sam : Tu n'as pas besoin de dire quoique ce soit.

Jacob : Mais je tiens à te dire une chose. Je suis vraiment très fière de toi. Tu sais je ne sais pas dire ce genre de chose.

Sam : Je trouve que tu les dis plutôt bien.

Jacob : Même quand je croyais que tu travaillais dans ces satellites ridicule. J'étais très fière. C'est tout ce que je voulais te dire.

Sam : Merci papa.

Jacob : Ah, je sais bien que j'ai un sale caractère. Peut être que cette Tok'ra va réussir à arrondir les angles, ça ne sera pas une mauvaise chose.

Sam : Surement. Mais il faut pour ça que tu tentes ta chance.

Jacob : Bien, je vais faire quoi.

 

Garshaw : Cordesh était surement coupable ou il ne se serait pas enterré vivant.

Jack : Quoi, il avait le choix.

Garshaw : Je dois vous remercier. Vous avez épargné à la Tok'ra de très lourde pertes.

Jack : C'est bien normal.

Garshaw : Mais vous n'avez toujours rien à nous offrir.

Jack : Quoi ?

Daniel : En faite, je pense que si.

Teal'c : Quoi donc ?

Daniel : Oui, la seule chose qui vous manque, on peut vous la fournir. Des hôtes.

Jack : Daniel ?

Daniel : Mais réfléchissez, après tout, si ça marche pour le père de Sam, il y a surement d'autres gens dans la même situation que lui.

Jack : Ca vaut la peine de chercher.

Garshaw : En effet.

 

Martouf : Nous n'entrons pas dans nos hôtes par la nuque. Ca laisse une cicatrice que nous trouvons très désagréable.

Sam : Pourquoi les Goa'ulds ne font ils pas comme vous ?

Martouf : Ils n'ont pas envi de se rappeler la terreur de leur hôte chaque fois qu'ils voient leur reflet dans un miroir. Vous devez vous éloigner capitaine Carter.

Jacob : Au revoir chérie. Oui

Sam : Au revoir papa.

Jacob : Et maintenant ?

Selmak : Embrassez moi ?

Jacob : Vous plaisantez ?

Selmak : Non, pas du tout. Adieu mon ami.

Sam : Il est vivant. Ca va aller ?

Martouf : Il est très atteint et Selmak est faible. Elle n'aura peut être pas la force de le guérir.

Sam : Mais on ne peut rien faire pour eux ?

Martouf : Rien du tout, seul le temps nous le dira.

Tok'ra : Nos télescopes ont repéré des vaisseaux Goa'ulds dans l'hyper-espace. Il vont nous attaquer par air et la porte dans quelques heures. Garshaw nous a demandez de détruire le complexe.

Sam : Mais ils nous faut un peu de temps. On peut le déplacer ?

Martouf : Si on fait ça, ça le tuera surement.

 

Jack : Excusez moi,

Garshaw : O'Neill, mais qu'est ce que vous faites ?

Jack : Je vous présenterai mes excuses si je me trompe. Cordesh avait une de ces choses.

Garshaw : Alors il y avait deux espions.

Jack : Pas sur. Cordesh a dit qu'il n'était plus celui qui semblait être.

Teal'c : Les Goa'ulds sautent parfois sur un hôte pour se cacher comme Jolinar.

Garshaw : Cordesh ?

Cordesh : La peste que sont les Tok'ras sera bientôt éliminé de la carte.

Garshaw : Je m'en veux un jour de t'avoir un jour appelé mon ami Cordesh. Contrairement à ce que tu crois, les grands maitres seront vaincus, mais tu ne seras plus là pour le voir. Tentez d'extraire Cordesh de son hôte. Mais sans la blesser. Et mettez ce traitre dans un des tunnels en vois de destruction. Je pense que je serai vraiment fière de vous appelez mon ami.

 

Garshaw : Martouf, tous les tunnels à part celui là et le tunnel d'évasion sont détruit, tous les autres Tok'ras ont rejoins notre nouvelle base. Il faut qu'on y aille.

Sam : Mais et mon père ?

Garshaw : Si jamais il se réveille un jour, Selmak saura où nous sommes, il nous y rejoindra.

Daniel : Mais les Goa'ulds vont arriver et le capturer.

Garshaw : S'il est capturé, il va mourir avant d'avoir révélé le moindre secret.

Sam : Vous n'avez cas l'emmener avec vous.

Jack : Ou nous on l'emmènera.

Martouf : J'ai peur qu'un déplacement ne lui soit fatal. Il ne faut pas qu'il bouge avant que Selmak ai fini de réparer ses liaisons.

Sam : Mais on ne va pas l'abandonner ici.

Martouf : Je vais demeurer prêt de lui. Si je peux le transporter je le ferai sinon, je m'arrangerai pour que les tunnels de désintégration nous absorbe avant l'arrivée des Goa'ulds.

Garshaw : Je ne peux pas te laisser mourir de cette façon. Nous devons partir tout de suite.

Sam : Je reste.

Garshaw : Vous êtes encore plus vulnérable que nous depuis que vous êtes la mémoire de Jolinar. Je n'ai pas le droit de vous laisser, il faut qu'on s'en aille maintenant.

Jack : Elle a raison capitaine. Nous devons partir.

Sam : Je regrette, pas question. Je n'abandonnerai pas mon père.

Martouf : Le capitaine et moi allons rester prêt de lui. Je vous assure que nous ne serons pas pris par les Goa'ulds.

Sam : S'il vous plait mon colonel. J'ai besoin de rester.

Jack : Très bien, Daniel, Teal'c. Allons-y.

 

Garshaw : Il doit pas nous rester beaucoup de temps avant qu'ils passent la porte et nous bloquent la route.

Daniel : Venez sur notre planète, on vous renverra plus tard chez vous.

Jack : Daniel, commencez à activer la porte.

Daniel : On devrait attendre que Carter …

Teal'c : O'Neill.

Jack : Vite.

 

Sam : Oh mon Dieu, j'espère que j'ai eu raison de l'amener ici.

Martouf : D'après ce que j'ai compris, vous n'aviez pas tellement le choix.

Sam : C'est vrai.

 

Sur Terre

 

Hammond : Est ce que votre ami peut les défendre s'ils sont attaqués ?

Garshaw : Très brièvement.

Daniel : Garshaw, que fera Martouf si les Goa'ulds se rapprochent trop ?

Garshaw : Je sais que s'il cour le moindre risque d'être capturé, Martouf va détruire tout ce qui reste de la base ainsi que lui même et toutes les personnes présente.

 

Sur une planète

 

Sam : Papa.

Jacob/Selmak : Martouf ?

Martouf : Me voilà.

Jacob/Selmak : On ne devrait pas tenter de s'échapper ?

Martouf : Oh si bien sur.

Sam : Est ce que mon père est encore présent ?

Jacob : Je suis là Sam. Oh bon sang. J'ai un mal de tête affreux.

Sam : Papa.

Jacob : Oh, c'est horrible, j'ai jamais eu une gueule de bois aussi forte. Oh.

Sam : Quoi ?

Jacob : J'ai plus d'arthrite. Tu te rends compte, j'ai plus d'arthrite.

Martouf : Il faut qu'on parte le plus vite possible. Par ici.

 

Sur Terre

 

Technicienne : Toujours aucun signe de SG-1 monsieur.

 

Sur une planète

 

Martouf : Les Goa'ulds essaient de passer par la porte.

Sam : Pas si je l'active avant eux. On va aller sur la Terre, de là, vous pourrez repartir où vous voudrez. On l'a ouverte ou bien c'est eux ?

Selmak : On a pas le choix.

Sam : Attendez.

 

Sur Terre

 

Technicienne : Voilà leur signal.

Hammond : Ouvrez l'iris.

 

Selmak : Nous vous devons tout. Vous avez sauvé ma vie et celle de mon nouvelle hôte. Merci beaucoup.

Garshaw : C'est une excellente nouvelle.

Hammond : Est ce qu'on peut parler à votre hôte ?

Jacob : Et quand le truc à l'intérieur de moi parle, je m'exprime comme elle ?

Teal'c : Bien sur que oui.

Jacob : C'est curieux. Je sens bien que je parle à quelqu'un, mais ça n'est pas moi qui dit ces mots. Vous le saviez.

Jack : Du tout, mais je vous crois sur parole.

Daniel : Comment allez vous ?

Jacob : Et bien, si on considère que j'ai un de ces truc à l'intérieur de moi, je vais plutôt bien. Écoute Georges, à cause de cette symbiose, je sais déjà tout ce qu'il y a à savoir sur la Tok'ra. Tu as fait le bon choix.

Hammond : Je l'espère bien.

Jacob : Je serai très fière de servir de trait d'union entre la Terre et ce peuple.

Hammond : Parfait, et bien dans ce cas là, tu peux peut être leur demander de me suivre pour faire un petit débriefing.

Garshaw : J'ai bien peur que ça ne soit pas possible. Nous devons partir.

Teal'c : Vous ne risquez rien ici.

Garshaw : A cause de cette espion, les Goa'ulds ont peut être déjà atteint le site où la Tok'ra s'est déplacé.

Sam : Vous ne pouvez pas rester un peu ?

Martouf : Non. Nous devons faire vite et stopper ces tunnels avant qu'ils soient fini.

Garshaw : Nous devons conduire les Tok'ras dans un autre refuge. Vous avez un clavier pour ouvrir la porte.

Jack : Oui, on a réussi à bricoler un de ces truc.

Garshaw : Hum, vous l'avez fait vous même. Très impressionnant. Voulez vous me le montrer. J'aimerais bien pourvoir rentrer les coordonnées moi même.

Hammond : Par ici.

Martouf : Je vous donne ma parole que je vais veiller sur votre père comme si c'était le mien.

Sam : Merci.

Martouf : J'espère vous revoir un jour.

Sam : Moi aussi.

Jacob : C'est assez ironique ?

Sam : Quoi ?

Jacob : Ba j'ai essayé de te trouver un meilleur emploi alors que c'était inutile. Et c'est toi qui m'a trouvé la meilleur affectation dont puisse rêver un vieux soldat. Merci Sam.

Sam : Y'a pas de quoi. Tu dois repartir si vite ?

Jacob : Oui, je dois y aller. Apparemment, c'est moi le plus vieux et le plus sage de toute la bande.

Sam : Arrête.

 

Garshaw : Il viendra un moment où la Tok'ra et le peuple de la Tau'ri pourront détruire la tyrannie absolu des Goa'ulds.

Jack : Ca sera un grand jour.

Daniel : Cette boite a une signature propre qu'on peu identifier. Renvoyez la vers la porte et on saura que vous voulez nous contacter.

Garshaw : Merci. Venez Selmak.

Jacob : Je t'aime.

Sam : Moi aussi papa.

Jacob : Selmak vient de dire, laissez moi essayer de vous traduire ça. Ne nous appelez pas, on vous appellera.

 

FIN



The Tok'ra - Part Two

SG-1 are in the Council Chamber. Garshaw walks in.
GARSHAW: You wish to see me?
JACK: Daniel.
DANIEL: Garshaw, could you at least tell us why you've turned down our request for an alliance?
GARSHAW: We have decided that your limited resources do not offer us enough of a reward to risk the high security breach that your knowledge of us will cause.
JACK: That's it?
DANIEL: Well, at least allow us some time to try to find some technology, some skill, something that you don't have.
GARSHAW: I'm sorry, I don't believe it exists.
JACK: So we are prisoners. You've looking like Goa'uld to me.
GARSHAW: We are doing this for your protection as well as ours. Knowledge of our whereabouts makes you and your world a priority target for the Goa'uld System Lords.
JACK: We're already a priority target.
TEALC: They previously despatched two motherships to destroy us.
SAM: There's another reason, isn't there? Something else bothers you about us.
GARSHAW: That is correct. None of you have volunteered to be a host to one of us who is dying! Now if you're so disgusted with the very thought of blending, how can we be associated with one another? I mean it is obvious that you have distaste for our very being.
DANIEL: No, it is simply a lack of understanding. We have no hatred for you at all.
GARSHAW: Then be a host to Selmak.
DANIEL: Well I wish I could say I was okay with that, but...
GARSHAW: The very thought sickens you. There is nothing more to be said. There will be no alliance. You will remain here until we say otherwise. [She walks off]


OPENING CREDITS

 

In the room with the pools, SG-1 and SG-3 are being guarded by Tok'ra with staff weapons.
SAM: Colonel Makepeace? Did anyone tell you how far along my father is?
MAKEPEACE: No, I was only told to get you back as soon as possible.
SAM: He doesn't even know why I'm not there for him. He thinks I'm off somewhere working on some damn satellite dish or something.
JACK: We're gonna get you back there Carter. The good news is, there's eight of us now.
DANIEL: That's good news?
JACK: Yes. More manpower.
TEALC: Is this another one of your strange jokes, O'Neill?
JACK: Ah, no.
TEALC: It would be impossible. There is only one way out, via the rings. We would then have to elude hundreds of Tok'ra.
SAM: I for one don't want to hurt any of them.
JACK: Look, I'm not too thrilled about hurting anyone either. But keep in mind these people wanna make you a host, and as I recall you said that whole 'Jolinar Goa'uld in the head' deal was one of the worst things that ever happened to you!
SAM: That's before I understood it better. If I wasn't fighting her and I knew what it meant for Jolinar to be a Tok'ra, it might have been, I don't know, enlightening. [She gets up] I need to see Garshaw!
DANIEL: What?
SAM: What is the one thing that they need the most?
DANIEL: Well, hosts, which we can't give them.
Garshaw enters, Martouf's there too.
GARSHAW: What is it?
SAM: You said that the symbiote can cure most problems in a human.
GARSHAW: Yes.
MARTOUF: What is cancer?
DANIEL: It's a disease in humans where the cells grow out of control, you get tumours...
GARSHAW: Oh yes, it's a common ailment amongst your species. We cure it all the time, it's no problem.
SAM: Colonel, I think we should at least try to offer it to my Dad?
JACK: We might have a host for you.
GARSHAW: You have a host for Selmak?
SAM: Yes. My father. He's got cancer and if Selmak can save his life I think he'd be willing to try it.
JACK: But you have to let us go back.
GARSHAW: I will let two of you go. But the rest will remain to ensure that you will return.


In the Gate Room, the Stargate activates. General Hammond greets Sam and Jack.
HAMMOND: Colonel O'Neill, where's Colonel Makepeace, SG-3, they were supposed to extract only Captain Carter.
JACK: General, we need to talk.


In the Briefing Room.
HAMMOND: Captain Carter, I am truly sorry about your father, but I have to question the wisdom of what you're suggesting here. From what I've seen, this won't exactly be saving his life. It'll be more like giving his body to a Goa'uld.
SAM: No Sir, more like letting one share it.
HAMMOND: Jacob knows a lot about Earth, about the US military. This would be like handing over that information to the Goa'uld.
SAM: To the Tok'ra.
HAMMOND: You sure there's a difference?
JACK: Oh yes Sir, there's a difference, believe me. I won't even pretend to understand what the difference is, but there is one. One minute you're talking to a Goa'uld, the next minute you're talking to a regular guy. Person.
SAM: Host.
JACK: Host.
HAMMOND: How do you know it isn't just a trick? We've seen the Goa'uld speak as humans before.
JACK: Well General, if these were your everyday run of the mill greasy arsed Goa'uld, they would have made us their hosts already.
HAMMOND: They were holding you prisoner, Colonel. Still are holding SG-3 and the rest of your team!
SAM: Only temporarily Sir. And they thought it was to protect us as much as them.
There's silence for a moment.
JACK: Yeah, I didn't buy that one myself, Sir.
SAM: General Hammond, please, I know my father would want to do this. He would have the opportunity to serve as the liaison between ourselves and possibly the most important ally we will ever have.


On the Tok'ra planet, a lone Tok'ra runs across the desert.


In the pool room...
TEALC: I would like to take this opportunity to express my admiration for your cause. It is both honourable and brave.
GARSHAW: Thankyou Jaffa. I must say I feel the same about you. To break from Apophis and then turn to fight him shows great conviction of character.
MARTOUF: Master Garshaw, we just received word from our scout in the Shoran'ka quadrant. The Goa'uld System Lords have been told where we are. They have dispatched two motherships.
GARSHAW: When will they arrive?
MARTOUF: Within the day, perhaps hours.
GARSHAW: Start the evacuation!
The Tok'ra scatter.


General Hammond goes into Jacob's hospital room, with Sam.
HAMMOND: Clear the room, people.
JACOB CARTER: I told you not to recall her.
SAM: Happy to see you too, Dad.
HAMMOND: You wanted me to tell you what Captain Carter does, so I thought maybe she could tell you herself.
JACOB CARTER: Yeah? What happened to the classification?
HAMMOND: It's still classified. But you just got clearance.
JACOB CARTER: [Sighs] Why?
SAM: Well, believe it or not, we need your help, Dad.
JACOB CARTER: [Laughs and coughs] What? The Pentagon wants me to deliver a message to God when I get up there?
HAMMOND: Not exactly.
JACOB CARTER: Well I don't plan to see the other guy.
SAM: Dad, have you ever heard of the Stargate program?
JACOB CARTER: No, is that one of your satellites?
SAM: I don't work with satellites, Dad, that was just a cover.
JACOB CARTER: No kidding. I never would have guessed. So tell me, what do you do that's so great you don't want me to get you into the astronaut program?
SAM: Well, this is gonna be a lot for you to take in at once.
JACOB CARTER: Stop beating around the bush. What do you do?
SAM: I travel to other planets. Much farther away than any astronaut goes.
JACOB CARTER: So you're not going to tell me the truth.
HAMMOND: She is telling you the truth, Jacob.
JACOB CARTER: She goes to other planets. What, like in simulations?
HAMMOND: No. In reality.
SAM: We discovered a piece of alien technology. It can send us to thousands of planets all over the galaxy.
JACOB CARTER: You're not kidding, are you.
SAM: No.
JACOB CARTER: Holy Hannah! So what do you want me to do?
SAM: Well, we'd like you to travel to one of these planets with us.
JACOB CARTER: Why? So I can die there?
SAM: No. Actually, I'm hoping what we want you to do will cure your cancer.
JACOB CARTER: They have a cure there? What's the catch?
HAMMOND: It's a doozie, Jacob, I won't lie to you on that.


Sam and Jack take Jacob into the Gate Room. The Stargate is dialing.
TECH: Chevron 6 locked.
JACOB CARTER: So this is the alien thing you found?
SAM: Yup.
JACOB CARTER: And it sends you to other planets?
TECH: Chevron 7 locked.
The Stargate goes kawoosh. Jacob gasps.
JACK: How about them apples, huh?
SAM: Let's go Dad.
They walk up the ramp.
JACOB CARTER: Does it - what does it feel like?
SAM: You've handled worse, Dad.
JACK: It's a piece of cake, Sir.
They walk through the Stargate, and emerge on the planet.
JACOB CARTER: You do that a lot?
SAM: Yeah, once or twice a week.
JACOB CARTER: It beats the hell out of a shuttle on the back of a rocket.
JACK: Goes a lot further, too. You know, I was kind of expecting a little greeting party or something.
JACOB CARTER: You sure this is another planet? It looks like Earth.
SAM: Yeah, we figure the Stargate system was built specifically to transport humans or something close to humans in physiology. So it seems to go mostly to places where the environment supports human life.


In the tunnels, people are rushing around, moving equipment. Jack, Sam and Jacob are transported into the midst of the excitement. SG-3 are helping the Tok'ra.
JACK: Makepeace?
MAKEPEACE: Alright airman, carry on.
JACK: What the heck's going on?
MAKEPEACE: We're free.
JACK: Then why are you still here?
MAKEPEACE: Well, we wanna be allies, right, so we're lending a hand with the evacuation.
JACK: What evacuation?
MAKEPEACE: Come on, I'll explain as we go.
They walk down the tunnels.
SAM: Dad, this is Teal'c. Teal'c, this my father.
TEALC: It is an honor.
DANIEL: This is where they've been stacking our stuff.
They arrive at a receding tunnel.
TEALC: Chel nak.
DANIEL: Direct translation, very cool.
JACK: Okay, you wanna tell me what's going on now?
DANIEL: They're evacuating so we're free to go.
JACK: Why?
TEALC: The System Lords are ready to attack. The Goa'uld motherships are on the way.
JACK: Oh.


Shot of two Goa'uld motherships, in space


JACK: Alright, where do we find Garshaw?
TEALC: We last saw her in the council chamber.
JACK: Alright boys, let's go. [To Sam] Call if you need me.
SAM: Thanks.


Sam and Jacob go to Selmak's room.
LANTESH: You have returned.
SAM: Yes. This is my father, Jacob Carter.
LANTESH: Honoured.
MARTOUF: I am Martouf. You have a very special daughter.
JACOB CARTER: Why does he talk like that?
SAM: He's a Tok'ra Dad, I told you about them.
JACOB CARTER: Oh, so these are the aliens you were telling me about?
SAM: Well, I don't know if I'd call them aliens, sort of half alien I guess. I mean, the outside is human, and the inside is shared between a human and a symbiote. Martouf is actually two different... souls, I guess, sharing the same body.
JACOB CARTER: And that's what you want me to become. You gotta be kidding me.


Daniel, Teal'c and Jack are walking down one of the tunnels.
JACK: So fill me in. How'd the System Lords find them?
TEALC: That is unknown.
JACK: Are we talking about a spy here, or what?
DANIEL: Well, if that's the case, moving to another planet's not gonna do them much good.
JACK: Teal'c, you know those little teleball things?
TEALC: The long range visual communications device.
JACK: Right. How small do they make those?
TEALC: I have seen them small enough to fit in the palm of your hand.


In Selmak's room...
JACOB CARTER: I'm not sure I can do this Sam.
LANTESH: No-one wishes to pressure you in any way, Sir. The decision is yours, but before deciding, might I suggest that you take a moment to get to know the symbiote that wishes to blend with you.
JACOB CARTER: [Indicating Saroosh] This is her?
SAM: Actually, you can only see the host, the symbiote's inside her.
JACOB CARTER: Inside her.
SAM: Talk to her Dad, get to know her.
SELMAK: If you agree to the blending, we could be together for a very long time. [She coughs]
JACOB CARTER: You don't look so good.
SELMAK: You are no vision of beauty yourself, Sir!
Jacob laughs, but it deteriorates into a cough. Selmak/Saroosh and Jacob both cough!
JACOB CARTER: It's alright, sorry.
SAROOSH: I'm the one to whom you should be talking.
JACOB CARTER: You are the one I'm talking to. Why, why did your voice change like that?
SAM: That's the host talking now.
SAROOSH: I am Saroosh. I am in the position to help you most.
JACOB CARTER: How's that?
SAROOSH: I will die, Selmak will live on, you will take my place as host.
JACOB CARTER: Um, I don't understand.
SAROOSH: Selmak is a wonderful Tok'ra, she is selfless and caring, she is good company, she has a wonderful sense of humour.
SAM: Well that's good Dad, you can sit around for hours cracking yourself up.
JACOB CARTER: That's funny.
SAROOSH: She's not far wrong. I've had almost two hundred years of laughter thanks to Selmak. I'm biased, of course, but I believe that Selmak is among the best educated of the Tok'ra. You will probably be overwhelmed by the knowledge and wisdom you will gain upon blending.
JACOB CARTER: So, I get all of this thing's, erm, what did you call it.. in their head?
SAM: Symbiote.
JACOB CARTER: Yeah. I get all its memories and stuff?
SAM: Yeah, Dad, something like that.
SAROOSH: Then I won't deceive you, Sir, we have some pretty awful things buried in our memory.
JACOB CARTER: Such as?
SAROOSH: Memories of countless Goa'uld atrocities, the loss of the host before me, and you will feel the mourning for my loss.
JACOB CARTER: Will you excuse me ma'am?
He rushes off and throws up. Sam follows him.
JACOB CARTER: I'm sorry. I didn't want my future, erm, I guess you could call her soulmate, to see me like this.
SAM: Dad, you don't have to do this.
JACOB CARTER: Yes I do. My only other choice is death, and that's not acceptable. Look, don't worry, it's not just hearing all that stuff that made me lose my stomach, it's the chemo. And the trip through that damn Stargate thing.
SAM: It's okay. This is a lot of weird information for anyone to take in at once. Trust me, I know.
JACOB CARTER: Okay.


Daniel, Teal'c and Jack walk in as Garshaw's packing.
JACK: Garshaw?
GARSHAW: What can I do for you?
JACK: I think you might have a spy in your ranks.
GARSHAW: Nonsense, the Tok'ra are loyal for life!
TEALC: How then were you located by the System Lords?
GARSHAW: How did you find us?
DANIEL: Well we did have a spy in our ranks.
TEALC: Jolinar of Malk-shur, through Captain Carter.
GARSHAW: I suppose you know the name of the spy?
JACK: I've got a pretty good idea.
GARSHAW: Who?
JACK: Well, I don't wanna point fingers, but I'd keep my eye on Cordesh.
GARSHAW: Cordesh? Why do you say that?
JACK: You folks make a habit of walking around with those little teleball dealie... what are they?
TEALC: He speaks of a long range visual communications device.
GARSHAW: We don't have those, we have no use for them. The system is not secure.
JACK: Well your buddy Cordesh has one.
GARSHAW: Tok'ra kree! Tal shak Cordesh, kree!
Tok'ra run off in search of Cordesh.
JACK: Better stay here. [He runs off with the Tok'ra]
DANIEL: We'll stay here.


They find Cordesh in one of the shrinking tunnels.
GARSHAW: Cordesh, you must come with me and face questioning.
CORDESH: I'm not what I appear to be! Cordesh is no longer! I couldn't stop him! I'm as guilty as he was!
GARSHAW: You must leave the tunnel and explain yourself, Cordesh.
CORDESH: I don't deserve to remain among the Tok'ra.
He screams as he's squashed by the vanishing tunnel...
JACK: Ouch.


In Selmak's room...
JACOB CARTER: Okay, what do I have to do?
MARTOUF: First, Selmak would like to interview you.
SELMAK: If I am to spend the next hundred or more years with you as my host, do you not think I have the right to decide if I even like you?
JACOB CARTER: [Laughs] What's not to like? Just ask my daughter, I'm a teddy bear.
SAM: Oh yeah, real... teddy bear.
SAROOSH: How do you feel about the Goa'uld?
JACOB CARTER: Well you're the first one I've met.
SAROOSH: I am not a Goa'uld.
JACOB CARTER: Ah, trick question?
SAM: Remember, Dad, I tried to explain the difference.
JACOB CARTER: Right, right, I apologise. I guess I've never met a Goa'uld before. Although from what Sam and her people tell me, I don't think I like them much.
Sam and Martouf walk to the doorway, giving the others some privacy.
SELMAK: Tell me, Sir, are you a good man?
JACOB CARTER: [Laughs] You're kidding, right?
SELMAK: No, we'll be spending the rest of our lives together.
JACOB CARTER: Look, forgive me for being blunt, but you're dying, right?
SELMAK: My host is, yes.
JACOB CARTER: And you'll die with her unless you and I, er... what did you call it? Blend, right?
SELMAK: Yes.
JACOB CARTER: And I'll die too, unless we do this. So my point is, good man, bad man, what difference does it make? We don't have a choice. And I don't mind telling you the whole idea scares the hell outta me. So can we just get it over with?
SELMAK: I have decided I like you.
JACOB CARTER: Super.
SELMAK: But I must be sure that you understand, there will be no turning back. I cannot blend with you, cure your disease, then leave. To do so would probably kill us both.
JACOB CARTER: I understand. Let me ask you something though. After we do this, will I still be able to talk to my daughter?
SELMAK: The way Saroosh talked to you, yes. But you and your daughter must understand, the blending may not work at all. I am very weak, and the damage to your body may be too extensive.
JACOB CARTER: In other words, we might die anyway.
SELMAK: Yes.
JACOB CARTER: Then can you give me five with my kid?
SELMAK: Of course.
LANTESH: You must hurry, we don't have a lot of time.
JACOB CARTER: Listen Sam, I was never good at this stuff.
SAM: Dad, you don't have to say anything.
JACOB CARTER: You gotta know one thing. How proud I am of you. I'm not good at saying these things enough.
SAM: I think you just said it pretty well.
JACOB CARTER: Even when I thought you were this whizz satellite geek, I was proud. That's all I want to say.
SAM: Please Dad.
JACOB CARTER: Hey, I know, I'm a pain in the arse. [Laughs] Maybe this Tok'ra lady will, er, sand off some of the rough edges. It might be a good thing, right?
SAM: Could be. The longer we wait the less chance there is.
JACOB CARTER: Okay, what do I do?


In the pool room...
GARSHAW: Cordesh must be guilty of something or he would not have allowed himself to be buried.
JACK: What, he had a choice?
GARSHAW: I must thank you. You may have saved the Tok'ra a great many losses.
JACK: You're welcome.
GARSHAW: But, you still have nothing to offer us.
JACK: What?
DANIEL: Well, actually, I think we do.
JACK: Do we?
DANIEL: Well, the one thing you need the most we can provide. Hosts.
JACK: Daniel...?
DANIEL: Well, think about it, if it works for Sam's father, then there must be other people in similar situations.
JACK: It's worth exploring.
GARSHAW: It is.


In Selmak's room, Jacob and Saroosh lie on the stone bed facing each other.
MARTOUF: We do not enter our hosts through the back of the neck. This just leaves a scar that many of us find unsettling.
SAM: So why don't the Goa'uld do it this way too?
MARTOUF: They don't wish to remember the horror of their host's face whenever they see their own reflection in the mirror. You must step away, Captain Carter.
JACOB CARTER: Goodbye, kid.
JACOB CARTER: [Clears his throat] Now what?
SELMAK: Kiss me.
JACOB CARTER: You're kidding, right?
SELMAK: No, I'm not.
Jacob leans towards Saroosh, and the symbiote enters him. Saroosh dies.
SELMAK: Goodbye, dear friend.
SAM: He's alive. Is he okay?
MARTOUF: He's very sick. And Selmak is weak. She may not have the strength to heal him.
SAM: Well, is there anything we can do to help?
MARTOUF: Nothing. Only time will tell.
Another Tok'ra dashes in.
MALE TOKRA: Our scouts have spotted the Goa'uld ships dropping from hyperspace. They will start attacking from the air and through the 'gate within hours. Garshaw orders that we must destroy the complex.
SAM: We need time! Can we move him?
MARTOUF: If we do so if will kill them.
Sam strokes Jacob's head.


In the corridor, Jack sees the Woman Tok'ra carrying a box.
JACK: Scuse me. [He grabs the woman's arm]
YOSUF: What are you doing?
JACK: I'll apologise if I'm wrong. [He opens the box - it contains an orb!] Cordesh had one of these.
YOSUF: So there are two spies.
JACK: Or not. Cordesh said he wasn't who he appeared to be.
TEALC: Goa'uld can jump hosts to hide, much as Jolinar of Malk-shur.
YOSUF: Cordesh?
FEMALE TOKRA: The plague that is the Tok'ra will soon be wiped out!
GARSHAW: I am sickened to think I once called you my friend, Cordesh, but I want you to know - the System Lords will fall, but you won't be alive to see it. [To other Tok'ra people] Attempt to remove Cordesh from the host without harming her. Then put this traitor in one of the vanishing tunnels. [She kisses Jack on both of his cheeks] I believe I shall be proud to call you friend.


Gliders zoom towards the planet... The people beneath the surface crowd into Selmak's room.
YOSUF: Martouf, all tunnels but this one and the escape tunnel have vanished. All the other Tok'ra have gone to the new homeworld; we must go now!
SAM: But what about my father?
YOSUF: When and if he awakens, Selmak knows where we'll be. He can follow.
DANIEL: But the Goa'uld are coming, they'll capture him.
YOSUF: If he's captured, he will die before he will reveal our whereabouts.
SAM: Well, then take him with you!
JACK: Or we'll take him with us.
MARTOUF: I'm afraid that to transport him now, he will die. He needs to remain stationary until Selmak has completed her repairs.
SAM: We can't just leave him here!
MARTOUF: I will remain with him. If I can get him out, I will. If not, I will allow the vanishing tunnels to consume us before the Goa'uld get here.
GARSHAW: I cannot allow you to die in this way. We must leave now!
SAM: I'll stay.
GARSHAW: You are even more vulnerable since you contain the memories of Jolinar! I cannot allow you to stay. We must go now!
JACK: She's right, Captain. We have to go.
SAM: With respect, no, Sir. I am not leaving him here.
MARTOUF: Captain Carter and I will both remain. I will assure that we will not be taken by the Goa'uld.
SAM: Please, Colonel. I need to be here.
JACK: Right. Daniel? Teal'c? Let's go.
They leave, and emerge on the planet's surface.
YOSUF: We may not have much time before the Goa'uld come through the 'gate blocking our way.
DANIEL: We can take you to our planet and then send you to your new home from there.
JACK: Daniel, start dialling home.
DANIEL: Well shouldn't we wait for Carter?
TEALC: O'Neill!
Gliders are approaching!
JACK: Dial!
Daniel runs and starts dialing. The Gliders fire - they run and jump through the Stargate.


In Selmak's room...
SAM: Oh God, I hope I've done the right thing bringing him here.
MARTOUF: From what I understand the alternative was no better.
SAM: True.


In the Gate Room, Jack, General Hammond, Garshaw, Teal'c and Daniel wait...
HAMMOND: Can your man defend them against an attack?
GARSHAW: Only minimally.
DANIEL: Garshaw, what will Martouf do if the Goa'uld get too close?
GARSHAW: I regret that at the risk of capture, Martouf will destroy the underground compound, with himself and all your people with it.


In Selmak's room...
JACOB CARTER: Ah.
SAM: Dad?
SAROOSH: Martouf?
MARTOUF: I am here.
SAROOSH: Should we not make our escape?
MARTOUF: Yes, we should.
SAM: Ah, is my Dad in there somewhere?
JACOB CARTER: [Sighs] I'm here Sam. Oh man, talk about your hangover.
SAM: How are you Dad?
JACOB CARTER: I'm awful. Headache the size of Kuwait. There's too much stuff in here. [He gets off of the bed] Whoah!
SAM: What?
JACOB CARTER: [Laughs] No more arthritis! Holy Hannah! No more arthritis!
MARTOUF: We should make our leave as soon as possible. This way.
They go through the tunnels, which vanish behind them.


SGC TECH: Still no SG-1 signal Sir.


They activate the rings and get onto the planet's surface.
MARTOUF: The Goa'uld are attempting to come through the 'gate.
SAM: Not if I dial out first! [She dials] We'll go to Earth. You two can go wherever you need to from there.
The Stargate engages.
SAM: Did we open the 'gate or did they?
SAROOSH: We have no choice!
Gliders zoom overhead.
SAM: Wait! [She taps the GDO]


SGC TECH: There's the signal.
HAMMOND: Open the iris!


The Gliders fire. They jump through the 'gate, and end up in the Gate Room.
SAROOSH: I must give you thanks. You have saved my life and that of my new host. We thank you.
GARSHAW: This is wonderful news.
HAMMOND: Yes. Can we talk to your host?
JACOB CARTER: [Clears his throat] So when the little fella inside me is talking, do I sound like she does?
TEALC: That is correct.
JACOB CARTER: That's strange. I can feel myself talking, but it's not Me saying the words. You know?
JACK: Don't know. Take your word for it.
DANIEL: How do you feel?
JACOB CARTER: Well, considering I got one of those things inside me, pretty damn good! Listen, George, because of this blending thing, I already know everything there is to know about the Tok'ra. You made the right call.
HAMMOND: I hope so.
JACOB CARTER: I would be proud to serve as liaison between the Earth and these people.
HAMMOND: Good. Well on that note, perhaps you can ask them to come with me to do a little debriefing.
GARSHAW: I'm afraid we cannot. We must go.
TEALC: You are safe here.
GARSHAW: Because of the spy, the Goa'uld may already be at the site the Tok'ra have moved to.
SAM: You can't stay a little longer?
MARTOUF: No, we must go quickly and stop the tunnels there before they are grown.
GARSHAW: We must move the Tok'ra to yet another new home. Do you not have a dialling device here?
JACK: Yeah, we slapped a little one together.
GARSHAW: Hmm, you made it yourself, impressive. Will you show it to me? I would like to put in the coordinates myself.
HAMMOND: This way.
MARTOUF: [To Sam] I give you my word, I will watch over you father as if he were my own.
SAM: Thankyou.
MARTOUF: I look forward to seeing you again.
SAM: So do I.
JACOB CARTER: It's ironic, ain't it?
SAM: What?
JACOB CARTER: I was trying to find you a better assignment and you didn't need it. Now you've found me the best assignment an old soldier could dream up. Thanks, kid.
SAM: You're welcome. Do you have to go so soon?
JACOB CARTER: Yeah. I have to go. Apparently, I'm the oldest and wisest among us.
SAM: Oh jeez.
The Stargate engages.
GARSHAW: There will come a time when the Tok'ra and the people of the Tau'ri will destroy the System Lords.
JACK: This'll be a good day.
DANIEL: [With Sagan Institute box] Um, this box has a signature in it we can recognise. Just send it through the 'gate and we'll know you want to contact us.
GARSHAW: Thankyou. Come, Selmak.
JACOB CARTER: I love you.
SAM: I love you too, Dad.
JACOB CARTER: [To Jack] Selmak says, let me see if I can translate this, don't call us, we'll call you.
Jack smiles. Martouf, Garshaw and Jacob walk up the ramp and leave. Sam sighs...


CLOSING CREDITS

Kikavu ?

Au total, 23 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Larousse96 
03.12.2016 vers 18h

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

madi300 
28.10.2016 vers 22h

Kyodrey 
24.10.2016 vers 22h

RonanBart 
05.10.2016 vers 15h

JessBones 
19.09.2016 vers 20h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Les Répliques
05.12.2016

L'épisode ?
05.12.2016

Le Survivor
05.12.2016

Calendriers
01.10.2016

Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (1er partie)

Afficher plus d'informations

Total : 12 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (21:46)

Merci !

Titepau04 (21:58)

Re !!! Félicitations Stanary!! Cest chouette ça!

Sonmi451 (21:59)

Pub aussi de mon côté

Sonmi451 (21:59)

y a vraiment trop de pub!

Titepau04 (22:17)

Graaaave!!!!

Sonmi451 (22:17)

Ca te casse carrément ton trip

Sonmi451 (22:17)

t'as encore une pub?

stanary (23:13)

Désolée j'etaisj'étais occupée. Merci tite ! Plus de pub alors ?

Titepau04 (23:25)

Vraiment trop!! Pas très longues mais à une fréquence!!! Au moins 6 pour 2h30

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play