VOTE | 227 fans |

#208 : Famille

Ecrit par : Katharyn Powers

Réalisé par : William Gereghty

SG-1 apprend qu'Apophis est vivant et a capturé Rya'c, le fils de Teal'c. l'équipe monte un plan de sauvetage, mais O'Neill soupçonne que Rya'c, ou plutôt celui qui le contrôle, Apophis, leur tend un piège mortel.

Plus de détails

208 - Famille.


 

Titre en vo : Family. 

1ère diffusion États-Unis : 14/08/1998.

1ère diffusion en France : 28/03/1999.

Ecrit par :   Katharyn Powers.

Réalisé par : Bill Gereghty.

Synopsis : Bra'tac arrive sur Terre avec de mauvaises nouvelles: Apophis a survécu à l'explosion de son vaisseau et il vient d'enlever le fils de Teal'c, Rya'c, à qui il a fait subir un lavage de cerveau.

Apparitions :

Peter Bryant (Fro'tak)

Brook Susan Parker (Drey'auc)

Laara Sadiq (Technicienne)

Jano Frandsen (Dj'nor)

Peter Williams (IV) (Apophis)

Teryl Rothery (Dr. Janet Fraiser)

Tony Amendola (Bra'tac)

Neil Denis (Rya'c)

Famille

 

Sur Terre

 

Haut parleur : Alerte général, arrivée d'un individus non identifié.

Hammond : Nous n'avons aucun retour programmé pour aujourd'hui. Avez vous reçu un signal codé.

Femme : Oui mon général, ça provient de SG-1.

Jack : Qui ça peut bien être.

Hammond : La seul personne qui possède un code de transmission de de l'unité SG-1 c'est …

Teal'c : Tek mate Bra'tac.

Daniel : Il se permettrai de l'utiliser qu'en cas d'extrême urgence.

Teal'c : Il a peut être été attaqué.

Sam : Par qui, Apophis et Klorel sont mort.

Hammond : Ouvrez l'iris.

Bra'tac : Général Hammond acceptez vous de m'accueillir dans votre base.

Hammond : Je vous y invite maitre Bra'tac. Garde, baissez les armes.

 

Jack : Bra'tac, bienvenu sur Terre. Mon ami.

Bra'tac : Ha'shak.

Jack : Je ne crois pas que vous soyez là pour une simple visite de courtoisie.

Bra'tac : Je te salue mon vieil ami. Je t'apporte de mauvaises nouvelles.

Teal'c : De ma famille ?

Bra'tac : Ta femme est hors de danger.

Teal'c : C'est Rya'c c'est ça ?

Bra'tac : Ton fils a été enlevé. Par Apophis.

 

Générique

 

Hammond : Colonel, votre rapport spécifiait qu'Apophis était mort à bord de son vaisseau.

Jack : C'est exact mon général. Nous avons vu le vaisseau exploser.

Sam : Personne ne peut survivre à une telle déflagration.

Bra'tac : Apophis et Klorel ont du s'échapper par la porte des étoiles avant que les explosifs n'aient détruit le vaisseau.

Daniel : Ce qui expliquerait qu'on ai décelé des formes circulaires passant la porte après nous.

Hammond : Qu'est ce qu'Apophis aurait gagné en enlevant le fils de Teal'c ?

Teal'c : Ce n'est pas Rya'c qui les intéresse. Ils veulent le shol'va, le traitre. Ils veulent Teal'c.

Bra'tac : Teal'c a raison. Le noyau dure des guerriers et des gardes serpent resté fidèle à Apophis ont péri dans ces deux vaisseaux. Apophis est rentré sur Chulak humilié.

Teal'c : Il doit agir au plus vite pour rétablir son pouvoir. S'il échoue, les hautes instances désigneront un autre Goa'uld pour gouverner à sa place.

Bra'tac : Pour l'instant l'anarchie la plus complète règne sur Chulak. C'est un règne vacillant. Si nous intervenons immédiatement, nous pouvons sauver l'enfant.

Hammond : Mais je ne peux pas me permettre d'envoyer une équipe qui à l'évidence tombera dans un piège.

Jack : Évidement que c'est un piège. Mais puisque nous savons que s'en est un, essayons de le déjouer. Apophis n'a jamais été aussi vulnérable.

Bra'tac : C'est le moment ou jamais. J'ai gardé quelques bons amis parmi les gardes serpents et cela Apophis l'ignore totalement.

Jack : Nous pourrions faire coup double. D'abord sauver le fils de Teal'c et par la même occasion, nous débarrasser de cette abomination.

Hammond : Teal'c, vous avez toujours refusé de nous donner des informations sur votre famille parce que vous craniez que cela ne vous rende vulnérable. Voilà le résultat. Je ne voudrai plus avoir à insister. Colonel, je vous donne le feu vert. Mettez la main sur Apophis si vous le pouvez mais n'oubliez pas que l'objectif prioritaire de votre mission est de ramener sur Terre la famille de Teal'c saine et sauve.

Jack : Oui mon général.

 

Sur Chulak

 

Bra'tac : Nous sommes arrivé à destination.

Jack : Qui habite ici ?

Bra'tac : C'est le nouveau foyer de Drey'auc.

Jack : Comment à t-elle pu s'offrir une telle demeure ?

Bra'tac : Je ne sais pas.

 

Drey'auc : Teal'c. Je n'ai rien pu faire, j'étais seul à la maison. J'ai tenté de m 'interposer.

Teal'c : J'en suis persuadé.

Fro'tak : Teal'c. Maitre Bra'tac. Vous êtes les guerriers de Tau'ri. J'ai beaucoup entendu parlé de vous. Je m'appelle Fro'tak, je natif de High Cliffs.

Jack : Je m'appelle Jack et je suis natif de Windy City. Lui c'est Jackson et elle Carter.

Fro'tak : Merci d'être venu à notre secours.

Teal'c : Fro'tak, j'apprécie à sa juste mesure ta présence dans la demeure de ma femme.

Fro'tak : C'est aussi ma demeure, Teal'c.

Teal'c : Grâce à toi ma femme et mon fils ont retrouvé un toit.

Drey'auc : Teal'c.

Fro'tak : Laisse moi le lui dire. Lorsque nous avons été certain que tu ne reviendrais plus, que tu étais peut être même mort, Drey'auc a fait annuler votre mariage. Et elle est devenu ma femme, Teal'c.

Jack : Teal'c, arrêtez. Arrêtez, arrêtez. Calmez vous, je vous en pris. Ca ne sert à rien.

Fro'tak : J'aurais aimé te dire ça dans d'autre circonstance mon ami. Je suis désolé.

Teal'c : Pourquoi ne m'as tu rien dis Bra'tac ?

Fro'tak : Nous vous attendrons dehors. Prend le temps de te remettre de cette pénible nouvelle.

Jack : Euh capitaine Carter. Voudriez vous les accompagner et essayez d'en savoir plus sur l'enfant.

Sam : Oui mon colonel.

 

Bra'tac : Teal'c, je te donne ma parole de guerrier que je l'ignorais. Si j'avais été au courant je t'en aurais informé avant.

Jack : J'aimerais savoir si nous pouvons faire confiance à cette homme, et s'il ne nous trahira pas.

Teal'c : Mieux vaut rester sur nos gardes. Je n'ai aucune confiance en lui.

Jack : Sans vouloir vous offenser, Teal'c. Je ne crois pas que vous soyez le mieux placé pour en juger. Qu'en pensez vous Bra'tac ?

Bra'tac : Fro'tak est un des plus vieux confident de Teal'c. Ils ont tous les deux suivi mes cours de formation Bashaak. Fro'tak m'a confié à mainte reprise qu'il adhérait à mes théories, à savoir que les Goa'ulds sont des faux Dieux.

Jack : Oui, oui, c'est ça, c'est ça. Et plus précisément ?

Bra'tac : Je pense qu'il est fiable. Mais je vous conseille de garder en permanence l'oeil sur lui.

Teal'c : Le plus simple serait de le tuer.

Bra'tac : Teal'c, nous ne pouvons pas faire ça.

Daniel : Teal'c, ce n'est peut être pas le genre de chose que vous avez envi d'entendre, mais je crois qu'il faut voir le bon coté des choses. Vous le remercierez peut être un jour qui sais.

Teal'c : Comment osez vous dire ça Daniel Jackson ? Il m'a trahi, il a bafoué notre amitié.

Daniel : Si mes souvenirs son exact, la dernière fois que nous sommes venu ici, vous étiez bouleversé d'apprendre que votre famille avait été envoyé dans un camp. Leurs vies étaient un calvaire, et ce à cause de ce que vous avez fait. Apparemment il leur a offert une vie bien meilleur.

Bra'tac : Teal'c, écoute moi. Si tu étais mort, souhaiterais tu qu'elle reste seul toute sa vie.

Teal'c : Mais je ne suis pas mort.

Bra'tac : Dans l'état actuel des choses, c'est comme si tu étais mort. Depuis combien de temps ne subviens tu pu à ses besoins ?

Teal'c : Je ne peux pas répondre à cette question.

Bra'tac : Je le sais. Elle non plus. Le docteur Jackson a raison. Fro'tak est quelqu'un d'influent sur Chulak. Grâce à lui, ta famille a pu réchapper des camps.

Jack : Teal'c, je sais que c'est dure, mais nous devons surtout penser à Rya'c.

Bra'tac : Avant de poursuivre notre mission, je voudrais que tu me donne t'a parole que tu n'useras pas du Kel Mar Tokeem.

Teal'c : Je te donne ma parole.

Bra'tac : Je vais aller chercher Fro'tak et ta femme. Afin d'établir la meilleur stratégie pour récupérer ton fils.

Jack : Kel Mar Tokeem ?

Daniel : Ca veut dire quelque chose comme droit de vengeance du porteur de corne. Ce qui en langage Jaffa veut aussi dire être cocu.

Jack : Ah d'accord.

 

Teal'c : Nous retrouverons Rya'c et nous te le ramènerons. Je t'en fais le sermon.

Drey'auc : Merci Teal'c.

Teal'c : Une fois qu'il sera tiré d'affaire, je ne poserai plus jamais les yeux sur toi.

 

Drey'auc : Qu'est ce qui te permet de me juger, et de déshonorer Fro'tak dans sa propre maison ? Après ce que tu as fait ?

Teal'c : Silence femme.

Drey'auc : Ce n'est pas une réponse. C'est toi qui nous a abandonnés moi et ton fils.

Teal'c : J'ai fais ça pour l'avenir de mon peuple.

Drey'auc : Et moi pour assurer l'avenir de notre fils.

Teal'c : C'est possible. Mais pourquoi avoir choisi Fro'tak ?

Drey'auc : Parce que c'est le seul qui se soit intéressé à moi.

Teal'c : Que ressens tu pour lui ? Est ce que tu as des sentiments pour lui ?

Drey'auc : Non Teal'c. Rya'c, notre fils, méritait une meilleur vie que celle des camps. Et Fro'tak lui a offert cette vie.

 

Fro'tak : Rya'c est détenu dans l'aile gauche du palais où je travaille. Ce n'est pas très loin d'ici. Je connais bien les lieux, je vous ai tracé un plan. Ca, c'est l'artère principal. Moi je travaille ici, au bureau des enregistrements. La salle des gardes se trouve de l'autre coté du couloir.

Teal'c : Il y a une entrée au bout de ce couloir qui est utilisé pour la relève de la garde. L'aile gauche est la partie la plus isolé du palais.

Sam : A priori, nous devrions pouvoir entré facilement sans que l'alerte soit donnée.

Jack : Nous interviendrons dès la tombée de la nuit.

 

Bra'tac : Jaffa Kree. Tel rak nel t'ko !

 

Jack : Attention.

Rya'c : Gardes, au secours. A l'aide, au secours.

Teal'c : N'aie plus peur mon fils, tu es sauvé.

Rya'c : Ne me touche pas Sholva.

Sam : Qu'est ce qui se passe ?

Rya'c : Gardes, au secours. Le traitre est ici, aidez moi.

Teal'c : Tais toi.

 

Jack : Partons vite d'ici, dépêchons dépêchons.

Bra'tac : Teal'c.

 

Drey'auc : Que s'est il passé ? Où est mon fils ?

Jack : Il va bien. Nous avons juste un léger problème.

Teal'c : C'est pire que cela colonel O'Neill. Le corps de Rya'c est vivant, mais son esprit a été détruit.

Drey'auc : Qu'est ce que tu dis ?

Teal'c : A présent il est sous le joug d'Apophis.

Bra'tac : Le petit avait un comportement étrange. Il était comme une bête traqué.

Jack : Ah, je vous en pris, il a subi un lavage de cerveau.

Drey'auc : Tu m'avais promis que tu le ramènerais à la maison.

Teal'c : Écoute moi femme. Il m'a traité de traitre et il s'est mis sous la protection des gardes. Apophis me puni d'avoir trahi les miens.

Drey'auc : Mais Rya'c n'est qu'un enfant. Mon enfant.

Teal'c : Tu ne peux pas avoir plus de mépris pour moi que je n'en ai pour moi même.

Drey'auc : Tu n'es en rien responsable, Teal'c.

Jack : Qu'est ce qui se passe là ?

Bra'tac : Apophis est sur le point de s'adresser au peuple de Chulak.

Sam : Voilà qui est intéressant.

 

Apophis : Peuple de Chulak, les rumeurs qui circulent au sujet de ma défaite sont fallacieuse, elles sont répandues par des traitres qui ont pour but de détruire notre monde. Je suis l'unique détenteur de la vérité, la preuve que mon pouvoir de combattre le mal et à pardonner la faute et resté intact … la voici. C'est mon plus fidèle sujet. Rya'c, le fils de Teal'c.

Rya'c : Mon père n'est pas un héros. C'est un démon. Il s'est détourné de notre Dieu, et de notre peuple. Et même de sa propre famille. Mon père est un Ha'taaka.

Apophis : Peuple de Chulak, le Ha'taaka est revenu sur notre planète et se trouve parmi nous. J'offre un million de Shesh'ta au Jaffa qui me ramènera Teal'c vivant. Et un autre million pour la tête de ceux qui l'accompagne.

Jack : Eh bien. Vous pesez un million de Shesh'ta, c'est une sacrée réussite.

Rya'c : Ces démons séquestrent ma mère. Elle est leur prisonnière. Aidez nous à la sauver. Ma mère s'appelle Drey'auc et est natif du matin Cham'ka Groves.

 

Bra'tac : Il fallait s'y attendre.

Daniel : Je ne comprend pas pourquoi ils prétendent que nous séquestrons sa mère ? Elle est là de son plein grès.

Teal'c : C'est tout à fait vrai. Mais Rya'c a allumé une lueur d'espoir. Mon fils n'est peut être pas perdu pour moi.

Jack : Qu'est ce qui vous fait dire ça ?

Teal'c : Il lutte contre les effets du lavage de cerveau. Ces derniers mot étaient un message à mon attention.

Sam : Il a pourtant dit que nous séquestrions sa mère.

Teal'c : Il a dit que Drey'auc était natif du matin Cham'ka Groves.

Drey'auc : Mais je suis natif du Cord'ai Plains. Rya'c le sait très bien.

Teal'c : Bien sur que oui. Je l'ai souvent emmené joué à Cham'ka Groves.

Daniel : En disant matin Cham'ka Groves il nous demande d'intervenir le matin ?

Teal'c : Il nous à donner la voie à suivre.

Bra'tac : Teal'c, je sais que c'est ton fils mais la sagesse ne s'acquière qu'avec le nombre des années.

Jack : Je suis d'accord avec Bra'tac. Votre fils aurait très bien pu venir avec nous lors de notre intervention. Je crois que le pouvoir lui à tourné la tête.

Teal'c : Vous vous trompez O'Neill. Mon fils est quelqu'un de fort, il lutte contre les effets du lavage de cerveau. Il a juste besoin d'un peu de temps pour remporter cette bataille.

Jack : Vous attendez quelqu'un ?

 

Jaffa : Nous avons reçu l'ordre de rechercher le traitre et ses amis.

 

Drey'auc : Venez par là, vite.

 

Fro'tak : Ces criminels ont enlevé ma femme. C'est ridicule de penser qu'ils puissent être ici. Vous êtes les bienvenus dans ma maison, mais à mon avis Apophis sera furieux d'apprendre que vous avez perdu un temps précieux en fouillant chez la victime.

Jaffa : Nous ne faisons qu'obéir à ses ordres. Allez-y.

 

Jaffa : Par là. Maison suivante.

 

Teal'c : Fro'tak jusqu'à présent je n'étais pas sur de pouvoir te faire confiance.

Fro'tak : Nous sommes de vieux ami Teal'c. J'aurais préféré ne jamais perdre ta confiance.

 

Drey'auc : Tant que Rya'c ne sera pas hors de danger, je ne pourrai pas retrouver le sommeil.

 

Fro'tak : Garde. Je sais où se trouve le traitre et ses compagnons.

Jack : Non.

Fro'tak : Jaffa Kree.

Jack : Taisez vous. On aurai jamais du en arriver là. Pas un mot. Venez.

Fro'tak : Jaffa. Jaffa. Jaffa.

 

Jaffa : bloquez toutes les issues du palais. Que personne n'entre ni ne sorte.

 

Bra'tac : Il vaudrait mieux vous cacher. Comment osez vous rentrez chez moi sans y être invité. Cette maison à déjà été fouillée.

Jack : Ca ne m'étonne pas que ces gardes soient aussi grincheux. Aidez moi à me débarrasser de cet attirail.

Daniel : Jack, peut on savoir où vous étiez passé ?

Drey'auc : Où est Fro'tak.

Jack : Je l'ai vu sortir furtivement et prendre la direction du palais. Il était sur le point de nous trahir. J'ai été contraint de l'en empêcher. Je suis désolé.

Bra'tac : Je n'aurais jamais cru qu'il nous trahirai.

Drey'auc : C'est ma faute. J'ai fait des promesses que je ne pouvais pas tenir.

Jack : Ca y est le jour s'est levé. Il faut y aller.

 

Jack : Très bien, maintenant écoutez moi. Il ne s'agit pas de faire feu à tous va. Chaque tire devra être fatal. A mon commandement. Vous viserez la cible la plus proche de votre position. Maintenant.

Rya'c : Père.

Teal'c : Rya'c.

Rya'c : Je n'ai jamais voulu te faire du mal.

Teal'c : J'ai retrouvé mon petit.

Sam : Serais je la seul à penser que ça a été un peu trop facile ?

Daniel : Soyons prudent, la rédemption du petit m'a parue un peu rapide.

Teal'c : Mon fils est fort. Son esprit à réussi à surmonter les mensonges d'Apophis.

Jack : Alors vous ne voyez pas d'inconvénient à ce que Carter procède à quelques vérifications.

Sam : Rien à signaler mon colonel.

Teal'c : Nous n'aurions pas récupéré mon fils si ça avait été un piège.

Jack : Vous êtes sur ?

Teal'c : Pourquoi doutez vous de mon fils ?

Jack : Ba c'est dans ma nature Teal'c. Je pense à Cassandra. A la bombe caché dans sa poitrine et quand elle a traversé la porte, boom.

Teal'c : Mon fils est un Jaffa. La larve qu'il porte lui interdit une telle duplicité.

Jack : C'est un faite, ou vous le supposez ?

Teal'c : C'est un faite O'Neill.

Jack : Nous n'avons pas vraiment le choix. Maintenant partons d'ici.

Bra'tac : Allez directement à la porte des étoiles. Je vais chercher sa mère.

 

Sam : Je me pose tout de même quelque questions. Tout paraît trop facile.

Rya'c : Je suis très heureux père.

Drey'auc : Chérie.

Rya'c : Père nous emmène sur Tau'ri.

 

Jack : Dis moi Rya'c. J'aimerais savoir ce qui se passe exactement.

Rya'c : Je ne comprend pas ce que vous voulez dire.

Jack : Quelles sont tes intentions ? Ou si tu préfères quelles sont les intentions d'Apophis ?

Rya'c : J'ai dupé Apophis.

Jack : Ah oui. Alors pourquoi tu t'es mis en colère lorsque nous sommes venu l'autre fois.

Rya'c : Je ne me sentais pas encore capable d'échapper au contrôle d'Apophis. Je suis désolé. Mon esprit n'est pas encore aussi fort que celui de mon père.

Teal'c : O'Neill, pourquoi refusez vous de croire que l'esprit de mon fils est suffisamment fort pour échapper au contrôle d'Apophis ?

Jack : Venez voir. Teal'c, j'aimerais abonder dans votre sens, mais il y a quelque chose qui cloche. Apophis est au courant de notre présence ici et il n'a envoyé que deux gardes.

Bra'tac : Apophis n'a plus qu'une poignée de gardes qui lui soient resté fidèles. Et en deux jours, on en a éliminé une grande partie. Il n'a peut être pas pu en réunir plus que ça.

Daniel : Jack, même s'il s'agit d'un traquenard, nous devons agir et nous en aller d'ici.

Sam : Daniel a raison. Nous devrions profiter de leur infériorité et filer par la porte des étoiles.

Jack : Et qu'est ce qu'on fait de Rya'c ?

Teal'c : Mon fils ne mettra pas votre monde en péril. Je vous en donne ma parole.

Jack : Teal'c, je sais que vous êtes sincère. Mais nous avons besoin de savoir ce qu'il en est.

Daniel : On ne va quand même pas abandonner le petit Rya'c ici.

Jack : Bra'tac, restez ici avec Drey'auc et le petit. On vous ouvre le passage.

 

Jack : Allons-y, dépêchons nous.

Sam : La voie est libre. Tout va bien, il n'y a plus de danger.

Jack : Allez-y.

Teal'c : Viens avec nous mon ami.

Bra'tac : Une autre fois.

Teal'c : Je te remercie une fois encore.

Bra'tac : Tu n'as pas à me remercier, tu fais honneur à ton vieux professeur.

 

Sur Terre

 

Janet : Bien, je n'ai rien décelé d'anormal. Mais je ne suis pas une spécialiste en médecine Jaffa. Surtout pour un enfant de son age.

Jack : Aucune trace de bombe dans son estomac ?

Janet : Aucune, et comme Teal'c l'a dit, ça ne marcherai pas chez les Jaffas.

Teal'c : Vous êtes rassuré O'Neill ? Tout va bien.

Jack ;: Et bien je l'espère Teal'c. Mais je préfère être prudent.

Teal'c : Vous avez raison.

Rya'c : D'après mon père, Tauri n'aurait qu'un seul soleil, j'ai hâte de le voir. Quand est ce que je pourrai l'observer ?

Teal'c : Ca ne sera pas pour tout de suite. Tu dois être patient.

 

Teal'c : Quelque chose te tracasse ?

Drey'auc : Le jour où notre fils a été enlevé, il s'était entrainé avec maitre Bra'tac. Il avait perdu deux de ces dents. Elles ont été remplacé.

Teal'c : Docteur Fraiser.

 

Jack : Rya'c dis moi … quel est ton plat préféré ?

Rya'c : Je n'ai pas faim, je préfèrerai que vous me fassiez visiter votre monde.

Jack : Nous avons tous le temps pour ça.

Janet : Mon colonel ?

Jack : Je te le ferrai visité, promis.

Janet : Rya'c, je vais te prendre un petit peu de sang. Tu te sentiras un petit peu faible mais c'est tout d'accord ?

Rya'c : Non, non. Comment oses tu me toucher Ha'taaka. Je te tuerais. Traitre.

Teal'c : Faites vite.

 

Drey'auc : Rya'c.

Rya'c : Vas t'en, je te déteste.

Drey'auc : Attend Rya'c.

Rya'c : Tu ne peux pas m'empêcher de partir.

Drey'auc : Ils te les ont enlevées.

Rya'c : Je te hais toi aussi. Laissez moi sortir d'ici, Je veux rejoindre Apophis.

 

Rya'c : Vas t'en, je te déteste. Je vous déteste tous.

Hammond : Puis je savoir ce qui se passe ici?

Janet : Rya'c portait deux fausses dents. Ils ont dissimulé à l'intérieur de chaque dent un organisme biologique, une sorte de virus. Neutralisé et mis en sommeil. Mais qui une fois activé deviendrait l'arme la plus mortelle qui soit.

Sam : Il suffisait de mordre très fort pour que les deux micro organismes se mélangent et se multiplient exponentiellement en se rependant dans l'atmosphère.

Daniel : Ca explique pourquoi il tenait absolument à sortir.

Sam : Exact.

Jack : Oui, c'est un peu comme l'anthrax.

Janet : A coté de ce virus, l'anthrax est tout à fait inoffensif.

Sam : Il aurait fallu moins de deux jours pour que toute l'Amérique du Nord soit infecté. Et moins d'une semaine pour le reste du monde.

Daniel : Quel en aurait été le processus ?

Sam : Il aurait tué toute forme de vie sur Terre 24 après le premier contact.

Hammond : Y a t-il un risque que le petit ai d'autre bombe à retardement dissimulé dans son corps ?

Janet : Les rayons X et scanner n'ont rien laissé paraître. Toutes les autres analyses sont normales.

Daniel : Bien, dans ce cas Rya'c est sorti d'affaire. Et nous ne risquons plus rien. Alors il ne nous reste plus qu'à lui faire récupérer son esprit. Vous avez une idée ?

Sam : On va le déprogrammer.

Jack : Euh, ce n'est pas le genre d'épreuve que l'on fait subir à un enfant.

Teal'c : Depuis leur naissance, tous les Jaffas apprennent à être fort. Rya'c est mon fils. Il saura le supporter.

 

Rya'c : Vous n'avez pas le droit de me séquestrer ici. Renvoyez moi sur Chulak, Ha'taaka. Je te déteste. Je te hais, je te hais. Tu as gâché ma vie. Je veux retourner auprès d'Apophis. Je vous hais, libérez moi, vous n'avez pas le droit de me séquestrer ici. Renvoyez moi sur Chulak. Ha'taaka.

Teal'c : C'est hors de question.

Rya'c : Alors va t-en, je ne veux plus jamais te revoir, jamais.

Teal'c : Apophis est un faux Dieu.

Rya'c : Apophis est mon Dieu.

Teal'c : Alors qui suis je pour toi ?

Rya'c : Le traitre, l'affame traitre.

Teal'c : Je suis ton père et je t'aime plus que tout fils.

Rya'c : Mon Dieu lui il m'aime.

Teal'c : Alors si Apophis t'aime, pourquoi a t il demandé de te détruire.

Rya'c : Laisse moi dormir.

Teal'c : Pourquoi Apophis t'a t il demandé  de te détruire ?

Rya'c : Ce que tu peux être stupide, je te l'ai déjà dit. Je serai resté en vie.

Teal'c : Tu es fait de chaire et de sang. Tout comme moi mon fils. Apophis t'a menti.

Rya'c : C'est toi qui as menti. Tu as dit que tu reviendrais. Mais tu n'es jamais revenu.

 

Rya'c : Je veux retourner avec Apophis.

Teal'c : Et pour quelle raison ?

Rya'c : Parce qu'il m'aime et que je l'aime moi aussi.

Teal'c : Rya'c, mon fils, écoute moi. Souviens toi de l'époque où nous formions une famille. Souviens toi des gâteaux satta que ta mère te faisait et que tu aimais tant. Souviens toi des histoires que nous te racontions le soir au coin du feu. Et de ses moments où nous riions tant. Rya'c, mon fils, c'est ça l'amour.

 

Teal'c : Il a une bonne raison de me haïr et ça ne fait que renforcer le trouble dans son esprit. Avez vous une autre méthode.

Jack : La TEC.

Janet : Pourquoi pas.

Teal'c : Ca consiste en quoi.

Sam : C'est une thérapie électro-convulsive.

Daniel : Whao, les électrochocs. Vous trouvez pas que c'est un peu barbare.

Janet : Aujourd'hui l'opération est faite sous anesthésie. Nous la contrôlons totalement, mais j'ignore les effets quelle provoque chez un enfant et qui plus est un Jaffa. Ca pourrait tuer la larve Goa'uld qu'il porte.

Teal'c : Il n'y survivrai pas. Est ce que la TEC provoque une décharge similaire à une décharge de zat'n'ktel ?

Jack : Oui, de la même intensité.

Teal'c : Une simple décharge de zat'n'ktel ne tue pas un Jaffa de son age, ni la larve qu'il porte.

Janet : Ca pourrait marcher.

Teal'c : Ca lui ferra surement très mal.

Drey'auc : Je sais que vous ferrez pour le mieux.

 

Teal'c : Rya'c, tu veux te lever. Ta mère est venu t'aider.

Rya'c : Je la déteste. Je veux Apophis.

Teal'c : Pardonne moi mon fils.

Drey'auc : Il a du mal à respirer.

Teal'c : La douleur est immense. Quelle était cette chanson que tu lui chantais quand il était bébé ?

Drey'auc : Kel ma kree, Sha'shan, Kel mant'ai, Or'intani, Kel han'dai ...

Rya'c : lti Sha'shan han'dai. L'aurais tu oublié mère ? Où sommes nous mère ? Père, tu es rentré à la maison ?

Drey'auc : Nous me sommes pas sur Chulak mon fils.

Rya'c : Mais nous sommes avec père.

Drey'auc : Oui.

Rya'c : Alors pour moi, nous sommes à la maison.

 

Hammond : Teal'c, nous sommes prêt.

Drey'auc : Je ne vous remercierai jamais assez. J'aurai bien aimé rester et faire plus ample connaissance.

Daniel : Ca ne serait pas une vie pour vous ici. Vous seriez virtuellement prisonnier.

Sam : Mais vous serez les bienvenus de l'autre coté, sur la Terre de lumière où Tuplo vous attend, c'est un bon peuple.

Jack : Oui, et là bas, tu auras de grand espace où tu pourras t'amuser et faire plein de bêtises.

Rya'c : Qu'est ce que c'est ?

Jack : Je crois qu'il va falloir que je te rende visite pour t'explique quelques uses et coutumes.

Teal'c : Je reviendrai.

 

FIN

Family


Scene: SGC - Control Room/Gate Room

Female Technician: "Unscheduled incoming traveller."

Hammond: "There's no one scheduled to return today. Did you get an iris code?"

Female Technician: "Yes, sir we did. From SG-1."
All of SG-1 are all in the control room with Hammond. They all look at each other.

O'Neill: "Hi. How are ya?"

Hammond: "The only other person with an SG-1 remote and the signal that goes with it is..."

Teal'c: "Tek-matte Bra'tac."

Jackson: "But he's not supposed to use it unless it's an emergency."

Teal'c: "Perhaps he is under attack."

Carter: "From who? Apophis and Klorel were killed."

Hammond: "Open the iris."
Bra'tac steps through the 'gate.

Bra'tac: "Hammond of Texas, will you give me leave to enter your compound?"

Hammond: "You have it, Master Bra'tac. Units, stand down."
Hammond and SG-1 go to the 'gate room to greet Bra'tac.

O'Neill: "Bra'tac, greetings from Earth."

Bra'tac: "Hmm! Hasshak."

O'Neill: "I take it this isn't a... social call."
Bra'tac shakes his hand and then moves right on to greet Teal'c.

Bra'tac: "Greetings, old friend. I bring bad news."

Teal'c: "My family!"

Bra'tac: "Your wife is safe."

Teal'c: "What of Rya'c?"

Bra'tac: "Your son has been taken...by Apophis."

Opening Credits

Starring:
Richard Dean Anderson as Col. Jack O'Neill
Michael Shanks as Dr. Daniel Jackson
Amanda Tapping as Capt. Samantha Carter
Christopher Judge as Teal'c
Don S. Davis as Gen. George Hammond

Executive Producers:
Michael Greenburg
Richard Dean Anderson

Developed for Television by Brad Wright & Jonathan Glassner

Guest Starring:
Tony Amendola as Bra'tac
Brook Parker as Drey'auc
Teryl Rothery as Dr. Janet Fraiser
Peter Williams as Apophis

Produced by N. John Smith

Written by Katharyn Powers

Directed by William Gereghty

Scene: SGC - Conference Room

Hammond: "Colonel, your report stated clearly that Apophis was killed on board his ship."

O'Neill: "Yes, it did, sir. We saw the thing blow."

Carter: "Nobody could have survived, sir."

Bra'tac: "I am told he and Klorel escaped through the on-board Stargate before your explosive devices destroyed the ship."

Jackson: "They must have used those rings to get to the gate just after I did."

Hammond: "What does Apophis gain by kidnapping Teal'c's son?"

Teal'c: "He does not want Rya'c, He wants the Shol'va, the traitor. He wants Teal'c."

Bra'tac: "Teal'c is right. Nearly all the warriors and serpent guards loyal to Apophis died on those two ships. Apophis returned to Chulak in shame."

Teal'c: "He must act quickly to reinstate his power, or the system lords will send another Goa'uld to eliminate him and rule in his place."

Bra'tac: "Right now, there is a measure of chaos in Chulak.
His guard is weakened. If we use this time wisely, we can rescue the boy."

Hammond: "I can't allow my best people to walk into what is obviously a trap."

O'Neill: "Of course it's a trap sir. And in knowing it's a trap, we can avoid it. He's vulnerable right now."

Bra'tac: "He never will be more so. And I Still have a few friends among the serpent guards that Apophis does not know of."

O'Neill: "lf we can pull this off, sir, we can grab Teal'c's kid and nail this mother...Goa'uld in one sweep."

Hammond: "Teal'c, you originally withheld information about your family because you were afraid it would make you vulnerable. Well, it has. And I want this must be the last time. So, Colonel, you have a go. Get Apophis if you can, but the prime directive of this mission is to bring Teal'c's family back to Earth."

O'Neill: "Yes, sir."


Scene: Chulak - the Stargate
There are several Jaffa guarding the 'gate when it activates. A green metal container bounces out of the 'gate and a couple of cylinders break out of the container. Just as the puzzled Jaffa are approaching to investigate, the canisters release a gas that knocks out the Jaffa. SG-1 and Bra'tac step through the 'gate wearing gas masks and robes.


Scene: Chulak - Drey'auc's Home

Bra'tac: "This is our destination."

O'Neill: "Who lives here?"

Bra'tac: "Drey'auc has offered her new home as a base."

Teal'c: "But how could she afford such a home?"

Bra'tac: "I do not know."
They enter the home and Drey'auc rises to greet them.

Drey'auc: "Teal'c?" (They embrace.) "I was alone when they came. I tried to stop them."

Teal'c: "Of this I am certain."
They are joined by another.

Fro'tak: "Teal'c! Master Bra'tac! You are the warriors from the Tau'ri. I have heard much of you. I am Fro'tak of the High Cliffs."

O'Neill: "Jack of the Windy City. This is Jackson and Carter."

Fro'tak: "My thanks for your coming."

Tral'c: "Your presence in the home of my wife is greatly appreciated, Fro'tak."

Fro'tak: "It is my home, Teal'c."

Teal'c: "It was you who provided shelter for my wife and son."

Drey'auc: "Teal'c..."

Fro'tak: "I will tell him. When it appeared that you may never return, that you may indeed be dead, Drey'auc had her marriage removed. She is now my wife, Teal'c."
Teal'c reaches out and grabs Fro'tak's throat. He struggles against Teal'c. Jack rushes in to break things up.

O'Neill: "My God! Hey, knock it off! Come on, come on! Knock it off! Knock it off! You came here for your son. This doesn't help."

Fro'tak: "I wished to be the one to tell you myself, old friend. I am sorry."

Teal'c: "How could you not have known this, Bra'tac?"

Fro'tak: "We will wait outside, and give you time to sort through this uncomfortable news."

O'Neill: "Captain Carter, why don't you go with them? See what you can find out about the kid."

Carter: "Yes, sir."

Bra'tac: "Teal'c, on my word as a warrior, I did not know. If I had, I would have told you before we arrived."

O'Neill: "Look, I just want to know if this guy, Fro'tak, can be trusted not to turn us in."

Teal'c: "Is it not obvious, O'Neill? He cannot be trusted."

O'Neill: "Well, no offense, Teal'c, but that assessment is not born of a cool head. What do you think, Bra'tac?"

Bra'tac: "Fro'tak is one of Teal'c's oldest confidants. Both were my wards in the Bashaak training. He has indicated to my many times that he agrees with my beliefs that the Goa'ulds are false gods."

O'Neill: "Yeah, yeah, yeah, yeah. Can he be trusted?"

Bra'tac: "I believe so, yes. But I suggest we keep a close eye on him at all times."

Teal'c: "A better response would be to kill him."

Bra'tac: "Teal'c! You cannot."

Jackson: "Teal'c... Look, I know you probably don't want to hear this now, but I think you need to get some perspective on this. Maybe, in a way, you should be thanking him."

Teal'c: "How can you say that, Daniel Jackson? He has betrayed our friendship."

Jackson: "If I recall, last time we were here, you were pretty upset about
your family being outcasts, barely surviving in a camp because of what you did. I mean it seems to me they have a better life now."

Bra'tac: "Teal'c, listen to me. If you were dead, would you wish Drey'auc to remain alone for ever?"

Teal'c: "I am not dead."

Bra'tac: "In your current situation you may as well be. How long before you return to provide for her?"

Teal'c: You know l cannot answer this.

Bra'tac: "Yes...as does she. Dr Jackson is right. Fro'tak has high station in Chulak. Thanks to him, your family is no longer outcast."

O'Neill: "Teal'c, I know it's tough, but you've got to focus on your boy."

Bra'tac: "Before we proceed, give me your word you will not commit Kel Mar Tokeem."

Teal'c: "I give you my word."

Bra'tac: "Then I will retrieve Fro'tak and your wife, and we will begin planning for the rescue of your son."

O'Neill: "Del Mar Hokeem?"

Jackson: "That means something like "revenge by the wearer of horns." Which I'm guessing is a Jaffa term for being a cuckold."

O'Neill: "Hello!"

Teal'c: "We will find Rya'c and bring him home. This I swear."

Drey'auc: "Thank you, Teal'c."

Teal'c: "After that is done, I will never lay eyes on you again."
Teal'c exits the house leaving Drey'auc near tears.


Scene: Chulak - Outside Fro'tak's House
Teal'c has taken a seat against the wall of the house. Drey'auc, alone, comes out to speak to him.

Drey'auc: "How dare you judge me and dishonor Fro'tak in his own house after what you have done?"

Teal'c: "Woman, be silent."

Drey'auc: "That is not an answer, Teal'c! You were the one who abandoned us."

Teal'c: " What I did was for the future of my people."

Drey'auc: "What I have done is for future of our son!"

Teal'c: "Perhaps - But why Fro'tak?"

Drey'auc: "Because he was the only one who asked."

Teal'c: "Do you have love for him?" (She does not answer.) "Do you have love for him?"

Drey'auc: "No, Teal'c. But Rya'c, our son, deserves a better life than the camps. And Fro'tak has offered it to him."
She goes back inside.


Scene: Chulak - Inside Fro'tak's House
Fro'tak is talking to SG-1.

Fro'tak: "Rya'c is being held in the west wing of the palace where I work. It is less than 200 paces away. I know it well. I have made a map. This is the main corridor. My place of work is here, in the Hall of Recording. The guarded room is at the opposite end."
Teal'c has come in to look over Fro'tak's shoulder.

Teal'c: "There is an entrance near that end utilized only for the changing of the guard. The west wing is the most isolated part of the palace."

Carter: "So we should be able to get in and out pretty quickly before anyone could get there."

O'Neill: "We go as soon as it's dark."


Scene: Chulak - The Palace (the west wing)

Bra'rac (speaking to guards at the end of a corridor): "Jaffa, kree! Tel rak nel t'ko!"
The guards follow after Bra'tac. Just as they are about to turn the corner, Jack, Sam and Daniel come around and zat them. Teal'c is up ahead and attacks the one guard who remained at post. Jack rushed ahead and places some explosive on the door.

O'Neill: Clear!
Carter pushes a button on the remote detonator and the explosive blows the lock away. Jack pushes the door open and Rya'c bolts out the door. He begins running down the hall. Teal'c snags him and tries to turn him around.

Rya'c: "Help, guards! Help me!"

Teal'c: "Do not be afraid, Rya'c. You are safe."

Rya'c: "Get away from me! Shol'va!"

Carter: "What is he doing?"

Rya'c: "Help, Guards! The traitor's here! Help!"

Teal'c: "Silence!"
A staff blast explodes on the door next to Jack and Rya'c escapes Teal'c's grasp and runs to the guards.

O'Neill: "We're outta here! Lets go! Lets go!"

Bra'tac: "Teal'c!"
He grabs Teal'c and drags him after them.

Scene: Chulak - Fro'tak's House
Fro'tak is lighting a fire in the fireplace. Drey'auc is pacing. The front door opens and the five return.

Drey'auc: "What happened? Where's my son?"

O'Neill: "He's all right. We just ran into some problems."

Teal'c: "It is far worse than that, O'Neill. Rya'c's body lives, but his heart and mind has been destroyed."

Drey'auc: "What are you saying?"

Teal'c: "He is now with Apophis."

Bra'tac: "The boy was a stranger. A beast!"

O'Neill: "Oh, come on! The kid's brainwashed."

Drey'auc: "You promised... you would bring him home!"

Teal'c: "Hear me, woman. He called me traitor and sought protection from the guards. Apophis is punishing me for my betrayal."

Drey'auc: "But he's... just a child. My child!"

Teal'c: "You cannot feel more contempt for me than I hold for myself."

Drey'auc: "This was not your doing, Teal'c."
Suddenly, the "TV" ball in the corner comes on.

O'Neill: "What's goin' on?"

Bra'tac: "Apophis is about to address the people of Chulak."

Carter: "That should be interesting!"

Apophis (on the ball): "People of Chulak, rumours of my defeat are false, spread by traitors who would destroy our world. I bring you the truth, proof of my power to conquer evil and forgive transgression. Witness...my most loyal subject..." (Ry'ac joins Apophis on the ball.) "Rya'c, son of Teal'c!"

Rya'c: "My father is not a hero. He is evil. He turned away from our god, our people, even his own family. He is a Ha'taaka!"

Apophis: My people, this Ha'taaka is now among us, here in Chulak. I will give one million shesh'ta to the Jaffa who brings Teal'c to me alive and another million for the heads of those who are with him."

O'Neill: "Well, if you've got a price on your head you're doing your job!"

Rya'c: "The evil ones have my mother. She is their prisoner. Help us save her. My mother is Drey'auc of the Morning Cham'ka Groves."
Teal'c's head snaps up at this statement.

Bra'tac: "This was to be expected."

Jackson: "I don't get that part about use having his mother? I mean no one took Drey'auc."

Teal'c: "You are correct, Daniel Jackson. Rya'c has given me hope. Perhaps my son is not lost to me."

O'Neill: "Where do you get that?"

Teal'c: "He is fighting this brainwashing you spoke of. His last words were a hidden message to me."

Carter: "The thing about us holding his mother?"

Teal'c: "He called her Drey'auc of the Morning Cham'ka Groves."

Drey'auc: "But I am of the Cord'ai Plains. Rya'c knows this."

Teal'c: "Only too well. In the past I have taken him to the Cham'ka Groves to play."

Jackson: "Morning Cham'ka Groves...he wants us to go there in the morning."

Teal'c: "He has given us a way to free him."

Bra'tac: "Teal'c, I know he is your son, but this is a wisdom far beyond his years."

O'Neill: "Yeah, I'm kinda with Bra'tac on this one. The boy had a chance to come with us the first time. I kinda think it's wishful thinking Teal'c."

Teal'c: "It is not wishful thinking O'Neill! My son is strong. He is fighting
this brainwashing you spoke of. It has simply taken him this long to win the battle."
There is knocking at the door. O'Neill jumps up to intercept Fro'tak.

O'Neill: "Expecting someone?"
Fro'tak side steps O'Neill as he heads toward the door. There is more insistent pounding on the door now. Jack readies his weapon for firing. Fro'tak opens the door to see several Jaffa outside. He walks through the door and closes it behind him.

Jaffa: "We have orders to search for the traitor and his friends."

Back inside:
Drey'auc: "Hurry! This way."
Drey'auc shows them into a secret entrance in one of the walls.

Fro'tak: "The criminals have abducted my wife! lt makes no sense that they'd be here. You are welcome to enter, but I think Apophis would be very angry that you wasted valuable time searching the home of the victim!"

Jaffa (angry): This is done by his order!" (Then to his subordinates) "Quickly! There!" (He points and the Jaffa walks through the house. He gets to the entrance in the wall just after O'Nwill and the others have closed it behind them. He returns to those at the door.) "Next house."
The Jaffa leave. Teal'c emerges first from behind the wall.

Teal'c: "Until this moment, Fro'tak, I was not certain you could be trusted."

Fro'tak: "We are old friends, Teal'c. I would hope you never lose your trust in me."


Scene: Chulak - Fro'tak's House
It is night and Teal'c is not asleep. He is pacing around. After several minutes, he is joined by Drey'auc.

Drey'auc: "I will not sleep either...until our son is safe."
Teal'c and Drey'auc begin kissing. Fro'tak appears at the top of the stairs and sees the kissing in the dark. He has an angry look on his face. Later that night, we see Fro'tak sneaking out with some cloth slung over his shoulder. He leaves the house, but Jack hears him leave.


Scene: Chulak - The Palace
Fro'tak is in the West Wing.

Fro'tak: "Guard! I will lead you to the traitor, Teal'c, and his evil companions."
Just then Jack walks around the corner and zats the guard twice. Fro'tak looks at him and begins advancing with a weapon in his hand.

O'Neill: "Don't!" (Fro'tak keeps coming so Jack zats him.)

Fro'tak: "Jaffa, kree!"

O'Neill (bending over him hand over his mouth): "Shut up! lt does not have to go down like this! Nice and quiet. Come on."
He let's Fro'tak up.

Fro'tak: "Jaffa!"
Jack zats him again. He looks around and then zats him a third time. Fro'tak disintegrates. Jack disappears behind a door as three Jaffa arrive to find the Jaffa Jack killed.

Jaffa: "Seal off the palace. No one comes or goes!"
Jack peeks out from behind the door.


Scene: Chulak - Fro'tak's House
Teal'c (now in SGC green BDUs) and Drey'auc are sitting together on a bench. Suddenly there is a knock at the door. Bra'tac walks into view, looks around to see if everyone is ready and we see that Sam and Daniel have also shed their robes. Bra'tac moves to open the door as the others hide behind a wall. A serpent guard comes in, helmet on.

Bra'tac (pointing a zat): "How dare you enter like this! This house has already been searched."

O'Neill (deactivating the serpent helmet): "No wonder these guys are always cranky. Get me out of this thing."

Jackson: "Jack, where the hell have you been?"

Drey'auc: "What of Fro'tak?"

O'Neill: "He left here last night and made a beeline for the palace. He was turning us in. I had to stop him. I'm sorry."

Bra'tac: "I never thought he would betray us."

Drey'auc: "The fault is mine. I made vows I could not keep."

O'Neill: "The suns are coming up. Let's get the kid."


Scene: Chulak - The Cham'ka Groves
Rya'c and five Jaffa are walking between trees. We see Jack and Bra'tac hiding amongst the trees.

O'Neill (into his radio):" All right, listen up. This cannot be a fire-fight. We go CTT, one shot, one kill, my command. Take the target nearest your position. Go!"
There are five shots fired from zats and all five Jaffa are laid out. Rya'c looks around, a bit frightened. Teal'c rushes out of the bushes to greet him.

Rya'c: "Father!"

Teal'c: "Rya'c!"

Rya'c: "I never meant to hurt you, Father."

Teal'c: "Rya'c has returned."

Carter: "Does anyone besides me think this was just a little too easy?"

Jackson: "Yeah careful ,Teal'c, that was an awfully fast turnaround."

Teal'c: "My son is strong. His mind has overcome the lies Apophis placed there."

O'Neill: "Then you won't mind if Carter does a little search..."
Rya'c looks at his father. Teal'c watches as Sam does a quick pat-down.

Carter: "I think he's clean, Colonel."

Teal'c: "If this were not Rya'c returned, this would have been a trap. It was not."

O'Neill: "Not yet."

Teal'c: Why do you doubt my son?

O'Neill: "It's my nature, Teal'c. I'm thinking Cassandra here. A little naquadah bomb in the chest, get through the gate, boom!"

Teal'c: "My son is Jaffa. The symbiote within him would not allow such tampering."

O'Neill: "Is that a fact... or a hope?"

Teal'c: "It is a fact, O'Neill."

O'Neill: "Well, it's not like we have much choice. Let's get a move on."

Bra'tac: "Go directly to the Stargate. I will bring the boy's mother."
Bra'tac leaves in a different direction from the others. Soon we see SG-1 on a rise overlooking the Stargate. There are only two guards at the 'gate.

Carter: "I don't know, sir. I'm not likin' this one bit. Talk about too easy!"
Behind them, Bra'tac and Drey'auc have arrived.

Drey'auc: "Rya'c!"

Rya'c: "Father's taking us to the Tau'ri!"
Mother and son embrace. Jack turns and walks to them. Bending down, he motions for Rya'c to come close.

O'Neill: "Hey, come here. All right, Rya'c...what's the scam here?"

Rya'c: "I do not understand."

O'Neill: "What're you up to? Or better yet...what has Apophis got you up to?"

Rya'c: "I fooled Apophis."

O'Neill: "Yeah? Then why the tantrum when we tried to take you the first time?"

Rya'c: "At the time I was not yet successful in defeating Apophis's control. I am sorry. My mind is not as strong as my father's."

Teal'c: "O'Neill, why can you not accept the possibility that my son's mind was too strong for Apophis to control?"

O'Neill: "Come here." (He gets up and walks a short distance from Rya'c and Drey'auc.) "Teal'c, I want you to be right, but it just doesn't track. Apophis knows we're here, and has only two guards at the gate."

Bra'tac: "Apophis has very few serpent guards still loyal to him. In two days we have killed many of those few. Perhaps he cannot spare more."

Jackson: "Jack, Even if this is a trick, what are we gonna do? Just...stay here?"

Carter: "Daniel has a point. I mean, we may as well take advantage of the light guard and at get through the gate."

O'Neill: "What about the boy?"

Teal'c: "My son will not harm your world, O'Neill. I give you my word."

O'Neill: "Teal'c, I know you mean that. But it might not prove to be that easy."

Jackson: So what are we gonna do, just leave the boy here?"

O'Neill: "Bra'tac, stay here with Drey'auc and the boy. We'll clear the way."

SG-1 descends the hill as the Jaffa are turned away. Each one hides behind one of the stones surrounding the 'gate. Jack signals and the all attack at once. Both Jaffa fall to zat and staff fire. When the Jaffa are down, Bra'tac brings Drey'auc and Rya'c as Daniel dials the 'gate.

O'Neill: "Let's go. Everybody, move!"
Carter sends the GDO signal.

Carter: "Clear." (Then to Drey'auc) "It's OK. You're perfectly safe. Come on."

Teal'c (to Bra'tac): "Join us, old friend."

Bra'tac: "Another time."

Teal'c: "Once again, I owe you my thanks."

Bra'tac: "You owe me nothing. You have made an old teacher proud."

Scene: SGC - 'Gate Room
Jack is the last one through the 'gate. He arrives to see Teal'c, his wife and son hugging at the base of the ramp while the alarm klaxons blare in the background.


Scene: SGC - Infirmary

Fraiser: "Well, no sign of anything abnormal. Not that I'm an expert in what's normal for a Jaffa his age."

O'Neill: "No sign of a bomb in his belly?"

Fraiser: "None. Like Teal'c says, l don't think it would work in a Jaffa."

Teal'c: "Now do you see, O'Neill? All is well."

O'Neill: "Yeah, l hope so, Teal'c. But l still want to keep a guard on him."

Teal'c: "I would do the same."

Rya'c: "Father says Tau'ri only has one sun. I cannot wait to see it!" (Drey'auc laughs. He turns to his father.) "When will I be able to see it?"

Teal'c: "It will be a while, my son. You must be patient." ( Rya'c smiles. Drey'auc gets a funny look on her face. She pulls Teal'c aside, leaving Rya'c sitting on the infirmary bed.) "Something troubles you."

Drey'auc: "Before our son was taken, he was training with Master Bra'tac. He lost two teeth that day. They are no longer missing."
O'Neill overhears. He and Teal'c exchange a look and Jack moves over toward Rya'c.

Teal'c: "Dr Fraiser?"

Fraiser: "So, um... Rya'c...what kind of food do you like?"

Rya'c: "I am not hungry. I wish to see the outside of your world."

O'Neill: "There's plenty of time for that."

Fraiser: "Colonel?"

O'Neill (to Rya'c as he moves away): "We'll get to it."

Fraiser: "Rya'c, um... l'm gonna take a little blood sample. Then we'll be finished. You'll feel a tiny sting, but that's all."

Rya'c (goes ballistic, pushing Janet aside and jumping off the bed): "No! You dare touch me, Ha'taaka! l'll kill you all!"
Teal'c grabs his son and holds him.

Teal'c: "Do it quickly."
Janet injects him with a sedative. Teal'c and Drey'auc lay Rya'c back on the bed.


Scene: SGC - A Holding Cell
Drey'auc and Rya'c are in the cell. Rya'c is laying on a bed and is just regaining consciousness.

Drey'auc: "Rya'c..."

Rya'c: "Go away! l hate you!"

Drey'auc: "Rya'c!"

Rya'c: "You cannot stop me!" (Chomps his teeth together...twice.)

Drey'auc: "They're gone, son."

Rya'c: "I hate you! No, I want Apophis! I hate you! I hate you! Let me out!"

Hammond (watching the scene on a monitor in the Briefing Room): "What the hell almost happened here?"

Fraiser: "The teeth were fake, hollow. Inside each tooth we found a different biological organism, sort of like a virus. They both appear to be dormant, harmless, until you combine them. Then they become deadliest thing I've ever seen."

Carter: "If he bit down hard enough to break the teeth the two organisms would begin to combine and multiply exponentially, releasing themselves into the atmosphere."

Jackson: "So that's why he wanted to get outside so badly."

O'Neill: "Kinda sounds like anthrax."

Fraiser: "This stuff makes anthrax look like a cold virus."

Carter (referring to a map she has displayed on a computer monitor: "It would have taken less than two days for it to spread across North America. Less than a week to spread around the world."

Jackson: "And what would it have done?"

Carter: "Killed every living thing on Earth within 24 hours of contact."

Hammond: "There isn't any chance the boy has another device implanted in his body?"

Fraiser: "X-rays and CAT scans were negative, sir. All the other tests we ran were normal."

Jackson: "OK, so... we're all right. Rya'c is all right. We just have to get his mind back. And how do we do that?"

Carter: "Deprogramming."

O'Neill: "It's... not exactly the kind of thing you want to put a kid through."

Teal'c: "From the time of birth all Jaffa are taught to be strong. Rya'c is my son. He can withstand it."

Scene: SGC - Outside the Holding Cell
Drey'auc stands outside the door looking in. The rest of SG-1 are waiting outside as well. We can hear Rya'c through the door.

Rya'c: You cannot keep me here! Return me to Chulak, Ha'taaka! I hate you! You're Shol'va! I hate you! You messed up my life! Return me to Apophis! I hate you! Let me go, you cannot keep me here!

Scene: SGC - Inside the Holding Cell
Rya'c and Teal'c are the only ones present.

Rya'c: "Return me to Chulak, Ha'taaka!"

Teal'c: "We will not."

Rya'c: "Then go away! I wish never to see you again!"
He tries to hit Teal'c with a chair. Teal'c grabs Rya'c by his arms and turns him to look into his face.

Teal'c: "Apophis is a false god."

Rya'c: "Apophis is my god."

Teal'c: "Then who am I, my son?"

Rya'c: "The traitor. The vile one."

Teal'c: "I am your father and I have much love for you."

Rya'c: "My god loves me!"

Teal'c: "If Apophis loves you, why did he ask that you destroy yourself?"

Rya'c: "Let me sleep!"

Teal'c: "Why did Apophis ask that you to destroy yourself?"

Rya'c: "You are stupid! I told you, I would not have died."

Teal'c: "You are flesh and blood as I am, my son. Apophis lied to you."

Later...

Rya'c: "I must return to Apophis!"

Teal'c: "For what reason?"

Rya'c: "Because he loves me and l love him."

Teal'c:"Rya'c, my son, hear me. You must remember when we were a family. Remember how you loved the satta-cakes your mother made for you? Remember the stories we told by the fire at night, and how we laughed together? Rya'c, my son, that is love."
Rya'c smiles and walks toward this father only to spit in his face.


Scene: SGC - Outside the Holding Cell
Teal'c comes out. Sam is comforting Drey'auc who has just witnessed the spitting scene.

Teal'c: "He has reason to hate me, which only strengthens the twisting of his mind. Do you know of another way?"

O'Neill: "ECT?"

Fraiser: "Maybe."

Teal'c: "What is this ECT?"

Carter: "Electro-convulsive therapy."

Jackson: "Whoa! Electroshock? Isn't that kind of... barbaric?"

Fraiser: "Actually, its not so much any more. It's done under anesthesia in a more controlled way. I just...don't know about using it on a child, or for that matter a Jaffa. It could kill the Goa'uld larva inside him."

Teal'c: "That would kill Rya'c. This ECT...is it similar to a zat'nik'tel discharge?"

O'Neill: "Yeah, as a matter of fact."

Teal'c: "A single zat'nik'tel discharge will not kill a Jaffa of any age, nor the symbiote within."

Fraiser: "Might work."

Teal'c (to Drey'auc): "It will cause him great pain."

Drey'auc: "I trust you know what is best."

Scene: SGC - Inside the Holding Cell
Rya'c is laying on the bed.

Teal'c: "Rya'c, you must arise. Your mother is here to help you."

Rya'c: "I hate her. I want Apophis!"

Teal'c: "Forgive me, my son."
Teal'c, with much difficulty, shoots Rya'c with the zat.

Rya'c: "Aaagh!"
Rya'c convulses in pain, then lies still. Drey'auc slowly turns him over and cradles his head in her hands.

Drey'auc: "He barely draws breath."

Teal'c: "He is in great pain. There is an ancient song you used to soothe him when he was but a baby."

Drey'auc (singing): " Kel ma kree, Sha'shan, Kel mant'ai, Or'intani, Kel han'dai..."

Rya'c(singing quietly): "lti Sha'shan han'dai." (then speaking and smiling) "Did you forget, Mother? Where are we, Mother? Father! You have returned home?"

Drey'auc: "We are not in Chulak, my son."

Rya'c: "But we are with Father?"

Drey'auc: "Yes."

Rya'c: "Then to me, we are home.
Drey'auc kisses Rya'c, Teal'c looks to the door and gives a small smile and nod to O'Neill who is watching through the window.


Scene: SGC - Stargate Room
Hammond is in the Control Room, the 'gate is active and the alarm klaxons are blaring.

Hammond: "Teal'c, you have a go!"

Drey'auc: "I must thank you all again. I would very much like to stay and get to know you better."

Jackson: "Well, you wouldn't have much of a life here. You'd be virtual prisoners."

Carter: "But you're welcome in the Land of Light and Tuplo's waiting on the other side. They're good people."

O'Neill: Yep, and they got tons of wide-open spaces for you to play and misbehave."
He hands Rya'c a baseball glove .

Rya'c: "W-what is it?"
Rya'c puts the glove on his head like a hat. Jack takes the hat off his head and puts a ball in it and places them both back in his hands.

O'Neill: "Well, I guess I'll have to come visit and explain a few things."

Teal'c: "I shall return."
Teal'c and his family walk through the 'gate.

End Credits
Neil Denis as Rya'c
Peter Bryant as Fro'tak
Jano Frandsen as Dj'nor
Laara Sadiq as Female Technician

Kikavu ?

Au total, 22 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Larousse96 
Hier vers 18h

sanct08 
14.11.2016 vers 11h

madi300 
28.10.2016 vers 22h

Kyodrey 
24.10.2016 vers 22h

RonanBart 
05.10.2016 vers 15h

JessBones 
19.09.2016 vers 20h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (1er partie)

Afficher plus d'informations

Total : 12 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (14:31)

Oui par contre je fais bien des études t'inquiète pas

Sonmi451 (14:31)

Alors c'est tu bosses mais c'est pas rémunéré.

Sonmi451 (14:32)

et donc des études de quoi? ^^

stanary (14:32)

Oui j'avais pas vu ça comme ça mais t'as raison.... c'est nul !

Sonmi451 (14:33)

j'ai toujours raison même quand j'ai tord

stanary (14:37)

Oui c'est bien d'espérer...

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

billy (18:53)

Plus que quelques jours pour venir participer au concours de la photo de bienvenue du quartier Castle. Venez vous affronter avec les plus créatifs ^^

CastleBeck (19:15)

Billy : Je crois que ton message irait plutôt dans la room HypnoPromo maintenant
D'ailleurs, il faut que je me dépêche pour finir ma participation...

Chaudon (19:39)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Titepau04 (20:22)

Chaudon, tu t'es trompée de room !!!!

Titepau04 (20:23)

T'ai trompé*

Sonmi451 (22:00)

Hypnoroom promo pour les pubs allezzz, on y va vroouuuummmm

Titepau04 (22:01)

LOL!!!!

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play