VOTE | 227 fans |

Une tombola spéciale Saint Valentin

Une tombola spéciale Saint Valentin

 

Le général Hammond était assis à son bureau. Il avait passé la journée de la veille à organiser un événement important qui allait sûrement plaire à ses hommes. Le chef de la base avait observé un grand nombre de dépression chez ses hommes. Le docteur Mackenzie lui avait même fait un rapport sur ce sujet. Il avait reçu plus de militaire en consultation que d’habitude. Cela était dû au fait, que le secret qu’ils devaient garder était lourd et que cela pesait aussi sur leur vie privée. Le chef de la base de Cheyenne Moutain en était venu à la conclusion qu’il fallait abolir la loi de non fraternisation, qui interdisait aux officiers de l’armée de l’air d’avoir des relations amoureuses entre eux.  

 

De ce fait, il en avait parlé au président et il lui avait présenté un dossier en béton avec des arguments bien travaillés. Ensemble, ils avaient eu plusieurs conversations. A la fin, le président avait entendu et compris les arguments du général. Il avait donc aboli la loi de non fraternisation au sein de la base de Cheyenne Moutain. Puis, il avait approuvé le projet du général pour la Saint Valentin. Donc, ce dernier avait passé la journée de la veille à préparer son mystérieux projet. Il avait le sourire aux lèvres car personne ne savait ce qu’il avait prévu pour la fête des amoureux.

 

Il prit son micro et fit une annonce à l’ensemble du personnel de la base :

-          Bonjour à vous tous, je voudrais faire une annonce. Après des négociations avec le président, ce dernier a aboli la loi de non fraternisation au sein de cette base. Suite à celle-ci, j’ai préparé un projet à l’occasion de la Saint Valentin, qui, comme tout le monde le sait, aura lieu demain. J’ai donc pris la liberté d’organiser une tombola pour les officiers célibataires uniquement. Je tiens à souligner que messieurs et mesdames mariés auront la soirée de libre pour la passer avec leur épouse ou époux. Il y aura une équipe qui sera de permanence. Hé oui, il ne faut pas oublier que le danger peut arriver à tout instant. L’équipe d’astreinte est SG 5. Donc, pour les autres, je vous donne rendez-vous d’ici une heure à dans la salle d’embarquement pour un tirage au sort spécial. A tout à l’heure.

Le général était content de son annonce.

 

Quelques instants avant cette annonce, SG 1 était en train de prendre le petit déjeuner au mess. Daniel et Teal’c étaient assis en face de Jack, qui venait de s’installer et Sam. Chacun d’eux avait un plateau, rempli de bonne choses pour bien commencer la journée. Mais le plateau le plus complet était celui du colonel O’Neill. Daniel dit en le voyant s’installer à leur table :

-          Vous arriverez à tout manger ?

-          Bien sûr. Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée, mon petit Daniel. Répondit le militaire.

-          C’est juste que j’espère que vous arriverez encore à courir après avoir ingurgité tout ça. Annonça l’archéologue.

 

En effet, il regardait le plateau de son ami qui était composé d’une tasse de café, d’un verre de jus d’orange, d’un bol de céréale, de tranche de brioche et de toast avec de la confiture ainsi que deux croissants.

 

-          C’est vrai que vous avez pris beaucoup de nourriture pour un petit déjeuner. Déclara Teal’c.

-          Vous pouvez parler, Teal’c. Vous en avez autant que moi. Se défendit Jack.

-          Il en a un peu moins que vous et c’est un jaffa, il a besoin de plus d’énergie que vous. Répliqua Daniel en souriant.

-          Ouais, c’est ça. Grommela Jack.

 

Le général fit son annonce. Le mess devint silencieux tout à coup. Puis une fois l’annonce finie, un brouhaha se fit entendre dans toute la pièce. Cette nouvelle fit son petit effet, les militaires étaient plus que surpris par celle-ci.

 

-          Qu’est ce qui lui prend au général ? S’exclama Jack.

-          Vous n’êtes pas content de cette nouvelle ? S’étonna Daniel en souriant.

-          Comment ça ? Répondit le militaire.

-          Eh bien, à présent que la loi de non fraternisation a disparu au sein de la base, vous pouvez déclarer votre flamme à Sam. Affirma Daniel avec un sourire.

 

Sam faillit s’étrangler en avalant une gorgée de jus d’orange. Elle devint toute rouge et toussa à plusieurs reprises.

-          Ça va aller, Carter ? Demanda Jack.

-          Elle n’attend que vous, Jack. Reprit Daniel.

-          Daniel, arrêtez votre petit jeu. Cela n’amuse que vous. Dit Sam, en essayant de retrouver une contenance.

-          Il n’y a que vous deux pour nier l’évidence. Affirma l’archéologue.

-          J’y vais, j’ai du travail qui m’attend. Dit Sam en se levant, puis elle partit se réfugier dans son laboratoire.

 

Jack finit son petit déjeuner en silence. Daniel s’amusait de cette situation. Il se demandait ce qui pouvait bien les retenir à présent. Il savait que ses deux amis s’aimaient d’un amour sincère et fort.

 

Une heure plus tard, les militaires célibataires se retrouvèrent dans la salle d’embarquement, comme l’avait demandé le général Hammond. Il y avait une vingtaine de soldat environ debout, quand le chef de la base arriva. Il se mit debout devant eux et déclara :

-          Je vous remercie d’être là. Comme je vous l’ai dis, j’organise une tombola spéciale pour la Saint Valentin. Je vais demander aux messieurs de tirer un numéro qui se trouve dans cette corbeille. Chaque numéro correspond au nom d’une femme. Mais personne ne saura quel est le nom de son Valentin ou de sa Valentine avant demain soir. Chaque monsieur devra organiser une soirée romantique pour sa Valentine. Chacun est libre de l’organiser comme il veut. Ensuite, c’est à vous de décider ce que vous ferez.

 

Les chuchotements se firent entendre. Puis, le général reprit :

-          Que chaque monsieur s’avance un par un et pioche un papier dans cette corbeille.

 

Il la montra. Puis, chaque militaire s’approcha et tira un bout de papier où était inscrit un numéro. Jack fut le dernier à en prendre un. Il tira le numéro 3. Jack ne voulait pas participer à ce jeu, qu’il considérait comme stupide. Il ne voulait pas passer une soirée avec une femme qu’il n’avait pas choisie. En effet, Daniel avait raison. Son cœur n’appartenait qu’à une seule personne, Samantha Carter. Il l’aimait mais il n’arrivait pas à lui avouer. Il voulait passer cette soirée avec elle, au lieu de cela, il allait la passer avec une autre militaire. Bien qu’il n’avait rien contre elle, personne n’était à la hauteur de la femme de sa vie.

 

-          Bien, que chacun conserve ce numéro. Demain soir à dix-neuf heures, j’enverrai un message à chaque femme pour lui indiquer l’endroit où elle devra se rendre. J’espère que ces messieurs feront preuve d’imagination et de romantisme pour cette soirée. Bonne journée à tous et bonne préparation messieurs. Reprit le général, en quittant la pièce.

 

Sam retourna dans son laboratoire, elle ne voulait pas passer une soirée de Saint Valentin en compagnie d’un autre homme que celui qui faisait battre son cœur depuis plusieurs années, Jack O’Neill. Les paroles de Daniel résonnaient dans sa tête. Bien sûr qu’elle voulait être avec Jack, elle avait peur d’être rejetée et elle ne le supporterait pas. Donc, elle préférait cette situation. Au moins, elle le voyait et il lui parlait. Mais, elle devrait supporter une soirée avec un homme. Elle n’espérait rien de cette soirée mais elle irait car sinon, le général ne serait pas content. Sam souffla et se remit au travail.

 

De son côté, Jack devait se creuser les méninges pour organiser une soirée romantique mais il n’était pas emballé par cette idée. Mais, il respecterait le projet du général. Il alla dans son bureau et téléphona à son vieil ami, Mario. Ce dernier était le propriétaire d’un petit restaurant italien. Jack y allait assez souvent. Mario fut ravi que Jack lui demande un service et surtout pour la fête des amoureux. Mario connaissait la vie du militaire et il savait que celle-ci n’avait pas été tendre avec lui. Donc, il fut content de cette nouvelle. Pour célébrer cette fête spéciale, Mario a réservé une table pour Jack dans un petit salon à part. Jack fut content, il avait trouvé ce qu’il allait faire pour cette soirée. Ensuite, il pu se remettre à son travail.

 

 

Le lendemain arriva très vite, SG-1 vint travailler. Teal’c avait eu l’autorisation de se rendre sur Hak’tyl pour retrouver Ishta en fin d’après-midi. Daniel était déjà en couple avec Janet, ce qui avait étonné ses amis. Il leur avait dit lors du déjeuner au mess.

 

-          Et vous, vous n’êtes pas dispensé de cette soirée de Saint Valentin ? Lui avait demandé Jack.

-          Si. Affirma Daniel en souriant.

-          Pour quelles raisons ? S’exclama Jack.

-          Eh bien, déjà car je ne suis pas militaire et la seconde raison c’est que je suis déjà en couple. Annonça l’archéologue tout sourire.

-          Et avec qui ? S’étonna le militaire.  

-          Avec Janet. Répondit son ami.

-          Avec notre doc ? S’écria Jack, surpris par cette nouvelle.

-          Oui. Confirma Sam avec malice.

-          Comment ça, vous étiez au courant ? Demanda Jack, toujours étonné par ce qu’il apprenait.

-          Oui, c’est Janet qui me l’a dit. Mais, elle m’avait fait promettre de ne rien dire à personne. Alors, j’ai respecté son souhait. Répliqua Sam, un peu gênée.

-          Félicitations pour vous deux, Daniel Jackson. Dit Teal’c, qui l’apprenait également.

-          Merci, Teal’c. Répondit Daniel.

 

Puis, tout le monde alla travailler après avoir fini son repas. L’après-midi passa rapidement, Teal’c traversa la porte des étoiles pour rejoindre sa compagne. Tandis que les autres rentrèrent chez eux se préparer pour la soirée. Daniel avait tout prévu pour sa première Saint Valentin avec Janet. Cassie passait la soirée chez des amies pour laisser les amoureux tranquille. Elle était heureuse pour sa mère et Daniel, elle l’aimait bien.

Sam partit de la base et se rendit chez elle. Arrivée à sa maison, la militaire prit le courrier et le déposa sur la petite commode placée à l’entrée. Puis, elle se déchaussa et se déshabilla. Elle alla grignoter un petit morceau pour tenir jusqu’au mystérieux repas. Ensuite, elle décida d’aller se préparer. Elle se fit couler un bain pour se délasser et se détendre. Sam essaya de se calmer, la nervosité commençait à l’envahir. Elle ne voulait pas passer cette soirée avec un autre homme que Jack. Il y avait peut-être une minuscule chance pour cela. Alors, elle pria très fort pour que Jack soit tombé sur son numéro. Sam gardait l’espoir pour que ce soit avec Jack qu’elle passe la soirée.

 

De son côté, Jack était rentré chez lui pour prendre une douche et s’habiller pour l’occasion. Puis, il se rendit chez Mario pour peaufiner la décoration. Pendant ce temps, Sam était sortie du bain et elle s’habilla. Elle avait dans sa garde robe la tenue idéale pour cette soirée.

 

A dix-neuf précises, Sam reçut un message lui indiquant l’endroit où elle devait se rendre. Après avoir jeté un dernier coup d’œil dans le miroir, pour s’assurer que tout était parfait, Sam prit ses clés et se rendit à sa voiture. Elle entra l’adresse dans son GPS et suivit le chemin qu’il lui indiquait.

 

 

A la base, le général était dans son bureau. Il avait envoyé, par message, aux jeunes femmes l’endroit où elles devaient se rendre. Il avait le sourire aux lèvres. Le colonel O’Neill et le major Carter allaient enfin être face à face. Il espérait qu’ils se jetteraient à l’eau. Le docteur Jackson et le médecin de la base étaient venus le voir, il y a deux mois de cela. Ils lui avaient fait part de leur inquiétude à propos des deux militaires de SG-1. Le général savait que Jack et Sam se tournaient autour depuis un long moment à présent. Mais, jamais ils n’avaient franchi la limite à cause de la loi de non fraternisation.

 

C’est aussi pour leur permettre de vivre pleinement leur amour, que le chef de la base avait décidé de négocier avec le président pour supprimer cette loi. Il avait réussi et maintenant, c’était aux deux militaires de se lancer. Il leur donnait la possibilité d’être ensemble, c’était à eux de la saisir. En effet, il avait en quelque sorte triché lors du tirage au sort. Il avait fait passer Jack en dernier et il avait mit discrètement le billet avec le numéro correspondant à Sam dans la corbeille, quand ce fut à son tour. De cette façon, il était sûr que Jack se retrouve avec Sam, lors de cette soirée.  

 

Sam arriva à destination, elle se trouvait sur le parking d’un restaurant nommé «Chez Mario ». Elle se gara et descendit de sa voiture. Puis, elle avança vers l’entrée du restaurant. En entrant, elle se dirigea vers le maître d’hôtel, qui était chargé d’accueillir les clients.

-          Bonsoir, je suis Samantha Carter. J’ai rendez-vous avec une personne. Le souci, c’est que je ne sais pas son nom. Dit-elle un peu gênée quand elle se trouva à sa hauteur.

-          Ne vous inquiétez pas. Je sais très bien qui vous devez retrouver. Venez, suivez-moi, Lui répondit-il. 

 

Sam le suivit. Il traversa la salle et l’emmena devant une porte. Il s’arrêta et lui dit :

-          Votre rendez-vous se trouve derrière cette porte. Passez une bonne soirée, madame.

 

Puis, il repartit vers son pupitre. Sam respira un bon coup, elle était nerveuse. Elle se demanda sur qui elle allait tomber. Après quelque secondes, elle prit son courage à deux mains et frappa à la porte. Elle entendit des pas se rapprocher de la porte et enfin, elle s’ouvrit.

Sam leva son visage vers l’homme, qui se trouvait à côté de la porte et là, son cœur s’arrêta pendant un très court instant. Jack O’Neill avait ouvert la porte, Sam fut très surprise. Un sourire s’afficha sur son visage. Puis, elle l’observa et il était vraiment à croquer ce soir encore plus que d’habitude. Il portait un beau pantalon noir de soirée avec des chaussures assortis, il avait une chemise blanche avec les deux boutons du haut ouvert. De ce fait, la jeune femme pouvait voir le début de la toison de Jack, elle sentait la chaleur l’envahir de plus en plus. Décidément, il lui faisait encore plus d’effet que d’ordinaire. Il portait pardessus une veste noire de smoking. Sam arriva enfin à son visage. Ce dernier était aussi surpris qu’elle et il lui fit un sourire spécial qu’il ne réservait qu’à elle seule.

 

Jack avait été étonné de voir Sam derrière cette porte mais il en était très heureux. Il avait vu qu’elle le détaillait de la tête aux pieds. Il put lui aussi la dévorer du regard. Elle était absolument parfaite dans cette robe, qui soulignait bien sa féminité et la mettait en valeur. La robe en question, était de couleur rouge, à bretelle avec un décolleté profond. Elle lui arrivait au mollet avec sur le côté droit, une fente qui laissait voir sa jambe. Jack déglutit avec difficulté. Ses escarpins rouges lui permettaient d’avoir une silhouette élancée et lui faisaient des jambes interminables. Elle portait un manteau noir pour éviter d’avoir froid. Sam avait mit deux pinces pour retenir les mèches de ses cheveux, qui tombaient sur son visage. Elle avait mis un léger maquillage ainsi qu’un collier et des boucles d’oreilles assortis. Jack sentit déjà son corps régir sous ce spectacle divin.

 

Il reprit une contenance et déclara :

-          Bonsoir Sam.

-          Bonsoir, Jack. Lui répondit-elle d’une voix claire et douce.

-          Je vous en prie entrez. Lui dit Jack, en l’invitant à entrer dans la pièce.

 

Il la débarrassa de son manteau, qu’il mit sur une chaise ainsi que son sac à main. Puis, il lui fit signe de venir s’asseoir. Sam prit donc place. Elle regarda la pièce, qui se trouvait être un salon privé, et qui était magnifique. Il y avait des chandelles partout dans la pièce, des énormes bouquets de roses rouges posés au milieu de la table et sur des petits meubles, disposés partout dans ce salon. La table était magnifiquement décorée par une nappe blanche avec un chemin de table rouge. La vaisselle était belle et s’accordait avec le reste de la décoration. On sentait le parfum des fleurs, il remplissait la pièce. L’ambiance était romantique à souhait et chaleureuse. Sam s’y sentait merveilleusement bien. Elle avait été soulagée quand elle avait aperçu que son rendez-vous était Jack. Le destin faisait bien les choses, avait-elle pensé à ce moment-là. Elle se sentait heureuse d’avoir finalement accepté de venir à ce rendez-vous. En plus, elle avait mis une très belle robe. Elle s’en félicitait car elle avait bien vu le regard de Jack quand elle était apparue, il adorait sa robe.

 

Jack prit place aussi et lui dit :

-          Vous êtes divinement ravissante ce soir, Sam. Cette robe vous va comme un gant.

-          Merci, Jack. Répondit-elle, un peu gênée.

-          Ceci est pour toi. Déclara Jack en la tutoyant et en lui offrant un gros bouquet de rose et un sachet d’une grande marque de chocolat.

-          Merci, Jack. Dit Sam en humant le parfum délicat des roses rouges, symbole de l’amour. Elle les posa sur une table à l’écart pour le moment.

-          Tu veux boire quelque chose ? Lui demanda-t-il.

-          Je veux bien un verre de vin rouge. Répliqua-t-elle.

 

Jack se leva et alla vers une table en retrait et prit la bouteille de vin, qui était posée dessus. Il servit un verre à Sam et s’en servi un aussi. Puis, il reposa la bouteille à sa place initiale. Jack revint s’asseoir en face de Sam et leva son verre. Il prononça ces paroles :

-          A cette soirée magique de la Saint Valentin avec toi, Sam.

-          A cette soirée en ta compagnie. Répondit-elle avec un sourire.

 

Puis, chacun but quelques gorgées de leur verre. Jack reprit :

-          Tu sais comme le général l’a dit, la loi de non fraternisation n’existe plus au sein de la base. Tu sais, sans doute que j’ai des sentiments très forts envers toi. Je dirai même que je t’aime, Sam, comme jamais encore je ne l’avais ressenti. Je pense tout le temps à toi, chacun de tes regards me fait littéralement fondre tout comme tes magnifiques sourires. J’aimerais que nous soyons ensemble.

 

Sam n’en croyait pas ses oreilles. Elle était sur un petit nuage d’entendre ses paroles. Elle déclara donc :

-          C’est aussi ce que je ressens. Je ne voulais pas te le dire car j’avais peur que tu me rejettes. Quand je te vois sourire, je me sens heureuse. Dès que tu es à mes côtés, je me sens bien. Je t’aime aussi. Et je voudrais être tout le temps avec toi.

 

Jack se leva et s’approcha de Sam. Avec sa main, il prit la sienne et il l’invita à se lever. Sam se mit debout et posa les mains sur la nuque de Jack. Ce dernier la regarda dans les yeux et son visage s’approcha du sien. Puis, il l’embrassa sur les lèvres avec légèreté et douceur. Sam répondit à son baiser et l’accentua. Jack l’enlaça et pressa son corps contre celui de Sam. Celle-ci sentit l’effet qu’elle avait sur lui et cela l’excita encore plus. Leur étreinte devint plus passionnée mais au bout de quelques minutes, Jack s’écarta un peu de sa compagne. Il lui dit :

-          Ce n’est que le début de la soirée, nous devons encore manger un merveilleux repas. Attendons d’arriver au dessert avant de poursuivre sur cette voie.

 

Sam lui sourit et affirma :

-          C’est vrai, tu t’es donné beaucoup de mal pour cette soirée.

 

Comme s’il avait un signal secret, un serveur entra et déposa l’entrée sur la table. Puis, il repartit en laissant le couple d’amoureux seul. Jack et Sam mangèrent tout en discutant. Ensuite, le plat principal fut amené. Après cela, une musique s’éleva doucement dans la pièce. Sam leva sa tête vers Jack, surprise. Celui-ci se leva et lui tendit la main en lui disant :

-          Si tu veux bien m’accorder cette danse ?

-          Avec plaisir. Répondit-elle, heureuse de pouvoir à nouveau se blottir dans les bras de l’homme de sa vie.

 

Sam se mit debout et Jack la prit dans ses bras. Puis, ils dansèrent au son de la douce musique qui résonnait dans l’air. Sam posa sa tête contre l’épaule de son cavalier, lui la tenait par la taille. Puis, Sam sentit des lèvres contre sa nuque. Jack lui déposait de légers baisers. Sam ressentait la chaleur de ses lèvres sur sa peau. Elle frissonna sous leur effet. La musique se finit et Jack s’écarta de sa compagne.

 

-          Mangeons le dessert pour finir cette belle soirée. Dit-il.

 

Sam acquiesça et regagna sa chaise. Le serveur apparut de nouveau et déposa les assiettes où les desserts se tenaient. Puis, il repartit une nouvelle fois. Après un petit moment, leurs assiettes furent vides. Sam déclara :

-          Ce fut une merveilleuse soirée et ce repas était délicieux et savoureux. Je redoutais cette soirée, je croyais que j’allais me retrouver avec un autre homme. Mais, quand je t’ai vu, mon cœur s’est arrêté un tout petit instant et j’étais sur un petit nuage. Ce fut la plus belle saint Valentin de toute ma vie.

 

Jack se sentait divinement bien. Les paroles que Sam avaient prononcées lui réchauffaient le cœur. Il avait tant attendu ce moment où elle prononcerait ses paroles. Et enfin ce moment est arrivé. Il dit à son tour :

-          J’ai été plus qu’heureux quand je t’ai vu lorsque j’ai ouvert la porte. Je croyais moi aussi que je verrai une autre femme et je dois dire qu’aucune d’elle ne m’intéresse. Il n’y a que toi et toi seule que je voulais et ce fut le cas. Ce soir, j’ai passé une fabuleuse soirée à tes côtés. Et j’ai aimerai la finir avec toi, si tu le veux.

Sam le regarda son cœur se mit à battre plus fort puis elle lui répondit :

-          Je veux aussi que cette nuit ne finisse jamais.

 

Ils se levèrent et quittèrent le restaurant. Sam n’oublia pas de prendre les présents que Jack lui avait offerts. En partant, Mario fit un clin d’œil à Jack. Il comprenait que c’était la femme dont il lui avait s’y souvent parlé. Il était content pour le militaire. Sam monta dans la voiture de Jack. Il lui avait dit qu’ils viendraient chercher sa voiture le lendemain.

 

Après dix minutes, ils arrivèrent chez le militaire. Ils sortirent de la voiture et entrèrent dans la maison. Sam enleva son manteau et Jack le pendit au porte manteau. Jack défit aussi sa veste de smoking. Puis, il se tourna vers elle. Sans prononcer aucune parole, chacun savait que cette soirée finirait comme cela. Cela faisait tellement longtemps qu’ils attendaient ce moment. Les deux amoureux ressentaient l’électricité dans l’air. Jack s’approcha de Sam et l’embrassa tendrement. Sam n’attendait que cela depuis le moment où ils étaient séparés lors du précédent baiser.

 

Leur baiser s’intensifia et chacun voulait toujours plus. Les mains de Jack caressaient le corps de la jeune femme et celle-ci explora aussi le corps de son homme en commençant par le torse du militaire. Leurs vêtements tombèrent sur le sol entre l’entrée et la chambre de Jack. Ce dernier se trouva nu contre Sam. Il prit Sam dans ses bras et la souleva pour la déposer sur son lit. La bouche de Sam était partout sur le corps de son compagnon. Ils continuèrent ce ballet amoureux pendant toute la nuit.

 

Le lendemain, dans la matinée, Sam se réveilla contre un corps chaud et dans ses bras musclés. La jeune femme sourit en se souvenant de ce qui s’est passé la veille. Sa vie avait pris un autre tournant, dans le bon sens bien sûr. Jack ouvrit les yeux et s’aperçut que sa compagne était déjà réveillée.

 

-          Bonjour, ma chérie. Dit-il en souriant.

-          Bonjour, mon amour. Répondit-elle.

-          Comment ça va ? Questionna le militaire.

-          Je vais merveilleusement bien. Je me réveille dans des superbes bras chauds, j’adore cela. Répliqua la jeune femme.

-          Je ressens la même chose en voyant des magnifiques yeux bleus en ouvrant les miens. Ajouta Jack.

Il se détacha de Sam et se retourna vers sa table de chevet. Il ouvrit le tiroir et en sortit une petite boîte en velours. Il se rapprocha de Sam et l’ouvrit. Il regarda sa compagne dans les yeux. Et, il déclara :

-          Je t’aime, Sam. Plus que tout et je voudrais passer tout les jours de ma vie avec toi, me réveiller, me coucher à tes côtés. Tu es sublime, intelligente, optimiste, courageuse et talentueuse. Je veux avoir des enfants avec toi, enfin si tu en veux bien sûr. Alors, Samantha Carter, voudrais-tu m’épouser ?

 

Sam avait vu cette petite boîte et elle savait ce qui allait se passer mais jamais elle n’aurait cru que cette déclaration serait si belle et touchante. Des larmes de bonheur étaient au bord de ses yeux, prête à couler le long de ses joues. Sam aperçut un anneau en or avec un cœur en saphir au milieu. Elle était magnifique, Sam l’aimait bien.

 

-          Oui, je voudrais devenir madame O’Neill. Répondit-elle avec joie.

 

Jack enleva la bague de son écrin et la passa au doigt de sa fiancée. Puis, il l’embrassa avec tendresse et amour. Sam se laissa aller à ce baiser qui se finit dans un tendre moment d’intimité.

 

FIN

Ecrit par Angelgym34 
Activité récente
Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (1er partie)

Afficher plus d'informations

Total : 12 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoBlabla

stanary (14:37)

Oui c'est bien d'espérer...

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

billy (18:53)

Plus que quelques jours pour venir participer au concours de la photo de bienvenue du quartier Castle. Venez vous affronter avec les plus créatifs ^^

CastleBeck (19:15)

Billy : Je crois que ton message irait plutôt dans la room HypnoPromo maintenant
D'ailleurs, il faut que je me dépêche pour finir ma participation...

Chaudon (19:39)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Titepau04 (20:22)

Chaudon, tu t'es trompée de room !!!!

Titepau04 (20:23)

T'ai trompé*

Sonmi451 (22:00)

Hypnoroom promo pour les pubs allezzz, on y va vroouuuummmm

Titepau04 (22:01)

LOL!!!!

Titepau04 (08:52)

Bonjour tout le monde!!!!

Hypnotic (11:53)

Bonjour !

Locksley (11:58)

Hello chef !

Titepau04 (12:19)

Bonjour!!

serieserie (13:05)

Hello la citadelle!

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play