VOTE | 230 fans |

Presse d'Amanda Tapping

Presse d'Amanda Tapping

 

Hors Séries TV 2003

(Interview d'Amanda Tapping paru dans le Hors Séries TV Stargate SG-1 d'Avril/Mai 2003 réalisé par: ?)

Séries TV: Vous souvenez-vous encore de l'époque ou vous avez décroché le rôle de Samantha Carter?
Amanda Tapping: Je me souviens très clairement de l'audition à Los Angeles et du fait que l'on m'ait rappelé après. Quand je suis sortie, Michael Shanks m'attendait. Nous ne nous connaissions pas encore, il m'attendait simplement parce que nous étions descendus dans le même hôtel et nous avons partagé un taxi pour rentrer. Il m'a demandé comment ça avait été et je lui ai répondu que j'avais fait du mieux que je pouvais et que donc, je n'avais pas de raison de m'en faire. Six semaines ont passé et je suis retournée à Toronto. Le jour suivant, mon agent m'a appelé à huit heures du matin, m'a dit qu'ils voulaient me revoir, mais c'était à Los Angeles, que je venais de quitter la veille. J'étais désespérée, je pensais que je n'aurais pas le rôle simplement parce que j'avais quitté Los Angeles. Et puis j'ai commencé à auditionner pour d'autres choses quand mon agent m'a annoncé que j'avais douze jours pour faire mes bagages pour Vancouver et rejoindre le plateau de Stargate.

Séries TV: Vous avez un côté loufoque, mais en même temps vous paraissez réservée, presque timide. Est-ce que ça vous gêne d'avoir tant de monde autour de vous quand vous travaillez?
Amanda Tapping: Non. Je suis intrinsèquement timide, ce qui est étrange. Je crois que ça remonte à mon adolescence, quand je suis devenue une extravertie rigolote pour compenser une timidité maladive, je crois qu'on a parfois besoin de ça pour alléger l'ambiance. Mais je suis toujours timide quand je rencontre quelqu'un pour la première fois; ça me rends très nerveuse alors je contrebalance avec des blagues. Mais je crois être suffisamment intelligente pour mettre quelque chose derrière cette frivolité, de façon à ce que je ne passe pas pour une parfaite idiote!

Séries TV: Pouvez-vous nous décrire une journée typique sur Stargate?
Amanda Tapping: Je me lève à cinq heures du matin en général, parfois même plus tôt. J'arrive sur le plateau vers six heures, maquillage, coiffure… ça se termine vers sept heures, et puis on commence à tourner. Je passe tous les moments libres de mes journées à apprendre mes répliques pour le jour ou l'épisode suivant. SI nous recevons un nouveau scénario, alors je le lis entre mes scènes. J'apprends vite, j'ai beaucoup de chance, mais ça me prend quand même pas mal de temps. Quand on a fini de travailler, vers sept heures et demie ou huit heures du soir, je rentre chez moi et je prépare mon travail du lendemain pendant une demi-heure ou une heure, parfois un peu plus. Tout ça additionné, ça fait de longues journées de cinq heures du matin à neuf heures du soir, l'heure à laquelle généralement je me mets au lit. IL n'y a que Stargate, toujours Stargate… et ça dure du lundi au vendredi. Et je passe mes dimanches à travailler les prochains scénarii.

Séries TV: Que pensez vous des commentaires désobligeants qu'on fait sur vous sur Internet?
Amanda Tapping: Des phrases comme "elle avait l'air enceinte sur cet épisode" mettent la pression. C'est dur d'être sexy, séduisante ou même vaguement féminine dans les vêtements que je porte. Il y a une grosse pression pour être en forme, à cause du côté physique de la série. Et puis, en plus, je suis la seule femme. Dès la première saison, il a été convenu que je n'aurais pas la possibilité d'être vraiment moche. DU coup, il a été fait beaucoup de commentaires sur le fait que Samantha Carter se maquille. Mais c'est la télévision, nous devons être maquillés, ça fait partie du métier! Mais il y a une pression qui s'exerce subtilement. Par exemple, des gens surveillent ce que vous mangez… Je ne crois pas que l'on surveille autant les hommes. Et ça ne vient pas uniquement des producteurs, tout le monde vous surveille.
Du coup, j'ai développé une obsession malsaine à propos de mon poids.

Séries TV: Quand vous lisez un scénario pour la première fois, est-ce qu'il y a des scènes que vous êtes impatiente de jouer et d'autres que vous redoutez?
Amanda Tapping: Oui. Il y a des scènes où il faut que je donne des explications en blabla technique. Soit elles me plaisent parce que je trouve ça fascinant, soit je suis effrayée par le volume de ce que j'ai à apprendre par cœur. Les scènes physiques me plaisent beaucoup et j'ai toujours beaucoup apprécié les scènes qui montrent l'humanité et la faiblesse de nos personnages.

Séries TV: Au fil des années, vous avez joué d'incroyables scènes d'émotion comme dans De l'autre côté du miroir (3.06), 2010 (5.16) ou Révélations (5.22) Comment vous préparez-vous à ces scènes?
Amanda Tapping: Et bien, pour Zénith (5.21), il n'y a pas eu besoin d'une énorme préparation. Ca tournait autour du départ de Michael Shanks, et c'était très facile de se laisser par une vraie émotion, il suffisait que je me souvienne du tournage du pilote. Et Christopher, Michael et moi parlions de cette impression de magie que nous avions eu alors, nous nous remémorions combien nous avions eu de la chance d'avoir fait l'expérience de tout ça. Les larmes sont venues naturellement, nous étions submergés par nos émotions… Pour, de l'autre côté du miroir, ça a été un long jour de larmes. La scène devait être tournée en fin de journée, heureusement. Il suffit de se mettre dans un grand état de tristesse et de ne pas se laisser influences par l'extérieur. Ensuite, on met cette émotion sur le personnage. Ca fait partie des trucs d'acteurs… Tout le monde a des trucs pour déclencher des émotions. Par exemple, si j'écoute quelques morceaux dans ma loge, ça peut me ramener directement à certains moments et je peux me remémorer ce que je ressentais dans une circonstance donnée. Cela éclaire ces émotions sous un nouveau jour ouvre de nouvelles perspectives.

Séries TV: La façon dont vous interprétez Samantha Carter a évolué au fil des ans. A présent, vous pouvez faire passer beaucoup de choses en jouant très sobrement. Est-ce que c'est quelque chose que vous voulez réussir à faire en tant que comédienne?
Amanda Tapping: Oui, je veux dire que ça fait partie du travail à la télévision, le médium est petit et on prend tout à l'écran. C'est très différent du travail sur scène au théâtre. C'est la progression du personnage et la familiarité qu'il a acquise auprès du public qui fait que l'on peut véhiculer plus de choses très sobrement, sans avoir besoin d'en faire des tonnes. Et puis, de même que nos relations en tant que personnes et acteurs ont évolué, les relations entre les personnages ne sont plus les mêmes. Je suis devenue un peu plus sarcastique parce que Jack O'Neill a déteint sur moi, la logique de Teal'c s'est un peu écornée et je crois que ça fait du sens que des gens qui passent autant de temps ensemble finissent par s'influencer les uns sur les autres. Cette évolution des personnages est très intéressante à voir. Nous avons eu en plus grand luxe de pouvoir construire nos personnages en six ans. Dans une certaine mesure, ce que l'on voit à l'écran est vrai, cela traduit ce qui nous est vraiment arrivé en six ans.

Séries TV: Vous avez donné à votre personnage des traits distinctifs très forts dans la façon dont elle marche, ses gestes et sa façon de parler, notamment. Comment répétez-vous des choses comme ça?
Amanda Tapping: Au début, oui. Quand j'ai décroché le rôle, une grande partie de mon travail était très physique, il fallait que je trouve la façon dont elle marchait, comment elle choisissait d'utiliser l'immobilité et le mouvement. Et puis, peu à peu, c'est- devenu automatique, il suffisait que j'enfile les bottes de Sam pour devenir le personnage. Mais à la fin de la quatrième saison et au début de la suivante, quand nous pensions que ce serait peut-être la fin, j'ai pensé que je devais redécouvrir le personnage. A force de jouer le même rôle, on finit par choisir la facilité parce qu'on est tellement habitué. Et je ne voulais pas que ma personnalité transparaisse, parce que, notamment, je gesticule beaucoup plus que Carter, je suis aussi beaucoup plus maladroite qu'elle. Alors j'ai passé mon temps libre entre les deux saisons à la redécouvrir physiquement. Et puis à nouveau, quand j'ai enfilé l'uniforme, je me suis retrouvée dans sa peau.

Séries TV: Dernièrement, il y a eu des scènes très, très drôles avec Samantha Carter. Est-ce que ça vous amuse de faire ça?
Amanda Tapping: Oui! J'adore ces moments là, vous savez, quand elle craque et qu'elle se révèle. Les gens ont une certaine perception des autres, ils s'attendent plus ou moins à vos réactions. Et de temps en temps, on fait des choses auxquelles les gens ne s'attendent pas du tout. Tout le monde fait ce genre de petites bizarreries et j'adore ce genre de choses.

Séries TV: Qu'en est-il de la relation entre Carter et Frasier? Est-ce que c'est une histoire que vous appréciez, une amitié que vous aimez interpréter?
Amanda Tapping: Absolument. Je crois que c'est bien qu'il y ait deux personnages féminins et qu'il n'y ait pas de compétitions entre elles. J'apprécie le fait que ces deux personnages soient de vraies amies et qu'elles partagent beaucoup et le fait que Frasier élève Cassandra mais que Carter joue aussi un rôle dans son éducation. Il y a presque une relation fraternelle entre elles. Vous savez, je les imagine aisément sortant toutes les deux, allant se boire un verre de vin un vendredi soir et échanger des potins sur tout le monde au SGC. J'aime ça, j'aime explorer cette relation.

Séries TV: Et qu'en est-il des scènes d'action? Toutes les cascades, les courses à travers les bis, vous aimez faire ça?
Amanda Tapping: J'adore ça! Mais je suis manche comme tout, alors à chaque fois que je fais une cascade, je me dais mal. La dernière fois, je descendais en courant des marches en béton et je devais sauter un mur avant que le building n'explose. Je me suis entraînée une bonne centaine de fois, mais je n'avais jamais essayé en tenant une arme. Pour la scène, j'en avais une… et ça a été un beau plantage parce qu'il y avait une caméra juste là et que je me suis frappée le visage avec! C'est pareil à chaque fois que je fais une cascade. Mais je veux au moins essayer!

Séries TV: Quelle a été la chose la plus sympa à faire sur Stargate… et la plus dangereuse?
Amanda Tapping: Le truc le plus sympa a été, je crois, d'avoir volé dans un hélicoptère et de se poser sur un glacier pour filmer les extérieurs de portés disparus (1.117). Ensuite, on a crapahuté dans une vraie crevasse et on entendait la glace grincer et craquer… On a aussi entendu une avalanche un peu plus bas dans la montagne, c'était incroyable. Le truc le plus dangereux? Certaines cascades, par exempte dans Descent (6.03), je me suis presque étouffée parce que le plafond est tombé et que je n'avais pas assez d'air qui passait par le seul trou que j'avais. Mais tout est parfaitement sous contrôle et nous ne risquons rien, même pour les explosions et tout ça.

Séries TV: Si vous deviez choisir cinq scènes pour illustrer le travail que vous avez fait sur la série, quelles seraient-elles.
Amanda Tapping: Hum… J'aime la scène de bagarre dans émancipation parce que ça m'a pris trois jours pour l'apprendre et que j'en étais très fière. Probablement aussi la scène de pleurs dans De l'autre côté du miroir ou peut-être une des scènes avec les deux Carter qui s'affrontent en duel… Je ne sais pas, peut être une scène d'Un étrange Compagnon (Urgo), simplement parce qu'elles sont marrantes. En fait, je viens de tourner une vraiment très une jolies scène avec Richard Dean Anderson et une autre avec Christopher Judge que j'aimerais aussi mettre dans ma liste.

 

Allocine: Avril 2008

Interview du Samedi 19 Avril 2008


Vous aviez des questions à lui poser... A l'occasion de la sortie en DVD de "Stargate - The Ark of Truth", le 23 avril prochain, Amanda Tapping s'est fait un plaisir de vous répondre !



AlloCiné Séries : quels sont vos épisodes préférés de "Stargate SG-1" ?

Amanda Tapping : Je dirais Heroes [saison 7]. Cet épisode en deux parties m'apparaît comme l'une de nos plus fines combinaisons d'un tout dans une seule histoire, mais aussi dans la manière dont il a été conçu. Personnellement, j'aime bien aussi des épisodes comme Grace, où il y avait un peu plus de moments accordés à l'émotion, ou un peu plus d'immersion dans le passé de mon personnage. Mais bon, on a tourné dans plus de 200 épisodes (rires) ! Mais sinon, je pense honnêtement que Heroes fut l'une de nos plus belles réussites. Il y avait tout dans cet épisode.


Quels sont vos meilleurs souvenirs de la série ?

(Rires) Quand j'y repense, on passait tout notre temps à rigoler. Et ce, pendant les 10 ans que la série a duré, ce qui est tout de même un exploit. Qu'importe ce qu'il pouvait se passer entre nous, qu'importait la dynamique de l'ensemble, on se retrouvait toujours à se marrer. Après la 1ère saison, je pensais qu'être capable de rire tous les jours était quelque chose d'impossible. Mais lorsque je regarde en arrière, sur les 10 années passées sur la série puis les films, [je me rend compte qu']on a continué à rire. Tous. Les. Jours. (Rires) C'est remarquable !


Ben Browder nous a récemment confié avoir vécu de grandes expériences sur le tournage...

C'était tout simplement incroyable. Pour Ben et pour moi aussi. J'ai le souvenir particulier d'un voyage avec lui vers l'Arctique [pour tourner le téléfilm Continuum]... C'est le genre de chose qu'on [ne s'imagine pas pouvoir faire un jour]. Voler dans des hélicoptères pour tourner ces scènes folles et aussi être dans l'Arctique. Grâce à Stargate, on a aussi eu la possibilité de participer à une tournée de l'U.S.O. [United Service Organizations - organisation non gouvernementale qui fournit des services récréatifs aux militaires américains] au Moyen-Orient, juste après le 11 septembre. Une tournée que personne n'a l'opportunité de faire. Cela nous a offert des expériences de vie incroyables.


Que pouvez-vous nous dire sur l'expérience de "The Ark of Truth ?"

C'était marrant. Ce qui était intéressant, c'est que nous avions fini la saison 10 et la série avait été annulée, alors on était tous un peu... Vous savez... Le dernier jour était vraiment plein d'émotions. Puis, ensuite, on est revenu avec l'opportunité de tourner ces films, et c'était tellement bien. On avait beaucoup plus de temps, le budget était plus élevé, c'était filmé en 35 mm, tout semblait plus grand. Les plateaux et la manière dont Rob [Robert C. Cooper] a filmé, tout semblait grand. C'était rapide et on a pris notre pied à le faire. C'était comme si le groupe s'était réuni pour faire une mini tournée, c'était parfait.


Le DVD de "The Ark of Truth" s'est très bien vendu aux Etats-Unis. Pensez-vous que les producteurs réfléchissent à faire une nouvelle saison ou plus de films ? Et seriez-vous alors de l'aventure ?

Si l'on fait d'autres films Stargate, oui. Je pense qu'on le ferait tous. On en a déjà parlé. Après que nous ayons tourné The Ark of Truth, on a entamé Continuum, qui est une histoire complètement différente. Et je crois qu'elle pave le chemin pour plus de films Stargate. [Il y a] ces épisodes géniaux en stand-alone (épisodes à intrigues fermées) et en quelque sorte, ils respirent les débuts de Stargate SG-1. Oui, je le ferais, bien évidemment. C'est devenu ma famille. J'ai travaillé avec ces gens depuis si longtemps que je fais allusion à Stargate comme à mon "chez moi".


Est-ce que vous continuez tous à vous voir ?

Oui. J'ai d'ailleurs vu Chris [Christopher Judge, qui joue Teal'c] il y a quelques semaines. Je tourne une nouvelle série en ce moment-même [Sanctuary, pour Sci Fi], donc je suis très occupée, mais on a réussi à se voir.


Est-ce que ce fut difficile de dire au revoir au personnage de Samantha Carter après l'avoir joué pendant 10 ans ?

C'était surréaliste. En ce qui me concerne, j'ai eu de la chance parce que j'ai poursuivi pour une saison [avec ce personnage] dans la série soeur Stargate Atlantis. Donc, même s'il s'agissait d'une réinvention complète du personnage sur certains points, je n'ai pas eu à dire au revoir à Stargate. Par contre, le dernier jour du tournage de Stargate SG-1 fut très émouvant pour nous tous. C'est Rob [Robert C. Cooper] qui l'a tourné et il a choisi pour la toute dernière prise [de montrer] l'équipe franchissant la Porte des Etoiles. C'était incroyablement émouvant. Christopher Judge pleurait tellement qu'on a dû arrêter la caméra de tourner. C'était l'un de ces moments forts... Quand nous avons eu fini, ce qui a été très cool pour moi, c'est que Michael [Michael Shanks, qui joue Daniel Jackson], Chris et moi nous sommes éclipsés, et les autres membres de l'équipe sont restés. Il devait être quelque chose comme deux heures du matin et les gens réveillés sont revenus pour venir voir. Alors, on s'est esquivés pour monter dans la salle de breefing et regarder la Porte. C'est comme cela qu'on avait commencé la série en 1997, à visiter les plateaux, tous les trois, à nous promener en nous disant : "Oh mon dieu, regarde la série dans laquelle on est !" On a pris ce moment tous les trois, à seulement rester là à regarder la Porte en nous disant : "Wouah, c'est bien arrivé ! (rires) 10 ans, wouah !" C'était fou, c'était magnifique.


10 ans, c'est une longue période. N'avez-vous jamais eu envie de quitter la série ?

Et bien, honnêtement... Non. Il y a bien eu des fois où je me suis dit : "Oh mon Dieu, qu'est-ce que je fais ?" Dans ma vie et dans ma carrière. Mais, vous savez, j'ai plein d'amis qui sont acteurs et qui donneraient leurs yeux et leurs dents pour pouvoir faire ce que j'ai fait. Et comme je l'ai déjà dit, si vous avez un travail - peu importe ce que vous faîtes pour vivre - où vous avez l'opportunité de rire tous les jours, vous seriez un idiot de vous en éloigner. C'est un super groupe de personnes, une équipe formidable, il y a un véritable sens de la famille et en quelque sorte, [on] se donne un coup de pied aux fesses dès qu'on arrive à ses moments où l'on pense : "Je ne peux plus faire ça", pour se dire : "Attends une seconde. Ne sois pas stupide. C'est une série stupéfiante. (rires) et tu t'amuses." Qu'est-ce qu'on peut demander de plus dans la vie, n'est-ce pas ?


Pourquoi Carter et O'Neill ne se mettent-ils pas ensemble à la fin ?

Et bien, qu'est-ce qui vous dit qu'ils ne le font pas. (Rires). Je ne sais pas... C'est très drôle que vous me demandiez ça parce qu'hier, je regardais la télé et je suis tombée sur un vieil, vieil épisode, de ceux où notre mémoire a été effacée. O'Neill et Carter ne savent plus vraiment qui ils sont vraiment. Et je regardais la chimie [qui s'opérait] entre Rick (Richard Dean Anderson, qui joue O'Neill] et moi et je me disais : "Wouah, on aurait vraiment dû être ensemble à un moment." Mais peut-être qu'il y aura une opportunité dans l'un des films. Il y a tellement de moments magnifiques entre eux deux... J'ai regardé tout un tas de vidéos de fans - [qui rassemblent ces moments] et je pense que ce serait amusant. N'importe quoi qui puisse seulement faire disparaître toute cette tension sexuelle. [Qu'ils soient] une fois ensemble, pour l'amour de dieu.


Vous pensez que cela leur ferait du bien de dépasser ça ?

Exactement. Je pense qu'ils pourraient avancer et dire : "Ok, pfiou... [on a éjecté] ça de notre système !" (Rires)


Que pensez-vous de la relation Samantha Carter/Cameron Mitchell ?

Il existait seulement un profond respect mutuel. Il n'y a jamais eu de tension sexuelle entre eux deux. Et je pense que cela aurait été une grosse erreur de se diriger dans ce sens. Ben (Ben Browder qui joue Mitchell) et moi en avons évidemment parlé, mais cela n'aurait eu aucun sens pour Carter et Mitchell de se mettre ensemble. Bien qu'il soit extrêmement mignon.


Est-il aussi sexy dans la vie qu'il l'est à l'écran ?

Honnêtement ? Il l'est plus. Lorsque nous étions en direction de l'Arctique - qui fut une expérience surréaliste pour nous deux - Ben et moi [étions] les deux seuls acteurs là-bas au début. Et quand il vous regarde avec ces yeux bleus éclatants et son sourire parfait, vous fondez. Je lui disais : "C'est pas vrai ! Qu'est-ce que tu [fais], arrête !" Et il me répondait (avec une voix suave) : "Quoi, qu'est-ce que je fais ? et je lui disais : "Tu me regardes, arrête !" Sérieusement... Il est beaucoup plus sexy en vrai que devant la caméra. Enfin, si on peut le croire...


Qui est le plus intelligent : Carter ou Rodney McKay de "Stargate Atlantis" ?

Carter. Et je ne dis pas ça parce que c'est moi qui l'interprète et pas non plus parce que je suis clairement plus intelligente que David Hewlett [qui joue McKay] (Rires). Carter est non seulement un rat de bibliothèque mais elle a aussi l'intelligence des gens, contrairement à McKay. Elle utilise son bon sens et lit les situations et sait comment gérer autant les gens que les situations. Alors que McKay ne fait que foncer dans le tas en portant son idéologie. Alors, je pense qu'en terme de véritable intelligence, Carter le dépasse.


Qui est le plus fort : Teal'c ou Ronon ?

Oh, je dois pencher vers Teal'c, parce que c'est mon mec. Il est plus fort.


Pouvez-vous nous parler un peu de "Sanctuary", votre nouvelle série ?

En ce moment, on est en pré-production. Sci Fi a commandé 13 épisodes. C'est entièrement une série [filmée] sur fond vert. Mon personnage est un docteur de 157 ans venant de l'Angleterre Victorienne et qui dirige une réserve pour toutes ces créatures inattendues et disparates qui existent à travers le monde. Et pas seulement pour les protéger, mais aussi pour les étudier, parce qu'elle croit que ces [créatures] sont l'évolution de notre race et la clé de notre évolution. Elle fait venir [à bord de ce projet] un psychiatre, joué par Robin Dunne, qui est génial. Son passé est assez dingue. Comme les gens qui ont regardé la série sur le Net le savent déjà, elle a été fiancée à Jack l'Eventreur, a eu un enfant de lui... (Rires). Oui, elle a un passé assez intense. L'esthétique de la série est quelque chose qui n'a jamais été fait auparavant à la télévision et je pense que Sci Fi en est très enthousiasmé. C'est entièrement du fond vert, donc ça a un peu des airs de Sin City. Ce n'est pas entièrement réaliste visuellement, alors cela a cet sorte d'aspect comic-book. Esthétiquement, c'est bluffant. Et l'histoire est incroyable. Après le web, on est très excité de débarquer sur le format télé.


Espériez-vous avoir autant de succès sur le Web ?

On espérait. On avait mis beaucoup d'argent dedans. Notre pilote a été le plus cher des séries jamais produites pour le Web. On est entré dans le Guinness des Records pour avoir dépensé tout cet argent (rires). Alors, on espérait que ce serait un succès. Internet est un animal intéressant, parce qu'on ne peut pas s'accrocher à ce qu'on fait. Une fois que c'est sur la toile, cela va partout. En quelque sorte, il faut laisser son bébé s'en aller après un temps. Mais le Web a été un super forum pour nous, parce que les fans de science-fiction vivent sur le net. Il y a un réseau social de fans, ce qui n'est pas spécifique aux fans de SF mais je crois qu'ils sont l'une des puissances de conduite les plus fortes. En même temps qu'ils suivent la série, ils viennent en parler sur le Web. Alors, on a visé juste en allant là où de nombreux fans passent beaucoup de temps. Cela avait un sens. Mais, la télé est aussi un bon espace pour nous. Il y a toujours une place pour nous sur le Web, mais c'est l'endroit où l'on a désormais envie d'aller.


Quelles sont vos séries préférées ?

Je regarde beaucoup de séries britanniques. Je suis une grande fan de Little Britain et de French and Saunders, et de tout ce qui a rapport avec l'Angleterre. J'ai commencé à regarder Jam & Jerusalem. Et honnêtement, les émissions que je regarde chez moi, c'est The Daily Show et The Colbert Report.


Si vous pouviez inventer un personnage pour "Stargate", à quoi il ressemblerait ?

Oula ! C'est une question difficile, ça ! Si je pouvais inventer un personnage ? Je crois qu'ils ont tous été inventés. Je veux dire... on a fait quelque chose comme 200 épisodes, n'avons nous pas couvert tout ce qui existe sur la planète ? (Rires) J'aime bien l'idée de la version diabolique de Carter, mais on l'a fait aussi. Nos scénaristes ont couvert tout ce qui pouvait avoir trait à cela. J'aurais sûrement une meilleure réponse après [qu'on ait fini l'interview], c'est toujours comme ça...


Ou alors, vous voulez garder cette idée pour votre propre série...

(Rires) Oui, c'est ça en fait !



                                             Propos recueillis par Sarah O'Reilly sur le site Allocine.fr


Allociné 2010

Merci à Cobrate de m'avoir donné lien. Pour voir directement la vidéo => ICI

Ecrit par Angelgym34 
Activité récente

Le Survivor
09.01.2017

Les Répliques
08.01.2017

L'épisode ?
05.12.2016

Filmographie
Aujourd'hui à 11:37

Actualités
[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Ce soir sur NRJ12

Ce soir sur NRJ12
Ce soir sur nrj12 retrouvez Michael Shanks & Lexa Doig dans " Swat Force Commando " à 20:55 Synopsis...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui 23 Janvier 2016 c'est l'anniversaire de Richard dean Anderson, qui fête ses 66 ans....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (2eme partie)

Afficher plus d'informations

Total : 3 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

serieserie (15:57)

pourquio tu prends pas n logement plus pres?

leptitange (15:57)

Pas question d'arreter les cours, j'veux devenir avocate

CastleBeck (15:58)

Une heure, ça donne le temps d'étudier dans le train.
Et t'inquiète, je disais ça pour rigoler, je ne le pensais nullement, pour l'arrêt des cours.

leptitange (16:00)

en vrai j'habite à 40minutes en train s' il ne s' arrête pas

leptitange (16:01)

le temps passe super vite quand jai de quoi m'occuper, j'ai même failli louper mon arrêt une fois

serieserie (16:01)

ça fait loin quand meme moi je suis en cours a 1h de train (45 minutes si il s'arrete pas) mais j'ai un logement c'est beaucoupl plus confortable

CastleBeck (16:02)

Question hors-sujet, concernant les niveaux scolaires français... Avant le CP, c'est GS ou je fais erreur?

serieserie (16:02)

avant le cp c'est bien la GS

CastleBeck (16:03)

Merci Mon tableau de comparaison de niveau commence à CP et bon, CP et après, je les connais par coeur.

serieserie (16:03)

ahah

CastleBeck (16:04)

Quand j'étais à l'Univ j'avais le choix entre 45 minutes de marche ou 30 minutes de marche et 15 de bus...

leptitange (16:04)

avnt le cp y'a petite section moyenne section et grande section

leptitange (16:04)

Ça me rappelle des souvenirs lointain ta question hs

serieserie (16:04)

j'avais 15/20 minutes de bus a partir de mon logement mais on était plusieurs donc c'était cool

CastleBeck (16:05)

N'empêche que vous avez des noms de niveaux complexe...

leptitange (16:05)

J'ai juste le train sinon la gare est juste à côté de la fac

serieserie (16:05)

oui non mais ça x) et puis on décompte les années après

CastleBeck (16:06)

Oui, 15-20 minutes c'est bien.
Et pratique la are à côté de la fac

leptitange (16:06)

Castlebeck tu es quebequois ?

CastleBeck (16:07)

Yep. Québécoise, avec un C
A, oui, le décompte a un avantage : la 6e c'est pareil d'un côté à l'Autre de l'océan

leptitange (16:07)

C'est trop pratique surtout qu'il ya pas mal d etudiants qui le prennent

serieserie (16:07)

ahah oui c'est vrai c'est pareil pour la 6eme ^^

leptitange (16:08)

je sais pas pourquoi j'ai mis un Qu a la place du C, sûrement la fatigue

CastleBeck (16:09)

C'est une erreur que je vois fréquemment, le "Québéquois", mais je ne t'en voudrai pas pour ça

leptitange (16:12)

je ne me suis pas relu aussi

CastleBeck (16:15)

J'ai cette mauvaise manie aussi

serieserie (16:16)

on l'a tou(te)s

leptitange (16:18)

roh, je dois vous laisser j'ai que 5% de batterie (si decendu trop vite) jvous souhaite bonne soirée et à plus tard peut être

serieserie (16:18)

a plus tard!

CastleBeck (16:18)

Bonne soirée à toi également

sabby (20:19)

L'HypnoPlume fait sa pub sur Youtube Bon visionnage

SeySey (20:21)

Nouvelle PDLQ sur le quartier Outlander! Jamie & Claire attendent vos votes ^^

emeline53 (20:52)

The Fosters lance ses animations pour la Saint Valentin !! Venez faire un tour

Spyfafa (11:56)

Nouveaux designs sur les quartiers Dexter et 24h chrono (ainsi que le retour de la NL, abonnez-vous !). N'hésitez pas à les commenter !

mnoandco (12:47)

Coucou, petit rappel pour le concours carte de vœux sur le quartier Ma Sorcière Bien Aimée, quelques participations supplémentaires seraient géniales! Vous pouvez poster vos créations jusqu'au 20 janvier ce qui vous laisse encore plusieurs jour participer.

Sonmi451 (09:47)

Passez dans préférence pour voter aux différents thèmes, merci.

Spyfafa (16:31)

À chaque jour, son design. Nouveau design sur Grey's Anatomy, Dexter et 24 !

serieserie (16:47)

Une petite semaine avant l'HypnoGame Grey's Anatomy!! N'oubliez pas de vous inscrire avant la date limite!!

sabby (18:50)

Les trailers de vos séries préférées et des nouveautés qui seront diffusés en janvier, sont arrivés sur la chaine youtube de la citadelle. Bon visionnage

Xanaphia (19:20)

Venez donc commenter les calendriers de janviers de The Blacklist, Musketeers, Merlin, essayer de deviner qui se cache dernière l'hypnolisté (Blacklist) et voter pour le sondage de The Blacklist Merci et bonne soirée !

elyxir (17:31)

Bonjour ! Rendez-vous sur le quartier The Glades où je vous attends avec impatience pour le Focus Sur Beaucoup de choses sont à faire sur le quartier !

serieserie (18:10)

Nouvelle animation sur Lucifer! Serrez vous plutôt ou plutôt ??

carina123 (18:46)

Nouveaux calendrier et sondage sur le quartier, venez nombreux !

Titepau04 (18:54)

Carina, sur quel quartier???

Phoebus (20:38)

Bonsoir, Nouveau sondage sur les quartier de Homeland (sondage ne spoilant rien de la série donc ouvert pour tous) et de Sense8. Nous vous attendons nombreux

kystis (07:02)

Bonjour, nouveau sondage sur Dawson, tout le monde peut y participer !!

serieserie (10:22)

Venez participer à la nouvelle animation de Lucifer: pas besoin de connaître la série mais fou rire garanti

Titepau04 (10:50)

Si vous voulez passer des soirées de folies, venez vous inscrire aux hypnogames !!! Grey's Anatomy et NCIS Los Angeles!!!

carina123 (14:51)

Calendriers et Sondages sur les quartiers Jéricho et Lie to Me, venez nombreux !!

sabby (19:11)

Lucifer et Gotham sont de retour ce soir ! Leur vidéo promo ont été ajouté à la chaine youtube de la citadelle Bon visionnage !

Margauxd (21:14)

Bonjour à tous !
Quiz sur la première saison de Blindspot sur le quartier.
Venez sauvez la terre sur The Last Ship d'un virus mortel.
Les premiers Awards de New York Unité Spéciale sont sur le quartier.
N'hésitez pas à participer ou à voter

emeline53 (21:41)

Pas encore de participant pour les différentes animations de la St Valentin sur The Fosters ! Des intéressés ?

Sonmi451 (10:03)

Merci de voter les thèmes dans préférence histoire qu'on avance un peu. ^^

natas (18:44)

Bonjour à tous, Sur Grimm nouveau sondage sur les premiers épisode de la saison 6 ! (avec spoilers) venez voter et commenter si vous avez vu les épisodes !!

leila36 (21:00)

Venez voter dans les préférences svp !

Sevnol (12:21)

Nouveau sondage sur le quartier de CSI NY ! N'hésitez pas à venir voter Merci d'avance

emeline53 (12:53)

Un nouveau sondage est en ligne sur UnReal !

Chaudon (15:05)

Si vous n'avez pas encore vu le nouveau calendrier du quartier "Elementary" ainsi que son design, n'hésitez pas à venir donner votre avis !

Profilage (15:51)

Le quartier Esprits Criminels vous propose un nouveau sondage, un petit vote serait bien sympathique, merci !

Locksley (17:10)

La NL du quartier 24 reprend du service et sera envoyée dans les 24h chrono. Pensez à vous abonner si vous voulez la recevoir !

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play