VOTE | 239 fans |

Script VF

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

 Voix off : Précédemment dans smallville...

Les premières images du résumé nous montrent Clark atterrissant dans la Zone Fantôme. On le voit aussi combattre contre des fantômes avec Raya qui vient à sa rescousse.

Raya : Bienvenue dans la zone fantôme !

On voit ensuite Clark placer sa main sur le réceptacle qui permet de s'échapper de la Zone Fantôme, s'engouffrant à sa suite plusieurs prisonniers.

Raya : Il est notre clé vers l'extérieur.

On voit ensuite Clark repousser un assaut du fantôme Baern à l'aide du cristal offert par Raya et le vaincre.

Clark : Quand la totalité des prisonniers ques j'ai libéré y seront retournés, tous seront détruits

On voit ensuite Clark qui retient Lex lors de sa chute alors qu'ils grimpaient l'échelle vers la sortie. Puis Clark qui balance littéralement Lex dans la montagne de verres

Lex : Ca fait bien longtemps que je ne te considère pus comme un ami.
Clark : est-ce qu'on a déjà vraiment été des amis ?

On voit ensuite le reflet de Lex à travers la vitre qui le sépare de la pièce où il conserve les corps de son armée de surhommes puis Oliver Queen qui parle à Clark.

Oliver : La création d'une armée de psychopathes aux super-pouvoirs ?

On voit par la suite Lex observer Wes Keenan, le prototype de son armée.

Lex : Le prototype sera arrivé dans sa dernière phase de test.

On voit ensuite Lex qui tire sur Wes tandis que celui-ci repousse la balle. C'est alors une Loïs énervée qui apparaît à l'écran. Puis on voit les rayons lasers de Clark qui repousse mortellement Wes lorsqu'il essayait de l'attaquer.

Loïs : Il va payer pour ce qu'il a fait à Wes.

C'est ensuite la main de Clark qui caresse le visage de Lana que nous voyons puis une autre scène où Clark quitte le Manoir en laissant une Lana qui semble attristée par son départ.

Clark : Renoncer à Lana est la chose la plus difficile que j'ai eu à faire.

C'est ensuite Lex qui attend Lana au Manoir dans une pièce emplie de fleurs qui nous sont donnés à l'image.

Lex : Lana Lang, veux-tu m'épouser ?

Chloé est la nouvelle personne que nous voyons et elle semble intriguée face à Lana qui vient la voir.

Chloé : Lana, qu'est-ce qui se passe ?
Lana, les larmes aux yeux : Je suis enceinte.

Alors qu'un fondu se fait sur le visage de Lana, c'est Clark en train de délivrer Chloé de la porte blindée de la cave à vins du Manoir sous les yeux de Lana, cachée et surprise de voir sa force et sa vision laser.

Lionel, voix-off : Vous avez découvert le secret de Clark ?

C'est ensuite Clark et Lana, habillés pour le mariage, que nous retrouvons.

Clark : Lana, nous devrions être ensemble !

Puis, c'est Lionel Luthor qui intervient tout en nous montrant les images déchirantes pour Clark : Lana qui embrasse Lex dans la voiture, qui écrase une larme sur l'autel puis qui se tourne, main dans la main avec Lex, vers l'assistance et enfin, Lana et Clark qui échangent un regard désespéré à travers la vitre de la limousine qui emporte Lex et sa nouvelle femme.

Lionel : Si vous ne tenez pas la promesse faite à mon fils...je tuerai Clark Kent.

Le fondu se fait cette fois sur le visage meurtri de tristesse de Clark pour nous le montrer pris au piège d'un éboulement dans les tunnels.
C'est ensuite sur Chloé que les images se concentrent. On la voit tour à tour entrer apeurée dans un ascenseur, puis pointer un fusil vers quelqu'un, se débattre face à des gardes de Belle-Reve. On la voit ensuite crier lorsque Clark lui brûle la peau pour lui enlever la puce électronique et ensuite avec une roche de kryptonite entre les mains. Et enfin, s'adressant à Clark avant de la voir prisonnière des expérimentations de l'équipe médicale de Lex.

Chloé : J'ai été exposé à plus de kryptonite que pratiquement n'importe qui dans cette ville. Je suis contaminer par les météorites c'est ça ?

Puis, c'est à Lana que le résumé s'intéresse. On la voit ainsi endormie dans un lit d'hôpital puis évanouie au Manoir avec Lex à son secours. On voit par ailleurs la photo du faux bébé se consumer dans les flammes de la cheminée.

Lex : Nous avons perdu le bébé.

On le voit alors prendre Lana en pleurs dans ses bras. Mais c'est une autre expression que l'on voit sur son visage lorsqu'elle comprend l'orchestration de Lex. On la revoit ainsi boire une coupe de champagne sous le regard satisfait de Lex.

Lana : Je n'ai jamais été enceinte ?

On voit ensuite Lex frapper le docteur Langston dans la crypte le jour du mariage. Puis c'est Lana en train d'appuyer sur la transfusion de Lionel pour le faire parler que nous voyons, entrecoupé d'images de Lex (avec des grenouillères de différentes couleurs dans les mains et un sourire amoureux ou en train de se battre face à Langston).

Lana : Vous savez ce que Lex m'a fait subir. Il a arrangé cette fausse grossesse et vous, vous m'avez piégé pour que je l'épouse.

Le visage de Lionel balbutiant et souffrant apparaît alors, parlant difficilement.

Lionel : Je suis l'ange gardien de Clark !

Les images s'enchaînent alors à grande vitesse avec une musique allant crescendo : le 'Zoner' envoyant Clark en l'air sur les quais, Clark protégeant Tobias du laser du Dr. Bethany, L'archer vert passant d'un building à un autre dans la nuit, Titan plaquant Clark contre un poteau, Martian Manhunter utilisant son médaillon rouge pour délivrer Clark de l'emprise du fantôme, Clark embrassant Lana, Lex/Zod se jetant sur Clark en criant, Chloé se battant contre l'embarrassante journaliste Linda Lake, Clark et Lex/Zod s'affrontant dans les airs, L'archer vert et Lex se tirant mutuellement dessus, Loïs affrontant la gardienne de l'arène secrète de Combat, Lex et Clark échappant à l'explosion des sous terrains, Lex repoussant Clark qui essaie de l'étrangler, Lex/Zod s'envolant en direction de la Lune, Flash, L'archer vert, Clark, Aquaman et Cyborg qui marchent côte à côte laissant derrière eux exploser un entrepôt de Lex, Clark bondissant d'un building à un autre avec Loïs dans ses bras, un zoom sur les cinq justiciers à nouveau, Chloé qui tire une balle de fusil, Clark utilisant sa vision laser, Titan frappant sauvagement le visage ensanglanté de Clark, et enfin un nouveau zoom sur le visage de Clark avec l'explosion derrière.

Clark : Il veut la guerre et bien il l'aura...


QUEBEC, BAIE-SAINT-PAUL, CABANE
Une jeune fille en larmes fait chauffer des gazes dans de l'eau bouillante. Elle entend des grincements à travers la porte et se dirige vers celle-ci.

Jeune fille, s'exprimant en français : Marie, c'est toi ?

Elle ouvre alors la porte mais est effrayée par ce qu'elle voit. Elle est éclairée par une lueur rouge mais nous ne pouvons voir qui se tient devant elle. Elle veut alors la refermer mais le visiteur lui résiste ;

Jeune fille : Laissez-nous tranquille, on a assez souffert !
Le visiteur, lui aussi en français : Je suis venu sauver votre père.

Elle laisse alors la personne entrer et on voit qu'il s'agit de Martian Manhunter qui pénètre dans la cabane en enlevant la lueur de ses yeux. La jeune fille s'adresse à lui alors qu'il s'avance avec détermination.

Jeune fille : Il était comme ça toute la nuit. Je pense qu'il va mourir.

Martian Manhunter entre alors dans la chambre où un vieil homme grelotte sur son lit tandis qu'un curé pratique un exorcisme. Martian Manhunter s'adresse au religieux et s'approche du vieil homme.

Martian Manhunter : Éloignez-vous !

La jeune fille entre à son tour dans la pièce tandis que Martian Manhunter semble chercher à comprendre ce qui arrive au vieil homme. Mais celui-ci ouvre alors ses paupières pour montrer des yeux totalement noirs. Il s'assied en poussant alors des légers grognements.

Jeune fille : Non !

Martian Manhunter allume alors la lueur rouge de ses yeux.

Jeune fille : Non, papa !

Mais il s'arrête lorsque le vieil homme possédé enlève un morceau de chair du héros. Celui-ci réplique en décochant un violent coup de poing dans la mâchoire de son adversaire tandis que les deux autres personnes présentes dans la pièce prennent peur. Mais le vieil homme ne se laisse pas faire et envoie à son tour un énorme coup de poing à Martian Manhunter, projeté hors de la cabane en détruisant le plafond. Mais il parvient à s'envoler au loin en laissant une traînée rouge derrière lui.
Le vieil homme possédé se tourne alors vers le curé, qui se lève et emmène la jeune fille effondrée en larmes avec lui.

Jeune fille : Non, papa !
Curé : Démon, va t'en ! Va t'en ! Va t'en !

Mais alors qu'ils arrivent dans la pièce d'à côté, le vieil homme réapparaît l'air toujours plus menaçant.

Curé : Non va t'en ! va t'en ! Oh, mon dieu !

Quand soudain, des bruits de rotors se font entendre puis laissent place à une forte lumière blanche. Le vieil homme possédé ne semble pas alors comprendre ce qui se passe. Le bruit d'hélicoptère se fait encore plus sourd et des hommes d'un commando passent à travers chacune des fenêtres.
Le vieil homme est alors encerclé et se recroqueville, comme prêt à bondir sur les hommes armés.

Homme : On le tient.

Mais la porte principale s'ouvre laissant apparaître deux nouveaux membres du commando puis Lex et son assistant.

Lex : Tirez pas !

Alors que le vieil homme s'est retourné, Lex s'approche de lui.

Lex : La créature est dans son corps. J'ai besoin de cet homme vivant.

Le vieil homme est alors pris de violents tremblements, comme s'il n'avait plus à respirer et l'on voit la peau de son torse nu qui commence alors à se déchirer. Il semble vraiment souffrir et son torse s'ouvre complètement, envoyant du sang sur la chemise blanche de Lex. On voit alors un fantôme échappé de la Zone qui sort du corps et s'envole à travers le plafond hors de la cabane.
La caméra nous montre alors en plongée Lex, le vieil homme éventré à ses pieds, regardant à travers le plafond détruit dans quelle direction a pu s'envoler le fantôme.


GÉNÉRIQUE


MANOIR DES LUTHOR
On retrouve Lex au téléphone dans son bureau.

Lex : L'entité ne peux pas survivre en dehors d'un corps humain. Je veux que vous vérifié les yeux de chaque hommes, femmes ou enfants et que vous me la retrouviez.

Alors que Lex ne semble pas avoir fini la conversation, il aperçoit son père dans l'entrebâillement de la porte. Il raccroche alors son téléphone, l'air préoccupé et contrarié. Son père se dirige vers le mini bar sur lequel il prend une bouteille d'eau.

Lionel : Lex. Tu as l'air inquiet, fiston. Tout va comme tu veux ?
Lex : C'est à toi de me le dire. Depuis le jour ou j'ai passé cette alliance...

Il montre sa main.

Lex : J'ai l'impression que tu as toujours au moins un temps d'avance sur moi.
Lionel : Je n'ai pas envie de m'amuséà ça, j'ai autre chose à faire.
Lex, alors que son père quitte la pièce : Tu dois peut-être visionner ce dvd ?

Lionel se retourne.

Lex : Tu sais, le documentaire. Celui que Lana m'a volé et qu'elle t'a donné.
Lionel, se rapprochant : Quel dommage ! J'avais espéré que le mariage aurait guérit ta paranoïa.
Lex, se rapprochant à son tour, énervé : J'ai des vidéos de sécurité avec Lana dans cette bibliothèque. Elle a fracturée ma mallette et m'a volé un dvd. Lana n'aurait jamais pu faire une chose pareille à moins d'y avoir été obliger.

Lionel lâche alors un rire sardonique.

Lex : Je sais que c'est difficile pour toi de reconnaitre que Lana m'aime.
Lionel, tandis que son fils s'éloigne en lui tournant le dos : Tu ignores tant de choses sur les femmes, Lex. Tu étais très jeune quand tu as perdu ta mère, j'imagine que ça ne t'a pas aidé. Mon garçon, tu te trompe. Lana ne t'aime pas.

Lex se retourne vers son père, l'air perdu.

Lionel : La seule raison qui l'a poussé à accepter à t'épouser, c'est que j'étais là et j'ai fait en sorte de faire pression sur elle pour qu'elle te dise oui.
Lex rageur : Tu te sers de ma femme contre moi ? Ça me déçois beaucoup venant de toi.

Il se rapproche énervé de son père.

Lex : Même si tu crois que j'ai encore une dette envers toi, je ne te dois plus rien. Et je veux que tu sorte de ma vie.
Lionel, calme face à Lex désemparé : Si tu veux te débarassé de moi, ce ne sera pas si facile.


FERME DES KENT
La caméra se fixe sur une photo de Clark enfant avec son père, une main caresse tendrement cette photo. Il s'agit de Martha. A cet instant Clark arrive et voit sa mère souriant devant cette photo.

Clark : La voiture est prête.

Martha pose la photo et sourit à Clark. Ce dernier reprend la conversation.

Clark, ému : Je pensais à une chose. Si tu es aussi bonne sénateur que tu es bonne mère, alors notre pays sera heureux.

Martha regarde Clark en souriant.

Martha, émue : Oh, j'ai toujours penser que tu quitterais la ferme et que moi j'y resterais.
Clark, baissant un peu la tête : Washington dans un sens c'est comme topeka. Ce n'est pas si loin que ça pour moi.
Martha, toujours accolée à la table : Je ne pensais pas à ça.

Martha, avance vers Clark.

Martha : Je sais à quel point cette année a été très difficile pour toi. En particulier quand Lana et Lex se sont mariés.

Martha s'arrête devant Clark, ils échangent un regard et Clark cherche un peu à fuir.

Clark : Tu m'as toujours dis qu'il fallait accepter la vie comme elle est.
Martha : Ecoute Clark, si tu sens qu'il vaut mieux pour toi de laisser la ferme et de ne plus habité près d'eux et bien, si jamais tu veux quitter smallville, il faut surtout pas que cette ferme t'empêche de le faire.
Clark : Je ne veux pas partir. J'aime cette ferme. Notre famille vie ici depuis cent ans, quelqu'un doit rester, il le faut.
Martha : Mais ce quelqu'un ne doit pas forcément être toi. Crois-moi, ce n'est pas parce que je m'en vais que tu dois te sentir obliger de rester.

Au moment ou Clark allait répondre, on frappe à la porte, une femme arrive.

Femme : Excusez-moi madame, je crois qu'il est tant de partir. L'avion pour Washington vous attend.
Martha : J'en ai pour une seconde.

Clark et Martha se regardent tendrement.

Martha, tendrement et avec émotion : Je t'aime, tu sais.

Clark regarde avec la même expression sa mère et la sert dans ses bras.

Clark : Je sais. Moi aussi je t'aime.

L'émotion et les larmes commencent à gagner les deux personnes. Ils se détachent l'un de l'autre et Clark regarde avec tristesse sa mère prendre son manteau et partir après un dernier échange de regards.
La caméra se finit sur Clark triste dans les yeux.


TALON, APPARTEMENT DE LOÏS ET CHLOE
La caméra nous montre une table pleine de papier sur lesquels sur trouvent des chiffres griffonés et des documents concernant Wes l'homme vu dans l'épisode précédent. Loïs est concentré devant son ordinateur en train de faire des recherches. A cet instant Chloé arrive.

Chloé : Salut !

Elle s'approche de Loïs.

Chloé : En te voyant, on se demande si on a à faire à une journaliste ou à quelqu'un qui fait ses petits calculs pour trouver les bons numéros du loto.
Loïs : Un peu avant que Wes devienne fou, il n'arrêtait pas de répéter ces numéros. Il les répétaient sans arrêt. À mon avis ce n'était pas par hasard.

Chloé écoutant sa cousine et rangeant des choses dans un sac.

Chloé : Peut-être...oh, c'était un soldat, je sais pas, ça pourrait être son matricule.
Loïs : Non, ce n'est pas un matricule. Ça ne correspond à aucune unité. J'ai fait toutes les recherches possible sur internet avec ces numéros et je n'ai rien trouver du tout.

Chloé se dirigeant vers sa cousine.

Chloé, inquiète : Bon, alors t'a qu'à laisser tomber. Écoute Loïs, essaye de recevoir un bon conseil de la part de quelqu'un qui a combattu Lex luthor plus d'une fois.

Loïs n'est pas très réceptive à Chloé sur ses paroles.

Chloé, inquiète essayant de persuader sa cousine : Non seulement tu n'as pas beaucoup de chance de gagné mais en plus, je t'assure que tu risque de perdre beaucoup dans cette histoire.
Loïs, qui n'en a rien à faire : Mon père est un général, rappelle toi. Je sais livrer une bataille.
Chloé, pas rassurée du tout : Pas dans ce genre de bataille ou tu ne peux pas gagner Loïs. Souviens-toi de ce qu'il a fait à ma mère ? J'ai pas envie qu'il fasse encore du mal à quelqu'un que j'aime. Alors je t'en prie, ne va pas l'affronter.

Loïs semble agacée mais fait semblant d'être de l'avis de Chloé.

Loïs : Bon, très bien. Tu as raison. Je ne suis pas têtu, je vais suivre tes conseils si ça peut de rassurer. Quant à Lex, il finira par payer.

Loïs prend le bout de papier sur lequel des chiffres sont inscrits et le déchire devant Chloé pour son plus grand soulagement.

Chloé, soulagée : Je t'adore ! Tu me remerciera plus tard, je dois filé au Daily Planet.

Loïs attend que Chloé soit partie, puis elle reprend les deux morceaux de papiers qu'elle a déchiré auparavant et les réunis. A cet instant elle trouve enfin la solution.

Loïs, satisfaite : Longitude et Latitude. Mais c'est évident.


UN BARRAGE
Nous sommes dans un entrepôt caché sous un barrage. La caméra nous montre un homme allongé sur un chariot qui est en train d'être tiré dans la pénombre. L'homme sur le chariot est blessé et couvert de sang.
A cet instant nous voyons Lex débarquer dans la salle se diriger vers le cadavre et son homme de main.

Homme de Lex, remontant le drap du cadavre : C'est un employé des postes d'un village voisin. On a trouvé son corps dans son camion, le lendemain de l'incident.

Lex observe sans rien dire.

Lex, concentré : Vous avez trouver quelque chose dans le sang ?
Le biologiste : Il n'y a aucune anomalie. Il n'y a aucune séquence de péptides étrangères. Quelque soit la créature qui était sur le dvd elle a quitté le corps de cet homme.
Lex, en colère : Wes Keanne n'était pas le meilleur des prototypes parce que les péptides utilisés provenaient d'un spécimen mort. Il faut que l'entité soit capturé sur un être en vie.
Homme : Nous essayons monsieur. Nous avons découvert qu'au bout de vingt quatre heures elle quitte son hôte pour une autre victime.
Lex, en colère : Dans ce cas, vous avez intêret à vous dépêchez ! Cet A.D.N extra-terrestre est le seul moyens de mettre sur pied mon armée de combattant.

Lex s'éloigne et se rapproche d'une fenêtre, il appuie sur un bouton, une vitre remonte et Lex regarde avec attention de l'autre côté de la vitre. Une main appuie à nouveau sur un bouton et nous voyons des centaines et des centaines d'hommes allongés dans des lits et la lumière se faisant sur eux.


FERME DES KENT, LA GRANGE
Gros plan sur l'éolienne les champs et le beau ciel bleu, puis recadrage sur la fenêtre de la grange, où se trouve Lana, qui a l'air assez anxieuse en attendant Clark.

Clark, finissant de monter les escaliers : Lana ?
Lana, se retournant vers Clark : Je pars, je quitte Lex.

On voit un sourire se dessiner sur le visage de Clark, qui n'en revient pas.

Clark : Je devrais dire que je suis délolé pour toi, mais franchement ça me rend heureux.
Lana, se rapprochant : Clark, j'ai voulu te dire adieu avant de partir. Lex va très certainement être très en colère...c'est trop dangereux, il faut que je quitte smallville.
Clark : Tu n'as pas à te préoccupé de ce que fera Lex. Il ne faut pas que t'ai peur de lui parce que je te protégerais. Je te protégerais de tous les dangers.
Lana, posant ses mains sur la taille de Clark : Cette fois tu ne peux pas. Excuse-moi Clark. Dis-toi que tu es celui que j'aimerais jusqu'à la fin de mes jours.

Elle s'en va précipitamment et commence à descendre les escaliers. Clark ne sais pas quoi dire. Il la rejoint en super vitesse en bas.

Clark : Attend ! Lana, je veux te dire la vérité. Je veux tout te dire, je ne veux plus te perdre.
Lana : Clark, je sais déjà que tu as des supers-pouvoirs.
Clark, légèrement hésitant : Il y a pas que ça...je viens d'une autre planète...son nom est Krypton... elle se trouve à des années lumières...mes parents ont du m'envoyer sur Terre...c'est ce qui m'a sauver. Ils m'ont envoyer ici peu avant que Krypton soit détruite. S'il te plaît, parles moi !

Elle se rapproche de lui... et l'embrasse langoureusement.

Lana, tout sourire : Ca ne change rien, que tu sois d'une autre planète.
Clark : Alors tu n'as aucune raison de t'en aller. Nous pourront enfin être tous les deux. Tu seras en sécurité.
Lana : Oui, mais pas toi.
Clark : Il n'y a pas grand chose qui puisse me tuer.
Lana : Mais tu n'es pas invincible, tu as un talon d'Achille.
Clark : Comment tu peux le savoir ?

Elle s'éloigne

Clark : Tu l'as appris par qui ?

Il avance vers Lana.

Clark : Par Lionel ? C'est lui ?

Elle se retourne vers lui.

Clark : Lana, il faut absolument que tu me dise ce que tu sais.
Lana, les larmes aux yeux : Ce jours-là, Lionel a dit qu'il te tuerai si je refusais d'épouser Lex.

Clark prend Lana dans ses bras pour la consoler.


LUTHORCORP
Plan sur Lionel au téléphone dans un ascenseur.

Lionel : Martha, je vous appelle pour vous féliciter et saluer le tout nouveau sénateur des Etats-Unis. Félicitation ! Je suis persuadé que le capitol ne sera plus du tout le même maintenant que vous êtes...

La porte de l'ascenseur s'ouvre, Clark apparaît.

Lionel, raccrochant : Clark, qu'est-ce que tu fais ici ?
Clark, l'empoignant : Je suis venu faire ce que j'aurais du faire depuis longtemps

Il l'envoie contre le mur.

Clark, fou de rage : Vous vous êtes immiscer dans ma vie, en prétendant être une espèce d'ange gardien. Vous êtes eactement le contraire.
Lionel, à terre : Non Clark, tu te trompe, je te le jure...
Clark, prenant Lionel par le col et le plaquant contre le mur : Un mot de ce que vous dites...
Lionel : Non Clark, c'est vrai. Si Lana t'a parler, je sais ce que tu penses, je comprends ta réaction mais il faut que tu m'écoute...
Clark : Ca fait trop longtemps que je vous écoute...
Lionel, essayant de se dégager : Lex est sur la trace d'un spectre qui s'est échappé de la zone fantôme, j'ai du obliger Lana à épouser mon fils, c'était le seul moyen de l'approcher de façon à obtenir l'information nécessaire pour t'aider.
Clark : Non, je ne veux aucune aide de votre part ! Je n'en ai jamais voulu.

Il s'apprête à le cogner violemment.

Lionel : Tu n'es pas un assassin, tu es Kal-El !
Clark : Ne m'appelez plus jamais comme ça !

Le visiteur aux yeux rouges arrivent en super vitesse et empêche Clark de frapper Lionel.

Le visiteur : Ne fais pas ça ! Cet homme est de notre coté.

Ses yeux redeviennent normaux.
Martian Manhunter : C'est un émissaire de Jor-El.

Clark ne sait plus quoi dire, il relaisse tomber Lionel au sol.


MANOIR DES LUTHOR
Gros plan sur un téléphone.
Une voix se fait entendre, sortant du haut parleur.

Une voix : Le sujet est en route sous anesthésie générale.
Lex : Je vous retrouve à la base.

Il raccroche attrape vivement sa veste et va pour quitter la pièce. La double porte s'ouvre. Lana entre, d'un pas déterminée, tout de noir vêtue, comme son mari. Elle se tient devant lui, lui faisant obstacle, l'obligeant à s'arrêter.

Lana : Lex, nous devons parler.
Lex : Tu as absolument raison, Lana, mais ça devra attendre. Je pense rentré dans la nuit.
Lana : Je ne serais plus là...je ne peux plus vivre de cette façon, c'est terminer.
Lex, crispé : Oui, je comprends très bien. Ce doit être dur de se marié contre sa volonté. Difficile de vivre dans le mensonge.

Tous deux gardent un ton se voulant être calme, mais la tension est palpable.

Lana, sinique : C'est toi l'expert. La chambre d'enfant, tu te souviens ? Le berceau du bébé, ces tendres larmes de joies dans tes yeux quand tu as vu sa silhouette sur l'échographie...ça a du être dur de faire croire que tu étais heureux ?

Lex se rapproche d'elle et lui lance d'un ton glacial.

Lex : Lana, je ne te suis plus. De quoi tu parles ?
Lana, les larmes aux yeux, le provoquant : Je parle de l'injection massive d'hormones dans mes veines, cette injection que tu as pratiqué pour me faire croire que j'étais enceinte.

Lex, démasqué, détourne le regard, semblant chercher une ultime parade.

Lana : Quel espèce de monstre es-tu Lex ?
Lex, prenant un air compatissant : J'ignore où tu as été chercher cette information mais je ne comprends pas. Mais c'est de la calomnie, rien d'autre. Tu sais que je ne pourrais jamais...

Lana lui coupe la parole tout en repoussant violemment la main que Lex allait lui déposer sur l'épaule.

Lana : Ne me mens pas. Ça suffit, il est trop tard.

Le visage de Lex change à nouveau d'expression et redevient froid et crispé. Les masques tombent...

Lana : Ce mariage est terminer.

Elle le fixe un instant droit dans les yeux, sans rien dire puis tourne les talons. Lex tente de la retenir par les paroles.

Lex, mielleux : Lana...je sais que je ne suis pas parfait...mais ce qui existe entre nous deux, tu ne peux pas le nier.

Lana se retourne et lui fait face.

Lana, perdant son sang froid et s'énervant : Lex, tout ça a reposé sur des mensonges, tout ce qui a existé n'était que mensonges.
Lex, les dents serrées : Tout ce que j'ai fait jusqu'à aujourd'hui c'était parce que j'étais amoureux de toi.
Lana, calmée, lui lançant sans fioritures : Tu es incapable d'aimer qui que ce soit, Lex. Tu n'as jamais su.

Lex, les larmes aux yeux, semble bouillir de l'intérieur, retenir sa colère. Il s'avance, passe derrière elle et se place en travers de la porte, lui tournant le dos. Lana, les larmes aux yeux semblent soulagée d'avoir crevé l'abcès. Lex ferme lentement la double porte du bureau et soupire. La peur commence à se lire sur le visage de la jeune femme.

Lex, toujours dos à Lana, face à la porte : C'est Clark qui t'a dit ça ? Jamais, tu n'as pu te passé de lui...

Lana n'en croit pas ses oreilles. Un sourire de désarrois s'affiche sur son visage.

Lex, continuant d'une voix sombre et trop calme, tout en se tournant vers elle : ...même s'il est de loin le plus grand menteur d'entre nous.
Lana, l'affrontant calmement, les larmes aux yeux : Clark compte beaucoup pour moi alors que toi tu n'es rien.

Ces dernières paroles ont raison des nerfs de lex. Celui-ci, sans crier gare, assène une violente gifle à Lana, du revers de la main. Son regard est celui d'un fou, celui de l'homme qui a déjà frappé et tué à plusieurs reprises. La jeune femme, secouée, se redresse, et essuie sa lèvre ensanglantée de la main. Le visage de Lex, change à nouveau d'expression, comme s'il se rendait soudain compte de la gravité de son geste, le geste d'un fou désespéré.

Lex : Lana...
Lana, haletante : Plus jamais tu ne lèvera la main sur moi.

Elle va pour quitter la pièce. Lex la retient par le bras. Ils sont côte à côte, et se regardent à peine.

Lex, dans un murmure : Tu crois que j'ai l'intention de te laisser partir comme ça ?
Lana, provocante : Qu'est-ce que tu compte faire, Lex ? Tu vas me tuer ?

Lex tourne enfin les yeux vers elle.

Lana, continuant : Parce que si tu veux me garder au manoir, tu n'as pas d'autres choix.

Elle se libère d'un geste brusque, de l'emprise de Lex et quitte la pièce, laissant Lex, seul, debout, sans réaction, ruminant sa colère.


LUTHORCORP, BUREAU DE LIONEL
Lionel, Clark et Martian Manhunter sont encore dans à Luthorcorp. Clark marche nerveusement dans a pièce, essayant de calmer sa colère contre Lionel et de comprendre la situation qui lui échape.

Lionel : Je sais...oui, je sais, les méthodes que j'ai utilisés sont cruelles, c''est dur mais si tu veux savoir la vérité, j'ai fait ça pour te protégé
Clark, encore tendu : Je ne comprends rien. Tout ça n'a aucun sens.
Lionel : Ca a commencé quand Lex a été possédé par Zod, j'ai été possédé moi aussi par tout le savoir de ton père. J'ai appris tout seul comment écrire en, Kryptonien, les symboles du «pouvoir» et...
Martian Manhunter, se dirigeant vers Clark : C'était une balise. La même baise que Jor-El a utilisé quand il a eu besoin de moi.
Clark, se radoucissant : Vous avez connu mon père ?
Martian Manhunter : Je travaillais pour Jor-El...je livrais les criminels à la justice. Quand Krypton était sur le point d'être annihiler, il m'a demandé de veiller sur toi.
Clark, surpris : Vous étiez où pendant toutes ces années ?
Martian Manhunter : Je veillais sur toi à distance.
Lionel, le coupant et continuant sa phrase : Ton père voulait que tu réussisse les épreuves sans aucune aide.

Il montre Martian Manhunter.

Lionel : Il ne devait jamais intervenir à moins que ça ne devienne indispensable.
Martian Manhunter : Quand tu as déchainer le fantôme, ta vie ne tenait qu'à un fil, je n'avais plus le choix.
Lionel : Souviens-toi ce qui s'est passé sur les quais...à Seattle ?
Clark, commençant à comprendre : Ou quand le fantôme a infesté mon esprit ?
Martian Manhunter : C'est exact. Malheureusement depuis, j'ai perdu sa trace.
Clark : Qu'est-ce qui s'est passé ?
Martian Manhunter : Rien du tout.

Le regard de Clark se pose sur la chemise ensanglantée de Martian Manhunter. Il écarte le pan de sa veste et voie la plaie béante.

Clark, montrant la blessure: Et ça, c'est rien ?
Martian Manhunter, lui tournant le dos : J'ai eu un soucis avec le dernier fantôme. Je dois quitté l'atmosphère Terrestre pour guérir. Mais avant, il faut que je termine le travail que j'ai commencé.
Clark : Je vais m'occuper du fantôme. J'ai le cristal que Raya m'a donné.
Martian Manhunter : Je ne crois qu'il fonctionnera.
Lionel : Ce n'est pas un fantôme ordinaire, celui-là. Il a été fabriqué dans un laboratoire...sur Krypton. Dans un laboratoire expérimental. Ce fantôme, détruit vie humaine sur vie humaine. Il cherche désespérément à entré dans un corps humain, un hôte. C'est la seule façon qu'il a de survivre. S'il trouve un Kryptonien, il perdure.
Clark : Où est le fantôme ?
Martian Manhunter : Si jamais tu es infecté ça te tuera.
Clark : Il fait des victimes tous les jours. Si personne ne fait rien pour l'arrêter, je m'en chargerai moi-même.

Martian Manhunter soupire. Clark le regarde, déterminé.


BARRAGE
Nous voyons la voiture de Loïs avancée sur un pont. La caméra se place à la position du passager et Loïs regarde de gauche à droite du pont et ne semble pas comprendre.
Elle s'arrête, prend les papiers qui se trouvent sur le siége d'à côte : on y retrouve le bout de papier qu'elle avait déchiré devant Chloé où est indiqué la position de ce pont c'est-à-dire "38°52'95°32' " Ensuite elle regarde son GPS où la position dans laquelle elle se trouve, soit Reeves Dam, clignote.

Loïs : Barrage Reeves ! Je suis perdue.

Elle détache sa ceinture, et descend de la voiture. Elle se rapproche du bord du pont et examine le paysage. C'est aprés quelques secondes qu'elle voit une porte assez isolée ; dés observation de cette porte, on peut voir sur le visage de Loïs un léger sourire.


DAILY PLANET
Nous voyons Chloé et Clark, l'un en face de l'autre , chacun avec un ordinateur portable en face de lui. Les deux tapotent sur le clavier et semblent chercher certaines informations.

Chloé : Tu m'as dis que les symptômes c'est les yeux noirs, une forte fièvre ?
Clark : Et aussi la mauvaise humeur.

Ces deux personnages continuent de tapoter sur le clavier.

Clark : Connecte toi sur moi, j'ai des bases de données. Je récupère tous les enregitrements de la police.

La caméra se tourne et se positionne derriere Clark afin que nous puissions voir les recherches effectuées par ce dernier. Sur cet écran nous pouvons voir une page de recherche avec un demi écran-noir. Chloé commence à s'agiter, et pose son index sur l'écran de son ordinateur.

Chloé : Ça y est, j'ai trouvé ! Il y a un enfant de huit ans qui a été admis à l'hôpital à moins de vingt kilomètres de la cabine.

Chloé ne cesse de regarder son écran et poursuit.

Chloé : Il a bien les yeux noirs, une forte fièvre, un caractère ingérable, le médecin qui s'en occupe n'a pas de diagnostique.

La caméra nous montre Clark en gros plan , qui a arreté de taper sur le clavier.

Clark : Dans quel hôpital il est ?

La caméra nous plonge dans l'ordinateur de Chloé : sur son écran nous pouvons voir une page d'informations sur ce fameux garcon de huit ans , ainsi qu'une photo de lui .

Chloé : Ste Mary, seulement...ça ne sert à rien d'y aller. Apparemment le gamin a disparu.

Un léger silence poursuit les informations données par Chloé , alors que Clark, lui , continue de faire des recherches sur son propre ordinateur.Apres quelques instants , Clark semble avoir de nouvelles informations.

Clark : j'ai le rapport de police. Un employé de maintenance dit avoir vu l'enfant être emmené dans un hélicopter non immatriculé. C'est l'hélicopter de Lex.

Chloé semble ne pas tout comprendre et poursuit.

Chloé : Ca veut dire que Lex est sur la piste du fantôme pendant que toi tu deviens le fils spirituel de Lionel Luthor ? Ça fait beaucoup pour la même journée.

Chloé se lève de sa chaise, et Clark en fait de même et la suit dans le Daily Planet.

Clark : Il n'y a pas que ça !

Chloé s'arrête d'un coup et se tourne vers Clark qui lui, à son tour, s'arrête .

Clark : Lana quitte Lex.

Aprés un léger silence , la caméra se tourne vers Chloé qui elle semble vraiment surprise.

Chloé : Oh, ça c'est une bonne nouvelle. Pourquoi t'a rien dit avant ?

A ce moment Clark semble un peu stressé.

Clark : Tu sais Chloé, je...je lui ai dit mon secret.

La réaction de Chloé est assez difficile à percevoir : nous pouvons y voir un petit point de jalousie , de la surprise, ainsi que de la tristesse.

Clark : Je lui ai tout dit, elle sait tout sur moi...que j'sui un extra-terrestre.

Chloé reste toujours bouche-bée, et ne sait pas quoi dire.Après un léger moment, elle trouve ses mots et poursuit.

Chloé : Alors là...dis-moi, ça veut dire qu'on a...un nouveau membre dans le cercle des gens qui connaissent tes supers-pouvoirs ? Qu'est-ce qu'elle a dit ?
Clark : Elle m'a embrassé.

Chloé dévoile un léger sourire , malgré que sur son visage elle laisse entrevoir une légere jalousie.

Chloé : Je trouve ça génial. T'attendais ça depuis des années, bravo ! En ce moment tu dois être sur ton petit nuage;
Clark, aprés un léger sourire poursuit : Pas pour l'instant. J'attends de coincer ce fantôme.

La caméra se fixe sur Chloé un petit nombre de secondes qui secoud la tête afin de faire comprendre à Clark qu'elle est d'accord avec lui.


BARRAGE REEVES DAM
Nous nous trouvons dans un couloir trés sombre avec seulement quelques lumieres au plafond, qui nous permettent de distinguer Loïs . Elle regarde derriere elle, sur sa droite, sur sa gauche, devant elle, et se trouve face à un grillage.Autour de ce grillage se trouve une chaine, qui en réalité, ne sert pas à grand chose, car Loïs arrive ouvrir un minimum les deux portes ce qui lui permet de pouvoir se faufiller et de passer ce grillage sans difficulté.
Elle continue de marcher sans vraiment savoir où elle va et après quelques instants une voix retentit qui fait, d'ailleurs, sursauter Loïs.

Homme : Qu'est-ce que vous faite là ?

Elle se retourne, et se retrouve face à un garde.

Loïs : Je fais des études d'ingénieures à l'université de Métropolis. Je prépare ma thèse sur la puissance hydroelectrique. L'homme au téléphone...

Le garde la coupe et lui montre la sortie.

Homme : Reprenez le chemin que vous avez pris et sortez d'ici.

Loïs sourit et sure d'elle, elle continue.

Loïs : Je ne partirais pas d'ici tant que vous me direz pas ce que vous manigancez.

Loïs s'approche de lui , alors qu'après avoir entendu les propos de Lois, le garde, lui, sort un pistoler et le pointe vers Loïs.

Homme : Vous n'êtes pas étudiante. Vene, on va faire un petit tour.

Loïs continue à s'avancer vers lui petit à petit.

Loïs : D'accord. De toute façon, c'est vous qui avez une arme.

Apres un petit moment , elle prend le poignet du garde , lui fait tomber son arme , lui donne un coup de coude ainsi qu'un coup de poing.L'homme est un peu sonné mais sort un couteau , et le pointe vers Lois.Il tourne autour d'elle .

Homme : Une tigresse ? Génial, j'adore ça !
Loïs : Attendez un peu de voir mes griffes.

L'homme essaie de poignarder Loïs mais elle arrive à esquiver son coup , et le garde ne cesse d'essayer. Loïs recule , recule et recule encore : l'homme la plaque contre le mur avec le couteau à hauteur de la tête de Lois mais elle résiste. Apres un léger moment, Lois en essayant de se débattre arrive a faire pivoter l'homme , mais est de nouveau plaquée contre le grillage.L'homme domine toujours sur Lois , et apres quelques secondes le couteau se plante dans le ventre de Lois.L'homme alors sans couteau se trouve sans défense , et Loïs arrive à lui mettre un coup de boule et un coup de poing.L'homme est à terre.
La caméra nous montre un gros plan de Loïs , dont quelques larmes coulent de son visage , et cette caméra descend afin que nous puissions voir le couteau logé dans le ventre de Lois.Elle le retire non sans peine avec du sang coulant de ce dernier.Elle met sa main contre sa blessure remplie de sang , suffoque , semble vraiment paniquée.Elle fait quelques pas , sort son portable de sa poche , et touche quelques boutons de son téléphone.Elle essaie tant bien que mal de coller le téléphone contre son oreille , et effectue quelques pas encore.Elle essaie d'ouvrir la bouche..

Loïs : Chloé...

Son téléphone portable tombe et Lois s'écroule les genoux au sol ainsi que ses deux mains avant de s'allonger et de rester dans cette position , toujours sa main collée contre sa blessure.


DERRIERE DU TALON
Nous voyons la voiture de Lionel avancée sur une route , et ensuite Lionel avec son téléphone portable dans cette même voiture.Lana est à l'autre bout du fil.

Lana : «J'en ai fini avec vus Luthor, je vais quitté smallville.»

Lionel est toujours dans la voiture, et semble un peu paniqué.

Lionel : Lana, une minute encore. Attendez, écoutez moi. Resté...
Lana, le coupant : «Je vous crois pas...»

Nous voyons enfin Lana, qui quitte le Talon par la porte se situant à l'arriere.Elle a bien sur son téléphone à la main et marche d'un pas trés préssé.

Lana : je n'ai plus confiance en personnes.

Nous voyons de nouveau Lionel , toujours dans sa voiture.

Lionel : Lana, attendez et calmez vous !

Lana est dans la rue, et marche toujours trés vite .Elle regarde derriere elle, et, elle aussi, semble paniquée.

Lana : C'est trop tard, Lex m'a frappé.

Lionel aprés avoir entendu les propos de Lana est surpris, et après un moment il reprend.

Lionel : Attendez moi, je passe vous prendre tout de suite !

Nous voyons alors Lana au premier plan qui est entrain de courir son portable à la main , et la voiture de Lionel qui vient juste d'arriver au second plan.

Lana : Je m'en vais, je quitte cette ville, je ne reviendrai jamais ici.

Lana raccroche le téléphon, et Lionel lui sort de la voiture.

Nous entendons le bip de l'ouverture des portes de la voiture de Lana qui elle court toujours. Elle se rapproche de la voiture, se retourne vers Lionel et le fixe.

Lionel : Lana !

Lionel, lui , crie son nom : pile quand elle ouvre la porte de sa voiture, une étrange camionette blanche fait son apparition au premier plan nous cachant donc la vue sur la voiture de Lana.
Lionel court vers la voiture de Lana, mais est géné par cette camionette.Une fois passée, nous voyons la voiture de Lana mais Lana elle est absente.
Tout de suite aprés, la voiture de Lana explose completement, Lionel se faisant expulser d'un coup. Apres cette explosion, la caméré fait un gros plan sur Lionel qui ne semble pas comprendre.


MANOIR DES LUTHOR
Lionel contemple son verre de scotch, pensif. C'est alors que Clark pénètre dans la pièce.

Clark : Lex a le fantôme. Il a utilisé un hélicopter non identifiable pour kidnappé l'enfant dans ce village, au Québec.

Clark remarque que Lionel a l'air plongé dans ses pensées, triste, ce qui ne lui ressemble pas, et voit des marques sur son visage.

Clark : Ca na pas l'air d'aller ?
Lionel : Clark, je...
Il s'interrompt.
Lionel : Je ne sais pas comment te dire ça.
Clark : Me dire quoi ?
Il fronce les sourcils.

Lionel : Heu...c'est...Lana, elle est...elle est...
Clark : Elle est quoi ?
Lionel : Elle nous a quitté.
Clark : Elle nous a quitté ? Soyez plus clair, Lionel

Clark fronce les sourcils. Il semble refuser l'évidence.

Lionel : Elle est morte, Clark.

Clark secoue la tête.

Clark : Non...
Lionel : Il y avait une bombe...dans sa voiture.
Clark : Je ne peux pas vous croire.

Clark recule, sous le choc.

Lionel : J'étais là, Clark. J'ai vu l'explosion.

Clark se retourne et commence à pleurer.

Lionel : Je suis vraiment navré.

Lionel s'approche, hésite, et pose sa main sur l'épaule de Clark.

Lionel : Je suis vraiment navré.
Clark : Elle avait prit la décision de partir...

Il sanglote.

Clark : C'est lui qui a fait ça.

Il se retourne.

Clark : Où est Lex ?
Lionel : Clark...

Clark s'approche.

Clark : Dites-moi où il se cache !
Lionel : Ne compte pas sur moi pour te laisser faire quelque chose que tu regrettera toute ta vie.

Clark regarde Lionel, silencieux, et disparaît en super vitesse. Lionel reste seul, au beau milieu du salon.


BARRAGE REEVES DAM
Nous retrouvons Chloe dans un tunnel, devant une grille fermée par un cadenas. Derrière, un corps, un couteau et du sang sur le sol. Chloé réussit à se faufiler derrière la grille, et suit lentement le sang sur le sol... Elle aperçoit le portable de Loïs.

Chloé : Oh, non...

Elle continue et voit alors ce qu'elle craignait de voir : Loïs, allongée sur le sol, dans une mare de sang, mourante ou déjà morte. Chloé se précipite sur le corps de sa cousine, et la prend dans ses bras.

Chloé : Loïs, j'suis là ça va aller. Loïs, je vais t'aider.

Elle voit la blessure que Loïs a au ventre.

Chloé : Oh, c'est pas vrai.

Chloé commence à pleurer.

Chloé : Non, c'est pas vrai, Loïs...Loïs ? Réveille toi Loïs, t'es une battante, bats-toi...

Mais Loïs a bel et bien l'air morte.

Chloé : C'est moi Loïs.

Chloé pleure.

Chloé : C'est moi. T'es forte Loïs, je le sais, vas-y, bats-toi, je t'en prie.

Chloé repose le corps sans vie de Loïs, en continuant de pleurer.


Chloé : Tu ne peux pas mourir, je ne veux pas te perdre. Je t'aime tellement.

Elle carresse le visage de Loïs.

Chloé : S'il te plaît...

Chloé reste penchée sur le corps de Loïs. Sur sa joue, une larme coule... coule... et tombe lentement, très lentement, sur le front de Loïs... Eblouissant la pièce, d'une lumière blanche et aveuglante, mystique, magique.

Nous retrouvons Loïs, étendue sur le sol, le visage plein de vie. Elle ouvre les yeux, regarde autour d'elle, se redresse. Elle pose la main sur son ventre : La blessure a disparue, purement et simplement. Elle aperçoit alors Chloé, assise, le visage inanimé.

Loïs : Chloé ?
Elle s'approche. Le visage de Chloé est semblable à celui de Loïs auparavant : grisâtre, inanimé... sans vie.

Loïs : Chloé ? Allez debout !
Elle secoue Chloé, mais il n'y a pas de réaction.
Loïs : Réveille-toi !


BARRAGE REEVES DAM, SALLE
Lex entre précipitamment dans le laboratoire. Il s'approche d'une vitre sans teint, et regarde un petit garçon attaché à une table.

Le biologiste : Je ne discerne pas la moindre activitée chez le sujet.

Lex regarde sa montre.

Lex : Ca fait vingt quatre heures et il ne s'est rien passé. On va commencé ! Prélevé son sang.

Le docteur s'exécute, et appuie sur un bouton. On voit alors du sang couler dans un tube, des veines du jeune garçon.

Lex : Il vaut mieu pour vous que ça marche.

Le docteur récolte le sang dans un flacon. Lex pendant ce temps regarde le garçon, qui est dans un sommeil profond. Le docteur regarde le flacon.

Le biologiste : Oui, il a l'air complètement normal...espérons qu'il ne l'est pas.
Lex : L'espoir ne fait pas partie de mon vocabulaire. Je veux des résultas !

Le docteur ne répond pas, et analyse le sang dans son microscope.

Lex : Vous avez ce qu'il vous faut ?

Le biologiste relève la tête.

Le biologiste : On dirait que votre armée de combattant va avoir du carburant à revendre.

Lex sourit.
C'est alors qu'on entend un bruit de vitre, et des cris. Le garçon s'est réveillé. Et il a tué un des laborantins.
Le garçon, brandissant le cœur de l'homme, retourne son visage vers Lex et le docteur, les sourcils froncés, terrifiant.
Lex ne perd pas de temps. Il court vers la porte, et pousse le docteur vers le gamin, qui pousse un cri inhumain : ce n'est pas un enfant devant eux, mais bel et bien un démon.

Le docteur reste tétanisé, et quand il regarde vers la porte, il voit Lex s'enfuir.

Le biologiste : Attendez !

Mais Lex est déjà dans le couloir, entrain de composer un code pour verouiller la porte... Avec le docteur à l'intérieur.
Le docteur court vers la porte, qui se referme sur lui. Lex recule dans le couloir. On peut entendre le rugissement d'une bête féroce, et les cris du docteur...
Lex s'enfuit en courant dans le couloir.
Dans la salle de contrôle, l'enfant possédé par le fantôme traine alors le corps du docteur jusqu'à la porte protégé par empreintes digitales. Doté d'une super force, celui ci n'a aucun mal à trainer le docteur, lever la main de celui jusqu'au capteur pour ouvrir la porte. L'enfant sort alors de la pièce, laissant le docteur, gisant au sol.


BARRE REEVES DAM, ROUTE
Une limousine s'approche maintenant du barrage. Dans la limousine, Lionel, il semble très inquiet à la fois pour son fils et pour Clark. S'apprêtant à devoir sauver son fils de la rage de Clark, il regarde une boîte qu'il a prise avec lui. Il l'ouvre, celle-ci contient un morceau de météorite verte. Refermant la boîte et restant silencieux, son regard en dit long sur son anxiétude.
La limousine arrive finalement au barrage, emprunte le pont au dessus du lac et et se gare. De l'autre côté du pont, on peut apercevoir Clark, arrêté. Alors que Lionel sort de sa limousine, Clark passe en super vitesse pour entrer dans le vieux bâtiment par une porte annexe.

Lionel aperçoit alors Clark entrer.

Lionel : Non, Clark...Clark, attend !

Mais Clark n'écoute pas Lionel et rentre dans le barrage, plus déterminé que jamais à se venger de Lex.


BARRAGE REEVES DAM, COULOIR
A l'intérieur, on retrouve Lex qui détale dans un couloir. A pleine vitesse, il se fait attraper au passage par Clark qui arrive en super vitesse. Clark plaque Lex contre un mur et le retient de ses mains.

Clark : C'était ta femme, Lex !
Lex : Je n'ai aucune envie que tu me fasse la morale sur mon mariage, Clark.
Clark, d'un ton très fort, dur : Pourquoi, t'as fais ça ? Dis-le moi !
Lex, criant : Ca suffit, tu entends ? Lâche-moi !
Clark : Tu avais peur qu'elle te fasse échoué ou alors c'était trop humiliant pour toi de découvrir qu'elle voulait te quitté ? C'est pour ça que tu l'as fais assassinée ? Réponds !
Lex, étonné, calme : Quoi ? De quoi tu parles ?
Clark : Arrête de jouer les innocents...Lana a été assassinée;
Lex : Non. Non.

Clark bouscule alors Lex, le tenant toujours par le col des deux mains.

Clark, énervé : Ne fais pas semblant d'être surpris, c'est toi qui l'a tué, tu as mis une bombe dans sa voiture. C'est toi qui l'a tué, Lex !

L'enfant, toujours contrôlé par le fantôme, ouvre une porte au bout du couloir, Lex l'aperçoit.

Lex : Il faut sortir d'ici, sinon on est mort tous les deux.

Clark se retourne alors vers l'enfant...

Enfant : Il a raison...

...Et relâche son ennemi, Lex, qui ne perds pas une seconde pour s'enfuir.

Enfant : ...Enfin ça y est, un Kryptonien...

Le fantôme sort alors du corps de l'enfant par la bouche et fonce droit devant sur Clark. Celui sort le médaillon qu'il avait déjà utilisé contre Zod ou Bearn par exemple. Mais l'effet ne prend pas et Clark est frappé par le fantôme à pleine vitesse. Il est progeté en arrière et transperce un mur. A sa retombée au sol, on peut voir que quelque chose sort de son corps, comme si celui ci se diviser en deux.

Clark continue de glisser au sol, un bruit de super vitesse se fait entendre, mais Clark est toujours au sol. Qui est-ce donc ?

Clark aperçoit alors des chaussures, juste sous son nez, il se relève difficilement et peine à croire ce qu'il voit, il se voit lui même, mais différemment. Le Clark qu'il voit a des vêtements noirs, t-shirt noir, veste noire.

Fantôme : Merci du cadeau ! Je me sens beaucoup mieux, maintenant.
Clark : Qu'est-ce qui s'est passé ?
Fantôme : J'ai utilisé un peu de ton A.D.N et voilà.

Le nouveau Clark saisi alors l'original par le cou, l'étrangle.
Fantôme : Et maintenant, je vais prendre ta vie.
Il projette Clark dans les airs. Celui-ci vient s'écraser contre une des machines du barrage.


BARRAGE REEVES DAM, PONT
Pendant ce temps, Lex a pu s'enfuir du barrage, et au volant de sa voiture personnelle quitte les lieux. Mais à mi chemin du pont au dessus du lac, des voitures de police viennent dans sa direction et lui bloque le passage. Lex sort du véhicule, il regarde derrière lui, des autres policiers sont derrière lui, armés de fusil à pompe et avancent vers lui.

Agent de police : Mains en l'air !

Lex s'éxecute à moitié, sans trop comprendre ce qu'il se passe.

Lex : Ma femme...je viens d'apprendre ce qui est arrivé.
Agent de police : Mettez vos mains en l'air...

L'agent plaque alors Lex contre sa voiture, saisi ses mains dans le dos et lui passe les menottes

Lex : Vous vous trompez, je n'y suis pour rien.

L'agent retourne Lex pour lui énoncer les motifs de son arrestation.

Agent de police : Je vous arrête pour le meurtre de Lana Luthor.

Lex semble toujours très calme, malgré sa situation.
Une explosion bouscule alors l'agent et Lex, celle-ci vient de l'intérieur.


BARRE REEVES DAM, INTERIEUR
Clark est projeté en l'air par son double maléfique, celui-ci semble beaucoup plus fort que Clark. Il recherche sa proie dans l'environnement des machines qui commencent à disjoncter. le Clark maléfique s'avance vers le point de chute de Clark mais ne voit rien. Étonné, il ne comprend pas, c'était sans compter sur Clark qui arrive dans son dos, le retourne et lui envoie un hypercut. Le bad Clark traverse alors la pièce et brise un énorme tuyau d'évacuation, ce qui semble affecté l'eau du lac.

Dans une autre pièce, Lois est avec Chloé, mais cette nouvelle mini explosion fait tombé Chloé au sol. Lois ne sait vraiment pas quoi faire, elle se place au dessus de Chloé pour la protéger des projections électriques.
Dans un autre couloir, Lionel tente de se frayer un chemin parmi les tuyaux et les murs qui tombent. Il voit alors Clark traversé deux murs pour finalement se stopper juste devant lui, encastré dans un mur. Il veut lui porter secours.

Lionel : Ça va, Clark, mon garçons, qu'est-ce qu'il y a ?

Une voix se fait entendre un peu plus loin.

Clark, criant : Ce n'est pas moi...c'est le fantôme.
Lionel : Clark ?

Lionel a visiblement du mal à y croire lorsque il voit les deux Clark. Le Clark maléfique se relève.

Fantôme : Comment vous me trouvé ?

Voulant aider, Lionel saisi la boîte qu'il avait amené avec lui, en sort la météorite verte et la plaque contre la poitrine de Clark maléfique.
Dans un grand cri, celui ci transforme pourtant la météorite verte en météorite incolore, transparente. Il semble que cette météorite lui donne de la puissance, à la différence du Clark original chez qui elle l'affaiblit.

Fantôme : Génial...c'est ce qu'il me fallait !

Il saisit alors Lionel par le col et l'envoie dans les airs. Lionel percute une grille de métal et un tuyau lui tombe dessus. Il est inconscient.

Les deux Clark se retrouvent finalement face à face dans le couloir, séparé par une dizaine de mètres seulement.

Clark : Qui es-tu ?
Fantôme : Je suis ton double, toi, en plus bizarre.

Les deux s'élancent alors à pleine vitesse vers l'autre, l'affrontement est inévitable.
Le choc créée une nouvelle mini explosion dans le barrage, les deux Clark semble projeter à pleine vitesse dans les airs.

Le barrage est alors percé. C'est Clark qui passe au travers et essaye de rétablir sa position en l'air alors qu'il passe au dessus du lac.
Quelques secondes plus tard, le barrage est une nouvelles fois percé et l'eau commence à vraiment passé au travers. La silouette du mauvais Clark vole avec cette nouvelle faille. Oui, il vole, c'est maintenant sur, il passe au dessus du lac, puis des champs, sa technique de vol est parfaite.

Le fantôme sourit pendant qu'il vole à travers la région, puis sa tête se transforme en une sorte de mosaïque métallique.

A suivre...
Fin de l'épisode et de la saison

Ecrit par adri280891 
Activité récente
Actualités
Office Uprising

Office Uprising
Quelques jours seulement après avoir boucler le tournage de la première saison de 'Blood Drive',...

'Allied' UK Premiere

'Allied' UK Premiere
Lizzy Caplan s'est rendue à l'avant-première brittanique de son dernier film, 'Allied' ('Alliés' en...

Unlikely Heroes 4th A. Recognizing Heroes Charity Benefit

Unlikely Heroes 4th A. Recognizing Heroes Charity Benefit
Ian Somerhalder était à la 4ème édition du gala de charité 'Unlikely Heroes 4th A. Recognizing...

No Flights, No Tights

No Flights, No Tights
Tom Welling met à profit sa notoriété acquise grâce à 'Smallville' en sortant une collection de...

'The Charnel House' Premiere

'The Charnel House' Premiere
Callum Blue a assisté à l'avant-première de son dernier film, 'The Charnel House', un thriller...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

Titepau04 (10:29)

C'est cool ça!!!

Titepau04 (10:29)

Non... non plus!!! Faut que je m'y mette !!!

Sonmi451 (10:31)

Moi je commence tout juste et maintenant que j'ai un balcon, faut que je trouve aussi ce qu'il faut pour le décorer. ^^

Titepau04 (10:32)

Ahah!! Ça fait encore plus de travail

Sonmi451 (10:33)

c'est ça, je pense prendre une guirlande électrique et un père noel qui monte me rendre visite. ^^

Sonmi451 (10:33)

et sinon tu as attaqué l'hypnonoel?

Titepau04 (10:38)

Ah j'aime pas ça.... on dirait qu'il est pendu le pauvre père Noël....

Titepau04 (10:38)

Oui j'ai commencé!! Et toi?

Sonmi451 (10:39)

Non c'est une echelle pour celui que j'ai vu. ^^

Sonmi451 (10:40)

Non moi pas encore, je sais pas si je vais trouver du temps. Tu as bien avancé sur cette animation toi?

Titepau04 (10:41)

J'en suis à 30 questions

Sonmi451 (10:42)

Ha ouais pas mal! Tu me donneras tes paquets cadeaux

Titepau04 (10:42)

Ah non mais non!!! Dis donc!!! ^^

Sonmi451 (10:46)

Rooo mais faut partager, c'est ça l'esprit de noel.

Titepau04 (10:47)

Non non non!!! Je me creuse les méninges, moi Madame, pour les avoir!!!

Sonmi451 (10:48)

creuse pas trop, c'est un coup, à ne plus avoir de méninges. ^^

Titepau04 (10:50)

J'en ai déjà plus beaucoup.... vive la grossesse!! LOL!

Sonmi451 (10:54)

lol

Sonmi451 (10:54)

Ha la grossesse, ça fait des ravages. lol D'où je m'arrête à deux vaut mieux mdr

Titepau04 (10:58)

On se comprend!!!

Sonmi451 (11:03)

Surtout que moi à la base, des méninges, j'en ai pas bcp alors imagine... ou pas d'ailleurs, vaudra mieux. lol

Titepau04 (11:05)

LOL!!! J'en ai perdu en travaillant dans une centrale d'appels aussi.... pfiouuuu

Sonmi451 (11:08)

On en a perd un peu partout. lol Mais on les retrouve jamais. lol

Titepau04 (11:09)

Non c'est bien le problème!

Sonmi451 (11:10)

Et si d'autres les volaient pour les utiliser mais penses-tu même pas. lol

Sonmi451 (11:21)

Je te laisse, le repas de bébé est demandé par l'intéresser. Bon week end si on se recroise pas.

cobrate (12:46)

CC^CONTROL_deletemessage_14060

cobrate (12:46)

CC^CONTROL_deletemessage_14062

cobrate (12:46)

vive le téléthon !

Titepau04 (12:47)

Merci à toi aussi!!!!

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play