VOTE | 240 fans |

Script VF

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

DAILY PLANET
Chloé est au téléphone et se dirige vers son bureau.

Chloé : Je sais que la traque des prisonniers de la zone fantôme est ta priorité. Mais en Amérique du Sud, il n'y était pas. Et nous dans le Kansas, on a un problème qui n'est toujours pas réglé. Non, je serais là dans une quinzaine de minutes. D'accord génial. Alors à tout à l'heure.

Elle sourit en raccrochant le téléphone. Un homme arrive juste à côté d'elle. Elle se retourne vers lui effrayée.

Chloé : Docteur Casseli ! Vous êtes en avance.
Dr Casseli : Et vous, vous êtes bien trop persévérante. Je vous ai déjà dis que je n'étais au courant de rien.

Chloé esquisse un petit sourire. Elle attrape des papiers qu'elle lui tend.

Chloé : Ne vous sous-estimé pas docteur, votre savoir est immense au contraire.

Le docteur attrape les papiers.

Chloé : Ces derniers mois, plus d'une douzaine de patients ont quitter Belle Reeve et ces quartiers de hautes sécurités pour une destination inconnue. Et c'est bien votre signature qui se trouve dans leur dossier et pas la mienne.

Elle désigne les papiers avec son regard. Le docteur se met à bouger dans la pièce.

Dr Casseli : On transfère sans arrêt des patients d'un centre psychiatrique à un autre.

Le docteur se retour vers elle, sous le choc de ce que vient de dire Chloé.

Chloé : Même ceux dépourvus d'étranges capacités ?

Le docteur la regarde attentivement.

Chloé : Où les a t-on transféré ? Est-ce que Luthorcorp est impliqué ? Ça a un lien avec le laboratoire qu'on appelle 33.1 ?

En entendant ce mot le docteur sort un revolver de son manteau et le pointe sur Chloé. Chloé pousse un cri, paniquée, elle met ses mains en l'air. L'homme la menace toujours.

Chloé : D'accord, vous ne voulez faire aucun commentaire.
Dr Casseli, toujours en train de menacer Chloé : Je n'ai pas voulu tout ce qui est arrivé. Mais ça a fait de moi un homme riche.

Chloé est terrifiée, l'homme s'apprête à tirer. Il est entrain d'appuyer sur la gâchette quand quelqu'un passe en super vitesse et envoie valser le docteur qui, dans l'action lâche son revolver qui va voler et atterrir dans les mains de Chloé toujours apeurée. Le docteur est inconscient par terre.

Clark : Chloé, ça va ?
Chloé : Oui.

Elle pousse un soupir de soulagement et sourit. Clark vient donc d'arriver.

Chloé : Toujours là quand on a besoin de toi
Clark : Mais c'est pas moi. Il était déjà neutralisé.
Chloé, ne comprenant pas : Quoi ?

Elle se retourne vers le docteur.

Chloé : Mais, si c'est pas toi alors...

A ce moment la personne ayant sauvé Chloé quitte en super vitesse le Daily Planet. Clark se précipite en super vitesse aussi à sa suite.
La caméra est au dessus de la ville, à la verticale, et on peut voir les deux êtres en super vitesse qui se courent après entre les immeubles.

On voit maintenant un groupe de jeunes jouant au basket.

Jeune : Allez vas-y passe moi la balle...allez...allez merde...éparpillez-vous...
Jeune : Oh, non...mais t'assure pas une bille, mec...

A ce moment la casquette du jeune s'envole et les cheveux de son amie bougent fortement car Clark vient d'arriver en super-vitesse. Il cherche quelqu'un des yeux. Il regarde attentivement devant lui, en vain. Il marche au milieu des jeunes qui jouent. Soudain on entend un sifflement. On aperçoit quelqu'un habillé de rouge avec une capuche qui lui cache le visage, et un pantalon jaune qui lui fait un signe. C'est lui qui vient de siffler. Clark s'élance alors en super vitesse vers lui, au moment où il s'apprête à poser la main sur lui, celui-ci s'en va lui aussi en super vitesse. Clark regarde l'endroit d'où vient de s'enfuir l'homme. Aucune trace de lui. Tout à coup on entend derrière lui le bruit de quelqu'un qui arrive en super vitesse, ainsi que le même sifflement. Clark se retourne. L'homme se tient juste à côté. Il porte la main à sa tête et enlève sa capuche. On découvre que ce n'est autre que Bart Allen. Il sourit.

Bart : Je vois que t'es toujours trop lent.

En le voyant Clark sourit aussi.

Clark : Bart !

Les deux amis se regardent souriant, Clark secoue la tête comme pour dire : ce n'est pas possible !




GÉNÉRIQUE



FERME DES KENT, LA GRANGE
Chloé et Clark descendent les quelques marches du loft.

Chloé : Il t'a laissé sur place ? Je croyais que personne n'étais plus rapide que toi !
Clark : Qui que ce soit, il t'a sauvé la vie. Heureusement qu'il était là.
Chloé : Oh, arrête, c'était pas ta faute. Même avec tout tes pouvoirs, tu ne peux pas être partout à la fois.
Clark : Si, il y a que moi qui peut remettre tous les prisonniers dans la zone fantôme et empêcher Lex de transformer les personnes qui ont des pouvoirs en cobaye de laboratoire.

Ils descendent maintenant le grand escalier.

Clark : Casseli t'a donné des infos sur 33.1 ?

Ils s'arrêtent au pied de l'escalier.

Chloé : Aucune. Et il risque pas de le faire. Ce cher docteur est sortie de prison avant que l'encre de ses empruntes ait pu séchés.
Clark : Aussi vite ? Comment il a fait ?
Chloé : J'en sais rien. Mais il a reçu la visite d'un avocat de Luthorcorp avant d'être relâcher.
Clark : Lex !
Chloé : Casseli peut-être n'importe où à l'heure qu'il est.
Clark : Je vais voir avec Lionel, peut-être qu'ils nous en dira plus.

Chloé acquiesce d'un signe de tête.

Chloé : Je vais continué à faire des recherches de mon côté. On peut avoir de la chance et trouver une autre piste.

A peine à t-elle terminé sa phrase que Bart arrive en super vitesse derrière elle.

Bart, à Chloé : Salut créature de rêve ! Je t'ai manqué ?

Chloé le regarde ne se souvenant pas qui il est.

Bart : Bart Allen, on s'est vu au Talon la dernière fois que je suis passé dans le coin.

Il lui tend la main qu'elle va serrer. Elle fait un « Oh » avec sa bouche. Clark arrive à côté d'elle. Chloé se retourne vers lui.

Clark : Il y a deux ans, avant que t'ai un petit ami.
Chloé : Oh ! Oui. Ha, ben...je suis contente de te revoir.

Elle sourit.

Bart : Tout le plaisir est pour moi Señorita.

Il lui fait un baisemain. Elle montre un sourire radieux. Chloé se retourne vers Clark.

Chloé : Bon, ben...je vous laisse !

Elle sort de la pièce. Bart est très content et la regarde s'en aller.

Bart : Mmmm Muy Caliente.

Clark l'arrête dans ses rêveries en le remuant. Ils marchent à travers la pièce.

Clark : Bon ça va ! Tu parles Espagnole, maintenant ?
Bart : Non, je fais une pause déjeuner au Mexique, mec. Ils ont de ces Burritos, je te dis pas. Ils font des indistincts en béton. Il faut que tu vienne en manger un avec moi là-bas un de ces quatre.

Bart sourit. Ils s'arrêtent de marcher et Clark se place face à lui.

Clark : Qu'est-ce que tu fais dans les parages ?

Bart enlève son sac à dos et le pose. Il sourit.

Bart : Ben je viens m'éclater avec me amigo, pourquoi ? Qu'est-ce que tu crois ?
Clark : Je sais pas encore justement. T'a volé le porte-feuille de mon père la dernière fois que je t'ai vu y compris un manuscrit qui appartenait à Lex et ta failli de faire tuer.
Bart, souriant : Ouais, hum...c'était une époque géniale, hein ?

Clark en attend plus. Bart gêné, s'écarte de lui.

Bart : Oh, faut pas t'en faire, je t'assure mec ! Je t'ai déjà dis qu'aujourd'hui j'étais plus le même. Bon c'est vrai que quand j'étais jeune, j'avais besoin d'un super coup de pied aux fesses. Tu me l'a donné ! Et depuis, le gringo que tu vois là est clair comme de l'eau-de-roche.

Il fait un geste comme une promesse de scout avec sa main droite.

Clark : Tu ne pense quand même pas que je vais te croire ?
Bart : Oh, je peux pleuré un bon coup, si il y a que ça.
Clark : La vérité suffira ! Je peux savoir ce que tu faisais au Daily Planet ?
Bart : Je savais que Chloé y travaillais. Comme je devais passer en ville pour affaire, je me suis dis que je lui rendrais une petite visite.

Clark s'approche de lui.

Clark : Quelle genre d'affaires ?
Bart : Je bosse comme livreur. On me donne des paquets et moi je les livres. Un peu de vitesse tout en finesse.

Clark semble ne toujours pas croire à ça. Bart baisse alors la tête.

Bart : D'accord, laisse-tomber, tu ne me crois pas, c'est pas grave, j'ai l'habitude.

Clark fait un signe de tête.

Bart : Je me serais tirer avant même que tu ais le temps de cligner les yeux.

Bart passe à côté de Clark et se dirige vers son sac à dos.

Clark : Je demande à voir.

Le temps de dire cette phrase il s'est déplacé en super vitesse de derrière Bart à devant lui. Bart lève la tête vers lui tout en remettant son sac à dos sur ses épaules.

Clark : Je cligne drôlement vite des yeux.

Clark sourit.

Clark : Le Mexique, hein ? On va se le manger ce Burritos ?

Bart est très content.

Bart : Excellente !

Clark semble content lui aussi.



APPARTEMENT D'OLIVER
La porte de l'ascenseur s'ouvre et on peut voir Loïs et Oliver en train de s'embrasser. Ils pénètrent dans la pièce, Loïs devant, Oliver la suivant en lui tenant la main.

Loïs, radieuse : Haaaaa ! Oh ! Ça c'est ce que j'appelle un déjeuner bien arrosé. Hou...

Oliver l'attire vers elle en lui tirant sur la main de manière à ce qu'elle se retourne. Elle pousse un petit cri.

Oliver : C'est moi que tu as arrosé.

Il montre du doigt une grosse tache sur sa chemise et rigole Loïs fait de même.

Loïs : J'ai pas fait exprès !
Oliver : Regarde la tache que j'ai sur ma chemise à cause de toi !
Loïs : Oh...jolie.
Oliver : Ouais !
Loïs : Je me demande comment je vais pouvoir me faire pardonner.

Ils se regardent droit dans les yeux, très proches l'un de l'autre.

Oliver : Je ne sais pas parce que celle là...c'est ma chemise préférée.

Il rigole.

Loïs, sérieuse : Oh, dans ce cas...le mieux serait que j'aille la laver avant que la tache ne imprègne de façon définitif.

En disant cela, elle a déboutonné la chemise.

Oliver : Oui, c'est une bonne idée !

Il sourit. Puis ils s'embrassent langoureusement. Malheureusement la sonnerie d'un téléphone vient les interrompre. Toujours bouche contre bouche, Oliver commence à chercher son téléphone dans ses poches. Il lâche les lèvres de Loïs. Attrape le téléphone qui sonne encore, regarde l'écran, puis Loïs.

Oliver, gêné : Désolé, il faut que je réponde.

Loïs le libère pour qu'il puisse répondre. Oliver s'écarte d'elle.

Oliver : J'écoute ?

Il écoute ce que lui dit son interlocuteur. Loïs le regarde.

Oliver : Donne-moi cinq minutes.

Il raccroche et se retourne vers Loïs.

Oliver, gêné : Je...

Loïs s'avance vers lui et l'interrompt.

Loïs, l'air malicieux : Heu...j'ai bien peur que...ce que j'ai en tête dure plus de cinq minutes.

Il la regarde attentivement puis dit après avoir réfléchit quelques secondes sit :

Oliver : La prochaine fois ?

Le rêve de Loïs s'estompe.

Loïs : C'est ça ! Cette fois-ci on va dire que c'est qu'une douche froide comme les autres !
Oliver, désolé : Je suis désolé, je...
Loïs : Je rêve ou bien notre relation s'appuie davantage sur le mot «interrompu», que sur le mot «coïte» ?

Elle se dirige vers la fenêtre en disant cela puis se retourne vers lui et le regarde attentivement elle est un peu énervée.

Loïs : Tu disparais toujours quand les choses deviennent intéressantes et moi j'aime qu'on me montre de l'intérêt !
Oliver : Ouais, c'est vrai, tu as raison. C'est...c'est injuste pour toi.

Elle le regarde et acquiesce.

Oliver : Et si on faisait une pause.

Loïs ne comprenant pas.

Loïs : Une pause, pour voir, d'autres personnes ?
Oliver, surpris : Heu, heu, bon d'accord si tu pense que c'est mieux, faisons une pause dans ce sens là mais moi je pensais davantage à prendre des vacances.

Il se rapproche d'elle et sourit.

Oliver : Tous les deux.

Loïs sourit elle aussi et semble visiblement intéressée par la proposition.

Loïs : C'est vrai ?
Oliver : Oui, j'suis sérieux.
Loïs : Sans disparition au moment ou ça devient intéressant ?

Oliver attrape Loïs avec ses bras.

Oliver : Aucune, je te le promets, ce sera toi, moi et...

Il bouge la tête et semble réfléchir.

Oliver : Monte Carlos ?

Loïs semble satisfaite de cette réponse.

Oliver : J'ai seulement deux ou trois choses à réglé avant de partir mais une fois qu'on sera là-bas ce sera...

Il n'a pas le temps de terminer sa phrase que Loïs l'embrasse soudainement.

Oliver : Tu es divine !
Loïs : Je vais faire mes bagages.
Oliver : Ok.

Ils s'embrassent à nouveau puis Loïs, souriant, se dirige vers l'ascenseur. Une fois dans la cage, elle ferme la grille et lui fais un signe de la main en guise d'au revoir.

Loïs : Salut !

La porte métallique de l'ascenseur descend, le sourire d'Oliver s'éteint petit à petit. Son portable lui indique qu'il vient de recevoir un message. Un zoom sur l'écran nous permet de voir que ce message indique : « C'est partie »



MANOIR DES LUTHOR
Lex est assis à son bureau, en train de lire des papiers. Lionel arrive :

Lionel : Il faut que je te parle, Lex. Tu es seul ?
Lex : Seul avec moi-même. Lana est à Paris avec Nell. Elle est partie acheter sa robe de mariée.
Lionel : Il vaut mieux qu'elle ne soit pas là vu ce qui est en train de se passé.
Lex : Si tu pense au docteur Casseli...
Lionel, le coupant : Casseli est le dernier de nos soucis. Quelqu'un vient de pénétrer par effraction dans une de nos installations pour la sixième fois. Elles ont toutes un rapport avec 33.1.
Lex : Ces installations sont des unités périphériques affectés à la recherche...

Lionel tourne la tête, visiblement agacé que son fils ne comprenne pas le problème.

Lionel : Oh, je t'en pris !
Lex : Les donnés vitales sont ailleurs dans une base secrète.
Lionel : Et tu crois que cette base sera découverte dans combien de temps ? Si jamais les expériences que Luthorcorp mènent sur des personnes douées d'aptitudes hors du commun...
Lex, le coupant : Ça n'arrivera pas.

Il se lève, se dirige vers le milieu de la pièce et laisse au passage un dossier sur son bureau pour que Lionel le regarde.

Lionel, prenant le dossier : Qu'est-ce que c'est ?
Lex : Une image enregistrée par une de nos caméras de sécurité pendant une effraction.

Lionel sort une photo du dossier et la regarde. On y voit comme une trainée rouge et une inscription en espagnol.

Lex, se rapprochant de son père : Je ne sais pas qui est cet personne mais elle se déplace aussi vite qu'une balle de révolver. Un individu possédant une telle aptitude ferait un sujet d'expérience intéressante pour 33.1. pas vrai ?
Lionel : Quels sont tes intentions ?
Lex : Défendre nos investissements.

Il se dirige vers la sortie.

Lex : Allez viens, je te raccompagne !

Lionel le suit et passe la porte du bureau. On entend alors un bruissement et la caméra remonte vers la partie de la pièce qui domine les autres. Bart est là, avec un costume rouge à capuche et des lunettes noires. Il file alors vers l'ordinateur portable de Lex, y branche une clé USB puis parvient à pirater le système de sécurité pour récupérer divers fichiers. Une fois le transfert fini, il parle à un micro caché au niveau de ses lunettes.

Flash : Copier fichier – protéger ! Ça y est, je l'ai. Point de rencontre habituel ?

Il repart à la vitesse de l'éclair.



METROPOLIS

Quelque part dans un quartier désert de la ville. Bart réapparait presque instantanément à cet endroit. Il avance, regarde autour de lui, cherchant visiblement quelqu'un.

Flash : Alors, on se fait ce boulot ou tu compte jouer à cache-cache toute la nuit ?

Soudain L'archer vert arrive, se laissant descendre au bout d'un cable. Bart est surpris de le voir "tomber du ciel".

Archer Vert : Je prends mes précautions. Après tout, je ne suis pas aussi rapide que toi !

Les deux super-héros ont quasiment le même costume mais dans des couleurs différentes.

 

LUTHORCORP, BUREAU DE LIONEL
Plan sur le cliché de Bart. Lionel est assis à son bureau, observant la photo. Clark arrive.

Lionel : Ha ! Tu tombe bien mon garçon, je pensais justement à toi.
Clark, visiblement contrarié : Vous avez une curieuse manière de me le montrer. J'ai du vous laisser une douzaine de messages.
Lionel : Tu m'envoie navré mais j'ai été occupé.
Clark : A soustraire le docteur Casseli de Belle Reeve à la justice ?
Lionel : Je ne cautionne plus les activités mené à Belle Reeve depuis très longtemps. Mais il semble que pour toi en revanche, les effractions sur les sites de Luthorcorp soient toujours d'actualité.

Lionel se lève pour lui montrer le cliché.

Clark : D'où viens cette photos ?
Lionel : Du Mexique.

Clark ne sait que répondre.

Lionel : L'usine de traitement de Luthorcorp. Si tu joue encore à des petits jeux comme celui-là alors, soit plus prudent.
Clark : C'est pas moi.
Lionel, dubitatif : Non ? Alors qui est-ce ?



FERME DES KENT
On se trouve dans la cuisine des Kent, sur une table encombrée de plats vides et des reliefs d'un repas copieux. Bart est attablé, seul et visiblement repu.

Bart : Hum...madame Kent, c'était trop bon, merci encore !

Martha est debout à côté de lui, très étonné de tout ce que Bart vient d'engloutir.

Martha : Et ou tu mets tout ça ? Clark fait deux fois ta taille et il est loin de manger autant que toi !
Bart : Peut-être, mais moi je brûle...pas mal de calories.
Martha : Bon et bien, le frigo est plein. Heu...excuse-moi mais on m'attend. Tu voudrais bien ranger un peu ?

Tandis qu'elle se dirige vers le porte-manteau pour prendre ses affaires, on entend le même bruit caractéristique de la super-vitesse. En quelques fractions de secondes, Bart à tout nettoyé, il fini d'essuyer un verre.

Bart, malicieux : Tout ce que vous voudrez, madame Kent.
Martha, riant en voyant cela : Je suis heureuse de te revoir, Bart. Reste plus longtemps cette fois.

Bart lui sourit, elle part dans le salon. Clark arrive par la porte de la cuisine.

Bart : Ho, ça va, mec ? Tu viens de raté le méga-festin
Clark, brusque : Arrête ton cinéma. Je sais pour Luthorcorp et les effractions commises par quelqu'un d'aussi rapide que moi.
Bart, un peu gêné : Heu, plus rapide en faite...
Clark : J'ai même cru à ta petite histoire comme quoi j'avais changé ta vie.
Bart : Non, c'est pas une histoire ! C'est vrai je ne suis plus le même. J'ai pas menti.
Clark : Tu as volé Lex et aujourd'hui tu le vole encore dis-moi quelle est la différence ?

Bart se détourne pour échapper au regard de Clark.
Bart : Il y en a une mais c'est compliqué...
Clark : Je ne suis pas bête. Explique-moi !
Bart : Je ne peux rien dire.
Clark : Pourquoi ? Je nous croyais «amigos».
Bart, se retournant vers Clark : On l'est il n'y a pas de soucis.
Clark : Alors, dis-moi ce que tu fabriquais à Luthorcorp.

Bart hésite un instant.

Bart : Je...je peux pas.

Clark voit alors le sac à dos de Bart posé sur le canapé. Il s'avance pour le prendre.

Clark : Je vais le trouver par moi-même.

Il tend la main mais Bart est plus rapide que lui, il reprend son sac et le met sur son épaule.

Bart : Tu sais bien que dans la vie on ne peut pas toujours tout dire. Je croyais qu'un mec comme toi pourrais comprendre ça.

Il regarde un moment Clark, l'air déçu, puis s'en va en super vitesse.



TALON, APPARTEMENT DE LOÏS
Loïs est en pleins préparatifs en vue de son voyage avec Oliver. Sa valise est posée sur le lit, elle y range des habits et Chloé lui tient compagnie, allongée sur le lit également

Loïs : Oui je sais, c'est seulement le temps des vacances mais...
Chloé, la coupant : Quoi ?! Des vacances ?! Des vacances, c'est pas le springs. Monte Carlo c'est un conte de fée !
Loïs, continuant à s'activer : Oui enfin, si le prince charmant...ne me fausse pas compagnie toutes les conq minutes.

Chloé se lève et va fouiller dans une des bagage de Loïs d'où elle sort un déshabillée vert anis en dentelle, très sexy, qu'elle tient à bout de bras pour l'admirer.

Chloé, se tournant vers Loïs : Heu...avec ce type d'arguments, tu devrais retenir toute son attention.
Loïs : Il a intérêt, parce que ce bout de tissu m'a coûté une véritable fortune.

Elle se saisi du déshabillé et le met devant elle pour juger de ce que ça donne.

Loïs : Qu'est-ce que t'en dis ? J'aurais peut-être du le prendre en noir ?
Chloé : Non...mon petits doigt me dis que le vert est sa couleur favorite.

Soudain Clark arrive sans frapper, Chloé et Loïs se retournent, celle-ci ayant toujours son déshabillé sexy contre elle.

Clark : Heu...hé, Chloé...

Il s'arrête, le regard posé sur la lingerie que Lois, gênée, s'empresse de plier.

Loïs : T'es malade ou quoi ? Fallait sonné, j'aurais pu être nue. Beurk !
Chloé, s'avançant vers Clark : Loïs va s'envoler à Monte Carlos avec Oliver.
Clark : A ...avec Oliver ?
Loïs : Je t'enverrais une carte postal si je ne suis pas trop occupée.
Clark : Non, à mon avis tu devrais...
Loïs : Me trouver de nouveaux bikinis. Très bonne idée, merci Smallville !

Elle prend son sac et s'en va.

Clark : Peut-être qu'on a eu tord d'aider Oliver à lui cacher la vérité.
Chloé : Quoi ? Qu'il est L'archer vert ? Sans vouloir te faire de peine, je te signale que toi non plus, tu n'as été très honnête avec Lana.
Clark : Regarde ou ça nous a amené ! Des fois je me dis que les secrets ne servent qu'à mentir aux personnes qu'on aime le plus.
Chloé, interrogative : C'est encore d'Oliver qu'on parle ?
Clark : Celui qui t'a sauver au Daily Planet, je le connais. En faite, c'est Bart !
Chloé, étonnée : Quoi ? Attends une seconde. Bart peut aller à la même vitesse que toi ?
Clark : Il est même beaucoup plus rapide. Excuse-moi de ne pas te l'avoir dit parce que...
Chloé : Oh non, c'est bon, tu protégeais ton ami, t'excuse pas. S'il y a une personne qui peut comprendre, c'est moi. Mais pourquoi tu me le révèle maintenant ?
Clark : Je crains qu'il s'attire des ennuis. Tu peux le localiser par le biais de son téléphone ?

Chloé se dirige vers son ordinateur portable.

Chloé : Je vais essayé. T'a son numéro ?

Il lui tend un petit papier.

Clark : Il a volé des données à Luthorcorp au Mexique. Je crois que Lex le recherche. Si jamais il cambriole un notre de ces sites...
Chloé : Ho, j'ai rien. Il a du éteindre son téléphone.
Clark : Et en listant ses appels, tu ne peux pas consulté ses archives ?
Chloé : Pas du tout...enfin, pas de façon légal.

Mais en quelques secondes et quelques frappes de clavier, elle obtient la liste sur son écran.

Clark : Il a passer plus d'une douzaine d'appels à ce numéro dans la journée d'hier.
Chloé : On va voir qui est à l'autre bout du fil.

Elle tape un des numéros de la liste afin de localiser l'origine de l'appel.

Clark : Artemis global consortium ? Jamais entendu parler...

Elle fait alors une recherche rapide sur Internet.

Chloé : C'est une filière de J.L international qui est une entreprise faisant partie...

Elle écarquille les yeux.

Chloé : De Queen industrie ?

Clark comprend soudain.

Clark : Oliver. Il utilise Bart pour attaquer Luthorcorp.



ENTREPÔT DE LUTHORCORP
On voit un homme marcher dans un entrepôt en lisant des papiers. Il entre dans une pièce. On entend alors un bruit de vent causé par Bart qui vient de s'introduire en super vitesse dans l'entrepôt. Il se tient debout à côté d'un bureau avec un ordinateur.

Flash, muni d'une oreillette : Cible atteinte !

Il se dirige alors vers l'ordinateur. Il commence à taper sur le clavier, puis insère une sorte de clé USB dans l'ordinateur, mais à ce moment, il prend un coup de décharge électrique. Il gît alors au sol inerte. Des soldats armés entre alors dans l'entrepôt et l'encercle. Ils sont suivis de Lex qui s'approche de Bart et le regarde avec un air supérieur et le sourire aux lèvres.

Lex, à Flash : Alors, on est moins rapide maintenant ?



APPARTEMENT D'OLIVER
La scène se passe chez Oliver. On voit l'ascenseur intérieur s'ouvrir. C'est Clark qui vient rendre visite à Oliver.

Clark : Oliver !
Oliver : Je ne sais pas pourquoi tu as la tête de quelqu'un qui a envie de me tuer, mais ce n'est pas le moment.
Clark, tout en s'approchant d'Oliver : Où est Bart ? J'ai vu la liste de ses appels. Je sais qu'il travail pour toi.
Oliver : Pas pour moi, avec moi, c'est différent.
Clark : Ca ne fera pas une grande différence quand il sera en prison ou pire.

Oliver s'asseoit à son bureau pour poursuivre la conversation avec Clark.

Oliver : C'est ça. Tu ne sais pas ce qui est en jeu.
Clark : Je sais combien tu déteste Lex. C'est pour ça que tu as recruté Bart ? Pour ta petite vendetta ?
Oliver, l'air sérieux : Non, pour détruire 33.1.
Clark, l'air étonné : T'es au courant pour 33.1 ? Pourquoi tu ne m'as pas tenu au courant de tes projets ?
Oliver, l'air un peu agacé : Parce que toi tu me préviens chaque fois que tu vas sauver le monde ? Ha oui, c'est vrai. J'avais oublié que t'aimais attendre que les ennuis soient sur le pas de ta porte pour agir.
Clark : C'est totalement faux !
Oliver : Alors explique-moi, pourquoi tu n'as encore rien fais ?
Clark : Je devais résoudre un autre problème.
Oliver : Qui est plus urgent que la création d'une armée de psychopathes aux supers-pouvoirs ? Lex veut la guerre...et il l'aura.
Clark : Qu'est-ce que t'a découvert ?
Oliver : Pas grand chose ! Hier soir, Bart a infiltré une base qu'on pensait être le site principal de 33.1. Depuis, j'ai perdu le contact avec lui. J'ai fait une reconnaissance ce matin. La base a disparue et ils n'ont rien laissés derrière eux. Ils lui ont tendus un piège.
Clark : Lex a eu Bart ? On doit le retrouver.
Oliver : Mon équipe y travaille.
Clark : Ton équipe ?
On entend alors une porte s'ouvrir en bruit de fond. Clark se retourne et on aperçoit Arthur Curry et Victor Stone.
Victor : Tout le monde ne se la joue pas solo.



ENTREPÔT DE LUTHORCORP
On voit Flash allongé au sol inerte. Il ouvre les yeux et se relève. Il est enfermé dans une sorte de cuve hermétique circulaire. On a une vue où l'on voit que les pieds de Lex. Une fois la vue reculée, on remarque que Lex est accompagné de deux gardes.

Lex : Salut petit futé !

Lex s'approche un peu plus.

Lex : Mais je te connais. Ça deviens une habitude de me volé.
Flash : Je veux un avocat.
Lex : Et moi, je veux une queue de cheval. C'est fout comment on peut-être déçu dans la vie.

Lex s'approche encore et se trouve juste derrière la vitre.

Lex : Pour qui tu travaille ?
Flash : Je suis mon propre patron, Boucle d'or.
Lex : T'es un petit voleur de bas-étage. L'espionnage industriel, c'est pas ton style. Alors dis-moi pour qui tu travaille avant que je ne devienne désagréable.
Flash : D'accord. D'accord.

Flash s'approche se colle presque à la vitre.

Flash : Le type pour lequel je travaille s'appelle «Monsieur je te botte les fesse» et je peux vous le présenter si tu veux.

Lex sourit et sort une télécommande en forme de téléphone portable. La petit pièce fermée où se trouve Flash s'illumine. Bart semble inquiet.

Lex : Le sol de ta cellule est équipé de capteurs sensibles à la pression conçu pour déceler le moindre mouvement. Reste sur place, ne serais-ce qu'un dizième de seconde quand je les aurais activés...et tu grille. Dernière chance !

Flash s'approche de la vitre et regarde Lex tout en restant muet.

Lex : Tu seras peut-être un petit peu plus bavard quand tu seras fatiguer de courir.

Lex appuie alors sur un bouton ce qui électrise le sol. Flash prend un coup de décharge et se met immédiatement a courir sur les parois de la cellule.



APPARTEMENT D'OLIVER
On se retrouve chez Oliver où se trouve Clark, Arthur, Oliver et Victor.

Oliver : Tu revérifie la liste des sites de Luthorcorp.
Arthur : Ca marche.
Clark : Vous travaillez ensemble depuis longtemps ?
Victor : Je les ai rejoins il y a six mois environs. Ollie et Bart, formaient déjà une équipe.
Clark : Et ta petite amie, Catherine ?
Arthur : Heu...évite le sujet.
Victor, à Clark : Elle a vraiment fait ce qu'elle a pu seulement, avec tous ces composants en moi...
Clark : J'suis navré, Victor.
Victor : Quand Ollie m'a trouvé, je vivais dans la rue. Il m'a donné un repas chaud, il m'a donné un toit et surtout une raison de vivre.

Victor s'éloigne un peu et Oliver s'approche de A.C.

Oliver, à Arthur : Il vient de dire un truc sympas sur moi ?
Arthur, le ton moqueur : Peut-être qu'il commence à rouiller.
Clark : Comment tu t'es retrouvé embarqué là-dedans, Arthur ?
Arthur : J'ai eu des petits soucis en voulant coulé un baleinier au large du Japon.
Victor, à Arthur : Des petits soucis ? Ha, t'appelle ça comme ça, toi ? Ollie t'a évité de finir en bâtonnet de poisson surgelé.
Arthur, un peu embarrassé, à Clark : je m'en serais sorti sans lui;
Oliver, à Arthur : Ah oui ? Avant ou après qu'ils te débites en milliers de boites de conserves ?
Victor : Et là au moins, t'aurais épargné la vie d'une baleine.
Arthur, à Clark : Des blagues de nuls. Des blagues de nuls sur des poissons en longueurs de journée. Et Loïs, elle va bien ?
Clark, à Arthur : Heu...tu devrais demander à ton patron.
Oliver : C'est pas le moment ! Il faut d'abord qu'on arrive à localiser Bart.
Clark, à Oliver, parlant de Bart : Et comment t'a fait pour l'entraîner dans cette histoire ? Le sport d'équipe, c'est pas son truc.
Oliver, à Clark : Tient, on dirait que vous avez quelque chose de commun.
Oliver jette un regard à Clark qui n'a pas l'air de sourire de la remarque d'Oliver.
Oliver, à Clark : Un soir, je faisait ma ronde à Star City quand je suis tomber sur Bart en train de s'empiffrer au frais de la princesse. Tu sais que c'est pas de la mauvaise graine. Il lui fallait juste...savoir où aller, alors, je lui ai offert un boulot.
Clark, à Oliver : On voit le résultat !
Oliver, le ton un peu désolé : J'ai sous-estimé Lex. Je ne referais pas cette erreur.

Oliver appuie sur un bouton qui fait apparaître un écran.

Oliver : J'ai dressé la liste de toutes les installations de Luthorcorp dans un rayon de deux milles kilomètres. Bart doit se trouver dans l'une d'entres elles.
Victor : On a pas fini de chercher !
Clark : Je connais quelqu'un qui pourrait nous aider à aller plus vite.



DAILY PLANET
On se retrouve au Daily Planet où Clark et Chloé discutent.

Chloé : Victor Stone et Arthur Curry travaille aussi pour Oliver ?
Clark : Il peut pas être partout. Parmis tous tes documents sur Luthorcorp, il y en aurait pas un qui pourrait nous mettre sur la voie ?
Chloé, un peu désemparé : Heu...je sais pas. Attends. En faisant des recherches sur le docteur Casseli, j'ai mis la main sur des documents internes que je voulais étudiée plus tard. Ces derniers jours, il y a un important transfère de matériels sur un site qui s'appelle le Ridge Facility dans les environs de Métropolis.
Clark : Luthorcorp doit en transféré tout le temps.
Chloé : Ah oui, sauf que là c'est pas avec deux, troix chariots élévateurs. Une demi tonne d'écran de plombs, des capteurs thermiques, et un équipement de vingt millions de dollars pour mesurer la vitesse des particules.
Clark, réfléchissant : C'est pour Bart. Apportes tout ça à Oliver.
Chloé, surprise : Moi ? Clark...
Clark : J'arriverai au Ridge Facility bien avant eux. Je dois sauver Bart avant tout.

Clark part alors en super vitesse du Daily Planet.



ENTREPÔT DE LUTHORCORP
On se retrouve à l'extérieur de l'entrepôt où Bart est retenu prisonnier. On aperçoit deux gardes dans la cours intérieur du bâtiment. Un garde passe un badge pour entrer à l'intérieur. Clark arrive à ce moment et en profite pour d'infiltrer avant que la porte se referme. Ensuite, on voit Clark à l'intérieur du bâtiment. Il part à la recherche de Bart.



APPARTEMENT D'OLIVER
Oliver active la vidéo surveillance. A l'écran, apparaît Chloé dans la cage d'ascenseur. Par l'intermédiaire d'un interphone, elle s'adresse au jeune milliardaire.

Chloé : «Monsieur Queen, je suis Chloé Sullivan. C'est Clark qui m'envoie

Oliver éteint l'écran et actionne l'ouverture de la porte de l'élévateur. Chloé entre timidement dans la pièce, regardant aux alentours.

Oliver, la fixant : Où est Clark ?
Chloé, restant devant l'entrée : Il est aller sauver Bart.
Oliver, surpris : Il vous a dis pour Bart ?
Chloé, acquiesçant : On a confiance l'un en l'autre. Clark me dit tout.

Elle marque une courte pause. Elle lève les yeux au ciel et lui sourit.

Chloé : Oui, enfin presque tout ! J'ai découvert toute seule que vous étiez un super-héros avec une passion pour les cuirs verts.

Oliver ouvre la bouche pour répondre.
Chloé l'interrompt et commence à s'avancer vers lui, prenant plus d'assurance.

Chloé : Ne vous en faite pas, je ne dirais rien à Loïs. À moins que vous vouliez vous considéré...
Oliver, se plaçant devant elle : Et si on s'en tenait au problème...central ? Qu'est-ce que vous savez ?
Chloé : Une piste qui peut nous conduire à Bart. Où sont Victor et Arthur ?

Oliver, à nouveau étonné qu'elle sache aussi pour les deux autres comparses, soupire et, résigné, laisse lourdement tomber son menton sur la poitrine.
Au fond de la pièce, des bruits de pas. Victor et Arthur. avancent côte à côte vers eux.

Victor : On ne doit pas encore assez bon dans l'art de la discrétion.
Chloé, continuant tranquillement : Mais, déjà maître dans celui de vous faire piégé.

A cette remarque, les deux acolytes froncent les sourcils.

Chloé : Je pense que Bart est retenu prisonnier dans une base nommée «Ridge Facility».
Arthur : C'est pas loin des docks.
Oliver : Et ça fait partie des cibles possible pour prendre 33.1.

Il s'avance vers son bureau et manipule une télécommande. Un écran plasma descend du plafond et affiche les schémas du lieu en question. La jeune journaliste parait émerveillée tant par la technologie utilisée par Oliver que par son organisation.
Ce dernier se tournent vivement vers ses coéquipiers.

Oliver : Allez les gars, vous connaissez la marche à suivre. On s'équipe et on y va.

En synchronisation parfaite, Arthur et Victor s'éloignent.
Chloé s'approche de l'écran, inquiète.

Chloé : Oh, non ! Oliver : Qu'est-ce qu'il y a ?

Arthur et Victor s'arrêtent et les regardent, intrigués.
Chloé lit les annotations sur le plan.

Chloé : Les boucliers de plombs...c'est pas seulement pour Bart. Je crois que ce lieu sert également à raffiner des météorites. Clark est en danger.



LUTHORCORP "RIDGE FACILITY", INTERIEUR DU BÂTIMENT
Clark déambule dans les couloirs du bâtiment. Il y fait sombre. Pour seul décoration, des câbles et d'énormes tuyaux métalliques dégageant des nuages de vapeur. Il arrive au bout du couloir devant une porte blindée indiquant en caractères rouges « Zone interdite ». Il pousse la porte qui s'ouvre sans lui résister. A l'instant même où il pénètre dans la pièce, une lumière vert vif éclaire son visage. La porte se ferme lourdement derrière lui en un claquement sinistre. Clark vacille et s'écroule au sol, faisant tomber avec lui des fioles de kryptonite raffinée. Il se tord de douleur. Le liquide vert se répand, s'approchant dangereusement de lui.



LUTHORCORP "RIDGE FACILITY", EXTERIEUR DU BÂTIMENT
Deux gardes armés font leur ronde. Soudain, une flèche passe devant eux et vient se planter en plein centre du cigle de la Luthorcorp. Une fumée verte sort du projectile et se diffuse sur les hommes qui s'effondrent à terre sans pouvoir réagir.
l'Archer Vert et Cyborg s'approchent d'eux, habillés de leurs costumes, donnant encore plus de prestance à leur démarche. L'archer vert porte sa main à son oreille, activant un émetteur :

Archer Vert : Archer Vert à Tour de guet. On est en position.

Chloé, restée à l'appartement transformé en Quartier Général pour l'occasion, se tient devant le schéma du complexe et donne ses directives :



APPARTEMENT D'OLIVER
Chloé : Ok. Il y a un panneau d'accès à la sécurité près de l'entrée Est. D'après ce qu'indique le plan, il faut soigneusement reconfigurer le système.



LUTHORCORP "RIDGE FACILITY", INTERIEUR DU BÂTIMENT
Cyborg l'interrompt sans ménagement :

Cyborg : Ou...

Il arrache le devant du panneau de contrôle dans un bruit fracassant.

Cyborg : Simplement me connecter aux circuits et désactiver tout le périmètre.



APPARTEMENT D'OLIVER
Chloé, bluffée : Tu peux faire ça ?



LUTHORCORP "RIDGE FACILITY", INTERIEUR DU BÂTIMENT
Cyborg jette un coup d'œil complice à l'Archer Vert qui lui sourit en retour :

Cyborg : Queen industrie, nouvelle version.

Il attrape un câble rouge et enfonce la fiche dans son bras.

Cyborg, d'une voix monocorde : Accès aux périmètres de sécurité.

Il ferme les yeux puis les rouvre rapidement. Son œil gauche s'éclaire de rouge. Une puce électronique circulaire défile au fond de son iris. Il ferme à nouveau ses yeux qui redeviennent normaux.

Cyborg, toujours sur le même ton : Périmètre neutralisé.
Archer Vert, pressant son oreillette : Aquaman, à toi !

Un sillon d'eau défile à tout allure vers les quais près des bâtiments de Ridge Facility. Dans une bouche d'évacuation apparaît alors Aquaman, le torse nu, l'eau ruisselante mettant en valeur sa musculature parfaite. Il attrape un des barreaux de l'échelle le reliant au monde extérieur.

Aquaman : Arrivé sur zone cible. Phase deux en cours !

Joignant le geste à la parole, il commence son ascension.



LUTHORCORP "RIDGE FACILITY", INTERIEUR DU BÂTIMENT
Dans un bruit assourdissant, une porte blindée s'envole. Cyborg et L'Archer Vert apparaissent dans l'encadrement béant.

Archer Vert, passant en premier : Tu fais vraiment un super ouvre-boite.
Cyborg, lui retournant le compliment : Et moi, je verrais bien ta photo sur un sac d'haricots vert.

Ils continuent leur avancée, puis s'arrête regardant autour d'eux.

L'archer vert, à Chloé : Voilà on y est. C'est par où ?



APPARTEMENT D'OLIVER
Chloé : La zone de raffinage est à cent mètre au Sud Ouest. Toujours pas de nouvelles de Clark ?



LUTHORCORP "RIDGE FACILITY", INTERIEUR DU BÂTIMENT
Cyborg : S'il est là, on le sortira d'affaire. Allez c'est partie.
Archer Vert, se metant sur son chemin : Toi, tu as une autre mission.
Cyborg, s'exécutant sans broncher : C'est toi le patron Robin des Bois.

Il part en courant dans un des couloirs opposés.

Chloé : Hé, quelle mission ? qu'est-ce que vous faites ?

L'Archer Vert ne répond pas et part à la recherche de Clark, du côté indiqué par Chloé.

Pendant ce temps, dans la cage spéciale conçue par Lex, Flash court toujours en rond, en super-vitesse. Le jeune garçon semble épuisé, mais ne peut cesser sa course infernale, par crainte d'être tuer. Son visage est crispé par cet effort intense, un filet de sang coule de sa narine.

De son côté, l'Archer Vert tombe sur deux gardes. Il vient rapidement à bout des deux hommes en usant de violents coup de pieds et de poings.

Chloé, à l'air inquiète : Tour de Guet à Archer vert. Quelle est votre position ? Répondez !
Archer Vert : Passage en mode silencieux. Attendez instructions, Tour de Guet. Aquaman, on se met en phase trois.

Il disparaît dans les volutes de vapeur dégagées par les machines.

Des hommes armés circulent dans les couloirs. Six d'entre eux surveillent, l'entrée d'une salle. Au dessus de la porte blindée, une grille derrière laquelle apparaît Aquaman.

Plus loin, Cyborg, le regard déterminé, foncent d'un pas de course rapide lourd et régulier, droit sur des vigils. Il passe entre les deux hommes et les repousse violemment de ses poings puissant sans interrompre sa course. L'onde de choc visible au ralenti, propulse les hommes dans les airs comme des pantins.
Dans la chambre forte, Clark est toujours à terre, respirant de plus en plus difficilement. La porte s'ouvre enfin. Un garde apparaît, menaçant de son arme le jeune homme vulnérable.

Garde : Hé, toi ? Tes pas sensé être là !

Un bruit maintenant très reconnaissable, se fait entendre. L'homme pousse un cri et se tourne avant de s'écraser au sol, une flèche plantée dans la nuque.

Archer Vert, se tenant juste derrière, arbalète à la main : Moi non plus !

Il attrape Clark par le bras et l'aide à sortir de la pièce.

Archer Vert : Allez, viens.

La porte de la prison de plomb se referme derrière eux, libérant Clark de l'emprise de la kryptonite.

Clark, reprenant son souffle : Ça va aller.
Archer Vert : T'es sûr ?
Clark : Ouais.

Il réactive alors son oreillette.

Archer Vert : L'Archer Vert à Tour de Guet. Boy Scout sortie des bois.

Chloé affiche alors un grand sourire de soulagement.
Les deux jeunes hommes reprennent leur chemin, l'Archer Vert précédant Clark.

Clark : Boy Scout ?
Archer Vert : Si t'avais pas été si impulsif, t'aurais eu le droit de choisir ton nom de code. Tu veux pas faire partie de l'équipe ? Parfait. Mais agi en conséquence.
Clark : C'est bon, tu as raison. Où est Bart ?
Archer Vert : Tête Brûlée ? Lui non plus, il n'a pas eu le droit de choisir.

Il se tourne alors vers Clark et lui tend une oreillette.

Archer Vert : Tour de Guet va te guidée jusqu'à l'endroit ou il doit être retenu prisonnier.
Clark : Et toi , qu'est-ce que tu vas faire ?
Archer Vert, déclenchant son transformateur de voix : Ce que je préfère !

Il lui sourit et s'éloigne au pas de course.

Chloé, donnant ses directives : Tour de Guet à Boy Scout. Alors on la sort cette tête Brûlée ?

L'Archer Vert se faufile dans les couloirs et les machineries, évitant les gardes. Il plaque alors sur une des parois métalliques, un mini explosif high-tech qu'il l'actionne.

Cyborg, de son côté, ralentit sa course.

Cyborg : Cyborg via Aquaman. Où est-ce que t'es passé tête d'écaille ?

Une porte s'ouvre à côté de lui. L'homme poisson se tient debout, torse nu et tout sourire, à côté de son tableau de chasse.

Aquaman : T'en as mis du temps !

Cyborg jette un coup d'œil rapide aux hommes étendus à terre.

Cyborg : Jolie les abdos...mais, mets un T.Shirt s'il te plaît.
Aquaman : désolé, je nage plus vite quand j'suis nu.

Cyborg passe à côté de lui et se dirige vers le fond de la pièce.

Cyborg : Tu parles !
Aquaman, continuant de le taquiner : T'a de la chance, j'ai gardé mon pantalon cette fois.

Il finit malheureusement par enfiler le haut moulant de son costume.

Cyborg s'approche d'un immense panneau de contrôle, y saisit un câble dont il plante la fiche dans son bras, répétant à l'identique la scène de la désactivation du périmètre. Des schémas qu'il semble mémoriser défilent sur sa pupille.

L'Archer Vert, quant à lui, continue de déposer ses explosifs. Il entend alors la voix de Chloé :

Chloé : Boy Scout a localiser Tête Brûlée.

Clark arrive enfin près de Flash. Il assomme rapidement les gardes en faction. Il reste debout devant la cage et se concentre devant l'aura rougeâtre circulaire que laisse le jeune garçon derrière sa course folle. Soudain, saisissant le moment propice, Clark fonce et pulvérise de son épaule la paroi en verre de la prison maudite, se saisit d'Impulse et traverse, l'autre paroi de la cage qui explose sous la pression anormale que le jeune homme lui a fait subir.
Clark tiens son jeune ami contre lui, le protégeant de son dos d'acier d'éventuels éclats de métal et de verre. Des sirènes stridentes se déclanchent.

Clark : Bart, ça va ?

Impulse est épuisé. Des gouttes de sueur perlent sur son visage.

Flash : Muy bueno, amigo.

Il trouve, malgré tout, la force de sourire à Clark afin de le rassurer sur son état.
Des éclairages rouges s'affolent dans les couloirs du bâtiment, tels des gyrophares. Lex est là tout de noir vêtu, un talkie-walkie à la main. Les lumières sinistres dansent autour de lui, accompagnées par les sirènes.

Lex : Je ne veux pas le savoir ! Je veux une alerte prioritaire : personne ne rentre, personne ne sort.
Archer Vert, apparaissant dans l'ombre : Il est un peu trop tard !

Lex se retourne et se retrouve face à lui.

Archer Vert, continuant : Vous avez dix minutes pour évacuer le personnel de cette base avant que je la raye de la carte.

Le visage de Lex devient haineux.

Lex : Vous ?
Archer Vert, froidement : Vous vous rappelez ? Je suis toucher.
Lex, sarcastique : Je ne vois pas comment j'aurais pu oublier. J'ai eu droit à une flèche dans la poitrine lors de votre dernière visite.
Archer Vert : Et moi à une balle dans la mienne. Nous sommes quitte.

Un sourire nerveux s'affiche sur le visage de Luthor, puis disparaît aussitôt :

Lex : Aller en enfer !

L'archer vert saisit son arme fétiche et la pointe vers l'homme en noir.

Archer Vert : Vous d'abord.

Il bande son arc. Le visage de Lex se décompose au même instant que la flèche s'échappe de celui-ci. Mais il reste immobile. Le projectile effilé frôle sa joue droite. L'homme tourne la tête et voit la flèche se planter dans un tuyau derrière lui, laissant échapper de la vapeur. Il fait à nouveau face à l'homme en cuir vert. Un filet de sang coule sur sa joue entaillée. Il passe la paume de sa main sur sa blessure et regarde le liquide rouge la colorer. A l'instant où Lex relève les yeux vers L'archer vert, celui-ci a disparu, le laissant seul, humilié, au milieu du couloir.

Clark et Flash rejoignent L'archer vert.

Clark : Tu peux aller aussi vite qu'avant ?
Flash : Ouais, je...laisse-moi le temps de respirer.
Archer Vert : Tu respirera plus tard, vieux !

Il déclenche son oreillette.

Archer Vert : Aquaman, Cyborg ! Rendez-vous Alpha. Confirmés !
Cyborg : On est en route !
Archer Vert : Tour de Guet, tout le personnel de Luthorcorp a quitté les lieux ?

Chloé fixe le plan du bâtiment.



APPARTEMENT D'OLIVER
Chloé : Oui, les dernières signatures thermiques s'éloignent vers le Nord.



LUTHORCORP "RIDGE FACILITY", INTERIEUR DU BÂTIMENT
Clark rattrape L'archer vert qui marche devant eux.

Clark : Une seconde. Qu'est-ce que tu fais ?

L'Archer Vert tient dans sa main un détonateur. Il a l'air exaspéré par la réflexion de Clark :

Archer Vert : Qu'est-ce que je fais à ton avis ? Tu veux voir d'autres amis dans le coin ?

Flash se place près de son boss et fixe Clark.

Flash : Je vote non sur ce coup là. Il faut pas les laisser faire.
Clark, hésitant un instant : Tour de Guet. Tu es sûre que tout le monde est partie ?
Chloé : Sûre à sang pour sang.

Clark soupire. Les autres attendent sa réaction. Il relève la tête.

Clark : D'accord, allons-y !

L'Archer Vert sourit content de la réponse de son ami. Clark a enfin l'air résolu à les suivre.

Il fait nuit noire. Nos cinq futurs super-héros marchent à l'unisson d'une allure fière et noble. Derrière eux, les bâtiments de Ridge Facility explosent les uns après les autres. Chaque détonation est appuyée par une musique digne d'un acte héroïque.
Chloé devant son écran, voit le complexe infernal disparaître à mesure que les secondes défilent. Elle est stupéfaite.
Le nuage de flammes qui ne cesse de croître éclaire maintenant la figure des cinq hommes. L'Archer Vert, Flash, Cyborg et Aquaman entourent Clark ... Clark dont l'expression du visage est celle d'un homme, un homme avançant pas à pas vers sa destinée.



APPARTEMENT D'OLIVER
Oliver est justement au téléphone, dans son appartement, seul. Visiblement en grande discussion avec un de ses employer pour son départ prochain, mais pas en vacances...


Oliver : Très bien, faite préparer le jet. Je veux décoller aussi vite que possible.
Loïs arrive justement, les bagages à la main, et le sourire au visage.

Loïs : Salut. J'espère que ton coucou a de la ressource parce que mes bagages pèsent une tonne. T'a pas encore fait les tient ?

Oliver reste sans voix, il va lui annoncer une mauvaise nouvelle et n'a pas l'air ravi à cette idée. Loïs, de son côté, cherche les bagages d'Oliver..

Loïs : Où sont tes affaires ?
Oliver : Je...heu

A voir la tête de son ami, Loïs comprend tout de suite.

Loïs : Ne dis surtout pas ce que je crois que tu vas dire
Oliver : Excuse-moi, je...j'ai...j'ai un rendez-vous d'affaires.

Descendu à son petit bureau dans le salon, Oliver cherche à tout prix à éviter le regard de Loïs, manipulant ainsi des objets de son bureau. Loïs pose alors par terre un petit sac, elle s'approche..

Loïs : Repousse-le !
Oliver : Ce serait trop compliqué.
Loïs : C'est toujours compliqué avec toi. Tu es deux personnes complètement différentes. D'un côté, l'homme romantique et charmant dont je suis amoureuse et de l'autre, cet étranger qui n'arrive pas à rester en place une seconde et qui ne voit pas tout ce qu'il rate.
Oliver : Je...depuis le jour ou mes parents sont morts, j'ai vécu à peu près dans tous les pays, toutes les capitales, tous les continents et...durant toutes ces années, il n'y a pas une seule personne que j'ai vraiment regretter. Personne à part toi.

Loïs semble vraiment touchée..

Loïs : Alors, reste.
Oliver : Je regrette. Parce qu'il y a plus important en ce monde que mes désirs...et les personnes que j'aime. J'espère pouvoir t'expliquer un jour.
Loïs : Ne compte pas sur moi pour être là le jour ou tu reviendras t'expliquer.

Elle se retourne alors, visiblement très affectée de cette nouvelle trahison d'Oliver. Touchée, vexée, elle ne peut plus le regarder.

Oliver : Je ne compte pas revenir. Enfin, pas prochainement !

Loïs est sur le point de pleurer...

Oliver : Je suis désolé. Je n'ai jamais voulu te blessé.
Loïs : Seulement, tu as quand même fini par le faire.
Oliver : Alors ça y est ? Le moment est arrivé n'est-ce pas ? Le moment que je vais regretter pour le restant de mes jours ?
Loïs : Oui.

Elle le regarde droit dans les yeux et l'embrasse passionnément. Mais au milieu du baiser, elle met un stop à celui-ci, comme pour montrer que l'histoire est finie.

Loïs : Je t'aimais...

Loïs quitte Oliver, qui reste seul, tête baissée, coeur meurtri.



MANOIR DES LUTHOR
Au manoir, une scène familiale, Lionel et Lex au petit salon, Lex accusant le revers de la nuit dernière, sirote un nouveau whisky tandis que Lionel lui énonce ses 4 vérités :

Lionel : Bart Allen, envolé, il s'est échappé. Un site de plusieurs millions de dollars totalement détruit. 33.1 compromis. Et j'ai bien peur irrémédiablement. Mes félicitations ! Tu as quand même découvert que notre archer tout vert et sa bande de joyeux lurons sont des adversaires qu'il ne faudra plus prendre à la légère.

Lex se lève.

Lex : Exact. Raison de plus pour ne pas abandonner 33.1. Si des terroristes comme L'archer vert, recrutent des personnes aux super-pouvoirs, la seule façon de protégé la liberté et la démocratie est de combattre le feu par le feu.
Lionel : La liberté et la démocratie ? Oh, je n'avais pas réalisé que tes objectifs étaient si nobles.
Lex : Il y a beaucoup de chose qui échappe à ton intention depuis ton déclin. Mais à la mienne. non. On a pu sauvé aucune images des caméras de surveillances mais...plusieurs des gardiens ont décris l'un des hommes de L'archer vert, comme quelqu'un ressemblant de façon remarquable à Clark Kent.
Lionel : Clark ? Impossible.
Lex : Un mot qui apparaît comme par magie à chaque fois qu'on parle de lui.
Lionel : Puisque je te dis que ça ne peut pas être lui.
Lex : Mais comment peux-tu en être aussi sûr ?
Lionel : Tout simplement parce que j'étais en train de diner avec lui au moment précis ou ça c'est produit. Martha avait fait un boeuf cocotte avec des pommes de terre nouvelles et de toutes petites carottes. C'était délicieux.

Lionel ri, suite à sa phrase.

Lionel : Clark en a repris trois fois. Ne t'en fais pas fiston, tu as déjà bien assez d'ennemis en train de...préparer ta chute.

Lex n'en revient pas, son regard abattu vient à nouveau de voir une nouvelle désillusion, un alibi pour son ennemi, Clark.



FERME DES KENT, LA GRANGE
A la ferme, Chloé est juste à l'entrée, au téléphone.

Chloé : D'accord, merci.

Elle rentre à l'intérieur pour rejoindre quelqu'un.

Chloé : Le Daily Planet retient la version, selon laquelle une explosion de gaz a détruit un bâtiment vide de Luthorcorp qui se trouvait près des docks.

On aperçoit Arthur et Clark dans la grange.

Clark : Vide ?

Chloé s'assoit sur les premières marches de l'escalier.

Clark : La machine à couvrir les crimes de Luthorcorp est passé par là.

En fait, tout le monde est là, il y a Bart, Victor, Arthur, Chloé et Clark.

Chloé : L'essentiel, c'est qu'on a réussi à épargner à Bart une fin prématurée.
Bart : Quoi ? Vous rigolez ? J'étais encore frais quand vous êtes arriver.
Victor : J'en reviens pas comment t'a vider le frigo de la mère de Clark.
Bart : C'est pour avoir la pêche, justement.

Et Bart se déplace en super-vitesse pour rejoindre Chloé.

Bart : Au cas où je dois rentrer en action, je préfère assurer.
Chloé : J'ai toujours un petit ami !
Bart : ouais, mais on a le droit de rêvé...
Arthur : C'est pas Tête Brûlée qu'on aurait du l'appeller c'est «Mister Love»
Clark : Tête Brûlée, Cyborg, Aquaman, L'archer vert...c'est quoi le nom de votre équipe ?
Bart : J'en sais rien ! J'ai réfléchi et il faudrai un truc cool. Ça c'est sur, du genre...

Oliver, qu'on n'avait pas vu dans la scène jusque là fait son apparition, sorti de l'ombre.

Oliver : Ce serait bien d'employé le mot «justice». Puisque Lex y sera très bientôt confronté. Victor et Arthur on pirater l'ordianteur central de 33.1 avant l'explosion du bâtiment.
Chloé : C'était ça votre mission.
Victor : J'ai pas encore rencontré le processeur que j'ai pas réussi à décoder.
Clark : Qu'est-ce que vous avez découvert ?
Arthur : Que Lex est encore plus dangereux et mégalot que l'on pensait.
Oliver : Luthorcorp est en train d'implanter des répliques de 33.1 à travers le globe. Partout où se
trouverons des personnes aux super-pouvoirs, Lex en fera des cobayes de laboratoire.
Clark : On ne le laissera pas faire.
Oliver : Oh, non. Notre première cible est une installation situé au large de l'île de Malte. Vous connaissez la marche à suivre. Départ dans trente minutes. Allez chercher votre équipement.

Arthur et Victor commence à partir, mais Bart a une idée.

Bart, à Clark : Tu...tu viens avec nous, amigo ?
Arthur : Oui, on aura sûrement besoin de toi.
Victor : Des yeux lasers, ça peut-être utile.
Oliver : ils ont raisons, tu serais le meilleur atout de l'équipe.
Clark: J'aimerais vraiment en faire partie...
Oliver : Mais ?
Clark : Le problème dont je t'ai parler. C'est moi qui l'ai causé et je dois d'abord le résoudre.
Oliver : Cette histoire ne s'arrête pas là Clark.

Ils se serrent la main.

Oliver : Elle ne fait que commencé...

Oliver et Clark échange un regard complice, un signe pour le futur, puis Oliver se retourne et salue Chloé.

Oliver : Chloé.
Ils partent alors tous ensemble de la grange, sauf Clark et Chloe. Green Arrow en tête de file.
Oliver : Allez les gars, allons sauver le monde !
Chloé : Tu as des supers-amis Clark Kent.
Clark, regardant Chloé : Ouais, je sais.


Fin de l'épisode 

Ecrit par adri280891 
Activité récente
Actualités
NASCAR Sprint Cup Series Awards

NASCAR Sprint Cup Series Awards
Justin Hartley s'est rendu à la soirée 'NASCAR Sprint Cup Series Awards', une cérémonie de remise de...

Office Uprising

Office Uprising
Quelques jours seulement après avoir boucler le tournage de la première saison de 'Blood Drive',...

'Allied' UK Premiere

'Allied' UK Premiere
Lizzy Caplan s'est rendue à l'avant-première brittanique de son dernier film, 'Allied' ('Alliés' en...

Unlikely Heroes 4th A. Recognizing Heroes Charity Benefit

Unlikely Heroes 4th A. Recognizing Heroes Charity Benefit
Ian Somerhalder était à la 4ème édition du gala de charité 'Unlikely Heroes 4th A. Recognizing...

No Flights, No Tights

No Flights, No Tights
Tom Welling met à profit sa notoriété acquise grâce à 'Smallville' en sortant une collection de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (23:14)

Moi j'adore, c'est le chaud que j'aime pas. lol

CastleBeck (23:14)

Sonmi : Ce n'est pas que tu n'as pas le temps, car si tu en avais réellement envie, tu trouverais de le temps

Sonmi451 (23:15)

On a pas le temps, on a un temps et c'est ce temps là qu'on a toujours mais on n'en connait pas sa durée et tout le problème est là.

CastleBeck (23:15)

Non, c'est oki aujourd'hui, mais j'aime ni le froid ni le chaud...

stanary (23:15)

Ah je comprends pas comment vous faîtes pour aimer le mauvais temps .

Sonmi451 (23:15)

Mais bien sur, j'ai toujours mon temps. ^^

Titepau04 (23:15)

Tu n'aimes pas le froid??? C'est dommage ça!!!

CastleBeck (23:16)

Un temps, le temps... Tout est question de déterminant tout ça

CastleBeck (23:17)

Le froid,c 'est pas du mauvais temps... Il peut faire froid et soleil...
Moi, j'aime le printemps et l'automne, j'aime pas l'hiver et tout ce qui s'y rapporte (sauf le hockey)!

stanary (23:17)

Non je déteste ça . Sonmi ton avant dernier message n'a aucun sens

Sonmi451 (23:19)

ha non c'est pas pareil le temps personne ne le tiens, c'est quelque chose qui nous fil entre les doigts mais on a tous un temps donné.

Sonmi451 (23:20)

Ca ne veut pas rien dire, c'est de la philo Star' nuance. ^^

CastleBeck (23:20)

Tout à fait d'accord. Il faut s'accorder un temps pour faire ce qu'on veut, comme danser sur la table de ton salon

Sonmi451 (23:21)

J'ai jamais dit que j'avais envie de danser sur la table. lol

CastleBeck (23:21)

Je sais!

Sonmi451 (23:21)

j'ai dit que le jour où on m'entend dire que je m'ennuie, j'irais danser sur la table ^^

Sonmi451 (23:21)

mais heureusement que je prends du temps pour moi hein ^^

stanary (23:22)

Et tu m'enverras la vidéo d'ailleurs ^^

CastleBeck (23:22)

Mais, tu vois, ici, il y a des gens qui prennent les conversations en plein milieu et qu'ils interprètent à leur façon!

CastleBeck (23:22)

(qui)

Sonmi451 (23:24)

Haaa ça je sais! lol

CastleBeck (23:25)

Sur ce, moi, il parait que je dois retourner travailler (et pelleter), alors je vous souhaite une excellente fin de soirée et une bonne nuit

stanary (23:26)

Bon courage au travail
Bonne nuit et bonne fin de soirée.

Sonmi451 (23:28)

Travailles-bien !

CastleBeck (23:29)

Merci

Sonmi451 (23:35)

Sur ce j'y vais aussi.

Sonmi451 (14:23)

Bonne journée à tous! Et Joyeuse St-Nicolas!

arween (18:40)

Vous êtes nombreux à fêter la Saint Nicolas ?

Xanaphia (19:04)

En tout cas chez moi aussi ça se fête Alors bonne Saint Nicolas

arween (19:05)

Dans le sud, ça ne se fête pas du tout

Sonmi451 (08:43)

Design' spécial noël sur Scrubs, on attend vos commentaires.

Chaudon (10:25)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Chaudon (10:31)

Nouveau sondage sur le quartier "Elementary" ! N'hésitez pas à venir voter sur le quartier et à donner vos avis sur le topic approprié !

Chaudon (10:49)

Votez dès maintenant pour la Nouvelle Photo du Mois du quartier "Elementary" !

arween (10:57)

Bonjour la citadelle ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift, venez participer !

seriepoi (11:05)

Bonjour tout le monde ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, venir sur le quartier "True Blood" pour commenter le (très) beau calendrier de décembre, fait par Sonmi. Merci par avance et bon dimanche à tous.

ObikeFixx (11:25)

Bonjour tout le monde! En plus du nouveau sondage, n'hésitez à venir découvrir le nouveau calendrier et la nouvelle photo du mois sur le quartier "The Last Ship"

Phoebus (14:15)

Bonjour tout le monde ! Il ne vous reste plus qu'une journée pour voter pour la voter de l'épisode 8x05 de The Vampire Diaries et pour participer à la review de cet épisode.

serieserie (16:44)

Inscrivez-vous vite pour la grande partie d'HypnoGame Arrow qui aura lieu dans 6 jours!! Rendez-vous dans les forums de l'accueil!!

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play