VOTE | 240 fans |

322 - Script VF

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

SMALLVILLE, LA NUIT, EN PLEINE FORÊT

Des bruits de pas ainsi que le crépitement des feuilles mortes qui y est dû se font entendre. Une jeune fille, apparemment dénudée s’avance lentement au sein de la forêt. Elle atteint finalement l'asphalte et guette les environs lorsque l’on entend un véhicule klaxonner. Les phares d’un 4x4 illuminent le visage de la jeune fille, blonde, qui se tourne brusquement vers l’engin qui tente de freiner. Mais cela ne semble pas impressionner la demoiselle qui frappe à l’aide de ses deux mains sur le capot du tout-terrain qui s’envole dans les airs, passe par-dessus la jeune fille. Le véhicule, renversé, retombe enfin avant d’exploser.


La jeune femme, le regard passif, se contente de regarder la voiture en flammes quelques instants avant de reprendre son chemin.

 

FERME DES KENT, LA MAISON

Nous retrouvons encore cette jeune fille dénudée qui longe doucement la propriété des Kent jusqu’à en atteindre la maison. Elle toque et aussitôt quelqu’un vient lui ouvrir la porte.

Jeune fille : Bonjour Clark !

Il s’agit de Clark. qui semble choqué de voir cette fille nue devant sa porte. Celle-ci sourit et dit :

Jeune fille : Je m'appelle Kara ! Je viens de Krypton !

 

GENERIQUE

 

FERME DES KENT, LA MAISON

Tandis que Martha et Jonathan se trouvent dans la pièce adjacente, Clark est assis face à Kara dans le salon. Celle-ci est désormais vêtue d’une chemise probablement appartenant au jeune homme.

Clark : Kara, je ne sais pas où tu as entendu parler de Krypton, mais un astronome m'a dit que cette planète avait été détruite.
Kara : Sa forme physique a disparue, mais Krypton existe à travers nous.

Martha, tendant une tasse à Kara : Tenez, ça va vous réchauffez !

Kara prend la tasse et la regarde attentivement.

Martha, intriguée : C'est du thé chaud !

La jeune fille se contente de sourire en guise de remerciement et dépose la tasse sur table.

Jonathan : Kara, je pense que vos parents s'inquiètent beaucoup pour vous, laissez-moi les appeler.
Kara, fixant Clark et répondant : Je n'ai personne.
Martha : Vous n'allez pas dormir dans les champs ! Vous restez chez nous ce soir.
Kara, toujours souriante, regardant Martha : Merci ! Je sais que vous êtes gentils.

Tandis que Jonathan soupire, Clark enchaîne et demande :

Clark : Comment es-tu arrivé ici ?
Kara : J'ai traversée un passage dans le mur de la grotte.
Clark, étonné : Un passage qui vient d'où ?
Kara : Je viens d'un endroit ou tu seras débarrasser de tes doutes. Un endroit ou tu n'auras pas à cacher qui tu es.
Jonathan, prenant la parole : Écouter, si vous venez vraiment d'une autre planète, faite nous une petite...une petite démonstration de tous les pouvoirs que vous posséder.

Kara regarde étrangement Jonathan. Clark tente de parler :

Clark : Papa !

Jonathan, s’avançant vers le fauteuil de Clark : Clark, tu m'as dis toi-même que Pete était harcelé par le FBI, alors comment être sûr que ce n'est pas encore un piège ?

Kara, se levant, et étant face à Jonathan : Jonathan Kent ! Vous n'avez pas votre place dans cette conversation. Je montrerai à Kal-El tout qu'il aura besoin de voir au moment venu.
Clark, intrigué, se levant et demandant : Où as-tu entendu ce prénom ?
Kara, s’avançant lentement vers Clark : C'est celui que tes vrais parents t’ont donné.
Clark : Pourquoi es-tu ici ?
Kara, lui prenant sa main : Pour te ramener chez nous !

Clark regarde Kara et semble de plus en plus intrigué par cette jeune fille. Ils sont interrompus par Lex qui toque à son tour à la porte et appelle :

Lex : Clark ?!

Clark se met devant Kara afin que l’on ne puisse la voir et tandis que Lex ouvre la porte, on entend le même bruit que fait Clark à chaque fois que ce dernier utilise sa super vitesse.

Clark : Lex !
Lex, entrant : Est-ce que tu as une seconde ?
Clark : C'est à dire que...heu...

Il se retourne, ainsi que ses parents et tous trois s’aperçoivent que Kara a disparu. Clark se tourne alors vers Lex qui lui fait un signe de la tête, en attente d’une réponse.

Clark, terminant sa phrase : Oui, j'ai tout mon temps !

Lex sourit et sort, suivi de son ami. Jonathan regarde étrangement Martha avant de s’asseoir sur le même fauteuil où se trouvait son fils quelques instants plus tôt. Son attention se porte alors sur la tasse de thé qu’avait touchée Kara.

 

FERME DES KENT, LA GRANGE

Lex et Clark arrivent dans la grange.

Clark : Je pensais que tu ferais la fête. Ton père est enfin derrière les barreaux.

Lex, en marchant : Mon père a un bataillon d'avocats plus puissants que toute l'armée de César. On le libérera sous caution d'ici quarante-huit heures.

Tandis qu’ils montent les escaliers du loft de Clark, ce dernier dit :

Clark : Ça m'étonnerait qu'un juge remette un assassin en liberté aussi facilement.
Lex : Le seul moyen d'éviter la liberté sous caution, c'est d'apporter au juge, une preuve qu'il représente un danger imminent pour la société.

Ils se trouvent enfin dans le loft.

Clark : La boîte vocale de Chloé. Elle enregistré les aveux de ton père, c'est très mauvais pour lui.

Clark s’arrête mais Lex, lui, fait encore quelques pas.

Lex : Oui, c'est vrai, devant le grand jury. Mais pour refuser la libération il leur faut des témoins, des personnes qui auraient vus mon père faire du mal à quelqu'un, mais...Malheureusement, ceux qui ont eu le privilège de voir les exactions de mon père sont morts ou refuses de venir témoigner.

Clark regarde un court instant son ami.

Clark : Moi je dirais tout ce que je sais.
Lex : J'apprécie ton soutien, Clark, mais c'est un témoin qu'ils recherchent.
Clark : Je l'ai vu à Belle Reve ! Je l'ai vu ordonné aux médecins d'augmenter le voltage des électrochocs, même quand le médecin lui a dit que tu pouvait devenir un légume.
Lex, intrigué : Comment tu as pu voir ça ?

Une leur de culpabilité apparaît dans les yeux de Clark, qui répond :

Clark : J'y suis aller pour pour essayer de te sauver, mais, j'suis arriver trop tard.

Lex s’avance lentement vers Clark.

Lex : Tu as toujours su que mon père avait tué ses parents, c'est ça ? Et tu ne me l'as jamais dit
Clark : Lex...

Lex l’interrompt et se retourne.

Lex : J'étais persuadé qu'entre amis c'était la moindre des choses de partager des informations capitales.

Lex se tourne à nouveau vers Clark qui reprend la parole.

Clark : Non, pas si ça risquait de te faire tuer. Réfléchi, ton père t'a fait interné dans une maison de dingue et ta fait grillé le cerveau. Si tu t'étais souvenu de la vérité, il t'aurai fait tué, je ne supportai pas cette idée.

Les deux amis échangent quelques regards et Lex, après réflexion, fait un pas de plus vers son ami.

Lex : Tu es un ami étonnant. Si tu vas dire au juge ce que tu viens de me raconter, mon père échangera ses costumes de hautes coutures contre une jolie combinaison orange.

Clark sourit légèrement à cette remarque.

Clark : Je viendrai, tu peux y compter.

 

PRISON DE MÉTROPOLIS

Une porte s’ouvre et des lampes s’illuminent, laissant apparaître une énorme pièce blanche. Il s’agit en réalité d’une cellule, celle de Lionel Luthor pour être plus précis. Celui-ci, menotté aux bras et aux jambes, s’avance vers le grillage de sa cellule en compagnie de l’agent Loder.

Lionel : Nous avons un accord, Loder.
Loder : Je vous ai dit que votre fils portait un micro, et je me suis assuré que tous les enregistrements compromettants soient détruits. Je suis incapable d'empêcher une blonde périscolaire affamer de pulitzer de fouiner à propos d'un assassinat vieux de dix ans.

Lionel se trouve désormais au centre de la cellule.

Lionel : Qu'en est-il de votre enquête sur l'ami de Lex ? Qu'est-ce que vous avez ?
Loder, se retournant : Vous êtes un type bizarre. Au cas ou ça vous aurais échappé, vous pouvez affronter le couloir de la mort et ce n'est pas les secret d'un adolescent de la campagne qui vous sauverons

Lionel : Votre écroué n'est qu'un léger inconvénient, on me libérera sous caution dans peu de temps. Et j'espère recevoir bientôt les informations que vous avez réunis sur Clark Kent.
Loder, face à Lionel : Oh, croyez-moi, vous pourrez les attendre très longtemps, Notre accord est caduque, Monsieur Luthor !
Lionel, fixant Loder : Vous vous aventurez dans des eaux dangereuses, Loder
Loder : Rassurez-vous, je suis un bon nageur. Bonne soirée.

Loder s’en va, laissant Lionel seul dans sa cellule.

 

FERME DES KENT, LA GRANGE

Clark se trouve hors de la grange et regarde la superbe Mercedes de son ami Lex quitter la propriété. Kara apparaît sur la droite du jeune homme – vêtue désormais d’une jupette blanche allant de paire avec la chemisette blanche qu’elle porte dessus et dit :

Kara : Tu ne devrais pas te mêler de leur problème.

Clark, se tournant vers elle : Lex est mon ami, je veux l'aider.
Kara : Tu ne peux pas lui faire confiance !
Clark : Tu ne sais rien de lui.
Kara : Ça n'est pas utile. Les humains sont ainsi, ils mentent tous.
Clark : Les humains sont un peuple auquel je tien beaucoup !
Kara, s’avançant lentement vers Clark : Ce sera d'autant plus difficile de les voir te trahir les uns après les autres. Je comprend pourquoi tu as peur. Tu ne connais qu'eux. Mais tu n'es pas fait pour ce monde Kal-El, tu es fait pour le mien.
Clark, reculant d’un pas : Je m'appelle Clark. Et pourquoi je devrai croire ce que tu dis ?
Kara : Mais parce que c'est la vérité.
Clark : Ah oui ? Est-ce que tu pourrais commencer par me dire où t'étais cacher pendant quatorze ans ?
Kara, s’avançant à nouveau : Si tu viens avec moi, tes questions trouveront une réponse.
Clark : C'est insuffisant.

Clark finit par se retourner dans le but de se diriger vers sa maison, mais Kara le retient par le bras.

Kara : Kal-El, attends. Viens avec moi.

Kara recule de quelques pas et finit par flotter dans les airs, emmenant avec elle Clark qui semble légèrement surpris par la situation.

Clark, regardant autour de lui : Comment tu fais ça ?
Kara : Tu sais le faire aussi.
Clark : Je ne sais pas voler.
Kara, toujours le sourire aux lèvres : C'est ce que tu crois. Ce n'est que le début, Kal-El. Tu n'as pas idée des pouvoirs que tu va acquérir.

Clark, intrigué, regarde à nouveau autour de lui et échange un dernier regard avec Kara, laissant apparaître derrière eux une pleine lune absolument magnifique.

 

GROTTES KAWATCHES

Après s’être envolés, nos deux protagonistes se retrouvent dans les grottes Kawatches, situés devant une récente fissure.

Clark : Cette fissure n'était pas là la semaine dernière.
Kara : Elle s'est ouverte pour me libérer. Elle se rouvrira quand nous partirons.

Clark se retourne, et se retrouve face à face avec Kara.

Clark : Qu'est-ce qui te fait croire que je n'aime pas ce monde ?

Kara se rapproche doucement de Clark, elle continue.

Kara : Je sens bien que tu es triste, Kal-El. Pas un jour ne passe sans que tu sente un étranger. Mêe ceux qui te sont les plus proches ne pourront jamais vraiment te comprendre. Mais toute ta vie peut encore changer.

Clark fait quelques pas en arrière pour se dégager, il continue.

Clark : Alors, tu étais enfermée là depuis la pluie de météorites ?
Kara : Oui. J'ai attendu le moment ou il a su que tu serais prêt.
Clark : Il ?
Kara : Ton vrai père. Jor-El.
Clark : Il est mort sur Krypton.
Kara : Oui, mais son esprit et sa volonté survivent dans ses murs.
Clark, mécontent : J'aurai dû m'en douter !

Une nouvelle fois Kara se rapproche de Clark et se positionne en face de lui.

Kara : Ce n'est pas le monstre que tu imagine ! Il t'a sauvé la vie.

Clark prend de nouveau du recul , il hausse le ton et semble s’adresser à la récente fissure.

Clark : Seulement pour faire de moi quelque chose que je ne veux pas être.
Kara : Tu penses sans doute connaître ton destin, mais tu n'as aucune idée de la gloire qui t'es réservé.
Clark, en se rapprochant : Alors, pourquoi tu ne me dis pas tout ?
Kara : Je suis seulement là pour aider ta transition. Tout ce que tu veux savoir sur ce que tu es, est derrière ce mur.

Elle dirige ses yeux vers la fissure.

Kara : Mais il faut que ce soit ton choix. Viens avec moi Kal-El.

Clark réfléchit un petit moment, et reprend.

Clark : Non, je suis désolé.
Kara : D'accord. Mais sache que j'attendrai le moment où tu seras prêt.

 

PRISON DE MÉTROPOLIS

Lionel est dans sa cellule, d’un air songeur , Lex arrive et se positionne devant la grille.

Lex : L'orange, te va à merveille. Quoique, ça risque d'être lassant à porter, à perpétuité.
Lionel, avec un petit rire : Je ne t'ai pas demander de venir pour échanger des insultes.

Lionel se positionne en face de Lex.

Lionel: Après tout, peu importe la...la taille du fossé qui nous sépare tous les deux, mon fils. Je suis ton père, je serai toujours ton père.
Lex : Et le tyran qui n'a cessé de me torturer depuis ma naissance.
Lionel : Heu... Lex, tout ça est loin d'être facile pour moi.

Lionel cherche ses mots.

Lionel : En tant que père, je... je t'ai fais du tord. Je m'en rend compte aujourd'hui. Et, je suis désolé.

La caméra fait un plan sur le visage de Lex qui ne laisse sortir aucune émotion, contrairement à son père …

Lionel : Il y a deux ans, on a diagnostiquer chez moi une... une affection dégénérative du foie. C'est très rare. J'ai tout tenté, tout ce qui était inimaginable, mais... rien n'y fait. C'est trop tard. Ce n'est pas mon argent qui me sauvera.

Lex se pose des questions, Lionel s’approche de son fils et s’agrippe à la grille.

Lionel, avec beaucoup d’émotion : Lex, je t'en prie, ne me laisse pas mourir en prison.

Lex pensif s’approche lui aussi, et agrippe la main de son père, après un petit moment de réflexion, il continu.

Lex, avec une voix basse, ironique : Papa, ton petit laïus m'aurait peut-être plus toucher si... si tu avais engager un quatuor à cordes pour jouer le "Requiem" de brahms.

Lionel fait quelques pas en arrière devant l’incompréhension de son fils.

Lionel, les larmes aux yeux : Je comprend. C'est logique que tu me crois pas. J'ai demandé à mes médecins de te faire parvenir mes dossiers médicaux. Tu jugeras par toi-même.

Long échange de regards, Lex s’en va.

 

FERME DES KENT, LA MAISON

Kara est positionnée devant la fenêtre, elle esquisse un léger sourire, Martha, Clark et Jonathan assistent à la scène.

Martha : Elle n'a encore rien avaler depuis son arrivée.
Jonathan : Martha, pour l'instant, son appétit est le moindre de nos problèmes.
Clark, pensif, très sérieux : Je crois qu'elle dit la vérité. Je crois que Jor-El l'a envoyée.
Martha : Tu en es sûr ?
Clark : Sinon, comment expliquer ses pouvoirs ?
Jonathan : Clark, on est à Smallville. La Kryptonite a donné des pouvoirs à pas mal de gens.
Clark : Elle connaît mon vrai nom. Elle sait quasiment tout de moi.
Jonathan : Elle en sait pas plus sur toi que le Dr. Swann.
Martha : Tu crois que Swann a envoyé Kara ?
Jonathan : Je ne connais pas les intentions de cet homme, mais d'où que vienne cette fille, je ne lui fais pas confiance.

Kara s’est déplacée en super vitesse, elle surprend la conversation.

Kara, avec un ton agressif : C'est vous qui n'êtes pas digne de confiance, Jonathan Kent. Vous avez rompu le pacte. Jor-El vous a donné des avertissements, mais vous avez choisi de ne rien écouter.
Martha, troublée : Mais de quoi elle parle Jonathan ?
Kara, s’adressant à Jonathan : Dites à Kal-El ce que vous avez fait.
Clark : Quel genre de pacte as-tu conclu ?
Jonathan, avec de l’émotion : J'ai promis à Jor-El que s'il voulait me donner le pouvoir de te faire revenir de Métropolis, je permettrai que tu lui reviennes un jour.
Martha : Jonathan, tu n'as pas fait ça.
Jonathan : Je ne pensais pas que ça arriverait de si tôt !
Martha, au bord des larmes : Non.

Mais quelqu’un d’autre écoute cette conversation, Loder situé non loin de là dans sa voiture , utilise une petite antenne pour capter ce qui se dit.

Kara : Je te l'ai dit Kal-El. Ils te trahiront tous. Même l'homme que tu considères comme ton père.
Jonathan, haussant le ton : Je n'ai pas trahi mon fils.
Kara : Silence.

Kara se retourne.

Kara : Nous sommes écouter.
Jonathan : Qu'est-ce qui vous fait dire ça ?

Kara se déplace en super vitesse et se dirige tout droit vers la voiture de Loder.

Loder, effrayé : Comment avez-vous fait ça ?

Kara attrape le coup de Loder et commence à l’étrangler très fortement , mais celui-ci se dégage et s’enfuit à vive allure.
Malheureusement pour lui , il se retrouve quelques mètres après nez à nez avec Kara qui s’est presque déplacée instantanément.

Loder, vraiment terrorisé : Qui êtes-vous ? Écartez-vous de mon chemin !

Kara pose alors ses mains sur le capot , la voiture est subitement envahit par plusieurs faisceaux électriques puis elle se dissipe avec Loder à l’intérieur , Clark arrive en courant.

Clark : Qu'est-ce que tu as fait à cet homme ?
Kara : Cet homme te voulait du mal, Kal-El. Il voulait t'exploiter.
Clark, dépassé : Alors tu l'as tué ?
Kara : Il n'a pas eu mal.

Martha qui a assisté à la scène un peu plus loin est complètement sous le choc.

Martha : Elle a tué un homme, Jonathan. Je crois qu'il faut téléphoner au shérif.
Jonathan : Et qu'est-ce qu'on va dire au shérif ? Qu'un fille Krypronienne a fait disparaître un agent fédéral ?
Martha : C'est toi qui a fait venir cette chose dans notre vie.
Jonathan : Martha, je... je crois sincèrement que je n'avais pas le choix.
Martha, énervée : Comment as-tu pu prendre une décision aussi grave sur notre fils sans venir m'en parler ?
Jonathan : C'était la seule chose à faire pour qu'il rentre à la maison.
Martha : Pourquoi tu ne m'as rien dis ? Pourquoi tu me l'as caché ?
Jonathan, haussant le ton : Parce que je n'avais pas envie de te voir attendre la peur au ventre toute ta vie qu'on vienne t'enlever ton fils, alors que ce n'est peut-être qu'une menace en l'air.
Martha : Parce que tu crois que Jor-El pourrait renoncer à récupérer Clark ?
Jonathan : Et tu compte attendre sagement pendant qu'il tente de reprendre notre fils ?
Martha : Alors dis-moi ce qu'on peut faire d'autre. Cette fille est bien plus puissante que Clark.

Jonathan réalise soudainement l’importance de la situation.

 

SMALLVILLE HIGH SCHOOL, LA TORCH
Chloé fait une recherche sur son ordinateur quand Jonathan entre, elle est étonnée de le voir pour la première fois ici.

Chloé : Monsieur Kent ?
Jonathan : Alors, ce sont les locaux de la Torch.
Chloé : Ouais, c'est loin d'être aussi glamour qu'on l'imagine, hein ? Si vous cherchez Clark, ça fait un certain temps que je ne l'ai pas vu.
Jonathan, montrant la tasse de thé : C'est toi que je cherchais.
Chloé, regardant la tasse : J'ai l'impression que vous n'êtes pas venu là pour boire le thé.
Jonathan, sérieux : Non, on m'a dit que tu étais très douée pour obtenir des informations. Tu crois que tu... que tu pourrais faire une recherche d’empreinte ?
Chloé : Pas de problème. Heu... il y a un nom qui corresponde aux empreintes ?
Jonathan : C'est justement ça que je voudrais découvrir, Chloé. Je veux l'identité de la dernière personne à avoir touchée cet objet.
Chloé : D'accord. Si vous me donniez plus d'informations pour résoudre ce mystère, je pourrai...
Jonathan, l’interrompant : Chloé, c'est un service personnel. Je t'en prie, ne me pose pas de question.
Chloé : Heu... d'accord, oui. J'appelle mon contact.
Jonathan : Merci.

Chloé prend son téléphone et se retourne vers Jonathan.

Chloé : Ça risque d'être un peu long.
Jonathan, souriant : Ouais, bien sûr.

Jonathan s’en va laissant Chloé un peu troublée.

 

FERME DES KENT

Clark est posé sur sa barrière, quelque chose semble le tracasser, Lana arrive avec son 4x4.

Clark : Tu ne fais pas tes bagages ?
Lana, avec un sourire : Si je rajoute quoique ce soit dans mes valises, elles risques d'exploser.
Clark : Alors, tu pars quand ?
Lana : Et bien, il faut que je sois à l'aéroport demain à midi. D'ailleurs, c'est pour ça que je suis venue. Je me demandais si... tu voulais bien me servir de super chauffeur.
Clark : Bien sûr.
Lana, après un petit moment de silence : Je sais qu'on a passé une année étrange, mais je détesterai partir en pensant que les choses ne sont pas clairs entre nous.
Clark, se rapprochant : Lana, quand j'ai dit que j'avais envie que tu sois heureuse...
Lana, l’interrompant : Quand tu m'as invitée à venir l'autre soir, tu avais des choses importantes à me dire. Ce n'était pas seulement que je sois heureuse. Clark, si tu as quelque chose à m'avouer, fais-le avant que je m'en aille.

Très long échange de regards, les deux personnages sont vraiment très proches, Clark s’essaie à une réponse.

Clark : Lana...
Lana, apercevant Kara : Qui sait ?

Clark met du temps à répondre.

Clark, hésitant : Ma cousine ?
Lana, regardant Kara : C'est drôle, pourtant tu ne m'en as jamais parlé. D'où vient-elle ?
Clark : Elle vient de loin. De Californie.
Lana : Tu sais, si tu as de la famille à la maison, je peux... je peux demander à quelqu'un d'autre de me conduire.

Lana se dirige vers sa voiture, Clark l’arrête.

Clark : Lana. Même si ce sera dur de te voir t'en aller, je veux être là pour toi.

Lana esquisse un joli sourire, elle monte dans sa voiture.

Clark, par la fenêtre : On parlera sur la route. Demain.

Lana s’en va toute souriante.

Lana vient de partir, et Kara se trouve juste derrière Clark...

Kara : Elle t'aime sincèrement. Mais elle n'est pas faite pour toi, et tu le sais.
Clark : Personne ne sais ce que la vie nous réserve. Ni toi, ni même jor-El.
Kara : Tout ça ne dois pas te toucher, Kal-El. L'amour que tu partages avec Lana est une relation humaine, pleine de doute, de douleur, de chagrin. Mais 'amour entre nous deux sera bien plus intense que tout ce que tu peux imaginer.

Clark la regarde sans expression

Kara : Toi et moi, sommes les seuls survivants, Kal-El. Nous sommes les seuls à pouvoir préserver la race Kryptonienne. Viens avec moi, Kal-El. On repart chez nous.
Clark : Je suis chez moi.
Kara : C'est ce que tu penses pour l'instant, mais tôt ou tard, tous ceux que tu connais te mentiront, te trahiront et te quitteront
Clark : Tu peux dire ce que tu veux, je ne viendrai pas avec toi.

Clark repart vers la maison sous le regard de Kara.

 

FERME DES KENT, LA MAISON

Clark revient juste de son entrevue avec Kara, quand quelqu'un frappe à la porte, il va ouvrir. C'est un postier qui lui apporte une lettre.

Postier : Clark Kent ? J'ai un paquet à vous remettre.
Clark : De la part de qui ?

Le livreur regarde sur le paquet.

Postier : Un certain Monsieur, Lionel Luthor.

Clark très surpris ouvre le paquet et y découvre une simple clé.

 

MANOIR DES LUTHOR

Lex dans son bureau parle avec Chloé. Il tient un dossier, relatant sûrement le parcours de Lionel pour soigner sa maladie.

Lex : John Hopkins, la clinique Mayo. Mon père est allé consulté toutes les institutions médicales les plus connus du monde Occidentales. Et chaque fois, on la renvoyé sans lui trouver de traitement.
Chloé : J'ai l'impression que vous n'êtes plus aussi sûr de vous. Lex, c’est logique vous voulez faire marche arrière. C’est vrai qu'il mérite d'être puni pour ses crimes, mais c'est votre père, et il agonise.
Lex, décidé : Oui, mais on recueillera son dernier souffle en prison. Pas à l'hôpital de Métropolis en chambre VIP. Mais seulement si tu est toujours d'accord pour continuer.
Chloé : C'est le genre de chose que je déteste entendre.

Lex : Chloé, un homme mourant n'a rien à perdre. Mon père a utilise un cocktail sanguin expérimental pour ressusciter les morts. Ensuite, il a fait accusé son propre fils du meurtre de ses chercheurs. Qui sait ce qu'il est prêt à faire pour échapper à la prison.
Chloé : Oui, mais le FBI a assuré notre sécurité. Ils nous font entrés, moi et mon père dans le programme de protection jusqu'à la fin du procès.
Lex : Et après quoi ?
Chloé : Lex, est-ce que vous essayé de m'effrayer ?
Lex : Je m'inquiète pour toi, Chloé. Je veux que tu sois consciente des risques avant d'entrée dans ce tribunal.
Chloé : Votre père a tenté de l'intimidée trop longtemps. Je ne ferai pas marche arrière.

 

PRISON DE MÉTROPOLIS

Lionel est assis dans sa cellule quand Clark arrive, Lionel ne se retourne pas. Il devine la présence de Clark.

Clark : Qu'est-ce que c'est ?
Lionel : La clé. Malheureusement, pas celle que nous recherchons tous les deux.
Clark : Si vous voulez vous amusez, je repars tout de suite.
Lionel : Clark, mes avocats m'ont appris que ton nom apparaissait dans la liste des témoins de l'accusation. Alors, je suppose que Lex n'a eu aucun mal à t'entraîner dans cette espèce de conflit œdipien mal résolu. «J'ai été abusé pendant des années et cetera, et cetera...»
Clark : Il ne m'a pas entraîner : vous êtes un meurtrier.
Lionel : Je n'ai pas tué mes parents, Clark. Je n'ai pas versé de larmes à leur enterrement. Tu n'as pas idée de ce que c'est que de grandir sous... sous le joue d'un père abusif, une personne qui serait prête à tout pour exercer sa domination totale sur toi.
Clark : Votre fils a connu ça. C'est un expert en la matière.
Lionel : Un expert en traîtrise et en subterfuge.

Silence...

Lionel : La clé que tu tiens... elle ouvre une porte. Troisième étage, aile Est dans notre Manoir. Tu seras fasciné par ce que tu trouvera.
Clark : Vous perdez votre temps, si vous voulez me piéger. La dernière fois que je vous ai fait confiance, j'ai fini cobaye à Summerholt.
Lionel : Clark, je ne veux pas de polémique. Je ne veux que t'éclairer, c'est tout. Tu cherches des réponses ? Tu vas en trouver. Des réponses que tu auraient peut-être du mal à croire.

 

MANOIR DES LUTHOR

Clark tourne la clé dans la serrure de la fameuse porte. Il entre, et découvre la chambre secrète de Lex, avec toutes les affaires sur Clark depuis l'accident de voiture. Et une modélisation informatique de la clé du vaisseau. Clark commence à se sentir mal, en effet il il y a même de la Kryptonite dans un bocal. Il commence à partir et aperçoit Lex à la porte.

Lex : Surtout, ne tire pas de conclusion hâtive.
Clark, le coupant : Je croyais que tu faisais plus d'enquête sur moi ?
Lex : C'est vrai.
Clark : Ah oui ? Alors, c'est quoi tout ça ?
Lex : Je comprends que tu pense que tous ses objets te concernent, mais en fait, c'est moi qui suis concerner.
Clark : Tu mens encore.
Lex : Il y a des pans entiers de ma vie que je ne peux toujours pas expliquer. J'ai survécu des dizaines de fois alors que je frôlais la mort, mais tout cela a commencer avec l'accident.

Il regarde sur l'écran la modélisation de son accident de voiture avec Clark.

Lex : Si je suis coupable d'une chose, c'est d'avoir hériter mon père une curiosité maladive pour inexpliquée.
Clark : Tu as surtout hérité sa déloyauté.
Lex : Clark, regarde-moi dans les yeux, et dis-moi que tu n'as pas un jardin secret où tu protège tout ce que tu as de plus intime.
Clark : Depuis qu'on se connaît, j'ai tout fait pour défendre ton honneur. Je m’efforce de chercher des excuses devant les gens, comme Pete, comme mes parents. Et je leur dit : « faites confiance à Lex Luthor. C'est un garçon honnête. Il n'a rien à voir avec son père». Je me trompais.

Clark part laissant Lex seul dans la pièce.

Lex : Clark.

 

FERME DES KENT, LA GRANGE

Clark est avec sa mère.

Clark : Quand on pense qu'il a prétendu être mon ami pendant trois ans, seulement pour enquêter sur moi.
Martha : Je suis vraiment désolée, chéri. Je sais que ça doit être pénible pour toi.
Clark : Kara a peut-être raison. Elle m'a prévenue que tous mes amis finiraient par me trahirent. Je n’appartiens peut-être pas à ce monde. Il y a peut-être mieux pour moi.
Martha : Non. Non.
Clark : J'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour défier Jor-El. Maman, ça n'a fait qu'aggraver les choses.
Martha : Clark...
Clark : Je devrais peut-être la suivre.
Martha : Oh, mon chéri. Tu n'as pas à prendre une décision immédiatement. Je suis tout à fait consciente que tu viens de vivre une période difficile. Avec Pete qui a changer de ville, et Lana qui part aussi.
Clark : Lana...

 

MÉTROPOLIS, AÉROPORT

Lana arrive, elle est seule avec ses bagages. Elle avance dans la foule quand Lex l'attrape par l'épaule.

Lana : Lex.
Lex : Je suis venu te souhaiter un bon voyage.
Lana : Tu devrais être au tribunal.
Lex : Mon père peut attendre.Ton dernier souvenir de Smallville, ne pouvait pas être ton chauffeur de la navette, te réclamant un pourboire.
Lana : Lex, je ne t'en remercierai jamais assez pour ce que tu as fait pour moi.
Lex : Ça me paraît clair que ton destin t'attends bien au-delà des limites de notre cher Smallville. Je ne fais que t'aider à l'atteindre.
Lana : Je ne sais pas ce que j'ai fais pour mériter un ami si fantastique. Mais je suis heureuse que tu fasses partie de ma vie.
Lex : Je te croiserais peut-être sur les Champs Élysée.
Lana : Tu compte venir à Paris ?
Lex : Je n'y suis pas aller depuis plusieurs mois, mais j'ai une bonne raison d'y retourner.

Ils se serrent dans les bras sous les yeux de Clark, de l'autre coté de la rue, tenant une rose blanche qu'il lâche car on le sent décomposé par le départ de Lana et par la présence de Luthor junior. Lex part, Lana prend ses bagages quand elle aperçoit Clark. Elle se précipite vers lui mais il disparaît derrière un bus, elle arrive à l'endroit où il se trouvait et ramasse la rose blanche...


PALAIS DE JUSTICE DE METROPOLIS

Chloé semble attendre nerveusement et impatiemment. Elle regarde sa montre, puis voit Lex arriver à travers la foule. Elle se précipite vers lui et ils se mettent à marcher cote à cote.

Chloé : Lex. Clark n'est toujours pas là, et le juge a dit que s'il n'arrivait pas d'ici cinq minutes, votre père serait libérer sous caution.
Lex: Tu as essayer de l'appelé ?

Ils s'arrêtent et se font face.

Chloé : Oui, j'ai appelée chez lui et sur son portable, je n'ai eu aucune réponses. Il a sûrement eu un problème parce qu'il a posé un lapin à Lana aussi.

Lex a une moue dubitative, pensive.

Chloé, un peu inquiète : Lex, qu’est-ce qui se passe ?
Lex : Rien du tout. J'espère seulement que Clark n'a pas changé d'avis.
Chloé, ne comprenant pas : Vous êtes son meilleur ami. Pourquoi il vous ferait ça ?

Lex ne répond pas, toujours pensif. Chloé aperçoit soudain Clark s'approchant derrière Lex.

Chloé, soulagée : Oh, le voilà et juste à temps pour nous sauver la mise.

Lex se retourne. Clark marche vers eux, d'un pas décidé.

Lex, s'avançant : Clark.

Ignorant totalement Lex, ne le regardant même pas, Clark passe près de lui, en le bousculant légèrement à l'épaule. Chloé jete un regard intrigué à Lex, puis emboîte le pas de Clark, laissant le jeune Luthor perplexe et frustré, en train de ruminer ce qu'il se passe entre lui et son "meilleur ami".
On voit ensuite les portes de la salle d'audience s'ouvrir. Lionel en sort en costume cravate, menotté, et encadré par deux hommes, et ils s'éloignent suivi par une armada de journalistes avec micros et caméras qui se tenaient devant la porte, et qui se jettent sur lui, l'agressant de questions. Une des journalistes l'interroge.

Journaliste : Qu'est-ce que ça vous fait d'aller en prison puisqu'on a refusé la liberté sus caution, Monsieur Luthor ?
Lionel, calme et serein : Vous savez, c'est, c'est assez courant de partir en prison alors même qu'on est totalement innocent. J'ai confiance, et je sais qu'à la fin, la justice de mon pays prévaudra. Merci.
Journaliste : Vous allez faire appel, Monsieur Luthor ?

Ils s'éloignent. Clark suit derrière, rattrapé par Lex qui l'arrête en lui posant une main sur l'épaule.

Lex: Clark. Merci d'être venu, c'était important pour moi.
Clark, de dos : Je ne l'ai pas fait pour toi, Lex. Je l'ai fait parce que c'était un acte de citoyen.

Clark se retourne vers lui et ils se fixent.

Clark, fermement : Notre belle amitié est terminée !

Clark s'éloigne ensuite à travers la foule, laissant Lex mi-furieux, mi-dévasté, très pensif.


FERME DES KENT, LA GRANGE

On découvre Clark appuyé contre une balustrade, en pleine réflexion. Il a l'air très abattu. La caméra tourne autour de lui, puis le filme en gros plan.

Clark : Tout ce que tu as dis s'est finalement réalisé.

Kara apparaît alors que la caméra pivote. Elle s'avance vers lui.

Kara : Je ne retire aucun plaisir de ta souffrance, Kal-El. Je sais que tu éprouve de l'affection pour ce peuple. Les humains te manqueront.
Clark, fixant le vide : Depuis la pluie de météorites je ne fais qu'apporter le malheur.
Kara, lui caressant les cheveux : Viens avec moi, Kal-El, et elle fera taire tes souffrances.

Clark se tourne vers Kara, surpris.

Clark, doucement : Elle ?
Kara, souriante : Ta vraie mère, Kal-El.

Clark est ahuri par cette révélation.

Clark, murmurant : Lara ?
Kara : Tu lui manque énormément.

Ils se retrouvent face à face.

Clark, hésitant : Mais comment c'est possible. Elle est morte.

Kara prend le visage de Clark entre ses mains.

Kara, souriante : Son amour survit, et il te protège chaque jours de ta vie.

Elle se penche et embrasse Clark sur le coin des lèvres, puis sur le front, alors qu'il ferme les yeux. Puis, Clark fixe Kara.

Clark : Je suis prêt.

Ils s'embrassent alors vraiment, doucement.


FERME DES KENT

Jonathan sort de la maison, suivi par Martha. Ils descendent les marches du perron.

Jonathan, nerveusement : Depuis quand Clark est-il parti ?
Martha, le suivant, inquiète : Depuis trois heures. Je suis si inquiète. Si tu l'avais entendu...
Jonathan : Téléphone au Talon, je vais voir dans les grottes.

Martha : Oui.

Martha retourne dans la maison. Un klaxon résonne, et on voit la New Beetle cabriolet de Chloé arriver. Jonathan se précipite vers elle.

Chloé : Monsieur Kent. J'ai trouvé à qui appartiennent vos empreintes fantômes, mais j'avoue que, même pour moi, la grande prêtresse du bizarre, c'est extrêmement bizarre.

Jonathan découvre le dossier que lui tend Chloé et on voit son regard prendre une lueur d'effroi.

 

GROTTES KAWATCHE

La caméra nous montre les mains jointes de Clark et Kara s'élever au ciel, alors qu'ils se tiennent cote à cote devant un des pans de mur de la grotte, celui par lequel Kara dit être arrivée
Une ouverture lumineuse, comme une déchirure, apparait dans le roc et les éclaire d'une lumière dorée, alors qu'un vent se lève à l'intérieur de la grotte. Clark semble un peu inquiet, Kara très sure d'elle. Ils se regardent, et Kara lui sourit.
Jonathan arrive soudain en courant, tenant le dossier que Chloé lui a donné.

Jonathan, criant : Clark ! Attends !

Clark lâche la main de Kara et se retourne vers son père, très surpris. Jonathan lui explique alors ce qu'il vient de découvrir.

Jonathan : Elle ne s'appelle pas Kara. Elle s'appelle Lindsay. Et elle ne vient pas de Krypton.

Kara regarde Clark, soudainement inquiète. Ce dernier s'approche de son père, curieux et troublé.

Clark : Quoi ? Mais de quoi tu parles ?

Kara lui attrape le bras.

Kara : Ne fais pas attention.

Jonathan poursuit ses explications.

Jonathan : Chloé a fait des recherches sur ses empreintes. C'est une jeune fille qui a été arrêtée pour vol à l’étalage il y a seize ans.

Il tend une photo sortie du dossier à Clark, qui la regarde vraiment intrigué, en plein doute. La caméra nous montre cette photo et il s'agit effectivement de Kara.

Jonathan, à Kara : Vous vous appelez Lindsay Harrisson.
Kara, regardant Clark : Non, je m'appelle Kara.
Jonathan : Vous étiez en voiture avec votre mère le jour de la pluie de météorites. Votre voiture a été accidentée sur la route huit. C'est près d'ici, juste à côté des grottes. Clark, son corps n'a jamais été retrouvé.

Kara regarde Jonathan avec un regard plutôt noir. Clark lui, n'en revient pas : il regarde la photo à nouveau, puis s'adresse à Kara.

Clark : Tu n'as pas vieilli du tout.
Kara : Parce que j'ai passé mon temps à t'attendre, ici.

Elle regarde la paroi.

Jonathan : Non, Lindsay. Jor-El s'est servi de vous. Il vous a volé votre vie, il vous a dépouillé de votre humanité pour que vous attiriez Clark vers lui. Tous les deux, vous devez me suivre, tout de suite.

La voix de Jor-El s'élève soudain.

Jor-El : Va avec Kara, Kal-El.

Tous fixent la paroi, plus ou moins surpris. Clark se met à crier.

Clark : Je ne veux aller nulle part. Je ne deviendrai jamais ce que tu veux faire de moi.

La lumière change d'intensité et de couleur: elle devient blanche, avec un bruit électrique. Se concentrant sur Kara, elle la fait disparaître sous les yeux de Clark et de son père qui restent médusés. Puis la lumière reprend sa couleur dorée.

Clark, hurlant : Qu'est-ce que tu as fait d'elle ?
Jor-El : Elle a accompli son office, ainsi que Jonathan Kent.

La lumière blanche revient, toujours électrique, et une sorte de cordon lumineux douloureux entoure la gorge du père de Clark, le faisant hurler.

Clark : Non !

Jonathan tombe à genoux, les mains sur cet espèce de cordon qui lui ensère le cou. Clark se retourne vers la paroi, où l'ouverture scintille en doré.

Clark, hurlant : Laisse mon père tout de suite !
Jor-El : Viens à moi ou il mourra.

Clark observe impuissant son père se débattre.

Jor-El : Viens à moi, Kal-El.

Clark est furieux et désemparé. Il ne sait quoi faire.

Jonathan : Clark. J'ai eu une belle vie, mon fils.

Clark se retourne vers lui.

Jonathan, se débattant : Jor-El n'a qu'à faire de moi ce qu'il veut de moi, je m'en fiche. Tout ce qui compte, c'est que tu sois libre.

Clark porte un regard triste mais ferme sur son père.

Clark, d'un ton vaincu : Je ne serai jamais libre.
Jonathan : Clark ! Non !

Clark se retourne et s'approche de la paroi. Peu après, il est comme secoué de spasmes, alors que son visage semble être aspiré vers la déchirure dans le mur, puis reprendre sa place. Cela se produit plusieurs fois avant que son corps entier ne semble se disloquer, telle une peinture que l'on étalerait sur une toile. Il est ensuite aspiré dans l'ouverture du mur de la grotte.
Toute lumière disparait, ainsi que le "vortex" dans la paroi. Jonathan s'effondre sur le sol, inconscient.

 

PRISON DE MÉTROPOLIS

Lionel est dans l'espèce de cage-cellule où il est emprisonné, assis. Un gardien ouvre la porte, alors qu'un autre approche, accompagné d'un détenu du type armoire à glace, tatoué, aux cheveux longs
Le détenu entre dans la cellule de Lionel et on entend la porte se refermer. Il règne une demie obscurité, seul l'endroit où Lionel se trouvant assis est éclairé par deux spots.
Lionel lève la tête et regarde le nouveau détenu. Il s'adresse alors à lui d'une voix ferme.

Lionel : Allez-y !

Une musique classique s'élève alors : Le Requiem de Mozart. il n'y a plus d'autre son que celui-ci
A partir de ce moment, les images sont sinon au ralenti, du moins diffusées de façon lente, Lionel étant filmé avec une caméra tournant autour de lui la plupart du temps.
Le détenu s'approche de Lionel, qui regarde le sol, comme ailleurs. L'homme l'attrape par les cheveux et lui penche la tête à l'arrière, exposant son visage à la lumière crue.

On voit Martha sortir de chez elle, apparemment inquiète. Elle observe l'extérieur, et son inquiétude semble augmenter. Jusqu'à ce qu'elle voit quelque chose.

Plan sur les yeux fixes de Lionel (incroyable regard).

On voit un gros 4x4 noir avec une plaque gouvernementale se garer devant une maison. La portière s'ouvre et Chloe en descend, suivie par son père. Ils observent tous deux la battisse.

Plan sur une tondeuse s'approchant des cheveux de Lionel.
Plan sur le regard fixe de Lionel, la caméra glissant ensuite vers la tondeuse en train de lui raser le crâne.

On voit Martha, anxieuse, descendre les marches du perron et avancer vers ce qu'elle a vu précédemment.

Plan sur la tête de Lionel en train d'être rasée.

On voit le père de Chloé s'avancer vers la maison devant laquelle il se trouve, suivi par sa fille qui porte une valise. Gabe Sullivan ouvre la porte alors que Chloé, l'air inquiet, se retourne vers le 4x4 en train de partir et voit un des hommes les ayant accompagné lui faire un sourire.

Plan sur le visage de Lionel en train de se faire raser, avec toujours ce regard fixe.

On voit Lex porter le verre à sa bouche et boire.

Plan sur le crâne à demi rasé de Lionel.

On voit Martha se mettre à courir vers la barrière en face de la maison des Kent.

Plan sur Lionel dont les cheveux, coupés, tombent devant son visage. Il a toujours cet incroyable regard.

Gabe Sullivan ouvre la porte et entre dans la maison, se retournant vers sa fille pour lui faire signe que les lieux ne semblent pas si mal. Chloé le suit à l'intérieur et observe les lieux à son tour.

Plan sur les mains de Lionel, jointes du bout des doigts, entre ses jambes. On voit des cheveux tomber dessus.

On voit Chloé refermer la porte de la maison derrière elle, son père étant un peu plus loin dans le couloir. Le vitrail de la porte d'entrée laisse alors voir le début d'une explosion venant de l'intérieur et, l'instant d'après, la maison est détruite par une formidable détonation, totalement pulvérisée.

Plan sur le regard de Lionel, qui s'est fait plus dur (on dirait qu'il sait ce qu'il est en train de se passer à l'extérieur) Ses cheveux continuent de tomber sous les passages de la tondeuse. La caméra s'approche très près de son visage et de ses yeux.

A travers des flammes, on voit Martha les mains sur la barrière regardant un feu dans le champ juste à côté de sa maison.

On voit Lex, les yeux horrifiés, porter la main à sa gorge, comme s'il manquait subitement d'air. Il semble s'effondrer.

Plan sur les cheveux de Lionel au sol, à ses pieds.

On voit Lex tomber, et passer au travers d'une table basse du salon dans sa chute, table qui éclate en milliers de morceaux.

Plan sur la tondeuse qui rase la nuque de Lionel, puis sur cet hallucinant regard qu'il a.

Le feu devant Martha s'intensifie d'un coup et les flammes forment un symbole kryptonien que la caméra filme de haut.

On voit Jonathan étendu sans vie dans les grottes Kawatche, la caméra zoomant lentement sur lui.

Plan rotatif sur la tête de Lionel où il ne reste des cheveux qu'à l'arrière, l'autre détenu continuant de le tondre.

On voit le symbole Kryptonien vu de haut, la caméra s'éloignant de la ferme qu'elle survolait

On voit Lex, allongé, se tenant toujours la gorge, semblant agoniser au milieu des débris vitrés de la table basse. Il se met sur son côté, probablement en train de s'asphyxier.

Plan sur Lionel, la tête rasée, le regard baissé, alors que le détenu lui débarrasse les épaules des cheveux qu'il restait là. Lionel passe sa main gauche sur son crâne, puis la droite. Son regard est réellement dément. Et avec ses yeux dans le vague, il s'adresse au détenu que l'on ne voit plus.

Lionel : Merci.

 

LIEU INCONNU

On voit Clark en plan serré. Il a les yeux fermés. La voix de Jor-El résonne.

Jor-El : Kal-El, mon fils.

Clark ouvre les yeux, semblant s'éveiller, et il regarde légèrement vers le haut.

Jor-El : Tu vas pouvoir renaître, maintenant.

La caméra s'éloigne, et on découvre Clark nu, en position fœtale, baigné d'une lumière blanche blafarde. Il est entouré d'une sorte d'espace délimité, comme un champ de force, qui a la forme du symbole de Superman.
Puis ce champ de force contenant Clark s'éloigne très rapidement, dans une sorte d'atmosphère vaporeuse où il n'y a rien d'autre, avant de disparaître au loin...

 

Fin de l'épisode


Ecrit par adri280891

Ecrit par adri280891 
Activité récente
Actualités
Office Uprising

Office Uprising
Quelques jours seulement après avoir boucler le tournage de la première saison de 'Blood Drive',...

'Allied' UK Premiere

'Allied' UK Premiere
Lizzy Caplan s'est rendue à l'avant-première brittanique de son dernier film, 'Allied' ('Alliés' en...

Unlikely Heroes 4th A. Recognizing Heroes Charity Benefit

Unlikely Heroes 4th A. Recognizing Heroes Charity Benefit
Ian Somerhalder était à la 4ème édition du gala de charité 'Unlikely Heroes 4th A. Recognizing...

No Flights, No Tights

No Flights, No Tights
Tom Welling met à profit sa notoriété acquise grâce à 'Smallville' en sortant une collection de...

'The Charnel House' Premiere

'The Charnel House' Premiere
Callum Blue a assisté à l'avant-première de son dernier film, 'The Charnel House', un thriller...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

Titepau04 (23:39)

Ouiiii ! C'était chouette!

Sonmi451 (23:40)

Tu m'étonnes!

stanary (23:40)

Non je suis toujours là. Mais je me demande bien comment on en est arrivé à parler de ça !

Sonmi451 (23:41)

On est parti de la copine de tite qui angoisse de pas comprendre bébé. ^^

Titepau04 (23:41)

Parce que j'étais toujours la, et j'expliquais pourquoi je n'étais pas encore couchée!

stanary (23:42)

Aaah oui c'est vrai ! Mais bon j'ai pas d'expérience personnelle à raconter donc...

Titepau04 (23:43)

Ouh la la, elle commence à douter!! Savoir si elle veut continuer l'allaitement!

Sonmi451 (23:44)

La fatigue de l'accouchement.

Titepau04 (23:44)

Stanary, surtout le jour où tu es enceinte, fais des cours de préparation avec une bonne sage femme !!! C'est important!

Sonmi451 (23:44)

Et puis si le personnel n'est pas bon, c'est sure ça aide pas.

Titepau04 (23:45)

C'est clair, ma sage femme va prendre le relais mais il faut d'abord qu'elle sorte

Sonmi451 (23:45)

Faut qu'elle s'accroche, c'est le début qui est dure après ça va tout seul

Sonmi451 (23:45)

bébé est en apprentissage aussi, faut pas qu'elle se sente fautive, c'est un travail d'équipe.

Titepau04 (23:46)

On est daccord! Mais quand déjà tu n'as pas confiance en toi, plus la fatigue...

stanary (23:47)

Oh mais non ! Il faut pas arrêter l'allaitement. Ça va rien changer je pense

Titepau04 (23:47)

Je lui ai dit que ça n'avait rien a voir!

stanary (23:48)

C'est le stress qui parle pour elle je pense

Titepau04 (23:49)

J'espère qu'elle va sortir rapidement!

Titepau04 (23:49)

Y'a ça qui joue aussi, elle a hâte de sortir mais le stress que bebe ne prenne pas de poids...

Sonmi451 (23:50)

La chute des hormones qui parle, un baby blues, faut pas prendre de décision là-dessus.

stanary (23:50)

Oui peut-être que tu devrais lui rendre visite demain

Sonmi451 (23:51)

un bébé ne se laisse pas mourir de faim. qu'elle se dise bien que si bébé a faim, il la laissera pas tranquille, elle va pas avoir le choix de le nourrir et bébé trouvera le lait. ^^

Titepau04 (23:53)

Je ne peux pas, les enfants autre que frère et sœur ne sont pas acceptés... je vais pas payé la nounou non plus

Titepau04 (23:53)

Je l'ai vu samedi deja

Titepau04 (23:54)

Je lui ai déjà dit ça!!

Sonmi451 (23:54)

Bon moi je vais me coucher, bébé m'a pas demandé, les microbes doivent le mettre K.O mais je préfère voir que tout va bien. ^^

Sonmi451 (23:54)

Bonne nuit.

Titepau04 (23:54)

Bisoussss

stanary (23:54)

Bonne nuit

stanary (23:59)

Bon aller moi aussi je dois me coucher. Bon courage avec ton amie. Et bonne nuit !

cinto (18:54)

Ma sorcière Bien aimée: nouveau sondage musical sur les génériques célébres! allez venez, votez, commentez et n'oubliez pas votre casque! Merci à ceux et celles qui ont déjà voté.

cinto (19:01)

Queer as folk: calendrier de l'Avent démarre aujourd'hui, bien sûr. Venez découvrir notre série et nos bogosses, en ouvrant une fenêtre chaque jour. Sinon, régalez vous du superbe calendrier romantique et n'oubliez pas de laisser un petit mot. Ça fait toujours plaisir.

stella (21:26)

Design spécial Noël sur le quartier Downton Abbey ainsi que son calendrier de l'avent original.

DGreyMan (22:23)

Nouveau sondage spécial Harry Potter dans "Game of Thrones" ! Merci d'avance.

carina123 (23:09)

Nouveaux sondages et calendriers sur les quartiers Lie to Me et Jericho, Venez nombreux, merci. Bonne soirée à tous !

sabby (08:54)

Bien le bonjour la citadelle !! Toujours personnes sur Empire pour ouvrir le calendrier de l'avent, ni sur Friday Night Lights pour commenter le nouveau design Un petite visite ferait plaisir, on vous attends Bonne journée à tous !

Moorgana (09:13)

Sondage de noël sur le quartier Heartland

serieserie (10:16)

N'oubliez pas de vous inscrire pour le grande hypnoGame Arrow!!

Margauxd (12:42)

Nouveaux sondages sur les quartiers : Blindspot, The Last Ship et New-York Unité Spéciale, n'hésitez pas à voter !!

Titepau04 (21:41)

Nouveaux calendriers sur les quartiers NCIS Los Angeles, S Club 7 et Dr House!!! ^^

DGreyMan (21:47)

Nouveaux jeux, nouveau calendrier et nouveau sondage dans Game of Thrones. Merci d'avance.

leila36 (22:37)

Hohoho, venez admirer et commenter le nouveau design du quartier "Big Bang Theory". Vous n'allez pas le regretter.

emeline53 (22:43)

Le nouveau sondage de The Fosters vient d'arriver ! Venez nous dire ce que vous voulez comme cadeau de Noël

Sonmi451 (13:47)

Venez commenter les calendriers chez House, Scrubs, urgences et friends. Et au passage un petit vote pour les sondages sont les bienvenus, merci.

Profilage (20:16)

Bonsoir, un tout nouveau calendrier vient d'apparaitre sur les quartiers The 100 & Under the Dome. On vous attend !

carina123 (00:09)

Nouveaux calendriers et sondages sur les quartiers Lie to Me et Jericho, venez nombreux, merci. Bonne soirée à tous !

Sonmi451 (08:43)

Design' spécial noël sur Scrubs, on attend vos commentaires.

Chaudon (10:25)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Chaudon (10:31)

Nouveau sondage sur le quartier "Elementary" ! N'hésitez pas à venir voter sur le quartier et à donner vos avis sur le topic approprié !

Chaudon (10:49)

Votez dès maintenant pour la Nouvelle Photo du Mois du quartier "Elementary" !

arween (10:57)

Bonjour la citadelle ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift, venez participer !

seriepoi (11:05)

Bonjour tout le monde ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, venir sur le quartier "True Blood" pour commenter le (très) beau calendrier de décembre, fait par Sonmi. Merci par avance et bon dimanche à tous.

ObikeFixx (11:25)

Bonjour tout le monde! En plus du nouveau sondage, n'hésitez à venir découvrir le nouveau calendrier et la nouvelle photo du mois sur le quartier "The Last Ship"

Phoebus (14:15)

Bonjour tout le monde ! Il ne vous reste plus qu'une journée pour voter pour la voter de l'épisode 8x05 de The Vampire Diaries et pour participer à la review de cet épisode.

serieserie (16:44)

Inscrivez-vous vite pour la grande partie d'HypnoGame Arrow qui aura lieu dans 6 jours!! Rendez-vous dans les forums de l'accueil!!

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play