VOTE | 251 fans |

#401 : Renaissance

Clark revient à Smallville reprogrammé en Kal-El. Déterminé à accomplir son destin, Kal-El prend son envol pour dérober un puissant cristal en Kryptonite. Décidée à sauver son fils, Martha se tourne vers l'émissaire du Dr. Swann, Bridgette Crosby, et apprend qu'il existe une nouvelle forme surprenante de Kryptonite. Pendant ce temps, Loïs Lane arrive en ville pour enquêter sur le meurtre de sa cousine Chloé. Tandis que Lana revient de Paris avec une nouvelle attitude et un nouveau petit ami, Jonathan est dans le coma et Lionel doit faire face au monde impitoyable de la prison.

Popularité


3 - 1 vote
4.01 Promo #1
4.01 Promo #1

  

4.01 Promo #2
4.01 Promo #2

  

4.01 Promo #3
4.01 Promo #3

  

4.01 Promo #4
4.01 Promo #4

  

4.01 Promo #5
4.01 Promo #5

  

4.01 Promo #6
4.01 Promo #6

  

4.01 Promo #7
4.01 Promo #7

  

4.01 Promo #8
4.01 Promo #8

  

4.01 Promo #9
4.01 Promo #9

  

4.01 Promo #10
4.01 Promo #10

  

4.01 Promo #11
4.01 Promo #11

  

Plus de détails

Chloe est morte depuis trois mois. Dans les bureaux de la Torche, une jeune femme regarde une vidéo destinée à Clark, où Chloe lui demande de retrouver les personnes qui l'ont tuée. Plus tard, cette même jeune femme est au volant de sa voiture et au téléphone elle demande à quelqu'un de lui donner l'adresse des Kent. Mais un éclair percute sa voiture. Une onde de choc s'ensuit. Dans le champ dévasté, Clark gît nu. Il se comporte comme Kal-El. La jeune fille vient le retrouver et se présente. Elle s'appelle Loïs Lane. 

Dans une pyramide, Lex découvre une statuette égyptienne où sont gravés des symboles kryptoniens. 

Loïs a emmené Clark à l'hôpital. Elle veut s'en aller, considérant qu'elle en a assez fait, mais l'administration la retient. Clark qui caresse une statue d'ange, laisse tomber sa couverture et toute l'assemblée découvre son physique avantageux. 

A Paris, Lana prend des photos dans une rue lorsqu'elle croise des affiches annonçant Lex comme le sauveur de la LuthorCorp. Elle semble n'y prêter aucune attention et elle retrouve Jason, son petit ami. 

A l'hôpital, Martha, qui est au chevet de Jonathan, reçoit la visite d'un docteur. D'après lui, M. Kent est cliniquement mort mais Martha ne veut pas le croire. Quelque chose lui dit qu'il peut encore revenir à la vie.

Dans une chambre non loin de là, Clark qui veut s'en aller, soulève Loïs dans les airs et sort dans le couloir. Martha aperçoit son fils. Elle se lance à sa poursuite, Loïs à ses trousses. Elle retrouve Clark mais Loïs lui dit qu'il est amnésique. En effet, il ne reconnaît pas sa mère. Martha veut l'emmener à la ferme mais Clark dit attendre un signe. Craignant qu'il ne dévoile son secret, Martha l'emmène à l'écart. Pendant ce temps, Loïs croise un infirmier qui lui apprend que le garçon qu'elle a secouru n'est autre que Clark Kent. Elle tente de le rattraper, mais il est trop tard. 

Lex s'apprête à quitter l'Egypte et prend soin de soudoyer le responsable qui l'accompagne afin d'effacer toute trace de son passage. Dans son jet privé, il se dirige vers un cabinet médical aménagé et se fait reprendre par le médecin mécontent de son retard. Depuis son empoisonnement, il doit être dialysé toutes les 72 heures. 

Martha a emmené Clark dans son loft, espérant que la vue d'un univers familier fasse revenir sa mémoire. Elle lui montre une photo de son père. Clark dit que cet homme est celui qui a empêché sa renaissance. Martha tente de lui dire qu'il voulait justement le sauver. De toute façon aux yeux de Clark, cet homme est déjà mort. Il part, laissant Martha désemparée. 

Dans l'avion de Lex, une turbulence fait tomber la statuette qui se brise en mille morceaux. A l'intérieur, Lex découvre un cristal avec un symbole. Il le prend dans sa main et aussitôt une lumière aveuglante apparaît. 

Martha court après Clark. Un son strident se fait entendre et assourdit le jeune homme. Clark n'est plus amnésique, mais il est revenu en tant que Kal-El. Malgré les supplications de Martha, il s'envole pour accomplir sa destinée. 

A Paris, Lana qui poursuit des études d'art, recopie des inscriptions dans l'église de Notre-Dame. Jason la laisse travailler pour lui préparer une surprise. Lana décalque des inscriptions sur la tombe d'une princesse guerrière appelée Margaret Isabelle Theroux. Un symbole l'attire irrésistiblement et elle le caresse avec sa main. A son contact, Lana est frappée par une vague de lumière. 

Loïs rend visite à Martha. Elle demande à voir Clark mais Mme Kent prétend qu'il dort. Lionel sera libre dans deux semaines si on ne trouve pas qui a tué Chloe. Elle a besoin du témoignage de Clark pour inculper le père de Lex. Martha tente de la dissuader de s'attaquer à Lionel, qui n'hésitera pas à la tuer si elle le menace. 

Le pilote de Lex repère sur le radar un point qui se rapproche à grande vitesse. C'est Clark. Il arrache la porte du jet, provoquant une décompression, puis il tend la main vers le cristal et celui-ci traverse l'avion pour venir dans sa main. Il s'enfuit ensuite, laissant Lex qui est en train d'essayer de comprendre ce qu'il a pu se passer. 

Bridget Crosby, une émissaire du docteur Swann, rend visite à Martha. Celle-ci apprend avec colère qu'elle sait tout sur Clark. Mais Bridget dit venir en amie. Le signe qui a brûlé dans le champ signifie "croisade". Kal-El veut donc accomplir sa destinée kryptonienne. Crosby lui confie alors de la kryptonite noire. 

Lex va voir Lionel en prison. Il accuse son père de l'attaque de son avion car il sait que Lionel a commandé des recherches sur trois cristaux détenus par différents peuples. Lex est convaincu que Lionel est aussi derrière le meurtre de Chloe et son propre empoisonnement. 

Kal-El a ouvert une pièce secrète dans les grottes et il y dépose le cristal dans un socle couvert d'inscriptions kryptoniennes. Deux emplacements encore vides attendent les deux autres cristaux. 

Lana se réveille en sursaut car quelqu'un frappe à sa porte. Elle transpire et ne semble pas dans son état normal. Elle va cependant ouvrir et découvre Jason très inquiet car elle n'est pas venue à leur rendez-vous. Visiblement perturbée, la jeune fille s'empresse d'éconduire son chevalier servant. 

Martha a rejoint Kal-El qui sort de la chambre secrète. Elle lui tend la kryptonite noire disant qu'elle sait que Clark est encore là, en lui, et qu'il doit se battre pour vaincre Kal-El. Celui-ci se dédouble dans une lumière bleutée et il commence a lutter avec Clark qui finit par le transpercer avec la kryptonite. Une violente explosion s'ensuit et envoie Martha contre un mur. 

A l'hôpital, au même moment, Jonathan se réveille en sursaut, devant une infirmière médusée. 

Dans la caverne, Clark, à son tour, se réveille dans les bras de sa mère. 

Martha et Clark viennent retrouver Jonathan. Clark ne se souvient pas de ce qui s'est passé pendant trois mois. Il craint les pouvoirs de Kal-El, qui semblent bien supérieurs aux siens. Mais l'émotion des retrouvailles efface les inquiétudes et les Kent se serrent tendrement dans les bras. 

Alors qu'elle est dans sa douche, nous découvrons que Lana a un étrange tatouage au bas du dos. 

Loïs rend visite à Lionel en prison et elle lui dit qu'elle ne compte pas laisser la mort de sa cousine impunie. Elle se rend ensuite sur la tombe de Chloe et y pleure à chaudes larmes. Soudain, Clark arrive et il lui promet de l'aider. Il l'invite ensuite à venir chez lui. Loïs accepte et part devant, laissant Clark se recueillir à son tour. Pris d'un doute, le jeune homme passe la tombe aux rayons X et découvre qu'elle est vide. Plein d'espoir, il annonce à Loïs que Chloe est encore vivante. 

 

Source

L'épisode commence par un écran noir sur lequel est inscrit en lettres blanches l'expression "Trois mois plus tard. Nous entendons Chloé parler.

Chloé, voix off Je ne sais même pas par où commencer. J'imagine que tu as des millions de questions et j'ignore combien de réponses je pourrais te fournir.

L'image de Chloé apparait, et la caméra recule pour nous faire comprendre qu'il s'agit d'une vidéo de la jeune fille diffusée sur un écran

Chloé : Si tu vois ça, ça signifie sûrement que je suis morte.

La caméra poursuit son recul et on réalise qu'il s'agit d'un écran d'ordinateur

Chloé : Tu es ce qui m'est arriver le mieux dans ma vie, et si je ne l'ai pas assez dit avant, je tiens plus à toi que tu es capable de l'imaginer.

La caméra recule encore et l'on voit une femme assise face à l'écran, de dos dans un premier temps, puis filmé de loin ensuite. C'est à ce moment là que l'on réalise que la scène se déroule à La Torch. La voix de Chloé poursuit

Chloé : S'il te plaît, trouve qui a fait ça Clark.

La caméra revient sur le visage de Chloé en une courte pause

Chloé : Y a que toi qui puisse y arriver.

La caméra nous montre alors la jeune fille qui regarde l'écran, avant de revenir sur le visage un peu triste de Chloé que l'on voit s'approcher de l'objectif qui la filmait : elle lève le bras et coupe l'enregistrement. On ne voit plus que de la neige sur l'écran... La jeune fille qui regardait la vidéo semble troublée, et émue.

 

Smallville, une route, la nuit

Le temps est à l'orage et le tonnerre gronde. On voit une voiture de type 4x4 rouler sur une route mouillée. A l'intérieur, la jeune fille qui était à La Torche est au téléphone, son portable collé à l'oreille. Elle semble agacée

Jeune fille : K-E-N-T, Kent ! C'est une ferme. Ils ont des adresses les gens par ici ?!

Elle boit du café qu'elle a dans une tasse

Jeune fille, agacée : Ecouter, le dernier petit génie que j'ai eu en ligne a tenu à me faire tourner à droite sur la route 31 et je suis perdue maintenant !

Pause pendant qu'elle écoute ce qu'on lui dit. Elle regarde autour d'elle.

Jeune fille : Oh, il y a un bon millions de plantes de maïs oui.

Il y a un éclair dans le ciel, et la jeune fille crie. Elle regarde ensuite son portable qui s'éteint, n'ayant plus de réseau. Elle replie le clapet du portable

Jeune fille, agacée : C'est génial !

Elle rabat le pare-soleil où elle récupère une cigarette qui y est glissée, et se regarde dans le petit miroir du pare-soleil tout en portant la cigarette à sa bouche

Jeune fille, à elle même : Si jamais tu fume ça, tu vas t'en vouloir toute la nuit, alors ça suffit.

Elle pose la cigarette et se tourne vers son sac à main pour y prendre quelque chose. Un éclair frappe soudain la route juste devant sa voiture. En hurlant, elle perd le contrôle du véhicule et se déporte vers le champ de maïs en bord de route où elle finit sa course en arrachant la végétation. Elle lève les yeux au ciel, puis parait intriguée. La caméra nous montre les nuages menaçants ou subitement, trois éclairs zèbrent l'atmosphère avant de frapper le sol en avant de sa voiture, comme s'ils se réunissaient en un endroit unique. Elle plisse les yeux en observant où la foudre est tombée. A cet endroit précis, une sorte de bulle d'énergie se forme, sous son regard ahuri, bulle qui crève en projetant une onde de force lumineuse. La jeune fille crie lorsque cela frappe sa voiture, accumulant dessus des tiges de maïs. Tout est calme ensuite. On entend que le clignotant de sa voiture. La caméra fait un plan par dessus le véhicule, et on découvre une zone juste devant la voiture où le champ est dévasté, carbonisé. De nombreux petits foyers flambent encore, parcouru par des éclairs qui forment un "S" avant de disparaîtrent. Au milieu de cette zone se trouve un corps humain nu

La jeune fille relève la tête dans sa voiture, lentement, et regarde. On voit la portière conducteur du véhicule s'ouvrir et elle descend, respirant vite. Un plan de la caméra nous montre le corps d'un homme nu, toujours au même endroit. La jeune fille s'avance précipitamment

Jeune fille : Oh, mon dieu !

L'image nous révèle que l'homme allongé est Clark puisque son visage apparait. Ses yeux s'ouvrent lorsqu'il entend parler la jeune fille. Il se redresse, lui faisant dos. La jeune fille ne sait pas trop ce qu'il se passe.

Jeune fille : Est...est-ce que ça va ?

Clark ne répond pas, ne se tourne pas.

Jeune fille : Comment tu t'appelles ?
Clark : Je n'en sais rien.

La jeune fille s'approche lentement.

Jeune fille, s'avançant : Il faut que je te conduise à l'hôpital.
Clark, de dos : Je vais bien.
Jeune fille : Tu as été frapper par la foudre, tu es nu comme un ver et, et tu ne te souviens pas de ton prénom. Elle est bizarre ta définition «d'aller bien».

Clark se tourne vers elle. Surprise, la jeune fille essaye de regarder ailleurs.

Jeune fille, à elle même : Heu...tu fixe ses yeux...

Clark la dévisage intrigué.

Jeune fille : J'ai un plaide dans le coffre. Ne bouge pas, je reviens tout de suite.

Elle s'éloigne vers sa voiture. La voix de Clark l'arrête et la fait se retourner.

Clark : Attend !

Pause.

Clark : Qui es-tu ?

Avec un demi sourire, la jeune fille lui répond.

Jeune fille : Loïs, Loïs Lane.

La caméra nous montre le visage impassible de Clark.

 

GENERIQUE

 

Égypte

L'image est noire, puis on entend un bruit de pierre avant de voir une sorte de cercle lumineux. On comprend alors que la scène est filmée depuis l'intérieur d'une cavité dont on est en train d'extraire la pierre qui l'obture. On voit apparaitre la tête d'un viel homme enturbané qui parle en arabe, avant de se retourner vers d'autres hommes derrières lui, habillés comme lui, hommes qu'il appelle en arabe. L'image nous montre ensuite le viel homme devant un pur de pierres, une piochette à la main, rejoint par ses camarades qui l'aident à ouvrir un peu plus la cavité d'où est extraite une statuette égyptienne semblant représenter le Dieu Horus/Râ. Le vieil homme la brandit, et tous se mettent à scander "Allah est grand!" La caméra zoome sur la statuette.

On voit Lex, tout de blanc vêtu, arriver en courant par une galerie ancienne, suivi par deux hommes en costumes noirs. Il s'arrête en découvrant la scène. Le vieil homme se met à genoux et lui offre la statuette. Lex semble fasciné et ravi. Il observe l'objet, avant de le retourner. Au dos de l'artefact, on distingue des symboles. Le regard de Lex se fait intrigué. Il frotte la statuette pour enlever la poussière des symboles et sourit : les inscription sont les mêmes que dans la grottes Kawatches.

 

Smallville Médical Center

Loïs sort d'un ascenceur où elle est avec Clark, enveloppé d'une couverture rouge. Le jeune homme ne la suit pas et elle doit le sortir de l'ascenceur avant que celui-ci ne se referme.

Loïs Lane : Allez, suis moi...
Clark : Pourquoi on est là ?
Loïs Lane : Pour que tu sois examiné.
Clark : Je vais bien.

Ils avancent.

Loïs Lane : Tu sais combien de personnes sont frapper par la foudre chaque années ? Quasiment aucune. Tu sais combien y survivent ? Encore moins. Et tu sais combien sont sauvés par des conducteurs perdus ? Zéro. Alors pour l'instant, tu as de la veine, plaint toi un peu moins et s'il te plaît avance plus vite.

Elle s'arrête à un comptoir et parle à un soignant.

Loïs Lane : Esxusez-moi. J'ai quelqu'un qui a besoin d'aide d'urgence.

Le soignant s'approche avec des papiers.

Soignant : Remplissez les formulaires d'admissions avec le papier de son assurance.Loïs Lane : Il y a un problème, je ne sais pas qui il est et...

Elle se retourne vers Clark qui s'est éloigné pour observer la pièce où il se trouve.

Loïs Lane : ...Et il n'en sais rien non plus. Il est amnésique. Alors, je le remet à vos bons soins. Je vous offre le plaide.

Elle fait ensuite mine de s'en aller sur un dernier regard à Clark. Le soignant l'arrête au vol.

Soignant : Hé, hé, est-ce que ça a l'air d'être un refuge pour chiens errant ?

Loïs le toise en faisant la moue.

Soignant : Vous allez devoir rester jusqu'à ce qu'on trouve une personne pour l'identifier.

Il lui donne le formulaire. On voit Clark se regarder dans un miroir.

Soignant : C'est le règlement de l'hôpital.

Clark s'approche d'une statue représentant un ange.

Loïs Lane : Ecoutez, j'ai déjà joué les bons samaritains, mais je ne peux pas être responsable de ce garçon.
Soignant : C'est trop tard. Je vais appelé un policier qui prendra votre déposition.

Clark est toujours devant la statue de l'ange. Sa couverture glisse et il se retrouve nu devant tout le monde. Une grand-mère qui est dans le couloir n'en revient pas, ce qui attire l'attention de Loïs et du soignant.

Loïs Lane : Je crois que vous devriez lui trouver des fringues avant.

La petite mamie du couloir sourit jusqu'aux oreilles alors que Loïs, souriant ironiquement rend le formulaire au soignant.

 

Paris

Une vision de la Tour Eiffel vue par dessus un toit... la caméra descend et nous montre une "rue de Paris" animée avant de terminer sur Lana qui prend en photo deux jeunes écolières en uniforme, en s'agenouillant.

Lana : Merci.

Les jeunes écolières s'éloignent, Lana se redresse, et on peut voir derrière elle un kiosque d'annonces typiquement parisien où s'étale la une du magazine Forbes montrant Lex Luthor, accompagné de ce titre : "Le sauveur de Luthorcorp ?"
Lana, souriante, s'éloigne ne donnant un coup d'oeil à cette affiche. Elle marche dans la rue, se retourne sur des garçons qui la sifflent et lui sourient, puis rentre dans un jeune homme qui arrive face à elle. Ils restent face à face tout au long de la scène.

Jeune homme : Oh whoua, excuse-moi...tu es américaine, non ?
Lana : Oui.
Jeune homme : Génial ! Je peux te demander un service ?
Lana : Oui, bien sur, tant que je ne risque pas d'être arrêter.
Jeune homme : Non. Je dois retrouver ma, ma petite amie ici. En faite, ce n'est pas vraiment ma petite amie...même si on passe tout notre temps ensemble. On s'est rencontré il y a deux mois jour pour jour à se coin de rue et j'ai voulu acheté un truc pour marquer le coup, tu peux me donner ton avis ?
Lana : Si tu veux.
Jeune homme : D'accord.

Le jeune homme ouvre son sac à dos et en extrait un casque de mobylette, provoquant le regard un peu étonné de Lana.

Lana : Oh, je crois qu'elle ne s'attend pas du tout à avoir ce genre de cadeau.
Jeune homme : C'est pas très romantique, c'est ça ? Mais la première fois qu'on s'est vu, je passais par là sur mon scooter et je...je l'ai un peu accroché. Elle a cru que je voulais volé son porte-feuille. Alors elle m'a fais tomber, ça a rouvert une vielle blessure et elle a passer cinq heures avec moi à l'hôpital...alors ça créer des liens.
Lana : Ah oui, c'est un très violent coup de foudre.
Jeune homme : Oui. Moi je l'ai aimé immédiatement, mais je suis impulsif comme garçon.
Lana : Et qu'est-ce qu'elle éprouve, elle ?
Jeune homme : Je ne sais pas, elle ne m'a rien dit. Je crois que quelqu'un l'a fait souffrir, mais...peut-être qu'elle devrait en parler.

Le regard du jeune homme pour Lana se fait profond, inquiet et insistant. Lana reste étrange, puis sourit.

Lana : En tout cas, c'est une grande déclaration d'offrir un casque de moto.
Jeune homme : Hum, ouais...c'est pour un week-end en amoureux à Nice si....

Le regard de Lana s'éclair.

Jeune homme, souriant : ..si jamais ça l'interesse.

Ils se regardent un moment.

Lana : J'avoue que si un garçon faisais une chose aussi romantique pour moi, il faudrait que je l'embrasse...
Jeune homme : Ah oui ?
Lana : Oui...

Ils s'embrassent tendrement, puis se sourient.

Lana : J'adorerais partir à Nice avec toi, Jason.
Jeune homme : Joyeux anniversaire, Lana...

Ils s'embrassent tendrement. La caméra les survole.

 

Smallville Médical Center

Martha est en train de lire un livre à Jonathan qui se trouve dans le coma, relié à des machines.

Martha : Après le petit déjeuner, j'ai voulu qu'on reparle du mort et qu'on devine comment il avait été tué, mais Jim a refusé. Il a dit que ça porterait malheur et puis, il a dit aussi...

Un femme médecin entre.

Martha, continuant : ...que le mort reviendrai nous hanté.

Martha s'interrompt et se tourne vers elle.

Martha : Huckleberry Finn. C'est son livre préféré.

Elle s'avance vers le docteur qui s'adresse à elle.

Docteur : Martha, je voulais savoir si vous aviez pensé à ce que je vous ai dit.
Martha : Je ne veux pas qu'on débranche mon mari.
Docteur : Ça fait trois mois...il n'y a pas eu d'évolution...

Martha se tourne et regarde son mari un moment.

Docteur : Jonathan est cliniquement mort. Votre assurance a cesser de payer. Vous devez penser à l'avenir.
Martha : Mon avenir est coucher dans ce lit d'hôpital.

Voix cassée.

Martha : Je refuse de l'abandonner comme ça ! Vous ne savez pas à quel point je l'aime.

Emue, Martha retourne s'assoir auprès de Jonathan, lui prenant le bras, alors que le Docteur sort.

Dans une autre salle de l'hôpital, Loïs et Clark sont face à face : elle, assise sur une chaise près de la porte, et lui, habillé d'un pyjama, assis sur une table d'examen. Elle fouille son sac tout en le regardant, et lui, l'observe. Puis il se lève et s'avance vers la porte. Loïs se lève et lui barre le chemin.

Loïs : Non, attend ! On doit rester dans la chambre.
Clark : Je ne devrais pas être là.
Loïs : Oui, et ben...

Elle le reconduit à la table d'examen où il s'assoit.

Loïs : Je te signal que moi non plus !

Elle recule vers sa chaise où elle fouille son sac à main.

Loïs, chuchotant : Reste là...oui...

Loïs cherche dans son sac.

Loïs : Je suis venu à Smallville enquêter sur la mort de ma cousine. Elle s'appelait Chloé Sullivan. Tu l'as connu ?

Clark ne répond rien.

Loïs : Non, bien sur que non !

Elle sort une plaquette de médicaments et en prend un sous les yeux de Clark intrigué.

Loïs : Nicotine. J'ai arrêté de fumer. Il n'y qu'avec ces trucs la que je peux tenir.

Loïs va à la fenêtre, derrière Clark.

Loïs : J'ai commencé à quinze ans. C'est à cause de mon père. Il a dit que s'il me voyais fumer il me tuerais. Alors j'ai commencé en pleine crise d'adolescence et je n'ai rien pu faire. Aujourd'hui, je suis accro aux bonbons.

Elle revient vers la chaise après avoir fait le tour de la table.

Clark, impassible : Tu parles trop !
Loïs : Oui, c'est parce que les silences pesants me mettent mal à l'aise, et que tu n'assume pas ta part de conversation.

Sur un sourire, elle prend son portable et pousse une exclamation, avant de s'avancer vers l'horloge.

Loïs : Trois quarts d'heures et pas un médecin à l'horizon !

Elle fait dos à Clark.

Loïs : Si ça ne prouve pas le dénuement de la médecine de Province, je ne vois pas ce qu'ils feraient.

Clark s'est levé et avance vers la porte. Loïs se met devant lui.

Loïs : Oh, oh ! Où est-ce que tu vas ?
Clark : Je m'en vais.
Loïs, croisant ses bras, souriant : Il va falloir que tu me passes sur le corps pour ça.

Clark l'observe un instant, puis il la soulève en la tenant par les épaules, au grand étonnement de la jeune fille, et la pose sur le côté. Il sort, laissant Loïs étonnée, puis souriante, amusée.

Changement de lieu. On voit Martha prendre un café à la machine, alors que dans le couloir, au fond, on voit Clark marcher suivit par Loïs.

Loïs : Hé !

Entendant cela, Martha se retourne vers la voix et découvre que son fils marche dans le couloir. Ahurie, elle jette son café et se lance à la suite de son fils.

Martha : Attend ! Attend ! Attend ! Clark !

Loïs rattrappe Clark par le bras et montre du doigt la pièce d'où ils viennent.

Loïs : Ça suffit, stop ! Comment t'a fait ça ?

Martha arrive en courant et retourne son fils par les épaules.

Martha, folle de joie : Oui, c'est toi ! Oh, chéri !

Elle le prend dans se bras, puis s'écarte.

Martha : Je croyais t'avoir perdu pour toujours !

Clark : Qui êtes vous ?

Martha, décontenancée : C'est moi ! Ta maman !

Clark la dévisage sans aucune émotion. Loïs s'approche de Martha.

Loïs : Surtout ne le prenez pas mal. Il ne se souviens même pas de son prénom.

Elle serre la main de Martha.

Loïs : Loïs Lane. Je l'ai trouvé gisant dans un champs vers la route 31.            Martha : Merci d'avoir aider mon fils.
Loïs : J'ai un faible pour les chiens errants et les garçons tout nu.

Martha la regarde, ne comprenant pas, fronçant les sourcils.

Loïs : Arg, désolé, ce n'est as ce que je voulais dire. La journée a été longue et ma dose de nicotine me manque.
Martha, à Clark : Allez viens mon chéri. On rentre à la maison.
Clark : Il faut que j'attende le signe.
Loïs : Je crois qu'un médecin devrait l'examiner. La foudre a du lui griller le cerveau.
Martha : Heu, heu...Loïs ? Je vous remercie, mais c'est un problème familiale.
Loïs, compréhensive, avec humour : D'accord. Alors je...je vais vous laissez.

Elle s'écarte à reculons se retourne et disparait. Martha se tourne vers Clark.

Martha : Je...je ne sais pas ce que tu as, mais tu dois revenir à la maison avec moi tot de suite.

Clark regarde ailleurs. Martha lui prend la tête entre ses mains.

Martha : Je t'aiderais si tu veux trouver le signe. Mais on doit sortir d'ici maintenant, d'accord ? Allez viens !

Elle l'entraine vers l'ascenceur qu'elle appelle. On voit ensuite Loïs sortir de la pièce où était son sac à mains et tomber sur le soignant l'ayant accueillit.

Loïs : J'ai refilé monsieur amnésie à sa mère. Et je n'ai pas entendu son nom...

Elle désigne Martha et Clark à l'homme. On les voit entrer dans l'ascenseur.

Soignant : C'est Martha Kent. Elle est ici tout le temps.
Loïs, surprise : Kent ?!

Gros plan sur elle.

Loïs : Comme dans Clark Kent ?!

Loïs court vers l'ascenceur.

Loïs : Attendez une minute ! Il faut que je...

La porte de l'ascenceur se referme, laissant Loïs à l'extérieur.

Loïs, soupirant : ...vous parle...

 

Désert égyptien

On voit une sorte de jeep rouler dans le sable parmi un paysage montagneux. Elle passe devant un panneau marqué "aéroport" A l'intérieur, Lex. Il semble mal en point, en sueur. Il a une malette sur ses genoux, il regarde sa montre. L'homme sur le siège passager se retourne et le regarde derrière ses lunettes.

Homme : La chaleur est trop forte pour vous, monsieur Luthor ?
Lex : Je ne veux pas qu'on sache que je suis venu ici.

La chaleur semble vraiment accabler Lex. On entend un bruit de papier.

Lex : Faite tout disparaître.

Il tend une enveloppe à l'homme aux lunettes, qui découvre une grosse liasse de billets dedans.

Homme : Vos empruntes disparaitrons comme dans du sable.

Lex le regarde, en sueurs. L'homme dit un mot en arabe au chauffeur et la route se poursuit. La voiture arrive vers un jet privé dont les moteurs se mettent en route. Lex monte à L'intérieur où il est accueillit par une femme aux cheveux longs en blouse blanche.

Docteur : Vous avez deux heures de retard !
Lex : Je sais bien que j'suis en retard, Docteur. Mais faut parfois courir des risques.

Il enlève sa veste et va vers l'arrière de l'avion, suivi par la doctoresse.

Docteur : Qu'est-ce qui peut valoir plus que votre vie ?
Lex : La vérité !
Docteur : Votre corps a subi une intoxication chimique très grave...

Ils arrivent dans une salle à l'arrière de l'avion où se trouve tout un matériel médical.

Docteur : ...qui aurait tué 99,9% des hommes. Alors, votre survie est un miracle.

Lex enlève sa chemise et s'allonge à demi-assis sur une table d'examen.

Lex : Epargez-moi le sermon.
Docteur : Je vous ai déjà expliquer que si votre sang n'était pas filtré toutes les soixante douze heures, vos organes internes finiraient par se nécrosés.

Le docteur branche de toute petites aiguilles sur des sites vasculaires implanté sur la peau de Lex (bras gauche - un au dessus de chaque pectoraux) Lex est essoufflé.

Docteur : Vous vivez en sursis, Lex. N'essayez pas de volé plus de temps.

Le docteur appuie sur un bouton et on voit du sang remonter dans les tubulures raccordées aux aiguilles.

 

Ferme des Kent, la grange

Clark et Martha gravissent les marches.

Clark, montrant la grange où ils sont : Comment s'appelle ce lieu ?
Martha : Ton père dit que c'est ta forteresse de solitude. C'est là que tu viens réfléchir et regarder les étoiles.

Clark regarde sans parler le télescope, et le globe terrestre... Martha prend un cadre et le tend à Clark.

Martha : Voilà quelques photos. Ça te rafraîchira peut-être là mémoire.

Clark saisit le cadre. C’est une photo de Lana et Chloé.

Clark : Qui sont ces jeunes femmes ?
Martha : Des amis qui t'aime.

Clark est toujours plongé dans la photos.

Martha : Tu te rapelles de ce qui s'est passé avant que cette fille ne te retrouve au milieu de ce champs ?
Clark : Je me sentais chez moi, là ou j'étais !
Martha : Non, Clark. C'est ici ta maison !

Clark regarde un autre cadre, avec la photo de Jonathan.

Clark : Je reconnais cet homme.
Martha, souriante : Oui, c'est ton père. Tes souvenirs reviennent.
Clark : Ce n'est pas mon père ! Il a voulu empêché ma renaissance.
Martha : Non, Clark. Il t'aime. Il a essayé de te sauver des griffes de Jor-El.
Clark : Il est mort de toute façon !

Clark lâche le cadre, qui se brise sur le sol, puis s’en va, laissant Martha seule et inquiète.

 

L’avion de Lex

Lex est allongé sur la couchette, et regarde pensivement la statuette du dieu égyptien, qu’il tient dans sa main.

Le pilote de l’avion : Accrochez-vous Docteur Vaughn ! Il va y avoir des turbulences.

L’avion se met soudain a trembler, et Lex lâche la statuette, qui tombe sur le sol, et se brise.

Lex : Non !

Lex se redresse, mais le Dr. Vaughn le force à rester allongé.

Docteur : Lex, non. Attendez, je vais le faire ! Restez allongé.

Lex la regarde s’agenouiller vers les débris, et saisir un morceau de cristal qui se trouvait dans la statuette. Lex saisit le cristal, qui se met à briller, l’aveuglant presque.

 

Ferme des Kent

Martha poursuit Clark dehors, qui avance d’un pas décidé.

Martha : Clark !

Soudain, un bruit strident se fait entendre, et Clark porte les mains a ses oreilles. Martha s’agenouille près de Clark, et le bruit cesse. Clark se relève soudain, et regarde droit devant lui.

Clark : Je suis Kal-El de Krypton. Le temps est venu d'accomplir mon destin.
Martha : Ton destin ? Ce sont les idées de Jor-El !

Martha attrape le visage de Clark.

Martha : Tout ça c'est à cause de lui.

Martha secoue Clark.

Martha : Je veux que mon fils revienne.

Martha frappe Clark de rage.

Martha : Rendez-moi mon fils, maintenant !
Clark/Kal-El : Clark Kent est mort !

Clark pousse violemment Martha. La scène passe au ralenti. Tandis que Martha tombe, Clark s’envole dans les airs. Martha se redresse sur un coude, et voit Clark disparaître dans le ciel, l’air surprise et inquiète en même temps. La caméra s’élève, et nous voyons alors Clark/Kal-El voler, voler parmi les nuages, puis parmi les étoiles.

 

Paris

Notre-Dame. Lana marche dans l’église, quand elle sursaute. Jason la prend par les bras, la plaque contre un mur et l’embrasse fougueusement. Lana met un terme a ce baiser.

Lana : Jason, ça suffit. On est dans une Cathédrale et j'ai un devoir d'histoire de l'art à terminer.
Jason : D'accord, mais ma copine m'invite dans une vieille crypte pour faire des recherches alors moi je croyais qu'elle avait un autre projet en tête.
Lana : Monsieur Teague, vous avez l'esprit mal tourné.
Jason : Mais j'ain un coeur pur, tu sais.

Jason essaye d’embrasser Lana, qui lâche un soupir et se détourne.

Jason : Attends, attends, attends, attends ! Viens j'ai trouvé ta victime.

Jason emmène Lana devant une tombe sur le sol.

Jason : Voilà ton devoir d'histoire de l'art, la comtesse Margarette Isabelle Thoreau. Il est écrit ici que c'était une princesse guerrière qui, qui a botté quelques fesses et brisée de nombreux coeurs.
Lana, souriant, l’air amusée : C'est la traduction exacte ?

Il rigole.

Jason : Non, je me suis dis que vous aviez beaucoup en commun, tu vois. Vous êtes toutes les deux fortes, toutes les deux contre les compromis, toutes les deux superbes.

Elle rigole.

Lana : Il faudrait qu'on travaille. La Cathédrale ferme dans une heure.
Jason : Je reste pas. J'ai un rancard à préparé pour demain.

Lana se retourne vers Jason, l’air surprise.

Jason : Une fille a oublié de me dire que c'était son anniversaire.
Lana : Mais qui te l'as dis alors ?
Jason : J'ai des sources hauts placées au Gouvernement. D'accord, j'ai filé vingt euros au secrétariat.
Lana : Jason je ne peux rien de...                                                       

Jason : Stop ! Pas un mot, ne parles plus et travaille plutôt. A propos, les festivités commenceront à dix heures demain matin au café «De Fleur».

Quelqu’un dit à Jason de se taire, et il s’en va en courant. Lana se met à rire.

Lana, souriante : D'accord.

Puis elle s’abaisse, devant la tombe, et sort un rouleau de papier de son sac. Lana pose la feuille sur la tombe, et avec un crayon, gratte sur la feuille pour décalquer la tombe. Le dessin de la comtesse apparaît lentement sur la feuille (une "vague" ressemblance avec Lana au passage, qui force Lana a s’arrêter quelques secondes, intriguée), ainsi qu’un symbole ressemblant à un signe du zodiaque. Lana pose la main sur le symbole, et soudain une puissante lumière en sort et traverse le corps de Lana… Un flash de lumière, et nous voyons Clark, toujours entrain de voler parmi les nuages.

 

Ferme des Kent

Martha est au téléphone.

Martha : Non, ça n'attendra pas deux jours, mademoiselle. Je dois lui parler immédiatement. Écoutez, dites lui, dites lui que ça concerne mon fils, Clark Kent.

Martha raccroche. Loïs est à la porte et appelle Martha, qui sursaute.

Loïs : Bonjour ! J'ai voulu téléphoner mais le téléphone était occupé tout le temps. Je ne sais pas comment vous vivez sans le signal d'appel...Où est Clark ?

Loïs parcourt la pièce, et regarde autour d’elle.

Martha : Heu...il est monté...
Loïs : Génial !

Loïs fonce vers les escaliers, mais Martha la rattrape.

Martha : Il s'est endormi.

Loïs : C'est du café tout frais ? Je meurs d'envie d'une tasse depuis des heures.

Loïs fonce vers la cafetière.

Loïs : Je n'arrives pas à croire qu'il n'y ai pas de café dans cette ville.

Loïs se sert du café dans une tasse.

Loïs : Il paraît que le seul bon café du coin a été fermé. «Le Falcon», un truc comme ça.

Elle avance dans la pièce comme si elle était chez elle.

Martha : Heu...Loïs, je vous remerci de ce que vous avez fait pour Clark et, et je ne veux pas me paraître impolie, mais...

Loïs : S'il vous plaît !

Loïs s’assoit sur le rebord de la table.

Loïs : Je ne vous demande pas de remerciement, seulement, je crois que Clark peut av oir des informations sur la mort de Chloé, ma cousine.
Martha : Je suis désolé pour Chloé.
Loïs : Oui.

Loïs se relève et refonce vers le café.

Loïs : Est-qu'elle et Clark sont sortie ensemble ?

Martha : Oh, je crois que oui pendant un moment, mais...
Loïs : C'est drôle, je ne la voyait pas craquer pour un fermier.                     Martha : Croyez-moi, ça arrive au meilleur d'entre nous.
Loïs : Pas à moi. Je suis plutôt branchée intellectuel à lunettes.
Martha : Clark a de nombreuses facettes.
Loïs : Oui, j'en ai vu quelques une. A propos de Clark, vous croyez qu'il va se réveillé bientôt ?

Loïs refonce vers les escaliers.

Martha : Non, ça j'en doute.

Loïs se retourne.

Loïs : Pour le moment, il est ma seule chance d'obtenir la justice pour Chloé. Le FBI a clos le dossier la semaine dernière. Ils ont que l'explosion était un accident. Ça paraît bizarre une fuite de gaz dans un endroit ou on protège les témoins, non ? Dans deux semaines, Lionel Luthor sortira libre du tribunal. Et la mort de Chloé...

Loïs pleure.

Loïs : ...n'aura servi à rien du tout. 
Martha : Je dirais à Clark de vous téléphoner s'il se rappel quelque chose.

Loïs opine, et reste pensive quelques secondes.

Loïs : Je crois que Chloé a écrit dans ses notes que vous aviez travaillé pour Lionel Luthor. Je veux aller le voir en prison, mais il refuse de me recevoir. Vous avez un conseil ?
Martha : Eloignez-vous de lui. Ne vous faites pas prendre dans ses filets, méfiez-vous.
Loïs : Comment vous en êtes vous sortie sans séquelles ?
Martha : Il y en a eu.

Loïs ne répond pas, surprise. Martha saisit la tasse de café dans les mains de Loïs.

Martha : Au revoir, Loïs.
Loïs : Au revoir.

Loïs sort de la maison. Martha se retourne, et regarde devant elle, l’air pensive.

 

L’avion de Lex

L’avion vole a toute vitesse a travers les nuages. Lex est assis, et regarde le cristal dans ses mains. A l’avant, le pilote semble intrigué par le point qui se rapproche de l’avion, sur le radar.

Le pilote : Regardez ça !
Le co-pilote : Qu'est-ce que c'est ? C'est un oiseau ? Un avion ?

Pendant ce temps, nous voyons Clark/Kal-El voler dans le ciel, a toute vitesse, à la poursuite de l’avion. Il arrive a sa hauteur, et arrache la portière. L’air pénètre dans l’avion, et Lex et le Docteur Vaughn sont projetés au sol. Lex essaye d’attraper le cristal, mais Clark/Kal-El arrive, et, comme Luke Skywalker, tend le bras, faisant voler le cristal.

Le cristal traverse le mur du labo, et atterrit dans la main de Clark, qui se trouve dans l’autre pièce. Lex se relève, et avance vers la porte. Clark disparaît avec sa super-vitesse, juste a temps, car juste a ce moment là, Lex pose son œil contre le trou où est passé le cristal.



Ferme des Kent, la grange

Martha est dans la grange, et ramasse les débris du cadre contenant la photo de Jonathan, que Clark a brisé. Une voix la fait se retourner. C’est Bridget Crosby.

Bridget Crosby : J'ai peur que les réponses que vous espériez trouvez ne soient pas dans cette grange. Je m'appelle Brigette Crosby.

Elle tend sa main.

Bridgette Crosby : C'est le Docteur Swann qui m'envoie.

Martha serre la main de Bridget, l'air surprise.

Martha : Vous devez m'excusez, mais je pensais...
Bridget Crosby : Vous pensiez que vous verriez le Docteur Swann en personne.
Martha : Le problème dont je dois discuter avec lui ne peut vraiment pas être traiter par quelqu'un d'autre.                                                                   Bridget Crosby: Oui, je comprends votre réticence à évoqué Kal-El avec une parfaite inconnue.
Martha, s'emportant : Le Docteur Swann a promis à mon fils Clark que personne d'autre ne serait au courant.
Bridget Crosby : Il a promis que le secret de votre fils ne quitterait pas les murs de la fondation et c'est le cas.
Martha : C'était une erreur. Je n'aurais jamais du téléphoné. J'aurais voulu que Clark n'appelle pas le Docteur Swann non plus.
Bridget Crosby : Le destin de Clark avait été programmé longtemps avant que leur chemin se croisent.
Martha, en criant bien fort : Vous ne savez rien du tout à propos de mon fils.
Bridget Crosby : Vous avez raison. Vous avez raison, c'est juste. Mais je sais ce que c'est qie d'aimer une personne dont le destin ne compte plus que vous.

Bridget avance vers Martha, qui la regarde l’air surprise.

Martha : Vous et le Docteur Swann...?
Bridget Crosby : Il y a longtemps dans une autre vie.

Bridget reste silencieuse, l’air pensive et triste. Martha la regarde pleine de compassion.

Bridget Crosby : Martha, si vous m'y autorisé je vous apporterais mon aide. Dites-moi où est votre fils ?
Martha : Je l'ignore.

A voix basse.

Martha : Il s'est envolé. Il est partie très loin.
Bridget Crosby : Alors il a...il a complètement embrassé son destin Kryptonien, ça y est.
Martha : Vous savez en quoi consiste ce destin ?
Bridget Crosby : Non, mais le symbole qui brûlait dans votre champs il y a trois mois de ça, représente le symbole qu'utilise les Kryptonien en croisade.
Martha : Je...je ne sais pas ce que Jor-El a essayé de lui faire, mais je sais qu'au fond, Clark est toujours là.                                                         

Bridget Crosby : Martha, la seule chose qui puisse aller contre la volonté d'un père...c'est l'amour d'une mère.
Martha : Je...je ne pourrais pas affronté Clark toute seule...
Bridget Crosby : Vous n'aurez pas à le faire. Regardez...

Bridget ouvre un petit coffret dans sa main, contenant une pierre noire. Martha la regarde, intriguée.

Bridget Crosby : C'est de la Kryptonite noire. Vous êtes son seul espoir.

Martha regarde Bridget, l’air terrifiée par la responsabilité qui lui incombe, désormais.

 

Prison de Métropolis

Une porte blindée se referme sur Lex. Il est venu rendre visite a son père, qui croupit toujours dans la même cellule, depuis trois mois. Il est entrain de faire une série de pompes.

Lex : Ouah, dis donc, tu as l'air en pleine forme.
Lionel : Lex, j'ai lu quelque chose sur toi, un article très intéressant.

Lionel se relève. Il a l’air en grande forme en effet, ses cheveux ont un peu repoussés, son corps est plus athlétique qu’avant, mais il porte des lunettes. Lionel attrape le magasine, et le montre à Lex;

Lionel : Tu sais que, qu'on a fait de mussolini un sauveur ? Et regarde ce qu'il est devenu pourtant.
Lex : Si tu veux trouver un coupable pour les pertes de Luthorcorp ces derniers temps, tu devrais regarder dans un miroir.

Lionel se met à rire.

Lex : A peine déja accusé de meurtres n'attire pas la confiance des consommateurs...
Lionel : Oui, et je te signal que voyager autour du monde pour faire une chasse aux trésors ne te feras pas bien voir non plus par les actionnaires.

Lionel retire ses lunettes.

Lionel : On m'a mis en cage, Lex. Je ne suis pas mort.

Lex sourit.

Lionel : Tu crois que je ne te fais pas suivre à la trace ?                                

Lex : Alors comment as-tu fais ?
Lionel : Fais quoi ?
Lex : Ouvrir la porte de mon jet à vingt mille pieds.
Lionel, essoufflé : Tu es très pâle, Lex. Tu te sens bien au moins ?
Lex : Où est-il ?
Lionel : En toute sincérité, je ne comprend pas un traître mots de ce que tu me dis.
Lex : Alors je vais peut-être te rafraîchir un peu la mémoire. Trois reliques ont été cachés dans le monde par d'anciennes cultures très avancés d'un point de vue scientifique. La légende dit, qu'une fois réunis, elles...elles montrent la voie vers un trésor de connaissances plus grand que la bibliothèque d'Alexandrie elle-même.

Lex se retourne, attendant une réponse. Lionel se met a rire, amusé.

Lionel : Tu coursaprès une chimère, rien d'autre, Lex.
Lex : Et pourtant, tu y a tellement cru que tu as financers six expéditions au cours des deux dernières années.
Lionel : J'ai financer des fouilles Archéologiques avec Luthorcorp bien sur. Et alors ?
Lex : Alors elles se sont focalisées sur des sites ou on a trouvé les mêmes symboles que ceux qui sont sur les parois de la grotte.

Un long silence.

Lex : Tu crois peut-être que ces découvertes te sauverons la vie, papa ?  Lionel : Je n'ai pas de temps à perdre avec ces hstoires. Je suis sur le point d'être jugé pour meurtre. Et quand je serais blanchi, les responsables de mon inculpation devront affrontés ma vengeance.
Lex : Comme Chloé, c'est ça ?
Lionel : Chloé Sullivan...

Il remet ses lunettes.

Lionel : ...a été tuée dans un tragique accident. Elle ne le méritait pas.
Lex : Et moi, je le méritais ?

Lionel relève la tête.

Lex : C'est pour ça que tu as empoisonné mon brandille ?
Lionel : Oh, mais quel genre de monstre crois-tu que je sois ? Fait explosé une maison, empoisonné ton brandille...                                                  

Lex : Je suis resté là dix minutes avant l'arriver des secours...Papa. Dix minutes. Ils ont dis que la dose aurait tuer un homme normal, mais je ne suis pas un homme normal on dirait.
Lionel : Non, ça c'est sur. Tu es mon fils.
Lex : Oui. Et que le ciel me pardonne. N'essaie pas de blessé ceux que tu peux tuer.

Lionel ne répond pas, et Lex s’en va. La porte se referme, laissant Lionel seul, le journal à la main.

 

Grottes Kawatches

La caméra fait un gros plan sur le dessin tracé sur les murs de la grotte, représentant Naman et Ziget. Elle dévie ensuite vers l’entrée de la grotte d’où surgit Clark/Kal-El qui s’avance vers la fente qui jadis contenait la clé octogonale. Celui-ci pose sa main sur la fente qui s’illumine. Des signes kryptoniens apparaissent tout autour et forment trois cercles tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Clark/Kal-El regarde attentivement et touche trois signes bien précis, chacun sur un cercle différent, qui prennent alors les couleurs bleu, jaune et rouge. Les cercles tournent alors de sorte que les trois signes forment une ligne droite, à gauche de la fente octogonale. Les cercles disparaissent alors et l’une des parois de la grotte se met à glisser lentement, laissant place à une ouverture d’où jaillit une lumière absolument éblouissante.

Des tambourinements se font entendre de plus en plus tandis que Clark/Kal-El se rend dans cette nouvelle pièce, au centre de laquelle se trouve un autel de forme octogonale sur lequel sont gravés d’autres signes kryptoniens. Clark/Kal-El regarde une fois encore le cristal qu’il tient en main avant de le déposer dans ce qui semble être une fente – qui contient encore assez d’espace pour accueillir deux autres cristaux. C’est alors que la scène prend fin, sur un flash.

 

Paris

Lana relève la tête en sursaut, tandis que l’on toque à la porte. Les cheveux entremêlés, lui recouvrant le visage, elle tourne les yeux vers la porte, sur laquelle on frappe incessamment. On s’aperçoit ensuite que la jeune fille est dans son lit, faiblement couverte, probablement à cause de la chaleur, ce qui expliquerait pourquoi la fenêtre est ouverte. Elle tire davantage le drap qui lui couvre le dos afin de s’enrober dedans, et quitte son lit. La caméra recule et nous montre une chambre en désordre, ainsi que le papier calque sur lequel Lana avait dessiné Margaret Isobel Thoreau. On continue de toquer, Lana s’avance vers la porte qu’elle déverrouille. Il s’agit de Jason qui la regarde étrangement par l’entrouverture.

Jason : Qu'est-ce qui se passe ? Tu devais me retrouvé à dix heures. Il est midi. Ça va ?
Lana, tentant de se débarrasser des cheveux qui lui recouvrent le visage : Oui. Heu...je ne sais pas comment j'ai atterrie là. J'ai du m'évanouir. Je te rejoins en bas, hein ?

Et elle referme la porte sans que Jason ne puisse répliquer. Lana se retourne et semble toute aussi troublée que son petit ami.



Grottes Kawatche  

Clark/Kal-El sort par l’ouverture qu’il a lui-même découverte, il y a quelques instants. Il tourne les yeux en direction de celle-ci tandis qu’elle se referme. Il s’apprête alors à quitter les lieux mais lorsqu’il se retourne, il se trouve nez à nez avec Martha, qui tient une boîte métallique dans les mains. Clark/Kal-El s’avance vers Martha.

Clark/Kal-El : Vous n'auriez pas du venir Martha Kent.

C’est alors que Martha ouvre la boîte et colle la roche de kryptonite noire sur le torse de Kal-El. Ce dernier semble surpris et regarde Martha, tandis que la roche s’illumine.

Martha : Clark...si tu es toujours là, je t'aime Clark.

C’est alors que la pièce s’illumine d’une étrange lueur bleuâtre. Clark/Kal-El fait quelques pas en arrière et tout devient subitement trouble. Martha, l’air triste, regarde son fils tout en gardant le bras tendu, au bout duquel elle tient fermement la pierre. La chemise de Clark/Kal-El se désintègre, laissant apparaître sur le torse le signe « S » en kryptonien. Il semblerait que le corps de Clark/Kal-El s’apprête à se diviser et l’on parvient à entendre un « non » et un « maman » que les deux personnages ne cessent de hurler.

Martha : Clark !

Ils se séparent alors, Kal-El d’un côté avec le « S » sur le torse, et Clark Kent de l’autre. Ils sont toujours entourés d’une aura bleue et tandis que Clark veut répondre à sa mère, Kal-El tend le bras et l’empoigne.

Kal-El : Ton humanité t'a affaibli.                                                                                Martha, criant en pleurant : Clark !

Elle jette à son fils la roche, dont la couleur est désormais violette. Clark l’attrape, se défait de l’emprise de Kal-El et frappe de plein fouet, la roche en main, sur le torse de ce dernier qu’il transperce. S’ensuit une explosion qui éjecte Martha contre l’un des murs de la grotte.

 

Smallville Médical Center

Au même moment, Jonathan se réveille en sursaut et une infirmière se précipite dans la chambre afin de voir ce qu’il s’y passe.

 

Grottes Kawatches

Clark est allongé sur le sol et semble inconscient. Martha se déplace péniblement auprès de son fils et dépose délicatement sa tête sur ses genoux.

Martha : Clark ? Clark ?

Elle glisse affectueusement ses doigts dans les cheveux de Clark, tandis que celui-ci se met à gémir.

Clark : C'est moi, maman. C'est moi.

Martha semble heureuse d’avoir retrouvé son fils.

Martha : Oh, Clark.

 

Smallville Medical Center

Martha et Jonathan s’embrassent tendrement avant d’êtres interrompus par Clark.

Clark : Qu'est-ce que le médecin a dit ?
Jonathan, avec un léger sourire : Et bien elle a dit que ton père était un...un véritable miracle ambulant.

Martha l’embrasse encore une fois et Jonathan se tourne à nouveau vers Clark.

Jonathan : Et c'est grâce à toi.
Clark : La vraie héroïne, c'est maman. J'imagine que sans elle, je serais toujours Kalel-El.
Jonathan, inspirant et reprenant : Mon fils, tu te souviens de ce qui s'est passé après que tu aies été...aspiré par la paroi ?
Clark : Je ne me rappelle que ces deux derniers jours. Et encore c'est assez flou
Jonathan : Clark, ta mère m'a appris que tu...que tu sais voler ?
Clark : Ah ! Kal-El sait voler. Clark Kent garde les pieds sur terre.
Jonathan : Et qu'est-ce que ça fait ?
Clark : C'est fantastique. Et effrayant...parce que si je peux faire ça, je suis capable de tout faire.
Martha : C'est le cas.
Clark, se tournant vers sa mère : Non, toi tu en es capable. Je ne sais pas si j'aurais eu la force de tenir pendant trois mois sans savoir où était mon fils, ou si mon mari s'en sortirait.
Martha, retenant ses larmes : Mon père a toujours pensé que la vie n'exige de nous que ce que l'on peut endurer. Il y a eu des jours ou je croyais qu'il exigeait trop de moi. Dans ces moments là, je repensais à notre famille et, et à toutes les épreuves que nous avons eus, et, et à toutes les joies qui nous attendais. Et je trouvais la force de m'accrocher parce que je savais que nous finirions par être réunis tous les trois.

Jonathan la serre alors dans ses bras. Clark les rejoint et tous les trois s’enlacent, apparemment heureux de s’être retrouvés.

 

Paris

Lana décide de prendre une douche pour se rafraîchir. Elle profite de ces quelques instants de relaxation. Elle coupe finalement l’eau et sort de la baignoire. Elle s’entoure d’une serviette et tandis qu’elle tourne le dos au miroir, elle remarque un élément pour le moins étrange. Sur le bas de son dos est tatoué un signe, exactement le même qui était gravé sur le bouclier de Margaret Isobel Thoreau, à Notre-Dame.

 

Prison de Métropolis

Lionel est assis et tient un minuscule miroir en main. Il passe inlassablement sa main sur son crâne. Il entend alors la porte s’ouvrir et pivote légèrement le miroir, ce qui nous permet de voir que la personne qui vient d’entrer n’est autre que Loïs Lane.

Lionel, tournant légèrement la tête : Vous n'êtes pas Martha kent.
Loïs : Vous m'auriez reçu si j'avais dis que j'étais Loïs Lane ?
Lionel, déposant le miroir : Loïs Lane. Oui.

Il se lève et se dirige vers le grillage, sur lequel Loïs dépose ses doigts.

Lionel : La cousine de Chloé Sullivan, c'est ça ?

Il regarde attentivement les doigts de la jeune fille et reprend.

Lionel : C'est atroce, vous vous rongez les ongles, vilaine fille. Mais avoir réussie a entré ne veut pas dire que je vous parlerais. Gardien ?

Il se retourne et se dirige à nouveau sur ce que l’on pourrait appeler son lit.

Loïs : Je ne crois pas une seconde que l'explosion de la maison ait été un accident.
Lionel, enfilant ses lunettes et, s’allongeant et prenant un livre : Bien sûr que non, puisque vous m'en croyez responsable.
Loïs : Non. Un acte de ce genre c'est...trop facile et stupide. C'est même un acte désespéré. Et ce n'est pas votre genre.

La remarque de Loïs semble intriguer Lionel qui retire ses lunettes.

Lionel, retirant ses lunettes et se passant à nouveau la main sur le crâne : Très bien mademoiselle Lane, vous avez mon intention. Quelle est votre théorie ?
Loïs : Je n'en ai pas encore.

Lionel laisse échapper un rire léger, auquel Loïs répond par un sourire.

Lionel, souriant : Alors pourquoi êtes-vous là ?

Le sourire de Loïs s’efface. Le sourire de Lionel disparaît aussitôt et celui-ci détourne le regard.

Loïs, reprenant : Parce que je voulais regarder en face le salopard qui est responsable de la mort de Chloé. Vous n'avez peut-être pas fait sauter la maison, mais si elle est morte, c'est à cause de vous.
Lionel, répliquant immédiatement : Avant que vous essayez d'en faire une sainte, il me semble important de tirer les choses au clair, d'accord ? La simple vérité c'est que je lui ai fait une offre elle a dit oui. J'ai accepté la part du marché, elle non. Si elle a été tuée, c'est à cause de ses propres actes et je n'ai rien n'a y voir. Alors quand vous voudrez proférés des accusations, je vous suggère d'avoir d'autres atouts que votre seule colère.

Lionel remet ses lunettes et avant de reprendre sa lecture.

Lionel : Désolé, le zoo ferme ses portes. Bonne journée.

Loïs s’avance lentement vers la porte de sortie mais avant de quitter les lieux, elle se tourne une dernière fois vers Lionel.

Loïs : C'est drôle...j'imagine que ça vous agace qu'on ai pu faire explosé cette endroit pour vous. Vous ignorez qui l'a fait et vous ignorez pourquoi, mais sans le témoignage de Chloé vous serez probablement libéré. On ne serait pas en train de vous manipuler ?

Elle s’avance à nouveau vers le grillage. Une fois encore, il semblerait que Loïs ait réussi à attirer l’attention de l’ex-milliardaire. Lionel retire ses lunettes et fixe Loïs du regard. Celle-ci toque à la porte qu’on lui ouvre et quitte la pièce, le sourire aux lèvres.

 

Cimetière de Smallville

Gros plan sur une pierre tombale sur laquelle il est gravé « Chloé Sullivan ; 1987-2004 ; Fille Bien-Aimée ». Loïs s’agenouille devant la pierre – qui se trouve juste à côté de celle destinée à Gabe – et dépose des fleurs.

Loïs : J'ai un aveu à te faire. Je ne suis pas venue à tes funérailles. Je déteste les enterrements.

Elle reprend son inspiration et continue.

Loïs : Papa dit que tout le monde déteste ça, mais que c'est une façon de venir rendre hommage aux personnes qui nous quitte.

Loïs ne parvient à retenir ses larmes davantage et se laisser aller. Mais elle se ressaisit rapidement et s’efforce de sourire.

Loïs : Je suis désolé de m'être montrée faible. Je savais qu'au moment ou je verrais ta tombe, je prendrais conscience de ta mort. Je te promets que je trouverais qui t'as assassinée. Je le trouverais même si je dois le chercher seule.

C’est alors qu’une voix répond.

La voix : Tu n'es pas seule.

Loïs reconnaît la voix de Clark.

Loïs : Tu aurais pu t'annoncer au lieu de rester planter là derrière mon dos.
Clark, tenant des fleurs en main : Je suis désolé, Loïs. Je ne savais pas que tu étais ici.

Elle se tourne de nouveau vers la pierre tombale et se lève en faisant face à Clark.

Loïs, désignant les vêtements de Clark : Contente de voir que nous avons évolué vers une relation

plus rhabillé. Ça me rassure.

Clark la regarde en l'écoutant.

Loïs : Je suis surprise que tu te rappelle qui je suis !

Clark, s’avancant vers Loïs : La cousine de Chloé. Accroc à la nicotine. Les silences te mettent mal à l'aise.
Loïs : On dirait que ta matière grise fonctionne à nouveau.
Clark : Je ne saurais pas comment expliqué mes actes de ces derniers jours. Mais Chloé était ma meilleure amie. Il n'y pas qu'à toi qu'elle manque, tu sais.

Il s'avançce vers la pierre tombale.

Loïs : Non, mais je suis la seule à chercher la vérité.
Clark, se tournant vers Loïs : Je crois qu'en tu adore tout faire toute seule, pas vrai ?
Loïs : Mon père m'a appris à être dépendante et à me débrouillé seule.
Clark : Apparemment il a réussi. 
Loïs, regardant étrangement Clark : La seule chose qui me plaît chez toi pour le moment, c'est ta mère. J'ai du mal à croire que tu puisse être aussi bizarre avec une mère aussi cool.
Clark, souriant : J'aimerais pouvoir t'aider à trouver qui a fait ça à Chloé. Tu n'as qu'à rester chez nous pendant ton séjour.

Loïs le regarde en réfléchissant.

Clark, sérieux : C'est mieux que vivre dans ta voiture.

Loïs, après quelques secondes de réflexion : Merci. Mais tu dois savoir que je respecte aucun couvres-feux et, que je ne fais jamais mon lit.

Tous deux se sourient. Puis Loïs dit :

Loïs : Je te laisse te recueillir.

Loïs se dirige vers sa voiture, laissant Clark qui se poste devant la pierre tombale. Il soupir puis regarde attentivement la pierre tombale. Au bout de quelques instants, un élément semble le perturbé. Il s’assure que Loïs est bien partie, paraît hésitant et utilise sa vision à rayons X pour voir le corps de son amie. Il constate que le cercueil est vide.

Clark : Loïs...

Celle-ci se tourne vers Clark, qui lui répond :

Clark : ...Chloé est toujours en vie.

 

Fin de l'épisode

Act 1 Teaser

Screen Text : Three Months Later

As these words appear on a black background, we hear Chloe's voice. It sounds slightly muffled as though listening to a recording.

Chloe : I don't even know where to start. I know you must have a million questions, but I don't know how many answers I can give you.

Chloe appears on the screen. We see that it is a video recording of her being played on the computer screen in the Torch office at Smallville High School. Night. Over the next lines, the shot slowly widens to show us the back of a young woman with long brown hair seated at the desk watching the computer screen.


Chloe : If you're watching this, it means I'm probably dead. You were always the one good thing in my life, and if I didn't tell you enough, I care about you more than you'll ever know. Please find out who did this, Clark. You're the only one who can.

The woman seated at Chloe's desk, Lois Lane, looks at the computer screen with a wrinkled brow displaying her growing concern. On the video recording, Chloe reaches for the camera and turns it off. The computer screen is suddenly filled with static. Lois blinks and lowers her eyes as if not sure what to do next.

Cut to Lois driving down a dark and bare country road in Smallville in her SUV. The road is wet from a recent rain storm and the sky is still filled with clouds and lightning flashing in the distance. Lois is talking on her cell phone, clearly annoyed.


Lois : [Spelling out the name.] K-E-N-T. Kent. It's a farm. Do they even have addresses?

Lois balances the phone between her ear and her shoulder and reaches for her coffee cup, taking a short sip.

Lois : [Shaking her head.] Mm-mm-mm. Look, the last super genius I had on the line told me to turn right on Route 31. Now I'm totally lost. [Pause.] Oh, about a billion stalks of corn.

Lightning strikes the cornfield to the right of the road. We see it through Lois's passenger window.

Lois : Aah!

Lois pulls the phone away from her ear as it goes dead. She closes the phone and puts it down.

Lois : [Exasperated.] That's just great.

She pulls down the visor above her seat revealing a mirror and a cigarette strapped onto the visor. She grabs the cigarette and looks at herself in the mirror.

Lois : Okay, if you smoke this, you are gonna spend the rest of the night hating yourself.

She drops the cigarette and reaches into her bag for a piece of gum. Just as she takes her eyes off the road, lightning strikes the ground right in front of her car causing a small explosion of sparks and a cloud of smoke. Lois swerves to the right to avoid the lightning.

Lois : Aah!

She loses control of the car and drives off the side of the road into a corn field. She drives through several yards of cornstalks taller than her car until she finally manages to come to a stop, unharmed. She takes a deep breath. Then she looks up into the cloudy sky. She is startled as three bolts of lightning shoot out of the clouds from three separate places. Halfway to the ground, they converge into one bolt and strike the ground not far from Lois's car creating a shimmering white ball of energy that expands and then shoots itself at her car.

Lois : [Ducking down.] Aah!

After the energy dissipates, there is a huge circle of flattened cornstalks in front of Lois's car and several small fires are burning in random locations in the circle. Orange bolts of energy shoot from fire to fire creating half-realized patterns before disappearing again. Lois slowly raises her eyes above the dashboard and peeks through her windshield cautiously.

She then steps out of the car and looks into the crop circle, awe-struck. The headlights on her car reveal a heavily muscled naked man lying with his back to Lois. She walks toward him.


Lois : Oh, my God.

We see the unconscious man's face, and it is Clark Kent. His eyes open and he plants a hand on the ground, pushing himself to a standing position with his back still to Lois. He looks around slowly.

Lois : Are you-- are you okay?

Clark doesn't respond.

Lois : What's your name?

Lois walks toward Clark slowly. Clark responds without turning around.

Clark : I don't know.

Lois : I need to get you to a hospital.

Clark : [Mechanical, almost robotic.] I am fine.

Lois : You've just been hit by lightning, you're stark naked, and, uh, you don't even remember your own name. You have a fairly loose definition of "fine."

Clark finally turns to face Lois, and she struggles to keep her eyes averted.

Lois : [To herself.] Look at his face...

Despite her efforts, Lois's eyes lower slightly. Clark is completely unabashed, staring at Lois as if he can't understand her discomfort.

Lois : I have a blanket in the trunk. Don't move. I'll be right back.

She starts to walk away.

Clark : Wait. [She stops.] Who are you?

Lois : Lois. Lois Lane.

Lois turns and goes to the car. Clark watches her blankly.


[Opening credits]


Act 1 Scene 1

A middle-aged Arab man opens a small hole in the wall of what appears to be an ancient tomb. Day. He exclaims something in Arabic and several other men, archaeologists, rush to his side to see what he has found. They all reach into the hole and pull handfuls of dirt out of the way. The first man finally pulls out a small ancient statue of a man with a bird's face wearing a headdress and loin cloth that appear to be of Egyptian origin.

Man : [Holding the statue above his head triumphantly.] Allah Ho Akbar! Allah Ho Akbar!

All of the other men start shouting the name with him, excited.

Lex Luthor runs into the tomb dressed in a white shirt, white pants, and white jacket. They are obviously in a warm climate.

Speaking in Arabic, the man kneels before Lex and presents the statue to him. Lex takes the statue, handling it with the utmost care. He turns the statue around and looks closely at the back. He wipes the dust away, and we see two vertical rows of Kryptonian symbols written on the back of the statue. Lex stares at the symbols with excitedly.



Act 1 Scene 2

Outside shot of Smallville Medical Center. Night. Inside, an elevator door opens revealing Lois and Clark. Clark is now wrapped in a red blanket. Lois steps off the elevator impatiently, and Clark stays where he is. Lois realizes he isn't following her and reaches for his arm, urging him out of the elevator. Clark's face and voice are completely emotionless.

Lois
: Try and keep up.

Clark : Why are we here?

Lois : To get you checked out.

Clark
: I am fine.

Lois
: [Still holding onto Clark's arm, she walks him down the hall.] Do you know how many people are struck by lightning every year? Hardly any. You know how many survive? Even less. And the number who get picked up by lost drivers? Zero. So far, you're three for three, so how about a little less complaining and a little more forward motion.

They arrive at a receptionist booth and Lois speaks to the man standing behind the booth.

Lois
: Excuse me. Got a guy here who needs immediate attention.

Orderly : [Putting some papers down on the desk.] Fill out these admission forms and include proof of insurance.

Clark wanders away from Lois into the lobby.

Lois
: Slight problem. I don't know who he is and... neither does he. He's got amnesia, so I'm turning him over to you. [The orderly looks at Lois disbelievingly.] You can keep the blanket.

Lois starts to leave and the orderly comes out of the booth, stopping her.

Orderly : Whoa, whoa. Does this look like an animal shelter? Now, you have to stay with him until we find someone who can I.D. him. It's hospital policy.

Clark walks toward a framed picture on the wall and looks at his reflection in the glass. Then he turns to his right and walks a few paces to one of the hospital's stained glass windows in front of which is a small statue of a cherub.

Lois : Look, I did the good Samaritan thing. But I can't be responsible for this guy.

Orderly : You already are. Now, I have to call a deputy to get your statement.

Clark reaches out to touch the statue, letting go of his blanket and it falls to the ground. An elderly female patient is walking down the hall and gasps at Clark's naked backside. Lois and the orderly look at Clark. Lois grins as the orderly becomes even more irritated.

Lois
: I think you might want to get him some clothes first.

The orderly nods at Lois sarcastically. The old woman is now smiling as she looks at Clark.


Act 1 Scene 3

A shot of the Eiffel Tower in Paris. Day. The shot moves down to a small street crowded with cars, pedestrians, and shops up and down both sides of the street. Lana Lang walks down the sidewalk, holds up a professional-looking camera, and kneels down to take a picture of two young Parisian children, a boy and girl. They smile for the picture.

Lana
: Merci.

The children smile at her and then walk away. Behind Lana, posted to a bulletin, is an enlarged copy of the cover of Forbes magazine with a picture of Lex on it. She looks at it briefly as she walks by. Two young men walking in the opposite direction whistle at Lana and smile. She smiles back and keeps walking, nearly running into another young man who grabs her by the shoulders, startling her. He is Jason Teague.

Jason
: [In an American dialect.] Oh, sorry. You're American, right?

Lana : Yes.

Jason : Great. Can I ask you a big favor?

Lana
: [Cautious.] Sure... as long as it doesn't get me arrested.

Jason
: No, I'm supposed to meet my, uh, my girlfriend here. Well, she's not really my girlfriend, even though we spend every waking moment together. See, we met two moths ago today on this exact street corner, and I bought her something to mark the occasion. I wanted to get your opinion.

Lana
: All right.

Jason : Okay.

Jason unzips his bag and pulls out a black biking helmet.

Lana
: Well, I think that would probably be the last thing she would be expecting.

Jason : It doesn't really scream "romance" does it? But, see, the first time we met, I was driving by on my Vespa, and I clipped her. She thought I was gonna steal her purse so she kicked me off my bike. I messed up an old football injury and then she spent five hours with me at the hospital and we just clicked.

Lana : Well, it sounds like love at first crash.

Jason
: Yeah. Well, for me it was anyway, but I'm just an impulsive kind of guy.

Lana : Well, how does she feel?

Jason
: I don't know. She doesn't really talk about it. I think she, uh, I think she got hurt by somebody, but maybe she needs to talk about it.

Jason looks at Lana seriously. She returns the look and then smiles. They seem to be playing a game.

Lana
: Well, uh, nothing says "I love you" like a motorcycle helmet.

Jason
: Yeah. It's for a weekend trip to Nice if she's... if she's interested.

Jason looks at Lana hopefully. She seems taken aback.

Lana : If a guy did something that romantic for me, I think I'd have to kiss him.

Jason
: Yeah?

Lana
: [Softly.] Yeah.

Lana puts her hand on Jason's shoulder and they kiss slowly. She rubs her other hand down the side of his face. She pulls back smiling.

Lana
: I'd love to go to Nice with you, Jason.

Jason
: Happy anniversary, Lana.

She smiles and they kiss again.


Act 1 Scene 4

Martha Kent is in a patient room at the Smallville Medical Center. Night. She is seated by the bed reading aloud from a book.

Martha: "After breakfast, I wanted to talk about the dead man and guess how he come to be killed, but Jim didn't want to. He said it would fetch bad luck, and besides, he said, he might come back to haunt us."

As she is reading, the shot slowly widens and we see Jonathan lying in the bed unconscious. He is hooked up to several machines and a ventilator tube is hanging from his mouth, breathing for him. A female doctor enters the room behind Martha, and Martha turns around with a smile.


Martha : "Huck Finn." Jonathan's favorite.

The doctor smiles.

Doctor : Martha, I wanted to know if you thought about what we discussed.

Martha : [Quickly.] I'm not pulling the plug on my husband.

Doctor : It's been three months, and there's been no change. [Martha turns to look at Jonathan.] Jonathan is brain dead. Your insurance is already capped out. You need to think about the future.

Martha : [Determined.] My future is lying in that bed. I will not give up on him.

Martha turns around and goes back to her seat at Jonathan's side.

Cut to Lois in another hospital room. She is sitting in a chair next to the door looking through her bag. She looks up at Clark who is now wearing scrubs and sitting on the bed staring at her. Lois looks as if she is about to say something, then decides against it and goes back to her bag. Clark stands up and starts walking toward the open door. Lois stands up quickly, dropping her bag on the chair and putting a hand on Clark's chest to stop him.

Lois : Okay, we need to stay in the room.

Clark : I'm not supposed to be here.

Lois : Yeah, well, that makes two of us.

Lois pushes Clark back to the bed and sits him down.

Lois
: Stay. Good. [Leaning over her bag to keep looking through it.] I came to Smallville to investigate my cousin's death. Her name is Chloe Sullivan. Heard of her?

Clark looks at her blankly.

Lois
: Of course you haven't.

Lois pulls a pack of gum out of her bag. Clark looks at it curiously.

Lois : [Explaining.] Nicorette.

She puts a piece in her mouth then walks toward the window and looks out. She is moving and talking quickly, full of nervous energy.

Lois
: I've given up smoking. These are the only things that get me through the day. I started when I was 15. It's my father's fault. He said if he ever caught me smoking, he'd kill me, so in a fit of teenage rebellion, I started, then I couldn't stop. Now I've got a gum addiction.

Lois circles around the bed and comes to a stop in front of Clark where she started.

Clark : You talk a lot.

Lois : Well, I'm just not very comfortable with uncomfortable silence, and you're not exactly keeping up with your end of the conversation.

Lois smiles curtly at Clark and then pulls her cellular phone out of her bag. She gasps when she sees the time and checks the clock on the wall to see if it's right.

Lois : 45 minutes and still no doctor? You know, if this isn't an indictment of small town medicine, I don't know what is.

Clark stands up and starts to walk to the door again. Lois stands in his way.

Lois
: Whoa! Where are you going?

Clark : I'm leaving.

Lois : [Folding her arms confidently.] Well, you're gonna have to go through me first.

Clark grabs Lois by the shoulders and lifts her up easily, putting her down out of the way of the door. She is startled, and then grins slightly. Clark leaves the room.

Cut to Martha getting a cup of coffee from the vending machine in the hallway. She hears Lois who is following Clark as he walks away.


Lois
: [To Clark.] Hey!

Clark keeps walking. Martha takes a sip of her coffee and then looks in Clark's direction, seeing him as he turns the corner. She is completely still with shock for a moment, then puts down her coffee cup and runs after Clark.

Martha : Wait! Wait! Wait, Clark!

Lois succeeds in stopping Clark.

Lois : Okay, stop! [Pointing at Martha.] What was that?

Martha catches up to them and grabs Clark's shoulders turning him around to face her.

Martha : It is you! [She embraces him.] Oh, God! I thought I'd lost you forever!

Clark : Who are you?

Martha
: [Startled.] It's me, Mom.

Clark stares at Martha, not recognizing her.

Lois : [To Martha.] Don't take it personally. He doesn't even remember his own name. [Lois shakes Martha's hand.] Lois Lane. I found him lying in a field near Route 31.

Martha : Thank you for helping him.

Lois : I guess I'm a sucker for stray dogs and naked guys.

Martha looks confused.

Lois : Okay, that didn't come out right. It's been a long night, and I am nicotine deprived.

Martha : [To Clark.] Come on, sweetheart. Let's get you home.

Clark : I'm waiting for the sign.

Lois : I think you should have a doctor take a look at him. I'm starting to think the lightning fried his brain.

Martha : Um... Lois? I'm so grateful, but this is a family matter.

Lois : [Taking the hint.] Okay. Here's me backing away.

Lois walks away.

Martha
: I don't know what's going on, but you need to come home with me right now.

Clark looks away from Martha, not responding. Martha takes his chin in her hand and turns his face back to her, speaking to him in terms he will understand.

Martha
: [Urgently.] I can help you find the sign, but I need to get you out of here, okay? Come on.

Clark allows himself to be led to the elevator. Down the hall, Lois comes out of the hospital room with her bag over her shoulder just as the orderly is walking by. He looks at her questioningly.

Lois : [Pointing at Clark and Martha as they get on the elevator.] I passed amnesia boy off to his mother. I didn't catch her name.

Orderly : Yeah, Martha Kent. She's in here all the time.

Lois : Kent? As in Clark Kent?

Lois runs to the elevator as the door is closing.

Lois : Wait a minute! I have to talk to...

The door closes.

Lois
: ...you.

She exhales in frustration.


Act 1 Scene 5

A car is driving through a sandy desert. Day. Next to the road is a sign with Arabic writing on it. Beneath the Arabic is the word Airport. Lex is riding in the back of the car with a briefcase on his lap. He looks tired and out of breath, and he checks his watch as the rough road bounces him up and down. An Arab man sitting in the front of the car turns around.

Man : Heat too much for you, Mr. Luthor?

Lex : I don't want any record that I was here. Bury everything.

Lex hands the man an envelope full of American money. The man looks at the money eagerly.

Man : We will be like footprints in the sand.

Lex doesn't respond. He grimaces as if he is in pain. The car turns a corner and stops right next to a private jet.

Cut to the inside of the jet. Lex steps on board where an American female doctor, Dr. Vaughn, is waiting for him as he takes off his jacket and walks toward the back of the plane.


Dr. Vaughn
: [Stern.] You're two hours late.

Lex : I'm well aware of my tardiness, Doctor. But some things are worth the risk.

Dr. Vaughn
: What's more important than your life?

Lex
: The truth.

They get to the back of the jet which is set up like a small hospital room. There is a reclining table with two IV bags of blood suspended above it. Lex unbuttons his shirt and takes it off and sits back on the table, even more out of breath than before. He has two small circular devices attached to his chest.

Dr. Vaughn
: Your body survived a massive chemical onslaught that would've killed 99.9% of people. That in itself is a miracle.

Lex : Spare me the lecture.

Dr. Vaughn
: I told you, if your blood isn't purified every 72 hours, your internal organs will start to shut down.

Dr. Vaughn connects a tube to one of the circles on his chest and another to his arm.

Dr. Vaughn : You're living on borrowed time, Lex. Stop trying to borrow more.

Lex tries to catch his breath as his blood runs slowly up through the tubes.


Act 1 Scene 6

Outside shot of Clark's loft. Day. Inside, Clark and Martha walk up the stairs to the upper level.

Clark
: [Looking around.] What is this place?

Martha
: Well, your dad calls it your fortress of solitude. It's where you come to think and look at the stars.

Martha gestures to the telescope next to the window.

Clark ignores the telescope and walks to a globe sitting next to the wall. He touches it, studying it. Martha grabs two framed pictures from the desk.


Martha
: Well, here's some pictures. Maybe they'll jog your memory.

Clark takes the pictures. The first is of Chloe and Lana.

Clark : Who are these people?

Martha : People who love you. Do you remember anything about where you were before you showed up in that field?

Clark
: I was in a place that felt like home.

Martha
: [Turning Clark to her.] No, Clark. This is your home.

Clark looks at the other picture in his hand. It is a picture of Jonathan.

Clark : I recognize this man.

Martha
: [Smiling.] Good. That's your dad. You're starting to remember.

Clark
: He's not my father. He tried to prevent me from being reborn.

Martha
: No, Clark. He loves you. He tried to save you from Jor-El.

At the mention of Jor-El, Clark looks from the picture to Martha threateningly, intimidating her. Martha doesn't say anything else.

Clark : Either way, he's dead.

Clark lets the picture frame drop to the ground, shattering the glass on the wood floor. Then he walks away from Martha and down the stairs, leaving her alone.

Cut to a shot of Lex's private jet soaring through the sky. Inside, Lex is still resting on the table with the tubes running into his chest and arm. He holds the statue in his hands, studying it. He turns it over and again looks at the Kryptonian symbols on the back. From the cockpit, the pilot speaks over the intercom.


Pilot
: Better buckle up, Dr. Vaughn. We're about to hit some turbulence.

Dr. Vaughn is on her way to sit down when the plane shakes violently. Lex loses his grip on the statue and it falls to the floor shattering.

Lex
: Oh, no!

Lex starts to reach for it, but Dr. Vaughn stops him.

Dr. Vaughn : Lex, no, wait! I'll get it for you! I'll get it for you! Sit down!

Lex sits back, and Dr. Vaughn kneels down over the pieces of the shattered statue. Among the pieces, there is a clear crystal that had clearly been inside the statue. She picks it up and looks at it curiously, noticing the Kryptonian symbol drawn onto it. Lex takes the crystal from her and looks at it as it glows with a brilliant white light.

Cut to Clark walking away from the barn as Martha follows him.


Martha
: Clark!

Clark suddenly hears a high-pitched screeching sound. He reaches for his ears and falls to his knees in pain, grunting.

Clark : Aah!

Martha kneels down next to him, putting her hands on his arms, trying to find out what is happening. The noise stops. Clark turns away from Martha and looks into the sky with an expression of certainty and determination. He rises to his feet. Martha stands up with him and looks into his eyes.

Clark
: [Looking at Martha.] I am Kal-El of Krypton. [Raising his eyes to the sky.] It is time to fulfill my destiny.

Martha : [Horrified.] Destiny?! [She shakes him by the shoulders.] That's Jor-El talking! He did this to you! [Martha continues shaking him and starts beating him on the chest desperately.] I want my son back! Give me my son back!

Clark grabs Martha's hands and stops her from hitting him.

Clark
: Clark Kent is dead.

Clark pushes Martha out of the way. As she falls to the ground in slow motion, Clark bends his knees until he is almost squatting. A circle of air begins to gather around him in waves, and when Clark straightens his legs, he takes off into the sky, soaring away from the ground at super speed.

Martha falls to the ground and looks up into the sky with disbelief as she watches Clark fly away into the distance.

In the sky, Clark flies through a puffy white cloud, disturbing its peacefulness as he goes. He flies high above the clouds until he is so far into space that we can see the stars behind him, his face a solid cold mask of purpose. Then he flies back toward the blue Earth below.

Fade to black.



Act 2 Scene 1

Outside shot of a huge old church in Paris. Day. Inside, Lana walks down the hallway at the rear of the chapel as a bell chimes in the distance. There are other tourists around, and Lana walks past a nun who is walking in the other direction. When Lana gets to the end of the hallway, Jason reaches out and grabs her, pulling her around the corner. She gasps with surprise. Jason pushes her against the wall and kisses her passionately. She finally pulls away.

They are in a small corner of the church. On two of the walls, there are stained glass windows. The sun filters through them, filling the room with a musty yellow light. There is an altar below one of the windows, and below the other are two stands full of prayer candles burning softly. Tall iron candelabras with burning white tapers stand in various parts of the room.


Lana : Jason, stop it. We are in a church, and I have an art history project to finish.

Jason : Okay, my girlfriend invites me to some old crypt for some brass rubbing. I thought it was code for something else.

Lana
: Mr. Teague, you have a dirty mind.

Jason : But I have a pure heart.

Jason leans down to kiss her again, but she turns away. He grabs her arm.

Jason : Wait, wait, wait, wait, wait! Come on, I've already scoped out our victim.

Jason leads Lana to the wall next to the altar. In front of the altar on the ground is an engraving of a female warrior fashioned out of brass. The woman is wearing a regal dress. She holds a sword in one hand and a shield in the other.

Jason
: Meet your art project. Countess Margaret Isabelle Theroux. It says here she was a warrior princess who kicked a lot of ass and broke a lot of hearts.

Lana : [Smiling.] Is that a direct translation?

Jason : [Smiling back.] No, I just, I figured you guys have a lot in common, you know, you're both, uh, you're both strong, and, uh, you're both uncompromising, both beautiful.

Lana laughs.

Lana : We should get to work. The church closes in an hour.

Jason : Not me. I have a hot date to plan for tomorrow.

Jason smiles and starts to walk away. Lana watches him, confused.

Jason : Somebody failed to mention it was their birthday.

Lana : [Surprised.] Who told you?

Jason
: Sources at the highest level of government. [Lana looks at him skeptically.] All right, I slipped the admissions clerk 20 euros.

Lana : Look, Jason, I don't expect--

Jason holds up his hands, cutting her off. He points to the engraving on the floor.

Jason
: Stop talking. Start rubbing. By the way, festivities begin at 10 AM tomorrow at the Cafe de Fleurie.

He says the name of the restaurant in a loud French accent, and we hear someone from the next room say "Ssh!!!" Jason looks in the direction of the sound, then rushes out of the church dramatically. Lana laughs.

Lana
: All right.

She turns to the engraving on the floor and kneels down next to it. She puts her bag down on the floor. In her hands she is holding a tube from which she removes the lid and pulls out a roll of blank white paper. She unrolls the paper over the top half of the engraving and then takes a box of charcoal from her back. She then rubs a piece of charcoal over the paper, and an image of the engraving begins to appear on the page starting with the warrior princess's face.

When the face is complete, Lana stops rubbing for a moment and looks at it strangely. There is something about the face that unsettles her, though she clearly can't put her finger on what it is. Deciding to dismiss it, she resumes rubbing. More of the image is revealed including the warrior's shield. On the shield is a symbol consisting of two wavy lines with circles on each side.

Lana is inexplicably mesmerized by the symbol, and she reaches down to touch it. As her fingers near the paper, the symbol begins to glow whitish gold. When she touches it, beams of white light shine from the symbol and a howling wind surrounds her causing her to toss her head back. She looks down at the symbol again as the light shines and glimmers like a powerful flame and the wind blows her hair in every direction. The screen fades to white.

From the white, we fade to Clark who is still flying at light speed through the clouds.


Act 2 Scene 2

Martha is in the Kent kitchen, talking agitatedly on the phone. Day.

Martha : No, it can't wait a couple of days. I need to speak with him now. Look, just tell him it's-it's regarding my son, Clark Kent.

Martha hangs up the phone angrily. We see Lois standing in the doorway behind her.

Lois
: Hey.

Martha turns around, startled.

Lois
: [Brightly.] I tried calling earlier, but I kept getting a busy signal. I don't know how you survive without call waiting.

Martha is unsure of how to respond.

Lois : Where's Clark?

Martha : [Pause.] Upstairs.

Lois : Great!

Lois jogs toward the stairs, but Martha gets to the stairs first and stands in her way.

Martha : Um, sleeping.

Lois spots the coffeemaker on the counter.

Lois : Is that fresh coffee? I have been waiting for a cup all day. [She goes to the counter.] I can't believe this is the town that Starbucks forgot.

Lois picks up a mug and pours some coffee into it. Martha follows her, surprised by her forwardness.

Lois : I heard the only decent coffee shop in town closed down. The Falcon or something?

Lois drinks her coffee.

Martha : Uh, Lois, I-I really appreciate everything you did for Clark, and I don't mean to be rude, but--

Lois : [Sitting down at a stool.] Look, I didn't come here fishing for thanks. I think Clark might know something about my cousin Chloe's death.

Martha : [Sincere.] I'm so sorry for your loss.

Lois : Yeah. [Lois goes back to pour more coffee.] Were she and Clark ever an item?

Martha : Oh, I think for a minute, but--

Lois : It's funny, I never thought she'd fall for the farm boy type.

Martha : Trust me, that can happen to the best of us.

Lois : Not me. Give me a nerd with glasses any day of the week.

Martha : Clark has many sides.

Lois : Yeah, I've seen several of them already. [She walks to the stairs.] Speaking of Clark, do you think he'll be up any time soon?

Martha : I-I doubt it.

Lois turns to Martha.

Lois : Right now, he is my only chance to get justice for Chloe. The FBI inquest closed last week. They've ruled the explosion an accident. I mean, how many gas leaks do you know of in safe houses?

Martha looks stunned.

Lois : And in two weeks, Lionel Luthor is going to walk free. And Chloe's death... it will have been for nothing.

Martha : I'll have Clark call you if he remembers anything.

Lois
: [Nods.] You know, Chloe said in her notes that you used to work for Lionel, and I'm trying to get in to see him, but he keeps refusing me. Any advice?

Martha : [Nods.] Stay away. You don't want to get pulled into Lionel's web.

Lois : How did you escape unscathed?

Martha : I didn't.

Lois blinks, becoming nervous. Martha takes the coffee cup out of Lois's hands.

Martha
: [Gently.] Goodbye, Lois.

Lois : Bye.

Lois leaves.


Act 2 Scene 3

A shot of Lex's private jet still flying through the air. Day. Onboard, Lex is no longer connected to the tubes and he is sitting upright on the table studying the crystal. His shirt is on but unbuttoned. In the cockpit, the co-pilot looks at his radar screen and sees something flying toward the jet with great speed.

Co-Pilot : [To the pilot.] Check this out.

Pilot : What is it?

The co-pilot shakes his head, mystified.

Pilot : A bird? A plane?

Clark flies through several clouds on his way to the plane until he is right outside the door. He grabs the door and rips it off of the plane causing a gust of window to rip through the inside. Lex falls off the table with a gasp and Dr. Vaughn falls to the ground behind him. An emergency alarm sounds and oxygen masks dangle down from the ceiling. Lex has to hold onto the leg of the table which is connected to the floor so that he isn't swept away in the wind.

Clark steps onto the plane. Lex and Clark are separated by a closed door and cannot see each other, but Clark reaches his hand out toward the back of the plane, knowing exactly where the crystal is. Lex has dropped the crystal and it lies on the floor next to him. He reaches for it, but it suddenly rises into the air and flings itself at the closed door, crashing through it and into Clark's waiting hand. Clark closes his fist around the crystal and super speeds off of the plane just as Lex gets to his knees to look through the hole left in the door.

But Clark is already gone.


Fade to black.


Act 3 Scene 1


Martha is kneeling in the loft sweeping up the broken glass from the picture of Jonathan that Clark dropped. Day. A woman, Bridgette Crosby, is standing on the steps behind her. Martha is startled when Bridgette speaks.

Bridgette : I'm afraid that the answers that you're searching for won't be found in this barn.

Martha stands up. Bridgette walks toward her, holding out her hand to shake.

Bridgette
: I'm Bridgette Crosby. Dr. Swann sent me.

Martha : You'll have to forgive me. I was--

Bridgette
: You were expecting to speak with Dr. Swann personally.

Martha : The matter I need to discuss with him can't exactly be relayed through someone else.

Bridgette : I can understand your hesitancy, discussing Kal-El with a complete stranger.

Martha : [Angry.] Dr. Swann promised Clark that no one else knew.

Bridgette
: [Holding up her hands, encouraging Martha to stay calm.] He promised that your son's secret would not leave the confines of the foundation and it hasn't.

Martha walks a few steps away from Bridgette, upset.

Martha
: This was a mistake. I never should've called. I wish that Clark hadn't contacted Dr. Swann in the first place.

Bridgette
: Your son's destiny was set in motion long before their paths crossed.

Martha
: You don't know anything about my son!

Bridgette
: [Long pause.] You're right. You're right, I don't. But I do know what it's like to love someone whose calling is greater than your own. [She walks toward Martha.]

Martha
: [Quieter.] You and Dr. Swann?

Bridgette : [She nods.] In a different lifetime. [She touches Martha's arm.] Martha, I can help you if you'll let me. Now, where's your son?

Martha : I don't know. [Pause. She leans forward as if telling a secret.] He flew. He flew away.

Bridgette : [Surprised.] So he's-- He has completely embraced his Kryptonian destiny.

Martha : Do you know what that destiny is?

Bridgette : No, but the symbol burned into your field three months ago? That's the Kryptonian symbol for "Crusade."

Martha : I don't know what Jor-El did to him, but I know deep down that Clark is still in there.

Bridgette : Martha, the only challenge to a father's will... is a mother's love.

Martha : I... I can't possibly face Clark alone.

Bridgette : You don't have to. Look.

Bridgette is holding a small box which she opens revealing a black stone.

Bridgette
: It's black kryptonite. You're his only hope.

Martha looks from the kryptonite to Bridgette doubtfully.


Act 3 Scene 2

Outside shot of a U.S. Penitentiary. Day. Inside, Lex is admitted to the room of Lionel's cell. Lionel, within his cage, is doing pushups with his feet on his bed and his hands on two stacks of books. He is wearing a white tank top and orange prison pants. He looks very muscular.

Lex : [Unfriendly.] Wow, Dad, you are in great shape.

Lionel : [Still doing pushups.] Lex, I've been reading about you. Interesting article.

Lionel leaps to his feet and grabs a towel, a magazine, and a pair of reading glasses from his bed. He puts on his glasses and walks toward the edge of the cell chuckling, holding up a copy of Forbes with Lex on the cover. The headline says "Savior of LuthorCorp."

Lionel : You know, they, uh, they dubbed Mussolini a savior. And look what happened to him.

Lex : Dad if you want to blame someone for LuthorCorp's woes, why don't you look in the mirror? [Lionel laughs.] A CEO on trial for murder usually erodes consumer confidence.

Lionel : Yeah... To go gallivanting around the world on a fool's errand ain't gonna win any points with shareholders either. [Lionel takes off his glasses.] I'm in a cage, Lex. I'm not dead. [Lex grins coldly.] Think I haven't been keeping tabs on you?

Lionel sits on a stack of books with his back to Lex.

Lex : Then how'd you do it?

Lionel : Do what? [He drinks from a water bottle.]

Lex : Break into my jet at 20,000 feet?

Lionel turns to look at Lex strangely.

Lionel : You look pale, Lex. Are you all right?

Lex : [Refusing to let it go.] Where is it?

Lionel
: Honestly, Lex, I have no idea what you're talking about.

Lex : Then perhaps I can refresh your memory. Three relics hidden around the world by scientifically advanced ancient cultures. Legend has it that when united, they point the way to a treasury of knowledge that puts the Library of Alexandria to shame.

Lex holds out his hands expectantly, waiting for a reaction. Lionel smiles.

Lionel : You're chasing a fairytale, Lex.

Lex : A fairytale you believed in enough to finance six expeditions over the last two years.

Lionel : I funded several educational digs through the LuthorCorp Foundation. So?

Lex : So. So they all focused on sites that unearthed the same symbols, those on the cave wall. [Pause. Lionel lowers his eyes.] You think those artifacts can save your life, Dad?

Lionel shakes his head and laughs.

Lionel : I don't have time for foolishness, Lex. I'm about to stand trial for murder. [He stands.] And when I'm cleared, those responsible for putting me here will certainly feel my wrath.

Lex : Like Chloe did.

Lionel puts his reading glasses back on and picks up a newspaper.

Lionel : Chloe Sullivan was killed in a tragic accident. She didn't deserve to die.

Lex : But I did? Is that why you poisoned my brandy?

Lionel : [Losing his temper.] Oh, what kind of a monster do you think I am? Blowing up houses, poisoning brandy?!

Lex speaks over Lionel with his next line, beginning when Lionel says "Blowing up houses." Lionel yanks off his glasses angrily.

Lex : I lay there for ten minutes before the paramedics came, Dad! Ten minutes. They said that dosage would kill an ordinary man, but apparently I'm not ordinary.

Lionel
: No you're not. You're my son.

Lex
: [Whispered.] God help me. [He turns to leave.] You shouldn't wound what you can't kill, Dad.

He leaves.


Act 3 Scene 3

The Kawatche caves. Day. We see the wall painting of Naman and Segeeth. Clark enters the cave holding the crystal and walks to the wall with the octagonal groove in it. He presses his palm to the groove and it lights up, causing all the symbols around it to light up and rotate. He touches three different symbols causing them to turn blue, red, and yellow. Then the graduated circles of symbols rotate in alternating directions until the three symbols he touched are lined up to the left of the octagonal groove, causing one of the cave walls to Clark's left to open up emitting a blinding white light. Clark steps inside the hidden chamber.

Inside is what looks like an octagonal stone altar with a bright circle of white in the middle. There are Kryptonian symbols within the circle. Clark holds up the crystal he took from Lex's plane to look at it, then places it in the center of the altar where it fits perfectly into the corner of a triangular groove, filling up exactly one third of the groove. The crystal shines brilliantly and we fade to white.

Cut to Lana lying in her bed in Paris. Day. She is startled awake by a pounding on the door. Her hair is matted and messy and she is breathless and sweating. The knocking continues, persistent and frightening. Lana is naked and pulls the sheet over herself nervously as the wind blowing in through her windows causes the drapes to wave like flags.

On an easel across the room stands Lana's charcoal rubbing of the Countess Theroux. Lana finally stands up, holding the sheet loosely around herself as the pounding goes on. She walks slowly to the door and, keeping the chain in place, she unlocks the deadbolt and cautiously opens the door. Jason is standing there.


Jason : [Confused.] What's going on? You were supposed to meet me at 10. It's now 12. Are you okay?

Lana tries unsuccessfully to brush her hair out of her face. Her hand shakes and she is out of breath.

Lana : [Nervous, almost fearful.] Yeah, I don't know how I got here. I must've passed out. I'll meet you downstairs.

Jason looks like he is about to argue, but Lana closes the door. She turns around and looks at her room strangely.

Cut to Clark exiting the secret chamber in the cave. He watches the wall close. Then when he turns around to leave, Martha is standing in front of him, holding the small box in front of her.


Clark : You shouldn't have come here, Martha Kent.

Without a word, Martha opens the box and grabs the black kryptonite, slamming it against Clark's chest.

Clark : Ah!

The rock begins to glow a shimmering purplish blue.

Martha : Clark. If you're still in there... I love you.

Clark steps back awkwardly and is bathed in a blue light as Martha keeps her arm steady holding the rock toward him. Clark gasps and there is a blast of light that removes Clark's shirt revealing the Kryptonian symbol that was burned onto his chest in the Season 2 episode Exodus. Clark's upper body waves around and seems to become two of itself, one angry and possessive, Kal-El and the other desperate and afraid, Clark.

Kal-El : [Vicious.] No!!!

Clark : [Afraid.] Mom!

Martha : Clark! [She gasps.]

The two versions of Clark become more clearly defined. We see that Kal-El has the symbol on his chest but Clark doesn't. Kal-El punches Clark in the face.

Clark : Mom?

Kal-El grabs Clark by the throat, smiling sadistically as he chokes Clark.

Kal-El : Humanity has made you weak

Martha : Clark!!!

Unable to respond or even breath, Clark looks over at Martha. She tosses the black kryptonite to him, and he catches it. He holds it in his fist as he punches Kal-El in the chest, pushing a hole all the way through to his back. Light comes out of both sides of the hole. Clark and Kal-El struggle with each other until Kal-El is consumed in a burst of white light and energy that sends Martha flying backwards where she slams up against the cave wall and falls to the ground.

Cut to Jonathan sitting up in his hospital bed with a gasp, fully conscious. A nurse runs into the room.

Cut to Clark lying on the cave floor with his eyes closed. He starts to open his eyes as Martha crawls to his side.


Martha : Clark...

Martha puts Clark's head in her lap and rubs her fingers through his hair.

Martha : Clark?

Clark : It's me, Mom. I'm back.

Martha
: [Whispered.] Oh, Clark.

Martha holds her son gently on the floor of the cave, and he receives her affection thankfully.

Fade to black.



Act 4 Scene 1

Outside shot of Smallville Medical Center. Day. In Jonathan's hospital room, Jonathan is sitting up in his bed, dressed in his regular clothes. He and Martha are kissing passionately as Clark enters the room. Clark clears his throat and they stop kissing, slightly embarrassed.

Clark : What'd the doctor say?

Jonathan
: Well, she said that your father is a walking, breathing miracle.

Martha kisses him again.

Jonathan : [To Clark.] And that's thanks to you.

Clark : The real hero's Mom. If it wasn't for her, I'd still be Kal-El.

Clark looks at Martha guiltily.

Jonathan
: Son... do you remember anything that happened after you got pulled into that wall?

Clark : I just remember the last couple of days. Even that's a little jumbled.

Jonathan : Clark, your mother tells me you... can fly?

Clark : Kal-El can fly. Clark Kent is still earthbound.

Jonathan
: How did that feel?

Clark
: Amazing. And scary... because if I can do that, maybe I'm capable of anything.

Martha : You are.

Clark : No, that's you, Mom. 'Cause I don't know if I would've had the strength to hold on for three months not knowing where I was and if Dad would pull through.

Martha
: Well, my father used to tell me that life asks of you what it thinks you can handle. There were days when I thought it had asked too much. But then I would think about this family and all the things we've endured and the good things ahead of us. And I found the strength to keep going because... I knew the three of us would be together again.

Martha and Jonathan embrace each other. Clark steps forward and hugs them both.


Act 4 Scene 2

Lana stands in her shower. Day. She turns the water on and lets it fall on her face, pushing her hair back on her head. She closes her eyes, savoring the water as the steam rises around her and she takes a deep breath.

Outside the shower curtain, we see her silhouette as she rocks back and forth on her feet, one arm holding onto the curtain rod.

Inside, she continues to stand with her head under the falling water, brushing her hair out of her face and seeming extremely uneasy. Then she turns off the water and steps out of the shower holding a towel up to her chest. She steps past her mirror and something she sees there catches her attention.

In the mirror, she is looking at her bare back. On her lower back, there is a black tattoo of the symbol that we saw on Countess Theroux's shield. Lana is stunned to see it on her skin.



Act 4 Scene 3

Lionel is in his cell, looking at a mirror that he holds in his hand as he rubs his other hand over his extremely short hair. The door to the outside room opens behind him, and in the mirror he sees Lois. He doesn't turn around to look at her.

Lionel
: You're not Martha Kent.

Lois : [Walking toward the cell.] Would you have seen me if they said it was Lois Lane?

Lionel : Lois Lane. Yes.

Lionel stands up and walks toward the edge of the cage.

Lionel
: You're Chloe Sullivan's cousin.

Lois comes closer to the cage and puts her hands on the metal, not intimidated.

Lionel : What a loss. [Lionel touches one of Lois's fingers, looking at it.] You bite your nails. Bad girl. But getting through the door doesn't mean I'll talk to you. [To the guard.] Guard?

Lionel walks back to his bed where he sits down, puts on his glasses, and picks up a book.

Lois : I don't believe that safe house explosion was an accident.

Lionel : Of course you don't. You believe I'm responsible.

Lois
: No. A stunt like that is... thuggish and obvious. It smacks of desperation. All the things you aren't.

Lionel takes off his glasses.

Lionel : All right, Miss Lane, you have my attention. What's your theory?

Lois : [Smiling.] I don't have one.

Lionel : [Laughs.] Then why are you here?

Lois : [Suddenly serious.] Because I wanted to look into the face of the son of a bitch who's responsible for my cousin's death. [Lionel turns away.] You may not have blown her up, but you're the reason she's gone.

Lionel : Before you begin to anoint her for sainthood, let's get some of the facts straight, all right? The simple truth is, I made her an offer. She took it. I kept my end of the bargain. She didn't. She's dead as a result of her own actions. I had nothing to do with it. And the next time you come at me with accusations, try to have a little more than righteous indignation.

Lionel puts his glasses back on and picks up his book. He looks at Lois who is still watching him.

Lionel : Zoo hours are over, Miss Lane. Good day.

Lois turns toward the door, then stops before she gets there and turns back.

Lois : You know... [She walks back to the cage, smiling, toying with him.] It must kill you that somebody has given you this gift. And you don't know who, and you don't know why, but without Chloe's testimony, you're probably gonna walk out of here a free man. [Lionel ignores her.] Or are you being set up?

Lois doesn't wait for a response. She walks to the door and knocks on it as Lionel takes off his glasses and turns to look at her. Lois gives him one last smile as the door opens. Then she leaves.


Act 4 Scene 4

A graveyard. Day. We see Chloe's tombstone. It says "Chloe Sullivan, 1987-2004, Beloved Daughter." Lois puts down a small bunch of flowers on the ground in front of the stone. She kneels down and talks to the tombstone.

Lois : I have a confession to make. I didn't go to your funeral. I hate funerals. [She sighs.] Dad says everybody does, but it's a way of paying tribute to a life well-led.

She starts to cry. She fights to hold back her tears, then laughs at herself sadly.

Lois
: I hate myself for being weak. I just knew that the moment I came here, it would make it real. I promise I'll find out who did this to you. Even if I have to do it alone.

Clark : [From behind Lois.] You're not alone.

Lois turns around, annoyed, to see Clark holding a bunch of flowers.

Lois : A fact you could've shared before you were breathing down my neck.

Clark : I'm sorry, Lois, I didn't know you were out here.

Lois takes another deep breath and stands up, facing Clark. She looks at his apparel.

Lois
: I'm glad to see we've moved beyond the "clothing optional" stage of our relationship. I'm surprised you even remember who I am.

Clark
: Chloe's cousin. [He walks toward her.] Nicorette addiction, can't stand uncomfortable silences.

Lois : I guess this means your synapses are all firing again.

Clark
: Look, I can't explain my actions over the past few days. But Chloe was my best friend. You're not the only one who misses her. [Clark looks at the tombstone sadly.]

Lois : I'm just the only one doing something about it.

Clark : I get the feeling you like to do things yourself.

Lois : My dad raised me to be independent and self-sufficient.

Clark : [Slightly stinging, but friendly.] That would be one way to describe you.

Lois
: You know, the only think I like about you at the moment is your mom. You can't possibly be as weird as I think you are with a mom that cool.

Clark
: [Smiles.] Look, why don't you let me help you find out who did this to Chloe? Come on, you can stay at our house while you're in town. [Lois hesitates.] It beats living out of your car.

Lois : [Accepting.] Thanks. But you should know I don't pay attention to curfews and I never make my bed. I'll give you some time alone.

Lois walks away and with a sigh, Clark turns to the tombstone. He stares at it for a moment, then his eyes move to the grass in front of the tombstone. A thought occurs to him, and he hesitates. Then he focuses his eyes on the grass and looks into the ground with his X-ray vision.

He sees the coffin in the ground, then looks through the lid of the coffin. It's empty.


Clark
: Lois!

Lois turns around.

Clark
: Chloe's still alive.

Fade to black.

End

Kikavu ?

Au total, 49 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Casey5102 
11.07.2017 vers 22h

Aliceandsu 
17.06.2017 vers 16h

Annaelle19 
08.06.2017 vers 14h

Annaelle80 
13.04.2017 vers 12h

serieserie 
12.03.2017 vers 23h

stanary 
18.02.2017 vers 12h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
HypnoChannel recrute, rejoins l'équipe de notre chaîne YouTube
Actualités
Jigsaw | Trailer

Jigsaw | Trailer
'Jigsaw', le dernier volet de la saga d'horreur 'Saw' se dévoile un peu plus via la publication des...

Revue de Presse | Alan Ritchson

Revue de Presse | Alan Ritchson
Pour promouvoir sa nouvelle série 'Blood Drive', lancée le 14 juin dernier sur la chaîne américaine...

Supergirl | Erica Durance au casting

Supergirl | Erica Durance au casting
Comme l'avait fait 'Smallville' en son temps, de nombreuses stars rattachées à l'univers de Superman...

Paris Fashion Week Haute Couture

Paris Fashion Week Haute Couture
Présent en ce moment-même dans la ville lumière qu'est Paris pour une convention consacrée à la...

A Bad Mom's Christmas | Trailer

A Bad Mom's Christmas | Trailer
La première bande-annonce de 'A Bad Mom's Christmas', la suite de 'Bad Moms', sorti l'année...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

MissChoupi (20:48)

ah ça c'est sur surtout avec quand il y a Sylvia et Yetta

Locksley (20:49)

Je vais aller "travailler" un peu pour gagner quelques HypnoZ et pouvoir me racheter des HypnoCards

Locksley (20:49)

Bonne soirée MissChoupi et A+ !

MissChoupi (20:50)

Bon travaille alors Bonne soirée a toi aussi

MissChoupi (20:50)

A+

Visiteur 2846505 (21:04)

bonsoir

MissChoupi (21:05)

Bonsoir

Visiteur 7015083 (00:26)

Bonsoit

Visiteur 7015083 (00:26)

Bonsoir

Visiteur 7015083 (00:29)

Toc toc..

Visiteur 8267446 (00:48)

Hey !

Visiteur 6543105 (11:17)

Salut

Visiteur 6543105 (11:18)

Bonjour , je suis un jeune bachelier intéressé par le metier d'infirmier et je vais passer un test

Visiteur 6543105 (11:18)

Aidez moi

Locksley (11:57)

Hello visiteur et bienvenue ! Nous sommes un site dédié aux séries TV...

Locksley (11:57)

... donc à part t'envoyer vers Nurse Jackie ou Carol Hathaway (Urgences), je ne vois pas trop ^^

Sonmi451 (12:01)

Heu..Carol elle a trop à faire avec Doug et les jumelles. ^^

Sonmi451 (12:02)

Mais tu peux déjà trouver des livres pour t'entrainer mais pas ici.

MissChoupi (20:37)

Bonsoir

cordelia (21:07)

salut miss

MissChoupi (21:08)

ça va ?

cordelia (21:08)

bien devant ninja warrior et toi ?

MissChoupi (21:09)

bien bien devant le foot

cordelia (21:09)

ah je suis pas très foot pour ma part ^^

MissChoupi (21:12)

J'aime bien regarder quand c'est des grandes compétitions; Mais je change entre les championnat du monde para d'atlétisme et l'euro de foot féminin

MissChoupi (23:10)

Pour ceux qui aiment The Walking Dead, le trailer de la saison 8 est sorti

Visiteur 1575534 (23:20)

cc

Visiteur 1575534 (23:20)

je viens de tomber sur le site par hasard!!

Visiteur 1575534 (23:22)

Est ce que l'un de vous peut me dire où je peut retrouver la série mutant x en streaming gratuitement?

Visiteur 7127050 (00:31)

Non désolée c'est interdit

arween (12:54)

Bonjour à tous ! Le nouveau sondage de The Night Shift vous invite à choisir le docteur que vous verrez bien au San Antonio Memorial.

arween (12:54)

Venez choisir votre docteur préféré !

albi2302 (19:53)

La nouvelle animation de Timeless vous attend ! Venez vous amuser tout en faisant un peu d'histoire !

serieserie (08:38)

Vous avez un enfant dans votre série? il est fort probable qu'il soit en dans L'Enfant du diable sur Lucifer! Venez voter!

choup37 (11:20)

Nouveau sondage spécial arrivée de la (oui la!) 13ème Docteur sur le quartier Doctor Who!

Visiteur 2846505 (18:03)

salut ça va ?

Visiteur 3202334 (21:09)

bonjour, j'aimerais savoir si quelqu'un peut me dire ou trouver la saison 4 en français

Visiteur 3202334 (21:11)

de the Originals

Merlinelo (22:50)

Désolé, on ne parle pas de streaming sur ce site ;-)

Merlinelo (22:51)

Le quartier Orphan Black a un nouveau design! Les commentaires sont les bienvenus.

Merlinelo (22:51)

Aussi, les fans sont invités à voter au nouveau sondage sur la saison 5. Merci à tous et bonne soirée

grims (07:14)

Coucou à tous ! le quartier vikings vous attends pour voter à la photo du mois !

grims (07:15)

Et à l'occasion de l'hypnocruise deux animations vous sont proposées ! la chasse à la corne et un concours wallpaper !

grims (07:18)

Seulement 1 participante pour le concours wallpaper sur le quartier Vikings qui l'accompagne ?

CastleBeck (11:57)

Dernier jour pour envoyer vos voeux d'anniversaire pour le concours This Is Us. Pas besoin de connaitre la série. Texte d'au plus 100 mots. Merci

Rejoins-nous sur HypnoChat

L'inscription au site n'est pas obligatoire mais te permet de changer ton pseudo