VOTE | 240 fans |

#112 : Un Homme Ordinaire

Après avoir été frappé par la foudre, Clark perd ses pouvoirs qui sont transférés à Éric, un lycéen victime d'un père abusif. Clark est ravi d'être enfin "normal", mais il ne peut s'empêcher de s'opposer à Éric quand celui utilise ses dons à mauvais escients. Il récupère finalement ses pouvoirs en utilisant les météorites contre Éric. Parallèlement, Victoria découvre que Lex l'a doublée. Il a fait alliance avec son père pour s'emparer des industries Hardwick.

Popularité


4 - 1 vote
1.12 Promo
1.12 Promo

  

Plus de détails

Les élèves de Smallville High School font une excursion géologique dans les bois de Smallville à la recherche de météorites. Eric Summers, un garçon timide calme, se propose d'aider la jolie blonde nommée Holly à trouver une météorite, mais son petit ami le menace de le frapper s'il le continu de la draguer. L'enseignant de géologie, M. Summers, père d'Eric, lui dit de cesser de se mettre au travail, puis Eric réprimande de ne pas trouver plus de météorites. Eric s'éloigne morose. En fin d'excursion scolaire, lorsque le professeur Summers fait l'appel de tous les élèves dans le bus, Eric est manquant. Clark est volontaire pour le rechercher.

Le temps commence à changer, lorsque Clark trouve Eric debout sur le rebord du barrage de Smallville en train d'écouter de la musique. Il utilise sa super-vitesse et le rejoint sur le pont. Il lui dit de descendre car c'est dangereux. Mais à ce moment-là, la foudre frappe les barres métalliques et Eric commence à tomber dans le vide. Clark lui prend la main avant qu'il ne puisse tomber, et à ce moment, Clark est frappé par la foudre dans la poitrine. L'électricité irradie vers le bas en passant par le bras d'Eric, et un nuage de fumée verte qui les entoure. Lorsque Clark tire Eric pour le remonter, il tente d'arrêter quelques braises sur le manteau d'Eric et est surpris quand il se brûle la main.

Générique

Le lendemain matin, Jonathan demande à Clark de l'aider à sortir le pick-up de la boue. Clark tente de soulever le pick-up mais ne parviens pas à y arriver. Jonathan lui dit d'arrêter de jouer lorsqu'il le voit au sol. Il a le nez qui commence à saigner. Il dit à ses parents qu'il ne comprend pas ce qui se passe avec ses pouvoirs. Le bus scolaire quitte la propriété des Kent. Il l'a raté. Quand il tente d'utilisé sa super-vitesse, il réalise qu'elle a disparut en même temps que ses autres dons. Martha l'emmène à l'école.

Chez lui, Eric Summers arrive dans la salle à manger pour le petit déjeuner, et il se rend compte qu'il n'a plus besoin de lunettes. Son père, qui lit le journal lui parle encore de ce qui est arrivé au barrage la veille. Son fils lui demande encore combien de fois il faudra qu'il s'excuse pour cet événement. Une dispute éclate alors entre les deux. Quand Monsieur Summers va au revers de son fils, Eric utilise la super-vitesse de Clark pour attraper la main de son père. M. Summers lui demande comment il l'a fait ça mais en guise de réponse Eric lui dit qu'il est le prof et que c'est lui qui devrait lui expliquer.

Dans les vestiaires du gymnase du lycée, Clark transpire et Pete lui dit que c'est la première fois qu'il le voit autant suer. Ensuite, Clark regarde Eric s'apprêter à aller faire de la musculation. Il s'approche de lui et demande à Eric s'il se sent différent. Eric lui répond juste qu'il se sent bien et aussi pourquoi il lui pose cette question. Après, Eric dit à Clark qu'il saigne du nez.

Après le lycée, Whitney et Lana discutent devant la boutique de Nell. Whitney lui dit que c'est un moment difficile pour lui car il doit passer beaucoup de temps à aider dans la boutique de son père, qu'il n'a pas le temps de s'entraîner et que ses notes sont mauvaises. Il lui dit aussi qu'il a peur de perdre sa bourse de football. Whitney remarque un écriteau sur la vitrine de la boutique et est plutôt surpris avec Lana de voir ça. Elle quitte Whitney pour se rendre à la boutique de Nell pour en savoir plus sur cette décision. Elle lui dit qu'elle peut pas vendre la boutique car l'endroit contient beaucoup de souvenirs concernant ses parents.

Roger Nixon apparaît au Manoir des Luthor et fait part de son rapport sur l'accident de voiture. Il rapporte que tout porte à croire que Lex a effectivement touché Clark sur le pont. Il est impatient de révéler l'histoire, mais Lex le prévient que personne d'autre ne doit jamais apprendre ces résultats.

Clark se débat dans ses corvées à la ferme, ce qui, dit-il prendre deux heures au lieu de cinq minutes. Il exprime un profond respect pour la capacité de son père de le faire tous les jours.

En soirée, alors qu'il répare une clôture, Lex arrive. Lex est surpris et déçu de voir que Clark est en difficulté. Il accuse Clark de ne pas lui avoir raconté toute l'histoire à propos de l'accident. Clark se met en colère à cause des questions de Lex. Clark profite de sa récente nouvelle vie pour prouver à Lex qu'il est un être comme les autres, alors il force Lex à le frapper avec un marteau pour voir si ça lui fait mal. Puis il rentre chez lui après la discussion plutôt tendu.

Le lendemain, Chloé et Pete marchent le long de la rue principale, un homme attrape l'ordinateur portable de Chloé et s'enfuit avec. Eric adossé contre un mur assiste à la scène et court après le voleur, qui plonge vers lui avec un couteau qui se brise contre la main d'Eric. Enfin, Eric attrape le voleur et le jette près d'un foule.

Plus tard dans la même journée, Chloé écrit une histoire à propos d'Eric dans la Torch, le qualifiant en "Superboy".

Plus tard, les Kent se rendent compte qu'Eric a dû prendre les pouvoirs de Clark en quelque sorte et qu'il ne pourra probablement jamais les récupérer. Clark a des sentiments mitigés. Il pense que cela a dû être une perte de temps en gardant ses capacités comme un secret puisque tout le monde semble célébrer les capacités d'Eric. Martha lui rappelle que sans pouvoir, il n'aura plus à se cacher.

Au lycée, Whitney et Brent invitent Clark et Pete à un match de bask, et Clark accepte étant donné qu'il est sans pouvoirs. Lui et Pete perdent le match, et satisfait, Clark est souriant. Jamais il n'avait pu jouer aussi librement.

À Métropolis, Lex attend sa rencontre avec Harry Hardwick. Il menace de reconsidérer l'affaire pour aider Harry à prendre en charge LuthorCorp avec ses actions. Harry annonce que le marché est annulé. Il dit qu'il a un autre plan pour prendre le contrôle de LuthorCorp, juste après avoir acheté Cadmus Labs. Avec les bénéfices de ces brevets, il peut se permettre d'acheter LuthorCorp pure et simple.

Après le lycée, Clark rencontre Lana au Talon. Elle lui explique qu'elle est triste parce que sa tante Nell a décidé de vendre la boutique de fleurs et le théâtre. Elle lui dit aussi, que le théâtre a une valeur sentimentale pour elle car ses parents se sont rencontrés dedans. Après, Clark lui demande ses notes en anglais, car il a dormi durant tout le cours et elle remarque qu'il semble plus détendu ces jours-ci.

Quand Eric arrive chez lui, il est excité d'être dans le journal de l'école et il s'attend à ce que ses parents soient fiers de sa bonne action. Cependant, son père lui apprend qu'il l'emmène voir un professeur pour certains tests. Eric se met alors en colère et quitte sa maison en super-vitesses.

Au lycée, il arrive avec une nouvelle tenue et un nouveau comportement. Il s'arrête à la table où se trouve Holly et lui demande hardiment si elle veut sortir avec lui. Mais son copain arrive et le menace de la laisser tranquille. Ne contrôlant pas sa rage, Eric terrorise le petit ami d'Holly, le menaçant de l'écraser avec un camion. Lorsque Clark essaye de l'arrêter, Eric le jette de plein fouet sur un pick-up. Il atterrit sur le toit de la voiture, inconscients. Horrifié, Holly lui dit de s'en aller, et le traite de monstre.

Plus tard à l'hôpital, Clark est pansé de tous les côtes, il dit à ses parents qu'il se sent responsable. Lex arrive pour s'assurer que Clark va bien. Celui-ci est irritable et défensive, de sorte que Lex recule et s'excuse.

En fin de soirée, Eric arrive chez lui et demande à ses parents de l'aide. Il sait qu'il a fait une erreur en terrorisant ses camarades de classe. Ses parents savent ce qui s'est passé, mais ils ont peur de lui et ont appelé le shérif. Eric est dévastée.

Jonathan indique que les parents d'Eric ont peur du jeune homme. Clark exprime sa sympathie pour Eric et demande à ses parents s'ils ont toujours eu peur de lui. Ils lui disent qu'il a fait quelques trous dans les murs lorsqu'il était en colère, mais qu'il était un bon garçon, et qu'ils n'ont jamais eu de raison à en avoir peur. Clark à des raisons de croire que si Eric a ses capacités, il pourrait aussi avoir sa faiblesse.

Il va voir Lanaet lui demande s'il peut emprunter son collier pour quelque temps. Il lui fait la promesse que quoiqu'il lui arrive, son collier lui sera rendu. Ensuite il se dirige chez les Summers.

À Métropolis, Lex arrive dans les bureaux d'Harry Hardwick, qui a réalisé que Cadmus Labs est sans valeur. Lex révèle qu'il a planté la désinformation à propos de Cadmus Labs sur son ordinateur en sachant que Victoria essayait de le voler. Lex annonce que son père et lui feront une offre sur la société d'Harry dans la matinée. Humilier, Sir Harry quitte les lieux tandis que Victoria dit à Lex qu'il n'aurait jamais du faire ça.

Plus tard, Lionel appelle Lex pour le féliciter pour la prise en charge de la société d'Hardwick. Après avoir raccroché, Nixon arrive. Lex lui dit qu'il avait tort à propos de Clark Kent, et que désormais, les Kent sont sous sa surveillance. Ensuite, il change de sujet et demande à Nixon s'il a du nouveau sur son père. Le journaliste, offre une photographie de Lionel dans une position intime avec Victoria.

Lorsque Clark arrive à la maison d'Eric, il trouve la voiture du shérif sur le toit. M. Summers lui demande ce qu'il fait ici et dit à Clark qu'Eric est allé se débarrasser de quelque chose et qu'il y avait qu'un seul endroit où il pouvait le faire.

Ayant une petite idée, Clark le retrouve au barrage. Il tente d'arrêter Eric mais ce dernier saute et Clark le rejoint en bas, sains et saufs. Clark essaye de lui dire qu'il peut s'adapter à ses capacités, mais Eric est toujours en colère. Il utilise sa super-force pour repousser Clark jusqu'à une borne de haute tension. Après, Clark attaque Eric avec le collier et une ligne sous tension. La combinaison de la haute tension s'allient et les pouvoirs sont de nouveaux transférés en Clark. Une coupure au front guérit instantanément et le collier l'affaiblit. Clark remet ensuite le collier de la boîte. Puis, Eric est emmené dans une ambulance.

Plus tard, alors qu'Eric est emmené à l’hôpital, Clark et Jonathan discutent. Clark se sent responsable de l'état d'Eric et demande à son père ce qu'il va devenir. Jonathan lui répond que les Summers avaient des problèmes de familles bien avant les derniers évènements.

Plus tard, Clark retrouve Lana au Talon et lui rend son collier dans la boîte de plomb qu'il a reçu de Lex. Elle remarque qu'il n'a pas envie de la voir à nouveau porter ce collier alors, Clark lui dit que ça la rend prisonnière du passé. Après ça, elle remarque que Clark a retrouvé son air perdu, il lui dit que ça va. Il partent chacun de leur coté.

 

Ecrit par adri280891

SMALLVILLE

SCRIPT VF

SAISON 1 ÉPISODE 12

« UN HOMME ORDINAIRE »

 

Dans la foret les étudiants de Smallville font une excursion avec leur professeur, pour trouver des minéraux.

LE PROFESSEUR : Allez-y, vous disposez de 15 mins. une grosse tempête se lève, je n'ai pas envie d'être dehors quand elle éclatera.

PETE : Combien de roche il faut qu'on trouve encore ?

CLARK : Du quartz rose et des météorites.

PETE : D'accord. Le premier qui les trouve.

Clark scanne le sol au alentour et trouve le quartz rose.

CLARK : En voilà une pour moi.

PETE : Dés fois je me demande comment tu fais ?

Soudain Clark ne se sent pas bien, il regarde sa main dont ses veines ressortent, derrière lui se trouve Lana avec son collier.

LANA : Clark ?

CLARK : Lana ?

CHLOÉ : Quelqu'un peu me dire si on en a encore pour longtemps, avec cette chasse aux trésors géologique ?

PETE : Tu n'as pas eus la main heureuse ?

LANA : Pas étonnant quant-on se plain au lieu de fouiller.

CHLOÉ : Je suis désolé, mais je trouve la géologie encore plus inutile que l’Algèbre. C'est vrai quoi, il suffirait de commander des roches sur internet, pour les recevoir chez soi et emballé sous vide.

ERIC : Hé, Holly ! Tu veux un morceau de météorite ?

HOLLY : Oh, non ça va, j'en ai déjà pleins. Merci quand même.

ERIC : Je voulais simplement te rendre service.

BRENT : Hé ? Bouffon ! Je ne veux plus te voir draguer ma copine, d'accord ? Si tu recommence je te promets que je te renverrais joué au billes.

ERIC : Essaie toujours, on verra.

BRENT : Ah, ouais ! Tu as de la chance que ton père soit le professeur.

LE PROFESSEUR : Eric ? Combien d'échantillon as-tu ramassé ?

ERIC : Seulement deux, il y a de la buée sur mes verres.

LE PROFESSEUR : Qu'est ce que tu attends pour te remettre au travail ?

ERIC : Papa !

PÈRE D'ERIC : C'est monsieur Summers au lycée. Tu as dix minutes pour finir de ramasser ces roches. Je te conseil de ne pas en oublier.

ERIC : Oui.

PETE : Heureusement que ce n'est pas mon père.

Les élèves sont dans le bus prêt à partir.

LE PROFESSEUR: Quelqu'un a -t-il vu Eric ? Apparemment il n'a rien trouvé de mieux à faire que de se perdre.

CLARK : Je vais le retrouver.

Clark descend du bus, mais l'orage approche vite, Clark retrouve Eric sur le barrage ou il se tient debout collé à la balustrade, tenant dans sa main une météorite.

CLARK : Eric ? Eric ! Éloigne toi du bord. Eric !

Un éclair touche la balustrade ce qui fait basculer Eric, qui tombe dans le barrage, il est rattrapé de justesse pas Clark qui le retient par la bandoulière de son sac. Eric tient toujours la météorite dans sa main, et de l'autre la bandoulière de son sac, suspendu dans le vide, lorsque un deuxième éclair touche Clark en peine poitrine, une lumière verte se produit, Clark réussi difficilement à remonter Eric.

 

                                                        GÉNÉRIQUE SMALLVILLE

 

FERME DES KENT

Dans la cours Jonathan Kent est au volent de son pic-up, mais il est embourbé, il demande de l'aide à Clark.

JONATHAN : Clark ! J'ai besoins d'un coup de main. J'ai chargé tout le foin et … ça va ? Tout va bien ?

CLARK : Ouais, juste un peu fatigué.

JONATHAN : L'essieu de la camionnette s'est embourbé.

CLARK : Et les vaches ne vont pas se nourrir toutes seules. Oui, je sais.

JONATHAN : Oui. Tu peux m'aider s'il te plaît ? Tu es prêt ?

CLARK : Prêt ! Attend ! Allez !

JONATHAN : Clark tu pousse là ?

CLARK : Ouais.

JONATHAN : Clark ! Arrête de me faire marcher, on a pas la temps… Dis moi, Qu'est ce qu'il s'est passé ?

CLARK : J'en sais rien.

SUR LE PERRON DE LA MAISON

Martha apporte à Clark de quoi se changer.

MARTHA : Tient voilà je t'ai ramené un blouson propre. Tu te sens mieux maintenant ?

CLARK : Je n'arrive toujours pas à comprendre ce qu'il m'arrive ? Pourquoi je me met à saigner ?

MARTHA : Peut-être que c'est dû à ton développement ? Peut-être à ta vison aux rayons X ? Ou bien encore les éclairs y sont pour quelque chose ? Je ne sais pas.

CLARK : Je pense que ça va aller.

JONATHAN : Tu devrais aller à l'école maintenant. Et si jamais tu as d'autres problèmes appel nous, n'hésite pas.

CLARK : C'est étrange, ça ne m’inquiétait pas avant d'être malade.

MARTHA : Tu n'es pas malade, Clark, je t'assure. Tu es… tu es différent.

JONATHAN : Tu viens de rater le bus. Tu ferais mieux de courir… Qu'est ce qu'il se passe ?

CLARK : J'ai aussi perdu ma vitesse.

CHEZ LES SUMMERS

Eric descend les escaliers tout en mettant ses lunettes, mais il s'aperçoit qu'il n'en a plus besoins, sa vue s'est améliorée.

ERIC : Bonjour maman. Papa.

MR SUMMERS : Tu es en retard. Je ne peux pas d'attendre.

MÈRE D'ERIC : Accorde lui 5 minutes. Tu es si pressé ?

MR SUMMERS: J'ai une réunion à la faculté.

MÈRE D'ERIC : Bien, dans ce cas je l’emmènerais à l'école.

ERIC : Ah, merci… monsieur Summers.

MR SUMMERS : Tu prends un autre ton quand tu me parle. Je te rappel que ton exploit d'hier a faillit coûté la vie à un étudient.

ERIC : Je vais pas passer ma vie à m'excuser.

MR SUMMERS : Tu as agis comme un garçon stupide et égoïste.

ERIC : Pourquoi tu ne réserves pas ton discourt à tes étudiants ?

Mr Summers s’apprête à gifler sur son fils, lorsque celui-ci l'arrête.

MR SUMMERS : Comment tu as fait ça ?

ERIC : C'est toi le prof de science. Tu n'as qu'a deviner.

MR SUMMERS : C'est ta mère qui t'accompagne.

 

DANS LES VESTIAIRES DU LYCÉE

Clark semble souffrir.

PETE : T'es sûr que ça va ?

CLARK : Oui. Pourquoi ?

PETE : D'habitude tu sors de la gym sans une goûte de sueur. Et là on dirait que tu vas t'effondrer.

CLARK : Non, non, je vais bien. Ah, ah...ouf.

PETE : Quoi encore ?

CLARK : Ma cuisse, ça brûle.

PETE : Ce n'est qu'une crampe, ça passera en marchant… Tu as perdu tout tes moyens aujourd'hui.

CLARK : Eric ? Tu as une minute ?

ERIC:Ouais bien sûr. Qu'est ce qu'il y a ?

CLARK : On a… on a pas vraiment eu l'occasion de parler de ce qu'il s'est passé hier.

ERIC : Ah, je te remercie de m'avoir rattrapé, je reconnaîs que j'ai été stupide.

CLARK : Alors, comment tu te sens ?

ERIC : Ah, j'ai la super forme.

CLARK : Mais tu te sens pas différent ?

ERIC : Pourquoi, je devrais ?

CLARK : Non.. je… je suis content que tu ailles bien.

ERIC : Euh… Clark ? Tu… tu saigne du nez.

DANS LES RUES DE SMALLVILLE

Une camionnette rouge se gare le long du trottoir,Whitney et Lana en sortent.

LANA : Merci de m'avoir raccompagné.

WHITNEY : De rien.

LANA : Tu veux rentrer dire bonjour à Nell ?

WHITNEY : Non, non, je ne peux pas, il faut que j’aille au magasin. C'est le jour du réapprovisionnement.

LANA : Je te vois ce soir ?

WHITNEY : Je dois faire les comptes avec mon père, à l'hôpital.

LANA: Il ne devrait pas être en convalescence ?

WHITNEY : Si… il a besoins d'être tenu au courent.

LANA : Et toi comment tu te sens ?

WHITNEY : J'ai connus mieux. Je n'arrive pas à faire mes devoirs à temps, ni à m’entraîner. Autant dire tout de suite adieux à ma bourse.

LANA : Je pourrais t'aider si tu passais me voir ce soir.

WHITNEY: Hé ! Depuis quand vous avez mis la boutique en vente ?

LANA : Quoi ? Locaux à vendre.

DANS LA BOUTIQUE

LANA : Pourquoi tu me la pas dis ?

NELL : Désolé mon ange, mais, je me suis décidé ce matin.

LANA : Alors je peux savoir, quand tu comptais me m'annoncer ?

NELL : Lana, je ne comprends pas pourquoi tu es bouleversé, tu n'as jamais eu le moindre intérêt pour ce magasin, auparavant… et maintenant il faudrait que je te consulte.

LANA : Tu veux vendre le cinéma aussi ?

NELL : Oui, bien sûr il fait parti de l'ensemble.

LANA : Tu connais l'importance qu'il a pour moi.

NELL: Si j'avais pris mes décisions en fonction de mes sentiments, ça ferait longtemps que j'aurais déposé le bilan… en plus je te rappel que le cinéma est fermé depuis des mois. Je vais vendre l'ensemble et ouvrir un autre magasin plus petit.

LANA : Il doit y avoir un autre moyens.

NELL : Tout ce que je fais, je le fais pour nous.

FERME DES KENT

CLARK : J'ai fini le foin.

JONATHAN : ça va, tu tiens le coup.

CLARK : A part le fait que maintenant mes tâches me prenne deux heures au lieu de cinq minutes. Je vais bien.

JONATHAN : Après tout, tant que tu vas pas plus mal, je crois qu'on peut s'estimer heureux.

CLARK : Il vaut mieux que je répare la clôture avant dîner.

JONATHAN : Ah, laisse tombé cette clôture, je m'en occuperais demain matin.

CLARK : Non papa, je peux le faire.

JONATHAN : D'accord, mais rappel toi une bonne chose. Il t'a fallut douze ans pour t'habituer à tes facultés, personne ne te demande de te réadapter en 24 heures. Ferme derrière toi.

CLARK : Au fait…

JONATHAN : Oui.

CLARK : Ou tu trouve la force de faire ça tout les jours ?

JONATHAN : Des années de pratique.

DANS LE MANOIR DE LEX

Lex regarde sur son ordinateur la démonstration virtuelle de son accident.

LEX : C'est du très bon travail Roger.

ROGER : Toutes les preuves matérielles, mène à cette explication.

LEX : Vous avez dû consulter une armée de professionnels de la pire espèce ?

ROGER : Un journaliste ne révèle jamais ses sources.

LEX : Vous travaillez pour l'inquisiteur, pas pour le planète. Je veux vérifier les compétences de ces experts, chaque nom vous rapporta dix milles dollars.

ROGER : D'accord. C'est une bombe à retardement cette histoire.

LEX : Personne n'en entendra jamais parlé… et si par hasard elle s’ébruitait, nos relations seraient amenés à se dégrader sérieusement.

ROGER : Et nous perdrions l'avantage de cette confiance mutuelle qui nous lie actuellement.

FERME DES KENT

Il fait nuit et Clark s'active à réparer la clôture,lorsque Lex arrive dans sa voiture, afin de discuter avec Clark.

CLARK : Ah !Lex ? Mais qu'est ce que tu fais ici ?

LEX : J'avais envie de discuter. Tu as une minute ?

CLARK : Ouais, si tu me donne un coup de main.

LEX : Tu n'arrive pas à la lever tout seul ?

CLARK : Je viens de passé deux heures à porter des balles de foin, je peux à peine lever les bras. Alors qu'est ce que tu deviens ?

LEX : Nous sommes amis, pas vrai ?

CLARK : Ouais, autant que je le sache. Pourquoi ?

LEX : Je veux savoir ce qu'il s'est passé, après t'avoir percuté avec ma voiture sur le pont ?

CLARK : J'ai plongé et je t'ai sorti de la voiture.

LEX : Et c'est tout ?

CLARK : Lex ! Qu'est ce qui ne va pas, au juste ?

LEX : Je pense que tu ne m'as pas dit toute la vérité, je crois savoir pourquoi.

CLARK : D'accord. Bon, ben alors, c'est toi qui va me dire ce qui c'est passé.

LEX : Je sais que je t'ai heurté à plus de 100 kilomètres heure… Ensuite tu as défoncé le toit à main nue, tu m'as sorti de là et sauvé la vie. Tu es le seul véritable ami que j'ai jamais eus de toute ma vie. Je t'assure que tu peux tout me dire.

CLARK : Tu crois vraiment que je te cache quelque chose ? Attend ! Tiens prends ce marteau, frappe moi, n'importe où.

LEX : Pas question Clark.

CLARK : N'hésite pas ! Je ne crains même pas les voitures. Alors va-s-y !

LEX : Clark, c'est la vérité que je veux.

CLARK : La vérité, c'est que j’essaie seulement de faire ce que j'ai à faire ! Tu voulais savoir autre chose ?

DANS LES RUES DE SMALLVILLE

Eric boit une gorgée de son café, tout en surveillant Brent et sa copine qui s'apprête à monter dans la voiture.

CHLOÉ : Apparemment Clark n'a pas encore fini ses corvées. C'est pour ça qu'il nous a lâché.

PETE : En ce moment je le trouve vraiment bizarre.

CHLOÉ : Comment ça en ce moment ? Clark est toujours bizarre.

PETE : Ce matin il est tellement fatigué, qu'il a à moitié dormit en classe.

CHLOÉ : J'ai toujours pensé qu'il ne faisait pas assez de sport.

Soudain Chloé se fait volé son sac.

PETE : Hé ! Laissez la tranquille !

CHLOÉ : Mon ordinateur !

Eric intervient très rapidement en se postant devant le voleur.

ERIC : Donne moi le sac !

LE VOLEUR : Tu ferais mieux de dégager !

Le voleur sort un couteau qu'il plante dans la main d'Eric, mais celui-ci se casse à son contact. Eric en profite alors pour récupérer le sac et projette violemment le voleur a plusieurs mètre dans la rue.

CHLOÉ : Tu as vu ça c'est dingue.

PETE : Ouais, c'est pas croyable.

Eric est félicité par toutes les personnes qui sont à ce moment là dans la rue.

CHLOÉ : Je te remercie Eric. J'ai dû mal à le croire.

ERIC : De rien c'est normal.

FERME DES KENT

Martha est dans la cuisine assise à la table le journal entre ses mains.

MARTHA : « Le tout nouveau héro de Smallville » On sait ce que sont devenu tes pouvoirs maintenant.

JONATHAN : C'est sans doute à cause de la foudre. Tu as dis qu'Eric tenait une météorite. Peut-être qu'elle lui a transféré tes pouvoirs?

CLARK : J'ai toujours gardé le secret. Ça ne valait pas le coup on dirait. Tout le monde l'adore maintenant.

JONATHAN : Dit toi bien que ça ne va pas durer.

CLARK : Je voudrais savoir, si c'est permanent ou seulement temporaire.

JONATHAN : Tu sais ce qu'on dit ? La foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit. Soit lucide Clark. A mon avis, il est possible que tu ne retrouve jamais tes pouvoirs.

CLARK : C'est peut-être pas si terrible d'être normal, toi et maman vous vous en sortez très bien.

MARTHA : Oh, merci.

CLARK : Je suppose que cela ne change rien pour vous ?

MARTHA : Clark… tu es notre fils, que tu sois capable de soulever le tracteur ou non.

CLARK : Comment je vais faire maintenant ?

JONATHAN: Et bien...tu sais la vie n'est facile pour personne… que tu sois normal ou que tu possède des pouvoirs, tu es toujours Clark Kent. Tu as été élevé d'une certaine façon et cela ça ne changera jamais. C'est vrai que tes capacités faisaient parti de toi, mais tu vaux plus qu'elle.

MARTHA : Regarde le bon côté des choses, tu n'aura jamais plus à te cacher, tu pourrais… essayer d'en profiter. Alors pour toi c'est un soulagement.

JONATHAN : Il a toujours dit qu'il voulait être comme tout le monde. Il a ce qu'il voulait.

COULOIR DU LYCÉE

PETE : Tu aurais du voir ça. Eric la lancé à au moins dix mètre.

CHLOÉ : Non seulement je n'ai pas perdu mon ordinateur, mais en plus j'ai publié mon premier article dans le journal local.

CLARK : Génial.

CHLOÉ : C'est tout ce que tu trouves à dire. Comment tu peux être aussi blasé ?

CLARK : Eric à arrêté un voleur à la tire, ce n'est pas si extraordinaire.

ERIC : Chloé. Attend, je voulais te remercier pour avoir écrit cet article dans le journal.

CHLOÉ : Merci à toi pour mon ordinateur, c'est toute vie. Holà, c'est pas trop ridicule, ce que je viens de dire.

ERIC : Et qui à eu l'idée de m’appeler « Superboy »

CHLOÉ : Devine ?

ERIC : Toi ? C'est gentil.

CHLOÉ : C'est rien.

CLARK : C'était d'un mielleux.

CHLOÉ : Je ne t'ai rien demandé à toi.

PETE : Laisse le, il est jaloux.

CLARK : Il ne fait pas qu'il attrape le grosse tête. Il doit resté prudent.

CHLOE : A la minute au tu lanceras des gens en l'air à plus de dix mètres, je te promets que j’écrirais un article sur toi.

 ERIC : (signant des autographes) Gros baiser Superboy.

LANA : Salut

PETE: Salut.

LANA : Clark, ça va ?

CLARK : Très bien.

WHITNEY : J'organise une petite partie de basket dans le gymnase. Kent et toi contre Brent et moi. Qu'est ce que vous en dites ?

PETE : Clark ne joue pas à ces truc là.

CLARK : ça marche.

WHITNEY : Super. A tout de suite.

PETE : Depuis quand tu joues ?

CLARK : Depuis maintenant.

AU GYMNASE

WHITNEY : Les premiers qui ont 15 points ont gagné.

La partie de basket est engagée, les joueurs se défoulent sur le terrain.

WHITNEY : Hé, les gars, c'était super. Si cela vous intéresse on joue tous les jeudis au déjeuner.

PETE : C'était chouette, vraiment.

UNE VOIX FÉMININE : Trop mauvais Clark.

PETE : Pourquoi tu souris ? On s'est prit une raclée.

CLARK : Oui, je sais, mais c'était génial.

A MÉTROPOLIS

Lex attend sa rencontre avec Harry Hardwick et sa fille Victoria.

VICTORIA : Lex ? Tu te souviens de mon père ?

LEX : Sir Harry. Victoria, j'attends depuis 45 minutes.

HARRY : Nous mettions fin à une transaction.

LEX : Vous avez emporté le marché du recyclage à Métropolis ?

VICTORIA : Lex ? Tu semble contrarié.

LEX : Si voilà tout le respect que vous montrez à vos associés, je vais me demander si j'ai pris la bonne décision.

HARRY : Vous voyez Lex, cela n'a plus beaucoup d'importance, puisque notre accord ne tient plus.

LEX : Vraiment ? Je croyais que le but de votre vie était de ruiner mon père.

HARRY : Pas du tout, vous confondez, c'est le but votre vie, le miens c'est de racheter vote société Luthorcorp.

LEX : Vous croyez y parvenir sans mes actions ?

HARRY : Vous connaissez Catmus Labs?

LEX : Absolument, je cherche à les avoir depuis un an.

HARRY : Hé, bien votre recherche vient de prendre fin. Il sont à moi… depuis une heure.

LEX : Et avec les profits que rapporteront leur brevets, vous rachèterez Luthorcorp. C'est ça ?

HARRY : Mes amitiés à vote père. Au revoir jeune homme. Tu viens ma chérie.

LEX : Mes félicitations. Ça en valait la peine au moins ?

SMALLVILLE CINÉMA

Lana descend l’escalier du ciné, puis regarde autour d'elle, lorsque Clark arrive.

CLARK : Tu essaie de mémoriser le moindre détail, avant qu'il ne disparaisse.

LANA : Je suis sûr que cet endroit résisterait à une attaque nucléaire.

CLARK : Tu dois avoir un faible pour le son déformé et le mauvais pop corne.

LANA : Non, c'est pas ça. Mes parents ont fait connaissance ici. Mon père était caissier à mi-temps durant ses études. Ma mère était venu voir un film qui l’ennuyait, c'était rencontre du 3éme type.

CLARK : Comment on peut s'ennuyer en regardant « rencontre du 3éme type ? »

LANA : J'en sais rien. Peut-être qu'elle ne croyait pas aux extra-terrestres. Elle est allée dans le hall, elle a passée toute la nuit à discuter avec mon père. Ils avaient passés leur scolarité ensemble, mais c'est tout juste si faisait attention l'un à l'autre, et cette nuit là… ils se sont découvert. Je sais que cela peu paraître fou de dire ça de mes parents, mais j'ai beau avoir des preuves évidente de leur existence, j'ai l'impression que… qu'il s’éloigne peu à peu de moi.

CLARK : Parfois accepter son destin, c'est la seule façon d'avancer.

LANA : Tu as raison. De toute façon on y peut rien. Comment tu savais que j'étais là ?

CLARK : C'est Nell qui me la dit. Je voulais que tu me prête les notes d'anglais parce que... j'ai dormis en classe.

LANA : Bien sûr. Tu vas bien toi, ces derniers temps ?

CLARK : Ouais bien sûr. Pourquoi ?

LANA : Non, pour rien, on dirait que tu es moins… beaucoup moins coincé. Je trouve ça chouette. Tu as l'air plus détendu, oui comme si tu n'avais le monde sur les épaules.

CLARK : Disons que me suis réveillé un matin et j'ai réalisé que ma vie avait changé. J'ai décidé d'accepter le fait que je ne pouvais pas toujours tout contrôler.

LANA : Peut-être que je devrais adopter cette philosophie, moi aussi.

CHEZ LE SUMMERS

Eric rentre chez lui,

ERIC : Maman ? Maman ! Tu as lu le journal ?

Mme SUMMERS: Les gens ont téléphonés toute la journée. C'est merveilleux chéri.

ERIC : Qu'est ce qu'il y a ?

Mme SUMMERS : Rien je t'assure.

ERIC : Tu as peur de moi ?

MR SUMMERS : Eric? On est juste un peu inquiet, en ce qui concerne la grande forme que tu as acquise. A quoi est-elle dû ?

ERIC : Je pense que c'est la foudre.

MR SUMMERS : Nous avons prit rendez vous avec le docteur Lidvac.

ERIC : Papa, je ne suis pas malade. Je suis spécial.

MR SUMMERS : Une fois que tu auras fait un bilan de santé, nous irons à Métropolis.

ERIC : Mais, mais, qu'est ce qu'on va y faire ?

MR SUMMERS : J'ai un vieux collègue qui est professeur à l'université, il aimerait beaucoup de rencontrer.

ERIC : Ah, non, tu veux dire m'étudier. Je ne suis pas le sujet d'une de tes expériences papa ! C'est toi mon problème, papa, tu ne comprends toujours toi ! Même avec cette force ça ne va toujours pas !

MR SUMMERS : Tu es peut-être spécial comme tu dis, mais tu vies sous mon toit. Tu fera ce que je te dit dirait !

Eric s’énerve et prend son père par le cou et le soulève.

ERIC : Je ne suis pas un monstre, tu entends ! Et je n'irais nul part !

MR SUMMER : Eric. Repose moi tout de suite.

ERIC : Sinon qu'est ce que tu vas faire ? Tu vas me gronder, hein ? Plus jamais je ne t'écouterais ! Plus jamais ! Je peux faire ce que je veux ! Et sortir avec qui je veux ! Et rien ni personne peut m'arrêter !

LYCÉE DE SMALLVILLE

Eric marche devant le lycée une grosse radio qui diffuse de la musique, il se dirige vers Brent et sa copine Holly, qui sont assit à une table. Il pose sa radio sur la table et parle à Holly.

ERIC : Salut ! ça te dirait une balade ?

BRENT : Mais, qu'est ce que tu es entrain de faire là, Summers?

ERIC : J'invite Holly à sortir.

BRENT : Non, mais tu veux rire, tu es suicidaire ou quoi. Tu vas pas sortir avec ma petite amie. Est ce que tu as compris ?

ERIC : Tu vas voir.

BRENT : Hé ! Tu es devenu quelqu'un uniquement parce que tes fausses approbations ont fait la une des journaux.

HOLLY : Brent !

BRENT : Sois lucide Summers, tu ne vaux rien de rien.

Les paroles prononcées par Brent énerve Eric qui casse un rétroviseur.

BRENT : D'accord , laisse tomber.

Une bagarre éclate entre les deux jeunes, Brent cours sous une voiture, qu'Eric soulève.

ERIC : C'est quoi ton problème Brent ? Si je ne vaux rien , pourquoi tu as peur ?

Brent tente de s’enfuir mais Eric le rattrape facilement. Eric jette violemment Brent sur une table en bois qui se brise. Clark s'interpose et se met face à Eric.

CLARK :Eric ! Ne fait pas ça !

ERIC : Je vais me gêner.

CLARK : Non, je parle sérieusement, Eric. Tu pourrais le tuer, je suis sûr que tu ne veux pas avoir sa mort sur la conscience. Alors calme toi.

ERIC : Tu n'es pas mon père, Clark! Alors dégage de mon chemin !

HOLLY : Je t'interdit d'approcher ! Dégage, espèce de monstre.

HÔPITAL DE SMALLVILLE

LE DOCTEUR : un peu plus haut les bras !

CLARK : ça va faire mal encore longtemps, docteur ?

LE DOCTEUR : Vous irez mieux dans un peu plus de 15 jours.

CLARK : Plus de 15 jours ?

LE DOCTEUR : Ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort.

MARTHA : Clark.

CLARK : Vas-y mollo maman.

JONATHAN : Comment va-t-il docteur ?

LE DOCTEUR : Pas trop mal. Je pense qu'il n'a rien de cassé. Mais, on devrait faire une radio pour être certain.

JONATHAN : Non, on va simplement le remmener chez nous.

LE DOCTEUR : C'est votre choix, mais je n'ai pas envie de le revoir aux urgences.

CLARK : Merci docteur.

JONATHAN : D'accord. Aide le à s'habiller, moi je vais m'occuper des papiers.

MARTHA :Que c'est-il passé ?

CLARK : Eric, m'a fait décoller et j'ai atterri sur une voiture.

MARTHA : Pourquoi a-t-il fallut que tu essaie de l'arrêter ?

CLARK : Je ne sais pas, il a beau avoir mes pouvoirs, je me sens toujours responsable.

LEX : Clark ? Je viens juste d’apprendre la nouvelle.

MARTHA : Bonjour Lex. Bon je vais rejoindre Jonathan. A bientôt.

CLARK : Tu es venu pour t'assurer que j'étais blessé ?

LEX : Non, je voulais juste m'assurer que tu allais bien.

CLARK : C'est la grande forme. Si on allait dans le parking, pour que tu me fonce dessus.

LEX : Clark. Je te présente mes excuses pour l'autre fois. Je suis désolé. Les apparences sont trompeuse ces dernier temps.

CLARK : Alors tu ne vas plus surveiller mes faits et geste.

LEX : Je n'ai aucune raison de mettre en doute ton honnête Clark, la seule chose que je puisse faire, c'est plaider la folie passagère et espérer que tu arriveras as oublier ce que je t'ai dis.

CLARK : Ta folie est passagère ?

LEX : Tu as besoins de mon aide ?

CLARK : ça va.

CHEZ LES SUMMERS

La mère d’Eric est au téléphone.

MME SUMMERS : Merci. Oui, d'accord.

Lorsque la mère d'Eric raccroche le combiné, celle-ci sursaute en voyant son fils dans la pièce.

MME SUMMERS : Eric ? Où étais-tu ?

ERIC : Maman, il faut que tu m'aides, je me suis attiré des ennuis.

MME SUMMERS : Ton père a parlé au principal. Nous avons appris ce qu'il s'est passé.

ERIC : Non, maman. C'était un accident. Je t'en pris n'est pas peur de moi.

MR SUMMERS : Ne t'approche pas d'elle, Eric.

ERIC : Papa ? Qu'est ce que tu fais ?

MR SUMMERS : Je t'ai déjà dis qu'un jour tu aurais à répondre de des actes devant la société, et bien ce jour est arrivée.

ERIC : Qu'est ce que vous avez fait ?

MME SUMMERS : Tu as besoins d'aide, mon chéri.

ERIC : Vous avez appelé la police ? Mais t'es censé me protéger, t'es mon père.

CHEZ LES KENT

JONATHAN : Je suis passé voir les parents d'Eric ce matin.

CLARK : Comment vont-ils ?

JONATHAN: Ils sont terrifiés.

CLARK : Tu as déjà eu peur de moi ?

JONATHAN : Oh, tes… quand tu étais jeune, tu as piqué quelques colères, on avait des trous dans les murs. Non, tu étais un enfant gentil.

CLARK : Je ne crois pas qu'Eric soit méchant.

JONATHAN: Sûrement pas. C'est juste un adolescent désorienté c'est tout.

CLARK : Quand j'ai perdu mes pouvoirs, j'étais déboussolé. Mais maintenant j'en profite. J'ai pu jouer pour la première fois au basket sans avoir peur de blesser une ou deux personnes. Je peux être à côté de Lana, sans me sentir brusquement malade. Je préfère avoir des gens plutôt que des météorites, pour amis.

MARTHA : Quelque chose est arrivée chez Eric. La police n'a pas réussie à le maîtriser.

CLARK : Je dois l'arrêter.

JONATHAN : Attend une seconde, je te rappel que tu es malade. Il pourrait te tuer si tu l'affrontait de nouveau.

CLARK : Mais s'il a ma force, il a peut-être aussi mes faiblesse.

MARTHA : Tu pense aux météorites ?

CLARK : Personne d'autre ne sait comment l'arrêter. Maman c'est comme ça que je suis, que j'ai mes pouvoirs ou non.

MARTHA : Mais comment tu vas trouver une météorite ? C'est pas comme si nous on en avait à porté de main.

CLARK : Je sais ou je peux en trouver une.

A MÉTROPOLIS


Lex arrive dans les bureaux d'Harry Hardwick ou se dernier semble bien contrarié.

LEX : J'ai reçu un appel urgent. Vous vouliez me voir ?

HARRY : Comment avez vous fait ?

LEX : Fait quoi ?

HARRY : Catmus labs. Il ne vaille plus rien.

LEX : Je sais. Peut-être que vous n'auriez pas dû vous précipiter pour les acquérir. Maintenant c'est vous qui êtes en position d’être racheté.

VICTORIA : Mais j'ai lu le rapport...je te jure.

LEX : Ah, oui , ce faux document que tu es allée voler dans mon ordinateur.

HARRY : C'est vous qui avez eu l'idée de falsifier.

LEX : Voilà ce que l'on gagne à faire confiance à ses enfants. Mon père et moi nous proposerons de racheter votre compagnie demain matin. Je lui transmets vos amitiés.

VICTORIA : Quelle raison tu avais de me trahir.

LEX : Tu t'es trahis toute seule Victoria, tu as cru que tu pouvais détruire mon père en me détruisant moi.

VICTORIA : Tu connais le monde des affaires.

LEX : Alors tu as couché avec moi que pour faire des affaires? Tu as conscience de ce que tu es devenue ?

VICTORIA : Nous aurions pu aller très loin tout les deux.

LEX : Je suis tout à fait capable d'aller extrêmement loin tout seul. Tu ferais mieux allez voir ton père, ça n'a pas l'air d'aller.

CINÉMA SMALLVILLE

Lana est dans le cinéma et range des posters, lorsque Clark arrive.

CLARK : Je passais en voiture… j'ai vu de la lumière ... je pensais que ça pouvait être toi.

LANA : Est ce que ça va ? J'ai téléphoné chez toi tout à l'heure, ta mère à dit que tu dormais. J'ai eus peur Clark.

CLARK : Je suis désolé.

LANA : D’où lui vient cette force extraordinaire?

CLARK : Je n'en ai aucune idée.

LANA : Tu t'imagine, te lever un matin en ayant ces pouvoirs.

CLARK : C'est terrifiant. Enfin j'imagine. Regarde Eric ça ne l'a pas beaucoup aidé.

LANA : Tu as raison. Moi j'ai toujours rêvé de voler

CLARK : ça doit -être sûrement merveilleux.

LANA : Qu'est ce que tu regarde ?

CLARK : C'est ton collier. J'avais jamais réalisé à quel point il est joli. Je sais que ça va te paraître étrange, mais tu peux me le prêter ?

LANA : Bien sûr. Qu'est ce que tu veux en faire ?

CLARK : C'est compliqué. Quoi qu'il m'arrive, je te promets que tu le retrouvera.

LANA : Qu'est ce qu'il va se passé Clark ? Tu me fait peur, tu sais.

CLARK : A bientôt Lana.

Clark quitte le cinéma.

DEMEURE DES SUMMERS

Clark arrive devant la demeure de la famille Summers, c'est un désastre, la police est sur place et discute avec les parents d'Eric.

MR SUMMERS : (Discutant avec le sheriff) On ne sait pas ce qu'il lui à prit.

UN POLICIER : N'approchez pas, la maison risque de s'écrouler.

LE SHERIFF: ( Discutant avec les parents d'Eric) Vous êtes conscient que votre fils est dangereux et qu'il faut le neutraliser.

MR SUMMERS : (Discutant avec le sheriff) Je ne comprends pas ce qu'il lui arrive.

UN VOISIN : Vous vous rendez compte des dégâts.

UN AUTRE VOISIN : Il n'y a qu'une tornade qui peut faire ça.

MR SUMMERS : Qu'est ce que vous faites là ?

CLARK : Je m’inquiétais pour Eric.

MR SUMMERS : ça regarde la police à présent, on ne peut plus le contrôler. Regardez ce qu'il a fait à la maison.

CLARK : Vous avez une idée de l'endroit où il est ?

MR SUMMERS : Eric a parlé de...de s'en débarrasser, je crois. Il a dit qu'il ne pouvait s'en débarrasser qu'a un seul endroit, quel qu'en soit les conséquences.

AU BARRAGE

Clark arrive au barrage en courant, essouflé. Eric est perché sur la balustrade.

CLARK : Eric ! Eric ! Non Eric !

Eric se jette dans le barrage.

CLARK : Eric !

ERIC : Tu aurais dû me laisser faire la première fois! Cela aurait mieux valut que de vivre comme ça.

CLARK : Eric ? Pourquoi as tu sauté de ce barrage ?

ERIC : Je me mettais à l'épreuve pour voir si j'avais des limites. Apparemment j'en ai pas.

CLARK : Écoute, tu dois te laisser du temps pour arrivé à contrôler ces pouvoirs énormes.

ERIC : Qu'est ce que tu en sais Clark ?

CLARK : Tout ce que je peux te dire, c'est que tu dois d'accorder du temps.

ERIC : Alors le temps va tout arranger. C'est ça ? Mes parents n'aurons plus peur de moi. La fille de mes rêves, ne pensera plus à moi comme à un monstre. Je ne sera plus rechercher par la police.

CLARK : Accepte mon aide.

ERIC : Je n'en veux pas de ton aide !

Eric prend Clark par son blouson et le jette violemment dans une clôture.

ERIC : S'ils veulent me traiter comme un criminel ! Je vais agir comme un criminel.

CLARK : Ce n'est pas la solution.

ERIC : Arrête Clark. Qu'est ce que tu ferais si tu pouvais faire ce que tu voulais ?

CLARK : Je me mettrais en travers de ton chemin.

ERIC : Il n'y a rien, ni personne qui puisse m'arrêter.

Eric projet une nouvelle fois Clark sur une borne de haute tension.

CLARK : Tu as tord !

ERIC : Très bien, on va voir ça.

Eric débranche une ligne à haut tension, Clark qui à le collier de Lana dans sa main, retient le bras d'Eric, la fusion de l'électricité et du collier, transfère les pouvoirs d'Eric vers Clark. Clark qui récupère ses pouvoirs, remet le collier de Lana dans sa boite.

CLARK : Eric ?

ERIC : J'ai froid. J'ai tellement froid.

Eric est emmené dans une ambulance.

CLARK : Je me demande ce qu'ils vont devenir, maintenant.

JONATHAN : Je ne sais pas. Hé, ils avaient des problèmes bien avant qu'Eric ai tes pouvoirs. Comment tu te sens ?

CLARK : Bof, je suis à nouveau normal.

JONATHAN : Clark, tes dons font, font parti de toi, mais tu vaux mieux qu'eux.

CLARK : Ouais, je suis tout à fait conscient. Mais il complique beaucoup trop notre vie à tous.

JONATHAN : Quand je pense à ce qu'ils ont fait, d'Eric, ça me rappel à quel point tu es spéciale Clark.

CLARK : C'est parce qu'Eric n'a pas ceux qui ont le plus de valeur. Maman et toi.

JONATHAN : Rentrons.

MANOIR DE LEX

LEX :(au téléphone avec don père) Salut papa, les affaires marches ?

LIONEL : Demain le Daily Planète annoncera que nous avons rachetés la compagnie de Sir Harry.

LEX : J'ai mérité une mention ?

LIONEL : Oui. Le troisième paragraphe. C'est ce que tu as gagné en faisant confiance à ta famille. Je suis fière de toi.

LEX : Merci papa. C'est beaucoup venant de quelqu'un comme toi.

Roger entre dans la pièce.

LEX : Vos sois disant experts a propos de Clark Kent. J'ai constaté moi même qu'il n'était pas différent.

ROGER : Mais c'est impossible. Vous avez peut-être une explication ?

LEX : Non, aucune. Mais je pense qu'il vaut mieux oublier cette histoire de pouvoir.

ROGER : Je vous dis qu'il y a quelque chose.

LEX : Je m'en moque ! On laisse cette famille en paix. C'est comprit ! Vous avez ce que je vous ai demandé ? Ces photos sont excellentes. Qui a organisé cette rencontre ?

ROGER :A votre avis ?

LEX : Victoria ?

ROGER : Votre père.

CINÉMA DE SMALLVILLE

Lana est sur le point de fermé le cinéma, lorsqu'elle rencontre Clark, qui est venu pour lui rendre son collier.

LANA : Ah, c'est toi. Tu es arrivée à temps, j'allais fermer.

CLARK : Ton collier, je te l'ai ramené.

LANA : Elle est très jolie. Où est ce que tu l'as eus ?

CLARK : C'est un cadeau, son métal est vraiment très résistant. J'aurais voulu te l'offrir. Elle protégera tes souvenirs.

Lana prend le petit coffret qu'elle ouvre, Clark recule, puis elle le referme.

LANA : C'est ta façon de me dire de ne plus porter mon collier.

CLARK : Il te rend prisonnière du passé.

LANA : C'est parfois aller de l'avant, que d'accepter son destin.

DANS LA RUE

LANA : ça va ? Tu as de nouveau l'air de porter le monde sur tes épaules.

CLARK : En quelque sorte. Je peux de raccompagner ?

LANA : J'ai rendez-vous avec Whitney à la boutique.

CLARK : Ah.

LANA : Une autre fois ?

CLARK : Une autre fois. Au revoir Lana.

LANA : Au revoir.

FIN

 

 

Act 1 Teaser

Clark's class on a fieldtrip in the woods. Day.

Teacher : Okay, people, you've got 15 minutes. A storm's on its way and I want to be on the road before it hits.

Pete : How many more rocks do we have to find?

Clark : Two. Rose quartz and meteor rock.

Pete : All right. Let's see who can find it first.

Pete walks away. Clark uses his x-ray vision to find a rose quartz underground. He reaches through the dirt to pick it up.

Clark : Make that one.

Pete : You're a regular rockhound, Clark.

Clark begins to get sick as the veins in his hand bulge.

Lana : Hey, Clark. [She is wearing the meteor necklace]

Clark : Hey, Lana.

Chloe : When is this whole geological scavenger hunt over?

Pete
: Not having much luck?

Lana : Someone's doing a little more ranting than digging.

Chloe : I'm sorry, but I find geology even more pointless than algebra. I mean, I could just order these rocks online and have them delivered vacuum-sealed.

Cut to a boy breaking open a rock with his hammer. He finds meteor fragments inside and puts it in his bag.

Eric : Hey, Holly, do you want a piece of meteor rock?

Holly : Oh, I've got it checked off already. Thanks anyway.

Eric : No problem. Any time.

Another boy in a letterman's jacket approaches.

Brent : Hey, loser. Stop hitting on my girlfriend, all right? Next time, I'm going to knock your rocks into the next county.

Eric : I'd like to see you try.

Brent
: Oh yeah? [The teacher walks up] Lucky your daddy's a teacher. [Walks away]

Teacher : [To his son] Eric... how many samples have you collected?

Eric : Just a couple. My glasses keep fogging up.

Teacher : Get with the program, Eric!

Eric
: Dad--

Teacher : It's Mr. Summers at school. You have ten minutes to complete this assignment. You better find every rock.

Pete and Clark watch as Eric walks away.

Pete
: I'm glad he's not my dad.

Cut to Mr. Summers getting on the bus as thunder rumbles.

Mr. Summers : Has anyone seen Eric? Apparently he's got himself lost.

Clark : I'll find him.

Clark gets off the bus and super speeds away.

We see Eric standing on the railing of a dam high above. Clark sees him from the ground and super speeds to the dam. Lightning crashes all around.

Clark : Eric! Eric!

Clark stops short. Eric is holding the meteor rock in one hand and his bag in the other.

Clark : Would you just--

Lightning strikes the dam right next to Eric and he loses his balance. He falls and Clark caches the strap of Eric's bag, leaving Eric hanging. Lightning strikes Clark in the chest. The current goes through his arm and into Eric as a green glow comes from the bag. He pulls Eric up. Eric's jacket smolders in several areas. Clark touches it and he draws back as it burns him.


[Opening credits]

Act 1 Scene 1


Jonathan's truck is stuck in the mud outside the house. Day.

Jonathan
: Clark! I could really use your help. [Clark comes outside] I loaded all the hay my-- hey! You all right?

Clark : Yeah, I'm just a little tired.

Jonathan : The truck's stuck up to its axle in the mud and the--

Clark : The cows aren't gonna feed themselves. Don't worry, I know.

Jonathan : Yeah, can you give me a hand, please? [Jonathan gets in the truck and starts it as Clark grabs the back] Ready?

Clark : Ready. [Jonathan pushes the gas and the truck remains stuck] Hang on! [He takes off his backpack and grabs on to the truck with both hands] Okay.

Jonathan : Clark, are you pushing?

Clark
: Yeah.

The truck doesn't move and Clark falls back into the mud.

Jonathan : [Getting out of the truck] Clark. Come on, son, we don't have time to-- [He sees Clark on the ground. His nose is bleeding] What happened?

Clark : I-I don't know.

Cut to Jonathan and Clark on the porch. Martha comes out.

Martha : Here's a clean coat, sweetie. Are you feeling better?

Clark : I just don't understand what's wrong with me. Why am I bleeding?

Martha : Maybe it's just part of your development, like x-ray vision. Or maybe the lightning had something to do with it. I don't know.

Clark
: I am going to be okay, right?

Jonathan
: What you ought to do right now is go to school, and if anything else happens or if it gets worse, give us a call.

Clark : You know, it's weird. I never worried about being sick before.

Martha : You're not sick, Clark. You're just... not yourself.

Jonathan : [Sees the bus drive away] You just missed your bus. You better hurry. [Clark runs to the street and stops] Something wrong?

Clark
: My speed is gone, too.


Act 1 Scene 2

Eric joins his parents for breakfast. Day.

Eric : Morning, Mom. Morning, Dad.

Mr. Summers : You're late and I can't wait for you.

Mrs. Summers : Just give him five minutes. What's the hurry?

Mr. Summers : I have a faculty meeting.

Mrs. Summers : Fine. [To Eric] I'll take you when you're ready to go.

Eric : Thanks. [She leaves the room] Mr. Summers...

Mr. Summers : Don't you take that tone with me. Your little stunt yesterday almost cost a fellow student his life.

Eric : I can only apologize so many times.

Mr. Summers : It was stupid and selfish.

Eric : Why don't you save the speeches for you classroom?

Mr. Summers moves to strike Eric, who blocks him with super speed.

Mr. Summers : How did you do that?

Eric : You're the science teacher. You figure it out.

Mr. Summers : Get a ride with your mother. [Exits]


Act 1 Scene 3

Clark and Pete in the locker room. Day. Clark is sweating and out of breath.

Pete : You feeling okay?

Clark : Yeah, why?

Pete
: Usually you run the bleachers without breaking a sweat. Today you look like you're about to die.

Clark : No, I'm fine. Oh! Ah! [Falls to the bench]

Pete : What's wrong?

Clark : My leg, it hurts.

Pete
: It's a cramp. Walk it off. You're falling apart today, Clark. [Walks away. Eric enters]

Clark : Eric. Hey, you got a minute?

Eric : Yeah, sure. What's up?

Clark
: We really didn't get a chance to talk after what happened yesterday.

Eric : Yeah, thanks for grabbing me. That was a pretty stupid move on my part.

Clark
: So, you feeling all right?

Eric
: Actually, I feel great.

Clark
: But there's nothing different about you?

Eric
: Why? Should there be?

Clark
: No, um, I'm just glad you're okay.

Eric
: Clark, your, uh, your nose is bleeding.

Clark catches the blood with his hand and walks away. Eric, sitting at the bench press machine, sets the weight at 600 pounds, the heaviest. He smiles as he benches it easily.


Act 1 Scene 4

Whitney and Lana drive up to Nell's shop. Day.

Lana : Thanks for the ride.

Whitney
: You're welcome.

Lana
: Do you want to come in and say hi to Nell?

Whitney : I can't. I got to get over to the store. It's stock day.

Lana
: See you tonight?

Whitney
: Uh, I've got to run the numbers over to my dad at the hospital.

Lana
: I thought he was supposed to be recovering.

Whitney
: He is. He's just... he needs to feel like he's in control.

Lana
: How are you doing?

Whitney
: Not that great. I can't get my homework done, I can't train. I might as well kiss my scholarship goodbye.

Lana : Come over tonight. I'll help you with your homework. [They hug]

Whitney
: Hey... when did Nell put the shop up for sale?

Lana
: What?

Lana sees a For Sale sign in the window.

Cut to Lana and Nell inside.


Lana
: Why didn't you tell me you were selling the shop?

Nell
: I'm sorry, sweetie. I only made the decision this morning.

Lana
: And when were you planning on telling me this?

Nell : Lana, I don't understand why you're so upset. I mean, you've never shown any interest in this store before and now I'm supposed to consult you?

Lana : Are you selling the movie theater as well?

Nell : Yes, Lana. It's part of the building.

Lana : You know how much it means to me.

Nell : Lana, if I had made business decisions based on sentiment, I would have gone bust a long time ago. Besides, the movie theater's been closed for months now. I'll just sell the building and relocate to a smaller store.

Lana : There has to be another way.

Nell : Look, I'm just thinking of our future.


Act 1 Scene 5

Jonathan and Clark working on the farm. Day.

Clark : Finished with the hay.

Jonathan : How you holding up?

Clark
: Considering my chores used to take me five minutes and now they take two hours, I'm all right.

Jonathan
: Well, as long as you don't get any worse, I guess we can count our blessings.

Clark : I better get to that fence before dinner.

Jonathan
: Ah, don't worry about it. You need your rest. I'll take care of it in the morning.

Clark : Dad, I can do it.

Jonathan
: All right, but just remember something, Clark. It took you 12 years to get used to your abilities. Nobody expects you to adjust in 24 hours. Get the gate.

Clark
: [Close gate] Hey, dad?

Jonathan
: Yeah?

Clark
: How do you find the strength to do this everyday?

Jonathan
: Years of practice.


Act 1 Scene 6


Lex's study. Day. We see a simulation of Lex's car hitting Clark on the computer.

Lex : This is very good work, Roger.

Roger : All the physical evidence points to this explanation.

Lex : I'm sure you consulted a rogues' gallery of qualified professionals.

Roger : A journalist never reveals his sources.

Lex : You work for the Inquisitor, not the Planet. I want to verify these experts myself. I'll give you ten grand a name.

Roger : Done. This could make one hell of a story.

Lex
: Nobody's ever gonna know about this. And if this story is accidentally leaked, you and I are going to have a serious trust issue.

Roger : As opposed to the close, personal relationship we enjoy now?

Roger exits and Lex continues to watch the simulation.


Act 1 Scene 7

Clark is working on the fence. Night.

Clark : [Accidentally hitting his finger with the hammer] Ah! [Lex drives up] Lex, what brings you all the way out here?

Lex : [Gets out of the car] I needed to talk. You have a minute?

Clark
: If you want to help me with this fence.

Clark picks up one side of a board.

Lex : You can't lift that by yourself?

Clark : Look, I've been baling hay for the last two hours. I can barely lift my own arms. [Lex helps him] So what's up?

Lex : We're friends, right?

Clark : Yeah, last time I checked. Why?

Lex : I want you to tell me what really happened the day my car went off that bridge.

Clark : I dove in and I pulled you out.

Lex : And that's it?

Clark
: Lex... seriously, what's wrong?

Lex : I don't think you're being completely honest, and I think I know why.

Clark : All right. Well, then you tell me what happened.

Lex : I think I hit you at 60 miles an hour. Then you ripped open my roof, pulled me out, and saved my life. You're the closest I've had to a real friend my whole life. You don't have to hide anything from me.

Clark : You think I'm hiding something from you? Here. Take this hammer. Hit me anywhere.

Lex : I'm not gonna hit you, Clark.

Clark
: Come on! If I can get hit by a car, you can't hurt me.

Lex
: Clark, I just want the truth.

Clark : The truth is I'm just a guy who tried to do the right thing. Isn't that enough? [Walks away]

Fade to black.


Act 2 Scene 1


Eric stands outside a shop. Day. He watches Holly and her boyfriend getting into a car across the street. Pete and Chloe walk by him.

Chloe
: [Holding her cell phone] Apparently, Clark is still doing his chores and that's why he blew us off.

Pete
: He's been acting weird lately.

Chloe : Well, okay, Clark's always acting weird. Why don't you give me a gauge?

Pete
: He was so tired in math class today, he face-planted on his desk.

Chloe : I have two words for him. Power bar. [They walk past a man standing in a doorway. He comes out behind them and grabs Chloe's bag] Oh my God!

Chloe and Pete hit at him.

Pete
: What-- get off!

Chloe
: Give me my laptop!

He pushes them to the ground and starts running with the bag. Eric sees it, and runs with super speed to stop the man.

Eric : Give it back.

Man
: Get out of my way, kid.

He pulls out a knife and raises it to stop Eric. Eric blocks it with his hand, shattering the blade. He takes the bag and throws the man across the street. He lands at Holly and her boyfriend's feet.

Chloe
: Did you see that?

Pete
: Yeah. Unbelievable.

They go to Eric who is receiving congratulations and pats on the back from passersby.

Chloe
: Thank you. That was amazing.

Eric : Any time.


Act 2 Scene 2


Martha, Jonathan, and Clark in the Kents' dining room. Day. Martha is reading the paper. There is a picture of Eric and the headline says "Super Boy. Smallville's Newest Hero."

Martha
: I guess we know what happened to your powers.

Jonathan
: Must have been the lightning strike. You said that Eric was holding a meteor rock. It must have transferred your powers somehow.

Clark
: You know, all these years of hiding. I wonder if it was worth it. Everyone's fine with Eric.

Jonathan
: Well, that's just for now, Clark.

Clark
: The question is whether it's temporary or permanent.

Jonathan
: You know what they say. Lightning never strikes twice in the same place. Look, my guess is that your powers aren't coming back.

Clark : Maybe being normal won't be so bad. I mean, it works for you and Mom.

Martha : Oh, thanks.

Clark : You don't feel any differently about me now, do you?

Martha
: Clark! You're our son. Whether you can bench press the tractor or not.

Clark
: What do I do now?

Jonathan
: Well, life isn't easy for anybody, whether you're normal or super. But you're still Clark Kent. You were raised a certain way and that's never gonna change. Sure, your abilities were part of you, but they didn't define you.

Martha
: Look on the bright side, Clark. You don't have to hide anymore. Try to have some fun. [Clark leaves] You're kind of relieved aren't you?

Jonathan : Well, he always said he wanted to be normal. I guess he got his wish.


Act 2 Scene 3

Clark, Chloe, and Pete come down the stairs at school. Day.

Pete : Clark, you should have seen it. Eric threw the guy like 30 feet.

Chloe
: Not only did he recover my laptop, but I got my first byline in the Smallville Ledger.

Clark
: That's great, Chloe.

Chloe : Come on, Clark! How can you be so blasé about this?

Clark
: The guy stopped a purse snatcher. It's not that big a deal.

Eric walks up.


Eric : Chloe. Hey, thanks for getting that story in the paper.

Chloe : Thanks for saving my computer. It's my life. Okay, how pathetic did that just sound?

Eric
: So, uh, who came up with "Super Boy"?

Chloe
: I did.

Eric
: Really? I like that.

Chloe
: Thanks.

Eric walks away.


Clark : I thought it was kind of lame.

Chloe
: I don't remember asking you.

Pete
: Clark's just jealous.

Clark : I hope all this attention doesn't go to his head. He needs to be careful.

Chloe
: Well, you know what, Clark? The second you start throwing people 30 feet, I'll write nice things about you too.

Chloe leaves as Whitney and Lana approach.


Lana : Hey, guys.

Pete
: Hey.

Clark sees that Lana is wearing the meteor necklace and he is unaffected.


Lana
: Clark, are you okay?

Clark
: I'm great.

Whitney
: Ross, I'm getting a pick-up game together in the gym. You and Kent versus me and Brent. What do you say?

Pete
: Clark doesn't really play.

Clark
: No, I play.

Whitney
: Great. Bring it on.

Pete
: Since when do you play?

Clark
: Since now.

Cut to Whitney in the gym dribbling the basketball.


Whitney
: The first one to 15 wins.

We see a montage of the game.

Whitney throws the ball to Clark as Lana and Holly cheer in the bleachers. We see Clark shoot for the basket and miss, then Whitney making a shot. Then we see Whitney block Clark, knocking him to the floor. Whitney helps him up and Clark holds his elbow smiling. A shot of Pete making a basket, and then of Clark missing again. Whitney catches it and throws it to Brent who makes a basket. Clark catches it and makes it in, then smiles at the cheering girls. We see Whitney make one more.


Whitney
: Good game. You guys, we need to play every Tuesday and Thursday at lunch.

Pete
: Good game. [To Brent] Good game, man. [To Clark] Why you grinning? We lost.

Clark
: I know. Pretty cool, huh?


Act 2 Scene 4


Lex looks out the window of a Metropolis building. Day. Victoria and her father enter.

Victoria : Lex, you remember Dad.

Lex
: Sir Harry. Victoria, I've been waiting 45 minutes.

Harry
: Oh, we were closing a deal.

Lex
: The city of Metropolis giving you the recycling contract?

Victoria
: Lex, you seem upset.

Lex
: If this is the level of respect you show your business partners, I'm beginning to wonder if I made the right decision.

Harry
: You see, Lex, it doesn't really matter. The deal is off.

Lex
: I'm sorry, I thought it was your life's ambition to crush my father.

Harry
: No, that's your life's ambition. Mine is to take over LuthorCorp.

Lex
: How do you plan to do that without my shares?

Harry
: You heard of Catmus Labs?

Lex : [Shocked] I've been researching them for about a year.

Harry
: Well, your research has just paid off. I bought them... an hour ago.

Lex
: And with the profits you'll reap from their patents, you'll buy LuthorCorp outright.

Harry
: Tell your father I said hello. [To Victoria] Come on, girl. [He leaves]

Lex
: Congratulations. I hope it was worth it.


Act 2 Scene 5


Lana walks around inside the Talon, the old movie theater. Day. Clark enters.

Clark : Trying to score the last box of Jujubes before this place is sold?

Lana
: Those things could probably survive a nuclear winter.

Clark
: You must have a thing about bad sound and stale popcorn.

Lana
: My parents met here. My dad worked the concession stand during college and my mom came to see "Close Encounters." She got bored.

Clark
: How do you get bored watching "Close Encounters"?

Lana : I don't know. Maybe she had a thing against aliens. She hung out in the lobby and spent the entire night talking to my dad. They'd only been a few years apart in high school, but they never really noticed each other and that night, they just clicked. I know it sounds kind of crazy, but I feel that whatever tangible evidence I have of my parents' existence is slowly being chipped away.

Clark
: Sometimes, letting go is the only way to move forward.

Lana : I guess you're right. Besides, there's nothing I can do to stop it. How did you find me anyway?

Clark
: Nell told me you were here. I was wondering if I could borrow your English notes. I kind of dozed off in class.

Lana : Sure. [Gives him the notes] Have you been feeling okay lately?

Clark : Yeah, great. Why?

Lana : Nothing. You're just less... Clark Kent-like. It's kind of nice. You seem more relaxed. Like you haven't got the weight of the world on your shoulders.

Clark
: Well, I guess I woke up and realized my life had changed. I decided to kick back and accept the fact I couldn't control everything.

Lana : Maybe I should adopt that philosophy myself.


Act 2 Scene 6


Eric enters his house. Day.


Eric
: Mom! Hey, have you seen the paper?

Mrs. Summers
: People have been calling all day. It's wonderful, dear.

Eric
: What's wrong?

Mrs. Summers
: Nothing. [She backs away]

Eric
: Are you afraid of me? [Mr. Summers enters]

Mr. Summers
: Eric, we're just a little concerned about this new found strength you have. Where did it come from?

Eric
: It must have been the lightning.

Mr. Summers
: I've set up an appointment with Dr. Litvac.

Eric : Dad, I'm not sick. I'm special.

Mr. Summers
: Once you get a clean bill of health, we'll take you to Metropolis.

Eric : W-what are we gonna do there?

Mr. Summers
: I've got an old colleague who's a professor at the university. He wants to meet you.

Eric : Don't you mean study me? I'm not one of your damn science experiments, Dad. This is about you, Dad, it's always about you. Even with this it's still not enough.

Mr. Summers : You might be special, but you still live under my roof and you'll do as I say.

Eric lifts him up by the shirt.

Eric : I am not a freak and I am not going anywhere!

Mr. Summers : Eric, put me down!

Eric : What are you gonna do, Dad? Ground me? Huh? I never have to listen to you ever again. I can do whatever I want and have whoever I want and no one can stop me!

Eric puts Mr. Summers down and runs out with super speed.


Act 2 Scene 7

Eric walks outside the school with a blaring boom box. Day. He stops at a table where Holly and Brent are seated.

Eric
: Hey. Wanna go out sometime?

Brent : What do you think you're doing, Summers?

Eric : I'm asking Holly out.

Brent
: What, are you suicidal? You're not going out with my girlfriend, all right?

Eric : Watch me.

Brent
: Hey! [Stands and pushes Eric] You make the cover of the paper with some bogus stunt and suddenly you're somebody? Huh?

Holly : Brent...

Brent : Face it, Summers. You're still nothing.

Eric punches the rearview mirror off a nearby truck. Students gather around including Clark, Chloe, and Pete. Brent runs around the truck and crawls underneath.

Eric
: What's the problem, Brent? [Picks up the side of the truck] Why are you hiding from nothing?

Brent runs away and Eric flips the truck away. Brent stops running when Eric blocks his way. He runs the other way and Eric blocks him again. Eric picks him up and throw him at a table.

Clark
: Eric! You can't do this.

Eric : Watch me.

Clark
: No, I'm serious! You could kill someone. You don't want that on your conscience, believe me. You've just got to calm down.

Eric
: You're not my father, Clark. Now shut up and get out of my way!

Eric throws Clark at a parked car. Holly is at Brent's side.

Holly : Get away from us, you freak!

Eric super speeds away.

Fade to black.


Act 3 Scene 1


Clark is having his ribs wrapped in the hospital. Day.

Clark
: How much longer is it going to hurt like this?

Doctor : Oh, you'll be fine in a couple weeks.

Clark
: A couple weeks?

Doctor
: What doesn't kill you makes you stronger.

Martha and Jonathan enter.

Martha
: Clark! [She hugs him]

Clark : Easy on the ribs, Mom.

Martha
: Sorry.

Jonathan
: How's he doing, Doc?

Doctor
: Well, nothing seems to be broken. We could get an x-ray just to be safe.

Jonathan
: Um, I think we'll just take him on home.

Doctor
: It's your choice, but I want to see him back again in a week.

Clark
: Thanks, Doc.

Jonathan : [To Martha] You help him get dressed, I'll go take care of the paperwork.

Martha : What happened?

Clark
: Eric just flipped out. It was kind of scary.

Martha : I wish you hadn't gotten in his way.

Clark
: I don't know what it is. Even though Eric has my abilities, I still think of them as my responsibility.

Lex enters.

Lex
: Clark, I just heard.

Martha : Hi, Lex. [To Clark] I'll go see your dad. See ya. [Walks away]

Clark
: So did you come by to make sure I was hurt?

Lex : I wanted to make sure you were all right.

Clark
: Yeah, never better. Maybe we could go out in the parking lot and you can hit me with your car.

Lex
: Clark, what I said about you the other day... I'm sorry. Nothing appears to be what it seems lately.

Clark
: You gonna stop snooping around my back now?

Lex : Listen, I had no right to questions your honesty. All I can do is plead temporary insanity and hope we can find a way to put this behind us.

Clark : Only temporary? [Smiles]

Lex : You need some help?


Act 3 Scene 2

Mrs. Summers on the phone in the Summers' living room. Day.

Mrs. Summers
: Yes. Thank you. [Eric enters] Eric, where have you been?

Eric
: Mom, I think I really messed up. I need your help.

Mrs. Summers : Your father spoke with Principal Kwan. We know what happened.

Eric
: No, Mom, it was an accident. Mom, don't be afraid of me!

Mr. Summers : [Enters with a golf club.] Stay away from her, Eric.

Eric
: What are you doing, Dad?

Mr. Summers : I-I told you that someday you'd have to take responsibility for your actions. Well, that day has come.

Sirens are heard.

Eric
: What did you do?

Mrs. Summers : Eric, you need help.

Eric
: So you called he police? You're my dad. You're supposed to protect me.


Act 3 Scene 3


Clark and Jonathan in the Kents' living room. Day.

Jonathan
: I stopped by to see Eric's parents this morning.

Clark : How are they?

Jonathan : They're scared, Clark.

Clark : Were you ever scared of me?

Jonathan
: Well, you threw a few temper tantrums when you were little. We had some holes in the walls, but... nah. You were a good kid, Clark.

Clark
: I don't think Eric's a bad kid.

Jonathan : Neither do I. He's just a teenager who's in way over his head. That's all.

Clark : You know, when this first happened, I was kind of freaked out. Now I'm kind of enjoying it. I played basketball for the first time without worrying if I'd hurt anyone. I can be around Lana without her necklace making me feel sick. [Touches his ribs] Even this is better than being around the meteor rocks any day of the week.

Martha enters.

Martha
: Something happened at Eric's house. The police came but they couldn't control him.

Clark
: I have to stop him.

Jonathan
: Hang on a second. You're hurt, remember? If you try to face him down again, he could kill you.

Clark
: But he has my strength. Maybe he has my weakness too.

Martha
: The meteor rocks?

Clark : No one else knows how to stop him. Mom, this is who I am, whether I have my powers or not.

Martha
: Clark, what about a meteor rock? It's not like we keep them laying around.

Clark
: I know where to find one.


Act 3 Scene 4


Lex, Victoria, and Sir Harry in the Metropolis building. Day.

Lex : I got an urgent call you wanted to see me?

Harry
: How'd you do it, Lex?

Lex
: Do what?

Harry
: Catmus Labs, it's worthless.

Lex
: I know. Maybe you should have done your homework before acquiring it so recklessly. Now you've left yourself open for a hostile takeover.

Victoria
: [To Harry, defensively] I read the report.

Lex
: You mean that little piece of fiction you stole off my computer?

Harry
: [To Victoria] This your idea of having it covered?

Lex
: That's what you get for trusting family. My father and I will be making an offer on your company in the morning. I'll tell him you said hello.

Harry leaves.

Victoria : How could you do this to me, Lex?

Lex : You did it to yourself, Victoria. You though you could make your bones with Daddy by taking me down.

Victoria
: It was just business.

Lex
: You call sleeping with me business? I hate to think what that makes you.

Victoria slaps him.


Victoria : We could have been great together.

Lex : I plan on being great all by myself. You better check on your dad. He didn't look well.


Act 3 Scene 5


Lana is in the Talon rolling up a movie poster. Night. Clark enters.

Clark
: I was driving by. I saw the light on. I figured it was you.

Lana
: Are you okay? I called the house earlier, but your mom said you were asleep. I was really scared.

Clark : I'm sorry.

Lana : How do you think Eric got that strong over night?

Clark
: I have no idea.

Lana : Can you imagine waking up one morning and having powers?

Clark : It's scary... I guess. I mean, look at Eric. It hasn't helped him.

Lana : That's true. But I still always wished I could fly.

Clark : Yeah, that'd be something, Lana.

Clark looks at her necklace.

Lana
: What is it?

Clark
: It's your necklace. I never realized how beautiful it was until now. This is gonna sound really strange. Can I borrow it?

Lana
: Sure. [She gives it to him] What do you need it for?

Clark
: It's complicated. Whatever happens to me, I promise you'll get this back.

Lana
: You're scaring me again. What is going on?

Clark kisses her on the cheek.

Clark
: Goodbye, Lana. [Exits]


Act 3 Scene 6


Clark walks up to Eric's house. Night. The fence is scattered everywhere. The yard is a mess and a cop car is overturned. Clark looks at the house and sees another cop car sticking out of the roof.

Mr. Summers : Clark, what are you doing here?

Clark : I was worried about Eric.

Mr. Summers : It's a police problem now. Damn kid's out of control. Look what he's done to the house.

Clark
: Do you have any idea where he went?

Mr. Summers
: He talked about getting rid of it. He said that there was only one place he could do that. Whatever that means.

Cut to Clark running to the dam where Eric is standing on the railing.

Clark
: Eric! Eric! [Eric looks back and smiles. Clark pulls out the lead box Lex gave him] Eric, don't!

Eric jumps off the dam.

Fade to black.



Act 4 Scene 1


Clark runs to the ground below the dam. Night.

Clark
: Eric!

Eric : You should have let me go the first time, Clark. It would have been better than living like this.

Clark
: Eric, why did you jump off that dam?

Eric : I was testing myself to see if I had any limits. Apparently I don't.

Clark : Look, you can adjust to these abilities. You've got to give yourself some time.

Eric
: How do you know, Clark?

Clark : [Gripping the box] I-I'm just saying you got to give yourself some time.

Eric
: Oh, so in time, my parents won't be scared of me. The girl of my dreams won't think I'm a freak. The cops won't be after me.

Clark
: I can help.

Eric : I don't want your help, Clark. [Eric throws him into a chain link fence surrounding a generator. The fence falls with Clark's weight. He reaches for the box, but the necklace isn't in it] If they're gonna treat me like a criminal, then I'll give them something to be scared about.

Clark : It's not the answer.

Eric
: [Grabs Clark by the shirt] Come on, Clark. If you had the power to do whatever you want, what would you do?

Clark
: I'd stop people like you.

Eric : Nothing on this earth can stop me. Eric pushes Clark back against the generator. When Clark hits the ground, he finds the necklace.

Clark : You're wrong.

Eric
: We'll see about that.

Eric pulls a thick wire from the generator. It has sparks and electricity coming from the end. He goes to touch Clark with it. Clark grabs his arm, the necklace hanging from his fingers. They scream as the current shoots through both of them and a green glow envelopes them. They fall to the ground. The cut on Clark's forehead heals instantly. He sits up and grimaces as the veins of his hands bulge because of the necklace. He goes to Eric's side

Eric : It's so cold. It's so cold.

Cut to Eric being wheeled into an ambulance. Jonathan and Clark walk away.

Clark
: What do you think's gonna happen to them now?

Jonathan
: I'm not sure. Hey, they had problems long before he had your abilities. How are you feeling?

Clark
: Normal, for me.

Jonathan
: Clark, your gifts are... well, they're part of you but they don't define you.

Clark
: I know. But they complicate all of our lives.

Jonathan : Seeing how destructive Eric got, it just reminds me of how special you really are.

Clark
: That's because Eric didn't get my two strongest gifts. You and Mom.

Jonathan
: Let's go home.


Act 4 Scene 2


Lex in the living room of his castle. Night. He talks to Lionel on speaker phone.

Lex : Hello, Dad. How's business?

Lionel : Tomorrow's Planet is announcing our takeover of Sir Harry's company.

Lex : Did I merit a mention?

Lionel
: Third paragraph. That's what happens when you trust your family, Lex. I'm proud of you.

Lex : Thanks, Dad. That means a lot coming from you. [He hangs up the phone as Roger enters] Your so-called experts were wrong about Clark Kent. I saw it with my own eyes. He's just regular kid.

Roger : That's not possible. So how do you explain the accident?

Lex : I can't, but I'm closing the book and putting it behind me.

Roger : There's something there, Lex.

Lex
: I don't care. The Kents are off-limits, understand? You have something for me? [He hands Lex a large envelope. Lex pulls out some pictures] Nice picture quality. Who initiated this little encounter?

Roger : Well, who do you think?

Lex : Victoria?

Roger : Your father.

Roger leaves. We see the pictures are of Lionel and Victoria in bed together.



Act 4 Scene 3


Lana in the Talon. Night. Clark enters.

Lana
: Hey. I was just locking up.

Clark : I brought your necklace back.

He hands her the lead box.

Lana : This is beautiful. Where did you get it?

Clark
: A friend. It's made of lead armor. I want you to have it. I figure that way it can protect your memories.

Lana
: Is this your way of telling me I shouldn't wear my necklace?

Clark
: I don't want it to hold you back.

Lana
: Sometimes letting go is the only way to move forward. [They go outside] You okay? You look like you've got the weight of the world on your shoulders again.

Clark
: Yeah, I guess I do. Can I walk you home?

Lana
: Actually, I'm meeting Whitney at the store. Rain check?

Clark
: Rain check. Good night, Lana.

Lana
: Good night.

They walk away in opposite directions.

The end

Kikavu ?

Au total, 31 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

poupette67 
06.11.2016 vers 20h

ptitebones 
31.10.2016 vers 18h

Casey5102 
29.10.2016 vers 19h

blady 
02.10.2016 vers 16h

JessBones 
19.09.2016 vers 20h

Sebastielo 
13.09.2016 vers 18h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
Office Uprising

Office Uprising
Quelques jours seulement après avoir boucler le tournage de la première saison de 'Blood Drive',...

'Allied' UK Premiere

'Allied' UK Premiere
Lizzy Caplan s'est rendue à l'avant-première brittanique de son dernier film, 'Allied' ('Alliés' en...

Unlikely Heroes 4th A. Recognizing Heroes Charity Benefit

Unlikely Heroes 4th A. Recognizing Heroes Charity Benefit
Ian Somerhalder était à la 4ème édition du gala de charité 'Unlikely Heroes 4th A. Recognizing...

No Flights, No Tights

No Flights, No Tights
Tom Welling met à profit sa notoriété acquise grâce à 'Smallville' en sortant une collection de...

'The Charnel House' Premiere

'The Charnel House' Premiere
Callum Blue a assisté à l'avant-première de son dernier film, 'The Charnel House', un thriller...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

Titepau04 (23:54)

Je lui ai déjà dit ça!!

Sonmi451 (23:54)

Bon moi je vais me coucher, bébé m'a pas demandé, les microbes doivent le mettre K.O mais je préfère voir que tout va bien. ^^

Sonmi451 (23:54)

Bonne nuit.

Titepau04 (23:54)

Bisoussss

stanary (23:54)

Bonne nuit

stanary (23:59)

Bon aller moi aussi je dois me coucher. Bon courage avec ton amie. Et bonne nuit !

Titepau04 (10:12)

c'est plus un extrait de la conversation qui apparait sur hy mais quasiment la totalité!! lol!!!

Sonmi451 (10:39)

C'est exactement ce que je me suis dit. lol

Sonmi451 (10:39)

On sait tout sur la vie de ta copine! lol

Titepau04 (10:40)

LOL!!!!

Sonmi451 (10:41)

Parle de tout et n'importe quoi pour vite que ça soit autre chose. lol

Titepau04 (10:42)

Faut beaucoup parler alors! Parce que yen a une sacrée tartine!!

Titepau04 (10:42)

As-tu passé une bonne nuit?

Sonmi451 (10:42)

non à la hauteur de ce que j'esperais! ^^

Sonmi451 (10:42)

et toi?

Titepau04 (10:42)

Arrrfffff

Titepau04 (10:43)

Moi ça a été! Même si je serais bien restée plus longtemps au lit

Sonmi451 (10:43)

ha oui j'y serais resté aussi. ^^

Sonmi451 (10:45)

Là je pourrais dormir mais j'attends un coup de fil. ^^

Titepau04 (10:47)

C'est nul

Sonmi451 (10:48)

oui surtout qd on te dit qu'on te rappelle de suite. ^^

chrismaz66 (11:21)

Hé les filles, c'est vrai ça je suis pas fan des tchats, publics comme ça Alors ici il fait un temps pourri on se croirait en Bretagne mais sans les Bretons c'est nul !

CastleBeck (14:09)

Bonjour le gens!
Ici, c'est un temps gris de novembre... ce qui est mieux que le temps d'octobre qu'on attend à la fin de mois... (Euh, du moins, en décembre, vaut mieux éviter les temps d'octobre...) Enfin, bref, c'est le Québec et sa météo incompréhensible et ses preuves que, oui, il est possible qu'il y ait des changements climatiques...

stanary (16:33)

Ah la la c'est déprimant.... nous ici on a eu un peu moins de fraîcheur pour aujourd'hui ^^

Sonmi451 (19:36)

Passage rapide.

Sonmi451 (19:36)

Ici c'était brouillard et soleil avec de bonne température.

Sonmi451 (19:38)

C'était un passage rapide... A toute!

CastleBeck (20:38)

Effectivement, c'était rapide, Sonmi!
Sinon, comme je me suis plaint du temps gris, bah, le temps blanc est arrivé : Ça sent la soirée de pelletage (ou de )

stanary (20:46)

Argh !!! Je déteste la neige. Comment tu fais ?

CastleBeck (20:58)

Je me plains, je critique... Et j'essaie de me rappeler que 8 mois par année, j'aime quand même mon coin du monde! (et que pour les 4 autres mois, il y a aussi quelques bonnes raisons de l'aimer, malgré tout)
Sinon, bah, overdose de chocolat chaud et de bain chaud avec bouquins, et je ne sors pas de chez moi!

Margauxd (12:42)

Nouveaux sondages sur les quartiers : Blindspot, The Last Ship et New-York Unité Spéciale, n'hésitez pas à voter !!

Titepau04 (21:41)

Nouveaux calendriers sur les quartiers NCIS Los Angeles, S Club 7 et Dr House!!! ^^

DGreyMan (21:47)

Nouveaux jeux, nouveau calendrier et nouveau sondage dans Game of Thrones. Merci d'avance.

leila36 (22:37)

Hohoho, venez admirer et commenter le nouveau design du quartier "Big Bang Theory". Vous n'allez pas le regretter.

emeline53 (22:43)

Le nouveau sondage de The Fosters vient d'arriver ! Venez nous dire ce que vous voulez comme cadeau de Noël

Sonmi451 (13:47)

Venez commenter les calendriers chez House, Scrubs, urgences et friends. Et au passage un petit vote pour les sondages sont les bienvenus, merci.

Profilage (20:16)

Bonsoir, un tout nouveau calendrier vient d'apparaitre sur les quartiers The 100 & Under the Dome. On vous attend !

carina123 (00:09)

Nouveaux calendriers et sondages sur les quartiers Lie to Me et Jericho, venez nombreux, merci. Bonne soirée à tous !

Sonmi451 (08:43)

Design' spécial noël sur Scrubs, on attend vos commentaires.

Chaudon (10:25)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Chaudon (10:31)

Nouveau sondage sur le quartier "Elementary" ! N'hésitez pas à venir voter sur le quartier et à donner vos avis sur le topic approprié !

Chaudon (10:49)

Votez dès maintenant pour la Nouvelle Photo du Mois du quartier "Elementary" !

arween (10:57)

Bonjour la citadelle ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift, venez participer !

seriepoi (11:05)

Bonjour tout le monde ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, venir sur le quartier "True Blood" pour commenter le (très) beau calendrier de décembre, fait par Sonmi. Merci par avance et bon dimanche à tous.

ObikeFixx (11:25)

Bonjour tout le monde! En plus du nouveau sondage, n'hésitez à venir découvrir le nouveau calendrier et la nouvelle photo du mois sur le quartier "The Last Ship"

Phoebus (14:15)

Bonjour tout le monde ! Il ne vous reste plus qu'une journée pour voter pour la voter de l'épisode 8x05 de The Vampire Diaries et pour participer à la review de cet épisode.

serieserie (16:44)

Inscrivez-vous vite pour la grande partie d'HypnoGame Arrow qui aura lieu dans 6 jours!! Rendez-vous dans les forums de l'accueil!!

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play