VOTE | 106 fans |

#412 : Enfin seule

Annie décide de prendre du repos bien mérité, loin de la famille. Elle va au bord de la mer seule pour se reposer, laissant Eric s'occuper de la famille. Matt est forcé de dire adieu à Shana qui part pour l'université de New York. Mary est impatiente que Robbie l'apelle. Lucy réalise qu'elle est peut-être attirée par le mauvais garçon, et Simon obtient de ses soeurs des conseils sur comment traiter une fille. 

Titre VO
All by Myself

Titre VF
Enfin seule

Première diffusion
24.01.2000

Mary, Simon & Ruthie (VO)
Mary, Simon & Ruthie (VO)

  

Plus de détails

Écrit par
Réalisé par

Avec : Nicole Cherie (Deena Stewart), Will Estes (Andrew Nayloss) 

Guests :

  • Samuel Page ..... Brad Landers 
  • Irma P. Hall ..... Hattie 
  • Susan Fukuda ..... Mme Arata 
  • Michael Sollenberger ..... Gérant du Motel 

SCENE 1 - CUISINE : ANNIE VOIT LES JUMEAUX EN TRAIN DE SE SALIR.

ANNIE (à l'un) : Oooh ! Oooh ! Ce n'est pas drôle, tu sais.

ROSIE (en arrivant) : Je trouve mon sac nulle part.

ANNIE : Où tu l'as vu pour la dernière fois ? 

ROSIE : Je me souviens pas. 

ANNIE : Euh ... Tu ne l'as pas laissée dans le salon ? 

ROSIE : Non.

ANNIE : Est-ce que tu as regardé ? 

ROSIE : Tu sais, j'aime mieux quand c'est toi qui regarde

ANNIE : Aaah ! 

SIMON (en arrivant) : Où est ma chemise bleue ? 

ANNIE : Euh ... Tu as regardé dans le placard ? 

SIMON : Oui.

ROSIE : Regarde dans le salon. 

SIMON : (Soupir.)

ROSIE : C'est juste pour t'aider.

SIMON : Je l'ai mise au sale, hier.

ANNIE : Alors, il y est sûrement encore parce que figure-toi que je n'ai pas eu le temps de faire la lessive, hier. 

SIMON : Mais qu'est-ce que t'as fait de la journée ? 

ANNIE : Deux ou trois choses qui m'ont pas mal occupée.

SIMON S'EN VA EN SOUPIRANT.

LUCY (en arrivant avec Mary) : Le téléphone, ce n'est pas un instrument compliqué, tu décroches, tu fais le numéro et t'as la ligne. Pourquoi les hommes ne comprennent pas ça ?

MARY : Alors là, tu prêches une convertie. 

LUCY : Maman, pourquoi, à ton avis, Brad et Robbie n'ont toujours pas appelé ? 

ANNIE (très distante) : S'il te plaît, pas maintenant. 

LUCY : Bon. Très bien. Ce n'est que ma vie, hein, dans le fond. 

ELLE S'EN VA. 

MARY : Il y a quoi, au petit-déj. ?

ANNIE : Il y aura ce que tu trouveras. 

ROSIE : Je te recommande chaudement les céréales aux fruits secs. 

MARY : D'habitude, tu prépares le petit-déjeuner.

ANNIE : Ecoute, prends toi-même les céréales, fais-toi griller du pain, va chercher le jus d'orange. C'est pas sorcier, ça, non ? 

MARY A TERRIFIE PAR LE COMPORTEMENT D'ANNIE.

ERIC (en arrivant) : En revenant de l'Eglise, j'ai vu le sac de Rosie posé sur la banquette arrière. 

ROSIE : J'ai trouvé mon beau sac.

ANNIE : Ha ha ha ha !

ERIC : Mais qu'est-ce qu'il faisait dans la voiture ? 

ANNIE : Ha ha ha ! 

ROSIE : Je l'ai peut-être posé là, hier soir pour être plus vite prête pour aller à l'école, ce matin.

ERIC : Aaah ? 

SIMON REVIENT AVEC LA CHEMISE BLEUE.

ANNIE : Ah ! Tu ne vas pas mettre cette chemise sale. 

SIMON : Je dois la mettre. Deena a décidé d'en porter une et elle veut qu'on soit habillé pareil.

ROSIE : T'as qu'à mettre une robe. Comme ça, vous serez exactement pareils. 

MAIS SIMON N'EST PAS DU GENRE A PLAISANTER. 

ROSIE (regardant Mary et Lucy) : Je ne savais pas qu'on avait droit de manger des cookies. Ce n'est pas juste. 

ERIC : Mais ... Pourquoi est-ce que ...

ANNIE MURMURE ET POINTE ERIC DU DOIGT.

ERIC : Bon. (à Mary et Lucy) Pourquoi vous mangez ça ? 

MATT (en arrivant) : Est-ce que quelqu'un sait où est Shana ? Il faut que je lui parle. C'est très important. 

LUCY PASSE DES COOKIES A ERIC.

ERIC : Hum ...

MATT : Maman, aide-moi un peu, s'il te plaît. 

ANNIE (en hurlant) : Très bien ! J'en ai assez ! J'ai besoin de prendre des vacances. Vous m'avez tous bien comprise ? Maman a besoin de prendre un peu de vacances.

ERIC (entre ses dents) : Alors là ...

ANNIE PART FAIRE SES VALISE EN FULMINANT.

ANNIE : Ha ! Hou dou dou !

 

GENERIQUE

 

SCENE 2 - CHAMBRE DE SAM ET DAVID / COULOIR : ERIC ET ANNIE METTRE SAM ET DAVID AU LIT.

ERIC (à Sam) : Allez ! Fais dodo ! Dodo ! Dodo ! C'est l'heure. Hein ? Alors, dodo. 

ANNIE (à David) : Allez ! Viens, maintenant. Lâche le barreau. Voilà. On va faire un gros dodo. C'est bien. Hm ... Voilà.

MAIS SAM ET DAVID NE VEULENT PAS DORMIR.

ERIC : Allons, assez jouer. Il faut se reposer. Alors, tu vas dormir, comme ton frère. 

ANNIE : Allez ! Sois gentil.

ERIC : Voilà. Allez ! Allez ! (Trois baisers à distance.) Allez ! Dors bien.

ANNIE : Maman t'aime beaucoup.

ILS QUITTENT LA PIECE. ANNIE VEUT QU'ERIC LA COMPRENNE.

ANNIE : Tu es capable de comprendre, non ? Je suis complètement vannée. Il y a eu les bébés, ton accident cardiaque, mon père et son Alzeimer. Et puis, c'est trop pour moi. J'ai ... j'ai besoin de partir pendant deux ou trois jours et recharger mes batteries. 

ERIC : Ouais, mais tu veux aller où ? 

ANNIE : Je ne sais pas. Je pensais peut-être au bord de la mer à un endroit où j'allais avec mes parents ?

ERIC : Au bord de la mer ? Ouais, mais seulement, c'est l'hiver, hein, et euh ...

ANNIE : Il n'y aura pas un chat. Génial ! 

ERIC : Très bien. 

ANNIE : Tu sais que je vous aime, seulement, je ... j'ai besoin de repos et de ... de me préoccuper de personne d'autre que moi ... pendant quarante-huit heures. 

ERIC : Mais ... mais c'est normal. Et si t'en as besoin, fais-le. On se débrouillera sans toi. 

ANNIE : Oui, je sais. (Baiser.)

ERIC : J'ai une idée. Prends Happy. Comme ça, ça te fera de la compagnie, mais t'auras pas à parler.

ANNIE : C'est une bonne idée. (Baiser.)

 

SCENE 3 - LYCEE : MARY ET LUCY SONT PREOCCUPES PAR LEUR PETIT AMI.

LUCY : Comment Brad et Robbie peuvent-ils nous torturer ainsi ?

MARY : Toi, au moins, tu pourras avoir Brad. Il est élève dans le lycée, lui. 

LUCY : Je le verrai tout comme des centaines d'autres filles du lycée et peu importe le nombre de fois où je le verrais, il avait dit qu'il appellerait, il ne l'a pas fait.

MARY : Bon. Si on n'a pas de nouvelles de Brad ou de Robbie d'ici ce soir, on les appelle. 

LUCY : Mais j'y pense. Avec maman qui ne sera pas là, c'est le week-end idéal pour sortir. Tu ne perds pas de temps, toi.

MARY : Non !

 

SCENE 4 - CHAMBRE DES PARENTS : ANNIE EST EN TRAIN DE PREPARER SES VALISES.

ANNIE : A propos, Mary et Lucy attendent un coup de fil des garçons. Alors, ne reste pas accroché au téléphone toute la soirée.

ERIC : Mais je ne veux pas qu'elles sortent avec des garçons.

ANNIE : (Regard fixé sur Eric.)

ERIC : Ah ! D'accord.

ANNIE : (Regard fixé sur Eric.)

ERIC : Je ne resterai pas accroché au téléphone.

ANNIE : Merci.

 

SCENE 5 - CHEZ SHANA : MATT EST SUR LE POINT DE DIRE AU REVOIR A SHANA AVANT QU'ELLE NE PARTE POUR NEW YORK. IL SE PROPOSE MÊME DE L'AIDER POUR SON DEMENAGEMENT.

SHANA : Tu ne travailles pas aujourd'hui ?

MATT : Aaah ! J'ai pris le week-end pour t'aider à faire tes valises pour New York. Et je te signale que j'essaie de t'appeler depuis six heures du matin.

SHANA : Oh ! Excuse-moi, je suis sortie très tôt pour trouver quelques cartons. 

MATT : J'aurais pu t'aider, voyons.

SHANA : Tu peux toujours.

MATT : Et je voulais t'aider aussi, ce matin. 

SHANA : Oui, mais pour ce matin, c'est trop tard. Tu veux dire que tu n'aimes faire ce genre de chose qu'au petit matin ou tu es encore disposé à me donner un coup de main ? 

MATT : Qu'est-ce que je peux faire ? 

SHANA LUI PASSE LES CARTONS.

MATT : On y va.

 

SCENE 6 - CUISINE : A CE MOMENT-LA, ANNIE EST OCCUPEE A TRIER LE LINGE.

ANNIE : Tu sais que Matt va devoir dire au revoir à Shana, ce week-end. Alors, tu ne le verras sûrement pas avant dimanche matin après que Shana sera partie.

ERIC : Ouais.

ANNIE : Et dis-toi aussi qu'en venant ici, il affirmera que même séparé par une longue distance, sa relation avec Shana peut marcher.

ERIC : Ouais.

ANNIE : Alors, ne lui casse pas son rêve. Et appelle-le parce que même s'il veut te convaincre du contraire, son moral sera au plus bas.

ERIC : Ne pas casser son rêve, mais l'appeler. Compris.

ANNIE : Très bien.

ELLE LUI CONFIE LA PILE DE LINGE A LAVER.

ANNIE : Voilà !

ERIC : Euh ...

 

SCENE 7 - COLLEGE : SIMON ET DEENA SE RETROUVENT. CELLE-CI LUI REPROCHE DE NE PAS S'HABILLER EN BLEU.

DEENA : Je t'avais dit de mettre ta chemise bleue, non.

SIMON : Ma mère ne l'a pas lavée.

DEENA : Tu sais, si tu tenais réellement à moi et qu'on continue à sortir ensemble, tu aurais lavé cette chemise toi-même, hier soir au lieu d'attendre ce matin pour te rendre compte que ta mère ne l'avait pas fait.

SIMON : Je t'ai déjà présenté mes excuses.

DEENA : Tu as treize ans. Tu peux laver toi-même tes vêtements. 

SIMON : (Soupir.)

DEENA : Tu ne tiens pas suffisamment à moi pour laver toi-même tes vêtements ? 

SIMON LA REGARDE SANS RIEN DIRE. DEENA, CHOQUEE PAR SA REACTION, NE PEUT PLUS LUI PARLER.

 

SCENE 8 - CUISINE : ANNIE VA VOIR S'IL Y A ASSEZ DE NOURRITURE DANS LE FRIGO.

ANNIE : Ah oui ! Simon et Deena entament une nouvelle phase dans leur relation. Je n'ai pas saisi ce que c'était, mais apparamment, ça se présente mal. 

ERIC : Ouais, à treize ans.

ANNIE : (Regard fixé sur Eric.)

ERIC : T'as raison. T'as raison.

ANNIE : (Regard fixé sur Eric.)

 

SCENE 9 - ECOLE PRIMAIRE : ROSIE EST PUNIE PAR SA MAÎTRESSE.

MAÎTRESSE : Rosie, est-tu prête à t'excuser auprès de Doug ? 

ROSIE : Mais qu'est-ce que j'ai fait de si mal ? 

MAÎTRESSE : Tu lui a tiré les cheveux et tu as dit qu'il pleurait comme une fille. 

ROSIE : Il pleure vraiment comme une fille ? 

MAÎTRESSE : Alors, tu ne vas pas lui présenter tes excuses ? 

ROSIE : Vous feriez peut-être mieux de me renvoyer, mais faites-le vite parce que j'ai autre chose à faire. 

 

SCENE 10 - CUISINE : ANNIE S'APPRÊTE A PARTIR. 

ANNIE : Et Rosie va sans doute essayer de partir avec moi. Alors, attends-toi à recevoir un coup de fil de l'école ... très bientôt. Sam et David vont se réveiller dans environs une heure. J'ai trié le linge. Tout ce que tu as à faire, c'est le mettre dans la machine. Il y a assez de nourriture, de couche, de lait en poudre. Oh ! J'ai oublié quelque chose, non ? 

ERIC : Euh ... euh ... euh ... Pas toucher le téléphone. 

ANNIE : Oui.

ERIC : Sauf pour appeler Matt, lui mentir et lui dire qu'une relation longue distance, ça peut marcher, faire attention à Simon qui risque de s'impliquer sérieusement dans son histoire d'amour d'adolescent. Et euh ... Rosie, la Rosie, c'est Rosie. 

ANNIE : Ah ! Et ton serment du dimanche ? Où tu en es ? 

ERIC : Euh ... ben, entre deux mariages probables, un mariage moins probable et un enterrement certain, je n'ai pas pu le faire, mais je me débrouillerai. Je tiens moins haut la barre.

ANNIE : Je t'appelle déjà.

ELLE L'EMBRASSE ET PUIS S'EN VA. SOUDAIN, LE TELEPHONE SONNE.

ERIC (en décrochant) : Allô ? (...) Rosie a fait quoi ? 

SOUDAIN, ANNIE REVIENT. ELLE A OUBLIE D'EMPORTER HAPPY.

ANNIE : Oh ! J'oubliais Happy. Allez ! Viens, ma fifille. On s'en va. Allez ! Viens. Allez ! (à Eric) Tout va bien, j'espère, hein ?

ERIC : Ca ne peux pas aller mieux.

ANNIE : Tant mieux. 

MAIS LA CONVERSATION TELEPHONIQUE A L'AIR PLUTÔT SERIEUX.

 

SCENE 11 - CHAMBRE DE MARY ET LUCY / CHAMBRE DE MOTEL / COULOIR : MARY ET LUCY ATTENDENT IMPATIEMMENT LEUR COUP DE FIL.

LUCY : Oh ! Je n'en reviens toujours pas.

MARY : Bon. Alors, qu'est-ce qu'on fait ? On les appelle ? 

LUCY : Hmm ... Non non, inutile de montrer qu'on est désespérées. 

MARY : Mais quelle mouche a piqué Robbie ? Je crois que je devrais plutôt dire "Quelle mouche les a piqués tous les deux" ? 

LUCY : Et si on ne répondait pas, finalement ? 

LE TELEPHONE SONNE. LUCY DECROCHE PRECIPITAMMENT.

LUCY : Allô ? (à Mary) C'est Andrew Nayloss.

MARY : L'obsédé sexuel ? 

LUCY : Euh ... non, Andrew. Non, je ne peux pas sortir. Ma mère est en voyage et il faut que je reste ici pour garder la maison, enfin, les jumeaux. 

MARY : (Regard fixe sur Lucy.)

LUCY : Bon. Faut que je te laisse, là. Au revoir.

ELLE DECROCHE.

MARY : Pourquoi tu ne lui dis pas la vérité ? Tu lui donnes de faux espoirs. 

LUCY : Parce que j'aurais peut-être envie de ressortir avec lui si Brad n'appelle pas. Tu comprends ça ? 

MARY : T'as vraiment été à bonne école avec moi, n'est-ce pas ? 

LUCY : (Haussement d'épaule.)

LE TELEPHONE SONNE. CETTE FOIS, C'EST MARY QUI DECROCHE.

MARY : Allô ?

ANNIE : C'est moi.

MARY : Salut, m'man.

ANNIE : Tu me manque aussi, tu sais.

MARY : Pardon. 

ANNIE : Oh ! Ce n'est pas grave. Je ne vais pas te retenir. Je sais que vous attendez des coups de fil. Ecoute, dis seulement à papa que je suis arrivée au motel sans problème et que je le rappellerai. Hein ? 

MARY : Bon. D'accord.

ANNIE : Au revoir.

MARY : Au revoir. 

ELLES RACCROCHENT. 

ROSIE (en arrivant) : J'ai entendu le téléphone sonner. C'était maman ? 

LUCY : Va dire à papa qu'elle est au motel et qu'elle le rappellera plus tard. 

ROSIE (dépitée) : Pourquoi vous ne me l'avez pas passée ?

MARY : Elle a dit qu'elle rappellerait.

ROSIE : Ce n'est pas juste. Je vais le dire à papa.

LUCY : C'est ça. C'est justement ce qu'on veut que tu fasses. Allez ! Vas-y. 

PUIS, ON ENTEND HURLER SIMON DANS LE COULOIR.

SIMON : Libérer le téléphone que Deena puisse appeler.

LUCY : Ah ouais ? Pour qu'elle te dise quel pyjama tu dois mettre, ce soir ? 

MARY : (Rire.)

SIMON : Et tu trouve ça drôle ? 

MARY : Ah ouais. 

ERIC ARRIVE AVEC SAM ET DAVID.

ERIC (à Simon) : Qu'est-ce que t'as à crier comme ça, toi ? 

SIMON : J'attends un coup de fil de Deena.

ROSIE QUITTE LA CHAMBRE POUR SE RENDRE DANS LA SIENNE.

ROSIE (en passant) : Ta femme a appelé.

ERIC (à Simon) : Alors, euh ... ça va avec Deena ? 

SIMON : (Soupir.) On s'est disputés.

ERIC : Ah ? 

SIMON : Elle trouve que je ne m'implique pas dans notre relation parce que je n'ai pas mis ma chemise bleue, aujourd'hui.

ERIC : Aaah ? (...) Oooh ! 

SIMON : Oooh quoi ? 

ERIC : Euh ... Rien ... euh ... Oooh !

SIMON (vexé) : Merci de ton aide.

 

SCENE 12 - CHAMBRE DE MOTEL : PAR LA FENÊTRE, ANNIE CONTEMPLE L'HORIZON.

ANNIE (à Happy) : Demain, seulement, ils nous manqueront. Mais ce soir, ... ce soir, nous allons dormir. 

HAPPY : (Aboiement.)

 

SCENE 13 - CHEZ SHANA : MATT AIDE SHANA A FAIRE SES CARTONS.

SHANA : Le campus de l'université de New York n'est pas organisé comme un campus ordinaire où tout est dans un seul endroit. Contrairement à Crawford, les bâtiments sont disséminés dans la ville. C'est génial, non ? Et attends, mon conseiller pédagogique a réussi à m'avoir un boulot au labo du centre hospitalier universitaire de la ville. Je suis tellement contente.

MAIS MATT A LE REGRET DE LA LAISSER PARTIR.

SHANA (s'approchant de Matt) : Je peux aimer New York et regretter de ne pas être là-bas avec toi. 

ILS S'EMBRASSENT.

SHANA : Tu peux me dire ce qu'on fait ? 

MATT : Je veux simplement près de toi. C'est tout.

SHANA : Près de moi, comment ? 

MATT : Près de toi comme ça.

ILS S'EMBRASSENT.

 

LE LENDEMAIN ...

 

SCENE 1 - CUISINE / CHEZ BRAD : ERIC PREPARE DES CRÊPES AU PETIT-DEJEUNER. UN DES JUMEAUX S'AMUSENT AVEC.

ERIC (voyant Sam avec une crêpe sur la tête) : Tu manges et c'est ça qui compte. Pas vrai ? 

LE TELEPHONE SONNE. ERIC DECROCHE.

ERIC : Allô ? 

ANNIE : Euh ... C'est moi. 

ERIC : Je n'en reviens pas. J'ai réussi à décrocher avant Mary et Lucy. 

ANNIE : Ah ! Il est encore tôt. 

ERIC : Alors, comment ça se passe ? 

ANNIE : Bien. Vous me manquez, mais ... mais ça va bien. Et les jumeaux ? 

ERIC : Et les jumeaux ? Euh ... Sam utilise des crêpes pour se faire une casquette, mais à part ça, j'ai la situation bien en main. 

ANNIE : Et où est Rosie ? 

ERIC : Euh ... Rosie, elle prend son bain. Dès qu'elle descendra, je lui dirai de te rappeler. Compte sur moi.

ANNIE : Parfait ! Et est-ce que Robbie a appelé Mary ? 

ERIC (regardant sa montre) : Non. 

ANNIE : Et elle, elle l'a appelé ? 

ERIC : Chéri, j'ai vraiment trop à faire pour m'occuper de tous les coups de téléphone. 

ANNIE : Et qu'est-ce qui s'est passé avec Simon et Deena ? 

ERIC : Oh ! Scène de ménage. 

ANNIE : A propos de quoi ?

ERIC : Je ne sais plus, je ne sais plus. 

ANNIE : Et des nouvelles de Matt ? 

ERIC : Aucune. Mais comme on dit, pas de nouvelles, bonnes nouvelles. Pas vrai ?

ANNIE : (Soupir.)

ERIC : Allô ? 

ANNIE : Je croyais que tu devais le rappeler. 

ERIC : Ah oui ? (...) Ah oui, c'est vrai. Bon. Je vais le faire. Tout de suite ... tout de suite. Je raccroche et je l'appelle. Je t'embrasse fort. 

ANNIE : Je t'embrasse encore plus fort. 

ELLE ET ERIC RACCROCHENT. CE DERNIER S'APPRÊTE A APPELER MATT. IL COMPOSE SON NUMERO. EN ESSAYANT DE LE JOINDRE, IL TOMBE SUR LE REPONDEUR.

VOIX DE MATT ET JOHN AU REPONDEUR : Bonjour. Vous êtes bien chez Matt et John ? Laissez-nous un message après le bip. 

IL RACCROCHE ET S'OCCUPE DE DAVID QUI SALIT COMME SON FRERE.

ERIC : Euh ... 

MARY (en arrivant avec Lucy) : Qu'est-ce qu'il y a ? 

ERIC : Euh ... Les filles, nettoyez la cuisine et pendant ce temps-là, je vais monter les petits là-haut et puis, je vais ...

LUCY : Tu vas les passer au jet ?

ERIC : Tiens, c'est une bonne idée, ça. 

LUCY : Pour ton information, les cookies au petit-déj., ça salit beaucoup moins.

ERIC : Et toi ? 

IL MONTE DANS LA SALLE DE BAIN. 

MARY : Je n'appellerai pas Robbie. 

LUCY : Mais je croyais qu'on avait dit que j'appellerais Robbie et que toi, t'appellerais Brad pour moi.

MARY : Ecoute, si les appeler vendredi, c'était montrer notre désespoir, les appeler samedi, c'est être vraiment aux abois. Bon, mais voilà, on n'ira nulle part, ce week-end. C'est tout.

LUCY : Jamais je n'avoue pas vaincu. 

LE TELEPHONE SONNE. MARY DECROCHE. 

MARY : Allô ? (à Lucy) C'est Brad. 

LUCY (criant de joie) : Ouais ! 

MARY LUI PASSE LE TELEPHONE ET S'EN VA. 

LUCY : Salut ! 

BRAD : Tu ne m'en veux pas trop, j'espère ? 

LUCY : Euh ... M'enfin ! Pourquoi je t'en voudrais ? 

BRAD : Je t'avais dit que j'appellerais et je ne l'ai pas fait.

LUCY : Ben, je ne me souviens pas que t'aies dit ça. 

 

SCENE 2 - COULOIR / SALLE DE BAIN / COULOIR : SIMON ET MARY SE CROISENT. 

SIMON : Qui est-ce qui vient d'appeler ? 

MARY : C'est pas Robbie.

SIMON : Laissez un peu le téléphone tranquille. 

MARY : T'attends toujours que Deena appelle ? 

SIMON : (Oui de la tête.)

MARY : Pourquoi tu ne l'appelles pas, toi ? C'est ce qu'elle attend, tu sais, que ce soit toi qui l'appelle. C'est ce que toutes les filles font, d'ailleurs. On attend que nos abrutis de petits copains comprennent que c'est à eux de téléphoner. Dis-moi une chose, pourquoi le garçon attend chez lui que sa petite amie l'appelle, alors qu'il sait qu'elle est chez elle en train d'attendre qu'il l'appelle, elle ? Explique-moi pourquoi, hein. Pourquoi ? Dis-le moi. 

SIMON : On parle encore de moi, là ou pas ? 

MARY (très énervée) : Ah ! Les mecs. 

MARY S'EN VA. 

SIMON : Où est-ce que tu vas ? Je croyais que tu voulais monter. 

MARY (en s'en allant) : Pas du tout. 

SIMON (à Rosie qui arrive) : Pourquoi les filles ne veulent jamais admettre qu'elles ont tort ?

ROSIE : Toi, le tombeur, tu ne sais même pas ça ?

MAIS ROSIE NE L'AIDE PAS NON PLUS, CE QUI CONDUIT SIMON A FULMINER. SOUDAIN, DAVID SORT DE LA SALLE DE BAIN ET LUI SOURIT. ERIC RESTE UN CERTAIN TEMPS POUR S'OCCUPER DE SAM.

ERIC (à Sam pointant du doigt) : Là ! Oui, ah oui. (...) Bon. On y va, Sammy. Dou dou !

PUIS, ERIC SORT DE LA SALLE DE BAIN. SIMON, TENANT SAM, EN PROFITE POUR POSER CETTE MÊME QUESTION. 

SIMON : Pourquoi les filles ne veulent jamais admettre qu'elles ont tort ? 

ERIC : Hein ? Je ne sais pas. Je ... mais ... mais si tu m'aidais à habiller Sam et Dave, peut-être que ... euh ... on pourra parler de Deena. 

SIMON : Euh ... Non merci. Tiens.

SIMON S'EN VA. LUCY ARRIVE.

LUCY (toute joyeuse) : Je vais sortir avec Brad. 

ERIC : Brad, euh ...

LUCY : Le canon avec qui je suis sortie, la semaine dernière. Brad.

ERIC : Ah oui oui ? Le canon ... le canon ... Brad ... excuse ...

LUCY S'EN VA SE CHANGER. 

ERIC : Attends ! Attends ! Reviens. Je ... je me souviens de Brad. Je veux ... je veux tout savoir au sujet de Brad. (à Sam et David) Entre nous, je m'en fiche complètement de Brad, en fait. Hein ? Bon. Complètement. Mais en revanche, je m'intéresse à Lucy. Donc, euh ...

ROSIE (en passant) : Est-ce que ta femme a appelé ? 

ERIC : Oh ! Oui, excuse-moi. J'ai complètement oublié de te le dire. 

ROSIE : Ca ne fait rien. De toute façon, je n'avais pas envie de parler à ta femme. 

SOUDAIN, ERIC VOIT MARY PASSER.

ERIC : Oh ! Mary ! (à Rosie) S'il te plaît, deux minutes. Laisse-moi habiller les jumeaux et ensuite, on rappellera maman. 

ROSIE : Ce n'est pas la peine. 

 

SCENE 3 - D'UNE PIECE A L'AUTRE / CHEZ SHANA : LE TELEPHONE SONNE. MARY DECROCHE, AINSI QUE SIMON ET ERIC. CE DERNIER RECOIT MATT AU TELEPHONE.

MARY (dans sa chambre) : Allô ?

SIMON (dans la cuisine) : Allô ? 

ERIC (dans la chambre de Sam et David) : Allô ?

CELUI-CI TOMBE SUR MATT.

MATT : Salut ! C'est moi. 

MARY, ENERVEE, RACCROCHE. ELLE ATTEND TOUJOURS ROBBIE. ET SIMON ATTEND TOUJOURS DEENA.

MATT : Allô ? 

ERIC : Oui, je suis toujours là. Alors, comment ça se passe, le déménagement ? 

MATT : Ca avance. Ecoute, je me demandais si t'avais pas appelé ce matin parce que je me suis levé vraiment très tôt pour venir chez Shana afin de ... de l'aider à mettre ses affaires en carton pour son déménagement. 

ERIC : Ouais, ouais, en effet, j'ai essayé d'appeler tout à l'heure.

MATT : Ah ! (...) Oh ! Mais tu sais, je me suis levé vraiment aux premières heures du jour pour aider Shana à ... enfin à ...

ERIC : Emballer.

MATT : Oui, c'est ça. Emballer. 

SHANA (interrompant la discussion) : Arrête de dire ça. Il va comprendre que tu viens de te réveiller. 

MATT : Oui, oui, d'accord. 

ERIC : Matt, tu es toujours là ou quoi ? 

MATT : Euh ... Oui ... oui, mais il faut que j'y aille, maintenant. 

ERIC : Pour emballer ? 

MATT : Comment le sais-tu ? 

ERIC : Beh ... C'est une idée. 

IL RACCROCHE. 

MATT : Je crois que je m'en suis extrêmement bien tiré.

DU CÔTE D'ERIC ...

ERIC : Non. Il n'aurait pas fait ça ? Hein ? En tout cas, elle ne l'aurait pas fait. Quoique ... Non, ils n'auraient pas fait ça. Bon. Allez ! Vêtements pour tout le monde !

 

SCENE 4 - CUISINE : LUCY S'OCCUPE DE LA LESSIVE.

 

SCENE 5 - SALON : ROSIE ET MARY S'AFFALENT SUR LE DIVAN. SIMON ARRIVE ET SE JOINT A ELLES.

 

SCENE 6 - COULOIR / CHAMBRE DE SAM ET DAVID : ERIC TOMBE SUR LUCY.

ERIC (à Lucy) : Dis-moi, tu veux bien surveiller les petits pendant que je prends ma douche ? 

LUCY (avec le sourire) : Oui, bien sûr. 

ERIC : Ton enthousiasme a-t-il quelque chose à voir avec le fait que tu vas sortir, ce soir avec euh ... Chad ?

LUCY : Oui oui, c'est ça. Ca, c'est Chad.

ERIC : (Air taquin.)

A PRESENT, LUCY SE REND DANS LA CHAMBRE DES JUMEAUX. CEUX-CI ONT SALI LA MOQUETTE, AINSI QU'EUX MÊME. DE PLUS, ILS ONT TOUCHE AUX PRODUITS DE TOILETTE. 

LUCY (à l'un) Oh là là ! (à Sam) Donne-moi ça. (aux deux) Bon. Ecoutez. Papa m'a demandé de veiller sur vous. Je ne suis pas venue ici pour nettoyer. Alors, voilà ce que je propose. On va aller dans ma chambre pour jouer, et puis euh ... on va laisser papa décider lui-même de ce qu'il compte faire de ce beau tapis blanc. Ce qui sont pour, levez la main. (...) Eh ben, tout le monde est pour. (à l'un) Alors, on y va. Wouah ... Oooh ! (à l'autre) Allez, viens là, toi. 

 

SCENE 7 - SALON : APRES SA DOUCHE, ERIC ARRIVE AU SALON.

ERIC : J'allais prendre une douche, mais il n'y a plus une serviette propre. Il y a des serviettes propres mouillées sur le sèche-serviette, mais il n'y a pas de serviettes propres sèches. Alors, je me suis dit "Ca ne fait rien. Je peux prendre ma douche et finalement, me sécher sans serviette." C'est vrai, quoi. Pourquoi s'arrêter à des détails ? Il faut savoir s'adapter. Vous ne croyez pas ? Ouais, mais quand j'ai ouvert le robinet de la douche, apparemment, j'ai été la dernière personne à me rendre compte que dans cette maison, il n'y a plus une seule goutte d'eau chaude. Plus une seule goutte d'eau chaude.

MARY : Ca veut sûrement dire que le chauffe-eau est vide.

ERIC : Oui, et si, en attendant qu'il y ait de nouveau de l'eau chaude, on en profitait pour remettre un peu d'ordre dans cette maison ?

SIMON : Je n'ai pas envie de bouger.

MARY : Moi non plus.

ROSIE : Moi non plus. 

ERIC : Ah bon. On fera ça plus tard, alors. Aaah ...

IL S'ASSIED ET ALLUME LA TELE.

 

SCENE 8 - PLAGE : ANNIE CONTEMPLE L'HORIZON.

ANNIE (à Happy) : Tu ne trouves pas ça bon ? Tu sais, parfois, il est nécessaire de s'éloigner, se retrouver toute seule pour pouvoir ... pleurer. 

 

SCENE 9 - PLAGE : PENDANT CE TEMPS, ANNIE EST OCCUPEE A SE SOULAGER. TOUT A COUP, UNE DAME S'APPROCHE D'ELLE.

DAME : Bonjour, madame.

ANNIE : Oh ! Bonjour. 

DAME : Annie Camden ? Votre mari a appelé à la réception du motel. Il a demandé la réception parce que ça ne répondait pas dans votre chambre. 

ANNIE : Est-ce que tout va bien ?

DAME : Oui, il a bien insisté sur le fait que vous ne devez pas vous inquiéter. Il voulait juste vous faire un petit coucou. Il voulait vous passer ... Quel nom a-t-il dit ? Rosie ! Est-ce que c'est ça ? 

ANNIE : Oh ! Oui. C'est drôle, j'ai le sentiment d'être restée ici plus longtemps que je ne le pensais. Je vais rentrer. Je vais retourner dans ma chambre et je vais le rappeler.

ELLES SE SERRENT LA MAIN.

DAME : Je m'appelle Hattie. 

ANNIE : Bonjour, Hattie. 

HATTIE : Etes-vous sûr que ça va ? 

ANNIE : Excusez-moi. Oui. Oui, je ... je crois que ça va. Je me sens un peu fatiguée, c'est tout.

HATTIE (en souriant) : Je comprends. Quand on a un foyer, un mari, une petite fille, il y a de quoi se sentir fatiguée.

ANNIE : Oooh ! En réalité, j'ai un mari, mais aussi quatre fils et trois filles.

HAPPY : (Aboiements.)

ANNIE : Oh ... Et ... et une chienne.

HATTIE : Evidemment, vous devez être épuisée.

ANNIE : Eric, c'est mon mari. Il a eu un accident cardiaque en septembre. Et Mary, c'est la ... c'est la plus grande de mes filles. Elle s'est attiré de graves ennuis quelque temps après en novembre. Et puis, j'ai appris que mon père souffrait de la maladie d'Alzeimer. Je ne sais pas. Je crois que ... je crois que je ne suis plus capable de résister à tant de pression.

HATTIE : Alors, ne vous forcez pas. Ne résistez plus. Laissez-vous aller, Annie.

ELLE LA PREND DANS SES BRAS.

HATTIE : C'est ça. Laissez-vous aller. Il faut que ça sorte.  

 

SCENE 10 - CHEZ SHANA : LA MISE EN CARTON CONTINUE.

SHANA : Wouaw ! Très joli, ce petit T-shirt moulant. 

MATT : Il faut que j'aille faire une lessive à la maison. 

SHANA (embrassant Matt) : Plus tard. Pour le moment, il est hors de question que je passe une minute loin de toi.

ILS S'EMBRASSENT LONGUEMENT. 

SHANA : Mais si on n'arrête pas de faire ça, je ne finirai jamais mes cartons et je déménage demain.

MATT : Oui, mais si tu ne fais pas tes cartons, tu n'as plus à aller à New York.

SHANA : Aide-moi à finir ça rapidement. 

MATT JETTA SON PRECIEUX LIVRE DANS LE CARTON.

SHANA (en souriant) : Merci.

MATT (prenant cet air contrarié et jaloux) : Quand tu ouvriras à nouveau ce livre, tu seras à New York dans ton nouvel appartement et tes nouveaux colocataires. 

SHANA : Je savais qu'on en arriverait là. On aurait dû se dire au revoir, ce matin quand tout allait si bien. 

MATT : Désolé, mais je ne peux pas faire semblant de me réjouir que t'ailles vivre à cinq kilomètres d'ici. 

SHANA : Tu devrais peut-être rentrer. Change-toi et change d'attitude. C'est déjà assez dur pour moi. Ne me rends pas les choses plus difficiles, s'il te plaît.

MATT : Bon. D'accord. Je rentre chez moi, mais je reviens. 

SHANA : Mais tu changes d'attitude. 

MATT : Je ferai du mieux que je pourrais. 

IL EMBRASSE ET QUITTE BRUSQUEMENT SHANA.

 

SCENE 11 - SALON : TOUT LE MONDE PASSE SON TEMPS A REGARDER LA TELE, UN FILM DE CHARLIE CHAPLIN. 

ERIC : On essaie de rappeler maman ?

ROSIE : Je ne voulais pas essayer la dernière fois que tu m'as posé la question, ni la fois d'avant.

MARY : Ne sois pas fâchée contre maman. Elle a le droit de partir de temps en temps. 

ROSIE : Si je ne dois plus être fâchée contre maman, alors, ne le soit plus avec Robbie. Peut-être qu'il a le droit de s'éloigner un peu de toi. 

MARY : (Rire.)

MARY : Pourquoi tu te marres, toi ? T'as pas eu de nouvelles de Deena. 

ERIC : S'il vous plaît. 

SIMON : Moi, je peux décrocher le téléphone quand je veux pour appeler Deena et lui parler.

MARY : Aaah ? 

ROSIE : Qu'est-ce que t'attends pour le faire ? Tu soupires et ça me fatigue.

ERIC : Vous savez ce que je pense ? 

SIMON : Quoi ?

ERIC : Et ben, je pense que je vais aller à la cuisine.

 

SCENE 12 - CHAMBRE DE MARY ET LUCY : LUCY CHERCHE UNE ROBE POUR SORTIR AVEC BRAD, MAIS N'ARRIVE PAS A SE DECIDER DE CE QU'ELLE VA PORTER. 

 

SCENE 13 - SALON : PENDANT LE FILM WESTERN, ERIC ARRIVE ET DONNE LE BIBERON A SAM ET DAVID. 

ERIC : Dis donc, il va bien falloir finir par mettre un peu d'ordre dans cette maison. Maman ne peut pas revenir au milieu d'une telle pagaille.

MARY : On peut nettoyer demain, juste avant que maman revienne. 

ERIC : ERIC : Oui, aussi. Pourquoi pas ? 

ROSIE : J'ai faim. Qu'est-ce qu'il y a à manger ? 

ERIC : Euh ... De la glace. 

ROSIE : Pour déjeuner ? 

ERIC : Ouais. T'aimes ça ! C'est bon.

ROSIE : C'est génial quand c'est toi qui nous gardes. 

SIMON : Moi, je vais manger des chips. Et je mangerai directement dans le paquet.

MARY : Et moi, du beurre de cacaouettes. Je mangerai directement dans le pot. 

ERIC : Oh ! Ben ... J'ai compris, j'ai compris. Je reviens. 

ROSIE : Et ne traîne pas, s'il te plaît. Mon estomac commence à grogner. 

ERIC : Euh ...

ROSIE : C'est toi qui as voulu faire la maman pendant le week-end.

ERIC : Oui.

 

SCENE 14 - CHAMBRE DE MARY ET LUCY : LUCY A ENFIN TROUVE UNE ROBE.

LUCY : Parfait ! 

MÊME CETTE PIECE EST EN DESORDRE. EN JETANT SES VÊTEMENTS EN PLEIN MILIEU DE LA PIECE, ELLE AVAIT FAIT TOMBER LE TELEPHONE. ELLE S'EN APERCOIT, LE RAMASSE ET LE DEPOSE SUR LA PETITE TABLE.

 

SCENE 15 - SALON : PENDANT LES DESSINS ANIMES, ON MANGE DE LA NOURRITURE PAS TRES SAINE.

LUCY (en arrivant) : Qu'est-ce que vous regardez ? 

ROSIE : Je n'en sais rien. Tout ce que je peux dire, c'est que le gros poulet avec le turban violet vient de faire quelque chose de mal.

LUCY : Qu'est-ce que vous mangez ?

MARY : De la nourriture ! 

ERIC : Une banane.

LUCY EST DEGOÛTEE.

 

SCENE 16 - LIVING DU MOTEL : HATTIE PREPARE LE DÎNER.

HATTIE : Avez-vous réussi à parler avec votre famille ?

ANNIE : Apparemment, le téléphone était mal raccroché. C'est pour ça que j'ai pas réussi à les avoir plus tôt. Je me sens beaucoup mieux depuis que j'ai parlé à Eric et aux enfants. Ils vont bien. 

HATTIE : Bien sûr qu'ils vont bien. Ce sont vos enfants. 

ANNIE : (Rire.) J'avais beaucoup de remords de les laisser comme ça, mais j'avais vraiment besoin de prendre l'air. Et maintenant, je me rends compte que j'ai culpabilisé pour rien parce qu'ils avaient tous l'air d'aller très bien. Je les sentais contents et ravis, même Rosie. 

HATTIE : (Rire.)

ANNIE : Pourquoi sont-ils si contents ? Je me le demande.

HATTIE : Un peu de vin. 

 

SCENE 17 - SALON / ENTREE DE LA MAISON : PENDANT UN FILM WESTERN, ROSIE ET MARY CONTINUENT DE SE NOURRIR DE N'IMPORTE QUOI. ERIC ET SIMON JOUENT AUX CARTES. SOUDAIN, ON SONNE A LA PORTE.

SIMON : C'est sûrement le copain de Lucy.

LUCY (en descendant) : Quelqu'un pourrait aller ouvrir ?

SIMON : Ouais, toi.

LUCY : Ah ben, c'est sympa ! Je te remercie. 

SIMON : Il n'y a pas de quoi.

LUCY FULMINE ET OUVRE LA PORTE. C'EST DEENA. ELLE LA FAIT ENTRER.

DEENA (à Simon) : J'ai essayé de t'appeler toute la journée, sans succès. La ligne est en dérangement ou vous avez mal raccroché.

SIMON : (Pas de réponse.)

DEENA : Qu'est-ce qui se passe, ici ? 

SIMON : Rien du tout.

DEENA : Alors, tu as passé la journée à ne rien faire et tu n'as même pas pris la peine de m'appeler ?

SIMON : Ouais.

ON SONNE A NOUVEAU A LA PORTE. LUCY OUVRE. 

LUCY (à Brad) : N'entre pas. On est en train de ... de refaire la déco. (à la famille) Bon, je m'en vais.

ERIC : Euh ... Attends ... euh ...

LUCY (gênée) : Qu'est-ce qu'il y a ? 

ERIC : Ne rentre pas après minuit. 

LUCY FULMINE ET SORT DE LA MAISON. 

LUCY (à Brad) : Bon. Allez ! On y va. 

ERIC (à Deena) : Euh ... Tu veux te joindre à nous ? Hein ? 

DEENA : Mon père attend dans la voiture.

ERIC : Ah ! Très bien. 

DEENA (à Simon) : Tu ne me raccompagnes même pas jusqu'à la porte ?

SIMON : Elle est toujours à la même place.

ERIC (faisant signe à Simon de raccompagner Deena) : Hé !

 

SCENE 18 - LIVING DU MOTEL : C'EST LE MOMENT DE DÎNER. 

HATTIE : Il va falloir que je rentre, maintenant. 

ANNIE : Vous ne voulez pas dîner avec moi ? 

HATTIE : Je sais que vous aviez envie d'être seule.

ANNIE : Pour être vraiment franc, je ne sais pas de quoi j'ai envie. S'il vous plaît, restez.

HATTIE : Vous croyez ? 

ANNIE : (Oui de la tête.)

HATTIE : En fait, personne ne m'attend chez moi. Par conséquent, je peux rester aussi longtemps qu'il vous plaira. 

ANNIE (en souriant) : Tant mieux. 

 

SCENE 19 - ENTREE DU CINEMA : LUCY S'APPRÊTE A REGARDER UN FILM AVEC BRAD. SOUDAIN, ILS CROISENT ANDREW.

ANDREW : Bonsoir, Lucy.

BRAD ET LUCY SE RETOURNENT.

LUCY : Salut. Andrew, je te présente Brad.

CE DERNIER LE SALUE SANS RIEN DIRE.

ANDREW : Alors, tu sors ce soir ? 

LUCY : Je ne vois pas en quoi ça te regarde, mais ... oui, je sors.

ANDREW : Mais je croyais que ta mère était en voyage et que tu ne pouvais pas sortir. 

LUCY : Ma mère est bien en voyage. Seulement, je me suis arrangée pour sortir ce soir. 

ANDREW : Pourtant, tu ne m'as pas appelé. 

LUCY : Oui, c'est vrai. Je ne t'ai pas appelé. 

ANDREW : Comment est-ce que tu peux l'amener ici ? Notre première soirée, on l'a passée ici. C'est sacré comme endroit. 

LUCY : Ce n'est pas ici qu'on est allés au cinéma, toi et moi. 

ANDREW : Et alors, c'est tout aussi blessant. 

BRAD : Bon. On peut entrer ?

ANDREW : Attendez-moi. 

LUCY (à Andrew) : Tu ne vas pas entrer. 

BRAD : Tu ne le sais peut-être pas, mais ici, on est dans un pays libre. Alors, je peux faire tout ce que je veux. 

LUCY : Comme tu voudras. Tu peux entrer. Ca m'est égal.

ANDREW : On verra ... on verra.

 

SCENE 20 - CHEZ SHANA : MATT FRAPPE A LA PORTE DE CHEZ SHANA ET LUI APPORTE QUELQUE CHOSE DU DAIRY SHACK. POUR AVOIR L'AIR DE BONNE HUMEUR, IL EST COIFFE DE SA TOQUE ET SE FAIT PASSER POUR UN LIVREUR. (cf l'épisode 3.15 de la série.)

SHANA (en ouvrant) : (Rire.) Merci. Combien je vous dois ? 

MATT : Rien. Vous ne me devez rien. 

SHANA : Ce n'est pas vrai. Je te dois tellement de choses. Si ton père n'avait pas réussi à m'avoir cet appartement, je n'aurais pas commandé des hamburgers au Dairy Shack, ce soir-là. Tu ne les aurais jamais livrés. On ne serait pas sortis ensemble et on ne serait pas tombé amoureux. 

MALHEUREUSEMENT, LA MEILLEURE HUMEUR DE MATT SE DISSIPE. IL ENLEVE SA TOQUE ET L'EMBRASSE. ENSUITE, SHANA SE MONTRE TRES DISTANTE.

MATT : Qu'est-ce qu'il y a ?

SHANA : Disons-nous au revoir, maintenant. Maintenant que tout est encore parfait.

MATT : Mais pourquoi ? 

SHANA : Regarde. Je n'ai pas de canapé où te faire dormir.

MATT : Ca m'est égal. Je peux dormir par terre, voyons ... ou dans la salle de bain, la cuisine, n'importe où. Je ne peux pas te dire au revoir, maintenant. 

SHANA : Tâchons de ne pas gâcher nos adieux. Matt, disons-nous au revoir, maintenant et demain, je t'appellerai quand je serai à New York. 

MATT : Non, je ne peux pas. 

SHANA : Sois gentil. Essayons de finir cette belle journée sur une impression de bonheur. Comme ça, on aura l'espoir d'un avenir heureux.

MATT : Je ne sais pas si je pourrais.

SHANA : Fais-le pour moi, je t'en prie.

MATT REFUSE OBSTINEMENT DE LA QUITTER RAPIDEMENT. IL LA PREND DANS SES BRAS.

MATT (en pleurant) : Au revoir, Shana.

SHANA : Au revoir, Matt.

ELLE L'EMBRASSE ET FERME LA PORTE. 

 

SCENE 21 - CUISINE : MATT RENTRE A GLENOAK ET CONSTATE LE DESORDRE DANS LA MAISON.

MATT (à Eric) : Euh ... Tout va comme tu veux ?

ERIC : Ouais, bien sûr. Et toi, ça va comme tu veux ? 

MATT : Mais t'as bu ou quoi ? 

ERIC : Non.

MATT : T'as pas bu et tu peux laisser la cuisine dans cet état ?

ERIC : T'as raison. D'habitude, lorsque ta mère s'absente, je m'efforce de la remplacer en faisant tout exactement comme elle le ferait. Cette fois, j'ai décidé de jeter l'éponge.

MATT : Aaah ! J'ai compris. C'est une vengeance. Ouais ...

ERIC : Ca m'étonne de te voir ici. Shana s'en va bien demain ?

MATT : (Oui de la tête.)

ERIC : Vous avez passé la nuit ensemble, pas vrai ? 

MATT : Comment ça, la nuit ? Tu veux dire, toute la nuit ? Hum ... Comment tu sais que j'ai passé la nuit chez elle ? Et pourquoi tu n'es pas plus fâché ?

ERIC : Ben ... parce que si j'imagine que t'as passé la nuit avec Shana, j'imagine aussi que t'as dormi sur le canapé. 

MATT : Et comment tu l'as deviné ? 

ERIC : Superpapa, tu connais ? 

MATT : Vu l'état de la cuisine, tu n'es pas Superpapa.

ERIC : Bon. D'accord, je ne suis peut-être pas Superpapa pour le nettoyage, mais ... Superpapa malin, si.

ILS SE RAPPROCHENT.

MATT : Tu sais, maman va t'étrangler. 

ERIC : Eh oui, je sais.

MATT : Eh oui. 

 

SCENE 22 - PLAGE : PENDANT LA SOIREE, ANNIE ET HATTIE S'ETENDENT SUR LA PLAGE ET PASSENT DU BON TEMPS.

ANNIE : C'est curieux. Je crois que c'est la première fois que je parviens à parler de ma mère et que je ne fonds pas aussitôt en larmes. 

HATTIE : C'est une excellente chose. Vous verrez, plus le temps passera, plus ce sera comme ça. La peine va s'effacer et fera place à un sentiment de joie.

ANNIE : Je n'ai jamais avoué ça à qui que ce soit, mais l'accident cardiaque d'Eric m'a réellement fait peur. (...) C'est vrai, il aurait pu en mourir. 

HATTIE : Ca n'a pas été le cas, sûrement parce que ce n'était pas son heure. Vous êtes en train de penser à votre père. Son heure n'est pas venue non plus. Il sera parmi vous encore longtemps, croyez-moi. Et vous continuerez à avoir une vie agréable et tout va très bien se passer, Annie.

ANNIE : Mais comment la mort peut-elle bien se passer ? 

HATTIE : Parce que la mort fait partie de la vie. Et plus vous vieillirez, plus vous comprendrez. Pour chaque chose, il y a une saison, un temps pour venir au monde, un temps pour mourir. Regardez vous-même, vous vous trouvez à la moitié de votre existence et il faut parfois prendre du recul par rapport à sa vie et par rapport à soi-même pour s'en rendre compte. Je vous dis que tout ira bien. Vous verrez.

ANNIE : C'est vrai, alors ? Tout va bien se passer. C'est ça ? Je parle de ma vie.

HATTIE : Mais vous aviez quand même besoin de faire une pause. Vous devez prendre soin de vous-même, sinon vous ne pourrez prendre soin de qui que ce soit d'autre. Trinquons à la réussite de vos vacances. Hm hm hm ...

ANNIE : A la réussite de mes vacances.

DEUX VERRES S'ENTRECHOQUENT.

 

SCENE 23 - CHAMBRE DE SAM ET DAVID / COULOIR : ROSIE PARLE A SAM ET DAVID.

ROSIE : Je ne peux pas l'expliquer. C'est vrai. Je vous préfère lorsque maman n'est pas là. Je vous souhaite à tous les deux une bonne nuit. Faites de beaux rêves. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'ayez pas peur de pleurer. Je viendrai tout de suite, vous verrez. Bonne nuit.

ELLE LES EMBRASSE A DISTANCE ET QUITTE LEUR CHAMBRE. ELLE TOMBE SUR ERIC.

ERIC : J'ai tout compris.

ROSIE : Chuuut ! 

ERIC : J'ai entendu ce que tu as dit.

ROSIE : Ca m'est égal. 

ERIC : Si tu supportes les jumeaux aujourd'hui, c'est peut-être parce que personne ne t'oblige à les supporter. Tu les aimes si t'en as envie. N'est-ce pas ?

ROSIE : C'est vrai que je les aime, mais je n'ai pas envie qu'on le sache, c'est tout. En attendant, papa, quel film on va regarder, ce soir ? 

ERIC : Tu ne crois pas qu'il est un peu tard ? 

ROSIE : Je pensais que comme on a dormi presque toute la journée, on resterait debout toute la nuit. 

ERIC : Ben, il faudra peut-être. Je dois écrire un sermon.

ROSIE (un peu déçue) : Génial ! Rien de mieux pour s'endormir. 

ELLE S'EN VA.

ERIC (en voulant rattraper Rosie) : Et dis donc ! 

 

SCENE 24 - CHAMBRE DE MARY ET LUCY : MATT ENTRE DANS LA CHAMBRE DE MARY ET LUCY. LE DESORDRE Y REGNE EGALEMENT. 

MATT : Bon, ben ... on dirait que toutes les pièces de la maison sont dans le même état.

MARY : Oui, c'est une sorte de thème pour le week-end.

MATT : Est-ce que Robbie a appelé ? 

MARY LUI REPOND EN LE FRAPPANT.

MARY : Sympa. Ca faisait presque une heure que je ne pensais plus à lui. 

MATT : Peut-être que Robbie veut faire une pause. 

MARY : Eh ben, il peut quand même appeler.

MATT : Oui.

MARY : Mais au fait, et toi ? Qu'est-ce que tu fais là ? Pourquoi tu n'es pas avec Shana ?

MATT : Eh ben, on s'est déjà dit au revoir.

MARY : Tu ne vas pas l'amener à l'aéroport pour lui dire au revoir ? 

MATT : On fait une pause. Je supporte mal les séparations. 

MARY : Hm ... Je suis sûre que ça va bien marcher pour vous deux.

MATT : Et je suis sûr que ça va bien marcher pour toi et Robbie, aussi.

MARY (en souriant) : Merci. 

MATT : Tu crois que ... que Lucy est sous ce tas de vêtements ?

MARY : Tu sais quoi ? Ca se pourrait bien. Ouais ... ouais.

MATT : Lucy ?

MARY : Lucy ?

 

SCENE 25 - HALL DU CINEMA : LUCY ATTEND BRAD. ANDREW LA RETROUVE.

LUCY (à Andrew) : Brad est aux toilettes. Et je pense qu'il est du genre jaloux. Alors, peut-être que tu ferais mieux de t'en aller. Tu t'es déjà assez fait remarquer comme ça en essayant de gâcher ma soirée. 

ANDREW : Ca ne peut pas coller entre toi et Brad. 

LUCY : Et depuis quand tu connais si bien ma vie amoureuse, toi ? 

ANDREW : Il n'y a pas d'atomes crochus entre vous. 

LUCY : (Rire.) Entre toi et moi, il y avait peut-être.

ANDREW : Ma porche, nos lèvres, souviens-toi. Je sais que t'as pas oublié. Bon, en tout cas, ce baiser, je n'arrête pas d'y penser. 

LUCY : Eh ben, continue.

ANDREW : Ah ouais ? 

ILS S'EMBRASSENT LONGUEMENT. BRAD RISQUE DE REVENIR.

ANDREW : Salut.

LUCY (trouvant le baiser agréable) : Wouah ! 

AU MOMENT OU ANDREW S'EN VA, BRAD REVIENT.

BRAD : Je te raccompagne.

LUCY : Embrasse-moi.

ILS S'EMBRASSENT.

BRAD : Alors, est-ce que je peux passer te voir demain chez toi ?

LUCY : Ben euh ... Je crois qu'on va avoir besoin d'une petite pause, tous les deux.

 

SCENE 26 - CUISINE / CHEZ DEENA : SIMON APPELLE DEENA.

DEENA : Pourquoi tu appelles si tard ? 

SIMON : Parce que tu me manques. Je voulais te demander pardon pour la chemise bleue et je regrette de ne pas t'avoir appelée. 

DEENA : J'accepte tes excuses. 

SIMON : Je ne t'ai peut-être pas appelée parce que j'avais besoin de passer un petit peu de temps seul.

DEENA : Peut-être.

SIMON : Je mettrai ma chemise bleue, lundi.

DEENA : Promis juré ?

SIMON : Promis juré. Je t'appellerai après l'Eglise, demain.

DEENA : Tu es le meilleur.

SIMON : Je sais. Euh ... je veux dire, euh ... tu es la meilleure, toi aussi.

DEENA : Bonne nuit.

SIMON : Bonne nuit. 

ILS RACCROCHENT.

 

SCENE 27 - SALON / CHAMBRE DE MOTEL : PENDANT LE FILM DE GUERRE, SIMON ARRIVE DANS CETTE PIECE EN SOUPIRANT ET LUCY REVIENT DE SA SOIREE DE CINEMA.

ERIC (à Lucy) : Comment s'était la soirée avec Chad ? 

MARY : C'est Brad.

LUCY : Oh ! Ca ne fait rien. Tu peux l'appeler Chad, si tu veux.

ERIC : Ah ! Merci ... Hum ...

LUCY S'INSTALLE SUR LE DIVAN. LE TELEPHONE SONNE. ERIC DECROCHE.

ERIC : Allô ?

ANNIE : Bonsoir. 

ERIC : Bonsoir, chérie. 

ANNIE : Vous me manquez beaucoup.

ERIC : Toi aussi, tu nous manques. Les enfants vont te dire bonne nuit.

ANNIE : D'accord.

LE TELEPHONE PASSE DE MAIN EN MAIN.

MATT : Salut ! Bonne nuit, maman. Je t'embrasse fort.

SIMON : Bonne nuit, m'man.

MARY : Bonne nuit, m'man. Gros bisous.

LUCY : Dors bien.

ROSIE (endormie) : Bonne nuit, maman.

ERIC : Fais de beaux rêves, chérie. (...) Ouais, moi aussi. Et tu ne manques. Bonne nuit. 

ANNIE : Je t'aime, mon chéri. Bonne nuit.

IL DECROCHE.

MATT : (Eclat de rire.)

ERIC : Qu'est-ce qu'il y a ?

MARY : (Eclat de rire.)

LUCY : (Eclat de rire.)

MATT (un peu taquin) : Vous deux, vous nous dégoûtez.

A CE MOMENT, ERIC ETEINT LA TELE. LES ENFANTS S'AMUSENT A SE BATTRE.

 

LE LENDEMAIN ...

 

SCENE 1 - RECEPTION DU MOTEL : LE SEJOUR D'ANNIE EST TERMINEE.

ANNIE : Merci. Hattie est encore là ? Je voudrais lui dire merci et au revoir avant de partir. Pouvez-vous l'appeler ?

GERANT : De qui parlez-vous ?

ANNIE : Hattie, la ... la vieille dame qui travaille ici.

GERANT : Non, je ne connais pas de Hattie.

ANNIE : Allez ! Viens, Happy.

 

SCENE 2 - PLAGE : ANNIE SORT DU MOTEL ET RANGE SES BAGAGES. ELLE APERCOIT HATTIE SE PROMENANT SUR LA PLAGE. ELLE ACCOURT VERS ELLE.

ANNIE : Ah ! C'est vous ? Dieu soit loué ! J'ai cru que je devenais folle. Figurez-vous que le gérant dit qu'il ne vous connait pas. J'ai cru que je vous avais rêvé ou que vous étiez une sorte de miracle ... ou bien un ange.

HATTIE : Hum ... Avez-vous demandé Hattie ? 

ANNIE : Oui.

HATTIE : Il ne me connait pas sous ce nom. C'est normal. Hattie est un ... un surnom de famille. Et je ne suis pas un ange, non, juste une amie.

ANNIE : Mais je ne comprends pas. Et le message ?

HATTIE : Ah ! Ce message, le gérant m'a demandé de vous le transmettre de la part d'Eric parce qu'il avait vu que je me dirigeais vers la plage. Ce paresseux n'avait pas le courage de venir lui-même. (Rire.)

ANNIE : J'ai cru que vous étiez un ange. Et vous devez penser que je suis folle.

HATTIE : Non, vous n'êtes pas folle, parce qu'il y a bien à réfléchir, au bout du compte où est la différence ? Les anges, les amies ou la famille. Tout ça, c'est un peu pareil, non ? J'ai raison.

ANNIE : Oui. Oui, vous avez raison.

 

FIN

 

Kikavu ?

Au total, 24 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Marion 
30.04.2017 vers 00h

julie39 
20.03.2017 vers 20h

hermine22 
21.02.2017 vers 19h

Sonmi451 
09.02.2017 vers 17h

stanary 
01.01.2017 vers 14h

Memel51 
19.11.2016 vers 21h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Saison 2
Hier à 19:11

Saison 1
28.06.2017

Les Forums
Hier à 19:57

Les Personnages
19.07.2017

101 : Musiques
19.07.2017

HypnoChannel recrute, rejoins l'équipe de notre chaîne YouTube
Actualités
Cinquante Nuances plus Claires | Tyler Hoechlin - Casting

Cinquante Nuances plus Claires | Tyler Hoechlin - Casting
Tyler Hoechlin interprète le rôle de Boyce Fox dans le film Cinquante Nuances plus Claires réalisé...

Mises à Jour

Mises à Jour
Le bilan des Mises à Jour des derniers Mois vient d'être rédigé.  Vous pouvez le retrouver sur cette...

Sondage This Is Us | Votez pour Ruth

Sondage This Is Us | Votez pour Ruth
Bonjour!Nous sommes Kate, Kevin et Randall Pearson. Bientôt, nous aurons 10 ans! Pour l'occasion,...

Date my Dad | Barry Watson - Diffusion

Date my Dad | Barry Watson - Diffusion
La nouvelle série canadienne Date my Dad avec Barry Watson est actuellement diffusée sur la chaîne...

Search Engines | Barry Watson - Sortie

Search Engines | Barry Watson - Sortie
Le film Search Engines réalisé par Russell Brown est régulièrement présenté à des festivals. Il sera...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Spécial Couple: Quel est votre couple préféré ?

Total : 25 votes
Tous les sondages

Partenaires premium
HypnoChat

Locksley (20:49)

Je vais aller "travailler" un peu pour gagner quelques HypnoZ et pouvoir me racheter des HypnoCards

Locksley (20:49)

Bonne soirée MissChoupi et A+ !

MissChoupi (20:50)

Bon travaille alors Bonne soirée a toi aussi

MissChoupi (20:50)

A+

Visiteur 2846505 (21:04)

bonsoir

MissChoupi (21:05)

Bonsoir

Visiteur 7015083 (00:26)

Bonsoit

Visiteur 7015083 (00:26)

Bonsoir

Visiteur 7015083 (00:29)

Toc toc..

Visiteur 8267446 (00:48)

Hey !

Visiteur 6543105 (11:17)

Salut

Visiteur 6543105 (11:18)

Bonjour , je suis un jeune bachelier intéressé par le metier d'infirmier et je vais passer un test

Visiteur 6543105 (11:18)

Aidez moi

Locksley (11:57)

Hello visiteur et bienvenue ! Nous sommes un site dédié aux séries TV...

Locksley (11:57)

... donc à part t'envoyer vers Nurse Jackie ou Carol Hathaway (Urgences), je ne vois pas trop ^^

Sonmi451 (12:01)

Heu..Carol elle a trop à faire avec Doug et les jumelles. ^^

Sonmi451 (12:02)

Mais tu peux déjà trouver des livres pour t'entrainer mais pas ici.

MissChoupi (20:37)

Bonsoir

cordelia (21:07)

salut miss

MissChoupi (21:08)

ça va ?

cordelia (21:08)

bien devant ninja warrior et toi ?

MissChoupi (21:09)

bien bien devant le foot

cordelia (21:09)

ah je suis pas très foot pour ma part ^^

MissChoupi (21:12)

J'aime bien regarder quand c'est des grandes compétitions; Mais je change entre les championnat du monde para d'atlétisme et l'euro de foot féminin

MissChoupi (23:10)

Pour ceux qui aiment The Walking Dead, le trailer de la saison 8 est sorti

Visiteur 1575534 (23:20)

cc

Visiteur 1575534 (23:20)

je viens de tomber sur le site par hasard!!

Visiteur 1575534 (23:22)

Est ce que l'un de vous peut me dire où je peut retrouver la série mutant x en streaming gratuitement?

Visiteur 7127050 (00:31)

Non désolée c'est interdit

Locksley (08:48)

Hello ! Merci Visiteur 7127050 pour ce rappel à notre charte Bonne journée à tous !

arween (12:54)

Bonjour à tous ! Le nouveau sondage de The Night Shift vous invite à choisir le docteur que vous verrez bien au San Antonio Memorial.

arween (12:54)

Venez choisir votre docteur préféré !

albi2302 (19:53)

La nouvelle animation de Timeless vous attend ! Venez vous amuser tout en faisant un peu d'histoire !

serieserie (08:38)

Vous avez un enfant dans votre série? il est fort probable qu'il soit en dans L'Enfant du diable sur Lucifer! Venez voter!

choup37 (11:20)

Nouveau sondage spécial arrivée de la (oui la!) 13ème Docteur sur le quartier Doctor Who!

Visiteur 2846505 (18:03)

salut ça va ?

Visiteur 3202334 (21:09)

bonjour, j'aimerais savoir si quelqu'un peut me dire ou trouver la saison 4 en français

Visiteur 3202334 (21:11)

de the Originals

Merlinelo (22:50)

Désolé, on ne parle pas de streaming sur ce site ;-)

Merlinelo (22:51)

Le quartier Orphan Black a un nouveau design! Les commentaires sont les bienvenus.

Merlinelo (22:51)

Aussi, les fans sont invités à voter au nouveau sondage sur la saison 5. Merci à tous et bonne soirée

grims (07:14)

Coucou à tous ! le quartier vikings vous attends pour voter à la photo du mois !

grims (07:15)

Et à l'occasion de l'hypnocruise deux animations vous sont proposées ! la chasse à la corne et un concours wallpaper !

grims (07:18)

Seulement 1 participante pour le concours wallpaper sur le quartier Vikings qui l'accompagne ?

CastleBeck (11:57)

Dernier jour pour envoyer vos voeux d'anniversaire pour le concours This Is Us. Pas besoin de connaitre la série. Texte d'au plus 100 mots. Merci

Rejoins-nous sur HypnoChat

L'inscription au site n'est pas obligatoire mais te permet de changer ton pseudo