VOTE | 106 fans |

#111 : Vous me voyez maintenant ?

Les Camden sont suspicieux quand ils constatent que Tia, la nouvelle petite amie de Matt, veut passer plus de temps avec eux que seule avec Matt. Matt aide Lucy à venir à bout de sa maladresse pour qu'elle puisse proposer sa candidature dans les pom pom girls. Annie voudrait plus de romance dans son couple et Simon essaie de se rendre invisible. 

Titre VO
Now You See Me

Titre VF
Vous me voyez maintenant ?

Première diffusion
16.12.1996

Première diffusion en France
05.03.2000

Lucy Cheerleading (VO)
Lucy Cheerleading (VO)

  

Plus de détails

Écrit par : Charles Lazer 
Réalisé par : Harvey Laidman 

Avec

Guests :

SCENE 1 - CUISINE : ANNIE APPORTE UN VASE DE FLEURS DANS LA CUISINE.

ERIC : C'est curieux. Je ne reconnais pas la citation du poème de Robert Frost que j'avais choisie ...

ANNIE : Oui, elle est beaucoup trop connue, alors j'ai décidé de t'en prendre une autre. Est-ce que quelqu'un a vu Matt ?

LUCY : Il est dans la salle de bain.

MARY : Il est en train de se faire une super coiffure.

ERIC : Hum ... pour l'église ?

MARY : Non, je ne pense pas. Ca m'a l'air un peu plus sérieux que l'église.

LUCY : Maman a quelque chose de prévu pour cet après-midi ?

ANNIE : Euh ... non. Pourquoi ?

LUCY : Oh ! Rien. Il y a un recrutement pour la brigade des pom-pom girls et je me disais que si j'allais m'entraîner, je pourrai être admise.

ANNIE : Je ne savais pas que ce genre de chose t'intéressait.

LUCY : Pourquoi pas ? Une des filles a quitté la brigade et ils vont recruter pendant toute la semaine.

ANNIE : C'est formidable. (Mary regarde froidement Lucy.)

LUCY : Quoi ?

ANNIE : Ah ...

ERIC : Euh ...

LUCY : Je sais très bien que je ne suis pas prête, mais je crois que je peux y arriver.

ERIC : Euh ...

LUCY : C'est quand même moins sorcier que les échecs, non ?

ERIC ET ANNIE NE SONT PAS DE CET AVIS. EN VOULANT RANGER LE BEURRE, LUCY FAIT UN FAUX PAS.

ROSIE : Je te vois, Simon. T'es juste devant moi.

MATT ARRIVE ET TREBUCHE SUR SIMON.

SIMON : Haaa !

MATT : Ho ! Hooo ! Je t'ai fait mal ? Désolé.

SIMON : Ca va. Je n'ai rien. C'est super ! C'est génial !

ERIC : Euh ... qu'est-ce qui est génial ?

SIMON : Grâce à la maîtrise mentale ninja, j'ai franchi le premier stade de l'invisibilité.

ERIC (en regardant Annie) : Euh ... hum ... (On entend la porte claquer.)

ROSIE : Est-ce que vous le voyez ? (Id.)

ERIC (entre ses dents) : Oui.

MATT : Je peux avoir les clés de la voiture ?

ERIC : Euh ... pourquoi ? Tu ne viens pas avec nous ?

MATT : J'ai un rendez-vous.

ERIC : Tu ne viens pas à l'église parce que t'as un rendez-vous ?

MATT : Je vais à l'église avec quelqu'un.

MARY : Oh ! Ca promet d'être amusant.

MATT : Alors, s'il vous plaît, tâchez de me faire honneur.

ANNIE : On va essayer.

ERIC LUI DONNE LES CLES DE LA VOITURE. ERIC ET ANNIE LE REGARDENT FIXEMENT.

MATT : Quoi ?

ERIC : Rien. Comment elle s'appelle ?

MARY ET LUCY : Tia.

MATT : Ca, vous ne le sauriez pas si vous n'écoutiez pas mes appels. (à Eric) Oh ! Euh ... papa, est-ce que tu pourrais faire un sermon vraiment profond ? J'ai dit beaucoup de blâmes de toi pour qu'elle vienne.

ERIC : Si tu voulais un sermon plus profond, fallait me le dire la semaine dernière. (Matt s'en va.) Est-ce que Matt a déjà amené une de ses petites copines à l'église ?

MARY ET LUCY : Jamais.

ANNIE (à Eric) : J'espère que tu seras à la hauteur.

ERIC : Hum ...

 

GENERIQUE ...

 

SCENE 2 - EGLISE : TOUT LE MONDE SORT DE L'EGLISE.

ERIC : Je vous remercie.

UNE DAME : Oooh ! Révérend ! Vous vous êtes surpassé.

LUCY : Ca n'en finissait plus.

MARY : Pourquoi t'es si pressée ?

LUCY : Il faut que je rentre. Je voudrais m'entraîner.

MARY : Pour être pom-pom girl ? Laisse tomber.

LUCY : Pourquoi ?

MARY : Parce que c'est stupide. Voilà pourquoi.

LUCY : Aaah ! Je vois. Etre pom-pom girl, c'est stupide, mais lancer un ballon dans un panier, c'est rendre service à l'humanité ?

MARY : Le basket, au moins, c'est un sport. Etre pom-pom girl, c'est seulement se donner en spectacle.

LUCY TOURNE LE DOS A MARY AVEC UNE TRES GRANDE RAGE ET PUIS S'EN VA. MARY SE SENT OBLIGEE DE LA RAISONNER. ERIC, ANNIE, MATT ET TIA SE RETROUVENT.

TIA (à Eric et Annie) : Bonjour.

MATT : Maman, papa, je vous présente Tia.

TIA (en serrant la main d'Annie) : Je suis vraiment très contente de te connaître.

MATT : Tia, je te présente mes parents.

TIA (en serrant la main d'Eric) : Révérend.

ERIC : Enchanté. J'espère que vous ne vous êtes pas ennuyée ?

TIA : Oh non, j'ai adoré votre sermon. Ca m'a semblé très profond.

MATT : Alors ? Je vous avais dit qu'elle est géniale ?

ERIC : Et elle est très perspicace.

TIA : Je trouve très intéressant de regarder les parents de quelqu'un au travail. Je pense que le travail est très révélateur, que ce soit travailler à la maison comme vous, madame Camden, ou bien pour la communauté. Les deux sont des contributions importantes à la société.

ANNIE : Merci. J'aimerais bien entendre plus souvent ce genre de chose. Matt, si vous n'avez pas d'autres projets, tu pourras amener Tia dîner avec nous, ce soir.

ERIC (serrant la main d'un paroissien) : Bonjour. Au revoir.

MATT : Je pensais qu'on serait plutôt allés manger un morceau, tous les deux.

TIA : A vrai dire, si ça ne vous dérange pas, j'avoue qu'un dîner avec ta famille semble très tentant.

MATT : Euh ... Bon. Très bien.

TIA : Mais seulement si je vous aide, madame Camden.

ANNIE : Comment pourrais-je refuser ? Euh ... euh ... Matt, tu pourrais acheter de la glace en passant, s'il te plaît ?

MATT : Pas de problème.

TIA : Bon. Eh bien, à ce soir, alors.

ERIC : Au revoir, à tout à l'heure. (Un homme serre la main d'Eric.)

L'HOMME : Bonjour.

ERIC : Oh ! Je suis content que vous soyez venu.

ANNIE : Bonjour.

SIMON (en sortant de l'église avec Rosie) : Papa, est-ce que tu sais la longueur de la file d'attente pour les toilettes quand tu dépasses l'horaire ? Tu devrais nous laisser, je ne sais pas, deux minutes d'entracte au moins.

ROSIE : Oui, comme dans les matchs de foot.

SIMON (en accourant vers Matt et Tia) : Matt ! Tia ! Attendez.

FRED : Bonjour.

ANNIE : Comment allez-vous, Fred ?

FRED (en serrant la main d'Eric et Annie) : Très bien.

ERIC : Bonjour.

FRED : Bonjour.

ERIC : Très habile, ton invitation à dîner.

ANNIE : De quoi tu veux parler ? (à un paroissien) Bonjour.

ERIC : Personne ne vient dîner chez nous, à moins d'avoir quelque chose de vraiment intéressant à révéler.

 

SCENE 3 - PARKING : SIMON DEMANDE A MATT DE MONTER DANS LA VOITURE.

MATT : Non. Non, Simon. Tu vas avec maman et papa.

SIMON : Mais je serai complètement invisible. Vous ne saurez pas que je suis là.

MATT : Justement. Pourquoi venir avec nous ? Alors, autant que tu ailles avec les parents.

SIMON : S'il te plaît.

TIA : Franchement, Matt, il peut venir.

MATT : Bon. D'accord. Monte dans la voiture.

SIMON : Ouais ! (Les trois personnes montent dans la voiture.) Merci. (Rire.) Tia, tu penses que c'est possible de devenir invisible ?

TIA : Absolument.

SIMON : J'apprends à canaliser mon énergie et la perception des autres de sorte qu'ils ne me voient plus.

MATT : Canalise notre perception de sorte qu'on ne t'entende plus, alors.

SIMON : Ha ha !

TIA : Je pense que certaines personnes peuvent très bien devenir invisibles pour d'autres personnes, Simon.

SIMON : Tu le penses réellement ?

TIA : Oui. Alors, fais bien attention. (Matt voit Simon à travers le rétroviseur.)

MATT : Disparais. Tout de suite !

SIMON S'ABAISSE. TIA SE MET A RIRE.

TIA : On peut s'arrêter chez moi le temps que je me change ?

 

SCENE 4 - CUISINE : ERIC ET ANNIE PREPARENT LE DÎNER.

ERIC : Des haricots verts ? Permets-moi de t'aider.

ANNIE : Hmm ! Bien volontiers. Mais m'aider comment ?

ERIC SORT DU TIROIR UN USTENSILE POUR LES EFFILER.

ERIC : Je vais les effiler. Regarde. Pour les préparer comme ça.

ANNIE : D'accord, si t'y tiens vraiment.

ERIC : Quand j'étais adolescent, je pensais que faire la cuisine, ça avait un rapport avec l'amour.

ANNIE : Quand tu étais adolescent, tu pensais que tout avait un rapport avec ça.

ILS SONT A DEUX DOIGTS DE S'EMBRASSER. QUELQUE CHOSE LES EN EMPÊCHE.

ERIC : Quoi ?

ANNIE : Quoi quoi ?

ERIC : J'ai fait quelque chose de mal ?

ANNIE : Non. Mais ce serait bien si tu mettais plus de romantisme dans ton approche.

ERIC : Qu'y a-t-il de plus romantique que d'effiler des haricots verts dans notre cuisine avec cet instrument étudié pour ça ?

ANNIE : Je ne sais pas. C'est à toi de me le dire.

ERIC : Je suis largué.

ANNIE : J'observais Tia et Matt à l'église, tout à l'heure et ... je pensais comment nous étions toi et moi quand nous commencions à sortir ensemble. La vie nous réservait toujours de merveilleuses surprises.

ERIC : Oui, je m'en souviens. (Annie sourit.)

ANNIE : Alors ?

ERIC : Alors quoi ?

ANNIE : Alors, rien. Je suis idiote. La vie est toujours aussi merveilleuse. Seulement, elle réserve moins de surprises et ça me manque, c'est tout. (Elle l'embrasse et puis s'en va.)

 

SCENE 5 - COUR : MARY JOUE AU BASKET, TANDIS QUE LUCY S'ENTRAÎNE A FAIRE LA ROUE.

LUCY : Mary, tu peux m'aider à prendre mes repères ?

MARY : Non.

LUCY : Pourquoi ? Quand tu me le demandais, je t'aidais à t'entraîner pour le basket.

MARY : C'était différent.

LUCY : En quoi ? T'avais un bon objectif et je t'aidais à l'atteindre.

MARY : Ecoute, si tu veux devenir pom-pom girl, je ne peux pas t'en empêcher. Mais jamais je ne prendrai parti à ta déchéance complète et absolue en tant que femme et être humain.

LUCY : Je te demande pardon ?

MARY : Tu ne comprends pas ? Etre pom-pom girl discréditent les femmes, surtout  celles qui font du sport.

LUCY : Je te remercie.

TIA (en arrivant) : Salut ! Matt a dit que je vous retrouverai ici. Vous faites des paniers ?

MARY : Non. Tout le monde ne pratique pas de sport chez nous.

TIA : Quelle chance vous avez. Ca doit être vraiment bien d'avoir un frère ou une soeur avec qui jouer.

LUCY : C'est pas toujours le cas.

MARY : Je vous laisse, je rentre.

TIA : Non. Attends, Mary. Je vais y aller. Reste, toi. Continuez à faire ce que vous avez commencé.

MARY : Non, merci. Ca va aller. J'ai assez vu Lucy faire la roue pour aujourd'hui. (Elle s'apprête à rentrer.)

TIA : Excuse-moi. J'ai l'impression que je sème la zizanie partout où je débarque.

LUCY : Mais non, rassure-toi. Ca n'a rien à voir avec toi.

TIA : J'ai entendu ça tellement de fois.

LUCY : Entendu quoi ?

TIA : Non, rien. Alors, tu t'entraînes à faire la roue ?

LUCY REPOND OUI ET LUI MONTRE SON NUMERO.

 

SCENE 6 - CUISINE : ROSIE AIDE SA MAMAN A PREPARER LE DÎNER.

ANNIE (à Rosie) : Bon. Alors, tu prends une demi-tasse d'amandes. Voilà, c'est fait. Tu les verses sur les haricots verts ... C'est parfait. Et tu mélanges le tout avec tes mains.

MATT (en arrivant) : T'aurais pas vu Tia ?

ANNIE : Euh ... non.

ROSIE : Et toi, tu l'as vue, Tia ?

MATT : Ben non. Sinon, je ne demanderai pas où elle est.

ROSIE : Peut-être que si personne ne l'a vue, c'est parce qu'elle est invisible.

MATT (en riant) : Tia est tout, sauf invisible. Crois-moi.

ANNIE : Elle m'a parue très sympathique. Depuis combien de temps vous sortez ensemble ?

MATT : Eh bien, ça fera deux fois en comptant hier soir, mais il y a eu cet instant où le temps semble s'arrêter, tu sais.

ANNIE : Oui, je sais. Comme quand on s'est rencontrés, ton papa et moi. Evidemment, à l'époque, nous étions beaucoup plus âgés que toi et Tia.

MATT : Ouais, évidemment. Oui, bien sûr, mais les ... les enfants mûrissent beaucoup plus vite de nos jours.

ANNIE : Certains, oui. D'autres, non.

MATT : Bon, ben. Je vais chercher Tia. (Annie répond oui.)

ANNIE : Simon, tu peux sortir les serviettes, s'il te plaît ?

SIMON (à Rosie.) : Si t'arrêtais de me suivre partout, toi aussi, personne ne me verrait.

ROSIE : Si, on me verrait.

 

SCENE 7 - SALLE A MANGER : LE DÎNER S'ACHEVE. TIA NE DEMANDE QU'A TENIR COMPAGNIE A ERIC ET ANNIE.

 

ANNIE : Hmm ! C'est excellent pour la ligne. (Rire.)

TIA : Merci pour ce dîner, madame Camden. Je peux vous aider à débarrasser les assiettes ?

ERIC : Non.

ANNIE : Non non, laisse-nous profiter de ta compagnie.

ERIC : Ce n'est pas souvent que j'ai quelqu'un qui veut parler de mon sermon après l'office. (Rire.)

TIA : J'ai beaucoup aimé votre citation du poème de Frost. Il est si beau.

ANNIE : Un choix judicieux, n'est-ce pas ?

ERIC : Je suis quand même étonné que connaissiez la mort d'un journalier.

TIA : Oui, il est dans notre livre de littérature. Mais je ne l'avais jamais entendu lire à voie haute. C'était parfait. C'est vrai, on se serait plutôt attendu à un poème comme "La route qu'on n'a pas prise".

ANNIE : Exactement. Enfin. Quand Eric et moi, nous avons commencé à sortir ensemble, il composait lui aussi de merveilleux poèmes.

MATT : Euh ... des poèmes qu'il n'aurait pas pu lire à voie haute à l'église, sans doute ?

ERIC : Je n'irai pas jusque là.

ANNIE : Moi, si. Et ils étaient remarquables.

TIA : Voulez-vous dire encore une fois le poème de Frost ?

ERIC : Oh ben ... Je crois que mon public a suffisamment profité de mon éloquence pour aujourd'hui.

MATT : Ca, c'est vrai. Il ne faudrait pas nous obliger à appeler la police de la poésie.

TIA : Soyez gentil, quelques vers, c'est tout.

ANNIE : S'il te plaît, chéri. J'ai trouvé que tu le disais très bien.

TIA : Allez ! Le passage qui parle de la maison.

ERIC : "La maison, se moqua-t-il gentiment. Oui, mais où, si ce n'est à la maison ? Tout dépend de ce qu'on entend par maison. La maison, c'est l'endroit où lorsqu'on ne peut pas faire autrement qu'y aller, on ne peut pas faire autrement que vous y accueillir."

DEPUIS LA DERNIERE PHRASE DU POEME, TIA QUITTE BRUSQUEMENT LA TABLE.

TIA : Oh non ! Excusez-moi.

ANNIE : Matt, tu devrais aller voir ce qu'elle a.

MATT : C'est papa qui l'a fait pleurer ?

ERIC : C'est maman qui a choisi le poème.

MATT : Je vais voir. (Il s'en va.)

ERIC : Qu'est-ce qu'elle a, d'après toi ?

ANNIE : Je ne sais pas, mais elle a l'air de souffrir.

ERIC : Je devrais ... (Monter, dirait-il.)

ANNIE : Pas encore.

 

SCENE 8 - SALON : MATT RETROUVE TIA EN PLEURS DANS LE SALON.

MATT : Allez ! Dis-moi ce que tu as ?

TIA : Excuse-moi. En général, je fais ce que je peux pour ne pas éclater en sanglot quand je ne suis pas seule.

MATT : Ce n'est pas grave. On est plutôt émotif dans la famille, alors. (Ils s'embrassent.)

TIA : Je sais qu'il n'y a pas de quoi en faire une montagne. Et mes parents viennent juste de divorcer.

MATT : (Soupir.) Je suis navré.

TIA : Tu ne sais pas la chance que tu as de faire partie de cette famille.

MATT : Oh si. Je le sais très bien. Mais j'ai aussi de la chance de t'avoir rencontrée.

 

LE LENDEMAIN ...

 

SCENE 1 - LYCEE : MATT ET TIA SE VOIENT AU LYCEE.

TIA : Matt ! Je te cherchais.

MATT : Ca va ?

TIA : Ouais, très bien. (Ils s'embrassent.) Tu peux me rendre un service ?

MATT : Tout ce que tu voudras.

TIA : J'aimerais bien que tu me déposes chez mon père après les cours.

MATT : Oui. Pas de problème.

TIA : Cette semaine, je m'invite chez lui. Il devait passer me prendre hier soir, mais il avait un empêchement. Aucun appel, il devait avoir peur de parler à maman.

MATT : Je t'emmènerai juste après avoir déposé les enfants.

TIA : Tu pourras rester un petit moment avec moi ? Il ne sera pas là et il va sortir. Il sort tous les soirs, d'ailleurs.

MATT : Ce sera avec joie, mais j'ai des devoirs.

TIA : Ah ! D'accord. Tant pis.

MATT : Ou alors, on fait nos devoirs ensemble.

TIA : Ouais ! Ecoute, tu vas m'emmener chez mon père pour que je puisse y déposer mes affaires et ensuite, je te suivrai avec ma voiture.

MATT : Quoi ? Tu as une voiture ?

TIA : (Soupir.) Il m'a offert une voiture. Mais je ne peux pas l'emmener chez ma mère parce qu'il ne veut pas qu'elle la conduise.

MATT : Je comprends.

TIA : Alors, je te suivrai jusque chez toi et tu n'auras pas besoin de me raccompagner en voiture étant donné que j'ai la mienne.

MATT : Parfait, je passe te prendre.

TIA : Tu penses que ça ennuierait ta mère si je restais encore dîner ce soir ?

MATT : Non ... non ... non, je crois même que ça lui fera très plaisir.

UNE FILLE (non concernée par cette histoire) : Tu crois qu'on a des chances ?

 

SCENE 2 - CUISINE : ANNIE EST EN TRAIN DE SE FAIRE A MANGER. ERIC ARRIVE.

ERIC (à Annie) : Tu déjeunes tard ?

ANNIE : J'avais tellement à faire que c'est le seul moment que j'ai trouvé pour déjeuner. Et toi, tu rentres bien tôt ?

ERIC : Mes rendez-vous sont terminés, je me suis dit que j'allais rentrer travailler un peu ici. Où est Rosie ?

ANNIE : Oh ! Elle est partie jouer.

ERIC : Tu veux dire que nous sommes tout seuls ?

ANNIE : Exactement.

ERIC : Seuls dans cette immense maison au milieu de l'après-midi ... avec une heure entière à tuer avant que les enfants rentrent de l'école ?

ANNIE : Absolument.

ERIC : Viens. (...) Tu sais ce que j'aime avec la spontanéité ? Ca te plaît souvent. (Il tente de l'embrasser.)

ANNIE : Non. Je ne peux pas.

ERIC : Tu ne peux pas ? Ben, c'est pas toi qui disais que tu regrettais les merveilleuses surprises que nous réservait la vie ? Alors ... en voilà une. Hm ?

ANNIE : Euh ... une merveilleuse surprise pour moi, ce seraiT de prévoir quelque chose de romantique, quelque chose demandant un minimum d'effort.

ERIC : Donc, ma spontanéité ne veut rien dire ?

ANNIE : Bien sûr que si, voyons. Ca veut dire que tu as le droit à la moitié de mon sandwich. Et n'oublie pas de passer prendre Mary à son entraînement.

 

SCENE 3 - SORTIE DU COLLEGE : LES DEUX COPINES DE LUCY PARLENT D'ELLE ET DE SON DESIR DE DEVENIR UNE POM-POM GIRL.

LA FILLE 1 : Lucy Camden en pom-pom girl, c'est plus effrayant que la quatrième dimension.

LA FILLE 2 : Elle va se ridiculiser. C'est la fille la plus maladroite de tout le collège.

LA FILLE 1 : Je le sais. Tu vas lui dire, toi ?

LA FILLE 2 : Alors là, non. Je suis copine avec elle.

LA FILLE 1 : Moi non plus, je ne pourrais pas.

LUCY SE TROUVAIT JUSTE DERRIERE CES DEUX FILLES ET A TOUT ENTENDU. ELLE ACCOURT VERS MATT QUI L'ATTEND A LA SORTIE DU COLLEGE.

LUCY (sur les nerfs) : Allez, monte et démarre.

MATT : M'enfin ! Pourquoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?

LUCY : Rien. Monte et démarre, je te dis.

MATT : Pas avant que tu m'aies dit ce qui ne va pas.

LUCY : Je suis une idiote.

MATT : Ah oui ? Et pourquoi ?

LUCY : Parce que j'ai cru que je pouvais devenir un pom-pom girl.

MATT : Tu en es tout à fait capable.

LUCY : Alors, toi aussi, t'es un idiot. (Elle s'apprête à monter.)

MATT : Qu'est-ce qui s'est passé ?

LUCY : Rien du tout.

MATT : Bon. Ca ne fait rien. Je t'aiderai malgré toi.

LUCY : Ouais, c'est ça. Comme si tu t'y connaissais en matière de pom-pom girl.

MATT : J'ai aidé Mary à intégrer l'équipe de basket. Je t'aiderai à intégrer ton équipe.

LUCY : Ma section. Il s'agit d'une section. Tu t'y connais peut-être en basket, mais pour cette question-là, tu n'y connais rien.

MATT : Pour être sincère et sans me vanter, c'est une question que j'étudie d'assez près depuis plusieurs années. Allez, monte. (Lucy prend place dans la voiture.) Libère ton emploi du temps de la semaine, à compter de demain, je prends sérieusement l'affaire en mains.

LUCY : Qu'est-ce que tu vas faire ?

MATT : Je vais faire de toi, une pom-pom girl.

LUCY : Mais de quelle façon, précisément ? Je peux le savoir ?

MATT : Aie confiance en moi. (Soudain, Lucy voit apparaître Simon.)

LUCY (prise de peur) : Espèce de curieux, tu nous écoutais, n'est-ce pas ?

SIMON : Non, pas du tout.

LUCY (à Matt) : Tu savais qu'il était dans la voiture, toi ?

MATT : J'avais oublié.

SIMON : T'as oublié parce que j'étais invisible.

LUCY : Alors, comment se fait-il que je te vois ?

SIMON : Parce que quand quelqu'un est en proie à une violente émotion, il lui est difficile de maîtriser ses perceptions.

LUCY EST EN RAGE. MATT DEMARRE SA VOITURE.

 

SCENE 4 - ENTREE DE LA MAISON : ON FRAPPE A LA PORTE. C'EST TIA ET SA MAMAN, OCCUPEE AU TELEPHONE.

ANNIE : Oh ! Bonsoir.

TIA : Bonsoir, voici ma maman. (à sa maman) Maman, c'est madame Camden.

ELLEN : Excusez-moi, j'ai reçu un appel comme "nous sortir de la voiture". Vous savez ce que c'est ?

TIA : Non, elle ne sait pas. (à Annie) Excusez-nous.

ANNIE : Je vous en prie. Entrez, s'il vous plaît.

TIA ENTRE. SA MAMAN RESTE DEHORS POUR TELEPHONER.

ELLEN : Mais oui, je poserai la question, mais je doute qu'ils accepteront ...

TIA : J'espère que ça ne vous dérange pas. Matt a dit qu'il emmènerait chez mon père.

ANNIE : Pas du tout. Il devrait arriver d'un instant à l'autre.

TIA : C'est lui qui devait m'amener ici, mais ma mère a préféré me déposer elle-même.

ANNIE : Ah !

ELLEN (en entrant) : Bonjour. (Les deux femmes se serrent la main.) Je suis Ellen. J'aurais bien accompagné ma fille chez son père moi-même, mais franchement depuis le divorce, lui et moi, nous ne sommes pas en très bons termes, je l'avoue.

ANNIE : Ca doit être difficile pour chacun de vous.

ELLEN : Personnellement, je suis très heureuse de n'avoir aucun contact avec lui. Je préfère que ce soit Matt qui emmène Tia. C'est vraiment gentil de l'avoir proposé.

ANNIE : Il devrait être bientôt de retour. Euh ... voulez-vous entrer ?

ELLEN : Oh ! Merci, mais je ne peux pas. Il y a un couple qui vient visiter l'appartement. Oh ! Tia le sait bien et je ne veux pas être blessante en disant ça, mais ça fait réellement mieux sans une adolescente dans les lieux.

ANNIE : Bien, je comprends.

ELLEN : Nous allons nous installer dans quelque chose de moins grand. Il y aura moins d'espace, mais ... enfin, j'aurais plus de chances pour ... vous savez ...

TIA : Rencontrer un homme.

ELLEN : S'il fait des rencontres, pourquoi pas moi ? Vous savez, madame, avec quelques travaux, vous vous tireriez un bon prix pour cette demeure. Sans indiscrétion, vous l'avez payée combien ?

ANNIE : Euh ... Elle appartient au culte. Mon époux est pasteur.

ELLEN (l'air innocent) : Ah ?

TIA : Je te l'ai dit, maman. Souviens-toi.

ELLEN : Vraiment ? Oh ! J'ai entendu dire que les hommes de robe ont le sang très chaud. S'il a un collègue célibataire, prévenez-moi. (Elle embrasse Tia.) Je dois filer. Tu m'appelles si tu as besoin de quelque chose.

TOUT A COUP, ELLE SE SENT OBLIGEE DE PARTIR SI VITE. ANNIE, FERMANT LA PORTE, A DU MAL A COMPRENDRE L'ATTITUDE D'ELLEN.

TIA : Ce n'est pas vraiment une mauvaise femme. Elle n'arrête pas de travailler. Je crois que le travail lui permet de ne pas avoir à penser à son divorce.

ANNIE : Le divorce, c'est difficile pour toute la famille.

TIA : Hum ... Et bien, croyez-moi, leur mariage, ça n'a pas non plus été du gâteau.

 

SCENE 5 - LYCEE : MARY VEUT A TOUT PRIX BRISER LES PROJETS DE LUCY. ELLE EN PARLE A SON PAPA.

MARY : J'aimerais pouvoir amener Lucy à s'intéresser à un sport, oublier le projet de devenir pom-pom girl.

ERIC : Ecoute, chérie, mais je sais que trouves ça stupide, mais ça demande aussi certain don et du travail.

MARY : Est-ce que tu sais pourquoi ils ont eu subitement besoin de recrutés ?

ERIC : Non.

MARY : Parce qu'une fille est tombée du haut d'une pyramide et qu'elle s'est cassée la clavicule.

ERIC : Aaah ? Et comment ça, une pyramide ?

MARY : Mais oui, tu sais, ils s'empilent les uns sur les autres jusqu'à ce qu'une pauvre fille se retrouve perchée tout là-haut.

ERIC : Pourquoi ça ?

MARY : Je ne sais pas, moi. Ca me dépasse. Pourquoi quelqu'un doit-il courir un tel risque ?

ERIC : Ta soeur est ton plus grand supporter. Elle vient te voir chaque fois que tu joues un match.

MARY : Et alors ?

ERIC : Elle t'admire beaucoup. Je sais que pour toi, ça ne paraît pas important ce qu'elle veut faire, mais ce qui compte, c'est que ça soit important pour elle. Tu n'es pas de mon avis ?

MARY : Papa, ce sont des pom-pom girls.

ERIC : Mais oui, je sais, mais j'avais promis à ta mère que je te ferai la leçon.

MARY : Ce n'était pas mal.

ERIC : Je te remercie.

 

SCENE 6 - CHAMBRE DE SIMON ET DE ROSIE : SIMON VEUT ENCORE JOUER A L'HOMME INVISIBLE. C'EST ROSIE QUI, EN FAIT, PREND LE RELAIS.

SIMON (entrant dans sa chambre) : Ne me suis pas, Happy, d'accord ? Ne me suis pas. Je crois que ça va marcher. Ils ne peuvent pas me voir. Il suffit que je ne sois pas vu. Et on ne me verra pas.

ROSIE : Coucou, Simon.

SIMON : Rosie ?

ROSIE : Oui.

SIMON : Où est-ce que t'es ?

ROSIE : Je suis invisible.

SIMON : Tu parles ! Allez ! Sors de ta cachette.

ROSIE : Je ne suis pas cachée, je suis invisible.

SIMON OUVRE LA PORTE DU PLACARD ET N'Y TROUVE PERSONNE.

SIMON : Tu ne peux pas être invisible. Tu ne sais pas comment faire.

ROSIE : Tu me vois ?

SIMON : Non.

ROSIE : Alors, ça veut dire que je suis invisible.

SIMON REGARDE SOUS LE LIT ... PERSONNE.

SIMON : Happy ! Allez, cherche Rosie. Aide-moi à la trouver.

VOYANT QUE HAPPY NE REAGIT PAS, SIMON PARAÎT TRES ENERVE.

SIMON : Bon. D'accord.

IL QUITTE LA CHAMBRE EN FERMANT LA PORTE. ROSIE, RIGOLANT FOLLEMENT, S'ETAIT CACHEE DERRIERE.

 

SCENE 7 - SALON : TIA ET MATT SE SONT INSTALLES SUR LE CANAPE. ILS S'AMUSENT TOUT EN REVISANT LEURS COURS. SOUDAIN, ERIC ET ANNIE OUVRENT LA PORTE.

ERIC : Les enfants, bonne nuit. On va se coucher.

ANNIE : Bonne nuit.

TIA : Bonne nuit. Merci encore pour votre dîner. C'était vraiment délicieux.

ANNIE : C'est très gentil.

TIA : Je regrette qu'on n'ait pas eu le temps de parler davantage. Peut-être demain ?

ERIC : Oui, entendu.

TIA : Alors, à demain.

ERIC : Oui.

ANNIE : A demain.

ERIC : Bonne nuit.

MATT : Bonne nuit.

ANNIE : Bonne nuit.

LA PORTE SE REFERME.

MATT : Je regrette d'avoir à te dire ça, mais le fait qu'ils soient venus comme ça, c'était pour dire "Il est tard, tu devrais rentrer chez toi."

TIA (en se levant) : Ah oui ? J'ai compris. C'est vraiment formidable de pouvoir dîner ensemble, de discuter, de faire ce qu'on fait dans une famille normale, quoi.

MATT : Je ne sais pas si on est une famille normale, mais je suis content que tu ais apprécié. Allez ! Debout ! (Ils s'embrassent.)

TIA : Merci de m'avoir ramené chez mon père, cet après-midi. Un jour, il sera peut-être là et je pourrai te le présenter.

MATT : Je peux te suivre en voiture si tu ne veux pas rentrer toute seule.

TIA : Non. Si je suis venue avec ma voiture, c'est justement pour que tu n'aies pas à me raccompagner. Ca va aller. Je conduis tout le temps toute seule.

MATT : Parfait.

MATT ET TIA QUITTENT LA PIECE.

 

LE LENDEMAIN, PENDANT LA NUIT ...

 

SCENE 1 - CHAMBRE DES PARENTS / CHEZ LES JACKSON : A DEUX HEURES DU MATIN, LE TELEPHONE SONNE.

ERIC (en décrochant) : Allô ?

BOB : Euh ... Bonsoir. Excusez-moi de vous réveiller. C'est Bob Jackson, je suis le père de Tia. Elle n'est pas rentrée et j'espérais qu'elle soit peut-être chez vous. Je commence à m'inquiéter.

ERIC : Mais elle aurait dû partir depuis plusieurs heures. Ecoutez, je vais descendre voir et je vous rappelle tout de suite.

BOB : D'accord. C'est très gentil à vous. Merci. (Ils raccrochent.)

ERIC : Tia n'est pas encore rentrée chez elle.

ILS QUITTENT LEUR CHAMBRE ET PARTENT A SA RECHERCHE.

 

SCENE 2 - COULOIR : PENDANT QU'ANNIE DESCEND, ERIC JETTE UN COUP D'OEIL DANS LA CHAMBRE DE SIMON ET PUIS DESCEND.

 

SCENE 3 - DEVANT LA MAISON : ANNIE SE MET DEVANT LA PORTE ET L'APERCOIT ENDORMIE DANS LA VOITURE.

ANNIE (dès l'arrivée d'Eric) : Je pense l'avoir trouvée.

ANNIE ET ERIC S'APPROCHENT DE LA VOITURE.

ERIC (frappant à la portière et l'ouvrant) : Ca va ?

TIA (sortant de la voiture) : Oui, très bien. Seulement, je n'avais pas envie de rentrer chez mon père.

ERIC : Ils nous a appelés. Il est très inquiet.

TIA : Tellement inquiet que c'est à deux heures et demie qu'il s'aperçoit que je ne suis pas là.

ERIC : Rappelons-le pour lui dire que tout va bien.

 

SCENE 4 - CHEZ LES JACKSONS / SALON : ON SONNE CHEZ LES JACKSON. BOB RACCROCHE.

BOB : Allô ?

ERIC : Bonsoir, c'est Eric Camden. Voilà. Tia est à côté de moi. Elle va bien.

BOB : Oooh ! Tant mieux, tant mieux. Je m'en doutais un peu. (Une fille l'embrasse.)

ERIC : Si vous voulez, je peux la raccompagner ou ... elle peut passer la nuit ici, aussi.

BOB : Eh bien, je ne veux pas vous obliger à sortir.

ERIC : Mais ça ne me dérange pas. Je vous la passe.

BOB : Non. Non, je suis sûr qu'elle est très bien chez vous. Encore une fois, merci. (Ils raccrochent.)

TIA : Ne me dites rien. Il est tout à fait d'accord pour que je reste ici.

ERIC : Oui.

TIA : Excusez-moi si je vous ai fait peur. J'avais l'intention de partir au petit matin avant votre réveil, à l'heure où sa conquête ne serait plus là.

ANNIE : Ne t'inquiète pas. Je vais te préparer un canapé. Ca va ? (Etreinte.)

TIA : Hum ... merci.

ERIC : Tia, est-ce que ton père sait ce que tu ressens au sujet de ses conquêtes ?

TIA : Je crois qu'il se fiche totalement de ce que j'éprouve.

ERIC : Il faudrait essayer. Tu devrais en parler avec lui.

TIA : J'ai l'impression que vous croyez vraiment au miracle.

ERIC : Ben, je crois que c'est quand même préférable dans mon métier.

 

SCENE 5 - CUISINE : DES LE GRAND MATIN, ERIC, ANNIE ET TIA PRENNENT LE PETIT DEJEUNER.

SIMON (en arrivant) : Tia !

MATT (en arrivant) : Ca ne va pas ? Tu as eu des problèmes de voiture ?

TIA : Non, ce serait trop long à expliquer.

ANNIE : Elle te racontera plus tard. Simon, petit-déjeuner.

SIMON : Oui, mais d'abord, je voudrais parler à Tia.

TIA : Qu'est-ce qu'il y a ?

SIMON : Eh bien, je crois que j'ai compris pourquoi Happy continue de me suivre partout, même quand je suis invisible.

TIA : Pourquoi ?

SIMON : D'après le ninja, quand je suis invisible, je ne disparais pas totalement. Je suis encore là. Je me sers simplement de mon pouvoir mental pour qu'on ne me voie pas.

TIA : Evidemment.

SIMON : Et comme les chiens ont un pouvoir mental plus grand, il continue à sentir ma présence.

TIA : Très bien vu.

SIMON : Je commençais vraiment à croire que je n'y arriverais pas. (Les trois filles de la maison arrivent.)

ROSIE (à Tia) : Tu as dormi ici, toi ?

MARY (à Lucy) : On ne peut plus la faire partir.

TIA : Bonjour. Merci pour le petit-déjeuner.

ANNIE : Oh !

TIA : Je vous laisse. Il faut que je rentre chez moi me changer pour le lycée.

SIMON : Ce n'est pas la peine. Mary peut te prêter quelque chose.

MARY (à Tia) : Viens, on va fouiller ma garde-robe.

TIA : Merci. Hum ... c'est génial ! C'est comme si j'avais une soeur.

SIMON : Je vais avec toi pour être sûr qu'elle ne te donne pas n'importe quoi.

DES QUE LES ENFANTS CAMDEN S'OCCUPENT DE TIA, MATT EST EN GRANDE CONVERSATION AVEC LES PARENTS.

MATT : Je me dis qu'il était tard et qu'elle devait rentrer. Je lui ai même proposé de la suivre si elle ne voulait pas rentrer seule.

ANNIE : Nous l'avons trouvée endormie dans sa voiture.

ERIC : On sait que tu n'as rien fait de mal, mais dis-moi ... tu verrais un inconvénient à ce que j'aille voir son père ?

MATT : Je n'en vois aucun, papa, mais d'après ce que Tia a dit, ce type-là est un vrai idiot.

ERIC : Oui, j'ai cru le remarquer, aussi, oui.

MATT : Et sa mère est comment ?

ANNIE : A peu près comme son père.

MATT : Tu vas leur dire quoi, exactement ?

ERIC : Bon, mais ça ... Hum ... j'ai l'habitude de ce genre de situation, Matt.

MATT : Oui, mais ça me concerne, cette fois. Enfin, je veux dire, Tia aime notre famille et la famille l'aime bien, n'est-ce pas ?

ERIC : Oui.

MATT : Je sais que c'est un peu tôt, mais ... cette fois, je crois que j'ai fait le bon choix. (Matt s'en va.)

ERIC : Euh ... Est-ce que je ... J'ai entendu ...

ANNIE : Le bon choix.

ERIC : Et tu crois qu'elle pense la même chose de lui ?

ANNIE : Je crois que Tia aime tous les membres de notre famille de la même façon.

ERIC : Tu ne crois pas qu'on devrait lui dire ?

ANNIE : Euh ... non. Il va s'en apercevoir.

ERIC : Je l'espère. (Eric s'apprête à partir.)

ANNIE : Tu es sûr que tu n'as rien oublié ?

ERIC : Hm ? Quoi ?

ANNIE : Un baiser ?

ERIC : Oh ! Oui. (Ils s'embrassent.)

 

SCENE 6 - LYCEE : MATT ET TIA SE REVOIENT UNE NOUVELLE FOIS. IL INFORME QU'IL VA AIDER LUCY DES SON ARRIVEE.

MATT : Je ne te verrai pas cet après-midi. J'ai promis à Lucy de lui rendre un service.

TIA : Non. Ca ne fait rien. Je trouve que c'est bien que tu passes du temps avec ta soeur. Je resterai chez mon père.

MATT : Mais on aura du temps, cette semaine, hein. Je te promets.

TIA : On pourra retourner à l'église ? J'aime vraiment entendre le sermon de ton père.

MATT : Oui, bien sûr, mais j'espère qu'on aura des moments seuls, juste toi et moi.

TIA : Ca ne fait rien si on ne peut pas. J'aime bien ta famille. Ce sont des gens biens.

MATT : Tu penses la même chose de toi. (Ils s'embrassent et se quittent.) Salut.

TIA : Salut.

 

SCENE 7 - BUREAU DE BOB JACKSON : ERIC SE TROUVE AU BUREAU DE BOB JACKSON EN COMPAGNIE DE SA SECRETAIRE. BOB EST FORT OCCUPE AU TELEPHONE, CE QUI FAIT QU'IL EST PEU DISPONIBLE POUR ERIC.

BOB (au téléphone) : Non non non non non ... Non. (Il voit arriver Eric.) Euh ... Bonjour. Je suis à vous dans une seconde. Euh ... Jerry ... Euh ... Jerry, c'est une plaisanterie ou une insulte ? Dites-lui que si elle n'accepte pas, je conseillerai à mon client de demander la garde ... Oui. (Il raccroche.) Mais que puis-je faire pour vous ?

ERIC : Je suis Eric Camden, le père de Matt. On s'est parlé, hier soir au téléphone.

BOB : Ah oui !

ERIC : J'aimerais plutôt dire "ce matin".

BOB : Oui, en effet, oui. Matt, le nouveau petit copain de ... euh ... Je suis vraiment content que Tia sorte avec quelqu'un. Ca lui fait beaucoup de bien. Notre divorce l'a beaucoup éprouvée. Elle passait son temps à tourner en rond, à faire un peu la tête. (Il entend sonner le téléphone.) Euh ... Vous permettez ? (Il décroche.) Euh ... non non non. Non, Jerry, ce n'est pas une négociation, c'est une proposition. Et elle tient encore jusqu'à la fin de cette journée. (La secrétaire passe lui donner quelque chose.) Merci, mon trésor. La balle est dans votre camp. Si vous voulez savoir ce que je ferai à votre place, je vous dirai ceci. Je ferai ce qui est le mieux pour votre cliente et l'enfant (...) Comment est-elle, physiquement ? (...) Ah ! Vraiment ? (...) Et elle voit quelqu'un ? (...) Non non, c'est une question d'ordre privée.

LA SECRETAIRE : Votre rendez-vous de trois heures attend.

BOB : Euh ... ne quittez pas. (à Eric) Je suis désolé. Il y a des journées comme ça où rien ne va, on peut reporter le rendez-vous ? Hein ?

ERIC : Oh ... Oui oui, bien sûr. Je vous appellerai. (Ils se serrent la main.)

BOB : Ravi de vous avoir vu.

ERIC (tout bas entre les dents) : Moi aussi, ravi de vous avoir vu.

BOB (se remettant à téléphoner) : Jerry ... Jerry, je vous donne un bon conseil au 105, croyez-moi.

 

SCENE 8 - SALLE DE GYM : MATT ET LUCY ENTRENT DANS LE GYMNASE.

LUCY : Qu'est-ce qu'on vient faire ici ?

MATT : Je t'ai dit d'avoir confiance en moi.

LUCY : Mais explique-moi. (Une fille, Kristin, arrive.)

KRISTIN (à Matt) : Alors, c'est elle, ta soeur ? Salut, je m'appelle Kristin.

MATT : Kristin, euh ... voici Lucy. Elle veut devenir pom-pom girl et elle a besoin de s'entraîner un petit peu.

KRISTIN : Fermez à clé en partant et mettez bien les clés dans la boîte aux lettres. D'accord ?

MATT : Oui. Merci, c'est vraiment gentil à toi.

KRISTIN : Pas de quoi. Bonne chance.

LUCY : Merci. (à Matt) Qui c'est ?

MATT : Oh ! Eh bien, je suis sorti avec sa soeur.

LUCY : Et ?

MATT : Et elle m'a plaquée et elle croit qu'elle a une dette envers moi. Viens. (Soupir.) Ecoute ... écoute, Lucy. Tu sais tout ce qu'il faut savoir pour devenir pom-pom girl et tu es aussi bonne que n'importe quelle autre candidate.

LUCY : Mais ?

MATT : Mais tu as besoin d'y mettre un peu de confiance, un peu d'enthousiasme et de la détermination pour y arriver. C'est tout. C'est le secret de toute réussite. (Lucy sourit.) Allez ! Au boulot.

LUCY COMMENCE PAR FAIRE UNE CHUTE ET A NOUER SON LACET.

MATT (mourant d'impatience) : Oh ! Seigneur.

LUCY COMMENCE A MARCHER SUR LA POUTRE.

MATT : Voilà, c'est ça.

PUIS ELLE S'ENTRAINE A LA PYRAMIDE, LES JAMBES PAR DESSUS L'EPAULE DE MATT, MAIS ELLE N'A PAS ENCORE D'EQUILIBRE. ELLE SE TIENT AUX ANNEAUX. ENSUITE, ELLE FAIT LA ROUE. ELLE HESITE MÊME A SAUTER PAR-DESSUS LE CHEVAL D'ARCON, MATT SE DIT PLUSIEURS FOIS QU'ELLE VA Y ARRIVER. IL SUFFIT POUR ELLE DE PRENDRE SON ELAN. LORSQU'ELLE REALISE CETTE FIGURE, ELLE SE RETROUVE SUR LE SOL. LA PYRAMIDE SE REPETE ENCORE UNE FOIS.

MATT : Ca va ?

PUIS, ENCORE UNE FOIS POUR LA ROUE.

MATT : Garde les bras bien tendus, cette fois.

ELLE REFAIT UNE NOUVELLE FOIS, LA ROUE EN TENDANT BRAS ET JAMBES ET SE MET A REALISER TOUTES LES AUTRES FIGURES. A LA FIN, ELLE S'ENTRAINE DAVANTAGE A LA PYRAMIDE.

MATT : Voilà ! Attention. Les genoux qui débloquent.

LUCY RELACHE LES ANNEAUX, LEVE LES BRAS ET SOURIT.

 

SCENE 9 - CHAMBRE DE MARY ET LUCY : TIA SE MET A PARLER A LUCY ET MARY.

MARY : T'as vu la veste en cuir que j'ai trouvée en solde ?

TIA : Elle te va très bien. (Matt frappe et entre.)

MATT : Salut. Maman a dit que tu étais là. Je te croyais chez ton père.

TIA : J'en reviens. Je croyais que tu avais à faire.

MATT : Je suis libre, maintenant. Tu veux faire quelque chose ?

TIA : Non. Je préfère rester un peu avec les filles.

MATT : Ah ? (Tia lui fait signe.) Bien.

LORSQU'IL FERME LA PORTE, IL LES ENTEND RIRE ET DISCUTER.

 

SCENE 10 - COULOIR : MATT, AYANT QUITTE LA CHAMBRE DE MARY ET LUCY, TOMBE SUR SIMON.

MATT (ayant subi un accrochage) : Oh ! Simon, arrête de jouer les hommes invisibles, s'il te plaît. Ca me m'amuse vraiment plus.

SIMON : T'es de mauvais poil. C'est normal.

MATT : Et pourquoi je serais de mauvais poil ?

SIMON : Tu sais bien.

MATT : Non, je ne sais pas. Vas-y, dis-le-moi.

SIMON : Ecoute, ça m'embête un petit peu d'avoir à te dire ça, mais je crois que Tia a envie de devenir une Camden.

MATT : Je pense que c'est un peu tôt pour parler de mariage, même si ça peut arriver dans l'avenir.

SIMON : Mais je ne parle pas de mariage. Je crois qu'elle veut se faire adopter par nos parents.

MATT : Pardon ?

SIMON : Donc, elle deviendrait ta soeur et tu ne pourrais plus du tout sortir avec elle. L'épouser, je n'en parle même pas.

MATT : Simon, les parents ne vont pas adopter Tia.

SIMON : C'est possible, mais elle en a quand même bien envie.

MATT : Pourquoi ?

SIMON : Ca semble évident. Elle a besoin d'une famille.

 

SCENE 11 - CHAMBRE DES PARENTS : ERIC ET ANNIE S'APPRÊTENT A DORMIR.

ERIC : Tu vois, son père ne semble pas du tout avoir conscience du problème de Tia et ...

ANNIE : ... et sa mère, pas davantage.

ERIC : Je me demande ce qui se passerait si je les réunissais tous les deux dans la même pièce pour qu'ils puissent voir les conséquences que ça a sur Tia. (Annie le regarde fixement.) Quoi ? Tu crois que je ne peux pas le faire ?

ANNIE : Tu peux réussir tout ce que tu veux.

ILS S'ENLACENT ET S'EMBRASSENT. AU MOMENT OU ERIC S'APPRETE A DORMIR, ANNIE CONTINUE DE LE REGARDER.

ERIC : Quoi ?

ANNIE : Non, rien.

 

LE LENDEMAIN ...

 

SCENE 1 - COULOIR : LUCY, DE TRES MAUVAISE HUMEUR, SORT DE LA SALLE DE BAIN ET TOMBE SUR MATT.

MATT : Prête ?

LUCY : Ecoute, je te remercie pour tout ce que tu fais pour moi, mais je ne sais vraiment pas ce qui m'a pris. Je n'ai pas la moindre chance.

MATT : Qu'est-ce que tu racontes, voyons ? Ce que tu dois faire, tu l'as fait avec moi. Je sais que tu peux, je t'ai vue.

LUCY : Oui, je sais que sur le plan technique, je peux tout faire. Ce n'est pas ça.

MATT : Qu'est-ce que c'est, alors ? Dis-moi.

LUCY : Je ne suis pas assez jolie pour être recrutée. J'ai la tête trop grosse, j'ai les jambes beaucoup trop maigres.

MATT : Allez, viens. (Il la fait entrer dans la salle de bain.) Regarde-toi.

 

SCENE 2 - SALLE DE BAIN : MATT AIDE LUCY A REPRENDRE CONFIANCE EN ELLE.

MATT : Tu es très belle, Lucy. Aussi belle que toutes les autres filles.

LUCY : Tu es sincère ?

MATT : Oui, bien sûr.

LUCY : Même si je ne suis pas une pom-pom girl ? Et je ne regrette pas mes efforts, même pour ça. Merci, Matt.

MATT : Tu vas y arriver.

LUCY : Et si on me refuse ?

MATT : On aura l'année prochaine entière pour s'entraîner.

 

SCENE 3 - TERRAIN DE FOOTBALL DU COLLEGE : LUCY ET LES FILLES DE SON EQUIPE SE METTENT A S'ECHAUFFER. LEURS MEMBRES DE FAMILLE ASSISTENT AU SPECTACLE.

LES FILLES : Ouais ! Yahoo !

LUCY : Attention, les filles ! A mon signal, prêtes ?

LES FILLES : Oui.

LUCY ET LES FILLES : Oui ! C'est nous les Eagles. (Claquement de mains.) Oui ! C'est nous les plus forts !  (Claquement des mains. etc...)

ERIC : C'est moi qui la regarde comme un père ou c'est elle qui se rend la meilleure ?

ANNIE : Ah ! Elle est vraiment bien.

MARY : Ca m'ennuie de l'admettre, mais elle s'en tire comme un chef. (à Matt) Comment tu fais ?

MATT : Tout ce que j'ai fait, c'est l'aider à reprendre confiance, comme je l'avais fait pour toi.

SIMON : Peut-être, la pom-pom girl Lucy est invisible pour nous parce que la seule Lucy qu'on voyait, c'était celle qu'on voit tous les jours, c'est tout.

ERIC : Oui, c'est ça, c'est ça. Tu avais tout à fait raison, Simon.

LES FILLES S'APPRETENT A S'ELEVER EN PYRAMIDE.

LUCY : Attention !

LUCY SE TROUVE AU SOMMET DE CETTE PYRAMIDE.

ERIC : Ouais ! (Applaudissements et cris de joie.)

 

SCENE 4 - CUISINE : LE SOIR APRES LE DÎNER, MATT ET TIA PASSENT DU TEMPS ENSEMBLE. 

TIA : C'était une belle journée à passer en famille. Merci de m'avoir invitée.

MATT : Je t'en prie. Euh ... écoute, Tia. J'ai ... j'ai le vague sentiment que tu n'es pas avec moi pour moi, mais pour être avec ... avec ma famille.

TIA : Je suis désolée, Matt. Je t'aime beaucoup, je t'assure, mais je crois que j'ai besoin d'autre chose qu'un petit ami.

MATT : Ce n'est pas grave, tu sais. Je comprends.

TIA : Tu n'es vraiment pas en cause.

MATT : Rassure-toi, je suis blindé. Je me suis déjà fait plaquer.

TIA : Tu plaisantes ?

MATT : Non, jamais par quelqu'un pour qui j'avais de pareils sentiments, mais ... Ca ne se passe pas toujours comme on veut, n'est-ce pas ?

TIA : Oui, je suis bien placée pour le savoir.

MATT : Approche. (Etreinte.) Ca va bien se passer, tu verras.

TIA : Je peux te poser une question difficile ?

MATT : Oui.

TIA : Quand j'aurai mis un peu d'ordre dans ma vie, on pourrait essayer de sortir tous les deux ?

MATT : La question n'est pas si difficile que ça. Bien sûr. (Ils s'embrassent.)

 

SCENE 5 - SALON : ERIC ET ANNIE RECOIVENT ELLEN, AVANT L'ARRIVEE DE BOB ET TIA.

ELLEN : Quand vous avez appelé pour dire que vous aviez quelqu'un à me présenter, après avoir raccroché, j'ai bouclé une vente et j'ai complètement oublié ma commission sur la lingerie. Alors, est-ce qu'il s'agit d'un de vos confrères, Révérend ?

ERIC : Appelez-moi Eric. Euh ... non, ce n'est pas un confrère, c'est juste un ami.

ELLEN : Vous n'allez pas imaginer que je ne sors pas. Je sors, seulement, c'est toujours très agréable d'être présenté à quelqu'un.

ERIC : Oui.

ON SONNE A LA PORTE. ERIC S'APPRETE A L'OUVRIR.

ELLEN : C'est si difficile de faire de bonnes rencontres à mon âge, surtout avec une fille à la maison et compte tenu du fait que tout le monde connaît mon mari, hum ... (Eric arrive avec Bob et Tia.) Qu'est-ce que ça veut dire ?

BOB (à Eric) : Je croyais que vous aviez quelqu'un à nous présenter.

ANNIE : Parfaitement. Tia ? (Annie la fait entrer.)

ERIC : Bob, Ellen, je vous présente votre fille. Visiblement, vous avez été tous les deux très occupés, dernièrement, à tel point que vous avez raté l'occasion de faire connaissance avec une jeune fille qui, je crois, aimerait vous dire une ou deux petites choses.

ELLEN : Si tu as un problème, tu peux toujours venir me voir, ma chérie.

BOB : Comme si elle ne pouvait pas le faire avec moi.

ELLEN : Oooh !

ERIC : Je vous en prie, asseyez-vous. (à Bob) Je vous en prie. Vas-y, Tia.

TIA : Merci. Depuis que le divorce a été prononcé, je me sens rejetée. J'ai l'impression que vous ne m'aimez plus, l'un comme l'autre, comme si la seule chose qui vous préoccupe, c'est de vous venger l'un de l'autre. Aucun de vous ne me demande jamais ce que je veux. Tout ce que vous me demandez, c'est de vous  raconter ce que l'autre fait. J'en ai assez. J'en ai assez d'être ballottée de droite et de gauche. Ca me fatigue de passer des heures chez toi, toute seule, papa ... ou chez toi, toute seule, maman. J'ai besoin de vous, besoin de vous deux, même si je dois aller de l'un à l'autre.

BOB : Mais, chérie, pourquoi tu ne l'as pas dit plus tôt ?

TIA : Mais quand, papa ? Quand tu repasses à la maison en coup de vent pour te changer avant de rejoindre ta nouvelle copine. Et toi non plus, maman, tu ne me parles pas. Si tu le faisais, tu saurais que je ne veux pas aller emménager dans ton studio. C'est tout ce que je voulais vous dire. Surtout, j'espère que je ne vous ai pas blessés, parce que je vous aime. Je vous aime même si vous ne vous aimez plus. Bon. Je vais demander à Matt de me ramener à la maison. (Elle se lève.)

ERIC : Vous permettez un instant ?

ERIC CONDUIT TIA JUSQU'A LA PORTE ET PUIS, SE RASSIED.

ERIC : Je suis sûr que vous connaissez très bien Tia, mais ... j'ai parlé avec beaucoup d'enfants qui vivaient des divorces. Ils peuvent s'imaginer très vite que personne ne les aime. Certains parviennent à s'en tirer, mais d'autres font des fugues ou parfois même en arrivent à se suicider. Ils deviennent les propres victimes des gens qui les connaissent et qui les aiment, mais qui ont cessé de faire attention à eux parce que, ils ne pensent qu'à eux-même.

ELLEN : Je pense que nous vous avons parfaitement compris, Révérend.

ERIC : Oui, désolé. Je ne voulais pas vous brusquer. Si je peux faire quoi que ce soit d'autres, appelez-moi. (Il quitte la pièce.)

BOB : Est-ce que je me trompe ou ce type essaie de se donner des airs un peu supérieurs ?

ELLEN : Tu te trompes. Il a raison et ça m'agace.

BOB : Oui, moi aussi.

ELLEN : Tu te rends compte ? On est tombés d'accord pour une fois.

BOB : Peut-être Tia aurait-elle envie qu'on prenne un rendez-vous avec le pasteur et qu'on discute calmement, tous les trois ?

ELLEN : Ce serait une bonne idée.

 

SCENE 6 - HALL D'ENTREE : ERIC VA CHERCHER UNE OU DEUX PETITES CHOSES DANS UN PLACARD. ANNIE NE SAIT PAS ENCORE CE QUE C'EST.

ANNIE : Maintenant que tu as résolu les problèmes des autres, est-ce que tu penses que tu aurais une minute ou deux pour moi ?

ERIC : Euh ... oui, bien sûr, oui.

ANNIE : Qu'est-ce que c'est ?

ERIC : Euh ... ben ... Ca, c'est quelque chose pour ... Tiens, prends ça et viens, je vais te montrer.

ILS MONTENT ET CROISENT SIMON SANS LE VOIR.

ERIC : Dis-donc euh ..., t'aurais pas vu Simon ?

ANNIE : Non, je ne l'ai pas vu.

SIMON (après l'absence d'Eric et Annie) : Ouais !

 

SCENE 7 - CHAMBRE DE MARY ET LUCY : DEPUIS LE SPECTACLE DE LUCY, MARY A EU L'IDEE DE LUI OFFRIR UN CADEAU.

LUCY : Tu veux que je te fasses la locomotive, encore une fois ?

MARY : Non non, ça ira comme ça. Mais tu as été géniale, cet après-midi. Félicitations ! (Lucy sourit.) Oh ! J'ai un petit cadeau pour toi.

MARY SORT LE CADEAU DE SA COMMODE ET L'OFFRE A LUCY.

LUCY (examinant le contenu du petit sac) : Un soutien-gorge pour le sport ?

MARY : Oui. J'ai pensé que maintenant que tu étais une athlète en herbe, ça te serait utile.

LUCY : Merci. (Etreinte.) T'es géniale.

 

SCENE 8 - TOIT DE LA MAISON : ERIC ET ANNIE SONT EN TRAIN DE PIQUE-NIQUER SUR LE TOIT. LA MUSIQUE, AUSSI, EST PREVUE AU PROGRAMME.

ANNIE : Caviar ? Et du champagne ?

ERIC (commençant à jouer de la guitare) : Oui, j'ai essayé d'économiser pour acheter une nouvelle guitare, mais je me suis dit que tout compte fait, l'ancienne ferait aussi bien l'affaire. On est montés ici le soir où on a emménagé. Tu te souviens ?

ANNIE : Oui, je me souviens.

ERIC : Surprise.

PUIS, ILS SE METTENT A CHANTER. (TITRE DE LA CHANSON : UP ON THE ROOF.)

ERIC : At night, the start put on a show for free. And darling, you can share it all with me. I keep telling you ...

ANNIE : Right smack dab in the middle of town, I found a paradise that's trouble proof ...

ERIC : Up on the roof ...

ERIC / ANNIE : And if this world starts getting you down there's room enough for two up on the roof ...

ERIC : Up on the roof ...

ANNIE : Up on the roof ...

ERIC : Oh ! Come on, baby ...

ANNIE : Up on the roof ...

ERIC : Come on, darlin', everything's alright ... come on, darlin', everything's alright ...

FIN DE L'EPISODE

Fait par Engelsnad

Kikavu ?

Au total, 16 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Memel51 
19.11.2016 vers 21h

naley 
12.11.2016 vers 22h

tixy1 
11.11.2016 vers 21h

bbeymise 
14.10.2016 vers 03h

blady 
02.10.2016 vers 15h

Steed91 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Vidéos de Chyler Leigh
Aujourd'hui à 15:40

Vidéos - Interviews
Aujourd'hui à 15:38

Vidéos - Interviews
Aujourd'hui à 15:34

Vidéos de Nathan West
Aujourd'hui à 15:18

AS - Nathan West
Aujourd'hui à 15:14

Actualités
Mises à Jour du Mois

Mises à Jour du Mois
Le bilan des Mises à Jour de Mois d'Octobre et de Novembre 2016 vient d'être rédigé.  Vous pouvez le...

Sortie AS : Rachel Boston

Sortie AS : Rachel Boston
Hier, 24 Novembre 2016, Rachel Boston a été vu servant de la nourriture au sans-abri lors de LA...

OTS AP : Jessica Biel

OTS AP : Jessica Biel
Le 31 Octobre 2016, Jessica Biel a été vu sur le tournage de son prochain film "Shock And Awe" dans...

Sortie AS : Bryan Callen

Sortie AS : Bryan Callen
Le 30 Octobre 20016, Bryan Callen a participé à l'enregistrement de The "Missi and Zach Might Bang...

Sortie AP : Ashlee Simpson

Sortie AP : Ashlee Simpson
Le 27 Octobre 2016, Ashlee Simpson accompagné de son mari, Evan Ross, a été vu sortant du Concert de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Spécial Couple: Quel est votre couple préféré ?

Total : 12 votes
Tous les sondages

Partenaires premium
HypnoChat

arween (19:11)

ouais donc loin de chez moi ^^

Xanaphia (19:12)

vous avez des fêtes spéciales par chez vous ?

arween (19:13)

Non rien du tout

arween (19:13)

Ah attends si on la fête de mai.

arween (19:14)

Mais je crois que c'est juste à Nice

Xanaphia (19:14)

la fête de mai ?

mnoandco (19:14)

Oui, chez moi aussi il y a la Saint Nicolas (Nord Est) ! et le père fouettard...pour les pas gentils...ne me sens évidement pas concernée!

arween (19:15)

Honnêtement je ne sors pas beaucoup là où il y a foule alors je sais pas trop ce qu'ils font

Xanaphia (19:15)

coucou ah oui le folklore local ^^

Lolo1710 (19:27)

Saint Nicolas c'est sacré en Belgique, les primaires font un spectacle chaque année puis les autre c'est surtout pour les bonbons ?

Xanaphia (19:29)

Ou les chocolats et les coquilles

Lolo1710 (19:41)

Ouaip, un truc génial aussi mais c'est peut être que dans mon école, c'est les filles qui font régime et qui troc des bonbons contre des mandarines

Sonmi451 (21:20)

Moi je fais saint-Nicolas car mon homme est du nord-Est mais ma fête à moi arrive jeudi. ^^

Sonmi451 (21:20)

Avec la fête des lumières.

Sonmi451 (21:21)

Bonsoir au fait!

Xanaphia (21:30)

Bonsoir Ah la fête des lumières ça doit être joli ^^

Sonmi451 (21:36)

Très.

Sonmi451 (21:37)

Cette année, je vais me contenter de mettre les lampions aux fenêtres.

serieserie (08:40)

Bonne journée de chasse aux cadeaux sur la citadelle!

CastleBeck (15:46)

BOnjour ici!
Je viens de lire qu'une de mes séries préférées est renouvelée pour une 4e saison avec ajout d'un de mes acteurs préférés. Il me semble que ça met du bonheur dans ma journée <--- Oui, ça ne m'en prend pas beaucoup!

CastleBeck (15:53)

(Tiens, dans l'article ils disent que ce sera diffusé prochainement sur France 2... C'est bon à savoir. Si vous voyez passer Mensonges sur France 2, vous regardez!)

aline2408 (22:27)

Joyeux Anniversaire James723

aline2408 (22:28)

Joyeux Anniversaire James723

James723 (22:28)

Thank you ^^

angie5 (13:24)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

Locksley (14:11)

@angie : merci d'utiliser la room HypnoPromo pour ce type d'annonce.

oOragnarOo (14:56)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Locksley (15:06)

@ragnar : même demande que ci-dessus, merci d'utiliser la room HypnoPromo pour les annonces promotionnelles de vos quartiers.

oOragnarOo (15:10)

ok merci

Sonmi451 (15:10)

Bonne fête des lumières pour ceux qui la font! Et pour les autres bonne journée à vous!

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play