VOTE | 494 fans |

Témoignage Mercolin

NB: Those text and photos have been published by Mercolin for Merlin_HypnoSeries,
no part of this publication, even partial, may be used or copied without our prior permission.

NB : Ce texte et ces photos ont été publiées par Mercolin pour Merlin_HypnoSeries,
pas de copie ou d'utilisation, même partielle sans notre autorisation préalable.

Installez-vous confortablement et en route pour les aventures de ...

Mercolin à la poursuite du "Diamant Vert"

La "Quête"

Alertée par la News : Colin Morgan et Fanny Ardant en tournage en France, j’ai décidé de prendre la route vers un coin de France que je connais bien, pour essayer de rencontrer l’insaisissable Colin Morgan.

Après plusieurs coups de téléphone aux mairies et syndicats d’initiative :

- Au Vigan, qui n’étaient au courant de rien (sic)

- A Ganges où une partie du tournage devrait se faire sur le marché de Ganges un vendredi, lequel?

Je suis donc partie pour Le Vigan avec 2 ou 3 infos sur l’endroit où Fanny Ardant et Colin Morgan tournaient "Waiting for You".


dimanche 7 juin

Arrivée au Mas de la Prairie notre hôtel au Vigan à 21h 45 après avoir récupéré MJ, une autre admiratrice de Colin Morgan qui vient du Pas de Calais, à la gare de Montpellier. Nous avons prévu de rester jusqu’au dimanche 14, mais nous avons un problème d’hébergement pour la dernière nuit car tout est réservé pour le 14ème "Rallye du pays Viganais".

lundi 8 juin

Nous partons à Ganges pour enquêter sur le film et trouver un endroit où dormir le samedi soir.

A Ganges, on nous indique la vidéothèque, la place du marché … Nous y faisons un petit tour.

Nous repartons vers le Vigan, nous nous arrêtons à Saint-Julien-de-la-Nef pour manger, mais le restaurant est fermé. Au passage nous remarquons un camping.

Nous remontons vers le Vigan. A Pont d’Hérault, nous trouvons enfin un restaurant. Nous entrons dans le parking, en bas de la pente un panneau indique "pour sortir du parking demander de l’aide".

"Comment vais-je réussir à remonter ? La pente est raide… je ne peux toujours pas sortir, je cale … je fais patiner l’embrayage … Bon sang, c’est quoi cette odeur ? "

Du coup la faim nous a laissées, direction le Vigan et premier garage pour un arrêt conseil.

Pendant que le garagiste vérifie ma voiture, j’en profite pour demander à la secrétaire, si, par hasard, il y a des hôtels dans le coin :
- "Il y a le camping d’Isis en Cévennes et le gîte Château d’Isis à St Julien de la Nef
-
On en vient et nous n’avons pas trouvé la route
- Elle est en contrebas le long de la rivière, mais je ne sais pas s’il reste des places, avec le tournage c’est  pas  mal occupé.
- Le tournage ?
 - Oui mon amie loge tous les techniciens du film … et tout à côté, il y a le Gîte Castel Isis, peut être qu’il reste une chambre."

Finalement ma voiture va bien, j’ai "juste" usé ma courroie d’embrayage avant l’heure !

MJ est surexcitée "on y va ! "

Repartir, vers Saint-Julien-de-la-Nef, prendre le petit chemin, croiser (difficilement) la gendarmerie juste devant un cimetière au milieu de nulle part, et enfin arriver au Camping d’Isis en Cévennes

Je remarque à l’entrée du camping, plusieurs voitures de location et un minibus blanc (tiens, un peu comme ceux de Pierrefonds !).

Direction le gîte, dans le parking, une jeune femme s’approche accompagnée d’un énorme labrador. Nous expliquons une nouvelle fois que nous cherchons un hébergement pour le samedi soir.
- "C’est complet jusque au 21.
- Connaissez-vous d’autres endroits où nous pourrions trouver de quoi loger ?
- Donnez moi votre nom, votre n° de téléphone, votre mail, j’appelle une amie à Sumène si elle a une chambre je vous rappelle ce soir".

Je m’exécute, elle note …

- "(Innocemment) C’est complet à cause du film ?
- (Méfiante) Comment savez-vous pour le film ? Nous n’avons fait aucune publicité.
- Sur le site des films tournés en Languedoc Roussillon. Ils parlent d’un film avec Fanny Ardant et Colin Morgan … nous nous promenons entre le Vigan et Ganges pour essayer de voir comment se passe le tournage. 
- Fanny Ardant n’est pas là, l’acteur Anglais non plus et quand ils tournent "là-haut" tout est fermé. Je vous rappelle ce soir
- Merci beaucoup … au revoir."

 L’air (faussement) décontracté nous retournons à la voiture. MJ a pris une photo.

La jeune femme, nous apprendrons plus tard qu’elle s’appelle Nelly, nous surveille en tenant son molosse par le collier.

 

Excitées comme des puces, nous rentrons au "Mas de la Prairie" Nous sommes sures que Colin est là.

mardi 9 juin

Nous enquêtons à Ganges …

A la vidéothèque, après nos suppliques désespérées et quelques réticences de leur part :
- "Oui, ils doivent tourner aux archives, mais il n’y aura pas Fanny Ardant juste l’acteur Anglais
-
Ah bon, et quand ? avez-vous une idée ?
-
Jeudi matin à partir de 7h mais la Vidéothèque ne sera pas ouverte
-
Ce jeudi-ci
-
Je ne pense pas nous n’avons pas encore reçu les ordres."

Puis à la mairie, où je me fais connaître, j’ai déjà appelé et "vous m’avez répondu si gentiment" :
- "Ils doivent tourner sur la place du marché vendredi, ils ont déjà choisi quelques figurants et le responsable doit revenir demain pour la mise au point des actions à mener … revenez jeudi nous aurons quelques indications.
- Oh merci, merci.
- Mais évitez d’ébruiter, ils préviennent au dernier moment pour ne pas être dérangés".

Nous promettons, nous n’avons sûrement pas l’intention de divulguer quoi que ce soit, nous avons trop bataillé.

Au syndicat d’initiative, Ils ne sont au courant de rien. Mais il y a de jolis coins à visiter, nous prenons quelques dépliants touristiques.

Je rappelle Nelly pour savoir si elle à pu joindre son amie, un homme répond que ce n’est sans doute pas le cas, car nous aurions eu de ses nouvelles.

mercredi 10 juin - Saint-Julien-de-la-Nef

Nous avons décidé d’aller faire un tour du côté du château qui est indiqué comme un lieu de promenade sur les dépliants touristiques.

 Nous commençons notre promenade, des panneaux indiquent : Camping d’Isis en Cévennes (1,6 km) … Château d’Isis  (1,5 km). ,

 Sur la route nous rencontrons quelques voitures, les gendarmes (encore), une voiture avec un homme et un chien loup … nous prenons quelques photos, nous flânons.

Arrivées au camping nous empruntons une petite route juste derrière le château et après une centaine de mètres …

On dirait qu’on ne peut pas aller plus loin, mais nous continuons malgré tout. Le chemin grimpe et "viroune" comme on dit chez moi … Il fait chaud mais la forêt est magnifique et nous trouvons un parterre de délicieuses fraises des bois : Le paradis quoi !

Plein de photos, et peut être 3 km plus loin, en plein milieu de nulle part …

Et juste au détour du chemin …

 

Un portail avec un gardien pas "tibulaire" mais presque et… si nous retournions à nos fraises des bois !

Nous redescendons et une centaine de mètres plus loin nous apercevons de chaque côté du chemin une chaîne cachée dans l’herbe, nous étions dans une propriété privée. Pour le coup nous pressons le pas, pourvu qu’ils ne lâchent pas les chiens !

Nous étions "là-haut" à l’endroit où se tourne le film, nous avons trouvé la maison de Madeleine, mentionnée dans le synopsis.

jeudi 11 juin

Petit passage à la mairie de Ganges pour glaner quelques renseignements :"Rien ne se fera cette semaine, sûrement la semaine prochaine !"

Déçues, nous avons prévu de partir le dimanche matin et nous n’avons pas couru partout pour rater Colin une fois encore. Nous décidons d’aller voir le Cirque de Navacelles.

Routes bien pentues, virages en épingle à cheveux, et à l'arrivée un site magnifique. J’achète un tee-shirt des Cévennes et quelques cartes postales.

Pendant le voyage de retour, ma décision est prise, si je trouve une chambre dans le coin, je reste la semaine prochaine.

vendredi 12 juin

Nous sillonnons la région, toujours à la recherche d’une chambre. Arrêt repas à Ganges.

Le hasard est clément parfois … Il reste une chambre qui donne sur la place, la mairie, la vidéothèque, le marché … la semaine prochaine je serais aux premières loges !


samedi 13 juin

Nous emménageons à l’Hôtel de la Poste à Ganges. Mais MJ est "un peu" déçue de devoir partir sans avoir rien vu et propose :
- "Si nous retournions au château ?
-
Je ne crois pas non, pour quelle raison serions-nous là-bas ?
- Nous allons leur demander si Colin est là et si oui, de lui donner notre cadeau et puis nous partirons".

Je plie mon tee-shirt, dans un paquet cadeau et en route pour Castel Isis.

Sur le chemin le long de la berge nous croisons avec peine une voiture noire, vitres teintées. Sortant du château une voiture s’arrête à côté de nous, la conductrice nous aborde.
- "Ah, voilà les admiratrices !
-
???
- Vo
us l’avez ratée d’une minute, si ça se trouve vous l’avez croisée.
-
???
-
Fanny viens de repartir elle à fini de tourner et rentre chez elle en Italie, où vers là-bas.
-
???
-
Je suis Maryvonne … Fanny Ardant logeait ici mais elle vient de partir.
-
Oui nous avons croisé une voiture sur le chemin
-
C’était Fanny. Mais il reste encore quelques acteurs et une partie de l’équipe.
-
Colin est là ?
-
Oui mais il dort encore, ils ont tournés jusqu’à 4 h du matin et ils sont vraiment fatigués. "

Et nous voilà à sortir nos cadeaux et demander si, elle pourrait lui donner, lui expliquer combien nous admirons Colin et que nous sommes venues de Calais et de Bordeaux, dans l’espoir de l’apercevoir.

Quand je parle de Colin … je suis intarissable, son mari Richard (l’homme du fourgon avec le chien de garde) arrive. Il écoute c’est un féru de cinéma mais il ne "sais" pas dans quel film Colin à joué
Je suis incollable, je cite tous les films, les séries, les pièces de théâtre, Maryvonne ouvre des yeux comme des soucoupes : "C’est pas dieu possible ce garçon si poli, si gentil, si simple et si réservé, il ne peut pas être connu comme ça, quand il emporte son repas il me ramène la vaisselle propre, il me remercie toujours par un gentil petit mot! Allez, entrez vous allez nous dire tout ça. "

Et oui ! C’est bien Colin Morgan, pas de doute, tel que nous nous l’imaginons.

Nous voilà, sous la tonnelle, à parler de "son" Colin, elle l’adore, sans savoir qui il est … Je propose de trouver des liens sur le net, mais le Wifi est en panne depuis l’orage. Quand Richard apprend que dans mon PC à l’hôtel j’ai "quelques" vidéos et des photos, il veut les voir :
- "Revenez vers 14h 15h et nous regarderons tout ça.
-
Nous ne dérangerons pas ?
- I
ls ont une scène à finir "là-haut" donc ils vont juste passer, ne vous inquiétez pas."

Au cas où Colin aurait l’idée de passer entre temps, nous laissons nos cadeaux. Si nous ne le voyons pas, il aura au moins un souvenir.

Nous sommes de retour à 14h30 nous nous installons sur la terrasse. Nous commençons notre leçon "Colin en 3 clics" Maryvonne et Richard veulent tout voir, Ils sont sidérés.

La tête sur l’écran nous entendons Maryvonne dire :
- "Tiens voilà Colin !
-
Non, je ne suis pas prête (je ferme mon ordinateur) Mon dieu !
-
Et ben quoi vous êtes des amies !
-
??? "

Colin approche tout souriant, intimidé, il embrasse Maryvonne dit "comment ça va", glisse un petit mot dans sa main puis se tourne vers nous. Maryvonne nous présente, il se penche comme pour m’embrasser. Je suis tellement hébétée que je tends la main.
- "How are you ?
-
Well, well, thank you!"

Et il continue de discuter avec Maryvonne, pendant un bon moment. Les repas, le tournage, courir dans les bois, sans gêne aucune, comme si nous faisions partie de la famille, puis Maryvonne se tourne vers nous et lui dit :"Colin tu sais, ce sont deux de tes admiratrices, elles t’ont porté un cadeau. 

Il ouvre tous grand ls yeux, met sa main sur son cœur il est touché et gêné en même temps, il prend les cadeaux, remercie et remercie encore.
- "Elles sont venues de Bordeaux et de Calais pour essayer de t’apercevoir.
-
Wahoo for me ? "

MJ est toujours en retrait, elle est beaucoup moins prolixe que moi. Nous ne demandons pas de photos, pas d’autographes juste nous le regardons, et essayons au mieux de communiquer. Il est tellement adorable

Jean-Jacques, arrive, Maryvonne nous présente, c’est plus facile de se comprendre, il est français, c'est le coiffeur des acteurs. Colin doit s’habiller et se faire coiffer avant de partir, je bafouille à Colin que je suis très heureuse de l’avoir rencontré, la main sur le cœur il dit "me too" . Je murmure combien j’aimerais être sa grand-mère de cœur, il sourit, il rentre et dit à Nelly, qui est la belle fille de Maryvonne "It’s so nice".

 Je suis Richard dans le bureau pour lui donner quelques photos de Colin. A mon retour, Colin, prêt à tourner, est parti poser nos cadeaux dans sa chambre. MJ a pu lui dire au revoir, elle a pris une photo de lui, de loin nos cadeaux à la main, je suis déçue, de l’avoir raté.

Maryvonne me montre mon livret de The Tempest et celui de Mojo que j’avais laissés sur la table, Il y a une belle signature sur chacun d’eux. Pendant que j’étais occupée, elle lui a dit que j’avais été voir les deux pièces et que je n’avais jamais pu le rencontrer et il a gentiment signé.

Folle de joie, j’embrasse Maryvonne pour la remercier d’avoir parlé pour moi et soudain tout s’agite une partie de l’équipe défile et discute, ça parle anglais et français, Maryvonne explique qui nous sommes, ils sont étonnés et tous se moquent gentiment de nous.

Nous apprenons qu’ils ne travaillent pas dimanche et que le tournage se fera au Café de la Place à Sumène, lundi et mardi puis dans les environs de la place mercredi.

Et puis tout le monde s’affole et les voilà partis tourner dans la maison "là-haut".

Avant de partir Jean-Jacques nous dit que nous avons raison d’admirer Colin, il le mérite. Il nous dit que Colin est vraiment une belle personne, qu’il est agréable, souriant et gentil avec tout le monde et surtout qu’il n’a pas la grosse tête.

Nous voyons Colin partir en voiture avec lui. Pas vraiment de différence entre les vêtements de Colin et les vêtements du film (sauf pour le logo sur le tee-shirt.)

Il est 16h nous restons avec Maryvonne et Nelly jusqu'à 18h, Maryvonne doit préparer le repas de Colin. Une assistante le lui portera dans la soirée. Nous avons discuté d’un peu tout, mais surtout de tous les films les pièces et les séries où l’on peut voir Colin.

Avant de rentrer nous faisons un détour par Sumène, pour repérer le Café de la Place, nous le trouvons très vite, nous nous installons à la terrasse et nous regardons l’équipe de techniciens, modifier l’apparence de la tonnelle, l’intérieur du café, enlever les publicités accrochées au mur extérieur et accrocher un panneau indiquant un distributeur de billets, en sirotant notre boisson. Ils sont en retard et devront terminer lundi, dès 8h.

Nous rentrons l’Hôtel de la Poste à Ganges, un peu "sonnées" par notre fantastique journée. Nous avons rencontré Colin et nous lui avons parlé  ! MJ ne veut plus rentrer à Calais.

dimanche 14 juin

Journée libre nous décidons d’aller visiter la "Grotte des Demoiselles" à Saint Bauzille-de-Putois. Il fait un temps superbe, je reste dans la voiture, j’ai déjà visité la grotte deux fois. MJ revient de la visite enchantée, c’était magique, nous repartons.

Nous décidons de visiter Sumène qui est une est une jolie petite ville, avec de nombreuses venelles pentues, descendant vers le Rieutord. La ville a encore des moulins désaffectés et était réputée autrefois pour ses nombreuses magnaneries. Les abords du Rieutord sont magnifiques avec tous ces petits ponts en pierre. Nous finissons notre journée sur la terrasse du Café de la Place, le propriétaire (qui nous a reconnues) nous dit que le café sera fermé au public lundi et mardi pendant la durée du film.

Le "Graal"

lundi 15 Juin - Sumène

En route pour le tournage. Nous allons enfin savoir comment cela fonctionne.

Arrivées sur place nous nous installons sur un banc, une partie de l’équipe technique arrive, l’autre partie est sur le tournage aux alentours de Sumène. Nous demandons si nous gênons, si nous pouvons assister, nous n’avons jamais vu, nous nous ferons toutes petites, nous ne dérangerons pas. La responsable nous dit que nous pouvons rester, elle nous dira où nous placer mais pendant le tournage pas un bruit, téléphones éteints et si photos il y a, pas de flash, pas de mentions sur ce qui se passe ici. ils ont déjà assez à faire avec les curieux locaux.  Nous promettons et nous nous fondons dans le paysage.

Les figurants arrivent, l’un s’approche de moi et me demande si je peux remplacer la personne qui devait l’accompagner et qui a eu un empêchement. Oh oui, bien sûr que je veux, mais les figurants sont déjà sélectionnés.
Nous voyons arriver Jean-Jacques qui, en riant vient nous saluer :
– "vous êtes là ? Avez-vous eu une photo avec Colin ?"
– oh non, on ne veut pas le déranger !"

Et nous voilà partis à discuter, il est vraiment agréable. L’homme lui explique pour sa compagne, je dis que j’aimerais participer et alors Jean-Jacques m’entraîne vers une place où sont installées les "loges" pour recevoir les figurants et les acteurs en me disant "je vais vous placer".

Il me présente à Maëlle, la responsable du casting des figurants, elle me demande si je suis libre pour deux jours, si je peux rester jusqu’à très tard, minuit peut-être et quand je dis oui elle note mon nom, mon numéro de téléphone. Je rejoins MJ et nous retournons sur la place où presque toute l’équipe est là. Chacun nous salue.

Colin arrive, nous voit, sourire gêné, il voit l’appareil de photo, il fronce les sourcils … Bon pas de photo !

Vous ai-je dit comment Colin est un pro pour regarder sans bouger la tête, juste les yeux qui scrutent tout autour et repèrent les paparazzis, il fronce quand la photo le gêne, ou carrément tourne le dos quand il ne veut vraiment pas , pas besoin de paroles, il est champion à ça (cf. photos ci-dessous)

 

Le tournage commence : "Action !"

Paul (Colin) arrive du coin de la rue, descend de voiture entre dans le café.

"Coupez !" La prise est vérifiée. On refait, une fois, deux fois, cinq fois, la scène est recommencée, je ne vois rien qui ne va pas, mais une portière qui ne claque pas assez fort, le clocher qui se met à sonner… Que sais-je ? Pas le bon angle ? L’ombre pas à la bonne place ?

Vers 18h30 pause paëlla pour toute l’équipe, Colin s’éclipse avec le repas préparé par Maryvonne et que l’assistante vient d’aller chercher. Lorsque Colin réapparait l’équipe commence à s’agiter. 

Paul (Colin) rentre dans le café parle avec le cafetier (Vincent Jouan) et ressort pour aller à sa voiture ; même topo, une fois, deux fois…

Pendant la pause nous discutons, Sylvie (Audrey Bastien) et Paul (Colin) parlent à la terrasse du café et tout d’un coup quelqu’un crie "Ho Sylvie y a du travail là! " Un technicien en colère? Non, ils répètent c’est le père de Sylvie (Vincent Jouan) qui hurle.

 

Et on tourne "Silence ! ... Action ! … Coupez !"

Je n’avais jamais pensé que c’était si fastidieux. Du coup je ne vois plus le métier d’acteur avec les mêmes yeux,

Pause : comme Audrey est tout près de moi, et sur les conseils de Jean-Jacques, j’ose enfin lui demander si elle veut bien que je prenne une photo d’elle "oui mais avec vous".

Audrey est vraiment toute simple, douce et d’une gentillesse sans pareille, on l’aime tout de suite.

Les scènes à l’intérieur du café commencent, tout se passe à huis clos, les figurants sont toujours dehors

A 21h30 MJ veut rentrer. Un peu déçue, je dis au revoir. Jean-Jacques me dit que la scène avec les figurants ne sera peut-être pas tournée ce soir et de revenir le lendemain. Nous prenons la voiture deux cent mètres plus loin, le téléphone sonne, le temps de s’arrêter c’est trop tard. C’était Maëlle, la responsable des figurants, j’essaie de rappeler deux fois, trois fois, occupé !

mardi 16 juin - Sumène

Retour à Sumène pour le tournage des scènes d’Audrey.
Après le bonjour quotidien (toute l’équipe nous connaît maintenant) nous nous installons. De là où nous sommes, nous ne voyons pas Colin. Il est dans la rue en face des caméras, il doit juste faire quelques signes à Sylvie (Audrey) depuis le faux distributeur de billets mais nous pouvons voir le jeu d’Audrey.

Une prise, deux prises, on modifie… on recommence, et tout d’un coup, il pleut, capuchon sur les caméras et le matériel… le tournage continue.

Entre les prises, Audrey se met à l’abri dans le fourgon.

Et puis il tombe des cordes … le matériel est posé sous la bâche du café, ils vont continuer avec les scènes à l’intérieur du café.

Nous décidons de partir. Pendant qu’ils finissent de tourner à l’intérieur, nous allons à Castel Isis rejoindre Maryvonne et Richard. Ils sont tout heureux de nous voir et nous passons le reste de l’après midi ensemble. Maryvonne nous dit que Colin après avoir couru dans la forêt, a mangé les pieds dans la cascade puis a été voir la Grotte des Demoiselles le dimanche.

mercredi 17 juin - Sumène

Ils ont tourné jusqu’à une heure du matin après que la pluie s’est calmée, donc ils ne seront sur place que vers 15h, nous allons boire un pot au Café de la Place, le patron est revenu et les techniciens remettent tout en ordre.

Une caméra installée dans le lit de la "rivière" filme les alentours et vers le café. Nous nous installons sur la petite place juste en face de l’épicerie où la suite du film sera tournée.

Les techniciens transportent le matériel depuis la place du café, et…  ils sont bien embêtés car ils doivent aller chercher le reste.
- "Euh … Vous allez rester avec nous je pense.
- Oui … Allez y on surveille !
-
Merci c’est gentil.
- C’est vous qui êtes gentil de nous supporter.
-
Vous n’êtes pas dérangeantes en fait, toujours bien sages (il rit).
-
Merci."

Préparation de l’épicerie, installation de la devanture avec des cagettes de fruits. La propriétaire ne veut pas être sur le film un des figurants prévus sera "l’épicier."

Tout le matériel est installé Colin et le reste de l’équipe arrivent "salut les filles !" Colin "Hi!" et nous sourit. Nous sommes aux premières loges à côté des caméras.

La voiture est amenée hors de vue, au coin de la rue, pour Colin. Répétition : Colin conduit, s’arrête devant l’épicerie, prend une carte routière, entre dans l’épicerie et ressort avec l’épicier qui lui indique le chemin à suivre.

 

Petite mise au point : Colin met sa chemise et c’est parti.

La circulation est bloquée. Silence ! Action ! Première prise, mêmes gestes, mais à la fin, Colin remonte dans la voiture attache la ceinture coupez ! La prise est vérifiée. Je vois la scène sur l’écran de la caméra, on refait.

A la prise suivante, pour moi tout est parfait, mais non, on recommence !

Entre chaque prise, Colin discute avec le réalisateur ou s’assoit à l’ombre tout près de nous, nous ne lui parlons pas il est dans son monde, il est Paul.

 

Pendant la pause Colin écoute l’homme qui aurait été mon mari si j’avais été figurante, l’homme est un peu "excité", Colin ne comprend rien à ce qu’il dit (nous non plus d’ailleurs) mais il rit à ses grimaces. Colin nous regarde, s’avance vers nous, un petit signe discret, je lui demande si on peut prendre une photo avec lui il dit "yeah" et se met à côté de moi. Mathilde l’assistante de Maëlle prend l’appareil de MJ et fait une série de photos. Elle demande "It’s OK Colin?"… "Yeah". Pour le coup c’est moi qui ai les yeux comme des soucoupes et la main sur le cœur "Thank you, oh thank you Colin, I’m so happy" ! Il sourit, dit "Fine" (mon accent devait être parfait) il s’éloigne, la pause est terminée.

Nous vérifions les photos, ce n’est plus le Paul du film que nous voyons, il est redevenu Colin juste le temps des photos. Comment fait-il ça ?

Le tournage doit continuer en voiture sur le pont de Sumène les techniciens rangent le matériel, il est temps pour nous de partir Nous disons au revoir, Colin hoche la tête, "Bye" et Jean Jacques dit :
-"On vous voit demain, on tourne à Ganges.
-
Heu nous logeons à L’hôtel de la poste notre balcon donne sur la place.
-
Hé c’est là que nous allons demain !
-
Je sais, nous serons déjà sur place! "

Nous rentrons, impossible de se garer sur la place, le parking a été réquisitionné pour le film.

jeudi 18 juin - Ganges

A 9h toute l’équipe est là. Colin et la voiture rouge arrivent, une caméra est installée sur le coin du parking.

Paul (Colin) doit arriver dans Ganges, aller au syndicat d’initiative, à la vidéothèque, aux archives de la mairie et repartir. En fait le départ sera filmé en même temps que l’arrivée puisque Paul restera un bon moment dans les locaux de Ganges.

Et c’est parti, Colin fait un parcours de reconnaissance, revient, une caméra est installée, dans la voiture. Petite réunion.

 

 Jean-Jacques est venu nous rejoindre et dit :
- "Après le tournage nous mangeons à la brasserie.
-
Nous aussi c’est le resto de l’hôtel ! je lui montre le balcon de la chambre et où nous logeons, juste au dessus.
-
Vous êtes vraiment bien placées pour tout voir !"

Tout en discutant il m’entraîne derrière la barrière … je suis encore mieux placée, ici.

Les prises commencent : le réalisateur reste dans la voiture, allongé sur la banquette arrière. Quand la voiture revient sur la place Paul (Colin) se gare, descend de voiture, se dirige vers le syndicat d’initiative, entre, reste un moment à l’intérieur, ressort, revient vers la voiture, s’installe sur un banc juste à côté et téléphone. Coupez ! L’assistante se précipite pour faire de l’ombre à Colin avec un grand parapluie noir.

Une autre prise, et encore une autre, c’est bon. Maintenant la scène du téléphone sur le banc.

Des techniciens emmènent du matériel dans les locaux du syndicat d’Initiative, de la vidéothèque et de la mairie, où les scènes d’intérieur vont être filmées.

 Vers 14h nous voyons Colin approcher pour une interview, juste sous notre fenêtre

 

Colin doit tourner les scènes de la vidéothèque et de la mairie.

 Nous avons dit à Maryvonne et Richard que nous passerions l’après midi avec eux. En route pour Castel Isis. Nous passons l’après midi à parler de tout, de rien, prenons des photos, sirotons du café et mangeons des gâteaux. Nous ne voyons pas le temps passer.


Maryvonne, MJ, Nelly, Richard et moi

Il est 18h, toute l’équipe revient, Colin s’en va directement "chez lui" il est épuisé.

Il est temps pour Maryvonne de préparer les repas et pour nous de repartir, MJ doit préparer sa valise, elle rentre à Calais demain.

vendredi 19 juin

Après le petit déjeuner nous faisons un tour dans le marché, nous rencontrons une partie de l’équipe, les caméras, vont suivre Paul (Colin) et Sylvie (Audrey) pendant qu’ils font leur marché, donc nous flânons et regardons.

Tout est dans la boite  ! Réuni sur la place tout le monde s’accorde une pause, le tournage est bouclé pour la France.

 

A 12h je dois raccompagner MJ à la gare de Montpellier, "see you later friends!" 

Lorsque je rentre de Montpellier le marché est terminé, la place est vide. Je prends un en-cas à la terrasse du café lorsque Maryvonne m’appelle et me demande :

- "Alors vous avez pu voir le tournage ?
-
Bien sûr, on ne pouvait pas les rater !
-
MJ est dans le train ?
-
Oui, je rentre juste, je me sens un peu "vide" là.
-
Viens faire un petit tour."

OK je me sentirais moins perdue.

Le soir une fête est prévue au camping pour clôturer le tournage en France. Colin y va, mais il ne reste pas très tard. Ils doivent tous partir samedi.

samedi 20 juin

C’est le grand départ, chacun prépare ses bagages et s’échappe seul ou en groupe.

Colin s’en va à 18h30, avant de partir il dit à Maryvonne combien il a aimé sa cuisine, le parc, le pays. Il aimerait revenir avec sa famille, il emporte avec lui quelques recettes et un cadeau de Maryvonne. Il doit aller voir les décors à Ilford, dès qu’il sera arrivé et recommencer à tourner lundi.

 "Bye Colin!" 

 

 Le gîte du Château d’Isis est un endroit accueillant, chaleureux, et magnifique.

Maryvonne est devenue une des plus ferventes "admiratrices" de Colin, tous les soirs avec Richard ils regardent deux épisodes de Merlin.

dimanche 21 juin

Je dis au revoir à Maryvonne, Richard et Nelly avec la promesse de rester en contact et de revenir dès que je peux. Je rentre à Ludon-Médoc.

Ma belle aventure est terminée. "Fin de ma parenthèse enchantée"

En partant le 7 Juin, Je n’aurais sûrement jamais imaginé voir Colin pendant si longtemps.

Je sais que je suis privilégiée, j’ai de merveilleux souvenirs que je ne pourrais jamais partager, ils sont précieux. Je peux seulement dire que Colin mérite notre admiration pour tout ce qu’il fait, pour son talent, pour son amabilité, son humilité, son ardeur au travail. Pas un instant je n’ai été déçue.

Audrey Bastien (16 Juin)                               Colin Morgan (17 Juin)

Et moi !

Je remercie Colin pour être qui il est, Maryvonne, Richard Nelly, pour avoir été si accueillants et nous avoir permis d’approcher Colin, et toute l’équipe, pour nous avoir acceptées.

Quant au film, je veux vraiment, vraiment le voir.  

Post-scriptum !

Vendredi 26 juin : Colin tournait à Calais à l’arrivée de l’Eurostar.

 

Et un grand merci à realbion pour toute l'aide qu'elle m'a apportée. 

 

 

texte et photos © Mercolin et MJ pour Merlin_HypnoSeries

 

Ecrit par Mercolin 

Album photos

Cette galerie contient 26 photos

Merlin Tournage de Waiting for You - C. Morgan Album photosMerlin Tournage de Waiting for You - C. Morgan Album photosMerlin Tournage de Waiting for You - C. Morgan Album photosMerlin Tournage de Waiting for You - C. Morgan Album photosMerlin Tournage de Waiting for You - C. Morgan Album photosMerlin Tournage de Waiting for You - C. Morgan Album photosMerlin Tournage de Waiting for You - C. Morgan Album photosMerlin Tournage de Waiting for You - C. Morgan Album photosMerlin Tournage de Waiting for You - C. Morgan Album photosMerlin Tournage de Waiting for You - C. Morgan Album photos


Découvrez le dernier HypnoMag qui vient de sortir.
Activité récente
HypnoChannel recrute, rejoins l'équipe de notre chaîne YouTube
Actualités
Une nouvelle série pour Eve Myles

Une nouvelle série pour Eve Myles
Eve Myles est en forme! Déjà apparue récemment dans le film d'horreur Eat local, l'actrice (qui...

Colin de retour sur les planches!

Colin de retour sur les planches!
Grande nouvelle! Colin Morgan sera bientôt de retour sur les planches anglaises. On a appris hier sa...

Anniversaire Santiago Cabrera !

Anniversaire Santiago Cabrera !
En ce vendredi 5 mai c'est l'anniversaire de Santiago Cabrera. Il célèbre ses 39 ans. Bon...

Hypnotrain!

Hypnotrain!
Tchou tchou! Entendez-vous venir l'Hypnotrain? A partir du 24 avril, et jusqu'au 21 mai, celui-ci se...

Kate discute de Lena Luthor

Kate discute de Lena Luthor
Katie McGrath incarne depuis le début de la saison 2 de Supergirl Lena Luthor, la soeur adoptive du...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

serieserie (10:14)

Hello!!

Sonmi451 (10:21)

Helli!

CastleBeck (12:51)

BOnjour ici

Seriesmdr1 (20:14)

Bonsoir tout le monde vous allez bien ?

choup37 (15:38)

RIP Roger Moore

Sonmi451 (21:12)

Nooonnnn je savais pas pour Roger Moore!!!!

cinto (13:42)

Ma sorcière Bien Aimée: un quizz vous attend! Venez voir...

cinto (13:46)

The Tudors: nouvelle PDM sur les couronnes; ça brille chez les reines! Une visite, un vote, merci!

atchoum (20:14)

Bonsoir tout le monde : un nouveau sondage sur le quartier Atlantis. Si le coeur vous en dit, on vous attend

Seriesmdr1 (20:15)

Une nouvelle pf

Seriesmdr1 (20:16)

Photo de la quinzaine, un nouveau survivor et le pendu sont disponible sur le quartier OITNB n'hésitez pas à donner votre avis !

Phoebus (20:21)

Bonsoir, Un nouveau sondage est disponible sur le quartier Person Of Interest (sondage sur deux sublimes actrices).

Phoebus (23:17)

Salut, nouveau sondage disponible sur le quartier de "Sense8".

Phoebus (00:13)

Re-Salut, nouveau sondage sur le quartier Homeland.

Cityhunter (13:41)

Hello

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Attention : l'HypnoChat et les Apps iOS et Android recontrent actuellement des problèmes de performance. L'affichage peut prendre jusqu'à 10 minutes durant lesquelles le site est inaccessible. Nous travaillons sur une solution.