VOTE | 423 fans |

#915 : Celui qui se faisait agresser

Scénario : Peter Tibbals - Réalisation : Gary Halvorson
Guests : Jeff Goldblum (Leonard) Phill Lewis (Steve) Teck Holmes (Jordan) Kyle Gass (Lowell) Suzanne Ford (la productrice) Michelle Anne Johnson (la directrice de casting)

Joey tente sa chance pour décrocher un rôle dans une pièce de théâtre à Broadway. Hélas, dans un premier temps, ses talents d'acteur ne sont pas appréciés. Néanmoins, lorsqu'il se représente pour le rôle avec une terrible envie de faire pipi, ses gesticulations séduisent le producteur et il est engagé. De leur côté, Ross et Phoebe se font agresser dans la rue ce qui rappelle à Ross de douloureux souvenirs d'enfance. Quant à Chandler, il doit trouver un slogan publicitaire pour vendre une paire de chaussure invendable.

Popularité


5 - 1 vote

Titre VO
The One With The Mugging

Titre VF
Celui qui se faisait agresser

Première diffusion
13.02.2003

Première diffusion en France
20.05.2003

Plus de détails

Central Perk

Chandler annonce à tout le monde qu’il a trouvé un travail dans la publicité, enfin plus précisément un stage non rémunéré.

 

Appartement de Monica

C’est le premier jour pour Chandler, Joey vient lui souhaiter bonne chance attiré surtout par l’odeur du bacon. Rachel arrive toute excitée pour annoncer à Joey qu’il a été pris pour jouer une pièce sur Broadway réalisée par Leonard Hayes.

 

Bureau de Chandler

Chandler enthousiaste pour ses débuts dans la publicité va se retrouver avec un groupe de stagiaires tous à peine sortis de l’adolescence.

 

Broadway

Joey va être vraiment impressionné en face de Leonard et va commettre quelques gaffes. Malgré une première audition catastrophique, Joey sur les conseils du grand Leonard va réussir à le convaincre et va lui donner sa chance.

Le 2ème essai sera convaincant, Joey n’ayant pas pu aller aux toilettes époustouflera Leonard à sa façon de se tortiller…

 

Dans la rue

Ross et Phoebe qui se promènent vont se faire braquer pour leur portefeuille. Phoebe va reconnaitre Lowel un ancien copain de rue, Ross va être choqué d’apprendre qu’à une époque Phoebe faisait ça aussi…

 

Appartement de Monica

Chandler rentre de sa première journée et se trouve vraiment vieux, pensant que face à ces jeunes il ne fera jamais le poids. Surtout en lui montrant un prototype de basket à roulettes pour lesquelles il doit trouver le meilleur slogan de vente.

 

Central Perk

Ross raconte à sa sœur qu’il vient de se faire agresser par un ami de Phoebe. Lui racontant même que Phoebe est une ancienne braqueuse. Monica pense que ça a réveillé de mauvais souvenirs à Ross, parce que gamin il a été racketté, traumatisé qu’on lui ait volé son sac à dos comprenant tous les originaux de la bd qu’il avait prévu de créer.

Une fois Ross parti, Phoebe va avouer à Monica qu’elle a un gros problème puisque c’est elle qui a racketté Ross quand il était petit…

A son retour des cours, Phoebe va se confesser à Ross et lui dire que c’est elle qui l’a braqué. Ross n’en revient pas, et a du mal à lui pardonner mais changera d’avis quand Phoebe lui rendra ses dessins de « Science boys », trop ému pour continuer à lui en vouloir il finira même par la remercier.

[Scène : Central Perk, Joey, Ross, Monica et Phoebe sont là au moment où Chandler arrive.]
Chandler : (excité) Les gars, les gars, j’ai de super nouvelles ! Devinez quoi…

Joey : Hum, ah, Monica est enceinte ?!

Monica : (choquée) Vraiment ? (Elle regarde tout le monde, soudainement embarrassée) Bon, oublions ça.

Phoebe : Alors, tes bonnes nouvelles ?

Chandler : Merci. J’ai trouvé un job dans la pub. (Tout le monde applaudit)

Monica : (embrassant Chandler) Oh, chéri, c’est incroyable !

Phoebe : (curieuse) Chouette, combien c’est payé ? (Tout le monde la regarde indigné) Oh, allez… (sur la défensive) allez, si je ne sais pas qui gagne le plus comment je saurais celui que j’aime le plus ! (Elle regarde Joey) Hey Joey ! (Joey lui fait un clin d’œil)

Chandler : En fait, ce n’est pas rémunéré, c’est un stage interne.

Joey : Oh, c’est cool. On a des stagiaires aux “Jours de notre vie”.

Chandler : C’est ça. Donc, cela va être la même chose sauf que… je ne coucherais pas avec toi. (Joey acquiesce)

Ross : Alors, euh, quel genre de truc tu penses faire là-bas ?

Chandler : Et bien, c’est un programme de formation, mais à la fin, ils engagent les personnes qu’ils ont aimées.

Phoebe : (enthousiaste) C’est génial.

Chandler : Ouais, je veux dire, il y aura probablement des tâches ingrates à faire, tu sais, servir le café pour un homme d’âge mûr c’est un peu humiliant.

(Au même moment, Gunther pose sur la table une tasse de café devant Chandler)

Chandler : (souriant maladroitement) Humiliant et noble !

(Gunther lui jette un regard mauvais en partant)

Ross : Tu sais, si je n’avais pas déjà un travail, je pense que j’aurais été bon dans la publicité.

Monica : Ross, tu n’as pas inventé “Buvez du lait ?”

Ross : Si, je l’ai fait, je l’ai fait ! (Il regarde Joey, déçu) J’aurais du l’écrire !

[Scène : Appartement de Monica et Chandler, Monica est assise à la table]
Joey : (entrant) Salut !

Monica : Salut !

Joey : Où est Chandler ? Je voudrais lui souhaiter bonne chance pour son premier jour. (Monica sourit) ... et j’ai senti du bacon. (il en prend)

Monica : Il vient juste de partir.

Joey : (étonné) Qui ? (Monica semble atterrée)

Rachel : (entrant) Joey ! Tu ne voudras jamais le croire : elle a appelé.

Joey : (debout, surpris) Vraiment ?

Rachel : (enthousiaste) Tu l’as !

Joey : (toujours surpris) Vraiment ?

Monica : De quoi elle parle ?

Joey : Je ne sais pas, mais ça a l’air sympa.

Rachel : Ton agent a appelé. Tu as l’audition.

Joey : Avec Lennart Haze?

Rachel : Oui.

Joey : Oh mon Dieu, c’est génial ! C’est *** pour une pièce sur Broadway… et dans un vrai théâtre, pas comme celui sous l’épicier comme la dernière fois.

Monica : C’est un bon spectacle ?

Joey : Et bien, ça doit l’être, car je l’ai lu et j’y ai compris que dalle.

Rachel : Oui et Lennart Haze joue dedans…

Joey : Ouais, ouais, et il le met en scène.

Monica : (soupirant) Il était tellement bon dans ce film sur MacBeth.

Rachel : (incrédule) Tu l’as vu ?

Monica : Non, mais… j’ai vu la bande-annonce. Ils la passent juste avant Jackass.

Rachel et Joey : (regardant Monica, une expression de reconnaissance sur leur visage) Ah !

Joey : Ouais, il a fait du bon boulot.

Rachel : Oh, oui. Oh, je l’ai adore dans cette pub sur les portables.

Joey : (riant presque) Je sais. Quand le singe le frappe au visage avec l’énorme telephone en caoutchouc. (Ils rient)

Monica : Hey ! Peut-être que le singe sera à l’audition !

Joey : (s’asseyant) Ne me rends pas plus nerveux que je ne le suis déjà !

[Scène : Le nouveau travail de Chandler, ses collègues stagiaires sont déjà installés autour de la table]
Chandler : (entrant) Salut, tout le monde.

Stagiaire : Est-ce que vous voulez une tasse de café, Monsieur ?

Chandler : Oh, non, non, je suis un stagiaire, tout comme vous les mecs…à part que je porte une cravate, un attaché-case… et du fait que je peux me louer une voiture.

Stagiaire : Sérieusement, vous êtes un stagiaire ?

Chandler : Ouais, ben, je commence une nouvelle carrière et, vous savez, il faut recommencer depuis le début.

Stagiaire : (secouant la tête incrédule) Dur !

Chandler : Oui. Ecoutez, je sais que je suis un peu plus vieux que vous les gars, mais ce n’est pas comme si j’étais Bob Hope (il s’assoie)

(Tout le monde lui lance un regard inquisiteur)

Chandler : Le comédien ? USO ?!

Stagiaire : (le corrigeant) Euh, c’est USA, monsieur.

(Chandler met sa tête dans ses mains, désespéré)

[Scène : Salle d’audition, Joey est amené dans la pièce par une réceptionniste dans une belle robe]
Récéptioniste : Voici Joey Tribbiani. Joey, ce sont les producteurs et, comme vous l’avez probablement remarquez, c’est.

(Lennart Haze se retourne dans sa chaise pour faire face à Joey)

Joey : C’est si incroyable de vous rencontrer.(Ils se serrent les mains) Je suis un tel fan de votre travail.

Lennart : Et bien, j’ai… J’ai eu de la chance de… d’avoir beaucoup de bons rôles.

Joey : M’en parlez pas ! « Soirées et week-ends illimités ! »

Lennart : Vous-vous moquez de moi ? Parce que je ne suis pas un vendeur. (Il se lève et marche, l’air menaçant, vers Joey) Je n’ai pas fait ça pour l’argent, j’y crois à ces portables. J’ai failli perdre un cousin à cause d’un mauvais opérateur téléphonique.

Joey : Non, Je-je-je ne me moquais pas de vous, honnêtement, je-je pense que vous étiez super dans ces pubs.

Lennart : Vraiment ?

Joey : Oui.

Lennart : Et bien, j’apporte une certaine crédibilité au rôle.

Joey : (regagnant confiance) Vous plaisantez ? Quand ils vous propulsent hors de ce canon…

Lennart : Peeeeeooooooooch (Il mime sa sortie du canon) "Raccroche ce téléphone !". Une prise !

Joey : Wouah !

Lennart : Bon, on répète ?

Joey : Oh, ouais, bien sûr.

Lennart : Début de l’acte 2. C’est mon entrée. Vous y êtes ?

(Joey acquiesce pendant que Lennart joue son entrée dans la pièce)

Lennart : "Qu’est-ce que tu fous encore ici ?"

(Joey le regarde, fasciné par sa performance)

Joey : Euh, "Je crois que tu le sais".

Lennart : "Bâtard"!

Joey : "Je suis comme tu m’as fait. Tu sais quoi ? Je pourrais partir sur-le-champ."

Lennart : "Pars, pars !"

Joey : "Je ne peux pas. Oh, je le veux, longue pause, mais je ne peux pas."

Lennart : Je suis désolé, désolé. Vous n’êtes pas censé dire « longue pause ».

Joey : (comprenant) Oh, oh, je pensais que c’était le nom de votre personnage, vous savez, je pensais que vous étiez un Indien ou un truc de ce genre vous savez avec… (Il mime le port d’une plume sur sa tête)

Lennart : Non. Merci beaucoup d’être venu. Nous avons apprécié, merci.

Joey : Ah, v-v-vous êtes sûr que vous ne voulez pas que je la refasse encore une fois ? Je peux le faire avec un accent, vous savez, du Sud (Il parle avec ce qu’il croit être un accent du Sud) "Je peux partir sur-le-champ, peuchère !"

Lennart : (stupéfait, marmonnant) Dieu du ciel.

(Les producteurs se lèvent)

Producteur #1 : Joey, attendez une seconde. Lennart, on peut vous parlez un moment ?

( Ils se mettent à l’écart, parlant)

Lennart : Vous, vous devez plaisanter. Voyez-vous, i-il, il ne sait pas jouer. (Joey entend ça et sa déception se voit sur son visage).

(Producteur #1 murmure quelque chose)

Lennart : Hey ! Je-je-je m’en fous s’il est sexy, vous savez. Si vous voulez coucher avec lui, faîtes-le sur votre temps personnel. (Joey fait un petit sourire en entendant ça) C’est une pièce. Non, écoutez : si vous insistez sur ce point, j’appellerai mon agent tellement vite sur ce mobile qui a une connexion si nette qu’il pensera que je suis dans la pièce d’à côté.

(Joey s’approche d’eux)

Joey : (interrompant leur conversation) Ah, hi, ah. Merci beaucoup d’avoir plaider en ma faveur, mais, ah, écoutez, si vous me disiez juste ce que j’ai fait de mal, j’aimerais travailler dessus et revenir et réessayer devant vous. Et, et aussi : (au Producteur #1) 'Comment allez-vous ?' (A Lennart) Vous devriez juste, s’il vous plait, me laisser une autre chance. Je veux vraiment devenir meilleur, s’il vous plait.

Lennart : Et bien, si vous voulez revenir ce soir, voila mes notes. Prêt ?

Joey : Oui.

Lennart : Hum, vous êtes dans vos pensées. Vous pensez vraiment trop.

Joey : J’ai vraiment des doutes là-dessus.

Lennart : (expliquant à Joey, qui acquiesce avec ferveur) Non, non, non. C’est que vous n’êtes pas connecté avec votre corps. Il n’y a pas d’urgence . La scène est une lutte, hum, c’est une course. De plus, ce que vous avez fait était horizontal. N’ayez pas peur d’explorer le vertical. Et n’apprenez pas les mots, laissez les mots vous apprendre.

(Joey réfléchit à ça pendant un instant)

Joey : (suggérant) Je ne pourrais pas juste coucher avec le producteur.

[Scène : Une rue, Ross et Phoebe marchent]
Phoebe : Hey, veux-tu aller dîner ce soir ?

Ross : Oh, je ne peux pas. J’ai un rencard avec cette serveuse, Katy, ouais, je sais qu’on est sorti ensemble que deux fois mais j’ai un bon pressentiment.

Phoebe : Oh, j’entends les cloches du divorce.

(Un agresseur, son visage cache par une casquette, s’approche d’eux par derrière)

Agresseur : Ok. Donnez-moi juste votre portefeuille et il n’y aura aucun problème.

Ross : (pris par surprise) Quoi ?

Agresseur : J’ai un flingue (Il semble qu’il ait un pistolet sous son manteau)

Ross : O-ok. Reste calme, Phoebe, reste calme. (Il cherche dans son manteau et panique). Oh mon Dieu, je ne trouve pas mon portefeuille.

(Finalement, il trouve son portefeuille et le tend à l’agresseur)

Agresseur : Ok, madame, maintenant donnez-moi votre sac !

Phoebe : Non.

Ross : (toujours dans une voix haut-perchée) Qu’est-ce que tu veux entends par "non" ? Je savais que tu serais la cause de ma mort, Phoebe Buffay.

( Un signe de reconnaissance parcourt le visage de Phoebe)

Phoebe : Lowell, c’est toi ?

Lowell : Phoebe ? (Il relève sa casquette) Oh mon Dieu !

Phoebe : (simultanément) Oh mon Dieu !

(Ils se prennent dans les bras et hurlent)

Phoebe : (excitée) Je suis désolée, Ross, c’est mon vieil ami Lowell qui vient de la rue. Lowell, Ross.

Lowell : Ross, enchanté de te rencontrer. (Il tend sa main vers lui)

Ross : Ouais, un vrai plaisir.

Phoebe : Ah, ça fait si longtemps, si longtemps. (Ils se reprennent dans les bras) Je n’arrive pas à croire que tu fais encore ça !

Lowell : Ouh, je sais, mais j’ai arrêté de fumer !

Phoebe : Bravo !

Lowell : Alors, tu sembles aller très bien ! Je suppose que ta période d’agression est derrière toi ?

Phoebe : Ouh… (elle acquiesce)

Ross : (choqué) Oh mon Dieu. Phoebe, tu agressais les gens ?

Phoebe : Excuses-moi, Ross, de vieux amis qui se retrouvent…

[Scène: Appartement de Monica et Chandler, Monica est assise sur le canapé quand Joey entre]
Monica : Hey, comment ça c’est passé ton audition ?

Joey : Et bien, ils veulent me revoir cet après-midi, mais, euh, Lennart Haze ne m’aime pas. (Il s’assoit)

Monica : Qu’est-ce qui c’est passé ?

Joey : Et bien, il a dit que je n’étais pas assez urgent, tu sais, et que tout ce que je faisais était horizontal et que je devrais être plus vertical. Oh, et il a dit que je devrais moins penser.

Monica : Jusque là tout va bien ! (Joey acquiesce)

Chandler : (entrant, portant une grande boîte) Chérie, je suis vieux !

Monica : (se levant, marchant vers lui) Qu’est-ce qui ne va pas ?

Chandler : Je suis tellement plus vieux que tous les autres stagiaires. Je ne peux pas rivaliser avec eux.

Monica : Bon, tu es un peu plus vieux. Essaie de voir le côté positif : tu as toute cette expérience sur la vie.

Chandler : Oui, mais je ne pense pas que mon expérience va m’aider avec ça. (Il ouvre la boîte et sort une paire de chaussure de sports pour skaters branchée)

Joey : Wooooooooow (Il prend les chaussures) C’est comme si elles étaient en feu !

Monica : C’est quoi ? (Ils s’assoient de nouveau)

Chandler : Ce sont des baskets prototypes et revenir avec des idées sur comment les vendre m’est impossible car aucun adulte qui se respecte ne les portera jamais.

Joey : (déterminé) Je te donne 500$ pour les avoir !

Chandler : Qu’est-ce que je suis censé faire avec ça ?

Monica : Ah, allez, les baskets c’est facile. Tu portes des baskets tout le temps.

Chandler : Et bien, premièrement, on ne les appelle plus "baskets". Apparemment, ils les appellent "éruption" ou "dérapages" et je crois avoir entendu quelqu’un dire “slorps". (Il prend une basket) Et ici, regarde : elles ont ces roues qui sortent du dessous pour pouvoir rouler partout, car , apparemment, marcher c’est trop d’exercice. Gamins, gamins, roulez votre chemin vers l’obésité infantile ! (A Monica) Voudrais-tu m’aider à les vendre ?

Monica : Ok, as-tu pensé à utiliser une fille avec des seins énormes ?

Chandler : Non, je ne pense pas que c’est le genre de choses qu’ils cherchent.

Joey : Hey, ça a marché avec moi ! Pourquoi j’ai acheté Miss mottes de beurre ?

[Scène : Central Perk, Monica est assise sur le canapé quand Phoebe et Ross arrivent]
Tous : Salut, salut !

Ross : Hey, tu ne devineras jamais ce qu’il s’est passé… Phoebe et moi on s’est fait agresser !

Monica : Ca va ?!

Ross : (s’asseyant) Ouais, parce que Phoebe connaissais l’agresseur !

Monica : (stupéfaite) Comment tu connais un agresseur ?

Phoebe : Je suis désolée, j’ai d’autres amis que vous.

Ross : Tu veux savoir comment elle le connaît ?(Il montre Phoebe) Parce que Phoebe agressait les gens.

Monica : (choquée) Sérieusement ?

Phoebe : Et bien, je ne suis pas fière de moi, mais tu sais… quelquefois quand je vivais dans la rue et que j’avais besoin d’argent pour manger ou pour d’autres trucs je…

Monica : (désapprobatrice) Phoebe, c’est affreux !

Phoebe : Et bien, ok, je n’étais pas riche comme vous, ok, je ne mangeais pas de l’or ni n’avais un poney volant… J’ai eu une vie dure, ma mère a été tuée par un dealer de drogues…

Monica : Ta mère s’est suicidée !

Phoebe : Elle dealait de la drogue !

Ross : Et bien, bref, c’était une bonne chose que Phoebe le connaissais, parce que (menaçant) J’étais sur le point de causer des dégâts !

Phoebe : (riant) Ok…

Monica : Et bien, ça a dû te rappeler de mauvais souvenirs, Ross.

Phoebe : Pourquoi ?

Monica : Et bien, Ross a été agressé quand il était enfant.

Phoebe : (inquiète) C’est vrai ?

Ross : Oui, c’était assez traumatisant. J’étais dehors devant le magasin de comics St. Marc… tu sais, je-je-j’étais juste là pour m’occuper de mes propres affaires, tu sais, regarder dans quel genre de pétrin spider man s’était fourré cette semaine-

Monica : (toussant) Wonder woman !

Ross : Bref, je me dirigeais vers une boulangerie, tu sais, pour acheter quelques douzaines de «Torts Linzer » pour quelqu’un… (Il regarde Monica) … quand, sortie de nulle part, cette brute avec un tuyau a bondi et m’a dit : "Donne-moi ton fric, tocard !"

Phoebe : (choquée) Oh mon Dieu…

Ross : Je sais ! Et-et le pire c’est qu’il a pris mon sac à dos avec tous mes essais originaux de ma propre BD : "Science Boy"

Monica : Oh ouais ! Quel était son super pouvoir déjà ?

Ross : Un surhumain assoiffé de connaissances.

Monica : C’est ça.

Ross : Bon, je ferais mieux de retourner à mes cours (il se lève) Y a-t-il d’autres amis que je dois éviter sur mon chemin, Phoebe?

Phoebe : Non… en fait, tu devrais rester éloigner de Jane street… c’est là que travaille Joe le couteau.

(Ross quitte le Central Perk)

Phoebe : Ok, je pense qu’on a un problème là.

Monica : Quoi ?

Phoebe : Et bien , euh, du temps de mes agressions, tu sais, je , euh, je travaillais devant le St. Marc's Comics.

Monica : Ouais ?

Phoebe : Et bien, le tuyau était mon arme privilégiée et, euh, les stupides BD pré-ados étaient mes proies.

Monica : Alors ?

Phoebe : Et bien, il y avait ce gamin qui avait une vignette sur son sac à dos qui disait-

Phoebe et Monica : "Vive la géologie !"

Monica : Oh mon Dieu !

Phoebe : Je sais… j’ai agressé Ross !

[Scène : Salle d’audition, les producteurs et Lennart attendent Joey]
Réceptionniste : Vous êtes en retard !

Joey : (entrant) Je sais, je suis désolé, mais est-ce que je peux aller faire un tour vite fait aux toilettes ?

Réceptionniste : Non, Lennart n’attend pas !

Joey : Mais j’ai envie d’aller… au petit coin!

Lennart : (apercevant Joey) Joey ! Vous voilà. Allez, faisons vite !

Joey : En fait, j’ai vraiment besoin…

Lennart : (l’interrompant) On doit y aller maintenant, vite, s’il vous plait.

Joey : Oui… ahahaaa (Il a l’air de souffrir)

Lennart : Prêt ? "Qu’est-ce que tu fous encore ici ?"

Joey : (marchant sur la scène) "Je crois que tu le sais".

Lennart : "Oh, tu es un taré de bâtard !"

Joey : "Je suis comme tu m’as fait ! Tu sais quoi ?"

Lennart : "Quoi ?"

Joey : "Je pourrais partir sur-le-champ."

Lennart : "Alors, pars, pars !"

Joey : (pressé) "Je, oh, je ne peux pas. Je le veux, mais je ne peux pas !"

Lennart : Coupez ! Certain bon. (Il se tourne vers les producteurs) C’était très bon. Vous avez fait tout ce que j’avais demandé.

Joey : (incrédule) J’ai fait ça ?

Lennart : Oui. En plus… ce que vous avez donné… Je ne sais pas ce que vous avez donné… cette façon de se tortiller que vous avez apporté au personnage, ça je ne l’aurais jamais imaginé. Wouah, hé, voilà ce qu’on va faire : revenez demain pour l’audition finale avec les***, faîtes tout ce que vous venez de faire, mais – vous savez quoi ? – faîtes en plus, plus. Pouvez-vous faire ça ?

Joey : Bien sûr, ouais. Je n’ai pas le temps de vous remercier parce que je dois vraiment y aller. (Il attrape sa veste et sort précipitamment de la salle)

Lennart : ( regardant Joey partir) Regardez-moi ça : toujours dans le personage, j’aime ça… Je plante des graines et je ne peux l’expliquer.

[Scène : Appartement de Monica et Chandler, Chandler est assis sur le canapé quand Monica et Rachel arrivent]
Monica : Salut !

Chandler : Salut !

Monica : Qu’est-ce que tu fais ?

Chandler : Je mets les baskets… j’ai pensé que si je me mettais dans un esprit jeune, tu sais, il y aurait peut être quelque chose qui ressortirait…

Rachel : Oh, quelque chose en ressort ?

Chandler : Oui, ça donne ça : « elles sont si inconfortables que c’est comme si mes pieds recevaient un coup dans les parties ! »

(A ce moment, Joey ouvre la porte)

Joey : (entrant) Salut !

Tous : Salut !

(Joey se dirige tout droit vers le frigo, prend toutes les canettes de boisson et est sur le point de quitter l’appartement)

Joey : Vous voulez probablement savoir ce que je fais ?

Monica : Non, ça semble normal.

Joey : Hier, à mon audition, j’avais vraiment envie de pisser, et apparemment, avoir envie de pisser fait de moi un très bon acteur. Ils m’ont rappelé, alors je bois tout. Oh, en fait, ce lait de poule que t’as laissé dans notre frigo c’était extra !

Rachel : Joey, c’était du lait pour le bébé.

Joey : Il faut en acheter plus. (Il quitte l’appartement)

Chandler : (s’asseyant sur le canapé) Vous savez quoi… elles ne sont qu’à moitié mauvaises ! (à Rachel) Tu devrais suggérer quelque chose comme ça à Ralph Lauren.

Rachel : Ok, premièrement, c’est stupide et deuxièmement, je ne suis pas autorisée à parler à Ralph.

Chandler : D’accord (Il se lève avec les baskets aux pieds) Je me sens déjà plus jeune !

(Il trébuche et tombe très mal sur le dos)

Chandler : (sur le sol) Ouaip, je me suis cassé la hanche.

[Scène : Central Perk, Phoebe est là en train de boire un café et Ross est sur le point d’entrer]
Phoebe : (remarquant Ross) Salut, toi !

Ross : Salut !

Phoebe : Alors, comment ça a été ton cours ?

Ross : Personne ne m’a jamais demandé ça, qu’est-ce qui ne va pas ?

Phoebe : Rien, je veux vraiment savoir.

Ross : Oh… (Il semble agréablement surpris) Et bien, euh, en fait il y a une très vive discussion à propos du Pléistocène…

Phoebe : (l’interrompant) Bien, rien ne mérite ça. Euh, j’ai une confession à te faire… Euh, ok, tu sais, cette fille qui t’as agressé quand tu étais gamin…

Ross : (incrédule) Qu- De quoi est-ce que tu parles ? Ce n’était pas une fille. C’était un mec énorme.

Phoebe : Tu n’as plus à mentir, Ross, je sais que c’était une fille de quatorze ans.

Ross : Non, pas du tout.

Phoebe : Si.

Ross : Non. Tu ne penses pas que je me serais défendu contre une fille de quatorze ans…

Phoebe : (l’interrompant, tirant son oreille) "Donne-moi ton fric, tocard !"

Ross : (choqué) Oh mon Dieu, c’était toi ! Je ne peux pas y croire, tu… tu m’as agressé ?

Phoebe : (s’excusant) Oui, et je suis vraiment, vraiment désolée, Ross, je suis désolée, mais, tu sais, si tu y réfléchis, ça tombe bien. (Elle lui sourit, mais il ne comprend pas) Je veux dire, et bien, je me suis toujours sentie exclue, tu sais, le reste de la bande a des histoires en commun qui remontent à loin, et, tu sais, maintenant, toi et moi en avons… en avons une super !

Ross : Ce n’est pas la meilleure !

Phoebe : Je sais, je suis désolée, s’il te plait pardonne-moi. Je ne sais pas quoi dire…

Ross : (indigné) Il n’y a rien que tu puisse dire. C’est la chose la plus humiliante qu’il m’est jamais arrivée.

Phoebe : Vraiment ? Bien plus humiliant que…

Ross: (l’interrompant) Hey, ne joue pas à ça !

(Il ramasse sa mallette et se dirige vers la sortie en laissant Phoebe derrière lui)

[Scène : Le nouveau travail de Chandler, nous voyons la présentation d’un collègue stagiaire]
Stagiaire : … et là, à la fin de la pub, les filles sortent du bain fumant et commencent à s’embrasser !

Le patron : (ironique) C’est intéressant ! Juste une chose : tu n’as pas mentionné les chaussures. A qui le tour ? (Chandler lève la main) Chandler…

Chandler : Ok… (Il se lève) Vous commencez par l’image d’un type qui met ses chaussures. Il a environ le même âge que moi…

Stagiaire : (grognant) Votre âge ?

Chandler : Hmm-hmm. Donc, il descend la rue en roulant et il commence à perdre le contrôle, vous savez… peut être qu’il va tomber… et qu’il va se faire mal. A ce moment, un gamin arrive en l’air avec les chaussures. Il saute par-dessus le plus vieux et rigole, et on peut lire la phrase : « Pas fait pour les adultes ! »

Le patron : Chandler, c’est génial !

Chandler : Oh, merci, monsieur… ou celui-qui-a-2-ans-de-moins-que-moi (Il s’assoit)

Le patron : Vous voyez ? Voilà un argument de vente clair. Cela fait appel à notre point clé démographique, c’est…. (Enthousiaste) Comment avez-vous trouvé ça ?

Chandler : (super-enthousiaste) Je ne sais pas, je ne sais vraiment pas ! J’essayais juste de penser comme un jeune, vous savez, et c’est arrivé d’un coup.

Le patron : C’est super ! Bon travail !

Chandler : Merci.

Le patron : On se voit tous demain. (Il s’en va)

(Chandler se lève et sort de la pièce à l’aide d’une canne)

Chandler : Le mauvais temps me fait mal à la hanche !

[Scène : Central Perk, Ross est assis à une chaise quand Phoebe entre]
Phoebe : Salut, Ross ! (Il baisse son journal et se renfrogne en la voyant) Je sais, que tu m’en veux encore, mais est-ce que je peux te parler une minute ?

Ross : Bien sûr, vas-y. Oups, désolé, bien sûr, vas-y. (Il lève sa main comme si quelqu’un l’agressait)

Phoebe : Je voulais juste m’excuser encore une fois et… et aussi te montrer quelque chose que tu vas trouver très excitante, à mon avis.

(Elle met une boîte sur ses genoux qui porte une étiquette “Merdes provenant de la rue")

Ross : (feignant l’ enthousiasme) Oh mon Dieu, merdes de la rue ? (Elle sourit, excitée, mais Ross retourne à son journal)

Phoebe : Ecoute, Ross, dans cette boîte il y a toutes les choses que j’ai obtenues en agressant les gens et que j’ai trouvé trop spéciales pour vendre… ou fumer (Ross la regarde avec étonnement) Bref, je regardais ce qu’il y avait dedans et j’ai trouvé "Science Boy" (Elle prend quelques feuilles de papier et les tend à Ross)

Ross : Oh mon Dieu. (Il soupire) Je pensais ne jamais les revoir. (Il feuillette les pages) Tout est là. Pourquoi est-ce que tu les as gardées pendant toutes ces années ?

Phoebe : Je ne sais pas, j’ai juste trouvé que c’était vraiment bon…et…que peut-être elles auraient de la valeur un jour.

Ross : Tu pensais vraiment que "Science Boy" valait la peine d’être gardé !

Phoebe : Oui… mais tu dois savoir que j’avais aussi une bouteille de Vaseline et un crâne de chat dans cette boîte.

Ross : Quand même… c’est incroyable… Oh mon Dieu, merci, Phoebe.

Phoebe : De rien. Et merci pour "Science Boy". Il m’a appris beaucoup de choses.

Ross : De rien.

[Scène : Salle d’audition, Joey et Lennart sont en train de répéter]
Joey : (sautant frénétiquement sur la scène, criant) "J’ai besoin d’une réponse !"

Lennart : "Je-je-je ne peux pas te dire quelque chose que j’ignore."

Joey : "Tu sais !"

Lennart : "Je ne sais pas !"

Joey : "J’ai besoin d’une réponse maintenant !"

Lennart : "Bien, tu veux une réponse… la réponse… est…"

(Il fait une pause pendant que Joey lutte pour ne pas mouiller son pantalon)

Joey : (criant) Oh !

Lennart : "Elle ne m’a jamais aimé, elle n’aime que toi."

Joey : "Tu le savais depuis le début et tu ne me l’as jamais dit ? Tu ne me l’as jamais dit ? Je ne peux pas te pardonner, je ne pourrais jamais me pardonner, ma vie ne tient plus à rien– Bang – Fin de la scène !"

Lennart : Absolument incroyable ! (Les producteurs applaudissent Joey) Le rôle est à vous.

Joey : (souffrant) Oh merci, merci ! Maintenant, je dois vraiment aller…

Lennart : At-at-at-attendez ! Félicitations ! Vous l’avez fait ! Vous l’avez fait ! (Il prend Joey dans ses bras) Vous pouvez vous relaxer maintenant. Ouais.

(Joey se relaxe et mouille son pantalon pendant qu’il est dans les bras de Lennart)

Générique de fin
[Scène : Appartement de Monica et Chandler, Monica est assise à table en train de lire le courrier]
Monica : Wouah, c’est la grande facture pour le câble ! Hum, tu n’as pas de travail mais tu commande du porno sans problème… un samedi après-midi ?! (Choquée) J’étais à la maison !

Ross : (entrant) Salut, hum, est-ce que par chance Phoebe ne t’as pas mentionnée…

Monica : … le fait qu’elle était le mec énorme qui t’avait agressé ? Si.

Ross : Je vois. Et tu ne l’as pas dit…

Monica : … à toutes les personnes que l’on connaît ? Si.

Ross : Super. Merci ! (Il s’en va)

[Scene: Central Perk, Joey, Ross, Monica and Phoebe are there as Chandler enters]
Chandler: (excited) Guys, guys, I've got great news! Guess what…

Joey: Uh, ah, Monica's pregnant?!

Monica: (shocked) Really? (She looks around, suddenly embarrassed) Let's get past the moment.

Phoebe: What's your news?

Chandler: Thank you. I got a job in advertising. (Everybody cheers)

Monica: (hugging Chandler) Oh, honey, that's incredible!

Phoebe: (inquisitive) Gosh, what's the pay like? (Everybody stares at her indignantly) Oh, come on people… (defending) come on, now, if I don't know who makes the most, how do I know who I like the most! (She looks at Joey) Hey Joey! (Joey winks at her)

Chandler: Actually, it pays nothing. It's an internship.

Joey: Oh, that's cool. We have interns at 'Days Of Our Lives'.

Chandler: Right. So, it'll be the same except… less sex with you. (Joey nods)

Ross: So, uh, what kinda stuff do you think they'll have you do there?

Chandler: Well, it's a training program, but at the end, they hire the people they like.

Phoebe: (enthusiastic) That's great.

Chandler: Yeah, I mean, there's probably gonna be some ground work which will probably stink, you know, grown man getting people coffee is a little humiliating

(At the same time, Gunther puts down a cup of coffee in front of Chandler)

Chandler: (grinning awkwardly) Humiliating and noble!

(Gunther shoots a nasty look at him while leaving)

Ross: You know, if I didn't already have a job, I think, I would have been really good in advertising.

Monica: Ross, you did not come up with "got milk?"

Ross: Yes, I did, I did! (He turns to Joey, disappointed) I should have written it down!

[Scene: Monica and Chandler's Aparment, Monica sits at the table]
Joey: (entering) Hey!

Monica: Hey!

Joey: Where's Chandler? I wanna wish him good luck on his first day. (Monica smiles) ... and I smelled bacon. (taking some)

Monica: He just left.

Joey: (puzzled) Who did? (Monica looks bewildered)

Rachel: (entering) Joey! You never gonna believe it: she called.

Joey: (standing up, surprised) She did?

Rachel: (enthusiastic) You got it!

Joey: (still surprised) I did?

Monica: What is she talking about?

Joey: I don't know, but it sounds great.

Rachel: Your agent called. You got that audition.

Joey: With Lennart Haze?

Rachel: Yes.

Joey: Oh my god, that is great! That is *** for a play on broadway… and in a real theatre, not that little one underneath the dally like last time.

Monica: Is it a good play?

Joey: Well, it must be, because I read and I didn't understand a singe word.

Rachel: Yeah, and Lennart Haze is starring in it…

Joey: Yeah, yeah, and directing.

Monica: (sighs) He was so good in that movie of MacBeth.

Rachel: (disbelieving) You saw that?

Monica: No, but… I saw the previews. They played it right before Jackass.

Rachel and Joey: (pointing at Monica, a look of recognition in their faces) Ah!

Joey: Yeah, he's done some amazing works.

Rachel: Oh, yeah. Oh, I loved him in those cell phone commercials.

Joey: (almost laughing) I know. When the monkey hits him in the face with that giant rubber phone. (They all laugh)

Monica: Hey! Maybe the monkey will be at the audition!

Joey: (sitting down) Don't make me more nervous than I already am!

[Scene: Chandler's new workplace, his fellow interns are already seated around a table]
Chandler: (entering) Good morning, everybody.

Intern: Can I get you a cup of coffee, Sir?

Chandler: Oh, no, no, I'm an intern, just like you guys… except for the tie, the briefcase… and the fact that I can rent a car.

Intern: Seriously, you're an intern?

Chandler: Yeah, well, I'm kinda heading into a new career direction and, you know, you gotta start at the bottom.

Intern: (shaking his head disbelievingly) Dude!

Chandler: Right. Look, I know I'm a little bit older than you guys, but it's not like I'm Bob Hope (he sits down)

(Everybody gives him an inquiring look)

Chandler: The comedian? USO?!

Intern: (correcting him) Uhm, it's USA, sir.

(Chandler desperately covers his head in his hands)

[Scene: Audition room, Joey is lead into the room by a receptionist in a fancy dress]
Receptionist: This is Joey Tribbiani. Joey, these are the producers and, as you probably already know, this is Lennart Haze.

(Lennart Haze turns around in his chair to face Joey)

Joey: It is so amazing to meet you. (They are shaking hands) I'm such a big fan of your work.

Lennart: Well, I've… I've been blessed with a… a lot of great roles.

Joey: Tell me about it! "Unlimited nights and weekends!"

Lennart: You making fun of me? Because I am not a sell-out. (He stands up and walks menacingly towards Joey) I didn't do that for the money, I believe in those phones. I almost lost a cousin because of bad wireless service.

Joey: No, I-I-I wasn't making fun of you, honestly, I-I think you were great in those commercials.

Lennart: Really?

Joey: Yeah.

Lennart: Well, I do bring a certain credibility to the role.

Joey: (regaining confidence) Are you kiddin'? When they shoot you out of that cannon…

Lennart: Peeeeeooooooooch (He mimes flying out of the cannon) "Hang up that phone!" One take!

Joey: Wow!

Lennart: So, shall we read?

Joey: Oh, yah, sure.

Lennart: Top of act two. This is my entrance. You got it?

(Joey nods whereupon Lennart acts as if he is entering a room)

Lennart: "What the hell are you still doing here"?

(Joey stares at him, fascinated by his performance)

Joey: Err, "I think you know".

Lennart: "Bastard"!

Joey: "I am what you made me. You know what? I could go right now."

Lennart: "Go, go!"

Joey: "I can't. Oh, I want to, long pause, but I can't."

Lennart: I'm sorry, sorry. You're not supposed to say "long pause"

Joey: (understandingly) Oh, oh, I thought that was your character's name, you know, I thought you were like an Indian or something, you know with a… (He mimes wearing a feather on his head)

Lennart: No. Thank you so much for coming in. We appreciate it, thank you.

Joey: Ah, y-y-you're sure you don't want me to do it again? I could do it with an accent, you know, Southern (He speaks in what he believes is a Southern accent) "I could go right now, maaan!"

Lennart: (stunned, muttering) My god in heaven.

(The producers stand up)

Producer #1: Joey, hang on for a second. Lennart, can we talk to you for a moment?

(They stand aside, talking)

Lennart: You, you gotta be kidding. See, h-he, he can't act. (Joey hears that and his disappointment is reflected in his facial expression).

(Producer #1 whispers something)

Lennart: Hey! I-I-I don't care if he's hot, you know. If you want to sleep with him, do it on your own time. (Joey smiles smugly at this) This is a play. No, listen: if you insist on this, I will call my agent so fast on a cell phone that has a connection that is so clear he's gonna think I'm next door.

(Joey approaches them)

Joey: (interrupting their conversation) Ah, hi, ah. Thank you so much for whispering for my benefit, but, ah, look, if you just tell me what I did wrong, I'd just love to work on it and come back and try it again for you. And, and also: (to Producer #1) 'How you doing?' (to Lennart again) You should, please, just gimme another chance. I really wanna get better, please.

Lennart: Well, if you wanna come back at the end of the day today, here are my notes. Ready?

Joey: Yeah.

Lennart: Uhm, you're in your head. You-you're thinking way too much.

Joey: I really doubt that.

Lennart: (explaining to Joey, who nods fervently) No, no, no. It's that you're not connected with anything in your body. There's no urgency. The scene is a struggle, uhm, it's a race. Also, what you did was horizontal. Don't be afraid to explore the vertical. And don't learn the words. Let the words learn you.

(Joey ponders on this for a while)

Joey: (suggesting) Couldn't I just sleep with the producer?

[Scene: Backstreet, Ross and Phoebe walking]
Phoebe: Hey, do you wanna go to dinner tonight?

Ross: Oh, I can't. I've got a date with that waitress, Katy, yeah, I know we've been only going out like twice, but I have a really good feeling about her.

Phoebe: Oh, I hear divorce bells.

(A mugger, his face hidden by a cap, approaches them from behind)

Mugger: Alright. Just give me your wallets and there won't be a problem.

Ross: (taken aback) What?

Mugger: I have a gun (It looks like he has a gun under his coat)

Ross: O-ok. Just relax, Phoene, just stay calm. (He searches his coat and freaks out). Oh my god, I can't find my wallet.

(He finally finds the wallet and hands it to the mugger)

Mugger: Alright, lady, now give me your purse!

Phoebe: No.

Ross: (still in a high-pitched voice) What do you mean "no"? I knew you'd be my death, Phoebe Buffay.

(A sign of recognition runs across Phoebe's face)

Phoebe: Lowell, is that you?

Lowell: Phoebe? (He lifts his cap) Oh my god!

Phoebe: (simultaneously) Oh my god!

(They hug and scream)

Phoebe: (excited) I'm sorry, Ross, this is my old friend Lowell from the streets. Lowell, Ross.

Lowell: Ross, nice to meet you. (He stretches his hand out to him)

Ross: Yeah, a real pleasure.

Phoebe: Ah, it's been so long, so long. (They hug again) I can't believe you're still doing this!

Lowell: Ough, I know, but I quit smoking!

Phoebe: Good for you!

Lowell: So you look like you're doing really well! I guess you're mugging days are behind you?

Phoebe: Ouh… (she nods)

Ross: (shocked) Oh my god. Phoebe, you used to mug people?

Phoebe: Excuse me, Ross, old friends catching up…

[Scene: Monica and Chandler's Apartment, Monica sits on the couch as Joey enters]
Monica: Hey, how did the audition go?

Joey: Well, they wanna see me again this afternoon, but, err, well, Lennart Haze did not like me. (He sits down)

Monica: What happened?

Joey: Well, he said I wasn't urgent enough, you know, and that everything I did was horizontal and I should be more vertical. Oh, and he said that I should think less.

Monica: So far so good! (Joey nods)

Chandler: (entering, carrying a large box) Honey, I'm old!

Monica: (standing up, walking towards him) What's wrong?

Chandler: I am so much older than these other interns. I can't compete with them.

Monica: So you're a little older. Try to look at the positive: You have all this life experience.

Chandler: Yes, but I don't think life experience with these. (He opens the box and takes an inline skate-like sneaker out)

Joey: Wooooooooow (He takes the sneaker) It's like they're on fire!

Monica: What are they? (They sit down again)

Chandler: They're these prototype sneakers and come up with ideas on how to sell them which I can't do because no self-respecting adult would ever where these.

Joey: (determined) I give you $ 500 for them!

Chandler: What am I supposed to do with these?

Monica: Ah, come on, sneakers are easy. You wear sneakers all the time.

Chandler: Well, first of all, they're not called "sneakers" anymore. Apparently, they're called "kicks" or "skids" and I think I heard somebody say "slorps". (He takes a sneaker) And here, look: they've got these wheels to pop out from the bottom so you can roll around 'cause, apparently, walking is too much exercise. Kids, kids, roll your way to childhood obesity! (to Monica) Would you help me try to sell these?

Monica: Okay, have you considered using a girl with huge knockers?

Chandler: No, I don't think that's the kinda thing they're looking for.

Joey: Hey, that'd work on me! Why did I get to buy Mrs. Butterwords?

[Scene: Central Perk, Monica sits on the couch as Phoebe and Ross enter]
All: Hey, hey!

Ross: Hey, you'll never guess what just happened… Phoebe and I got mugged!

Monica: You okay?!

Ross: (sitting down) Yah, because Phoebe knew the mugger!

Monica: (bewildered) How do you know a mugger?

Phoebe: I'm sorry I have friends outside the six of us.

Ross: You wanna know how she knew him? (He points at Phoebe) Because Phoebe used to mug people.

Monica: (shocked) Seriously?

Phoebe: Well, I'm not proud of it, but, you know… sometimes when I was living on the street and I needed money for food and stuff I…

Monica: (disapproving) Phoebe, that is awful!

Phoebe: Well, ok, I wasn't rich like you guys, ok, I didn't eat gold and have a flying pony… I had a hard life, my mother was killed by a drug dealer…

Monica: You're mother killed herself!

Phoebe: She was a drug dealer!

Ross: Well, anyway, it was a good thing Phoebe knew the knew him, because (menacingly) I was about to do some serious damage!

Phoebe: (laughing) Okay…

Monica: Well, this must've brought back some really bad memories for you, Ross.

Phoebe: Why?

Monica: Well, Ross was mugged as a kid.

Phoebe: (worried) You were?

Ross: Yeah, it was pretty traumatic. I was outside St. Marc's Comics… you know, I-I-I was just there minding my own business, you know, seeing what kinda trouble spiderman got into that week-

Monica: (coughing) Wonderwoman!

Ross: Anyway, I was heading towards this bakery, you know, to pick up a couple of dozen Linzer torts for someone… (He looks at Monica) … when outta nowhere this thug with a pipe jumps out and says: "Gimme your money, punk!"

Phoebe: (shocked) Oh my god…

Ross: I know! And-and the worst part was they took my backpack which had all the original artwork I had done for my own comic book: "Science Boy"

Monica: Oh yeah! What was his superpower again?

Ross: A superhuman thirst for knowledge.

Monica: That's it.

Ross: Well, I-I better get to class (He stands up) Are there any more of your friends I should look out for on my way, Phoebe?

Phoebe: No… actually, you might wanna stay away from Jane street… that's where stabby Joe works.

(Ross leaves Central Perk)

Phoebe: Okay, I think we have a problem here.

Monica: What?

Phoebe: Well, uhm, back in my mugging days, you know, I, uhm, I worked St. Marc's Comics.

Monica: Yeah?

Phoebe: Well, a pipe was my weapon of choice and, uhm, pre-teen comic book nerds were my meat.

Monica: So?

Phoebe: Well, there was this one kid who had a sticker on his backpack that said-

Phoebe and Monica: "Geology rocks!"

Monica: Oh my god!

Phoebe: I know… I mugged Ross!

[Scene: Audition room, the producers and Lennart are waiting for Joey]
Receptionist: You're late!

Joey: (entering) I know, I'm sorry, but can I just have a quick second to run to the bathroom?

Receptionist: No, Lennart doesn't wait!

Joey: But I'm bursting with u-hu!

Lennart: (spotting Joey) Joey! Here we go. Let's go very quickly!

Joey: Actually, I really need…

Lennart: (interrupting) We must go now, quickly, please.

Joey: Yes… ahahaaa (He seems to be in pain)

Lennart: Ready? "What the hell are you still doing here?"

Joey: (walking on the spot) "I think you know!"

Lennart: "Oh, you sick bastard!"

Joey: "I am what you made me! You know what?"

Lennart: "What?"

Joey: "I could go right now."

Lennart: "Then go, go!"

Joey: (urgent) "I, oh, I can't. I want to, but I can't!"

Lennart: Cut! That was good. (He turns to the producers) That was very good. You did everything I asked for.

Joey: (disbelieving) I did?

Lennart: Yes. Plus… what you've got that… I don't know what you've got going… this squirmy quality that you bring into the character that I couldn't've even imagined. Wow, hey, here's what we gonna do: come back tomorrow for the final callbacks with the ***, do all of this what you've got going now, but – you know what? – more, more. Can you do that?

Joey: Sure, yeah. I don't have time to say thank you because I really gotta go. (He grabs his jacket and limps out of the room)

Lennart: (watching Joey leave) Look at that: still in character, I like it… I plant seeds I can't explain.

[Scene: Monica and Chandler's Apartment, Chander sits on the couch as Monica and Rachel enter]
Monica: Hey!

Chandler: Hey!

Monica: What are you doing?

Chandler: Putting on the sneakers… thought I'd get into a younger mindset, you know, to see if it sparked anything…

Rachel: Oh, anything yet?

Chandler: Yes, how's this: They're so uncomfortable it's like getting kicked in the nuts for your feet!

(At that moment, Joey opens the door)

Joey: (entering) Hey!

All: Hey!

(Joey heads straight for the fridge, takes all the beverage cans and is about to leave the apartment)

Joey: Probably wanna know what I'm doing…?

Monica: No, that seems about right.

Joey: Yesterday at my audition, I really had to pee, and apparently, having to pee makes me a really good actor. I got a call-back, so I'm drinking everything. Oh, by the way, that egg nog in our fridge was great!

Rachel: Joey, that was formula.

Joey: We gotta get more of that. (He leaves the apartment)

Chandler: (sitting on the couch) You know what… these aren't half-bad! (to Rachel) You should suggest something like these to Ralph Lauren.

Rachel: Okay, first of all, that's stupid and second of all, I'm not allowed to talk to Ralph.

Chandler: Alright (He stands wearing the sneakers on) I feel youger already!

(He trips and falls hard on his back)

Chandler: (on the floor) Yah, I think I broke my hip.

[Scene: Central Perk, Phoebe is there drinking coffee and Ross is about to enter]
Phoebe: (spotting Ross) Hey, you!

Ross: Hey!

Phoebe: Hey, how was class?

Ross: No one ever asked me that, what's wrong?

Phoebe: Nothing, I really wanna know.

Ross: Oh… (He looks positively surprised) Well, uhm, there was actually a rather lively discussion about the Pleistocene…

Phoebe: (interrupting) Alright, nothing is worth this. Uhm, I have a confession to make… uhm, okay, you know, that girl that mugged you when you were a kid…

Ross: (disbelieving) Wh-What are you talking about? It wasn't a girl. It was this huge dude.

Phoebe: You don't have to lie anymore, Ross, I know that it was a fourteen year-old girl.

Ross: No, it wasn't.

Phoebe: Yes, it was.

Ross: No, it wasn't. You don't think I would've defended myself against a fourteen year-old…

Phoebe: (interrupting, pinching his year) "Gimme your money, punk!"

Ross: (shocked) Oh my god, it was you! I can't believe it, you… you mugged me?

Phoebe: (apologetic) Yeah, and I'm so, so sorry, Ross, I'm sorry, but, you know, if you think about it, it's kinda neat. (She smiles at him, but he doesn't understand) I mean, well, it's just that I I've always felt kinda like an outsider, you know, the rest of you have these connections that go way back and, you know, now, you and I have… have a great one!

Ross: It's not the best!

Phoebe: I know, I'm sorry, please forgive me. I don't know what to say…

Ross: (indignant) There's nothing you can say. That was the most humiliating thing that ever happened to me.

Phoebe: Really? Even more humiliating than…

Ross: (interrupting) Hey, let's not do this!

(He picks up his briefcase and walks out of the door, leaving Phoebe behind)

[Scene: Chandler's new workplace, we are witnessing a presentation of a fellow intern]
Intern: … and then, at the end of the commercial, the girls get out of the hut tub and start making out with each other!

Boss: (ironic) That's interesting! Just one thought: You didn't mention the shoes. Who's next? (Chandler raises his hand) Chander…

Chandler: Okay… (He stands up) You start on the image of a guy putting on the shoes. He's about my age…

Intern: (snorting) Your age?

Chandler: A-huh. So he's rolling down the street and he starts to lose control, you know… maybe he falls… maybe hurts himself. Just then, a kid comes flying by wearing the shoes. He jumps over the old guy and laughs, and the line reads: "Not suitable for adults!"

Boss: Chandler, that's great!

Chandler: Oh, thank you, sir… or man-who's-two-years-younger-than-me (He sits down again)

Boss: You see? That has a clear selling point. It appeals to our key demographic, it's…. (enthusiastic) You did you come up with that?

Chandler: (over-enthusiastic) I don't know, I don' I don' know! I was just trying to get into a young mindset, you know, and it just started to flow.

Boss: That is great. Good work!

Chandler. Thank you.

Boss: See all of you tomorrow. (He leaves)

(Chandler stands up and walks out the room with a cane)

Chandler: The cold weather hurts my hip!

[Scene: Central Perk, Ross sits in a chair as Phoebe enters]
Phoebe: Hey, Ross! (He lowers his newspaper and scowls at her) I know you're still mad at me, but can I just talk to you for a second?

Ross: Sure, go ahead. Whoops, sorry, sure, go ahead. (He raises his hands as if being mugged)

Phoebe: I just really wanted to apologize again and… and also show you something I think you'll find very exciting.

(She puts a box on her lap, labelled "crap from the street")

Ross: (faking enthusiasm) Oh my god, crap from the street? (She smiles excitedly, but Ross just turns back to his newspaper)

Phoebe: Look, Ross, in this box are all the things I got from mugging that I thought were too special to sell… or smoke. (Ross looks at her in astonishment) Anyway, I was looking through it and I found "Science Boy" (She holds up some sheets of paper and hands them to Ross)

Ross: Oh my god. (He sighs) I never thought I'd see this again. (He browses trough the pages) It's all here. What made you save it all these years?

Phoebe: I can't say, I just thought it was really good… and… maybe would be worth something some day.

Ross: You really thought "Science Boy" was worth saving!

Phoebe: Yeah… but you should know, I also have a jar of vaseline and a cat skull in here.

Ross: Still… this is amazing… Oh my god, thank you, Phoebe.

Phoebe: You're welcome. And thank you for "Science Boy". I learned a lot from him

Ross: You're welcome.

[Scene: Audition room, Joey and Lennart are rehearsing]
Joey: (hoping frantically on the spot, screaming) "I need an answer!"

Lennart: "I-I-I can't tell you somethin' I don't know."

Joey: "You know!"

Lennart: "I don't know!"

Joey: "I need an answer now!"

Lennart: "Alright, here, you want an answer… the answer… is…"

(He pauses while Joey struggles to avoid wetting his pants)

Joey: (screaming) Oh!

Lennart: "She never loved me, she only loved you."

Joey: "You knew this all along and you never told me? You never told me? I can never forgive you, I can never forgive myself, I have nothing to live for – Bang – End Scene!"

Lennart: Absolutely amazing! (The producers applaud Joey) The part is yours.

Joey: (in pain) Oh thanks, thanks! Now, I really have to get…

Lennart: Wa-wa-wa-wait! Congratulations! You did it! You did it! (He hugs Joey) You can relax now. Yeah.

(Joey relaxes and wets his pants while hugging Lennart)

Closing Credits
[Scene: Monica and Chandler's Apartment, Monica sits at the table reading the mail]
Monica: Wow, that's a big cable bill! Huh, you don't have a job, but you have no problem ordering porn… on a Saturday afternoon?! (shocked) I was in the house!

Ross: (entering) Hey, uhm, Phoebe didn't by any chance mention that…

Monica: … that she was the huge guy that mugged you? Yah.

Ross: I see. You didn't happen to tell…

Monica: … everybody we know? Yeah.

Ross: Great. Thanks! (He leaves)

Kikavu ?

Au total, 67 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

MissChoupi 
11.07.2017 vers 17h

Ali3nBrain 
14.05.2017 vers 13h

friends76 
28.04.2017 vers 00h

diana62800 
06.04.2017 vers 21h

u2pop 
17.03.2017 vers 15h

soaddict 
02.03.2017 vers 12h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Survivor II
Aujourd'hui à 18:23

Qui est-ce?
Aujourd'hui à 17:54

Absences
17.07.2017

Ceci ou cela?
09.07.2017

Calendrier
28.06.2017

Quizz Friends
17.07.2017

HypnoChannel recrute, rejoins l'équipe de notre chaîne YouTube
Actualités
Anniversaire !

Anniversaire !
Aujourd'hui 25 juillet 2017, c'est l'anniversaire de Matt LeBlanc. Matt fête ses 50 ans. Nous lui...

Cour­te­ney aimerait un second enfant !

Cour­te­ney aimerait un second enfant !
Dans le maga­zine NewBeauty, Cour­te­ney Cox sest lais­sée aller à quelques confi­dences. A 53 ans,...

Cinespia Presents

Cinespia Presents "Jurassic Park"
Matthew Perry était présent lors de la soirée Cinespia Presents "Jurassic Park" le 4 juillet 2017 au...

Aidez Supergirl à sauver les triplés!

Aidez Supergirl à sauver les triplés!
Les triplés Frank Junior, Chandler, Leslie sont en danger ce mois-ci dans le Supergirl, à...

Episodes saison 5, débute à partir du 20 août !

Episodes saison 5, débute à partir du 20 août !
Des premières images de lultime saison d'Episodes, la série comique dans laquelle Matt LeBlanc joue...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

Locksley (19:59)

Exact, le site est vaste donc n'hésite pas à les compléter !

Locksley (20:00)

D'ailleurs, je ferai bien d'aller faire quelques ajouts au lieu de papoter ;-)

Supersympa (20:01)

C'est donc possible de complèter un article même s'il a été démarrer par un autre ?

Locksley (20:02)

Oui, tout à fait. Tu peux ajouter des infos pour compléter une fiche personnage par exemple, et bien d'autres choses.

Locksley (20:03)

Vérifie juste que l'auteur n'est pas en train de l'écrire ^^ mais sinon, n'hésite pas à compléter

Supersympa (20:04)

Même en êtant simple utilisateur ( c'est juste pour être sûr, car je découvre) ?

Locksley (20:05)

Tu es membre d'HypnoSeries donc tu peux cliquer sur le bouton "modifier" pour ajouter du contenu.

Locksley (20:06)

si tu as un doute, tu peux contacter l'admin (s'il s'agit d'un quartier), notre responsable fiches séries s'il s'agit d'une fiche...

Locksley (20:07)

...ou moi-même pour la partie Accueil du site.

Supersympa (20:07)

Ok. Je vais me faire à manger. A plus tard.

Locksley (20:07)

bon appétit et A+

Supersympa (20:08)

Merci et de même.

Visiteur 9181244 (20:27)

Hello

Visiteur 9181244 (20:28)

Question, impossible de trouver les scan de buffy comics en ligne?

Locksley (20:45)

Bonsoir, il y en a peut-être quelques-uns sur notre quartier Buffy à titre d'illustration mais tu ne trouveras pas de comics entiers.

Visiteur 2011736 (20:55)

Désolé du retard mais oui tls= The last ship

Supersympa (20:56)

Oups désolé : il vient de couler^^

Visiteur 2011736 (20:56)

Je suis aller voir sur le quartier mais j'ai rien vu sur la vf

Visiteur 2011736 (20:57)

Non il a pas coulé ^^

Visiteur 2011736 (20:58)

Ducoup tu as des nouvelles ?

Supersympa (20:59)

Non.

Visiteur 2011736 (21:00)

;(

Visiteur 8841651 (21:09)

qui regarde weeds

Visiteur 8841651 (21:10)

qui a regardé weeds

Visiteur 8841651 (21:10)

what

Visiteur 8841651 (21:10)

quoi

Visiteur 8841651 (21:10)

qui a regardé la série weeds

Visiteur 4359155 (21:13)

Non jamais

Visiteur 2011736 (21:13)

Jamais

Visiteur 4359155 (21:13)

Bonsoir à tous

arween (12:54)

Bonjour à tous ! Le nouveau sondage de The Night Shift vous invite à choisir le docteur que vous verrez bien au San Antonio Memorial.

arween (12:54)

Venez choisir votre docteur préféré !

albi2302 (19:53)

La nouvelle animation de Timeless vous attend ! Venez vous amuser tout en faisant un peu d'histoire !

serieserie (08:38)

Vous avez un enfant dans votre série? il est fort probable qu'il soit en dans L'Enfant du diable sur Lucifer! Venez voter!

choup37 (11:20)

Nouveau sondage spécial arrivée de la (oui la!) 13ème Docteur sur le quartier Doctor Who!

Visiteur 2846505 (18:03)

salut ça va ?

Visiteur 3202334 (21:09)

bonjour, j'aimerais savoir si quelqu'un peut me dire ou trouver la saison 4 en français

Visiteur 3202334 (21:11)

de the Originals

Merlinelo (22:50)

Désolé, on ne parle pas de streaming sur ce site ;-)

Merlinelo (22:51)

Le quartier Orphan Black a un nouveau design! Les commentaires sont les bienvenus.

Merlinelo (22:51)

Aussi, les fans sont invités à voter au nouveau sondage sur la saison 5. Merci à tous et bonne soirée

grims (07:14)

Coucou à tous ! le quartier vikings vous attends pour voter à la photo du mois !

grims (07:15)

Et à l'occasion de l'hypnocruise deux animations vous sont proposées ! la chasse à la corne et un concours wallpaper !

grims (07:18)

Seulement 1 participante pour le concours wallpaper sur le quartier Vikings qui l'accompagne ?

CastleBeck (11:57)

Dernier jour pour envoyer vos voeux d'anniversaire pour le concours This Is Us. Pas besoin de connaitre la série. Texte d'au plus 100 mots. Merci

ObikeFixx (10:34)

Plus que ce week-end pour voter pour la catégorie "Meilleur acteur" des Nathan James Awards sur le quartier The Last Ship. N'hésitez pas

CastleBeck (13:19)

N'hésitez pas à venir voter pour le concours d'écriture de This Is Us. Les textes sont cours, vous avez le temps de tout lire! Merci!

juju93 (11:45)

Vous avez une fibre artistique ? Venez l'exprimer en votant au sondage de The L Word. Absolument pas besoin de connaître la série. Merci.

noemie3 (18:45)

Si vous avez deux minutes, n'hésitez pas à passer sur Wildfire et Private Practice, où deux sondages vous attendent

clark77 (19:55)

Faîtes le plein de news sur le quartier Smallville ! Les acteurs de la série font leur grand retour

Flora12 (11:24)

Sondage et photo du mois sur le quartier Revenge, venez nombreux !

felicity22 (21:15)

Message deleted by albi2302

albi2302 (21:18)

556

elementary (10:36)

salut

Rejoins-nous sur HypnoChat

L'inscription au site n'est pas obligatoire mais te permet de changer ton pseudo