VOTE | 411 fans |

Jennifer Aniston

"Je considère Jen comme une immense comédienne, déclare David Schwimmer, après 10 années passées à jouer Ross face à Rachel. Son rythme et ses refexles sont excellents, percutants. C'est quelqu'un de rare: peu de filles aussi séduisantes sont aussi drôles et généreuses. Sous son humour se cache une intense vie affective. Et elle est adorable. Une triple menace."

Qu'est ce que ça te fait d'entamer ta dernière saison de Friends ?

Comme le premier jour de la rentrée en dernière année. C'est l'effet que ça me fait. Genre, Oh! là là! On va passer notre diplôme. Il y a eu quelque chose de vraiment magnifique dans cette dernière année. C'est agréable, mais étrange. Crois moi, mes études secondaires ont été moins longues.

A la télévision, c'est plutôt inhabituel de faire quelque chose dix ans d'affilée.

Je sais, dans la vie, c'est inhabituel de faire quoi que ce soit 10 ans d'affilée.

C'est vrai, peux tu décrire ce que cela a représenté pour Rachel et toi de grandir ainsi ensemble face au public ?

C'est quelque chose dont on prend conscience rétrospectivement. Un cadeau qu'on a du mal à imaginer. tu as raison, cependant, il s'agit bien de grandir devant le public, parce que j'avais 23 ans au début. Maintenant, on a tous la trentaine, certains sont mariés, ont des bébés et nos vies sont étalées là, devant tout le monde.

Quoi, Jennifer, tu es mariée ?

Mais oui, je suis mariée.

Félicitations, tu t'es bien débrouillée pour ne pas ébruiter la nouvelle.

Oui, j'ai essayé de garder ça secret. Je suis contente que ça ait marché. d'avoir été dans cette série, on se retrouve fragilisée. On est exposée. Mais heureuse. L'expérience a tellement de facettes imprévisibles et ce qu'il y a d'étrange dans cette série, c'est que nos propres vies s'y sont largement infilitrées. Je ne sais pas comment les scénaristes ont réussi à faire ça. Soit ils sont voyants, soit ils ont mis des micros partout chez nous.

Peut être les deux.

Mais nos scénaristes nous connaissent tellement bien, nos vies privés finissent pas passer à l'écran.



Il y a ces drôles de rapprochements qui se produisent dans certaines séries.

Absolument. Tu connais cette histoire sur l'art qui imite la vie et la vie qui imite l'art. c'est tellement vrai. Ici, ça s'est passé un nombre incalculable de fois. Sans entrer dans les détails, qu'il s'agisse d'un truc entre nous ou avec nos parents, des éléments de nos vies se retrouvent dans la série. et tout ça sans que nous en ayons parlé. c'es étrange. Donc pour la faire courte, j'ai vraiment l'impression d'avoir grandi devant tout le monde. Il y a eu quelques accrocs au cours des années, des grosses peines de coeur, des leçons ardues et pourtant nous avons la chance d'être encore tous en vie et tous présents.

Comment décrirais tu ta vie juste avant que tu n'obtiennes ce rôle ?

Eh bien, j'étais plutôt heureuse, je vivais simplement et j'habitais dans Laurel Canyon.

Tu continues aujourd'hui mais ta maison est un peu plus vaste.


Elle est peut être plus vaste mais je m'occupais de jardin, je préparais les repas et tout ce qu'on fait quand on a 23 ans et du temps. Je fréquentais régulièrement les cafétérias, je marchais à pied, j'allais à des auditions et j'espérais trouver une série dans laquelle jouer l'année suivante. Avant Friends, j'ai travaillé tous les ans dans des séries. Soit la série ne se faisait pa, soit on tournait 6 épisodes. J'étais al reine des séries qui durent 6 ou 13 épisodes. Et c'était génial. Je m'y étais habituée parce qu'on paye son loyer pour l'année et ça dure jusqu'à la suivante. Quand on a sur que friends allait continuer une saison entière, j'étais déconcertée. Vous voulez dire: ça ne s'arrête pas au bout de 13ème épisode ? ce personnage, il faut que je le joue plus longtemps que ça ? Mais en même temps, c'est évident, il s'était passé quelque chose. l'énergie de ces gens, ils voulaient vraiment que ça marche. On avait envie d'être là. j'avais envie de passer du temps avec eux. Avec les scénaristes, les acteurs, tous.

Pourquoi cette série a-t-elle touché un public si large? Après le 11 septembre, les spectateurs sont revenus comme si tous les 6, vous étiez leurs vieux amis.


Nous étions amis, c'est ce que je ressens. En dehors du fait que New York c'est chez moi, j'y ai grandi, quelque chose de particulier s'est déclenché pour nous après le 11 septembre. C'était difficile de recommencer à travailler et faire une sitcom quand le monde partait en miettes. Je me sentais impuissante sans plus savoir où était notre place et ce que nous étions censés faire. Que décider? Pouvions nous oser reprendre le travail ? Tout cela paraissait tellement banal. Puis, petit à petit, dans le premier épisode que nous avons joué, il y avait une telle énergie dans le public, j'ai compris que les gens avaient désespérément besoin de cette détente. Et les rires étaient plus bruyants que jamais. Comme s'ils canalisaient leurs larmes dans des rires homériques. la série offrait des petites poches de consolation. les gens venaient me voir après le 11 septembre, ici et à New York, pour me remercier de leur avoir permis de s'échapper une demi heure. Ca me donne envie de pleurer de repenser à cette période. Nous nous disions: "d'accord, voilà ce que nous, nous savons faire, il faut reprendre le travail. Distraire les gens et leur permettre de rire."

Friends fait vraiment appel aux sentiments, ce que cette bonne vieille bande de Seinfeld évitait de façon explicite. cela fait_il partie de ce qui a fidélisé le public?

Je ne peux que comparer à ce que moi, je ressens. Puisque j'avais envie d'être avec ces gens, je suis sûre que cela passait de l'autre côté de l'écran. C'est comme ce que je disais à propos de nos vies qui imitaient ce qui se passait dans la série ou la série qui imitait nos vies. Si nous, nous souffrions dans nos vies réelles, tous les gens de moins de 30 ans qui nous regardaient se sentaient concernés et pouvaient ainsi rire d'eux mêmes.

En dehors de revenus plus que corrects, quel a été le meilleur côté de ce boulot ?

La meilleure chose, c'est de savoir qu'on donne aux gens quelque chose qui leur fait plaisir. Voilà le plus beau des cadeaux et si les gens ne s'amusent plus, inutile de continuer. Voilà notre philosophie quant à la manière et au moment d'arrêter la série. On veut partir quand on nous aime encore. Pas quand ils diront : " oh vous auriez du arrêter il y a belle lurette."

Je dois dire que la série a bénéficié d'une sacrée bonne distribution.

Je considère tous les acteurs de la série comme des membres de ma famille. Et ce que j'aime chez eux, c'est la régularité de leur travail, leur investissement, j'admire la façon dont chacun a fait évoluer son talent; c'était tellement amusant de les voir se déployer au fur et à mesure que nous apprenions à jouer. Nous avons appris ensemble à être meilleurs. Ces gars là, ils m'ont appris quelque chose tous les jours sur le lieu de tournage; Rien que les deux premiers jours de cette dernière saison, on a ri comme des baleines et ça m'a tellement donné la pêche. Ils vont me manquer. Matthew Perry qui me fait passer du rire aux larmes, ça va me manquer. Ils vont tous me manquer. Et je vais les voir, pas question que je ne les vois plus, ils ne sortent pa de ma vie, il n'en est pas question; En tout cas, c'est ce que nous disons tous, pleins d'espoir. La route de l'enfer est pavée de bonnes intentions. Mais je ne saurais dire à quel point j'aime et je respecte ces acteurs.

Mais que va faire le monde le jeudi soir maintenant qu'il va y avoir ce grand vide?

Je suis censée dire : "regardez Joey" (rires) Moi, je vais le regarder. Matt est merveilleux. Il a un coeur gros comme ça, c'est Matt LeBlanc, un amour. je ris toujours en pensant à nos relations passées parce qu'il me terrifiait. Il était en cuir, des pieds à la tête, ce genre de mec dont on se dit : " oh il va essayer de me fourrer dans son lit, je le vois venir à des kilomètres". Et puis, il s'est avéré que c'était l'homme le plus gentil du monde. Il travaille comme un fou, je l'adore. C'est un frère, il est comme mon propre frère sauf qu'il est ici.


Le groupe en a vu de belles. Par exemple, Matthew a traversé une sale période. Ces expériences partagées doivent approfondir les relations.

Oh! là! là quand on est confrontés au fait qu'on risque de perdre un ami de cette manière! On a failli le perdre. Finie la série, fini la vie. C'était notre souci principal. Et nous nous demandions si nous faisions tout ce que nous étions censés faire. Nous étions terrifiés pour lui. Et nous étions en rogne. En rogne contre lui qui ne s'aimait pas, en rogne parce que c'était gênant et que ça n'en finissait pas, ça c'était l'aspect humain. De l'autre côté, on disait : t'as intérêt à guérir. Et dieu merci, il s'en est sorti. Il est revenu, meilleur que jamais. Vraiment, je suis sûre qu'une des grandes peurs de matthew, c'était celle de l'artiste torturé: que suis je sans la drogue ? Maintenant , il a dépassé tout ça. Il s'est branché sur un côté affectif dont nous savions tous qu'il existait, sauf lui sans doute.

Beaucoup d'acteurs sont en rivalité. Comment avez vous réussi à demeurer unis ?

En parlant beaucoup. Et parce que nous souhaitions que ça fonctionne. Si, dès le début, nous ne nous étions pas autant aimés, nous aurions sans doute facilement lâché prise. "On s'en tape. C'est chacun pour soi. On fait le boulot. Et puis on se casse." Mais là, quelque chose empêchait que ça se passe ainsi. On repassait tout à la moulinette. On discutait, on mettait tout sur la table. C'était plus ou moins facile. Notre premier réalisateur, Jim Burrows, a dit: "restez ensemble, agissez comme un groupe." Et on lui a obéi à la lettre. On a suivi son conseil. On a construit la dessus, sur cette pensée fondamentale, cette intention, cet engagement. Des engagements, ça se respecte et nous étions engagés les uns par rapport aux autres.

Comment as tu réagi quand le média qui t'offrait ses couvertures t'a accusée d'être trop visible ?

Surprenant, non ? Bof, on encaisse, après tout, c'est pas mon problème. Je ne suis pas enfermée dans ma bulle, à guetter les mensonges et les conneries qui vont sortir sur les gens célèbres. les média sous estiment vraiment l'intelligence du public en leur faisant lire ces saletés. Ils créent d'abord l'illusion que nous menons des existences fabuleuses. Les gens finissent par y croire et puis, dans le même journal, on trouve une tonne de saloperies sur notre compte, du coup, ça doit remettre les pendules à l'heure, équilibrer tout ça.

Alors, rien n'est vrai ?

Pas le côté fabuleux. Ni le côté saloperies. c'est quelque part entre les deux, nous faisons notre métier.

Tu as pensé à la façon dont tu souhaitais que cette série se termine ? Comment voudrais tu qu'on se souvienne de toi ?


Je ne veux même pas y penser. Je suis incapable d'imaginer que ça va s'arrêter. de même, j'ignore quel fin pourrait conclure correctement cette série. Je ne sais pas comment m'y prendre. Et dieu merci, c'est aux auteurs de s'en débrouiller.

Parlons des auteurs. Quelle est leur place dans cette success story ?

Ces auteurs me sidèrent. Aucun ralentissement de rythme. Quand on pense à ce qu'ils travaillent, c'est phénoménal qu'ils partagent encore la vie de leurs bien-aimés. Ils travaillent tard et longtemps, le travail bâclé, ils ne connaissent pas. Ils sont obsédés par le fait de faire la meilleure série du monde. Après 2 ans au top, il est facile de se relâcher un peu et de profiter du voyage. Mais eux, ils n'ont jamais lâche prise.

Dirais tu que Bright, kauffman et Crane ont bien fait de lancer tout ça ?

Ils ont créé une famille. Tu sais, Marta et David étaient ensemble à la faculté. Ils ont une longue histoire. Tout le monde a commencé tellement jeune sans le moindre point de comparaison.. je crois que David, Marta et Kevin ont donné le ton de cette famille. des grands dîners en groupe, regarder les séries en groupe, en groupe par ci, en groupe par là. On a eu beaucoup d'activités en groupe. C'était leur vision des choses, leur vie. Pour Marta et David, ce sont des gens qui font partie de leur vie, Monica, Rachel, Ross et tous ces personnages. Le plateau les attend.

Au début, tu as refusé le rôle de Monica, c'est vrai ?



C'est vrai. Ils voulaient que je joue Monica. Mais j'ai lu rachel et j'ai pensé que je ressemblais plus à Rachel qu'à Monica. Je crois que Courteney était censée faire Rachel mais elle a dit la même chose, qu'elle se sentait plus Monica et Rachel. Heureusement.

Rachel aurait pu être peu attirante et pourtant elle est devenue un des personnages les plus célèbres et les plus séduisants de l'histoire de la télévision. A quoi cela a-t-il ressemblé de se mettre dans sa peau ?

Comment avons nous réussi à ne plus faire qu'une ? je ne sais pas, plus Rachel a mûri, plus je me m'y suis retrouvée, peut être parce que je mûrissais aussi. Je n'ai pas eu une enfance de petite fille riche, nous étions donc différentes sur ce plan. Il y avait beaucoup de choses différentes, mais j'ai grandi à Manhattan et j'ai connu des filles de l'Upper east Side. Alors je savais à quoi elles ressemblaient. Même dans l'Upper West Side, il y avait des bons et des mauvais quartiers.

Peut être connais tu les filles riches mieux qu'elles mêmes parce que tu les as observées attentivement ?

Oh, je passais mon temps à les observer. j'ai pu aller dans un établissement privé parce que ma mère y connaissait des gens. On jouait au volley contre les filles de toutes ces super écoles privées et les élèves étaient incroyables. Ils me fascinaient. Vraiment, ils étaient tous beaux, grand et mince; à 12 ans, ça fait de l'effet, un effet qui dure.

Beaucoup de guest-stars célèbres ont tourné dans friends. Crois tu que c'est un endroit effrayant ?

Ce qui était fascinant pour moi, c'était la façon dont, nous, nous étions terrifiés quand ces acteurs de cinéma venaient. "Qu'est ce qu'ils vont penser de tout ce cirque bêta?" on se disait. Et puis ils arrivaient, ils étaient nerveux, pas dans leur élément. ce n'était pas le cas de tout le monde, Julia Roberts nous en a bouché un coin. Tout le monde nous en a bouché un coin, mais elle, je n'avais pas du tout l'impression qu'elle avait peur.

Puis je te dire que ton mari nous en a vraiment bouché un coin ?

Ah, il était génial, non ? Je suis d'accord. Mais je te prie de croire qu'il a travaillé dur. On s'amusait tellement à faire cette série; pour moi, c'était bien de l'amener dans mon univers pour lui montrer ce qui se passait. Il était très admiratif et c'était génial. Mais je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi nerveux.

Brad Pitt, nerveux ?

Il se disait:" Je vais rater ma première réplique, j'en suis sûr. Je vais la rater." Et nous, on lui disait: "arrête, tout ira bien." evidemment, il s'est planté. C'était obligé. Il était obligé de rater sa première réplique.

Aussi bien ton mari que Courteney Cox m'ont surpris en jouant les gros avec beaucoup d'aisance.

Oui, l'un comme l'autre n'auraient jamais pu être gros. Ils n'ont sans doute pas ce gêne dans leur corps. Et pourtant, ils ont bien trouvé le truc.

Tu achèves Friends mais tu es déjà une star de cinéma. Tout le monde a fait des efforts pour que cela soit possible ?

Bright, Kauffman Crane nous ont soutenus à fond quand nous faisions autre chose. Comme si papa, maman voulaient que leurs enfants se débrouillent dans la vie et ils nous ont proposé toutes les occasions pour explorer d'autres pistes tout en continuant la série. C'est absolument étonnant de leur part. Le fait que j'ai pu tourner deux films tout en jouant dans la série, ce n'étai tpas amusant, je ne referais plus jamais ça. Mais oui, j'ai pu le faire. Si j'en avais envie ? Non. Mais ils m'ont apporté ça sur un plateau, ils ont travaillé très dur, et tout le monde s'est préoccupé de mes horaires impossibles, comme pour les autres quand ils étaient obligés de partir. je suis éternellement reconnaissante de cette souplesse, de ce soutien et de toutes ces émotions. Ils voulaient vraiment notre bien, ils voulaient que nous ayons une vie en dehors de la série. Et ce sera le cas. Enfin peut être pas. On ne sait pas. On va attendre, mais en tout cas, ils ont été sublimissimes. Sublimissimes.

Ecrit par chrisss37 

Photos

Cette galerie contient 8 photos

Friends Jennifer Aniston PhotosFriends Jennifer Aniston PhotosFriends Jennifer Aniston PhotosFriends Jennifer Aniston PhotosFriends Jennifer Aniston PhotosFriends Jennifer Aniston PhotosFriends Jennifer Aniston PhotosFriends Jennifer Aniston Photos


Activité récente
Actualités
Faux Raccord - Les gaffes de Friends saison 1

Faux Raccord - Les gaffes de Friends saison 1
L'émission d'allociné Faux Raccord de ce samedi est consacré aux gaffes et erreurs de la première...

Calendrier !

Calendrier !
Le calendrier du mois de décembre est disponible, il met à l'honneur le cast. La création est...

Décès

Décès
L'acteur Ron Glass est décédé hier à l'âge de 71 ans. Il avait joué le rôle de l'avocat de Ross dans...

Matt explique sa danse sur scène au concert de Taylor Swift

Matt explique sa danse sur scène au concert de Taylor Swift
Matt LeBlanc était invité dans le talk-show de Conan O'Brien, est revenu sur son passage inattendu...

Non, ce n'était pas une vraie dinde sur la tête de Monica !

Non, ce n'était pas une vraie dinde sur la tête de Monica !
Souvenez vous de l'épisode de Thanksgiving de 1998, dans lequel nos six héros racontaient tour à...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (14:25)

Non je crois que c'est surtout moi qui n'oublie jamais. Et oui je suis en week-end, mon seul moment de repos

Sonmi451 (14:27)

Profites bien.

Sonmi451 (14:27)

Tu bosses dans quoi?

Sonmi451 (14:27)

(oui je fais ma curieuse^^)

stanary (14:28)

Ah mais je suis encore trop jeune pour bosser. J'aime bien les curieuses vu que j'en suis une donc tu vois....

Sonmi451 (14:30)

Oh mais tu fais bien des études?

stanary (14:31)

Oui par contre je fais bien des études t'inquiète pas

Sonmi451 (14:31)

Alors c'est tu bosses mais c'est pas rémunéré.

Sonmi451 (14:32)

et donc des études de quoi? ^^

stanary (14:32)

Oui j'avais pas vu ça comme ça mais t'as raison.... c'est nul !

Sonmi451 (14:33)

j'ai toujours raison même quand j'ai tord

stanary (14:37)

Oui c'est bien d'espérer...

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

billy (18:53)

Plus que quelques jours pour venir participer au concours de la photo de bienvenue du quartier Castle. Venez vous affronter avec les plus créatifs ^^

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play