VOTE | 148 fans |

Harcelée


Quelqu'un frappe à la porte du B&B des Potter. Joey entendit Bessie ouvrir la porte et parler avec quelqu'un. Joey commença à grogner au fond de son lit. L'auberge était déjà pleine de clients, on ne s'y retrouvait plus et en plus d'en arriver encore, ils se pointaient à 8 heures du matin. Alors qu'elle s'apprêtait à sortir malgré elle du lit, quelqu'un frappa à la porte. Elle se dépêcha d'enfiler un peignoir et alla ouvrir étonnée de recevoir de la visite à cette heure-ci. Elle fut d'autant plus étonnée de découvrir Pacey sur le pas de sa porte. Elle devait déjà le supporter lui et ses vannes à l'école mais chez elle en plus, c'était trop lui demander. Elle le regarda et sut tout de suite qu'il avait quelque chose à lui demander, ce détail n'échappait jamais à personne sur Pacey. Lorsqu'il voulait quelque chose il se dandinait de droite à gauche, ses yeux bleus baissaient et les mains dans les poches. Même si elle ne lui aurait avouer pour rien au monde, elle dû bien reconnaître que ce comportement le rendait craquant au possible.

Joey: Pacey ? Que me vaut cette visite de si bon matin ? J'ai trouver. Le tas de linge sale qui trônait près de ton lit a finalement réussit à te chasser de ta chambre et tu voudrais que je te prête la masque à gaz en plastique d'Alexander pour pouvoir y rentrer de nouveau et l'affronter.

Pacey: Très drôle Potter. Non en fait je passais par là et je me suis dis que connaissant la marmotte que tu es, tu n'étais pas prête et que tu allais louper les cours, alors j'ai pensais à venir te sortir du lit moi-même

Joey: Okay je l'ai mérité celle-ci, rigola-t-elle suivi de Pacey, alors pourquoi tu es là ?

Pacey: Je viens de te dire que ...

Joey: Pacey, même si tu me portes sur le système et dieu sait que c’est le cas, je te connais et je sais que derrière ce visage diabolique se cache un énorme service que tu veux me demander, c’est ça ?

Pacey baissa les yeux et lui murmura un petit ‘oui’ à peine audible

Joey (ironique): Alors ? Qu’est-ce que je vais devoir endurer cette fois ? Tu vas me demander de me jeter sous une voiture ou de me couvrir de ridicule au lycée pr égayer ta journée ?

Pacey se leva et fit les cent pas dans la chambre de Joey. Elle sut tout de suite que c’était important. Pacey n’avait ni rit, ni rétorquait à ses attaques et il semblait si ‘ailleurs’.

Joey: Pacey, réponds-moi qu’est-ce qui se passe ? Tu me fais peur là.

Pacey posa les yeux sur elle et vint s’asseoir à côté de Joey sur son lit

Pacey: Si je te dis la vérité tu promets de ne pas rire

Joey: Ca va être difficile mais vu ta tête je le promets

Pacey: Et est-ce que je peux te demander que cela reste entre nous ?

Joey: Pacey, il est 8 heures et demi maintenant, mon premier cours commence dans une heure et je suis encore en pyjama donc si tu pouvais commencer, ça serait vraiment génial. Je te promets que je ne dirais rien.

Pacey: Voilà ... euh ... ben ... c’est ...

Joey: Hey calme toi

Pacey souffla pour se calmer le temps que Joey fouillait son armoire pour trouver sa tenue d’aujourd’hui

Pacey: Voilà Joey tu connais Andie, tu sais la nouvelle qui ai arrivé y a une semaine de Providence ?

Joey (sortant la tête de son armoire pour acquiescer): Oh ouais. La petite blonde qui est venue avec son frère, pas mal du tout d’ailleurs le frangin.

Pacey la regarda étonné.

Joey: Ouais bon c’est un autre sujet. Revenons au tien.

Pacey: Eh bien je penses être amoureux d’elle.

Joey (en souriant): Ben c’est génial. Enfin sauf pour elle.

Pacey: J’ai peur

Joey arrêta de sourire en voyant la tête de Pacey

Joey: Tu as peur de quoi ?

Pacey: Je n’ai jamais vraiment été amoureux avant. Je n’ai eu que Tamara et toi comme moi tu sais que c’était avant tout sexuel entre nous. Je n’ai jamais été confronté à de vrais sentiments.

Joey (revenant s’asseoir près de lui): Tu sais l’amour ne s’apprend pas et il ne se commande pas non plus. Si tu es vraiment amoureux de cette fille, va la voir et dis-le lui. Si cet amour est partagé et sans vouloir te faire de fausse joie, je suis persuadée que c’est le cas, ça se fera tout seul. Tu ne maîtriseras plus rien mais ce que tu vivras aura valu le coup de t’être laissé guidé les yeux fermés.

Pacey (en la regardant dans les yeux): Tu crois vraiment que c’est réciproque ?

Joey: Pacey, elle passe tout son temps avec toi, en classe elle te dévore des yeux, elle m’a demandé des renseignements sur toi et si tu avais une petite amie et elle rit à tes blagues dignes d’un enfant de cinq ans alors oui je suis persuadée que c’est réciproque. Aucune fille ne ferait ça si il n’y avait rien derrière et encore moins pour toi, finit-t-elle en rigolant

Pacey (retrouvant le sourire): Merci pour tout ces compliments Potter. Je vais parler à Andie dès que j’arrive au lycée

Il se dirige vers la porte tandis que Joey rentre dans la salle de bain. La main sur la poignée de la porte, Pacey se retourne :

Pacey: Joey ?

Joey (passant sa tête par la porte de la salle de bain): Oui ?

Pacey (lui souriant) : Merci

Joey (lui rendant son sourire): Et que ça devienne pas une habitude. On n’est pas amis souviens toi.

Pacey (tout en continuant de sourire): Je ne l’oublies pas

Joey: Très bien

Joey rentra dans la salle de bain et enleva son peignoir quand Pacey l’appela de nouveau

Joey (sortant de la salle de bain sans peignoir): Ahhhh Pacey il est 9 heures et je ne suis même pas habillée

Pacey rigola puis la regarda de haut en bas

Pacey: Tu es très jolie en nuisette. Tu devrais penser plus souvent aux jupes.

Joey se rendit compte qu’elle avait oublier son peignoir et devint toute rouge. Pacey se mit à rire et sortit enfin. Joey ne put cacher un petit sourire lorsqu’il eut passer la porte puis se reprit aussitôt constatant l’heure qui passait. Elle s’enfourna sous la douche à la hâte.

Une demi-heure plus tard, Joey arriva au lycée à la hâte. Elle put apercevoir toute la bande assis à une table à l’extérieur du lycée. Elle n’était donc pas en retard. Elle soupira de soulagement et alla les rejoindre.

Joey: Salut tout le monde

Andie, Jack, Jen, Dawson et Pacey: Salut Jo

Jen: Alors Joey, panne d’oreiller ce matin ?

Pacey leva les yeux sur Joey pour savoir ce qu’elle allait dire. Il pria pour qu’elle ne dise rien

Joey: J’ai eu du mal à m’endormir hier. Bessie est rentrée tard, j’ai dû m’occuper d’Alex qui bien sûr ne voulait pas s’endormir. Je me suis couchée super tard et j’ai eu du mal à me lever ce matin.

Pacey soupira et la remercia du regard. Elle le fixa du regard en retour comme pour lui dire ‘Allez vas-y c’est le moment’. Il la fixa toujours en lui faisant ‘non’ de la tête mais Joey lui fit un petit ‘oui’ furtif. Pacey soupira pour se donner du courage puis prit la parole.

Pacey: Andie, je peux te parler s’il te plait ?

Andie: Oui bien sûr. Allons à la table là-bas.

Ils s’en allèrent plus loin

Dawson: Je me demandes ce que Pacey veut lui dire ?

Jen: Ouais moi aussi

Joey: Ca suffit les deux commères. Allez on y va, vous savez comment est Peterson, une minute de retard et c’est l’explosion.

Tout le monde rigola tout en se dirigeant vers la salle

Andie: Alors Pacey, qu’est-ce que tu voulais me dire ?

Pacey (gêné): Euh ... oh tu as vus les autres s’en vont. On devrait peut-être aller en cours, non ?

Andie: Pacey, tu devais me parler, non ?

Pacey: Hein ? Ah ... euh ... oui

Andie: Alors ?

Pacey: Euh.. ben je voulais savoir si ...

Andie (avec une lueur d’espoir): Si quoi Pacey ?

Pacey: Si tu voulais faire l’exposé d’histoire avec moi ?

Andie (déçue): Oh. Ouais si tu veux.

Pacey: Okay merci. On se voit plus tard. J’ai cours avec Peterson et comme il ne m’apprécie pas trop je ferais mieux d’y aller. A tout à l’heure Andie.

Andie: A tout à l’heure Pacey

Pacey rentra à la hâte dans la salle de classe et alla s’asseoir à la place devant Joey. Au milieu du cours, un papier atterrit sur la table de Joey.
Joey l’ouvrit sous la table et lut:

’J’ai pas pu je suis qu’un abruti’.

Joey lui répondit en retour:

’Arrêtes de dire ça Pacey je le sais déjà. Non je rigole tu n’as pas pu cette fois-ci mais tu auras l’occasion de lui parler cet aprem, ne t’en fais pas’.

Deux minutes après Joey reçut de nouveau le papier:

’J’ai peur Joey’.

Joey lui répondit de nouveau:

’Pacey, elle t’aime c’est sûr, tu ne dois pas avoir peur’.

Le papier lui revint de nouveau:

’Rendez-vous à 12h30 sur une table de l’extérieur’.

Joey lui relança le papier:

’Je sais pas si je fais bien de dire ça mais okay’

Le cours se termina. Pacey consulta sa montre: 12h. Il sortit attendre Joey sur une des tables de l’extérieur. Pendant ce temps Joey parlait avec Jack. Il était plutôt sympa et elle se rendit compte qu’elle et lui n’avaient pas beaucoup parlé depuis qu’il était arrivé. Au bout d’une quarantaine de minutes, elle s’excusa auprès de Jack et se précipita à l’extérieur.

Pacey: Tu es en retard

Joey: Désolé je discutais avec Jack. Il est vraiment génial ce mec.

Pacey: Tu craques pour lui ?

Joey: Non. Enfin peut-être. Bref ça se pourrait (se reprenant) mais on n’est pas là pour parler de moi, alors tu n’as pas pu parler à Andie ?

Pacey: Ben non. J’allais le faire mais elle me regardait fixement. Elle semblait attendre une réponse, quelque chose qu’elle voulait que je dises.

Joey: Je t’ai dis qu’elle était amoureuse de toi Pacey. Elle attendait sans doute que tu lui dises la même chose.

Pacey: Tu crois ?

Joey: Pacey, tu dois te faire confiance. Regardes-la bien, ça crève les yeux qu’elle en pince pour toi. Y a que toi pour ne rien voir.

Pacey: Je sais mais je sais pas, ça sort pas.

Joey: Et qu’est-ce que tu lui as dis à la place ?

Pacey: Je lui ai demandé de faire l’exposé d’histoire avec moi

Joey (rigolant): Mon dieu Pacey, qu’est-ce qu’on va faire de toi ?

Pacey la regarda en souriant. Cette remarque son père l’utilisait souvent pour le rabaisser mais pour Joey ce n’était pas pareil, elle avait dit ça pour le taquiner et non pour lui faire du mal. Prit par le fou rire de Joey, il rigola lui aussi. Les autres arrivèrent.

Dawson: Ben alors l’ambiance est bonne ici

Andie (un peu froide): Et qu’est-ce qui vous fait rire comme ça ?

Pacey: Oh rien Joey vient de me balancer une vanne comme elle sait bien le faire et ça nous a fait marrer. Vous comprendriez pas de toute façon, c’est un peu débile.

Joey (faussement vexé): Ben merci

Pacey: Mais de rien Potter

Jack: Bon les amis, un petit tour à la cantine ça vous dis ?

Pacey: Mais je suis sûr mon petit Jack que Joey sera plus que ravie de t’y conduire

Joey lui lança un regard noir tout en contre-attaquant

Joey: Mais je suis sûr que tu te feras un plaisir également d’y conduire Andie

Pacey lui lança le même regard noir que Joey il y a quelques secondes. Puis se rendant compte de la situation, un fou rire les reprit. Les autres n’y comprenant rien de nouveau, les regardèrent en souriant.

Jen: Le soleil a frappé. C’est trop tard on les a perdus.

Cette remarque de Jen eut pour but de les faire rire de plus belle.

Dawson: Ils sont fous c’est pas possible

Ils se dirigèrent tous ensemble vers la cantine

Vers 18h les cours furent terminés. Joey rentra chez elle mais dû repartir aussitôt. De nouveaux clients étaient arrivés entre temps et Bessie manquait de nourriture. Joey monta donc en grognant dans le camion et se dirigea vers le supermarché. Elle y arriva 10 minutes plus tard et alla se chercher un chariot. A peine entrée dans le magasin qu’une main se posa sur son épaule. Elle se retourna et sursauta. Pacey lui souriait:

Joey: Mon dieu Witter. Tu veux me filer une crise cardiaque ou quoi ?

Pacey: Bien sûr que non. Avec qui voudrais-tu que je me dispute si tu meurs ?

Joey (rigolant): Avec ton caractère de cochon et ton niveau mental, tu trouveras très vite quelqu’un pour te fritter avec.

Pacey: Ca serait pas pareil. Tu es celle que je préfère détester.

Joey (ironique): C’est trop d’honneur Pacey. Alors que fais-tu là ?

Pacey: Ma mère m’a ordonner d’aller lui faire quelques course, lui répondit-t-il en lui montrant quelques courses dans son chariot

Joey: Bessie m’a demandé la même chose. Des clients de dernière minute.

Pacey: Et que dirais-tu de jouer les larbins de service ensemble ?

Joey: Ouais si tu veux

Ils firent leurs courses tout en discutant:

Pacey: Alors ça avance avec Jack ?

Joey: Pas du tout. Je crois que je ne l’intéresses pas.

Pacey: Pourquoi tu dis ça ?

Joey: Cet après-midi j’ai tenté tout ce que je pouvais. Je lui ai fait des sourires, je n’ai pas arrêté de le frôler de la main mais rien. On se parle beaucoup mais je penses que pour lui, il ne souhaite rien d’autre avec moi.

Pacey: Il a peut-être peur Joey. Après tout on ne le connaît pas, il sort peut-être d’une relation difficile. Mais ça s’arrangera tu verras

Joey: Ouais on verra. Et toi avec Andie ?

Pacey: Ben pas grand chose. Tu vas être contente, je penses que tu avais raison, je crois qu’elle m’aimes bien.

Joey: Ben tu vois. Comment tu le sais ?

Pacey: Elle a été jalouse tout à l’heure quand on a prit notre fou rire ensemble. Dans l’après-midi je lui ai demandé pourquoi elle faisait cette tête et elle m’a demandé si je ressentais quelque chose pour toi parce qu’elle nous avait trouver proche tout à l’heure. Si elle savait qu’on peut pas se voir en peinture.

Joey baissa les yeux. Elle pensait que ce temps était révolu et qu’ils commençaient à être amis mais apparemment ce n’était pas encore le cas pour lui. Il devait sacrément la détester pour ne pas la vouloir en tant qu’amie.

Joey (à la hâte): Ben c’est bien pour toi. Le magasin va fermer, Bessie doit m’attendre pour faire le dîner. J’y vais. A plus et bon courage avec Andie.

Pacey: Mais Joey ...

Trop tard elle avait déjà tourné au rayon suivant pour se dirigeait vers la caisse. Pacey s’en voulut d’avoir dit ça. Il était content que sa relation tumultueuse avec Joey se soit changer en amitié mais ne savant pas si il en était de même pour Joey, il avait préféré jouer la carte de l’indifférence. Apparemment sa remarque l’avait blessée. Tout en continuant de s’en vouloir, il se dirigea vers la caisse. Dès qu’il fut sortit, il aperçut Joey vidant son chariot dans le coffre de sa voiture. Il courut vers elle:

Pacey: Joey je voulais m’excuser pour tout à l’heure

Joey (tout en continuant de ranger à la hâte): Pourquoi tu veux t’excuser Pacey ?

Pacey: Pour ma remarque de tout à l’heure. C’était déplacé et je ne m’en suis pas rendu compte

Joey: Oh non ne t’en fais pas. Tu as dis ce que tu ressentais et tu as été franc. Je n’ai pas à t’en vouloir. Tu as raison on n’est pas amis. C’est pas grave ne t’inquiètes pas. Je ne pensais pas que tu me détestais autant c’est tout.

Pacey: Mais Joey je ...

Joey: Ne te justifies pas Pacey. Je ne t’en veux pas, j’ai juste étais bête de penser que nous pouvions être amis. Je dois y aller. A demain au lycée.

Sur ces mots, elle monta dans son camion et démarra. Pacey la regarda sortir du parking et s’engageait sur la route. La détester ? Mais il ne l’avait jamais détester. Bien sûr ils n’avaient jamais vraiment étaient amis mais il ne l’avait jamais détester. Une autre phrase avait captivé son attention. Elle avait été bête de penser qu’ils auraient pu être amis. Donc elle voulait qu’ils soient amis. C’est avec un sourire non dissimulé qu’il sauta dans sa voiture. A la sortie du parking, Pacey se retrouva confronté à un choix. A droite, le B&B, il voulait parler à Joey pour dissiper le malentendu qui s’était créer entre eux mais à gauche son domicile où sa mère trépignait sans doute déjà des pieds en attendant avec impatience les commissions qu’elle lui avait demandé de ramener à la hâte il y avait déjà plus de 2 heures. Sans réfléchir plus longtemps il tourna à droite. Il fallait qu’il voit Joey, il se prendrait sans doute la dispute du siècle en rentrant mais il en avait tellement l’habitude, qu’une de plus ou de moins ne changerais pas grand chose de toute façon.

Arrivé au B&B, il trouva Joey entrain de déballer les courses de son coffre. La maison semblait vide.

Joey (le voyant arriver vers elle): Eh bien on arrête pas de se croiser aujourd’hui

Pacey: Joey il fallait que je te parles

Joey: Des problèmes avec Andie ?

Pacey: Non des problèmes avec toi

Joey: Avec moi ? Et que puis-je pour toi ?

Pacey: Déjà est-ce que tu voudrais bien lâcher cet énorme bidon de lessive et me regarder ?

Joey se mit à sourire et posa avec bien du mal l’énorme bidon de lessive qu’elle tenait

Joey: Pacey, tout les clients sont partis faire ce qu’ils avaient à faire cet après-midi ce qui fait que Bessie, Bodie et Alex sont partis ce promenaient donc je dois m’occuper du B&B et du dîner donc s’il te plait fais vite je t’en supplie.

Pacey (la tirant par la main pour la faire asseoir sur le banc d’en face): Je crois qu’on s’est mal compris tout à l’heure. Je ne te déteste pas Joey.

Joey: Grande nouvelle Pacey. Bon je dois y aller ...

Elle commença à se lever pour partir mais Pacey lui prit la main pour la faire asseoir de nouveau

Pacey: Attends. Je ne te détestes pas et pire, je te considères comme une amie.

Joey: Alors d’où viens cette petite voix au fond de moi qui me hurle un truc du genre ’on ne peut pas se voir en peinture’ ? J’ai dû rêver.

Pacey (en souriant): Non tu n’as pas rêver. Je ne savais pas si tu me considérais comme un ami ou pas alors j’ai préféré jouer la carte de l’indifférence. Mais pour moi Joey, tu es mon amie, je voulais que tu le saches.

Joey: Tu me considères comme ton amie ?

Pacey: Bien sûr Joey. Enfin si tu en as envie ?

Joey: Ouais bien sûr

Pacey (la prenant dans ses bras): Alors je suis content.

Joey: Tu devrais y aller Pacey. Tu ne devais pas faire des courses pour ta mère ?

Pacey: Si j’y vais. Merci Joey.

Ils se sourirent et Pacey monta dans sa voiture tandis que Joey se démenait à reprendre son bidon de lessive.

Le lendemain, Pacey et Dawson étaient en train de discuter à l’extérieur du lycée.

Dawson: Tu as l’air d’être devenu ami avec Joey ?

Pacey baissa les yeux. Sa nouvelle amitié avec Joey était toute nouvelle et il ne voulait pas la mettre en péril en en parlant trop tôt à tout le monde. Il préféra mentir pour le moment:

Pacey: Quoi ? Tu rigoles j’espère. Joey est une petite peste. On a appris à se parler sans se gueuler dessus c’est tout mais de là à dire qu’on est amis, y a un monde.

Dawson: Ah bon je croyais que ...

Pacey (abrégeant la conversation) : Eh bien tu croyais mal Dawson

Dawson se sentant observé, se retourna:

Dawson: Oh Joey tu es là ?

Pacey se retourna à la hâte et aperçut Joey.

Joey (bafouillant): Euh non... je faisais que passer... je suis en retard... salut

Pacey: Joey ...

Joey: Au revoir

Pacey se serait mis des claques. Il fixa Joey qui s’engageait dans sa classe à la hâte, tête baissée. Il s’en voulait tellement mais il souhaitait juste protéger leur amitié naissante.

A la fin du cours, le prof de Pacey lui demanda à lui parler. Dès que se fut fait, il se précipita vers la classe de Joey mais celle-ci avait déjà filée depuis longtemps.
Ce fut comme ça une bonne partie de la matinée. Joey fila dès la sonnerie du cours et Pacey n’avait pas le temps de la rattraper. Il se promit de retourner au B&B ce soir pour lui parler. Joey était son amie maintenant et il ne supportait pas de lui avoir fait du mal. Il se rendit dans le couloir du lycée. Personne n’était là, tout le monde était en train de déjeuner. Il prit un bout de papier et écrivit

‘Je suis désolé d’avoir dis ça mais je peux t‘expliquer. Rendez-vous à 18h dans la cour du lycée. Pacey ’.

Il s’apprêtait à mettre le bout de papier dans le sac de Joey quand il entendit la voix d’Andie qui l’appelait. Il mit le papier à la hâte dans le sac qu’il pensait appartenir à Joey et se dirigea vers Andie.

Andie: Hey Pacey. A quoi tu pensais ça fait 10 minutes que je t’appelles ?

Pacey: Oh rien

Andie: Tu vas bien ? T’as l’air préoccupé ?

Pacey: Non ça va et toi ?

Andie: Ca va très bien merci.

Pacey: Tu as déjeuné ?

Andie: Non j’y allais justement. On y va ensemble ?

Pacey: Ouais bien sûr

Andie: Attends je récupère mon sac et on y va

Pacey: Okay

Elle se dirigea vers la pile de sacs et prit le sien. Pacey devint très pale en la voyant prendre le sac où il venait juste de mettre le papier destiné à Joey. Quel imbécile il venait de se tromper de sac. L’erreur du siècle. Comment rattrapait ça si Andie trouvait le papier ?

Pacey: Euh c’est ton sac ?

Andie: Ben oui, pourquoi ?

Pacey: Euh pour rien. Il y a ton livre de science à l’intérieur, j’ai oublié le mien ?

Andie (en fouillant dans son sac): Oui tu en as besoin ?

Pacey: Euh non c’était pour savoir. On va manger ?

Andie (trouvant le papier): Mais qu’est-ce que c’est que ça ?

Pacey: Oh un bout de papier pas grand chose, tiens y a une poubelle là

Andie: Attends Pacey je veux savoir ce que c’est quand même

Pacey: On devrait aller manger là non ?

Andie lut le papier

Andie: Mais ça vient de toi ? Tu es désolé d’avoir dit quoi ?

Pacey (rouge de honte): Oh c’est à propos de notre conversation sur l’exposé la dernière fois. Je pensais que tu attendais que je te dises autre chose que pour l’exposé donc je voulais qu’on en parle

Andie (rouge à son tour): Euh non ... j’ai étais surprise c’est tout

Pacey (soulagé qu’elle ait mordue à l’hameçon): Ah okay ben alors c’est réglé, il lui prit le papier des mains et l’envoya dans la poubelle, plus besoin de rendez-vous. Allons manger maintenant.

Andie (encore troublée): Ouais okay

A l’entrée de la cantine, ils rencontrèrent le reste du groupe qui en sortait. Pacey chercha le regard de Joey qui fuyait le sien.

Pacey: Vous sortez déjà ?

Jack: Eh oui. Et en plus de sortir de la cantine, on sort en plus du lycée car on n’a plus de cours

Andie: Ben vous avez de la chance, moi j’ai encore 2 heures de maths, 1 de sport et 1 de science

Pacey: Et moi j’ai encore 1 heure de science et 2 heures d’anglais

Jen: Ben nous on a décidé de couper la journée en deux. Les mecs veulent aller au cinéma donc on va faire ça et puis ensuite Joey et moi on a supposer d’aller faire un peu de shopping histoire de dépenser un peu notre fric donc on va faire ça après. De plus les mecs ont besoin de nouveaux caleçons parce que les slips kangourous c’est plus à la mode.

Jack et Dawson: Hey

Tout le monde rigola sauf Jack et Dawson qui semblaient un peu vexés.

Dawson: Bon allez on y va. J’en peux plus de ce lycée.

Jen: Ouais on vous laisse en amoureux. Vous allez pouvoir vous faire un petit dîner en tête à tête. Vous voulez qu’on vous ramène des bougies ?

Jack, Dawson et Jen se mirent à rire sauf Joey qui savait que cette remarque allait mettre Pacey dans un embarras total.

Andie (gênée): Très drôle

Pacey (encore plus gêné): Ouais très subtil Jen

Joey: Allez on s’en va les jeunes

Jack (en rigolant de plus belle): Ouais et petite sœur, profites-en pour lui déclarer ta flamme

Dawson: Ouais et Pacey tu devrais faire pareil

Jack et Dawson se retinrent sur Jen et Joey ne retenant plus leur fou rire. Joey intervint voyant Andie et Pacey aussi rouges que la tapisserie derrière eux

Joey: Arrêtez de les embêter. Ca ne nous regarde pas. Allez on y va cette fois.

Pacey et Andie la remercièrent intérieurement tandis qu’ils s’en allaient. Avant de franchir la porte de la cantine, Joey se retourna vers Pacey. Il était encore rouge vif et ne savait pas quoi dire. Il jouait avec ses mains et n’osait pas regarder Andie. Joey eut un peu de peine pour lui, il aimait Andie mais n’arrivait pas à le lui dire. Mais la phrase de Pacey lui revint à l’esprit ’Joey est une peste. Nous ne sommes pas amis’. La réalité lui frappa au visage et sa colère contre Pacey reprit le dessus. Elle se retourna pour passer la porte de la cantine et suivre les autres. Pacey souhaitait jouer à l’amoureux transi qui ne veut pas avouer à une fille qu’il l’aime et bien ce n’était pas son problème après tout. Tant pis pour lui.


Le lendemain matin, Pacey vint frapper à la hâte chez Joey. Il avait une excellente nouvelle et il voulait qu'elle soit la première à l'entendre. Il frappa deux fois et Joey apparut enfin à la porte.

Pacey: Joey c'est toi que je voulais voir

Joey: Ben c'est pas mon cas alors au revoir Pacey

Elle lui ferma la porte au nez. Pacey frappa de nouveau. Cette fois, personne ne répondit. Pacey entra alors tout seul et se dirigea vers la chambre de Joey

Pacey: Joey, qu'est-ce qui se passe ?

Joey: Je t'ai pas invité à monter dans ma chambre Pacey

Pacey s'approche d'elle pour lui prendre la main mais elle la retire à la hâte

Joey: Je peux savoir ce que tu fais là ?

Pacey: Je peux savoir ce que tu as ?

Joey: En quoi ça pourrait t'intéresser ?

Pacey: Joey tu es mon amie et tout ce qui te tracasse me tracasse aussi

Joey: Ah tu es mon ami aujourd'hui ? Dis-moi où on achète le mode d'emploi pour savoir comment tu fonctionnes parce que là je m'y perds. Hier j'étais une peste et aujourd'hui je suis ton amie.

Pacey: Ah je vois. Tu veux parler de ma conversation avec Dawson ?

Joey: Peu importe (lui passant devant pour sortir) si tu veux bien m'excuser, j'ai du boulot aujourd'hui

Pacey (lui attrapant le bras doucement): Joey attends. Je sais que ce que tu as entendue t'as blessé mais j'ai une explication. S'il te plaît écoutes-moi

Joey (regardant sa montre): Tu as exactement 2 minutes

Pacey: Joey non ....

Joey (toujours fixé sur sa montre): 1 minute et demi

Pacey (lui mettant la main sur sa montre): Si je n'ai rien dis à Dawson c'était parce que nous venions de débuter une toute nouvelle relation, une relation que nous n'avions jamais exploré auparavant. C'était tout nouveau autant pour toi que pour moi et je voulais attendre que ça marche avant d'en parler à nos amis communs

Joey: C'est vrai ?

Pacey: Bien sûr Joey. Pourquoi aurais-je mentis à Dawson sinon ? Je voulais seulement voir comment cela allait évoluer mais maintenant que je sais que nous sommes vraiment amis, je le dirais avec plaisir à Dawson tout à l'heure

Joey retrouva le sourire

Joey: J'ai cru que tu t'étais moquée de moi. Je te dis pas l'effet que ça fait.

Pacey s'approcha pour la prendre dans ses bras. Elle le serra très fort contre elle.

Pacey: Jamais ça n'arrivera je te le promets.

Joey (en le repoussant doucement): Alors cette grande nouvelle ?

Pacey: Oh oui. Andie et moi. Ca y est c'est fait.

Joey: Ca y est vous êtes ensemble. Mais c'est génial. Tu as réussis à lui dire enfin.

A ces mots Joey était vraiment contente mais elle ressentit malgré tout un sentiment de jalousie qu'elle balaya aussitôt en voyant Pacey aussi heureux.

Pacey: Oui hier. Quand vous nous avez laissé à la cantine, elle m’a dit qu’elle avait parlé de moi avec Jack. Alors j’ai sauté sur l’occasion et je lui ai dis que j’avais parlé d’elle avec toi. Alors on a rit de l’absurdité de la situation et je lui ai dit qu’elle était très jolie puis je l’ai embrassé et voilà.

Joey: Ben tu vois c’était pas compliqué je te l’avais dis que c’était du gâteau

Pacey: Oui merci encore. Et c’est pour ça que je t’ai apporté ça.

Il sortit de derrière lui un magnifique bouquet de roses rouges. Joey les adorait et Pacey le savait bien.

Joey: Merci Pacey mais fallait pas tu sais

Pacey: Bien sûr que si. C’est grâce à toi tout ça. Merci encore.

Joey: Non c’est grâce à toi Pacey

Il s’approcha et lui fit un baiser sur la joue. Joey ne put s’empêcher de frissonner sous le contact de ses lèvres contre sa peau.

Pacey: Je dois passer la journée avec Andie et toi tu vas faire quoi ?

Joey: J’en sais rien. Je vais passer voir Dawson, Jack et Jen et je penses qu’on va faire un truc tout les quatre.

Pacey: Okay. A plus Joey.

Joey: Salut

Pacey monta dans sa voiture pour aller chercher Andie et Joey monta dans sa barque pour aller chez Dawson

Joey grimpa par la fenêtre et trouva Dawson encore endormi dans son lit. Elle s’apprêta à repartir par la fenêtre quand Dawson se réveilla:

Dawson: Joey c’est toi ?

Joey: Oui. Désolé je voulais pas te réveiller

Dawson: C’est pas grave. Il est tard je devrais être debout depuis longtemps. Tout les matins y a un con qui se réveille. N’appelez plus nous avons un gagnant.

Joey (choquée de l’entendre parler comme ça): Dawson! Qu’est-ce qui se passe ?

Dawson: Rien je me suis disputé avec mes parents hier soir et mon cher papa a osé traité son fils ’d’incapable con’.

Joey (le serrant dans ses bras): Oh Dawson je suis désolé pour toi. Qu’est-ce qui s’est passé ?

Dawson: Rien qui vaut la peine qu’on en parle. Ca va toi ?

Joey: Ca va. J’étais venu voir ce que tu allez faire aujourd’hui. J’avais pensé qu’on pourrait aller trouver Jack et Jen pour passer la journée ensemble.

Dawson: C’est une excellente idée Joey. Je vais prendre une douche et on va chez Jen.

Une demi-heure après, Dawson était prêt. Ils allèrent chez Jen et passèrent chercher Jack. Puis ils s’arrêtèrent sur le stade et s’allongèrent dans l’herbe pour réfléchir:

Jen: Alors qu’est-ce qu’on fait ?

Dawson: J’en sais rien

Jack: On pourrait se saouler et faire un strip dans un club

Jen: Très drôle Jack. Tes sous-vêtements sont trop laids, ils feront fuir les gens

Jack (se jetant sur Jen): Qui c'est qui m’aide à lui arracher la tête ?

Joey et Dawson se mirent à rire tandis que Jen se débattait de Jack qui avait les mains sur son cou

Personne: Alors les nuls, on s’éclate ?

Joey, Jack, Dawson et Jen se retournèrent pour faire face à Abby et Drue qui les regardaient.

Jack: Manquait plus qu’eux

Joey: Qu’est-ce que la garce de service et le footballeur sans cervelle manigancent encore ?

Drue: Mais la fille du taulard a oublié ses vitamines ce matin ?

Joey: Oh ne t’inquiètes pas. J’ai assez d’énergie pour te botter le derrière

Joey regarda Drue de haut en bas avant d'éclater de rire.

Joey: Mon dieu Drue, je vais t'avouer quelque chose qui va sans doute te choquer sur le coup mais qui devrait bien t'aider dans ta vie future

Drue: Ben quoi ?

Joey: Les années 70 c'est fini mon vieux. On vient de commencer l'année 2006 t'es au courant ? Les pantalons pattes d'éléphant avec des fleurs dessus, tu peux oublier

Jack, Jen et Dawson étaient morts de rire. Drue ne savait plus où se mettre. Il était vêtu d'une chemise d'un rose orangé immonde et d'un pantalon vert où de grosses marguerites apparaissaient.

Drue (bafouillant): N'importe quoi je .... euh ... je suis à la mode moi ... ça fait des années que je m'habille comme ça et toutes les filles trouvent ça trop cool sauf toi évidemment puisque tu es un garçon manqué Potter

Jen: Ben alors j'en suis un aussi parce que là mon dieu la honte. Comment t'arrives à draguer autant de filles avec cette tenue ? Elles sont aveugles ou quoi ?

Drue: N'importe quoi. Je suis le plus beau dans cet école. Hein Abby ?

Abby: Euh excuses-moi Mr Modestie mais pour une fois elles ont pas tort. Elles sont horribles tes fringues, on dirait que tu sors de la garde-robe de ton père.

Drue: Ben moi mon style me plais, okay ? demanda-t-il vexé d'être le centre de l'intérêt. Il avait l'habitude de l'être auprès des autres mais pas dans le sens de la moquerie.

Dawson (se tournant vers Abby): Mais que vois-je sur ton épaule Abby ? Tu as trouvé un ami à ton niveau ?

Abby: Haha toujours aussi drôle Monsieur le coincé. C'est mon petit 'Loulou'.

Joey et Jen se cachèrent derrière Jack et Dawson pour rigoler.

Jack: Et c'est la nouvelle mode à Capeside de se promener avec un chimpanzé dans les bras ?

Abby: Bien sûr vous n'y connaissait rien. Vous lisez pas les magazines people ? Paris Hilton, Britney Spears, elles se promènent toutes à Los Angeles avec leurs minis chiens, là, leurs petits nains ridicules. Moi j’ai décidé de frapper plus fort, d’être l’investigatrice de la prochaine mode de demain. Tout le monde va vouloir me copier et je ferais la une de tout les magazines. Adieu la mode des chiens ridicules et Bonjour la mode des chimpanzés.

Cette fois Jack, Dawson, Joey et Jen n’y tinrent plus et éclatèrent de rire. Même Drue ne pouvait cacher un petit rire qui lui prenait devant la tête d’Abby avec son chimpanzé dans les bras, qui lui tirait les cheveux

Abby: C’est ça rigolez bande de nuls. Vous verrez bien quand je serais célèbre, vous rigolerez moins.

Cette remarque eut pour seul but de faire rigoler la bande de plus belle. Abby vexée s’en prit à Drue qui rigolait cette fois franchement

Abby: Bah vas-y toi aussi, fous-toi de moi espèce d’abruti

Drue (tout en continuant de rigoler): Mais je ne rigoles pas

Abby (en partant): Vous n’êtes qu’une bande de nuls

Drue comme d’habitude lui courut derrière

Drue: Abby attends, je rigolais pas, enfin juste un peu

Joey: Mon dieu, cette fille arrivera à nous faire mourir de rire

Jen (imitant Abby): Mais enfin Joey, c’est la mode de demain

Jack: Mais où elle va chercher tout ça ? Se promener avec un chimpanzé

Dawson: Oh tu ne connais Abby que depuis une semaine et crois-moi tu en as encore à découvrir sur elle. Dans une semaine, elle en aura marre de son chimpanzé et elle demandera à sa chère maman de l’amener au zoo le plus proche

Joey: Ca c’est sûr

Jen: Bon c’est pas tout ça les enfants mais on sait toujours pas ce qu’on fait aujourd’hui

Dawson: Ouais

Joey: Dis Dawson, ton père ne t’as pas appris à jouer au poker l’été dernier ?

Dawson: Si pourquoi ?

Joey: Ca vous dit de vous mesurer à Jen et moi dans une petite partie ?

Jen: Mais c’est une excellente idée ça Joey et qu’est-ce qu’on mise ?

Jack: Eh bien je dirais que si les filles sont perdantes, elles devront embrasser Drue et ce joueur de foot naze qui s’éclatent à faire des tours de stade là-bas pour épater les filles qui le mate

Joey: Ouch c’est moche ça

Jen: C’est clair. Mais si c’est vous qui perdaient, on vous fait la même chose.

Dawson (dégoûté): Avec Drue ?

Joey (amusée): Non Dawson rassures-toi. L’un de vous ira embrassé Abby bien évidemment mais le second aura comme lot de consolation Chloé

Jen: Oh oui pas mal Joey. Vous savez Chloé la reine des pompom girls. La seconde peste de l’école qui suit Abby comme un chien et qui prend le chemin de la meilleure peste de l’école une fois qu’Abby aura quitté le lycée

Dawson: Mon dieu c’est de la torture. Jack si tu perds je te tue

Jack: Oh ne t’inquiètes pas je vais tout faire pour gagner. Embrasser Abby, je vais m’évanouir avant

Jen: Et nous tu crois qu’on a envie d’embrasser Drue ?

Joey: Je sens que le combat va être dur

Dawson: Ouais. Allez on commence

Ils allèrent sur une des tables extérieures du B&B et commencèrent à jouer. Au bout de 4 heures de jeu, les filles perdent la partie. Bonne joueuses, elles s’apprêtèrent à embrasser leurs prétendants lorsqu’Andie et Pacey arrivèrent

Andie: On a une super nouvelle à vous annoncer. Pacey et moi on est ensemble

Jack, Dawson, Joey (qui fit semblant de ne pas le savoir) et Jen leur sautèrent dans les bras

Jack: Bravo petite sœur

Andie: Merci

Pacey: Qu’est-ce que vous faîtes ?

Jack: On vient de se faire une partie de poker de 4 heures

Andie : 4 heures ? Bon sang vous en avez fait combien de parties en 4 heures

Dawson: Une seule. Les filles contre les mecs. Et les filles ne se sont pas laisser faire. Elles se sont accrochées jusqu’au bout mais on a finalement pris le dessus et elles ont perdus.

Pacey: Et vous aviez miser quoi ?

Jen: Si les garçons perdaient ils auraient dû rouler la pelle de leur vie à Abby et Chloé

Pacey: Mon dieu quelle horreur

Jack: Ouais mais si les filles perdaient, elles devaient rouler la pelle de leur vie comme dirait Jen, à Drue et Chris

Pacey: Mais vous allez pas faire ça ?

Joey: On a perdu, on y est obligé

Pacey (jaloux malgré lui): Mais regardez les enfin. Ce sont deux crétins. Entre le sportif avec un petit pois dans la tête et le malade mental avec son pantalon à fleurs et sa chemise rose, ils valent pas mieux l’un que l’autre.

Joey: C’est justement pour ça qu’ils sont les heureux élus

Jen: Bon Joey tu prends lequel ?

Joey: Je te laisses choisir

Jen: Que dirais-tu d’essayer les deux ?

Pacey: Quoi ?

Joey (se rendant compte que Pacey était jaloux): Pourquoi pas ? Allez je commence par Chris

Jen: Okay on y va

Pacey: Mais Joey ...

Andie: Laisse les c’est drôle

Pacey les regarda partir en maugréant. Contre Joey mais surtout contre lui. Pourquoi était-t-il jaloux ?

Il regarda avec attention Joey prendre le bras de Chris pour l’emmener près de Jen qui se postait déjà près de Drue. Elle et Joey se regardèrent et d’un sourire, elles se comprirent. Joey s’approcha de Chris et Jen de Drue. Ils s’embrassèrent longuement sous le regard de Pacey qui fulminait encore intérieurement. Chris et Drue ne comprenaient rien mais bien sûr profitait à fond de l’expérience. Quelques minutes après, ils se séparèrent. Joey prit la place de Jen et vice-versa.

Dawson: J’en reviens pas qu’elles le fassent vraiment

Jack: J’aurais jamais cru qu’elles en auraient le courage

Pacey: Vous êtes complètement malade de les avoir envoyées faire ça. Ces types sont d’un ringard.

Andie: Pacey c’est ce qui rend le jeu si drôle

Pacey: Ouais c’est ça

Drue (voyant Joey prendre la place de Jen): Ouah c’est jour de fête ou quoi ?

Jen regarda Joey de nouveau et elles rapprochèrent leurs têtes de celles des garçons pour les embrasser de nouveau

Pacey: Ouais bon c’est bon là elles peuvent arrêter.

Jack (en souriant): C’est sûr que là elles mettent le paquet. A la prochaine partie, on exigera que les perdantes embrassent les gagnants, hein Dawson ?

Dawson: On aurait même dû commencer par là

2 minutes après Joey et Jen se séparèrent de Chris et Drue et reprirent leurs chemins vers la bande. Chris et Drue ne comprenaient rien mais ils étaient vraiment ravis d’avoir embrasser deux superbes filles sans avoir rien demander. A son retour à la table, Joey croisa le regard noir de Pacey mais n’y fit pas plus attention que ça

Dawson: Ben là bravo les filles. Le défi est pleinement rempli.

Jen: C’était pas si mal que ça finalement ce défi

Joey: C’est vrai

Andie: Et si on faisait pareil nous Pacey ?

Pacey: Hein ? Quoi ? Ah oui

Ils s’embrassèrent. Joey dû tourner la tête pour ne pas crier. Elle qui détestait Pacey il y a encore à peine une semaine, elle qui l’avait conseillé d’aller trouver Andie pour lui déclarer son amour, et maintenant que c’était fait elle ne supportait pas de les voir s’embrasser. Que ressentait-t-elle exactement pour Pacey ? Elle n’en savait rien encore. Tout ce qu’elle savait c’est qu’elle souffrait. Elle souffrait énormément. Elle devait partir tout de suite, s’éloigner de lui.

Joey: Bon je crois que je vais rentrer. Il se fait tard. A demain tout le monde.

Tous: A demain Joey

Elle rentra chez elle et alla directement s’enfermer dans sa chambre. Elle n’avait ni faim ni envie de voir du monde. Elle voulait simplement dormir et oublier ses sentiments naissants pour Pacey. Elle versa quelques larmes n’arrivant pas à se persuader que les sentiments qu’elle avait pour Pacey était simplement amicaux puis s’endormit en rêvant de Pacey et elle plus heureux et amoureux que jamais.

Le lendemain au lycée, Joey arriva et repéra toute la bande qui discutait au loin.

Joey: Salut tout le monde

Tous: Salut Joey

Pacey (désignant la place vide à côté de lui): Viens t’asseoir Joey

Joey (gênée d‘avoir à le voir): Oh ne t’embêtes pas y a une place libre là

Elle s’assit à côté de Jack

Pacey (déçu): Oh okay

Dawson: Mais je rêve ou quoi ? Depuis quand vous vous parlez normalement sans cris et sans accrochages ?

Pacey et Joey se sourirent

Pacey (se levant pour s‘approcher de Joey): Non tu ne rêves pas mon cher Dawson, Joey et moi sommes amis maintenant.
Jen: C’est pas vrai ?

Pacey (embrassant Joey sur la tête en souriant): Eh si Jen c’est vrai nous sommes vraiment amis.

Dawson: Ben c’est cool. Je suis vraiment content.

Pacey: Moi aussi

Joey (se levant pour échapper à Pacey): Au fait si je me souviens bien les cours de tout le monde se termine à 13h00 ?

Tous: Ouais

Joey: Alors qu’est-ce qu’on fait cet après-midi ? On passe la journée ensemble ou on fait chacun quelque chose de son côté ?

Jack: Ben moi j’ai rien de prévu donc je me joins à toi Joey

Jen: De même

Dawson: Moi aussi

Pacey (regardant Andie): Et nous, qu’est-ce qu’on fait ?

Andie: Ben j’aurais voulu qu’on passe un peu de temps tout les 2

Pacey: Andie, on passe tout notre temps tout les 2. Ca serait sympa qu’on passe un peu de temps à s’amuser avec nos amis

Andie: Pacey, s’il te plait, j’ai envie de m’acheter quelques vêtements et j’aurais voulu que tu me dises ce que tu en penses

Pacey: Du shopping ? Tu veux m’emmener faire du shopping toute l’après-midi Andie ?

Andie (en colère): Au moins tu seras avec moi c’est ce qui importe non ?

Dawson: Euh on va vous laisser nous

Pacey: Non! On va passer la journée tous ensemble

Andie: PACEY

Pacey: Andie on fera du shopping un autre jour, c’est promis. Tiens demain on passe la journée ensemble.

Andie (entêtée): Non je dois m’acheter des vêtements aujourd’hui

Jen: Pacey, restes avec Andie aujourd’hui c’est pas grave ne t’inquiètes pas.

Dawson: Ouais et puis de toute façon on ne sait même pas ce qu’on va faire encore

Jack: Mon père a un bateau. Ca vous dit de venir faire un tour dessus. On pourra s’arrêter sur une plage pour y déjeuner et s’y baigner.

Joey: Wouah c’est cool. Et tu sais naviguer ?

Jack: Oui j’ai passé toutes mes vacances d’été dessus l’an dernier avec mon père. Il m’a tout apprit.

Jen: Ouais c’est vraiment trop top. Tu crois que ton père sera d’accord ?

Jack: Il n’est pas là en ce moment mais il m’a laissé les clés pour que je puisses m’en servir quand bon me semble.

Dawson: Super. Alors on se retrouve chez moi après les cours, on passe au supermarché cherchez de quoi faire notre pique-nique, on prend quelques affaires et on n’y va.

Jen (souriant): Et surtout n’oubliez pas votre maillot de bain, j’ai trop hâte de vous faire boire la tasse.

Jack: 2 garçons contre 2 filles, on verra qui va boire la tasse Jen. Vous avez déjà perdu une bataille Jen ne l’oublie pas

Joey: Très drôle Jack

La sonnerie des cours se fit entendre

Dawson: Allez les amis, Mr Dumas nous attend pour un cours de gym

Joey (soupirant): Mon dieu la gym! Durant ce cours je vous préviens je fais rien

Jen (bayant): Moi non plus

Jack: Allez courage les filles. Pensez à notre après-midi.

Dawson (le sourire aux lèvres): C’est vrai que ça en donne du courage ça

Pacey (déçu): Ben amusez-vous bien les amis

Dawson: Oh Pacey, on refera cette journée pour toi quand tu seras libre c’est promis

Andie (se blottissant contre Pacey): Et puis on va s’amuser nous aussi je te le promets

Pacey: Ouais c’est ça

Malgré lui, son regard se posa sur Joey. Elle avait l’air tellement distante aujourd’hui. Une petite voix au fond de lui lui cria un instant que c’était pour être avec elle qu’il voulait tant passer la journée avec eux mais d’un mouvement de tête, il ignora cette remarque et se fixa de nouveau sur Andie pour se rassurer.

Tout le monde se dirigea vers le gymnase. Dans les vestiaires des garçons:

Jack: Excuses le comportement de ma sœur Pacey, dès qu’elle a décidé quelque chose elle fait tout pour que ça se passe comme elle la décidé.

Pacey: Tu n’as pas à t’excuser Jack, je ne lui en veux pas. C’est juste que je n’ai pas l’habitude qu’on me force la main c’est tout.

Jack: Je comprends. Bon les mecs je suis prêt, je vais voir Joey

Le rouge monta au joue de Jack. Il revint sur ses pas

Jack: Euh, je vais voir les filles, ouais les filles

Dawson se mit à rire devant la tête de Jack tandis que celui-ci passait la porte des vestiaires. Il se retourna vers Pacey qui tête baissée sur ses baskets, semblait perdu dans ses pensées.

Dawson: Elle t’aime c’est le principal, elle veut juste passer du temps avec toi, c’est compréhensible

Pacey (d‘une petite voix): Ouais

Dawson: Y a quand même une chose qui m’étonnes ?

Pacey: Quoi ?

Dawson: Tu es amoureux d’Andie depuis combien de temps ?

Pacey: Je dirais quelques semaines pourquoi ?

Dawson: Tu sors avec une fille dont tu es amoureux depuis plusieurs semaines et je ne t’ai jamais vu aussi malheureux

Pacey se leva du banc et se força à sourire

Pacey: Je ne suis absolument pas malheureux Dawson. Je sais pas d’où tu tiens ça.

Dawson releva les yeux vers lui et put apercevoir son mal être. Il se douta qu’il n’en tirerait rien et abandonna pour le moment. Plus on brusquait Pacey, moins il en disait. Il l'observa faire les cents pas, la tête baissé et se promit de lui parler plus tard

Dans les vestiaires des filles

Jen: Quand je penses à notre après-midi baignade et bronzette même Mr Dumas ne pourra m'enlever ce sourire de mon visage

Joey: C'est vrai que j'ai vraiment hâte d'y être

Andie: Et moi je suis pressée de passer du temps avec mon petit Pacey

Jen: Tu sais Andie, je ne te juges absolument pas mais Pacey est quelqu’un de très, euh comment de dire ça ....

Joey: En clair ce que Jen essaie de te dire c’est que Pacey n’aime pas qu’on l’oblige à faire les choses et que ....

Andie (la coupant): Mais je ne l’obliges à rien du tout. Passer du temps avec sa petite amie ne devrait pas être une obligation pour lui.

Jen: Être en couple ne veut pas dire qu’on doit être 24h/24 ensemble Andie

Andie: Devant être la personne la plus importante de sa vie, j’estimes que même si il avait une seule minute de libre, ça devrait lui venir direct à l’idée de la passer avec moi

Joey (murmurant): N’importe quoi

Andie (commençant à s’énerver): Je peux savoir ce que tu viens de dire Joey ?

Joey (levant la tête pour lui faire face): J’ai dis: N’importe quoi

Andie (hurlant): Je ne te permets pas de me juger

Joey (se levant calmement pour aller au devant d’elle): Et je ne te permets pas de me hurler dessus

Jen (se mettant entre elles): Calmez-vous les filles. Tout le monde nous regarde

Andie (toujours hurlant): Je m’en fiche. Cette garce n’a pas à juger mon comportement avec Pacey. C’est mon mec je fais ce que je veux de lui

Joey (hurlant à son tour): Non mais je rêve, comment tu m’as appelé là ? T’es complètement malade ma pauvre, faut arrêter le soleil

Andie poussa Jen de son passage ce qui eut pour but de la faire tomber sur le sol. Joey se précipita sur elle.

Joey: Jen ça va ?

Jen: Oui ne t’inquiètes pas, j’ai juste mal à la main (elle se tourna vers Andie puis regarda Joey inquiète) Attention Joey

Trop tard, Andie avait attrapée les cheveux de Joey et commençait à la traîner sur le sol tandis que Joey se débattait et essayer de se libérer de l’emprise d’Andie. Elle tenta de lui attraper les jambes pour la faire tomber mais malgré sa petite taille, Andie possédait une force inimaginable. Elle cogna Joey contre le banc, ce qui eut pour but de faire couler un filet de sang du front de Joey, qui laissa échapper un cri. Jen se précipita dans le vestiaire des garçons en courant:

Jen: Pacey, viens vite, Andie est devenue folle et elle est en train de s’en prendre à Joey. Vite!!!!

Pacey: Quoi ? Mais c’est quoi cette histoire ?

Jen (pleurant): Vite, elle va la tuer. Elle est complètement folle

Pacey, Dawson et Jen coururent vers le vestiaire des filles et découvrirent Andie, une basket à la main, en train de s’en servir pour frapper Joey, qui semblait presque sur le point de s’évanouir. Pacey se jeta sur Andie et lui cria d’arrêter tandis qu’elle se débattait pour se jetait de nouveau sur Joey. Jen, Dawson et Jack alerté par le bruit, se ruèrent sur Joey qui cette fois était complètement évanouie. Une fille se dépêcha d’aller chercher le prof qui se hâta d’appeler les urgences. Pacey lâcha Andie qui semblait s’être calmée et se précipita vers Joey.

Pacey: Joey. Joey réponds moi.

Jen (hurlant à Andie les larmes coulant sur son visage): Qu’est-ce que tu lui a fait espèce de malade ? Réponds

Dawson attrapa Jen par la taille pour la calmer mais Jen se débattait à son tour tout en continuant d’hurler

Jen: Lâche moi Dawson. Je vais lui faire la peau

Dawson: Jen calmes-toi.

Andie (pleurant): Je.. je sais pas ce qu’il m’a prit. Je suis désolé, je ...

Jack: Mon dieu Andie, tu as recommencé. On a déménagé parce que tu as fais ça une première fois, je pensais que tu avais compris mais non tu as recommencé encore.

Un léger gémissement se fit entendre

Pacey (soupirant de joie): Elle se réveille

Jen alla s’accroupir auprès d’elle suivi de Dawson et Jack. Andie hésita et s’approcha de Joey doucement. Elle regrettait tellement.

Dawson: Joey ça va ?

Joey (faiblement): Ca va Dawson (regardant autour d’elle) mais que faîtes-vous penché tous sur moi ?

Jen: Joey ma puce, tu t’es évanouie

Joey: Ah ouais ?

Andie: Joey je suis désolé. Je sais pas ce qu’il m’a prit.

Joey se releva doucement et s’assit sur le banc avec le soutien de Jack et Pacey puis releva le regard vers Andie. Elle était en pleurs et ses mains tremblaient anormalement. Malgré le sang qui lui coulait sur le visage et les bleus qui lui faisaient ressentir une atroce douleur elle se leva et s’approcha d’Andie

Joey: Andie tu trembles (se retournant vers les autres qui ne comprenaient pas) appelez une ambulance, elle ne va pas bien là

Jen: Joey l’ambulance va arriver

Joey: Ah tant mieux (tenant Andie par le bras) Va t’asseoir sur ce banc Andie.

Jen: Joey l’ambulance va arriver mais pour toi.

Joey: Pourquoi ? C’est Andie qui en a besoin

Pacey: Joey regardes toi. Tu es couverte de bleus et tu saignes

Joey: Oui je sais Pacey mais ça va, je n’ai pas besoin d’ambulance.

Jack: Joey tu ferais mieux de t’asseoir

Joey (lui souriant): C’est gentil Jack mais ça va je vous promets (allant s’asseoir près d’Andie) Ca va ?

Andie (qui pleurait toujours): Pourquoi tu prends soin de moi Joey ? C’est toi qui a mal et c’est de ma faute

Elle pleura de plus belle. Joey la prit dans ses bras pour la calmer. Elle lui en voulait mais Andie avait l’air tellement malheureuse et elle paraissait tellement s’en vouloir. Et puis, elle avait l’air tellement mal en point qu’elle ne voulait pas en rajouter. Elle jeta un oeil à Pacey qui la regardait inquiet et lui fit un sourire qu’il lui rendit. Elle le faisait aussi pour lui, surtout pour lui. Elle savait à quelle point il pouvait l’aimer. Elle devait pardonner à Andie pour le bonheur de Pacey. Car c’était tout ce qu’elle voulait: le bonheur de Pacey même si ce n’était pas avec elle.

Andie (pleurant dans ses bras): Merci Joey. Merci

Joey: Je te pardonnes Andie mais promets moi une chose (Andie la regarda et Joey la fixa dans les yeux pour bien lui faire comprendre) cesses de te battre pour un rien comme ça. Tu es beaucoup trop forte, finit-t-elle en souriant

Andie (retrouvant le sourire): Je te le promets

Joey: Merci (se levant difficilement rejoindre les autres) ben vous êtes tout pâles, ça va ?

Pacey: Merci Joey (il la prit dans ses bras pour la serrer très fort contre lui) merci

Joey lui sourit et s’approcha du lavabo pour essuyer les traces de sang de son visage. L’ambulance arriva et le prof de sport ordonna à Joey d’entrer dans l’ambulance pour au moins soigner ses blessures. Elle y entra à contre coeur suivi d’Andie qui prit un médicament pour calmer ses tremblements. Une fois Joey soignée, elle et Andie descendent de l’ambulance pour se diriger de nouveau vers le gymnase. Le cours avait commencé et le prof dispensa Joey évidemment et Andie du cours. Elles restèrent donc sur le banc à regarder les autres en silence. Andie brisa le silence et murmura doucement:

Andie: Joey ?

Joey: Ouais

Andie: Tu tiens vraiment à Pacey, hein ?

Joey devint toute rouge et tourna la tête pour ne pas la regarder

Joey: Oui comme à tout mes amis

Andie: Non c’est beaucoup plus fort que ça

Joey (gênée): Bien sûr que non. Où as-tu étais cherché ça ?

Andie: Je sais que c’est pour lui que tu m’as pardonné

Joey: Andie si je t’ai pardonné c’est parce que tu es mon amie. Oui c’est vrai que c’est en partie aussi pour Pacey, je ne voulais pas qu’il soit malheureux, ce qui aurait été le cas si il nous savait fâché mais c’est tout.

Andie: Tu dois sacrément y tenir

Joey: Oui comme à tout mes amis. Ils sont comme ma seconde famille.

Andie: Ben tu veux savoir quoi ? C’est réciproque. Quand tu étais évanouie, ils étaient vraiment affolés. Ils tiennent vraiment à toi Joey

Joey (les regardant tendrement sur le terrain): Je les aimes énormément

Andie: Merci Joey. Merci d’être ce que tu es.

Joey (la prenant de nouveau dans ses bras): Arrêtes de me remercier Andie, je vais rougir et avec mes plaies j’ai déjà assez de rouge sur le visage en ce moment.

Andie (rigolant): Okay j’arrêtes. Merci ma belle

Joey: Andie!!!

Andie (rigolant de plus belle): Oh oui c’est vrai, j’arrêtes

La sonnerie de fin du cours retentit et les autres se rapprochèrent

Dawson: Ben l’ambiance est bonne ici

Joey: Oui Andie fait le pitre

Andie: Eh c’est pas vrai. Joey est un vrai petit clown

Jen (énervée que sa meilleure amie s’amuse sans elle): Eh bien je te savais pas si drôle Joey

Pacey (prenant Joey par l’épaule): Je le savais que derrière ce visage d’élève modèle se cachait une fille qui savait s’amuser Potter

Joey ne répondit pas. Le contact de la main de Pacey sur son épaule la fit frissoner et son esprit se connecter direct sur les moments magiques qu’elle avait passé avec lui. Dans le vestiaire quand il l’avait pris dans ses bras, le sourire qu’il lui avait rendu quand elle lui avait sourit, la première fois qu’il lui avait dit qu’il la considérait comme son ami. La voix de Jen la sortit de son rêve:

Jen: Joey ça va ?

Joey: Quoi ? Oh oui Jen ça va. Bon le cours est fini, on s’en va ?

Jack: Oui on a cours d’histoire maintenant

Jen: Oh non je vais craquer

Dawson: On va abréger ta souffrance Jen

Jen: Tu vas tuer la prof ?

Joey: Mieux que ça, on va sécher

Dawson: Exact

Jen (sautant au cou de Dawson et Joey): Je ne vous remercierais jamais assez

Joey: Aïe

Jen (inquiète): Oh désolé Joey j’avais oublié, ça va ma belle ?

Joey: Mais oui Jen ça roule ne t’inquiètes pas. Allez on y va

Pacey (inquiet aussi): Fais attention Jen quand même

Joey: Ca va Pacey, elle a pas fait exprès et puis je suis pas en sucre

A la sortie du gymnase, la bande tomba sur Drue qui leur souriait

Pacey: Revoilà l’autre naze avec son pantalon à fleur des années 70

Drue (fixant Joey): Alors Joey j’ai eu vent de l’histoire, on se prend pour une catcheuse ?

Joey (partant): Va mourir Drue

Drue: Ca te dirait un petit combat avec moi dans un lit, tout les deux ? Le petit baiser d’hier était un bon début mais on a pas fini

Joey: Le baiser d’hier était un pari, je ne le referais pour rien au monde, tu peux remballer ta chemise rose au placard

Drue lui attrappa le bras

Drue: Tu crois que tu peux jouer avec moi et me jeter après mais tu rêves ma puce

Joey: Lâche-moi

Drue (lui tenant un papier): C’est mon adresse. Rendez-vous demain soir à 20h

Joey: Lâche-moi

Drue: Tu viendras ?

Pacey: Dis y a pas qu’au niveau fringues que t’as des problèmes mon pote, y a aussi niveau auditif. Elle t’a dit de la lâcher, donc tu te grouilles de la lâcher okay

Drue (tenant toujours Joey): Non mais pour qui il se prend le fils du shériff ? Je la lâcherais quand j’en aurais envie okay ?

Pacey (menaçant): Je te laisses 3 secondes pour prendre tes jambes à ton cou et te barrer

Drue: Pas sans Joey

Pacey: 1 ... 2 ... 3 ... tu l’auras voulu

D’un geste il éloigna Joey de l’emprise de Drue qui n’eut le temps de rien voir et lui décrocha un énorme coup de boule. Drue s’écrasa au sol, du sang sur son visage

Drue: Mais t’es malade, je suis sûr que tu m’as cassé le nez

Pacey: De toute façon il était difforme, je t’ai rendu service

Drue se releva menaçant et fixa Pacey

Drue: Tu me le paieras ce coup de boule, je te le promets

Pacey: C’est ça. Allez casses-toi maintenant avant que l’envie de t’en mettre un autre me vienne. Et oh je sens que ça arrive.

Drue prit ses jambes à son cou et détala non sans injurier Pacey et Joey

Andie (se jetant à son cou): Pacey ça va ?

Pacey (qui lui en voulait toujours pour la bagarre avec Joey lui répondit froidement): Ouais ça va

Andie fut troublée par le ton froid de Pacey et s'écarta de lui triste.

Joey: Merci de m’avoir défendue Pacey mais tu n’aurais pas dû te battre. Drue est rancunier, il va te faire des ennuis.

Pacey: Ne t’inquiètes pas. Drue est un idiot mais il est aussi intelligent. Il ne tentera pas de nous faire des ennuis sinon il sait qu’il aura affaire à moi et je ne penses pas qu’il veuille de nouveau recevoir un de mes légendaires coup de boule.

Tout le monde se mit à rire lorsque Pacey brisa ce moment de joie par une remarque qui mit de suite un froid dans l’ambiance

Pacey: Au moins Andie n’aura pas été la seule à se défouler sur quelqu’un aujourd’hui

Joey le regarda surprise

Joey: PACEY!

Pacey: Tu viens de te faire tabasser par une de tes amies Joey. J’ai beau essayer de comprendre et d’oublier mais je n’y arrive pas. J’admire comment tu as réussis à pardonner et j’aimerais avoir le même pouvoir mais ça m’est impossible (il se retourna brusquement vers Andie) Bon sang Andie on est sortit du lycée maintenant donc vas-y, dis nous ce qui t’est passé par la tête

Andie: Non je n’ai pas à m’expliquer devant toi. La seule à qui je dois m’expliquer c’est Joey

Pacey (en colère): Tu me dois aussi une explication quand même non ?

Jen: On va vous laisser vous expliquer

Pacey retint le bras de Joey qui commençait à partir

Pacey: Non Joey tu restes là. Andie nous doit une explication et je comptes bien l’avoir alors on va s’asseoir là-bas et on parle.

Joey: Pacey vas-y doucement

Pacey regarda Joey qui le suppliait du regard puis posa son regard sur Andie qui baissait les yeux. Puis dans un quart de seconde, elle releva la tête brusquement et fixa le regard de Pacey

Andie: JE N’AI RIEN A TE DIRE OKAY ALORS FOUS MOI LA PAIX. JE RENTRE CHEZ MOI, T’AURAS QU’A VENIR ME CHERCHER POUR L’APRES-MIDI SHOPPING A 15H00

Sur ceux, elle prit à la hâte le chemin du parking du lycée pour y trouver sa voiture. Pacey se tourna vers les autres, choqué:

Pacey: Vous avez vu ça ? Non mais vous avez vu ça ?

Joey: Calmes-toi Pacey

Pacey: C’est du délire là. Je vais me réveiller.

Jack: Venez vous asseoir je vais vous expliquer

Tout le monde le suivit jusqu’à la table silencieusement. Jack commença à parler:

Jack: Je vous ai mentit. Si nous sommes venus à Capeside Andie et moi c’est pour Andie. Un jour à Providence Andie et une de ses amies sont allées à une fête, une fête quelconque organisé par un nul du lycée. Andie était heureuse d’y aller. Matt Caufield, un des leaders du lycée, avait organisé cette fête et Andie en était raide dingue. Quand il la invité, bien sûr elle a accepté. Pour veiller sur elle, j’y suis allé aussi. Mais j’ai échoué (la voix de Jack se brisa), Matt la invité à sortir dehors pour parler soi-disant et il a commençé à la faire boire. Andie ne supporte pas l’alcool, au second verre, elle était complètement saoule. J’ai vu Matt revenir tout seul à la fête quelques minutes plus tard. Je lui ai demandé où était Andie et il m’a dit qu’il avait essayer de l’en dissuader mais qu’Andie n’avait pas arrêté de boire de l’alcool et qu’elle était totalement saoule. Je lui ai demandé où elle se trouvait et il m’a dit qu’elle était partit acheter d’autres bouteilles à la supérette du coin parce qu’elle avait encore soif. Je suis sortis dehors à toute vitesse et j’ai vu Andie au volant de ma voiture, avec 2 de ses amies avec elle sur la banquette arrière. J’ai juste eu le temps de sauter sur le siège passager avant que la voiture ne démarre.

Jen (une main devant sa bouche): Oh mon dieu

Jack: Je lui ai crié d’arrêter la voiture mais au lieu de ça elle s’est mise à rire et a accéléré. La voiture a quitté la route, a fait quelques tonneaux et a percuté le mur d’un supermarché. Andie n’a presque rien eu à part quelques égratinures, ma tête a touché le pare-brise et je suis resté 3 mois dans le coma. Mais le pire ce sont les 2 jeunes filles à l’arrière. Le choc a été tellement fort qu’une d’entre elle a été projeté de la voiture et que l’autre a traversé le pare-brise (des larmes coulaient à présent sur ses joues. Joey ressentit sa douleur et lui prit la main doucement. Pour la remercier il lui souria). Malheureusement, l’une est morte sur le coup et l’autre est morte durant son trajet à l’hôpital.

Pacey: Elles .. elles ... elles sont mortes

Jack: Oui. Elles étaient les meilleures amies d’Andie, elle ne s’en est jamais remise. C’est là qu’on commencé ses problèmes psychologique. Elle a commencé à devenir agressive avec tout le monde. Un jour il y avait un chien qui aboyait constemment chez le voisin. Elle s’est levée du canapé, a attrappé ma batte de baseball et s’est précipité sur ce pauvre chien.

Joey: Ne me dis pas qu’elle la ...

Jack: Non, mon père la suivit et la arrêter juste à temps. Quand on lui a demandé pourquoi elle avait fait ça, elle nous a répondu en rigolant que c’était le cours de la vie. Que la vie était là et qu’en un rien de temps elle pouvait s’en aller.

Dawson: Mon dieu ...

Jack: Après cet incident elle avait l’air d’avoir compris. Elle avait retrouvé le goût de vivre, elle riait, elle était comme avant. Jusqu’à ce fameux soir, où elle s’est disputée avec une autre de ses amies. Tout s’est passé comme avec toi Joey. Elle s’est mise à lui crier dessus, à l’insulter puis tout d’un coup, elle s’est jetée sur elle et la frapper jusqu’à ce qu’elle s’évanouisse. La famille a porté plainte et Andie a finit en établissement psychologique durant 8 mois. A sa sortie, dans notre village ça a été l’horreur. Tout le monde nous regardait de haut et nous méprisait. Le restaurant que tenait notre mère a été brûlé et notre maison a été cambriolé à 5 reprises. Puis quand un second incendie criminel a pris dans notre maison, notre père a craqué et nous a laissé seuls. Andie, ma mère et moi avons donc décidé de déménager pour changer de vie et en commencer une nouvelle. C’est donc pour ça que nous sommes là.

Pacey, Jen, Joey et Dawson ne purent rien dire. La bouche ouverte, aucun son ne sortait. Joey se leva et prit Jack dans ses bras. Il cala sa tête dans le cou de Joey et lâcha les larmes qu’il retenait au fond de lui depuis un trop long moment.

Joey (lui caressant les cheveux): Vas-y pleure Jack. Ca fait du bien.

Jack: Merci Joey. Je suis désolé de vous avoir caché ça.

Dawson: Tu n’as pas à l’être. Ca ne nous regarder pas mais nous sommes contents que tu te sois confié à nous.

Pacey: Merci de nous avoir expliqué Jack.

Jack: Après ce qu’il s’est passé je me devais de vous expliquer. Puis-je encore vous demander une faveur ?

Jen: Bien sûr

Jack: Est-ce que cela peut rester entre nous ? Parce que si quelqu’un apprend les problèmes psychologiques d’Andie, elle va retourner en clinique et elle ne le supportera pas.

Pacey: Bien sûr que ça restera entre nous mais est-ce qu'Andie ne devrait pas bénéficier de traitements? Si elle n’est pas guérie, elle peut agresser quelqu’un de nouveau

Jack: Je le sais Pacey mais ça a été horrible pour elle la première fois là-bas, elle s’en est même enfuie. Elle ne supportera pas une seconde fois, je ne peux pas lui refaire ça

Dawson: Calmes toi Jack. C’est d’accord on ne dira rien mais si les comportements étranges d’Andie reprennent, on devra y remédier, tu comprends ?

Jack: Oui bien sûr (regardant Joey qui n’avait rien dit jusque là): Et toi Joey ?

Joey: Moi ?

Jack: T’en penses quoi ?

Joey: Je penses qu’avec l’amour et le soutien de ses amis, on peut peut-être l’aider. Lui faire comprendre que l’accident qu’elle a vécu n’était qu’un accident et qu’on est tous là pour elle.

Pacey: D’accord mais si on a aucun résultat, il faudra qu’on contacte la clinique

Joey: Evidemment

Jack (essuyant ses larmes): Merci. Vous êtes vraiment géniaux.

Dawson: Mais on le sait

Tout le monde se mit à rire et ils se prirent dans les bras pour sceller de nouveau leur forte amitié.

Joey: Bon et notre après-midi bateau ?

Jack: Bah on y va. Euh Pacey ?

Pacey: Oui

Jack: Tu pourras dire à Andie que je ne sais pas à quelle heure je rentrerais mais que je ne serais pas long

Pacey: Okay

Jack: Merci

Dawson: Bon alors on va au supermarché, ensuite on rentre pour les affaires et à nous la naviguation

Joey: Okay.

Jen (toute exictée): Oh que je suis pressée

Joey (essayant de la calmer): Mais calmes toi Jen. On va pas braquer une banque quand même

Pacey: Ben bon après-midi à tous alors (se tournant vers Joey) A demain Joey

Joey: A demain Pacey

Ils se sourirent. Pacey la regardait dans les yeux, incapable de décrocher. Joey sentait son coeur lui brulait. Il était si craquant quand il la regardait comme ça, elle aurait voulu garder son regard bleu posait sur elle de cette manière toute sa vie mais il était amoureux d’une autre. Cette remarque eut pour le but lui brisait le coeur de nouveau. Une main sur la poitrine tellement son coeur lui faisait mal, elle tourna la tête pour se détacher de l’ensorcellement des magnifiques yeux bleus de Pacey. La voyant se tenir le cœur, Pacey, inquiet se précipita vers elle.

Pacey (tenant Joey par la main): Joey, ça va ?

Joey (lui lâchant rapidement la main): Ouais

Pacey (surpris du geste de Joey): Tu es sûr ?

Joey: Oui Pacey (prenant la main de Jen) allez on y va

Jen: Okay à plus Pacey

Pacey (toujours surpris): Hein ? Oh oui à plus

Dawson, Jen, Joey et Jack montèrent dans la voiture de Joey et Pacey monta sur son vélo. Il rentra chez lui, piqua les clés de voiture de son père et alla chez Andie. Avant de sonner, il soupira légèrement. Il avait beau aimer Andie, à présent elle lui faisait un peu peur. Il ne savait plus sur quel ton il devait lui parler. Il lui en voulait pour la façon dont elle lui avait parler et puis il y avait eu la bagarre avec Joey. Joey .... Il l’avait trouvé tellement bizarre tout à l’heure avec lui. Il dût reconnaître que ça l’avait vraiment touché. Pourquoi cela l’avait-t-il tellement touché ? Il n’eut pas le temps d’y réfléchir que la porte s’ouvrit rapidement laissant appraître une Andie en colère de nouveau

Andie: Pacey il est 16h, je croyais t’avoir dis 15h

Pacey prit la décision de ne pas la brusquer

Pacey (doucement): J’étais avec mon père et il m’a fait la morale j’ai pas pu y échapper, mentit-t-il

Andie (radoucit): Bon ça va. Rentre, je prends mon sac et on y va

Pacey: Okay

Pacey rentra et s’asseya sur une chaise du salon. Andie se précipita dans les escaliers puis tourna vers sa chambre. Pacey soupira, pourrait-t-il supporter ses coups de colère toute l’après-midi ? Il en serait probablement incapable mais il n’avait pas le choix. En tant que petit ami il se devait de la soutenir. Il tourna la tête et fut surpris de trouver un cadre photo de toute la bande sur la petite table de verre au centre de la pièce. Son regard s’attarda dessus. Que faisaient-t-ils en ce moment ? Il aurait tellement voulu passer la journée avec eux. Malgré lui, son regard se posa sur Joey. Elle était sur le dos de Pacey et riait aux éclats sur la photo. Il se remémora avant-hier, un sourire aux lèvres. Jack avait insisté pour qu’ils prennent la pose pour qu’ils puissent prendre quelques photos du groupe. La photographie faisait partie des passions de Jack. Il ne quittait plus son appareil ces temps-ci. Ils avaient passés une bonne heure à essayer des tonnes de positions différentes jusqu’à avoir finies les 5 pellicules que Jack avaient emmené. Il avait passé un moment génial avec Joey. Pacey secoua la tête vivement. Pourquoi son esprit virait toujours sur Joey ces derniers temps ? De nouveau, il n’eut pas le temps de se poser plus de questions. Andie déboula des escaliers et lui prit la main

Andie: Allez c’est bon on y va

Pacey: Oui Andie calmes-toi

Elle ne l’avait même pas entendue, elle était déjà assise dans la voiture de Pacey. Pacey soupira, la journée allait paraître bien longue.

Du côté du reste de la bande, au supermarché

Joey: Bon alors qu’est-ce que vous voudrez manger ce soir ?

Jen: Je veux manger fast-food

Dawson: Jen, le fast-food se trouve 2 rues plus loin. Tu pouvais pas le dire avant qu’on vienne ici.

Joey: C’est vrai Jen, qu’est-ce qu’on fait ici alors ?

Jack: Ouais et vu la tête du gérant là-bas, on a intéret à acheter quelque chose.

Joey: Bon alors qu’est-ce qu’on achète ?

Jen (regardant au loin): Hé, y a un rayon qui m’intéresse là-bas

Dawson, Jack et Joey suivirent son regard

Joey: Oh non Jen c’est pas le moment de faire les boutiques. Si tu voulais des vêtements, fallait suivre Pacey et Andie

Jen: Joey, s’il te plait 10 minutes pas plus

Joey: Jen on a pas le temps

Jen (lui faisant sa tête d‘ange): Joey, s’il te plaiiiiiiiiit

Joey (rigolant): Okay je craque

Dawson et Jack: JOEY!

Joey: Laissez lui 10 minutes pas plus

Jen: Juste le temps de changer le look de Joey

Joey: QUOI ?

Jen: Regardes comment tu es habillée Joey. Nous sommes en plein été et tu as le look que j’avais cet hiver (tirant sur les manches de son pull) Enlèves-moi ce gros pull enfin.

Joey (lui retenant les mains): Mais Jen arrêtes, tout le monde nous regarde

Jen: Joey, regardes-toi enfin. Tu es la plus belle fille que je connaisses. Tu as toutes les formes qu'il faut là où y faut.

Jack: Là elle a pas tort

Le rouge monta aux joues de Joey

Jen (la tirant par les manches de son pull): Bon viens Joey je vais te mettre en valeur moi

Joey: Jen mais lâche les manches de mon pull enfin et laisses-moi tranquille

Dawson et Jack rigolaient du spectacle. Jen tirant Joey vers le rayon vêtements par ses manches de pull et Joey qui essayait de se libérer en tirant de l’autre côté.

Joey: Mais retenez la enfin

Dawson (rigolant): C’est toi qui l’a dit Joey. Laissez lui 10 minutes. Bon nous on est au magasin de presse à côté, vous nous rejoignez quand la transformation de Joey a opéré.

Joey (rigolant de la situation malgré elle): Merci Dawson

Dawson (partant vers le magasin): Mais de rien

Au rayon vêtements:

Jen: Oh regarde cette jupe Joey

Joey: Tu rigoles. Moi vivante, tu ne me verras jamais en jupes surtout si elles ressemblent toutes à celle-ci

Jen: C’est vrai qu’elle ressemble un peu aux jupes de Grand-mère

Joey: Sympa pour elle Jen

Jen (souriant): Elle ne m’entend pas. Heureusement sinon elle me tuerait

Jen attrappa 2 tops et 2 jeans

Jen: Tiens vas esayer ça Jo

Joey: J’y suis obligée ?

Jen: Joey....

Joey: Okay j’y vais

Elle rentra dans une cabine et en ressortit vêtue d’un top noir qui lui arrivait au dessus du nombril croisé dans le dos et d’un jean taille basse avec des inscriptions chinoises noires sur les côtés. Joey était rouge de honte, ce n’était pas son habitude de se balader le nombril à l’air. Jen la regarda ébahie, elle était magnifique.

Jen: Je suis jalouse Joey tu es splendide là dedans

Joey: C’est ça. Tu délires ou quoi ?

Jen: Joey cette tenue a été conçue pour toi ma belle. Allez on l’achète. Va essayer la seconde tenue et essaye ces 2 là aussi.

Joey: Jen je t’ai déjà dis que je ne mettais pas de jupes. D’ailleurs qu’est-ce que c’est ? Une jupe ou une ceinture ? C'est tellement court qu'on sait pas.

Jen: En cabine Joey

Joey (ronchonnant): Très bien chef

Joey essaya la seconde tenue et ressortit. C’était encore un jean mais celui-ci était légèrement pailleté et brodé de part et d’autre. Elle avait aussi un top rouge cette fois-ci qui lui dénudait les épaules et arrivait comme l’autre au dessus du nombril.

Jen: C’est un scandale. Tu es parfaite dans tout ce que tu mets. En route pour la 3e tenue.

Joey mit la 3e tenue. Une jupe en jean avec en guise de poches des petites boucles de ceinturon. Elle était un peu courte mais très jolie. Et un débardeur blanc avec une inscription sur le devant. Comme pour les précédentes, malgré la gêne de Joey, Jen la trouva superbe. Joey essaya sa dernère tenue. Jen lui avait choisit un maillot de bain pour tout à l’heure jugeant le sien trop ‘mémé’ lol. Elle mit le maillot de bain 2 pièces noir et mit un petit short en jean sur le dessus. Jen savait que la matière préférée de Joey c’était le jean, elle avait donc tout choisit en jean pour la mettre à l’aise.

Jen: Ce maillot est parfait. Allez rhabille-toi on achète les 4 tenues.

Joey: Tu rigoles ? J’en achètes 2 pas plus. Mon compte ne le supporterait pas. On va allez reposer ton maillot et ta jupe. Estimes-toi heureuse que j’achète le reste.

Jen: Surement pas. Ca te va trop bien. Je les prends. On va dire que c’est un cadeau à ma meilleure amie.

Joey: Jen non je ne peux pas accepter

Jen: Ne dis rien c’est un ordre. Et puis refuser un cadeau c’est pas poli.

Joey (l’embrassant sur la joue): Merci Jen

Jen: De rien ma belle

Elles allèrent payer et Jen tira Joey vers les toilettes.

Joey: Depuis quand tu as besoin de moi pour aller aux toillettes ?

Jen: Si on est venu ici Joey c’est pour que tu mettes une de tes tenues

Joey: Quoi tu rigoles ici ?

Jen: Oui Joey

Joey: Jen non

Jen (fouillant dans les sacs): Si Joey. Tiens t’as qu’à mettre le jean taille baisse avec les inscriptions chinoises et le top noir croisé.

Joey (commençant à se changer): Mais pourquoi je t’écoutes toujours, hein ? Pourquoi ?

Jen (souriant): Parce que je suis ta meilleure amie et que tu m’aimes

Une fois Joey changée et remaquillée par les soins de Jen, elles allèrent retrouver Jack et Jen dans le coin presse qui se trouvait à côté du magasin. Jack était en train de lire un magazine intitulé ’Les as de la photographie’ et Dawson lisait le journal de Capeside. A la vue de Joey, Jack fit tomber son magazine sur le sol et Dawson resta la bouche ouverte. Jen souria, satisfaite que son travail sur Joey porte ses fruits.

Jen (ironique): Bah Dawson femes la bouche, tu vas avaler une mouche

Dawson: Joey tu es ...

Jack: ... magnifique

Dawson: Ouais ... euh c'est ça

Joey (aussi rouge que le mur derrière elle): Merci mais c'est grâce à Jen

Jen (fière de son travail): N'est-t-elle pas parfaite ?

Jack (ramassant son magazine): Elle l'a toujours été mais je dois dire que là c'est la perfection même

Joey (relevant les yeux vers lui): Merci Jack

Jen: Bon les mecs on y va. Faut encore qu'on passe au fast-food puis à la maison avant d'aller au bateau et il est déjà 16h30

Joey: Ouais allez on y va

Ils passèrent donc au fast-food puis passèrent chez Dawson qui récupéra son caleçon de bain et quelques articles de pêche de son père au cas où une partie de pêche serait organisé sur le bateau. Jen courut chez elle prendre son maillot de bain et quelques magazines sur les chaussures pour finaliser le nouveau look de Joey. Jack aidait Dawson à mettre les cannes à pêche dans la voiture de Joey qui attendait au volant. Tout le monde à bord, Joey prit la route de chez Jack pour récupérer ses affaires. Ayant déjà son maillot, il ne restait plus que Jack et après en route vers le bateau. Elle n'était pas aussi excitée que Jen mais elle était vraiment pressée d'y être.

Du côté de Pacey et Andie

Andie déboulait de magasins en magasins laissant Pacey à l'arrière écroulé sous les paquets.

Pacey (essouflé): Andie, on peut rentrer là, j'en peux plus

Andie: On va rentrer ....

Pacey: Merci

Andie: ...Pour poser ces paquets

Pacey (sentant le coup fourré): Ne me dis pas qu'on va...

Andie: Si Pacey on va poser ces paquets mais on va revenir. (Elle lui montre une allée de magasins) Regardes, j'ai pas encore fais cette allée

Pacey (soupirant): Andie j'ai pas envie, je suis fatigué. Je t'aides à emmener ses paquets chez toi et je files chez moi. On fera cette allée un autre jour d'accord ?

Andie (se collant à lui): Pacey s'il te plaiiiiiit

Pacey: Andie j'ai dis non. On court de magasins en magasins depuis des heures. Je n'ai rien dis jusque là mais là je craque. Les magasins sont là aujourd'hui, ils seront encore là dans quelques jours. Tu as acheté tellement de vêtements déjà que tu peux t'habiller pour au moins 3 mois en changeant de tenues 2 fois par jour.

Andie (le regard noir): Très bien. Merci pour cette journée Pacey, ça fait plaisir de savoir que tu es là quand j'ai besoin de toi

Pacey: Andie ne le prends pas comme ça, je ...

Andie (le coupant furtivement): On rentre

Pacey serra les dents pour ne pas craquer et lui balançait tout ce qu'il avait envie de lui balancer depuis son comportement de ce matin. La voix de Jack lui revint à l'esprit: 'Elle est fragile psychologiquement.' Un bruit de klaxon le fit revenir à la réalité. Il se retourna vers la voiture et aperçut Andie en train d'appuyer sur le klaxon. Elle se pencha sur la fenêtre et lui cria:

Andie: Pacey, tu voulais rentrer alors au lieu de révasser, on rentre

Pacey serra tellement les poings qu'ils devienrent bleus et se retourna vers la voiture en maugréant

Du côté du reste de la bande

Joey arriva devant chez Jack et se gara. Jack descendit et fila vers sa maison mais retourna sur ses pas au bout de 2 secondes

Jack: Je sais qu'on est en retard mais ça vous dirait pas de boire un petit verre avant

Jen: Oh oui merci Jack, il fait une chaleur épouvantable dans ta voiture Joey

Joey (ironique): Désolé Jen mais je demanderais à Bessie de faire monter la climatisation dès demain

Jen (descendant): Très drôle ma poule (tirant Joey par son jean) allez viens

Joey (rigolant): Mais t'as vraiment un problème avec les vêtements toi non ?

Jen, Jack et Dawson se mirent à rire puis se dirigèrent gaiement vers la maison de Jack. Dix minutes plus tard, Andie et Pacey arrivèrent chez Jack et Andie à leur tour. Ils croisèrent Joey, Jen, Jack et Dawson qui en sortait. Pour la première fois depuis près d'une heure, Pacey retrouva le sourire et se précipita vers eux

Pacey: Salut

Dawson: Oh salut Pacey. Qu'est-ce que vous faîtes là ?

Andie (veunimeuse): Le petit Pacey ici présent été trop fatigué pour continuer

Pacey: C'est ça (se retournant vers les autres) Et vous ?

Joey: On est venu chercher les affaires de Jack et il nous a gentiment proposé d'en profiter pour boire quelque chose

Pacey: Ah okay (il se retourna vers Joey) Dis donc Potter tu ...

Il ne put en dire plus. Il n'avait pas vu le look de Joey qui jusqu'à était caché par Jack. Elle était si belle. Jen rigola:

Jen: Ranges ta langue Witter, elle trempe par terre

Pacey (bafouillant): Quoi ? N'importe quoi Lindley. Je ... euh ... tu es très jolie Joey

Joey (qui aurait voulu un trou dans le sol pour s'y cachait): Euh merci Pacey

Jen (levant la tête fièrement): Et c'est moi qui ai choisis. Je suis forte hein ?

Joey (allant vers elle en lui souriant): Mais oui tu l'es ma bonne fée. Bon on y va les jeunes ?

Jack: Ouais

Ils se dirigèrent vers la voiture de Joey quand Pacey les interpella

Pacey: Euh attendez

Dawson: Qu'est-ce qu'il y a Pacey ?

Pacey: Ca vous dérange si on vient avec vous ?

Andie: Je croyais que tu étais fatigué et que tu voulais rentrer ?

Pacey: Oui mais là on sera sur un bateau c'est pas pareil, je pourrais m'y reposer

Andie (murmurant): Ouais c'est ça

Jen: Vous pouvez venir bien sûr, plus y a de monde, plus on rit. Enfin si Jack est d'accord bien sûr ?

Jack: Bien sûr

Joey (essayant de cacher sa joie d'être à nouveau près de Pacey) Ben en route alors.

Jen se mit sur le siège passager, Jack et Andie sur les sièges arrières et Dawson et Pacey à l'arrière du camion.

Arrivés au port, Jack se diriga vers un superbe yacht bleu et vert. Tout le monde en resta bouche bée puis tout d’un coup dans le silence, Pacey s’écria: Morbleu!

Tous se retournèrent vers lui étonnés.

Pacey: Ben quoi ?

Joey (commençant à rire): Morbleu ?

Pacey: Désolé ça m’a échappé

Un éclat de rire général refit surface dans la bande lorsqu’une fois de plus, Andie gâcha tout

Andie (grimpant sur le bateau): Bon on continue à rire comme des baleines jusqu’à ce soir ou on y va

Jack: C’est bon Andie on y va ne commences pas

Andie: Si je t’embêtes je peux toujours descendre

Jack (lui faisant de gros yeux): Andie ça suffit

Andie: Très bien je vais dans la cabine, je ne te gacherais plus la vie comme ça

Elle descendit comme une furie

Jack: Désolé

Joey: Ce n’est pas de ta faute

Jen: Pacey tu peux aller lever l’ancre

Pacey ne répondit pas, il semblait captiver par quelque chose et fixait l’avant du bateau où Joey et Jack discutaient

Jen: Pacey ? Pacey ? PACEY!

Pacey (sursautant): Quoi ? Pourquoi tu cries comme ça ?

Jen: Pacey ça fait 10 minutes que je t’appelles

Pacey: Désolé j’ai pas entendu

Jen (rigolant): J’avais vu (elle regarda vers la direction où il regardait) Alors soit tes objectifs sexuels ont changés et Jack te plaît, soit c’est tes yeux que tu as changés et Joey te plaît

Pacey: Mais t’es malade, je regardais pas Joey et encore moins Jack, je regardais la vue, c’est magnifique.

Jen (commençant à partir): Je le sais que Joey est magnifique, j’ai du talent niveau stylisme hein ?

Pacey: Mais je parlais de la vue

Jen: Justement

Elle partit en rigolant sous le regard de Pacey qui ne savait plus où il en était. Il jeta un oeil vers Jack et Joey qui rigolaient ensemble et détourna le regard. Il était jaloux. Il secoua la tête pour oublier cette sensation mais elle était bien encastrée dans son coeur. Comme pour se convaincre qu’il était amoureux d’Andie, il descendit la voir dans la cabine.

Joey (les yeux baissés): Jack, j’aimerais te confier quelque chose

Jack: Moi aussi Joey

Joey: Commences

Jack: Non vas-y Joey honneur aux femmes

Joey: Très bien. Je ne sais pas encore ce qu’il se passe entre nous mais je veux être honnête avec toi. Je ... je ...

Jack: Tu es amoureuse de quelqu’un d’autre

Joey (à peine audible): Oui

Jack: Tu n’as pas à t’en faire parce que j’ai moi aussi quelque chose à te dire. Je crois que ...

Joey: ... que tu aimes les garçons

Jack releva la tête vivement vers elle surpris

Jack: C’est si évident ?

Joey: Non mais je connais peu d’hommes qui passent toutes leurs journées à mater et à faire des clins d’oeils aux autres hommes. Au supermarché, tu dévorais le joli brun à l'entrée des yeux et t'es même cogné à lui exprès pour lui frôlé exprès la main (Jack rigola) hé oui je t'ai vu la lui prendre sa main (Joey rigola à son tour) sans parler du joli blond dans le rayon bouquin, de ton mignon petit voisin et du petit brun que tu dévorais des yeux quand on attendait Jen et Dawson tout à l'heure.

Jack (regardant le sol): Et est-ce que tu m'en veux ?

Joey s'approcha de lui et le regarda tendrement

Joey: Pourquoi devrais-je t'en vouloir Jack ? Parce que tu es homo c'est ça ? Jack c'est ton droit, chaque être humain est libre d'aimer qui bon lui semble. Oui je l'avoue, j'ai été attirée par toi au début et j'ai vraiment cru que toi et moi, nous aurions pu former un très joli couple mais il y a eu Pa.. euh ce garçon et tout a été chamboulé dans mon esprit et ... bref c’est une longue histoire (elle fixa Jack dans les yeux) Je ne vais pas te tourner le dos parce que tu aimes les hommes. Cela ne t'enlèves en rien ta gentillesse, ta bonté et ton attachement pour tes amis. Tu es mon ami Jack et je t'aime, c'est tout ce qui compte pour moi.

Jack releva la tête vers elle. Il était vraiment touché. D'un geste spontané, il la prit dans ses bras et lui caressa les cheveux.

Jack: Merci Joey. Merci de m'accepter tel que je suis

Joey (en souriant): Merci Jack. Merci d'être ce que tu es.

Personne: Eh ben on s’ennuie pas ici ?

Joey et Jack se retournèrent pour découvrir Andie les bras croisés en train de les regarder et Pacey qui essayait de regarder ailleurs.

Jack: Tiens Andie, tu es sortis de ta cabine

Andie: Eh oui Pacey m’a convaincu de profiter de l’air et de la vue donc je suis sortis

Pacey: Dis plutôt que je t’ai tirer vers la sortie

Andie: Toujours le mot pour rire Pacey hein ?

Pacey lui tira la langue gaiement en se mettant à courir sur le pont les bras dans le vent

Pacey: Ouahhhhhhh

Joey et Jack ne pouvait plus s’arrêter de rire. Pacey s’arrêta essouflé

Joey: Mais ôtes moi d’un doute ? Tu es malade ?

Jack: Je te rassures, il est malade

Pacey: Il est géant ce pont

Jack: Ce qui te donnes l’envie de courir comme un malade dessus

Pacey se mit à sourire soudainement puis se retourna ves Joey. Joey sentit le coup fourré arrivait. Elle le connaisssait ce sourire, elle le connaissait même trop bien. Quand il avait ce sourire, Pacey préparait un mauvais coup.

Joey (se cachant derrière Jack): Non Pacey tu me laisses tranquille

Pacey: Potter ...

Joey: Non si tu me touches, je hurles

Pacey se rapprocha d’elle, un sourire machiavélique sur le visage.

Pacey: Rend-toi Potter, aucun mal ne te sera fait

Joey (ne pouvant s’empêcher de rire de la situation): Jack fais quelque chose

Jack: Tu rigoles ? C’est bien trop drôle

Joey: Merci Jack

Pacey s’approcha de Joey, l’attrappa puis la souleva de terre . Leurs visages n’étaient qu’à quelques centimètres d’écart. Joey crut que son coeur allait chavirer et Pacey se perdit dans ses yeux. Ils restèrent ainsi quelques secondes jusqu’à ce que le regard de Joey dévit sur celui d’Andie qui la regardait méchamment. Joey se reprit brusquemment

Joey: Pacey lâche-moi s’il te plaît

Pacey: Oh non Potter maintenant que je tiens je te lâches plus, euh enfin je veux dire maintenant que je t’ai attrappé, je vais faire ça.

Il la jeta à l’eau sous les rires des autres. Joey déjà à l’eau, Pacey s’y jeta aussi suivi de Jen, Jack et Dawson.

Dawson: Andie tu viens ?

Andie: Non

Pacey: Mais si viens Andie, elle est très bonne

Andie: Je crois t’avoir déjà dis non et puis j’ai froid, je vais dans ma cabine

Dawson (soupirant): Qu'est-ce qu'elle a encore ?

Jack: Je sais pas. Excusez la encore.

Pacey: Excuses-moi là Jack mais elle abuse quand même

Jack (regardant la vue au loin, triste): Oui je sais

Joey (essayant de changer de sujet): Bon Witter si tu t'approches de moi encore une fois durant cette croisière il va y avoir un meurtre

Pacey (tout sourire): Ma petite Potter, malgré ces remarques cinglantes je sais que tu m'aimes au fond

Joey, surprise, releva les yeux vivement vers lui. Mais en le voyant rigoler, elle sut qu'il avait dit ça dans le sens de l'amitié. Oui elle l'aimait, comme elle n'avait jamais aimé personne d'autre. Mais lui il ne voyait en elle qu'une amie, rien de plus. Et puis il y avait Andie. D'accord pour le moment, le soleil n'était pas au beau fixe entre eux mais peu avant cette histoire Pacey en était amoureux. Il lui avait dit lui-même. Elle n'avait aucune chance avec lui, elle n'en avait jamais eu. Un flot de larmes lui vint aux yeux, elle devait s'éclipser et au plus vite.

Joey (baissant la tête pour cacher ses larmes): J'ai un peu froid aussi. Je vais me changer.

Elle remonta sur le bateau à la hâte et courut presque dans une des cabines. Tout le monde la regarda partir, surpris. Pacey se dirigea vers l'échelle:

Pacey: Je vais lui parler

Jen lui bara la route

Jen: Laisse tomber Pacey, j'y vais

Pacey descendit de l'échelle à contre-coeur et laissa la place à Jen qui se dépêcha d'aller trouver Joey dans la cabine que cette dernière venait de prendre. Pacey regarda les autres:

Pacey: Mais qu'est-ce qui se passe ?

Dawson: On ne sait pas Pacey. Elle avait sans doute vraiment froid

Pacey: Mais pourquoi être partis si vite ?

Jack (souriant un peu): Ben elle avait vraiment très froid

Du côté de Jen et Joey

Jen frappa à la porte mais aucun son ne sortit de la cabine. Elle ouvrit la porte doucement et trouva Joey la tête entre ses mains, sanglotant légèrement. Elle s'était changée et avait mit le maillot et le mini-short que Jen lui avait acheté. Jen s'approcha d'elle et lui prit la main. Joey sursauta et se leva à la hâte essayant de cacher ses larmes

Joey: Jen, qu'est-ce que tu fais là ?

Jen: Tu es partis tellement vite tout à l'heure. Qu'est-ce qu'il se passe Joey ?

Joey: Rien. Où vas-tu chercher qu'il se passe quelque chose ? Comme je l'ai dis j'avais juste froid

Jen: Joey je suis ta meilleure amie, tu sais que tu peux tout me dire

Joey: Je le sais Jen mais là y a rien à dire

Jen (vexée): Très bien, et dire que tu es la première à tout savoir sur moi (elle se dirigea vers la porte) rappelles-moi quand tu auras décidé de te confier à ta meilleure amie

Joey lui attrappa le bras avant qu'elle puisse franchir la porte. Jen se retourna vers elle.

Joey: Attends, excuses moi je vais tout te dire

Jen lui prit la main et l'entraîna sur le canapé puis s'assit à côté d'elle.

Jen: Je te promets que ce que tu me diras resteras entre ces 4 murs Joey

Joey: Je le sais Jen. Si je ne t'ai rien dit avant c'est parce que ça concerne plusieurs personnes dans la bande et je ne voulais pas que ça se sache

Jen: Tu es amoureuse de Jack c'est ça ? Je le savais, vous aviez l'air si...

Joey (la coupant): Non je ne suis pas amoureuse de Jack

Jen: Non ? Bon sang j'ai perdu mon 7e sens

Joey: Je suis amoureuse de ...

Jen: de Dawson. C'est ça hein ? Oh oui je le savais, vous vous connaissez depuis les couches culottes et ...

Joey: Jen !

Jen: Ne me dis pas que ce n'est pas Dawson non plus

Joey: Désolé de te décevoir mais c'est encore un non qui s'impose

Jen (dégoûtée): C'est pas Drue ou Chris quand même ?

Joey: Beurk non tu rigoles

Jen: Alors c'est ni Dawson, ni Jack, ni Chris et ni Drue non plus. Je sais pas euh ... (rigolant) Mitch, le prof de littérature, Mr Peterson ?

Joey: T'es malade, rien de tout ça. Tu oublies quelqu'un dans ton monologue Jen

A ce moment Pacey frappa à la porte

Pacey: Ca va les filles ?

Jen: Ouais ouais ça va Pacey. OH MON DIEU PACEY!

Joey lui mit furtivement la main sur la bouche.

Pacey: Quoi ? Ca va vous êtes sûrs ?

Joey: Oui oui on arrive dans une minute

Pacey: Okay

Pacey s'en alla et Joey enleva sa main de la bouche de Jen

Jen: Tu es amoureuse de Pacey ?

Joey (murmurant): Oui

Jen: Mais comment c'est arriver ?

Joey: Je sais pas Jen, j'en sais rien du tout mais pour tout avouer je penses que ça a toujours été là au fond de moi. J'ai toujours tenté d'ignorer les sentiments que j'avais pour lui mais lorsque nous sommes devenus amis, tout mes efforts que j'avais créer durant toutes ces années pour l'évincer de ma vie et oublier mon attirance pour lui ont céder. Tout ce que j'aimais chez lui quand je l'ai rencontré m'est revenue au visage à la puissance triple et comme une idiote je suis devenue complètement accro à lui.

Jen: Tu n'es pas idiote Joey c'est normal c'est tout. Tu es tombée amoureuse de Pacey ce n'est pas un drame c'est même merveilleux

Joey: Non Jen ce n'est pas merveilleux du tout. Il est amoureux d'Andie

Jen: Cette peste ne le mérite pas

Joey: Ne parles pas d'elle comme ça Jen, elle est fragile psychologiquement, ce n'est pas de sa faute

Jen: Arrêtes de la défendre Joey. Cette fille te tabasse, elle traîte Pacey comme un chien et nous fait sa star aujourd'hui. Elle est malade je sais bien mais y a des limites à ce que je peux supporter quand même et puis si je me souviens bien avant de se jeter sur toi, elle m'a quand même presque briser la main en me balançant par terre dans le vestiaire

Joey: Je ne la défends pas Jen, c'est juste qu'elle a l'air si faible et tu as vu comme elle tremblait dans le vestiaire, je ne veux pas lui attirer d'ennuis c'est tout

Jen: Penses à toi Joey. Ne penses pas toujours au bonheur des autres mais penses un peu au tien bon sang. Tu aimes Pacey mais tu ne tenteras rien à cause d'une fille qui le prend pour son animal domestique

Joey: Il y a Andie mais il y a lui aussi Jen. Il est amoureux d'Andie et je n'y peux rien quoi que j'y fasse.

Jen: Mais comment tu peux le savoir ?

Joey: Il me l'a dit Jen. Avant qu'il sorte avec Andie, il est venu me dire qu'il était amoureux d'elle et qu'il ne savait pas comment lui dire. Et dire que je l'ai aidé à séduire sa petite-amie.

Jen: Joey ...

Joey: Non c'est fini il faut que je l'oublies. Je l'aimes, il ne m'aimes pas point final.

Jen: Mais Jo ...

Joey (se dirigeant vers la porte): Tu viens on va voir les autres.

Jen se leva et suivi Joey qui s'engageait déjà sur le pont.

Dawson: Alors les filles ça va mieux ?

Joey (se forçant à sourire malgré sa peine): Mais ça a toujours été mon petit Dawson

Jack: Oh tu t'es changée

Joey: Ouais encore une tenue de notre magnifique styliste attitré Jen Lindley

Pacey se retourna pour voir la tenue et fut de nouveau subjugué par le spectacle qu'il avait devant lui. Il n'avait plus vu Joey en maillot de bain depuis qu'elle avait 5 ans et qu'elle venait se baigner chez lui avec Dawson après l'école. Et il remarqua avec un petit sourire en coin qu'elle avait bien changée depuis ses 5 ans et dans le bon sens. Joey se trouvait devant lui en 2 pièces noires avec son short en jean. Il allait lui dire quelque chose quand Andie arriva:

Andie: J'ai changé d'avis, on va se baigner ?

Dawson: Andie on en vient

Andie: Oui mais j'ai envie de me baigner maintenant

Jen (montrant les garçons qui venaient de sortir de l'eau tout habillés): Euh au cas où tu ne l'aurais pas remarqué ils sont trempés, laisse leur au moins le temps de se mettre en maillots

Andie: Okay maman Lindley. Je suis dans l'eau je vous attends. Tiens Joey, tu es déjà prête tu viens avec moi ?

Joey: Euh ... ben ...

Jen: Non elle vient avec moi. Maman Lindley a besoin d'elle pour choisir quel maillot elle va mettre

Andie: Okay ben comme d’hab j’y vais toute seule

Elle se tourna pour descendre dans l’eau lorsqu’elle s’arrêta net

Jack: Ben qu’est-ce qu’il y a ?

Andie (tendant l’oreille): Chut

Pacey: Quoi ?

Andie: Chuuuut

Dawson: Ben quoi ?

Andie: Dites y a quelqu’un d’intelligent ici qui connaît la signification du mot ‘chut’ ?

Jen: Très drôle. Bon qu’est-ce qu’il y a ?

Andie: Vous entendez pas ?

Pacey: Ben non

Joey (s’approchant du bruit): On dirait de la musique

Andie: Oh oui merci Joey enfin quelqu’un qui se nettoie les oreilles le matin

Jack (tendant l’oreille): Oh ouais peut-être ou c’est un chat ou une voiture

Jen: Une voiture en pleine mer ?

Jack: Ouais c’est pas une bonne idée

Andie: Je vous dis que c’est de la musique

Pacey: Ouais bon c’est de la musique et alors ?

Andie: C’est pas n’importe quelle musique. C’est de la country

Jack: Oh non Andie il faut qu’on rentre la nuit va tomber dans à peu près 2 heures

Andie: S’il te plaît Jack 10 minutes

Jen: On peut savoir ce qu’il se passe ?

Jack: Andie est une fan de Country. Elle ne peut résister à ce genre de musique.

Andie: C’est sur cette île là-bas. Allez on va y faire un tour ?

Joey: Andie je ne penses pas que se soit responsable. C’est peut-être une fête privée ?

Andie: Allez Joey, juste une chanson et on y va

Dawson: Qu’est-ce qu’on fait ?

Jack: On n’a qu’à y aller faire un tour, on écoute une chanson et on s’en va. Enfin si tout le monde est d’accord bien sûr ?

Dawson: Ca me va

Jen: Bon ok mais pas longtemps

Joey: Je suis

Pacey: Pas plus de 10 minutes

Andie: Ouais merci. Allez Jack à fond le moteur

5 minutes plus tard, le bateau accosta sur l’île. Andie sauta du bateau et se dirigea vers l’endroit où la musique provenait. Les autres la suivirent et comme ils l’avaient prédit une fête était organisée juste devant eux. Une trentaine de personnes se trémoussaient sur la musique tandis que sur l’estrade, un chanteur de Country, vêtu d’un chapeau de Cow-Boys et d’une paire de bottes, chantait sur un décor du Far-West un lasso à la main. Andie s’approcha le plus possible de la scène et se mit à se trémousser comme une folle au rythme de la chanson. Un garçon s’approcha d’elle et la prit par le bras:

Garçon: Que faites-vous ici ? C’est une fête privé!

Andie: Mais lâchez moi

Les autres accoururent.

Garçon: Qui êtes-vous, c’est une fête privée ici

Joey: Lâchez la on allez partir

Andie: Mais pas du tout je veux rester moi

Pacey (lui prenant le bras): Andie on avait dit une chanson maintenant on y va. Excusez nous monsieur

Andie: Mais lâche moi Pacey moi je veux rester et en tant que petit-ami tu devrais accepter et veiller sur moi

Pacey (sentant la colère monter): Non mais je rêve là

Jack: Andie ça suffit on s’en va

Andie: Ben va t’en

Jack sentit la colère l’empoignait et fit face à Andie. Il n’avait jamais osé depuis l’accident

Jack (hurlant): Alors maintenant Andie ça suffit soit tu viens avec nous maintenant soit j’appelle la clinique et ils se feront un plaisir de te revoir parmi eux pour une durée indéterminée. Ais-je étais bien clair ?

Andie le fixa et ressentit toute sa colère. Ca fasait tellement longtemps qu’il ne lui avait pas parlé de cette façon. Elle ravala ses larmes et sa fierté et se dirigea vers le bateau comme un automate sans dire un mot. Jack se dirigea vers le garçon.

Jack: Excusez nous monsieur

Garçon: Appelez moi Mickael et ce n’est pas grave

Pacey: Merci et aurevoir Mickael

Mickael: Mais vous pouvez rester si vous le voulez ?

Jen: C’est gentil mais il se fait tard et nous habitons assez loin

Mickael: Où habitez-vous ?

Joey: A Capeside

Mickael: Capeside, oh oui je connais. Charmante ville, petite mais charmante. Et puis (regardant Jen et Joey) c’est là-bas qu’on trouve les meilleurs petits lots

Jen: C’est sympa mais on doit y aller

Mickael: Attendez les filles j’ai un pote là-bas on peut se faire une sortie à 4 un de ces soirs

Joey: Ton pote c’est pas celui qui est en train de vider sa bouteille de téquilla là en face ?

Mickael: Si si ma belle c’est lui

Joey: Désolé on est des anciennes alcooliques et on a pas encore décrocher là donc on peut pas être en contact avec des gens qui aiment bien lever le coude tu vois ?

Jen: Ouais tu comprends, si on replonge on retourne au trou

Mickael: Au trou ?

Jen: Ben ouais hein Jo ? Et moi je veux y retourner pour rien au monde

Joey: On avait pourtant rien fait de mal. Bon c’est vrai on était saoule et on a tué nos petits-amis respectifs avec la tronsonneuse du voisin mais c’était pas notre faute

Dawson, Jack et Pacey durent se cacher derrière un groupe de personnes pour éclater de rire

Jen: Ouais on était saoules, on savait pas ce qu’on faisait. Bref le verdict est tombé. 10 ans. On est sortit y a 2 jours.

Joey: Et si on se fait coffrer avec de l’alcool sur nous c’est la perpuéité tu comprends ? On prend pas le risque

Jen: Ouais mais bon si tu veux on peut retenter le coup juste pour toi et ton pote. Alors on se la fait cette soirée ?

Mickael: Ben vous savez quoi ? J’ai oublié, y a plus de whisky et mon pote m’avait demandé d’aller en chercher. Désolé les filles je dois y aller

Joey: Et notre soirée à 4 ?

Mickael: Je vous appellerais

Jen: T’as pas le numéro

Mickael: Je le trouverais. Aurevoir.

Il prit ses jambes à son cou et s’enfuit. Joey et Jen se tapèrent dans la main fière d’elles avant de se mettre à rire.

Pacey: Pas mal les filles

Joey: On sait

Jack: Le pauvre. Regardez le là-bas à côté du chanteur, il est terrorisé.

Jen: On aurait pu faire mieux quand même

Dawson (ironique): Et le tuer sur place d’une crise cardiaque

Joey: Non mais au moins le faire trembler de trouille pour quelques jours, histoire qu’il se souvienne longtemps de nous

Jen: Tout à fait d’accord. T’es sûre qu’on n'était pas soeurs dans une vie antérieure ?

Joey (rigolant): Je suis même sûre qu'on était des jumelles très proches

Jen: J'en suis persuadée

Elles se sourirent et comencèrent leurs chemins vers le bateau sous les rires des mecs. Pacey se mit entre elles et les attrappa chacune par les épaules en souriant

Pacey: Ah les femmes ! Que des traitresses !

Pour réponse, il récolta 2 coups dans l’estomac de chaque côté des filles.

Pacey: Aie! Sadiques!

De nouveau il en reçut 2 autres

Pacey: Okay vous êtes les meilleures, les plus belles, les 8e et 9e merveilles du monde, c’est mieux comme ça ?

Cette fois ci pour réponse, Joey et Jen se regardèrent complices et se penchèrent sur Pacey pour lui faire un bisou. Pacey rigola et leur embrassa chacune le haut de la tête. Joey ne le montra pas mais eu bien du mal à cacher sa joie du contact de Pacey sur elle.

De retour sur le bateau, Andie resta introuvable sur le pont. Jack tenta sa cabine mais ne la trouva pas. Il se dirigea vers les toilettes et frappa:

Jack: Andie tu es là ?

Andie: Fous-moi la paix

Jack: Andie, sors de là s’il te plaît

Andie: T’es sourd ou quoi grand frère, j’ai pas besoin de tes conseils alors va retrouver les autres sur le pont et oubliez moi ça me fera des vacances

Jack: Andie je t’interdis de me parler sur ce ton

Andie: Je te parles sur le ton qui me plaît alors vas t’en maintenant Jack

Jack: Tu ne te rends pas compte Andie, tu es redevenue comme avant, comme depuis l’accident. On est venu ici pour que tu puisses t’épanouir dans une autre ville, pour que tu puisses te reconstituer dans un autre environnement mais tu ne fais aucun effort, tu te complains dans ton malheur et tu nous le fais payer Andie. Et je ne mérites pas ça (regardant sur le pont où les autres discutaient) ils ne méritent pas ça. Je sais que cet incident t’a fait mal Andie mais ça fait tellement longtemps maintenant, tout ça est derrière nous, tu dois oublier Andie.

Andie (en pleurs): Fous-moi la paix et arrêtes avec cette histoire. Je suis comme je suis et je n’en ai plus rien à faire de cet accident. JE VEUX PARLER A JOEY!!

Jack releva la tête vivement

Jack: A Joey ? Pourquoi ? Qu’est-ce que tu veux lui faire encore ?

Andie: Ca te regarde pas. JE VEUX VOIR JOEY

Jack: Andie ....

Andie (hurlant): JE VEUX JOEY

Jack: Andie ne joue pas les gamines pourries gâtées

Andie (hurlant de plus belle): JOOOOEEEEYYYY

Joey ainsi que les autres levèrent la tête en même temps regardant vers les toilettes. Jack sortit sur le pont, épuisé, il n’en pouvait plus de ses sauts d’humeurs, s’en était trop. Il se dirigea vers Joey qui était assis près de Pacey. Il lui frotta doucement le bras

Jack: Joey, Andie veut te parler

Joey: A moi ? Mais pourquoi ?

Jack: Je ne sais pas j’ai essayé de savoir mais comme d’habitude, j’ai heurté un mur de béton

Jen: Tu devrais pas y aller Joey. C’est pas clair.

Joey: Jen, c’est Andie pas le chef de la mafia. Ne t’inquiètes pas, je reviens dans quelques minutes.

Pacey (la fixant): Fais attention quand même

Joey (souriant de cette attention): Mais ça va allez, ne vous inquiètez pas, je suis pas loin de toute façon

Jen se levant pour s’approcher d’elle

Jen (sérieuse): Au moindre regard suspect, tu cries, j’accoure et je l’étrangle

Joey (rigolant): J’espères ne pas en arriver là Jen merci ma puce

Jen (la prenant dans ses bras): C’est sincère

Joey (lui souriant): Mais je sais, c’est ce qui me fais peur

Jen rigola suivi des autres

Joey: Allez j’y vais

Elle se dirigea vers les toilettes où Andie se terrait toujours. Jen la regarda partir inquiète malgré elle. Pacey le vit et s’approcha d’elle tout en regardant Joey partir lui aussi.

Pacey: Ca va bien se passer Jen

Jen: Pacey, elle a faillit tuer Joey une fois, pourquoi elle ne retenterait pas sa chance une fois seule avec elle de nouveau

Pacey: Elle ne le fera pas. Elle regrettait la 1ère fois tu te souviens ?

Jen (en partant vers l’avant du bateau pour se calmer): C’est sensé me calmer ça ?

Pacey (murmurant pour lui-même une fois Jen partie): Non mais c’est sensé me calmer moi (regardant vers les toilettes) même si ça marche pas du tout

Du côté de Joey et Andie:

Malgré ce qu’elle avait pu en dire, Joey se dirigea vers les toilettes un peu inquiète. Elle frappa timidement à la porte.

Andie (froidement): Quoi ?

Joey: C’est moi Andie, Jack m’a dit que tu voulais me parler

Andie (radoucit): Ah c’est toi (ouvrant la porte) viens j’ai à te parler

Joey: Euh okay

Andie: Bon Jack vous a raconté mon accident ?

Joey (pas très à l’aise): Oui

Andie: C’est bien ce que je penssais quel traitre. Bref c’est une autre histoire que je règlerais plus tard. Pour l’instant c’est à toi que j’ai quelque chose à demander

Joey: A moi ? Je t’écoutes

Andie: Voilà je penses que tu as remarqué que ces derniers temps ça n’allait pas très fort ?

Joey: On l’a tous remarqué Andie

Andie: Ouais. Je penses que ce mal-être a un nom et ce nom c’est le tien Joey.

Joey (surprise): Moi ? Mais pourquoi ?

Andie (le regard méchant): A dire vrai je sais pas trop. Peut-être par rapport au regard de Pacey sur toi, à la façon dont il parle de toi ou à l’attention de Jack sur toi, ou peut-être de la jalousie au niveau de la grande amitié qu’ont Jen et Dawson pour toi ou peut-être même l’amour de ta famille, sans doute même un peu de tout ça en fait, tu vois j’en sais rien. Tout ce que je sais c’est que dès que je te vois, je deviens folle, j’ai envie de frapper tout le monde, j’ai envie de hurler, d’être désagréable avec tout le monde, de me jeter sur toi pour t’étrangler, bref tu me rends malade

Joey frissona, elle était morte de peur. Elle voulut sortir en courant mais ses jambes tremblaient tellement qu’elle n’était pas sûre de tenir dessus. Andie se rapprocha plus près d’elle.

Joey (bafouillant): Ne t’approches pas de moi Andie

Andie: Oh ne t’inquiètes pas je ne te ferais pas de mal ... du moins pour le moment si tu fais ce que je veux

Joey: Tu es malade Andie

Andie lui mit la main sur la bouche pour l’empêcher de crier et lui cogna fortement la tête sur le lavabo. Joey tenta de crier mais Andie appuya sa main plus fort sur sa bouche pour la faire taire

Andie: Je veux que tu quittes ce pays Joey

Joey les larmes coulant sur ses joues, fit non de la tête

Andie: Je veux que tu annonces ton départ aux autres cette semaine et que tu t’en ailles le plus loin possible. Si tu ne le fais pas, je ferais de ta vie un enfer Joey tu m’entends Joey (elle s’approcha de son visage et lui murmura) un enfer. T'as compris ?

Joey terrifiée par la peur ne disait rien. Andie la secoua pour la faire réagir

Andie: T'AS COMPRIS ?

Joey lui fit 'oui' de la tête

Andie: Je vais enlever ma main mais si tu cries espèce de garce, je te promets que tu peux dire adieu à la vie

Joey lui fit un signe de tête de nouveau et Andie retira sa main de la bouche de Joey

Andie: J'espères que c'est bien rentré dans ta jolie petite tête parce que je ne te le répèterais pas une seconde fois. Tu quittes ce pays cette semaine même, c'est clair ? Si jamais par mauvaise idée, tu ne te décides pas à partir, je peux te jurer que tu vas t'en mordre les doigts Joey, toi mais aussi tes amis et ta famille. Je ne te lâcherais plus, je serais toujours dans ton ombre, toujours là dans un coin sombre, tu ne me verras pas mais pourtant je serais là à t'observer. Tu vas vivre un enfer tant que tu seras à Capeside et tu craqueras, je te promets que tu craqueras Miss Perfection

Joey (en pleurs): Pourquoi tu fais ça Andie ? Qu'est-ce que j'ai bien pu te faire pour que tu me détestes autant ?

Andie: Mais c'est toi qui m'énerves justement. Toi et ta vie. Mon propre frère te montre une affection particulière, il t'adore comme sa propre soeur. Pacey t'aime beaucoup également je le vois dans ses yeux, il tient tellement à toi. Jen n'en parlons pas, pour elle peu importe vos familles respectives, elle te considère comme sa soeur de sang, elle me l'a dit. Pour Dawson c'est pareil, il n'y a qu'à voir le regard protecteur qu'il pose sur toi quand tu ne regardes pas, un vrai grand frère. Sans parler de ta soeur, Bodie, Alexander,Gail qui te considères comme sa fille et tout les autres. Moi je n'ai personne et toi t'as tout.

Joey: C'est pas vrai tu nous as nous tes amis, tu as Jack qui se fait beaucoup de soucis pour toi

Andie: N'essaie pas de m'attendrir, tu vas faire ce que je vais te dire okay ? Sinon tu sais ce qui t'attend. Tu as jusqu'à Vendredi pas un jour de plus. Maintenant on va sortir rejoindre les autres et t'as pas intéret à dire un mot de tout ça. A personne sinon ça va chauffer pour toi.

Elle ouvrit la porte puis se retourna

Andie: Je ne voulais pas en arriver là mais tu m'y as obliger. Maintenant debout et sourit un peu, on y va.

Elle se retourna vers la porte et sortit rejoindre les autres. Dès qu'elle la vu, Jen accourut vers elle.

Jen: Où est Joey ?

Andie (souriant): Elle arrive (elle regarda derrière) Joey tu viens ?

Joey arriva. Elle avait essuyé ses larmes pour ne pas que les autres sachent qu'elle avait pleurer mais elle garda la tête baissée, incapable de faire l'effort de revoir Andie devant elle

Pacey: Joey ça va ?

Joey (toujours la tête baissée): Oui

Jack: Tu es sûr ?

Andie: Mais puisqu'elle vous dit que oui

Jen: Tu répondras quand on te posera une question toi (elle poussa Andie de son passage pour s'approcher de Joey) Joey ma puce tu es sûre que ....

Elle releva le visage de Joey pour voir d'où venait la goutte de sang qui venait de s'écraser sur la joue de Joey. Elle poussa un cri en voyant une tâche de sang sur le front de Joey

Jen: Joey tu saignes (se retournant violemment vers Andie, elle lui colla une giffle qui retentit comme un écho sur tout le bateau)

Andie: Mais t'es malade ma vieille

Jen: Qu'est-ce que tu lui as fais espèce de folle ? Ca t'a pas suffit une fois tu recommences ?

Joey: Jen non

Mais Jen ne l'écoutais plus. Elle se rua sur Andie et lui en colla une autre tout aussi retentissante.

Andie (se jetant sur elle): Je vais te détruire toutes tes dents espèce de blonde sans cervelle

Jen (ironique): Mais je te rappelles que tu es blonde tout autant que moi sinon plus chérie mais vas-y viens je n'ai attendu que ça depuis le début de la journée en voyant arriver ta tête de rat

Joey s'interposa entre elles et Pacey attrappa les bras d'Andie pour l'arrêter

Joey: Jen ce n'est pas elle qui m'a fait ça

Elle baissa la tête. Elle n'avait jamais mentit à Jen mais si elle ne le faisait pas, cette folle s'en prendrait à elle mais aussi à ses amis et à sa famille et ça elle ne le supporterait pas.

Jen: Je suis sûre que si, tu la défends encore

Joey: Jen, je suis tombé sur la baignoire tout à l'heure

Pacey revint des toilettes où il venait d'aller essayer de comprendre ce qui s'était passé

Pacey: Sur la baignoire vraiment ?

Joey: Oui maladroite comme je suis, j'ai voulu sortir des toilettes et en montant sur le pont, j'ai loupé la marche et je suis tombée sur la baignoire

Pacey: Alors pourquoi il y a du sang uniquement sur le lavabo ?

Joey (bafouillant): Ah oui c'était sur le lavabo, je me suis trompée. Ouais c'était le lavabo.

Dawson: Faut un médecin, tu peux pas rester comme ça Joey

Joey: Non Dawson ça va je vais mettre un pansement et ça va allez

Pacey (s'approchant d'elle pour voir la plaie): Joey, non la plaie est profonde, tu as besoin de points de souture

Joey: Je te dis que je vais bien Pacey

Pacey: Tu ne discutes pas Joey (se tournant vers Jack) Jack on rentre

Joey: Pacey ...

Pacey (la regardant): Joey tu as besoin de soins. Tu pourrais avoir un traumatisme cranien ou quelque chose dans le genre. S'il te plaît si tu ne le fais pas pour toi, fais le pour moi, acceptes de voir un médecin

Joey le regarda dans ses yeux. Elle se sentit fondre, comment pouvait-t-elle lui refuser quoique se soit ?

Joey: Okay on y va

Pacey la prit dans ses bras

Pacey: Merci

Joey ferma les yeux puis respira son odeur. Il sentait si bon. Elle ouvrit les yeux et son regard croisa celui d'Andie. Elle lui lançait un regard assassin. Joey se sépara à la hâte et à contre-coeur de Pacey.

Au bout de 20 minutes, ils arrivèrent à quai. Ils descendirent du bateau et se dirigèrent vers la voiture de Joey garait juste en face du quai

Dawson: Bon Joey passes-moi tes clés de voiture

Joey: Dawson je peux encore conduire toute seule

Dawson: Tu es blessée Joey

Jen: Il a raison. Viens plutôt à l'arrière que j'essuie un peu le sang de ton visage et puis je vais te remaquiller un peu, on sait jamais tu vas peut-être craquer pour un beau petit médecin

Joey (souriant en levant les yeux au ciel): Jen ...

Jack: Mais oh fait on est rentré tellement vite qu'on a même pas eu le temps de se changer

Ils se regardèrent les uns les autres avant d'éclater de rire. Pris de panique pour Joey, ils avaient regagnés le quai à la hâte sans même prendre le temps de se changer. Ils n'allaient quand même pas aller aux urgences en maillot de bains.

Pacey: On n'a qu'à passer chez Joey. Vous deviez passer la journée sur le bateau donc vous avez sur vous des vêtements de rechanges. Andie est tellement pousser par la propreté d'elle-même qu'elle a des vêtements de rechange constemment sur elle et ...

Andie: PACEY ...

Pacey: Ben quoi ? Tout le monde le sait que tu as toujours des vêtements sur toi et qu'à la moindre tâche tu te changes aussi vite que Wonder Woman sauvant un innocent.

Jen, Dawson et Jack ne purent s'empêcher d'éclater de rire. Pacey esquissa un petit sourire

Andie: C'est ça rigole. Tu balançes une bombe et après tu te marres de l'explosion qu’elle provoque

Pacey: Andie calmes-toi. Bref je disais donc qu'Andie avait des vêtements sur elle ...

Andie: C'est ça continues ...

Pacey (rigolant): J'arrêterais d'en parler si tu me laissais finir

Jen: Oh Andie tu as une tâche de café sur ton petit maillot jaune fluot, tu peux nous sortir un nouveau haut de ton chapeau ?

Sur ceux elle éclata de rire, suivi de Dawson et Jack qui ne put s'en empêcher. Malgré tout les efforts du monde, Pacey laissa éclater le rire qu'il retenait depuis trop longtemps

Andie (en colère): C'est ça continuez. Vous me saoulez je me casse

Pacey (rigolant toujours): Mais non Andie viens avec nous

Mais Andie était déjà loin. Pacey rigolait tellement que des larmes coulaient au coin de ses yeux. Jen se tenait les côtes tellement elle ne pouvait s'arrêter.

Jack: Ca je vais le payer ce soir à la maison

Jen: Elle a aucun humour

Pacey: C'est clair ... Bref je disais donc que pour les vêtements, on pouvait aller direct chez Joey

Dawson: Ouais mais et tes vêtements ?

Pacey: C'est pas un problème, j'ai quelques vêtements chez Joey

Jen: Ah ouais t'as des vêtements chez Joey toi ?

Pacey: Ben ouais. L'an dernier lors de notre devoir de bio sur les escargots, la barque s'est détachée ...

Joey: Dis plutôt que tu avais oublié de l'attacher

Pacey (avec un sourire): Okay c'est vrai j'avais oublier d'attacher la barque et forcément elle a dérivée. On a dû rejoindre la voiture à la nage et on était trempés. On n'est donc allé chez Joey pour se changer et là j'ai emprunter des vêtements de Bodie. J'ai donc laissé mes vêtements à la pension et j'ai dû finir par les oublier. Joey m'en a reparlé hier et m'a demandé quand je comptais venir les reprendre donc voilà pourquoi j'ai des vêtements chez Joey.

Jen: Ouais c'est ce qu'on dit

Pacey: Et qu'est-ce que tu insinues ?

Joey (coupant court à la conversation): Rien allez en route les jeunes

Ils se mirent en route vers le B&B et se changèrent. Une fois prêt, Pacey se mit à son tour au volant et conduit jusqu'aux urgences. Une fois là-bas, un médecin s’occupa de Joey et elle ressortit de chez le méddecin, un pansement sur le front en compagnie de Jen qui était avec elle

Jack: Alors qu’as dis le docteur ?

Jen: Joey a eu de la chance, le choc a été très dur, elle aurait pu se faire bien plus de mal que ça. Il lui a mis 15 points de suture, on a échappé au pire

Pacey (soupirant): Ouffff

Joey: Je le revois dans une quinzaine de jours pour enlever mes points

Dawson: Et d’ici là regardes où tu mets les pieds

Joey (rigolant): Très bien docteur Leery. Bon on y va ?

La bande sortit des urgences à la hâte. Les urgences avait toujours cette odeur infâme d’Esther mélangé à toutes sortes d’odeur de médicaments épouvantable.

Jack: Ah ça fait du bien de respirer de l’air frais

Joey: Bon ça vous dis un petit thé à la pension Potter pour se remettre de ces émotions ?

Dawson: Plutôt 2 fois qu’une

Pacey: Avec plaisir Potter

Jen et Jack: On vous suit

Joey: Très bien alors en route. Witter mes clés s’il te plaît

Pacey: Joey, tu sors des urgences

Joey: Oui mais tu as entendue, je vais bien donc je peux conduire

Pacey: Tu auras toujours le dernier mot Potter hein ? Allez tiens je te les donne tes clés

Joey (lui souriant): Merci Witter

Pacey s'arrêta brusquement. Joey se retourna vers lui

Joey: Quoi ?

Pacey (souriant): Vous savez quoi ? Vous n'avez qu'à y aller, j'ai un truc à faire je vous rejoins

Joey: Tu es sûr ?

Pacey: Ouais. J'en ai pas pour longtemps. Salut.

Il s'engoufra au coin de la rue et disparut. Joey se mit à sourire et ne le quitta pas des yeux tant qu'elle ne le vit plus. Sortant de ses rêves elle monta en voiture suivi de Dawson, Jack et Jen.

Du côté de Pacey

Il se rendit dans un premier temps chez un fleuriste et acheta une vingtaine de roses rouges. Puis se dirigea vers la patisserie du coin et acheta un énorme gâteau au chocolat, le préféré de Joey et aussi un petit gâteau pour 2 personnes. Enfin il se rendit dans l'agence de voyage d'à côté et en ressortit une petite enveloppe à la main entourée d'un joli paquet cadeau doré et d'un petit ruban rouge. Les bras chargés, il prit la route de la pension, le sourire aux lèvres.

A la pension justement, les autres arrivèrent enfin. Joey les invita à entrer et à s'asseoir tandis qu'elle monta dans à l'étage vérifier si Bessie et Alexander étaient là. Ne les trouvant pas, elle rentra dans sa chambre pour y poser son sac et découvrit une boule anormalement formée sous sa couette. Elle pensa immédiatement à Andie, des gouttes de sueurs commencèrent à descendre lentement le long de ses tempes. Elle s'approcha de son lit à pas lents avant de tirer un coup sec sur sa couverture. Joey blémit et étouffa un cri d'horreur qui s'échappait de sa bouche. Là devant elle sur son drap, trônait un couple de rats morts que quelqu'un avait complètement disséqué. Des dizaines de morceaux de rats longeaient le drap de Joey laissant une énorme tâche de sang. Joey tourna de l'oeil et s'évanouit.

Jen: Joey ma puce, tu devrais venir en bas, il y a ... (la voyant par terre) JOEY ... Joey réveilles-toi .... Joeyyyyy

Joey se réveilla doucement enfin. Jen soupira de soulagement.

Joey: Jen c'est toi ?

Jen: Oui. Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Tu m'as fais une de ses peurs

Joey: J'ai dû tourner de l'oeil un moment

Jen aida Joey à se relever puis se dirigea vers le lit

Jen (horrifiée une main sur la bouche): Mon dieu c'est horrible. Mais qu'est-ce que c'est cette horreur ?

Joey: Une mauvaise blague

Jen: Mais qui a bien pu te faire une blague aussi ... beurkkkk

Joey (mentant une fois de plus): Je sais pas

Jen posa son regard sur l'oreiller de Joey où un mot était épinglé d'une énorme épingle ensaglantée

Jen: Joey regardes un mot

Joey se rua sur son oreiller mais Jen avait déjà le mot en main. Joey la laissa faire en soupirant, elle n'avait plus la force de vivre ce cauchemar toute seule, elle avait tellement peur et elle ne voulait plus lui mentir de toute façon. Et puis si Andie devait s'en prendre à elle, il était plus sécurisant que Jen soit au courant de toute l'histoire.

Jen lut le mot à haute voix:

Je t'avais prévenu Joey de ne plus t'approcher de Pacey mais tu ne m'as pas écouté. Je t'ai vu le prendre dans tes bras sur le bateau. Ce que j'ai fais à ces rats n'est qu'un tableau pour te montrer ce que tu vas subir si tu retentes de nouveau de te l'approprier. Et ce n'est qu'un début, penses-y .....

Joey: Mon dieu ...

Jen: Joey, qui t'as écrit ça ?

Joey (avouant): Andie

Jen: Encore celle-là. Cette fille nous pourrie la vie partout où elle passe décidément.

Joey: J'ai peur Jen

Jen inquiète la prit dans ses bras où Joey put pleurer en toute sécurité.

Jen: Viens ma belle, assies-toi là et racontes-moi toute cette histoire

Jen releva la couverture sur le spectacle macabre qui s'offrait à elles et elles allèrent s'asseoir sur le fauteuil de Joey

Joey: Mais et les garçons ?

Jen: Ils se sont absentés. Jack voulait savoir si Andie était rentrée à la maison. Il a essayé de l'appeler mais elle a pas répondue donc ils sont partis voir avec ta voiture si elle est vraiment là-bas ou pas et ils reviennent pour le thé. De toute façon faut attendre Pacey. Allez dis-moi tout.

Joey raconta toute l'histoire à Jen. Les menaces d'Andie, la façon dont elle lui avait frappée la tête contre le lavabo, sa demande pour qu'elle quitte le pays, ....

Jen (se levant furieuse): Non c'est pas vrai. Dis-moi que ce n'est pas vrai Joey

Joey: Calmes-toi Jen

Jen: Mais faut tout raconter aux autres

Joey paniqua

Joey: Non Jen non tu dois me promettre de ne rien dire à personne. Même Andie ne doit pas savoir que tu es au courant sinon dieu seul sait ce qu'elle pourra me faire ou pire faire à mes amis ou ma famille

Jen: Mais Jo, faut la faire enfermer cette folle furieuse

Joey: Jen je le sais ça mais elle est prête à n'importe quoi pour me faire quitter la ville. Elle ne rigoles pas, tu as bien vu. Elle ne cesseras pas tant que je serais pas à des kilomètres de Capeside

Jen: Tu vas pas céder quand même ?

Joey baissa la tête mais ne dit rien

Jen: JOEY

A ce moment Dawson entra dans la chambre, les larmes aux yeux. Il avait tout entendu:

Dawson: Non elle ne cédera pas

Jen et Joey se retournèrent vers lui en même temps. Joey s'approcha de lui à la hâte

Joey: Dawson, qu'as-tu entendu ?

Dawson: Tout Joey. Je suis montée quand j'ai entendue Jen criait en découvrant le spectacle horrible sur ton lit. Mais je me suis stoppé quand je l'ai entendue lire le mot de cette .... Bref désolé d'être resté mais je ne voulais pas partir sans comprendre pourquoi elle t'avait fait ça

Joey: Et Jack, j'espères qu'il n'a rien entendu ?

Dawson: Ne t'inquiètes pas. Il gare la voiture dehors.

Joey: Ouf dieu merci. Il tient tellement à sa soeur. Il se sentirait tellement responsable.

Jen: Joey, il faut le lui dire pourtant et à Pacey aussi, il faut netraliser cette attardée mentale.

Joey: Jen non

Dawson: Joey elle est capable de tout

Joey: Je le sais Dawson mais il y a déjà trop de personnes au courant, je ne veux pas qu'elle vous fasse de mal

Jen: Joey c'est à toi qu'elle risque de faire du mal

La porte retentit en bas. Jack appela des escaliers.

Jack: Ca y est je suis là.

Joey (paniquée): Pas un mot de cette histoire, s'il vous plaît, faîtes le pour moi

Dawson: Bon d'acccord

Joey: Jen ?

Jen: Okay mais c'est vraiment pour toi alors

Joey (lui souriant): Merci Jen. Allez on y va.

Ils descendirent au rez-de-chaussé et découvirent Jack en présence de Pacey, toujours les bras chargés.

Jack: Regardez qui j'ai trouvé sur le pas de la porte

Jen: Mais qu'est-ce que c'est que tout ça Pacey ?

Pacey (donnant les fleurs à Joey): Ca c'est pour ma petite blessée

Joey (allant l'embrasser sur la joue): Oh merci Pacey c'est trop mignon mais fallait pas

Pacey: Si ça m'a permis d'avoir un bisou, si ça valait le coup

Joey rougit tandis que Pacey poursuivait ses achats

Pacey (posant le gâteau sur la table): Ca c'est pour fêter le rétablissement de mademoiselle et ce cadeau c'est bah c'est un cadeau, finit-t-il en rigolant

Il tendit le cadeau à Joey.

Joey (surprise): Encore pour moi mais t'es malade

Pacey: J'ai le droit à un autre bisou ?

Joey (trop heureuse de lui donner): Evidemment

Elle lui fit un énorme bisou en rigolant

Pacey: Alors ça valait le coup une seconde fois

Tout le monde se mit à rire tandis que Joey ouvrait son cadeau.

Joey (sautant dans les bras de Pacey): Pacey c'est magnifique. Ca a dû te coûter une fortune, tu es fou

Pacey (la serrant très fort contre lui, le nez dans ses cheveux): C'est un cadeau et il te plaît alors c'est le principal et je suis content

Joey: Comment pourrait-t-il en être autrement ? J'en rêvais d'y aller

Jen (sautant sur place d'impatience): Qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce que c'est ?

Joey: Un billet pour passer le week-end à Paris

Dawson: Paris ? Mais c'est génial

Joey: Ouah j'en reviens pas (sautant de nouveau dans les bras de Pacey) Oh merci merci merci

Pacey (rigolant): Eh bien si j'avais su que j'aurais autant d'éloges, je te les aurait offert plus tôt

Joey: Mais pourquoi un tel cadeau ?

Pacey: Tu as beaucoup étais en danger ces temps-ci. Je voulais juste te montrer qu'on tient à toi et qu'on ne laissera plus jamais personne te faire du mal, physiquement ou mentalement

Dawson, Jen et Joey baissèrent la tête mal à l'aise. Si il savait pour Andie.

Joey (allant le serrer dans ses bras): Merci

Pacey (la serrant plus fort) Merci à toi

Jen (sur le bord des larmes): Arrêtez vous allez me faire pleurer ...

Joey et Pacey lui sourit et s'approchent d'elle pour la prendre dans leurs bras. Jen verse quelques larmes d'émotion tandis que Jack et Dawson se rapprochent pour les prendre également dans leurs bras. Un vrai petit groupe d'amitié se forme alors en une petite boule d'émotion incassable à jamais. Sentant les larmes montaient également, les mecs se séparent du groupe.

Jack (s'essuyant les yeux rapidement): Bon on va à la cuisine

Dawson (s'essuyant les yeux aussi): Ouais le thé va être froid

Pacey (avec la même réaction): Ouais on est venu pour ça

Joey et Jen rigolèrent de la situation sous le regard gêné des mecs

Joey: Inutile de cacher vos émotions les mecs. C'est pas la première fois qu'on voit des mecs pleurer.

Pacey: Mais on pleure pas

Jen: C'est ça Pacey. Regardez-vous, vous avez encore des sillons de larmes sur vos joues et vos yeux sont rouges prêts à exploser.

Dawson: N'importe quoi. Bon on y va ?

Joey (rigolant): Oui on y va les 'mâles'

Pacey: Très drôle Joey

Jen: C'est bon on le sait que vous êtes virils

Jack (rigolant à son tour): Alors on les tue comment ? On les noie ou on prends un couteau dans la cuisine ?

Joey (lui souriant): On arrête

Ils se dirigèrent vers la cuisine. Joey servit le thé pendant que Pacey coupait le gâteau et que Jen sortait les couverts. Pendant l'espace des 3 heures suivantes, ils oublièrent tout leurs problèmes, ils oublièrent Andie et ses crises, ils s'amusaient et ne virent pas le temps passer. Jen passa la tête par la fenêtre et s'aperçut que la nuit venait de tomber. Pacey se mit à sauter sur place en souriant:

Joey (éclatant de rire): Mon dieu qu'est-ce qu'il prépare encore ?

Pacey: Joey tu as un grand jardin à l'arrière de la maison ?

Joey: Rien à voir avec la superficie de la Maison Blanche mais on peut dire que oui quand même

Pacey: Il est tard, ça vous dis qu'on fasse un peu de camping ?

Jen: Oh oui du camping

Jack: Je suis

Dawson: Plutôt 2 fois qu'une

Joey: C'est une excellente idée Pacey. J'acceptes si vous me promettez de me protéger des horribles bêtes nuisibles qui pourrait avoir la géniale idée de venir me chatouiller les orteils cette nuit

Pacey (d'une voix théâtrale en la prenant dans ses bras): Je te le promets Joey. J'affrontrais les dangers des moustiques et des bêtes rampantes pour qu'ils ne t'ateignent pas. Je leur barrerais la route toute la nuit

Joey ne put s'empêcher de rire malgré le rouge qui lui montait aux joues. Jen les regarda tendrement. Si Joey se décidait à lui avouer ses sentiments, elle était persuadée que Pacey quitterait sa folle pour elle. Elle devait convaincre Joey de le lui dire. Elle jeta un coup d'oeil de nouveau vers Pacey et Joey et esquissa un sourire. Pacey avait prit Joey dans ses bras et la faisait tournoyer dans les airs comme s'ils avaient 5 ans. Joey riait aux éclats et Pacey la regardait s'amuser, tendrement. Comment ces deux-là avaient pu ne pas être amis par le passé ? Ils avaient l'air d'être les 2 meilleurs amis du monde en ce moment ?

Joey: Vous n'avez qu'à utiliser le téléphone pour avertir Grams, Gail, Andie et Doug

Jen: Pas la peine. Je dors plus souvent ici que chez moi. Grams a l'habitude, quand je ne reviens pas, elle sait que je suis ici

Tout le monde se mit à rire y compris Jen

Dawson: Ben à dire vrai pour moi c'est pareil

Jen: C'est clair que tu pouvais te moquer toi, tu passes autant de temps que moi ici

Cette remarque eut pour but de les faire rire de nouveau

Jack: En ce qui me concerne je n'ai aucune envie de reparler à Andie depuis sa comédie de cet après-midi mais si je ne la préviens pas, elle risque de nous ramener la police, le samu et un groupe de CRS

Jack et Pacey éclatèrent de rire tandis que Joey, Dawson et Jen baissaient les yeux vers le sol. Reparler d'Andie remettait Joey dans un état de peur et replantait Jen et Dawson dans un état de colère furieuse

Pacey: Y a un problème ?

Jen regarda Joey qui la suppliait du regard de ne rien dire. Le regard de Pacey faisait des aller-retour entre Joey, Jen et Dawson.

Jen: Non y a rien Pacey. Pourquoi tu veux qu'il y est quelque chose

Pacey: Vous êtes bizarre (se tournant vers Joey) Joey ?

Joey: Ouais ?

Pacey: Qu'est-ce qui se passe ?

Joey (gênée): Rien Pacey, Jen vient de te le dire

Pacey (pas convaincu du tout): Bon okay

Joey: Jack tu peux utiliser le téléphone de ma chambre, celui du salon est en panne.

Jack (se dirigeant vers la chambre de Joey) okay merci Jo

Joey: Si tu veux prévenir quelqu'un Pacey, tu connais le chemin, je vais sortir les tentes du garage, j'en ai 3 ça suffira ?

Dawson: Ben normalement oui, à raison de 2 par tente, on est 5, oui ça ira.

Joey: Okay j'y vais

Pacey: Attends je vais t'aider

Joey: Merci

Pacey: Mais c'est normal

Ils sortirent de la maison et se dirigèrent vers le garage. A mi-chemin, Pacey agrippa doucement le bras de Joey. Elle se retourna et son regard se plongea dans celui de Pacey.

Pacey (murmurant): Jo qu'est-ce qu'il se passe ?

Joey: C'est-à-dire ?

Pacey: Je vois bien qu'il se passe quelque chose Joey. Pour commencer tu es distante, ensuite depuis cet après-midi tu semble inquiète, terrifiée. Je comprends pas Joey, je ferais tout ce que je peux pour t'aider tu le sais, mais comment je peux t'aider si tu ne me parles pas ?

Joey (un peu froide): Tout simplement parce que je n'ai pas besoin d'aide voilà (radoucit) écoutes Pacey je te remercies vraiment de prendre soin de moi comme tu le fais, sincèrement tu ne peux pas imaginer à quel point je suis heureuse, seulement tu ne peux pas m'aider ...

Pacey: Alors il y a bien quelque chose ?

Joey: C'est pas ce que j'ai dis ...

Pacey: Joey ...

Joey: Okay, y a un petit problème mais crois-moi c'est aussi bien pour toi que pour moi si je ne t'en parles pas. Si tu tiens vraiment à moi, fais-moi confiance et ne me demandes pas plus de détails, s'il te plaît

Pacey: Bien sûr que je te fais confiance Jo, mais j'aimerais tant que tu te confies à moi

Joey: Si je pouvais Pacey, tu aurais été la première personne a être au courant je te le promets mais pour l'instant je ne peux pas en parler, tu comprends ? Il y a déjà trop de personnes au courant pour le moment et je ne peux pas risquer davantage

Pacey: C'est si grave que ça ?

Joey (des larmes coulant sur son visage): On va les chercher ces tentes ?

Elle se détourna et se dirigea vers le garage en essuyant rageusement les larmes qui coulait de ses yeux. Elle s'en voulait d'avoir pleuré devant lui et surtout elle souffrait tant de le faire souffrir. Elle voulait tant lui révéler ce qu'était Andie en réalité et ce qu'elle lui faisait endurer mais il y avait trop de personnes en jeu et dieu sait ce qu'Andie ferais par la suite. Pacey la regarda partir, le coeur lourd. Il y a quelques semaines à peine, ils ne supportaient même pas de se trouver dans la même pièce, et aujourd'hui son monde s'écroulait si elle ne se confiait pas à lui. Un bruit le sortit de ses pensées. Il se précipita vers le garage pour trouver Joey sous un tas de couvertures, rigolant à pleins poumons. Pacey s'approcha d'elle en éclatant de rire à son tour. La délivrant de son tas de couvertures, il lui prit la main pour la relever.

Pacey: Et tu m'en parleras un jour quand même ?

Joey: Quand toute cette histoire se sera tassée je te le promets mais pas maintenant Pacey. J'ai confiance en toi mais pour l'instant je ne peux pas pas, tu comprends ?

Pacey: Oui je te comprends Joey et je sais que tu prendras la bonne décision mais si ça deviens vraiment très grave, je veux que tu cours me prévenir, d'accord ?

Joey hésita. La situation était déjà très grave mais peut-être pas autant que ça.

Pacey: Joey ?

Personne: Joey, Pacey, vous êtes là ?

Joey soupira de soulagement de ne pas avoir à répondre

Joey: oui Jack on est là

Jack: Joey, ça t'embête si Andie participe à la soirée camping ? Je n'ai pas eu le temps de lui dire de ne pas venir, dès qu'elle a su que je restais, elle a raccroché après m'avoir crié à la hâte qu'elle venait aussi

Joey frissona, des gouttes de sueurs se mirent à couler de son front. Andie allait arriver chez elle et passerait la nuit ici. Comment fermer l'oeil en compagnie de quelqu'un qui n'a qu'une envie, vous voir disparaître de la surface de la planète ?

Jack: Euh Joey, tu es encore là ?

Joey: Hein ? Ah .. euh ben ...

Andie arriva en courant, essoufflée, son pyjama sur l'épaule et sa brosse à dent dans la main

Andie: Ca y est je suis là

Elle se jeta au cou de Pacey pour l'embrassait

Pacey: Andie doucement enfin tu viens d'arriver

Andie: Et alors tu m'a manqué c'est tout

Jack: Tu aurais pu prendre ton temps on est pas couché tout de suite Andie. Regardes-toi, tu as osé te balader dans la rue avec ton pyjama rose sur l'épaule et ta brosse à dent dans la main ?

Pacey se mit à rire. C'est vrai que le spectacle était hilarant

Andie: Très drôle Mr le Gay

Jack (rouge de honte): ANDIE

Andie: Quoi ? Tout le monde l'aurait su de toute façon un jour ou l'autre.

Jack: Je ne te pardonnerais jamais ce que tu viens de me faire, t'entends JAMAIS

Andie: Pas la peine de monter sur tes grands chevaux, tu m'as dis que Miss Perfecti... euh que Joey le savait déjà donc c'est bon et mon doudou le répètera pas promis, hein Pacey ?

Pacey: D'une je m'appelles Pacey et non Doudou, de 2 évidemment que je ne le répèterais pas, de 3 tu peux tout nous dire Jack, tu es notre ami et c'est la seule chose qui compte et de 4, c'est vraiment nul ce que tu viens de lui faire Andie

Andie (furieuse): Oh c'est bon là foutez moi la paix. Si c'est comme ça je vais voir la blondé écervellée et Dawson, ils seront peut-être plus sympa avec moi eux

Elle partit vers la maison

Joey: Jack je suis désolé

Jack: C'est pas de ta faute Jo, j'en peux plus elle aura ma peau

Pacey: Tu devrais peut-être rappeller la clinique, non ?

Jack: Je ne sais pas, je ne sais plus ...

Joey le prit dans ses bras pour le calmer. Il calla sa tête dans son cou et versa quelques larmes

Jack: Merci Jo

Joey: De rien, tu sais que je serais toujours là pour toi

Jack: Je le sais, tu es géniale, merci

Il l'embrassa sur la joue. Lorsqu'elle entendit des cris vers la maison elle s'y précipita. Jen et Dawson seuls avec Andie elle aurait dû se douter que ça ferait des flammes

Andie (frappant contre la porte): Mais laissez-moi rentrer enfin

Pacey: Mais qu'est-ce qu'il se passe ici ?

Andie: Dawson et Jen ont fermé la porte à clé quand ils m'ont vu et ne veulent pas me laissez rentrer

Joey: Jen qu'est-ce qu'il se passe ?

Jen: Qu'est-ce qu'elle fait là Joey ?

Andie: Je suis venue camper aussi et ça te regardes pas. T'as beau venir là toutes les 5 minutes, c'est pas ta baraque alors laisses-moi entrer

Dawson: Non

Andie: Comment ça non ?

Jen: Ce qu'il veut dire en clair c'est: Rentre chez toi ok ?

Pacey: Jen on va voir ce qu'on peut faire, laisses-nous rentrer on a besoin d'autres couvertures pour les tentes

Dawson (soupirant): Ok

Ils ouvrirent la porte et Andie rentra gaiement sous les regards meurtriers de Dawson et Jen

Jen (allant vers Joey): Pourquoi elle est là celle-là ?

Jack: C'est de ma faute. Je l'ai appelé et sans que je puisses dire un mot elle me disait qu'elle venait aussi, j'ai rien eu le temps de dire ou faire

Joey: Ce n'est pas de ta faute Jack c'est pas grave (se tournant vers les autres) bon alors je propose qu'on fasse nos équipes de 2 maintenant pour qu'on puisse commencer à monter les tentes

Pacey: Bonne idée Potter. Alors ?

Andie: Je proposes. Alors voyons (réfléchissant) Dawson et Pacey, Jen et Jack donc il nous reste quoi ? Oh Joey et moi

Joey devint soudain toute pale. Dormir sous une tente avec Andie, non ça jamais. Jen et Dawson la regardèrent paniquer

Dawson: Non

Andie: Euh tu sais Dawson y a d'autres mots dans le dictionnaire. Ca nous fait donc 2 non de la part de Mr Leery ce soir, qui dit mieux

Jen: non

Andie: Ah Melle Lindley entre en course. Ca se resserre attention, qui entrera en finale

Pacey: Andie arrête ça

Jen: Ouais t'es pathétique ma pauvre fille. Bref les répartitions ne me vont pas du tout. Alors on va tirer au sort (elle écrit les noms sur des bouts de papiers et les mets dans la casquette de Pacey) Allez Pace, viens tirer au sort

Andie (rigolant) Tu parles d'une main innocente ...

Pacey: C'était toi ou moi, et ma main est largement plus innocente que la tienne. D'ailleurs en parlant de tes mains, c'est quoi cette petite griffure, tu t'en es pris à un chat en venant et il a pas apprécié

Andie: Très drôle Bozzo le Clown. Personne ne l'a remarqué tout à l'heure, vous étiez trop occupée à soigner Joey mais quand Joey est tombée sur le bateau, en voulant la relever je me suis griffée

Jen et Dawson levèrent la tête vivement et regardèrent Joey.

Jen et Dawson: Pacey tu peux attendre 2 secondes pour les papiers, Jo on peut te parler ?

Joey: Ouais

Ils allèrent un peu plus loin

Dawson: Jen avait raison, c'est elle qui t'a frappé sur le bateau, hein ?

Joey (murmurant): Oui

Jen (tapant dans le mur): Je le savais bon sang, j'aurais dû finir de l'étrangler

Dawson: Et comment elle t'a fait ça cette folle ?

Joey: Elle m'a cognée contre le lavabo

Dawson: C'est pas vrai, rien ne l'arrêtes

Joey: C'est bien pour ça que je vais partir ...

Jen et Dawson (criant): Quoi ?

Pacey, Andie et Jack se retournèrent vers eux surpris de les entendre crier

Jen (plus doucement): Non mais ça va pas, tu vas pas faire ce qu'elle te dis quand même ?

Joey: Jen si je ne le fais pas, elle va me rendre la vie impossible, elle va vous rendre la vie impossible, et un drame va se produire j'en suis sûre. Alors même si ça me crève le coeur de partir de cette ville et de vous quitter, vous devez comprendre que je n'ai pas le choix (elle s'approcha d'eux et les prit par la nuque pour les rapprocher d'elle) C'est la décision la plus difficile que j'ai eu à prendre mais on restera en contact je vous le promets, je vous aime ne l'oubliez jamais.

Pacey ne loupait pas une miette du spectacle. Il voyait bien que Jen et Dawson retenaient difficilement leurs larmes. Qu'est-ce que Joey pouvait bien leur annoncer pour les mettre dans un tel état ?

Dawson (ravalant ses larmes): Et tu vas aller où ?

Joey: Le cadeau de Pacey ...

Jen: Ton week-end à Paris ?

Joey: Oui je vais aller à l'agence demain et je vais demander si je peux le transformer en un aller simple

Cette fois-ci Jen ne put retenir ses larmes et Dawson fit de même. Joey les prit dans ses bras et versa quelques larmes également.

Pacey et Jack se regardaient inquiets

Joey: Je serais toujours là pour vous, toujours. Et puis je suis pas encore partit, je suis là jusqu'à Vendredi

Jen (regardant Andie rigoler au loin): Elle me le paiera. Ca je te promets qu'elle me le paiera.

Andie: Bon alors c'est fini les messes basses maintenant, on peut tirer les papiers ?

Dawson (essuyant ses larmes): Il va y avoir un crime

Joey: Allez on y va

Pacey tira un papier de sa casquette

Pacey: Jack et .... (il en tira un autre) Dawson

Dawson: Ca roule

Jack: okay

Pacey (plongeant à nouveau sa main dans la casquette): Joey et .... (les gouttes de sueurs dégoulinèrent à nouveau sur le front de Joey) Pacey

Joey retrouva le sourire. En plus de ne pas dormir avec Andie, elle allait dormir avec Pacey

Pacey: Ben j'espères que tu ne ronfles pas Potter

Joey: Beaucoup moins que toi Witter

Pacey: Par conséquent il ne nous reste plus que Jen et Andie

Jen: Ben on va s'amuser

Andie: Il est pas question que je dormes à quelques centimètres de cette folle

Jen: Et c'est moi la folle dans l'histoire

Andie: Qu'est-ce que tu veux dire par là ?

Jen: Rien du tout ma poule faut se décontracter hein

Jack: Je penses pas que se soit une bonne idée de les laisser toutes les 2 toute une nuit coincée sous une tente

Pacey: C'est clair, Jen va la tuer

Dawson (murmurant): Et elle aura pas tort

Andie: T'as dis quelque chose ?

Dawson: Pas du tout

Andie (hurlant): JE VEUX PAS DORMIR AVEC ELLE

Dawson: Okay Okay Jen dormira avec moi. Ca t'embête pas Jack de changer de tente ?

Jack: Bien sûr que non j'ai l'habitude de supporter Andie

Joey: Bon si on commençait à monter les tentes pour qu'on puisse aller manger après ?

Pacey: Très bonne idée je meurs de faim

Andie: Eh pas si vite.

Pacey: Quoi encore ?

Andie: Ca t'embêtes pas de me laisser toute seule pour aller dormir avec Joey

Pacey: Andie c'est le destin qui l'a décidé. On a déjà changer Jack de tente pour toi, on va pas passer la soirée à changer de tente pour te faire plaisir.

Le téléphone sonna ce qui eut pour but de ne pas laisser le temps à Andie de rétorquer. Joey alla répondre, Andie en profita pour la coincer dans la pièce.

Andie (avec un grand sourire): Salut beauté

Joey: Laisses-moi sortir. Tu m’entends ? Donnes-moi la clé de la porte

Andie: Pas avant d’avoir réglé un petit détail.

Joey: Qu’est-ce que tu me veux encore ?

Andie: Ton départ. Il ne te restes que 2 jours pour débarrasser le plancher tu t’en souviens ?

Joey: Je sais ce que j’ai à faire

Andie: Très bien mademoiselle joue la rebelle. Alors on va serrer la vis plus profondément.

Joey: Arrêtes et laisses-moi partir

Joey se précipita vers la porte mais Andie la rattrapa par les cheveux puis la tira en arrière.

Joey (criant): AIE. AU SECOURS. JEN ........

Jen se trouvait dans la pièce à côté et releva la tête à l’évocation de son nom. Joey! Joey venait de l’appeler.

Elle se précipita à la porte de la pièce d’a côté et tapa avec ses poings de toutes ses forces.

Jen: JOEY. JOEY RÉPONDS-MOI.

Andie, paniquée, reprit Joey par les cheveux, ignorant Jen.

Andie: Écoutes-moi bien. Si tu n’as pas annoncé ton départ aux autres dans les 2 jours qui suivent, je mets le feu à ta baraque et je tue ta sœur, son mec et ton neveu. Ils mourront par ta faute, d’une mort lente et douloureuse. Je les ferais souffrir. Tellement souffrir qu’ils me supplieront de les achever. Tu veux pas que ça arrive, hein ?

Joey en pleurs fit non de la tête.

Andie: Alors tu annonces ton départ. Souviens t’en Joey, tu as 2 jours, passez ce délai (elle fit un signe de la main pour faire au revoir) bye bye la famille Potter. Maintenant relèves-toi et sourit. On va ouvrir à la folle qui tape dans la porte depuis tout à l’heure. Allez debout j’ai dis.

Joey se releva péniblement. Le choc de la révélation d’Andie l’avait tellement touchée que ses jambes ne la tenait plus. Elle dût s’appuyer sur la table basse pour tenir debout avant de s’évanouir de nouveau. Andie alla lui donner des gifles pour la réveiller mais rien n’y fit. Elle prit un air paniquée avant d’ouvrir la porte à la hâte.

Andie (hurlant): Venez vite Joey a un malaise

Jen qui se trouvait sur le pas de la porte se rua sur elle

Jen (sanglotant): Joey mon dieu qu’est-ce qu’elle t’a fait encore ?

Tout le monde accourut. Pacey se jeta sur Joey.

Pacey: Joey. Joey Réveilles-toi je t’en supplies

Joey (comme dans un délire) : NON PAS ALEXANDER PITIE NON NE LE TUE PAS, IL EST TROP JEUNE IL N’A RIEN A VOIR LA-DEDANS LAISSES-LE TRANQUILLE.

Andie (rouge de honte): Mon dieu elle délire

Jen la regarda fixement prête à lui bondir dessus la prochaine fois qu’elle ouvrirait la bouche. Andie dût le comprendre car elle ne dit plus rien par la suite.

Joey se réveilla lentement puis se remit sur pied à la hâte se souvenant de toute l’histoire

Jack: Joey calmes-toi on est là

Dawson: Ca va ?

Joey: Oh ... euh ... oui ça va très bien

Pacey: Tu viens de t’évanouir Joey

Joey: C’est rien Pacey, ça doit être un mélange de fatigue et de stress. Ca va mieux déjà tu vois. (Jack lui apporte un verre d’eau) merci Jack.

Joey essaya de marcher tandis que Pacey se tenait derrière elle au cas où elle tomberait de nouveau. Joey le remarqua:

Joey: Pacey tu peux passer devant je vais bien maintenant. Excusez moi de vous avoir fait peur de nouveau.

Dawson: C’est rien puce mais tu es sûr que tu veux pas qu’on appelle le médecin, c’est peut-être dût à la plaie de ta tête.

Joey: Non Dawson ça va mieux. Si ça recommences je suivrais ton conseil mais là c’est pas la peine (sortant de la pièce) Allez on a des tentes à monter les enfants

Dawson: C’est quand même bizarre. A chaque fois que Joey a un problème tu es la seule présente Andie.

Andie (honteuse): Bah ouais c’est le destin je suis peut-être son ange gardien.

Joey, Dawson et Jen se retournèrent brusquement vers elle surpris de ce qu’ils venaient d’entendre.

Jen: Son ange gardien ? Tu rigoles. Toi tu es le diable posé sur son épaule gauche.

Joey (essayant de changer de conversation) Ah au fait, Bessie et Alexander ne rentreront pas ce soir, ils sont avec Bodie. Y pas de clients aujourd’hui donc nous sommes seuls.

Jack: Cool.

Pacey: Ouais on va pouvoir faire du bruit sans déranger personne

Dawson: Joey tu n’aurais jamais dû dire ça, Pacey va se mettre à courir partout comme un gamin de 6 ans.

Pacey: Mais pas du tout. Je vais seulement me mettre à faire ça.

Il se jeta sur Jen et Joey puis se mit à les chatouiller. Les filles se débattaient en éclatant de rire. Tandis qu’il se vengeait sur Jen, Joey eut le temps de s’échapper. Elle se releva en continuant de rigoler, tapa sur son jean pour enlever les saletés qui étaient collés dessus et se dirigea vers le garage pour ramener la caisse à outils.

Jen: Joooooeeeeyyyy viens m’aiderrrrrrrr

Joey (souriant): Désolé Jen j’ai du boulot

Jack: Attends je viens t’aider

Joey: Merci Jack

Joey et Jack se dirigèrent vers le garage.

Pacey (se relevant): Attendez on va vous aider à porter les tentes

Jen (toujours à terre): Et hop, un clin d’oeil de Joey et il m’abandonne

Dawson (rigolant): Allez viens on va monter notre tente

Chacun se mirent à la tâche. Dawson montait la tente avec l’aide de Jen qui l’aidait malgré son manque d’expérience dans le camping. Jack montait sa tente tandis qu’Andie était assise dans l’herbe à le regardait faire et Joey et Pacey faisaient le travail ensemble en se jetant de fréquents coups d’oeil amusés. Leur tente fut monter en quelques minutes. Ils avaient tellement l’habitude de faire du camping avec Dawson lorsqu’ils avaient 10 ans.

Joey et Pacey: Ca y est on a fini

Jen (suppliant Joey du regard): Joey je t’en supplie, viens m’aider

Pacey: Eh on a fini notre boulot nous

Jen (lui tirant la langue): Et alors tu veux une médaille ?

Joey: J’arrive Jen

Pacey jeta un coup d’oeil vers Jack et Andie. Andie était toujours assise sur l’herbe alors que Jack se démenait à tenir la toile de la tente d’une main et le piquet de l’autre. Il se dirigea vers lui et lui tint le piquet.

Jack (reconnaissant): merci Pacey

Pacey: De rien

Andie: Bon on va manger maintenant

Pacey: C’est sûr que le boulot que tu as fournie a dû te creuser l’estomac

Andie se rapprocha de lui sensuellement et se colla à lui

Andie: Mais oui mon ange, vous regardez travailler m’a ouvert l’appétit. Bon on y va ?

Joey: On y va

Ils déjeunèrent puis se dirigèrent vers leurs tentes respectives.

Dawson et Jen: Bonne nuit les jeunes

Pacey et Joey: Bonne nuit et pas de bétises

Jen: Des bétises avec Dawson ? Mon dieu tu rêves

Dawson: Merci Jen c’est sympa

Jen: Dawson, mon chou, je dis juste ça parce que toi et moi on est trop proche pour se mettre en couple c’est tout mais tu es très mignon je te rassures

Dawson: Ah je préfères ça

Jack: Bonne nuit tout le monde

Tout les autres: Bonne nuit Jack

Andie: Ouais c’est ça bonne nuit. Bon Jack tu fermes la tente qu’on dorme un peu au lieu de discuter là

Jack ferma la tente et tout le monde s'endormit. Enfin presque tout le monde. Pacey se tourna vers Joey et la remua doucement

Pacey: Jo! Jo tu dors ?

Joey (se réveillant légèrement): Pacey ? Qu'est-ce qui se passe ?

Pacey: Rien c'était stupide, excuses-moi

Joey: Pacey, je suis réveillée c'est pas grave. Qu'est-ce qu'il y a ?

Pacey: Ben ... (il sortit de derrière lui un petit gâteau avec une bougie allumée dessus) voilà

Joey (amusée) Mais qu'est-ce que c'est que ça ?

Pacey: C'est pour fêter ces derniers évènements.

Joey leva les yeux au ciel. Fêter les derniers évènements, mon dieu y avait vraiment rien de quoi faire la fête.

Joey: C'est trop gentil Pacey mais y a pas eu tant de choses que ça

Pacey: Tu rigoles ? Pour commencer on a faillit te perdre à 2 reprises. D'abord avec Andie et ensuite ...

'Toujours avec Andie' pensa Joey

Pacey: ... avec le lavabo du bateau. Ensuite il y a eu ton changement de look, et notre amitié qui est devenue si profonde que moi-même j'ai du mal à me rappeler comment on a pu ne pas devenir amis si tôt ...

Joey (émue de l'attention de Pacey): C'est ce que je penses aussi

Pacey: Tu te souviens de la fois où j'ai fais foiré l'expérience de bio avec les escargots et qu'on a dû aller en récolter de nouveaux ?

Joey: Comment l'oublier ?

Pacey: C'est sûr que je ne vais pas l'oublier de sitôt avec le rateau que je me suis pris cette journée

Joey (rigolant doucement pour ne pas réveiller les autres): Tu m'as eu par surprise

Pacey: Tu étais surtout amoureuse de Dawson

Joey: C'est vrai mais ce n'est pas à cause de ça que je t'ai repoussé ...

Pacey (surpris): Non ? Alors pourquoi Joey ?

Joey: Pacey c'est pas le moment de parler de tout ça

Pacey: J'ai besoin de savoir Jo

Joey: Tu veux vraiment le savoir ? (Pacey lui fait un oui de la tête) Très bien. J'ai eu peur que tu te sois fichue de moi

Pacey: Quoi ?

Joey: Cette journée là, on l'a passé ensemble et c'était génial. J'étais vraiment contente que l'on ait été capable de dépasser notre seuil de dispute habituel. Dans l'après-midi, j'ai rencontré Abby qui m'a demandé pourquoi j'étais si heureuse. Je n'ai rien voulu lui dire donc elle en a conclu toute seule que c'était parce que j'avais passé la journée avec toi. Elle s'est monté la tête et a cru qu'on sortait ensemble. Elle a donc cru me rendre jalouse en me racontant qu'elle t'avait vu en train d'embrasser Mélissa dans le couloir du lycée. Abby étant une très grande amie de Mélissa, elle m'a dit qu'elle lui avait confié que tu avais dis à Mélissa que tu en avais marre de moi, que tu avais été obligé de me supporter toute la journée et que si tu te montrais gentil avec moi c'était pour te donner bonne conscience et pour faire plaisir à Dawson. Je lui ai dis que c’était faux et que tu n’avais pas pu dire ça mais pour appuyer ses dires, elle est revenue dix minutes plus tard avec Mélissa qui a acquiescer tout ce qu’elle avait dit

Pacey: Mais c'est complètement faux

Joey: Je sais. J'aurais pas dû la croire je sais. Seulement quand tu m'as embrassé ce jour-là, j'ai été tellement surprise. Tu comprends, je n'ai pas cru Abby au début mais avec ce baiser, ce qu'elle m'a dit m'est revenue en tête et je dois l'avouer j'y ai cru. Comprends-moi Pacey, la veille on ne pouvait pas se supporter et le lendemain juste après ma discussion avec Andie, tu m'embrasses. On venait à peine de devenir amis, je ne savais pas encore si je pouvais avoir confiance en toi ou pas, si je devais croire en les paroles d'Abby ou pas.

Pacey: Je comprends ne t'inquiètes pas. J'ai juste une dernière question pour clore le sujet.

Joey: Ouais vas-y

Pacey: Si Abby et Mélissa ne s'étaient pas emmêlées, tu m'aurais repoussé ?

Joey (rouge de honte): Non

Pacey: Mon dieu. Ces filles auront réussit à gâcher tout ce qu'elle touchaient. Tu te rends compte, si elles n'avaient pas été là, nous serions ensemble, peut-être même déjà mariés

Joey (souriant): Mariés ? Tu vas pas un peu vite là ?

Pacey (lui souriant en retour): Je suis sûr qu'on le serait à l'heure actuel. Ces vipères auront tout pourrie même mon mariage

Joey: C'est du passé tout ça maintenant. Tu es amoureux et je fais tout pour l'être

Pacey: Tu trouveras quelqu'un qui te mérites tu verras. Quant à moi, je ne sais plus quoi faire avec Andie, je crois que je vais la quitter

Joey releva la tête vivement. Elle était vraiment contente mais si Pacey quittait Andie, elle était sûre qu'Andie lui ferez payer. Mais elle ne ferais rien contre l'avis de Pacey, même si Andie devait la faire souffrir pour ça. Pacey devait être heureux, même si ce n'était pas avec elle malheureusement, il méritait quelqu'un qui l'aime et qui prenne soin de lui. Et ce n'était absolument pas le cas d'Andie, loin de là.

Joey: Pacey je n'ai pas de conseils à te donner. Il n'y a que toi qui sache ce dont tu as besoin. Si Andie te rend heureux, si tu l'aimes toujours, c'est très bien mais si ce n'est pas le cas, ne te forces pas et passe à autre chose parce que si tu continues malgré tout, votre relation finira par se détériorer et vous finirez par vous détester

Pacey: Déjà que c'est presque le cas

Joey: A ce point là ?

Pacey: Tu as vu son comportement de ces derniers jours et la façon dont elle me parle ? Non j'en peux plus c'est fini et je lui dirais dès demain

Joey: Fais ce que tu penses être le mieux pour toi Pace, c'est le principal (elle rigole) Maintenant souffles ta bougie avant de mettre le feu à la tente.

Pacey: Merci Joey. Merci pour tout ces conseils et de m'avoir écouté aussi

Joey: Tu es mon ami Pacey, c'est mon devoir de te conseiller et de t'écouter

Pacey: Et tu le fais très bien.

Joey: Merci. Allez il faut qu'on dorme, il est bientôt 4h

Pacey: Déjà ?

Joey: Ouais

Pacey: On voit pas le temps passé quand on est en bonne compagnie

Joey: Ca me touche Pacey merci

Pacey: C'est sincère

Ils se regardèrent en souriant puis s'allongèrent de nouveau. Pacey se retourna pour faire face à Joey.

Pacey: Tu n'as pas un peu froid ?

Joey: Non ça va

Pacey: Bah moi j'ai froid alors ...

Il ouvrit ses bras et fit signe à Joey d'y entrer. Elle posa sa tête contre son torse en rigolant et Pacey ne put retenir un énorme sourire qui se posta sur son visage. Il referma ses bras sur Joey et la serra très fort contre lui.

Pacey: Bonne nuit Joey

Joey: Bonne nuit Pacey

Ils s’endormirent l’un contre l’autre, un sourire sur leurs visages.

Le soleil se leva sur la pension des Potter. Une voix surgit de nul part

Personne: DEBOUT TOUT LE MONDE

Jen (grognant): Mais qu'est-ce que c'est que ça ?

Personne: ALLEZ C'EST L'HEURE DEBOUT

Dawson: Retenez moi je vais la tuer

Jack: Andie ça suffit tu peux arrêter de crier comme ça

Andie: VITE VENEZ VOIR

Un oreiller puis une chaussure arrivèrent à la tête d'Andie.

Andie: Jen si tu pouvais arrêter de me balancer toute ta tente à la tête ça serait sympa

Un autre oreiller lui arriva à la tête

Andie: Pacey c'est valable aussi pour toi

Tout le monde se leva donc pour voir ce qu'elle leur avait encore préparé. Le journal à la main, perchée sur une des chaises de jardin, Andie semblait folle de joie

Jack: Mais ça va pas Andie ? Il est 7h du matin

Andie: Le livreur de journaux vient de passer

Dawson: Géant. Bon on retourne se coucher ?

Andie: Attends Dawson. Regardez la 1ère page d'aujourd'hui

Pacey commença à lire:

'Aujourd'hui débute l'affaire devant le tribunal de ce paysan que nous nommerons René face à son voisin. René souhaite traîner devant les tribunaux celui que nous appellerons Jacques, qui a élevé depuis sa naissance, un renard qu'il a prénommé Monkey, mais qui malheureusement sacage le poullailler de René toutes les nuits. Pour lire la suite de l'article, rendez-vous page 20' Passionnant! Bravo Andie ça valait le coup de nous réveiller. Bon moi je retourne me coucher. Vous venez ?

Les autres commencèrent à le suivre jusqu’à ce qu’Andie lui arache le journal des mains

Pacey: Hé!

Andie: C’est pas le bon article abruti. Je parlais de celui-ci

Jen lui prit vivement le journal des mains en la fusillant du regard:

Jen:

‘Le célèbre groupe de rock ‘Green Day’ sera présent dans la charmante petite ville de Capeside cet après-midi même. L’entrée ne coûte que $10 par personne et de nombreux objets collectors sont à vendre avant et après le concert. Venez nombreux ils vous attendent.’

Jack: Et alors ?

Andie: Cette fois-ci c’est pas une fête privée, on peut y aller ? S’il vous plaît

Pacey: Euh ôtes-moi d’un doute, t’étais pas fan de Country hier ?

Andie: Ben si pourquoi ?

Pacey: T’es au courant que le rock c’est vachement différent de la country quand même ?

Andie: Merci Einstein j’étais au courant mais j’ai envie d’y aller quand même. Et puis depuis quand tu parles comme ça à ta petite-amie toi ? (Elle lui tapota sur la joue) T'as de la chance de m'avoir quand même, je te pardonnes

Pacey (murmurant): Que de bonté très chère

Dawson: Bah moi j’aime pas le rock

Jen: Ben c’est drôle moi non plus

Andie: Et ben on se passera de vous (se tournant vers Joey) Jo, je suis sûre que tu vas venir avec moi toi, hein ?

Joey: Euh à vrai dire, j’ai des tonnes de choses à faire aujourd’hui et ...

Andie (la coupant): T’as bien le temps pour un petit concert (elle la regarda fixement) non ?

Jen: Elle vient de te dire que non

Andie (ignorant Jen): Joey s’il te plaîiiit

Dawson sentait que Joey allait craquer. Il ne voulait pas la laisser seule avec elle

Dawson: On va tous y aller

Andie (venimeuse): Je croyais que t’aimais pas

Dawson: Eh ben je vais apprendre à apprécier le rock

Jen: Je vais essayer aussi

Pacey: Andie faut que je te parles

Andie (d’un geste de la main): J’ai pas le temps je dois aller trouver ma tenue de cet aprem (l’embrassant furtivement) A 14h ici salut

Pacey (soupirant): J'y crois pas ...

Joey lui posa une main sur l'épaule pour le soutenir. Il se retourna, lui sourit puis la prit dans ses bras.

Dawson: Y a un problème Pacey ?

Pacey: Rien de bien grave Dawson, je voulais seulement rompre avec Andie mais bon (levant les bras ironiquement) elle doit choisir sa tenue pour cet aprem

La caricature d'Andie faite par Pacey eut pour but de faire rire tout le monde.

Jen: Alors ça y est tu t'es finalement décidé à la virer ?

Dawson (rigolant) Jen ...

Jen: Bah quoi ? Personne ne peut la supporter dans la bande désolé Jack mais c'est vrai

Jack (compatissant): Mais y a pas de mal

Pacey: Bon ben je ferais ça avant le concert c'est pas grave.

Des cris se firent entendre de l'autre côté de la rue. La bande alla vers la route pour voir d'où ça venait. Une bande de jeunes jouaient au base-ball sur un terrain, le regard de Pacey s'alluma une nouvelle fois.

Joey: Non Pacey

Pacey: Ben j'ai encore rien dis

Joey: Non mais ça va arriver et je tiens à ma peau

Pacey (lui souriant): Bon sang comment tu fais ça ?

Joey: J'ai le malheur de connaître ton mode de fonctionnement depuis les couches culottes Pacey, voilà comment je fais

Un éclat de rire général survint de nouveau

Pacey: Ca vous dis qu'on aille faire une partie avec eux ?

Jen: Je te rappelles Bozzo qu'on est en pyjama, que mes cheveux non peignés ressemblent à ta coupe de cheveux habituelle, que l'on a pas encore déjeuné et le pire dans tout ça c'est ce petit détail. Je n'aime pas le sport.

Pacey: Petite Jen. Premièrement Bozzo n'est pas mon nom, secondo ton pyjama Bunny le lapin pourrait les faire rire et les déconcentrer par la même occasion nous permettant de gagner, troisièmement ma coupe de cheveux habituelle est très bien, je suis à la mode moi madame, quatrièmement, pour le déjeuner j'ai faim aussi donc on va y aller maintenant et pour finir, un peu de sport te ferait le plus grand bien pour m'enlever ce petit bout de cellulite là sur ta jambe

Jen: Oh je vais l'étrangler

Pacey commença à courir gaiement suivi de près par Jen

Jen: Tu vas voir si j'ai de la cellulite

Joey (rigolant): Oh ce que je les adore ces 2 là

Jack: C'est clair qu'on s'ennuie pas avec eux

Dawson se tourna vers Jen qui avait les mains sur le cou de Pacey et essayait de l'étrangler

Dawson: Ca suffit les enfants. Papa va vous préparer votre chocolat chaud si vous vous tenez tranquille

Jen et Pacey: D'accord papa

Pacey se dirigea en rampant vers Joey et lui tira le bas de son pyjama

Joey (rigolant toujours): Pacey laisses mon pantalon tranquille et vas prendre le chocolat de papa

Pacey (prenant la voix d'un bébé): Euh maman je veux faire pipi

Joey: Très drôle Witter. Va prendre ta douche et (tirant sur la main de Pacey) lâches mon pantalon enfin

Pacey: Maman ... pipi

Joey: Bon vas voir ton père et laisses ta mère tranquille

Pacey: Non je veux maman, j'aimes ma maman moi

Joey releva les yeux vers lui. Elle savait qu'il jouer mais à chaque fois qu'il disait qu'il l'aimait, même ironiquement son coeur faisait des bonds de 3 mètres de haut.

Joey (cachant son malaise): Bon Dawson je te laisses l'enfant terrible, j'ai envie de prendre ma douche. On y va ?

Jen: Ouais. Bon les mecs on va mettre les choses au clair tout de suite. Il y a 2 salles de bain ici alors chacun chez soi okay. Je veux pas en voir un se ramener dans la salle de bain des filles sous prétexte qu'il a perdu son shampoing

Pacey (reprenant sa voix normal): Pourquoi t'as peur qu'on voit ton morceau de cellulite ?

Jen: Pacey tu commences à m'énerver j'ai pas de cellulite. Bon allez tout le monde à la douche.

Ils rentrèrent dans la pension et montèrent les escaliers. Pacey en profita pour faire le pitre et voulut monter les marches 4 à 4. Alors qu'il allait arriver en haut de l'escalier, il se prit le pied droit dans celui de gauche et s'affalla sur la marche. Après avoir vérifié qu'il n'avait rien, tout le monde éclata de rire.

Pacey: Eh rigolez pas, je me suis mordu la langue

Jen: Mon vieux quand on a de la cellulite qui nous empêche de sauter correctement sur les marches, on les passe 1 à 1

Pacey lui tira la langue ce qui augmenta le rire de Jen.

Joey: Ca va Pacey ?

Pacey: Enfin quelqu'un qui penses à moi. Merci Joey mais ne t'inquiètes pas j'ai juste un peu mal à la langue

Un rire se fit de nouveau entendre

Pacey: Lindley ça suffit

Joey: Mais tu saignes ?

Pacey passa son doigt sur sa langue et le ressortit légèrement rougit

Pacey: Ah ouais. Oh c'est pas grave ça va s'arrêter.

Dawson: T'as qu'à aller mettre un pansement

Pacey: Un pansement sur la langue ? Bravo Dawson

Dawson: Ah ouais j'avez oublié que c'était sur la langue

Jen: Bon on va pas passer la journée sur la langue de Bozzo. Tu viens Jo, on va dans la salle de bain

Pacey: Tant de compassion me touche Jen. Et je m'appelle pas Bozzo okay ?

Jen (criant de la salle de bain des filles): Oui Bozzo

Pacey: Très bien Miss Cellulite

Pacey se retourna content de lui vers la salle de bain des garçons. Il reçut la chaussure de Jen en plein dans le derrière.

Pacey: Aïe. Jen mes fesses

Jen: Ca t'apprendra à m'appeler comme ça

Pacey: Sadique

Jen: Imbécile

Ils rentrèrent dans la salle de bain des garçons en riant. 1 heure après tout le monde fut douchée. Ils descendirent prendre leur petit-déjeuner. Pacey comme à l'aller, dévala les escaliers 4 à 4.

Joey: Pacey ça t'a pas suffit tout à l'heure

Pacey: Je sais mais c'est trop tentant

Joey: C'est fou Alexander fait pareil à chaque fois

Dawson: C'est normal ils ont le même âge

Pacey: Très drôle Dawson. Allez on va déjeuner je suis pressé d'aller la faire cette partie

Jen: Attends si ils refusent qu'on joue avec nous, tu parles d'une équipe. 2 filles et 3 mecs génial

Jack: Ben pourquoi ils refuseraient ?

Jen: Je sais pas moi. On les connaît pas ces mecs après tout.

Dawson: Sois pas si trouillarde Jen.

Jack: Le seul problème que je vois c'est pour nos tenues. J'ai pas pensé à emmener une tenue de sport moi.

Jen: Moi j'ai quelques affaires ici donc c'est pas un problème pour moi

Dawson: Ben moi c'est comme Jen, j'ai des vêtements ici aussi

Pacey: Mais vous habitez ici vous c'est pas possible

Jen et Dawson se mirent à rire

Dawson: Ouais en quelque sorte

Jen: Disons qu'on passe les trois quarts du temps ici et le quart restant chez nous

Joey: Et j'en suis ravie moi

Jen et Dawson: Merci Jo

Joey: Mais cette maison est la votre (regardant Jack et Pacey) et c'est idem pour vous aussi

Jack et Pacey: Merci Joey

Joey: C'est un plaisir. Pour les vêtements de sport, Jack et Pacey, je peux vous prêter ceux de Bodie si vous voulez

Jack: Okay

Pacey: Ca va pour moi

Joey: Bon ben c’est réglé. Allez on descend.

En 20 minutes le petit déjeuner fut pris. Ils remontèrent à l'étage. Dawson et Jen allèrent fouiller leurs affaires dans la chambre de Joey tandis que Jack et Pacey suivirent Joey dans celle de Bodie.

Joey: Ben voilà l'armoire de Bodie. Je vous laisse choisir et vous habiller

Jack et Pacey: Merci Joey

Elle sortit et alla rejoindre Jen et Dawson dans sa chambre.

Dawson: Bon ben j'ai trouver moi, je vais dans la salle de bain

Jen: Dis Joey, tu me vois mieux avec ce jogging noir ou avec ce short rouge ?

Joey: Je trouves que ton jogging te va mieux.

Jen (commencant à le mettre): Okay merci Jo. Par contre toi je veux que tu mettes ça.

Elle lui tendit un petit short noir.

Joey: Tu rigoles là ?

Jen: Non. Joey je te connais tu allais mettre ton vieux jogging marron qui te mets pas du tout mais alors pas du tout en valeur et que tu portes depuis tes 12 ans.

Joey: Ben ... euh ... ouais

Jen: Joey y a des mecs là-bas

Joey: Jen...

Jen: Je sais Jo. Y en a qu'un qui t'intéresse mais on ne sait jamais, tu peux craquer pour un autre là-bas

Joey: Ca m'étonnerait vraiment mais si ça peut te faire plaisir je vais le mettre ton short.

Jen: Merci ma puce

Une demi-heure plus tard, tout le monde se retrouva à l'extérieur de la pension. Pacey ne put s'empêcher de jeter un oeil sur Joey. Son changement de look la mettait vraiment en valeur et montrait vraiment toutes ses courbes. Il ne put détacher son regard des jambes longues et fines de Joey. Comment pourrait-t-il se concentrer sur le match si il avait ça sous les yeux ? Ils prirent la route du terrain et s'aperçurent qu'il n'y avait plus personne.

Pacey: Mince ils sont partis

Jen (faussement vexée): Oh oui comme c'est dommage

Dawson: Caches ta joie Jen

Joey: Ben on n'a plus qu'à rentrer maintenant

Pacey: Non on va jouer

Jack: A 5 ?

Pacey: Ouais on n'a pas besoin de faire un match, on n'a qu'à juste se faire quelques balles pour s'entraîner

Dawson: Ca me plaît

Joey: Ok

Jack: Je suis

Jen (grognant): Bon ok mais seulement quelques passes (se frottant les jambes et les mains). Il fait vraiment froid ce matin.

Pacey: Tu es en jogging. Regardes Joey, elle est en short et elle ne se plaint pas

Jen (souriant): Oh j'y touches plus à ta petite protégée. Elle est quand même pas mal hein ? Une vraie bombe, hein Pacey ?

Joey (rouge de honte): Jen c'est bon

Dawson: Elle a raison. Il te va vraiment très bien ce short Joey

Pacey: C'est clair que ton changement de look te mets vraiment en valeur. Comment on a pu grandir à côté de toi en te voyant comme un garçon manqué ? Tu nous prouves qu'on a eu tort là et pas qu'un peu

Jack: J'ai qu'un mot à dire. Waouuuuuuuh

Joey (de plus en plus rouge): Merci beaucoup mais c'est Jen qu'il faut remercier, c'est son short

Jen: Non c'est le tien maintenant. Il te va beaucoup mieux qu'à moi

Joey: Même si je sais que c'est pas vrai je te remercie

Jen alla attrapper une batte de baseball. Tout les autres d'un même mouvement se penchèrent

Jen: Hey!!!

Tous: Désolé

Jen attrappa une balle et la tendit à Jack pour qu'il la lui lance

Jen: Lances-moi ça Jack, je vais la rattrapper

Jack obéit et la lui lances. Au moment où Jen leva sa batte, tout le monde se pencha de nouveau

Jen: Mais arrêtez ça enfin

Pacey: Jen la dernière fois qu'on a joué au baseball, on a tous fini avec des bleus

Dawson: Ouais t'es dangeureuse

Jen: Dis tout de suite que je sais pas jouer

Jack: Euh tu sais pas jouer Jen

Jen: Merci les mecs. On va voir ça. On va le faire ce match. A 6.

Pacey: A 6 ?

Jen: Ouais regarder qui arrive

Joey: Oh non

Personne: Salut tout le monde

Pacey: Aurevoir tout seul

Personne: Très drôle Witter. Je peux jouer avec vous ?

Pacey: Non

Jen: Oui

Pacey: Tu rigoles ?

Jen: Non allez dépêches-toi on commence

Drue coura pour rentrer sur le terrain. Dawson et Jack ne purent s'empêcher de rire.

Drue: Quoi ?

Dawson: T'as encore pioché dans la garde-robe de ton père ?

Drue était vêtu aujourd'hui d'un pantalon jaune où apparaissaient d'énormes tâches de couleur diformes et d'une chemise entrouverte violette d'un côté et orange de l'autre. Il était affreux.

Drue: Pfff n'importe quoi (se tournant vers Joey) Salut beauté (il siffla) Waouh les jambes ....

Pacey (jaloux malgré lui): Bon on commence

Dawson: Tu parles d’un match de baseball. 3 contre 3. Si quelqu’un nous voit c’est la honte du siècle.

Jen: Dawson arrête de raler. Bon qui fait les équipes ?

Pacey: J’ai pas mes petits papiers sous la main

Jack: Joey fermes les yeux

Joey: Mon dieu qu’est-ce qu’il va m’arriver encore ?

Elle ferma les yeux. Jack l’attrappa par la taille derrière elle.

Jack: C’est un jeu stupide que je faisais à 5 ans mais on n’a pas d’autre solution. Mettez-vous en rond autour d’elle, je vais la faire tourner et à un moment donné, Joey pointera une personne du doigt, cela donc 2 fois, et ça constituera l’équipe.

Pacey: Ridicule mais ingénieux.

Jack fit tourner Joey. Elle attendit 10 secondes puis pointa quelqu’un du doigt. Elle ouvrit les yeux pour découvrir Dawson. Il lui souria et sortit du cercle tandis que Joey fermait de nouveau les yeux.

Jack: Repositionnez-vous s’il vous plaît

Les autres bougèrent de place et se repositionnèrent en cercle. Jack fit tourner Joey puis se plaça dans le cercle.

Jack: Et c’est repartit ...

Joey pointa de nouveau et ouvrit les yeux. Cette fois-ci elle tomba sur Jack. Il vint se positionner au côté de Dawson.

Jen: Ben voilà les équipes sont faites. Joey, Jack et Dawson d’un côté. Pacey, Drue et moi de l’autre.

Pacey (rigolant): Géant ...

Drue: Quoi ?

Pacey: Je suis désaventagé moi. Entre la tueuse de la batte et le clown des rues, j’ai pas de chance avec le destin.

Jen: Sympa Pacey

Pacey: Je rigolais Jen (regardant Drue) enfin presque

Dawson: Bon on commence (entraînant Jack et Joey par la main un peu plus loin) Concertation.

Jen: Oh (imitant Dawson) Concertation. Comme à la télé.

Dawson: Très drôle.

Chaque équipe s’éloignèrent pour discuter de leur stratégie.

Du côté de l’équipe de Pacey:

Pacey: Alors qui se sent d’attaque pour taper la balle ?

Drue (sautant sur place): Moi moi

Pacey: T’es sûr ?

Drue (sautant toujours): Ouais ouais

Jen: Drue t’as plus 2 ans, alors est-ce que tu peux cesser de sauter comme ça ?

Drue: Bon okay

Pacey: Moi je m’occupe de lancer la balle

Jen: Et moi ?

Pacey: Ben tu seras celle qui court sur le terrain. T’avais froid, ça va te réchauffer

Jen: Manquait plus que ça ...

Du côté de l’équipe de Joey:

Dawson: Bon si vous voulez je peux m’occuper du lancer de la balle.

Jack: Moi je préfère être celui qui court sur le terrain, je maîtrise pas trop le reste

Joey: Bah ça tombe bien parce que je préfères m’occuper de taper la balle

Jack: On était vraiment fait pour faire équipe

Dawson (rigolant): C’est clair

Ils se tapèrent dans les mains puis rejoignèrent les autres.

Jen: Ca y est stratégie identifiée

Dawson: Stratégie identifiée ? Et c’est elle qui se moquait de moi quand j’ai osé parler de ‘Concertation’

Ils se placèrent et la partie commença. Dawson lança la balle et Drue la loupa:

Jen: 1er lancer

Dawson relança la balle et pour la seconde fois Drue la loupa

Pacey: Bon sang Drue fait un effort

Jen: Second lancer. Attention c’est le dernier

Dawson lança la balle et Drue la tapa finalement tout doucement. La balle arriva à peine au pied de Dawson.

Drue: Eh vous avez vu je l’ai lancé

Pacey (hurlant): Mais cours Drue, cours

Drue (tendant l’oreille): Euh quoi ? Y a du vent j’entends mal Pacey

Pacey: Mais bon sang tu vas courir

Drue: Courir ? Mais pourquoi ?

Jen: T’énerves pas c’est trop tard

Pacey se tourna vers l’autre équipe qui sautait de joie. Il
regarda Drue qui paraissait content d‘avoir réussit à envoyer la balle à à peine quelques centimètres

Pacey: Quel abruti mais quel abruti

Jen: T’énerves pas je vais prendre sa place

Joey attrapa une batte et attendit que Pacey se positionne:

Joey: Allez vas-y Witter

Pacey: On va voir si tu peux arrêter mes légendaires boulets de canon Potter

Drue: Tout est légendaire avec lui. Ses coups de boule, ses lancers, ...

Jen: Tais-toi sinon c’est bien toi qui pourrait la prendre dans la tête son boulet de canon

Pacey lança sa balle adroitement. Joey leva sa batte, fixa la balle qui arrivait et tapa dedans de toute ses forces. La balle fit un sacré vol et alla s’écraser au loin. Le temps que Pacey réagisse surpris de la force de Joey, cette dernière se mit à courir. Lorsque Pacey reprit ses esprits c’était trop tard. Jack coura vers Joey et la souleva dans les airs en rigolant, Dawson fit de même après. Pacey arriva tout penaud vers son équipe.

Drue: Ca valait le coup de me gueuler dessus

Pacey: Oh ça va toi hein ?

Jen: Elle a arrêté ton boulet de canon (elle rigole) Une fille a arrêté un de tes lancers alors qu’aucun mec n’y ai jamais parvenu.

Pacey (la regardant au loin, rire dans les bras de Dawson): J’en reviens pas ...

Drue (rêveur): Mais Joey n’est pas une fille comme les autres, c’est une déesse.

Pacey: Ouais ben au lieu de rêvasser sur Joey, tu te reprends parce que là, on se fait écraser mais d’une force.

Pacey: Allez Jen, prends ta batte, on y retourne.

Dawson: Jack prends ma place et lances la balle. Je suis sûr que tu vas faire un malheur.

Jack: Dawson je suis nul

Joey: Mais non et puis on s’en fiche, on n’a misé la tête de personne, c’est un jeu

Jack (rigolant): Okay je vais faire de mon mieux

Dawson: On n’en ai sûr

Jack attrappa la balle et alla se positionner devant Jen. Il lança la balle mais Jen la loupa. Il la relança et cette fois Jen la tapa. La balle passa juste au dessus de la tête de Jack mais Jack se pencha juste à temps. Elle se mit à courir mais pas dans le bon sens.

Pacey: Jen non dans l’autre sens

Jen le voyait parler mais ne l’entendait pas. Drue avait raison, ce satané vent couvrait tout les bruits.

Jen: Quoi ?

Pacey (lui criant): Pas dans ce sens

Jen n’entendit rien et s’avança près de lui pour l’entendre.

Pacey: Non restes là-bas mais dans l’autre se... c’est plus la peine, on s’est fait devancés.

Jen: Oh zut. C’est de ta faute, tu m’as parlé et je me suis approché pour t’écouter.

Pacey: Non mais tu plaisantes Lindley ? Tu courais dans le mauvais sens.

Jen (gênée): Ah ouais ? Ah peut-être ...

Pacey (courant vers le terrain): Bon allez on peut encore remonter

La partie se poursuivit jusqu'au début de l'après-midi. Sur le chemin du retour :

Dawson: Bah alors les champions, on se vante plus ?

Pacey, Drue et Jen ne répondirent rien, seul un petit grognement sortit de leur bouche. La tête baissée ils avançaient vers le B&B sous les rires victorieux de Dawson, Jack et Joey.

Jack: Quand même 40 à 3 fallait le faire.

Joey (rigolant): Bon arrêtons de les charier, ils ont perdu c'est déjà assez humiliant comme ça

Pacey: Ouais c'est vrai

Drue: Enfin si Mr coup de boule, nous avais pas imposé sa stragtégie à la noix on auait pas perdu

Pacey: Primo, je n'ai rien imposé du tout, c'est pas ma faute si tu n'as réussis à toucher la balle une seule fois en plusieurs heures de jeu et secondo, si tu m'appelles encore une fois Mr Coup de Boule, je te promets que tu vas y gouter.

Joey: Bon pour calmer les esprits je propose un déjeuner maison avant d'aller retrouver la fol... euh Andie, sur le lieu du concert

Jen: C'est une super idée Joey

Joey: Bon alors en route

Drue toussota, tout le monde se retourna.

Drue: Euh je peux venir moi aussi ?

Joey se remémora la scène devant le gymnase de la dernière fois et hésita. Après tout, tout ses amis étaient là, il ne lui fera rien.

Joey: Oui tu peux venir

Drue: Merci

Ils rentrèrent dans la pension. Pacey, Joey et Jack préparaient le déjeuner tandis que Jen, Dawson et Drue mettaient le couvert.

Dans la cuisine:

Pacey: En tout cas je tiens à vous féliciter pour votre victoire.

Jack: C'est gentil mais vous vous êtes bien battus quand même

Pacey (se tournant vers Joey occupée à couper des tomates): Joey tu m'as étonnée

Joey releva la tête de ses tomates:

Joey: Ah bon ? Pourquoi ?

Pacey: Tu te rends pas compte, tu as arrêté pratiquement tout mes boulets de canon, personne n'y avait réussit avant toi

Joey: Merci Pacey ça me touche vraiment

Pacey: T'as dû passer des heures à t'entraîner c'est pas possible

Joey: Ben non même pas. J'ai jamais joué au baseball de ma vie. Je sais pas peut-être que je suis faites pour faire du sport.

Pacey: T'as jamais joué au baseball ? Bah sincèrement tu devrais y penser et peut-être même faire une carrière, tu pourrais devenir célèbre.

Joey: N'exagères pas Pacey

Pacey: Non sérieux

Joey: C'est ça. Bon ben je vais aller porter ça sur la table moi.

Pacey la regarda partir puis se tourna vers Jack qui s'acharnait à faire marcher la friteuse

Pacey: Elle est géniale

Jack: Elle le serait si j'arrivais à la faire marcher correctement

Pacey: Pourquoi ? T'as des problèmes avec elle ?

Jack: C'est clair elle veut pas s'allumer, je sais pas où est le problème

Pacey: Comment ça elle veut pas s'allumer ? Tu es interessée par elle ?

Jack: Bah si on veut manger ce midi oui ça m'interesse

Pacey (commençant à s'énerver): Tu sais elle nous a déjà invité, pas besoin de la faire marcher comme tu dis pour ça

Jack: Mais qu'est-ce que tu dis ? Et pourquoi tu t'énerves ?

Pacey (criant): Comment veux-tu qu'il en soit autrement ? Tu veux la faire marcher pour ensuite l'allumer

Jack: Évidemment c'est pour qu'on mange

Pacey: MAIS ARRETE AVEC CA. Joey nous invite par gentillesse, t'as pas besoin de l'allumer pour qu'elle t'invite

Jack: Mais ...

Tout le monde arriva attiré par le bruit

Joey: Mais qu'est-ce qui se passe ?

Pacey: Jack veut t'allumer pour que tu l'invites à manger

Joey: Mais qu'est-ce que tu racontes ?

Jack: Je crois qu'on s'est mal compris

Pacey: Pas du tout, tu veux la mettre dans ton lit

Joey: Mais arrêtes avec ça

Jack comprit ce que Pacey avait compris et éclata de rire

Pacey: Mais je rêve, il rigole maintenant

Jack: Pacey je crois que tu m'as mal compris. Je ne parlais pas de Joey mais de la friteuse.

Pacey: Quoi ?

Jack: Mais oui enfin. J'essais de l'allumer depuis tout à l'heure pour faire les frites.

Pacey (rouge de honte): Excuses-moi vieux, je croyais que tu parlais de Joey

Tout le monde éclata de rire

Jack: Tu penses vraiment que je parlerais comme ça de mes amis ?

Pacey: Non je me suis emporté escuses-moi

Jack: C'est pas grave Pacey

Joey alla embrasser Pacey sur la joue

Joey: Merci quand même d'avoir pris ma défense

Pacey (virant de nouveau au rouge): Mais de rien Potter

Jen (sifflant): Woooohoooo

Joey (prenant le bras de Jack): Viens Jack je vais te montrer comment marche la friteuse. Bessie vient de l'acheter et c'est vrai qu'elle est pas pratique

Joey alla allumer la friteuse et Jack put y mettre les frites. Ils déjeunèrent en riant de tout et de rien. Puis comme prévu, ils allèrent sur le lieu du concert où Andie s'y tenait déjà. Dès qu'elle les aperçut, elle leur sauta dessus furieuse:

Andie: Enfin vous voilà, le concert va commencer dans 5 minutes.

Pacey: Du calme Andie on vient de finir de déjeuner

Andie: Tous ensemble ?

Jen: Bah ouais ça te pose un problème ?

Andie: Vous vous quittez plus depuis hier soir

Dawson: Et ....

Andie: Rien c'est bon c'est une constatation c'est tout

Dawson: C'est ça ... Bon on va acheter nos places ?

Andie (brandissant fièrement un papier): Moi je l'ai déjà

Jen (l'ignorant): Ouais on y va

Ils se dirigèrent vers le guichet et demandèrent leurs places. Dix minutes plus tard, ils se trouvaient devant la scène.

Andie (criant d'exitation): Ouahhh on est vraiment bien placé, regardez moi cette scène

Jack: Andie le concert n'a pas encore commencé alors tu peux parler normalement et évitez de crier comme ça

Andie (montant sur la scène): Non mais regardez moi cette scène

Jen (chuchotant de honte): Andie descends de cette scène tout de suite

Andie: Oh c'est bon 2 secondes Lindley

Pacey: Andie le concert va commencer descends d'ici (Pacey regarda vers la porte d'entrée. 2 vigiles se dirigaient vers eux) Andie descends dépêches-toi, sinon ces 2 colosses vont te faire descendre eux-même

Andie: Ben qu'ils viennent. Je fais ce que je veux quand j'en ai envie moi.

Dawson: Ouais tout ce que tu vas gagner c'est te faire virer du concert

Andie: Virer ? NON MOI JE VEUX VOIR LE CONCERT !

Pacey: Alors grouilles-toi sinon tu verras rien du tout (soupirant) mon dieu j'ai l'impression de parler à mon petit neuveu qui vient d'avoir 5 ans.

Andie (descendant de la scène à contre-coeur): Bon je descends voilà vous êtes satisfaits ?

Tout juste 20 secondes après, le groupe fit son entrée:

Green Day: Salut tout le monde

La foule: Saluttttttttt

Green Day: Vous avez envie de rocker ce soir ?

La foule: Ouaaaaaaaais

Green Day: Vous avez envie de faire la fête ce soir ?

La foule: Ouaiiiiiiiis

Andie (criant aussi): Moi aussssssssssi

Les autres, rouges de honte, se confondirent dans la foule

Green Day (regardant Andie en rigolant): Bah c'est bien mademoiselle (se tournant à nouveau vers la foule) Dans ce cas, si vous êtes chaud on va pouvoir commencer.

La foule: GREEN DAY GREEN DAY GREEN DAY GREEN DAY ...

Green Day (rigolant): Oh je vois que vous nous réservez un accueil des plus chaleureux. Alors nous sommes très heureux de donner un concert dans cette très charmante ville de Capeside. Nous sommes membres du groupe ‘Green Day’ et je suis Mike, voilà Billie et Tré. On va passer une après-midi d’enfer ensemble et on va ROCKERRRRRR.

Le groupe commença à jouer tandis que la foule applaudissait et tapait des pieds à tout rompre.
Le concert se poursuivit jusque tard dans l’après-midi. Drue rentra chez lui à la fin du concert. Sur le chemin du retour, Andie ne pouvait retenir sa joie.

Andie (sautant partout): C’était génial. Vraiment trop bien.

Jack: C’est vrai que c’était pas mal

Une voiture arriva et klakonna Andie qui sautait au milieu de la route

Pacey: Andie fais attention bon sang

Andie (criant sur la voiture qui s’en allait): Espèce de Chauffard. Tu l’as trouvé où ton permis ? Dans une pochette surprise ?

Jen: Elle a vraiment une araignée au plafond celle là

Andie: Qu’est-ce qu’elle raconte la décolorée ?

Jen: Quelqu’un m’a parlé ? Y a vraiment du vent aujourd’hui

Andie: Hahaha on a mangé du clown ce matin ?

Jen: Dawson t’entends pas quelque chose là ?

Dawson: Euh non t’entends des voix ma pauvre

Andie (vexée): Arrêtez ça tout de suite. Pacey dis leur d’arrêter.

Pacey: Andie ...

Andie: Merci Pacey

Jack se tourna vers Joey qui semblait perdue dans ses pensées

Jack: Joey ça va ?

Joey ne répondit pas encore dans ses pensées. Pacey se mit à sa droite et Jack à sa gauche.

Pacey et Jack ensemble: Jo, tu vas bien ?

Joey sursauta

Joey: Hein quoi ?

Jack: Qu’est-ce qu’il se passe ?

Joey: J’ai besoin de vous parler

Pacey (inquiet): Jo ...

Joey: A la pension Pacey d’accord ?

Pacey: Euh oui

Ils rentrèrent aussi vite qu’ils purent trop pressés et inquiets d’entendre ce qu’avait à leur dire Joey sauf Andie bien sûr qui souriait en coin. Jen et Dawson étaient déjà au bord des larmes, sachant ce qu’elle allait leur dire. Arrivé à la pension, Pacey aborda le sujet:

Pacey: Joey, s’il te plaît dis nous ce qui va pas. Je penses qu’à ça depuis tout à l’heure.

Ils se rassemblèrent tous dans le salon, Jen craqua et se mit à pleurer. Joey la prit dans ses bras, puis alla s’asseoir en face de tout le monde. Elle prit une profonde respiration et commença:

Joey: Waouh je sais pas par où commencer. Ce que je vais vous dire va probablement être la chose la plus dur que j’ai jamais dû faire de toute ma vie. Voilà je ... je vais partir.

Le sourire d’Andie augmenta

Pacey: Tu vas partir ?

Jack: Avec le billet que Pacey t’as offert ça on le sait

Joey: Non Jack tu m’as mal comprise. Je vais bien partir avec le billet de Pacey mais pas pour un week-end. Avant le concert je vous ai dis que je m’absentais pour aller aux toilettes, c’était un mensonge. Je suis rentrée dans l’agence de voyages juste à côté et je l’ai changé en un billet un peu plus long.

Une larme coula sur la joue de Joey. Oh oui elle avait prolongée son billet mais pas de quelques mois seulement, elle avait prit un aller simple et ne prendrait peut-être jamais le retour.

Jack: Mais de combien de temps ?

Joey (mentant): Euh ... 6 mois

Pacey (criant presque): 6 mois Jo ? Mais pourquoi tu veux t’en aller pendant 6 mois ?

Joey: Je n’ai pas le choix Pacey. Un lycée français m’a envoyé un dossier de candidature pour entrer dans leur lycée dès la semaine prochaine. J’ai envoyé un dossier et j’ai étais sélectionnée. Je ne peux pas laisser échapper ça.

Pacey: Je comprends mais 6 mois Joey c’est énorme.

Jen (se levant pour s’approcher de Joey): Comment je vais vivre sans toi moi ?

Joey (les larmes coulant sur son visage): Et moi donc, comment je vais vivre sans toi hein ?

Elles se prirent dans les bras où Jen laissa de nouveau éclatait son chagrin. Quand reverrait-t-elle sa meilleure amie ? Peut-être pas avant longtemps. Une larme coula sur le visage de Dawson ce qui entraîna des larmes sur le visage de Jack et Pacey.

Joey alla les prendre dans ses bras un par un à part Andie. Elle finit par Pacey. Il la fixa des larmes pleins les yeux. Joey s’approcha et le prit dans ses bras.

Pacey: Tu vas tellement me manquer ma belle

Joey: Tu me manqueras 1000 fois plus crois-moi

Pacey (la fixant): Ca c’est impossible

Joey: Merci

Jack (la serrant à son tour dans ses bras): Et tu t’en vas quand ?

Joey: Demain

Pacey: Pourquoi si tôt ?

Joey regarda Andie qui lui souriait. Si elle avait le choix ...

Joey: Les cours commencent la semaine prochaine et je n’ai ni logement ni plan du lycée. Faut que je m’habitues à la langue française aussi.

Andie: Oh oui je comprends mais tu vas tellement nous manquer

Dawson: Oh arrêtes ton cinéma tu veux ?

Andie: Mais s’en est pas, Joey est mon amie

Jen: Oh je vais la tuer

Pacey et Joey se mit entre les deux de nouveau. Jen et Jack se tournèrent vers Joey.

Jen & Jack: Tu veux qu’on t’aide à faire ta valise ?

Joey: Avec plaisir merci.

Ils se dirigèrent vers la chambre de Joey

Pacey essuya ses larmes mais de nouvelles prirent leur place.

Andie: Bon qu’est-ce qu’on fait cette fin de soirée ?

Pacey (clairement): On la passe avec Joey

Andie: Oh chéri j’avais résevé une table au petit restaurant qui vient d’ouvrir à côté

Dawson: Joey s’en va demain, tu peux au moins repousser ton dîner à demain non ?

Andie: Il m’a fallu utiliser mes sens du contact et tout mon taux de persuasion pour avoir une table là-bas je peux pas la repousser

Pacey: Dans ce cas t’as qu’à l’annuler parce que ma soirée je la passe ici et rien ne m’en empêchera

Andie: Très drôle chéri bon tiens mets ton manteau on va être en retard

Pacey (reposant son manteau): T’as pas bien compris Andie. Je restes ici tu m’entends.

Andie: Mais Pacey ...

Pacey (se dirigeant vers la chambre de Joey): Fin de l’histoire.

Andie (prenant son manteau et regardant Dawson): Ca il me le paiera fais-moi confiance il me le paiera

Sur ceux elle ouvrit la porte comme une furie et s’en alla. Dawson soupira et rentra avec les autres dans la chambre de Joey et eut comme un choc. La pièce était presque vide, il eut le sentiment que Joey était déjà partit. La soirée passa tellement vite, ils discutèrent de tout et de rien jusqu’au petit matin.

Jen: Oh Joey il fait déjà clair tu vas être épuisée

Joey: T’en fais pas je dormirais dans le train mais je m’inquiètes pour vous. Vous avez cours ce matin.

Tous: On n’y vas pas

Ils se regardèrent en rigolant. Ils avaient eu la même réaction.

Tous: On t’accompagne à l’aéroport

Joey: Merci

Jack: Et ton avion est à quelle heure ?

Joey: A onze heures

Pacey (regardant sa montre): Bah il nous reste 3 heures pour pofiter de toi alors

Tout comme la nuit, les 3 heures passèrent à la vitesse de la lumière. Ils allèrent donc à l’aéroport.

Sur la piste de décollage:

Jack: Aurevoir Joey reviens nous vite

Joey (le prenant dans ses bras): Merci Jack merci d’avoir toujours était là pour m’écouter. Surtout n’oublies jamais ça, on t’aime quoi que tu fais et quoi que tu décides. Tu es un mec génial et c’est tout ce qu’on a besoin de savoir.

Jack: Merci ma puce

Dawson: Tu vas tellement me manquer

Joey le prit à son tour dans les bras

Joey: Tu vas me manquer aussi mon rêveur préféré. Je veux qu’à mon retour, je puisse déouvrir à la télé un chef d’oeuvre signé Dawson Leery, okay ?

Dawson (rigolant): Je vais essayer mais je te promets de faire tout pour

Joey (reprenant sérieusement): Tu es le réalisateur le plus talenteux que je connaisses Dawson. Tu feras une grande carrière j’en suis sûre.

Dawson: Merci ma belle

Drue arriva en courant

Drue (essouflé): Andie m’a dis que tu t’en allais

Jen: Elle aura pas mi longtemps à répandre la nouvelle celle-là

Joey: Oui je m’en vais Drue

Drue: Pourquoi ?

Joey: Ce serait trop long à t’expliquer

Elle le serra dans ses bras. Drue surpris la serra plus fort contre lui.

Joey: Prends soin de toi et ne soit pas trop dur avec eux, je sais que tu les apprécies malgré les vannes que tu leur envoies.

Drue: Tu vas nous manquer

Joey lui sourit puis se dirigea vers Jen qui éclata de nouveau en sanglots.

Jen: Je t’aime tellement Joey

Joey: Je t’aime aussi ma belle. Tu es et resteras ma meilleure amie à tout jamais Jen, ne l’oublies jamais.

Jen: Tu me téléphones en arrivant tu me le promets ?

Joey: Je te le jures. Prends soin de toi et ne t’inquiètes pas le grand amour va bientôt frapper à ta porte. Belle comme tu es, tu vas voir.

Jen: Merci grande soeur

Joey: De rien petite soeur

Joey regarda Pacey qui serrait la gorge tellement il avait peur de craquer

Pacey: Je savais que se serait difficile mais pas à ce point-là

Joey: Je veuw que tu sois heureux Pacey. Avec Andie ou une autre, peut importe mais je veux que tu sois heureux c’est clair ?

Pacey: Comment l’être sans toi ?

Joey: Tu le seras Pacey (rigolant) je t’enverrais des ondes positives

Pacey (rigolant à son tour): Je guetterais chaque seconde pour ne pas les louper (la serrant très fort) je t’aimes Potter reviens vite

Joey versa quelques larmes. C’était tellement difficile de le quitter alors qu’il allait bientôt quitter Andie, elle l’aimait tellement.

Joey: Je t’aimes aussi

Le dernier appel pour Paris se fit entendre. Après une dernière embrassade et un dernier calin à chacun, Joey passa dans le couloir d’enregistrement, valida son ticket et prit son avion. Une fois dans l’avion elle éclata en un long sanglot qu’elle n’avait pas eu le courage de laisser éclater devant ses amis. Sur la piste, les autres étaient dans le même état. C’est dans un état de chagrin qu’ils quittèrent ensemble l’aéroport.

Jack: Ca va Jen ?

Jen: Bon sang je pensais pas que se serait aussi dur de la voir partir

Dawson: Moi non plus

Jack: Idem

Jen: Et toi Pacey ça va ?

Pacey ne répondit pas

Jen: Pacey ?

Pacey: Oui ?

Jen: A quoi tu pensais ?

Pacey: Je me demandais juste ce qu'elle faisait en ce moment

Jack: Et qu'est-ce qu'elle fait en ce moment ?

Pacey (souriant): Je la vois bien en train de commander un thé glacé à l'hotesse, elle le fait toujours quand elle voyage ...

Jen: ....puis elle va se mettre à lire le livre qu'elle a emmenée pour le vol tout en sirotant son thé ....

Dawson: ....mais finira par s'endormir au bout de 10 minutes de lecture pour se réveiller fraiche comme une rose dans l'heure qui suit ...

Pacey: ... elle va finir son livre. Peu importe le nombre de pages du livre, Joey finit toujours le livre qu'elle a commencé durant son voyage ...

Jen: ... ensuite se sera l'heure du déjeuner et elle va seulement commander une salade de fruits parce que quand elle mange en avion, elle ne se sent pas bien à part quand elle mange des fruits ...

Dawson: ... et son livre et son déjeuner fini, Joey va commencer à étudier le livre de la France et du langage français qu'elle a emmené pour pouvoir se trouver une chambre à son arrivée.

Jack: Mon dieu vous la connaissez si bien que ça ?

Pacey: On a grandit tout les quatre ici Jack on se connaît par coeur

Jen: Joey est une fille géniale, elle ne mérite pas ce que cette folle lui fait subir, elle ne mérites pas d'être partie pour lui échapper ...

Jen se rendit compte de son erreur lorsqu'elle sentit la main de Dawson se posait rapidement sur sa bouche

Pacey: Quoi ? De qui tu parles ? Qui fait subir quoi à Joey ?

Jen n'osait plus rien dire. Pacey s'impatienta:

Pacey: JEN

Jen: Quoi ?

Pacey: Réponds à mes questions s'il te plaît tu m'inquiètes là

Jen: Mais y a pas de quoi s'inquiéter Pacey j'essayais de ... de ... détendre l'atmosphère c'est tout

Pacey: Tu rigoles ?

Jen: Non je voulais vous faire rire voilà

Pacey: En nous disant que Joey était partie à cause d'une folle qui lui faisait subir des choses ? C'est très drôle Jen

Jen: Ben on s'amuse comme on peut hein ?

Dawson: Bon qu'est-ce qu'on fait ?

Jen: On avait l'habitude d'aller chez Joey l'après-midi, donc je sais absolument pas ce qu'on peut faire maintenant

Pacey (sans grand entrain): Une séance ciné chez moi ça vous dit ?

Les autres (sur le même ton): Ouais pourquoi pas ?

Drue: Pas pour moi Witter j'ai rendez-vous avec Abby. Elle a des problèmes avec son chimpanzé, elle en peut plus, elle m'a ordonner d'aller l'aider à s'en occuper.

Pacey (souriant): Pourtant ils ont le même âge mental, elle devrait pas avoir de problèmes

Drue s’en alla sous les rires des autres à la remarque de Pacey. Ils allèrent chez ce dernier puis s'installèrent dans sa chambre.

Pacey: Avant de commencer, je vais chercher de quoi boire et grignoter pendant le film.

Tous: Okay

Pacey se précipita dans la cuisine, les autres continuèrent de parler dans sa chambre. Après 20 secondes de silence, Jen prit une grande inspiration puis se tourna vers Jack

Jen: Jack il faut que je te parles, c'est à propos de ta soeur et de Joey

Dawson: Jen non on l'a promis à Joey

Jen: Excuses-moi Dawson mais elle me manque vraiment trop, j'ai besoin de dire à Jack ce que sa soeur fait endurer à Joey et ce qu'elle a réussit à lui faire faire par ses menaces et ses actions.

Jack: Quoi ? Qu'est-ce qu'elle lui a fait encore ?

Jen (commençant le récit de toute l'histoire): Ca a commencé sur ton bateau, tu t'en souviens quand ta soeur a demandé à parler à Joey en privé ....

Dawson et Jen continuèrent d'expliquer à Jack toutes les menaces d'Andie et l'explication de son départ. Quelques minutes après, Jack savait toute l’histoire. Il en était tellement choqué qu’il gardait la bouche ouverte et son visage avait virer au blanc aspirine.

Jack: Mon dieu dites-moi que c’est pas vrai ...

Jen: Hélas si Jack malheureusement c’est bien la vérité

Jack: Mais c’est pas possible. Andie n’a pas pu faire ça.

Dawson: Une fois de plus Jack malheureusement c’est un oui qui s’impose.

Jen: Et je te dis pas l’effort que ça a dû être pour lui de laisser Pacey ici tu sais comme nous combien elle l’aime.

Jack: Oui elle m’en a parlé un soir. Ils auraient fait un si beau couple.

Jen: C’est clair. Joey m’a dit qu’elle n’avait jamais aimé quelqu’un comme elle l’aime lui. Elle me parlait de lui comme étant l’homme de sa vie.

Dawson: C’est sûr qu’elle en était accro. Si il avait pu s’apercevoir des sentiments de Joey, peut-être qu’il aurait quitter Andie pour elle.

Jen ouvrit la bouche mais ne put donner de réponses à la remarque de Dawson. Un bruit sourd venant du pas de la porte se fit entendre. Tout le monde se retourna pour découvrir Pacey, la bouche ouverte. Le plateau de boissons et de pop-corns qu’il tenait s’était étalé à ses pieds et il était comme figé, incapable de bouger. Dawson se précipita vers lui.

Dawson: Pacey ça va ?

Aucun son ne sortit de la bouche de Pacey. Il continuait de fixer un point à l'horizon, blanc comme un linge.

Jen: Pacey qu'as-tu entendu ?

Pacey (balbutiant): Joey ... Andie ... Amoureuse ... Moi ... Subir ... Départ ...

Jack: On devrait peut-être appeler un médecin là non ?

Dawson: Non je penses pas ça doit juste être le choc (se retournant vers Pacey de nouveau) Pacey viens t'asseoir.

Pacey se laissa guider par Dawson vers le lit. Une fois assis, il reprit peu à peu des couleurs avant de se tourner vers Jen

Pacey: C'est quoi cette histoire ?

Jen: Quelle histoire ?

Pacey: Alors c'est donc vrai ... Andie, ses menaces contre Joey, c'est elle la cause de son départ, elle l'a obligée à partir. C'est elle aussi qui l'a frappée sur le bateau. Je n'ai rien vu, rien compris.

Jack: Je n'ai rien vu venir non plus

Jen: Ce n'est pas votre faute. Elle avait bien préparé son coup cette garce.

Pacey: Mais pourquoi Joey lui a cédé ? Pourquoi elle est partit ?

Dawson: Sur le bateau Andie lui a fait pression pour qu'elle s'en aille, ça tu le sais maintenant. Seulement, il y a encore 2 jours, Joey ne savait pas encore la décision qu'elle devait prendre. Elle nous avait annoncé qu'elle comptait partir mais elle n'était vraiment sûre de rien. Mais le soir où nous avons tous camper chez Joey, Andie la coincée dans une pièce pour la convaincre de partir. Si elle ne le faisait pas, Andie tuerait toute sa famille uns par uns dans une souffrance lente et douloureuse. Joey a prit peur et a cédé ...

Pacey: Mon dieu je vais la tuer ...

Jack: Mais pourquoi nous avoir rien dis ?

Jen: Tu connais Joey, elle savait que tu souffrais du comportement d'Andie, elle ne voulait pas en rajouter. Et pour toi Pacey, elle savait que tu aimais Andie, il paraît que tu lui as toi-même (Pacey se rappela le jour où il avait demander l'aide de Joey pour séduire Andie), et puis il y avait les sentiments tellement forts qu'elle te portait. Elle te voulait heureux, sans ou avec elle. Pour rien au monde, elle ne vous aurez fait du mal en vous révélant le vrai visage d'Andie, quitte à ce qu'elle en pâtisse elle-même les conséquences tragique.

Pacey (des larmes coulant sur ses joues): Je comprends mais elle aurait dû m’en parler. On aurait trouver une solution ensemble, on aurait pu y réfléchir à nous 5 et elle serait encore avec nous en ce moment et non à l’autre bout du monde toute seule. Et puis si j’avais su qu’elle avait des sentiments pour moi mais tout aurait été différents ...

Dawson: C’est ce qu’on a dit à Joey mais elle ne voulait pas t’en parler. Elle nous répétait que tu ne l’aimais pas et que tout te révéler n’aurait pas d’autre issu que de détruire votre amitié naissante.

Pacey: Mais c’est totalement faux.

Jack: Alors tu l’aimes ?

Pacey: Non ... Je sais pas ... Oui. Je l’aimes comme je n’ai jamais aimé personne comme elle. Je l’ai vraiment compris quand je l’ai vu monté dans cet avion et me laisser seul ici.

Dawson: Et Andie ?

Pacey: Qui ça ? Tu délires Dawson je ne connais aucune Andie dans mon entourage ...

Jen: Pacey tu la détestes autant que nous je peux te l’assurer mais il faut que tu ailles la quitter. Peut-être qu’elle s’apercevra que même Joey partit, tu ne l’aimes pas et que ce n’est pas de la faute de Joey puisqu’elle n’est pas là. Peut-être que ça la fera réfléchir et qu’elle s’arrêtera de s’en prendre à Joey.

Dawson: Peut-être ...

Pacey: C’est encore trop tôt Jen je peux pas. Si je la vois maintenant, ça va péter. Et quand Joey compte-t-elle revenir à Capeside ?

Dawson et Jen baissèrent la tête

Pacey: ... parce qu'elle compte revenir c'est évident

Dawson: Non

Pacey: Comment ça non ?

Jen: Joey a changé ton billet en un aller simple. Elle est partie pour toujours Pacey.

Pacey: Non c'est pas possible je peux laisser faire ça. On doit faire quelque chose ...

Le téléphone de Jen vibra. Jen regarda l’écran et s’écria:

Jen: C’est Joey

Elle s’empressa de répondre

Jen: Allo Joey. Comment tu vas ? T’es bien arrivée ?

Joey: Salut Jen. Ouais je vais bien et je viens juste d’aterrir

Jen: Alors ça y est tu es en France

Joey: Eh oui. Alors tout se passe bien à Capeside ?

Jen: Heu ...

Joey: Qu’est-ce qu’il y a Jen ? C’est Alexander c’est ça ? Andie lui a fait du mal ?

Jen: Non non rassures-toi Jo, Alex va bien. Non je voulais juste te dire que ... Attends je mets le haut-parleur. Pacey, Jack et Dawson sont là aussi.

Joey: Ah okay. Bah salut tout le monde.

Tous: Salut puce.

Jen: Voilà ce que je voulais te dire tout à l’heure c’est que ... ben ...

Joey (rigolant): Vas-y Jen je ne vais pas te manger. Profites-en je suis loin.

Dawson: Ce que Jen essaie de te dire Joey c’est que nous n’avons pas tenu la promesse que nous t’avions faites.

Joey: C’est à dire ?

Pacey: Ca veut dire que Jack et moi sommes au courant de tout Joey.

Joey (inquiète): Tout ? Et c’est quoi tout ?

Jack: Nous sommes au courant pour Andie et ce qu’elle t’a fait subir. Les causes de ton départ et ...

Pacey (finissant ce que Jack n‘arrivait pas à dire): ...tes sentiments pour moi

Joey: Mon dieu Jen comment as-tu pu leur dire ? Comment as-tu pu me faire ça ?

Jen: Joey il fallait leur dire. Il faut qu’ils connaissent la vraie Andie.

Joey: Tu sais qu’elle va s’en prendre à ma famille si elle sait que j’en ai parlé. Mon dieu elle va les tuer (commencant à pleurer) oh mon dieu comment tu as pu me faire ça ?

Pacey: Non ma puce, elle ne fera rien à ta famille je te le promets.

Joey: Comment tu peux le savoir, elle est folle, elle le fera j’en suis sûre.

Dawson: Joey écoutes-moi ...

Joey (criant): Non Dawson je ne vous écoutes plus, je vous détestes ....

Sur ceux elle raccrocha. Jen balança son téléphone contre le mur et éclata en sanglots

Jen: Mon dieu elle me déteste, j’aurais pas dû elle avait raison, j’aurais pas dû, Andie va s’en prendre à sa famille.

Jack: Non Jen on va s’en occuper. On va ramener Joey on te le promets. On la sortir des griffes d’Andie.

Dawson se tourna vers Pacey dont le visage avait de nouveau repris sa paleur.

Dawson: Pacey tu devrais aller dormir un peu, ça fait beaucoup en peu de temps. Joey qui s’en va, tu apprends que ta petite amie occupe ses journées en jouant aux tortionnaires, que Joey est amoureuse de toi et que maintenant elle nous en veut à mort. Va dormir un peu maintenant.

Pacey: Oui merci Dawson je vais dormir un peu

Dawon: On se retrouve ici dans 2 heures ?

Pacey: Ca marche

Dawson se tourna vers Jen qui sanglotait toujours, il alla la prendre dans ses bras puis lui mit le bras sur son épaule pour la guider jusqu’à la porte

Dawson: Allez viens Jen on va prendre l’air

Une fois ses amis dehors, Pacey s’assit sur son lit et ouvre sa commode. Dans le tiroir se trouvait une photo de Joey qui lui souriait, elle était si belle. Il sortit la photo du tiroir et la posa sur sa commande. S’allongeant sur son lit, il fixa la photo. Un petit sourire sur le visage, il ferma les yeux et finit par s’endormir.

NON NON PAS CA ... ANDIE LACHE-LA ... NE LUI FAIS PAS DE MAL, JE L’AIME ... LAISSE LA PARTIR ET TUE-MOI A SA PLACE

Personne: Pacey ?

JOEY NON T’EN VA PAS JE T’AIME ... LAISSE LA TRANQUILLE ... NON LACHE SON BRAS JE T’EN SUPPLIE ANDIE

Personne (le secouant): Pacey réveilles-toi.

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOON

Personne (criant): PACEY

Pacey se réveilla en sursaut, couvert de sueur. Une personne était penchée sur elle et la regardait inquiet.

Pacey: Dawson c’est toi ?

Dawson: Ben oui. Ca va ? On était dehors on aller rentré quand on t’a entendu crier alors on est rentré et on est monté

Pacey (se passant la main sur le visage): Mon dieu c’était horrible. Andie tenait Joey par le bras au dessus d’une falaise et menacer de sauter avec Joey. J’essayais de la retenir mais je n’ai rien pu faire et elle a sauté entrainant Joey avec elle.

Jack (s’asseyant sur le lit): C’était un cauchemard Pacey juste un cauchemard

Pacey soupira. Ca paraissait tellement réel. Une sonnerie retentit. Jen sortit son téléphone de nouveau sans grand entrain. Elle sauta de joie en voyant le nom affiché sur l’écran.

Jen: C’est Joey (décrochant) Joey c’est toi ?

Joey: Oui Jen c’est moi.

Jen: Tu sais pour tout à l’heure on ...

Joey (la coupant): Je sais ma puce. Je voulais m’excuer pour mon comportement de tout à l’heure. Je sais que c’est pour me protéger que vous en avez parlez seulement quand j’ai appris que vous étiez tous au courant tu comprends, j’ai eu peur, peur qu’elle s’en prenne à vous, peur qu’elle s’en prenne à ma famille.

Dawson: On comprend ma belle ...

Jack: Et on t’en veut pas non plus

Joey: Merci les mecs

Pacey: On va tout faire pour te sortir de là Joey

Joey: Que veux-tu faire Pacey ? Lui dire d’arrêter direct ? C’est plus une enfant, elle le fera pas. La renvoyer en clinique ? Elle s’échappera et reviendra se venger et on sera revenue au point de départ. Non y a rien à faire. Maintenant que je suis partie, elle ne causera plus de dégâts.

Dawson: On trouvera Joey on te le promets

Joey: Comment je vais pouvoir vivre sans vous ? Vous êtes tellement géniaux. Merci pour tout ce que vous faites pour moi.

Jen: On veut te voir revenir c’est le principal pour nous

Joey: Merci. Je dois raccrocher, j'ai rencontré quelqu'un dans l'avion qui m'a proposé de m'héberger et on doit partir.

Jack: Alors c'était vraiment faux cette histoire de lycée français ?

Joey: Oui Jack je pouvais pas faire autrement. J'ai détesté vous mentir mais je pouvais pas vous dire la vraie raison de mon départ.

Jack: Je comprends

Joey: Merci Jack. Je dois y aller. Je penses à vous très fort et je vous aimes énormément.

Tous: Nous aussi Jo

Joey raccrocha.

Dawson: Et qu'est-ce qu'on fait avec Andie ? On lui dit qu'on sait ou pas ?

Jen: J'en sais rien du tout. Pacey t'en penses quoi ?

Pacey: Je penses qu'on devrait lui dire. De toute façon je veux que Joey soit près de moi avant la fin de la semaine même si il faut que j'aille la chercher moi-même en France donc il vaut mieux qu'Andie sache que ses menaces ne marchent plus sur Joey et que je l'aurais à l'oeil quoi qu'elle fasse.

Jen: Et qui le lui dit ?

Jack: Pourquoi ne pas le lui dire ensemble ?

Une voix surgit d'en bas des escaliers. Andie hurlait le nom de Pacey.

Dawson: Eh ben ça va se faire plus tôt que prévu

La porte s'ouvrit brusquement. Andie entra dans la chambre de Pacey et alla s'asseoir à côté de lui sur le lit.

Pacey (froidement): Je peux savoir qui t'a invitée dans ma chambre ?

Andie: J'ai frappée mais t'as pas répondus alors je suis venu toute seule.

Pacey: Ouais bah à l'avenir t'évites okay ?

Andie: Mais qu'est-ce que t'as ?

Pacey: Tu pensais que je le découvrirais pas ? Tu me crois si stupide que ça ?

Andie: Mais de quoi tu parles enfin ?

Jen: Arrêtes de faire ton innocente

Andie: Mais qu'est-ce que tu me veux toi ?

Dawson: Comment as-tu pu lui faire ça ?

Jack: Elle était la seule à prendre ta défense, la seule

Andie (hurlant à présent): Mais vous êtes tombés sur la tête ou quoi ?

Pacey: On parle de Joey

Andie: Elle est partie on va pas en parler pendant des jours

Pacey (se levant brusquement du lit): Bon sang arrêtes maintenant.

Andie (allant se coller à lui): Mais chéri dis-moi ce que tu as ?

Pacey: Ce que j'ai ? Elle me demande ce que j'ai. Mais tu me prends vraiment pour un idiot. TU AS OBLIGE JOEY A S'EN ALLER ET TU ME DEMANDES CE QUE J'AI ...

Andie: Mais je n'ai obligé personne à partir tu délires ...

Jen se jeta sur Andie et la gifla. Dawson se rua sur elles pour les séparer.

Jen (hurlant): Arrêtes de dire que tu ne l'as pas obligé à partir t'entends. Tu l'as menacé, tu l'as frappé, tu l'as détruite mentalement, t'entends DETRUITE. Elle vit avec la peur au ventre maintenant alors arrêtes de nier et avoues sinon je te promets que je vais te faire avaler toutes les menaces que tu lui a faîtes.

Andie (hurlant de plus belle): Mais elle est malade celle-là. Faut te faire soigner hein ?

Pacey: Ca suffit Andie maintenant si tu nous dis pas tout de suite si tu as oui ou non harcelée Joey pour l'obliger à partir, c'est à la police que tu le diras.

Andie (se retournant brusquement vers lui): T'oserais pas faire ça. Tu m'aimes ne l'oublies pas.

Pacey: Non je ne t’aimes plus, ça fait déjà un moment que c’est plus le cas. Je ne sais même plus si je t’ai déjà aimé.

Andie: Quoi ? Mais tu te fous de moi là ?

Pacey: Non c’est fini okay F-I-N-I

Andie: Tu peux pas faire ça

Pacey: Oh que si je le peux et en plus de le pouvoir je le fais. Je te quittes Andie.

Andie: Tout ça c’est à cause de Miss Perfection. Elle me le paiera.

Cette fois-ci Dawson s’approcha d’elle et la fixa dans les yeux. Andie parut destabilisée puis reprit son air supérieure.

Dawson (calme mais sérieux): Tu t’approches encore une fois de Joey et tu vas regretter le jour où tu es venu au monde ...

Andie se recula vivement de Dawson et fixa les autres qui s’étaient mis en ligne et la regardait méchamment.

Jen: C’est plus difficile de s’attaquer à 4 personnes plutôt qu’à 1 hein ? Bah vas-y menaces nous maintenant.

Andie (criant): Laissez moi tranquille. Vous entendez ? Eloignez-vous de moi.

Pacey: C’est bizarre cette phrase d’après ce que nous a dis Jen ne marchait pas beaucoup sur toi quand Joey te la disait.

Andie: Arrêtez. Laissez moi partir ...

Jen: Ah bah c’est bizarre celle-ci non plus marchait pas.

Andie prit ses jambes à son cou et sortit de la pièce comme une furie. On entendit la porte du salon claquer 2 secondes plus tard. Une fois dehors, Andie poussa un énorme soupir. Elle essuya les gouttes de sueurs qui coulaient le long de son front et releva la tête vivemement regardant un point au loin. Son regard vira de la peur, à un regard froid et inquiétant. Un sourire maléfique se dessina sur son visage. Elle s’approcha à la hâte du point qu’elle fixait dix secondes plus tôt et un magasin se dessina à l’horizon. Andie s’arrêta devant et lut l’écrito de la boutique:

‘Venez voyager à moitié prix et réaliser vos rêves. Cette semaine promotions sur les voyages vers PARIS et LOS ANGELES. Seulement 50 euros le billet profitez en’

Le sourire d’Andie s’agrandit de nouveau. Elle entra dans l’agence de voyage et en ressortit 10 minutes plus tard un billet à la main.

Andie: Il a fallu que tu l’ouvres Miss Potter t’as pas pu t’en empêcher. Eh bien tu vas le payer maintenant. Crois-moi tu vas le regretter. Dans 4 heures je suis à Paris ma belle.

Elle se mit à courir et prit la première route qui s’offrit à elle. Une fois chez elle, elle fit sa valise, écrivit un mot à l’attention de Jack et s’en alla vers l’aéroport.

Dans la chambre de Pacey

Dawson: Eh ben là je crois qu’on a dû lui faire la peur de sa vie.

Jen: Ouais là je crois qu’elle a comprit. Espérons qu’elle va laisser Joey tranquille après ça.

Pacey: Et si ... Non c’est ridicule ...

Dawson: Quoi ?

Jack: Et si elle essayait de se venger de nouveau ...

Jen: Non me dis pas qu’elle oserait se ...

Pacey: On est sûr de rien avec elle

Jack: C’est clair. Elle a dû aller se réfugier à la maison.
Allez on va chez moi faut absolument la rattrapper et l’empêcher de nuire de nouveau.

Tout le monde monta dans la voiture de Pacey et ils se rendirent chez Jack et Andie. Pacey conduisit aussi vite qu’il put. Arrivez là-bas ils descendirent de voiture et coururent à l’intérieur. La maison était vide mais Jack remarque tout de suite le mot collé sur la table basse.

Jack: Hé y a un mot là-bas

Il se précipita et le lut à haute voix

Frérot,
Je suis partis 2 jours, 3 tout au plus. Merci pour tes mots durs de tout à l’heure, je savais que t’étais pas vraiment mon frère de toute façon.
A plus. Andie.

Jack: Elle est partit ? Mais où ?

Dawson: Oh moi je dirais à New York voir la statue de la liberté.

Jack: Ah ouais tu crois

Dawson (lui tapant sur la tête): Mais non Jack elle est allez à Paris c’est sûr

Jen: Mon dieu ...

Pacey: Ne paniquons pas. On va allez se renseigner dans l’agence de voyages d’à côté on verra si elle y est passeé ou pas.

Jack: En voiture vite

A l’agence de voyage:

Pacey (sautant de la voiture): J’y vais.

Il en ressortit 2 minutes après. Les autres purent lire son inquiétude sur son visage.

Jack: Elle est partit là-bas c’est ça ?

Pacey: Oui

Jen (pleurant de nouveau): Oh nooon

Pacey: Le mec à l’acceuil a appelé l’aéroport mais l’avion vient de décoller il y à peine 1 minute et Andie faisait partie des passagers.

Jack descendit de la voiture et rentra dans l’agence

Dawson: Mais où il va ?

Jack remonta dans la voiture quelques minutes après.

Jack: Tenez

Pacey: Mais ce sont des billets pour Paris ? Ca a dû te couter une fortune

Jack: La vie d’une amie est en jeu et ça ça vaut nettement plus et puis mon père vient de m’envoyer de l’argent.

Jen (allant le serrer très fort contre elle): Merci Jack

Jack (lui souriant): Mais de rien. Allez faut aller faire nos bagages on décolle dans 2 heures.

Dawson: Faut prévenir Jo de l’arrivée d’Andie

Pacey: Je m’en occupe. Allez je vous ramène chez vous pour les valises et je repasses vous prendre dans 1 heure.

Tous: Okay

Une fois qu’il eut déposer tout le monde chez soi, Pacey prit son portable et appela Joey.

Joey: Allo

Pacey: Salut puce c’est moi

Joey (un peu gênée): Oh salut Pacey. Je voulais te dire, pour tout à l’heure ... euh je veux parler de cette histoire de sentiments que j’aurais éventuellement pour toi euh ...

Pacey se mit à sourire devant le malaise de Joey.

Pacey: C’est pas pour ça que j’appelles Jo

Il entendit Joey soupirait de soulagement à l’autre bout du fil.

Joey: Ah okay. Y a un problème ?

Pacey: Oui un énorme

Joey: Lequel ?

Pacey: Joey ne paniques pas mais Andie est dans un avion pour Paris en ce moment

Joey (complètement paniquée): QUOI ? OH MON DIEU MAIS POURQUOI ?

Pacey: On lui a dit qu’on savait ...

Joey: ... et elle vient pour se venger c’est ça ?

Pacey: Oui

Joey: Mon dieu

Pacey: Mais ne t’inquiètes pas. Jack nous a acheté des billets pour Paris. On va arriver 2 heures après Andie. Enfermes-toi dans ton appartement jusqu’à ce que l’on arrive d’accord ?

Joey (tremblante): D’accord

Pacey (tentant de la rassurer): Joey calmes-toi on arrive. On décolle dans 2 heures. Avec le temps du voyage on devrait arriver là-bas vers 18h. Tu te caches dans l’appartement jusqu’à 18h, okay après on sera près de toi.

Joey: Merci

Pacey: Je vais préparer mes bagages. A tout à l’heure ma belle, je suis pressé de te voir.

Joey: Moi aussi Pacey. A tout à l’heure.

1 heure et demi plus tard, Pacey mit son sac à l’arrière et sauta dans sa voiture. Il roula vers la maison de Dawson. Jen et Dawson posèrent leurs sacs à l’arrière également et ils allèrent chercher Jack puis allèrent à l’aéroport.

Alors qu’ils venaient de décoller, l’avion d’Andie atterit. Andie, dont le sourire machiavélique n’avait pas quitter le visage, descendit de l’avion la première.

Andie: A nous deux Potter.

Elle sortit un papier de sa poche puis le remit à sa place

Andie: Bah c’est cette rue pas besoin que je cherches pendant des heures.

Elle s’engoufra dans la rue à la recherche de l’appartement de Joey.

Pendant ce temps là dans l’avion:

Jen: Bon on atterit là ou quoi ?

Dawson: Jen on a décollé y a 30 minutes à peine. Il nous reste bien une bonne heure et demi avant d’arriver en France.

Jen: 1 heure et demi ? Bon sang je tiendrais jamais.

Jack: Fais comme Pacey. Penses à Joey apparemment ça l’aide car depuis tout à l’heure il ne dit rien.

Jen: Okay je fais ça.

Elle ferma les yeux et des éclairs de ces moments avec Joey apparurent. La fois où elles s’étaient rencontrées, la fois où un garçon s’était fichue de Jen et que Joey l’avait aidé à se venger, la fois où le play-boy du lycée avait trompé Joey avec une pimbêche des pompom girls. Elle était désespérée heureusement que Jen était là pour lui remonter le moral. Jen continua comme ça à se remémorer sa tendre amitié avec Joey.

Jack (se tourant vers Dawson): Ben tu vois ça marche elle ne dit plus rien.

Dawson: Ouais bah moi je vais faire pareil parce que je commences à avoir une de ses peurs pour elle moi.

Jack: Tout va bien se passer Dawson. On va arriver à temps.

Dawson: Je l’espères sinon je m’en voudrais toute ma vie de ne pas avoir pu la protéger comme je le devrais.

Jack: Ca ira Dawson tu verras.

Du côté d’Andie:

Andie (regardant une porte en face d’elle): Ah ben voilà c’est là

Elle s’approcha et sonna. Joey laissa tomber le bol qu’elle tenait dans la main. Celui-ci se fracassa sur le sol. Joey fixa la porte sachant très bien qu’Andie se trouvait derrière. La poignée de la porte se mit à bouger vivement. Andie essayait d’ouvrir la porte. Joey prise de panique alla s’enfermer à double tour dans le grenier.

Après de maintes tentatives, Andie lâcha la poignée de la porte en graognant. Elle se retourna près à partir:

Andie: Grrr elle est pas là (s’arrêtant brusquemment) Ah moins que ... Et si ils l’avaient prévenus que j’allais venir et qu’elle ne veuille pas m’ouvrir.

Elle se retourna vers le porte et s’en approcha de nouveau.

Andie: Mais malheureusement pour elle, j’avais prévue cette hypothèse.

Elle fouilla dans son sac et en sortit tout un matériel. Elle étala ses trésors sur les marches et après avoir vérifié si il n’y avait personne dans la rue, elle commença à trifouiller la porte avec un pied de biche telle une voleuse. N’y arrivant pas, elle changea de tactique, et changea d’instrument. Elle recommença l’opération jusqu’à trouver le bon instrument. Une demi-heure plus tard:

Andie: Ah ça y est je sens que la porte commence à céder là

Elle appuya fortement d’un violent coup de pied sur la serrure qui finit par céder.

Andie: Ah enfin (criant) me voilà Potter

Elle rentra dans la maison et son regard se posa sur le salon. Il n’y avait personne. Elle commença à visiter toutes les pièces de la maison.

Dans l’avion :

Pacey: Bon l’hôtesse nous a dit qu’on allait atterrir dans une demi-heure. On pourrait profiter de cette demi-heure pour réfléchir un peu. Qui a l’adresse de Joey ?

Jen (tenant un papier en l’air): Moi je l’ai

Pacey: Très bien. Alors dès qu’on atterrit, on se précipite chez Joey. On se précipite sur Andie et toi Jen tu vérifies que Joey va bien.

Jack et Dawson: Entendu

Jen: Ca marche

Dawson: Et après, une fois qu’Andie est hors de danger, tu avoues ton amour à Joey et tu nous la ramène à Capeside pour vous aimer au grand jour.

Pacey (rigolant): Ouais on va faire ça, ça me plaît.

Tout le monde se mit à rire.

Andie (sortant de la salle de bain): Bon sang j’ai regardais partout. Cette maison a autant de pièces que le château de la Star Académy.

Elle alla s’asseoir sur le canapé du salon et soupira de fatigue. Son regard se posa sur une pièce au fond. Elle n’avait pas visité cette pièce.

Andie: Ah il me reste un espoir. A première vue on dirait un grenier.

Elle se dirigea vers la porte et tenta de rentrer. Joey cachée entre 2 vieux matelas, se mit à sursauter. Ca y est elle était rentrée. Elle pria pour que les autres arrivent vite.

Andie (frappant contre la porte): Joey ma Joey tu es là ?

Elle tapa plus fort contre la porte. Joey voyait le vieux bois de la porte commençait à céder, des larmes de peur doublèrent sur ses joues.

Andie: Joey je sais que tu es là. Réponds à ta bonne copine Andie.

Andie décrocha un énorme coup de pied sur la porte du grenier qui céda dans un bruit fracassant. Andie rentra et alluma la lumière. Joey ne bougea pas de sa cachette.

Andie: Joey réponds-moi ma grande.

Le regard d’Andie se posa sur une vieille boîte à outils qui trainait dans un coin du grenier. Elle alla fouiller dedans et en sortit un énorme marteau. Le marteau à la main, elle commença à s’énerver:

Andie: Bon je rigoles plus Potter tu sors d’ici tout de suite t’as compris ?

Elle se jeta sur des objets qui trônaient sur l’étagère et les jeta partout dans la pièce. Elle recommença avec tout ce qui lui tombait sous la main. Lorsqu’elle s’approcha des matelas, Joey prit son courage à 2 mains et lui sauta dessus. Andie surprise ne la vit pas approcher et Joey la bouscula tellement fort que la tête d’Andie tapa le plancher de béton. Joey se précipita hors du grenier mais Andie la rattrappa dans la cuisine. Joey cria de douleur, elle sentit du sang coulait sur son front et finit par s’évanouir dans la cuisine. Andie le marteau rempli du sang de Joey dans sa main, éclata de rire telle une hystérique.

Andie: Fallait pas me désobéir vilaine fille, Maman est pas contente de toi.

A ce moment là, Jack, Pacey, Dawson et Jen atterirent enfin.

Comme prévu après avoir récupéré leurs bagages ils se précipitèrent à l’adresse que Joey leur avait donné. Arrivés devant la maison, ils découvrirent l’état de la porte:

Dawson: Comment a-t-elle fait ça ?

Pacey: On a pas le temps de se poser la question, on rentre.

Jen: Regardez là-bas la porte est en mille morceaux. Vite ...

Ils se dirigèrent vers le grenier.

Jack: Mais c’est quoi tout ce bordel ?

Jen: On dirait qu’il y a eu une bagarre ici (ramassant quelque chose) regardez c’est le bracelet de Joey. Celui de sa mère, (serrant le bracelet contre elle) Elle ne le quitte jamais, il s’est passé quelque chose.

Une voix surgit de derrière eux. Tout le monde sursauta:

Personne: Restez où vous êtes

Andie se trouvait là portant Joey d’une main et son marteau de l’autre. Pacey remarqua que Joey était insconciente mais il remarqua surtout le sang qui coulait de son front.

Pacey: Qu’est-ce que tu lui as fait ? Joey Joey réveilles-toi.

Andie (relevant son marteau au dessus de Joey): Encore un pas et je l’achève

Pacey: Okay okay je bouges plus calmes-toi

Jen: Relâche la tu lui as fais assez de mal comme ça

Andie: Pas encore ma grande t’as encore rien vu

Dawson: Arrêtes tu vois bien qu’elle n’est pas bien. Il faut appeler les urgences.

Andie: On les appellera quand je l’aurais décidé et là attends je réfléchis, j’ai décidé que NON.

Jack: Elle va mourir si on ne fait rien Andie.

Andie: Bah c’est mon but frérot. Une mort lente et douloureuse, mes préférés.

Jen (criant): Nooooooooooooon

Sous le cri de Jen, Joey se réveilla légèrement tout en poussant de légers gémissements de douleur.

Dawson: Jo tu nous entends on est là

Joey (faiblement): Dawson c’est toi ?

Dawson: Oui ma puce

Joey: J’ai mal Dawson

Dawson (des larmes sur son visage): Je le sais on va trouver une solution je te le promets

Andie: Ca suffit (resserrant Joey contre elle) on parle que quand je l’ai décidé okay

Joey: Aïe

Pacey: Lâche la maintenant où je vais m’énerver mais grave

Andie: Je la lâche si je veux okay

Joey se pencha furtivement en avant ce qui fit perdre l’équilibre d’Andie qui laissa tomber son marteau en même temps qu’elle sur le sol. Pacey, Jack et Dawson se précipitèrent sur elle et la maîtrisèrent au sol tandis que Jen s’occupa de Joey qui s’était effondrée au sol en même temps qu’Andie.

Jen: Joey réponds-moi je t’en supplie dis quelque chose

Joey (faiblement): Si l’intelligence des personnes s’évaporent dès qu’elle voit un trou alors je vais finir complètement stupide en l’espace de 10 minutes parce que là j’ai un trou à y fourrer une vache.

Jen (rigolant parmi les larmes qui innondaient ses joues): Oh ma Joey j’ai eu si peur.

Joey: Ca va allez Jen je suis contente de vous voir

Jen (lui souriant): Et nous donc ...

Jack revint du salon

Jack: Ca y est la police arrive et le samu ne devrait pas tarder.

Jen: Merci Jack

Andie (criant): TU N’ES PLUS MON FRERE. T’ENTENDS T’ES PLUS RIEN POUR MOI. J’AI PLUS DE FRERE.

Jack: Bah ça tombe bien parce que moi ça fait bien longtemps que j’ai plus de soeur.

Andie (venimeuse): Papa avez bien raison de te renier. Tu vaux rien et tu feras jamais rien de ta vie à part nous créer des problèmes

Jack: C’est moi qui cré les problèmes ? Mais regardes-toi Andie. Tu vas finir en hôpital psychiatrique pour le reste de ta vie et tu me donnes encore des leçons.

Andie: Vas en enfer toi et ta bande de nuls

Jack: T’auras l’occasion de nous dire comment c’est puisque tu y seras avant nous.

Plusieurs sonneries se firent entendre au loin. Le samu fit son entrée suivi de la police

Pacey (montrant Andie du doigt): Elle est là

Dawson (montrant Joey): C’est par là

Le samu s’occupa de Joey tandis que les policiers passèrent les menottes au bras d’Andie. Un des policiers demanda à Jen, Jack, Dawson et Pacey de penser à venir déposer leurs témoignages au commissariat le lendemain puis ils partirent emmenant Andie avec eux. Le samu s’occupa de Joey puis l’installèrent dans le camion. Pacey monta avec elle.

Dawson: On va louer une voiture et on vous rejoins à l’hôpital

Pacey: D’accord

Arrivée à l’hôpital, Joey fut prit en charge par des médecins tout de suite. Pacey attendit dans la salle d’attente. Affublée d’un énorme pansement autour de la tête Joey sortit du cabinet trois heures après. Pacey s’approcha d’elle:

Pacey: Alors ?

Joey (encore un peu faible): Ca va bien Pacey. Ils m’ont donné un cachet pour la douleur et j’ai une ordonnance pour aller chercher des médicaments à la pharmacie. Ils m’ont recousue. C’est pour ça que ça a pris tant de temps.

Pacey: Sans anesthésie ?

Joey: Si en fait ils m’ont anesthésié la partie a recoudre. Je devais rester 2 jours à l’hopital sous surveillance mais j’ai refusé.

Pacey: Joey c’est pas sérieux. Tu as pris un coup de marteau sur la tête c’est pas rien ça quand même.

Joey: J’ai la tête dure tu le sais et puis je dois retourner à l’hôpital dans une semaine pour les points de suture de mon front, ils vérifieront ma tête en même temps.

Pacey: Okay. En tout cas je suis content de te revoir Potter. On a passé que quelques heures éloignés mais tu as manqué à tout le groupe.

Joey: C’est vrai que je susi partie que de ce matin j’avais oublié. En fait je pars le matin et je vous revois le soir comme si on ne s’était pas quittés du tout.

Pacey: Ouais mais tu nous a manqué comme si tu étais partis depuis des mois.

Joey: Oh c’est gentil ça. Bon on attend les autres dehors. J’en peux plus de cette odeur de médicaments.

Pacey: T’as raison allez viens on sort.

A peine sortit, les autres arrivèrent dans une Clio bleu foncée.

Jen (descendant de la voiture): Joey tu es là (lui sautant doucement dans les bras) Tu es déjà sortit de l’hôpital ?

Pacey: Eh oui tu connais Joey. Elle vient de passer 3 heures à se faire recoudre la tête mais elle a refusée de rester en observation à l’hôpital.

Dawson: Joey ...

Joey: Ca va bien je vous assure. Ca pique un peu et j’ai quelques maux de taux qui ne dure que quelques secondes à peine à chaque fois (levant la tête fièrement) J’ai la peau dure je suis une Potter.

Les autres se mirent à rire

Jack: Bon qu’est-ce qu’on fait ?

Personne: Excusez-moi vous êtes bien ... (il sortit une liste de son sac) Joséphine Potter, Dawson Leery, Jen Lindley, Jack McPhee et Pacey Witter ?

Tous: Oui

Personne: Je me présentes: Mr Marino, avocat mais vous pouvez m’appeler Martin.

Jen: Euh bonjour Martin mais nous n’avons pas besoin d’avocat.

Martin: C’est la police qui m’envoie. C’est pour l’affaire Joséphine Potter contre Andréa McPhee.

Joey: Mais je n’ai pas porté plainte moi. Je n’ai pas demandé d’avocat non plus.

Martin: Je le sais mademoiselle Potter mais l’affaire est grave et va être présenté devant un tribunal. Pour cela vous devez avoir un avocat, j’ai été commis d’office pour vous représenter. Nous devons agir sinon votre agresseur pourrait être libéré demain même.

Joey: Demain ? Si tôt ?

Martin: Si vous ne portez pas plainte, elle peut nier les faits et faute de preuve être libérée au plus vite. Il faut réagir tant qu’il en est temps Mademoiselle.

Joey: Très bien. Que dois-je faire ?

Martin: Vous et vos amis devaient aller porter plainte à la gendarmerie dès demain matin. Je vous y attendrais là-bas. On s’y donne rendez-vous à 9h ça va ?

Tous: Oui c’est bon

Martin: D’accord. Alors reposez-vous bien et à demain matin.

Tous: Aurevoir

Joey: Moi qui croyait en avoir fini avec ce cauchemard

Jack: C’est bientôt fini Joey. Demain on va porter plainte, ensuite on passe devant le tribunal et tout ça sera derrière toi.

Joey: Merci

Tous: Pourquoi ?

Joey: Pour tout. Pour votre soutien, pour m’avoir sauvé la vie, pour ce que vous allez endurer demain par ma faute, d’être mes amis, non mes meilleurs amis.

Tous (attendrie): Ohhhhhh viens là

Ils la prirent dans leurs bras et se dirigèrent de nouveau vers l’appartement de Joey en discutant.

A 9h le lendemain après avoir dormit quelques heures à peine, Jack, Jen, Dawson, Joey et Pacey retrouvèrent Martin devant la gendarmerie:

Martin: Bonjour les jeunes

Tous: Bonjour Mr Marino

Martin: Martin. Je veux que vous m’appeliez Martin les jeunes. J’ai l’impression de paraître moins vieux comme ça.

Tous (rigolant): Okay Martin

Martin (souriant): C’est mieux. Bon on va rentrer, ce n’est qu’un moment à passer et vous vous sentirez mieux une fois que se sera fait.

Ils rentrèrent dans la gendarmerie. Martin accompagna Joey lors de sa plainte tandis que le reste du groupe donnaient leurs versions des faits chacun leur tour dans une pièce à part. Tout le monde put quitter la gendarmerie vers 12h.

Pacey (soupirant): Oh il était temps, j’ai bien cru que ma tête allait exploser avec toutes ces questions.

Dawson: Ah c’est pas encore fait ? Parce que je crois que la mienne a déjà explosé (touchant sa tête) Ah non elle est encore là, j’aurais cru pourtant.

Martin (rigolant): Vous venez de passer un cap. Le second sera probablement plus dur mais ce sera le dernier.

Jen: Mon dieu j’ai pas toujours étais un ange mais j’aurais jamais pensé passer devant un tribunal à 17 ans.

Dawson: Et moi donc ...

Martin: Il va vous falloir rester en France jusqu’à notre convocation au tribunal. Vous aurez l’autorisation de quitter le pays, une fois l’affaire classée.

Pacey: On en profitera pour visiter le pays, j’ai toujours voulu venir en France.

Jack: Oh ouais c’est cool

Martin: Je contactes le tribunal pour essayer d’accéler notre convocation et je recontactes dans l’après-midi pour vous donner la date du rendez-vous

Tous: Très bien merci Martin

Martin: Mais je ne fais que mon travail. Bon j’y vais aurevoir.

Tous: Bye Martin

Pacey: Bon les amis je vous invite au restaurant pour le déjeuner ça vous dis ?

Jack: Plutôt 2 fois qu’une

Pacey: Bon alors en route

Ils entrèrent dans un restaurant, petit mais très conviviale. De magnifiques nappes rouges où trônaient de jolies bougies apparaissaient sur les tables et de la musique douce flottait dans l’air.

Joey: C’est magnifique ici

Pacey: Content que ça te plaise

Il lui fit un sourire charmeur auquel elle répondit par un sourire du même genre.

Dawson: Euh on peut vous laisser si vous voulez

Pacey: Euh oui

Jen: Oh Pacey se lâche

Joey (rouge de honte): Bon on va manger là

Pacey (souriant du gène de Joey): Oui Jo on y va

Ils s’assièrent à une table et déjeunèrent en discutant de tout et de rien.

Après le repas, tout le monde rentra chez Joey. En cours de chemin, ils passèrent devant la Tour Eiffel.

Jen (sautillant sur place): Je veux monter en haut, je veux monter en haut.

Dawson (éclatant de rire): Okay Jen on y va

Ils commencèrent à monter les marches. La main de Pacey ne lâcha pas celle de Joey avant d’etre arrivée en haut. A la dernière marche Pacey se retourna inquiet vers Joey. Elle était devenue très pâle tout d’un coup.

Pacey: Jo ça va ?

Joey: Ouais ouais ne t’inquiètes pas c’est juste l’effort qui m’a un peu fait tourner la tête mais ça y est ça va beaucoup mieux maintenant.

Jen: Excuses-moi Joey j’avais oublié pour ta tête

Joey: Oh non Jen ne t’excuses pas ça va regardes j’ai récupéré, c’est juste le coup de l’effort qui a dû agir sur la plaie mais ça y est là je vais bien (regardant au loin) regardez cette vue ...

Jack: J’y crois pas. Hier matin en me réveillant j’étais à Capeside et là je me retrouve en France et sur la Tour Eiffel c’est incroyable.

Dawson: C’est clair j’en reviens pas non plus

Jen: Moi ce dont je n'en reviens pas c'est de tout ces couples qui viennent ici. Regardez ça s'embrasse dans tout les coins (regardant Joey et Pacey) ça vous donne pas envie vous deux ?

Joey et Pacey: Jen ...

Dawson: Allez juste un petit ...

Jack: Ca veut rien dire un petit bisou allez juste un petit smack

Pacey et Joey se regardèrent timidement en souriant. Leurs visages se rapprochèrent, chacun pouvant sentir le souffle de l'autre. Pacey franchit les quelques millimètres qui le séparait de Joey et leurs lèvres se touchèrent enfin.

Jen: Yesssssssssss

Jack: Si ils continuent comme ça ils vont s'étouffer

Dawson: Tu parles d'un smack. C'est carrément une pelle ça.

Ils se mirent à rire tandis que Pacey et Joey se séparaient enfin après leurs 2 minutes intenses.

Jen: Eh ben c'était pas si compliqué ...

Pacey: ... et tellement (il réfléchit) ... waouhhhh

Joey (gênée): C'est réciproque ...

Pacey (posant ses mains sur sa taille): Joey je ...

Le téléphone de Joey sonna brisant ce moment magique.

Joey: Excuses-moi (décrochant) Allo ... Oh salut Martin ... Mais pourquoi si tôt ? ... Ah d'accord ... Okay on se retrouve là-bas ça marche j'en parles à tout le monde ... Aurevoir.

Elle raccrocha puis se tourna vers ses amis

Joey: On va passer devant le tribunal dans 2 jours

Dawson: 2 jours ?

Joey: Oui. Martin a essayé d’écourter l’attente du dossier en expliquant au juge qu’on ne pouvait pas rentrer chez nous tant que l’affaire n’était pas classée alors il a fait preuve d’indulgence et a fait passer notre dossier dans les premiers à traiter.

Pacey: Ah okay c’est sympa de sa part

Jen: Ouais même si j’adore la France, Grams me manque

Dawson: C’est vrai que Capeside ne déborte pas d’activités mais c’est notre chez nous.

Jack (ironiquement): Moi je vais trouver une maison vide alors question compagnie, on repassera.

Joey, Pacey, Dawson et Jen baissèrent la tête gênés

Jack: Bah ne faîtes pas cette tête je plaisantais. Et puis Andie devait y retourner, c’est ce qu’il y avait de mieux pour elle mais aussi pour nous.

Joey: Bon, qu’est-ce qu’on fait ?

Pacey: Ben vu qu’on est là seulement pour 2 jours, on a qu’à faire une petite visite culturelle.

Dawson: Oh ouais j’adore découvrir les différentes cultures

Jack: Je suis des votres

Jen: J’ai mal aux pieds mais j’ai envie de découvrir la France

Joey: Je suis aussi

Pacey: Très bien alors on y va mais avant (se tournant vers Joey) Jo je peux te parler s’il te plaît ?

Joey: Ouais bien sûr

Ils s’éloignèrent légèrement tandis que les autres allèrent s’asseoir sur le banc d’à côté, s’amusant avec les pigeons qui volaient par ci par là. Une fois à l'écart, Pacey s'approcha tendrement de Joey

Pacey: Joey je ... je voulais qu'on reparle des ... des sentiments qui ont été évoqués précédemment. Les sentiments que tu ... tu pourrais éventuellement me porter.

Joey (aussi rouge qu'une tomate): Oh tu veux qu'on parle de ça ... euh ... ben ... euh ...

Pacey se rapprocha de nouveau plus près d'elle pour lui prendre les mains.

Pacey (murmurant): Joey. Détends-toi. Je ne voulais pas te mettre mal à l'aise.

Joey: Je le sais Pacey c'est juste que ... (prenant une grande inspiration) bon je me lance, de toute façon ça sert à rien de mentir tu le sais déjà (baissant les yeux) voilà je ... je suis amoureuse de toi

Pacey (un sourire énorme sur son visage): Mais pourquoi tu ne me l'a pas dit ? Pourquoi tu es partis sans me le dire ?

Joey: Pacey tu étais amoureux d'Andie et nous venions à peine de devenir de vrais amis, je ne voulais pas risquer tout ça, nous avions mis tant d'années à en arriver là et ...

Pacey: Et ...

Joey: Et je me disais que si tu avais mis tant de temps à avoir des sentiments amicaux pour moi, ses mêmes sentiments ne deviendrait pas plus forts avant un milion d'années.

Pacey: Primo oui j'ai cru être amoureux d'Andie, j'y ai vraiment cru sincèrement seulement, je me suis vite aperçu que ce n'était pas le cas. Evidemment le comportement d'Andie en a était pour beaucoup, mais il n'y avait pas que ça.

Joey (pleine d'espoir): Ah non ?

Pacey: Non. Je me suis aperçu que je n'aimais pas vraiment Andie quand je me suis rendu compte que je tenais plus à toi qu'à elle, que j'aimais plus être près de toi qu'être près d'elle, que loin de toi 2 minutes et tu me manquais atrocement (approchant son visage du sien) que j'étais d'une jalousie interminable dès qu'un garçon posait les yeux sur toi ...

Joey (murmurant): Et qu'est-ca veut dire en clair ça ?

Pacey (le front collé au sien): Ca veut dire que je t'aimes Joey et que malgré toutes ces années de disputes et d'ignorance, j'ai toujours été amoureux de toi.

Joey: Je suis en train de rêver c'est ça ? Ouais c'est ça je suis dans mon rêve je dois me réveiller (elle se pince le bras) Aïe

Pacey (rigolant en lui frottant le bras): Non Joey tu ne rêves pas. Ou alors on fait le même rêve. Je t'aime comme je n'ai jamais aimé de ma vie et si tu veux toujours de moi, je serais le plus heureux des hommes et je ferais de toi la plus heureuse des femmes.

Joey (lui sautant au cou): Evidemment que je veux encore de toi. Je t'aime.

Pacey la prend par la taille et la soulève dans le ciel, ivre de bonheur.

Pacey: Ce que tu es belle.

Joey (rigolant): Tu ne disais pas ça il y a quelques années.

Pacey: Ca va sans doute te surprendre mais si.

Joey lui fit un regard interrogateur.

Pacey: Tu te souviens de la période où je sortais avec Alice, tu sais la pompom girl (Joey acquiesça de la tête). Un après-midi au lycée, alors que je sortais de cours avec elle, je vous ai vus Dawson, Jen et toi en train de discuter sur une des tables extérieures. A un moment Alice s'est absentée et m'a laisser seul. J'ai alors tourner la tête vers vous et là je t'ai vu sourire. Je sais pas ni comment ni pourquoi mais je n'ai pas pu détacher mon regard du tien. A cette époque à chaque fois qu'on se croisait c'était pour se disputer et se regarder comme si on allait s'étriper mutuellement. Je n'avais jamais eu l'occasion de te voir sourire auparavant. Ce jour là au lycée c'était une première pour moi de voir ton visage autrement que le visage dur de Joey Potter que j'avais l'habitude de croiser habituellement. Ce jour là j'ai vu un autre visage, ton vrai visage. Je suis resté comme hypnotisé, subjugué, je venais de m'apercevoir que tu étais et de loin la plus belle fille que j'avais vu de ma vie, la plus belle fille du lycée ... non la plus belle fille du monde entier.

Joey: Oh mais c'est pour ça que je n'avais plus droit à tes petites taquineries pendant tout un moment ?

Pacey: Bah oui. Imagines la situation. Je me retrouvais en face d'une fille que j'avais toujours prise pour un garçon manqué et dont je venais à peine de m'apercevoir de la beauté et du charme énorme qu'elle possédait. J'étais complètement bloqué, une fois devant toi, j'étais fascinée, je n'osais plus te vanner, je ne voyais que toi, ta beauté, tes formes, ta peau ...

Voyant Joey se triturer les mains, il comprit de suite qu'elle était gênée. Il acheva son histoire pour ne pas la gêner plus encore:

Pacey: Bref pour finir l'histoire, au bout de 2 mois je me suis aperçu que tu ne pourrais jamais m'aimer comme tu aimais Dawson alors j'ai oublié mes sentiments naissants que je commençais à avoir pour toi et j'ai repris mes disputes avec toi pour oublier. A partir de ce jour je n'ai plus jamais douté du pouvoir de charme que tu pouvais posséder.

Joey (le prenant dans ses bras): Oh Pacey je me suis aperçue de rien, tu aurais dû m'en parler

Pacey: Et dire que toi tu as refusé mon baiser parce que tu pensais que je ne pourrais jamais t'aimer tandis que moi de mon côté je refusais mes sentiments pour toi pour la même raison.

Joey: Ouais. Si ça se trouve on est passé à côté d'une grande histoire tout les 2.

Pacey: Oui mais on se retrouve maintenant et si ça se trouve se sera beaucoup mieux.

Joey: J'en suis sûre.

Pacey (collant son front au sien): Je t'aime tellement Joey

Joey: Je t'aime aussi Pacey. J'ai attendu ce moment tellement longtemps.

Pacey: Tu es la femme de ma vie j'en suis persuadé

Joey sentit des larmes de joie lui piquait les yeux. Leurs visages s'approchèrent l'un de l'autre de nouveau. Lentement Pacey prit le chemin des lèvres de Joey et ils s'embrassèrent. Tendrement au début puis plus passionnément par la suite. Des sifflements se firent entendre derrière eux. Ils se séparèrent et se retournèrent vers les autres en souriant.

Jen: Eh ben il en aura fallu du temps pour que ces deux-là se rend compte qu'ils sont fait pour être ensemble

Jack: Alors ça y est vous êtes enfin ensemble ?

Pacey: Ouais (enlaçant Joey par la taille) et je suis amoureux comme jamais

Jen (attendrie): Oh comme ils sont mignons. Celui qui a
défini Paris comme la ville la plus romantique du monde ne s'est pas trompé

Joey (embrassant Pacey): Ca c'est sûr

Dawson: On est très content pour vous

Joey: Merci Dawson

Pacey: Bon on va se la faire cette visite ?

Jack: C'est partit.

Dawson sortit sa caméra et Jen son appareil photo. Ils commencèrent à mitrailler Joey, Pacey et Jack de photos.

Joey: Ca y est les paparazzis nous ont repérés

Jack: On va se retrouver sur la couverture de Voici dès lundi matin

Pacey: Combien on peut demander pour les photos ?

Joey: Attention Dawson les vidéos c'est plus cher

Jack: Ouais ça va te coûter beaucoup de petits billets Dawson. Va falloir casser le petit cochon qui te sert de tirelire.

Dawson et Jen: Ha ha trop drôle. Si vous faîtes une couverture se sera pas celle de Voici mais celle de 'L'humour et vous, ça fait 2' vous connaissez ce magazine ?

Joey, Jack et Pacey éclatèrent de rire puis rattrapèrent Jen et Dawson qui étaient déjà partit photographier et filmer tout ce qui se trouvait autour d'eux. Ils passèrent le reste de la journée à remplir leurs yeux de la magie des lieux culturels qu'ils visitaient et à tester la nourriture française des restaurants qui se trouvaient sur leurs chemins. A la fin de la journée, ils rentrèrent chez Joey.

Jen: Oh j'en peux plus

Pacey: C'était vraiment une belle journée

Dawson: Ouais on a vu des choses magnifiques

Jack: Et la nourriture n'est pas si mal que ça ici. Tout les anglais se focalisent sur les cuisses de grenouille, les escargots et le fromage qui sent mauvais mais quand on vient ici, on découvre que la nourriture française est l'une des meilleures que l'on puisse trouver.

Jen: C'est vrai que c'était vraiment délicieux. Heureusement qu'on a pensé à en ramener un peu dans nos valises pour la faire découvrir à Capeside.

Pacey se tourna vers Joey. Elle semblait soucieuse et ne disait rien.

Pacey: Ma puce, y a quelque chose qui ne va pas ?

Joey: Non y a rien, tout va bien

Pacey fronça les sourcils, il remarquait tout de suite quand elle n'allait pas bien.

Pacey: Chérie, dis-moi ce qui ne vas pas

Joey: Je réfléchissais c'est tout

Pacey: Tu pensais à cette histoire de tribunal hein ?

Joey: Oui je sais que c'est juste une étape à passer mais j'y peux rien ça m'angoisse.

Pacey: Je le sais mon coeur mais je suis avec toi. Nous sommes 2 maintenant et je serais toujours là avec toi

Joey (le regardant tendrement): Merci

Pacey (lui souriant puis l'embrassant): Mais je t'en prie

Ils rentrèrent et allèrent directement se coucher. Ils passèrent toute la journée du lendemain avec Martin à préparer l'audience du jour d'après. Le jour de l'audience arriva trop vite au goût de Joey. Ils montèrent dans la voiture qu'ils avaient loué et prirent la direction du tribunal. Joey était terrifiée mais sentant la main de Pacey dans la sienne sa peur diminua peu à peu. Arrivés au tribunal, Martin les attendait sur les marches.

Martin: Bonjour les jeunes

Tous: Bonjour Martin

Martin: Vous vous sentez prêts ?

Jen: Tu rigoles ? On est terrifié

Martin: Il ne faut pas tout va bien se passer. Un camion de la gendarmerie a emmené Melle McPhee il y a environ 1 heure. Et ça a pas été une tâche facile de la faire entrer dans le tribunal. Elle criait comme une folle qu'elle ne voulait pas y mettre les pieds. Ils s'y sont mis à 6 pour la faire descendre.

Dawson: Bah elle s'est pas calmée depuis hier

Jen: Pourtant une nuit derrière les barreaux ça calme

Martin: Quand elle a apprit que je vous représentais elle m'a jeté un oeil meurtrier. Elle m'a hurlé qu'elle ne vous pardonnerez jamais ce que vous lui aviez fait, surtout à vous Joey

Pacey: C'est la meilleure. C'est elle qui l'harcèle et c'est elle qui ne lui pardonnera jamais

Martin: Il vous faudra supporter son regard plein de haine et de reproche Joey. Vous vous en sentez capable ?

Joey: Non mais ai-je le choix ?

Des larmes se mirent à couler sur le visage de Joey. Pacey la prit dans ses bras. Il mit ses 2 mains sur le visage de Joey pour qu'elle entende bien ce qu'il allait lui dire:

Pacey: Joey tu n'as pas à avoir peur, je suis là tu m'entends ? Je t'aime tu n'as plus rien à craindre de cette vipère, elle ne peut plus rien contre toi (la prenant dans ses bras de nouveau) Viens, calmes-toi ma puce.

Martin: Je vous promets que c'est seulement l'affaire de quelques heures Joey. Vous répondez aux questions du juge et en un rien de temps ce sera fini. Bon on va rentrer, prenez une grande bouffée d'inspiration (tout le monde inspira) et hop on y va

Ils entrèrent. Dès le premier pas qu'elle fut dans le tribunal, Joey croisa le regard meurtrier d'Andie. Pacey qui l'avait remarquer, serra plus fort la main de Joey qu'il tenait dans la sienne. Joey sentit des gouttes de sueurs coulaient sur son front lorsqu'elle dût passer devant Andie, encadrée par 2 policiers, pour accéder à sa place.

Andie (voyant la main de Pacey dans celle de Joey): Ca y es t’as réussis à me piquer mon mec. Ca t’as pas suffit de me piquer mon frère et ma liberté, il te fallait aussi mon mec.

Pacey: Laisse la tranquille t’entends ?

Andie: Bien sûr tu défends ta moitié toi. Même si c’est une garce.

Pacey: Je ne te ferais pas ravaler ses paroles parce que tu es entourée de policiers mais si c’était pas le cas je te jures que tu aurais reçu une gifle magistrale.

Jen (s‘avançant vers sa place): Dommage j’aurais bien voulu voir ça ...

Andie ne le laissa pas paraître mais elle était vexée de la remarque de Pacey. Il s’éloigna tenant toujours la main de Joey dans la sienne.

Pacey: Ca va ?

Joey: Beaucoup mieux quand tu es là avec moi

Pacey lui souria et l’embrassa tendrement. Andie tourna la tête de rage. Sa jalousie contre Joey augmenta d’un cran.

Le juge entra et tout le monde prit sa place. Trois heures plus tard, tout le monde ressortit du tribunal.

Jen: Oufff ça y est c’est fini enfin

Pacey: Ouais je pensais pas que ça durerait si longtemps

Martin: Moi non plus mais on s’en sort bien. Andie a prit 10 années d’internat en hôpital psychiatrique.

Dawson: Oui c’est vrai que c’est pas mal

Jack: J’espères que d’ici là elle aura oublié sa haine envers nous

Joey: Merci beaucoup Martin

Martin: Je n’ai fais que mon travail mais je suis ravi que vous soyez débarrasser de cette histoire. Vous le méritez vraiment

Pacey: On ne vous remerciera jamais assez pour ce que vous avez fait pour nous

Martin: Les sourires que je vois sur vos visages me suffise. Vous allez pouvoir rentrer chez vous maintenant.

Dawson: Eh oui. Nous sommes passés à l’agence hier soir et nous avons nos billets d’avion pour le vol de demain matin.

Martin: Je plaide une autre affaire demain matin alors on ne se reverra pas avant votre départ. Et puis je n’aimes pas les au revoir alors autant se dire au revoir maintenant.

Joey (le prenant dans ses bras): Merci Martin merci pour tout

Martin: C’était un plaisir Joey. Je dois vous laisser, je dois préparer ma plaidoirie de demain. J’ai étais ravie de vous rencontrer (donnant un papier à Joey) voilà mon numéro. Appelez moi.

Tous: Ok. Aurevoir Martin.

Il leur fit un signe de la main et s’éloigna.

Pacey (jaloux): C’est un bon avocat mais un gros dragueur. Pourquoi il t’a donné son numéro ?

Joey: Il m’a pas donné son numéro, il NOUS a donné son numéro. C’est normal qu’on reste en contact c’est un ami maintenant. Et puis tu sais bien que pour moi il n’y a que toi qui compte mon amour.

Pacey (l’embrassant): Ah je préfère ça

Jack: Qu’ils sont mignons. Bon les amis on rentre parce que demain matin on a un avion à 6h du matin et on a pas commencer nos valises et avec tout les trucs que j’ai acheté ici j’ai pas fini moi.

Jen: Ouais bah moi idem, j’aurais pas assez de mes valises

Pacey: Et moi je suis pressé d’aller dormir aussi

Jen (rigolant): Tu m’étonnes

Pacey: Que de mauvaises pensées Melle Cellulite

Jen: PACEY! T’avais promis de plus m’appeler comme ça. Continues et je ressors le nom que tu adores, tu sais le gentil ‘Bozzo’

Pacey: Tu m’appelles comme ça et je t’étrangles

Dawson: Euh petite vérification (regardant Joey et Pacey) j’ai la chambre d’à côté alors pas trop de bruit

Pacey (éclatant de rire): Dawson! La France a une mauvaise influence sur toi.

Joey (rouge de honte): On oublie les bagages là on doit rentrer

Pacey (prenant Joey par la taille): Ne t’inquiètes pas Dawson, on fera pas de bruit promis tout au moins on essaiera

Joey: Pacey ça suffit maintenant ou bien c’est clair qu’il y aura pas de bruit du tout parce qu’il y aura rien à entendre

Pacey: Okay je me calmes

Jen: Qu’est-ce qui faut pas dire pour le calmer. Quel pervers.

Pacey: Je sais que tu rêves de tester mon corps d’athlète Lindley mais c’est trop tard je suis amoureux.

Ils rentrèrent à l’appartement en rigolant et firent leurs valises. Dans l’après-midi, ils firent une dernière visite du coin, Jen et Jack en profitèrent pour acheter quelques valises de plus et ramener la voiture louée. Ils rentrèrent en début de soirée dormir un peu avant le départ pour l’aéroport.

A 5h tout le monde se réveilla pour préparer le départ. A 5h 30 tout le monde était prêt. L’aéroport étant juste à côté, ils n’eurent pas besoin d’un taxi. A 6h comme prévu, les passagers purent prendre place dans l’avion. Durant le trajet Joey se blottit contre Pacey qui resserra ses bras autour d’elle. Ils s’endormirent l’un contre l’autre. Ils ne virent pas les regards pleins de tendresse que portait Jen, Jack et Dawson sur eux durant leurs sommeils.

2 heures plus tard, l’avion atterit enfin à Capeside. Jen en descendit et respira une grande bouffé d’air.

Jen: Oh Capeside que c’est cool de te revoir

Dawson: Bah moi je serais bien resté encore quelques temps en France

Pacey: Ouais moi aussi

Jack: Et moi donc. Y a pas des masses de choses à faire ici.

Joey: C’est clair mais fallait bien rentrer un jour.

Jen: En tout cas on va manger avec le proviseur. Malade tous en même temps ça va pas marcher pour expliquer notre absence.

Jack: Non ça c’est réglé. La gendarmerie a contacté mon père lorsqu’ils ont arrêtés Andie. Il m’a appelé hier soir et je lui ai tout expliqué. Il a appeler le proviseur et lui a tout expliqué, il a très bien compris. On ne sera pas collés. En plus il a promis de garder le silence à propos de l’histoire. Et cerise sur le gâteau, on a la permission de sécher l'école pendant encore 1 semaine le temps de se remettre de cette aventure.

Dawson: Ben c’est génial ça. Je le pensais pas si cool ce Mr Green.

Pacey: Ouais encore une semaine de vacances c'est cool

Jen: Je crois que je vais dormir pendant les 24 heures qui suivent

Pacey (regardant Joey tendrement): Nous on a mieux à faire

Jen: Mon dieu tu penses qu'à ça

Pacey: Lindley c'est ton esprit qui dérives mal, je parlais juste de ce qu'on avait pas eu le temps de faire avant avec toute cette histoire, comme: se parler, passer du temps ensemble ( se tournant vers Joey) t'embrasser, te serrer contre moi, te surprendre et le plus important dans tout ça, t'aimer à la folie mais ça c'est déjà le cas.

Joey: Si tu savais comme je t'aime

Ils s'embrassèrent. Pacey qui avait les mains sur la taille de Joey, les remonta jusqu'à son visage tandis que Joey avait ses mains dans ses cheveux. Le baiser fini, Pacey la serra contre lui, heureux pour la première fois de sa vie.

Pacey: Je suis si heureux Joey et tout ça grâce à toi. Tu fais partie de moi, je ne pourrais plus me passer de toi à l'avenir.

Joey: Ben c'est tant mieux parce que je n'ai aucune intention de te voir t'éloigner de moi

Ils s'embrassèrent de nouveau tendrement tandis que Jen écrasait une petite larme d'émotion au coin de ses yeux. Jack et Dawson se regardaient en souriant, ils étaient si content que leurs amis se soit trouvés.

Pacey (Joey dans ses bras): Bon les amis, j'ai envie d'aller partager mon bonheur avec le reste de Capeside. Ca vous dit d'aller retrouver nos petites familles ?

Dawson, Jack et Jen: Okay

Pacey: J'ai envie de montrer à mon père qu'il avait tord quand il disait que jamais une fille ne s'intéresserait à un débile comme moi. Je peux enfin lui démontrer que j'ai quelqu'un qui m'aime comme je suis et la plus merveilleuse des filles du monde en plus.

Joey: Tu n'es pas un débile tu le sais ça ?

Pacey: Je l'apprends chaque jour à tes côtés mon coeur. Tu me fais me redécouvrir et jamais aucune fille avant toi n'y étais parvenue (rigolant) Tu es magique.

Joey: Merci mon amour

Jen: Oh c'est trop mignon. Il me faut un mec j'en peux plus d'être seule.

Tout le monde se mit à rire tandis qu'ils prenaient le chemin qui s'offrait à eux pour retrouvait leurs familles et leur raconter leurs derniers jours passés qui s'étaient avérés très chargés d'émotion, de souffrance mais aussi d'amitié et d'amour.

FIN


Ecrit par Emilie17 
Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoBlabla

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

billy (18:53)

Plus que quelques jours pour venir participer au concours de la photo de bienvenue du quartier Castle. Venez vous affronter avec les plus créatifs ^^

CastleBeck (19:15)

Billy : Je crois que ton message irait plutôt dans la room HypnoPromo maintenant
D'ailleurs, il faut que je me dépêche pour finir ma participation...

Chaudon (19:39)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Titepau04 (20:22)

Chaudon, tu t'es trompée de room !!!!

Titepau04 (20:23)

T'ai trompé*

Sonmi451 (22:00)

Hypnoroom promo pour les pubs allezzz, on y va vroouuuummmm

Titepau04 (22:01)

LOL!!!!

Titepau04 (08:52)

Bonjour tout le monde!!!!

Hypnotic (11:53)

Bonjour !

Locksley (11:58)

Hello chef !

Titepau04 (12:19)

Bonjour!!

serieserie (13:05)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (16:48)

passage rapide pour souhaiter un bon dimanche.

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play