VOTE | 148 fans |

La fatalité du destin

La fatalité du destin

 

Le vent souffle à plus de cent kilomètres heure, les feuilles suivent son souffle froid et virevoltent en rythme et les arbres se balancent de droite à gauche en tentant de rester à terre grâce à leurs racines.

L’ouragan Chris fait des dégâts sur Capeside en balayant tout sur son passage et obligeant les habitants à se cantonner chez eux avec des planches en bois cloués aux portes et aux fenêtres.

La nuit va être longue pour les habitants de Capeside et encore plus dans la maison au bord de l’eau.

D’ailleurs un cri déchira la nuit.

VOIX: Calme toi, j’essaie de joindre un médecin.

VOIX2: J’aimerais t’y voir Joey, ce n’est pas toi qui a un bébé qui veut sortir en pleine tempête.

JOEY: Ce bébé tu l’as voulu alors t’assumes. Maintenant laisses moi parler au médecin.

VOIX3: Voilà une bassine d’eau et une gant.

JOEY: Merci Dawson. Allo, oui il me faut une ambulance d’urgence ma sœur est en train d’accoucher et … Combien de temps? … Ah non ça ne va pas être possible, je vous dit que le bébé arrive… Je comprend tout à fait mais… D’accord mais dépêchez-vous quand même… Elle l’a carrément raccroché au nez.

BESSIE: Alors ils arrivent dans combien de temps?

JOEY: Je suis désolée, ils n’arrivent pas avant plusieurs heures. Il y a eu un carambolage et c’est en premier sur leur liste des priorités.

BESSIE: Je me fous de leur carambolage, il me faut un médecin tout de suite. Ahhhhhh

Dawson prit Joey par le bras pour l’emmener dans la pièce à côté.

DAWSON: Joey je vient de penser à quelque chose. C’est bien d’une personne dotée de compétences médicales qu’il nous faut, c’est ça?

JOEY: Oui c’est ça. Où veux-tu en venir?

DAWSON: Et bien je me disais qu’une ancienne infirmière pourrait faire l’affaire, non? 

JEN: Grand-mère je t’en prie, on en a discuté des dizaines de fois, je ne viendrais pas à l’église avec toi.

Mme RYAN: Voyons Jennifer, ne sois pas si renfermée et si négative.

Mais elle fut interrompue par la sonnette et alla ouvrir pour y découvrir Joey sur la pas de la porte.

JOEY: Bonjour. Alors je sais pertinemment que vous n’aimez ni moi ni ma famille mais en tant qu’ancienne infirmière votre devoir est de vous occuper d’un patient quelque soit son origine, sa religion ou des choix qu’il a pu faire dans sa vie. Alors j’aimerais beaucoup que vous me suiviez chez Dawson car ma sœur va avoir son bébé et, même si ça me fait mal de l’admettre, on a besoin de vous.

Mme Ryan était perplexe devant le discours de Joey mais, en tant que catholique, il était de son devoir d’aider une personne même Bessie Potter et même si elle n’appréciait pas vraiment la façon dont cette famille mène sa vie. 

BESSIE: Ah Joey te voilà enfin. Où étais-tu passé?

JOEY: Je suis allée chercher du renfort.

Mme RYAN: Bien Dawson il me faut des serviettes et une autre bassine d’eau. Jennifer mets des coussins sur le fauteuil, c’est là qu’on va la placer car elle y sera plus à l’aise. Quant à vous Joséphine aidez moi à la soulever.

BESSIE: Joey, mais qu’est-ce qui t’as pris d’aller chercher cette femme? Tu sais très bien de ce qu’elle pense de notre famille.

Mme RYAN: Ce n’est pas vraiment le moment pour faire votre fine bouche ma chère. Votre sœur a eu raison de venir me voir. Maintenant calmez-vous et respirez doucement.

Bessie ne broncha pas et se concentra plutôt sur ses contractions qui la faisaient souffrir atrocement.

Mis à part les cris de Bessie et la voix douce et calme de Mme Ryan personne ne parlait. Dawson filmait la scène en laissant quand même un peu d’intimité à la future mère. Jen, elle, aidait du mieux qu’elle pouvait sa grand-mère. Et Joey se trouvait prostré sur le canapé, effrayé de voir sa sœur souffrir autant. Ces cris de douleurs lui rappelaient ceux de sa mère aux derniers jours de sa vie. Jamais elle n’aurait cru que ce serait un moment si dur pour sa sœur.

DAWSON: Eh, ça va Joey?

JOEY: Comment veux-tu que j’aille? Ma sœur est en train de vivre un dur moment et moi je suis là impuissante et complètement terrorisée.

DAWSON: Si j’ai un conseil, montre lui que tu es là et ça lui fera certainement du bien.

Joey esquissa un sourire vers son meilleur ami et se dirigea auprès de sa sœur pour lui prendre la main comme un geste de soutient. Bessie lui en fût reconnaissante car sentir la main de sa petite sœur lui procura une énergie qu’elle pensait ne plus avoir. Elle n’avait qu’une hâte c’était d’accoucher car elle étai tellement fatiguée que       ses yeux se fermaient tout seul. D’ailleurs l’envie était si forte qu’elle cessa de pousser et se laissa aller à ce bien être qui l’attendait une fois le sommeil gagné.

Mme RYAN: Bessie? Bessie réveillez-vous. Ouvrez les yeux. Allez un petit effort, restez avec nous.

JOEY (paniquée): Qu’est-ce qui se passe pourquoi elle s’endort et c’est quoi tout ce sang?

Mme Ryan n’eut pas le temps de répondre que les ambulanciers arrivèrent. Ils prirent en charge Bessie et Joey monta avec eux dans l’ambulance tandis que Dawson, Jen et Mme Ryan montèrent en voiture pour les suivre. Arrivée à l’hôpital, Bessie fût emmenée dans une salle avec toute une horde de médecin qui s’afféraient autour d’elle. Joey dus patienter dans la salle d’attente. Les trois autres arrivèrent peu de temps après suivit de Pacey et des Lerry car tout le monde devait bien admettre que quelque chose n’allait pas.

Plusieurs heures plus tard, Mme Ryan et Jen étaient déjà parties. Joey les avaient chaleureusement remercié et avait promis de les appeler dès qu’il y avait du nouveau tout comme les parents de Dawson. Il ne restait plus que Joey, Dawson, Bodie, qui les avaient rejoint dès qu’il le put et Pacey également. Pour beaucoup ce fut une surprise de le voir rester mais pas pour Joey car tout comme quand sa mère était malade, il était présent car, même si ils ne s’entendaient très bien, ils avaient quand même une certaine affection l’un pour l’autre. Joey pria seulement que la fin de cette histoire ne finisse pas aussi mal que pour sa mère.

JOEY: Bon j’en ai marre d’attendre, ça fait des heures et on a aucune nouvelle.

Personne n’eut le temps de lui répondre car justement un médecin venait vers eux.

MEDECIN: Bonsoir, je suis le Docteur McCaw, Gynécologue obstétricien. Je me suis occupé de Melle Potter.

JOEY: Comment vont ma sœur et le bébé?

Dr McCaw: L’accouchement de votre sœur a été très long et difficile. Elle souffrait d’un placenta prævia. Mais le bébé est en bonne santé et…

BODIE: Attendez c’est quoi un placenta prævia? Et pourquoi souffrait?

Dr McCaw: Et bien c’est une insertion anormale du placenta au niveau de l’utérus. Cela a provoqué une rupture et un décollement partiel du placenta lors du travail et donc une hémorragie. Voilà pourquoi elle a perdu beaucoup de sang mais nous avons fait notre possible pour combler cette perte de sang malheureusement il était déjà trop tard. Quand votre sœur est arrivée ici elle était déjà le coma, nous avons donc dû faire une césarienne pour sauver le bébé. Après la sortie de l’enfant, son cœur s’est arrêté et, même après plusieurs minutes de réanimation, il n’est jamais reparti.

Joey n’écoutait déjà plus. C’était comme si tout se passait au ralenti. Elle vit Pacey retenir Bodie qui se laissa tomber par terre et Dawson s’asseoir sur l’une des chaises de la salle d’attente la tête entre les mains. Elle, elle ne bougeait plus, elle était comme figée sur place. Ce n’était pas possible, elle ne pouvait pas perdre sa sœur, pas après avoir déjà perdu sa mère. Après un moment, long ou court elle n’en sait rien, quelqu’un l’a prit par les épaules pour l’emmener dehors et ensuite la faire monter dans une voiture. La suite est comme un trou noir qui aurait englouti tous ses souvenirs. 

Un soir comme celui-ci le Dr McCaw rêverait de n’en connaître aucun. C’est tellement difficile de devoir annoncer à quelqu’un que la personne qui leur est chère vient de mourir et qu’il ne la reverra plus jamais. En plus, chacun a sa façon de réagir et ce soir il les a toutes vu. Heureusement que d’autres personnes étaient là pour les soutenir. Ils ont d’ailleurs été très fort dans leur rôle. Ah, voilà justement les des protagonistes de ce terrible soir.

VOIX: Bonsoir, je suis Pacey Witter l’un des amis de la famille Potter. J’aurais une ou deux questions à vous poser?

Dr McCaw: Bonsoir. Je suis sincèrement désolé pour votre amie.

PACEY: Oui et puis ça lui rappelle des mauvais souvenirs. Sa mère est morte il y a quelques années d’un cancer.

Dr McCaw: Oh, en effet. Sinon que vouliez-vous savoir?

PACEY: Tout d’abord, je voulais savoir comment ça allait se passer pour… hum… le corps?

Dr McCaw: Et bien on va le garder le temps de régler toute la paperasserie avec la famille avant l’enterrement. Mais le plus vite possible sera le mieux.

PACEY: D’accord. Et le bébé? Vous allez le garder combien de temps? Et surtout, quel est le sexe?

Dr McCaw: On le gardera au moins une semaine. Des sages-femmes sont là pour s’en occuper mais le père et votre amie vont également devoir s’investir afin d’être prêt quand le bébé rentrera chez lui.  Quand au sexe c’est un petit garçon. Un magnifique petit garçon.

Pacey le remercia d’un sourire et, après lui avoir dit au revoir; s’en alla de l’hôpital.

Durant le trajet jusqu’à chez Dawson, Pacey réfléchit à ce qui venait de se passer ce soir.  Il ne portait peut être pas Joey au plus profond de son cœur mais jamais il ne lui aurait souhaité pareil malchance. Après la mort de sa mère et l’emprisonnement de son père, le décès de sa sœur était un bouleversement de trop. Et puis il appréciait Bessie. Jamais elle n’a eu un mot ou un geste de travers envers lui, elle a toujours été gentille avec lui et ne refusait jamais de fermer le IceHouse plus tard pour lui servir à manger afin de gagner du temps avant de rentrer chez lui. Car c’est bien l’un des seuls points communs qu’il a avec les sœurs Potter c’est de ne pas avoir une bonne relation avec son père et de ne pas avoir une vie facile. Bien sûr ce qu’il vit n’a rien à voir avec leur calvaire. Et c’Est-ce qui lui plaisait le plus chez Bessie, sa capacité à garder la tête haute malgré les messes-basses et les railleries des habitants de Capeside. Elle avait très bien su gérer cette dure période de leur vie. Elle ne méritait vraiment pas de mourir. Et en plus un petit garçon se trouvait orphelin de sa mère dès sa naissance, il ne saura jamais à quel point sa mère était une femme courageuse. Il se promit alors de tout faire pour que ce petit sache à quel point sa mère était une femme extraordinaire.

Pacey arriva enfin chez Dawson et le rejoignit dans sa chambre.

PACEY: Dure soirée hein?

DAWSON: M’en parle pas. J’ai l’impression de retourner des années en arrière. Bodie était effondré et Joey s’est plongée dans un mutisme.

PACEY: Mais tu les as laissé tout seul chez eux?

DAWSON: Non, bien sûr que non. Bodie est dans la chambre d’ami. Ma mère lui a donné un somnifère pour qu’il s’endorme et Joey est chez Jen.

PACEY: Jen?! Mais je croyais qu’elles ne se supportaient pas?

DAWSON: Je sais bien mais Joey est comme dans une bulle et elle n’a pas protesté quand on l’a emmené chez les Ryan. Je crois que pour le moment elle ne se rend compte de rien ou, en tout cas, elle s’y refuse.

PACEY: Je suis allé voir le médecin. Il m’a dit qu’il fallait s’occuper au plus vite de l’enterrement et le bébé est un garçon. Tu sais si ils avaient trouvé un prénom?

DAWSON: non, aucune idée. Par contre je ne sais pas si Bodie va être en état de s’occuper de l’enterrement. Je crois qu’on va devoir s’en occuper. En attendant on devrait dormir.

PACEY: Oui, t’as raison, je vais y aller. Je passerai demain pour voir comment ils vont.

DAWSON: Ok, à demain. 

Les jours suivants se déroulèrent de façon très moroses. Les Leery, les Ryan et Pacey soutinrent du mieux qu’ils le pouvaient la famille Potter. Gale et Mitch aidèrent Bodie pour préparer l’enterrement et pour s’occuper du bébé.

Le jour de l’enterrement, le temps est en accord avec l’humeur de tous c’est-à-dire maussade. Tout le monde est présent pour soutenir Joey et Bodie. A l’intérieur de l’église, beaucoup de monde s’est réuni pour rendre un dernier hommage à Bessie Potter. La cérémonie se déroule dans une ambiance de respect mais également de chagrin. Une seule personne a réussi à prononcer un discours en l’honneur de Bessie.

PACEY: Bonjour à tous et à toutes. Je sais que ma présence derrière ce pupitre peut en perturbé quelques uns étant donné que je ne suis pas la personne la plus proche de la famille Potter mais, malgré tout, je pense être capable de rendre hommage à une femme formidable. Après tout, j’ai quand même grandi près de cette famille et j’ai toujours admiré Bessie pour cette force qu’elle a su puisé au fond d’elle-même après le décès de sa mère. Voilà qu’elle se retrouve seule à élever une jeune adolescente et plus tard à se préparer à élever une adolescente et un enfant. Mais ce défi ne lui faisait pas peur car c’était une femme prête à tout pour sa famille et surtout pour sa petite sœur. Elle a toujours réussi à faire face aux commérages et elle a construit son propre restaurant qui avait pour but d’être chaleureux et familial et je crois qu’elle avait réussi puisque pour moi c’était l’un des principaux point de rendez-vous des étudiants le soir. Alors ce soir je tiens à rendre hommage à cette femme de courage et de cœur qui sera toujours un exemple de réussite pour moi.

Des applaudissements conclurent son discours ainsi que des larmes face à des propos si justes.

Seule une personne resta insensible à ces paroles. Joey, qui se tenait entre Bodie et Dawson, avait les yeux dans le vague et ne laissait transparaître aucune émotion. D’ailleurs depuis la mort de sa sœur, elle n’avait pas une seule fois pleurer.

Le reste de la cérémonie se déroula sans encombres. Tout le monde rentra chez soi ainsi que les Potter qui, jusque là, étaient hébergés chez les Leery. C’est donc la première fois qu’ils se retrouvent tous les trois seuls depuis le décès. A leur arrivé, Bodie alla directement se coucher, épuisé par toutes ces émotions. Joey se retrouva seule avec le bébé.

JOEY: Alors Alexander, tu as envi d’aller te coucher ou tu tiens encore compagnie à tata?

Pour toute réponse, Alexander bailla.

JOEY: Très bien, j’ai compris, tu vas aller faire dodo.

Elle alla donc le coucher puis ce fut son tour d’aller au lit et le sommeil la gagna rapidement. 

Un mois plus tard, la vie avait petit à petit repris son cours normal. Bodie avait dû quitter son poste à Providence pour pouvoir s’occuper du IceHouse. Seulement il ne faisait que ça. Après le travail, il s’enfermait dans sa chambre. Joey devait donc s’occuper d’Alexander toute seule après l’avoir récupérer chez la nourrice. Un soir, pourtant, elle s’accorda une soirée de repos grâce à une soirée vidéo chez Dawson avec Pacey et Jen.

JOEY: Bonsoir tout le monde.

DAWSON: Où est Alexander?

JOEY: Je l’ai laissé avec ta mère qui a gentiment accepté de s’en occuper.

PACEY: Bon, aller, tout le monde en place que je lance le film.

JOEY: Au fait vous avez pris quoi?

DAWSON: On a pris « Menteur, menteur » . Ça te va?

JOEY: C’est très bien.

Elle s’installa confortablement et se vida l’esprit pendant tout le film.

DAWSON: Et voilà. Mais à votre avis que faut-il retenir de ce film? Qu’il ne faut jamais mentir ou que les vœux s’exaucent toujours?

JEN: Moi j’aimerais bien que les vœux se réalisent toujours.

PACEY: Bien, on va essayer alors. Je souhaite 1 million de dollars tout de suite… Ba tu vois c’est pas ça.

JOEY: Ce n’est ni l’un ni l’autre. La morale c’est qu’il ne faut pas abuser du mensonge.

DAWSON: Alors pour toi c’est bien de mentir?

JOEY: Je n’ai pas dit ça. Mais des fois il est vrai que c’est utile de mentir.

DAWSON: Quoi?!?! Ça veut dire quoi ça Joey? Que tu m’as déjà menti?

JOEY: Oh je t’en prie Dawson, ne prend pas tout pour toi. Tu n’es pas le centre du monde en tout cas pas celui de ma vie.

DAWSON: Attend tu essaies de me faire passer un message là Joey?

JOEY: Oui, c’est ça, tu as trouvé. J’en ai marre de t’entendre toujours te plaindre. Tu crois que tous les maux de la Terre s’abatte sur toi et qu’on doit tous de dire « pauvre Dawson, sa mère trompe son père. » Et ben j’en ai ras-le-bol de toutes tes jérémiades. Saches Dawson que ta vie n’est pas si noire que ça et remercies le ciel que tes parents soient encore en vie.

DAWSON: Ecoute Joey, je sais bien qu’en ce moment tu traverses une période difficile et que tu es en colère seulement ce n’est pas une excuse pour te défouler sur tout le monde.

JOEY: Comme si tu comprenais ce que je vivais. A part ton grand-père tu as perdu qui d’autre dans ta vie Dawson?

DAWSON: C’est vrai-je ne sais pas ce que tu ressens mais au lieu de t’en prendre à moi tu devrais me remercier car j’ai toujours été là et je t’ai bien aidé quand tu en as eu besoin.

JOEY: Ah oui, un grand merci à Dawson Leery pour sa bravoure et sa générosité envers moi, pauvre petite fille orpheline. C’est vrai, je ne suis qu’une ingrate car je te dois tout et il ne me reste plus qu’une chose me prosterner devant le saint Dawson.

Sur ces mots, Joey s’en alla par la fenêtre.

PACEY: Dawson, tu ne crois pas que tu exagères?

DAWSON: Quoi?? Attend c’est elle qui a commencé. Je lui ai juste fait remarquer qu’on avait eu peu de remerciements après tout ce qu’on a fait.

JEN: Comprend là, elle vient de perdre sa sœur. Elle se retrouve pratiquement sans famille. Un peu d’indulgence quand même.

DAWSON: Et voilà, ça va être moi le méchant maintenant.

PACEY: Mais on ne parle pas de qui est méchant ou de qui est gentil. On dit juste qu’en ce moment il faut être patient avec Joey.

 DAWSON: Bon ça va, je vais la rejoindre et m’excuser.

PACEY: Non c’est bon, tu as assez fait de dégâts de comme ça. J’y vais.

Il laissa Dawson et Jen dans leurs réflexions pour rejoindre Joey seulement il ne savait pas par où commencer. Après 1 heure de recherches, il alla au port et sur un embarcadère il vit au loin une ombre assise. En se rapprochant, il découvrit Joey recroquevillée sur elle-même avec les mêmes yeux dans le vague depuis 1 mois. Il ne l’avait pas encore vu pleurer. Même si Joey veut se montrer forte, lors du décès de sa mère elle n’avait pas caché ce qu’elle ressentait et c’était laissé aller avec de chaudes larmes dès le départ. Mais là elle s’était renfermé, refusant toute communication.

Il se rapprocha encore d’elle mais lentement afin de ne pas lui faire peur et ainsi de la brusquer.

PACEY: Joey? Je peux venir?

JOEY: Va t’en Pacey. Je veux être seule.

PACEY (s’asseyant à ses côtés) : Cela fait trop longtemps que tu es toute seule. Joey ne me repousse pas, je suis là en tant qu’ami.

JOEY: Première nouvelle, je ne savais pas qu’on était ami.

PACEY:C’est ça défoule toi, si je peux être utile.

JOEY: Va jouer les bons samaritains ailleurs s’il te plaît.

PACEY: Hors de question. Je suis là alors je reste.

JOEY: Très bien alors c’est moi qui pars.

Alors qu’elle était sur le point de partir, il se leva à son tour et l’a retînt par le bras.

PACEY: Je sais que tu es en colère mais ce n’est pas bon de garder tout ça pour toi. Il faut que tout ce que tu gardes depuis 1 mois sorte, ça te fera beaucoup de bien crois-moi.

JOEY: Oh et depuis quand Pacey Witter est-il un connaisseur niveau émotion et sentiment?

PACEY: Je n’ai jamais dit que je l’étais mais j’imagine bien qu’après un drame pareil on ne peut être que bouleversé et pour exprimer ce bouleversement il faut pleurer ou crier. Mais réagir et toi ça n’a pas encore été ton cas.

JOEY: Mais qu’est-ce que tu en sais. Si je me souviens bien tu n’as pas été 24 heures sur 24 avec moi alors comment peux-tu savoir si j’ai réagi ou pas?

PACEY: Peut être à cause de ton comportement à l’enterrement.

Joey ne répondit pas. Son regard changea. Quelque chose venait de se passer en elle. Elle n’avait jamais réentendu ce mot depuis 1 mois. En tout cas elle refusait de l’entendre car elle refusait d’admettre ce qu’il c’était passé. Pour elle c’était comme ci sa sœur était parti pendant quelque temps et que donc elle devait s’occuper de son neveu. Mais elle n’arrivait pas à accepter qu’elle l’ai quitté. Seulement il fallait bien qu’elle se fasse une raison. Bessie était morte.

JOEY (le regard vers le ciel):  Pourquoi tu m’as abandonné? Je n’ai que 15 ans et je dois m’occuper de ton fils. Tu m’entends? De ton fils!! Tu n’avais pas le droit de nous quitter. Tu m’avais promis de rester avec moi. Tu m’avais promis que tu ne m’abandonnerais pas.

Pacey était bouleversé par la détresse de l’adolescente. Il vînt la prendre dans ses bras où elle s’effondra en larmes. Mais ça lui faisant un bien fou de pouvoir verser toutes ces larmes qu’elle refusait de laisser couler. Qu’est-ce qu’elle était bien dans ces bras. Jamais elle n’aurait cru être en sécurité dans les bras de Pacey Witter et pourtant elle devait bien admettre qu’elle se sentait bien pour la première fois depuis un bon bout de temps.

JOEY: Ton discours était magnifique au fait.

PACEY: Ah ba c’est pas trop tôt Potter, c’est pas trop tôt.

Joey sourit en se dégageant de ces bras. Ça aussi ça faisait longtemps que ça ne lui était pas arrivé.

JOEY: Merci Pacey. Merci pour tout.

PACEY: Oh attend avant de me remercier, je n’ai pas encore fini mon travail. D’ailleurs j’aurais un marché à te proposer.

JOEY: Un marché? Lequel?

PACEY: Et bien, j’ai pu remarquer que ces derniers temps tu avais l’air assez fatigué et pour preuve la fois où tu t’es endormie en classe. Alors je te propose mon aide pour t’occuper d’Alexander et en échange tu m’héberges le temps que ça aille mieux chez toi.

JOEY: C’est vrai que je m’occupe toute seule d’Alex car Bodie a du mal à faire à son deuil. C’est une proposition qui me tente assez je dois dire. Bon, allez, marché conclut. Dès demain tu viens à la maison.

PACEY: Génial Potter, tu ne vas pas le regretter. Allez viens je te ramène.

JOEY: Attend j’ai oublié Alexander chez Dawson.

PACEY: Ne t’en fait pas, je suis sûr qu’il est entre de bonnes mains et une bonne nuit de sommeil ne te fera pas trop de mal.

Joey lui sourit pour soutenir ses propos. Il la raccompagna puis rentra chez lui heureux d’avoir pu aider Joey et d’avoir trouver un moyen pour s’éloigner pendant quelques temps de chez lui. 

JOEY: Bodie!! BODIE!!!

Elle ouvrit la porte de sa chambre et le trouva affalé sur son lit.

JOEY: Bodie, je dois partir en cours et la nourrice n’est pas encore arrivée alors il faut que tu t’occupes d’Alexander en attendant.

BODIE: Et Pacey? Il ne peut pas s’en occuper?

JOEY: Je te rappelle qu’il doit aussi aller au lycée. Et puis  c’est ton fils aussi. Il est grand temps que tu commences à t’occuper de lui.

BODIE: Et tu ne peux vraiment t’en occuper. Après tout, tu as de bonnes notes donc ce n’est pas grave si tu rates une heure de cours.

JOEY: Non mais tu t’entends?! Tu me demandes de rater les cours uniquement parce que tu refuses de t’occuper ton fils.

BODIE: Ce n’est pas mon fils.

JOEY: Quoi? Attend, je crois avoir mal entendu.  Tu as dit quoi?

BODIE: Il a tué la femme que j’aime alors, non, ce n’est pas mon fils et il est hors de question que je m’en occupe.

Joey n’en croyait pas ses oreilles. Elles savaient que le deuil était long pour lui de le faire mais de là à mettre le décès de Bessie sur le dos de son fils s’en était trop pour elle.

JOEY: J’en ai assez. Tu es aller trop loin. Je ne te laisserais pas dire que mon neveu est un meurtrier. Ce qui est arrivé à Bessie est un accident et Alex n’y est pour rien, il n’a rien demandé c’est vous qui l’avez mis en route je te rappelle. Alors maintenant il est l’heure de faire ton deuil et de prendre tes responsabilités.

Sur ces mots, elle lui déposa l’enfant sur le lit et partit en cours avec Pacey. 

JOEY: Tu crois que j’ai été trop dur avec Bodie ce matin?

PACEY: Non je ne crois pas. Je pense justement qu’il lui fallait un déclic pour qu’il réagisse. Et peut être que ton coup de gueule de ce matin en sera un.

JOEY: Mouais, on verra bien. Mais j’ai un peu peur de l’état dans lequel je vais le retrouver.

En arrivant, ils trouvèrent une maison calme. En tout cas en apparence car, une fois le palier passé, ce sont des rires qui résonnaient entre les murs. Intrigués, ils se dirigèrent vers le salon. Et là ce fût bien plus qu’une surprise qui les attendait. Ils découvrirent Bodie et Alexander en train de jouer ensemble et ils semblaient vraiment bien s’amuser. Ils décidèrent de les laisser profiter de ce moment d’intimité et allèrent derrière la maison pour faire leurs devoirs.

Cela faisait une heure qu’ils s’y étaient mis que Dawson arriva.

DAWSON: Décidemment vous passez tout votre temps ensemble.

Depuis leur dispute, lui et Joey se reparlaient mais un froid était toujours présent.

PACEY: C’est bon Dawson, pas la peine de faire une crise de jalousie. Tu sais bien que c’est un arrangement et rien d’autre.

Dawson ne fit pas attention aux paroles de Pacey et continua de fixer Joey.

DAWSON: Joey je peux te parler?

JOEY: Je t’écoute.

DAWSON: En privée.

JOEY: Pourquoi? On est très bien là.

DAWSON: S’il te plaît, ne fais pas l’enfant. C’est finis la période où l’on t’accordait tout à cause de la mort de ta sœur:

JOEY (se levant): Pardon? Tu peux répéter? Non mais je rêve!! Tu te prends pour qui? Si tu es venu ici pour m’insulter et dire que j’ai profité du décès de ma sœur pour faire tous les caprices du monde et bien tu peux repartir et surtout ne plus jamais m’adresser la parole. Maintenant dégage d’ici!!!

DAWSON: Tu sais très bien que ce n’est pas ce que j’ai voulu dire mais…

JOEY: non Dawson, je ne veux plus rien entendre. Je croyais qu’on était ami toi et moi et que tu étais le seul qui me comprenais mieux que quiconque mais visiblement je me suis lourdement trompée. Si tu ne veux pas partir très bien c’est moi qui part dans ce cas là.

Sur ces paroles, elle se leva et partit en courant.

DAWSON: Nan mais qu’est-ce qui lui prend?

PACEY: Ce qui lui prend? Dawson, c’est plutôt à toi qu’il faut demander ça. Joey vit des moments très difficiles et toi tout ce que tu trouves à faire c’est de te disputer avec elle au lieu de la soutenir et de l’aider à surmonter ces problèmes. Tu te comportes comme un véritable égoïste. Maintenant tu m’excuseras mais je dois la retrouver car dieu seul sait dans quel état elle doit être.

Il s’en alla laissant Dawson réfléchir sur son comportement et sur le fait qu’il a peut être pas tout à fait tord. 

Après deux heures de recherches, Pacey ne savait plus où chercher. Mais ce qui l’embêtait le plus c’était de savoir Joey toute seule alors qu’elle allait au plus mal. En repensant à la dispute avec Dawson il en voulait à son meilleur ami de ne pas avoir été plus compréhensif. Qu’on ne sache pas comment réagir quand l’un de ces amis perd un être proche c’est normal mais là, malheureusement pour Joey, ce n’était pas la première fois et jusque là Dawson avait su bien réagir. Alors pourquoi cette fois là il faisait tout de travers? D’habitude c’est lui qui ne sait pas s’y prendre et là il se retrouve au premier plan à consoler Joey et à lui courir après quand elle s’enfuit. Bon dieu mais où a-t-elle bien pu aller? Aller Pacey réfléchit, ce n’est pas comme si tu ne la connaissait pas. D’habitude quand elle va mal elle se réfugie chez Dawson pour pouvoir parler. Mais si ce n’est pas Dawson alors vers qui elle irait? Mais bien sûr ce que je peux être bête.

Il se mit à courir le plus vite possible vers l’endroit où il était sûr de la trouver.

Dix minutes plus tard il arriva au cimetière. Maintenant c’était de savoir où se trouvait les deux tombes. Par chance, enfin si on peut dire ça comme ça, la tombe de Bessie était placé à côté de celui de sa mère. En  tout cas il avait vu juste. Lorsqu’il s’approcha des tombes, une silhouette se dessina. Elle était recroquevillée face aux stèles et il pouvait entendre des sanglots qui entrecoupaient ces paroles. Il s’avança lentement pour ne pas la brusquer mais ces mots le figèrent sur place.

JOEY: Finalement je ne suis pas toute seule. Je crois que je peux enfin me rallier à vous pour dire Pacey est quelqu’un sur qui on peut vraiment compter. Voilà, je l’avoue, vous aviez raison quand vous me disiez tout le temps qu’un jour je serais surprise par Pacey Witter. Pourtant ça n’empêche pas que je me sens si seule sans vous. Vous me manquez tellement. Je ne sais pas comment je vais faire pour vivre sans vous. Et puis Bodie et Alexander ont besoin de toi Bessie.  Pourquoi faut-il que toutes les personnes que j’aime m’abandonnent?

PACEY: Non, toutes les personnes que tu aimes ne t’ont pas abandonné.

JOEY: Pacey? Mais qu’est-ce que tu fais là? Et comment tu m’as trouvé d’abord?

PACEY (s‘asseyant à ses côtés): Oh ce n’était pas compliqué et puis moi aussi j’avais envi de parler.

JOEY: Alors tout d’abord cela fait plus de deux heures que je suis là donc ça n’a pas été si facile que ça de me trouver et ensuite de quoi pourrais-tu parler avec ma mère et ma sœur?

PACEY: Bon je te l’accorde j’ai mis un peu de temps avant de te trouver mais je n’ai jamais dit que c’était avec elles que j’avais envi de parler.

JOEY: Alors avec qui d’autres tu pourrais discuter?

PACEY: Toi par exemple. Ne me regarde pas comme ça, ce n’est pas idiot ce que je viens de dire. Pourquoi toi et moi on ne pourrait pas discuter comme de bons amis?

JOEY: Parce que toi et moi on n’est pas amis, t’as oublié?

PACEY: Ah oui exact. Et pourquoi on ne le deviendrait pas? Après tout je suis quelqu’un sur qui on peut compter.

JOEY: Nan mais attend tu as écouté tout ce que je disais?!

PACEY: Non pas tout juste le moment où tu disais qu’un jour tu serais surprise par le beau et sexy Pacey Witter.

JOEY: Non mais là tu rêves. Je n’ai jamais dit beau et sexy.

PACEY: Bon c’est vrai j’ai un peu enjolivé tes paroles. En tout cas j’ai été content d’apprendre que ta mère et ta sœur avaient une bonne image de moi.

JOEY: Oui et c’étaient les seules. Seulement tu n’as pas de chance elles ne sont plus là.

PACEY: J’aimerais savoir quelque chose.

JOEY (fronçant les sourcils): laquelle?

PACEY: As-tu été surprise par moi?

Joey fut justement surprise par sa question. Mais d’un côté, si il avait entendu ce qu’elle avait dit, c’était normal qu’il pose la question. Elle repensa à ces derniers jours passés avec lui. Il s’était vraiment bien occupé d’Alexander et même d’elle. Il avait participé aux tâches ménagères et même fait la cuisine. Le soir, quand elle avait besoin d’elle seule, il la laissait tranquille. En fait il la comprenait mieux que personne, même mieux que Dawson et c’est ça le plus surprenant. Il lisait en elle comme dans un livre ouvert et ça ne lui faisait même pas peur, bien au contraire, elle se sentait rassurée auprès de lui.

JOEY: Oui. Et même agréablement surprise.

Pacey sourit et passa son bras autour de ces épaules. Ils restèrent encore un long moment au cimetière sans discuter, juste à savourer ce moment synonyme du début d’une belle amitié. 

Plus tard, ils retournèrent chez les Potter où ils tombèrent sur Dawson.

DAWSON: Où étiez-vous passé? Cela fait des heures que je vous attend.

PACEY: Bon je vous laisse, j’ai des devoirs à terminer.

JOEY: Non reste. Dawson, je crois qu’il va me falloir un peu de temps avant de pouvoir être de nouveau à l’aise et en phase avec toi alors pendant un certain temps il vaut mieux qu’on garde nos distances toi et moi. Maintenant, c’est mieux que tu t’en ailles.

Dawson ne savait pas quoi répondre mais devant l’air déterminé de Joey, il ne put que se résoudre à partir.

PACEY: C’est vraiment ce que tu veux?

JOEY: Oui, c’Est-ce que je veux. Et puis je ne suis plus seule maintenant.

Sur ces mots, elle lui sourit tout en lui prenant la main. Non, elle le savait elle ne serait plus jamais seule. Après tout, ils forment une belle équipe tous les deux et l’avoir auprès d’elle était sans nul doute la meilleure chose qui lui est arrivée depuis quelques temps. Et oui, aussi fou que ça puisse paraître, elle avait besoin de Pacey Witter et ce pour encore un bon bout de temps.

 

FIN

 

Classement : 4ème place
Auteur : misZarah
Note : 11.90

Commentaires du jury

Brathan576: Je considère qu'avec le sujet choisi, à savoir la perte d'un être cher, il y aurait du avoir plus. Il manque quelque chose. Un sujet pareil se soit d'être développé même si le choix des mots peut paraitre maladroit. Ici, les fautes et la syntaxe mal travaillée gâchent la fiction, malgré un effort admirable de la part de l'auteur de s'être lancé(e) dans un sujet pareil. De plus, la présentation script ne sert vraiment pas le sujet de la fiction. Aussi, l'accent sur le développement de la relation Pacey/Joey n'est pas nécessaire ici; j'aurais préféré que l'auteur(e) se concentre sur la douleur de Joey et sa réaction face au deuil qui est laissée pour compte.  


Kystis :   Bon respect des règles du concours, bien écrit, une bonne présentation des dialogues mais pauvre en vocabulaire. Ce qui me gène c’est que je ne reconnais pas du tout Dawson. Il est méprisant, insultant envers Joey. Même si Joey et Dawson se disputent beaucoup dans la série, ce n’est pas du tout ce style là. Ça tourne un peu en rond, manque un peu d’émotion, dommage qu’il n’y ait pas une deuxième intrigue avec d’autres personnages. L’idée de faire mourir Bessie est vraiment intéressante mais c’est dommage d’avoir recopié une bonne partie du script existant.


ArgoE :  Un récit qui commence maladroitement car on se demande qui est qui, des voix 1, 2 et 3…. On devine juste avec la suite, qui se cache derrière ces « voix ». Est-ce volontaire de la part du rédacteur ??  Pensez à mettre également des virgules, dans vos paragraphes, on s’essouffle, pour pouvoir finir vos phrases. Résultat, on ne rentre pas dans l’action. Beaucoup, beaucoup trop de fautes, j’ai passé plus de temps à les corriger, qu’à suivre le récit… La lecture est soumise à une réflexion du pourquoi du comment, à chaque phrase, et attention à être plus subtile dans les scènes décrites, qui ne peuvent pas refléter la réalité… c’est dommage ;)

La scène de dispute entre Dawson et Joey est répétée deux fois, certes à deux lieux différents mais, en tout point identique, avec un Pacey qui joue les Zorro.

Mais merci au rédacteur pour l’énergie donnée à cette écriture ;)


Charisma :

- Histoire qui ne m'a pas captivée.

- Trop de détails inutiles, trop de descriptions, les phrases n'en finissent pas ("et…. avec… parce que… et…. car….)

- La réaction de Joey face à la mort est intéressante mais le fond de l'histoire ne suit pas vraiment.

- Pas d'espaces (voire de transition) entre les scènes.

Ecrit par kystis 
Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Titepau04 (23:13)

Mais ouiiii !!! J'aime pas le froid!!!

Titepau04 (23:13)

Merciiii !

Sonmi451 (23:13)

Il fait pas hyper froid, il fait bon chez toi, ici fait encore chaud pour la fin novembre

Sonmi451 (23:14)

Moi j'adore, c'est le chaud que j'aime pas. lol

CastleBeck (23:14)

Sonmi : Ce n'est pas que tu n'as pas le temps, car si tu en avais réellement envie, tu trouverais de le temps

Sonmi451 (23:15)

On a pas le temps, on a un temps et c'est ce temps là qu'on a toujours mais on n'en connait pas sa durée et tout le problème est là.

CastleBeck (23:15)

Non, c'est oki aujourd'hui, mais j'aime ni le froid ni le chaud...

stanary (23:15)

Ah je comprends pas comment vous faîtes pour aimer le mauvais temps .

Sonmi451 (23:15)

Mais bien sur, j'ai toujours mon temps. ^^

Titepau04 (23:15)

Tu n'aimes pas le froid??? C'est dommage ça!!!

CastleBeck (23:16)

Un temps, le temps... Tout est question de déterminant tout ça

CastleBeck (23:17)

Le froid,c 'est pas du mauvais temps... Il peut faire froid et soleil...
Moi, j'aime le printemps et l'automne, j'aime pas l'hiver et tout ce qui s'y rapporte (sauf le hockey)!

stanary (23:17)

Non je déteste ça . Sonmi ton avant dernier message n'a aucun sens

Sonmi451 (23:19)

ha non c'est pas pareil le temps personne ne le tiens, c'est quelque chose qui nous fil entre les doigts mais on a tous un temps donné.

Sonmi451 (23:20)

Ca ne veut pas rien dire, c'est de la philo Star' nuance. ^^

CastleBeck (23:20)

Tout à fait d'accord. Il faut s'accorder un temps pour faire ce qu'on veut, comme danser sur la table de ton salon

Sonmi451 (23:21)

J'ai jamais dit que j'avais envie de danser sur la table. lol

CastleBeck (23:21)

Je sais!

Sonmi451 (23:21)

j'ai dit que le jour où on m'entend dire que je m'ennuie, j'irais danser sur la table ^^

Sonmi451 (23:21)

mais heureusement que je prends du temps pour moi hein ^^

stanary (23:22)

Et tu m'enverras la vidéo d'ailleurs ^^

CastleBeck (23:22)

Mais, tu vois, ici, il y a des gens qui prennent les conversations en plein milieu et qu'ils interprètent à leur façon!

CastleBeck (23:22)

(qui)

Sonmi451 (23:24)

Haaa ça je sais! lol

CastleBeck (23:25)

Sur ce, moi, il parait que je dois retourner travailler (et pelleter), alors je vous souhaite une excellente fin de soirée et une bonne nuit

stanary (23:26)

Bon courage au travail
Bonne nuit et bonne fin de soirée.

Sonmi451 (23:28)

Travailles-bien !

CastleBeck (23:29)

Merci

Sonmi451 (23:35)

Sur ce j'y vais aussi.

Sonmi451 (14:23)

Bonne journée à tous! Et Joyeuse St-Nicolas!

carina123 (00:09)

Nouveaux calendriers et sondages sur les quartiers Lie to Me et Jericho, venez nombreux, merci. Bonne soirée à tous !

Sonmi451 (08:43)

Design' spécial noël sur Scrubs, on attend vos commentaires.

Chaudon (10:25)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Chaudon (10:31)

Nouveau sondage sur le quartier "Elementary" ! N'hésitez pas à venir voter sur le quartier et à donner vos avis sur le topic approprié !

Chaudon (10:49)

Votez dès maintenant pour la Nouvelle Photo du Mois du quartier "Elementary" !

arween (10:57)

Bonjour la citadelle ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift, venez participer !

seriepoi (11:05)

Bonjour tout le monde ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, venir sur le quartier "True Blood" pour commenter le (très) beau calendrier de décembre, fait par Sonmi. Merci par avance et bon dimanche à tous.

ObikeFixx (11:25)

Bonjour tout le monde! En plus du nouveau sondage, n'hésitez à venir découvrir le nouveau calendrier et la nouvelle photo du mois sur le quartier "The Last Ship"

Phoebus (14:15)

Bonjour tout le monde ! Il ne vous reste plus qu'une journée pour voter pour la voter de l'épisode 8x05 de The Vampire Diaries et pour participer à la review de cet épisode.

serieserie (16:44)

Inscrivez-vous vite pour la grande partie d'HypnoGame Arrow qui aura lieu dans 6 jours!! Rendez-vous dans les forums de l'accueil!!

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play