VOTE | 148 fans |

Vis un autre jour

L’histoire que je vais vous raconter s’est passée il y a un mois et elle m’a beaucoup perturbé ! Mais je manque à tous mes devoirs, je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Pacey Witter et j’ai 24 ans. J’ai grandi dans une petite ville nommée Capeside entouré de mes amis Jen et Dawson. Au moment où se déroule cette histoire je travaille à Boston comme second du chef d’un grand restaurant. Je passe mon temps libre à naviguer sur mon petit bateau et à aider des jeunes en difficultés dans un centre. Mais si je dois vous raconter mon histoire il faut que je vous présente mes amis.

En premier il y a Dawson mon meilleur ami, aussi loin que remontent mes souvenirs il a toujours été là. C’est avec lui que j’ai fait les pires bêtises et avec lequel j’ai passé les meilleurs moments de mon enfance. Dawson a toujours été un grand rêveur, son objectif dans la vie est de devenir un grand réalisateur et de rencontrer Spielberg qu’il vénère. Actuellement il suit des cours pour devenir réalisateur à l’université. Il a beaucoup de talent et je sais qu’il ira loin. Nous avons pris un appartement ensemble et la cohabitation se passe plutôt bien.

Puis il y a Jen, ma petite princesse comme je l’appelle parfois. Elle n’a pas eu une enfance facile, ces parents se sont déchirés pendant des années et elle se trouvait au milieu. Quand on était à Capeside elle venait souvent dormir à la maison quand ça devenait trop dur de rester entre ces parents. Je l’ai toujours considéré comme ma petite sœur et j’ai toujours voulu la protéger. Depuis toujours elle est amoureuse de Dawson mais celui-ci ne se rend compte de rien En ce moment, Jen suis des cours pour devenir pédopsychiatre. Elle vit chez sa grand-mère Mme Ryan avec Jack.

 Il y a donc également Jack. Certainement le garçon le plus sympa que je connaisse. Demander lui n’importe quoi et s’il peut, il ira vous le chercher. Jack est gay et a eu du mal à l’assumer mais maintenant ça va mieux et il est plus épanoui. Il suit des études pour devenir prof.

Ensuite nous avons Andie, la sœur de Jack et mon premier amour. Elle est arrivée dans ma vie il y a 10 ans et je suis immédiatement tombé sous le charme. Nous sommes restés ensemble pendant 2 ans avant de nous séparer d’un commun accord. Elle reste très importante pour moi et je l’appelle souvent pour des conseils.

Voilà maintenant que vous connaissez la plupart (‘eh oui il y aura quand même quelques surprises sinon quel intérêt !) je vais vous raconter mon histoire.

Tout à commencer par un article dans un magazine…

  

Dawson était assis à la terrasse d’un café et lisait un magazine que Jen lui avait passé et plus particulièrement un article.

Quand j’arrivais, je remarquais sa concentration et je m’approchais donc de lui pour voir ce qu’il lisait. Je me penchais sur son épaule et je souris en découvrant le titre de l’article : « Les Creek Girls en concert le week-end prochain. »

J’éclatais de rire et tapais sur l’épaule de mon ami.

-         Tu ne changeras donc jamais ? Toujours à rêver.

-         C’est ça, moques toi.

-         Je suppose que tu comptes y allé vu que tu m’en parles sans arrêt depuis 2 semaines ?

-         Evidemment ! Jen a même accepté de venir avec moi.

Je me tournais vers Jen, surpris.

-         Je croyais que tu avais horreur de jouer les groupies ?

-         Tu sais bien que je ne peux rien lui refuser.

En disant cela elle jeta un regard triste à Dawson qui ne remarqua rien car il était à nouveau plongé dans son magazine.

Je lançais un regard désabusé vers mon meilleur ami. Décidément il ne changerait jamais ! Ca me rappela un épisode qui caractérisait bien cette situation.



   Flash back 

C’était 6 ans plus tôt. Dans quelques semaines avait lieu le bal de promos. Pacey devait y aller avec Andie même s’ils n’étaient plus ensemble depuis longtemps. Jack avait décidé d’y allé tout seul. Quant à Jen, elle espérait que Dawson l’inviterait. Ce jour-là justement Dawson prit Jen à part. Il semblait un peu gêné.
-         Jen je voudrais te demander quelque chose.
Jen le regarda pleine d’espoir.
-         Voilà tu sais que bientôt c’est le bal de promos et…
-         Oui ça me ferait plaisir ! Répondis Jen sans le laissé finir.
-         C’est vrai ça ne t’ennuies pas ?
-         Non pourquoi ?
-         Ben tu sais, on se connaît depuis longtemps et…
-         Justement, depuis tout ce temps je te connais bien !
-         Tu as raison alors comment comptes-tu faire ?
-         Comment je compte faire quoi ?
-         Ben pour que Belinda accepte de venir au bal avec moi !
A ces mots le visage de Jen se décomposa. Elle ne voulait pas que Dawson s’en aperçoive et elle prétexta un besoin urgent pour s’enfuir. 



Je fus tiré de ces souvenirs par Jack qui arrivait en vélo.

-         Alors comment s’est passé ton entraînement ?

-         Epuisant ! Le water-polo s’est encore plus dur que le football !

-         Oui mais Mark est tellement mignon ! Se moqua Jen.

Mark était un garçon qu’il avait rencontré en cours de sociologie et sur lequel il avait flashé.

-         Ouais enfin il était mignon jusqu’à ce que sa copine vienne le chercher à la fin de l’entraînement !

-         Oh Jack je suis désolée. Répondit Jen avec un sourire qui démentait totalement ces paroles.

-         Bah que veux-tu, je suis condamné au célibat c’est tout !

-         Je crains que ce ne soit notre lot à tous. Marmonnais-je.

-         C’est bon ? Vous avez fini de vous apitoyer sur votre sort ? Parce que si vous êtes dans cet état d’esprit ce n’est pas la peine de venir dîner chez Grand-Mère ce soir.

-         Je te rappelle que c’est moi qui suis censé cuisiner ce soir donc si je ne viens pas…

-         J’ai vu que le traiteur du coin livrait à domicile, si vous continuez comme ça je vais l’appeler.

Devant le ton déterminé de Jen, nous nous regardâmes et d’un même mouvement nous nous mîmes  à genoux pour supplier Jen.

Jen posa sur eux un regard affligé.

-         De vrais gamins ! Bon allez relevez-vous, vous avez gagné.

-         J’étais certain que tu ne pourrais pas résister au charme ravageur de 3 beaux gars comme nous !

-         C’est surtout les regards que nous lançaient les gens qui m’ont fait céder.

Nous nous retournâmes et vîmes qu’effectivement tous les gens nous regardaient avec un air amusé.

 

Le dîner se déroula dans une ambiance très détendue mais je remarquais que Jen n’allait pas bien. Aussi après le dîner je prétextais un besoin de prendre l’air et je faussais compagnie à Dawson qui rentra à l’appartement. J’appelais alors Jen sur son portable.

-         Pacey ? Je te manquais déjà ?

-         J’ai vu que ça n’allait pas trop pendant le dîner. Tu veux en parler ?

-         Non c’est bon Pacey ça va aller.

-         Regardes par la fenêtre.

-         Quoi ?

-         Tu as bien compris.

Jen s’approcha alors de la fenêtre et me vit adosser à ma voiture.

-         Je t’attends.

-         Mais…

-         Pas de mais, à tout de suite.

Sur ces mots je raccrochais ne lui laissant pas le temps de chercher une excuse. Elle arriva quelques minutes plus tard.

-         Allez viens petite princesse on va boire un verre ça te fera du bien !

-         Mais comment tu fais pour toujours savoir quand je vais mal ?

-         Ca fait combien de temps qu’on se connaît ?

-         Je ne sais pas, je dirais 20 ans environ.

-         Je serais un bien piètre ami si après tout ce temps je ne me rendais pas compte quand tu vas mal.

-         Dawson lui ne remarque rien.

-         Il vit dans sa bulle tu le sais. La terre pourrait s’effondrer devant lui qu’il ne s’en apercevrait pas.

-         Je le sais, c’est aussi pour ça que je l’aime.

Tout en discutant nous étions parvenus devant un café. Après avoir commander nous reprîmes notre discussion.

-         Je vais te raconter une anecdote.

-         Je t’écoute.



  Flash back 

C’était lors de notre dernière année de lycée. Une sortie avait été organisée par le proviseur au musée Guggenheim. A cette époque il y avait un garçon, Chris Wolf, qui te tournait autour. C’était un garçon pas vraiment fréquentable mais tu étais dans une période où tu commençais à te lasser d’attendre Dawson et tu semblais touchée par l’intérêt que te portait Chris. Dawson s’est aperçu de cette situation et durant la sortie il a pris Chris à part.  Je n’ai pas su ce qu’ils se sont dis mais en tous cas après ça Chris s’est tenu aussi éloigné de toi que possible.
 



Jen me regardais ne semblant pas comprendre où je voulais en venir.

-         Il s’est rendu compte de ce qui se passait et il a agi en conséquence.

-         Mais enfin pourquoi ?

-         Parce qu’il tient à toi et qu’il ne veut pas que tu souffres. Ce qui serait certainement arrivé si tu étais sortie avec Chris. C’est pour ça qu’il n’a rien dit quand tu es sortie avec Henry ou avec CJ.

Quand je lui dis ça je vis une petite lueur d’espoir s’allumer dans ces yeux.

-         Tu penses qu’il … ?

-         Je ne sais pas. Je ne veux surtout pas te donner de faux espoirs mais je crois avoir remarquer ces derniers temps certaines attitudes. Mais je vais tenter d’en savoir plus.

-         Pacey si tu fais ça tu seras un amour !

-         Je sais, si tu n’étais pas aussi amoureuse de mon meilleur ami j’aurais mes chances !

-         Tu sais très bien que ça ne marcherait pas, on a essayé !

-         C’est vrai.

-         Et puis toi non plus tu n’es pas vraiment libre…

-         Arrêtes avec ça Jen ça fait 4 ans !

-         Rappelles moi avec combien de filles tu es sortie depuis ?

-         Euh…

-         Tu vois ?

-         Je déteste discuter avec toi tu finis toujours par avoir le dernier mot !

A ce moment Jen regarda sa montre.

-         Mince déjà 1h du matin ! J’ai cours à 8h !

-         Je te raccompagne

J’ai donc déposé Jen chez Mme Ryan et je suis rentré à l’appartement. J’ai malheureusement eu beaucoup de mal à m’endormir. Je n’arrêtais pas de repenser aux mots de Jen : « Et puis toi non plus tu n’es pas vraiment libre… » C’était tellement vrai. En fermant les yeux je me retrouvais 4 ans plus tôt.



  Flash back 

Je venais d’avoir mon diplôme contre toutes attentes. J’étais le premier surpris mais j’avais fait le choix de ne pas allé à la fac. Mes parents n’avaient pas compris ma décision comme toujours mais je savais que je n’étais pas fait pour les études. J’étais décidé à partir pour les vacances sur le True Love. Le True Love c’est mon bateau. Je l’avais retapé pendant des mois et j’en étais très fier. J’ai donc mis les voiles et après quelques semaines de navigation j’ai débarqué dans un petit port de Floride. Je venais de sortir du supermarché quand je suis rentré en collision avec une jeune femme.
-         Mais enfin vous ne pouvez pas faire attention !
-         Mais quelle mauvaise foi ! C’est vous qui m’êtes rentrée dedans !
Une autre jeune femme intervint alors.
-         Il a raison Joey, je t’ai toujours dis de regarder où tu allais !
-         Merci de me soutenir Bessie !
Alors pour la première fois je regardais la jeune femme que je venais de percuter. Je ne dirais pas que je l’ai trouvé belle, non je l’ai trouvé éblouissante. Elle était habillée d’un jean et d’un débardeur et je l’ai trouvé d’une beauté saisissante. A tel point que j’ai du resté quelques secondes sans réagir. C’était comme de voir un arc-en-ciel après un long orage.
-         Joey je crois que le choc a été plus violent qu’on le pensait. Commenta Bessie amusée
Je me ressaisis aussitôt.
-         Euh non tout va bien je vous remercie. Désolé de vous avoir percuter, tout est de ma faute.
Je m’apprêtais à retourner à mon bateau quand l’autre jeune femme, Bessie, m’interpella :
-         Si vous voulez vous pouvez venir dîner dans notre restaurant. Il s’appelle La petite sirène. Il se trouve près du port C’est Joey qui invite pour se faire pardonner son étourderie.
-         Avec plaisir, je viendrais ce soir si vous voulez.
-         Très bien, à ce soir.
Sur ce je repartis en direction de la marina mais j’entendis néanmoins Bessie demander à sa sœur :
-         Que se passe t’il Joey tu ne dis rien ?
Mais elles tournèrent à un angle de rue avant que je ne puisse entendre la suite. Je rentrais donc pour déposer mes courses et je me préparais pour le dîner. Je me dirigeais ensuite vers le restaurant et je poussais la porte.. Il y régnait une ambiance chaleureuse et familiale, le genre d’ambiance que l’on ne peut trouver que dans les petites villes.Bessie vint m’accueillir très chaleureusement.
-         Bonsoir, contente de te revoir. Je me rends compte que je ne sais même pas comment tu t’appelles.
-         Je m’appelle Pacey, Pacey Witter.
-         Enchantée, moi c’est Bessie Potter et ma sœur qui est là bas en train de servir c’est Joey. Suis moi je vais t’installer.
Elle me proposa une table dans un coin qui me permettait d’observer toute la salle. Je pus donc contempler à loisir Joey qui semblait glisser entre les tables. Au bout de quelques minutes elle s’approcha de ma table.
-         Re bonjour. Lui dis-je avec un sourire.
-         Je tenais à m’excuser pour tout à l’heure, j’avais la tête ailleurs. Je ne t’ai pas fait mal ?
-         Mais non voyons
-         Tant mieux alors. Tiens, je te laisse la carte, je reviens dans quelques minutes pour prendre ta commande.
-         D’accord, merci.
Je ne put m’empêcher de l’admirer alors qu’elle repartait vers d’autres clients. J’avais déjà rencontré des filles qui m’avaient troublé mais jamais à ce point. Quand je la regardais, je perdais mes moyens. C’était comme si plus rien sur terre n’existait à part elle. C’est assez troublant de se rendre compte que la personne qu’on a cherché toute sa vie sans le savoir est là, juste en face de vous..Elle revint quelques minutes plus tard et elle me sourit. Pour un autre de ces sourires je serais prêt à tout.
-         Alors tu t’es décidé ?
-         Ben euh…
-         Bessie a raison, le choc a dû avoir plus de conséquences que je le pensais. Puisque tu n’as pas l’air décidé je vais choisir pour toi si tu veux.
-         Euh oui bonne idée.
Bessie intervint à cet instant :
-         Tu n’as qu’à dîner avec lui si tu veux Joey. Il n’y a pas trop de monde ce soir et ça vous permettra de faire connaissance.
-         Tu es sûre que ça ne te dérange pas ?
-         Mais non voyons, vas juste passer commande auprès de Bodie.
-         D’accord merci Bessie.
-         Les grandes sœurs sont là pour ça. Bonne soirée, à bientôt Pacey.
-         A bientôt Bessie.
Joey revint quelques instants plus tard et nous nous mîmes à discuter.Je serais incapable de me souvenir de tout ce dont nous avons parlé, je me souviens seulement qu’à un moment Bessie est venue nous voir et qu’elle a dit à Joey de ne pas oublié de fermer partout. Je me suis alors rendu compte que le restaurant était vide. Nous sommes rester ainsi à discuter pendant encore 2 heures. Après avoir fermé le restaurant je l’ai raccompagné chez elle et nous nous sommes promis de nous revoir le lendemain.
De retour sur le True Love, je me couchais mais je ne parvenais pas à trouver le sommeil. Je ne cessais de repenser à cette soirée, nous n’avions pas pu arrêter de parler. Nous étions pressés de nous découvrir l’un l’autre. J’avais appris qu’elle aimait le dessin, la littérature et la France. Elle partait étudier la littérature en Californie à la rentrée avec sa meilleure amie Audrey. Sa mère était morte quand elle avait 10 ans et son père était parti 1 jour sans laissé d’adresse. Elle vivait avec sa sœur et son mari Bodie ainsi que leur fils Alexander. Elles étaient propriétaires du restaurant où ils avaient dîner et pendant que les filles faisaient le service, Bodie était aux fourneaux.
Je me retournais dans ma couchette afin de trouver un sommeil qui me fuyait et ce n’est que vers 6h que finalement je parvins à m’endormir pour être réveillé à 10h par quelqu’un qui m’appelait. Je me levais péniblement et encore tout ébouriffé et aperçu Joey qui me souriait avec dans les mains des tasses de café et un sac qui devait contenir des croissants.
-         Allez marmotte, il est l’heure de se lever !
Jamais je n’avais trouvé un réveil aussi agréable.
-         Je te trouve bien matinale Potter. Je te manquais déjà ?
-         Ouais dans tes rêves sûrement ! C’est le patron de la marina qui m’a demandé de venir voir à qui appartenait cette épave !
-         Tu veux monter à bord ?
-         Attends, je vais chercher un gilet de sauvetage au cas ou ?
Je lui souris et je lui tendit la main.Après une courte nous nous installâmes à la poupe du bateau pour prendre le petit-déjeuner.
-         Tu as prévu de faire quoi aujourd’hui ?
-         Je ne sais pas, je pensais découvrir un peu la ville.
-         Tu as besoin d’un guide ?
-         Ca dépend.
-         De quoi ?
-         De qui sera mon guide.
-         Et si c’étais moi ?
-         Alors là je préférerais découvrir la ville tout seul !
Mais mon sourire démentait totalement mes propos. J’avais espéré qu’elle me le propose.
-         Tu seras prêt dans combien de temps ?
-         Le temps que je passe sous la douche, d’ici 10 minutes environ. Si tu veux, tu n’as qu’à m’attendre dans la cabine.
-         D’accord.
Je filais sous la douche et revint quelques minutes plus tard et la trouvait en train de regarder une photo.
-         Ce sont tous mes amis, de gauche à droite tu as : Andie, Dawson, Jen et jack.-         Vous avez l’air de bien vous entendre.
-         Avec Jen et Dawson on se connaît depuis plus de 15 ans
-         C’est beau une amitié qui dure si longtemps.
-         Ca a l’air de te surprendre, tu n’as pas d’amis que tu connais depuis toute petite ?
-         Non, après la mort de ma mère tous mes anciens amis m’ont tourné le dos. Je pense qu’ils ne savaient pas comment se comporter et qu’ils ont préféré fuir.
-         Ce n’est jamais facile de faire face à la mort, surtout à cet âge. Et Audrey ? Tu la connais depuis longtemps ?
Tout en discutant nous visitions la ville. C’était une jolie petite ville côtière, une ville où il devait faire bon vivre. Nous passâmes devant le cinéma qui ne passait que des vieux films. C’est alors que je me rendis compte que je tenais la main de Joey dans la mienne. Cela c’était fait de manière tellement naturelle que je ne m’en étais même pas aperçus. Joey aussi due s’en apercevoir car elle se tourna vers moi en retirant sa main de la mienne :
-         Je suis désolée Pacey, je ne sais pas ce qui m’a pris.
-         Mais il n’y a pas de soucis ça ne me gène pas, au contraire.
Sans lui laisser le temps de répliquer, je repris sa main dans la mienne. Après un instant d’hésitation elle me suivit et nous continuâmes notre visite. Les jours passaient et je ne pouvais pas partir, je ne voulais pas partir. J’avais fait la connaissance d’Audrey sa meilleure amie, bien plus dévergondée qu’elle, et nous avions sympathisé, je passais souvent donner un coup de main à Bodie le soir et après le service j’allais me promener avec Joey.
Un soir où nous étions sortis nous promener au bord de l’eau nous fûmes surpris par un orage. Nous nous somme réfugier sur le True Love mais nous étions trempés. Je tendis à Joey une serviette et lui proposais de se changer en mettant des affaires à moi que je lui tendis. Pendant ce temps je sortis sur le pont. Après quelques minutes elle m’appela. Je la trouvais vêtue d’un de mes bermudas et d’une de mes chemises. Elle frissonnait. Je m’approchais d’elle et lui frictionnais les bras pour la réchauffer. En faisant cela je me rendis compte que je ne me tenais qu’à quelques centimètres d’elle. Je n’osais pas bouger de peur de rompre cet instant magique. Joey pris alors l’initiative et approcha doucement son visage du mien. Lorsque nos lèvres s’unirent ce fut indescriptible. J’ai embrassé un certain nombre de filles dans ma vie mais jamais je n’ai ressenti ne serait-ce que le quart de ce que j’ai ressenti à ce moment là.
Les jours, puis les semaines passaient. Chaque instants passés avec Joey nous rapprochaient du moment où nous devrions nous séparer.
La veille de son départ pour la Californie nous avons fait l’amour. C’était la première fois pour elle. Moi j’avais déjà de l’expérience mais je me suis rendu compte qu’en fait, je n’avais jamais vraiment fait l’amour. Il n’y a rien de comparable entre avoir une relation sexuelle avec une personne pour laquelle on n’éprouve pas de sentiment et faire l’amour avec la femme qu’on aime.
La séparation fut douloureuse et quelques heures plus tard je reprenais la mer en direction de Boston. 



Voilà pourquoi je n’étais pas vraiment libre. Même si je n’avais pas eu de ces nouvelles depuis 4 ans je ne pouvais l’oublier. Pendant plusieurs mois nous avions échangé de nombreux courriers. Nous devions nous voir pour les vacances de printemps mais elle n’est jamais venue.  Je n’ai pas voulu insister. Après tout, ce n’était peut-être pour elle qu’une amourette de vacances.

J’ai eu quelques aventures depuis mais ça n’a jamais marché, ça ne pouvait pas marcher. Comment n’importe quelle femme pourrait faire le poids face à elle ? J’ai tenté de la contacter il y a un an mais tous mes courriers me sont revenus. J’ai même cherché à joindre sa sœur mais elle aussi semble avoir déménager. L’été prochain je retournerais là-bas pour approfondir mes recherches. Je veux la revoir, savoir comment elle va. Elle me manque, sans elle la vie n’a plus de saveur.

 

J’ai du finir par m’endormir car quand le réveil a sonné à 07h45 j’ai eu du mal à me tirer du lit. Après avoir filer sous la douche j’ai avalé un café et je suis passé réveiller Dawson.

-         Debout paresseux tu as cours dans 1 heure.

-         Tu vas voir Buzz ?

-         Oui il sort ce matin.

-         Passe-lui le bonjour de ma part.

-         Ok, à plus tard.

-         Bonne journée.

Je montais dans ma vieille Mustang et me dirigeais vers l’hôpital. Buzz était un des gamins dont je m’occupais. Il avait eu un accident et avait eu la jambe cassée. Il devait sortir aujourd’hui et Pacey avait promis d’aller le chercher car ces parents étaient pris par leur travail.

Je garais la voiture et me dirigeais vers l’accueil en passant je saluais Ed le vigile. J’arrivais devant l’accueil et je souris aux deux infirmières que je commençais à bien connaître.

-         Salut les filles alors combien de cœurs allez-vous faire chavirer aujourd’hui.

-         Salut Pacey, si tu me laissais essayer avec le tien ?

-         Katie tu sais bien que je suis déjà conquis !

-         Moi je suis prête à faire chavirer n’importe quel cœur contre une aspirine.

-         Ben alors Michelle c’est ta compétition de rock acrobatique qui t’a mis dans cet état ?

-         M’en parles pas, ça c’est fini à 3 heures du matin.

J’éclatais de rire et je me dirigeais vers la chambre de Buzz en leur faisant un signe de la main.

Je frappais à la porte de la chambre 24.

            -Entrez !

J’entrais donc dans la chambre et trouvais Buzz debout qui s’appuyait sur un déambulateur et qui semblait de mauvaise humeur.

-         Si tu t’avises de rigoler, je me vengerais.

-         Mais tu sais bien que ce n’est pas mon genre !

Sur ce j’éclatais de rire. Il tenta de courir vers moi mais ce n’était vraiment pas pratique pour lui. Après un instant il finit par me sourire.

Ensemble nous sortîmes sur le parking non sans qu’il ait récupéré au préalable une paire de béquilles.

Je le déposais chez ces parents et l’aidais à s’installer. Je me rendis ensuite au restaurant où Dany, mon patron, m’attendait. Vu sa tête je sentais déjà qu’il allait me demander un service.

-         Tu pourrais me remplacer samedi prochain ?

-         Bonjour Dany, moi aussi je suis content de te voir.

-         Arrêtes ton baratin alors tu es d’accord ?

-         Tu as encore rendez-vous avec une de tes conquêtes ?

-         Tu te souviens de la nana qui est venue manger mardi soir ?

-         La blonde ?

-         Exact.

-         Tu es vraiment pas possible !

-         Alors c’est d’accord ?

-         A une condition, que tu m’autorises à inviter mes amis à dîner ce soir là.

-         Tu crois être en mesure de poser tes conditions ? Je te rappelle que je peux te virer si ça me chante.

-         Tu sais bien que tu ne le feras pas, tu ne peux pas te passer de moi. Alors c’est d’accord ?

-         Très bien mais je te préviens c’est la dernière fois !

-         Pareil pour toi.

Après ça chacun vaqua à ces occupations. On avait pris cette habitude avec Dany de s’envoyer des piques.

La semaine passa rapidement. Jen m’en voulu un peu de ne pas venir au concert avec eux mais quand je lui annonçais qu’il pourrait venir dîner au restau après, elle se radoucit.

 

Le coup de feu du samedi soir venait de passer, il était 23h30 et Jen, Jack et Dawson ne devaient plus tarder. J’étais en cuisine en train de surveiller une sauce quand Jen fit irruption dans la cuisine.

-         Salut le cuistot.

-         Salut ma belle. Alors ce concert ?

-         Génial ! Ces filles sont vraiment fabuleuses ! Il y avait une telle ambiance qu’à un moment donné les vigiles ont faillis être débordés !

-         Dire que je ne connais même pas ce groupe.

-         C’est normal, elles débutent c’est leur premier album et leur première tournée. Tu nous as prévu quoi de bon ?

-         Tu sauras quand ce sera dans ton assiette. A présent ouste, sors de ma cuisine.

Je la poussais vers la sortie et retournais m’occuper de ma sauce. Sally, l’hôtesse d’accueil arriva avec une commande pour 1 table de quatre qui venait d’arriver.

-         Si j’avais su j’aurais pris ma soirée !

-         Il y a un soucis Sally ?

-         Il y a que le groupe qui vient d’arriver m’énerve déjà !

-         Pourquoi ?

-         Ben les mecs se prennent pour des stars. Ils sont vulgaires et à mon avis ils ont bu plus que de l’eau.

-         Tu vas t’en sortir ?

-         Oui ne t’inquiètes pas.

-         Si tu as un soucis préviens-moi.

-         Merci Pacey.

Après avoir laissé les instructions à Mark le commis je rejoignis Jen et les autres.

J’étais en train de me diriger vers leur table quand je ressentis un frisson dans ma nuque. Je n’y prêtais pas attention et je m’installais avec les autres. Ils me racontèrent leur concert. Ils étaient vraiment ravis.

Après quelques minutes je retournais vers le passe pour récupérer les entrées.

-         Bonsoir Pacey.

Je n’osais pas me retourner, ça devait être un rêve, mon imagination qui me jouait des tours.

-         Non ce n’est pas ton imagination Pacey.

Je me retournais alors et je la vis : Joey, rayonnante comme dans mes souvenirs. Non, encore plus belle que dans mes souvenirs.

-         Ca fait longtemps Joey.

-         Comment vas-tu ?

-         Bien et toi ?

-         Ca va. Je suis avec des amis là tu viens te joindre à nous ?

-         Désolé mais je suis également avec des amis. Que viens-u faire par ici ?

-         Raisons professionnelles.

-         Tu reste longtemps ?

-         Encore un ou deux jours.

-         Tu aurais envie qu’on aille boire un verre ensemble demain ?

-         Pourquoi pas ? A quelle heure ?

-         Disons 15h ici demain. Je t’emmènerais dans un café que je connais.

-         A demain alors.

-         Bonne soirée.

Je retournais voir mes amis l’esprit en ébullition.

-         Je suis désolé mais je vais devoir vous laisser.

-         Pardon ? Tout va bien Pacey ? Tu es tout pale.

-         Sûrement un truc que j’ai mal digéré. Je vais rentrer.

Je me dirigeais ensuite vers les cuisines sans leur laissé le temps de réagir. J’expliquais à Mark que je devais partir, il me dit qu’il n’y avait pas de problème et qu’il fermerait.

 

Une fois sorti du restaurant je ne me rendis pas vers l’appartement mais je me dirigeais vers le port. Là, amarré au ponton, le True Love était lentement ballotté. J’entrais dans la cabine et en ressortis quelques minutes plus tard avec une petite boite. Cette boite, je l’avais ouverte et fermé un nombre incalculable de fois. Elle contenait toutes les lettres que Joey m’avait écrites. Je les lisais à chaque fois que j’avais besoin de réconfort comme en ce moment.

J’avais revu Joey. Ce dont je rêvais depuis des mois, voire des années. J’étais tellement absorbé par ma lecture que je n’entendis pas Jen arrivé.

-         Je t’écoute.

-         C’est tellement incroyable que tu ne me croiras jamais.

-         Essayes toujours.

-         Ce soir, j’ai revu Joey.

-         Pardon ? Joey ? LA Joey ?

-         Elle-même.

-         Mais enfin où ? Quand ?

Je lui expliquais brièvement la situation.

-         Donc tu la revois demain. Que vas-u lui dire ?

-         J’en sais rien. Je ne sais même pas encore si je vais y aller.

-         Tu l’aimes encore ?

-         Plus encore que je ne le pensais.

-         Alors va la voir et dis-lui !

-         Jen, ça fait 5 ans que je n’ai pas eu de ces nouvelles. Je ne sais rien de sa vie, si ça se trouve elle est mariée avec 2 enfants.

-         Tu ne le sauras jamais si tu n’y va pas.

-         Tu as raison.

-         Comme toujours !

-         N’en rajoutes pas trop quand même ! Tu veux que je te raccompagne ?

-         C’est bon, je vais marcher ça me fera du bien.

-         Bonne nuit Jen et merci.

-         Bonne nuit Pacey.

Je décidais de passer la nuit sur le True Love et passais une partie de la nuit à relire les lettres de Joey.

 

Il était 14h45 et je me dirigeais vers notre lieu de rendez-vous. En arrivant devant le restaurant je la vis. Comme toujours elle était en avance. Je l’observais pendant un instant et je la vis sortir de son sac une cigarette et la porter à sa bouche. Je m’approchais alors d’elle et saisi la cigarette avant qu’elle ne l’allume.

-         Ce n’est pas bon pour la santé.

-         Et depuis quand tu te préoccupes de ma santé ?

-         Ca me prends parfois de m’intéresser à mes contemporains. Tu viens ?

-         Très bien je te suis.

Après quelques minutes elle n’y tint plus et se tourna vers moi :

-         Alors tu m’emmènes où ?

-         Je savais que tu ne résisterais pas à me poser la question ! On va dans un petit café qui donnes sur le port, il s’appelle le Bilboquet.

-         Bizarre comme nom.

-         Je sais.

Peu de temps après nous sommes arrivés au café. Nous avons discuté de nombreuses choses. On s’est raconté nos vies. Elle m’apprit qu’elle avait arrêté ces études de littératures.

-         Je ne comprends pas pourquoi, c’était pourtant ton rêve !

-         Les gens changent Pacey. J’ai changé

-         Je m’en rends compte. Tu fais quoi alors maintenant.

-         Avec Audrey on a monté un groupe. Mais parles moi de toi. Que deviens-u ?

Je lui racontais alors ma vie depuis notre séparation, mon arrivée à Boston, mon embauche au restaurant…

-         Alors le repas que nous avons dégusté hier soir était de toi ?

-         Eh oui ! Je devrais remercier Body pour tout ce qu’il m’a appris.

Nous avons continué à discuter pendant un long moment de tout et de rien. J’ai bien évidemment éviter d’aborder le sujet qui pourtant me brûlait les lèvres : pourquoi m’avoir abandonné ? Pourquoi avoir subitement cessé de donner des nouvelles ?

Je lui proposais de venir le soir même dîner avec nous chez Mme Ryan et elle accepta. Nous nous sommes quittés quelques minutes et je me suis empressé d’appeler Jen.

-         Racontes et n’oublies rien !

Je lui racontais alors tout dans les moindres détails y compris mon silence concernant notre rupture.

-         Mais enfin pourquoi n’avoir rien dit ? C’était l’occasion rêvée !

-         Peut-être pas, elle vient dîner avec nous ce soir.

-         Ne changes pas de sujet.

-         J’ai eu peur.

-         Mais enfin peur de quoi ?

-         Qu’elle confirme ce que je redoute, qu’elle et moi ce n’était que l’histoire d’un été.

-         Mais si tu ne lui poses pas la question tu ne le sauras jamais.

-         J’en suis conscient. Mais comme ça je peux continuer à me bercer d’illusion…

-         Et à être malheureux.

Je n’avais rien à répondre à ça, elle avait raison.

-         Alors elle vient dîner avec nous ce soir ? Tant mieux, je vais enfin rencontrer cette perle qui te hante depuis tout ce temps.

Après avoir discuter encore quelques minutes je rentrais à l’appartement. Je trouvais Dawson en train de travailler sur un script.

-         Salut comment vas-tu ? Tu as dormi sur ton bateau ?

-         Oui.

-         Alors racontes moi.

-         Quoi ?

-         Ton rendez-vous avec Joey.

-         C’est Jen qui t’en a parlé ?

-         Qui d’autre ? Tu sais bien qu’elle ne peut rien me cacher !

-         Si seulement tu pouvais comprendre…

-         Comprendre quoi ?

-         Rien, laisse tomber.

-         Il y a un problème avec Jen ?

-         Je te dirais juste ça : j’espère qu’un jour tu ouvriras les yeux pour t’apercevoir qu’autour de toi il y a des gens qui tiennent à toi. Je t’aime comme un frère mais parfois j’aimerais que tu penses un peu à autre chose qu’à toi.

-         Mais enfin qu’est ce qui te prends Pacey ?

-         Méfies toi Dawson, les plus belles choses sont celles qui nous échappent.

-         Pacey tu as bu ou quoi ? Je ne t’ai jamais vu comme ça ?

-         Il y a que je viens de revoir la femme de ma vie et que je me suis rendu compte que j’étais toujours aussi amoureux d’elle, mais j’ai l’impression que c’est sans espoir.

-         Allez viens racontes moi ça.

On s’est installé sur le canapé et on a discuté. Ca m’a fait du bien et je suis allé me préparer pour le dîner avec le cœur un peu plus léger. J’espérais que Dawson comprendrait le sens de mon message. Lors de ma discussion avec Jen j’avais senti sa lassitude devant l’ignorance dont faisait preuve Dawson à son égard. J’étais persuadé que Dawson également éprouvait des sentiments très forts pour Jen mais qu’il ne savait pas comment s’y prendre. Mais j’étais un peu gêné d’aborder ce sujet de front avec lui, je savais qu’il était assez mal à l’aise avec ça. Il avait beaucoup souffert après sa rupture avec ma sœur.



    Flash Back 

 C’était l’été de nos 17 ans, Gretchen était revenue passer les vacances à Capeside. Jen était partie passer l’été chez ces parents. Elle ne vit donc pas ce qui se passa. Dawson était attiré par ma sœur depuis qu’il avait 10 ans et cet été là, il s’est jeté à l’eau. Vous me demanderez pourquoi je n’ai rien fait ? Simplement parce que je n’ai pas vu le coup arrivé !Ils m’ont mis devant le fait accompli.
Nous avions prévu de nous retrouvé devant le cinéma et ils sont arrivés en se tenant par la main. Je ne sais pas pourquoi ils se sont caché comme ça. Peut être parce qu’ils devaient penser que je serais contre.
Gretchen s’est approchée de moi et m’a souri.
-         Ne fais pas cette tête petit frère.
-         Tu aurais pu m’en parler.
-         Je n’ai pas de comptes à te rendre Pacey il me semble.
-         Je sais bien mais j’aurais aimé le découvrir d’une autre manière.
Je passais le reste de la soirée à ruminer cet état de fait. J’allais devoir annoncer la nouvelle à Jen et cela ne me réjouissait pas.
Effectivement lorsque j’appris la nouvelle à Jen le lendemain elle éclata en sanglots. J’en ai voulu à Gretchen et Dawson de faire souffrir Jen comme ça.
Leur histoire durait encore lorsque Jen revint et elle ne put que le constater. Au fur et à mesure que les jours passaient Jen semblait de plus en plus malheureuse et je ne pouvais rien faire.
Finalement un soir Dawson vint me voir à la marina. Il semblait totalement désemparé.
-         Que se passe t’il Dawson ?
-         Gretchen, elle…
Il semblait incapable de poursuivre.
 
-         Gretchen, elle m’a quitté.
J’étais abasourdi. La dernière fois que je les avais vus ensemble ils filaient le parfait amour. C’est alors que je me rappelais que ça faisait plusieurs jours que je ne les avais pas vus ensemble.
Dawson se mit à pleurer doucement. Je le prit dans mes bras et tentais de le réconforter tant bien que mal.
Après plusieurs minutes il finit par se calmer et me raconta ce qui s’était passé. Gretchen était venu le voir dans la soirée pour lui parler. Elle lui avait expliqué que son ex petit ami était venu à Capeside pour lui demander de rentré et qu’il avait été si convaincant qu’elle n’avait pas pu refuser. Elle était désolée de le faire souffrir mais il était jeune, il s’en remettrait. 

Depuis ce jour je n’ai plus eu de contacts avec ma sœur. Je lui en veux à un point que je n’aurais jamais imaginé. D’autant plus que son fameux petit ami l’a laissé tombé quelques mois plus tard alors qu’elle était en pleine crise de dysenterie.
Voilà pourquoi j’hésitais à lui parler de ce que ressentais Jen. Mais ça me faisait mal de voir mes deux meilleurs amis qui ne parvenaient pas à s’avouer leurs sentiments. 



Nous sommes arrivés en avance chez Mme Ryan afin de l’aider à préparer le repas. J’étais très angoissé et cela dut se remarquer car Mme Ryan me regarda et me sourit.

-         Ne t’inquiètes pas Pacey ça va bien se passer.

-         J’aimerais être aussi confiant que vous.

-         Penses à une chose Pacey, c’est elle qui est venue vers toi. Elle aurait très bien pu faire comme ci elle ne t’avait pas vu et tu ne t’en serais jamais rendu compte. Mais elle a choisi de venir te voir, c’est un signe je pense.

J’allais répondre quand on sonna à la porte d’entrée. Je m’empressais d’aller ouvrir mais je fus devancer par Jen qui me fit un clin d’œil.

Elle ouvrit la porte et resta bouche bée. Surpris par sa réaction je m’approchais et vit Joey toujours plus belle. Elle avait mis un jean et un petit haut rouge qui faisaient ressortir son teint. Mais rien ne semblait justifier la réaction de Jen.

-         Ouh ouh Jen, tu te sens bien ?

-         Mais enfin Pacey c’est Josy Parker !

-         Qui ça ? Mais non elle s’est Joey, Joey Potter.

Joey nous regarda tous les deux, amusée.

-         En fait, vous avez raison tous les deux. Je m’appelle effectivement Joey Potter mais mon nom de scène quand je chante avec mon groupe les Creek Girls est Josy Parker.

En entendant ça Jen et moi nous nous sommes regardé et nous avons éclaté de rire tellement nous étions surpris de notre découverte.

Nous passâmes au salon où l’arrivée de Joey fit sensation. Je me sentais un peu idiot car je n’avais jamais écouté le groupe dont faisait parti Joey. Elle s’intégra très bien à toute la petite bande et se montra charmante avec tous. Enfin sauf moi. Elle m’ignora totalement. Elle était assise à côté de lui mais j’aurais aussi bien pu être à des années lumières au vu de la façon dont son regard passait sur moi.

Je me faisais une raison, c’était vraiment fini, il n’y avait plus rien entre nous. Je me tournais vers elle et constatais qu’elle semblait un peu trop joyeuse. Je m’aperçu alors qu’elle buvait le verre qu’elle avait demandé comme s’il s’était s’agit d’un verre d’eau alors qu’il s’agissait d’un planteur que j’avais ramené d’un de mes voyages. Je me penchais vers elle pour lui faire la remarque.

-         Joey fait attention, tu n’en as pas l’impression mais ce que tu bois est très fort.

-         Et depuis quand tu te préoccupes de ma santé ?

Je restais interloqué. Elle semblait saoule.

-         Mais enfin Joey tout ce qui te concernes m’intéresses !

Elle se mit alors à crier :

-         C’est pour ça que tu m’as laissé tombé ?

Tout le monde nous regardait et moi je ne comprenais rien à ce que me disait Joey.

-         Vraiment Pacey je te déteste, je regrette d’être venue te parler ! Je regrette même de t’avoir rencontrer !

Elle ponctua sa phrase en me giflant. Elle prit ensuite son manteau et sortit de la maison. Je restais debout, ne sachant que faire. C’est Mme Ryan qui me tira de ma torpeur.

-         Pacey qu’attends-tu pour lui courir après ?

-         Mais enfin elle a été clair, elle ne souhaite plus me voir.

-         Vas-y je te dis. Elle a besoin de toi, même si elle ne veut pas le reconnaître.

Je me précipitais alors à sa suite. Je la vis plus loin dans la rue et je décidais de prendre ma voiture pour la rejoindre. Je ralentis une fois à sa hauteur et je l’interpellais.

-         Potter arrêtes-toi, il faut qu’on parle !

-         Je n’ai rien à te dire Pacey !

-         Ecoutes Joey tu m’en veux ça je l’ai compris mais je ne sais même pas pourquoi ! Dis-moi au moins ce que j’ai fait !

Elle s’arrêta alors et me lança un regard qui me glaça le sang. Je stoppais la voiture et  m’approchais d’elle. Elle leva la main pour me gifler à nouveau mais je retint son geste. Elle se débattit pendant quelques minutes, mais fini par s’effondrer dans mes bras, en larmes. Je tentais de la réconforter mais elle me repoussa.

-         Comment as-tu pu m’abandonner ? Je croyais que c’était fort ce qui se passait entre nous !

-         Joey je t’en prie expliques toi je ne comprends rien.

Elle plongea son regard dans le mien comme elle l’avait fait le jour où je lui avais dis que je l’aimais. Pour vérifier que je disais bien la vérité.

-         Pourquoi n’as tu pas répondu à ma lettre ?

-         Quelle lettre ?

En parlant nous avions repris notre marche et nous étions en vue de la marina. Je me dirigeais vers le True Love.

Joey me dit d’une voix pâteuse :

-         Il me semblait plus riquiqui dans mes souvenirs.

Je ne répondis pas et l’aidais à monter à bord.  Elle s’installa à sa place habituelle, le dos appuyé sur le mat. Je lui apportais une couverture car je l’avais vu frissonner et je m’assis en face d’elle.

-         Je t’écoute Joey. De quelle lettre me parles-tu ?

-         La lettre dans laquelle je t’annonçais que je ne pourrais pas venir te rejoindre à Boston car Bessie venait de mourir !

Elle termina sa phrase en éclatant en sanglots. Je restais sous le choc de cette révélation. Je voulais interroger Joey mais je me rendit compte que ce ne serait pas possible dans l’immédiat. Je tachais donc de la réconforter de mon mieux et au bout de plusieurs minutes elle sembla se calmer. Je me penchais alors vers elle et constatais qu’elle s’était endormie. Je la prit alors dans mes bras et la conduisit dans la cabine.

Je la regardais dormir pendant quelques instants et alors tous ces moments merveilleux que nous avions vécus ensemble me revinrent en mémoire. Les larmes me montèrent aux yeux. Elle avait sûrement souffert énormément et je n’étais pas là pour la soutenir.

C’est à ce moment là que j’ai pris ma décision. Je me suis installé à table et j’ai commencé à rédiger une lettre pour Joey dans laquelle je lui disais à quel point j’étais désolé de n’avoir pas été présent pour elle que si j’avais mis ma fierté de côté je lui aurais écrit bien avant. Je lui expliquais que je comprenais bien qu’elle ne veuille plus me revoir. Que je l’aimais et que je l’aimerais toujours.

Je laissais la lettre sur la table et je sortis pour rejoindre l’appartement.

  

Et voilà ! Fin de l’histoire. Pas de happy end pour moi. Cela fait un mois que ces évènements se sont passés et je n’ai pas eu de ces nouvelles.

J’ai eu une période durant laquelle j’étais très déprimé mais Andie a réussi à me remonter le moral. C’était il y a 2 semaines…



  Flash back 

 J’étais allongé sur mon lit quand le téléphone sonne. J’avais décidé de ne pas décrocher, je n’avais envie de parler à personne en ce moment. Le répondeur se déclenche et j’entends la voix d’Andie :
-         Pacey je sais très bien que tu es là ! Lèves toi de ton lit et décroches ce téléphone tout de suite !
Je souris en entendant cette voix et je me levais. Je savais que de toutes façons Andie ne lâcherait pas le morceau.
-         Salut Andie j’étais sous la douche-
         Arrêtes, je te connais trop bien.
-        Bon d’accord j’avais pas envie de répondre.
-         Pas la peine de te demander comment tu vas ?
-         Je ne me suis jamais senti aussi bien !
-         Arrêtes l’ironie avec moi, tu sais bien que ça ne marche pas.
-         Disons que dans un monde utopique, quelqu’un sonnerait à ma porte, j’irais ouvrir et ce serait elle me disant qu’elle m’aime plus que tout.
-         Ouh la ! Pacey Witter qui se met à parler d’utopie, il va neiger !
-         Si tu m’as appelé pour te moquer de moi je raccroche
-         Désolé Pacey. Tu tiens le coup ?
-         C’est dur mais je n’ai pas le choix.
-         Allez remues-toi, ça ne sert à rien de rester dans ton coin à ruminer.
-         Et que veux-tu que je fasse ?
-         Sors,  vas t’amuser avec la bande ! Ça te changera les idées. Je sais bien que tu n’arriveras pas à l’oublier tout de suite mais tu verras, avec le temps même les blessures les plus profondes finissent par se refermer. Regardes moi.
-         Je suis désolé Andie.
-         Ne le soit pas, c’est le passé
-         Merci de m’avoir appelé Andie ça m’a fait du bien de te parler.
-         Remercies Jack, c’est lui qui m’a expliqué la situation.
On a discuté encore quelques minutes et nous avons raccroché. 

 

Cet appel m’avait fait un bien fou. Andie savait toujours trouver les mots pour me remonter le moral. Comme quand je m’étais blessé pendant un entraînement de hockey sur glace et que le médecin m’avait annoncé que je ne pourrais jamais passer pro. J’étais effondré mais Andie a su trouver les mots pour me remonter le moral.

Ce qui m’a permis de remonter la pente c’est aussi le fait que Dawson s’est enfin décidé à allé vers Jen.



  Flash Back 

 C’était la semaine dernière, on était tous chez Mme Ryan pour dîner. L’ambiance semblait tendue et je ne comprenais pas pourquoi. A un moment donné je me suis rendu dans la cuisine et Jack m’a rejoint.
-         Tu peux m’expliquer ce qui se passe ?
-         Eh bien pour résumer : Jen a annoncé qu’elle avait rencontré un mec très mignon et qu’ils devaient sortir ensemble samedi prochain.
-         Et comment a réagi Dawson ?-         Comme d’habitude, il n’a rien dit.
-         Mais c’est pas possible, il est incurable !  Il faudrait qu’il assume quand même il est temps qu’il se dévergonde un peu. Je comprends ce que doit ressentir Jen, elle en a marre d’attendre.
-         On ne peut quand même pas le forcer !
-         Je sais bien mais ça me fait enrager. Je suis persuadé que ces deux la sont fait l’un pour l’autre.
Nous avons alors entendu des éclats de voix provenant du salon. Nous nous sommes précipités et avons simplement eu le temps de voir Jen sortir en claquant la porte.
-         Mais enfin que s’est-il passé ?
Mme Ryan semblait très peinée et Dawson regardait le sol. Je décidais donc d’interroger ce dernier.
-         Je peux savoir ce que tu lui as dit pour la mettre dans cet état ?
Dawson ne semblait pas vouloir répondre alors Mme Ryan prit la  parole. 
-         Dawson a dit à Jennifer que ce n’était pas une bonne idée de sortir avec ce garçon. Jen lui a alors demandé pourquoi il disait ça ce à quoi Dawson a répondu qu’elle méritait mieux que ça.
-         Tu lui as vraiment dis ça ?
-         Oui.
-         Qu’est-ce qu’elle a répondu ?-
         Elle m’a demandé si je pensais à quelqu’un en particulier en disant cela.-         Et tu n’as rien dit c’est ça ?-         Exactement.
-         Alors Jennifer s’est levée et a déclaré qu’elle partait rejoindre quelqu’un qui n’avait pas peur de ces sentiments.
Dawson semblait chercher désespérément un moyen de disparaître sous terre.
-         Dawson tu es vraiment le roi des imbéciles !
-         Ouais tout à fait ! S’exclama Jack
.
-         Je suis au regret de t’annoncer que je partage leur avis Dawson
.
-         C’est bon j’ai compris mais que voulez-vous que je fasse ?
-         Vas la rejoindre !
-         Mais enfin je ne sais même pas où elle a pu aller ! Elle a dit qu’elle allait retrouver ce type, ce Chris.
-         Tu sais très bien qu’elle n’y est pas.
-         Mais alors où ?
-         A ton avis ? Où va Jen quand elle ne se sent pas bien ?
-         Les balançoires !
-         Qu’est-ce que tu attends, vas-y !
-         Mais que vais-je lui dire ?
-         Que tu es le roi des crétins mais ça elle le sait sûrement déjà et que tu es totalement amoureux d’elle ce sera un bon début.
-         Tu crois que…
-         Tais toi et cours !
Il s’est alors précipité vers la porte, il a attrapé son manteau et est sorti.   



Le reste de l’histoire se sont eux qui me l’ont raconté. Dawson est donc arrivé aux balançoires tout ébouriffé et a effectivement trouvé Jen assise sur l’une d’elle. Il s’est approché et s’est assis à coté d’elle. Il est resté silencieux pendant quelques minutes ce qui a eu le don d’agacer Jen.

-         Si tu n’as rien à me dire, tu peux repartir.

-         Je cherche simplement les mots pour te dire…

-         Me dire quoi ?

-         A quel point je suis désolé.

-         De quoi ?

-         D’être un imbécile. D’avoir mis tout ce temps à ouvrir les yeux.

-         Tu peux être plus claire parce que là je ne comprends rien.

-         J’ai peur. Peur que le secret que je vais t’avouer ne changes trop de choses entre nous. Ce secret je le garde en moi depuis 10 ans.

-         Mais enfin de quoi tu parles Dawson ? Quel secret ? ?

-         Je suis amoureux de toi Jen. Depuis toutes ces années je me suis tu mais c’est trop dur ! Chaque fois que je te vois avec un autre garçon je deviens fou. Mais jusqu’à aujourd’hui j’ai eu peur de t’avouer mes sentiments. Peur qu’ils ne soient pas partagés. Mais surtout peur que cela brise notre amitié. Voilà toute l’histoire.

Jen restait silencieuse.

-         Tu ne dis rien ?

-         Dawson Leery, tu es un imbécile !

-         Je sais. Je suis désolé de tout gâcher entre nous mais je ne pouvais plus garder ça pour moi il fallait que…

-         Dawson ?

-         Oui ?

-         Tais-toi !

A ce moment là Jen s’est approchée de lui et l’a embrassé.

Après une longue discussion ils filent désormais le parfait amour.

 

Voilà c’est vraiment la fin de mon histoire et comme ça je peux finir sur un happy end c’est toujours mieux. J’espère ne pas vous avoir trop ennuyé avec mon histoire. D’ailleurs je ne sais même pas si quelqu’un la lira un jour…

  

Pacey se leva de son siège. Il avait écrit toute la nuit et maintenant il était épuisé. Il avait senti le besoin d’écrire son histoire comme pour l’exorciser. En se levant, il constate qu’il a un e-mail. Il l’ouvre, il s’agit de la copie d’un article de journal qu’il a demandé.


Drame à l’hôpital
Mlle Bessie Potter s’est présentée ce vendredi à l’hôpital de Providence pour y accoucher de son deuxième enfant. Elle avait demandé à accouché sous péridurale l’infirmière lui a donc administré l’anesthésie. D’après les premiers éléments de l’enquête il semble que l’infirmière, pourtant expérimentée, ce serait trompée dans le dosage ce qui a entraîné le décès de Mlle Potter. Elle laisse un enfant en bas age. 


Pacey est bouleversé par cet article. Après ce que Joey lui avait dit, il avait voulut se renseigner et avait donc fait des recherches sur Internet dont il tenait le résultat entre ces mains.

Il se dirigea vers sa chaîne Hi-Fi et met le CD des Creek Girls. Il avait acheté le CD afin de savoir quel type de musique jouait Joey. Il appréciait particulièrement le titre « la boussole » qui racontait l’histoire d’une jeune femme qui attendait le retour de son amoureux.

Jen lui avait également conseillé de lire les remerciements figurant sur le livret de l’album. Il l’avait fait et était tombé sur cette phrase : « Tu m’as laissé pourtant je ne peux m’empêcher de t’aimer. Peut-être reviendras-tu, sinon je viendrais te chercher. »

Il s’était pris à rêver que ce message s’adresse mais le temps avait passé et ces espoirs c’étaient envolés..

Il regarda l’heure : 7h30. il décida de dormir un peu. Il avait le temps avant son rendez-vous avec la bande.

  

Il se réveilla 4 heures plus tard. Il passa sous la douche et s’habilla. Il se sentait étrangement bien. Le fait de raconter son histoire l’avait peut-être aidé. Il se sentait encore coupable vis à vis de Joey même s’il savait que ce n’était pas sa faute mais il parvenait à nouveau à se regarder dans une glace.

Il avait rendez-vous avec ces amis dans un restaurant qui avait ouvert quelques semaines plus tôt. Il y arriva avec 10 minutes d’avance. Il pénétra dans l’établissement et fut accueilli par une hôtesse.

-         M. Pacey Witter ? Suivez-moi je vous conduis à votre table.

Pacey la regarda interloqué. Comment savait-elle son nom ? Il la suivit néanmoins jusqu’à la table. Il constata non sans surprise que le restaurant était totalement vide. De plus en plus intrigué Pacey regarda la table que la jeune femme lui désignait à laquelle était assise une personne.. il s’approcha.

-         Joey ?

-         Bonjour Pacey

Pacey ne comprenait plus ce qui se passait.

-         Assied toi, je vais tout t’expliquer.

-         Mais enfin que fais tu ici ? Je te croyais repartie pour la Californie.

-         J’y étais. Mais je me suis rendue compte que j’avais oublié quelque chose en partant.

-         Quoi ?

-         Mon cœur.

-         Je en comprends pas Joey.

-         C’est toujours pareil avec toi, tu as du mal à comprendre qu’on puisse t’aimer. Quand tu t’es retrouvé sans nouvelles de moi tu t’es dis que je ne devais pas t’aimer. Puis on s’est retrouvés, on s’est expliqués et tu as décidé que après ce qui s’est passé je ne pouvais plus t’aimer. Et encore maintenant tu ne veux pas croire que je puisse être revenue pour toi.

Pacey n’en croyait pas ces oreilles. Elle était en train de lui dire qu’elle était amoureuse de lui ?

-         Tu ne dis rien ?

-         C’est juste que j’ai l’impression de rêver et que j’ai peur de me réveiller.

-         Alors fermes les yeux.

Pacey s’exécuta. Alors Joey se leva et s’approcha lentement de lui. Elle se pencha et effleura délicatement ces lèvres. Il ouvrit alors les yeux et la saisit par la taille pour souder ces lèvres aux siennes. Il pensait se souvenir de la sensation qu’il éprouvait en l’embrassant. Il se rendit compte qu’il se trompait. Quand leurs lèvres se touchèrent, tout disparu. Il n’y avait plus que ces lèvres qui se touchaient. Ce baiser reflétait une passion refoulée depuis des années et qui pouvaient enfin s’exprimer.

Après un temps qu’aucun d’eux ne pourrait évaluer ils se séparèrent. Ils se regardèrent pendant un instant en se souriant.

-         Je supposes que Jen et Dawson étaient au courant ?

-         Oui, ils étaient tellement content qu’ils se sont chargés de tout.

-         Fais moi penser à les remercier.

-         Je crois que le fait de nous savoir à nouveau réunis leur suffira comme remerciement.

-         Tu pense rester combien de temps ?

-         Ça dépend de toi. Tu me veux avec toi pour combien de temps ? 1 semaine ? 1 mois ?

Il la regarda amoureusement sachant que ce qu’il allait dire changerait sa vie radicalement. Il s’approcha d’elle et lui murmura :

-         Nettement plus longtemps. Je dirais 70 ans, pour commencer.

-         Si tu crois que je vais te supporter pendant tout ce temps… Eh bien tu as raison !

Ils s’embrassèrent à nouveau et…

 

C’est le début d’une autre histoire…



   FIN

           

   
Ecrit par Marjo 
Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (23:24)

Haaa ça je sais! lol

CastleBeck (23:25)

Sur ce, moi, il parait que je dois retourner travailler (et pelleter), alors je vous souhaite une excellente fin de soirée et une bonne nuit

stanary (23:26)

Bon courage au travail
Bonne nuit et bonne fin de soirée.

Sonmi451 (23:28)

Travailles-bien !

CastleBeck (23:29)

Merci

Sonmi451 (23:35)

Sur ce j'y vais aussi.

Sonmi451 (14:23)

Bonne journée à tous! Et Joyeuse St-Nicolas!

arween (18:40)

Vous êtes nombreux à fêter la Saint Nicolas ?

Xanaphia (19:04)

En tout cas chez moi aussi ça se fête Alors bonne Saint Nicolas

arween (19:05)

Dans le sud, ça ne se fête pas du tout

Xanaphia (19:11)

Et oui c'est plutôt du nord et de l'est de la France +la Belgique, si je ne dis pas de bêtise ^^

arween (19:11)

ouais donc loin de chez moi ^^

Xanaphia (19:12)

vous avez des fêtes spéciales par chez vous ?

arween (19:13)

Non rien du tout

arween (19:13)

Ah attends si on la fête de mai.

arween (19:14)

Mais je crois que c'est juste à Nice

Xanaphia (19:14)

la fête de mai ?

mnoandco (19:14)

Oui, chez moi aussi il y a la Saint Nicolas (Nord Est) ! et le père fouettard...pour les pas gentils...ne me sens évidement pas concernée!

arween (19:15)

Honnêtement je ne sors pas beaucoup là où il y a foule alors je sais pas trop ce qu'ils font

Xanaphia (19:15)

coucou ah oui le folklore local ^^

Lolo1710 (19:27)

Saint Nicolas c'est sacré en Belgique, les primaires font un spectacle chaque année puis les autre c'est surtout pour les bonbons ?

Xanaphia (19:29)

Ou les chocolats et les coquilles

Lolo1710 (19:41)

Ouaip, un truc génial aussi mais c'est peut être que dans mon école, c'est les filles qui font régime et qui troc des bonbons contre des mandarines

Sonmi451 (21:20)

Moi je fais saint-Nicolas car mon homme est du nord-Est mais ma fête à moi arrive jeudi. ^^

Sonmi451 (21:20)

Avec la fête des lumières.

Sonmi451 (21:21)

Bonsoir au fait!

Xanaphia (21:30)

Bonsoir Ah la fête des lumières ça doit être joli ^^

Sonmi451 (21:36)

Très.

Sonmi451 (21:37)

Cette année, je vais me contenter de mettre les lampions aux fenêtres.

serieserie (08:40)

Bonne journée de chasse aux cadeaux sur la citadelle!

arween (10:57)

Bonjour la citadelle ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift, venez participer !

seriepoi (11:05)

Bonjour tout le monde ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, venir sur le quartier "True Blood" pour commenter le (très) beau calendrier de décembre, fait par Sonmi. Merci par avance et bon dimanche à tous.

ObikeFixx (11:25)

Bonjour tout le monde! En plus du nouveau sondage, n'hésitez à venir découvrir le nouveau calendrier et la nouvelle photo du mois sur le quartier "The Last Ship"

Phoebus (14:15)

Bonjour tout le monde ! Il ne vous reste plus qu'une journée pour voter pour la voter de l'épisode 8x05 de The Vampire Diaries et pour participer à la review de cet épisode.

serieserie (16:44)

Inscrivez-vous vite pour la grande partie d'HypnoGame Arrow qui aura lieu dans 6 jours!! Rendez-vous dans les forums de l'accueil!!

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play