VOTE | 148 fans |

Un destin différent.

CHAMBRE DE DAWSON

Fin de la saison 1 Joey se dirige vers la fenêtre.

Dawson: (après une hésitation) Joey, Joey !
Puis il fait deux grands pas vers elle, l'attrape par le bras puis l'embrasse une première fois. Il s'arrête puis l'embrasse plus longuement avant de s'arrêter à nouveau. Joey esquisse un sourire puis elle le serre dans ses bras pour l'embrasser à nouveau
Puis se ressaisissant .
Joey : (elle repousse Dawson) Non ! C’est trop tard Dawson ! On ne peut pas commencer maintenant j’ai décidé de partir à Paris je le ferais ! Je crois que tu as simplement peur d’être seul, tu as peur de perdre ton amie d’enfance mais je veux bouger, je veux grandir. (elle a les larmes aux yeux)
Dawson : Non Joey je t’aime je m’en suis aperçu un peu tard mais j’en suis sûr. Ne pars pas reste avec moi. (lui aussi a les larmes aux yeux , il lui prend les mains).
Elle retire ses mains des siennes et tout en pleurant s’en va par la fenêtre.
Dawson s’effondre sur son lit.
Joey court jusqu’au ponton, se cogne le genou à la brouette qui traîne devant chez Dawson , saute dans sa barque, rame quelques mètres puis s’arrête et observe la fenêtre qu’elle a traversé il y a quelques instants.
Joey(pleurant) : Pourquoi as tu réagi si tard Dawson ?J’avais besoin de toi depuis si longtemps et maintenant que je prend la décision la plus importante de ma vie tu es prêt à construire quelque chose avec moi.
Elle reste là sur l’eau jusqu’à ce que la lumière de la chambre de Dawson s’éteigne.

CENTRE VILLE

Andie : Jack tu m’expliques ce qu’on fait ici ?
Jack : Comme je te l’ai dit on va voir un film.
Andie : Tu crois pas qu’on serait mieux à la maison ?Cela fait exactement 5h que nous sommes arrivés à Capeside et la maison n’est pas rangé.
Jack : Andie Andie cesse de penser au rangement dès demain nous serons dans un nouveau lycée or nous ne connaissons personne ! Et comme tout le monde le sait le cinéma est un lieu de rassemblement de la jeunesse.
Andie regarde les gens qui attendent devant le Rialto.
Andie : Retourne toi et regarde.
Jack se retourne à son tour et voit plusieurs couples d’adultes, quelques personnes âgées et un couple d’amoureux.
Jack : Mais ils sont déjà tous dedans. Ne t’en fais pas.
A ce moment là.
Jen : Pacey je n’ai aucune envie d’aller au cinéma. Mon grand père ne va pas bien et le garçon que j’aime préfère courir après la fille avec qui je m’entends le moins bien.
Pacey : J’ai justement ce qu’il te faut.
Jen : Et c’est ?
Pacey : Tu dois te changer les idées alors je te propose un bon film au cinéma en compagnie du plus charmant garçon de capeside qui t’invitera à manger une pizza après la séance.
Jen : Pacey je ne me sens pas d’humeur.
Elle commence à faire demi tour.
Pacey : jen chez toi tu ne vas faire que déprimé je te promets d’être le garçon le plus adorable du monde. Tu ne pourras rien changer ce soir et si tu veux je te raccompagne juste après la séance et on oublie la pizza.
Jen : Bon devant de tels arguments je ne peux que céder. Allons y.
Ils se dirigent vers le cinéma où la file d’attente paraît trop longue au goût de pacey qui décide sciemment de dépasser quelques personnes.
Andie : Non mais ça va pas ?
Pacey : (étonné) Je vous demande pardon mademoiselle ?
Andie : Vous croyez que je ne vous ai pas vu arriver ? J’ai vu que vous aviez dépasser les personnes qui se trouvent derrière moi mais il est hors de question que vous me dépassiez j’étais là avant vous et je ne vous laisserais pas passer.
Pacey : Allons Allons vous croyez vraiment que je veux vous dépasser ?
Andie : Oui c’est ce que je crois.
Pacey : Et bien vous avez raison c’est ce que je vais faire.
Il continue à avancer entraînant avec lui Jen qui ne quittait plus des yeux le jeune homme qui accompagnait andie.
Jen : (charmeuse) A jack. Au revoir
Mais Andie attrapa Pacey par le bras.
Pacey : Tu fais quoi là ?
Andie : Je te l’ai dit je ne te laisserai pas passer
Pacey : Allez sois gentille va jouer ailleurs ?
Andie : Non mais sois mignon va faire la queue tu prends ta copine et tu vas te mettre derrière.
Jen : Allez viens Pacey.
Pacey jette un regard noir à Andie et suit jen.
Jack (sur le même ton que jen précédemment) : Au revoir.
Pacey(énervé) : Ah elle manque pas d’air celle là !
Jen(riant) : c’est toi qui dit ça ?
Pacey : Qu’est ce que ça peut lui faire que je passe devant. Et puis elle est nouvelle je suppose parce que je ne l’ai jamais vu.
Jen : Possible en tout cas elle a bon goût.
Pacey : Quoi ?
Jen : Son copain qu’est ce qu’il est mignon. Tu crois que c’est son copain ?
Pacey : J’en sais rien et je m’en fiche complètement.
Jen et Pacey finissent par entrer dans la salle mais ils sont presque les derniers et la salle est pleine à craquer.
Jen avance dans les allées et voit un couple assis , autour de chacun des partenaires une place vide.
Jen : Viens !
Pacey la suit et lorsqu’il voit où se trouve les places son visage se décompose.
Pacey : Oh non par pitié ! (il regarde autour de lui pour voir s’il n’y a pas d’autre place)
Pacey(faussement gentil) : Tu voudrais bien te décaler de façon à ce que l’on puisse s’asseoir l’un à coté de l’autre ?
Andie : Non désolé. Et puis sois gentil va jouer ailleurs.
Jack et Jen rigolent devant l’attitude de leur partenaire respectif. Jen se penche vers Pacey
Jen(murmurant) :Tu l’avais mérité.
Pacey : Très bien(il se retourne vers Jen) Qu’est ce qu’on fait ?
Jen ( se dirigeant vers la place libre à coté de Jack) : Et bien on s’assied là.
Pacey : Quoi ?
Jen : Tu vois d’autres places ?Non alors faisons avec les moyens du bord.
Les lumières s’éteignent sur les dernières paroles de Jen. Pacey reste debout comme paralysé par la scène qui se joue devant lui. Dans un premier temps cette pimbêche l’empêche de dépasser et il se retrouve désormais assit à coté d’elle pendant minimum 1h30 ! Il finit tout de même par s’asseoir priant pour que la séance passe rapidement.
Mais la soirée était loin d’être finie.

MAISON POTTER

Joey quand à elle fini par rentrer chez elle où elle retrouva sa sœur assise dans le fauteuil en train de lire un livre. En voyant sa sœur les yeux rouges et des larmes pleins le visage celle ci se lève d’un bond pour prendre Joey dans ses bras.
Bessie : Qu’est ce qu’il y a Joey ?
Mais cette dernière n’arrive pas à parler les sanglots étranglant sa voix.
Bessie : (l’entraînant sur le fauteuil) Viens là ! Calme toi.
Après de longues minutes lorsque les pleurs s’apaisent.
Bessie : Dis moi ce qui ne va pas ! c’est à propos de Dawson ?
Joey lève la tête regarde sa sœur et lui explique toute la scène ainsi que sa décision de partir à Paris.
Bessie : Tu as fait le bon choix ! Vous avez besoin de vous séparez un peu et c’est une occasion rêvée.
Joey : Mais pourquoi c’est si dur ?
Bessie : La douleur passera ne t’en fais pas . Profites de tes amis un maximum pendant le temps qu’il te reste.
Joey : Mes amis ? C’est bien ça le problème Dawson représentait presque le seul ami que j’ai. C’est simple je ne m’entend pas du tout avec Jen et Pacey n’en parlons même pas.
Bessie : Joey il te reste deux semaines pendant lesquelles tu pourrais mieux découvrir ces deux personnes que tu penses ne pas aimer du tout. Si je me rappelle bien il y a peu de temps tu as fait une sortie avec pacey pour l’école et ça s’est pas trop mal passé , tu as découvert un autre garçon. Et pour Jen je crois que vous ne vous entendiez pas car vous étiez toutes les deux obsédées par Dawson au lieu de vous battre pour lui essayez donc de vous connaître vous avez sûrement pleins de points communs.
Joey la regarde et lui sourit.
Joey : (plaisantant) Après Huggy les bons tuyaux je vous présente Bessie les bons conseils.(après un silence) Merci Bessie.
Bessie : Mais de rien petite sœur !(elle se lève) Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !
Joey : Fais de beaux rêves.
Joey sort s’asseoir sur le ponton en pensant à cette soirée, à sa décision , à la conversation avec sa sœur grâce à laquelle elle part se coucher le cœur un peu plus léger. Avant d’aller se coucher elle prend de la crème qu’elle applique sur son genou pour éviter d’avoir un bleu à cause du choc avec la brouette.

SORTIE DU CINEMA

Jack : Très bon ce film.
Pacey : Personnellement je n’en sais rien j’ai pas réussi à suivre. Ta chère petite amie n’a pas cessé de bouger ,de manger , de parler.
Jack et Andie rient.
Pacey (se tournant vers Jen) : J’ai dit quelque chose de drôle ? Je crois pas c’est même plutôt navrant.
Jen regarde Jack et Andie incrédule elle aussi ne comprend pas le comique de la situation.
Jack : Tu as dit quoi ?Que c’était ma petite amie ?
Pacey : Oui ou ton amie j’en sais rien et ça ne m’intéresse pas vraiment.
Andie : C’est vrai que Jack est très beau mais ce n’est pas mon petit ami mais simplement mon frère.
Jen : (ravie) ah !
Pacey: Ta vie est très intéressante me semble t-il mais j’avais prévu de passer une bonne soirée or là elle a très mal commencé alors excusez nous mais on va vous laisser.(il se retourne et tire Jen dans sa direction)
Jack(saisissant l’occasion) : Non non attendez.
Les deux capesidiens se retournent.
Jack : On a mal commencé. Si vous voulez on recommence depuis le début.
Pacey : Non merci sans façon.
Jen le prend à part.
Jen : Bon pacey c’est bon arrêtes de faire ta tête de mule Jack te propose de recommencer à zéro acceptons.
Pacey : Tu peux me donner une bonne raison d’accepter ?
Jen : Et bien tu veux que je passe une bonne soirée alors voilà j’ai envie de connaître des nouvelles personnes.
Pacey : (capitulant) Un point pour toi. Si c’est ce que tu veux allons-y.
Jen : Super.(rejoignant les autres) D’accord alors reprenons depuis le début. Moi c’est jen.
Jack : Enchanté. Moi c’est jack et voici ma sœur andie.
Jen : Ah et le jeune homme qui n’a pas l’air d’avoir de zygomatiques c’est Pacey un ami.
Pacey se force à sourire pour paraître poli mais le cœur n’y est pas, il voulait passé une soirée avec Jen et puis cette Andie…
Jack : Euh…On va boire un verre ?
Andie(nerveuse) : Oui excellente idée.
Jen : Ca nous va.(elle donne un coup de coude à pacey qui rêve) Alors dites moi vous êtes nouveau dans cette merveilleuse petite ville qu’est Capeside ?
Jack : Oui nous sommes arrivés aujourd’hui, on vient de providence.
Jen : Et je suppose que vous allez au lycée demain ?
Andie : Oui, d’ailleurs on était sorti un peu pour rencontrer des gens parce que c’est dur d’arriver dans un nouveau lycée.
Jen : Je serais…euh…nous serions(elle insiste sur le nous) ravis de vous guider. On se rejoindra devant le lycée.
Pacey se faisait discret à vrai dire cette soirée ne lui convenait pas trop.
Jen : Vous verrez il n’y a strictement rien à faire dans ce trou mais avec des bons amis ça passe bien. En parlant d’amis c’est chouette de vous avoir rencontré parce que nous ne sommes pas que deux bien sur il y a Joey et Dawson aussi. Ah vous verrez par vous même c’est deux phénomènes ces deux là. Dawson est un garçon formidable.
Jack : Pourquoi Joey ne l’est pas ?
Jen : De quoi ?
Jack : Joey n’est pas un garçon formidable ?
Pacey éclate de rire.
Pacey : Joey n’est pas vraiment un garçon c’est un garçon manqué. Son nom complet c’est Joséphine mais on l’appelle Joey ! (sur le ton de la confidence) C’est la pire ennemi de jen !
Jen : C’est faux pacey.
Pacey : Ah bon ?
Jen : C’est vrai nous avons quelques sujets de discorde mais sinon je pense que c’est une fille très gentille aussi.
Pacey : Le sujet de discorde préféré de ces deux jeunes filles est d’ailleurs…
Jen lui écrase le pied pour le faire taire, Pacey notant qu’elle ne voulait pas en parler et lui ayant promis d’être le garçon le plus adorable du monde.
Ils continuèrent ainsi à discuter durant un bout de temps puis chacun rentra chez lui.
Jen était ravi car elle appréciait beaucoup les deux nouveaux de la bande, du moins elle espérait qu’ils feraient parti de la bande.
Jen(pour elle même) : Et puis ce petit jack me plait beaucoup !
Chez les Mac Phee la rencontre avec jen et Pacey était aussi bien vu, ils appréciaient tous les deux Jen qui avait fait l’animation , il n’avait pas réellement d’avis sur pacey étant donné qu’il avait très peu parlé à part pour parler de Joey. Jack n’avait d’ailleurs pas été insensible au charme de Jen.

La nuit se passa sans encombres chacun ayant rejoint les bras de Morphée de façon plus ou moins tardive.

MAISON DES RYAN

Pacey est passé cherché Jen pour qu’il aille ensemble au lycée étant donné que cette dernière a donné rendez vous aux deux nouveaux à 7h30 devant le lycée.
Pacey : Jen tu devrais te dépêcher.
Grams : Pacey a raison Jennifer il s’est déplacé pour venir te chercher et tu ne fais même pas l’effort d’être prête à temps.
Jen (maugréant ) : Oh ça va je finis mon café et je suis prête. C’est pas facile de se lever si tôt.
Pacey : Ah mais tu ne peux t’en prendre qu’à toi même quelle idée tu as eu aussi de te porter volontaire pour guider miss pimbêche !
Jen : Il faut se montrer citoyen et aider les nouveaux venus.
Pacey : Oui c’est ça mais si jack n’était pas ce fameux nouveau je crois que tu ne te serais pas porté volontaire.
Jen : Bien sur que si…
Grams : Cessez donc de vous chamaillez et partez sinon vos amis vont vous attendre.
Pacey : Vous avez entièrement raison allez c’est parti Lindley.
Elle se lève à contre cœur et suit pacey. Ce dernier lui ouvre la porte et laisse passer son amie.
Pacey : (poliment)Madame Ryan ce fut un plaisir de vous voir et passez une bonne journée.
Grams : (ravie de tant de politesse) : Merci beaucoup à vous aussi.
Pacey ayant prévu que jen aurait du mal à sortir de chez elle et que par conséquent ils risquaient d’arriver à temps il lui avait réserver une petite surprise…
Jen : Qu’est ce que fabriques ce tandem devant chez moi vraiment les gens déposent leurs objets encombrants partout.
Pacey : (riant) Déjà ce n’est pas un objet bon pour la casse il marche à la perfection…Bon d’accord parfois il déraille mais sinon c’est génial.
Jen : Que dois je comprendre ? Que ce tandem est à toi ?
Pacey (fier) : Et bien oui il était dans mon garage depuis un moment mon père voulait s’en débarrasser mais finalement il va être utile.
Jen (craintive) : Non non non hors de question que je monte sur ce machin.
Pacey : Jen ne fais pas l’enfant c’est pas dur tu sais c’est comme tu velo je conduis si tu veux tu dois simplement pédaler.
Jen : Sans moi…(elle commence à partir).
Pacey (qui a prit le tandem et qui roule seul dessus) : Ne me laisse pas rouler tout seul c’est lourd et si je dois te suivre comme ça tout le chemin on sera en retard…Pense à Jack !
Jen : Je te préviens si je tombe…
Pacey : Tu me tues d’accord tu me tueras mais tu verras tout ira bien.
Elle monte sur le tandem et après un moment l’équilibre précaire du début laisse place à une grande agilité.
Pacey : Tu vois c’est génial.
Jen : Je dois avouer que c’est sympa. Tiens si je proposais à Jack de faire un tour.
Pacey (riant) : C’est génial je vois que tu arrives à ne plus penser à Dawson.
Jen : Je te remercie pacey de m’y refaire penser. J’y pense assez le soir alors laisse moi savourer la journée.
Pacey : Voilà on arrive. Espérons que le freinage et l’arrêt se passent aussi bien que le reste.

LYCEE

En voyant arriver les deux amis Andie et Jack ne peuvent s’empêcher de rire. Pacey affiche un grand sourire apparemment la nuit lui a porté conseil , il a quitté l’air renfrogné qu’il avait la veille. Andie se dit d’ailleurs qu’il est beaucoup mieux ainsi.
Pacey : Terminus tous les passagers descendent.
Jen passe sa jambe par dessus la barre et perd un peu l’équilibre elle se rattrape au pull de Jack.
Jen (confuse) : Désolée.
Jack : C’est rien. Bonjour pacey.
Andie : (nerveuse) Bonjour vous deux.
Pacey : Bonjour. (après un léger moment de gêne) Bon on commence à faire le tour ?
Jack : Allons y on vous suit…
Pacey et Jen font découvrir les lieux aux Mc Phee. Andie semble toujours un peu nerveuse et Jen ne manque pas de le remarquer. Quand à Jack il est plutôt détendu. Il sourit et Jen le trouve magnifique.
Pacey : Bon voilà la cantine où on se retrouvera sûrement ce midi.
Jack : On verra peut être vos amis.
Jen : Oui je pense qu’ils seront là.
Andie : Et vous avez une bibliothèque ?
Pacey : Tu ressembles de plus en plus à potter.
Andie : Pardon ?
Jen : Non laisse tomber. (elle fait signe à pacey de ne pas l’ennuyer)
Jack : Il faudrait qu’on aille voir le principal pour savoir dans quelle classe nous sommes et pour avoir l’emploi du temps.
Jen : Ah oui qui sait peut être qu’on serra dans la même classe.
Jack : (souriant) Qui sait !
Ils arrivent devant le bureau du principal Andie et Jack y entrent tandis que pacey et Jen les attendent devant.
Jen : Tu la trouves pas bizarre ?
Pacey : Qui ?
Jen (exaspérée) : Andie !
Pacey : Oh tu sais je l’ai remarqué dès que je l’ai vu. Suffit de voir comment elle a réagi au rialto.
Jen : Oh arrêtes d’être pleins de préjugés tu la doubles tu t’attendais à quoi qu’elle te dise de passer ? Non mais je veux dire elle a l’air super stressé.
Pacey : Arriver dans un nouveau lycée sans amis ça doit l’être… Mais tu en connais quelque chose non ?
Jen : Oui mais moi j’ai bien été accueilli. Quoi que eux aussi….
Pacey avait les yeux tournés vers deux garçons il n’écoutait pas ce que Jen lui disait. Jen le remarqua.
Jen :Pacey je suis là !
Pacey : Attends regarde Caufield se prend la tête avec Farlane !
Jen : Et ça te semble plus intéressant que ce que je dis ?
Pacey : C’est pas ça mais je crois qu’ils se disputent à propos de Christie.
Jen : Pacey tu ne changeras jamais mais arrêtes de rêver Christie est la fille plus courtisée.
Pacey : (vexé) Et alors tu veux dire quoi ?
Jen : mais ne le prend pas mal ce que je veux dire que les mecs se rendent pas compte que c’est une cruche tu vaux mieux que ça.
Pacey : (flatté) : Tu as quelque chose à m’avouer ?
C’est à ce moment que Andie et Jack ressortent du bureau.
Andie : Voilà alors je suis dans la classe…
Mais elle est interrompue par la petite altercation entre Caufield et Farlane qui se transforme en bagarre. En effet Caufield se retrouve sur Farlane à lui taper la tête sur le sol.
Jen : Bon alors ça c’est les crétins de footballeurs qui se disputent pour une fille. C’est plutôt habituel ici….(elle entend Farlane crier ) Bon c’est vrai que c’est plus barbare que d’habitude.
Jack : Bon sinon moi j’ai cours de sciences naturelles là avec Monsieur Cabey.
Jen (ravie) : Moi aussi.
Andie : Et moi j’ai littérature avec Monsieur Peterson.
Pacey : Ah ben tu seras avec moi ce matin. Et tu vas rencontrer Potter en exclusivité.
Andie : (nerveuse) Ah chouette.
Jen : Bon on y va on se rejoint ce midi à la cantine pace ?
Pacey : A ce midi et soyez sages. (il fait un clin d’œil à Jen qui lui tire la langue)Bon je vais te décrire monsieur Peterson alors c’est un vieux grincheux avec une moustache avec qui j’ai du mal à m’entendre mais faut dire que ses cours sont d’un ennui mortel.
Joey : Pacey tu as réussi à te trouver quelqu’un ?
Pacey : Ah ah très drôle Potter je vois que tu es en forme ce matin.
Joey : En effet ça peut aller. (elle s’adresse à andie silencieusement ) Fais attention c’est un psychopathe obsédé sexuel.
Pacey : Et toi tu es une frustrée de la vie mythomane.
Andie : Euh je suppose que tu es Joey moi c’est andie je suis nouvelle et hier on a rencontré Jen et pacey au cinéma ensuite on a sympathisé et Jen a proposé de nous guider dans le lycée et comme je suis avec vous ce matin voilà pourquoi je suis avec Pacey.
Joey : Enchantée Andie… Tu n’as pas eu de chance de tomber sur Pacey. (elle entre dans la salle)
Pacey : gnagnagna avances Potter !
Pacey est assis un rang à coté de Joey mais une table plus au fond. Andie s’est assise à la place libre derrière Joey. Quand le professeur entre dans la salle Andie va se présenter.
Peterson : Très bien pour bien accueillir notre nouvelle élève je vais commencer par vous donner le sujet de votre prochain devoir que vous me rendrez la semaine prochaine : Notez cette citation du très grand Cocteau , Cocteau s’écrit pour ceux qui ne le savent pas et dieu sait que vous êtes nombreux : C-O-C-T-E-A-U. Citation ouvrez les guillemets : « Les miroirs feraient bien de réfléchir avant de renvoyer les images." Bon maintenant reprenons où nous nous étions arrêtés Monsieur Wayans relisez la fin du cours….
Le cours et la matinée qui suit se passent tranquillement .
Jen quand à elle en a profiter pour parler à Jack de sa sœur pendant les intercours.
Jen : Jack euh je m’excuse de poser cette question mais ça m’intrigue un peu je trouve qu’andie a l’air très nerveuse y a t-il une raison particulière ?
Jack : (gêné) Euh je vais pas tout t’expliquer parce que je sais pas si c’est le moment mais Andie a fait une dépression nerveuse assez grave et donc elle est sous traitement et c’est ce qui la rend si anxieuse.
Jen : (mal à l’aise) Oh pardon excuse moi d’avoir été aussi indiscrète c’est mon plus grand défaut.
Jack : C’est rien t’en fais pas.

A midi ils se retrouvent tous comme prévus à la cantine.
Dawson : Bonjour (il regarde Jen un peu gêné)
Jen : Dawson on te présente jack (elle lui attrape le bras pour montrer à Dawson qu’elle va bien) et sa sœur Andie qui viennent de providence.
Dawson : (souriant) Enchanté.
Andie : Nous aussi.
Jack : Elle a parlé pour moi.
Jen : Bon on y va ?
Pacey : On attend joey elle devait parler au prof.
Personne ne remarque que le regard de Dawson est traversé par un voile de tristesse. Joey arrive souriante 5 minutes plus tard elle ne regarde pas Dawson pour ne pas être troublé après la soirée d’hier soir elle ne sait pas trop comment se comporter.
Dawson : Quelle Horreur on mange de la tartiflette.
Jack : Pas très appétissant vos repas.
Pacey : Tu es tombé sur une mauvaise semaine c’est la semaine française demain on mange des escargots. (il lit le menu sur la fiche collé à l’entrée du self)
Jen : Dégoûtant !
Durant tout le repas Dawson et Joey ne se sont pas adressés la parole. Personne ne l’a remarqué grâce à la dose de nouveauté qu’apporte la famille McPhee au groupe. Andie et Joey se sont découvert un point commun à savoir les études. Mais Joey n’ose pas vraiment avouer à ses amis qu’elle va partir. Après tout elle ne connaît pas bien Andie et Jack et elle n’est pas amie avec Jen et Pacey.
Jen décide de rentrer avec Jack et Andie afin de passer encore un peu de temps avec Jack qui en plus d’être charmant est très gentil, ils sont sur la même longueur d’onde tous les deux.
Pacey se retrouve seul avec son tandem il décide d’attendre Dawson. Ce dernier sort enfin du bâtiment et alors qu’il allait commencer sa route il entend Pacey.
Pacey : Dawson mon ami attend.
Dawson : Pacey ? Tu fais quoi avec ce tandem ?
Pacey : Oh c’est une longue histoire tu montes je te ramènes chez toi.
Dawson : Si tu veux mais tu sais rouler avec ce truc ?
Pacey : Tu m’as pris pour un idiot ?…Ne réponds pas ça n’en vaut pas la peine.
Pacey lui raconte alors la raison du tandem, la rencontre des McPhee , l’arrivée en tandem avec Jen.
Pacey : Et toi sinon avec Potter ça va ? On vous a pas beaucoup vu ensemble aujourd’hui.
Dawson ne lui répond pas il revoit la scène , celle où alors qu’il pensait enfin prendre la bonne décision Joey le repousse, repousse leur début d’histoire d’amour.
Pacey ( intrigué) Dawson tu es toujours là ? Oui je crois parce que je peux arrêter de pédaler et le vélo continue à avancer(il lève les pieds pour appuyer ses paroles).
Dawson ne peut s’empêcher de sourire devant les pitreries de son ami et décide de se confesser.
Il lui raconte toute l’histoire.
Pacey : Oh elle part à paris. Voilà qui est merveilleux (constatant la situation) Excuse moi Dawson. Je comprends que tu souffres mais elle ne part qu’un an laissez vous un peu de temps. Ton histoire avec Jen est encore toute fraîche tu dois faire le point être sur que tu ne te jettes pas dans cette histoire pour combler le manque affectif.
Dawson : Mais à trop attendre il sera trop tard elle part dans 15 jours.
Pacey (étonné) : déjà ?
Dawson : Oui déjà tu imagines dans 15jours je vais être séparé pendant un an de Joey de celle avec qui j’ai passé toute ma vie je la connais depuis tellement longtemps.
Pacey : Tu sais Dawson elle ne part pas 1 an dans même pas 10 mois elle est de retour , et si elle part c’est que c’est le destin.
Dawson : Je te savais pas aussi sage pacey tu m’étonnes.
Pacey : et oui que veux tu moi aussi j’ai du quitter quelqu’un à qui je tenais beaucoup mais je n’aurai sûrement pas la chance de la retrouver. (Pacey faisait allusion à Mademoiselle Jacobs)
Dawson rentre chez lui et trouve son père devant la télé en train de regarder une émission qui a l’air de le passionner.
Dawson (amusé) :Tu regardes quoi ?
Mitch : Ah Dawson je t’avais pas entendu rentré.
Dawson : J’ai cru voir ça tu as l’air captivé par la télévision c’est quoi ?
Mitch : Ah oui c’est génial il retransmette les meilleurs moments du cirque international de Monaco. Tu sais Monaco c’est la petite principauté …
Dawson : … à coté de la France oui je sais Papa. La France semble être au cœur de toutes les conversations en ce moment d’ailleurs.
Mitch ne relève pas ce que lui dit son fils il est impressionné par les trapézistes qui se balancent de trapèze en trapèze.

Pacey en repartant de chez Dawson se décide à aller voir Joey il voudrait parler de Dawson avec elle. Mais aussi de son départ parce que même s’il ne lui avouera jamais le fait qu’elle parte va changer beaucoup de chose le trio de départ ne sera plus complet. Et puis avec qui pourra t-il échanger des répliques aussi cinglantes ? personne ne saurait lui répondre aussi bien qu’elle il y a des années de pratiques derrière ça.
Il pose son Tandem contre la barrière et tape à la porte. Bessie lui ouvre.
Bessie : Pacey ! Je te cache pas que ta visite me surprend.
Pacey : (souriant) Et moi je me surprend à être ici.
Bessie : Tu n’es pas venu pour moi je suppose ?
Pacey :Non en fait je voudrais voir Joey.
Bessie : Je te l’appelle bouge pas.
Joey est surprise de savoir que pacey est là. Elle est un peu déçue que ce soit lui à vrai dire elle aurait préféré que ce soit Dawson.
Joey : Witter ! Que me vaut l’honneur de ta visite.
Pacey qui s’était dirigé vers le ponton sourit en entendant son nom prononcé par Joey il se retourne vers elle , elle n’a pas beaucoup avancé et n’en a a priori pas l’intention.
Pacey : Tu viens t’asseoir ?
Joey : Parce que ça va être long en plus ?
Pacey : allez viens.
Pour lui montrer l’exemple il s’assied sur le ponton les jambes au dessus de l’eau. Joey s’assied timidement à coté de lui.
Joey :Alors c’est quoi ton problème j’espère que tu n’as pas fait tout ça pour avoir mes notes parce que si c’est ça je te les passe directement et c’est fait.
Pacey :Non je suis pas là pour ça. Je viens pour te parler de Dawson.
Joey : (surprise) Dawson. ?
Pacey : Oui il m’a expliqué.
Joey : Ah.
Pacey : oui comme tu dis « ah » il est pas bien tu sais ?
Joey : C’est trop tard il avait qu’à réagir plus tôt je peux plus reculer tu vois… (énervé) oh et puis pourquoi je te raconte ça à toi ?
Pacey : Joey écoutes j’aimerai te dire quelque chose. Tu te rappelles de notre sortie escargots ?
Joey : Comment oublier ! A cause de tes âneries on a du aller chercher des escargots en pleine nature.
Pacey : (calme) Arrêtes tes sarcasmes je suis sérieux. Malgré nos disputes incessantes je garde un bon souvenir de cette excursion. C’était chouette et je trouve qu’on s’entendait pas trop mal.
Joey (timide) : Oui c’est vrai c’était pas si terrible que ça.
Pacey : et je me disais que ça serait bien qu’on essaye de devenir un peu plus amis avant que tu partes à Paris. Comme avec Dawson ça va pas trop je pourrais faire le lien. Et tu pourras toujours m’appeler si jamais tu as le cafard.
Joey était touchée par la proposition de pacey mais il fallait qu’elle trouve un moyen de rebondir.
Joey : Pourquoi pas avant de me suicider je penserais à t’appeler tu seras mon dernier recours.
Ils rient tous les deux. Un semblant de complicité semble s’installer.
Pacey (sérieux) Alors tu es d’accord ?
Joey : On peut essayer.
Pacey: Ca marche. Euh sinon ça tiens toujours ta proposition pour les notes ?
Joey : Pacey !
Pacey : J rigole j’en ai pas besoin. Bon je vais partir la nuit commence à tomber et j’ai pas envie de me faire attaquer par les moustiques.
Joey : Il n’y a pas de moustiques.
Pacey : Tu veux rire Potter c’est truffé de moustiques par ici. J’y vais bonne soirée mon amie.
Joey (sourit) : Oui c’est ça à toi aussi cher ami.
Il s’en va laissant une Joey pensive sur le ponton. La proposition de pacey lui avait vraiment fait plaisir. Elle se disait qu’après tout la sortie escargot comme il l’appelait avait en effet été un bon souvenir alors peut être qu’ils pouvaient renouveler l’expérience mais cette fois ci à long terme et bientôt à distance.
Pacey lui aussi été heureux d’avoir osé lui proposé cette amitié parce qu’il avait longtemps hésité après être parti de chez Dawson et redoutait un refus de la part de Joey mais elle avait été réceptive à sa demande.

LYCEE

« Pacey Witter est convoqué chez le conseiller d’éducation. »
Pacey : Ah mais qu’est ce que j’ai fait encore ?
Il se rend à contre cœur dans le bureau du conseiller.
Conseiller : Monsieur Witter asseyez vous. (pacey prend place) Alors voilà nous vous avons convoqué suite à une proposition de votre père.
Pacey : j’aurai du me douter qu’il était lié à cette histoire.
Conseiller : Il a proposé de vous responsabiliser en vous faisant faire du bénévolat. Le principal qui est au courant de vos altercations avec Monsieur Peterson pense que c’est une bonne idée et que ça vous calmera.
Pacey : Excusez moi si ma question paraît stupide mais du bénévolat ce n’est pas justement un acte que l’on fait de notre plein gré et parce qu’on en a envie ?
Conseiller : Si mais là c’est un peu différent.
Pacey : J’ai le choix ?
Conseiller (mal à l’aise) : Pas vraiment.
Pacey : Bon alors en quoi consiste mon bénévolat ?
Conseiller : Le mercredi après midi et le samedi vous devrez vous occuper d’un enfant.
Pacey (riant jaune) Un enfant les jours où je peux enfin profiter de mon temps libre génial.
Conseiller : Vous vous rendrez au centre social de Capeside samedi matin pour que l’on vous présente l’enfant dont vous devrez vous occuper.
Pacey : Tout semble déjà réglé.
Conseiller : Vous avez des questions ?
Pacey : Que se passe t-il si je n’y vais pas ?
Conseiller : Votre père et le principal du lycée en seront informés et ils règleront eux même la situation.
Pacey : Je peux y aller ?
Conseiller : Bien sur au revoir Monsieur Witter.
Pacey : Au revoir.

Jen et jack qui n’avait pas cours avant 10h avait décidé de se retrouver au café à coté du lycée pour prendre un petit déjeuner ensemble avant d’aller en cours.
Jack qui dévorait son croissant écoutait Jen raconter son histoire avec Dawson alors qu’elle levait la tête pour profiter du soleil que lui offrait l’exposition de la terrasse.
Jack : et depuis vous vous reparlez ?
Jen : ben on se dit bonjour au revoir mais pas plus.
Jack : Tu l’aimes encore ?
Jen : (pensive) Je sais pas. Mais c’est tellement récent encore que je peux pas dire que tout l’amour soit parti. On ne peut pas aimer quelqu’un et du jour au lendemain ne plus l’aimer.
Jack : Hum…
Jen : Avec Dawson s’était vraiment très spécial.
Jack : Pourquoi ?
Jen : C’était peut être la première fois que je vivais une vraie histoire d’amour.
Jack : (surpris) la première fois ?
Jen : (riant) Non c’est pas le premier garçon dans ma vie mais c’est sûrement ma première histoire d’amour. Il y a une nuance. Mais c’est long à expliquer.
Jack : Et là il est l’heure d’aller en cours.
Jen : Serais tu aussi pointilleux que ta sœur ?
Jack : (souriant) Non mais j’aime bien être à l’heure.
Jen : Alors allons y.
Ils se lèvent et se dirigent vers le lycée. Jen se sent vraiment bien avec jack elle arrive à se confier à lui sans problème. Elle est sure que s’il ne lui avait pas dit d’aller en cours elle lui aurait raconté toute sa vie à New York. Vie dont elle n’était pas fière mais devant lui il n’y avait plus aucun tabou plus aucune honte. Jack ressentait la même chose. Il n’avait pas grand chose à raconter le concernant mais sa vie avait quand même été agité ces derniers temps. A part deux ou trois cours où ils n’étaient pas ensemble tous les autres étaient des cours qu’ils avaient en commun. Ca ne faisait que 3 jours qu’ils se connaissaient mais ils étaient déjà inséparables.
En entrant dans le lycée ils croisèrent Pacey qui semblait de mauvaise humeur.
Jen : Il a sûrement eu des problèmes avec Monsieur Peterson.
Jack : C’est habituel chez lui ?
Jen : Lui et Monsieur Peterson c’est un peu comme les chiens et les chats où l’eau et l’huile.
Jack : (lui passant un bras autour des épaules) En parlant de ce cher Peterson allons y il va nous attendre.
Ils rejoignirent leur cours le sourire aux lèvres malgré les interminables heures qui les attendaient. Dawson les vit passer il fut un peu attristé de voir que Jen l’avait oublié si vite bien sur c’est lui qui l’avait quitté et il ne voulait pas qu’elle s’enfonce dans le chagrin. Il fut vite sorti de ses pensées par Joey qui courait après Pacey.
Joey: (criant) Pacey! Pacey! Attends moi.
Pacey: Potter c’est pas le moment !
Joey : Arrêtes toi.
Pacey s’arrête et se tourne vers elle l’air las .
Joey : Tu as la mémoire aussi courte qu’un poisson rouge ou quoi ?
Pacey : Potter je t’ai dit que j’ai pas envie d’échanger des sarcasmes avec toi.
Joey : Tu le fais exprès ou c’est moi qui devrait pas insister peut être…(devant l’air interrogateur de Pacey elle continue) Tu te souviens d’hier soir ?
Pacey : euh oui !
Joey : Alors tu dois te souvenir qu’on allait essayer d’être amis alors voilà bon aussi dur que ce soit et même si j’ai des tonnes de choses à faire je voulais voir comment tu allais. J’ai entendu qu’on t’avait appelé chez le conseiller alors voilà. Et puis si tu veux on peut en parler.
Pacey : ( se radoucissant) Ca me touche Potter. Je m’attendais pas à tant d’attention de ta part mais là j’ai pas trop envie d’en parler sinon mes paroles risquerait de dépasser ma pensée.
Joey : (haussant les épaules) Je comprends.
Pacey : Une autre fois peut être.
Joey : Oui…(souriante) si tu en as envie…et si tu en as le temps bien sur.
Il lui sourit pour la remercier et recommence à marcher. Elle le suit et se met à coté de lui.
Joey : Je me disais aussi qu’on pourrait peut être faire le devoir pour Peterson ensemble ?
Pacey :(ahuri) Tu proposes qu’on travaille ensemble ?
Joey : oui je me disais aussi que ça ferait trop. C’est rien on se verra un autre jour.
Elle se retourne pour repartir dans l’autre direction mais Pacey la retient par le bras
Pacey : Excuse moi j’ai mal réagi. On recommence ?
Joey (timidement) Tu veux faire de le devoir de Peterson avec moi ?
Pacey (lui passant un bras autour des épaules) Oh tu sais bien que mon niveau avec lui soit comment dire…extrêmement…médiocre un peu d’aide ne serait pas de refus.
Joey (enlevant le bras de Pacey) : Tu passes chez moi après les cours ?
Pacey : Si tu veux.
Pacey en avait un peu oublié la mauvaise nouvelle et avait inconsciemment suivi Joey vers leur prochain cours. Cette dernière s’était parfois senti mal à l’aise surtout en proposant à Pacey de faire le devoir avec elle mais il fallait qu’elle se jette à l’eau. Dans 12 jours elle partait et elle ne voulait pas partir sans être sure d’avoir un ami à qui parler quand elle serait en France. Bien sur Pacey était la dernière personne à qui elle aurait pensé mais il était venu vers elle et avait été touché par cette tentative. Tout semblait aller très vite mais elle n’avait pas l’occasion de perdre du temps.
Dawson n’avait pas suivi toute l’histoire il s’en était arrêté à l’air las de Pacey à ce moment là il s’était dit que c’était une nouvelle joute verbale qui s’ouvrait entre ces deux meilleurs amis. Ou plutôt entre son meilleur ami et entre celle qui le faisait souffrir en ce moment. Depuis la discussion avec Pacey il avait essayé de se dire qu’un an passerait vite mais rien n’y faisait à chaque fois il se disait qu’il serait perdu sans Joey.
Voix : Dawson c’est ça ? tu pourrais me dire où se trouve la salle de monsieur Anderson j’ai cours avec lui mais je sais pas où c’est.
Dawson : Andie bonjour. Tu as cours avec monsieur Anderson ça tombe bien moi aussi.
En entrant dans la salle il vit Joey assise à sa place habituelle mais il fut surpris de voir pacey assis sur sa table en train de discuter de façon tout à fait civilisé il vit même Joey éclater de rire. Puis elle tourna la tête vers la porte et le vit sur le pas de la porte , son regard devint triste elle baissa les yeux. Dawson ne la quitta pas des yeux mais son regard était aussi rempli de tristesse.
Andie : Ca va Dawson ?
Dawson (triste) : Oui ne t’en fais pas. Tu viens on va s’asseoir ?
Ils prirent place à l’opposé d’où étaient assis Joey et Pacey. Pacey avait remarqué à son tour le changement d’expression sur le visage de Joey au moment où elle avait constaté la présence de Dawson.
Pacey (doucement) Tu te sens bien ?
Joey (se tournant vers lui et se forçant à sourire) Oui oui ! Tu disais quoi ?
Pacey : Je disais que je mourais de faim et que j’avais hâte de manger.
Joey : Pacey l’estomac sur patte.
Anderson : Veuillez retrouver votre place Monsieur Witter que le cours puisse commencer.
Durant le cours Pacey qui était toujours aussi attentif que d’habitude déchira un petit bout de papier sur lequel il griffonna quelques mots puis l’envoya à Joey au moment où le professeur se tournait vers le tableau. Joey lui jeta un regard noir pleins de reproches , pacey lui mima d’ouvrir le papier et de lire.
Joey (pour elle même) : Ce midi à la cantine tu vas être contente c’est escargots ça va t’habituer à la nourriture française. On a échappé de justesse à la choucroute.
En lisant le message Joey avait sourit, alors qu’il était en cours Pacey ne pensait qu’à manger elle était amusé par cette attitude. Elle griffonna à son tour quelques mots et lui renvoya il l’attrapa de justesse mais lui fit signe avec le pouce qu’il l’avait attrapé.
Pacey : (doucement) C’est très bon la choucroute dans un an je serais la faire et je t’en ferais tu changeras vite d’avis j’en suis sure.
Pacey après avoir retaillé son crayon lui répondit et lui renvoya à nouveau le papier : « Je m’en souviendrais tu peux en être sur, rendez vous dans un an pour une choucroute party »
Le repas tant attendu par Pacey se passa tranquillement Jen avait refusé de goûter les escargots et regardait avec dégoût jack qui les dévorait.
Jack : Tu as tort de ne pas goûter c’est vraiment très bon.
Il semblait être le seul à apprécier mais il s’en moquait. Pacey avait réussi à troquer son jus de fruit contre le dessert de Jen, troc dont il était très fier.
Après le repas chacun repris le chemin des cours.

Jen : On se voit ce soir ?
Jack : Si tu veux ! On fait quoi ?
Jen : On pourrait prendre une couverture et aller se coucher sur l’herbe fraîche au parc.
Jack : ça me semble être une bonne idée. On se donne rendez vous là bas vers 17h ?
Jen : 17h au parc tu prends la couverture j’amène les biscuits.
Jack : tu pourras me raconter ta longue histoire.
En parallèle une autre discussion se tenait à l’autre bout du lycée.
Dawson : Tu fais quoi ce soir ?
Pacey (mal à l’aise) : je…je dois faire un truc pour mon père.
Dawson : On se verra demain alors ?
Pacey : On se voit demain. A demain alors !
Dawson : (intrigué) : Oui à demain Pacey.
Pacey n’avait pas voulu lui dire qu’il allait chez Joey. Il ne savait pas pourquoi mais il se dit que cela ferait sûrement souffrir Dawson. Mais se promit de lui en parler plus tard car il n’aimait pas cacher des choses à son ami.
Dawson avait quant à lui été surpris de voir son ami fuir , il semblait fuir les questions alors qu’il voulait simplement parler avec lui.
La fin des cours fut une délivrance pour tous, jen et jack avaient hâte de se voir pour discuter, pacey devait retrouver Joey chez elle.

PARC

Jack était déjà couché sur l’herbe les mains croisées derrière la nuque en train de regarder le ciel.
Jen : Alors beau brun tu regardes quoi ?
Elle se couche à coté de lui et regarde le ciel à son tour.
Jack : Je regarde la montgolfière , je me souviens du jour où j’ai fait un tour en montgolfière c’était génial.
Jen : J’adorerai faire un tour ! Racontes moi comme ça j’aurai l’impression d’en avoir fait.
Jack : (riant) Si tu veux ! Au début ça fait peur mais c’est tellement excitant de monter tout doucement. Et puis après quand tu es en haut c’est génial tu vois toute la ville et tu vois à des kilomètres, tu te sens libre, il n’y a pas de bruits parce que c’est très silencieux parfois il mettait un peu de chaud pour remonter et après le silence reprend sa place.
Jen : Ca a l’air génial.
Jack : Ca l’est , un jour on en ferra ensemble.
Le silence s’installe pendant un instant chacun étant perdu dans ses pensées.
Jack : Alors ils sont où ces biscuits ? J’ai faim moi. (Il prend le sachet)
Jen (elle lui reprend) : pas si vite , tu dois savoir que c’est ma grand mère qui les a fait !
Jack (lui prenant le sachet) : Ca y est je le sais.
Jen : (se ressaisissant du paquet ) Et tu dois savoir que c’est les meilleurs du monde.(elle ouvre le paquet et prend un biscuit.) Les pépites de chocolats fondantes perdues dans la patte croquante des biscuits.
Elle commence à manger le biscuit et se roule en boule avec le paquet de biscuits qu’elle protège contre elle pour qu’ils ne soient pas écrasés mais pour que Jack ne puisse pas en prendre. Elle éclate de rire devant sa ruse. Jack se jette sur elle pour avoir les biscuits. Mais Jen les tient bien. Il ne lui reste plus qu’une solution…
Jen (riant aux éclats) : Non arrêtes….jack arrêtes…pas les chatouilles…
Jack (s’arrêtant) : Donne moi un biscuit alors !
Jen : Hors de question !
Il recommence alors à la chatouiller.

MAISON POTTER

Bessie : Joey on frappe à la porte.
Joey : je suis au téléphone tu peux y aller ?
Bessie : Tu as pas encore fini avec ce téléphone ?( ouvrant la porte) Pacey ! Ca devient une habitude ?
Pacey : Bonjour Bessie ! Et tu risques de me voir de plus en plus souvent.
Bessie (intriguée) : Vous sortez ensemble ?
Pacey (riant) : Faut pas exagérer non plus , on essaye simplement d’avoir des rapports civilisés et comme Joey part bientôt et qu’entre elle et Dawson ça va pas trop on s’est dit qu’un ami lui ferait pas de mal.
Bessie : (surprise)Toi et Joey amis ?
Pacey : je sais ça paraît surréel mais on essaye. Là on va faire un devoir ensemble on va voir si tu entends des cris c’est qu’elle essaye de me tuer.
Bessie :Vous m’étonnerez toujours. (s’écartant de l’embrasure de la porte) mais entres je t’en prie, Joey est dans sa chambre au téléphone.

CHAMBRE JOEY

Voix : Donc si tu as d’autres questions tu n’hésites pas à m’appeler, je serais toujours disponible mais je te demanderais de faire attention au décalage horaires parce qu’ici il est déjà 22h.
Joey : Oh je suis désolée, j’avais complètement oublié j’appellerai plus tôt la prochaine fois.
Voix : c’est rien ne t’en fais pas. Tu sais déjà quel jour tu arrives ?
Joey : j’arrive le samedi 21 à 14h je crois mais je te confirmerai ça la prochaine fois mon billet est dans le salon.
Voix : d’accord. A bientôt alors Joey.
Joey : Oui à bientôt Emma.
Elle raccroche et va chercher Pacey dans le salon étant persuadé que c’est lui.
Joey : pacey !
Pacey : Ah Joey tu es là.
Joey : Comme tu vois. On va dehors pour faire le devoir ?
Pacey : Comme tu veux moi tout me va. Toute façon c’est toi qui travaille(constatant le regard noir de Joey) Non je rigole on va travailler ensemble.
Joey : Mouais va déjà dehors je vais chercher quelques bouquins dans ma chambre.
Elle revient les bras chargés de livres. Pacey se sent ridicule avec sa feuille.
Pacey : Quelques bouquins ?
Joey (ne relevant pas l’ironie de la phrase) Oui je les ai pas tous pris.
Pacey : Cétait qui au téléphone ?
Joey : On peut être amis mais ça ne veut pas dire que tu dois connaître mes moindres faits et gestes.
Pacey : Ok c’était juste pour parler. (sincère) Excuse moi de tant d’indiscrétion
Joey : (souriante) : Non c’est rien c’était Emma.
Pacey : Emma ?
Joey : Oui c’est la française qui va me servir de guide en France. Ca fait 1 semaine qu’on se téléphone. Je l’appelle dès que j’ai une question à lui poser. Elle sera dans le même lycée que moi alors voilà.
Pacey : C’est chouette.
Joey : Ouais ça me permets de m’habituer un peu mieux à ce dépaysement. Mais pour le moment je suis encore là alors on va s’y mettre.
Pacey : Bien sur à nous Cocteau. (il saisit le dictionnaire que Joey a ramené)
Joey : Que va tu faire avec ce dictionnaire ?
Pacey : Euh…(réfléchissant) chercher…la biographie de Cocteau !
Joey : c’est une bonne idée.
Pacey : Alors Coconnat, Cocos, Cocteau né en 1889 et mort en 1963 c’est un écrivain et cinéaste Français.
Joey : Ca on le sait Pacey !
Pacey : Soit… Ils disent rien d’intéressant. Je vais prendre un mot au hasard dans le dictionnaire et on va voir si tu es si intelligente. (il ouvre le dictionnaire et sans regarder pointe un mot) C’est quoi ce mot ! Tu trouveras jamais alors c’est Bniou !
Joey : Bniou ? Tu es sur de bien lire ?
Pacey: Ca s’écrit B-N-I-O-U!
Joey: tu es sur que c’est pas B-I-N-I-O-U ?
Pacey : Si bien sur que si c’est bien tu suis ! Mais attends si tu connais comment ça s’écrit tu sais ce que c’est ?
Joey : Oui c’est une sorte de Cornemuse.
Pacey est épaté, comment peut elle connaître un mot aussi tordu et qui ne sert à rien. Il décide de ne pas continuer son petit jeu et semble s’intéresser au devoir. Il donne son avis sur le devoir et Joey en est contente. Il ne suit pas en cours mais il a tord car les remarques qu’il fait sont loin d’être bêtes. Ils font tous les deux leur devoir sur une feuille propre quand bessie arrive et propose à Pacey de se joindre à eux pour dîner. Pacey ne sachant pas très bien s’il n’est pas trop tôt pour déjà se joindre à joey pour dîner la regarde . Cette dernière lui fait signe que ça ne la gêne pas . Pacey accepte alors heureux de pouvoir dîner ailleurs qu’à la maison et surtout de constater que malgré leurs différences ils arrivent à s’entendre.

PARC

La nuit commence à tomber et Jen et Jack sont toujours couché dans le parc en train de se raconter leurs vies.
Jen : Et donc voilà tu connais toute ma vie de débauche à New York. J’ai tout connu drogue , sexe ,alcool rien ne m’est inconnu.
Jack : mais c’est fini tout ça tu n’es plus la Jen de New York ?
Jen : Non je suis la Jen de Capeside fini l’alcool, fini la drogue et hélas fini le sexe. (elle rigole)
Jack (souriant) Oui mais le sexe que tu connaissais c’était pas le meilleur tu as connu le sexe sans sentiments c’est moins bon que le sexe avec amour.
Jen : (pensive) Oui mais je crois que finalement je ne connais ni l’amour ni l’amitié. Quoique depuis que je suis ici ça va mieux j’ai connu un amour court et puis l’amitié j’ai pacey il est vraiment gentil et maintenant toi et ta sœur.
Jack : Ravi de pouvoir te faire découvrir l’amitié.
Jen : (coquine) Tu as l’air de t’y connaître sexuellement parlant !
Jack : Quoi ?
Jen : Et oui tu m’as dit que le sexe avec sentiments c’est meilleur que celui sans sentiment c’est que tu as testé les deux.
Jack : (intimidé) Euh oui !
Jen : Tu vas pas me dire que tu es intimidé devant moi ? Tu as entendu la vie d’une dépravé alors tu peux être sûr que je risque pas d’être choquée.
Jack réfléchit un instant allait il lui raconter toute sa vie ? Il ne la connaît pas depuis longtemps et pourtant il se sent tellement bien avec elle que rien ne lui dit de ne pas le faire.
Jack : Bon très bien. J’ai en effet connu le sexe avec et sans sentiments.
Il lui raconte alors sa première histoire d’amour avec Kate Douglas et puis le désespoir qui l’a envahit quand elle l’a quitté, il a alors couché avec plusieurs filles sans vrais sentiments.
Jen se redresse alors et s’apprête à partir quand Jack se relève à ses cotés pour partir également. Ils se sourient puis leurs sourires disparaissent , chacun a le regard de l’autre qui absorbe le sien. Le désir leur brûle les lèvres, Jack se rapproche doucement de Jen pour que si elle ne veut pas qu’il l’embrasse elle se recule mais elle ne le fait pas. Au contraire elle s’approche également de lui. Leurs lèvres se rencontrent le baiser d’abord timide et doux se transforme rapidement en un baiser passionné plein de fougue. Jen se couche sur lui , leur étreinte se ressert et devient de plus en plus fusionnelle. Ils sentent le désir monter en eux. Jen passe ses mains en dessous du t-shirt de jen et lui caresse le torse. Jack passe sa main dans les cheveux de Jen afin de la serrer encore plus près d’elle. Haletante Jen s’écarte finalement de Jack elle n’a pas besoin de parler il comprend qu’elle doit partir pour rejoindre sa grand mère et pour éviter qu’ils ne puissent plus s’arrêter.
Elle s’en va le sourire aux lèvres. Jack quant à lui reste encore quelques temps couché sur l’herbe à observer le ciel, à repenser à ce qui vient de se passer , à cet échange qu’il vient d’avoir avec celle qu’il connaît depuis trois jours seulement mais il a l’impression de la connaître depuis des années.

LYCEE

Jen est à son casier elle n’a cessé de penser à Jack toute la nuit. Elle sent des bras qui l’enserre puis un baiser dans le cou. Elle se tourne, passe ses bras autour du cou de celui qui a hanté sa nuit. Le baiser qu’il s’échange est plein de tendresse mais aussi de désir. Les élèves qui passent par là ne peuvent que constater leur fougue et certains les sifflent même. Jen sourit alors contre les lèvres de jack.
Jack : je n’ai pas cessé de penser à toi.
Jen : Tu m’as manqué.
Ils se dirigent main dans la main vers leur salle. Dawson qui était à son casier n’avait rien manqué de la scène. Il était déçu à nouveau. Il quitte Jen , essaye de commencer une nouvelle histoire avec Joey mais ça ne marche pas. Alors que Jen est déjà avec quelqu’un d’autre.

SORTIE DU LYCEE

Pacey : Salut Dawson ça va ?
Dawson : Bof et toi ?
Pacey : Très bien. Tu vas me raconter tout ce qui ne va pas je suis sur que ça te fera du bien.
Dawson : J’en sais rien !
Pacey : Attends est ce que je t’ai demandé si tu voulais le faire ? Non je t’ai dit que tu allais le faire alors tu le ferras parce que tu l’as dit toi même Pacey Witter est un grand sage !
Dawson sourit tout en regardant son ami. Ils prennent alors le chemin du retour et à environ mi chemin pacey semble intrigué par quelque chose car il ne cesse de se tourner.
Dawson : Tu as un problème ?
Pacey : Tu vois une voiture ou quelqu’un dans les environs ?
Dawson : A part nous deux non !
Pacey : Nous deux et ce petit chien !(il montre du doigt le jeune dalmatien dont la laisse est accrochée au réverbère)
Dawson : Il est sûrement à quelqu’un qui n’est pas loin.
Pacey (furieux) Tu l’as dit toi même on est les seuls dans les environs. Il n’y a rien de plus lâche que de laisser un chien au bord de la route attaché à un poteau. J’aimerai faire la même chose à celui qui a fait ça. Regarde le il n’a même pas 4 mois et regarde comme il est beau. Mais oui mon chien je vais pas te laisser là ! Mais oui il est beau le chien.
A l’approche des deux jeunes le petit dalmatien avait commencé à remuer la queue frénétiquement, Pacey l’avait détaché et il n’arrêtait pas de lui sauter dessus et de lui lécher les mains. Pacey avait un regard plein d’amour pour l’animal.
Dawson : Tu vas pas le prendre quand même ?
Pacey : tu crois que je vais le laisser là ?
Dawson : Ils vont sûrement venir le rechercher !
Pacey : Dawson ne soit pas naïf les gens l’ont mit là pour s’en débarrasser . Je le prends.
Dawson : et tu vas le ramener chez toi ? tu as pensé à ton père ?
Pacey : Pas encore mais je vais trouver une solution.
Ils reprennent leur chemin Pacey tenant la laisse de son petit chien, car s’était décidé il n’irait ni l’abandonner dans un refuge ni coller des affiches sur les poteaux pour dire que ce chien était perdu après tout s’il était là les gens n’en voulaient plus il n’allait donc pas s’ennuyer à coller des affiches pour rien. Le petit chien courait dans tout les sens, il sautait sur les jambes de Pacey.
En chemin Dawson avait raconté ce qu’il avait vu ce matin au lycée.
Pacey : Dès qu’elle l’a vu elle l’a trouvé beau il fallait s’en douter et ils sont toujours ensemble s’ils ne sortaient pas ensemble ils seraient les meilleurs amis du monde.
Dawson : J’aurai préféré qu’ils soient amis. Rien ne va en ce moment.
Pacey : Ca va s’arranger tout s’arrange. Regarde le toutou n’avait pas de maître il y a 10 minutes et le voilà maintenant avec son nouveau maître. Tu as l’impression d’être perdu toi aussi dans quelques temps tout ira mieux.
Dawson : Décidément tu devrais penser à une carrière de psychologue je suis sur que ça t’irais.
Pacey : J’avais plutôt pensé à une carrière dans le cirque avec mon chien je pourrais faire des tours fantastiques.
Dawson : (ironique) Oui c’est ça au cirque international de Monaco non ?
Pacey : (ne comprenant pas) Quoi ?
Dawson : Laisse tomber. Alors tu vas faire comment pour ton père ?
Pacey : Ca tombe bien que tu en parles. Tu sais que je t’ai toujours eu à la bonne.
Dawson : Non Pacey hors de question.
Pacey : Juste quelques jours le temps que je l’annonce à mon père ou que je trouve une solution.
Dawson : Non !
Pacey : (suppliant avec le chien dans ses bras) : S’il te plait !
Dawson (regarde tour à tour le chien et pacey) : Très bien mais pas plus de trois jours !
Pacey : T’es le meilleur et tu verras je suis sur qu’il aura un effet positif sur toi !
Ils arrivent chez les Lerry Mitch est lui aussi emballé par ce petit chien. Pacey sera même invité à rester dormir pour pouvoir veiller sur le chien. Il ne s’endormira que très tard et sera réveillé tôt par son chien qui lui lèche le visage.
Pacey : Oh laisse moi dormir. Ou va voir dehors si j’y suis pas.
Finalement au bout de 5 minutes et le visage plein de bave pacey se lève et sort de la maison des Lerry. Il ouvre à peine la porte que le chien s’en va à toute allure courir.
Pacey : Pff je suis crevé !
Il s’affale sur un transat qui traîne dehors, il repose sa tête et s’endort légèrement, le chien veille néanmoins à se faire entendre de façon régulièrement en aboyant légèrement ou en grattant le sol. Mais au bout d’un moment Pacey n’entend plus rien il relève la tête et regarde autour de lui. Il ne voit rien.
Pacey : Le chien ! Tu es où le chien ! Et alors il est où le chien.
Il commence à faire le tour de la propriété mais est vite attiré par un grand désordre qui règne à coté de la maison. En effet les sacs qui étaient posés à coté de la maison à l’attention des éboueurs ont été vidé de leur contenu. D’ailleurs les sacs continuent à bouger.
Pacey (réalisant ce qui se passe) : Oh non pas ça !
Avec dégoût il commence à bouger les sacs poubelles pour retrouver le chien. En le voyant le chien lui saute dessus tout en remuant la queue pour montrer à quel point il est content. Pacey se retrouve alors avec un petit chien qui sent terriblement mauvais dans les bras, il l’attache avec sa laisse à un piquet pour aller chercher du savon pour le laver. Le chien commenc alors à pleurer.
Pacey : Chut je reviens tout de suite. (une minute plus tard il revient avec un gel douche à la main et une bassine) Regardes on va te laver pour que tu sentes tout bon.
Il commence alors à l’asperger avec le tuyau d’arrosage le chien au lieu de trouver ça embetant et fou de joie et s’amuse dans l’eau. Pacey n’en est que plus amusé par le chien.
Pacey : Et voilà tu es tout propre.
Dawson : Alors déjà en train de le laver ?
Pacey : Ben en fait il a été jouer dans les poubelles donc il avait une odeur plus que désagreable. D’ailleurs il faudrait que j’aille me doucher moi aussi je te confie mon chien. (il lui met dans les bras) papa reviens (il embrasse le chien)
Dawson : Complètement gaga ! (il tourne le chien et le met en face de lui) hein il est gaga ? Bon c’est vrai que tu es beau mais qu’est ce qu’il va faire de toi ?
En sortant de la douche il ne prend pas le temps de s’asseoir pour prendre le petit déjeuner il vole la tartine de Dawson et s’en va en courant.
Pacey : merci pour la tartine et merci pour l’accueil je vais le déposer chez quelqu’un pour la journée. On se retrouve au lycée.
Dawson n’a pas le temps de répondre il n’y a déjà plus de pacey ni de chien !

CHEZ DOUG

Doug : j’arrive ça va !
Pacey : Douggie mon frère préféré.
Doug : J’aurai du me douter que ça ne pouvait être que mon imbécile de frère qui pouvait sonner à la porte à cette heure ci le jour de la semaine où je travaille pas.
Pacey : Moi aussi je suis content de te voir. Ca va bien ? Ta collection de cd est toujours bien rangé ? Bon trève de bavardages inutiles. Tu as bien dit que tu ne travaillais pas aujourd’hui hein ?
Doug : C’est ce que j’ai dit.
Pacey : Très bien et tu n’as rien prévu ?
Doug : A priori rien mais peut être qu’après avoir entendu ce que tu vas me dire je vais me souvenir d’un truc très important.
Pacey (faisant semblant de rire) : très drole ! (sérieux) Tu dois me rendre un service en contre partie je ferais tout ce que tu veux mais c’est vital.
Doug : Et c’est ?
Pacey (il tire sur la laisse) : Tu aimes les animaux ?

LYCEE

Dawson : Alors tu as trouvé quelqu’un pour garder ta chose ?
Pacey : Eh un peu de respect pour mon chien s’il te plait.
Dawson : Qui est chargé de la garde de ton petit bout de chou ? c’est mieux comme ça ?
Pacey : Non là tu as l’air niais ! Mais pour te répondre c’est Doug qui s’en occupe.
Dawson (surpris) : Doug ?
Pacey : Oui mais en contre partie je dois laver sa voiture tous les dimanches pendant 1 mois !
Dawson : Ca se vaut !
Jen : Qu’est ce qui se vaut ?
Dawson ne la regarde même pas il n’a pas besoin de la regarder pour savoir qu’elle est accompagné de jack et c’est sûrement les deux dernières personnes qu’il a envie de voir en ce moment.
Dawson : Je me souviens que j’ai oublié de faire un truc.(il s’en va)
Jack : Wouaw ça c’est du discret !
Pacey et Jen rient à sa remarque.
Jen : Alors qu’est ce qui se vaut ?
Pacey : j’ai trouvé un petit chien et je l’ai gardé alors comme je peux pas l’amener au lycée j’ai demandé à Doug de me le garder !
Jen (surprise) : Doug ? Tu dois lui cirer ses chaussures pendant 1 an je suppose ?
Pacey : Non je lave sa voiture tous les dimanches pendant un mois.
Jack : C’est quoi comme chien ?
Pacey : (attendrit)Un petit dalmatien il est trop mignon.
Jen : Pacey ton image de macho vient de s’évaporer en une seconde là.
Ils rient tous les trois avant de partir en cours.

SORTIE DU LYCEE

Doug attend devant le lycée avec le chien de Pacey. Jen , Jack et Andie sont déjà avec lui en train de caresser le chien qui ne se lasse pas d’être cajoler. Pacey arrive tout sourire. Il se jette presque qu’à genoux pour jouer avec le chien sous l’œil amusé de tous. Joey qui est intrigué par cet attroupement se dirige vers la foule. Dawson qui lui aussi a remarqué l’attroupement veut les rejoindre mais quand il voit Joey qui se dirige dans la même direction il décide de faire signe à Doug et s’en va. Joey l’a remarqué mais elle décide qu’elle irait le voir plus tard pour parler. Arrivée à bonne distance pour comprendre ce qui se passe elle prend un air excédé en voyant pacey se rouler par terre pour amuser le chien. Tous rient en le voyant faire. Pacey n’a pas remarqué la présence de Joey mais quand il la voit il se redresse prend le chien et le colle à 10 centimètres du visage de Joey.
Joey : Ah Pacey enlève ça !
Pacey : C’est pas ça c’est mon chien.
Joey (amusée) : Ton chien ? Tu as acheté un chien ?
Pacey : Pas vraiment je l’ai trouvé et donc je l’ai gardé.
Doug : Et tu vas faire comment papa n’en voudra jamais à la maison (il voit pacey lui sourire) Non il ne viendra pas chez moi. Je travaille toute la journée et il faut quelqu’un qui puisse s’en occuper.
Pacey : (triste) Oui c’est vrai mais qui ? personne ne travaille pas toute la journée. Qu’est ce que je vais faire de toi ?
Jen : Peut être que grand mère voudra bien s’en occuper ! je vais lui en parler et je te tiens au courant.
Pacey (fou de joie embrasse jen la fait tourner) : Oh ça serait vraiment génial.
Jen : (riant) Doucement pace j’ai dit que j’allais voir c’est pas sur.
Jack : Bon Jen nous on rentre tu viens avec nous ou tu restes là ?
Jen : Je viens le temps de dire au revoir à ce chien ! Comment il s’appelle ?
Pacey : Je sais pas encore !
Andie : Au revoir le chien sans nom ! Au revoir !(elle fait un signe de la main aux autres)
Jack et jen : au revoir !
Doug : Moi aussi je vais y aller je vais nettoyer les dégats de ton chien.
Pacey : Merci Doug !
Doug : N’oublie pas dimanche ! Au revoir Joey !
Joey : Et tu vas faire quoi maintenant ?
Pacey : Je sais pas je pourrais peut être aller draguer, les petits chiens ça attire toujours les filles.
Ils se retournent au moment où Christie passe suivi par un garçon. Christie se retourne furax et met une gifle à son poursuivant criant un « lâche moi ». Pacey et Joey se lancent un regard complices et rient devant ce tableau. Puis ils prennent le chemin du retour vers chez Joey.
Joey : Tu as vu Dawson ces derniers temps ?
Pacey : Oui j’ai dormi chez lui cette nuit. A cause du chien je ne pouvais pas rentrer chez moi.
Joey : Il va bien ? Parce que tout à l’heure nos regards se sont croisés et il a fuit comme si j’avais la peste. Pourquoi ça doit se passer comme ça ? On pourrait rester amis non ?
Pacey : Tu sais c’est dur pour lui en ce moment il souffre de voir Jen avec Jack.
Joey : C’est lui qui a quitté Jen non ?
Pacey : Il ne pensait pas que ça le ferait souffrir de la voir se remettre si vite avec quelqu’un. Et puis il souffre aussi de la situation entre vous. Tu devrais aller lui parler.
Joey : j’irais peut être ce soir. Sinon tu vas vraiment le garder ?
Pacey : Le chien ?
Joey : Non l’éléphant mais oui bien sur le chien.
Pacey : J’aimerai beaucoup mais si personne ne peut s’en occuper je me chargerais de lui trouver une famille qui pourra s’en occuper.
Joey : Tu devrais lui trouver un nom !
Pacey : C’est vrai réfléchis et donne moi une idée.
Joey : Tu veux que je trouve un nom à ton chien ?
Pacey : Pourquoi pas !
Joey : très bien (elle se penche et prend le chien dans ses bras) Comment on va t’appeler toi ?hum….CRUMBY !
Pacey : (choqué)Quoi ?
Joey : Crumby c’est très bien j’aime beaucoup. Tu t’appelleras Crumby.
Pacey : Tu aurais pu trouver mieux mais soit je crois qu’il aime Crumby .
Ils continuent leur chemin avec Crumby qui gambade joyeusement derrière eux.
Alors que la nuit commence à tomber doucement pacey décide d’aller chez Dawson déposer le chien.

MAISON MCPHEE

Jen et jack sont dans la chambre de ce dernier en train de s’embrasser. Jack n’a déjà plus de t-shirt. C’est à ce moment qu’Andie entre dans la chambre pour demander quelque chose à son frère.
Andie : Jack ! Tu sais si papa…Oh pardon je suis désolée , excusez moi je repasserai plus tard.
Jack : Non Andie c’est rien dit moi que veux tu savoir ?
Andie : Je voulais savoir si Papa avait prévu de manger à la maison ce soir ?
Jack : Non il a un dîner d’affaires.
Andie : Tu manges avec nous Jen ?
Jen : (génée) Euh non je vais rentrer après.
Andie : Très bien. (elle referme la porte)
Jack : On devrait parler !
Jen : Oui parlons.
Jack : On devrait attendre un peu avant de faire l’amour.
Jen : Oui attendons un peu. (elle regarde le plafond puis se jette sur lui) Ca y est on a assez attendu. J’en ai tellement envie.
Jack : (la repousse) : Non mais un peu plus.
Jen : tu veux pas faire l’amour avec moi ?
Jack : Si mais je voudrais attendre. Tu comprends ?
Jen : (vexée) : pas très bien mais tu auras au moins toute une nuit pour y penser. (elle se lève lui dépose un furtif baiser sur les lèvres et s’en va)
Jack : Jen ne sois pas vexé.

MAISON LERRY

Dawson est assis dehors en train de lire un bouquin alors que Crumby est couché à ses pieds en train de dormir. Joey qui est venu avec sa barque observe la scène de loin et après avoir pris une grande inspiration pour se donner du courage elle s’avance vers Dawson.
Joey (timide) : Salut
Dawson (froid) : Salut
Joey : Il est mignon.
Dawson : Oui .
Joey : Dawson il faut qu’on parle !
Dawson : Tout a été dit non ?
Joey : Et qu’est ce qui a été dit en fait ?
Dawson : Tu ne veux pas d’une relation amoureuse avec moi tu préfères partir à Paris.
Joey : J’ai attendu un an que tu veuilles construire quelque chose avec moi mais maintenant il est trop tard. Il est trop tard pour commencer avant que je parte mais en revenant peut être qu’il sera temps de commencer.
Dawson : Comment peux tu être sur que de faire ça ce ne sera pas une erreur ?
Joey : Comment être sur qu’en abandonnant cette chance et en restant pour notre histoire ce ne sera pas une erreur ?Comment être sur que au bout d’un mois on ne se rende pas compte qu’on est mieux en étant amis ?
Dawson : J’en sais rien.
Joey : Un jour j’ai entendu une belle citation qui prend toute son ampleur en ce moment : Vivons pleinement nos erreurs sinon nous ne saurons jamais pourquoi il ne fallait pas les commettre.
Dawson : Je préférerai qu’on fasse l’erreur de commencer une histoire ensemble plutôt que te voir partir à des milliers de kilomètres d’ici.
Joey : Je dois y aller Dawson sinon je sais que je le regretterai . Je ne regretterais pas de rester avec toi mais je regretterai de ne pas avoir saisi cette occasion.
Dawson : Je ne peux pas t’en empêcher mais si je pouvais je le ferai. C’est peut être égoïste mais j’ai besoin de toi.
Joey : Moi aussi Dawson j’ai besoin de toi mais je ne pars qu’un an.
Le silence s’installe après avoir caressé une dernière fois Crumby Joey s’éloigne sans un mot mais en jetant un dernier regard à Dawson .

CENTRE SOCIAL DE CAPESIDE

Pacey se tient devant le bâtiment avec Crumby d’un coté et des biscuits de l’autre.
Pacey : bon quand il faut il faut ! Allez viens Crumby. (il entre dans le bâtiment et se présente à l’accueil) Bonjour je viens dans le cadre du bénévolat forcé garder un jeune.
Femme : Votre nom ?
Pacey : Witter avec deux T , Pacey Witter.
Femme : Très bien Madame Edwards vous attend dans son bureau. Deuxième porte à droite.
Pacey frappe légèrement à la porte.
Voix : entrez.
Pacey : Bonjour je suis Pacey Witter je viens dans le cadre du bénévolat.
Edwards : Asseyez vous. Donc on vous a prévu un jeune garçon pas méchant mais qui a besoin d’attention j’espère que ça se passera bien vous le gardez toute la journée ou la demie journée ?
Pacey : Commençons par une demie journée et si ça marche bien on verra la prochaine fois.
Madame Edwards se lève de son bureau et ouvre la porte derrière laquelle une grande salle est équipé pour accueillir des enfants.
Edwards : Buzz tu peux venir ? je te présente Pacey avec qui tu vas passer toute la matinée.
Pacey : Salut Buzz.
Buzz : Salut Picey.
Pacey : C’est Pacey(se tournant vers la femme) on peut y aller ? je vous le ramène à midi c’est ça ?
Edwards : Exactement. A tout à l’heure.
Pacey : Tu viens Buzz ?
Ils quittent ainsi le bâtiment, à peine sorti Buzz lui demande ce qu’ils vont faire Pacey lui explique alors qu’il doit passer chez le vétérinaire pour son chien et qu’ensuite ils iront au parc pour jouer avec le chien. Bien que Buzz dise trouver le programme nul Pacey est sur qu’il va apprécier.

MAISON RYAN

Jack est appuyé à la porte de Jen, madame Ryan est sorti faire des courses à Providence pour la journée.
Jack : Jen ouvres moi ! Allé laisse moi rentrer. Pourquoi tu es fâchée ?
Jen (furax) : Pourquoi je suis fâchée ?peut être parce que mon petit ami ne veut pas faire l’amour avec moi ! C’est quoi qui te dégoûte ? Mon passé ou ma personne tout simplement ?
Jack : (calme) Rien de tout ça.
Jen : (énervée) C’est quoi ton problème alors Jack ?
Jack reste silencieux.
Jen : Réponds !
Jack : Assieds toi ! (elle s’assied à contre cœur sur le lit) je vais t’expliquer ce qui se passe. Tu te souviens de notre premier baiser ?
Jen : (froide)Oui
Jack : Avant ce baiser je me rappelle qu’on a beaucoup parlé et je me souviens qu’on avait parlé de sexualité. Tu me disais n’avoir connu que du sexe sans sentiments et moi je t’ai dit que le sexe avec des sentiments est meilleur que sans sentiments. Mais je n’osais pas penser qu’on serait ensemble. Et maintenant qu’on l’est et que je sens le désir monter de plus en plus j’ai peur que quand on passe à l’acte ce ne soit pas ce à quoi tu t’attends.
Jen : En gros tu as peur que je sois déçue ?
Jack : Oui c’est ça !
Jen : Avec toi je découvre ce que c’est que d’aimer quelqu’un avec passion. J’ai l’impression de tout découvrir avec toi. Je suis sure que notre première fois sera magique. J’ai jamais désiré quelqu’un comme je te désire, j’ai pour la première fois de ma vie peur de faire l’amour avec un garçon mais c’est aussi la première fois que j’en ai tant envie.
Jack lui sourit puis se rapproche d’elle pour l’embrasser.
Jen : hep hep !
Jack: tu me pardonnes?
Jen : Bien sur que je te pardonne allez viens là !
Ils s’embrassent tendrement puis jack la pousse un peu pour la faire tomber ils s’embrassent toujours quand jack enlève son t-shirt.
Jen : Jack c’est bon j’ai dit tu es pardonné tu n’es pas obligé de le faire, je peux attendre.
Jack : Après tout ce que tu m’as dit je ne peux que me sentir rassuré et j’ai terriblement envie de faire l’amour avec toi. J’en ai envie depuis le premier baiser dans le parc.
Il l’embrasse alors tendrement et lui enlève son haut. Ils font alors l’amour tendrement et s’endorment satisfaits dans les bras l’un de l’autre après un dernier soupir de contentement.
Jack se reveille avant jen il la regarde dormir et lui enlève la mèche qui lui barre son joli visage.
Jen ouvre les yeux et lui sourit .
Jack : salut
Jen : salut toi !
Elle se colle à lui pour sentir la chaleur de son corps. Elle tourne sa tête vers lui.
Jen : je sais pas si c’est parce qu’il y a des sentiments ou parce que tu es doué mais c’était fantastique.
Jack (prétentieux) : Ah mais tu sais si je fais si bien l’amour c’est que je me suis longtemps entrainé tout seul .
Jen : Tu me dégoutes McPhee.
Ils rient aux éclats tous les deux.

MAISON POTTER

Joey : allo Emma ?
Emma: salut Joey ça va bien?
Joey : oui ça va. Je t’appellais pour te confirmer que j’arrive à 14 h je serais à l’aeroport Roissy.
Emma : Je serais là pour t’accueillir ne t’en fais pas. Ca va pas trop stressée ?
Joey : Si énormement ça va faire bizarre de partir d’ici et d’aller dans un pays que je n’ai jamais visiter.
Emma : Dans un mois tu connaitras Paris comme ta poche tu verras c’est très beau.
Joey : J’ai déjà l’impression de connaître !
Emma : Bon on se voit dans 1 semaine alors ? ca va passer vite tout ça ! n’hésite pas à appeler avant si tu veux.
Joey : je pense que ça ira merci. A samedi !
Emma : A samedi Joey !

PARC

Buzz : Picey j’ai faim!
Pacey: Mange de l’herbe ! Et c’est Pacey Bizz !
Buzz : Picey ! Picey !Picey !
Pacey : Allé attaque crumby attaque la petite chose avec des lunettes.
Crumby ne comprend pas ce qu’il dit mais voyant Buzz en train de sauter et de courir partout en fait de même et lui saute dessus !Buzz d’abord craintif à l’égard du chiot finira par jouer avec lui, lui trouvera un baton. Alors qu’aucun des deux ne se fatigue pacey décide qu’ils devraient se calmer tous les deux.
Pacey : Buzz tu veux un biscuit ?
Buzz : Ouais super ! Viens Crumby !
Pacey : Assieds toi sinon il ne se calmera jamais. Viens là mon chien. (il attrape crumby et le caresse pour le calmer , le chiot finit par s’endormir)
Joey : c’est ça ton bénévolat ?
Pacey : Joey ! Et oui c’est ce petit monstre.
Joey s’assied avec eux.
Joey : Bonjour Crumby ! (elle se tourne vers Buzz en souriant) Salut petit monstre.
Buzz :je suis pas un petit monstre. Et ne reveille pas le chien il est fatigué
Joey et Pacey éclatent de rire en même temps. Qui auraient cru que le départ de Joey l’aurait rapproché de Pacey ? Pourtant ça s’était fait tellement facilement que s’en était troublant. Ils avaient peut être plus de point commun qu’ils ne le soupçonnaient.
Dawson qui passait par là les regarda un instant. Depuis quand étaient ils assez amis pour passer leur samedi ensemble ? Il n’y avait pas fait attention quand ils les avaient vu ensemble en cours mais maintenant qu’il y repensait c’était vraiment bizarre. Pourquoi Pacey ne lui en avait-il pas parlé ? Ils ne sont tout de même pas ensemble ? Et si c’était le cas ?
Voix : et alors lerry tu admires le tableau ? ton meilleur ami sort avec celle après qui tu cours ! on dirait une petite famille le chien l’enfant et le couple amoureux.
Dawson : Très marrant ! Et toi tu as perdu ton harem ? Elles se sont rendues compte que t’es qu’un enfant gaté mais sans un neurone ?
Matt : oula Lerry quelle répartie. Bon je te laisse regarder ce spectacle désolant.
Dawson : Je te retiens pas au cas où tu le remarquerais pas.
Dawson regarde Matt partir avec un regard plein de mépris. De quoi il se mèle celui là ? Pourquoi dit-il que Pacey et Joey sont ensemble ? Il n’aurait aucun intérêt à dire ça ! c’est que ça doit etrevrai alors ? Mais non c’est un imbécile il trouve toujours une anerie à dire il ne lui faut pas de raison, certaines personnes sont mauvaises par nature. Il s’en va mais n’a pas pour autant l’esprit rassuré.
Pacey : Alors J-7 ça te fait quel effet ?
Joey : (faisant la moue) Je sais pas c’est un sentiment étrange j’ai hate d’y être mais j’ai peur aussi. J’ai peur de quitter ma famille , j’ai peur de quitter un environnement familier des repères. Mais je suis excité de découvrir cette ville, ce pays qui me fait rever. Je suis partagé entre deux sentiments. D’ailleurs pacey je voulais te demander quelque chose. Tu pourrais m’amener à l’aeroport vendredi soir ?
Pacey : Bien sur ! mais ta sœur ne veut pas t’amener ?
Joey : Elle pense qu’elle ne pourra pas s’empecher de pleurer. Et elle ne veut pas que ce soit trop dur pour moi alors que tout le monde sait que les adieux à l’aeroport c’est ce qu’il y a de pire. Imagines si je me dégonfle ?
Pacey : et tu crois que tu vas pas pleurer en devant me quitter ?
Joey (riant) : Si je vais m’accrocher à toi et je ne voudrais plus te quitter.
Pacey (vexé) : Ah ouais d’accord !
Joey : Non bien sur que je vais être triste de te quitter mais devant toi j’oserai pas pleurer, tu me connais je suis trop fière.
Pacey : Ah je suis rassurée ce ne sera que ta fierté mal placée qui va t’empecher de pleurer.
Joey : exactement !
Buzz : bon c’est bien beau les amoureux mais moi je commence à m’ennuyer.
Joey : Premièrement on est pas amoureux…
Pacey : et deuxièmement il est 11h45 on va commencer à rentrer au centre…
Buzz : oooooohhhhh
Pacey : et au passage on prendra une glace…
Buzz : Ouais génial merci Picey !
Pacey : Hé Crapaud vient voir !Tu dis encore une fois Picey je t’étrangle d’accord ?(il lui attrape le cou et place ses mains autour de son cou pour illustré ses paroles)
Buzz : D’accord ! (il prend la laisse du chien et le fait courir) D’accord Picey !
Pacey : Ah je vais le tuer !
Joey : Pacey allons calme toi ! Ce n’est qu’un enfant et si jamais tu lui fais mal tu risques de longues années de prison que deviendra Crumby sans toi ?
Pacey : Tu as touché le point sensible crumby c’est toute ma vie maintenant. Tu viens avec nous ?
Joey : Non je vais rentrer je vais prendre du lait au passage !
Pacey : A plus tard alors !
Joey : Oui à plus tard Picey !
Elle s’éloigne en riant devant l’air exaspéré de Pacey.

MAISON RYAN

Grams : (criant) Jennifer je suis rentrée. Jennifer !
Jen : Oh mon dieu ! Jack reveilles toi ! Vite pousse toi ! (elle le pousse et il tombe au sol )
Jack : Ca va pas ? C’est comme ça que tu fais après avoir fait l’amour tu jettes les mecs par terre ?
Jen : Chut tais toi et ne bouge pas ma grand mère est en train de monter.
Jen se lève et ferme sa porte à clé letemps qu’elle s’habille.
Jen : j’arrive j’arrive !(elle s’habille en vitesse) je reviens ne bouge pas et surtout ne fais pas de bruit.
Grams : Que faisais tu dans ta chambre ?
Jen : Oh rien de spécial je me reposais un peu.
Grams : Tu devineras jamais qui j’ai croisé à providence !
Jen : Non mais je sens que tu vas me le dire.
Grams : j’ai croisé Bessie Potter en train de faire des courses.
Jen : (ironique) intéressant vraiment très intéressant.
Grams : jennifer arrêtes donc de faire ta maligne. Elle faisait des courses pour la petite Joséphine.
Jen : Excuses moi si je suis désagréable mais tu sais Joey et moi on est pas vraiment amies.
Grams : Oui mais tu serais peut être triste d’apprendre qu’elle part bientôt !
Jen : j’ai pas vraiment envie de jouer aux devinnettes alors si tu pouvais tout dire sans me laisser sur des demies confidences.
Grams : Joséphine part vendredi soir pour la France elle va aller étudier un an là bas.
Jen : (surprise)Ah!
Grams : tu devrais lui apporter ton soutien ça doit être dur de partir aussi loin et te trouver avec des gens que tu ne connais pas. Peut être que tu pourrais lui donner certains conseils ou parler de ton expérience.
Jen : Mmmm ! (troublée) je remonte dans ma chambre d’accord ?
Grams : Tu ne sors pas ce soir ?
Jen : Non non je mange à la maison.
Elle remonte dans sa chambre. Elle est un peu troublé par ce que sa grand mère vient de lui dire. Elle n’est pas troublé par le fait que Joey quitte Capeside. Du moins elle ne le pense pas mais elle est un peu inquiète pour Dawson. Comment va t-il réagir ? Le sait-il déjà ? Elle se rend alors compte qu’ils ne s’adressent plus la parole et qu’elle trouve que c’est dommage. Elle pénètre tel un zombi dans sa chambre. Jack voyant qu’elle est seule se précipite sur la porte et la ferme à clé.
Jack : Enfin je commençais à m’ennuyer sans toi.
Jen : Jack arrêtes !
Jack : Quoi qu’est ce qu’il y a ?
Jen : Joey s’en va !
Jack :Elle s’en va où ?
Jen : A Paris !
Jack: Wouaw en effet c’est choquant mais pourquoi fais tu cette tête il me semble qu’entre toi et Joey c’est pas le grand amour.
Jen : je m’inquiète pour Dawson tu vois ? Lui et Joey ils se connaissent et passent leur temps ensemble. Ils étaient près l’un de l’autre à chaque étape importante de leur vie. Et je me demande comment il vit ça.
Jack : Il n’y a qu’un moyen de le savoir. Vas le voir, parles lui.
Jen : Je sais pas c’est dur.
Jack : Mais il a besoin du soutien de ses amis.
Jen : (elle le regarde et lui sourit) tu sais je t ‘adore vraiment. Merci d’être si patient.
Jack : Allé dépeche toi vas le voir. Mais une petite question comment je sors ?
Jen : Pas par la porte donc par la fenètre.
Jack : Quoi ?
Jen : Si ma grand mère te voit descendre les escaliers elle m’envoit par le premier car dans un couvent. Alors si tu veux continuer à me voir tu ferais mieux de descendre par la fenetre.
Jack : Et si je tombe ?
Jen : Tu es un homme fort tu y arriveras. Et si tu tombes je serais ton infirmière privée.
Jack : Bon très bien. (il passe une jambe par la fenetre et commence à descendre) une dernière parole avant que je meurs ?
Jen : Tu m’as fait passé la meilleure après midi de ma vie. (elle l’embrasse et l’insite à continuer sa descente)
Jen : Grand mère je vais voir Dawson je reviens vite .
Grams : je t’attendrais pour dîner alors ne traine pas.

MAISON DES LERRY

Jen : Dawson ? Dawson tu es là ?
Elle monte vers sa chambre, elle entend le bruit de la télévision , il est là une boule se forme dans sa gorge. Depuis leur séparation ils ne se sont jamais vraiment reparlé. Elle frappe deux petits coups à la porte.
Dawson : entrez.
Jen (mal à l’aise) : salut
Dawson (froid) : salut.
Jen : je peux te parler ?
Dawson : ca semble être la phrase que j’entend le plus en ce moment.
Jen : euh je sais pas trop par où commencer. Peut être tout simplement comment tu te sens ?
Dawson : Je vais bien !
Jen : Dawson !
Dawson : Quoi jen ! Que veux tu que je te dise ? Que je vais mal ? Ca changerait quoi ? Tu es avec Jack…
Jen : (enervé) : Et alors tu croyais que j’allais déprimer pendant 2 mois ? Je tourne la page Dawson c’est toi qui a rompu. Tu ne voulais plus de moi, j’ai souffert j’ai pleuré des journées entières mais j’avance. Je ne vis pas dans le passé. J’étais venu pour t’apporter mon soutien mais apparament tu es très bien tout seul. Je pensais qu’on pourrait être amis mais ça aussi ça ne semble pas t’intéresser. Que vas tu faire quand Joey ne sera plus là ? tu seras seul , il ne te restera plus que Pacey mais un joue il se trouvera quelqu’un et là tu seras vraiment seul sans aucun ami.
Elle s’en va en claquant la porte. Elle qui était venu pour l’aider. Au moins elle en a profiter pour lui dire ces quatres vérités.

CHEZ DOUG

Pacey : Salut Douggie.
Doug : Pacey.
Pacey : tu vois je ne faillit pas à mon engagement je suis là et je viens pour laver ta voiture(il pousse doug qui se trouve au milieu de l’embrasure) mais vois tu j’ai maintenant quelqu’un qui partage ma vie.
Doug : D’ailleurs tu as trouvé une solution avec les parents ?
Pacey : et bien j’en ai parlé à papa bon je t’explique même pas sa reaction au début et puis j’ai réussi à négocier l’accès à ma chambre à Crumby ! Donc Crumby passe la nuit dans ma chambre et je suis à la recherche d’une nounou si tu en connais une qui voudrait le faire pour mes beaux yeux…
Doug : J’en parlerai autour de moi. Tiens voilà les clés
Pacey : Ah oui merci. Par contre soit Crumby rentre dans ta voiture et là je sais pas dans quel état sera l’intérieur de ta voiture. Ou alors tu le gardes ( il lui fait un grand sourire)
Doug : je préfère le garder.
Pacey : parfait (il s’en va et se retourne à hauteur de la porte) Douggie tu sais que je n’ai pas mon permis mais tu me fais confiance n’est ce pas ?
Doug : dépèches toi !

LAVOMATIQUE

Alors que Pacey vient de mettre le programme de nettoyage en route , il entre dans la voiture. Quelqu’un entre en même temps que lui du coté passager.
Pacey : Ah ! Lindley la prochaine fois préviens moi quand tu me rends une visite surprise. Tu m’as fait une des ces peurs.
Jen : (souriant) Désolée de te déranger dans ton travail intensif mais je devais te parler.
Pacey : Dans une voiture quand elle est en train de se faire laver ? Tu ne trouves pas ça terriblement excitant ? Plein de mousse sur les vitres personne ne peut nous voir !
Jen : Non merci pacey je n’ai pas besoin de toi !
Pacey : (souriant à son tour) Ah bon ?
Jen : Non tu te souviens j’ai un petit ami qui me satisfait tout à fait.
Pacey : tu es venu me narguer c’est ça ?
Jen (outrée) Non ! je venais te parler tranquillement et toi tu commences à me parler d’une partie de jambes en l’air dans la voiture, tu serais venu il y a 1 semaine j’aurai pas dit non ! mais là je viens te voir au sujet de Dawson.
Pacey : Et qu’est ce qu’il a Dawson ?
Jen (inquiète) Tu n’es pas au courant ?
Pacey : De quoi devrais je être au courant d’après toi ?
Jen : Joey s’en va à Paris pendant un an.
Pacey : Ah si ça je le sais, et quel est le problème avec Dawson ? Tu t’inquiètes parce qu’il va se trouver seul ?
Jen : Je ne suis pas sortie longtemps avec lui mais j’ai quand même cru comprendre que Joey était comme une sœur pour lui donc le fait qu’elle parte risque de lui poser des problèmes non ?
Pacey : Et la situation est encore plus compliquée que ça. Prend tous les inconvénients que tu connais ajoute à cela qu’il y a moins d’une semaine Dawson a embrassé joey pour lui prouver qu’il l’aimait mais que joey l’a repoussé lui expliquant que c’était trop tard. Et que depuis ce jour ils ne se sont pas parlé.
Jen : Oh !
Pacey : Tu peux aussi ajouter qu’il n’y a pas longtemps il decidait de mettre fin à sa relation avec une personne que nous connaissons bien et que cette personne en question s’est déjà remis en couple alors que lui vient d’essuyer un refus.
Jen : Tu vas pas t’y mettre !
Pacey : Me mettre à quoi ?
Jen : A moi de te mettre au courant . Hier soir ma grand mère m’a annoncé qu’elle avait vu Bessie qui lui avait dit que Joey partait j’ai immédiatement pensé à Dawson je voulais donc lui apporter mon soutien et aller lu parler mais j’ai senti rapidement qu’il m’en voulait parce que je sortais avec Jack. Alors j’espère que tu ne vas pas me faire le même reproche. On dirait que j’aurais du être déprimé pendant des mois ou que je ne l’ai pas été assez.
Pacey : Je n’ai pas dit ça au contraire Jack est un type bien et je suis content que vous soyez ensemble. Bien que Dawson soit mon meilleur ami je ne pense pas toujours comme lui et là je trouve qu’il réagit mal par rapport à toute cette histoire. Mais je serais là quand il réalisera, je l’épaulerai mais pour le moment je le laisse faire ses erreurs. (inquiet)Tu me trouves trop dur ?
Jen : Non pas du tout. Tu es un sage Pacey et ça m’étonne.
Pacey (malicieux) Et je pourrais encore t’étonné !
Jen le regarde et rigole à cette remarque. Ils rient tous les deux et continuent à discuter de tout et de rien en attendant la fin du lavage. Jen est heureuse d’avoir Pacey comme ami, depuis le début elle l’apprécie et il est resté fidèle à lui même. Elle n’a jamais été amie avec Joey non pas qu’elle ne veuille pas mais le rejet venait plutôt de Joey qui était jalouse à cause de Dawson. Dawson quand à lui avait été un merveilleux ami mais depuis leur rupture il semblait changé. Au final pacey était le seul ami fidèle. Il faisait toujours le malin et le pitre mais elle savait qu’il souffrait beaucoup dans sa famille. Elle esperait vraiment pour lui qu’un jour il trouve une fille qui sache lire à l’intérieur de lui.
A la fin du lavage Pacey ramena sa voiture et récupera son chiot. Jen l’attendait dehors , elle n’avait pas encore parlé à sa grand mère du chien et elle en profiterait pour présenter directement le chien. Ainsi elle verrait immédiatement si Pacey avait trouvé une nounou pour son chien ou non.

MAISON RYAN

Pacey : Jen je crois que je vais pas venir avec toi au début. Tu comprends si je viens elle risquerait de se sentir obligé d’accepter donc je vais en profiter pour aller voir Dawson et je viens dans 1 / 2 heure environ.
Jen : Comme tu veux. (ironique)Bonne chance avec Dawson (elle entre dans la maison) Grand mère j’ai une surprise pour toi !

MAISON LERRY

Pacey : Dawson ? Il y a quelqu’un ?
Dawson : je suis dans le salon !
Pacey : Tu fais quoi ? Tu lis le journal ?
Dawson : (froid)Oui habituellement quand on tient un journal entre ses mains c’est pas pour se faire des muscles mais pour le lire.
Pacey (se forçant à rire) : En effet c’est bien vu ! Quelque chose d’intéressant ?
Dawson : Un fait divers stupéfiant. C’est un homme qui a tué son ami avec un taille haie car il était l’amant de sa femme.
Pacey (choqué) En effet c’est stupéfiant. Ca ne va pas Dawson ?
Dawson :Pourquoi ça n’irait pas ? Tout va bien non ? Tu es mon meilleur ami et tu es honnête donc je n’ai pas de raison d’être inquiet.
Pacey : (calme) : Je vois pas où tu veux en venir mais ça ne marchera pas je ne tomberai pas dans le piège, tu n’arriveras pas à te disputer avec moi. Tu es de mauvaise humeur je m’en vais.
Sans laisser le temps à Dawson de répliquer il tourne les talons et s’en va. Etant donné la durée de sa visite chez Dawson il reste quelques instants assis sur les marches de la maison de Jen réfléchissant à quoi Dawson pouvait bien faire allusion. L’amant de sa femme. Il croit que je sors avec Joey c’est ridicule il ne penserait jamais ça ! Il m’en veut car je ne lui ai rien dit à propos de mon amitié avec Jo ? pacey décide au bout d’un moment de frapper à la porte de la maison pour se changer les idées et pour voir si madame Ryan accepte de garder le chien.
Jen : Pacey entres ! Viens !
Pacey : Bonjour madame Ryan (il s’accroupit) Et alors il est où mon chien ? Viens là Crumby !(le chiot se jette sur lui.)
Jen : Pacey tu as ta nounou !
Pacey (se redresse stupéfait ): C’est vrai vous acceptez ?
Jen : Oui grand mère a eu le coup de foudre et elle m’a raconté qu’elle avait eu un chien quand elle était jeune et qu’elle adorait les chiens mais que mon grand père avait horreur des chiens alors elle n’a jamais pu en avoir d’autre.
Grams : Exactement jennifer ! Et comme ça je me sentirai moins seule ! par contre ce qui serait bien c’est qu’il y ai une clôture fermée autour de la maison de façon à ce qu’il puisse courir dans le jardin et ne pas s’échapper.
Pacey : J’en ferais une. Je ne sais pas comment vous remercier.
Grams : Ne vous en faites pas c’est un plaisir.
Il s’approche d’elle et l’embrasse sur la joue tout en la remerciant chaleureusement. Ils passent ainsi la fin de l’après midi à jouer avec le chiot.

LYCEE

Jack attend Jen devant le lycée et quelle n’est pas sa réaction en la voyant arriver au bras de Pacey. Elle l’embrasse mais il n’y met pas beaucoup d’entrain.
Jen : Et alors jack un petit effort fais semblant d’être content de me voir !
Jack : Je le suis mais je suis surpris(il regarde pacey)
Pacey : Ce n’est pas ce que tu crois.
Jen : Ne me dis pas que tu es jaloux de pacey ! Il est venu déposer Crumby ce matin à la maison car grand mère s’en occupe et donc on est venu ensemble.
Jack (soulagé) Ah !
Jen : ( lui mettant une pichenette sur l’oreille) Idiot tu as cru que maintenant que j’ai trouvé celui qui me rend heureuse je vais aller voir ailleurs.
Pacey (riant) : Bien que l’offre soit tentante.
Jack : (supérieur) Mais tu ne fais pas le poids à coté de moi (se frottant l’oreille) Aie ça fait mal quand même.
Jen (riant) : Là c’est sur que tu parais beaucoup plus costaud que Pacey en faisant ça !
Ils s’en vont tous les trois joyeux en cours.
Joey quand à elle entame sa dernière semaine au lycée, elle est à la fois contente de bientôt réaliser son rêve mais est aussi inquiète à l’idée de se retrouver seule dans un pays qu’elle ne connaît pas et avec pour seule amie Emma. Mais elle ne veut pas reculer.
Les deux premiers jours de la semaine se passent normalement sauf que Dawson n’adresse la parole qu’à Andie mais il ne lui dit plus que des banalités. Il préfère s’isoler le midi et manger seul dehors. Il est en colère après tout le monde . Joey l’a repoussé, Jen lui a dit des horreurs et ne semble plus peiné de leur rupture , Pacey l’a trahi quand à Jack il ne l’aime pas il ne saurait pas expliquer pourquoi. En fait il saurait l’expliquer s’il avouait qu’il était jaloux. Pas jaloux qu’il soit avec Jen mais qu’il ai réussi à la refaire sourire , à lui faire oublier son chagrin. Pourquoi tout va mal en ce moment ? Il voudrait tellement pouvoir changer les choses.
Mercredi après midi alors que Pacey est avec Buzz et Crumby, Jack à son entraînement de football , Andie à la bibliothèque en train de travailler sur un devoir Jen se ballade en ville et croise Joey. Sa première attitude est de changer de rue et de l’éviter en effet cette dernière est en train de lire un papier , elle ne se sentirait pas vexer de voir que Jen l’évite. Mais finalement alors qu’elle tente de faire demi tour elle se ravise et part à l’approche de Joey.
Jen (gênée) : Salut
Joey (mal à l’aise) : Salut. (Un ange passe) Si tu cherches Jack je ne l’ai pas vu.
Jen : Non en fait je voulais te parler. (devant l’air surpris de Joey) On fait un tour ?
Joey : Euh si tu veux !
Jen (tentant de se donner un air décontracté) : Alors bientôt le départ ?
Joey : Dans deux jours oui !
Jen : Bon parlons franchement on a jamais été amies et on sait ce qui nous séparait. Mais maintenant que Dawson n’est plus entre nous on pourrait essayer de se connaître un peu mieux. Après tout si vous arrivez à vous entendre avec Pacey on pourrait y arriver aussi !
Joey : (plaisantant) Oh tu sais avec Pacey on se supporte parce qu’il le faut !
Jen : (sur le même ton)Alors il le faut souvent parce que je vous vois de plus en plus souvent ensemble !
Joey : Il est pas si terrible que ça en fait !
Jen : Non c’est un garçon adorable et depuis qu’il a Crumby il a changé il est plus responsable plus posé.
Joey : Oui Crumby a un effet positif sur lui il s’en occupe comme il s’occuperait de son fils.
A nouveau un ange passe.
Jen : Ca te fait quel effet ?
Joey : De partir ? C’est excitant et effrayant à la fois. (pensive) Je pars réaliser mon rêve mais je quitte mon univers je laisse tout derrière moi.
Jen : Tu quittes Dawson.
Joey( mal à l’aise) : Oui bien sur je quitte Dawson mais Dawson en fait c’est comme mon frère, je l’ai vu grandir , il m’a soutenu dans les moments les plus durs de ma vie,
Jen : Oui je comprend.
Joey : Mais je quitte tout mes repères, ma sœur, ma maison , mes amis même si j’en ai peu , ma classe , ma ville.
Jen : Je sais ce que tu ressens. Même si au début c’est dur après tu t’y fais vite. Se retrouver seul ça insiste à se faire des amis au plus vite. Et c’est génial de découvrir un nouvel univers. Il ne faut surtout pas hésiter à appeler les gens qui te manque ou à parler de ce qui te manque c’est important. Moi je n’ai pas pu le faire pendant longtemps et puis grâce à pacey j’ai commencé à parler à m’exprimer et ça soulage plus qu’on ne peut l’imaginer.
Joey : Ca sera un bon correspondant alors.
Jen : Ca sera ton correspondant ?
Joey : (faisant la moue) Avec Dawson ça se passe pas trop bien donc comme je commence à devenir ami avec lui je crois que ça pourra nous aider.
Jen : Oui bien sur si vous etes amis.
Joey : C’est le seul qui me connaît depuis aussi longtemps que Dawson. Mais j’aimerai qu’on s’écrive toute les deux. Si toi aussi tu le veux ?
Jen : Je le ferai, je te dirais ce que Pacey ne te dit pas.
Joey : Je suis sure que tu le feras avec assiduité. (elle regarde sa montre) Bon je dois faire quelques courses encore.
Jen : Oh vas y. A plus tard.
Joey : A plus tard.
Jen (sincère) Joey ! Ca m’a fait plaisir de te parler.
Joey (souriante et sincère) : Moi aussi .

Le départ de Joey semblait plus que bénéfique puisque les deux personnes avec qui elles ne parlaient pas étaient venus vers elle. Pacey se montrait un ami fantastique et jen venait à l’instant de lui parler et elle l’avait fait de façon sincère. Elle y avait pensé elle aussi mais avec tous les préparatifs elle ne trouvait pas le temps ni le courage. Le seul problème restait Dawson mais malgré la discussion du vendredi soir il n’avait pas fait l’effort de venir à elle. Elle ne se sentait pas la force d’une énième discussion. S’il voulait arranger les choses avant qu’elle parte il viendrai elle en était sur mais peut être préférait-il attendre les prochaines vacances. Elle ne lui en voudrait pas. Elle se dit que dans deux jours elle serait probablement en route pour l’aéroport de Boston avec Pacey.
Jeudi Joey dit au revoir à tous ses professeurs qui ne manquent pas de lui donner leur numéro de téléphone « au cas où elle aurait besoin d’un conseil ». Vendredi elle est dispensé de cours afin de boucler les préparatifs de son voyage.
Le jeudi midi au repas malgré une gêne apparente Pacey essaye tant bien que mal d’amuser le petit groupe. Le groupe qui n’est pas au complet car Dawson ne s’est toujours pas décidé à s’excuser ou simplement à discuter avec les autres. Joey en est peiné car elle aurait aimé lui reparler avant de partir mais apparemment cela semble impossible.

SORTIE DES COURS

Joey : (mal à l’aise)Voilà le dernier cours est fini !Mais tu étais où toi ?
Pacey : Oh aucune importance.(changeant de sujet) Ils auraient pu me dispenser de cours moi aussi non ? Après tout je dois me préparer aussi à t’accompagner à l’aéroport emprunté la voiture de Doug, trouver une bonne explication si on m’arrête !
Joey : Pourquoi une bonne explication ?
Pacey : Et bien il est vrai que je suis un conducteur fabuleux mais pourtant je ne possède pas encore le papier magique.
Joey (paniquée) : Ah oui c’est vrai.
Pacey : Mais ne t’en fais pas, on ne se ferra pas arrêter.
Joey : Ah non est comment peux tu en être aussi sur ?
Pacey : Eh bien c’est mon intuition qui me le dit donc si mon intuition me le dit !
Joey : je n’en crois pas un traitre mot, il est hors de question de prendre ce risque, je demanderai à Bodie de m’y emmener.
Pacey (riant) : Du calme Potter ! Regarde(il lui tend un permis de conduire)
Joey : Ah c’est malin de falsifier un permis de conduire, tu sais que tu risques beaucoup à être frauduleux…
Pacey : Qui te parle de falsification ?
Joey : Tu viens de me dire que tu n’avais pas ton permis alors celui ci est un faux !
Pacey (l’attrapant par les épaules) Tu es tellement naïve que s’en est effrayant ! J’ai mon permis depuis exactement 2 heures.
Joey : 2 heures ? C’est donc pour ça que tu n’étais pas là cet après midi ? mais attends il faut avoir 16 ans pour avoir son permis (réalisant) Oh mon dieu je suis désolée Bon anniversaire Pacey !(elle le prend dans ses bras)
Pacey : merci ! Mais je t’en veux pas d’avoir oublié j’ai tout fait pour, j’ai horreur de mon anniversaire. En tout cas je me suis offert les deux plus beaux cadeaux qu’il soit.
Joey : (intriguée) Ton permis et …?
Pacey : Te voir aussi stressée était vraiment très drôle mais je me devais de rester sérieux pour que tu crois à mon canular.
Joey : Ah Ah très drôle vraiment !
Ils continuent ainsi leur chemin jusqu’à la maison de Joey en riant et se taquinant. Alors qu’il s’apprête à partir chercher Crumby Pacey se tourne vers Joey.
Pacey : (sincère) Profites bien de ta soirée !
Joey : merci Pacey ! A demain !
Pacey : Oui à demain !

MAISON RYAN

Pacey: Crumby! Crumby ! Viens voir Papa! Regarde ce que je t’ai apporté !(il lui tend quelque chose de rouge)
Grams : (inquiète) Pacey qu’est ce que tu lui donnes ?
Pacey : (se relevant) Je suis passé au magasin et j’ai trouvé que ça avait l’air sympa. C’est du Salami !
Grams : Oh mon dieu il ne faut pas donner ça à un chiot voyons !
Pacey : Mais tous les chiens aiment la viande.
Grams : Oui mais pour les petits chiens en pleine croissance il faut des croquettes spéciales, vous lui en donnez j’espère ?
Pacey : oui bien sur mais parfois une petite sucrerie ne lui fera pas de mal !
Grams : Il ne faut pas les habituer à ce genre de choses sinon après ils deviennent gros et paresseux.
Jen qui avait observer le spectacle depuis la terrasse rejoignit Pacey.
Jen : (moqueuse) Tu as compris Pacey ?
Grams : (outrée)Jennifer ne te moque pas c’est vrai il faut faire attention. Vous dînez avec nous Pacey ?
Pacey : Non merci j’ai une obligation familiale !
Grams : Très bien ! J’y vais je vais préparer le dîner ! Au revoir Pacey !
Pacey : Bonne soirée madame Ryan et merci encore pour le chien.(se tournant vers Jen) J’y vais sinon je vais avoir droit à une scène de mon père.
Jen : Oui c’est ça vas y . (au bout d’un moment) je sais quel jour nous sommes mais je me souviens que tu n’aimes pas ce jour alors jusqu’ici je n’ai rien dit mais(elle le rejoint) Bon Anniversaire Pacey(elle le sert dans ses bras à son tour)
Pour toute réponse il lui sourit, un sourire plein de remerciement et d’affection. Il agite la patte du chien qu’il tient dans ses mains pour dire au revoir à Jen.
Alors qu’il est déjà loin Jen regarde la maison de Dawson, son regard est triste , triste de savoir que demain joey s’en va et qu’entre eux deux rien ne s’est arrangé , triste de savoir Dawson seul alors qu’il doit souffrir. Mais elle a tenté de l’aider , il a rejeté son aide. Elle espère qu’il ne souffrira pas trop et qu’il aura le courage de demander de l’aide s’il en a besoin , elle sait ce que c’est d’être seul face à ses problèmes même si elle avait sa grand mère pour la soutenir.

MAISON POTTER

La soirée fut longue pour Joey Bessie lui avait donné pleins de conseils sur comment bien mener sa vie au quotidien, manger sainement, ne pas se laisser entraîner dans la drogue ou l’alcool. Elles avaient discutés tard dans la nuit se remémorant tous leurs souvenirs d’enfance, quand leur mère vivait encore, l’entrée au lycée de Joey, la naissance d’Alexander, …
Alors qu’elles tombaient de sommeil Bessie n’avait pu s’empêcher de pleurer , de dire à Joey combien elle allait lui manquer , qu’elle avait peur pour elle mais qu’elle était également très fière d’elle et qu’elle espérait que tout se passerait bien. Joey qui avait jusque là résisté aux larmes ne pu s’empêcher de les laisser couler lorsque sa sœur lui murmura un « maman serait aussi fière de toi »
Le lendemain elle avait préparé sa valise , pris tout ce qui lui serait utile pendant son séjour. Elle avait emporté des photos de sa famille mais également les rares photos qu’elle avait de ses amis. Elle n’arrivait pas à se détendre et attendait impatiemment l’arrivée de Pacey. 5 Minutes avant l’heure prévu il arriva. Bodie amena les bagages de Joey dans la voiture. Alors qu’elle faisait ses adieux à Bessie, Jen , Jack et Andie arrivèrent pour lui souhaiter un bon séjour. Elle entendit de vagues « sois prudente » , « appelles nous » « amuses toi bien » « profites bien » mais son esprit était ailleurs , elle paniquait un peu à l’idée de partir et les voir tous là ne lui rendait pas la tache facile. Elle sera une dernière fois chacun dans ses bras et se dirigea vers la voiture. Elle se retourne une dernière fois pour ancrer cette image dans sa tête et là elle le voit arriver en courant. Lorsque leurs regards se croisent il s’arrête la regarde puis s’approche d’elle , il la prend dans ses bras et la sert fort. Elle se sent soulagée de le sentir une dernière fois près de lui. Leur étreinte dure quelques instants de plus que les autres mais elle semble si importantes. Quelques larmes coulent le long des joues de Joey et Dawson a les yeux rougis. Finalement il lui murmure « tu vas manquer » Puis il l’écarte de lui plonge son regard dans le sien, une dernière fois il veut voir ses yeux son regard, essayer de lire dans son âme ! elle se dirige définitivement vers la voiture. Pacey qui avait assister comme tous les autres à la scène attendit le temps nécessaire et démarra la voiture. Elle se tourna une dernière fois vers tout le monde mémorisa cette image , leur fit un dernier signe de la main .
Le voyage se passa plutôt silencieusement même si Pacey essayait parfois de détendre l’atmosphère en racontant les bêtises que faisait Crumby.

Oh, I could hide 'neath the wings
Of the bluebird as she sings.
The six o'clock alarm would never ring.
But it rings and I rise,
Wipe the sleep out of my eyes.
My shavin' razor's cold and it stings.

Cheer up, Sleepy Jean.
Oh, what can it mean.
To a daydream believer
And a homecoming queen.

You once thought of me
As a white knight on a steed.
Now you know how happy I can be.
Oh, and our good times start and end
Without dollar one to spend.
But how much, baby, do we really need.


Les larmes coulaient le long du visage de Joey. Cette chanson pourquoi passait-il cette chanson à la radio maintenant ? Aucune chanson ne pouvait réveillé autant de choses en elle. C’était la chanson préféré de sa mère , elle la chantait le matin en se levant et en préparant à manger, à force de l’entendre elle la connaissait par cœur avec Bessie, cette même chanson qu’elle avait chanté en duo avec Dawson durant le karaoké chez la tante Gwen c’était devenu une habitude chez eux. Dès qu’elle était déprimé elle écoutait cette chanson. Mais là elle ne voulait pas l’entendre c’était trop dur à supporter, mais elle ne dit rien , tourna son visage vers la fenêtre et pleura silencieusement en regardant le paysage défiler. Pacey qui avait comprit qu’elle désirait ne pas parler se tut et se concentra sur la route. Lui aussi était triste, il ne pensait pas que ça serait si dur, quand il l’avait vu faire ses adieux à tout le monde il s’était dit que cela serait encore plus dur pour lui à l’aéroport. Alors qu’elle s’était calmé et semblait ne plus pleurer il constata que l’aéroport n’était plus très loin.
Pacey (doucement) Ca va Joey ?
Joey (se forçant à sourire un peu) Oui ça va. (essayant de se détendre) On y est presque ?
Pacey : Encore une dizaine de kilomètres.
Le silence se réinstalla et ne fut pas rompu jusqu’à ce qu’ils soient arrivés et que Pacey prenne les bagages de Joey.
Pacey : pfiou tu as mis toute ta chambre là dedans ou quoi ? Tu n’arriveras jamais à la porter !
Joey : Tu es là pour le moment et à l’aéroport il y a toujours des chariots.
Ils rejoignirent le guichet où Joey enregistra ses bagages. Après quelques phrases sans importance vint le temps de se dire adieu.
Pacey : Tu devrais y aller il te reste 20 minutes .
Joey : Oui je vais y aller.
Un nœud se forma dans l’estomac de Joey , elle redoutait le moment de se séparer de Pacey pas spécialement car elle se séparait de lui même si elle l’appréciait de plus en plus et elle devrait se séparer de ce qui est devenu un ami mais surtout car il est le dernier lien avec son petit univers. Elle se rapprocha de lui et il combla l’espace qu’il restait entre eux en la serrant vivement dans ses bras. A son tour elle le serra très fort. Ses traits se crispèrent. Pacey se chargea de les relaxer.
Pacey (la serrant toujours contre lui) Fais attention à la syphilis Joey !
Joey : (souriant)Merci pour ce précieux conseil Pacey.
Pacey : Sérieusement fais attention à toi Joey !
Joey : Je ferais attention c’est promis.
Pacey : je pensais pas le dire un jour mais tu vas me manquer Potter.
Joey (les larmes aux yeux) Toi aussi pacey
Elle ne put s’empêcher de pleurer, il l’écarta d’elle et lui déposa un tendre baiser sur le front.
Pacey (les yeux rougis) : vas y maintenant.
Elle s’avança vers le contrôle douanier et se tourna vers lui avant de présenter ses papiers à la douane. Il lui sourit , mais son sourire n’était pas le sourire charmeur qu’il avait d’habitude c’était un sourire forcé pour lui montrer qu’il allait bien mais Joey pu y lire de la tristesse et elle lui renvoya le même sourire rempli de tristesse aussi. Elle se tourna et quand elle passa de l’autre coté elle se tourna à nouveau vers lui mais il n’était plus là elle le vit partir la tête baissée les mains dans les poches.
Joey (doucement) : Au revoir Pacey.
Pacey qui s’avançait vers la sortie avait des larmes qui ruisselaient sur son visage, il venait à peine de commencer une amitié avec elle mais cette séparation avait été terrible, bien plus dur qu’il ne le pensait. En rentrant il n’alluma pas le poste de radio et se tournait fréquemment vers le siège où elle était assises quelques minutes plus tôt.
Joey quand à elle était assise dans l’avion à coté de la fenêtre. Elle ne réalisait pas bien ce qui se passait , elle décida de dormir pour ne pas y penser. Avant de s’endormir elle pleura encore un petit peu en repensant à sa famille , à ses amis qui étaient à capeside. Elle se réveilla une heure avant l’arrivée en France elle commanda un café.
« Mesdames et Messieurs nous allons commencer notre descente vers paris veuillez rejoindre vote siège et attachez vos ceintures »
Alors qu’elle sortait de l’avion et pénétrait dans cet aéroport inconnu Joey fut prise d’un vent de panique elle était effrayé et commençait à réaliser qu’elle se trouvait de l’autre coté de la planète. Elle regarda tout autour d’elle pour essayer de trouver des repères mais rien elle se trouvait sur un territoire inconnu. Elle trouva un agent et lui demanda où se trouvait le tapis avec les bagages.
Agent : Vous continuez tout droit et vous prenez la première sortie à gauche.
Joey : merci !Merci beaucoup !
Agent : De rien ! mais vous etes sure que ça va ?
Joey : Euh non pas très bien je me sens perdue je ne sais pas quoi faire, je viens de Boston et je ne suis jamais venue ici.
Agent : Vous devriez vous asseoir un instant et reprendre vos esprits. Ca ne sert à rien d’être effrayé. Tout se passera bien. je vous guiderai jusqu’à vos bagages quand on serez calmée.
Au bout de 5 minutes Joey se sentant plus calme se leva et comme il le lui avait dit il l’accompagna chercher ses bagages il resta même près d’elle jusqu’à ce qu’elle voit une pancarte : « JOEY POTTER » un sourire lui avait alors empli le visage, elle sentait un peu moins perdue.
Agent : Voilà un bien joli sourire.
Joey : (flattée) : Merci beaucoup pour votre aide.
Elle se dirigea vers la jeune femme brune aux cheveux courts qui tenait la pancarte.
Joey : Bonjour.
Emma : Bonjour Joey ! Alors tu as fait bon voyage ? Tout s’est bien passé ? Tu as trouvé facilement la sortie ?
Joey : Tout va bien merci.
Elles penetrerent ainsi dans le taxi qui les attendait devant l’aéroport et Joey arriva enfin sur les lieux qui seraient bientôt les siens.
Elle entra dans la chambre qu’elle allait partager avec Emma durant 1 année entière. Au mur elle avait accroché des posters de groupe qu’elle ne connaissait pas , elle semblait plutôt ordonnée comme fille même si une raquette de tennis et des balles traînaient sur son bureau.

En France la semaine de Joey est très remplie elle visite tous les lieux dont elle a toujours rêvé. La tour Eiffel, l’arc de triomphe , les champs élysées , et surtout le Louvre. Emma s’avère être une fille extrêmement gentille et patiente, elle sacrifie sans se plaindre son temps libre pour aider Joey , pour visiter avec elle la capitale alors qu’elle connaît déjà les lieux par cœur. Joey est éblouie par la beauté de la ville et s’habitue rapidement. Le moment le plus dur est le soir car toute la journée elle est occupé et ne peut pas trop penser à sa famille et à ses amis mais le soir quand elle se retrouve dans son lit son esprit travaille. Elle aurait tellement aimé partager ce moment avec quelqu’un hélas elle est seule. Le lendemain elle se promet d’écrire une lettre à ses amis.

A capeside la situation semble se dégeler doucement. Dawson commence à réintégrer le groupe. Il ne parle pas beaucoup encore mais est présent. Mais depuis le départ de Joey le groupe est moins vivant. Elle ne mettait pas beaucoup d’animation mais Dawson et Pacey sont très préoccupé et ne s’adressent pas la parole. Dawson commence à reparler à Jen mais c’est très distant encore. Et Pacey a moins d’humour.

SORTIE DES COURS VENDREDI SOIR

Dawson : Jen tu as une minute ?
Jen : Euh…
Jack comprenant que les choses peuvent s’arranger embrasse Jen et s’en va.
Dawson : Bon je sais que j’ai mis énormément de temps à réagir mais je viens te présenter mes excuses. J’ai mal agi , j’ai dit des choses qui ont dépassé ma pensée. C’et vrai j’étais un peu jaloux de te revoir avec jack parce c’est dur de voir que tu t’en sors aussi bien. Je ne voulais pas que tu sois triste toute ta vie mais je pensais que ça serait plus facile pour moi étant donné que c’est moi qui ai mis fin à l’histoire. Mais je réalise que le plus important c’est que tu sois heureuse. Et j’aimerai que l’on devienne amis. Si tu le veux bien sur.
Jen : Je serais l’amie qu’il te faut. (inquiète) Ca fait une semaine aujourd’hui comment tu te sens?
Dawson (mentant) : Bien, enfin je crois. J’ai du mal à réaliser encore je crois ! Mais je me suis sûrement habitué à l’idée que j’allais pas la voir pendant plusieurs mois et puis elle revient pour les vacances donc ça va.
Jen (souriante) : Tu as l’air de bien le prendre je suis contente. En tout cas n’hésite pas à venir me voir si tu veux parler.
Le chemin de retour se poursuit tranquillement , leurs échanges ne sont pas encore fluides mais il y a déjà eu un tel changement entre le silence et l’ignorance et le dialogue qu’il s’en satisfont tous les deux. Ils se quittent en se souriant.

Alors qu’elle sort de table Jen voit Dawson assit sur son ponton elle décide d’aller le rejoindre.
Jen : Tu médites au bord de l’eau ?
Dawson : Je réfléchis.
Jen reste silencieuse attendant que s’il le souhaite il continue.
Dawson (des sanglots étranglent sa voix) : Elle me manque tellement. J’ ai mal Jen je souffre de plus en plus.
Elle lui prend la tête sur son épaule et lui caresse le visage pour le calmer mais il semble avoir gardé tellement de tristesse au fond de lui.
Dawson : (pleurant) J’ai l’impression que mon cœur est rongé chaque jour un peu plus. Tout me paraît invivable sans elle. Les soirées me paraissent interminables , les journées moroses et les nuits plus sombres qu’elles ne le sont déjà. Pourquoi j’ai si mal Jen ?
Jen : La douleur prouve que l’on est en vie !
Il reste ainsi des longues minutes à pleurer sur son épaule. Lorsqu’il finit par se calmer il remercie silencieusement Jen et lui montre que ça ira. Jen l’embrasse sur la joue et rejoint sa grand mère qui les observait de la fenêtre.

LYCEE

Alors que Dawson marchait dans les couloirs , Pacey le suivait quelques mètres plus loin car il devait se rendre au même endroit que lui.
Voix : Alors Lerry pas trop dur ?
Dawson : Caufield j’ai pas vraiment envie de parler en ce moment surtout pas avec un type comme toi.
Caufield : Je comprends ça doit être dur à vivre de voir ta Sylvia être avec Ton Protée.
Dawson : De quoi tu parles ?
Pacey qui s’était arrêté derrière l’angle lorsqu’il avait entendu Caufield s’adresser à Dawson ne pouvait pas en entendre plus, il surgit attrape Matt à la gorge et le plaque contre le mur .
Pacey : T’es gentil tu vas ennuyer quelqu’un d’autre d’accord ? Et tes salades tu te les gardes. (il serre la gorge de Caufield pour le forcer à réagir)
Caufield(tenant la main de pacey) : Ok c’est bon laisse moi partir.
Alors qu’il s’en va Dawson jette un regard noir à pacey, comme s’il avait besoin de lui pour se défendre.
Alors qu’ils sortent de la cantine Jen voit que l’ambiance entre Pacey et Dawson ne s’est pas améliorée.
Jen : Ca ne va toujours pas mieux ?
Dawson : Monsieur a cru bon de devoir prendre ma défense quand Matt me parlait.
Jen : Peut être qu’il trouvait déplacé ce qu’il te disait.
Dawson : Son charabia était incompréhensible. Il parlait de Sylvia et Protée ou quelque chose comme ça.
Jen : Il t’a parlé de Sylvia et Protée ?
Dawson : Je crois mais quelle importance. Le problème est que Pacey veut un peu trop jouer au héros.
Jen : Tu crois vraiment qu’il a fait ça pour flatter son ego ? Ce soir tu devrais regarder le résumé du livre les deux gentilshommes de Vérone je pense que tu en apprendras beaucoup.
Dawson s’en va renfrogné vers sa salle de cours. Jen le regarde en souriant elle n’a pas voulu être désagréable mais seulement lui faire ouvrir les yeux et elle sait que Dawson ne lui en voudra pas longtemps.


PARIS

Joey sort des cours et explique à Emma qu’elle va aller s’installer dans un parc pour écrire une lettre à ses proches. Emma lui demande si elle veut qu’elle l’accompagne mais Joey préfère être seule.
Elle est assise dans l’herbe, le soleil la réchauffe elle sort une feuille et commence par une lette pour sa sœur. Ensuite vient le tour de Pacey.

Cher Pacey !

Voilà la première lettre de notre correspondance ci joint une carte pour Jen, Jack et Andie et une autre pour Dawson. Je commence par la tienne car finalement c’est toi le dernier que j’ai vu. D’accord c’est une mauvaise explication , je commence sûrement par toi car tu as été celui à qui je me confiais le plus ces derniers temps , je me sens plus proche de toi. C’est étrange de dire ça mais c’est la vérité. Je suis contente que tu sois venue me voir ce fameux soir où on a commencé à communiquer de façon adulte. J’ai découvert en toi un ami sincère, patient, drôle et attentif. J’ai toujours pensé que tu n’étais que le petit rigolo de service qui plus est dragueur. Mais je me suis trompée tu es l’ami que tout le monde voudrait avoir. Je te remercie pour cette amitié. Bon je vais arrêter les flatteries sinon tu vas étouffer.
Comment s’est passée cette première semaine à Capeside sans moi ? Sûrement très bien. tu as du te sentir libérer d’un poids énorme. Comment va Crumby ? Il grandi vite je suppose. Et toi comment vas tu ? Tu as toujours ton permis de conduire ? La voiture de Doug est propre j’espère !
Ici tout va bien, Emma est adorable avec moi. Je ne pouvais rêver meilleure camarade de chambre. Le lycée est sympa et l’internat(car c’est là que je suis) et très agréable à vivre. Quand à paris c’est comment dire ? Encore mieux que dans mes rêves. C’est une ville sublime , les monuments y sont vraiment époustouflant. Chez nous il n’y a pas tant de monuments. Un jour on visitera ensemble. J’ai pu visiter le musée qui m’intéressait le plus : Le Louvre. Il regorge de petites merveilles et pour tout t’avouer ma partie préférée est l’Égypte ancienne même si les tableaux sont sublimes aussi. Mais l’Égypte ancienne c’est mystérieux mais grandiose . Quand tu penses aux bâtiments qu’ils arrivaient à construire à l’époque c’est époustouflant. Mais bon je t’en parlerai à mon retour si ça t’intéresse.
Voilà je vais écrire un petit mot pour les autres. J’espère que tu n’es pas déçu de n’avoir qu’une lettre mais j’avais plus de choses à dire.

Je t’embrasse.
Joey

P.S : J’espère que tu as fait attention à l’enveloppe car mon adresse était écrite au dos. Sinon tu ne pourras pas me répondre et j’exige une réponse . Tu peux transmettre mon adresse à ceux qui la veulent ? Je te laisse la responsabilité de bien choisir.


Sur la carte de Jen, Jack et Andie elle n’écrit pas grand chose d’intéressant mais leur demande des nouvelles. Elle leur raconte que tout va bien et qu’elle pense fort à eux.
Quand à celle de Dawson elle ne sait pas trop quoi y mettre alors elle lui dit qu’elle espère qu’un jour il comprendra son choix et qu’il lui pardonnera. Elle espère qu’il va bien.

CAPESIDE

Dawson qui n’avait cessé de ruminer toute la soirée et toute la nuit ce que lui disait Jen se décida à aller chercher le résumé du livre sur Internet. Il est alors troublé par ce qu’il lit. Deux hommes pour une seule fille . Un gentil et un méchant. Il cherche alors d’autres résumés. Son esprit est troublé il ne sait plus quoi penser. Pour que les choses soient une bonne fois pour toute mise à plat il décide d’aller voir Pacey et de lui demander directement des explications. Depuis la première discussion avec Matt il avait des doutes , Pacey et Joey s’étaient en effet rapproché et ça semblait impossible sauf s’ils… Et là quand Pacey avait entendu ce que Matt disait il était devenu fou de rage. Pourquoi s’il ne dit pas la vérité en voudrait-il autant à Matt ?
Il va d’abord voir chez Pacey où sa mère lui explique qu’il fait du bénévolat mais qu’il ne sait pas où il est parti , elle lui conseille d’aller voir Doug. Ce dernier avait entendu Pacey parler d’une sortie à la plage avec le chien et Buzz. Dawson se dirige alors vers la plage et en effet Pacey est là il fait tourner un petit garçon par les bras et le chien essaye d’attraper les jambes de ce petit bonhomme. Lorsqu’il remarque la présence de Dawson le visage de Pacey alors illuminé par un grand sourire s’assombrit.
Dawson : Tu as un instant ?
Pacey : Buzz tu vas jouer un peu plus loin avec le chien ?
Buzz : oooooooh
Pacey :(sur le ton de la confidence) Et après tu auras une grosse glace.
Buzz : (tout sourire)D’accord.
Dawson : avant tout je voudrais savoir ce qui se passe entre toi et Joey.
Pacey : Rien absolument rien. Mais quand tu m’as dit qu’elle partait j’ai ressenti un sentiment bizarre , j’avais envie de la connaître mieux avant qu’elle parte alors j’ai été la voir et apparemment elle désirait la même chose . C’est vrai que depuis nous sommes beaucoup plus proches mais entre nous c’est de l’amitié et rien de plus. On ne peut pas passer du stade de personne qu’on ennuie le plus à celui de celle qu’on aime le plus au monde. Joey est une fille fantastique et je suis content de l’avoir découvert. Comme entre vous ça n’allait pas elle s’est rapproché de moi mais nous ne sommes pas amant loin de là !
Dawson : Pourquoi ne m’as tu parlé de cette amitié ?
Pacey : Je ne sais pas ! Vraiment je n’arrive pas à trouver une explication , c’était un peu mon secret et je savais que tu croirais que j’essaye de la draguer.
Dawson : J’ai tort de m’inquiéter ?
Pacey : Joey est une fille superbe et un jour quelqu’un viendra conquérir son cœur. Il ne sera peut être pas ton meilleur ami et ne viendra pas te demander ton avis. Il la séduira et tu ne pourras plus rien faire. Tu dois te demander si tu l’aimes comme une femme ou si tu l’aimes comme ta sœur. Je pense qu’elle a eu raison de partir parce qu’elle réalise son rêve , mais aussi car ça va vous permettre de faire le point.
Dawson : Est ce que tu imagines à quel point c’est douloureux ?
Pacey : Sûrement pas mais saches que moi aussi je suis triste.
Dawson : Je sais que mon attitude ne se fera pas pardonné en quelques mots mais j’espère que tu ne m’en voudras pas trop.
Pacey : Tu peux te faire pardonner en nous offrant une glace !
Dawson : C’est tout ? je t’ offre le marchand entier.
Ils rejoignent Buzz en riant , Pacey passe son bras autour des épaules de Dawson. Il savait qu’il ne devait pas revenir vers Dawson car celui ci allait réaliser qu’il faisait des erreurs.

Quelques jours passent.

Mère de Pacey : Pacey il y a du courrier pour toi.
Pacey :Pour moi ?
Mère : Ton prénom c’est Pacey non ? Alors oui c’est pour toi.
Pacey prend l’enveloppe et rejoint sa chambre. Il s’assied sur son lit et retourne l’enveloppe son visage s’illumine d’un large sourire : « Joey Potter ». il lit sa lettre et posent les cartes sur son bureau. Il cherche une feuille et écrit immédiatement sa réponse.

Ma petite Potter ,

Enfin une lettre je commençais à me demander si tu allais un jour m’écrire.
Alors je vois que pour toi tout va bien, j’espère que parfois tu penses à nous, surtout à moi qui suis obligé de supporter mes parents qui se montrent de plus en plus exécrables mais heureusement que Crumby m’apporte de la joie. Il est vraiment génial ce chien. Je t’envoie quelques photos de lui pour que tu vois à quel point il grandi vite. Ca ne fait que 10 jours que tu es partie mais il devient déjà plus grand. Il partage sa vie entre ma chambre , le parc , la plage et la maison de Jen. Je pense qu’il est heureux.
Tout aussi heureux que je l’ai été quand j’ai vu ta lettre. Pour être sincère je partage tes sentiments. Moi aussi j’ai découvert derrière ton air de guerrière et de râleuse invétérée une amie qui m’est chère. Tu sais qu’entre moi et la gente féminine ça n’est en général que sentimental (ou plus si affinités) mais avec toi et Jen je dois dire que je n’ai pas besoin de plus d’amies vous etes toutes les deux géniales. Et je ne regrette pas du tout d’être venue vers toi. T’es plutôt sympa comme fille. Tu es marrante quand tu veux, douce et je dois dire que tu es plutôt mignonne. Mais là je m’écarte du sujet et je ne cherche pas à te draguer rassures toi. Quoique si tu es réceptive peut être. Non je rigole.
Bon j’ai jamais été fort pour l’écriture alors je vais m’arrêter là et amener les cartes aux autres.
Une dernière chose importante : Tu me manques Potter pas seulement pour nos joutes verbales mais en tant qu’amie.

Je t’embrasse tendrement.
Ton ami Pacey !

P.S : En histoire nous avons vu les pharaons enfin je veux dire l’Égypte ancienne et dans 3 jours on a une interro donc autant te dire que ton récit viendra trop tard mais je serais quand même ravi de l’entendre
.

Il prend son vélo et file jusqu’à chez Dawson et Jen il passe d’abord chez Jen et ensuite il se précipite chez Dawson. Il crie dans toute la maison mais personne ne répond , il fait toutes pièces de la maison. Rien la maison est entièrement vide il décide de laisser la lettre sur la table de la cuisine. Il se dirige vers la porte et en sortant il pousse la porte et …
Dawson : (hurlant) : AAAAAAAAAH
Pacey : Oh Dawson tu es là ? Ca va ? Montre moi(il regarde et vois qu’il ne saigne pas) C’est rien tu n’auras qu’une grosse bosse.(il rentre en courant à l’intérieur et ressort tout aussi excité) Regardes Dawson.
Dawson : Pacey pour le moment je ne voudrais qu’une chose s’est un peu de glaçons pour mettre sur mon front.
Pacey : Si tu regardais ce que je t’ai apporté tu n’aurais plus mal j’en suis persuadé.
Dawson : Et qu’est ce que tu m’as apporté ?Une carte postale de…(stupéfait) de paris(il lève les yeux vers son ami)
Pacey : (souriant) Oui et elle est pour toi ! Bon je te laisse j’ai encore Crumby à récupérer chez les Ryan !
Pacey reste assis encore sous le choc de sa collision avec la porte mais également de la carte. Il ne s’attendait pas du tout à ce que Joey lui écrive.
Il lit la carte avec attention et malgré la longueur de la carte n’est pas déçu le plus important est qu’il ai eu une carte de Joey.

Jen : Alors tout est rentré dans l’ordre avec Dawson ?
Pacey : Oui il a réalisé qu’il n’était pas dans le vrai et est venu me voir. Depuis ça va mieux même si je pense qu’il faudra un peu de temps avant que tout ne soit comme avant. Ca a été la plus grosse dispute qu’on ai connu. Alors tu as lu la carte de Joey ?
Jen : Oui ça m’a fait plaisir d’avoir de ces nouvelles. On écrira une lettre à trois avec Jack et Andie. D’ailleurs tu me passeras l’adresse !
Pacey : Ah oui elle est à la maison je te l’amène demain en cours. Bon je vais rentrer, tu viens Crumby on y va.
Jen : Il te manque encore un peu d’entraînement et tu auras un chien presque dressé.
Pacey : le vétérinaire m’avait dit que les dalmatiens sont des chiens très durs à dresser mais ça va Crumby est un chien facile il a un caractère de labrador.
Jen lui sourit et le regarde s’en aller avec le chiot…

Dawson réfléchit à ce qu’il pourrait dire à Joey , les mots ne lui viennent pas pourtant il sait ce qu’il aimerait lui dire mais ne se sent pas le courage de tout écrire il préfère attendre encore un peu. Il prend une photo d’eux deux la met dans une enveloppe et y joint un petit bout de papier :
« La vie, c'est pas comme à Hollywood, les mauvaises prises, elle les garde". Tu vois j’ai une citation approprié moi aussi. J’ai fait des erreurs , nous en avons fait mais il faut vivre avec et espérer qu’elles ne gâcheront pas l’avenir. Grâce aux « mauvaises prises » on grandi et je pense que c’est le cas en ce moment. Mais saches que grandir et douloureux.
Tu me manques plus que tu ne le crois. Je t’embrasse. Dawson
.

Les lettres sont envoyées à plusieurs jours d’intervalles pour chacun, Pacey envoie la sienne la première , Dawson en dernier car il relira souvent son petit mot pour voir s’il est approprié.

Les semaines défilent, les correspondantes sont plus ou moins importantes selon les personnes. Pacey écrit très régulièrement à Joey , il lui confie tout , il peut compter sur elle et inversement. Il fait le lien avec les autres en lui racontant les dernières histoires , les dernières disputes. La plus importante que connaîtra le groupe sera la séparation de Jen et Jack. Ils s’aimaient encore mais leur relation semblait plus basée sur l’amitié que sur l’amour entre une fille et un garçon , ils passaient de plus en plus de temps à bavarder pendant des heures , les baisers passionnés se faisaient plus rares et leur relation sexuelle devenait moins importantes. Un jour Jack osa parler de ce problème , Jen qui le prit mal au début se renferma et l’évitait puis un jour Jack vint vers elle l’embrasse et lui demanda ce qu’elle avait ressenti elle lui dit de l’amour il lui demanda si ce baiser était aussi rempli d’amour que le premier qu’ils avaient échangé , il s’en alla la laissant réfléchir à cela. Et finalement elle se rendit compte qu’il avait raison et qu’elle ne voulait pas le perdre. Ils devinrent alors les meilleurs amis du monde. Pacey s’occupait toujours de Buzz et de Crumby avec patience et responsabilité même s’il pouvait arrêter de prendre buzz une amitié était né entre eux aussi et Pacey désirait s’en occuper encore.
Dawson passait beaucoup de temps avec Andie elle lui rappelait un peu Joey dans son coté appliqué et acharné au travail mais elle était moins colérique et susceptible que Joey . Ils ne savaient pas s’ils se dirigeaient vers une relation amoureuse ou purement amicale mais pour la première fois Dawson décida de laisser faire le temps. Quand à Andie elle était devenu plus calme , elle commençait à diminuer sa dose de médicaments.
La vie prenait doucement son cours , chaque élément semblait à sa place. Puis arrivèrent les premières vacances Joey rentrait et Pacey s’était proposé pour aller la chercher à l’aéroport Bessie et Bodie n’y avaient pas vu d’inconvénients.
Alors qu’il attendait depuis 20 minutes son vol fut annoncé et au moment où il la vit passer la porte timidement il courut à son encontre et la serra dans ses bras.
Pacey : c’est si bon de te revoir.
Joey ne répondit rien ,son visage débordait de joie.
Ils discutèrent durant tout le trajet de retour de Joey et de sa vie à paris mais aussi de capeside. En route ils virent une montgolfière dans le ciel .
Joey : Oh regardes une montgolfière j’aimerai bien en faire un jour.
Pacey : (en riant)Quand je serais riche je t’en offrirai une.

FLASHBACK

Jen était assise sur le bord du ponton de Dawson attendait apparemment quelque chose.
Dawson : tu attends quoi là au juste ?
Jen : c’est Jack il m’a dit de venir ici et de bien regarder mais je ne vois rien, il a du me faire une blague. J’attends toujours ce fameux signe du destin
Dawson : ce fameux signe ça serait pas cette bouteille par hasard ?
Jen : (ironique) Une bouteille qui flotte serait mon signe ?
Dawson(il l’attrape) : regarde il y a un mot dedans.
Jen (lisant) : Sois prête demain à 10h ,bisous, Jack !
Dawson : tu vois !
Jen : Je me demande ce qu’il fabrique

Jen réfléchit tout la nuit à ce que Jack avait encore inventé , elle ne regrettait pas d’avoir accepté son amitié il était encore plus doux et attentionné que quand ils étaient amants.
L’heure tant attendu arriva enfin Jack arriva en voiture et fit signe à Jen de monter. Elle le harcela pour savoir où il l’emmenait mais il ne céda pas et quand finalement elle arriva sur une plaine d’aérodrome et qu’elle vit une montgolfière accrochée au sol elle comprit la nature de la surprise de Jack. Les larmes aux yeux elle lui sauta dans les bras. Alors qu’ils étaient déjà en altitude Jack ouvrit une bouteille de champagne spécialement acheté pour ce baptême de l’air où était écrit « baptême de l’air Jen Lindley ». il lui offrit une coupe de champagne et il trinquèrent « à l’amitié et qu’elle dure toujours ».

La relation entre Pacey et Joey était à définir avec le temps tout comme celle de Dawson et Andie mais une chose était sure l’amitié avait l’avantage dans le groupe.

FIN



Appréciation du jury :
Bonne alternative à la fin de la saison 1, Joey qui rejette Dawson et qui part à Paris, Jen et Jack qui sortent ensemble… J’ai bien aimé. L’histoire est bien écrite, les indications s’y intègrent bien dans l’ensemble. Néanmoins, une relecture approfondie aurait été nécessaire afin d’éviter quelques erreurs comme les fautes d’orthographe, les temps de conjugaison qui changent, ainsi que des phrases trop longues et sans ponctuation. Mais le récit nous fait oublier ces petits détails. Par ailleurs, j’aime beaucoup la fin de ton histoire qui laisse la porte ouverte à plusieurs possibilités et laisse libre cours à notre imagination.
Malheureusement, comme tu n'as pas respecté toutes les indications, nous n'avons pas pu t'inclure dans le top 5. C'est dommage car ton histoire est très bien.
Ecrit par misswitter 
Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Titepau04 (23:25)

Chez lui, dans son lit certainement!!

Sonmi451 (23:25)

le père est chez lui ^^

Titepau04 (23:25)

Elle est encore à la mater

Sonmi451 (23:25)

les hommes ne sont pas invités à rester à la mater la nuit à part dans certains endroits et à un certain prix. ^^

Sonmi451 (23:26)

faut qu'elle se rassure, on a tous dû mal à comprendre au début. ^^

Titepau04 (23:26)

C'est ça... jusqu'à 22h la

Sonmi451 (23:26)

les soignantes, ça dépend vraiment de la personne.

Sonmi451 (23:26)

elle allaite?

Titepau04 (23:27)

Oui

Titepau04 (23:27)

C'est ce que je lui dit! Même encore maintenant, on ne les comprend pas toujours!

Sonmi451 (23:29)

C'est peut être la faim si elle a pas encore eu sa montée de lait. Il faut un temps entre le bébé soit en phase avec la quantité de lait.

Sonmi451 (23:29)

Moi ce sont des hommes, je les comprendrais jamais lol

Titepau04 (23:29)

Il s'endort au sein mais se réveille des qu'elle le pose

Sonmi451 (23:31)

classique, les deux miens faisaient ça. lol

Titepau04 (23:31)

Le mien aussi

Sonmi451 (23:31)

et mon dernier fait ça sur le bib' tous les soirs. ^^

Titepau04 (23:31)

Et il est trop petit pour être porter en écharpe rncore

Titepau04 (23:32)

Ah bon?

Sonmi451 (23:32)

Oui oui le soir, il s'endort dessus. Du coup, je le pose et là il se réveille car il a faim. lol

Titepau04 (23:32)

LOL!

Titepau04 (23:33)

Tu les as allaité combien de temps?

Sonmi451 (23:35)

Pas longtemps même pas 1 mois en soit.

Sonmi451 (23:35)

Le premier, je suis tombée sur une sage-femme qui m'a dit n'importe quoi

Titepau04 (23:35)

Ohh cest court

Sonmi451 (23:35)

mais j'avais tellement pas confiance en moi que j'ai écouté

Titepau04 (23:35)

Ah ça....

Sonmi451 (23:36)

et le deuxième ça se passait bien mais besoin d'un traitement pour moi pas compatible avec l'allaitement

Titepau04 (23:36)

Arrfff

Titepau04 (23:37)

Euh je suis en train de penser à un truc, on parle allaitement mais la conversation va apparaître sur hy!!!! LOL!!!

Sonmi451 (23:37)

Et toi?

cinto (18:54)

Ma sorcière Bien aimée: nouveau sondage musical sur les génériques célébres! allez venez, votez, commentez et n'oubliez pas votre casque! Merci à ceux et celles qui ont déjà voté.

cinto (19:01)

Queer as folk: calendrier de l'Avent démarre aujourd'hui, bien sûr. Venez découvrir notre série et nos bogosses, en ouvrant une fenêtre chaque jour. Sinon, régalez vous du superbe calendrier romantique et n'oubliez pas de laisser un petit mot. Ça fait toujours plaisir.

stella (21:26)

Design spécial Noël sur le quartier Downton Abbey ainsi que son calendrier de l'avent original.

DGreyMan (22:23)

Nouveau sondage spécial Harry Potter dans "Game of Thrones" ! Merci d'avance.

carina123 (23:09)

Nouveaux sondages et calendriers sur les quartiers Lie to Me et Jericho, Venez nombreux, merci. Bonne soirée à tous !

sabby (08:54)

Bien le bonjour la citadelle !! Toujours personnes sur Empire pour ouvrir le calendrier de l'avent, ni sur Friday Night Lights pour commenter le nouveau design Un petite visite ferait plaisir, on vous attends Bonne journée à tous !

Moorgana (09:13)

Sondage de noël sur le quartier Heartland

serieserie (10:16)

N'oubliez pas de vous inscrire pour le grande hypnoGame Arrow!!

Margauxd (12:42)

Nouveaux sondages sur les quartiers : Blindspot, The Last Ship et New-York Unité Spéciale, n'hésitez pas à voter !!

Titepau04 (21:41)

Nouveaux calendriers sur les quartiers NCIS Los Angeles, S Club 7 et Dr House!!! ^^

DGreyMan (21:47)

Nouveaux jeux, nouveau calendrier et nouveau sondage dans Game of Thrones. Merci d'avance.

leila36 (22:37)

Hohoho, venez admirer et commenter le nouveau design du quartier "Big Bang Theory". Vous n'allez pas le regretter.

emeline53 (22:43)

Le nouveau sondage de The Fosters vient d'arriver ! Venez nous dire ce que vous voulez comme cadeau de Noël

Sonmi451 (13:47)

Venez commenter les calendriers chez House, Scrubs, urgences et friends. Et au passage un petit vote pour les sondages sont les bienvenus, merci.

Profilage (20:16)

Bonsoir, un tout nouveau calendrier vient d'apparaitre sur les quartiers The 100 & Under the Dome. On vous attend !

carina123 (00:09)

Nouveaux calendriers et sondages sur les quartiers Lie to Me et Jericho, venez nombreux, merci. Bonne soirée à tous !

Sonmi451 (08:43)

Design' spécial noël sur Scrubs, on attend vos commentaires.

Chaudon (10:25)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Chaudon (10:31)

Nouveau sondage sur le quartier "Elementary" ! N'hésitez pas à venir voter sur le quartier et à donner vos avis sur le topic approprié !

Chaudon (10:49)

Votez dès maintenant pour la Nouvelle Photo du Mois du quartier "Elementary" !

arween (10:57)

Bonjour la citadelle ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift, venez participer !

seriepoi (11:05)

Bonjour tout le monde ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, venir sur le quartier "True Blood" pour commenter le (très) beau calendrier de décembre, fait par Sonmi. Merci par avance et bon dimanche à tous.

ObikeFixx (11:25)

Bonjour tout le monde! En plus du nouveau sondage, n'hésitez à venir découvrir le nouveau calendrier et la nouvelle photo du mois sur le quartier "The Last Ship"

Phoebus (14:15)

Bonjour tout le monde ! Il ne vous reste plus qu'une journée pour voter pour la voter de l'épisode 8x05 de The Vampire Diaries et pour participer à la review de cet épisode.

serieserie (16:44)

Inscrivez-vous vite pour la grande partie d'HypnoGame Arrow qui aura lieu dans 6 jours!! Rendez-vous dans les forums de l'accueil!!

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play