VOTE | 149 fans |

Un noël riche en surprises!

Un noël riche en surprises !!


L’action se déroule lorsque les personnages ont environ 25 ans. Pacey, Jen et Jack vivent à Boston, alors que Joey et Audrey vivent à New-York. Ils vont tous se retrouver à l’occasion des fêtes de fin d’années.

L’histoire débute dans un cabinet médical. Une caméra rentre dans un bureau et se retrouve face a….. Joey assise dans un fauteuil en face du bureau du médecin.
Docteur : Bon mademoiselle Potter, j’ai une excellente nouvelle a vous annoncer, annonça t-il en entrant dans le bureau.
Joey : Excellente ? demanda t-elle légèrement inquiète.
Docteur : Oui enfin une nouvelle assez importante en tout cas. Après le fait qu’elle soit bonne ou non n’est plus de mon ressort.
Joey : Bon et bien dites moi laquelle, dit-elle en essayant de garder son sourire.
Docteur : Vous êtes enceinte.
Joey : En… enceinte ? répéta t-elle avec difficulté perturbée par cette nouvelle.
Docteur : Oui.
Joey : Et de combien de temps ?
Médecin : De 1 mois et demi exactement.
Joey : Oh.
Le visage Joey devint totalement livide. Elle était enceinte ! Elle Joey Potter ! Elle n’en revenait pas. Enfin elle s’en doutait comme même un peu. Et oui il y a des signes qui ne trompent pas !
Médecin : Généralement ce sont le genre de nouvelles que les femmes aiment bien apprendre aux futur papas comme cadeaux de noël. Cela les surprend toujours.
Joey : Oui, je m’en doute, dit-elle en essayant de garder le sourire.
Médecin : En tout cas j’espère que c’est effectivement une bonne nouvelle pour vous.
Joey : Oui très, répondit-elle sincère.
Une fois sortit du cabinet Joey s’adossa au mur et repensa à ce que venait de lui apprendre le médecin : elle était enceinte de un mois et demi. Elle remonta quelques semaines en arrière. « Oh mon dieu, ça signifie que je suis enceinte de… » Joey mis une main devant sa bouche. « Alors là, il va vraiment être surpris » se dit-elle déboussolée.

Pacey se trouve derrière un comptoir entrain d’essuyer des verres l’air absent. Jen arrive toute souriante et le fait sortir de sa rêverie.
Jen : Tiens c’est pour toi, annonça en posant quelque chose sur le comptoir.
Pacey : Qu’est-ce que c’est ?
Jen : Tu sais encore te servir de tes yeux non ?
Pacey acquiesa de la tête avec un petit sourire en coin.
Jen : Alors dis le moi toi même.
Pacey : Je dirais un billet d’avion.
Jen : Exact. D’ailleurs tu dois me rembourser. Parce que un billet d’avion pour New-York c’est pas donné comme même.
Pacey : New-York ? l’interrogea t-il.
Jen : Oui, tu comptes bien venir avec Jack et moi pour le réveillon de Noël et par la même occasion du nouvel an organisé par Audrey n’est-ce pas ? demanda t-elle surprise.
Pacey : Euh ben à vrai dire je ne sais pas, marmonna t-il en se remettant à essuyer les verres.
Jen : Comment ça tu ne sais pas ?
Pacey : Je ne suis pas sûr de pouvoir.
Jen : De pouvoir ou de vouloir ? demanda t-elle suspicieuse.
Pacey : Ben il y a un peu des deux, avoua t-il.
Jen : Qu’est ce qui t’arrive Pacey ? Pourquoi tu ne peux ou ne veux pas venir ?
Pacey : Ben déjà avec le restaurant je peux pas m’absenter comme ça du jour au lendemain. Surtout pendant les périodes de fêtes, s’expliqua t-il du mieux possible.
Jen : Pacey, c’est pas la peine d’essayer de m’embobiner. Ce projet est déjà prévu depuis deux mois et en plus tu fermes le restaurant pendant trois jours et demi. Alors même si tu ne viens pas travailler pendant deux ou trois jours, je pense que ton personnel survivra. Tu as besoin de vacances Pacey. Tu passes ton temps à travailler.
Pacey : C’est peut-être parce que j’aime ça, dit-il avec un léger sourire.
Jen : Oui je sais. Bon alors tu viens avec nous ?
Pacey : Je sais pas Jen, rechigna t-il.
Jen : Mais enfin Pacey pourquoi ? s’exclama t-elle.
Pacey : J’en sais rien. J’ai… j’ai un mauvais pressentiment.
Jen : Un mauvais pressentiment ? se moqua t-elle.
Pacey : Oui exactement. Une sorte d’intuition masculine.
Jen : Tiens donc c’est nouveau ça !
Pacey : Moque toi vas-y ! Mais je t’assure que ce noël va nous réserver bien des surprises, crois moi.
Jen : Oui ben si tu le dis je veux bien te croire. Mais s’il te plaît Pacey fait un petit effort. Tu peux au moins venir pour le réveillon en partant avec Jack et moi le 24 au matin et après si tu ne veux pas rester jusqu’au jour de l’an, tu n’auras cas changer ton billet et rentrer plus tôt. D’accord ?
Pacey : De toute façon tu ne me lâcheras pas avant que j’accepte n’est ce pas ?
Jen : Oui tout a fait, répondit-elle fière d’elle.
Pacey : Bon ben la question est réglé alors, se résigna t-il.
Jen : Merci. Tu es génial ! déclara t-elle en venant l’embrasser sur sa joue.
Pacey : Je sais.
Jen : Une intuition masculine tu dis ? le taquina t-elle après un moment de silence.
Pacey : Tu verras Jen, tu verras.

Le lendemain matin Joey prenait tranquillement son petit déjeuner, enfin presque.
Audrey : Allez Joey s’il te plaît, la supplia t-elle.
Joey : Non Audrey !
Audrey : Mais enfin pourquoi ?!c
Joey : Mais parce que nous avons passé l’âge d’aller dans ce genre d’endroit !
Audrey : Il n’y a pas d’âge pour aller dans un driving ! protesta t-elle.
Joey : Ecoute Audrey peut-être que toi ça te branche mais moi c’est pas mon truc ! Alors vas-y toute seule ou trouve quelqu’un d’autre.
Audrey : Mais je veux que ce soit toi qui m’accompagne !
Joey : Tu n’as trouvé aucun garçon pour t’accompagner n’est-ce pas ?
Audrey : Ben, il y a un peu de ça aussi, avoua t-elle.
Joey : Je me disais aussi. Et puis pourquoi tiens-tu tant à y aller ce soir précisément ?
Audrey : Je te l’ai déjà dit ! Le super film dans lequel j’ai joué passe ce soir et je tiens absolument a ce que tu le voie.
Joey : Super film ! s’exclama t-elle. Si c’était le cas je ne pense pas qu’il se serait retrouvé sur une chaîne cablé puis dans un driving !
Audrey : Hey ho ! Si je te dis qu’il était super c’est qu’il l’était! s’indigna t-elle.
Joey : Bien sur Audrey.
Audrey : Ce que tu peut être agaçante en ce moment ! Je peux savoir ce que tu as ?
Joey : Absolument rien !
Audrey : Tu en est sûr ?
Joey : Certaine oui, se défendit-elle.
Audrey : J’ai pourtant l’impression que tu me caches quelque chose.
Joey : Bon Audrey si j’accepte de venir avec toi tu arrêteras cet interrogatoire sur ma vie ?
Audrey : Promis, dit-elle contente d’elle même.
Joey : Bien alors je viens, céda t-elle.
Audrey : Génial tu ne le regretteras pas !
Joey : Oui bon. Au fait tu as des nouvelles des autres ?
Audrey : Oui Jen, Jack et Pacey arrivent demain, ainsi que Doug.
Joey : Doug ?
Audrey : Oui Pacey m’a dit qu’il était dans le coin alors je l’ai également invité.
Joey : Ah d’accord.
Audrey: Mais malheureusement Dawson ne peut pas venir.
Joey : Je suis au courant. Il m’a téléphoné.
Audrey : En tout cas j’ai hâte d’être à Vendredi soir, pas toi ? demanda t-elle toute excité.
Joey : Si, si bien sur, répondit-elle en essayant de garder le sourire.
En effet elle appréhendait ce petit break entre amis plus que tout.

Dans la soirée, Jack et Pacey étaient tranquillement installé a leur table devant une pizza et des bières. Pacey ne disait pas un mot et se contentait de regarder sa bouteille vide.
Jack : La vie est belle ?
Pacey : Mmm.
Jack : Tiens ! Tu sais qui j’ai rencontré aujourd’hui ?
Voyant que Pacey ne répondit pas il continua.
Jack : Julia Roberts ! Et tu veux que je te dise elle est encore plus belle qu’à la télévision. C’est le genre de femmes qui me feraient redevenir hétéro ! Eh ho ? Tu m’écoutes ? Pacey ?
Pacey : Hein quoi ? Tu me disais quelque chose ? demanda t-il sortant de sa rêverie.
Jack : Non non je me parlais à moi même, répondit-il en riant.
Pacey : Oh.
Jack : Je peux savoir ce que tu as? Tu es… bizarre en ce moment.
Pacey : Ah bon ? Tu trouves ? Pourtant j’ai rien je t’assure, mentit-il.
Jack : Je t’en prie Pacey je te connais par cœur. Je suis sûr que quelque chose te tracasse.
Pacey : Jack…
Jack : Pacey dis-moi.
Pacey: Ecoute il y a effectivement quelque chose mais je n’ai pas franchement envie d’en parler.
Jack : Bon d’accord. Je t’embêterai plus avec ça.
Pacey : Merci.
Jack : C’est à cause d’une fille ? renchérit-il.
Pacey : Jack !
Jack : Oh tu peux au moins dire c’est à cause d’une fille, non ?
Pacey : Non ! Mais bon si tu tiens absolument à parler de la vie intime de quelqu’un, on pourrait peut-être parler de la tienne ?
Jack : Il n’y a rien de passionnant qui se passe dans ma vie ces temps-ci crois-moi.
Pacey : Vraiment ? Pourtant je suis sûr que tu me caches quelque chose aussi.
Jack : Et je peux savoir ce qui te fais dire ça ?
Pacey : Tu fais plein de cachotteries.
Jack : Quoi ? Et je peux savoir quels genres ? le questionna t-il mal à l’aise.
Pacey : Tu te caches pour téléphoner maintenant, tu pars souvent pendant deux jours d’affilés…
Jack : Ca c’est pour mon job, le coupa t-il.
Pacey : Mais je te crois Jack, répondit-il ironiquement.
Jack : Bon de toute façon je ne vois pas pourquoi je te raconterais des détails de ma privée alors que toi tu ne me dis rien.
Pacey : C’est vrai. Alors on est quitte ?
Jack : Ok.
Pacey : Bien.
Jack: Bien.
Pacey: Génial.
Jack : De toute façon je finirai bien par découvrir ce que tu me caches.
Pacey : Tu peux rêver.
Jack : Mais j’ai mes sources moi, dit-il pour essayer d’installer le trouble chez son ami.
Pacey : Oui et je sais comment elle s’appelle ta source mais crois-moi si je ne te dis rien, je ne dirai rien non plus à Jen.
Jack : Tu craqueras.
Pacey : Ca m’étonnerait !
Jack : Tu verras. Bon maintenant excuse-moi mais je dois aller préparer mes affaires, parce que je te signale que l’on doit partir demain, dit-il en se dirigeant vers sa chambre.
Pacey : Oui je m’en souviens, répondit-il. Ta copine ma forcé à venir, ajouta t-il pour lui-même.

Dans la même soirée, Audrey et Joey se trouvèrent dans un driving. Audrey avait l’air joyeuse ce qui n’était pas franchement le cas de Joey qui avait l’air de s’ennuyer.
Audrey : Alors comment tu trouves le film ?
Joey : Euh… et ben… il est… il est… vraiment pas mal du tout, répondit-elle avec difficultés.
Audrey : Je trouve aussi. Et moi comment je suis ?
Joey : Tu es… éblouissante ! Comme d’habitude Audrey.
Audrey : Oh merci, ça me touche vraiment. Tu te rends compte que suis devenu une STAR !! s’exclama t-elle.
Joey : Le mot star est peut-être un peu exagéré tu ne crois pas ?
Audrey : Mais pas du tout !
Joey : Audrey le fait que tu es tournés dans deux films qui se sont tous les deux retrouvés sur une chaîne câblée et dans un driving ne font pas de toi une Star ! lui expliqua t-elle.
Audrey : Et comment tu expliques le fait que tout le monde nous regarde en souriant ? C’est parce qu’ils me reconnaissent !
Joey : Moi je crois plutôt que c’est parce qu’ils se moquent de nous.
Audrey : Oh ce que tu peux être rabat-joie dès fois toi !
Joey : Non je dirais plutôt que je suis réaliste.
Audrey : Ouais c’est ça. En tout cas tu ferais mieux d’être gentille avec moi, la prévint-elle.
Joey : Et pourquoi ça ?
Audrey : Et bien parce que je t’ai acheté un super cadeau de noël et que si tu continues à être de mauvaise humeur, je l’offrirai à quelqu’un d’autre.
Joey : Oh je ne voudrais surtout pas risquer ça, répondit-elle de façon ironique.
Audrey : En tout cas une chose est certaine. Depuis que j’ai tourné ces films et que je suis devenue une star, j’ai beaucoup plus d’ouvertures avec les hommes !
Joey : Oh alors tu dois être très fière que les hommes s’intéressent à toi désormais que tu es connue.
Audrey : Que dois-je comprendre par là ?
Joey : Mais rien voyons ! Maintenant excuse moi mais j’aimerais bien voir la fin du film si possible.
Audrey : Bien
Audrey : Tiens donc. Regarde qui vient de se garer à coté de nous ! Et toi qui disait qu’on était trop vieille pour venir ici ! Apparemment nous ne sommes pas les seules !
Joey regarda dans la même direction de Audrey et vu une vieille connaissance. Elles se regardèrent surprises avant qu’Audrey ne lui sourit d’un sourire un peu trop machiavélique.

Pacey, Jack et Jen, venaient tout juste d’arriver à New-York. Ils sortirent de l’aéroport et se retrouvèrent dans une immense ville toujours en mouvement.
Jen : Waouh !! C’est magnifique !
Jack : Oh oui ! Des immeubles, des gratte-ciel, des voitures et des passants, que c’est magnifique ! Et c’est si rare de voir tous ça !
Lui et Pacey pouffèrent de rire.
Jen : Vous avez finis de vous moquez.
Jack : Mais on se moque pas du tout !
Pacey : Oui. On comprend ton admiration Jen c’est tout.
Jen leur lança un regard mauvais.
Jack : En tout cas pour une fille qui a vécu de mauvais moments ici et qui il y a quelques années appréhendait de revenir dans cette ville, je te trouve plutôt joyeuse.
Jen : Ah mais ça c’est parce que j’ai chassé tous les fantômes de ma vie.
Pacey : Vraiment ?
Jen : Oui vraiment. Et d’ailleurs tu ferais bien d’en faire autant.
Pacey : Quoi ? Mais pourquoi tu me dis ça ? J’ai chassé tous mes fantômes moi aussi. Et depuis bien longtemps, lui assura t-il.
Jen : Oui bien sur.
Pacey : Mais c’est vrai !
Jen : On te croit Pacey, lui promit-elle taquine. Bon on prend un taxi, on va à l’hôtel et ensuite je vous fais découvrir les lieux, ok ?
Jack : On est déjà venu Jen.
Jen : Et bien dans ce cas vous redécouvrirez ces lieux. Je vais chercher un taxi.
Une fois Jen éloigné Pacey s’approcha de jack pour lui parler.
Pacey : Tu me crois toi quand je dis que j’ai chassé tous les fantômes de ma vie ?
Jack : Evidemment Pacey, répondit-il le plus sérieusement du monde.
Pacey : Merci.
Jack alla rejoindre Jen en pouffant de rire ce que ne remarqua pas Pacey.

Joey : Franchement Audrey, je ne voie pas pourquoi tu as fait ça, dit-elle en colère.
Audrey : Par gentillesse et générosité.
Joey : Et tu crois que je vais gober cela ?
Audrey : C’est la vérité.
Joey : Non. Tu as fait ça pour semer la zizanie.
Audrey : Comment oses-tu dire ça ? Moi semer la zizanie !
Joey : Oui parfaitement.
Audrey : Alors là tu me blesses, dit-elle en jouant la comédie.
Joey : Audrey, lâcha t-elle exaspérée.
Audrey : Ecoute Joey je ne cherche pas à semer la pagaille je t’assure. CJ nous a dit qu’il n’avait rien prévu pour le réveillon et qu’il allait se retrouver seul. Ca m’a fait de la peine alors je l’ai invité c’est tout. Tu aurais fait la même chose que moi j’en suis certaine, affirma t-elle.
Joey : Bon peut-être oui, avoua t-elle.
Audrey : Tu vois.
Joey : En tout cas c’est Jen qui va avoir une sacrée surprise.
Audrey : C’est bien vrai. Tu crois qu’elle va nous en vouloir ?
Joey : Ben étant donné la façon dont leur histoire s’est terminée, il y a des chances.
Audrey : Oh ! grimaça t-elle.
Joey : Bon je te laisse. Je vais faire les courses. A plus tard.
Audrey : A plus.

Jen : Ca fait du bien de revenir ici. Ca rappelle des souvenirs.
Pacey : Bon ou mauvais ?
Jen : Un peu des deux. Mais à bien y réfléchir il y en a eu plus de mauvais. Mais bon c’est le passé.
Jack : Oui c’est vrai. Qu’est-ce qu’on a pu avoir une adolescence difficile nous tous ! s’exclama t-il
Pacey : Tu l’as dit mon pote !
Jen : Oh regardez ! s’écria Jen. C’est mon ancienne école maternelle. Venez !
Ils s’approchèrent de l’école. Jen affichait un grand sourire. Avec le temps le fait de revenir dans cette ville ne lui faisait plus peur. Elle avait surmonté tous ses démons et en était fière. Voyant que le portail était ouvert Jen entra à l’intérieur de la cour.
Jack : Euh Jen attends. On a sûrement pas le droit de renter, la prévint-il.
Jen : Pourquoi aurions nous pas le droit ?
Jack : Parce que c’est les vacances et que l’école est fermée.
Jen : Ce que vous pouvez être froussards !
Jen alla se placer au milieu de la cour tout seule.
Pacey : Alors combien de petits amis avais-tu déjà eu à cette époque ? demanda t-il taquin.
Jen : Et ben je ne m’en souviens plus figure toi.
Jack : Oh Jen tu peux nous le dire à nous ! On le répètera pas, promis !
Jen : Vous m’énervez ! Vous n’arrêtez pas de vous moquez de moi depuis que nous sommes…
Jen s’interrompit.
Jack : Jen ça t’arrives de finir tes phrases ?
Jen : Rrrrrrrr, grogna t-elle à l’encontre de Jack. C’est Joey là-bas, dit-elle en faisant un signe de tête.
Pacey et Jack regardèrent dans sa direction et l’aperçurent. Jen et Jack foncèrent vers elle, alors que Pacey restait stoïque. Il ne lâcha pas ses yeux d’elle. « Elle est si belle, se dit-il pour lui-même ». Sans s’en apercevoir un large sourire se fendit sur son visage. Elle seule avait le pouvoir de le faire sourire. Tout doucement il reprit ses esprits et s’avança également vers elle.
Jen : Hey Joey ! s’écria t-elle en courant vers elle.
Joey : Jen ! s’exclama t-elle contente. Bonjour !
Jack : Salut ! dit-elle en la prenant dans ses bras.
Joey : Jack bonjour !
Ils se prirent également dans leur bras.
Pacey : Bonjour Joey, dit-il en arrivant à son tour.
Joey : Bonjour Pacey, répondit-elle avec un sourire gêné.
En effet une gêne s’installa immédiatement entre eux ce que remarqua Jen et Jack.
Joey : Alors que faîtes vous devant une école maternelle ? demanda t-elle pour dissiper le trouble.
Jen : Oh et ben je faisais découvrir la ville aux garçons. Et là c’était mon ancienne école maternelle.
Joey : Ah d’accord.
Jack: Et toi tu fais quoi?
Joey : J’allais faire des courses pour ce soir.
Jack : Tu veux un coup de main ?
Joey : C’est gentil mais je ne voudrais pas te priver de ta visite guidée.
Jack : T’inquiètes pas pour ça. New-York je connais. Et puis ça me fait plaisir de t’aider.
Joey : Bon ben je veux bien alors. Je vais comme même pas refuser une telle aide.
Jen : Bon ben Pacey aura droit à une visite particulière dans ce cas.
Pacey : Quel chance ! dit-il ironiquement.
Jen : Oh ça va. Tu ne te rends jamais compte de la chance que tu as.
Pacey : Oui ça a toujours été mon problème, répondit-il en fixant Joey des yeux.
Jen : Bon Joey à ce soir alors.
Joey : Oui à ce soir.
Les deux couples prirent une direction opposé. Joey était encore troublée par le regard de Pacey posé sur elle et Pacey était tout simplement troublé par Joey.

Jen : Tu es toujours avec moi ? demanda t-elle devant le silence de Pacey.
Pacey : Oui, pourquoi ?
Jen : Ben tu n’as pas dit un mot depuis que l’on a quitté Jack et Joey.
Pacey : Toi non plus tu n’as pas parlé, se défendit-il.
Jen : Exact et je trouve ça étonnant venant de moi !
Pacey : C’est bien vrai !
Ils rirent un peu ce qui défendit l’atmosphère.
Jen : J’ai une question à te poser qui me tracasse, avoua t-elle.
Pacey : Vas-y pose la.
Jen : Que se passe t-il avec Joey ?
Pacey : Comment ça ?
Jen : Vous avez l’air mal à m’aise en présence de l’autre.
Pacey : Ah bon tu trouves ? la questionna t-il en faisant l’innocent.
Jen : Pacey.
Pacey : Ok. C’est vrai je suis mal à l’aise en sa présence et de toute évidence c’est réciproque. Mais je ne sais pas pourquoi. J’ai l’impression que ça a toujours été comme ça et que ça le sera toujours.
Jen : J’ai une autre petite question à te poser.
Pacey lui fit un signe de tête affirmatif.
Jen : Es-tu toujours et encore amoureux d’elle ? demanda t-elle timidement.
Pacey : Jen !
Jen : C’est juste une question.
Pacey : Je… j’en sais rien à vrai dire. Je ne vais pas te dire oui mais…
Jen : Tu ne vas pas me dire non, non plus.
Pacey : Mmm.
Jen lui passa sa main sur le bras et lui sourit affectueusement.
Jen : Tiens regarde, c’est la caravane d’une voyante.
Pacey : Magnifique ! se moqua t-il.
Jen : Viens, dit-elle en le tirant sans faire attention à sa moquerie.
Pacey : Nan mais tu rigoles, protesta t-il en s’arrêtant.
Jen : Pas du tout.
Pacey : Jen c’est de l’arnaque ce genre de truc.
Jen : Qu’en sais-tu ?
Pacey : Enfin je t’en prie.
Jen : Pacey tu as dit que ce serait un noël pleins de surprises alors on va voir si tu as raison. Allé, le tira t-elle.
Ils frappèrent à la porte et entrèrent doucement. Cette caravane ressemblait exactement à ce que l’on peut voir dans les films, en plus inquiétant.
Voyante : Venez mes enfants, approchez, n’ayez pas peur, leur dit-elle.
Pacey et Jen se regardèrent. Le regard de Jen signifiait « on va bien s’amuser » alors que celui de Pacey voulait plutôt dire « je vais te tuer ».

Durant l’après-midi, après avoir fait les courses, Joey et Jack étaient allés se balader ensemble. Ils parlaient de tout et de rien jusqu’à ce que Joey fasse un petit malaise. Elle rassura Jack en lui disant que c’était normal. Etant donné que celui-ci ne comprenait pas et qu’elle avait besoin de se confier, elle avoua à Jack qu’elle était enceinte. Elle savait que Jack garderait bien le secret ce qui n’était pas forcément le cas de Jen ou de Audrey. En plus elles l’auraient harcelé en lui demandant qui était le père. Jack, lui, lui avait posé la question mais voyant qu’elle ne voulait pas lui répondre, il n’insista plus.
Etant donné que Joey lui avait avoué la vérité, Jack décida de se confier également à elle. Il avait besoin d’en parler et Joey savait parfaitement écouter. Il lui avoua donc qu’il avait un petit ami depuis un ans qui n’était autre que Doug, le frère de Pacey. Joey fut surprise mais le rassura quant à la réaction probable de Pacey.
Le soir du réveillon arriva. Pacey, Jack et Jen étaient déjà là. Il ne manquait plus que Doug et l’invité surprise : CJ.
La tension entre Pacey et Joey se dissipait peu à peu. Ils faisaient tous deux des efforts afin de paraître naturels.
Jen, elle, angoissait. En effet la voyante ne lui avait pas annoncé que des bons présages, bien au contraire !
Jack, lui, attendait impatiemment l’arrivée de Doug.
Quant à Audrey, rien n’arrivait à l’atteindre. Elle était toute joyeuse. Soudain la sonnette de la porte d’entrée sonna. Audrey alla ouvrir.
Audrey : Bonjour shériff Witter !
Doug: Bonjour Audrey.
Audrey : Mais entrez, dit-elle en s’effaçant.
Doug se dirigea dans le salon où se trouvèrent les autres.
Doug : Bonsoir tout le monde.
Tous : Bonsoir.
Pacey : Douggi !
Doug : Pacey ! Ca faisait longtemps !
Pacey : Oui en effet.
Doug : Alors toujours aussi seul et arrogant ?
Pacey : Et toi toujours aussi homo ?
Doug : Plus que jamais ! plaisantèrent-ils.
Doug : Jack, dit-il solennellement.
Jack : Doug, répondit-il du même ton.
Joey : Bonsoir Doug ! dit-elle avec un grand sourire.
Doug : Bonsoir Joey.
Doug s’approcha de Jack et il commencèrent à discuter discrètement tandis que Joey s’approcha de Pacey.
Joey : Pacey ?
Pacey : Oui ?
Joey : Est-ce que je pourrai te parler un instant en tête à tête dans la soirée ? J’ai quelque chose d’important à te dire.
Pacey : Oui bien sur.
Joey : D’accord, merci.
La sonnette retentit une nouvelle fois. Joey en profita pour s’éclipser.
Joey : J’y vais.
Joey ouvrit la porte.
Joey : Bonsoir.
CJ : Bonsoir, répondit-il gêné.
Joey : Entre. Tout le monde est dans le salon.
CJ : Merci.
CJ se dirigea vers le salon mal à l’aise. En le voyant entrer tout le monde se retourna sur lui. Jen n’en revenait pas. Mais que faisait-il ici, chez le réveillon qu’organisait son amie ?
Jen : CJ ?
CJ : Salut Jen.
Il se dirigea vers Jack pour éviter d’entamer une discussion avec Jen, alors que Pacey s’approcha d’elle.
Pacey : Et d’une.
Jen : Quoi ? demanda t-elle encore sous le choc.
Pacey : Et d’une surprise, répondit-il avec le sourire.
Après avoir pris l’apéritif, tout le monde passa à table. Joey avez essayé de trouver une excuse vaseuse afin de ne pas boire de l’alcool ce que ne comprenait pas Jen, d’autant plus que durant le repas elle s’était précipitée au toilette pour vomir. Jen commençait à se poser des questions mais décida de ne pas aller chercher les réponses. Elle avait déjà assez de soucis ce soir. Elle ne comprenait toujours pas ce que CJ faisait ici. Elle se sentait extrêmement mal à l’aise.
Audrey : Dites ! Vous vous souvenez d’un certain réveillon de noël à Capsides lors de notre deuxième année d’université ?
Joey : Comment l’oublier ! Tu t’étais particulièrement fait remarqué !
Jen : C’est le moins qu’on puisse dire !
Jack : Ah oui ! c’est ce fameux réveillon où tu leur avait dit leur quatre vérité à chacun ! se rappela t-il bien qu’il ne s’y trouva pas.
Audrey : Oui exact. Et la maison de Dawson s’en souvient encore !
Pacey : Ma voiture aussi. Quatre mois de salaire pour la retaper correctement plus quatre mois pour la maison de Dawson ! Ca a fait chère le réveillon !
Audrey : Oh ça va. Je te signale que ce qui c’est passé était entièrement de ta faute ?
Pacey : Quoi ? demanda t-il choqué.
Audrey : C’était parce que tu étais devenu un riche petit prétentieux de boursier, dit-elle taquine.
Pacey ne trouva rien à dire. Il ne voulait pas s’engager sur ce terrain. Et puis à y réfléchir elle n’avait pas totalement faux.
Joey : Mais tu as changé maintenant, le rassura t-elle.
Pacey : Merci, répondit-il content.
Audrey : En tout cas ce que j’avais dit n’était pas totalement faux, hein Pacey ?
Pacey : Euh…oui, à l’époque ce n’était pas totalement faux, avoua t-il.
Après cette révélation, un grand moment de silence s’installa. Joey regarda Pacey tendrement. Serait-ce toujours compliqué entre eux ? Durant le repas Audrey ne cessait d’embêter Pacey en lui faisant des remarques qu’il avait du mal à encaisser. Après le repas et avoir ouvert les cadeaux de noël, tout le monde se dispersa.
Jack et Doug se rendirent en cuisine.
Jack : Tu m’as manqué depuis deux semaines.
Doug : Toi aussi.
Jack : C’est dur d’être dans la même pièce et de devoir faire comme si de rien était.
Doug : Je sais pour moi aussi mais pour le moment on a pas le choix.
Jack : On devrait leur dire la vérité.
Doug : Jack.
Jack : En plus je crois que Pacey commence à avoir des soupçons.
Doug : Ca m’étonnerait.
Jack : En tout cas il me harcèle de questions et je commence à en avoir marre.
Doug : Tu connais Pacey il en fera tout un plat et…
Jack : Non. Je pense qu’il sera heureux pour nous.
Doug : Tu crois ça ? demanda t-il sceptique.
Jack : J’en suis persuadé.
Doug poussa un long soupir.
Jack : Tu sais quoi ? Je crois que le problème ne vient pas de la réaction de Pacey, je crois tout simplement que tu ne veux pas lui dire parce que tu n’assumes toujours pas ton homosexualité.
Doug : C’est complètement faux. J’assume totalement mon homosexualité.
Jack : Dans ce cas disons leur ce soir, proposa t-il.
Doug : Ce n’est pas vraiment la soirée.
Jack : C’est bizarre. J’ai l’impression de sortir avec un jeune de 16 ans qui a peur du qu’on dira t-on des autres. Nan, en fait c’est exactement moi il y a quelques années, dit-il en se dirigeant vers la porte.
Jack : Au fait, ajouta t-il. Joey est déjà au courant pour nous, l’avertit-il.
Jack sortit alors que Doug resta appuyer contre le réfrigérateur à réfléchir pendant un long moment.

Pacey et Joey se dirigèrent dans la chambre de celle-ci. Joey avait décidé de lui révéler la vérité. Elle voulait lui dire que c’était lui, Pacey, le père de son futur enfant. En effet, il y a environ 1 mois et demi, ils avaient fait une sorte de « rechute » en passant une nuit ensemble. Joey repensa à cette nuit. Elle avait été magnifique et bien plus encore ! C’était une nuit pleine de tendresse et d’amour ! Du moins de son coté. Elle ne regrettait rien. Surtout pas ce petit être qui est entrain de grandir en elle.
Pacey : Ca rappelle des souvenirs, dit-il en faisant allusion à cette fameuse nuit.
Joey : Oui.
Pacey : Alors, dit-il en s’asseyant sur le lit. Qu’as tu à me dire ?
Joey : Avant toute chose, je te remercie pour ton cadeau. Je l’adore.
Pacey : Oh de rien. J’adore le tien aussi, répondit-il sincère.
Joey : Ce n’est pas grand chose. J’ai un cadeau nettement plus important à t’offrir, dit-elle en essayant de garder le sourire.
Elle avait décidé d’utiliser l’humour pour lui annoncer cette nouvelle.
Pacey : Encore un ?
Joey : Oui. Et personne d’autre n’aurait pensé à te l’offrir, crois-moi.
Pacey : Ah oui ? Et c’est quoi ? demanda t-il en souriant.
Joey : Bon je vais être le plus clair possible. Pacey…. Tu… tu vas être… papa, lui annonça t-elle en s’asseyant près de lui.
Pacey : Quoi… hein… je vais… qu’est-ce que… quoi ? bafouilla t-il perdu et surpris.
Joey : Tu vas être papa. Je suis enceinte.
Pacey n’en revenait. Joey pouvait se vanter de l’avoir vraiment surpris.
Pacey : Tu en es sûr ?
Joey : De quoi ? D’être enceinte ou du fait que ce soit toi le père ?
Pacey : Euh… ben les deux.
Joey : Oui j’en suis certaine.
Pacey : Comment peux tu être sûr que ce soit moi le père ?
Joey : Et bien parce que je suis enceinte de 1 mois et demi et que tu es le dernier homme avec qui j’ai fait l’amour. Tu t’en souviens ? demanda t-elle avec un léger rictus.
Pacey : C’est inoubliable, avoua t-il en la regardant dans les yeux.
Joey : Je trouve aussi.
Un moment de silence s’installa. Ils repensèrent tous les deux à cette nuit et à la conséquence de cette nuit : un enfant.
Joey : En tout cas Pacey, sache que je ne te demande rien. Tu n’es pas obligé de prendre part à cette grossesse si tu ne le veux pas. Je ne t’oblige à rien, sache le, le rassura t-elle.
Pacey : Ouais.
Joey : Bon je retourne voir les autres, dit-elle voyant que Pacey avait besoin de réfléchir.
Pacey : Joey, l’interpella t-il.
Joey : Oui ?
Pacey : Tu avais raison. Personne d’autre n’aurait eu l’idée de m’offrir un enfant pour noël, dit-il en souriant.
Joey lui sourit à son tour et sortit de la chambre laissant Pacey à ses nombreuses pensées.

Jen ne lâchait pas CJ des yeux. Elle attendait qu’il finisse de parler à Jack afin d’aller vers lui. « Il est toujours aussi beau et sexy », dit-elle pour elle même.
Jen : Alors ?
CJ : Alors quoi ?
Jen : Que fais-tu ici ?
CJ : Audrey m’a invité, répondit-il simplement.
Jen : Non je veux dire à New-York.
CJ : Oh je suis là pour raisons professionnels.
Jen : Pendant les fêtes de fin d’année ?
CJ : Et oui !
Jen : J’espère que tu as passé une bonne soirée.
CJ : Oui très bonne. Ca m’a fait plaisir de revoir la bande. De te revoir, précisa t-il.
Jen : Moi aussi.
CJ : Je pense souvent à toi, avoua t-il.
Jen : Ah oui ?
CJ : Oui. Et toi tu penses à moi dès fois ? demanda t-il curieux.
Jen : Oh de temps en temps.
En fait Jen pensait très souvent à lui. Elle avait toujours des sentiments pour lui. Mais faisait tout pour les ignorer.
CJ : Et ben c’est déjà ça, répondit-il légèrement déçu.
Jen : Et sinon quoi de neuf ? Tu as une petite amie ? demanda t-elle comme si de rien n’était.
CJ : Non, mentit-il.
En effet CJ avait une petite amie depuis un an et demi. Mais il lui avait répondu non du tac o tac et ne savait pas pourquoi. Le fait de se retrouver face à Jen le troublait.
CJ : Et toi ?
Jen : Non plus, répondit-elle en souriant.
CJ : Tu repars quand ?
Jen : Le lendemain du réveillon du jour de l’an. Et toi ?
CJ : Le jour de l’an.
Jen : Dommage.
CJ : Oui, très dommage.
Ils continuèrent de discuter de tout et de rien jusqu’à ce que la soirée se termine et que tout le monde prenne ses quartiers. Un jeu de séduction s’établit immédiatement entre eux. Un jeu qui pourrait les emmener loin.

Joey venait juste de finir de ranger correctement l’appartement au moment où l’on sonna.
Inconnu : Bonjour.
Joey : Bonjour. Entre.
Pacey : Merci. Je ne te dérange pas ?
Joey : Non pas du tout.
Pacey : On peut discuter ?
Joey : Bien sur.
Pacey : Bon je vais être direct Joey, la prévint-il.
Joey : Je t’écoute.
Pacey : Le fait de savoir que je vais être papa me fait très très plaisir et je veux que tu saches que je vais et que je veux prendre part à cette grossesse. Il est hors de question que je te laisse tomber. Pour être honnête, le fait d’avoir recouché avec toi est peut-être la chose la plus censée que je n’ai jamais faîtes. Et ça l’est pour une seule et unique raison.
Joey : Laquelle ? demanda t-elle en s’avançant vers lui.
Pacey : Je… je suis toujours et encore… amoureux de toi, avoua t-il.
Joey : C’est… c’est vrai ?
Pacey : Oui.
Joey : Pacey je… enfin je… je suis aussi amoureuse de toi, lui avoua t-elle à son tour.
Pacey : C’est… c’est vrai ?
Joey : Oui.
Ils se sourirent mutuellement. Doucement ils s’avancèrent un peu plus l’un de l’autre jusqu’à sentir le souffle de l’autre. Joey ferma les yeux et approcha ses lèvres de celles de Pacey avant que… le réveil ne sonne !! Joey se redressa brusquement ! Ce n’était qu’un rêve. Rien de tout ça n’était réel ! Joey se laissa retomber sur son lit. « Si seulement ça pouvait se passer comme ça », se dit-elle en souriant et rêvant.

Audrey et Joey avaient à nouveau invité la bande le midi de noël afin de finir les restes. Jen et CJ arrivèrent ensemble les premiers. Ils avaient l’air inséparables. Ensuite Jack arriva. Lui contrairement à Jen n’avait pas bonne mine. Sa dispute avec Doug le rongeai. Enfin Pacey et Doug arrivèrent. Doug avait exactement la même mine que Jack. Pacey lui n’avait pas l’air d’aller trop mal, enfin c’est ce que pensait Joey. En entrant il lui avait sourit tendrement. Le genre de sourire qui bouleversait Joey.
Pacey se trouvait dans la cuisine. Il préparait le repas.
Pacey : Tu viens me donner un coup de main ? demanda t-il à Jack qui entrait.
Jack : Non, répondit-il simplement.
Pacey : Tant pis. De toute façon je ne supporte pas d’avoir quelqu’un dans mes pattes quand je cuisine.
Jack : Hum.
Pacey : Ben dis-donc, tu as l’air d’avoir le morale dans les chaussettes.
Jack : Un peu ouais.
Pacey : Et je suis certain que tu vas me dire la raison !
Jack : Non.
Pacey : Tant pis. De toute façon je finirai bien par savoir.
Jack : Pas sur.
Pacey : Tu es très loquace toi aujourd’hui, ironisa t-il.
Jack : Ouais. Par contre j’ai remarqué que toi tu n’arrêtais pas de sourire bêtement depuis hier soir.
Pacey : Ouais c’est vrai.
Jack : Et je suis certain que tu vas me dire la raison !
Pacey : Non ! répondit-il avec un sourire narquois.
Jack : Ok. C’est de bonne guerre !
Pacey ouvrit le réfrigérateur pour prendre quelque chose alors que Jack s’assis juste à coté de la plaque chauffante.
Pacey : Jack attention ! le prévint-il. C’est…
Jack : Haaaaaaaaaaaaaa !!!
Trop tard. Jack venait juste de poser sa main sur la plaque. Il poussa un terrible cri de douleur.
Pacey : … chaud.
Joey : Qu’est-ce qu’il se passe ? demanda t-elle en arrivant avec les autres.
Jack : Je viens de me brûler !
Pacey : Fais voir, dit-il en lui prenant sa main. Ben tu n’as pas fait semblant !
Jack lui lança un regard noir.
Jen : Arrête c’est pas drôle !
Doug : Tu aurais pu faire attention non ! lui cria t-il.
Pacey : Eh mais j’y suis pour rien moi ! Il peut se surveiller tout seul non ?
Doug : Arrête de jouer au gamin ! En s’adressant à Jack : Il faut que tu ailles aux urgences.
Jack : Non c’est pas la peine.
Doug : Si tu t’es bien brûlé, faut y faire voir à un médecin.
Jack : Mais non.
Doug : Si !
Jack : Depuis quand tu décides pour moi ?
Pacey : Oui c’est vrai ça depuis quand ?
Doug : Toi mêle toi de tes affaires !
Audrey : Jack, Doug a raison tu devrais y aller.
Jack : Bon d’accord.
Audrey mit un bandage autour de sa main puis Doug l’accompagna à l’hôpital.
Audrey : J’espère que tu fais plus attention à ton personnel dans ton restaurant, parce que sinon je les plains.
Pacey défit son tablier et le jeta par terre.
Jen : Tu fais quoi ?
Pacey : Je m’en vais !
Audrey : Pourquoi ?
Pacey : Pourquoi ? répéta t-il. Et bien parce que j’en ai ma claque de m’en prendre plein la tête depuis hier soir. Allé tchao, dit-il en claquant la porte.

Un instant plus tard, Joey mit son manteau, prit celui de Pacey et se dirigea vers la porte.
Audrey : Et toi on peut savoir où tu vas ?
Joey : Je vais essayer de retrouver Pacey, dit-elle en sortant.
Le téléphone de CJ sonna. Il s’excusa et alla répondre laissant Jen et Audrey.
Audrey : Alors ça va toi ?
Jen : Oui très.
Audrey : Ca a l’air. Et on peut savoir ce qui te rends si joyeuse ? demanda t-elle curieuse.
Jen : CJ. Tu sais au début le fait de le revoir m’a un peu déboussolée et je ne voulais pas faire d’efforts mais après on s’est mis à discuter et depuis hier soir on se lâche plus. On parle de tout et de rien, on joue un peu avec l’autre comme avant et… et ça fait vraiment du bien. Et puis je me dis que nous pourrions peut-être redevenir un peu plus que des amis. C’est vrai à près tout on est tous les deux célibataires alors… pourquoi pas, dit-elle enthousiaste.
Audrey : Euh Jen tu sais je ne pense pas que ce soit une bonne idée.
Jen : Pourquoi ça ?
Audrey : Bon écoutes j’ai… j’ai pas une très bonne nouvelle à t’annoncer. C’est pas à moi de te le dire mais il faut que tu le saches.
Jen : Et qu’est-ce que c’est ? demanda t-elle intriguée.
Audrey : Je suis désolé de te le dire mais CJ n’est pas célibataire. Il a une petite amie depuis un an et demi maintenant, lui annonça t-elle.
Jen ne le croyait pas. Pourquoi ne lui avait-il pas dit qu’il avait une petite amie ? Pourquoi lui avait-il mentit ? Le sourire de Jen s’effaça pour laisser place à un visage rempli d’incompréhension et de colère.

Cela faisait plus d’un quart d’heure que Joey cherchait Pacey. « Mais où est-il ? » se demanda t-elle. Elle allait faire demi tour lorsqu’elle l’aperçut assis sur un banc dans le parc. Elle se dirigea vers lui avec un petit sourire en coin.
Pacey : Tu viens me reprocher quelque chose toi aussi ? demanda t-il en la voyant arriver.
Joey : Non. Je suis seulement venu t’apporter ton manteau, dit-elle en le lui tendant, et voir si ça allait.
Pacey : Oh. Et ben c’est gentil merci.
Ils se sourirent tendrement.
Joey : Alors, ça va ?
Pacey : On fait aller. J’ai une question à te poser. C’est de ma faute si Jack s’est brûlé ?
Joey : Bien sur que non. C’est uniquement de sa faute à lui. Il avait cas faire attention. Tu n’y est pour rien, le rassura t-elle.
Pacey : Merci. Mais pourquoi s’en sont ils pris à moi alors ?
Joey : Tu sais, je crois qu’ils ont tous leurs problèmes et qu’il faut bien se défouler sur quelqu’un.
Pacey : Ouais. On a tous nos lots de problèmes, dit-il en faisant allusion au bébé.
Joey : Oui. Enfin il y a des choses que l’on pourrait considérer comme problèmes et qui ne le sont pas en fin de compte.
Pacey : Que veux-tu dire ?
Joey : Je veux dire que… que le fait d’être tomber enceinte de toi n’est pas la pire chose qui aurait pu m’arriver. Bien au contraire, avoua t-elle avec un sourire timide.
Pacey : Tu le penses vraiment ?
Joey : Plus que jamais.
Pacey ne savait plus quoi dire. Ce que lui disait Joey le touchait vraiment.
Joey : Et, quoiqu’il arrive je le garderait cet enfant Pacey. Parce que c’est un peu une partie de nous deux et j’en suis très fière.
Pacey était ému. Il était même au bord des larmes.
Pacey : Alors tu ne regrettes pas d’avoir passé une nuit sans lendemain avec moi ? demanda t-il en plaisantant.
Joey : Pas une seule seconde, répondit-elle franchement.
Pacey : Moi non plus. C’était… enfin c’était bien. Même beaucoup plus que bien.
Joey était contente de l’entendre dire. Pour elle cette nuit avait été merveilleuse et elle était contente que ça l’ait été aussi pour Pacey.
Joey : Beaucoup plus oui.
Pacey : Bon écoutes Joey, dit-il en reprenant ses esprits, je veux que tu saches que je ne te laisserai pas tomber. Je… je veux faire parti de la vie de cet enfant parce que comme tu l’as dit c’est un peu une partie de nous deux et c’est important à mes yeux. Alors je vais être là, je vais t’aider. Je veux vraiment le reconnaître cet enfant, lui annonça t-il.
Joey : Je suis tellement contente, se réjouit-elle en le prenant dans ses bras. J’espérais que tu dises ça.
Pacey : Je suis content moi aussi, dit-il en la serrant encore plus fort.
Joey : Ce sont les autres qui vont être surpris !
Pacey : Ouais c’est clair. On va leur dire quand ?
Joey : Je me disais que l’on pourrait leur annoncer tout à l’heure, non ?
Pacey : Oui, répondit-il en souriant bêtement.
Joey : Pourquoi tu souris comme ça ?
Pacey : Je me disais juste que c’est le cadeau de noël le plus fantastique qu’on ne m’a jamais offert, c’est tout.
Joey : Ben je suis contente qu’il te plaise !
Pacey et Joey ne se lâchèrent pas du regard. Ils vivaient un moment unique et merveilleux où ils osaient tout ce dire, enfin presque ! Les yeux de Pacey descendirent doucement vers les lèvres de Joey et s’y attardèrent. Joey ferma les yeux et Pacey en profita donc pour approcher ses lèvres de celles de Joey. Joey savait qu’il avait eu envie de l’embrasser et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle avait fermé les yeux. Mais au dernier moment elle reprit ses esprits et se dégagea rapidement laissant un Pacey déçu et frustré.
Joey : On devrait retourner à l’appartement, dit-elle en se levant. Jack et Doug ne vont pas tarder à revenir et en plus de ça je meurs de faim.
Pacey : Ouais si tu veux, répondit-il lasse.
Ils rentèrent donc à l’appartement sans prononcer une parole, chacun étant occupé à ses pensées.

Lorsque Jack et Doug entrèrent dans l’appartement, ils furent surpris par l’ambiance qui y régnait. Leurs cinq amis étaient tous placés à des endroits différents et personne ne parlait.
Joey : Alors ? Qu’a dit le médecin ? demanda t-elle en les voyant arrivé.
Doug : Que nous avions bien fait de l’emmener aux urgences.
Jack : Mais que ce n’était pas bien grave non plus.
Doug : Il fallait mieux être prudent !
Jen : Tu as comme même eu une drôle de réaction Doug, lui fit-elle remarquer.
Pacey : Oui c’est vrai tu étais plus inquiet que nous !
Audrey : Oui très étonnant !
Pacey : Si je ne vous connaissais pas aussi bien, je me dirai que peut-être vous sor…
Pacey s’interrompit. Serait-ce possible que… ? « Non, non, bien sur que non voyons » se dit-il. « Quoique ».
Jen : Tu te dirais que quoi ? Ca m’intéresse.
Pacey : Non non rien. De toute façon j’ai tord, n’est-ce pas ? Vous avez compris ce à quoi je pensais ?
Doug : Oui on a compris.
Audrey : Compris ? Compris quoi ? Moi aussi ça m’intéresse.
Jack : Pacey se disait que peut-être Doug et moi…
Doug : … sortions ensemble, finit-il.
Il regarda Jack et prit une profonde inspiration. Il s’était enfin décidé à dévoilé sa relation avec jack.
Doug : Et à vrai dire, Pacey à raison, avoua t-il. Jack et moi sortons effectivement ensemble.
Jen et Audrey : Quoi ?
CJ : Et depuis combien de temps, demanda t-il curieux.
Doug : Depuis un an.
Pacey : Un ans ! cria t-il. J’y crois pas.
Joey : En tout cas moi je suis heureuse pour vous, vraiment !
Jen : Euh ben nous aussi. C’est… c’est génial !
Un moment de silence tomba. Pacey n’en revenait pas. Son meilleur ami et son frère !! Quel nouvelle ! Et depuis un an !
Joey : J’ai également quelque chose à vous annoncer, dit-elle.
Pacey se retourna vers elle et la regarda. Elle prit elle aussi une grande inspiration et se lança.
Joey : Voilà je… je suis enceinte !
Jen et Audrey : Quoi ?
Joey : Je suis enceinte, répéta t-elle souriante.
CJ : Et de combien ? demanda t-il toujours aussi curieux.
Joey : De 1 mois et demi.
Audrey : Et depuis quand est-tu au courant ?
Joey : Depuis quatre jours.
Audrey : Et tu ne m’en a pas parlé ! s’indigna t-elle.
Joey : Je voulais d’abord en parler au père.
Audrey : Ah oui ? Et c’est qui le père ?
Joey : Euh et ben c’est…
Pacey : C’est moi, déclara t-il.
Jen : Quoi ?
Jack : Toi ? Mais tu ne m’as pas dit le plus intéressant dis-donc Joey !
Audrey : Tu lui as dit à lui mais pas à moi !
Joey : Mais c’est parce que je savais qu’il garderai le secret et…
Audrey : Et pas moi !
Joey : Si bien sur mais Jack m’avait avoué pour lui et Doug alors je me suis aussi confié.
Audrey : Pff. C’est ça ouais.
Jen : Mais vous allez le garder cet enfant ?
Pacey : Oui bien sur.
Audrey : Oh c’est émouvant, dit-elle en jouant la comédie ! Notre petit Pacey va devenir grand et responsable ! Ce ne sera plus l’enfant du groupe ! dit-elle en explosant de rire ainsi que les autres à l’exception de Jack et Joey.
Pacey prit ses quartiers et retourna en cuisine sinon il allait exploser !
Joey : Vous êtes vraiment lourds ! Vous pouvez pas le lâchez un peu ! le défendit-elle en allant le rejoindre.

Pendant le repas, Jen, Audrey et CJ, n’arrêtèrent pas de poser des questions aux quatre autres. Ils voulaient tout connaître de la relation de Jack et Doug et de la nuit qu’avaient passé Pacey et Joey. Mais Pacey ne disait pas grand chose. Il faisait la tête. A la fin du repas il alla faire la vaisselle. Jack et Doug le rejoignirent.
Doug : Ca va toi ?
Pacey : Parfaitement.
Jack : Tu en es certain?
Pacey : Pourquoi ça n’irait pas ?
Doug : Ben on peut comprendre que le fait que Jack et moi soyons ensemble peut te perturber, t’agacer…
Pacey : Je t’arrête tout de suite Doug, le coupa t-il. Je suis vraiment heureux pour vous.
Doug : C’est… c’est vrai ?
Pacey : Oui et c’est sincère.
Doug : Merci. Nous aussi on est content pour toi. Et oui, tu vas devenir papa !
Pacey : Ouais c’est vrai, réalisa t-il.
Doug : En tout cas je suis très fier de toi ! Tu es devenu quelqu’un de bien. Et tu vas faire un super papa.
Pacey : Merci Douggi. Ca me touche ce que tu me dis là, dit-il sincère.
Doug : Pas de quoi. Je le pense, répondit-il ému. Bon je vais retrouver les autres.
Il sortit de la cuisine.
Jack : Ca me fait plaisir que tu le prennes de cette façon.
Pacey : Si vous êtes heureux ensemble.
Jack : Tu te rends compte que l’on va bientôt devenir beaux frères tous les deux, plaisanta t-il.
Pacey : Eh ho ! N’exagères pas comme même !
Jack : Ok. En tout cas toi tu vas devenir papa.
Pacey : Et oui.
Jack : C’est étonnant tout de même ! Joey Potter et Pacey Witter qui vont avoir un enfant ensemble ! On s’en serai pas douter ! le taquina t-il.
Pacey : Jack.
Jack : Tu sais je viens de parler avec elle. Et elle m’a dit que tu lui avais dit que tu la soutiendrait et que tu voulais faire parti de la vie de votre enfant. C’est bien je trouve.
Pacey : C’est normal.
Jack : Je ne sais pas si c’est normal mais ce que je peux te dire c’est qu’elle est heureuse, vraiment heureuse.
Pacey : Je le suis aussi.
Jack : C’est vrai ?
Pacey : Bien sur.
Jack : Tu es toujours amoureux d’elle n’est-ce pas ? demanda t-il franchement.
Pacey : Jack.
Jack : Pacey.
Pacey: Oui, lâcha t-il. Je l’aime toujours.
Jack : Alors dis lui.
Pacey : Non. Je peux pas le lui dire.
Jack : Et pourquoi ?
Pacey : Parce que je peux pas c’est tout.
Jack : Pacey ! Vous allez avoir un enfant ensemble ! Tu dis que tu veux être là pour lui mais tu vis à Boston alors que Joey vit ici. Comment feras-tu ? Tu en souffrira Pacey c’est tout. Tu souffriras d’être loin de la femme que tu aimes et de ton enfant. Et Joey en souffrira également.
Pacey : Ca, ça m’étonnerait !
Jack : Mais tu es aveugle ou quoi ?! s’exclama t-il. Tu n’as pas remarqué la façon dont elle te regarde, dont elle te sourit où encore la façon dont elle prend ta défense ! Elle ne fait cela avec personne d’autre. Et puis si Joey est enceinte de toi, c’est parce que vous avez fait l’amour. Et si elle a fait l’amour avec toi c’est qu’elle a des sentiments. Tu sais aussi bien que moi que Joey n’est pas du genre à coucher avec n’importe qui. Elle t’aime Pacey, c’est évident, lui ouvrit-il les yeux.
Pacey : Tu en es certain ?
Jack : A 99 %. Tu dois lui dire n’attends plus. Ca ne sert à rien.
Pacey : Et que fais-tu du pourcentage qui reste ?
Jack : C’est le risque à prendre. Mais si tu le prends, imagine un peu la vie merveilleuse que tu pourras avoir. Ca mérite de surmonter tous les dangers je trouve.
Sur ce Jack quitta la cuisine. Il espérait avoir réussi à convaincre Pacey.

CJ : Jen, je peux te parler un instant ?
Audrey : Je vous laisse, dit-elle en s’éclipsant.
Audrey pensait qu’ils avaient vraiment besoin de mettre les choses au clair.
Jen : De quoi veux-tu me parler ?
CJ : A ton avis ?
Jen : Je ne voie pas, répondit-elle innocemment.
CJ : Pourquoi me fais-tu la tête depuis ce matin ?
Jen : Je te fais la tête moi ! Alors là je voie vraiment pas de quoi tu parles !
CJ : Jen.
Jen : Bon ok je te fais la tête. Et tu sais vraiment pas pourquoi ?
CJ : Non ! Je croyais que tout allait bien entre nous.
Jen : Tout allait bien oui. Jusqu’à ce que j’apprenne que tu avait une petite amie !
CJ : Qui te l’as dit ?
Jen : Peu importe ! s’énerva t-elle. Tu m’as menti et je ne comprend vraiment pas pourquoi.
CJ : Je ne voyais pas l’intérêt de te le dire. Je ne trouvais pas ça important.
Jen : Pas important ! Excuse moi mais je trouve important que d’avoir quelqu’un dans sa vie depuis un an et demi ! s’emporta t-elle. En plus je me disais qu’on pourrait peut-être…
CJ : Qu’on pourrait peut-être quoi ?
Jen : Que nous pourrions peut-être retenter le coup nous deux, avoua t-elle.
CJ : Ce serait génial, s’empressa t-il de répondre.
Jen : Mais tu as une copine ne l’oublies pas !
CJ : Je sais mais… mais ça ne va plus très fort entre elle et moi et c’est l’une des raisons pour lesquelles je suis venu passer les fêtes ici. Et puis, quand je t’ai revu…
CJ ne termina pas sa phrase. Il regardait Jen tendrement. Son regard voulait en dire plus que toutes les paroles du monde.
Jen : CJ, souffla t-elle en détournant les yeux.
CJ : Jen, j’aimerais vraiment essayer de retenter le coup avec toi.
Jen : Mais ta petite amie.
CJ : Je vais rompre de toute façon. Je ne suis plus vraiment amoureux d’elle.
Jen : Je sais pas. Le fait que tu m’es mentie…
CJ : Je comprends. Tu veux du temps pour réfléchir ?
Jen : Oui.
CJ : Bien. Tu sais où me trouver quand tu sauras.
Il lui sourit puis la laissa seule. Pacey vînt la rejoindre.
Pacey : Ca va ? demanda t-il affectueusement.
Jen : Tu avais raison.
Pacey : A quel sujet ?
Jen : Ce fut un noël plein de surprises, dit-elle en souriant.
Pacey : Tu vois que ça existe l’intuition masculine ! rigola t-il.
Jen : Oui en effet. En tout cas toi tu as eu une belle surprise.
Pacey : Oui très belle. Viens là, dit-il en la prenant dans ses bras.
Jen se laissa aller contre Pacey. Elle avait de la chance d’avoir des amis comme eux. Maintenant elle aurait besoin de leur bons conseils pour prendre une décision. De loin, Joey observait ses deux amis attendrie. Elle aimerait tellement prendre la place de Jen à cet instant précis.

Dans la soirée Pacey et Joey se promenaient cote à cote le long du port. Pacey avait l’intention de lui révéler ses sentiments. Et cette fois ci il irait jusqu’au bout, il ne fuirait pas.
Joey : A quoi tu penses ? demanda t-elle devant son silence.
Pacey : A nous, a toi, répondit-il franchement.
Joey : Oh.
Joey ne s’attendait pas à cette réponse mais elle lui fit très plaisir comme même !
Pacey : Joey. Il faut que je te dise quelque chose. Il faut que tu le saches. Je ne peux plus le garder pour moi.
Joey : Je t’écoute.
Pacey : Voilà, se lança t-il. Je t’ai dit que je voulais faire partie de la vie de notre enfant mais je veux aussi faire partie de la tienne. Je ne veux pas être simplement le père de ton enfant pour toi. Je veux être beaucoup plus. Je ne veux pas non plus que notre enfant ait deux maisons différentes dans deux villes différentes. Je veux qu’il ait une seule et unique maison. Je veux qu’il vive avec ses deux parents et je veux qu’on vive tous les deux avec notre enfant, avoua t-il. Je reconnais que j’exige beaucoup de choses mais c’est uniquement pour essayer d’être heureux une fois dans ma vie. Et je ne pourrais être heureux qu’avec toi à mes cotés. Ca j’en suis persuadé. Je… je t’aime Joey et je ne peux pas imaginer ma vie sans toi.
Joey n’en revenait pas. Pacey était entrain de lui faire une véritable déclaration ! Elle avait rêvé de ce moment tant de fois que maintenant qu’il se présentait à elle, elle avait du mal à le croire. Des larmes de joie coulèrent sur sa joue. Elle l’aimait tellement elle aussi.
Pacey : Mais je comprendrais parfaitement que mes envies ne soient pas du tout réciproque. Je voulais simplement que tu le saches, dit-il angoissé par la réponse de Joey.
Joey : Pacey je… enfin je… je veux que tu saches à ton tour que tes envies sont totalement partagées. Moi non plus je… je n’imagine pas ma vie sans toi à mes cotés, avoua t-elle à son tour.
Pacey poussa un long soupir, soulagé, puis lui sourit tendrement.
Joey : Je t’aime comme une folle et je ne veux plus jamais te quitter.
Pacey : Moi non plus.
Les quelques larmes de Joey se multiplièrent. Elle était tellement heureuse.
Joey : Je suis tellement heureuse, si tu savais.
Pacey lui fit son plus beau sourire et passa délicatement sa main sur sa joue pour essuyer ses larmes.
Pacey : Alors pourquoi pleures-tu ?
Joey : Ce sont des larmes de joie.
Pacey : Je suis heureux moi aussi.
Ils se sourirent et se fixèrent des yeux. Pacey avait eu peur de la réaction de Joey mais finalement il avait bien fait d’écouter les conseils de Jack. Il ne le regrettait pas une seule seconde. Doucement ses yeux descendit vers les lèvres de Joey et s’y attardèrent. Il mourrait d’envie de l’embrasser mais voulait que ce soit elle qui prenne véritablement la décision. Alors il s’approcha doucement de ses lèvres, les effleurèrent délicatement, puis se retira. Il recommença ce manège plusieurs fois avant que Joey, ni tenant plus, prenne véritablement possession des lèvres de Pacey en passant ses bras autour de son cou. Pacey passa ses mains le long du dos de Joey puis dans ses cheveux lorsque le baiser se fit plus tendre.
Pacey : Tu veux que je te dise ? murmura t-il contre ses lèvres. Le fait d’avoir refait l’amour avec toi il y a un mois et demi est peut-être la chose la plus censée que je n’est jamais faite.
Joey ria. Elle repensa à son rêve. Pacey avait prononcé exactement la même phrase.
Pacey : Qu’est-ce que j’ai dit de drôle ?
Joey : Rien mon amour, rien, répondit-elle en l’embrassant de nouveau.

Neuf mois plus tard, beaucoup de choses avaient changé dans la bande.
Audrey avait joué dans un film qui laissait présager un grand succès.
Jack avait quitté Boston pour emménager à Capsides avec Doug. Ils affichaient leur amour pleinement sans se préoccuper des remarques des gens extérieurs.
Jen, après maintes hésitations avait finalement décidé d’essayer de reconstruire quelque chose avec CJ et cela se déroulait parfaitement.
Quant à nos deux tourtereaux, Pacey et Joey, ils avaient la chance d’être parents de deux magnifiques jumeaux : une fille prénommée Katie et un garçon du nom de Noah. Ils vivaient tous les quatre ensembles dans une jolie petite maison à l’extérieur de Boston. En plus de ça, Pacey et Joey n’allaient pas tarder à se marier ! Et oui, les rêves peuvent devenir réalité !!

FIN



Appréciations : C’est une très jolie histoire, très bien écrites. Il y a de très bonnes répliques et on se laisse prendre à l’intrigue de savoir qui est le père du bébé de Joey, même si on s’en doute tout de même. Les indications y sont même si parfois, ils ont l’air subtils, mis à part peut être la nouvelle importante dans la première vague d’indication que je n’ai pas trop su décerné mais bon, je mets ça sur le compte de l’heure tardive à laquelle je l’ai lu. Je trouve les personnages plus où moins fidèle à ceux de la série, en l’occurrence Jen et Audrey. En conclusion, je dirais que tu as ce qu’il faut pour écrire de jolies histoires. Bon, il faudrait quand même que je trouve quelques critiques constructives afin de te faire avancer un petit peu (si t’en est que je le puisses….). Ben tiens commençons par ça, on dit « quand même » et non pas « comme même », c’est ridicule comme remarque mais comme ça revient souvent dans ton histoire, je te le signales. Autre chose peut être, si tu écris ce que ressentes les personnages avant, ce n’est peut être pas la peine de le répéter dans le texte.
Exemple : Les quelques larmes de Joey se multiplièrent. Elle était tellement heureuse.
Joey : Je suis tellement heureuse, si tu savais.

Ca fait répétition et ça alourdie le texte. Il serait mieux de modifier la réponse de Joey et de dire autre chose mais qui aurait la même signification pour les gens. Voilà c’est un détail mais dans une histoire, tout n’est que détail….Ah oui, petit bémol aussi, j’aurais bien aimer en savoir plus moi sur pourquoi Joey et Pacey avaient recouché ensemble, à quel occasion et dans quels circonstances. Comment s’était faites la relation de Doug et Jack. Pourquoi Jen et C.J. avaient rompu. Parce que pour eux tu dis juste que d’après leurs ruptures, Jen ne sera pas contente de le voir mais on ne sait pas pourquoi. C’est un peu frustrant.
Bon ben voilà mais je pense que c’est déjà pas mal…. Je n’ai jamais fait d’appréciation aussi longue !
Ecrit par maguy 
Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (14:46)

Bon week end!

Chaudon (17:21)

Depuis début décembre, le quartier "Elementary" a un NOUVEAU SONDAGE ! Soyez nombreux pour voter !

Chaudon (17:22)

...Désolé, je me suis trompé d'HypnoRooms . Comment enlever mon précédent message ?

Sonmi451 (18:35)

En papotant ^^

Sonmi451 (18:35)

Mais moi j'ai du mal à écrire, y a un bébé

Sonmi451 (18:36)

qui veut l'ordinateur lol

Minamous (20:27)

L'HypnoGame Arrow commence dans 30 minutes et il reste des places, alors s'il y a des retardataires, n'hésitez pas à nous rejoindre

Minamous (20:28)

oups...je croyais que j'étais sur HypnoPromo, sory

Titepau04 (21:13)

Sonmiiiii!!! Tu es là??!!

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Minamous (20:28)

HypnoGame Arrow dans 30 minutes sur la citadelle, il reste des places, n'hésitez pas à nous rejoindre si vous voulez vous amuser avec nous

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play