VOTE | 148 fans |

It's Christmas Time...

Joey regarda le plafond de la petite pièce où elle se trouvait. Voilà maintenant cinq minutes qu'elle attendait que le médecin revienne pour lui annoncé les résultats du test.
Elle pensa a lui un instant, il reviendrait avant les fêtes de noël mais si il s'avérait que ce test soit positif comment allait il réagir. Ils n'étaient même plus ensemble depuis un certain temps. Soudain, la porte s'ouvrit sortant la jeune femme de sa rêverie. Elle se tourna vers la porte et arbora un grand sourire lorsqu'elle vit le médecin.
Médecin - Bonjour Mademoiselle Potter, comment vous portez vous?
JOEY - Bien merci, et vous? Renvoya t'elle poliment.
Médecin - Bien. J'ai regarder les résultats de votre test et il semblerait que se soit négatif, pourtant les symptômes que vous avez ne peuvent venir d'une quelconques autre maladie. Je préfèrerais vous revoir et refaire un autre test la semaine qui suit. Si cela vous convient?
JOEY - Mais y a t-il des risques pour que ce soit grave? Demanda t'elle de suite sachant que son médecin lui répondrait franchement.
Médecin - Je ne pense pas mais il se peut toujours que ce soit une grossesse extra - utérine, dans ce cas il serait urgent de vous opéré.
JOEY - Merci bien, a la semaine prochaine alors.
Médecin - Faite attention a vous Mlle Potter.
Elle lui sourit une dernière fois, se leva de la chaise et attrapa son sac puis sortit de la pièce.

Pacey se tenait dans l’embarcadère le billet d’avion dans les mains, il rentrait enfin. Il allait retrouver tout ses amis pour les fêtes de noël. A vrai dire, il était surtout heureux de retrouver Joey. Elle lui manquait tant. Même s’il savait que tout était fini, la nuit qu’il avaient passé ensemble a son dernier retour a Capeside lui faisait espéré que rien n’avait changer. Il jeta un coup d’œil sur sa montre et remarqua qu’il devrait déjà être partie depuis plus de dix minutes. Il regarda les panneaux et ne vit rien qui indiquait le retard de l’avion. Il soupira et décida d’attendre sans rien dire.
Au bout d’un certain temps les grandes portes s’ouvrirent et l’hôtesse appela les passager a monter a bord de l’avion. Pacey attrapa son sac et se dirigea vers la borne. Une fois le contrôle passer il marcha le long du couloir et sortit sur la piste. Un vent glacial lui siffla derrière les oreilles, il remonta très vite le col de sa veste et accéléra le pas. Noël approchait, et la neige allait bientôt tomber, il s’en réjouissait. Il grimpa les quelques marches pour entré dans l’appareil et alla s’installer a sa place. L’appareil quitta très vite la piste et s’engagea dans les air, le temps passa très vite, et l’avion se posa sur l’aéroport de Providence. Pacey sourit a la vu d’un ciel blanc comme jamais. Ce soir il neigerait, il en était convaincu. Il descendit de l’avion avec un sourire ravit de retrouver Capeside et s’engagea dans le petit aéroport pour en ressortir très vite et attraper le premier taxi qui passa.
PACEY - A Capeside je vous pris. Déclara t’il en entrant dans le véhicule.

Jen, Jack et Dawson étaient assis dans une voiture et regardaient le film qui passaient sur l’écran géant.
JEN - Je trouves sa super qu’ils aient ouvert un driving pour les fêtes de fin d’années. Pas vous?
JACK - Oui, c’est sur c’est vraiment une bonne idée.
DAWSON - Oui mais qu’est ce qu’il fait froid. On est en décembre le cinéma en salle c’est vraiment mieux.
JACK - Quand t’auras fini de rouspété tu pourrais nous laissez regarder la fin du film? Demanda t’il en le taquinant.
JEN - Il fait pas si froid que sa en plus.
JACK - Chut! S’exclama t’il.
DAWSON - J’ai faim. Jen t’as pas faim? Lui demanda t’il.
Jack se tourna vers lui et lui tendit le pop corn, et le fusilla du regard.
JEN - Je crois qu’il veut qu’on arrête de parler. Il adore ce film. Se moqua t’elle a voix basse.
JACK - Pitié il reste cinq minutes, juste cinq minutes… Laissez moi les regarder après vous faites ce que vous voulez je vous promet. Supplia t’il.
DAWSON - Qu’est ce que t’en pense? Demanda t’il a Jen.
JEN - On va être gentil… On se tait c’est promis.
JACK - Merci.
Le film toucha a sa fin et Jack faillit applaudir.
DAWSON - C’est bon c’était la fin? On peut rentré? Je suis gelé.
JEN - D’accord les garçons, allez attaché vos ceintures, on y vas. Elle tourna la clef et fit démarrer la voiture. Puis s’engagea dans la petite rue de Capeside. Elle tourna a droite et puis d’un coup stoppa net.
JACK - Quoi? Qu’est ce qu’il t’arrive? S’exclama t’il choquer.
DAWSON - JEN? Dit il surpris.
JEN - Je n’y crois pas. Dit elle en désignant le trottoir de gauche.
Dawson et Jack tournèrent le regard et furent tout deux aussi surpris que la jeune femme. Elle gara la voiture sur le côté et s’élancèrent vers l’autre côté de la rue.
JEN - Pacey! S’écria t’elle.
DAWSON - PACE! Cria t’il a son tour
JACK - MEC! C’est nous.
Pacey s’arrêta et arbora un magnifique sourire.
PACEY - Jen, Dawson, Jack. Comme je suis content de vous revoir. Il les attendit et ils lui sautèrent dans les bras.
JEN - Comme ça fait du bien de te voir beau brun! Qu’est ce que tu deviens a Boston? Raconte.
DAWSON - Pacey… Je suis content de te revoir. Dit il en le prenant dans ses bras.
JACK - Mon vieux tu nous manquais on se demandait si t’allais pointé ton nez pour notre fête de noël. Dit il content de retrouver son ami.
PACEY - Vous avez quand même pas cru que je vous oublierais… S’exclama t’il en riant. Allez pour la peine je vous emmène boire un verre. Mais en échange je veux tout savoir, tout ce que j’ai manquer.
JEN - Il y a un driving jusqu’à fin mars a Capeside. Déclara t’elle enthousiaste en se dirigeant vers la voiture.
PACEY - A oui? Demanda t’il surpris.
Les quatre amis montèrent dans la voiture en riant et se mirent a parler du bon vieux temps.

Pacey faisait les cent pas devant la petite maison sur la descente de la plage. Il se demandait ce qu’il allait bien pouvoir lui dire lorsqu’il la verrait. C’était insensé, il avait toujours sut quoi lui dire. Pourtant aujourd’hui il sentait que quelques chose avait changer. Bien sur quelques chose avait changer, et d’ailleurs il fallait aussi lui avouer. Mais cela viendrais plus tard, d’abord il voulait la revoir. Puis il improvisera. Il fit quelques pas et arriva sur le petit ponton en bois et fit quelques pas et se retrouva face a la porte. Il leva la main et frappa deux coup. Il regarda sur sa gauche, et puis attendis quelques instants. Lorsqu’il entendit des pas il se mit a pensé qu’il pouvait encore s’enfuir en courant, mais il resta là.
Joey descendit les escaliers et traversa le salon. Elle se demanda qui cela pouvait être, elle n’attendait personne. Mais soudain en s’approchant de la porte elle sentit une chaleur l’envahir, se pourrait-il qu’il soit déjà de retour. Elle se tint devant la porte et a travers la petite fenêtre le vit. Son cœur fit un bon dans sa poitrine. Elle tendit doucement la main vers la poignée et la tourna. Au moment d’ouvrir la porte un sourire se dessina instinctivement sur le visage de Pacey et il la prit dans ses bras. Il la serra contre lui et la fit tourner dans les airs.
PACEY - Jo, sa fait trop longtemps.
JOEY - Pacey. S’écria t’elle en riant alors qu’il la faisait tournoyer dans les airs.
Ils se collèrent l’un contre l’autre une fois qu’il l’eut reposé a terre, et la serra fort contre lui juste pour la sentir près de lui. Pour sentir son parfum, son odeur et sa chaleur qui lui avait tellement manquer.
PACEY - Alors comment tu vas depuis la dernière fois? Demanda t’il avec enthousiasme.
A cette instant Joey hésita devait elle lui dire? Elle préféra se taire et déclara avec un sourire en coin, comme a son habitude.
JOEY - Tout va bien. Et toi? Raconte moi tout. Qu’est ce que tu deviens? Sa tourne a Boston? Demanda t’elle.
PACEY - Plutôt bien. Merci, et toi? Tes livres ils ont l’air de bien marché. Tu habites toujours New York? En pausant cette question il espérait qu’elle réponde par la négative. Même s’il n’avait pas osé demander aux autres la veille car il voulait l’apprendre de lui même.
Elle le regarda un instant dans les yeux et vit la même étincelle qu’a chaque fois. Et répondit
JOEY - Non, j’ai reprit cette petite maison. Et j’y habite définitivement. On verra j’ai toujours mon appartement a New York si l’envie me prend mais je compte rester ici un bon moment je pense.
PACEY - Capeside finit tous par nous rattraper… Laissa t’il en suspend.
Joey s’effaça un instant et lui proposa d’entré ce qu’il fit avec une grande joie.
JOEY - Alors raconte moi un peu. Qu’est ce qu’il t’arrive sa fait plus d’une minute que tu es silencieux. Tu vas finir par m’inquiété toi qui parle si souvent…
PACEY - Jo, j’ai une grande nouvelle a t’annoncer. Avoua t’il.
A ces mots la jeune femme se retourna et en croisant le regard du jeune homme elle compris vite qu’il valait mieux s’asseoir. Elle vint s’installer près de lui et posa les verres sur la table.
JOEY - Je t’écoutes Pace, qu’est ce qui ce passe. Rien de grave au moins.
PACEY - Je compte revenir m’installer a Capeside. Je quitte Boston. J’ai vendu mon restaurant et j’ai racheter un grand local ici a Capeside.
Joey resta bouche bée pendant quelques secondes et le regarda. Une petit flamme brillait dans les yeux du jeune homme ce brin de malice étonnait toujours Joey. Elle reprit son souffle et demanda
JOEY - Capeside finit tous par nous rattraper… Mais pour qu’elles raisons?
PACEY - Comme ça. Et toi? Qu’est ce qui te ramène a Capeside? Dit il en esquivant la question.
JOEY - Tout va bien.
Elle se leva et alla chercher quelques chose dans la cuisine. Lorsqu’il la vit traverser le salon il pensa soudain a il y a quelques années. Elle n’avait pas changer, juste un peu mûrit et elle avait plus ce côté femme qui lui allait bien. Hormis sa elle était le même garçon manqué depuis toujours. Il se souvint de leur premier baiser. Il ne savait pas pourquoi a cette instant il pensait a cela mais l’image lui revint en tête.
Il se souvint que c’était après cette fête stupide ou il l’avait conduite pour qu’elle puisse passé la soirée avec AJ, résultat le tombeur avait déjà sa dulcinée. Une histoire a la Dawson et Joey, avait pensé Pacey et il avait eut raison. Elle l’avait rappeler au milieu de la nuit et n’avait pas voulu dire un mot. Elle s’était assise en pleurant et en lui reprochant toute cette histoire parce qu’il avait eut le malheur de lui dire qu’il pensait que ce n’était pas le prince charmant. A cette instant il l’avait trouvé magnifique. Il avait garé la voiture sur le bas côté, avait chercher a comprendre puis s’était approcher et l’avait embrasser. Sans aucune raison, il l’avait fait, sachant au fond de lui qu’il l’aimait… Qu’il l’aimait plus que tout.
Lorsqu’elle revint elle lui lança un regard et un sourire si sincère qu’il sentit qu’elle lui fendit le cœur. Il sourit en retour et se tut.

Joey dévala l’escalier. Aujourd’hui c’était noël non? Pourquoi le téléphone sonnait. Elle ragea intérieurement et se précipita pour décrocher.
JOEY - Allô!

JOEY - Bonjour Docteur non vous ne me dérangé pas.

JOEY - Pour passer aujourd’hui? Je suis désolé mais je n’aurais pas de temps, vous pouvez pas me dire ce qu’il y a par téléphone.

JOEY - …

JOEY - Oui, oui je … Je suis là. Je suis vraiment… Vous en êtes sur? Alors c’était bien réel sa fait 2 mois, ou bien? C’était donc vrai mon cycle ne s’était pas habituer. Mais…

JOEY - Vous êtes vraiment sur qu’il n’y a aucun danger… S’enquit elle.

JOEY - Dans deux semaines cela fera 3 mois que je serait enceinte… Dit elle le souffle coupé. C’est le plus beau cadeau de toute ma vie. Merci docteur. Je passerais vous voir dès que j’ai le temps. Docteur. S’exclama t’elle avant qu’il raccroche.

JOEY - Merci… Merci infiniment.
Joey sourit et se laissa tomber sur le canapé. Elle regarda son ventre et sourit encore plus. Mais soudain elle pensa a Pacey, qu’allait elle lui dire? Où plutôt comment allait il le prendre?
JOEY - AUDREY! S’écria t’elle soudain. Elle avait totalement oublier que son amie arrivait cette après midi et que rien n’était encore prêt. Merci le docteur de l’avoir réveiller. Elle se leva et évita de pensé a Pacey. Ce qui admet on le n’est pas une chose facile. Surtout pour moi. Pensa t’elle avec un sourire.

Audrey ferma la porte derrière elle, Julian en profita pour filer a grande vitesse entre les jambes de sa mère et dévala les escaliers et sortit en courant. Audrey soupira puis éclata de rire. Elle dévala les escaliers a sa suite et déboucha dans la cour de la maternelle. Son appartement se trouvant juste au dessus de la cour de récré de la maternelle elle était obligé de traverser la cour. Ce qui en revanche l’enchantait moins c’était qu’elle travaillait ici. Le travail était génial, et les enfants adorable mais au bout d’un moment on finit par être complètement crevé. Cette semaine de vacances a Capeside avec les autres lui ferai le plus grand bien.
Elle traversa la cour et cria
AUDREY - JULIAN! Viens ici s’il te plait. On va être en retard chez tata et marraine si tu continue et elles vont pas être contente.
JULIAN - Je viens. Déclara le petit garçon au cheveux blond. Il courut vers Audrey et lui attrapa la main. Maman, tu crois que parrain il sera la?? Demanda t’il.
AUDREY - Mais oui parrain sera là, il l’a promit au téléphone. Dit elle en espérant que Pacey est tenue sa promesse.
Ils montèrent dans la voiture et elle démarra après avoir attacher le petit garçon.

Jen et Jack avait décidé de faire un petit tour en ville ensemble. En faisant le marché de noël de Providence ils étaient tomber sur une voyante. Jen avait rit au premier abord jusqu’à ce que la vieille femme l’appel et lui dise que elle voyait clairement son alentour. Jen avait éclater de rire avec Jack comme a son habitude. Elle ne croyait en aucune sorte a ce baratin. Elle regarda Jack et sourit.
JEN - Sa fait longtemps que je n’avait pas fait une chose aussi débile! Tu viens Jack on va consulter la boule.
JACK - Je suis vraiment obliger de t’accompagner? Demanda t’il avec une grimace.
JEN - Je t’en supplie ne me laisse pas faire ce truc débile seule… L’implora t’elle.
Jack fit la moue et implora la jeune femme.
JEN - Jack… Supplia t’elle.
JACK - Qu’est ce que je ne ferais pas pour toi! Soupira t’elle.
JEN - Merci tu es un ange beau brun.
Après avoir passer 10 minutes dans la salle avec la voyante Jen et Jack ressortirent en riant.
JACK - Tu ne me traîneras plus jamais dans un truc aussi stupide. S’exclama t’il.
JEN - C’est promis! Et la prochaine fois empêche moi de le faire. Je t’en pris.
JACK - Compte la dessus, je te fracasserais le crâne la prochaine fois que tu auras cette idée. Dit il en riant.
JEN - Marché conclue. Dit elle a son tour en éclatant de rire.
JACK - Bon on a des cadeaux a acheter pour demain je voudrais pas te presser miss?
JEN - Je te suis beau gosse. Déclara t’elle avec un sourire.

Joey passa devant la vitrine d’un petit magasin a Prodivence et découvrit une tenue pour bébé. Elle sourit et pénétra dans le magasin. Lorsqu’elle en ressortit elle se dirigea vers sa voiture et déposa le paquet. Lorsqu’elle se retourna elle vit un jeune homme au loin qu’elle aurait reconnut entre mille. Elle se rapprocha et s’écria.
JOEY - Et beau brun?
Pacey sourit et se retourna, lorsqu’il aperçue Joey derrière lui il eut le souffle couper, elle avait quelques choses de changer en elle. Mais il ne saurait dire quoi. Elle portait un petit haut rouge qui découvrait son ventre. Et un pantalon noir assez moulant, le tout recouvert de son long manteau noir. Il lui lança un grand sourire et déclara
PACEY - Alors Potter, on va en ville toute seule?
JOEY - En fait j’achetait quelques truc a manger car Audrey et son bambins viennent a la maison tout a l’heure alors il me faut de quoi nourrire ce petit monde. Et toi?
PACEY - Je suis venue acheter de quoi préparer le dîner de demain chez Gail. J’ai proposé a Dawson de faire a manger pour tout le monde, pour que Gail est moins a faire.
JOEY - Notre preux chevalier… J’ai l’honneur de vous présentez Pacey. S’écria t’elle en pleine rue.
PACEY - Toi… Toi tu vas voir. Il se mis a lui courir après en pleine rue comme des enfants et la moitié des gens les regardèrent de travers.
Au bout d’une bonne heure de shopping a deux les deux amis se dirigèrent vers leur voitures respective.
PACEY - Tu viens encore boire un verre avec moi? Proposa t’il.
JOEY - Ben oui pourquoi pas. Accepta t-elle volontiers.
Ils se garèrent devant chez Pacey et entrèrent dans la maison.
JOEY - Et bien sa fait pas longtemps que t’es là, mais c’est déjà très jolie. Déclara t’elle. Je vais poser tout sa dans la cuisine proposa t’elle. Elle se dirigea vers la cuisine alors que Pacey s’allongea sur le canapé pour enlevé ses chaussures. Elle rangea tout dans les meuble de la petite cuisine et pris les sachet pour les mettre a la poubelle.
Elle vint s’installer a côté de lui sur le canapé. Alors qu’il servait déjà un verre a la jeune femme.
JOEY - Heu tu n’aurais pas d’eau s’il te plait. Tu sais que je n’aime pas tellement le vin.
PACEY - Ah, excuse moi. Bien sur tiens. Déclara t-il en lui tendant un verre qu’il eut vite fait de remplir avec de l’eau.
JOEY - Merci, Pace. Dit elle avec un sourire.
PACEY - Il y a quelques chose que tu me cache? Demanda t’il soudain.
JOEY - Pourquoi sa? S’enquit elle.
PACEY - Je sais pas tu as l’air changée. Tu es encore plus belle.
JOEY - Je n’ai rien je t’assure. Mentit elle en détournant vaguement le regard.
PACEY - Si tu le dis. Pourtant je sais pas il y a quelques chose. Mais tu es très belle en tout cas.
Joey se sentit soudain un peu mal a l’aise d’avoir mentis a Pacey. Il fallait bien qu’elle le lui dise un jour mais pas maintenant. Il discutèrent juste cinq minutes puis Joey se redressa pour s’en aller mais Pacey attrapa sa main et murmura.
PACEY - Jo, reste.
Joey se retourna et le regarda. Celui ci se redressa et s’approcha d’elle. La jeune femme fut aimanté et ne put détaché son regard de celui de Pacey. Elle posa sa main sur la joue du jeune homme qui a ce simple contact frissonna. Il ferma les yeux et se laissa guider, il sentis la chaleur de sa peau contre lui. Il laissa ses lèvres glisser contre la peau de la jeune femme et l’embrassa tendrement. Lorsqu’elle sentit ses lèvres contre les sienne elle ne put résister et lui rendit son baiser passionnément.
Il la saisit entre ses bras et la serra contre lui, espérant ne plus jamais la perdre. Il l’embrassa plus passionnément encore. Pacey laissa glisser ses lèvres le long du cou de Joey et lui déposa un milliers de baiser sur l’épaule et descendit. Lorsque soudain Joey l’arrêta et le regarda droit dans les yeux.
JOEY - Pacey je suis enceinte… Souffla t’elle. Et elle s’en fut en claquant la porte derrière elle.
Pacey se réveilla en sursaut, remarquant que Joey n’était pas là, et que la porte n’avait pas claquer. Il avait juste rêver. Ce pouvait il qu’elle soit enceinte, qu’elle soit déjà avec quelqu’un.
Il Se leva du canapé mais manque de chance il trébucha et la petite table en verre le suivit et explosa juste a ses côtés. Heureusement qu’il eut le réflexe de se protéger le visage avec les mains. Les débris de verres volèrent dans tout les sens. Il se redressa une fois le chaos terminer et détermina l’états des lieu.
PACEY - Catastrophique… S’exclama t’il avec un sourire moqueur. Puis il regarda sa jambe et grimaça avec un sourire. Encore mieux. Reprit il. Bien sur. Il se baissa et remarqua une trame de sang le long de son pantalon. Il souleva et remarqua un débris assez gros qui l’avait couper. Il serra les dents et le retira. Bon et bien au boulot va falloir tout ranger, prendre la douche et puis travailler un peu aussi.

Cela faisait plus d’une demi heure que Jen se tenait devant son miroir et essayait de trouver les bon mots pour annoncé la nouvelle a Jack. Mais malgré le temps qui filait elle ne trouvait pas une seule manière de lui annoncer la mauvaise nouvelle a son meilleur ami sans l’ébranlé. Elle se sentit soudain mal a l’aise a l’idée de lui avouer ce gros secret mais il le saurais tôt ou tard. Et le jour venu elle aurais besoin de lui. Il n’y avait pas d’autre choix, il fallait qu’il sache. Elle sortit de la salle de bain et descendit les escaliers de la maison et trouva Jack installer dans un fauteuil au salon.
Jen - Jack? Je peux te déranger quelques instants? Demanda t’elle hésitante.
Au son de la voix de Jen, Jack se retourna. Il remarqua de suite que quelques chose avait changé. Son regard la trahissait, elle était inquiète il le sentait. Il la regarda droit dans les yeux lui montrant qu’il était là pour l’écouter. Jen vint s’asseoir a côté de lui. Il lui posa une main sur l’épaule et lui jeta un air compatissant pour l’encourager.
JEN - Jack, j’ai quelques chose a te dire?
JACK - Je t’écoutes.
JEN - J’aurais … Comment dire… Je suis… Il me faudrait ton aide… S’il te plait?
JACK - Pour quoi faire? Demanda t’il
JEN - En fait je… Je ne t’ai pas trouvé de cadeaux de noël et j’aurais besoin de ton aide pour savoir ce que tu veux. Lâcha t’elle sans réfléchir.
JACK - Pardon? S’exclama t’il surpris.
JEN - J’aurais besoin de ton aide pour te trouver un cadeaux.
JACK - C’est pour ça tout ce cinéma? Demanda t’il intriguer. Jen dit moi q’il y a quelques chose qui ne va pas.
JEN - C’est pas pour ça en fait. Je t’ai mentit. Avoua t’elle.
JACK - Que se passe t’il? S’enquit il.
JEN - Je vais subir une opération a cœur ouvert. Et j’ai peur car c’est une opération très rare et très longue et aussi très précise. Et j’ai besoin de toi. J’ai besoin de toi pour que tu vienne avec moi a l’hôpital dans une semaine. C’est un peu plus de deux mois. J’aimerais que tu soit la. J’ai besoin de toi s’il te plait.
Jack la regarda, le regard emplit de tristesse, la gorge sèche ne sachant que dire. Il était ébranlé par la nouvelle de sa meilleure amie. Mais ne savait pas comment réagir. Il se ressaisit avant de pleurer et la regarda droit dans les yeux et doucement murmura.
JACK - C’est tout? Il n’y a rien d’autre? Demanda t’il hésitant voyant le regard de son amie se dérober.
JEN - Oui c’est tout. Mais j’aurais besoin de toi.
JACK - Jen, je veux que tu me regarde droit dans les yeux et que tu me dise que tu m’as tout dis.
JEN - Je te jure que je t’ai tout dis. Dit elle en le regardant droit dans les yeux.
Même si Jack ne parut pas convaincu il fut forcé d’admettre que si elle mentait, elle le faisait bien. Pourtant quelques chose le dérangeais dans son regard elle n’était elle même pas sur d’elle. Il lui sourit et doucement lui souffla
JACK - Bien sur que je serais la. Je serais là pour toujours Jen.
Il l’a pris dans ses bras et la serra contre lui et la berça. Ils restèrent ainsi un long moment sans dire un mots.
Jen garda le silence et savoura l’étreinte chaude des bras de son meilleur ami, sachant que peut être elle ne pourrais être dans ses bras dans plus d’une semaine. Elle avait mentit a Jack, du moins elle lui avait cacher la vérité. Toute la vérité elle ne l’avait pas dévoilé elle n’avait réussit, ou peut être n’avait elle pas osé. Elle ne savait pas très bien au juste. Elle ferma les yeux. C’était trop dur de lui dire qu’il y avait des chances qu’elle meurent durant cette opération spécifique. Elle serra les dents et se promit de ne pas lui en parler pour évité de le retourné encore plus. Elle ravala la fin de son mensonge et esquiva un petit sourire pour Jack. Celui ci le lui rendit mais difficilement encore sous le choc de la nouvelle.
Jen leva les yeux vers le cadre accrocher sur le mur et sourit vaguement. La photo la représentait avec Jack en été il y a 2ans pour le mariage de la mère a Dawson.

Soudain on toqua a la porte. Jen se redressa et alla ouvrir la porte pour découvrir Dawson.
JEN - Hey, Dawson! Comment vas tu? Demanda t’elle pleine d’entrain en essayant d’oublier la quart d’heure terrible qu’elle venait de passé avec Jack.
DAWSON - Bien et toi? Demanda t’il avec un grand sourire après l’avoir embrasser sur la joue.
Son amie lui rendit un grand sourire et l’emmène dans le salon.
JEN - Tout va plutôt bien. J’ai juste quelques soucie avec les cadeaux de demain soir. Déclara t’elle.
JACK - Oui, on était juste entrain d’en parler. S’exclama t’il un peu ailleurs. Salut, ça va? Demanda t’il.
DAWSON - Mieux que toi on dirais? T’en fais une tête qu’est ce qui ce passe? S’enquit il.
JACK - Rien… Je…
JEN - Il a pas dormis de la nuit. Faut y arriver avec moi qui suit insomniaque dans la pièce d’a côté. Le coupa t’elle de vitesse.
DAWSON - Tu m’étonnes c’est une vrai pille électrique. Je comprend mieux pourquoi t’es si blanc et tu a des petits yeux. Avoua t’il.
JACK - Ouai, la je te donne entièrement raison. Déclara t’il en essayant tant bien que mal de cacher son malaise.
DAWSON - Alors les jeunes qu’est ce qu’on fait cette après midi? Demanda t’il.
JEN - Et bien ce que tu veux on t’écoutes. Proposa t’elle.
JACK - Je suis pas tellement en forme si jamais alors soit vous y aller cool, ou je pense rester ici a me morfondre et me détendre. Si personne n’y voit d’inconvénient. Demanda t’il.
DAWSON - Tu vas nous lâcher toue l’après midi tout seul? Demanda t’il étonné.
JEN - Jack si c’et a propos de ce que je t’ai dis je te jure que c’est tout. Je ne te ment pas. Essaya t’elle d’avancé.
JACK - Je n’en suis pas si sur. Dit il doucement. Mais je ne veux pas qu’on en parle maintenant.
DAWSON - Moi au contraire j’aimerais bien qu’on en parle maintenant. S’exclama t’il entre les deux ami.
JEN - Heu… Déclara t’elle. Ce n’est rien de grave.
JACK - Bien sur! Dit il légèrement nerveux.
DAWSON - Jack? Dit moi ce qui ce passe.
JEN - Non il n’y a rien. C’étais juste une petite histoire de rien du tout entre nous.
JACK - Je ne veux pas tout ça je veux que tu me dise la vérité. Je n’aime pas quand tu me ment Jen.
DAWSON - Pourquoi tu lui as mentit? S’enquit il. Qu’est ce qu’il se passe a la fin. Jen? Dit moi quelques chose. Jack?
JACK - Je ne sais pas moi.
JEN - Je risque de mourir pendant l’opération! Révéla t’elle en criant ne supportant plus entendre ses deux amis jouer au ping-pong verbal. Voilà tu avais raison je t’ai mentit Jack, je risque de mourir durant cette opération. Et voilà comme ça Dawson tu sais ce qu’il se passe. Je vais me faire opéré a cœur ouvert et c’est une opération spécifique très rare et très longue qui ne garantie pas que je reste en vie. S’écria t’elle.
Dawson et Jack restèrent muet et observèrent la jeune femme qui venait de leur avouer toute la vérité. Cette déclaration percuta Jack encore plus qu’avant il ne put prononcé un seul mot et fut choqué par la manière dont Jen lui avait annoncé. Quant à Dawson il regardait tour a tour Jen et Jack pour vérifier que ce n’était pas une plaisanterie. Mais lorsqu’il vit le visage de Jack plein d’effroi il compris que c’était une révélation et non un jeu. Il chercha un instant les mots qu’il aurait put dire mais n’en trouva aucun et lorsqu’il plaça deux mots ce fut ce qu’il eut trouvé de mieux.
DAWSON - Je suis désolé. Souffla t’il.
Un silence régna entre les trois ami qui restèrent planté là sans savoir quoi dire. Puis quelques larmes coulèrent sur les joues de Jen. Jack la prit impulsivement et instinctivement dans ses bras, comme pour la protéger. Mais il savait qu’il ne pouvait pas la protéger de ce qu’elle allait subir, pourtant il aurait aimer. C’est pour ça qu’il était en colère. Parce qu’il n’avait aucun moyen de l’aider, hormis le fait d’être là. Dawson passa ses bras autour des épaules de ses ami et les serra a son tour contre lui. Un silence lourd et pesant régna dans la maison, comme si la vie cessait un instant de parcourir son chemin.

Le lendemain matin Dawson descendit les escaliers avec des cartons plein les bras.
DAWSON - Maman, je pose tout sa où?
GAIL - Heu… viens pose tout sa près du sapins s’il te plait mon chéri. Ils viennent quand…
DAWSON - Et bien Joey ne devrait pas tarder a venir nous donner un coup de main, et les autres arrives ce soir. Ils sont allé en ville acheter des cadeaux de noël. Expliqua t’il. Au même instant Joey apparut sur le seuil de la véranda des Lerry.
JOEY - Besoin d’aide? Demanda t’elle.
GAIL - Trésor tu tombe bien, j’ai besoin de toi.
JOEY - J’arrives, il suffit de me dire ce qu’il faut que je fasse. Se proposa t’elle.
GAIL - Il faut dresser la table, ranger le salon, préparer a manger. Déclara t’elle.
JOEY - Je croyais que Pacey faisait a manger? S’étonna t’elle.
GAIL - Et bien… S’étonna t’elle.
DAWSON - Oups, ma faute j’ai oublier de te le dire mister Pacey c’est proposer de venir faire a manger si tu n’y voyait aucun inconvénient?
GAIL - Et bien non, d’ailleurs tu veux mon avis, sa m’arrange il y a moins a faire. S’exclama t’elle avec un sourire pour Joey. Puis elle s’éloigna chercher quelques choses.
JOEY - Tu veux mon avis ta mère est un phénomène.
DAWSON - Sa je n’en doute pas une seconde. Toi, ça va? Tu as l’air un peu sur un nuage. Nous cacherais tu quelques choses?
JOEY - Moi non, mais qu’elle idée?
DAWSON - Je ne sais pas, c’est peut être cette malice au font de tes yeux qui me fait pensé sa. Dit il avec un sourire puis il s’éclipsa.
Joey sourit puis soupira, il était claire qu’elle ne pourrait le garder plus longtemps pour elle. Peut être que ce soir était le bon moment pour leur apprendre la nouvelle.
Elle tira la table puis chercha une nappe dans un des tiroirs de la commode. Mais lorsqu’elle se baissa elle émit un petit cris de douleurs. Elle s’accrocha au meuble et fit la grimace. Que pouvait il bien lui arriver. Elle serra les dents jusqu’à ce que la douleur passe. Puis doucement se releva mais au même instant ou elle se redressa une énorme douleur lui transperça le ventre, et ne pouvant se retenir elle cria haut et fort. Dawson dans la pièce a côté lâche le carton remplit de verre et accouru auprès de son amie. Gail quant à elle sursauta depuis le jardin et rentra très vite pour voir ce qui ce passait. Elle trouva Joey entrain de pleurer dans les bras a Dawson. Celle ci s’accrochait au jeune homme comme si elle allait tomber. La douleur amplifiait chaque seconde. Sachant pas ce qu’il lui arrivait Dawson planta son regard dans le sien et doucement lui demanda.
DASWON - Joey dis moi ce qu’il faut que je fasse je t’en supplie.
Joey le regarda avec un air triste et réussit a lâcher quelques mots.
JOEY - Le bébé…
Dawson n’en crut pas ses oreilles, mais ne pensa a rien d’autre que d’aider Joey. Dawson tenta tant bien que mal de se contrôler, que se passait il hier Jen et aujourd’hui Joey. Qui avait décider de faire de leur fêtes de noël un cauchemar. Il réagirait sur le thème un autre jour il la porta dans ses bras et sortit de la maison pour la mettre dans la voiture. La jeune femme commençait a sentir que les douleur s’affaiblissaient mais elle avait tellement peur que le bébé ait quelques chose qu’elle se laissa conduire a l’hôpital par Dawson.

Audrey gara sa voiture dan la cour de Joey et ouvrit la portière puis fit descendre Julien de la voiture. Quand elle sonna elle fut étonné de voir que la maison était vide. Elle remonta en voiture et décida d’aller voir chez Pacey. Elle gara enfin sa voiture devant la petite maison au bord de la mer. Elle grimpa les marches et toqua a la vitre. Très vite Pacey apparut sur la véranda et le petit Julien courut pour lui sauter dans les bras.
JULIEN - Parrain! Tu es là. S’écria t’il.
PACEY - Ah! Mon grand bonhomme. Comme tu m’as manqué pendant que j’étais a Boston. Tu sais quoi petit bout, j’ai une grande nouvelle pour toi et pour ta maman.
AUDREY - A oui, et c’est quoi cette grande nouvelle.
PACEY - Et bien je m’installe a Capeside. Donc les visites seront de plus en plus fréquentes. Je passerais même le week-end, et s’il veut il pourras venir dormir à la maison. Déclara t’il avec un grand sourire.
JULIEN - C’est vrai?
AUDREY - Pacey! S’écria t’elle. Mais c’est génial.
JULIEN - Ouai! Parrain reviens vivre ici. C’est tout près de chez nous maintenant. S’exclama le bambin tout heureux.
PACEY - Bonjour belle demoiselle, quand même. Dit il en déposant le petit garçon et en serrant la jeune femme dans ses bras. Tu m’as manqué Audrey.
AUDREY - Tu m’as manqué aussi.
PACEY - Alors, toujours pas de nouvelle de Ben? Demanda t’il.
AUDREY - Tu parles il ne reviendras pas. C’est sans doutes mieux ainsi. Je me débrouille très bien sans lui. Hein Julien, on est des pro tout les deux.
JULIEN - Ouai, on a plus besoin de papa, il est parti et nous a laisser tout seul alors maintenant qu’il reste ou il ai. Affirma t’il d’une voix forte.
PACEY - Et ben dites donc! C’est gaie avec lui. Dit il en riant.
AUDREY - Ah ça y a aucun doutes. Déclara t’elle.
PACEY - Tu veux peut être rentré? Proposa t’il.
AUDREY - Merci. Je devais retrouver Joey chez elle il y a 15minutes mais il n’y a personne. Annonça t’elle.
PACEY - Elle a du oublier de te dire qu’elle aidait Dawson et Gail a préparé le repas et la table pour ce soir. Je dois y aller dans une demi heure pour préparé a manger. Si tu veux tu viendras avec moi. Déclara t’il.
AUDREY - Merci, beaucoup. Dit elle en le suivant ta l’intérieur.
PACEY - Vous voulez boire quelques chose de chaud? J’allais faire du chocolat. Proposa t’il.
JULIEN - Moi j’aime pas le lait je peut pas boire le chocolat. S’exclama le petit.
PACEY - A oui c’est vrai. Tu préfère du thé, si tu veux j’en ai aux fruits? Demanda t’il avec un sourire malicieux.
JULIEN - Hum… C’est trop bon ça. Confirma le petit garçon avec un sourire.
AUDREY - Moi je prend une tasse de chocolat avec toi Pacey. Déclara t’elle.
PACEY - Très bien ça arrive, installes sur le canapé. Faites comme chez vous.

Dawson sortit de la voiture accompagné de Joey qui allait de nouveau mieux, le médecin avait dit que ce n’était pas grave que c’était parce qu’elle était nerveuse a propos de quelques chose, et qu’il fallait qu’elle sorte ce stress d’elle. Joey savait de quoi venait le stress. Pacey était en ville et il fallait qu’elle lui avoue qu’elle était enceinte. C’était aussi simple que ça. Ils gravirent ensemble les deux marches les séparant de la porte des Leery quand la voiture de Pacey et celle d’Audrey se garèrent dans le jardin des Leery.
JOEY - AUDREY! S’écria t’elle.
Elle courut jusqu’à la jeune femme et la pris dans ses bras, cela faisait un petit moment qu’elles ne s’étaient plus vu.
AUDREY - Ma puce comme tu m’as manquée. Avoua t’elle.
JOEY - Coucou Julien. Déclara t’elle une fois l’étreinte terminer.
JULIEN - Bonjour Marraine. Comment tu vas? Demanda t’il avec un énorme sourire sur les lèvres.
JOEY - Très bien petit chenapan. Et toi? Raconte moi qu’est ce que tu as fais de beau?
JULIEN - Oh la la plein de chose, c’est trop long a expliquer je t’en parlerais demain. Maintenant il faut travailler a dis Parrain.
JOEY - Pace! S’exclama t’elle avec un sourire.
PACEY - Hé la dure lois de la nature… Les hommes doivent travailler pour plaire au femme! Déclara t’il moqueur.
JOEY - Tu me plait déjà comme ça va! Renvoya t’elle sur le même ton.
AUDREY - C’est vrai qu’on t’aime bien paresseux et grognon. Rajouta celle ci ironique.
DAWSON - Et bien, t’en prend pour ton grade mon pauvre vieux déjà dès que t’arrive. Et ce soir quand tout le monde sera réunit que ce passera t’il? Demanda t’il curieux.
PACEY - On risque de me sauter dessus. Au secours! S’écria t’il.
Tous éclatèrent de rire et entrèrent dans la maison des Leery.
Joey lança un regard en guise de remerciement a Dawson pour n’avoir rien dit a propos de cette après midi. Sûrement qu’il avait comprit que c’était a elle de leur dire. Même s’il se demandait toujours qui pouvait être le père.

PACEY - Tout le monde a table! Vite vite vite! S’écria t’il. C’est chaud attention. Rajouta t’il en posant les plats sur la table.
Tout le monde s’installa autour de la table. Gail, Dawson, Lily, Julien, Audrey, Jen, Jack, Joey et Pacey.
GAIL - Pacey, tout a l’air absolument merveilleux.
AUDREY - J’espère juste que c’est aussi bon que merveilleux parce que je meurt de faim, et je ne voudrais pas mourir intoxiquer. Se moqua t’elle gentiment.
JOEY - Je suis sur que c’est très bon.
PACEY - Merci Joey. Déclara t’il reconnaissant.
JEN - Bon on mange ou on admire et on parlotte. C’est pas tout mais j’ai faim moi. Les pressa t’elle.
PACEY - C’est bon, par ici les assiettes! S’écria t’il.
Il servit tout le monde et s’installa avec eux a table. Puis tout le monde goûta au plat de Pacey. Celui ci les regarda tour a tour et s’enquit du silence qui régnait dans la pièce.
PACEY - Ce n’est pas bon? Je le savait j’aurais jamais du mettre ce dernier assaisonnement dedans. Railla t’il déçue.
JACK - Pacey… Commença t’il.
JOEY - C’est… Délicieux.
GAIL - Fantastique.
DAWSON - Je suis bluffé.
JEN - Carrément trop bon.
JACK - Je suis d’accord avec tout le monde.
Pacey retrouva le sourire très vite et éclata de rire bientôt suivit par tout le monde.

Gail, Joey, Audrey et Jen ramenèrent les assiettes et les couverts en cuisine. Tandis que les garçons rangeaient la table et remettaient le couvert pour la suite.
Pacey posa alors le plat de dessert sur la table, emplit de mousse, de gâteaux et de biscuit au chocolats de toute les sorte, accompagnés de fruits rouge et de coulis. Il servit tout le monde puis Jen déclara
JEN - C’est pas l’heure des cadeaux? Demanda t’elle avec impatience.
DAWSON - Très bien allons y pour les cadeaux.
JOEY - Je propose qu’on commence par les petits bout. S’exclama t’elle en parlant des enfants.
JEN - Très bien. Alors qui distribue?
JACK - Aller je me porte volontaire. Alors celui là c’est de moi et Jen pour toi Julien.
Le petit attrapa le paquet et s’empressa de l’ouvrir pour trouver une belle peluche en ours toute douce. Il fit un grand sourit et embrassa Jack et Jen.
JULIEN - Merci.
JACK - Celui là c’est de ton parrain. Dit il en le tendant a nouveau au petit garçon qui l’ouvrit très rapidement. Il découvrit un belle voiture télécommander. Il piailla et courut et sauta dans les bras de son parrain.
JULIEN - Merci.
JACK - Celui la est de Dawson et Gail. Julien ouvrit le cadeau et fut émerveiller par le jeu qu’ils lui avait offert.
JOEY - Et celui la c’est de moi. Dit elle en lui tendant un petit paquet. Il l’ouvrit doucement et hypnotisa un long moment ce qu’elle contenait.
JULIEN - C’est trop jolie. Merci. Tu veux bien me le mettre?
JOEY - Viens là. Elle lui passa la gourmette alors que Jack donnait les cadeaux aux autres.
JACK - Tiens Lily celui la il est de Jen, Joey, Audrey , Pacey et Moi.
La fillette regarda le grand paquet et arracha très vite le papier pour découvrire un petit vélo tout rouge.
LILY - Merci. S’écria t’elle en faisant le tour de la table pour distribuer des bisous.
GAIL - Tiens chérie celui là est de moi et Dawson.
La fillette dont les yeux brillaient ouvrit lentement le paquet et découvrit un magnifique mascotte du roi lion. Et un beau bracelet. Elle embrassa très fort sa mère et son frère.
Ce fut au tour des grands de recevoir leur cadeaux. Dawson offrit un chevalet a Joey, pour qu’elle puisse reprendre la peinture. Joey avait acheter un collier en or pour Jen et un pull pour Jack. Joey eut droit a un ensemble de soin pour le corps de Jen et Jack et Pacey lui offrit un bracelet en argent. Pacey avait acheter une des série noire des films que Dawson aimait beaucoup. Jen et Jack eurent le droit a un souvenir de Boston que Pacey avait trouver pour eux.
Joey offrit une esquisse qu’elle avait faite elle même a Dawson et Gail, qui les représentaient tout d’eux avec Mitch. Dawson offrit un livre a Audrey et celle ci offrit un ballon de basket dédicacé a Pacey. Chacun eut son bonheur mais Joey avait encore un cadeau a leur donner. Elle but une gorgé d’eau et déclara
JOEY - Moi j’ai encore un cadeau pour vous. Annonça t’elle. J’ai eu t un coup de fil de mon docteur hier matin et figurer vous qu’il m’a annoncé une grande nouvelle. Je suis enceinte. Déclara t’elle.
Tout le monde fut surpris sauf Dawson mais il la félicitèrent tous chaleureusement.
AUDREY - Non! Et c’est qui le père? Demanda t’elle de suite.
JEN - Tu vas être maman? Dit elle émut.
PACEY - Enceinte…. Répéta t’il comme si il rêvait. Il repensa a son rêve et prit peur. De qui pouvait elle bien être enceinte.
GAIL - Mes félicitation Trésor. Dit elle en la prenant dans ses bras.
JOEY - Merci, mais il me manque un Parrain et une Marraine. J’ai beaucoup le choix, je sais. Mais je ne veux pas que vous croyez que les autres je les aime moins j’avais un choix a faire et je dirais que Jen ferais une marraine parfaite et Jack un parrain parfait. Annonça t’elle.
Jen sentit les larmes lui monter au yeux. Elle se leva et prit Joey dans ses bras.
JOEY - Mais pleure pas c’est normal. Déclara t’elle.
Jen essaya de sourire mais c’était peine perdue elle ne pleurait pas a cause de la naissance du bébé même si elle était très émut. Mais elle avait peur de ne jamais le connaître a cause de son opération. Il fallait qu’elle en parle a Joey.
Pacey regarda la scène intriguer. Il décida de se lever et de sortir de la pièce un instant. Joey le vit et se demanda ce qu’il lui arrivait. Elle allait juste avouer que c’était lui le père.
JOEY - Tu permet deux seconde je veux vite aller voir Pacey.
JEN - Bien sur. Félicitation.
JOEY - Merci. Dit elle avec un sourire.
Elle contourna la table et se glissa dans le couloir a la suite de Pacey. Elle le retrouva dans la véranda assis sur une chaise observant le vide.
JOEY - Hey.
PACEY - Hey. Répéta t’il.
JOEY - Qu’est ce qui ce passe? Tu veux pas rentré j’allais annoncé qui était le père.
PACEY - Avec qui a tu pu coucher? S’exclama t’il un peu triste.
JOEY - Qu’elle question. S’étonna celle ci étonné de la façon dont il lui demandait cela.
PACEY - Non mais c’est vrai, je suis revenue Joey, revenu pour toi. Rien que pour toi. Ce qui s’est passer il y a 2 mois n’était pas une erreur. C’était magnifique. Et je ne voudrais pour rien l’oublier. Je reviens et je m’aperçois que la femme que j’aime a fait un enfant.
JOEY - Pace? Je peux en placer une? S’il te plait? Demanda t’elle. Cet enfant je l’ai voulu, je l’aime, et cet enfant n’était peut être pas prévue là. Mais il est là et si tu m’avais laisser finir tu saurais que je ne suis capable de faire un enfant qu’avec une personne que j’aime plus que tout. Cet enfant a 2 mois Pacey. 2 mois. Répéta t’elle.
PACEY - Oui et qu’est ce que tu cherches a me dire par là? Je ne comprends rie…. 2mois? Il a deux mois? S’exclama t’il.
JOEY - Oui il a deux mois Pacey. Dit elle avec un sourire.
PACEY - Donc… sa veut dire que….
JOEY - C’est toi le père de cet enfant? Oui. Tu es le père de ce bébé. Je n’aurais pu en avoir un avec personne d’autre Pacey.
PACEY - Alors, sa veut dire que tu m’aimes plus que tout?
JOEY - N’exagérons rien! Ironisa t’elle.
PACEY - Oui c’est vrai il ne faut pas abuser. Dit il moqueur.
Puis il l’attira a lui et l’embrassa tendrement.
JOEY - Je t’aime plus que tout. Avoua t’elle.
PACEY - Je t’aime aussi.
Ils entrèrent mains dans la mains et retournèrent auprès des autres. Mais avant de rentré dans la salle Pacey souffla
PACEY - On va avoir un bébé?
JOEY - Oui on va avoir un bébé. Acquiesça t’elle avec un sourire.
Il lui déposa un doux baiser sur les lèvres et il entrèrent dans le salon.

Jen serra fort la main de Jack, il fallait qu’elle leur avoue. Ils s’étaient installé sur le ponton comme ils le faisaient tout le temps lorsqu’ils étaient tous réunit. Il devait être minuit passé pourtant en ce soir d’hivers il faisait clair et sec. Soudain, un flocon virevolta au dessus de leur tête. Puis un second, un troisième… La neige se mit doucement a tomber et recouvrire le sol du ponton. Ils se mirent a rire et Jen trouva le moment propice même si la nouvelle serait dure.
JEN - J’ai une mauvaise nouvelle pour vous. Parce qu’il faut que vous sachiez. Mais j’espère qu’avec la soirée que nous avons passez et la nuit qui s’annonce cela passera mieux.
Elle prit sa respiration, soupira un peu et serra la main de Jack.
JEN - Il n’y a pas longtemps j’ai eu un problème au niveau du cœur. Les médecin n’ont pas sut me dire de suite de quoi il s’agissait, et je vais vous épargner les détails. Mais il s’avère qu’il faut qu’on m’opère. Cette opération est très rare et très risquer. C’est une opération a cœur ouvert, il va me falloir votre aide et surtout votre soutiens car je risque de ne pas y survivre. Car il y a seulement 70% de réussite, ce qui me laisse 30 chance sur 100 de mourir. Ce qui est énormes. Mais j’ai besoin de cette opération autrement je mourrais dans un an de toute façon.
Elle resta silencieuse un moment. Puis reprit. Si je vous l’avoue ce soir c’est parce que Joey m’a fait marraine et j’ai eut peur de ne jamais pouvoir le voir ce bébé. Alors je me suis dis qu’il valait mieux être honnête.
Pacey fut le premier a réagir, il passa son bras autour des épaules de Jen et la serra contre lui. Joey attrapa sa main et la serra sans la sienne. Dawson et Audrey étaient assis derrière elle et avaient posé leur têtes sur son épaules. Les 6 amis se serrèrent les un contre les autres sans dire un mots. Il regardèrent la neige tomber et recouvrir Capeside d’un grand manteau blanc.

7mois plus tard.
Joey donnait naissance a Julianne, et fit de Pacey un homme comblé et complètement émerveiller par la petite. Quant à Jen, elle avait passé l’opération sans problème et avait été heureuse de voir sa filleule en bonne santé. Dawson était retourné a Los Angeles et avait fait le film de sa vie en coproduction avec le grand Steven Spielberg. Audrey et Julien avaient reprit l’ancienne maison de Pacey et avaient décidé de s’installé a Capeside. Jack avait trouver un poste d’entraîneur de foot au lycée de Capeside. Autant dire que la petite famille d’amis était enfin réunis.



Appréciation : C’est une très jolie histoire, relativement bien écrite. Elle comporte toutes les indications requises et je les trouve bien intégré. J’aime bien l’idée d’Audrey mère célibataire et le fait de voir Jen pendant sa maladie même si tu aurais pu développer un peu plus se côté-là.
Ecrit par Marjo 
Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (14:25)

t'es en week end je suppose.

stanary (14:25)

Non je crois que c'est surtout moi qui n'oublie jamais. Et oui je suis en week-end, mon seul moment de repos

Sonmi451 (14:27)

Profites bien.

Sonmi451 (14:27)

Tu bosses dans quoi?

Sonmi451 (14:27)

(oui je fais ma curieuse^^)

stanary (14:28)

Ah mais je suis encore trop jeune pour bosser. J'aime bien les curieuses vu que j'en suis une donc tu vois....

Sonmi451 (14:30)

Oh mais tu fais bien des études?

stanary (14:31)

Oui par contre je fais bien des études t'inquiète pas

Sonmi451 (14:31)

Alors c'est tu bosses mais c'est pas rémunéré.

Sonmi451 (14:32)

et donc des études de quoi? ^^

stanary (14:32)

Oui j'avais pas vu ça comme ça mais t'as raison.... c'est nul !

Sonmi451 (14:33)

j'ai toujours raison même quand j'ai tord

stanary (14:37)

Oui c'est bien d'espérer...

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play