VOTE | 148 fans |

Un Leery peut en cacher un autre

Fan fic Dawson : " Un Leery peut en cacher un autre "

Message du créateur :

Ce récit se passe dans la troisième saison. Cette fan fiction fait suite à l'épisode: " Nurse Pacey ". Elle se déroule le lendemain du baiser sur le bord de la route entre Pacey et Joey, l'adolescente se sent coupable vis à vis de Dawson et se prépare à lui en parler.


Assise sur un banc, Joey repensait à ce qu'il l'avait amené ici. Devait-elle franchir cette porte ? Devait-elle lui dire ? Tout c'était bien passé jusqu'alors, pourquoi vouloir tout changer en lui révélant ce qui ferait mieux de rester secret. Parce qu'il le fallait tout simplement soupirat-elle.....Lentement, elle se leva et marcha jusqu'à la maison qu'elle connaissait tant. Joey perdut dans ses pensées fixa la fenêtre de la chambre de Dawson. Au loin Paecy arriva derrière elle. Mais alors qu'il arrivait à sa hauteur et quelle ne l'avait toujours pas remarqué, Joey se retourna soudain pour partir et heurta Paecy, leurs lèvres se toucherent une nouvelle fois.

Joey : " Pacey ? "
Pacey : " Joey !...Ca va ? Tu ne tais pas fait mal ? ".
Joey : " Qu'est ce que tu fais là ?...C'est pas vrai !...Tu as l'intention de passer ton temps à m'embrasser ! ".
Pacey : " Du calme Potter...c'est toi qui mes rentrer dedans et ...".
Joey : " Qu'est ce que tu viens faire ici ?...Pacey ne me dit pas que tu es venu parler de l'incident d'hier à Dawson ? ".
Pacey : " L'incident ? C'est tout ce que c'était pour toi...( il sourit )...ne t'inquiète pas Joey, tu n'es pas la seule à manquer de courage...je suis seulement venu apporter des vidéos à Dawson ".
Joey : " Je repose la question une dernière fois Pacey...Qu'est ce que tu fais ici ? ".
Pacey : " La même chose que toi Joey ".
Joey : " Il faut que tu arrêtes, on sera jamais ensemble, je sais même pas si on pourra rester amis après le baiser d'hier...mais qu'est ce qui ta prit...tu peux pas imaginer la une nuit horrible que j'ai passer...Pacey ? ".

Pacey: ( Qui sourit ) " C'est drôle...quant à moi je ne me souviens pas avoir passer une aussi belle nuit depuis longtemps...j'avais l'impression d'être entièrement accompli...c'est étrange comme les gens peuvent interpréter différemment une situation...je suis désolé...désolé que tu es passé une si désagréable nuit...mais ce baiser je ne le regrette pas...il à existé...et je n'est pas l'intention de l'oublier ".

Joey: " Est ce que tu as au moins penser un instant que je pouvais ne pas avoir les mêmes sentiments pour toi ? "

Paecy: " Pour quelqu'un qui dit ne rien resentir, je trouve que tu te précipites drôlement vite chez notre ami Dawson...je ne me souviens pas que ton AJ à eu droit au même traitement de faveur quant il ta enbrassé...c'est pas la première fois qu'ont s'échangent un baiser Joey ! ...Je comprends pas pourquoi cette fois ci tu te mes dans une telle colère ? ".
Joey: " Pacey ce baiser .. "

Dawson en smoking apparait soudain devant eux. Son sourire s'efface et il cherche à comprendre de quel baiser parlent ses deux amis.

Dawson : " Quelle baiser ? "

Pacey et Joey restent un moment pétrifiés sans émettre la moindre parole. Tandis que Dawson commence à regarde Joey avec beaucoup d'inquiétude. Le coeur de Joey bat de plus en plus vite. Pacey n'arrive pas à prononcé la moindre parole. Joey se ressaisie et coupe se silence glacial entre eux. Joey sourit à Dawson puis Pacey fait de même.

Joey : " Dawson ! Pacey c'est Dawson !".
Pacey: " Dawson !...ca va ?..Escuse notre Joey, elle à oubliée de se sécher les cheveux ce matin...elle dit des choses bizarres ".
Dawson: " Bonjour Pacey...Ce sont les fameuses cassettes ? ".
Pacey: " Oui, directement prélevé dans la collection personnel de mon homosexuel de frère...dit donc quelle classe, tu vas ou comme ça ? ".
Dawson: " J'ai encore du mal à le croire...mais tener, lisez cette lettre...".
Pacey: " Ca fait trés officiel...Alors...Monsieur Leery ...etc..le club des cinéastes de Providence...vous décernes le prix...pour votre dernier film".
Joey: " Dawson tu te rend compte ? ".
Dawson : " Pas vraiment ... je n'est pas réussi à dormir de la nuit...Je ne sais même pas comment ils ont vu l'un de mes films ".
Pacey: " C'est drôle, j'avais jamais entendu parler de cette association ? Tu la connais Dawson ? ".
Dawson : " A vrai dire non, mais il doit y avoir des milliers d'associations de ce genre dans le pays...je compte sur vous...Pacey tu peux emprunter la voiture de ton père ?".
Paecy: " Hein ?...heu oui...( il regarde Joey )...enfin non.. j'ai..comment dire...un truc important à faire, Dawson, tu comprends je peux pas venir ".
Dawson: " Je ne te cache pas que je suis déçu...Bon...ont pourraient demander à Doug de nous transporter Joey et moi...c'est bien le jeudi qu'il assiste la police de Providence ? Je profiterai de l'occasion pour le remercier pour ses vidéos ".
Paecy : " Non ! Tu peux pas ! Dougi est ...malade...enfin il est pas là ! ".

Joey un peut à l'écart de ses amis fait tout pour évitér le regard de son meilleur ami. Elle est terrifié que Dawson lise dans ses yeux que quelque chose à changé en elle. Toutefois Joey ne peux s'empéchée au bout d'un moment de contemplé son ami d'enfance, ce smoking qu'il porte ranime en elle des souvenirs heureux et l'epace d'instant Joey oublie son secret et ne voie plus que son meilleure ami incroyablement élégant. Un sourire apparaît sur les lèvres de la jeune fille et elle ne baisse plus les yeux. Dawson porte soudain son regard sur elle, leurs âmes se rencontre l'espace d'un instant. Joey réalise à ce moment, quelle est incapable d'affrontéé se regard toute une journée.

Joey: " Dawson, je ne crois pas que je vais pouvoir venir moi aussi ".
Dawson: ( Sourit ) " Je vais finir par croire que vous ne voulez tous simplement pas venir...moi qui comptait partager le prix avec les vedettes de mon film ".
Paecy : " tu as parlé d'un prix ? De l'argent...il y à de l'argent à la clé ? "
Dawson: " Oui, 1000 Dollars, ce n'est pas beaucoup mais...".
Paecy: " N'en dit pas plus Dawson... je te dois bien ça après tous, je viens ! Oublie Dougi, je suis prêt à te transporter sur mon dos j'usqu'à Providence".

Joey pense à l'université, cette argent serait le bienvenu pour financer ses études. Elle pèse le pour et le contre puis prend une décision.

Joey : " Finalement je viens moi aussi, je ne peux pas prendre le risque que Pacey te fasse tous dépenser à Providence ".
Dawson : ( Qui sourit ) " Vous êtes vraiment les meilleurs amis que l'on peut avoir...même si ( il les regarde )...non rien...vous m'attendez, je vais laisser un mot pour mes parents ".

Dawson repart dans sa maison, Joey et Pacey le suivent du regard pour s'assurer qu'il ne les entend pas.

Joey: " Paecy, il est hors de question qu'ont passent la journée ensemble !...Tu n'as pas besoin de venir, Dawson te donnera à son retour ta part du prix ".

Paecy : ( Qui sourit ) " Je peux pas Joey...non pas que je ne suis pas tenter d'attirer notre ami Dawson dans la débauche d'un club mal famé de Providence...mais c'est à cause des vidéos de Dougi...comment dire...dissons qu'il est pas tout à fait au courant que je lui les est empruntés...et...dissons qu'il fait une sorte de fixation quasi maladive sur ses vidéos ".

Joey: " Ah oui...une fixation ? C'est drôle ça me rappel quelqu'un !
Paecy: " A oui ! Qui ça ? ".


Générique



Partie 1:

[ Le matin dans la cuisine de la grand mère de Jen ]

Jen : " Jack tu es drôlement matinale ce matin ? ".
Jack : " Jen tu es déja lève ? D'habitude le vendredi matin tu ne te lèves jamais avant 10 heures ".
Jen : " Jack tu es pitoyable...tu crois que j'ai oublié quelle jour on est ? ".
Jack: " Je deverais pas te le dire Jen...mais je crois que Henrie sort avec une autre fille...je suis désolé ".
Jen: " Jolie tentative...mais c'est raté...alors Jack c'est le grand jour...Je dois te trouver un petit ami aujourd'hui ".
Jack: " Tes pas obliger...je peut attendre ".
Jen: " Allez Jack ne me dit pas que ça ne te plairait pas d'entrer tous les soir dans un lit bien chaud ou ton petite ami t'attenderait ?. D'allez bras dessus, bras dessous à l'école...ne me dit pas non, je ne te croirais pas...de toute façon je tes promis de taider ".
Jack : " Jen on est à Capeside et je ne pense pas que la population hétero soit ravit de voire ça ".
Jen: " C'est là ou j'interviens Jack...si j'ai pus changer ma grand mère, je peux changer tous Capeside...allez finit ton petit déjeuner...Nous partons en chasse dans cinq minutes ".

[ Le quartier résidentiel de Providence]

La voiture de police ou sont Dawson, Pacey et Joey s'arrête. Joey est à l'arrière, Pacey est au volant et Dawson qui est assis à la place passager range les fiches de son discours. Un train de marchandise passe dans l'arrière plan.

Dawson : " 181 avenue Caulfied, on est arrivé...si j'avais su que c'était aussi près de la gare, ont auraient prit le train ".
Pacey : " C'est bizarre qu'ont veuillent te remettre un prix dans un quartier résidentiel, j'aurais plutôt pensé à une salle de cinéma ou un théâtre mais ça ".
Joey : " Terre appel Paecy, c'est une petite association de cinéma, pas la remise des Oscars ! ".
Dawson: " Il vaut mieux ne pas se fier aux apparences...Je suis comment ? ".

Joey s'avance entre les deux sièges avant et remet correctement le noeud de la cravate de Dawson, elle ne peut s'enpécher de sourire à Dawson, mais elle veille toutefois à éviter son regard. Pendant ce temps Pacey les regardes un court instant, mais il ne peut supporter trés longtemps de les voirent si uni, si inséparable et après avoir esquissé un sourire ironique, il prèfére regarder dehors. Dawson contemple Joey dans sa belle robe noire à bretelle quelle porte pour l'évenement. Quant Joey à finit, elle se rassis à l'arrière et croisse un bref instant le regarde songeur de Pacey.

Joey : "Tu es parfait...tu vas les épatés Dawson ".
Dawson: " Merci Joey...Toi aussi tu es magnifique... ( Il Sourit et prend une voie solennel ) ... Steven Spielberg n'à gagné son premier concours de cinéma qu'à 17 ans, je le devance de presque un an...mais il n'avait pas d'amis comme vous pour l'aider...je veux que vous sachiez que j'ai confiance en vous...je sais que sur cette terre cruelle, on n'est jamais sur de rien mais moi je sais que je pourrais toujours vous faire confiance et je n'aurais pas gagné ce prix sans votre aide...merci Pacey et Joey ".

Pacey regarde Joey dans le retoviseur intérieur de la voiture, elle est autant que lui mal à lèse.

Pacey: " Dawson...Joey et moi on ...c'est ton discours ? ".
Dawson: " Oui, je l'ai rédigé rapidement ce matin, comment le trouverz-vous ? Mais...j'ai l'impression que tu voulais me dire autre chose Paecy ?

Joey et Pacey se regardent une nouvelle fois dans le rétroviseur. Joey est éffrayé que Pacey parle. Elle pousse Dawson à l'extérieur de la voiture.

Joey: " Dawson ! Tu vas être en retard.. allez ont doient y allez...(A voie basse à Pacey ) Pacey ...Pacey...tu as entendu ? Il à confiance en nous ".

Pacey accouder à la portière droite dont la vitre est grande ouverte, regarde Dawson dans son retroviseur extérieur droit, d'un air songeur.

Pacey : " ... J'ai entendu ".

Les trois amis arrivent devant la porte d'entrée de la maison de brique aux volets fermés, un écriteau en carton invite l'heureux gagnant à entrer.

Pacey: " De plus en plus bizarre, la serrure semble avoir été fracturée ".
Dawson: " Ont entrent ? ".

L'intérieur est plongé dans l'obscurité, seule une petite bougie au fond de la pièce est allumée. Soudain la porte se ferme et un homme à moitier soûl surgit derrière eux.

Timothy: " SURPRISE LEERY !!! "
Joey: " Ahhhh ! ! ! ".
Timothy: " Ah .. Lionel allume les lumières, on à une mademoiselle paniquée...BRAVO Mitch, tu n'a pas eu peur vieux...tu es toujours digne du club ! ".

Les trois adolescents voient en face d'eux deux hommes en état d'ébriétés, habillés comme des clochards. Ils sont Sales et mal rasés.

Pacey : " C'est qui c'est malades ? ".
Timothy: " Allez sort de la Mitch..tu es ou ?...Vous êtes qui les petits jeunes ? Ne me dit pas que tu es l'une de c'est deux demies portions Mitchy...tu es lequel ? Le blondinet ou l'autre avec la coupe de caniche ".
Pacey: ( Sourit ) " Vous avez bu c'est ça ? Je vais oublier ce que j'ai entendu ".
Dawson: " Je suis Dawson...Dawson Leery...le fils de Mitch ".
Timothy: " Hein ? T'entend ça Lionel ? Mitchy à un morveux ! Pourquoi Mitch est pas là ?...Il est mort c'est ça ?...LIONEL T'ENTEND CA ! On est plus que deux du club encore en vie ! ".
Dawson:" Je suis désolé monsieur mais...mon père est vivant, je crois qu'il y à un malentendu, j'ai recu cette lettre et je croyais quelle m'était destiner, je suis un fan de cinéma...je croyais être invité à une remise de prix et ... vous connaissez la suite de l'histoire ".
Pacey: " Si je comprend bien, adieux les milles Dollars c'est ça ? ".
Timothy: " Oh mince quelle poisse...quand je pense aux risques qu'ont à prient pour faire cette blague, hein Lionel ? ".
Joey: " Les risques...Quelles risques ? ".
Doug:( Qui enfonce la porte ) " POLICE !!! PERSONNES NE BOUGENT ! "
Pacey: " Ce genre de risque...Joey ".

[ Retour à Capeside sur le campus avec Jen et Jack assient sur un banc ]

Jen: " Tu te prends trop la tête Jack...la vie est simple...regarde tous c'est mâles en sueurs, qui t'appelent avec leurs gros biscotos ...tout est une question d'interprétation...regarde le beau mâle qui parle à côté de cette peste de Tiffany Ambrose à quoi pense-t-il à ton avis ? ".
Jack: " Comment veux tu que je sache Jen...je ne sais pas...il doit pensé surement à comment l'inviter à sortir ce soir ".
Jen: " Jack, Jack, Jack...tu interprètes mal...regarde mieux...il ne la regarde même pas...il regarde derrière elle ".
Jack: " Derrière elle...l'arbre...? ".
Jen: " Désespérant ".
Jack: " La décapotable ? C'est vrai quelle est chouette...le garçon au volant aussi ".
Jen: " On chauffe Jack...Il ne regarde pas la voiture mais le beau mâle au volant...tous est une question d'interprètation...si tu restes sur l'idée que tous les garçons sont des hétéros...comment veux-tu avancés...par contre... ".
Jack: " ...Si on voie tous les garçons comme des homosexuels...c'est bien ça ? ".
Jen: " On y arrive Jack...première étape franchit...deuxième étape, tu vas choisir un garçon dans cette foule de muscles et d'hormones en ébullitions et ton objectif sera de demander à l'heureux élu son muméro de téléphone."
Jack: " Oh non...non je peux pas Jen ".
Jen: " Jack un peut de courage...qu'est ce que tu risques ? Qu'il te prend pour un gay ?
Jack: " Un gay avec un oeil au beurre noire, c'est ça que je risque. "
Jen: " Trés bien ont rentrent...Je vais sans doute faire un détour pour allez voire Henrie...Grand mère à demander de faire deux, trois courses tu peux tant charger ? ".
Jack: " Je croyais que tu voulais m'aider...non rien...Jen !...je choisis quelqu'un...je vais choisir quelqu'un...lui le blond qui lit assis sur les marches de l'église avec le pull rouge ".
Jen: " Jure que tu n'abandonneras pas Jack...jure que tu ne quitteras pas ce campus sans son numéro de téléphone...jure le Jack ou je part toute suite ".
Jack: " Je le jure...je me lance...j'y vais...tu vois j'avance...mon dieu j'avance ...en même temps il va pas s'envoler...Jen ! Je sais pas comment engager la conversation ?".
Jen: " Pourquoi tu commences pas par: Salut moi c'est Jack...moi veut faire un gros câlin avec toi...si tu veux pas, je me contenterais de ton numéro de portable ".
Jack: " Jen ! ".
Jen: " Et dire que c'est suposé être le sexe fort...je sens la migraine apparaître...Jack si tu es encore là dans dix secondes je te botte les fesses, grand mère ma tout apprit et croit moi tu tant souviendera...j'y cois pas ? Ca marche..il y va enfin...penser à remercier grand mère ce soir...on oublit...sinon c'est direct l'église dimanche...c'est êtrange, ce garçon me dit quelque chose...non sa doit être mon imagination ".


Partie 2:

[ Retour à Providence dans la maison de la dite association des cinéastes entouré par la Police ]

Timothy: " Et doucement les menottes...fallait pas vous donnez la peine de vous déplacez pour un ou deux tampons empruntés à la mairie ...ont les auraient rapportés ".

Des montres et des bijoux tombent de la poche de Timothy. Le policier à côté de lui ramasse par terre les bijoux.

Timothy: " Vuent qu'ont avaient fracturés la serrure, j'avais peur que quelqu'un en profite pour voler c'est trucs, donc je l'ai est mis en sécurité dans ma poche ".
Pacey: " Dougi...ca me fait drôle de dire ça mais je préférais que tu dises quelque chose plutôt que de sourire bêtement...tas de jolies dents ont à comprient ".
Joey: " vous avez vraiment un grain dans la famille ! ".
Doug: " Je pense à la tête que va faire papa...tu es en dehors de sa juridiction Paecy, tu sais ce que sa veut dire petit frère ? ".
Paecy: " Dougi, les devienettes et moi sa à jamais fait deux alors abrège ".
Doug: " Tu vas enfin avoir un cassier judiciaire Pacey, comme toutes les petites frappes du pays et il à fallut en plus que tu attires tes deux amis dans tes combines...je suis désolé Joey et Dawson que mon crétin de frére vous est attirés dans une de ses sales combines, la seule chose que je puisse faire maintenant, c'est d'appeler vos parents...( Doug regarde Joey )...excélente ta technique de drague petit frère, j'y aurais jamais penser ".
Dawson: ( Troubler ) " ... technique de drague ? ".
Pacey: " Fait pas attention à mon frère Dawson, il délire...oublie ce qu'il vient de dire ".
Dawson: " Oublier ? Pacey, je ne peux pas oublier ça ! ".

Joey menotté voit Dawson qui la regarde elle et Pacey, Joey paniquée qu'il comprenne ce qui se passe entre elle et lui essaye de changer de conversation, mais elle ne sait pas quoi dire, finalement elle donne un grand coup d'épaule à Paecy qui tombe sur le canapé du salon puis elle lui crie dessus.

Joey: " Mais c'est pas vrai ! Comment on peut être aussi idiot ! ...je vais avoir un cassier...Bessie va me tuer et...adieu la bourse universitaire ! ! ! ".
Dawson: " Joey qu'est ce qui t'arrive ? Paecy n'y est pour rien ".
Paecy: " Laisse tomber Dawson ".
Joey: ( A elle même ) " Détournement d'une voiture de police de Capeside, effraction dans une maison à Providence, vol de tampon dans une mairie et vol de bijoux, je suis bonne pour la chaise électrique ! ".

A son tours Dawson commence à paniquée.

Dawson: " C'est quoi ce cauchemard ! C'est une caméra cachée ? Doug, j'ai reçu une lettre qui m'invitait ici pour recevoir un prix pour un de mes films...et au finale ont est tombés sur c'est deux hommes qui semblent connaitre mon père...Pacey n'à rien avoir la dedans...je dois avoir la lettre que c'est hommes m'ont envoyés dans ma poche droite de ma veste...s'il te plait regarde là ".

L'officier Witter trouve en effet la lettre dans la poche de Dawson et la lit.

Doug: "...trés bien...bon dans ce cas, je vais voire ce que je peux faire pour vous...vous bougez pas ".
Dawson: " Pacey..qu'est ce qu'à voulu dire Doug par technique de drague ? ".

Pacey et Joey s'échange un regard, Joey change de converstion.

Joey: " Dawson...il y à plus important...comment c'est personnes peuvent connaître ton père et...tu m'avais jamais dit que Mitch avait tourné un film ? ".
Dawson: " Mon père est une vrai catastrophe avec un caméscope dans les mains...il doit y avoir une autre explication ".
Doug: ( Trés bizarre ) " C'est bon vous êtes libre...mais il faut que nous passions par le commisseriat pour que vous fassiez une déposition ".
Pacey: " Dougi tu pourais te réjouir pour nous, sourit, tes malades ? Tu tires une tête horrible, comment as tu fait pour les convincres aussi rapidement de nous libérés ?...Et qu'est ce qu'il à se gros ponpier à te mater comme ça ? ".
Doug: " Sa suffit comme ça Paecy...on y va ".
Pacey: " C'est drôle, j'ai une horrible image dans la tête maintenant...le gros ponpier avec sa grosse lance à eaux qui veut jouer avec Dougi ".
Dawson: " Encore une fois merci Doug, tu nous tires une grosse épine du pied.. j'espère que tu n'auras pas d'ennuie pour récupérer tes cassettes, elles sont dans la voiture de police de Paecy ".
Doug: ( Qui s'arrête ) " Quelles cassettes ? "

Quelques instants plus tard, dans une cellule du comisseriat de Providence, Pacey et les deux vieux amis de Mitch sont derrières les barreaux et pendant ce temps sur une autoroute à destination de Capeside, on voit: la voiture de police de Doug qui roule avec à l'arrière: Joey et Dawson qui essayent de se faire le plus discret possible face à un Witter en colère.

[ Maison de la grand mère de Jen ]

Andie: " Comment vous avez pu me faire ça tous les deux ? "
Jack: " Andie, je suis désolé, je ne pouvais pas savoir que tu avais l'intention d'inviter ce garçon à sortir ! ".
Andie: " Je ne tens veux pas à toi ! Tu sais bien que je ne t'en voudrai jamais Jack. Ce n'est pas faute d'avoir essayé ".
Gram: " Dieu ciel, mais qu'est ce qui se passe dans cette maison ?
Jen: " Bonjour grand mére...escuses nous pour le bruit...Andie et Jack se disputent les yeux d'un jolie petit blond ".
Andie: " Oh non Jen ! Tu vas pas tant sortir comme ça ! Passe encore que Jack essaye de convertir mon futur petit ami à sa tendence sexuel, mais toi ! Ouh ! Je te le pardonnerais jamais ! ".

Andie part en claquent violemment la porte.

Gram: " Jennifer est ce que je pourrais savoir quelle bétise tu as encore fait pour que cette pauvre jeune fille soit dans cette état ? "
Jack: " Andie est furieuse parceque Jen est déja sortie avec son futur petit ami, mais Jen sans souvient absolument pas, lui en tous cas il sans souvient trés bien ".
Jen: " Jack c'est pas sympa de tous rapporter à grand mère...je l'ai peut être rencontré dans ma période tequila du temps d'Abby...je m'en souviens plus du tout ".
Gram: " Jennifer ! Ce n'est pas un comportement pour une jeune fille de bonne famille, tu deverais allez t'escuser auprès de ton amie ".

Andie entre puis gifle Jennifer et repart aussitôt.

Andie: " Ah au faite Jen ! Prend ça ! ...Ah...je me sens beaucoup mieux ".
Jen: " Mais elle ma gifler ?...Elle à osé me gifler...pas un mot grand mère...si tu me sors que je doit tendre l'autre joue, je sens que je vais devenir violente à mon tours. ( Jack ouvre la bouche ) Toi non plus Jack, tu sais, tu devrais carrément avoir ton propre site, www point et ta soeur point com. Comme ça je pourrais envoyer un émail à Andie pour lui exprimé tous le bien que je pense d'elle en ce moment ! ".
Gram: " Puis je au moins espèré que cette incident n'aura pas de facheuse conséquence pour la trés importante journée de demain ".
Jen: " Grand mère demain c'est samedi .. Tu as pris tes pilules bleues avec les roses ce matin ? Il n'y à ni école, ni église à moins que tu me prépares une surprise comme tu en à le secret...c'est bon..je t'aiderais... tes copines du club de trico viennent c'est ça ? A moins que ce soit l'assommante Madame Arvicht: la femme du révérend qui nous rend une visite ? ".
Jack: " Je crois que Mme Ryan veut parlée de la journée de demain sur l'orientation ...avec les professeurs d'une université de Boston. Jen ne me dit pas que tu as pas encore commencer ton exposé pour demain, ont doient les remettrent à 8 heures, avant la conférence ! ".

Jen: " Un exposé ? Trés bien grand mère j'ai compris...aujourd'hui c'est dodo à huit heures après c'être bien brosser les dents et fait ses devoirs... j'espère au moins que le professeur qui nous sera attitré sera mignon...ça fera toujours plaisir à Jack ".
Gram: " Contente toi d'être présente à ton école demain Jennifer, ce sera déja ça de fait ".

Quelqu'un frappe à la porte.

Gale: " Bonjour Evelyne, Mitch et moi organisons un barbecue, voulez-vous vous joindre à nous avec les enfants bien sur ".
Gram: " C'est trés gentil de votre part Gale, mais les enfants on une journée importante demain, une autre fois peut être ".
Gale: " Vous êtes sur ? Mitch à préparé à manger pour une armée, il c'est enfin acheté le barbecue de ses rêves ".

A son tours, Mitch entre chez Gram le sourire aux lèvres.

Mitch: " Ca vous marque dans une vie de voir un de vos rêves les plus fous prendre forme. Vous venez c'est prêt ? ".
Gale: " Tu es pire qu'un enfant ! Mais Evelyne et les enfants ne peuvent pas venir, il y à cette fameuse journée d'orientation demain ".
Mitch: " En parlent d'enfant, vous n'auriez pas vu Dawson ? Il deverait être rentrée depuis longtemps ".
Gale: " Dawson est un grand garçon, il doit être avec ses deux amis, nous n'avons pas à nous inquiêtés, bonsoir Evelyne, les enfants ".


Partie 3 :

[ Le soir dans l'une des cellule du commisseriat de Providence ]

Pacey: " Mon père est connut dans tous Capeside pour sa ponctualité, il suffit de l'appeler à n'importe quelle heure du jour comme de la nuit et le Cherif Witter arrive... mais quand il s'agit de répondre présent à un appel de son fils, il à comme une absence...finalement je deverais être pas si pressé que ça de rentrer à Capeside, au moins ici j'ai un toit sur ma tête, ce qui sera pas le cas la bas: ni chez mon père et encore moins chez Doug...Si au moins j'avais gagné c'est milles Dollars ".

Timothy: " Parle moi fort petit, j'ai un mal de crâne atroce...".
Pacey: " C'était quoi votre plan, faire une blague à Mitch ?...Vous êtes des amis d'enfance ? ".
Timothy: " En quelque sorte ".

Pacey: " Vous êtes pas bavard...Vous connaisez pas le téléphone ?. Non parceque moi si j'ai envie de revoir un ami, je lui téléphone et je ne vais pas m'introduire par effraction dans une maison et monter une pseudo invitation que je crédibilise avec des tampons que je viens de voler à la mairie ".
Timothy: " Si je t'explique pourquoi j'ai fait ça, est ce que tu promets de te taire après ? ".
Pacey: " Je vous écoute ".

Timothy: " Mitchy est moi ont est des amis d'enfance, ont à fait les quatre cents coups ensemble...( Il Sourit ) ... Ont été des frères ... Jusqu'au jour ou on est tomber amoureux de la même nana...et depuis on c'est jamais revut. Ce mec c'est le meilleure ami que j'ai eu de ma vie...C'est difficile à expliquer...Tu dois avoir pas mal d'amis...Tu peux pas comprendre, ce que c'est d'avoir un seule vrai ami, un ami qui est tous pour toi, un ami qui te donne pas envie dans avoir d'autre...On c'est pas reparler depuis au moins quinze ou seize ans, je sais plus...Ce scènario bateau de remise de prix, c'est le seule truc que j'ai trouvé pour le revoir...Si il avait su que c'était moi, il serait jamais venu...tu comprends petit ? ".

Paecy: " Plus que vous croyez ... "
Timothy: " Et pour le prix...tiens prend ça...qui c'est, ci tu à de la chance, ce billet de loterie peut peut être t'aider ".
Paecy: " Merci ... Est ce que ca en valait vraiment la peine finalement de perdre son meilleur ami pour une fille ? ".
Timothy: " Ca fait quinze ans que je me pose cette question petit et j'ai toujours pas trouver la réponse ".

Le père de Pacey escorté d'un garde entre dans la pièce des cellules.

Pacey: ( Sourire nerveux ) " Je m'attendais à cette réponse...Ah ! ...Je vous conseil de vous bouchez les oreilles Timothy...Les Witters père et fils sont sur le point de vivrent un chaleureux moment...Salut papa, tu as fait bonne route ? ".

[ Panorama de la creek, le jour se léve le lendemain matin, la scène prend place dans la cuisine des Leery ou Mitch est de trés bonne humeur graçe à la trés belle journée qui s'annonce. Dawson entre dans la pièce ]


Mitch: " Bonjour Dawson, tu à bien dormis ? Je ne t'est pas entendu rentrer hier soir.
Dawson: " Je suis rentrée assez tard en effet. Tu ne devinera jamais qui j'ai rencontré hier soir ? ".
Mitch: " Ont joux aux devinettes c'est ça ? Pourquoi pas la Panthère rose ou le Chat botté ".
Dawson: ( Il Sourit ) " Non, un de tes vieux ami d'enfance ".
Mitch: " La tu m'intéresse beaucoup Dawson, qui est ce ? ".
Dawson: " Timothy, Timothy LEHMANN ".
Mitch: " Tim ? ".
Dawson: " C'est un copain de fac ? ".
Mitch: ( D'une voie rapide ) " Ou là tu rencontrés ? Il y à combien de temps ? ".
Dawson: " A Providence, hier après midi. Il y à un problème ? ".

Mitch: ( D'une voie stricte ) " Dawson, je vais te poser une question, tache de bien réflechir avant d'y répondre...Ta t'il dit qu'il comptait venir à Capeside ? "

Dawson: " Tout ce que je peux te dire, c'est qu'il sait que nous vivons à Capeside. Il ta envoyé une lettre en se faissent passé pour un club de cinéma, il y à deux jours, elle t'invitait à recevoir un prix pour un de tes film, comme il était écrit: Leery et que cette lettre concernait le cinéma, j'ai pensé quelle m'était adressé. Une fois là bas, je me suis retrouvé devant un homme soul qui était entrée par effraction dans la maison dont l'adresse était indiqué sur la lettre. Peut de temps après la police la arrêter. Au moment ou je te parle, ton ami doit être au commisseriat de Providence...Mais pourquoi te mes tu dans un telle état ?

Mitch: " Escuse moi Dawson...Je souhaiterais que tu ne parles pas de cette histoire à ta mère et surtout pas de Tim, est ce que tu peux faire ça pour moi ? ".
Dawson: " Oui...Mais qui est cette homme ? Je croyais que c'était un de tes amis ".
Mitch: " Il là été en effet, à une lointaine époque, mais ce n'est plus du tout le cas...C'est bien aujourd'hui la journée d'orientation ? Tache de ne pas être en retard ".
Dawson: ( D'une voie inquiête ) " A ce soir...Papa...".

[ Au même moment sur le campus du lycée de Capeside ]

Jack: " Jen accèlere la cadence sinon on n'y sera pas avant demain ".
Jen: " C'est inhumain de forcer les gens à se lever à à cette heure un samedi matin ".
Jack: " Un peut de courage, on est presque arrivé, pense aux beaux professeurs de Boston qui vont êtres là ".
Jen: " A cette heure de la journée, tout homme qui me tendera un bol de café chaud dans la main droite et un croissant dans la main gauche emportera mon coeur ".
Jack: " C'est Andie la bas ? Je paris quelle est arrivée ici il y à des heures. On dirait quelle sait déja trouvée un nouveau prétendant ".

Jen prend le bras de Jack et l'arrête nette. Elle à laire trés surprise.

Jen: " Jack...Je connais ce garçon ".
Jack: " Quoi ! Oh non Jen, tu vas pas me dire que tu es aussi sortie avec lui ? ".
Jen: " Non, mais par contre j'ai couché avec lui. Drue Valentine, la pire ordure que j'ai connu à New York, qu'est ce qu'il fait ici ? ".

Joey toute souriante arrive soudain devant ses deux amis.

Joey: " Bonjour, Jack, Jen alors pas trop dure de se lever à une si bonne heure du Week end ".
Jack: " Joey, je suis content de te voire, il faut dire que je me tape depuis ce matin la Miss boudeuse de Capeside ".
Jen: " Jack, c'est pas le moment que Drue et Andie me voient, on se rejoint dans la salle de conférence à plus, Joey...Joey ? "

Jen regarde le visage de Joey bizarrement, comme si elle croyait y voir quelque chose d'inhabituelle.

Joey: " Qu'est ce que tu à me dévisagé ainsi Jen, J'ai quelque chose sur le visage ".
Jen: " Jack, tu vois ce que je vois ? ".

Jack s'apprche à son tours et regarde le visage de Joey de trés près.

Joey: " C'est bon qu'est ce que vous avez ? Arrêter c'est pas drôle ! C'est la nouvelle blague à la mode ou j'ai un bouton ".
Jen: " Tu est radieuse aujourd'hui Joey, incroyablement radieuse ".
Jack: " Ah ça pour l'être, tu l'es ! Tu as un amoureux ? ".
Joey: " Mais pas du tout ! Qu'est ce qui vous prend ! ".
Jen: " Joey j'aimerais beaucoup continuer cette passionnante conversation, même si je crois deviner ce qui c'est peut être passer...il la enfin fait...Mais je doit filer à l'anglaise, à plus...Jack tu sais ce qui te reste à faire ".
Jack: "Interrogatoire Musclé...Alors Mlle Potter ou étiez vous hier soir ? ".

Mais Joey n'à pas le temps de répondre que Andie et Drue apparaîssent.

Andie: " Salut Jack...Joey...Je vous présente Drue..Drue Valentine...il va peut être bientôt s'installer à Capeside ".
Drue: " Enchanté de vous connaître...Jack c'est ça...tu es l'homosexuel et Joey ".
Jack: " Euh oui...Andie ta déja parler de nous...que je suis homo... ".
Drue: " Tu es bien Homosexuel c'est ça ? ...Andie ne ma rien dit à ce sujet mais je viens de New York, j'ai pris l'habitude de reconnaître les gens comme toi...Ca ne doit pas être facile dans une petite ville comme celle ci d'être le seule gay, tu dois avoir hâte de partir pour la grande ville...La vie pour ceux comme toi y est beaucoup plus facile...J'avais beaucoup d'amis gay à New York ".
Jack: " C'est vrai...C'est pas tous les jours facile mais je m'en sort assez bien ".

Dawson arrive à son tours et prend Joey par le bras.

Dawson: " Salut, tout le monde...Joey ".

Joey et Dawson se mettent un peut à l'écart des autres.

Joey: " Alors Dawson tu as parlé à ton père du type d'hier ? ".
Dawson: " Oui, il n'à pas semblé fou de joie d'entendre parler de ce Timothy, il m'à même interdit dans parler à ma mère. Je ne sais pas quoi en penser...En attendent ont deverraient y aller si on veut des bonnes places pour le conférence ".

[ Retour à la creek près de la maison des Leery. La voiture de Gale arrive...un homme à pied se dirige vers elle. Gale descent de la voiture et prend son sac à main ]


Timothy: " Bonjour Gale ".
Gale: " Bonjour...Veuillez m'escusez...nous nous connaissons ? ".
Timothy: " Tu ne me reconnait pas ? C'est vrai que cela fait trés longtemps ".

Gale essaye de deviner qui se cache derrrière cette barbe, son regard s'arrête sur les yeux bleux de l'homme et c'est yeux d'un bleu intense ranime en elle des souvenirs quelle croyait perdu, la sumergeant d'émotions.

Gale: " ...Oh mon dieu...Tim ! Est ce que c'est bien toi ? "
Timothy: " Tu ne ma pas completement oublier Gale, tu ne peut pas imaginer combien cela me fait plaisir ".

Gale les mains sur le visage essaye de retenir un sanglot.

Timothy: " Tu es toujours aussi belle que quand on c'est connut...Les années n'ont pas de prise sur toi ".
Gale: " Tim...Tu es fou de venir ici, si Mitch te voyait ! ".

Mitch apparait soudin dans le dos de Timothy

Mitch: " ...Il te dirait que tu n'est pas le bienvenu ici ! ".

Tim tend sa main à Mitch qui ne la prend pas, Gale voit soudain un bracelet en or au bras de Tim qui lui rappel un souvenir entre eux.

Timothy: " Les trois vieux amis, enfin réunis...sa faisait longtemps, n'est ce pas Mitch ? ".
Mitch: " Pas encore assez longtemps pour moi ! ".
Gale: ( A voie basse ) " L'inscription...Comment ai je pus l'oublier...L'inscription gravée au dos des bracelets ? ".
Timothy: " C'est toi qui as remporté l'amour de Gale, Mitch. J'ai tous perdu...La femme que j'aime, ma meilleure amie et toi mon frère. Pourtant c'est toi Mitch qui as les yeux plein de haine envers moi. Je croyais que le temps aurait arrangé les choses ".
Mitch: " Il y à certaine blessure qui ne se refferme jamais; maintenant va tens ! Ne m'oblige pas à hausser la voie une seconde fois, quitte tout de suite ma propriêté ! ".
Timothy: " Je ne vais pas m'imposé dans se cas...félicitation pour votre fils...il semble être un bon garçon...aurevoir Gale, sa à fait plaisir à mon vieux coeur de te revoir...Mitch...Prend soin de toi ".

Mitch ne prend même pas la peine de suivre du regard son ancien ami partir et reste les yeux fixés sur Gale.

[ Retour au Lycée à la Conférence d'orientation ]

Joey: " Dawson arrête de danser sur place, je vais finir par croire que tu as une envie présente ".
Dawson: " Joey, je suis déchiré entre d'un coté assister à cette réunion fondamentale pour mon avenir et de l'autre de suivre le deuxième acte de la pièce qui se joue entre mes parents et ce Tim ".
Joey: " En temps normale, je te dirais de rester ici et et de laisser les adultes régler leurs problèmes entre eux, mais tu as tellement mal choisit les places que c'est à peine si je comprend ce que dit ce prof, je parle même pas du prof, je voie qu'un point à l'horizon...En plus apparament il à l'air...Et doucement Dawson, je viens ! ".

Dawson prend la main de Joey et la tire hors de la conférence.

Jen: " Mignon, ce prof est vraiment trés mignon ".
Wilder: " Trés bien, maintenant que mon monologue est terminé, je vais répondre à vos questions...Qu'est ce que c'est ? ".

Une coupure de courant plonge toute la pièce dans le noir.

Jen: " Drue, je parie que c'est encore un de tes coups ".
Wilder: Un problème technique ?...Trés bien dans ce cas, je vais vous demandez d'évacuer tranquillement la salle et sans courrir merci ".

Les Lycéens sortent le sourire aux lévres de la conférences, Andie, Jen et Jack sont à la traînes et alors qu'ils sont prêt à atteindrent la sortie, le courant revient .

Wilder: " Attendez vous trois, venez ici...Je n'aurais pas perdu completement ma journée si je peux vous aider...asseyez-vous au premier rang, quelles sont vos noms et prénoms".
Andie: " Andie et Jack McPhee et Jennifer Lindley, monsieur ".

Le professeur Wilder cherche les exposés que chaque lycéens à du faire pour se présenter.

Wilder: "Mlle McPhee je vais commencer avec vous..."

Pendant que Andie se comporte en élève modèle qui à déja planifiée ses cinquantes prochaines années de vie, Jack et Jen passiantent.

Jen: " Si je te mets la main dessus: Drue Valentine, je donne pas chère de ta peau ".
Jack: " Jen tu peux me rappeler comment vivaient tes amis homosexuels à New York, c'est vrai qu'il y à des bars gay même dans le centre de Manhattan ? ".
Jen: " Tu dissais ? ..Euh, oui... Drue à au moins dit la vérité pour ça...La communauté gay dans les grandes villes comme New York ou Boston est parfaitement intégrer, c'est là même chose dans la plupart des écoles et des lieux publics...On dirait que ça te passionne ? ".
Jack: " C'est vrai que ca donne envie...Ne plus avoir à se cacher ".
Andie s'affale sur le siége et les intérrompes, pendant que Wilder regarde l'exposé de Jack.
Andie: " Il est médium, ce prof ! C'est incroyable ! On à l'impression qu'il lit en toi...il à deviner presque tous les universités ou je voulais aller ! ".

Jen fait semblant de sourire à Andie et dit d'un air ironique.

Jen: " Ca à en effet du être trés dure pour lui de deviner ce que tu comptais faire c'est prochaines années ".

Le professeur appel à son tours Jack qui s'avance près de l'estrade.

Wilder: " Mr McPhee c'est à vous...Un trés bon exposé...Un peut court peut être...Mais le style est agréable...On sent qu'il y à beaucoup de vécu derrière c'est mots et je crois reconnaitre une certaine inspiration de la vie d'un célébre écrivain du 20 éme siécle...Vous n'auriez pas lut les mémoires de l'écrivain Luther Preston ? Un pilier de la communauté gay dans les Etats Unis du milieu des années 80 , c'est écrits sont trés controversés, mais je trouve qu'il à le mérite d'aborder des problèmes majeurs dans nos société moderne ".
Jack: " J'ai lus ses mémoires en effet...Je n'est pas tous comprit...Mais je me suis un peut reconnut dans c'est propos ".

Wilder : " Luther Preston à avancer de nombreuse théorie, mais ca plus connut est celle selon laquelle les mentalités d'une communauté ne peuvent évoluer sans l'apport extérieur en grand nombre d'individus de religion, de mentalité et de tendence sexuelle différentes...Une société sans c'est apports ne pourrait évoluer et serait condamner à la haine et le rejet des individus différents de ses valeures morales...Les Etats du sud à l'époque se sont particulièrements sentient visés par c'est propos. A Boston mes étudiants gays citent souvent cette auteur...Mais je dois avouer Mr McPhee que vous êtes peut être celui qui à donner la meilleure interprétation de c'est écrit...Probablement parceque vous vivez cette situation d'isolement dans cette ville ".
Jack: " Je ne sais pas quoi dire...Merci ".
Wilder: " L'Université de Boston serait pour vous un moyen de vous épanouir...La comunauté gay y est trés bien installée...J'organise tous les ans avec mes étudiants, un débats sur la reconnaissance de l'identité Homosexuel...J'espère que nous pourons bientôt vous comptez dans nos rang ".
Jack: ( Sourit ) " Merci, Je vais y réflechir ".

Jen à Andie à voie basse, pendant que Wilder regarde sa fiche.

Jen: " C'est surtout un beau parleur...Si il croit nous impressionnés avec c'est belles paroles...N'importe qui peut voir que Jack et gay ".
Wilder: " Mlle Lindley...Vous nous avez fait un texte trés dense ".
Jen: " Et qu'est ce que vous voyer en moi ? ".
Wilder: " Absolument rien, les phrases s'enchainent sans vraiment avoir de signification les unes envers les autres, vous semblez parlez de tous sauf de l'essentiel...c'est à dire de vous '.
Jen: " Et c'est tous ?...Vous ne voyez rien d'autre ? Problème d'enfance ou de rupture avec un petit ami ".

Wilder commence à ramassé ses affaires pour partir.

Wilder: " Non...Je ne peux que vous donnez le conseil, de refaire cette exposé en vous impliquant d'avantage, sinon je crains que cela vous porte préjudice pour l'entrée dans une quelconque université ".

Jennifer sans vas suivit quelques instants après par Jack et andie qui sourient à Wilder. Alors que Jen est au milieu de la salle, Wilder se remet à parler.

Wilder: " Dans votre exposé, vous parlez de Cathy Lee: l'héroine du roman de Anna White. L'histoire d'une petite fille qui est toujours toute seule, qui grandit entouré d'amis mais qui leur cache sa détresse...Elle agit de même avec les hommes qui s'intéresse à elle, il y à toujours quelque chose qui ne vas avec eux, elle les rejettent...Tout simplement parcequ'elle ne s'aime pas elle même...A la fin du roman, Cathy donne naissance à un enfant et souhaite pour la première fois ouvrir son coeur...Mais la jeune mère meurt d'un cancer...Apprener à vous aimer Mlle Lindley c'est là le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire à vous même ".

Jen marque un instant une pause puis elle quitte la salle sans ne rien dire.

Partie 4:

[ Retour à la creek, Paecy portant un gros sac de camping sur le dos se dirige chez les Leery. Mais alors qu'il est à mis chemin, il s'arrête près de la voiture de Gale et àprés avoir marquer un instant de pause se prèpare finalement à rebrousser chemin. Mais en posent ses mains dans ses poches, il retouve le billet de loterie de l'ami de Mitch. Qui indique que le tirage aura lieu à 15 heures c'est à dire dans quelques minutes. Pacey allume l'autoradio de la voiture de Gale ]

Pacey: " J'ai autant de chance de gagner que...(Il sourit )...Et voila nos inséparables ".

Dawson et Joey qui ne voient pas Pacey d'ou ils sont se dirigent vers la maison des Leery.

Dawson: " J'ai hâte de visionner le film de mon père...Je n'arrive toujours pas croire qu'il à réalisé un film et qu'il ne m'en à jamais pas parler ".
Joey: " Tout le monde ne le crie pas sur les toits et peut être qu'il n'est pas finit ".
Dawson: " Peut importe, l'évenement reste unique ".
Joey: " Et ce Tim, tu crois qu'il vas venir à Capeside ? Tu as vu ses yeux...J'avais jamais vu des yeux comme ça...il doit porter des lentilles c'est pas possible des yeux aussi bleu...Tu as penser qu'il y avait put y avoir quelque chose entre lui et ta mère ? ".

Dawson: " Joey qu'est ce que tu racontes...C'est impossible ".

Dawson et Joey entrent dans la maison qui semble vide.

Dawson: " Ma mère doit être rentrée, tu n'à qu'à lui poser la question...Moi je monte au grenier chercher la cassette, je crois avoir une idée d'ou elle est ".
Joey: " Dawson pour qui tu me prend !...Si tu crois que j'ai pas autre chose à faire que d'interrroger les gens ".
Dawson: "Menteuse ! ".

Finalement Joey monte au premier et après avoir cherché, trouve Gale dans sa chambre assise devant son miroir qui contemple le dos d'un bracet en or identique à celui de Tim ou sont gravées les lettes: " Tim-Gale Forever ". Gale passe ses doigts sur les lettres.

Joey: " Mme Leery ? "

Gale sursaute et met le vieux collier dans sa boite à bijoux.

Gale: ( Elle sourit ) " Chérie c'est toi...Tu ma fait peur ".
Joey: " Je...Je cherchais Dawson vous ne savez pas ou il est ? On avait rendez vous chez moi, mais...il n'est pas venu...Je veux pas vous dérangez...Vous avez un ancien ami qui doit venir c'est bien ça ? Timothy, c'est ca ".
Gale: " Tim pas Timothy, il déteste ce prènom...Je ne crois pas qu'il reviendera ".
Joey: " C'est un veille ami ? ".
Gale: " Un trés veille ami...Mitch, Tim et moi étions inséparable du temps du Lycée ".
Joey: " Et...Qu'est ce qui c'est passé...vous avez perdu le contact ? ...Il à déménagé ?
Gale: " Tim et moi avons passer notre enfance ensemble...Un jour, j'ai rencontré Mitch, Tim et lui sont vite devenuent inséparables...J'usqu'au jour ou Mitch est tomber amoureux de moi...Au début Tim à crut que cela n'allait pas durer, mais quant il à comprit que cétait sérieux, il ma annoncer à son tours qu'il m'aimait...Mitch était furieux ".
Joey: " Et vous avez choisit Mitch ".
Gale: " Peut de temps après que Tim m'est fait sa déclaration, j'ai appris que j'attendais un enfant, c'était Dawson !...J'ai donc choisie Mitch et Tim à quitter la ville ".
Joey: " Vous n'avez pas vraiment choisie alors ? Ce n'est pas vraiment votre coeur qui à parler ? ".
Gale: " C'est le contexte qui à choisit à ma place...A cette époque il était hors de question pour une jeune fille d'élever son enfant seule...J'aimais Mitch...Mais je n'étais pas indifferent aux sentiments de Tim...Tu as d'autres questions à me poser cherie ? Cela senble beaucoup t'interesser ".
Joey: "Non, c'était juste par curiosité ".

Joey quitte la Pièce, Gale se retourne vers son miroir.

Gale: " Joey ! "
Joey: ( Qui se retourne ) " Oui ".
Gale: " Tache de faire en sorte de n'avoir jamais à regretter les opportunités qui ce sont offertent à toi dans le passé, sinon quand tu auras mon âge tu passeras ta vie à te demander si tu n'aurais pas du les saisirs ".

Les deux femmes passent un instant dans la pièce sans ne plus rien se dire puis Gale se retourne une nouvelle fois face à son miroir et Joey quitte la pièce.

[ A l'extérieur, Pacey toujours près de la voiture, attend les résultats avec impatience ]

Pacey: " Allez, C'est pas possible de faire attendre les gens avec autant de publicité ! "

Le grand tirage commence, Pacey ne peut plus tenir en place et la radio annonce les chiffres. Des chiffres qui lui sont familiés.

Pacey: " Attendez dite moi que c'est pas vrai ?...J'ai tous les numéros ? Oui c'est ça répétez les numéros...Le 19, 14, 41; 32 et le 17...Comment ça le 27 ? Mais c'est pas vrai, je croyais que cétait le 17 ! Et Qu'est ce qu'on gagne avec 4 bons numéros ? 1000 Dollars ! Bon c'est déja ça "

Pacey relève la tête et voit au loin Timothy. Le pauvre homme regarde la maison des Leery. Pacey s'approche de lui.

Pacey: " Est ce que ça va Timothy ? ".
Timothy: " Pacey c'est ça ? Appel moi Tim...Je l'est vu tu sais ?...Elle est toujours aussi belle ".

Au même moment, on voie Joey sortir de chez les Leery et partir en barque chez elle. Pacey la regarde pendant que Tim parle.

Pacey: " Est ce que cela en vallait la peine de tout perdre pour une fille ? ".
Timothy: ( Sourire ) " Je crois que j'ai la réponse aujourd"hui ".
Pacey: " Je vous écoute ".
Timothy: " Au finale quelle que soit les amis, les choses que l'on croie avoir, au finale on ne sera toujours que deux...Un homme et une femme et rien d'autre...Qui serait dans se cas assez fou pour dire: j'aurais du ? ".
Pacey: ( Qui regarde Joey ) " ... Deux et rien d'autre ...".
Timothy: " Rien ne sera jamais plus important que les moments partagé avec l'être chère...ses moments sont précieux, ils sont gravés à jamais dans nos coeurs, Ils nous réchauffent en hiver. Ce sont eux qui nous gardent en vie et nous pousses à aller toujours plus loin ".

Timothy regarde Pacey puis au loin Joey que le jeune homme regarde...Tim sourit puis fait une tape amicale dans le dos de Pacey.

Timothy: " Et se fichut amour sera toujours pour nous la meilleure preuve que nous sommes en vie, que nous avons existés...Peut importe qui à renporté le coeur de ma belle...Quelle que part au fin fond de mon coeur, je sais que c'est moi quelle à choisit...Elle ne ma jamais quittée toutes c'est années. Et je remercie tous les jours que dieu fait d'avoir rencontré mon amour...N'oublie jamais Pacey...Si tu aimes, c'est que tu es bien vivant ".

Timothy quitte la creek pendant que Pacey réflechit à c'est mots. Après un long moment perdu dans ses pensés, le jeune homme se ressaisit et se retourne vers l'ancien ami de Mitch et Gale.

Pacey: " Attendez ! Ou allez vous maintenant ? ".
Timothy: " Je crois avoir encore peut être un ami du coté de Boston...Il m'avait proposer de monter une affaire ensemble il y à quelqe temps, même si je n'est pas un sous en poche...( Il sourit )...Bonne chance à toi Pacey, j'espère que tu réaliseras tes rêves ".

Timothy et Pacey se serrent la main et Pacey en profitent pour mettre discretement dans la poche de Tim, le billet de loterie gagnant. La nuit tombe doucement sur la creek.

Timothy: " J'ai l'impression que tu vis peut être une histoire presque similaire à la mienne avec tes deux amis ?
Pacey: " Peut être bien...mais je ne vois pas pour quelle raison, mon histoire ce finirait autrement que la votre ".

Timothy s'éloigne puis dit à Pacey en marchant:

Timothy: " Paecy ! Qui ta dit que je n'étais pas le Dawson de ta Joey et que ce n'est finalement pas Paecy qui à remporté son coeur ? ".

Tim s'éloigne pour de bon de Pacey pendant que le soleil se couche. Pacey se retourne vers la maison des Leery et un petit sourire apparaît aux coins de ses lèvres.

[ Retour à la ville de Capeside, près des quais. Jack assis sur un ponton regarde le soleil se coucher, il est plongé dans ses pensés. Jen qui le cherchait, finit par le retrouver ]

Jen: " Jack ! Je t'est cherché des heures...Ca va ? ".
Jack: " Je repensais à ce que Drue, Wilder et toi avez dit de la façon de vivre des homosexuels dans les grandes villes ".
Jen: " Je comprends que tu as hâte d'y être, mais crois moi tous n'est pas aussi rose que ça ".
Jack: " Peut importe, j'ai envie de me laisser séduire ( Il sourit )...Le chant des sirènes m'appel...( Mais Jen est triste ) Ca va ? Wilder n'à pas été trés sympa avec toi ".
Jen: " Il à peut être dit quelques vérités...C'est peut être ce qui me guette dans l'avenir... de finir toute seule ".

Une larme coule sur la joue de Jen, Jack l'efface en passent sa main délicatement sur la joue de l'adolescente, puis il tourne le visage de Jen vers lui pour lui dire des paroles réconfortantes.

Jack: " Ne dit pas ça, je suis là moi et Andie, Dawson, Joey, Pacey et ta grand mère. On sera toujours là ".
Jen: " Oui, mais il à raison pour au moins une chose...Je passe mon temps à saborder mes relations amoureuses...Même avec Henrie, je sens bien que ça va bientôt se terminer ".
Jack: " Il ta dit quelque chose à se sujet ? ".
Jen: " Non, c'est moi le problème, Jack...Je suis malade !. Wilder à raison, je suis une personne qui finira toute seule ".

Jack prend la tête de Jen dans ses bras et la berce comme une enfant.

Jack: " Allez vient ici...Ca va allez...Chut...Demain tu m'enveras des vannes comme tu as l'habitude de le faire...Ca va allez...Je suis pas prêt de partir, je tes pas dit qu'on ira à la même maison de retraite...On demandera une chambre avec deux lits séparés ".
Jen: (au bord des larmes) " Tu le promets ? On se quittera jamais ? ".

Au même moment Andie et Drue arrivent et interompent la scène.

Andie: " Ah vous êtes là ! Vous pourriez dire quand vous partez ! Drue et moi on vous à cherchez dans toute la ville ".
Jen: ( Chuchotte ) " Jack ! Oh non pas ça ! C'est Drue ! Surtout cache mon visage ".
Andie: " Ah au faite Jen, tu à pas vu mon nouveau petit ami. Celui la tu risque pas de me connaître...Allez Drue dit bonjour...Allez vite ! ".

Le jeune homme tend sa main, mais Jen ne bouge pas, elle reste le visage caché dans les mains de Jack, la tête posé sur les genoux de son ami.

Drue: " Jen, enchanté...( Il tend sa main ) ...Qu'est ce quelle à, elle est malade ? ".
Jack: " Elle à un truc qui passe pas...Vous deveriez vous éloignez...C'est dégoutant, ça doit être une sorte de maladie contagieuse ".
Drue: " Contagieuse ! Andie, tu parlais pas de ce faire un ciné ? ".

Andie et Drue s'éloignent des quais, Jen fière d'elle se relève débordant d'énergie.

Jen: ( Rire ) " Je te revaudrais ça Jack !...Pas plus tard que demain matin !...Tu vas voir à Capeside aussi on peut trouver un petit ami gay ! ".
Jack: " Oh Jen, tu vas pas recommencer ? ".

Alors qu'il s'éloignait, Drue semble reconnaître une voie familière et rebrousse chemin vers Jack et Jen, à la grande surprise de Andie.

Drue: " Je connais cette voie ! Jen...Jennifer Lindley ! C'est bien toi ? ".
Jen: " Oh malheur ! ".
Andie: ( Enerver ) " Vous vous connaisez ? C'est pas vrai ! Ne me dit pas que tu es sortie avec elle ? ".
Drue: " Tu parles qu'ont se connaient...Ont étaient ensenble à New York...On à même coucher ensenble ! ".
Andie: " C'est bon ! Je vais la tuer ! ".

[ Retour à la Creek, il fait déja nuit. Dawson est assis sur son lit, il regarde le film de son père. Joey entre par la fenêtre et s'assoie à coté de lui ]

Joey: " C'est le film de Mitch ? Allors c'est comment ? ".
Dawson: " C'est un gentil navet...l'histoire d'une bande de copain qui enquête sur la disparition d'un de leur professeur. Je comprend que mon père ne me l'est jamais montré ".

On voit à l'écran Tim et Mitch adolescent se faire de grand sourire.

Joey: " C'est Tim là avec Mitch...On à l'impression qu'ils s'entendaient drôlement bien ".

Dawson coupe le son de la têlé puis se frotte les yeux.

Dawson: " Oui...Ils avaient lair d'être les meilleures amis du monde...c'est un cliché vieux comme le monde: deux amis amoureux de la même femme...Je suis mort de fatigue...J'ai passer des heures à chercher cette cassette, si tu savais ce que mon père cache comme affaire dans le grenier, ma mère serait furieuse ".

Dawson enlève son pull et Joey qui le regarde du coin de l'oeil lui demande avec un air trés désintéressé, alors qu'il s'agit pour elle d'une question trés importante.

Joey: " Et toi, qu'est ce que tu en penses ? Est ce que tu crois qu'à la place de ton père, tu aurais pardonner à ton meilleur ami ? ".

Le jeune homme défait les draps de son lit pour se coucher.

Dawson: " Les véritables amis, les amis sincères peuvent tous se pardonnés...Si ils n'y arrivent pas, c'est qu'ils n'étaient pas vraiment de vrai ami ".
Joey: " Tu appliques ça à toi aussi ou seulement aux autres ? ".
Dawson: " Joey ! Tu me vexes, comment peut tu encore douter, après les 2 années qui viennent de s'écoulés, de ma capaciter à pardonner. Mes vrai amis pourront toujours compter sur mon pardon...Escuse moi Joey, mais je ne peux plus garder les yeux ouverts...Tu veux dormir ici ? ".
Joey: " Non, je vais rentrer. Je n'est pas croisser Bessie ce matin, elle ne ma pas vu depuis deux jours, Tu la connais, elle est capable d'avertir la police ".

Dawson s'allonge sur le lit et ferme les yeux.

Dawson: " Quel journée.. J'espère qu'à la remise des oscars sera moins mouvementer ".
Joey: ( Sourire )" Je serais invité ? ".

Dawson ouvre les yeux, se redresse un peut et regarde Joey d'un air trés inquiêt.

Dawson: " Comment peux tu en douté Joey ? ... J'ai l'impression que tu doutes des sentiments que j'ai pour toi ? ".
Joey: " Non, c'est pas ça ".
Dawson: " Tu es tout pour moi Joey...La seule chose qui compte à mes yeux, c'est ton bonheur...Tu es ma meilleure amie, tu es bien plus que ça ... Je regrette que c'est dernier temps nous nous sommes un peu perdu de vu, mais je croyais que c'est ce que tu voulais ? Que je te laisse un peut plus d'espace... Nous deux c'est pour la vie...et ce quelque soit ce que le futur nous réserves... ( Sourire ) ... ".
Joey: ( Sourire ) " Ne t'inquiète pas Dawson...Je n'ai jamais douté de toi...jamais !...Dore maintenant...nous c'est pour la vie ".

Joey remet les couvertures au dessus de Dawson, les yeux du jeune homme se ferment, Joey lui dépose un baiser sur le front et le regarde un instant avec tendresse puis part par la fenêtre. Elle s'arrête une nouvelle fois sur le toit éclairé par la pleine lune et le regarde à travers la fenêtre, un sourire apparaît sur le visage de Dawson. Joey descend par l'échelle et se dirige vers sa barque près du lac. Soudain elle remarque quelq'un au loin portant un gros sac à dos.

Joey: " Pacey c'est toi ? ".
Pacey: " Joey...Tu vas bien ? Quelle journée ".
Joey: ( Elle sourit ) " Oui, une journée trés mouvementé...Tu comptes faire du camping par ce temps glacial ? ".
Pacey: " Dougi et mon père mon jettés dehors après la journée d'hier et j'ai pensé aller chez notre ami Dawson mais....Je sais pas si c'est une si bonne idée que ça ".
Joey: " Tu as fait quelque chose de mal, quelque chose que tu regrettes ? ".

Ils se regardent dans les yeux un petit moment. Joey est trés inquiête de sa réponse. Pacey dans un premier temps à le visage sans expression, puis un petit sourire apparait sur son visage.

Pacey: " Non... rien que je ne regrette ".
Joey: ( D'un air innocent ) " Tu c'est Pacey, ils doient nous restés, une ou deux chanbre aux Bed and Breakfast alors ... ".
Pacey: ( Surprit ) " Ai-je bien entendu Joey ? Tu supporterais que l'ont dorment sous le même toit ? ".
Joey: " A condition que tu ne ronfles pas trop fort ".
Pacey: " Ca ne va pas t'empêché de dormir ? Non, je dis ça parcequ'il y à deux jours, tu dissais que tu avais passé la pire nuit de ta vie, je ne voudrais pas que tu nous fasses une insomnie "?
Joey: " Allez, avance Witter...Je ne vais pas te laisser dormir dehors par cette température...Je suis sur que si tu vennais à mourrir, tu vienderais nous hantés au Bed and Breakfast, Bessie et moi ".

Joey monte dans la barque en bois, Pacey toujours immobile attend la permission de monter à bord.

Pacey: " Joey, je n'ai pas d'argent ".
Joey: " Le contraire m'aurait étonné ".

Pacey s'installe à son tours dans la barque. Joey tiens les rames. Ils se font l'un à l'autre un petit sourire, puis ils se sentent géné d'être aussi proche l'un de l'autre dans la petite barque. Le regard de Joey s'arrête un instant sur la maison de Dawson, elle est troublée car elle à en face d'elle d'un côté Pacey et au dessus de lui, la maison de son meilleur ami. Pacey sans rend compte et lui fait signe qu'il va prendre sa place pour ramer, ils se lévent et changent de place. Joey n'à plus la maison de Dawson pour la distraire et ne peut plus éviter le regard de Pacey.

Pacey: " Joey ? ".
Joey: " Oui ".
Pacey: " Elle était si atroce que ça cette nuit ? ".

Joey baisse les yeux en souriant légerement.

Joey: " ... Pas si atroce que ça finalement ".

Pacey sourit et commence à ramer.

Pacey: " Elle était peut être même bien finalement ?...Tu as peux être rêver de moi toute la nuit...C'est pour ça que tu n'as pas dormie ".

Joey fait senblant d'être trés choquée et pousse Pacey. La barque chavire sur le côté et Joey tombe dans les bras de son ami, ils restent dans cette position une longue minute, le temps que la barque se calme. Joey se relève géné et lance un regard trés hypocrite à Pacey.

Joey: " Va pas trop loin Witter !...Chaque chose en son temps ".
Pacey: " Ce sera tous pour aujourd'hui Joey, ne t'inquiète pas, moi aussi j'ai eu ma dose d'émotion forte ".

Pacey semble chercher quelque chose autour de lui, pendant ce temps Joey contemple les étoiles.

Joey: " Je me demande ou est l'ami de Gale et Mitch en ce moment ? Il doit être trés seul là ou il est ...Il à du passé sa vie à regretté son geste ".
Pacey: " Tu te trompes Joey, il n'à jamais été vraiment seul toutes c'est années. Quelque part au fond de son coeur, il à toujours eu le sentiment d'être deux. Le sentiment que Gale l'avait choisi lui et pas Mitch. Il ne regrette rien ...surtout pas d'avoir avoué son amour à celle qu'il aime. Aujourd'hui il c'est que s'il ne l'avait pas fait, il sans aurait voulu toute sa vie ".

Joey baisse les yeux géné par leur discusion.

Joey: " Une amie ma dit la même chose il y à peut de temps ".
Pacey: " Ce sont les moments passés avec l'être chère qui compte dans une vie ".

Joey relève les yeux un instant et sourit trés légerement à Pacey. Le jeune homme la regarde un instant avec un lèger sourire puis son regard est attiré par une lumière qui s'allume dans la chanbre de Dawson, Joey voit la réaction de son ami et se tourne à son tours. La chanbre de Dawson est éclairée. Pacey voit la réaction de Joey et essaye de la distraire.

Pacey: " Joey, comme je disais ce sont les moments passé avec l'être chère qui compte....et le beau moment que nous sommes en train de vivre toi et moi Joey, va être long ...Trés long ! ... Parceque tu vois j'ai comment dire...perdu les rames ! ".

La jeune fille se retourne tétanisée.

Joey: " Quoi ! Tu plaissantes ? On est au milieu du lac Pacey ! Comment on va faire pour rentrée ? Mais c'est pas vrai d'être aussi maladroit ".

Pacey qui n'écoute plus Joey et lève la tête au ciel en parlant aux étoiles.

Pacey: " Et des moments comme celui ci ... Je vais en vivre dans ma vie ...Merci à vous la haut ".

Pacey et Joey disparaîssent dans la nuit noire de la Creek, seule les hurlements de Joey se font un temps encore entendre. Pendant ce temps dans sa chanbre, Dawson dore paisiblement, Gale dans l'entrebâillement de la porte, regarde son fils avec amour puis elle eteind la lumière de la chanbre. Pendant ce temps sur l'écran de la télévision de Dawson qui est toujours allumée, passe la scène finale du film de Mitch ou Tim, Gale et le père de Dawson sont réunient près d'un feux et se jurent une amitié éternelle.

Fin de l'épisode: " Un Leery peut en cacher un autre ".



Appréciation du jury: Que dire de ton histoire... J'ai adorée!!! JE me suis tout de suite retouvée dans l'ambiance de ton histoire et j'ai retrouvé avec plaisir les pacey et joey du début!!!
Petit bémol quand même pour l'orthographe mais bon je ne suis pas une pro non plus donc je ne fais que le signaler.
Epate moi encore avec ta prochaine histoire
Searecha
Ecrit par Stephen 
Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (14:25)

Non je crois que c'est surtout moi qui n'oublie jamais. Et oui je suis en week-end, mon seul moment de repos

Sonmi451 (14:27)

Profites bien.

Sonmi451 (14:27)

Tu bosses dans quoi?

Sonmi451 (14:27)

(oui je fais ma curieuse^^)

stanary (14:28)

Ah mais je suis encore trop jeune pour bosser. J'aime bien les curieuses vu que j'en suis une donc tu vois....

Sonmi451 (14:30)

Oh mais tu fais bien des études?

stanary (14:31)

Oui par contre je fais bien des études t'inquiète pas

Sonmi451 (14:31)

Alors c'est tu bosses mais c'est pas rémunéré.

Sonmi451 (14:32)

et donc des études de quoi? ^^

stanary (14:32)

Oui j'avais pas vu ça comme ça mais t'as raison.... c'est nul !

Sonmi451 (14:33)

j'ai toujours raison même quand j'ai tord

stanary (14:37)

Oui c'est bien d'espérer...

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

billy (18:53)

Plus que quelques jours pour venir participer au concours de la photo de bienvenue du quartier Castle. Venez vous affronter avec les plus créatifs ^^

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play