VOTE | 149 fans |

Ainsi fait l'amour (et on y peut rien )

Ainsi fait l’amour
( Et on y peut rien… )




Assise sur un banc, elle repensait à ce qui l'avait amenée ici. Devait-elle franchir cette porte ? Devait-elle lui dire ? Tout s'était bien passé jusqu'alors, pourquoi vouloir tout changer en lui révélant ce qui ferait mieux de rester secret. Parce qu'il le fallait tout simplement soupira-t-elle... Lentement, elle se leva et marcha jusqu'à la maison qu'elle connaissait tant.

Elle se souvenait de chaque coin de rue, même après avoir quitté Capeside des années auparavant. Quitté, ou peut-être serait-il plus juste de dire fuit. Et oui, Andie avait bel et bien fuit ce petit village qui lui avait tant manqué par la suite.
Chaque odeur, chaque paysage lui rappelait tant de souvenirs…
Quand elle passa devant l’église, elle ne pu empêcher les yeux de s’emplir de larmes en repensant à l’enterrement d’Abby. Tout cela faisait pourtant partie du passé.

Elle arriva enfin devant la maison de Pacey. Elle prit son courage à deux mains et frappa. Pacey lui ouvrit et n’en croyait pas ses yeux. Andie avait tellement changé! Elle ne ressemblait plus du tout à la « petite fille » dont il était tombé amoureux dans sa jeunesse ; elle avait laissé pousser ses cheveux, avait quitté son air innocent et paraissait vraiment beaucoup plus mûre.

« Andie qu’est-ce que je suis heureux de te voir !
- Moi aussi Pacey. Tu m’as manqué. »
Pacey la prit dans ses bras puis l’invita à entrer.

Pacey n’en revenait toujours pas. Il n’avait jamais espérer la revoir. Andie, son premier amour. Andie, la première à lui avoir laissé sa chance, à l’avoir écouté. Andie, celle qui lui avait donné confiance en lui, et à qui, pour la première fois de sa vie, il avait donné toute sa confiance.

Ils s’assirent et se racontèrent longuement leurs nouvelles vies. Pacey sortait toujours avec Joey et avait un bon poste en tant que commercial juste à côté de Capeside dans une grande entreprise.
Quand à Andie, elle vivait en France avec son nouvel ami. En réalité, tout n’était pas aussi rose dans leurs vies que ce que chacun voulait faire croire à l’autre…

« Pacey, je suis venue pour t’annoncer quelque chose d’important. De très important même.
- Quand tu parles comme ça, tu me fais un peu peur tu sais … plaisanta Pacey.
- C’est pas trop un sujet pour plaisanter alors laisse moi finir Pacey … »

Andie était très stressée, et Pacey s’en rendait bien compte. Elle n’a pas vraiment changé, songea t-il en l’observant. En effet, elle parlait toujours aussi vite quand elle s’énervait …

« Peu après être partie de Capeside, j’ai découvert que j’étais enceinte Pacey, lâcha t-elle d’une traite. »

Pacey n’en revenait pas. Il ferma les yeux quelques instants, puis s’exclama :
« Mais comment est-ce possible ?
- Alors là, il me semble que tu étais toi aussi présent quand on a … enfin tu vois quoi …
- Et tu as gardé l’enfant… devina t-il, la mine défaite.
- Pacey ne fait pas cette tête-là! Essaie de comprendre… Je me voyais pas du tout avorter, et d’ailleurs je ne me le serais jamais pardonné ; alors j’ai préféré élever cet enfant toute seule…
Je ne te demande rien, je veux juste savoir si tu peux assumer cette responsabilité car je pense que ce serait bien pour lui qu’il connaisse son père.
- Il ? »

Et Pacey commença à poser des centaines de questions à Andie à propos de son fils. Andie, quand à elle, se sentait un peu rassurée. Cette nouvelle ne le laissait pas indifférent … Elle lui laissa même une photo de leur fils, John.

Andie rentra à l’hôtel après avoir discuté des heures avec Pacey. Elle avait décidé de lui laisser le temps de digérer la nouvelle. Elle découvrit le petit John endormi sur le canapé, la télé était encore allumée. « Maman, pourquoi tu éteins la télé… »
Elle soupira.





Quand à Pacey, sa première réaction fut d’aller voir Dawson, son meilleur ami depuis toujours. Bien sur, leur amitié avait connu des hauts et des bas, mais Dawson restait son meilleur confident. Il faut dire que Dawson traversait une période d’ « instabilité » : il changeait de copine comme de chemise. Lui aussi avait changé.

Depuis la mort de Jen, tous avaient changé. Ce bouleversement avait chamboulé la vie de chacun à Capeside, petite ville si tranquille d’habitude. Mais en réalité, Dawson n’avait jamais réussi à oublier Joey. Il avait pourtant essayé, fait des efforts mais rien à faire : tous les deux étaient des âmes sœurs, et il lui était impossible d’oublier la jolie fille brune qui vivait à deux pas de chez lui. C’était pour passer à autre chose qu’il sortait avec toutes ces filles, mais ça ne marchait pas vraiment …

Mais Dawson n’était pas seul chez lui. Quand Pacey frappa, ce fut d’abord Bekkie, sa petite amie en ce moment qui lui ouvrit :

« Salut mon ptit Pacey ! Comment ça va ? »

Pacey détestait cette femme, il détestait son enthousiasme continuel, et plus que tout il détestait qu’elle l’appelle « mon ptit Pacey ».
Ils commencèrent tous trois à discuter de la pluie et du beau temps, mais Dawson voyait bien que son ami n’était pas dans son assiette et qu’il avait la tête ailleurs.
Cependant Pacey n’avait pas franchement envie de discuter de ses problèmes avec la jeune fille qu’il considérait encore comme une inconnue. Pour ne blesser personne, il préféra partir prétextant une urgence à son travail. Dawson insista quand même pour raccompagner son ami jusqu’à la porte puis il lui glissa :

« Tu sais que tu peux tout me dire. Appelles dès que t’as envie de parler ».

Pacey rentra tout seul chez lui. Il était perdu, ne savait plus quoi penser. Une foule de sentiments se mélangeait dans sa tête, il avait besoin de parler à quelqu’un. Il se demandait aussi comment réagirait Joey, partie en voyage pour le week-end.

Il marchait le long du port et repensait à son adolescence, à ses disputes avec Dawson, à sa naïve insouciance, à ses premières amours, le sourire lui vint même aux lèvres en repensant à son aventure avec Tamara.
Il se surprit même pensant à Andie.
Elle avait tellement changé, elle paraissait si sûre d’elle, si sereine, si féminine…

Pacey se demanda tout à coup pourquoi il pensait à elle de cette façon. Il n’avait pas le droit de songer à elle comme ça, comme s’il était attiré : il sortait avec Joey ! Certes, leur relation battait de l’aile, mais ce n’était pas une raison pour retomber amoureux d’Andie…
Soudain son portable sonna. C’était justement Joey. Pacey décida délibérément de ne pas répondre. Il n’avait pas du tout envie de lui apprendre cette histoire par téléphone, ni de lui mentir et de lui dire que tout va bien.

Tout avait changé, et même la relation qui les unissait. Au fil du temps, leur relation devenait terne, monotone, et Pacey se demandait si la jolie brune dont il était tombé éperdument amoureux dans sa jeunesse n’était pas simplement une passade. En effet, ce n’était plus vraiment de l’amour, il n’éprouvait plus dut out les mêmes sentiments qu’auparavant. Ils savaient aussi bien l’un que l’autre que la fin de leur histoire arrivait lentement …

Joey lui avait néanmoins laissé un message sur son répondeur qu’il écouta :
« Salut! C’est moi. C’est pour que tu viennes me chercher à la gare demain à 9h00. Bisous je suis crevée je vais me coucher donc c’est pas la peine que tu me rappelle.»

Il commença à pleuvoir. Pacey courut jusqu’à chez lui.





De son côté, Andie avait couché John. Elle se demandait si elle n’avait pas fait une erreur. Mais elle se ramena à la raison : elle n’avait pas le droit de priver un fils de son père ou un père de son fils. Enfin, si Pacey voulait bien de John …

Elle décida d’appeler son copain, Greg. Il essaya de rassurer Andie, de la convaincre qu’elle avait eu raison. Mais Andie n’en était toujours pas si sûre. Une de ses phrases l’avait pourtant calmée : « Tu as fais toujours ce qu’il y avait de mieux pour ton fils ». Greg avait en quelque sorte élevé John avec elle, et il était merveilleux : doux, attentionné, et beau garçon. C’était vraiment le genre de garçon dont toutes les filles peuvent rêver. Il paraissait n’avoir aucune faille, ce qui était très rassurant, surtout dans la mesure où l’on doit élever un enfant toute seule.
Fatiguée par sa journée, Andie alla se coucher.





Le soleil se levait à Capeside.
C’était d’ailleurs la lumière du jour qui avait réveillé Pacey. Il regarda sa montre : 9h15.
Il s’habilla en vitesse puis il pris sa voiture pour aller chercher Joey. Heureusement, son train avait un peu de retard. Joey descendit du train juste au moment ou Pacey arrivait.

Il l’attendait avec sourire malicieux aux lèvres :
« Vous êtes bien en retard Mademoiselle … » puis ils s’embrassèrent.




Deuxième partie





Durant tout le trajet en voiture, Joey racontait son week-end à Pacey qui ne l’écoutait qu’à moitié. Mais elle se rendit vite compte que quelque chose clochait.

« Pacey, on a plus quinze ans, tu peux me dire ce qui ne va pas …
- Ben justement tu vois, je préfèrerais qu’on rentre chez moi pour te raconter.
- C’est grave ? s’inquiéta t-elle.
- En fait ça dépend de quel point de vue on se place …
- S’il te plait je suis assez grande pour écouter ce que t’as à dire, alors vas-y
- J’ai un fils. »

Joey devint toute blanche.
Leur voiture était arrêtée à un feu rouge. Il commençait à pleuvoir. Pacey enclencha les essuies-glaces.

« Et …… je peux savoir qui est la mère du petit ? demanda Joey, visiblement perturbée par la nouvelle.
- Andie. »

Une gifle retentit.
Le visage de Joey était transformé par la colère.

« Tu me trompe avec Andie, qui se trouve être une de mes meilleures amies, et tu ne trouves rien d’autre à dire pour me l’annoncer que vous avez un enfant !
- Alors là il y a un malentendu. Je suis sorti avec elle, tu te rappelles ?
- Mais vous aviez quoi … même pas seize ans ?
- Et oui, je t’ai pas attendu avant de coucher avec des filles… lança Pacey avec un sourire en coin.
- D’accord je savais que tu couchais avec Tamara mais … Andie ? J’étais pas au courant. Et puis d’ailleurs vous l’aviez dit à personne … Fit Joey comme pour s’excuser.
- Et oui Potter, Moi, j’étale pas ma vie sexuelle devant les autres … »

Et ils partirent tous deux sur un fou rire incontrôlable.





Chez Andie, le téléphone sonna :
« Mlle MacPhee ? demanda l’hôtesse.
- Oui, c’est bien moi. Répondit une voix encore endormie
- Vous aviez demandé à ce que l’on vous réveille à 10h .
- Oui c’est vrai merci beaucoup.
- De rien bonne journée ! »

Andie alla réveiller son fils puis quelqu’un frappa à la porte. C’était Greg.
« Bonjour ma belle ! »
Andie, encore à moitié endormie, l’embrassa.
« Mais qu’est-ce que tu fais ici ? lui demanda t-elle
- Tu m’avais pas l’air bien hier soir au téléphone alors je suis passée voir comment tu allais »

Ce mec est la perfection incarnée … pensa la blonde.
Mais elle savait qu’il n’était pas l’homme de sa vie, malgré toute sa gentillesse.
Et toute la journée, Andie se surprit à espérer un coup de fil de Pacey. « Je délire, c’est vraiment n’importe quoi … » pensa t-elle. Elle sortait avec un homme merveilleux, et elle n’avait pas le droit de tout gâcher simplement à cause d’un amour d’adolescence qui essayait de refaire surface en elle. Et puis, Pacey sortait avec Joey !





Arrivée chez Pacey, Joey ne pouvait pas s’empêcher de se poser des questions concernant l’arrivée d’Andie et de son fils. Qu’est-ce que cela changerait-il dans la relation qui l’unissait à Pacey ? Ou même est-ce que Pacey changera ?

A vrai dire, Joey en avait marre de faire semblant. Semblant que tout allait pour le mieux dans leur relation, semblant qu’il y avait encore de l’amour entre eux. Joey avait justement pris ce week-end pour réfléchir. Elle avait essayé de se rappeler les merveilleux moments passés avec lui, mais elle était forcée de se rendre compte que cela faisait partie du passé… Le lien entre eux n’était plus du tout le même.
La décision était prise, il fallait qu’ils se séparent pour sauver encore l’amitié qui pouvait encore exister entre eux : elle savait pertinemment que leur histoire arrivait à sa fin. Seulement, elle n’avait pas vraiment le courage de le lui avouer…



En s’asseyant sur le canapé, elle trouva une photo sur la table basse. C’était celle de John. Ne savant plus vraiment quoi penser, elle rentra chez elle sans même dire au revoir à Pacey.




Et elle ne put s’empêcher d’appeler Dawson.
Si une chose n’avait pas changé à Capeside, c’était bien la relation qui les unissait. Dawson était toujours le confident de Joey et il ne pouvait pas s’empêcher de continuer de l’aimer secrètement. Joey, elle, avait essayé d’oublier Dawson pendant qu’elle sortait avec Pacey, mais elle n’avait pas vraiment réussi.

Malheureusement, elle tomba sur son répondeur.

Joey s’allongea sur son lit, et elle se mit à pleurer.
Son aventure avec Pacey avait vraiment rendu toute sa vie plus compliquée…
Bien sûr, comme dans toute les relations, les premiers jours sont géniaux : on s’amuse, on rigole … Mais c’est après que l’on voit si la relation est solide, si elle est faite pour durer. Avec Pacey, ce n’était pas le cas. Joey était sortie avec lui en essayant de retrouver ce qu’ils avaient vécu des années plus tôt, mais ce n’était plus possible. Tellement de choses avaient changé… Son choix d’avoir voulu sortir avec Pacey avait tout changé.
Le pire pour Joey était d’avoir perdu Dawson. Elle était persuadée que cette liaison avec Pacey avait détruit psychologiquement Dawson. Dawson son meilleur ami. Dawson son confident. Dawson son âme sœur… Pourquoi avoir cherché l’amour si longtemps alors qu’il se trouvait juste à côté ?



Soudain le téléphone sonna. C’était Audrey.
« Allo ? fit une voix tremblante
- C’est toi Joey ? Qu’est-ce qu’il t’arrive ?
- Rien, c’est pas grave ….
- Sors avec moi ce soir. On ira en boite comme avant. Ça te changera les idées et tu me raconteras ce qu’il ce passe j’espère. »

Joey accepta. Au point où elle en était de toute façon …





Quand à Pacey, il décida de téléphoner Andie le soir venu, sans trop savoir pourquoi d’ailleurs. C’était presque inconsciemment, ou comme si une force inconnue l’avait poussé à décrocher son téléphone. Ou plutôt c’était son cœur qui le lui avait dicté. Pacey le savait pertinemment. Depuis qu’il avait revu Andie, elle le hantait… Son parfum, sa voix, son regard,… Il voulait la revoir, il fallait qu’il la voie. Toute la journée il avait lutté contre son envie de lui téléphoner... Il appela finalement l’hôtel où elle passait la nuit.

« Bonsoir hôtel de Capeside, fit une voix masculine.
- Bonsoir, répondit Pacey, je pourrais parler à Andie MacPhee s’il vous plait.
- Bien sûr monsieur, dit le standardiste. »

Pacey détestait les petites musiques d’attente téléphonique …

« Allo ?
- Andie ? C’est Pacey. Ça va ? »
Le cœur d’Andie s’emballa.
« Ouai ça va, répondit Andie en essayant de garder une voix détachée. Qu’est-ce qu’il se passe pour que tu m’appelles à 22h ?
- On peut se voir ? J’ai envie de te parler.
- Si tu veux. On se retrouve devant le port ?
- Ok à tout de suite. »



Et oui, finalement Pacey s’était décidé à l’appeler. Et Andie constata avec surprise qu’elle ressentait toujours des sentiments pour lui. La manière dont elle avait espéré son coup de fil toute la journée, la manière dont son cœur s’était mis à battre dès que le téléphone avait sonné, comme si elle avait deviné que c’était lui, et la manière dont elle n’avait pas pu lui résister lorsqu’il l’avait invitée… Tous ces sentiments lui étaient si familiers…

Greg était parti pour régler une urgence à son travail. Andie vérifia que John dormait puis elle laissa un mot sur la table au cas ou il se réveillerait durant son absence. Elle sortit de chez elle puis marcha jusqu’au port.


« Tu m’attendais depuis longtemps ? lui demanda t-elle.
- Non, t’en fais pas.
- Qu’est ce qu’il se passe ? T’as pleuré ? le questionna t-elle, inquiète.
- Vient, on va s’asseoir. »

« Ecoute, ce que je t’ai dis hier sur ma nouvelle vie, c’était pas totalement vrai.
- Comment ça ?
- En fait ça va plus du tout avec Joey. Tu nous verrais… Je passe tout mon temps au boulot et puis elle, chaque week-end, elle s’en va. C’est plus du tout comme avant.
- C’est pas dramatique… lui dit-elle pour le consoler.
- Oui, toi tu dis ça mais aussi regardes toi : tu as tellement changé, tu es magnifique, et puis t’as ton Greg…
- C’est pas vraiment très sérieux… Tu comprends des fois c’est carrément Mr Perfection…
C’est assez bizarre.
- C’est sûr que t’as jamais été attirée par les mecs parfaits… lança t-il, les yeux dans le vague.
- En tout cas j’ai jamais couché avec mon prof de français, fit-elle, le sourire aux lèvres. »
Pacey éclata de rire.
« Ce port, ça me rappelle tellement de choses … dit Pacey.
- Notre premier rendez vous .
- Et aussi la nuit où on a conçu John … répliqua t-il avec un sourire satisfait.
- T’es qu’un obsédé ! Moi je me souviens surtout qu’on avait parlé de cette nuit à personne…
- C’est toi qui avais décidé ça, pas moi.
- Réfléchis deux minutes : à l’époque, on sortait même plus ensemble… »

Un silence s’installa quelques instants entre eux.

« Mac Phee, t’as été la première. Enfin, pas sexuellement, je veux dire…
- Je vois ce que tu veux dire, le coupa t-elle. Toi aussi Pacey. »

« La première fois qu’on s’est embrassé, j’avais les genoux qui tremblaient… Je crois que je m’en souviendrai jusqu’à la fin de ma vie, avoua Andie.
- Et moi j’avais le cœur qui faisait Boum-boum, Boum-boum… J’ai cru que ce jour-là j’allais mourir. »



Au fil de leur conversation, ils se rapprochèrent, leur regard se mêlèrent, leurs mains vinrent plusieurs fois se frôler : ils savaient aussi bien l’un que l’autre qu’ils étaient en train de flirter depuis le début de la soirée. Malgré tout, ils savaient qu’ils n’avaient pas le droit d’aller plus loin, ne serais-ce que vis-à-vis de leurs petits amis respectifs.
Et ils restèrent ainsi une bonne partie de la nuit, la tête d’Andie posée sur l’épaule de Pacey, à échanger leurs souvenirs d’adolescence…





De son côté, Joey ne s’éclatait pas vraiment. Audrey l’avait amenée en boite, mais cela ne leur avait guère donné l’occasion de discuter. Un beau brun assez charmant avait abordé Audrey : « Vous prendrez bien un verre … » Et c’est comme ça qu’Audrey avait passé la soirée à se faire draguer par un pompier. Joey avait donc décidé de rentrer assez tôt.
Elle avait vraiment envie de parler à quelqu’un. Elle décida alors d’aller voir Dawson, elle avait tellement de choses à lui raconter !


Ce fut Gail, la mère de Dawson, qui lui ouvrit la porte.
« Joey ! s’exclama t-elle. Entre ! Ça fait si longtemps que nous ne t’avions pas vu… »
Et elle finit sa soirée à parler tranquillement avec la mère de Dawson, à défaut de pouvoir discuter avec son fils, qui n’était pas chez lui.
Cela lui faisait du bien de pourvoir enfin se confier à quelqu’un.
« Ecoute Joey, apparemment ce n’est ni l’arrivée de son fils, et donc indirectement le retour d’Andie dans la vie de Pacey qui te perturbe. Et, à mon avis, cela montre concrètement que tu n’as plus de sentiments pour lui… C’est plutôt que tu ne sais pas de quelle manière le lui dire. »

Ces quelques phrases résumaient clairement l’état d’esprit de Joey.





Le lendemain matin, ce fut le téléphone qui réveilla Joey. Elle s’empressa de répondre.

« Allo ? dit-elle d’une voix encore endormie.
- C’est Dawson. Je te réveille ?
- Oui mais c’est pas très grave.
- Ok ça me rassure. Ma mère m’a dit que t’étais passé hier soir chez moi. Ça te dirai d’aller prendre un café ?
- Bien sûr laisse-moi juste le temps de m’habiller. »

A cet instant, Joey eut le sentiment de se sentir heureuse et vivante, ce qui ne lui était pas arrivé depuis quelques temps.




Troisième partie





Joey passa dix bonnes minutes à choisir ses vêtements, se changea puis passa encore dix bonnes minutes devant le miroir à se maquiller. Et elle sortit de chez elle, elle monta dans la petite barque pour traverser le lac et finit par arriver devant chez Dawson.
Elle monta à l’échelle pour entrer dans sa chambre, « Comme avant » pensa t-elle.

« Joey ! Ça me fait tellement plaisir de te voir, s’exclama t-il.
- Moi aussi Dawson. »

Puis ils s’allongèrent sur le lit, et Joey se mit à raconter tous ses problèmes à Dawson. Tout était si facile à lui raconter, les mots sortaient tous seuls de sa bouche, comme par magie. Elle savait qu’elle pouvait tout lui dire, elle avait confiance en lui. Petit à petit, elle se sentait mieux.
Au fil de la conversation, Dawson la réconfortait, et finalement Joey se rendait compte que ses tourments n’avaient pas lieu d’être. Elle n’aimait plus Pacey, voilà. C’était aussi simple que ça.

« J’ai promis à Eddy que je le rejoindrai chez lui, il organise une fête ce soir. T’as qu’à venir avec nous, proposa Dawson.
- Je sais pas, je le connais pas trop moi ton copain …
- Aller, tu vas voir il est sympa, viens on va bien s’amuser…
- Bon, ok, je viendrai. »

Joey était si contente, elle allait pouvoir s’amuser toute la soirée, elle en oubliait complètement Pacey.

Elle passa toute la journée en compagnie de Dawson, et le soir venu, elle se rendit effectivement à cette fête avec lui. Elle n’avait pas vu Pacey, ne l’avait pas appelé, à vrai dire elle n’avait pas envie de se compliquer le vie ni de gâcher cette journée. Elle savait qu’il fallait lui parler, mais pas maintenant se disait-elle. Elle avait horreur de toutes ces choses que l’on se dit quand on rompt.





En parlant de Pacey, il était encore assis avec Andie. Bien entendu, la veille, ils étaient gentiment rentrés chacun l’un chez l’autre et il ne s’était rien passé. Pourtant il s’était retrouvés un soir de plus assis avec elle sur le port. Il le savait, il était en train de retomber amoureux.
C’était bizarre, chaque fois qu’il était avec elle, il se sentait si bien, comme si tous les deux ne s’étaient jamais séparés, comme si, même avec des milliers de kilomètres de distance, ils ne s’étaient jamais oubliés… Pacey s’apercevait qu’il était en train de tomber amoureux et cela l’effrayait un peu.

Car il avait des doutes sur les sentiments d’Andie à son égard.
C’est vrai, elle avait trouvé un homme qui semblait parfait, et qui s’était montré capable d’élever son enfant. Pourquoi Andie, si sûre d’elle à présent, voudrait-elle de moi ? se disait-il.
Il fallait qu’il sache. C’était si frustrant… La regarder, lui parler, la toucher, la faire rire, mais tout ça sans dépasser le stade du flirt. Il avait presque l’impression de retomber en adolescence, cette époque où il avait si peu confiance en lui.

« Andie… commença t-il. »

Mais la sonnerie de son portable interrompit ce début de conversation.

« C’est Eddy. Je te dérange pas ?
- Non, tu me déranges pas du tout, affirma t-il à son ami.
- Tu pourrais venir me chercher au commissariat ?
- Bien sûr, mais j’espère que tu me raconteras comment t’es arrivé là …
- Promis ! »

Pacey ne pouvait pas s’empêcher d’être déçu. Il aurait aimé pouvoir passer encore plus de temps avec Andie…

« Qu’est-ce qu’il ce passe ? demanda t-elle.
- Ça te dis de venir au commissariat chercher un pote à moi ?
- Ok, il a des ennuis ?
- J’en sais rien du tout ! »

Ils prirent la voiture de Pacey et partirent vers le commissariat.
Une fois là-bas, ils furent surpris de trouver Dawson et Joey en pleine dispute.

« Mais pourquoi faut-il que tu m’emmènes toujours vers des plans foireux ? s’énervait Joey.
- Mais j’y peux rien si Eddie et ce mec se tapaient dessus…
- D’accord mais en attendant on est coincé ici à attendre TON super copain en garde-à-vue… - Arrête de crier ! Tu hurles et ça c’est mal élevé !
- Toi aussi tu hurles ! Bon, de toute façon j’y vais, je suis fatiguée…

Elle s’en alla, mais Dawson parti avec elle.
Ils avaient attendu tant de temps avant de pouvoir se retrouver, ils ne pouvaient quand même pas se quitter à cause d’une stupide dispute devant un commissariat …




Pacey et Andie avaient assisté à la scène depuis la voiture. Dawson et Joey ne les avaient pas remarqués, heureusement d’ailleurs pour Pacey qui n’avait pas franchement envie de se retrouver en face d’elle…

« Ça va ? lui demanda Andie.
-Ouai, t’en fais pas. Bon y va chercher Eddy, fit Pacey d’un ton décidé. »

Quand ils rentrèrent dans le commissariat, ils se trouvèrent nez à nez avec Doug.

« Ptit frère, je viens de voir Joey. T’es plus avec elle ?
- Ben en fait c’est un peu compliqué. Disons qu’on est plus amoureux et qu’apparemment elle se console avec Dawson…
- Ok bon à ce que je vois elle a pas l’air de t’avoir trop brisé le cœur, tant mieux.
- Je suis venu pour chercher Eddy, un copain. Tu sais ce qu’il c’est passé ?
- Je crois qu’il s’est battu avec un mec mais ils sont encore en garde à vue. Vous avez qu’à vous asseoir ici, ils vont bientôt arriver. »

Et effectivement, quelques minutes plus tard, Eddy apparu. Le pauvre, il n’était pas en très bon état avec son oeil au beurre noir…

« Alors Eddie, je te présente Andie, commença Pacey. Andie, je te présente mon ami Eddy qui n’a rien trouvé de mieux à faire que de s’amuser à frapper des mecs plus costauds que lui…
- Non Pacey t’y es pas du tout. C’est l’autre mec qui a commencé à embrasser ma copine et puis…
- Oui je sais, le coupa Pacey, c’est toujours la faute des autres… Aller on rentre. »

Un homme sortit au même moment du bureau de garde à vue.

« Ben justement c’est lui… fit Eddy »

Le regard d’Andie croisa celui de cet homme.
Non, ce n’était pas possible… C’était Greg.

« Qu’est qui se passe Andie ? Ça va ? lui demanda Pacey, inquiet.
- Non, ça va pas du tout… Cet homme, c’est Greg. »

Greg, lui n’avait pas bougé, il était comme figé sur place. Jamais il ne s’était douté qu’il rencontrerait Andie ce soir, jamais il n’avait imaginé qu’un jour elle découvrirait sa véritable personnalité. Jamais…

Andie se leva et couru le plus vite qu’elle le pouvait.

Pacey se leva lui aussi, puis il se rapprocha de Greg.
« Tu vois, c’est bizarre, j’aurais presque des raisons de t’en vouloir… D’abord tu cognes mon pote et après tu fais souffrir Andie. T’as de la chance pour que là on soit dans un commissariat. T’as pas intérêt à me croiser autre part un de ces jours…
Aller Eddy, je te ramène… »

Et ils s’en allèrent, Pacey et Eddy montèrent en voiture.
« Dis, elle est mignonne la petite blondinette … commença Eddy. A mon avis t’as une touche…
- J’aimerai bien savoir justement, répondit Pacey.
- Moi je te dis que si. J’ai bien vu la façon dont elle te regardait.. En plus maintenant qu’elle a plus de mec, fonce…
- Merci pour tes conseils avisés mon cher Eddy, mais je sais ce que j’ai à faire.
- Ecoute moi, je suis sûr d’avoir raison … Tu peux t’arrêter devant ce kiosque s’il te plait ?
- Je t’attends dans la voiture soupira Pacey. »



Quelques minutes plus tard, Eddy revint avec un paquet de cigarettes et un billet de loterie.

« Tiens, c’est pour toi, dit-il à Pacey en lui tendant le billet, pour être gentiment venu me chercher.
- Fallait pas c’est normal. T’as toujours pas arrêté la clope ? lui demanda Pacey en redémarrant la voiture.
- Non, j’arrive pas. T’es amoureux de cette fille hein ?
- Change pas de sujet Eddy…
- T’es amoureux…
- J’ai pas dit oui ! se défendit Pacey
- Non, mais t’as pas dit non… De toute façon ta même pas besoin de me le dire, ça se voit.
- Bon, je conduis, alors arrêtes de me parler ….
- Est-ce que tu lui as dis ce que tu ressentais ?
- Eddy, elle le sait ce que je ressens !
- Oui, elle le sait, mais est-ce que tu lui as vraiment dis ? Tu peux pas en rester là sans lui parler ! C'est pas ton style, c'est vrai toi tu fonces en général, t'es pas du genre à attendre que ça se passe, ni du genre à fuir. Tu dois lui dire que tu l'aimes, tu dois essayer de la reconquérir, parce que si tu fais rien du tout crois-en mon expérience, tu le regretteras !
- C’est possible…
- Non, c'est sûr, tu le regretteras ! On est arrivé, tu peux me déposer ici. Suis mon conseil : vas la chercher… »





Andie, elle se trouvait sur le port. Elle ne pouvait pas y croire. Greg lui avait semblé si parfait, elle n’aurait jamais cru ça de lui. Elle voulait l’oublier, elle ne voulait plus jamais penser à lui. Plus jamais penser à tout le mal qu’il venait de lui faire. Elle lui avait donné toute sa confiance et elle s’était en quelque sorte faite avoir. Elle était tellement déçue.
Ça faisait très longtemps qu’elle n’avait pas ressenti un si grande colère. Elle en tremblait et en était en larme… Elle ne pouvait plus s’arrêter de pleuré.
Elle essaya alors d’enlever son bracelet en argent qu’il lui avait offert. Elle n’y arrivait pas tellement elle tremblait.


« Andie ? »
C’était Pacey.
« Qu’est-ce que tu fais ? lui demanda t-il.
- J’enlève ce bracelet. Ou du moins j’essaye.
- Passe-moi ton poignet je vais te l’enlever.
- Merci. »

Andie avait encore les yeux remplis de larmes. Elle fixait le large et tenait encore dans sa main le bracelet.

« C’était un cadeau ? demanda Pacey.
- Ouai. Regarde ce qu’il y avait marqué « ensemble pour toujours » »
Andie jeta soudain son bracelet dans l’eau.
Pacey la pris alors dans ses bras et elle recommença à pleurer.

« Aller ça va passer, tu t’en fous de lui, il te méritait pas… »





Quant à Dawson, il ne put s’empêcher de rejoindre Joey chez elle chez elle. Joey, celle qu’il avait toujours aimé… Il ne pouvait pas se résoudre à la perdre une fois de plus. Il savait pertinemment que s’il ne se décidait pas maintenant à lui avouer ses sentiments, elle lui échapperait encore une fois et peut-être définitivement.

Joey, elle, ne savait plus du tout où elle en était. Il y avait encore quelques temps, elle sortait avec Pacey, et elle était malheureuse. Depuis qu’elle avait revu Dawson, tous les sentiments qu’elle éprouvait pour lui et qu’elle avait enfouit en elle reprenaient surface. C’était une impression de bonheur, mais aussi assez étrange.
Joey s’était imaginée qu’à partir du moment où elle reverrai Dawson, tout se passerait comme dans ses rêves, tout s’arrangerait tout de suite. Mais il fallait se rendre à l’évidence : il fallait s’investir davantage dans cette relation pour qu’elle puisse renaître. Et Joey avait peur d’avoir perdu Dawson à cause de l’attitude stupide qu’elle venait d’avoir…
« Joey ! Joey attend ! s’écria Dawson. »

Et à sa grande surprise, elle s’arrêta.

« Ecoute, il faut que je te parle franchement Joey.
- Vas y dis ce que t’as à dire … soupira t-elle.
- Depuis que tu es avec Pacey, tu me manques…
- Mais…
- Laisse moi finir s’il te plait… J’ai essayé de cacher mes sentiments, j’ai même essayé de t’oublier, mais c’est plus fort que moi, j’y arrive pas. Je te promets que je te dis pas ça pour te mettre mal à l’aise, ni pour que tu choisisses une fois de plus entre moi et Pacey, je veux pas que tu souffres de cette situation comme avant. Mais j’en ai marre de me taire, de souffrir de ce triangle amoureux comme avant, ça me donne l’impression de pas avoir avancé pendant toutes ces années. Joey, je t’aime…
- Moi aussi Dawson. »

Et tous deux s’embrassèrent passionnément.

Joey se sentait toute bizarre. Elle était très heureuse, mais il y avait quand même quelque chose qui n’allait pas. Elle savait qu’elle aurait du avoir une discussion avec Pacey avant de ressortir avec Dawson. Cela faisait déjà plusieurs jours qu’elle n’avait pas vu Pacey, elle ne lui avait même pas téléphoné. De toute façon, lui non plus n’avait pas cherché à lui parler. Savait-il qu’il n’y avait plus rien entre eux ? Elle se doutait que oui, mais elle avait tout de même le soucis de mettre les choses au clair…
C’est pour cela qu’elle pris la décision d’aller le voir dès le lendemain matin.



Alors que les deux amoureux marchaient lentement vers leur maison, Dawson ne put s’empêcher de lui demander :
« Il y a quelque chose qui va pas ?
- Non, y a rien du tout… menti Joey.
- Tu mens ! fit Dawson.
- Bon, faudrait que je mette les choses au clair avec Pacey… Tu comprends, je sais pas ce qui ce passe en ce moment dans sa tête, je sais pas si il croit que je suis toujours avec lui…
- Et cette mise au point pourra attendre demain quand même ? demanda Dawson.
- Est-ce que je dois prendre ça comme une invitation à dormir chez toi ? lui lança Joey d’un air malicieux. »




Quatrième partie





Pacey et Andie, eux, étaient toujours sur leur banc.
Pacey savait très bien ce qui se passait, depuis qu’il l’avait revu, il retombait lentement amoureux d’elle. Ils flirtaient ensemble plusieurs soirs consécutifs, mais il ne se passait rien d’autre.
Pourquoi ? Peut-être à cause des responsabilités de père que Pacey devrait assumer…. Cette responsabilité faisait peur à Pacey : lui qui n’était même pas capable de s’occuper de poisson rouge de Doug, comment pourrait-il élever un enfant ? Mais de toute façon, il avait un enfant, et le fait qu’il sorte ou pas avec Andie n’y changerait rien.
Pacey pensait à elle toute la journée, il l’appelait tous les jours, il se sentait vide quand il n’était pas avec elle, il ne pouvait plus nier l’évidence : il était à nouveau amoureux d’elle. Mais Pacey avait toujours peur d’être rejeté…


Ce fut alors Andie qui décida de briser le silence :
« Pacey, à quoi ça rime tout ça ?
- Pardon ? fit Pacey tout étonné.
- Depuis qu’on s’est revu, c’est toujours la même chose : tu m’appelle, on se donne rendez-vous ici et puis on discute presque toute la nuit. Pourquoi ?
- Et ben je crois que comme ça fait longtemps qu’on s’est pas vu, on a des choses à se raconter… C’est aussi simple que ça. »

Andie n’en croyait presque pas ses oreilles. A vrai dire, elle était pratiquement sûre que Pacey partageait ses sentiments…
Pacey, lui, s’en voulait déjà d’avoir prononcé cette phrase. Elle lui avait tendu une perche pour lui avouer ce qu’il ressentait, et il n’avait même pas été capable de la saisir…
Il décida alors de rattraper le coup et se leva.

« Lève-toi Mac Phee.
- Quoi ? fit Andie, surprise.
- Lève-toi. »

Andie se leva, sans pour autant saisir ce que Pacey avait derrière la tête.

« Vient, on danse, fit Pacey.
- Mais il n’y a même pas de musique !
- C’est pas grave, on fait comme s’il y en avait. »

Et ils commencèrent à danser.

« Pacey, là je vois pas trop où tu veux en venir …
- Tu vas comprendre… Ecoute les battements de mon cœur. »

Andie ne comprenait plus rien. Il y avait quelques instants, Pacey lui avait fait comprendre qu’il n’y avait que de l’amitié entre eux, et maintenant, il l’invitait à danser et lui faisait écouter son cœur qui battait à 100 à l’heure ….

« Tu vois, t’es toujours la seule qui me fait cet effet là… lui glissa Pacey à l’oreille.
- Tu sais quoi ? Mes genoux tremblent, lui dit Andie sur le même ton.
- Mac Phee, t’as toujours été la seule …
- Toi aussi Pacey… »

Et ils s’embrassèrent.



Pacey était radieux. Pour la première fois depuis longtemps, tout était limpide, il savait exactement ce qu’il faisait et il n’avait plus cette impression qu’il connaissait si bien de foncer en faisant des conneries.
Tout était devenu clair dans sa tête, comme s’il avait appuyé sur un interrupteur après des années d’obscurité, ou comme s’il avait mûrit en quelques jours. Comment avait-il fait pour ne pas s’être rendu compte plus tôt que c’était elle qu’il lui fallait ? A présent il savait qu’elle femme le rendrai heureux jusqu’à la fin de sa vie, il savait celle qu’il voulait et celle dont il avait besoin : Andie.
Le lendemain matin, Pacey se résolu à aller parler à Joey. Il fallait mettre les choses au clair une bonne fois pour toute. Il fallait se dire les vérités en face et en quelque sorte rompre officiellement… Il partit donc chez elle pour la voir.
Mais il la rencontra en chemin : apparemment, elle aussi rentrait chez elle !

« Salut.
- Salut. »

Pour mettre fin à l’interminable silence, Pacey engagea la discussion.

« Bon, faut qu’on parle, t’es d’accord avec moi.
- Oui faut vraiment qu’on parle.
- Je suis désolé Joey, commença Pacey
- Pourquoi t’es désolé ?
- Pour ce fiasco total entre nous.
- T’as pas à t’excuser Pacey. C’est ta faute autant que la mienne. On a essayé et ça a pas marché, c’est tout.
- Mais au fond de nous on savait très bien, du moins moi je savais, que ça marcherai pas. On voulait retrouver cette relation qu’on avait au lycée, mais on savait qu’on y arriverai jamais… s’expliqua Pacey. J’aurais aimé pouvoir être plus franc avec toi mais j’ai pas pu. Je suis désolé.
- On ne peut jamais être totalement honnête dans la vie. Pas quand on a plus de six ans en tout cas, fit Joey.
- On reste amis ?
- Promis. »


Ils étaient autant l’un que l’autre tellement soulagés d’avoir enfin eu cette discussion.
Joey était si heureuse, elle allait enfin pouvoir sortir avec Dawson sans avoir le moindre sentiment de culpabilité vis-à-vis de Pacey… C’était en fait ce qu’elle avait cherché depuis longtemps.

« T’as des nouvelles de Dawson ? demanda Pacey.
- En fait je reviens de chez lui, lui avoua Joey.
- Donc en fait, c’est reparti entre vous deux ?
- Oui.
- Je suis content pour vous. Honnêtement. Je crois qu’on fond, on a toujours su que ce serait avec lui que tu finirais non ?
- Tu sais, je crois que je suis soulagée de voir enfin la fin de ce triangle… ajouta Joey.
- C’est vrai. Je crois même qu’on s’est un peu trop pris la tête avec ça d’ailleurs, dit Pacey avec un sourire aux lèvres.
- On a grandi… fit Joey, rêveuse.
- Bon, c’est pas que cette analyse rétrospective de nos vies m’ennuie, mais il faut que je te laisse. Andie m’attend. Ça te dirait qu’on se voit pour manger ensemble un de ces jours tous les quatre ?
- Ouai bien sûr, j’en parlerai à Dawson et je t’appelle.
- Ok bye ! »


Et Pacey remonta dans sa voiture et reparti. Son portable sonna.


« Witter, fit Pacey, d’un ton aussi sec que d’habitude chaque fois qu’il décroche son téléphone.
- Salut ! C’est Eddy.
- Salut ! s’exclama Pacey sur un ton beaucoup plus chaleureux. Il faut que je te remercie mon pote.
- T’as gagné le gros lot ?
- On peut dire ça comme ça, mais pas avec le billet de loterie…
- Avec la blondinette ? demanda Eddy, curieux. De toute façon j’en suis sûr, t’es fou d’elle.
- Gagné. Tu viens chez moi un de ces jours ?
- Promis Witter ! »



Pacey arriva enfin devant l’hôtel où logeait Andie.

Soudain, il se retourna. D’ici, il pouvait voir tout Capeside, ce petit village où il avait rit, pleuré, où il était tombé amoureux, où il s’était disputé… où il avait grandi tout simplement. Ce petit village qu’il ne pourrait jamais oublier.
Mais aujourd’hui, son regard n’était plus tout à fait le même. Pour la première fois de sa vie, Pacey y voyait clair dans son avenir. Il n’avait plus dans sa tête ce brouillard si épais lorsqu’il envisageait le futur, ni cette peur qui lui faisait presque mal au ventre.

Tout lui paraissait si simple, si facile à présent… C’était presque comme s’il venait tout juste de se réveiller après un long rêve très bizarre, comme s’il venait tout juste de prendre conscience de toutes ces années passées ici qui resteront à jamais gravées dans sa mémoire.

Mais plus que tout, il se rappela des amis qu’il s’était fait ici, dans ce petit village, et sur qui il pourrait toujours compter.
De leur histoire d’amitié, amitié qui malgré les disputes et les chagrins, était aujourd’hui encore plus forte qu’avant, et qui, un peu comme un mariage, survivra « jusqu’à ce que la mort les sépare ».

Son avenir, il le voyait ici, à Capeside, avec son fils, avec ses amis et avec Andie.


Dans la vie, en fin de compte, on revient toujours vers ceux qui étaient là au début ; et au début, c’étaient eux.

AVIS : Belle histoire, bien écrite. L'idée est intéressante et bien intégré. Tous les éléments y sont. Peut être un tout petit manque de détail et j'aurais bien aimé une scène Pacey/John mais ça passe quand même.

Marjo
Ecrit par Marjo 
Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Xanaphia (19:12)

vous avez des fêtes spéciales par chez vous ?

arween (19:13)

Non rien du tout

arween (19:13)

Ah attends si on la fête de mai.

arween (19:14)

Mais je crois que c'est juste à Nice

Xanaphia (19:14)

la fête de mai ?

mnoandco (19:14)

Oui, chez moi aussi il y a la Saint Nicolas (Nord Est) ! et le père fouettard...pour les pas gentils...ne me sens évidement pas concernée!

arween (19:15)

Honnêtement je ne sors pas beaucoup là où il y a foule alors je sais pas trop ce qu'ils font

Xanaphia (19:15)

coucou ah oui le folklore local ^^

Lolo1710 (19:27)

Saint Nicolas c'est sacré en Belgique, les primaires font un spectacle chaque année puis les autre c'est surtout pour les bonbons ?

Xanaphia (19:29)

Ou les chocolats et les coquilles

Lolo1710 (19:41)

Ouaip, un truc génial aussi mais c'est peut être que dans mon école, c'est les filles qui font régime et qui troc des bonbons contre des mandarines

Sonmi451 (21:20)

Moi je fais saint-Nicolas car mon homme est du nord-Est mais ma fête à moi arrive jeudi. ^^

Sonmi451 (21:20)

Avec la fête des lumières.

Sonmi451 (21:21)

Bonsoir au fait!

Xanaphia (21:30)

Bonsoir Ah la fête des lumières ça doit être joli ^^

Sonmi451 (21:36)

Très.

Sonmi451 (21:37)

Cette année, je vais me contenter de mettre les lampions aux fenêtres.

serieserie (08:40)

Bonne journée de chasse aux cadeaux sur la citadelle!

CastleBeck (15:46)

BOnjour ici!
Je viens de lire qu'une de mes séries préférées est renouvelée pour une 4e saison avec ajout d'un de mes acteurs préférés. Il me semble que ça met du bonheur dans ma journée <--- Oui, ça ne m'en prend pas beaucoup!

CastleBeck (15:53)

(Tiens, dans l'article ils disent que ce sera diffusé prochainement sur France 2... C'est bon à savoir. Si vous voyez passer Mensonges sur France 2, vous regardez!)

aline2408 (22:27)

Joyeux Anniversaire James723

aline2408 (22:28)

Joyeux Anniversaire James723

James723 (22:28)

Thank you ^^

angie5 (13:24)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

Locksley (14:11)

@angie : merci d'utiliser la room HypnoPromo pour ce type d'annonce.

oOragnarOo (14:56)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Locksley (15:06)

@ragnar : même demande que ci-dessus, merci d'utiliser la room HypnoPromo pour les annonces promotionnelles de vos quartiers.

oOragnarOo (15:10)

ok merci

Sonmi451 (15:10)

Bonne fête des lumières pour ceux qui la font! Et pour les autres bonne journée à vous!

angie5 (15:49)

d'accord locksley, j'avoue entre les 2, j'hesite, et je n'avais pas très bien compris la difference entre les 2. Je vais le faire sur l'hypnopromo. encore désolé.

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play