VOTE | 148 fans |

Dernière ligne droite

Assis sur un banc, il repensait à ce qui l'avait amené ici. Devait-il franchir cette porte ? Devait-il lui dire ? Tout s'était bien passé jusqu'alors, pourquoi vouloir tout changer en lui révélant ce qui ferait mieux de rester secret. Parce qu'il le fallait tout simplement soupira-t-il.....Lentement, il se leva et marcha jusqu'à la maison qu'il connaissait tant. Arrivé sur le seuil il fit demi tour. Soudain la porte s'ouvrit et Joey sortit sur le perron.

Joey: Je me demandais quand est ce que tu allais te décider à entrer.
Dawson: Tu m'as vu?
Joey: Bien sûr. Je t’observe depuis un moment.

Il la regarda un moment avant de répondre. Elle était toujours aussi belle. Il se demanda pour la millième fois ce qui avait pu les séparer. Petit à petit ils s'étaient éloignés l'un de l'autre, sans raison, jusqu'au jour ou Joey était venue lui annoncer que c'était fini. Bizarrement il l’avait plutôt bien pris, ce qui avait facilité les choses. Mais il régnait toujours une sorte de malaise, de gêne entre eux. Ils avaient passé le début de l'été à essayer de reconstruire leur amitié, de redevenir Dawson et Joey. Mais il avait du partir à Los Angeles pour un stage de cinéma prévu depuis longtemps. Il avait compris en la voyant ce soir qu'il était toujours amoureux d'elle, peut-être ressentait-elle la même chose? Mais après ce qu'il avait à lui dire il savait que rien ne serait plus comme avant. Saurait-elle lui pardonner un jour? Certainement pas. Il ne pouvait pas lui dire. Pas ce soir.

Dawson: Je me promenais et j'ai atterri machinalement devant chez toi. Comment vas-tu?
Joey: Bien merci. Et toi, Los Angeles c'était comment?
Dawson: Bien, lui répondit-il nerveusement. J'ai servi beaucoup de café ; mais je dirais que c’était une bonne expérience.
Joey se mit à rire.
Joey: Ca n'a pas du être drôle tous les jours ? Est-ce que tu veux entrer 5 minutes?
Dawson hésitant quelques secondes : Non je vais rentrer, merci. On se voit lundi au lycée.
Joey: Ok. Bonne nuit Dawson.
Dawson: Bonne nuit Joey.
Elle le regarda descendre les marches du perron.
Joey: Dawson?
Dawson se retournant : Oui?
Joey: Je…. Je suis contente de t'avoir revu.
Dawson: Moi aussi, bonne nuit.

Il avait espéré qu'elle lui dise autre chose, qu'ils avaient fait une erreur en se séparant. Il avait cru lire dans ses yeux l'espace d'un instant qu'elle regrettait ce qu’il s'était passé. Mais il avait du se tromper. Il rentra chez lui en se demandant ce qui aurait bien pu se passer s'il lui avait tout révélé. Non, il ne valait mieux pas y penser. Pour l'instant il avait décidé de ne rien lui dire. C'était la meilleure décision. Pour le moment en tout cas. Reconstruire leur amitié était bien plus important. Il rentra chez lui plein d'espoir.


Grams: Jen, Jen réveille toi!!!

Jen se cacha sous les couvertures en émettant un grognement.

Grams, en lui tirant les couvertures: Jen, allez, debout. Nous allons être en retard.
Jen suppliante: Grand-Mère encore 5 minutes, s'il te plaît!!!
Grams: Jenifer, je t'ai déjà laissé 5minutes il y a de ça 1/2 heure, maintenant il est de temps de te lever. Jack va nous attendre.
Jen: S'il te plaît!!!!! Peut-être que son train aura un peu de retard ?!
Grams: Le train venant de Providence n'est jamais en retard. Je descends préparer ton petit déjeuner.
Jen se recoucha mais elle l’entendit crier en bas de l'escalier:
Grams: Jenifer Lindley si tu n'es pas debout dans 5 minutes je monte te chercher et je te sors du lit par la peau des fesses s'il le faut.
Jen en se levant d'un air résigné: D'accord, d'accord, je me lève tout de suite.

Elle descendit dans la cuisine après avoir pris une bonne douche pour se réveiller. C'était toujours la même chose à la fin des vacances, elle avait du mal à se lever. Et dans 2 jours c’était la rentrée, il lui faudrait beaucoup de courage et évidemment l'aide de Grand-mère pour se lever. Elle s'assit à la table de la cuisine et se servit un jus d'orange.

Jen: À quelle heure arrive le train de Jack?
Grams : Dans une heure, et si tu ne te dépêches pas nous serons en retard.
Jen: Ne t'inquiète pas Grand-Mère, nous ne serons pas en retard à la gare et tu ne seras pas en retard à la messe.

Jen regarda sa Grand-Mère avec un sourire malicieux. Elle aimait lancer des petites allusions à sa Grand-Mère concernant la religion. Aujourd'hui elle les acceptait beaucoup mieux que par le passé, mais elles étaient passées toutes les 2 par des moments difficiles. Jen essayait d'accepter que sa Grand-Mère croie en Dieu et sa Grand-Mère essayait d'accepter le fait que Jen n'y croie pas. Jen savait que cela lui était très dur et elle lui en était reconnaissante, c'est d'ailleurs pour cela qu'elle l'embêtait beaucoup moins souvent. En tout cas elle était heureuse de revoir Jack. Il était parti à Providence tout l'été pour voir son père et Andie, et il lui avait beaucoup manqué. Quant à elle, elle l'avait passé avec Pacey, tous les 2 entre Joey et Dawson qui essayaient de reconstruire leur histoire, et contrairement à ce que l'on aurait pu penser cela se passer plutôt bien. Après que sa Grand-Mère lui aie rappelé pour la énième fois qu’elles allaient être en retard, elle attrapa sa veste et elles partirent à la gare.

Jack regardait défiler le paysage derrière la vitre d’un air songeur.

Jack en lui-même : Comment ai-je pu être aussi stupide et penser que mon père pourrait accepter mon homosexualité ! J’aurais du me douter dès le début que ça ne fonctionnerait pas, qu’on ne pourrait jamais revivre ensemble, pas tant qu’il ne m’acceptera pas tel que je suis.

Il entendait encore les paroles de son père résonnaient dans sa tête. « Jack, tu es mon fils et je veux t’aider. J’ai pris rendez-vous pour toi chez un spécialiste qui pourra t’aider à voir plus clair et retrouver le droit chemin » Retrouver le droit chemin !!! Il ne s’en était jamais égaré. Pourquoi est ce que son père ne le voyait pas tel qu’il était ! Il aurait tellement aimé que les choses s’arrangent, mais elles n’avaient fait qu’empirer pendant ces 2 mois. S’il avait réussi à y faire face c’était grâce à Andie. Elle lui manquait déjà. Ils avaient passé 2 mois d’été formidables. Depuis qu’elle était partie en Italie il ne la voyait pas souvent, elle était le seul soutien qu’il avait face à son père. Heureusement il avait trouvé en Jen et Grams une deuxième famille sur qui il pourrait toujours compter. Jen. En pensant à elle il sourit, elle lui avait manqué cet été. Perdu dans ses pensées, il ne s’était pas rendu compte que le train était arrivé à Capeside et qu’il était le dernier à descendre. Sur le quai il aperçut Jen et Grams qui l’attendaient. Il courut vers elles et les serra dans ses bras.

Jack : Vous m’avez manqué toutes les deux, je suis content de vous voir !!
Grams : Tu nous as manqué aussi Jack.
Jen : Alors comment va Andie ?
Jack : Elle va très bien, d’ailleurs elle vous embrasse tous.
Grams : Allons-y les enfants…
Jen la coupa en rigolant : …sinon tu vas être en retard pour l’office, je sais.

Elle et Jack se jetèrent un regard complice. Il vit que rien n’avait changé pendant les vacances et il était heureux d’être rentré. Ils prirent les valises de Jack et rentrèrent à la maison.

Dawson était couché sur son lit en train de regarder par la fenêtre. Il aurait aimé voir Joey apparaître à l’improviste comme elle l’avait toujours fait. Seulement les derniers temps elle passait par la porte d’entrée. Dawson ne s’était pas résolu à enlever l’échelle espérant qu’un jour elle y grimpe de nouveau. Tout à coup il entendit un bruit à travers la fenêtre.

Dawson : Joey, murmura-t-il en s’asseyant sur son lit.

La déception se lut sur son visage lorsqu'il vit que c’était Jen. Elle s’en aperçut et lui dit :

Jen : Contente de te voir aussi Dawson.
Dawson qui s'était aperçu de sa réaction lui répondit : Je suis désolé Jen je pensais que c’était…
Jen lui coupa la parole : …Joey. C’est moi qui suis désolé j’aurais du passer par la porte d’entrée.
Dawson : Non, Jen tu as bien fait. J’espérais juste que Joey viendrait me voir aujourd’hui. Alors qu’est ce qui t’amène ?

Soudain ils entendirent la porte d’entrée se fermer et quelqu’un monter l’escalier. Le cœur de Dawson se mit à battre de plus en plus vite. Et si c’était elle ? Lorsqu’il vit Pacey apparaître sur le seuil de la porte il se recoucha sur son lit, désespéré. Que croyait-il ? Qu’elle viendrait le voir chez lui sans raison ?

Pacey le coupa dans ses pensées et lui dit : A ce que je vois tu es content de me voir. Tu n’as pas vu ton meilleur ami depuis presque un mois et voilà l’accueil que tu lui réserves.
Jen en souriant : Ne fais pas attention à lui, il pensait que c’était Joey qui venait le voir !!!!
Pacey : Désolé de te décevoir Dawson ce n’est que moi. Jen et moi on va s’occuper de toi, n’est ce pas Jen ?
Dawson : Merci mais je n’ai pas besoin qu’on s’occupe de moi.
Jen : Au contraire. Je crois que j’ai ce qu’il te faut. Je venais justement te voir pour t’inviter à une petite fête.
Pacey : Très bonne idée, voilà ce qu’il te faut, une fête pour rencontrer d’autres filles. Se tournant vers Jen : Je pense qu’elle sera là aussi.
Jen : Oui, je l’ai croisée en ville tout à l’heure.
Dawson : Je ne viendrais pas, hors de question de me retrouver face à elle.
Jen, un peu gênée : Je crois que tu n’auras pas le choix.
Dawson la regarda d’un air surpris : Pourquoi ?
Jen tout doucement : Parce que la fête se fait chez toi.
Dawson : Quoi ???? Hors de question mes parents ne seront jamais d’accord !!!
Jen souriant : Trop tard, je leur ai demandé et ils sont d’accord. Ils passeront la plupart de la soirée au restaurant.
Pacey affichant un sourire de satisfaction : Jen Lindley, tu es diabolique, j’adore ça. Génial ton idée.
Jen : Merci. De toute façon je ne pouvais pas demander ça à ma Grand-Mère elle n’aurait jamais accepté, il fallait bien trouver une solution.
Dawson toujours abasourdi par ce qu’il venait d’entendre : Comment as-tu fait pour les convaincre ?
Jen : Ce n’était pas difficile, je leur ai dis que tu étais un peu déprimé à cause de ta rupture avec Joey et que tu avais besoin de distraction et de te trouver une nouvelle petite amie.
Dawson se levant brusquement : Quoi ?????? Tu ne leur as pas dit ça !!!!
Jen et Pacey éclatèrent de rire.
Jen entre 2 fous rires : Non je ne leur ai pas dit ça. Je leur ai dit qu’on avait besoin de fêter la fin des vacances avant de reprendre le lycée. En plus c’est également l’occasion de fêter le retour de Jack.
Dawson d’un air renfrogné : Très marrant Jen. Puis en brandissant un coussin : Sortez de ma chambre tous les 2 !!! Tout de suite !!!

Ils s’exécutèrent et Dawson les entendait encore rire dans l’escalier.
Il se recoucha sur son lit et prit une photo de Joey et de lui qui était posée sur sa table de nuit. Elle avait l’air tellement heureuse sur cette photo. Il s’assit soudainement sur son lit et décida que ce soir il lui dirait tout, qu’il était toujours amoureux d’elle, qu’elle lui manquait, mais surtout qu'il avait rencontré une fille à Los Angeles et qu'il avait perdu sa virginité avec elle.

Joey était assise sur le ponton. Elle réfléchissait à l’invitation de Jen. Devait-elle aller ce soir chez Dawson ? Voulait-il qu’il vienne ? Perdue dans ses réflexions, elle n’entendit pas Bessie s’approcher.

Bessie : Joey ? Tout va bien ?
Joey sursauta.
Joey : Je ne t’avais pas entendue arriver.
Bessie : Désolé, je ne voulais pas te faire peur. Ca fait un moment que tu es assise dehors. Je voulais voir comment tu allais. Après quelques secondes de silence. Tu te demandes si tu vas aller à cette soirée, n’est ce pas ?
Joey surprise : Oui, comment as tu deviné ?
Bessie lui souriant tendrement : Tu es ma petite sœur, c’est normal que je devine ce qui te tracasse. Veux-tu un conseil ?
Joey lui répondit d’un air renfrogné: Non merci.
Bessie : Très bien je t’en donnerais un quand même. Tu devrais aller à cette fête. Comment veux-tu essayer d’arranger les choses si tu ne lui parles pas ?
Joey : Qui te dit que je veux que ça s’arrange !
Bessie : Parce que c’est toi et Dawson. Et que ça doit s’arranger.

Elle se leva et laissa Joey réfléchir. Au loin, elle aperçut une barque qui s’approchait, elle esquissa un sourire qui disparut rapidement à la vue de Pacey qui s’approchait.

Joey : Qu’est ce que tu fais là Witter, tu n’as rien de mieux à faire !
Pacey montant sur le ponton et s’asseyant à côté de Joey : Salut Potter, reste calme. J’espère que tu ne vas pas me mordre aujourd’hui je n’ai pas amené ta muselière.
Joey lui lança un regard noir : Très drôle Pacey. Si tu n’es pas parti dans 1 minute je te jette à l’eau.
Pacey souriant : A ce que je vois tu n’es pas de bonne humeur aujourd’hui.
Joey : Et alors, en quoi ça t’intéresse.
Pacey : Joey, Joey , Joey, dit-il en secouant la tête. Je pensais que toi et moi, on avait dépassé ce stade cet été et qu’on était presque devenu ami.
Joey : Presque. Elle regretta immédiatement ces paroles. Désolé, seulement…
Pacey :… seulement tu ne sais pas si tu dois aller à cette fête.

Joey le regarda surpris. Elle ne pensait pas qu’il aurait pu deviner ce qu’elle pensait. Seule Bessie savait le faire. Bessie et Dawson bien entendu. C’est vrai qu’ils avaient passé beaucoup de temps ensemble avec Jen et Jack, surtout depuis que Dawson était parti à Los Angeles. Leur relation avait évolué, ils ne se détestaient plus comme avant, d’ailleurs est ce qu’ils s’étaient vraiment détestés un jour ? Depuis qu’elle connaissait Pacey, il s’était toujours évertué à faire de sa vie un enfer. C’était une sorte de jeu pour lui, il aimait la défier. Pourtant dans les moments les plus importants il était toujours là avec Dawson à la soutenir. Notamment lors de la mort de sa mère. A ce souvenir, une larme coula le long de sa joue, elle essayait de le cacher mais c’était trop tard.
Pacey gentiment : Ca va Joey ?
Joey : Oui, je pensais juste à ma mère. Ca va aller ne t’inquiètes pas. Alors dis-moi pourquoi tu es venue me voir.
Pacey : Je suis venue te convaincre de venir à cette fête. Je sais que ça ne va pas être facile de te retrouver face à lui, mais Jen a organisé ça pour le retour de Jack. Alors si tu n’y vas pas pour Dawson, vas-y au moins pour Jack.
Joey : Ok je viendrais.
Pacey , sautant dans le bateau : Génial à ce soir.
Joey se levant : A ce soir.

Elle rentra à la maison en se disant que finalement elle pourrait peut être mettre les choses au point avec Dawson, effacer la gêne qui s’était installée entre eux depuis leur rupture. Enfin si elle en avait le courage. Cela faisant maintenant presque 2 heures qu'elle n'arrêtait pas de changer de vêtements. Rien ne lui convenait, ou elle se trouvait trop sexy ou pas assez. Elle ne voulait pas que Dawson pense qu'elle voulait qu'il se remette ensemble mais elle voulait quand même qu'il la trouve jolie. Son choix s'arrêta sur une robe bordeaux. Elle avait également relevé ses cheveux. Elle regarda son reflet dans le miroir.
Joey: Parfait, dit-elle.
Bessie entra dans la chambre
Bessie: Tu es très jolie Joey, mais tu vas être en retard !!!!
Joey: Ok j'y vais.
Elle embrassa sa sœur avant de partir.

Plus elle ramait dans la direction de chez Dawson et plus elle se demandait si elle devait lui parler. Après tout, elle ne savait plus vraiment où elle en était. Voulait-elle redevenir son amie? Etre plus que son amie? Tout ça était très confus pour elle. De toute façon elle était déjà arrivée chez lui, elle aurait le temps de réfléchir à tout ça plus tard.
Elle entra dans la maison, Jen avait invité presque tout Capeside. Au moins elle n'aurait pas trop de mal à éviter Dawson tant qu'elle n'avait pas pris de décision. Soudain elle aperçut Jack au milieu de la foule en compagnie de Jen. Elle s'avança vers eux.

Joey: Jack!!
Jack: Joey.
Il la prit dans ses bras et la fit tournoyer.
Joey, une fois qu'il l'eut reposée par terre: Alors comment vas-tu? Tu m'as beaucoup manqué!
Jack: Toi aussi tu m'as manqué.
Joey: Comment vas Andie?
Jack: Bien, d'ailleurs elle t'embrasse. Elle est repartie pour Florence il y a quelques jours.
Jack regarda Jen.
Jack: Tu as l'air inquiète Jen quelque chose ne va pas?
Jen: Je cherche Heather.
Joey: Qui est Heather?
Jen: Elle est nouvelle en ville et ma Grand-Mère m'a demandée de lui montrer Capeside et mes amis. Tu comprends ses parents font parti de la même paroisse qu'elle.
Jack: Pourquoi es tu si inquiète alors?
Jen: J'ai peur qu'elle n'ait été effrayée par ce qu'elle pourrait qualifier comme une "orgie" et qu'elle ne soit partie, tu comprends si elle fréquente l'église.
Joey: Jen, ce n'est pas parce qu'elle va à l'église qu'elle ne sait pas faire la fête.
Jack: D'ailleurs je l'aperçois en très bonne compagnie.
Jen: Et bien elle n'a pas perdu de temps, elle est entourée de tous les gars de l'équipe de foot!!!
Jack: Au moins tu n'auras plus besoin de t'occuper d'elle ce soir.
Jen: Tu as raison, allons chercher à boire.

Pendant ce temps Dawson était sorti, il était assis dans la véranda. Il avait vu Joey entrer et il l'avait trouvé très jolie dans cette robe. Elle avait un joli bronzage et il adorait quand elle relevait ses cheveux. Pacey entra dans la véranda.

Pacey: Alors tu te caches.
Dawson, sur la défensive: Non, j’avais juste besoin de prendre l’air.
Pacey: Ah bon, pourtant depuis que Joey est arrivée je ne t'ai plus aperçu à l'intérieur.
Dawson: Ok peut être que je me cache.
Pacey: Je croyais que tu devais t'amuser ce soir et rencontrer une fille. S'asseyant à côté de lui, D'ailleurs je ne sais pas si tu as remarqué mais il y a une très jolie fille à l'intérieur, elle doit être nouvelle à Capeside , je ne l'ai encore jamais vu.
Dawson: Je l'ai remarquée aussi en arrivant et j'avoue qu'elle est très jolie, tu as raison.
Pacey: Alors qu'est ce que tu attends, vas y fonce!!
Dawson: Non je ne peux pas.
Pacey: Très bien tant pis pour toi. En se levant, Je retourne à l'intérieur tenter ma chance à ta place.
Dawson: Pacey attends! Je…
Pacey: Oui ?
Dawson : Je… hésitant quelques secondes…Je ne sais pas quoi lui dire, comment lui dire ?
Pacey : Commence par lui dire bonjour et tu verras la conversation viendra d’elle-même.
Dawson secoua la tête négativement.
Dawson : Tu n’as pas compris ce que je voulais dire
Pacey : Expliques toi plus clairement alors.
Dawson : Ok, je vais essayer de t’en parler.
Pacey : Dawson tu sais que tu peux tout me dire, on est ami.
Dawson : Je sais, alors voilà. J’ai rencontré une fille à Los Angeles qui s’appelait Alysson…
Pacey le coupa : Quoi ??? Tu as rencontré une fille et c’est seulement maintenant que tu me le dis !!!
Dawson : Pacey, tu veux bien me laisser finir.
Pacey : Ok vas-y continue.
Dawson : Merci. Donc, Alysson était la fille du producteur, elle venait souvent sur le plateau, nous avons fait connaissance et puis nous sommes sortis plusieurs fois ensemble.
Pacey voulut dire quelque chose mais le regard que Dawson lui lança l’en dissuada. Apparemment cette histoire avait l’air d’être importante pour lui.
Dawson : A la fin de mon stage elle m’a invité chez elle, nous étions seuls, ses parents étaient partis pour le week-end. Après être sorti dîner nous sommes rentrés à la villa, je l’ai raccompagnée devant sa chambre et…
Dawson s’arrêta et repris son souffle.
Pacey : Et… Il se demandait si Dawson avait franchi le pas de la porte et avait passé la nuit avec cette fille, cela lui paraissait invraisemblable, ce n’était pas son genre. Puis il l’entendit dire :
Dawson : Je suis rentré dans sa chambre et nous avons passé la nuit ensemble.

Pacey resta un moment sans voix pendant que son ami gardait la tête baissée à fixer ses chaussures. Il n’en revenait pas. Dawson avait perdu sa virginité avec une fille qu’il connaissait à peine. C’était à peine croyable. Dawson releva la tête, au moment même où son sourire disparut il aperçut Joey. Pacey se retourna.
Elle regarda Dawson quelques secondes, des larmes pleins les yeux et s'enfuya en courant.

Dawson en courant derrière elle: Joey, Joey , attends!!!!
Pacey le rattrapa par le bras: Laisse la Dawson, elle a besoin de temps pour encaisser la nouvelle, d’ailleurs moi aussi, je n’en reviens toujours pas !!
Dawson le regarda l’air effondré: Pacey, va la voir, elle aura besoin de réconfort, s'il te plaît.

Pacey hésita quelques secondes et voyant le désarroi de son ami décida d'y aller. C'était pour lui qu'il le faisait même s’il s'était rapproché de Joey ces vacances il y avait toujours une légère hostilité entre eux. Il partit et laissa Dawson seul et effondré par ce qui venait d'arriver. Ca n'aurait pas du se passer comme ça, elle n'aurait pas du l'apprendre de cette façon.

Pacey avait fait le tour de Capeside pour la retrouver. Il l'aperçut dans le parc sur une balançoire en train de pleurer. Il s'approcha d'elle.
Pacey: Salut, comment tu te sens?
Joey: A ton avis, comment je devrais me sentir. Et puis qu’est ce que tu fais là ? Je n’ai pas besoin de ta pitié.
Pacey : Trop tard Potter, maintenant que je suis là je suis concerné.
Elle se leva et toute la colère en elle sortit: Pacey, comment a-t-il pu me faire ça, je pensais que je représentais plus que ça pour lui, apparemment je me suis trompée. A peine parti, il se trouve une autre fille et il couche avec. On s'était toujours dit que la première fois….. elle éclata en sanglot …..notre première fois…Elle ne réussit pas à terminer sa phrase.

Pacey attira Joey vers elle et la serra dans ses bras.
Pacey: Je sais, calme toi. Chut , viens là, tout ira bien.
Il ne savait plus quoi faire pour la calmer, elle était si désemparée. Il préféra ne rien dire et attendre qu'elle se calme. Soudain elle se détacha de lui et lui demanda:
Joey: Peux tu me ramener à la maison s'il te plaît.
Pacey: Bien sûr. Tu es sûr que ça ira. Si tu as besoin de parler je suis là.
Joey: Ca ira.

Il la déposa quelques instants plus tard devant chez elle. Elle n'avait rien dit de tout le trajet. Mais Pacey avait vu qu'elle pleurait en silence. Il n'avait rien dit de peur de la brusquer, avec Joey, parfois il ne savait pas trop comment se comporter. Arrivée en haut des marches, elle se retourna.
Joey: Pacey, merci.
Pacey: De rien Joey.
Il attendit qu'elle rentre et décida de rentrer chez lui. Il l'appellerait demain pour voir comment elle allait.

Le lendemain il l’appela, mais Bessie lui dit qu'elle était sortie faire un tour.
Elle était partie se promener dans Capeside, elle avait besoin de réfléchir. Après ce qu'elle avait appris, elle ne savait plus quel comportement adopter avec Dawson. Est-ce qu'elle devait lui pardonner et faire comme si rien ne s'était passé ou alors l'ignorer complètement? L’aimait – elle encore ? Ou était-il simplement son ami ? Heureusement que Pacey était venu cela lui avait fait du bien de pleurer dans ses bras, elle se surprit même à penser qu'il sentait très bon. Soudain elle se rendit compte que ses pas l'avaient amenée devant l'église de Capeside. Après quelques secondes d'hésitation elle décida d'entrer. Elle s'asseya au fond de l'église et se mit à prier. Elle s'adressa à sa mère.

Joey: Maman, tu me manques tellement si tu savais. J'ai besoin de toi aujourd'hui, de tes conseils. Comment est ce que je dois réagir face à Dawson, je ne sais plus quoi faire, je suis complètement perdue!
Elle resta là à pleurer en silence pendant une partie de l'après midi.


Cela faisait maintenant plusieurs semaines que les cours avaient repris. Dawson n'avait jamais réellement eu l'occasion de discuter avec Joey de ce qu'il s'était passé le soir de la fête. Ils avaient arrêter de s’éviter et s’efforçaient de faire comme s’il ne s’était rien passé mais quand ils se voyaient leur conversation se limitait à des "salut" et à parler du temps qu’il faisait. Il savait par Pacey que tout allait bien pour elle. Pour l'instant Dawson voulait laisser un peu de distance entre eux, selon Pacey le temps arrangerait sûrement les choses.
Pacey et lui avaient eu une agréable surprise à la rentrée. La fille qu’ils avaient aperçue à la fête, était au lycée de Capeside. En plus elle était dans sa classe. Elle s'appelait Heather McNeill. Dawson et elle s'étaient liés d'amitié immédiatement. Il appréciait sa compagnie, entre eux tout était si simple. Elle était très jolie, brune aux yeux verts, elle avait du caractère, elle aimait rire et faire la fête. C'était un subtil mélange de Joey et de Jen. Pendant qu'il marchait en direction de sa salle de classe, il aperçut Pacey en train de discuter avec elle. Il alla les rejoindre. Pacey tentait désespérément d’avoir un rendez-vous avec elle depuis la rentrée !!! Il les trouva en pleine conversation.

Pacey : Allez Heather, juste un cinéma, rien que toi et moi.
Heather hésitant un instant: Ok c’est d’accord mais à une seule condition.
Pacey, ravi d’avoir enfin eu un rendez-vous : Ok j’accepte.
Heather amusée : Mais tu ne sais pas quelle est cette condition.
Pacey : Peut importe ce que tu me demandes du moment qu’on passe une soirée ensemble.
Dawson arriva à ce moment là.
Heather le regarda et dit: Je veux que Dawson nous accompagne.
Dawson : Je dois vous accompagner où ?
Heather : Au ciné. Pacey vient de m’inviter mais je voudrais que tu viennes avec.
Dawson regarda Pacey, il n’y comprenait rien.
Pacey attirant Dawson plus loin : Heather tu nous excuses 2 minutes.
Dawson, ne viens pas avec nous ce soir s’il te plaît ! Ca fait un mois que j’essaie d’avoir un rendez-vous.
Dawson : Ok, très bien. De toute façon je n’avais pas très envie de me retrouver seul avec vous 2 en train de flirter à côté de moi.

Pendant qu’ils discutaient tous les 2, Jen, Jack et Joey étaient arrivés et discutaient avec Heather. Pacey et Dawson les rejoignirent.
Jen : Salut. Alors on va tous au ciné ce soir ! Ca faisait longtemps qu’on ne s’était pas retrouvé tous ensemble.
Pacey les regarda ne sachant plus quoi dire. Dawson éclata de rire. A ce moment la cloche sonna et tout le monde se sépara pour aller en cours. Seul Pacey restait planter là. Joey se retourna et l’interpella:
Pace, tu vas être en retard.
Voyant qu’il ne répondait pas, elle s’approcha de lui.
Joey : Allez viens Witter on a cours de maths.
Pacey : Laisse-moi tranquille Potter tu veux, et mêle-toi de tes affaires.

Il partit laissant Joey seule. Elle ne comprenait pas sa réaction, elle ne lui avait rien dit de mal. Ces derniers temps elle prenait plus à cœur les remarques de Pacey, supportant de moins en moins qu’il la dénigre. Ils passaient beaucoup de temps ensemble et ses sentiments envers lui avait changé. Elle ne savait pas définir exactement leur relation, mais elle se sentait bien quand elle était avec lui. Quelques secondes plus tard, elle vit le principal Green arrivait, elle se hâta alors d’aller en cours. En entrant dans la salle de classe, elle vit Pacey la tête baissée perdu dans ses pensées. Elle se demandait ce qu’il avait.
Les cours de la journée terminés, elle voulut aller voir Pacey quand tout à coup quelque chose la heurta. Tous ses livres tombèrent par terre.
Joey d’un air mécontent ramassant ses livres: Tu ne pouvais pas faire attention!! Et surtout ne m’aide pas à ramasser mes livres !!!
La personne en s’abaissant pour ramasser les livres de Joey: Joey ? Joey Potter c’est toi ?

Elle releva la tête et en même temps qu’elle se leva, elle le reconnut.
Joey : Andrew !!! Mais qu’est ce que tu fais à Capeside ?
Andrew : Je suis revenu passé ma dernière année de lycée ici.
Joey : Mais quand es tu arrivé ?
Andrew : Le week-end dernier. C’est mon premier jour aujourd’hui.
Joey : Je n’en reviens pas.
A ce moment les autres arrivèrent.
Dawson : Andrew!!!
Ils se prirent dans les bras.
Dawson : Ca alors, pour une surprise. Tu pars à la fin de l’école primaire, on a plus de nouvelles et te revoilà parmi nous.
Andrew : Je sais, je suis désolé.
Pacey arriva.
Andrew : Ne serait ce pas le fameux Pacey Witter.
Pacey le regarda :
Pacey : Andrew !!! Qu’est ce que tu fais là ?
Andrew : Content de te voir Pacey.
Pacey : Ca fait combien de temps, 6 ans maintenant qu’on ne s’est pas vu ! Je n’en reviens pas que tu sois de retour !
Jen : Hum , hum, excusez-moi, mais est ce que quelqu’un pourrait nous présenter ?
Dawson : Pardon. Andrew voici Jen, Jack et Heather.
Jen lui fit son plus beau sourire : Enchantée.
Andrew la regarda et lui sourit : Moi aussi enchanté, Jen.
Pacey : Nous avons fait les 400 coups tous les 3, n’est ce pas ?
Joey : Ouais, toi et lui éprouviez un malin plaisir à soulever mes jupes et à me tirer les cheveux. Et après tout le monde se demande pourquoi je suis toujours en pantalon !!! Heureusement Dawson était là pour me protéger.
Tout le monde éclata de rire. A l’évocation de ce souvenir Dawson et Joey se regardèrent en souriant.
Jen : Jack et moi devons rentrés. On se retrouve tous au Rialto à 20h. Tu viens avec nous, Andrew ?
Andrew : Bien sûr avec grand plaisir.
Il la regarda s’éloigner et dit :
Andrew : Je ne regrette pas d’être revenu.

Joey arriva la première, elle vit Pacey qui arrivait avec Heather. Il portait un jean et un t-shirt pour l’occasion et Joey le trouva très sexy. Elle chassa cette idée de sa tête et se demanda ce qui pouvait bien lui arrivait ? C’est vrai que ces derniers temps elle était troublée quand elle était avec lui et elle était même un peu jalouse de sa relation avec Heather, mais tout cela ne voulait rien dire. Pacey était tout simplement devenu son ami, c’est tout. Les autres arrivèrent au même moment. Ils entrèrent tous au cinéma.
Andrew s’était mis à côté de Jen. Ils se lançaient tous les 2 des regards qui en disaient long sur leurs intentions. En effet le film a peine commencé, Andrew pris la main de Jen. De l’autre côté il y avait Pacey et Heather. Quant à elle, elle était assise au milieu entre Dawson et Jack. Quelle ironie, assise entre 2 ex petits-amis, alors que de chaque côté il y avait des couples. D’ailleurs elle remarqua que Pacey essayait vainement de prendre la main d’Heather, mais à chaque fois qu’il était près du but, elle bougeait et Pacey ratait son coup. Il n’avait pas de chance !!! A moins qu’Heather ne soit pas intéressée par Pacey. Elle avait remarqué qu’elle regardait souvent Dawson du coin de l’œil depuis le début du film. Tout à coup elle vit la main d’Heather qui se glissait légèrement près de celle de Dawson. Elle n’en croyait pas ses yeux. D’après le regard de Pacey, il avait également remarqué ce geste et cela n’avait pas l’air du lui plaire. Tout à coup Dawson retira sa main et elle vit Pacey qui avait l’air soulagé. Il devait penser que c’était un accident mais Joey, elle, pensait le contraire. Cette fille était intéressée par Dawson et non par Pacey. Elle en était sûre maintenant. Elle l’avait déjà surprise en train de regarder Dawson. Il fallait qu’elle le dise à Pacey, qu’elle le prévienne avant qu’elle ne lui brise le cœur. Elle le vit alors sortir de la salle et le suivit.

Elle le retrouva devant le vendeur de pop corn.
Joey : Hé !
Pacey : Joey ! Tu veux quelque chose je t’invite.
Joey : Non merci.
Pacey : Tu as tort pour une fois que je t’invite.
Elle lui sourit.
Joey : Je voulais te parler.
Pacey : Maintenant ?
Joey : Oui maintenant.
Pacey : Ca ne peut pas attendre, je dois aller retrouver Heather.
Joey : C’est justement d’elle dont je voulais te parler.
Pacey : Vas y je t’écoute.
Joey : Alors voilà. Je pense que tu ne devrais pas sortir avec elle.
Pacey : Quoi, mais qu’est ce que tu racontes ?
Joey reprenant sa respiration avant de lui dire : Je pense qu’elle n’est pas intéressée par toi mais par Dawson.
Pacey : Quoi ? Mais tu délires Potter. Tu es jalouse ou quoi !!!
Joey réfléchit quelques instants. Oui elle venait de se rendre compte à l’instant qu’elle était vraiment jalouse d’Heather. Mais pour quelle raison ? Parce qu' Heather s’intéressait à Dawson ou parce que Pacey s’intéressait à elle ?
Joey se défendant : Non je ne suis pas jalouse ! Mais j’ai remarqué qu’elle avait approché sa main de celle de Dawson et elle le regarde souvent. Ecoute Pacey, je…
Pacey la coupa : Non c’est toi qui va m’écouter Joey. Heather est venue ce soir avec moi. Ok. Et puis de toute façon ce n’est pas ton problème, pour la dernière fois mêle toi de tes affaires .
Joey : Si elle est venue avec toi alors pourquoi est ce qu’elle a demandé à Dawson de venir ?

Il ne répondit rien et partit furieux. Elle savait d’avance qu’il allait mal réagir. Et si elle s’était trompée. Elle espérait vraiment s’être trompée sinon elle savait que Pacey allait en souffrir. Depuis sa rupture avec Andie, il n’avait jamais eu de relation sérieuse. Il avait mis du temps à s’en remettre et en avait beaucoup souffert. Elle ne voulait pas qu’il souffre de nouveau. Elle décida de rejoindre les autres dans la salle. Quand elle se mit assise Pacey la fusilla du regard.

A la fin de la séance ils sortirent dehors et virent que la pluie tombait. Dawson proposa à Jen, Jack et Andrew de les raccompagner comme c’était sur son chemin et il demanda à Pacey de ramenait Joey. Ils se séparèrent. En voyant que Joey ne bougeait pas Pacey lui dit :
Pacey : Alors tu viens Potter, on ne va pas y passer la nuit.
Joey : Non je rentre à pied, je vais attendre que la pluie s’arrête.
Pacey : Très bien.
Joey le fusilla du regard.
Heather : Pacey, on ne va pas la laisser là. Parti comme c’est, il va pleuvoir pendant des heures. Tu viens Joey.
Joey regarda le ciel et admit qu’elle avait raison. Elle allait passer des heures à attendre. Elle se décida à les suivre. Ils coururent tous les 3 dans la voiture. Le voyage jusqu’à la maison de Joey se fit silencieusement. Elle descendit de la voiture sans même dire au revoir. Elle n’avait pas ouvert la porte de la maison que Pacey était déjà réparti.

Dans la voiture, Heather demanda à Pacey ce qui n’allait pas.
Pacey : Rien tout va bien maintenant, on est seul tous les 2, on va pouvoir passer aux choses sérieuses.
Il arrêta la voiture devant la maison d’Heather et se pencha vers elle pour l’embrasser. Tout à coup Heather le repoussa et le gifla.
Pacey la regarda étonné :
Pacey : Mais qu’est ce qui te prend ?
Heather : Je suis désolée.
Pacey : Tu es désolée, si tu ne voulais pas que je t’embrasse, tu n’avais qu’à me le dire. Heather : Désolé, seulement quand je t’ai vu t’approcher je ne savais pas quoi faire.
Pacey : La prochaine fois tu ferais mieux d’y réfléchir. Bon ça fait rien, je me suis fait jeter bon ça va je gère hein ? Mais…il ne faudrait pas que ces instants un peu durs, voire même pénibles durent trop longtemps. Tu ferais mieux de rentrer.

Il démarra en la laissant sur le trottoir. Comment avait – il pu croire qu’elle s’intéressait à lui ? Après tout elle était belle, intelligente, bref le genre de fille qui ne peut pas s’intéresser à un raté comme lui. Joey avait peut être raison. Il avait été dur avec elle. Il décida d’aller la voir pour s’excuser.
Arrivé devant la maison il frappa. Bessie le fit entrer devant son insistance et malgré l’heure tardive et lui dit que Joey était dans sa chambre. Il frappa avant d’entrer.

Joey : Bessie, je t’ai déjà dit que je voulais être tranquille.
Pacey : Ce n’est pas Bessie.
Elle leva les yeux et l’aperçut. Elle ne se rendit pas tout de suite compte qu’elle était en chemise de nuit et quand il vit le regard de Pacey, elle se dépêcha de prendre son peignoir.

Joey lui dit méchamment: Qu’est ce que tu veux Pacey ? Tu n’es pas avec Heather en train de vous bécoter dans ta voiture !
Pacey : Tu avais raison.
Joey : Quoi ?
Pacey : Et oui Joey, tu peux faire la danse de la victoire, tu avais raison. Heather ne s’intéresse pas à moi.
Joey : Je suis désolée, que s’est-il passé ?
Pacey : J’ai voulu l’embrasser et elle m’a giflée.
Joey sourit : Quoi, elle t’a giflé !
Pacey voyant que Joey rigolait : Ce n’est pas drôle Joey.
Joey reprenant son sérieux: Désolé.
Pacey : Non c’est moi qui suis désolé de t’avoir traité comme je l’ai fait. Tu voulais m’aider et je ne t’ai pas écouté.
Joey : Ce n’est pas grave Pacey, tu es pardonné.
Pacey : Bon je te laisse. Bonne nuit Joey.
Joey : Bonne nuit Pacey.

Quand il partit elle s’allongea sur son lit. Elle aurait voulu le prendre dans ses bras pour le consoler de sa déception, mais cela ne lui paraissait pas être une bonne chose. Elle s’interrogea de nouveau sur ses sentiments pour Pacey. Pour la première fois depuis des semaines, elle se rendit compte qu’elle était amoureuse de lui. Cela lui fit peur. Elle savait que ses sentiments ne seraient jamais réciproques. Elle avait soudain besoin de sa mère. A chaque fois qu'elle en ressentait le besoin, elle prenait le bracelet que sa mère lui avait donné avant de mourir. C'était pour Joey une façon de se rapprocher de sa mère quand elle en avait envie. Elle le chercha partout dans sa chambre. Elle était sûre de le porter aujourd'hui au lycée. Elle retourna toutes ses affaires mais elle ne le trouva pas, trop fatiguée pour continuer ses recherches, elle s’endormit.

Sur le chemin du retour, Pacey se mit à penser à Joey, il la trouvait très sexy dans sa chemise de nuit. Il n’avait jamais remarqué à quel point elle était belle. Elle ressemblait de plus en plus à sa mère. Il se dit en lui-même qu’il craquerait bien pour elle si elle n’avait pas son sale caractère !! Arrivé devant chez lui, il aperçut un objet qui brillait coincé sous le siège passager. Il ramassa un bracelet parterre. Il se dit qu’il devait être à Heather. Il le lui rendrait quand il en aurait l’occasion.

Le lendemain matin, Dawson descendit dans la cuisine. Sa mère et son père étaient en train de discuter dans la cuisine.

Gail : Œufs brouillés et bacon ?
Dawson : Parfait.
Depuis hier soir il se demandait ce que signifiait le geste d’Heather. Il l’avait vu approcher doucement sa main. A son contact il avait eu envie de lui prendre. Puis il s’était rendu compte que Pacey les regardait alors il avait retiré sa main. Mais il en avait ressenti une grande frustration. Ce n’est que plus tard dans la soirée quand Pacey sortit qu’Heather approcha de nouveau sa main, cette fois ci Dawson ne l’enleva pas, il lui prit même la main un petit instant jusqu’à ce que Pacey revienne. Heureusement celui-ci n’avait rien vu. Ses sentiments étaient confus, il ressentait quelque chose pour Heather il en était sûr, mais il ne pouvait pas faire çà à Pacey, pas à son meilleur ami. C’était décidé il ne tenterait rien avec Heather même si c’était dur. Il avait également peur de la réaction de Joey. Même si leur relation n’était basée aujourd’hui que sur de l’amitié, il ne savait pas comment elle pourrait le prendre.

Gail : Et voilà mon chéri.
Elle lui servit son petit déjeuner.
Gail : Alors comment était ta soirée ?
Dawson : Bien. Devine qui est de retour à Capeside !
Mitch : Je ne sais pas mais tu vas nous le dire.
Dawson : Andrew.
Gail étonnée : Andrew, le petit Andrew Collins !
Dawson : Maman, ce n’est plus un gamin !
Gail : Dawson, mon chéri, vous serez pour moi toujours des enfants. Je vous revois encore tous les 4 en train de jouer dans le jardin. C’est comme si c’était hier. Il faudra qu’il vienne un soir manger à la maison.
Mitch : Tu sais bien que ta mère vous considère toujours comme des gamins.
Dawson regardant sa mère: Je lui dirais de venir, c'est promis. Maintenant excusez-moi mais je vais être en retard.
Il prit ses affaires et sortit.

Plusieurs jours s’étaient écoulés depuis la sortie au cinéma. Depuis cette soirée, les choses avaient changé au sein du groupe. Jen et Andrew passaient tout leur temps ensemble. A chaque fois qu'on pouvait les voir, ils étaient scotchés l'un à l'autre.
Dawson s’était rapproché d’Heather, mais il essayait tant bien que mal de ne pas franchir la limite. Pacey les évitait, il ne supportait de voir Heather et Dawson aussi proches. Il sentait bien qu’il se passait quelque chose entre eux. Il lui avait dit mais Dawson s’était contenté de répondre que c’était faux, qu’ils étaient juste amis. Mais Pacey voyait bien qu’Heather lui plaisait. Ca le mettait dans une rage folle de savoir que son ami lui mentait. Joey évitait quant à elle Pacey. Elle ne voulait pas qu’il se rende compte de ses sentiments. Quant à Jack il avait intégré l’équipe de foot du lycée. Il rentrait de l’entraînement quand il croisa Jen qui descendait l’escalier.

Jack : Salut, tu sors encore ce soir ?
Jen : Oui pourquoi ça a l’air de te déranger.
Jack : C’est juste que…
Jen en colère: Que quoi ? Vas-y dis le ! Je vois bien qu’il y a quelque chose qui te dérange depuis quelque temps alors vas y je t'écoute. Je suppose qu’il s’agit d’Andrew.
Jack : Ne t’énerve pas Jen, je ne l’aime pas c’est tout. Il va te faire du mal, ce n’est pas un garçon pour toi.
Jen le fusilla du regard : Tu ne le connais pas ! Tu n’as pas à me dire ce qui est bien pour moi ou pas je suis assez grande.
Jack : Toi aussi tu ne le connais pas.
Jen sortit en claquant la porte.

Voyant la tension qui régnait depuis quelque temps entre ses amis. Joey décida de faire quelque chose. Elle leur donna à tous rendez-vous dans la bibliothèque après les cours pour qu’ils puissent s’expliquer.
Elle était la première quand Jen arriva avec Andrew, suivit de Dawson et Heather, puis Jack et Pacey.

Joey : Très bien je suis contente de voir que tout le monde ait pu venir.
Pacey : Joey tu peux nous expliquer ce que ça signifie.
Joey : Si je vous ai tous réunis ici ce soir c’est parce que j’ai remarqué certaines tensions entre nous ces derniers temps.
Jen : Et alors en quoi ça te regarde ?
Jeoy : Ca me regarde parce que je suis votre amie, parce que nous le sommes tous.


Soudain ils entendirent des bruits de voix arriver vers eux.

Joey : Cachez-vous, nous n’avons pas le droit d’être ici après les cours, nous risquons d'être renvoyés.

Joey se retrouva cachée derrière le comptoir avec Pacey. Ils étaient si près l’un de l’autre qu’elle pouvait sentir son parfum. Elle ne voulait pas le regarder mais elle sentit le regard de Pacey posait sur elle. Elle leva les yeux et ils restèrent quelques secondes les yeux dans les yeux. Le bleu de ses yeux la fit frémir. Elle avait l’impression qu’ils pouvaient lire au fond de son âme. Elle avait envie de l’embrasser, mais les autres les appelèrent.

Jack : Vous pouvez sortir, c’était Mrs Tingle, nous sommes enfermés ici.
Tout le monde : Quoi ?
Jack : Je l’ai entendue fermer la porte à clé.
Pacey se retourna vers Joey : Tu le savais n’est ce pas ?
Tous les regards se tournèrent vers Joey.
Joey : Oui c’est vrai, je le savais, mais comme ça tout le monde sera obligé de rester et de parler.
Pacey : Tu te trompes Joey, je ne dirais rien même si je dois passer la nuit ici.
Les autres acquiescèrent.
Tous s’assirent dans des coins différents. Joey n’avait pas imaginé que ça se passerait comme ça. Une heure plus tard, elle eut une idée.
Joey : Ecoutez-moi tous je sais comment sortir d’ici.
Jen : Je suis curieuse d’entendre ça. Les fenêtres sont bloquées, la porte fermée, à moins de tout casser et d'attirer l'attention je ne vois pas comment on peut sortir.
Joey : Je vous le dirais seulement si tout le monde s’explique. Alors qui veut commencer ? Personne ? Très bien je vais me chercher un coin confortable pour dormir alors.
Andrew : Très bien Joey, tu as raison, je n’ai pas envie de rester coincé ici toute la nuit. Alors je commence. Se retournant vers Jack: Jack, je voudrais savoir ce que tu as contre moi.
Jack : Rien du tout.
Jen : Ne fais pas l’innocent, je lui ai dis.
Jack : Tu lui as dis ?
Jen : Bien sûr c’est mon petit ami on se dit tout.
Jack : Il te dit tout ! Tu es vraiment sûr ?
Jen : Oui pourquoi ?
Jack hésitant quelques secondes: Alors demande-lui pourquoi il était au cinéma avec Abby samedi soir et pourquoi il la tenait par les épaules en sortant.
Jen se tourna vers Andrew encore sous le choc de ce qu’elle venait d’entendre.
Jen : C’est vrai ? Dis-moi que ce n’est pas vrai que ce n’était pas toi.
Andrew : Laisse moi t’expliquer Jen, ce n’est pas ce que tu crois.
Il s’approcha d’elle. Jen recula :
Ne t’approche pas de moi. Et toi, en regardant Jack, tu dois être content, tu avais raison.
Jack : Jen…
Jen le regarda et Jack compris qu’il ne fallait pas qu’il insiste.
Andrew: Jen, attends, écoutes moi. Ce n'est pas ce que tu crois.
Jen: Alors qu'est ce que c'est? Ne me dis pas que tu n'étais pas au ciné avec Abby.
Andrew: Si mais….
Jen: Ecoute Andrew, je n'ai pas envie d'entendre tes explications, alors laisse-moi tranquille.
S'adressant à Joey: Tu es contente tu as eu ce que tu voulais ?
Joey : Jen, je ne savais pas, je suis désolée.
Pacey : Bien joué Joey.
Joey se retournant vers lui: Et si on parlait de toi, hein ! Pourquoi est ce que tu évites Dawson ? Tu peux nous le dire, je suis curieuse de savoir.
Pacey : Ca ne te regarde pas.
Joey : De toute façon je n’ai pas besoin que tu me le dises, c’est évident que tu en veux à Dawson parce qu’il sort avec Heather.
Dawson : C’est vrai ce qu’elle dit ?
Pacey : et toi, est ce que c’est vrai que tu sors avec elle ?
Dawson : Je ne sors pas avec elle.
Pacey : A bon ce n’est pas l’impression que vous donner!
Dawson haussant le ton: Tu es jaloux ?
Pacey en colère: Oui je suis jaloux. Et puis j’aurais aimé que tu me dises franchement que tu étais attirée par elle au lieu de me mentir constamment.
Dawson : Tu veux la vérité?
Il attira Heather à lui, et il l’embrassa.
Dawson : Voilà maintenant tu sais.

Pacey le regarda plein de colère dans les yeux, il attrapa Joey et l’embrassa à son tour. Leur baiser fut très tendre et passionné à la fois. Joey sentait le sol se dérober sous ses pieds, elle oublia complètement où elle était lorsque Pacey se détacha d’elle. Ils se regardèrent quelques secondes. Joey avait tellement envie qu’il recommence. Elle détourna rapidement le regard de peur de ne plus se contrôler et elle s’éloigna pour être seule.
A l’abri des regards elle s’assit par terre. Pacey l’avait embrassée. Elle n’en revenait toujours pas. Leur baiser avait été magique, personne ne l’avait encore embrassée comme ça.
Heather s’approcha d’elle.
Heather: Je peux m’asseoir?
Joey : Bien sûr.
Heather : Tu l’aimes n’est ce pas ?
Joey la regarda étonnée : Non pas du tout, tu te trompes, je ne suis pas amoureuse de Dawson, ça fait longtemps que lui et moi c’est terminé, d’ailleurs…
Heather : … Je ne parlais pas de Dawson.
Joey la regarda abasourdi, comment le savait-elle. Est-ce que ca se voyait tant que ça ?
Joey : Comment l’as tu deviné ?
Heather : Quand il t’a embrassée. On aurait dit que vous étiez seuls au monde.
Joey : Est-ce que tout le monde pense la même chose que toi ?
Heather : Je ne crois pas. Tout le monde était trop préoccupé par ses problèmes pour remarquer quoique ce soit.
Joey : Je vais te demander de garder le secret, Pacey ne le sait pas et c’est très bien comme ça.
Heather : Tu devrais lui dire.
Joey : Pourquoi, pour qu’il se moque de moi. Hors de question. S’il éprouvait aujourd’hui ne serait ce que le ¼ de ce que j’éprouve pour lui, je m’estimerais heureuse mais ce n’est pas le cas.
Et toi avec Dawson que vas-tu faire ?
Heather : Rien.
Joey : Comment ça rien ?
Heather : S'il m’a embrassé ce soir, c’est simplement pour défier Pacey.
Jeoy : Peut être mais il tient à toi.
Heather : Je sais enfin je crois
Joey : Tu crois ou tu sais ?
Heather : je sais, mais je ne veux pas m’interposer entre 2 amis.
Tout à coup elles entendirent l’alarme incendie se mettre en route. Elles se levèrent et rejoignirent les autres.
Joey : Qu’est ce qu’il se passe ?
Pacey : Andrew a trouvé le moyen de nous sortir d’ici.
Joey : Mais tu es fou !
Andrew : Tu avais peut être une meilleure solution.
Joey : Bien sûr. Mrs Tingle garde toujours un double des clés, je les ai vus sous le comptoir tout à l’heure.
Pacey : Vite dépêchez vous il ne faut pas qu’on nous trouve ici. Ils réussirent à sortir du lycée sans être vu. Dehors Jen croisa un pompier.
Jen lui adressant son plus beau sourire: Salut beau blond !!
Le pompier passa devant elle en courant et lui rendit son sourire.

Après être sorti, Joey et Andrew rentrèrent seuls. Jen et Jack partirent ensemble.

Jen et Jack en même temps : Je suis désolé.
Ils se mirent à rire.
Jack : Non c’est moi qui suis désolé, j’aurais du te dire la vérité tout de suite, mais je voulais te protéger.
Jen : Je sais, moi aussi je suis désolée. J’aurais du t’écouter au lieu de me braquer.
Jack: Alors comment tu te sens?
Jen: Ca va aller. Enfin je crois. Ce n'était pas sérieux entre lui et moi de toute façon.
Jack: Tu es sûre? Je suis là si tu as besoin de parler.
Jen: Oui merci ça va aller, je t'assure.
Mais ces paroles sonnaient faux. Elle était tombée amoureuse de lui au premier regard. Avec lui elle se sentait bien. Il la respectait, et elle aimait ça. Aujourd'hui il l'avait trahie. Malgré ça elle n'arrivait pas à lui en vouloir.
Jack : Très bien, puisque nous sommes tous les 2 désolés que dirais tu de rentrer et boire un bon chocolat chaud ?
Jen : Bonne idée.
Ils rentrèrent à la maison bras dessus, bras dessous.

Dawson et Heather étaient toujours devant le lycée. Dawson voulut l’embrasser mais elle le repoussa.
Dawson : Qu’est ce qu’il se passe ?
Heather : Ecoute, pour l’instant toi et moi on en reste là.
Dawson : Mais pourquoi, je croyais que je te plaisais.
Heather : Bien sur que tu me plais, c’est même beaucoup plus fort que ça, mais je ne veux pas m’interposer entre vous deux.
Dawson : Alors tu m’aimes, mais tu ne veux pas de moi ?
Heather : Tu as tout compris Dawson.
Il la regarda s’éloignait. Il rejoignit Pacey qui était resté devant le lycée assis sur un banc. Ils discutèrent de ce qui s’était passé ce soir.
Pacey : Tu as déjà eu des journées que tu avais envie de recommencer ?
Dawson : Oui, je crois que celle ci en fait partie.
Ecoute Pacey je suis désolé, j’aurais du te dire qu’Heather me plaisait, je n’aurais pas du l’embrasser comme ça
Pacey : Ne t’inquiètes pas, je n’étais pas amoureux de toute façon. C’est moi qui suis désolé d’avoir embrassé Joey je n’aurais pas du.
Dawson : J’ai compris ce soir quand je vous ai vu que Joey était mon amie et seulement mon amie. Et je pense que de son côté c’est pareil. Alors s' il se passe quelque chose entre elle et toi…
Pacey : Attends Dawson, il ne se passe rien entre elle et moi.
Dawson : Peut être que pour toi il ne se passe rien, mais pas pour elle, je le sais, je l’ai vu dans son regard.

Il se leva et partit laissant Pacey à ses pensées. Dawson avait tort Joey n’était pas attirée par lui. C’est vrai qu’elle embrassait très bien et cela avait été plutôt agréable, il avait même eu envie de recommencer. Elle n’était pas attirée par lui pas plus que lui n’était attiré par elle.


Après ce qu'il s'était passé à la bibliothèque, les relations étaient toujours tendues entre tout le monde. Seul Heather et Joey s'étaient rapprochées. Elles se comprenaient, chacune aimait un garçon avec qui elles ne pouvaient pas être. Seulement pour Heather ses sentiments étaient partagés. Joey ne savait pas pourquoi elle repoussait Dawson. Cela cachait quelque chose mais elle ne savait pas quoi. Quand elle la questionnait celle-ci arrivait toujours à changer de sujet.

Noël approché à grand pas et comme chaque année Gail et Mitch avaient invité tout le monde pour le réveillon. Dawson avait prévenu sa mère de la tension qui régnait entre ses amis, mais elle avait insisté en lui disant que cela permettrait peut être à tout le monde de se réconcilier. Dawson savait déjà que cette soirée serait un fiasco mais sa mère y tenait vraiment alors il n'insista pas. Peut être qu'elle avait raison après tout.

Joey faisait les courses pour le repas de Noël. Elle pensait à Heather, elle voyait bien qu'elle était malheureuse, elle voulait faire quelque chose pour l'aider mais elle ne savait pas quoi. Soudain elle décida d'aller voir Dawson, lui seul pourrait découvrir ce qu'elle cachait.
Arrivée devant la maison elle grimpa à l'échelle. La chambre de Dawson était vide. Elle resta un moment à l’observer. Peu de choses avaient changé, il y avait plus de photos de ses amis et un peu moins d'elle. Ses posters étaient toujours accrochés au mur, toujours au même endroit. Elle allait repartir quand Dawson arriva.

Dawson: Joey!! Qu'est ce que tu fais là?
Joey: Je suis venue pour te parler.
Dawson qui n'en revenait toujours pas de cette visite lui dit: Par ou es tu rentrée?
Joey: Par la fenêtre, comme au bon vieux temps.
Dawson: Ca me fait plaisir de te voir. Alors de quoi voulais tu me parler?
Joey: D'Heather.
Dawson: Heather? Il n'y a rien à dire à ce sujet.
Joey: Au contraire. Je crois qu'elle t'aime et si je ne me trompe pas tu l'aimes aussi.
Dawson: Je ne crois pas que l'on devrait parler de ça tous les 2.
Joey: Nous sommes amis et nous l'avons toujours été. Et en tant qu'amie je voudrais t'aider. Je vois bien que tu es malheureux. Tu dois lui parler. Heather a peur de franchir le pas et je ne sais pas pourquoi, elle souffre de cette situation. Je suis sûre qu'elle cache quelque chose qui pourrait expliquer son comportement. Je pense qu'elle se confiera plus facilement à toi qu'à moi.
Dawson: Joey, sois réaliste, Heather m'évite depuis des semaines. Elle arrive en cours après moi et part avant moi.
Joey enjamba la fenêtre: Parles lui Dawson et fais le ce soir.

Dawson la regarda partir. Cela faisait des mois qu'elle n'était plus passée par la fenêtre. Pacey avait raison, le temps avait effacé les blessures et ils étaient amis comme par le passé.

Après être parti de chez Dawson elle décida d'aller voir Andrew. Lui aussi souffrait de sa séparation d’avec Jen. Elle voulait l'aider aussi. Elle le trouva chez lui. Lorsque la porte d'entrée s'ouvrit, elle eut la mauvaise surprise de voir Abby.

Joey: Qu'est ce que tu fais là?
Abby: Je suis venue voir Andrew, quel mal il y à cela ?
Joey: Aucun. Je dois y aller.
Andrew arriva à ce moment: Joey, qu'est ce qui t'amènes?
Joey: Je voulais te voir mais apparemment tu es en très bonne compagnie.
Abby: Reste Joey, j'allais partir de toute façon.
Andrew on se voit ce soir. Bye Bye Joey.
Joey lui lança un regard noir.
Joey: Ne me dis pas que tu l'emmènes ce soir?
Andrew: Si pourquoi?
Joey: Andrew, Abby Morgan est le diable réincarné. Je ne comprends pas que tu puisses venir avec elle ce soir. As-tu pensé à Jen?
Andrew: Jen et moi c'est terminé, elle est passée à autre chose et moi aussi.
Joey: C'est vrai que sortir avec Abby Morgan c'est beaucoup mieux. Je sais bien que Jen n'est pas un ange mais là tu pactises avec le diable.
Andrew: Ne sois pas si dure avec elle, Abby a des qualités, tu ne la connais pas comme moi.
Joey: Alors comme ça c'est vraiment sérieux entre vous.
Andrew: Joey tu te trompes, je ne sors pas avec Abby.
Joey le regarda perplexe.
Andrew: Abby est ma cousine.
Joey resta silencieuse pendant quelques secondes. Elle n'arrivait pas à croire ce qu'il venait de lui dire.
Joey: Abby ta cousine!! Tu n'aurais pas une autre excuse. Si Abby était ta cousine on le saurait.
Andrew: Abby est arrivait à Capeside après que nous soyons partis. Personne n'aurait pu savoir.
Joey: Pourquoi ne l'as-tu pas dit à Jen tout de suite ?
Andrew: Elle ne m'en a pas laissé l'occasion
Joey: Parles lui. Tu sais Jen et moi n'avons jamais vraiment été amies, mais avec le temps j'ai appris à la connaître et je sais quand elle ne va pas bien. Elle souffre de cette situation et toi aussi. Alors parles lui ce soir. Fais le pour moi ce sera mon cadeau de Noël.
Elle était contente de ce qu'elle avait fait. Grâce à elle les choses s'arrangeraient peut être entre ses amis. Peut être que la magie de Noël ferait son effet. Mais est ce qu'elle agirait pour elle?

Jen et Jack se promenaient en ville. C'était l'un des rares moments de libre qu'ils avaient depuis qu'il jouait dans l'équipe du lycée. Il n'avait plus l'occasion de passer du temps avec elle et cela lui manquait. Jen était sa meilleure amie, elle était comme une sœur pour lui. Il s'arrêta devant la vitrine d'un magasin.
Jack: Super loto! Jen que dirais tu d'acheter 1 billet de loterie? Si on gagne, on partage les gains.
Jen: Jack c'est de l'argent foutu en l'air, on n’a aucune chance de gagner.
Jack: Très bien, je vais m'acheter un billet. Mais je te préviens si je gagne je ne partage pas avec toi. Mais ne t'inquiètes pas je t'inviterais quand même dans ma super villa à Beverley Hill, ou alors sur mon yacht dans les Caraïbes.
Jen: Tu rêves Jack! Tu n'as aucune chance de gagner.
Jack: Ok on verra bien. Tu m'attends dehors?
Jen: Ouais, mais dépêche-toi. Il fait froid.

Pendant qu'elle attendait Jack, elle aperçut Abby qui se dirigeait vers elle. Elle voulut se cacher mais c'était trop tard, elle l'avait déjà vu.
Abby: Jen Lindley!!
Jen : Abby, c'est toujours un plaisir de te voir.
Abby: Alors comment vas-tu?
Jen: Qu'est ce que ça peut te faire !
Abby: Ne sois pas sur la défensive Jen.
A ce moment Jack arriva.
Abby d’une voix mielleuse: Bonjour Jack, toujours gay?
Jack: Plus que jamais quand je te vois.
Abby: Dommage. Bon je vous laisse j'ai des courses à faire. On se retrouve ce soir chez les Leery.

Jen et Jack la regardèrent s'éloigner.
Jack: Quelle peste! Allez viens, on rentre.

Le soir venu tout le monde se retrouva chez les Leery. L'ambiance n'était pas au beau fixe mais Joey espérait que les choses allaient changer. Elle alla voir Dawson dans la cuisine.

Joey: Alors tu lui as parlé?
Dawson: Si tu crois que c'est simple.
Joey: Très bien ne bouges pas.
Elle revint quelques minutes plus tard accompagnée d'Heather.
Joey: Très bien je vous laisse.
Heather: Joey qu'est ce que ça veut dire?
Joey: Vous devez vous expliquer et vous aller le faire maintenant.
Heather: Nous n'avons pas le choix?
Joey: Pas du tout.
Dawson: Je crois que Joey a raison il faut qu'on parle. Viens, allons marcher dehors.
Heather: Ok je te suis.

Joey était fière d'elle. Une bonne chose de faite. Elle aperçut Jen au dehors toute seule. C'était le moment. Elle alla voir Jack et lui demanda d'aller voir Andrew pour lui dire qu'elle l'attendait dehors. Bien sûr se serait Jen qui serait là et non elle.
Une fois qu'elle aperçut Andrew dehors, elle pensa à sa traditionnelle promenade de Noël. Dawson ne l'accompagnerait pas cette année. Elle décida d'y aller seule. Elle mit son manteau et sortit dehors quand Pacey l'interpella
Pacey: Hé Potter, où est ce que tu vas?
Joey ne le répondit pas et préféra l’ignorer.
Pacey continua: Tu sais j'ai remarqué ton petit manège ce soir. Tu penses vraiment que ça pourrait marcher, qu'ils vont tous se réconcilier.
Joey: Pourquoi pas ? C'est le réveillon ce soir, tout est possible Pacey. Même ce que l'on pense être irréalisable.
Soudain elle se surprit à lui demander: Pacey, est ce que tu veux m'accompagner?
Pacey: Où ça?
Joey: Je te demande juste si tu veux venir avec moi. Tu ne poses pas de questions. Soit tu viens soit tu ne viens pas. Dawson et moi avons une tradition le soir de Noël. Seulement ce soir il ne pourra pas m'accompagner et je ne peux pas le faire seule.
Pacey: Comme je suis curieux, je veux bien t'accompagner Potter.

Ils marchèrent dans Capeside pendant un certain temps. Pacey ne lui posait pas de questions, il respectait son souhait. Malgré cela il ne pouvait s'empêcher de se demander où elle l'emmenait, quelle était cette chose qu'elle ne pouvait pas faire toute seule. Quand ils arrivèrent devant le cimetière, il comprit que Joey venait se recueillir sur la tombe de sa mère. Il fut heureux de partager ce moment avec elle, heureux qu'elle lui ait demandé de venir avec elle ce soir. Il pouvait dire aujourd'hui qu'ils étaient devenus amis, il y a quelque temps jamais Joey ne lui aurait demandé une chose pareille.
Lorsqu'ils arrivèrent à proximité de la tombe de sa mère, Joey s'arrêta. Elle ne savait pas pourquoi elle avait demandé à Pacey de venir, mais elle était contente qu il soit la avec elle à partager ce moment. Elle respira un bon coup et s'avança. Pacey lui pris la main et l'accompagna jusqu'à la tombe. Elle fut d'abord surprise par son geste. Dawson ne l'accompagnait jamais il la laissait s'avancer seule pour se recueillir. Elle ne lui aurait jamais permis de venir la troubler. Avec lui c'était différent, tout était différent. Ils restèrent un moment devant la tombe en silence. Des larmes jaillirent des yeux de Joey, Pacey la pris dans ses bras et la consola doucement. Après quelques minutes ils repartirent toujours en silence main dans la main. Joey parla la première.

Joey: Merci Pace. Merci pour tout.
Pacey: Je ne savais pas que tu venais tous les ans.
Joey: C'est une tradition qui s'est instaurée naturellement entre Dawson et moi. Ce soir pour la première fois il ne pouvait pas, et je ne lui en veux pas. Je suis vraiment contente que tu sois venu.
Pacey: Tu sais j'aimais beaucoup ta mère. Elle était la seule qui savait ce que je valais réellement, elle m'a toujours soutenu dans tout ce que j'entreprenais. Elle me manque.
Joey: A moi aussi elle me manque. Elle t'aimait beaucoup aussi, tu étais son préféré.
Pacey: C'est vrai je ne savais pas.
Ils s'arrêtèrent et s'assirent sur un banc.
Joey: Elle croyait en toi, comme moi je crois en toi.
Pacey regarda Joey dans les yeux. A part Andie peu de gens croyaient en lui. Entendre Joey prononcer ses paroles le réconforta et en même temps cela lui procurait un bien immense. Il se sentait motivé comme avec Andie. Il la regarda encore plus intensément et ses lèvres s'approchèrent doucement de celle de Joey. Il ne savait pourquoi il faisait ça, tant pis si Joey le repousser. Pour l'instant il avait très envie de l'embrasser. Leurs lèvres s'effleurèrent doucement puis leur baiser devint plus langoureux, passionné. Soudain Joey le repoussa et le regarda.
Pacey soudain conscient de ce qui venait de se passer lui dit: Je suis désolé Joey, je n'aurais pas du, je ne sais pas ce qu'il ma pris.
Joey était déçue de la réaction de Pacey. Elle l’avait repoussé, mais seulement parce qu’elle était surprise certainement pas parce qu’elle n’en avait pas envie. Et puis comment avait-elle pu s’imaginer que Pacey ressentait quelque chose pour elle ! Ce fut très dur pour elle de lui répondre, elle sentait les larmes lui montaient aux yeux.
Joey : Ce n’est rien Pacey, mettons ça sur le compte de la magie de Noël.
Pacey avait remarqué les larmes dans les yeux de Joey :
Pacey : Joey, tu pleures.
Joey : Non c’est le froid qui me fait pleurer. Je vais rentrer chez moi il est tard. Merci encore d’être venu avec moi. Me rendre sur sa tombe est aujourd’hui tout ce qu’il me reste pour me rapprocher d’elle. Ca et le bracelet que j’ai perdu.
Pacey : Quel bracelet ?
Joey : Ma mère me l’avait donné avant de mourir. Chaque fois que je me sentais seule et que j’avais besoin d’elle je le portais et j’avais alors l’impression qu’elle était avec moi.
Pacey : Comment est ce bracelet ?
Joey : En argent avec des cœurs accrochés, il y a également une inscription a dos.
Pacey : Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt !
Prenant la main de Joey, il l’emmena avec lui en courant à travers les rues de Capeside.
Joey : Où est ce que tu m’emmènes ?
Pacey : Suis-moi.
Ils arrivèrent devant chez Doug.
Joey : Pourquoi m’as tu emmené chez toi Pacey ?
Pacey : Viens.
Joey : Laisse moi reprendre mon souffle.
Ils entrèrent dans le salon.
Pacey se dirigea vers la chambre de Doug.
Pacey : Attends-moi là.
Il revint quelques minutes plus tard. Il tendit un objet à Joey.
Pacey : Est-ce que c’est ce bracelet ?
Joey : Où l’as tu trouvé ?
Pacey : Dans ma voiture, un soir après le cinéma. Quand je l’ai trouvé il me semblait l’avoir déjà vu à quelque part mais je ne savais plus où. J’en ai conclu qu’il était à Heather. Je n’ai jamais eu l’occasion de lui redonner.

Joey : Merci.

Pacey : Je ne sais pas comment j’ai pu oublier ce bracelet. Ta mère le portait constamment.

Joey : Mon père lui avait offert le jour ou il l’avait demandée en mariage. Il n’avait pas assez d’argent pour lui offrir une bague alors il lui a acheté ce bracelet. Il a fait graver ces mots : "A Liliane Avec Tout Mon Amour". Elle ne le quittait jamais même après tout ce que mon père lui avait fait subir.



Pendant que Joey parlait Pacey s’était rapproché doucement d’elle. Lorsqu’elle leva les yeux ils n’étaient plus qu’à quelques centimètres l’un de l’autre. Elle sentit son cœur battre de plus en plus fort, ses jambes se dérobaient sous elle. Allait-il l’embrasser une nouvelle fois ?

Pacey la regardait droit les yeux. Il la trouvait belle ce soir, il avait envie de l’embrasser. Il savait que cela aurait des conséquences sur leur relation, mais il s’en moquait pour l’instant il voulait juste la tenir dans ses bras et la réconforter.

Soudain ils entendirent le bruit d’une clé dans la serrure. Ils reculèrent en même temps que Doug arrivait.

Doug : Salut Joey ! Qu’est ce que tu fais ici à cette heure avec ce garçon peu recommandable!

Joey : Je suis venue chercher quelque chose. Je vais rentrer. Au revoir Doug.

Doug : Au revoir Joey. A bientôt. S’adressant à Pacey : Quelque chose me dit que je vous ai interrompu au milieu d’une conversation importante.

Pacey : Non pas du tout je vais me coucher. Bonne nuit.

Doug : Bonne nuit

Il avait remarqué leur gêne dès qu’il était rentré. Il se passait quelque chose entre ces deux là. Il l’avait ressenti tout de suite en arrivant.



Pacey s’allongea sur le canapé et ferma les yeux pour ne pas avoir à parler de ça avec Doug. Il ne savait pas pourquoi il avait eu envie de l’embrasser. Il était attiré par elle ces derniers temps. Il la trouvait de plus en plus belle. Elle n’avait plus rien à voir avec le garçon manqué qu’elle était. Elle s’était épanouie. Quand il l’avait embrassé sur le banc, il avait eu peur de sa réaction, mais elle avait d’abord répondu à son baiser avant de le repousser. Dawson aurait-il raison ? Une fille comme Joey pourrait s’intéresser à lui. Cela ne pouvait pas être possible, c’était quelqu’un d’extraordinaire. Elle était intelligente, belle à couper le souffle. Bien sûr elle avait mauvais caractère et elle s’emportait vite. Mais il aimait la voir s’énerver cela la rendait encore plus belle. Il éprouvait des sentiments pour elle, mais tout cela était encore amb igu pour lui. Il n’avait éprouvé que de l’amitié jusqu’à présent. Il est vrai que depuis sa séparation d’avec Dawson, ils avaient passé du temps ensemble, il avait découvert une autre Joey. Il devait en parler à quelqu’un. Mais à qui ? Dawson ? Non ce serait trop étrange et puis il ne savait pas comment son ami réagirait. Andrew ? Oui c’était la meilleure solution, il devait lui en parler dès qu’il en aurait l’occasion. Il s’endormit heureux d’avoir trouvé une solution.



Joey décida de passer voir Dawson avant de rentrer. Elle voulait savoir comment c’était passé sa discussion avec Heather. Et puis après cette soirée avec Pacey, elle avait besoin penser à autre chose. Elle aperçut de la lumière dans sa chambre, cela signifiait qu’il ne dormait pas encore. Elle entra par la fenêtre, Dawson était sur son lit endormi. Elle voulut repartir mais son pied se prit dans une chaussure et elle tomba dans un énorme vacarme. Dawson se réveilla en sursaut et aperçut Joey parterre qui riait aux éclats. Dawson la voyant ainsi ne put s’empêcher de rire à son tour. Il l’aida à se relever.

Dawson : Qu’est ce que tu fais parterre dans ma chambre à cette heure ?

Joey : Je voulais savoir comment c’était passé ta soirée. Mais tu dormais et je ne voulais pas te réveiller, alors j’ai tenté de repartir par la fenêtre. Mais si tu rangeais correctement tes affaires, je ne me serais pas retrouvée dans cette position !!

Dawson : Désolé. Je suis content que tu sois là. Je voulais te remercier, tu avais raison à propose d’Heather. Elle avait peur de quelque chose et le fait de m’en parler a permis d’arranger les choses.

Joey : Je suis content pour vous. Alors ça y est vous êtes officiellement ensemble ?

Dawson : On peut dire ça oui. Il y a 2 ans, Heather a eu une relation sérieuse avec un garçon….

Joey le coupa : Dawson tu n’es pas obligé de me raconter ce qu’elle t'a dit ce soir.

Dawson : Tu as le droit de savoir, après tout c’est toi qui as compris que quelque chose n’allait pas.

Ils s’installèrent sur le lit.

Dawson continua : Elle était très amoureuse de lui. A la fin de l’année scolaire ils décidèrent de partir en voiture faire le tour des USA. Heather l’attendait chez elle, mais il n’est jamais venu. Au début, elle pensait qu’il ne voulait plus partir avec elle, qu’il avait changé d’avis. Et puis quelques heures après, la police est venue chez elle pour lui annoncer que son petit ami avait eu un accident de voiture. Il est mort sur le coup.

Joey : Oh mon dieu, je n’aurais jamais pensé que ça pourrait être aussi grave.

Dawson : Elle a mis du temps à s’en remettre. Aujourd’hui ça va mieux mais elle a peur de s’attacher à quelqu’un, peur que cette personne disparaisse une nouvelle fois.

Joey : Je la comprends ça doit être très dur.

Dawson : Nous allons y aller à son rythme. Au fait ou étais tu passé, je t’ai cherché partout ce soir ?

Joey : Je suis allée me promener. Pacey m’a accompagnée.

Dawson se rendit soudain compte qu’il avait complètement oublié leur traditionnelle promenade de Noël.

Dawson : Je suis désolé Joey, j’ai oublié, tu aurais du venir me voir, je t’aurais accompagné.

Jeoy : Heather avait besoin de toi ce soir.

Dawson : Toi aussi.

Jeoy : Ne t’inquiètes pas Pacey était avec moi.

Dawson fut étonné : Pacey ?

Joey : Oui, il était là alors je lui ai demandé de m’accompagner. Bien sûr ce n’était pas comme avec toi, mais tu sais nous sommes devenus amis et j’avais besoin d’un ami.

Elle se rendit compte qu’elle lui avait menti. Elle avait préféré la présence de Pacey à la sienne. Mais elle ne pouvait pas le lui dire cela lui ferait beaucoup de mal.

Dawson : Très bien, je suis content qu’il ait pu te soutenir.

Joey : Oui moi aussi. Je vais te laisser. Bonne nuit.

Dawson : Tu veux que je te raccompagne ?

Joey : Non ça ira merci.

Dawson : Bonne nuit Joey.



Il se demandait pourquoi Joey avait demandé à Pacey de l’accompagner. En y réfléchissant bien ce n’était pas si étonnant que ça. Ses 2 amis avaient enfin fini par s’entendre après des années de chamailleries. Il sentait que tout cela allait beaucoup plus loin que de l’amitié, en tout cas pour Joey c’était évident. Elle éprouvait quelque chose pour lui. Quant à Pacey, c’était plus dur à définir. Il embêtait toujours Joey mais c’était différent. Il savait s’arrêter, il avait des propos moins blessants envers elle. Depuis sa relation avec Andie, il avait peur de retomber amoureux et de souffrir une nouvelle fois. Elle lui avait apporté beaucoup, il avait changé à ses côtés. Il n’était plus ce garçon désinvolte et paresseux. Malheureusement, après sa rupture, plus rien ne l’intéressait, il avait complément baissé les br as. Ces notes étaient catastrophiques et son avenir après le lycée était plutôt compromis. Les inscriptions à l’université allaient commencer dans quelques semaines. Il savait déjà que cela allait être difficile pour Pacey de voir ses amis choisir une université, alors que lui ne serait certainement jamais admis dans l’une d’elle.



La nouvelle année était arrivée et c’était déjà les vacances d’hiver. Andrew qui s’était remis avec Jen depuis Noël invita tout le monde à passer un week-end dans le chalet que ses parents possédaient.

Ils partirent tous le samedi matin. Après 2 heures de route, ils arrivèrent à destination. Andrew leur montra les chambres pour qu’ils puissent installer leurs affaires. Lorsqu’ils arrivèrent, ils constatèrent qu’il n’y avait que 3 chambres. Chaque couple prit une chambre. Il ne restait plus qu’une chambre avec trois lits.

Joey : Je ne partagerais pas ma chambre avec vous.

Pacey : Je crois que tu ne vas pas avoir le choix.

Joey : Si, tu dors sur le canapé.

Pacey : Pourquoi moi et pas jack ?

Joey : Parce que Jack est gay et que je ne risque rien avec lui.

Jack : Merci Joey.

Pacey: Je ne dormirais pas sur le canapé. De toute façon si Jack est là comment veux tu que je te saute dessus ?

Joey : Très bien alors je dormirais sur le canapé.

Pacey : Comme tu veux !

Il entra et s’installa sur un lit. Joey le fusilla du regard pendant que Jack rigolait.

Elle descendit au salon furieuse. Depuis leur baiser, Pacey se comportait comme il avait toujours fait avec elle. Il était désinvolte et prenait un malin plaisir à la pousser à bout. Il agissait comme si rien ne s’était passé et ça la mettait dans une rage folle. Elle avait voulu lui parler mais cela aurait été la même chose que d’avouer ses sentiments. Il ne fallait pas qu’il sache que c’était important pour elle. Après le déjeuner, ils allèrent tous faire du ski. L’après midi avait été épuisante et la plupart allèrent se coucher après dîner. Seuls Jen et Jack étaient restés dans la cuisine.



Jack lui dit d’un air méchant: Alors, comment ça se passe avec Andrew ?

Jen : Bien. Pourquoi me le demandes tu sur ce ton ?

Jack : Quel ton ?

Jen : Ce ton méchant que tu as quand tu n’apprécies pas quelque chose.

Jack : Tu te trompes

Jen : Je sais que j’ai raison. Alors dis moi ce qu’il ne va pas ?

Jack : Rien tout va bien. Je t’ai simplement posé une question.

Jen haussant le ton : Non, rien ne va, je le sens bien. Depuis que je me suis remise avec Andrew tu m’évites, on passe de moins en moins de temps ensemble.

Jack haussant le ton à son tour : Ce n’est pas de ma faute si nous passons moins de temps ensemble. Tu es toujours avec lui.

Jen en colère : Tu es jaloux ! Au lieu d’être heureux pour moi. Tu es jaloux parce que toi tu n’as personne.

Jack se mit à crier : Tu n’as rien compris Jen ! Oui je suis jaloux mais pas parce que tu as une relation et pas moi, mais parce que je suis attiré par Andrew !

Jen ne savait plus quoi dire. Elle se disputait avec son meilleur ami à cause d’un garçon. Elle n’aurait jamais cru ça possible.

Jack qui s’était calmé : Et oui Jen surprise n’est ce pas ? Ton meilleur ami qui est gay a des vues sur ton petit ami qui visiblement ne l’est pas.

Il sortit dehors en claquant la porte.

Lorsque Jen sortit de la cuisine, elle aperçut Joey sur le canapé.



Jen : Tu as tout entendu n’est ce pas ?

Joey : Oui.

Jen : Je n’aurais jamais imaginé me disputer avec lui à propos d’un garçon.

Joey : Tu aurais du t’y attendre, Jack est gay. Il est attiré par les garçons.

Jen : Pendant tout ce temps il ne m’a jamais rien dit !

Joey : Ca devait être dur pour lui, de vous voir ensemble et puis il ne voulait pas te faire de peine.

Jen : Je dois aller le chercher.

Joey : Tu ferais mieux de rester ici à l’attendre. Il est parti faire un tour, il va revenir et il vaut mieux quand tu sois là quand il rentrera.

Jen : Merci Joey. Est-ce que tu peux me laisser, j’aimerais être seule pour réfléchir à tout ça.

Joey : Bien sûr. Ne t’en fais pas il va bientôt rentrer.



Jack avait atterri dans un bar où il noya sa colère et son chagrin dans l’alcool. Quand il sortit du bar, il avait du mal à marcher droit. Une voiture de police s’arrêta et l’embarqua au poste. Jack se retrouva en garde à vue pour ivresse sur la voie publique, en plus de ça il était mineur. Il allait passer la nuit en prison.



Il était maintenant plus de minuit. Cela faisait 2 heures que Jack était parti. Jen s’inquiéta et décida de partir à sa recherche. Pendant ce temps Joey était montée dans sa chambre. Elle avait laissé Jen toute seule en espérant que Jack rentrerait. Si elle voulait dormir, elle n’avait pas d’autre choix que de dormir dans la même chambre que Pacey. Elle entra doucement pour ne pas le réveiller., mais Pacey alluma la lumière.

Pacey : Potter que viens tu faire dans ma chambre ? C’est toi qui veux me sauter dessus avoue-le !

Joey : Loin de moi cette idée Pacey, ce serait te faire trop d’honneur que de m’intéresser à un garçon comme toi.

Pacey fut blessé par cette remarque et Joey s’en rendit compte, elle essaya de détendre l’atmosphère.

Joey : Pacey, je n’ai pas d’endroit pour dormir. Alors s’il te plaît, laisse moi dormir dans cette chambre !

Elle lui fit une moue de petite fille malheureuse pour le convaincre.

Pacey : Demandé si gentiment je ne peux pas refuser. Au fait, comment se fait il que tu ne dormes pas sur le canapé ?

Joey s’asseyant sur le lit de Pacey dos à lui : Jen et Jack se sont disputaient et Jack est parti. Jen voulait être seule pour réfléchir.



Lorsqu’elle se retourna, elle constata qu’il était torse nu. Elle se rendit compte de son corps musclé, et cela la fit frissonner. Elle sentait monter en elle un désir encore inconnu jusque là.

Pacey s’approcha d’elle et lui demanda si elle avait froid. Ils étaient proches l’un de l’autre. Quand il était si près d’elle, il sentait monter en lui l’envie irrésistible de l’embrasser, de la caresser, de la prendre dans ses bras. Il la regarda dans les yeux et vit que Joey en avait aussi envie. Il lui déposa un tendre baiser dans le cou, souleva ses cheveux, et l'embrassa de nouveau. Joey se laissa aller à ses baisers. Elle se retourna vers lui et Pacey l’embrassa. Leur baiser fut tout de suite passionné. Ils ne pouvaient plus s’arrêter. Pacey enleva le pull de Joey. Elle avait envie de lui, envie qu’il lui fasse l’amour. Elle n’avait jamais ressenti ça pour personne. Pacey ne contrôlait plus rien. Leurs mains s’entremêlèrent, ils s’allongèrent sur le lit, prêts à toutes les folies.

Joey lui murmura : Fais-moi l’amour Pacey.

Pacey la regarda et se rendit compte de ce qu’ils faisaient. Il se releva soudainement, paniqué et perdu.

Joey était toujours allongée : Qu’est ce qui te prend ? J’ai fait quelque chose de mal ?

Pacey : On ne doit pas Joey, on ne peut pas faire ça.

Joey : Mais pourquoi ?

Pacey : Je ne peux pas.

Joey s’asseyant sur le lit : Pacey, tu ne peux pas me faire ça. J’en ai marre, tu comprends. Tu ne peux pas m’embrasser quand tu en as envie et t’excuser pour faire ensuite comme si rien ne s’était passé.

Pacey la regarda perplexe : Que veux tu dire ?

Joey : Je veux dire que tu n’as pas le droit de jouer avec mes sentiments, tu n’as pas le droit de me faire ça.

Elle se leva, prit son pull et le regarda dans les yeux.

Joey : Ca veut dire que je veux plus, Pacey. Mais apparemment, tu n’es pas prêt à me donner ce que je veux. Alors laissons tomber et oublions tout ça. Faisons comme si rien ne s’était jamais passé. Comme si tu ne m’avais pas embrassé ce soir. Ni au clair de lune à Noël, ni à la bibliothèque. Oui, oublions tout ça. Ca voudrait mieux.



Pacey la regarda sortir de la chambre. Joey attendait plus de lui, elle avait des sentiments pour lui ! Il s’en était rendu compte à la minute ou elle lui avait demandé de lui faire l’amour. Il avait aussi compris ce soir qu’il l'aimait, mais c’était impossible entre eux. Joey n’avait rien à faire avec un perdant comme lui. Il lui ferait perdre son temps. Et puis que fera-t-il en septembre quand Joey ira dans une prestigieuse université. Il restera à Capeside à l’attendre les week-ends et les vacances ? Non ce n’était pas imaginable. Elle devait l’oublier, il devait oublier qu’il l’aimait même si ça faisait mal. Il n’avait aucun avenir ensemble. Aucun.



Joey descendit dans le salon, elle avait peur de trouver Jen, mais apparemment elle avait du aller se coucher parce qu’il n’y avait plus personne en bas. Elle s’assit sur le canapé et se mit à pleurer. Elle avait été stupide, elle pensait que Pacey s’intéressait à elle. Elle avait cru lire dans son regard qu’il la désirait autant qu’elle le désirait. Cela ne lui était jamais arrivé. Elle était prête à se donner à lui sans condition. Même avec Dawson, elle n’avait jamais ressenti un tel désir. Bien sûr, ils avaient souvent parlé de passer à l’acte, mais elle avait toujours eu une appréhension. Avec Pacey, elle n’avait pas peur, elle aurait été prête à tout pour lui. Malheureusement ce n’était pas réciproque. Il fallait qu’elle apprenne à vivre avec. Elle eut beaucoup de mal à s’endormir.


Jen marchait dans les rues du village toujours à la recherche de Jack. Elle entra dans un bar et demanda au serveur s’il ne l’avait pas vu. Apparemment cela faisait un bout de temps qu’il était parti et complètement ivre. Elle ressortit plus inquiète que jamais. Le village n’était pas très grand, il n’avait pas pu se volatiliser comme ça. Elle passa devant la police et décida d’entrer pour leur demander s’il n’y avait pas eu d’accident. Les policiers lui racontèrent qu’ils avaient arrêté Jack ivre mort, et qu’il allait passer la nuit en cellule pour désouler et repenser à ses actes. Ils la rassurèrent en lui disant que c’était simplement pour lui donner une leçon. Ils avaient été touchés par l’histoire de Jack qui sous l’effet de l’alcool leur avait tout raconté. Cela n’aura aucune conséquence judiciaire. Jen les remercia et les persuada de la laisser Jack voir q uelques minutes.



Lorsqu’elle entra dans la cellule, Jack fut étonné de la voir.

Jack : Qu’est ce que tu fais là ?

Jen : Je m’inquiétais pour toi.

Jack : Tu ne devrais pas ça va aller.

Jen s’asseya à côté de lui : Jack tu es mon ami, et tu le seras toujours. Je te considère comme un frère, comme moi âme sœur. Sans toi je ne suis rien. Alors je ne veux plus qu’on se dispute ainsi, plus jamais.

Jack : Tu te rends compte que j’éprouve des sentiments pour ton petit ami. Depuis que j’ai affirmé mon homosexualité je n’ai jamais rencontré de garçon. Et aujourd’hui le seul qui me plaît en plus d’être hétéro, sors avec toi.

Jen : Je sais que ça doit être dur pour toi, mais pour moi aussi. Je n’aurais jamais pensé me disputer avec toi à cause d’un garçon.

Jack : Ecoute Jen tu ferais mieux de rentrer et de me laisser. Lorsque l’on sera de retour à Capeside je déménagerais.

Jen : Et pour aller ou, chez ton père ?

Jack : Je ne sais pas, loin en tout cas.

Jen : Jack, Tu es ma famille tu ne peux pas partir et me laisser, j’ai besoin de toi. Ensemble nous franchirons cet obstacle. Je te promets de passer plus de temps avec toi. On fera en sorte que ce soit plus facile pour nous deux.

Jack : Promets-moi de ne pas lui dire.

Jen : Je n’ai pas besoin de te le promettre, je n’avais aucune intention de lui en parler.

Après quelques secondes de silence elle lui dit:

Jen: Au fait ton billet de loto était gagnant ?

Jack : Pourquoi me demandes tu ça maintenant ?

Jen : Je ne sais pas je viens d’y penser tout à coup.

Jack : Non je n’ai pas gagné.

Jen le prit dans ses bras et ils restèrent un moment ainsi, jusqu’à ce que l’un des policiers lui demande de partir.



Le lendemain elle alla chercher Jack et personne ne se douta de ce qu’il s’était passé. Jen avait mis Jack au courant de la présence de Joey lors de leur dispute. Ils savaient tous les 2 que jamais elle n’en parlerait.

Lorsqu’ils rentrèrent tout le monde était réveillé et prenait son petit déjeuner. Dawson et Heather avaient une mine ravie, ce qui laissait sous-entendre qu’ils avaient passé une bonne nuit. Par contre ce n’était pas le cas de Joey et de Pacey, ils avaient tous les 2 mauvaises mines. Andrew quant à lui n’avait pas remarqué l’absence de Jen.

Jen demanda à Joey : Tu as bien dormi cette nuit ?

Joey évita de regarder Pacey et dit : Le canapé n’était pas très confortable.

Jen : Et toi Pacey ?

Pacey : Certaines personnes ont fait du bruit cette nuit ! Il regarda Dawson et Heather qui ne semblaient pas avoir remarqué que Pacey s’adressait à eux. Ils étaient plongés dans les yeux l’un de l’autre et semblaient seuls au monde.

Pacey : Comment peuvent-ils passer autant de temps à se regarder dans le blanc des yeux et à se sourire bêtement !

Joey lui répondit : Ils sont amoureux. Mais de toute façon tu ne peux pas comprendre, tu ne sais pas ce que signifie aimer.

Pacey ne répondit rien et baissa les yeux. Il avait fait souffrir Joey et il s’en voulait. Il partit boire son café dehors sur la terrasse. Jen et Jack se regardèrent perplexes. Puis Jen décida de sortir voir Pacey.



Jen avec un petit sourire: Alors Pacey qu’est ce qui se passe ?

Pacey : Rien pourquoi dis tu cela ?

Jen : Joey t’a remis à ta place et tu n’as rien dit. Je trouve ça bizarre c’est tout.

Pacey : Cela m’arrive parfois de ne rien lui dire.

Jen : Mon sixième sens me dit qu’il s’est passé quelque chose entre vous. Quelque chose qui aurait du se passer depuis longtemps mais qui s’est mal déroulé.

Pacey la regarda étonné. Jen avait toujours eu cette faculté de deviner les choses, de les ressentir.

Pacey : Il ne s’est rien passé. J’ai fait ce que je savais faire le mieux. C’est à dire me comporter comme un imbécile et la faire souffrir.

Jen : Ca s’arrangera avec le temps.

Pacey : Je ne crois pas.



Andrew arriva et demanda à Jen si elle voulait venir skier ce matin avant qu’il ne parte. Tout le monde partit skier sauf Pacey qui resta à broyer du noir et à se maudire pour son comportement.



Dans l’après midi ils firent leurs bagages et rentrèrent tous à Capeside. Le voyage du retour fut silencieux. Dawson et Heather dormirent, Jack et Pacey étaient à l’avant et Joey s’était installé avec Jen et Andrew. Pacey déposa tout le monde chez eux. Joey était la dernière. Elle était restée assise à l’arrière et faisait semblant de dormir pour ne pas avoir à parler à Pacey. Mais celui-ci savait qu’elle ne dormait pas.

Pacey : Joey, je sais que tu ne dors pas. Il faut qu’on parle de ce qu’il s’est passé hier soir.

Joey continuait à dormir, elle ne voulait pas en parler, pour elle le sujet était clos.

Pacey : Joey s’il te plaît.

Il n’insista pas voyant qu’elle ne voulait pas lui parler. Il arriva devant chez elle.

Pacey : Tu es arrivée Joey.

Joey ouvrit les yeux et descendit de voiture. Pacey l’aida à décharger son sac. Lorsqu’elle partit, il la retint par la main.

Pacey : Reste.

Joey : Laisse-moi Pacey. Il n’y a rien à dire. Les choses sont très claires. Alors je te l’ai déjà dit, oublions tout ça.



Il lâcha sa main et la laissa partir. Pendant un moment, il avait eu envie de lui dire qu’il l’aimait. Mais il avait eu peur et s’était ravisé. Il allait oublier tout ça, oublier ses sentiments pour elle. Comme il avait fait avec Andie. Seulement ce serait plus difficile cette fois. Il l’aimait comme il n’avait jamais aimé personne. Peut être l’avait-il toujours aimé, il n’en savait rien. Mais il était sûr aujourd'hui de l’aimer toute sa vie.





Les cours avaient repris depuis un mois, le printemps annonçait doucement son arrivée. Jen passait de plus en plus de temps avec Jack, ce qu’Andrew n’appréciait pas beaucoup. Ils étaient tous les 2 à la cafétéria en train de discuter du week-end.



Andrew : Alors que pourrait on faire ce soir ?

Jen : Toi je ne sais pas mais moi je vais voir Jack jouer.

Andrew : Encore !!! Tu passes tout ton temps à l’entraînement ou au match. On n’a pas eu un week-end à nous depuis que l’on est rentré du ski. C’est toujours Jack par ci, Jack par là. Je commence à perdre patience. C’est à se demander lequel de nous deux est ton petit ami.

Jen : Tu sais très bien que Jack est gay. En plus c’est l’un des derniers matchs de la saison. S’ils remportent celui-là ils ont des chances de rattraper leur retard et de gagner la coupe.

Jen le regarda suppliante : S’il te plaît !! Je te jure qu’après on passe la fin de soirée ensemble.

Andrew résigné : Très bien. Je viendrais. Mais que les choses soient claires je le fais uniquement toi.

Jen se leva et l’embrassa sur la joue : Merci, on se voit après les cours.

Joey arriva quelques secondes plus tard et s’assit avec Andrew.

Joey : Salut, ça n’a pas l’air d’être la grande forme. Tu as des problèmes avec Jen ?

Andrew : Non pas vraiment. Seulement, elle passe beaucoup de temps avec Jack, beaucoup plus qu’avec moi.

Joey : Ne t’inquiètes pas Jack est gay, tu le sais bien.

Andrew : Oui mais à force de me le répéter, je me demande si c’est vraiment vrai.

Pacey arriva à ce moment là : Je peux me joindre à vous.

Joey : Bien sûr, j’aillais m’en aller.

Pacey la regarda s’en aller déçu. Il s’installa en face d’Andrew.

Andrew : Je peux savoir ce qu’il se passe avec Joey. Vous aviez l’air d’être amis et aujourd’hui c’est tout juste si vous vous adressez la parole. Quand tu arrives, Joey s’en va et vice-versa.

Pacey : C’est une longue, très longue histoire.

Andrew : Si je me souviens bien nous avons un cours très ennuyeux maintenant. Alors que dirais tu d’aller te promener sur la plage pour me raconter tout ça ?



Pacey hésita quelques secondes puis décida finalement d’y aller. Ca lui ferait du bien d’en parler à quelqu’un qui serait sûrement plus objectif que Dawson. Ils se promenèrent sur la plage et se mirent assis dans le sable.

Andrew : Alors qu’est ce qu’il se passe ?

Pacey : C’est compliqué, je ne sais pas par où commencé.

Andrew : Commence par le début.

Pacey lui raconta tout. La rupture de Joey avec Dawson, son amitié naissante avec elle. Le baiser de la bibliothèque, celui au clair de lune et surtout la fameuse nuit au ski où tout avait basculé. Andrew resta silencieux un moment. Il n’avait rien vu venir, personne d’ailleurs ne s’en doutait.

Andrew : Mais pourquoi as tu réagi comme ça ? Tu n’es pas amoureux d’elle ?

Pacey : Au contraire, je l’aime comme jamais je n’ai aimé. Quand je l’aperçois j’ai des papillons dans le ventre, mon cœur se met à battre. Elle est tellement belle, bien sûr elle a mauvais caractère mais c’est ce qui fait tout son charme.

Andrew : Pourquoi tu ne lui as pas dis ?

Pacey : Pourquoi ? Réfléchis un peu Andrew. Je suis amoureux de Joey Potter, une fille formidable, promis à un grand avenir. Que ferait elle avec moi, un perdant qui n’a aucun but dans la vie et qui ne pourra jamais aller à l’université.

Andrew : Pacey, ne te dénigres pas. Tu es quelqu’un de bien, crois-moi. Ce n’est pas parce que tu n’es pas fait pour les études que tu es un crétin. Il y a plein de choses à faire. Tu dois trouver ce que tu aimes c’est tout. D’ailleurs tu ne m’avais pas parlé de ta passion pour la navigation ? Pourquoi est ce que tu ne retaperais pas un nouveau bateau ? Tu pourrais partir à l’aventure comme tu avais l’intention de le faire.

Pacey : Je ne sais pas, peut être.

Andrew : Qu’as tu fait de ton bateau ?

Pacey : Je l’ai revendu après le départ d’Andie

Andrew : Si j’ai un conseil à te donner, c’est d’avoir confiance en toi. Tu es quelqu’un de vraiment bien et si Joey t’aime c’est parce qu’elle le sait aussi.

Il se leva : Je dois y aller Jen va m’attendre.

Pacey : Merci de m’avoir écouté.

Andrew : C’est fait pour ça les amis.

Pacey resta seul jusqu’au coucher de soleil. Il devait trouver ce qu’il aimait faire, il y avait bien quelque chose qu’il saurait faire, mais quoi ? Après quelques temps passés à réfléchir, il ne savait toujours pas quoi faire mais une chose était sûre, il n’était pas fait pour les études.



Joey était assise sous la véranda emballée dans une couverture. Même si le soleil pointait le bout de son nez, il ne faisait pas encore très chaud. Bessie s’inquiétait pour elle. Cela faisait plusieurs semaines que Joey était malheureuse. Elle voulait l’aider mais elle ne savait pas comment. A chaque fois qu’elle essayait de savoir ce qui n’allait pas, Joey lui répondait sur la défensive ou changeait de sujet. Elle avait appelé Dawson ce soir pour qu’il vienne là voir. C’était le seul qui pouvait la faire parler. Il devait lui changer les idées, elle avait besoin de sortir et de voir ses amis au lieu de rester à la maison. Dawson arriva.

Dawson : Salut.

Joey : Dawson qu’est ce que tu viens faire, je croyais que tu avais rendez-vous avec Heather ce soir ?

Dawson : Oui mais j’ai une amie qui a besoin de moi.

Joey : C’est Bessie qui t’a appelé c’est ça !

Dawson acquiesca.

Joey : Je lui avais dit que tout allait bien.

Dawson : C’est faux Joey, tu vas mal, alors quand tu seras prête à en parler, je serais là. En attendant je viens t’inviter au match de ce soir.

Joey : Je n’ai pas envie de sortir

Dawson : Tu n’as pas le choix Joey, en plus Jack aura besoin de soutien, c’est un match important ce soir. D’ailleurs dépêche-toi d’aller t’habiller nous allons être en retard !

Joey : Mais….

Dawson l’avait tiré de sa chaise et la poussait à l’intérieur de la maison.

Ils arrivèrent en retard, les autres étaient déjà là. Dawson alla rejoindre Heather et Joey se mit à côté d’Andrew. Pacey était là lui aussi mais il était assis avec Dawson.

Joey : Jen n’est pas là ?

Andrew : Si bien sûr, mais elle est en bas pour supporter Jack. Tu comprends, il pourra mieux l’entendre et la voir si elle est près du terrain.

Joey : Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que ça ne te plait pas beaucoup.

Andrew : Pas beaucoup, pas du tout même.

Joey : Je crois que tu devras t’y faire. Ils sont comme Dawson et moi. Ils sont comme frères et sœurs. Jen ne va pas sans Jack. C’est comme ça.

Andrew : Si je comprends bien je suis de trop.

Joey n’entendit pas ce qu’Andrew venait de dire, la foule s’était levée pour applaudir, les Minutemen venait de marquer. Joey sentait le regard de Pacey sur elle, elle faisait des efforts pour ne pas le regarder. Elle pensait avoir l’oublier. Ils ne se croisaient plus beaucoup ces derniers temps. Elle pensait que la douleur et les sentiments qu’elle éprouvait avait diminué avec le temps. Mais le voir ce soir raviva en elle de douloureux souvenirs, elle préféra quitter le terrain. Pacey la suivit.

Pacey : Joey attends !!

Joey: Fiche-moi la paix Pacey.

Il l’avait rattrapée et il la tenait par le bras.

Joey : Lâche-moi Pacey.

Pacey : Pas tant qu’on aura pas parlé.

Joey : Je n’ai rien à te dire.

Pacey : Moi si.

Joey : Très bien alors vas y je t’écoute.

Il voyait dans le regard de Joey qu’elle était furieuse. Peut être que ce n’était pas le bon moment pour lui avouer ses sentiments. Mais c’était trop tard il était là et elle attendait qu’il dise quelque chose.

Joey : Alors j’attends Pacey, qu’est ce que tu as à me dire de si important.

Pacey restait là à fixer le sol, aucun mot ne voulait sortir de sa bouche. Il restait silencieux.

Joey : Si tu ne veux rien dire c’est moi qui vais parler alors.

Pacey leva la tête et la regarda. Elle était vraiment belle, peut être même plus quand elle était en colère.

Joey : Peut être que tu veux me dire que tu es désolé de t’être comporté comme imbécile, d’avoir jouer avec mes sentiments…

Pacey :… Joey..

Joey haussant le ton : Laisse moi finir Pacey. Tu m’as fait beaucoup souffrir, énormément. J’ai souvent repensé à cette nuit, je me suis demandé des millions de fois ce qui n’allait pas chez moi. Je ne comprenais pourquoi tu me repoussais. J’étais prête à tout pour toi, à tout, tu comprends. Elle avait maintenant des larmes qui lui coulaient le long du visage. Je… Je t’ai demandé de me faire l’amour Pacey…. Et tu m’as repoussée. Je me serais donné à toi sans conditions…Elle s’arrêta des sanglots dans la voix.

Pacey : Joey, ce n’est pas ce que tu crois….

Dawson arriva à ce moment fou de rage. Il empoigna Pacey par son manteau.

Dawson : Qu’est ce que tu lui as fait ? Qu’est ce que tu as osé lui faire ! Je t’avais demandé de veiller sur elle. Pas de la faire souffrir !

Pacey : Dawson, calme toi !

Joey essayait de les séparer.

Joey : Dawson arrête laisse moi régler ça toute seule.

Dawson : Non c’est entre lui et moi.

Pacey voulut se dégager de Dawson mais celui ci le frappa au visage.

Pacey recula et s’essuya la lèvre.

Joey : Arrête Dawson.

Pacey : Tu veux te battre très bien.

Pacey fonça sur Dawson, ils tombèrent parterre. Dawson se retrouva sur Pacey. Il donnait des coups de poing à Pacey, mais il réussit à se dégager. Quand Dawson se releva Pacey lui donna un coup de poing dans le ventre. Andrew arriva juste à ce moment là suivit de Jen.

Il arriva avec beaucoup de mal à les séparer.

Andrew : Mais qu’est ce qui vous prend, vous êtes malade ? Pourquoi est ce que vous vous battiez ?

Dawson : Tu n’as qu’à demander à Pacey pourquoi. Pourquoi ce salaud à fait du mal à Joey.

Joey était en larmes, Jen la prit dans ses bras pour la réconforter

Andrew : Ecoute Dawson, je suis au courant, mais…

Dawson : Alors comme ça tu étais au courant et tu ne m’en as pas parlé.

Andrew : Ce n’était pas à moi de le faire, mais plutôt à Joey ou à Pacey.

Dawson : De toute façon s’est trop tard. S’adressant à Pacey : Ce n’est plus la peine de venir me parler tu n’es plus mon ami.

Pacey: Dawson attends…



Dawson partit. Jen décida de raccompagner Joey chez elle etAndrew raccompagna Pacey. Jen le rejoignit ensuite devant le stade. Le match touché à sa fin et les Minutemen étaient maintenant sûr de gagner.

Andrew : Comment va Joey ?

Jen : Elle est effondrée, je l’ai laissé avec Bessie. Et Pacey ?

Andrew : Il va très mal il s’en veut énormément.

Jen : Mais qu’est ce qu’il s’est passé ?

Andrew : C’est assez compliqué. Pour résumé Pacey et Joey s’aiment. Mais Pacey ne veut pas être avec elle et Dawson lui en veut, je crois, de faire souffrir Joey.

Jen : Je n’en reviens pas.

Andrew : Allez viens, tu m’avais promis que l’on passerait le reste de la soirée ensemble.

Jen se dégagea de son étreinte.

Andrew : Qu’est ce qu’il y a. ?

Jen : Je….Voilà, j’ai promis à Jack de l’accompagner s’il gagnait le match.

Andrew : Tu m’avais promis qu’on passerait la soirée ensemble. J’en ai marre de cette situation, on dirait que tu tiens plus à lui qu’à moi.

Jen : C’est faux.

Andrew : Ce n’est pas l’impression que tu donnes. Après quelques minutes de silence il ajouta : Je crois qu’on devrait arrêter de se voir.

Jen : Quoi ?

Andrew : Tu m’as très bien comprise. J’aurais du faire ça il y a longtemps déjà. Je suis désolé Jen mais je ne reviendrais pas sur ma décision.



Il partit et laissa Jen toute seule devant le stade. Elle ne fit rien pour le retenir, elle savait que ça arriverait un jour. Elle attendait que ça vienne de lui pour qu’il en souffre moins.

Elle rejoignit Jack sur le terrain et ils allèrent tous faire la fête chez le capitaine de l’équipe. Ils rentrèrent complètement ivres à la maison. Ils essayèrent tant bien que mal de ne pas faire de bruit pour ne pas réveiller la grand-mère de Jen. Ils allèrent dans la chambre de Jen. Elle ouvrit une bouteille de whisky qu’elle avait prise à la fête.

Jen : Prêt à continuer notre petite fête !

Jack : Oui, il se coucha par terre. Au fait tu ne pas toujours pas dit pourquoi Andrew n’était pas venu.

Elle regarda Jack et lui dit : Andrew m’a laissé tombé.

Jack : Quoi ? Mais pourquoi ?

Jen : C’est comme ça, c’est la vie.

Jack : Et tu n’es pas triste ?

Jen : Non ça va. Elle s’allongea par terre à côté de Jack. Il se releva légèrement.

Jack : Je suis désolé.

Jen souriant : Non tu ne l’es pas.

Jack riant à son tour : Non je ne le suis pas mais par contre je suis complètement bourré.

Jen : Moi aussi. Je vais nous servir un verre.

Elle voulut se relever mais tomba sur Jack. Ils se mirent à rire.

Jen : Chut nous allons réveiller Grand-Mère.

Ils se turent tous les deux. Jen s’approchait doucement de Jack, leurs lèvres s’effleurèrent doucement, puis Jack embrassa Jen.

Entre deux baisers Jen essaya de dire : Il ne faut pas, c’est mal.

Jack lui répondit sans s’arrêter de l’embrasser : Tu as raison c’est mal, très mal.

Ils continuèrent à s’embrasser. Jen enleva son pull, elle enleva également celui de Jack. Ils ne pouvaient plus s’arrêter. Jack la porta et l’amena sur le lit. Ils firent l’amour toute la nuit.

Au petit matin quand Jen se réveilla, elle était seule. Elle se leva et alla dans la chambre de Jack. Vide. Elle descendit à la cuisine et entendit sa voix. Il était déjà levé et Grand-Mère était avec lui.



Jen : Salut.

Grams : Bonjour Jenifer. As tu bien dormi ?

Jen regarda Jack avec un sourire complice : Oui très bien.

Jack lui souria à son tour.

Grams : Je t’ai fait du café. Je vous laisse maintenant je vais aller faire quelques courses.

Jen : Tu as besoin d’aide ?

Grams : Non ça ira, la mère de Dawson m’accompagne. A plus tard.



Une fois la Grand-Mère de Jen partie, ils restèrent quelques secondes sans parler. Ce fut Jack qui rompit le silence le premier.

Jack : Alors comme ça tu as bien dormi ?

Jen : Oui, toi aussi j’espère.

Jack : Bien sûr. Ecoute Jen, cette nuit c’était super génial, au lit tu es …

Jen : …Tu n’es pas mal non plus, je dirais même que tu es le meilleur amant que j’ai eu.

Jack : Je prends ça pour un compliment.

Jen : Venant de moi tu peux.

Jack : Je voulais te dire que même si hier soir c’était génial, ça ne nous mènera à rien.

Jen : Tu es toujours gay ?

Jack : Plus que jamais. Je doutais beaucoup ces derniers temps, grâce à toi je sais aujourd’hui que je suis gay. Tu n’es pas déçue ?

Jen : Je l’ai compris quand je ne t’ai vu pas à côté de moi ce matin. Et puis je n’en attendais pas moins de toi.

Jack : Alors amis ?

Jen : Plus que jamais.



Ce matin là Joey alla voir Dawson. Elle était très en colère contre lui, mais aussi contre elle-même. Si elle lui en avait parlé, ça ne se serait pas passé comme ça. Il ne se serait pas battu avec Pacey. Elle avait téléphoné à Andrew ce matin pour savoir comment il allait. Andrew lui répondit que Pacey allait bien, qu’il était très malheureux. Il lui conseilla d’aller le voir, mais Joey refusa. Elle grimpa à l’échelle, Dawson était dans sa chambre.

Il était honteux de sa conduite de la veille et espérait bien que Joey vienne le voir.



Dawson : J’attendais ta visite, du moins j’espérais que tu veuilles bien encore me parler.

Joey : Je suis furieuse contre toi. La violence ne résout pas les problèmes.

Dawson : Je sais, je m’excuse.

Joey resta silencieuse quelques instants avant de répondre : Excuses acceptées. Je comptais venir ici et te faire une longue tirade sur l’amitié et la violence, mais je crois que ce n’est plus la peine. Tu sais même si Pacey m’a fait souffrir, il est ton ami, et tu ne dois pas le juger. Cette affaire ne te regarde pas.

Dawson : Je voulais t’aider.

Joey : Ce n’était pas la meilleure façon de m’aider. Promets-moi d’aller lui parler et d’arranger les choses.

Dawson : Je ne sais pas.

Joey : Fais le pour moi s’il te plaît. Je ne veux pas que vous soyez en froid à cause de moi. Tu es son ami, il a besoin de toi. En ce moment il ne vient pas beaucoup en cours et je m’inquiète pour lui.

Dawson : Comment peux tu être inquiète pour lui après ce qu’il t’a fait ?

Joey : Je l’aime.

C’était la première fois qu’elle avouait à voix haute qu’elle était amoureuse de lui. Dawson la prit dans ses bras pour la rassurer.

Dawson : J’irais lui parler, je te le promets.

Joey : Merci.



Une fois Joey partie, Dawson alla chez Doug pour voir Pacey.

Dawson : Salut Doug, ton frère est là ?

Doug désigna le canapé d’un signe de tête.

Pacey : Qu’est ce que tu fais là Dawson ?

Dawson : Je suis venu te voir pour m’excuser.

Pacey : Tu es sûr ?

Dawson : Ecoute tu es mon ami, et ma réaction était idiote, je n’aurais pas du te frapper, je suis désolé.

Pacey : Très bien, j’accepte tes excuses. Après quelques secondes : Tu l’as vue ?

Dawson : Oui ce matin, figures toi que c’est elle qui m’a demandé de venir te voir. Elle s’inquiète pour toi. Je ne comprends pas pourquoi d’ailleurs après ce que tu lui as fais.

Pacey : Elle s’inquiète pour moi ?

Dawson : Tu es étonné ? Elle t’aime Pacey, après tout ce que tu lui as fait subir, elle t’aime toujours.

Pacey : Je suis désolé qu’elle éprouve de tels sentiments à mon égard, mais je ne peux pas lui rendre son amour, c’est impossible.

Dawson : Tu te trompes. Tu es digne d’elle, bien plus que tu ne le crois.

Il partit sur ces paroles.



Cela faisait maintenant plus d'une semaine que Pacey n'était pas venu en cours. Les dossiers d'inscription pour l'université étaient à rendre avant la fin de la semaine. Tout le monde avait fait plus ou moins son choix. Dawson s'était inscrit dans l'université de ses rêves à Los Angeles. Heather qui ne voulait pas le quitter s'était également inscrite à Los Angeles. Jen, Jack et Andrew hésitaient entre Boston et New York. Joey quant à elle s'était inscrite à Worthington. Elle s'inquiétait pour Pacey qui n'avait toujours rien rendu du fait de son absence. Elle décida d'aller le voir après les cours. Elle arriva chez Doug et le découvrit affalé sur le canapé, ni lavé, ni rasé.



Pacey: Tu n'as rien à faire ici, Potter.

Joey: Je venais voir comment tu allais, je m'inquiétais pour toi et….

Pacey: Tu t'inquiétais pour moi, hein? Pourtant ce n'est pas l'impression que j'ai eu la dernière fois que nous avons "discuté". Tu étais plus préoccupée par Dawson que par moi.

Joey: Alors maintenant c'est toi qui m'en veux. Tu ne crois pas que tu exagères!!!

Pacey: Parce que tu crois que cette situation ne fait pas souffrir moi aussi?

Joey: Pourtant tu as l'air très bien ici devant la télé au lieu d'aller en cours et de préparer ton avenir.

Pacey se mit à crier: Quel avenir Joey? Je n'ai pas d'avenir! Mon avenir est de rester ici à Capeside. Je suis un minable Joey! Tu ne le sais pas encore depuis tout ce temps.

Joey lui dit avant de se retourner et de partir: Je croyais en toi, Pacey, mais apparemment j'avais tort.



Quel imbécile il avait été ! Elle s'inquiétait pour lui et tout ce qu'il avait réussi à faire c'était la décevoir encore une fois. Il fallait qu'il fasse quelque chose. Le lendemain il retourna au lycée et prépara un dossier d'inscription pour la fac de Boston, et celle de New York. Il n'avait peut être aucune chance d'être admis mais tant pis il fallait qu'il essaie s'il ne le faisait pas il le regretterait toute sa vie. Il aperçut Joey dans les couloirs, en s'approchant d'elle, il vit qu'elle était avec Andrew. Il décida de ne pas les déranger, il voulait lui parler seul à seul.

Andrew et Joey étaient en pleine conversation.



Andrew: Allez Joey allons au cinéma ce soir, je suis sûre que ça te changera les idées.

Joey: Je ne sais pas.

Andrew: C'est une sortie entre amis que je te propose, en plus je t'invite. Tu ne peux pas refuser.

Joey: Très bien j'accepte.

Andrew: Génial je passe te prendre à 19H00.

Voyant qu'Andrew partait, il décida d'aller voir Joey, il avait entendu leur conversation.

Pacey: Salut Potter, alors comme ça tu as rendez-vous avec Andrew ce soir.

Joey lui dit méchamment: Ca ne te regarde pas. Au fait qu'est ce qu'un minable comme toi fait au lycée.

Pacey fut blessé mais il n'en montra rien après tout il l'avait bien mérité.

Pacey lui dit en essayant de prendre un air détendu: Je reviens au lycée après une très longue maladie très tenace!!

Joey: Tu n'abandonnes plus l'école alors?

Pacey: Je dois avouer que tu m'as fait changer d'avis.

Joey s'était radoucit: Contente d'avoir pu t'aider.

Pacey: Est-ce que tu penses que l'on a une chance de redevenir amis.

Joey: Je ne sais pas, seul le temps pourra le dire. Pour l'instant je ne me sens pas vraiment prête pour ça.

Pacey: J'attendrais. Je dois te laisser j'ai cours.

Joey ne se sentait pas la force d'être son amie. Elle éprouvait toujours des sentiments très forts pour lui, elle sentait au fond de son cœur qu'elle pourrait l'aimer toute sa vie.



Andrew était venue la chercher à 19h00 comme prévu, il l'avait d'abord emmenée au restaurant des Leery. Ils étaient ensuite aller au cinéma. Joey apprécia beaucoup la soirée, Andrew était de très bonne compagnie. Après le film il la raccompagna chez elle. Ils étaient arrivés devant la porte.

Joey: Merci Andrew j'ai vraiment passé une très bonne soirée.

Andrew: Moi aussi Joey, c'est la première fois que je sors avec une fille depuis que Jen et moi on s’est quitté.

Joey: Oui je comprends parfaitement ce que tu peux ressentir.

Andrew s'était approché d'elle et lui caressait le visage.

Andrew: Tu es très belle ce soir.

Joey: Merci, c'est…

Avant qu'elle n'ait eu le temps de finir sa phrase Andrew l'avait embrassée. Elle se laissa faire. Leur baiser était doux et tendre. Rien à voir avec Pacey. Elle chassa vite son image de sa tête. Joey avait arrêté leur baiser.

Andrew: J'ai fais quelque chose de mal?

Joey: Non pas du tout. C'est juste que… elle hésita avant de poursuivre: Enfin je ne m'y attendais pas c'est tout.

Andrew souria: J'avais peur que tu ne le prennes mal.

Joey: En fait c'était plutôt agréable.

Andrew: Je peux recommencer alors?

Joey: Pourquoi pas !

Andrew se rapprocha de nouveau d'elle et ils s'embrassèrent. Ils entendirent Bessie ouvrirent la porte.

Bessie: Bonsoir Andrew, il me semblait bien avoir entendu du bruit.

Joey la regardait et l'on pouvait voir qu'elle n'avait pas apprécié l'interruption de Bessie.

Andrew: J'allais partir. Bonne nuit Joey à demain.

Joey: Bonne nuit.

Quand elles furent rentrées Bessie lui demanda: Je peux savoir pourquoi tu embrassais ce garçon?

Joey: Tu m'espionnes maintenant.

Bessie: Pas du tout. Mais je pensais que tu éprouvais des sentiments pour un autre garçon.

Joey: Peut être mais tout ça c'est terminé. Je suis passée à autre chose.

Bessie: Il y a encore une semaine tu étais assise dehors le regard plein de tristesse à te lamenter.

Joey: Je ne ma lamentais pas et puis les choses peuvent changer en une semaine. Je ne vais passer ma vie à attendre quelqu'un qui ne s'intéresse pas à moi.

Bessie: Comment pu tu en être aussi sûre, il te l'a dit.

Joey: Non mais il me la clairement fait comprendre. Maintenant si tu veux bien m'excuser, je vais aller me coucher.



Le lendemain Joey retrouva Andrew devant le lycée, ils entrèrent main dans la main et se retrouvèrent nez à nez avec Pacey et Dawson. Dawson regarda son ami et vit que cela lui avait fait mal de la voir avec un autre.

Pacey interpella Andrew.

Pacey: Andrew je peux te parler 5 minutes. Il l'emmena à l'écart. Qu'est ce que tu fais?

Andrew: Comment ça?

Pacey: Tu m'as très bien compris.

Andrew: Ecoute Pacey, tu as laissé passé ta chance, maintenant c'est à moi d'essayer de la rendre heureuse.

Pacey: Tu sais très bien ce que je ressens pour elle.

Andrew: Je suis désolé Pacey, mais il faudra que tu t'habitues.

Pendant ce temps Jen et Jack étaient arrivés.

Jack: J'ai une bonne nouvelle à vous annoncer.

Joey: Qu'est ce que c'est?

Jack: Andie revient de Florence ce week-end. Elle va passer quelques temps à Capeside avant d'aller voir mon père à Providence.

Quand il entendit le nom d'Andie, Pacey se sentit revivre, elle lui avait beaucoup manqué.

Jen: Nous allons organiser une petite fête en son honneur samedi. Les parents de Dawson nous prêtent la petite salle du restaurant. Gail a déjà tout prévu.



La semaine fut très longue pour Pacey, à chaque fois qu'il voyait Joey avec Andrew cela lui mettait le cœur en pièces. Mais il était aussi impatient de revoir Andie. Lorsque le samedi arriva, ils furent tous très heureux de la revoir. Elle fit la connaissance d'Andrew. Jack lui avait déjà tout expliqué dans ses emails. Elle avait l'impression de n'être jamais partie.

Elle avait remarqué la tristesse de Pacey. Apparemment Jack ne lui avait pas tout raconté ou alors il n'était pas au courant de ce qu'il se passait. Elle alla le voir.

Andie: Hé!

Pacey: Andie!

Andie: On n'a pas encore eu l'occasion de se parler depuis que je suis revenue. Alors qu'est ce que tu deviens.

Pacey: Oh tu sais je suis toujours le Pacey que tu as connu, un perdant.

Andie: Ne dis pas ça le Pacey que j'ai connu c'est toujours battu pour avoir ce qu'il voulait, il ne baissait jamais les bras.

Pacey: Tu vois les gens peuvent changer.

Andie: Si tu me racontais ce qui te rend si triste.

Pacey: C'est une longue histoire.

Andie: D'après ce que j'ai pu voir et entendre ce soir, il s'agit d'une fille n'est ce pas.

Pacey: Qui t'en a parlé?

Andie: Dawson.

Pacey: Tu sais donc qui est la fille en question.

Andie: Oui. Mais tu sais ce ne m'étonne pas que tu aies fini par éprouver des sentiments pour elle. Tu te souviens de la façon dont a commencé notre relation?

Pacey: Je m'en souviens comme si c'était hier. On passait notre temps à se disputer.

Andie: Comme toi et Joey.

Pacey: La seule différence c'est qu'on le faisait depuis des années. On ne s'était jamais comporté autrement. Aujourd'hui c'est différent, on se dispute toujours mais pas pour les mêmes raisons. En plus elle sort avec Andrew ce qui prouve qu'elle a tourné la page.

Andie: Je n'en suis pas si sûre, on ne t'oublie pas facilement. Crois moi je sais de quoi je parle.

Pacey: Est-ce que tu veux danser?

Andie: Avec plaisir.



Ils allèrent au centre de la salle, Joey et Andrew dansaient déjà ensemble. Pacey ne pouvait s'empêcher de la regarder. Ils ne se retrouvaient jamais face à face, Pacey ne pouvait donc pas voir qu'elle aussi le regardait. La soirée se déroula sans problème.

Pendant les semaines qui suivirent Pacey et Andie passèrent beaucoup de temps ensemble. Cela lui permettait d'oublier un peu Joey. Le bal de fin d'année approché ainsi que la réponse concernant les inscriptions. Heather et Dawson furent les premiers à recevoir leurs réponses. Ils étaient tous les 2 admis à Los Angeles. Jen et Jack avaient le choix entre Boston et New York et Andrew était reçu à New York. Lorsqu'elle reçut la lettre de Worthington Joey n'eut pas le courage de l'ouvrir. Elle alla chez Dawson et le trouva assis dehors sur le ponton.



Dawson: Salut Joey.

Joey: Salut, j'ai besoin de ton aide Dawson.

Dawson: Racontes moi.

Joey: J'ai reçu une réponse de Boston et je n'ose pas ouvrir l'enveloppe. Est-ce que tu peux le faire à ma place ?

Dawson: Bien sûr. Il ouvrit l'enveloppe et se mit à lire. Joey ferma les yeux et croisa les doigts.

« Melle Joséphine Potter nous avons l'honneur et la joie de vous annoncer que votre candidature pour la rentrée de septembre dans notre établissement a été retenue. ». Joey tu es prise!!!

Joey: Je n'en reviens pas!!

Dawson la prit dans ses bras et la félicita.

Joey prit la lettre et la relut plusieurs fois. Elle lui dit: Tu te rends comte, nous allons être chacun à l'autre bout du pays.

Dawson: Je sais, tu vas beaucoup me manquer.

Joey: Toi aussi tu vas me manquer. Elle regarda au loin et dit: Tu sais s’il a eu une réponse?

Dawson savait qu'elle parlait de Pacey: Non je ne l'ai pas beaucoup vu ces derniers temps.

Joey: Peut être qu'il n'est pas reçu.

Dawson: Tu pourrais aller lui demander. D'ailleurs le voilà.

Ils virent Pacey qui arrivait en courant et en criant chez la Grand-Mère de Jen.

Pacey: Andie!! Andie!!

Andie sortit de la maison: Qu'est ce qui se passe?

Pacey la prit dans les bras et la fit tournoyer: Je suis pris, je suis pris.

Andie: Pacey reposes moi par terre, j'ai la tête qui tourne. Tu es pris mais où ça.

Pacey: Boston, Andie, l'université de Boston m'accepte!

Andie s'écria: C'est génial, je suis fière de toi.



Au loin Dawson et Joey avaient tout entendu.

Dawson lui dit: Tu as ta réponse maintenant.

Joey se sentit soulagée: Je suis contente pour lui.

Elle savait que Pacey en était capable. Elle s'était imaginé un instant qu'il viendrait la voir la première.



Tout le monde était préoccupé par le bal de promo. Dans les couloirs du lycée régnait l'effervescence de fin d'année. Les cours furent de moins en moins nombreux. Toutes les filles avaient rendez-vous dans une boutique de Capeside pour choisir leur robe. Elles trouvèrent chacune leur bonheur rapidement. Quand Joey sortit, Andie et Jen furent d'accord pour dire qu'elle était splendide dans cette robe. C'était une robe longue, droite, de couleur crème, avec un bustier sans bretelles. Jen lui releva les cheveux devant la glace.

Jen: Parfait!

Joey: Tu crois.

Andie: Tu vas tous les éblouir.

Elle voulait en éblouir un seul ce soir, malheureusement ce n'était pas son cavalier.



Le soir du bal, une limousine vint les chercher chez Dawson. Jen et Jack avaient décidé d'y aller ensemble, Quant à Pacey il avait invité Andie. Quand il vit Joey arrivée, il n'avait d'yeux que pour elle. Elle était splendide avec cette robe et ses cheveux relevés. Andie le tira de sa rêverie.

Andie: Pacey, on doit y aller.

Pacey: Elle est superbe, Andie, je ne pourrais pas supporter de la voir toute la soirée avec Andrew.

Andie: C'est trop tard maintenant qu'on est là on va y aller.



Ils montèrent dans la limousine. Ils eurent du mal à reconnaître le gymnase du lycée. On ne voyait plus les paniers de basket, le sol avait été recouvert et il y avait des tentures aux murs. Plusieurs tables rondes étaient mises tout autour de la salle. Les filles allèrent s'installer pendant que les garçons allèrent chercher à boire.

Tout le monde s'amusait. Toutes les tensions qui étaient apparues au long de l'année semblèrent avoir disparu. Comme si l'espace d'une soirée, le temps s'était arrêté. Pacey avait voulu inviter Joey à danser à plusieurs reprises mais à la dernière minute il s'était ravisé. Il sentit quelqu'un la tapait l'épaule.

Joey: Pacey?

Pacey: Oui?

Joey: Est-ce que tu veux bien m'accorder cette danse ?

Pacey lui souria: Avec le plus grand plaisir.



Ils allèrent au centre de la piste. Joey sentait son cœur battre la chamade. Elle était bien dans ses bras elle se sentait en sécurité. Ils dansèrent en silence pendant quelques minutes appréciant d'être l'un contre l'autre. Ils avaient l’impression d’être seuls au monde.

Pacey lui dit: Tu es magnifique ce soir.

Joey: Merci.

Pacey: Tu as mis le bracelet de ta mère? Tu avais besoin de sa présence ce soir?

Joey: Oui. J'avais besoin d'elle pour me sentir forte, pour m'aider à oublier mes sentiments, mais je me suis rendu compte que je ne pouvais pas. Je t'aime Pacey.

Elle le regarda dans les yeux. Puis Pacey lui dit:

Je t'aime. Je t'ai toujours aimée.

Elle ne savait plus quoi dire. Est-ce qu'elle avait bien entendu ce qu'il venait de lui dire. Il l'aimait! Soudain elle aperçut Andrew derrière eux.

Joey: Andrew, je vais t'expliquer.

Andrew: Viens allons parler dehors. Une fois dans les couloirs elle lui dit:

Joey: Je suis désolée Andrew…

Andrew lui coupa la parole: Ne sois pas désolé Joey. Tu l'aimes et lui aussi t'aime. Je le savais mais je pensais que je pourrais te rendre heureuse.

Joey: Tu l'as fais Andrew. Tu m'as sorti de ma tristesse et tu m'as fait me rendre compte que ça ne servait à rien de se lamenter qu'il fallait continuer. Tu ne m'en veux pas ?

Andrew: Pas du tout, tu ferais mieux de le rejoindre.



Quand elle arriva dans la salle, il avait disparu. Andie ne savait pas où il était parti. Elle décida d'aller voir au port. Elle l'aperçut au loin. Elle s'approcha de lui.

Joey: Alors tu te caches ?

Pacey: Je m'excuse j'avais besoin de prendre l'air. Je suis désolé de tout ce qu'il s'est passé cette année, de t'avoir fait souffrir. En même temps je voulais te remercier. Sans toi je ne me serais jamais inscrit à l'université. Je serai resté chez moi à me lamenter.

Joey: Tu vas encore devoir me supporter alors.

Pacey: Tu vas aussi à Boston?

Joey: Eh oui Worthington veut bien de moi.

Pacey: Je t'aime Joey, comme jamais je n'ai aimé. Je l'ai compris cette nuit là au ski. Seulement je ne me sentais pas digne de toi tu comprends. Pas digne d'une fille si belle, si intelligente. Qui a mauvais caractère bien sûr!!

Joey: Eh je n'ai pas mauvais caractère!!!!

Pacey: D'accord, je retire ce que j'ai dit.

Joey: Pacey?

Pacey: Oui?

Joey: Qu'est ce que tu attends pour m'embrasser?

Pacey la prit dans ses pris et l'embrassa passionnément. Ils restèrent quelques instants à contempler l'océan comme si une nouvelle vie s'ouvrait à eux.



Quelques jours après le bal, Dawson et Heather partirent pour Los Angeles. Ils avaient décidé de partir tout l'été pour découvrir la ville. Andrew avait également décidé de rejoindre ses parents en Floride pour les vacances.

Ils se retrouvèrent tous à l'aéroport de Providence. Andrew était le premier à partir. Il dit au revoir à tout le monde. Quand ce fut au tour de Jen il la prit dans ses bras et lui dit:

Prends bien soin de toi Jen. Et de Jack!

Jen: Comptes sur moi.

Il monta dans son avion. On entendit dans les haut-parleurs de l'aéroport: Dernier appel pour le vol 1602 en direction de Los Angeles.



Dawson: C'est notre vol, on va devoir y aller.

Ils embrassèrent tout le monde.

Dawson dit à Joey et à Pacey: Prends soin de lui et toi occupes toi bien d'elle.

Pacey: Compte sur moi, je ne vais pas la lâcher d'un pouce.



Jen, Jack, Andie, Pacey et Joey regardèrent leur avion décoller. Ce fut la fin d'une époque, mais aussi le début d'une nouvelle vie pour chacun pleine de surprises et de rebondissements.



FIN


Très jolie histoire!! Tu avais peur qu'elle soit trop longue, ne t'inquiète pas, je l'ai lue d'une traite! Peut-être que la quatrième partie est un peu expéditive mais cela n'enlève toutefois rien à l'ensemble! Tu écris avec beaucoup d'aisance, tout coule de source. Chaque phrase a son importance, tu n'écris pas simplement pour noircir des lignes mais pour que le tout s'inscrive dans un contexte particulier, pour le bien de l'histoire. Toutes les indications sont insérées et les répliques de la série, distillées à bon escient tout le long du récit, sont très bien choisies.
Ecrit par falbala 
Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (14:25)

Non je crois que c'est surtout moi qui n'oublie jamais. Et oui je suis en week-end, mon seul moment de repos

Sonmi451 (14:27)

Profites bien.

Sonmi451 (14:27)

Tu bosses dans quoi?

Sonmi451 (14:27)

(oui je fais ma curieuse^^)

stanary (14:28)

Ah mais je suis encore trop jeune pour bosser. J'aime bien les curieuses vu que j'en suis une donc tu vois....

Sonmi451 (14:30)

Oh mais tu fais bien des études?

stanary (14:31)

Oui par contre je fais bien des études t'inquiète pas

Sonmi451 (14:31)

Alors c'est tu bosses mais c'est pas rémunéré.

Sonmi451 (14:32)

et donc des études de quoi? ^^

stanary (14:32)

Oui j'avais pas vu ça comme ça mais t'as raison.... c'est nul !

Sonmi451 (14:33)

j'ai toujours raison même quand j'ai tord

stanary (14:37)

Oui c'est bien d'espérer...

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

billy (18:53)

Plus que quelques jours pour venir participer au concours de la photo de bienvenue du quartier Castle. Venez vous affronter avec les plus créatifs ^^

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play