VOTE | 149 fans |

Les amis, les amours, les emmerdes...

Les amis, les amours, les emmerdes…

Assise sur un banc, Joey repensait à ce qui l'avait amené ici. Devait-elle franchir cette porte? Devait-elle lui dire? Tout s'était bien passé jusqu'alors, pourquoi vouloir tout changer en lui révélant ce qui ferait mieux de rester secret. Parce qu'il le fallait tout simplement soupira-t-elle..... Lentement, elle se leva et marcha jusqu'à la maison qu'elle connaissait tant. Avant de prendre l’échelle qu’elle avait tant monter, Joey s’arrêta quelques secondes. Elle observait cette échelle, c’était le symbole de l’amitié qui l’unissait à Dawson depuis toute petite. Elle se souvint que même lorsqu’elle s’était cassé le bras sur la balançoire de Peter Massic à 8 ans elle avait voulu grimper à l’échelle pour voir Dawson. Mais Joey s’arrêta net dans ses réflexions, elle devait monter et faire cette révélation à Dawson. Après avoir passé la fenêtre, Joey commença son discours.
Joey : Bon écoute Dawson, je te parle avant que tu ne dises un mot car te connaissant avant que j’ouvre la bouche tu vas dire ou faire quelque chose et je n’aurais pas le courage de tout te dire. Alors s’il te plait ne m’interrompt pas.
Joey fit une pause et remarqua que Dawson la regardait l’air surpris mais déterminé à ne dire aucun mot. Elle s’essuya alors les mains sur son jeans comme elle le faisait toujours lorsqu’elle était stressée puis reprit son discours en faisant les cents pas et en gigotant des mains.
Joey : Alors voilà. Tu sais que tu es la personne qui me connaît le plus, mon âme sœur et ça pour toute la vie. Rien ni personne ne pourra le changer. Tu le sais? Eh bien voilà je voulais te révéler à toi mon âme sœur, enfin te confirmer serait le mot le plus juste que je t’aime. Enfin tu me comprends je t’aime comme une âme sœur, comme le meilleur ami que tu as toujours été et que tu seras toujours. Voilà, c’est dit. Parce que tu comprends il fallait que je te le dise que quoi qu’il se passe dans ma vie je t’aimerais toujours Mon Meilleur Ami!
Un silence s’installa, Joey regarda Dawson qui la regardait.
Joey : Voilà Dawson c’est bon tu peux parler maintenant parce que tu vois ce silence est un petit peu stressant pour quelqu’un qui vient de mettre à nu ses sentiments alors tu vois si tu parles pas je risque de dire n’importe quoi et ça…
Dawson la coupa :Merci Joey, merci pour tout. Merci d’être mon âme sœur, ma meilleur amie. Merci de m’avoir toujours aidé. Merci tout simplement d’être toi, Joey Potter, la seule fille de ma vie que j’aime plus que tout au monde et merci pour cette déclaration sincère et pure d’amitié.
Ils se prirent dans leur bras et Joey laissa couler quelques larmes.
Joey : Tu vois c’est pour ça que je ne voulais pas que tu parles avant que j’ai fini parce qu’il fallait que je te le dise mais quand tu parts dans tes analyses… Alors là, à chaque fois je m’oublie dans ton discours.
Dawson en rigolant : Et tu crois que c’est une qualité ou un défaut parce qu’avec les autres filles je ne sais pas si mon charme d’analyseur de service sera très utile pour draguer!
Joey en rigolant aussi : Oh, à mon avis seule les filles dépressives ne pourraient pas te voir mais malheureusement pour toi, il n’existe que ce genre de filles sur Terre. Alors bon courage. Mais qui sait si tu deviens psy au cas ou ta carrière de réalisateur ne marche pas. Eh bien à ce moment là tu pourras draguer tes vulnérables patientes qui seront sur le divan.
Dawson : Ah non ça c’est pas possible, je te rappelle que je suis un gentil garçon, un héros au grand cœur qui ne pourra donc jamais faire ce que tu dis.
Joey : Pauvre Dawson. Je crois tu es bien parti pour rester célibataire toute ta vie!

Après plusieurs heures de conversations, Joey rentra chez elle au B&B. Elle y retrouva Bessie en train de faire la cuisine.
Bessie : Alors comment ça s’est passé? Bien j’espère parce que je n’ai pas envie de me disputer avec toi comme tout à l’heure tout ça parce que tu es de mauvaise humeur!
Joey : Oui ça s’est très bien passé et justement je voulais m’excuser pour tout à l’heure parce que c’est vrai quoi, je me plains pour un rien alors que toi tu as une affaire à faire tourner et deux mineures à charges dit elle désolée.
Bessie : Ben alors raconte! Parce que je vis par procuration avec toi alors comment ça s’est passé, qu’est-ce que tu as dit et qu’est-ce qu’il a dit? Allez raconte moi tout!

Tout en aidant sa sœur à mettre la table, Joey décrivit en détail les faits. Elle était très heureuse. Pour une fois dans sa vie tout allait à merveille : le B&B marchait très bien, elle avait retrouvé sa complicité avec Dawson, elle avait une bande d’ami sur qui elle pouvait compter et qui pour une fois n’avait pas trop de problèmes et surtout, surtout elle était amoureuse de l’homme le plus formidable du monde et celui-ci était amoureux d’elle aussi ce qui ne gâchait rien. Tout était parfait. Avant d’être avec Pacey, elle n’aurait pas profitée de ce bonheur car elle sait qu’il n’est que momentané. Au contraire, elle aurait redouté le moment ou un problème arriverait. Mais maintenant, cette époque était finie, elle était heureuse d’enfin pouvoir profiter ne serait-ce que d’un jour de pur bonheur. Pourtant, elle avait eu beaucoup de mal à accéder à ces petits moments de plaisir : elle avait dû choisir entre Dawson et Pacey et donc renoncer à la plus belle amitié de sa vie en partant avec Pacey sur le True Love, elle avait dû reconstruire petit à petit la confiance de Dawson envers elle et envers Pacey (ce qui ne fut pas une tache facile!), elle avait aussi été obligé de gérer ses problèmes de couple, ses notes au lycée pour pouvoir partir de Capeside bientôt… Mais aujourd’hui, à 20h37 précise elle était heureuse.

Jen et Jack étaient chez Gram et préparaient aussi la cuisine mais uniquement pour eux deux car Gram avait rendez-vous avec Victor, un veuf qu’elle avait rencontré à l’église : il était chargé de distribuer les livres de chants durant l’office. Jen et Jack, en vrai célibataires endurcis avaient décidés de se moquer d’elle et de son amoureux transi car ils ne savaient pas quoi faire d’autre, surtout Jen qui il faut l’avouer se languissait un peu du temps ou elle s’occupait de tous les potins du coin.
Jen : Tu te rends compte que ma grand-mère a une vie sociale plus évoluée que la mienne! Dit-elle dépitée.
Jack : Et encore plus évolué que la mienne. Non mais c’est vrai, je pense que même le pasteur de Capeside s’ennuie moins que moi. Je vais peut-être me diriger dans cette voie pour mes études à la fac. Et puis qui sait, dans un séminaire je trouverai peut-être un beau brun qui voudra bien laisser tomber la religion pour moi! S’exclama-t-il. Non mais tu te rends compte dans quelles idées je pars tout ça parce que je me sens seul, ça en devient pathétique!
Jen : Eh oui tu as raison, tu es pathétique! Lui faisait-elle remarquer, morte de rire.
Jack : Eh bien merci la compassion, t’aurais au moins pu me dire un petit quelque chose qui m’aurai remonter le moral, sans cœur, charognard, vautour!
Tous le deux partirent dans un fou rire incontrôlé
Jen : Il faut vraiment que l’on s’occupe parce qu’on rigole de choses totalement stupides, je crois que l’on a touché le fond! Dit-elle les yeux encore embués de larmes.
Ils passèrent le reste de la soirée ainsi, à se plaindre et à rire de leurs « misérables » vies à Capeside.

Une personne frappa à l’auberge des sœurs Potter. Joey courut ouvrir pensant que c’était Pacey
Personne : Coucou ma chérie! S’exclama-t-elle. Ca va bien ma puce?
Joey : AUDREY!! Mais qu’est-ce que tu fais là? S’exclama-t-elle en lui sautant dans les bras. Mais tu ne devais pas venir avant les vacances de printemps? Oh mais c’est pas grave, je suis si heureuse de te voir!
Joey avait connu Audrey lors de son voyage avec Pacey à bord du True Love. Elle était la fille d’un patron qui l’avait engagé avec Pacey pour vendre des boissons glacées sur la plage. Audrey était une fille géniale, pleine de joie de vivre, une pipelette aussi qui n’était jamais à cours de conversation. Il était impossible de ne pas l’aimer. Ainsi, Pacey et Joey étaient réellement tombés sous le charme de cette blonde au grand cœur.
Audrey : Alors c’est ça Capeside, la ville que vous redoutiez tant de revoir. Elle ne m’a pas l’air si montrueuse, sans grand intérêt à mon avis mais pas horrible! Déclara-t-elle.
Joey : Non, c’est vrai que ce n’est pas l’enfer mais bon maintenant que tu es là, Capeside n’a plus qu’à se préparer à s‘éteindre! Se moqua Joey.
Joey et Audrey continuèrent leur discussion pleine de rire et de bonne humeur quand Pacey arriva.
Pacey : Salut mon amour! Dit-il à Joey. Audrey! Mais qu’est-ce que tu fais là? Tu ne devais pas venir avant les vacances de printemps! C’est pas grave je suis si heureux de te voir, viens dans mes bras!
Audrey : Alors vous deux, vous êtes vraiment fait pour être ensemble : vous me faites mots pour mots le même message d’accueil! S’exclama-t-elle alors que Pacey la faisait voler dans les airs.
Après avoir posé Audrey, Pacey regarda Joey, l’air complice.
Audrey : Bon c’est très bien, je vois que vous êtes très amoureux, machin, machin, mais bon pensez aux célibataires qui sont dans cette pièce!!!! S’il vous plait, un peu de pitié! Les coupa-t-elle taquine. Et pour répondre à ta question Pacey, je suis venue plus tôt car je m’ennuie chez moi! Espèrons que Capeside sera une source d’inspiration pour que j’écrive mes chansons! Eh oui, car comme toute grande star qui se respecte, j’ai besoin de me ressourcer avant de repartir dans l’arène du show-biz! Déclara-t-elle en posant sa main sur son front comme une vraie tragédienne.
Tous les trois rirent à cette blague et ils continuèrent à parler jusqu’à tard dans la nuit. Pacey partit et Audrey demanda à Joey des nouvelles de la petite bande qu‘elle avait l‘impression de connaître grâce aux lettres de celle-ci. Quand elle fut rassasié de potins, Audrey se coucha car le lendemain elle devait retourner au train qui l’avait ammené à Capeside : elle avait perdu toutes ses affaires en gare!

Le soleil se levait sur Capeside et les quelques touristes qui logeaient au B&B s’étaient levés de bonne heure pour voir ce magnifique spectacle : un soleil orangé sortait de l’eau comme par magie, les barques étaient recouvertes de lumières… On aurait dit une peinture impressionniste. Lorsque Audrey vit ce spectacle, elle s’émerveilla et se demanda pourquoi Joey était si pressée de quitter cette ville qui était si belle!
Joey : Bonjour, alors bien dormi? Tu n’as pas rêvé qu’un méchant contrôleur de train ait encore une fois perdu tes affaires? Dit Joey coupant Audrey de ses pensées.
Audrey : Coucou ma puce! Oui j’ai extrêmement bien dormi, c’est tellement agréable ici!
Joey : C’est sur, mais c’est agréable pour les vacances, pas pour y vivre!
Audrey : En parlant de vacances, tu finis quand les cours? Demanda-t-elle.
Joey : Dans une semaine
Audrey : Super! Comme ça je vais pouvoir visiter toute la ville et faire les boutiques. Eh oui parce que figure toi que cette nuit j’ai rêvé que mon maquillage qui m’en voulait de l’avoir laissé au train pendant une nuit m’agressait : le mascara, qui était le chef, le blush, le rouge à lèvre et le fond de teint m’attaquaient, c’était horrible, le plus affreux cauchemar de ma vie! Alors j’aime mieux te prévenir, que dès que j’ai toutes mes affaires je jette ma trousse à maquillage! Déclara-t-elle à Joey qui était écroulée.

Au lycée de Capeside, toute la bande était regroupée autour du casier de Dawson.
Jen : Et figure toi qu’elle est rentrée à 1h00 du mat’. Et tu sais ce qu’elle m’a trouvé comme excuse bidon? « Victor a eu une panne de voiture. » Non mais c’est pas possible, à son âge, elle croit toujours au coup de la panne! S’exclama-t-elle à ses amis qui étaient hilares.
Jack : Il faut bien que quelqu’un s’amuse dans cette ville! Et puis c’est pas comme si elle avait découchée!

Après s’être bien moqué de Grams, la bande alla en cours. Pacey avait cours de littérature avec Joey, ce qui ne lui déplaisait pas car dans un cours qui l’ennuyait à mourir, il avait une superbe occupation : regarder Joey. Il aimait la voir remettre ses cheveux derrière ses oreilles, mordiller son crayon à papier, croiser ses bras quand elle avait fini d’écrire… En fait, il aimait tous les gestes qu’elle faisait et ne se lassait aucunement de les voir car ils étaient parfaits, sublimes, magnifiques… Et comme à chaque fin d’heure de cours de littérature, Pacey embrassa Joey fougueusement.
Joey : Non mais il faudrait vraiment que tu m’expliques ce qui se passe dans les cours de Mlle Johns parce que là je commence à avoir des doutes. Mais oui, c’est ça tu es attiré par notre prof alors pour pardonner ta conscience, tu m’embrasses! Dit-elle faussement outrée.
Pacey : C’est ça Potter! Eh bien dis moi pour une fille réputée intelligente, tu n’es pas très futée sur ce coup là!
Joey : Et c’est l’homme qui ne valait qu’un neurone qui me le reproche! Dit-elle en donnant un petit coup sur l’épaule de Pacey puis en l’embrassant pour se faire pardonner.
Pacey prit la main de Joey et ils partirent en direction de la cafétéria en souriant bêtement mais ce n’était pas grave puisqu’ils étaient amoureux.

Là-bas, ils s’installèrent à une table puis Dawson, Jen et Jack les y retrouvèrent.
Joey : A la place du traditionnel film du lundi soir ou même de tous les jours chez Dawson, je vous invite ce soir à passer chez moi, mon amie Audrey est arrivée hier soir et elle a hâte de vous connaître. Alors vous venez à 7h00? Demanda-t-elle.
Jen : Pour moi c’est ok. Mais dis moi cette fille là, Audrey, c’est celle que vous avez rencontré toi et Pacey cet été?
Joey : Oui oui, c’est elle et vous verrez, elle est géniale!
Dawson eut un pincement au cœur en entendant parler de cet été. Il avait beau avoir oublié et pardonné, quand on lui reparlait de l’été dernier, il ne pouvait s’empêcher de ressentir quelques instants l’affreuse douleur qu’il ressentait à cette époque. Pour autant, il n’en laissa rien paraître et sourit au fait de passer une bonne soirée avec ses amis.

Il était 19h00 et seul Pacey était arrivé, il voulait aider Joey à faire la cuisine mais il la déstabilisait plus qu’autre chose puisqu’il n’arrêtait pas de dire qu’il avait faim pour picorer le cou de Joey d’une multitude de baisers. Audrey quant à elle s’amusait avec Alexander. Dawson arriva en premier et surpris Pacey et Joey dans un mouvement de déclaration mutuelle de sentiment ce qui le gêna et l’attrista un peu. Jack et Jen arrivèrent ensemble et à peine celle-ci fut entrée qu’elle commença à se plaindre.
Jen : La vie est réellement trop injuste! Déclara-t-elle. Ma grand-mère a embrassé Victor devant moi. Non mais vous vous rendez compte!! A son âge!! Devant moi !
Audrey : Toi, tu dois être Jen, la plus cynique d’entre tous!
Jen : Oui c’est ça, mais au fur et à mesure je deviens plus joyeuse, hein les gars?!! Demanda-t-elle au reste de la bande.
Joey, Pacey, Dawson et Jack détournèrent tous le regard vers leurs chaussures en même temps et éclatèrent de rire ce qui au début vexa un peu Jen mais qui se rendit compte de sa situation et partit elle aussi dans un fou rire.
Le reste de la soirée se déroula très bien, tout le monde adorait Audrey. Dawson s’entendait particulièrement mieux avec elle car lorsqu’elle parlait, il oubliait tous ses problèmes existentiels.

Jen, Jack et Dawson partirent assez tard, vers 00h00 et Audrey alla se coucher, fatiguée de sa journée de shopping. Pacey était resté pour aider Joey à tout ranger.
Joey : Je suis contente, tout s’est très bien passé. Audrey sait se faire aimer dés le premier contact. Dit-elle à Pacey.
Pacey : Eh oui que veux-tu, cette fille a un don! Mais moi aussi je connais une personne qui sait se faire aimer. D’ailleurs tu la connais et je suis très très très amoureux d’elle. Déclara-t-il en se rapprochant dangereusement de Joey.
Joey : Je la connais, t’en es sûr, non je ne vois pas! Dit-elle taquine. En tout cas tout ce que je sais, c’est que je la plains cette pauvre fille qui est tombée dans tes filets. A mon avis, elle devait être désespérée. Je ne vois que cette raison pour aller avec toi.
Pacey : Oooh, Charmant! S’égosilla-t-il en ricanant.
Joey : Quoi?! D’un seul coup je n’ai plus le droit de te taquiner? Bon ben si j’ai plus le droit, il va falloir que l’on trouve un autre moyen de communication! Dit-elle coquine.
Pacey : Ah bon et lequel?
Joey se rapproche sensuellement de Pacey et l’embrasse au début passionnément puis tendrement.
Joey : Moi aussi je suis très très très amoureuse d’un garçon. Je crois bien que c’est le plus adorable homme du monde. Joey s’arrête quelques secondes et regarde Pacey qui sourie de son sourire le plus charmeur et le plus heureux tout en l’admirant de ses yeux bleus. Pacey… Je t’aime.
Pacey : Je t’aime aussi Potter.
Le cœur de Joey chavira, elle adorait les déclarations de Pacey même quand elles étaient courtes! Les deux amoureux s’enlacèrent tendrement pendant plusieurs minutes. Le contact de leurs corps les faisaient oublier toute notion de temps. Ils auraient pu rester ainsi des heures durant mais Pacey dû rentrer chez lui.

Le lendemain, Jack appris qu’une fête était organisée sur la plage le WE prochain. Lorsque la bande l’apprit, ils étaient unanime pour y participer : rien de tel qu’une fête pour passer le temps et oublier durant quelques heures leur profond ennui à Capeside. La semaine de cours s’écoula donc très vite avec son lot de contrôle, de révision, d’heures de cours qui passaient aussi vite qu’un escargot faisant une centaine de kilomètres. Heureusement, donc, le WE arrivait et ce n’était pas n’importe quel WE puisque c’était le premier de quinze jours de vacances bien méritées.

FIN DE LA PREMIERE PATIE

Joey : Audrey, tu te dépêches, Pacey nous attend depuis plus d’un quart d’heure déjà! S‘énerva-t-elle en tambourinant contre la porte.
Audrey : J’arrive, j’arrive! Mais t’aurais quand même pu me laisser plus de temps pour m’habiller! Reprocha-t-elle à Joey. Va y’avoir plein de beaux garçons célibataires là-bas alors pense un peu à moi!
Pacey : Ben alors qu’est-ce que vous foutez?!
Audrey : C’est Joey qui mettait un temps infini à se changer pour se faire belle pour toi! Tu devrais plutôt être content!Dit-elle en faisant un clin d’œil complice à Joey qui par contre ne souriait pas beaucoup.
Pacey : Alors ça c’est bien les filles! Maugréa-t-il en partant. « Tu penses que je devrais mettre celle-là ou l’autre » « Oh! Non je ne sais pas si celle-là sera très pratique même si c’est la plus belle » imita-t-il.
En réalisant que les filles n’avaient pas bougé d’un iota, Pacey cria.
Pacey : J’ai dit en voiture!
Joey & Audrey : NON!
Pacey reprit son calme et alla voir celles-ci
Pacey : Je suis désolé, mais allez, c’est fini. On va aller à cette petite fête et on va s’amuser.
Les filles n’eurent aucune réaction
Pacey le remarquant : Et si vous n’êtes toujours pas contentes à la fin de la soirée, je vous promet de faire tous ce que vous désirez.
Audrey et Joey se regardèrent un instant puis se mirent à rire. La tête de petit garçon pris en faute que faisait Pacey à cet instant était à mourir de rire. Les filles montèrent donc dans la voiture sans un regard pour Pacey : les filles étaient peut-être indécises mais au moins elles étaient solidaires!

Arrivés à la plage, Joey, Audrey et Pacey rejoignirent Jen, Jack et Dawson. Celui-ci ne put s’empêcher de regarder Audrey, il la trouvait superbe dans sa robe rouge qui avait un magnifique décolleté et une superbe fente sur le côté
Audrey : Bonsoir tout le monde!
Jen & Jack : Bonsoir!
Dawson resta sans voix.
Joey qui le remarqua : Eh ben dites-moi un Leery qui n‘a rien à dire, il doit se passer quelque chose!
Dawson : Non non, tout va bien! Se reprit-il. Bon ben on y va, y’a l’air d’y avoir une super ambiance là-bas!
Joey et Pacey partirent main dan la main, Jen et Jack bras dessus-bras dessous et Audrey et Dawson marchèrent tranquillement
Dawson : Tu es superbe ce soir! Cette robe te va à ravir!
Audrey : Merci, tu n’es pas mal non plus beau blond!
Cette réflexion fit sourire Dawson, il ne savait pas pourquoi mais il aimait beaucoup être avec elle et entendre ses petites réflexions.

Un peu plus tard dans la soirée, Pacey et Jack étaient près du buffet. Jack démoralisait un peu car il savait que dans ce genre de fête, toute les filles allaient se faire draguer et pas lui, le seul homosexuel de Capeside
Pacey : T’inquiète pas pour ça, je suis sûr qu’un de ces quatre un beau brun s’approchera de toi et te draguera. Mais bien sur, quand je parle d’un « beau bun », je ne parle de moi! Désolé, mais vois tu ente nous ça ne marcherait jamais : tu n’as pas assez de poitrine à mon goût. Dit Pacey, un sourire en coin.
Jack : C’est bien dommage, moi qui m’étais dit que peut-être, entre nous… Tu vois là, j’ai encore plus le moral dans les chaussettes. Déclara Jack, mort par le rire.
Pompier : Bonsoir, désolé de vous déranger mais je fais parti du système de prévention mis en place pour cette fête. Alors, voilà moi et mon équipe nous nous tenons à votre disposition si vous avez besoin d’un renseignement.
Jack ayant attentivement écouté le discours remaria le pompier et lui mata les fesses lorsqu’il partit.
Pacey : Et lui alors, il n’est pas gay? Demanda-t-il remarquant vers ou le regard de Jack se posait.
Jack : Oh non lui, il n’est pas gay et je peux te l’assurer.
Pacey : Ah bon et pourquoi? Tu le sais grâce à ton radar?!
Jack : Non, pas du tout mais je vois qu’il est entrain de répondre aux avances d’Audrey. Y’en a qui en profite au moins. Elle qui voulait rencontrer un beau célibataire, je crois qu’elle a trouvé le gros lot.

Le regard de Pacey se tourna vers la droite et observa la scène.
Audrey : Alors comme ça tu t’appelles Peter! Alors dis-moi Peter le métier de pompier m‘a l‘air intéressant, tu peux venir à toutes les soirées que tu veux!
Peter : C’est super intéressant dit-il ironique : tu aides des ivrognes à vomir, tu as au moins une dizaine de coma éthylique, tu te fais draguer par des gens saouls, tu informes sur les drogues et les maladies sexuellement transmissibles… C’est donc un super boulot!
Audrey : Pourquoi tu le fais si tu l’aimes si peu?!
Peter : Il faut bien payer les études.
Pacey remarqua alors qu’après quelques minutes de conversation, Audrey embrassait le pompier.
Le regard de Pacey se tourna alors vers la gauche et il vit Dawson, deux verres de punch à la main, complètement paralysé sur place : il observait lui aussi le baiser d’Audrey et Peter. Pacey s’approcha de lui et il fallut que Pacey secoue la main devant les yeux de Dawson pour que celui-ci réagisse
Dawson : Ah Pacey! Ca va? Demanda-t-il pour reprendre une contenance.
Pacey : La forme et toi?
Dawson : Tout va bien, on s’amuse bien, la fête est cool. Tout va bien. Répéta-t-il pour se persuader lui-même plus que Pacey.
Pacey : T’es sur? Aucune jolie blonde se trouvant dans les parages te cause du soucis?
Dawson mentant : Quelle jolie blonde? Audrey? Fit-il, faisant mine de voir Audrey à l’instant. Non non, j’ai aucun problème avec elle.
Pacey : Si tu le dis! Alors à la prochaine!
Dawson : Hm hm, salut.
Pacey partit en se disant qu’il allait laisser Dawson seul quelques temps pour que celui-ci puisse réfléchir pour être en état de lui parler.

De leurs côtés, Jen et Joey s’amusaient comme des petites folles en dansant sur la musique. Un groupe de rock était venu de Boston pour cette fête. Jen avait repéré un beau garçon sur scène tandis que Joey regardait un peu partout à la recherche de Pacey qu‘elle n‘arrivait pas à voir. Joey était partie se chercher un verre lorsque quelqu’un s’approcha d’elle.
Personne : Bonsoir, belle soirée hein?
Joey : Oui oui, très belle répondit assez sèchement Joey.
Personne : Je m’appelle James et toi?
Joey : Joey.
James : Et qu’est-ce que tu viens faire ici? Tu habites Capeside?
Joey : Eh bien en fait vois-tu mon cher James, je suis venue avec mon petit ami…
James la coupant : Ah ok excuse moi! Salut!
James partit laissant Joey seule près du buffet.
Jen, elle, s’était rapprochée de la scène pour voir de plus près le garçon qu’elle avait repéré. Celui-ci l’ayant remarqué était descendu pour aller lui parler. Il s’appelait CJ, était en première année de fac à Boston et à ses heures perdues il était le technicien de scène de plusieurs groupes de rock. Jen avait tout de suite accrochée avec lui : en plus d’avoir un corps de dieu grec, il était gentil, sensible et drôle. Leur premier baiser ne se fit pas tarder et Jen était aux anges.
Jen : Et en plus il embrasse bien dit-elle à haute voix!
CJ : Quoi? Qu’est-ce que tu as dit?
Jen : Rien, j’ai rien dit du tout rétorqua-t-elle de suite très nerveuse et rougissante.
CJ : Si si tu as dit que j’embrassais bien dit-il en rigolant.
Jen : Oh mon Dieu, c’est la honte! Fit-elle se cachant les yeux derrière ses mains.
CJ : Toi aussi tu embrasses très bien déclara-t-il pour déstresser Jen. Tu vois je serai même prêt à le faire une deuxième fois!
CJ prit tendrement la tête de Jen dans ses mains pour pouvoir déposer sur ses lèvres un tendre baiser. Jen se laissait totalement envoûté par cet adorable garçon. Ca faisait longtemps qu’elle ne s’était pas senti aussi bien.

Dawson était allé au bar n’en pouvant plus d’assister aux baisers d’Audrey et de son pompier. Il se posait beaucoup de questions notamment pourquoi il ne voulait pas qu’elle embrasse un garçon? Pacey qui avait passé la soirée à traîner et à réconforter Jack vint aux nouvelles de Dawson.
Pacey : Alors vieux, ça va toujours pas?
Dawson : Pacey! Ben pas trop en fait.
Pacey : Tu veux en parler?
Dawson : En fait pour en parler il faudrait déjà que je sache ce que je pense et ce que je ressent!
Pacey : Tu n’as même pas une petit idée de ce que tu ressens ou tu ne veux pas te l’avouer?
Dawson ne répondit pas à la question.
Pacey : Je vais te laisser réfléchir mais surtout pose toi les bonnes questions pour pouvoir savoir vite ce que tu veux car ta chance peut passer très vite, trop vite. Dit-il en montrant Audrey de la tête qui avait l’air de très bien s’entendre avec Peter.

Après avoir fait parler à Dawson, Pacey se mit à la recherche de Joey. Il trouva celle-ci près du buffet, ivre.
Joey : Pacey, mon amour! Tu sais que c’est pas bien du tout du tout de laisser sa petite amie toute seule surtout si elle a bu!
Pacey : Je croyais que tu étais avec Jen! Déclara-t-il étonné.
Joey : BIIIIPP! Mauvaise réponse! Jen est avec son nouveau petit ami!
Pacey la prenant dans ses bras : Alors comment s’est passée ta soirée?
Joey : Eh bien figure toi que j’ai appris qu’il y avait pleins de garçons sympathiques à Capeside!
Pacey rigolant : Ah oui et ils sont mieux que moi?
Joey : Ben en fait ils sont différent au moins ils sont attentionnés et il ne laisserait pas tomber leur petite amie durant une fête. Dit-elle sur un ton faussement plein de reproche.
Pacey : Ca c’est vrai. Celui qui te laisserait tomber pendant une fête serait vraiment nul!
Joey : Tu l’as dit!
Pacey : Mais pour se faire pardonner il ferait n’importe quoi je pense!
Joey taquine : Eh bien je pense qu’il pourrait d’abord l’embrasser , ça serait la moindre des choses!
Pacey baissa ses yeux sur les lèvres de Joey et prit possession de celles-ci. Joey se retira doucement.
Joey : Mais comme je ne suis pas comme toutes les filles, ce que je veux moi c’est te faire souffrir. Eh oui! Ceci était notre dernier baiser! Enfin pour l’instant!! Déclara-t-elle en partant, fière de son coup.
Pacey : J’adore cette fille! Se dit-il à lui-même avant de courir pour la rattraper.

Audrey et Peter étaient partis dans un coin retiré de la plage. Ils s’embrassaient passionnément et Peter commença à remonter la robe d’Audrey. Audrey le repoussa gentiment mais celui-ci insista. Audrey se retira alors violemment et lui mit une gifle.
Audrey : Non mais ça va pas! Pour qui tu me prends? Pauvre de minable!
Audrey partit d’abord en marchant puis en courant pour aller rejoindre des gens en qui elle pouvait au moins avoir confiance. Dawson se rendant compte que son mascara avait coulé sous ses larmes lui demanda si elle allait bien. Audrey ne put répondre à la question et s’effondra dans les bras de Dawson qui était à la fois triste de ce qui arrivait à Audrey et en même temps heureux de pouvoir la prendre dans ses bras. Ce fut à ce moment précis qu’il comprit qu’il ressentait quelque chose de fort pour Audrey. Il ne savait pas exactement ce que c’était mais le sentiment qu’il ressentait était puissant, très puissant. Il resserra alors ses bras autour de la taille d’Audrey pour la protéger ce qui eut pour effet de calmer les pleurs de celle-ci.

Lorsque Jen et Jack rentèrent chez Grams, vers 2h00 du matin, ils virent que la lumière était encore allumée : Grams et Victor étaient assis à la table de la cuisine devant un bon chocolat chaud et discutaient.
Grams : Bonsoir vous deux!
Jen très surprise de la voir encore levée : Oui oui, c’est ça bonsoir!
Victor : Eh bien ma chère, je vais vous laisser car il commence à se faire très tard et je ne crois pas que mon cœur pourra supporter une heure de plus sans sommeil !
Il prit les mains de Grams et les embrassa tel un gentleman puis il fit un signe de tête à Jen et Jack avant de s’en aller.
Jack : Eh bien grand-mère, vous ne vous embêtez pas dites-moi?
Grams : Tout à fait mon cher Jack. Tu sais, j’ai une petite fille formidable qui m’a un jour expliquée que la vie était courte et que seul l’amour pouvait l’égailler. J’ai donc suivi son conseil et je l’en remercie! Dit-elle en regardant Jen.
Jen sourit à cette réflexion et pour la première fois depuis que Grams voyait Victor fut très heureuse pour elle.

Dawson après avoir calmé Audrey, la raccompagna au B&B des sœurs Potter. Lorsqu’ils arrivèrent là-bas, ils remarquèrent Pacey et Joey qui s’embrassaient fougueusement. Audrey racla sa gorge mais ils ne l’entendirent pas. Dawson se mit à rire car la situation était vraiment cocasse, lui qui se disait qu’il aurait peut-être pu avoir un moment romantique avec Audrey, il fallait qu’il tombe sur son ex et son ami!
Audrey : Bon ben ça va bien maintenant cria-t-elle!
Joey et Pacey s’arrêtèrent de s’embrasser et remarquèrent Dawson et Audrey qui rigolaient tous les deux de cette situation.
Pacey : Bon ben je vais y aller je crois! Dit-il un peu gêné de s’être fait surprendre dans une telle position.
Joey : Oui voilà, c’est ça!
Dawson : Non mais ne vous dérangez pas pour nous!
Pacey : Non non, ne t’inquiètes pas. J’allais y aller de toute façon.
Il prit les mains de Joey, embrassa celle-ci sur la joue et lui chuchota à l’oreille
Pacey : Au revoir Joey, à demain. Et surtout fais de beaux rêves de moi!
Joey : C’est ça Witter, c’est toi qui rêve là!
Pacey partit suivit quelques minutes plus tard de Dawson qui était très heureux de cette soirée.

Le lendemain, la bande avait décidée d’aller au Rialto voir un film. Jen n’avait pas sauté de joie en apprenant la nouvelle : tout le monde serait présent pour son premier rendez-vous avec CJ. Arrivés au cinéma, Dawson était aux petits soins avec Audrey ce qu’elle trouva bizarre : elle savait que Dawson était un gentil garçon mais là quand même il en faisait un peu trop! Jen s‘était un peu éloignée de la bande avec CJ pour pouvoir être plus tranquilles. Tout le monde était installé dans la salle et Pacey ramena le pop corn et les serviettes à Joey pour qu’elle ne s’essuie pas les mains sur son jean.
Joey : Tu me donnes ton porte feuille s’il te plait, j’ai oublié de te dire d’acheter des chewing-gum!
Dawson : Et moi je voudrai bien que tu m’achètes une cannette de coca s’il te plait!
Audrey : Et tu serais un ange si tu pouvais m’acheter des bretzels. S’il te plait s’il te plait s’il te plait?!
Joey : C’est tout? Rien d’autre? Personne ne veut du thé et des petits gâteaux en plus?
Dawson : Non ce sera tout Joey. Merci! Dit-il alors qu’il avait la bouche pleine de chips.

Joey partit payer les chewing-gum et tout le reste. Lorsqu’elle ouvrit le porte-feuille, elle vit une photo d’elle et Pacey qu’ils avaient pris quand ils étaient en vacances. Elle sortit la photo et caressa Pacey de son pouce : il était très mignon dessus. Elle ouvrit le boîtier à pièce et trouva une autre photo. Elle pensa qu’il était réellement adorable de mettre des photos d’eux un peu partout. Pacey était réellement l’homme de sa vie! Joey sortit la photo pour savoir où ils l’avaient prises mais cette fois ce n’était pas elle qui était à côté de Pacey, c’était Andie!

FIN DE LA DEUXIEME PARTIE

Joey resta bouche-bée : Pacey avait encore une photo d’Andie et lui dans son porte-feuille! Joey ne savait comment réagir, devait-elle être jalouse, fâchée, déçue ou devait-elle ignorer ce qu’elle avait trouvée? Le caissier qui attendait que Joey paye depuis au moins cinq minutes la rappela à l’ordre ce qui la fit sortir de ses rêveries. Elle paya alors que sa main était toute tremblante et retourna dans la salle où le film avait déjà commencé. Elle retourna s’asseoir à côté de Pacey et fit comme si de rien n’était, du moins pour l’instant, elle attendait juste qu’ils soient seuls pour en parler. Elle laissa même Pacey lui prendre la main durant tout le film. Joey ne put se concentrer sur le film, elle ne savait d’ailleurs même pas de quoi il parlait. A la sortie du cinéma, les couples voulaient se séparer chacun pour leurs raisons.
Jen : Bonne soirée tout le monde! On va faire une ballade sur le port avec CJ!
Dawson : On se prend un café tous les quatre?
Pacey : Ok
Joey : Non non je suis un peu fatiguée, je vais rentrer!
Pacey : Désolé Dawson mais ça sera non pour moi aussi alors! Dit-il en prenant la main de Joey.
Audrey : Moi je viens!

Dawson partit donc avec Audrey. Il était un peu gêné et ne trouvait aucun sujet de conversation ce qui ne lui ressemblait pas. Audrey coupa le silence qui s’était trop longtemps installé.
Audrey : Tu ne trouves pas que Joey était bizarre ce soir?
Dawson : Non, je n’ai rien vu. Tu la trouvais bizarre?
Audrey : Oui, je ne sais pas elle avait un petit côté triste!
Dawson : Comment se fait-il que je n’ai rien vu? Moi qui pouvait pourtant savoir ce qu’elle pensait rien qu’en regardant dans ses yeux. Mais, c’était avant qu’elle sorte avec Pacey!
Dawson s’en voulut de ce qu’il venait de dire : parler de son ex a une fille qui vous intéresse est une très mauvaise idée! Il décida de changer de sujet pour qu ’elle oublie ce qu’il avait dit
Dawson : Alors comment as tu trouvé le film?
Audrey : Réellement? Soporifique, je l’ai trouvé d’un ennui à dormir sur place! Non mais c’est quoi ces ados qui parlent comme des philosophes et dés lors qu’il ’agit de sentiments ils ne parlent plus et gardent tout pour eux! C’est d’un irréel!
Dawson : Ce n’est peut-être pas si irréel que ça vu la manière dont tu viens de tourner ta phrase! S‘exclama-t-il en rigolant.
Audrey le poussa un peu et Dawson se mit à rire encore plus! Ils passèrent le reste de la soirée ainsi à rire et parler de tout et de rien. Dawson buvait chaque parole d’Audrey : même quand elle parlait de la météo il trouvait que ce qu’elle disait était génial!

Pacey avait raccompagné Joey chez elle et celle-ci n’avait pas dit un mot durant tout le trajet. Pacey ne savait quoi penser de ce mutisme. Arrivé devant chez elle, il entreprit de lui demander ce qui n’allait pas.
Pacey : Je peux savoir ce que tu as?
Joey : Rien!
Pacey : Mais s’il y quelque chose! Je t’en prie dis-moi ce que c’est! Je comprends pas! Ca peut pas être entre toi et moi, j’ai pas fait de gaffes depuis un jour ou deux!
Joey : Tu n’as rien fait! C’est jamais toi! Tu es le garçon le plus formidable, le meilleur fiancé de l’année! Ca te va?
Pacey : Mais non ça ne me va pas! Apparemment, j’ai fait quelque chose qui t’a déplu ce soir mas je ne vois pas quoi! Alors s’il te plait si tu veux qu’il y ait une plus grande communication dans notre couple, il faudrait déjà que tu commences à me dire ce qu’il ne va pas, surtout quand tu es fâchée contre moi!
Joey : D’accord dit-elle encore plus fâchée! Tu es sur que toi aussi tu ne me caches rien?
Pacey : Mais non voyons, rien du tout!
Joey : Tu ne caches même pas une photo de toi et Andie dans ton porte-feuille!
Pacey : C’est ça qui te met dans des états pareils? Une photo de moi et d’Andie?
Joey : Tu prends ça à la rigolade toi? Ca te ferait quoi s’il y avait une photo de moi et Dawson dans mon porte-feuille?
Pacey : Ce n’est pas une raison de t’énerver comma ça!
Joey : Ah bon! Tu trouves! Tu as gardé depuis plus d’un an une photo de toi et de ton premier amour et je n’ai pas le droit de me mettre dans des états pareils!
Pacey s’énervant à son tour : Oui c’est inutile! Ce n’est qu’une photo! Alors que toi, ton premier amour tu le voies tous les jours!
Joey : On s’est déjà expliqué là-dessus une centaine de fois. Dawson est, a été et restera toujours mon âme sœur, mon meilleur ami. C’est comme ça et si tu ne t’y fais pas, je ne vois pas pourquoi tu restes avec moi?
Pacey : Je crois que tu ne comprends pas comme c’est dur de voir la fille que l’on aime dire ces choses là! Tu ne crois pas que j’ai peur qu’un jour tu te réveilles et que tu vois que c’est avec lui que tu veux vivre, que tu veux faire l’amour pour la première fois!
Joey : Ah parce qu’en plus tu me reproches de ne pas avoir encore couché ensemble!
Pacey : Mais non je n’ai jamais rien dit de pareil! Mais c’est vrai que souvent je me demandes si un jour tu pourras m’aimer comme tu l’as aimé! Et si tu voudras bien passez à l’étape suivante avec moi ou si tu préfères le faire avec Dawson!
Joey : Comment tu peux dire ça! Je t’ai pourtant montrer plusieurs fois mon amour! Je t’ai choisi il y a 10 mois! Je te reposes la question, pourquoi tu restes avec moi si tu penses tout ce que tu dis?
Pacey : Ce soir je me pose vraiment la question!
Joey : D’accord! Eh bien si c’est comme ça c’est pas la peine de rester tu peux t’en aller. C’est plus la peine de revenir! C’est fini!
Joey rentra dans le B&B et à peine eut-elle fermé la porte qu’elle se mit à pleurer à chaude larmes. Pacey, lui, resta sur place quelques minutes en se demandant pourquoi il avait dit tout ça et surtout cette dernière phrase qui tournait en rond dans sa tête : « Ce soir je me pose vraiment la question! ». Qu’il avait été stupide, il ne sa posait pas la question, il restait avec elle car il l’aimait, car c’était la plus belle chose qui lui était jamais arrivé dans sa vie!

Pacey partit et alla dans le premier bar qu’il vit . A peine entré, Pacey but trois whisky-coca et deux bières. Il noya son chagrin dans l’alcool. Mais le fait de boire ne lui faisait pas oublier les bêtises qu’il avait dite, la colère de Joey et l’ultime phrase de la dispute : « C’est fini! ». Il avait perdu sa Joey, la personne qu’il aimait plus que tout au monde, la personne pour qui il aurait donné sa vie, la plus belle fille de l’univers, la plus drôle, la plus intelligente. Pacey avait perdu tout ça seulement en quelques minute à cause d’une maudite photo. Pourquoi l’avait-il gardé? Il ne le savait pas lui-même. En tout cas, ce n’était pas par amour. Par nostalgie pour la première personne qui a eu confiance en lui peut-être. Pacey retournait la dispute dans tous les sens : et s’il n’avait pas parlé de Dawson, et si ceci, et si cela… Rien n’y faisait, il avait été vraiment stupide et sa bêtise était irrécupérable. « C’est fini! ». Il avait eu sa chance et il avait tout fichu par terre. Pacey avait continué à boire et était très éméché lorsque Drue Valentine arriva avec deux amis. Lorsqu’il vit Pacey dans un tel état, il alla le voir pour l’enfoncer encore plus dans son chagrin.
Drue : Tiens, tiens! Pacey Witter!
Pacey le salua en levant son verre et en le buvant d’un coup.
Drue : Alors Witter, qu’est-ce que tu fais ici? C’est Miss Ste Nitouche Pottter qui t’a fait des misères? Qu’est-ce qu’elle a bien pu faire qui te mette dans un tel état? Elle est retournée avec Dawson? Non ça ne peut pas être ça, ça serait trop facile! Elle t’a dit que tu n’étais pas à a hauteur? De toute peu importe ce qui s’est passé Joey Potter…
Pacey arrêta le discours de Drue en lui mettant un coup de poing en pleine figure.
Pacey : Tu dis encore un mot de travers sur elle et je te tue minable, t’as compris?
Drue se frotta la mâchoire et pour reprendre de l’assurance devant ses amis, fit retourner Pacey et lui mit à coup de poing dans le ventre. Pacey s’écroula pour ensuite se relever et se battre avec Drue. La scène fut très violente : des tables et des chaises furent cassés, des bouteilles volèrent en éclat et Drue et Pacey étaient tous les deux dans un sale état. Le barman ne pouvant contenir la bagarre appela la police. Doug qui était de service ce soir là fit arrêter le bain de sang et embarqua Pacey et Drue.

Dawson qui avait passé une très bonne soirée avec Audrey la raccompagna au B&B. Il eut un sourire de soulagement en voyant que Pacey et Joey n’étaient pas devant la porte entrain de s’embrasser, il avait le champ libre.
Audrey : Merci, j’ai passé une excellente soirée en ta compagnie. Je n’aurais jamais cru que je pouvais me réveiller aussi facilement après un film si ennuyeux!
Dawson : Si je peux aider! Je serais toujours là pour sauver la demoiselle en détresse ou la demoiselle qui s’ennuie!
Audrey rigola. Elle n’aurait pas pensé à ce que lui en avait dit Joey et Pacey que ce garçon qui analysait tout pouvait être drôle parfois.
Dawson : Moi aussi, j’ai passé une très bonne soirée!
Dawson s’approcha doucement d’Audrey, la fixa dans le yeux puis regarda ses lèvres, elle avait de très belles lèvres. Il remarqua qu’Audrey s’avançait vers lui aussi. Il prit alors son courage à deux mains et l’embrassa. Audrey ne se débattant et étant même plutôt heureuse, Dawson mit ses bras autour de la taille d’Audrey et l’enserra. Le baiser était tendre, leurs lèvres se touchaient à peine mais il dura longtemps. Quand le moment fut venu et que leurs bouches durent se séparer, Dawson regarda Audrey dans les yeux. Il attendait qu’Audrey réagisse, qu’elle lui fasse un signe. Il continua à la fixer dans les yeux sans rien dire et il vit qu’elle commençait à sourire et que ses yeux avaient une petite étincelle qu’il n’avait pas encore vu. Dawson sourit lui aussi et se décida à rembrasser Audrey qui n’attendait que ça. Cette fois-ci, leur baiser fut beaucoup plus passionné. Lorsqu’il s’arrêta, Dawson étaient aux anges tout comme Audrey.
Audrey : Eh bien dites donc M. Leery, vous m’aviez caché ce talent.
Dawson : Oh tu sais dit-il en rigolant, j’aime pas trop me vanter! En fait si j’aime beaucoup ça mais les filles n’apprécient pas trop paraît-il !
Audrey : Et moi alors, tu ne me fais pas de compliments?!
Dawson : Non, moi je suis plutôt le genre distant avec les filles. Dit-il pour plaisanter.
Dawson et Audrey se sourirent puis Dawson se pencha vers Audrey pour l’embrasser mais celle-ci s’écarta et lui dit taquine.
Audrey : Moi aussi je suis du genre distante! Ca tombe mal!
Elle ouvrit la porte rentra sur le palier puis elle regarda Dawson qui souriait
Audrey : Tu viens me chercher demain à 18h00. Et tu me paies un bon resto sinon je crois que je serais encore plus distante avec toi!
Dawson : D’accord! A demain! Bonne nuit!
Audrey : Oui toi aussi beau blond!
Audrey referma la porte et resta derrière quelques secondes pour entendre les pas de Dawson qui s’en allait. Elle avait le sourire aux lèvres. Dawson lui plaisait beaucoup depuis qu’elle était arrivée à Capeside. Elle aimait son côté gentil garçon qui analysait tout et qui pouvait pourtant réserver bien des surprises et des faces cachées.

Alors qu’elle allait vers sa chambre, elle entendit des sanglots dans la chambre de Joey. Elle toqua à la porte et un gémissement lui confirma qu’elle pouvait entrer. Joey était étendue sur son lit, la tête dans son oreiller, des mouchoirs trempés de pleurs tout autour d’elle. Audrey en poussa quelques un pour se faire une petite place à côté de Joey et lui caressa le dos
Audrey : Ben ma puce! Qu’est-ce qui t’arrive? Tu veux m’en parler? Demanda-t-elle compatissante.
Joey essaya de stopper ses sanglots pour pouvoir parler mais lorsqu’elle arrivait à se calmer quelques secondes, ses sanglots repartaient de plus belles.
Joey : C’est… c’est… C’est Pacey….
Audrey : Qu’est-ce qu’il s’est passé avec lui? Vous vous êtes disputez? Allez raconte moi ma chérie, ça ne peut pas être si terrible que ça?
Joey : Si… Si c’est grave… On a rompu…
Audrey : Oh ma puce! Dit-elle très chagrinée par la nouvelle. Je suis désolée! Mais ça peu peut-être s’arranger! Qu’est-ce qu’il y a eu?
Joey retrouvant peu à peu sa respiration : J’ai trouvée une photo de son ex dans on porte-feuille et quand je lui en ait parlé, il m’a reproché d’être trop proche de Dawson et de ne pas avoir encore fait amour avec lui! Je lui ait demandé pourquoi il restait avec moi alors et il ma répondu qu’il se posait la question. Je l’ai fait partir en lui disant que c’était fini!
Audrey : Oh ma puce! Je suis vraiment désolée!
Audrey passa le reste de la nuit à réconforter Joey jusqu’à ce que celle-ci s’endorme après avoir pleuré toutes les larmes de son corps.

Pacey avait lui aussi passé une nuit très agitée. En cellule, lors de sa garde à vue, il avait tout d’abord été malade à cause du nombre de verres qu’il avait bu. Puis, il avait ressenti de fortes douleurs à cause des coups qu’il avait pris et la bouteille que l’on lui avait cassée sur la tête. Mais tous ces maux physiques n’étaient rien comparé à la douleur qu’il ressentait dans son cœur. L’image de Joey lui disant que leur histoire était finie avait été constamment dans sa tête, elle ne l’avait pas lâchée une minute. Durant toute la nuit il s’était remémoré leurs petites disputes, leurs réconciliations, leurs baisers, leurs voyage sur le True Love, leurs discussions… Pacey n’avait pas réussi à fermer l’œil de la nuit. Son frère Doug lui amena vers 7h00 du matin une tasse de café bien noire pour que Pacey puisse avoir les idées claires.
Doug : Eh bien! Tétais beau encore hier soir!
Pacey rumina un grognement pour faire comprendre à son frère qu’il n’avait pas besoin qu’il remue le couteau dans la plaie.
Doug : Alors qu’est-ce qui se passe pour que tu te mettes dans des états pareils? C’est à cause de Joey?
Pacey ne répondit rien mais son corps parla de lui-même lorsqu’il entendit le nom de Joey.
Doug : Donc c’est à cause de Joey! Qu’est-ce qu’il y a?
Pacey commença à avoir les larmes aux yeux.
Doug : Raconte qu’est-ce qu’il s’est passé? Demanda-t-il sur un ton compatissant.
Pacey : C’est fini dit-il les yeux embués par les larmes. J’ai dit n’importe quoi et elle m’a quitté. C’est fini!
Doug : Tu peux peut-être récupéré les choses?
Pacey s’approchant de lui : Tu ne comprends pas, j’ai perdu la femme de ma vie, la fille sans qui plus rien ne compte si elle n’est plus là.
Pacey s’approcha encore plus de Doug et le prit dans ses bras. Là, il se laissa aller et pleura à chaudes larmes en répétant :
Pacey : J’ai tout perdu, j’ai tout perdu!
Doug compatissa à la douleur de son frère et lui tapota le dos avec ses mains pour qu’il se calme.

De leurs côtés, Jen et Jack petit-déjeunaient. Jack ne cessait de taquiner Jen sur le fait qu’elle était rentrée très tard la veille.
Jack : Allez, s’il te plait tu peux me raconter! Tu sais bien que tu es mon seul divertissement dans cette ville alors si maintenant tu ne me racontes plus tes rancarts!
Jen : Tout ce que je peux te dire c’est que cette soirée était parfaite.
Jack : Si tu ne me donnes pas plus de détails, je ne te raconterait pas ce qu’il s’est passé hier soir!
Jen curieuse : Quoi qu’est-ce qu’il y a eu?
Jack : Non je veux d’abord des détails!
Jen trop curieuse : Bon d’accord! Alors après le cinéma, on s’est baladé sur le port et on a beaucoup discuté de tout et de rien. Il est vraiment très intelligent et en plus il est super sexy quand il parle d’un sujet qu’il se passionne. Il part des fois dans des discours que j’ai du mal à suivre mais il essaye toujours de savoir si ce qu’il me dit m’intéresse. Après, il m’a ramené à la maison mais comme je voulais encore passé du temps avec lui, on est allé au milieu de la rivière avec la barque et on a regardé les étoiles puis le soleil qui se levait. J’ai passé une superbe nuit. Jen poussa un soupir de bonheur puis reprit ses esprits. Alors maintenant tu vas me raconter ce qu’il y a eu hier soir c’est clair?!
Jack souriant : D’accord, d’accord. Eh bien hier soir quand je suis rentré, j’ai découvert Grams et Victor très heureux.
Jen s’inquiétant : Comment ça, qu’est-ce que tu veux dire?
Jack rigolant franchement : Oui ils étaient supers contents d’avoir gagné une lampe avec un billet de loterie!
A peine Jack eut-il terminé sa phrase qu’il se leva de sa chaise et partit en courant. Jen resta quelques secondes sur sa chaise, le temps de comprendre qu’elle s’était fait avoir puis elle partit à la poursuite de celui-ci.
Jen : Jack, reviens ici, reviens ici tout de suite!! Jack! Tu vas me le payer ça! Jack! Jack! Cria-t-elle.
Alors qu’elle courait dans la maison, ses cris n’étouffaient pas les rires non dissimulés de Jack.

Durant tout la journée, Joey n’avait fait que dormir et lorsqu’elle se réveillait, c’était pour pleurer. Audrey ne savait plus quoi faire pour la calmer. Déjà, elle avait annulé son rendez-vous avec Dawson pour pouvoir rester auprès de Joey. Elle avait demandé à celui-ci d’aller voir Pacey mais lorsque Dawson alla chez les Witter, il apprit que Pacey n’était pas rentré de la nuit car il s’était fait arrêter pour une bagarre qu’il avait causé dans un bar alors qu’il était ivre mais qu’à cette heure ici sa garde à vue devait être fini et qu’il devait sûrement se trouver chez Doug. Arrivé là-bas, Doug le fit rentrer.
Doug : Vas-y doucement avec lui, il n’est vraiment pas bien du tout là.
Dawson : D’accord. Merci.
Dawson s‘approcha de Pacey et remarqua que celui-ci avait les yeux gonflés.
Dawson : Salut Pacey!
Pacey ne fut pas très heureux de voir Dawson
Pacey : Dawson! Tu viens te vanter d’avoir gagné! C’est pas la peine tu sais!
Dawson : Non mais Pacey qu’est-ce que tu racontes? Ca fait déjà pas mal de mois que je ne veux plus récupérer Joey! Joey est ma meilleure amie et ça me suffit! Joey t’aime! C’est toi qu’elle a choisi, c’est avec toi qu’elle voit son avenir, c’est toi qu’elle veut! Et toi tu t’acharnes à casser tous les espoirs et les sentiments qu’elle a mis en toi! C’est ca que tu veux, une rupture comme celle d’hier soir où tu souffres et où elle souffre!
Pacey surpris : Elle souffre?
Dawson s’énervant un peu : Mais qu’est-ce que tu crois à la fin! Bien sur qu’elle souffre, elle n’a pas arrêtée de pleurer depuis hier soir et Audrey ne sait plus comment la faire se calmer!
Dawson s’arrêta un peu et remarque que Pacey s’en voulait encore plus qu’avant.
Pacey : J’ai tout gâché, à force de me comparer à toi, j’ai tout gâché! Tu ne peux pas comprendre à quel point ca me fait de la peine de savoir qu’elle souffre et que c’est moi qui suit responsable de ses pleurs. Quel idiot je fais! J’ai perdu la seule belle chose dans ma vie.
Dawson : Tout n’est pas perdu. Je te connais et je sais que tu sauras trouver un stratagème pour qu’elle pardonne ta bêtise et qu’elle te reprenne.
Pacey : Mais non c’est fichu, j’ai dit trop de conneries!
Dawson : Je ne te connaissais pas aussi défaitiste! Tu n’as pas renoncé à ton amour pour elle pourtant il y a dix mois. Tu lui as même demander de te dire de rester! Pour une fois, fais comme d’habitude : ne réfléchis pas trop, sois impulsif et agit! Car dans ces moments là, c’est uniquement ton cœur qui te guide. Penses-y et tu verras que j’ai raison. N’attends pas trop car là, là tu risques de la perdre à jamais.
Dawson partit de la maison laissant Pacey seul.

Trois jours passèrent ainsi : Joey restait cloîtrer dans sa chambre sans manger à pleurer et dormir, Pacey stagnait devant la télévision en se disant qu’il était vraiment stupide, Dawson et Audrey n’avaient toujours pas eu de rendez-vous mais se voyait en coup de vents quand Dawson venait prendre des nouvelles de Joey, Jack se tenait informer de l’évolution des choses et Jen pour une fois avait préférée s’ occuper d’elle et de son CJ plutôt que de ses amis qui, elle en était sûr, allait se réconcilier sinon, bien sur, elle aurait été présente.

Pacey qui n’en pouvait plus de ne pas voir Joey décida qu’il était temps qu’il agisse et qu’il se fasse pardonner. Il voulait acheter un superbe cadeau à Joey mais ses économies ne lui permettaient que d’acheter un bracelet en argent où il avait fait graver « TOGETHER FOREVER ». Il avait demandé à Bessie qu’il n’y ait personne au B&B pour que Joey soit obligé de se lever et d’aller ouvrir la porte au cas ou la personne qui sonne serait un client. Pacey s’était mis sur son 31, il portait une veste noir sur une chemise blanche et jean noir. Il avait aussi apporté des fleurs, un bouquet de 10 roses et une boite de chocolat noir, les préférés de Joey. Bien sur, dans sa poche, il n’avait pas oublié d’apporter le bracelet. Pacey sonna et après une longue minute d’attente insoutenable, Joey ouvrit enfin la porte.

FIN DE LA TROISIEME PARTIE

A peine Joey eut elle aperçue Pacey qu’elle referma la porte. Mais Pacey coinça celle-ci avec son pied.
Pacey : S’il te plait ne me fermes pas la porte au nez! Écoutes moi d’abord s’il te plait et si après tu ne veux toujours plus de moi, je te promets que je ne viendrai plus jamais t’importuner!
Joey regarda Pacey dans les yeux se forçant à se donner un air dur et invincible pour ne pas pleurer.
Pacey : Tiens d’abord j’ai du chocolat noir comme tu les aimes!
Pacey lui tendit la boite mais Joey ne fit aucun geste pour la prendre. Il la posa donc sur le meuble près de l’entrée.
Pacey : Ensuite, j’ai acheté 10 roses qui symbolisent le nombre de mois les plus merveilleux de toute ma vie et c’est ces 10 derniers les plus merveilleux de ma vie, ceux que j’ai passé avec toi! Tiens.
Pacey dû encore une fois posé les fleurs sur le meuble car Joey ne bougeait pas d‘un pouce.
Pacey : Tu ne me rendras pas les choses faciles?! D’accord, d’accord je l’ai mérité! Alors voilà écoutes, hm, ouh! Je pensais pas que ce serait si dur. Alors voilà, tout d’abord, je veux te dire que je suis désolé parce que je me suis conduit comme l’imbécile que je suis, c’était moi qui avait tort pour la photo et j’ai voulu retourner la situation. Ca m’apprendra! Je vouais te dire que je n’avais pas à être jaloux de Dawson, je suis désolé mais tu dois comprendre que c’est plus fort que moi, c’est instinctif. Je suis jaloux de la place qu’il a dans ton cœur parce que je ne sais pas si un jour, si on est plus ensemble, tu garderas une place dans ton cœur pour moi! Voilà c’est comme ça et j’en suis désolé! Je suis désolé d’avoir cette peur qui me tiraille, cette peur qu’un jour tu te rendes compte que c’est Dawson que tu veux. Mais je veux te dire que cette peur ne viens pas de toi, car tu m’as montré plus de preuves d’amour que personne n’avait jamais fait avant toi, ni de Dawson. Elle vient de moi et du fait que je me sens inférieur à tout le monde. Pacey commença à avoir les larmes aux yeux. Voilà pour ce qui concerne le moins important. Maintenant, je vais passer à l’essentiel. Oui parce que je veux te dire que l’essentiel dans ma vie, c’est toi, Joey Potter. C’est toi qui me fait vivre, c’est grâce à toi que je respire, c’est grâce à toi que mon cœur bat, c’est grâce à toi que la vie est belle, c’est grâce à toi que je me lève le matin et que je me couche le soir, c’est grâce à toi que je me sens vivant. Tu es, Joey Potter, l’air que je respire, le vent qui caresse mon visage, l’eau que je bois, le feu qui m’embrase, la terre sans laquelle je ne marcherais pas. Pacey essuya les larmes qui coulaient maintenant abondamment sur ses joues. Voilà Joey Potter ce que tu es pour moi, tu es tout, tu es le bonheur de ma vie, tu es la femme que j’aime, celle avec qui j’aimerais passé le reste de ma vie et je crois… Pacey commença à sangloter que si… si tu me laisses je n’y survivrai pas. Pas mon cœur en tout cas. Alors je t’en prie ne me laisse pas. S’il te plait.
Pacey releva la tête pour la première fois depuis le début de son discours et remarque que Joey pleurait aussi. Elle prit la tête de Pacey dans ses mains et le regarda dans les yeux.
Joey : Je t’aime Pacey.
Pacey poussant un soupire de soulagement : Oh mon Dieu, si tu savais comme j’ai eu peur de te perdre! Je t’aime tellement Joey.
Pacey fixa Joey dans les yeux, essuya du revers de sa main les quelques larmes qui coulaient sur ses joues, remit une mèche de cheveux derrière son oreille et sourit. Il caressa avec son pouce sa joue puis l’embrassa tendrement. Il était tellement heureux de retrouver ses lèvres, son parfum, ses cheveux. Joey amplifia le baiser en faisant s’approcher Pacey encore plus d’elle. Lorsque leur baiser fut terminé, Pacey sortit de sa poche le boîtier contenant le bracelet.
Pacey : Tiens, c’est un petit cadeau qui symbolise notre nouveau départ.
Joey prenant la boite : Tu aimes bien les symboles aujourd’hui toi! Dit-elle pour le taquiner.
Joey ouvrit la boite et découvrit un superbe bracelet en argent où était inscris «TOGETHER FOREVER». Le yeux de Joey redevinrent à nouveau inondé de larmes. Non seulement ce deux mots décrivaient leur relation mais en plus ces deux mots avaient été écrits par sa mère sur un tableau qu’elle avait fait, le préféré de Joey.
Pacey : Ca te fait plaisir?
Joey : Oui beaucoup. Merci!
Pacey taquin : Oh y a pas de quoi, tu sais si tu ne m’avais pas pardonné je l’aurais donné à ma prochaine petite amie!
Joey : Et cette petite amie serai aussi bien que moi!
Pacey : Non ça c’est pas possible, tu es la plus merveilleuse chose qui existe sur Terre! Dit-il d’un ton très amoureux.
Joey : Je suis même mieux que les sept merveilles du monde?!
Pacey: Non, faut quand même pas exagéré! Il faut dire que tu n’es pas encore une antiquité! Mais ça avance mine de rien, ça avance!
Joey sourit et embrassa Pacey. Ils passèrent le reste de la journée ainsi, à se chamailler, s’embrasser et discuter.

Dawson et Audrey avaient profités du fait que Pacey veuille voir Joey pour faire leur première véritable sortie. Dawson avait emmené Audrey faire un tour en barque. Puis ils avaient pique-niqués dans l’herbe. Audrey se sentait très à l’aise avec Dawson mais elle ne réussissait pas à profiter totalement de sa journée car elle ne savait comment elle aurait retrouvée Joey ce soir. Dawson comprit ce qui la perturbait et essaya de la rassurer.
Dawson : Si tu t’inquiètes pou Joey et Pacey, il ne faut pas… je t’assure. Je les connais ces deux là : ils s’entendent comme chien et chat et pourtant, ils s’aiment plus que tout. Ils ont affrontés bien des tempêtes, surtout à cause de moi, et pourtant ils en sont revenus plus forts. Tu as vu pourtant la puissance de leur amour?
Audrey : Oui j’ai vu mais comme il s’agit de mes amis eh bien j’ai peur pour eux!
Dawson prit Audrey dans ses bras pour la réconforter un peu plus puis il la prit par la main pour aller jusqu’au B&B. Arrivés là-bas, ils virent Joey et Pacey assis sur un bain de soleil entrain de s’embrasser.
Dawson : Tu vois qu’ils sont près à affronter toutes les épreuves.
Audrey : Oui, je vois! Bon on s’en va maintenant parce qu’autant d’amour ça me donne envie de vomir sauf si c’est pour moi bien sur!
Dawson : Ah bon! Je croyais que tu aimais l’indifférence!
Audrey : Oui mais pas trop quand même!
Dawson : Ca c’est bien les filles, vous êtes compliquées!
Audrey faussement touchée : Oh non, c’est pas juste! Et toi tu peux parler, t’es pire que tout le monde!
Dawson : C’est faux, en ce moment je sais tout à fait ce que je veux! C’est ça!
Dawson prit Audrey dans ses bras et l’embrasse fougueusement.
Audrey rigolant : C’est vrai que là, ça faisait vrai mâle!
Audrey prit la main de Dawson et ils reprirent leur balade romantique.

Les quinze jours suivants se déroulèrent ainsi : CJ et Jen passaient leur temps ensemble tout comme Audrey et Dawson et Joey et Pacey. Mais la fin des vacances arrivaient et deux couples devaient se séparer ou en tout cas s’éloigner. Jen et CJ avaient déjà prévus de se voir au moins un WE sur deux. En train, Boston n’était qu’à deux heures. Mais Audrey et Dawson avaient plus de mal à prévoir : Audrey habitait vraiment très loin. Audrey ne savait comment réagir car durant ces quinze jours, elle était vraiment tombée amoureuse de Dawson. Tout lui plaisait chez lui, même ses côtés prises de têtes permanents! Dawson était lui aussi très déprimé car il était lui aussi amoureux d’elle. Ils profitaient donc de chaque moments passés ensemble à 100% même si des fois leurs cœurs n’étaient pas à la rigolade. La veille du départ d’Audrey, ils étaient allés dans leur coin, près de la rivière, sous un arbre. Aucun d’eux ne parlaient, ils profitaient juste du fait de se toucher et de ressentir la présence de l’autre lorsque Dawson interrompit le silence.
Dawson : Écoutes Audrey, c’est pas si terrible que ça, je suis sur que l’on va trouver un moyen pour se voir aussi souvent que possible.
Audrey ne répondit rien sachant très bien que Dawson avait dit cette phrase mais ne la pensait pas. Ils repartirent donc tous les deux dans leurs pensées.
Dawson : En tout cas avant que tu t’en ailles, j’aimerais te dire quelque chose. Voilà euh, c’est pas facile à dire… Je crois que je suis amoureux de toi!
Audrey : Tu crois ou tu sais?
Dawson : Je le sais, j’en suis sûr à 200%!
Audrey embrassa Dawson.
Audrey : Moi aussi je t’aime. Lui répondit-elle alors qu’ils s’embrassaient encore.
Après leurs baisers, le silence revint.
Dawson : On ne peut pas se quitter en se disant je t’aime pour la première fois!
Audrey : Non, c’est vrai, on ne peut pas. C’est pour ça que j’ai décidé que j’allais rester à Capeside pour le dernier trimestre.
Dawson : Tes parents seront d’accord?
Audrey : Tu sais mes parents partent en voyage la moitié de l’année et puis en fait, c’est comme si j’avançais de six mois mon entrée en fac.
Dawson : C’est vraiment ce que tu veux?
Audrey : Oui je veux rester auprès de toi, même si ça doit être à Capeside, ridicule mais très charmante petite ville !
Dawson et Audrey étaient heureux. Ils allaient pouvoir rester ensemble!

De leurs côtés, Pacey et Joey avaient retrouvés leurs petites habitudes, ils avaient presque oubliés leur dispute ou sinon gardés que le bon côté, c’est-à-dire la réconciliation. Un soir, alors que le B&B était vide, Pacey racontait une histoire à Joey comme au temps où ils étaient sur le True Love.
Joey : Pacey?
Pacey : Hm! Quoi? Tu veux lire à ton tour?
Joey : Non non, justement, j’aimerais que l’on arrête.
Pacey : D’accord, comme tu veux. Je vais y aller alors!
Pacey se pencha pour embrasser Joey puis commença à aller vers la porte lorsque Joey se leva à son tour et prit la main de Pacey.
Joey : Pacey? Tu veux pas rester un peu?
Pacey : Je veux bien, mais on est plus sur le True Love, on n’a plus un hamac chacun!
Joey : Justement!
Pacey : J’ai peur de mal comprendre! Déclara-t-il étonné.
Joey : Si si, tu comprends bien. Ca fait maintenant plus de dix mois qu’on est ensemble et tu ne m’as jamais posé aucun ultimatum pour que je le fasse. Notre dispute il y a quinze jours m’a fait comprendre que c’est avec toi que je veux le faire car je t’aime plus que tout.
Pacey : Joey moi aussi je t’aime mais si on ne le fait pas tu sais ce ne serait pas grave je ne suis pas pressé!
Joey : Il ne faut pas mentir à celle qu’on aime!
Pacey sourit et caressa la joue de Joey. Celle-ci le regarda dans les yeux puis l’embrassa. Pacey mit la main dans les cheveux de Joey puis stoppa le baiser pour remettre une mèche de cheveux derrière son oreille et la regarda dans les yeux.
Pacey : Potter… Je t’aime.
Joey répondit à cette déclaration par un langoureux baiser qui commenca la nuit la plus romantique de leurs vies. Pacey guida Joey à la perfection dans sa première fois. Il était extrêmement tendre et s’assurait toutes les dix secondes que Joey allait bien ce qui la fit rire plusieurs fois. La peur qu’elle avait ressenti au début s’était estompée lorsque Pacey l’avait délicatement posée sur le lit : il s’occuperait très bien d’elle, elle en était certaine. Après avoir fait l’amour, ils s’endormirent, collés l’un contre l’autre. Lorsque Pacey se réveilla, il observa Joey sans bouger, pour ne pas perturber son sommeil. Il remarqua un sourire sur les lèvres de Joey et fut à ce moment l’homme le plus heureux du monde. Joey n’avait jamais été aussi belle. Lorsque Joey ouvit les yeux, la présence de Pacey à ses côtés fut une vraie source de bonheur.
Joey : Bonjour.
Pacey : Bonjour Potter! Bien dormi?
Joey : Oui très bien. Je dirais même que c’était la plus belle nuit de ma vie!
Pacey : Eh bien ça se voit! Ton oreiller est plein de bave!
Joey s’offusqua et prit son oreiller pour taper Pacey avec. Pacey se laissa prendre au jeu et ils commencèrent une bataille. Joey en voulant lancer l’oreiller sur Pacey fut emporté avec lui et retomba sur le torse nu de Pacey. Il s’arrêta alors et remonta Joey jusqu’à ses lèvres pour l’embrasser amoureusement.
Joey : J’aime beaucoup ce genre de réveil !
Pacey : Moi aussi Potter, moi aussi!
Joey mit sa tête sur l’épaule de Pacey et ils restèrent ainsi, sans un mot pendant un peu moins d’une heure. Mais, malheureusement, il était l’heure de se lever car ils entendaient déjà Bessie qui préparait le petit-déjeuner.

Joey et Pacey se levèrent ensemble pour aider Bessie. Lorsque celle-ci vit Joey et Pacey arrivés ensemble, elle ne put ouvrir la bouche ce qui gêna beaucoup Pacey et Joey.
Bessie : Bonjour! Dit-elle pour interrompre le silence qui de vanait gênant.
Pacey & Joey : Bonjour!
Joey : Tu veux de l’aide?
Bessie reprenent son calme : Non non ça va aller! Alors bien dormi? Bessie se rendit compte de la stupidité de la question ce qui la fit rougir. Euh… non… non.. C’était pas ce que je voulais dire… Parce que je présume que oui! Bessie venait de faire une deuxième gaffe et se mit à rire nerveusement. Et ben moi des fois je dit n’importe quoi! Tu veux combien de pan cakes Joey?
Joey : Cinq, j’ai très faim ce matin! Joey se mit à rire elle aussi, elle ne pensait pas que le premier réveil serait si dur!
Après que Pacey eut fini de manger, il partit ce qui fit un peu respirer Bessie. Elle commenca donc l’interrogatoire sur cette première nuit ce qui fâcha extrêmement Joey qui n’aimait pas beaucoup se dévoiler. Bessie trouvait que Joey n’avait jamais été aussi épanouie et la félicita.

Le soir même, Joey, Pacey, Audrey, Dawson, Jen et Jack s’étaient fixés rendez-vous sur la plage pour passer une dernière soirée ensemble avant le retour des cours et de son horrible train-train. CJ était parti le matin même ce qui avait chagrinée Jen au début mais Jack avait été présent pour la réconforter et lui rappeler qu’elle le verrait dans douze jours, cinq heures et trente-trois minutes. Lorsque Audrey arriva avec Dawson, tout le monde fut surpris car ils la croyaient partis mais ils furent très heureux d’apprendre qu’elle restait pour le denier trimestre à Capeside. Joey et Pacey arrivèrent en dernier, main dans la main plus heureux que jamais ce que Jen, Jack, Dawson et Audrey remarquèrent. Ils comprirent vite en les voyant si épanouis la raison de ce bonheur si fort. Ils restèrent toute la soirée assis sur la plage à parler de tout et de rien et à rire car malgré toutes les emmerdes que l’on pouvait rencontrer, ce qui comptait le plus dans la vie c’était les amis et les amours…

FIN


Appréciation du jury:
Ton histoire est une base intéressante mais je pense qu'il y a un petit problème avec le temps. En effet le groupe recommence les cours et une semaine après ils sont déjà en congé pour 15 jours!!! Donne moi l'adresse de ce lycée et je cours m'y inscrire...
Maintenant c'est peut être moi qui n'ai pas compris mais alors tu aurais du être un petit plus précis dans tes indications.Par exemple rajouter un "une semaine plus tard" ou quelque chose dans le genre. Cela m'aurais mieux située.
A part ce petit problème j'ai trouvé l'histoire sympathique, ton évolution des différents couples étaient parfois un petit peu trop à l'eau de rose mais c'était mignon. Ca a son charme.
Je pense que tu dois continuer dans cette voie car tu es bien partie.
Searecha
Ecrit par searecha 
Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (23:35)

Sur ce j'y vais aussi.

Sonmi451 (14:23)

Bonne journée à tous! Et Joyeuse St-Nicolas!

arween (18:40)

Vous êtes nombreux à fêter la Saint Nicolas ?

Xanaphia (19:04)

En tout cas chez moi aussi ça se fête Alors bonne Saint Nicolas

arween (19:05)

Dans le sud, ça ne se fête pas du tout

Xanaphia (19:11)

Et oui c'est plutôt du nord et de l'est de la France +la Belgique, si je ne dis pas de bêtise ^^

arween (19:11)

ouais donc loin de chez moi ^^

Xanaphia (19:12)

vous avez des fêtes spéciales par chez vous ?

arween (19:13)

Non rien du tout

arween (19:13)

Ah attends si on la fête de mai.

arween (19:14)

Mais je crois que c'est juste à Nice

Xanaphia (19:14)

la fête de mai ?

mnoandco (19:14)

Oui, chez moi aussi il y a la Saint Nicolas (Nord Est) ! et le père fouettard...pour les pas gentils...ne me sens évidement pas concernée!

arween (19:15)

Honnêtement je ne sors pas beaucoup là où il y a foule alors je sais pas trop ce qu'ils font

Xanaphia (19:15)

coucou ah oui le folklore local ^^

Lolo1710 (19:27)

Saint Nicolas c'est sacré en Belgique, les primaires font un spectacle chaque année puis les autre c'est surtout pour les bonbons ?

Xanaphia (19:29)

Ou les chocolats et les coquilles

Lolo1710 (19:41)

Ouaip, un truc génial aussi mais c'est peut être que dans mon école, c'est les filles qui font régime et qui troc des bonbons contre des mandarines

Sonmi451 (21:20)

Moi je fais saint-Nicolas car mon homme est du nord-Est mais ma fête à moi arrive jeudi. ^^

Sonmi451 (21:20)

Avec la fête des lumières.

Sonmi451 (21:21)

Bonsoir au fait!

Xanaphia (21:30)

Bonsoir Ah la fête des lumières ça doit être joli ^^

Sonmi451 (21:36)

Très.

Sonmi451 (21:37)

Cette année, je vais me contenter de mettre les lampions aux fenêtres.

serieserie (08:40)

Bonne journée de chasse aux cadeaux sur la citadelle!

CastleBeck (15:46)

BOnjour ici!
Je viens de lire qu'une de mes séries préférées est renouvelée pour une 4e saison avec ajout d'un de mes acteurs préférés. Il me semble que ça met du bonheur dans ma journée <--- Oui, ça ne m'en prend pas beaucoup!

CastleBeck (15:53)

(Tiens, dans l'article ils disent que ce sera diffusé prochainement sur France 2... C'est bon à savoir. Si vous voyez passer Mensonges sur France 2, vous regardez!)

aline2408 (22:27)

Joyeux Anniversaire James723

aline2408 (22:28)

Joyeux Anniversaire James723

James723 (22:28)

Thank you ^^

serieserie (16:44)

Inscrivez-vous vite pour la grande partie d'HypnoGame Arrow qui aura lieu dans 6 jours!! Rendez-vous dans les forums de l'accueil!!

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play