VOTE | 148 fans |

Passe ton Bac

Fan fic Dawson: Passe ton bac

Dawson, les soeurs Potter, Jen, Pacey et Jack étaient tous réunient au cimetière de Capeside à l'enterrement d'un homme qu'ils connaîssaient depuis peu. L'anbiance était êtrange, tous senblaient avoir un mal fou à réaliser comment ils avaient pu en arrivés là. La cérémonie s'achevait et tous se dispersérent excepté Joey, Dawson et Pacey.

Pacey: " Joey, il est temps de partir maintenant, toute est finit ".
Joey ( Qui se retourne ) : " Finit ! Non, rien n'est finit ! J'ai tué un homme, j'ai tué un homme pour un vulgaire morceau de papier ! ".

Dawson: " Tu n'as tué personne Joey, c'était un accident ".
Joey: " Un accident ? J'ai essayé de noyer cette homme dans la Creek, ont là enpoisonés ! Ce n'était pas un accident Dawson ! ".

Pacey: " Joey à raison... Nous avons tués cette homme, pas directement mais indirectement, si nous n'avions pas fait ce que vous savez, il serait encore vivant ".

Dawson passe ses mains nerveusement dans ses cheveux.

Dawson: " Quand je pense que toute à débuté ce fameux jour, ce jour pour lequel ont c'étaient tant préparés, ce ne devait être qu'une formalitée, comment tous cela à t-ils puent tourner au cauchemard ? ".

FLASH BACK

Une semaine plus tôt, lundi matin dans la chambre de Dawson. Joey et Dawson sont dans le lit, sous les couvertures. Joey dore profondément, Dawson quant à lui regarde un vieu film de gangster. Joey se réveil légèrement suite à un coup de feu dans le film. Elle se tourne vers Dawson et cherche à comprendre ou elle est.

Joey: " Dawson ? Qu'est ce que tu fais dans ma chanbre ?

Dawson n'as pas le temps de répondre que Joey c'est déja rendormie. Quelques dizaines de secondes passent puis soudain les yeux de Joey s'ouvrent et elle bondit paniquée sur le lit.

Joey: " L'examen ! Mon dieu, quelle heure est il ? ".

Dawson ( sourit ) : " Joey du calme, il n'est que huit heures, ont à encore une heure et demie à attendre avant l'examen ".

L'adolescente retombe sur son oreiller, elle à eu la peur de sa vie. Une fois calmé, elle regarde la télévision puis Dawson et sourit.

Joey: " Ne me dit pas que tu as passé toute la nuit à visionner des vidéos ? Enfin chacun à son truc pour pas craquer, moi ca va, je suis parfaitement calme ".

Dawson éteint sa télévision avec sa télécomande puis part ranger la cassette vidéo dans son étui.

Dawson: " Mlle Potter petite prétentieuse, c'est facile de dire ça quant il vous reste que deux ou trois points à avoir pour décrocher votre diplôme ".
Joey: " Quatre points exactement ".
Dawson: " Ca me fait plaisir que nous avons tenues cette vielle promesse de passer la nuit ensenble avant ce jour mémorable ".

Joey: " Que de chemin parcourut, ce sera bientôt au tour du lycée de faire partie du passé...Tu peux me donner mon sac s'il te plait ? ".

Joey vérifie quelle à bien tout, c'est papiers d'identités et sa convocation, Dawson assis à côté d'elle, s'amuse à la regarder, elle est si méticuleuse. Soudain Joey bondit une nouvelle fois du lit.

Joey: " Dawson ! L'examen est à huit heures trente et pas à neuf heure trente ! ".
Dawson: " Non, c'est à neuf heures trente Joey, j'en suis sur ".
Joey: " Moi aussi j'étais sur que c'était à neuf heures trente mais regarde Dawson, c'est écrit noir sur blanc : huit heures trente ! ".

Dawson regarde la convocation pendant que son amie enfile rapidement ses chaussures et sa veste.

Joey: " Qu'est ce que tu fais ? Dépêche toi, ont va êtres en retard ! ".

Joey pousse Dawson en dehors de sa chambre, il a à peine le temps de prendre son sac et son pantalon. Ils sont dehors en un temps record.

Dawson: " Jen ! Elle aussi croit que l'examen est à neuf heures trente, c'est elle qui arrêtait pas de me parler de ça ".

Les deux amis vont chez Gram en courent, Dawson frappe à la porte, quelques instants plus tard, la porte s'ouvre et Jen en pyjama apparaît, mal réveillée, une tartine couverte de confiture dans la bouche.

Jen: " Dawson et Joey ? J'espére que vous venez m'annoncer que l'examen est annulé. Dans le cas contraire, vous risquez de me voir de mauvais poile parceque l'examen n'est qu'à neuf heures trente ! ".

Dawson: " Huit heures trente ! ".

Jen: " Quoi huit heures trente ? ".

Dawson: " L'examen est à huit heures trente, c'est écrit noir sur blanc sur nos convocations ou as tu entendus que c'était neuf heures trente ? ".

Jen " Non, non c'est neuf heures trente, Pacey ma assez cassé les oreilles avec ça ! ".
Joey : " On te dit que c'est huit heures trente ! Tu vois c'est écrit là... Dépêche toi ! ".
Jen: " Ne crie pas Joey ! ma tête...trés bien j'arrive, il faut que je m'habille puis que j'appel Pacey ".

Jen rejoind ses deux amis dans le quatre quatre de Dawson quelques minutes plus tard.

Jen: " J'ai pas réussie à avoir Pacey...Il à du décrocher son téléphone pour être tranquille ".

Les trois amis partent chez Pacey et après une dizaine de minutes, la bande arrive chez lui. Joey se précipite à l'intérieur de la maison et trouve son ami assis à sa table, en pleine révision, il à ses mains sur ses oreilles.

Joey: " Pacey ! Pacey, l'examen est à huit heures trente pas à neuf heures trente ! ".

Pacey ne réagit pas, Joey fonce sur lui et le prend par le col de sa chemise et le soulève de sa chaise, il hallucine.

Joey: " Terre appel Witter ! Examen à huit heures trente pas neuf heures trente ! Neuf heures trente information érronée, toi comprendre ? ".

Pacey ( Sourire nerveux ) " Pas la peine de t'énerver Potter, j'avais comprit, je suis pas idiot à ce point...Oublie mes derniers mots, tu peux me lacher ? C'est juste histoire que je panique à mon tour ? Merci ".

Le quatre quatre redémarre une fois de plus après que Pacey et Joey se sont installés à l'arrière.

Jen: " Pacey, ont risquent de louper l'examen par ta faute parceque tu ne sais toujours pas lire l'heure à ton âge ! ".
Pacey: " Et doucement, c'est Jack qui ma parlé de neuf heures trente, j'ai rien inventé moi ! ".

Le véhicule de Dawson fait une nouvelle fois demie tour, en direction de la maison de Jack.

Dix minutes plus tard, La bande sans Jack déambule dans les couloirs du lycée.

Joey: "Jack était pas chez lui, ont à perduent tous ce temps pour rien...Quelle est le numéro de la salle d'examen...regarder sur vos convocations ? ".
Pacey: " Quelle convocation ? "

Pacey s'arrête net et commence à se parler à lui même pendant que ses amis se précipitent à la salle d'examen.

Pacey: ( Sourire ironique ) " Ma convocation ? ...Elle est sur mon frigo, bien en évidence pour pas que je l'oublie...à côté de ma tête que j'ai aussi oublié ".

Dans la salle ou se déroule le BAC, l'inspecteur académique regarde sa montre, il est neuf heures moins dix secondes, il s'apprête à dire aux élèves qu'ils peuvent commencés. Joey, Jen et Dawson au détour d'un couloir voient enfin la fameuse salle.

Joey: " On y est presque...mon dieu, faite qu'ils n'ont pas encore commencés ".

Mais alors que Joey touchait presque du bout des doigts la poignée de la porte, trois autres lycéens eux aussi en retard percutent la bande de plein fouet. Quand Joey se releve, il est déja trop tard, les candidats ont déja commencés l'examen. Parmient eux Jack est là, inconscient de la mésaventure de ses quatre amis.


Générique



Partie 1

Joey, Jen, Dawson et Pacey sont allongés par terre sur le court de basket du lycée, ils n'arrivent pas à réaliser la situation tant elle est surréaliste.

Joey: " Je fais un cauchemard, en réalité je suis endormie, ca doit les être les chips aux fromages de hier soir, j'arrive pas à les digérés, c'est pas le moment d'être malade, demain matin c'est le jour du bac ".

Jen: " Sérieusement maintenant, qu'est ce qu'on va faire à Jack ? J'ai deux propositions: Premièrement plagier le film: Souviens-toi l’été dernier et faire passer à Jack le pire été de sa vie avant de le finir au pic à glace à quelques jours de la rentrée. Deuxièmement faire de Jack un eunuque...pour le peu qui sans sert se sera pas une grande perte ".

Dawson: " En temps normal Jen, je te citerais le nom du réalisateur et de tous ses assistants mais aujourd'hui, je suis trop déprimé pour ça ".

Joey ( Qui se lève ) : " Sa suffit ! Au lieu de blaguer essayons plutôt de trouver une solution, ont doient trouver une escuse pour justifier notre absence afin de repasser l'examen en septembre...Je sais pas...On peut dire qu'ont étaient malades ".

Pacey: " Laisse tomber Joey, tu aurais besoin d'un certificat médicale pour le prouver. Le seule médecin de Capeside c'est monsieur Radcliff, un ami de mon paternel, plus droit que lui tu meurs. Je parle même pas si tu te fais prendre, plus aucune université ne voudera de toi ".

Dawson: " Pacey à raison Joey, c'est trop risqué, nous ne pouvons rien faire, je crois qu'ont est bien partient pour faire une seconde année de senior à Capeside ".

Joey: " Ah non ! Il en n'est pas question Dawson, je ne referais pas une deuxiéme année à Capeside, ne me dite pas que vous avez l'intentions de rien tenter ? ".
Dawson: " Jen n'as pas parlée qu'ont devaient s'occuper de Jack ? ".

Jen: " Compte sur moi Dawson, Jack va avoir ce qu'il mérite...Joey, je vais être franche avec toi, mêrme si comme toi, j'ai encore du mal à réaliser ce qui nous arrives, je vous connaîs assez Dawson et toi pour savoir que vous allez trouver une solution, c'est pour ça que je reste zen, ont à déja connuent pire comme situation ".

Pacey assis un peu à l'écart de ses amis, regardait Joey avec tendresse et rêvait déjà quelle reste à Capeside une année de plus. Il baissa soudain la tête en entendent les mots de Jen. Un petit sourire ironique apparue sur son visage, comme si il se doutait que c'était trop beau pour être vrai. Finalement il décida qu'il était temps pour lui de partir. Pacey se leva.

Pacey: "Sur ce mes amis, il est temps pour moi de vous tirez ma révérence, je vous souhaite à tous de bonne vacance et une bonne rentrée à l'université. Quand à moi un magnifique voilier m'attend pour me faire visiter les plus belles îles paradisiaques des sept mers. Ont se revera à Noel, parceque je ne doute pas un instant comme la trés bien dit Jen que notre couple favoris trouves une solution à ce petit désagrément...Aurevoir ".

Pacey leurs tourne le dos et part, Joey surprise ne sait pas quoi dire, elle réalise soudain que leur chemin se sépare pour de bon. Après un long moment elle réagit enfin.

Joey: " PACEY ! ATTEND ...Tu ne peux pas partir comme ça sans te battre ! ".

Pacey: "Ce combat Joey, je l'ai perdu il y à déjà longtemps...mais je ne crois pas que nous évoquions tous les deux le même combat ".

La sonnerie du lycée marquant la fin de l'examen retentie soudain, elle enpêche Joey et Pacey de poursuivre leur conversation. Les candidats sortent des salles d'examen, Jack apparaît, le sourire aux lèvres, la bande se précipite sur lui et l'entoure.


Jack: " Alors comment ca c'est passé pour vous ? C'est dommage, ont étaient pas dans la même salle, le sujet était plutôt facile, non ? Ca à du être du gateau pour toi Joey ? ... Pourquoi vous repondez pas ? ...Vous en faite des têtes ".

Jen: " Résumons la situation Jack, tu as dit à Pacey que l'examen était à neuf heures trente, Pacey me la ensuite dit, j'ai prévenu Dawson qui à pour finir avertit Joey, au final, ont à tous les quatre ratés le Bac. Bref ont est là autour de toi pour te rendre la monnaie de ta pièce, qu'est ce que tu prefères: un pic à glace dans le coeur ou devenir eunuque ? Je te conseil la deuxième solution...ce sera pas une grande perte pour l'humanité ".

Jack: " Vous plaisantez n'est ce pas ? ... Ne me dite pas que vous avez gobés cette histoire de changement d'horaire ? C'est quelqu'un de mal intentionné qui à lancé cette rumeur il y à plusieurs jours, j'ai parlé de cette heure à Pacey sur le ton de l'ironie...style: Ah ah le bac est à neuf heure et demie ! ".

Soudain derrière Jack, Drue qui sort à son tour de la salle d'examen s'arrête à leur hauteur.

Drue: " Mais c'est notre club des cinq réunie au grand complet !...Si vous pouviez voirent vos têtes en ce moment, c'est à mourrir de rire...Mais attendez une minute...Non c'est impossible pas vous ...pas Joey, non pas elle...ne me dite pas que vous vous êtes fait avoir avec cette histoire de faux changement d'horaire ? Je rêve ! ".

Joey: " Je me mêlerais de mes affaires à ta place Valentine parceque à moins d'un gros miracle, tu es assuré toi aussi de renpiler pour une deuxième année à Capeside ".

Drue: " Cruelle Potter ...moi qui croyait que l'ont étaient amis tous les deux...Si j'avais su ce que tu pensais réellement de moi, je n'aurais jamais fait tout en sorte pour que nous restions ensenble l'année prochaine à Capeside ".
Joey: " De quoi est ce que tu parles Drue ? ".

Drue: " Tu as raison Joey, les études et moi, ca n'à jamais fait deux, c'est sans doute pour ça que j'ai imaginé ce scénario génial pour pour vous faires rater le Bac ".

Dawson: " C'est toi l'auteur de ce canular ? ".
Drue: " Evidemment qui d'autre aurait pu faire ça à part moi ? Je ne me faissais pas d'illusion sur mes chances de décrocher le diplôme. Je me voyais déjà rester une année de plus dans ce bled paumé. Mais il y à une semaine en sortant de Rialto, j'ai eu comme une révélation, un plan diabolique pour obtenir haut la main mon billet pour quitter Capeside et ... ".

Pacey ne laisse pas le temps à Drue de finir sa phrase et l'empoigne par le col de sa chemise.

Pacey:" Ca fait longtemps Valentine que j'ai envie de te mettre mon poing sur la figure, c'est trop gentil à toi de m'offrir ta tête sur un plateau ".
Dawson: " Laisse moi en un peut Pacey, j'ai les poings qui me démange à moi aussi ".
Drue: " Drôle de façon de me remercier Witter, j'empêche ta moitier de faire ses valises et tu es prêt à me violenté...à moins que ce chère Dawson est déja prit les reines de cette femelle fougeuse qu'est notre Joey...tu m'impressionnes Leery, vraiment ".

Pacey frappe Drue au visage, ce dernier s'écroule sur le sol, il est étourdie un petit moment puis se releve difficilement en essuyant sa bouche du sang qui coule légerement de sa bouche.

Drue: " Ah...Je crois que je l'ai bien mérité cella là...deux hommes qui se battent pour toi Potter...petite veinarde, tu en as de la chance...tu dois être toute émoustillée ".
Pacey: " On dirait que tu n'as pas retenu la leçon Valentine, c'est ma fête aujourd'hui, je vais pas me géné tu sais ".

Drue: " Du calme super man, que vous me croyez ou non, mon but n'ést pas de vous fairent rater le Bac...je suis réglo, on est quitte depuis le coup du voilier dans la picine du lycée...non, j'ai d'autre projet pour vous ".

Dawson: " Tes délires de petit aristocrate mal dans sa peau, tu te les gardes pour toi Valentine, se qui est sur, c'est que tu vas nous suivres de gré ou de force chez le proviseur et tu vas tous lui raconté ! ".

Drue: " Toujours en dehors de la réalité Leery, dans ton petit monde merveilleux des contes de fées, ça ne m'étonne pas que Potter ta largué...ne t'inquiète pas...puisqu'elle à été assez bête pour sortir avec toi, elle le sera surement encore...Trêve de plaisanterie, vous voullez que je lui raconte quoi à ce saint homme ? Que vous avez été assez bête pour croire des ragots alors que vous aviez sous le nez l'heure exact de l'examen, vous rêvéz tous haut ma parole ".

Jen: " Je pensais pas que tu pouvais tomber si bas Drue, je suis triste pour toi, j'ai presque de la pitier pour ton âme...Tu étais déja quelqu'un de mal dans ta peau à New York, chaque bétise, chaque délit était la preuve de ton mal être mais là....Qu'est ce qui à put arriver pour que tu descendes si bas ? ".

Drue: " Ecoutez moi ! J'ai un plan, un plan génial...J'ai assisté à l'examen ce matin, j'ai dans mon sac le sujet, je ne l'est pas rendu...j'ai signé à votre place dans la feuille de présence...Officiellement nous avons tous les cinq passés l'examen, ils nous restent plus qu'à trouver le moyen d'inséré nos copies dans la mallette de l'inspecteur académique, j'ai tous prévut....les heures, les lieux de passages...rien n'est faissable sans votre aide. L'inspecteur est à ton hôtel campagnard Joey, la mallette au commisseriat de ton frère Witter et tu dois avoir le les clés du lycée Leery puisque ton père y travail...Au lieu de passer votre bac ce matin, vous le passerez maintenant et rien ne vous enpêches de vous documentez en plus...Que pensez vous de mon plan ? Même toi Leery tu n'aurais pas fait mieux ".

La bande reste un instant sans rien dire, le temps de digérer les informations. Ils se regardent tous, personnes n'oses se lancer, dire à Drue qu'il rêve, qu'il en est hors de question. Personnes n'ose sauf finalement Dawson.

Dawson: " Ce que tu as oublié de prendre en compte dans ton plan Drue, c'est notre intégrité et c'est ce pourquoi, nous ne nous abaisserons pas à participés à ta combine ".

Jen: " Ont fichent le camp d'ici, le spectacle est pitoyable ".

La bande quitte le lycée, Drue reste seule avec son arrogant sourire.

Drue: " On vera combien de temps durera cette esprit chevaleresque Dawson. Apprend que chaque chaine à son maillon faible, on vera bien combien de temps votre chère Joey supportera l'idée de devoir rester un an de plus à Capeside...Je me prenderais bien un petit coka moi maintenant ".

[ Midi devant chez Gram ]

Jen et Jack passent à pied devant chez Dawson, ils vont chez Gram. Jen est plusieurs mètres devant Jack, ils ne s'adressent pas la parole, Jen semble trés fachée.

Jack: " Jen marche moi vite...Tu es faché ? ...( A lui même ) Evidemment quelle est fachée Jack, elle à raté son Bac...( A Jen ) JEN, je me suis déjà escusé plusieurs fois, c'est Drue qui à tous manigancé, ce n'est pas moi ! ".

Ils arrivent à la porte de la maison de Gram, Jen s'arrête dans l'entrebâillement de la porte, elle se retourne, son visage est rouge, elle à pleurée, tout en parlent elle reste les yeux fixés à l'horizon. Jack est une marche en dessous.

Jen: " Je me faissait une telle joie de partir avec toi pour Boston, de te faire découvrir New York ainsi que la vie dans les grandes villes, le nouveau monde qu'est l'université. Ce rêve vient de s'évanouir en l'espace de quelques heures et j'ai mal, tu peux pas imaginer comme j'ai mal au fond de ma poitrine ".

Jack: " Tout peut encore s'arranger Jen, il ne faut pas perdre espoire, on va trouver une solution ".
Jen: " Cela fait plusieurs semaines que j'ai un mauvais pressentiment pour l'avenir Jack, je n'arrivais pas à le comprendre jusqu'à présent mais c'est devenu claire aujourd'hui ".
Jack: " Tu n'as pas à t'inquiété pour l'avenir Jen, quoi qu'il arrivera, ont restera ensemble, je suis sur que ta grand mère est même prête à partir un an plutôt à Boston, ca ne coûte rien de lui demander ? ".

Jen: " Non, ce n'est pas de cela que je te parle Jack. Tu ne comprends pas, c'est normal après tous, tous les deux nous n'éprouvons pas le même amour l'un pour l'autre. Pour toi, je suis juste une bonne copine et même si je veux croire que je suis un peu plus, cela revient au même. A Capeside tu as peu d'ami mais cela va beaucoup changé à Boston, tu vas rencontré beaucoup de personnes comme toi et nous allons forcément s'éloigné l'un de l'autre ".
Jack: " Jen, je te promet ... ".

Jen met ses mains sur la bouche de Jack pour l'empêcher de finir sa phrase.

Jen: " Non Jack...Ne me fait pas une promesse que tu ne pourras pas tenir... Ce que j'essaye maladroitement de te faire comprendre c'est que tu as prit une telle place dans ma vie que je n'arrive plus à imaginer mon existence sans toi. Cela m'éffrait car tôt ou tard nous deverons nous quittés. Il faut que j'apprenne à me déttaché de toi c'est tout, pour une fois peut être Drue à oeuvré pour notre bien ".

Jack: " Ne te sous estime pas Jen, croit moi des âmes comme la tienne, on en croise trés peu dans une vie même dans une immense ville comme Boston ".

Jen après un jolie petit sourire rentre chez elle, Jack reste au seuil de la maison.

Jack: " Tu c'est que tu ma fais trés peur, je croyais que tu allais me dire que tu étais amoureuse de moi ( A lui même ) J'ai trop d'imagination ".
Jen: " Rasure toi Jack, j'ai toujours preféré l'amour inavoué aux grandes déclarations ".
Jack ( Sourire ) : " Tant mieux...amour inavoué ? ATTEND JEN, ca veux dire quoi cette phrase anbigue ? JEN ! ".

[ Début d'apès midi, sur le ponton en bois devant le Bed and Breakfast ]

Dawson et Joey sont assient sur le ponton, ils se taissent, Dawson observe l'horizon, Joey la tête baisser est plongée dans ses pensées.

Dawson: " Escuse moi Joey, je n'avais pas le droit de prendre seul la décision de ne pas participer au plan de Drue ".

Joey léve la tête puis à son tour, elle regarde l'horizon.

Joey: " Tu as prit la bonne décision Dawson, nous ne tant voulons pas, surtout pas moi. Il y à des choses plus importantes que la réusite scolaire ou professionnel, l'intégrité est une de c'est choses, ma mère me répétait souvent cette phrase ".

Dawson: " ...Non Joey, ca c'est ma mère que tu cites, ta mère à toi dissait que l'intégrité et la réussite social n'étaient pas des éléments inconpatibles ".

Joey trés surprise se tourne vers Dawson.

Joey: " Tu es sur ? ... J'aurais pourtant juré que c'était d'elle...Tu te rend compte, je n'est même pas encore quitté Capeside que j'oublie déja les paroles de ma mère, qu'est ce que se sera à Boston ? ".

Dawson: " Il n'y à rien de mal à oublier les mots Joey, ce n'est là que le témoin que la vie suit son coure, qu'ont avancent avec elle, en aucune façon, il faut y voir l'oublie de l'être chère, ta mère vie en toi Joey ".

Joey ( Sourire ) : " ... Dawson ...Dawson, si tu continues à ce rythme là, dans dix ans tu vas finir par t'imposer comme le nouveau Dalai lama de Capeside ".

Dawson: " Je me contenterais bien d'être le réalisateur du deuxième épisode...Ca me fait plaisir de te voir à nouveau sourire Joey, il n'existe pour moi rien de plus beau sur cette Terre que ton jolie sourire, dire qu'à une époque, il ne m'était que destiné, comment en sommes nous arrivés au point que notre amours me semble aujourd'hui impossible ? ".

Joey perd son sourire et prend un air rassurant.

Joey: " Il ne l'ai peut être pas....impossible. Depuis quelque temps, je pense à nous: comment nous avons évolués, nos expériences amoureuses respectives et je pense qu'il peut encore y avoir un nous. Mais j'ai une chose importante à reglé avant d'envisagé cela, une chose déterminante et ... ".

Leur discusion est interronput par l'arrivé de Pacey au volant d'un quatre quatre chargé de grandes boites en cartons.

Joey: " Dawson est ce que tu pourrais me laisser seul un instant avec Pacey ? "

Dawson: " Je vais allé voire si Bessie à besoin d'aide, je vous laisses ".

Pacey sort du véhicule les bras chargés d'affaires.

Pacey: " Tu remerciras Bessie de ma part Joey, c'est gentil à elle de me laisser entreposer ici toute mes affaires, je me voyais déjà reporté mon départ à cause de ça ".
Joey: " Ne me dit pas que toute tes affaires de la maison de la plage tienne dans c'est cartons ? ".
Pacey: " Il faut croire que oui, comme quoi les affaires qu'on peut amasser en une année sont comme les bons souvenirs, c'est seulement quand ont les mets de côté, qu'on se rend compte qu'ils étaient moins nombreux que ce que l'ont avaient imaginés ".

Pendant que Pacey fait d'incessant aller retour entre le quatre quatre et le hangar, Joey immobile semble chercher ses mots. Finalement après beaucoup d'hésitation, elle arrête Pacey et lui demande de marché un peu avec elle.

Joey: " ...Il fait pas trés chaud pour un jour d'été ?...Pacey...Est ce que tu crois que toi et moi un jour nous reformerons un couple ?
Pacey: " ... Je sais pas Joey...Pour le Pacey que tu as à en ce moment à côté de toi, cela semble presque impossible mais je peux pas répondre à la place du Pacey de dans deux ou trois ans, ce serait malhonnête de ma part. J'ignore dans quelle état d'esprit il sera ".
Joey: ( Sourire ironique ) " Quand je pense que nous sommes séparés à cause de mon entrée à l'université alors que je ne vais même pas y aller cette année ".

Pacey s'arrête puis se place devant Joey et lui pose les mains sur c'est épaules

Pacey: " Ne dit pas de bétise Joey, tu vas allé à l'université cette année et ce même si nous devons pactisé avec le diable en personne, rien ne vous empêches d'accepter le plan de Drue et de passer l'examen dans les mêmes conditions que les autres candidats, je vais parlé à Dawson imédiatement ".
Joey: " Attend Pacey ! Pourquoi as tu employés le pronom: vous au lieu de nous ? Il est hors de question de passer cette examen sans toi et n'éssaye même pas de te justifier, le simple faite pour moi que tu passes ton Bac est la meilleure preuve que notre histoire aura eu un sens...s'il te plait, fait le en souvenir de nous ".

Pacey après un petit moment d'hésitation finit par acquiescer de la tête puis part avertir Dawson.

Partie 2

[ Fin après midi au lycée de Capeside ]

Dawson, Joey, Jen et Pacey sont dans la salle ou c'est déroulé l'examen ce matin, le lycée est dessert. Drue entre dans la pièce.

Drue: " Vous êtes là ? ...quand Witter ma expliqué ce que vous vouliez faire, je me suis dit: ca ne m'étonne pas de Leery et Potter mais vous deux: Pacey et Jen, je ne vous comprends pas. Witter à autant de chance d'avoir son Bac que moi de ...de conclure avec Potter et notre chère Jen quand à elle n'est pas à l'abrit d'une contre performance... On en trouve des choses sur le Web, Jennifer, je pensais pas que tu avais autant de point à rattrapper pour décrocher le diplôme. Vilaine coquine au lieu de jouer avec Jack à des jeux interdits dans ta chambre, tu aurais mieux fait de travaillé ".

Pacey: " Tu as finit Valentine ? On peut avoir les sujets maintenants ? ".
Drue: " Pas si vite Witter, il reste un dernier point à reglé dans les termes de notre accord. Je veux que vous me donniez votre parole que vous ne me jourrer pas un de vos sales tours. Je vous avertis, si je tombe, vous tombez avec moi. Réexpliquez moi comment vous comptez mettre nos copies parmient les autres de ce matin ? ".

Joey: " Mais tu es parano ma parole ! Pourquoi veux-tu qu'ont te jouent un tour Drue ? Ca nous à fait tellement plaisir de rater l'examen par ta faute et de risquer notre avenir universitaire, non sérieux ont pourraient jamais te vouloir du mal ".

Dawson: " Dans environ quatre heures quand nous aurons finient, Pacey et toi partirés pour le commisserriat pour déposer nos copies avec les autres dans la mallette de l'inspecteur académique, Pacey à un double des clés du coffre fort ou est entreposer la mallette et il connait les heures des rondes ainsi que le system de securité ".

Drue: " C'est entendu ...Voila les précieux sujets ! Ca ma couté une fortune pour touver une imprimerie digne de ce nom qui puisse faire quatre parfaites imitations ...C'est tout moi, qu'est ce que je ferais pas pour aider mes amis ? Witter, on se retrouve donc à vingt heures devant le commisserriat...Ah j'oubliais, bonne chance à tous ".

Après le départ de Drue, les quatres amis s'installent tous chacun à une table, Dawson à placé sur le bureau réservé aux professeurs un réveil, ils ont quatre heures.

[ Lundi soir vers 20 heures devant le commisserriat ]

Drue attend impatiemment Pacey, ce dernier arrive par derrière et lui fait une tape amicale dans le dos, Drue sursaute, il est incroyablement stressé.

Pacey: " Et du calme, ce n'est que moi. Vu comment tu es tendu, il vaudrait peut être mieux que je sois le seul à y aller ".
Drue: " Pas question, j'ai l'intention de mettre moi même ma copie dans cette mallette ".

Pacey et Drue font le tour du commisserriat et entre par la porte de service.

Pacey: " Si on se fait prendre par ta faute Valentine, je t'avertis ton corps fera le bonheur de tous les poissons des environs ".

Les deux complices pénétrent dans le batiment presque désert à cette heure, ils sont dans la partie reservé aux personnels: vestiaires et salle de brefing.

Pacey: " Le coffre est dans le bureau de mon père mais pour entrée, il faut que j'entre un code d'accès, ca peut prendre quelque minutes, attend moi ici, je te ferais signe quand venir ".

Pacey se dirige vers le bureau du shérif dans la zone éclairée. Mais alors qu'il est tout proche, il entend soudain un bruit dans l'angle du couloir. C'est Doug adossé contre un mur qui boie un caffé et mange un beignet.

Doug: " Pacey ? Mais qu'est ce que tu fais ici à cette heure du soir ? ".
Pacey: ( Sourire ) " ...Dougi ! Là je suis prit les mains dans le sac, moi qui venait en douce piquer les clés d'une de vos voitures pour faire un tour...Je suis surprit que tu travail si tard aujourd'hui ? ".
Doug: " On ma chargé de monté la garde cette nuit autour du bureau de papa, tu l'ignores peut être petit frère mais nous gardons au sein du coffre tous les sujets d'examen du Bac que toi et tes amis avez passés ce matin. Au faite ca à été ? ".

Pacey: " Difficile à dire, on vera bien mais dit moi, juste par curiosité, combien de temps c'est sujets vont restés ici ? ".

Doug: " Normalement ils partent demain matin à la première heure, la personne en charge de les acheminés n'à pas le permit et doit prendre l'autocar pour Providence, je lui aurais bien proposé de le conduire en voiture mais nous sommes en sous effectif et cela ne va pas aller en s'amélliorant, demain c'est ma journée de repos, heureusement que cette mallette quitte le commisserriat demain sinon il n'y aurait plus personne pour la surveiller ".

Pendant ce temps Drue dans son coin s'impatiente et ne c'est pas quelle mésaventure est arrivé à Pacey. Il décide d'aller rejoindre son complice.

Drue: " Witter on va pas y passer la nuit, qu'est ce que tu fais ? ".

Pacey ne repond pas et fait signe avec ses yeux que quelqu'un est au coin du mur. Drue sursaute quand il voie Doug.

Doug: " Mon dieu mais qui voila, monsieur Valentine, vous êtes venu visiter nos cellules témoins ? On va bientôt recevoir un nouveau modèle sans fênetres avec barreaux renforcés...Pacey Witter et Drue valentine dans mon commisserriat quelle vision burlesque de l'avenir ".

Drue: " Trés spirituel ton frangin Witter ".
Doug: " Alors Bonny and Clyde on vient dévaliser le coffre fort ? Vous êtes venu pour les sujets d'examen, c'est ca ? ".
Pacey: ( Sourire ironique ) : " Dougi pour qui tu me prends ? Premièrement c'est pas sympa de me piquer une réplique: Bonny and Clyde, deuxièmement...Quoi ! Voler les sujets ? ".

Doug: " Arrête ton cinéma Pacey, ne me prend pas pour plus bête que je ne suis. Quelle est la probabilité de chance selon toi que deux personnes qui se détestent autant que vous deux se retrouvent au même moment dans mon commisserriat et ce sans y avoir été convoqué, la nuit tombé, le jour même ou les sujets d'examens sont dans nos murs ? ( Sourire ironique ) ... HORS DE MA VU ! ".


[ Pendant ce temps au Bed and Breakfast vers 21 heures ]


Bessie est dans la cuisine, elle lave la vaiselle, elle est trés agitée. Joey entre dans la pension.

Bessie: " Tu exagéres Joey, au lieu de trainer toute ton après midi dehors, tu aurais pu venir m'aidé, je suis débordé ! ".

Joey regarde le porte clé en bois fixé sur le mur, il ne manque que trois clés.

Joey: " Mais tu n'as que trois clients, c'est rien comparé à d'habitude ? ".
Bessie: " Oui mais il y en à un qui est un casse pied de première ordre, il m'a plus fait tourner en bourrique que tous les clients de l'été dernier réunient, une vrai teigne ce type, quand je pense qu'il est dans l'éducation nationale ".

Pacey chaudement habillé entre à son tour chez les Potter, il fait signe à Joey de le rejoindre dehors à l'abris des oreilles indiscrètes. Joey prend son manteau et le suit.

Joey: ( Sourit ) " alors c'est fait ? Vous avez bien fait attention à ce que personne vous voient ? ".
Pacey: " Je suis désolé Joey, Drue et moi ont à échoués, la mallette est sous la surveillance de mon frère et ce jusqu'à demain matin ".

Joey: " Ca veut dire que tout est fichut ! C'est demain matin que l'inspecteur académique quitte notre pension pour aller chercher cette mallette ".

Pacey: " Attend Joey, ont à encore une petite chance de réussirent, Dougi ma dit que si demain la mallette était encore au poste de police, elle ne serait plus surveillé à causse de problème d'effectif, tous se qu'ont n'a à faire, c'est de faire en sorte que cette homme reste une journée de plus à Capeside ".

Joey: " C'est plus facile à dire que à faire, on peut quand même pas le séquestré ? ".
Pacey: " On peut lui faire rater son autocar, comme ça il devera attendre une journée supplémentaire avant de quitter Capeside ".
Joey: " Et si il prend un taxi ? Non, il faut trouver quelque chose qui l'oblige à rester à la pension ...J'ai peut être une idée. Pacey appel Dawson est demande lui d'apporter monsieur Skippie, ne discute pas, vas y vite, moi je me charge du reste ".

Quelques instants plus tard dans la cuisine de la pension de famille, Bessie exténué par cette journée s'apprête à se couché. Joey arrive derrière elle en silence, elle ferme les yeux puis prend une profonde inspiration, elle s'apprête à jouer la comédie.

Joey: " Bessie, j'ai une bonne et mauvaise nouvelle ".
Bessie: " Pas aujourd'hui Joey, on vera ca demain...Trés bien, commence par la bonne ".
Joey: " Ton fameux client de la sept, tu sais l'inspecteur académique. Ce monsieur te fait savoir qu'il souhaite resté un jour de plus à Capeside ".
Bessie: " Non Joey, ca c'est la mauvaise nouvelle !....Qu'est ce qui peut être pire que ça ? ".
Joey: " Il exige que tu ne lui factures pas cette nuit, il dit que la chanbre est limite insalubre ".
Bessie: " Quoi ! Ma pension de famille insalubre ! Cette fois sans est assez, je dit à Boody de le jeter dehors ! ".
Joey: " Non Bessie ! je suis sur qu'il n'attend que ca, tu te souvient dans le journal, il parlait de c'est types qui faissaient exprès de se faire exclurent des hôtels pour intenter des procès, laisse moi faire, je sais comment nous en débarrassés, écoute bien voila ca qu'on va faire ... ".

Quelques minutes plus tard Bessie frappe à la porte de monsieur Carver: l'inspecteur académique. Pendant ce temps dehors un chien ne cesse d'aboyer.

Carver: " Que voulez vous ? Pourquoi ce chien ne cesse d'aboyer ? faite le taire ! ".
Bessie: " Pourriez vous nous aidez à retouver le chien d'une de nos petite pensionnaire, il c'est échappé et il fera bientôt trop nuit pour le retrouver ".

Carver: " Vous plaisantez ? ... Trés bien si ca peut faire cessé se chien d'aboyer. J'arrive dans un instant ".

Quelques instants après Carver est dehors dans la nuit froide et obscure de la Creek. Il voit au loin sans toutefois distingué leurs visages deux adolescents qui cherche le chien dans la direction opposé aux aboiements, ce sont Pacey et Joey. Après avoie esquissé un sourire moqueur, Carver part cherché le chien. Il arrive au bord des marécages près de petite mares trés profondes. le chien semble juste derrière les roseaux. Le chien est en réalité un accessoire de cinéma, depuis l'autre côté de la rive, Dawson le manipule avec un boitier et s'amuse de la situation. Pacey le rejoint.

Pacey: " Je comprends pas ou Joey veut en venir, elle veut le perdre dans les marécages ? ".

Dawson sourit puis s'apprête à blaguer mais une chose qu'il voit au loin devant lui l'arrêt net.

Dawson: " Joey qu'est ce que tu fais ? Non pas ca ! Pacey ! Elle vient de le pousser dans le lac ! ...Elle lui maintient la tête sous l'eau ? Pacey ont y va ! JOEY ARRETE ! ".

Quelques minutes plus tard Dawson et Pacey tentent de ranimé le pauvre homme qui à perdu connaissance. Joey fait les cents pas autour deux.

Pacey: " Mais tu es devenu complètement folle ! Ont ta pas demandés de le tuer ! ".
Joey: " Je voulais juste qu'il attrape un gros rhume pour le coller au lit c'est tout...Je pensais pas à mal ".
Dawson: "J'arrive pas à le ranimé ! Je ne me souviens plus des gestes d'urgences ! Joey qu'est ce que tu as fait ? ".

Bessie interpellée par tous c'est cries découvre en arrivant son client inconscient à terre.

Bessie: " Mon dieu mais qu'est ce qui c'est passé ? Pourquoi est il inconscient ? Joey ! ".
Joey: " Il est tombé dans le lac tout seule, il à glissé, c'est pas nous ".

Bessie en vrai professionnel applique à la lettre la technique adéquate pour ranimer une personne dans ce genre de circonstance: bouche à bouche, pression sur le torse. Après plusieurs séries de mouvement Carver revient à lui et alors qu'il n'est qu'à moitier inconscient, il en profite pour voler un baiser à Bessie alors que cette dernière s'appretait à retirée ses lévres des siennes. Bessie le repousse en arrière et il crache toute l'eau qu'il avait avalé sur le sol.

Dawson: " Tu la sauvé Bessie c'est fantastique ! Ou as tu apprids à faire c'est gestes avec une telle perfection ? ".

Bessie: " Joey va vite me cherché des couvertures ! ...Dawson aide moi à le réchauffer...C'est pour ma mère que j'avais apprit c'est gestes, c'était peut de temps avant sa mort. Joey et moi, nous croyons à cette époque que graçe à ca, nous pourrions la sauver. Joey était trés jeune à cette époque, c'est pour cela quelle ne doit plus sans souvenir, ne lui parle pas de cette histoire Dawson, cela ne ferait que ranimé de mauvais souvenirs ".

Dawson acquiesce de la tête alors que Bessie essuie discrètement une petite larme qui vient coule sur l'une de ses joues.


PARTIE 3


[ Le lendemain matin vers huit heures au Bed and Breakfast ]

La bande à le réveil difficile après la nuit agitée de hier soir. Ils ont tous les trois dormient dans des chaises près de la chanbre de l'inspecteur académique. Bessie quand à elle est resté à son chevet toute la nuit. La bande pénétre dans la petite chanbre.

Joey: " Bessie va te reposser maintenant ont va veillés sur lui ".
Bessie: " Je te remercie Joey mais je dois rester au près de lui et ce jusqu'à ce que sa fièvre soit tomber ".
Joey: " Ont deveraient peut être appelés c'est proche ? ".
Bessie: " Je ne pense pas que se sera la peine Joey, j'ai déja regardé dans ses affaires et tout me laisse à pensé qu'il est seul. Son portefeuille est remplie de trés veilles photographies en noirs et blancs. Je pense que c'étaient c'est parents. Cette homme semble vivre dans le passé, c'est étonnant ".

Dawson lui aussi trés étonné, regarde les affaires disséminé dans la chanbre. Au milieu des costumes austères et strictes sièges des bandes dessinés pour adolescents ainsi qu'un petit ours trés abimé qui senble aussi vieux que son propriêtaire.

Dawson: " Qui peut bien être réellement cette homme ? Comment un homme d'environ cinquante ans, au comportement si strict, peut il passé à ce point d'un extrême à l'autre ? Cette chambre ressenble à celle d'un adolescent de quinze ans ".

Bessie: " Tu serais étonné Dawson, si tu pouvais voir le contenu de certaine chambre, notre société est remplie de marginaux comme cette personne. Des personnes qui passent leurs vies à jouer un rôle, à pretendre être adulte alors qu'ils sont toujours des enfants. C'est personnes refussent de grandir et se tienne fermement accoché à de précieux souvenirs d'enfants, elles sont nostalgiques de cette merveilleuses époque ou le monde leurs semblaient beau et la vie facile ".

Dawson: " Qui ne pense pas ainsi à cette âge ? ".

Pendant que Dawson sourit à la vue de veilles bandes dessinés qu'il connait bien, Pacey et Joey s'entretiennent.

Pacey: " Joey, je vais y aller, plus personne ne doit surveillé le bureau de mon père, souhaite moi bonne chance ".
Joey: " Ne prend pas de risque inutile, bonne chance ".

L'espace d'un instant Joey sans réflechir comme si ce fut un automatisme s'apprêtait à embrasser Pacey sur les lèvres pour lui dire bonne chance et de son côté Pacey sans plus réflechir s'attendait naturelement à recevoir ce baiser. Mais aucun baiser ne fut donner et la raison reprit le contrôle de leurs corps et rien ne se passa.


[ Cartier résidentielle de Capeside ]


Jen trés joyeuse est en roller tandis que Jack à pied la suit en faissant son footing.

Jack: " Moins vite Jen, je suis à pied moi ! ...Ou est ce qu'ont va et pourquoi tu es de si bonne humeur ? ".
Jen: " AH...la vie est belle Jack, les petits oiseaux roucoulent de bonheurs ".
Jack: " Mais tu planes totalement ma parole, tu as prit quelque chose ? ".
Jen: " Juste un bol d'amour, Capeside est magnifique tu trouves pas ? ".
Jack: " C'est l'été, c'est normal. Jen dit moi ou ont va au moins ? ".

Jen s'arrête devant un champ juste après la dernière maison du cartier, ils sont à la sortie de la ville.

Jen: " On est arrivé et voila ! Jack, je te présente notre futur maison de vacance ! ".

Jack à beau regardé, il ne voit qu'un champ et rien autre, il s'inquiête sérieusement pour son amie.

Jack: " Tu vois combien de doigt là ? Ne me répond pas une picine s'il te plait. Jen, il n'y à aucune maison dans ce champ, c'est un champ abandonné, je sais même pas à qui il appartient "?
Jen: " A nous Jack, ce champ nous appartient, SURPRISE ! Tu t'attendais pas ça ? ".

Jack: " Hallo ? On demande le docteur Jekill et mister Hyde à l'appareil ? Moi pas comprendre ? ".

Jen: " Je t'explique, hier grand mère ma trouvé déprimé et je lui est expliqué la situation, pas que j'avais raté le bac, je suis pas folle, ca la tuerait. Non, je lui est dit que j'avais peur que toi et moi ont se perdent de vus à Boston. Elle à tenté de me réconforté mais ca à pas vraiment marché....Enfin bref grand mère ma ensuite parlé d'une histoire à dormir debout sur deux amis qui vivaient trés loin l'un de l'autre et qui sont resté en contact toute leur vie parcequ'ils avaient une propriété en commun. Grand mère nous à donc acheté ce champ. Mais un champ c'est un champ, c'est pas terrible, par contre si il y avait une belle petite maison dessus là ce serait autre chose, c'est pour ca que toi et moi on vient de signer hier soir pour la construction d'une petite villa de vacance, rassure toi c'est une toute petite villa mais elle est extensible. Volia j'ai finit....et ce matin ont à fait le premier versement ".

Jack: " Que veux tu dire par ont à fait le premier versement ? Parceque ont c'est toi et moi et moi j'ai rien fait ce matin. ....Attend une seconde....Nos économies pour les vacances de noel, non tu n'aurais jamais fait ça sans m'en parler ? J'ai passé des semaines à repeindre des maisons et des portails avec Dawson pour financé c'est vacance ! Tu as pas fait ca Jen ? ".

Jen: ( Sourire forcé ) " Tu c'est pas le plus marrant dans l'histoire, c'est que ce matin je comptais pas vraiment venir en roller. Comme quoi j'ai bien fait de les mettres ".

Jen se sauve à toute vitesse alors que Jack avant de la poursuivre jete un dernier regard sur le vieux champ puis léve les mains au ciel pour demander qu'est ce qu'il à fait au ciel pour avoir une amie pareille.


[ Plus tard dans la matinée dans le centre ville de Capeside ]


Pacey marche à vive allure en direction du commisserriat. Alors qu'il est tout proche, il remarque que Drue surveil l'entrée de service et décide par conséquent d'entrée par la grande porte du bâtiment.

Pacey: " Désolé Valentine mais tu risques plus de me géné que de m'aidé ".

Pacey entre le plus discrètement possible dans le commisserriat par la grande porte et une fois passer l'accueil, il se dirige vers le bureau du shérif.

Buzz: " PACY ? Est Pacy ".
Pacey ( A lui même ) " C'est pas vrai mais tais toi ".
Buzz: " PACY WITTER ! ".
Pacey: " C'EST BON JE SUIS PAS SOURD ! ".

Un grand silence s'installe dans le commisserriat et tout le monde regarde Pacey. Pacey découvre que la petite voie n'est autre que celle de Buzz.

Buzz: " Ca s'arrange pas avec l'âge Witter. Moi qui était content de te revoir, je ferais mieux de partir ".
Pacey: " Buzz, c'est bien toi ? ...Attend ne part pas, escuse moi, je savais pas que c'était toi...laisse moi cinq minutes et je t'offre une glace ".
Buzz: " Ta pas changer Pacy...Tu te laisses toujours avoir, bien sur que non je tens veux pas, je blaguais ".
Pacey: " Toi aussi, tu ne changes pas, c'est Pacey pas Pacy, tu as déja oublié ? ".
Buzz: " C'était pour t'embêter Pacey, coment veux tu que j'oublie un prénom aussi bizarre ".
Pacey: " Je m'en doutais un peu. Qu'est ce que tu fais ici de si bonne heure ? ".
Buzz: " Ma mère ma demandé de venir cherché un formulaire pour que notre maison soit cette été surveillé par la police quand on sera plus là...Tiens le voila...merci monsieur l'agent....et Pacey, j'ai finit on peut y allé ? ".
Pacey: " Désolé Buzz mais j'ai quelque chose d'important à faire ".

Buzz remarque un tas de feuilles qui dépasse de la poche de la veste à Pacey, un sourire malicieux apprarait sur son visage. Pacey quant à lui regarde du coin de l'oeil le couloir qui mène au bureau de son père. Buzz en profite pour volé les feuilles du bac dans la poche de Pacey puis se sauve en courent.

Pacey: " Buzz ? Non ! Rend moi c'est feuilles ! Rend les moi ! ".

Pacey poursuit Buzz mais son petit ami est incroyablement rapide. Au même moment dans la rue perpendiculaire à celle ou se déroule la poursuite, Jen et Jack rentrent calmement de leur visite à leurs nouvelle propriété.

Jen: " Jack, tu vas pas me faire la tête toute la journée. Je suis sur que tu n'as pas pensé à tous se que l'on pourra faire avec cette futur maison de vacance. On pourra amener nos futur petits amis ici, organisé des fêtes et plein d'autre chose ".
Jack: " Oui, à condition d'invité des personnes de petites taille. J'arrive pas à croire que tu as dépensé toute notre argent pour ca, tu aurais du me demander Jen. C'est pas sympa, tu mériterais que le ciel te tombe sur la tête ".

A peine Jack à dit ça, que Jen débouche sur le trottoire de la grande avenue ou Pacey et Buzz se poursuivent. Buzz et Jen se percuttent de plein fouet. Ils sont tous les deux projetés à terre. Buzz tombe sur Jen.

Jen: " Non d'un petit bon homme ! J'ai mal aux fesses, c'était quoi ça ? ...Pacey qu'est ce que tu fais là ? ...et toi je te connais comment tu t'appels déjà ? ".
Buzz: " LE CANON ! C'est mon jour de chance, je suis déjà au paradis ".

Pacey relève Buzz par le cole de sa veste et le soulève dans les airs pour l'intimidé.

Pacey: " Ne t'enbête pas à apprendre son nom Jen, vu le temps qui lui reste à vivre ca ne te servira à rien...Buzz rend moi tout de suite ce que tu m'as prit ! ".
Buzz: " Tu parles des feuilles qui sont en train de s'envolés là bas ? tu ferais mieux d'aller les cherché au lieu de jouer les gros durs ".
Pacey: " Non pas ça ! Jen, Jack vener m'aider, ce sont nos copies d'examen ! ".
Jen: " Quoi ? Jack vite ! ".

Pacey, Jack et Jen partent à la poursuite des feuilles d'examens sous les yeux des passents ébahies.


[ Retour au Bed and Breakfast vers midi ]


Bessie, Dawson et Joey sont dans la cuisine, ils préparent le repas de midi. Bessie décore un gateau d'anniversaire.

Joey: " C'est pour qui se gâteau ? ".

Bessie: " C'est pour l'anniversaire d'une de nos pensionnaires. Cela va faire deux jours que cette personnes est arrivée chez nous et son anniversaire était hier mais depuis son arrivé, cette personne n'à pas manger une seule fois avec nous ".

Joey: " Pourquoi tu ne le lui donnes pas hors des repas, à l'heure du thé ? Ca ce mange à n'importe quelle heure un gateau d'anniversaire ".

Bessie prend quelque chose dans le frigidaire et le dépose devant Joey et Dawson, c'est un gros reste d'un autre morceau de gateau.

Bessie: " Comme ont va pas pouvoir célébré deux fêtes en même temps, j'ai pensé qu'ont pourraient celebré le faite que vous avez passé le Bac avec ce morceau de gateau ".

Joey: " Ca se célébre ce genre d'événement ? Je dit pas, si ont avaient les résultats de l'examen et que ce soit positif mais là ".
Dawson: " C'est une sorte de commémoration, un anniversaire, un anniversaire que l'ont fêtera tous les ans ".

Joey: " Ont n'à pas finient, si ont doient célébrés chaque événement de ce genre ".
Bessie: " Joue pas les rabat-joie Joey, cela va faire trois ans que vous travaillez au lycée pour ce diplôme, cela mérite bien un petit quelque chose ".

Bessie installe deux bougies sur la part de gateau.

Joey: " Si ca peut te faire plaisir ".
Dawson: " Je crois qu'ont vient un grand moment...pourquoi me regardez vous ainsi ? ".
Bessie: " Dawson, promet moi que tu nous sortiras pas ce genre de discours ce midi, surtout pas si ma fameuse cliente est là ".

Dawson et Joey soufflent les bougies puis après quelques applaudissements, ils se remettent aux travaillent. Les deux adolescents doivent préparé une soupe aux légumes. Bessie les laisses seule un moment. Joey admire la façon trés spéciale de Dawson pour épelucher les légumes.

Joey: " Dawson ou as tu appris à épelucher ainsi les légumes ? Ne me dit pas que Gale fait pareil ? ".
Dawson: " Je suis sur que ca va te faire un choc Joey mais c'est la première fois que je fais ça ".
Joey: " Mon dieu en quelle état est cette patatte ? Si ont étaient à Paris, tu te ferais l'apider ".
Dawson: " En parlent de Paris, au cas ou ... ".

Quelqu'un frappe à la porte et empêche Dawson de finir sa phrase. Joey va ouvrir, c'est Doug, il tient une drôle de mallette à la main.

Doug: " Bonjour Joey, escuse moi de te déranger mais c'est bien ici qu'un inspecteur académique est arrivé hier ? Cette personne aurait du venir ce matin prendre cette valise et elle n'est pas venut ".
Joey: " Oui, oui c'est ici Doug. Je crois que Bessie ma parlé ce matin qu'un de nos clients était tombé malade hier soir, ca doit être lui ".

Doug: " C'est trés enbêtant...Nous sommes en sous éffectif c'est temps ci et il n'y à plus personne pour veiller à cette mallette, je me demande si je ferais pas mieux de l'apporter moi même au rectorat de Providence ? ".
Joey: " NON...enfin, je veux dire tu peux pas, imagine qu'à cause de ça l'examen soit annulé et qu'ont doient tous le repassés ? ".

Doug: " Je suis navré Joey mais je vais pas avoir trop le choix, à qui veux tu que je la donne ? ".
Carver: " A MOI ! Cette mallette est à moi ".

Joey et Dawson avec grande surprise voit l'inspecteur académique debout soutenut pas Bessie.

Carver: " Je vous remercie monsieur l'agent de vous êtres déplacé jusque ici, je vais prendre la mallette. Vous pouvez vous en allez sans crainte, je suis en de bonne main, j'appelerais un taxi cette après midi qui me conduira à Providence ".
Doug: " C'est parfait, je vous laisses donc la mallette...Mesdemoiselles, messieurs bonne journée à vous ".

Doug quitte la pension, un silence stressant s'installe dans la cuisine et ce jusqu'a ce que le moteur de la voiture de Doug indique qu'il vient de partir. Soudain Carver se met à tousser, comme si il c'était retenue tant que Doug était là. Bessie l'installe à une chaise.

Bessie: " Ca va aller monsieur Carver ? ".
Carver: " Vous êtes pire que ma défunte mère....Ca va aller, merci ".
Bessie: " Dans une demie heure vous aurez un bon bolle de soupe, ça ira tout de suite mieux...Joey, Dawson vous pouvez prévenir les autres clients qu'on va manger plus tôt que d'habitude ? ".

Les deux amis montent au premiere étages.

Joey:" Tu penses que Pacey à eu le temps de mettre nos feuilles Dawson ? Pourquoi n'est il pas encore revenu ? ".
Dawson ( Fourire ) " Escuse moi Joey...Quand je pense à ... je suis désolé...c'est trop drôle ".
Joey: " Mais ne rie pas ! Tu es malade ? La situation est dramatique, qu'est ce qui te fait rire ? ".
Dawson: " Quand je pense que tu as faillit le tuer hier soir dans la Creek et que aujourd'hui ça risque de recommencer avec la soupe qu'ont à préparés ? ".
Joey: " Mais elle est trés bonne ma soupe ! Comment peux tu rigolé, on sait même pas si Pacey à réussit ? ".

Pacey arrive par derrière avec Jen et Jack.

Pacey: " Dawson à raison de rigolé Joey, parceque j'ai lamentablement échoué. J'espère que votre soupe l'assommera au moins comme ça on pourra placer nos copies dan sa mallette ".
Joey: " Tu n'as pas réussit à mettre nos sujets dans la mallette ? Pacey ont comptaient sur toi ".
Pacey: " Je suis désolé de vous avoir tous décus, mais le sort c'est acharné sur moi, je vous passe les détails ".

Dawson: " Ne tens fait pas Pacey, ce n'est pas plus ta faute, que la notre ".
Pacey: " Oui, je sais mais pour une fois que mes talents comment dire, peut ordinaire, pourraient être mis à contribution, il faut que j'échoue ".
Dawson: " Tout n'est pas encore perdu, tant que cette homme sera à Capeside, on à encore une chance ".
Jen: " Bien envoyé Dawson, ont n'à pas de temps à perdre, aller tous en bas ! ".


PARTIE 4


[ Salle à manger de la pension de famille ]

Toute la bande est à table les yeux rivés sur l'inspecteur académique. Bessie améne la fameuse soupe de Joey dans la pièce.

Bessie: " Chaud devant...Qui veut de la bonne soupe...Monsieur Carver donner moi votre assiette s'il vous plait ? C'est ma petite soeur qui la préparée ".
Carver: " Et bien j'espère pour elle quelle est réussit, ca sent en tout cas trés bon...Mais dite moi Mademoiselle dans quelle classe êtes vous ? ".
Joey: " Peut importe...Vous saviez que Dawson dore toujours avec sa veilleuse allumé ? ".
Dawson: " Quoi ? ... Je te demande pardon Joey ? Qu'est ce que tu racontes ? ".

Sous la table Joey écrase le pied de Dawson pour qu'il acquiesce.

Carver: " A votre âge ? C'est pas sérieux mon garçon ? Ne me dite pas en plus que votre mère vient vous bordez tous les soirs ? ...Goutons cette soupe ".
Dawson: " Moi au moins à cinquante ans je .... ".

Joey écrasse une nouvelle fois le pied de Dawson. Dawsons se retourne vers elle pour la réprimander mais ils sont interrompuent par un hurlement.

Carver: " AH ! CETTE SOUPE EST IGNOBLE ! Comment on peut servir une soupe pareil ? ".
Joey: " Elle vous plais pas ma soupe ? ".
Pacey: " Elle est trés bonne, faut juste pas être trop regardent sur la taille des légumes ".
Joey: " Quelle deception, moi qui l'avait fait exprès pour vous monsieur Carver ".
Carver: " Je suis touché mais sa ne m'enpêche pas de dire que votre soupe est visuellement ignoble autant appelé ca un pot au feux ".
Dawson: " Cette journée va de déception en déception pour nous, n'est ce pas Joey. Moi je me remait soudain à dormir avec une veilleuse et toi tu c'est plus préparé une simple soupe ".

La fin du repas approche, Bessie et Joey préparent dans la cuisine une nouvelle fois le gâteau d'anniversaire pour la fameuse cliente qui est enfin là. Jen les rejoint.

Bessie: " Tu as bien tous comprit Joey ? Tu veux que je te réexpliques ? C'est pas le moment de faire une gaffe, cette femme est une dame de la haute société de Providence, si elle est satisfait de nous, ont peut espèrés quelle nous fasses de la trés bonne publicité la bas ".

Joey: " C'est pas la peine Bessie, j'ai compris. J'entre par la porte de derrière, je me place juste derrière elle et ont crient tous: surprise. Il y à rien de bien sorcier ".

Bessie va préparé le café pendant que Joey finit la décoration du gateau.

Jen: " Tu trouves pas la situation surréaliste Joey ? On est là tranquillement à manger avec cette homme alors que dans moins d'une heure, il va partir sans que nous ayons eux l'occasion de mettre nos sujet dans sa mallette ".

Joey: " Je cherche Jen, je cherche mais je trouve pas un plan pour arranger la situation. Je l'ai à moitier noyer dans le lac hier soir, je sais pas qu'est ce qu'on peut faire ?".

Jen: " Ta penser à mettre un somnifère dans le gâteau ? ".
Joey: " Jen ! ".
Jen: " Moi aussi je cherche...A moins de l'assommer, je vois pas quoi faire...Je me demande de quoi ils discutent dans l'autre pièce ? ".

[ Pendant ce temps dans la salle à Manger ]

Dawson et Pacey essayent de se faire discret vis à vis de l'inspecteur académique. Un des clients ennuie tout le monde en racontant sa vie. Soudain cette homme ennuyeux s'arrête in instant pour boire. Carver saute sur l'oportunité pour changer de conversation et s'adresse à Pacey et Dawson.

Carver: " En quelle classe êtes vous messieurs ? ".
Dawson: " ...En quelle classe ? ...En première, en première année ".
Pacey: " Oui, nous le Bac c'est que l'année prochaine, on à encore le temps ".

Jack qui était partie se laver les mains arrive sans comprendre leur conversation et sassis avec eux. Carver s'adresse à Jack.

Carver: " Et vous jeune homme en quelle classe êtes vous ? ".
Jack: " En terminale comme mes deux amis "
Carver: " Pardon ? je croyais que c'est messieurs étaient en première année ? ".
Pacey: " On peut pas parler d'autre chose, je sais pas ? Il y à quoi dans cette mallette ? Euh non ! J'ai rien dit ! ...C'est une belle pension de famille n'est ce pas ? ".

Carver se met à regardé bizarrement Dawson, Pacey et Jack. Les trois amis sont tous les trois en sueurs et nerveux. Carver semble se faché puis après un long moment de silence, il éclate de rire.

Carver: " Ah...Mais j'ai comprit ? Vous êtes tous les trois en terminale et vous avez passés votre examen hier matin au lycée. Vous êtes génés parceque c'est moi qui est vos copies dans ma mallette. Mais il faut pas, vous devriez savoir que ce n'est pas moi qui va les corrigés ".

Pacey: " ...C'est vrai ? Ah...Quelle soulagement, n'est ce pas les amis...Dawson ! Jack ! ".
Dawson: " Euh oui, quelle soulagement en effet ".

Le vieille inspecteur academique s'amuse beaucoup de la situation. Un sourire malicieux apparait sur ses lévres. Pendant ce temps, à l'autre bout de la table, une vielle dame qui mangait avec eux se léve et part, elle est de trés mauvaise humeur à cause du bruit que font Carver et les trois adolescents, il s'agit de la fameuse cliente de Bessie. Elle claque la porte. Personne dans la piéce ne fait attention à elle.

Carver: " Mais dite moi, entre nous, si vous voulez, je peux regardé rapidement vos copies et vous donnez mon avis sur ce que vous avez fait ? ".
Dawson: " NON ! Vous avez pas le droit ? ".
Carver: " Qui va m'en n'enpéché ? Vous ? ".

Carver met la mallette sur la table et sort la clé de sa poche. Il enfonce la clé dans la serrue puis regarde les trois adolescents.

Carver: " Quelles sont vos noms de familles ? ...AH ...JE BLAGUAIS ! ...Messieurs voyons ? Vous verriez vos têtes...Aucun humour c'est jeunes ".

Pacey et Dawson se sentent soulagés.

Pendant ce temps dans la cuisine, Joey met la touche finale au gâteau alors que Bessie finit le café. Jen qui vient d'espionnée ce qui se passait dans la salle à côté fait son rapport.

Jen: " Il à un sacré sens de l'humour ce drôle de bonhomme. Au faite Bessie, la veille dame est sortie, je crois que c'est encore raté pour le coup du gâteau d'anniversaire ".
Bessie: " Tu plaisantes ? Oh non, c'est pas vrai ? ".

Bessie ce précipite dans l'entrebâillement de la porte qui sépare la cuisine de la salle à mangé et constate belle et bien que la veille dame n'est plus là.

Joey: " Elle est peut être sortie se promener ? C'est pas grave, elle sera bien obliger de revenir pour payer, on peut le servir à ninporte quelle heure ce gâteau ".
Bessie: " Non, elle n'à pas besoin de payer quoi que se soit, c'est moi qui l'ai invité ? ".
Joey: " Qu'est ce qu'on fait du gâteau ? ".

Bessie reste une longue minute près de la fenêtre à espérer apercevoir sa fameuse cliente mais cette dernière est déja loin. Les deux soeurs finissent par s'échangées un regard triste. A côté d'elles, Jen continue le sourire aux lèvres à épiée ce qui se passe dans la salle à manger. La grande soeur en voyant la bonne humeur de leur amie se rappel soudain que aujourd'hui est un jour de fête, sa petite soeur à passé une êtape importante. En ce jour Joey doit être heureuse. Bessie sourit à Joey.

Bessie: " Ce gâteau est à toi Joey, tu l'as amplement méritée après c'est trois années de travail acharné. Maman serait fière de toi ".

Joey: " Bessie...Tu es sur ? Ta fameuse cliente pourrait revenir ? ".
Bessie: " Au diable tout c'est dames de la haute société et tous leurs dollars, en ce jour ma petite soeur passe avant tout, allez Joey ne te fais pas prier ".

Jen: " Vous êtes attendrissantes toutes les deux, ca me donnerait presque envie d'avoir une soeur, on en oublierait presque, tous les crépages de chignons et autres méchancetés qui son le lot quotidient d'une relation entre soeur. Je suis bien contente d'avoir Jack mais ce n'est pas le débat...Alors Joey, que vas tu faire de ce gateau ? ".

Joey reste un long moment sans répondre à contempler ce délicieux cadeau.

Joey: " Bessie, si ca ne te gêne pas, j'aimerais offrir ce gateau à quelqu'un d'autre, quelqu'un qui derrière ses faux aires de grand méchant est en réalité une bonne âme, un être égaré, quelqu'un qui à perdu il y à longtemps la fois dans le monde des grands et qui attend peut être un geste, un simple geste de notre part pour y croire à nouveau ".

Bessie acquiesce de la tête alors que Jen cherche à comprendre, qui est la personne dont Joey parle.


[ Retour dans la salle à manger ]

L'ambiance c'est considérablement détendu entre les trois adolescents et l'inspecteur académique. A un telle point que tout les quatres sont plongés dans un passionnant débat.

Pacey: " ...Je suis pas tout à fait daccord Dawson, je pense que ce n'est pas forcement une histoire d'être fait ou de ne pas être fait pour les grandes études. A mon avis c'est plutôt une histoire de maturité, de confiance en soit, voire de courage. Je suis persuadé qu'une grande partie des personnes qui vont à l'université ont simplement peur d'affonté la vrai vie, ils essayent de prolongés leurs enfances le plus longtemps possible en intégrant cette institution. Pourquoi croyez vous que autant de personnes dissent qu'ils ont passés les meilleures années de leurs vie à l'université ? Dans son temps, le père à réussit à repouser son entrée dans la vrai vie de quatre ans donc le fils doit avoir la même chance. C'est un cadeau qui se transmet de génération en génération de parent à enfant. Le père à offert à son fils quatre ans de plus pour se préparé à entrée dans la vrai vie donc le fils une fois devenue à son tour père, offre ce cadeau à son enfant et ainsi de suite ".

Dawson: " Tu n'as pas tord mais tu ne peux ignorer le fait que pour exercer de trés nombreux métiers, l'université est un passage obligé. Sortir de telle ou telle université est souvent la seule solution pour se faire recruté par certaine société ".

Carver: " Vos deux points de vus se défendent. Le passage à l'âge adulte est un moment redouté. On à habitué une personne à vivre pendant une vingtaine d'années dans un cocon ou la vie est facile, ou cette personne c'est bercé de douces illusions sur le monde qui l'entoure, sur son avenir. Soudain on annonce à cette personne que son cocon si chaud ou il se sent si bien va se briser et qu'il va se retrouvé seule. il est normal d'avoir peur. Mais cette évenement est inévitable et ce quoi que vous fassiez. La plupart survivent en essayant de ce batir un nouveau cocon, en fondant une famille, d'autre n' y arrivent pas et passent leur vie à essayé de retrouvé cette ancienne époque. Quand aux derniers, ceux qui se croyaient les plus forts, les plus invincibles, ils se surprennent un jour dans une chambre d'hôtel à sourire à la vus d'un souvenir d'enfant alors que ce n'est là que le constat d'une vie gaché, perdu dans le souvenir ".

Un long silence s'installe dans la salle. Puis quelques instant après, Joey entre dans la pièce avec son gâteau, le sourire aux lèvres. Elle se tient derrière monsieur Carver. Les trois adolescents la remarquent mais leurs visages n'expriment aucune réaction particulière.

Carver: " Le plus pathétique dans tous ça, c'est que j'ai avec moi une mallette qui contient tous les espoirs de centaines de lycéens. C'est personnes espèrent être admis pour partir vers d'autre cieux. C'est enfants ne se rendent pas compte qu'ils ont signés la fin de leurs rêves. Leurs vies ne sera plus jamais comme avant. Les amis vont peut à peut se séparés, les amants vont s'oubliés et bientôt il ne restera plus rien de cette vie heureuse qu'ils ont connuent ...Si ils savaient, ils ne seraient pas aussi pressé de briser leurs cocons ".

Carver relève les yeux et constate dans quelle état de tristesse il à mit ses trois nouveaux amis.

Carver: " Veuillez m'escuser, je ne dissais pas ça pour briser vos douces illusions...Je reflechissais tout haut, voila tout. C'est à chacun de se forgé son destin....Cette ville est magnifique et les gens y sont chaleureux, vraiment. J'aurais aimé naitre dans une ville comme celle là. Qui c'est, peut être cela suffira t-il à vous faires franchir tous ensemble le cap de l'âge adulte ".

Joey après avoir médité sur c'est propos, se ressaisie et passe ses bras autours du sage homme.

Joey: " SURPRISE ! C'est pour vous monsieur Carver, un cadeau de la part de nous tous ".
Carver: " ...POUR MOI ? Un cadeau, vraiment ? ...Je ...je ne sais quoi dire. A part merci...merci beaucoup à tous ".

Pour la première fois depuis longtemps, le vielle homme de lettre retrouve le sourire et à confiance vis à vis des personnes qui l'entoure. Ses yeux rayonnes de bonheur.
L'espace d'un instant, la bande d'adolescent oublie leur grave problème et se consacre uniquement au bonheur de leur ainé.

[ Retour dans la cuisine du Bed and Breakfast ]

Une heure plus tard dans la cuisine, l'euphorie de la fête à passé et la bande tente de se ressaisir face à leur grave problème.


Pacey: " Je voudrais pas trop vous alarmez mais ils nous restent moins d'une heure avant que le taxi de notre ami vienne le cherché ".

Joey dans l'entrebaillement de la porte qui sépare la cuisine du sallon regarde monsieur Carver, il semble dormir paisiblement, la mallette est à ses pieds.

Joey: " On dirait qu'il dore, c'est peut être le moment ? Qui y va ? ".
Dawson: " La clé ! Il nous faut la clé pour ouvrir la mallette...Je crois quelle est dans l'une des poches à l'avant de son pantallon ".

Jen: " Le probléme est donc reglé, c'est donc un garçon qui si colle. Pacey, Dawson ou Jack ? ...Pacey est certainement le plus doué mais c'est derniers temps, son talent est remit en question. Dawson à tendance à être maladroit. Quant à Jack... Jack ! Mais tu serais parfait pour cette mission, en plus si tu te fais prendre, on pourra toujours dire que tu voulais tater ... ".

Jack: " Stop ! Il en est hors de question. Pourquoi ce serait moi ? Ca ne me concerne pas, ma copie est déja dans la mallette et ... ".
Dawson: " Je vais y aller ".

Joey: " Quoi ? Dawson qu'est ce que tu racontes ? Pas toi, tu es vraiment le moins doué de nous pour faire ça ! ".

Dawson: " C'est justement parceque tout le monde me croient incapable de faire ça que je suis la personne idéale, si quelqu'un me surprend, j'arriverais plus facilement à la convaincre que si elle était tombé sur Pacey ou Jen ".

La bande se rend à l'évidence que Dawson n'à pas tord. Ils préparent ensuite méticuleusement leurs plans. Pacey, Jen et Jack sont chargés de monter la garde à chaque point clé: portes, escaliers. Tandis que Joey et Dawson sont dans la cuisine. Après milles conseils, Joey laisse partir Dawson vers la cible. L'adolescent arrive rapidement vers le vielle homme au visage paisible, heureux et détendu. Joey suit chaque geste de son ami. Dawson décide dabord de s'assuré que le brave homme dore belle et bien avant de lui faire les poches. Pendant ce temps Joey cachée derrière la porte, assiste à la scène. Elle voie son ami tendre l'oreille pour voir si l'homme dore profondément puis Dawson de plus en plus bizarre semble lui prendre le pouls. La jeune femme à peur qu'il finisse par le réveiller avec ses singeries. Soudain Dawson donne des petites tapes sur les joues de l'inspecteur académique, Joey s'arrache les cheveux. Les Baffes se succédent dans cette scénes surréalistes, Joey devenue complètement hystérique se précipite sur son ami pour l'arrêter.

Joey: " MAIS TU ES DEVENU COMPLETEMENT DINGUE ? Qu'est ce que tu essayes de faire ? Tu veux le tuer ? ".

Au même moment, le corps inerte de Carver dégringole sur le sol. Il est mort ! Joey est sans voix.

FIN DU FLASH BACK


[ Retour dans le présent quelques heures après l'enterrement de l'inspecteur académique ]

La scène prend place dans la chambre de Dawson. Les deux âmes soeurs toujours en vêtement de deuil noir sont assis sur le lit. Ils ne se parlent pas. A l'extérieur des bruits semblent indiqués que quelqu'un est en train de monté à l'échelle. C'est Pacey qui rate son entrée dans la chambre et s'étale sur le plancher.

Pacey: " Je vais finir par réelement le vouloir ce maudit diplôme ".

Dawson se leve et tend sa main à Pacey pour l'aider à se relever.

Pacey: " Merci, Dawson ".
Dawson: " Non, c'est à moi de te dire merci Pacey. Tu as été extraordinaire l'autre jour, incroyablement calme. Pendant que tout le monde paniquaient, toi, tu as eu la présence d'esprit de t'occuper de tout. Si tu n'avais pas été là, je sais pas ce qu'ont seraient devenu ".

Pacey: " Arrête Dawson, tu vas me faire rougir, je n'est rien fait d'extraordinaire. J'ai ramassé la mallette, j'ai collé nos feuilles d'examens à l'intérieure, j'ai mis la mallette dans la chambre de monsieur Carver, j'ai ensuite fermé la chambre à clé et pour finir, je lui est remis les clés dans sa poche...La routine, je fais ca tous les jours avec mon père quand je lui emprunte sa voiture ".

Joey: " Arrêter de vous lancez des fleurs tous les deux ! C'est pas le moment ! On sait pas de quoi il est mort, si ca se trouve c'est de ma faute ".

Pacey s'assis à côté de joey dans le lit. Tandis que Dawson se tient en face d'eux adossé à sa télévison.

Pacey: " Tu as raison Joey, je sais pas qu'est ce qui la tué ? La soupe, le gâteau ou la séance d'apnée dans le lac ".

Dawson réflechit un long moment, le regard vers le sol puis il leve ses yeux vers ses amis.

Dawson: " Et si tous simplement il était mort parcequ'il avait fait la paix avec lui même ? L'espace d'une journée, il à trouvé graçe à nous, ce qu'il à cherché toute sa vie. C'est à dire la possibilité de revivre son enfance et d'apprendre à refaire confiance au monde des adultes ".

Pacey: " C'est possible Dawson, c'est même probable... Je trouve ca à la fois triste et effrayant ".

Joey: " Qu'est ce qui y à d'effrayant la dedans ? ".

Pacey: " Je parle de nous Joey. Cette homme à passé sa vie à regretter l'époque de son enfance, à cause de ca il n'à pas put avancer. Tout simplement parcequ'il s'avait qu'il ne pourrait jamais faire mieux, la vie ne serait plus jamais aussi belle, sa famille, ses amis...et si ca nous arrivaient ? ".

Dawson: " Ca ne nous arrivera pas ! ".

Pacey: " Dawson, qu'est ce que tu en sais ? Qui peut dire dans quelle état d'esprit il sera dans vingt ou trente ans ? ".

Dawson: " Ca ne nous arrivera pas parceque nous sommes différents de lui. Parceque nous avons fois en l'avenir et en notre amitiés. Cette homme ne devait pas avoir d'amis du moins pas de vrai amis. Sa famille était tous pour lui et quand il l'ai à perdu, il à perdu son envie d'avancé. Nous sommes différents de lui, nous avons des familles qui nous aiment et des amis pour nous soutenirs. Je crois que le plus important c'est d'avoir la fois en l'avenir ".

Pacey: " Espérons que l'avenir soit aussi radieux que les années passés, de toute façon les dés sont jetés, on aura les résultats de l'examen bientôt ".

Joey: " Je suis pas prête d'oublier cette histoire...Mais au faite et la copie de Drue ? Il nous avait dit qu'il nous dénoncerait si sa copie n'était pas prise ".

Pacey: " Les dés sont jetés Joey...Les dés sont jetés ".

Dawson monte avec eux sur le lit, ils se sourient les uns les autres puis après un petit moment, ils s'allongent tout les trois sur le lit en fixent le plafond. Joey est entre eux deux et l'espace de quelques minutes, les trois amis s'imaginent un futur radieux ou ils pourraient grandir, entouré de leurs amis.

[ Le centre ville de Capeside au milieu de l'après midi ]

La scène prend place en face du commisserriat, quelqu'un est assis sur un banc, cette personne tient une lettre dans ses mains qui est destiné au shérif de la ville. L'enveloppe ce ballade d'une main à l'autre nerveusement. Il s'agit de Drue. Le jeune homme ne tient pas en place, son visage ne cesse de changer d'expression, tantôt il semble furieux puis un instant après il sourit nerveusement. Drue vérifie une nouvelle fois le contenu de l'enveloppe: il y à une lettre de dénonciation, le sujet original de l'examen et un recu d'une imprimerie pour la duplication des feuilles d'examens. Drue referme la lettre puis se leve. Le feu des piétons est rouge, il doit attendre. Le temps passe et le feu passe au vert mais Drue n'avance pas et finit par jeter son enveloppe dans une poubelle publique à côté de lui. Il décide de partir mais au même moment, de l'autre côté de la rue, Jack et Jen passent par là, ils sont de trés bonnes humeurs, ils ne le voient pas.

Drue: " Il ne faut pas vous génez. Le malheur des uns fait le bonheur des autres on dirait ? ".

Le jeune homme plonge sa main dans la poubelle, récupére sa lettre puis se dirige vers le commisserriat. Une fois à l'intérieur, il marche vers l'accueil pour déposer sa lettre. L'agent de service répond aux questions d'un petit garçon. Drue pose la lettre sur le présentoire et part. L'agent sans rend compte quelques secondes plus tard.

Policier: " Qu'est ce que sait que cette enveloppe ? C'est le jeune homme brun qui est entrée il y à un instant qui la déposé ? ".
Buzz: " Oui, celui qui se prend pour un gros dure ".
Policier: " C'est jeune, ils ne savent pas lire les panneaux ma parole ".

Au dessus de l'accueil, un panneau explique qu'il est interdit de déposer quelque chose à l'accueil sans présenter une pièce d'identité.

Buzz: " Je peux le rattraper si vous le voulez monsieur l'agent ? ".
Policier: " Toi on voit que tu as été scout, daccord ramene lui son enveloppe et tu lui dit, que l'on accepte rien tant qu'on à pas vu de pièce d'identité... ET TU FAIT ATTENTION EN TRAVERSENT PETIT ! ".

Buzz rattrape vite Drue qui vient de s'acheter une glace.

Buzz: " Est toi la terreur ? ".
Drue: " Tu t'adresses à moi petit bonhomme ? ".
Buzz: " On ta pas apprit à lire à l'école ? L'agent à l'accueil du commisserriat n'accepte pas les lettres sans qu'on lui présente une piéce d'identité ! ".
Drue: " Si ce n'est que ca, je vais la lui montré ma piéce d'identité, donne moi mon enveloppe ".

Buzz regarde la glace de Drue et Drue regarde la lettre dans la main de Buzz.

Buzz: " Tu m'achetes une glace ? ".
Drue: " En quelle honneur ? Allez passe moi ma lettre maintenant avant que je m'énerve ! ".

Buzz sourit et tend la lettre à Drue, Drue n'à pas le temps de tendre sa main que Buzz est déja loin.

Drue: " Mais c'est pas vrai ! Quelle teigne ce gosse, rend moi cette enveloppe tout de suite ! ".
Buzz: " Tu n'as pas dit s'il te plait ? ...Tu ne me rattraperas pas ! ".

Drue et Buzz se poursuivent pendant près d'une minute et ce jusqu'à ce que Buzz perde l'enveloppe qui finit dans les égouts de Capeside.


Fin de la Fan Fic: Passe ton Bac


Appréciation : C’est un sujet original et qui n’a encore, il me semble jamais été exploité. L’histoire se lit assez facilement, certains personnages gardent la même fougue verbale que dans la série, en particulier Drue et Jen, ce qui fait plaisir à lire. Toutefois, les indications sont parfois implicites et on peu avoir du mal à les retrouver. Une chose que je trouve dommage aussi, c’est que l’on passe toute l’histoire à se demander si oui ou non ils vont réussir à intégrer leurs copies aux autres et à la fin on ne sait même pas si ça a servit à quelque chose et s’ils ont obtenu leurs examens. Autre chose aussi, Joey semble dire à Dawson que tout n’est pas perdu entre eux mais après tu n’abordes plus ce sujet, on dirait qu’elle attends quelque chose de Pacey, mais pareil, ce côté-là non plus n’est pas plus explicite. Malgré tout, ton histoire est assez plaisante à lire et a au moins le mérite de divertir un peu.
Ecrit par Marjo 
Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (14:28)

Ah mais je suis encore trop jeune pour bosser. J'aime bien les curieuses vu que j'en suis une donc tu vois....

Sonmi451 (14:30)

Oh mais tu fais bien des études?

stanary (14:31)

Oui par contre je fais bien des études t'inquiète pas

Sonmi451 (14:31)

Alors c'est tu bosses mais c'est pas rémunéré.

Sonmi451 (14:32)

et donc des études de quoi? ^^

stanary (14:32)

Oui j'avais pas vu ça comme ça mais t'as raison.... c'est nul !

Sonmi451 (14:33)

j'ai toujours raison même quand j'ai tord

stanary (14:37)

Oui c'est bien d'espérer...

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

billy (18:53)

Plus que quelques jours pour venir participer au concours de la photo de bienvenue du quartier Castle. Venez vous affronter avec les plus créatifs ^^

CastleBeck (19:15)

Billy : Je crois que ton message irait plutôt dans la room HypnoPromo maintenant
D'ailleurs, il faut que je me dépêche pour finir ma participation...

Chaudon (19:39)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Titepau04 (20:22)

Chaudon, tu t'es trompée de room !!!!

Titepau04 (20:23)

T'ai trompé*

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play