VOTE | 149 fans |

#610 : Arrêtez-moi si vous pouvez

Titre en VO : "Merry Mayhem" - Titre en VF : "Arrêtez-moi si vous pouvez"
¤ USA : diffusé le 11/12/02 - France : diffusé le 09/08/03
¤ Scénario : Tom Kapinos- Réalisation : David Petrarca


Après l’épisode spécial Halloween, voici celui de Noël.
Dawson invite tout le monde chez lui à Capeside pour fêter Noël mais on ne peut pas dire que se sera vraiment un joyeux Noël.
En effet, le père de Joey se comporte plutôt mal avec Eddie, Dawson découvre que Natasha l’a trompé, Pacey a des problèmes avec Doug, jaloux de son succès et Audrey, complètement saoule, critique tous ses amis et cause quelques dégâts chez Dawson…

Plus de détails



L’épisode commence par Joey qui interroge Eddie sur ses goûts et elle découvre qu’ils n’ont rien en commun. Puis, ils parlent du sexe et Joey lui demande de venir avec elle à Capeside pour Noël. Malgré le fait qu’il trouve que c’est trop tôt, il accepte d’accompagner Joey et Eddie taquine Joey sur le fait que le sexe est une arme.

Dans sa chambre, Joey fait son sac quand Audrey la rejoint et lui dit qu’elle a manqué son vol car elle était au bar de l’aéroport. Joey invite alors Audrey à venir avec elle au repas de Noël de Gale et Dawson. Bien que réticente au début, Audrey finit par accepter en apprenant que le père de Joey y sera.

Puis, Joey s’en va dans la salle de bain pendant qu’Audrey sort une bouteille de son sac et en boit une gorgée. Pacey, lui, arrive chez lui avec une nouvelle BMW et Doug a l’air surpris. Pacey continue à taquiner son frère sur sa sexualité et il lui parle de son nouveau travail.

Dawson, lui, décore son sapin quand Natasha le rejoint et l’embrasse. Cette dernière lui parle de Gail et du fait qu’elle est curieuse de connaître ses intentions vis-à-vis de son fils. Et Natasha va rejoindre Todd dans la cuisine pendant que Gale va rejoindre son fils dans le salon.

Gail lui demande alors quelle type de relation il entretient avec Natasha et Dawson lui répond qu’il ne sait pas où ça va le mener. Puis, Gale le taquine sur le fait qu’elle n’aurait jamais pensé que son fils viendrait à la maison avec sa petite amie actrice et son directeur à Noël.

Ensuite, Gail et Natasha vont en cuisine pendant que Todd dit à Dawson que sa mère est super et il lui demande s’il peut sortir avec elle. Au Bed & Breakfast, Joey est réveillée par Alexander quand son père la rejoint en lui souhaitant un joyeux Noël et en lui disant que quelqu’un l’attend dehors. Là bas, elle voit Eddie, un sourire au visage.

Pendant ce temps, Audrey boit encore et va rejoindre Mr Potter. Elle a vraiment l’air saoule et le père de Joey lui demande ce qu’elle sait d’Eddie. Audrey lui répond alors que Joey l’aime bien et elle lui demande comment était la prison.

Sur le porche, Eddie et Joey sont enlacés et ils se disent qu’ils se sont manqués mutuellement et il parle du fait qu’il devrait la présenter à son père. Puis, Joey part le présenter à son père. Là bas, Mr Potter dit à Joey que Bessie a besoin d’elle et Joey laisse Eddie et son père en tête-à-tête. Mr Potter fait donc subir un véritable interrogatoire à Eddie et ce dernier lui dit que sa fille est formidable.

Natasha, elle, rejoint Dawson dans sa chambre et elle lui propose de faire l’amour dans sa chambre d’enfant, elle commence à l’embrasser mais il l’arrête. Il lui parle alors de Max Winter et du fait qu’il l’a vu sortir de sa chambre et qu’elle lui ait menti en disant qu’elle avait regardé seule la TV dans sa chambre.

Natasha lui dit qu’elle s’est juste amusée mais Dawson n’apprécie pas sa réponse et Natasha se moque de lui et part en claquant la porte.

Plus tard, Joey et Eddie sont sur le pas de la porte de Dawson et Joey le rassure sur Dawson, sur le fait qu’il n’a pas à s’inquiéter. Et Eddie lui dit qu’il devrait passer plus de temps avec son père mais au moment où il allait poursuivre, Joey l’interrompt et lui dit qu’elle l’aime. Et Eddie lui dit que Mr Potter a vraiment l’air super pour ne pas contrarier Joey.

Pendant ce temps, à l’extérieur de chez Dawson, Doug conduit la voiture de son frère et il lui dit que toute la famille est un peu surprise face au nouveau Pacey. Puis, Pacey offre une montre très chère à son frère et Doug lui dit que le fait qu’il vienne avec une nouvelle voiture, des vêtements chics et de beaux cadeaux semble être un peu trop beau pour être vrai.

Pacey réagit alors très mal et lui dit qu’il l’accuse de faire des choses pas tout à fait légal car ils ne sont pas capables de reconnaître qu’ils sont fiers de lui. Doug lui répond alors qu’il ne voulait pas dire ça, il peut-être jaloux ou il s’inquiète juste pour lui.

Dans la salle de bain, Audrey prend une pilule et va rejoindre les autres, elle a l’air saoule et Jen lui demande si elle a bu. Audrey lui répond que oui et demande où est Jack et Jen lui apprend qu’il est en Europe avec Andie et son père.

Puis, Gail demande à Grams de dire les grâces mais Todd, visiblement soûl lui aussi, insiste pour les dire. Il parle alors de son métier, du fait qu’il est connu et il remarque Jen. Il lui demande alors s’ils ne se connaissent pas et elle lui répond qu’ils ont fait le voyage Boston- New-York ensemble.

Il lui demande ensuite s’ils ne sont pas sortis ensemble mais Jen lui répond que non. Todd reprend donc sa prière en remerciant Gale de les avoir invités et du fait qu’il aime bien Dawson et il poursuit ses grâces en voulant parler de la relation Dawson/Natasha mais Dawson l’interrompt.

Puis Mr Potter dit qu’il est vraiment très impressionné par ce que Dawson est devenu et il lui demande s’il n’a pas un travail pour Eddie. Eddie refuse mais le remercie tout de même en disant que le cinéma n’est pas son truc.

Mr Potter lui demande alors ce que c’est son truc mais Joey l’arrête. C’est ce moment que choisi Audrey pour poser une question à Mr Potter sur la prison et elle lui demande alors pourquoi il pense qu’Eddie n’est pas assez bien pour sa fille.

Joey lui dit alors de se taire mais Audrey ne l’écoute pas et Pacey s’interpose. Malheureusement, Audrey lui dit de se taire et Jen essaye alors de lui parler du fait qu’elle a un problème. Mais Audey lui rétorque qu’elle est désolée d’avoir couché avec l’homme de ses rêves et Jen lui demande alors ce qu’elle fait ici.

Audrey lui dit alors qu’elle a manqué son vol et Gale lui propose de s’allonger mais elle refuse. Puis, elle commence à dire qu’ils sont tous hypocrites, d’abord Pacey et Dawson font comme s’ils s’aimaient bien alors qu’ils n’ont jamais reparlé de l’incident où ils se détestaient.

Ensuite, elle parle de la relation Dawson/Joey et elle dit à Pacey qu’elle est désolée de lui avoir brisé le cœur et elle ajoute qu’il est temps pour lui de grandir. Puis, elle s’en va en leur souhaitant un Joyeux Noël et en prenant les clés de voiture de Pacey.

Elle monte alors dans la voiture de Pacey et accélère tandis que Doug réalise qu’elle a pris les clefs de Pacey. Soudain, on entend un énorme bruit, c’est Audrey qui s’est crashée en voiture dans la maison de Dawson.

Plus tard, sur le porche, Pacey essaye de persuader Doug de passer cette histoire sous silence et Doug dit à son frère que sa petite amie a des problèmes et qu’elle a besoin d’aide. Mais Pacey lui répond qu’Audrey n’est plus sa petite amie et qu’elle le déteste maintenant.

Puis, Doug lui dit qu’il a beau avoir un nouveau travail, de jolis vêtements, il est toujours le même Pacey, il veut qu’il oublie l’affaire Audrey même si elle va continuer à boire et conduire de nouveau. Il ajoute que la prochaine fois, ça ne se terminera pas aussi bien et que si quelqu’un lui demande, il n’a qu’à dire que comme c’était une nouvelle voiture, il a perdu le contrôle.

Pacey le remercie et Doug lui dit que même s’il ne lui en a jamais parlé quand il était cuisinier l’année dernière, il était fier de lui et il l’admire dans un certain sens.

Dans la chambre de Dawson, Jen rejoint Audrey et elle lui demande si elle veut qu’elle appelle ses parents mais Audrey refuse. Jen lui demande alors pourquoi elle est en colère et Audrey se moque d’elle en lui disant qu’elle n’a pas besoin d’impressionner CJ car il n’est pas là.

Et Jen lui répond qu’elle essaye juste de l’aider mais Audrey lui rétorque qu’elle est malade et fatiguée d’eux car ils ont seulement remarqué qu’elle n’allait pas bien maintenant. Et avant que Jen ne parte, elle ajoute qu’avec des amis comme eux, elle n’a pas besoin d’ennemis.

Natasha, elle, s’apprête à partir quand Dawson la rejoint. Elle lui explique qu’elle retourne à Los Angeles et Dawson lui dit qu’il est désolé mais elle lui répond qu’il n’a pas à l’être car elle a couché avec Max Winter. Elle ajoute qu’elle pensait qu’ils ne faisaient que s’amuser, elle ne l’aime pas et elle est trop jeune pour véritablement s’engager. Elle lui souhaite un joyeux Noël avant de partir.

A l’extérieur, Joey et Eddie sont assis sur les marches et Eddie lui dit qu’il ne pense pas qu’il devrait venir avec elle. Son père ne l’aime pas, ce n’est pas l’homme parfait. Joey lui répond qu ‘il n’a pas besoin de l’être et Eddie ajoute que c’était trop tôt, il n’aurait pas dû venir ici.

Puis, il dit que si elle était venue chez lui, elle aurait impressionnée toute sa famille et ils se demanderaient ce qu’elle fait avec lui et ils penseraient qu’elle lui briserait le cœur. Joey lui répond alors qu’elle n’a pas l’intention de lui briser le cœur et Eddie lui souhaite un joyeux Noël avant de partir.

Après son départ, elle s’apprête à rentrer quand elle aperçoit Dawson sur le quai et elle va le rejoindre. Elle lui dit qu’elle ne penserait pas qu’ils ne se parleraient plus jamais avant de coucher ensemble et elle s’excuse.

Dawson lui répond de ne pas s’inquiéter et Joey ajoute que malgré le fait qu’elle le détestait après ce qui s’était passé, elle savait qu’elle pouvait compter sur lui si elle avait besoin d’aide. Puis, ils se disent qu’ils ne se détestent pas vraiment et l’épisode se termine par Dawson passant un bras autour des épaules de Joey et cette dernière appuyant sa tête contre lui pendant que la neige commence à tomber.


Résumé écrit par Annabelle. Grand merci.
[Scène: La vitrine d'un magasin de jouet. La caméra fait une vue panoramique d'une ville miniature qu'ils ont installée dans la vitrine. La caméra passe de bâtiments en bâtiments et finalement on voit Joey qui regarde l'installation dans la vitrine avec Eddie.]
Joey: [voix off] Il était une fois dans une galaxie pas très différente de la nôtre, une fille. Cette fille n'avait rien d'extraordinaire. Elle était, d'après elle, une fille relativement simple, pourtant elle était maudite. Pour autant qu'elle puisse s'en souvenir, sa vie romantique avait quelque chose de désastreux. Les garçons sont tombés trop durement, trop vite ou pas du tout. Elle avait abandonné depuis longtemps l'idée d'une relation qui fonctionne, c'est pourquoi, pendant l'hiver de sa 19iéme année, elle était étonnée de se trouver en compagnie d'un garçon qui lui donnait l'impression que la malédiction avait été soulevée…si seulement temporairement.
Joey: Heh heh he alors... chocolat ou vanille?
Eddie: Chocolat.
Joey: Gâteau ou tarte ?
Eddie: Tarte.
Joey: Coca ou Pepsi?
Eddie: Coca.
Joey: Noël ou Halloween?
Eddie: Halloween.
Joey: Ça se confirme. Nous n'avons rien en commun.
Eddie: Et bien, le sexe, ça va..
Joey: S'il te plaît, j'ai eu de meilleurs relations à l'école primaire.
Eddie: Ok. On a fait le test de compatibilité de Cosmo ce mois-ci? On ne pourrait pas juste vivre nos vies ?
Joey: M! Pas si vite. J'ai encore une question..
Eddie: Ok, pouce.
Joey: Noël à Boston dans ton sordide petit appartement ou Noël à Capeside avec nos compliments ?
Eddie: Heh heh.
Joey: J'ai dit ça tout haut, non?
Eddie: Ouais, à peu près.
Joey: Wow. Je suis juste passé dans ce monde où les filles mettent la pression à leur petit ami pour faire des choses avec elles et… j'ai parlé de toi comme mon petit ami. Je suis dans le pétrin. Je suis désolée.
Eddie: Excuses acceptées.
Joey: Tu sais… en ce moment… Eddie, je reporte ça. Je veux que tu rencontres ma famille disfonctionnelle. Je veux que tu m'aide à convaincre ma sœur retardée que nous devrions s'opposer à la tradition et jeter notre stupide sapin en plastique et en acheter un vrai pour changer. Est-ce que c'est mal ?
Eddie: Ok. D'abord, J'ai ma propre famille disfonctionnelle, donc je ne vais pas célébrer avec un plateau télé sous une ampoule nue, si c'est ce dont tu as peur. Et ensuite… je ne sais pas si c'est une si bonne idée dans les circonstances actuelles.
Joey: Quelles circonstances?
Eddie: Les circonstances de trop vite et trop tôt.
Joey: Nous sommes pareils, alors.
Eddie: Qu'est-ce que ça veut dire?
Joey: [rit nerveusement] ça veut dire que je suis typiquement une fille et, basé sur ce que tu viens de dire, tu es vraiment un mec typique.
Eddie: Hey, tu sais, rencontrer la famille est une grosse affaire, surtout à cette période de l'année. Je devrais probablement porter un genre de pull-over. Tu sais, comme les pull-over de vacances. Et je vais te dire, je hais les pulls. J'ai l'air stupide dans un pull.
Joey: Je parie que tu es mignon dans un pull
Eddie: Très bien, compte sur moi pour le week-end du président. Je serai là. Je te promets.
Joey: Bien. Mais ne pense pas qu'on fera encore l'amour.
Eddie: Heh heh heh!
Joey: Quoi?
Eddie: Quelle fille typique, utiliser le sexe comme une arme.
Joey: Ferme-là.
Eddie: Tu es très jolie. Je te l'ai déjà dit ?
Joey: Les compliments ne te mèneront nulle part.

[Générique]

[Scène: La chambre de Joey et Audrey. Joey fait ses bagages, quand Audrey rentre dans la chambre et surprend Joey qui ne l'attendait pas.]
Audrey: Permets-moi de compter toutes les fois où je me plante.
Joey: Qu'est ce qui c'est passé?
Audrey: J'ai raté mon vol, ce qui, à ma connaissance, n'arrive que dans les films, mais apparemment pas. Apparemment, ça peut arriver dans la vraie vie, aussi, particulièrement quand tu passe trop de temps au bar de l'aéroport se laissant payé un verre par un vilain Willy Loman.
Joey: Il n'est pas un peu trop tôt pour prendre un verre, Audrey ? Même pour toi ?
Audrey: Boire ne compte pas les jours où tu voles. Tu sais, je dois toujours être insolente pour voler dans les cieux amicaux, tu sais. Ça aide à faire taire les voix dans ma tête qui me disent que je suis à quelques secondes de descendre vers ma mort.
Joey: Je ne sais pas, Audrey. Tu ferais mieux d'être prudente. Tu pourrais bien passer le prochain semestre en réadaptation.
Audrey: Non, La réadaptation c'est pour les découragés.
Joey: Ok, Quel est le plan?
Audrey: Je ne pourrais pas avoir un autre vol avant demain. Noël en avion. Whoo, maman.
Joey: Alors pourquoi ne pas venir à la maison avec moi?
Audrey: Non. Vraiment, je ne peux pas. Ça ira.
Joey: Audrey, je ne vais pas te laisser passer la majorité de Noël ivre sur dans un avion avec un assortiment bariolé de voyageurs tristes.
Audrey: Pour être honnête, ça a l'air mieux que s'imposer pendant les vacances de quelqu'un d'autre.
Joey: Tu ne va t'imposer pendant les vacances. Crois-moi. La mère de Dawson invite tout le monde pour le dîner de Noël, ce qui à l'air de la recette pour un désastre, mais finalement nous serons tous ensemble.
Audrey: Je ne sais pas, Joey. Ok, il semble que la seule chose que j'ai fait ce semestre aliène tout le monde. Tu sais, et maintenant, tout à coup, je suis votre cas de charité de Noël. Et n'oublie pas que je suis déjà allé à Capeside, et franchement, c'était un ennui inutile.
Joey: Bien, tu prêche au chœur sur celui-là, mais tu viens toujours avec moi.
Audrey: Je ne sais pas.
Joey: Mon père sera là.
Audrey: Je pourrais lui parler de la prison?
Joey: Si tu veux.
Audrey: Très bien, tu m'as convaincue.
Joey: Ce sera amusement, je te promets.
Audrey : Bien, ce sera mieux.
Joey: Je reviens.
[Joey va dans la salle de bains et Audrey prend une bouteille d'alcool dans son sac et en prend une gorgée.]

[Scène: Devant la maison des Witter. Pacey s'arrête devant la maison dans une nouvelle BMW décapotable. Doug est dehors et la voit, il est surpris de voir que c'est Pacey qui conduit.]
Doug: Pacey, est-ce que c'est toi?
Pacey: Joyeux Noël, Dougie.
Doug: Oui, à toi aussi. Maintenant, si ça ne vous dérange pas, pouvez-vous me dire ce que vous avez fait de mon petit frère?
Pacey: J'ai assassiné ce voyou et mis son corps dans une poubelle derrière Le Homard Rouge au centre ville.
Doug: Ouais, c'est bien de la savoir. Bien, tu as l'air, euh…
Pacey: Chic, beau, hetero?
Doug: J'allais dire mielleux, répugnant, et obséquieux mais sûr.
Pacey: Ok. Ta sexualité, d'un autre côté, est aussi suspecte que d'habitude. C'est bon de voir que certaines choses ne changent pas, Doug.
Doug: Qu'est-il arrivé à la mustang ?
Pacey: J'ai fait une meilleure reprise. [Il ouvre le coffre et il est plein de cadeaux.] Et, euh, Tu penses que tu peux m'aider avec tous ces trucs?
Doug: Jeez, Pacey! Ne me dit pas que quelqu'un à une la mauvaise idée de te donner une carte de crédit?
Pacey: Bien, tu semble oublier que je travaille pour vivre.
Doug: Oh, c'est vrai. Donc tu as finalement abandonné la cuisine et tu as ouvert ta propre petite franchise de cocaïne.
Pacey: Si seulement c'était aussi glamour. Non, je suis un bourreau de travail comme toi. Excepté que quand tu rentres à la maison le soir tu as la satisfaction de savoir que tu as rendu le monde meilleur, moi j'ai juste une grosse liasse de billets. Elle est pas belle la vie?
Doug: Ha ha ha!

[Scène: La maison de Dawson. Dawson décore le sapin, quand Natasha se penche vers lui et l'embrasse.]
Dawson: C'était pour quoi ?
Natasha: Dois-tu remettre en cause toutes mes impulsions, tous mes caprices romantiques? Si tu veux savoir, c'était simplement un merci.
Dawson: Pour quoi ?
Natasha: Oh, pour m'avoir emmener dans le Centre pour un Noël américain "vielle école", pour m'avoir présentée à ta mère, qui je dois dire est un vrai voyage, et juste pour être toi. Je suis une fille chanceuse, Dawson.
Dawson: Est-ce que ma mère t'a cuisinée ?
Natasha: Pas tellement, non. Je pense qu'elle est curieuse de mes intentions.
Dawson: Qu'est ce que tu lui as dit?
Natasha: Et bien, j'ai dit, à part passer le nouvel An avec son seul et unique fils, je n'en sais rien et je m'en fiche.
Dawson: Joli coup.
Natasha: Mm-hmm.
Dawson: Heh! Tu penses qu'elle est en sécurité là-bas avec Todd?
Natasha: Oh, je pense que personne n'est en sécurité avec un Todd saoul et excité. Je vais m'en mêler.
Dawson: Merci.
[Elle va dans la cuisine et Gale sort pour rejoindre Dawson.]
Gale: Ah, bien, cette Natasha est un voyage.
Dawson: C'est, euh, une façon de le dire.
Gale: Donc, euh, qu'est-ce qui se passe entre vous?
Dawson: Qu'est-ce que tu veux dire, maman?
Gale: C'est sérieux? Est-ce que c'est ta petite amie ou quelque chose de sexuel et occasionnel?
Dawson: Ok, d'abord, c'est dégouttant. C'est…ensuite, je n'en ai aucune idée. Je ne sais pas. Je suis dans une relation, et je ne sais pas où ça me mène ou comment la définir.
Gale: Hmm. Et ça te convient?
Dawson: Je n'ai pas vraiment le choix. C'est juste…
Gale: Quoi, la façon dont on fait les choses en Californie?
Dawson: Euh, oui, apparemment.
Gale: Hmph. Bien, si quelqu'un m'avait dit qu'un jour mon fils ramènerai sa petite amie star de cinéma et un réalisateur de première catégorie pour Noël, je lui aurais rit au nez.
Dawson: Oui, moi aussi, probablement.
Gale: Tu sais qui aurait mis un coup de pied là-dedans, n'est-ce pas? Ton père.
Dawson: Oui. Il aurait adoré.
Gale: Bien que je ne pense pas qu'il aurait aimé voir ton patron tomber sur moi.
[Todd et Natasha se joignent à eux. Todd porte un plateau de lait de poule qu'il a fait.]
Todd: Maintenant accrochez votre lait de poule.
Gale: Je prendrais ceux là.
Todd: La recette favorite de ma mère. Allez, descendez-moi ça. [Dawson prend une grande gorgée, et voit que Todd a vraiment corsé le lait de poule] Maudit, Leery, je ne t'ai pas appris à boire mieux que ça?
Gale: Euh, si vous voulez m'excuser, je dois surveiller notre dîner.
Natasha: Vous avez besoin d'aide, Mrs. Leery?
Gale: Euh, non, mais vous pouvez me tenir compagnie, et vous pouvez me dire comment c 'est de travailler avec Max Winter. Est-il aussi beau en vrai ou...
[Gale et Natasha vont dans la cuisine.]
Todd: En parlant de belles choses, ta mère est une belle femme. Ça te dérange si je la drague?
Dawson: Quoi?

[Scène: Un montage de scenes. En premier Dawson, Gale, Lilly, Todd et Natasha assis dans le salon près de la cheminée. Ensuite Jen et Grams à l'église assise ensemble. Puis le B&B des Potter. Joey, Bessie, Alexander, Mr. Potter et Brodie sont tous assis près de la cheminée, installent le sapin et mettent les cadeaux autour. Audrey les regarde, pendant qu'elle est assise seule près de la fenêtre. Elle regarde dehors l'obscurité.]

[Scène: La chambre de Joey. Joey est endormie dans son lit, quand Alexander arrive en courant dans la chambre, et essaie de réveiller Joey.]
Alexander: Tante Jo, Tante Jo. C'est Noël.
Joey: Unh. Alexander. Chéri, je sais que tu es excité et tout, mais il est trop tôt pour ouvrir les cadeaux.
Alexander: Noooon.
[Il continue de la secouer.]
Joey: Oh, sois gentil avec tante Joey. Elle est très fatiguée. Sa folle amie Audrey l'a gardée éveillée toute la nuit.
[Mr. Potter rentre dans le couloir, et reste debout à les observer, puis Alexander s'en va en courant dans l'autre pièce.]
Mr. Potter: Joey.
Joey: Je sais. J'arrive. Qu'est ce qu'une fille doit faire pour avoir un peu de repos ici?
Mr. Potter: Bien, Joyeux Noël à toi aussi, chérie.
Joey: Oh, désolée, papa. Joyeux Noël. Bien, je suppose qu'on devrait y arriver, enfin. L'en fer n'a pas de furie comme un garçon de 4 ans le matin de Noël.
Mr. Potter: Pas si vite. Il y a quelqu'un qui t'attend devant la porte.
Joey: Bien, qui est-ce?
Mr. Potter: Je ne sais pas. Si j'étais toi, Je ne le ferais pas attendre plus longtemps. Il a l'air un peu nerveux.
[Elle se lève et Mr. Potter s'en va. Elle tend la main et attrape un gilet. Elle va vers la porte et remarque le sapin en plastique. Elle ouvre la porte et voit Eddie debout à côté de sa voiture. Comme elle sort sous le porche, elle voit qu'il a un vrai sapin attaché sur sa voiture et un grand sourire sur le visage.]

[Scène: le B&B des Potter. Audrey est dans la salle de bains fouillant dans la pharmacie, puis le ferme, et se regarde dans le miroir et prend une autre gorgée de sa bouteille d'alcool presque vide. Puis elle va dans le salon où elle trouve Mr. Potter. On peut dire vu la manière dont elle parle qu'elle est déjà ivre.]
Audrey: [elle soupire] Personne ne t'aime. Tu es une perdante. Et ne l'oublie jamais.
[Elle va dans le salon.]
Audrey: Hey! Où sont Tony et Maria? {référence à West Side Story}
Mr. Potter: Dehors sous le porche.
Audrey: Ohh. Abandonné pour le petit- ami encore une fois.
Mr. Potter: Que savons-nous de ce garçon, Audrey?
Audrey: Hmm. Il est aigri, appartient à la classe ouvrière. Je ne sais pas. Joey semble l'aimer.
Mr. Potter: Est-ce que c'est sérieux?
Audrey: Oh, bien, comme une crise cardiaque, car vous voyez, Eddie semble être capable d'incorporer tous les meilleurs éléments de Pacey et Dawson, donc c'est un petit ami potentiellement très dangereux.
Mr. Potter: Intéressant.
Audrey: En contrepartie, Mr. Potter. Que pouvez-vous me dire sur la prison?

[Scène: Dehors sous le porche. Joey et Eddie sont dehors et Joey est emmitouflée dans les bras d'Eddie, car ils regardent le paysage en discutant.]
Joey: J'avais raison, tu sais.
Eddie: A propos de quoi?
Joey: Tu es très mignon dans un pull.
Eddie: Ouais, et bien, je les déteste toujours.
Joey: Alors, qu'est ce qui t'as fait changer d'avis?
Eddie: Tu me manquais. Tu me manquais.
Joey: Bien, tu peux y aller maintenant. Je ne veux pas que tu sois au point critique de trop et trop tôt pour trop longtemps.
Eddie: Oh, tais-toi. Viens-là.
[Ils s'embrassent et Mr Potter arrive]
Mr. Potter: Ahem.
Joey: Heh heh heh. Salut, papa.
Mr. Potter: Ta sœur a besoin d'aide en cuisine.
Joey: Je pensais que Bodie était là pour ça. Oh. Ça va aller là dehors?
Eddie: Bien, tant que ton père promet d'être sympa avec moi.
Mr. Potter: Je serais gentil, je le promets.
Eddie: Ça va.
Joey: Ok.
[Joey rentre à l'intérieur les laissant seuls. Il y a de la tension dans l'air.]
Eddie: Ahem. C'est joli ici, huh?
Mr. Potter: Oui, ça l'est. Alors, euh, parlez-moi de vous, Eddie.
Eddie: Bien sûr. Que voulez-vous savoir?
Mr. Potter: Euh... Où allez-vous à l'école?
Eddie: Je n'y vais pas, actuellement.
Mr. Potter: Vous êtes diplômé?
Eddie: Non. Je n'y suis jamais vraiment allé. L'université et moi, ça fait deux, vous voyez.
Mr. Potter: Oui, je vois. Alors, que faites vous pour vivre?
Eddie: Bien, Je suis entre deux boulots en ce moment. Je tenais un bar pendant un moment, mais ça n'a pas marché. Donc, je pense que je prends un peu de recul, vous savez, trouver mon prochain boulot.
Mr. Potter: Je vois.
Eddie: Hey, vous savez, votre fille est formidable, Mr. Potter.
Mr. Potter: Oui, elle l'est.

[Scène: La chambre de Dawson. Il s'habille et commence à regarder les photos de la bande sur le mur, quand Natasha rentre dans la chambre.]
[La porte s'ouvre.]

Natasha: Ta mère est dans la cuisine, ta petite sœur fait la sieste, Todd est évanoui dans le salon, et le reste des invités ne doivent pas arriver avant une bonne heure. Aller, Dawson. Tu as du travail à faire.
[Elle le fait tomber sur le lit et se met à cheval sur lui.]
Dawson: Où allons-nous?
Natasha: Au paradis et en enfer, encore et encore. Nous allons faire l'amour dans ta chambre d'enfant, un endroit où tu as probablement fait l'amour seul avec toi-même.
Dawson: C'est si évident? Heh heh heh. L'idée de faire ça dans cette pièce ne te donne pas un peu la chair de poule ?
Natasha: Non, alors. Ça m'excite. Allez, citoyen.
[Elle commence à l'embrasser et descend vers son cou mais s'arrête quand Dawson est juste étendu là.]
Natasha: [elle soupire] Qu'est ce qui ne va pas?
Dawson: Rien.
Natasha: Je ne sens pas le degré d'enthousiasme approprié. Je ne semble pas avoir toute ton attention. C'est à cause de la chambre d'enfant? Car je pensais que ça aurait ajouté des sensations agréables à la chose, mais on ne doit pas le faire.
Dawson: Non, ce n'est pas ça.
Natasha: Alors, qu'est ce que c'est?
Dawson: Max winter.
Natasha: Bien, pas étonnant que tu ne sois pas ici avec moi, alors. Tu n'es pas supposé penser à une idole de matinée, Dawson. Tu essaie de me dire quelque chose sur ton orientation, peut-être?
Dawson: Tu sais de quoi je parle.
Natasha: [Elle soupire] Oui, je le sais. Et bien que ta jalousie sois mignonne et tout, tu n'as rien à craindre. Max Winter est loin d'ici.
Dawson: Tu m'as menti.
Natasha: De quoi tu parles?
Dawson: Tu m'as menti. Tu as dit que tu étais seule dans ta chambre en train de regarder la TV.
Natasha: Oui.
Dawson: Je l'ai vu quitté ta chambre.
Natasha: Donc, quel est ton avis?
Dawson: Mon avis est que ça me dérange. Ok, regarde, je-je-je pensais que je pourrais jouer le jeu et me taire, mais je ne peux pas, ok? Ce n'est pas ce que je suis. J'ai besoin de savoir ce que diable nous faisons.
Natasha: On s'amuse Dawson. Du moins... c'est ce que je pensais.
Dawson: C'est de la foutaise. Si on s'amusait seulement, tu n'aurais pas été si dérangée quand tu as découvert à propos de Joey.
Natasha: Bien, j'étais juste dramatique.
Dawson: Aller. Je ne te crois pas une seconde.
Natasha: Crois-le. C'est une question d'ego, Dawson. Aucune fille ne veut être plaquée par un mec qu'elle a embarqué pour s'amuser un peu, surtout quand c'est l'assistant réalisateur.
Dawson: Donc c'était ça pour toi un petit coup pour s'amuser.
Natasha: Ugh! Tu as tes règles en ce moment, Dawson?
Dawson: Je n'étais pas certain avant, maintenant je le suis. Toi-J'ai compris. Tu as un petit frisson pervers à tout gâcher.
Natasha: Tu sais quoi ? Heh. Tu me souffle, Dawson, car tu es là et tu dis ces choses incroyablement nobles, incroyablement auto grandissante sur comment tu ne veux pas jouer le jeu, quand la vérité est que tu m'emmènes chez toi pour Noël et tu ne peux pas me dire que tu n'as pas un petit frisson pervers à me montrer à ta famille et à tes amis. C'est vraiment honteux, Dawson, car un jour quand tu seras vieux et grisonnant et que le Viagra ne te fera plus aucun effet, et tu pourras regarder tendrement le temps où tu avais frappé le jour de cette actrice dans ta chambre d'enfant pendant qu'elle avait toujours son physique. Mais je suppose que c'est ce qui arrive quand on pense avec sa tête alors qu'on devrait vraiment penser avec son…bien, je pense que tu sais.
[Elle claque la porte.]

[Scène: Devant la maison de Dawson plus tard la nuit. Joey et Eddie marchent vers le porche.]
Joey: Merci.
Eddie: De rien. Donc, c'est le gars du concert de No Doubt qui est aussi le gars du plateau de cinéma ?
Joey: Dawson. Oui.
Eddie: Dawson. Bien. Oui, et pourquoi sommes-nous encore là?
Joey: Tout ira bien pour toi?
Eddie: Oui, je n'ai rien contre lui, et s'il me cherche, tu sais, je crois que je pourrais le prendre.
Joey: Je ne pense pas que ça aille jusque là, mais c'est bon à savoir.
Eddie: La question est, Joey, ce ne sera pas bizarre pour toi?
Joey: Bien, oui. Je veux dire, c'est ainsi. Ça a toujours été comme ça, mais ne t'inquiètes pas. On va avoir un agréable et poli repas de Noël, et après on s'en va.
Eddie: Quoi, pas de dessert ? J'aime les tartes, tu sais.
Joey: Comme je le rappelle. J'espérais qu'on pourrait trouver un peu de temps pour être seul ce soir.
Eddie: Oui, bien, tu sais, je dois un peu de temps avec ma famille, tu sais, mais je pensais que peut-être-
Joey: J'adorerais.
Eddie: Tu ne sais même pas ce que j'allais dire. Pour ce que tu en sais, tu pourrais avoir accepté un acte de congrès sexuel.
Joey: Donc tu ne me demandais pas de venir avec toi.
Eddie: Non, je te le demande.
Joey: Bien, comme j'ai dit, j'aimerais beaucoup.
Eddie: Cool. Et je te promets que ma famille sera beaucoup moins intimidante.
Joey: Qu'est ce que tu veux dire?
Eddie: Rien. C'est juste, tu sais, ton père est toujours aussi dur avec les prétendants éventuels?
Joey: Pourquoi ? Qu'est ce qu'il t'a dit?
Eddie: Nah, je plaisante. Oublies-ça.
Joey: Je ne vais pas oublier ça. Eddie, si mon père a été dur avec toi, je veux le savoir.
Eddie: Tu sais quoi? Il n'a pas été dur du tout. Il a l'air d'être vraiment très gentil.
[Ils rentrent dans la maison.]

[Scène: Devant la maison de Dawson. Pacey et Doug arrivent en voiture devant la maison et Doug conduit. Ils arrêtent la voiture et reste à l'intérieur en discutant.]
Doug: [Il rit] Sympa la balade, Pacey. Merci pour l'essai.
Pacey: Quand tu veux. Est-ce que le système de navigation n'est pas incroyable?
Doug: Oui, tu as raison. C'est incroyable.
Pacey: Hey, tu penses que papa a aimé son palm pilot? Car il n'a pas semblé si excité que ça.
Doug: Bien, je pense qu'il a été un peu submergé, Pace. Je pense qu'on l'a tous été.
Pacey: Hey, Il y a autre chose que je veux te donner. [Il sort une boite de la boite à gants] Je ne voulais pas le faire devant toute la famille, mais ouvre-le.
Doug: Pacey, tu as été extrêmement généreux. Je n'ai besoin de rein d'autre..
Pacey: Oh, aller. Ouvre-le. Tu vas adorer.
[Doug ouvre pour voir une montre très coûteuse.]
Doug: Pacey, c'est-c'est au-dessus de tout.
Pacey: Ouais, et, tu vois, maintenant tu peux te débarrasser de celle que tu as depuis la présidence de Reagan..
Doug: Hey, je vais te dire, j'adore cette montre, ok? Il y a la lumière et tout.
Pacey: Bien sûr, mais elle peut te donner l'heure au Portugal? Je ne pense pas.
Doug: Pace, je peux te demander quelque chose?
Pacey: Bien sûr.
Doug: Avec ton job, tu es en train de faire ton chemin?
Pacey: " En train de faire mon chemin"? On dirait que tu as 50 ans, Doug. On dirait papa.
Doug: Mets-toi à ma place, Pace. Tu arrives à la maison avec cette nouvelle voiture, tu as de nouveaux vêtements tapageurs, des cadeaux hors de prix pour toute la famille. Excuses-moi si ça semble un peut trop beau pour être vrai.
Pacey: Bien, bien. J'oubliais. Encore une autre raison pour laquelle ça fait chier d'être un Witter, car tu ne peux pas juste être content pour moi. Tu ne pourrais juste, je ne sais pas, dire que tu es fier de moi. Tu m'accuses d'être impliqué dans une quelconque activité illégale.
Doug: Pacey, je ne t'accuse de rien. Je me demande seulement ce que tu sais de l'endroit où tu travailles, c'est tout.
Pacey: Qu'est qu'il y'a? Tu devrais être heureux pour moi. Tu es jaloux ou quoi? C'est à propos de combien d'argent j'ai gagné?
Doug: Je ne sais pas. Peut-être que tu as raison, Pace. Peut-être que je suis jaloux, je ne sais pas. Ou peut-être que je m'inquiète juste pour toi.

[Scène: La salle de bains de Dawson. Audrey fouille dans la pharmacie et prend une boîte de médicaments, et prend des cachets. Elle les avale avec un verre d'eau.]
Audrey: [Elle fredonne "Santa Claus is coming to town"] Santa Claus is coming to town
[Elle descend dans la salle à manger où tout le monde est déjà là. Elle titube en marchant ce qui montre qu'elle est déjà saoule.]
[tout le monde discute]
Audrey: Donc, où est jack, bon sang?
Jen: Es-tu ivre?
Audrey: Oui, mais ça n'explique pas où est Jack.
Jen: En Europe avec son père et Andie.
Audrey: Imbécile.
[Elle s'assoit sur une chaise où Grams allait s'asseoir.]
Gale: Evelyn, voudriez-vous dire les grâces?
Todd: Ça ne me dérangerait pas de nous mener dans la prière, Gale.
[Todd est déjà saoul.]
Gale: Oh, bien, ça serait adorable, Todd. Merci.
Todd: Cher bien-aimé, nous sommes réunis ici aujourd'hui pour célébrer la naissance de ton fils. Maintenant je suis désavantagé ici. Ne connaissant aucun d'entre vous, je suis sûr, vous savez qui je suis. Je suis un réalisateur, célébrés sur tous les continents, mais je ne connais aucun d'entre vous, ce qui est amusant car les gens comme vous, les gens normaux, sont mon public cible.
[Il remarque Jen assise de l'autre côté de la table]
Todd: A part toi, la blonde. Tu me sembles très familière.
Jen: Vous m'avez dragué sur-sur un vol une fois de Boston à New York.
Todd: On l'a fait?
Jen: Non.
Todd: Tu es sûre? Parce que je me souviens d’une fille
Jen: [elle rit] Non, ce n'était pas moi.
Todd: C'est bien, ça aurait pu être embarrassant.
[Ils regardent les autres.]
Todd: Où j'en étais? Oh, oui, la naissance du Christ. Laissez moi commencé avec ce de quoi je suis reconnaissant. Je suis reconnaissant à Gale... pour nous avoir invité dans sa jolie maison. Et je suis reconnaissant à sa progéniture Dawson. Progéniture. Progéniture. Sa progéniture Dawson. Ce gamin a été un membre inestimable de mon équipe de production. Il m'a aidé dans une des productions les plus dures connues de Dieu et des hommes, et je l'aime. Je l'aime beaucoup, Dawson. Et la chose la plus drôle est qu'il a réussi à s'impliquer dans une relation sexuelle avec une belle femme, ce qui me fait penser à mon premier film actuellement, exceptée qu'elle était ce que nous appelons mineure, dans on ne parlera pas de ça.
Dawson: Todd?
Todd: Oui, Dawson?
Dawson: Et bien, on pourrait en finir?
Todd: Pardonnez-moi. Pardonnez-moi, Gale.
Mr. Potter: Je, euh, dois dire que je suis vraiment impressionné de ce que tu as fait de ta vie, Dawson. Je connais ce gamin depuis qu'il faisait des films avec une caméra vidéo. C'est vraiment étonnant de voir où il est arrivé.
Dawson: Merci, Mr. Potter. Ça signifie beaucoup.
Mr. Potter: Peut-être que vous avez quelque chose pour Eddie. Tu cherches du travail, Eddie?
Todd: J'aime Eddie. On n'a jamais trouvé de remplacent à Phil, non?
Eddie: Oui, bien, les films c'est pas vraiment mon truc, mais merci de penser à moi, Mr. Potter.
Mr. Potter: C'est quoi votre truc, Eddie?
Joey: Papa.
Mr. Potter: Quoi? Je suis curieux.
Joey: Non, tu ne l'es pas. Tu es un emmerdeur.
Mr. Potter: Joey.
Audrey: Mr. Potter?
Mr. Potter : Oui, Audrey?
Audrey : Je peux vous poser une autre question sur la prison?
Mr. Potter: Bien sûr, Audrey.
Audrey: Ouais. Alors... pourquoi vous ne pensez pas qu'Eddie soit assez bien pour votre fille?
Joey: Audrey. Ça suffit.
Audrey: C'est quoi ton problème, princesse? Je prends la défense de la sale Joe là-bas.
Pacey: Ça va mal se finir.
Audrey: Tu peux la fermer, Pacey?
Pacey: Tu dépasses les bornes, Audrey.
Audrey: Evidemment. Personne ne mange avec celui qui est parti, et vous montez tous sur vos grands chevaux, non?
Jen: Audrey.
Audrey: Oh, excellent. Quelqu'un d'autre à écouter. C'est quoi ton problème, Lindley?
Jen: Je pense que c'est toi qui as un problème.
Audrey: Oh. Tu es diaboliquement intelligente, Jen. Oh, chéri, tu es toujours bouleversé que j'ai couché avec le garçon de tes rêves? Parce que j'en suis désolée.
Jen: Qu'est ce que tu fais ici?
Audrey: J'ai raté mon vol, , ce qui vraiment pas de chance car si tu penses que passer Noël ici dans les montagnes de Walton est mon idée du bon temps, alors vous en êtes tous aussi loin que je le suis maintenant.
Gale: Audrey, pourquoi tu n'irais pas t'allonger?
Audrey: Oh, vous savez, merci pour ça, Gale, vraiment, mais je pense que je viens juste de commencer. Est-ce qu'un de vous a une idée de combien cette petite réunion est incroyablement hypocrite? Je veux dire, J'ai peut-être décollée avec un cocktail agréablement puissant de vodka et d'analgésiques-et merci, à propos, Gale, pour les analgésiques, mais je semble voir les choses un peu plus clairement que vous. Dawson. Pacey. Vous vous détestez tous les deux, non? Vous ne serez jamais capable de-de régler le petit désaccord entre vous, alors pourquoi vous vous donnez la peine de jouer cette comédie? Et Dawson et Joey, [Audrey rit] Vous êtes là, tous les deux, tout grand et tellement content de vous, et chacun avec votre petit ami à vos côtés, et tandis que, vous savez, Je vais vous dire que ça fait une jolie image, la vérité est que vous avez finalement couché ensemble, et vous n'avez jamais fait avec, et aucun de vous ne sera capable d'avoir une relation avec qui que ce soit tant que vous n'en aurez pas finit avec votre merde une fois pour toutes - comme pour toi, Pacey, je suis vraiment désolée que Audrey Hepburn à côté de toi ait brisé ton cœur il y a toutes ces années, et ça t'empêche de t'impliquer pleinement dans une relation adulte, mais tu sais quoi? Grandis un peu. Joyeux Noël,. Que la paix soit avec vous.
[Elle se lève et sort comme une furie de la pièce.]
Dawson: Bien, c'était amusant.
Todd: Joyeux Noël.
[Elle attrape les clés de Pacey sur la table près de la porte et sort dehors. Elle va vers la voiture de Pacey, et elle est vraiment très ivre maintenant, même laissant tomber les clés plusieurs fois en essayant de monter dans la voiture. Elle monte dans la voiture et démarre.]
[La voiture démarre]
[Elle accélère]
Doug: Pacey, ce n'est pas ta voiture?
[Elle commence à tourner autour de la maison quand elle se crashe dans la maison dans la pièce juste à côté de la salle à manger où tout le monde est assis.]
[Audrey sort de la voiture comme tout le monde se précipite pour voir si elle va. Elle sort avec un peu de sang sur les lèvres.]
Audrey: Ouais. Je pense que j'ai fais zag quand je devais faire zig.
[Elle marche vers le canapé et s'éffondre dessus.]

[Scène: Devant la maison de Dawson sur le porche. Doug et Pacey vont dehors pour parler seuls.]
Doug: Pacey, tu as une idée de ce que tu me demandes de faire?
Pacey: Oui, je te demande de la laisser en dehors de ça et laisser les choses aller.
Doug: Ecoutes-moi, ta petite-amie a de sérieux ennuis. Elle a besoin d'aide.
Pacey: Ok, ce n'est plus ma petite amie, et là maintenant elle me déteste, alors elle ne va rien écouter de ce que j'ai à lui dire. C'est la seule façon dont je peux l'aider, Doug.
Doug: Tu n'as jamais pensé que ce serait peut-être mieux pour elle si elle tombe dans les ennuis?
Pacey: C'est ridicule. Je te demande une faveur, et de toute ma vie, je ne t'ai rien demandé, mais je te demande ça. Doug, fais ça pour moi, ok? Laisse la partir. S'il te plait, Doug.
Doug: Tu veux prendre tous les torts pour ça?
Pacey: Oui, absolument.
Doug: [il rit]
Pacey: Quoi? Qu'est ce qu'il y a de drôle?
Doug: Non, rien. Rien. C'est juste que, euh-tu sais, Tu te donnes du mal pour changer, Pace? Tu sais, tu te laisses pousser la barbe, tu as un vrai travail, une voiture sympa, des fringues tapageuses, mais tu es toujours le même Pacey. Tu cherches toujours une solution rapide? Tu veux que je balaie ça sous le tapis? Bien, je le ferai. Je ne sais pas ce que ça va faire de bien car Audrey va boire et conduire un autre jour. Et tu sais quoi? Ça peut ne pas finir aussi bien la prochaine fois. Ok. Si quelqu'un demande, tu as fait ça. D'accord? Nouvelle voiture, tu as perdu le contrôle, tu es un idiot, les gens vont te croire. Crois-moi.
Pacey: Merci. Et je paierais pour tous ce qu'il faudra.
Doug: Oui, Jettes un peu d'argent car, tu sais, ça règle tout.
Pacey: Aller, Doug. Qu'est-ce que tu veux de moi?
Doug: Non, je ne suis pas dupe. Tu sais, peut-être que je ne t'ai jamais dit ça, Pacey, et si je ne l'ai pas fait, je suis désolé, mais l'année dernière, quand tu étais cuisinier, j'étais fier de toi. J 'étais content pour toi. Je t'admirais, Pacey. Il y avait quelque chose, je ne sais pas, d'honnête. Presque noble. Il faut croire que ça ne te convenait pas, non?

[Scène: la chambre de Dawson. Audrey est allongé sur son lit, Jen est debout dans la pièce la surveillant.]
Jen: [elle soupire] Comment tu te sens?
Audrey: A quoi je ressemble, Lindley?
Jen: A une épave complète et absolue.
Audrey: [elle grogne] Bien, ça résume bien, merci.
Jen: Tu veux que j'appelle tes parents?
Audrey: Non. Jen, si tu fais ça, si tu-Je jure que je ferais de te botter le cul jusqu'à New York le but de ma vie.
Jen: Ok. Pourquoi es-tu si en colère, Audrey?
Audrey: Ok, docteur Melfi, tu sais, est ce que c'est une triste tentative pour impressionner C.J.? Car, tu sais, la dernière fois que j'ai vérifié, il n'était pas là.
Jen: Non, j'essayais juste de t'aider.
Audrey: Et bien, ne le fais pas. Ok? Juste... prétend que je suis allée trop loin, ce qui n'est pas très loin de la vérité de toute façon. Je veux-juste être seule, Jen. Je suis si malade et fatigué de vous. Vous dites tous que vous voulez aider, mais c'est juste... poser, car aucun d'entre vous n'avait vraiment remarqué combien j'étais mal avant ce soir. Avec des amis comme vous, qui a besoin d'ennemis?
[Jen la laisse seule.]

[Scène: L'escalier devant la porte d'entrée. Natasha descend avec son manteau sur elle et son sac dans les mains. Elle met un mot sur la table près de la porte, quand Dawson arrive et la voit.]
Dawson: Hey.
Natasha: Hey.
Dawson: Où tu vas?
Natasha: Je rentre à L.A. Mon manager m'a eu une place sur le dernier vol.
Dawson: Tu vas t'en aller comme ça?
Natasha : Juste comme ça.
Dawson : Ecoutes, Natasha, Je suis désolé pour tout.
Natasha: Ne sois pas désolé. Tu avais raisons sur tous les points. J'ai couché avec Max Winter.
Dawson: C'est fantastique.
Natasha: Je suis juste honnête. Ce n'est pas ce que tu voulais?
Dawson: Oui. Honnêtement, je veux dire, c'est bien. C'est -
Natasha: Ecoutes, Dawson, je suis désolée si j'étais imprudente avec tes émotions. Je ne le voulais pas. Je pensais qu'on s'amusait. Je ne-Je ne t'aime pas. Je ne t'ai jamais aimé. C'est sympa. Coucher avec toi m'a fait me sentir sexy et belle, et, pour être honnête, je n'ai jamais pensé que ça durerait longtemps.
Dawson: Oui. Bien... tu sais quoi? Je ne t'aime pas non plus.
Natasha: Evidemment que non, idiot. Ecoutes, tu n'es pas fait pour ce genre de relations. C'est ce que j'aime chez toi. Je suis trop jeune et trop égocentrique pour être empêtrée dans quelque chose de si sérieux, et si je suis trop jeune, tu es beaucoup trop jeune. Tu sais, tu vas réaliser les rêves d'une fille un jour, d'une grande façon, c'est pourquoi je dois arrêter ça maintenant avant que je te brise le cœur et te transforme en cynique amer.
Dawson: Arrêtes de te flatter.
Natasha: [chuchotant] Oui. Joyeux Noël, Dawson. Oh. Todd s'est évanouie dans la salle de bains. Je suis presque sûre qu'il respire encore, mais tu devrais mettre un miroir devant lui pour être sûr.
Dawson: Merci.
Natasha: [chuchotant] Salut.

[Scène: Devant la maison de Dawson. Joey et Eddie sorte de la maison et s'arrêtent sur les marchent devant le porche.]
Eddie: Alors c'est à ça que tous tes Noëls ressemblent, Joey Potter?
Joey: Um, tu sais, pas vraiment. Habituellement on fume du crack et adore Satan. C'était plutôt insipide en comparaison.
Eddie: Euh, écoutes.
Joey: Quoi?
Eddie: Je ne pense pas que tu devrais rentrer avec moi, Joey.
Joey: Pourquoi?
Eddie: Car tu as pleins de choses à régler ici.
Joey: Pourquoi je sens un certain sous-entendu ici?
Eddie: Tu sais, ton père était un peu idiot ce soir. Tu sais, mais-Il n'avait pas tout à fait tort à propos de moi. Tu sais, je ne suis pas le meilleur mec sur cette planète pour sortir avec, Joey.
Joey: Qui t'a demandé de l'être? Qui sait ce que ça veut dire?
Eddie: ça veut dire que j'aurai faire confiance à mon estomac. Je ne devrais pas être là.
Joey: Pourquoi?
Eddie: Car c'était-c'était trop et trop tôt. Je n'aurais pas dû traiter avec un père qui pense que je suis un loser. Je n'aurais pas dû avoir affaire avec tous les fantômes des relations passées. C'est trop. Tu sais, je--je-nous avons besoin d'être dans l'ici et le maintenant.
Joey: Ok. Bien, alors, c'est ce que nous allons faire. Dorénavant nous serons dans l'ici et le maintenant, je te promets. Ok?
Eddie: Tu sais, la même chose se serait passée si tu étais chez moi, tu sais. Tu aurais rencontré ma famille, et ils auraient été très impressionnés, mais aussi très suspicieux car tu es belle à se damner, et ils se seraient demandés, "qu'est ce qu'elle fout avec Eddie?" Et après, quand tu serais partie... ils m'auraient pris à part et auraient dit, "qu'est ce que tu fous, chéri? Cette fille va te briser le cœur."
Joey: Eddie, je n'ai pas l'intention de te briser le cœur.
Eddie: Ouais. Joyeux Noël, Joey.
[Elle regarde Eddie partir, et elle se retourne pour rentrer quand elle remarque Dawson au bout de la jetée.]

[Scène: Au bout de la jetée. Joey arrive pour rejoindre Dawson qui est debout penché sur le bord en regardant dans l'eau.]
Joey: Je n'ai pas couché avec vous une fois et je ne vous ai plus jamais parlé?
Dawson: Vous savez, je pensais que c'était vous.
Joey: Désolée pour ça.
Dawson: Ne vous inquiétez pas pour ça. Ça m'arrive tout le temps.
Joey: Alors... Quelle nuit, hein?
Dawson: Ouais. Ouais. Ça remet les choses en perspective.
Joey: Qu'est-ce que tu veux dire?
Dawson: Et bien, tu sais, si Audrey a réussi à nous prendre tous dans flamme de gloire ce soir, j'ai horreur de penser que la dernière conversation significative que nous avons eu toi et moi était celle dans ta chambre.
Joey: Mmm. Oui. Elle avait raison à propos d'une chose, tu sais.
Dawson: Quoi?
Joey: On n'a jamais vraiment fait avec ce qui s'est passé. Je ne sais pas pour toi, mais je voudrais mettre ça dans une petite boîte et l'envoyer très loin d'ici.
Dawson: J'ai passé beaucoup de temps à essayer de comprendre comment tout ça est allé si mal.
Joey: j'ai passé beaucoup de temps à essayer d'oublier ce qu'on signifiait l'un pour l'autre.
Dawson: Assez juste. Je le mérite, je crois.
Joey: Non, tu ne le mérites pas, et en plus, Dawson, ça ne marche jamais. Une nuit comme ça, ça met vraiment les choses en perspective. Regarde... je pense quelquefois que c'est facile pour moi de te détester car je sais que tu es là-bas, et si quoi que ce soit m'arrive ou si j'ai vraiment besoin de toi, tu seras là pour moi.
Dawson : C'est vrai.
Joey: Dawson, si c'est vrai, comment ça se fait que nous finissons toujours par nous faire du mal?
Dawson: Et bien, on ne se fait pas de mal en ce moment.
Joey: Bien... en ce moment c'est une illusion, cependant. Maintenant, c'est une trêve. Mais tout de suite, je veux juste rester là et parler à la seule personne qui peut m'aider à comprendre pourquoi les choses se passent de cette façon. On pourra recommencer à se détester demain matin.
Dawson : ça ressemble à un plan. Je ne te déteste pas vraiment, tu sais.
Joey: Je ne te déteste pas vraiment non plus.
[Dawson met son bras autour d'elle et Joey pose sa tête sur son épaule. Ils commencent à regarder la neige qui commence à tomber.]
[Scene: A toy store window. The camera is panning across a miniature city they have set up in the window. The camera goes from building to building and finally pans out to see Joey looking in the widow at the display with Eddie.]



Joey: [Voice Over] Once upon a time in a galaxy not entirely unlike our own, there was a girl. There was nothing extraordinary about this girl. She was by her own estimation a relatively simple sort, yet she was cursed. For as long as she could remember, her romantic life had been something of a disaster. Boys either fell too hard, too fast, or not at all. She had long since given up on the notion of a functional relationship, which is why, in the winter of her 19th year, she was surprised to find herself in the company of a boy who made her feel as if the curse had been lifted... if only temporarily.



Joey: [Joey humming] Heh heh he so...chocolate or vanilla?

Eddie: Chocolate.

Joey: Cake or pie?

Eddie: Pie.

Joey: Coke or Pepsi?

Eddie: Coke.

Joey: Christmas or Halloween?

Eddie: Halloween.

Joey: That settles it. We have nothing in common.

Eddie: Well, the sex is good.

Joey: Please, I had better sex in elementary school.

Eddie: Ok. Are we done with this month's Cosmo compatibility test? Can we just get on with our lives?

Joey: M! Not so fast. I have one more question.

Eddie: Ok, shoot.

Joey: Christmas in Boston in your squalid little apartment or Christmas in Capeside with yours truly?

Eddie: Heh heh.

Joey: I just said that out loud, didn't I?

Eddie: Yeah, pretty much.

Joey: Wow. I just crossed a line into that world where girls pressure their boyfriends into doing stuff with them, and then-- I just referred to you as my boyfriend. I'm a mess. I apologize.

Eddie: Apology accepted.

Joey: You know... actually... Eddie, I take that back. I want you to meet my dysfunctional family. I want you to help me convince my retarded sister that we should buck tradition and throw out our stupid fake Christmas tree and get a real one for a change. Is--is that wrong?

Eddie: Ok. First of all, I have a dysfunctional family all my own, so I won't be celebrating with a TV dinner under a bare bulb, if that's what you're worried about. And second-- I don't know if it's such a good idea at this juncture.

Joey: What juncture is that?

Eddie: Well, the juncture of too much and too soon.

Joey: We're even, then.

Eddie: What does that mean?

Joey: [Giggles] It means that clearly I'm a typical girl and, based on what you just said, you're very much a typical guy.

Eddie: Hey, you know, meeting the family's a huge deal, especially this time of year. I mean, I'd probably have to put on some kind of a sweater. You know, like a holiday sweater. And I gotta tell you, I hate sweaters. I look stupid in sweaters.

Joey: I bet you look very nice in sweaters.

Eddie: All right, pencil me for president's weekend. I'll be there. I promise.

Joey: Fine. But don't think we're ever having sex again.

Eddie: Heh heh heh!

Joey: What?

Eddie: What a typical girl, using sex as a weapon.

Joey: Shut up.

Eddie: You're very pretty. Have I told you that?

Joey: Sucking up will get you nowhere.



[Opening Credits]



[Commercial Break]



[Scene: Joey and Audrey’s dorm room. Joey is packing a bag, when Audrey comes into the room and surprises Joey who wasn’t expecting her.]



Audrey: Allow me to count the ways in which I suck.

Joey: What happened?

Audrey: I missed my flight, which, to the best of my knowledge, only happens in the movies, but apparently not. Apparently, it can happen in real life, too, especially when you spend too much time in the airport bar letting creepy Willy Loman types buy you drinks.

Joey: Isn't it a little early to be knocking 'em back, Audrey? Even for you?

Audrey: Drinking doesn't count on days when you fly. You know, I always have to get sauced to fly the friendly skies, you know. It helps keep the voices down in my head that tell me I'm seconds away from plummeting to my death.

Joey: I don't know, Audrey. You better be careful. You might be spending the next semester in rehab.

Audrey: No, rehab, rehab is for quitters.

Joey: Ok, so what's the plan?

Audrey: Well, I couldn't get another flight out until tomorrow. Christmas on a plane. Whoo, mama.

Joey: So why don't you come home with me?

Audrey: No. Really, I can’t. I'll be fine.

Joey: Audrey, I'm not letting you spend the majority of Christmas day drunk on an airplane with a motley assortment of sad travelers.

Audrey: To tell the truth, it sounds way better than intruding on someone else's holiday.

Joey: Look, you wouldn't be intruding on anyone's holiday. Trust me. Dawson's mom is inviting everyone to Christmas dinner, which...sounds like a recipe for disaster, but at least we'll all be together.

Audrey: I don't know, Joey. Ok, it seems like the only thing that I have accomplished this semester is alienating everyone. You know, and now, all of a sudden, I'm your friggin' Christmas charity case. And let's not forget the fact that I've already done the Capeside thing, and quite frankly, it was a stultifying bore.

Joey: Well, you're preaching to the choir on that one, but you're still coming with me.

Audrey: I don't know.

Joey: My father's gonna be there.

Audrey: Can I ask him about prison?

Joey: If you want.

Audrey: All right, you talked me into it.

Joey: It'll be fun, I promise.

Audrey: All right. Better be.

Joey: I'll be back.

[Joey goes into the bathroom, and Audrey grabs a bottle of alcohol out of her bag and takes a quick swig]



[Scene: Outside the Witter Household. Pacey comes pulling up to the house in a new BMW convertible. Doug is outside and sees her, and is surprised to see that it is Pacey driving.]



Doug: Pacey, is that you?

Pacey: Merry Christmas, Dougie.

Doug: Yeah, right back at ya. Now, if you wouldn't mind, could you tell me what you did with my little brother?

Pacey: I murdered that punk and stuffed his body into a dumpster behind the red lobster in Centerville.

Doug: Yeah, good to know. Well, you look, uh...

Pacey: Hip, handsome, hetero?

Doug: I was gonna slick, sleazy, and smarmy, but sure.

Pacey: Ok. Your sexuality, on the other hand, is just as dubious as ever. Good to see that some things never change, Doug.

Doug: What happened to the mustang?

Pacey: It made for a most excellent trade-in. [Opens the trunk and it is full of gift.] And, uh, you think you can give me a hand with all this stuff?

Doug: Jeez, Pacey! Don't tell me somebody actually had the poor sense to give you a credit card?

Pacey: Well, you seem to forget, man, I actually work for a living.

Doug: Oh, right. So you finally bailed on the cooking thing and got yourself a nice little crack cocaine franchise.

Pacey: If only it were that glamorous. No, I'm a working stiff much like yourself. Except for that when you go home at night and you have the nice warm satisfaction of knowing you've made the world a better place, I just have a big, fat stinking wad of cash. Ain't life grand?

Doug: Ha ha ha!



[Scene: Dawson’s House. Dawson is decorating the tree, when Natasha leans over and plants a huge kiss on him.]



Dawson: What was that for?

Natasha: Must you question my every impulse, my every romantic whim? If you must know, it was simply a thank you.

Dawson: For what?

Natasha: Oh, for taking me deep in the heartland for an old-school American Christmas, for introducing me to your mother, who I must say is quite a trip, and for just being you. I's a lucky girl, Dawson.

Dawson: Did my mom ever stop grilling you?

Natasha: Not so much, no. I think she's curious about my intentions.

Dawson: What'd you tell her?

Natasha: Well, I said, aside from banging in the new year with her one and only son, I didn't much know or care.

Dawson: Nicely put.

Natasha: Mm-hmm.

Dawson: Heh! Do you think she's safe in there with Todd?

Natasha: Oh, I don't think anyone's safe from a drunk and horny Todd. I'll go pry them apart.

Dawson: Thank you.

[She goes into the kitchen and Gale comes out to join Dawson]

Gale: Ah, well, that Natasha is a trip.

Dawson: That's, uh, one way of putting it.

Gale: So, uh, what's the deal with you two?

Dawson: Whatever do you mean, mother?

Gale: Well, is it serious? Is she like your girlfriend, or is this some kind of casual sex thing?

Dawson: Ok, first of all, that's disgusting. That's--second, I have no idea. I don't know. I'm in a relationship, and I have no idea where it's headed or how to define it.

Gale: Hmm. And that's ok with you?

Dawson: I don't really have a choice in the matter. It's just...

Gale: What, the way they do things in California?

Dawson: Uh, yeah, apparently.

Gale: Hmph. Well, if someone had told me the day would come when my son would be bringing home his movie star girlfriend and some big-time director for Christmas, I would've laughed in their face.

Dawson: Yeah, me too, probably.

Gale: You know who'd get a kick out of this, don't you? Your father.

Dawson: Yeah. God, he'd have loved it.

Gale: Although I don't think he'd enjoy watching your boss hit on me.

[Todd and Natasha come into join them. Todd is carrying a tray of the eggnog he made.]

Todd: Now snag your eggnog.

Gale: I'll take those.

Todd: Me mum's favorite recipe. Here, get some of that down ya. [Dawson takes a swig, and sees that Todd has really spiked the eggnog] Bloody hell, Leery, didn't I teach you how to drink better than that?

Gale: Uh, well, if you'll excuse me, I have to go check on our dinner.

Natasha: Do you need any help, Mrs. Leery?

Gale: Uh, no, but you could keep me company, and you can tell me all about working with Max Winter. Is he like beautiful in person or...

[Gale and Natasha go into the kitchen]

Todd: Speaking of all things beautiful, your mom's quite a handsome woman Leery. Do you mind if I have a go at her?

Dawson: What?



[Scene: A montage of scenes. First is Dawson, Gale, Lilly, Todd and Natasha sitting in the living room by the fireplace. Next is Jen and Grams in Church sitting alone together. Followed by the Potter B&B. Joey, Bessie, Alexander, Mr. Potter, and Brodie are all sitting by the fireplace and setting up the Christmas tree and moving gifts around. Audrey is watching them, while she sits alone by the window. She looks outside into the darkness. ]



[Scene: Joey’s bedroom. Joey is asleep in bed, when Alexander comes running into the room, and begins trying to shake Joey awake]



Alexander: Auntie Jo, Auntie Jo. It’s Christmas.

Joey: Unh. Alexander. Honey, I know you're excited and all, but it's way too early to open gifts.

Alexander: Noooo.

[Continues to shake her]

Joey: Oh, be nice to auntie Joey. She's very tired. Her crazy friend Audrey kept her up all night.

[Mr. Potter comes into the doorway, and stands there looking at them, and then Alexander runs off into the other room.]

Mr. Potter: Joey.

Joey: I know. Coming. What does a girl have to do to get some sleep around here?

Mr. Potter: Well, merry Christmas, to you, too, sweetheart.

Joey: Oh, sorry, dad. Merry Christmas. Well, I guess we should get to it, then. Hell hath no fury like a 4-year-old on Christmas morning.

Mr. Potter: Not so fast. There's someone waiting for you at the door.

Joey: Well, who is it?

Mr. Potter: I don't know. If I were you, I wouldn't keep him waiting much longer. He looks a little nervous.

[She gets up, and Mr. Potter leaves. She reaches over and grabs a sweater and heads to the front door, taking notice of the fake Christmas tree on the way. She opens the door to see Eddie standing outside next to his car. As she walks out onto the porch she sees that he has a real tree tied to the top of his car, and a huge smile crosses her face.]



[Commercial Break]



[Scene: The Potter B&B. Audrey is in the bathroom going through the medicine cabinet, then closes it, and looks at herself in the mirror and takes another swig from her now almost empty bottle of alcohol. She then heads out into the front room where she finds Mr. Potter. We can tell in the way that she is talking that she is already drunk.]



Audrey: [Sighs] Nobody likes you. You are a loser. And don't forget it.

[She heads out into the front room.]

Audrey: Hey! Where's Tony and Maria?

Mr. Potter: Out on the porch.

Audrey: Ohh. Ditched for the boyfriend yet again.

Mr. Potter: What do we know about this guy, Audrey?

Audrey: Hmm. Chip on his shoulder, blue on his collar. I don't know. Joey seems to like him.

Mr. Potter: Is it serious?

Audrey: Oh, well, like a heart attack, because you see, Eddie seems to be able to incorporate all the best elements of Pacey and Dawson, so it's like the t-1000 of love interests.

Mr. Potter: Interesting.

Audrey: Quid pro quo, Mr. Potter. What can you tell me about prison?



[Scene: Outside on the porch. Joey and Eddie are outside and Joey is wrapped up in Eddie’s Arms, as they look at the sites talking together.]



Joey: I was right, you know.

Eddie: About what?

Joey: You do look very nice in a sweater.

Eddie: Yeah, well, I still hate 'em.

Joey: So what made you change your mind?

Eddie: I missed you.

Joey: I missed you. Well, you can go now. I wouldn't want you to be at the critical juncture of too much too soon for too long.

Eddie: Oh, shut up. Come here.

[]

Mr. Potter: Ahem.

Joey: Heh heh heh. Hi, dad.

Mr. Potter: Your sister needs some help in the kitchen.

Joey: I thought that's what Brodie was for. Oh. Are you gonna be ok out here?

Eddie: Well, as long as your father promises to go easy on me.

Mr. Potter: I'll be gentle, I promise.

Eddie: I'm ok.

Joey: Ok.

[Joey goes inside leaving them alone. You can see the tension in the air.]

Eddie: Ahem. It's beautiful out here, huh?

Mr. Potter: Yeah, it is. So, uh, tell me about yourself, Eddie.

Eddie: Sure. What do you want to know?

Mr. Potter: Uh... where do you go to school?

Eddie: I don't, actually.

Mr. Potter: You graduate?

Eddie: No. I never really went. College and I, it never really took, you know.

Mr. Potter: Yeah, I see. So, what do you do for a living?

Eddie: Well, I'm actually in between occupations at the moment. I was tending bar for a while, but that didn't work out. So I guess now I'm just take some time off, you know, figure out my next move.

Mr. Potter: I see.

Eddie: Hey, you know, your daughter is great, Mr. Potter.

Mr. Potter: Yes, she is.



[Scene: Dawson’s Bedroom. He putting some of his clothes away, and begins looking at the pictures of the gang on his wall, when Natasha comes into the room.]



[Door opens]

Natasha: Your mom is in the kitchen, your little sister is napping, Todd is passed out in the living room, and the rest of the guests aren't due to arrive for about another hour. Let's go, Dawson. You got work to do.

[She throws him down on the bed and climbs on top of him]

Dawson: Where are we going?

Natasha: To heaven and hell and back again. We're gonna have sex in your childhood bedroom, a place where you've probably only had sex with yourself.

Dawson: Is it that obvious?

Natasha: Doesn't take a rocket scientist.

Dawson: Heh heh heh. The thought of doing it in this room doesn't creep you out just a little bit?

Natasha: Hell, no. Turns me on. Let's go, citizen.

[She begins kissing him and moving her way down his neck, but stops when Dawson is just lying there.]

Natasha: [Sighs] What's wrong with you?

Dawson: Nothing.

Natasha: I'm not sensing the appropriate degree of enthusiasm. I don't seem to have your full attention here. Is it the whole childhood bedroom thing? Because I just thought that would add a nice splash of kink to the proceedings, but we don't have to do it.

Dawson: No, it's not that.

Natasha: Then what is it?

Dawson: Max winter.

Natasha: Well, no wonder you're not here with me, then. You're not supposed to be thinking about hunky matinee idols, Dawson. You trying to tell me something about your orientation, perhaps?

Dawson: You know what I'm talking about.

Natasha: [Sighs] Yes, I do. And while your jealousy is sweet and all, you have nothing to worry about. Max Winteris long gone.

Dawson: You lied to me.

Natasha: What are you talking about?

Dawson: You lied to me. You said you were alone in your room watching TV.

Natasha: Yeah.

Dawson: I saw him leave your room.

Natasha: So what's your point?

Dawson: My point is it bothers me. Ok, look, I--I--I thought I could play the game and just keep my mouth shut, but I can't, ok? That's not who I am. I need to know what the hell we're doing.

Natasha: We're having fun, Dawson. At least... that's what I thought we were doing.

Dawson: That's crap. If it was just fun, you wouldn't have been so upset when you found out about Joey.

Natasha: Well, I was just being dramatic.

Dawson: Come on. I don't believe that for a second.

Natasha: Believe it. It's all about ego, Dawson. No girl wants to be dumped by some guy that she's embarking on a fun little fling with, especially when he's the director's assistant.

Dawson: So that's what this is to you-- is some fun little fling.

Natasha: Ugh! Are you on your period right now, Dawson?

Dawson: I just wasn't clear before, but now I am. You--I get it. You get some perverse little thrill out of screwing the help.

Natasha: You know what? Heh. You crack me up, Dawson, because you stand here and you say these incredibly noble, incredibly self-aggrandizing things about how you don't want to play the game, when the truth is you brought me home for Christmas, and you can't tell me that you don't get some kind of perverse thrill out of showing me off to your friends and family. It's really quite a shame, Dawson, because they'll be a day when you're old and gray and not even the Viagra's doing it for you anymore, and you could've looked back fondly on that time you banged the living daylights out of that actress in your childhood bedroom while she still had her looks. But I guess that's what you get for thinking with your brain when you really should be thinking with your-- well, I think you know.

[Door slams shut]



[Commercial Break]



[Scene: Outside Dawson’s House later that night. Joey and Eddie come walking up to the porch.]



Joey: Thank you.

Eddie: You're welcome. So, this is the guy from the no doubt concert who's also the same guy from the movie set?

Joey: Dawson. Yeah.

Eddie: Dawson. Right. Yeah, and why are we here again?

Joey: Is it gonna be all right for you?

Eddie: Yeah, I got no beef with the guy, and if he's got beef with me, you know, I think I could take him.

Joey: Well I don't think it'll come to that, but it's good to know.

Eddie: The question is, Jo, is that will it be weird for you?

Joey: Well, yeah. I mean, that's just the way it is. That's the way it'll always be, but look, don't worry. We're gonna have a nice, civil Christmas dinner, and then we're out of here.

Eddie: What, no dessert? I do like pie, you know.

Joey: As I recall. I was hoping we could find some time to be alone tonight.

Eddie: Yeah, well, you know, I have to spend some own time with my family, you know, but I was thinking maybe—

Joey: I'd love to.

Eddie: You don't even know what I was gonna say. For all you know, you could be agreeing to an act of sexual congress.

Joey: So you weren't asking me to come home with you.

Eddie: No, I am.

Joey: Well, like I said, I would love to.

Eddie: Cool. And I promise my family will be a lot less intimidating.

Joey: What do you mean?

Eddie: Nothing. It's just, you know, is your dad always so hard on prospective suitors?

Joey: Why? What did he say to you?

Eddie: Nah, I'm just teasing. Forget it.

Joey: I'm not gonna forget it. Eddie, if my dad was rude to you, I want to know about it.

Eddie: You know what? He wasn't rude at all. He seems like a really great guy.

[They go inside.]



[Scene: Outside Dawson’s House. Pacey and Doug comes pulling up to the house, and Doug is driving. They stop the car, and stay inside it talking to one another.]



Doug: [Chuckles] Sweet ride, Pacey. Thanks for the test drive.

Pacey: Any time. Isn't the navigation system amazing?

Doug: Yeah, you're right. It's amazing.

Pacey: Hey, do you think dad liked his palm pilot? 'Cause he didn't really seem all that excited.

Doug: Well, I think he was a little overwhelmed, Pace. I think we all were.

Pacey: Hey, there's one other thing I wanted to give you. [He pulls a box out of the glove compartment] I didn't want to break it out in front of the whole family, but check it out.

Doug: Pacey, you have been extremely generous. I don't need anything else.

Pacey: Oh, come on. Open it up. You're gonna like it.

[Doug opens it to see a very expensive watch inside.]

Doug: [Exhales] Pace, this--this is above and beyond.

Pacey: Yeah, and, you see, now you can get rid of that one you've had since the Reagan administration.

Doug: Hey, I'll tell ya, I love this watch, ok? It lights up and everything.

Pacey: Sure, but can it tell you the time in Portugal? I think not.

Doug: Pace, can I ask you something?

Pacey: Sure.

Doug: This job of yours, is it on the up and up?

Pacey: "On the up and up"? You sound like you're 50 years old, Doug. You sound like dad.

Doug: Look at it from my perspective, Pace. You come home with this new car, you got flashy new clothes, expensive gifts for the whole family. Excuse me if it seems just a little too good to be true.

Pacey: Right, right. I forgot. Yet another reason why it sucks to be a Witter, 'cause you can't just be happy for me. You couldn't just, I don't know, say, be proud of me. You actually have to accuse me of being involved in some sort of illegal activity.

Doug: Pacey, I'm not accusing you of anything. I'm just wondering how much you know about your place of employment, that's all.

Pacey: What is this, man? You should be happy for me. Are you jealous or something? Is this about how much money I've been making?

Doug: I don't know. Maybe you're right, Pace. Maybe I am jealous, I don't know. Or maybe I'm just worried about you.



[Scene: Dawson’s Bathroom. Audrey is going through the medicine cabinet and comes across some prescription bottles, and finds one and takes a pill from it. She swigs it down wit h a glass of water.]



Audrey: [Hums Santa Claus is coming to town] Santa Claus is coming to town

[She makes her way to the dining room where everyone is already there. She is staggering while walking showing she is really drunk now.]

[People chatting]

Audrey: So where the hell is Jack?

Jen: Are you drunk?

Audrey: Yes, but that does not explain where Jack is.

Jen: In Europe with his dad and Andie.

Audrey: Dope.

[She sits down in the chair that Grams was just about to sit in.]

Gale: Evelyn, would you like to say grace?

Todd: I wouldn't mind leading us in prayer, Gale.

[Todd is really drunk and luring a lot]

Gale: Oh, well, that would be lovely, Todd. Thank you.

Todd: Dearly beloved, we are gathered here today to celebrate the birth of your son. Now I'm at a disadvantage here. Not knowin’ any of you, I'm sure, know who I am. I am a filmmaker, celebrated on many continents, but I don't know any of you, which is a travesty because people like you, regular people, are my target audience.

[He notices Jen sitting on the other end of the table]

Todd: Except you, blondie. You look very familiar to me.

Jen: You hit on me on a-- on a plane once from Boston to New York.

Todd: Did we shag?

Jen: No.

Todd: Are you sure? Because I'm flashing on some sort of mile-high club activity.

Jen: [Laughs] No, that wasn't me.

Todd: Well, good, 'cause that'd be embarrassing.

[He looks back to the ]

Todd: Where was I? Oh, yes, the birth of Christ. Let me start with what I am thankful for. I am thankful for Gale... for inviting us into her lovely home. And I am thankful to her progeny Dawson. Progeny. Progeny. Her progeny Dawson. This kid has been an invaluable member of my production team. He's helped me through one of the roughest productions known to god and man, and I love him. I love him very much, Dawson. And the funny thing is he's managed to get himself involved in a sexual relationship with a beautiful woman, which reminds me of my first film actually, except she was what we call underage, so we don't talk about that.

Dawson: Todd?

Todd: Yes, Dawson?

Dawson: Well, could we wrap it up?

Todd: Forgive me. Forgive me, Gale.

Mr. Potter: I, uh, have to say that I'm really impressed with what you've done with your life, Dawson. I mean, I've known this kid since he was running around making movies with a video camera. It's really amazing to see how far he's come.

Dawson: Thank you, Mr. Potter. That means a lot.

Mr. Potter: Maybe you guys have an opening for Eddie here.

Dawson: You're looking for work, aren't you, Eddie?

Todd: I like Eddie. We never found a replacement for Phil the P.A., Did we?

Eddie: Yeah, well, film's not really my thing, but thanks for thinking about me, Mr. Potter.

Mr. Potter: What is your thing, Eddie?

Joey: Dad.

Mr. Potter: What? I'm curious.

Joey: No, you're not. You're being a dick.

Mr. Potter: Joey.

Audrey: Mr. Potter? Yes, Audrey? Can I ask you another question about prison?

Mr. Potter: Sure, Audrey.

Audrey: Yeah. So... why is it that you don't think Eddie’s good enough for your daughter?

Joey: Audrey. Back off.

Audrey: What is your problem, princess? I was sticking up for Joe dirt over there.

Pacey: This isn't gonna end well.

Audrey: Would you shut up, Pacey?

Pacey: You're out of line, Audrey.

Audrey: Of course I am. Anyone messes with the one that got away, and you get all up on your high horse, don't you?

Jen: Audrey.

Audrey: Oh, excellent. Another party heard from. What's your problem, Lindley?

Jen: I think you're the one with the problem.

Audrey: Oh. Devilishly clever of you, Jen. Oh, honey, are you still upset that I shagged your dream boy? Because I am sorry about that.

Jen: What are you even doing here?

Audrey: I missed my flight, bitch, which is really terribly unfortunate because if you think that spending Christmas here on Walton mountain is my idea of a good time, then you all are about as high as I am right now.

Gale: Audrey, why don't you go lay down?

Audrey: Oh, you know, thanks for that, Gale, really, but I think I'm kind of just getting started here. Do any of you have any idea how incredibly hypocritical this whole little gathering is? I mean, I may be flying high on a pleasingly potent cocktail of vodka and painkillers-- and thank you, by the way, Gale, for the painkillers, but I seem to be seeing things a little bit clearer than any of you. Dawson. Pacey. You guys hate each other, don't you? You're never going to be able to-- to mend this little rift that exists between the two of you, so why do you even bother with the charade? And Dawson and Joey, [Audrey laughs] Here you are, both of you, all grown up and so very pleased with yourselves, and each with your little significant other by your side respectively, and while, you know, I will give you that it does make for a pretty picture, the truth of the matter is you guys finally slept together, and you've never really dealt with it, and neither of you are going to be able to have a relationship with anyone else until you just finally deal with your crap once and for all and-- as for you, Pacey, I am really sorry that Audrey Hepburn next to you broke your heart all those years ago, and it's prevented you from ever fully committing to an adult relationship, but you know what? Just grow up. Merry Christmas, scum suckers. Peace Out.

[She gets up and storms out of the room.]

Dawson: Well, that was fun.

Todd: Merry Christmas.

[She grabs Pacey’s keys off the table by the door and storms outside. She makes her way over to Pacey’s car, and is obviously very drunk now, even dropping the keys a couple of time trying to get into the car. She gets into the car stars it up.]

[Car starts]

[Car accelerates]

Doug: Pacey, isn’t that your car?

[She pulls out quickly, and begins to pull around the house when she crashes into the house into the room next to the dining room where everyone is sitting]

[Debris cracks]

[Audrey climbs out of the car as everyone rushes to see if she is ok. She gets out with a little blood on her lips.]

Audrey: Yeah. I kinda think I zagged when I should have zigged.

[she walks over to the couch and throws herself down onto it.]



[Commercial Break]



[Scene: Outside Dawson’s House on the porch. Doug and Pacey come outside to talk alone.]



Doug: Pacey, do you have any idea what you're asking me to do here?

Pacey: Yes, I'm asking you to keep her out of trouble and just make this go away.

Doug: Listen to me, your girlfriend in there is in trouble. She needs some serious help.

Pacey: Ok, look, she's not my girlfriend anymore, and right now she hates me, so she's not going to listen to anything I have to say to her. This is the only way I can help her, Doug.

Doug: Did you ever think that it might actually be better for her if she does get into trouble for this?

Pacey: That's ridiculous. I'm asking you for a favor here, and in my lifetime, I have not asked you for much, but I'm asking for this. Doug, do this for me, ok? Make it go away. Please, Doug.

Doug: You willing to take all the blame for this?

Pacey: Yes, absolutely.

Doug: [Laughs]

Pacey: What? What's so funny?

Doug: No, nothing. Nothing. It's just that, um-- you know, you've given yourself quite the makeover, haven't you, Pace? You know, you've grown some facial hair, you got yourself a real job, nice car, fancy clothes, but you're still the same Pacey. You're still looking for a quick fix, aren't you? You want me to sweep this under the rug? Fine, I'll do that. I don't know what good that's gonna accomplish because Audrey is gonna live to drink and drive another day. And you know what? It may not end up so happy next time. Ok. If anybody asks, you did this. All right? New car, you lost control, you're a moron, people will believe you. Trust me.

Pacey: Thank you.

Doug: And I'll pay for whatever else needs taking care

Pacey: Yeah, ,throw some money at it 'cause, you know, that fixes everything.

Doug: Come on, Doug. What do you want from me?

Pacey: No, I'm not done. You know, maybe I never told you this, Pacey, and if I didn't, I am so sorry, but last year, when you were a cook, I was proud of you. I was happy for you. I actually admired you, Pacey. There was something, I don't know, honest about it. Almost noble. Guess it didn't suit you, did it?



[Scene: Dawson’s Bedroom. Audrey is lying on his bed, as Jen is standing in the room watching over her.]



Jen: [Sighs] How do you feel?

Audrey: How do I look, Lindley?

Jen: Like complete and utter crap.

Audrey: [Snorts] Well, that sums it up nicely, thank you.

Jen: Do you want me to call your parents?

Audrey: No. Jen, if you do that, if you-- I swear I will make it my life's purpose to kick your ass all the way back to New York.

Jen: Ok. Why are you so angry, Audrey?

Audrey: Ok, dr. Melfi, you know, is this some sad attempt to impress C.J.? Because, you know, like, the last time I checked, he's not here.

Jen: No, I was just trying to help you.

Audrey: Well, don’t. Ok? Just... pretend that I am too far gone, which isn't that far from the truth anyway. I just--I wanna be left alone, Jen. I'm so sick and tired of you people. You all say that you want to help, but it's all just... posturing, because none of you really noticed how screwed up I was until tonight. With friends like you, who needs enemas?

[Jen leaves her alone.]



[Scene: The stairwell by the front door. Natasha comes downstairs with her coat on, and her bags in her hands. She goes to put a note on the table by the door, when Dawson comes walking around the corner and sees her.]



Dawson: Hey.

Natasha: Hey.

Dawson: Where are you going?

Natasha: Back to L.A. My manager got me on the last flight out.

Dawson: You're gonna leave just like that? Just like that. Listen, Natasha, I'm sorry for everything.

Natasha: Don't be sorry. You were right about everything. I slept with Max Winter.

Dawson: That's fantastic.

Natasha: I'm just being honest. Isn't that what you wanted? Yeah.

Dawson: Yes. Honestly, I mean, that's great. That's—

Natasha: Look, Dawson, I'm sorry if I was reckless with your emotions. I didn't mean to be. I thought we were having fun. I don't-- I don't love you. I never did. It was fun. Sleeping with you made me feel sexy and beautiful, and, to be honest, I never thought it would last much past wrap.

Dawson: Yeah. Well... you know what? I don't love you either.

Natasha: Of course you don't, silly. Listen, you're not built for this kind of relationship. It's kind of what I dig about you. I am too young and too self-absorbed to be entangled in something so serious, and if I'm too young, you're way too young. You know, you're gonna make some girl's dreams come true someday, in a big way, which is why I have to stop this now before I break your heart and turn you into a bitter cynic.

Dawson: Don't flatter yourself.

Natasha: [Whispering] Yeah. Merry Christmas, Dawson. Oh. Todd's passed out in the bathroom. I'm pretty sure he's still breathing, but you might want to hold a mirror up to his breath just to be sure.

Dawson: Thanks.

Natasha: [Whispering] Bye.



[Scene: Outside Dawson’s House. Joey and Eddie come walking outside and stop at the stairs at the end of the porch.]



Eddie: So is this what all your Christmases are like, Joey Potter?

Joey: Um, you know, not so much. Usually we smoke crack and worship Satan. This was pretty tame by comparison.

Eddie: Uh, look.

Joey: What?

Eddie: I don't think you should come back with me, Joey.

Joey: Why?

Eddie: Because you have plenty of stuff to deal with right here.

Joey: Why do I sense some subtext here?

Eddie: You know, your father was kind of a jerk tonight. You know, but-- he wasn't altogether wrong about me. You know, I'm not the most together guy on the planet, Joey.

Joey: Who asked you to be? Who even knows what that means?

Eddie: It means that I should have trusted my gut. I shouldn't be here.

Joey: Why?

Eddie: Because it was-- it was all too much too soon. I shouldn't be dealing with a father who thinks I'm a loser. I shouldn't be dealing with all of the ghosts of relationships past. It's too much. You know, I--I-- we need to be in the here and now.

Joey: Ok. Well, then, that's what we'll do. From now on, we'll be in the here and now, I promise. Ok?

Eddie: You know, the same thing would have happened if you were at my house, you know. I mean, you'd meet my family, and they'd be very impressed, but also very suspicious because you are so damn beautiful, and they'd wonder, "what the hell is she doing with Eddie?" And after, when you were gone... they'd pull me aside and they'd say, "what the hell are you doing, kid? That girl's gonna break your heart."

Joey: Eddie, I have no intention of breaking your heart.

Eddie: Yeah. Merry Christmas, Joey.

[She watches as Eddie leaves, and then turns to go back inside when she notices Dawson at the end of the pier.]



[Scene: The end of the pier. Joey comes walking up to join Dawson who is standing at the end of the pier, leaning on the rail looking off into the water.]



Joey: Didn't I sleep with you once and never talk to you again?

Dawson: You know, I thought that was you.

Joey: Sorry about that.

Dawson: Don't worry about it. Happens to me all the time.

Joey: So... some night, huh?

Dawson: Yeah. Yeah. Kinda puts things into perspective.

Joey: How do you mean?

Dawson: Well, you know, if Audrey had managed to take us all out in a blaze of glory tonight, I'd hate to think that the last meaningful conversation you and I had was that one in your dorm room.

Joey: Mmm. Yeah. She was right about one thing, though, you know.

Dawson: What?

Joey: We never really dealt with what happened. I don't know about you, but I kinda put it all into a little box and pushed it far, far away.

Dawson: I spend a lot of time trying to figure out how it all went so wrong.

Joey: I spend a lot of time trying to forget we ever meant anything to each other.

Dawson: Fair enough. I deserve that, I guess.

Joey: No, you don't, and the thing is, Dawson, it never works. A night like this, it does put things into perspective. See... I think sometimes it's easy for me to kind of hate you because I know that you're out there, and if anything ever happened to me or if I ever really needed you, you'd be there for me.

It's true.

Joey: Dawson, if that's true, then how come we only ever end up hurting each other?

Dawson: Well, we're not hurting each other right now.

Joey: Well... right now is an illusion, though. Right now it's a truce. But right now, I just want to stand here and talk to the one person who can maybe help me figure out how everything got this way. We can go back to hating each other in the morning.

Sounds like a plan.

Joey: I don't really hate you, you know.

Dawson: I don't really hate you either.

[Dawson puts his arm around Joey and she puts her head on his shoulder and hey start watching the freshly started snow fall.]

The End.


Source : www.multimania.com/rossnm & transcribed by Chris Uecke

Kikavu ?

Au total, 25 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

RedCherry 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (14:46)

Bon week end!

Chaudon (17:21)

Depuis début décembre, le quartier "Elementary" a un NOUVEAU SONDAGE ! Soyez nombreux pour voter !

Chaudon (17:22)

...Désolé, je me suis trompé d'HypnoRooms . Comment enlever mon précédent message ?

Sonmi451 (18:35)

En papotant ^^

Sonmi451 (18:35)

Mais moi j'ai du mal à écrire, y a un bébé

Sonmi451 (18:36)

qui veut l'ordinateur lol

Minamous (20:27)

L'HypnoGame Arrow commence dans 30 minutes et il reste des places, alors s'il y a des retardataires, n'hésitez pas à nous rejoindre

Minamous (20:28)

oups...je croyais que j'étais sur HypnoPromo, sory

Titepau04 (21:13)

Sonmiiiii!!! Tu es là??!!

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Minamous (20:28)

HypnoGame Arrow dans 30 minutes sur la citadelle, il reste des places, n'hésitez pas à nous rejoindre si vous voulez vous amuser avec nous

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming