VOTE | 149 fans |

#421 : Nombreux désordres amoureux

Titre en VO : "Four Stories" - Titre en VF : "Nombreux désordres amoureux"
¤ USA : diffusé le 14/02/01 - France : diffusé le 28/07/01
¤ Scénario : Rina Mimoun - Réalisation : Krishna Rao 



Après la débacle vécue au bal de promotion, Dawson apprend que Gretchen va partir de Capside pour continuer ses études. Il décide d'écouter son cœur et de la suivre.

Quand à Joey et Pacey, leur relation n'est pas au beau fixe malgré le fait qu'ils soient restés tout de même très proche.

Jen est confrontée a un problème d'argent pour poursuivre ses études, n'ayant pas fait de demande de bourse et ne voulant pas que ses parents l'aident. Ainsi sa grand-mère pense a vendre la maison...

Plus de détails


~~~~~~~~~~


Jen pose des questions indiscrètes à Jack a propos de sa relation avec Tobbey, à ce même moment, Drue arrive avec l'album de promo de l'année écoulée. Ils feuillettent l'album et observent une photo de Pacey et Joey.

Mme Leery va voir son fils pour lui apprendre que Gretchen a décidé de quitter la région. Elle lui conseille d'aller lui faire signer son album de promo pour entamer une discussion.

Pacey est entrain de faire l'entretien de la voiture de sa soeur quand celle-ci arrive. Tout deux ont une discussion à propos de Dawson et Joey, ils n'ont pas le courage d'aller a leur rencontre.

Jen rentre chez elle et tombe nez à nez avec un agent immobilier. Elle apprend ainsi que sa grand-mère souhaite vendre la maison.

Mr Kubelik vient trouver Joey à son travail pour l'inviter à la soirée en l'honneur de la nouvelle promotion. Il lui propose d'emmener Pacey car le doyen Newman, qui est le doyen des admissions, a une offre à lui proposer.

Jen et sa grand-mère ont une discussion à propos de la vente de la maison. Mme Mitchell souhaite vendre la maison et aller en maison de retraite, pour ainsi pouvoir payer les etudes de sa petite fille.

Dawson va voir Gretchen pour lui faire signer son album, et réussi par la sorte à entamer un dialogue. Gretchen lui annonce qu'elle part le surlendemain, pour prendre des vacances puis continuer ses etudes.

Joey se rend chez Pacey pour lui proposer d'aller à la soirée, elle lui dit que le doyen à une proposition à lui faire concernant peut-être Warthington. Mais Pacey l'interrompt et lui dit qu'elle lui manque.

Gretchen déconseille à Pacey d'aller à la soirée, mais celui-ci ne l'entend pas ainsi, il pense que cette soirée est un signe. Ensuite Pacey fait ses aurevoirs à sa soeur.

Dawson et son père visionnent le documentaire sur Mr Brooks. Ce dernier félicite son fils, puis le compare à Mr Brooks. Mr Leery essaie par ce moyen de faire passer un message à son fils.

Après avoir visiter la maison de retraite, Jen refuse que sa grand-mère vende sa maison, qu'elle fasse ce sacrifice. Elle lui annonce qu'elle ne souhaite plus aller à Boston.

Pacey passe prendre Joey, qui est vraiment éblouissante, puis ils se rendent à la soirée. Pendant que Joey part à la rencontre des étudiants de première année, Pacey part a la recherche du doyen.

Dawson se rend chez Gretchen, il lui annonce qu'il veut partir avec elle et lui énonce ses motivations. Il embrasse Gretchen et lui demande si elle est d'accord, elle lui répond positivement.

Pacey rencontre le doyen Newman qui lui propose de travailler comme matelot l'été prochain sur un bateau. On sent la déception de Pacey qui s'attendait à être admis à Warthington.

Jen et Jack discutent à propos du refus de Jen d'aller à Boston, il lui fait par de son sentiment. Il lui reproche d'avoir enfin trouver une bonne raison pour ne pas aller à l'université, pour fuir ses peurs.

Pacey annonce la mauvaise nouvelle à Joey, celle-ci très déçue, souhaite quitter la soirée. Pacey pense que c'est à lui de quitter la soirée. Mais Joey ne souhaite pas profiter de cela sans lui, donc ils décident de partir tous les deux.

Dawson garde sa petite soeur quand Gretchen arrive. Inconsciemment, dans ses paroles, Dawson se trahit, il n'est pas prêt à partir avec Gretchen. Celle-ci à l'air de l'avoir très bien compris.

Pacey raccompagne Joey chez elle, mais Joey lui demande si elle pourrait passer la nuit avec lui pour dormir.

Jen propose à sa grand-mère qu'elle l'accompagne pour vivre à Boston et lui explique qu'elle a besoin de sa présence auprès d'elle, sa grand-mère accepte.

Joey rejoint Pacey sur le port, elle s'excuse de l'avoir traîner à cette fête. Quant à Pacey, il s'excuse de l'avoir désigner coupable de ses échecs, et lui exprime toute la fierté qu'il a pour elle.

Devant chez Gretchen, Dawson découvre son album de promo. Gretchen est partie sans lui, elle lui fait part dans son mot qu'elle avait autant besoin de partir que lui de rester ... mais n'oublie pas de lui dire qu'elle l'aime.

Dawson rejoint Joey au bord de l'eau, ils ont les deux le moral au plus bas, mais essaient de se changer les idées en pensant aux vacances.
Un grand merci à Olivia pour ce script !


Jack et Jen sont en train de prendre leur plateau au self-service et vont ensuite s'asseoir dans la salle.

Jen : Raconte moi fais moi plaisir. Aller donne moi un truc juteux, un morceau à me mettre sous la dent que j'ai au moins l'impression qu'il se passe quelque chose.

Jack : Pour commencer quand tu parles de ma vie amoureuse je t'interdis d'utiliser des mots comme "juteux" ou "morceau", c'est déprimant.

Jen : Ouais. D'accord. Mais Tobey et toi, vous voyez, vous êtes ensemble ?

Jack : Mmm, c'est vrai qu'on se voit.

Jen : Et alors ?

Jack : Et alors c'est tout.

Jen : Dois-je te rappeler que c'est moi qui te l'ai présenté ?

Jack : Mmm.

Jen : Me pousse pas à te supplier, quand je supplie je suis pas belle ...

Drue : (les rejoignant) T'as tort. Ca te va plutôt bien de supplier, en fait tu avances la lèvre inférieure, pulpeuse, c'est très sexy.

Jen : Mmm, je dois pas être en forme parce que d'habitude je te sens arriver à des kilomètres à la ronde.

Drue : Si vous êtes pas gentils vous n'aurez pas votre album. (il sort trois albums de fin d'année de dessous la table et en tend un à chacun)

Jen : Ohhh !

Jack : Génial !

Jen : Ca te ressemble pas d'être aussi généreux, qu'est-ce qui se passe ?

Drue : Combien de fois faudra que je t'empêche de te noyer pour que tu comprennes que j'ai changé ?!

Jen : Peut-être une fois encore. Ou deux.

Drue : Je vous suggère d'ouvrir votre livre de prières à la page 53, et d'observer une minute de silence. (ils le font et ils tombent sur une photo de Pacey et Joey élus couple de la classe)

Jen : Je me demande si ils ont vu cette photo.

Jack : Je me demande si ils se parlent encore.

Drue : Apparemment je me demande qui ça intéresse.

Jen : Non, il paraît qu'ils se disent à peine bonjour depuis le scandale du bal de promo.

Jack : Idem pour Dawson et Gretchen.

Jen : Oui et ça je comprends pas, je pensais qu'ils se remettraient ensemble, ils sont fait l'un pour l'autre.

Jack : Les relations longues distances y'a rien de plus difficiles, il va à Los Angeles. Moi je pense que si y'a de la réconciliation dans l'air c'est pour Joey et Pacey.

Drue : Que de bla bla. Arrètez deux secondes, c'est gentil de discuter mais il faut passer à l'action. (il sort un billet pour parier, Jen et Jack rient) Quel est le couple qu'ont devrait bientôt revoir se bécoter ? Joey et Pacey ? Gretchen et Dawson ? Les deux ? Ou ni l'un ni l'autre ?

Jen : Drue tu es odieux.

Jack : Non c'est vrai c'est pas correct. (après un silence) Jen t'as combien sur toi ?

Jen : Attend.

Jack : Moi j'ai pas grand chose.

Jen : Je peux te prêter 20 dollars si tu veux.

(Dawson et Joey arrivent, du coup il referment tous leur album)

Dawson : Qu'est-ce que vous faites ?

Jack : Oh !

Jen : Oh !

Jack : Dawson, Joey ? Vous déjeunez ?

Jen : (à Joey) Tu me trouves comment la dessus ? (elle lui montre une photo pour essayer de changer de conversation)


GENERIQUE


Maison des Leery - Dawson est dans sa chambre en train de travailler sur son ordinateur assis à son bureau - Gail frappe à la porte qui est déjà ouverte et entre.

Gail : Tu es occupé ?

Dawson : Oui, je revoie quelques points du documentaire sur Brooks avant de l'envoyer à l'USC. Si je veux avoir une chance d'assister au stage d'été, il faut qu'il parte avant demain.

Gail : Chéri, est-ce que tu as parlé à Gretchen ? (elle s'assoit sur le lit)

Dawson : De quoi est-ce que tu veux que je lui parle ?

Gail : Est-ce que tu es satisfait de la façon dont vous vous êtes quittés tout les deux ?

Dawson : Je ne voudrais pas jouer les prétentieux, mais tu t'attendais à quoi ? Qu'est-ce que tu espèrait ? Avec le temps on deviendra peut-être de bon amis sans plus.

Gail : Je ne vois pas comment vous pourriez un jour redevenir amis sans parler !

Dawson : C'est mon histoire c'est moi que ça regarde.

Gail : (elle va pour partir puis se retourne vers Dawson) Gretchen quitte la région.

Dawson : Quand ? Comment le sais-tu ?

Gail : Elle nous a remis sa démission, y'a une semaine, c'est son dernier jour au restaurant.

Dawson : C'est un peu précipité.

Gail : Je me suis dit que tu voudrais peut-être lui dire au revoir.

Dawson : Je ne sais pas. Je pense que si elle voulait que je lui dise au revoir, elle m'aurait dit qu'elle partait.

Gail : Non. Non, Dawson, la vérité c'est que tu ne sais pas ce qu'elle pense. Alors va la voir et demande lui. (prenant son album de fin d'année et le posant à côté de lui) Tu n'as cas ... lui dire que tu viens lui faire signer ton album de promo pour entamer la discussion.

Dawson : Merci pour le conseil maman. Seulement ça pourrait lui faire beaucoup de mal, ça pourrait ressembler à une volonté de réconciliation ce qui n'est pas du tout le cas.

Gail : Et bien à toi de trouver un meilleur plan, parce que si tu veux garder Gretchen dans ta vie chéri, il faut aller lui parler ... avant qu'il ne soit trop tard.


Maison de Pacey/Gretchen - Pacey est devant la maison en train de réparer la voiture de sa soeur, qui le rejoint avec une boisson et un sandwich.

Gretchen : Alors ? Comment ça se présente ?

Pacey : Le moteur devrait tenir deux ou trois milles kilomètres facile. Au fait l'huile ça se change un peu plus qu'une fois tout les millénaire.

Gretchen : J'essaierai de m'en souvenir. Oh ! J'ai discuté avec la propriétaire, officiellement la loyer est payé jusqu'à la fin du mois prochain. Dans un mois il faudra que tu bouges.

Pacey : Je te remercie.

Gretchen : Je t'en prie. C'est pour tout les travaux que tu as fait sur ma voiture. Tu en veux ? (parlant du sandwich)

Pacey : (il le prend) Merci.

Gretchen : Comment ça va ?

Pacey : Ca pourrait aller mieux c'est sûr. Et toi ? T'as décidé de parler à Dawson ?

Gretchen : Non. Je ne sais même pas si c'est lui qui m'évite ou si c'est moi.

Pacey : Ouais c'est comme moi.

Gretchen : Avec Joey ?

Pacey : C'est pareil.

Gretchen : Je suis vraiment désolée Pacey.

Pacey : Est-ce que tu penses qu'on se sentirait mieux toi et moi, si on décidait d'aller parler avec nos ex au lieu de flemmarder dans cette maison sur la plage ?

Gretchen : Possible. Mais c'est ue situation que je ne me sens pas du tout la force d'affronter.

Pacey : Moi non plus. Ca doit être génétique.


Maison de Jen/Mme Ryan - Jen entre jsute dans la maison, et elle voit une femme qui fait visiter la maison à un couple.

Femme : La maison est en vente depuis quelque jours mais je peux vous garantir qu'elle ne restera pas longtemps sur le marché.

L'homme du couple : Mmm-mmm. En transformant la chambre du haut, on pourrait en faire une belle salle de gym.

La femme du couple : Oh oui, c'est exactement ce que j'ai pensé chéri. Le mur du fond recouvert de miroir.

Jen : (toute étonnée) C'est ma chambre.

Femme : Il y a une multitudes de possibilités. je vous laisse refaire le tour de la maison.

L'homme du couple : Mmm-mmm. (ils partent visiter)

Femme : Vous devez être Jennifer ? J'ai beaucoup entendu parlé de vous, et félicitations, j'ai appris que vous alliez étudier à Boston !

Jen : Excusez-moi mais qui êtes vous ?

Femme : Dana Bortro, agent immobiler. Vous ne le saviez pas ? Votre grand-mère vend sa maison.


Yacht Club de Capeside - Joey est au boulot en train de mettre la table, lorsque M. Kubelick la rejoint.

M. Kubelick : Joey Potter ! J'espérait vous trouver ici.

Joey : Contente de vous revoir M. Kubelick.

M. Kubelick : Vous venez à ma petite fête demain soir, n'est-ce pas ?

Joey : Oh, je veux pas râter ça.

M. Kubelick : Je tiens à ce que vous soyez accompagnée de votre charmant petit ami, Pacey c'est ça ? Il nous a tellement amusé la dernière fois.

Joey : Oh ... Euh ... En fait ... Certaines choses ont changé depuis la dernière réception. Pacey et moi ... Euh ... et bien, nous avons décidé de rompre.

M. Kubelick : Ah.

Joey : Oui.

M. Kubelick : Quel dommage, c'est si triste. Je suppose que vous êtes restés en bon terme ?

Joey : Bien sur, on se téléphone régulièrement.

M. Kubelick : Tant mieux ! Parce que le doyen Newman, et moi nous espérons vivement le revoir demain soir pour lui parler.

Joey : Le doyen de l'université ?

M. Kubelick : Oui, nous avons une offre à lui faire.

Joey : Ah. oui, oui, je lui dirais, je pense que Pacey sera ravi de s'entretenir avec vous.

M. Kubelick : Parfait. Je compte sur vous deux demain soir.

Joey : Très bien.

M. Kubelick : Au revoir. Bonne journée.

Joey : Au revoir.


Maison de Jen/Mme Ryan - Jen suit sa grand-mère pour lui demander des explications.

Mme Ryan : Excuse-moi Jennifer j'ignorais qu'il me fallait ta permission pour vendre ma maison.

Jen : Pas dut tout, il n'est pas question de permission. Mais dans la mesure ou tu le fais pour moi, je crois que j'ai mon mot à dire.

Mme Ryan : Mais qu'est-ce qui te dis que je le fais pour toi ?

Jen : Attend grand-mère, regarde moi dans les yeux et dis moi que ce n'est pas pour payer mes études.

Mme Ryan : Oui c'est vrai, l'argent de la maison servira en priorité à payer tes études. Mais ce n'est pas pour ça que j'ai pris cette décision.

Jen : Grand-mère dis moi ce qui se passe s'il te plaît.

Mme Ryan : Tu es en train de tourner une page de ta vie, tu fais un pas en avant, tu passes à l'étape suivante, et j'ai besoin d'en faire autant. C'est pourquoi j'ai décidé de changer d'environnement, d'aller à l'Abréa Park.

Jen : Arrête moi si je me trompe, mais moi quand on me parle de l'Abréa Park, j'entends club de retraite, vie en communauté avec de vieux imbéciles qui jouent au bridge et toi, à part ton penchant pour le tricot et les somnifères, il me semble que tu es beaucoup trop jeune et encore beaucoup trop dynamique pour penser aller vivre dans un tel endroit.

Mme Ryan : Jennifer, je regrette, ce n'est pas parce que le mot retraite est gravé à l'entrée d'une maison, que les gens qui ont décidé de vivre là sont des imbéciles ! Je ne pensais pas que tu pouvais avoir autant de mépris pour les gens âgés.

Jen : Non je n'ai aucun mépris pour les gens âgés, mais avant de décider quoi que se soit, je préfère qu'on aille visiter cet endroit fabuleux.


Leery's Fresh & Fish - Dawson arrive au bar où Gretchen est en train de travailler. Il a apporté son album de fin d'année.

Gretchen : Bonjour.

Dawson : Bonjour. Je ... Je voulais te demander un petit autographe (il pose son album sur le comptoir) ... avant que tu t'en ailles.

Gretchen : Je vois que tu es toujours aussi direct.

Dawson : Tu avais l'intention de quitter la ville sans même me dire au revoir ?!

Gretchen : C'est vrai, oui, j'y ai pensé.

Dawson : (récupère son album et commence à partir) Très bien, d'accord, dans ce cas, fais comme si tu ne m'avais pas vu.

Gretchen : Ca fait une semaine que je réfléchis à comment te dire au revoir. (il revient)

Dawson : Où est-ce que tu vas ?

Gretchen : Je reprends mes études. Je me suis inscrite au cours d'été pour repasser les partiels que j'ai raté l'an dernier.

Dawson : Ca commence quand ?

Gretchen : Pas avant un mois.

Dawson : D'accord.

Gretchen : Mais je voudrais voyager, et me reposer avant de reprendre les cours, histoire d'en profiter un peu.

Dawson : Ouais. Ouais, tu as raison.

Gretchen : Je m'en vais après demain.

Dawson : Oh ... C'est tôt.

Gretchen : Oui.

Dawson : Tu ... C'est rapide, je suis pas préparé.

Gretchen : Ce qui veut dire que tu as encore un jour et demie pour trouver un joli discours à m'offrir avant mon départ.

Dawson : Oui.

Gretchen : Mais je tiens à signer ça. Tu permets ? (il lui tend son album) Est-ce que je peux le garder un peu ?

Dawson : Bien sur. Oui. Sache simplement que plus tu le garderas et plus je serai en droit d'exiger autre chose que "bonne vancance".

Gretchen : D'accord. (il s'en va)


Maison de Gretchen/Pacey - Joey est sous le porche devant la maison, elle s'apprète à frapper mais elle n'ose pas, puis elle finit par le faire. Pacey vient lui ouvrir.

Joey : Bonsoir.

Pacey : J'ai bien cru que t'oserais pas frapper.

Joey : Tu m'observes depuis tout à l'heure ?

Pacey : Non.

Joey : (elle rentre dans la maison) D'accord. Uh ... J'ai un truc à te dire. (elle commence à parler très vite) J'ai rencontré M. Kubelick aujourd'hui, tu vois qui c'est ? C'est le type de Wothington. Il se souvient très bien de toi et, il espèrait nous voir arriver tout les deux demain à la soirée qu'il donne en l'honneur de la nouvelle promotion, il pensait qu'on était encore ensemble, alors je lui ai dit que non, mais le doyen de l'université veut te voir pour te faire une proposition, alors j'ai pensé que ça avait forcèment un lien avec Wothington et toi, et... et je me suis dit qu'il y avait peut-être une opportunité, un programme spécial et ....

Pacey : (lui coupant la parole) Tu me manques Joey.

Joey : (après un silence) Tu me manques aussi.

Pacey : Uh ... Je revois sans arrêt ce qui c'est passé à cette stupide fête. Ca devrait pas finir comme ça. Non, on devrait pas se quitter comme ça.

Joey : Est-ce que tu viendras à la fête avec moi ?

Pacey : Oui, bien sur.

Joey : très bien, à demain. (elle part, Pacey la regarde puis ferme la porte)


Le lendemain matin - Pacey et Gretchen sortent d'un supermarché et se retrouve dans une rue de Capeside, ils vont jusqu'à la voiture.

Pacey : Juste une question. Combien de paquets de chips une petite bonne femme comme toi peut avaler par jour en conduisant ?

Gretchen : Change pas de sujet.

Pacey : J'essaie pas de changer de sujet, pas du tout, je ... je te guide dans une autre direction c'est pas pareil.

Gretchen : Sincèrement, je te déconseille d'aller à cette soirée. Même si Joey et toi vous êtes vraiment fait pour l'un pour l'autre, vous avez besoin de respirer et de comprendre ce qui s'est passé, autrement vous serez condamnés à revivre indéfiniment ce genre d'incidents. Et tu peux me faire confiance, je sais de quoi je parle.

Pacey : Je peux te faire confiance ? A toi, Melle Sauve qui peut ? Désolé mais question relationnelle j'ai pas envie de prendre comme modèle.

Gretchen : C'est pour toi que je dis ça Pacey, je veux pas que tu souffres c'es tout.

Pacey : Merci c'est très gentil mais c'est trop tard. C'est pour arrêter de souffrir que je veux aller à cette fête. Je veux y aller aussi pour voir ce que les dieux m'ont réservé comme cadeau.

Gretchen : Tu parles de la proposition que Kubelick veut te faire ?

Pacey : Ouais. Je sais comme toi que c'est insensé, utopique, mais j'ai pas d'autre alternative. Je cherche un signe, j'ai besoin que quelqu'un ou quelque chose me dise ce qu'il faut que je fasse et où est la vérité, je sais plus, je sais plus rien, alors si ce type me propose d'entrer à Worthigton, et bien ... au moins j'aurai la réponse, et je saurai.

Gretchen : Tu sauras quoi ?

Pacey : Que ma place est auprès d'elle. (silence) Uh ... Au fait Gretchen, si ça t'ennuie pas, je préfère rentrer à pied. Alors ça y'est. C'est décidé, tu t'en vas demain matin ?

Gretchen : Très tôt. Je pense que tu ronfleras encore. (il se jette dans se bras) Hé ! Qu'est-ce qu'il y a ?

Pacey : J'ai été content de passer l'année avec toi.

Gretchen : J'imagine, tu avais une maison sur la plage, tu étais logé gratuitement.

Pacey : En dehors de ça, ça m'a fait du bien de te revoir. Alors, je veux que tu saches, que ton petit frère, ... Euh .... bref...

Gretchen : Moi aussi je t'aime Pacey.

Pacey : Oui.

Gretchen : Et je dirais même mieux que ça, même si on n'était pas frères et soeurs, je t'aprécirai beaucoup.

Pacey : Mais t'es sympa comme fille toi aussi.

Gretchen : Ouais je sais. (rires)

Pacey : (la prenant encore dans se bras) Au revoir Gretchen.

Gretchen : Au revoir.

Pacey : Au revoir.


L'Abré Park - Mme Ryan et Jen arrivent en voiture devant la maison de retraite et elles doivent d'abord passer devant un gardien pour qu'il ouvre une barrière.

La gardienne : Nom de famille ?

Mme Ryan : Oh... Bonjour. Je suis venue il y a quelques jours ...

La gardienne : (criant) Nom de famille ?

Mme Ryan : Ryan. Evelyn Ryan.

Jen : Elle est complètement rouillée cette vieille. Et si on passait sans s'arrêter, tu penses qu'elle nous rattraperait en courant avec son sifflet ? Oh, on devrait essayer.

Mme Ryan : Je t'en prie Jennifer.

Jen : Je plaisantais.

La gardienne : Tenez voilà, la prochaine fois passez d'abord par la porte 3 pour avoir votre pass.

Mme Ryan : Pardon, j'ignorais qu'il fallait un pass ...

La gardienne : (élevant la voix) Tout le monde a un pass ! Les résidents ont un pass permanent, et si ils ont des visteurs ils doivent nous demander des pass invité ! Sans pass ici, personne ne passe !


Maison des leery - Mitch et Dawson viennent de finir de regarder le documentaire sur M. Brooks - Mitch éteint la télé.

Mitch : Je ne sais pas comment tu t'es débrouillé, mais grâce à toi M.Brooks devient Harisson Ford.

Dawson : Alors ça va ?

Mitch : Ma pensée en tant que père, je ne suis pas objectif mais quand L'USC appellera pour te supplier d'assister à leur programme, souviens toi de ce que je te dis. C'est formidable. Mais je vois que tu penses déjà à autre chose. Tu veux qu'on en parle ?

Dawson : Non pas vraiment. Mais merci d'avoir regarder mon documentaire, j'avais besoin d'un autre avis que celui de M. Brooks. Oui, parce que ... il était tellement égocentrique, que tant qu'on parlait de lui s'était toujours bien.

Mitch : Cet homme était un sauvage. D'ailleurs je me rends compte qu'il me fait beaucoup penser à ... toi.

Dawson : Il te fais penser à moi ?

Mitch : Dans la partie oui, où il parle de la fille. Quand elle abandonne son travail pour partir en Californie, ils se connaissent à peine, qui peut faire ça ?

Dawson : Des artistes.

Mitch : Des auto-stoppeurs, des rêveurs, des gens qui savent que l'occasion se prèsente une fois et une seul. Et que de leur attitude à cet instant précis, dépendra le reste de leur vie. Brooks aurait pu envoyer promener cette fille et aller seul en Californie comme il l'avait prévu. Mais non.

Dawson : Oui c'est vrai.

Mitch : Parce qu'il savait ... que peu d'homme ont la chance de vivre de tel moment sur cette terre. C'était un sacré personnage.

Dawson : Oui. Oui. Et il le restera.


Maison des Potter - Pacey arrive pour chercher Joey qui l'attend déjà sous le porche.

Pacey : Joey ?

Joey : Ah.

Pacey : T'étais pas obligée de m'attendre dehors, j'aurais frappé à la porte comme un vrai gentleman.

Joey : Je suis prête depuis au moins une heure, et comme c'est jamais bon de rester devant le miroir, j'ai préféré sortir.

Pacey : Oui. (ils vont pour s'embrasser comme si s'était un geste normal mais ils se reculent tout génés)

Joey : Uh ... On y va ?

Pacey : Oui bonne idée.

(Ils se dirigent vers la voiture, et Pacey ouvre la porte pour que Joey puisse monter)


Maison de Mme Ryan/Jen - Jen poursuit sa grand-mère dans la maison.

Jen : Non ! Tu n'iras pas là-bas !

Mme Ryan : Oh mais il existe bien d'autres endroits seulement c'est hors de prix. Et puis avec le temps je suis persuadée que je finirais bien par m'habituer à l'Abréa Park y'a pas de raison.

Jen : Tu ne comprends pas grand-mère. Je ne veux pas que tu fasses un tel sacrifice.

Mme Ryan : Ca n'a rien d'un sacrifice. C'est un cadeau, mon cadeau pour toi.

Jen : Je n'en veux pas.

Mme Ryan : Comment ? Tu ne veux plus faire d'études ?!

Jen : Non, non, pas à ce prix là. Et c'est ma faute j'aurai du demander une bourse. Et c'est moi qui ne veut pas de l'argent de mes parents et ce n'est pas à toi d'en pâtir, ni de payer tout les frais que ça va engendrer. Quand tu m'as proposé de m'aider, j'ai dit oui en pensant que tu avais un peu d'argent de côté. J'ignorais que ça pourait te ruiner.

Mme Ryan : Jennifer, ça n'est pas ton problème.

Jen : Non, grand-mère on s'arrête là, je ne vais pas à Boston, et il est hors de question que tu vendes ta maison. (elle monte dans sa chambre)


Yacht Club de Capeside - Joey et Pacey arrivent à la réception de M. Kubelick.

M. Kubelick : (les abordant) Joey !

Joey : Ah bonsoir ! Il n'est que sept heures, et il y a du monde, c'est impressionant.

M. Kubelick : Oh je n'en tire aucune gloire, il y a à boire et à manger et c'est entièrement gratuit. Vous êtes ravissante. Vous êtes venu avec votre ami.

Pacey : Content de vous revoir M. Kubelick et merci de m'avoir invité.

M. Kubelick : Je suis très content que vous soyez là.

Joey : Oui ça c'est tout Pacey. Il ne rate jamais l'occasion de se montrer en tenue de soirée.

Un garçon arrive : Les invités sont rassemblés autour de la cheminée monsieur.

M. Kubelick : Formidable. Joey suivez Brad, nous prenons quelques photos des étudiants de première année.

Brad : Je t'accompagne.

Joey : Excusez-moi je reviens. (elle part avec lui et se faufile parmi les autres invités)

Pacey : Bon alors, si nous nous mettions à la recherche de votre doyen ?

M. Kubelick : Allons-y.

Pacey : Bien. (ils partent dans la foule)

Maison de Gretchen/Pacey - Gretchen est en train de charger sa voiture pour préparer son départ, elle sort de la maison avec un carton dans la main. Et en arrivant sous le porche Dawson arrive brusquement.

Dawson : Je croyais que tu ne partais pas avant demain ?

Gretchen : Uh ... Oui mais je charge mes affaires dans la voiture. Qu'est-ce qui se passe ? (il lui prend le carton des mains et le pose à côté)

Dawson : Je veux venir avec toi.

Gretchen : (surprise) Quoi ?! Pourquoi ?!

Dawson : Parce que si tu pars maintenant, je m'interrogerais toute ma vie, et ... et je me demanderais ce qui se serai passé si il n'y avait pas eu d'inscription à l'université, s'il n'y avait pas eu d'offre d'emploi à Boston, s'il n'y avait pas eu de Joey, s'il n'y avait que toi et moi sur un chemin tranquille et nos coeurs pour nous guider, est-ce que ça uarait marché ? Tu dis qu'il faut se quitter parce que ... ta place n'est pas ici. Bein parfait ! Allons nous en d'ici, et on verra bien.

Gretchen : Mais ... Dawson c'est de la folie, on ne part pas comme ça sur un coup de tête.

Dawson : Pourquoi ? Donne moi une seule bonne raison.

Gretchen : Déjà ... Il y a la cérémonie de la remise des diplômes, c'est dans moins d'une semaine.

Dawson : Ah oui la cérémonie où on écoute les gens discuter pendant trois heures. Après quoi on traverse le terrain de football avec une cape et un chapeau de clown pour aller recevoir un bout de papier qui n'est même pas un vrai diplôme ! Excuse-moi ce genre d'évènement ne mérite pas que je me retrouve allonger dans mon lit le soir en regrettant de ne pas avoir eu le courage de partir avec toi.

Gretchen : Bien laissons tomber la cérémonie, je reviens à ma première raison...

Dawson : Laquelle ?

Gretchen : C'est de la folie !!

Dawson : Oui ! Je le sais, c'est insensé ! C'est complètement ridicule ! Seulement tu n'as aucun argument à part celui là et pour moi c'est une occasion qui dans une vie n'arrivera qu'une fois... qu'on n'a pas le droit de laisser passer.

Gretchen : Mais Dawson ... (il l'embrasse)

Dawson : Dis que tu es d'accord.

Gretchen : Je suis d'accord. (il se prennent dans les bras)


Maison des Leery - Dawson est dans sa chambre assis à son bureau, il est en train de commencer à écrire une lettre à ses parents.

Dawson : (dans sa tête) Cher papa et maman... (il n'a écrit que ça)

Gail : (entrant dans la chambre avec Lily dans un transat) Dawson !

Dawson : Ah voilà la plus jolie.

Gail : (posant le transat sur le lit) Chéri, il y a du monde au restaurant. Ca t'ennuie pas de surveiller ta soeur jusqu'à mon retour ?

Dawson : Non. Non, ça me fait plaisir.

Gail : Elle est tellement calme avec toi, elle se sent bien avec son grand frère. Uh ... Est-ce que tu es allé parler à Gretchen ?

Dawson : Uh ... Oui, elle doit passer ce soir.

Gail : Je suis contente que vous ayez repris contact tout les deux. (à Lily) Au revoir trésor, à tout à l'heure. (elle part)

Dawson (à Lily) : Ne me regarde pas comme ça. C'est involontaire. C'est un mensonge par omission. Ca n'est pas du tout la même chose. (il se remet à sa lettre puis se retourne encore vers Lily) Et puis entre nous je ne me sens pas du tout coupable pour les parents. Je sais qu'ils auraient été fiers d'assister à la remise des diplômes. Mais en n'étant pas là je leur évite une horrible cérémonie très longue où les gens meurent d'ennui je leur fais fleur. (une pause) Comme cadeau à mieux je sais, mais entre nous j'estime que avoir le droit de leur affliger à une petite déception c'est vrai quoi, ça fait 18 ans que je m'efforce de rendre tout le monde heureux, bein il est grand temps que je pense à moi. (une pause) Si ce n'est pas la culpabilité alors qu'est-ce qui m'empêche d'écrire cette maudite lettre.


Yacht Club de Capeside - retour à la soirée - Pacey, M. Kubelick et le doyen des admissions discutent.

M. Kubelick : Vous connaissiez le doyen de l'université, je vous présente le doyen des admissions, Andrew Hill Newman.

Pacey : (lui serrant la main) Enchanté M. Newman ou M. le doyen comme vous préférez.

M. Newman : Ravi de vous renconter Pacey. Mon ami M. Kubelick m'a dit tout le bien qu'il pense de vous.

M. Kubelick : Andrew a l'intention de louer mon bateau pour l'été prochain.

Pacey : C'est vrai ?

M. Newman : Oui, j'ai décidé de visiter les Caraibes et ... il paraît que vous avez passé vos vacances à bord d'un bateau l'été dernier ?

Pacey : C'est bien ça oui.

M. Newman : Vous devriez vous sentir parfaitement à l'aise en mer pendant quelques semaines ?

Pacey : Certainement aussi à l'aise qu'un enfant dans une confiserie.

M. Newman : Il peut faire l'affaire.

M. Kubelick : C'est ce que je me suis dit.

Pacey : Vous pensez à quoi ?

M. Kubelick : Pacey. Que diriez vous de travailler sur mon Yahct cet été comme matelot ?

Pacey : (déçu) C'était donc ça votre proposition, un job d'été ?

M. Kubelick : Si vous n'en avez pas déjà trouvé un. Le salaire ne sera pas mirobolant mais vous aurez l'occasion de visiter les îles, se seront de belles vacances, une expérience que vous ne serez pas près d'oublier.

Pacey : C'est disons ... une sacré surprise ! Et je vous remercie je suis très flattté vraiment.

M. Kubelick : Réfléchisez y ça ne presse pas.

Pacey : D'accord. Je suis ravi de vous avoir renconter monsieur.

M. Newman : Merci. (ils partent)

(Pacey est déçu, il ne s'attendait pas à cela, il se retourne et voit Joey qui semble s'être très bien intégrer aux autres invités)


Maison de Mme Ryan/Jen - Jen et Jack sons sous le porche de la maison.

Jen : La solution c'est que je n'aille pas à Boston avec quelques temps. Je pourrais me contenter de prendre des cours ici. De travailler un peu, d'économiser, et je pense qu'on se retrouvera là bas dans un an ou deux. (il la regarde puis rebaisse la tête) Jack, tu comprends très bien ma situation. Il n'est pas question de laisser ma grand-mère aller s'enterrer dans cet endroit plus que lugubre, c'est vraiment l'enfer, et ... tout ça, tout ça pour que moi je puisse aller m'amuser et étudier, non je suis désolée, je ne peux pas.

Jack : Mmm-mmm, qu'est-ce qu'il y a comme mousse. (parlant de la boisson qu'il est en train de boire)

Jen : D'accord. Ecoute, elle a besoin de moi. A mon arrivée ici, il y a trois ans, elle m'a tout donné et maintenant tu voudrais que je lui tourne le dos et que je l'abandonne.

Jack : Je te comprends Jen.

Jen : C'est vrai ?

Jack : Mmm-mmm, oui. C'est que tu fais pour ta grand-mère c'est admirable, c'est très généreux.

Jen : Merci.

Jack : Mmm-mmm. Il n'y a qu'une chose qui me dérange.

Jen : Oui, c'est évident, s'était top beau. Qu'est-ce qui peut bien te déranger ?

Jack : Et bien je ne peux pas m'empêcher de remarquer que derrière cette lourde culpabilité, et ce regret d'avoir lacher ton meilleur ami à la dernière seconde, une sorte de soulagement. Comme si tu étais contente d'avoir enfin trouvé une bonne raison de ne pas aller à l'université.

Jen : Quoi ?!

Jack : Non seulement tu peux rester chez toi, mais tu deviens par la même occasion une martyre, la Jeanne d'Arc qui sacrifie son propre bonheur pour le bien de sa brave grand-mère.

Jen : N'importe quoi ! Et pour quelle raison je ne voudrais pas aller à l'université ?

Jack : Parce que tu as peur. Parce que ça signifie, quitter la seule ville où tu te sois sentie en sécurité, et la seule personne qui est renoncé à tout pour se consacrer entièrement à toi.

Jen : Je suis entièrement d'accord avec toi Jack, mais ... mais si tu crois que c'est facile. J'ai pas le droit d'abandonner ma grand-mère.

Jack : Je dis pas le contraire. Je sais qu'elle a besoin de toi, tout autant que tu as besoin d'elle, y'a pas de mal à ça. Et moi, je ne te le cache pas, j'ai très peur d'aller à la fac sans toi.

Jen : D'accord, je l'admets. Je suis une grand fifille qui veut pas quitter sa mamie. Qu'est-ce que je dois faire ?

Jack : Tu sais quoi faire.


Yacht Club de Capeside - Retour à la soirée - Pacey est tout seul adossé contre mur - Joey le rejoins.

Joey : Ah te voilà ! Ca fait dix minutes que je te cherche. (voyant la tête qu'il fait) Ca va pas ?

Pacey : En fait, Kubelick, voudrait que je travaille sur son bateau cet été. C'était ça sa proposition, ça n'a rien à voir avec Worthington.

Joey : (lui prenant la main et commençant à le tirer) On s'en va.

Pacey : (la retenant) Non, non attend. Moi je m'en vais, mais toi tu devrais rester ici Joey. Je t'ai observé tout à l'heure. Tu brilles, tu fais la conversation à tout le monde avec beaucoup d'assurance, t'es à l'aise cette fois. Je sais pas si tu te souviens de la dernière réception de ce genre à laquelle on est allé ensemble, t'étais une vraie boulle de nerfs. J'avoue qu'au fond de moi j'espérait que ... que t'aurais encore besoin de moi pour te sauver ce soir. Mais, je vois que c'est pas le cas. T'as plus besoin de ça ... tout a changé ... et je crois que c'est mieux comme ça. Le détail qui n'a pas changé c'est que t'es toujours la plus jolie fille de la soirée.

Joey : Pacey ...

Pacey : Tu dois rester ici, il faut t'habituer, c'est ça maintenant. C'est ta vie. Il faut que t'en profites.

Joey : Comment en profiter sans toi. (elle lui prend la main après une courte pause) Allons nous-en. (ils partent)


Maison des Leery - Dawson est dans le salon, en train de regarder la télé, avec Lily dans les bras qui dort - Gretchen arrive, elle toque sur le côté du mur.

Dawson : (chuchotant) Bonsoir. (il éteint la télé) Je me demandais ce que tu faisais. Tu as terminé ?

Gretchen : Oui. Tout le monde croit que c'est facile de faire des cartons mais en fait ... c'est une horreur.

Dawson : Ouais.

Gretchen : Elle s'est endormie.

Dawson : Oui. Depuis au moins une demie heure.

Gretchen : Elle est adorable. (Dawson va coucher Lily dans son berceau) Est-ce que je peux te dire que là maintenant tu es la chose la plus mignonne au monde.

Dawson : Quoi ?!

Gretchen : Un parfait papa.

Dawson : (rires) Oui, c'est étonnant, je n'aurai jamais pensé être aussi à l'aise. J'étai ravi d'avoir une petite soeur, mais ... je ne pensais pas que ... je pourrais m'attacher autant à elle. Elle est ... Elle est si petite, si parfaite, et si faible que, quand elle me sourit, ... Oh ! Je fonds littéralement. Je sais qu'elle va beaucoup me manquer quand je serais à l'université, à mon retour, elle marchera, elle parlera, se ne sera plus un bébé. Elle jouera avec Alexander, ils ont pratiquement le même âge, et qui sait, peut-être qu'un jour, elle ... elle entrera chez lui par la fenêtre de sa chambre ... qu'elle deviendra sa meilleure amie.

Gretchen : (après un silence) Alors, est-ce que tu as écris la lettre pour tes parents ?

Dawson : Bein ... je suis toujours dessus.

Gretchen : Si tu as du mal, qu'est-ce que se sera quand tu écriras à Joey. Je m'y attendais c'est rien.

Dawson : Parfait.

Gretchen : Je retourne chez moi. J'ai terminé les cartons, mais je dois attaquer la partie ménage maintenant.

Dawson : Bon courage.

Gretchen : Merci. (elle s'avance vers lui et l'embrasse) Au revoir.

Dawson : Au revoir.


Maison des Potter - Joey et Pacey reviennent de la fête, ils rentrent tout les deux dans la maison.

Pacey : Bon. Uh ... Bonne nuit.

Joey : Merci d'être venu Pacey.

Pacey : Merci de me l'avoir me demander. La seule chose que je regrette ...

Joey : ... je regrette que ...

Pacey : Si quelqu'un doit avoir des regrets Joey, c'est moi. (il commence à partir) Bon ...

Joey : Pacey ! (il se retourne) Est-ce que tu veux bien que je vienne passer la nuit avec toi ? On pourrait dormir.

Pacey : Oui. (ils se prennent dans les bras)


Lendemain matin - Maison de Jen/Mme Ryan - Mme Ryan est en train de préparer le petit déjeuner, Jen arrive.

Mme Ryan : Alors ? As-tu discuté avec Jack hier soir ? Est-ce qu'il t'as dit que tu faisais la plus grosse bétise de ta vie ?

Jen : Tu ne dis plus bonjour le matin. Tu ne me proposes plus de cawa.

Mme Ryan : Je ne t'ai jamais proposé de cawa parce que moi je dit café. Et Jack dans tout ça ?

Jen : Mmm, des trucs. (elle commence à faire marcher une machine)

Mme Ryan : (élevant la voix) Ca ne t'ennuirait pas d'être un peu plus précise ?

Jen : Pardon, je t'entends pas, je suis en train de moudre la café.

Mme Ryan : Bien. Tu veux faire ton intéressante, parfait. Si tu t'imagines que ça m'intéresse plus que ça.

Jen : Tu viens avec moi à Boston ?

Mme Ryan : Tu n'as pas trouvé mieux comme bétise dès le matin ?!

Jen : C'est toi qui dis que c'est une bétise, c'est très sérieux.

Mme Ryan : Je sais très bien où tu veux en venir, c'est la raison pour laquelle je t'aime autant. Tu as un grand coeur, tu es très généreuse, mais ... je ne te permettrais jamais de faire ça pour moi.

Jen : Peut-être que je le fais pour moi. Ecoute, aller à Boston, quitter Capeside pour étudier, ça me fait peur. Et quelque part le faite de savoir que tu es tout prêt, que tu es là en cas de besoin à toute heure, ça me rassurait. Alors avant de chanter les louanges de mon grand coeur, de venter mes multiples qualités, sache que je ne le fais pas pour toi. Je te demande de venir parce que mon grand coeur d'égoiste a besoin de toi, alors ... tu veux bien venir à Boston ?

Mme Ryan : Ahh ... Je ne sais pas quoi répondre. C'est tellement bouleversant que je ne sais pas par quoi commencer.

Jen : Commence par appeler mes déménageurs.

Mme Ryan : Ce n'est pas si simple ma chérie, il faudrait déjà trouver l'endroit où habiter.

Jen : Oh bien sur, tu auras beaucoup de mal à trouver mieux que l'Abré Park.

Mme Ryan : Quand bien même je trouverais une maison pour m'installer à Boston, que ferais-je de mon temps libre ?!

Jen : Ce que tu voudras. Il est possible qu'en changeant de décor, tu découvres ... une nouvelle façon de vivre, de nouveaux amis, de nouvelles passions.

Mme Ryan : Non. Non, ma chérie, je suis trop vieille pour ça.

Jen : Je t'en prie il s'est passé plus de choses dans ta vie sentimentale que dans la mienne cette année. Tu es la plus jeune grand-mère que je connaisse. Alors ça suffir, arrête de trouver des excuses, et dit oui.

Mme Ryan : Je suis persuadée que je vais te gêner dans ta vie.

Jen : Oh j'espère que oui.


Les docks - Pacey est assis sur le port face à la mer - Joey le rejoint.

Joey : Je savais que je te trouverais ici.

Pacey : Je pensais être de retour avant que tu te réveilles.

Joey : Ca fait combien de temps que tu es là ?

Pacey : J'en sais rien. Uh ... deux heures environ. J'ai vu le soleil se lever, ça m'a rapellé nos vacances sur le "True Love". J'ai l'impression que ça fait des millions d'années.

Joey : Pacey. (elle s'assoit à côté de lui) Excuse-moi je suis désolée de t'avoir traîné à cette réception hier. Je veux pas remuer le couteau dans la plaie.

Pacey : C'est pas ta faute Joey. Rien n'est ta faute, c'est pas à cause de toi qu'aujourd'hui on n'est plus ensemble.

Joey : Je croyais que tu avais dit ...

Pacey : Je sais ce que j'ai dit. Je sais de quelle façon je l'ai dit. Ca me rend malade, j'ai mal à l'estomac à chauqe fois que j'y repense. Te désigner comme coupable de mes echecs, te faire culpabiliser d'avoir été aussi loin, d'avoir aussi bien réussi, alors qu'il y a de quoi être fier. Sache que je suis fier de toi.

Joey : Je sais que tu l'aies.

Pacey : Je te l'ai jamais montré. Au contraire ... j'avais décidé de jouer le gars odieux qui supportait pas que sa copine réussisse mieux que lui. Et je hais ce type.

Joey : Pacey ce n'est pas ce que tu es.

Pacey : J'ai le sentiment de l'être en tout cas. J'aimerais pouvoir ête indifférent, ne pas en soufrir, mais y'a rien à faire, j'arrive pas à m'y détacher. Hier soir en te regardant Joey, j'étais jaloux. Pas jaloux de toi, mais jaloux de tout ceux que vont avoir la chance de te cotoyer l'année prochaine à l'université. Parce que eux ils seront avec toi et pas moi.

Joey : Et moi qui était tellement sur que la proposition de Kubelick serait la réponse à tout nos problèmes. Comme un signe, tu vois.

Pacey : Ouais, un signe. Je crois que s'en était un justement, pas celui qu'on attendait malheureusement mais un signe quand même. Ca nous a permit de rediscuter. Ca me fait très plaisir.

(Joey lui prend la main)

Joey : A moi aussi.


Maison des Leery - Dawson est en train de préparer son sac pour partir puis il s'arrête et réfléchis - Il arrive chez Gretchen où il voit son album de fin d'année sous le porche de la maison - Il le prend, l'ouvre et commence à lire le message de Gretchen - On entend la voix de Grtechen.

Gretchen : Cher Dawson. Après t'avoir quitté hier soir, j'ai eu envie de te dire pleins de choses. Je voulais attendre que tu viennes frapper à ma porte pour te les dire en face, mais ... je savais que se serait trop dur. J'ai réalisé que j'avais autant besoin de partir que toi de rester. Ta vie est sur le point de changer de manière radicale. Tu vas entamer un nouveau chapitre et tu dois clore le précédent. (On voit Pacey toujours sur les docks, seul face à la mer) Ne rate aucun moment, ni les bons ni les mauvais. Parce qu'ils ne reviendront pas. (on retourne sur Dawson) Profite de cette époque de ta vie, vis la plainement pour en garder de profonds souvenirs. Quand à moi, (On voit Joey seul aussi, sur les docks devant chez elle) c'est pas en passant un moi sur la route que je me convaincrais du contraire, (retour sur Dawson) je sais que je t'aime plus que tu ne peux l'imaginer. Au revoir Dawson Leery. Merci d'avoir transformé ma vie, d'avoir fait revibrer mon coeur, tu ne sais pas ce que ça représente pour moi. Au fait, bonne vacances. (Ca fait rire Dawson) Je t'embrasse Gretchen.


Dock de devant chez Dawson - Joey est assise, Dawson la rejoint.

Dawson : Je t'ai pas vu du week-end.

Joey : Je sais.

(pause)

Dawson : Est-ce que tout va bien ?

Joey : Non pas vraiment. Et toi ?

Dawson : Non, pas vraiment.

(pause)

Joey : Qu'est-ce que tu comptes faire pendant les vacances ?

Dawson : Ca.

Fin


Un grand merci à Olivia pour ce script !
[Scene: The Capeside High Cafeteria. Jen and Jack are sitting at a table eating their lunch together.]

Jen: Ok, please, just give me something. Anything. A small juicy little morsel just to tide me over so I can keep on living vicariously through you.

Jack: First of all, when discussing my love life, try not to use the word juicy or morsel. Ok? It cheapens me.

Jen: Fine. Fine. But you and Tobey are going out again, right?

Jack: Yes, we are going out again.

Jen: And?

Jack: And that's all you're getting.

Jen: Might I remind you that it was me that got the 2 of you together?

Jack: Mm-hmm.

Jen: Don't make me beg. Because I'll do it and it won't be pretty.

[Drue comes up and takes a seat at their table.]

Drue: Actually, begging happens to be a great look for you. Especially when you stick out that pouty lower lip. It's very sexy.

Jen: Well, I must be off my game, Drue. Normally I can smell you coming a mile away.

Drue: Be nice or you won't get your yearbooks.

[He hands them each a yearbook.]

Jen: Ooh!

Jack: Nice.

Jen: That is uncharacteristically nice of you. What's going on?

Drue: Hey, how many prom drownings do I have to rescue you from before you accept the new me?

Jen: Maybe one...or two.

Drue: Hmm. If we can all turn to page 53 in our prayer books, I think we should bow our heads in a moment of silence.

[They open the books to see the picture of Pacey and Joey, Class Couple.]

Jen: I wonder if they've seen this yet?

Jack: Or if they're talking yet?

Drue: I wonder if anyone besides you 2 cares?

Jen: Well, as far as I know, they haven't said so much as a hello since the prom debacle.

Jack: Same goes for Dawson and Gretchen.

Jen: See, that confuses me. I mean, I was sure that they would've gotten back together by now. They're so good for each other.

Jack: Well, you know, long distance relationships can be tough. He's gonna be in L.A. You know, the way I see it, if anybody's getting back together, Joey and Pacey.

Drue: Blah, blah, blah. All you guys do is talk. You know what? I say it's time we take some action.

[Takes out some money and holds it in front of them.]

Drue: [Chuckles] Who will live to suck face another day? Will it be Joey and Pacey? Gretchen and Dawson? Both...or neither?

Jack: It's disgusting.

Jen: Yeah, it's really inappropriate, Drue.

Jack: Jen, spot me 2 bucks.

Jen: I can do that. I got it here. I have a 20. Take it all the way, baby.

[Dawson and Joey walk up and they quickly hide the money.]

Dawson: Hey, guys, what's up?

Jack: Whoa!

Jen: Dawson, Joey.

Jack: You guys eaten?

[Jen shows Joey a picture]

Jen: Cute, huh?

Joey: Aw.

[Opening Credits]

[Scene: Dawson’s Bedroom. Dawson is working on his computer when his mother comes into the room]

Gale: [Knock on door] Busy?

Dawson: Oh, yeah. I'm just doing some last looks on this Brooks film before I send it off to USC. If I got any chance at all of getting in their summer program this has to be out by tomorrow.

Gale: Honey, have you talked to Gretchen yet?

Dawson: [Sigh] There's not really much to talk about.

Gale: But are you ok with the way things were left between the 2 of you?

Dawson: Well, I'm not doing cartwheels. But, you know, what do you expect? I'm sure we'll eventually find a way to restore our friendship.

Gale: Well, I don't see how you're gonna restore your friendship if you're not speaking.

Dawson: Well, it's my friendship so I'll handle it.

[Gale gets up to go but turns back to him]

Gale: Gretchen's leaving town.

Dawson: When? How do you know?

Gale: She gave her notice a couple days ago. Today's her last day at the restaurant. So it must be soon then. I just thought you'd want to know if you want to say good-bye.

Dawson: Well, she didn't tell me she was leaving. So obviously she doesn't want me to know.

Gale: No. No, the truth is, Dawson, you don't know what Gretchen’s thinking right now. So why don't you go over there and find out? You could, uh...ask her to sign your yearbook, that's always a good way to start a conversation.

Dawson: Mom, I appreciate the effort, but aside from that being a painfully lame idea, that's such a thinly veiled attempt at a reconciliation I'm not even sure there's a veil there.

Gale: Well, then I'm sure you'll think of something better. But if you want to keep Gretchen in your life, honey, you're gonna have to talk to her, and you're gonna have to do it soon.

[Scene: Outside Pacey and Gretchen’s Place. Pacey is fixing her car, when she comes out carrying a pop and a sandwich.]

Gretchen: Hey. How's it going?

Pacey: This baby should run for another 2,000-3,000 miles, easy. Though it wouldn't kill you to change the oil every once in a millennium.

Gretchen: I'll try and remember that. Oh, I talked to the landlord, and we're officially paid up till the end of next month. And after that the lease is up.

Pacey: Thanks for doing that.

Gretchen: No problem.

Pacey: Consider it payment for the work you've done on my car.

Gretchen: You want this?

[She hands him the sandwich]

Pacey: Thanks.

Gretchen: [Sigh] So how are you?

Pacey: Uh...to tell you the truth, I've had better days. How about yourself? You talked to Dawson lately?

Gretchen: No. I don't know if I'm avoiding him or he's avoiding me.

Pacey: Yeah, I know what you mean.

Gretchen: Joey?

Pacey: Same thing.

Gretchen: I'm really sorry, Pace.

Pacey: Do you think it's possible that you and I might actually feel better if we were to deal with our significant exs instead of just holing up in this cozy little beach house?

Gretchen: Probably. But that doesn't mean I'm actually ready to go out there and cope.

Pacey: Me neither. [Sigh] Maybe it's genetic.

Gretchen: Mm-hmm.

[Scene: Grams’ House. A realtor is showing a man and woman around the house when Jen comes inside.]

Realtor: The House just went onto the Market a few days ago, and I don’t think it will be on it for very long.

Man: You know, I think if we tore apart that upstairs room, it would make a great gym.

Woman: Mmm. I was thinking the exact same thing. Lots of steel, maybe—

Jen: That's my room.

Woman: And all this wallpaper would have to go.

Realtor: Well, there's tons of possibilities. Why don't you take another look around? [The couple leave] You must be Jennifer. I've heard so much about you. And congratulations on Boston Bay College, by the way.

Jen: I'm sorry, but who are you?

Realtor: I'm Dana Borkow. I'm the realtor. Didn't you know? Your grandmother's selling her house.

[Scene: The Capeside Yacht Club. Joey is setting a table, when Mr. Kubelik comes walking up to her.]

Mr. Kubelik: Joey Potter. I was hoping to run into you.

Joey: It's nice to see you again, Mr. Kubelik.

Mr. Kubelik: You're coming to my party tomorrow night, yes?

Joey: I wouldn't miss it.

Mr. Kubelik: And I hope that you're bringing that charming boyfriend of yours. Pacey, was it? He certainly did liven up the last party.

Joey: Oh, uh-- well, actually, um-- certain things have kind of changed since the last party. Um, Pacey and I, uh... we, uh... well, we-- we kind of broke up.

Mr. Kubelik: Oh. Well, I'm sorry to hear that. Well, I take it you're still on good terms, huh?

Joey: Yeah, sure. We talk all the time.

Mr. Kubelik: I'm glad to hear that, because Dean Newman and I were hoping to chat with him tomorrow night about a rather pressing matter.

Joey: The Dean of admissions?

Mr. Kubelik: Yeah, we have an offer we want to discuss with him.

Joey: Yeah, sure. I'm--I'm sure that Pacey would like to talk to you.

Mr. Kubelik: Ok. Well, then I'll see you both tomorrow night then.

Joey: Ok.

Mr. Kubelik: Have a good day.

Joey: You, too.

[Scene: Grams’ House. Grams and Jen are having a discussion about selling the house.]

Grams: Forgive me, Jennifer, I didn't realize I needed your permission to sell my own house.

Jen: Well, it's not about permission, but since you're basically doing this for me, why shouldn't I have a say in the matter?

Grams: What makes you think I'm doing this for you?

Jen: Ok. I want you to look me in the eyes and tell me that this is not about sending me to college.

Grams: Look, I admit that money from the house will primarily go towards your tuition. But that is not the only reason for my decision.

Jen: All right. Well, then by all means, enlighten me.

Grams: [Sigh] You are moving on to the next phase in your life, and I need to do the same. Which is why I've decided to move to La Brea Park.

Jen: Ok. Run that by me one more time because when you say La Brea Park, I think retirement community with bunnies and lawn bowling tournaments, and aside from your habitual knitting and your penchant for Metamucil, you-- you're far too young and far too hip to be living in a place like that.

Grams: Jennifer, just because a community has the word retirement in front of it doesn't automatically mean it's a bad place. Oh, honestly, Jennifer, I didn't realize you were such an ageist.

Jen: Oh, I'm not an ageist. I'm not an age-- an "ist" anything. I wanna go see this fabulous park of yours.

[Scene: The Leery Fish House. Gretchen is working at the bar, when Dawson comes in and slowly walks up to the bar carrying his yearbook.]

Gretchen: Hey, you.

Dawson: Hey. I thought you might want to sign that. [hands her the book]Before you leave town.

Gretchen: Well, you're nothing if not direct.

Dawson: Were you really just gonna slip out of town without even saying good-bye?

Gretchen: I was thinking about it, yeah. Maybe.

Dawson: You know what? Then in that case, just pretend I never did stop by.

[He grabs the book and begins to leave]

Gretchen: Or maybe I was thinking about how to say good-bye to you all week.

Dawson: So where are you going?

Gretchen: Back to school. I signed up for some summer classes to make up some of the units I missed this year.

Dawson: [Deep breath] How soon do classes start?

Gretchen: Not for over a month.

Dawson: Ok.

Gretchen: But I'm gonna take a little road trip before that. Do some traveling while I still have the time.

Dawson: It, uh...sounds like fun.

Gretchen: I leave the day after tomorrow.

Dawson: Do you? That soon?

Gretchen: I know.

Dawson: That's--that’s... that's really soon. I feel ill-prepared.

Gretchen: Well, you still have a whole day and a half to come up with some fantastic going away speech for me.

Dawson: All right.

[Dawson turns to leave]

Gretchen: But I would like to sign that. Can I? [Dawson slides the book to her] Can I have some time with it?

Dawson: Sure. Yeah. Just as long as you realize that the longer you have it, the less acceptable "have a bitchin' summer" is gonna be.

Gretchen: Ok.

Dawson: Ok.

[Scene: Pacey and Gretchen’s Place. Joey is standing outside the door, and finally knocks. Pacey comes to answer the door.]

Joey: [Sigh] Hey.

Pacey: I was beginning to wonder if you were ever gonna knock.

Joey: You saw me standing out here?

Pacey: No.

Joey: Ok, um...[Clears throat] Here's the thing. Um... I ran into Mr. Kubelik today. Remember him? He's the Worthington guy and he remembered you, and he asked me to bring you to this party that they're having tomorrow night for all the new freshmen. And he thought that we were still together, and I said that things were weird between us. But then he said he had this offer for you and he mentioned the Dean of admissions, and I'm thinking what else could he be talking about other than Worthington and you. And, you know, maybe there's some loophole or he-- there's some special program and I—

Pacey: I miss you, Jo.

Joey: I miss you, too.

Pacey: You know, I've been... replaying everything that happened at that stupid prom. Wasn't supposed to end like that. We're not supposed to end like that. Right?

Joey: I wish you'd come to the party with me.

Pacey: Yeah. Of course.

Joey: And, uh-- I'll see you tomorrow.

[Scene: Outside the store, Pacey and Gretchen exit the store and walk over to her car carrying bags of groceries.]

Pacey: Ok. So riddle me this. How many Funyons can a tiny little woman like you possibly consume on one little road trip?

Gretchen: Don't change the subject.

Pacey: I'm not changing the subject. I'm just steering it in a different direction on purpose.

Gretchen: Look, I just don't think you should go to the party tonight, pace. I mean, even if you and Joey are supposed to be together, you both need to take some time apart to figure out what went wrong. Otherwise you're gonna wind up making the same mistakes all over again. Trust me. I know from whence I speak.

Pacey: Trust you? Miss pack-up-and-leave-town? Forgive me if you're not exactly my relationship role model right now.

Gretchen: I'm just trying to help, pace. I don't want to see you getting hurt.

Pacey: Well, it's too late for that. I'm already hurt. And that's exactly the situation I'm trying to rectify. That's why I gotta go to this party, just to see what the gods have in store for me.

Gretchen: You mean Kubelik and his mysterious offer?

Pacey: Yeah. Look, I know as well as you do that this is a long shot. But what other choice do I have? I need a sign. I need someone or something to tell me what to do. To show me what's right 'cause I don't know what to do anymore. And if this guy's gonna offer me a chance to go to Worthington, then I have my answer and I know for sure.

Gretchen: What will you know?

Pacey: Well, that I'm supposed to be with her. Ah, look. Gretch? If it's all right with you I think I'm gonna walk home.

Gretchen: Yeah.

[He puts the bags in her car, then turns back to her.]

Pacey: So, then... this is it. You're really gonna leave tomorrow morning?

Gretchen: Well, long before you're up, snoozer.

[He gives her a huge hug.]

Gretchen: Hey! What's this? Ha ha.

Pacey: I'm really glad you came home this year, Gretchen.

Gretchen: Sure you are. You got a sweet beach house out of the deal.

Pacey: Yeah, I did. But it would not have been the same if it wasn't for you. So, I just want you to know that, you know, your little brother-- well, you know.

Gretchen: I love you, too, Pace.

Pacey: Yeah.

Gretchen: [Laughs] And even better than that-- I mean, all familial obligations aside-- I actually like you.

Pacey: Well, you're not so bad yourself.

Gretchen: Yeah, I know.

Pacey: Good-bye, Gretchen.

Gretchen: Good-bye.

Pacey: Bye.

[Scene: The La Brea Park. Grams and Jen pull up to the guard station and wait for the guard. A really old female guard walks up to the car.]

Guard: Last name?

Grams: Oh, hello. Um-- I was here a few days ago—

Guard: Last name?

Guard: Ryan. Evelyn Ryan.

[The Guard goes back to check her list]

Jen: Huh. She's a crusty old broad. I wonder what she'd do if we just gunned it? I mean, how would she catch us? In one of those little golf carts, you think? You know, I seriously think we could take her.

Grams: Jennifer, please.

Jen: Just making a joke.

[Guard comes back with a pass]

Guard: Here you go. Next time go to gate 3 first to get your pass.

Grams: Oh, I'm sorry. I didn't realize—

Guard: Everyone needs a pass. Residents get a permanent pass. If they have visitors, they're supposed to call in advance to get a pass. Nobody gets in without a pass.

[Scene: The Leery Living room. Mitch and Dawson have just finished watching his movie of Mr. Brooks.]

Mitch: I don't know how you did it, Dawson, but you managed to make Mr. Brooks seem like Harrison Ford.

Dawson: So it's ok then?

Mitch: Well, as your father, I am prone to subjectivity, but when USC calls and begs you to join their program, remember you heard it here first. It is great. But I can see that your mind's on other things.

Dawson: [Sigh]

Mitch: Want to talk about it?

Dawson: Not really. But thank you for watching this. I really needed an opinion from somebody other than Brooks. You know? I mean, how could a man with an ego that big not love a movie that's all about him?

Mitch: That man was a real wild card, huh? I can't get over how much he reminded me of you.

Dawson: I remind you of him?

Mitch: Well, that part where he talks about that girl? How she jumped over the counter, they went off to California together, they didn't even know each other? Who does that?

Dawson: Hitchhikers.

Mitch: Risk takers. Dreamers. People who understand that every once in a while, an opportunity presents itself. And whatever they decide to do in that moment will change the rest of their lives forever. Brooks could have told that girl to get lost. He could have gone off to California alone like he planned, but he didn’t.

Dawson: No, he didn’t.

Mitch: Because he knew. Very few men are lucky enough to actually see those moments, Dawson. He was really an inspiration.

Dawson: Yeah. I... I guess he is.

[Scene: Outside the Potter B&B. Pacey comes walking up, to find Joey outside on the porch waiting.]

Pacey: Hey. You know, you didn't have to wait outside for me. I would've rung the doorbell like a proper gentleman.

Joey: I've been ready for an hour, which has given me far too much time to look at myself in the mirror. Never a good thing.

Pacey: Right.

[She walks down the stairs and is about to kiss him when she stops herself.]

Joey: Um...we should go.

Pacey: Yeah. Good idea.

[Scene: Gram’s House. Grams and Jen are talking about their visit to the retirement community.]

Jen: You're not moving there.

Grams: I've looked at other places. They are simply not affordable. I'm sure with time I'll be able to acclimate to La Brae Park quite nicely.

Jen: Ok, you're not listening to me. See, I'm not gonna allow you to make such an enormous sacrifice.

Grams: This is not a sacrifice. This is my gift to you.

Jen: Well, I don't want it.

Grams: You don't want to go to college?

Jen: No. No, not like this. The fact is is that I should've applied for a student loan. Just because I wouldn't take money from my parents doesn't mean that I need to burden you with my entire college tuition. [Sigh] Look, when you offered to help me out, I--I assumed that you had some sort of savings. I didn't think that I was gonna put you into hock.

Grams: Jennifer, this is not your problem. Look, can we please not have this conversation?

Jen: I'm not going to Boston, and I'm not letting you sell this house.

Grams: [Sigh]

[Scene: The Capeside Yacht Club. Joey and Pacey have arrived at the party, and find Mr. Kubelik there.]

Mr. Kubelik: Hey.

Joey: Hey. It's 7:00 and the party's already swinging. I'm impressed.

Mr. Kubelik: Well, I take no credit. The promise of free food always draws a crowd. You look lovely, Joey. And I see you brought your friend.

Pacey: It's good to see you again, Mr. Kubelik. Thanks for inviting me tonight.

Mr. Kubelik: Oh, absolutely. I'm glad you're here.

Joey: Oh, well, that's Pacey. He never misses an opportunity to show himself off in a suit.

Brad: I think we've gathered everyone by the fireplace, sir.

Joey: Wonderful.

Mr. Kubelik: Joey, why don't you join Brad? We're taking a few photographs of next year's freshmen.

[Brad takes her hand.]

Brad: I'll lead the way.

Joey: I'll be right back.

Pacey: Ok.

[Joey and Brad leave]

Pacey: So. What do you say you and I go find that dean of yours, huh?

Mr. Kubelik: All right.

[Scene: Gretchen and Pacey’s Place. Gretchen comes out carrying a box, when Dawson comes walking up to the porch. It is night time out.]

Dawson: [Chuckles] I thought you weren't leaving till tomorrow.

Gretchen: Hey, uh, no. I was just pre-packing the car. What's up?

[He takes the box from her arms and puts it on the ground]

Dawson: I want to go with you.

Gretchen: W-what? Why?

Dawson: Because if you leave now, I am always gonna wonder "what if?" What if there were no pending college departures? What if there were no job offers in Boston? What if there was no Joey. What if it was just you and me, on the open road, with nothing but our hearts to guide us? Would we have worked? You said the reason we broke up is because you don't belong here. Fine. Let's get out of here and just... see what happens.

Gretchen: Dawson, this is crazy. I mean, come on, you can't just pick up and leave.

Dawson: Why not? Give me one good reason.

Gretchen: Ok, um, graduation. I mean, your ceremony's less than a week away.

Dawson: You mean the ceremony where I sit there and listen to other people talk for 3 hours? Before I walk across the football field in a goofy cap and gown, to pick up a piece of paper, which isn't even a real diploma? I'm sorry, that experience is not rich enough to warrant me lying awake at night, regretting that I did not have the guts to take this trip with you.

Gretchen: Fine. Ok, forget graduation. I'm gonna stick with my first reason.

Dawson: Which was?

Gretchen: This is crazy!

Dawson: Yeah. It is. It's nuts! It's completely ludicrous. And you can't think of one good reason why I should not come with you, Gretchen. Something in my gut is telling me that this is our moment. We can't let this slip by.

Gretchen: Dawson, I—

[Dawson kisses her]

Dawson: just say yes.

Gretchen: Yes. It's not where you come from.

[They look happy at their decision hugging each other]

[Commercial Break]

[Scene: Dawson’s Bedroom. Dawson is trying to writer a note to his parent about leaving, and all he has is “Dear Mom and Dad” when Gale comes into the room carrying the baby.]

Gale: Dawson...

Dawson: Hey, there, beautiful.

Gale: Honey, I have got a crisis down at the restaurant. I was wondering, could you watch her for a few hours?

Dawson: I would love to.

Gale: She is so good with you. I swear, she knows you already. Oh, um, did you get a chance to talk to Gretchen yet?

Dawson: Um, yeah. She's coming over tonight.

Gale: Oh, good, honey. I'm glad you 2 are working things out. Good-bye, sweetheart.

[Gale leaves, and Dawson tries to go back to the letter, but can’t think of what to write.]

Dawson: Don't look at me like that. That was technically not a lie. That was a lie by omission. It's not the same thing at all.

[Baby coos]

Dawson: [Sigh] You know, I really don't feel guilty about the whole mom and dad thing. I mean, yeah, it is a big deal to watch their son graduate from high school, but at the same time, I'm saving them from an excruciatingly long ceremony. That's a gift right there.

[Baby cooing]

Dawson: All right, so it's not a gift. But you know what? Honestly, I feel like I've earned the right to disappoint them a little bit. I mean, I've spent the last 18 years making everybody around me happy. I think it's high time I pursued a little happiness of my own. But if it's not guilt, then why am I having such a hard time writing this letter?

[Scene: The Capeside Yacht Club. Mr. Kubelik and Pacey come up to join Mr. Newman.]

Mr. Kubelik: Pacey, you've met the dean of the college. This is our dean of admissions, Andrew Hill Newman.

Pacey: Pleasure to meet you, Mr. Newman, or Dean Newman, whichever you prefer.

Mr. Newman: Nice to meet you, Pacey. Mr. Kubelik's told me all sorts of wonderful things about you.

Mr. Kubelik: Andrew here is chartering my boat for the summer.

Pacey: Is that right?

Mr. Newman: Yes, I've decided to take a trip around the Caribbean Islands. I've heard that you spent last summer sailing.

Pacey: I did indeed.

Mr. Newman: Feel pretty comfortable spending long periods of time at sea?

Pacey: Well, I feel about as comfortable as a kid in a candy store, yeah.

Mr. Newman: This could work.

Mr. Kubelik: I thought so.

Pacey: What could work?

Mr. Kubelik: Pacey, how would you like to work on my yacht for the summer, as one of the deck hands?

Pacey: Is that all you wanted to talk to me about, is a summer job?

Mr. Kubelik: Yeah, if you haven't got one already. The pay isn't the greatest, but you'll have plenty of time to yourself to explore the islands, and it should be an experience that you'll never forget.

Pacey: Well, this is, uh... a little unexpected. But I'm really, I'm truly flattered, gentlemen.

Mr. Kubelik: Well, take some time to think about it.

Pacey: Ok. It was a pleasure meeting you, sir.

Mr. Newman: Yes. Thank you.

[Pacey turns and loks over his shoulder and notices Joey happily talking to the others.]

[Scene: Grams Front Porch. Jack is drinking a Cappuccino while Jen is trying to convince him about Grams.]

Jen: So, bottom line is that I'll get to Boston bay eventually, I'll just, um, go to state for a few semesters and--and save the money that I would have spent on tuition and dorm and I'll meet you there in, like, a year or 2. Jack, I'm sure that you can understand my situation here. I--I mean, I can hardly allow my grandmother to--to live a destitute existence in some retirement community just so that I can enjoy, you know, frat parties and higher education. It's not right, and I won't do it.

Jack: Mm-hmm. [Jack just focused on his mug in front of him.] This is awful foamy.

Jen: [Sniffs] Ok, listen... grams needs me. When I came here 3 years ago, she took me in. She took care of me. What do you want me to do now? Just turn my back on her?

Jack: No, I completely understand.

Jen: Yeah?

Jack: Mm-hmm. Yeah, I think what you're doing for your grandmother is beautiful and awfully selfless.

Jen: Thanks.

Jack: Mm-hmm. Just a little bit convenient, though.

Jen: I knew there was something else coming. All right. How do you come up with convenient?

Jack: Well, I can't help but notice that, although you're clearly swimming in a vat of guilt over leaving your best friend in a lurch like this, you also seem to be just a bit, uh, relieved. It's as if you're happy to have found something to get you off the hook, so that you don't have to go away to college. And not only do you not have to go, you then become Jen of arc, the martyr-saint, willing to sacrifice her own happiness for the sake of her grandmother’s.

Jen: Jack, that's ridiculous, all right? Why on earth would I not want to go away to college?

Jack: Because you're scared. I mean, think about it. You're leaving the only town in which you ever felt safe. The only person who-- who cared enough to devote her entire life to you.

Jen: Ok, I'm--I hear what you're saying, buy, um-- but it--it's not that easy. I mean, I can't just leave her alone.

Jack: I'm not saying you should. Look, I know grams needs you, but you need her just as much, and there's nothing wrong with that. I'm not ashamed to admit that I'd be scared to go to school without you.

Jen: Ok, I admit it. I'm an 18-year-old woman who's afraid to be away from her grammy. What am I gonna do?

Jack: I think you know what to do.

[Scene: The Capeside Yacht Club. Pacey leans back against a wall, and Joey comes over to him after a short time.]

Joey: Hey, there you are. Been looking all over for you. [She sees the look on his face] What's wrong?

Pacey: Um, well... Kubelik wants me to work on his boat this summer. That's what the offer was about. It didn't have anything to do with going to Worthington.

Joey: Let's go.

Pacey: Uh, you know what? I think I'll go. But I think that you should stay here, Jo. I've been watching you in there. You've been... gliding from conversation to conversation with complete confidence and ease this time. I don't know if you remember the last Worthington party that you and I attended together, but... you were kind of a jumble of nerves. I guess I was kind of hoping that... you would need for me to be your savior again tonight. But...that's no longer the case. You don't need that now. Everything's different. I think that they're better this way. The only thing that remains the same is you're still the most beautiful girl in the room.

Joey: Pace—

Pacey: Jo, you can't leave. I mean, this is it now. This is... this is your life, and you should enjoy it.

Joey: How can I enjoy it without you? [She grabs his arm and pulls him along.] Let's go.

[Scene: Dawson’s living room. Dawson is sitting in the chair with the baby sleeping in his arms, when Gretchen comes into the house and quietly walks up to him.]

Gretchen: [Quietly] Hey.

Dawson: I was wondering when you were going to get here. Are you done packing?

Gretchen: Yeah, yeah. But you know how they say making your own boxes is really easy?

Dawson: Yeah.

Gretchen: They lied. She sleeping?

Dawson: Yeah, she went down about half an hour ago.

[Dawson gets up and puts the baby into it’s chair to sleep.]

Gretchen: Oh... cute. [Gretchen chuckles] Ok, can I just say that you're the cutest thing in the world right now?

Dawson: Why?

Gretchen: Look at you, all papa Dawson.

Dawson: I don't know. I never thought I would get so into this stuff. You know? But-- I mean, I was happy about the idea of a baby sister, but I just...I never thought I would get this attached. She's so small and-- and perfect and... helpless. When she smiles, it just... uhh. It just breaks my heart. Man, I can't believe how much I'm gonna miss when I'm in school. By the time I get back she's gonna be this fully walking, talking little person.

Gretchen: That's true.

Dawson: She and Alexander are gonna be about the same age, so... I wonder if they'll end up climbing in and out of each other's windows. You know, becoming best friends.

[Gretchen notices the link to him and Joey.]

Gretchen: I don't know. So, how did it go with that letter to your parents?

Dawson: I'm, uh... still working on it.

Gretchen: Well, you think that one's hard, wait until you try to write Joey’s. [She just looks at him knowingly] That's ok, Dawson. I expected you to. Ok. Well, I should get back. I may be done packing, but the cleaning festivities have only just begun.

Dawson: Good luck.

Gretchen: Thanks.

[She kisses him, then looks fondly into his eyes.]

Gretchen: Good-bye.

Dawson: Bye.

[Scene: The Potter B&B. Pacey and Joey walk into the door, and Pacey uncomfortable stays by the open door.]

Pacey: So, uh... good night.

Joey: Thanks for coming, pace.

Pacey: Well, thanks for asking. I just, I'm sorry--

Joey: I'm sorry.

Pacey: You don't have anything to be sorry for, Jo. It's me. So I—

Joey: Pace... do you think maybe I could come and stay with you tonight? We could just...sleep.

Pacey: Yeah.

[They hug each other.]

[Commercial Break]

[Scene: Grams’ Kitchen. Grams is making pancakes when Jen walks into the kitchen half asleep.]

Grams: So...did you talk to Jack last night? Did he tell you you were making the biggest mistake of your life?

Jen: What ever happened to "good morning"? Or "have some java"?

Grams: I would never refer to coffee as java. Now, what did Jack say?

Jen: Oh, you know. Stuff.

[Coffee grinder starts]

Grams: Could you be a little more specific, please?

Jen: What's that? I'm sorry. I can't hear you over these beans.

Grams: Fine. You want to play games, that's just fine. I'm really not that interested, anyway.

Jen: How would you like to move to Boston?

Grams: Now what kind of nonsense are you talking?

Jen: Nothing nonsensical here at all. Dead serious.

Grams: I know what you're doing, Jennifer. It's one of the reasons I love you so much. You have a big, beautiful heart, but... I will not allow you to do this for me.

Jen: Well, maybe I'm doing it for me. Look, moving to Boston, going away to college, um...it scares me. And somehow, the idea of having you nearby, just to know that you're there, will--you know, it scares me less. So, before you start writing sonnets about my big, beautiful heart, you should know that I'm not doing this for you. I'm doing this 'cause my big, selfish heart wants you to be there. So will you please go with me?

Grams: Oh, I don't know. It’s... such an overwhelming concept. I wouldn't know where to begin.

Jen: Well, you start by calling movers—

Grams: It's not that simple, Jennifer. First of all, I would have to find a place to live—

Jen: All right, I'll give you that. It would be difficult to find a place as nice as La Brea Park.

Grams: Well, even if I could find a suitable home, what would I do in Boston? How would I spend my time?

Jen: Any way you like. Maybe a change of scenery would serve to... inspire you to try new things. Meet new people.

Grams: No, I'm--I'm too old for such things.

Jen: Please! You, who have seen more action in the romance department than I have this year. You're the youngest grandma I know. So, will you please just quit it with these pitiful excuses and say yes?

Grams: You're sure I wouldn't cramp your style?

Jen: [Chuckles] I'm sure you will.

[Jen gives her a pouty face.]

[Scene: The Capeside Yacht Club docks. Pacey is sitting staring out into the water, when Joey walks up to join him.]

Joey: Somehow I knew I'd find you here.

Pacey: I meant to sneak back in before you woke up.

Joey: How long have you been out here?

Pacey: Uh...I don't know. Couple hours, maybe. Watched the sun come up this morning. I don't think I've done that since we were sailing around together on the true love. Which...feels like a million years ago, doesn't it?

Joey: [Sighs] Hey, pace... I'm really sorry about dragging you to that party last night, and... bringing back all of those bad feelings.

Pacey: [Clears throat] It's not your fault, Jo. None of this is your fault. You're not the reason that we broke up.

Joey: But I thought that you said—

Pacey: I know what I said. And I know how I said it, and it makes me sick to my stomach every time I think about it. Blaming you for my insecurities and... then making you feel guilty for all the things that you've accomplished, when you should feel nothing but proud. And I'm so proud of you.

Joey: I know you are.

Pacey: But I didn't show you that. Instead-- [Clears throat] Instead, I decided to become a stereotypical guy who can't handle it when his girlfriend gets a better job than he does. I hate that guy.

Joey: Pacey, you're not that guy.

Pacey: I feel like that guy. Because as much as I want not to care, and as much as I wish that I could just let it roll off of my back, I can’t. When we were at the party together last night, Jo, I was jealous. I wasn't jealous of you, but I was certainly jealous of the rest of the kids who were gonna get to experience you next year. 'Cause they're gonna get to be with you, and I'm not.

Joey: And I was so certain that Kubelik's offer was gonna be the answer to all of our problems. A sign, you know?

Pacey: Yeah. I know. I know, and I think that it was a sign. Just not the one that we were hoping for. But at least we got a better ending this time. I am grateful for that.

[She takes his hand in hers]

Joey: Me, too.

[Scene: Dawson’s Bedroom. He is sitting down trying to finish his letter, then cut to him outside Gretchen and Pacey’s Place. Dawson walks up to the house, with a very undecided look on his face, when he notices his Yearbook sitting on the porch. He goes up and opens to fins a picture of Gretchen and him, and he begins to read what she wrote for him.]

Gretchen: "Dear Dawson... "I've been thinking about what to say to you "since I left your house yesterday. "I thought about waiting for you to come to my door, "saying this face to face, "but I knew it would be too hard. "I realize that, as much as I need to move on, "you need to stay here. "Your whole life is about to change in a way "that will never be the same. "You're opening a new chapter, "and you have to give a proper good-bye to the old one. "You don't want to miss these moments, even the sad ones, "because you'll never get them back. "So enjoy this time. "Let it wash over you so that your memories of it are strong. "Besides, I don't need to spend a month in a car to fall in love with you. "I already am in love with you, "even more than you know. "So good-bye, Dawson Leery. "Thank you for changing my life "and opening my heart again. "You'll never know how much it meant to me. Have a bitchin' summer. Love, Gretchen."

[Scene: The Pier outside Dawson’s House. Dawson walks out to join Joey who is sitting all alone out there.]

Dawson: I haven't seen you all weekend.

Joey: I know.

Dawson: You do anything good?

Joey: No, not really. You?

Dawson: No. Not really.

Joey: So, what are you doing this summer, Dawson?

Dawson: This.

The End


Source : www.multimania.com/rossnm

Kikavu ?

Au total, 25 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

RedCherry 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Activité récente
Actualités
michelle et james

michelle et james
Michelle Williams et James Van der Beek se sont retrouvés pour la sortie du film Manchester By the...

20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (14:46)

Bon week end!

Chaudon (17:21)

Depuis début décembre, le quartier "Elementary" a un NOUVEAU SONDAGE ! Soyez nombreux pour voter !

Chaudon (17:22)

...Désolé, je me suis trompé d'HypnoRooms . Comment enlever mon précédent message ?

Sonmi451 (18:35)

En papotant ^^

Sonmi451 (18:35)

Mais moi j'ai du mal à écrire, y a un bébé

Sonmi451 (18:36)

qui veut l'ordinateur lol

Minamous (20:27)

L'HypnoGame Arrow commence dans 30 minutes et il reste des places, alors s'il y a des retardataires, n'hésitez pas à nous rejoindre

Minamous (20:28)

oups...je croyais que j'étais sur HypnoPromo, sory

Titepau04 (21:13)

Sonmiiiii!!! Tu es là??!!

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Minamous (20:28)

HypnoGame Arrow dans 30 minutes sur la citadelle, il reste des places, n'hésitez pas à nous rejoindre si vous voulez vous amuser avec nous

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming