VOTE | 149 fans |

#416 : L'homme qui murmurait à ...

Titre en VO : "Mind Games" - Titre en VF : "L'homme qui murmurait à l'oreille de Jen"
¤ USA : diffusé le 28/02/01 - France : diffusé le 04/08/01
¤ Scénario : Gina Fattore - Réalisation : David Straiton 



Pacey et Joey sont seuls dans l'appartement de Pacey, car Gretchen est allée passer la nuit chez Dawson.

Dawson a une dispute avec son amie, qu'il devra régler le lendemain matin. Pacey et Gretchen apprennent que Joey n'a pas avoué à Dawson l'aventure qu'elle avait eue au camp d'hiver.

Jen et Jack prennent en filature le psychiatre et se retrouvent à une conférence de poésie...

Plus de détails


~~~~~~~~~~


Pacey et Joey cherchent un endroit pour pouvoir faire l'amour. Ils pensent à la pension, à la chaufferie et Joey propose de sécher les cours...

Drue arrive alors à la cantine pour faire une annonce : le couple Dawson/Joey a été élu couple de l'année !

Joey va trouver Drue et le plaque contre les casiers. C'est à ce moment que Dawson arrive, et elle le lâche.

Pacey demande à Gretchen d'aller chez Doug et elle voit tout de suite pourquoi il lui demande ça, faisant le rapprochement avec la bonne humeur de Pacey, ces derniers temps.

Jen adore aller chez son psy à présent. Elle va boire un verre avec Jack, juste en face du cabinet du psy.

Elle fait à présent sa thérapie trois fois par semaine et ne cesse de guêter son psychothérapeute. Lorsqu'il sort, elle veut le suivre à tout prix et Jack se plie à sa volonté.

Les parents de Dawson ne sont pas là ce week-end, et ce dernier va en parler à Gretchen, et ils se verront ce soir, pour regarder des films ensemble.

Joey arrive chez Pacey et Gretchen.

Lorsqu'elle apprend que Gretchen est au courant de leurs relations sexuelles, elle va lui demander de ne rien dire à Dawson, alors que Pacey commande une pizza par téléphone.

Alors Gretchen s'en va chez Dawson, Pacey et Joey se demandent s'ils sont choqués de les voir ensemble, mais constatent que non, puis ils commencent à s'embrasser...

Jen et Jack se retrouvent à la bibliothèque, le psy consultant "Entretien avec un vampire", puis se dirigent vers le rayon poésie tout en le suivant. Jen se retrouve en face de lui et ils discutent de poésie. Il l'invite à assister à une réunion de poètes le lendemain soir.

Dawson et Gretchen regardent quelques films à la télé, lorsque Dawson constate qu'elle a amené un pyjama et une brosse à dent. Elle lui demande si ça lui ferait plaisir qu'ils passent la nuit ensemble. Dawson panique, parle de Joey et fait s'énerver Gretchen qui part dormir chez Doug.

Le lendemain, après avoir déjeuné, Pacey sort de chez lui et rencontre Dawson qui arrive pour parler à Gretchen. Joey se cache à l'intérieur de la maison et Dawson demande à Pacey de bien vouloir téléphoner à Doug, pour être certain que Gretchen y a bien dormi.

Jen et Jack se rendent à la "soirée poésie" et le psychiatre vient les rejoindre. Les deux amis détestent la poésie et ont du mal à rester sur place.

A la fin, le psy va trouver la présentatrice, avec laquelle il a l'air de très bien s'entendre.

Drue affirme à Dawson que lui et Joey sont le couple idéal, mais Dawson lui rétorque qu'il ne comprendra jamais rien, il est ami avec Joey et cela restera comme ça !

Gretchen parle à Joey, lui disant qu'elle déteste les relations liant les jeunes de Capeside, tout le monde voulant être gentil avec tout le monde...

Elle trouve anormal qu'elle n'ait pas dit à Dawson qu'elle avait couché avec Pacey. Ensuite, Gretchen avoue à Pacey que Joey a dit à Dawson qu'il ne s'était rien passé entre eux.

Dawson va voir Joey pour qu'elle l'excuse de la question qu'il lui avait posée l'autre soir. Il lui avoue que sa relation avec Gretchen est en chute libre. Ils parlent de Drue et du trucage de l'élection puis Dawson lui montre une photo d'elle et de Pacey.

Le psy demande à Jen pourquoi elle l'a suivi toute la journée et elle lui demande s'il serait possible de passer de trois à quatre séances par semaine. Il accepte.

Dawson va voir Gretchen, pensant qu'ils vont rompre. Elle lui demande de, comme l'autre soir, être toujours honnête avec elle, et lui pardonne.

Pacey et Joey se promènent, remarquant qu'avant ils ne pensaient qu'au sexe et que maintenant c'est toujours le cas...


[Cafétéria du lycée de Capeside. Pacey et Joey sont assis l’un à côté de l’autre, c’est l’heure du déjeuner] 

 
PACEY : Ca y est. Nous réservons une chambre au B&B. On utilise des faux noms. Bessie ne s’apercevra de rien et nous pourrons passer une nuit entière ensemble pour la première fois depuis 2 semaines.
JOEY : Nous sommes complets. Il y a ce festival d’art à (ville non mentionnée dans le script VO).
PACEY : Bien…que penses-tu de toi et moi, dans la chaufferie maintenant.
JOEY : Non Pacey.
PACEY : Tu y avais pensé, n’est-ce pas ? Je peux le voir dans tes yeux. Vous, Joephine Potter voulant sécher les cours de biologie  pour se lancer dans des activités sexuelles avec son petit ami. A l’école, pas moyen, vilaine fille. (Ils s’embrassent).
JOEY : Et bien c’est le second semestre de notre année de Terminale. Je suppose que ces matières ne comptent plus vraiment. (Ils s’embrassent à nouveau).
DRUE : Venez par ici, tous, venez. Excusez moi (à Pacey et Joey) Ok vous deux arrêtez ça avant que je le signal à l’administration. (Pacey et Joey arrêtent de s’embrasser). S’il vous plait tout le monde, puis-je avoir votre attention. Une petite attention. (Pacey et Joey continuent à flirter, se sourire et parler doucement pendant que Drue essaie de parler à la cafétéria).
DRUE : Comme vous le savez déjà, les votes pour le grand sondage sur la promo de Capeside 2001 se sont clos hier. Et ici même, dans ma main, j’ai les résultats des votes qui seront publiés dans le yearbook (ou Livre d’or). Je pense que vous mourrez tous de curiosité mais… avant d’être engourdi par cet esprit de banlieue merdique, j’ai pensé que nous pourrions commencer avec le couple de la classe. Maintenant c’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de concurrents ici, oui, ces deux personnes si amoureuses, qu’elles nous font vomir quotidiennement…… Joey Potter et Dawson Leery. (Pacey et Joey le regarde surpris et la cafétéria reste sans voix). 

 [ Les couloirs du lycée. Joey plaque Drue contre les casiers. Pacey qui est sur le côté les regarde, amusé] 

DRUE : Ok ! Et maintenant comment ça peut être un combat équitable ? Qu’est-ce que tu veux que je fasse? Lui boter les fesses? C’est une fille.J
OEY: dégeulasse n’est-ce pas? Un des multiples avantages d’être une femme.
PACEY : Bien, je vois que tu as la situation bien en main. Je pense aller.... (NDLR : désolé je sèche totalement sur la phrase « I think I'm going to scadaddle off to class, kay », donc si qqun comprend ? je ne sais pas ce que veux dire scaddle).D’ac. (il embrasse Joey et s’en va).J
OEY : d’ac, salut.
DRUE: Merci pour ton aide mon pote (à Joey) Oh et pourquoi ne pas lui parler de sa relation coquine avec cette poule de miss Jacobs ? (Joey le cogne encore contre les casiers). Oua, décompresse ! Tu n’as aucun sens de l’humour pour ça. Je veux dire, je pense que c’était plutôt amusement que la majorité de nos camarades de classe y prête autant d’attention après tout de ce temps. Je veux dire, toi et Dawson êtes sortit quoi, à peu près aussi longtemps que les Spice Girls ont été populaire.
JOEY : s’il te plait, majorité mon œil, Drue. C’est évident que tu as trafiqué ce truc.
DRUE : oh je vois, as-tu voté ?J
OEY : Si j’ai voté ? bien sûr que non. La plus populaire, le meilleur look, qui ça intéresse ?
DRUE : Apparemment toi.
JOEY : Tu sais quoi, c’est pas drôle, ça concerne ma vie, ok. Et Dawson et moi nous ne sommes pas un couple. Nous n’avons rien d’un couple. Nous sommes juste amis. Tu sais quoi? Ça nous a pris pas mal de temps pour que tout rentre dans l’ordre et je refuse que tu fasses du mal à lui ou à Pacey en remuant le passé. Donc je propose de réparer ça…
DRUE : oh, regarde, v’la ton ami Dawson.
DAWSON : Hé, est-ce que cette agression est uniquement sur invitation ?
DRUE : Tu lui dis ou je le fais ?
DAWSON: Au sujet de ta dernière plaisanterie pathétique? J’ai entendu.
DRUE : Et ?
DAWSON: Assez marrante en fait.
JOEY : Tu trouves ça drôle ?
DAWSON : comment le serais-ce autrement. C’est si absurde. Comment pouvons-nous être le couple de la classe si on n’en est pas un. Nous sommes juste amis.
DRUE : Encore ce mot…
DAWSON : Il veut juste nous mettre hors de nous Jo.
DRUE : Bon à plus les jeunes ! (Il se dégage et Joey et Dawson vont en cours) 

[Leery’s Fresh Fish. Pacey est assis au bar et il est train de parler avec Gretchen]
 

GRETCHEN : Tu veux venir avec moi boire un verre avec Doug ?
PACEY : Oui pourquoi pas. Ca serait sympa, tu sais. Et ne te sens pas obligé de rentrer à la maison tôt à cause de moi. En fait tu pourrais rester dormir sur la canapé de Doug si tu veux.
GRETCHEN : Je vois où tu veux en venir.
PACEY : Venir ? Je ne veux en venir nulle part.  C’est que conduire et boire ne font pas bon ménage. Et son canapé est si confortable, il est fait de plumes d’oie, on y dort comme un bébé.
GRETCHEN : Tu l’as fait ? Toi et Joey.
PACEY : ah je ne vois pas où tu veux en venir.
GRETCHEN : tu ne vois pas ? Vous l’avez fait et vous aimeriez le refaire c’est pour ça que tu me dis de rester dormir chez Doug et c’est pourquoi tu es d’excellente humeur depuis ton retour du week-end de ski.
PACEY : est-ce qu’il y a des lois qui interdisent à Pacey d’être de bonne humeur ? Je veux juste que Doug et toi…
GRETCHEN : je n’arrive pas à croire que je ne m’en sois pas aperçu plus tôt. Tu sais, il n’y a que deux choses qui mettent un homme de bonne humeur et la seconde c’est la bière gratuite.
PACEY : Oh seigneur. Ce n’est pas à cause de ça que je suis ici Gretchen. GRETCHEN : oh arrête. Je trouve ça mignon.
PACEY: non mignon ça serait plutôt de l’avoir fait et de n’avoir rien dit à personne.
GRETCHEN : Bien si c’est la seule chose qui te contrarie, alors dort sur tes deux oreilles, car tu ne m’a rien dit. Tu as ma parole. Je ne le dirais à personne.
PACEY : à personne ?
GRETCHEN : personne. Hé j’ai aussi été une lycéenne tu sais. Et dans l’esprit de ces derniers jours, que dit tu si j’oubliait de rentrer à la maison ce soir.
PACEY : tu ferais ça ?
GRETCHEN : Bien sûr ! Et si Doug ne veut pas de moi, j’irais crécher chez Papa et Maman.
PACEY : Tu es sûr ?
GRETCHEN : Oui, mais tu me le revaudras, en tant voulu !
PACEY : je n’oublierai pas, Gretch, t’es la meilleure (il se précipite dehors)GRETCHEN : Monstre ! 

[Cabinet du psy. Jen est assise sur le canapé en train de lui parler]
 

TOM : qu’est-ce qui rend votre relation avec Jack si idéale ?
JEN : Je ne sais pas. Il m’écoute et nous nous amusons bien ensemble et… je sens que je peux lui faire confiance.
TOM : Et s’il était hétérosexuel, vous auriez confiance en lui ?
JEN : Je n’ai pas dit ça.
TOM : Et avec les filles ?
JEN : vous voulez dire, coucher avec elles ?
TOM : Leurs faire confiance.
JEN : Oh.
TOM : Vous avez dit avant que vous trouviez ça plus facile d’être amie avec les garçons qu’avec les filles.
JEN : C’est vrai, les filles c’est naze. Je veux dire, c’est comme si elles avaient subis une lobotomie le jour de leur puberté. Je veux dire, un jour on va traîner chez FAO Schwartz (NDLR : magasin de jouets à NYC, absolument magnifique !) au rayon Barbie et le lendemain, quelqu’un met un soutien-gorge et après ça c’est comment plaire aux garçons et celle qui le fait la première gagne.
TOM : C’est ce qui vous êtes arrivée ? Vous vouliez plaire aux garçons ?
JEN : ce n’est pas être une adolescente traînée que de faire ce genre de choses ?TOM : Vous avez dit avant ça avoir pris de mauvaises décisions quand vous étiez plus jeune. Des décisions que vous regrettiez ?
JEN : Oui faire l’amour avant son treizième anniversaire, ce n’était pas une bonne idée.
TOM : Vous m’avez dit que vous étiez soûl la première fois que vous avez fait l’amour.
JEN : Et la seconde et la troisième, mais je crois que nous en avons déjà parlé. A moins bien sûr que vous ne désireriez partager des détails embarrassants sur votre première expérience sexuelle ? Hein, allez. Vous ne me demandez pas si c’est important pour moi?
TOM: vous voulez que je le fasse ?
JEN : Non. C’est juste qu’à chaque fois que je vous pose une question personnelle vous voulez savoir si c’est important.
TOM : Pas cette fois.
JEN: pourquoi ? C’est l’heure ou quoi ?
 TOM : non je ne vous le demande pas car je sais pourquoi c’est important pour vous. Je le sais bien plus que vous ne le pensez. De plus, c’est l’heure.
JEN : Bien. Alors (elle se lève pour partir).
TOM : A mardi.
JEN : A mardi. 

 [Lerry’s Fresh Fish. Dawson arrive avec une tasse de café.] 

GRETCHEN : Salut, c’est pour moi ?
DAWSON : Non. (Elle la prend quand même)
GRETCHEN : Une des serveuses manque à l'appel et je ne travaille pas ce soir. Mais je lui ai dit que j’attendrai le temps que je trouve quelqu’un ou quand ta mère arrivera.
DAWSON : Oh.
GRETCHEN: Bah, qu’est –ce qu’il y a là-dedans? Il n’y jamais assez de caféine dans ton café. (Le téléphone sonne et elle répond). Lerry’s Fresh Fish ? Oh bonjour Gail. Oui, je vois ce que vous voulez dire, la circulation sur la 95 c’est toujours la merde. D’accord, très bien. Je le dirais à Bodie, sans souci. Ok, amusez-vous bien, à lundi, au revoir. C’était ta maman.
DAWSON: Comment va maman?
GRETCHEN: Dawson. Tu n’as pas oublié de me dire quelque chose? Quelque chose en rapport peut-être  avec le fait que tes parents ne sont pas en ville ce week-end ?
 DAWSON : Oh, euh, hé devine quoi ? Mes parents ne sont là ce week-end.
GRETCHEN : Comment cela se fait-il que je sois la dernière personne mise au courant ?
  DAWSON: Oh, ma mère ne te l’a pas dit?
GRETCHEN : Non. Bien sur, tu n’en as pas fait mention toi non plus.
DAWSON : Ok raté. Qu’est- ce que j’étais censé dire ?
GRETCHEN : Que dis tu de : « mes parents sont absents ce week-end » ?DAWSON : D’accord, quand tu le dis, ça ressemble à une conversation normale. Je le dis et on dirait la fin du monde.
GRETCHEN : ok. Je devine que je ne dois pas arriver trop tard avec quelques cassettes vidéo et du pop-corn que l’on cuit au micro-onde.
DAWSON : je n’ai pas dit ça.

 [Maison de Pacey. Joey rentre et Pacey va à sa rencontre. Elle l’embrasse directement]
 PACEY : Mmm, Bon Dieu femme, il ne fait pas encore nuit.
JOEY (encore en train de l’embrasser) : Oh
PACEY: Il n’y a même pas un bonjour, comment ça va? Comment c’est passé l’école aujourd’hui Pacey ?
JOEY (elle s’arrête juste de l’embrasser pour dire) : Salut.
PACEY (ils s’allongent sur le canapé, Joey est sur Pacey) : Oui, salut. Tu sais, je n’aime pas trop la tournure que prend notre relation en ce moment. Tu ne respectes pas mes sentiments, nous ne parlons plus.(Elle continue de l’embrasser et il grogne).
JOEY : Pacey, nous en avons parlé pendant 9 mois. Et ça fait deux semaines que nous le faisons. (Elle recommence à l’embrasser).
PACEY : oui, je sais.
JOEY (elle s’arrête et s’assoit) : Quand Gretchen rentre à la maison ?
PACEY : Jamais.
JOEY : Sérieusement  Pacey, elle vit ici, elle peut éventuellement rentrer.
PACEY: Oui pour venir prendre quelques affaires…
JOEY : Et après ?
PACEY : Et après elle va crécher ailleurs donc nous avons la maison rien qu’à nous ce soir. Ce qui est exactement ce que nous voulions, n’est-ce pas ? C’est génial.
JOEY : Donc elle sait ?
PACEY : Gretchen ? Oui elle le sait, mais je n’ai pas eu besoin de lui dire. Elle l’a deviné toute seule. Tu es fâchée ?
JOEY : Non je ne suis pas fâchée. Je suis juste un peu gênée, mais ça passera.
PACEY : Mais c’est pas un problème n’est-ce pas ? Parce que si s’en est un, je vais tout faire pour que ça n’en soit plus un.
  JOEY : (Elle se couche sur lui) : ce n’est pas un problème.
PACEY : Ok (il l’a prend dans ses bras et on voit sur son visage un signe d’inquiétude mais qu’il ne peut pas voir). 

[Coffee Shop. Jen et Jack sont assis autour d’une table en train de boire un café. Jen guette ce qui se passe dehors à travers la vitre située derrière Jack (NDLR : vous avez compris ?)] 

 
JACK: alors tu apprécies ta thérapie à ce que je vois?
JEN : Qu’est ce qui te fait dire ça ?
JACK : et bien tu y es allé 3 fois cette semaine.
JEN : oh, d’accord. Oui
JACK : Au fait, le cabinet n’est pas dans le coin ?
JEN : Oui, il est dans le coin, pas loin.
JACK : Pas loin comme de l’autre côté de la rue ? L’immeuble que tu n’arrêtes pas de surveiller ?
JEN : Non, je ne surveille rien, rien du tout.
JACK : oui, bien sur. Je ne marche pas dans tes faux prétextes ?
JEN : Quels faux pretextes ?
JACK : tu te moques de moi ? La table près de la fenêtre. La 16e fois que l'on resert. On espionne ton psy.
JEN: Non, on n’espionne personne. On est assis, en train de prendre un café et de discuter. Tout est normal.
JACK : ouais ouais.
JEN: si il arrivait que le Dr Frost quitte son…bureau au design scandinave coincé…JACK : Tu pourrais en apprendre plus sur sa vie privée. Et ça c’est pas de l’espionnage ?
JEN : Jack, ce type sait tout sur moi. Des choses que je ne t’ai même jamais dites. Et je ne sais rien sur lui. Je ne sais pas quelle marque de voiture il conduit, où il habite…  un type qui garde les secrets, un fan de Christina Aguilera.
JACK : Et on va découvrir tout ça assis devant cette fenêtre ?
JEN (elle voit son psy sortir de l’immeuble) : non, pas exactement. Il est là.
JACK : Donc?
JEN : Donc on n’ y va ?
JACK: Oh Nom de.... non! Non tu as dit qu’on restait assis ici. On restait immobile.
JEN : Oui mais Jack, si on ne le suit pas, comment pourrais t-on en apprendre plus sur lui ?
JACK : c’est très simple, on n’y va pas.
JEN : S’il te plait. Tu es mon ami ! C’est exactement ce qu’un ami fait envers un autre ami. Je l’ai vu dans les films.
JACK : Oui, sur qu’elle planète ? Arrête.
JEN : tu m’as toujours dit que je devais avoir un hobby (elle se précipite hors du café, se colle à la vitre, suppliant Jack).
JACK : Très bien, très bien. Je t’aime plus quand tu joues les marieuses. 

[Maison de Pacey. Pacey est au téléphone en train de commander une pizza. Joey est avec lui dans la cuisine. Gretchen entre]
  

PACEY : J’aimerai commander une grande pizza, s’il vous plait.
GRETCHEN : Salut, je ne suis pas vraiment là. Je viens juste prendre quelques affaires.
PACEY (au téléphone) : Grande, mec, Grandé (en italien !) (À Gretchen) comment tu dis fromage en portugais ?
GRETCHEN : Essaie fromage (en français dans le texte).
PACEY (au téléphone) : fromage ? Grandé (encore en italien)
JOEY (à Gretchen) : je peux te parler une minute ?
GRETCHEN : ok.
PACEY (à Gretchen) : Ca dois pas être ça. (Il retourne au téléphone): Et queso? (Espagnol, bilingue ce Pacey !)
JOEY (Eloignant Gretchen de Pacey) : euh…je sais que Pacey t’as dit…ce que tu sais. Et j’espère juste que.......
GRETCHEN: Que je fermerais ma grande gueule? Ne sois pas si contrariée. A qui veux-tu que je le dise ?
 JOEY: Et bien c’est juste que certaines personnes ne sont pas obligées de savoir cette information parce que ça les ferai souffrir et ressurgir certains mauvais souvenirs. Et je ne veus pas en être la cause.
GRETCHEN : Vous êtes juste amis tous les deux.
JOEY : oui, nous ne sommes pas le genre d’amis à tout se raconter dans les moindres détails. Et si il entendait quelque chose comme ça, à propos de moi, je préfère que cela vienne de moi…
GRETCHEN : Joey, je crois que nous sommes entièrement d’accord.
JOEY : Nous le sommes ?
GRETCHEN: Oui. Je ne vais rien dire à Dawson à propos de toi et de Pacey. Mais laisse moi te donner un conseil comme amie et comme une sœur vaguement plus âgée et plus sage… ce genre d’information, n’est pas si dur à dire.
JOEY : je sais.
GRETCHEN: Je veux dire, tu as l’air heureuse Joey.
PACEY : D’accord le gars m’a dit que ça sera livré dans 45 minutes, mais je ne sais pas du tout du ce qui aura dessus. Ca pourrait être des insectes séchés ? JOEY : Super.
GRETCHEN : ok, je m’en vais.
PACEY : D’accord. Salut et Au revoir ! Tu vas où?
GRETCHEN: Chez Dawson. A plus. (Elle va dans sa chambre. Pacey et Joey la regarde choqués). 

[Librairie.
Jack et Jen espionnent Tom Frost à travers les rayonnages.] 

 JEN : D’accord, c’est ici qu’il est. Ne le regarde pas, regarde par terre.
JACK : Un de nous deux doit le regarder. Autrement ça détruit l’idée d’espionner.
JEN : d’accord, regarde.
JACK : ok
JEN : qu’est ce qu’il est en train en faire ?
JACK: Et bien il est dans une librairie. Il regarde des livres !
JEN : qu’est-ce qu’il regarde ?
JACK : Là ça ressemble à Entretien avec un Vampire. Il est donc gay ! On peut y aller maintenant ?
JEN : Non attend une minute, qu’est ce que tu
veux dire par gay ?les hétéros lisent aussi Anne Rice (Auteur d’Entretien avec un Vampire).
JACK : hou hou ! La fête toute la nuit, la jeunesse éternelle et une super garde robe  (personnages dans le livre)? Quelle autre catégorie de la population a ce comportement ?
JEN : Comment  es-tu arrivé à me surpasser pour tout ce qui concerne la culture gay ?
JACK : Sex in te City ! il bouge.
JEN: Dans quelle direction?
JACK: dans cette direction, donc on se tire. NON ATTEND!(il la tire vers une autre direction mais elle tombe nez et nez avec Frost. Jack se retourne attrape un livre et fait semblant de le lire)
JEN : oh seigneur! Je suis désolé.
TOM : Bonjour. Pas de problème.
JEN : Salut.
TOM : Salut.
JEN : C’est mon ami, Jack. (Jack se retourne et ferme son livre). Jack, c’est mon…
TOM : …ami. Tom Frost. Comment allez-vous?
JACK : Salut.
JEN : oui on cherchait un livre.
TOM : Oh, oui c’est qu’il y a l’air d’avoir ça ici.
JEN : Une recommandation ?
TOM : En poésie ?
JEN : Quoi ?
TOM : Vous êtes dans le rayon poésie, c’est ce que vous cherchez ?
JEN : Bien sur, Oui, j’adore la poésie.
TOM (il attrape un livre d’un rayonnage et le tend à Jen) : Je suis fan de cette personne.
JEN : Oui, bien sur, Robinson Hellworth, j’adore ce qu’il fait.
TOM : Elle. Elle fait une lecture demain au festival d’art de (g pas le nom de la ville).
JEN : Ouaou.
TOM: Peut-être que je vous y verrez. Prenez soin de vous.
JEN : oui vous aussi (à Jack), j’aime la poésie, Where the sidewalk ends (titre d’une poésie) !
JACK : ouais c’est ça !                                                      

   [Maison de Pacey. Joey et Pacey sont assis devant la table basse en forme de surf, en train de manger la pizza]

 
JOEY : je suis sûr qu’elle est juste allée chercher Dawson pour sortir. Et après, elle rentre chez Doug comme elle l’a dit. Mais si Mitch et Gail ne sont pas là ?PACEY : Mitch et Gail sont partis ?
 JOEY: Oui dernier séjour sans bébé! Du moins selon Bodie ! Je suis sûr que c’est rien !
PACEY : Bien, ça a intérêt à être rien parce que imaginer l’autre possibilité c’est trop dur à faire.
JOEY : c’est ta sœur, c’est notre ami. Peut importe comment on le regarde, c’est bizarre.
PACEY : Jusqu’où c’est bizarre ?
JOEY : Sur une échelle de un à dix ?PACEY : Je suis sérieux. Ca t’embête ?
JOEY : non et toi ?
PACEY : Non, tu es sûr ?
JOEY : Bien sûr que oui, ce ne sont pas nos affaires, Pace. Même si ça nous sape le moral je ne vais pas laisser cette histoire gâcher la nuit que l’on attend depuis si longtemps. (Ils s’embrassent)

 [Maison de Dawson. Gretchen et Dawson sont assis dans le salon en train de regarder un film] 

GRETCHEN : Arrête, c’était mignon. Je veux dire, elle aime  ce garçon si fort, qu’elle refait toujours les mêmes erreurs. Et elle est allée coucher avec le gars à la moto.
DAWSON : Toutes les merdes qui leur arrivent font d’elle et de Nicolas Cage des âmes sœurs ? Allez, Jim Carrey était bon aussi, ok. Suivant.
GRETCHEN : D’accord, que dis-tu d’un classique. Il y en a un là-dedans. (Elle prend son sac à main et vide son contenu pour le retrouver)
DAWSON : Tu sors tous les vendredis soirs équipées d’un pyjama et d’une brosse à dent ?
GRETCHEN : Non c’est juste au cas où tu sais. S’il y avait n’importe quel imprévu.
DAWSON : Et passer la nuit ici serait un imprévu ?
GRETCHEN : tu veux que ça en soit un ?
DAWSON : euh
GRETCHEN : c’est un peu embarrassant.
DAWSON : oui.
GRETCHEN : Alors faisons qu’en parler. Sexe. On en parle, le sujet reste ouvert et après on se sentira mieux.
DAWSON: ok.
GRETCHEN: Tu ne dis rien?
DAWSON: Toi non plus. C’est ridicule, qu’est ce que tu veux que je te dise?GRETCHEN: très bien, dans ce cas je vais commencer. Euh, la première fois que j’ai fait l’amour, c’était avec mon petit ami du lycée
 DAWSON : le joueur de basket débile ?
GRETCHEN : tu te souviens de lui ?
DAWSON: Mon dieu! Oui je m’en souviens. Je le détéstais. Maintenant je le hais encore plus.
GRETCHEN: Ok, c’est bien. On rigole... c’est mieux que de s’asseoir ici et de ne pas se parler. À toi.
DAWSON : c’est pas équitable.
 GRETCHEN: Pourquoi ?
DAWSON: je n’ai jamais fait l’amour!
GRETCHEN : Et alors, je ne suis jamais allée au Moyen-Orient mais j’ai mon avis sur le sujet. Tu as du forcément y penser.
DAWSON : oui, carrément !
GRETCHEN : Et ?
DAWSON : euh…avec Jen, j’avais 15 ans. Mais je ne crois pas que ça me serait venu à l’esprit de demander, vraiment.Joey, je… j’ai toujours pensé que tout serait parfait, mais elle voulait attendre, ce qui était bien. Et tout ce qui devait se produire, se produisit. Et alors… ils sont revenus. Au début, je, seigneur, j’étais soulagé, je sais c’est foireux. Mais c’est juste… une partie de moi s’accroche toujours a cette stupide idée que moi et Joey devions perdre notre virginité ensemble.
GRETCHEN : Et bien je ne trouve pas ça stupide. Elle a été ta première relation sérieuse.
DAWSON : Oui, mais maintenant, j’aimerai qu’il les fait sur le bateau, où qu’ils le fassent maintenant. Juste clore le chapitre Dawson et Joey pour de bon.
GRETCHEN : comment sais-tu qu’ils n’ont rien fait ?
DAWSON: Elle me l’a dit. Je lui ai demandé et elle m’a répondu. (Gretchen semble confuse et en colère).

 [Maison de Dawson. Gretchen et Dawson continuent de regarder des films. Seulement, Gretchen est assise à l’autre bout du canapé et elle a l’air en colère. Dawson la regarde du coin de l’œil] 

GRETECHEN : De quoi parle ce film ?
DAWSON : Aucune idée. Pourquoi à chaque fois que tu te lèves pour aller prendre un verre d’eau, tu te rassois toujours un peu plus loin de moi ?
 GRETCHEN : tu as raison c’est pourquoi je devrais y aller.
DAWSON : tu ne trouves pas que c’est une solution un peu drastique pour résoudre nos problèmes ?
GRETCHEN : Dawson, tu n’approuves pas.
DAWSON : n’approuve pas quoi ?
GRETCHEN : Je ne suis pas venue pour ça ce soir. Je dois y aller.
DAWSON : Gretchen, attend, c’est complètement stupide. C’est sûrement un malentendu.
GRETCHEN: Tu sais quoi, je sais que c’en est un mais je dois y aller. Je me suis trompée sur quelque chose, vraiment trompée. Donc, ne pose plus d’autres questions. Laisse moi partir (elle s’en va). 

[Maison de Pacey. Le lendemain matin.
Joey se dirige vers le placard de la cuisine quand Pacey marche vers elle]

 PACEY : Tu sais, depuis qu’ils ont inventé la chaîne des dessins animés, il n’y a  aucune raison valable pour un humain de se lever tôt le samedi matin.
JOEY : je voulais préparer ton petit-déjeuner.
PACEY : Tu ferais ça pour moi ?
JOEY : et bien, je ne le fais pas à n’importe qui, je veux dire, l’année dernière je l’ai préparé pour environ….2 300 étrangers ?
PACEY : Très drôle. Tu devrais mettre mes vêtements plus souvent.
JOEY : Tu aimes ?
PACEY: Ouais.
JOEY: c’était quand la dernière que tu les as lavé ?
PACEY : hum, je ne sais pas. La dernière fois que tu as fait ma lessive ?
JOEY : c’est-à-dire jamais !
PACEY: Jamais? Et bien je crois que tu as ta réponse (ils s’embrassent. Joey colle un carnet sur son torse et il le regarde). Quand je t’ai parlé de me dire tout ce que tu voulais que je te dise, je ne t’ai pas demandé de me remettre une requête écrite.
JOEY : Lait, Œufs, Sirop d’érable…
PACEY : Ah, je vois ce que cela signifie. Tu essayes de te débarrasser de moi. Tu as ta façon de faire avec moi, ma conversation devenait fastidieuse et maintenant tu me vires !
JOEY : Vas-y. Je vais prendre une douche. (Ils s’embrassent)
PACEY : Seulement si tu me promets que tu seras habillée comme ça quand je reviendrais.
JOEY : Bye ! (Pacey s’en va. Quand il sort dehors, il voit Dawson venir vers la maison, il l’intercepte près de la porte d’entrée.)
PACEY : Hé
DAWSON : Hé. Désolé de venir si tôt. Je viens voir Gretchen.
PACEY : Elle n’est pas avec toi ?
DAWSON : elle l’était la nuit dernière. Elle n’est pas rentrée chez elle ?
PACEY : non (emmène Dawson sous le porche), mais c’est pas grave. Elle doit probablement être chez Doug.
DAWSON : Ok. Tu sais quoi? Tu as sûrement raison. Elle va sûrement très bien. Je voudrais juste m’assurer qu’elle soit bien rentrée.
PACEY : oui bien sûr. Je l’appelle et ensuite je te passe un coup de fil.
DAWSON : on peut le faire maintenant ?
PACEY : Tu veux l’appeler toi ?
DAWSON : Oui, juste emprunter ton téléphone. 2 secondes.
PACEY : Oui bien sûr. (Ils entrent dans la maison. Joey les entend s’approcher et se cache dans la salle de bain. Elle écoute Pacey et Dawson qui sont en train d’appeler Doug).
 
 [Salle de lecture de poésie. Jack et Jen entre dans la salle]
 JACK : Ok, je ne le vois pas (il se tourne pour partir).
JEN : oh, arrête, il est juste en retard, ok.
JACK : qu’est-ce que tu en sais ?
JEN : Hé bien visiblement parce qu’il m’a invité.
JACK : Il ne pas invité. Il faisait juste ça pour paraître poli. J’espère qu’il l’était.
JEN : Je commence à penser que tu n’as pas beaucoup de considération pour les psychiatres ?
JACK : Avec mon histoire familiale ? Pardonnes moi de ne pas penser que les psychiatres… non que tous les psychiatres savent ce qu’ils font ? Ils sont aussi fiables que des mécaniciens...je dirais même pire encore. De plus, pour commencer, un psychiatre qui invite une de ses patientes à un rendez-vous doit en changer.
JEN : oh Jack, chut !!! Je n’essaie pas de sortir avec lui, d’accord? Tu vois ce type n’est pas tout à fait mon genre.
JACK : alors tu n’as absolument aucun faible pour lui ?
JEN: Non je n’ai pas de faible pour lui! Seigneur, je ne sais pas pourquoi tu me demandes ça ?
JACK : et bien, ça arrive très souvent que des gens développent des sentiments pour leur psy.
JEN : Et bien ce n’est pas mon cas.
JACK : Pardonne moi de te l’avoir demandé. Mais qu’est-ce qu’il fous ? Pourquoi tu as besoin que ce type t’aime bien ?
JEN : Je n’ai pas besoin de lui pour bien m’aimer. 

[Maison de Pacey. Pacey finis sa conversation au téléphone avec Doug]
 

PACEY (au téléphone) : C’est ce que je pensais Doug. Oh, merci, bye. (Raccroche le combiné) rassuré ?
DAWSON : Oui. Merci. J’apprécie.
PACEY: c’est mieux d’en être sûr que d’aller pleurer après n’est-ce pas ?DAWSON : ok, dis lui que je suis passé. En fait, non, ne lui dit pas que je suis passé. Je vais aller la voir.
PACEY : Dawson, écoute, si vous avez eu une dispute et que tu veuilles m’en parler…
DAWSON : on ne s’est pas disputé. Je pensais juste qu’elle comprendrai, mais merci (Il s’en va et Joey sort de la saille de bain).
PACEY : Je reviens
JOEY : ok ? 

 
 [Salle de lecture de poésie. Jack et Jen sont assis sur le canapé. Les gens cherchent de la place pour s’asseoir] 

JACK : il n’est pas là. Il ne viendra pas. Il n’a jamais eu l’intention venir ici.
JEN : ok, tu as gagné, tu es content !
JACK : oui. On peut y aller ?
JEN : tu sais, est-ce que ça te tuerai de rester assis à écouter de la poésie ?JACK : Oui, ça me tuerai ! (Ils se lèvent pour partir).
TOM (arrivant) : Vous m’avez gardé une place (ils s’assoient tous)
ROBIN : Bienvenue à tous. Et merci d’être venu ici. Le premier poème s’intitule…. (Ils sont assis et écoutent. Jen fais les gros yeux à Jack).

  [Dans un café. Dawson est assis seul à une table en train de lire le journal. Drue prend et s’assoit près de lui] 

DRUE : Merci Mon Dieu. Cette place restait désespérément vide.
DAWSON : C’est est un des atouts.
DRUE : Tu n’es plus fâché pour ma blague ?
DAWSON : En fait, non j’avais totalement oublié. Mais maintenant que tu m’en parles…
DRUE : Tu voudrais que je truque les résultats pour que Joey et Pacey soient le couple de la classe ? Désolé. Je ne peux pas faire ça. C’est trop ennuyeux. Où serait le conflit ? Où serait le drame ?
DAWSON : Il n’est pas censé y avoir de drame !
DRUE: Tu vois, ce genre de chose tire le yearbook du lycée vers la médiocrité. DAWSON : ce que tu es en train de dire c’est qu’ils doivent être truqués plutôt que vrai ?
DRUE : Personnellement, j’ai toujours trouvé que la vérité doit être un terrain glissant et qui manque légèrement au département de l’amusement !
DAWSON : Et tu te moques de savoir qui peut être affecté ?
DRUE: C’est bon mon poussin, tous le souci que tu semble prendre pour Joey, mais… je dois sûrement t’avertir. Tout cela confirme mon point de vue.
DAWSON : Je ne me suis pas rendu compte que tu en avais un.
DRUE : Oh, s’il te plait...Toute cette comédie d’amitié que tu joues. Comme si tu l’étais réellement. Comme si tu n’as pas vaguement blessé vos psychés et vouer à l’échec votre future relation. Je veux dire, c’est du bon boulot. C’est ce qui fait de toi et de Joey de loin, le couple le plus fascinant.
DAWSON : Aussi grand le fait que j’apprécie écouter ma vie raconté par toi, on dirait que tu n’as aucune intention de réparer le problème.
DRUE : J’ai les poings liés.
DAWSON : je crois que moi aussi. (il s’en va)    

    [Maison de Pacey. Gretchen est assise sous le porche et Joey sort pour s’asseoir avec elle] 

JOEY : Hé. Tu es revenue.
GRETCHEN : Oui.
JOEY : Alors, quel est le problème ?
GRETCHEN : Qu’est-ce que tu veux dire ?
JOEY : J’sais pas, j’ai l’impression que tout le monde était inquiet pour toi.
GRETCHEN : Et par tout le monde tu veux dire Pacey et Dawson ? Parfois, j’aurais aimé être là l’année dernière. Parce que j’aimerais savoir comment vous vous êtes débrouillés pour en arriver à un tel bordel. Vous êtes inquiets de vous faire mal les uns et les autres. Tout le monde essaie d’être gentil tout le temps.
JOEY : Sauf toi ?
GRETCHEN: oui sauf moi. J’ai pas envie d’être gentille en ce moment.
JOEY: Gretchen, je sais que toi et Dawson vous vous êtes disputés et je sais que tu n’es pas restée chez lui la nuit dernière…
GRETCHEN : tu voulais que je reste ? Tu sais tous ces mensonges, ces mensonges que vous vous dites pour vous protéger. Ils ne vont rien résoudre.
JOEY : Quels mensonges ?
GRETCHEN : Tu as menti à Dawson sur le fait que toi et Pacey couchez ensemble.
JOEY : J’ai pris ma décision, une décision très intime concernant ma vie privée et je n’ai pas envie que tout le monde soit au courant…
GRETCHEN : Tu ne veux pas que Dawson le sache.
JOEY : c’est la même chose.
GRETCHEN : Non Joey. Je ne veux pas être un ogre, mais mentir à Dawson ne va rien résoudre. Ce n’est pas juste pour lui et ce n’est pas juste pour la personne qui essaie de construire une relation avec lui.
JOEY : C’est-à-dire toi. Tu sais Gretchen, tu as raison sur un point, tu n’étais pas là l’année dernière et tu ne sais pas comment ça été. Il n’y aucun moyen pour que tu comprenne.
 GRETCHEN : mais tu dois dire à Dawson la vérité. Il n’y a pas d’autres solutions. Et si tu ne le fais pas pour lui ou pour moi, fais le pour Pacey.
PACEY : Hé salut.
JOEY : Bessie est totalement débordée. Je dois y aller. (Elle s’en va).
PACEY : Passe moi un coup de fil, ok ?
JOEY (lui répondant) : ok. 

[Maison de Pacey. Gretchen est toujours assise.
Pacey sort la rejoindre après avoir rangé les courses.]  

PACEY : Alors, qu’est-ce que j’ai manqué ?
GRETCHEN : Rien du tout.
PACEY : Toi et Dawson avez eu une sorte de dispute, n’est-ce pas ?
GRETCHEN : Depuis quand ça t’intéresse Pacey ?
PACEY : Quoi ? J’ai pas le droit de m’intéresser à ta vie ?
GRETCHEN : Non.
PACEY : Très bien, alors si toi et Dawson n’avez eu aucune dispute, alors de quoi toi et Joey étiez-vous en train de parler ? Et pourquoi est-il venu ici à l’aube ?GRETCHEN : Dawson était ici ?
PACEY : Oui. Mais je ne suis pas censé te l’avoir dit, donc ce n’est pas moi qui te l’ai dit. Et à la différence de toi, il semblait donner l’impression que vous aviez eu une dispute la nuit dernière, il ne sait juste pas à propos de quoi.
GRETCHEN: Pacey, tu n’as pas envie de savoir pour moi et Dawson, alors arrête, ok ?
PACEY : Arrêter quoi ?
GRETCHEN : Arrête de demander !
PACEY : je ne dois vraiment pas savoir pourquoi, Gretchen ?
GRETCHEN : Pacey, crois moi, il vaut mieux pas.
PACEY : Si je dois. Car je commence à avoir l’horrible impression que ça a un rapport moi (elle lui lance une regard, puis regarde au loin) Ah, no comment !(Gretchen quitte le proche et à travers la cour)
GRETCHEN : Pourquoi tu ne demandes pas à Joey?
 PACEY : Tu veux que je demande à Joey quel est le problème entre toi et Dawson?
GRETCHEN : Oui. Non écoute, je ne suis pas de très bonne humeur pour parler de ça maintenant, ok. Disons juste que tu as raison à propose de moi et Dawson. Peut-être qu’il est trop jeune pour moi.
PACEY : Le but est que je ne sache rien ? Mon but c’est de savoir ce qui passe ? Surtout quand ça implique moi et Joey. Donc je pense que tu devrais juste me dire ce qui se passe. Peu importe ce que c’est. Et je ne dirais rien à Dawson ou à Joey.
GRETCHEN : Super, encore des mensonges. Ceci va t’aider.
PACEY : Que veux-tu dire par encore des mensonges ? Quels mensonges ? Le seul mensonge que je vois pour l’instant  c’est celui commis par toi, ma propre sœur, qui est en train de me mentir.
GRETCHEN : Joey a menti à Dawson. Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas ce que ça signifie. Mais il lui a posé la question pour savoir si toi et Joey couchiez ensemble et elle lui a menti. Et c’est la vérité Pacey. (Pacey la regarde)

 
[Salle de lecture de poésie. La lecture est finie et le psy parle avec Jen et Jack]   

TOM : alors, dites moi, lequel est votre favori ?
JEN : Lequel ?
TOM : Quel poème ?
JEN: Quel poème?
JACK: Quel poème?
JEN : Ils étaient tous…
JACK : Ils étaient tous bien. Mais j’ai bien aimé le dernier.
JEN : Oui, absolument, tu as raison. Euh, tu sais il y avait cette ummm, cette qualité vraiment surréaliste. Comme dans tous les autres, c’était très profond et totalement original mais vraiment, vraiment… bien imagé ! Ah la voilà.
ROBIN : oh tu restes un peu. J’adore m’attarder et parler de choses et d’autres.
TOM : Robin, voici Jen et Jack.
ROBIN : oh salut ! Merci d’être venu.
TOM : Jen nous disais combien elle a aimé le dernier.
ROBIN : Oh, c’est son favori aussi. Ça ne veut pas dire qu’il a tout compris. Vous êtes des lycéens ?
JACK : Oui.
ROBIN : Je te l’avais dit, tout n’est encore perdu pour la jeunesse américaine. Vous savez, quand on était au lycée, les choses que nous faisions le samedi…TOM : euh on ne doit pas se mélanger aux invités ?
ROBIN : et bien, seulement si tu te mélanges avec moi.  C’était sympa de faire votre connaissance à tous les deux.
JACK : Nous aussi (après que Tom et Robin soient partis) Il est définitivement pas gay.
JEN : Non. 

 [Lycée de Capeside. Dawson est assis devant un ordinateur dans la salle de rédaction du Yearbook, quand Joey entre] 

JOEY : C’est de loin, l’endroit le plus bizarre où tu m’ai jamais demandé de venir.
DAWSON : Oui, j’ai décidé de reprendre les choses en main pour que tout le monde figure à la bonne page. Tu ne l’as pas acheté ?
JOEY : Nous savons tous les deux que le Yearbook est une supercherie, qui ne mérite pas qu’on s’y attarde. 
DAWSON : Et tout sera révélé en temps et en heure. Tu veux du café ?
JOEY : Tu bois du café noir ?
DAWSON : Oui j’en bois, mais je n’aime pas ça. Mais j’en bois. Je pense que chaque personne possède au moins un vice ?
 JOEY: Il y a beaucoup chose que l’on ne sait plus l’un de l’autre. C’est plus comme avant. On avait l’habitude de tout se dire.
DAWSON : Oui, je ne suis pas sûr que ce fût une bonne chose.
JOEY : Ce n’est pas vraiment la méthode Dawson Leery pour répondre à ça.
DAWSON : Ca me rappelle que j’ai quelque chose à te dire. Je veux m’excuser.
JOEY : Pour quoi ?
DAWSON : Pour la question que je t’ai posée il y a de ça 2 semaines. Cette question très personnelle. Je n’aurais jamais dû te la poser. Je ne sais pas pourquoi je l’ai fait.  C’est une sorte de masochisme, une partie de moi-même encore inexplorée. Probablement la même partie qui sabote ma relation avec Gretchen.
JOEY : Tu penses que tu es en train de saboter ta relation ?
DAWSON : Et bien mentionner ton nom toutes les 30 secondes, je pense que ça n’aide pas. J’ai si peur de faire les mêmes erreurs que j’ai faites dans le passé, chaque minute que je passe avec elle tourne en véritable casse-tête dans ma tête. Est-ce que je dois lui montrer la réelle confusion que je suis ? Où je l’a joue cool comme un gars qui tombe toutes les filles ?
JOEY : Tu es peut-être celui qui les a toutes !
DAWSON : Je ne te crois pas, bref…
JOEY (lisant ce qui a d’inscrit sur l’écran) : les sondages des terminales ? DAWSON : J’en viens à penser que Drue est un peu comme ces bandits boiteux dans la série télé Batman. Le Mal mais avec une petite envergure. Il s’est casser la tête pour falsifier ces sondages mais avant que son plan ne soit totalement réalisé, il quitte l’équipe de rédaction du Yearbook.
JOEY : Donc tu as proposé tes services.
DAWSON: Et bien, j’ai voulu juste finir son boulot, tu sais, pour la l’intérêt de la postérité, rien d’autre. Au moins, pour montrer ce que fut notre véritable année de Terminale. (Dawson clique sur l’écran et place une photo de Joey et de Pacey main dans la main en train de marcher, au-dessus du titre « couple de la classe » Joey tient une tasse de café à la main et il regarde tous les deux au-dessus de leurs épaules l’appareille photo).
 
 [Salle de lecture de poésie. Jen est train de marcher et de parler avec son psy] 

JEN : Elle a l’air sympa, votre petite amie.
TOM : Elle l’est.
JEN : elle est votre petite amie !
TOM Comme j’ai dit je suis content que vous soyez venu. 
JEN : Et me ridiculiser ?
TOM : Non parce que vous aimez la poésie. Et être assise devant la baie vitrée d’un café.  Et lire dans une librairie d’auteurs indépendants. Nous avons beaucoup de choses en commun, vous et moi.
JEN: Si vous saviez ce que je faisais, pourquoi ne pas m’avoir arrêtée ?
TOM : Parce que c’est visiblement important pour vous. Ce qui est moins évident c’est pourquoi et nous en reparlerons mardi.
JEN : pourquoi ? Je n’ai pas le droit de savoir des choses sur vous ? Je n’ai pas le droit d’être curieuse ?
TOM : De moi ? Je ne suis pas si intéressant que ça. Je pense qu’il a de plus grandes questions auxquelles vous devez répondre.
JEN : Qu’elles grandes questions ?
TOM : Mardi.
JEN : un indice.
TOM : Quoi ? Comme en 5 lettres ? Débute et finit par la même consonne. Ce n’est pas des mots croisés. C’est à propos de ce que l’on disait vendredi. Vous y étiez n’est-ce pas ? En personne, si l’esprit n’y était pas.
JEN : confiance ? C’est ça la question?
TOM : Qu’elle est la réponse ?
JEN : Oui. Je vous fais confiance.

 [La jetée. Gretchen s’appuie sur la barrière et regarde l’eau. Dawson approche.]  

DAWSON : Tu sais, ce n’est pas le meilleur endroit pour traîner si tu veux m’éviter. A moins que tu veuilles rompre…
GRETCHEN : Ce n’est pas ce que j’envisage.
DAWSON : Mais tu étais en train de m’éviter ?
GRETCHEN: Oui.
DAWSON: Si, sous quelques formes que ce soit, je t’ai donné l’impression que ce n’était pas finit avec Joey ou que tu sentes que tu n’étais pas importante à mes yeux ou que je ne veuille pas que ça marche….
GRETCHEN : Ce n’est pas ce que je pense. Tu n’as rien fait de mal la nuit dernière. Dawson, tout ce que tu as fait c’était d’être honnête envers moi.
DAWSON : Alors, quel est le problème ? C’est à propose du sexe?
GRETCHEN : Non, ça ne l’est pas. Ecoute, juste promet moi une chose.
DAWSON : Tout ce que tu veux.
GRETCHEN: Sois toujours aussi honnête envers moi comme tu l’as été hier soir. Parce que c’est la partie la plus difficile dans une relation. Ca l’est beaucoup plus que le sexe. Et avoir confiance en quelqu’un c’est comme un gigantesque acte de foi. Tu t’y mets à fond sans jamais être sur si on aura quelque chose en retour. Le sexe… le sexe est juste mécanique. Comme de se brosser les dents.
DAWSON : C’est marrant que tu parles de ça.
GRETCHEN: Pourquoi?
DAWSON: Parce que j’avais amené quelque chose, au cas où tu m’aurais jeté, mais vu comment la conversation a évolué, c’est ridicule.
GRETCHEN : Attend, si j’avais rompu, tu allais m’offrir un cadeau ?
DAWSON: Oui, tu as changé ma vie. Je ne voulais pas te laisser partir sans un souvenir de mon affection.
GRETCHEN : Une sorte de cadeau de rupture ?
DAWSON: Oui, exactement (Il sort de sa poche une nouvelle brosse à dent). Tu as oublié la tienne hier soir. Et elle est écoeurante. Tu sais, tu devrais en prendre une nouvelle à chaque nouveau millénaire.
GRETCHEN : Je sais.
DAWSON : C’est pour ça qu’elles ont une couleur sur les poils.
GRETCHEN (rit) : Ok, j’ai compris, ferme-là. Merci.
DAWSON : De rien.

[Sur un chemin sablonneux. Joey et Pacey sont en train de marcher et de parler]

 
PACEY : C’est gentil ce que Dawson a fait pour toi.
JOEY : ce n’est pas juste pour moi.
PACEY : Et bien, tu semblais quand même être la plus contrariée pour cette histoire.
JOEY : Je suis contente que nous marchions. C’est joli par ici.
PACEY : Oui il ne fait pas trop froid.
JOEY: C’est curieux, non? La neige a déjà fondu, ça va bientôt être le printemps, et je ne m’en suis pas rendu compte.
PACEY : Et bien notre nouveau passe-temps se pratique plus à l’intérieur.
JOEY : Tu sais, parfois je me demande si on nous n’aurions pas du le faire sur le bateau ? Tu sais, quand nous étions seuls.
PACEY : Ah et nous aurions loupé tous ces magnifiques paysages.
 JOEY : Ca te manques ?
PACEY : les paysages.
JOEY : Non, quand on ne couchait pas ensemble. Quand tout ne tournait pas autour du sexe.
PACEY : Je ne sais pas si cette époque a vraiment existé ?
JOEY : Je crois que tu as raison. Avant, quand on ne faisait pas encore l’amour, tout était question de sexe. Maintenant que nous le faisons…
PACEY : Tout est encore question de sexe. Tu penses que l’on fait quelque chose de mal?
JOEY : Non ? et toi?
PACEY: Non, je ne pense pas que ça soit mal. Je ne comprend pas juste pourquoi tu ne veux….
JOEY : Pacey, Est-ce que Gretchen t’a dit quelque chose après que je sois partits ce matin ?
PACEY: Non, pourquoi?
JOEY: Pour rien. Tu sais, marchons encore un peu, on ne l’a pas fait depuis longtemps. (Pacey se retourne et la prend par la main. Ils continuent de marcher.) 

-FIN-



Merci à Mikado!
[Capeside High Cafeteria - Pacey and Joey are sitting together during lunch.]

Pacey: I got it. We check ourselves into the B&B. We use assume names. Bessie's none the wiser and we finally get to spend an entire night together for the first time in two weeks.

Joey: We have no vacancies. There's some Winter Arts Festival in (missed city).

Pacey: Well… what do you think about you and me, the broiler room right now.

Joey: No. Pacey.

Pacey: You considered that, didn't you? You did. I saw it in your eyes. You, Josephine Potter actually considered skipping AP Bio and engaging in sexual activities with your boyfriend. On school grounds no less. Naughty girl. (they smoochie)

Joey: Well, it's second semester of senior year. I guess these grades don't really count. (they smoochie again)

Drue: Coming through people here, coming through. Excuse me. (to Pacey and Joey) Okay, two of you need to break that up before I charge admission. (Pacey and Joey stop kissing for a moment.) Everyone, everyone, can I have your attention here please. A little attention. (Pacey and Joey continue to flirt and smile and talk softly amongst themselves as Drue tries to talk to the cafeteria) As most of you know voting ended yesterday in the highly contested Capeside High Class of 2001 senior poll. And right here I have in my hand fully certified for publication in this year's yearbook, the results of said election. Now, I figure you're all dying of curiosity, but… before we get to all of that mind numbing on the edge of suburbia crap, I just thought we'd start with class couple. Now it's not much of a contest here folks, yes, those two people so in love they make the rest of us want to puke on a daily basis… Joey Potter and Dawson Leery. (Joey and Pacey look up in surprise and the cafeteria is awash in comments.)

[Capeside High Hallway - Joey is slamming Drue up against the lockers. Pacey stands off to the side watching in amusement.]

Drue: Okay! Now how's this a fair fight? What do you want me to do? Hit her back? She's a girl.

Joey: Sucks, doesn't it? One of the few cultural advantages of being female.

Pacey: Well, you seem to have this situation firmly in hand. I think I'm going to scadaddle off to class, kay? (He kisses Joey and walks off)

Joey: 'kay, bye.

Drue: Thanks for your help, pal. (to Joey) Oh, and why don't you tell him about the dimpled chads about him and some Miss Jacobs chick? (Joey slams him against the locker again.) Whoa! Hey! Chill! You have no sense of humor about this? I mean, personally I think it's kinda funny that a majority of our classmates still care so much after all this time. I mean, you and Dawson went out for what, about as long as the Spice Girls were popular?

Joey: Please. Majority my ass, Drue. It's obvious you rigged this thing.

Drue: Oh, I see. Did you vote?

Joey: Did I vote? No, of course not. Most popular, best looking, who cares?

Drue: Obviously you do.

Joey: You know what? This isn't a joke. This is my life, okay? And Dawson and I are not a couple. We're not anything resembling a couple. We're just friends. You know what? It's taken us a long time to get back to that place, and I refuse to let you hurt him or Pacey by dredging up the past. So I suggest that you fix this…

Drue: Oh look, there's your friend. Dawson.

Dawson: Hey. Is this mugging by invitation only?

Drue: Do you want to tell him or shall I?

Dawson: About your latest pathetic attempt at a practical joke? I heard.

Drue: And? Dawson: Pretty funny, actually.

Joey: You think this is funny?

Dawson: How could it be anything else? It's so (missed word?) absurd. How can we be class couple if we're not even a couple. We're just friends.

Drue: That word again…

Dawson: He's just trying to get a rise out of us Jo, and we're late for 5th period.

Drue: Later, kids! (he rushes off and Dawson and Joey walk to class.)

[Leery's Fresh Fish - Pacey sits at the bar talking to Gretchen.]

Gretchen: You want me to go drinking with Doug?

Pacey: Yeah, why not? It'll be fun, you know? Hey, and you don’t have to feel like you have to be home at any specific time just cause of me. In fact you know, you could crash on Doug's couch if you want.

Gretchen: You know, I'm beginning to see where you're going with this.

Pacey: Going? I'm not going anywhere with this. It's just drinking and driving is a big no-no. And that couch is primo. It's goose-down - you'll sleep like a baby.

Gretchen: You did it, didn't you? You and Joey.

Pacey: Haha, no. I didn't see that.

Gretchen: You didn't have to. You did it and now you want to do it again which is why you're asking me to stay the night at Doug's and why you've been in such a good mood ever since you got back from the ski trip.

Pacey: Is there some law that says that Pacey can't be in a good mood? I just want you and Doug to really…

Gretchen: I can't believe I didn't notice this before. You know, there is only two things that make a man this happy and the other one is free beer.

Pacey: Oh God. This is not why I came over here, Gretchen.

Gretchen: Oh come on. I think it's sweet.

Pacey: No, I think sweet would probably be doing it and not telling anyone.

Gretchen: Well, if that's the only thing you're worrying about then buck up there stud, because you did not tell me. I pried it out of your cold, dead hands. And uh… you have my solemn word. I won't tell anyone.

Pacey: Anyone?

Gretchen: Anyone. Hey, I used to be a high school girl, too you know. And in the spirit of those days, how bout I just conveniently fail to come home tonight.

Pacey: You'd do that?

Gretchen: Sure. And if Doug won't have me, I'll crash at Mom and Dad's.

Pacey: You sure?

Gretchen: Sure. But you owe me. Big time.

Pacey: I always do, Gretch! You're the best. (he rushes out)

Gretchen: Freak.

[Psychiatrist's Office - Jen sits on a couch talking to her shrink.]

Tom: So what makes your relationship with Jack so ideal?

Jen: I don't know. He listens to me and we have fun together and… And I feel like I can really trust him.

Tom: And if he were straight you couldn't trust him?

Jen: I didn't say that.

Tom: What about girls?

Jen: You mean sleeping with them?

Tom: Trusting them.

Jen: Oh.

Tom: You said before that you found it easier to be friends with guys than with girls.

Jen: Right. Girls suck. I mean, it's like they get a lobotomy the day they hit puberty. I mean, one day you're all milling around FAO Schwartz (toy store) in the Rainbow Brite section, next day somebody gets breasts and after that it's all about getting boys to like you and whoever does first wins.

Tom: Is that what happened to you? You wanted boys to like you?

Jen: Teenage sluts aren't born, they're made, that kind of thing?

Tom: You said before that you made some bad decisions when you were younger. Some decisions you regret?

Jen: Yeah. The whole sex before the 13th birthday. Not a good idea.

Tom: You told me you were drunk the first time you had sex.

Jen: And the second and the third, but I think we've already been over this. Unless of course you'd like to share some embarrassing details of your first sexual experience, huh? Oh come on. Aren't you going to ask me why that's important to me?

Tom: Do you want me to?

Jen: No. It's just that everytime that I ask you a personal question, you want to know if it's important.

Tom: Not this time.

Jen: Why? Is time up or something?

Tom: I'm not asking because I don't have to. I know why it's important to you. I'm much better at this than you think I am. Also, it's time.

Jen: Right. Okay then. (she gets up to leave)

Tom: See you Tuesday.

Jen: See you Tuesday.

[Leery's Fresh Fish - Dawson shows up with a cup of coffee.]

Gretchen: Hi. Is that for me?

Dawson: Nope. (she takes it anyway.)

Gretchen: One of the waitresses flaked and I'm so not working tonight. But I told them I'd wait until they'd find someone or until your mom got here.

Dawson: Oh.

Gretchen: Ew. What's in here? There's never enough coffee in your coffee. (the phone rings and she answers it) Leery's Fresh Fish? Oh hi Gail. Yeah, I know what you mean. Traffic on 95 is always a bitch. All right, sure. I'll tell Bodie, no problem. Okay, have fun! Monday. Bye! That was your mom.

Dawson: How is mom?

Gretchen: Dawson. Did you forget to tell me something? Something perhaps about your parents going out of town this weekend?

Dawson: Uh, oh. Hey, guess what? My parents are going out of town this weekend.

Gretchen: How is it I'm the last person to get this information?

Dawson: Oh, my mom didn't tell you?

Gretchen: Uh, no. Of course, you never mentioned it either.

Dawson: Okay. Busted. What was I supposed to say?

Gretchen: How about, 'my parents are going out of town this weekend.'?

Dawson: All right, you say it, it sounds like normal conversation. I say it, it sounds like the world's worst come on.

Gretchen: Okay. I guess I shouldn't come over later with a couple of videos and some microwave popcorn?

Dawson: Well I didn't say that.

[Pacey's Place - Joey shows up and Pacey lets her in. She immediately kisses him.]

Pacey: Mmm. Good God woman! It's not even night time yet.

Joey: (still kissing) Oh?

Pacey: There's not even a hello, how are you doing? How was your day after school today, Pacey?

Joey: (she stops kissing him only to say,) Hi.

Pacey: (they land on the couch, Joey on top of Pacey) Yeah, hi. You know, I don't think I like this turn that our relationship is taking here. You have no respect for my feelings, we never talk anymore. (she continues kissing him and he groans)

Joey: Pace, we spent 9 months talking. We've been doing this for two weeks. (she goes back to kissing)

Pacey: But this still doesn't mean you get to treat me like a sex object.

Joey: Oh, I can tell you're all broke up about it.

Pacey: Yes I am.

Joey: (she stops and sits up) When's Gretchen coming home? Pacey: Never.

Joey: Serious, Pacey. She lives here. She'll come home eventually.

Pacey: Yes, to pick up a couple things…

Joey: And then?

Pacey: And then she's going to crash somewhere else so that we can have the whole place to ourselves for the entire night. Which is exactly what we wanted, right? It's great.

Joey: So she knows?

Pacey: Gretchen? Yeah. She knows, but it wasn't me who told her. She figured out for herself. Are you mad?

Joey: No, I'm not mad. I'm just a little embarrassed, but it'll pass.

Pacey: But this isn't a problem, right? Because if this is a problem, I'm pretty much willing to do anything in the universe to make sure that this isn't a problem anymore.

Joey: (she lays back down on him) It's not a problem.

Pacey: Okay. (he hugs her to him and she makes a face of concern which he can't see)

[Coffee Shop - Jen and Jack are having coffee sitting at a table. Jen continues to stare past Jack out the window.]

Jack: So you like this whole therapy thing.

Jen: Hmm. What makes you say that?

Jack: Well, you started going 3 times a week.

Jen: Oh yeah, right.

Jack: You know, isn't his office around here or something?

Jen: Oh, something like that.

Jen: Something… something like that, yeah.

Jack: Yeah. It's possibly right across the street. The building you keep staring at.

Jen: I'm not, I'm not, I'm not staring.

Jack: Yeah right. I wasn't lured here under false pretenses?

Jen: What false pretenses?

Jack: Are you kidding me? The window seat. The 16 refills. We're stalking your therapist.

Jen: We're not stalking anybody. We're sitting, we're having coffee and making conversation. We're going completely normal.

Jack: Uh huh.

Jen: If Doctor Frost should happen to walk out of his… anally retentive Scandinavian designed office…

Jack: You might be able to find out something about his personal life. Now how is that not stalking?

Jen: Jack, this guy knows everything about me. Things I haven't even told you. And I don't know anything about him. I don't know what kind of car he drives, where he lives… For all I know the guy could be a promise keeper, a Christina Aguilera fan.

Jack: And we're going to find all that out sitting her in front of this window?

Jen: (she sees her therapist come out of the office) No, not exactly. There he is.

Jack: So?

Jen: So up you go.

Jack: Oh my, whoa, no! No, you said we're sitting here. We're going to remain immobile.

Jen: Yeah, but Jack, if we don't follow him how are we going to find out anything about him?

Jack: That's very simple, we're not.

Jen: Please! You're my friend! This is exactly what friends do for each other. I've seen it in the movies.

Jack: Yeah, on what planet? Come on.

Jen: You're always saying I should have a hobby! (she rushes out of the coffee shop and stands in front of the glass pleading to Jack)

Jack: Alright, alright, alright! I think I liked you better as a match making nun.

[Pacey's Place - Pacey is on the phone ordering pizza and Joey stands in the kitchen with him. Gretchen walks in.]

Pacey: I'd like to order a large pizza, please.

Gretchen: Hi. I'm not really here. I'm just picking up some stuff.

Pacey: (into phone) Large, dude. Grande. (to Gretchen) How do you say cheese in Portuguese?

Gretchen: Try frommage.

Pacey: (into phone) Frommage. Grande?

Joey: (to Gretchen) Can I talk to you for a second?

Gretchen: Yeah.

Pacey: (to Gretchen) That's not it. (walking off, into phone) How about queso?

Joey: (pulling Gretchen out of earshot of Pacey) Umm… I know that Pacey told you… that you know. And I was just hoping that…

Gretchen: That I could keep my big fat mouth shut? Don't look so serious. Who am I going to tell?

Joey: Well, it's just that certain people have no need to know this information because it would only hurt them and bring back painful memories. And that's not what I want this to be about.

Gretchen: You guys are just friends.

Joey: Yeah, we're just not the type of friends who tell each other everything the second it happens. And if he were to hear something like that, something about me, I'd want it to be from me…

Gretchen: Joey, I think we're in complete and total agreement here.

Joey: We are?

Gretchen: Yeah. I'm not going to say anything to Dawson on the subject of you and Pacey. But, I gotta warn you as a friend and a vaguely older and wiser sister type figure… this kind of information, it's not all that hard to guess.

Joey: I know.

Gretchen: I mean, you look happy, Joey.

Pacey: All right, so the guy tells me it's going to be here in 45 minutes, but I have no idea what going to be on it. It could be dried insects for all I know.

Joey: Great.

Gretchen: Okay. I'm outta here.

Pacey: Allright then. Hi and bye. Where you going anyway?

Gretchen: Dawson's. See ya! (she goes into her room. Pacey and Joey looks at each other with a look.)

[Book store - Jack and Jen are peeking around the shelves at the Tom Frost.]

Jen: Okay, there he is. Just don't look up, look down.

Jack: One of us has to look up, Jen. Otherwise it defeats the purpose of this whole stalking thing.

Jen: Alright, look.

Jack: Okay.

Jen: What's he doing?

Jack: Well, he's in a bookstore. He's looking at books.

Jen: What's he looking at?

Jack: At the moment, it looks like Interview with the Vampire. So, he's obviously gay. Can we go now?

Jen: No. Wait a minute, what do you mean obviously gay? Straight people read Anne Rice.

Jack: Hello? You party all night with eternal youth and a great wardrobe. What other segment of the population does that appeal to?

Jen: How did you manage to surpass me in the knowledge of all things gay?

Jack: Sex in the City. He's moving.

Jen: Which way?

Jack: He's going that way, so let's go this way. NO WAIT!

Jen: (she slams right into Tom - Jack turns his back to them, grabs a random book off the shelf and reads it upside down) Oh geez! Oh my God! I'm so sorry!!

Tom: Hello. No problem.

Jen: Hi.

Tom: Hi.

Jen: This is my friend Jack. (Jack turns around and closes the book suddenly) Jack, this is my…

Tom: Friend. Tom Frost. How are you?

Jack: Hi.

Jen: Just browsing for books.

Tom: Oh, they seem to have those here.

Jen: Hmm. Any recommendations?

Tom: In poetry?

Jen: What?

Tom: That's where you're browsing, in Poetry.

Jen: Right. Yeah. I love poetry.

Tom: (grabbing a flyer off a table and handing it to Jen) Well, I'm quite fond of this person.

Jen: Uh, right. Robin (missed last name). I love him.

Tom: Her. She's reading tomorrow at the art's festival over in (missed city).

Jen: Wow.

Tom: Maybe I'll see you there. Take care. (he walks off)

Jen: You too. (to Jack) I do like poetry. Where the Sidewalk Ends.

Jack: Yeah, right.

[Pacey's Place - Joey and Pacey sit in front of the surf board coffee table eating pizza.]

Joey: So, I'm sure she's just stopping by Dawson's and then they're going to go out. And then she's going to go back to Doug's and spend the night, just like she said. So what if Mitch and Gail are out of town?

Pacey: Mitch and Gail are out of town?

Joey: Last pre-baby trip. At least according to Bodie. I'm sure it's nothing.

Pacey: Well, it has to be nothing because frankly the alternative is just too horrifying to contemplate.

Joey: She's your sister, he's our friend. Anyway you look at it, it's weird.

Pacey: How weird would you say it is?

Joey: Out of four stars or on a scale from one to ten?

Pacey: I'm being serious here for a second. Do you care?

Joey: No. You?

Pacey: No. You sure?

Joey: Of course I'm sure. It's entirely none of our business, Pace. Besides, it ruins the mood. And I for one am not going to let that happen after we've waited so long for this night. (they smooch)

[Dawson's House - Gretchen and Dawson sit in the living room watching movies.]

Gretchen: Come on, it was sweet. I mean, she loved the guy so much, she made the same mistakes all over again. And she got to sleep with the motorcycle guy.

Dawson: All that crap about her and Nick Cage being soulmates? Come on. Jim Carrey was good, though. Okay. Next?

Gretchen: Okay. How about an American Movie Classic? It's somewhere in here. (she digs in her purse and pulls stuff out to find the movie)

Dawson: You go out every Friday night with pajamas and a toothbrush?

Gretchen: No. No, I just like to be prepared, you know? For whatever possibility might come up.

Dawson: And you spending the night is a possibility?

Gretchen: Do you want it to be?

Dawson: Uh.

Gretchen: This is really awkward.

Dawson: Yeah.

Gretchen: So, let's just talk about it. Sex. You know, we'll talk about it, we'll get it out in the open, and then we'll feel a lot better.

Dawson: Okay.

Gretchen: You're not talking.

Dawson: And neither are you. This is ridiculous. What do you want me to say?

Gretchen: All right, fine. Be that way. I'll start. Umm… The first time I had sex was with my high school boyfriend.

Dawson: Not that moronic basketball player?

Gretchen: You remember him? Dawson: Oh God! Yes I remember. I hated him. Ugh, now I hate him even more.

Gretchen: Okay, this is good. We're laughing… This is a lot better than sitting here nto talking to each other. Your turn.

Dawson: This is totally unfair.

Gretchen: Why?

Dawson: Because I've never had sex.

Gretchen: So? I've never been to the middle East but I still have feelings on the topic. You've obviously thought about it.

Dawson: Yeah, obviously.

Gretchen: And?

Dawson: Umm… with Jen I was 15 years old. I don't think it would have ever occurred to me to ask, really. Joey I… kinda thought everything was perfect, but she wanted to wait, which is fine. And then everything that happened happened. And then uhh… then they got back… At first I, God, I was relieved, which is lame, I know. But it's just… Part of me was still clinging to the insane notion that Joey and I were destined to lose our virginity together.

Gretchen: Well, I guess it's not all that insane. She was your first serious girlfriend.

Dawson: Yeah, but now I kinda wish they just did it on the boat. You know, or they'd do it now. Just put the final nail in the coffin of Dawson and Joey.

Gretchen: How do you know they haven't?

Dawson: She told me. (missed words?) Especially for us. I asked her and she told me. (Gretchen looks concerned and confused)

[Dawson's House - Gretchen and Dawson have continued to watch movies. Only Gretchen sits on the opposite end of the couch and she looks mad. Dawson keeps glancing at her.]

Gretchen: What is this movie about anyway?

Dawson: I have no idea. Why is it every time you get up to get water, you've moved further away from me on the couch?

Gretchen: You're right. Which is why I should go.

Dawson: Don’t you think that's kinda a drastic solution to our problem?

Gretchen: Dawson, don't okay?

Dawson: Don't what?

Gretchen: This is not why I came here tonight. I gotta go.

Dawson: Gretchen, hold on. This is silly. It's obviously some kind of misunderstanding.

Gretchen: You know what? I know it is, but I have to go. I was really wrong about something. Very wrong. So just don't ask me anymore questions. Just let me go. (she leaves)

[Pacey's Place - the next morning. Joey is going through the cupboards in the kitchen when Pacey walks up.]

Pacey: You know, ever since they invented the Cartoon Network, there's really no reason for humans to get up this early on a Saturday morning.

Joey: I wanted to make you breakfast.

Pacey: You'd do that for me?

Joey: Well… I don't make breakfast for just anyone. I mean, in the past year, I've made for like… 2, 300 strangers?

Pacey: That's very funny. You should wear my clothes more often.

Joey: You like it?

Pacey: Yeah.

Joey: When's the last time you washed it?

Pacey: Hmm, I don't know. When was the last time you've been over here to do my laundry?

Joey: That would be never.

Pacey: Never? Well then, I think you have your answer. (they smooch. Joey slaps a notepad against his chest and he looks at it) You know, when I told you that whole thing about telling you what you want, I didn't really expect your request to come in writing.

Joey: Milk, eggs, syrup…

Pacey: I know what this really is. You're trying to get rid of me. You've had your way with me, my conversation has run tiresome and now you're giving me the boot.

Joey: Go. I'm going to get in the shower. (they smooch)

Pacey: Only as long as you promise me you'll be wearing that when I come back.

Joey: Buh-bye. (Pacey leaves. When he goes outside, he sees Dawson approaching the house, and intercepts him near the front door.)

Pacey: Hey.

Dawson: Hey. Sorry to drop by so early. I'm just looking for Gretchen.

Pacey: She's not with you?

Dawson: She was last night. She never came home?

Pacey: No. (leading Dawson off the porch) But this is no big deal. She's probably just over at Doug's.

Dawson: All right. Uh, you know what? You're probably right. She's probably fine. I'd just really like to know if she got home okay.

Pacey: Well, sure. I'll give her a call and then I'll call you.

Dawson: Can we do it now?

Pacey: You wanna call her?

Dawson: Yeah, just borrow your phone. Two seconds?

Pacey: Yeah, sure thing. (they go in the house. Joey hears them approaching and rushes into the bathroom. She listens to Pacey and Dawson as they go to call Dougie's house.)

[Poem reading - Jen and Jack walk into the place.]

Jack: Okay, I don't see him. (he turns to leave)

Jen: Oh, come on. He's just late, all right?

Jack: How do you know that?

Jen: Well obviously, cause he invited me.

Jack: He didn't invite you. He was just making polite conversation. I hope he was.

Jen: I'm starting to sense that you don't have the highest opinion of psychiatrist.

Jack: With my family history? Forgive me for not thinking that psychiatrist… look not all therapist know what they're doing. They're just as fallible as auto mechanics. Probably even more so. For starters, any therapist that's going to date one of his patients is not worth having around.

Jen: Oh! Jack, shhh! I'm not trying to date him, all right? I mean, you seen the guy. He's obviously not my type.

Jack: So your absolutely, positively do not have a crush on this guy?

Jen: No, I don't have a crush on him! God. I don't know why you're asking me all this.

Jack: Well, it's fairly common for people to develop a thing for their shrinks.

Jen: Well, that's not what's happening here.

Jack: Forgive me for asking, but what the hell are we doing here? Why do you need this guy to like you so much?

Jen: I don't need him to like me.

Jack: Right. I forgot. You love poetry.

[Pacey's Place - Pacey is ended his phone conversation with Dougie.]

Pacey: (on the phone) That's what I thought, Doug. Okay, thanks! Bye. (off phone) All solved?

Dawson: Right. Thank you. I really appreciate this.

Pacey: Hey, better safe than sorry, right?

Dawson: Yeah, so uhh… let her know I stopped by. Actually, you know what? Don't tell her I stopped by. Don't tell her, and I'll see her…

Pacey: Dawson, look, if you guys had a fight and you want me to say something…

Dawson: We didn't have a fight. I just think she's seen the light. But thanks. (he walks out and Joey comes out of the bathroom.)

Pacey: I'll be right back.

Joey: 'kay.

[Poetry Reading - Jack and Jen sit on the couch. People are finding places to sit.]

Jack: He's not here. He's not going to be here. He never was going to be here.

Jen: Okay, you win. Happy?

Jack: Yeah. Can we go, please?

Jen: You know, would it kill you to sit and listen to some poetry?

Jack: Yeah. Yeah, it would. (they get up to leave)

Tom: (walking up) You saved me a seat. (they move over and sit back down)

Robin: Welcome everyone. And thank you so much for being here. The first poem called… (they sit and listen. Jen makes a look at Jack.)

[Coffee shop - Dawson sits at a table alone reading a newspaper. Drue takes a seat across from him.]

Drue: Thank God. This place can be so lonely.

Dawson: That's one of the attractions.

Drue: You're not still mad about my practically joke, are you?

Dawson: Actually no, I've forgotten about that (missed words?). But, since you insist on…

Drue: Do you want me to unfix the election so that Joey and Pacey win as Class Couple? Sorry. Can't do that. It's too boring. Where's the conflict? Where's the drama?

Dawson: There isn't supposed to be any drama.

Drue: See, things like that keep high school year books mired in mediocrity.

Dawson: Are you suggestion they should be fictional rather than fact?

Drue: Personally, I always found the truth to be a slippery little devil and somewhat lacking in the fun department.

Dawson: And you don't care who gets hurt?

Drue: It's down right sweet, all this concern you seem to have for Joey, but… I should probably warn you. All it really does it prove my point.

Dawson: I wasn't aware that you had one.

Drue: Oh, please… this whole friend dance you guys do. As if you were actually over each other. As if you haven't vaguely wounded each other's psyches and doomed all your future relationships. I mean, I'm sorry this is great stuff. It's what makes you and Joey, far and away the more compelling couple.

Dawson: As much as I appreciate having my life explained to me by you, it sounds like you have no intention of fixing this problem.

Drue: My hands are tied.

Dawson: I guess mine are, too. (he leaves)

[Pacey's Place - Gretchen sits on the porch and Joey walks out and sits with her.]

Joey: Hey. You're back.

Gretchen: I am.

Joey: So what's the deal?

Gretchen: What do you mean?

Joey: I dunno, I kinda got the impression that everyone was worried about you.

Gretchen: And by everybody you mean Pacey and Dawson? That would pretty much be everybody, now wouldn't it? Sometimes I wish that I had been here last year. Because I would really like to know how you guys got into this mess to begin with. You're all so worried about hurting each other. Everybody's always trying to be so nice all the time.

Joey: Except you?

Gretchen: Yeah, except me. I'm really not feeling too nice at the moment.

Joey: Gretchen, I know that you and Dawson had a fight or something and I know that you didn't stay at his house last night…

Gretchen: Did you want me to? You know all these lies, these lies that you're all telling to protect each other? They're not going to solve anything.

Joey: What lies?

Gretchen: You lied to Dawson about you and Pacey having sex.

Joey: I made a decision, a very private decision about my life and I really don't want the whole world to know about that…

Gretchen: You really don't want Dawson to know about that.

Joey: It's the same thing.

Gretchen: No it's not, Joey. I don't want to be an ogre here, but lying to Dawson isn't going to solve anything. It's not fair to him and it's not fair to somebody who's trying to have a relationship with him.

Joey: Meaning you. You know Gretchen, you're right about something. You weren't here last year. And you don't know what it's like. So there's no way you can possibly understand.

Gretchen: But you have to tell Dawson the truth. There's no other choice here. And if you won't do it for him or for me, than just do it for Pacey.

Pacey: Hey guys.

Joey: Bessie had some sort of melt down. I gotta go. (she walks off)

Pacey: Give me a call, yeah?

Joey: (calling back) Yeah.

[Pacey's Place - Gretchen still sits on the porch. Pacey comes out of the house after putting the groceries away.]

Pacey: So what did I miss?

Gretchen: Nothing.

Pacey: You and Dawson had some sort of fight, didn't you?

Gretchen: Since when do you care, Pacey?

Pacey: What? I can't take an interest in your life?

Gretchen: No.

Pacey: Okay, well if you and Dawson didn't have a fight, than what were you and Joey talking about? And why was he here at the crack of dawn this morning?

Gretchen: Dawson was here?

Pacey: Yeah. But I'm not supposed to tell you that, so you didn't hear it from me. And unlike you, he does seem to be under the impression that you had a fight last night, he just doesn't know what it's about.

Gretchen: Pacey, you don't want to hear about me and Dawson, so just stop, okay?

Pacey: Stop what?

Gretchen: Stop asking!

Pacey: So I really don't want to know, Gretchen?

Gretchen: No, you don't. Believe me, you don't.

Pacey: Yes, I do. Because I'm starting to have this horrifying feeling that it somehow involves me. (she gives him a look then looks away) Ahh, no comment. (Gretchen walks off the porch and across the yard)

Gretchen: Why don't you just ask Joey about this?

Pacey: You want me to ask Joey about the problem that you and Dawson are having?

Gretchen: Yeah. No. No, look, Pacey. I'm just really not in the best of moods right now, okay? Let's just say that you were right about me and Dawson. Maybe he's too young for me.

Pacey: My goal's not to be right. My goal is to figure out what's going on. Especially if it involves me and Joey. So I think that you should just tell me what's going on. Whatever it is. And I won't mention it to Dawson or Joey.

Gretchen: Great, more lies. That's really going to help.

Pacey: What do you mean more lies? What lies? The only lie that I can see that's being perpetrated right now is you, my own sister, lying to me.

Gretchen: Joey lied to Dawson. I don't know why, I don't know what it meant. But he asked her flat out whether you guys were sleeping together and she lied. And that's the truth, Pacey. (Pacey just looks at her)

[Poem Reading - the reading is over and the shrink is talking to Jen and Jack.]

Tom: So, which one was your favorite?

Jen: Which one?

Tom: Which poem.

Jen: Which poem?

Jack: Which poem? Uhh…

Jen: They were all…

Jack: They were all pretty good. Probably like the last one.

Jen: Yeah, definitely. You're right. You know, it had this really, umm, this really surreal quality to it. Which, all the same, it was very deep and totally original, but really… really great imagery. There she is.

Robin: Oh, it should be okay. I like to do this linger and talk thing.

Tom: Robin, this is Jen and Jack.

Robin: Oh hi! Thanks for coming.

Tom: Jen was just telling us how she liked the last one.

Robin: Ohh! That's his favorite, too. Not that he gets it. You guys high school students?

Jack: Yeah.

Robin: I told you all was not lost for the youth of America. You know, when we were high school students, the things we used to do on Saturday…

Tom: Shouldn't we be mixing?

Robin: Well, only if you mix with me. It was nice meeting you both.

Jack: You too. (after they've gone) Definitely not gay.

Jen: No.

[Capeside High - Dawson is sitting in front of a computer when Joey walks in.]

Joey: This is by far the strangest place you've ever asked me to meet you.

Dawson: Uh, yeah. I decided to pitch in and make sure that everyone ended up on the right pages. Not buying it?

Joey: We both know that the yearbook is a shameful, squalid waste of time.

Dawson: All will be revealed in good time. Would you like some coffee?

Joey: You drink black coffee?

Dawson: Oh yeah. I drink it, I don't like it. But I drink it. Figure everyone's gotta have at least one vice, right?

Joey: There's a lot we don't know about each other. It's not how it used to be. We used to be able to tell each other everything.

Dawson: Yeah. I'm not sure that was such a good thing.

Joey: That's not a very Dawson Leery type thing to say.

Dawson: Which brings me to something else I'd like to say to you. I want to apologize.

Joey: For what?

Dawson: For that question I asked you a couple weeks ago. That very personal question. I should have never asked you. I don't know why I did. It was some masochistic side of me that I haven't explored yet. Probably the same side of me that's sabotaging my relationship with Gretchen.

Joey: You think you're sabotaging your relationship?

Dawson: Well, mentioning you every 30 seconds, I'm sure it doesn't help. I'm so terrified of making the same mistakes that I made in the past that every minute I'm with her turns into this battle in my head. Do I show her the confused mess I really am? Or do I act cool like the guy who gets the girl.

Joey: Maybe you are the guy who gets the girl?

Dawson: I didn't get you. Anyway…

Joey: (noticing what's on the computer screen) Senior polls?

Dawson: It occurred to me that Drue is kinda like one of the more lame TV Batman villains. Evil with a short attention span. He went through all the trouble of rigging the election, than quit the yearbook staff before his plan could be fully realized.

Joey: So you're volunteering your services?

Dawson: Well, I figured I would follow through for him. You know. For posterity's sake, if nothing else. At least to let the record show (missed lines?) (Dawson clicks on the screen and drags a picture of Pacey and Joey into the spot of "Class Couple". Pacey and Joey are holding hands and walking. Joey is carrying a cup of coffee and they are both looking over their shoulder at the camera.)

[Poetry Reading - Jen is walking and talking with her shrink.]

Jen: She seems really nice, your girlfriend.

Tom: She is nice.

Jen: She's your girlfriend!

Tom: Like I said, I'm glad you came.

Jen: And make a total idiot of myself?

Tom: No, because you like poetry. And sitting in coffee house windows. And browsing in independent bookstores. We have a lot in common, you and I.

Jen: Well, if you knew what I was doing, why didn't you just stop me?

Tom: Because it was obviously important to you. What's less obvious is why and we will talk about that on Tuesday.

Jen: Why? Can't I just want to know things about you? I can't be curious?

Tom: About me? I'm not really all that interesting. I think there was some bigger question you needed answering.

Jen: What big question?

Tom: Tuesday.

Jen: A clue.

Tom: What? Like 5 letters. Starts and ends with the same consonant. It's not a crossword puzzle. It's what we were talking about on Friday. You were there, weren't you? In body, if not in spirit.

Jen: Trust. Is that the question?

Tom: What's the answer?

Jen: Yeah. Yes. I can trust you.

[Pier - Gretchen leans against it and looks out over the water. Dawson approaches.]

Dawson: You know, this probably isn't the best place for you to hang out if you're trying to avoid me. Of course if you're trying to break up with me…

Gretchen: That's not what I'm planning…

Dawson: But you have been avoiding me?

Gretchen: Yeah.

Dawson: If I, in any way, gave you the impression that I'm not over Joey or that you feel like you're unimportant to me or that I don't want this to work…

Gretchen: That's not what I think. You didn't do anything wrong last night, Dawson. I mean, all you were was honest with me.

Dawson: So what's the problem? Is this about sex?

Gretchen: No, it's not. Look, just promise me something.

Dawson: Anything.

Gretchen: That you'll always be as honest with me as you were last night. Cause that's the hardest part about having a relationship. It's so much harder than sex. And trusting someone is like this gigantic act of faith. You put it out there and you can never really be sure if you'll get it. Sex… sex is just mechanical. Like brushing your teeth.

Dawson: Funny you should mention that actually.

Gretchen: Why?

Dawson: Cause I got you something. In case you were dumping me… (missed words?)

Gretchen: Wait, in case I was dumping you you got me a present?

Dawson: Yes. You've changed my life. I didn't want you to leave without some sort of token of my affection.

Gretchen: Sort of like a parting gift?

Dawson: Yeah, exactly. (he pulls a brand new toothbrush out of his pocket) You left your old one at my house last night. Yours is disgusting. You know you're supposed to get a new one like every millennium.

Gretchen: I know.

Dawson: That's why they have the color on the bristles.

Gretchen: (she laughs) Okay, I get it! Shut up. Thank you.

Dawson: You're welcome.

[Sandy trail - Pacey and Joey are walking and talking.]

Pacey: It was a nice thing that Dawson just did for you.

Joey: Not just for me.

Pacey: Well, you were the one who was so upset by the whole thing.

Joey: I'm glad we walked. It's really nice out here.

Pacey: Yeah, it's not so cold.

Joey: It's kinda freaky, isn't it, how the snow's all melted, like it's going to be Spring soon (missed words?)

Pacey: Well, our new past time is much more of an indoor sport.

Joey: You know, sometimes I wonder if we should have done it on the boat, you know? When we were alone.

Pacey: Ahh, we would have missed all the scenery.

Joey: Do you miss it?

Pacey: The scenery?

Joey: No. When we weren't having sex. And everything and every moment wasn't about sex.

Pacey: I don't know if that time ever really existed.

Joey: I guess you're right. Before, when we hadn't had sex, everything was about sex. Now that we've have had sex…

Pacey: Everything is still about sex. Do you think we're doing something wrong?

Joey: No. Do you?

Pacey: No. I don't think there was anything wrong. I just don't know why you would…

Joey: Pacey, did Gretchen say something to you after I left this morning?

Pacey: No. Why?

Joey: No reason. You know, let's just walk some more. We never do that anymore. (Pacey turns around and takes her hand and they continue walking. Fade to black.)

The End


Source : www.multimania.com/rossnm

Kikavu ?

Au total, 25 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

RedCherry 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (22:17)

t'as encore une pub?

stanary (23:13)

Désolée j'etaisj'étais occupée. Merci tite ! Plus de pub alors ?

Titepau04 (23:25)

Vraiment trop!! Pas très longues mais à une fréquence!!! Au moins 6 pour 2h30

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (14:46)

Bon week end!

Chaudon (17:21)

Depuis début décembre, le quartier "Elementary" a un NOUVEAU SONDAGE ! Soyez nombreux pour voter !

Chaudon (17:22)

...Désolé, je me suis trompé d'HypnoRooms . Comment enlever mon précédent message ?

Sonmi451 (18:35)

En papotant ^^

Sonmi451 (18:35)

Mais moi j'ai du mal à écrire, y a un bébé

Sonmi451 (18:36)

qui veut l'ordinateur lol

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming