VOTE | 149 fans |

#412 : Délires en la demeure

Titre en VO : "The Te of Pacey" - Titre en VF : "Délires en la demeure"
¤ USA : diffusé le 17/01/01 - France : diffusé le 30/06/01
¤ Scénario : Friedman- Réalisation : Harry Winer


Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Pacey. Joey, qui avait promis qu'elle passerait une soirée en tête à tête avec lui, l'amène à une fête qui a été organisée chez les Witter. La soirée est un fiasco et Pacey part. Il se réconcilie tout de même avec son père, plus tard, et tout le monde est alors réuni pour comtempler le magnifique feu d'artifice.

Jen passe sa soirée à ramener les ivrognes chez eux, en compagnie de Tobey.

Notons que Pacey et Joey surprennent Dawson et Gretchen en train de s'embrasser et que l'on apprend que Pacey ne sera pas admis à l'université.

Plus de détails


~~~~~~~~~~


Joey réveille Pacey, un gâteau d'anniversaire à la main, en chantant "Joyeux Anniversaire". Il n'est pas en forme, et ne désire pas se lever. Pour lui, "anniversaire" rime avec "malédiction". En effet, les jours de ses anniversaires il a loupé son premis, il s'est fait mordre par un chien enragé, il a vomi sur sa meilleure amie...

Il demande donc à Joey d'être seul à seule avec elle ce soir même, de façon à ce qu'il ne fasse pas de gaffe et passe, peut-être une fois, un bon anniversaire.

Dawson parle de Gretchen à son ami Jack : il l'a embrassée, et aujourd'hui c'est son premier rendez-vous avec elle. Il ne sait pas s'il doit l'annoncer à Joey et Pacey.

Gretchen, Joey et Pacey mangent ensemble. Pacey ouvre une lettre et prend un air triste, mais il ne veut pas en parler. Joey avoue à Gretchen que les parents Witter organisent une fête pour Pacey, et qu'elle n'a pas pu refuser. Cela se passera le soir même, et elle devra y amener Pacey.

Jen et sa grand-mère font ensemble des travaux manuels. Grams a l'air particulièrement heureuse, et Jen essaie de l'énerver en parlant de M. Brooks et des préservatifs, dans l'espoir d'être punie et de ne pas devoir aller ramener des gens ayant trop bu le soir même (pour les travaux d'utilité publique qu'elle devait faire), mais sa grand-mère reste insensible.

Dawson va voir Gretchen pour lui demander à quelle heure ils se verront ce soir, mais elle lui apprend qu'ils iront à l'anniversaire de Pacey, et qu'ils feront comme s'ils ne sortaient pas ensemble, histoire de ne pas faire continuer la "malédiction" de Pacey...

Jen qui doit aller "ramasser les ivrognes" se rend compte qu'elle va le faire avec Tobey. Quel hasard ! Elle est vraiment contente car elle pensait qu'elle allait s'emmerder. Ils ramènent donc toutes les personnes saoules qui ne sont plus aptes à rentrer chez elles. Ils discutent de Jack sur le chemin, et Tobey explique qu'il a déjà un copain phantastique: Greg.

Joey amène donc Pacey à la fête. Quand il remarque où il est (car il avait bandé les yeux), il désespère... Toute la soirée est un enfer. Sa famille le critique et l'ambiance est glaciale, malgré Joey, Gretchen, Dawson et Jack qui essaient de s'amuser.

Pacey arrive alors au sous-sol avec Joey, car il veut lui parler de l'université, mais ils surprennent Gretchen et Dawson couchés sur le canapé, en train de s'embrasser... Ils repartent tout de suite, et Pacey ne veut pas penser à ce qu'il a vu. Il a assez d'emmerdes comme ça.

Au bout d'un moment, ils se retrouvent tous assis à raconter des histoires sur Pacey, montrant toutes sa connerie (il a fait des crêpes mais n'a réussi qu'à asphyxier son chien, il a pissé dans des pantalons alors qu'on l'avait oublié au centre commercial...) Pacey reçoit des cadeaux: un cendrier, un paquet de feux d'artifices de la part de son père...

Ses parents affirment qu'il n'est pas fait pour l'université et qu'il n'aurait pas dû s'inscrire: il va échouer et pomper le fric de son père pour rien. C'est alors que Pacey annonce qu'il n'est de toute manière pas accepté (lettre du matin). Il leur fait comprendre qu'il ne supporte plus d'être le souffre-douleur de la famille et s'en va.

Juste au moment où Pacey sort précipitamment, Jen et Tobey étaient sur le pas de la porte pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. Tobey est encore méchant avec Jack, puis ils doivent repartir, avec Jen. Dans la voiture, Jen explique qu'elle sait très bien que le fameux copain de Tobey n'est qu'une invention, et il l'admet. En fait, il trouve que Jack est sacrément beau.

Dawson et Joey partent ensemble pour tenter de retrouver Pacey. Ils parlent un moment de Gretchen, et arrivent à la conclusion que "Les Witter retiennent leurs émotions et souffrent en silence".

Dawson réplique que "Les Potter croient plus aux autres qu'en eux-même", alors que Joey désespère pour Pacey.

Le père de Pacey, qui a reçu un téléphone comme quoi il y avait un rôdeur sur les quais, retrouve Pacey sur un bateau amaré. Il se réconcilie avec lui, invoquant le plus beau moment qu'il a passé avec lui: le jour de son 10ème anniversaire, il lui avait aussi offert des feux d'artifice, et ils les avaient admirés ensemble au bord de l'eau.

Ils rentrent alors à la maison, et cette fois une véritable surprise attend Pacey. En effet, tout le monde est à nouveau réuni pour le féliciter pour ses 18 ans. Ils font un magnifique feu d'artifice, sous lequel Dawson et Gretchen (qui lui a expliqué qu'elle avait peur de s'engager car elle risque de devoir bientôt s'en aller. Dawson lui avait répondu qu'il fallait vivre l'instant présent) s'embrassent, ainsi que Pacey et Joey...
Un grand merci à Olivia pour ce script !


Maison de Gretchen et Pacey - Pacey dort sur le divan, Joey est assise sur le bord avec une assiette dans la main qui contient un petit gâteau et une bougie allumée.

Joey : Joyeux anniversaire, joyeux anniversaire, joyeux anniversaire Pacey ...

Pacey : (émergeant) Non ! Laisse moi tranquille.

Joey : Tu ferais mieux de faire un voeu avant que je mette le feu au divan.

Pacey : Mon voeu je crois que n'importe qui pourrait le deviner. En résumé se serait qu'entre nous il se passe un événement qui marque la journée d'une pierre blanche.

Joey : (elle éteint la bougie) Oui mais maintenant que tu me l'as dit ton voeu se réalisera pas.

Pacey : (se levant du divan) Ecoute, je comprends ton enthousiasme, ça part d'une bonne intention. (il se dirige vers la cuisine emmitouflé dans sa couverture) Y'a pas de mal à fêter son anniversaire, tout le monde le fait. Mais ce que tu sais pas c'est que depuis l'âge de 10 ans tout mes anniversaires ont été un véritable désastre.(Joey le suit) Ca va de l'indigestion, à la remise en question totale, les interrogations sur la vie, la mort.

Joey : C'est une journée par an c'est pas grave.

Pacey : Tu veux un exemple ? Mon 12ième anniversaire. Ma première fête avec des filles. J'ai mangé tellement de pizzas et de glaces, que j'ai vomi sur Justine Sherman. La fille dont j'étais fou amoureux. Et tu t'en souviens ? Elle m'a surnommé Pacey déguli tout le reste de l'année. Un sobriquet vite adopté par ma famille qui régulièrement à cette époque de l'année s'en sert pour me rappeler ce souvenir humiliant et rire de bon coeur. Bien sûr, c'est pas pire que pour mes 16 ans. J'avais prévu de faire la fête et personne n'est venu. Ah ça s'était pire que tout. Ah oui, et j'ai aussi raté mon permis le même jour. Mais tout ça c'est encore rien, comparé à mes 14 ans. Ce jour-là j'ai été mordu par un chien enragé. Alors si tu permets, cette année, je le fêterais pas.

Joey : Hmm. Non.

Pacey : Bon, ce qu'on peut au moins essayer de faire c'est éviter le désastre.(Il la prend dans ses bras en l'enveloppant dans sa couverture) Et pour ça je crois que le meilleur moyen, c'est de passer la soirée toi et moi tout les deux, ici.

Joey : C'est promis. Que toi et moi. (Joey a l'air de ne pas penser ce qu'elle vient de dire)


Maison des Leery - Jack et Dawson descendent l'escalier.

Jack : Monsieur brûle d'impatience d'aller retrouver Gretchen, c'est ça ?

Dawson : Je sais pas si c'est de l'impatience ou si c'est de l'angoisse.

Jack : De quoi t'as peur ? Tu l'as embrassé, elle accepte de te revoir. (soudainement) Ohh, non, non, non, non, je sais, je sais.

Dawson : Tu sais quoi ?

Jack : Ca doit être à cause de ... Pacey et de Joey. Je présume qu'ils ne sont pas au courant ?

Dawson : Non, ça n'a rien avoir. Je suis un peu intimidé parce que c'est notre premier rendez-vous depuis qu'on s'est embrassé, j'appréhende, mais ... Pacey et Joey ... je leur dirai si ils me posent la question. Gretchen aussi. Non. Non, ça ne m'inquiète pas.

Jack : (ironiquement) Non. L'honnêteté c'est bien. Tiens moi au courant.


Retour chez Gretchen et Pacey - Pacey et Joey sont assis à table pour le petit déjeuner. Gretchen est debout dans la cuisine. Pacey ouvre le courrier. Gretchen et Joey discutent.

Gretchen : Alors Joey, qu'est-ce que tu as prévu pour cette journée pas tout à fait ordinaire ?

Joey : J'ai promis à Pacey de ne rien faire de spécial. On passera la soirée ensemble ici.

Gretchen : Ce qui veut dire qu'il croit encore être victime d'une terrible malédiction.

Joey : C'est vrai c'est un peu bête, mais, c'est comme ça on fait avec. (Elle remarque un air bizarre sur le visage de Pacey) Qu'est-ce qu'il y a ?

Pacey : Quoi ? Euh ... rien. Je vais mettre mes chaussures. (Il sors de la pièce avec une lettre à la main)

Joey : (se précipitant vers Gretchen) Tu fais quoi ce soir ?

Gretchen : Tu veux dire ... ?

Joey : J'ai prévu une fête surprise pour Pacey chez tes parents. Tu penses pouvoir être là.

Gretchen : Oh, Joey ! C'est pas une idée génial, mes parents sont des tarés, Pacey va t'en vouloir a mort.

Joey : Je le sais, mais c'est pas vraiment mon idée c'est celle de ta mère. Elle m'a téléphoné, elle était tellement gentille. Qu'est-ce que je pouvais dire ?

Gretchen : Tu pouvais dire non.

Joey : Mais j'ai dit oui.

Gretchen : Bien, se sera sûrement intéressant.

Joey : Je t'en prie. J'ai besoin de voir des visages sympas, des têtes que je connais, dis moi que tu n'as rien de prévu ce soir ?

Gretchen : (rapidement) Moi ? Ce soir ? Si j'ai quelque chose de prévu ?! Non, non, tu parles, moi, il se passe rien. Ma vie est un désert. Que veux tu que je prévois et avec qui franchement ?

Joey : Alors tu seras là ?

Gretchen : Oui, évidemment je serais là. Et on va bien rigoler.

Joey : Chouette ... Pacey risque de m'en vouloir, c'est ça hein ?

Gretchen : Il va te détester.


Maison de Jen et de sa Grand-mère. Elles sont assises à la table de la cuisine en train de faire du collage, avec de la musique en fond.

Grand-mère : Mmm, j'adore cette chanson.

Jen : Qu'est-ce qui te mets de si bonne humeur ?

Grand-mère : Je suis de bonne humeur parce que tu as accepté de consacrer ton samedi après-midi à cette activité avec moi. Figure toi que moi aussi, c'est ma grand-mère qui m'a initié étant petite au collage et autres travaux manuels.

Jen : Je sais pas si je suis vraiment douée. (Elle lui montre son collage)

Grand-mère : Oh si c'est très joli. Au fait as-tu prévu de sortir ce soir ?

Jen : Hmm et bien, on me demande d'effectuer mes heures de bénévolats au centre social, ce qui veut dire que je vais passer toute la soirée de samedi à ramener chez eux des gamins à moitié ivre qui auront fait la fête au resto ou en boîte. Ca fait partie de l'opération "si t'as trop bu appelle-moi"

Grand-mère : Voilà une très bonne chose.

Jen : J'en sais rien. Moi j'ai l'impression de perdre mon temps dans cette association, j'y apprends rien, et je doute que mon engagement soit utile à la société. (Après un moment) Mais, qu'est-ce qui t'arrives ?

Grand-mère : Mais rien.

Jen : Oh je t'en prie. Tu es toute légère, tu planes. On dirait que ... Ohh ! Mais oui c'est l'amour qui te donne des ailes.

Grand-mère : Jennifer.

Jen : Il n'y a pas de quoi avoir honte Grand-mère. Lorsqu'on tombe amoureuse il est normal de penser jour et nuit à son partenaire.

Grand-mère : Bien, j'admets que j'apprécie beaucoup la compagnie de M. Brook. Mais je ne suis pas amoureuse. Ce monsieur est un ami en aucun cas un partenaire.

Jen : Je me vois dans l'obligation de te poser la question. En avez-vous discuté ?

Grand-mère : De quoi ?

Jen : Du préservatif. C'est indispensable de nos jours. Et puis tu as interet à te renseigner sur lui. Peut-être que monsieur aime autant les garçons que les dames, ou les accessoires ...

Grand-mère : Stop ! je sais où tu veux en venir. Tu essaies de me faire sortir de mes gongs. Parce que tu n'aimes pas le collage, parce que tu veux être privée de sortie pour éviter d'aller affectuer tes heures de bénévolats.

Jen : Et tu es comment au juste quand tu sors de tes gongs ?

Grand-mère : Ca ne marchera pas. Parce qui est de la sexualité, je n'ai rien à apprendre de toi. Pour ce qui est du collage, le talent vient en travaillant. ET, pour ce qui est du bénévolat au service social, tu iras.

Jen : Tu es une femme très étonnante. Tu as su détourner notre conversation afin d'éviter d'admettre que tu ne penses qu'à lui du matin au soir. At là tu m'épates.

Grand-mère : (souriant) j'ai un très bon professeur.

Jen : Ouais, ça c'est sûr.


Leery's Fresh Fish - Gretchen travaille derrière le bar lorsque Dawson arrive.

Dawson : Bonjour.

Gretchen : Ho ! Bonjour toi.

Dawson : Euh, je me suis arrêté pour te demander où on devait se retrouver ce soir.

Gretchen : Euh, oui, c'est ce soir.

Dawson : Mmm, ça n'a pas l'air de t'enchanter

Gretchen : Si c'est bien sûr, pourquoi tu dis ça. Il y a juste un petit changement de dernière minute. Mes parents ont décidé de fêter l'anniversaire de mon frère. Joey avait l'intention de t'en parler mais je lui ai dis que j'allais m'en charger parce que ... parce que ...

Dawson : Parce que tu veux qu'on y aille ?

Gretchen : Oui.

Dawson : D'accord. Ca n'est pas ce que j'espérais mais ...

Gretchen : Tu sais je me dis, que ... qu'on pourrait peut-être carrément oublier qu'on avait rendez-vous ce soir ?

Dawson : Pourquoi ? Pourquoi on ferait ça ?

Gretchen : Pour une raison simple, Pacey et Joey ne sont pas encore au courant. Et je ne crois pas que l'anniversaire de Pacey soit le meilleur moment pour dévoiler notre histoire.

Dawson : Ca n'a rien d'un secret.

Gretchen : Personne ne le sait.

Dawson : Jack le sait.

Gretchen : A part Jack.

Dawson : Oh, alors tu préfères qu'on se cache ?

Gretchen : Je ne veux pas qu'on se cache, je veux éviter de le dire, être discrète. Pour l'instant.

Dawson : Je sais pas expérience que se cacher c'est la meilleure façon de se faire surprendre.

Gretchen : Il n'est pas question de se cacher. Mais le rendez-vous est reporté.

Dawson : A cause de Pacey et de Joey ou parce que tu n'assumes pas d'être avec moi devant ta famille ?

Gretchen : Je n'ai pas honte d'être avec toi Dawson. Tu connais ma famille, ils sont pas nets. En fait, oui, ça concerne plutôt Joey et Pacey. je pense qu'il vaut mieux y aller en douceur

Dawson : En douceur. Autrement dit leur cacher ? Gretchen, j'étais persuadé que tu étais quelqu'un de franc, de très droit.

Gretchen : Rendre ça officiel si vite ça me fait un peu peur. Mais rien ne t'empêches de venir ce soir.

Dawson : A mon avis si tu vis aussi mal cette histoire c'est parce qu'au départ il y a une erreur. (un silence) A ce soir. (Il part)


Centre social - Jen discute avec une femme qui lui explique ce qu'elle devra faire ce soir.

Femme : Une fois que vous serez sur la route, nous garderons contact par talkie-walkie.

Jen : Mmm-hmm.

Femme : Vous avez d'autres questions ?

Jen : Non je me sens prête à faire le ramassage des ivrognes.

Femme : Bien. Excusez-moi, je dois retourner travailler dans mon bureau. Vous ferez équipe avec ce jeune homme ce soir. (Elle lui montre quelqu'un et il s'avère que c'est Toby)

Jen : Ho ! Toby !

Toby : Hé ! Ca alors quelle coïncidence !

Jen : Qu'est-ce que tu fais ici ?

Toby : Je viens draguer ! Un garçon ivre c'est une proie facile !

Femme : Bon je vous laisse. (elle part)

Jen : Bon maintenant sans rire, qu'est-ce que tu fais là ?

Toby : Mmm, en vérité je me suis engagé la dedans, parce que j'ai rien de mieux à faire. Parce que je suis un Bon Samaritain.

Jen : Tant mieux pour moi. Je m'apprêtais un vivre un samedi soir de solitude extrême, c'est le ciel qui t'envoies.

Toby : Ahh, moi ma vie c'est les autres.

Jen : Ah oui au fait je suis invitée à un anniversaire ce soir, alors son a un moment dans la soirée on pourra peut-être s'y arrêter, il y aura Jack il sera sûrement très content de te revoir.

Toby : Hein, tu crois ? Notre première rencontre s'était l'horreur.

Jen : Oui, oui mais cette fois se sera différent.

Toby : Jen, tous les homosexuels ne sont pas obligés de s'entendre.

Jen : (soupirant) Oui c'est évident.

Toby : Et puis je ne suis pas convaincu que Jack soit homosexuel. C'est peut-être seulement par révolte, qu'il se revendique entant que tel. Pour l'image, pour être marginal.

Jen : Attend écoute moi. Je sais que vous êtes très différent, et je le conçois, mais c'est quelqu'un de génial. Il aime rire, il est vivant, et il est battit comme un Dieu. C'est un garçon formidable et célibataire.

Toby : Tu n'essaieras pas de jouer les entremetteuses.

Jen : J'aimerais qu'il est des amis, c'est tout.

Toby : D'accord. Parce que je suis pris. Et Greg est très jaloux.


Maison des Witter - Joey dirige Pacey les yeux bandés vers la porte d'entrée.

Pacey : Où tu m'emmènes ?

Joey : Si je t'ai bandé les yeux c'est pas pour te dire où je t'emmène.

Pacey : Joey on a bien dis pas de fête ?

Joey : Bein ..., j'ai changé d'avis.

Pacey : On peut essayer de deviner ?

Joey : Essaie.

Pacey : Un endroit caché qui donne sur la mer. T'as apporté des bougies et du champagne, et un bon gâteau que tu me feras manger avec tes petits doigts, en me chantant une chanson d'amour, bon tu chantes faux mais peu importe, tu seras vêtue d'une lingerie fine et soyeuse, nous aurons un lit de fleurs fraîches, un ciel étoilé et tu me combleras de plaisir.

Joey : C'est presque ça, Pacey. Presque (Elle lui enlève le bandeau des yeux et il comprend qu'il se trouve devant la maison de ses parents. Ils entrent, M. Witter est devant le télé, personne ne les voit.)

M. Witter : Ah, vous voilà. Surprise.

Mme. Witter : (arrivant dans la pièce) Oh, zut. On a raté. Surprise ! (Tout le monde arrive de la cuisine, Carrie, les enfants, Gretchen, Dawson, Jack)

Enfants : Surprise !

Carrie : Surprise ! Bon anniversaire !

Jack : Surprise! (Pacey et Joey sont debout devant la porte à se demander ce qu'ils font là.)

Doug : (entrant dans la maison) Ha ! Voilà mon petit frère Pacey le maudit ! (rires) Ah, j'ai hâte de voir quel visage aura la malédiction cette année. Bon, allez c'est parti. (La famille reprend ses occupations. Joey comprend finalement pourquoi Pacey ne voulait pas être là.)


Retour chez les Witter- Pacey et sa soeur, Carrie sont assis sur le divan. Pacey n'est vraiment pas à sa place. Pendant ce temps, Dawson est par terre avec les enfants qui lui montent dessus

Gretchen : Tout va bien ?

Dawson : Oui, oui, si je pourrais me relever se serai encore mieux.

(Joey et Jack font le tour de la maison, ils arrivent dans le salon)

Joey : (montrant les décorations et la photo d'un chien accroché au-dessus de la cheminée) Très festif comme décoration.

Gretchen : C'est là depuis Noël 86.

Jack : Oh, je savais pas que vous aviez eu un chien.

Gretchen : Oui il est plus là malheureusement.

Joey : Qu'est-ce qu'il est devenu ?

Gretchen : (chuchotant) Je préfère éviter le sujet. (À Jack) Tu peux venir dans la cuisine ?

Jack : Bien sûr. (Ils partent à la cuisine. Joey rejoint Pacey sur le divan. M. Witter s'approche.)

M. Witter : (se référant au fait que Carrie est en train de grignoter. C'est pas étonnant que ton mari t'es quitté, Carrie. Tu manges comme une vache. (Elle s'arrête de manger. Pacey et Joey ne semblent pas à l'aise) Le jour de mes 18 ans moi je traversais à pied la jungle de Denang avec une mitrailleuse et 25 kilos de munitions sur le dos. Ah ça était une sale journée. Mais le soir j'ai fêté mon anniversaire avec une vraie beauté, une vietnamienne de 13 ans. On a remis ça 5 fois dans la nuit. Ah je peux vous dire que je m'en souviendrai de mes 18 ans.

Pacey : Je croyais qu'il fallait avoir 18 ans pour s'engager papa ?

M. Witter : Tu traîtres ton père de menteur ?

Mme. Witter : Doucement, John, ce n'est pas parce qu'il n'est pas en train de se battre pour défendre son pays que c'est pas un homme mon fils, s'en est un. Et si on était en tant de guerre, à supposer qu'on veuille de lui, il s'engagerait demain. Pas vrai, chéri ?

Pacey : Mais oui maman.

M. Witter : (à la TV) De l'autre côté !

Mme. Witter : Pacey, demande à Johanna de mettre la table.

Pacey : Elle s'appelle Joey, maman.

Mme. Witter : Quoi ? C'est pas ce que j'ai dis.

Pacey : Si. Si, si. (M. Witter continue à crier devant le télé en regardant son match. Joey suit Mme. Witter dans la cuisine alors que Jack et Gretchen en sortent.)

Mme. Witter : (aux enfants) Ne vous salissez pas avant de vous mettre à table !! Sinon grand-père va encore vous mettre une fessée !

Pacey : (A Gretchen qui est assise à côté de lui) Je voudrais disparaître. (Jack sourit et on dirait qu'il essaye de régler son fauteuil, M. Witter le regarde)

M. Witter : (à Jack) Qui tu es toi ?

Jack : Moi ? ... Je suis Jack, monsieur. Une fois je suis allé en bateau avec vous ... à la pêche.

M. Witter : Me souviens pas. (À la TV) Mais c'est un charlot ce gardien, même ma grand-mère aurait fait mieux ?! (Pacey se déplace à la salle à manger où Joey met la table)

Mme. Witter : (de la cuisine) Les serviettes sont là Josianne, si t'en as besoin !

Joey : D'accord.

Pacey : Je peux savoir ce qui t'as pris exactement ?

Joey : Comment ça ?

Pacey : Tu m'avais promis. Que toi et moi, tout seul, ce soir. En me regardant dans les yeux, tu m'as promis !

Joey : Ta famille a gentiment émis le souhait d'organiser une fête pour tes 18 ans. Qu'est-ce que tu aurais voulu que je leur dise ?

Pacey : Oh, dans ma famille on s'en moque de moi et de mon anniversaire. C'est juste l'occasion pour mon père de boire plus que d'habitude, de manger du gâteau, et de m'humilier un peu avant d'aller s'affaler comme une bête devant la télé.

Joey : Bon, ils ne sont pas parfaits. Je suis d'accord. Mais c'est ta famille, Pacey. Tu comprends ce que ça veut dire ? Ca veut dire que tu dois prendre sur toi et faire un effort.

Pacey : Peu importe que je fasse un effort ou pas. J'y arriverai jamais.

Joey : A quoi ? A quoi, Pacey ? De quoi tu parles ?

Pacey : Rien.

Joey : Regarde-moi. Je te promets qu'on sortira de cette soirée indemne, tout les deux. Tu verras tout va bien se passer. Crois-moi, je te le jure. (Elle l'embrasse sur le front et retourne mettre la table)

Pacey : (à lui-même, soupirant) J'aimerai que se soit vrai.


Maison des Witter - cuisine. Gretchen rejoint Dawson à l'entrée de la cuisine.

Gretchen : Dawson. On ne t'as jamais dis que tu étais capable de te transformer en glaçon totalement ?

Dawson : Non, je ne me transforme en rien du tout, je participe.

Gretchen : Avec tout le monde, sauf moi.

Dawson : Oui, parce que je me souviens de notre dernière conversation.

Gretchen : Moi j'essaie d'oublier. J'espère qu'on trouvera rapidement un arrangement ou une solution à notre problème. Tu as déjà pris une raclée au Monopoly ? (Aux enfants) Vous voulez jouer aussi ? (Ils poussent Dawson à venir avec eux)


Voiture du centre social- Jen et Toby sont sur la route, à la recherche des jeunes ivres.

Jen : Alors j'attends toujours que tu me parles de ton mystérieux petit copain ?

Toby : Ah oui ?

Jen : Mmm.

Toby : Bein, ... en fait y'a pas grand chose à dire. Je sais pas pourquoi, mais il est dingue de moi. c'est quelqu'un de parfait. Tout à fait l'opposé de Jack. Craquant.

Jen : Oh ! Jack est très mignon tu peux pas dire le contraire ?!

Toby : Oui ... si, si c'est vrai, il a du charme. Mais Greg, c'est ... lui c'est James Dean, ça n'a rien à voir. Beau, et torturé et ténébreux ...

Jen : Jack aussi est beau, torturé et ténébreux !

Toby : Je te crois si tu le dis. Mais Greg, lui ... il est parfait, tu comprends ? Blond, et super mignon. Il assume son homosexualité depuis l'âge de 12 ans. Oui, et sa mère qui est lesbienne, est prof de poésie féministe à Harvard. Il est intelligent, brillant et il n'a pas peur de s'afficher comme il est. C'est ... un homme, voilà.


Retour chez les Witter - Joey ouvre la porte d'entrée et trouve Pacey assis sur le escaliers devant la maison.

M. Witter : (criant à l'intérieur de la maison) A quelle heure on mange ?!! J'ai tellement faim que je mangerais un cheval à moi tout seul ?! (Joey ferme la porte derrière elle et rejoint Pacey.)

Joey : C'est pas si mal tu sais. Ca fait trois quart d'heures qu'on est là, y'a pas eu de crise et il ne reste plus que deux heures. Trois, au pire. Alors, je regrette tu n'as absolument pas le droit de me detester.

Pacey : Je t'en veux pas.

Joey : C'est vrai ? Alors dis-moi ce qui se passe ? T'as pas l'air bien ?

Pacey : Oui, j'suis pas bien. Parce que ... Parce que j'ai pas ... J'ai pas ...

Joey : T'as pas quoi ?

Pacey : On en reparlera plus tard. J'ai besoin de marcher, tu viens avec moi ? (Il lui prend la main et ils commencent à s'éloignerer. La porte d'entrée s'ouvre.)

M. Witter :(sortant de la maison) On va fumer son petit joint en douce ?

Pacey : (se retourant) Quoi ?

M. Witter : Ah. Ah. Venez vous asseoir. Je veux parler à Joey. (Ils suivent M. Witter dans la maison et s'assoient sur le divan à côté de Jack et Carrie) Je voulais te remercier d'avoir possé mon fils à s'inscrire à l'université.

Joey : Ah, M. Witter, je suis ravie que Pacey ait envie de faire des études, mais c'est lui qu'il faut féliciter.

M. Witter : Oh, j'ai besoin d'un coupable. Parce que les beaux rêves de monsieur vont m'obliger à financer des études qui ne vont servir à rien. Comme pour sa soeur.

Pacey : Ses études n'ont pas servi à rien papa.

M. Witter : Ah ouais ? Alors il faudra que tu m'expliques depuis quand on a besoin d'une fille diplomée d'université pour servir au bar d'un restaurant de poissons. Ouais c'est vrai j'y connais rien, moi je ne suis qu'un officier de police, un flic qui n'a pas fait d'études, je mets ma vie en danger tout les jours pour de brave gens, mais je sais rien du tout.

Joey : M. Witter, je suis sûr que Pacey n'abandonnera pas. Il fera même de brillantes études. Vous verrez.

M. Witter : Ah, c'est normal quand on jeune d'être optimiste. Moi je vous dis, ou il abandonnera, ou il se plantera. Il perdra son temps et moi mon argent.

Mme. Witter : (approchant) Oh, chéri, c'est pas parce que Pacey a redoublé une classe ou deux dans le secondaire qu'il va faire pareil à l'université. Pas vrai ? Moi j'ai confiance. Et je sais qu'un jour ma confiance sera récompensée. C'est vrai que tu nous as souvent déçu jusqu'à présent, mais moi je serais toujours là, tu auras toujours ma confiance.

M. Witter : Ta confiance et mon compte en banque.

Mme. Witter : Oh John !

M. Witter : Ah non moi je te dis que Pacey a interet à se concentrer sur un objecti à sa portée. L'entretien des systèmes de climatisation par exemple. (Joey regarde M. et Mme. Witter sous le choc) On a toujours su que Gretchen irait à l'université ...

Mme. Witter : Ah oui ...

M. Witter : Mais Pacey. Tu te souviens quand il était petit il voulait être vétérinaire et toi tu lui disais ...

Mme. Witter : ... dresseur de chiens c'est mieux chéri. Pourquoi pas dresseur de chiens ?

M. Witter : Exactement. Ona toujours besoin de dresseur de chiens. (L'image reste fixée sur Joey qui est complètement bouleversée par ce qu'elle vient d'entendre)


Toujours chez les Witter - Sous-sol- Dawson, et les enfants sont assis dans le noir. Gretchen est debout derrière une table en train de préparer quelque chose.

Dawson : C'est quoi cette surprise qu'on doit attendre dans le noir ?

Enfant : Ouais, nous on veut jouer.

Gretchen : Patience les amis. Je suis sûre que vous n'avez jamais vu ça. Regardez. (Elle allume une lampe qui fait qu'il y a pleins de petites étoiles partout qui brillent et tournent)

Enfants : Wow !!

Gretchen : C'est génail ?

Dawson : C'est magnifique.

Enfants : Super.

Gretchen : C'est ma grand-mère, votre arrière-grand-mère, qui me l'a offert quand j'étais toute petite. Je m'asseyais avec elle pendant des heures ici avec elle, on observait les étoiles et elle me racontait cette hisoire.(Elle les rejoint avec d'autres enfants sur le canapé) Elle parle d'une princesse qui s'appelle Isabella. Isabella était une danseuse étoile. Elle était née pour danser toute sa vie au milieu des étoiles. Elle avait bien de la chance parce qu'elle pouvait voler d'étoile en étoile. Mais elle était aussi malheureuse. Parce que pour aller visiter une autre étoile, elle devait quitter celle où elle était. C'était son drame. Elle devait passer sa vie à danser au milieu des étoiles. Libre comme l'air. Mais seule. C'est triste, non ?

Dawson : Pas vraiment. Pense à toutes les étoiles qu'elle a visité et à ces miliers personnes qu'elle a rencontré en voyageant.

Gretchen : Mais Dawson, elle s'en allait très vite.

Garçon : Si Isabella vient nous voir, je veux qu'elle reste.

Gretchen : Et toi tu veux qu'elle reste ?

Enfant: Oh oui moi aussi.

Dawson : Moi aussi.

Mme. Witter : ( du haut de l'escalier. On l'entend mais on la voit pas) Les enfants venez vous laver les mains, on va diner !

Enfant : Oh !

Enfant : Juste au moment où l'histoire devenaient intéressante ! (Ils se précipitent en haut et Dawson et Gretchen reste seuls en se regardant)


Maison des witter- salon, salle à manger - M. Witter est toujours assis devant la télé tandis que Mme. Witter finit de préparer le dîner. Pacey est debout appuyé sur l'embrasure de la porte avec un regard triste. Joey le rejoint.

Joey : (elle le prend par la taille et pose sa tête sur son épaule) Les écoute pas, Pacey. Tu feras des études à l'université, et il ne trouveront rien à redire, parce que toi tu iras juqu'au bout. Ils n'en reviendront pas. Tu y arriveras.

Pacey : Et si jamais j'échouais ? Imagine que mon père ait complètement raison ? Que je sois vraiment trop idiot ou trop bête pour faire quoi que se soit de ma vie.

Joey : Qu'est-ce que tu racontes ? Qu'est-ce qu'il y a, ça n'a rien à voir avec ton anniversaire.

Pacey : Non, ça n'a rien à voir avec mon anniversaire. Viens on va au Sous-sol. (Ils commencent à descendre les escaliers. Puis Pacey allume la lumière, et ils voient Dawson et Gretchen tendrement enlacés sur le divan)

Joey : Pardon, vraiment.

Mme. Witter : (criant de l'étage) A table ! Tout le monde à table ! (Joey remonte les escliers suivie de Pacey)


Maison des Witter- salle à manger. Tout le monde se dépalce pur se mettre à table. Mme. Witter arrive avec avec le plat principal dans les mains.

Mme. Witter : Attention chaud devant. Comme c'est l'anniversaire de Pacey, j'ai préparé son plat préféré. Le carpaccio de boeuf aux oignons.

Pacey : Non. C'est Doug qui aime ça. Moi c'est les spaghettis boulettes.

Mme. Witter : Pas du tout ! Quand tu étais petit, tout les jours tu me demandais du carpaccio.

Pacey : (sarcastiquement) Oh mais c'est vrai. J'avais oublié. J'ai toujours prétendu que je DÉTESTAIS le carpaccio de boeuf aux oignons. Et ça uniquement par esprit de contradiction.

Dougie : Moi j'adooooore le carpaccio de boeuf.

Pacey : On le savait Doug. Bon appétit.

Mme. Witter : Oui. Oh non, vous savez ce que j'ai oublié ?

Pacey : Spaghettis boulettes.

Mme. Witter : Le Ketchup. Joanna, le pot de ketchup est dans le frigo, tu peux aller le chercher ?

Joey : Bien sûr. (Elle va dans la cuisine)

Mme. Witter : Allez servez-vous. (Pacey regarde fixement Gretchen de l'autre côté de la table avec une mine déconfite)


Maison des Witter - cuisine- Joey arrive dans la cuisine où se trouve Dawson. Elle se déplace rapidement vers le frigo.

Dawson : Joey, Euh ... Excuse-moi je pensais que j'aurai l'occasion de t'en parler. Que tu l'apprendrais autrement.

Joey : Alors, vous sortez ensemble ?

Dawson : Bein, en fait on devait justement sortir ensemble pour la première fois ce soir.

Joey : Vous êtes ensemble.

Dawson : Uh, on ne sais pas c'est une relation qui démarre.

Joey : Donc il y a relation ?

Dawson : Bein ... j'en sais rien, je ... (Gretchen arrive)

Joey : Ah ! Voilà ! (Elle prend le ketchup et retourne dans la salle à manger) Excusez-moi.

Gretchen : Et qu'est-qu'on fait maintenant ?

Dawson : (rires) J'en sais rien. Mais on n'a plus à se demander si il faut leur dire ou pas, le problème est reglé. Joey pense qu'on est ensemble.

Gretchen : Qu'est-ce que tu as dit pour qu'elle pense ça ?

Dawson : Euh, qu'on devait sortir ce soir.

Gretchen : Tu lui as dit qu'on se voyait ?

Dawson : Ah non, je lui ai dit que c'était une relation qui démarrait

Gretchen : Qu'est-ce qu'elle a dit ?

Dawson : Elle a dit, il y a donc bien une relation.

Gretchen : Tu penses que c'est une vraie relation ?

Dawson : Je sais ce que j'en pense. Dis-moi ce que toi tu en penses.

Gretchen : Je ne sais pas quoi en penser.

Dawson : Moi je crois que ça n'a absolument rien à voir avec Pacey ou Joey ou ta famille ou n'importe qui d'autre. C'est un problème entre toi et toi. Il faut que tu saches ce que tu veux vraiment. (Il repart dans la salle à manger. Pacey arrive, il ouvre le frigo)

Gretchen : Pacey tu veux qu'on en parles ?

Pacey : Ah non. Non, non. C'est pas le jour. Tu vois ça aurait été un autre jour je serais arrivé au sous-sol complètement par hasard j'aurais trouvé ma soeur en train de se faire peloter par Dawson je me serais un peu faché. Mais aujourd'hui, aujourd'hui je veux pas en parler. Je veux pas y réfléchir. En fait, je veux faire comme si il ne s'était rien passé, parce que j'ai des problèmes autrement plus graves.

Gretchen : Mais lesquels ?

Pacey : Un sujet qu'il faudra que j'aborde avec Joey, une conversation qui sera déterminante pour notre avenir commun. Et qui expliquera pourquoi je suis si desespéré depuis ce matin.

Gretchen : Pacey, de quoi tu parles ?

Pacey : Tu veux un bon conseil ? Occupes toi de tes affire, elle sont nettement plus drôles que les miennes. (Il part)

Gretchen : Pacey ?


Voiture du centre social- Toby et Jen ont maintenant des passagers. Ils discutent. Jen et Toby rient. On voit une sorte de montage des passagers, des images des différentes personnes qui sont passées dans le voiture défilent.

(La première image c'est un couple qui s'embrasse très fougueusement)

Deuxième image, un garçon : Et alors, j'ai compris qu'elle m'aimait pas. Que c'est lui qu'elle aimait. Elle a suivi dans les toilettes j'ai bien compris, j'suis pas idiot !!

(Troisième image, deux filles.)

Fille 1 : (complètement ivre) Il va y avoir de la bière à volonté, et je connais le DJ, on va s'éclater c'est garanti ! Venez avec nous !

Jen : Avant on devrait raccompagner votre ami chez elle.

Fille 1 : Oh, non, ça va.

Fille 2 : Y'a .... (elle vomit).

Jen : Oh !!


Maison des Witter - Tout le monde est rassemblé dans le salon. Pacey ouvre ses cadeaux.

Un enfant : Dépeche toi Pacey, y'en a d'autres ! (Il l'ouvre)

Carrie : C'est un cendrier.

Pacey : Ouais. C'est gentil. J'avais justement l'intention de me mettre à fumer.

M. Witter : (Joey lui remet un autre cadeau) Alors ça c'est moi.

Pacey : (il l'ouvre) Un Feu d'artifice. J'ai toujours rêvé d'en avoir un. Merci papa.

Mme. Witter : Tiens j'ai lu un article récemment dans le journal de la ménagère. Qui disait que une des façons de se rapprocher de ses enfants c'est de leur appeler des évènements qui leur sont arrivé quand ils étaient plus petit. (Tout le monde rit, Pacey soupire)

Doug : (mort de rire) Oh non maman !!!

Pacey : Ah chouette.

Mme. Witter : C'est moi qui commence. Comme ça le premier souvenir qui me revient c'est Pacey quand il était bébé. Quel chance d'avoir un bébé pareil quand j'y repense. Il ne se plaignait jamais. Dès qu'il boyait un carton il se mettait dedans et il dormait. (Toute la famille rit)

Doug : Qui se souvient de la fois ou on l'a oublié au magasin ? (La famille rit encore) On allait demarré quand cette femme est apparue avec Pacey qui pleuré et hurlé dans ses bras. On aurait pu arriver à la maison sans s'apercevoir qu'on l'avait oublié. Et il a eu si peur qu'il a fait pipi dans son pantalon. (Aux enfants) Oui, votre oncle, a fait pipi dans son pantalon. (La famille se moque toujours.)

Pacey : Merci d'insister. (Pacey en peut plus de se faire humilier ainsi)

Gretchen : (Tout le monde la regarde) Moi mon plus beau souvenir avec Pacey ? Je devais avoir 11 ans, à l'école il y avait Max Brody le garçon le plus méchant qu'on puisse imaginer. Un matin à la récré, il me pousse et me fait tomber de la balançoire. L'horreur. Je me retrouve la lèvre ouverte. Pacey, qui devait avoir 8 ans, était ddans la même école et en récréation avec moi. Quand il a vu Max me pousser, je l'ai vu bondir, courir vers lui, lui sauter dessus, lui donner des coups de pieds, des coups de poings en criant "Touche plus à ma soeur !" C'est Pacey. Le plus brave des garçons.

M. Witter : Le plus fou surtout. Ce jour-là, il est rentré en pleurant avec un oeil au beurre noir.

Mme. Witter : Ah, je me souviens.

Carrie : Et vous rappelez le jour où il s'est levé à 5 heures du matin et qu'il a décidé de préparer des crèpes pour toute la famille. (La famille devient calme, mais Carrie continue) Il a mis le feu à la cuisine et Sraft est mort asphixié ... (Tout le monde semble gêné. Pacey a couvert sa tête de ses mains et Joey le regarde, comprenant que Carrie parlait du chien sur la photo au-dessus de la cheminée)

M. Witter : D'accord, maintenant c'est mon tour ...

Pacey : Stop !! Stop !! Ca suffit !! C'est pas que ça me dérange tant d'être humilié publiquement le jour de mon anniversaire, seulement je devine d'avance le thème du souvenir que tu vas évoquer. Pacey est un bon à rien et qui fait out de travers !! C'est bien ça ? Pacey tue le chien, pisse dans son pantalon, vomis, reviens avec un oeil au beurre noir. Ce thème je le connais trop bien. Il revient à tout mes anniversaires. En fait c'est comme un letmotiv dans ma vie. C'est votre bouquémissaire, Pacey. Tout le monde tape dessus parce qu'il encaisse et qui dit rien. Pour ses 18 ans on lui offre un feu d'artifice, un cendrier, on lui fait du carpaccio de boeuf, et on l'incendie parce qu'il ose vouloir s'inscrire à l'université, mais comment ose-t'il une chose pareille ?! Tu veux que je te dise papa ? Tu vas pouvoir respirer ton porte-monnaie aussi, parce que j'irais pas à l'université, je l'ai appris aujourd'hui, la seule université qui pouvait m'accepter m'a fermé la porte au nez, oui. je suis refusé. Et j'irais pas à l'université. La morale de l'hisoire, c'est que vous avez raison. Je finirais comme vous l'avez tout prédits, je suis un minable, un vrai de vrai. (Il se dirige vers la porte d'entrée, l'ouvre et se trouve face à Jen et Toby)

Jen et Toby : (chantant) Jopyeux anniversaire ... (Pacey part précipitament, laissant Jen et Toby sur le seuil se demandant ce qui se passe.)

Joey : (se précipitant à la porte) Pacey !


Maison des Witter - Joey met sa veste pour rejoindre Pacey. Dawson fait de même.

Joey : Qu'est-ce que tu fais ?

Dawson : Je viens avec toi.

Joey : C'est gentil Dawson, j'ai pas besoin de toi.

Dawson : Tu n'as plus de voiture. Pacey a pris la tienne. je t'accompagne.

Joey : D'accord. (Ils sortent)

Gretchen : (à Jen) Il l'a très mal pris.

Jack : (approchant deJ en et Gretchen avec du gâteau) Jen. Tu dois avoit faim. (il lui tend l'assiette)

Jen : Oh, merci.

Jack : (à Gretchen) Tu as été servi ?

Gretchen : Oui.

Jack : (Voyant Toby, il le rejoint)(Aux filles) Excusez-moi. (Marchant vers Toby) Toby ? On peut savoir ce que tu fais ici ?

Toby : Bein, en fait je viens pour te mettre mal à l'aise.

Jack : Je ne suis pas mal à l'aise, seulement étonné. Alors comment va le club ?

Toby : Le club ? De gay ? le lieu de rencontre homsexuelle ? Mmm, ça marche très très bien. Et ton club à toi comment il va ? Le club de la frustration et de l'auto-censure, comment ça va, hein Jack ?

Jack : Oui, excuse-moi. (Jack s'en va. Jen a été témoin de toute la scène)


Voiture des Leery- Nuit- Dawson et Joey sont à la recherche de Pacey.

Joey : A l'heure qu'il est je suis désolée, mais je me fiche complètement de savoir si vous êtes ensemble ou pas, si c'est de l'amour, si c'est juste physique, si c'est nouveau, si ça date ça m'est égal. Vous pouvez aller à Las Vegas et vous marriez, en ce moment j'ai d'autres problèmes qui me préocupent.

Dawson : Tant mieux parce que je ne sais pas du tout où on en est, je ne sais pas si on est ensemble, ni ce qu'elle envisage, parce qu'elle refuse d'en parler. A chaque fois que j'aborde le sujet elle s'affole.

Joey : Ca je crois que c'est de famille. Les Witter ont tendance à retenir leurs émotions, ils sont pudiques dans leurs relations. C'est pas qu'il la prenne à la légère, c'est plutôt qu'ils ont peur. Et ... rassure toi ils leur arrivent tout de même de se livrer un peu, et c'est souvent là qu'on s'aperçoit qu'ils souffrent à côté de nous en silence, et qu'on n'avait rien vu.

Dawson : Joey, ce n'est pas ta faute si Pacey ne va pas à l'université.

Joey : Je le sais, mais c'est ma faute si il croit qu'il m'a terriblement déçu, je lui ai trop dit qu'il y arriverai.

Dawson : Ca c'est du Potter tout craché. Ils croient en l'autre plus qu'ils ne croyent en eux. C'est un gros défaut.

Joey : On le retrouvera pas, c'est pas la peine, je vois pas du tout où il a pu aller.


Au port- Pacey est assis sur un des pentons devant l'eau. M. Witter s'approche avec la veste de Pacey.

M. Witter : Salut.

Pacey : Salut.

M. Witter : Tiens, vas-y mets ça. (Il tui tend la veste)

Pacey : Merci. Comment t'as su que j'étais ici ?

M. Witter : Facile. Un propriétaire de bateau a téléphoné au poste pour signaler un vagabond qui rodait sur les docks.

Pacey : Ah.

M. Witter : Pourquoi tu viens roder sur les docks ?

Pacey : Je voulais être près de l'eau.

M. Witter : Tu sais je ne l'ai jamais avouer à personne et je te fusille si j'apprends que tu l'as repété attention. A ma première inscription à l'école de police mon dossier a été refusé.

Pacey : Ah oui ?

M. Witter : Ouais. Tu peux me croire, Pacey. J'étais démoralisé.

Pacey : Je sais que je suis pas fait pour les études, papa. Mais j'y tenais tu peux pas savoir.

M. Witter : Ecoute, fiston. Je sais que j'ai été plutôt dur avec toi à propos de tes études. C'est pas parce que je ne te crois pas assez doué pour en faire et pour réussir. Ce que je me demande c'est est-ce que c'est vraiment ce qu'il te faut. J'ai l'impression que tu n'as jamais aimé l'école. Je suis convaincu que tu peux faire de très belles choses et réussir dans la vie. (Pacey sourit légèrement) Au fait tout à l'heure tu m'as interdit de raconter mon plus beau souvenir te concernant. J'allais parler de ton dixième anniversaire. Je t'avais offert le même cadeau. Tu as dis que s'était le plus beau que t'aies jamais eu. On est venu au bord de l'eau pour s'offrir un bon feu d'artifice ... Tu avais l'air content, tellement content. Alors je l'étais aussi. (Pacey regarde son père)


Voiture du centre social - Jen et Toby sont de retour sur la route.

Jen : Qu'est-ce que tu dirais d'en faire une activité régulière ? Moi j'aime bien rouler la nuit.

Toby : C'est Jen Lindley qui parle ? Dans deux secondes tu voudras devenir bonne soeur aussi.

Jen : Je t'ai vu tout à l'heure, et tu as été méchant avec Jack ... Et ça prouve que le beau Greg chéri n'est que pure invention.

Toby : Quoi ?

Jen : Toby, ça va. Je sais très bien que Jack te fait craquer. Autrement pourquoi aurais tu étéaussi méchant et aussi provocateur avec lui ? Et pourquoi tu aurais inventé que tu avais trouvé l'homme parfait ? Un type qui serait le sosie de James Dean c'est ça ? Dont la maman lesbienne serait prof de poésie feministe à Harvard. Toby, c'est trop beau pour être vrai.

Toby : J'ai pas lésigné.

Jen : Quand tu rêves, tu te prives de rien. Écoute. Un petit conseil qui peux te servir, si Jack ne te laisse pas indiférent, comment déjà par entrer dans sa vie en devenant un ami et pour ça évite d'être méchant. C'est un conseil qui à l'air anodin comme ça mais fais moi confiance il oeut s'avérer efficace.

Toby : Qu'est-ce que t'es cruelle quand tu t'y mets. (Il rit)

Jen : Tu t'es pas regardé.


Masion des Witter - M. Witter et Pacey s'approchent de la maison. Tout semble calme et sombre à l'intérieur.

M. Witter : C'est bizarre. Mais où sont les autres ?

Pacey : Oh ils ont du aller au restaurant. Pour oublier le carpaccio de boeur aux oignons. (Ils rigolent.)

M. Witter : Après toi. (Pacey entre dans la maison. Il fait noir et puis soudainement tout le monde sort de sa cachette et allume la lumière)

Chacun : SURPRISE!! (Ils lui chantent Joeyx anniversaire. Joey s'approche vers lui en tenant le gâteau d'anniversaire avec les bougies allumées. Ils se regardent out les deux)

Joey : Je t'aime. (Pacey souffle les bougies. Tout le monde applaudit et rient, même Pacey)


Maison des Witter - Extérieur. Dawson est assis sur un tron d'arbre près du feu. Gretchen s'approche avec du bois pour le feu.

Gretchen : J'ai bien réfléchis. C'est vrai. Ce soir, ça n'avait rien avoir avec ma famille, ni avec Pacey, ni avec Joey. Non tout vient de moi. Je sais ce que j'épprouve pour toi Dawson. Mais j'ai peur parce que je risque de repartir bientôt. Si je m'écoutais je vivrais à fond cette histoire, mais toit dans tout ça tu vas souffir quand je m'en irais.

Dawson : Moi aussi je pars bientôt. A la fin de l'année. Mais la question n'est pas là. L'important c'est maintenant. Je suis là tu es là tout va bien. Alors essayons d'en profiter. Sans avoir peur.

Gretchen : Je ne sais pas si c'est de la sagesse ou de la naiveté. Je crois que c'est de la seagesse. Ce que j'aimerais savoir, c'est comment on deveint si sur de soi ?

Dawson : Je veux une fin heureuse pur Isabella.

Gretchen : Moi aussi. (Ils s'embrassent)


Pacey est sous le porche devant la maison, Joey le rejoint

Joey : Pacey.

Pacey : Ouais.

Joey : Pardon de t'avoir fait passer une si mauvaise soirée.

Pacey : Oh c'est pas ta faute. C'est la malédiction.

Joey : Je sais parfaitement ce que tu ressens. Mais y'a pas de quoi se rendre malade. Parce qu'un refus c'est vrai que c'est decevant, c'est dommage, mais c'est pas la fin du monde.

Pacey : Ce n'est pas uniquement le refus. C'est ce qu'il confirme. Toi et moi on n'est pas sur la même route, Joey. Nos chemins sont différents. Et avec le temps on va s'éloigner l'un de l'autre inévitablement.

Joey : Qu'est-ce que tu racontes ? Il y a deux routes qui mènent au même endroit ici. Toi et moi, Pacey. Si on y croie personne ne pourra jamais rien y changer.

Pacey : C'est de plus en plus dur d'y croire sincèrement ...

Joey : Tiens bon fais un effort. (ils se prennent dans les bras) Pacey ?

Pacey : Oui ?

Joey : Je te souhaite un joyeux anniversaire. (Ils s'embrassent. Et commeils entendent le feu d'artifice derrière eux, ils rejoignent les autres. Ils arrivent dans le jardin main dans la main, Joey pose sa tête sur l'épaule de Pacey. Dawson et Gretchen sont ensemble. Tout le monde rient. M. Witter met son bras autour de Pacey de l'autre côté)

M. Witter : Joyeux anniversaire, Pacey.

Fin


Un grand merci à Olivia pour ce script !
[Pacey's Place - Pacey is sleeping on the couch when Joey sits on the edge with a plate in her hand. On the plate is a single Hostess Cupcake with a single candle lit.]

Joey: Happy birthday to you, happy birthday to you, happy birthday dear, Pacey…

Pacey: Jo! Go away, Jo!

Joey: You better make a wish before I set this couch on fire.

Pacey: My wish would be for no further acknowledgement of today's hallow symbolic meaning as a milestone in the life of Pacey Witter.

Joey: (she blows out Pacey's candle) Okay. Except now that you've told me your wish, it can't possibly come true.

Pacey: I understand your naïve enthusiasm. Okay? I know there's no harm in celebrating a birthday, right? Everybody does it. What you don't know is that every birthday I've had since I was 10 years old has been a complete disaster. I'm talking gut wrenching, soul searching, question the universe agony.

Joey: Oh, well at least you're not being dramatic about it.

Pacey: For example, my 12th birthday party. My first boy/girl party. I ate so much pizza and ice cream, I puked on Justine Sherman. A girl who I had a massive crush on. Do you remember this? She then proceeded to call me Pacey Pukey for the rest of the year. A quaint little name that my family picked up on, and now resurfaces itself every year around this time, to hardy laughs all the way around. Of course, it's probably not as bad as 16. The year that I threw myself a party and nobody decided to show up. This is good. Oh yeah, I also failed my driver's test the same day. But neither of those will ever, ever be 14. The day I was mauled by a dog. So if you don't mind, this year, I think I'll just skip it.

Joey: Hmm. No.

Pacey: Well, there may be one way we could avert disaster. If you and I were to spend a quiet evening alone, here.

Joey: I promise. Just you and me. (she hugs him with a skeptical look on her face)

[Dawson's house - Jack and Dawson are walking down the stairs.]

Jack: Is that grin of yours in anticipation for a certain date with Gretchen tonight, huh?

Dawson: I don't know if it's anticipation or nervous terror?

Jack: What's to be terrified about? You guys kissed and she agreed to go out on a… I get it, I get it.

Dawson: What do you get?

Jack: Well, it's… Pacey and Joey. Small matter of do they know yet?

Dawson: No, that's not it. I'm terrified because it's our first official date, I haven't seen her since the kiss and there's a massive build up. Pacey and Joey… if they ask me I'll tell them. And Gretchen will, too. It's really not a big deal.

Jack: Wow. Sounds like a great plan. Let me know how it goes, okay?

[Pacey's Place - Pacey and Joey are sitting at the table for breakfast. Gretchen stands in the kitchen. Pacey is going through the mail, oblivious to Joey and Gretchen talking.]

Gretchen: So Jo, got any big plans for Pacey's big you know what day?

Joey: He's made me promise no big events and stuff. So, probably just a quiet night alone, just me and him.

Gretchen: I can't believe he still thinks there's some kind of birthday curse on him.

Joey: I know, pretty ridiculous, right? But, what are you going to do, though. (she notices a weird look on Pacey's face) What?

Pacey: Oh, nothing. I'm cool. I'm just going to go put some shoes on. (he rushes out of the room with a letter in his hand)

Joey: (rushing over to Gretchen) What are you doing tonight?

Gretchen: What do you mean?

Joey: I'm throwing a last minute surprise party for Pacey at your parent's house and I want you to be there.

Gretchen: Oh, Jo! Bad idea! My parents are insane and Pacey will kill you!

Joey: I know, but you see, it was your mom's bad idea. She called me and she was so excited and so sweet. What was I supposed to say?

Gretchen: You could say no.

Joey: I already said yes.

Gretchen: Well, this should be interesting.

Joey: Please come. I need as many friendly faces as I can get there. You don't have any plans, do you?

Gretchen: (quickly) Plans? Tonight? Me?! No, God, no. I'm… pathetic. I don't have much of a life. Nope. No plans. No one going out with me.

Joey: So you can come?

Gretchen: Yeah, of course I'll come. You know, maybe it'll be fun.

Joey: Good.

Gretchen: Pacey is going to kill me, isn't he?

Joey: Oh yeah, you're dead.

[Gram's House - Jen and Grams sit in the kitchen crafting. They are working on some decoupage.]

Grams: Mmm, I love this song.

Jen: What are you so happy about?

Grams: I'm happy because you agreed to do these fun Saturday afternoon crafts. You know, when I was a child, my grandmother taught me how to do the art of decoupage.

Jen: Well, I don't think I'm so good at it. (she shows it to Grams)

Grams: No, that looks fine. So, what are your big plans for this evening?

Jen: Hrm… well, unfortunately I've got like 5 more hours of community service which means that my Saturday night will be spent chauffeuring a bunch of drunk kids home from illicit teenage parties. It's for this organization called Responsible Ride.

Grams: Well, that sounds like fun.

Jen: I don't know. I mean, all these lame hours of community service and I don't feel like I've served the community once or learned a thing. It's just a big fat waste of time. (after a moment) Okay, what is with you?

Grams: With me?

Jen: Yeah, come on. You're all flighty and spacey and… My God, you are thinking about sex, aren't you?

Grams: Jennifer…

Jen: What? It's nothing to be ashamed of, Grams. When two people fall in love it is perfectly natural to daydream about sex.

Grams: I will admit, I do enjoy Mr. Brooks' company. But I most certainly am not in love. And for the record, we are not having sex.

Jen: Be that as it may, I do have to ask. Have you had the talk?

Grams: What talk?

Jen: The safe sex talk. Grams, it's a prerequisite these days. Plus, you got to find out with this guy is into. It could be kinky. Could be S&M, toys…

Grams: Stop! Now I know what you're trying to do. You're trying to freak me out. Because you hate decoupage or because you hope to be grounded so you can get out of community service tonight…

Jen: Did you just say freak me out?

Grams: …Well it's not going to work. Because when it comes to safe sexuality, I've got my bases covered. And when it comes to decoupage, the more you practice, the better you get. AND, when it comes to community service tonight, you're going.

Jen: You are very sneaky, you know that? You just turned around that entire conversation without ever having to admit that you were day dreaming about sex. I'm impressed.

Grams: (smiling) I've learned from the best.

Jen: Well, that's true.

[Leery's Fresh Fish - Gretchen is working behind the bar when Dawson walks in.]

Dawson: Hey.

Gretchen: Hey! Well, hello there handsome.

Dawson: Hi. I, uhh, I came by to see where you'd like to be taken on a date this evening.

Gretchen: Right, the date.

Dawson: Yes, the date. Don't sound too excited.

Gretchen: Oh, no, of course I'm excited. I just, umm… There's been a slight change of plans. You see, my parents decided to throw Pacey a surprise birthday party. Joey was going to tell you about it, but I told her I would, cause…

Dawson: Because we're going. Okay. Uh, not much of a first date, but…

Gretchen: You know, I was thinking, actually, maybe we could postpone the whole first date thing.

Dawson: Why would we want to do that?

Gretchen: Well, look, Joey and Pacey don't know about us yet. You know, and I'm not sure that his birthday party is the best place to come out of that particular closet.

Dawson: Yeah, but it's not like it's a secret.

Gretchen: Yeah, but nobody knows.

Dawson: Jack knows.

Gretchen: Well nobody else knows.

Dawson: So this means we should hide it?

Gretchen: No, not so much hide it, just not tell anyone… yet.

Dawson: Okay, but in my experience, sneaking around is the best way to get caught doing anything.

Gretchen: Well, we wouldn't be sneaking around. And… we're just postponing things.

Dawson: Alright, is this about Pacey and Joey or is this about your family and you being ashamed to be on a date with me?

Gretchen: I'm not ashamed! Dawson, come on. You know my family. I mean, they're insane. Besides, yeah, this does have something to do with Joey and Pacey. I mean, I think we need to be sensitive to them.

Dawson: Sensitive to them by lying to them? Gretchen, I've never known you to be anything other than straight forward. What's going on?

Gretchen: Look, I'm just not ready to go public with this. I mean, you can still come to the party and everything, I just…

Dawson: Yeah, but if it's something you feel we need to hide, than it's something we shouldn't be doing in the first place. (Gretchen just looks at him) I'll see you tonight. (he walks out)

[Responsible Ride - Jen is discussing her service with one of the workers.]

Woman: Once you and your partner are on the road, we'll keep in touch with your walkie-talkie. Okay?

Jen: Mmm-hmm.

Woman: Do you have any questions?

Jen: No. I think I'm all set. Ready to round up some drunks.

Woman: Well. If you'll excuse me, I have some paperwork to do. You're going to be riding with this young man right here. (she points to Toby)

Jen: Toby!

Toby: Hey! My, my, look what the cat dragged in!

Jen: What are you doing here?

Toby: It's the best place to pick up boys! The drunker the better!

Jen: I hear ya! (the lady walks away) So, uh, really, what are you here for?

Toby: Mmm, sadly, I am actually volunteering here of my own free will. What can I say? I'm a Good Samaritan.

Jen: Well, good for me. Maybe you can serve to brighten these last few lame hours of indentured servitude.

Toby: Ahh, I live to give.

Jen: Actually, you know what? There's this birthday party that, if we're in the neighborhood making our rounds, we can stop by and Jack is going to be there and I know he'd love to see you.

Toby: Oh, you think? We didn't exactly hit it off the first time.

Jen: Well, maybe this time will be different.

Toby: Jen, not all homosexuals have to be friends with each other.

Jen: I know that.

Toby: Plus, I'm still not entirely convinced Jack's gay. I mean, maybe he's just pretending, for the social cache. You know, for the chance to be a rebel outsider.

Jen: Okay, wait listen. Okay, I know that you guys had your differences, but… Jack is a great guy. He's fun and funny and built like a Greek god. But, more importantly, he's lonely.

Toby: Please! Tell me you're not trying to set us up.

Jen: I'm just trying to set you guys up as friends.

Toby: Good. Cause I'm taken. And Greg is extremely jealous.

[The Witter Residence - Joey is leading Pacey blindfolded around a house to the front door.]

Pacey: Where are you taking me?

And why would you be blindfolded if I was going to tell you?

I thought that we agreed not to celebrate?

Well, uhh, I changed my mind.

Do I at least get to guess?

You can have once guess.

Perhaps a remote dock. You brought some candles and some champagne, and birthday cake that you are going to feed to me by hand, while serenading me, off-key of course, (missed word?) only in Victoria secret lingerie after which, you will lay me down under the stars and ravage me.

Close Pace. Very close. (she takes the blindfold off and he realizes he's at his parents house. She leads him into the house. Mr. Witter is sitting in his armchair in front of the TV. No one else seems to be around.)

Mr. Witter: Oh, you're here. Surprise.

Mrs. Witter: (walking in with the no-neck monsters) Oh, shoot. We missed it.

Kid: Surprise!

Mrs. Witter: Surprise!

Jack: Happy birthday, Pace. Surprise! (Pacey and Joey stand there awkwardly. One of the no-necks come running at Pacey and hit him in the gut. Pacey doubles over in pain and the family laugh.)

Doug: (walking in through the front door) Hey! There's my birthday cursed little brother! Oh, I can't wait to see what disasters befall you on this joyous occasion. Well, let the games begin. (everyone moves around basically ignoring Pacey and Joey. Joey finally realizes why Pacey didn't want to be there. Pacey looks uncomfortable.)

[Witter Residence - While Pacey and his sister, Carrie sit on the couch, Carrie eating and Pacey looking uncomfortable, Joey and Jack move about the house looking at pictures and such. Meanwhile, the three no-neck monsters are wrestling with Dawson on the floor.]

Gretchen: Need help?

Dawson: Okay, yeah, let's just take this out of the hallway.

Joey: (pointing to a picture of a dog with lights around it) Very festive, no?

Gretchen: Been there since Christmas '86.

Jack: Oh, that's cute. I didn't know you guys had a dog.

Gretchen: Had being the operative word.

Joey: What happened?

Gretchen: (whispers) We don't speak of that. (to Jack) Help me in the kitchen?

Jack: Sure. (they go off to the kitchen. Joey joins Pacey on the couch. Mr. Witter walks up and puts his bowl of chips on the coffee table.)

Mr. Witter: No wonder your husband left you, Carrie. You're becoming a cow. (she stops eating. Pacey and Joey look uncomfortable) You know, on my 18th birthday I was trucking through the jungles of Denang. Machine gun on my shoulder, 50 pounds of ammo on my back. Saw a lot of tragedy that day. But I celebrated that night with a gorgeous, 30 year old Vietnamese beauty. Several times, I might add. Now that, that was an 18th birthday.

Pacey: I thought you had to be 18 to join the Army, pop?

Mr. Witter: You calling me a liar, son?

Mrs. Witter: Now, John, just because Pacey isn't out there defending his country, doesn't mean he's not a man today. And I know if there were a war on, assuming they'd take him, he'd enlist tomorrow. Wouldn't you, honey?

Pacey: Sure thing, ma.

Mr. Witter: (to the TV) Off sides!

Mrs. Witter: Pacey, why doesn't Joanna set the table.

Pacey: Her name's Joey, ma.

Mrs. Witter: That's what I said.

Pacey: Course you did. (Mr. Witter continues to shout at the TV. Joey follows Mrs. Witter into the kitchen as Jack and Gretchen come out.)

Mrs. Witter: You kids better not get too dirty before dinner!! Grandpa and I will have to give you another spanking!

Pacey: (Gretchen sits next to Pacey) Just kill me now. (Jack smiles and sits in a chair he seems to be having trouble with. Mr. Witter looks at Jack)

Mr. Witter: (to Jack) Well who the hell are you?

Jack: Me? I'm… I'm Jack, sir. We met awhile back on a fishing… trip.

Mr. Witter: Don't remember. (to TV) What kind of goal-tending is that?! (Pacey moves to the dining room where Joey is setting the table)

Mrs. Witter: (from kitchen) More napkins in here if you need them, Josie! Help yourself!

Pacey: Do you mind if I ask you just what the hell you were thinking?

Joey: What do you mean?

Pacey: You promised me. You and me, alone, tonight. You looked me in the eye and promised!

Joey: Okay. Your family, out of the kindness of their hearts, wanted to throw a party for you for your 18th birthday. What was I supposed to say?

Pacey: My family could give a crap about me or my birthday. This is just an excuse for my father to get a little bit drunker than usual, have some birthday cake, tell me I'm a disappointment and then pass out in his chair while watching "When Animals Attack."

Joey: Okay, so they're not perfect. Granted. But they're your family, Pace. Don't you get what that means? The least you can do is make a little bit of an effort.

Pacey: It doesn't matter what kind of effort I make. I'm still going to fail.

Joey: Fail? Fail at what? Pace, what are you talking about?

Pacey: Nothing.

Joey: Look at me. I promise you that we're going to get through tonight, together, unscathed. And everything's going to be okay, I swear. Okay? (she kisses his forehead and goes back to setting the table)

Pacey: (to himself) Oh, I wish that were true.

[Witter Residence - kitchen. Gretchen finds Dawson there helping.]

Gretchen: Hey. Did anyone ever tell you you are the master at giving the cold shoulder?

Dawson: Uh, I'm not giving you the cold shoulder, I'm just mingling.

Gretchen: Yeah, with everybody but me.

Dawson: Am I the only one who remembers our earlier conversation?

Gretchen: I'm just trying to forget it. See, I'm hoping that we can come to some mutually agreeable solution for our little problem. Plus, I want to kick your ass at Monopoly. (to kids) You guys ready to play? (they all cheer and move to go play)

[Minivan - Jen and Toby are on the road, looking for drunks.]

Jen: So, what gives? I'm still waiting to hear about this mystery boyfriend of yours.

Toby: Greg? Well, not much to tell, really. I mean, God knows why but he's head over heels for me. He's perfect. Jack's polar opposite actually. Gorgeous.

Jen: Ah! Wait a minute! You don't think that Jack is gorgeous?!

Toby: Well… in a fratty sort of way I guess. But Greg, he's James Dean, you know? Brooding, tortured, deep…

Jen: Jack is brooding and tortured and deep!

Toby: I'll take your word for it. But Greg, he's… he's perfect. Blonde and beautiful. He's been out since like, age 12. Yeah, and his mother is this famous lesbian who teaches feminist poetry at Harvard. And he's totally smart and completely comfortable in who he is. He's just, uh, he's a man, you know?

[Witter Residence - Joey opens the front door to find Pacey sitting on the steps outside.]

Mr. Witter: (yelling) Hey, when are we going to eat?! (Joey shuts the door behind her and moves to Pacey.)

Joey: You know, it's not that bad. We've been here for 45 minutes without a major crisis and only 2 hours to go. At the most, 3. So, legally, you're not allowed to still be mad at me for throwing this thing.

Pacey: I'm not mad at you.

Joey: You're not? So what's wrong? Why are you so upset?

Pacey: Well, I'm upset because, uh… Cause I didn't… It's just…

Joey: You didn't what?

Pacey: Can we not talk about this right here? Do you mind if we just take a little walk? (he takes her hand and they step down to walk off. The front door opens.)

Mr. Witter: Taking off to smoke some marijuana?

Pacey: What?

Mr. Witter: Come sit on the couch. I want to talk to Joey. (they follow Mr. Witter into the house and sit next to Jack and Carrie eating buffalo wings) I just want to thank you for putting thoughts of college in my son's head.

Joey: Oh, Mr. Witter, while I'm happy that Pacey wants to go to college, I don't think I can take all the credit for that.

Mr. Witter: Well, I gotta blame someone. Cause Pacey's big dreams means I'm going to have to finance another drop-out's half-assed education.

Pacey: Gretchen didn't drop out of school, pop.

Mr. Witter: Oh really? Cause I didn't realize that working as a barmaid in a fish restaurant qualified as a university education. Than again, I'm just an uncouth, uneducated police officer, putting his life on the line everyday for the people of this time. What do I know?

Joey: Mr. Witter, I really don't think Pacey will be dropping out. I think he's going to do great in college. Just you wait.

Mr. Witter: I appreciate the youthful opportunism. My predication, if he doesn't drop out, he'll flunk out. It's a waste of his time and my money. (Pacey looks as if he wants the couch to swallow him whole. Even Jack seems uncomfortable. Carrie keeps eating)

Mrs. Witter: (walking up) Oh, honey, just because Pacey flunked a class or two in high school doesn't mean he's going to do the same thing in college. Right sweetie? But I have faith in him. And I know that one day my faith will pay off. So no matter how many times you let us down, my faith will be there to help pick you right back up.

Mr. Witter: Your faith and my bank account.

Mrs. Witter: Oh John!

Mr. Witter: I'm just saying that Pacey should set his sights on something he can accomplish. Like refrigeration and heating repair. (Joey looks at Mr. and Mrs. Witter with shock) We always knew Gretchen was college material…

Mrs. Witter: Oh yeah…

Mr. Witter: But Pacey. You remember when he was a kid and he wanted to be a veterinarian and you always said…

Mrs. Witter: I always said, dog groomer, honey. What about dog groomer?

Mr. Witter: Exactly. Someone has to be the dog groomer. (Realization is on Joey's face, as she finally understands why Pacey doesn't want to be there)

[Witter Residence - Dawson, Gretchen and the no-neck monsters are downstairs. The girl brings out the Monopoly while Gretchen sets up this lamp.]

Dawson: So what exactly is this surprise you've got us waiting in the dark to see?

Girl: Yeah, we want to play Monopoly.

Gretchen: Oh patience little one. I have something better than Monopoly. Watch this. (she turns the lamp on and the room is covered in little stars that spin around the room slowly)

Kids: Wow!

Gretchen: Cool, huh?

Kids: Yeah, it's beautiful.

Gretchen: My grandmother, your great grandmother, gave me this gift when I was a little girl. And we would sit down here for hours staring up at the stars and she would tell us a story. It was about a princess named Isabella. You see, Isabella was a star dancer. She was meant for a life dancing among the stars. And she was blessed because she could fly from star to star. But she was cursed, too. Because for every star she'd visit, there'd be another one she left behind. And that was her plight. Forced to live eternity dancing among the stars. Free as a bird. But alone. Tragic, huh?

Dawson: Not really. Think about all the stars she got to visit and how much better she made the lives of the people she met there.

Gretchen: But Dawson, she leaves.

Boy: If Isabella visits, I don't want her to leave.

Gretchen: Oh you don't, huh?

Girl: Me either.

Dawson: Me either.

Mrs. Witter: Kids! Come wash up for dinner!

Girl: Oh, do we have to?

Boy: We were just getting to the good part of the story! (they rush upstairs and Dawson and Gretchen smile at each other)

[Witter Residence - upstairs. Mr. Witter still sits at his chair while Mrs. Witter finishes dinner. Pacey stands in the doorway looking glum when Joey approaches from behind.]

Joey: Believe me, Pace. You are gonna go to college and do amazing things, you know that? And there's nothing they can say about it. You're gonna shock 'em all. I know you are.

Pacey: And what if I don't? What if they are 100% correct? And I am simply too stupid to do anything worthwhile with my life.

Joey: What are you talking about? Pace, what's going on? This can't just be about your birthday.

Pacey: No, it's not just about my birthday. Let's take this to the basement. (they go down to the basement. As Pacey turns the light on, they find Gretchen and Dawson making out on the couch)

Joey: Wrong room.

Mrs. Witter: (yelling) Dinner everyone! (Joey glances up the stairs then walks up it, followed by Pacey)

[Witter Residence - dining room. Everyone moves to sit at the dinner table. Mrs. Witter walks in with the main course.]

Mrs. Witter: Okay everybody. In honor of Pacey's birthday, I have made his favorite. Chip Beef on Toast.

Pacey: Nope. That's Dougie's favorite. Mine's spaghetti and meatballs.

Mrs. Witter: Ah, ah, ah! When you were a little kid, you always begged me to make chip beef on toast.

Pacey: (sarcastically) That's right. I forgot. I always pretended to HATE chip beef on toast in a vain attempt to mask my true feelings of love.

Dougie: I loooovvveee chip beef on toast.

Pacey: We've established that Doug. Thanks for the input.

Mrs. Witter: Oh nuts. You know what I forgot?

Pacey: (to himself) Spaghetti and meatballs.

Mrs. Witter: Ketchup. Joanna, will you go grab the ketchup? It's in the fridge.

Joey: Sure. (she goes to get it)

Mrs. Witter: Dig in everybody. (Pacey stares across the table at Gretchen)

[Witter Residence - kitchen. Joey walks in and finds Dawson watching his hand. She moves quickly to the cupboard.]

Dawson: Joey, hey… Uh, look… I'm really sorry that you had to find out about it like that. I don't want you to be upset.

Joey: So what, are you guys like dating now?

Dawson: Well, this was supposed to be our first date, but plans change…

Joey: But you are a couple.

Dawson: Uh, we haven't really defined our relationship yet.

Joey: But it is a relationship?

Dawson: Well, I don't know, listen… (Gretchen walks in)

Joey: Oh! Found it! (she grabs the ketchup and walks back into the dining room) Excuse me.

Gretchen: So what the hell do we do now?

Dawson: I don't know. But I think we've moved beyond the should we/shouldn't we tell them question. She thinks we're a couple now.

Gretchen: Did you tell her we're a couple?

Dawson: No, I told her we had a date.

Gretchen: So you told her we were dating.

Dawson: I told her we hadn't defined our relationship yet.

Gretchen: And what'd she say?

Dawson: She said, but it is a relationship.

Gretchen: Is it? A relationship?

Dawson: I know what I think. I want to know what you think.

Gretchen: I don't know what I think.

Dawson: I think that this was never about Pacey or Joey or your family or coming out of any closet. I think this is about you. And I think you need to figure out what you want. (he goes into the dining room. Pacey walks in.)

Gretchen: Okay, let's talk about it.

Pacey: Or let's not. Today's not the day, Gretchen. I mean, any other day that I was to find out making out on the basement floor with Dawson of all people, I would probably freak out. And then we would have words. But not today. Today I don't want to talk about it. I don't want to think about it. In fact, I'd like to pretend it never even happen, cause frankly I got bigger problems on my mind.

Gretchen: Which are?

Pacey: A conversation that I'm supposed to have with Joey, that will impact the entire rest of our relationship. Not to mention explain why I've been in such a state of utter despair today.

Gretchen: Pacey, what are you talking about?

Pacey: You know what my advice to you would be? To just stick to your own dramas because they are much more entertaining. (he walks out)

[Minivan - Toby and Jen now have passengers. They are making out. Jen and Toby laugh. Then their passenger changes to some kid.]

Kid: And then, then I realized that she doesn't love me. She loves him, though. That's why she was having sex with him in the bathroom!! (the passenger changes to two girls)

Girl 1: There's going to be beer bongs, keg stands, body shots! You gotta come!

Jen: You know, I think that maybe we should get your friend home.

Girl 1: Oh, she's fine.

Girl 2: I think I'm going to hurl.

Jen: Oh no!!

[Witter Residence - Everyone is in the living room. Pacey is opening his presents.]

Kid: Open the next one, hurry! (he does and the family Ooh's. Joey and Pacey stare at the thing.)

Carrie: It's an ashtray.

Pacey: (flatly) Yeah. Thank you. I've been meaning to take up smoking.

Mr. Witter: (Joey hands him another gift) That one's from me.

Pacey: (he opens it) Fireworks. Just what I've always wanted. Thanks pop.

Mrs. Witter: You know, I recently read an article in Ladies Home Journal that said a fun way to bond with their kids on their birthday was to recall a favorite memory from their childhood. (everyone laughs, Pacey groans)

Pacey: Oh joy.

Mrs. Witter: I guess I'll go first. And my memory would have to be when Pacey was a baby. It was such a relief to finally have a late bloomer. Never bothered anybody. Used to fall asleep in cardboard boxes. (the family laughs)

Doug: Remember the time we almost left Pace at 31 Flavors? (the family laugh) We were practically driving away when this lady flagged us down with Pacey just wailing in her arms. I swear we would have driven home before we realized he was even gone. (Gretchen is not laughing and notices Pacey is not enjoying this. Carrie, Dougie and Mr. and Mrs. Witter carry on.) And he was so upset he peed his pants. (to the kids) That's right, your uncle, he peed his pants. (the family laugh)

Pacey: Thanks for that one, Doug.

Gretchen: (everyone looks to her) You know my favorite Pacey memory? When I was in 5th grade, there was this bully named Max Brody and he was the meanest kid you'll ever want to meet. And one day he pushed me off the swing set. Hard. I split my lip open. And Pacey, who was in 2nd grade at the time, was sitting over in the sandbox. And when he saw Max push me, I've never seen anyone run so fast. And he just started punching and kicking him, screaming "Stay away from my sister!" That's Pacey. Bravest guy I know.

Mr. Witter: Brave and foolish. As I recall, Pacey came home crying because that that bully beat the pulp out of him.

Mrs. Witter: I remember that.

Carrie: What about the time that Pacey got up at 5:30 in the morning and decided to make pancakes for the whole entire family. (the family becomes quiet, but Carrie continues) But he set the kitchen on fire and Scraps died of smoke inhalation… (everyone looks around uneasy. Pacey has covered his head and Joey looks at him, understand why they never talk about the picture of the family dog still on their wall)

Mr. Witter: Alright, I have a Pacey story…

Pacey: Oh enough!! Enough!! As much as I love being publicly eviscerated on my own birthday, I think we can all guess what the theme of this happy anecdote is going to be. Pacey messes up, yet again!! Am I right? Pacey kills the dog or pees his pants or pukes or gets the pulp beaten out of him. But you know what else the theme might be? The theme of every birthday I've ever had? Or the theme of my entire life for that matter. No one gives Pacey a break. Everybody expects the absolute worse out of Pacey. Pacey gets the short end of the stick. Pacey gets fireworks and an ashtray and chip beef on toast for his birthday and endless harassed because how dare he want to go to college so he could possibly get out of this place?! But you know what, dad? You and your wallet can breathe easy because I don't think I can go to college, even if I wanted to because I found out today that the only school I thought would take me, my fallback school, rejected me. So I'm not going to college. So I guess at the end of the day, you guys are right. I'm going to end up exactly where you thought I would. A complete and utter failure. (wipe the tears, Gina. He opens the front door to find Toby and Jen)

Jen and Toby: (singing) Happy birthday to you… (Pacey screws his face up and rushes past them)

Joey: (rushing to the door) Pace!

[Witter Residence - Joey is putting on her jacket to follow Pacey. Dawson does the same.]

Joey: What are you doing?

Dawson: I'm going with you.

Joey: Dawson, I think I can handle this on my own.

Dawson: You don't have a car. Pacey took yours. Let me take you.

Joey: Fine. (they walk out)

Jack: (walking up to Jen and Gretchen with a plate of cake) Jen. Cake. You look hungry.

Jen: Oh, thank you.

Jack: (to Gretchen) You've had some, right?

Gretchen: Yeah.

Jack: (seeing Toby) Excuse me. (walking over to Toby) Toby? What are you doing here?

Toby: Well, I'm here to make you uncomfortable, of course.

Jack: I'm not uncomfortable. So, uhh, how's the club going?

Toby: You mean, the gay club? Where all the gay kids hang out and be gay together? It's doing smashing. And what about that club of yours? What's it called? Self hatred and denial? How is that going, Jack?

Jack: Excuse me. (Go Jack! What a mature thing to do! He walks off, as Jen watches.)

[The Mitch Mobile - Dawson and Joey are driving around looking for Pacey.]

Joey: For the record, Dawson, I can honestly say that I don't care right now if you and Gretchen are a couple or if you're dating or if you're in a relationship, or if you're just periodically groping each other. I mean, you guys can run off to Vegas and elope for all I care. I have much bigger things on my mind right now.

Dawson: Well, good, cause I have no idea if we're dating or a couple or in a relationship because she won't tell me. Every time I get close to finding out, she freaks.

Joey: That's the Witters' for you, Dawson. In relationships they tend to keep their emotions close and their weaknesses even closer. It's not because they don't care, it's just… it's because they care so much. And… the good news is that eventually they always tell the truth, whether it's often after you've sufficiently ignored all signs that they've been suffering.

Dawson: Joey, it's not your fault Pacey didn't get into college.

Joey: I know, but it's my fault that he thinks that he disappointed me because I said he'd definitely get in.

Dawson: There's the Potters' for ya. They believe in people more than they believe in themselves. It's a real character flaw.

Joey: You know, we should probably just go back. I don't think we're ever going to find him out here.

[Pier - Pacey sits on the edge of the pier, where True Love used to dock. Mr. Witter walks up with Pacey's jacket.]

Mr. Witter: Here.

Pacey: Hey.

Mr. Witter: I thought you might be needing this. Pacey: Thank you. How the hell did you know where I was?

Mr. Witter: Didn't. The station got a call from the houseboat about a creeping guy lurking on the docks.

Pacey: Oh.

Mr. Witter: So what are you doing lurking on the docks?

Pacey: I just wanted to be close to the water.

Mr. Witter: I never told this to anyone, and I will personally hunt you down if you breathe it to a soul. But I got rejected the first time that I applied to the police academy.

Pacey: You did?

Mr. Witter: Yep. Let me tell you, Pacey. It was devastating.

Pacey: I know I'm not college material, pop. I just really, really want it.

Mr. Witter: Look, son. I know I've been hard on you about school. It's not because I don't think you're good enough to go or get in. Pacey, I just don't know if it's the right thing for you. I don't know if it's ever been right for you. But ask me if I think you're meant to do great things… (Pacey smiles lightly) And by the way, I never did get to tell my remembering Pacey story. It was about your 10th birthday. I got you fireworks. You said it was the best present you ever got. We set them off outback, down by the water and you… you were really happy, Pacey. So I was, too. (Pacey thinks about this)

[Minivan - Jen and Toby are back on the road.]

Jen: So what would you think if I made this Responsible Ride activity a regular thing?

Toby: What? This from the cynical Jen Lindley? I guess nothing is truly as it seems.

Jen: Kinda like how you were very mean to Jack because your whole beau Greg is a fabrication…

Toby: What?

Jen: Toby, it's fine. Okay? I know that you like Jack. Why else would you go so far out of your way to be mean to him tonight? And why would you have invented this fictional character? I mean, come on, a James Dean clone? With an award winning poet lesbian for a mom. It's just too good to be true.

Toby: Yeah, but it was good.

Jen: When you dream, you dream big. Listen. My advice would be, if you are interested in Jack, the best way to get into his life is to be his friend. And that requires being nice. And this might be a new concept to you, but I think you might find it effective.

Toby: You… you are such a bitch. (he laughs)

Jen: Right back at you.

[Witter Residence - Mr. Witter and Pacey walk up to the house. All seems quiet and dark inside.]

Mr. Witter: That's odd. Where did everybody go?

Pacey: My guess would be the Red Lobster. To wash away all memories of mom's chip beef on toast. (they both laugh. Pacey walks into the house. Everyone pops out and turn the lights on)

Everyone: SURPRISE!! (they sing happy birthday to him as Joey walks forward with his half eaten birthday cake with candles lit. He blows them out as they finish and everyone cheers. Pacey actually smiles)

[Witter Residence - outside. Dawson is sitting on a log in front of a little fire. Gretchen walks up with some logs. Isn't that HIS job?]

Gretchen: You know, I've been thinking. You're right. Tonight. It wasn't about my family or Pacey and Joey. It was about me. You see, I know how I feel about you Dawson. But I'm scared because what if I leave soon? And as much as I want to have this thing, whatever it is with you, I'm afraid I'll hurt you when I go.

Dawson: Gretchen, I'm leaving, too. At the end of the year. But that's not the point. The point is right now. And right now you're here and so am I. So let's make the most of this. You can not be afraid.

Gretchen: Sometimes I don't know if you're wise or just naïve. But I think that you're wise. But the real question is, how did you get to be so fearless?

Dawson: I wanted Isabella to have a happy ending.

Gretchen: Me too. (they kiss - yes, kiss. Pacey and Joey smoochie.)

Joey: Hey Pace.

Pacey: Hey.

Joey: Sorry I threw you such a bad party.

Pacey: It's not your fault. It's the curse.

Joey: I know how you must be feeling. You don't have to feel that way. See, cause one… one rejection isn't anything. It's definitely not the end of the world.

Pacey: It's not really about the rejection. That just makes it real. You and I are just on opposite paths, Jo. On different roads. And we are heading farther and farther away from each other.

Joey: I don't think so. I think both roads lead back to the same place. Right here. You and me, Pace. And it won't change, not if we don't let it.

Pacey: But to be honest, it's getting harder and harder…

Joey: Well then we'll try harder. Pacey?

Pacey: Yeah?

Joey: Happy 18th birthday. (they smoochie. The fireworks start going off behind them. They walk over to where the family is setting them off) Joey puts her arm around Pacey and points up to the fireworks. Mr. Witter puts his arm around Pacey on the other side.)

Mr. Witter: Happy birthday, Pace.

The End


Source : www.multimania.com/rossnm & transcribed by Gina

Kikavu ?

Au total, 25 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

RedCherry 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (21:45)

Ah oui ça va ! J'ai eu mes félicitations !

Sonmi451 (21:45)

Super!

stanary (21:46)

Merci !

Titepau04 (21:58)

Re !!! Félicitations Stanary!! Cest chouette ça!

Sonmi451 (21:59)

Pub aussi de mon côté

Sonmi451 (21:59)

y a vraiment trop de pub!

Titepau04 (22:17)

Graaaave!!!!

Sonmi451 (22:17)

Ca te casse carrément ton trip

Sonmi451 (22:17)

t'as encore une pub?

stanary (23:13)

Désolée j'etaisj'étais occupée. Merci tite ! Plus de pub alors ?

Titepau04 (23:25)

Vraiment trop!! Pas très longues mais à une fréquence!!! Au moins 6 pour 2h30

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming