VOTE | 149 fans |

#411 : Mélodrame en sous-sol

Titre en VO : "The Tao of Dawson" - Titre en VF : "Mélodrame en sous-sol"
¤ USA : diffusé le 10/01/01 - France : diffusé le 23/06/01
¤ Scénario : Jeffrey Stepakoff - Réalisation : Keith Samples


Pacey et Gretchen se rendent chez l'ex petit ami de cette dernière, Nick, pour qu'elle puisse dire adieu à son ancienne vie.
Mme Ryan et M. Brooks ont un rendez-vous galant, alors que Joey passe son week-end enfermée avec Drue, dans la cave du restaurant.

Suivant les conseils de Jack, Dawson envoie à Gretchen une ancienne lettre qu'il avait écrite pour elle lorsqu'il était jeune, lui déclarant son amour. Celle-ci, qui a à présent rompu les liens avec son ancienne vie, accourt chez lui pour l'embrasser, pour de bon cette fois...

Plus de détails


~~~~~~~~~~


Dawson et Pacey sont en train de pêcher, tôt le matin, heureux de s'être enfin réconciliés. Ils parlent de Gretchen, et Dawson avoue qu'il est follement amoureux d'elle. Pacey voit ça d'un très mauvais oeil...

Pacey et Gretchen partent le week-end pour se rendre chez l'ex petit ami de Gretchen, Nick. Gretchen prétexte devoir aller rechercher sa voiture là-bas.

Jack et Dawson sont en train de remuer des meubles, et Dawson retrouve une ancienne lettre qu'il n'avait jamais osée remettre à Gretchen. Il s'agissait d'une déclaration d'amour qu'il aurait dû lui remettre avant qu'elle ne parte.

Drue et Joey on passé toute la journée au restaurant à faire de l'ordre, et Mme Valentine annonce à son fils qu'il devra aller passer le week-end chez son père. Alors qu'ils finissent de ranger la vaisselle à la cave, Drue ferme la porte, les enfermant pour tout le week-end, lui et Joey...

Gretchen et Pacey arrivent chez Nick, qui est en train de réparer la voiture. Il les invite à passer la nuit chez lui, car il fait une fête, où Gretchen pourra retrouver tous ces amis.

Pacey s'entend bien avec Nick, et il aimerait que ce dernier se remette avec sa soeur, pour ne pas que ce soit Dawson.

Mme Ryan a un rendez-vous avec M. Brooks le soir même, et lorsque Dawson apprend cela, il décide tout de même de lui annoncer qu'il est malade et qu'il va bientôt mourir, en suivant les conseils de Jack. Mme Ryan le savait déjà, mais ce n'est pas pour autant qu'elle a renoncé à le voir.

Joey et Drue sont toujours enfermés dans la cave, et alors qu'ils cherchent quelque chose à se mettre sous la dent, Joey tombe de l'étagère.

Drue la rattrape de justesse et l'embrasse, recevant un violent coup de poing en retour.

Dans la soirée, Nick drague Gretchen, et il propose à Pacey de monter dans la chambre avec une de ses amies. Il dit de ne pas s'en faire pour Joey, elle ne saura rien. Pacey ne dit rien, mais l'opinion qu'il avait de Nick bascule tout à coup.

Pacey va alors discuter avec sa soeur pour lui dire de ne rien tenter avec Nick. Elle lui avoue alors qu'elle a été enceinte de lui, mais qu'elle a fait une fausse couche. Seul Dawson le savait jusqu'à maintenant, et Pacey est furieux qu'elle ne lui en ait même pas parlé auparavant.

Alors que Dawson travaille sur son film, M. Brooks lui demande s'il devrait offrir des boucles d'oreilles à Mme Ryan. Dawson discute un moment avec lui, et il apprend qu'il sait que Mme Ryan a appris qu'il était malade, mais il veut encore profiter des derniers instants de sa vie avec une personne qui le fait rire.

Nick entraîne Gretchen dans sa chambre, bien décider à passer la nuit avec elle. Elle le repousse pourtant, lui expliquant qu'elle n'est plus la fille qu'elle était. Elle est revenue uniquement pour dire adieu pour toujours à ces anciens amis. Comme Nick s'est de toute manière endormi, elle s'en va.

Le lendemain, Joey et Drue se réveillent côte à côte, et Joey est prête à lui casser le nez lorsqu'elle entend le téléphone portable de son ami qui sonne (Drue avait donc fait exprès de s'enfermer dans la cave pour ne pas aller en week-end avec son père et se retrouver avec Joey). C'est sa mère au téléphone, et elle vient leur ouvrir.

Pacey a réparé la voiture, et il repart avec Gretchen, qui lui a bien expliqué la raison qui l'avait poussée à revenir ici: dire adieu à cette ancienne partie d'elle même. En rentrant, elle écoute la compilation de musique que Dawson lui avait offerte.

Ayant suivi les conseils de Jack, Dawson a posé l'ancienne lettre d'amour devant la porte de Gretchen, qui la lit à son retour. Elle fonce alors chez Dawson pour un langoureux baiser...
Un grand merci à Marie-Eve pour ce script !


[Sur le quai de Dawson. Pacey et Dawson sont assit sur des chaises et sont en train de pêcher. C’est l’aube.]

Pacey : On a du arriver trop tôt. Peut-être que les poissons dorment encore.

Dawson : Pacey, les poissons ne dorment pas.

Pacey : (en baillant) Ah... Je suis ravi que le courant soit rétablit entre nous. Mais est-ce qu’il fallait que notre première sortie depuis des mois se fasse a l’aube?

Dawson : Courage ! (il tourne sa tête vers Pacey et la retourne vers l’avant) J’ai un aveu à te faire qui pourrait te réveiller pour de bon.Pacey ta soeur me plaît.

Pacey : Et tu la trouve gentille chouette ? C’est ça ?

Dawson: Je te parle de Gretchen pas d’une vague copine.

Pacey : J’ai besoin d’éclaircissements. S’agit-il de l’affection ou de cette sorte de complicité qu’on éprouve après un baiser donné sous une branche de gui ? Ou bien est-ce que je risque de te voir bientôt devant chez nous tout les matins en ouvrant les volets ?

Dawson : Elle me rend fou.

Pacey : (il se gratte le nez) Ben... il y a des années qu’elle te fait craquer il n’y a rien de nouveau si on réfléchit bien.

Dawson : Si. C’est plus qu’une amourette d’école primaire. Elle le niera sans doute mais je suis certain qu’au fond d’elle, elle éprouve les mêmes sentiments pour moi.

Pacey : Avoue que ça fait beaucoup à digérer avant le petit déjeuner.

Dawson : Tu sais... Si à Pâques tu étais venu me voir ... si tu m’avais dit ce que tu éprouvait pour Joey, les choses aurait été plus simple.

Pacey : Ah non attends !!

Dawson : C’est ce que je fais aujourd’hui.

Pacey : Dawson, toi et moi on est amis. Amis. Mais les soeurs ... les soeurs c’est pas ... comment dire ...

Dawson : On n’y touche pas??

Pacey : Heu... C’est ça oui! Les soeurs on y touche pas. C’est comme les mères Dawson, en plus jolies.

Dawson : Ah mais je n’attend pas ta permission Pacey, j’en parle ça s’arrête
là.

Pacey : (Pacey, un peu mal à l’aise) Et quels sont tes projets ?

Dawson : Mes projets ?

Pacey : Ben oui pour conquérir ma soeur. Qu’est-ce que tu comptes faire ?

Dawson: Rien.

Pacey : Rien ? Mais encore ?!

Dawson : En fait j’ai décidé de faire laisser les choses. Ce que j’ai apprit ces derniers mois c’est qu’on ne peut pas forcer le destin.

Pacey : En gros ton plan c’est de ne pas avoir de plan du tout ?!

Dawson : Exactement.

Pacey : Ne rien faire. Rester zen !

Dawson : Jusqu’ici je n’ai rien fait et on s’est déjà embrassé. Alors je me dit que le plus sage c’est de continuer à suivre cette voie. (Ils continuent à pêcher, heureux d’être ensemble)


GÉNÉRIQUE DU DÉBUT


[Camionnette des Witter - Gretchen conduit et Pacey est à côté d’elle. Ils s’en vont à l’ancien collège de Gretchen.]

Pacey : Hey, Il n’y a pas le feu !

Gretchen : Si j’arrive assez tôt je peut passer à la fac, récupérer ma voiture et rentrer avant la nuit.

Pacey : Tu l’a abandonnée il y a des mois qu’est-ce qu’il y a ? Tu trouves que tes amis en on profité assez ?

Gretchen : Mon ami. Oui pour être exacte mon ex-petit ami. (elle passe sa main dans ses cheveux.)

Pacey : Nick a gardé ta voiture tout ce temps ?? Je l’ai toujours trouvé génial !

Gretchen : Ah ! Tu le connais à peine.

Pacey : Nick et moi ? Mais on est comme ça nous deux.

Gretchen : Hein... Tu as été assis près de lui moins d’1 heure la fois où il est venu chez nous pour Noël.

Pacey : Et du coup je sais qu’il aime : Le Patriote, les bretzels et faire a fête. (en énumérant avec ses doigts) Je sais aussi qu’il préfère la voie des études et en plus j’ai remarqué qu’il avait d’excellent goûts musicaux. Il adore la chanson « Freebird ».

Gretchen : Tu viens tout simplement de te décrire.

Pacey : Les êtres exceptionnels se ressemblent. (Gretchen rit) Et je trouve ça plutôt sympa que vous puissiez avoir l’occasion de reprendre du bon temps ensemble.

Gretchen : Ton engouement soudain pour mon ex-petit ami aurait-il un rapport avec la curieuse attitude d’un de tes amis de longue date ?

Pacey : Qui ?? Dawson ? Ah non pourquoi est-ce que je m’inquièterais hein ? Tu m’as assuré que ce baiser ne signifiait rien. Même si au fond ce n’est pas rien. Parce qu’il y a anguille sous roche depuis trop longtemps pour que ce ne soit rien. En tout cas pour lui c’est quelque chose ça j’en suis sûre. Mais si tu as dit que c’était rien... c’est rien.

Gretchen : Dawson et moi sommes amis. C’est tout. (elle fait un signe des épaules comme pour dire d’accord tu as compris ?) Crois-moi.

Pacey : D’accord si tu le dit je te crois. (Il prend la boîte du c.d qui jouait) C’est pas trop rengard ça qu’est-ce que c’est ?? (Il lit le titre) Morceaux choisit pour Gretchen de la part de... Dawson ! (elle se retourne vers lui avec la face un peu coupable) Nom de famille Leery. Il t’as fait une compile ? Ahhhhh... C’est touchant ! Et je te l’ai jamais dit ça... Nick est intelligent et en plus séduisant. Sans blague tu as vu son corps d’athlète ? Il fait des altères non ? (Ils rient tout les 2.)


[Maison des Leery - Dawson et Jack déplacent des meubles et des boîtes de cartons pour se préparer à peindre. La chambre va surement être celle su bébé.]

Dawson : Ça ne te faisais pas bizarre quand Andie sortait avec Pacey?

Jack : Pas vraiment non. (Ils déposent le meuble qui a l’air lourd par terre) Pourquoi ?

Dawson : Parce que Pacey à l’air de tiquer s’agissant de Gretchen et moi.

Jack : Ah je peut comprendre. Gretchen est sa soeur et tu es son meilleur ami. Je ne le connaissais pas vraiment moi quand il est devenu le petit ami d’Andie. (Il prend quelque chose dans ses mains mais on ne voit pas ce que c’est) Mais si j’apprenais que toi et Andie vous... Ben... heu... (Mitch et Gail entrent dans la pièce) Changeons de sujet !

Mitch : Dawson aura peut-être une soeur lui aussi dans pas longtemps. La il comprendra !!

Dawson : Ou un frère ! Je le saurais dans quelques heures n’est-ce pas ? (Gail met son manteau, les 2 parents se prépare à aller à l’examen gynécologique)

Gail : À vrai dire nous avons encore changé d’avis trésor.

Mitch : Devons-nous avoir recours à la technologie pour percer ce qui est peut-être le dernier grand mystère de la vie ! (Dawson regarde Jack en faisant une face de découragé !!)

Gail : Est-ce vraiment rétrograde de vouloir attendre que le bébé soit né ? Mmm ?

Dawson : Pas de problème. C’est vous qui voyez. Tenez moi au courant que je sache quoi faire des peintures bleu et rose que j’ai en stock.

Mitch : Super ! (Gail donne un bisou sur la joue de Dawson)

Gail : Tu viens nous déciderons dans la voiture.

Jack : Bonne chance !! (Mitch et Gail sortent de la pièce.)

Dawson : Ils sont incroyables !! (Dawson ouvre un tiroir et trouve une enveloppe. Il l’ouvre et trouve une lettre.)

Jack : Qu’est-ce que c’est?

Dawson : (Il rit en lisant la lettre à lui-même.) Tu te souviens je disais que j’écrivais des lettres ridicules à Gretchen ?

Jack : Ouais !

Dawson : Celle-ci c’est la dernière. Je lui ai jamais envoyée ! (Il rit encore) Ah non ! J’ai presque honte ! Je me languissait d’amour pour elle.

Jack : Heu... Je sais pas peut-être que... que tu devrais réessayer aujourd’hui? (Il fait un signe en voulait dire non? Pourquoi pas?)

Dawson : Non. (Il replie la lettre) Je lui ai dit ce que je ressentais.

Jack : Ouais, mais sans doute autrement !

Dawson : Ouais c’était plus adulte.

Jack : D’accord mais peut-être qu’en étant plus enfant ça marcherait mieux.

Dawson : (Il soupire) La dernière fois que j’ai agis comme un enfant, j’ai à tout prit voulu me faire remarquer pendant un réguate. Tu te souviens??

Jack : (Il fait un signe de oui avec sa tête) Ohhh que oui!

Dawson : C’est pas ce que j’ai fait de mieux. (Jack fait non de la tête en riant) Maintenant elle sait ce que je ressent pour elle alors... ou ça ce fera ou ça ce fera pas et puis. C’est comme ça qu’est-ce que tu veux!

Jack : La drague zen. Félicitations !! Tu viens de lancer un nouveau mouvement !! (Il prenne le meuble de toutà l'heure et le sorte de la chambre.)


[Capeside Yacht Club- Joey met un pancarte: Fermé pour rénovation. Elle prend quelque chose dans ses mains et se dirige vers le bar. Drue est assis de l’autre coté du bar.]

Drue : Fermé pour rénovation. (Il lit un petit livre) Tout ce temps libre c’est un vrai casse-tête. Genre homard ou rhum-steak. Question. Je donne dans quoi ce soir ? Dans la pom-pom girls ou la théâtreuse ?

Joey : (elle range des lampes dans une boîte en face de Drue.) Tire à pile ou face. Pile c’est une bombe, face un boudin.

Drue : Ou est l’amour dans tout ça?

Joey : Ah après 6 jours passé à travailler avec toi... c’est la confusion. Je sais plus où je l’ai rangée !

Drue : Qu’est-ce que tu as prévu de beau pour ce week-end?

Joey : Bah... Je compte me livrer à une activité très distrayante comme préparer un exposé.

Drue : Le thème c’est : Un amoureux, sa virginité, comment garder les 2 ? (Joey le regarde très croche) Ou les multiples fonctions de la main droite?

Joey : Voilà un sujet sur lequel du devrais être incollable toi!

Drue : Oh Joey ! Bravo là tu a fais fort là ! C’est ce qui s’appelle répondre du tact au tact. Ou dans le jargon militaire une riposte. (Madame Valentine s’approche)

Mme. Valentine : Bonne nouvelle chéri ! (Joey s’éloigne de Drue dès que Mme. Valentine arrive) Le guide spirituel de ton père l’a autorisé à abandonné son matelas de méditation quelques jours pour régler ses affaires à New York. Il veut absolument te voir, ce soir.

Drue : (Drue soupir) C’est une bonne nouvelle ? Sur quelle planète ?

Mme. Valentine : Sur la planète ou l’on a toujours pas fixer le montant de la pension alimentaire. (Joey se retourne vers eux et continue ses affaires) Voilà ton billet d’autocar. (Elle le lui tend)

Drue : Tout est prêt à ce que je vois j’imagine que je n’ai pas le choix ?

Mme. Valentine : Ah mais si voyons !!! Soit tu t’assies à coté du chauffeur, soit au fond à coté des toilettes. (Et elle s’en va.)

Joey : Bon voyage ! (Elle prend son sac à main et s’apprête pour sortir)

Drue : Désoler de freiner ton élan mais on à encore du travail là.

Joey : Moi c’est fini j’ai rangé. (elle cherche quelque chose dans son sac.)

Drue : Non on doit descendre cette vaisselle au sous-sol avant de partir. (Joey le regarde en signe de découragement)


[Appartememt de Gretchen - Gretchen et Pacey se stationnent et arrête la voiture. On voit un gars sortir de les appartement avec une fille. C’est sûrment l’ex-petit ami de Gretchen.]

Pacey : Super. (Il détache sa ceinture) J’adore ce style de baraque.

Gretchen : Tu adores mais si tu veux la visiter se sera une autre fois. Je reprends ma voiture et après on file.

Pacey : Ça va peut-être être difficile.

Gretchen : Non pas du tout.

Pacey : Et ben... si c’est ta voiture (en pointant une camionnette semblable a la leur mais elle n’a plus de pneus et le capot de devant est ouvert.) là-bas je le confirme, ce sera difficile.

Gretchen : (Gretchen la voit et fait un face de découragement) Ah le sale menteur !! Ah non c’est pas vrai une fois de plus j’ai marché.

Pacey : Quoi le sale menteur ? Je te trouve dure avec lui ! À mon avis il a une explication valable.

Gretchen : Ah ça il en a toujours une. (On voit Nick et la fille en train de se faire une grosse caresse. La fille prend son sac et va vers sa voiture.)

Fille : Salut Nick je t’appelle ! (Gretchen et Pacey descendent de la voiture.)

Nick : Gretchen ! Ah tu es superbe j’en crois pas mes yeux!

Gretchen : Espèce de menteur.

Nick : Heu... Je vais t’expliquer.

Gretchen : Pas la peine de te fatiguer, je veux récupérer ma voiture et je veux partir d’ici aussi vite que possible.

Nick : Ouais, d’accord je t’ai dit qu’elle était impec, mais ce matin quand j’ai tout vérifié, je me suis rendu compte que le pointo était encrassé.

Gretchen : Le pointo c’est quoi ça ?

Pacey : C’est le siège du carburateur.

Nick : Un truc qui régularise...

Gretchen : Je sais ce que c’est un carburateur, ça vous étonnes ? Je sais aussi que c’est inutile d’enlever les pneus pour le décrasser d’accord ?

Nick : Mais tu as fait tellement de kilomètres, ils étaient usés. Je savais que je risquais de perdre ta confiance. Ça ne fait rien tu as le droit de me détester si tu veux. C’est dure d’accord... mais ça l’ai moins que si tu te plantais avec ta voiture. Je m’en voudrais à mort.

Pacey : Ahhhh la j’appréçis ce que tu fais pour ma soeur! (Nick lui donne une petite tappe du genre entre amis.)

Gretchen : Ah, c’est vrai ! Nick Taylor le grand protecteur des femmes.

Nick : Elle s’appelle Laura Vaulner, étudiante en géologie première année.

Gretchen : Ah oui et alors ?

Nick : Elle habite ici.

Gretchen : C’est son problème.

Nick : Sauf ce soir. Je lui ai demandé un service, elle dort chez sa mère pour que tu puisses avoir sa chambre. Si tu veux pas rester on répare la voiture tout de suite et tu rentres avec. Mais tout tes amis seront là ce soir, tu vas vouloir en profiter. Peut-être qu’après tu seras ravie d’avoir un lit qui t’attend. (Pacey regarde Gretchen en voulant dire pourquoi pas??)

Gretchen : C’est un piège, ça alors.

Nick : Sachant que c’est la première à gauche, pendant que tu te détends un peu, Pacey et moi on va te concocter un bon club-sandwich végétarien comme t’aimes.

Gretchen : Tu crois sans doute bien me connaître.

Nick : Mieux que certains ouais. Tu aimes la bière mexicaine Pacey ? (Il le prend par l’épaule et l’entraîne à l’intérieur en laissant Gretchen seule.)


[Devant de la Maison de la Grand-mère de Jen - Dawson arrive avec une boîte de vêtements. Mr.Brooks est dehors avec Mme. Ryan, il lui dit au revoir.]

Brooks : Bien alors à se soir, Evelyne.

Mme.Ryan : Je suis très impatiente Arthur.

Brooks : (Il va vers Dawson et lui parle tout bas.) Si vous tenez à la vie, pas un mot. (Mr.Brooks entre dans sa voiture.)

Dawson : Ce sont des vêtements que je ne mets plus, vous pourriez les donner à l’église.

Mme. Ryan : Ah, Dawson tu es généreux. (Elle prend les vêtements de la boîte et en regarde quelques’un.)

Dawson : Dites-moi, est-ce que vous... vous sortez avec lui ??

Mme. Ryan : Oh ! Je t’en pris Dawson, l’expression est inadéquate à notre âge.

Dawson : J’ai cru entendre que vous aviez rendez-vous se soir.

Mme. Ryan : Nous dînons simplement au restaurant de tes parents et ensuite nous avons prévu d’aller au Rialto. Nous allons aller voir "Presque Célèbre".

Dawson : Et bien, on est samedi soir, restaurant et cinéma, c’est bien un rendez-vous galant!

Mme. Ryan : (Elle fait une face) N’aurais-tu pas été délégué par Jennifer ??

Dawson : Jen si connais plutôt bien en coup de foudre et en problèmes sentimentaux.

Mme. Ryan : Mmmm... Dawson même si je n’ai rien ressentit de tel depuis le décès du grand-père de Jennifer, je t’assure que je suis comme elle très au fait de ces choses. J’appréçis ta grande sollicité Dawson. (Elle prend la boîte dans ses bras et s’en retourne dans sa maison.)


[Chambre de rangement du Yacht Club - Joey transporte un grande boîte. Drue place les siennes contre la porte pour la tenir.]

Drue : Tu sait ce que c’est ton problème ?

Joey : Drue le seul problème que j’ai en ce moment c’est d’être contrainte de te cotoyer. (Elle met sa boîte sur une grande étagère) Heureusement quand cette vaisselle aura été rangée, mon problème n’existera plus. (Drue vient pour l’aider) Ne me touche pas s’il te plaît !!!! C’est déjà assez flippant d’être dans la pénombre avec toi.

Drue : Très bien. (Il allume les lumières et ensuite va prendre les boîtes qu’il avait accoté sur la porte)

Joey : Laisse les 2 autres cartons et .. (La porte se referme. Joey lui lance un regard décourageant.)

Drue : T’angoisses pas ! Il n’y a aucun problème. On va l’ouvrir. (Il essaie d’ouvrir la porte mais elle reste coincée. La poignée tombe par terre. Il se penche et la ramasse.) Si, il y a peut-être un problème. (Joey va vers la porte et essaie elle aussi de l’ouvrir mais ça ne marche pas.)

Joey : Il y a forcément une autre issue.

Drue : Oui. Oui on va sortir de là, quand le personnel d’entretien arrivera, lundi matin. (Joey fait son air découragée)


[Chambre de rangement du Yacht Club - Joey frappe sur la porte tandis que Drue est assit sur des caisses.]

Joey : (En criant et frappant la porte) Hé ? Il y a quelqu’un ??

Drue : Arrête de cogner tu vas te faire mal aux mains.

Joey : C’est sur toi que je vais cogner si tu la boucles pas ! (Elle se dirige vers lui et prend quelque chose dans son sac à main)

Drue : Tu vas te ravaler la façade? (Joey se dirige vers la porte encore une fois)

Joey : Je vais crocheter la serrure.

Drue : Avec quoi ? Un crayon à paupières ?

Joey : Tu as une meilleure idée ? (Elle commence à jouer avec la serrure)

Drue : Tu me prend pour Mike Gaver ?? (Il prend son sac à main)

Joey : Non lui il était suffisamment intelligent pour enlever 2 cartons qui bloquait une porte.

Drue : Tu veux que je te dise ? Si tu n’avais pas refuser que je t’aide, on n’en serait pas là à l’heure qu’il est. Je comprend pourquoi tu es toujours vierge, tu ne fais pas assez confiance aux hommes. (Il fouille dans son sac à main et trouve une brosse à cheveux.) Sans parler de ton laisser aller au niveau de ta brosse à cheveux. (Il enlève quelques cheveux de la brosse, Joey se retourne et le voit.)

Joey : (en se dirigeant vers lui) Non mais attends qu’est-ce que tu fais ???? (elle lui enlève son sac brusquement)

Drue : Inventaire des rations de survie. J’ai un bâton réglisse-menthe, tu as 2 cookies, à nous 2 ça fait casse-croûte et haleine fraîche.

Joey : Si tu reposes tes sales pattes sur moi ou sur mon sac, fais gaffe je te fais avaler ce crayon à paupières. C’est bon là tu as saisit à peu près ou je continue ?

Drue : J’ai saisit.

Joey : Je suis ravie.

Drue : N’empêche que tu devrais nettoyer ta brosse à cheveux de temps en temps parce que... (Joey lui enlève la brosse brusquement des mains.)


[Frat - Pacey et Nick sont dans un bain tourbillon. Il y a plein de monde qui se promène, qui boivent et qui font le party.]

Nick : Imagine une vie où quasiment toute la population à ton âge, où la bière coule comme l’eau du robinet, où il y a des fêtes chaque mois de l’année. Et le tout financé par des prêts gouvernementaux à taux réduits. (rires)

Pacey : Mmmmmmm... ça tu vois c’est la vie.

Nick : Faut avouer que ça craint le lycée.

Pacey : L’homme n’a pas été mit sur terre pour passer 7 heures par jour et 5 jours par semaine scotcher à un bureau dans un air vicieux.

Nick : C’est tout le système qui tant à niveler par le bain ??

Pacey : Contrôles standardisé.

Nick : Cours standardisés.

Pacey : Cantine standardisée.

Nock : Exactement, et le type non standard il se sent marginalisé. La fac c’est un nouveau départ, ta vraie personnalité peut en fin s’exprimer.

Gretchen : (Arrivant près d’eux) Comment se fait-il que je ne soit pas étonnée que vous soyez sur la même longueur d’ondes ?

Pacey : Il est trop cool ce garçon.

Nick : On est comme deux larons en foire.

Gretchen : Plutôt comme 2 fainéants dans une baignoire.

Nick : (rit) Rejoins-nous c’est excellent pour le corps et pour l’âme aussi.

Gretchen : Mon âme va bien merci.

Fille : Salut Gretchen ! Wououuuuu !! ( Elle salue la fille et va la rejoindre.) Ça me fait plaisir de te voir.

Nick : Sans vouloir paraître macho, son corps à l’air de bien aller.(en la regardant)

Pacey : Qu’est-ce qui a de macho là-dedans ? En y réfléchissant je trouve que c’est quelqu’un comme toi qu’il lui faudrait dans la vie.

Nick : Gretchen n’a personne à Capeside ?

Pacey : Non. Conseil d’amis, tu devrais pas hésiter.


[Maison des Leery - Chambre libre. Jack et Dawson se préparent à peinturer.]

Jack : (Il installe un rouleau sur un long manche.) 18 ans d’écart ! c’est énorme ! Quand c’est enfant ira à la fac tu auras combien toi? 36 ans?? Lui... enfin lui ou elle il en sera qu’au début de sa vie et toi il te verra comme un vieux.(Il rit) Hey ! Tu es où là ?? Tu n’écoutes pas ce que je raconte ? (Dawson se retourne vers lui)

Dawson : Hein ? Ah non! Excuse moi Jack.

Jack : Tu es excusé. Qu’est-ce qu’il y a?

Dawson : Ahhhh... Je m’inquiète pour la grand-mère de Jen. J’ai peur qu’elle aie le coeur brisé.

Jack : je croyais que son coeur appartenait au Seigneur mmm ?

Dawson : Et éventuellement à Mr.Brooks.

Jack : Oh non... tu te fiches de moi ? Ce grincheux de Mr.Brooks ? Tu es sûre de ce que tu dit ?

Dawson : Il nous font un remake du film de la Maison du Lac.

Jack : Ah ben je suis content pour elle, c’est vrai ça lui fera au moins un peu de compagnie. Ils liront ensemble devant le feu de cheminée. Tu te souviens de ce qu’elle nous a dit ? L’amour est le plus dure de tout les bois. (rire)

Dawson : Brooks est malade Jack. Il est condamné.

Jack : Oh non ! Non mais tu te rends compte après ce qui c’est passé avec son mari pourquoi elle ... pourquoi elle s’entiche d’un homme qui va mourir ?

Dawson : Elle n’est sans doute pas au courant. Il ne lui a rien dit.

Jack : Et bien dans ce cas il faut que tu t’y colles.

Dawson : Moi?

Jack : Mais quelqu’un doit lui dire. Si c’est pas toi ce sera moi.

Dawson : Si tu la voyait, elle a l’air tellement heureuse.

Jack : Oui, mais heureuse uniquement parce qu’elle ignore la vérité.

Dawson : Ce n’est peut-être pas une si mauvaise chose.

Jack : Très bien. Toi aussi tu était sur un petit nuage avant de savoir que Pacey et Joey sortaient ensemble. Bon, aurait tu préféré rester dans l’ignorance ou au contraire aurait-tu préféré qu’un de tes proches vienne t’annoncer la cruelle vérité, dès le début ?


[Chambre de rangement du Yacht Club - Drue et Joey sont assis chacun à l’opposé de l’autre. On dirait que Drue a froid.]

Drue : Moi si j’avais un gilet en laine je le partagerais c’est clair.

Joey : Laisse moi réfléchir... Non.

Drue : D’accord. Je veux que tu saches que si je devais mourir d’hypothermie, tu as ma permission même si tu trouves l’idée choquante de sacrifier certaines partie de mon anatomie pour rester en vie.

Joey : Je préférerais une des conserves là-haut. (elle se dirige vers une des étagères. Elle grimpe sur une des tablettes.)

Drue : Si tu tombes et que tu te brise la nuque je te préviens, je te pique ton gilet. Je me demande qui ils prendront pour t’incarner dans ton télé-film sur ton calvaire. Probablement une vedettes de série télé qui rêve de passer au niveau supérieur.

Joey : Tu ne pourrais pas la fermer ??

Drue : Okay ! Continue dans ce registre. Tiens, Paméla Anderson je la verrais bien dans ton rôle de harpie.

Joey : (Elle prend une boîte de conserve sur l’étagère du haut) Pas de chance elle aurait du être mangé avant que je vienne au monde. (Elle essaie de remettre la petite boîte sur l’étage mais glisse et Drue se précipite vers elle pour l’attraper. Il l’attrape et l’embrasse. Elle se relâche et... lui mets un coup de poing !!) (Ça c’était un bon boutte!!)

Drue : (En se frottant la joue.) Merci ça aurait suffit.


[Frat - C’est le soir et ils sont tous à un party. Les gens dansent - Gretchen et Nick sont en train de parler.]

Nick: Ça ne doit pas être évident là-bas ??!!

Gretchen: J’ai une nouvelle vie, de nouveaux amis, un travail, une maison sympa au bord de l’eau.

Nick: Ahhh... Allez ça doit quand même te manquer un peu !

Gretchen: Ça ?? Tu veux rire ??

Nick: Je ne te crois pas.

Gretchen: Je t’assure.

Nick: J’ai l’oeil.

Gretchen: Comment ç a?

Nick: Je te connais. À chaque fois (en montrant son menton) que tu caches quelque chose tu as le menton qui avance.

Gretchen: Arrête !

Nick: Si !! C’est vrai ! Et tu sais ce qui m’a toujours fait craquer ? C’est ce petit sillon, là (il montre son menton à elle avec sa main) entre ta bouche et ton menton.

Gretchen: Tu n’y arrivera pas Nick.

Nick: Quoi ?

Gretchen: Ne joue pas au type attentionné et sensible qui a besoin d’être compris, je connais le truc par coeur, je ne montrerai pas voir ta guitare avec toi. Inutile de te fatiguer. (Pacey arrive et les prends par l’épaule tout les 2)

Pacey: Ça fait plaisir de vous voir ensemble tout les deux. Sans rire dire que son coeur est toujours à prendre ! Tu te rends compte ? Une beauté comme elle c’est du gâchis !

Gretchen: Et dans moins d’une seconde tu lui montreras mes dents comme un marchant de bestiole à la foire ?! Je vous laisse, excusez-moi (Elle enlève le bras de Pacey de sur son épaule et s’en va. Nick rit)

Pacey: Ma soeur est raide dingue de toi. Ah oui elle a fait ton éloge tout le long du chemin ! On dirait que vous êtes fait l’un pour l’autre. (Pendant qu’il parle on voit Gretchen avec une amie qui se donne une caresse d’amitié) Qu’est-ce qui c’est passé ?

Nick: Disons qu’on a prit deux directions différentes. (Il prend une gorgée de bière. Il regarde des filles qui regardent Pacey.) Il y a quelqu’un par contre qui viendrait bien dans ta direction ! (Une fille rousse lui fait un signe de la main, Pacey répond par un signe de tête.)

Pacey: Non ce ne serait pas une très bonne idée.

Nick: Elle s’appelle Kristy, elle adore la natation, les chevaux, et se faire masser le dos par des garçons dans ton genre. C’est dans la poche !!

Pacey: Non mais juste en théorie ! Il y a une petite à Capeside qui trouverait que c’est une très mauvaise idée.

Nick: Elle est à Capeside. Tu es tranquille. Compte sur moi je suis la discrétion même. (il lui donne une clé, sûrement la clé de son appartement) Au premier, deuxième chambre à gauche, les préservatifs sont dans la boîte à cigare à côté du futon. (Il lui donne une tape amivale sur l’épaule) Je doit aller retrouver ta soeur.

Pacey: Nick hé...

Nick: Ne me remercie pas, les gars comme nous c’est la solidarité. (On dirait bien que Pacey vient de comprendre que Nick n’est pas celui qu’il croyait.)


[Maison de Jen - Mme. Ryan est dans la cuisine et est en train d’arranger des fleurs. Elle est très jolie. Ses cheveux sont défaits et elle porte une jolie robe et un peu de maquillage. Quelqu’un frappe à la porte.]

Mme. Ryan: (Elle regarde par la fenêtre de la porte.) Oh Dawson entre! Entre! (Il entre)

Dawson: Je passe simplement en coup de vent. Je vais travailler avec Mr. Brooks mais je ... je... wow! (En regardant Grams ébahit devant elle.)

Mme. Ryan: Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ?

Dawson: Je vous trouve très... très en beauté aujourd’hui.

Mme. Ryan: Oh ! Tu es gentil ! Oui... J’espère que ça va aller cette robe à carreaux, je ne voudrais pas que certaines personne s’imagine que nous sortons ensemble.

Dawson: (Il rit) Se lancer dans une nouvelle relation peut parfois être très grisant. Heum...

Mme. Ryan: Je constate que tu n’apportes pas de carton de vêtements pour l’église et je sais que Jennifer t’as prévenue qu’elle s’absentait pour aller écouter le groupe « Fish » quelque chose...

Dawson: Le groupe « Fish » n’existe plus elle va voir « Wead Spread Panic »

Mme. Ryan: (Avec une fleur dans les mains) Il est une prairie où les boutons d’or s’épanouissent, où la douce pâquerette, (elle met la fleur dans ses cheveux) et la tendre violette fleurissent. (elle rit) Bon alors... dit-moi de quoi tu es venu me parler Dawson, mmm ?

Dawson: Je voulais simplement vous souhaiter une agréable soirée. (Il va pour partir)

Mme. Ryan: Je sais qu’il est malade. (Dawson se retourne)

Dawson: Vous êtes au courant ?

Mme. Ryan: N’est-ce pas le sujet que tu avais l’intention d’aborder ?

Dawson: (soupir) Si, il vous en à donc parler ?

Mme. Ryan: Bien sure que non ! Arthur Brooks venant vers moi, et m’annonçant la couleur ? Ce n’est pas son style.

Dawson: D’abord comment vous l’avez su ?

Mme. Ryan: Je te rappelle que j’ai été infirmière durant 47 ans et je suis femme depuis plus longtemps encore.

Dawson: Vous le savez condamné et vous vous attaché quand même à lui ? Pourquoi ?

Mme. Ryan: C’est très simple, parce que nous rions ensemble, parce que nous avons les mêmes coups de coeur, parce que nous regardons la vie avec les mêmes yeux. Sais-tu à quel point il est difficile de trouver une amitié de cette qualité ?

Dawson: Je crois que je le sais oui. Oui, et c’est difficile aussi quand on l’a perd et que tout s’arrête.

Mme. Ryan: Oui, un moment, un seul moment de joie véritable est beaucoup plus fort que toute un vie de chagrin et de frustration. (Dawson sourit)


[Frat - C’est la fête. Pacey et Gretchen marche jusque dehors.]

Pacey: Tu veux que je te dise, ton ex il m’a sidéré là... j’en reviens pas il est vraiment grave lui hein ?

Gretchen: Je sais, j’ai pourtant essayé de t’ouvrir les yeux.

Pacey: Bon on l’a assez vu et entendu pour ce soir tu crois pas ??

Gretchen: Ne te sens pas obligé de veiller sur moi.

Pacey: C’est à cause de lui que tu a quitté la fac ??

Gretchen: C’est à cause de moi que j’ai quitté la fac.

Pacey: Qu’est-ce qui c’est passé ? Qu’est-ce qu’il t’a fait ce nul ?

Gretchen: Il s’est senti autorisé à le faire, je suis aussi responsable que lui, par conséquent je n’ai pas à lui en vouloir et toi non plus.

Pacey: Lui en vouloir de quoi ? Mmm ?

Gretchen: Je suis tombé enceinte. J’ai fait une fausse couche.

Pacey: Pardon... Je suis désolé Gretchen (Il met son bras sur son épaule) Jamais j’aurais du... J’étais fou de vouloir que vous vous remettiez ensemble. Excuse moi je suis vraiment désolé. Il a réagit comment en apprenant la nouvelle ?

Gretchen: Il n’est pas au courant. Je ne voulais pas l’empêcher de coucher avec la moitié des filles de la faculté.

Pacey: Quel naze ! (Il a l’air vraiment fâché) Quel naze !!! Quand je pense que je le trouvait cool et que j’étais là en train de rigoler avec lui. Ah je vais lui en mettre un... (en parlant de son point)

Gretchen: Non !! Tu ne lui mettras rien du tout! Je ne suis pas une victime tu entends ? Et je ne veut pas qu’il le sache. D’ailleurs je n’ai parlé de ça à personne à part Dawson.

Pacey: Tu l’as dit à Dawson, carrément avant de me le dire?

Gretchen: C’est mon ami ! (Sur le bord de la défensive)

Pacey: Je suis ton frère moi je te signale !

Gretchen: Mon frère avec des idées bien arrêté sur la façon donc ça sort doit logiquement se comporter dans la vie. J’ai quitté la fac dans le but de devenir celle que j’ai envie d’être et aujourd’hui il faut que j’arrête de me conformer aux idées et aux attentes des autres tu comprends ??

Pacey: Bon d’accord en tout cas maintenant tu sais vraiment qui il est.

Gretchen: Pacey, tout ce qui t’a séduit, tout ce qui t’a plu en lui et bien il se trouve que ça me plaît aussi.

Nick: Coucou ! (Il met ses bras autour de ses épaules) Je ne te manque pas trop ?

Gretchen: Ha ha !! (et ils repartent dans l’appartement)


[Maison de Mr.Brooks - Dawson est devant son portable devant le documentaire qu’il est en train de faire. Mr.Brooks est devant le miroir.]

Dawson: À vrai dire je ne comprends pas pourquoi vous voulez couper la scène avant la fin.

Brooks: Oh ça n’apporterais rien de plus. (Il fait face au miroir et est habillé très chic.)

Dawson: Mais votre visage, vous avez vu cette expression ? Elle n’en dit plus que n’importe quel mot !

Brooks: Vous avez vraiment l’oeil cher Mr. Leery, nul doute que vous fréquenter les bonnes personnes ces temps-ci.

Dawson: J’en ai bien l’impression.

Brooks: J’aurais besoin de votre avis avant que je me sauve.

Dawson: Oui, bien sûre. (Il se lève et fait face à Mr. Brooks)

Brooks: Evelyn Ryan et moi avons passé beaucoup de temps ensemble ces derniers jours et voyez-vous... j’ai une grande affection pour elle, je voudrais qu’elle le sache. Et donc heu... (Lui montre des boucles d’oreilles qui sont dans une petite boîte.) Pensez-vous que ce soit trop ??

Dawson: Ce n’est pas à moi que vous devriez demander ça.

Brooks: Pourquoi, ça vous embête que 2 adultes se tiennent compagnie ?? (Dawson se prépare à partir, il met son manteau)

Dawson: Non du tout ! Seulement je suis... je suis mal placé pour donner mon avis là-dessus.

Brooks: Est-ce parce qu’un homme malade vient de vous dire qu’il a de l’affection pour une femme qui est comme une grand-mère pour vous ?

Dawson: Avez-vous idée de ce qu’elle a enduré avec son mari ?

Brooks: Hen hen, je suis au courant.

Dawson: Dans ce cas...

Brooks: Si je tiens à elle comment puis-je la replonger dans une telle épreuve ?

Dawson: C’est ça oui.

Brooks: Ce qui est pire encore que le chagrin causé par la perte d’un être cher, c’est le désert affectif et l’inaction. Et Evelyne n’est pas le genre de femme à s’en satisfaire. Elle sait que je suis malade.

Dawson: Donc elle sait et vous savez qu’elle sait, et pourtant ni l’un ni l’autre n’en a parler?

Brooks: À quoi bon? Quand on est en fin de course. C’est à la fois pas évident et inévitable. Pas de fausses espérances, Dieu nous convoque tous un jour ou l’autre. Comprendrez, tôt ou tard qu’il ne faut pas laisser le cosmos guider votre vie. Vous tombez amoureux de la mauvaise personne alors envoyer paître le destin si vous n’êtes pas d’accord avec lui. On souffre dans la vie, on a des peines de coeur mais ce n’est vraiment pas cher payé pour vivre et mourir en accord avec soi-même.

Dawson: Offrez les lui. (En parlant des boucles d’oreilles)

Brooks: Merci mon petit.


[À la fête - Nick et Gretchen sont assis sur le divan]

Nick: Tu penses jamais à moi?

Gretchen: C’est très rare.

Nick: Menton. (À cause de ce qui lui a dit sur son menton tout à l’heure)

Gretchen: De temps en temps. (Elle rit)

Nick: Moi je pense à toi.

Gretchen: À bon.

Nick: Ouais, je pense à la fois où on s’étaient enfermé dans ma chambre pour préparé l’examen d’astronomie ! (Ils rient tout les 2)

Gretchen: On a eu une note catastrophique !!

Nick: Zéro pointé !! Mais ça valait le coup cela dit.

Gretchen: C’est vrai que c’était souvent sympa nous 2. C’était... j’emploie délibérément le passé. C’est le passé Nick.

Nick: Non on est de vieux amis. Et ce qu’il y a de pire avec les vieux amis, c’est qu’il savent ce qu’on cherche.

Gretchen: Tu sais certaines choses sur moi mais pas tout. Ça a pas mal bouger depuis qu’on s’est quitté.

Nick: Je sais que tu es encore plus belle qu’avant. On serait mieux dans ma chambre pour parler du reste.

Gretchen: Tu es saoul.

Nick: Tu es radieuse.

Gretchen: Toujours aussi dragueur ! (Ils rient)

Nick: Tu me connais. Et à mon avis c’est pour cela que tu es venue. Ne me dit pas que c’est pour ta voiture parce que comme moi tu sais que ce n’est pas vrai. Tu a déjà couvert une bonne partie de la distance, ne t’arrêtes pas en route ça serait bête. (Il se lève et lui prend la main, il se
dirigent vers la chambre, Pacey les aperçois et les regarde d’un air pas très content.)


[Chambre de rangement du Yacht Club - Drue est assit sur une caisse avec une conserve sur l'oeil. Joey s’approche de lui.]

Joey: Il faut la laisser.

Drue: Reste ou tu es!!

Joey: Je te donnais un conseil c’est tout.

Drue: Oui mais si tu t’occupes encore de moi, je risque de finir mon année scolaire en chaise roulante.

Joey: Si il y a quelqu’un qui devrait avoir peur ici c’est bien moi.

Drue: Enfin tu as essayé de me tuer!

Joey: Tu as essayé de m’embrasser!

Drue: Je t’ai sauvé la vie ok? C’était dans le feu de l’action quoi!

Joey: Oui bien ça je pourrais en dire autant. (elle se retourne et s’éloigne)

Drue: Comment une jolie fille peut être aussi un peste?!?

Joey: Je ne suis pas une peste!

Drue: Tu plaisantes? Tu fais peur à tout les serveurs. Il t’on surnommé El Toro.

Joey: C’est vrai? Oh, quand on est livré à soi-même (Elle commence à se promener de long enlarge) et qu’on est habitué à se débrouiller toute seule, on a tendance à vouloir se protéger et on se retrouve avec une super carapace sur le dos.

Drue: Et une grosse colère au fond de soi. Toi au moins ton père est en prison. (elle se retourne mais ne dit rien) Quand je vais chez le mien tu vois c’est moi qui suit en prison.

Joey: Tiens donc ! Je croyais que ton père était un homme d’affaires plein aux as qui...

Drue: Oui qui était le type le plus merveilleux de la terre. Jusqu’au jour où je l’ai trouvé en train d’étudier ardemment le Kama soutra sur le super carrelage tout neuf dans la cuisine avec une femme qui alors ça c’est sûr n’était pas ma mère ! (Il se frotte les mains, Joey à pitié de lui, s’assit à coté de lui et met son manteau sur les 2.)

Drue: C’est sympa.

Joey: Laisse tes main là où je peut les voir. (Il lève ses main pour les montrer à Joey)

Drue: Et ton amoureux il fait quoi ce soir il se tape la tournée des hôpitaux à ta recherche ?

Joey: (Soupir) Non il est parti en balade avec sa soeur.

Drue: C’est étonnant que tu restes avec un type qui... ouais qui est à ce point différent de toi.

Joey: On est pas aussi différent que tu le crois.

Drue: Ahhh ! Pitié ! Tu es responsable et raisonnable, il est incoucient et impétueux.

Joey: Oui mais bon son coté incoucient fait que je suis souvent agréablement surprise et puis son impétuosité c’est sa qui... c’est sa qui le rend aussi passionné. Des différences comme celles là c’est bon pour une relation ça l’enrichi drôlement.

Drue: Ouais, peut-être au lycée, mais aux dernières nouvelles, Harvard n’accepte pas les petits amis impétueux juste histoire de ne pas séparé le gentil couple de l’année.

Joey : Question. Un nez fracturé ça ira avec ton oeil au beurre noir ?

Drue : Du calme !


[Frat - Chambre de Nick. Gretchen et Nick entre dans la chambre. Il y a plein de chandelles partout.]

Gretchen: Tu attendais de la visite apparemment.

Nick: Tu m’as manqué. (Il met ses bras autour des hanches de Gretchen et l’embrasse dans le cou.)

Gretchen: Je ne le crois pas c’est moi qui suit là

Nick: Ben quoi... (Il l’entraîne sur le lit) Tu te doutais bien que ça allait arriver. Je pari que tu y penses depuis que tu es partie. Je te connais Gretchen, et je sais ce que tu as dans la tête.

Gretchen: Dis moi à quoi je pense à l’instant.

Nick: Tu penses que tu aimes avoir mon bras posé sur ta hanche, tu penses que je suis la pièce qui manquait à ton puzzle, tu pense que tu pourrais te perdre avec moi...(Il passe sa main sur son visage.) Pendant toute une nuit... Sans songer à Capeside. (Ils s’embrassent, il se couche sur elle. Elle le repousse.)

Gretchen: Non. On s’était dit que toi et moi ça suffisait. (Il rit)

Nick: Qu’est-ce qu’il t’on raconté pour te détacher de moi?? Que j’étais le pot de confiture sur l’étagère du haut? Que j’étais pas un garçon pour toi? Et c’est pour ça qu’une fille comme toi... à envie d’un garçon comme moi.(Il l’embrasse mais elle le repousse encore. Ils se couchent un à côté de l’autre.)

Gretchen: Tu as tout à fait raison, et tu sais ce que je viens de réaliser? Je n’ai plus rien à voir avec cette fille. (Il ronfle, elle se retourne vers lui.) Nick? (Elle se lève sur un coude) Nick? (Elle l’embrasse sur la joue.) Je te remercie Nick Taylor. (Elle se lève et part.)


[Frat - C’est le jour d’après Gretchen sort de la maison, son auto est maintenant garée dans la rue et Pacey est en train de travailler sous le capot.]

Pacey: Bonjour. Je viens juste de finir les réparations sur ta voiture. J’ai trouvé les pneus, ils étaient derrière, il y avait que 2 ou 3 petites rustiles à mettre. La carcasse sinon ça va.

Gretchen: Tu es un ange.

Pacey: Ah... t’as voiture ça y est, si je pourrais faire aussi bien avec ta vie...

Gretchen: Pacey...

Pacey: Je comprends pas que tu es craqué pour un type aussi égocentrique et aussi végé. (Il contourne la voiture pour aller en face d’elle) D’accord je sais qu’au lycée tu étais une excellente élève, oui bon... tu avais une conduite irréprochable... et des amis sous tout les rapports... et je peux concevoir que t’en ai eu marre de faire tout bien tout le temps. Parfois on a envie de se lâcher... mais pourquoi avec Nick??? Ah oui... c’est une tache ! (Elle lui sourit et il soupire) Je m’en veut de t’avoir poussé dans ses bras.

Gretchen: Non arrête ! Tu n’y es pour rien Pacey.

Pacey: Mais si... quelque part c’est ma faute. Je voulais que tu te rabiboches avec lui, que tu soit avec un type que j’arrive à suivre tu vois ? Je voulais que tu soit avec quelqu’un de plus enfin... Quelqu’un qui soit plus comme moi ! (Il recontourne la voiture pour aller du côté du conducteur)

Gretchen: Toi et Nick c’est le jour et la nuit.

Pacey: Mais enfin quand même !!! Gretchen tu mérites quelqu’un d’attentionné, qui s’engage à fond avec toi. Tu es une fille exceptionnelle, tu mérites quelqu’un pour qui tu serais le centre du monde, quelqu’un de bien qui...

Gretchen: Quelqu’un comme Dawson.

Pacey: Ah... (Il rit) c’est pas ce que j’ai dit...

Gretchen: C’est ce que tu penses. (Il soupire) Il s’est rien passé cette nuit, j’ai eu du mal a résister,(Elle s’approche de Pacey.) jusqu’à ce que je réalise pourquoi j’étais venue ici.

Pacey: Quoi tu n’es pas venue pour voir Nick ?? (Il ferme le capot)

Gretchen: Je suis venue pour dire au revoir à Nick. Et plus important encore, au revoir à cette partie de moi contre laquelle j’ai toujours lutté. Et devine qui m’a donné la force de dire adieu à tout ça... c’est toi Pacey. Dès leur plus jeune âge les filles regardent la façon donc leur frères se conduisent envers elles, et de la elles savent comment elles doivent être traitées. Je suis d’accord avec toi, je mérite bien mieux que Nick, et mon coeur le sait parce que j’ai un frère génial qui me traite bien.(Pacey sourit et ils se donnent un gros câlin.)

Pacey: Je voudrais vérifier quelque chose, est-ce que tu as comprit qu’il te fallait aussi d’un peu de bonne musique dans ta vie ?? (Gretchen rit) parce que si c’est le cas, j’ai un cd des Pink Floyd là, et je suis sûre que tu vas adorer!!

Gretchen: Non ! J’ai déjà cette... cette compil que j’ai envie d’écouter.

Pacey: D’accord !

Gretchen: À tout à l’heure ! (Elle lui frotte la tête)

Pacey : Ouais ! (Elle monte dans sa voiture) On se retrouve à la maison !

Gretchen : Ouais. (Et elle part)


[Maison des Leery - Petite chambre. Dawson et Jack sont en train de peindre.]

Dawson: Jack tu crois en l’inévitable ?

Jack: Autrement dit, est-ce que je crois que je me suis démit l’épaule parce que c’était mon destin?

Dawson: Non je t’ai demandé si... si tu aurais pu évité ce qui t’es arrivé?

Jack: (Il rit) Bien sûre que oui! Après je n’ai pas cessé de me poser des questions, genre pourquoi j’ai bloqué le ballon de cette façon. Et la chute, si j’étais tombé autrement ça me serait peut-être pas arrivé. Si j’avais traîné dans la salle de bain je me serais peut-être pointé en retard à l’entraînement.

Dawson: Conclusion?

Jack: Conclusion j’en sais rien. Et puis c’est usant cette prise de tête! En fait ça te perturbe beaucoup plus que l’incident lui même.

Dawson: Brooks va mourir. Et il s’obstine à poursuivre sa relation avec madame Ryan, qui le sait mais qui s’en fiche semble bien.

Jack: Va savoir, peut-être qui trouve de l’énergie dans l’action. Et elle peut-être qu’elle trouve du réconfort dans... dans sa religion. Il faut avouer que le coté arbitraire et aléatoire de la vie et de l’amour à quelque chose d’effrayant parfois. Chacun essaie de composer à sa façon. Même toi Dawson.

Dawson: Ah oui ? Explique.

Jack: En fin de compte il se peut très bien que tu te retranches derrière cette attitude zène uniquement par peur.

Dawson: Non... je veux juste éviter de commettre les mêmes erreurs que dans le passé.

Jack: L’idée aurait-elle déjà traversé l’esprit du grand sage que ce n’est pas forcément des erreurs, et qu’à l’heure que nous parlons tu devrais peut-être sortir avec une fille que tu a désiré bien avant Joey Potter. Fille à qui tu n’as jamais remit la lettre dans laquelle tu exprimais tes sentiments pour elle.


[Chambre de rangement du Yacht Club - C’est le lendemain matin. Joey est couché sur l’épaule de Drue. Quand elle se réveille, elle le regarde et réalise ou elle est.]

Joey: Oh...j’ai cru que c’était qu’un cauchemar.

Drue: Bonjour à toi aussi Joey.

Joey: Tu as réussi à dormir?

Drue: Tu rigoles? J’ai pas pu avec tout le boucan que tu as fait.

Joey: Dis tout de suite que je ronfle.

Drue: On aurait dit une batterie de tronçonneuse à l’asseau d’une forêt.

Joey: Je me demande comment j’ai fait pour dormir, les déodorants à longue tenue tu connais pas apparemment.

Drue: (Il soupire)

Joey: (On entend un vibrement) C’est quoi ce bruit?

Drue: Quoi quel bruit? (On entend encore le vibrement)

Joey: Tu n’entends pas comme une sonnerie??

Drue: Tu es en train de rêver Potter oublie...

Joey: C’est dans ta poche qu’est-ce que c’est? ( Elle fouille dans la poche
de Drue.)

Drue: Hé... doucement, doucement, tu brûles les étapes heu... on commence par un dîner ou...

Joey: (Elle sort un téléphone cellulaire de la poche.) Tu l’avais sur toi depuis le début? Je ne le crois pas.

Drue: Ah j’avais oublié !

Joey: (elle répond) Âllo?Oui, dans la réserve au sous-sol. Vous lui parlerez quand vous serez là. (Elle raccroche) Si il est toujours vivant. (Elle lui lance le téléphone.)

Drue: Arrête nous sommes sauvé !!

Joey: Tu avais tout orchestré, rien n’est du au hasard !

Drue: Pourquoi j’aurais fait un truc pareil? Tu délires !!!

Joey: Parce que tu n’est qu’un tordu, un sale pervers donc le cas relève de la psychiatrie !! (elle remet sa veste en laine)

Drue: Tu crois que je me serais imposé cette épreuve juste pour que tu t’endormes blottie contre moi...

Joey: Et comment je peut savoir ce que tu as fait pendant que je dormais hein?

Drue: Tu es vexante là. Je me suis conduit en parfait gentlemen. Je n’ai pas baladé mes yeux sur ton décolleté qui laissait entrevoir ton ravissant soutien-gorge couleur coquille d’oeuf avec cette jolie petite fleur bleue cousu sur le devant. (Mme. Valentine entre.)

Monsieur: Aller-y madame Valentine.

Drue : Mère chérie !

Mme. Valentine : Mais qu’est-ce que tu as à l’oeil? (En apercevant l’oeil au beurre noir de Drue.) Joey qu’avez-vous fait à mon fils ?

Joey: Demandez lui, parce que tout ça c’est grâce à lui.

Mme. Valentine: Êtes-vous en train d’insinuer qu’il a préféré s’enfermer au sous-sol seul avec vous plutôt que d’aller passer un week-end avec son père ???

Joey : (Joey regarde Drue, il la regarde et elle comprend ce qu’il a voulu faire.) On se revoit au lycée. (Elle s’en va)


[Maison de Pacey et Gretchen- Gretchen arrive débarque de son auto et monte sur le porche, elle voit une note accrochée. Elle l’ouvre et commence à lire. C’est la voix de Dawson qui lit la lettre durant qu’on voit des images de Capeside.]

Dawson: (Voix derrière.) Gretchen, j’ai vraiment apprécié notre conversation dans ta chambre aujourd’hui. Ne soit pas trop angoissée par ton entrée au lycée. (Elle rit.) Tu y rencontreras des gens qui te comprendront. (on voit Mr.Brooks et Mme. Ryan dans une balançoire, Mr.Brooks offre les boucles d’oreilles à Mme. Ryan.) Je n’ai jamais eu l’occasion de te le dire jusqu’ici mais il y a une personne qui compte beaucoup dans ma vie. J’y pense sans arrêt. Elle est extraordinaire, intelligente, drôle et belle. Rien que de savoir qu’elle est dans ma vie je suis en émoi. Je m’endort plus. (On voit Gail et Mitch qui regarde la cassette de l’échographie du
bébé sur le vidéo.) Quand je me demande à qui je pourrais en parler et qui pourrait comprendre, la réponse qui me vient c’est... Gretchen. Et ça pose un problème parce que c’est pour toi que j’éprouve ses sentiments. (On voit Gretchen qui conduit dans sa voiture.) Je pense constamment à toi, à tes moindres gestes, à la photo d’Elvis Costello que tu as collée sur carnet à spirales, à ta franche qui a tellement poussée en 6 mois que lundi tu as pu mettre tes cheveux en arrière et faire une queue de cheval. Aujourd’hui quand tu m’as invité à rester après le départ de Pacey, je me suis dit que tu devais penser à moi toi aussi. (On voit Pacey et Joey assis sur le quai. Joey est entre ses jambes à lui. Les bras de Pcey sont à l’entoure de sa taille à elle. Ils se donnent des bisou et s’embrassent.) Si je m’en ouvrais un autre, il me dirait que c’est impossible nous 2, que nos vies sont trop différentes, qu’on ne sera jamais fait l’un pour l’autre. Mais nous nous comprenons, nous nous apprécions beaucoup et dans plusieurs années, je pense que ce sera toujours le cas. Je t’embrasse. Ton ami pour la vie, Dawson. (On voit Dawson qui travaille dans sa cours, il entend une voiture arriver, il se retourne et voit la voiture de Gretchen. Elle débarque et se dirige vers lui le visage d’une expression très anxieuse avec la lettre dans ses mains. Il sourit)

Dawson: Tu en as mit du temps.

Gretchen: J’avais quelque chose à régler avant. (Elle lui sourit et ils s’embrassent)

Fin


Un grand merci à Marie-Eve pour ce script !
Tao (dou, tou), n. 1. (in philosophical Taoism) that in virtue of which all things happen or exist
[Pier - Pacey and Dawson are sitting in lawn chairs fishing off the pier.]

Pacey: Maybe we're too early. Or maybe the fish are still asleep.

Dawson: Fish don't sleep, Pacey.

Pacey: You know, I'm really glad we're hanging out, but did our first jaunt together in months really have to be at sunrise?

Dawson: Well, I've got something to tell you that I have a feeling will keep you awake. I like your sister, Pacey.

Pacey: You like her? Or you like her like her?

Dawson: I'm talking about Gretchen Witter, not Winnie Cooper.

Pacey: Well, are we talking about feelings of fondness and fellowship that naturally follow from an obligatory mistletoe kiss? Or am I gonna find you outside of my house holding a boom-box over your head?

Dawson: I'm crazy about her.

Pacey: Well now… you've had a crush on her for years. I mean that's all this is, right?

Dawson: No, this is more than a grade school crush. And even though she won't acknowledge it, I think on some level she feels the same way about me.

Pacey: That's a helluva lot to digest before breakfast, Dawson.

Dawson: Well, last spring if you'd come to be and just told me how you felt about Joey, would have made things a helluva lot easier, so… That's all I'm trying to do.

Pacey: Dawson, you and I are friends. Friends. But sisters… Sisters are…

Dawson: Off limits?

Pacey: Yes. Sisters are off limits. They're like mother's, only pretty.

Dawson: I'm not asking for your permission, Pacey. I'm just letting you know.

Pacey: So what are your plans?

Dawson: My plans?

Pacey: Yeah, to pursue my sister. What are you going to do?

Dawson: Nothing.

Pacey: Nothing? Well what kind of plan is nothing?

Dawson: I just decided to let things play out. That's one thing I learned after last spring is that some things can't be forced.

Pacey: So then your plan would be to not have a plan?

Dawson: Exactly.

Pacey: The Tao of Dawson is to do nothing.

Dawson: Done nothing so far. We've only kissed. Figured the best thing I could do was keep on doing nothing.

[Witter SUV - Gretchen is driving Pacey down a highway. They are on their way to her college.]

Pacey: What's with the rush?

Gretchen: At this speed I can get to school, grab my car and get out of there before dark.

Pacey: Your car's been at school for months. All of a sudden you've decided your friend has borrowed it for too long?

Gretchen: Friend. Well, uh… Actually, ex-boyfriend.

Pacey: Nick has had your car this whole time? I always liked that guy.

Gretchen: You don't know him.

Pacey: Nick and me? Dos amigos!

Gretchen: You sat with him for a couple of hours when I brought him home for Christmas.

Pacey: Yeah, so I know he likes the Patriots, pretzels AND a good party. I know he'd rather sleep and sail than study. Plus the man has excellent taste in music. His favorite song is "Freebird"!

Gretchen: You've just described yourself.

Pacey: Well, great men think alike. (Gretchen laughs) I think that it is wonderful that the two of you are going to spend a little quality time together.

Gretchen: Does your sense of proclivity for my ex-boyfriend have anything to do with a certain fair-haired pal of yours?

Pacey: Who, Dawson? No. Why should I care about Dawson? You reassured me that that kiss meant nothing. Even though it didn't really look like nothing. Cause you know, it kinda went on a little bit long to be nothing. And I'm pretty sure he doesn't think it's nothing. But, if you say it's nothing, it's nothing.

Gretchen: Dawson and I are just friends. That's it. Trust me.

Pacey: Okay. (missed word?) This music doesn't entirely suck. (he reads jewel case) "Great tunes for Gretchen from Dawson". That would be Leery who made you a mix CD. Aww. How sweet. Did I even mention that Nick is not only smart but also quite hansom? I mean really, he's a good-looking guy. He works out, doesn't he?

[Leery Residence - Dawson and Jack are moving some furniture around in the spare bedroom, preparing it for their paint job. This is obviously going to be the baby's room.]

Dawson: Did you think it was weird when Andie was dating Pacey?

Jack: Not really, why?

Dawson: Because Pacey really doesn't like the idea of Gretchen and me.

Jack: Well sure, I mean… she's his sister and you're his close friend. I didn't even know Pacey when he hooked up with Andie. But then if I think about you and Andie… (he makes a face) Let's not go there.

Mitch: (walking in with Gail) Well, Dawson may have a sister before long. Then he'll understand.

Dawson: Or a brother. We find out in a couple hours, right?

Gail: Well, no, actually honey, we've changed our mind. Again.

Mitch: I mean should we really use technology to cheat what may be life's last great mystery?

Gail: Or is it anti-climatic to wait until the baby is born?

Dawson: You know, whatever you guys decide is fine. Just let me know so I can figure out what to do with the pink and blue paint I have on hold.

Mitch: Good point.

Gail: Come on, we're gonna decide in the car.

Jack: Good luck. (Mitch and Gail leave.)

Dawson: Oh my God.(Dawson opens a drawer to make room for his hand to hold the dresser he plans to move. Inside he finds a letter which he opens.)

Jack: What's that?

Dawson: (reading the letter to himself) Remember I told you I used to write Gretchen these silly little letters?

Jack: Yeah.

Dawson: This is the last one I wrote that I never sent. (reading to himself) Oh God, this is embarrassing. Gushing and lovesick.

Jack: Well, maybe you should say some of that to her now.

Dawson: (putting the letter back in the envelope) No, I told her how I feel.

Jack: Not like that, I bet.

Dawson: No, I told her like an adult.

Jack: But maybe if you act more like a kid you might be with her.

Dawson: Last time I acted like a kid with my feelings I ended up trying to prove something in a boat race. Remember that?

Jack: Oh yeah.

Dawson: Not my finest moment. Besides, she knows how I feel about her. You know, what's meant to be will be, if not… that's the way it goes.

Jack: Hmm. Zen in the art of dating. Congrats. I bet you'll create a new movement.

[Capeside Yacht Club - Joey moves a sign to the entrance way. It says closed for renovation. She goes behind the bar and continues packing stuff up. Drue sits at the bar.]

Drue: Closed for renovation. You know, this free time presents sorta a steak or lobster dilemma. Now do I go cheerleader or drama club chick tonight?

Joey: Hmm, flip a coin. Heads is bimbo, tails is skank.

Drue: Where's the love, huh?

Joey: After working with you for the last 6 days, I don't know. I guess I lost it.

Drue: How do you plan to observe your Sabbath?

Joey: Oh, relax in a little experience known as researching my English term paper.

Drue: Let me guess. 'How to keep a boyfriend AND your virginity'. Or 'Many uses of the human hand'.

Joey: Finally! A subject you know all about.

Drue: Very good, Joey. Very good. See, that's what we refer to as a come back or a retort. I believe in French its repost.

Mrs. Valentine: (Joey steps back a distance when she approaches, giving her a chance to talk to Drue) Good news, darling. Your father's spirit guide has allowed him to leave his crystals and mediation mat long enough to come into New York on business and he wants to see you tonight.

Drue: And this is good news on what planet?

Mrs. Valentine: On the planet where child support payments are still being negotiated. Here's your bus ticket. (she hands it to him)

Drue: I don't suppose I have any choice in this matter?

Mrs. Valentine: Well of course you do. You can sit up front near the driver or back near the restroom. (she walks off)

Joey: Bon voyage! (with her purse over her shoulder, she goes to leave)

Drue: Sorry to step on your exit line, but how do you think we're finished here?

Joey: My stations closed down.

Drue: (indicating a stack of boxes) These need to go to the storeroom tonight. (Joey makes a face)

[Frat House - Gretchen and Pacey pull up and park.]

Pacey: This is definitely my kind of place.

Gretchen: It's a place you're gonna see very little of. Remember, we get the car and we leave.

Pacey: That might be kind of difficult.

Gretchen: No, it won't.

Pacey: Well, if that's the car you plan on driving out of here, yes it will. (he points to a car up on blocks with the hood open.)

Gretchen: That lying jerk! I can't believe I fell for his crap again!

Pacey: Don't you think you're being a little tough on the lying jerk? I'm sure there's an explanation for that.

Gretchen: There always is. (Nick comes out of the house with a girl. She hugs him and gets into a car.)

Girl: Bye Nick! I'll call you later! (Pacey and Gretchen get out of the car and approach Nick.)

Nick: Gretchen! My God you look beautiful!

Gretchen: You son of a bitch!

Nick: I can explain.

Gretchen: I don't want to hear it. Alright? I just want my car back now and I want to get as far away from you as possible.

Nick: I know I said everything was fine. But this morning when I checked, I noticed the solenoid assembly was clogged.

Gretchen: Solenoid assembly?

Pacey: It's a part of the carburetor.

Nick: Draws air into the…

Gretchen: I know what the carburetor is, okay guys? And I know that you don't need to remove the tires to unclog it.

Nick: Remember all your road trips? Low tread. I knew I risked losing your trust, and frankly you can hate my guts all you want. I mean, yeah it hurts. But not as much if something happened to you. I couldn't live with that.

Pacey: Thanks for looking out for you, man!

Gretchen: Yeah, Nick Taylor is a renowned protector of women.

Nick: Her name is Laura Walner. She's a junior geology major.

Gretchen: I don't really care.

Nick: She lives her.

Gretchen: That's her problem.

Nick: Except for tonight. Alright? I asked her for a favor. She's gonna stay at a friends house so you can have a room. If you wanna leave, I'll fix the car while you're gone. But since all your old friends are gonna be here tonight I figured you would be up late. Might be nice to have a comfortable place to crash.

Gretchen: God help me.

Nick: Laura's room is the first one on the left. By the time you get washed up, me and Pacey will have you a nice medium well veggie burger with your name on it.

Gretchen: You think you know me so well, don't you?

Nick: As well as I think I can. You like imported beer, Pacey? (he puts his arm around Pacey and they walk into the house.)

[Gram's Front Yard - Dawson is walking over with a box of clothes. Mr. Brooks is outside with Grams, saying his goodbye.]

Brooks: I'll see you tonight, Evelyn. (whoa! That's her name?)

Grams: I can hardly wait, Arthur. (Brooks walks past Dawson)

Brooks: (to Dawson) If you value your life, not a word. (Brooks leaves and Dawson walks up to Grams)

Dawson: I thought you might be able to give these clothes away to the church.

Grams: Oh Dawson! Thank you!

Dawson: So, uhh… Are you two… Are you two dating?

Grams: (sorting through the clothes) Oh Dawson, please! At my age one does not date.

Dawson: Well it sounds like you're going to see him later on tonight.

Grams: We are simply having dinner at your parent's restaurant and then we are going to the Rialto 16 to see Almost Famous.

Dawson: Dinner and a movie on a Saturday night is pretty much a definition of a date.

Grams: Are you this protective of Jennifer?

Dawson: Jen is well versed in the pitfalls and problems of relationships.

Grams: Although I have not felt this way since Jennifer's grandfather passed on, I assure you I also am well versed. Thank you for your concern, Dawson.

[Storeroom - Joey walks in carrying a very large box. Drue places his boxes against the door to hold it open.]

Drue: You know what your problem is?

Joey: Drue, the only problem I have in my life right now is that I have to be around you. (she tries to get the box on a high shelf) Fortunately, as soon as I put these dishes away, I am on break from my problem. (Drue moves to help her with the box) Don't touch me, please! It's creepy enough to be in here with you.

Drue: Fine.

Joey: (indicating the boxes holding the door open, which Drue pulls into the room) If you move those boxes…

Drue: (the door slams and Joey gives him a scared look) So I'll open it. It's not a problem, okay? (he tries. The handle falls off) This could be a problem. (Joey tries the door)

Joey: There's gotta be another way out.

Drue: Oh, there's another way out. When the cleaning crew arrives… Monday morning.

[Storeroom - Joey pounds on the door while Drue sits on some crates looking bored.]

Joey: (pounding) Hello?! Anyone there?! (she slams on the door)

Drue: You're gonna hurt yourself if you keep doing that.

Joey: I'm gonna hurt you if you don't shut up. (she grabs something out of her purse)

Drue: Gonna freshen your face?

Joey: No, I'm gonna pick the lock.

Drue: With an eyebrow pencil?

Joey: Better idea?

Drue: (grabbing her purse) What, do I look like, Macgyver?

Joey: No, he was smart enough not to move a box that was propping open a door.

Drue: Well, you know what, if you would have just accepted my help, we wouldn't be here in the first place. Now I know why you're still a virgin. You have serious trust issues with men. (pulling a brush out of her purse and noticing some loose hair on it) Not to mention, some rather dubious grooming habits. (she sees Drue going through her purse and goes over to take it from him)

Joey: What do you think you're doing?!

Drue: Taking inventory of our rations. We have my Slim Jim to your two Altoids, we can have a snack and fresh breath.

Joey: (showing Drue her eyebrow pencil) If you try to touch me or my stuff, I swear to God I'm gonna take this eyebrow pencil and put it through your heart. Am I being clear?

Drue: Crystal. Joey: Good.

Drue: By the way, you should really try and clean out your brush occasionally… (hahaha!) (Joey rips it out of his hand)

[Frat - Pacey and Nick are sitting in a hot tub in the backyard. Well, it's actually a huge ass bucket, in the style of those old fashioned barrels. But there's bubbles, so I guess it works as a hot tub. Lots of people move around the backyard, drinking beer and partying.]

Nick: Imagine an environment where nearly the whole city is your age, beer flows like tap water, parties are ubiquitous and eternal. Whole thing's paid for by cheap long term government loans.

Pacey: This… is the life.

Nick: I mean, let's face it. High school sucks.

Pacey: Man was not created to spend 7 hours a day, 5 days a week, in crappy little tiny desks.

Nick: The whole system panders to the lowest common denominator. Standardized tests.

Pacey: Standardized courses. Standardized lunches!

Nick: Exactly! And that's why anyone who isn't standard doesn't fit in. College is a fresh start. You can be whoever you want to be.

Gretchen: (walking up) Why am I not surprised to see the two of you getting along?

Pacey: I like this guy, Gretchen.

Nick: Two peas in a pod.

Gretchen: More like two slackers in a tub.

Nick: Care to join us in the healing waters? Does wonders for the soul.

Gretchen: My soul's just fine.

Girl: Hey Gretchen! Over here! (she walks over to her friends. Nick watches her go)

Nick: No offence, but I must say, all of her is fine.

Pacey: No offence taken. And now that you mentioned it, she could really use a guy like you in her life.

Nick: She doesn't have a guy in her life back home?

Pacey: Nope. I'm telling you, you should go for it my friend.

[Leery Residence - Spare bedroom. Jack and Dawson are preparing to paint.]

Jack: 18 years apart? I mean, that's wild. I mean, when this kid graduates high school, you're gonna be like… 36. Just when he or she is gonna be beginning their life, yours will be pretty much over. (he laughs) And you're not listening to a word that I'm saying, are you Dawson?

Dawson: Uh, no. Sorry.

Jack: What's going on?

Dawson: I’m worried about Grams. I'm afraid she's gonna get her heart broken.

Jack: I thought her heart belonged to the Lord?

Dawson: And possibly Mr. Brooks.

Jack: You gotta be kidding me, crotchy old Mr. Brooks? Are you sure about that?

Dawson: It's getting to be like "On Golden Pond" over there.

Jack: Hey, good for her. Now she's got somebody to keep her company. To read with, build fires with. After all, she did say, love is the hardest of woods.

Dawson: Brooks is sick, Jack. He's dying.

Jack: My God. How… I mean, after what happened with her husband, why… how could she fall for somebody who's dying?

Dawson: Obviously she doesn't know. He hasn't told her.

Jack: Well then you have to. Someone has to. If you don't, I will.

Dawson: If you could have seen how happy she was.

Jack: The only reason she's happy is because she doesn't know the truth.

Dawson: Well maybe that's not such a bad thing.

Jack: Okay. You were happy before you found out about Pacey and Joey seeing each other. Would you rather have stayed in the dark, or would you rather someone come to you and told you the difficult truth at the beginning?

[Storeroom - Drue and Joey sit on opposite sides of the room. Drue looks cold.]

Drue: If I was the one in here with the sweater, I would have shared.

Joey: Let me think about it. No.

Drue: Okay, I want you to know, if something happens to me, you have my permission to pursue whatever indelicate though life-sustaining taste just like chicken measures you see fit.

Joey: There's some cans up there. Maybe we can dig up something to eat. (she climbs up on this shelving to reach some cans at the top.)

Drue: You're gonna fall and break and neck, at which point I am taking your sweater. I wonder who they'd get to play you in the TV version of (missed word?). Probably be some former teen series idol who's trying to break into features.

Joey: Will you shut up?

Drue: Okay, you go right ahead. I'm sure Lacy Chabert (from Party of Five) can't wait to cop an attitude and win the Emmy.

Joey: (she finds a can of Spam) We can't eat this. It expired like when I was born. (she puts it back and falls off the shelf. Drue catches her in his arms. She lays in his arms in shock and then he moves in and kisses her. She immediately pushes him off and then gives him the best right hook I've ever seen - she hits him.)

Drue: (holding his cheek) You could have just said thanks!

[Frat - Gretchen and Nick are talking.]

Nick: Must have got tough out there, huh?

Gretchen: I have a life now. I have friends, I have a job, a great place by the water.

Nick: Come on, you don't miss it just a little bit?

Gretchen: This? No way!

Nick: I don't believe you.

Gretchen: It's true.

Nick: There's that thing.

Gretchen: What thing?

Nick: You know, that little thing you do when you're hiding something. You stick out your chin.

Gretchen: I do not.

Nick: Yes you do. You know what always drove me crazy about you, Gretchen? That little line, right there on your chin. (he touches her chin)

Gretchen: It's not going to work, Nick.

Nick: What?

Gretchen: I don't play into that sensitive boy who needs to be understood with me. I'm not gonna go upstairs to see your guitar, so don't ask.

Pacey: It is so good to see you guys together. Honestly. Can you believe that this woman is still single considering what an amazing catch she is.

Gretchen: Okay, before you try and show him my teeth to prove what good breeding stock I am, you'll have to excuse me. (she walks off)

Pacey: You know she's crazy about you, right? She talked about you the whole ride up here. I mean, it's like the two of you were meant to be together. So what happened?

Nick: Our lives just moved in two separate directions. I think I see someone who wants to move in your direction. (pointing out some girls checking Pacey out)

Pacey: I don't think that would be such a grand idea.

Nick: Her name is Tracy. She likes horses, water sports and backrubs from guys just like you, buddy. Can't go wrong.

Pacey: Oh, but I can go wrong. There's someone back at home who would think that was a very bad idea.

Nick: Is that someone here? I don't think so. And I'm not about to say anything. Second room upstairs to the left. Condoms are in the cigar box next to the futon. I'm gonna go talk to your sister.

Pacey: Hey Nick…

Nick: Don't mention it, man. Guys like me and you, we gotta look out for each other. (Nick walks off to find Gretchen. Pacey's face falls as he realizes what a jerk Nick is.)

[Gram's house - Grams is in the kitchen arranging flowers. She looks very nice. Her hair is down and she's wearing a dress and some makeup. Someone knocks at the door.]

Grams: (looking out the window) Oh, Dawson! Come in. Come in. (he does)

Dawson: Hi. I'm on my way over to go meet with Mr. Brooks, but I, just… (noticing Grams) wow!

Grams: What? What is it?

Dawson: You… you look beautiful.

Grams: Oh, thank you. I hope this dress isn't too much. Wouldn't want anyone to think we were dating.

Dawson: Um… getting into a new relationship can be intoxicating…

Grams: I notice you are not bearing any clothes for the church and I know that you know Jennifer is away at her fishing concert…

Dawson: Uhh… "Phish" broke up. It's "Wide Spread Panic".

Grams: I know a bank where the wild time blows, where ox lips and the Notting violet grows. Oh dear, now what is it that you wanted to talk about?

Dawson: I just wanted to say have a great time tonight. (he goes to leave)

Grams: I know he's sick.

Dawson: You do?

Grams: Isn't that what you were trying to tell me?

Dawson: So he told you.

Grams: Of course not. Arthur Brooks wouldn't just come right out and tell someone that.

Dawson: Well then how'd you know?

Grams: I've been a nurse for 47 years and a woman a few years longer than that.

Dawson: But if you know how can you start something with him?

Grams: Very simple. We laugh together, we share the same interests, we look at life the same way. Do you know how hard it is to find a friend like that, Dawson?

Dawson: Yes I do. I also know how hard it can be when that doesn't last.

Grams: A moment. A single moment of true joy is more powerful than a lifetime of sorrow.

[Frat - Pacey walks Gretchen outside.]

Pacey: Let me tell you, your ex, puts the "A" in hole. That man is just a world class jerk.

Gretchen: I know that, Pacey. I tried to tell you.

Pacey: Well, I guess we both had enough of him for tonight, huh?

Gretchen: You don't need to protect me.

Pacey: He's the reason you left school, huh?

Gretchen: I am the reason I left school.

Pacey: So what happened? What did he do to you?

Gretchen: Nothing I didn't allow to happen. Look, it's my fault too. I can't just blame him and neither should you.

Pacey: For what?

Joey: I got pregnant. I had a miscarriage.

Pacey: I'm sorry. I would not have been trying to force you two back together tonight. I'm sorry. So how did he react when he found out?

Joey: He doesn't know. I didn't want to interrupt his plans to sleep with half for Theta house.

Pacey: What a dick. What a dick! I can't believe I was hanging out with that guy thinking how cool he was. I am gonna break his…

Gretchen: No, no you are not. I am not a victim here, Pacey. And I don't want him to know. You know nobody knows about this except Dawson.

Pacey: You told Dawson Lerry before you told me?

Gretchen: He's my friend.

Pacey: I'm your brother.

Gretchen: With a very specific idea of how a sister is supposed to behave. I left school to work on who I want to be. You know, I can't try fitting that into everybody else's idea of what that is.

Pacey: Fair enough. At least you now know who Nick really is.

Gretchen: Pacey, everything that you liked about him, I still like about him, too.

Nick: (walking up) Hey.

Gretchen: Hey.

Nick: Did you miss me? (he puts his arm around her and they walk out)

[Mr. Brooks House - Dawson is looking at some dailies with Brooks.]

Dawson: I don't understand why you want to cut this scene before it's over.

Brooks: Nobody's saying anything.

Dawson: Look at your face! Look at that expression! That says more than any words ever could.

Brooks: You're developing a pretty good eye, Mr. Leery. Obviously you're hanging out with the right people these days.

Dawson: It would seem so.

Brooks: Before you run off, I was wondering if you could help me with something.

Dawson: Sure.

Brooks: Evelyn and I have been spending a lot of time together lately, and I've grown rather fond of her. I'd like her to know that. So uhh… (shows him some earrings) Think it's too much?

Dawson: I'm not the person to talk to about that.

Brooks: What's a matter? Bother you that two adults are keeping company?

Dawson: No, I just… I don't think it's my place to give advice about this.

Brooks: Is it because a dying man has just told you that he's fond of a woman who likes a grandmother to you?

Dawson: Do you have any idea what she went through with her late husband?

Brooks: Uh huh. Actually, I do.

Dawson: Well then…

Brooks: If I care about her, how can I put her through all that again?

Dawson: Exactly.

Brooks: One thing worse than the pain of loss is the aching void of inaction. She's not the kind of person to live with that. She knows I'm sick.

Dawson: So she knows and you know she knows and yet neither one of you have said anything about it.

Brooks: No need. Get to the end of the race, it'll be obvious and inevitable. Make no mistake about it, kid. God intends to kill us all. You'll find that you don't need to have your life dictated by the cosmos. You fall in love with the wrong woman, you tell fate to piss off. You don't like his plans for you. Well sure, heartache to be had, but it's a small price to pay for living and dying on your own terms.

Dawson: Give her the earrings.

Brooks: Thank you, kid.

[Frat - Nick and Gretchen sit on the couch.]

Nick: You ever think about me?

Gretchen: Rarely.

Nick: Chin.

Gretchen: Occasionally.

Nick: I think about you.

Gretchen: Yeah?

Nick: Remember that time we locked ourselves in my room to study for that astronomy midterm?

Gretchen: We failed the test the next day.

Nick: Yes we did. But it was worth it, wasn't it?

Gretchen: We've had a lot of good times together. Had, being the operative word. We are past tense.

Nick: No, we're old friends. And the best thing about old friends is that they know you. They know what makes you tick.

Gretchen: There's a lot of things you don't know about me, Nick. Lot has happened to me since I left.

Nick: I know you got more beautiful. Care to go up to my room to talk about the rest?

Gretchen: Drunk.

Nick: You're gorgeous.

Gretchen: You haven't changed.

Nick: You know who I am. I mean, isn't that why you came? And don't tell me you came to pick up your car because we both know that's not true. You've come a long distance. Don't you want to go the rest of the way? (he gets up and holds his hand out to her. She hesitates, but finally takes it. They both walk up the stairs to his room. Pacey watches with a look on his face of disappointment.)

[Storeroom - Drue is sitting on a crate holding the can of Spam to his face. Joey walks up.]

Joey: You're supposed to…

Drue: Back off!

Joey: I'm just trying to help.

Drue: If I get any more help from you, I'll be spending my freshman year of college in traction.

Joey: You know if anyone should be upset it should be me!

Drue: You tried to kill me!

Joey: You tried to kiss me!

Drue: I saved your life. I was just acting on the moment.

Joey: Yeah, and so was I.

Drue: How did a pretty girl like you get so mean?

Joey: I'm not mean.

Drue: Are you kidding? The busboys are terrified of you. They call you El Toro.

Joey: Really? (Drue gives her a look) Well, you know, when you're used to living on your own you learn how to take care of yourself and I guess you develop a little bit of a thick outer shell.

Drue: And a pretty decent right cross. You know, at least your father's in prison. Spending time with my dad is like being in prison.

Joey: I thought your dad was this wealthy business man who…

Drue: Who seemed like the coolest guy in the world until the day I discovered him feverantly studying the kama sutra on my mother's new Mexican tile kitchen floor with someone who most definitely was not my mother. (Joey feels bad. She takes off her sweater and spreads it over them both.) Bless you.

Joey: Just keep your hands where I can see them. (she shows her his hands)

Drue: So where's your beau this evening? Is he gonna be frantically checking hospitals for you?

Joey: He's on a road trip with his sister.

Drue: How do you stay in a relationship with someone who's so different from you?

Joey: We're not that different.

Drue: Oh please. You're responsible and reasonable. He's reckless and rash.

Joey: Yeah, but part of his recklessness is, he's constantly surprising me. And part of his rashness is that he's intensely passionate. Those differences are important. They make for a richer relationship.

Drue: Maybe in high school. But last I heard, Harvard wasn't admitting the rash boyfriends as candidates to just keep the world's cutest couple together.

Joey: How would you like a broken nose to go along with that black eye?

Drue: Lighten up.

[Frat - Nick's bedroom. Gretchen and Nick walk in. The room is lit up with candles. Hi, obvious!]

Gretchen: Looks like you were expecting company.

Nick: I missed you, Gretchen.

Gretchen: I can't believe I'm doing this. (they lay on the bed)

Nick: Why? You knew this was going to happen. You've been thinking about this since you left. I know you Gretchen. I know how you think.

Gretchen: So what am I thinking right now?

Nick: You're thinking my arms feel amazing around you. That I fit you like a puzzle piece that's been missing. And that you can lose yourself in me for the rest of the night and never look back. (he kisses her. She kisses him then pushes away.)

Gretchen: You know it used to be enough.

Nick: I'm what they told you to stay away from, huh? The cookie jar high on the shelf. The person that's wrong for you. See, that's why a girl like you wants a guy like me. (he kisses her. She pushes him away again)

Gretchen: You're totally right. I'm not that girl anymore. Nick? (she looks at him) Nick? (he's snoring. She kisses him on the cheek) Thank you, Nick Taylor. (she walks out)

[Frat - it's the next day. Gretchen walks out of the house to her car which is now parked on the street. Pacey is working under the hood as she approaches.]

Pacey: Hey. I finished up the work on your car and I found your tires. They were just on the side of the house. All they needed was a couple of flats patched. The treads are fine.

Gretchen: Thank you.

Pacey: I just wish I could do the same thing for your life.

Gretchen: Pacey…

Pacey: I don't understand why you've fallen for such a self centered egocentric jerk like Nick. You know, I know that you were a cheerleader all during high school and I know that you always had the good grades and the good behavior and the good boyfriends. And I can understand that maybe you just got a little tired of being good all the time and I understand that people get tempted. But why this guy? He's an ass! And this is kinda my fault. I pushed you into the guy.

Gretchen: No, this is not your fault.

Pacey: Well, it is kinda my fault. I wanted you to be with… I wanted you to be with somebody I understood. I wanted you to be with somebody who was maybe a little bit more like me.

Gretchen: You are nothing like Nick.

Pacey: Regardless. You deserve someone who's going to listen to you and commit to you. You deserve someone who's going to make you the absolute center of their universe. You deserve somebody…

Gretchen: Someone like Dawson?

Pacey: Oh. That is not what I said.

Gretchen: But that is what you meant. Nothing happened last night, Pacey. It almost did. Until I realized why I came here.

Pacey: So you didn't come here to see Nick?

Gretchen: No, I came to say goodbye to Nick. And more importantly goodbye to a part of myself that I've always struggled with. And you know where I got the strength to say goodbye? From you. Starting when they're little girls, sisters look to their brothers for keys on how they should be treated. And you're right. I deserve so much better than Nick. And my heart knows that because I have a brother who treats me so well. (they hug)

Pacey: So, wait, hold on a second. Does this mean that you also realize that you need better music in your life? Because if that's the case I got this Pink Floyd CD that I think you'll just love…

Gretchen: That's okay. There's a certain CD mix I want to listen to.

Pacey: Okay.

Gretchen: See ya at home.

Pacey: Yes. (she gets in the car and pulls away. Pacey moves to the Witter SUV)

[Leery Residence - Spare bedroom. Jack and Dawson are painting.]

Dawson: Jack, do you believe in inevitability?

Jack: You mean, do I think I busted my shoulder because of fate?

Dawson: Yeah, have you ever wondered if you could change what happened?

Jack: You have no idea how many times I've thought about that one. I mean, what if I had caught the ball differently? Hit the ground differently? What if I would have brushed my teeth two seconds longer that morning, arriving at practice two seconds later.

Dawson: And your answer?

Jack: My answer is, I don't know. I'm sick of thinking about. Thinking about it is more debilitating than the injury.

Dawson: Brooks is dying. He's actively pursuing a relationship with Grams who knows, but doesn't seem to mind.

Jack: Well, maybe he finds strength in taking action and maybe she finds comfort in her religion. I don't know, you are mature in nature. Life and love, that can be frightening. Everyone has their own way of coping with it. Even you.

Dawson: What does that mean?

Jack: Don't you think it's possible, what's driving this stallion of yours is nothing more than fear?

Dawson: I'm just trying not to make the same mistakes I've made in the past.

Jack: Has it ever occurred to you, Dawson-san, that maybe they're not mistakes at all. Maybe this is exactly where you're supposed to be at this moment in time. With a girl that you wanted way before Joey Potter, holding a letter that expresses exactly how you feel about her.

[Storeroom - it's the next morning. Joey is leaning against Drue's shoulder sleeping. When she wakes up, she looks up at him and realizes where she is.]

Joey: I thought it was just a nightmare.

Drue: Morning to you, too.

Joey: Did you actually sleep?

Drue: I couldn't. Someone was sawing some serious lumber.

Joey: I do not snore.

Drue: Could have laid waste to an entire national forest.

Joey: I'm surprised I could even sleep. You ever heard of the 24-hour antiperspirant? What's that buzzing?

Drue: What's what buzzing?

Joey: There's something buzzing.

Drue: Go back to sleep, you're dreaming.

Joey: It's in your pocket (she digs in his pocket), give me that…

Drue: Hey! I'd like a dinner and a movie before we get to that.

Joey: (pulling out Drue's cell phone) You've had this in your pocket the whole time?!

Drue: Oh yeah, I forgot.

Joey: (she answers it) Hello? Yes, we're in the basement storage room. You can talk to him when you get down here. (she hangs up) What's left of him.

Drue: We're saved!!

Joey: You orchestrated this whole thing.

Drue: Now why would I want to do something like that?

Joey: Because you're a sick, twisted, pathological little pervert!!

Drue: Do you really think I would go through all this trouble just to have you fall asleep on my shoulder?

Joey: Well, how do I know what you were doing while I was sleeping?

Drue: I resent that. I was a complete gentleman. I absolutely did not peek down your shirt at your eggshell colored 34-C Maidenform wire rim bra with the little cute little pink bow at the front clasp. (the door busts open and Mrs. Valentine rushes in) Mother, thank God!

Mrs. Valentine: (noticing Drue's face) My God! What have you done to my son?!

Joey: Ask him. It was all his doing.

Mrs. Valentine: Oh, you're actually gonna suggest my son would rather be locked in the closet with you than spend the weekend with his father?!

Joey: (realization crosses her face) I'll see you at school, Drue.

[Pacey's place - Gretchen pulls up and walks up to the house. She sees a note on the pole and takes it. She opens it and begins to read. As Dawson's voice reads, it skips through scenes around Capeside. ]

Dawson: (voice over) Dear Gretchen, I really enjoyed talking to you in your room today. Try not to be nervous about starting high school. I know you're gonna find people who understand you. (Grams and Brooks are sitting on the front swing out in the yard in front of her house. Brooks gives her the earrings and she looks surprised, but happy.) There's something I didn't get a chance to tell you. There's someone truly special in my life that I can't stop thinking about. She's unlike anyone I've ever met. Smart and funny and beautiful and just knowing that she's in my life has given me this constant fluttering that keeps me awake at night. (Gail and Mitch are watching a video of the baby monitor - of the baby moving inside of Gail.) When I think about who I can talk to about this who will understand, the only person that comes to mind is you. And that's a problem. Because you are the one that I feel this way about. (Gretchen is in her car driving.) I think about you constantly. Every little thing you do. The Elvis Costello sticker you put on your spiral notebook. The way your bangs have grown out every day for 6 months until Monday when you were finally able to put it in a pony tail. And today when you invited me to stay and talk to you after Pacey left, it occurred to me that you must think about me, too. (Pacey and Joey are sitting on her dock. Joey sits between Pacey's legs, leaning back against him. Pacey has his arms wrapped around Joey and gives her little smoochies now and then.) If I try to tell anyone else, they would say that you and I are impossible. That our lives are too different. That we can never be right for each other. But we understand each other. And we care about each other. And years from now, I believe that we still will. (Dawson is in his front yard, closing some paint cans. He hears a car approach and turns around to see Gretchen approaching with the letter.) Your friend forever. Love, Dawson.

Dawson: What took you so long?

Gretchen: I had a few things to do first. (they kiss)

The End


Source : www.multimania.com/rossnm & transcribed by Gina

Kikavu ?

Au total, 25 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

RedCherry 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Activité récente
Actualités
michelle et james

michelle et james
Michelle Williams et James Van der Beek se sont retrouvés pour la sortie du film Manchester By the...

20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

Sonmi451 (14:46)

Bon week end!

Chaudon (17:21)

Depuis début décembre, le quartier "Elementary" a un NOUVEAU SONDAGE ! Soyez nombreux pour voter !

Chaudon (17:22)

...Désolé, je me suis trompé d'HypnoRooms . Comment enlever mon précédent message ?

Sonmi451 (18:35)

En papotant ^^

Sonmi451 (18:35)

Mais moi j'ai du mal à écrire, y a un bébé

Sonmi451 (18:36)

qui veut l'ordinateur lol

Minamous (20:27)

L'HypnoGame Arrow commence dans 30 minutes et il reste des places, alors s'il y a des retardataires, n'hésitez pas à nous rejoindre

Minamous (20:28)

oups...je croyais que j'étais sur HypnoPromo, sory

Titepau04 (21:13)

Sonmiiiii!!! Tu es là??!!

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Minamous (20:28)

HypnoGame Arrow dans 30 minutes sur la citadelle, il reste des places, n'hésitez pas à nous rejoindre si vous voulez vous amuser avec nous

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming