VOTE | 149 fans |

#408 : Idéal suspect

Titre en VO : "The Unusual Suspects" - Titre en VF : "Idéal suspect"
¤ USA : diffusé le 22/11/00 - France : diffusé le 02/06/01
¤ Scénario : Jonathan Kasdan - Réalisation : James Whitmore, Jr.


Quelqu'un a fait un sale coup au proviseur: son bateau et son chien ont été retrouvés au milieu de la piscine du lycée... Qui a fait le coup ?

Les suspects sont Dawson, Pacey et Jack, et l'épisode entier est un interrogatoire. Le proviseur finit pas déduire qu'il s'agit là d'un coup de Drue, qui a deux semaines de renvoi.

Jack est renvoyé de son équipe de foot, Dawson va ranger la chambre de M. Brooks, et Pacey passe sa journée avec Doug... Mais c'était en fait eux qui étaient les auteurs de cette blague...

promo 408
promo 408

  

Plus de détails


~~~~~~~~~~


Au début de cet épisode, un élève découvre le bateau du Principal se trouvant dans la piscine du lycée, son chien à bord. Tous les élèves se bousculent pour aller voir ce spectacle, tous morts de rire...

Les suspects de ce crime sont appelés par le Principal, à passer dans son bureau. A savoir: Dawson Leery, Pacey Witter et Jack McPhee (car le chien du Principal avait tout de suite été vers lui lors de la descente du bateau).

L'interrogatoire prend alors la majeure partie de l'épisode, et on peut voir ce qu'à fait chacun des suspects durant la journée précédente, celle où le bateau à été mis dans la piscine.

Dawson est accusé, à cause de son accès facile au trousseau de clefs de son père, et donc de sa facilité à entrer dans le lycée. Sa journée de la veille:

Le matin, sa mère l'amène chez M. Brooks, où il doit ranger la chambre, qui est vraiment en désordre. Elle lui fait remarquer que son père n'a pas trouvé ses clefs.

A 12h30, Gretchen vient le rechercher, et il rentre chez lui. Là se trouve Drue qui l'attend, lui annonçant qu'il était très content de la soirée de la veille. En effet, ils avaient fêté ensemble, et Dawson avait oublié ses clefs (celles de son père Mitch) dans la voiture de Drue. Il les lui rend.

Dawson retourne donc chez M. Brooks, qui le chasse quand il demande à être payé. Il revient néammoins plus tard, lui disant qu'il reste insensible à son sale caractère.

En effet, Dawson avait trouvé un livre lui appartenant, où il était dit qu'étant jeune, il désirait devenir un grand cinéaste en allant à Hollywood.

Son père avoue l'avoir vu à la maison à 22h, mais pas plus tard. Pour finir, Dawson dit aux personnes qui l'interrogent que c'est improbable que ce soit Pacey. Il n'aurait jamais fait une chose pareille...

Pacey est accusé, car il a déjà été mêlé à beaucoup de problèmes qui ont eu lieu... Il commence donc à narrer sa journée de la veille:

Tout d'abord, il se retrouvait en train de donner un gros baiser à sa Joey, appuyée sur la voiture de police de Doug. Il a ensuite passé sa journée à bosser avec son frère, qui lui avait promis de l'inviter un jour pour lui montrer le métier de flic.

A midi, ils mangent ensemble dans un restaurant, et ils passent l'après-midi à poser un radar et à attendre. Plus tard, ils doivent aussi partir à la recherche d'un chien, en l'occurence celui de M. Chester.

Ensuite, comme ils n'ont pas retrouvé le chien, Pacey doit aller à l'arrière de la voiture car Doug raccompagne un aveugle chez lui, qui avait été faire ses courses. Pacey, qui pensait que le métier de Doug était dénué de sens, comprend qu'il est sûrement plus intéressant qu'il ne l'aurait pensé...

Plus tard, on leur signale la disparition du bateau, et ils vont voir ça au Yacht Club. Pacey a le code (étant donné que le "True Love" avait été là quelque temps), et ils entrent. Ils y trouvent Drue, qui dit avoir aussi reçu un téléphone anonyme, comme quoi il y avait eu un vol de bateau.

Pour finir, Pacey demande qu'on ne suspecte pas Dawson, malgré le pacte qu'ils avaient fait entre eux: réussir un coup marrant au lycée, sans se faire choper.

Jack, accusé car le chien était tout de suite venu vers lui lorsqu'il était descendu du bateau, s'explique. Voici sa journée:

Le matin, il va chez Jen, pour lui annoncer qu'il lui a trouvé un boulot qu'elle pourrait faire pour la société (punition qu'elle devait faire à cause de l'extasy, vu que Drue l'avait dénoncée): elle peut venir avec lui pour entraîner l'équipe de football.

Drue et Jack se retrouvent au magasin pour acheter de la peinture. Ensuite, ils vont repeindre les buts pour le match de foot qui se déroulera l'après-midi. Jen s'occupe de remettre les filets.

Jack propose à la petite Molly d'aller aux buts, car il faut à tout prix qu'ils gagnent ce match, étant donné qu'ils ont tout perdu à présent. Des parents d'enfants viennent alors le voir et le menacent de le renvoyer s'il met cette petite fille aux buts.

Le match a lieu et ils gagnent. Mais ils ont encaissé 3 goals, et Jack est malheureusement renvoyé, car il a mis Molly aux buts.

Le principal a son coupable. Il les renvoie tous et donne son avis à Mitch: le coupable est Drue, sans erreurs possibles. Ce dernier est convoqué, sa mère avec. Il a été acheté le pot de peinture, a eu les clefs du lycée et s'est retrouvé au Yacht Club durant la nuit. Il sera renvoyé durant deux semaines.

Pacey va remercier Doug pour la journée qu'il a pu passer avec lui, et Gretchen va trouver Dawson, qui est en train de chercher des informations sur Brooks, sur le Net.

Alors qu'elle est partie, il en trouve enfin...

Molly et sa soeur vont voir Jack chez lui. Molly pleure dans ses bras car elle est convaincue que c'est de sa faute s'il s'est fait renvoyer. Il lui assure que non.

Drue demande à Joey d'aller dire à ses amis qu'il s'est bien fait avoir. Joey va donc chez Dawson, et Mitch lui dit en passant de dire bravo à Dawson. Joey, qui ne comprend rien, monte dans sa chambre et trouve Pacey et Jack avec lui.

Elle commence à comprendre: en réalité c'est eux qui ont fait le coup à Drue, pour se venger de tout ce qu'il a fait de mauvais à Capeside. Pour finir, Pacey et Dawson creusent un trou pour enterrer les preuves. Ils rient ensemble, et semblent être à nouveau amis...

Dans les couloirs du lycée...(un élève arrive en courant)

 

L'élève : Hey les mecs, c'est complètement fou, venez voir la piscine, c'est complètement fou !

Tous les élèves se précipitent autour de la piscine...ils rigolent...

Joey (regardant vers la piscine): Bein dis donc, quel exploit !

Le proviseur et Mitch Leery arrivent à leur tour près du bassin. On découvre un bâteau dans la piscine et un chien sur le bâteau.

Mitch : Wouha...qu'est ce que c'est que ça ?

Le proviseur : Ca, c'est mon bâteau...et mon chien !

Des élèves sautent à l'eau pour ramenner le bâteau près du bord.

Jack : Qui a pu faire un truc pareil ?

Dawson (en riant) : J'aurai adoré avoir l'idée !

Joey : Dawson, bien que nous te reconnaissons tous un énorme potentiel de farceur, ce gag se situe à un autre niveau.

Le chien descent du bâteau

Le proviseur : Chester, ici !

Le chien se met devant Jack et aboie

Le proviseur : Chester !

Jack à l'air embarrassé...le chien reste devant lui.

Le proviseur : Connaissez-vous ce chien Mr MacPhee ?

Jack : Non.

 

Générique

 

Couloir du lycée

 

Une voix se fait entendre dans les hauts parleurs :  « Les élèves dont les noms suivent sont priés de se pésenter immédiatement au bureau du proviseur. Jack MacPhee, John Testrin, Dawson Leery, Dave Mosun et Pacey Witter ».

 

Bureau du proviseur (Mitch Leery et le proviseur interroge les élèves les uns après les autres, en commençant par Pacey)

 

Le proviseur : J'ai procédé par élimination. Vous faites parti des heureux élus que je soupçonne toujours d'être un des auteurs du crime. Bien, alors, manière douce ou manière forte ? A vous de voir Mr Witter.

Pacey : Heuu...et bien étant donné que je ne vois pas du tout à quel crime vous faites hallusion, je préfère qu'on y aille doucement.

 

Dawson à pris la place de Pacey.

 

Dawson : Si je comprends bien, je suis accusé...

Mitch : Je suis la dernière personne qui pourrai te soupçonner d'avoir commis une pareille idiotie, mais tu peux aussi concevoir que je n'avais pas d'autre solution que celle de te faire venir ici.

 

Jack se retrouve à la place de « l'accusé ».

 

Jack : C'est ça, j'ai été dénoncé par le chien !

 

Retour sur Pacey.

 

Mitch : Nous ne sommes pas tes ennemis Pacey. Mais nous devons à tout prix percer ce mystère, et certains éléments nous ont amennés à voir en toi un éventuel suspect.

 

Retour sur Dawson.

 

Dawson : Est-ce que tu pourrais m'en citer un s'il te plait ?

Mitch : Et bien, vu que tu es mon fils Dawson, il est tout à fait légitime de penser que tu es accés à mon trousseau de clés...celles du lycée entre autre. Et ce n'est pas le cas de tout le monde.

 

Retour sur Pacey.

 

Le proviseur : Mr Witter, je suis au courant, comme tout Capside, de la fin tragique de votre voilier le True Love. Et je me suis dit que vous deviez toujours avoir accés à la zone d'hivernage du Yack Club, où mon bâteau séjournait au moment de son kidnapping, si je puis m'exprimer ainsi.

 

Retour sur Jack.

 

Le proviseur : Chester a été enlevé entre 10h du matin, heure à laquelle Mme Pesquin l'a mis dans le jardin après son petit déjeuner, et 12h lorsqu'elle à constaté sa disparition. Tout ce que nous attendons, c'est que vous nous disiez où vous vous trouviez, et en compagnie de qui, hier matin ?

 

Fash-back sur la matinée de la veille...Jack est devant chez Jen avec un bouquet de fleur à la main.

 

Jack : Allez Jen...Jen, sois cool, ouvre s'il te plait !

Jen sort dans la véranda.

Jen : Oh...je dors encore moi...et dans mon rêve tu étais hétérosexuel !

Jack (regardant les fleurs) : Elles sont pour ta grand-mère ! Tu ouvres s'il te plait ? J'ai dix fois mieux pour toi.

Jen ouvre la porte de la véranda et laisse entrer Jack.

Jen : Sérieux ?

Jack : Ouais !

Jen : Qu'est ce qui peut-être dix fois mieux qu'un beau jeune homme avec un bouquet de fleurs à la main ?

Jack : J'ai vu les gens de l'encadrement, le service qui s'occupe du travail que tu dois faire dans l'intérêt de la communauté. (Jen baille) Je leur ai demandé s'ils accepteraient que tu viennes travailler pour moi au sein de mon équipe de football.

Jen : Qu'est ce qu'ils ont dit ?

Jack : Ils ont dit textuellement que fournir ce genre d'encadrement à de jeunes enfants était le genre d'activité dont une jeune fille dans ton genre à besoin pour reprendre le droit chemin. (il rit)

Jen : Je suis plus compétente pour ramasser des papiers gras sur l'autoroute que pour éduquer des enfants.

Jack : Oh, s'il te plait...je suis largué tout seul. Avant j'avais Andie, mais maintenant je suis débordé. Les parents n'en parlons pas, ils ne me sont d'aucun secours. Et comme si ça ne suffisait pas, le gardien de but s'est cassé la jambe hier en voulant plonger dans sa piscine du haut du toit.

Jen : Bon d'accord, d'accord ! Un tel désaroi ne peut pas me laisser froide. Je t'aiderai !

Jack : Tu es une déesse ! (lui donnant les fleurs) Donnes-les lui quand elle rentrera de l'église.

Jen : Oui.

Jack : Hé, Jen...prépares-toi, je vais revenir te chercher à une heure moins le quart.

Jen : Où tu vas ? Restes ! Je peux faire des œufs brouillés si tu veux.

Jack : J'ai un rendez-vous...heu...avec Drue à la quincaillerie.

Jen : Qu'est ce que tu vas faire avec Drue à la quincaillerie ?

Jack : Trop longue histoire. Un truc carmique. C'est...faut que je file !

 

Bureau du proviseur (avec Pacey)

 

Le proviseur : Vous dites que vous n'etes pas l'auteur du canular ? Très bien, prouvez-le moi ! J'ai besoin d'être convaincu. Je veux connaître en détails et au plus vite votre emploi du temps d'hier.

Pacey : Qu'est ce que j'ai fait hier ? Attendez, où est ce que j'étais ?

 

Flash-back sur la journée de la veille. Pacey et Joey sont contre une voiture de police, ils s'embrassent.

 

Joey : Hé, Pacey, tu es tombé dans le panneau, tu t'es fait avoir !

Pacey : Non, je ne suis pas tombé dans le panneau. J'ai seulement éprouvé le besoin d'étudier la question à fond.

Joey : Ca fait 5 ans que ton frère te mets la pression et qu'il veut que tu patrouille une journée avec lui pour te familiariser avec ce travail. Toi, ce que tu faisait jusqu'ici, c'était la sourde oreille. Et tout à coup, tu passes je ne sais quel test d'aptitude, t'es scotché devant la télé à regarder en boucle des séries polocières, et te voilà enfin près à le suivre aujourd'hui.

Pacey : Tu me trouves pas sexy en uniforme ?

Joey : Heu...là t'es un peu hors sujet !

Pacey : J'suis pas du tout d'accord. (Doug arrive) Bon, un petit baiser avant que je ne t'abandonne pour la jungle d'asphalte (il embrasse Joey).

Joey : Je prierai pour ton salut chéri ! (Pacey sourit, Joey s'adresse alors à Doug) Bonjour !

Doug : Salut Joey !

Joey : Je te le confie Doug. Prends en bien soin. Et profites-en pour lui parler d'homme à homme.

Pacey : Y'a des expressions à ne pas employer avec lui...genre « homme à homme ».

Doug : Ah, ah ! J'suis mort de rire. Montes, on a pas le temps.

 

Bureau du proviseur (avec Dawson)

 

Dawson (à son père) : Qu'est ce que tu as à me dévisager comme ça ?

Mitch : Quand je me suis levé hier matin, tu étais déjà sortis !

Dawson : Ce qui prouverai que j'ai kidnappé Chester ? (il rit) On sent un peu trop l'influence de « New York Police Blues » dans cet interrogatoire. (Mitch soupire) Heu, d'accord, ce matin maman m'a déposé...

 

Flash-back sur la matinée de la veille. Mme Leery et Dawson sont dans la voiture devant chez Mr Brooks.

 

Mme Leery : Rentre à la maison dès que tu peux. Tu dois retrouver les clés de la voiture de ton père. Inutile de mentir, c'est toi qui les avais.

Dawson : Ces clés, je les avais hier soir en rentrant du cinéma, je les avais avant de sortir, je les ais...oui, je les ais prises...enfin, je crois.

Mme Leery : Crois ce que tu veux et retrouves-les vite avant qu'il s'en rende compte.

Dawson descend de la voiture.

Dawson : A plus tard.

Mme Leery : Excellente journée. (elle part)

Mr Brooks sort de chez lui.

Dawson : Vous avez un job pour moi ?

Mr Brooks : J'ai un bureau où j'entrepose des archives et ma paperasse. Il a besoin d'un sérieux coup de propre.

Dawson : D'accord mais cette fois ça ne sera pas gratuit.

Mr Brooks : Excusez-moi ?

Dawson : J'ai honnoré ma dette. J'ai repeint votre maison, j'ai repeint votre cloture, votre bâteau a été réparé, c'est finit. Je nettoierai ce bureau mais vous me paierai mes heures.

Mr Brooks : Non !

Dawson : Très bien. (il s'éloigne de la maison)

Mr Brooks : Je vous paierai ce que vous valez (Dawson se retourne vers lui)...Pas cher ! (Dawson sourit et se dirige vers la maison).

 

Bureau du proviseur (avec Jack)

 

Jack : J'avais un travail à rendre en chimie avec Drue Valentine, vous voyez qui c'est ? On a dû aller à la quincaillerie pour se procurer du matériel.

 

Flash-back à la quincaillerie la veille.

 

Drue : Tu peux pas savoir à quel point j'apprécie cette main tendue Jack, c'est touchant. A vrai dire, j'étais persuadé que tu me tenais en partie responsable de l'incident avec ta sœur.

Jack : Mais non. Tiens, va chercher de la peinture.

Drue : Quelle peinture ?

Jack : La peinture, pour le travail qu'on doit rendre. Reviens sur terre Drue ! Ok, tu vas chercher un pot et ensuite tu passes à la caisse s'il te plait.

Drue : Pourquoi pas toi ?

Jack : Et bien parce qu'une de nos cages de foot est en mauvais état, le filet est plein de trous. Et si je le répare pas, personne d'autre ne s'y collera.

Drue : Ca doit faire drôle !

Jack : Quoi ?

Drue : D'être aussi altruiste !

 

Bureau du proviseur (avec Pacey)

 

Le proviseur : Où etes vous allez avec l'officier Witter ?

Pacey : Avec mon frère vous voulez dire ? A votre avis ?

 

Flash-back...Doug et Pacey sont en train de manger des donuts dans un snak-bar

 

Pacey : C'est pas croyable, j'en reviens pas, c'est fou !

Doug : ne juge pas un livre dès la première page. Tu n' encore rien vu, tu vas en apprendre plus qu'en regardant tes séries policières débiles, crois-moi !

Pacey : Ah ouais ?

Doug (la bouche pleine) : Hm, hm...

Pacey : Va falloir que je prenne des forces (il mange).

 

Bureau du proviseur (avec Dawson)

 

Dawson : J'ai rien a ajouter, j'ai passé la fin de la matinée seul à ranger.

 

Flash-back : on voit Dawson qui porte des cartons pleins de poussière chez Mr Brooks. Il trouve un livre où il voit une photo de Mr Brooks quand il était jeunre. Il lit à haute voix ce qui est inscrit sous la photo.

 

Dawson : Arthur Isaac Brooks. Football, marathon, journal, art dramatique. A pour ambition de devenir un grand cinéaste à Hollywood. (rêveur, il répète)...à Hollywood.

 

Bureau du proviseur (avec Dawson toujours)

 

Mitch : Dawson, à mon avis, il serait utile de revenir un instant sur un certain pact avec Pacey.

Dawson (riant) : C'était il y a 4 ans !

Le proviseur : Un pact ? Quoi, quel pact ?

Dawson : En milieu d'année scolaire, quelques séniors avaient monté un canular...mais c'était nul, ils avaient tagué les casiers et saccagé le parking. C'était lamentable. Pacey et moi on s'était juré de se surpasser le moment venu. On s'était dit qu'on ferait un truc bien, le nec plus ulltra de la blague. On en a parlé pendant des années.

Le proviseur : Donc, ce canular, c'est vous ?

Dawson : Non, ce n'est pas moi. Et ma relation avec Pacey n'est guerre propice à la rigolade ces temps-ci. (Il regarde son père) Mais c'est bizarre, j'avais oublié ce pact jusqu'à que tu...(il s'arrête)

Le proviseur : Quoi ? Qu'est ce qu'il y a ?

Dawson : Je n'ai rien à voir dans cette histoire, mais je ne peux pas parler pour Pacey.

 

Toujours dans le bureau...Jack est à la place de Dawson.

 

Mitch : Donc, tu es passé prendre Jen vers une heure moins le quart ?

Jack : Hm,hm...je crois oui...c'est ce que j'ai dis ?

Mitch : Quand etes-vous arrivés au parc ?

Jack : Hm, je sais pas. Une heure trente...trente cinq...trente six...

 

Flash-back au parc la veille. On y voit Jack et Jen près d'une cage de foot qu'il essaie de réparer.

 

Jack (à Jen qui marche sur le filet) : Enlèves ton pied ! (il lui montre comment attacher le filet) Tu rentres ce crochet...

Jen : J'ai compris c'est bon ! (elle accroche le filet)

Jack : D'accord, vas-y.

Jen : J'y arriverai.

Jack : Bon, j'ai un détail à régler...(il s'éloigne un peu et appelle Molly) Molly, tu viens et au pas de course.

Molly : Qu'est ce que j'ai fait ?

Jack : Rien, rien. Détends-toi, décompresse.

Molly : Qu'est ce que tu veux ?

Jack : Voilà, j'ai une bonne nouvelle pour toi. Après avoir observé tout les membres de notre équipe, j'ai décidé de te proposer le poste de gardien laissé vacant par Kip, le plongeur fou.

Molly : Offre unique ? Genre «à prendre ou à laisser» ?

Jack : C'est ça ! Bon, bein...c'est...enfin heu...tu...

Molly : Merci Jack, c'est gentil mais c'est non, sans façon.

Jack : Hein ? Mais comment ça «non sans façon» ?

Molly : J'préfère qu'on change rien.

Jack : Oui mais être goal c'est...

Molly : Je suis arrière gauche. J'adore jouer à ce poste. Je veux rester arrière gauche, ça me plait d'être là, d'accord !

Jack : D'accord.

Molly s'éloigne. Jen, qui était tout proche, à tout entendu.

Jen : Elle est craquante. Elle m'amuse. Quand je l'entends je me revoit gamine à son âge.

Jack : Oh, elle sait que les garçons vont lui faire une vie d'enfer si je la met dans les buts.

Jen : Les gens comme Molly et moi ont tendance à choisir le calme dans la vie. On ne recherche pas la gloire, on aime rester tranquille dans notre coin.

Jack : Ouais.

Jen : Sauf bien sur si...

Jack : Sauf si quoi ?

Jen : Si on nous cherche des poux dans la tête.

 

Bureau du proviseur (avec Pacey)

 

Le proviseur (tapant du poing sur la table) : Maintenant, cessont de tourner autour du pot. Mon bâteau à discrètement été sorti de la zone d'hivernage derrière le Yacht Club entre 00h30 et 5h15. Après enquête, tout indique que vous etes le seul élève sénior à avoir accés à la fameuse zone d'hivernage.

Pacey : Où avez-vous enquété précisément ?

Le proviseur : C'est moi qui pose les questions ici Mr Witter.

Pacey : Bon, d'accord, je vais tout vous dire. Je vous préviens, ça va être mortel, mais alors...

 

Flash-back sur la veille. Pacey est en patrouille avec son frère.

 

Pacey : Doug ?

Doug : Oui.

Pacey : Ca te laisse pas songeur parfois, quand t'es assis dans ta voiture de flic, posté au bord de la route avec ton flingue et ton radar...dépité de voir que les trois voitures qui sont passées en quatre heures respectaient le code de la route ? Tu te demandes jamais à quoi tu sert dans ce monde et ce que tu as fais de ta vie ?

Doug : Excuses-moi ?

Pacey : Bein je rigole pas. Toi qui rêvais de devenir le nouvel inspecteur Harry ou la réplique d'Elliot Ness, t'es rien, personne. Au mieux t'es le flic le plus ringuard de ce patelin. C'est quoi ce destin ?

Doug : Question, est-ce que tu poursuis un but précis là ?

Pacey (un peu géné) : Heu...non. Non, non, pas vraiment non. Je suis déconcerté par ce que je vois.

 

Flash-back sur Dawson qui trie toujours des cartons chez Mr Brooks. On entends en arrière plan l'interrogatoire dans le bureau.

 

Le proviseur : Donc, à midi, vous étiez toujours chez Arthur Brooks ?

Dawson : Je confirme. Et à 12h30, j'étais plus que décidé à déserter les lieux.

On entend un klaxon. Gretchen est en voiture devant chez Mr Brooks. Dawson sort.

Mr Brooks : Où allez-vous comme ça ?

Dawson : Oh, je rentre. J'ai fini pour aujourd'hui.

Mr Brooks : Ah oui, sans blague ? Si vous croyez que vous pouvez empocher l'argent et filer pour aller fricoter avec votre dulcinée, vous vous trompez !

Dawson : Ce n'est pas ma dulcinée.

Mr Brooks : Si vous n'etes pas revenu dans trois heures, je ne vous paierai pas.

Dawson monte en voiture avec Gretchen.

Gretchen : Ta maman avait à faire au restaurant, elle m'a délégué.

Dawson : Oh, c'est juste pour me rendre service.

Gretchen : Oh, j'ai pas dis ça. (parlant de Mr Brooks) Qu'est ce qu'il voulait exactement ?

Dawson : Prouver qu'il a bien l'intention de rester un vieil homme indigne.

 

Bureau du proviseur (avec Jack)

 

Jack : Jen avait l'air de bien connaître la psychologie des enfants. L'entrainement était terminé et les enfants avaient deux heures de détente avant la rencontre et je ne voulais pas lacher...c'est la petite Molly que je voulais comme goal.

 

Flash-back au terrain de football la veille.

 

Jack : Molly...Molly vient voir. (elle arrive près de lui) Il te reste des quartiers d'orange ?

Molly : Un seul. Billy a pris l'autre et après il l'a écrabouillé dans la terre ce gros nul !

Jack : Ouais, Billy est un crétin !

Molly : Il verra quand j'aurai 17 ans et que je serai grande, il regrettera drôlement de m'avoir embêté.

Jack : Molly, c'est pas l'âge qui compte. Et grande ou petite, il s'en fiche. Ces garçons ne te respecte que si tu force leur respect.

Molly : Oui, et comment il faut que je m'y prenne ?

Jack : Ecoutes bien, il faut d'abord que tu te fasses confiance, tu comprends ! Si tu y arrives, si tu es persuadée que tu es aussi douée qu'eux, je te garantie que ça s'arrangera tout seul. C'est la seule marche à suivre.

Molly : Tu l'a trouvé ton goal ?

Jack : Non.

Molly : Elle tiens toujours ton offre ?

Jack : Et comment !

Molly : Ok, marché conclu ! Jack, tu as mis le paquet là, hein, drôlement ! Mais j'dis rien parce que tu as raison. Et je ne suis pas idiote, je t'ai vu venir...attention.

Jack : Maintenant faut voir venir les ballons !

 

Flash-back devant la maison des Leery. Drue est assis sur les marches devant la porte. Dawson arrive en voiture avec Gretchen.

 

Gretchen (voyant Drue) : Pourquoi à chaque fois que je croise ce lascar je pense à DarkVador ? C'est curieux ça !

Dawson (riant) : Faut être gentil avec lui.

Gretchen : J'veux pas être cruelle mais...pourquoi faire ?

Dawson : Décision carmique on va dire. Merci en tout cas.

Gretchen : Je rends service à ma patronne.

Dawson rigole, sort de la voiture et se dirige vers Drue.

Dawson : On se rencontre partout dis donc !

Drue : C'est ça les petites villes.

Dawson : Alors, qu'est-ce qui t'amène dans mon humble demeure ?

Drue : D'abord je voulais te remercier Dawson, pour hier soir.

Dawson : Oh, de rien ! Normal, je tombe sur toi au cinéma, je te donne 3,50$ pour l'esquimau et je t'invite à t'assoir près de moi. Le resto en sortant c'était ton idée.

Drue : Pour toi c'était rien mais ça compte pour moi. Je peux te le dire, c'est un vrai réconfort d'avoir enfin trouvé un allié dans ce trou aussi étrange que perdu. Tu es peut-être le premier d'une longue série.

Dawson : Une idée à creuser peut-être. Au fait, rien ne t'obligeais à venir jusqu'ici pour me dire ça !

Drue : Oh, d'accord mais y'a autre chose. (Drue tends un trousseau de clés à Dawson) Elles étaient dans ma voiture, par terre.

Dawson : Oh, alors là merci, vraiment ! Grace à toi je viens d'éviter un serment paternel de 2h.

Drue : Mais c'est tout naturel. Tu as tendu la main au nouvel arrivant. Tu donnes, tu reçois, c'est comme ça que ça fonctionne !

Dawson : C'est très vrai.

 

Flash-back sur Doug et Pacey qui marchent dans la rue.

 

Pacey : Qu'est ce qu'on fait là si c'est pas trop indiscret ?

Doug : Un chien a été volé.

Pacey : Qui te dis qu'il s'est pas tout simplement perdu ?

Doug : On en sait rien. Sa propriétaire a trouvé des traces de pas dans l'allée. C'est peut-être le jardinier, mais de toute façon, il faut trouver ce chien parce que c'est un chien très important.

Pacey : Non attends, minute zorro ! C'est à ce genre de mission que tu pensais quand tu m'as dis que j'apprendrai plus avec toi qu'en regardant mes séries policières débiles? (Doug soupire)...Oh, arrêtes de bouder ! Me dis pas que t'en veux toujours à ton petit frère qui t'as servit une superbe tirade sur ta vie gachée. J'étais sincère, vraiment Doug, j'te jure.

Doug : Comme je ne le répèterai pas deux fois, je te demande d'écouter attentiviment ce qui va suivre. Si rien qu'une fois dans ta vie tu apprécies ce que tu fais autant que j'apprécie mon boulot de flic dans cette ville, j'aurai du mal à te croire. Si rien qu'une fois dans ta vie tu assures dans n'importe quel domaine autant que j'assure dans mon boulot de flic, j'aurai aussi du mal à le croire. Et si à l'avenir tu t'avises de me juger comme tu viens de le faire, je ne me contenterai pas d'un discours, je te raterai pas !

 

Bureau du proviseur (avec Pacey)

 

Le proviseur : Si je vous ai bien suivis, vous cherchiez justement le chien que nous vous soupçonnons d'avoir enlevé !

Pacey : Mitch, vous etes quelqu'un de sain et de raisonnable, pas vrai ? Et de toute évidence, je ne suis pas l'auteur de cette mauvaise blague. Alors pourquoi me gardez-vous ici ?

Le proviseur : Nous vous gardons ici parce que nous avons eu connaissance d'un nouvel élément qui nous oblige à prendre en compte et à analyser tout vos faits et gestes d'hier Mr Witter.

Mitch lance un petit regard à Pacey

Pacey : Ah...j'y suis ! Vous avez parlé du fameux pact avec Dawson !

Le proviseur : Ah, apparemment vous vous en souvenez vous aussi !

Pacey : Je m'en souviens oui, et c'est normal puisque c'est moi-même qui en avais eu l'idée. Mais vous est-il venu à l'esprit que mon ex meilleur ami, qui s'apparente plus aujourd'hui à une vague relation, ai pu y faire allusion seulement dans le but de vous embrouiller. Il a eu recourt à cette tactique pour vous faire oublier les soupçons qui pèsent sur lui.

Le proviseur : Mr Witter, la justice est aveugle. Si Dawson est responsable, nous le coincerons...tout comme nous vous coincerons !

 

Toujours dans le bureau. Dawson à pris la place de Pacey.

 

Dawson : Comment est-ce possible qu'on en soit encore là ?

Le proviseur : Je vais vous le dire. Notre lycée, établissement où vous avez très facilement accès, a, comme je vous l'ai dis à mainte reprises, était visité après 17h30 puisqu'avant il y avait des agents d'entretien. Aucune trace d'effraction n'ayant été relevée, il ne peut s'agir que d'un habitué des lieux.

Dawson : Papa, j'étais à la maison hier soir, tu m'a vu.

Mitch : Je t'ai vu à 22h. Dis-nous ce que tu as fabriqué pendant les cinq heures qui ont précédées. Fin d'après-midi, début de soirée, où étais-tu, avec qui ? Ensuite, promis juré, on clos l'affaire.

Le proviseur : On clora l'affaire quand j'aurai le coupable !

 

Flash-back sur l'après-midi de la veille. Dawson revient chez Mr Brooks.

 

Mr Brooks : Tiens, tiens, je suis surpris de vous voir.

Dawson : Heu, pourquoi ? Je travaille ici.

Mr Brooks : Vous devez faire erreur.

Dawson : Nous avons un accord vous et moi.

Mr Brooks : Vous l'avez rompu...vous etes viré jeune homme.

Dawson : Et pour quelle raison ?

Mr Brooks : Vous etes partis avec votre poule alors que vous deviez nettoyer le bureau. J'aurai dû me souvenir que vos hormones vous asticotaient.

Dawson : Je ne vois pas ce que ça vous apporte de plus d'insulter mon amie.

Mr Brooks : Je me moque pas mal de vous ou de cette fille. Par contre, j'ai du mal à admettre que l'on profite de la générosité dont je fais preuve.

Dawson : Ecoutez, ce n'est pas parce que vous etes seul, que votre vie n'est qu'un enchainement de rêves abandonnés, que cela vous autorise à déverser sur moi toute votre amertume.

Mr Brooks : Si vous croyez me comprendre, vous vous trompez. Vous ignorez tout de ma vie Mr Leery, vous ignorez qui j'ai été. Sortez d'ici, dehors !

Dawson : Je m'en vais.

 

Bureau du proviseur (avec Jack)

 

Le proviseur : C'est bon, vous etes libre !

Jack : Ah ouais ?

Le proviseur : il suffit de nous dire ce que vous avez fait entre 17h30 hier et 8h ce matin.

Mitch : Allez Jack, où étais-tu hier soir après 17h30 ?

Jack : Je vous l'ai déjà dis. Dès 13h30 j'étais au parc. On avais un match pour le championnat, vous le savez bien.

 

Flash-back au parc, avant que le match ne commence.

 

Jen : Jack, parents militants à deux heures !

Un groupe de parents viens près de Jack.

Parent : Jack, viens voir. Depuis tout à l'heure, il y a une étrange rumeur qui circule parmis nos enfants...tu aurais l'intention de remplacer Kip, le gardien de but, par une fille ?!

Jack : Ca n'a rien d'une rumeur, c'est la vérité !

Parent : Ah oui ? Je crains qu'on ne puisse pas l'autoriser.

Jack : Pas grave, vous n'avez pas d'autorisation à me donner, c'est moi l'entraineur, c'est moi qui décide.

Parent : Hm, hm...Jack, je représente les parents qui n'ont pas bronchés le jour ou certaines informations ont circulées sur ta vie personnelle. Ce n'est pas dirigé contre toi, c'est du football. Je vais donc être direct sur ce coup là...si la petite deviens goal, on sait ce qui nous attends, on va à la cata...et si on perds, tu perds ton job !

Jack : Entendu, je tiendrai compte de l'avertissement bien sur. Bon, je n'ennuie pas avec vous mais là c'est l'heure de l'échauffement.

Parent : Ca roule.

Jack : Merci.

Jen arrive.

Jen : Hou, on dirai presque la bande de Butch Cassidy.

Jack : Tu vas pas le croire...

Jen : Quoi ?

Jack : Ils menacent de me virer si je prends Molly comme gardien.

Jen : Tu plaisantes ? Qu'estce que tu vas faire ?

 

Bureau du proviseur (avec Pacey)

 

Mitch : Je te sui pas...ton frère t'as collé à l'arrière parce que vous n'avais pas trouvé le chien...je comprends rien !

Pacey : J'ai rien compris moi non plus sur le coup. Ca avait franchement l'air chaud cette affaire, même pour Doug. Quand je l'ai vu entrer dans l'épicerie, j'ai carrément envisagé d'intervenir.

 

Flash-back. Pacey est à l'arrière de la voiture de police. Doug arrive avec un homme (Mike).

 

Mike : On y est ?

Doug : Oui, montes.

Mike monte devant sur le siège passager. Doug dépose un sac de courses à coté de Pacey, puis il s'installe au volant.

Doug : Et voilà. Heu, mike, le type derrière à juste commis le crime d'être mon petit frère !

Mike : Salut, ça va Witter ?

Pacey : Ouais, on fait aller.

Ils partent en voiture. Doug s'arrête devant une maison, descend de voiture et prends le sac de courses. Mike descend aussi et déplie une canne blanche...on comprends alors qu'il est aveugle.

Doug dépose les courses près de la porte de la maison et serre la main de Mike. Pacey les observe depuis la voiture.

Doug (à Mike) : Faut que j'y aille. A un de ces jours.

Pacey descend de la voiture et sourit.

Doug : Pourquoi tu me regardes comme ça ?

Pacey : Hm...pour rien.

 

Bureau du proviseur (avec Dawson)

 

Dawson : Une heure plus tard, alors que tout me poussais à le fuir, je revenais chez Brooks la terreur.

 

Flash-back. Dawson arrive dans le salon où se trouve Mr Brooks.

 

Dawson : J'ai trouvé un de vos annuaires de lycée en rangeant le bureau. Sous votre photo, il est écrit que vous aviez pour ambition de devenir cinéaste à Hollywood. Heu...c'est une étonnante coïncidence quand on sait que je caresse exactement le même rêve depuis que je suis tout petit.

Mr Brooks : Tant mieux pour vous.

Dawson : J'ai eu un véritable choc...parce que je ne tiens pas à finir comme vous. Je ne souhaite absolument pas devenir quelqu'un qui repousse tout et tout le monde. Je ne veux pas être seul et vous, vous ne le voulez pas non plus au fond. Vous ne vous débarrasserez pas de moi Mr Brooks. Votre sale caractère en décourage peut-être certains, mais il n'a aucun effet sur moi. Je suis revenu et je terminerai le travail pour lequel je suis là.

 

Bureau du proviseur (avec Jack)

 

Jack : Le temps de réaliser ce qui s'était passé, c'était fini, on avait carrément gagné le match !

 

Flash-back au terrain de foot. Les enfants sont contents d'avoir gagné.

 

Jack : Ouais, très bon match ! Vous avez assuré. Félicitations, vous m'avez tous épatés !

Parent : Jack, heu...tu connais un peu le foot ?

Jack : Naturellement. Mon équipe a gagnée son premier match de championnat, je dois connaître quelques petites choses !

Parent : Tu ne sais peut-être pas que quand on fait match nul en championnat, ce qui nous attends au prochain match, tout les buts encaissés lors des précédentes rencontres peuvent compter pour le goal avérage final.

Jack : Développez...

Parent : Si mercredi, contre les Falcons, on fait match nul, les trois buts que ton gardien a laissé passer risquent de nous coûter cher.

Jack : Dans ce cas il faut que je gagne le match qui se jouera mercredi.

Parent : Non, non, non...je t'arrête tout de suite. Ca m'étonnerai que tu battes les Falcons vu que tu n'es plus l'entraineur de l'équipe ! Et oui...terminé McPhee !

Les parents s'en vont. Molly, qui a tout entendu, part en pleurant. Jen vient rejoindre Jack.

Jen : Ca y est ?

Jack : Ouais, ça n'a pas trainé.

 

Bureau du proviseur (avec Pacey)

 

Pacey : On a reçu l'appel juste après 21h. On est allés au Yacht Club tout les deux...

 

Flash-back au Yacht Club la veille au soir. Doug et Pacey arrivent devant la grille qui ferme l'accès à la zone d'hivernage des bâteaux.

 

Pacey : Tu veux peut-être rentrer ? Je connais le code, le True Love a passé plusieurs nuits dans ce motel, alors si tu veux j'ai cas...(Pacey fait le code et la grille s'ouvre) Après vous !

Doug : Merci.

Ils entrent dans la zone d'hivernage et voient Drue près d'un bâteau.

Doug : Mr Valentine, peut-on savoir ce qui vous amène à roder dans le noir à cette heure avancée ?

Drue : Coup de fil anonyme...vol de bâteau...

Doug : Et pourquoi vous aurez-t-on appelé vous ?

Drue : La personne qui a reçu le coup de fil anonyme est ma mère. Cet endroit relève de sa juridiction. C'est donc elle qui m'a envoyé voir ce qu'il en était. Et j'ai appelé la police, ce qui explique que vous soyez ici officier Witter !

Doug : Vous semblez très informé, mais seulement, ce que vous ignorez, c'est que nous avons nous aussi reçu un coup de fil anonyme, environ vingt minutes avant que vous n'appeliez. Je pose donc la question : qui me dit que vous n'avez pas volé ce bâteau ?

Drue : Il serait où le bâteau ? Sous ma veste ? Bein voyons, non mais vous pouvez me fouiller si vous voulez. Je parie que ça vous éclaterai...héhé...une petite danse entre hommes, ça vous tente ? (Doug le regarde d'un air dépité) Heu, d'accord, dans ce cas, je vous laisse. C'est réglé en dirait.

Pacey : Bon bein je vais rentrer moi aussi en fin de compte.

Doug : Ah, je suis désolé Pacey, mais je ne peux pas te ramener tout de suite, je suis en mission pour l'instant.

Pacey : Oh, ça fait rien je vais me faire déposer. Drue, attends !

Doug (surpris) : T'es devenu amnésique ou quoi ? Tu détestes Drue !

Pacey : Aucun doute là dessus, mais il a une voiture ! Et je veux m'ouvrir aux autres, comme toi. Sans oublier la dimension carmique.

Doug : C'est ça, rentres bien!

 

Bureau du proviseur (toujours avec Pacey)

 

Pacey : Rien de plus, je suis rentré avec Drue.

Le proviseur : Et où etes-vous allés ?

Pacey : J'avais faim, j'avais envie d'un hamburger. Il a dit qu'il devait travailler. Il m'a déposé chez moi. Vingt cinq minutes plus tard je dormais comme un bébé.

Le proviseur : Très bien Pacey, vous pouvez y aller. Merci de votre aide. Désolé de vous avoir retenu.

Pacey : Vous vous moquez de moi, c'est pas sérieux ?

Mitch : Sort de là Pacey, avant qu'il se ravise !

Pacey se lève, l'air songeur...

Le proviseur : Vous pensez à quelque chose Mr Witter ?

Pacey : Bein, oui. En fait, j'étais en train de me dire que Dawson non plus n'avait rien à voir là dedans.

Mitch : Pourquoi ?

Pacey : C'est un garçon trop responsable pour faire ce genre de blague. D'autant plus que je suis plus là pour l'inciter. Ca lui ressemble pas ça !

 

Toujours dans le bureau, mais avec Dawson.

 

Dawson : Pacey est peut-être arogant mais c'est loin d'être un imbécile. Il ne risquerait pas de mettre en péril son avenir universitaire juste pour un canular, somme toute assez médiocre.

Le proviseur : Très bien. Merci.

Dawson sort du bureau.

 

Mitch : Alors Dave, satisfait ?

Le proviseur : Oui Mitchel, je suis même très satisfait puisque je sais qui a fait le coup !

Mitch : Sans rire ?

Le proviseur : J'ai mon coupable ! Oh, on voit tout de suite que vous ne regardez pas Columbo le jeudi soir.

 

Plus tard, toujours dans le bureau. Le proviseur et Mitch ont convoqués Drue et sa mère.

 

Mme Valentine : Aucun des éléments portés à votre connaissance ne vous permet d'acccuser mon fils d'avoir participé à ce canular. A votre place messieurs, j'aurais honte !

Le proviseur : Bien Mme Valentine, si vous avez fini, je vais vous faire part des nombreux détails qui nous prouvent que votre fils est bien le responsable de cette blague.

Mme Valentine : Allez-y ! J'ai hâte de vous entendre.

Le proviseur : A 10h30 hier, votre fils était à la quincaillerie Harry pour acheter un pot de peinture blanche, identique à celle utilisée pour barbouiller les caractères «Classe 2001» sur la voile de mon bâteau.

A 13h30, il était devant le domicile des Leery pour rendre les clés de Mitchel. Clés dont il avait pu facilement faire un double quelques heures plus tôt à la quincaillerie. Il pouvait ainsi entrer dans l'école à n'importe quelle heure.

A 21h30, il fait une dernière apparition, cette fois dans la zone d'hivernage, derrière le Yacht Club. Il avait soit disant reçu quelques minutes plus tôt un appel anonyme.

Votre fils était fort opportunément présent à tous les moments clés. Il avait les moyens et le matériel pour agir. Et il avait le temps de réussir son coup. Il fallait oser !

S'adressant à Mitch : Je n'ai rien oublié, dans mon exposé ? Je fais des vers en plus ! (il rit)

Mitch : Non, non, non. Enquête rondement menée...et bouclée !

Mme Valentine (à Drue) : Tu n'es qu'un menteur et un hypocrite ! J'aurais dû me souvenir de l'incident avec le furet l'année dernière.

Le proviseur : Mme Valentine, s'il est une chose que j'ai pu constater dans ma carrière d'éducateur c'est celle-ci : les enfants sont des créatures sournoises.

Mme Valentine : Un renvoi d'une semaine vous semble-t-il équitable comme punition ?

Le proviseur : Non ! Renvoi de deux semaines avec mise à l'épreuve jusqu'à la fin de l'année scolaire.

S'adressant à Drue : Votre dossier est chargé jeune homme...il en dit long sur vos divers exploits. Bien, l'affaire est réglée !

Mme Valentine : Drue, ton sac !

 

Couloir du lycée. Drue vide son casier. Joey passe par là...

 

Drue : Hey, Joey Potter, viens voir.

Joey : Qu'est ce que tu veux ?

Drue : Transmets leur un message de ma part...dis à tes potes que j'admire leur maîtrise et leur intelligence. Non, attends, dis leur seulement : touché !

Mme Valentine : Ca suffit !

Joey : Mais quels potes ? Qu'est ce qui s'est passé ?

Drue : Le carma...et oui, on y échappe pas. (Il s'en va)

 

Dans la rue. Pacey, des donuts à la main, attends Doug qui sort d'un bâtiment.

 

Pacey : Je suis passé te remercier. Oui, je te remercie de m'avoir laissé faire cette tournée avec toi hier. J'y vois plus clair.

Doug : Et c'est repartit. Tu ne connais pas autre chose que le cynisme ?

Pacey : Je reconnais que j'ai eu tort. Le travail que tu fais est important. Aussi important, sinon plus, que tout ce que je serai amené à faire, moi, dans quelques années.

Doug : C'est intéressant ce que tu dis. Surtout qu'hier tu trouvais que c'était n'importe quoi.

Pacey : Mais là je trouve que c'est important. J'ai vu que ce n'était pas rien pour Mike. Ce n'est pas rien non plus pour le jeune chauffard dans sa caisse pourrie que tu arrêtes pour excés de vitesse et qui prend conscience qu'il aurait pu tuer ses amis. Et puis, il n'y a certainement pas que ça. Il doit y avoir des trucs plus subtils aussi, des trucs moins évidents que je n'ai aucune chance de voir avec la peau de saucisse que j'ai sur les yeux.

Doug : Ouais...si ce n'était pas moi, ça serai un autre qui le ferai.

Pacey : Et oui, mais c'est toi qui le fait ! Et moi il faut que j'arrête de tou rejeter en bloc. Pour être parfaitement honnête, ça me ferai plaisir si un de ces quatre je pouvais repasser une journée avec toi.

Doug : Je crois que ça ne serai pas une bonne idée.

Pacey : Dois-je en conclure que tu ne me vois pas devenir policier ?

Doug : Non, non. J'le sent pas vraiment. Pacey, tu es quelqu'un d'original et d'audacieux. Et tu n'as pas ton pareil pour bousculer les conventions. Disons que je te vois plus contourner la loi que de la faire appliquer. Et...tu sais quoi ? C'est ce que j'admire en toi...vraiment.

Pacey (souriant) : Quoi ? Mon grand frère Douglas viendrait-il de reconnaître qu'il m'admire ? Il ne l'avait encore jamais fait !

Doug : Oh non, non. Il fallait bien que je trouve un moyen pour te faire passer l'envie de t'incruster une nouvelle fois dans ma voiture de patrouille.

Ils rient ensemble.

 

Dans un bureau. Dawson est devant un ordinateur. Gretchen entre dans la pièce.

 

Gretchen : Dawson, qu'est ce que tu fais ?

Dawson : Le cas Brooks m'interpelle. Je cherche des pistes. Même si je me targue d'être une encyclopédie du cinéma à moi tout seul, j'ai pensé qu'il était possible...

Gretchen : Possible que quoi ?

Dawson : Possible que j'ai quelques lacunes.

Dawson tape «Arthur Brooks» sur le moteur de recherche. Il n'y a aucun résultat.

Gretchen : Ouais, mais peut-être qu'il avait un autre nom. Si ça se trouve c'était Arth ou Arthy, je sais pas.

Dawson (riant) : Quel individu ayant un peu de dignité choisirai Arthy Brooks comme nom d'artiste ?

Gretchen : Question de goût ! N'empêche qu'à Hollywood, c'est quand même fréquent les diminutifs et les surnoms. Y'en a plein, du style : Chip, King, Doc...

Dawson (se moquant d'elle) : Oui, on connait tous le grand réalisateur Doc Tarentino !

Gretchen : Alors là, t'es carrément méchant ! (elle part)

Dawson (toujours en riant) : Ca y est, elle s'en va, elle est fâchée !

Il tape alors «A.I. Brooks» sur le moteur de recherche et une longue liste de films apparaît. Il lit alors à haute voix : Assistant du légendaire Christophe Muller, premier film à 23 ans.

 

Maison des McPhee. On frappe à la porte, Jack ouvre.

 

Jack : Caroline...Molly...heu, qu'est ce qu'il y a ?

Caroline : Heu, Molly a beaucoup incisté pour venir te voir.

Jack : Qu'est ce qui ce passe ?

Molly (qui pleure) : C'est ma faute si t'as été renvoyé !

Jack : Quoi ? Non !

Jack acompagne Molly pour s'assoir sur un banc devant la maison.

Jack : Qu'est ce qui te fais croire que c'est à cause de toi qu'ils m'ont renvoyé ?

Molly : J'étais là. J'ai entendu le père de Billy te crier dessus à la fin du match. Et aujourd'hui, Billy à l'école, il a dit que si j'avais encaissé moins de buts, ils t'auraient gardé. Je suis désolée Jack !

Jack : C'est rien. Ecoutes bien Molly, ils m'ont renvoyé parce qu'ils sont en désaccord avec ce que je suis, en désaccord avec l'entraineur. Toi, tu n'y es pour rien. Ils savent que j'ai fais le bon choix mais ils refusent de l'admettre. Toi aussi tu le sais.

Molly : Caroline a dit que c'était pas ma faute mais je l'ai pas cru parce que, parce que je vois pas ce qu'ils ont à te reprocher tous les autres.

Jack : Je gène beaucoup de gens comme le père de Billy tu sais. Mais on ne peux pas les détester sous prétexte qu'ils ne pensent pas comme nous. Ce qu'il faut faire, c'est essayer de les oublier et puis aller de l'avant en se comportant bien, ou le mieux possible.

 

Maison des Leery. Mitch ouvre la porte à Joey.

 

Joey : Dawson est rentré ?

Mitch : J'suis pas sur...tu n'as qu'à monter dans sa chambre, tu verras.

Joey : Merci. (Elle entre et commence à monter l'escalier)

Mitch : Heu, Joey...s'il est dans son repère, dis lui que je sais et que je le félicite !

 

Chambre de Dawson. Dawson met des choses dans un sac poubelle que tiens Pacey. Joey entre.

 

Joey : Bon, bein c'est l'heure des explications !

Jack entre par la fenêtre.

Jack : Grimper au premier sans échelle, bonjour la galère ! (Il s'aperçoit alors que Joey est là) Joey ! Heu...mais qu'est ce qu'elle fait là ? On était pas cencé faire appel à quelqu'un d'autre 

Joey : Je le savais...tout les trois dans le coup hein ? C'est vous qui avait mis ce bâteau dans la piscine hein ? C'est bien ça ?

Pacey : Hé, du calme, du calme. Ce sont des conclusions aussi imbéciles qu'infondées.

Jack : C'est pas nous. Nous on y est vraiment pour rien.

Dawson : Absolument, nous avons de solides alibis.

Pacey : Par ailleurs, tout le monde sait que c'est Drue Valentine.

Dawson : D'un autre coté, si nous avions voulu monter ce superbe canular tout les trois, heu...

Jack aurait pu passer chez les Pesquin après son rendez-vous avec Drue à la quincaillerie. Il aurait eu le temps de déposer la peinture qu'il avait par inadvertance rapporté chez lui, et le chien avec de l'eau et des croquettes bien sur, au point de rendez-vous.

J'aurais très bien pu me rendre au Yacht Club après 13h30 quand Drue m'a rapporté les clés, et avant 15h30, heure à laquelle je devais retourner chez Brooks. Pacey m'aurait donné le code. J'aurai pris la voiture de mon père pour remorquer le bâteau jusqu'à notre point de rendez-vous. Là j'aurai laissé la voiture et le bâteau en compagnie du chien et du pot de peinture.

Plus tard, Pacey aurait pu demander à Drue de le déposer près du point de rendez-vous. Et une fois arrivé sur les lieux, il aurait rassemblé tous les éléments du décor et il les aurait ensuite acheminé jusqu'à la piscine, pour achever la mise en scène.

23h30, tout aurait été bouclé et tout le monde n'y aurait vu que du feu. Ca n'est bien sur qu'une hypothèse !

Pacey : Bien sur, il n'y a qu'une vérité : Drue Valentine a été et sera toujours le petit arrogant qui a mis au point ce canular.

Jack : Ca me fait vraiment plaisir de constater qu'il a enfin récolté ce qu'il a semé depuis tellement longtemps.

Joey : Le carma ?

Dawson : Oui, oui c'est ça.

 

Dehors, près de la maison des Leery. Il fait nuit. Pacey creuse un trou dans la terre. Dawson arrive avec le sac poubelle et le jette dedans.

 

Pacey : Ouf...(il sourit)

Dawson : Pourquoi tu souris ?

Pacey : Je me dis qu'on a bien mené notre affaire. (ils rebouchent le trou) Et je me dis aussi que tout se passe bien ce soir...ça fesait longtemps que ça n'étais pas arrivé...j'en oublierai presque que nous ne sommes plus amis...

Dawson : Ce n'est pas aussi simple.

Pacey : Non, bien sur. Cela dit...

Dawson : Je sais.

Pacey : Je vais te faire un aveu...le jour où tu m'a dit que tu ne pourrai plus jamais me faire confiance, ça à sans doute été un des cinq moments les plus pénibles de ma vie !

Dawson : Quand je vous ai vu de ma véranda, toi et Joey, ça a été pire que tout. J'ai pris ça en pleine figure.

Pacey : Je sais pas ce que t'en penses, mais, je me me dis qu'un jour ou l'autre, j'arriverai peut-être à te prouver que tu peux me refaire confiance.

Dawson : Je voudrais bien en être convaincu.

Pacey : Je vais tenter le coup. J'ai pas envie de te perdre.

Dawson : Si ça s'arrange pas, on pourra toujours s'entretuer !

 

Fin

[Capeside High Hall - everyone moves about the halls in slow mo. The hall seems dark and sparse. Suddenly someone runs into the hall at the end.]

Student: Everybody! Swimming pool! You've gotta see what they did to the swimming pool! (Everyone rushes towards the kid and they run into the room where the pool is. Everyone gathers on the edge laughing and pointing to what we don't see.)

Joey: (to Jack who walks in with her) You don't see this everyday. (we finally see a sail boat in the middle of the pool. A dog stands on board. On the sail it says "Class of 2001")

Mitch: (with an amused look) What the hell is this?

Principal: That's my boat. And my dog. (kids jump in to pull the boat towards the edge.)

Jack: Who could have possibly? (Dawson walks up behind laughing)

Dawson: I should have thought of this.

Joey: Dawson, while we do recognize you're a talented as a witty practical joker, I think this is even out of your league.

Principal: (the boat reaches the edge and the dog jumps off) Chester, come here. (Chester goes to Jack) Chester? (Chester stands in front of Jack looking up at him) Do you know that dog, Mr. McPhee?

Jack: No. (the dog still stands in front of him. Dawson and Joey look at him curiously. Opening credits.)

[Capeside High - hall way. An announcement comes over the intercom.]

Intercom: (as each name is announced, each student walks out of a classroom) Will the following students please report to Principal Preskins office immediately. Jack McPhee, Zack Festrin, Dawson Leery, Dave Bosin, and Pacey Witter.

[Principal's Office - The following scene flashes back and forth among Dawson, Pacey and Jack sitting alone before Principal Peskin and Mitch.]

Principal: (to Pacey) Process of elimination has made you one of the lucky three I still consider to be a suspect in this crime. Now there's an easy way to do this, Mr. Witter, and there is a hard way.

Pacey: Well, seeing as though I have absolutely no idea what crime you're referring to, I'll probably take the easy way.

Dawson: Are you guys accusing me of something?

Mitch: You know that you're the last person that I would suspect to being responsible for a stunt like this. But you gotta also understand why we would have no choice but to bring you in.

Jack: Yeah, the dog fingered me.

Mitch: We're on your side, Pacey. We gotta get to the bottom of this mystery. And circumstances require that we at least consider you as a possible suspect.

Dawson: What circumstances would those be?

Mitch: Well, given that you're my son, it follows that you would have access to my master keys to the school. There by placing you on a rather short list.

Principal: Mr. Witter, everyone in Capeside is aware of the rather sad fate of the late vessel True Love. Which I believe gave you access to the marine storage facility in the Yacht Club where my boat resided at the time of its boat napping, if you will. Chester was taken some time between 10 o'clock in the morning when Mrs. Peskin let him out after breakfast, and noon when she realized he was gone. So all you have to do is tell us where you were and who you were with yesterday morning.

[Gram's house - Jack stands outside the screened porch knocking. He holds a small bouquet of flowers. He knocks over and over, pressing his nose against the screen.]

Jack: Jen! Jen, come on. Jeeennnn!! Open the door.

Jen: (walking out of the house in what is probably her pajamas) Uh. Uh. I'm still asleep and this is a dream in which you're heterosexual.

Jack: Yeah. These are for Grams. Can you open the door, please? I got something way better for you. (she unlocks the latch on the screen and Jack walks in)

Jen: Really?

Jack: Yes.

Jen: What could possibly be better than a dapper young lad bearing a floral arrangement?

Jack: I talked to the guidance office. You know that community service, manual labor thing you're supposed to be doing? (Jen yawns a yes) I asked them if it was possible if you could fulfill your commitment by assisting me with my soccer team.

Jen: And what'd they say?

Jack: They said, providing that kind of guidance for a kid is exactly the kind of rehabilitating activity that your kinds needs in order to (laughs) amend her evil ways. (continues laughing)

Jen: (not amused) Jack, I think I'm more qualified to pick up trash on the highway than mold impressionable young minds.

Jack: Oh, come on! Look, I need you here. Ever since Andie left, I've been barely getting by. I mean, the soccer parents have been completely unhelpful. And if that weren't enough, my star goalie broke his leg yesterday jumping off the roof off his house into a swimming pool.

Jen: Okay. All right. You've sufficiently plucked my heartstrings. I'll do it.

You're a goddess. (hands her flowers) Give these to Grams when she gets back from church.

Jen: Okay.

Jack: Hey, I'll be back at 12:45 sharp to pick you up.

Jen: Oh, where are you going? I can make eggs?

Jack: I gotta… I gotta meet Drue at the hardware store.

Jen: Why are you meeting Drue at the hardware store?

Jack: Long story. It's a karma thing. I gotta run.

[Principal's Office - Pacey sits with the principal and Mitch.]

Principal: You say you didn't pull this stunt. Fine. Convince me. Tell me everything. Every single thing you did yesterday.

Pacey: Yesterday. Now let's see… where was I?

[Capeside - Joey leans against the front of her truck while Pacey get some smoochies on.]

Pacey: Where was I? Oh yes, right here. (they smooch)

Joey: Hey Pace?

Pacey: Mmm-hmm?

Joey: You… are a push over. You gave in.

Pacey: No. I'm not a push over. I just felt the need to explore my options.

Joey: Pacey, for five years your brother's been nagging you about spending a day with him observing police policy and you've always told him to just stick it. Then you take some meaningless career aptitude test and suddenly you're watching the lost episodes of Cop Rock and taking him up on his dubious offer.

Pacey: Well, don't you think I'd look sexy in a uniform?

Joey: Besides the point…

Pacey: (he kisses her neck and his words are muffled) Oh, I don't think so at all. (he sees Doug walk out of a store. Doug moves to lean against his squad car and he makes a funny face at Pacey and Joey's smoochie scene. Joey turns to see where Pacey is looking. She waves to Doug.) Well, kiss me goodbye before I hit the rough and tumble asphalt jungle. (she does)

Joey: I'll pray for you, sweetheart. (Pacey rushes over to Doug's squad car) Hi Doug!

Doug: Hey.

Joey: Take care of this punk for me, will ya? See if you can't maybe straighten him out a little bit.

Pacey: Straight isn't really a big part of Doug's vocabulary.

Doug: Yeah, that's funny. Hurry up, we gotta get going. (they climb inside the car)

[Principal's Office - Dawson sits with the principal and Mitch.]

Dawson: Why are you staring at me like that?

Mitch: When I got up yesterday morning you weren't at the house.

Dawson: Which proves that I kidnapped Chester! Aren't you guys working this whole NYPD Blue angle a little hard? (they don't answer) All right, in the morning, Mom gave me a ride…

[Gail's Car - She is dropping Dawson off at Mr. Brooks' house.]

Gail: Listen, get home as quickly as possible. I need you to find the keys to your dad's car, which I know, you lost.

Dawson: Yeah, I had them. I had them last night after I went to the movies, and before I went out, I took them… with me. I think.

Gail: Whatever. Just find them before he knows they're gone. (Dawson climbs out).

Dawson: Bye.

Gail: Have fun. (she drives away. Mr. Brooks walks out.)

Dawson: You summoned me?

Brooks: I have a study where I keep my archives, all my papers. Needs to be cleaned out, sorted through.

Dawson: Okay, but you're gonna have to pay me.

Brooks: Excuse me?

Dawson: I fulfilled my debt to you. I painted your house, I painted your fence. Your boat is fixed, we're even. It's over. So I'll do this, but I'm going to need some compensation.

Brooks: No.

Dawson: (walking away) All right.

Brooks: I'll pay you what you're worth. (Dawson turns to him) Very little.

[Principal's Office - Jack sits with the principal and Mitch.]

Jack: I was doing a project for chem(istry) with Drue Valentine. You know him. We had to go to the hardware store to pick up some supplies.

[Hardware store - Drue and Jack walk in and begin down an aisle with a hand basket.]

Drue: I can't tell you how touched I am by the way you reached out to me lately, Jack. So moving. To be honest, I was sure you held me at least somewhat responsible for that whole mess with your sister.

Jack: Uh… whatever. Hey, you wanna go grab that paint?

Drue: What paint?

Jack: The paint. You know, for the project that we're doing. Come back to me, Drue. Look, all you gotta do is go get the paint and take this (hands him basket) up to the register for me. (starts to walk away)

Drue: Why can't you do it?

Jack: Oh, one of the soccer goals at the field's falling apart. I gotta get some net and if I don't fix it, nobody else will.

Drue: Must be weird.

Jack: What?

Drue: Being selfless. (heads to register)

[Principal's Office - Pacey sits with the principal and Mitch.]

Principal: Where did you go with Deputy Witter?

Pacey: You mean my brother? Where do you think?

[Diner - Pacey and Doug sit at a booth. Doug is eating a donut. HAHA!]

Pacey: I'm shaking my head in disbelief.

Doug: Don't judge a book by it's prologue, wise ass. There's plenty more coming up fast. More than any episode of Cops can teach you, believe you me.

Pacey: (eating a donut) Really? Well, let me brace myself for that.

[Principal's Office - Dawson sits with the principal and Mitch.]

Dawson: And that's it. I spent the rest of the morning alone in the study.

[Brooks' House - Study. Dawson goes through dusty boxes and files. He finds an old year book and leafs through. He comes across a book marked page. It's a picture of Mr. Brooks. Dawson reads the caption.]

Dawson: Arthur Issac Brooks. Newspaper, track and field, aspiration to become a great Hollywood filmmaker. Oh my God.

[Principal's Office - Dawson sits with the principal and Mitch.]

Mitch: Dawson, I think it's time we discuss your infamous ninth grade senior pact.

Dawson: Dad, that was four years ago.

Principal: Wait. What pact?

Dawson: When I was in ninth grade, the seniors pulled a particularly lame prank. I think they graffitied the lockers and trashed the parking lot or something. It was embarrassing. And Pacey and I made a pact that when our time came, we would do it right. The prank to end all pranks. We talked about it for years.

Principal: So it was you.

Dawson: No, it wasn't me. In case you haven't noticed, Pacey and I aren't exactly Butch and Sundance these days. I didn't even remember the pact until you…

Mitch: Well, what is it?

Dawson: I can tell you I didn't do it. I can't speak for Pacey.

[Principal's Office - Jack sits with the principal and Mitch.]

Mitch: So, you picked up Jen at 12:45.

Jack: Mmm-hmm. I think so. Did I say that?

Mitch: What time did you get to the park?

Jack: Umm… I don't know, it was like 1:35ish.

[Soccer field - Jack and Jen are trying to put up the new net on the goal.]

Jack: Get your foot off the net. There's these little doohickeys…

Jen: I got it, I got it, I got it.

Jack: All right. It's a piece of cake.

Jen: It's all right.

Jack: All right, I gotta take care of something. Molly, double time, over here. (Molly runs over)

Jen: (trying to get her foot unstuck from the net, she totally falls on her face.) Oh! Ow! (Jack turns around and gives Jen a weird look. He laughs to himself. I laugh my ass off. Molly reaches him.)

Molly: What did I do?

Jack: Nothing. Nothing. Relax. Deflate.

Molly: What do you want?

Jack: Well, I got some good news. After careful review of all the players on the team I have decided to offer you the position of goalie left vacant by Kip's injury.

Molly: Offering? Like take it or leave it?

Jack: Yeah. Well… It's uh, I mean, it's uh, you know…

Molly: In that case, thank you, but no thank you.

Jack: Whoa whoa whoa. No thank you?

Molly: I really rather not.

Jack: Yeah, but goalie is…

Molly: I'm left half back. I like left half back. I'd like to stick with left half back, okay?

Jack: Okay. (she runs off. Jen wanders over)

Jen: I like that kid. She's funny. You know she reminds me of me at that age.

Jack: She knows if I put her in goal, the boys are going to torture her out of spite.

Jen: Well, that's because kids like Molly and myself tend towards the easier alternative. The one with the least opportunity for embarrassment, rather than glory. Unless of course…

Jack: Unless of course what?

Jen: You get us really pissed off.

[Principal's Office - Pacey sits with the principal and Mitch.]

Principal: Now let's cut to the chase, shall we? My boat was quietly removed from the storage warehouse behind the Yacht Club, some time between 12:30pm and 5:15. Records indicate that you were the only senior who had access to that particular warehouse.

Pacey: And just what records might those be?

Principal: I'll be asking the questions, Mr. Witter.

Pacey: Okay. All right. I'll talk. But I gotta warn you. It's going to be deathly boring.

[Capeside - Doug's Squad car. Doug and Pacey sit on the side of the road with a radar gun. A lone truck drives by and honks at them, like a friendly passing honk.]

Pacey: Doug?

Doug: Yeah?

Pacey: You ever find yourself sitting out here on the edge of the highway in your squad car. You got your radar gun in hand. Been out here for four hours in which only 3 cars have passed all going under the speed limit, and wonder just what the hell happened to your life?

Doug: Pardon me?

Pacey: Seriously man, look at you. For all your Elliotness dreams and Harry Calihan aspirations, you're nothing. I mean, nobody. At best you're the Barney Fife of this little Podunk town. What's that?

Doug: Does this diatribe have a point, Pacey?

Pacey: (noticing Doug is upset by his words) Uh, no. No, not really. I'm just… I'm disconcerted by it all.

[Principal's Office - Dawson sits with the principal and Mitch.]

Principal: At twelve you were still at the Arthur Brooks estate.

Dawson: Yes, I was. By 12:30 I was more than ready to get out of there.

[Brooks House - Gretchen pulls up and honks. Dawson walks out and approaches the car. Before Dawson can address Gretchen, Mr. Brooks pops out of some place.]

Brooks: Where do you think you're going?

Dawson: Oh, home. I'm done for the day.

Brooks: The hell you are. You think you can take my money and wander off to go spend with your girlfriend, you're sadly mistaken.

Dawson: She's not my girlfriend.

Brooks: If you're not back here within three hours, you can forget about being paid. (Dawson climbs in the car)

Gretchen: Your mom was stuck at the restaurant, she asked me to get you.

Dawson: Oh, so I'm a favor.

Gretchen: I didn't see that. (he laughs) So what was that about?

Dawson: Oh, it's just him being a complete and total jerk he insists on being. (they drive off)

[Principal's Office - Jack sits with the principal and Mitch.]

Jack: Jen's inside into the 10 year old psyche seemed valid. Even though practice was ending and the kids had 2 hours of freedom before the game, I still wasn't ready to give up on Molly playing goalie.

[Soccer Field - Jack wanders over to the group of kids eating snacks/lunch.]

Jack: Molly? Molly, come here. (she walks over to Jack) You get any orange wedges?

Molly: One. But Billy took the other one and smashed it into the ground.

Jack: Yeah, Billy's a jerk.

Molly: Just wait until I'm 17 and hot, he'll regret messing with me.

Jack: Look, Molly, it doesn't matter if you're 17 or 45, these guys aren't going to respect you unless you make them.

Molly: How do I make them respect me?

Jack: Look, Molly… You gotta prove it yourself. Okay? If you do that, if you believe that you're just as good as they are, I guarantee that the rest is just going to take care of itself.

Molly: Did you find a goalie yet?

Jack: Nah…

Molly: Can I still have it?

Jack: Yep.

Molly: Fine, bring it on. (she goes to walk away) You know, you just totally pulled a fast one on me, but I'm going to let it go because you're right. But that doesn't mean that I don't understand exactly what you just did.

Jack: Just bring it. (he laughs)

[Dawson's house - Gretchen pulls up with Dawson. Drue is sitting on his front steps.]

Gretchen: Whenever I see that guy, I can't help but hearing the Darth Vader theme.

Dawson: I'm making an effort.

Gretchen: Not to be cruel, but why? Dawson: It's kinda a karmic decision. Thank you for the ride. (he climbs out of the car)

Gretchen: Just doing your mom a favor.

Dawson: (laughing) Right. (she pulls away. To Drue,) Well, speak of the devil.

Drue: The devil appears.

Dawson: So, uh, Drue, what brings you to my humble abode?

Drue: First this. I wanted to extend my gratitude, for last night.

Dawson: You know, we met at the movie theater, common decency dictates to lend you $5 for popcorn and ask you to sit with me. Burger afterwards was your idea.

Drue: Small to you, but significant to me. I'm just grateful to at least find one ally in this strange and eclectic Hamlet. You may be my first. (they shake hands)

Dawson: Well, I appreciate the thought, but you didn't have to come all the way down here just to tell me that.

Drue: You're right. It's not why I'm here. (pulls keys out of his pocket) Left these in my car, man.

Dawson: Ahh! Thank you! Thank you! You just saved me from a like a solid hour or paternal lecturing.

Drue: It was the least I can do. And as I said, you reached out to the new kid. What goes around comes around.

Dawson: That is so true.

[Capeside - Doug and Pacey walk the street in some neighborhood.]

Pacey: Would I be out of line if I asked what we're going?

Doug: Somebody stole a dog.

Pacey: How do you know it didn't just get lost?

Doug: We don't. The owner found some footprints in the dirt. Might be the gardener, but either way we have to find this dog because it is a very important dog.

Pacey: So wait, hold on, hold on, hold on. Is this what you meant when you told me that I'll learn more from watching you than from any episode of Cops? (Doug turns to Pacey, clearly upset) Oh, come on, don't tell me you're still angry at your little brother for that whole wasting your life shtick? I only sorta meant it.

Doug: (more upset) I want you to listen to me very closely because I am only going to say this one time. If you ever in your life ever care about anything as much as I care about being an officer in this town, I will be shocked. (Pacey's bravado falls and his face turns sad.) If you ever in your life are as good at anything as I am at being an officer in this town, I will be shocked. (Pacey can barely keep eye contact.) If you ever in your life presume to judge me again, so help God, I will beat the ugly right out of you.

[Principal's Office - Pacey sits with the principal and Mitch.]

Principal: So what you're telling me is that you were looking for the very same dog that you're suspect of having taken?

Pacey: Mitch, you are a sane and reasonable man. And it is obvious that I'm not responsible for this whole fiasco. So why are we still here?

Principal: We are still here because a certain fresh detail has come to light which suggests that we must at the least, account for all of your whereabouts yesterday.

Pacey: You discussed my ninth grade pact with Dawson.

Principal: Oh, you remember the agreement, too, I see.

Pacey: Well of course I remember it. It was my idea. But did it ever occur to you that my not so close acquaintance, slash, former best friend has hinted or possibly implicated yours truly only to divert suspicion from himself?

Principal: Mr. Witter, justice is blind. If Dawson is responsible, we'll nail him. Just as we'll nail you.

[Principal's Office - Dawson sits with the principal and Mitch.]

Dawson: How is it possible that we're still doing this?

Principal: I'll tell you how. Capeside High, facility to which you've had infinite access, must have been trespassed upon sometime after 5:30pm when the cleaning crew went home. There was no signs of forced entry, which implies an inside job.

Dawson: Dad, I was home last night. You saw me.

Mitch: Uhh, 10 o'clock. Now, just tell us about the prior 5 hours. Afternoon and evening. Where you were, who you were with, and I promise you we'll be done with this.

Principal: We'll be done with this when I've got my man.

[Brooks House - Dawson walks in.]

Brooks: Well well well. Surprised to see you here.

Dawson: Uh, you shouldn't. I work here.

Brooks: I don't think so.

Dawson: I thought we had an agreement.

Brooks: We did. You broke it, you're fired.

Dawson: On what grounds?

Brooks: Out playing footsie with your floozy when you're suppose to be doing a job. I guess I forgot, you're just a hormonal adolescent.

Dawson: What do you possibly hope to gain by insulting my friend?

Brooks: I don't give a damn about you or your lady. But I do care about my generosity taken advantage of.

Dawson: (getting mad) Look, just because you are alone, and your life is filled with abandoned dreams does not give you the license to inflict your pain on me.

Brooks: How dare you presume to understand me. Who I am, where I've been, what I've done. Now get the hell out of here.

Dawson: Fine.

[Principal's Office - Jack sits with the principal and Mitch.]

Principal: Well, you can go.

Jack: I can?

Principal: Just as soon as you tell us where you were between 5:30 last night and 8 this morning.

Mitch: Why don't you stick to last night after 5:30.

Jack: Once again, as I've already told you, we had a game. It was out first play off game.

[Soccer field - Jack and Jen are on the sidelines before the game starts. A group of men start across the field towards them. Jen helps a kid get his knee pads on while Jack reads through some soccer book or something.]

Jen: Hey, Jackers?

Jack: Hmm?

Jen: Militant pee-wee parents, two o'clock. (Jen wanders off. Jack turns to the oncoming group)

Gus: Jack?

Jack: Gus?

Gus: We're hearing a strange rumor from our kids that you're going to put that little girl in for Kip as goalie.

Jack: Yeah, that's not a rumor, that's a fact.

Gus: Well, afraid we can't allow that.

Jack: That's okay. You don't have to allow it. I'm the coach. It's my call.

Gus: Jack, I represent the parents who kept their mouth shut when certain alarming personal details came to light. But hey, this is not personal. This is soccer. So let me give it to you real straight, Jack. You put the little girl in for goalie, we'll lose the game. We lose the game, you lose your job.

Jack: (the dads crowd around him) 'kay, yeah, I'll take that under advisement, Gus. Fellows don't mind, I'd like to warm up my team.

Gus: Good. (they wander back to the stands)

Jack: Thanks.

Jen: (wanders up) Ooh! Looks like Pat Bucannon's posse.

Jack: You're not going to believe this.

Jen: What? Jack: They said they're going to fire me if I keep Molly in goal.

Jen: Are you kidding me? Jack, what are you going to do?

[Principal's Office - Pacey sits with the principal and Mitch.]

Mitch: Wait a second. You couldn't find the dog so your brother made you get in the back of the car? I'm confused.

Pacey: I was confused, too. It seemed so blatantly hostile, even for Dougie. Frankly, when he went in, I considered making a break for it.

[Dougie's Squad Car - Pacey sits in the back. He opens the door to get out, but sees Dougie and some guy walking up the car. Pacey closes the door. Doug opens the passenger door for the guy, then goes into the back seat and places a bag of groceries.]

Doug: (getting in the car) Okay. Well, Mike, the guy in the back is not a perp, he's my little brother.

Mike: (without even looking at Pacey) How goes it Junior Witter?

Pacey: It's been better. (they drive off and are later pulling up to a house. Mike and Doug get out of the car and as Pacey goes to get out himself, he sees Mike unfold a walking cane - the kind that blind people carry. Doug carries Mike's groceries and they walk up the steps to the house. Pacey sees Doug say goodbye to Mike as they shake hands. When Doug walks back to the car, Pacey has a look of embarrassment at his previous comments.]

Doug: Why are you looking at me like that?

Pacey: Uh… No reason.

[Principal's Office - Dawson sits with the principal and Mitch.]

Dawson: An hour later, against my better judgment, I was back at Mr. Brooks' house.

[Brooks house - Dawson walks into Mr. Brooks parlor.]

Dawson: Today when I was going through your things I found your high school year book. Underneath your picture, the caption said that your life's ambition was to become a Hollywood filmmaker. Pretty striking coincidence given that I've had the exact same dream for as long as I can remember.

Brooks: Good for you.

Dawson: Scared the hell out of me. Cause I don't ever want to be like you. I don't ever want to be the kind of person who pushes everything and everyone away from him. I don't want to be alone. And I know that you don't want to be alone, either. You can't get rid of me, Mr. Brooks. What you say and do to everyone else might work on them, but it's not going to work on me. So I'm back. And I'm going to finish the job I was hired to do. (he goes off to the study to work)

[Principal's Office - Jack sits with the principal and Mitch.]

Jack: Before I could even realize what was happening, it was over. Somehow we won the game.

[Soccer field - Molly catches the ball as someone tries to make a goal. The whistle blows and all the players race onto the field. Jack goes over and picks Molly up. Everyone cheers and laughs. The fathers approach Jack again. Molly and Caroline stand near by.]

Jack: Congratulations fellas, your kids played great.

Gus: (pulling Jack aside, but Molly and Caroline listen) Jack, you know anything about soccer?

Jack: Yeah, my team just won the first playoff game. I'd like to think I know something, sure.

Gus: Well then maybe you know that when a playoff game is tied as our next game, could be a goal scored against us in previous games reflecting our eventual tally.

Jack: Excuse me?

Gus: If we tie the Falcons on Wednesday, the three goals that little girl let slip by will count against us.

Jack: Well then I'll just have win that game against the Falcons on Wednesday.

Gus: Well now, that's where you're mistaken. You see, you can't beat the Falcons on Wednesday because you're no longer the coach of this team. You're done McPhee. (Molly starts to cry and she runs off. The men walk off also.)

Caroline: Molly! (she follows her)

Jen: (walking up) They didn't.

Jack: Yeah. Yeah, they just did. (Jen hugs him)

[Principal's Office - Pacey sits with the principal and Mitch.]

Pacey: It was a little after nine when we got the call. And Doug and I headed out to the boat yard.

[The Boat Yard - Doug and Pacey approached the closed chain link fence.]

Pacey: You want to go in, don't you? You know, I have the code. True Love spent a couple nights in this motel, so I could just, uh… (he presses the code and the gate opens) After you. (they wander in. Drue comes out from behind a boat.)

Doug: Mr. Valentine! What brings you here, sculking through the shadows at this hour of night.

Drue: Anonymous phone call. Boat's missing.

Doug: Now why would someone call you?

Drue: Well, they didn't exactly. They called my mother and this falls under her jurisdiction, so she sent me out here to check it out. I called the police, which is why you are here now Deputy Witter.

Doug: Except what you couldn't possibly know is that we also received an anonymous phone call. Roughly 20 minutes before you call, which begs to question, how do I know you didn't take the boat?

Drue: Do you see a boat on me, man? I mean, you can frisk me if you want. You'd like that. Come on, let's do the man dance. (Doug lowers his flashlight) Well then, I guess I'm done, aren't I? (he goes to leave)

Pacey: You know what? I think I'm going to go, too, Dougie.

Doug: Hey, Pacey, I can't drive you home now. This is official police business.

Pacey: Uh, that's all right, I'll get a ride with Drue. Hey Drue, hold on a second.

Doug: Hey news flash, Pacey… You hate Drue.

Pacey: Yes I do. But it's the only ride home. And I'm trying to be a better person, just like you. Besides, it's a karma thing.

Doug: Yeah. Goodbye. (Pacey goes to catch Drue)

[Principal's Office - Pacey sits with the principal and Mitch.]

Pacey: And that was it. Then I left with Drue.

Principal: And where did you go?

Pacey: Well, I wanted to grab a bite to eat. He said he was busy. He dropped me off at home. And in 25 minutes I was sleeping like a baby.

Principal: All right, Pacey. You can go. Thanks for your help. Sorry for the inconvenience.

Pacey: Seriously? You're not just messing with me?

Mitch: Get out of here, Pace, before he changes his mind. (Pacey gets up to go)

Principal: Something else, Mr. Witter?

Pacey: Well, I was just thinking. Honestly, I don't think Dawson did it either.

Mitch: Why is that?

Pacey: That guy is way too respectable to pull off that type of crime. At least not without my coaxing, you know? He's just not that type of guy.

[Principal's Office - Dawson sits with the principal and Mitch.]

Dawson: Pacey might be cocky but he's not an idiot. I mean, there's no way he would jeopardize his academic foothold for what was hardly the prank to end all pranks.

Principal: Okay, thanks. (Dawson leaves)

Mitch: Well, Dave, satisfied?

Principal: Yes, Mitchell, I am. I'm very satisfied indeed, considering that I know who did it.

Mitch: Really?

Principal: Obviously. Well, it's clear you don't watch Inspector Poirot on A&E.

[Principal's Office - Drue sits with the principal and Mitch. Mrs. Valentine paces behind him.]

Mrs. Valentine: There is neither rhyme nor reason that could account for your accusation that my son was a party to this practical joke. You gentlemen should be ashamed of yourself.

Principal: All right, Mrs. Valentine. If you're finished… I would like to explain to you exactly how we know that your son was responsible for this debacle.

Mrs. Valentine: Fine, this I have to hear.

Principal: (as he goes through what Drue did, they show clips of exactly what he's describing) At 10:30 yesterday, your son was at Harry's hardware store purchasing a canister of white paint identical to the kind that was used to scroll the words "Class of 2001" on the sail of my boat. At 1:30 he was at the Leery residence returning Mitch's keys. Keys that could have easily been copied earlier that day at the hardware store, giving Drue access to my school. At 9:30 he made one final appearance, this time at the storage warehouse behind the Yacht Club, under the pretense of having received an anonymous phone call. Your son was conveniently present at all the necessary moments. He acquired the means and resources to do the job. And he had the time to pull it all off without a hitch. Anything I left out, Mitch? Hey, that rhymes!

Mitch: No, I think you got it pretty much in the bag.

Mrs. Valentine: (to Drue) You conniving brat! I should have known after last year's ferret incident!

Principal: Well, Mrs. Valentine, one thing I've learned during my career as an educator, is that children are fickle creatures.

Mrs. Valentine: Does a week of detention sound like a fair punishment?

Principal: No. Try two weeks. And probation for the rest of the year. You got a history, Drue, proving to be quite telling. Okay, I think we're through here. (Mrs. Valentine smacks Drue on the head. He laughs in shock)

Mrs. Valentine: Drue, get my purse. (she storms out and he follows)

[Capeside High Hall - Drue takes things out of his locker while Mrs. Valentine stands next to him mumbling. Joey walks past.]

Drue: Hey, Harry Potter? Come here.

Joey: What's going on?

Drue: Send a message to the boys for me. Tell them that I admire the brilliance of their design. No wait… Just tell them I said touché.

Mrs. Valentine: That's enough. (she drags him off)

Joey: Which boys, what happened?

Drue: Karma, finally caught up with me.

[Capeside - Pacey is standing outside a building waiting for Dougie. He holds a box of donuts. Dougie finally walks out.]

Pacey: Look, I just wanted to come by and say thanks for letting me do that whole ride along thing yesterday. It was illuminating.

Doug: Have you ever said anything that wasn't lined with sarcasm?

Pacey: I'm admitting that I was wrong, Doug. What you do, it matters as much, if not more than any job I'll ever be able to hold down.

Doug: That's interesting considering yesterday you didn't think it mattered at all.

Pacey: Well, now I think it matters. I mean I know it matters to Mike. I know it matters to some dumb kid you're going to keep from killing all his friends in a car wreck when you pull him over for speeding and scare the crap out of him. And I'm guess it probably matters in a million other subtle ways that I with the subtlety of an elephant in an antique shop will never ever notice.

Doug: Yeah, well, if it wasn't me doing the job, it would just be someone else.

Pacey: But it is you, Doug. It's you, and I wouldn't be so quick to dismiss that. I mean, to be perfectly honest, I should be so lucky to some day ride shotgun with you.

Doug: I think that would be a mistake.

Pacey: You don't think I'd make much of a cop?

Doug: No, not really, no. Pacey, I think that you're a daring original. I think you have a talent for flying in the face of conventionality. And I think that you were born to break the rules, not enforce them. And you know what? I actually admire that in you. I really do.

Pacey: What? Did my big brother Doug just admit that he admired me? For the first time ever?

Doug: No, no, it's more like I'm just terrified at the thought of having to sit in that squad car with you for another minute.

[Dawson - in some room on the computer. Gretchen comes in.]

Gretchen: Whatcha doing, Junior?

Dawson: Ah, this thing Brooks said to me yesterday kinda got me thinking. I mean, as much as I claim myself to be an encyclopedia of filmic history, it just occurred to me that maybe…

Gretchen: Maybe what?

Dawson: Maybe there's something that I'm missing.

Gretchen: Maybe he used another name. You know like Art or Arty or something.

Dawson: What self respecting artist would use Arty Brooks as a screenwriter?

Gretchen: I don't know, I mean, don't people sometimes use abbreviations or nicknames like, I don't know, Chief, Ace, Doc.

Dawson: Yeah, like that great director Chief Tarrentino.

Gretchen: Okay, now you're just being mean.

Dawson: Hey, don't leave angry. (he runs another search under A.I. Brooks and a huge list of films appear. It also states that he grew up in Capeside.)

[McPhee Residence - There's a knock at the door. Jack answers it and finds Molly and Caroline.]

Jack: Hey, Caroline. Molly. (Molly looks on the verge of tears) Uh, what's wrong?

Caroline: Molly asked me if we could come and see you today.

Jack: What is it Molly?

Molly: I'm sorry I got you fired.

Jack: What? (he leads her out to a bench. Caroline hangs back.) Now what would make you think that my getting fired had anything to do with you?

Molly: (crying) I heard Billy's dad yelling at you at yesterday's game. And then today at school, he said that if I would have stopped more goals, that you wouldn't have been fired. I'm so sorry, Jack! (crying more)

Jack: It's okay! (hugging her) Look, Molly… They fired me because they disagreed with who I am as a coach, not you as a player. They know I was right about you. They just couldn't admit it. You knew it, too, didn't you?

Molly: Caroline said it wasn't my fault but I couldn't believe her because I don't understand how anybody could fire you.

Jack: I'm confusing to people like Billy's dad. But we can't hate people because they're different. We just have to try and forget about them and just go on being the best person you can be. (they hug and Jack kisses her forehead.)

[Leery Residence - Joey knocks on the front door and Mitch answer.]

Joey: Is Dawson here?

Mitch: I'm not sure. But you can check in his room if you'd like. (she starts upstairs) Hey, Joey? If he is up there, tell him I know. And congrats. (she gives a strange look and continues up. She finds Pacey and Dawson tossing things in a trash bag, including a bucket of paint.)

Joey: Okay, explanation time! (they stop suddenly. Jack crawls through the window, falling to the ground.)

Jack: It's a bitch getting up here without a ladder. (he stands up and sees Joey.) Joey. (she waves) What's she doing here, guys? I thought that we were supposed to be doing this alone?

Joey: I knew it! The three of you. You did it, didn't you? You guys put the boat in the pool. You did it!

Pacey: Just calm down for a second. There's no reason to jump to silly conclusions.

Jack: We… we didn't pull the prank.

Dawson: We have air tight alibis.

Pacey: Yeah. And we all know Drue did it.

Dawson: On the other hand, if we had wanted to pull off a prank, the three of us that is… (the scene flashes through Jack, Pacey and Dawson actually pulling off the prank. Jack is sneaking around outside the Peskin's house. He has a bag and a leash and he searches up and down the street.) Jack could have swung by the Peskins sometime after he met Drue at the hardware store. He would have had time to leave the paint he accidentally took home and Chester the dog with the necessary food and water of course, (Jack walks up to the friendly dog who is sitting on the side of the house.) tied up at a tree at a rendezvous point. (Dawson backs the Mitch-mobile up to the gate at the storage facility.) I could have gotten into the storage facility sometime after 1:30 when Drue dropped off the keys and before 3:30 when I had to get back to Mr. Brooks' house. (Dawson approaches the code box. He punches in the numbers.) Pacey would have given me the code. (the gate opens. Dawson backs the car right up to the boat to latch it on.) And I would have the Mitch-mobile to tow the trailer back to the same rendezvous point Jack had been to earlier. And I would have left the boat and car with Chester and the paint. (Pacey is getting out of Drue's car) Later on Pacey could have had Drue drop him off somewhere near the rendezvous point. (Pacey stands on the boat and is painting the "class of 2001" sign on the sail.) And once arriving at the location, Pacey could have gathered up all the essential materials and then taken the whole production to the gymnasium to finish off the job. (Pacey leads Chester inside the Mitch-mobile. Back in Dawson's room.) And by 11 we'd be done, and everyone would still be none the wiser. Of course that's only hypothetical.

Pacey: Right. The truth is, that Drue Valentine is, was, and will always be the lone arch criminal behind it all.

Jack: And I for one am glad to see that this kid finally got what was coming to him for so long.

Joey: Karma.

Dawson: Exactly. (Joey smiles at the three of them.)

[Woods - Pacey is digging a hole by lantern when Dawson walks up with a flash light. He drops the bag of evidence in the hole and they begin to cover it using their shovels.]

Dawson: What are you thinking?

Pacey: I thinking we pulled it off.

Dawson: Hmm.

Pacey: I'm thinking that something's been right tonight that hasn't been right for a long, long time. I just keep forgetting why we're not still friends.

Dawson: You know it's not that simple.

Pacey: Of course not. It's just…

Dawson: I know.

Pacey: I gotta tell you, Dawson. When you told me you'd never be able to trust me again, that was probably among the top 5 moments of my life.

Dawson: When I walked out on my back porch and saw you and Joey, that was my worst. Number 1 with a bullet.

Pacey: Do you think it's possible that someday I could convince you that maybe I'm the type of person you could trust again?

Dawson: I would like to believe that it is. (they stop burying)

Pacey: I gotta try. (He turns off his lantern) I'm not ready to give up on you. (Dawson grabs his flashlight and follows Pacey off into the woods.)

Dawson: If it doesn't work out, we can always just kill each other.

(End credits.)

The End


Source : www.multimania.com/rossnm & transcribed by Gina

Kikavu ?

Au total, 25 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

RedCherry 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (21:45)

Ah oui ça va ! J'ai eu mes félicitations !

Sonmi451 (21:45)

Super!

stanary (21:46)

Merci !

Titepau04 (21:58)

Re !!! Félicitations Stanary!! Cest chouette ça!

Sonmi451 (21:59)

Pub aussi de mon côté

Sonmi451 (21:59)

y a vraiment trop de pub!

Titepau04 (22:17)

Graaaave!!!!

Sonmi451 (22:17)

Ca te casse carrément ton trip

Sonmi451 (22:17)

t'as encore une pub?

stanary (23:13)

Désolée j'etaisj'étais occupée. Merci tite ! Plus de pub alors ?

Titepau04 (23:25)

Vraiment trop!! Pas très longues mais à une fréquence!!! Au moins 6 pour 2h30

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming