VOTE | 148 fans |

#322 : Tenue incorrecte exigée

Titre en VO : "The Anti-Prom" - Titre en VF : "Tenue incorrecte exigée"
¤ USA : diffusé le 17/05/00 - France : diffusé le 18/02/01
¤ Scénario : Maggie Friedman - Réalisation : Greg Prange


Voici arrivé le bal de fin d'année. Jack n'y étant pas admis en tant que gay, Dawson décide d'organiser un propre bal dans le restaurant de ses parents.

Joey accepte de l'accompagner, alors que Pacey y va avec Andie. Des tensions ont d'ailleurs lieu durant toute la soirée.

Jack a invité Ethan, et Jen vient accompagnée d'Henry. Ces deux derniers ont une dispute, concernant leurs vacances d'été.

Les parents de Dawson se remettent ensemble à la fin de l'épisode.

Popularité


5 - 1 vote

Plus de détails


~~~~~~~~~~


A l'approche de la fin de l'année scolaire arrivent les examens, mais aussi le bal de fin d'année. Nous retrouvons donc Dawson et Joey parlant de ces deux sujets. Dawson lui rappelle alors le pacte qu'ils avaient fait, au début de l'année: si aucun d'eux n'avait de petit ami, ils iraient ensemble au bal. Joey accepte.

Ils entrent dans la maison, et surprennent Mitch et Gail en proie à s'embrasser. Joey s'en va, et Gail retourne au restaurant. Mitch tente de s'expliquer avec Dawson, mais ce dernier lui dit qu'il en a marre de ce qui se passe entre s'est parents. Il a décidé de rester totalement en dehors de ces histoires.

Andie est en train de préparer ses examens chez Pacey, qui est triste. Elle lui demande s'il va aller au bal, et, s'il le désire, elle pourrait l'accompagner. Elle lui dit qu'elle a déjà reçu plusieurs propositions, et c'est pourquoi Pacey décide de ne pas faire d'Andie sa cavalière.

Joey demande conseil à Bessie, car elle regrette amèrement la décision qu'elle vient de prendre. Elle en revient de toute manière à la même conclusion: quoi qu'elle fasse, elle blessera quelqu'un.

Jack n'ose pas aller demander à Barbara Jones des billets pour lui et Ethan, pour le bal de fin d'année. Il finit par y aller, mais elle lui répond que le thème de la soirée est "les couples", et qu'elle devra parler avec Mme Mayer pour savoir si elle a l'autorisation de lui donner les billets.

Jen n'a jamais été à un de ces bals, mais cette année, son cavalier sera Henry. Dawson va à son tour prendre des billets pour lui et Joey, et Pacey l'entend, ce qui l'attriste.

Jack discute avec Dawson, Andie et Joey de ce qui vient de se passer avec Barbara. Ils trouvent cela inadmissible, et Dawson propose d'organiser une deuxième soirée, dans le restaurant de ses parents, qui sont d'accord.

La grand-mère de Jen avait gardé un costume de soirée, qu'elle donne à Henry pour l'occasion. Lorsqu'elle part, Jen commence à parler de sexe avec Henry. Elle lui propose de ne pas faire une partie de jambes en l'air lors du bal.

Mais elle est convaincue que cela se fera. Elle lui demande uniquement cela pour que cela se fasse spontanément, et pas parce que le bal de promo doit toujours se terminer par ce genre de choses.

Pacey retourne chez Andie, et apprend qu'elle n'a toujours pas de cavalier. Ils iront ensemble à la soirée organisée chez les Leery.

Le soir du bal est enfin arrivé, et Dawson va chercher Joey. Elle est magnifique, et il lui prête les boucles d'orreille en diamant de sa mère. Toute l'équipe se retrouve donc autour d'une table du restaurant.

Dawson, qui voit l'arrivée de Pacey d'un mauvais oeil, demande à Joey d'aller danser. Il l'exhibe devant Pacey devant toute la soirée.

Henry annonce à Jen qu'il va devoir partir pendant huit semaines à un stage de football, se qui la rend très énervée. Jack, quant à lui, se bagarre avec Ethan, en apprenant qu'il n'a en fait pas d'expérience de plus que lui.

Plus tard, Joey demande à Dawson si il l'a emmenée ici uniquement pour énerver Pacey. Elle va alors prendre l'air et retrouve Jack. Ils sont les deux triste, et discutent un moment. Il lui fait remarquer que Dawson et Pacey resteront toujours sur leurs positions. C'est à elle à faire quelque chose.

Joey va alors demander à Pacey de danser avec elle, ce qu'ils font, sous les yeux de Dawson et Andie. Dawson quitte la salle, et Joey le suit. Il lui avoue alors que ce n'était en tout cas pas pour leur amitié qu'il l'avait invitée, mais bien pour qu'ils se remettent ensemble. Il l'embrasse avant de rentrer chez lui.

Jen et Henry se disent "Adieu", sur le pas de la porte. Henry lui avait pourtant dit qu'il ne referait en tout cas pas la démarche de leur dernière dispute (la pancarte), si elle décidait de partir ainsi.

Jack rattrape Ethan avant qu'il ne reparte. Il s'excuse, et lui demande ce qu'il attendait de cette soirée. Jack n'a pas la force de l'embrasser, et Ethan doit alors partir.

Andie et Pacey marchent tout en discutant. Il lui explique ses projets pour les vacances: faire un grand voyage à bord du True Love. Il partira tout de suite après les examens. Andie lui conseille de dévoiler à nouveau ses sentiments auprès de Joey.

Joey arrive chez Dawson le lendemain, pour rapporter les boucles d'oreille. Elle lui avoue qu'elle a été troublée par le baiser de la veille, et lui dit la même chose qu'à Pacey: "Ne m'oblige pas à choisir". Dawson lui répond: "J'attendrais, j'ai confiance en toi".

En rentrant à l'intérieur, ils trouvent Gail en train de faire sa déclaration d'amour à Mitch. Joey et Dawson d'adressent alors un petit sourire.
Un grand merci à Olivia pour ce script !!!


Joey et Dawson rentrent des cours, ils arrivent chez les Leery.

Joey : Je hais ces examens, qui est le sadique qui a décrété qu'un tiers de la note final serait basée sur notre capacité à déclamé les contes de Canterbury en Anglais Médiéval ?

Dawson : Joey, on les a déclamé ensemble des centaines de fois, ta prononciation est irréprochable.

Joey : C'est possible, n'empêche que je vais continuer à me torturer jusqu'à la dernière épreuve, j'suis comme ça !

Dawson : Rien de surprenant, je commence à bien connaître la névrose Potter.

Joey : Personnellement, je préfère le terme excentricité !

Dawson : Ah oui ?

Joey : Oui.

Dawson : D'accord, si ça peut te rassurer
(Il ouvre la porte de la véranda, et entrent)

Joey : Et si on se penchait sur la névrose Leery ?

Dawson : Je ne pense pas que ce soit nécessaire, je cois que j'ai ma dose, je suis assez agité comme ça, en ce moment.

Joey : Pourquoi ?

Dawson : Parce qu'il y a un évènement qui se profile à l'horizon et, je me souviens d'un certain pacte passé entre deux p'tits nouveaux au lycée concernant le dit évènement !

Joey : Ouais, le bal de fin d'année, on avait convenu d'y aller ensemble si on n'avait pas de petits amis.

Dawson : Tu n'as pas oublié ?

Joey : Tu veux que j'y aille avec toi ?

Dawson : Je ne veux pas y aller avec n'importe quel camarade de classe, c'est important Joey, je veux y aller avec toi, avec mon ami de toujours, j'aimerai que ce bal soit inoubliable.

Joey : Ou alors on pourrait décider que cet évènement est sans importance et ne pas y aller ?

Dawson : Oui, mais c'est important, il y a 3000 raisons qui nous permettent de dire que c'est ridicule mais nous avons fait ce pacte parce que cette soirée représentait beaucoup pour nous, c'est un rite de passage et donc je ne vois pas de meilleure façon de passer à autre chose, de vieux amis respectent le pacte qui les unit en s'offrant du bon temps.

Joey : D'accord.

Dawson : D'accord.

Joey : Mais il y a deux règles incontournables, pas de fanfreluche pour moi, et surtout pas de jabot en dentelle bleu ou rose pour toi

Dawson : C'est promis

(Mitch et Gail ouvrent la portent d'entrée, dawson et Joey sont dans la véranda et regardent avec étonnement les parents s'embrasser
fougueusement)


GENERIQUE


Toujours dans la véranda, tout le monde semble gêné.

Joey : C'est drôle ,j'ai pas l'air sur moi, mais a mon avis j'suis légèrement en retard sur mon programme, alors je vous laisse !

Dawson : Au revoir.
(elle part)

Gail : Chéri, il ne serait peut-être pas inutile que nous parlions de ce que tu viens de voir.

Mitch : J'en parlerais avec lui Gail, tu ferais bien de retourner au restaurant.

Gail : J'y retourne !

Dawson : Ca c'est la meilleure !
(ils entrent dans la maison et vont dans la cuisine)

Mitch : Ca va Dawson ?

Dawson : Si ça t'intéresses, oui, ça va !

Mitch : A propos de ce que tu viens de voir ?

Dawson : Ce que je viens de voir, je l'ai vu au moins 25 millions de fois depuis que je suis sur cette terre

Mitch : Compte tenu des circonstances, tu ne penses pas qu'on devrait en parler ?

Dawson : Ah, (rires) je suis arrivé à un point où je suis totalement anesthésié !

Mitch : Anesthésié ?

Dawson : Oui, je t'explique, Maman et toi vous avez toujours eu une relation théâtrale, vous aimez bien le grand spectacle, et moi j'étais au milieu pendant tout ce temps, ballotté au gré de vos humeurs, de vos crises, il n'y a pas longtemps j'ai réalisé que je n'avais plus besoin de ça, aujourd'hui je sais prendre de la distance, et regarder le spectacle de loin.

Mitch : C'est ton droit, mais il faut que tu saches que ce qui se passe entre ta mère et moi n'a absolument rien d'anodin.

Dawson : Vous avez l'intention de vous remettre ensemble tous les deux?

Mitch : Nous n'en avons pas encore discuté.

Dawson : Très bien Papa, dans ce cas je préfèrerais que vous me laissiez en dehors de tout ça, pour le moment je profite de mon anesthésie, tu n'en as pas parlé avec elle, tu ne sais même pas ce qu'elle ressent !

Mitch : J'ai été marié avec ta mère durant 20 ans, il y a des choses que je sais sans avoir à l'interroger.


Chez Doug, Pacey et Andie travaillent

Pacey : Comment vont les révisions ?

Andie : mmm, bien.

Pacey : Besoin de quelque chose, citronnade ? Jus de fruits ? Limonade?

Andie : J'ai ce qu'il faut. Euh, question, tu veux peut-être que je rentre ?

Pacey : Mais non, voyons quelle idée.

Andie : Ah, bein, je sais pas, j'ai l'impression que t'as envie que je m'en aille

Pacey : Je n'ai aucune envie que tu t'en ailles.

Andie : Très bien.

Pacey : Il se trouve que parfois... je..., enfin je me sens... disons...

Andie : Déshydraté ? Fatigué ? Fâché ? Triste?

Pacey : Oui

Andie : Triste ?

Pacey : Oui, c'est..., c'est un peu ça, oui

Andie : Il serait peut-être temps à présent d'envisager de sortir de ta caverne, et de retourner dans le monde réel !

Pacey : Et c'est quoi le monde réel ?

Andie : L'extérieur ! Tu..., tu pourrais aller au bal ?

Pacey : Avec qui Andie ?

Andie : J'en sais rien moi, n'importe qui, une fille, tu pourrais y aller avec moi si tu voulais !

Pacey : Parce que tu n'as toujours pas de cavalier ?

Andie : A l'heure actuelle je suis en train d'étudier toutes les offres de service, il faut juste que je prenne ma décision finale !

Pacey : Tu veux que je te demande de m'accompagner ?

Andie : Tout ce que je veux c'est que tu sois heureux !

Pacey : Heureux ? Je doute fort que le bal de fin d'année agisse comme un élixir de bonheur vu la taille de ma déprime, et entre nous tu ferais bien mieux d'aller voir, du côté de ceux qui t'ont déjà invité à la soirée.

Andie : Je suivrais ton conseil.


Chez les Potter, Bessie est assis sur le canapé devant la télévision, et Joey est debout face à elle.

Joey : Dawson voulait que je l'accompagne au bal, j'ai dis oui, et maintenant j'ai l'impression d'avoir fait une erreur, une énorme erreur, il m'a bien sûr assuré que cette sortie ne servirait qu'à reconsolider notre amitié branlante, mais, il y a un hic, on ne peut pas passer outre l'inévitable implication romantique, et sans parler de Pacey, qu'est-ce qu'on fait de Pacey ?

Bessie : A quoi tu t'attendais en acceptant d'aller au bal avec lui, tu ne pouvais que te retrouver entre deux feux, prise dans la guerre qui l'oppose à Pacey ?

Joey : Mais, pourtant, j'essaie, je fais tout ce qu'il faut Bessie, tout pour que les choses redeviennent comme elles étaient autre fois.

Bessie : Je t'en prie Joey, tu n'es pas aussi naïve !

Joey : Je le suis forcément, et oui sinon je ne serais pas dans cette situation, j'ai pas le choix !

Bessie : On a toujours le choix.

Joey : Il est pas très folichon celui que j'ai.

Bessie : Et tu t'adresse à moi pour que je t'apporte la solution à ton problème, c'est ça ?

Joey : Oui.

Bessie : Ben voyons.

Joey : Il faut avouer que dernièrement au niveau conseils t'as accusé une petite baisse de forme.

Bessie : Donne moi un problème pour lequel il existe une solution, et je le résoudrais.

Joey : Tu as raison, quoi que je fasse, c'est pas difficile je blesse quelqu'un, y compris moi.


Lycée de Capeside, Andie et Jack sont dans à la cantine.

Andie : C'est d'un grotesque, je hais les bals de promo, ils peuvent aller se faire voir.

Jack : Qu'est-ce que t'as ?

Andie : Oh rien, je croyais que Pacey me demanderait d'aller au bal avec lui, et bien non, résultat et comble de l'humiliation, je vais devoir y aller toute seule.

Jack : Toute seul, c'est mieux qu'avec un ex petit ami qui te fait toujours craquer.

Andie : Jack, je ne craque plus pour lui, c'est terminé, j'ai fait mon deuil, c'est pour cette raison que je voulais y aller ave lui, je ne risquais rien !

Jack : humm, humm

Andie : Bon et toi, tu les as achetés tes billets ?

Jack : Non, non, je me mets en condition, t'as vu le thème de cette années, les couples, ils font fort, le nom des couples sera marqué partout, sur les cartons, les ballons, sur les souvenirs ringards commandés pour l'occasion.

Andie : Et alors ?

Jack : Et alors, quand tu viens pour prendre les billets, logiquement tu leur dis qui tu amènes, ça signifie que moi je vais devoir aller au point de vente et leur annoncer que j'ai prévu de venir avec un mec

Andie : Attends tu crois sincèrement, que quand tu débarqueras dans la salle de bal avec Ethan, ils en déduiront que vous sortez ensemble ?

Jack : Sortir est un bien grand mot, on y va en tant qu'ami à cette soirée, c'est ce qu'il appelle l'étape suivante, l'acceptation et l'auto réalisation, j'ignore ce qu'il entend par-là !

Andie : Qu'est-ce qui te tracasses ? C'est vrai quoi, ce que pensent les autres, tu t'en fiches pas mal, toi !

Jack : T'as vu qui tient la caisse ?

Andie : Barbara Johns ?


Jen et Henry devant le lycée, qui se rendent en cours.

Jen : Au fait, tu sais ce qu'il y a ce week-end ? Le bal de fin d'année, le grand évènement

Henry : Ah bon ?

Jen : Oui, je ne connais rien de plus ridicule que le rituel des bals de fins d'années, ils perpétuent une tradition qui consiste à bien séparer les gens, on récompense les plus dociles et on puni les vilains, et ce n'est pas tout, il faut voir l'angoisse générer par ce genre de soirée chez l'adolescente de base, c'est l'horreur, elle est obligée d'avoir une attitude romantique, elle doit épingler une fleur sur son chemisier en taffetas, coucher avec un type saoul dont elle a bien évidemment oublier le prénom et vomir sur la banquette arrière en cuir d'une limousine de location, je trouve ça affligeant !

Henry : Tu n'es jamais allée au bal de fin d'année, je suis sûr ?

Jen : Jamais, non, mais j'en ai assez entendu parler pour savoir...

Henry : En clair, tu me demandes d'aller au bal avec toi ?

Jen (après un silence) : Oui.

Henry : Volontiers.


Devant le guichet de la vente des billets du bal.

Barbara Johns : Le thème de la soirée, c'est les couples. Veuillez me donner votre nom je vous prie, ainsi que le nom de votre cavalière ?

Jack : Oui, c'est..., moi, c'est Jack Macphee, et l'autre personne c'est Ethan Broody.

Barbara Johns : Je te demande pardon ?

Jack : Ethan Broody, E, T, H, A, N,...

Barbara Johns : Non, non, un garçon ne peut pas venir au bal avec un autre garçon, ou alors ce ne serait plus un bal, un couple, c'est un garçon, et une fille !

Jack : Excuse-moi, c'est une définition très personnel.

Barbara Johns : Franchement, je suis étonnée, pourquoi cherches-tu à te donner en spectacle et à gâcher l'atmosphère de notre soirée ? Si pour toi c'est vital de te singulariser, avant de te vendre les billets je dois en parler à Mme Meyer, la présidente du comité.

Jack : Attends, tu refuses de me les vendre ?

Barbara Johns : De toute façon, qu'est-ce que vous feriez tous les deux pendant le bal ? vous prendrez une joli photo en smoking pour l'album de vos grands-mères ? Vous danserez un slow joue contre joue et vous échangerez un baiser au clair de lune ? Dis-moi Jack, tu ne croies pas que ça pourrait gêner les gens, même ceux qui apparemment te tolèrent ?

Jack : T'as pas le droit de faire ça !

Barbara Johns : Je te le répète, je vais voir avec Mme Meyer, tu n'as cas revenir plus tard ré-essaie. Suivant !

(Dawson arrive)

Dawson : T'en fait une tête, Ca va ?

Jack : Ouais, Très bien, il...il faut que j'y aille. (Il part)

Barbara Johns : Le thème de la soirée, c'est les couples. Veuillez me donner votre nom je vous prie, ainsi que le nom de votre cavalière ?

Dawson : Barbara, on était à la gym ensemble, tu connais mon nom ?

Barbara Johns : Veuillez me donner votre nom je vous prie, ainsi que le nom de votre cavalière ?

Dawson : Dawson Leery et Joey Potter.

(Pacey qui est dans la cantine, regarde vers le guichet avec un air vraiment désespéré)

Barbara Johns : Ah l'heureux couple enfin réuni !

(En partant Dawson et Pacey se lancent un regard)


Andie, Jack , Dawson et Joey discutent sur les marches du Lycée.

Joey : Ils n'ont pas le droit Jack, on les laissera pas faire !

Andie : Ah ça non, c'est abusif, nous allons déposer une plainte en bonne éduforme ! Après non seulement ils te fileront les deux billets gratuits, mais en plus nous obligeront Barbara Johns à te présenter ses plates excuses devant tout le monde !

Joey : Ouais, et à genoux !

Jack : Arrêtez.

Andie : Ou on pourrait aller voir Mme Meyer et lui raconter ce que Barbara t'a fait.

Joey : C'est vrai elle doit te les vendre sinon il y a discrimination.

jack : Arrêtez ! Je vous remercie, c'est sympa de me soutenir mais ç'est bon ça va, j'irai pas à la soirée point barre !

Andie : Quoi ? Tu rigoles, faut que t'y ailles au contraire !

Joey : Là c'est un problème politique !

Jack : Ce n'est que ça, c'est un bal organisé pour que les élèves s'éclatent, alors pourquoi, est-ce que ma vie est un éternel combat ?
Pourquoi ce qui normal et évident pour les autres est systématiquement politique pour moi ?

Andie : Aujourd'hui c'est comme ça, en attendant que ça change tu dois te battre !

Joey : Et on sera avec toi, jusqu'au bout !

Jack : Je voulais aller à ce bal, c'est tout

Andie : Bon bein dans ce cas, moi j'y vais pas non plus !

Joey : Et moi non plus !

Andie : Voilà comme ça tu vas boycotter leur soirée, on va se mobiliser!

Joey : Ouais.

Dawson : J'ai une meilleure idée ! Jack, tu iras au bal, celui qu'on organisera, se sera un anti-bal, une soirée alternative, pourquoi payer 80 $ dollars pour s'asseoir là où on nous dit de nous asseoir, manger du poulet caoutchouteux, et écouter de la musique sélectionné par cette Barbara, organisons une soirée où personne ne juge personne, ou quel que soit votre cavalière ou cavalier vous êtes le bienvenu !

Joey : Ouais génial.

Andie : Ouais, Ca c'est une excellente idée !

Jack : Euh.. Ouais, qui dit alternative, dit automatiquement présence d'un couple gay !


Restaurant des Leery.

Dawson : Si vous êtes d'accord avec ma proposition, moi j'arrange tout, et la recette de la vente des billets couvrira tous les frais, j'ai bien réfléchi, ça peut..., ça peut fonctionner et plus que bien.

Mitch : Tu as étudié le sujet à fond on dirait ? Je n'aurais donc qu'une seule question, pourquoi ?

Dawson : Parce que c'est derniers temps, on a pu assister à des rebondissements de taille, et ça faciliterait mon rebondissement à moi si vous acceptiez !

Gail : Qu'est-ce qu'on fait ? On dit oui tout de suite, où on prolonge la séance de torture ?

Dawson : Maman je t'adore. Vous ne regretterez pas votre décision c'est promis.

Gail : Tu sais qu'il s'agit de mon restaurant par conséquent je serais là.

Mitch : Dans tout bal de fin d'année, il y a un chaperon ?

Dawson : D'accord, c'est génial, je vais aller coller des affiches dehors ! (Il part)

Gail : De toute évidence notre fils bien aimé, n'a pas était trop choqué parce qu'il a vu hier.

Mitch : Il prétend qu'il est anesthésié.

Gail : Crois-tu que ce soit bien ?

Mitch : Je sais pas, toujours est-il que dans l'ensemble il a plutôt prit la chose avec sérénité.

Gail : Ca me rassure.

Mitch : Cela dit moi j'ai cogité de mon côté.

Gail s'adressant aux cuisiniers : Oh non, c'est pas vrai qui a mis du piment de Cayenne dans la sauce Mari Nara !

Mitch : Gail ?

Gail : Oui !

Mitch : je crois que, qu'on devrait parler de ce qu'on est en train de faire là.

Gail : De ce qu'on est train de faire ?

Mitch : De ce que nous faisons tous les deux ! Il serait peut-être bon de voir ce que ça signifie pour nous !

Gail : Laissons-nous porter, et voyons où ça nous mène ! Pourquoi faut-il toujours décortiquer la moindre petite chose ! J'ai posé une question ! Qui a mis du piment de Cayenne dans la sauce Mari Nara ?


Lycée de Capeside, Jack et Andie tiennent le guichet de la vente des billets du bal alternatif, juste à côté de celui de Barbara Johns.

Jack : Notre opération va faire un tabac !

Andie : On va casser la baraque ! Bonjour !

Barbara Johns : Ce n'est pas parce que vous allez attirer tous les déchets de la société, que se sera un succès pour autant, jamais quelqu'un de bien ne mettra les pieds dans votre soirée, en tout cas moi je n'irai pas, même gratuitement !

Jack : Oh, bein alors c'est cool, parce que les gens dans ton genre on en veut pas !

Barbara Johns : Ah oui, quel genre au juste ? Hein ? Le genre bon chrétien ?

Jack : Ca n'a rien à voir avec la religion Barbara, je parle du genre qui n'accepte pas les autres, qui les déteste, qui les juge, le genre intolérant et hypocrite, le genre borné, immature, hyper fanatique.

Andie : Et mal fagoté !

Jack : Très mal !

Andie : Bonjour !

Barbara Johns : Ce qui est sûr c'est que je n'irai pas en enfer !

Jack (rires) : C'est quoi ce gag c'est tout ce que tu trouves à répondre !

Barbara Johns : La menace de la damnation éternelle me parait être la meilleure réponse !

Jack : Ouais, bein arrête de jouer les procureurs et dépoussière tes circuits de connections, t'es complètement à côté de la plaque !

Barbara Johns : Suivant !


Dans la chambre de Jen, Grand-mère essaie un costume à Henry.

Grand-mère : Quand je pense que j'allais donner ce costume à la collecte des vêtements.

Jen : Tu seras très élégant Henry !

Henry : Je ressemble à un contrôleur de bus.

Grand-mère : C'est le lot des hommes galants mon cher, lors de vos sorties en ville vous vous devez de rester au second plan pour laisser vos ravissantes femmes briller !

Jen : Oh, tu sais Henry, lui, où qu'il soit il en jette !

Grand-mère : Oh mais j'en suis convaincue ! (on entend un sifflement qui vient de la cuisine) Ah c'est l'eau pour le thé, je reviens, ne bouge pas ! (Elle sort)

Jen : Il est tant que nous ayons la conversation d'usage.

Henry : D'usage ?

Jen : Oui, bal de promo et sexe !

Henry : Bal de promo et sexe, tu dis ?

Jen : Allons, tu te doutais bien qu'on en parlerait tôt ou tard !

Henry : Pas nécessairement !

Jen : Oh, c'est ça ! Dis-moi que tu n'as pas envisagé que toi et moi allant à ce bal ça pouvait débouché sur une éventuelle partie de jambes en l'air sur la banquette arrière en cuir d'une limousine ?

Henry : J'ai pas loué de limousine,...je....,

Jen : La question n'est pas là, ce bal met une drôle de pression sur les jeunes, il faut qu'il le fasse histoire de dire qu'ils l'ont fait, et c'est comme ça qu'on se retrouve au fond d'une voiture un quart d'heure avant l'heure limite, c'est pas romantique, c'est trop vite, c'est expédié, et en général c'est nul. Quand c'est fait c'est trop tard, plus question de revenir en arrière, je veux, enfin, j'ai pensé que nous on pourrait peut-être prendre la décision ici, de ne pas le faire.

Henry : Euh, je ne suis pas pressé, tu le sais ça ?

Jen : Ouais

Henry : Mais on va, on le fera tous les deux, un jour ou l'autre, non ?

Jen : Viens là ! (Ils s'embrassent)



Chambre d'Andie, pacey et Andie.

Andie : Que me vaut l'honneur de cette visite Pacey ?

Pacey : En fait je m'ennuyais.

Andie : Ah, toi t'a toujours su flatter les filles !

Pacey : Bon, euh, tu va au fameux bal alternatif sans doute avec la bande ?

Andie : Humm, humm. Oh, tu croiras jamais ce que j'ai fait aujourd'hui, j'ai jeté mon billet au visage de Barbara la fanatique, qu'elle se le garde, tu sais ce qu'elle m'avait sorti le jour où je lui avais acheté? Courageuse, bravo Andie, une fille qui va seule au bal de fin d'année !

Pacey : Pourquoi t'irais au bal toute seule toi ? Je croyais que tu croulais sous les invitations ?

Andie : Oui, à vrai dire, je n'ai fait l'objet d'aucune sollicitation.

Pacey : Et pourquoi tu ne me l'as pas dis ?

Andie : Parce que je ne voulais pas de ta pitié, tu comprends ça ! De toute façon c'est pas grave, tout mes amis seront là, et vu la situation dans laquelle je me trouve aujourd'hui, je n'ai plus qu'à jouer à fond la carte de ce bal très spécial !

Pacey : Je trouve que t'aurais pu me le dire quand même, je ne t'inviterai pas par pitié parce que, il n'y a pas de pitié quand c'est un honneur, Andréa Macphee voulait vous venir au bal avec moi ?



Chez les Potter, Dawson vient chercher Joey pour le bal.

Bessie : Bonsoir !

Dawson : Bonsoir ! Woaaa ! Joey tu es ...

Joey : C'est rien d'extraordinaire.

Bessie : C'est l'heure de la photo ! (Bessie prend le couple en photo)

Joey : Si on veut pas être en retard, il faudrait peut-être y aller ?

Bessie : Oh, elle n'a jamais supporté qu'on la prenne en photo ! Et la fleur a épinglé sur la robe, elle est ou Dawson ?

Dawson : Oh, j'ai respecté notre accord, pas de fleur, mais il fallait bien que j'apporte autre chose, je t'ai apporté ceci !

Joey : Des boucles d'oreilles en diamant ! Dawson, non, c'est trop !

Dawson : Oh, pas de panique, elles sont à ma mère, c'est un prêt Joey, aux oscars aussi ont leur prête des bijoux ! J'ai pensé qu'elles seraient magnifique sur toi !

Joey : Non, non, non, reprend les, je peux pas porte ça, je vais les perdre !

Dawson : Non, impossible, il faudrait que tes oreilles tombent ! S'il te plaît mes ces boucles !

Joey : Elles sont très belles !

Bessie : Vas-y mets les que je fixe ce moment unique !

Joey : Ca y'est !

Bessie : 1, 2, et 3 !
(Elle prend la photo)


Au bal.

Gail : Très intéressant comme faune !

Mitch : Va verrouiller la caisse !

Gail : J'y vais !


A une table

Ethan : C'est incroyable, t'as vu on est habillé pareil ce soir ! Ouais, je vois, s'était censé être marrant ! Jack je ne m'attends pas à ce que tu danses avec moi, si c'est ça qui te fait flipper ?

Jack : Non, rien ne me fait flipper.

Ethan : D'accord.

Jen : Salut les garçons !

Henry : Salut !

Dawson : Bonsoir ! Jack

Joey : Bonsoir !

(Tout le monde s'assoie)

Jen : Salut, j'adore tes boucles d'oreilles !

Joey : Ah oui, merci !

(Andie et Pacey arrivent)

Andie : Bonsoir tout le monde ! Ca va bien ?

Dawson : Joey, allons danser ! (Dawson et joey partent)

Jen : Venez asseyez-vous ! (Pacey et Andie s'assoient à leurs places)

Andie : Oh, Jen ! Tu as une robe sublime !

Jen : Je te remercie ! Toi tu es splendide !

Andie : Merci

Pacey regarde Dawson et joey danser, Joey le regarde aussi.


Chaque couple danse, sauf Jack et Ethan.

Jen : Voilà, on y est !

Henry : Ouais.

Jen : On est au bal de fin d'année.

Henry : Oui.

Jen : A quoi tu pensais Henry ?

Henry : Ah, je pensais à rien, enfin pas au sexe en tout cas !

Jen : Allons, tu as le droit de penser au sexe !

Henry : Oui, mais, enfin j'y pensais pas.

Jen : Oui, je te crois bien sûr, mais je veux dire que si tu y pensais c'est pas grave, parce que tu as le droit de penser au sexe et j'ai le droit d'y penser, la seule chose c'est que ce soir c'est pas à l'ordre du jour, hein ?

Un autre couple

Ethan : J'suis content tu sais

Jack : Pourquoi ?

Ethan : Je suis content que t'es eu le courage de m'amener ici, je sais que c'est pas évident ni pour toi ni pour moi, le jour où avec Brad on a annoncé à notre entourage...

Jack : S'il te plaît, tu veux bien mettre un peu de côté tes histoires de vétérans, ça m'aiderait, c'est pas franchement ce qui me réconforte ce soir.

Ethan : En fait ce que je voulais te dire c'est qu'avec Brad on ne faisait jamais rien ensemble, téméraire mais pas vraiment courageux je l'avoue, j'ai jamais invité un garçon à une soirée !

Jack : Quoi ! Dois-je comprendre que tes délires à propos de l'auto réalisation, l'acceptation n'étaient que théoriques ?

Ethan : Je croyais sans doute que s'était un obstacle que nous franchirions à deux.

Jack : A Capeside, dans un bal de promo où tu ne connais personne et où je connais tous le monde, c'est pas franchement équilibré !

Ethan : Question courage t'as gagné, je ne fais pas le poids !

Jack : J'ai rien gagné du tout, je me suis laissé entraîné, le courage ça aurait été de pouvoir te dire pour l'instant je ne suis toujours pas prêt ! J'ignore si c'est bien pour mon identité sexuelle mais là j'ai absolument aucune envie d'être ici !

Ethan : Je suis vraiment désolé !

Jack : Pas autant que moi ! (Il part)

Ethan : Où tu vas ?

Jack : Je vais me chercher un jus de fruit, et dis donc toi le sage, le maître de la question gay, se serait quoi le meilleur pour ma réalisation, jus de pomme ou jus de pamplemousse ?


Un peu plus loin.

Jen : Oh ! Et puis, il y a des tas d'autres sujets dont on peu parlé, à part le sexe je veux dire !

Henry : Euh, oui bien sûr, on pourrait parler également de..., de...

Jen : De cet été ! On peut aussi parler de que ferons cet été toi et moi, "Norntouketch" je sais pas ça te dirait, on pourrait se faire des petites excursions d'une journée, aller à des concerts à Boston,...

Henry : Bien sûr, juste après mon stage de perfectionnement !

Jen : Ton stage de perfectionnement ?

Henry : C'est pour le football, à Cliveland, 8 semaines, je dois partir fin juin.

Jen : Non, attends, tu vas me laisser tout l'été pour un stage de football et c'est maintenant que tu me l'annonces, Henry ?

Henry : Mais ça change quoi, maintenant ou...

Jen : On évite d'annoncer à la fille avec qui on sort et en pleine fête une séparation imminente de deux mois parce que c'est le style de nouvelle qui lui gache la soirée !

Henry : D'après toi, j'aurai gaché la soirée ?

Jen : Et tant qu'on y est, aussi mince qu'à était la probabilité pour nous deux de coucher ensemble ce soir, il est clair que tu peux la jeter aux oubliettes !

Henry : Je croyais qu'on était d'accord, il n'a jamais été prévu qu'on le fasse ce soir !

Jen : Oh, je t'en prie arrête, c'est ce qu'on dit tous pour alléger la pression, pour que ça semble spontané quand on passe à l'acte, évidemment que ça risquait d'arriver c'est le bal de promo !

(Jen s'en va et laisse Henry tout seul)

Henry : Pourquoi !

Sur la piste de danse

Joey : J'ai une question bateau, mais embarrassante !

Dawson : Vas-y je t'écoute !

Joey : Pourquoi tu m'as amené ici ce soir ? Etait-ce uniquement pour faire un bras d'honneur à Pacey ?

Dawson : Mais qu'est-ce que tu racontes ? Pacey ? Je n'étais même pas sûr qu'il viendrait !

Joey : Tu penses que je ne suis pas capable de déchiffrer les messages que tu lui envoies quand tu regardes dans sa direction ? Tu ferais aussi bien d'aller au micro et de crier elle est à moi, j'ai gagné !

Dawson : En réalité, je ne pense pas à ça.

Joey : A quoi tu penses alors ?

Dawson : Je me dis simplement de quel droit vient t'il chez ma mère, dans son restaurant, au bal que j'ai organisé, qu'est-ce qu'il a en tête? Qu'est-ce qu'il complote ?

Joey : Vu les circonstances dans lesquelles l'idée de cette soirée t'est venu, de quel droit exclurais-tu quelqu'un ?

Dawson : Je ne l'exclue pas Joey, je ne lui ai rien dis !

Joey : Très juste, cela est tant, ça ne t'a pas empêché de m'exhiber toute la soirée comme un vrai trophée de chasse !

Dawson : Comment ça exhibé ?

Joey : Oui !

Dawson : Je ne t'ai pas exhibé, tu es ma cavalière, j'ai seulement dansé avec toi, je n'y suis pour rien s'il n'arrête pas de nous regarder !

Joey : Tu as raison, tu n'y es pour rien, ce n'est ni ta faute, ni la faute de personne, c'est comme ça et puis on s'en fiche de ce que je peux éprouver !

Dawson : Très bien, on efface tout et on recommence, Joey et Dawson au bal de fin d'année très heureux d'être ensemble ! Tu veux bien ?

Joey : Je vais prendre l'air !

(Elle sort sur les docks et rejoint Jack, en laissant Dawson tout seul)


Sur les Docks à côté du restaurant

Joey : Chiche qu'on file à l'Anglaise !

Jack : Plutôt deux fois qu'une !

Joey : On peut savoir qui tu fuis ?

Jack : Oui, Barbara Johns !

Joey : Elle est ici ?

Jack : Non, mais d'une certaine manière si. Le pire c'est qu'elle avait raison Joey ! J'ai rien à faire ici, je vais pas danser avec Ethan, personne ne me prendra en photo avec lui et pour ce qui est des moments sympas que j'aurai pu avoir, je les ai gâchés en lui balançant des horreurs !

Joey : Il te plaît vraiment, Hein ? Je n'ai pas oublié une conversation qu'on a eu ensemble il y a un an tu te rappelles ? Sous un ciel aussi étoilé que celui-ci, la seule chose que tu voyais toi, s'était le chagrin et la solitude, qui faisait que ta vie était différente de celle des autres.

Jack : Contrairement à aujourd'hui, où je vois que le chagrin et la solitude font que nos deux vies se ressemblent. Désiré une chose très fort et la fuir, y'a pas plus triste crois-moi Joey !


Joey : Ce que je veux c'est que tout redevienne comme avant, tu comprends ? Je veux que tout le monde se réconcilie, et ne plus être au coeur de la bataille !

Jack : Si tu tiens à ce que tout redevienne comme avant, ça va être à toi de donner l'exemple, Dawson et Pacey eux resteront toujours sur leur position !

Joey : On pourrait rester encore un petit peu dehors ?

Jack : D'accord, ici on est tranquille au moins !

(Ils se donnent la main)

Joey : Merci !

Jack : Merci !


Sur la piste de danse


Gail : Je sais ça peut paraître présomptueux, mais tout à l'heure j'ai pris la liberté de faire mon sac, j'ai pensé que je pourrais passer la nuit là-bas.

Mitch : Je ne suis pas sûr que ton initiative soit aussi heureuse que ça !

Gail : Qu'est-ce que tu dis ? J'ai dû mal entendre !

Mitch : je ne suis pas là pour satisfaire ton caprice, Gail !

Gail : Excuse-moi ? (rires)

Mitch : C'est ça rigole ! Nous sommes revenus à un stade de la relation qui nous oblige à être honnête l'un envers l'autre, et je n'ai pas l'intention de faire une croix sur l'honnêteté !

Gail : Très bien, alors si l'honnêteté consiste à en parler, on en parle !

Mitch : J'en ai marre de ce jeu ! Est-ce un dérapage bien contrôlé ? Une relation qui redémarre ? Une tocade, histoire d'occuper nos samedis soirs ?

Gail : Que voudrais-tu que se soit Mitch ?

Mitch : Tu veux que je te dise, je suis fatigué d'être le seul ici à vouloir définir notre relation, ou plutôt notre non-relation ! Ce que j'aimerai c'est que tu la définisses une bonne fois pour toute !

(Il part et laisse Gail toute seule)


Joey s'approche de Pacey qui est assis à une table.

Joey : Toute la soirée j'ai eu envie de te poser cette question, tu veux danser avec moi ? (Elle lui prend la main)

Pacey : Oui.

(Ils vont sur la piste de danse et s'approchent l'un de l'autre)

Pacey : Comment se fait-il que ça me semble si naturel ?

Joey : C'est sûrement l'effet des cours de danse !

(Andie les aperçoit au loin)

Pacey : D'où tu sors ces boucles d'oreilles ? C'est pas toi ça.

Joey : Pourquoi ? Parce que j'suis qu'un pauvre garçon manqué ou,... ou parce que c'est Dawson qui me les a prêté ?

Pacey : Ni l'un ni l'autre. Regarde ! (Il lui montre son bracelet) Ca c'est toi, rien de mauvais goût, de voyant, c'est simple, élégant, vraiment beau !

Joey : Il me vient de ma mère !

Pacey : je sais.

Joey : Et comment tu le sais ?

Pacey : Et bien, parce que tu me l'as dit, voilà. Il y a six mois, tu portais ton gros pull bleu en laine avec des flocons de neige, tu vois lequel ? Tu marchais dans les couloirs du lycée, je te mettais en boîte, comme d'habitude, et tu as dis : "Pacey, j'ai trouve le bracelet que portait ma mère ce matin, alors soit gentil va faire le pitre ailleurs !"

Joey : Tu te souviens même de ça !

Pacey : Je me souviens de tout.

(Ils dansent tous les deux très langoureusement, et Dawson les aperçoit lorsque Joey s'en rend compte, elle s'arrête de danser, Dawson part)


Devant le restaurant, Joey court après Dawson.

Joey : Dawson ! Dawson, où tu vas ? Dawson ! Attend !

(Elle le rattrape)

Dawson (Très énervé): Comment as-tu osé me faire ça ! Qu'est-ce que tu cherches ? Tu veux que je souffre ?

Joey : Mais non ! Non, j'essaie de donner l'exemple, je veux que les choses redeviennent comme avant entre nous !

Dawson : C'est impossible qu'elles redeviennent comme avant, redescend sur Terre Joey ! Tu ne peux pas venir dans ma chambre, regarder E.T avec moi et de dire que tout est rentré dans l'ordre, tu comprends ? Ni danser joues contre joues avec lui au bal que moi j'ai organisé et t'imaginé que je ne vais pas souffrir !

Joey : Tu as dit que cette soirée était pour toi, moi et notre amitié, mais si s'était réellement le cas tu t'en ficherais des personnes avec qui je danse !

Dawson : J'ai dis que s'était l'occasion de passer à autre chose, que crois-tu que ça signifier pour moi ? Tu dois bien te douter de ce que je voulais ! Quand j'ai proposé cette solution de rechange ridicule, ça n'était pas pour Jack, s'était pour toi, d'accord ? Il se peut bien que j'en ai trop fait, mais je ne voulais pas manquer l'occasion de danser avec toi, de te serrer contre moi, de te rappeler comment s'était entre nous ! Et naturellement, je me disais que si tout se passait bien ce soir, ...

Joey : Je te choisirais ! Dis-le Dawson ! Tu as cru qu'en orchestrant toute cette soirée tu réussirais à me convaincre de te choisir, plutôt que de choisir Pacey ! C'est bien ça !

Dawson : C'est inévitable, il faut que tu choisisses ! Je voulais simplement te montrer ce que tu pouvais rater en ne me prenant pas !
Tu raterais vraiment beaucoup de choses, toi et moi Joey, on passerait à côté de tout ! (Il l'embrasse) Ca aurait dû finir comme ça ce soir ! (Il s'en va et laisse Joey toute seule)


Devant chez Jen, Henry lui ouvre la porte de la véranda.

Jen : C'est bon, je devrais pouvoir me débrouiller, merci !

Henry : Woaaa, c'est la phrase la plus longue que tu as prononcé depuis qu'on a parlé de mon stage de football !

Jen : Henry, je ne suis pas d'humeur !

Henry : Très bien ! Bon, parlons d'autre chose dans ce cas, par exemple, pourquoi as-tu tellement insisté sur le fait qu'on ne pourrait pas couché ensemble ce soir, si depuis le début tu prévoyais qu'on le fasse ?

Jen : Je ne prévoyais rien du tout ! Je me disais que ça pourrait peut-être nous arrivé si les conditions étaient réunies, si ça coulait de source, oui, bien sûr peut-être qu'on l'aurait fait, mais on s'en fiche maintenant !

Henry : Et tout ça pour un stage de football de 2 mois ! Je déteste quand tu réagis comme ça, t'envoies tout promené parce que t'angoisses à mort, dès que tu ne te sans plus tout à fait en sécurité !

Jen : Rien à voir avec mes angoisses, Henry, ce soir il est plus question de ta lâcheté !

Henry : Quoi ?

Jen : Et du fait que tu as déjà programmé tes vacances d'été sans avoir même envisagé de passer un peu de temps avec moi ! Pour la première fois de ma vie , je me suis rendue vulnérable, et maintenant j'ai la sensation de n'être qu'une imbécile.

Henry : Jen, ma décision de faire ce stage n'a rien à voir avec toi !

Jen : Justement ! Parce que si on avait eu une vrai relation tous les deux, tu m'aurais consulté, tu n'aurais pas décidé dans ton coin de partir pendant 8 semaines ! Bonne nuit ! (Elle commence à rentrer)

Henry : Je ne supporterais pas une énième crise ,je peux pas, cette fois ci, il n'y aura pas de pancarte ni de grandes déclarations pour te dire ce que je ressens pour toi, si tu rentres te coucher, sans rien avoir voulu entendre, se ne sera pas bonne nuit mais Adieu !

Jen : Adieu ! (Elle ferme la porte)


A la gare, Jack rattrape Ethan.

Jack : Ethan ! Attend ! Attend ! Qu'est-ce que tu fais ? Tu t'en vas ?

Ethan : Tu te fiches de moi ?

Jack : Je suis désolé, je me suis mal conduit ce soir !

Ethan : Non Jack, c'est moi qui suis désolé, c'est évident que tu n'étais pas prêt pour ça !

Jack : Oui sans doute, parce que je ne sais pas ce que c'est ça, alors on pourrait peut-être tenter de le définir clairement avant de décider qui est prêt !

Ethan : Ce qui veut dire ?

Jack : Ce qui veut dire que..., ce qui veut dire que ce soir, je ne crois pas que j'étais mal à l'aise d'être avec un garçon, je crois que j'étais surtout mal à l'aise d'être avec quelqu'un qui ne ressent pas pour moi, ce que je ressens pour lui.

Ethan : Jack ! Tu me plais ! Je tiens à toi !

Jack : Pourquoi tous ces obstacles alors ? Pourquoi c'est si difficile d'être ensemble ? Alors qu'il suffirait d'un geste, que tu t'approches...

Ethan : Et que je t'ambrasse.

Jack : Quelque chose comme ça.

Ethan : Parce que je ne veux pas embrasser quelqu'un qui n'est pas prêt, et ne sachant pas si tu l'es ou non, j'ai peur que se soit à toi de m'embrasser.

Jack : Qui te dis que j'en suis pas capable ?

Ethan : Au fond, j'en sais rien , je suppose.

Jack : Tu supposes peut-être mal, je suis peut-être prêt !

Ethan : D'accord le décor est planté, une gare de chemins de fer isolé, pas un chat, pas de projecteurs, pas de caméras, pas de coupures publicitaires au moment crucial, rien que toi et moi, vas-y embrasse moi Jack , si tu oses.

(Jack ne l'embrasse pas, il a les larmes aux yeux, Ethan s'en va)


Sur les docks.

Pacey : L'autre jour s'était pas des histoires quand..., quand je t'ai invité à cette soirée, j'étais convaincu que s'était parce que j'avais envie que tu m'accompagnes, et tu peux pas savoir combien j'aimerai que se soit la seul vraie raison, seulement dès que j'ai atterri dans cette salle je me suis rendu compte que je voulais assister au bal de fin d'année, parce que...

Andie : je sais, pourquoi tu voulais aller à ce bal, et je regrette que ça n'ai pas marché pour toi, mais au moins tu as eu l'occasion de danser avec elle !

Pacey : Je suis mal à l'aise, je t'assure je suis prêt à faire tout ce que tu veux pour me rattraper Andie.

Andie : Je veux quelque chose que tu n'aies pas en état de me donner pour l'instant, je ne t'en veux pas Pacey honnêtement, par contre je suis triste de te voir souffrir.

(un silence)

Pacey : Je t'ai parlé de mon projet pour les vacances ?

Andie : Non.

Pacey : J'ai l'intention de descendre à "Key West" sur le "True Love", rien que moi et l'océan, un plan à la Hemingway en gros.

Andie : Quand est-ce que tu pars ?

Pacey : Tout de suite après les examens.

Andie : Est-ce que tu lui as dis ce que tu ressentais ?

Pacey : Andie, elle le sait déjà ce que je ressens !

Andie : Oui, elle le sait, mais est-ce que tu lui as vraiment dis ? Tu peux pas partir sans lui dévoiler tes sentiments ? C'est pas ton style, c'est vrai toi tu fonces en général, t'est pas du genre à attendre que ça se passe, ni du genre à fuir. Tu dois lui dire que tu l'aimes, tu dois essayer de la reconquérir, parce que si tu fais rien du tout crois-en mon expérience, tu le regretteras !

Pacey : C'est possible.

Andie : Non, c'est sûr, tu le regretteras !


Le lendemain matin, dans le jardin des Leery.

Joey : Bonjour !

Dawson : Joey!

Joey : Tiens, (elle lui rend les boucles d'oreilles) je te les ai rapportées, elles sont superbes, c'est pas trop mon style c'est vrai, mais en fait ça m'a fait plaisir de les porter. Je ne vais pas chercher à nier, hier soir lorsque tu m'as embrassais, j'ai été troublée, j'ai éprouvée quelque chose de plutôt inattendu, et je pense que ce quelque chose sera toujours là. Je dois arrêter de faire souffrir mes proches, et je peux pas choisir, alors je te demande la même chose qu'à Pacey, ne m'oblige pas à choisir, c'est trop tôt, j'y arriverai pas !

Dawson : D'accord !

Joey : D'accord ?

Dawson : J'attendrais, si tu veux me traiter d'éternel optimiste tu peux, j'ai confiance. Toute cette année je l'ai passé à chercher un sens à la vie, et je suis enfin arriver au bout de cette quête et ce que j'ai trouvé, c'est toi !

Gail arrive en courant, elle entre précipitamment dans la maison.

Gail : Mitch ! Mitch ! Viens là !

Mitch : Qu'est-ce qu'il y a ?

Gail : Viens là ! Assis-toi dans ce fauteuil !

Mitch : Pourquoi ? Mais qu'est-ce qui t'arrives ?

Gail : Rien de grave ! Hier soir, tu m'as demandé de définir notre relation, et je n'étais pas prête à le faire, j'ai longtemps eu peur de tout faire rater, (Dawson et Joey les rejoignent dans le salon) de commettre deux fois les mêmes erreurs, mais il n'est pas question de laisser la peur nous empêcher toi et moi de vivre comme on l'entend. Alors voilà si notre destin c'est de commettre les mêmes erreurs toute notre vie durant et bien qu'à cela ne tienne, ce qu'il faut espérer au moins c'est que nous les ferons aussi bien que la première fois, sinon mieux, ça veut dire oui ?

Mitch : Bein, tu ne m'as pas posé la question !

gail : Oh voyons tu la connais la question !

Mitch : Et tu connais la réponse ! (Ils s'embrassent, Dawson et Joey se regardent interloqués)


Fin


Un grand merci à Olivia pour ce script !
(Dawson's front yard - Joey and Dawson walk along the yard towards the front door)
Joey: I hate finals. I mean, what kind of a sadist bases one-third of a semester's grade on whether or not you can recite the opening to the Canterbury Tales in perfect English?
Dawson: (good naturedly) Joey. We've been over this a thousand times, your pronunciation is flawless.
Joey: Maybe so, but I'm so going to still torture myself until test time, I just have to.
Dawson: Of course you will. I'm well aware of the Potter neurosis.
Joey: (indignant) I prefer to think of them as quirks.
Dawson: Do you?
Joey: Yeah.
Dawson: (opens flyscreen door) Well, whatever works for you. (he motions for Joey to go first)
Joey: (walks through onto the porch) I could get into the Leery neurosis...
Dawson: Nooo, we don't have to do that. Besides, I'm, uh, I'm nervous enough on my own... right now.
Joey: Why?
Dawson: (sighs) Uh, well, there's a- there's an event... looming on the horizon, and uh, I seem to recall this certain pact made by two highschool freshmen regarding said event...?
Joey: Junior Prom. We both agreed if we didn't have dates we'd go together.
Dawson: So you do remember?
Joey: (pauses a moment, eyebrows furrowed) Are you asking me to prom?
Dawson: I don't wanna go with some random person and have it mean nothing. You know? I wanna go with my oldest friend, and it will be something I'll always remember.
Joey: (smiles) Or we could both agree that it's a meaningless event and not go at all?
Dawson: But it does mean something. And there are a million reasons why proms are ridiculous and stupid, but we made that pact because it obviously mattered to us. It's a rite of passage. (Joey still looks unconvinced) And I can't think of any better way to move than- than to fulfil a pact made by two old friends and just have a good time.
Joey: (smiles and nods) OK.
Dawson: (smiles back) Great!-
Joey: But I have two rules - no cheesy corsage for me, and no blue, ruffly tuxedo-ey shirt thingy for you.
Dawson: Done.
(The muffled voices of Mitch and Gale can be heard approaching the front door - the door opens and Mitch and Gale are kissing - Gale is protesting that she needs to leave - they both turn and see Dawson and Joey - Dawson looks like he's gonna faint with shock - Mitch and Gale look guilty as sin)
* * * * *
(Leery front porch -- Joey, Dawson, Mitch and Gale all stand frozen on the doorstep - an awkward silence ensues)
Joey: You know what? I'm not wearing a watch, but I'm, uh, probably at least late for something that I should probably be at, so, uh, I'll see you guys later. (she walks down the stairs and out of screen)
Dawson: See ya.
(Dawson turns his attention to Mitch and Gale)
Gale: Uh, sweetheart, we should probably talk about what you just saw.
Mitch: You know what? I'll talk to Dawson, you should probably, uh, go on ahead and get to the restaurant.
Gale: OK. (she walks by Dawson, pauses, kisses him on the cheek and leaves)
Dawson: (walking past Mitch) This should be good.
(Mitch follows Dawson)
Mitch: Are you OK?
Dawson: (sighs) You know what? Yeah, I am.
(they reach the kitchen)
Mitch: About what you just saw...
Dawson: (turns and faces Mitch) What I just saw dad was something I've seen about five million times throughout the course of my life. (he opens fridge)
Mitch: Well, under the circumstances, don't you think we should talk about it?
Dawson: (scoffs, shaking his head) At this point, I- I'm- I'm numb.
Mitch: You're numb?
Dawson: (takes a can of soft drink and closes the fridge) Yeah. I mean, you and mom, you've always had a relationship that's been a little... dramatic. (begins walking towards the staircase) All the while I've been in the middle, through all the backs and forths, and ups and downs, and a little while ago, I realised, I don't need to do that. I can kind of just sit back, detached... and watch from afar.
Mitch: Yeah, you can do that. But I think you should know that what's going on between your mother and me is a lot more than casual.
Dawson: (pauses on the stairs) Are you saying that you and mom are getting back together?
Mitch: Not now. We haven't discussed that-
Dawson: OK dad, in that case, I would prefer that you left me out of it entirely. I- I'm enjoying the numbness right now. You haven't talked to mom, you don't know... even what she's feeling.
Mitch: (indignant) I was married to your mother for twenty years. There are some things I know without having to ask.
* * * * *
(Pacey's house - Andie is sitting at the kitchen table with books and notepads scattered - Pacey is leaning against the doorway)
Pacey: How's the studying going?
Andie: Fine?
Pacey: Did you want anything? Can I get you a water, lemonade...?
Andie: (holding up a bottle of Sprite) Nope, I'm good.
Pacey: (whispers) OK. (he walks over the table and sits - he looks clearly depressed)
Andie: Um... do you want me to go?
Pacey: (picks up a pad and pen) Why would I want you to go?
Andie: I don't know, I just get the feeling that, uh... I don't think that you want me to go.
Pacey: No, I don't want you to go.
Andie: (whispers) 'Kay.
Pacey: (pauses) I just- sometimes I... I just feel kinda... (tries to find the right word)... um...
Andie: Thirsty? Tired? Mad? Sad?
Pacey: Yeah.
Andie: Sad.
Pacey: Yeah. (shrugs shoulders) It's, uh, something like that.
Andie: You know, maybe it's time you come out of this cave. You know, just get back out there.
Pacey: Back out where?
Andie: Out there (she motions her thumb behind her). You know, go to the prom.
Pacey: With who, Andie?
Andie: I don't know, anybody. A girl. You- you could go with me if you wanted to.
Pacey: (surprised) You don't have a date to the prom?
Andie: (smiles) I am currently sifting through offers and just yet to make my final decision.
Pacey: Do you want me to ask you to the prom?
Andie: (pauses) I just want to see you happy again.
Pacey: I don't think that the prom is going to act as some magical happiness elixir for me. You'd probably be better off taking one of those other guys up on their offer.
Andie: (nods smiling) I sure will.
* * * * *
(Potter household - Joey stands while Bessie sits on the sofa in the lounge room)
Joey: (in a confessional tone) Dawson asked me to prom and I said yes.
(Bessie has a "you did what?!" look)
Joey: And now I feel like I made a huge, horrible mistake. I mean, he assured me that it will only serve to recement out admittedly shaky friendship, but, I don't know. I mean, what about the undeniable romantic implications? Not to mention Pacey. What about Pacey?
Bessie: What did you think accepting Dawson's prom invitation would do, if not put you right in the middle of his tug of war with Pacey?
(Joey's face becomes downcast, she shrugs her shoulders and sits next to Bessie)
Joey: I know. I'm just- I'm trying so hard just to get things back to the way they were.
Bessie: Come on, Jo. You are not that naive.
Joey: (protests) I have to be. I'm backed up into a corner, I don't have any choice.
Bessie: You always have a choice.
Joey: Well... (can't think of a response to that) no appealing choice.
Bessie: So you're looking to me to provide the magical key to this problem?
Joey: Yeah. (she realises Bessie isn't gonna help) I gotta say, you've been a little thin in the advice department lately.
Bessie: Look, give me a problem that actually has an solution, and I'll solve it.
Joey: (rolls her eyes) You're right. I mean, no matter what I do, somebody gets hurt... including me.
* * * * *
(Capeside High - a stall with a large sign stating Junior Prom Tickets has been erected in the cafeteria - Jack and Andie sit at a nearby table)
Andie: I hate this stupid prom. (waves dismissedly at the stall) The stupid prom can kiss my ass.
Jack: What's wrong with you?
Andie: I thought that Pacey was gonna ask me to the prom. But no, instead, I must go and humiliate myself and go alone.
Jack: It's better than going with an ex-boyfriend that you're not over yet.
Andie: I am so over him. I am. That's why I wanna go with him - it's because it'll be safe.
(Jack and Andie just stare at one another for a moment)
Andie: (sulking) So what about you, did you get your tickets yet?
Jack: No, I'm working on it. You see the theme this year? "Couples". They're gonna have every couple's name on the balloons, on the little place cards, on those cheesy prom souvenirs.
Andie: So?
Jack: So, when you go buy your tickets, I mean, you gotta say who you're going with. Which basically means I have to march over there and tell the world that I'm bringing a guy to the prom.
Andie: Don't you think when you show up with Ethan at the prom that they're gonna kind of figure out he's your date?
Jack: Come on, he's not my "date" date, we're just going as friends. He calls taking it the next step towards self-acceptance and actualisation. (half laughs) Whatever the hell that means.
Andie: I don't see what you're so worried about. I mean, it's not like you to care about what other people think.
Jack: (nods over towards the ticket stall) Do you see who's selling tickets?
Andie: Barbara Johns?
(bell rings)
* * * * *
(Capeside high - Jen and Henry sit at a bench outside and pack up as they hear the bell - they begin to walk towards class)
Jen: So, you know what they're having this weekend, uh, is the, uh, Junior Prom.
Henry: Really?
Jen: Yeah. (scoffs) God, is there a more ridiculous and embarrassing ritual than the prom? The way it totally reinforces the gender roles, rewards the cool kids, punishes the geeks. I mean, the- the pressure that this one single night exerts on the common teenager... to make hollow awkward romantic gestures like pinning a cheap corsage on taffeta, having drunken sex with some guy whose name who you won't even remember and then puking in the back of some cheesy-assed rented limo. I mean, it's just all so overwhelming.
(they stop walking)
Henry: You've never been to a prom before, have you?
Jen: Well, no. But I know enough about them to know it's- it's just a sad-
Henry: So in other words you're asking me to go.
Jen: (nods) Yeah.
Henry: I'd love to.
Jen: (smiles, relieved) OK.
(they walk towards class with arms around each other)
* * * * *
(back in Capeside high cafeteria - Jack is at the prom tickets stall)
Barbara: The theme of this year's prom is couples. Please state your name as well as the name of your date.
Jack: (clears throat) Yeah, it's, um, Jack McPhee, and, um Ethan Brode.
Barbara: Excuse me?
Jack: Ethan Brode. It's E - T - H - A - N-
Barbara: No, no, a boy cannot go to the prom with a boy. (patronising) The definition of a prom date is a boy and a girl.
Jack: Yeah, well I don't think that is any of your business.
Barbara: To be honest, I don't understand why you feel the need to cause a spectacle and ruin the prom for the rest of us, but if you feel you have to do so... I can't sell your ticket until I talk to Mrs Meyer, head of the Prom Committee.
Jack: (incredulous) So, what, you're not going to sell me a ticket?
Barbara: (sarcastic) What exactly is it that the two of you will do anyway? Take a nice prom photo for grandma's photo album? Dance stubble cheek to stubble cheek? Share a romantic kiss under the moonlight? I mean, you don't think that's gonna weird out even the ones who are sympathetic to people like you?
(Jack has a very sour and annoyed expression)
Jack: You can't do this.
Barbara: Like I said Jack, I'll check with Mrs Meyer and you can come back and try again. (calls out) Next!
(next person happens to be Dawson)
Dawson: What's up Jack? Are you OK?
Jack: (speaks sarcastically while giving Barbara the evil eye) Yeah, yeah, I'm fine. I- I gotta go.
(Dawson looks at Jack as he walks away concerned then faces Barbara)
Barbara: The theme of this year's prom is couples. Please state your name as well as the name of your date.
Dawson: Uh, well, Barbara, you're in my gym class. You know my name.
Barbara: (repeats) Please state your name as well as the name of your date.
Dawson: (raises his eyebrows) Dawson Leery and Joey Potter.
Barbara: (surprised) Oh?
(we see Pacey sitting at a table nearby - the expression on his face shows he has overheard Dawson)
Barbara: Happy couple, back together?
Dawson: Something like that, yeah.
(Dawson takes his ticket and goes to leave when he sees Pacey and stops - they stare at one another for a moment before Dawson walks away)
* * * * *
(Capeside High - Andie, Jack, Joey and Dawson all sit on steps outside the school - Jack sits with head between legs, arms crossed)
Joey: They can't do this to you Jack. We won't let them.
Andie: Yeah, I- we- we'll lodge a formal complaint. And not only will you get your tickets for free, but we will get Barbara Johns to apologise in front of the whole school.
Joey: On her hands and knees.
Jack: Guuyyss.
Andie: Or we could just go straight to Mrs Meyer and tell her exactly what Barbara did.
Joey: Yeah, I mean she has to sell you the tickets, otherwise it's discrimination.
Jack: (frustrated) Guys! Look, I appreciate the support, I do, but it's OK, I'm just not gonna go to the prom.
Andie: What! You have to go.
Joey: Yeah, at this point it's political.
Jack: That's just it. OK? It's a prom, it's supposed to be fun. I mean, why does my entire life have to be a fight? Why is something that's normal for someone else have to be so political for me?
Andie: Because that's just the way it is. And until things change, you have to fight.
Joey: We'll be there with you. All the way.
Jack: (disappointed) I just wanted to go to the prom, that's all.
Andie: Well, if you're not going then I'm not going.
Joey: Me neither.
(Dawson looks horrified)
Andie: Good! Then we'll boycott, and we'll organise.
Dawson: I've got a better idea. (leans forward) Jack, you're right. Let's hold our own prom, right? An alternative prom. I mean, think about it. Why are we paying eighty bucks a pop to sit where they tell us to sit, eat rubbery chicken and listen to a special selection of Barbara Johns' favourite tunes when we can hold the "Anti-Prom"? It's not about who you bring, it's about who you are.
Joey: (smiles and nods in agreement) I like it.
Andie: Yeah, I think it's a great idea, Dawson.
(Andie and Joey smile at Jack in an attempt to convince him)
Jack: Yeah, what would an alternative prom be without a couple of gay guys?
* * * * *
(Leery restaurant - Dawson is talking to Mitch and Gale as they walk into the kitchen)
Dawson: If you guys choose to take me up on this proposal, I worked it out, and the revenue from ticket sales will offset the cost. (rubbing his hands together) I'm telling you guys, we can- we can totally make this work.
Mitch: You've obviously given this a lot of though, but I have one question... why?
Dawson: Well, uh, big things are happening all around, I'm just kinda trying to, uh, facilitate my own big thing. If the answer is "yes".
Gale: (to Mitch) Should we say yes now, or continue to torture him?
Dawson: (sighs and then smiles with relief) Mom... thank you. You guys won't regret this, I promise.
Gale: But you do realise that this is my restaurant, so I will be here.
Mitch: And every prom needs a chaperone.
Dawson: OK. Great. Uh, I'm gonna go hang some fliers.
(Dawson leaves and Gale addresses Mitch)
Gale: Well, he seems to have gotten through yesterday's event unscathed.
(they walk over towards the stoves)
Mitch: He says he's numb at this point.
Gale: Oh, is that a good thing?
Mitch: I dunno. But he did seem, remarkably enough, totally OK.
Gale: Well that's a relief.
Mitch: It kind of got me to thinking though.
Gale: (tastes a dish that's cooking) Oh, who by cayenne pepper in this marineise sauce?
Mitch: Gale?
Gale: (distractedly) Yeah?
Mitch: I thought maybe we should discuss what we're doing here.
Gale: What we're doing where?
Mitch: This thing that you and I are doing. I thought that maybe we should discuss what it means.
Gale: (turns and faces him) Why can't we just enjoy it and see where it leads? Why do we always have to analysed every little thing? (she walks a couple of feet towards the cooks) Um, hello? I asked a question. Who put cayenne pepper in the maraniese sauce?
(Mitch rolls his eyes in frustration)
* * * * *
(Capeside High - Jack and Andie have set up a prom ticket stall next door to Barbara's)
Student: Two please. Thanks.
Barbara: Here you go.
Jack: You know, this thing could actually turn out to be a success.
Andie: In a manner of speaking.
(two students approach Jack and Andie - they guys is huge with and mean-looking and the girl had dyed bright red hair)
Andie: Hi.
Barbara: (leans over towards Jack and Andie) Just because the dregs of society go to your prom, does not make it a success. Nobody that matters would be caught dead there. I certainly would never go if you paid me.
Jack: Oh, that's a good thing, because we don't want your kind at our prom.
Barbara: (getting smart) And what kind is that? The good Christian kind?
Jack: (scoffs) You know, this is not about religion, Barbara. I mean, the kind that hates people. You know, the intolerant, judgemental, hypocritical kind. Closed-minded, immature, bigoted kind.
Andie: With bad fashion sense.
Jack: Really bad.
Barbara: Look, at least I'm not going to hell.
Jack: (laughs) What? That- that's it, that's your whole comeback?
(Andie holds up her hands and wiggles her fingers in a "we are so scared" gesture)
Barbara: I think the threat of eternal damnation is a pretty good comeback.
Jack: Yeah, well, that threat is not yours to make. You just don't get it yet, do you? I mean, you're totally missing the point.
Barbara: (chooses to ignore them) Next!
* * * * *
(Jen's house - Jen sits on the bed watching Grams making final adjustments to a dinner suit that Henry is wearing)
Grams: And to think... I was going to give this to the Good Will.
Jen: You're gonna look great, Henry.
Henry: I feel like a busboy.
Grams: That's the burden of men dear. While out on the town you must stand in the background and let your woman shine.
Jen: Oh, I think Henry shines just fine on his own, Grams.
(a kettle begins to whistle)
Grams: He certainly does. Ooh, there's my tea. I'll be right back. (she stands and leaved the bedroom)
Jen: OK Henry, I think it's time that, uh, you and I had "the talk".
Henry: The talk?
Jen: Yeah, the "prom sex talk".
Henry: (eyes go wide) The prom sex talk?
Jen: Come on Henry, like it wasn't going to come up sooner or later.
(Henry steps down off the small box he'd been standing on and sits next to Jen on the bed)
Henry: Not necessarily.
Jen: Oh OK, tell me that you weren't thinking that... you, me and the prom didn't mean the distinct possibility of a little drunken-back-seat-rented-limo nookie?
Henry: I didn't rent a limo, I-
Jen: OK, that's not the point. Um, the, prom puts a lot of pressure on kid to- to "do it" just for the sake of doing it. And you end up doing it fifteen minutes before curfew and it's completely unromantic and it's way too fast and... and- and it just generally sucks. And you can never take that back or change it, so... so I thought that maybe we could make the decision right now that... not to do it.
Henry: I, um, I'm in no race. I mean, you know that.
Jen: Yeah.
Henry: (after a moment) But we... we are gonna do it... eventually, right?
Jen: (smiles) Come here.
(they kiss)
* * * * *
(Andie's house - Pacey enters her bedroom)
Andie: To what do I owe the honour of this visit?
Pacey: Uh, I'm just bored I guess.
Andie: (laughs) You always knew how to flatter a girl.
Pacey: I try. (he takes a seat) So, um, I guess you're probably gonna go to that whole alternative prom thing?
Andie: Hmm-mm. You're not going to believe what I did today. I threw my ticket back in Barbara John's face. (laughs) Guess what that witch said to me when I bought it? "Oh, that is so brave, Andie. A girl going to the prom alone."
Pacey: (looks confused) Why would you go to the prom alone? I though you were sifting through offers?
Andie: Yeah, well, uh... turns out that I didn't have any.
Pacey: (surprised) So why didn't you just tell me that?
Andie: (defensive) Because I didn't want a pity-ask, OK? And it doesn't matter anyway, because all of my friends are gonna be there and at this point, I'm just going to support the whole stupid alternative prom thing.
Pacey: Well you should have been able to tell me. And it wouldn't be a pity-ask, because it can't be pity if it's an honour. (stands) Andrea McPhee, would you go to the prom with me?
* * * * *
(Outside Potter residence - Dawson walks up to Bessie who is waiting with camera in hand - it is still daylight)
Bessie: (excitedly) Hi.
Dawson: Hey.
(Joey steps out onto the porch wearing a black dress with spaghetti straps and looking divine)
Dawson: Wow. You look... (is speechless)
(Joey walks down the steps)
Joey: (smiling, embarrassed) It's just a dress, Dawson.
Bessie: (still excited) OK, picture time!
(Joey goes over and stands with Dawson - Bessie takes a few quick photos before Joey turns to Dawson)
Joey: We should probably go, we don't want to be late.
Bessie: You always hated having your picture taken. So Dawson, where's the corsage?
Dawson: Oh, uh, we made a deal... no corsages. But I had to bring something. (he reaches into his inside jacket pocket and takes out a small jewellery box) So I decided to bring these. (he opens the box which contains a pair of diamond earrings)
Joey: Diamond earrings? (begins to protest) Dawson, I can't take these.
Dawson: Relax, they're my mom's. They're on loan - like at the Academy Awards. I thought you'd look amazing in them.
Joey: I can't wear them. I mean, what if something happens?
Dawson: Something happens to what, your earlobes? (dismissively) Stop it, put 'em on.
Joey: They are beautiful.
Bessie: Put them on, and then I'll get one more picture.
(Joey puts the earrings on - they face Bessie who takes a photo)
Bessie: One... two... three (she take a photo)
(the screen freezes and pans out to show the photo of Dawson and Joey both smiling)
* * * * *
(Anti-Prom at Leery's restaurant - it's now dark - Mitch and Gale watch the "alternative" students as they arrive)
Gale: Interesting crowd.
Mitch: (speaks softly) Lock the cash register.
Gale: (walking away) I'm on it.
(cut to table where Ethan and Jack are sitting - they are wearing identical outfits)
Ethan: Hey, can you believe we wore the same thing?
(Ethan laughs but Jack looks worried)
Ethan: Yeah, well, I thought it was pretty funny. (Jack still looks worried) You know, Jack, I'm not expecting you to dance with me if that's what you're worried about.
Jack: No, no, I'm not worried about anything.
Ethan: OK.
(Jen and Henry walk up to the table)
Jen: Hi there.
Henry: Hey.
Jack: Hey.
(Dawson and Joey also arrive)
Dawson: Hey. Jack, Ethan.
(the two new couples all take a seat)
Jen: Joey, I love those earrings.
Joey: (touching the earrings) Thank you.
Jack: Hey Andie, Pace.
Andie: Hi guys. What's going on?
(Dawson looks up to see Andie and Pacey standing together)
Dawson: (to Joey) Shall we dance?
(they get up and move to the dance floor - Joey gives Pacey a sideways glance)
Andie: Come on, sit down. (they take a seat) Wow, Jen, your dress is fabulous.
Jen: Thank you so much. You look awesome.
Andie: (excited) Thank you. Hey Ethan. Henry.
Henry: Hey.
(Pacey looks over his shoulder and spies Joey and Dawson dancing - Joey sees him and then looks away with an expression of guilt)
* * * * *
(The Prom - Joey and Dawson Dances - Dawson looks over at Pacey and Andie who are dancing and finally we see Jen and Henry dancing)
Jen: So here we are.
Henry: Yep.
Jen: At the prom.
Henry: Yep.
Jen: So what are you thinking?
Henry: (defensively) I- I wasn't thinking about sex, OK?
Jen: Henry, you- you're allowed to think about sex.
Henry: W- well, I- I- I wasn't.
Jen: No, I'm sure. I'm just saying that, you know, if- if you were, that's fine. I mean, you can think about sex, I can think about sex, it's just tonight that it- that it's not a factor. Right?
* * * * *
(Prom -- Jack and Ethan standing and watching couples dance)
Ethan: I'm glad, you know.
Jack: (not taking his eyes off the dance floor) About what?
Ethan: That you had the courage to bring me, Jack. I know it's not easy, even for me. When Brad and I first told people what was happening-
Jack: Can we maybe put a pin in the "when I was a young kid war stories, for tonight? It's not providing me with a lot of solace right now.
Ethan: What I was gonna say Jack is that Brad and I never did anything together. In fact, for all my bravado, I've never asked a guy to anything like this.
Jack: (shocked) You mean all that crap about "actualisation"... you've never actualised?
Ethan: I guess I thought it was a hurdle we could jump over together.
Jack: (getting mad) At my highschool prom, where you know no-one and I know everyone? Tell me, how together is that, Ethan?
Ethan: (raising his voice a little) So you win in the courage department.
Jack: No, no, I don't, because I was tricked into it. Courage would have be telling you I'm not ready for this. That however healthy this might be for my sexual identity, I don't really want to be here right now.
(Jack begins to walk away)
Ethan: Well I'm sorry.
Jack: (turns) So am I. (he continues walking away)
Ethan: Where are you going?
Jack: (sarcasm) I'm going to get a soda. (he goes to leave then walks back to Ethan) You know, I was wondering, wise, sage gay guy that you are... Coke, Diet Pepsi, what's better for my actualisation?
(Jack finally walks away)
* * * * *
(Cut back to Jen and Henry who have stopped dancing and are standing)
Jen: You know, there- there are other things that we can talk about. Besides sex.
Henry: Of course. We- we could talk about... (thinks)
Jen: Summer. We could talk about, you know, what we're gonna do this summer. Um, I- I thought we could take a couple day trips up to Nantucket. Go see some concerts up at Boston, and then-
Henry: Sure, when- when I get back from football camp.
Jen: What-ball camp?
Henry: Football camp. Cleveland. Eight weeks. We leave at the end of June.
Jen: (surprised and upset) You're leaving me for the whole summer to go to football camp and you tell me this now?
Henry: (innocently) Well, what's wrong with now?
Jen: You don't devastate you girlfriend with an impending two month separation in the middle of the prom - that kind of ruins the night.
Henry: (incredulous) I've ruined the night?
Jen: And as far as later goes, whatever slim possibility may have existed that we might actually have sex, well you can just forget about that.
Henry: (confused) I thought we already established we weren't gonna have sex tonight?
Jen: Oh, come on, Henry, that's just what you said to alleviate the pressure and make it seem spontaneous when you actually do it. Of course there was a chance, it's our prom.
(Jen storms off)
Henry: Damn!
* * * * *
(Cut to Pacey and Andie dancing - Pacey looks over at Joey and Dawson)
Joey: Could I ask a brazen, but obvious question?
Dawson: Yeah, of course.
Joey: Why did you bring me here tonight, Dawson?
Dawson: What?
Joey: Was it just so you could throw jabs at Pacey?
Dawson: What are you talking about? I had no idea Pacey was going to be here.
Joey: You don't think I get the sub-text of every one of those little looks you keep throwing his way. I mean, Dawson, you might as well get on the P.A and scream "She's mine Pacey, ha, I win."
Dawson: (sighs) Actually, that's not what I'm thinking.
Joey: Then what are you thinking?
Dawson: I'm thinking what right did he have to show up to my mother's restaurant at a prom that I organised? What exactly is he trying to prove?
Joey: Given the circumstances under which this night originated, what right do you have to exclude anyone?
Dawson: (defensively) I'm not excluding, Joey, I haven't said a word to him.
Joey: (a little sarcastic) Right. That hasn't stopped you parading me around all night like I'm some sort of a prize.
Dawson: Parading you around?
Joey: Yes!
Dawson: I'm not parading you around, Joey. You're my date and I'm dancing with you. It's not my fault if he keeps staring at us.
Joey: (speaks quickly as she does when she's upset) You're right. None of it's your fault. None of it's anybody's fault, it just happening. And who cares what it's doing to me.
Dawson: (sighs) OK. (pauses) Let's... just start over, OK? It's just Dawson and Joey, at the prom, having a good time. OK?
(they begin to dance for a moment before Joey pulls away)
Joey: I need a breather.
(she walks away)
* * * * *
(Outside the restaurant - Joey walks over to Jack who stands by the railing)
Joey: Care to make a run for it?
Jack: (nods) Yes please. (laughs)
(Joey sighs and leans back against the railing, arms crossed)
Joey: So what are you hiding from?
Jack: I am hiding from Barbara Johns.
Joey: (shocked) She's here?
Jack: No. Yeah, in- in a way, she is. God, man, she was right Joey. I don't belong here, I'm not gonna dance with Ethan, I'm not gonna have my picture taken with him. And whatever good time I was gonna have tonight? I just ruined it by the way I treated him.
Joey: You really like him, don't you? I remember a conversation less than a year ago, under these very stars, and all you could see was the pain and the loneliness that made your life different from every one else's.
Jack: As opposed to now, where all I can see is the pain and loneliness that makes our lives the same?
(Joey looks away)
Jack: Look, I know how sad it is to hide from something that you really want, Joey.
Joey: I just want everything to go back to the way it was, you know? I- all of us friends again, and me not caught in the middle.
Jack: If you want things to get back to the way they were, you have to set the example. I mean, Pacey and Dawson, those two are just not gonna do it themselves right now.
Joey: How about we hide out here for a while first?
Jack: (smiles) Sounds good to me.
(they hold hands)
Joey: Thank you.
Jack: Thank you.
* * * * *
(Prom - Mitch and Gale dance)
Gale: I know this might be a tad presumptuous, but, I took the liberty of packing a bag. I thought maybe I could stay over.
Mitch: I'm not sure that's such a good idea, Gale.
Gale: Mitchell, what are you talking about?
Mitch: I'm not here just for your womb, Gale.
Gale: (laughs) Excuse me?
Mitch: Go ahead and laugh, you know, but we've finally gotten back to this point in our relationship by being honest with each other. I'm not going to stop that honesty now.
Gale: (realises Mitch is serious) OK. So if the honest thing is to talk about it, let's talk about it.
Mitch: I can't keep playing this game. Is it a slip-up? Is it a relationship? Is it a "Saturday night arrangement"? What is it?
Gale: What do you want it to be?
Mitch: (pulls away in frustration) You know what, Gale? I'm sick of being the one always anxious to define our relationship. Or lack thereof. What I want is for you to define it for once.
(Mitch walks away)
* * * * *
(Prom - Joey walks over to Pacey who sits at a table alone)
Joey: I've been meaning to ask you something all night, Pacey. (holding out her hand) Would you like to dance with me?
Pacey: (standing and taking her hand) Yes.
(they move out onto the dance floor and begin to dance)
Pacey: (speaking in almost a whisper) How come this feels so right?
Joey: (smiles) I think it was those dance lessons.
(they share a smile - Andie sees Pacey and Joey dancing and stops dead)
Pacey: (placing his hand to her ear) Where did you get those? They're not you.
Joey: Why? Because I'm just a poor tom-boy, or because Dawson gave them to me?
Pacey: Neither. (taking her wrist which has a bracelet on it) You see this? This is you. It's not showy, or gaudy... it's simple. Elegant. Beautiful.
Joey: It's my mom's bracelet.
Pacey: I know.
Joey: (surprised) How do you know?
Pacey: Well, because you told me. Six months ago. You were wearing that, uh, blue sweater, with the snowflakes that you have. You were walking down the hallways at school, I was annoying you as per usual. You said, "Look, Pacey, I just found my mother's bracelet this morning, so why don't you cut me some slack?"
Joey: You remember that?
Pacey: (whispers in her ear) I remember everything.
(they dance for a moment - Joey closes her eyes - we see Andie watching them with tears in her eyes - when Joey looks up she sees Dawson staring at them - Dawson storms off)
* * * * *
(Outside the restaurant - Joey runs after Dawson)
Joey: (calling after him) Dawson. Dawson, wait! (she grabs is arm) Dawson, wait.
Dawson: (turns, yelling) How could you do that to me?! Are you trying to hurt me?!
Joey: No! I'm trying to set an example. I'm trying to get things back to the way they were.
Dawson: (still yelling) You can't go back to the way they were, Joey! Don't you get it? You can't climb through my window, pop in E.T. and have it be the same, OK? You can't dance with him at a prom I organised and expect me not be hurt!
Joey: You said tonight was about you, me and our friendship, and if that was really the case then it wouldn't matter who I danced with.
Dawson: I said tonight was about moving forward. What did you think that meant? You can't have thought that was all I wanted. The whole reason I suggested this whole stupid alternative prom wasn't about Jack, it was about you, alright? Maybe I tried too hard, but I didn't want to miss my chance to dance with you. To hold you. To make you remember what it was like between us. I thought, maybe, you know, if I could make it perfect, then...
Joey: That I would pick you? Say it, Dawson. You thought if you orchestrated this whole evening that I would be convinced into picking you over Pacey, right?
Dawson: You have to pick somebody, Joey. I just wanted to remind you what you'd be missing if you didn't pick me. (Joey bows her head) You'd be missing a lot. So would I, I'd be missing everything.
(Dawson walks up to her, leans forward and kisses Joey)
Dawson: That's how the evening was supposed to end.
(Dawson walks away leaving Joey with hand on head)
* * * * *
(Jen's house - Henry opens the screen door for her and she walks through)
Jen: I think I can take it from here thanks.
Henry: Wow. I think those were the most words you've said to me since I told you about football camp.
(they stand outside the front door)
Jen: Henry, I'm not in the mood.
Henry: Fine. Well, let's talk about something else. Like why would you make such a big deal about there being no possibility of us not having sex, if you were planning on doing it all along?
Jen: I wasn't planning on doing anything. I mean, I thought that maybe if it happened, if it felt right and natural, then yeah, maybe we would. You know, it doesn't even matter.
Henry: Because of football camp? You know, I hate it when you do this. You get extreme about the future of our relationship at the first sign of one of your insecurities.
Jen: This isn't about my insecurities, Henry, it's about your cowardice.
Henry: What?
Jen: And the fact that I planned our entire summer together and you weren't even thinking about spending any time with me. For the first time in my life I made myself vulnerable to somebody. And now I just feel stupid.
Henry: Jen, my decision to go... it's- it's got nothing to do with you.
Jen: Exactly. But if this were a real relationship, your choice for those eight weeks would have had at least something to do with me. Goodnight Henry.
(Jen opens the door and steps inside)
Henry: Jen, I won't go through this again. I can't. This time there won't be any posters or grand declarations of my feelings toward you. You walk in that house... it's not just goodnight, it's goodbye.
Jen: (shutting door) Goodbye.
* * * * *
(Train station - Ethan is about to leave - Jack runs into the station and towards Ethan)
Jack: Ethan, wait! Wait. What are you doing, are you leaving?
Ethan: Are you kidding me?
Jack: Look, I... (catches his breath) I'm sorry for the way I acted tonight.
Ethan: No, Jack, I'm sorry. You clearly weren't ready for this.
Jack: That's just it. Because I don't know what "this" is. So maybe we should define "this" before we decide who's ready.
Ethan: (walks over to Jack and throws his bag on the floor) What are you saying?
Jack: I- I'm saying... (goes and sits on a bench) OK, I'm saying tonight... I don't think I was uncomfortable with bringing a guy to the prom. I think I was uncomfortable with bringing someone who doesn't feel the same way about me as I feel about him.
Ethan: Jack, I really like you.
Jack: Then why all the hurdles? Why this whole journey for us to be together, when all you have to do is just lean over and...
Ethan: Kiss you.
Jack: (whispers) Yeah, something like that.
Ethan: Because Jack, I don't want to kiss someone who isn't ready. And I don't know if you're ready, so I'm afraid... you're gonna have to kiss me first.
Jack: How do you know that I couldn't?
Ethan: I don't know. I'm guessing.
Jack: (stands and faces Ethan looking defiant) Well maybe you guessed wrong, maybe I am ready.
Ethan: OK. So here we are. Alone in a train station. No-one around. No lights, no cameras, no network television to cut to commercial. It's just you and me. So kiss me Jack. I dare you.
(Jack has tears in his eyes and Ethan waits, but Jack doesn't kiss him - Ethan grabs his bag and leaves)
* * * * *
(Pier - Andie and Pacey walk along it)
Pacey: I honestly believed that when I came over to invite you to the prom, it was because I wanted to go to the prom with you. And I can't tell you how much I wish that were the truth. But, as soon as I got there, I realised that I wanted to go to the prom because sh-
Andie: I know, why you wanted to go to the prom, Pacey. And I'm sorry that it didn't work out for you. But at least you got to dance with her.
Pacey: What can I do? Really, I would do whatever it takes to make this up to you, Andie.
Andie: What it would take it something you can't give me right now. And I'm not mad at you Pacey, honestly I'm not. I just... I just really feel bad for you.
(they walk in silence for a moment)
Pacey: So did I tell you what I'm going to be doing this summer? I'm going to sail True Love down to Key West... just me and the sea. How's that for having all you ask, huh?
Andie: So when are you gonna leave?
Pacey: Right after finals.
Andie: Have you told her how you feel?
(they stop walking)
Pacey: Andie, she already knows how I feel.
Andie: I mean, have you really told her, Pacey?
(Pacey's expression indicates he hasn't)
Andie: You can't just leave without letting her know. I mean, that- that's not like you. You just don't just stand and let things happen and you don't run away either. You have to tell her that you love her. (tearful) And you have to try to get her back. Because if you don't, I promise you, you will regret it.
Pacey: Maybe.
Andie: (with conviction) No, Pacey. You will.
* * * * *
(Dawson's house the next day - Joey approaches Dawson who sits in a deck chair outside, reading)
Joey: Hey.
Dawson: (looks up) Hey.
(Joey sits on a chair)
Joey: I, um, I brought these back for you. (she places the box containing the earrings on the arm of Dawson's chair) They're so beautiful. I'm not quite sure they're me, but... I had a really fun time wearing them.
(a pause ensues)
Joey: So I'm not going to deny that when you kissed me last night... I felt something. Something that I wasn't expecting, and something that... probably will always be there. (pauses) I can't keep hurting people, Dawson. And I can't choose. So I'm telling you the same thing that I told Pacey. Please don't make me. I'm not ready and I can't do it.
Dawson: (considers this a moment) OK.
Joey: (surprised) OK?
Dawson: I'll wait. You can call me an eternal optimist, but I have faith. This whole year I've been on this soul-searching journey, and I feel like I've finally come to the end. And what I found... was you.
(Joey smiles - she then sees Gale jogging towards the house - Dawson turns and looks like he's thinking "what the hell?")
(cut to inside the house)
Gale: (calling out) Mitch? Mitch?
(Mitch enters the lounge room)
Gale: (motions with her hands) Come here.
Mitch: (perplexed) What is it?
Gale: Just, come here. Um, here, (leads him to the sofa) sit down.
Mitch: (sitting) What are you up to?
Gale: Just this. (she gets down on one knee) Last night you asked me to define this relationship, and I wasn't ready to do it.
(Dawson and Joey enter and watch in silence)
Gale: I had just been so- so afraid of screwing up. Of making the same mistakes twice. But I'm not going to let that fear stop us from being together any more. (taking his hand) So, if our fate is to make the same mistakes all over again, then by God, I hope we make some mistakes as well as we did the first time. (Mitch leans forward) Is that a "yes"?
Mitch: Well, you didn't ask me a question.
Gale: (anxiously) You know the question.
(they both stand)
Mitch: You know the answer.
(they kiss - Joey and Dawson just stand shocked - Joey looks at Dawson who begins to nod and smile)

The End


Source : www.multimania.com/rossnm

Kikavu ?

Au total, 24 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

RedCherry 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (14:25)

Non je crois que c'est surtout moi qui n'oublie jamais. Et oui je suis en week-end, mon seul moment de repos

Sonmi451 (14:27)

Profites bien.

Sonmi451 (14:27)

Tu bosses dans quoi?

Sonmi451 (14:27)

(oui je fais ma curieuse^^)

stanary (14:28)

Ah mais je suis encore trop jeune pour bosser. J'aime bien les curieuses vu que j'en suis une donc tu vois....

Sonmi451 (14:30)

Oh mais tu fais bien des études?

stanary (14:31)

Oui par contre je fais bien des études t'inquiète pas

Sonmi451 (14:31)

Alors c'est tu bosses mais c'est pas rémunéré.

Sonmi451 (14:32)

et donc des études de quoi? ^^

stanary (14:32)

Oui j'avais pas vu ça comme ça mais t'as raison.... c'est nul !

Sonmi451 (14:33)

j'ai toujours raison même quand j'ai tord

stanary (14:37)

Oui c'est bien d'espérer...

stanary (14:37)

Sonmi451 (14:38)

Merci. lol

Sonmi451 (14:38)

L'espoir fait vivre comme on dit. ^^

stanary (14:39)

Oui c'est ce qu'on dit ! Alors et toi dis moi tu travailles dans quoi ?

Sonmi451 (14:41)

Moi je suis assistante maternelle mais en ce moment en congé parental.

stanary (14:43)

Ah bah alors ça va veut dire que t'aimes beaucoup les enfants hein ! Mais j'aime bien ça ...

Sonmi451 (14:44)

Tout à fait.

stanary (14:45)

Alors dis moi, tu fais quoi de beau ?

Sonmi451 (14:47)

Là en ce moment, je m'occupe de la migration des épisodes de Friends pendant que mes oreilles sont en train d'écouter si bébé dort toujours. Et puis mes yeux regardent de temps en temps, vers la fenetre pour voir si le grand arrive avec son papa. ^^

Sonmi451 (14:47)

Et toi?

stanary (14:49)

La migration ?
Bon pour moi faut pas chercher hein. Je n'ai pas de vie donc je suis chez moi entrain de ne rien faire si ce n'est lire

Sonmi451 (14:49)

Et en parlant du loup, il sort du bois. Mon grand vient d'arriver.

stanary (14:51)

Eh bah il est autonome ce grand !

Sonmi451 (14:51)

La migration c'est le passage d'un guide épisode à un autre guide, soit de l'ancien au nouveau.

Sonmi451 (14:52)

Je vais devoir te laisser. Il est autonome oui d'une certaine façon, mais il a encore "que" 5 ans.

Sonmi451 (14:52)

A bientôt peut être.

stanary (14:56)

A bientôt

billy (18:53)

Plus que quelques jours pour venir participer au concours de la photo de bienvenue du quartier Castle. Venez vous affronter avec les plus créatifs ^^

Ceci est un extrait des dernières discussions de notre Room HypnoBlabla

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming