VOTE | 148 fans |

#309 : Petit dancing

Titre en VO : "Four To Tango" - Titre en VF : "Petit dancing"
¤ USA : diffusé le 01/12/99 - France : diffusé le 05/11/00
¤ Scénario : Gina Fattore - Réalisation : James Whitmore, Jr.


Pacey et Joey vont prendre des cours de valses pour des raisons bien distinctes et Dawson pense qu'ils ont une relation, quand il trouve un préservatif dans sa chambre.

Jack, quant à lui, a reçu une lettre d'un télespectateur gay qui souhaite faire plus ample connaissance, mais Jack hésite...

la prof de danse s'adresse aux 4 élèves
la prof de danse s'adresse aux 4 élèves

  

promo
promo

  

Plus de détails


~~~~~~~~~~


Pacey et Jen sont dans la chambre de Dawson pour se lancer dans des ébats sexuels mais, malgré leurs tentatives, ils n’y arrivent pas car aucun désir sexuel ne les pousse à le faire. Ils entendent alors du bruit et décident de quitter au plus vite la chambre mais Pacey se retrouve face à face avec Dawson. Il lui explique alors qu’il est dans sa chambre car il voulait jouer à sa console vidéo mais Dawson a du mal à le croire quand il s’aperçoit qu’il n’a qu’une chaussure au pied !

Après que Dawson ait mis le documentaire de Jack sur le net, ce dernier reçoit des tas de lettres dont une est une proposition plutôt indécente d’un lycéen de Capeside! Andie lui conseille alors de se lancer dans cette aventure !

Pacey est allé chez le conseiller d’éducation car ses notes ont chuté ces derniers temps et qu’il va devoir prendre des cours de soutien! Il lui demande s’il a un problème mais Pacey lui dit qu’il ne peut l’aider et part.

Andie incite son frère à discuter avec son interlocuteur sur le net quand il reçoit un message de cet inconnu.

Pacey, désespéré, demande à Joey de lui donner des cours de Maths et lui dit qu’il fera tout ce qu’elle voudra pour ça ! Joey saute alors sur l’occasion et lui propose alors de prendre des cours de valse avec elle. Elle lui explique que ce cours lui permettra de tenter sa chance pour la bourse de fin d’études qu’ils offrent aux meilleurs danseurs.

Pendant ce temps, Dawson découvre un préservatif dans sa chambre et tente alors de découvrir la vérité. Le lendemain, il découvre Joey et Pacey en train de se dire des secrets, ce qui l’intrigue.

Jen est allée voir Pacey au vidéoclub mais y trouve Dawson qui lui parle alors de ses soupçons envers Pacey. Jen tente alors de découvrir ce qu’il sait et il lui annonce alors sa trouvaille.

Joey tente de faire travailler Pacey mais celui-ci lui avoue qu’il a du mal à étudier sans sexe ! Joey se sent alors visée et lui en fait la remarque. Pacey lui avoue qu’elle se trompe totalement car un tas de filles sont prêtes à lui offrir gracieusement leur corps pour ses besoins sexuels. Joey a du mal à le croire mais Pacey insiste sur le sujet et lui demande alors ce qu’elle ferait si elle serait dans son cas et elle lui répond qu’elle n’y penserait pas autant.

Jack et Andie sont donc en train de discuter en ligne sur le net avec le mystérieux inconnu et Andie propose à son frère de prendre un café avec cet internaute car ça peut lui changer les idées mais Jack est trop stressé pour agir! Andie décide alors de prendre les choses en main et, se faisant passer pour Jack, propose un rendez-vous à l’inconnu qui n’attendait que ça !

Tandis qu’elle posait une affiche pour Dawson, Jen aperçoit Pacey et Joey ensembles et ils se mettent alors à les suivre jusqu’au cours de danse. Ils se retrouvent ainsi au sein des danseurs lorsque le professeur les aperçoit et leur propose de se joindre à eux ! Pacey et Joey les aperçoivent alors et en sont très étonnés !

Jack se sent mal pour le rendez-vous car il ne sent pas prêt à être « homo » et Andie lui dit que s’il ne se lance pas un jour ou l’autre, il ne sera uniquement qu’un « homo » célibataire et que cette inquiétude n’a pas lieu d’être !

Durant le cours de danse, le professeur de danse suggère un changement de partenaire perpétuel. Durant cette expérience, Dawson tente d’avoir une explication avec Pacey mais celui-ci détourne la conversation en lui demandant pourquoi il pense qu’il l’a fait avec Joey car cette réaction est celle d’un garçon encore attiré par cette dernière. Dawson tente de reprendre le contrôle de la conversation et Pacey décide alors d’abandonner et finit par quitter la salle.

Jen rejoint Pacey dans les vestiaires et tente de le consoler. Ils se sentent alors proches et se mettent alors à s’embrasser, tout comme sur l’île aux sorcières ! Dawson et Joey arrivent alors dans ces vestiaires et y trouvent donc le couple. Joey réagit alors car elle se souvient de sa conversation avec Pacey à propos des filles qui se donnent corps et âmes à lui. Elle tente de faire réagir Dawson mais celui-ci se met à rigoler et elle finit alors par partir. Dawson la rejoint et Jen se met alors à parler à Pacey de sa relation avec Joey car elle a bien vu qu’ils ont des sentiments l’un envers l’autre ! Pacey la contredit en lui disant qu’il n’y a rien entre eux mais Jen le reprend en lui disant que c’est entre eux qu’il n’y a rien !

A son retour, Jack retrouve Andie qui lui demande des détails sur sa soirée et il lui répond qu’il n’a rien à lui dire car il n’a pas eu le courage d’entrer quand il a vu un couple d’hétérosexuels ! Andie tente de le réconforter en lui disant qu’il y a un moment pour chaque chose et que ce n’était tout simplement pas le bon moment !

Dawson et Joey parlent de ce qu’ils viennent de voir et Dawson lui dit que c’était inévitable car ils avaient besoin de se consoler mutuellement ! Joey lui dit qu’elle ne pense pas comme lui mais il réplique alors en lui disant qu’elle ne doit pas oublier qu’ils ont fait comme eux ! Joey acquiesce et lui dit alors qu’elle a oublié son manteau et lui souhaite une bonne soirée !

Joey y retrouve alors Pacey qui lui avoue qu’il n’a rien fait avec Jen et que le pacte est rompu ! Joey lui dit que Dawson a réussi à la convaincre de leur pardonner et Pacey lui dit alors que Dawson est vraiment un ange ! Ils quittent alors la salle et le professeur tente de les rattraper pour les inciter à s’inscrire dans un autre cours de danse car la bourse d’études a été annulée pour des raisons financières mais Joey regarde Pacey et lui répond qu’ils ne sont pas faits pour la danse !

Un grand merci à Olivia pour ce script !!!


Dans la chambre de Dawson. Jen et Pacey sont allongés sur le lit, dans les bras l'un de l'autre s'embrassant très fougueusement.


Jen : Rien ?

Pacey : Rien ! Et toi ?

Jen : Rien. Je comprends pas c'est bizarre.

Pacey : Ca me rend dingue. Mais comment veux-tu avoir une liaison torride, purement sexuelle si quand on se retrouve ensemble...

Jen : Il n'y a pas de désir

Pacey : Nada.

Jen : Niete. C'est à cause de moi.

Pacey : C'est moi

Pacey et Jen ensemble : Non, non, non, c'est pas à cause de toi c'est moi.

Jen : (rires) Non, non, je veux dire aussi bien toi que moi, on a un passé sexuel, on est pas des débutants.

Pacey : Oui, absolument. Et on est plutôt doué paraît-il...

Jen : Oh oui.

Pacey: ... et malgré tout ça, on est là et on bloque.

Jen : Et regarde toutes les précautions qu'on a prise.

Pacey : On est venu parfaitement équipé. (Il sort de sa poche des préservatifs)

Jen : Nous avons opté pour l'endroit idéal.

Pacey : Idéal, oui. Dawson et Mr. Leery sont au Lycée tout l'après-midi, les fenêtres ouvertes, t'as eu une idée de génie.

Jen : Grand-mère l'a dit, cette échelle une invitation au péché.

(Ils s'embrassent et s'arrêtent nets)

Pacey : Ca devient déprimant.

Jen : Bon, écoute-moi, on se donne une semaine. Ca viendra, on arrivera bien à faire renaître le désir sexuel qui nous a donné cette idée.

(Ils s'assoient sur le bord du lit, et remettent leurs chaussures, lorsqu'on entend un claquement de porte)

Pacey : Euh ... Y'a quelqu'un qui vient d'ouvrir la porte d'entrée.

(Ils prennent vite fait leurs affaires, Jen passe par la fenêtre. Pacey a du mal à mettre son manteau, et il se jette de l'autre côté du lit pour récupérer une chaussure, mais Dawson entre)

Dawson : Pacey ?

Pacey qui a attrapé une manette de jeux vidéo au passage : C'est moi. Qu'est-ce qui se passe ?

Dawson : Qu'est-ce que tu dans ... Qu'est-ce que tu fais dans ma chambre au milieu de l'après-midi ?

Pacey : Euh... Moi, rien, je m'amuse. Et toi qu'est-ce que tu fais ?

Dawson : Je reviens de chez le dentiste. Je passais prendre mes livres.

Pacey : Ah ouais. Et... Et t'as des charries ?

Dawson : Non. Mais dis-moi, par où t'es rentré ?

Pacey : Il donne l'heure exacte ton magnétoscope ? Parce que si c'est le cas il faut que je retourne au Lycée, j'suis en retard.

Dawson : Tu es sûr que tu n'oublies rien ?

Pacey : Euh, rien du tout.

Dawson : Tu en es sûr ?

Pacey : Certain.

Dawson : Pacey tu n'as qu'une chaussure au pied.


GENERIQUE


Devant le lycée de Capeside. Jack et Andie sont assis à une table.
Jack a un gros paquets de feuilles dans les mains

Andie : Oh mon dieu, ne me dit pas que c'est ton devoir sur l'expansionnisme américain, le mien ne fait que deux pages.

Jack : Non, c'est le documentaire que Dawson a fait sur le foot et moi. Il l'a mis sur le web.

Andie : Et alors ?

Jack : Alors voilà ce que je viens de recevoir. (Il jette sur la table le paquet de feuilles)

Andie : Oh Jack, c'est impressionnant. Je pensais pas que tu avais ému autant de gens.

Jack : Emu. C'est pas vraiment le mot. Regarde. (Il prend une des feuilles et la lit à Andie) Cher homo. Puisque Capeside ne va pas en demi-finale je t'invite à rejoindre mon équipe de pom-pom girls.

Andie : Oh mon dieu. Que c'est triste. Cette pauvre petite pom-pom girls ne le sait pas mais elle n'est pas faite pour vivre au 21ème siècle, figure-toi. Celle ci à l'air bien. (Elle en lit une)
Cher Jack. J'ai vu le documentaire sur le web, j'imagine que tu as reçu des milliers de lettres où l'on te traite de sale homo, parce que si c'est pas le cas, ça devrait pas tarder. Sache que c'est exactement ce qui m'est arrivé lorsque l'année dernière je me suis présenté au bal du lycée avec un ami et pas avec une fille.

Jack : Qui est ce type ?

Andie : Euh... Il s'appelle Ben. Ben Street. Si tu souhaites discuter avec une personne qui est passé par-là, je suis dans la rubrique petits mots tendres, et mon nom de code est fleur de lotus.

Jack : (Jack lui prend la feuille des mains) Donne-moi ça !

Andie : Je t'ai eu. Tu devrais lui répondre, il a l'air intéressant.

Jack : Lui répondre ? Tu crois que c'est facile, on se connaît pas, qu'est-ce tu veux que je lui dise ?

Andie : J'en sais rien. Dis-lui tout ce qui te passe par la tête. Bon j'y vais. Salut.


Bureau du conseiller d'orientation.

Pacey : C'est pas moi je le jure, j'ai rien fait. Mais s' il s'avérait que j'étais coupable, rassurez-vous j'en assumerai toutes la responsabilité.

Conseiller : Il ne s'agit pas de discipline Pacey. Asseyez-vous. Je vous ai convoqué parce que Mr. Millow m'a fait parvenir votre dossier, vous venez subitement de rejoindre le groupe d'élèves qui malheureusement a besoin de soutien scolaire.
(Ils s'assoient) J'en ai parlé à vos professeurs. Les résultats en Math sont en baisse.

Pacey : En baisse ?

Conseiller : J'ai vos dernières notes sous les yeux. 4 D+, et un tout petit timide C-. (Il tend le dossier à Pacey) Y'a t-il une explication à cela ?

Pacey : La paresse.

Conseiller : Il n'y a pas de problèmes à la maison, aucun changement au niveau familial.

Pacey : Non-monsieur rien de tout ça.

Conseiller : Mr Millow m'a parlé d'une petite amie qui a des problèmes de santé.

Pacey : Ce n'est plus ma petite amie.

Conseiller : Et bien j'en suis désolé.

Pacey : Pas autant que moi. Mais la vie continue. Est-ce que je peux y aller ? Parce que j'ai déjà raté la moitié de la projection de diapos.

Conseiller : Vous êtes un élève sérieux Pacey. Quel que soit la question qui vous ronge, ne vous laissez pas anéantir.

Pacey : C'est peut-être déjà trop tard.


Bibliothèque du Lycée de Capeside. Andie et Jack sont sur des ordinateurs.

Andie : Attend, 4000 sites. J'ai fait une erreur quelque part.

Jack : Non, le sujet est trop vaste. Tu peux pas taper démocratie. Il faut que tu saches ce que tu veux et ce que tu ne veux pas. Détaille un peu, précise.

Andie : Bon d'accord. Ah oui, en fait en demandant démocratie, c'est un peu comme si je demandais un petit ami. Je me retrouverais inondé par les propositions et je serais obliger de faire le tri, d'éliminer les candidats qui ne conviennent pas.

Jack : Tu sais, tu devrais carrément avoir ton propre site, www point et ta soeur point com.

Andie : (rires) C'est sérieux Jack. Le Ben en question pourquoi tu lui réponds pas. C'est vrai, il semble super gentil, et en plus il habite pas très loin, vous pourriez devenir ami, ou ...

Jack : Ou quoi ?

Andie : J'en sais rien.

Jack : Je t'en prie

Andie : Quoi ! Tu as peur qu'il ait un petit ami. Tu parles ! Même s'il en avait un, des tas de choses peuvent se passer en six mois. Le type avec qui il est allait au bal, il n'est sûrement plus là.

Jack : Andie, s'il te plaît.

Andie : Jack ! Faut saisir ta chance. (On entend un bip, c'est l'ordinateur de Jack qui lui annonce qu'il a reçu un message) Si tu le fais pas , je le ferais pour toi.

Jack : (il lit le message) Ben Street, y'a quelqu'un ?

Andie : Je connais ton mot de passe. Jack ? Quoi ? (Elle s'approche) Quelqu'un t'envoie un message. Qui c'est ? (Elle lit le message) Oh mon dieu Ben Street ! C'est lui ! C'est lui !

Jack : Oui, je sais, je sais. Comment je fais pour effacer ?

Andie : N'efface pas, répond lui, il essaie de communiquer.

Jack : Maintenant ?

Andie : Mais, oui, il te parle.

Jack : Mais oui, mais attends, qu'est-ce que....

Andie : Tape !

Jack : je vois pas ce que je pourrais ...

Andie : Mais tape ! Vas-y ! (Il écrit "Hi" (salut)) C'est bien mais faut envoyer maintenant.

Jack : Salut !


Couloir du Lycée. Joey marche, Pacey arrive.

Pacey : Hé Joey, Joey ! Ca boum ? Ma chère vous êtes absolument ravissante aujourd'hui. Je crois que c'est ta nouvelle coiffure, elle te va très bien.

Joey : Tu as besoin de mes notes pour le cours que tu viens de rater.

Pacey : Je t'ai manqué.

Joey : Oh non, je vois beaucoup mieux le tableau quand j'ai pas ta grosse tête devant moi. Et tu me les rapportes demain matin ! (Ils sont devant les casiers)

(Il lit les notes)

Pacey : C'est quoi un cosinus ?

Joey : Tu sais pas ce que c'est un cosinus ? T'es vraiment mal barré pour l'examen.

Pacey : Oui je suis mal barré, tu as raison, à moins que bien sûr ...

Joey : Non je ne t'aiderai pas, ne compte pas sur moi. Ca fait plus d'un trimestre que moi je rame, pendant que toi tu ... Tiens je ne sais même pas ce que tu fais d'ailleurs.

Pacey : Je suis occupé.

Joey : Occupé ! Bien sûr ! Pacey t'as un travail a mi-tempss pas très compliqué, t'as seule obligation familiale est de nourrir un chien une fois par jour, et ton cercle d'amis est un triangle qui se résume à toi, Dawson et moi.

Pacey : D'accord. Ecoute, la vérité c'est que j'ai besoin de soutien scolaire en math. Oui, alors si t'avais la gentillesse de m'expliquer des trucs que je comprends pas... Je ferais tout ce que tu veux.

Joey : Tout ?


Cours de danse.

Prof de danse : Un, deux et trois. Oui, c'est bien.

(Pacey marche sur les pieds de Joey)

Joey : Aie !

Pacey : Les orteils et moi ont veux bien endurer tout ce que tu voudras mais avec un minimum d'explications.

Joey : C'est pas des pieds, c'est des blocs de plomb que tu as, t'es incapable de les guider. Aie ! Pacey !

Pacey : Excuse-moi Joey.

Joey : Ecoute, chaque année le cours Starlight offre une bourse d'étude de 1500 $ à qui représente le mieux à la fois l'esprit et la grâce de la danse de salon. Et autour de nous il n'y a pas plus de six personnes qui gardent leurs dents pour dormir, les études c'est du passé pour eux.

Pacey : Autrement dit tu as toutes les chances de gagner.

Joey : J'ai intérêt à prendre au minimum une semaine de cours.

Pacey : Pourquoi tu n'as pas choisi Dawson ou Jack pour faire ça avec toi ? Ca aurait été mieux.

Joey : Parce que. Tu as une dette envers moi. C'est grâce à moi que tu auras une bonne note en math.

Pacey : Alors c'est ça le contrat. Tu prêtes tes notes de cours contre un cours de danse

Joey : Oui, c'est ça le contrat.

Pacey : Génial.

Prof : Si vous pouviez vous rapprocher l'un de l'autre se serait mieux. Et rappelez-moi un peu qui guide l'autre ici ?

Pacey : J'essaye de guider mais mademoiselle ne se laisse pas vraiment faire, si vous voyez ce que je veux dire.

Joey : Comme si tu étais capable de guider.

Prof : Vous guidez ! (En pointant du doigt Pacey)

Pacey : Bon maintenant je vais t'étonner, laisse toi aller, laisse toi faire

Joey : T'es obligé de me coller comme ça ? Aie !

(Elle lui monte sur les pieds)


Chez les Leery, Dawson est en train de ranger sa chambre, lorsque qu'il trouve un préservatif.

Devant le lycée. Pacey et Joey marchent.

Joey : Tiens voilà les devoirs à faire. Je te demande de résoudre tous les exercices de la page 107, de me les montrer, ne recopie pas la solution à la fin du livre.

Pacey : Si j'avais su quel plaisir sadique tu prendrais à m'aider, je n'aurais jamais accepté, je déteste la dictature.

Joey : Après les cours on passera une heure à faire des maths, et après comme prévu...

Pacey : Oui, je sais, direction la fondation Starligh pour une autre forme de torture en musique. Et j'ose espérer que tu sais à quel point il est impératif qu'autour de nous personne, je dis bien personne n'entende parler de notre activité extra-scolaire. Parce que sur l'échelle des activités strictement déconseillé pour un adolescent qui se veut quelque peu viril, la valse est au premier plan avec la poterie.

Joey : Pacey, réfléchis, est-ce que tu penses que j'ai un quelconque intérêt à révéler cette information ?

Pacey : Bon, on est au moins d'accord la dessus.

Joey : Complètement.

Pacey : Personne ne doit savoir.

Joey : Personne.

Pacey : Parfait.

(Dawson marche derrière eux)

Dawson : Savoir quoi ?

Joey : Euh ... Rien.

Pacey : Non, non, à Dawson on peut lui dire, y'a pas de secret pour lui. On était en train de discuter et de constater que je suis une vrai catastrophe pour ce qui est des travaux d'ameublement, de décoration ...

Dawson : Ca c'est vrai.

Pacey : Tiens, est-ce que tu sais peindre au rouleau ?

Dawson : Euh ... Je me débrouille.

Pacey : Formidable ! Parce que la compagnie "felicy" mémorial et la famille Potter recherche désespérément peintres et platuriers payés au tarif légal.

Dawson : J'accepte.

Pacey : Bon. Euh ... Joey !

Joey : Oui. Oui.

Pacey : Alors on t'engage.

(Joey et Pacey partent mais Dawson retient Pacey)

Dawson : Attend Pacey ! Il faut que je te parle.

Pacey : Euh ... Oui, euh ... Tout à l'heure. Pas, pas maintenant, je veux à tout prix quitter le peloton des dix derniers de la classe là. Après les cours si tu veux, d'accord.


Bibliothèque du lycée. Jack et Andie sont devant les ordinateurs.

Andie : Il t'a parlé de son petit copain ?

Jack : S'était un copain rien d'autre, ils sont allés ensemble à ce bal histoire de dire, on assume.

Andie : Oh, c'est bien d'assumer. Moi j'aime ça avec modération bein sûr. Bon quoi d'autre ?

Jack : Et il est saxophoniste, et il une admiration sans borne pour Charlie Parker.

Andie : Mmm, intéressant, et comment est-il ?

Jack : Oh c'est pas important ça.

Andie : Je suis d'accord, mais lui il t'a vu dans ce fameux documentaire, il serait normal que tu le voies aussi.

Jack : Pour l'instant on s'écrit. On n'en est pas à sortir ensemble.

Andie : Mmm, pour l'instant.

(Une femme les interrompt)

La femme : J'ai rencontré un type une fois sur Internet, il était hideux. (Elle s'en va)

Jack : Je vais peut-être lui demander de m'envoyer une photo.

Andie : Deux. Une photo d'identité, et une où le voit de la tête au pied, pas de manteau, pas de pull ver ample, rien qui dissimule les formes.


Vidéo club. Jen s'attend à y trouver Pacey.

Dawson : Jen ! Je te croyais en campagne pour l'élection de Miss Capeside.

Jen : Bravo, très amusant. Non en fait, je travaille sur un projet avec Pacey sur, l'être humain, son développement, et tout ce qui s'en suit.

Dawson : Bein ... Il sera là mardi.

Jen : Euh ... Il m'a dit qu'il travaillait aujourd'hui, il a du se trompé.

Dawson : Oui, moi ça ne m'étonne pas. Je le trouve perturbé en ce moment. Est-ce qu'il y aurait un nouveau professeur, genre joli femme la quarantaine, qu'il ne connaisse pas.

Jen : (rires) Quoi ?

Dawson : Bein la dernière fois que Pacey a eu un comportement aussi bizarre, il s'est retrouvé filmé par hasard par caméra tout nu avec Melle Jacobs.

Jen : Tu veux dire que la passion de Pacey pour les femmes d'âges mûres est en train de reprendre le dessus ?

Dawson : Je ne sais pas quoi penser.

Jen : Mais tu penses à quelque chose de précis ?

Dawson : Oui, c'est vrai. Euh .... Hier, en rentrant chez moi, en milieu d'après-midi, j'ai trouvé Pacey affalé par terre dans ma chambre.

Jen : En milieu d'après-midi ? Seul ?

Dawson : Oui, enfin il était avec ma console de jeux.

Jen : Dawson, j'espère que console de jeux n'est pas un euphémisme.

Dawson : (rires) Non, non, non, il était seul et il jouait vraiment.

Jen : D'accord.

Dawson : Mais le plus étrange, c'est que dans la soirée, j'ai trouvé un préservatif, et quand j'ai voulu lui en parler le lendemain, je l'ai surpris avec Joey en train de comploter. C'était bizarre.

Jen : Et , est-ce .... Est-ce qu'il t'a dit quelque chose ? Je veux dire vous avez eu l'occasion d'en parler après ?

Dawson : Non. Depuis j'ai l'impression qu'il m'évite.

Jen : Mmm.


Dans une salle de cours au Lycée. Pacey et Joey travaillent.

Pacey : On peut faire une pause, s'il te plaît ?

Joey : On vient de faire une pause. A ce rythme là tu feras aucun progrès, mon neveu est capable de rester assis plus longtemps que toi.

Pacey : Joey , tu ne comprends pas. C'est comme ça, en ce moment, chaque fois que j'ouvre un livre pour étudier, j'ai aussitôt envie de faire autre chose. Autre chose, n'importe quoi. Et à mon avis, c'est du au fait, que jusqu'à présent dans ma vie, étrangement, chaque fois que j'ai étudier, j'avais droit à une récompense.

Joey : Je t'ai offert un hamburger.

Pacey : Ca n'a rien à voir avec un hamburger. Moi je veux te parler de Tamara, de Andie. Disons que chez moi ces deux femmes ont largement contribué à faire rimer études ..... avec ....

Joey : Avec quoi Pacey ?

Pacey : Le sexe. Dans mon esprit étude égal sexe et sexe égal étude. Or là j'étudie, mais le sexe est absent, d'où ce manque de motivation très nette.

Joey : Ce que tu es en train de dire c'est que tu es la malheureuse et innocente victime ... d'une expérience de psychologie comportementale qui a mal tourné.

Pacey : Ouais.

Joey : Et donc tu recherches désespérément une femme disponible, qui pourrait provoquer ton envie de travailler qui dépend d'un réflexe de "pavlom" bien ancré.

Pacey : C'est ça.

Joey : C'est de loin le plan drague le plus maladroit qu'on m'ai jamais fait.

Pacey : Y'a erreur, t'es gentille mais je te fais pas un plan drague. Je dirais pas que j'ai un harem, mais j'ai pas mal d'amies qui sont prêtes à m'aider.

Joey : (rires) Des noms ?

Pacey : Pour l'instant elles préfèrent rester anonyme, oui, mais figure-toi qu'elles m'ont fait comprendre, et ce le plus simplement du monde, qu'elles étaient d'accord, qu'elles se feraient un plaisir de prendre en charge mes besoins physiques, je n'ai qu'un mot à dire ...

Joey : De quoi est-ce que tu parles, d'une relation amoureuse ou d'un service gratuit, d'un arrangement ?

Pacey : Bon, écoute, euh ... Si tu avais l'opportunité de vivre une histoire en toute liberté sans questions, sans attaches, sans premier rendez-vous raté, sans poiroter près du téléphone, sans rien de tout ça, une histoire libre et complètement gratuite. Qu'est-ce que tu ferais ?

Joey : Une expérience sexuelle complètement dénudée d'émotion et de sentiments ça doit être super.

Pacey : Non, Joey je suis très sérieux, alors écoute bien. Il s'agit d'une offre limitée, alors j'ai besoin d'un conseil. T'en penses quoi ?

Joey : Pacey j'en dis que, quand on a réellement envie de relation sexuelle libre avec quelqu'un, ça se fait tout seul, il n'est pas nécessaire de décortiquer le problème, d'en discuter pendant des heures. Voilà.



Andie et Jack sont toujours devant les ordinateurs, Ils sont en train de télécharger la photo de Ben Street.

Andie : Oh ça pas vite !

Jack : Allez ! Ouais ça y'est, ça y'est ça s'affiche.

Andie : Ouh pas mal !

Jack : Ouais pas mal du tout.

Andie : Jack ! Serais-tu en train d'éprouver de l'attirance pour un individu du même sexe ?

Jack : Ca n'a rien à voir. En toute objectivité, il est clair que n'importe qui serait attiré par un type aussi séduisant.

Andie : Tu vois tu rougis, c'est bizarre.

Jack : Il me demande ce que j'en pense. Qu'est-ce que je dois dire ?

Andie : J'en sais rien, tu n'as qu'à répondre que se serait plus facile s'il venait jusqu'ici.

Jack : Mais je peux pas dire ça !

Andie : Tu peux et tu dois !

Jack : Non, excuse-moi, ça va trop vite, beaucoup trop vite.

Andie : Bon alors dis-lui que tu l'invites à prendre un café, je viendrais avec toi si tu veux.

Jack : Ouais, t'as pas une meilleure idée.

Andie : D'accord, Jack, tu peux très bien demander à le voir dans un lieu parfaitement éclairé, un lieu public évidemment, je suis certaine qu'il viendra. Ce garçon d'après ce que nous savons de lui est relativement sérieux.

Jack : Je me sens pas le courage de dire ça, je tremble, regarde.

Andie : Oh, mais c'est rien c'est nerveux. (Elle tape à l'ordinateur) La photo est très belle, je sais pas quoi dire, tu es libre ce soir pour prendre un café ? (Elle lit sa réponse) Je ne demande que ça.


Vidéoclub. Dawson et Jen font la vitrine.

Jen : Tu peux m'expliquer pourquoi c'est à moi de coller cette affiche d'un film de Hitchcock sur la vitre ?

Dawson : Parce que j'ai besoin d'une main de fée.

Jen : Ha ! Et d'habitude c'est à Pacey que tu fais appel, c'est ça ?

Dawson : Non, en général Pacey est derrière, il dort quand je fais ça.

Jen : (rires) Et bien visiblement il est un peu plus sérieux ce soir.

Dawson : Pardon ?

Jen : Pacey droit devant. (Il marche dans la rue mais il ne la voie pas, Joey le rejoint) Mais c'est Joey ! Est-ce que tu as un écriteau sur, lequel il y a écrit je reviens dans 5 minutes ?

Dawson : Oui.


Cours de danse. Joey et Pacey sont sur la piste de danse. Et au fond Dawson et Jen regardent.

Jen : Bon, bein voilà, apparemment Joey et Pacey ont l'intention d'animer les soirées du club du troisième âge de Capeside. Allez Dawson on s'en va.

Dawson : J'arrive pas à le croire.

(Ils se retournent pour partir mais la prof de danse les interrompt)

La prof : Tiens ! Deux jeunes personnes qui s'intéressent également à la danse de salon. Ca fait plaisir. (Elle les pousse sur la piste) Quand j'entends dire que la jeunesse n'a plus le goût des choses raffinées, ça me révolte !

Jen : On vient pas danser.

Dawson :On vient voir juste des amis.

La prof : Vous pouvez très bien les regarder et danser. Votre attention s'il vous plaît, voici un autre couple de jeunes gens charmants qui souhaitent participer à notre cours de danse. La valse revient à la mode.

Les deux couples dansent. Dawson et Jen, Pacey et Joey.

Pacey : Est-ce qu'on peut savoir ce que vous faites là tous les deux ?

Jen : Rien. On découvre le plaisir de valser.

La prof de danse arrive.

La prof : (s'adressant à Jen et Dawson) Ah, j'étais sur que vous dansiez à merveille ! Bien mieux que ces deux là qui sont venus toute la semaine (parlant de Pacey et Joey)
Vous êtes amoureux n'est-ce pas ?

Jen : Non. Plus maintenant.

La prof : D'accord, c'est ça. Alors vous étiez ensemble, ça n'a pas marché, mais vous avez dépassé toutes vos querelles et aujourd'hui vous avez confiance l'un en l'autre. J'ai raison ? Ca se voit dans votre façon de danser. Oui, on peut lire la confiance, la complicité. Quant à nos deux autres tourtereaux, c'est une toute autre histoire. Regardez la façon dont ils se tiennent. Cette raideur, regardez cette tension dans leurs bras.

Pacey : Et alors ? Ou est le problème ?

La prof : Ca fait une semaine que je vous supplie de vous rapprocher, allez on essaie !

Joey : Non, désolé !

Pacey : Non, c'est pas possible. Laissez tomber.

La prof : Regardez-moi ça, on a jamais vu de danseurs aussi hostile l'un envers l'autre, en permanence sur leurs gardes, sans parler de l'agressivité verbale très significative. Il n'y aucun doute à eux deux ils résument toutes les maladresses, tous les défauts du couple qui se forme.

Pacey : Quoi!

Joey : (rires) Tout faux ! Vous vous trompez sur toute la ligne !

La prof : Vraiment ?

Pacey : Complètement !

Joey : Oh oui alors, complètement !

La prof : Vous luttez contre l'attirance sexuelle que vous avez l'un pour l'autre. C'est comme deux aimants qui se repoussent, je n'ai jamais vu deux personnes danser aussi mal ! C'est vrai !

Dawson : Attendez ! Parce qu'ils ne savent pas danser vous dites que ...

La prof : Oui, cette théorie personnelle est le fruit de nombreuses années d'expériences. Lorsque deux personnes dansent mal, c'est qu'elles sont très amoureuses. La danse ne ment pas. (Elle s'adresse à toute la salle) On ne s'endort pas !On continue ! De la souplesse, de la légèreté !


Maison des Macphee. Jack se prépare pour son rendez-vous, Andie arrive.

Andie : Pas en vert !Tu vas pas mettre ça !

Jack : (soupir) Qu'est-ce qu'il y a encore ?

Andie : Rien. Je te préfère en bleu, mais t'es très bien aussi comme ça, t'es toujours bien, même plus que bien, t'es beau.

Jack : Tu as jugé que j'avais besoin d'encouragements

Andie : Oh, d'accord. Ecoute je t'aime, je suis ta soeur Jack. Et ton équilibre affectif est une chose importante pour moi. Parce que si je finis vielle fille triste et amère, je viendrais vivre chez toi et ton ami.

Jack : Parce que tu es convaincu que j'aurai un ami.

Andie : Bien sur.

Jack : Tu ne te dis pas que cette histoire peut se terminer par un désastre.

Andie : Bon d'accord, alors envisageons le pire scénario. Tu arrives, tu dis bonjour, tu t'aperçois que vous n'avez rien à faire ensemble, et bein tu bois ton verre et ciao. Et je sens que tout ira bien, j'ai un très bon pressentiment.

Jack : T'es bien la seule.

Andie : Ah, mais non. Apparemment tu lui plais, tu n'as aucune raison d'être inquiet

Jack : Je ne le connais pas, et il ne me connaît pas !

Andie : Oui, c'est pour ça que vous allez prendre un café.

Jack : Tu te rends pas compte. Est-ce que je suis prêt à donner cette nouvelle dimension à ma vie ? Au moment où je dirais bonjour à ce garçon, où je serais assis en face de lui, ma vie tout entière sera transformée. Ca veut simplement dire que je suis homosexuel, si c'est être homosexuel.

Andie : Jack, tu le deviendras tôt ou tard. En fait la différence si tu n'y vas pas c'est que tu seras un homo célibataire.

Jack : Ouais.

Andie : Allez.


Cours de danse.

La prof : Bon parfait je vous propose un jeu ! Nous l'appellerons si vous le voulez bien, le jeu des partenaires musicaux. Je vais vous expliquer de quoi il s'agit. (Elles forment les couples) Vous deux ensemble. Vous deux. Vous deux. Vous deux. (Elle met Jen avec Joey) Vous deux. (Elle met Dawson et Pacey ensemble).

Pacey : Quoi ! Non, mais excusez-moi madame, vous vous êtes trompés là.

La prof : Les enfants du calme, soyez gentils ! Allons-y je veux vous voir danser dans l'enthousiasme, le joie, avec beaucoup de plaisir, montrez-nous que vous aimez danser. Alors dès que la musique s'arrêtera, et que vous entendrez dire changez de partenaire, vous vous arrêterez et vous irez vers le partenaire le plus proche. C'est clair ?

Jen danse avec Joey.

Jen : Alors tu peux me dire depuis quand vous avez découvert la valse Pacey et toi ?

Joey : Et bien un tout petit peu avant Dawson et toi.

Dawson danse avec Pacey.

Dawson : Je n'arrive pas à comprendre ce que tu faisais dans ma chambre l'autre jour. Je trouve ça bizarre.

Pacey : Quoi ! On n'a pas tous la chance d'être riche, et équipé aussi bien que toi en jeux vidéos, mon vieux.

Dawson : Alors c'est uniquement pour ça que tu es venu chez moi en mon absence ?

Pacey : Non. On vient aussi chez vous pour la cuisine. Elle avait perdu de son prestige sous le règne de monsieur Mitch Leery.

Dawson : Bon. Et pour le préservatif ?

Pacey : Le quoi ?

Dawson : Le préservatif qui était dans me chambre.

La prof : Changez !

(Pacey part directement danser avec Jen)

Pacey : Excuse-moi une seconde

Jen : Oh ! Oh ! Oh !

Pacey : On est foutu, il a trouvé le préservatif.

Jen : Je sais, il m'en a déjà parlé, je ne suis pas inquiète.

Pacey : D'après toi Dawson ne nous en voudra pas d'avoir choisi ses draps pour se caresser les zones érogènes ?

Jen : La question ne se pose pas, il ne pense pas à nous.

Pacey : T'en est sûre ?

Jen : Certaine. Enfin, en tout cas il ne pense pas à moi. Il s'est fixé sur une autre partenaire.

(Elle regarde vers Joey qui est en train de danser avec Dawson)

Dawson : Donc la danse de salon c'est une nouvelle passion.

Joey : J'ai appris qu'ils offraient une bourse d'étude.

Dawson : Une bourse d'étude ?

Joey : Et j'avais besoin d'un partenaire, alors ...

Dawson : Alors ... Pourquoi est-ce que tu as demandé à Pacey ? Pourquoi tu ne m'as pas demandé ?

Joey : Pacey a besoin d'un soutien scolaire, et comme j'avais besoin d'un cavalier, bein voilà. Faut bien s'entraider les amis s'est fait pour ça.

Dawson : Vous êtes seulement des amis ?

(Elle hoche de la tête)

Prof : Changez !

Pacey : Excusez-moi, Joey faut que je te parle.

( Pacey les interromps, il prend Joey par le bras, donc Dawson et Jen dansent ensemble)

Jen : A nous.

(Pacey et Joey en train de danser)

Joey : Qu'est-ce qu'il lui arrive ?

Pacey :Euh ... rien, sauf que ... Dawson pense qu'on la fait.

Joey : Quoi ?

Pacey : Il croît qu'on est ensemble, qu'on se connaît au sens biblique du terme.

Joey : Mais non, c'est pas possible. Il peut pas penser une chose pareille.

Pacey : Euh non évidemment, il n'y aurait pas penser en temps normal. Mais là disons que plusieurs détails convergent, et le pousse à penser que ...

Joey : Quels détails ?

La prof : Changez !

Pacey : Des détails ....

(Dawson attrape Pacey et part)

Dawson : Bon. Pacey ?

Pacey : Oui ?

Dawson : Je peux savoir ce qui se passe ?

Pacey : C'est pas ce que tu crois Dawson. Pas du tout.

Dawson : Parce que tu sais ce que je crois ?

Pacey : Oui je le sais parce que tes soupçons se lisent sur ton visage. Oui c'est vrai Joey et moi on passe notre temps ensemble en ce moment parce qu'on vient d'abord ici pour apprendre à danser la valse, et ensuite elle m'aide en trigonométrie. Mais, tu vois ce qui me surprend dans tout cela, c'est que par mis toutes les filles que nous avons le plaisir de fréquenter toi et moi, la première personne à laquelle tu penses, c'est Joey. Pourquoi à ton avis ?

Dawson : Pacey, tu ne t'en sortiras pas en me psychanalysant. C'est compris ?

Pacey : Attends, j'ai une question à te poser. Avec Joey, c'est fini vous n'êtes plus ensemble ?

Dawson : Oui, c'est fini.

Pacey : Bon, alors tu peux me dire pourquoi on a ce genre de conversation ? (Dawson regarde Joey qui est en train de danser avec un monsieur) C'est pourtant toi qui disait il y a quelques semaines que vous deviez prendre vos distances tous les deux et passer à autre chose.

Dawson : C'est vrai j'ai dit qu'on devrait prendre nos distances, mais je pensais que....

Pacey : Que quoi ? Qu'elle accepterait de prendre ses distances ? Ou bien qu'en prenant ses distances elle pourrait éventuellement se rapprocher de moi ? C'est ça qui t'embête ? C'est pas croyable, c'est toujours pareil avec toi, tu causes, tu causes, mais ce que tu dis tu ne l'entends pas. Quand tu dis qu'entre vous il n'y a plus rien, c'est faux, se sont des paroles en l'air.

Dawson : Arrête ! Tu ne sais pas de quoi tu parles.

Pacey : Pffouu. (Il se tourne et montre Joey) Regarde cette fille Dawson. Regarde la bien. C'est une vraie déesse mon vieux. Et je te garantis qu'on devrait pas tarder à voir débarquer le séducteur sûr de lui qui lui fera tout oublier. Et comment tu réagiras à ce moment là ?

Dawson : Oh, mais je prendrais les choses comme elles se présentent.

Pacey : Comme elles se présentent. Et bien moi à ta place, je commencerais à me préparer parce que le type en question se sera pas ton meilleur ami, il te demandera pas la permission, le type en question quand il apercevra cette femme il passera devant toi sans s'arrêter.

Dawson : Qu'est-ce que tu me caches Pacey ?

Pacey : Quoi ?

Dawson : Cette analyse de ma vie amoureuse ne change rien au fait que tu n'as pas répondu à me question sur le préservatif, tu m'entends ?

Pacey : (Il soupire) Oh je perds mon temps (Il s'en va)

La prof : Changez !

(Jen suit Pacey, ils se rejoignent dans les vestiaires)

Pacey : Quel abruti, il m'exaspère !

Jen : Pacey, calme toi.

Pacey : C'est dingue. Qu'est-ce que tu veux que je lui dise, notre histoire est à la limite du concevable. (Il prend sa veste et l'enfile)

Jen : Comment ça ?

Pacey : Un jeune type très bien et une fille fabuleuse prenne une décision lumineuse et très généreuse. Ne pas garder leurs précieux corps pour eux tout seul. Et qu'est-ce qu'il en sort en pratique ? Rien. Rien du tout. Comment c'est possible ? Je veux dire j'ai passé des heures à me poser la question et je n'ai aucune réponse. (Il s'asseoit par terre contre le mur)

Jen : Mais il y a au moins un million de raison différente.

Pacey : Ah ouais. Sois gentille, donne m'en une ou deux histoire que je me sente mieux.

(Jen s'asseoit à côté de lui)

Jen : La raison principale c'est qu'on vit dans des familles où on ne parle pas librement de sexe. Et puis nous sommes dans un pays où la violence à droit de citer, mais où les gens s'effarouchent dès que deux personnes en âge de voter reprennent certains termes utiliser dans les livres d'anatomie.

(Pacey passe son bras autour d'elle, ils se donnent la main et puis un long silence)

Jen : Est-ce que c'est ta façon à toi de me faire comprendre que tu es prêt pour un retour sur l'île aux sorcières ?

Pacey :Je sais pas si c'est le cours de danse où le cadre romantique de ce vieux vestiaire, mais j'ai plus que jamais envie d'être ensorcelé.

(Jack arrive devant le café où il a rendez-vous avec Ben Street, il s'arrête devant, regarde part la vitrine, l'aperçoit)

(Cours de danse, Dawson et Joey sortent de la salle de danse, et vont au vestiaire)

Dawson : Excuse moi Joey, je ne t'accuse de rien , j'essaye simplement de comprendre ce qui se passe. Il est clair que si Pacey ne couche pas avec toi, il couche avec une autre fille, mais qui ?

(Ils entrent dans le vestiaire, et voient Pacey et Jen en train de s'embrasser fougueusement)

Dawson : Vous pouvez nous dire ce que vous faites ?

Joey : Euh, rien. Rien, pas vrai ?

Jen : Euh ... Oui, rien.

Dawson : C'est ça que vous appelez rien.

Pacey : Crois moi on a fait des recherches approfondies sur la question. C'est rien.

Jen : Pacey et moi, nous sommes amis. (Ils se lèvent)

Joey : C'est ça l'amitié aujourd'hui. Vous êtes stupides, vous allez vous faire du mal tous les deux.

Pacey : Non, personne n'aura mal, c'est pas le but.

Jen : On s'est entendu pour n'y mettre aucun sentiments.

Joey : Et bien sûr vous en êtes fiers.

Jen : Non pas vraiment. On fait ce qu'on peut. (Joey semble choquée) Dawson ?

Dawson : Moi je me suis arrêté à il ne se passe rien.

Joey : Pacey, ça ne te ressemble pas. Oui, en fait Jen c'est pour toi l'occasion de prouver quelque chose de précis à quelqu'un de ....

Pacey : Et, et, et, et ... Qu'est-ce que tu racontes ? Il se trouve que c'est ma décision autant que la sienne.

Joey : C'est pour ça que ton bateau s'appelle amour véritable, parce que c'est l'idéal pour les... les rencontres sans lendemain, ou inviter des amis et s'en servir pour assouvir ses besoins.

Pacey : J'étais sûre que tu serais choquée.

Joey : Détrompe toi. Je suis pas choquée. Je comprends parfaitement. (Elle s'en va)

Dawson : C'est rien. (Il suit Joey)

Jen : Je ne comprends pas qu'elle puisse autant être bouleversée par un baiser.

Pacey : C'est pas seulement le baiser.

Jen : Explique toi.

Pacey : Je pense que Joey est au courant de notre arrangement.

Jen : Et comment est-ce possible ?

Pacey : Euh .... Parce que sans lui avouer les choses je lui ai demandé son avis sur la question, mais en nous voyant nous embrasser je suis persuadé qu'elle a immédiatement fait le rapprochement.

Jen : Tu as demandé conseil à Joey pour notre histoire ?

Pacey : Oui, je sais, c'est un peu bête. ( Jen prend sa veste)

Jen : Bête je ne sais pas, mais c'est curieux. Que tu sois allé la voir elle.

Pacey : En fait je ne suis pas vraiment allé la voir, il se trouve qu'elle était là, oui on révisait ensemble.

Jen : Pacey tu peux m'expliquer ce qui se passe avec elle ? Cette fille a un secret apparemment, tous les garçons qui ont besoin de s'épancher foncent chez elle.

Pacey : Répète ?

Jen : Tu n'es pas le seul, avec Dawson c'est pareil. Dès qu'il a le moindre problème il va en parler à son amie Joey.

Pacey : Euh ... Oui, oui, à qui voulais-tu que j'en parle entre nous ? Je pouvais pas aller voir Andie et me confier à elle, alors à qui d'autre ? A mon frère pour avoir l'avis d'un flic ?

Jen : A Dawson. Pourquoi tu n'es pas allé voir Dawson ? Tu ne te serais peut-être pas senti vraiment à l'aise de lui parler de sexe étant donné que ...

Pacey : Etant donné que quoi ?

Jen : Que tu es en train de craquer pour une de ses ex.

Pacey : Ah d'accord. Excuse moi si je me trompe, mais Dawson Leery n'était pas censé savoir pour nous deux jusqu'à il y a 5 minutes.

Jen : Je ne parle pas de nous deux.

Pacey : Quoi Joey ! Joey n'a rien à voir la dedans voyons ....

Jen : J'ai observé ta réaction quand tu as vu Dawson, et j'ai observé la réaction de Joey quand elle nous a vu. Je sais que tu as des lacunes en math, mais pas besoin d'être Einstein pour trouver le total de ces deux réactions.

Pacey : Excuse moi, il faut que tu m'expliques parce que quelque chose m'échappe là, vraiment, tu parles de Joey Potter c'est ça ? Celle qui passe son temps à se moquer de moi et à m'agresser, hein ? C'est bien cette Joey Potter là ? Sache qu'il n'y a absolument rien entre nous.

Jen : Non c'est entre nous qu'il n'y a absolument rien. On aura beau y mettre la meilleure volonté ça ne marchera jamais.

Pacey : Il n'y a aucune chance ?

Jen : Non. Tu es déçu Pacey ?

Pavey : Oui je suis déçu mais je dois dire qu'en même temps, je me sens presque soulagé.

Jen : Oui moi aussi. Bon j'y vais.

Pacey : D'accord.

(Elle part, Pacey reste là, puis elle revient et lui prend la main)

Jen : Pacey. Merci. Pour le rien. (Elle l'embrasse sur la joue)


Chez la grand-mère de Jen. Andie est assise dans la cuisine, Jack arrive.

Jack : Qu'est-ce que tu fais ici ?

Andie : Je trépigne d'impatience, je veux que tu me racontes ce premier rendez-vous.

Jack : Bein j'aurai certainement eu des choses à te raconter si la rencontre avait effectivement eu lieu.

Andie : Que s'est-il passé ?

Jack : J'ai pas envie d'entrer dans les détails. Tu vas me traiter d'incapable.

Andie : Jack c'est pas juste. Quand je vais mal t'es la premier à me tendre la main. Tu sais que tu peux aussi compter sur moi.

Jack : J'ai même pas osé entrer. J'ai paniqué. En fait j'y suis allé, j'ai pu l'apercevoir à travers la vitre, il m'attendait tranquillement. J'ai vu un autre couple. Une fille et un garçon et au moment où je les ai vu, .... Je crois qu'à ce moment précis je voulais plus être homo. J'aurai voulu leur ressembler. ... J'étais tellement triste que je suis reparti. Je suis un trouillard finalement quand il s'agit de passer à l'action y'a plus personne.

Andie : Oh Jack, tu as eu un courage formidable toute ta vie, de ce côté là tu n'as vraiment plus rien à prouver.

Jack : Cette fois en tout cas j'en ai manqué. Désormais j'ai beau faire tous les efforts possibles et inimaginables, j'ai l'impression que je n'avance plus.

Andie : Ne soit pas si sévère avec toi-même. Je crois que la peur aussi a une fonction, c'est de nous faire comprendre que l'on n'est pas prêt pour certaines choses.

Jack : Donc c'est pas toi qui as passé la semaine à me pousser à agir, à t'affoler pour mon avenir ?

Andie : Si, mais je sais quand pousser et quand m'arrêter. C'est quelque chose que j'ai appris dans et ta soeur point com. Ne t'inquiète pas, quand tu seras prêt tu le sauras, et ce jour là tu oseras franchir la porte. Tu seras prêt.


Dawson rejoint Joey qui est parti du cours de danse. Ils sont dans les rues de Capeside, il fait nuit.

Dawson : Si ça peut te consoler dis-toi que s'était inévitable.

Joey : De quoi tu parles ?

Dawson : De ce que nous avons vu. En fait, ça a quelque chose de romanesque. Le destin de Pacey le grand costaud, farfelu, qui a perdu toutes illusions devait croiser celui de Jen, la joli blonde blasée. Oui, c'est inévitable.

Joey : C'est toi le romantique chevronné, tu devrais être écoeuré par ce que tu as vu.

Dawson : Si Jen et Pacey ont envie de faire des choses ensemble ça ne me regarde pas.

Joey : Mais tu te rends pas compte de ce que ça veut dire. Ils ont passé une sorte de pacte, ils se servent l'un de l'autre.

Dawson : Mais Joey nous en sommes tous là. Eux au moins ils ne s'en cachent pas.

Joey : Tu es pour cette théorie d'hormones en effervescence ? Tu ... Tu n'es pas contre le fait que deux personnes qui ne s'aiment pas, laissent libre cours à leurs impulsions.

Dawson : Ce que j'en pense c'est que si Jen et Pacey ont opté pour un tel arrangement ça n'est pas uniquement pour des raisons sexuelles. C'est aussi pour se consoler mutuellement.

Joey : Ca explique leur présence dans ta chambre l'autre jour, ils devaient se consoler mutuellement.

Dawson : Ca n'est pas impossible et puis c'est ce qu'on a toujours fait toi et moi. Ne leur en veut pas Joey, c'est de solitude qu'ils souffrent.

Joey : Ce n'est pas parce qu'on souffre de solitude, qu'on a le droit de se jeter dans les bras de la première copine qui passe. Tu pourrais coucher avec quelqu'un que tu n'aimes pas toi ?

Dawson : Non. Et toi non plus d'ailleurs. Mais je comprends cette impulsion.

Joey : Quelle impulsion ?

Dawson : Ce besoin ... Ce besoin de tendre la main et de trouver quelqu'un à l'autre bout. Ce besoin de se rapprocher l'un de l'autre, de se toucher, de s'embrasser, même si c'est n'importe quoi.

Joey : Je crois que c'est ça Dawson, c'est n'importe quoi. S'embrasser quand c'est uniquement un besoin physique, et qu'il n'y a vraiment aucun sentiment derrière, moi je ne vois pas l'intérêt.

Dawson : Mais c'est quelque chose qu'on ne contrôle pas Joey. Même si c'est n'importe quoi c'est là. C'est toujours là. Cette idée te gène tant que ça ?

Joey : J'ai oublié mon manteau, je vais retourner le chercher.

Dawson : Comme tu veux.

Joey : Bonne nuit.

Dawson : Bonne nuit Joey.


Joey est au cours de danse, elle est venue chercher son manteau puis elle aperçoit Pacey assis à une table, qui semble complètement accablé. Elle va pour partir, puis elle le regarde à nouveau, et s'approche de lui. Pacey lui fait signe de s'asseoir.

Joey : J'avais oublié mon manteau. (Elle s'asseoit)

Pacey : Faut dire que t'es partie précipitamment tout à l'heure. Si ça peut te faire plaisir je n'ai jamais couché avec Jen, on n'est pas allé jusque là.

Joey : Ca ne me regarde pas du tout ce que vous faites tous les deux. Excuse-moi d'avoir mal réagi.

Pacey : T'as eu une drôle de réaction.

Joey : Prends pas cet air supérieur. Je dis pas que je suis d'accord avec vous, ni que j'approuve entièrement ce que vous faites.

Pacey : Ce qu'on faisait. Car s'était une offre limitée dans le temps également, et maintenant elle n'est plus valable.

Joey : Mmm.

Pacey : T'as trouvé ton manteau. Qu'est-ce que tu viens faire ici ?

Joey : Dawson. Il a réussi à me convaincre d'avoir pitié de vos deux pauvres âmes.

Pacey : (rires) Ah, c'est Dawson.

Joey : Et oui.

Pacey : Et bien, faudra que je le remercie.

Joey : C'est sûr. Tu viens, on y va. (Elle se lève, le prend par la main, et partent)

La prof : Attendez, pas si vite le deuxième cours va bientôt commencer.

Joey : (Rires) Ah, c'est gentil mais on a assez dansé pour cette année. (Elle s'apprête à partir)

Pacey : Doucement (Il la retient) c'est pas fini, tu oublies le concours pour la bourse d'étude.

La prof : Oh ! Euh ... A propos de la bourse d'étude, la fondation Starlight a des ennuis d'argent.

Joey : Alors euh .. y'a plus de bourse ?

La prof : Non. Mais je peux vous offrir disons six mois de cours gratuit.

Joey : Ah oui, et pourquoi faire ?

La prof : Le Tchatcha, la Rumba, le Meringué, et quand vous serez prêt le tango,
(Pacey et Joey se regardent et sourient) la danse de l'amour.

Joey : Merci mais sans façon.

Pacey : Non, mais attend Joey, réfléchis une seconde. Notre avenir est peut-être dans la danse qui c'est ?

Joey : Lasse tomber, t'es vraiment pas doué du tout. Allez viens. (Elle lui prend la main, il rit, et partent)


Fin


Un grand merci à Olivia pour ce script !

[Dawson's bedroom]
(Pacey and Jen are making out furiously on Dawson's bed. Then, suddenly
they pull away.)
Jen: Nothing.
Pacey: Nothing! Ahh! You?
Jen: Nothing.
Pacey: (Groans)
Jen: God, Pacey, this is weird.
Pacey: It really is. It's the damnedest thing. I mean, how are we supposed
to have some lurid, purely sexual affair if every time we get together--
Jen: There's no sexual tension.
Pacey: Nada.
Jen: Zilch.
Pacey: (sighs)
Both: If its me-- No, it's not you, it's me.
Jen: No, no I mean we're both-- we're both two highly sexually charged
people
Pacey: Absolutely! Look at our track records.
Jen: Oh yeah.
Pacey: We're all that and then some, thank you very much.
Jen: And look at the measures that we've gone through today.
Pacey: (rising on the bed) We've come properly equipped--
Jen: And we've picked the perfect locale.
Pacey: Absolutely. You know, Dawson and Mr. Leery both at school for the
afternoon, window's always open, this was sheer genius on your part.
Jen: Grams always said that that ladder was an invitation to sin.
(Pacey raises his eyebrows. They kiss again passionately. They pull away
abruptly and both sigh.)
Pacey: Just starting to get depressing.
(They sit on the edge of the bed and start to put on their shoes.)
Jen: All right, I'll tell you what, why don't we give it a week, keep trying
in hopes that whatever sexual spark once flickered will burn again.
(A door slams somewhere in the house.)
Pacey: Whoa, did you just hear somebody come into the house?
(Jen looks at him nervously for a moment, then they both make a run for it.
Jen goes out through the window. Pacey throws on his jacket, then dives
onto the floor and grabs the Playstation controller. Just as he does,
Dawson enters.)
Dawson: Pacey.
Pacey: Hey, man, what's happening?
Dawson: What are you doing in my room in the middle of a school day?
Pacey: Just playing some Crash Bandicoot. What are you doing home?
Dawson: I had a dentist appointment. I came back to get my books.
Pacey: You, uh, have any cavities?
Dawson: No. How-- how did you get in?
Pacey: Is that clock right on the VCR? Cuz if it is, man, I should really
be getting to school.
(Pacey gets up and walks to the door.)
Dawson: Aren't you forgetting something?
Pacey: I don't think so.
Dawson: You sure?
Pacey: Pretty sure, yea.
Dawson: Cuz you're only wearing one shoe.
(The camera pans down to see Pacey's feet, only one of the with a shoe on.
Pacey chuckles.)
[Credits]
[Outside Capeside High]
(Andie's sitting at a table. Jack walks up to join her. He carries several
sheets of paper in his hands.)
Jack: Hey.
Andie: Oh my God, I hope that is not your report on Manifest Destiny,
because mine is only four paragraphs.
Jack: No, no. Remember when Dawson did that story about me joining the
football team on the web?
Andie: Yea.
Jack: These are e-mails from people who saw it.
Andie: Oh, Jack, this is amazing. I mean look how many people you reached.
Jack: No, look, I didn't exactly reach everybody. Check this out. (He
picks up a paper and reads.) "Dear Homo, Too bad Capeside didn't make it to
regionals. Our linebackers are looking forward to playing smear the queer.
Andie: Oh my God, that's so sad. I mean, some poor dumb cheerleader is
wasting all of her prime boy-chasing years on that closet case. (She goes
through the papers) 'Kay this one looks good. "Dear Jack, Saw the story
about you on the web. Have you been deluged with letters addressed 'Dear
Homo?' If not, then they'll come soon. That's what happened to me when I
took another guy to the prom last year and the story got picked up by the AP
wire."
Jack: Who's that from?
Andie: Um, some guy named Ben. Ben Street. "If you ever need to talk to
someone who's been there and lived to tell, you can find me in the pink
pages under out teens."
Jack: (taking it from her) Give me that.
Andie: Gotcha. You should write him back, he sounds like a nice guy.
Jack: Yea, I'm gonna write him back. He- he's a total stranger. What would
i say?
Andie: I don't know. Say anything. It worked for John Cusack. (She rises)
Ok, gotta go. Bye.
[Capeside High Guidance Counselor's Office]
(Pacey throws open the door and immediately begins addressing the counselor
who stands nearby.)
Pacey: All right, whatever it is, I didn't do it. But if I did do it, then
I just want you to know I take full and complete responsibility for all of
my actions.
Counselor: This isn't a disciplinary matter, Pacey. (He motions for Pacey
to have a seat.) Please. (He sits down at his desk.) You're here because
when Mr. Milo sent your file over to me, you jumped immediately to the top
ten of my most in need of guidance list. And when I started talking to your
teachers--
Pacey: Uh-oh.
Counselor: You're failing math, Pacey.
Pacey: I'm failing?
Counselor: I'm afraid the only other grades you've got going here are four
D-pluses and one very lonely C-minus. Want to tell me why that is?
Pacey: Just lazy, I guess.
Counselor: Has there been some trouble at home? Any- any sort of change in
your family situation?
Pacey: No, it's nothing like that.
Counselor: Mr. Milo mentioned something about a girlfriend being sick.
Pacey: She's not my girlfriend anymore.
Counselor: I'm sorry to hear that.
Pacey: Yea, you and me both, but life goes on, doesn't it? Listen, you
think I could get out of here? I'm probably missing a filmstrip or
something. (Pacey gets up and goes to the door.)
Counselor: You seem like a good kid, Pacey. Whatever's eating at you these
days, don't let it win, okay?
Pacey: Maybe it already has.
[Capeside High Computer Lab]
(Andie and Jack are on two computers.)
Andie: Ok, 40,000 hits? I must be doing something wrong.
Jack: (looking at her screen) Oh, well you can't do a search on such a broad
topic like democracy. You have to decide what you want, what you don't
want, and then, you know, establish some restrictions.
Andie: Okay. Oh, so it would be like, if I were searching for, say, a
boyfriend, then I'd want to meet a lot of people and get to know them and
eliminate the incompatible ones.
Jack: You know, you really should have your own website,
www.annoyingsister.com.
Andie: Hahaha, Jack. Ok, I really think that you should write this guy Ben
back. I mean, he seems super nice and he only lives two towns over. I
mean, you guys could end up being friends or..
Jack: Or what?
Andie: Or whatever.
Jack: Please.
Andie: What? You worried that he has a boyfriend? Let me assure you, a lot
can happen between May and November. I mean, prom guy could be completely
out of the picture by now.
Jack: Andie, stop it.
Andie: Jack, you have to seize the day! If you don't, I'll do it for you.
(Jack sits paralyzed staring at the computer screen. An instant message has
come up from Ben Street reading "Anybody out there?") Jack? What? Someone
just instant messaged you. Just hit -- oh my God, it's Ben Street! It's
him! It's him!
Jack: Yeah, yeah I know. What do I do here? How do I make this thing go
away?
Andie: You don't make it go away. He's talking to you, say something!
Jack: Now?
Andie: Yea, he's waiting.
Jack: Yeah, but it--
Andie: Type.
Jack: I-- I don't know what I'm--
Andie: Type! Go on!
Jack: All right. (He slowly types "hi.")
Andie: Ok, well you have to hit send.
(He hits send and the message appears on the screen.)
[Capeside High School Hallway]
(Joey walks down the hall on the way to her locker. Pacey runs up to her.)
Pacey: Hey, Joey. Joey, how are you doing? My, you are looking absolutely
ravishing today. Is that a new- uh, hair thing-a-ma-jig you got going
there?
Joey: You need my notes from today's class that you missed.
Pacey: You missed me, huh?
Joey: Oh, how could I miss you? It's so much easier to see the board
without your big fat head in the way. (She opens her locker.) I need these
back by tomorrow morning. (She hands him the paper.)
Pacey: (he reads it.) What's a cosine?
Joey: You don't know what a cosine is? You're never gonna catch up by
midterms.
Pacey: You're absolutely right. I'm not. Not unless, of course, you--
Joey: Look, I'm not gonna help you, Pacey. I've been busting my butt all
semester while you've been-- ah, who knows what the hell you've been doing
lately.
Pacey: I've been busy.
Joey: Busy, right. Pacey, you have a very undemanding part-time job, your
only familial obligation is to feed the dog everyday, and your social life
is basically a triangle consisting of you, me and Dawson.
(They get to the stairs and start going up.)
Pacey: Ok, listen. Truth be told, I'm failing math right now. Yeah, so if
you could find it in your heart to explain all this trig stuff to me, I'll
do anything you want.
Joey: Anything?
[Starlight Dance Studio]
(Joey and Pacey are attempting to dance. Several others are there too.
Instead of being in dance position, they are far apart, holding each other's
hands. Kind of like Anna and the King in The King and I.)
Penny: Slow quick quick. Good footwork, people!
Joey: Ow!
Pacey: Maybe you should probably tell me what I'm doing here before the
other nine suffer the same fate.
Joey: You expect me to believe that you actually have control over those
lead feet of yours? (he steps on her foot again.) Ow! Pacey!
Pacey: I'm sorry!
Joey: Look, every year the Starlight school offers a $1,500 scholarship to
the high school student who best exemplifies the spirit and grace of
ballroom dancing. If you look around, there about six people who wear their
teeth to bed, let alone go to high school with us.
Pacey: Which would make you-- what? A shoo-in?
Joey: I do have to complete at least one of the two week courses.
Pacey: Why didn't you get Dawson to do this with you? Or Jack for that
matter?
Joey: Because they don't owe me like you will after I perform CPR on your
math grade.
Pacey: So that's the trade-off.
Joey: Mmm-hmm.
Pacey: One study session for one dance class.
Joey: That's the trade off.
Pacey: (sarcastically) Excellent.
Penny: (walks up to Joey and Pacey and tries to correct their form.) What
did I say about ribcages touching? And refresh my memory, who's leading
here?
Pacey: I'm trying, but Janet Reno here doesn't exactly make it easy on a
fella, you know what I'm saying?
Joey: Like you even know how, Pacey.
Penny: (to Pacey) You lead. (She walks away.)
Pacey: We'll just give it the old college try, shall we?
Joey: Oh, don't get too close. Ow!
(She gets frustrated and stands on his feet. He dances around stupidly.
Penny walks by.)
Joey: Stop!
[Dawson's bedroom]
(Dawson picks up some books and his jacket. While he's doing this he
notices something. He picks it up and examines it. It's a condom.)
[Commercials]
[Oustide Capeside High]
(Joey and Pacey walk together.)
Joey: Here, this is your assignment for study hall. I want you to do all
the even problems on page 107. And show your work, don't just copy the
answers out of the back of the book.
Pacey: You know, if I had known the sadistic pleasure you were gonna take
out of tutoring me, I never woulda let you have such free reign.
Joey: Look, we're gonna spend an hour after school doing math and then we're
gonna go back to--
Pacey: I-- I know, the Starlight foundation for another afternoon's torture
at the hands of Miss Penny Pretty. You do realize how absolutely imperative
it is that no one, and I mean no one, find out about our after school
activities, because on the sliding scale of embarrassing and decidedly
non-butch activities for a teenage male to be involved in, waltzing is right
up there with painting your own pottery.
Joey: Pacey, do you really think I'm eager to have this information
disseminated to the general public?
Pacey: Perfect, then were in agreement. (Transcriber's Note: He actually
said agreeance, but I think agreement is what he meant.)
Joey: Exactly.
Pacey: No one is to find out.
Joey: No one.
(Dawson comes up from behind.)
Dawson: Find out what?
Joey: Nothing.
Pacey: No, no we can tell him. It's Dawson, right? (Joey glares at Pacey
nervously.) We were-- we were just discussing the fact that I am really
awful at home improvement and decor, right? How are you with a roller?
Dawson: I can hold my own?
Pacey: Fantastic! Cuz the Pacey J. Witter Memorial addition to the Potter
family home is in desperate need of painters and plasterers, all union
wages.
Dawson: (warily) Count me in.
Pacey: That's good to hear. All right, so Joey? (He motions her to leave.)
Joey: Yeah.
Pacey: Yeah, okay let's do that.
(Pacey and Joey walk away.)
Joey: See ya.
Dawson: Hold on, Pacey. I wanna talk to you for a sec.
Pacey: Yes-- I, uh can't talk at all right now. I'm really trying to stay
off of Mr. Milo's top ten most tardy list. Can I-- can I get ya after
school? Yea, okay.
[Capeside High Computer Lab]
(Andie looks on as Jack types.)
Andie: Have you asked about prom guy yet?
Jack: All right, they were never really dating, okay? They just did the
whole prom thing as a-- as a statement.
Andie: Oh, political commitment. I like that, in moderation of course.
Well, what else?
Jack: Uh, he's a saxophonist, um, huge Charlie Parker fan, all-conference
track.
Andie: Hmm, sounds hot. What's he look like?
Jack: Ah, come on, that's not important.
(A librarian is listening to them.)
Andie: Well, yea but he saw you on the web in your uniform. It's only fair.
Jack: We're just writing here, it's not like we're going on a date.
Andie: Yet.
Librarian: You know, I dated a guy from the internet once. Hideous.
Jack: I'm gon-- I'm gonna get that picture, yea.
Andie: Two. One formal, one casual. No baseball hats, baggy sweaters or
other articles of deceiving clothing.
[Screen Play Video]
(Jen enters with a mischievous smile. There's no one behind the counter.
She rings the bell. She looks disappointed as Dawson comes in from the
back.)
Dawson: Jen, hey what are you doing here? Shouldn't you be off campaigning
for prom queen?
Jen: Very funny, Dawson. No, actually I'm-- I'm working on a project with
Pacey. It's a human growth and development thing. Is he here?
Dawson: (he consults a chart) Um, he isn't in till Tuesday.
Jen: But he told me that he was working today. I must've gotten him
confused.
Dawson: That's not too surprising considering what a flake he's been lately.
(Dawson walks over to the shelf and stocks some videos.) There aren't any
especially do-able new faculty members I don't know about, are there?
Jen: Pfft. What?
Dawson: Well the last time Pacey was acting this weird, I ended up with
taped outtakes of him and Miss Jacobs performing tree surgery at the ruins.
Jen: What you don't-- you don't think that Pacey's older woman fetish has
returned with a vengeance, do you?
Dawson: I don't know what to think.
Jen: But you're definitely thinking something.
Dawson: Yeah, I ... yesterday I came back to my house in the middle of the
day and I found Pacey sprawled out on my bedroom floor.
Jen: Wow. Was he alone?
Dawson: Yeah, he was playing Crash Bandicoot.
Jen: (smiling) Dawson, I hope that's not one of your clever euphemisms for..
Dawson: (laughs) No, it's just a video game.
Jen: Good.
Dawson: But-- here's the weird thing, all right? Later that night, I found
a condom on my floor, and then when I asked Pacey about it this morning, he
and Joey were huddled together like it was some sort of conspiracy.
Jen: Has- has- has, uh he said anything to you? I mean, have you- have you
talked at all with him yet?
Dawson: No, he- he took off and he's been dodging me ever since.
Jen: Hmm.
[Capeside High Classroom]
(Pacey walks around frantically while Joey looks on.)
Pacey: Can we take a break, please?
Joey: We just took a break. No wonder you're so far behind. I swear,
Alexander can sit still longer than you can.
Pacey: You don't understand, okay? It's just that recently, whenever I
crack a book to study, its like I automatically want to be doing something
else, anything else. I mean, it seems to me that under the previous regimes
in my life, every time I was studying, I was given a reward.
Joey: I offered you Chex mix.
Pacey: And I'm not talking about Chex mix. I'm talking about Tamara and I'm
talking about Andie. Let's just say that those two ladies, they trained me
to acquaint studying with..
Joey: With what?
Pacey: Sex. I acquaint studying with sex, sex with studying. Now I get
studying, but no sex, you understand? So it's a little hard to get
motivated these days.
Joey: So what you're saying is that you're merely the innocent victim in
some behavioral psychology experiment gone horribly awry?
Pacey: Yeah.
Joey: (She moves seductively towards him.) And that you're desperately in
need of some able-bodied female to help you provoke those preconditioned
Pavlovian homework responses?
Pacey: Yes.
Joey: That is the worst pick-up line I have ever heard, Pacey.
Pacey: Thanks, Toots, but I wasn't hittin' on ya. I'll have you know I have
my own prospects, thanks.
Joey: (laughs) Like who?
Pacey: (laughs) For right now, they would prefer to remain anonymous, but
let me tell you, they've made it clear to me in no uncertain terms that
should the mutual desire occur, that they will be more than willing to take
care of all my physical needs, you understand?
Joey: So is this a potential relationship or are we talking a free-trade
agreement?
Pacey: All right, listen. If you had the opportunity to be with somebody,
no questions asked, no strings attached, no awkward first dates, no waiting
by the phone, no any of that. Totally on the surface. 100% casual. What
would you do? Would you go for it?
Joey: A totally empty, emotionally unfulfilling sexual experience? That
sounds great.
Pacey: You're not listening to me. I'm being serious, but it's kind of a
limited-time offer, so I just thought I'd ask you, what do you think?
Joey: Pacey, I think that if you really wanted to be having causal sex with
someone right now, you'd be doing it instead of sitting here having a
hypothetical discussion about it. That's what I think.
[Capeside Computer Lab]
(Andie and Jack sit anxiously staring at the computer screen.)
Andie: Oh, come on already.
Jack: Yeah, ok, all right. (A picture begins to load on the screen.) All
right, it's-- it's happening.
Andie: Ooo, not bad.
Jack: You're not kidding.
Andie: Jack, did you actually express attraction to a member of the male
species?
Jack: What? Oh, come on this is completely empirical. I mean, anyone would
be attracted to that-- extremely attractive guy.
Andie: And I sense a blush.
Jack: (reads the Instant Message) "So what do you think?" He- he wants to
know what I think.
Andie: Okay, so you tell him that that you think that he should travel two
towns over.
Jack: No, I can't do that.
Andie: You can and you will.
Jack: Andie, come on, this is way, way too fast.
Andie: Okay, so you tell him that you want to meet for coffee. I mean I can
go with you, if you want.
Jack: Yeah, that will be a lot of fun.
Andie: Ok, Jack, agree to meet at some very safe, very well-lit public
place. I mean, it's not like we haven't done an extensive background check
on the guy to know that he's for real.
Jack: Look, I can't, all right? Look at me, I'm shaking.
Andie: Fine, Jack. You're just nervous. Here. (She takes the keyboard.)
Um, the picture was great. What can I say? Want to meet tonight. For
coffee?
Both: (reading Ben's reply) I thought you'd never ask.
Andie: Oh!
[Screen Play Video Front Window]
(Jen hangs a poster while Dawson hangs up a noose from the ceiling.)
Jen: Dawson, I don't know how the hell you suckered me into helping you with
your centennial Hitchcock window display.
Dawson: It needed a woman's touch.
Jen: Oh, I suppose that's where Pacey usually comes in, huh?
Dawson: No, Pacey's usually in the back sleeping while I'm doing this.
Jen: All right. (She notices something out the window.) Well, maybe he's
rediscovered his work ethic.
Dawson: What do you mean?
Jen: Pacey, 2 o'clock. (She points out the window to where Pacey is walking
across the street. Joey joins him.) Is that Joey?
(Dawson joins her at the window.)
Jen: Dawson, do you have one of those littls signs that says 'back in 5?'
Dawson: Yeah.
[Starlight Dance Studio]
(Pacey and Joey dance together, smiling. Jen and Dawson stare at them
stupefied.)
Jen: Ok, so Joey and Pacey are auditioning for Capeside Dinner Theater's
version of 'Strictly Ballroom.' Let's get out of here.
Dawson: Right behind you.
(As they try to exit, Penny stops them and moves them into the room.)
Penny: Excellent! Two more young people eager to learn the sophisticated
art of ballroom dancing. And people say kids these days have no
appreciation for the finer things in life.
Jen: Actually we're not here to dance.
Dawson: We're looking for some friends.
Penny: Okay, good. Well, while you look, you dance, okay? Attention,
everybody! Looks like we have yet another set of delightful young people
joining our class. Must be something in the air.
(The class applauds. Joey and Pacey are confused. Jen and Dawson smile
awkwardly.)
[Commercials]

[Starlight Dance Studio]
(Pacey and Joey dance close to Dawson and Jen.)
Pacey: And what, pray tell, are you two doing here?
Jen: Just enjoying the fine art of ballroom dancing.
Penny: (observes Dawson and Jen.) Didn't I say you two would be naturals?
(She nods to Pacey and Joey.) Much better than these two and they've been
here all week. But you used to date, didn't you?
Jen: Uh, not right now, okay?
Penny: I'm right, aren't I? You dated, it didn't work out, but then you got
past all your issues and now you actually trust each other, right? See, you
can see that in the dancing. You can see that the trust is there. (She
looks back at Pacey and Joey.) Now these two, on the other hand, a whole
different story. I mean, look at them. Look at their form. Look at the
tension in their arms.
Pacey: Okay, is there some sort of problem here?
Penny: Well, what did I say about rib cages touching?
Joey: No, sorry.
Penny: Can we do that?
Pacey: It's just not gonna happen, all right?
Penny: Right, see what I mean? See the hostility, the way they're wary with
each other, not to mention the constant bickering and name calling. Now
these two clearly are in the early stages of some screwball mating ritual.
Pacey: What?
Joey: Ok, you've got it wrong, Lady.
Penny: Really, I do?
Pacey: Oh, completely.
Joey: Actually, you could not be more wrong.
Penny: There's enough sexual tension here to power a Kiss reunion tour. I
can't remember the last time I saw dancing this bad. True.
Dawson: Wait a minute, just because they can't dance you think that
they're--
Penny: Well, it's this theory that I've developed based on years of
experience. If people dance that badly, then they're usually hot for each
other. The dancing doesn't lie. (To the class) All right, people. Let's
take it from the top!
[The Ryan House. Jack's room.]
(Andie enters to find Jack walking nervously.)
Andie: Hey, Mrs. Ryan let me in. Is that what you're wearing?
Jack: Good night, Andie.
Andie: No, I just like you better in blue. I mean, you look fine, better
than fine, you always look fine, i mean Marky Mark fine--
Jack: (closes the door) Yea, all right, I sense a pep talk coming on.
Andie: Ok, Jack. Look, I'm your sister and I love you and your romantic
future is vitally important to me, because if I wind up an embittered old
maid I'm coming to live with you and your boyfriend.
Jack: So you're fairly certain that I'm actually gonna have a boyfriend?
Andie: Sure.
Jack: It hasn't occurred to you that this whole online thing could be a
complete disaster?
Andie: Okay, Jack. Worst case scenario, you show up, you meet each other,
you hate each other, you drink your mochachinos and you go your separate
ways. I mean, that's not gonna happen, Jack. I have a really good feeling
about this.
Jack: I'm glad someone does.
Andie: Jack, there's no need to be nervous, I mean, Ben obviously likes you.
Jack: I don't even know Ben. You know, Ben doesn't know me.
Andie: Thus the reason for having coffee.
Jack: Andie, this is different. This is a whole new level of my life that I
don't know if I'm ready for. When I walk through that door and I say hello
to this guy, my entire life is gonna be different. I'm not just gonna be
telling the world that I'm gay. I'm actually gonna be gay.
Andie: Jack, you'll be gay anyway. I mean, if you don't go you'll be gay
and without a boyfriend.
Jack: Yeah.
Andie: Ok.
[Starlight Dance Studio]
(Penny is on the stage with a microphone before the class.)
Penny: Ok, people, we're gonna play a little game. I want you to consider
this musical partners instead of musical chairs. (She begins to pair
people) I want you two, you two, you two, you two, you two (pairs Jen)
Thank you, you two. She pairs Dawson with Pacey. They look confused.)
Pacey: What? No, I think you must've made some sort of mistake here--
Penny: Come on, children. Play nice. (to the class) Ok, we are going to
dance happily, joyously, enthusiastically because we love to dance! Now
when you hear the music stop and I yell switch, I want you to stop dancing
and reach for the nearest available partner, all right?
(Jen has been paired with Joey and they stare uneasily at each other.)
Jen: So, when did you and Pacey discover your mutual love of ballroom
dancing.
Joey: Obviously just moments before you and Dawson did.
(Camera goes back to Dawson and Pacey.)
Dawson: I can't get over how weird it was to see you in my room the other
day. What's going on?
Pacey: What? Not everybody's got the dazzling array of electronics
available to them in their bedroom that you do.
Dawson: And that's the only reason that you were in my house when I wasn't
there.
Pacey: No, no, no, there's always the lure of the Leery kitchen which, I
have to say, has kind of lost its luster in Mitch's reign of terror.
Dawson: So what was the condom for?
Pacey: What?
Dawson: The condom I found in my room.
Penny: Switch!
Pacey: Excuse me for a second-- (he leaves Dawson and literally picks Jen
up and pulls her to the other side of the room. They begin to dance.)
Pacey: We're dead. He found the condom.
Jen: I know, I've already talked to him about it. I wouldn't worry.
Pacey: Really? You don't think Dawson's gonna mind that we've been mapping
out each other's erogenous zones between his sheets?
Jen: The question's moot. He's not on to us.
Pacey: He's not?
Jen: No. Well, at least he's not on to me. He's cast somebody else as the
female lead.
(They both look over at Joey who's dancing with Dawson.)
Dawson: So when did you discover your love for ballroom dancing?
Joey: I read about some scholarship that they were having.
Dawson: Scholarship?
Joey: And I needed a partner, so--
Dawson: So, why'd you ask Pacey? Why didn't you just ask me?
Joey: Pacey came to me first. He needed help with math, I needed help with
this. That's what friends do, Dawson. They help each other.
Dawson: That's all you guys are is friends?
Joey: (nods)
Penny: And switch!
(Pacey tears Joey away from Dawson.)
Pacey: Excuse me, just for a second. I need to talk to you. (They dance.)
Joey: What is wrong with him?
Pacey: Uh, nothing really. It's just, um, Dawson seems to think that we're
doing it.
Joey: What?
Pacey: Well, you know, having sex. Getting to know each other in the
biblical sense, uh--
Joey: Pacey, that's impossible. And he would never think that.
Pacey: No, not under normal circumstances, but in this case, I think certain
events were perhaps misconstrued--
Joey: What events?
Penny: Switch!
Pacey: Well, I just--
(Dawson darts across the room and pulls Pacey away. They dance.)
Dawson: Ok, so do you wanna just tell me what's going on?
Pacey: It's not what you think, Dawson, not even close.
Dawson: How do you know what I think?
Pacey: Well because, man, it's written all over your face, ok? Yes, me and
Joey have been spending a lot of time together recently because we've been
here trying to learn how to ballroom dance and then she's teaching me a
little trigonometry. You know what's much more interesting to me is that of
all the possible blonde and brunette combinations of women that you and I
both know, the first one that popped into your mind is Joey. Now why is
that, do you think?
Dawson: Pacey, you're not going to get out of this by attempting to
psycho-analyze me.
Pacey: I'm just asking a simple question, Dawson. You and Joey-- she's not
your girlfriend anymore.
Dawson: You're right, she's not.
Pacey: Right, so then why are we having this conversation? You see where
I'm going with this? I mean, you're the same guy who told me a couple weeks
ago that the two of you just needed to go your separate ways.
Dawson: Yea, we do need to go our separate ways. It just never occurred to
me-
Pacey: That what? That she would actually go her separate way, too? Or
perhaps it didn't occur to you that her separate way would include a
stopover at me, is that what it is? God, man! This is the way it always is
with you! You talk and talk, but you don't listen to yourself. You say
you're over her, but you're not. They're just words, they don't mean
anything to you.
Dawson: You don't know what you're talking about.
Pacey: Look at that girl, Dawson. (motions towards Joey who's staring into
space as she dances with an old man.) Just take a good look. She's a
freaking goddess, man. How long did you think it was gonna be before some
guy comes along and is interested in her? I mean, really, dude! And when
that happens, what are you gonna do?
Dawson: I'm just gonna take it all as it comes.
Pacey: You're gonna take it as it comes. Oh great, well perhaps you should
start figuring out right now because the guy that comes along is not gonna
be your best friend and he's not gonna ask for your permission. The guy
that comes along is gonna take one look at that woman and then just cut
right in on ya.
Dawson: What are you hiding, Pacey?
Pacey: What?
Dawson: All this analysis of my love life doesn't change the fact that you
haven't answered my original question. Why did I find that condom?
Pacey: (turns away from Dawson) Why do I bother?
Penny: Switch!
(Pacey walks away. Joey and Dawson watch him go. Jen hurries after him.)
[Starlight Dance Studio Coatroom]
(Pacey reaches for his coat angrily. Jen is right behind him.)
Pacey: God, I don't believe that guy!
Jen: Pacey, chill out.
Pacey: Here we are again, though I have to say the storyline is starting to
stretch the limits of believability.
Jen: Meaning what?
Pacey: Meaning that we're two red-blooded American teenagers who, weeks ago,
made the enlightened decisions not to keep our bodies to ourselves and what
do we have to show for it? Nothing. Nothing, how is that possible? I
mean, I've spent a lot of time trying to figure this out and frankly, I'm
just drawing a blank.
Jen: Pacey, it's for about a million different reasons.
Pacey: Really? Do you think you could hit me with a couple so it would make
me feel better?
Jen: Ok, how about the fact that our mothers teach us to be embarrassed
about sex... or that we live in a country that thinks violence is cool but
gets squeamish whenever two people under legal voting age start using the
correct terms for each others body parts.
(Pacey puts his arm around her. After a moment, he brings his head close to
hers.)
Jen: Pacey, is this your not-so-subtle way of telling me that you're ready
for a return to Witch Island?
Pacey: Maybe it was the dancing, or perhaps it's just the romantic setting
of this coatroom, but I am definitely getting that witchy feeling.
[Streets of Capeside]
(Jack is walking down the street. He comes to the door. He looks inside
and sees Ben. Ben talks briefly to a waiter, nodding. He doesn't see Jack.
Jack looks nervous. There's a hand on a doorknob.)
[Starlight Dance Studio]
(Dawson opens a door leading back to the coatroom. Joey is with him.)
Dawson: I'm sorry, I didn't mean to accuse you of anything, but something
really strange is going on here. If Pacey's not sleeping with you, he's
definitely sleeping with somebody.
(They round the corner and find Pacey and Jen making out in the corner.
Joey's jaw drops. Dawson lets out a surprised chuckle.)
[Commercials]
[Starlight Dance Studio Coatroom]
(Dawson and Joey stand stupefied before Jen and Pacey, who are lip to lip.)
Dawson: Whoa, what do we have here?
(Jen and Pacey pull apart, surprised to see Dawson and Joey.)
Pacey: It's... nothing, right?
Jen: Yea, nothing.
Dawson: Doesn't look like nothing.
Pacey: Believe me, man, we've done exhaustive research in this area. It's
nothing.
Jen: Pacey and I are just friends.
Joey: Is that what the kids are calling it these days? You guys are so
stupid. You're both gonna get hurt by this.
Pacey: Nobody is gonna get hurt by this.
Jen: We both agreed that neither of us have our emotions in it.
Joey: And you're proud of that fact?
Jen: Joey, we were just messing around.
Joey: Dawson--
Dawson: They lost me at nothing.
Joey: Pacey, this isn't you, I mean, Jen maybe you're trying to prove
something to somebody about --
Pacey: What? Hey, slow down, this was as much my decision as it was hers,
okay?
Joey: So is that why you named your boat 'True Love?' Because you think
it's okay for casual acquaintances or even friends to just, you know, use
each other as scratching posts.
Pacey: I knew you weren't gonna understand.
Joey: You know what? I understand. I understand just fine. (she leaves)
(Dawson sighs and looks at them with a confused smile. He follows Joey.)
Jen: I've never in my life seen somebody so worked up over just a kiss.
Pacey: I don't think it was just the kiss.
Jen: What do you mean?
Pacey: I mean that Joey knows about our arrangement.
Jen: How could she possibly know, Pacey?
Pacey: Because I went to her for some hypothetical advice, but when she saw
us kissing, I'm pretty sure she figured out that it wasn't so hypothetical.
Jen: You went to Joey for advice about us?
Pacey: Yea I know, not so smart, huh?
Jen: Smart or not smart, it's just funny you went to her.
Pacey: Well, I wouldn't say that I went to her. I mean, she just kind of
happened to be there. We were studying--
Jen: Can I ask you something, Pacey? What is it about her?
Pacey: What?
Jen: She's obviously got something that makes boys in emotional turmoil just
flock to her.
Pacey: Come again?
Jen: Come on, Dawson's the same way. Whatever small problem got to him, he
went straight to Joey.
Pacey: So who else would you have me talk to? I can't exactly go to Andie
with something like this, so I guess I'm supposed to commune with Deputy
Doug, then?
Jen: Dawson. Why couldn't you just go to Dawson?
Pacey: (chuckles)
Jen: Unless, of course, you don't feel comfortable talking to him about your
sex life, considering--
Pacey: Considering what?
Jen: That your current girl Friday used to be his.
Pacey: Ok, now correct me if I'm wrong, but Dawson Leery didn't actually
know about you and I until, what, two minutes ago.
Jen: I'm not talking about us.
Pacey: What, Joey? This has nothing to do with Joey!
Jen: Pacey, I saw the way that you overreacted to Dawson. I saw the way
that Joey overreacted to us. I know that you're having trouble in math
these days, but it doesn't take Einstein to get the sum total of these two
overreactions.
Pacey: You're gonna have to explain this one to me because I gotta be
missing something here. You're talking about Joey Potter, right? The one
who can't walk into the same room with me without gagging, huh? That Joey
Potter? There's nothing going on between us.
Jen: No, Pacey. There's nothing between us. No matter what we do, it's not
gonna work out between us.
Pacey: No, it's not, is it?
Jen: No. Are you disappointed?
Pacey: Yea, I'm disappointed. And at the same time...I think I'm also a
little relieved.
Jen: Me too. I'm gonna go.
Pacey: Okay.
Jen: See ya, Pacey. (She leaves. After a moment she comes back.) You know
what, Pacey? Thanks for nothing. (She gives him a kiss on the cheek.)
(Pacey smiles as he watches her go.)
[The Ryan Kitchen]
(Jack enters. Andie's sitting at the table.)
Jack: What are you still doing here?
Andie: Anxiously awaiting to be regaled with first date stories.
Jack: Well they tell me in order to have first date stories you actually
have to have a first date.
Andie: What happened?
Jack: I can't get into this with you. You're just gonna get on me about how
I handled it.
Andie: Jack, that's not fair. You're always the one who's scraping me off
the concrete. Can't I return the favor?
Jack: I didn't even go in, okay? I panicked. I got there, looked through
the window and I saw him sitting there, waiting for me. Then I saw this
couple, this girl and this guy, and when I saw them it...when I saw them, at
that moment, I didn't wanna be me. I wanted to be them, and I got so upset
that I just left. So I guess when it comes right down to it, I'm just not
brave enough to walk through the door.
Andie: Jack, you are so brave. I mean, your entire life you have been
nothing but brave.
Jack: Not this time. I mean, I keep taking these baby steps, but I'm not
getting anywhere, you know? I'm not getting any braver.
Andie: Don't be so hard on yourself. I mean, that's what fear is for.
It's- it's life's way of telling us that we're not ready for certain things.
Jack: Aren't you the same girl who spent the past week dragging me kicking
and screaming towards my romantic destiny?
Andie: Yea, but I know when to push and when not to. It's a little something
I picked up from annoyingsister.com. Anyway Jack, when it's right, you'll
know it. And that's when you'll walk through that door. When you're ready.
[The streets of Capeside]
(Dawson and Joey walk down the street.)
Dawson: If it makes you feel any better, what happened was inevitable.
Joey: What was?
Dawson: What we just saw. All right, look at it from a storytelling
perspective. Pacey's brooding, disillusioned, tough guy persona was
destined to collide with Jen's fake sexual bravado. It was inevitable.
Joey: Dawson, you're the ultimate romantic! How could you not be more upset
about this?
Dawson: If Jen and Pacey want to mess around in a coatroom, that's their
business.
Joey: But Dawson, you don't understand whats going on. They made some sort
of casual sex pact. They're just using each other.
Dawson: Joey, we're all guilty of that. At least they're being up front
about it.
Joey: So you buy into this whole raging hormones theory? So you think it's
okay for two people who aren't in love to just let their sexual impulses run
wild?
Dawson: No, what I'm saying is if Jen and Pacey made some sort of agreement,
I don't think they made it because they wanted sex. I think they wanted
comfort.
Joey: I'm sure that's all they were doing in your bed, Dawson. Providing
each other with comfort.
Dawson: It's not impossible. It's all you and I ever did. (Joey stares at
him angrily.) Aw, give 'em a break, Jo. They're just lonely.
Joey: Dawson, being lonely is no excuse to just throw yourself at the first
available warm body. I mean, could you sleep with someone that you didn't
love?
Dawson: No. And neither could you. But I do understand the impulse.
Joey: What impulse?
Dawson: The impulse to... to put you hand out and want someone there at the
end of your reach, to- to want someone to be close to, to want to kiss or
touch, even if it's wrong.
Joey: That's just it, Dawson. It's wrong. If a kiss is just some purely
physical thing, and if there's nothing else behind it, what's the point?
Dawson: The point is that you can't control those feelings, Jo, even if
they're wrong, they're there. They're always there. You can understand
that, can't you?
Joey: You know, I forgot my coat. I- I better go inside and get it.
Dawson: Okay.
Joey: Good night.
Dawson: Good night, Joey.
[Starlight Dance Studio]
{Joey walks in with her coat. She sees Pacey at a table, watching the
class. She's about to go out, but reconsiders. She walks over to Pacey)
Pacey: (motions for her to sit.)
Joey: I forgot my coat.
Pacey: Well yeah, you ran out of there in a bit of a hurry, didn't ya?
Look, if it makes you feel any better, we never actually slept together. I
mean, not even close.
Joey: It's none of my business what you guys did or didn't do. I'm sorry I
overreacted.
Pacey: Yeah, you did overreact, didn't you?
Joey: Don't act so smug. I'm not saying you're right, or that I approve of
what you guys are doing.
Pacey: Were doing. I'd say the time limit on the limited time offer has
probably run out now.
Joey: Oh.
Pacey: So, you got your coat. What made you come in here?
Joey: Dawson. He convinced me to take pity on your poor, misguided,
testosterone-impaired self.
Pacey: He did that, did he?
Joey: 'Fraid so.
Pacey: Man, guess I owe him another one, huh?
Joey: You do. (She rises and pulls him to his feet.) Come on, let's go.
Penny: Hey, not so fast, you two. There's a class about to start.
Joey: I think we've done enough dancing for a lifetime.
Pacey: Whoa, whoa, whoa, let's not get too hasty here. We've still got a
scholarship to work for, right?
Penny: Oh, about that scholarship. Things have been kind of tight here at
the Starlight.
Joey: There's no scholarship?
Penny: No, but what I can offer you is 6 months of free dance lessons.
Joey: And what would we do with those?
Penny: The cha-cha, the rumba, the merengue, when you're ready, the tango.
It's the dance of love.
Joey: Thanks, but no thanks.
Pacey: Come on, think about this for a second, don't be too hasty. We may
have found our calling in this dance studio.
Joey: Give it up, Pacey. You definitely were not that good.
(Joey pulls him out of the studio, both of them laughing.)

The End


Source : www.multimania.com/rossnm

Kikavu ?

Au total, 25 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

RedCherry 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (23:35)

Sur ce j'y vais aussi.

Sonmi451 (14:23)

Bonne journée à tous! Et Joyeuse St-Nicolas!

arween (18:40)

Vous êtes nombreux à fêter la Saint Nicolas ?

Xanaphia (19:04)

En tout cas chez moi aussi ça se fête Alors bonne Saint Nicolas

arween (19:05)

Dans le sud, ça ne se fête pas du tout

Xanaphia (19:11)

Et oui c'est plutôt du nord et de l'est de la France +la Belgique, si je ne dis pas de bêtise ^^

arween (19:11)

ouais donc loin de chez moi ^^

Xanaphia (19:12)

vous avez des fêtes spéciales par chez vous ?

arween (19:13)

Non rien du tout

arween (19:13)

Ah attends si on la fête de mai.

arween (19:14)

Mais je crois que c'est juste à Nice

Xanaphia (19:14)

la fête de mai ?

mnoandco (19:14)

Oui, chez moi aussi il y a la Saint Nicolas (Nord Est) ! et le père fouettard...pour les pas gentils...ne me sens évidement pas concernée!

arween (19:15)

Honnêtement je ne sors pas beaucoup là où il y a foule alors je sais pas trop ce qu'ils font

Xanaphia (19:15)

coucou ah oui le folklore local ^^

Lolo1710 (19:27)

Saint Nicolas c'est sacré en Belgique, les primaires font un spectacle chaque année puis les autre c'est surtout pour les bonbons ?

Xanaphia (19:29)

Ou les chocolats et les coquilles

Lolo1710 (19:41)

Ouaip, un truc génial aussi mais c'est peut être que dans mon école, c'est les filles qui font régime et qui troc des bonbons contre des mandarines

Sonmi451 (21:20)

Moi je fais saint-Nicolas car mon homme est du nord-Est mais ma fête à moi arrive jeudi. ^^

Sonmi451 (21:20)

Avec la fête des lumières.

Sonmi451 (21:21)

Bonsoir au fait!

Xanaphia (21:30)

Bonsoir Ah la fête des lumières ça doit être joli ^^

Sonmi451 (21:36)

Très.

Sonmi451 (21:37)

Cette année, je vais me contenter de mettre les lampions aux fenêtres.

serieserie (08:40)

Bonne journée de chasse aux cadeaux sur la citadelle!

CastleBeck (15:46)

BOnjour ici!
Je viens de lire qu'une de mes séries préférées est renouvelée pour une 4e saison avec ajout d'un de mes acteurs préférés. Il me semble que ça met du bonheur dans ma journée <--- Oui, ça ne m'en prend pas beaucoup!

CastleBeck (15:53)

(Tiens, dans l'article ils disent que ce sera diffusé prochainement sur France 2... C'est bon à savoir. Si vous voyez passer Mensonges sur France 2, vous regardez!)

aline2408 (22:27)

Joyeux Anniversaire James723

aline2408 (22:28)

Joyeux Anniversaire James723

James723 (22:28)

Thank you ^^

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming