VOTE | 149 fans |

#301 : La nouvelle : Eve

Titre en VO : "Like A Virgin" - Titre en VF : "La nouvelle : Eve"
¤ USA : diffusé le 29/09/99 - France : diffusé le 10/09/00
¤ Scénario : Tammy Ader - Réalisation : Greg Prange


Dawson revient à Capeside après avoir passé l'été à Philadelphie avec sa mère. Sur le chemin du retour, il rencontre une jeune fille prénommée Eve qui va semer le trouble dans sa vie.

Pendant ce temps-là, Joey, qui n'a pas appelé Dawson une seule fois pendant l'été, réalise en le voyant, qu'elle n'a toujours pas encaissé sa rupture mais elle a peut-être trouvé un nouvel ami pour cette nouvelle année.

En s'attaquant à la stupide chef des pom-pom girls, Belinda, Jen ne s'attendait pas à recevoir autant de crédit.

Mitch accepte le poste d'entraîneur de l'équipe de foot du lycée; Quant à Pacey, il a passé l'été seul, sans Andie.

Dawson retrouve Eve au club
Dawson retrouve Eve au club

  

Plus de détails


~~~~~~~~~~



Cet épisode commence par Dawson qui est sur la route du retour après avoir passé ses vacances à Philadelphie. Il est à côté d’une fille qui engage la conversation assez ouvertement en lui demandant pour finir à quel moment il va lui parler de sa petite amie !

Jen et Jack habitent toujours ensemble et deviennent tellement intimes que la grand-mère leur demande depuis combien de temps ils sont mariés.

Pacey demande à Dawson de quelle manière son ami va tenter de reconquérir Joey mais il lui assure que tout est fini entre eux ! Le père de Dawson est devenu l’entraineur de football du lycée.

A la rentrée, tout le monde est réuni pour écouter le discours du nouveau principal. Pacey, comme à son habitude, se fait repérer dès ce 1er jour tandis qu’il parlait à Dawson et se voit affliger une retenue malgré l’impression d’un principal assez souple.

Jen, après avoir vu le comportement de la représentante des Pom-pom girls, décide de s’inscrire à cette activité pour, soi-disant, tenter l’expérience.

Dawson voit Joey mais se sent si gêné qu’il demande à Pacey de le cacher afin qu’il puisse s’éclipser sans qu’elle le voit. Cependant, Joey l’aperçoit au loin et reste sans réaction.

A son retour, Bessie demande à Joey comment sa journée s’est passée avec Dawson. Joey lui répond alors qu’ils se sont revus comme si rien ne s’était passé et qu’ils se sont parlés sans pouvoir s’arrêter (ce qui est bien entendu totalement faux !). Ces paroles rassure sa soeur qui sait pertinemment qu’ils sont faits l’un pour l’autre !

Pacey et Dawson sont au bar en train de boire un verre et Pacey dit à son ami qu’il devrait essayer de retrouver l’inconnue qu’il a rencontrée dans le bus mais Dawson le contredit en lui disant qu’il ne lui a fait aucun effet puisqu’elle s’est endormie lorsqu’il lui a parlé de sa vie cinématographique. Une serveuse arrive alors pour les servir et aborde Dawson en lui demandant s’il la reconnait. Il est alors surpris de découvrir sous la perruque de la jeune femme, l’inconnue du bus !

Le lendemain, Pacey dit à Dawson qu’il devrait foncer car il est évident qu’elle le désire mais le convoité n’en est pas persuadé malgré le fait qu’il lui a donné son numéro. Cependant, lorsqu’il rentre chez lui, il la trouve installée sur le canapé en train de l’attendre, ce qui le fait réfléchir. Pacey, voyant, la destabilisation de son ami, décide de lui parler seul à seul afin qu’il accepte la proposition de sortie que vient de lui faire la jeune femme et lui conseille de la faire sur le bateau de son père. Dawson lui dit alors qu’il ne peut pas car c’est celui de son père mais, après avoir observé l’inconnue, il décide d’accepter.

Pendant ce temps, Jen fait son audition pour être Pom-pom girl mais, contre toute attente, elle se met à parler de Bélinda, la chef des Pom-pom girls, et ses accolites en demandant au public pourquoi elles cherchent toujours à leur imposer leur point de vue. Elle se met alors à extrapoler en disant que c’est peut-être parce qu’elles ont déjà une vague idée sur ce que leur avenir leur réserve. Et elle finit par leur conseiller de ne pas devenir comme ces bourgeoises histériques, belles, blondes, mais sans cervelle ! Et tout le monde se met à l’applaudir.

Dawson est donc sur le bateau avec cette fille qui multiplie les avances et met mal à l’aise le jeune homme. Pour calmer l’atmosphère, il lui demande son prénom et elle lui répond " Eve ". Elle se met alors à s’approcher de lui et finit par l’embrasser mais, tout-à-coup, le bateau percute un ponton. Joey, travaillant près du lieu de l’accident, se précipite alors et se rend vite compte de ce qui s’est passé, ce qui l’étonne et surtout l’attriste !

Dawson demande alors à combien vont s’élever les réparations du bateau à Rob, le patron du nouveau travail de Joey, Il lui répond alors que cela devrait être aux alentours des 3000$. Il en fait part à Eve et se met à l’accuser, ce qui la choque. Elle lui dit alors qu’il ferait bien de se décoincer un peu mais il lui répond que la personnalité est une sorte de fatalité et, par conséquent, il est dur de changer à ce point car ce n’est pas du tout son genre de faire cela.

Jen, après son discours, est devenue, à son grand regret, la chef des Pom-pom girls, ce qui la rend plus que populaire au lycée.

Joey parle à Bessie de sa rencontre avec Dawson en lui disant que cette blonde est trop différente d’elle et qu’elle ne pourra pas rivaliser avec elle pour reconquérir le nouveau Dawson revenu de Philadelphie. Bessie lui dit alors que ce n’est pas la 1ère fois qu’une fille blonde se met entre elle et lui.

Dawson, après avoir récupéré toutes ses économies, se rend vite compte qu’il ne pourra jamais atteindre cette somme colossale ! Mais Eve arrive chez lui avec une enveloppe contenant les 400$ de pourboires que ses amies Strip-Teaseuses ont récolté. Elle lui dit qu’elles ont décidé de lui donner car elles ont trouvé cette escapade si attendrissante qu’elle n’ont pas pu s’empêcher de lui venir en aide. Mais il refuse car il préfère se débrouiller seul. Pacey propose alors d’organiser une soirée Strip-Tease animée par les amies de Eve chez Dawson afin d’attirer le plus de garçons et ainsi atteindre la somme escomptée. Dawson décide alors d’accepter.

Le soir de la fête arrive et l’argent coule à flot. Dawson, se sentant fatigué, décide de monter se reposer dans sa chambre et y trouve Joey. Elle se met à s’excuser pour tout ce qu’elle a pu faire, elle s’en veut de s’être défoulée sur l’être qui l’aime le plus et réciproquement. Elle croyait qu’elle pouvait oublier la vie quelque temps mais c’est trop dur. Elle finit par lui demander si elle lui a manqué et il acquiesce, tout comme elle. Elle se met alors à enlever son T-Shirt afin de franchir le pas mais il lui demande de se rhabiller car ce n’est pas le moment, ce qui la froisse. Elle lui dit alors qu’elle a fait ça car il ne pense qu’au sexe mais il la contredit en lui disant que ce n’est pas le problème. Il lui dit qu’il faut prendre du recul sur leur relation car s’ils continuent comme ça, il n’y aura plus d’amour entre eux ! Elle part alors en lui disant "Alors tu m’aimes mais tu ne veux pas de moi ?".

Eve, après que Pacey ait annoncé que le montant de la recette s’élève à 3262$, demande à Dawson de la suivre mais il lui dit qu’il la rejoint après avoir parlé à Pacey. Il rejoint alors son ami et lui parle de ce qu’il vient d’arriver. Il lui demande d’aller parler à Joey car il sent que Joey doit se sentir mal. Il est réticent au début mais finit par accepter.

Dawson retrouve alors Eve qui lui propose de faire à nouveau une sortie en bateau mais il refuse quand il entend son père pousser un cri. Eve part alors en lui demandant de réfléchir sur sa situation.

Pacey va donc voir Joey et s’asseoit à ses côtés et lui dit que Dawson a eu la bonne attitude car il est préférable de garder leurs distances pour le moment. Joey lui dit alors qu’il ne peut pas le savoir mais Pacey se met alors à s’émouvoir (il pense à Andie !). Il lui répond ironiquement qu’il ne sait effectivement pas comment c’est dur de laisser l’être qu’on aime s’en aller, combien c’est douloureux de savoir que si on est fait l’un pour l’autre cela ne signifie pas forcément que l’on est fait l’un pour l’autre maintenant. Joey se sent alors qu’il a vécu la même chose que lui et lui dit alors qu’elle regrette qu’il l’ait vu comme ça. Pacey lui propose alors son amitié mais Joey répond ironiquement qu’elle n’est pas si désespérée que ça!
Un grand merci à Olivia pour ce script !


Dawson rentre à Capeside en bus - Nuit - Il s'est endormi avec les écouteurs sur les oreilles. Puis il se réveille et s'aperçoit qu'une jeune fille (Eve) s'est assise à côté de lui. Elle lui parle, mais il n'entend pas, donc il retire ses écouteurs.

Dawson : Pardon ?

Eve : Je disais : "Tu baves". Côté gauche. Tu as salivé pendant ton sommeil. Au fait tu sais que tu respires fort quand tu dors ?

Dawson : Non.

Eve : Hmm. (elle soupire) Et il a de la conversation avec ça. Oh ! J'ai du bol. C'est quoi ce truc ? (rires) Non, pas ça. Je te parle du film que tu regardais.

Dawson : Euh ... C'est "Risques et business"

Eve : Ah, celui avec Tom Cruise.

Dawson : Et Rebecca Demorney.

Eve : Celui où ils font ça dans un train. c'est mignon et incroyablement sérieux même si ça se passe entre un garçon vierge et une call-girl pas tentée, qui a déjà eu une bonne centaine d'amants.

Dawson : Ca tient plus du mythe moderne. c'est de l'attrape coeur mélangé à du Sigmund Freud, mélangé à un été 40. Un ado va devenir un homme par le biais d'une rencontre sexuelle avec une joli femme qui est essentiellement le fruit de son imagination.

Eve : Wooaahh ... Tu sais que t'es adorable toi ? C'est quoi ton nom ?

Dawson : Dawson. Dawson Leery. (ils se serrent la main, puis elle soupire) Ca va ?

Eve : J'ai appris ça de mon père. Quand on se sert la main, toujours veiller à ce que l'autre retire d'abord la sienne. C'est un moyen efficace et subtile de prendre l'avantage dans un début de relation.

Dawson : Ah ... En fait ... Je parlais de ta peau, tu as de la fièvre ? Tu es bouillante.

Eve : Oh non c'est moi. Ma température. J'ai toujours quelques degrés en trop (après un court silence) Alors Dawson, quand vas-tu me parler de ta petite amie ?

GENERIQUE

Capeside - Marina des Logan - Station essence pour bateaux - Joey est en train de faire le plein d'un bateau. Son supérieur (en quelque sorte) arrive.

Rob : Vas y je te remplace Potter.

Joey : T'étais censé me remplacer à 8 heures ?

Rob : Comme c'est attendrissant. la petite fille ne veux pas rater la rentrée des classes. Oh ! Les jeunes années. Je m'en souviens comme si s'était hier.

Joey : Epargne moi la séquence souvenir Rob. Mon dernier cours fini à 2h30, je devrais pouvoir être là vers 3 heures.

Rob : Sois pas en retard. (elle remonte sur les docks, et se depêche de partir)


Maison de Mme Ryan - Cuisine - Jen et Jack préparent leur petit déjeuner, tout ça est très synchronisés. Mme Ryan les observe.

Mme Ryan : Mmm mmm.

Jack et Jen : (en même temps) Quoi ?

Mme Ryan : Jack et Jen, depuis quand êtes-vous mariés ? (ils se regardent et sourient)


Maison des Leery - Cuisine - Pacey est à table en train de déjeuner et Dawson est debout dans la cuisine.

Pacey : Et quand tu t'es réveillé ?

Dawson : Elle s'était métamorphosée en grand-mère espagnole pourvue d'une moustache.

Pacey : Ouhh ! Insupportable.

Dawson : Je dois reconnaître que ça m'a fait drôle. Une fille parfaite, assise à côté de moi, on discute, on rit et la minute d'après ... (il claque des doigts) envolée.

Pacey : Moi quand je vis ce genre de moment intense, je dois changer les draps ensuite.

Dawson : Peut-être qu'elle n'était pas réelle.

Pacey : T'as pensé à celle qui est réelle ?

Dawson : Qu'est-ce qu'elle a ?

Pacey : Aujourd'hui c'est le grand jour. Dawson Leery et Joey Potter sont séparés depuis des mois. Et ... un été entier a passé, tout le monde attend de savoir ce qu'ils vont faire.

Dawson : Peut-être que toi et tout le monde vous n'avez pas très bien entendu ce que j'ai dis des milliers de fois, c'est fini.

Pacey : C'est fini ? Jusqu'au jour où elle t'adressera la parole.

Dawson : Elle ne le fera pas.

Pacey : Le temps a un grand pouvoir salvateur que tu sous-estimes. Joey a eu le temps de pardonner, d'oublier.

Dawson : Même si elle venait me dire aujourd'hui "Je t'ai pardonné, j'ai oublié", tu crois que je foncerais ? Tu crois que c'est suffisant ça pour effacer le calvaire que j'ai enduré l'an passé ? Je n'arrêtais pas de tout analyser, je déprimais au lieu de vivre. J'ai besoin de réapprendre à exister. Ce sera plus tard les questions.

Pacey : Mesdames et messieurs. Capeside vient de tous âge. Il est beau, tout nouveau, il nous revient de Philadelphie, j'ai l'immense joie de vous présenter Dawson Leery. (Dawson s'assoit à table) Bon. Je vais me faire l'avocat du diable. Tu arrives à l'école tout à l'heure. Joey s'avance vers toi et te présente ses excuses. Elle glisse ses cheveux derrière l'oreille comme elle le fait tout le temps, et ensuite elle fronce les yeux. Ses yeux remarquablement expressifs qu'on lui connaît. Ta réaction ?

Dawson : Je lui dis que c'est fini. Que c'est fini et puis surtout qu'on est bien plus tranquille l'un sans l'autre.

Mitch : (entrant dans la pièce) Dawson ! Je pars à ma conférence d'entraîneur.

Dawson : D'accord.

Mitch : Je vais te laisser le numéro de l'hôtel où je dois séjourner.

Pacey : Conférence d'entraîneur ?

Dawson : Quoi ?! Tu n'es pas au courant ? Le professeur Mitch a été nommé entraîneur de l'équipe de football de l'école.

Pacey : Toutes mes félicitations M. Leery. Et comment se portent nos glorieux héros ? Quelle est la tendance cette année ? Zéro à 38, zéro à 39 ?

Mitch : Jeune homme de peu de foi. Je peux t'assurer ayant moi-même été footballeur, que cette saison notre équipe va faire un tabac. (il donne le numéro à Dawson)

Dawson : Merci papa. A dimanche.

Mitch : (partant) Ouais.

Pacey : (s'adressant à Mitch) Quoi, c'est tout, vous partez comme ça sans rien dire ?! Pas de recommandations paternels, de consignes ou d'interdictions ? Pas de menaces, de châtiments exemplaires au cas où votre fils ne se comporterait pas comme il faut ?!

Mitch : Excellente idée. (à Dawson) Ne laisse plus jamais Pacey entrer chez nous. (il s'en va)


Lycée de Capeside - Grande réunion de tout les élèves pour la rentrée - Jack et Jen sont déjà assis.

Jack : Si jamais je pique du nez, tu me réveilleras ?

(un groupe de 3 filles arrivent, dont Belinda)

Bellinda : Oh ! Jen Lindley ! Tes vacances s'étaient comment ? Tu as fait des galipettes ?

Jen : Chère Belinda, j'avoue que ça me plairait de t'égratigner avec une réplique cinglante seulement je dois faire preuve d'un peu de compassion, étant donné que ta liposuccion est un fiasco. (elles s'en vont)

(Un peu plus devant dans l'assemblée, Pacey et Dawson sont assis)

Pacey : Elle devrait faire son apparition d'une minute à l'autre.

Dawson : Pacey.

Pacey : Je te le dis Dawson, c'est l'assemblée des juniors, elle est tenue de venir.

Dawson : Arrête ça suffit !

(sur l'estrade le proviseur prend la parole)

M. Green : Bonjour ! Je suis le principal Green. Moi aussi à votre âge j'ai eu droit à un nouveau principal. Le jour de la rentrée il était monté à la tribune et ... devant un par terre d'élèves attentifs il avait prononcé un discours à la fois solennel et touchant, censé inaugurer, je le cite, les meilleurs années de notre vie. Aujourd'hui je ne tiendrais pas ce discours. Nous vivons en des temps différents. Vous vivez, vous pensez comme seuls les adultes pouvaient le faire autrefois. (Joey entre discrètement dans la salle, et s'assoit au fond) Pourquoi pas ? Les divers rituels qui marquaient le passage à l'âge adulte appartiennent à une époque révolue.......

(retour sur Dawson et Pacey)

Pacey : Elle vient d'entrer discrètement. Jette un oeil par dessus ton épaule gauche.

Dawson : Oh Pacey.

M. Green : .... j'ai un peu d'avance sur vous. Comme ce jeune homme souriant en chemise hawaienne qui s'adresse à son voisin. (la salle est silencieuse)

Pacey : Moi ?

M. Green : Veuillez vous lever jeune homme.

Pacey : (chuchotant à Dawson en se levant) Déjà repéré.

M. Green : Comment vous appelez vous ?

Pacey : (debout devant une salle remplie d'élèves) Je suppose que vous ne me croirez pas, si je vous dis Madonna ? (rires)

M. Green : Il y a de fortes chances que non.

Pacey : Pacey Witter.

M. Green : M. Witter. J'aurais presque envie de vous applaudir. Vous êtes le premier étudiant que je rencontre à Capeside qui se comporte comme un étudiant. J'ai bon espoir qu'un jour vous vous conduisez tous ainsi. Revendiquez votre jeunesse. Vivez, étudiez, délirez. C'est parfait, continuez M. Witter. (la salle applaudit) M. Witter ? Rendez-vous samedi. Vous êtes collé. (rires)


Lycée de Capeside - Couloirs - Belinda, chef des pom-pom girls s'occupent du recrutement des pom-pom girls.

Belinda : (s'adressant à une fille) Salut. On redescend sur terre. Renonce aux hot dogs et essaie plutôt un séjour à la ferme, il cherche des truies pour les concours agricoles. (la fille part. A ses copines) Elle s'est sentie apte à postuler, parce qu'elle vous a un peu trop vu faire le pied de gru devant le stande de glace qu'elle tenait cet été.

(Jen et Jack, un peu plus qui observe)

Jen : Maintenant je sais ce que ressente les anthropologues. Quand au milieu de la jungle, il découvre une tribu ancienne dont les traditions millénaires sont restées intactes.

Jack : Mmm. C'est un peu ça. Je reconnais que j'ai du mal à comprendre ce qui pousse tant de filles à vouloir devenir majorette.

Jen : Si on veux comprendre, y'a qu'une façon. (elle avance d'un pas décidé vers le stand de Belinda, Jack la suit. Elle commence à remplir un formulaire)

Belinda : Bein Jen, qu'est-ce que tu fais ?

Jen : Je m'inscris pour l'audition.

Belinda : (rires) Attend que je réfléchisse une seconde. Non !

Jen : As-tu déjà cherché à savoir si j'avais ce qu'il faut pour intégrer une équipe de pom-pom girls ?

Belinda : D'accord Lindley. Tu es dans la course. Demain 14 heures. Soit ponctuelle.

Jen : Mais bien sur.


Lycée de Capeside - Dawson et Pacey se baladent dans les couloirs.

Pacey : M. Green est plutôt cool, non ? Et drôle, ce qui ne gâche rien. Il plaisantait quand il a évoqué la retenue de samedi ?

Dawson : Je ne crois pas il avait l'air ... (il s'arrête net et reste tout troublé en apercevant Joey au loin) Oh non Joey.

Pacey : Dawson ? Dawson ? Jamais tu termines tes phrases ?

Dawson : (retournant sur ses pas pour qu'il ne la voit plus) Je ne résisterais pas Pacey. Je vais finir en miettes. Joey Potter juste là.

Pacey : Ouh !

Dawson : Sors moi de là par tout les moyens.

Pacey : Tout les moyens ?

Dawson : Emmène-moi là où Joey Potter ne me trouvera pas.

Pacey : Ah, ah. (passant son bras autour de Dawson et l'amenant à l'opposé de Joey qui d'ailleurs les aperçoit partir) Bien alors pour 25 dollars jeune homme, je devrais pouvoir vous diriger vers une issue de secours.


Bed & Breakfast des Potter - Bessie finit de préparer le dîner lorsque Joey arrive.

Bessie : Hé, Joey.

Joey : Non, ce n'est pas Joey. Ce n'est qu'un débris, un amas de cellules épuisées. Je sens que je vais craquer si je dois encore travailler ne serait-ce qu'une heure pour ce tyran. (elles s'assoient à table)

Bessie : C'est juste en attendant le résultat de l'expertise, ensuite nous aurons les moyens de payer une nounou et j'irai travailler.

Joey : Ca va. Pas de discours, je me souviens de notre marché. Si on peux appeler ça comme ça.

Bessie : Raconte moi tout, je t'écoute.

Joey : On a un nouveau Principal.

Bessie : Non ça je m'en fiche, s'était comment avec Dawson. Ca t'as fait quoi de le revoir ?

Joey : Euh ... C'était super.

Bessie : Qu'est-ce qu'il a dit ? (voyant qu'elle ne répond pas) Oh Joey, s'il te plaît parle moi, je n'ai pas d'autre interlocuteur qu'un bébé qui fait ses dents. Distrais-moi, sois sympa.

Joey : (soupirant) Euh ... bein il .... D'abord il m'a regardé et je l'ai regardé moi aussi. Et en l'espace d'une seconde, s'était comme si ... on s'était tout pardonné l'un et l'autre. Et ensuite, bien évidemment, on a parlé, parlé, jusqu'à frôler l'asphyxie, comme avant.

Bessie : Je suis si contente. Vous êtes fait l'un pour l'autre tout les deux. Si il y a une chose dont je suis sûre, c'est bien celle là.

Joey : Ouais... (Joey soupire)


Club de strip-tease - Dawson et Pacey sont assis devant une estrade où une fille se déhanche.

Dawson : Je vis une expérience qui tient du mystique.

Pacey : (lisant la carte) Cette jeune femme, c'est Wendy, étudiante en deuxième année de Biologie marine à Woothtold(?).

Dawson : Attend, d'où tu les tiens tes infos ?

Pacey : C'est dans sa biographie. Et, toujours selon cette source, elle adore les hommes grands, les bébés, le snowboard et la couleur vert anis. (une serveuse s'approche d'eux)

Serveuse : Qu'est-ce que je vous sers messieurs ?

Pacey : Pour moi se sera une chope de bière et pour lui se sera un grand verre de lait écrémé s'il vous plaît. (elle repart) C'est drôle on est dans ce bar, et y'a un truc qui me saute aux yeux.

Dawson : Ah oui, quoi?

Pacey : Le sens profond de la vie. Un particulier, la tienne.

Dawson : Oh non Pacey, pas de d'iatrique sur ma virilité ou mon manque de virilité.

Pacey : Je suis très sérieux là ! Je viens d'avoir une vision aveuglante de ce que doit être ton objectif au cours de cette année scolaire.

Dawson : L'objectif premier étant, la maitrise de l'angoisse massive qui fragilise tout étudiant.

Pacey : Oui. A un moment ou à un autre, cette année mon pote, il va falloir t'envoyé en l'air. (Dawson rit) J'ai senti ce changement d'attitude chez toi, continue sur ta lancée. T'as bien rencontré une fille dans ce bus, non ?

Dawson : Oui. Une fille qui s'est endormie quand je lui ai parlé de Joey et de toi. Je ne prend aucun risque en affirmant que je ne suis pas prêt de revoir cette belle inconnue. (La serveuse leur apporte leur consommation)

Pacey : Merci. (Elle pose le verre de lait devant Dawson, et se glisse entre Lui et Pacey) Elle est sans alcool votre bière ?

Serveuse : (se penchant vers Dawson) : Salut. Alors on se souviens pas de moi Dawson ?

Dawson : Je devrais ?

Serveuse : Je vais t'aider. (Elle met sa main dans son cou. Et il la regarde étonné) Et oui. (elle enlève sa perruque et remet ses cheveux en place) C'est moi. (la fille du bus)


Pacey et Dawson marchent vers la maison de Dawson.

Pacey : Et tandis que le jour numéro deux s'achève dans le paisible village de Capeside, Dawson Leery s'est une fois de plus brillamment illustré en évitant de manière systématique Mlle Joey Potter. Ce qui fait que je m'interroge sur la sincérité de ton engagement pour une vie de folie.

Dawson : Pourquoi ? Parce que je ne veux pas voir mon ex ?

Pacey : Mais non ! Parce que tu n'as pas saisi la perche que cette fille t'as tendu ! (ils sont juste devant la maison)

Dawson : Pacey ! D'abord elle était sur son lieu de travail. Et puis tu l'as bien vu, je lui ai donné mon numéro, elle peux me contacter.

Pacey : Et si elle te contacte ?

Dawson : Elle ne le fera pas.

Pacey : Je n'en serai pas si sûr à ta place.

Dawson : Combien de chance y'a t'il qu'une fille de son niveau, avec une telle expérience, avec une telle assurance face à la sexualité éprouve un quelconque intérêt pour quelqu'un qui sors à peine de la crèche. (Ils entrent dans la maison, et découvre Eve assis dans le salon)

Pacey : A vue d'oeil autant de chance, que de la trouver installer dans un fauteuil de ton salon.

Eve : Salut Dawson.

Dawson : Uh, salut. Uh ... Tu, tu ..., est-ce que tu as .... Comment tu t'es .... enfin ... Comment tu t'es ... tu as ....

Pacey : En langage ado dans tout ces états, ça veut dire "Comment es-tu entré ici ?"

Eve : Je voulais te faire une surprise, et surtout de te reparler d'une éventuelle sortie. Il faisait chaud dehors, la porte était ouverte, je l'ai poussé, voilà.

Dawson : Oh ... On est à Capeside ici. En général on laisse tout ouvert.

Eve : Mmm. Intéressant. Et toi tu es ouvert ?

Pacey : Uh ... Dawson là il faut qu'in parle. (Pacey le tire dans la cuisine) Bon, à ce stade de l'intrigue logiquement, le meilleur ami sors de scène côté jardin et laisse le tout nouveau Dawson Leery en tête à tête ave la mystérieuse demoiselle dans une maison sans parents.

Dawson : (rires) Je suis pétrifié. C'est le genre de truc qui entre dans la catégorie "trop beau pour être vrai".

Pacey : Je comprends. Uh ... Rappelle toi mon cher que je suis moi-même passé par là, croie-moi j'en connais un rayon. Ce qu'il faut, c'est faire la part des choses. Calme toi, reprend ton souffle. Et tu te rendras compte que tu contrôles tout à fait la situation.

Dawson : Non, je ne maîtrise rien du tout, je te jure.

Pacey : Ca va venir (Pacey saisit les clefs du bateau de Mitch et les tient devant Dawson.) Le bateau

Dawson : Quoi le bateau ?

Pacey : Je croie que tu devrais l'inviter à faire une balade.

Dawson : Pacey, il est à mon père ce bateau. Père étant le possesseur dans cette phrase.

Pacey : Compte tenu des circonstances présentes... (Dawson et Pacey se penchent pour regarder Eve) … le possesseur devrait comprendre. (Pacey le regarde et laisse tomber dans les mains de Dawson)


Lycée de Capeside - Essai pour entrer dans l'équipe des pom-pom girls - Jack et Jen sont assis dans le public - Une fille est sur scène se préparant à commencer. Elle allume la musique, et commence à chanter.

Belinda : (appuyant sur sa corne de brune) Merci beaucoup, suivante !

Fille : Um, j'ai pas fini ma prestation, uh ...

Belinda : Um, Stacy. Tu as une main. Quand je t'envoie un signal, tu le saisis. Ca fait trois ans que tu tentes désespérément de nous rejoindre. Tu t'es empattée et ta coiffure est encore plus ringarde qu'avant. Tu veux savoir pourquoi nous t'avons laissé t'inscrire ? Parce que les membres du jury mouraient d'envie d'entendre la chanson lamentable que tu avais choisi. (Belinda refait sonner la corne de brume, la fille sort de scène)

Belinda : Suivante ! Mlle Jen Lindley!

Jack : (à Jen) Tu veux toujours y aller ?

Jen : Quelle question ? Plus que jamais, tu vas voir. (Jen se lève pour monter sur scène)

Jack : Courage.

Belinda : Je suis sûre que tu vas nous éblouir, Jen. c'est vrai, nous avons entendu tant de choses sur ton incroyable souplesse. (Jen lui lance un mauvais regard. Elle saisit le micro)

Jen : Quand vous voyez Belinda entouré de sa clique dans les couloirs, vous regrettez amèrement de ne pas être des leurs, n'est-ce pas ? Vous vous dites au fond de vous, si j'avais la paire de chaussures qu'il faut, la coupe de cheveux adéquat, et le brillant à lèvre tendance légèrement nacré, là peut-être bien qu'elle daignerait jeter un oeil dans ma direction. Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi elles cherchaient à nous imposer leurs points de vue pour le moins limité ? C'est peut-être parce qu'elles ont déjà une vague idée de ce que leur avenir le réserve, une fois leurs études achevées. Projetons-nous 25 ans en avant. Mme Belinda McGovern se réveille un matin avec une sensation de vide. Il se peut que se soit parce que son cher mari, un avocat talentueux et issu des meilleurs écoles, a fait une fugue à Tijuana avec une amie de pensionnat de leur fille adorée. A moins que se ne soit parce que les jumeaux, Timmy et Tommy, l'appelle par son prénom alors qu'ils appellent la gouvernante, Maman. Ou c'est peut-être parce que l'antidépresseur qu'elle avale chaque jour à 2, 5, 7, et 9 heures n'a plus l'effet escompté. Sa vie est devenue un désastre au quotidien. Évitez ce genre de destin. Faites en sorte de ne pas devenir une de ces grandes bourgeoises hystériques, fières d'entrer dans du 36, belle, blonde mais privée de cervelle et de coeur et au bord de la dépression. On se fout de l'audition. On se fout des majorettes. Et on se fout de Belinda McGovern. (La foule se lève et applaudit)


Marina des Logan - Rob entre dans le bureau qui se trouve sur les docks au moment où Joey se change.

Joey : Je me change je te signale.

Rob : Oh excuse-moi, je ne savais pas que tu étais là. Je venais me prendre un soda. (Il va en chercher un)

Joey : Ah je vois et comme par hasard tu as soif juste au moment où je suis à moitié nu ?

Rob : J'ai ... je ne vois aucune coïncidence. (Il boit une petite gorgée) Je crois que finalement j'ai plus envie d'une limonade. La prochaine fois je frapperais avant d'entrer.

Joey : La prochaine fois j'aurais fermé la porte à clé.


Bateau de Mitch - Dawson et Eve sont sur le bateau, Dawson conduit.

Dawson : Qu'est-ce que tu regardes ?

Eve : Tu devrais enlever ton tee-shirt

Dawson : (rires)

Eve : Pourquoi tu ris ? Se serait peut-être trop osé pour toi ?

Dawson : Non. Non. Je suis un peu nerveux c'est tout.

Eve : Ah oui et pourquoi es-tu nerveux ?

Dawson : Pour cette raison qui fait que tu ne l'es pas.

Eve : Oh, mais je le suis.

Dawson : C'est vrai ?

Eve : Oui qu'est-ce que tu crois ? Écoute, Dawson ... tout ce qui vaut la peine est effrayant. Voir dangereux, d'une manière ou d'une autre.

Dawson : C'est une façon assez extrême de voir les choses.

Eve : Pas du tout. Sans la peur il n'y aurait aucune performance. On cesserait de tester ses limites. Et ... on s'ennuierait.

Dawson : Ah ... Il y a plusieurs questions que j'aimerais te poser.

Eve : Vas-y je t'écoute.

Dawson : Où habites tu ? Quel est ton nom ? Pourquoi es tu venu faire un tour avec moi sur ce bateau? Les questions habituelles, en bref, qui es tu ? D'où viens tu ?

Eve : Dawson, Tu l'as dit toi-même. Je suis le fruit ... de ton imagination. (Eve s'approche de Dawson, elle se met derrière lui et l'entoure de ses bras) Je sens ton coeur. Il bat.

Dawson : C'est vrai ?

Eve : Il bat à 5 000 kilomètres heures. Ralentis.

Dawson : Qu'est-ce que tu dis ?

Eve : Le bateau. (Dawson le ralentis) C'est mieux. Tu es vierge, hein Dawson ?

Dawson : Oh. Qu'est-ce qu'il y a avant vierge déjà ? (Elle sourit et se met devant lui)

Eve : Je ne devrais plus être.

Dawson : Je ne comprends rien du tout.

Eve : C'est ce qui vient avant vierge. (Elle l'embrasse)

Dawson : Attention, je ne vois rien.

Eve : Chutt ... (Elle commence à se déplacer lentement vers le bas.)

Dawson : Là ... Je sais pas. Dis-moi ton nom au moins ?

Eve : Eve. Appelle moi Eve.

Dawson : Eve. C'est très biblique n'est-ce pas ?

Eve : J'essayerai d'être fidèle à ma réputation. (Eve qui est devant Dawson, descend complètement et on ne la voit plus. Puis on entend un bruit d'accident, un choc. Le bateau a foncé sur le ponton de la marina des Logan)

Joey : (se précipitant vers le bateau avec Rob) Ca va ?!

Dawson : Je .. (voyant Joey) Je crois que oui. (Eve se lève morte de rire)

Eve : Se fut un choc d'une intensité.

Dawson : Joey, voici Eve. Eve, ... Joey.

Joey : Soudain tout devient plus clair.

Rob (à Joey) : Et oh attend. Tu le connais ce mariol ?

Joey : Je croyais le connaître. (Elle part)


Toujours sur la marina - Rob et Dawson évalue les dégâts.

Rob : Tu devrais en avoir pour 3 000 à l'aise. Sauf bien sur on découvre entre temps que le moteur a morflé dans la collision lui aussi.

Dawson : 3 000 dollars vous êtes sur ?

Rob : Ouais pour l'instant.

Dawson : (soupirant) J'aurais mieux fait de couler et le bateau avec.

Rob : C'est un point de vue. (Dawson descend sur le dock où est asise Eve)

Eve : Ca aurait pu être pire tu sais.

Dawson : C'est aussi ce que dit le Roi Lear avant qu'il ne perde la tête et que sa fille ne se donne la mort. A moins que se ne soit après.

Eve : Relativise, Dawson ! On est sain et sauf. Et tu te souviendras de cette journée aussi longtemps que tu vivras.

Dawson : C'est bien ce qui m'effraie.

Eve : Les gens veulent toujours que la vie soit un long fleuve tranquille. Mais en réalité, c'est les bêtises qu'on fait qui peuvent la rendre intéressante.

Dawson : Encore un truisme de cette acabit et je m'achète un carnet pour les noter.

Eve : Petite question. Tu es fâchée contre moi ?

Dawson : ... A cause de toi, le bateau de mon père n'est plus qu'une épave.

Eve : Comment ça à cause de moi ?! J'y suis pour rien dans cet accident !

Dawson : Je ne suis peut-être pas prêt pour ce genre de chose. Pour n'importe lequel de cela.

Eve : Prêt ? Dawson, je ne te connais que depuis 48 heures, et comme je n'ai rien à perdre je te le dis, tu ferais bien te décoincer un peu. (Elle commence à partir)

Dawson : Où est-ce que tu vas ?! Attend !

Eve : Il va falloir que tu fasses beaucoup mieux que ça.

Dawson : La personnalité c'est une sorte de fatalité.

Eve : Et alors ?

Dawson : Ce n'est pas du tout moi ça. En clair je ne rencontre jamais de filles étranges dans les transports, je n'emprunte jamais le bateau de mon père sans sa permission. Quand je ne suis pas moi-même, bein ça vire automatiquement à la catastrophe.

Eve : C'est bien dommage, parce que cette fille tout ce qu'elle veut c'est s'amuser.


Lycée de Capeside - Jen marche dans les couloirs en faisant une drôle de tête. Jack la rejoint.

Jack : Salut Jen ! Et bein … On dirait que tu viens de perdre ton chien ?

Jen : Je n'ai pas de chien.

Jack : Oui, je sais.

Jen : C'est vrai que tu sais des tas de choses.

Jack : Sérieusement, qu'est-ce qu'il y a ? (Deux types passent en souriant à Jen et en la regardant de haut en bas) C'est qui lui ?

Jen : Aucune idée. Oh vient pas là elles sont déchaînées. (parlant d'un groupes de majorettes qui leur bouche le passage)

Jack : Et mais qu'est-ce qui se passe ?

Jen : L'inconcevable s'est produit. (Le Principal arrive)

Principal : Félicitations, Mlle Lindley.

Jack : T'es devenu hyper appréciée ?

Jen : Pire. (ils sont au casier de Jen, elle l'ouvre) C'est un coup d'état. Une mutinerie. Une révolte d'esclaves. Belinda McGovern s'est fait excommunié par sa bande de lobotomisés.

Jack : Tu peux m'éclairer, j'ai du mal à comprendre.

Jen : (Elle lui montre l'accessoire des pom-pom girls) Ca c'est le model doré. Avec le poigné constellé de strass.

Jack : Te voilà pom-pom girls toi aussi ?

Jen : Oh, non.

Jack : Hein tu me rassures.

Jen : Elles m'ont nommé chef de la troupe.

Jack : C'est cool. (Jack s'effondre en riant. Jen lui jette un de ses pompons) Désolé.


Bed & Breakfats des Potter - Jardin - Bessie et Joey s'occupent du linge.

Bessie : Pourtant tu as dit que toi et lui, vous ...

Joey : Oublie ce que j'ai dit. Je mentais, ou j'espérais, que ça se passerait comme ça. Pour tout dire Dawson m'évite depuis qu'on a reppris les cours.

Bessie : Il t'évite ? Il fracasse le bateau dont Mitch est si fier ? Dawson fait un séjour à Philadelphie et c'est un autre Dawson qui revient.

Joey : Ouais ... son double diabolique.

Bessie : Oh Joey ...

Joey : Mais oui, si au moins il m'avait prévenu, je me serais senti … moins nul.

Bessie : Tu parles de la fille ?

Joey : Il m'a suffit de la regarder et j'ai compris. Elle est tout ce que je suis pas ... elle a la pêche, elle est sûre d'elle, elle est blonde.

Bessie : Je me souviens du temps où il y avait une autre blonde dans les parages.

Joey : Et on a vu ce que ça a donné. (rires) Mais là, c'est différent.

Bessie : Oui. C'est différent.


Maison des Leery - Séjour - Pacey est assis, pendant que Dawson est à la recherche du moindre sous.

Dawson : Deux pièces de 25 sens, un lacet de chaussures, une paire de lunette de soleil que j'avais perdu il y a deux ans.

Pacey : T'espères quoi là ? Trouver une montre en or ? Non Dawson je crois que tu pers ton temps sincèrement.

Dawson : J'ai réuni en tout et pour tout la somme de 42 dollars et 78 sens, même si je vendais mon lecteur DVD, il manquerait encore 2 000 dollars. (Quelqu'un sonne à la porte, Dawson va ouvrir. C'est Eve. Elle entre)

Eve : (elle lui tend une enveloppe) Y'a à peu près 400 dollars dans l'enveloppe. C'est une collecte.

Dawson : Une collecte ?

Eve : J'ai raconté ton histoire à mes collègues. Elles ont trouvé ça tellement attendrissant qu'elles ont renocé à une partie de leur pourboire..

Dawson : Oh, attendrissant, hein ?

Eve : Mmm mmm.

Dawson : Je suis totalement mortifié.

Pacey : Ne sous-estime jamais la générosité des strip-teaseuses Dawson. Melle Eve, je me joins à mon camarade malchanceux pour vous dire que c'est avec joie que nous acceptons votre contribution.

Dawson : Non. Que nous la refusons.

Eve : Pourquoi ?

Dawson : Parce que c'est votre argent et que c'est mon problème.

Eve : Arrête et prend le.

Dawson : Non Eve.

Eve : Ecoute je me sens responsable de ce qui est arrivé. Et c'est un sentiment que je n'éprouve pas souvent.

Dawson : N'empêche que c'est ma faute. (Pacey met la paire de lunettes de soleil que Dawson a trouvé. Il se regarde dans le miroir en souriant)

Pacey : Je viens d'avoir une idée ... Ces jeunes femmes ne sont pas obligées en effet de renoncer à leur pourboire, en revanche elles peuvent nous donner un peu de leur temps et de leur talent...

Eve : Ouais j'aime ce que tu dis Pacey.

Dawson : Je déteste.

Pacey : Organisons une petite sauterie ici ce soir.

Eve : Elle est génial ton idée !

Dawson : Elle est incensée.

Eve : En moins de deux heures tu auras récolter l'argent qui te manque.

Dawson : Il n'est pas question de transformer ce lieu en boîte de strip-tease !

Pacey : Dawson. Les garçons de Capeside se déplaceront comme un seul homme. Ils se précipiteront chez toi mu par je ne sais quel élan inexplicable. Ces jeunes apparaîtront dans ton allée, sans vraiment savoir pourquoi ils font ça, ils se présenteront à ta porte, aussi innocent que des enfants, tu leur diras "soyez les bienvenus chers amis, entrez, venez vous rincer l'oeil. C'est seulement 20 dollars par personne". Et ils te sortiront 20 dollars sans la moindre hésitation. Parce que crois-moi côté argent ça va. C'est côté filles que ça coince. Et oui, Dawson. ils viendront ces garçons. Fais-moi confiance, ils viendront.


Maison des Leery - Nuit - Pacey est debout à l'extérieur devant une long lignée de jeunes garçons.

Pacey : Avancez messieurs, sortez votre argent. Vous êtes sur le point de pénétrer dans la tanière des Leery. Et attention ! (montrant l'homme musclé qui se tient à côté de lui) Mon pote Gino a pour consigne de sectionner toutes parties de votre anatomie ayant touché une danseuse, C'est noté ? (au premier gars) Toi aussi ? Bonne soirée !


A l'intérieur de la maison - Dawson se balade entre les danseuses et la foule. Il rencontre Eve.

Eve : (avec tout les billets dans les mains) Au train où vont les choses on pourra même faire un don à une oeuvre.

Dawson : Y'a quand même quelque chose de pas terrible la-dedans.

Un type : Dawson ! Elle est d'enfer ta soirée, on s'éclate à fond !

Dawson (à Eve) : Ca va toi ? (Elle incline la tête) Je monte m'allonger je suis crevé. (il monte les escaliers qui sont semés de danseuses. Il entre dans sa chambre, ferme la porte et s'allonge sur son lit. Il n'a pas vu que Joey était assise à son bureau)

Joey : Bonsoir. (Dawson se tourne et l'aperçoit)

Dawson : Bonsoir.

Joey : Quel succès ta soirée ?

Dawson : Oui. Tu me connais Joey. J'ai repris les cours il y a moins d'une semaine et déjà ma vie connaît des bouleversements des plus radicaux.

Joey : Je suis sûrement la dernière personne que t'as envie de voir.

Dawson : Tu es toutes sortes de choses à la fois, mais en tout cas pas la dernière personne que j'ai envie de voir. (Joey se lève et s'assoit sur le lit à côté de lui)

Joey : Dawson. Je suis désolée. Pas seulement pour aujourd'hui. Pour tout. Enfin pour mon père, j'ai eu tort. J'étais complètement angoissée ce jour là, j'étais désemparée, et ... tout ce que j'ai trouvé à faire, c'est me défouler sur l'être qui m'aime le plus et qui est aussi celui que j'aime le plus.

Dawson : Tu aurais du m'appeler, Joey. Tu aurais du m'écrire, me contacter. Tu es restée muette.

Joey : Oui j'aurais du réagir autrement. Je sais pas .... J'avais honte de moi. Je me suis dit que j'allais ignorer la vie quelque temps. Mais ... c'est dur de le faire éternellement, hein ?

Dawson : Oui c'est dur.

Joey : C'est qui cette fille ?

Dawson : Eve ? C'est tout nouveau.

Joey : Et vous...

Dawson : Pas tout à fait.

Joey : Est-ce que je t'ai manqué ?

Dawson : Tu sais bien que oui.

Joey : Tant mieux. (Elle se lève et se met devant lui) Parce que toi aussi tu m'as manqué.

Dawson : Aujourd'hui entre nous, ce n'est plus pareil Joey.

Joey : Ca n'a plus besoin d'être pareil. Ca fait longtemps. Notre relation peut être différente. Et surtout mieux qu'avant. (Joey enlève son débardeur en regardant fixement. Elle prend son visage entre ses mains et s'abaisse pour être à sa hauteur, mais Dawson l'interromps)

Dawson : Non, non ... Non.

Joey : Pourquoi ? Qu'est-ce qui ne va pas ?

Dawson : Rien ne va Joey. Je ne te reconnais plus.

Joey : (lui chuchotant à l'oreille) Je peux être sexe aussi.

Dawson : Oui je sais. Mais je ne peux pas. Pas maintenant. Pas dans ces circonstances. Remets ton tee-shirt.

Joey : (doucement) Va te faire voir.

Dawson : Je ne voulais pas te froisser, désolé.

Joey : Me froisser ? Pourquoi je serais froisser, Dawson ? Non mais, J'espère que t'es pas naïf au point de croire que ... que ma démarche n'était qu'une tentative pour te reconquérir. Y'a que le sexe qui t'intéresses ces jours-ci...

Dawson : C'est bon, le sexe n'est pas ma priorité. Et tu devrais le savoir mieux que quiconque.

Joey : Ne viens pas me reprocher ton manque d'expérience sexuelle.

Dawson : Je ne te reproche pas...

Joey : Je te rappelle que je ne t'ai jamais empêché d'aller voir ailleurs.

Dawson : Oui alors ça c'est clair, vu que tu m'as largué deux fois.

Joey : Je considère que tu as eu largement le temps de t'éclater comme tu voulais. C'est pas ma faute si t'es toujours une vierge.

Dawson : Joey si certaines choses ont pu se passer entre nous et d'autres pas, c'est parce que tyoi et moi on voulait qu'il en soit ainsi.

Joey : Qu'est-ce qui ne va pas ? Qu'est-ce qui va pas chez moi ?

Dawson : Joey ce n'est pas toi. C'est nous. Je ne vais pas une fois de plus revenir sur le sujet. Tu dis se sera différent, mais ça ne le sera pas.

Joey : Tu n'en sais rien.

Dawson : Si je le sais. Et toi aussi. Joey, une année de plus dans le style de l'année dernière et je peux t'affirmer qu'il n'y aura plus du tout d'amour entre nous.

Joey : Dawson, y'en a encore aujourd'hui ?

Dawson : Il y en a.

Joey : Alors tu m'aimes ... mais tu ne veux pas de moi ? (Dawson ne répond pas. Joey quitte la pièce par le fenêtre en pleurant)


Dawson descend où la fête continue - Pacey s'adresse à la foule.

Pacey : Uh ... Pourrais-je avoir votre attention, s'il vous plaît ? S'il vous plaît ? Parfait. (il monte sur une des estrades) Messieurs et très estimées danseuses de charme, j'aimerais vous présenter, celui qui a permis que ce déroule cette soirée inoubliable, M. Dawson Leery. (La foule applaudit) Bien, nous pouvons à présent annoncer les résultats de cette petite soirée de délires. Gino, s'il te plaît, donne moi l'enveloppe. Merci. La recette brut de nos festivités se monte à 3262 dollars ! L'idée est osée, elle est peut-être dingue, mais je crois que l'heure est venue maintenant d'ouvrir nos portes au public. Qu'en dites-vous ? (acclamations de la foule)

Dawson : (A Eve) Je crains que se soit une bonne idée !

(La fête continue)

(Dans la foule, Eve entraîne Dawson)

Eve : Viens.

Dawson : Où est-ce qu'on va ?

Eve : J'ai une surprise.

Dawson : En fait il serait préférable que je reste ici pour m'assurer que personne n'incendie la maison.

Eve : Et pourquoi tu ferais ça ?

Dawson : Pour ne pas avoir à me demander si oui ou non je vais coucher avec toi.

Eve : Suis-moi, Dawson. Et tous les secrets te seront enfin révélés.

Dawson : Je te rejoins. J'en ai pour une seconde. (Dawson va chercher Pacey qui était en train de danser avec une des filles et l'amène sous le porche)

Dawson : Elle est venue me relancer.

Pacey : Joey ?

Dawson : Oui. Et pendant que je te parle Eve la super tentatrice attend dans les coulisses.

Pacey : Tu vois, de toute façon on en revient toujours au même sujet ? La Madone ou Jézabel...

Dawson : Si tu l'avais vu, Pacey. Elle était là, debout devant moi, innocente et encore plus belle qu'avant. J'étais subjugué, bien sur je la désirais plus que jamais. Seulement ... C'est curieux, une grande part de moi avait envie d'elle, mais une part toute aussi influente sentait au fond que ce n'était toujours pas le moment .

Pacey : (soupirant) Oui.

Dawson : Il faut que je sache si elle va bien. Tu veux bien aller lui parler ? Peut-être même veiller sur elle le temps qu'elle se remette du choc ?

Pacey : Oh, non, non, non.

Dawson : Elle a besoin d'une présence. Même si elle ne l'avoue pas, mais je le sais.

Pacey : Dawson ! Pitié....

Dawson : Je t'en prie. Je te le demande comme un service. Fais le pour moi. (Pacey incline la tête. Dawson sourit et le laisse sous le porche) Merci.


Dawson descend sur le dock où Eve qui est sur un bateau l'attend.

Eve : Tu veux venir faire un tour ?

Dawson : Il est à toi ?

Eve : Non à mon patron. J'ai réussi à le convaincre de me le prêter.

Dawson : Ah. Je croyais qu'après l'épreuve de l'océan on pouvait passer à celle de la terre ferme.

Eve : Souviens toi que tu as échoué.

Hors de l'image : DAWSON !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (Dawson se tourne et voit son père devant la maison)

Eve : Qui est-ce ?

Dawson : Mon père. Oh. (soupirant) Il est revenu prématurément sans prévenir.

Eve : Dawson. Tu as un train voir même deux trains de retard sur le reste de ta vie. Saute.

Dawson : J'ai cassé son beau jouet et j'ai saccagé sa maison. Non, se serait de la folie.

Eve : Ce soir de toute façon tu ne peux rien faire. Faut pas se leurrer. Qu'est-ce que ça va changer franchement entre ce soir et demain matin ?

Dawson : Rien ... ou alors moi peut-être.

Eve : Dernière chance.

Dawson : Je ne peux pas.

Eve : Je me pose la question. Lequel des deux est le plus mystérieux ici ? Moi .... ou toi. (Elle sourit puis démarre le bateau et s'en va)


Joey est toute seule assise sur le dock en face de chez elle en train de pleurer - Pacey arrive en barque.

Pacey : Ohé ! Y'a quelqu'un sur la rive ?

Joey : Qu'est-ce que tu fais là ?

Pacey : Bein, j'ai rien compris au film. Je sauté dans la barque de notre ami Dawson et comme par magie j'ai dérivé jusqu'à toi.

Joey : Ah oui, alors dérive encore jusqu'à moi et je te tue.

Pacey : C'est qu'elle en serait capable. (Pacey attache la barque et monte s'asseoir à côté de Joey sur le dock)

Joey : Il t'a tout raconté, hein ? Pacey ?

Pacey : Je sais pas, à ton avis ?

Joey : Je vous déteste tous les deux.

Pacey : Mmm. Tu risques de me détester encore plus en entendant ce que je vais dire. Il a eu la bonne attitude. Gardez vos distances pour le moment toi et lui. Ca vaut mieux.

Joey : Ca vaut mieux ? Mais qu'est-ce que t'en sais ?

Pacey : Oui. Oui t'as probablement raison. C'est vrai que je ne sais pas combien c'est dur de laisser l'être qu'on aime s'en aller. Combien c'est douloureux ... de savoir que si on est fait l'un pour l'autre, ça ne signifie pas forcement qu'on est fait l'un pour l'autre maintenant. Oh mais oui, qu'est-ce que j'en sais ? C'est vrai comment je pourrais comprendre moi qu'on est parfois malheureux au point d'avoir envie de hurler ... de frapper quelqu'un. S'asseoir au clair de lune et pleurer.

Joey : J'ai de la chance vraiment, il a fallu que se soit toi qui me voit dans cet état.

Pacey : Joey une nouvelle année commence. Et tout les deux, qui sait on pourrait peut-être devenir amis.

Joey : Pacey. Je suis pas assez démoralisée comme ça.

Pacey : (rires) Aller viens là. (Elle s'appuie contre lui et pleure)


Fin


Un grand merci à Olivia pour ce script !
(Cut to a bus cruising down the street with destination of CAPE COD written on the front. 'Old Time Rock & Roll' is blaring in the background. Cut to the interior of the bus where Dawson is sleeping with his headphones on, head resting on his shirt. He wakes up and notices the girl sitting next to him. It's EVE. She says something to him but he can't hear because of the headphones. He takes them off.)

Dawson: Sorry.

Eve: You're drooling. On your chin. Saliva from sleep.

(Dawson moves to wipe it off.)

Eve: Did you know that you're a very heavy breather?

Dawson: No.

Eve: Oh, and an insinuating (?) conversationalist, just my luck. What's on your lap?

(Dawson looks at her.)

Eve: Not that! The movie, what are you watching?

Dawson: Oh, uh, Risky Business.

Eve: The one with Tom Cruise?

Dawson: Yep, and Rebecca DeMornay.

Eve: The one where they do it on the train. And it's unbelievably sweet and believable even though he's a virgin and she's a battle-scarred hooker who's done it with hundreds of men.

Dawson: It's more of a myth. Joseph Campbell meets Sigmeund Freud meets Holden Caulfield. A teenage boy passes into manhood with a sexual encounter with a beautiful woman who's essentially a fantasy character of his own creation.

Eve: Hey, you're adorable. What's your name?

Dawson: Dawson. Dawson Leery.

(They shake hands. Dawson has to pull away first.)

Dawson: You alright?

Eve: My father taught me. Always when shaking hands make sure the other guy pulls away first. It's a powerful advantage in all human intercourse.

Dawson: Actually...I meant your skin...do you have a fever or something?

Eve: No, it's just me. It's my temperature. I run a few degrees hot. So...when are you going to tell me about your girlfriend?

(Dawson looks at her. Cut to opening credits.)

(Cut to Joey holding a gas nozzle in a boat at LOGAN'S MARINA. She checks her watch. A figure approaches. It's ROB LOGAN.)

ROB: I'll take it from here, Potter.

Joey: You said you'd be here by eight o'clock.

Rob: Isn't that sweet? Little girl is nervous about missing the first day of school. Oh the Salad Days! I remember them well.

Joey: Spare me the Shakespeare, Rob. My last class ends at 2:30. I should be back here by 3:00.

Rob: Don't be late.

(Cut to two Eggos popping out of the toaster. Jack grabs them and puts them on a plate. Jen grabs that plate and another plate with two Eggos and takes them to the kitchen table and then grabs two glasses while Jack simultaneously pours milk into each one. Then, they both sit down to breakfast and they notice Grams watching them.)

Jack & Jen (simultaneously): What?

Grams: And how long have you two been married?

(Jack turns and smiles at Jen. They laugh. Cut to Pacey and Dawson in the Leery kitchen.)

Pacey: And what happened when you woke up?

Dawson: She morphed into pure oxygen air and just vanished.

Pacey: I hate it when that happens!

Dawson: It was the weirdest night. She was like the perfect girl and one minute she's sitting right next to me and the next, (he snaps), she's gone.

Pacey: You know, usually when I have moments like that happen, I have to change the sheets afterwards.

Dawson: Hey, she wasn't real.

Pacey: What about the one that is real?

(Dawson pauses.)

Dawson: What about her?

Pacey: Well, today is the day. Dawson Leery and Joey Potter have been apart for months now, in fact, the whole summer has passed and the whole world is waiting to figure out what's going to happen.

Dawson: Maybe you and the whole world haven't heard me the last 50,000 times that I've said that it's over.

Pacey: Yeah, until she speaks to you.

Dawson: She won't.

Pacey: I think you underestimate the healing powers of time, Dawson. Time for Joey to forgive and forget.

Dawson: Even if Joey came up to me today and said I forgive and I forget, I wouldn't. I can't forget that this past year has been a hellish nightmare. I spent it verbalizing and angsting instead of living. I need to just learn how to exist, and question things later.

Pacey: Ladies and gentlemen, Capesidians of all ages, new and fresh from Philadelphia, Dawson Leery. Now, just to play devil's advocate here, let's say you go to school today and Joey comes up and starts apologizing. She does that cute little hair flip thing she does and locks those truly remarkable brown eyes of hers on you...what do you do?

Dawson: I'll tell her that it's over. That it's been over and that we're better off without each other.

(Mitch enters the kitchen.)

Mitch: Dawson, I'm off to my coaching conference.

Dawson: Alright...

Mitch: I'll write down the number of the hotel where I'll be.

Pacey: Coaching conference?

Dawson: What? You haven't heard yet? Substitute Mitch is Capeside High's new varsity football coach.

Pacey: Congratulations, Mr. Leery. How are our trusted Minutemen doing? What's the streak now...0 and 38?

(Dawson smiles.)

Mitch: Pacey, you have little faith. I can assure you as a former Minuteman myself that this season will be a winning one. Here.

Dawson: See ya on Sunday, Dad.

Mitch: Bye.

Pacey: Wait, you're just going to walk out like that? No father/son warning, no rules and regulations, no impending doom shall your sainted son misbehave.

Mitch: Good idea. Keep Pacey out of the house.

(Mitch winks and leaves.)

(Cut to Junior assembly in Capeside Auditorium. Jen and Jack are sitting together.)

Jack: If I start to fall asleep, don't wake me, okay?

(The cheerleaders walk up including the head cheerleader, Belinda.)

Belinda: Jen Lindley. How was your summer? Host, you know, gang bangs?

Jen: I have a really scathing comeback right now but I'm thinking that I should show you a little sympathy, seeing as the lypo didn't take...

(Belinda storms off with her herd of cheerleaders behind her. Jack and Jen laugh. Cut to Dawson and Pacey.)

Pacey: She should be here any minute. It's the junior assembly. She has to come!

Dawson: Pacey, that's enough, alright?

(Cut to the new principal speaking.)

Principal: Hello, I'm Principal Green. Like you, when I was a junior, I had a new principal and on our first day back he stood before us and told us some earnest and touching words. Words that were to usher us into what he called one of the best years of our lives. This is not that speech. We're living in a different time. You children are thinking like people twice your age.

(Joey enters silently through the back door of the auditorium and Pacey turns and glimpses her...)

Principal (cont.): ...The rites of passage that once existed before us are now almost extinct.

(Principal continues speaking...Cut to Pacey turning to Dawson.)

Pacey: She just walked in. She's right back there. Right over your shoulder...

Dawson: Pacey...

(Cut to Principal's view of the crowd.)

Principal: ...For example, like that gentlemen in the 5th row who's talking...

(Everyone turns and looks at Pacey. Pacey points at himself.)

Pacey: Me?

Principal: Please stand, sir.

Pacey: (muttering) That didn't take very long.

Principal: What's your name, sir?

Pacey: I don't suppose you'd accept Shaga Verra, would ya?

(The crowd laughs.)

Pacey: Pacey, Pacey Witter.

Principal: Mr. Witter. Mr. Witter I'd like to applaud you for being the first student I've met at Capeside who actually acts like one. I hope that someday you all will act as one. Reclaim your youth. Live, learn, screw up. I applaud you, Mr. Witter.

(The crowd applauses.)

Principal: Oh, and I'll see you on Saturday. In detention...

(Cut to the signups for cheerleading. Belinda, the head cheerleader, checks out the girl signing up.)

Belinda: Sally, who're we kidding? Lay off the hot dogs and try Four-H. That's where they're looking for the prize hogs.

(The girl walks off and Belinda turns to the other cheerleaders.)

Belinda (cont.): She only came over here in the first place because somebody made one too many Krispy Kreme pit-stops over the summer.

(The cheerleader is upset. Cut to Jack and Jen, watching.)

Jen: Now I know how anthropologists feel when they stumble across one of those lost tribes whose ancient rituals have remained untouched by time.

Jack: What I don't get is why anyone wants to be a cheerleader in the first place?

(Jen considers the thought and gets an idea.)

Jen: There's only one way to find out.

(Jen heads toward the sign up table. She starts to sign up.)

Belinda: Jen, what're you doing?

Jen: Signing up for try-outs.

Belinda: Lemme think about that... NOT!

Jen: You sure, Belinda? Haven't you ever wondered if I've got what it takes to hold the pom-poms?

(Belinda smiles.)

Belinda: Okay, Lindley. You're on. Tomorrow at three. Be prompt.

Jen: Will do.

(Cut to Pacey and Dawson across the room.)

Pacey: Principal Green seems cool. Good sense of humor. He was joking about that whole see you Saturday stuff, right?

Dawson: I'm not sure, Pace. He seemed rather...

(Dawson spots Joey and cuts his thoughts off mid-sentence.)

Pacey: Dawson... Dawson... Was there supposed to be a second part to that sentence?

Dawson: You were right. I'm gonna break. I'm gonna crumble-- It's Joey Potter at three o'clock.

Pacey: Oooh.

Dawson: Get me out of here. Anywhere.

Pacey: Anywhere?

Dawson: Someplace Joey Potter'll never find me.

Pacey: Well, for a mere $25, young sir, I think I have just the place.

(They turn to leave and Joey looks up in time to spot them heading the other way. Cut to Joey's house. Bessie is finishing dinner and Joey enters.)

Bessie: Hey, Jo.

Joey: No, I'm not Joey. I'm just the shell of her exhausted remains. I swear Bessie, if I have to work another hour for that nimrod of a boss --

Bessie: It's just that until the insurance money comes through, then we'll have enough for a sitter and I'll get a job.

Joey: No speech required. I remember the bargain, if you can call it that.

(Bessie sits down with Joey.)

Bessie: So? Tell me everything.

Joey: We got a new Principal.

Bessie: Not about school. About Dawson. What was it like seeing him again?

(Joey looks at Bessie's excited reaction and starts lying...)

Joey: It was great.

Bessie: So, what'd he say? C'mon, Joey, I spend most of my conversations with a teething baby, your sister could use a little vicarious pleasure.

Joey: He just looked at me and I looked at him. In that split second, it was like we forgave each other for everything. And then, of course, we talked about it until we were blue in the face. Just like old times.

Bessie: I'm glad, Jo. You two are meant for each other. If I'm sure of anything, that's it.

Joey: Yeah...

(Joey sighs...Cut to: Pacey and Dawson at a strip club.)

Dawson: I think I'm having a religious experience.

Pacey: That would be Wendy, who is a second year biology student at Woodtold(?).

Dawson: How on earth do you know this?

Pacey: It's in her bio. And, according to this, she also likes small children, big men, snowboarding and the color green.

(A waitress approaches.)

Waitress: What can I get you gentlemen?

Pacey: Well, I will have a couple of beers and my friend here will have a tall glass of milk.

(Dawson smirks and the waitress walks off.)

Pacey: You know, sitting here, something occurs to me, Dawson.

Dawson: What?

Pacey: The meaning of life. Specifically, yours.

Dawson: Not another diatribe of my manhood, or lack thereof.

Pacey: No, I'm serious here! I just had a blinding vision about the purpose of your junior year.

Dawson: You mean, besides the massive and dibilitated college anxiety?

Pacey: Yes, sometime during the course of this whole year you are going to get laid.

(Dawson laughs.)

Pacey: C'mon, man, in keeping with this whole new attitude thing you've got going. You met that girl on the bus, didn't ya?

Dawson: Yeah, and I put her to sleep with all the talk about my ex-girlfriend, Pacey. I think it's pretty safe to assume that I'm not going to be hearing from her anytime soon.

(The waitress comes and sets the glass of beer down in front of Pacey.)

Pacey: Thank you.

(She sets a glass of milk down in front of Dawson. Then, she slides herself between Dawson and Pacey, facing Dawson.)

Pacey: You know, this is actually a group here.

Waitress (to Dawson): You don't remember me, do you?

Dawson: Should I?

Waitress: Feel this.

(She places her hand on his neck. He looks at her surprised.)

Waitress: That's right.

(She stands up and takes of the wig revealing Eve, the girl from the bus.)

Eve: It's me.

(Dawson smiles. Cut to commercial break. Cut to Dawson and Pacey walking up to Dawson's house.)

Pacey: (beginning of sentence cut off on my tape) -by little Creekside village, Dawson Leery has once again proven successful in his endeavor to avoid Miss Joey Potter. Although, I am starting to question your committment to la vida loca.

Dawson: Why? Because I didn't talk to my ex?

Pacey: No, man! Because you didn't hook up with bus girl last night!

Dawson: Number One, she was working. And you saw me give her my number, it's up to her to use it.

Pacey: And if she does?

Dawson: She won't.

Pacey: Dawson, I wouldn't be so sure of that.

Dawson: What is the likelihood of someone of that degree of life experience and sexual liberation to take regard in someone who is having to take their PSATs.

(Dawson opens the door to his house finding...Eve in his living room.)

Pacey: Oh, I'd say about the chances of finding her in your living room.

Eve: Hey Dawson.

Dawson: Hi, um, what did you, um, I-I'm sorry, um, h-how did you, um--

Pacey: This is excited teenage male for "How did you get in?"

Eve: I thought I'd surprise you and take you up on your offer for a date. It was hot outside and the door was open so I let myself in.

Dawson: It's Capeside. We don't exactly lock up...

Eve: Hm, interesting. What else don't you do?

Pacey: Oooh, (to Dawson) I need to talk to you for a second.

(Pacey pulls him into the kitchen.)

Pacey: Normally, at this point in the plot, the best friend exits stage left leaving the brand new Dawson Leery all alone with the mystery woman in his parentless house.

Dawson: (laughs) I'm freaking out. This is a little too high in the too good to be true category.

Pacey: I understand. But as someone who's been there before, I'm telling you, all you need now is some separation. A little time to calm down, catch your breath, and realize that you are in complete control of this situation.

Dawson: I am not in complete control.

Pacey: Oh but you will be.

(Pacey grabs the keys to Mitch's boat and holds them in front of Dawson.)

Pacey: The boat.

Dawson: What about it?

Pacey: I think you should take it out for a little spin.

Dawson: Pacey, that's my dad's boat. Dad being the possesive in that sentence.

Pacey: Under the circumstances...

(Dawson and Pacey lean around the corner and look at Eve.)

Pacey (cont.): I think he'd understand.

(Pacey looks at him and takes the keys and drops them into Dawson's hands. Cut to cheerleading tryouts. A girl is up on stage getting ready to start. The music begins and she starts cheering.)

Girl: (in the tune of 'I Don't Want to Wait' by Paula Cole) We don't want to wait, for this game to be over, we want to root right now--

(Belinda sounds the horn.)

Belinda: Thank you! Next!

Girl: Um, I didn't get to finish my cheer.

Belinda: Um, Stacy. Get a mitt, and catch a clue. It's your third year trying out for the Minute Girls. Your waist line is thicker and your hairstyle is even more outdated. The only reason we even let you get this far is because we wanted to see what lame song you picked to cheer to.

(Belinda sounds the horn again and the girl walks off the stage.)

Belinda: Next up, Miss Jen Lindley!

Jack: (to Jen) Are you sure you still want to do this?

Jen: Are you kidding me? Now more than ever.

(Jen walks onstage.)

Belinda: I'm sure you'll dazzle us, Jen. I mean, we all know how flexible you are.

(Jen gives her an evil look. She grabs the microphone.)

Jen: When you see Belinda and her clique in the hallway, you're desperately wishing you were walking with them, aren't you? You think that maybe if you were wearing the right shoes, sporting the latest hairstyle, and using the hottest shade of lip gloss, then maybe they'd toss a glance in your direction. Have you ever wondered why they force their narrow minded views down our throats? Maybe it's because they have an inkling about what's in store for them after graduation. Cut to 25 years from now when Belinda McGovern wakes up feeling empty. Maybe it's because her Dartmouth-educated-lawyer-husband Ted has run off to Tiawana with her daughter's roomate from boarding school. Or maybe it's because the twins, Timmy and Tommy, call her my her first name and their live-in housekeeper, Mom. Or maybe it's because of her 2 o'clock, 5 o'clock, 7 o'clock and 9:15 showdown with her bottle of Prozac. Her life has become a domestic wasteland. Avoid this fate. Don't become another cookie cutter, blonde, size 4, rah-rah-sis-bam-boom, mindless, soulless, spineless wench. Screw these auditions. Screw cheerleading. And screw Belinda McGovern.

(The crowd stands up and applauses loudly.)

(Cut to Logan's Marina. Rob opens the door to the back room to reveal Joey in mid-change.)

Joey: Hey! I'm changing here.

Rob: Man, I'm sorry. I didn't know you were back here. I wanted a Coke.

(He grabs a Coke from the fridge.)

Joey: You just happened to "get thirsty" right when I'm standing here half naked?

Rob: I hadn't noticed that coincidence. (He takes a sip.) You know what, I think I'm in the mood for a 7-UP instead.

(Rob gets a 7-UP and takes a long drink.)

Rob: I'll knock next time.

Joey: Next time I'll lock the door.

(Cut to Dawson on Mitch's boat with Eve.)

Dawson: What're you looking at?

Eve: You should take off your shirt.

Dawson: --Any particular reason?

Eve: I'd like to see you with it off. What's the matter, too brazen for you?

Dawson: No. Yes. I mean... sometimes I just think I was born in the wrong time. The wrong century, even.

Eve: What? Tights and powder and a wig more your style? Or just: club her over the head and drag her into the cave?

Dawson: Well.... The latter choice does have a certain appealing simplicity. I'm sorry. I guess, I'm a little nervous.

Eve: How come you're nervous?

Dawson: The same reason you're not.

Eve: Oh, but I am.

Dawson: You are?

Eve: Of course. Listen, Dawson... anything that's worth anything is scary, or dangerous, in one way or another.

Dawson: That's a fairly extreme world view--

Eve: Not at all. Without fear, there would be no accomplishment. No testing of our limitations. No fun.

Dawson: Who are you? And where do you come from?

Eve: You said it yourself, Dawson. I'm a fantasy of your own creation.

(Eve moves up really close to Dawson and puts her arms around him.)

Eve: I can feel your heart. Beating.

Dawson: You can?

Eve: It's going a million miles an hour. Slow down.

Dawson: Huh?

Eve: The boat.

(Dawson slows it down.)

Eve: That's better. Reduce speed. The problem with teenage sex is that it's something you "do"... it's something you "get done." You're a virgin, aren't you, Dawson?

Dawson: What comes become virgin?

(She smiles and moves in front of him.)

Eve: Everything but.

Dawson: Everything but what?

Eve: That's what comes "before".

(She kisses him. Dawson pulls away.)

Dawson: Careful. I can't see.

(She starts moving slowly downward.)

Dawson: What.... What're you doing?

Eve: Well, if you're not going to take off your shirt....

Dawson: What's your name?

Eve: Eve. You can call me Eve.

Dawson: Eve. That's a biblical name.

Eve: I'll try and live up to it.

(Eve goes completely out of picture "below the border", if you know what I mean. Cut to the boat, crashed, at Logan's Marina. Joey saw the accident.)

Joey: Oh my God! Are you alright?!

Dawson: I..(realizing it's Joey) I think so.

(Eve laughs and comes into view.)

Eve: Crashes are so intense.

Dawson: Joey, this is Eve. Eve, this is Joey.

Joey: And suddenly everything comes clear.

Rob (to Joey): Wait a minute. You know this moron?

Joey: I thought I did.

(She walks back up the dock. Cut to commercial break. Cut to Rob calculating damages.)

Rob: Salvage charges plus yard costs plus carpentry and painting, I'd say you're looking at three-grand easy. Provided none of the gaskets blew, or engine mounts cracked, as result of the collision.

Dawson: Three thousand dollars?

Rob: Give or take.

Dawson: I should've gone down with the ship.

Rob: No argument here.

(Dawson walks towards Eve, who is sitting on the dock.)

Eve: Things could be worse.

Dawson: That's what they said to King Lear before he lost his mind and his daughter killed herself. Or was it the other way around?

Eve: Come on, Dawson! No one was hurt, and you'll never forget this day as long as you live.

Dawson: That's what I'm afraid of.

Eve: Everybody wants life to go smoothly. But the truth is, it's the mistakes that keep things interesting.

Dawson: Another treacly truism and my sweet tooth is gonna start to ache.

Eve: Wait a second! You're mad at me!

Dawson: It's just...you made me crash...

Eve: Made you what?! I didn't make you do anything!

Dawson: Maybe I'm just not ready. For any of this.

Eve: Ready? Dawson, I've known you for 48 hours, but I think it's safe to say that you gotta stop living from the neck up.

(She starts to leave.)

Dawson: Don't go!

Eve: You're going to have to do a lot better than that.

Dawson: I'm thinking about something I read once. That a man's character is his fate.

Eve: And?

Dawson: And this isn't me, Eve. I don't meet strange girls on a bus. Or drive my father's boat without permission. Look what happens when I do. Unmitigated disaster.

Eve: Well that's too bad. Because this girl just wants to have fun.

(Eve leaves. Cut to Jen walking down the Capeside hallway, in a trance. Jack catches up with her.)

Jack: What's the matter, Jen? You look like your dog just died.

Jen: I don't have a dog.

Jack: I know that.

Jen: That's right, you know that.

Jack: Jen...what is it?

(A cute "popular" guy walks by, grinning at her and gives her a congratulations.)

Jack: Who was that?

Jen: No clue. I'm going to have to leave school. Immediately.

Jack: Why?

(Around her, girls giggle and say hi as Jen continues in her trance.)

Jen: The unthinkable has happened.

(Principal Green walks by.)

Principal: Good going, Ms. Lindley.

(Jen smiles.)

Jack: What? You've become popular?

Jen: Worse. Follow me.

(Jen heads to her locker and starts opening it.)

Jen: It was a coup d'etat. A mutiny. A slave revolt. Belinda McGovern has been excommunicated by her brainless bishops.

Jack: Help me out here. I don't think I understand.

Jen: (She shows him the pom poms) They're the golden ones. With the rhinestone-studded handles.

Jack: Don't tell me they made you a cheerleader?

Jen: Oh, no.

Jack: Thank God.

Jen: They made me Head Cheerleader.

Jack: That's cool.

(Jack cracks up laughing. Jen throws one of her pom poms at him. Cut to Joey and Bessie out front of Joey's house with laundry.)

Bessie: But I thought you said --

Joey: Forget what I said. I was lying, or at least, hoping for the best. The truth is, Dawson's been dodging me for the past two days.

Bessie: Dodging you? And then crashing Mitch's pride and joy? It's like one Dawson left for Philadelphia, and another one came back.

Joey: Yeah... his evil twin.

Bessie: Oh sis...

Joey: Yet another chapter in the Joey Potter sob story. Penniless girl from the wrong side of the tracks copes with a felon for a father, a slave driver for a boss, and a two-timing boyfriend -- okay, ex-boyfriend. I keep expecting them to put me on daytime TV between Ivory Snow commercials.

Bessie: Don't go there, Joey. You haven't spent a summer pitying yourself. Don't start now.

Joey: At least, he could've told me... then I wouldn't feel like such a fool.

Bessie: About the girl, you mean?

Joey: One look at her, and I knew: she's everything I'm not. Wild, confident, blonde... I feel like the little kid. Always the one getting left behind.

Bessie: Listen, I remember the time when there was another blonde in the picture.

Joey: Yeah... and look how well that turned out. Besides, it's different now.

Bessie: Yes. It is.

(Cut to Dawson and Pacey in Dawson's living room. Pacey's reading a magazine and Dawson's searching under cushions of the couch.)

Pacey: Look on the bright side. At least her jaw didn't lock.

Dawson: Remind me to start cracking jokes when your execution looms just hours away. Two more nickels, a shoelace, and a pair of sunglasses I lost two years ago. I now have a combined total of forty-two dollars and seventy-eight cents. Even if I sell my DVD player, I'm still close to two-thousand dollars short.

Pacey: Congratulations, Dawson. Next to Bill Clinton you will have paid more for a certain service than anyone I know.

Dawson: If I don't come up with this money, I'm gonna pay with my life.

(The doorbell rings. Dawson opens the door to find Eve.)

Dawson: Hello.

Eve: Didn't think you'd see me again? Did you?

Dawson: Didn't know if I wanted to.

Eve: Well, I'll get outta your hair. I just wanted to bring you this.

(She gives him an envelope. He looks inside.)

Eve: There's about four hundred dollars in there. It's a collection.

Dawson: A collection?

Eve: I told the girls at the club the story. They thought it was so cute they took up a collection of last night's tips.

Dawson: "Cute." I'm now officially mortified.

Pacey: Never underestimate the kindess of strippers, Dawson. Lady Eve, on behalf of my luckless buddy here, we gladly accept this contribution.

Dawson: No, we gladly don't.

Eve: Why?

Dawson: Because. It's your money and it's my problem.

Eve: You were right, I pushed you too far, too fast...

Dawson: It was still my fault.

Eve: I feel responsible for what happened. And I don't feel responsible that often.

Dawson: It doesn't matter.

Eve: Just take the money...

Dawson: I can't.

(Pacey puts on the pair of sunglasses Dawson found. He looks in the mirror. He gets an idea.)

Pacey: Hang on a second...maybe these ladies don't have to give of their wallets. But if they could give their time and considerable talents...

Eve: I like where you're going with this.

Dawson: I don't.

Pacey: We'll throw a party. Here. Tonight.

Eve: It's genius! You'll make the cash you need in two hours tops!

Dawson: It's insane! I will not turn my house into a strip club! No way!

Pacey: Teenage boys will come, Dawson. They'll come for reasons they can't even fathom. They'll turn up in your driveway, not knowing for sure why they're doing it, and arrive at your door, innocent as children. "Of course, we won't mind if you look around," you'll say. "It's only twenty dollars per person." And they'll pass over money without even looking at it. For it is money they have and breasts they lack. No, Dawson. Teenage boys will come. They will most definitely come.

(Cut to the Leery house at night. Pacey is standing outside with a LONG line of teenage males.)

Pacey: Step right up gentlemen, with money in hand. For you are about to enter the Leery house of inequity. Oh and gentlemen, Chino here (motioning towards the muscular man) has strict orders to break any part of your body that touches the ladies, (to guy in front of line) understand? Alright, get up there!

(Cut to Dawson walking through his house full of strippers dancing on tables. Eve walks up to him counting money.)

Eve: At the rate we're going we'll have something left over for Jerry's Kids.

Dawson: There's something so not right about this.

Some Guy: This is so freakin' awesome!

Dawson (to Eve): Are you alright?

(She nods.)

Dawson: I'm going to go lay down.

(Cut to Dawson in his bedroom. He lays back on his bed.)

Joey: Hey.

(Dawson turns to find Joey sitting at his desk.)

Dawson: Hey.

Joey: Rager downstairs, huh?

Dawson: Yeah. Less than a week into Junior year and already my life's in complete and utter upheaval.

Joey: Then I'm probably the last person you want to see.

Dawson: You're a lot of things, Joey. You're never the last person I want to see.

(Joey gets up and moves to sit by him on the bed.)

Joey: Dawson, um, I'm sorry. Not just about today. About everything. About my dad, I was wrong. However, in that total moment of adolescent anger and upset, I lashed out at the one person who cares about me the most. Who I care about the most.

Dawson: You should have called me, Jo. Or written. You should have contacted me.

Joey: I should have done a lot of things. But I was so....ashamed. I figured I'd ignore life for awhile. But you can't do that forever, can you?

Dawson: No, you can't.

Joey: Who is she?

Dawson: Eve? I just met her.

Joey: Are you two...

Dawson: Hardly.

Joey: Did you miss me?

Dawson: You know I did.

Joey: Good.

(She moves up standing above him.)

Joey: Because I missed you, too.

Dawson: It's not the same anymore, Jo.

Joey: It doesn't have to be the same, Dawson. It's a new year. It can be different. It can be better.

(Joey pulls her shirt off and stares at Dawson as we cut to commercials. Cut back to Dawson and Joey right where we left. She moves in closer then...)

Dawson: No.

Joey: What is it? What's wrong?

Dawson: Everything. This is not you.

Joey: I can be sexual, Dawson.

Dawson: I know you can, Joey. But we can't do this. Not now. Not like this. Put your shirt back on.

(She's embarressed.)

Dawson: I'm sorry if you're hurt.

Joey: Hurt? Why would I be hurt, Dawson? I hope you're not delusional enough to think it was some embarrassing attempt at getting you back. Besides, if sex is all you're about these days--

Dawson: Sex is not all I'm about, Joey. And you, more than anyone, should know that.

Joey: I am not responsible for your sexual inexperience.

Dawson: I'm not blaming you...

Joey: I never stopped you from being with someone else.

Dawson: That was particularly clear when you dumped me twice.

Joey: You had time, Dawson. There was plenty of time for you to have all the fun you wanted. It's not my fault if you're still a virgin.

Dawson: I love you, Jo. What happened between us or didn't happen was because both of us wanted it that way.

Joey: (whispering) What's wrong? What's so wrong with me?

Dawson: It's not you. It's us. I can't go through all that again. You say it will be different, but it won't be.

Joey: You don't know that.

Dawson: Yes, I do. And so do you. Joey, another year like last year and I can promise you, there will be no more love left between us.

Joey: So is there anything else?

Dawson: Yes.

Joey: So you love me...you just don't want me?

(Dawson doesn't answer. Joey starts crying and exits the room through the window. Cut to Pacey downstairs at the rager as Dawson comes down. Pacey interrupts everyone.)

Pacey: Kids, could I have everybody's attention please? Ladies and gentlemen, and esteemed exotic dancers, I'd like to present to you, the man that made this all possible, Dawson Leery.

(The crowd applaudes.)

Pacey: I think the preliminary results of our little pledge drive are in so Gino, if I could have the envelope, please. The unofficial tally of tonight's festivities comes to $3,162! Now, you can call me crazy, you can call me insane, but I think it's time to open this place up to the public. What do you say?

(The crowd cheers. Cut to Eve dragging Dawson through the crowd.)

Dawson: Where are we going?

Eve: I have a surprise.

Dawson: I think I should probably stay and make sure nobody burns my house down, right?

Eve: And why would you do that?

Dawson: Probably to avoid figuring out whether or not I'm going to sleep with you.

Eve: Follow me, Dawson. And all secrets will be revealed.

Dawson: Go ahead, I'll be right there.

(Dawson pulls Pacey off a table with a stripper and takes him outside on the porch.)

Dawson: She wants me back.

Pacey: Joey?

Dawson: Yeah. And as we speak the ever-tempting Eve stands in the wings waiting.

Pacey: Always comes down to this, my friend, doesn't it? The Madonna or the Jezebel...

Dawson: You should have seen her, Pace. She was standing before me as innocent and as beautiful as she's ever been and I wanted her as much as I ever have. But, I don't know, as large of a part of me that wanted me, there's as big of a part that knows that now is not the right time for us.

Pacey: Yeah.

Dawson: But I need to know she's okay. Could you talk to her? Maybe watch out for her for a couple of days?

Pacey: Oh, no, no, no.

Dawson: She needs someone. She'd never admit it, but she does.

Pacey: Dawson! Man....

Dawson: You'd be doing it for me, Pace. Please.

(Pacey nods. Dawson smiles and leaves the porch. Cut to Dawson meeting Eve on the dock, she's in a boat.)

Eve: Want to go for a ride?

Dawson: Is it yours?

Eve: It's my boss'. I talked him into letting me borrow it.

Dawson: I was kind of hoping that we'd graduated from the open ocean to dry land.

Eve: If at first you don't succeed...

Offscreen: DAWSON!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

(Dawson turns to see his Dad back.)

Eve: Who's that?

Dawson: That's my father. Next stop at the home from hell.

Eve: Listen, Dawson, you're one step away from the rest of your life. Get in.

Dawson: I crashed his boat and I wrecked his house. I can't just leave.

Eve: There's nothing you can do tonight. Be honest. What's going to change between now and tomorrow morning?

Dawson: Nothing...except maybe me.

Eve: Last chance, Dawson.

Dawson: I can't.

Eve: You know, I don't know who's the bigger mystery. Me....or you.

(She smiles and drives the boat away from the dock as Dawson stares after her. Cut to Joey sitting on her dock, crying. She looks up to see Pacey rowing to her house.)

Pacey: Ahoy! Anyone ashore?

Joey: What are you doing here?

Pacey: Well, a funny thing happened. I got in Dawson's rowboat and it magically drifted to your dock.

Joey: Magically drift any closer and I'll kill you.

Pacey: I almost believe that.

(Pacey ties up the boat and jumps up to sit beside her. She looks at him angrily.)

Joey: He told you, didn't he? Didn't he?

Pacey: What do you think?

Joey: I think I hate you both.

Pacey: You're gonna hate what I'm going to say even more. He did the best thing, Joey. You two need to be apart now.

Joey: How would you know what I need?

Pacey: You're probably right. I'm sure I don't have any idea what you're going through. How hard it is to let someone go. How painful it must be to know that as right as you two are for each other, it doesn't mean you're right for each other right now. I wouldn't know a thing about that. About how it makes you want to scream, or hit someone... or cry.

Joey: Of all the people to see me like this, it had to be you.

Pacey: It's a new year, Joey. You never know, we could even end up friends.

Joey: Pacey, I'm upset enough as it is.

(He smiles and pulls her closer.)

Pacey: Hey Potter. C'mere.

(She leans against him and starts crying. Welcome everyone to season three. Cue ending credits.)

The End


Source : www.multimania.com/rossnm

Kikavu ?

Au total, 26 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

tutu0605 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

James723 (22:28)

Thank you ^^

angie5 (13:24)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

Locksley (14:11)

@angie : merci d'utiliser la room HypnoPromo pour ce type d'annonce.

oOragnarOo (14:56)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Locksley (15:06)

@ragnar : même demande que ci-dessus, merci d'utiliser la room HypnoPromo pour les annonces promotionnelles de vos quartiers.

oOragnarOo (15:10)

ok merci

Sonmi451 (15:10)

Bonne fête des lumières pour ceux qui la font! Et pour les autres bonne journée à vous!

angie5 (15:49)

d'accord locksley, j'avoue entre les 2, j'hesite, et je n'avais pas très bien compris la difference entre les 2. Je vais le faire sur l'hypnopromo. encore désolé.

leila36 (21:00)

Ne ratez pas l'excellent final de "Profilage" dans quelques minutes sur TF1 ! Enjoy !

Sonmi451 (21:05)

Hello

stanary (21:06)

Coucou !

Sonmi451 (21:07)

Comment va?

stanary (21:08)

Ça va ça va et toi ?

Titepau04 (21:08)

Bonsoir les filles!!! Juste un coucou!! Je file devant profilage!!!

Sonmi451 (21:09)

Malade mais ca va

Sonmi451 (21:09)

Alors bonne soirée tite!^^

stanary (21:10)

Ah bah moi aussi ! Depuis hier je suis malade figure toi !

stanary (21:10)

Bonne séance tv tite

Sonmi451 (21:12)

Tu as quoi?

stanary (21:13)

Mal de gorge, mal de tête et le nez qui coule. La joie !!!

Sonmi451 (21:13)

Ha ben tu as comme nous comme quoi ce virus est partout.

Sonmi451 (21:14)

On a des quintes de toux, un vrai concert dans la maison ^^

stanary (21:15)

Ah non mais je pense que tous le monde va tomber malade hein ! Ça faisait longtemps en plus que j'étais tranquille

Sonmi451 (21:17)

Ben nous, ça faisait depuis octobre, enfin mon grand et moi. ^^ Et là, on l'est tous au moins on peut continuer à ce faire des poutoux et des calins.

stanary (21:18)

Mdr ! Oui c'est ça, il faut toujours voir le bon côté !

Sonmi451 (21:21)

C'est ça. On n'a pas tous débuté en même temps par contre mais ça dure ces saletés de microbes!

stanary (21:22)

T'inquiète pas, moi je suis enrhumé depuis que je suis petite donc tu vois, je me suis habituée.... par contre ça s'est juste aggravé

Sonmi451 (21:23)

Tu fais de l'asthme?

stanary (21:24)

Non... je pense pas en tout cas

Sonmi451 (21:26)

C'est déjà ça.

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming