VOTE | 149 fans |

#219 : Et au milieu coule une vipère

Titre en VO : "Rest In Peace" - Titre en VF : "Et au milieu coule une vipère"
¤ USA : diffusé le 05/05/99 - France : diffusé le 29/08/99
¤ Scénario : Mike White - Réalisation : David Semel


Après le décès inattendu d’Abby Morgan, tout Capeside est réuni à l’église malgré l’hypocrisie de la défunte. Seules Jen et Andie ont le courage de lui faire une éloge funèbre, au grand bonheur de sa mère qui ne trouvait personne. Cependant, Jen ne peut s’empêcher d’être sincère dans ses propos, ce qui bouleverse sa mère mais Andie réussit à rattraper le coup en trouvant en Abby des points positifs…
jen annoncent la mort d'Abby à Joey et Dawson
jen annoncent la mort d'Abby à Joey et Dawson

  

jen s'excuse auprès d'Andie
jen s'excuse auprès d'Andie

  

joey va voir la tombe de sa mère
joey va voir la tombe de sa mère

  

le discours de jen
le discours de jen

  

M Potter et joey se remémorent
M Potter et joey se remémorent

  

le discours d'andie
le discours d'andie

  

Plus de détails


~~~~~~~~~~


Dawson et Joey grimpent à l’échelle pour aller dans la chambre de Dawson mais ils y trouvent Jen qui leur apprend la mort d’Abby.
Joey regarde les photos de sa mère. Elle apprend à son père la mort d’Abby et lui avoue que ce deuil lui a donné envie de regarder ces photos.

En classe, une psychologue est venue pour aider ceux choqués par la mort d'Abby. Elle demande à Jen de parler de son amie mais elle refuse, puis à Andie et celle-ci en parle avec regret. Jen l’entend et décide de sortir.
Joey dit à Dawson qu’elle ne veut pas aller à l’enterrement car ça pourrait lui rappeler la mort de sa mère. Dawson essaie de la dissuader en lui disant que cela fait 3 ans qu’elle est morte et que désormais il faut vivre mais elle ne change pas d'avis.

Andie va retrouver Jen pour lui demander son problème. Elle lui dit alors qu’elle trouve cela aberrant de parler d’une fille que l’on méprisait. Andie essaie de la calmer mais Jen finit par lui dire que c’est de sa faute car si elle ne les avait pas virés au mariage rien ne serait arrivé, ce qui choque Andie.

La mère de Dawson avoue à son fils qu’on lui a décerné un prix pour un reportage et on lui a proposé un poste de correspondante à Philadelphie. Dawson lui dit alors qu’il ne veut pas y aller et elle lui répond qu’il n’a pas à s’inquiéter car son père pourra reprendre la maison et qu'il pourra ainsi rester.

Andie, choquée par ce que lui a dit Jen, se sent responsable de la mort d’Abby et en parle à Pacey qui lui dit alors qu’elle ne doit pas tenir compte de ce qu’elle lui a dit. Pendant cette conversation, la mère d’Abby lui demande de faire un éloge funèbre pour sa fille car elle ne connaît pas les autres amies de sa fille. Andie en est surprise et surtout inquiète car elle ne sait pas quoi dire sur Abby.

Pour essayer de trouver quelque chose à dire, Pacey et Andie vont chez Abby pour découvrir la vraie personnalité d’Abby. Ils vont dans sa chambre et y trouvent son journal intime et s’aperçoivent qu’elle est telle qu’ils pensaient car elle n’a écrit que des insanités!

Dawson va voir son père pour lui avouer que sa mère va partir pour Philadelphie et espérer qu’il la retienne mais son père lui dit qu’il est très content pour elle et qu’il va l’appeler pour la féliciter.

Jack demande à Joey si la relation entre elle et Dawson est stable et elle lui répond que pour le moment ils gardent leurs distances. Ils parlent alors d’Abby et Jack s’aperçoit que c’est lui qui l’a embrassée en dernier.
Pacey va voir Dawson, qui est en train de revoir les séquences du film avec Abby, pour lui parler d’Andie car elle l’inquiète et Dawson lui dit qu'il le comprend car il a le même problème avec ses parents.

Jen rentre saoule chez elle. Sa grand-mère s’en aperçoit et essaie de la réconforter en lui certifiant que dieu a décidé de la mort d'Abby, c’est la vie! Mais Jen lui avoue que ce ne sont que des mots car dieu n’existe pas! Sa grand-mère est alors choquée et lui demande d’arrêter de blasphémer comme elle le fait mais Jen lui dit qu’elle en a marre et qu’elle devrait partir!

Joey parle à son père et il lui avoue qu’elle ressemble terriblement à sa mère en lui énumérant ses points communs. Pendant cette description, Joey se sent triste et nostalgique.

Pacey avoue à Andie qu’il est inquiet pour elle et qu’il veut bien l’aider pour son discours car il ne veut pas qu’elle stresse. Elle lui dit alors que c’est à elle de se prendre en charge et qu’elle fera ce discours!

Tout le monde se retrouve à l’église même Joey ! La grand-mère de Jen fait ses excuses à sa petite fille mais elle lui dit qu’elle s’en fiche car ce qu’elle demande c’est juste un peu plus de compréhension, ce qui choque sa grand-mère.

C’est le moment des discours pour les amies de la défunte. Jen s’approche alors et commence son discours. Elle se met alors à dire ce qu’était vraiment Abby, c’est-à-dire une fille qui ne pense qu’à faire le mal sans se préoccuper des conséquences. Cependant elle avoue qu’elle lui en est reconnaissante car elle lui a appris à vivre de façon autonome. A la fin de ce discours, tout le monde la regarde et sa grand-mère préfère quitter l’église tant ses paroles étaient inadmissibles.
C’est au tour d’Andie de faire son discours. Elle dit alors qu’elle lui a donné la force psychologique de continuer à vivre et c’est pour cela qu’elle aura toujours une place spéciale dans son cœur.

Une fois l’enterrement terminé, Dawson avoue à Joey qu’il n’arrêtait pas de regarder les séquences avec Abby hier et qu’il ne veut pas quitter cette terre sans avoir accompli quelque chose. Joey l'approuve et lui dit qu'elle doit faire quelque chose.

Pacey félicite Andie pour son discours et elle l’en remercie en lui disant que ça l'a rapproché de Tim. Elle voit alors Jen et décide d’aller la voir. Jen s’excuse alors de ce qu’elle lui a dit car en fait c’est elle la responsable puisqu’elle lui a proposé de sortir. Andie lui dit alors qu’elle a dit la vérité sur Abby durant son discours et qu’elle n’a pas à se sentir mal pour ça, surtout que si sa mère tombe sur son journal intime, elle va s’apercevoir qu’elle avait raison.
Pendant ce temps, Joey est allée sur la tombe de sa mère au coté de Dawson car la discussion avec son père et la mort d’Abby l’ont rendue nostalgique.


Jen rentre chez elle et trouve toutes ses affaires sur le pas de la porte. Sa grand-mère lui dit alors qu’elle est furieuse du discours qu’a tenu sa petite fille et qu’elle ne peut lui pardonner. Jen essaie alors de s’excuser car elle ne sait pas ce qu’il lui a pris mais sa grand-mère reste sur sa position et lui demande de partir.

Andie est retournée chez Abby pour aller chercher le journal intime qui peut attrister Mme Morgan. Elle le prend et voit le fantôme d’Abby derrière elle!

Devant la maison de Dawson, Joey et lui reviennent du mariage, ils s'embrassent

 

Joey : hum

Dawson : quoi

Joey : attends euh t'es sur que

Dawson : Joey, pas d'analyse il lui attrape la main et la dirige vers la maison tu veux bien

Joey : hum ils s'embrassent à nouveau d'accord pas d'analyse

Dawson : et pas de discussion non plus ils s'embrassent devant l'échelle bon, grimpe à l'échelle

Joey approuvant : on grimpe à l'échelle et s'exécute, Dawson l'a suit elle passe par la fenêtre et il l'embrasse, ils sont debout dans la chambre de Dawson, et l'embrasse dans le cou et ils voient surpris Jen assise sur le lit

Dawson : Jen

Joey : qu'est ce qui y a ?

Jen des larmes lui coulant sur les joues : Abby et moi été silence sur les quais, tout en haut sur le ponton elle renifle et passe sa main sur sa joue droite on buvait, tout à coup elle a silence elle est tombée et elle s'est, elle s'est cognée elle renifle hann elle est elle regarde Dawson et Joey elle s'est noyée Joey regarde Dawson Abby est morte Joey s'approche de Jen et s'assit à côté d'elle, Dawson regarde Jen et Joey l'a prend dans ses bras, Jen pleure

 

Générique

 

Joey regarde un album d'elle et de sa mère, sur la terrasse une larme coule, son père arrive derrière elle et regarde l'album

 

M Potter : j'ai l'impression qu'il y a mille ans Joey regarde son père ta mère adorait cette robe, je lui avais demandé de la rapporter au magasin elle était très chère, du coup elle est revenue avec deux robes pour m'embêter Joey sourit ahah, elle était comme ça, pourquoi tu regardes ces photos ? Il s'assoit en face d'elle

Joey : une fille de mon école est morte samedi soir, elle s'est noyée

M Potter : Joey c'est terrible, vous étiez liées toutes les deux ?

Joey : non, c'est pas ce que je dirais, cette fille était une vrai peste, mais cette mort ça fait remonter les souvenirs... j'arrête pas d'y penser

M Potter : Joey on a, on a jamais pris le temps de parler de ta mère

Joey : euh

M Potter : ni de sa mort

Joey : l'heure tourne je dois aller en cours alors elle se lève à plus tard son père la regarde entrer dans la cuisine, Joey pose sa tasse, attrape son manteau et s'en va

 

Lycée de Capeside, Jen marche dans le couloir tout le monde s'arrête et la regarde passer

 

Psy : bonjour je m'appelle Élisabeth et je suis psychologue

 

Jen ouvre son casier. Un groupe est réunit dans une salle en cercle

 

Psy : aujourd'hui je suis là pour vous aider à parler d'Abbigail Morgan, vous avez tous été ébranlé par l'annonce de sa disparation, mais si vous partagez vos émotions avec vos camarades, cela vous aidera dans le long et difficile processus que nous appelons le deuil silence

Fille : j'ai une annonce à faire, l'association service et soutient distribuera dans l'école des brassards jaune pour honorer à sa façon la mémoire d'Abby, les personnes intéressées me trouveront à la cafétéria à l'heure du déjeuner Jack renifle

la psy regarde les élèves

Psy : Jennifer Jen lève la tête j'ai entendu dire que vous étiez amies avec Abbigail avez vous envie de nous parler de ce que vous ressentez ?

Jen : non

Psy : vous ne voulez pas c'est votre droit, je comprends tout à fait ! Andie elle se retourne vers la psy vous connaissiez Abbigail ?

Andie hésitante : oui, je la connaissais

Psy : et vous voulez nous faire part de ce que vous ressentez

Andie : à vrai dire euh, je crois que je me sens sonnée, elle était, c'est quelqu'un qui aimait beaucoup la vie et elle avait une très forte personnalité, un bon esprit c'est une grande tragédie

Jen est dégoutée de ce que vient de dire Andie, elle prend son sac et sort de la salle

Psy : Jennifer

 

A la cafétéria Dawson regarde la fille qui donne des brassards jaune, Joey le rejoint

 

Joey : bonjour

Dawson : bonjour

Joey : Dawson je sais qu'il faut qu'on parle de l'autre soir

Dawson : non non non Joey arrête, j'aimerai qu'on laisse le sujet de côté, c'est pas le moment avec tout ce qu'il se passe Joey approuve de la tête on en reparlera un autre jour

Joey : tu as raison silence et elle se rapproche de lui Dawson pour être franche je n'aimais pas du tout Abby

Dawson : on est deux

Joey : et et je crois qu'au fond je l'a méprisé

Dawson : tout est bizarre, je veux dire Abby était bizarre, le faite qu'elle soit morte est bizarre, la façon dont elle est morte, je sais pas comment va se passer l'enterrement

Joey : je vais pas y aller

Dawson : pourquoi ?

Joey : le dernier enterrement où je suis allée c'est celui de ma mère et depuis je ne suis jamais retournée au cimetière si j'y allais ce serait comme à avoir à revivre tous ces émotions et pour être sincère avec toi bah j'y tiens pas du tout elle hoche la tête

Dawson : Joey, ta mère est morte il y a 3 ans, si ces émotions existent, il faut les affronter ! Combien de temps vas-tu attendre ?

Joey : hum euh aucune idée elle remet une mèche de cheveux derrière son oreille mais y a certainement une partie de moi qui refuse la réalité, cette petite fille à l'intérieure qui guette son retour eh elle se dit que sa mort est un dérapage de l'éternel et qu'un beau jour Dieu se rendra compte qu'il a commis une erreur monumentale, il l'a renverra comme il a renvoyé mon père et, et de nouveau ma mère sera là elle regarde Dawson, je sais Dawson c'est, c'est ridicule

Dawson : non pas du tout ce n'est pas ridicule, mais je pense que, que cette petite fille se nourrit de faux espoir, il faudra bien les abandonner un jour ou l'autre

Joey fait un rictus

Joey : ouais, mais je ne veux rien abandonner du tout elle regarde Dawson puis la table et passe sa main dans ses cheveux, tu ne sais pas ce que c'est Dawson elle joue avec ses cheveux et regarde la table puffff

 

Jen est dans les toilettes, elle se passe de l'eau sur le visage, Andie arrive

 

Andie : euh Jen, Jen relève sa tête, elle a du mascara qui coule sur son visage J'ai mis du temps à te trouver, tu es sortie en trombe de la classe ! Ça va ?

Jen : c'est déjà difficile de faire face à tout ce qui est arrivé, mais de voir cette clique d'hypocrite parader, pleurnicher et faire comme-ci Abby était leur meilleure amie, c'est écœurant silence, Jen se retourne à par moi Abby n'avait pas une seule amie à Capeside

Andie : bah oui c'était une vrai

Jen la coupant : c'était une petite garce, allez vas-y Andie dis-le ! Abby était une garce

Jen se dirige vers une porte des toilettes en se séchant les larmes

Andie : oui bon je n'irai pas aussi loin

Jen prenant un morceau de papier toilettes : tu aurais été d'accord avec moi y a 3 jours, mais elle est morte alors tu fais son apologie et tu flattes son étonnante personnalité où est la sincérité

Andie : enfin Jen ce serait vraiment déplacer de médire sur son compte alors qu'elle est plus là

Jen se mouchant : c'est pas médire que de dire la vérité, ça aurait été plus facile pour tout le monde si Abby avait été une personne merveilleuse, pleines de qualités, une fille gentille, méritante mais c'était tout le contraire, c'était quelqu'un de méchant et je trouve qu'on pourrait au moins reconnaître ce qu'elle était

Jen sort des toilettes, Andie la suit

Andie : Jen je sais que c'est très pénible

Jen remettant sa veste : j'en ai ras le bol tu entends, ras le bol que tout le monde me traite comme une espère de célébrité sous prétexte que j'ai eu le suprême honneur d'assister à sa mort, c'est marrant, Abby a passé chaque instant de sa vie à détruire nos petits égos si fragile c'est pour ca que les gens la détestaient autant et là tout est oublié, elle doit bien rigoler de vous voir tous amnésique

Andie : je suis assez mal à l'aise avec ça, mais j'ai essayé de l'aider et à chaque fois elle m'a rejeté c'est bien simple

Jen s'arrêtant et se tournant vers Andie : elle t'a rejeté ? Si tu l'avais pas rejeté à ce mariage c'est clair qu'on en serait pas là

Andie : pardon ?

Jen : tu nous as viré du mariage alors on a fini sur la jeté avec nos bouteilles

Andie : je t'interdit de dire ça

Jen : je suis désolée ça te va, c'est trop dur et il faut que je rentre

Andie regarde Jen partir les larmes aux yeux

 

Dawson rentre chez lui

 

Dawson : bonjour

Gail descendant les escaliers : hé, bonjour chéri, alors l'école

Dawson : bizarre, tout le monde joue les camarades épleurés mais derrière la façade on a tous le cœur et le sentiment d'être enfin libéré de la méchante sorcière et enlevant sa veste du sort qu'elle nous avait jeté

Gail : mon chéri, je sais que tu traverses une période difficile Dawson approche de sa mère mais j'ai une nouvelle a t'annoncer

Dawson : on dirait que c'est grave

Gail : non non non non, c'est pas une mauvaise nouvelle, c'est une bonne nouvelle, tu te souviens de mon reportage sur les adolescentes ?

Dawson : oui

Gail souriante : et bien on vient de me décerner un awards pour cet excellent sujet de magasine

Dawson riant et prenant sa mère dans ses bras : génial, félicitations, tu es la meilleure

Gail : mais ce n'est pas ça la nouvelle, la nouvelle c'est quand plus de cet awards, ils m'ont proposé un job cette fois c'est un poste de correspondante Dawson lève les épaules oh c'est beaucoup d'argent c'est un poste très convoité et c'est à Philadelphie

Dawson accusant la nouvelle : ah il regarde sa mère tu as l'intention d'y aller ?

Gail : Professionnellement ce serait un grand bond en avant elle s'assit c'est ce pourquoi j'ai travaillé jusqu'ici

Dawson la coupant : en tout cas moi, moi je veux pas aller à Philadelphie

Gail : oh je comprends que tu n'y tienne pas, tu n'as pas fini ta scolarité, je ne veux pas te déraciner, si j'acceptais leur proposition je suppose Dawson s'assoit que ton père réintégrerait la maison et silence je viendrais aussi souvent que je pourrais

Dawson réfléchit : euh oui silence ça veut dire qu'entre papa et toi c'est vraiment fini

Gail : c'est la dernière chose que je souhaite, mais j'en peux plus, je tourne en rond et tu remarqueras que ton père ne fait strictement rien pour que ça marche, alors si je laisse échapper cette incroyable occasion et que d'un autre côté mon mariage coule, qu'est ce qu'il reste ?

Dawson : moi, il reste moi Gail regarde son fils en souriant !

 

Chambre de Jen, sa grand mère frappe à la porte et entre

Grams : Jennifer, je me fais du mauvais sort

Jen allongée dans son lit : faut pas grand mère, je suis fatiguée c'est tout

Grams : je mentirai en disant que j'appréciais cette pauvre jeune fille Abby soupir en faite j'ai toujours eu cette impression très nette qu'elle se moquait de moi Jen sourit ce n'était pas qu'une impression

Jen : il n'y avait pas que toi grand mère, Abby se moquait de tout le monde

Grams faisant le tour du lit de sa petite fille : mais c'était ton amie, on a tant de mal à comprendre pourquoi Dieu rappel un être aussi jeune, qui avait tellement à apprendre, tellement à donner elle s'assit la foie des fidèles est mise à rude épreuve, Jen se redresse

Jen se levant : j'en ai de la chance, qu'est ce que je souffrirais si j'avais la foie

Grams : les voies du seigneur sont impénétrables, mais crois moi Jennifer, notre Dieu, le tout puissant à un plan

Jen : en tout cas si Dieu avait un plan pour Abby, il est clair qu'elle ne le suivait pas

Grams : Dieu a un plan pour nous tous, ça vaut pour Abby, ça vaut pour toi

Jen : oh je tant prie grand mère, je n'ai aucune envie de discuter religion pour l'instant

Grams se levant : pourtant, c'est dans des moments de chagrins et de doutes comme ça que

Jen la coupant : grand mère elle se retourne s'il te plaît

Grams : je me tais, mais si tu as besoin de quoi que ce soit, je suis là n'hésite pas Grams s'en va, Jen reste seule dans sa chambre !

 

Pacey : je ne comprends pas pourquoi Jen rejette la responsabilité sur toi, elle était saoule, elle est tombée à l'eau, elle s'est noyée, fin de l'histoire, c'est la faute de personne et surtout pas la tienne Pacey paye

Andie : d'accord, mais j'ai parfois été drôlement teigne avec elle

Pacey récupérant sa monnaie : je t'en prie Andie, tu plaisantes j'espère parlant à la personne qui tient à la caisse merci il se dirige vers une table Abby Morgan était l'une des créatures les plus ignobles qui hantaient les rues de Capeside et toi, toi tu t'es pliée en quatre pour lui offrir ton amitié ils s'assoient arrête de te reprocher de te culpabiliser

Andie : ne me dis pas ce que je devrais ressentir, je me sens coupable ok, je me sens coupable, je suis sonnée ok, je suis sonnée point final, ce sont des sentiments humains qui n'ont rien de choquant

Pacey : oui c'est vrai, je suis désolée mais je déteste te voir dans cet état, je te critique pas

Andie : si tu le dis Andie regarde la dame qui vient de rentrer dans le café oh, oh non elle se cache le visage avec sa main soit discret la mère d'Abby vient d'entrer Pacey se retourne

La mère d'Abby se retourne et regarde dans la direction d'Andie

Mère d'Abby : on s'est déjà vu

Andie : euh... oui madame Morgan, je suis Andie McPhee, vous m'avez ramené une fois

Mère d'Abby : oui c'est vrai, vous étiez amie avec Abby elle sourit elle parlait souvent de vous Andie regarde Pacey surprise

Andie : ah bon ?

Mère d'Abby : oui

Andie : oh, madame Morgan je suis désolée pour, pour ce qui s'est passé

Mère d'Abby : je vous en remercie silence viendrez-vous aux funérailles ? Pacey regarde Andie puis madame Morgan

Andie : oui, bien sur, bien sur je viendrais

Mère d'Abby : personne n'a proposé de faire un éloge funèbre dans son entourage, et... et je ne connais pas ses autres camarades du lycée Andie approuve de la tête Vous voudriez bien dire quelques mots sur Abbigail pendant la cérémonie ?

Andie : pardon ?

Mère d'Abby : elle en aurait été ravie, elle vous aimez beaucoup

Andie : un regard vers Pacey bien sur

Mère d'Abby : merci elle sourit et s'en va

Andie se retournant vers son copain : un éloge elle pose sa tête sur sa main

 

Andie un bouquet de fleurs à la main et Pacey sous un parapluie marchent dans la rue en direction de la maison d'Abby

 

Pacey : rien ne te dis de faire son éloge funèbre, tu te caches dans un coin ou tu dis à sa mère que tu es trop bouleversée

Andie : non, non, je dois trouver un moyen d'honorer la meilleure d'Abby en étant à la fois sincère et respectueuse, sa famille mérite qu'on fasse cet effort ils montent les escaliers à l'enterrement de mon frère des gens ont dit des choses super belles qui m'ont marquées

Ils regardent la maison d'Abby

Pacey prenant Andie dans le dos : nous y voilà ils observent la maison silencieusement ça va ?

Andie : d'un coup je me rends compte que j'avais jamais vue sa maison, elle est belle

Pacey : ouais, je m'attendais à une espère de construction gothique, c'est drôle ils avancent vers le perron avec des gargouilles sur le toit qui nous observeraient

Ils rentrent dans la maison qui est couverte de fleurs

Pacey : ouais ambiance morbide, prenant la main d'Andie, réexplique moi ce que ça va t'apporter cette visite a part bien sur t'angoisser d'avantage

Andie regardant dans les escaliers : je te l'ai dit je veux juste voir sa chambre, je veux voir où elle se brossait les cheveux et où elle se projetait dans l'avenir

Pacey : pourquoi ?

Andie : écoute, présentons-leur nos condoléances et filons discrètement là haut

 

Jen boit de la liqueur sur le ponton, elle se lève et lance une des fleurs qui trône sur la rambarde dans l'eau

 

Andie et Pacey entrent dans la chambre d'Abby

 

Pacey : suppose que madame Morgan nous ait vu rentrer ensemble il regarde dehors et ferme la porte délicatement elle va penser que je veux m'envoyer en l'air pendant que les autres pleurent sa fille

Andie : chuttt... roooh elle fait le tour de la chambre ah ahah quelle drôle de sensation, on croirait presque que sa chambre attend son retour, c'est impressionnant

Pacey suivant Andie : Andie, ça me donne la chair de poule, on peut sortir il saute sur place allez stp Andie s'approche de la commode d'Abby

Andie prenant un cahier : attends une minute elle feuillette je crois que j'ai trouvé son journal, tu sais Pacey c'est à son journal qu'une fille livre ses confidences c'est là qu'elle Pacey attrape le journal intime de ses mains

Pacey : euh stp l'intimité des gens ça se respecte, même quand ils ne sont plus là

Andie reprenant le journal : rends le moi, il ne s'agit pas de satisfaire ma curiosité elle s'assit sur le lit d'Abby si je le lis c'est pour Abby, je veux pouvoir faire un éloge funèbre qui, qui lui rende justice en quelques sortes elle feuillette à nouveau voyons elle tourne quelques pages Pacey vient s'assoir à côté d'elle «très cher journal, les journées se suivent et se ressemblent sur la côte est, on s'ennuie dans ce patelin, cette garce de Jen Lindley vient de me piquer mon petit ami, en plus elle l'a fait sous mon nez, c'est une vrai marie couche toi la cette grosse blondasse» Pacey rit Oh c'est rien on oublie, elle a du avoir une mauvaise journée... elle tourne à nouveau quelques pages

Pacey : s'en aucun doute, hum

Andie : bon je continue, euh «cher journal, ma mère a le don de me rendre dingue, tout laisse à penser que cette femme m'a adopté, il va de soit que je n'ai aucun gêne en commun avec cette vieille guenon desséchée»

Pacey : oh c'est rien ça, oublie, elle a du avoir une mauvaise journée voilà tout

Andie approuvant de la tête : hum, oui alors «cher journal, la nouvelle Andie est une déjantée, comment faire comprendre à une personne qu'on l'aime pas» quoi ? «elle veut rien comprendre celle là, elle est bouchée, quand a son petit ami c'est

Pacey la coupant, et attrapant le journal : lecture terminée, je ne veux rien savoir je ne veux rien entendre, il pose le journal dans un tiroir allez, on y va, stp Andie se lève à contre cœur et ils sortent

 

Mitch est dans sa classe, Dawson le rejoint

 

Mitch : Dawson je pensais justement à toi Dawson pose son sac sur une table et s'assit un peu plus loin quand j'étais adolescent mes premières, il s'assit mes premières expériences avec la mort ont été plutôt déroutantes, ce n'est pas forcement plus facile quand on est adulte mais je dirai que ça aide à mieux mettre sa vie en perspective, on se rend compte qu'il faut s'accrocher à ceux qu'on aime surtout ternir bon

Dawson : et bien dans le même genre euh silence maman vient de se voir offrir un poste de correspondante à Philadelphie

Mitch : ah il se lève et fait le tour de son bureau

Dawson : c'est tout ce que ça t'inspire ?

Mitch : je vais lui passer un coup de fil et la féliciter

Dawson : et c'est tout, tu vas lui passer un coup de fil, la féliciter et la laisser sortir de ta vie hein il se lève s'accrocher à ceux qu'on aime il prend son sac hein et sort

 

Au Ice House, Joey et Jack nettoient

 

Jack : alors, euh, Joey ?

Joey : quoi ?

Jack : j'ai bien tenté de résister à la tentation, je me suis mordue la langue mais il prend son balai comme un micro la question à 64 000 $ doit être poser : qu'est ce qui se passe avec Dawson ? Il dirige le balai vers les lèvres de Joey

Joey : rien du tout

Jack : ouais, c'est ça ouais rien du tout il suit Joey et le baiser de l'autre soir éprouvé le contraire non

Joey : oui, mais on a mis le dossier en attente, non mais on a d'autre choses à faire et, et une relation compliquée en plus de tout ça, ça fait beaucoup

Jack : ouais, d'accord, d'accord, je comprends, je comprends... a part ça comment tu te sens ?

Joey se retournant vers Jack : euh... ça peut aller, évidemment je cogite pas mal ces, ces derniers jours mais silence, elle hoche la tête et toi comment tu réagis par rapport à cette histoire ?

Jack : tu vas trouver ça curieux, voir morbide, mais j'arrête pas de repenser à l'anniversaire de Dawson, ce soir là on s'était embrassé Abby et moi, ce qui veut dire que je suis surement la dernière personne qu'elle ait embrassé

Joey : elle aura au moins roulé une pelle

Jack et Joey : ah aahhh

Joey mettant sa main devant son visage : oh la honte, ah j'y crois pas c'est pas moi qui ai dit ça

Jack rigolant : alors là Joey Ils rient

 

Dawson est entrain de monter son film, on voit à l'écran une scène avec Abby

 

Kim (Abby) : je te demande pardon, j'ai jamais eu l'intention de te déstabiliser, c'est vrai et contrairement à ce que pense les gens, je n'essaye pas de gâcher leur vie, je fais tout ce que je peux pour éviter ça quelqu'un frappe à la porte, Pacey fait son entrée

 

Pacey : tu travailles tard dis donc

Dawson : ouais

Pacey : ta mère m'a dit que je te trouverai ici

Dawson : quoi de neuf ?

Pacey : boah, rien de folichon il s'assoit à côté de Dawson madame Morgan a demandé à Andie de faire un discours sur les nombreuses qualités d'Abby

Dawson : sans rire sourire comment parler avec enthousiasme d'une fille qui chevauchée un balai de sorcière

Pacey : ouais comment, si tu savais comme c'est frustrant Dawson, je me tue à tout contrôler de façon à protéger Andie, mais je n'ai aucun contrôle sur les trucs de ce genre

Dawson : ham, je vois ce que tu veux dire, j'en suis là moi aussi

Pacey : ça doit être une expérience surréaliste de monter un film dont l'une des actrices n'est plus là

Dawson remet en lecture

Kim (Abby) : contrairement à ce que pense les gens, je n'essaye pas de leur gâcher la vie, je fais tout ce que je peux pour éviter ça Abby rigole je suis désolée, elle a de la salade entre les dents on voit la fille en face d'Abby, essayer d'enlever la salade ah hi Pacey rigole on entend Abby rire et Dawson dire couper

 

Madame Ryan cuisine, Jen pose sa veste sur la chaise

 

Grams : Jennifer, tu tombes bien, le dîner est pratiquement prêt Jen vient renifler ce que prépare sa grand mère Jennifer, tu as encore bu, tu sens l'alcool

Jen : non seulement j'ai bu de l'alcool, mais en plus je suis saoule comme jamais je l'ai été Jennifer sort de la cuisine

Grams suivant sa petite fille : arrête de te faire du mal, Jen se retourne, Madame Ryan attrape sa petite fille par les bras ton chagrin ne se diluera pas dans l'alcool, ne fuit pas cette souffrance, si tu continues à boire ce sera encore pire

Jen : pire, encore pire que quoi je t'écoute

Grams : chérie, songe à toutes ces joies que tu as partagé avec ton amie, elle voudrait que tu te rappelles ces moments

Jen : alors là, ça se voit que tu l'as connaissais pas grand mère, parce que Abby et, et probablement déjà en enfer avec la bande à Belzébuth, ils sont entrain de s'envoyer de la téquila tout en se fichant de nous elle quitte le couloir

Grams la rattrapant : je t'assure que ton amie Abby est entre les mains de Dieu, dans son royaume il a aménagé un endroit a part pour les enfants

Jen : ah oui, une villa avec vue imprenable sur l'océan pour l'âme des adolescents elle s'en va à nouveau

Grams : Jennifer

Jen : quoi ? Elle s'arrête et se retourne quoi encore Dieu n'existe pas grand mère, elle s'approche d'elle je te l'ai dit 100 fois, il n'y a ni Dieu, ni paradis et sur terre c'est pareil, il n'y a ni paix ni espoir, la seule vérité que je connaisse c'est la souffrance, tes discours de dame catéchisme tu te les garde, tes fables d'un autre âge c'est simple elles me vont venir elle s'en va à nouveau,

Grams la suivant : tu as l'air de trouver un plaisir à me choquer et à m'humilier, je m'efforce d'être compréhensible et ouverte, mais tu continues, tu bafoues mon autorité, tu pollues cette maison avec tes propos irrespectueux

Jen la coupant : alors ça y est, tu es fatiguée, tu en as assez, je te déranges, ton infinie patience et ta compassion sont très limitées enfin de compte, tu veux que je te dises, si je ne peux pas être moi-même une seule fois, je peux pas parler comme je veux peut être que ferai mieux de déménager elle s'en va, sa grand mère la regarde horrifiée par ses propos

Grams : Jennifer

 

Monsieur Potter et sa fille prennent le petit déjeuner

 

M Potter : à quoi tu penses ?

Joey : en faite, j'essaye de me souvenir de maman silence c'est drôle j'ai du mal à avoir une image nette silence c'est ce qui m'effraie le plus, avec le temps, elle s'en va, elle s'efface silence tu comprends son père approuve de la tête

M Potter : durant mon séjour en prison, elle me manquait beaucoup silence j'étais triste de l'avoir perdu, je me sentais coupable, mais je te regarde et je sais qu'elle est toujours là, tu lui ressemble tellement Joey, elle était volontaire, forte, indépendante et drôle il rit et je retrouve le même humour chez toi, elle était butée, une vrai tête de mule, je lui disais le ciel est bleu, elle te soutenait qu'il était vert Joey sourit oui, elle est toujours là, elle vit à travers toi, c'est une idée qui me réconforte ils se regardent tendrement

 

Andie et Pacey se promènent sur la plage

 

Andie : ahh, l'enterrement a lieu dans quelques heures et j'ai toujours aucune idée de ce que je vais dire

Pacey : improvise, dis leur qu'Abby était une personne merveilleuse, qu'elle nous manquera beaucoup, que je sais pas etcétéra

Andie : mentir, tu veux que je mentes c'est ça ?

Pacey : tu peux aussi dire la vérité, dis leur qu'Abby était une abomination sur patte et que personne ne la regrettera

Andie : ouais comme ça sa mère aura une attaque cardiaque et s'évanouira dans l'allée, ohhh c'est l'horreur Pacey, qu'est ce que je vais faire ?

Pacey : oh je vais te l'écrire ton discours

Andie : tu ferais ça pour moi ?

Pacey : Andie, je ferai tout ce que je peux pour t'éviter une dépression nerveuse

Andie : j'en suis pas au point de sombrer dans la dépression

Pacey : non mais à force de jouer les pare-chocs avec toi c'est moi qui vais finir par en faire une

Andie : tu es sérieux

Pacey : ma foi

Andie : écoute Pacey, je sais combien c'est usant de surveiller de près voir de prendre en charge une personne qui risque de basculer dans la folie, je, je veux pas être un boulet pour toi

Pacey : Andie, qu'est ce  qu'il faut que je fasse, que je reste assis les bras croisés à te regarder agoniser, si tu es en danger c'est en te donnant la main que je peux te sauver

Andie : non, attends, si je me noie dans l'océan d'accord, lance moi un gilet de sauvetage silence par contre là ou je suis absolument pas d'accord c'est si les rôles sont figés, imagine moi la névropathe chronique et toi le héros sur son cheval blanc, c'est à moi de me prendre en charge, je le ferai ce discours, y a pas de raison, je trouverai un sujet

Pacey : bien chef... il prend sa petite amie dans ses bras et lui embrasse les cheveux

 

Enterrement d'Abby, des personnes entrent, Pacey et Andie sont assis, il a son bras autour de ses épaules

 

Pacey : il est encore le temps de filer en douce

Andie : non Pacey, je ferai ce discours même si je dois en mourir

Pacey : glisse toi directement dans le cercueil d'Abby Andie le regarde choquée ne fais pas cette tête, je plaisante

Joey entre dans l'église, elle enlève son manteau et se dirige vers Dawson

Dawson : Joey il se pousse pour laisser Joey s'asseoir tu es venue Joey approuve de la tête

Joey : tu es mon âme ils se regardent

 

Madame Ryan entre à son tour dans l'église, elle s'assoit à côté de sa petite fille

Jen se poussant : le bon samaritain de Capeside

Grams : Jennifer, j'ai très peu dormi cette nuit et j'espère de tout cœur qu'on pourra éviter ce genre de scènes à l'avenir, elles sont pénibles, je veux que, je veux que tu saches que je te pardonne

Jen : ton pardon je m'en fiche, ce que j'attends de toi grand mère, c'est plus de compréhension, de tolérance, je regrette mais ça tu n'as jamais pu donner Madame Ryan regarde sa petite fille déçue

 

Les funérailles commencent

 

Prêtre : nous sommes réunis aujourd'hui pour nous souvenir ensemble d'Abbigail Morgan, avant de commencer, j'invite toutes celles et tous ceux qui souhaiteraient parler de leur camarade à se lever et à monter en chair

Dawson regarde autour de lui, personne ne se lève, Jen se lève finalement

Jen : elle souffle je m'appelle Jen Lindley et j'étais amie avec Abby si tant est qu'on puisse être amie avec elle, parce que fréquenter Abby c'était comme un peu évoluer dans un environnement radioactif. Silence Abby pouvait être cruelle, elle pouvait être malveillante, elle pouvait être mesquine. Elle passait ses journées à monter des plans machiavélique, elle adorait semer le trouble et déclencher des drames et en général c'était avec un certain plaisir qu'elle voyait ses victimes s'effondraient silence au cours de catéchisme on nous enseigne que Dieu a fait l'Homme à son image, mais si Dieu a crée Abby à son image alors je me dis qu'on est en droit de se poser des questions. Dieu a toujours été un mystère pour moi, quelles sortes de divinité est créée un monde où l'on voit si souvent la souffrance et où on doit aussi vivre autant de tragédie. Abby m'a beaucoup appris, elle m'a appris à faire des téquilas rapidos avec une main dans le dos, elle m'a appris à vivre ma vie selon mon propre code de valeur, sans tenir compte des attentes de chacun dans de gagner un hypothétique concours de popularité, mais le plus important, le plus important c'est que grâce à Abby j'ai pris conscience de la nature sadique de notre Dieu. Quand on le sait, ça dérange mais c'est vrai, c'est authentique et dans ce monde dénaturé, saturé d'hypocrisie, Abby détonait elle avait au moins le mérite d'avoir cette espèce d'honnêteté et je lui en serai éternellement reconnaissante.

 

Grams a les larmes aux yeux, Andie le regard sévère et la mère d'Abby pleure, Dawson et Joey se regarde et Jen retourne à sa place. Madame Ryan se lève regarde sa petite fille et s'en va.

Andie regarde madame Morgan qui l'a sollicite à son regard d'aller faire une éloge sur sa fille, elle regarde Pacey et se lève

 

Andie : euh... il y a des gens qui m'apportent un immense réconfort dans la vie, quand ça va mal et ça arrive plus souvent que je le voudrais soupir ils sont l'épaule sur laquelle je peux pleurer, quand je tombe il m'aide à me relever, ils me serrent très fort contre leur poitrine, me rassurent en disant que c'est terminé, que tout ira bien maintenant... je les remercierais jamais assez; ces gens sont précieux et il y a une autre catégorie de personnes toutes aussi importantes, toutes aussi précieuses silence là je vous parle de ceux qui me défient, qui me poussent dans mes retranchements et qui m'obligent à faire preuve d'un courage que je ne soupçonnait pas. Abby Morgan faisait partie de ses provocateurs, avec sa manière très personnelle de dire sa vérité, elle m'a donné de la force, je suis plus solide grâce à elle, jamais j'aurai imaginé pouvoir être aussi forte, elle m'a fait ce cadeau et elle était unique, personne ne lui ressemble et c'est pour ça qu'elle aura toujours une place a part dans mon cœur

 

Les gens sont dehors, pour la mise en terre du cercueil. Pacey donne une fleur jaune à Andie, elle s'avance, il l'a suit, Dawson fait de même avec Joey, Le prêtre lit son sermon, la mère d'Abby pleure, Jen pose une fleur jaune sur le cercueil.

Dawson et Joey marchent.

 

Dawson : j'étais entrain de monter mon film hier et silence, il se gratte la tête je n'arrêtais pas de regarder les séances avec Abby et, et soudain j'ai senti à quel point la vie était fragile il regarde Joey tu comprends ce que je veux dire, je, je me suis rendue compte que je n'avais pas envie de quitter cette terre sans l'avoir vécu. Je ne veux pas finir dans ma tombe en regrettant de ne pas avoir été celui que je voulais être. Peut être... peut être que l'endroit est mal choisi pour te dire ça Joey mais je, je suis très heureux de ce qui s'est passé entre nous l'autre soir. Tu sais, je pourrais parler jusqu'à ce que tu réagisses mais je me connais plus je discute plus je ils s'arrêtent plus j'ai de chance de dire des bêtises Joey le regarde en souriant et l'embrasse

Joey : je suis très heureuse moi aussi, je dois aller quelques part

Dawson : d'accord

Joey : tu veux bien m'accompagner

Dawson : j'irai partout avec toi

Joey approuvant de la tête : merci

 

Pacey : je dois avouer que j'ai eu très peur ces deux derniers jours McPhee, il pose sa main sur son épaule et comme d'habitude tu t'es débrouillé comme un chef félicitations

Andie : merci, il fallait que je vive cette expérience... ca m'a rapproché un peu de Tim Pacey pose son nez sur le front d'Andie je vais aller la voir

 

Andie rejoint Jen qui est à côté du cercueil d'Abby

 

Jen : Andie elle se sèche les larmes je te dois vraiment des excuses, Abby n'est pas morte à cause de toi, c'est ma faute

Andie : quoi ?

Jen : je lui ai proposé de sortir, si elle s'est saoulé, c'est à cause de moi elle renifle j'aurai pu la sauver

Andie : non Jen, tu as fait tout ce que tu as pu, la mère était déchaînée ce soir là, les courants étaient trop fort

Jen pleurant : je l'a revois dans l'eau et elle était terrorisée

Andie : arrête Jen, elle s'approche de son amie arrête d'y penser elle s'assit d'accord

Jen : parce que je suis faible, parce que j'ai la trouille d'assurer mes responsabilités, j'accuse une autre personne, j'accuse Capeside, je t'accuse toi, j'accuse ma grand mère... oh non, ce discours que j'ai fait ! qu'elle imbécile où avais-je la tête hein elle renifle

Andie : moi je n'aime pas déplaire aux gens silence quelques fois pour répondre à leur attente je triche, je suis totalement hypocrite silence Abby s'était tout l'opposé, elle privilégiait sa vérité, c'est ce que tu as fait aujourd'hui, c'était une messe pourrie en l'honneur d'Abby et, et en tenant ce discours, tu as été fidèle à son esprit

Jen : oui, mais parfois la vérité n'est pas bonne à dire, elle est mal interprétée, il est préférable de se taire, les gens sont contents comme ça

Andie : oh la la Jen, Abby écrivait son journal, elle a écrit des horreurs et si sa mère tombe dessus ça va être le pire de tout

 

Dawson et Joey marchent dans les allées du cimetière, Joey a des fleurs dans les mains. Dawson lui prend la main. Joey s'approche de la tête de sa mère, elle a les larmes aux yeux. Elle pose les fleurs et caresse la pierre tombale, elle se relève et Dawson s'approche d'elle

 

Joey : où qu'elle soit, j'espère quand même qu'elle est heureuse

Dawson : elle l'est surement. Elle te regarde vivre et elle est très heureuse

Dawson embrasse les cheveux de sa petite amie, Joey pose sa tête sur son épaule

 

Jen rentre chez elle, sa grand mère prépare des valises.

 

Jen : grand mère ?

Grams : comment as-tu oser Jennifer

Jen : grand mère tu as ramassé toutes mes affaires

Grams : je suis allée à cette enterrement aujourd'hui pour être à tes côtés et pour t'apporter mon soutien avec l'intention de réparer ce que toi et moi avions briser, dans cette fragile relation, et en remerciement celle que je venais aider m'a fait un pied de nez devant tout le monde, dans la maison de Dieu qui plus est

Jen : grand mère ce n'était pas contre toi ce discours, il était destiné à Abby Madame Ryan regarde sa petite fille et je regrette de l'avoir fait, je t'assure. J'ai, je reconnais que j'ai pas bien agi et, et je m'en veux d'avoir heurté tes convictions et

Grams la coupant : je ne parle pas de mes convictions, ni d'un discours libertaire, ou de je ne sais quel philosophie de seconde zone, je te parle du respect de l'autre, il ne fait aucun doute que tu es délibérément chercher à m'humilier dans cette chapelle, tu souffres, tu es en colère contre le monde entier et tu as décidé de me le faire payer

Jen : non attends grand mère

Grams : tu as besoin de compréhension ? Mais quelle compréhension donne-tu en retour Jennifer et la compassion en as-tu parfois pour moi ? Non pour mes convictions mais pour moi, pour ta grand mère qui t'aime, qui est jusqu'à faire le sacrifice de sa vie pour toi

Jen : grand mère, grand mère non, écoute moi stp

Grams : il faudrait mieux que tu vives sur le même toit qu'une personne que tu respectes. Il va de soit que je ne suis pas cette personne, tu perds ton temps à te rebeller contre moi, ça te mènera nulle part. Quand je suis beaucoup plus meurtri et fatiguer tu ne le crois, je veux que tu quittes ma maison. Trouves un nouvel endroit où tu pourras vivre elle s'en va, Jen l'a regarde triste, elle claque la porte et s'appuient la tête contre en pleurant. Jen ferme les yeux, respire un grand coup et souffle puis regarde la porte

 

Maison d'Abby, Andie frappe à la porte

 

Andie : madame Morgan ? Elle ouvre la porte y a quelqu'un ? Elle regarde un peu partout y a quelqu'un ? Elle monte les escaliers tout doucement et entre dans la chambre d'Abby elle se dirige vers le tiroir où Pacey a rangé le journal intime d'Abby, elle ouvre le tiroir et le prend. Dans le miroir on voit Abby souriante, Andie sursaute et se retourne, il n'y a personne. Andie tient contre sa poitrine le journal et regarde en face d'elle effrayée.

 

The End


Ce script VF a été réalisé par AuRele02

(Outside Dawson's house -- Joey and Dawson are walking back from the wedding.)

Joey: (laughing) Dawson...

(He laughs and they kiss, heading towards the ladder.)

Joey: 'K, are you sure this is a good idea?

Dawson: Jo, don't analyze this, okay?

(They kiss again.)

Joey: Right, don't analyze.

Dawson: We don't need to discuss this.

(They kiss again at the foot of the ladder, this time longer and more passionately.)

Dawson: K? Let's go upstairs.

Joey: (smiles) Okay.

(She starts climbing the ladder and Dawson stares up after her smiling. Cut to Joey climbing through his window and Dawson following, kissing and giggling the whole way, oblivious to Jen sitting on the bed. Dawson starts kissing Joey's neck and she notices her.)

Dawson: Jen?

Joey: What's wrong?

Jen: (mumbling..almost deliriously) Abby...and I were on the dock and ....and we were up there ...and we...we were drinking ...and she ...fell back and hit her head ...and she ...she drowned. (pauses) Abby's dead.

(Joey is shocked, as well as Dawson, and she goes and sits next to Jen on the bed and puts her arm around her as Jen starts crying.)

*opening credits*

(Cut to Joey looking through an old photo album of pictures of her with her mother. She has a tear rolling down her face. Her dad walks out.)

Mr.Potter: (looking at the pictures) Seems like a lifetime ago. Your mother loved that dress. I told her to take it back, too expensive. She went out and bought two of em just like it just despite me.

(Joey cracks a small smile.)

Mr.Potter: That was your mother. Why are you looking at this?

Joey: This girl at my school died on Saturday night. She drowned.

Mr.Potter: Joey, that's terrible. Were you two close?

Joey: No, not particularly. She was sort of a nightmare. But it's, uh, sort of got me thinking...remembering.

Mr.Potter: Joey, we, uh, never really talked about your mother or her death...

Joey: (obviously avoiding) Well, uh, it's getting late and I have to be getting to school so...

(She gets up and takes her cup back into the kitchen and grabs her bag. Cut to Capeside High. Jen's walking through the hallway to her locker and everybody's staring at her. Cut to a group of kids sitting in a circle around a counselor. Pacey, Andie, Jack, and Jen are included.)

Counselor: Hi, my name is Elizabeth, and I'm a grief counselor. I'm here to facilitate a discussion about Abby. I know you've all be dealt a heavy blow, but by sharing your feelings with each other, it could aid in the long, and difficult, process we call grieving.

(Pacey's biting his nails, obviously unconcerned about the whole thing as Andie stares around the room and Jack just looks bored.)

Girl: I'd like to make an announcement. The Girls' Service League is distributing yellow arm bands that we're wearing in Abby's memory. If anyone would like an arm band, please meet me in the cafeteria at lunchtime.

(Jen just laughs unbelievably at the concern. Jack scratches his nose.)

Counselor: Jennifer. I was told that you were a close friend of Abigail's. Would you like to talk about some of the feelings your experiencing?

Jen: No.

Counselor: That's perfectly okay. I understand. Andie? Did you know Abigail?

Andie: Yeah, I did.

Counselor: Can you talk about your feelings?

Andie: Well, um...I guess I'm feeling shocked. I mean she was so incredibly alive and she had such a great spirit. It's-it's really a tragedy.

(Jen is disgusted by these fake feelings of concern so she grabs her things and storms out.)

Counselor: Jennifer?

(Cut to the cafeteria. Dawson is watching the girl hand out the yellow arm bands.)

Girl: Thank you so much for honoring Abby's memory.

(Joey comes over.)

Joey: Hey.

Dawson: (smiles) Hey.

Joey: Listen, I know we have a lot to talk about concerning the other night but..

Dawson: Listen, Joey, could we just not ...go there...right now? Because I mean there's ...a lot going on and we can analyze this to death later just...

Joey: Right. (Joey kind of looks around and scoots in closer.) Dawson, the truth is, I never really liked Abby.

Dawson: Ditto.

Joey: I actually despised her.

Dawson: It's weird. I mean, Abby was weird, that she died was weird, the way she died was weird. I can't even imagine what the funeral's going to be like.

Joey: I'm not going.

Dawson: You're not?

Joey: The last funeral I went to was my mom's. I mean, I haven't even gone to her gravesite. I think going to Abby's funeral would just open this Pandora's Box of emotions that, frankly, I'd rather keep sealed tight.

Dawson: (tentatively) Joey...your mother died three years ago. If you have these feelings you haven't dealt with, how long were you planning on waiting?

Joey: I don't know. I guess I'm just...there's a part of me that's still holding on. That little girl inside is just waiting for her return. You know, that her death was just some cosmic error and eventually, God will realize he made a terrible mistake and he'll send her back to me like he did my dad. And ...(smiles) I'll have my mom again. (looks at Dawson) I know it sounds ridiculous.

Dawson: No, no, it's-no. But, I mean, that's a child's false hope. Eventually, you're going to have to let it go.

Joey: Yeah, but I don't want to let it go. (pauses) You don't know what it's like, Dawson.

(Cut to Jen, in the bathroom, splashing water on her makeup-stained face. Andie enters.)

Andie: Um, Jen? I've been looking all over for you. You just stormed out of class. Are you okay?

Jen: If dealing with Abby's death isn't hard enough, but to watch everybody parade around like Abby was their best friend, it's sickening. Aside from me, Abby didn't have a single friend in Capeside.

Andie: That's because she was a--(stops herself)

Jen: A bitch! Come on, Andie, say it! Abby was a bitch.

Andie: Well, I wouldn't go that far...

Jen: Yeah, well, you would've three days ago, but now that she's dead you wax poetic about her great spirit. It's so insincere!

Andie: Well, I don't think it's appropriate to maline her character after she's gone!

Jen: It isn't malining if it's true! Believe me, it would have been easier for everybody if Abby had just been this wonderful person with this virtuous qualities but she wasn't! She was mean! And the least we can do is acknowledge who she really was.

(Jen exits out the bathroom, Andie follows.)

Andie: Jen, listen, I know this must be hard for you.

Jen: And I am so sick and tired of people treating me like I'm some kind of celebrity just because I happened to be at the scene of the crime. It's funny. Abby spent her entire life shattering our fragile egos and that's why people disliked her so intensely. Leave it to Abby. Even in her death she's still exposing hypocrisy.

Andie: Well, I feel bad but I always tried to reach out to her and everytime she rejected me.

Jen: She rejected you?! If you hadn't rejected her at the wedding, none of this ever would have happened!

Andie: What?

Jen: You kicked us out of the wedding, Andie. That's why we were at the docks in the first place.

Andie: (slowly) Don't say that.

Jen: I'm sorry, okay? I can't--I've got to go home.

(She leaves down the hall. Cut to Dawson coming in his front door, he spots his mom coming down the stairs.)

Dawson: Hey!

Gail: Hi honey! So...how was school?

Dawson: Weird. Everybody's playing the beautiful mourners but underneath there's this weird sense they're all munchkins finally freed from the spell of the wicked witch of the east. (Kristin's note: Wasn't it the wicked witch of the west?)

Gail: Well, honey, I know you're dealing with a lot right now, but I have some news I need to share with you.

Dawson: You sound serious.

Gail: No, no, no, it's not bad news. It's good news. Remember the piece I did on the teenage girls?

Dawson: Yeah.

Gail: Well, I won the Peil Vision Award for Excellence for News Broadcasting.

(Dawson hugs her.)

Dawson: That's incredible, Mom! Congratulations!

Gail: Oh, but that's not the news. The news is that because of the award, I've been offered a job as network correspondent. It's a lot of money, it's high profile, it's...in Philadelphia.

(Dawson's face drops.)

Dawson: Oh. Are you going to take it?

Gail: Well, professionally, it's a huge leap for me. It's what I've always worked for.

Dawson: But I don't want to move to Philadelphia...

Gail: Oh, I completely understand that. You're halfway through high school. No, I do not want to uproot you. If I took the job, I assume your father would move back in and I would come home as often as I could...

Dawson: S-So what about you and Dad? Are you guys just throwing in the towel?

Gail: Well, that's the last thing I want, but I'm hitting my head up against the wall here, honey. Your father doesn't seem to have any interest in making things work. So if I walk away from this career opportunity, and I lose this marriage, what do I have?

Dawson: You still have me.

(She smiles. Cut to Grams walking in to Jen's room where Jen's lying on her bed wrapped in a blanket.)

Grams: Jennifer, I'm worried about you.

Jen: Don't be. I'm just tired.

Grams: You know, I can't say I was particularly fond of your friend, Abby. I always had the distinct impression that she was mocking me.

(Jen smiles.)

Grams: She was, wasn't she?

Jen: Don't take it personally, Grams. Abby was mocking everyone.

Grams: But she was your friend. It's so hard to understand why God would take someone so young...with so much left to learn, so much left to live. It really tests one's faith.

Jen: Yeah, well, maybe I didn't have any faith to begin with.

Grams: Well, rest assured, God may work in mysterious ways but He has a plan.

Jen: Well, if God had a plan for Abby, she certainly wasn't following it.

Grams: God has a plan for everybody, including Abby. Including you.

Jen: Grams, I really don't want to have a religious discussion right now.

Grams: It's times like this that--

Jen: Grams, please! Okay?

Grams: Alright, but...I'm here for you. Whenever you need me.

(Cut to Pacey and Andie in a deli-like restaurant.)

Pacey: I can't believe Jen would accuse you of being responsible. She was drunk, she fell, she drowned. End of story. It was nobody's fault, least of all, yours.

Andie: Yeah, but ...I was so mean to her.

Pacey: Oh, come on, you've got to be kidding me! (to cashier) Thanks! (to Andie) Abby Morgan was one of the most hideous creatures to ever haunt the streets of Capeside and you bent over backwards to befriend her. You really shouldn't be taking this that hard, Andie.

Andie: Don't tell me how I should be feeling. If I'm upset, then I'm upset. If I feel guilty, then I feel guilty. I think those are perfectly valid feelings.

Pacey: You're right, I'm sorry. I just don't like seeing you like this, okay?

(Two women walk by their table. Once they're out of earshot...)

Andie: Oh, God, Pacey. Don't look now, but Abby's mother just walked in.

(Abby's mother turns and spots Andie and walks towards her.)

Abby's mother: Don't I know you?

Andie: Yes, Mrs. Morgan, I'm Andie McPhee. You drove me home once.

Abby's mother: Oh, that's right. You're a friend of Abby's. She talked a lot about you.

(Andie looks at Pacey, confused.)

Andie: She did? Oh, Mrs. Morgan, I am so sorry about what happened.

Abby's mother: Will you be coming to the funeral?

Andie: Oh, of course...of course I will.

Abby's mother: You know, no one's offered to give a eulogy...and I'm not really familiar with any of her other school friends, you will be saying a few words about her, won't you?

Andie: What?

Abby's mother: Since she was so fond of you.

Andie: Sure...sure...

Abby's mother: Thank you.

(She walks away. Andie looks at Pacey, worried.)

Andie: A eulogy?

(She stressfully rests her head on her hand on the table. Cut to Pacey and Andie walking in the rain to Abby's house.)

Pacey: You don't have to deliver this eulogy. Just lay low. Pretend Abby's mother you're too upset.

Andie: No. I have to find a way to honor Abby's memory both truthfully and respectively. Her family deserves that much. I'll always remember the nice things people said at my brother's funeral.

(They reach the house, it's nice.)

Pacey: You okay?

Andie: It just occured to me that I've never even seen her house. It's so pretty.

Pacey: Yeah, I know. I was halfway expecting this gothic castle, you know? The gargoyles leering down on you from the spires...

(They enter the house. It's nice, lots of flowers.)

Pacey: Okay, this is morbid. Explain to me again what this is going to accomplish besides making you even more freaked out?

Andie: I just want to see her room...you know? Where she brushed her hair, (pauses) and planned her future.

Pacey: Why?

Andie: Look, we'll just say our condulgences and slip into her room.

(Cut to Jen drinking liquor on the docks where there's a bunch of flowers and a cross. She takes a bouquet and throws it over the side of the docks. Cut to Andie and Pacey entering Abby's room.)

Pacey: Hey, what if Abby's mother saw us come in here together? She probably thinks I'm trying to get lucky in the middle of her daughter's memorial.

Andie: Oh, this is really strange. It's almost like the room is waiting for her to come back...

Pacey: This is really creepy, Andie. Can we go now, please?

Andie: (grabs a book) Wait a minute...this is her diary. The real thoughts of any girl is all in the confines of her personal diary.

Pacey: (takes it) You know what? People's privacy deserves to be respected, even in death.

Andie: (takes it back) This isn't for my curiosity, Pacey. This is for Abby. I want to be able to give her a eulogy that does justice to her character.

(Andie's sitting on the bed. Pacey comes and sits next to her.)

Andie: (flipping through the book) Hmmm. (picks one) "Dear Diary, Another unbelievably annoying day here on Walton's Mountain. That slut Jen Lindley literally stole my new boyfriend and right out from under my nose. (looks at Pacey) She's a bleach-blonde hoes-bag." She was probably just having a bad day.

Pacey: Sure...

Andie: (flips and finds another one) Okay.."Dear Diary, My mother is driving me insane. I hate her so much I must be adopted. There's no way I could share the same genes with that dried-up old wench."

Pacey: I'm sure it's just another bad day, right?

Andie: (nods) Yeah. (finds another) Okay. "Dear Diary, That new girl Andie is such a (mad) psycho! How many ways can you tell a person you don't like them..." What?! "She just won't take a hint! God! And that boyfriend of hers is a--"

(Pacey grabs it away.)

Pacey: You know what? I don't want to know. I don't want to hear it. Out the door now. Please.

(Cut to Mitch in a classroom. Dawson walks in.)

Mitch: Dawson, hey!

Dawson: Hey.

Mitch: I was just thinking about you...

(Dawson sits down depressingly on the desk.)

Mitch: You know, when I was young my first few experiences with death were...shocking. And as I get older, it doesn't get any easier but...it does kind of make you put your life into perspective. Makes you want to grab on to the people you love and never let go.

Dawson: And on that note...um, Mom was offered a job as a network correspondent in Philadelphia.

(Mitch gets up and walks around the desk.)

Dawson: Don't you have anything to say?

Mitch: Um, I'll call her and congratulate her.

Dawson: That's it? You're going to call up, say congratulations, and just let her walk out of your life. (Dawson gets up angrily) Grab on to those you love, huh?

(He leaves the room. Cut to Jack and Joey at an empty Icehouse.)

Jack: So, uh, Joey?

Joey: Yeah?

Jack: I've tried biting my tongue, but, uh, the $64,000 question has to be asked...(speaking into the mop handle) What's up with you and Dawson?

Joey: (smiles) Nothing.

Jack: Oh, yeah, "nothing". You two shared a pretty conspicuous not-a-nothing kiss the other night. Come on...

Joey: Yeah, well, we're putting it on hold. We have enough to deal with without adding our complicated relationship to the mix so...

Jack: Alright, alright. I'll buy that...I'll buy that. So...how are you feeling otherwise?

Joey: Um...okay. I've obviously had a lot on my mind lately but...how are you feeling about this whole thing?

Jack: Alright, I know this sounds a little morbid but...I keep thinking about how Abby and I kissed at Dawson's birthday party which means I'm probably the last person she ever kissed.

Joey: At least she went out with a bang!

(Jack laughs. Joey laughs and covers her face with her hands.)

Joey: I can't believe I just said that.

Jack: I can't either.

(They're cracking up. Cut to Dawson editing his movie.)

(Onscreen)

Kim (Abby): Look, I am sorry if I threatened you and your safety net. And contrary to popular belief, I am not trying to ruin your life and I am trying so hard not to--

(There's a knock at the door, offscreen. It's Pacey.)

Dawson: Hey.

Pacey: Hey, man. Working late, huh?

Dawson: Yeah.

Pacey: Your mom told me I could find you here.

Dawson: So what's up?

Pacey: I don't know, really. Mrs. Morgan asked Andie to give a eulogy indulging Abby's virtues.

Dawson: How do you speak glowingly about a girl who rode to school on a broomstick.

Pacey: It's just so frustrating, Dawson. I've been trying so hard to set everything straight for Andie, but I've got no control over these things.

Dawson: I know what you mean. That's why I'm here.

Pacey: It must be a sort of surreal experience editing a movie in which one of your leading ladies is no longer.

(Dawson presses play.)

(onscreen)

Kim (Abby): Look, contrary to popular belief, I did not come here to ruin your life and I am trying so hard not to do that...

(Abby starts smiling, then laughing.)

Abby: I'm sorry but she has food in her teeth.

(offscreen. Pacey and Dawson laugh. Cut to Jen walking into the kitchen at her house and Grams is cooking.)

Grams: Perfect timing. Dinner's almost ready.

(Jen walks over and leans over the pan. Grams gets a whif.)

Grams: Jennifer, have you been drinking again?

Jen: Not only have I been drinking, but I am drunk out of my mind.

Grams: Jennifer, don't do this to yourself! Don't mask your grief with alcohol! I try to feel your pain, this drinking will only make things worse.

Jen: (smiling) Worse? Come on. Worse than what?

Grams: Think of the good times you shared with Abby, she'd want you to remember her that way.

Jen: Well then you obviously didn't know Abby too well! She's probably down there with (missed name), doing tequila shooters and laughing at all of us!

Grams: You have to believe that Abby is in God's hands. He has a special place in his kingdom for the children.

Jen: Yeah? God's got a five-bedroom beach condo in Maui for dead kids?

Grams: Jennifer!

Jen: Okay, Grams, for the last time, there is no God and there is no heaven and there is no peace and there is no hope. The only truth that I know is pain. So you can just keep your Sunday School fables to yourself because they make me puke!

Grams: Does it give you so much pleasure to shock and offend me?! I am trying to be understanding but you insist on disobeying my rules and polluting my house with your disrespectful blastering.

Jen: I guess you're finally sick of me, huh? I guess your infinite patience and compassion aren't as infinte as we thought. You know, if I can't just be myself and speak my mind...maybe I should just move out!

Grams: Jennifer!

(Cut to Joey and her dad eating breakfast.)

Mr.Potter: What are you thinking about?

Joey: I've been trying to remember Mom and... I can't get a clear picture of her in my head. It was the scariest thing... I mean, it's like she's slowly fading away and ...do you know what I mean?

Mr.Potter: (nods) Joey, when I was in prison, I missed your mother. The loss combined with the guilt was almost too much for me. But...I look at you, and I know she's still here.

(Joey looks at him, questionably.)

Mr.Potter: You are so like your mother, Joey. She was tough ...and independent ...and funny. (laughs) In the same way you're funny. She was stubborn. Oh, she was stubborn. If you would tell her the skies blue, she would say it was green.

(Joey smiles.)

Mr.Potter: She's not gone. She lives on in you. And that comforts me to know end.

(Cut to Pacey and Andie walking down the beach.)

Andie: Uh, it's only a few hours til the funeral and I have no idea what I'm going to say.

Pacey: Make something up. Tell them that Abby was a wonderful person and she'll be deeply missed, blah, blah, blah, blah, blah.

Andie: You want me to lie?

Pacey: Well, you could tell the truth. That she was a hideous abdomination and the world will be much better without her.

Andie: Right and watch her mother have a heart attack and collapse into the aisle. God, Pacey, what am I going to do?

Pacey: I'll give the speech.

Andie: You'd do that for me?

Pacey: I'd do anything to keep you from having a nervous breakdown.

Andie: I'm not about to have a nervous breakdown.

Pacey: Well, I'm about to have a nervous breakdown living vicariously through you, so...

Andie: Really? Listen, Pacey, I know what it's like to love someone who has the propensity to become mentally-unhinged and I don't want to be that person to you.

Pacey: Andie, what am I supposed to do? Sit back and watch you agonize. If you're in distress, how can I help but come to your rescue?

Andie: Well, if I'm drowning in the ocean, yes, throw me a lifeline but...don't let our roles become etched in stone. I mean, me the helpless lunatic and you, the hero on horseback. I need to take care of myself. I'm going to deliver this speech, I'll think of somethin'.

Pacey: Okay...

(He kisses her on the top of her head. Cut to Abby's funeral. Pacey and Andie are sitting in a pew.)

Pacey: Look, it's not too late to duck out of here.

Andie: No, Pacey, I'm going to do this, even if it kills me.

Pacey: Okay, well, maybe we'll just slip you in the coffin with Abby.

(Andie looks at him.)

Pacey: It was a joke! I'm kidding...

(Joey walks in and takes off her black cardigan over a black dress. She walks to the pew Dawson's sitting in.)

Dawson: Hey!

(She sits down.)

Dawson: You made it.

(She just smiles)

Joey: Just hold my hand.

(Dawson smiles. Grams walks in and takes a seat next to Jen.)

Jen: It's the (missed word) of Capeside.

Grams: Jennifer, listen, I-I lost a lot of sleep last night and I do hope that we can avoid ugly scenes like last night in the future. I wanted to let you know that I forgive you.

Jen: I'm not looking for your forgiveness, Grams. I'm looking for your understanding. And that's something that you've never been able to provide.

(The funeral begins.)

Preacher: We are here today, to remember the life of Abigail Morgan. But before we begin, I'd like to invite those of you, who'd like to share your memories with Abby, to come forward at this time.

(Dawson looks around, no one's getting up. Finally, Jen gets up. She walks up to the stand.)

Jen: My name is Jen Lindley. And I was friends with Abby, as much as anyone could be because Abby had a toxic personality, in fact it was almost bordering on radioactive. Abby could be cruel and Abby could be spiteful, and Abby could certainly be petty. She spent her days mischieviously stirring up trouble, and creating calamity, and generally, taking pleasure in other people's pain. You know, in Sunday School, they teach us that God made Man in his image. Well, if God made Abby in his own image then what does that say about God? God has always been such a mystery to me. I mean, what kind of diety creates a world that is so full of suffering and so full of pain. I tell you what, Abby taught me a lot. She taught me how to do a tequila shooter with one hand tied behind my back, and she taught me to live life by my own set of values, and not follow the crowd, in hopes of winning some phantom popularity contest. But most of all, what's most important, is Abby taught me the sadistic nature of our God and as much as that knowledge is disturbing, it's true. And it's real. And for a world that is so saturated with phoniness and lies, for that small amount, for that little bit of honesty, I will always be grateful to her.

(Jen walks down from the stand and heads back to her pew, where her Grams stands up and walks out of the church. Abby's mother looks back at Andie. Andie stands up and walks to the stand.)

Andie: Um, there are people who give me comfort in my life...who when the going gets rough, which it unbearably does, I can count on them for a shoulder to cry on. And they will pick me up when I fall, and hold me in their arms while I cry and tell me that everything is going to be alright. I am so thankful for these people, they are priceless. But there's another group of people, just as important and just as priceless...they're the people who challenge me, who push me to my breaking points, and who force me to muster courage that I never thought I had. Abby Morgan was one of those people. In her own truth-telling way, she gave me strength. I'm a much stronger woman because of her. A woman who I never thought that I could be. She gave me that gift. She was one of a kind. There's no one like her and she will always hold a special place in my heart.

(Cut to everybody outside around her coffin. Cut to Andie and Pacey putting a single yellow flower on her coffin. Cut to the priest reading from the Bible. Cut to Abby's mother crying. Cut to Jen placing a yellow flower on her coffin. Cut to everybody walking away from it. Cut to Dawson and Joey walking alone through the trees at the graveyard.)

Dawson: I was editing my movie yesterday. And I just kept watching Abby's footage over and over and over and then it hit me just how fleeting life is. You know? And I don't want to die with unlived life on my face. And I don't want to go to my grave regretting what my life could have been if I'd only taken action and maybe this is the wrong time to say this to you but Joey ...I am so happy about what happened between us the other night.

(She just keeps on walking, showing no emotion.)

Dawson: Okay, I could just keep on talking until you say something but usually the more I talk the more chances I have at screwing up so--

(She turns and kisses him. She smiles.)

Joey: Of course, I'm happy. (Her expression gets somewhat sadder) Right now, I have to go someplace.

Dawson: Okay.

Joey: Do you think you could walk me there?

Dawson: (smiles) Absolutely.

Joey: Thanks...

(Cut to Andie and Pacey.)

Pacey: You know, I have to admit. You have had me worried these last few days, McPhee. But, as usual, you managed to pull it off with flying colors.

Andie: I think I needed this whole experience, Pacey. It just, it brought me closer to Tim.

(Andie sees Jen sitting alone over by the coffin.)

Andie: Uh, I'm going to go talk to her.

(Cut to Jen and Andie walks up.)

Jen: Andie, I can not apoligize enough. Abby's death wasn't your fault. It was mine.

Andie: What?

Jen: I invited her out. I got her drunk. I could have saved her.

Andie: No, Jen, you did everything you could. The water was rough, the current was too strong.

Jen: I saw her in the water and...she was so scared...

Andie: Jen...don't think about that, okay?

Jen: Because I'm weak, and I couldn't accept the blame, I had to deflect it onto everybody else. Onto Capeside. Onto you. Onto my Grams. And that speech! That f-(almost says it but doesn't and pauses) speech. What was I thinking, huh?

Andie: Well, I'm a people pleaser. And sometimes in order to succeed in that, you have to be phony. Abby was the exact opposite. She put her truth above everything. And that's what you did. It was a memorial for Abby and you were just being truthful to her spirit.

Jen: Sometimes I don't think it's appropriate to speak your truth, it's better just to shut up.

Andie: Oh, God, Jen. Abby kept a diary. It was pretty nasty. And if her mom finds it, she's going to be devastated.

(Cut to Dawson and Joey walking past some more trees. Dawson hangs back and Joey slowly approaches a spot. Joey starts crying. It's her mother's grave ["Lillian Josephine Potter"]. Joey sets the flowers down and runs her finger along the etching of the gravestone. Dawson walks up slowly to her.)

Joey: I just, um, hope wherever she is, she's happy.

Dawson: She's happy. She's looking down on you, and she's very happy.

(Joey lays her head on Dawson's shoulder. Cut to Jen walking up the stairs to her porch where there's a bunch of suitcases, packed, and her Grams is putting more things in them.)

Jen: Grams?

Grams: How could you, Jennifer!

Jen: You packed up all my stuff.
Grams: I went to that funeral today to try and give you some support, to rectify some of the damage in our fragile relationship. Only to find you heartlessly thumbing your nose at me, in a house of God no less.

Jen: Grams, that speech wasn't for you, it was for Abby. And I regret it, I do. And I know that it was wrong and I know that I offended your beliefs--

Grams: This is not about my beliefs! Or free speech or any other philosophical nonsense, this is about the truth. And the truth is you deliberately tried to wound me in that chapel and take out all your pain and rage at the world on me.

Jen: Grams, Grams, wait!

Grams: You want understanding? How about a little understanding in return? How about a little compassion for me? Not just about my beliefs, but for me? Your grandmother, who loves you, who would do anything for you, who would die for you!

Jen: Wait, Grams! Grandma! Wait a minute!

Grams: You should be living with someone else. Someone who you respect, and clearly, I am not that person. All that time you spend rebelling against me is getting you nowhere. So even though it pains me more than you will ever know, Jennifer. I want you to move out. Find somewhere else to live!

(Grams shuts the door on Jen and leans against it, crying. Cut to Jen outside crying. Cut to Andie opening the door to the Morgan's)

Andie: Mrs. Morgan? Hello? Hello?

(She goes up the stairs. Cut to Andie going into Abby's room. She opens a dresser drawer and pulls out the notebook and when Andie looks in the mirror. She sees Abby standing behind her in the closet wearing a white outfit. Andie spins around revealing nothing there. Andie closes her eyes, breathing heavy and opens them again. Cut to ending credits.)

The End


Source : www.multimania.com/rossnm

Kikavu ?

Au total, 26 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

tutu0605 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (21:45)

Ah oui ça va ! J'ai eu mes félicitations !

Sonmi451 (21:45)

Super!

stanary (21:46)

Merci !

Titepau04 (21:58)

Re !!! Félicitations Stanary!! Cest chouette ça!

Sonmi451 (21:59)

Pub aussi de mon côté

Sonmi451 (21:59)

y a vraiment trop de pub!

Titepau04 (22:17)

Graaaave!!!!

Sonmi451 (22:17)

Ca te casse carrément ton trip

Sonmi451 (22:17)

t'as encore une pub?

stanary (23:13)

Désolée j'etaisj'étais occupée. Merci tite ! Plus de pub alors ?

Titepau04 (23:25)

Vraiment trop!! Pas très longues mais à une fréquence!!! Au moins 6 pour 2h30

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

arween (13:12)

Bonjour à tous ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift ainsi que le calendrier et le sondage. Et sur Dollhouse, il y a un nouveau calendrier qui ne demande qu'à être commenté

roro73 (15:22)

Bonjour Nouveau sondage et nouvelles PDM sur Wildfire. Venez nous voir, on s'ennuie un peu =P

mamynicky (19:11)

Edgemont a besoin de clics sur son sondage. Merci

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming