VOTE | 148 fans |

#209 : La femme de mon vote

Titre en VO : "The Election" - Titre en VF : "La femme de mon vote"
¤ USA : diffusé le 16/12/98 - France : diffusé le 13/06/99
¤ Scénario : Shelley Meals et Darin Goldberg - Réalisation : Patrick Norris


Andie persuade Joey d’être dans la course pour l’élection du corps étudiant, se mettant ainsi en compétition avec Abby et Chris Wolfe. Andie, Joey et Pacey anticipent la campagne d’Abby en se basant sur les points faibles de Joey, à savoir sa famille, mais, contre toute attente, Abby se met à étaler en public la vie misérable des McPhee. Pendant ce temps, Jen fait pression sur Dawson pour qu’il vive normalement afin qu’il puisse utiliser ses expériences pour écrire un script plus consistant! Et, lorsqu’il échoue dans la tentative de réconciliation de ses parents et que cela mène à leur divorce, Dawson décide de prendre en considération le conseil de Jen.
confession de Dawson et Jen
confession de Dawson et Jen

  

discours d'abby
discours d'abby

  

excuses de Jack et Joey
excuses de Jack et Joey

  

Plus de détails


~~~~~~~~~~


Andie propose à Joey d’être son adjoint pour l’élection de la présidente du conseil d’élève du lycée. Elle en est étonnée et lui dit qu’elle n’est pas faite pour la politique et qu’elle devrait mieux chercher quelqu’un d’autre.
Jen demande à Dawson de se divertir, de sortir, de sécher les cours afin de vivre comme les adolescents car s’il veut réaliser un film sur eux il faut qu’il vive leurs expériences. Mais il refuse et rentre en classe.

Le père de Dawson est allé faire une réparation chez eux. Et une fois la réparation terminée, une fuite apparaît et ils se retrouvent, lui et sa femme, trempés jusqu’au cou. Ils s’essuient mutuellement et finissent par s’embrasser dans la cuisine. A ce moment, Dawson rentre et voit discrètement la scène, ce qui lui redonne espoir.

Joey, elle, demande à Jack pourquoi il est si discret lorsque l’on parle de lui mais il détourne vite la conversation. Abby et Chris arrivent au restaurant pour, comme dit Abby, être tranquille pour travailler car il n’y a jamais personne dans ce restaurant. Jack et Joey parlent de l’élection et Joey lui avoue alors que sa sœur lui a demandé de se présenter avec elle.
Jack lui dit alors qu’elle a toutes les chances de réussir et qu’elle doit accepter mais elle ne répond pas. Abby les écoute et dit à Joey qu’elle n’a aucune chance d’être élue avec tout son misérable passé. Joey énervée lui renverse alors le sot d’eau sur la tête et dit alors à Jack qu’elle accepte la proposition d’Andie.

Le lendemain, ils essaient d’adopter une stratégie de campagne sans ragots car elles ne veulent pas gagner comme ça!
Jen, elle, revient à la charge et met à l’épreuve Dawson : elle veut qu’il vole quelque chose dans une boutique afin qu’il connaisse ce que cela fait «de sortir en courant avec son larcin dans sa poche». Mais il refuse une nouvelle fois et Jen lui dit alors qu’il va réaliser un matin qu’il n’a pas vécu d’adolescence et ça sera trop tard!

C’est le moment du discours de chacun des candidats. Ils exposent donc à tour de rôle leurs idées et lorsque c’est au tour d’Abby elle expose le problème d’Andie avec sa mère en disant que c’est sa mère qui a tué son frère et que s’ils votent pour elle ils vont avoir pour présidente « une folle », tout comme sa mère. A ces mots, Andie tente désespérément de répondre à ces accusations mais elle ne peut s’empêcher de pleurer et finit par partir en courant.

Jack, inquiet, demande à Joey si elle sait où se trouve sa sœur mais elle lui répond qu’elle ne l’a pas vue depuis son discours. Il décide alors de la chercher et Joey lui propose alors son aide mais il refuse et lui demande énervé de ne pas s’occuper de ses affaires.

Pacey, lui, cherche Andie et finit par la trouver dans les toilettes en train de se lamenter sur son sort. Elle lui dit qu’elle ne va plus oser sortir maintenant que tout le monde est au courant. Il essaie alors de la consoler en lui disant que personne n’est normal dans ce lycée et qu’ils ne vont pas faire attention à ce qu’à dit Abby. Elle a du mal à le croire et finit par s’énerver en cassant le miroir des toilettes avant de partir une nouvelle fois en courant.

Dawson va voir son père pour savoir si tout va redevenir comme avant mais son père lui avoue qu’ils ont fait une erreur la nuit dernière et que cela ne pourra pas se reproduire. Il comprend alors qu’il ne ressent pas les choses et se sent alors désemparé. Il décide alors d’aller voir Jen afin de faire ces «trucs d’adolescents» et se changer ainsi les idées. Elle accepte de l’aider et lui dit qu’il a pris la bonne décision.

Quant à Jack, il parle à Andie en lui disant qu’elle ne va pas bien et qu’elle devrait reprendre ses pilules mais elle refuse et reste seule dans sa chambre.

Dawson, lui, a donc accompli la première étape de l’adolescence « entourer la maison d’un professeur de papier toilette ». La deuxième étape est de prendre un bain de minuit dans le lac.
Il refuse en premier lieu et lorsqu’il voit que Jen ne se décourage pas, il décide de se lancer et fonce la retrouver tout nu ! Ils se font alors des confidences et finissent par s’embrasser. Mais Jen l’arrête car, selon elle, il a franchi la limite. Elle ne veut pas que cela gâche leur amitié une nouvelle fois. Dawson s’en étonne mais décide d’accepter sa décision.

Le lendemain, c’est le moment de parler au micro du lycée. Lorsque c’est au tour d’Andie, elle ne parvient pas à sortir un mot de la bouche et se sentant stupide décide de…. partir encore une fois. Pacey trouve alors ce moment propice pour venger son amie. Il décide de parler à Abby sans la prévenir que le micro est resté ouvert. Elle lui dit alors comment elle a procédé pour sa campagne et lui avoue qu’elle n’a pris Chris comme collaborateur que pour sa popularité et qu’elle a parlé de la mère d’Andie que pour gagner et que les conséquences ne la préoccupent pas. Pacey en rigolant lui avoue alors à son tour qu’il a malencontreusement oublié d’enlever son doigt sur le bouton du micro et que, par conséquent, tous ses propos ont été entendus par tout le lycée!

Jack s’excuse auprès de Joey pour la réaction de ces derniers jours mais elle lui avoue qu’elle le comprend car elle a connu cela et qu’elle sait que c’est dur de vivre ces moments là. Ils finissent alors par se donner la main et se promènent au bord du lac comme un couple d’amoureux.

Pacey appelle Andie pour prendre de ses nouvelles et lui proposer de sortir ce soir, mais elle refuse en lui disant qu’elle va bien mais qu’elle a besoin de se reposer. Et elle raccroche avant d’ouvrir un tube rempli de pilules dont elle en avale une!

Dawson fait part de ses problèmes à Jen car il a appris par sa mère que son père a engagé la procédure de divorce. Il lui demande, en pleurant dans ses bras, ce qu’il doit faire car il est perdu et ne sait plus quoi faire. Elle essaie de le consoler mais il continue à pleurer dans ses bras.
CHAMBRE DE DAWSON

Dawson - (Il regarde la télé assis par terre). Dépêche toi, c’est un vrai supplice !
Jen - (Elle lit le script de Dawson). Patience ! C’est bon ! (Il éteint la télé et se lève). Tu peux te détendre, j’ai terminé !
Dawson - Je t’écoute ! Comment tu trouves ?
Jen - Qu’est ce que tu voudrais m’entendre dire ?
Dawson - La vérité !
Jen - La vérité vérité ou la vérité qui arrangerait Dawson ?
Dawson - Tu n’as pas aimé c’est ça ?
Jen - Eh ben, euh, oh oh, Dawson, je n’ai pas dit que je n’avais pas aimé. Voilà, je trouve ton scénario, en fait je sais pas trop comment dire, je le trouve inconsistant.
Dawson - Tu le trouves, tu le trouves inconsistant ? Mais c’est impossible, j’ai mit tout mon cœur, toute mon âme dans ce script !
Jen - Je, je comprends, mais ce que je veux dire, c’est que quand tu décris avec ton âme et ton cœur la vie et les amours des jeunes de cette petite ville, on n’y croit pas, c’est complètement naïf comme point de vue non ?
Dawson - C’est naïf ! Mais c’est le but recherché, il est question de, de la magie, de l’âge de l’innocence, tu connais ? Euh, l’éveil sexuel, la magie des premiers émois amoureux !
Jen - Dawson, écoute, ton scénario, est bon, et il est, il est dans l’air du temps, il y a de l’humour, c’est intelligent et c’est très bien écrit, seulement il y a un petit décalage avec la société actuelle. Je sais pas, tu te donnes un mal fou pour décrire la vie de cette bande et finalement tu ne racontes pas grand-chose !
Dawson - Tu pourrais enfoncer le poignard un peu plus à gauche, tu atteindrais peut être la veine jugulaire !
Jen - Allez, viens là, je ne veux pas te faire tomber dans une grande dépression, je, je dis simplement que ton scénario est ramollo, il lui manque cette, cette colère, cette tension et cette souffrance sombre qui va de pair avec notre âge !
Dawson - Mais je suis sombre et je souffre !
Jen - (Elle rie). Oui bon d’accord, en théorie.
Dawson - Quoi, quoi qu’est ce qu’il y a ?
Jen - En théorie c’est possible, ce que je veux dire c’est que tu manques de, de preuves et de références pour être crédible.
Dawson - Mais enfin, qu’est ce qu’il faut prouver pour être crédible ? Non attend, il faut que je sorte un revolver en cours ?
Jen - Non !
Dawson - Que je tue mes parents dans leur sommeil où je ne sais quoi ?
Jen - Non ! Il faut juste que tu apprennes à décompresser !
Dawson - Ah.
Jen - Oui ! N’ai pas peur lâche toi ! Ecris avec tes tripes, arrête d’appréhender le monde avec les yeux d’un adulte !
Dawson - Comment je dois faire selon toi ?
Jen - Etre ado en dix leçons ? Il est peut être temps que tu te comportes comme un vrai garçon de 15 ans ! Je crois, je crois que je peux te montrer comment rattraper ces années perdues, alors qu’est ce que tu en dis ?

COUR DU LYCEE

Andie - Joey, ah, il fallait que je te voie aujourd’hui, bon d’accord je te vois tous les jours mais là c’est différent.
Joey - Il n’est que 7h du matin détend toi ! (Elles se dirigent vers l’entrée du lycée).
Andie - Tu as raison, bon, je vais t’expliquer, la nuit dernière, j’ai très mal dormi, ce qui est curieux parce que d’habitude, une fois sous ma couette, je dors. Bref j’étais là, les yeux grands ouverts, et j’ai une révélation, je sais que tu vas trouver cela étrange, elle te concernait Joey !
Joey - J’ignorais que je hantais tes nuits blanches Andie, mais merci de me l’avoir dit.
Andie - Non, laisse moi t’expliquer c’est important, les élections du conseil des élèves sont imminentes et je pourrais apporter de nombreux changements si j’étais nommée à la présidence !
Joey - Et alors ?
Andie - Alors ! Quand on se présente à la présidence, on doit avoir un bon futur vice président, et c’est là que tu entres en jeu.
Joey - Oh non non non, s’il te plaît ! Oublie tout de suite ! La, la politique c’est pas du tout mon truc !
Andie - Non, non, non, attend attend, j’ai regardé ta moyenne, tu es dans les trois meilleures pourcent de la classe ! Tu as le de voir de faire partager ton expérience et ta sagesse avec les élèves qui sont moins à l’aise dans le système.
Joey - Peut être que tu n’es pas au courant, mais je peux t’assurer que je n’ai pas une grosse côte dans notre charmant lycée, et en mettant ton nom à côté du tien, tu courrais à l’échec, tout le monde ici connaît ma pitoyable histoire et.
Andie - Mais non, ils sont passés à autre chose, ton dossier est clos, il est archivé, ça peut peut être encore faire jaser, mais combien de temps, une ou deux secondes ? Tu ne traînes aucune casserole Joey, alors prends le temps d’y penser !

COULOIR DU LYCEE

Joey - Ecoute, ta proposition me flatte, mais je ne ferais que saboter tes chances de succès, bon allez faut que j’y aille. (Joey s’en va, Pacey arrive en courant et embrasse Andie dans le cou).
Andie - (En souriant). Salut !
Pacey - Ca va Mc Phee ?
Chris - (En tendant une feuille à Pacey). Votez pour Chris et Abby aux élections !
Abby - Avoue que c’est drôle Pacey, dès que tu es quelque part, ça sent l’abstention en plein nez ?
Pacey - Et dès que tu es quelque part chère Abby, ton charme irrésistible inonde les lieux de lumière ! (Pacey et Andie continuent leur chemin en riant). Fabuleux ! James Bond et miss langue fourchue vont régner sur notre lycée !
Andie - Rien n’est encore joué !
Pacey - Non, et qui peut les battre ?
Andie - Moi !
Pacey - Ouais c’est ça !
Andie - Ben je ne plaisante pas !
Pacey - Qui voudrait gaspiller son temps en faisant de la pseudo politique au lieu de profiter des joies de la vie en ma compagnie ?
Andie - Ce projet, cadre tout à fait avec mon plan d’études Pacey ! Une présidence de conseil d’élève, ça c’est un atout pour la Fac !
Pacey - Qui tu prends comme vice président ?
Andie - C’est pas encore réglé mais toi, tu seras mon directeur de campagne !
Pacey - Tiens donc !
Andie - Oui ! Parce que je n’ai aucune envie de passer à côté des joies de la vie dont tu parlais !
Pacey - Oui !
Andie - Oui !

(Jen sort des toilettes et marche dans le couloir).

Jen - Salut Dawson ! Quoi de neuf ?
Dawson - Oh, je continue à mener cette bonne vieille vie d’adulte décalé sans souffrance tout en gardant l’espoir d’être crédible !
Jen - Et si on faisait bouger tout ça ?!
Dawson - De quelle façon ?
Jen - En faisant le mur !
Dawson - Quoi ?
Jen - En séchant, en faisant l’école buissonnière, en sortant du bahut en douce, sans permission comme le ferais n’importe quel élève normal !
Dawson - C’est carrément du domaine de l’impossible !
Jen - Pourquoi ?
Dawson - Parce que primo, je ne crois pas que ce soit en séchant les cours que je pourrais trouver les réponses nécessaires à l’incompréhension de l’univers, et secundo, j’ai un contrôle d’histoire !
Jen - Très bien ! Remettons le projet à demain, si tu veux faire un film, sur les adolescents, tu dois vivre les mêmes expériences qu’eux !
Dawson - La semaine prochaine, je te promets !
Jen - La vie n’est faite que de moment, un peu comme ton script, on doit les prendre comme il vienne, c vraiment sans drame, spontanément !
Dawson - D’accord ! Alors séchons !
Jen - Tu es sûr !
Dawson - Oui, séchons spontanément allez !
Jen - (en riant) Très bien !
Dawson - Je te suis ! (Dawson laisse de l’avance à Jen, celle-ci se dirige vers la sortie, Dawson rejoint sa classe, Jen se retourne et plus de Dawson !)

CHEZ LES LEERY

Gale - Excuse moi Mitch, je ne savais pas qui appeler !
Mitch - Ca y est ! C’est réparé ! Tu peux y aller ! Remet la en route, cycle de rinçage.
Gale - (Appuie sur le bouton, la machine se met en route, la porte du lave vaisselle s’ouvre). Ah ! (Gale éclate de rire, ils sont complètement trempés).
Mitch - Ah oui ! Ca te fait rire !
Gale - C’est hilarant !
Mitch - Ah ! Sans aucun doute !
Gale - Regarde toi tu es trempé !
Mitch - Oui je sais, et toi tu t’es vue ? Ce n’est pas tellement mieux ! (Il retire son tee shirt). Tiens ! (Il essore son tee shirt sur Gale).
Gale - Tu es trempé jusqu’au os ! (Gale lui essuie le torse avec une serviette, ils se regardent). Mitch ? (Mitch la porte, la pose sur la table de la cuisine, tout en l’embrassant, Dawson arrive et les vois, il se retire en douce).

ICE HOUSE

(Joey et Jack empile des doses de crèmes pour le café).

Joey - Euh, Jack, ton problème de la maladresse, vient de ta mère ou de ton père ? Ta sœur Andie, n’est pas maladroite, elle est très nerveuse, mais elle est habile. (Jack fait tout tomber).
Jack - Oh ! Bon, la dernière partie, le perdant nettoiera la friteuse !
Joey - Sérieusement ! Moi je tiens de ma mère, toi tu tiens de ton père ou de ta mère ? Tu tiens de ta mère ?
Jack - On arrête tu as gagné, ça va, je nettoierais la friteuse, je suis pas trop au courant de la marche à suivre, alors il se pourrait que tu sois obligée de rester, pour euh, superviser les opérations !
Joey - Jack comment tu fais ?
Jack - Quoi ?
Joey - A chaque fois que je te pose une question, un peu trop personnelle, tu te débrouille pour changer immédiatement de conversation !
Jack - Sous entendrais tu que j’ai tout fait pour que les doses de lait écrémé s’écroulent ? Ah ! Joey je me sens insulté !
Joey - Sois sérieux jack, on parle souvent tous les deux, mais dès qu’on arrive à des questions de fond, tu deviens bizarre, vague. Sais tu que je t’ai posé six questions ce soir, et que tu n’as répondu à aucune ?
Jack - Mais c’est parce que tu aurais du en poser sept ! Sept, c’est le chiffre magique !
Joey - Et c’est reparti ! Pourquoi tu prends toujours tout à la légère ?
Jack - Parce que je suis distant, introverti et asocial voilà j’ai répondu à une question !
Abby - Excusez moi ! Pourrais t’on voir le menu si c’est pas trop vous demandé !? (Joey ramène les menus). De préférence sans tâche de graisse ou sans bout de salade collé dessus hein ?
Chris - Pourquoi tu m’as emmené ici ?
Abby - Parce que nous devons parler stratégie en privée, et que cette modeste gargot est pratiquement toujours vide ! (Joey retourne chez Jack). Le service est encore pire que la nourriture !
Jack - Alors, ça te plaît de penser que ce sont ces deux rigolos qui vont nous représenter ?
Joey - Ils ne sont pas les seuls candidats !
Jack - Oh pitié ! Kenny Reiling ! Il n’a aucune chance ! Où est ton sens du devoir ?
Joey - J’en sais rien, sincèrement c’est pas trop mon style de m’engager dans ce genre d’activité communautaire !
Jack - Ce n’était pas non plus ton style de dessiner mais maintenant tu dessines !
Joey - Oui, mais se lancer dans la politique, c’est une autre pair de manche, se présenter à un scrutin publique, non c’est.
Jack - Oui, mais tu devrais foncer Joey, Andie a besoin de toi (Abby écoute la conversation), elle est nouvelle elle aura du mal à avoir des voix, toi tu as un atout exceptionnel, tu as ce truc de la fille d’à côté, et puis se serait l’occasion de montrer ta différence, de donner libre cours à ton talent, ne te limite pas Joey ! Tu es née pour mener ! (Abby se lève de sa chaise et se dirige vers Jack et Joey).
Abby - Elle est plutôt née pour échouer si tu veux mon avis. Non mais je rêve ! Tu crois que tu peux gagner en te présentant contre moi ? Réveille toi ! Où as-tu vu qu’une ratée avait des chances de se faire élire ?
Joey - Lâche moi Abby !
Abby - La vérité est si dure à entendre ? Si tu tiens à tout prix à te ridiculiser toi et toute ta famille, plus encore que vous ne l’avez jamais été, vas ‘y te gêne pas, monte sur le ring avec ton atout exceptionnel, ton truc de la fille d’à côté, oui, tu n’es sans doute plus à une déception prêt dans ta vie misérable et dénuée d’intérêt ! (Joey lui lance une cruche d’eau en plein visage).
Jack - Oh ! Oh !
Abby - Tu es morte ! (Chris et Abby s’en vont).
Joey - (Tout énervée). Dit à Andie que j’accepte !

COUR DU LYCEE

(Pacey et Andie sont assis sur à une table).

Andie - Bon alors, tu finis de distribuer nos dépliants et ensuite tu placardes les posters partout en ville, pas seulement dans l’enceinte du lycée.
Pacey - J’ai lu dans le bouquin sur la campagne de Clinton qu’à ce stade les choses se corsaient alors il va falloir qu’on la joue un peu plus.
Andie - Pacey !
Pacey - Qu’est ce qu’il y a ?
Andie - Je vois qu’on a étudié la question à fond !
Pacey - Tu as vraiment une mauvaise influence sur moi (Andie l’embrasse). Andie - Oh, je veux tirer cette campagne vers le haut, et j’estime que tout candidat doit être un modèle de vertu et d’intégrité. C’est normal, on ne se présente pas dans le seul but de se mettre en avant et d’obtenir des avantages, c’est vrai mon objectif à moi, c’est d’assainir le fonctionnement du système des élèves. Tu comprends ?
Pacey - Incroyable ! Avec un discours bien rôdé, j’arrive à pense que tu as de l’avenir dans ce créneau. Ta sincérité est extraordinairement sexy Andie !
Andie - Et ton côté sexy est extraordinairement sincère !
Pacey - Tu me trouves sexy ? Qu’est ce que j’ai de sexy ?
Andie - Ton intelligence ! (Elle l’embrasse, Joey arrive).
Joey - Hum ! Est-ce que tu as vu comme Chris et Abby mettent le paquet ! Andie c’est justement ce qui m’inquiétait !
Pacey - Mais c’est pas grave ! On va riposter, l’intox, dans mon bouquin, il y a 10 pages là-dessus !
Andie - Non ! Pas question de s’abaisser à leur niveau. Administrer le conseil des élèves, égal ordre et équilibre, nous refusons de nous laisser parasiter par leur méthode !
Pacey - Celle-ci non plus n’est pas mal, faut que je la note !
Joey - On devrait quand même contre attaquer tu ne crois pas ?
Andie - C’est ça ! Et faire voir à Abby, Chris et tout le lycée qu’on ne contrôle pas nos, nos émotions et qu’on a rien dans la tête, ce n’est pas le meilleur signal à envoyer à nos électeurs potentiels !
Joey - Ok ! On range les armes mais je trouve qu’on devrait quand même se défendre parce que.
Andie - Joey ! Ils t’ont atteinte mais ils n’atteindront pas le meilleur en nous et puis ce ne sont que des mots, ça n’a aucun poids si tu réfléchis. Concentrons nous sur notre stratégie de campagne et sur la couleur que nous voulons donner au débat. La victoire sera notre plus belle revanche !
Pacey - J’adore son optimisme ravageur !

MAGASIN

Jen - Voilà Dawson ! J’ai décidé que ce serait moi qui mènerais les opérations, tu as besoin d’un guide pour régresser !
Dawson - De quoi j’ai besoin ?
Jen - D’une pro ! Je te ferais repasser par toutes les étapes nécessaires de l’adolescence !
Dawson - Ah ! Je suis très touché par l’intérêt que tu portes à ma petite personne, mais je suis un adolescent et je te le prouve, je n’ai toujours pas mon permis de conduire, de plus et malgré le regard que je porte sur le monde, je dois aussi faire face aux inconvénients propres à mon age ! C’est donc avec respect que je décline l’offre !
Jen - Oh très bien ! On fait de la résistance je m’y attendais, si je suis venue avec toi dans cette boutique, c’est pour une raison précise ! Je, je savais qu’il fallait commencer par une épreuve toute simple ! Tu te souviens quand tu avais 10 ans et que ta mère ne voulait pas t’acheter ces bonbons dont tu avais très envie ? Qu’est ce que tu faisais ? Tu les piquais ?
Dawson - Non ! Quoi ? Tu voudrais que je vole quelque chose dans cette boutique ?
Jen - Arrête de faire cette tête, je ne t’ai pas dit de dévaliser une banque, tu auras juste à voler une bricole ! C’est pas sorcier, tous les enfants l’ont fait au moins une fois ! Mets ça dans ta poche Dawson ! (Elle lui tend un rouge à lèvre).
Dawson - Non ! Pas question !
Jen - Allez va s’y ! Dit toi que c’est les bonbons que tu n’as pas eu !
Dawson - Pourquoi ces bonbons ont-ils la forme bâton de rouge à lèvre au corail ?
Jen - Ben parce que, parce qu’il n’y a pas de mal qu’on profite tous les deux, de la petite aventure et, et d’ailleurs la question n’est pas là, l’important c’est de savoir ce que ça fait de sortir avec son larcin dans la poche !
Dawson - Jen ! C’est illégal ! Ce genre de sensation ne m’intéresse pas !
Jen - Oh ! Tu es encore entrain de tout analyser, prend cet objet symbolique et met le dans ta poche ! (Dawson prend le crayon, Ils sortent du magasin). Dawson ! Ca y est ! Jamais je n’aurais cru que tu en serais capable !
Dawson - Je suis autant étonné que toi !
Jen - Et tu ne te sens pas léger et euphorique tout à coup ?
Dawson - Si ! Je suis comme sur un petit nuage.
Jen - Va s’y donne le !
Dawson - Non ! Je le garde ! C’est moi qui ai risqué un séjour en prison ! (Jen le regarde). Quoi ?
Jen - Ce n’est pas vrai ! Tu l’as remit en place c’est ça ? Tu l’as remit en place ?
Dawson - Bon écoute Jen ! J’apprécie les efforts que tu fais, cela dit j’aime ma façon de voir les choses même si ce n’est pas avec des yeux de mon âge !
Jen - D’accord ! Mais comment as-tu l’intention de toucher ton public avec ces yeux là ? J’ai lu ton script attentivement, ta conscience du monde extérieur est désarmante, il est temps que tu réagisses comme, comme un garçon de 15 ans ! Arrête de te poser en psychanalyste de la société dans laquelle tu vis !
Dawson - Où est le mal d’être plus mûr que mon âge ?
Jen - Tu vas finir par te retrouver piéger ! Tu vas te réveiller un beau matin en réalisant que ta difficulté à grandir vient du fait que tu n’as jamais laissé les choses se faire ! Dawson ce n’est pas un hasard s’il y a différent stade entre l’enfance et la vieillesse. Tu y as pensé ? (Et elle s’en va).

LYCEE

Kenny - Les élèves dont la moyenne est de 3.5 ou plus ne devrais avoir qu’une demi journée de cours le vendredi.
Andie - Par conséquent, je pense que mon total engagement dans ces activités me donne toute capacité à occuper ce poste !
Chris - Nous sommes compétents parce que nous vous connaissons.
Abby - Vos désirs seront des ordres !
Joey - Nous ne négligeons pas les priorités, pour nous livrer à des attaques surprises contrairement à certain candidat !
Monsieur - Vu le climat orageux qui règne sur cette campagne et que je déplore.
Abby - Confiance ! C’est le mot clé !
Andie - Autre point délicat, les walkmans en salle d’étude !
Kenny - Les walkmans en salle d’étude c’est une super idée !
Chris - Je vous connais bien ! J’ai au moins participé une fois à une fête avec chacun d’entre vous !
Kenny - Tout le monde sera d’accord sur ce point.
Abby - En fait, tout se résume à une simple question ! Qui souhaitez vous voir diriger notre conseil ? Nous, les grosses têtes ou alors, la petite miss je sais tout et la fille du tôlard ?
Andie - Ca n’a rien à voir avec l’élection Abby !
Abby - C’est ce que tu pourrais dire si personne ici, ne connaissait ton passé ! Alors, pour que tout le monde sache parfaitement ce qui à voir ou non avec les élections, Andie Mc Phee, votre présidente virtuelle a une mère légèrement hum, hum, fêlée du caisson qui pourrait d’ici peu se voir admise dans un hôpital psychiatrique !
Joey - Hum ! Es ce que pour une fois, nous pourrions nous en tenir au sujet ! La vie privée d’Andie a aucun rapport avec sa capacité à occuper le siège de présidente du conseil.
Abby - Peu importe ! Nous avons mené notre enquête, la mère d’Andie est responsable de l’accident qui a causé la mort de son frère aîné il y a moins d’un an ! J’en arrive donc à l’essentiel, maman Mc Phee à un petit vélo dans la tête et nous savons tous que les pathologies mentales sont héréditaires ! Alors tirez en vos conclusions.
Monsieur - Abby, je crois que ça suffit !
Abby - Hé quoi ! Je n’ai dit que la vérité ! Je ne l’ai fait que pour le bien des autres élèves ! Andie ?
Andie - (En larmes). J’ai, heu, heu, j’ai. (Elle s’en va).

COUR DU LYCEE

Joey - Jack !
Jack - Est-ce que tu sais où est Andie ?
Joey - Tu es au courant de ce qui s’est passé ?
Jack - Oui !
Joey - Si tu savais comme je me sens débile ! Moi qui n’arrêtait pas de t’embêter avec ta famille, je te pressais sans cesse pour avoir des réponses, je suis vraiment désolée !
Jack - Je cherche ma sœur ! Je n’ai pas besoin de ta pitié !
Joey - Je ne l’ai pas vu depuis le débat !
Jack - Super !
Joey - Si tu veux que je t’aide en quoi que ce soit.
Jack - Dans ma famille, tout est très compliqué en ce moment d’accord ?! Et je n’ai aucune envie d’en parler ! Je te laisse ! Salut !
Joey - Non Jack ! Je veux t’aider tu entends ? Ne me rejette pas ! Je sais bien ce que tu éprouves, je suis passée par là aussi avec ma famille, je comprends !
Jack - Tu es sourde ou quoi ? Je n’ai jamais voulu t’en parler et pourquoi ça changerait maintenant ! Ca va ! (Et il s’en va).

COULOIR DU LYCEE

Pacey - Andie ? (Il ouvre la porte des toilettes des filles et la referme). Tu es là ? Très bien ! Je vais pousser la porte et entrer, n’ayez aucune confusion, je suis bien un garçon alors en cas d’objection parlez maintenant ! (Pas de réponse, il entre). Andie, je sais que tu es là ! Au fait, je ne t’ai pas dit, y a tout un chapitre dans mon bouquin sur l’attitude à avoir quand un scandale éclate, oh y a pas de quoi fouetter un chat, ouais sans blague, toi et moi, on peut très bien surmonter l’épreuve, qu’est ce que tu en penses ? (Il pousse la porte des WC). Toi et moi Andie ?
Andie - Est ce que tu savais toi qu’il y a 18m45 entre la plaque où se met le lanceur et le marbre ?
Pacey - Est-ce que ça va Mc Phee ?
Andie - Tim m’avait appris ça. Il essayait aussi de m’apprendre à lancer des balles courbes et je suis toujours aussi gourde !
Pacey - Allez ! Viens ! Sors de là ! (Il la prend par la main).
Andie - Pfff ! C’est dur Pacey ! Tu ne te rends pas compte, tout le monde est au courant pour ma mère et pour Tim ! Comment veux tu que je sortes dans le couloir ? T’imagine, ils vont me détailler de la tête aux pieds et puis ils vont tous se tordre de rire !
Pacey - Mais non ! Personne ne va rire de toi, tout le monde dans ce bahut est issu d’une famille de dingue, les seules familles modèles qui existe, c’est à la télé !
Andie - Mais plus rien n’a de sens, c’est vrai, la politique avant, au moins ça voulait dire quelque chose ! Oh ! Maintenant on est devenu une espèce de société qui se relâche !
Pacey - Andie ! On est au lycée ! Relativise ! Crois moi, la baudruche va se dégonfler et demain tout sera redevenu normal !
Andie - Normal ! Hum ! Oh là là ! C’est tout ce que je voulais ! Je voulais avoir une famille normale, avoir une vie normale, une vie équilibrée, ordonnée, ordre et équilibre ! Mais en fait, ça n’existe pas, en tout cas pas partout, pas ici et ça n’existera jamais, parce que tout ça ce n’est que faux espoir, fausse illusion, Pacey !
Pacey - Je te trouve drôlement exigeante avec toi-même, la normalité n’est pas de ce monde, elle n’a jamais existé !
Andie - Wouah ! (En se regardant dans le miroir). Regarde moi ça ! Je fais peur à voir ! Oh mon Dieu ! Tu as vu ça ! C’est carrément la perezina ! Je déteste ça ! (Elle jette un livre contre le miroir, celui-ci se brise et elle part en courant).

CHEZ MITCH

Mitch - Dawson !
Dawson - Bonjour !
Mitch - Approche ! Quand tu penses qu’un type a jeté ce fauteuil, c’est une antiquité, je me suis dit que j’allais le retaper et le vendre !
Dawson - Hum ! J’ai apporté ton courrier !
Mitch - Merci ! Tu n’étais pas obligé !
Dawson - Bien sûr ! Mais j’avais envie de passer, pour te dire bonjour, pour voir s’il y avait du nouveau, s’il y avait un scoop !
Mitch - Ta mère t’a raconté c’est ça ?
Dawson - Elle n’a pas eu à le faire, je l’ai vu de mes propres yeux ! Heu, rassure toi Papa je n’ai vu qu’une toute petite partie ! Alors ?
Mitch - Alors ! Heu c’est complexe Dawson ! A vrai dire je ne suis pas sûr d’être très à l’aise pour t’en parler !
Dawson - Ah heu, mais je n’ai rien à y redire Papa ! Je voulais que tu saches que ça me convient très bien ! Je n’ai rien contre et si tu voulais revenir de temps en temps ça n’aurait rien de perturbant. Si c’est ça qui t’inquiète je comprends tu sais, ah les réconciliations sont chaotiques et jalonnées d’obstacles !
Mitch - Il ne s’agit pas d’une réconciliation Dawson ! C’était un dérapage, un écart sexuel et une erreur ! Erreur qui ne risque pas de se reproduire !
Dawson - Ah Alors là je ne comprends pas !
Mitch - Hier ta mère et moi, nous sommes retombés dans la facilité et dans, dans des vieux schémas, il se trouve qu’à ce moment là, c’est ce qui nous arrangeait et ça n’a servi qu’à occulter nos problèmes !
Dawson - Tu veux dire à résoudre vos problèmes ?
Mitch - Non pas du tout ! Ah, ça les a plutôt aggravé ! Je me rends compte que c’est dément de, de continuer à avoir les mêmes gestes, les mêmes attitudes, en espérant d’autres résultats, rien ne bouge dans ces cas là, c’est en changeant d’attitude que tout peut changer !

CHEZ GRAMS

(Chambre de Jen).

Dawson - Tu as vu juste ! En fait, je perçois mal les choses !
Jen - Et comment tu en as prit conscience ?
Dawson - Disons, que, que moi je réagis face à la vie d’une, d’une certaine façon et toi tu dis que ce n’est pas comme ça que devais réagir un ado ! C vrai tu as raison, mais émotionnellement c’est faux ! J’ai toujours réagi comme un garçon de mon âge voir même comme quelqu’un de plus jeune et, et mes sentiments sont en conflit permanent avec ma lucidité excessive, avec ce cerveau trop actif, c’est la guerre, ça se bagarre et, et c’est ce qui me rend fou tu comprends ce que je dis ?
Jen - Oui, très bien !
Dawson - Génial ! Je suis rassuré et donc, au niveau émotionnel, j’aimerais que le retard se comble et peut être que comme ça, j’aurais enfin la possibilité de grandir et de, de tirer un trait sur Joey ! D’accepter que mes parents ont réussi à régler leurs différents, mais là, je sens que je prends le problème à l’envers ! Tu comprends ? Heu, pour changer ma façon de ressentir les choses je dois d’abord changer ma façon d’agir parce que c’est en changeant les actes qu’on peut changer les sentiments.
Jen - Ton intelligence te fait du tort !
Dawson - Oh ! Quelle intelligence ? Je suis complètement stupide !
Jen - Oh ! Dawson ! Est-ce que je peux t’aider ou peut être que.
Dawson - C’est un guide qu’il me faut ! J’ai besoin de sentir et de faire tout ce qui passe par la tête d’un véritable adolescent !
Jen - Vu d’ici, ça semble être dans mes cordes ! Tu sais déjà ce que tu veux faire ou pas ?
Dawson - Pas vraiment ! Des trucs sans queue ni tête, 100 % spontané ! Des choses bien, des choses pas bien ! C’est toi la spécialiste va s’y dis moi ?
Jen - Très bien allons s‘y ! Ne perdons pas de temps Dawson, que la fête commence !

CHEZ LES MC PHEE

(Chambre de Andie).

Jack - J’ai couché Maman ! Ca l’angoisse de te sentir si mal ! Ecoute Andie, ça n’a pas été une année facile pour nous, mais on n’a pas le choix, il faut prendre sur soi, s’adapter ! Tes hauts et tes bas, sont de plus en plus fréquents ces derniers temps !
Andie - Non, non ! Je vais bien Jack !
Jack - Tu ne vas pas bien ! Je ne suis pas aveugle, tu rie et la seconde d’après tu pleures !
Andie - Je t’en prie laisse moi tranquille !
Jack - A mon avis, le moment est venu de reprendre les cachets, ce sera mieux pour toi et pour tout le monde !
Andie - Je te répète que tout va bien, j’ai eu une journée difficile, c’est tout, ah je n’ai pas besoin de ces cachets ! Je vais bien ! (Jack quitte la chambre).

DANS LA RUE

(Jen et Dawson rient).

Dawson - Arrête de courir, ce n’est plus la peine ! La maison de Richard Milo, on vient de l’entourer de papier toilette, ah depuis le temps que j’en rêvais !
Jen - Ca y est ! Tu l’as fait ! Et la maison d’un prof en plus ! Tu as tout de même oublié de te débarrasser de la pièce à conviction ! (Dawson jette le rouleau).
Dawson - Hou ! On va dire que ça, c’était le rebelle de 13 ans ! Bon et alors, maintenant ?
Jen - Encore plus d’audace ça te dirait ?
Dawson - Ah ! Je suis prêt à tout !
Jen - A tout ?
Dawson - Absolument ! Es ce que je peux savoir ce que tu as derrière la tête ?
Jen - Enlève ton jean !
Dawson - Quoi ?
Jen - Hum, hum, ben oui, si tu veux te baigner en tenue d’Adam, tu dois te déshabiller, ça coule de source !
Dawson - En tenue d’Adam ? Mais l’eau est glaciale la nuit ! Tu veux rire ?
Jen - Oh mais ce n’est pas grave ! Si ça t’embête de montrer heu.
Dawson - Ca ne m’embête pas ! Seulement.. Tu te dis que je vais me dégonfler ?
Jen - Non !
Dawson - Attend, attend ! Je n’y vais pas tout seul !
Jen - Dawson ! Il n’a jamais été question que tu te baignes seul !
Dawson - Oh mon Dieu, tu es sérieuse !
Jen - Oui ! Très sérieuse !
Dawson - On devrait peut être réfléchir avant, imagine qu’un promeneur passe par là ! C’est quand même risqué Jen ! Tu. Oh, euh, (Il voit Jen complètement nu, elle se jette à l’eau).
Dawson - Jen tu es..
Jen - Toute nue ! (Elle rie). Et toute mouillée ! Dawson ! Dépêche toi ! L’eau est délicieuse ! Dawson ! C’est une branche d’arbre ou alors est ce que c’est parce que tu es contente de me voir ?
Dawson - Oh ! C’est malin ! Tourne toi s’il te plaît !
Jen - A vos ordres !
Dawson - Attention j’arrive ! (Il se jette à l’eau). Il y a 2 ans ça aurait été mon pire cauchemar !
Jen - Oh ! Je te remercie c’est sympa ! Nager tout nu avec moi, ton pire cauchemar !
Dawson - Arrête ! Tu sais très bien ce que je veux dire ! (Ils rigolent et se mouillent). Tu veux encore ?
Jen - Dawson arrête ! Pousse ! Pousse ! (Ils se mouillent). J’ai une question à te poser.
Dawson - Va s’y !
Jen - Cauchemar mise à part, est ce qu’il t’est arrivé de rêver de moi ?
Dawson - Des fois ! Normal, tous les gens que je connais ont traversés mes rêves un moment ou un autre.
Jen - Non, ce n’est pas ce que je voulais dire. Est-ce que tu t’es déjà réveillé en nage avec les draps et les couvertures sans dessus dessous ?
Dawson - Toi d’abord ! Tu as déjà rêvé de moi comme ça ?
Jen - Possible ! (Dawson l’embrasse). Dawson ? Tu franchis la limite !
Dawson - Quelle limite ? Tu ne veux pas ? Heu, je croyais que tu en avais envie. Jen, toutes ces allusions, j’ai cru que c’était une invitation !
Jen - Je comprends ! Seulement..
Dawson - Je ne fais que suivre ton conseil, plus d’action, moins de réflexion, de la spontanéité, de l’audace !
Jen - Ca fait plaisir de voir à quelle vitesse, tu as assimilé cette philosophie innée ! Nous sommes amis maintenant et je ne veux pas gâcher cette amitié ! Sur ce point, h’ai adhéré à ta théorie, j’espérais qu’une attitude différente pourrais donner d’autres résultats !
Dawson - Ta nouvelle façon d’agir, c’est de ne plus agir ?
Jen - Non ! J’agis autrement Dawson parce que je suis ton amie !
Dawson - Comme Joey était mon amie ?
Jen - Y a toute sorte de façon d’être l’ami de quelqu’un ! A nous de trouver ce qui nous convient ! (Ils se mouillent).

LYCEE

Chris - C’est grâce à moi, si le sport de haut niveau est entré à Capeside par la grande porte ! J’assurais la présidence dans le même état d’esprit ! Faut se rendre à l’évidence, vous n’avez guerre le choix, les.
Abby - Non mais franchement ! Tenez vous vraiment à ce que des amateurs gère votre lycée ? Ca m’étonnerait !
Joey - Andie, on peut encore laissé tomber, y a pas de honte à se retirer !
Andie - Non ! Ca va ! Je vais y arriver !
Abby - Alors un conseil, votez Chris et Abby ! Vous ne serez pas déçu du voyage ! (A Chris). C’est verrouillé comme la cellule du père de Joey ! Et maintenant c’est au tour de la folle dingue et de la visiteuse de prison !
Andie - Je vais y arriver !
Joey - Tu y vas ?
Andie - Heu, heu.. Non, non je suis désolée, je n’y arrive pas ! (Et elle s’en va).
Abby - Oh ! Oh ! Elle craque ! Ce n’est pas à cause de ce que j’ai dit, si ? C’est de bonne guerre en politique !
Chris - Je vais faire un tour ! J’ai besoin de m’aérer !
Abby - C’est vrai que tu sens l’antimite !
Chris - Je n’ai pourtant pas réussi à te faire fuir ! Hé !
Pacey - Hum, hé c’est drôle ! Tu m’intrigues Abby ! Qu’est ce que tu cherches au juste ? Et pourquoi tu rames comme une forcenée pour être sa vice présidente ? Alors qu’aux yeux de tout le monde, c’est toi le vrai cerveau de cette campagne !
Abby - Je vais te confier un secret mon grand ! Je me sers de ce pénis ambulant, pour sa popularité, par la suite je l’anéantirais, comme j’ai anéantie ta petite amie ! C’est tellement facile ! Et la victoire est tellement plus douce, quand il faut piétiner les autres pour la décrocher ! Ahahah ! Je dirigerais ce lycée ! Toi et les autres dégénérés vous êtes trop nuls, vous ne m’arrêterez jamais !
Pacey - Hum ! Tu as sûrement raison Abby ! Je suis tellement nul que j’ignorais qu’en appuyant sur ce bouton, on entendrait ta vois de crécelle dans toute l’école ! Non, non, non, attend une minute ! J’avoue ! je l’ai fait en toute connaissance de cause ! Félicitation Kenny !
Kenny - Génial !

CHEZ LES LEERY

Gale - Oh fais attention Chéri, j’ai passé la serpillière, tu pourrais glisser !
Dawson - D’accord !
Gale - Oh ! Si tu as faim, je t’ai fait des cookies et un quatre quart !
Dawson - Merci !
Gale - Regarde toute cette poussière qui s’est niché là !
Dawson - Maman ! Qu’est ce que c’est que ça ?
Gale - Heu ! Les papiers du divorce ! Ton père m’a assigné ce matin !
Dawson - Oh Est-ce que ça va ?
Gale - Heu ! Ca va ! Je m’en remettrais ! La vie continue !

ICE HOUSE

(Joey fait la fermeture du restaurant).

Jack - Je te raccompagne ?
Joey - D’accord !
Jack - Joey ! Je te dois des excuses ! Ces deux derniers jours n’ont pas été évidents mais ce n’est pas pour autant que je devais être désagréable avec toi !
Joey - Je voulais seulement être à tes côtés, mais tu m’as claqué la porte au nez !
Jack - Ouais ! En période de crise, je me met sur pilotage automatique, les autres ne comptent plus pour moi, je suis dans un état second !
Joey - Je comprends Jack ! cela dit, c’est dommage que tu n’es pas accepté mon aide.
Jack - Tu sais Joey, c’est un luxe de craquer, de pouvoir se confier et ce luxe tu vois, ce n’est pas pour moi ! Et avec la mort de mon frère, avec mon père qui ne tient plus son rôle, ma mère et ma sœur qui se repose sur moi, tu comprends, il faut que j’assume ! Quelques fois, je ne sais pas comment dire, j’ai la sensation de, oh c’est trop dur à expliquer Joey ! C’est comme si je portais seul un très lourd fardeau !
Joey - Ouais ! Ecoute, quand ma mère était malade, j’avais un ami, un garçon exceptionnel et, très souvent, un peu comme toi, je n’avais pas envie de parler, alors heu, on s’asseyait, parfois on restait des heures sans prononcer un mot, et curieusement ça me soulageait ! Ca m’aidait, parce que malgré ce qu’il se passait, je savais qu’un jour, tout rentrerais dans l’ordre, et quand vers la fin, tout allait très mal, il venait, et il me tenait la main. (Elle lui prend la main). Je suis là !
Jack - Merci ! Merci !

CHEZ LES MC PHEE

(le téléphone sonne, Andie répond).

Andie - Allo ? Salut Pacey ! Oui, oui, je me sens mieux, beaucoup mieux maintenant ! Non, non ce soir, je crois pas non, je ne sais pas. Non, ce n’est pas le bon soir, oui, oui, demain, demain je serais en pleine forme, c’est promis, c’est juré, bonsoir ! (Elle ouvre l’armoire à pharmacie et prend 2 comprimés).

CHEZ JEN

Jen - Dawson ! Qu’est ce que tu fais ici ?
Dawson - Heu ! Mes parents divorcent ! Il fallait que je parle à mon guide, je suis perdu, je suis tiraillé entre deux réactions, tout décortiqué et voir le monde tel qu’il est, c’est bien beau mais là, sincèrement j’ai, un dilemme. Qu’est ce que je fais avec ce divorce ? Je savais que c’était fini, il y avait des signes, ça fusait de partout ces derniers temps, seulement j’espérais que, qu’il pourrait l’éviter, mais ils n’ont pas su ! Et maintenant ? Qu’est ce que je fais ? Est-ce que je dois avoir une réaction d’adulte ou alors est ce que je m’autorise à être triste et heu, à ressentir le choc que tout enfant dans ma position ressentirait ? Tu comprends ce que je veux dire ? Qui devrait remporter ce nouveau combat ? C’est ma tête ou mon cœur ? Mes émotions, mon cerveau, qui va gagner ?
Jen - Celui qui a toujours le dessus ! Dawson ? Viens là ! (Elle le prend dans ses bras).
Dawson - Merci d’être là !
Jen - Merci d’être venu ! Allez c rien viens là !
*Dawson's room. Jen is reading something and Dawson is watching TV*

Dawson: Jen, you're killin' me.

*Jen holds up a finger.*

Jen: Hang on...hang on...

*Dawson leans his head back in frustration.*

Jen: Alright.

*Dawson pauses the remote and moves up to sit across from her.*

Jen: Dawson, you can unflinch, I'm done.

Dawson: Okay, so...

Jen: What? What do you want me to say?

Dawson: The truth.

Jen: Okay..the truth truth or the 'what Dawson wants to hear' truth?

Dawson: So in other words, you hated it.

Jen: No.

*Dawson covers his face with his hands*

Jen: Dawson, Dawson, no, I didn't hate it. I just thought that it was, I don't know, for the lack of a better word....fluff.

Dawson: Fluff. Fluff?! How can it be fluff Jen?! My heart and soul went into that script!

Jen: I'm just saying that your heart and soul depicting the lives and loves of these teens in a small town just seems like it comes from a nieve sort of point of view.

Dawson: I-I-It's supposed to be nieve, Jen! It's about the magic--the age of innocence, you know? Sexual awakening. The magic of first love.

Jen: Dawson, look, your script is good, okay? It's funny and it's timely and it's smart and it's well-written. It's just lacking relevance to today's society.

*Dawson sighs*

Jen: You go out of your way to comment on teen life, but say very little about it.

*Dawson leans his head against the closet*

Dawson: If you move that knife just a hair to the left, you might get the jugular.

*Jen pats him on the back*

Jen: C'mere, c'mere. I'm not sending you spiraling into a depression here, all I'm saying is it's just lacking a little uumph, you know? The anger and the edge and just the raw, dark pain that comes with being young.

Dawson: Jen, I am raw and dark.

*Jen laughs*

Dawson: What?

Jen: Okay, okay, in theory, maybe.

Dawson: What?

Jen: In theory, maybe. All I'm saying is you just lack the proof and facts to back that up.

Dawson: Proof and facts? What do I need to prove the fact that I'm raw and dark? Do I need to take, like, a gun to school?

Jen: No, Dawson.

Dawson: Kill my parents in their sleep? What exactly?

Jen: No you just need to loosen up a little bit, okay?

Dawson: I--

Jen: Move on. Start writing from the gut. Stop responding with such an adult perspective.

Dawson: And how do I do that?

Jen: Teenage 101.

*Dawson looks at her confused.*

Jen: Maybe it's time you start pretending like you really are 15.

*Dawson acts like he's still confused.*

Jen: I think...I think I could actually show you how to reclaim those missing years. C'mon, Dawson, what do you say?

*Dawson looks as if he's so not into this.*

*Theme song*

*Cut to Joey walking to school. Andie comes up.*

Andie: Hey Joey! I was hoping I'd see you today. I mean, I see you everyday but this is different.

Joey: It's 7am. Slow down.

Andie: Okay, well, let me explain. Last night I had a hard time sleeping which is really strange for me because usually I'm out like a light, but anyways, I was laying there and all of a sudden I had this epiphany(sp?). I know this is going to sound really strange, but it involved you.

Joey: It's kind of early in the day for epiphanies, Andie, but thanks for sharing.

Andie: Let me explain, this is important. Student council elections are right around the corner and I was thinking I could make a lot of positive changes as sophomore class president.

Joey: And...

Andie: And a really great presidential candidate needs a really great running mate. That would be you.

Joey: No way. Forget about it, Andie. I don't do student government.

Andie: No, no, no, Joey. I checked your GPA and you are in the top 3% of the class. You have a responsibility to let the academically less fortunate benefit from your wisdom.

Joey: Maybe you haven't heard, Andie, but I'm not exactly Miss Congeniality of Capeside, okay? And adding my name to your ticket would only assure you a loss. And everybody knows my sort-of family history, okay?

Andie: Look, in the high school chronological chart, it's ancient history. And your average teenager has an attention span of just under 2 seconds. You've got a clean slate, Joey, so will you at least think about it?

*They walk into school.*

Joey: Look, Andie, I'm flattered, but I'd only screw up your chances, trust me. I gotta go.

*Joey hurries off to class. Pacey rounds the corner. He catches up to her and kisses her on the neck*

Andie: *smiles* Hey, you.

Pacey: What's shakin' McPhee?

*Chris hands Andie a flyer.*

Chris: Hey man, vote for Chris & Abby on election day.

Abby: Wherever you go, Pacey, the slacker vote follows.

Pacey: And, once again, Abby, your natural, irrepressible charm shines it's way through.

*Andie laughs*

Pacey: Fabulous. James Bond and Prissy Galore are going to rule our class.

Andie: Not necessarily.

Pacey: Who's going to beat them?

Andie: Me.

Pacey: Yeah, right.

Andie: No, I'm serious, Pacey.

Pacey: What sane person would want to waste their time on school politics when they could be spending oodles of quality time with me.

Andie: Because it all falls into my master plan. School politics looks great on college applications.

Pacey: Who's your running mate going to be?

Andie: Still working on that one, but you're going to be my campaign manager.

Pacey: I am?

Andie: Yep. 'Cause I wouldn't want us to miss out on our 'oodles of quality time.'

*They turn the corner and walk by a girl's bathroom when Jen walks out and heads towards Dawson's locker.*

Jen: Hey Dawson. What's up?

Dawson: Oh, just doing the same old fluff, irrevelant existance in the middle age darklessness.

Jen: Okay, so why don't we do something about that?

Dawson: Like what?

Jen: Cut class.

Dawson: What?!

Jen: Ditch. Bail. Leave the premises without permission. Something that normal students do at random.

Dawson: Not even in the realm of possibility.

Jen: Why not?

Dawson: First of all, I don't believe that cutting class is a "missing" experience that will unleash all the answers of the universe to me and I have a quiz in history.

Jen: Okay, so you can make it up tomorrow. Dawson, in order to write about being a teenager you actually need to experience being one.

Dawson: Next week, I promise.

*They start walking*

Jen: Life is composed of moments. Just like your script. And you have to take those moments as they come, impulses only.

Dawson: *stops* Okay. Let's do it.

Jen: Really?

Dawson: Yeah, impulse, let's cut, c'mon. You lead.

Jen: Alright.

*Jen turns to head out the door and Dawson darts into his classroom. Jen gets outside the door and turns around and doesn't see Dawson. She sighs.*

*CUT TO Leery household.*

Gail: I'm sorry, Mitch. I just didn't know who else to call.

Mitch: It's fixed. Go ahead, turn it on. Turn it to rinse.

*It works. Then the door flies open and water sprays all over Mitch and Gail and Gail starts laughing hysterically and Mitch hurries and closes the door.*

Mitch: You think this is real funny, don't you?

Gail: I think it's hilarious.

Mitch: I'm sure you do. *He takes off his wet shirt.*

Gail: You're drenched.

Mitch: Look at you, you're not so dry yourself.

*He squeezes his shirt out and splashes water on Gail. She gets a dish towel.*

Gail: Uh huh, well look at you.

*Their eyes meet.*

Gail: Mitch?

*They start making out heavily and he puts her on the counter where she takes off her shirt and then they move over to the dining room table where they continue to make out. Dawson opens the door and sees them and looks surprised but smiles and leaves and closes the door. He's shown outside with a confused, yet happy, look on his face.*

*Cut to the Icehouse. Jack and Joey are stacking coffee creamers.*

Joey: Did you inherit your clumsy genes from your mother or your father? I mean, Andie's not clumsy...a little high strung...but not clumsy.

*Jack sets one and knocks the whole thing down.*

Jack: Alright, best 2 outta 3. Loser cleans the deep fryer.

Joey: Seriously, I mean, I take after my mom. Who do you take after? Your mother or your father? I'm guessing it's your mom.

Jack: Okay, alright, you win. I'll clean the deep fryer. But I'm a little fuzzy on the process so you might have to stay late and help me with the proper procedure.

Joey: How do you do that?

Jack: What?

Joey: Everytime I ask you something a little personal you somehow manage to change the subject and not answer.

Jack: Are you saying I purposely tanked the coffee creamer tower? Joey, I'm insulted.

Joey: Seriously, Jack. I mean we talk all the time but whenever it starts to get a little deep you get all weird and vague. You know I have asked you 6 questions tonight and you haven't answered one.

Jack: Well, that's because you have to ask me 7. You see, 7 is the magic number.

Joey: Here we go again. Why do you make light out of everything?

Jack: Because I'm a loof, intraverted, and unsociable. So there, I answered.

*Abby and Chris have entered and taken a seat.*

Abby: EXCUSE ME! Could we get a couple of menus over here, please?

*Joey looks at them disgusted. She hands them two menus.*

Abby: Preferably not with yesterday's special rotting on them.

*Joey hands her another one.*

Chris: Why'd you bring me to this dive?

Abby: Because we have to talk strategy in private, and you can always count on this place to be deserted. The service here is even worse than the food.

*Joey turns around and walks back to the counter.*

Jack: So you're content on letting those two represent your class?

Joey: They're not the only ones running, Jack.

Jack: *laughs* Oh, please! Kenny Reily? That guy has no chance. Where's your sense of civic duty?

*Joey shrugs.*

Joey: I don't know. I've just never been the type to, you know, get involved in school activities.

Jack: Well you weren't into art until recently. Maybe that will change.

Joey: Yeah, but, student government is a huge leap, Jack, I mean, putting yourself out there for public scrutiny...

Jack: Yeah, but you should run, Joey. Andie needs you.

*Abby is listening*

Jack: (cont.) You know, she's new here and it'll be hard for her to get votes but you. You have this amazing girl-next-door quality. This is your chance to make a difference. For your talents to rise to the occasion. Don't limit yourself, Joey. You're a born leader.

Abby: Yeah, more like born loser. You actually think that you have any chance running against me? Get real. You throw the trash out, you don't vote it in.

Joey: Back off, Abby.

Abby: The truth hurts? Well, if you want to embarress yourself and your entire family even further than nature intended than by all means, throw your amazing girl-next-door quality into the ring. Hey, what's one more disappointment in an already meager depressing existance?

*Joey takes the pitcher of water she's holding and dumps it on Abby.*

Abby: Ahhh! You're dead.

*Chris and Abby leave and Joey walks towards Jack.*

Joey: Tell Andie I'm in.

*She walks off and Jack laughs.*

*Cut to Andie and Pacey sitting at a table in Capeside.*

Andie: Okay, I need you to finish passing out these flyers and get these posters up. I want them all over Capeside...not just the high school.

Pacey: You know, on this book that I picked up on the Clinton campaign, they said this things going to get ugly. So we're going to have to start playing hard--

Andie: Pacey.

Pacey: Yeah?

Andie: You've done research.

Pacey: Yeah, you've been a bad, bad influence on me.

*They kiss and Andie pulls away and Pacey is disappointed.*

Andie: Oh and you know, I want this campaign to take a high road. I still believe that a candidate's virtue and integrity is normal and to be expected and not just some character perk or bonus. I mean, my goal is to make government good and safe again.

Pacey: My God, you know the way these sound bytes just flow out of your mouth, you could really have a future in this stuff. Your sincerity is so appealingly sexy.

Andie: And your sexiness is so appealingly sincere.

Pacey: You think I'm sexy, huh? What's so sexy about me?

Andie: How smart you are.

*They lean in to kiss again and Joey sets down and clears her throat. Pacey looks irritated.*

Joey: Did you get a glimpse of Chris and Abby's smear campaign? This is exactly what I was worried about.

Pacey: Why? We'll just hit them back harder. There's a whole chapter in my book on mud slinging.

Andie: No, we are not stooping to their lows. Government is about balance and order. We can not let their petty ways use our (?).

Pacey: I should write this stuff down.

Joey: Don't you think we should at least fight back?

Andie: And let Chris and Abby and the whole school know that we respond in an emotional knee-jerk fashion? What kind of message is that sending out to our voting constituants?

Joey: Okay, forget fighting back...I think we should stand up for ourselves...I mean..

Andie: Look, Joey, I know they got you, but let's not let them get the best of us. I mean those were just words. They carry no weight whatsoever. Now let's just look at our debate issues and figure out our gameplan. Winning will be our best revenge.

Pacey: She won my vote a few bumper stickers ago.

*Cut to Jen putting on lipstick at a cosmetics store.*

Jen: Alright, Dawson. I've decided to take matters into my own hands and what you need is a regression sponsor.

Dawson: A what sponsor?

Jen: Somebody who can walk back into the steps of regressing your teen years.

Dawson: Jen, I'm very humored by your own insight into how I am as a personal being but I am a teenager, okay? And I've got no driver's license to prove it. And regardless of any adult self-perception I might possess I still have to face all the trauma of being my age so I will respectfully decline your offer.

Jen: Okay, alright. Resistance is expected. Dawson the whole reason that I brought you to this place is I figured we would just start with something simple. Do you remember when you were 10...and your mom wouldn't get you that candy bar that you really, really wanted? Didn't you ever just...swipe it?

Dawson: No. Wha--What? You want me to steal something?

Jen: We're not talking grand theft auto here. We're just talking a Snickers bar.

*Dawson shrugs declining.*

Jen: Dawson, every kid does it at least once. *holds lipstick* Put this in your pocket, Dawson.

Dawson: No. No way.

Jen: Dawson, c'mon. This is your symbolic candy bar.

Dawson: Why is my symbolic candy bar Crimson Passion lipstick?

Jen: Well because we might as well both benefit from your little for(?) adventure. Besides, look, that's not the point. What's important is that you experience the rush of walking out with it, Dawson.

Dawson: It's an illegal rush that I don't have any interest in, okay?

Jen: Dawson, you're overanalyzing again. Just take the said object and place it in your pocket.

*Dawson takes it.*

*They walk out.*

Jen: Dawson, you actually did it! I didn't think you were capable!

Dawson: That makes two of us.

Jen: Don't you feel so...exhilirated?

Dawson: Yeah...it's this amazing natural high.

Jen: Alright, hand it over.

Dawson: Naw, I'm the one who risked incarceration, I get to keep it.

*Jen looks at him.*

Dawson: What?

Jen: Oh my God, you put it back, didn't you? You put it back, huh?

Dawson: Look, Jen, I appreciate what you're trying to do but I like my perspective on life regardless of how middle-aged it might be.

Jen: Okay, but how are you going to reach your audience with that perspective? Dawson, I've read your script, okay? Your hyper-awareness is disarming. You've got to start responding like an adolescent and stop hiding behind that psychology degree that you don't have.

Dawson: What is wrong with being mature for my age?

Jen: Because it's going to trap you, Dawson. Because you're going to wake up one morning and you're going to realize that the reason you're not growing is that you never allowed the process. There's a reason that we go from infancy to old age. Think about that.

*Cut to auditorium at high school. It's the candidates speeches.*

Kenny: Students that have a 3.5 GPA or higher should have only half a day of classes on Friday.

*Timelapse Andie's speech*

Andie: I believe my record of support and involvement of school activities fully qualifies me for student office.

*timelapse. Abby and Chris*

Chris: We're qualified...because we're one of you.

Abby: We'll run the school like you want.

*timelapse. Andie and Joey.*

Joey: Unlike our opponents, we haven't lost sight on the issues in order to concentrate on malicious character attacks.

*timelapse*

Counselor: Next question - given the (?) nature of today's political climate...

*timelapse*

Abby: Listen, it's about trust.

*timelapse*

Andie: Let's talk issues. Walkmans in study hall.

*timelapse*

Kenny: Walkmans in study hall is a great idea.

*timelapse*

Chris: I'm mad for people.(?sentence?my vcr screwed up) I've probably partied with everyone here at least once.

*timelapse, everybody's standing out there.*

Abby: It all comes down to one simple question. Who do you want to run your class? Us...the geeks...or Little Miss Perky and the Convict's Daughter.

Andie: That is so not a relevant issue, Abby.

Abby: You would say that since no one here knows your background. Just to bring everyone up to speed on an issue that is relevant, Andie McPhee, your perspective president, has a mother who's about....one shock treatment away from a permanent residence in the looney bin!

Joey: You know, for once Abby let's stick to the issues. Andie's personal life has no bearing on her ability to handle the job as sophomore class president.

Abby: Uh, whatever. We have hard evidence that Andie's mother was responsible for the death of her older brother in a car crash less than a year ago. The fact of the matter is Monie(?) McPhee is a wacked out nut and we all know that mental illness is hereditary so you do the math.

Counselor: Abby, that's quite enough.

Abby: Hey I was just trying to assertain the truth for the safety of my fellow students. Andie...

Andie: *crying* I.....um.....I.....

*She walks towards the door and then starts running. Pacey chases after her.*

*Cut to Joey running across campus to catch up with Jack.*

Joey: Hey.

Jack: I can't find Andie. Have you seen her?

Joey: You heard about the assembly?

Jack: Yeah.

Joey: Look I feel really stupid. Grilling you about your family...pressuring you for answers. I'm really sorry, Jack.

Jack: Joey, I'm looking for my sister, not your sympathy.

Joey: I haven't seen her since the debate.

Jack: Great.

Joey: Is there anything I can do to help?

Jack: My family situation is complicated, Joey, alright? It's just not something I feel comfortable talking about so I'll see you later.

Joey: No, Jack! Don't push me away okay? I want to help! Look, I've been through something like this with my own family and I understand.

Jack: *yelling* Okay, don't you get it?! I didn't want to talk to you before and I don't now! God!

*Cut to Pacey walking down the deserted halls and he nears the Girl's Bathroom and opens the door slightly.*

Pacey: Andie?

*He shuts it again.*

Pacey: Alright, I'm coming in there and just so there's no confusion, I am a man so if there are any objections please speak now.

*He goes in.*

Pacey: Andie I know you're in here.

*He starts looking in the stalls.*

Pacey: Listen, there's a whole chapter in my book on what to do when scandal breaks. It's not such a big deal. I mean, you and I *he spots her stall* we can get through this. *stands up* So what do you say? *opens the door revealing Andie curled up on the stool* You and me Andie.

Andie: Did you know it's exactly 60 feet 6 inches from pitching mound to home plate?

Pacey: You okay, McPhee?

Andie: Tim taught me that. He tried to teach me a curveball, too. Turns out I throw like a girl.

Pacey: C'mon, let's get you outta here, Andie.

Andie: Oh God, Pacey, I don't know. I mean, everybody knows about my mom and about Tim. How'm I supposed to go out there in the hall? I mean, everybody's going to look at me and they're all going to laugh.

Pacey: They won't laugh at you, Andie. Everyone comes from a dysfunctional family. It's the 90s. The only happy families are in TV syndication.

Andie: But it's all ruined. I mean, politics used to mean something. Now we've just become such a...lessened society.

Pacey: Andie, this is high school. Trust me, me of all people, this will all blow over. Tomorrow everything goes back to normal.

Andie: Normal? Oh, God. That's all I ever wanted. A normal family, with a normal life, balance and order, order and balance. But you know that just never exists. Not anywhere, not here. It's like this big false hope.

Pacey: Hey. Don't you think you're being a little hard on yourself? Normal never existed. It never did.

Andie: Hm. Wow. Look at me. I'm a mess. I'm a total and complete mess. I hate this. I really hate this. *She throws Pacey's book at the mirror and then walks out of the bathroom.*

*Mitch's apartment.*

Mitch: Dawson.

Dawson: Hey dad.

Mitch: Look. *pointing to chair* Can you believe somebody threw this out? The thing's an antique. Thought maybe I could clean it up a little...sell it.

Dawson: Brought your mail.

Mitch: Thanks. You didn't have to do that.

Dawson: I know. Thought I'd stop by...say hi...see what was new if anything.

Mitch: Mom told you, didn't she?

Dawson: No, I saw it for myself. Not the main attraction, just the previews.

Mitch: So, uh, it's complicated and, um, actually I don't know exactly how comfortable I am talking to you about this.

Dawson: No problem. It's totally fine. I just want to let you know that I'm okay with it. I mean, it's fine if you want to stay over every once in awhile. It won't mess up my head. If you're worried about that. I mean, I know that reconciliation has to restrain and (?).

Mitch: There is no reconciliation, Dawson. It was a slip. A sex slip, and a mistake and it won't happen again.

Dawson: Now I don't understand.

Mitch: Well, it just, we fell back into what was comfortable and easy and used it to cover our problems.

Dawson: It helped your problems.

Mitch: No. No, it worsened them. 'Cause I realized that it's insane to keep taking the same action expecting a different result. I mean, it changes nothing. It's the action that must change.

*Cut to Jen's house. Jen is looking through her closet and Dawson is behind her talking.*

Dawson: You were right. I do have perception disorder.

Jen: What brought this on?

Dawson: Let's just say, I'm geared to respond to life in a certain way and you say I don't respond like a typical adolescent, and you're right, I don't, but emotionally, I do. I always have. I am very much my age emotionally, maybe even younger. And my feelings are in constant conflict with my overachieving self-aware brain and it's just a constant battle. And that's what's driving me crazy. Am I making any sense?

Jen: Completely.

Dawson: Okay, thank God. So I keep on waiting for my feelings to catch up so maybe I can finally grow up so I can finally get over Joey or accept that my parents may or may not work things out, but I think I have it backwards. In order to change my feelings I first have to change my actions because that's the only way somebody can change how they feel.

Jen: You're too smart for your own good, Dawson.

Dawson: Right now I feel incredibly stupid.

Jen: Is there anything I can do to help or I dunno..

Dawson: Yeah...I think I need a sponsor. I need to go out and engage in some incredibly appropriate teenage behavior.

Jen: Well, that sounds like something right up my alley. Anything you had in mind?

Dawson: Just something nonsensical..really spontaneous...the good, the bad, the ugly, you are the expert I will follow your lead.

Jen: Well, you know what? By all means, Dawson, let the rebelry begin.

*Cut to Andie's house. Andie is rocking in a rocking chair staring out the window in her room. Jack comes in.*

Jack: I finally got Mom to bed.

*Andie doesn't say anything.*

Jack: It really scares her to see you so upset. Look, Andie, it hasn't been an easy year for any of us, but we all do what we have to to hold it together...to cope.

*Andie still just sits there.*

Jack: Your highs and lows have been becoming really intense lately.

Andie: I'm fine, Jack.

Jack: No, you're not fine, Andie! I mean one minute you're laughing and the next you're in tears!

Andie: Please just leave me alone, okay?

Jack: I think maybe it's time you went back to your medication.It's easier for you and for everyone.

Andie: I said I'm alright, okay? I just had a rough day. I mean, I don't need any medication.

*Jack just sits there.*

Andie: I'm fine.

*Jack gets up and leaves.*

*Cut to Dawson and Jen running through the woods laughing. Dawson is holding toilet paper.*

Dawson: Slow down, slow down! We just TPed Mr. Milos house! I've always wanted to do that!

Jen: And now you have! See and very well I might add. *looks at toilet paper* Aside from the fact that you forgot to drop the evidence.

*Dawson throws it into the woods.*

Dawson: Alright, so that's a rebellious 13 I would say, so what next?

Jen: You ready for something really bold?

Dawson: I am up for anything.

Jen: Anything?

Dawson: Abso--well, what did you have in mind?

Jen: Drop your pants.

Dawson: What?

Jen: Well, I just mean, you can't very well go skinny dipping with your clothes on.

Dawson: Skinnydipping? Jen, do you know how cold the water is?

Jen: Oh, I mean, if you're to embarressed about...

Dawson: I'm not embarressed! I'm just...you think I wouldn't do it, don't you?

Jen: No.

Dawson: Well, I'm not going alone.

Jen: Dawson, I never intended for you to do it alone.

*She starts getting undressed and Dawson turns around.*

Dawson: Oh my god, you're serious.

Jen: Mm-hm. Completely.

Dawson: Maybe we should think about this. I mean, what if somebody walks by? You know?

*Jen just laughs and throws her bra over Dawson's shoulder as a tease. She runs and jumps in the water.*

Dawson: Jen you're...

Jen: Naked? And all wet. Dawson, come on in, the water's great.

*Jen laughs*

*Dawson stands up behind a bush and a tree.*

Jen: Dawson is that a tree branch or are you just happy to see me?

Dawson: It's fine now turn around!

Jen: Alright, I am.

Dawson: Here I come!

*Dawson runs and jumps in.*

Dawson: This used to be my worst nightmare.

Jen: Oh, thanks a lot, swimming naked with me used to be your worst nightmare.

*They start splashing each other. Jen's laughing.*

Jen: Okay, Dawson, stop. Truce.

*Dawson just starts splashing harder.*

*timelapse*

Jen: Let me ask you something.

Dawson: Yeah?

Jen: Nightmares aside have you ever dreamt about me?

Dawson: Yeah. Well, I mean, everyone I know has crept into my dreams at one point or another.

Jen: No...I mean...have you ever woken up...sweating?

Dawson: What?

Jen: Blanket in a little pup tent?

Dawson: You first. Have you dreamt about me that way?

Jen: Possibly.

*They kiss*

Jen: Dawson.

Dawson: What?

Jen: Crossing the line.

Dawson: The line? You don't want? I thought you wanted this Jen. You've hinted...imply offered.

Jen: I know, Dawson...it's just..

Dawson: I was taking your advice. You know, you don't think...do. Just something really spontaneous.

Jen: I'm glad that you've embraced the philosophy, you know? It's just that we're finally friends now and I don't want to mess that up. I thought I'd take your lead on this one...hoping that different actions might create different results.

Dawson: So the different action is taking no action?

Jen: No, the different action is being your friend.

Dawson: Like Joey was my friend?

Jen: There's lots of ways to be someone's friend Dawson. We'll just have to figure that out.

*They start splashing each other again*

*Cut to school. Chris and Abby are on the announcements..*

Chris: I brought the Eastern Championship to Capeside now I approach my presidency with the same drive. So let's face the facts...there's only one true choice here.

Abby: Remember..do you really want those other losers running your school?

Joey: Andie, we can walk out right now. I mean, there's still dignity in resigning.

Andie: No, I'm fine. I can do this.

Abby: So get off your butts and vote Chris and Abby, you'll enjoy the ride.

*She turns the announcement mic off.*

Abby: It's as locked up as Joey's father. Schedule says the Coo-Coo Bird and the Convict's Daughter are up next.

Andie: I can do this.

Joey: Ready?

*Andie nods.*

*Joey pushes the button to turn the mic on.*

*Andie can't say anything.*

Andie: I can't do this, I'm sorry. I just can't.

Abby: Gosh, I hope it wasn't something I said. It was all in the name of good ol' fashioned politics.

Chris: I'm going to go kiss some babes.

Abby: It's babies you idiot.

Chris: My way's a lot more fun.

*Pacey sighs and walks towards the chair in front of the mic.*

Pacey: Abby...so what's the deal here? *he hits the mic 'on' button so the whole school can hear the conversation* Why are you slumming as vice-president for that guy when you are so obviously the brains behind this campaign?

Abby: I'll let you in on a little secret there, sport. I'm just using that walking penis for his popularity and ultimately, I'll destroy him.

*Cut to Dawson and Jen's reaction when they hear this.*

Abby: (cont.) Just like I destroyed your little girlfriend. It's just so easy. And victory's so much sweeter when you have to walk on other people to get it. *laughs* I'm going to rule this school. And you and all those other halfwits are too stupid to stop me.

Pacey: Yeah, you're probably right, I mean, I'm so stupid that I didn't know that when I pressed this button on this little thing that your annoying nasal whine was broadcast over this entire school. Oh no, wait a minute, that's exactly what I meant to do, sorry! My bad. *to Kenny* School's yours, pal.

Kenny: Yes!

*Cut to Dawson's house.*

Gail: Careful honey, I just mopped the floor it might still be a little damp.

Dawson: Okay.

Gail: Oh, if you want a snack, I made oatmeal cookies, and a cake.

Dawson: Alright.

Gail: Oh, will you look at this? There are dust bunnies the size of small children on this windowsil.

Dawson: Mom, what are these?

Gail: Um....divorce papers. Your father had me served this morning.

Dawson: Are you okay?

Gail: Uh, yeah. I'll be alright, honey. I'm moving on.

*Cut to the Icehouse. Joey's locking up and Jack walks up behind her.*

Jack: Can I walk you home?

Joey: Sure.

Jack: Joey, I owe you an apoligy. I mean, it's been a tough couple of days. I know that's no excuse for me acting like an ass.

Joey: I wanted to be there for you, Jack....but you kind of shoved me off.

Jack: Yeah, well, when things get rough I tend to go on (?), you know, protect the family, nobody else matters. It's kind of second nature.

Joey: I understand, it's just...I wish you'd let me help you.

Jack: Joey, um, I can't allow myself the luxury of opening up. I mean, with my brother gone and my father missing in action. My mother and my sister they depend on me, you know? To be the rock. And I don't know. Sometimes I feel like...I can't even explain it. It's like my whole life is one big secret.

Joey: You know, when my mom was dying...I had this friend who was amazing, and you know, a lot of times...I didn't feel like talking and you know, we would just sit, sometimes for hours and never say a word, and you know what? It helped. It did because being in the same place I knew that everything was going to be okay. And towards the end when things got really bad, he would just reach out and hold my hand.

*She reaches for Jack's hand.*

*Cut to Andie's house. Andie is in the bathroom and she's been crying. The phone rings.*

Andie: Hello....Hey Pacey...Yeah um...I'm feeling a lot better now. *she opens the cabinet and you see a medicine bottle* No..um, tonight? *she reaches for the bottle* I don't think so. *she opens it and puts some in her hand* Yeah, it's not a good time...Yeah, I'll be back to my old self tomorrow though...I promise...okay....bye.

*she gets a glass of water and takes the medicine.*

*Cut to Jen's house.*

Jen: Dawson, what are you doing here?

Dawson: Um..my parents are getting divorced. I just needed to talk to my sponsor. I'm in a bit of a quandry. All this perception and psychobabble has left me with quite a dilemma. And what do I do with this news? I knew it was over, you know? I mean all the signs pointed to it. I just...kept hoping that it wouldn't go there. But they have. So now, um, do I have a self aware adult reaction to it or should I allow myself to feel the hurt and the shock that a kid in my position would feel? You know...I-I...which should win here? My head or my heart? My emotions or my brain? What'll win out?

Jen: What always wins out Dawson? Dawson?

*He starts crying.*

Jen: C'mere.

Dawson: Thanks for being here.

Jen: Thanks for letting me.

The End


Source : www.multimania.com/rossnm

Kikavu ?

Au total, 24 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

RedCherry 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (23:13)

Profites bien tite.

Titepau04 (23:13)

Mais ouiiii !!! J'aime pas le froid!!!

Titepau04 (23:13)

Merciiii !

Sonmi451 (23:13)

Il fait pas hyper froid, il fait bon chez toi, ici fait encore chaud pour la fin novembre

Sonmi451 (23:14)

Moi j'adore, c'est le chaud que j'aime pas. lol

CastleBeck (23:14)

Sonmi : Ce n'est pas que tu n'as pas le temps, car si tu en avais réellement envie, tu trouverais de le temps

Sonmi451 (23:15)

On a pas le temps, on a un temps et c'est ce temps là qu'on a toujours mais on n'en connait pas sa durée et tout le problème est là.

CastleBeck (23:15)

Non, c'est oki aujourd'hui, mais j'aime ni le froid ni le chaud...

stanary (23:15)

Ah je comprends pas comment vous faîtes pour aimer le mauvais temps .

Sonmi451 (23:15)

Mais bien sur, j'ai toujours mon temps. ^^

Titepau04 (23:15)

Tu n'aimes pas le froid??? C'est dommage ça!!!

CastleBeck (23:16)

Un temps, le temps... Tout est question de déterminant tout ça

CastleBeck (23:17)

Le froid,c 'est pas du mauvais temps... Il peut faire froid et soleil...
Moi, j'aime le printemps et l'automne, j'aime pas l'hiver et tout ce qui s'y rapporte (sauf le hockey)!

stanary (23:17)

Non je déteste ça . Sonmi ton avant dernier message n'a aucun sens

Sonmi451 (23:19)

ha non c'est pas pareil le temps personne ne le tiens, c'est quelque chose qui nous fil entre les doigts mais on a tous un temps donné.

Sonmi451 (23:20)

Ca ne veut pas rien dire, c'est de la philo Star' nuance. ^^

CastleBeck (23:20)

Tout à fait d'accord. Il faut s'accorder un temps pour faire ce qu'on veut, comme danser sur la table de ton salon

Sonmi451 (23:21)

J'ai jamais dit que j'avais envie de danser sur la table. lol

CastleBeck (23:21)

Je sais!

Sonmi451 (23:21)

j'ai dit que le jour où on m'entend dire que je m'ennuie, j'irais danser sur la table ^^

Sonmi451 (23:21)

mais heureusement que je prends du temps pour moi hein ^^

stanary (23:22)

Et tu m'enverras la vidéo d'ailleurs ^^

CastleBeck (23:22)

Mais, tu vois, ici, il y a des gens qui prennent les conversations en plein milieu et qu'ils interprètent à leur façon!

CastleBeck (23:22)

(qui)

Sonmi451 (23:24)

Haaa ça je sais! lol

CastleBeck (23:25)

Sur ce, moi, il parait que je dois retourner travailler (et pelleter), alors je vous souhaite une excellente fin de soirée et une bonne nuit

stanary (23:26)

Bon courage au travail
Bonne nuit et bonne fin de soirée.

Sonmi451 (23:28)

Travailles-bien !

CastleBeck (23:29)

Merci

Sonmi451 (23:35)

Sur ce j'y vais aussi.

Profilage (20:16)

Bonsoir, un tout nouveau calendrier vient d'apparaitre sur les quartiers The 100 & Under the Dome. On vous attend !

carina123 (00:09)

Nouveaux calendriers et sondages sur les quartiers Lie to Me et Jericho, venez nombreux, merci. Bonne soirée à tous !

Sonmi451 (08:43)

Design' spécial noël sur Scrubs, on attend vos commentaires.

Chaudon (10:25)

Nouveau calendrier sur le quartier "Elementary" ! Donnez votre avis sur le quartier de la série !

Chaudon (10:31)

Nouveau sondage sur le quartier "Elementary" ! N'hésitez pas à venir voter sur le quartier et à donner vos avis sur le topic approprié !

Chaudon (10:49)

Votez dès maintenant pour la Nouvelle Photo du Mois du quartier "Elementary" !

arween (10:57)

Bonjour la citadelle ! Une grande animation vous attends sur The Night Shift, venez participer !

seriepoi (11:05)

Bonjour tout le monde ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, venir sur le quartier "True Blood" pour commenter le (très) beau calendrier de décembre, fait par Sonmi. Merci par avance et bon dimanche à tous.

ObikeFixx (11:25)

Bonjour tout le monde! En plus du nouveau sondage, n'hésitez à venir découvrir le nouveau calendrier et la nouvelle photo du mois sur le quartier "The Last Ship"

Phoebus (14:15)

Bonjour tout le monde ! Il ne vous reste plus qu'une journée pour voter pour la voter de l'épisode 8x05 de The Vampire Diaries et pour participer à la review de cet épisode.

serieserie (16:44)

Inscrivez-vous vite pour la grande partie d'HypnoGame Arrow qui aura lieu dans 6 jours!! Rendez-vous dans les forums de l'accueil!!

arween (18:46)

Venez voir les nouveaux calendriers de The Night Shift (serie²) et Dollhouse (Xana).

emeline53 (19:24)

Seulement 2 persones pour commenter le design Noël de The Fosters ? Venez donner votre avis en plus, un sondage sur votre souhait de cadeau est en ligne !

stella (19:25)

Special spécial Noel sur le quartier Downton Abbey et sans oublier son calendrier de l'avent original

DGreyMan (22:40)

Bonsoir. Sondage dédié à "Game of Thrones" dans le quartier "Harry Potter"...

DGreyMan (22:40)

... ou le contraire ! ^^

serieserie (09:07)

Plus que quelques jours pour vous inscrire à la grande soirée HypnoGame Arrow dans les forums de l'accueil ou par MP!!!

arween (09:44)

Bonjour à tous ! Aujourd'hui nous lançons une toute nouvelle rubrique, les reviews. Rendez-vous sur la page HypnoReview ou à l'accueil pour plus d'infos Bonne lecture et bonne journée !

Titepau04 (09:49)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!

cinto (11:39)

Fans de Dallas, Friends, Petite maison , Mission impossible, venez défendre votre série préférée chez Ma sorcière bien aimée: sondage "génériques"!

grims (16:47)

Coucou à tous ! une petite visite sur les quartiers Sons of anarchy, Outlander et Vikings serait sympa de jolis calendriers de Noël vous y attendent : ) merci d'avance pour votre passage

choup37 (17:13)

Calendriers aussi chez Kaamelott, Merlin, Doctor Who, Torchwood et Musketeers

choup37 (17:14)

(c'est super ces deux onglets pour alterner entre blabla et promo)

stella (19:34)

Case 5 du calendrier de l'avent de Downton Abbey vient d'être dévoilée.

Titepau04 (22:11)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

mnoandco (09:56)

Coucou! Le quartier Blacklist propose 3 calendriers totalement différents et de circonstances pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir les commenter.

sabby (10:19)

Hello la citadelle !! Le quartier Friday Night Lights aurait bien besoin de visites. Personnes pour voter au sondage ni commenter le nouveau design. Venez jouer au ballon avec moi, je m’ennuie un peu tout seule là_bas

serieserie (10:19)

Allez allez, on s'inscrit pour l'HypnoGame Arrow!!

mamynicky (10:27)

'Jour les 'tits loups Un calendrier de l'Avent gourmand sur Downton Abbey et un autre musical sur Empire. Si vous êtes en retard, vous pouvez le rattraper et n'oubliez pas de les commenter. Merci

Titepau04 (10:34)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming