VOTE | 149 fans |

#205 : Nuit blanche à Capeside

Titre en VO : "Full Moon Rising" - Titre en VF : "Nuit blanche à Capeside"
¤ USA : diffusé le 04/11/98 - France : diffusé le 16/05/99
¤ Scénario : Dana Baratta - Réalisation : David Semel


Joey fait part de ses croyances sur les évènements étranges qui surviennent lors d’une pleine lune, pendant que Dawson soutient le caractère romantique de cet évènement.
Déterminée à séduire Vincent, cet homme plus agé, Jen réalise qu’elle a fait une erreur lorsque la situation tourne mal. Pacey et Andie finissent finalement par accepter de sortir ensemble mais, comme si le destin l’avait décidé, ils n’ont pas pu se retrouver chacun au même endroit et au même moment. Pendant ce temps, Jack et Joey combattent une étrange puissance (qui les mène à un baiser interdit) mais sont aidés par un étrange client solitaire...
andie et sa famille
andie et sa famille

  

joey et dawson sur le toit
joey et dawson sur le toit

  

tous en larmes
tous en larmes

  

dawson et ses parents
dawson et ses parents

  

Plus de détails


~~~~~~~~~~


C’est la pleine lune! Et selon Joey, il se produit toujours des choses bizarres durant cette période, contrairement à Dawson qui n’y croit pas du tout!
Le marin, Vincent, essaie de séduire Jen qui finit par accepter de sortir avec lui.

Andie va voir Pacey au vidéoclub pour louer une cassette. Pacey en profite alors pour lui proposer de sortir avec elle ce soir, ce qu’elle accepte avec grand plaisir. Cependant lorsque Pacey lui dit qu’il va aller la prendre chez elle, elle refuse en prétextant qu’il est préférable de se donner rendez-vous au restaurant ou un autre endroit. Elle part rapidement sans avoir pris le temps de fixer correctement leur rendez-vous.

Abby rencontre Jen et lui demande de la pardonner pour s’être énervée mais lorsque Jen s’ouvre à elle en lui disant qu’elle va sortir ce soir avec Vincent, Abby la traite de tous les noms, ce qui fait réagir Jen qui la gifle!

Le père et la mère de Dawson continuent de se disputer pour un rien! Surtout lorsqu’ils s’aperçoivent tous deux que chacun est avec quelqu’un d’autre. La mère et le père de Dawson sont respectivement avec un collègue de travail et Tamara, mais ils le sont pour leur travail, ce qu’ils ne veulent pas croire!

Joey et Jack, qui sont au restaurant, ne comprennent pas pourquoi il n’y a personne ce soir. Joey s’en énerve, ce dont s’aperçoit Jack qui lui en fait la remarque afin de la calmer.

Dawson s’aperçoit du problème de ses parents et essaie d’arranger les choses mais sans résultat car lorsqu’il essaie, ils continuent de se disputer de plus belle! Il monte alors dans sa chambre et y trouve Abby qui espionne Jen en train d’être avec Vincent.

Pacey va donc chez Andie pour le rendez-vous (car dans la confusion il ne se souvient plus où ils se sont donnés rendez-vous). Il y trouve la mère d’Andie qui lui propose de rester dîner en compagnie d’Andie, sa mère et son frère Tim.

Joey et Jack ont un problème avec l’aquarium des homards au restaurant et essaient de le résoudre. Andie, croyant qu’ils s’étaient donnés rendez-vous au restaurant, y va mais se rend vite compte qu’il n’y est pas, ce qui l’inquiète car elle imagine qu’il est allé la chercher chez elle, ce qui serait catastrophique pour elle. Elle va donc vite chez elle pour aller voir.

Dawson inquiet à propos de ses parents, essaie une nouvelle fois de les réconcilier alors qu’ils sont tous deux avec quelqu’un. Il voit que s’il ne fait rien, ses parents vont divorcer et que, par conséquent, sa vie ne serait plus pareille. Son père fait la morale à sa mère en lui disant que c’est elle qui a tout engendré et que c’est sa faute! A ces mots, sa mère rejoint son collègue de travail dans le salon en disant à Dawson qu’elle est désolée. Son père se retrouve alors avec Dawson et lui avoue qu’il ne sait pas quoi faire et qu’il en est vraiment désolé lui aussi!

Jen est donc avec Vincent qui cherche alors à aller plus loin dans cette relation mais Jen, inquiète, décide de lui avouer qu’elle n’a que 16 ans, ce qui le fait partir, surtout lorsque sa grand-mère les surprend.

Andie arrive chez elle et y retrouve Pacey. Elle lui demande alors de partir ce que Pacey refuse catégoriquement car cela serait impoli de partir de cette façon. Voyant qu’il ne bougerait pas, elle décide de lui avouer que sa mère a un déséquilibre mental depuis que Tim s’est tué dans un accident de voiture.

Joey et Jack, ayant toujours le même problème, se font aider d’un vieil homme buvant un café et réussissent ainsi à régler le problème. Ils se demandent alors quand cet homme va partir car il a déjà bu plusieurs cafés. Mais lorsqu’ils veulent lui parler, il disparaît comme par enchantement. Ils s’approchent alors de sa table et trouvent 100$ et un mot parlant de sa compagne qu’il a perdu un soir de pleine lune. Une coupure de courant surgit alors et ils finissent par s’embrasser!

La grand-mère de Jennifer fait la morale à sa petite fille en lui demandant si elle n’a pas de respect envers elle-même ce qui attriste Jen qui sanglote !

Dawson, blasé du problème de ses parents, décide de sortir et d’aller rejoindre Joey au restaurant.

Andie raconte à Pacey les problèmes de sa famille en lui disant qu’elle est le seul pilier de sa famille et que Jack essaie de faire tout ce qu’il peut pour l’aider mais ce trouble a touché sa famille et sa vie. Elle finit par craquer et se met à pleurer, ce qui fait réagir Pacey qui essaie de la consoler en la serrant dans ses bras.

Dawson et Joey vont sur le toit de la maison de Dawson et regardent la lune éclairée leur visage et la ville de Capeside. Il parle de ses problèmes à Joey qui essaie de consoler son ami. Elle tente de lui dire ce qu’il s’est passé avec Jack mais décide finalement de se taire.

Le père et la mère de Dawson décident, du fait de l’avalanche de problèmes, de se séparer.

En définitif, tout le monde est triste à l’issue de cet épisode et il faut mettre ça sur le compte de la pleine lune.
Dans la chambre de Dawson, un film passe à la Tv.
Dawson et Joey sont sur le toit de la chambre à Dawson


Dawson : Est ce qu’il existe quelque chose de plus beau qu’une pleine lune ? On dirait qu’elle est à portée de mains mais en réalité elle est à plus d’un million de Km
Joey : Elle n’est qu’à 384 000 Km, Dawson. Elle ne sera totalement pleine que demain.
Dawson : N’empêche que, c’est quand même romantique
Joey : Mais enfin qui a bien pu décréter que la pleine lune était romantique ? Ce n’est qu’un satellite naturel qui réfléchit la lumière du soleil.
Dawson : Oui mais, elle projette une lueur discrète et paisible sur un monde chaotique, moi j’adore la pleine lune.
Joey : Elle n’est pas paisible Dawson. C’est bien connu, la pleine lune détracte tout, c’est un élément perturbateur, il se produit toujours d’étranges évènements à la pleine lune !
Dawson : Est-ce que tu ne serais pas un peu superstitieuse ?
Joey : Non, scientifique
Dawson : Ah, peux-tu m’expliquer ça ?
Joey : L’être humain est composé à 70% d’eau
Dawson (en l’embrassant) : oui
Joey : Et la pleine lune influe sur les marées, elle fait aller et venir des masses d’eau. Pour nous, c’est un phénomène identique. Elle nous pousse dans notre direction en interrompant le cours normal des choses, et, Dawson, je confirme : il se produit toujours, des choses bizarres à la pleine lune.
Dawson (ironique): Oh, tu me fais peur. (Il dérape)
Joey : Très drôle !
Dawson : Oui

GENERIQUE

Mitch et Tamara marchent dans Capeside.

Mitch : Je peux revoir les plans une nouvelle fois ?
Tamara : Oui bien sur. Je ne veux pas vous sembler désespérée mais sincèrement je suis pressée de vendre l’entrepôt, alors si vous êtes intéressé, je suis disposée à vous faire une offre des plus exceptionnelles !
Mitch : C’est donc si pénible d’être ici ?
Tamara : Disons que, que Capeside est un de ces endroits que j’aimerais oublier
Mitch : Je vais me repencher sur ces plans et je vous promet de me décider très vite !
Tamara : Merci

Jen marche dans la ville et Vincent la rejoint

Vincent : Salut Jen !
Jen : Salut !
Vincent : Comment tu vas ? Où est passé ton double infernal ?
Jen : Oh, Abby, euh en ce moment nous sommes dans une période de séparation à l’essai.
Vincent : Bonne décision, Jennifer, aide moi je t’en pris, je suis démoralisé, pourrais-tu me dire ce qu’il se passe dans cette ville ?
Jen : Très peu de chose
Vincent : Il y a une semaine que je suis arrivé, tu es la première bouffée d’air frais que je respire dans ce trou. Tu crois sans doute, que je cherche à te séduire
Jen : Alors que c’est le contraire
Vincent : Non, j’avoue, parfois en étant honnête, on réussi à débloquer une situation
Jen : Elle s’est débloquée, un peu
Vincent : Pas si vite, écoute, je ne suis pas doué pour ce genre d’exercice, alors, s’il te plaît, montre toi indulgente. Je viens de passer 18 jours en mer avec une bande de gros bœufs alcooliques et aujourd’hui j’aimerais vraiment réhabituer mon cerveau, aux joies simples bien faisantes de la vie
Jen : Tu peux préciser ?
Vincent : Avoir des conversations saines ne risquant pas d’offenser les oreilles chastes de ma belle-mère ou boire tranquillement une tasse de bon café. Alors …. Je t’en pris si tu n’as ne serait ce qu’un peu de compassion pour un pauvre marin, dis lui que tu vas lui montrer les bons côtés de Capeside.
Jen : Comme ça, je pourrais faire ma BA en quelque sorte
Vincent : Ce soir ?
Jen : Oh, 7h30. 22 Seafare Drive
Vincent : Je serais pile à l’heure
Jen : Ouais

Andie va au vidéoclub où Pacey regarde un film porno

Pacey : Tiens, tiens, mais c’est la petite Mac phee !
Andie : Je viens juste louer une vidéo Pacey.
Pacey : Vas-y demande ?
Andie : Non laisse, je vais la trouver toute seule. Pourquoi tu ne continus pas à regarder « Debbie s’envoie tout Dallas »
Pacey : C’est les vicieuses du Jacuzzi. Andie, est ce que tu as remarqué combien le titre est souvent plus intéressant que le reste dans le porno ? Ben c’est vraie réfléchie « Sperminator, les croqueuses infernales »
Andie : Je vois pas pourquoi les boîtes de prod se creusent tant les méninges, si j’étais eux, je mettrais un seul et même titre : « les femmes que Pacey ne se fera jamais » !
Pacey : Oh, oh touché. Tu sais Mac phee, on devrait essayer de passer l’éponge.
Andie : Pardon ?
Pacey : Bah oui, toutes ces joutes verbales, à la longue ça devient dangereux. On devrait se faire une sortie ensemble avant qu’il arrive un blessé.
Andie : Oublis
Pacey : Oh, je t’en pris, t’en meurs d’envie !
Andie : Si c’était demandé poliment, peut-être bien que je ne dirais pas non !
Pacey : euh, d’accord, Andie voudrais tu sortir avec moi ce soir ?
Andie (en haussant les épaules) : Si tu y tiens
Pacey : Tout ça n’est pas très enthousiaste !
Andie : J’essaie de cacher ma joie. Où est-ce qu’on va ?
Pacey : Euh, tu veux pas te faire un ciné. Ah oui, moins on a se parler tous les deux, moins on risque de se prendre un mauvais coût !
Andie : Bonne idée.
Pacey : Affaire conclue, je passe te prendre à 7h30. Vous habitez sur Windsor, c’est ça ?
Andie : Euh, je viendrais te chercher
Pacey : Non, j’irais chez toi, c’est notre premier rendez-vous.
Andie : Chez moi, ah bon. Euh, pourquoi pas se trouver au resto. Bah oui, terrain neutre.
Pacey : Andie, ça va ta maison est sur mon chemin
Andie : Euh, enfin de compte, peut-être qu’on devrait annulé
Pacey : Je t’en supplie, arrête de jouer avec mes nerfs.
Andie : Bon, euh entendu, 7h30 soit pas en retard !
Pacey : Ca roule !

Au magasin de bijoux, Jen essaye du rouge à lèvre.

Abby : Salut ! Jen rassures moi tu n’est plus fâchée ?
Jen : Pourquoi par ce que tu m’as traitée de pauvre raté ? Pourquoi en aurais-je après toi ?
Abby : Oh ça m’a échappé excuse moi. Je sui toujours à cran à cette période du mois. Jen, on ne laissera jamais les garçons nous séparer, ils passeront dans nos pieds mais toi et moi on est des âmes sœurs, on est 2 super rebelles soudées par l’énorme désir de fuir ce trou horrible où rien ne se passe !
Jen : J’ai une question : tu es sure d’être clair par rapport à toute cette histoire ?
Abby : A 100 % Jen !
Jen : Je suis très contente, d’autant que je mourrais d’envie d’annoncer partout que je voie Vincent ce soir.
Abby : Sale petite garce !
Jen : Quoi ?
Abby : Après tout ce que j’ai fais pour toi, tu sors avec lui ? Tu oses me le piquer ?
Jen : Mais qu’est ce que t’as ? Ca va pas la tête ? Il ne sait même pas que tu existes Abby !

Elles partent du magasin

Abby : Tu devrais t’acheter une boite de préservatifs, maintenant que tu joues dans la cour des grands. C’est plus pareil, il a certainement une dizaine d’enfants naturels tous éparpillés sur la côte Est du territoire
Jen : Tais toi Abby !
Abby : Je me sens portée sur la chose ! Ah et j’oubliais, tu es originaire de NY, pas vrai ?
Jen : Je te préviens, je vais m’énerver Abby !
Abby : Il doit reconnaître sans problèmes une marie couche toi là quand il en voit une !

Jen gifle Abby

Jen : Je t’interdis de m’adresser la parole à compter d’aujourd’hui !


Dans la cuisine des Leery : Joey et Dawson révisent. Gail cuisine et Mitch arrive

Mitch : Salut les enfants !
Dawson : Bonjour papa
Joey : Bonjour monsieur Leery
Mitch (à Gail) : Ah on a sorti sa panoplie de cordon bleu ?
Gail : Non la panoplie d’ambassadrice, ils m’on encore envoyé quelqu’un de NY. Ca arrive régulièrement mais cette fois, plutôt que d’aller au restaurant je dînerais avec lui ici
Mitch : Lui ?
Gail : Oui, Gary Surmer. Ils vont le prendre comme associé
Mitch : On est samedi aujourd’hui. Ce programme ressemble plus à une expédition nocturne du jeudi
Dawson : Je peux savoir ce qu’il y a le jeudi ?
Gail : C’est professionnel Mitch, c’est pour le travail.
Mitch : C’est drôle par ce que le fait que ça soit un collègue, ça ne me soulage même pas. Va t’on savoir pourquoi ?
Gail : J’ai au moins des collègues
Mitch : Expliques toi !
Gail : Je m’explique, je travaille et par conséquent j’ai des collègues.
Mitch : Oh Gail, je t’ai connu plus convaincante !
Joey (à Dawson): Il faut que j’aille travailler
Dawson : Je te raccompagne
Joey : Ouais

Joey et Dawson quittent la cuisine, et se retrouvent à l’entrée de la maison.

Dawson : C’est encore leur histoire du jeudi soir. Joey mes parents m’inquiètent sérieusement
Joey : Mais non t’en fais pas Dawson, les gens sont énervés à cause de la pleine lune. J’y vais. A plus tard.

Mitch arrive

Dawson : Papa c’est quoi le problème ?
Mitch (en montant les escaliers): Non Dawson, pas maintenant


Dans la chambre de Jen, Jen se maquille.

Grams : Tu ne veux vraiment pas venir étudier la bible avec nous chérie ? C’est le livre de Saint Jean, ce soir, il baptise les prêcheurs.
Jen : Il les baptisera sans moi
Grams : Si on laisse de côté la religion et ses ramifications, on peut trouver un certain plaisir dans l’exorcisme.
Jen : Tu auras essayé grand-mère !
Grams : Bon bah je te laisse, je ne veux pas être en retard

On sonne, Jen ouvre la porte

Abby : Jen j’en reviens pas que tu m’es frappée. Moi, ta meilleure amie.
Jen : Abby, dois-je te rappeler quand l’espace de 2 jour, tu m’a traitée de tous les noms « allumeuse, Marie couche toi là, garce et pauvre raté » ?
Abby : Oui je sais, mais moi je ne t’est pas giflée je te signale !
Jen : Tu es trop malsaine. Avant que ça dégénère rentre chez toi Abby !
Abby : Oh, pourquoi, le marin doit te rendre visite ce soir ?
Jen : Parfaitement, allé du vent.

Chez les Leery, dans le salon Gail et Garry sont assis sur le canapé.

Gary : La convention d’Atlanta a été un désastre intégral : 600 reporters sans réservations, imaginer le chaos !

On sonne à la porte

Gail : Oh excusez moi Gary, je reviens.
Tamara : Bonsoir, je viens voir Mitch.
Gail : Oh, Mitch
Tamara : Oui, je suis …
Mitch : Tamara, entrez
Tamara : Bonsoir Mitch, comme je pars demain et que vous voulez voir les plans une dernière fois pour pouvoir prendre votre décision je me suis permise de passer. Navrez d’insister autant
Mitch : Non, Gail tu connais Tamara
Gail : Bien sur, le professeur.

Au Ice house, un seul client, Joey dessine et Jack fait des cocottes en papier. Joey arrête de dessiner et compte les pourboires

Joey : 2 dollars et 8 cents. Où sont les clients, un samedi soir ?
Jack : Apprécie cette tranquillité.
Joey : Le café à volonté leur manquera quand on aura mis la clef sous la porte.
Jack : Il te sort vraiment par les yeux ce travail de serveuse
Joey : Qu’est ce qui t’amène a cette conclusion ?
Jack : Ton mépris absolu pour la clientèle.
Joey : Parce que tu trouves ta nouvelle vocation stimulante ?
Jack : Bien sur, combien de fois dans ta vie pourras-tu être quotidiennement exposée à pleins de situations diverses ? Tous ces gens qui tous les jours croisent par hasard ton chemin, chaque fois c’est une histoire différente, un espoir ou des rêves différents
Joey : Des reproches différents, la soupe n’est pas chaude, il n’y a pas assez de palourdes dans la sauce !
Jack : Pourquoi t’es en colère ?
Joey : Ah c’est rien c’est à cause de la pleine lune.
Jack : Tu n’es pas en colère que ce soir. Tu l’es constamment.

Chez Jen, Jen apporte une tasse de café à Vincent.

Jen : Tiens je te l’ai servi avec un peu de lait.
Vincent : Merci. Ca fait du bien de quitter le bateau en soirée.
Jen : Ca te plaît ? Enfin, de….de rester en mer pendant une période aussi longue ?
Vincent : Non, je travaille pour payer mes études : fac de droit. Mon oncle possède la marina de Bayboro, c’est lui qui m’a trouvé ce job.
Jen : Tu veux devenir avocat ?
Vincent : Tu étais loin de t’en douter comme tant d’autres.
Jen : Oui. Non, oh excuse moi, je ne voulais pas, je ne voulais pas te vexer.
Vincent : Je sais, l’aspect extérieur ça compte.
Jen : C’est dommage hein ?
Vincent : Vu ce que je vois, je ne suis pas d’accord.
Jen : Serais-tu encore entrain de me draguer ?
Vincent : Si tu veux, j’arrête, je peux.
Jen : Est-ce que ça serait drôle si tu arrêtais ?
Vincent : Ca je me le demande

Chez les Leery. Mitch et Tamara sont dans la salle de séjour à regarder les plans du local tandis que Gail et Gary sont dans le salon.

Tamara : Oui et l’entrée est ici. Cette partie est très bien aérée, c’est l’endroit idéal pour la cuisine.
Mitch : Bien. Quelle est la hauteur du plafond ici ?
Tamara : Voyons, ce que j’ai marqué : 2m80.
Gary : On voulait qu’il nous fasse un sujet.
Gail : Un sujet au beau milieu de la plus grande tempête de neige que la Nouvelle Angleterre est subie depuis 40 ans.
Gary : Et en plus, il était sur le vol suivant.
Gail : Là haut, dans le ciel !
Mitch (rejoint Dawson dans la cuisine): Qu’est ce que tu regardes ?
Dawson : Rien, rien.
Gail : Vous voulez un autre verre de vin ?
Gary : Avec plaisir.
Mitch : Et ta mère qu’est ce qu’elle fait ?
Dawson : La même chose que toi
Gail (entre dans la cuisine): De qui parlez vous ?
Mitch : De personne, de personne.
Gail : A propos, Mitch, tu comptes réellement te porter acquéreur de ce bâtiment désaffecté pour monter un restaurant ?
Mitch : Oui, sans aucun doute.
Gail : Qui crois tu tromper ? Je vois très clair dans ton jeu : tu me fais tout un plat parce que je reçois un invité à la maison alors qu’il est évident que tes escapades du jeudi soir débordent sur le week-end !
Dawson : Est ce que je pourrais savoir ce qu’il y a le jeudi soir ?
Mitch : Vas dans ta chambre Dawson !
Dawson : Non, je voudrais bien …
Gail : Chérie laisse nous !
Mitch : Je projette d’ouvrir un restaurant, tu es déjà au courant !
Gail : Et où trouveras-tu les fonds pour payer les murs et les travaux ?
Mitch : J’ai un prêt Gail !
Gail : Excellente nouvelle, parce que j’en ai plus qu’assez d’encourager et de financer les rêves d’un homme qui a tant de difficultés à me regarder !
Mitch : Excuse moi, d’avoir été une charge pour toi ! Pendant, que tu échangeais tes idées avec Garry, Bobbie où je ne sais qui, j’ai financé moi-même certains de mes rêves !
Gail : Des rêves dans lesquels apparaissait la prof de littérature de Dawson !
Mitch : Des rêves dans lesquels apparaissait un restaurant ! Tout ne tourne pas autour du sexe, en tout cas pas chez moi
Gail : Super !

Dans la chambre de Dawson. Dawson s’apprête à se coucher quand il voit Abby, avec une paire de jumelles entrain d’espionner Jen.

Abby : J’hallucine !
Dawson : Qu’est ce que tu fais dans ma chambre ?


Chez Andie. Pacey sonne à la porte

La mère d’Andie : Oui ?
Pacey : Bonsoir, je viens chercher Andie, on doit sortir ce soir.
La mère d’Andie : Vous êtes sûrement Pacey ?
Pacey : Euh, oui c’est moi
La mère d’Andie : Oh mais entrez, je vous en prie
Pacey : Merci. J’espère qu’elle n’est pas trop fâchée contre moi, parce que je savais plus très bien entre le restaurant, la maison, la salle de ciné, difficile de s’y retrouver.
La mère d’Andie : A mon avis, elle ne devrait pas tarder.
Pacey : On va manquer le film, c’est sur. Elle va me réduire en bouillie !
La mère d’Andie : Oh non, vous réussissez à l’amadouer, vous lui plaisez beaucoup.
Pacey : Non, c’est vrai ?
La mère d’Andie : Oui, elle me parle sans arrêt de vous, jeune homme. Et Will, le papa de Andie, devrai arriver d’une minute à l’autre. Je suis sur que vous aurez droit à un interrogatoire en règle. Il y a Tim aussi, il faut que je vous le présente !
Tim, Tim ? Ah, il doit avoir son casque sur les oreilles !
Pacey : Qui est Tim ?
La mère d’Andie : Et bien, Andie et Jack ont un frêre aîné qui étudie à Columbia. Il vient à la maison le week-end. Mais puisque vous êtes là, vous n’avez qu’à rester dîner. J’ai déjà dressé la table, là c’est la place de Andie, et là ça sera la votre.
Pacey : Volontiers
La mère d’Andie : Tim, Tim ?
Pacey : Dans le genre cocasse, c’est pas mal comme premier RDV.

Au Ice house. Il y a toujours un seul client. Jack tape sur la vitre des homards.

Joey : Hey, notre seul et unique client va bien ?
Elle regarde l’aquarium
Oh non, la pompe est arrêtée ! Jack si les homards meurent on va perdrent une fortune !
Jack : Attends j’ai touché à rien !
Joey : Bon, il faut les sortir de l’aquarium et vite les mettre sur de la glace ! Tu me passes le bac là ?
Jack : Oui ! Et pourquoi est ce qu’on ne les rendrait pas à la mer, donnons leur une autre chance de vivre libre !
Joey : Et puis quoi encore ! Si tu fais ça je te balance avec !

Ils sortent les homards de l’aquarium pour les mettre dans le bac

Jack : C’est ça !
Joey : Accélère !

Andie arrive au Ice house

Andie : Il est avec vous ?
Joey : Qui ça ?
Andie : Pacey !
Jack : Non je ne l’ai pas vu.
Andie : Ce soir normalement on devait se voir, je l’ai attendu au cinéma jusqu’au début de la séance ! Aucune traces de lui, j’ai cru qu’il m’avait posé un lapin ! Mais qu’est ce que vous faites tous les deux ? Enfin bref ! Tout d’un coup, je mes suis souvenu qu’on avait parlé d’ici mais là je vois que vous deux ! Ce qui signifie que … il se fiche complètement de moi … ou bien, oh mon dieu !
Jack : Quoi ? Qu’est ce qui se passe ?
Andie : Jack si il est allé chez nous, c’est ce qu’il avait proposé, imagine qu’il est allé chez nous !
Joey : Il était temps que Pacey se conduise en garçon bien élevé !
Jack : Rassure toi Andie, tout ira bien, c’est rien !
Andie : Qu’est ce que tu racontes, il va arriver à la maison, et elle …. Oh mon dieu !
Andie repart en courant

Jack : Andie, Andie !


Chez Jen

Jen : Voila tu sais tout. A moi maintenant ! Euh, j’y vais, la plus gênante de tes aventures sexuelles ?
Vincent : D’accord, je te la racontes parce que je suis sur de toute façon ! Un soir, à la Nouvelle Orléans, j’étais tellement ivre que je voyais trouble et j’ai fais la connaissance d’une fille, une fille magnifique. On a finis dans son appartement, on a commencé, enfin tu vois, on est arrivé ….
Jen : Au moment crucial
Vincent : Au moment crucial, et tout à coup elle m’annonce qu’elle est un garçon ! Je te jure, le choc ! Une créature magnifique, très belle, très classe, un peu dans le style Travesti black.
Jen : Continus, qu’est ce que tu as fait ?
Vincent : J’ai rien fait, et le plus surprenant c’est qu’il ou elle, peu importe, vivait sa trans-sexualité très bien ! On est resté debout toute la nuit, à discuter, à rigoler, cette fille était un type vraiment sympa. J’ai écouté son histoire : un père violent, incestueux. Et maintenant quand je passe à la Nouvelle Orléans, je suis hébergé gratuitement.
Jen (elle enlève le sucre sur les lèvres de Vincent) : Tu as du sucre.
Vincent : A toi maintenant ! Vas y, raconte moi la plus géante de tes aventures sexuelles.
Jen : Et bien, j’étais entrain de le faire sur le lit de mes parents et ils m’on surpris avec un de mes ex. Oui et en pleine action sur le beau dessus de lit en satin rose, la catastrophe dans la famille. Le pire c’est qu’ils m’ont gâché ce beau moment !
Vincent : C’est pas de bol !
Jen : Non, mon père peut être aussi très dur parfois. Ton ami travesti de la Nouvelle Orléans et moi avons ça en commun.
Vincent : J’espère que c’est la seule chose que vous ayez en commun.

Dans la chambre de Dawson

Abby : Oh c’est pas vrai !
Dawson : Abby, pour la dernière fois, Abby tu es montée dans ma chambre pour quelle raison ?
Abby : Je la trouve cool ta chambre !
Dawson : Réponds Abby ! Qu’est ce que tu attends ?
Abby : Je vais te le dire mais il faudra le garder pour toi. Jen est avec un garçon ce soir, un garçon plus vieux qu’elle, et franchement Dawson je me fais du souci !
Dawson : Tu es venue l’espionner ?
Abby : Oui bien sûr.
Dawson : Oh, va t’en.
Abby : Tu t’inquiètes pour tes parents. Je les ai entendu se disputer.
Dawson : Un sourd les aurait entendu
Abby : Oh, ça sert à rien de t’angoisser, laisse les se faire des scènes, et quand ils seront devenus raisonnables, ils divorceront et tout ira mieux.
Dawson : Parce que divorcer c’est mieux ?
Abby : Oui, Dawson, on se sent super bien après : mon père est heureux, il ne bougonne plus, ma mère vit enfin sa vie, elle sort souvent et mon argent de poche a quadruplé !
(Elle fait un massage à Dawson)Tu as l’air tendu ! Tu sens bon Dawson…
Dawson : Abby, je ne veux pas être vexant, mais laisse tomber !
Abby : Allé, rien ne t’oblige à le dire à Joey !
Dawson : Quoi ?
Abby : Très bien, dans ce cas pourrais-tu m’embrasser à la fenêtre pour que Jen nous voie ?
Dawson : Ca suffit !
Abby : Ca va, ça va !
Dawson : Dehors !
Abby : Pourrais tu au moins dire à Jen qu’on s’est fait un gros câlin ?
Dawson : Elle ne te croirait pas une seconde !
Abby : Oh, fais jouer ton imagination et ton intelligence pour qu’elle le croie ! Tu n’as qu’à lui dire que Joey et toi aviez décidé de vous ouvrir sur les autres. Ca expliquerait que l’on se soit embrassé ! Ca tien la route !
(Elle sort par la fenêtre).

Dans la cuisine des Leery.

Mitch (à Tamara): Parfait, il faut que j’en parle à mes bailleurs de fons mais…
Dawson (Il entre dans la salle de séjour où Mitch et Tamara regardent les plans): Désolé, je peux te voir un instant.
Mitch : Oui bien sur, excusez moi.
Gail (dans le salon, à Gary) : Exact, en général les reporters peuvent faire ça …
Dawson (il entre dans le salon): Maman, est ce que je peux te voir un instant, c’est important ?
Gail (à Gary) : Excusez moi.
Mitch : Qu’est ce qu’il te prend Dawson ?
Gail : Nous avons des invités et ce n’est pas poli de les abandonner !
Dawson : Vous essayez le mariage libre !

Chez Jen. Jen et Vincent s’embrassent sur la table de la cuisine.

Jen : Vincent, arrête on est allé suffisamment loin !
Vincent : Comment ça ?
Jen : Je veux dire, tu trouves pas toi ? Vincent, il commence à se faire tard !
Vincent : Qu’est ce qui se passe mon ange, ça devient intéressant ! T’es pas sérieuse ?
Jen : Lâche moi, je n’ai que 16 ans ! Ca ferait désordre dans ton dossier de la fac de droit.
Vincent : Quoi ? Tu n’as que ….

Grams entre dans la cuisine

Grams : 16 ans ! Le seigneur ne pourra rien pour vous si vous n’enlevez pas vos mains de ma petite fille !
Vincent : Ca va, ça va

Chez Andie. Pacey attend Andie qui arrive enfin !

Pacey : Ah te voila !
Andie : Salut ! Qu’est-ce que tu fais ici ?
Pacey : Oh, excuse moi Andie, mais je me suis un peu en mêler les crayons mais ta mère m’a très bien accueilli, je te rassure !
Andie : Tant mieux, tu viens, on y va ?
Pacey : Non, pas si vite, j’ai dit à ta maman qu’on restait dîner !
Andie : Euh, très bien, dans ce cas on va s’en aller discrètement !
Pacey : Andie, tu devrais peut –être l’avertir, elle ne va pas tarder à descendre !
Andie : Ecoute, tu n’as pas la doit d’être là Pacey ! Tu comprends, tu n’as pas été invité ! Ma famille, tu la laisses tranquille, c’est pas tes affaires ! Qu’est ce que maman a fait ? Qu’est ce que tu lui as dit ?
Pacey : Détends toi, je vois pas où est le problème là !
Andie : Je repose ma question : je veux savoir ce qu’elle t’a dit c’est tout !
Pacey : Rien, rien du tout, elle m’a gentiment ouvert la porte de votre charmante demeure et ensuite elle m’a poliment invité à dîner à sa table ! J’ai l’impression que contrairement à sa fille, caractérielle et trop gâtée, elle me juge tout à fait digne d’être présenté à ton golfeur de père et à ton frêre de Columbia !
Andie : Je vois, allons nous en !
Pacey : Non, il est pas question qu’on s’en aille, c’est pas correct !
Andie : Pacey, tu viens je t’en prie !
Pacey : Qu’est ce qu’il y a ? Tu as honte de moi peut-être, tu ne veux pas me présenter à ton frêre aîné ?
Andie : Non, une autre fois, ce soir on sort ! Allé on y va !!
Pacey : Andie, Andie pourquoi ? C’est quoi le problème ?
Andie : Il est mort ! Tim est mort !

Au Ice house, Joey et Jack essayent de réparer la pompe de l’aquarium.

Jack : Calme toi Joey !
Joey : Il nous reste à peine 10 minutes avant que ces homards soient asphyxiés ! Si ces bestioles y passent c’est clair moi je suis morte !
Jack : Détends toi, euh, bon, je crois que j’ai compris !
(Il touche aux branchements mais l’aquarium)
Joey : Félicitation Einstein !
Le client : Débranchez la prise, et rebranchez la pour voir.
(La pompe de l’aquarium se remet à marcher).
Joey : Oh, merci monsieur !
Jack : Alors ça, ça c’est bizarre !
Joey : C’est la pleine lune, ne l’oublis pas !
Jack : Ouais, bien sur !
Joey (elle parle du client) : Je voudrais bien qu’il parte, combien de cafés va t-il encore consommer ?
Jack : Ca m’étonnerait qu’il soit là que pour le café !
Joey : Pourtant il a rien commandé à manger !
Jack : Ca se trouve, il ne sait pas où aller ! Ou peut-être même qu’il a pas de famille. Qu’il a eu une famille, mais que maintenant il est seul. On sait rien sur ce vieil homme,
Joey : Il a peut-être perdu sa femme,
Jack : Ou un enfant.
Joey (elle regarde le client mais il a disparu)): C’est bizarre ça aussi ! On dirait que …
Jack : Qu’il s’est volatilisé !
Joey : Ouais, 0 pourboire !
Jack (il trouve un billet sous la serviette du client): Joey ?
Joey (elle prend le billet) : Oh, fait voir ? Oh 100 dollars, on est riche ! On a décroché le gros lot !
Jack (il trouve un poème)): Regarde, t’as vu ce qu’il a laissé ?
Joey (elle lit le poème) : « Par une longue nuit de pleine lune, mon bel amour je connus, sous la lune, je l’ai supplié, sous cette lune, elle m’a quittée. Jeunes amants, un bon conseil : choyez l’amour, cette merveille, et la pleine lune ronde et fugace, un jour bientôt cédera sa place ».

Jack embrasse Joey.


Chez Dawson. Dans la cuisine, Mitch, Gail et Dawson discutent.

Dawson : Ce que je pense c’est que vous déraillez complètement, maman et toi ! Et quand est ce que vous aviez l’attention de me le dire ? Vous attendiez sans doute que la nouvelle circule en ville ? Qu’est ce qui vous a prit ?
Gail : Tu entends Mitch ? Notre fils voudrait savoir pourquoi nous avons opté pour cette solution ? Moi aussi j’aimerais le savoir, interroge ton père ! Il te donnera une explication !
Mitch : Dawson, c’est compliqué cette histoire. Ta mère et moi avons essayé de comatter certaines brèves sur notre couple et nous nous sommes…
Dawson : Vous vous êtes dit que le mariage libre arrangerait tout !
Mitch : C’est une erreur, je l’admets, c’est même maladroit !
Dawson : Ce n’est pas la peine, pour savoir que c’était une vaste idiotie !
Gail : Je partage tout à fait cet avis !
Mitch : Ca suffit Gail, quand vas-tu cesser de jouer les femmes en colère ? C’est toi qui l’as fait, pas moi ! Qui nous a précipité dans cette galère, on en serait pas là sans toi !
Gail : J’abandonne Mitch ! Je refuse de passer mon temps à m’excuser ! J’ai un collègue dans le salon et j’y retourne !
Dawson : Maman, STP reste là ! Tu restes et tu répares ce qui est cassé !
Gail : Non, je regrette, il faut que je retourne travailler si je dois continuer à financer le château en Espagne de ton cher père !
Mitch : Tu ne m’as jamais soutenu ! Jamais !
Gail : Tu sais pertinemment que ça fait des années que je te soutiens !
Mitch : Il existe plusieurs façon de soutenir quelqu’un : en lui tendant la main dans l’épreuve, en l’encourageant, en lui faisant voir qu’on a confiance en lui et ce n’est surtout pas en lui tournant le dos et en sautant dans le lit d’un autre !
Dawson (à Mitch) : Arrête !
Gail : Je suis désolée, Dawson !
Dawson : Maman, je t’en prie ! (Gail quitte la pièce)
( à Mitch) Et toi fais quelque chose ! Tu ne vas pas attendre que tout s’écroule ! D’accord, maman a fait une erreur, tu la sais, je le sais, elle le sait, elle a tout fait pour que tu lui pardonne et toi tu continus à la harceler ! Papa, tu devrais arrêter, mets ton égaux de côté, vas y, fait un effort, pardonne lui ! Prends la décision, allé papa, pardonne lui, va la chercher et … ressoude cette famille ! Papa, c’est à toi de réparer ça,
Mitch : Je ne sais pas comment, je ne sais pas quoi faire, je n’ai pas les réponses, je croyais les avoir mais je ne l’ai est plus. Mon père… ton grand-père avait toujours les réponses à toutes les questions et il m’a beaucoup appris. Il m’a appris à me raser, ensuite, il m’a appris à conduire une voiture, à faire des économies, à bâtir une maison. Mais dans son éducation, il a oublié de me dire quoi faire si ma femme s’avisait de me tromper. Je ne lui aie pas posé la question, je ne savais pas.

Chez Jen. Jen est assise dehors et Grams la rejoint.

Grams : Je ne sais plus quoi faire de toi, ce n’est plus possible Jennifer !
Jen : Je t’en pris, pas de sermon ce soir !
Grams : Oh, je ne te parlerais pas de Dieu, je ne tiens pas à le mêler à ça, cette fois si ma fille c’est entre toi et moi ! Que ce soit bien clair, je ne veux plus revoir la scène à laquelle j’ai assisté en rentrant !
Jen : Je contrôlais la situation, je ne risquais rien, je ne vois pas ce qui te trouble à ce point !
Grams : Oh mais je ne suis pas troublée Jennifer, non, je suis fatiguée ! Jamais, tu entends, Jamais, je ne te laisserais renouer avec la conduite répréhensible que tu avis à NY ! En tout cas, pas tant que tu seras sous ma garde ! Je ne supporterais pas un tel manque de respect !
Jen : Il ne s’agit pas de ça …
Grams : Mais si, ce n’est pas une attitude tolérable et j’attends de toi qu’enfin tu me traites avec respect, que tu te conduises en tant que jeune fille digne ! Je ne veux plus te voir t’avenir tant que tu seras sous mon toit et tant que le seigneur me prêtera vie ! N’as-tu donc aucun respect envers toi même Jennifer !

Au Ice house. Dawson rejoint Joey et Jack

Joey : Dawson, qu’est ce que tu fais là ?
Dawson : Fallait que je fuie cette maison. (Il embrasse Joey). Salut Jack !
Jack : Salut ! Joey, si tu veux, tu peux y aller, je finirais seul.
Joey : C’est gentil !

Chez Andie.

Andie (en pleurant) : Columbia venait de battre Cornell. On rentrait à la maison, il y a presque un an de ça. Notre père avait un peu trop abusé de son cocktail préféré alors c’est maman qui était au volant. Jack et moi, on se chamaillaient pour capter l’attention de Tim : on voulait toujours qu’il s’intéresse à nous. Et elle a pas vu ce gros camion… STP gardes ce que je viens te dire pour toi parce que j’ai pas envie que ma mère fasse l’objet de commérages
Pacey : Je n’en parlerais pas. Est-ce que ta mère s’est fait aider après ?
Andie : On essayé de l’aider, elle est allée à l’hôpital pendant un bout de temps. Notre père s’en sort mieux lui, il vient une fois par semaine. Il vit à Providence, ses affaires vont mal alors il va de soit qu’il souffre lui aussi. Tout repose sur mes épaules en gros. Jack m’aide, il fait ce qu’il peut mais il rêve, il vit dans un univers imaginaire, il arrive à faire comme si ce soir là, il ne s’était rien passé. Mais, elle est pas toujours dans cet état, parfois elle va même bien, mais on est jamais sur de rien, il n’y a que moi qui sache m’y prendre avec elle et c’est pénible, je te jure c’est très dur.
Pacey (en prenant Andie dans ses bras) : Viens, viens
Andie : Non, non, laisse moi, je ne veux pas de ta pitié.
Pacey : Mais si viens, c’est pas de la pitié, viens là !
Andie : Non.
Pacey : Viens, viens là. Ca va aller, ça va aller.

Dawson et Joey montent à l’échelle pour aller dans la chambre de Dawson.

Dawson : Tu avais raison pour la pleine lune.
Joey : Ah bon ?
Dawson : Joey, est ce qu’on peut rester assis dehors, quelques minutes ?

(ils restent assis sur le toit).

Joey : Ca va Dawson ?
Dawson : Oh, je ne suis pas très pressé de me retrouver dans la maison du désespoir !
Joey : Dawson, j’ai passé une soirée bizarre moi aussi et …
Dawson : Tu veux pas attendre, j’essaye d’oublier ce qui est arrivé. Tout ce que j’aimerais faire jusqu’à la fin de cette étrange soirée, c’est regarder ton visage à la lueur de la lune parce que pour moi, c’est ce qu’il y a de plus important.
Dawson : Regarde bien le ciel, qu’est ce que tu y vois ?
Joey : Je vois la lune !
Dawson : D’accord, regarde bien la lune, tu vas fermer les yeux.
(Joey ferme les yeux) Qu’est ce que tu vois ? Un visage.
Joey (toujours les yeux fermés) : Un visage ?
Dawson : Oui, tu sais bien « l’homme de la lune » ?
Joey : Ah oui, oui, j’y suis ! L’homme de la lune mais oui. Oh mais dit moi ?
Dawson : Quoi ?
Joey : Tu te trompes Dawson ! C’est la femme de la lune !
Ils s’embrassent. Dawson ?
Dawson : Oui ?
Joey : Ce soir, j’ai… je suis d’accord avec toi, c’est…la lune est vraiment très belle !

Chez les Leery, Gail est assise dans la véranda. Mitch la rejoint.

Mitch : Nos invités ont quitté le navire pendant le naufrage.
Gail : Il est temps Mitch !
Mitch : Oui, je sais.
Gail : Alors, tu veux peut-être que je…
Mitch : Tu restes ! C’est moi qui part !

Scènes finales

Plan de Dawson et Joey sur le toit, Dawson pleure dans les bras de Joey.

Jack au Ice house, assis entrain de lire le poème du client.

Pacey réconforte Andie dans ses bras.

Mitch allongé sur son lit, regarde en l’air.

Gail dans la véranda pleure.

Jen pleure, assise.

Dernier plan, Joey regarde la pleine lune.



Ecrit par Lounna. Merci à elle.
*Dawson's room: on the television, a wolf is jumping over a cliff and there's
a full moon in the background.*
Dawson: Is there anything more beautiful than a full moon? It looks close
enough to touch but it's a million miles away.
*The camera starts zooming around the room leaving Dawson and Joey
nowhere to be seen but still heard.*
Joey: It's actually only 240,000 miles away, Dawson, and it won't be
completely full until tomorrow night.
*The camera focuses on the open window*
Dawson: Well...
*Wind blows through the window then CUT TO Dawson and Joey outside
sitting on the roof with the reflection of an almost-full moon in the window
behind them.*
Dawson: (cont.) It's still romantic.
Joey: *makes a face* How did the moon become the state flower for
romance? I mean, it's just a natural satellite that reflects the sun's light.
Dawson: Well, casting it's peaceful and silent glow over a chaotic world. I
love a full moon.
Joey: But peaceful, Dawson? A full moon turns everything off-kilter it turns
everything upside-down. I mean, weird things always happen during a full
moon.
Dawson: Is Joey Potter being superstitious?
Joey: *defensively* No, scientific.
Dawson: *perplexed* How do you figure that?
Joey: Human beings are made up of 70% water, right?
Dawson: Yeah. *He kisses her on the chin.*
Joey: *smiles* And the moon controls the time.
Dawson: Mm-hm. *Dawson kisses her on the lips*
Joey: Pulling great bodies of water back and forth, it does the same thing
to us.
Dawson: *still kissing Joey* Really?
Joey: Pulls us in different directions, disrupting the normal flow of things,
and Dawson?
Dawson: Yeah?
Joey: I'm telling you. Weird things always happen during a full moon.
Dawson: You're scaring me.
*Dawson slips on the roof.*
Dawson: Oop! *he laughs*
Joey: *seriously* Very funny.
*Joey looks back up at the full moon.*


*Mitch and Tamara are walking in downtown Capeside*
Mitch: Can I see those plans one more time?
Tamara: Absolutely. Mitch, I don't mean to sound desperate, but I really
am anxious to sell this place, so if you're at all interested, I will make you
the fairest offer known to man.
Mitch: Is it that bad being here?
Tamara: Let's just say Capeside really is a bridge I should burn.
Mitch: Tell you what? Give me one more look at those plans, and I promise
you I'll make a decision.
*Cut to Jen walking and Vincent catches up with her*
Vincent: Hey Jen.
Jen: Hey. How's it going?
Vincent: Where's your evil other half?
Jen: Oh, Abby? Abby and I are in a trial separation period right now.
Vincent: Lucky you. So Jennifer...I'm desperate. You've got to help me.
What goes on in this town?
Jen: Not much.
Vincent: You know...I've been here a week now, and you're the first breath
of fresh air that's blown through and you probably think I'm flirting with
you.
Jen: And you're not?
Vincent: I am, but I thought I would acknowledge it and smooth things out a
little.
Jen: It helped....a little.
Vincent: Wait. Look, I'm not very good at this so please bear with me. I
have been at sea for the last 18 days with a bunch of ill-mannered, drunken
idiots, and I would really love to reacquaint my brain with the simple
pleasures of life.
Jen: Which are?
Vincent: Well, conversations that don't offend my mother's virtue with
4-letter words and an exotic cup of ground roast coffee. So, please, if you
have any compassion for the working man, say you'll show me the gentler
side of Capeside.
Jen: Well, I suppose it would be my civic duty.
Vincent: Tonight?
Jen: *makes a face like she can't* Ohhh. *gives in* 7:30. 22 Seafare
Drive.
Vincent: I'll be there.
*Cut to Andie walking into the video store where Pacey is watching a porno.*
Pacey: Well, if it isn't Little Miss McPhee.
Andie: I'm just here to get a video, Pacey.
Pacey: Can I help you?
Andie: Don't bother.. I can help myself. Why don't you just go back to
your....Debbie Does Dallas?
Pacey: It's, uh, Jacuzzi Floozies, actually. You ever notice how the most
interesting part of a porn movie is the title? Think about it. You got The
Sperminator, Romancing the Bone, Little Oral Annie...
Andie: I don't know why they bother being clever. I mean, they're all the
same to me. They should have the same title: Women Pacey Will Never Do.
Pacey: Ouch. You know, McPhee, we really should just bite the bullet.
Andie: Meaning?
Pacey: All this verbal sparring we're doing is getting a little dangerous so
we should just go out on a date before somebody gets hurt.
Andie: Forget it.
Pacey: Come on. You know you want to.
Andie: Well, maybe if I was asked politely.
Pacey: Okay. Andie..would you like to go on a date with me tonight?
Andie: Okay.
Pacey: *sarcastically* Well, don't sound too enthused.
Andie: I'll try to restrain myself. So where are we going?
Pacey: Uh, how about the movies? That way we don't have to talk to each
other too much, less chance of punches being thrown.
Andie: Good idea.
Pacey: Great. I'll pick you up at 7:30. You live on Windsor, right?
Andie: *panicked* Um, I'll meet you there.
Pacey: No, it's okay. It's a date. I can pick you up.
Andie: Okay, well, how about we meet at the Icehouse? I mean, neutral
ground.
Pacey: Andie, it's fine. Your house is on my way.
Andie: Well, maybe we shouldn't do this.
Pacey: Come on, Andie. Don't wuss out on me now.
Andie: *hesitant* Well, okay. Um, 7:30. See you there. Don't be late.
Pacey: *looks confused, then smiles* Cool.
*Cut to Andie outside the video store smiling.*
*Cut to Jen in a drugstore looking at make up. Abby walks in*
Abby: Hey! So you're not still mad at me, are you?
Jen: What? For calling me a desperate loser? Gee, why should I be?
Abby: I didn't mean that. I'm sorry. I always get a little wiggy around this
time of the month. *steals a lipstick* Oops. Look, let's never let a guy come
between us again. Men will come and go, but you and I are kindred spirits.
We're rebels bound together by the common need to break out of this small
town abyss.
Jen: Alright. Are you sure that you're okay with this whole guy thing?
Abby: Absolutely.
Jen: Okay. Great 'cause I've been dying to tell somebody. I've got a date
with Vincent.
Abby: You bitch.
Jen: What?
Abby: After everything I've done for you...how could you go and steal him
from me?
Jen: Are you out of your mind? He doesn't even know that you exist, Abby.
*They leave the drugstore*
Abby: You might want to stop and pick up some condoms. You're in the big
leagues now, babe. I mean, that guy probably has illegitimate kids
scattered up and down the eastern seaboard.
Jen: Shut up, Abby.
Abby: Yeah, he probably likes it kinky, oh but that's right. You're the girl
from New York City, right?
Jen: I'm warning you, back off.
Abby: Yeah, ol' Vincent probably knows an easy lay when he sees one.
*Jen turns around and bitchslaps Abby.*
Jen: Don't you ever talk to me again! Ever!
*Cut to the Leery's kitch. Gail is cooking and Joey and Dawson are doing
homework at the kitchen table. Mitch walks in*
Mitch: Hey guys.
Dawson: Hi Dad.
Joey: Hi Mr. Leery.
Mitch: What is with the Betty Crocker routine?
Gail: I'm playing ambassador to a visiting reporter from the city. Happens
every couple of months. This time, rather than going out, I thought I'd
have him over here for dinner.
Mitch: Him?
Gail: Yeah, him. Gary Somers. He's going to be our New York roamer and
affiliate.
Mitch: It's Saturday, Gail. That sounds more like a Thursday night
excursion.
Dawson: What are Thursdays?
Gail: It's work, Mitch. It's for work.
Mitch: You know, somehow the fact that he's a coworker doesn't provide me
much comfort. I wonder why.
Gail: At least I have coworkers.
Mitch: Meaning?
Gail: Meaning, I work. Therefore, I have coworkers.
Mitch: Oh, Gail. You can do better than that.
Joey: I gotta go to work.
Dawson: I'll go with you.
*Dawson and Joey exit into the hallway*
Joey: What was that all about? That Thursday night stuff again.
Dawson: Joey, my parents are scaring the hell out of me.
Joey: Don't worry about it, Dawson. It's just the full moon. It puts
everyone on edge. I gotta go. Bye.
*Joey leaves and Mitch storms down the hallway.*
Dawson: Dad, what was that all about?
Mitch: *angrily* Not now, Dawson. *He goes upstairs*
*Cut to Jen applying makeup in her mirror*
Grams: You sure you don't want to come to bible study, dear? It's the Book
of John. Tonight he baptizes the sinners.
Jen: I'll pass, Grams.
Grams: If you ignore the religious ramifications, you might find it simply
entertaining.
Jen: Nice try, Grams.
Grams: Well, I won't be late, dear.
*timelapse...knock on Jen's door. Jen opens it and it's Abby. She walks in.*
Abby: I cannot believe that you would hit me. Me! Your best friend!
Jen: Well, need I remind you that in the past two days you've called me a
bitch, a slut, and a loser.
Abby: Yeah, but I would never hit you!
Jen: You're warped. You know what? Why don't you just go home?
Abby: Why? Is the dork from the docks comin' a-callin'?
Jen: Yes, he is. See ya later.
*Cut to Gail and Gary in the Leery living room.*
Gary: The Atlanta convention? A total disaster. 600 reporters without
reservations, erased. Imagine that chaos.
Gail: Wow.
*Doorbell.*
Gail: Oh, excuse me, Gary. I'll be right back.
*Gail opens the door revealing...Tamara*
Tamara: Hi. I'm here to see Mitch.
Gail: Oh. Really?
Tamara: Yes, I'm--
*Mitch cuts her off*
Mitch: Tamara. Come in.
Tamara: Hi Mitch. I'm leaving tomorrow, so I thought you might want to
take another look at the blueprints for the warehouse while you're making
your decision. Sorry to sound so desperate.
Mitch: No. Let's take a look. Gail, you've met Tamara.
Gail: *angrily* PTA meeting.
*Cut to Icehouse where Joey is sketching a lone customer while Jack makes
oragami figures out of paper. Joey stops and counts her tips.*
Joey: $2.08...Saturday night. Where is everyone?
Jack: Relax. Enjoy the quiet.
Joey: If Mr. Bottomless Cup of Coffee would leave, I'd close the place.
Jack: You really don't like being a waitress, do you?
Joey: What gave you the first clue?
Jack: Your utter disdain for our customers.
Joey: And you find this new vocation stimulating?
Jack: Absolutely. Come on. At what other time in your life are you ever
going to be exposed to so many different walks of life, so many different
people that just randomly cross your path, each with a different story,
different set of hopes, different set of dreams...
Joey: Ways to blame you for their food being cold, there are not enough
clams in the chowder..
Jack: Why are you so angry?
Joey: It's just the full moon. It's got me freaked.
Jack: Not just tonight. All the time.
*Jack walks off and Joey ponders what he just said.*
*Cut to Jen and Vincent. Jen hands him a cup of coffee*
Jen: Here you go. Just a touch of milk.
Vincent: Thank you. Ah, it's nice being off the boat for a night.
Jen: You enjoy that? I mean, being out at sea for such long periods of
time?
Vincent: No. Saving up for law school. My uncle owns the marina over in
Bayboro and he hooked me up with the job.
Jen: You're going to be a lawyer?
Vincent: I know. You would have never guessed, would you?
Jen: No.
Vincent: No?
Jen: I'm sorry, no, I don't mean to be rude. I just..
Vincent: I know. Appearance is everything.
Jen: Unfortunate, isn't it?
Vincent: Not from where I'm sitting.
Jen: Are you flirting with me again?,br>
Vincent: I can stop.
Jen: Where would the fun be in that?
Vincent: That's a good point.
*Cut to Leery's. Tamara and Mitch are looking at the blueprints. Dawson
looks in.*
Tamara: Okay, well, with the entrance here, and this area has excellent
ventilation, I think that would be a good place for the kitchen.
Mitch: Right. How high are the ceilings back here?
Tamara: What did I say? 17? 20?
*Dawson moves and looks in at his mom, confused.*
Gary: We were trying to get...
Gail: Get a statement from him in the middle of the worst snowstorm New
England had seen in 40 years.
Gary: *laughing* And he was on the next plane out of here.
*Cut to the kitchen when Mitch walks in and finds Dawson.*
Mitch: What are you doing?
Dawson: Nothing.
Gail: *in other room* Would you like another glass of wine?
Gary: Yeah, sure.
Mitch: What is your mom up to?
Dawson: Same as you.
*Gail comes in*
Gail: Same as who?
Mitch: Oh, nothing.
Dawson: Nothing.
Gail: So Mitch, you really think that you are going to buy this condemned
building to open up a restaurant?
Mitch: Yes, I do.
Gail: Who are you fooling? It's clear what's going on here. You jumped down
my throat for having over a guest when it is obvious that your Thursday
night escapades are overflowing into the weekend.
Dawson: All right. What's going on? What are Thursday nights?
Mitch: Go to your room, Dawson.
Dawson: No. I...
Gail: Honey, now.
Mitch: I'm planning on opening a restaurant. Now, you know this.
Gail: And how are you going to buy the building?
Mitch: I got a loan, Gail.
Gail: That's good because I'm getting tired of indulging in the dreams of a
man who can hardly look me in the eye.
Mitch: Well, I am sorry that I have been such a burden to you. While
you've been in there playing with Gary or Bobby or whoever it is this
evening, I've been indulging some of my own dreams.
Gail: Oh and those dreams...they involve Dawson's english teacher?
Mitch: They involve a damn restaurant. Not everything is about sex, Gail.
At least not to me.
*Cut to Dawson laying on his bed.*
Abby: Great.
*Dawson flies up in shock discovering Abby peering out his window into Jen's
house with binoculars.*
Dawson: Oh my God! What the hell are you doing in my room?
*Cut to Pacey at Andie's. He knocks on the door. Andie's mom answers*
Andie's Mom: Yes?
Pacey: Hi. I'm here for Andie. We have a date tonight.
Andie's Mom: You must be Pacey. Come in, please.
Pacey: Thanks. She's not mad at me, is she? I just...I got kind of mixed up
between the Icehouse, movie house, your house. It's confusing really.
Andie's Mom: I'm sure she'll be along soon.
Pacey: Oh. You know, we're going to miss the movie now. She's going to
annihilate me.
Andie's Mom: I'm sure you can talk her out of it. She's very taken with
you.
Pacey: She is?
Andie's Mom: She talks about you all the time and Will, that's Andie's
father, he'll be home any minute. I'm sure he wants to give you the third
degree. And Tim! You should meet Tim! *yelling* Tim! Tim! *to Pacey* He's
got those darn headphones on.
Pacey: Who's Tim?
Andie's Mom: Andie and Jack's older brother. He goes to Columbia. He
comes home some weekends. I'll tell you what? You can stay for dinner. You
finish the table. Include Andie and yourself.
Pacey: Sure.
Andie's Mom: Tim? Tim!
*Andie's Mom goes upstairs looking for Tim*
Pacey: Okay. This just became a bizarre first date.
*Cut to the Icehouse. Jack is tapping at the lobster tank.*
Joey: Hey. How's our lone customer?
*The lights go out...then come back on.*
Joey: *looking around* Oh my God! The pump is down! Jack, if the lobsters
die, we're going to lose a fortune.
Jack: I...I didn't touch it.
Joey: We have to remove these from the tank and put them into some ice.
Can you go get that tub over there?
Jack: Hey, why don't we just throw 'em back in the ocean. Give them
another chance at life.
Joey: Yeah, if you do that, you can just jump right in with them. Hurry up!
*Andie comes into the Icehouse*
Andie: Is he here?
Jack: Who?
Andie: Pacey
Joey: I haven't seen him.
Andie: Well, I was supposed to meet with him tonight, so I went to the
movie theater and I waited til after the show started, and he never showed
up. *notices them lifting out the lobsters* What are you guys doing? *They
ignore her* Uh, so anyway. Then I remembered that we were supposed to
meet here, but now he's not here either. So that must mean he's either
totally blowing me off or...Oh my God!
Jack: What? What's the matter?
Andie: Jack, the house! He said he wanted to pick me up! What if he goes
to the house?!
Joey: Good. It's about time Pacey showed some etiquette.
Jack: Andie, look. Don't worry about it, alright? It's okay.
Andie: Are you crazy? If he shows up and she's...oh my God....
*She runs out*
Jack: Andie! Andie!!
*Cut to Jen's house at her kitchen table*
Jen: Okay. Alright.
*Vincent laughing*
Jen: My turn. My turn. Okay, uhhh most...most embarrasing sexual
encounter.
Vincent: Oh, no.
Jen: Oh, come on.
Vincent: Okay. I can tell you this because I'm a secure man.
Jen: Mm-hm.
Vincent: One night, in New Orleans, I got so drunk...couldn't see straight.
I met this woman. She was beautiful. We went back to her place and, uh,
you know, we started getting closer and closer to..
Jen: The moment?
Vincent: The moment. And she tells me...she's a he.
Jen: *laughs* Mmm.
Vincent: Yes. I swear. 100% knockout beauty, crying game drag queen.
Jen: So, what'd you do?
Vincent: Well, nothing you know. I mean, he or she or whatever was actually
really great abou tit. We stayed up all night drinking and laughing. Turned
out to be a really nice guy. I heard his whole story. Abusive father and,
um, so now, whenever I'm in New Orleans, I have a free couch. Now, your
turn.
Jen: Hmm, most embarressing sexual encounter. Well, um, I got caught
doing it on my parents' bed.
Vincent: Hmm.
Jen: With an ex.
Vincent: Yeah.
Jen: Right on my dad's 300-thread count. Did not go over well.
Vincent: Mm-hm.
Jen: And plus, it completely spoiled the moment.
Vincent: Bummer.
Jen: Yeah. My dad can be kind of harsh sometimes. I guess me and your
drag queen friend have got something in common.
*They kiss*
Vincent: I hope that's the only thing you two have in common.
*They start kissing again*
*Cut back to Dawson's room.*
Abby: Oh my God!
Dawson: Abby. Okay, Abby? One more time, you're in my room
because..why?
*Abby gets up*
Abby: Cute room, Dawson.
Dawson: I'm not asking again.
Abby: Alright. But you can't tell anyone. Jen is on a date with this older
guy, and quite frankly, I'm concerned.
Dawson: So you're spying on her?
Abby: Well of course.
Dawson: Go away, Abby.
Abby: Parents getting you down? I heard the screaming.
Dawson: I think the dead heard.
Abby: Well, don't stress. Just let them fight, and soon they'll wise up, get
a divorce, and everything will get better.
Dawson: A divorce is better?
Abby: Yeah, it's certainly a home improvement. My dad has never been
happier, my mom went out and got herself a life, and my allowance has
quadrupled. You're so tense, Dawson. *She gets back behind him* Mm, you
smell good, Dawson.
Dawson: No offense, Abby. But this isn't going to happen.
Abby: Why? Joey doesn't have to know.
Dawson: What?!
Abby: Alright. Well, the, can we just kiss in front of the window so that
Jen can see?
Dawson: Abby.
Abby: Alright, alright. Well, can you just tell Jen that we made out?
Dawson: Jen would never buy it.
Abby: Well, you can make it sound clever so she'd believe you. Just, um,
tell her that you and Joey have decided to have an open relationship and
that you and I have hooked up. Very legit.
*Abby leaves and Dawson thinks about what she said and he comes to a
realization.*
*Back downstairs. Dawson walks into the room where Tamara and Mitch are
talking.*
Tamara: Very legit.
Mitch: Well, I have to talk to my lender but..
Dawson: Hey dad. Can I talk to you for a second?
Mitch: Yeah, sure. Excuse me.
*Mitch walks out of the room and Dawson shuts the doors*
*Cut to Dawson walking into where Gail and Gary are talking.*
Gail: Yes, all the reporters prefer it.
Dawson: Mom, can I talk to you for a second? It's very important.
Gail: Uh, excuse me.
Gary: Sure.
*Gail walks out of the room and Dawson shuts the doors.*
Mitch: What is this all about, Dawson?
Gail: Yes, honey. We have guests. We're being rude.
Dawson: Are you two having an open marriage?
*Cut back to Jen's house*
Jen: Um, okay. Alright. I think that we've taken it far enough.
Vincent: What do you mean...far enough?
Jen: Well I mean, don't you think?
Vincent: Yeah, well, the blood's out of my head.
Jen: Mm, you know? I think it's kind of getting late.
Vincent: What happened? We were just getting to the good stuff. You're
not serious.
Jen: Look, I'm 16, okay? How's that going to look on your law school
application?
Vincent: You're what?!
Grams: 16 years old.
Vincent: Oh my God.
Grams: Not even God will be able to save you if you don't get your hands
off my granddaughter right this instant!
Vincent: Okay.
*Cut to Andie's house. Andie walks in.*
Pacey: Hey, you're here.
Andie: Hi. What are you doing here?
Pacey: Listen, I'm sorry. I kind of got confused where I was supposed to
pick you up. But don't worry. Your mom's being real cool about it.
Andie: Okay, good. Let's just go.
Pacey: Actually, I kind of told your mom that we'd stay for dinner.
Andie: Okay, well, w-we'll just sneak out. They'll never miss us.
Pacey: Um, don't you think we should tell her first? She said she'd be right
down.
Andie: Look, you have no right to be here, okay? You were not invited. My
family is none of your business. And what's with my mother? What did you
say to her?
Pacey: Slow down a bit. What's the problem here?
Andie: What did she say to you?
Pacey: Nothing. Okay? She just invited me into this normal Rockweel
painting, better known aw your home, and politely invited me to dinner. It
seems like unlike her spoiled, rich society girl of a daughter, I'm actually
worthy in her eyes of meeting the Country Club father and the Ivy League
brother.
Andie: Okay, look, let's just go them.
Pacey: No. We're not leaving, okay? That's rude.
Andie: Please, Pacey, please.
Pacey: What? Are you so ashamed of me you don't even want me to meet
your own brother?
Andie: No. Just...not now, okay?
Pacey: Andie? Andie!
Andie: What?
Pacey: What's the problem?
Andie: Tim died. He's dead, okay!
*Cut back to the Icehouse*
Joey: Look we have about 10 minutes before these lobsters take a back
swim. I'm screwed. No, I'm dead.
Jack: Okay.
Joey: Uh...
*Jack is trying to fix it*
Jack: Alright. Okay...there. I think I got it.
*The power goes out.*
Joey: Nice going, Einstein.
Customer: Try unplugging the power source and then plugging it back in.
*Jack does it and it works.*
Joey: Thank you Mister.
Jack: Okay, that's weird.
Joey: Full moon, remember?
Jack: Yeah right.
Joey: I just wish he'd leave. I mean, how much coffee can a person
consume?
Jack: Joey, I don't think he's really here for coffee.
Joey: Well, he didn't order any food.
Jack: I think he just doesn't have any other place to go. Or, you know,
maybe he doesn't have a family or, um, you know maybe he did, but they're
gone now. We really don't know anything about him.
Joey: Maybe he lost his wife or something.
Jack: Or a child.
*Camera goes back to the table and the customer is gone*
Joey: That was weird! It's like he just..
Jack: Disappeared.
Joey: Yeah....no tip.
*Jack holds back and picks up a napkin and under it there was a $100 bill.*
Jack: Joey!
Joey: $100?! Oh my God! Jack, we're rich! *Joey hugs Jack* Oh my God.
Jack: Hey, look at this. Look what else he left.
Joey: *reading* By moonlight many years ago my true love did I know, and
by that moon I begged her wait but that night did she go. So, young lovers,
heed my words, don't squander love away. The moon is changinger ever still,
soon comes the light of day.
*Joey starts to walk away when Jack grabs her by the arm and kisses her*
*Cut back to the Leery kitchen*
Mitch: It's not what you think, Dawson.
Dawson: What I'm thinking is that you two have completely lost your minds.
When were you planning on telling me? When you had the revolving door
installed? What were you thinking?
Gail: Do you hear that, Mitch? Our son wants to know why we're having an
open marriage. You know what, sweetheart? So would I. Talk to your
father.
Mitch: Look, it's complicated, alright? Your mother and I were attempting
to heal some areas in our marriage.
Dawson: And you think an open marriage was the answer?
Mitch: Okay, I admit it was a mistake
Dawson: It doesn't take a degree in psychobabble to figure that one out,
Dad.
Gail: My thoughts exactly.
Mitch: Now, exactly where do you get off being angry? You did this, Gail, I
didn't. We wouldn't be in this position if you hadn't put us here.
Gail: I give up. I can't apoligize anymore. I've got a colleague in the other
room.
Dawson: Mom, stop! Stay here. You have to stay here, and you've got to
fix this!
Gail: No. I have to get back to work if I'm going to continue to support
your father and his pipe dreams.
Mitch: You have never supported me! Ever!
Gail: I have been supporting you for years.
Mitch: There's more than one way to support someone, Gail. You stand
behind them, and you encourage them, and you believe in them. You don't
turn your back on them and jump into somebody else's bed!
Dawson: Dad!
Gail: I'm sorry, Dawson.
Dawson: Mom!
*Gail leaves.*
Dawson: *yelling* God, dad! You can't just let it go, can you? Look, she
made a mistake alright? I know that, you know that, she knows that. She's
been trying to get you to forgive her and you won't let her off the hook!
You've got to...you've got to get beyond your own ego and just forgive her.
Make the decision alright? Commit, forgive her, and then go in there and fix
this family. Dad, you've got to fix this.
Mitch: I don't know how to fix it. I don't know what to do, and I don't
have any answers. I thought I did, but I don't. My dad...your granddad
had answers, man. To every question. He taught me so much. He taught me
how to shave...you know? He taught me...how to drive a car...save
money...build a house, even. But, you know, he never...told me what to do if
my wife cheated on me. *crying* I didn't know to ask. I didn't know...oh,
god...
*Dawson gets up and puts his hand on his father's shoulder for whatever
little comfort it holds.*
*Cut to Jen on her porch steps. Grams comes out.*
Grams: I do not know what to do with you anymore, child.
Jen: Please don't preach to me right now.
Grams: Oh, there'll be no talk of God. I'll leave him out of it. This is
between you and me. What I witnessed tonight is something I never want to
see again.
Jen: I had that situation under control, okay? You don't have to get upset
at me.
Grams: Oh! I am not upset, child. I am sick. I will NOT allow you to slide
back into your reprehensible New York behavior. Not while you're under my
care. You will not disrespect me.
Jen: Wait a minute, that's not..
Grams: You wait a minute, Jennifer. This behavior will NOT be tolerated.
You will treat me with respect and you will act like a lady. You will not
degrade yourself. Not under my roof and not in my lifetime. Have you no
respect for yourself?
*Cut to the Icehouse. Joey walks outside and finds Dawson and is suprised*
Joey: Dawson! What are you doing here?
Dawson: I had to get out of that house. Hey Jack.
Jack: Hey. Uh, Joey, why don't you, uh, why don't you take off? I'll finish
up.
Joey: Okay.
*Joey and Dawson walk away and Joey looks back at Jack*
*Cut back to Andie's house. Andie and Pacey are talking*
Andie: Columbia had just beaten Cornell. It was homecoming almost exactly a
year ago. Dad had had one too many tailgate martinis so Mom was driving.
Jack and I were fighting for Tim's attention. We were always fighting for
his attention. And, um....she didn't see the truck. Please don't say
anything to anyone, Pacey, because I don't want my mom to become the
town gossip.
Pacey: I won't say a word. Is your mother getting any help?
Andie: We've tried. She was in the hospital for a little while. Dad kind of
bailed and, um, he checks in once a week. He lives in Providence with the
business, which is going under, so he's hurting, too. So it's basically just
me. I mean, Jack helps, you know, some. But he kind of lives in this fantasy
world where if you don't think about it, then it just didn't happen. I mean,
she's not always like this. I mean, sometimes she's fine. But you just never
know, and I'm the only one who can handle her, and sometimes that just
gets really hard. *She starts crying*
Pacey: *trying to hug her* Come here. Come here.
*Andie pushes him away.*
Andie: No. Don't pity me, okay?
Pacey: Andie, come here.
Andie: No.
Pacey: Come here. *Pacey hugs Andie* It's okay. It's okay.
*Cut back to Dawson's house. Joey and Dawson are climbing up the ladder.*
Dawson: You were so right about that moon.
Joey: Yeah?
*Joey starts going through the window and Dawson stops her.*
Dawson: Hey, can we just sit outside for a couple minutes?
Joey: Are you okay? You seem a little spooked.
Dawson: I just, I don't want to go back in that house. It's like the house
of despair.
Joey: Dawson, um, I had a really weird night, too.
Dawson: You know, let's just forget about everything. All I want to do for
the rest of this godforsaken night is just stare at your face in the
moonlight because that's the only thing that matters to me.
*They kiss*
Dawson: Hey, look up in the sky. What do you see?
*Joey looks up at the sky.*
Joey: The moon?
Dawson: No, no. Look at...look at the moon. Close your eyes. Now what do
you see?
*Joey doesn't say anything.*
Dawson: It's the man.
Joey: Who?
Dawson: The man, remember?
Joey: Oh, right, right, right. The man in the moon. I get it. I get it. Oh,
but wait!
Dawson: What?
Joey: It's not a man, Dawson. It's a...woman. *They kiss* Dawson?
Dawson: What?
Joey: Look I think *she starts to tell him about Jack but sees the
depressed look on his face and stops*....you're right. It's a....it's a really
beautiful moon.
*Cut to Mitch and Gail in the living room*
Mitch: Our guests have jumped ship.
Gail: It's time, Mitch.
Mitch: I know. So..
Gail: Do you want me to..
Mitch: Mm, I'll go.
*Cut to: "Hands" by Jewel playing in the background. Cut to Dawson and
Joey on the roof staring up at the moon. Dawson starts crying and leans his
head on Joey's shoulder. Joey pulls him close. Cut to Jack reading the note
the customer left and then looking up at the moon. Cut to Pacey still hugging
Andie. Cut to Mitch laying on his bed. Cut to Gail out on the porch in her
chair, rocking back and forth. Cut to Jen on her porch steps. Cut back to
Dawson and Joey. Joey pulls Dawson closer and looks up at the moon. Cut to
a shot of the moon with fog moving over it covering it up*

The End.


Source : www.multimania.com/rossnm

Kikavu ?

Au total, 26 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

cartegold 
13.11.2016 vers 16h

bedou 
31.10.2016 vers 12h

Sonmi451 
23.10.2016 vers 22h

jcapfrance 
04.10.2016 vers 20h

Maialen 
20.09.2016 vers 22h

tutu0605 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
20 stars de séries happées par les films d'horreur !

20 stars de séries happées par les films d'horreur !
Le site allociné a mis en place un diaporama : 20 stars de séries happées par les films d'horreur...

Michelle Williams

Michelle Williams
Michelle Williams est en pleine promotion pour son film "Manchester by the Sea" qui sort le 14...

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés

Les couples de séries souvent séparés et réconciliés
Un classique des arcs narartifs de nos séries télé préférées, les couples à rebondissements... Le...

Appel au volontariat / Photo du mois
Chers Dawsonniens, Nous serions ravis que l'un de vous se propose pour relancer un vote de la photo...

Katie Holmes / Sortie officielle

Katie Holmes / Sortie officielle
Ce Lundi 3 Octobre, Katie Holmes a fait une apparition lors du lancement de la campagne "Quaker's...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoChat

stanary (21:46)

Merci !

Titepau04 (21:58)

Re !!! Félicitations Stanary!! Cest chouette ça!

Sonmi451 (21:59)

Pub aussi de mon côté

Sonmi451 (21:59)

y a vraiment trop de pub!

Titepau04 (22:17)

Graaaave!!!!

Sonmi451 (22:17)

Ca te casse carrément ton trip

Sonmi451 (22:17)

t'as encore une pub?

stanary (23:13)

Désolée j'etaisj'étais occupée. Merci tite ! Plus de pub alors ?

Titepau04 (23:25)

Vraiment trop!! Pas très longues mais à une fréquence!!! Au moins 6 pour 2h30

stanary (23:26)

Mais c'est bizarre ! Pour moi y a que 3 pubs normalement...

Titepau04 (23:27)

Bah d'habitude elles sont un peu plus longues mais moins fréquentes

Titepau04 (23:27)

Même entre les 2 épisodes yen avait une

Titepau04 (23:27)

Je pense qu'il y a eu 5 pubs en fait, 2 par épisode et une entre les deux

stanary (23:28)

Et c'est sur TF1 ?

Titepau04 (23:29)

Oui

stanary (23:29)

Ah bah alors ils ont tout changé

Titepau04 (23:30)

Je pense qu'ils ont fait parce que les épisodes étaient plus longs

Titepau04 (23:30)

65 min par épisode

stanary (23:33)

Ah oui la je comprends mieux. J'avais jamais vu ça à la télé c'est pour ça

Titepau04 (23:34)

C'est désagréable

stanary (23:37)

Au pire regarde si une autre chaine diffuse la série

Titepau04 (23:38)

Je crois pas qu'il y en ait d'autre ... c'était les derniers de la saison

stanary (23:42)

Et c'est déjà fini ?

Titepau04 (23:42)

Oui ça y est

Titepau04 (23:42)

Yen a que 8

stanary (23:44)

8 épisodes ? ah mais c'est meilleur alors !

Titepau04 (23:56)

Nooonnnnn c'est trop court!!!

stanary (00:17)

Ah ça, ça dépend quand même des séries. Bon moi je vais me coucher. Bonne nuit !

Titepau04 (10:33)

Bonjour tout le monde!!!

serieserie (11:14)

Hello la citadelle!

chrismaz66 (19:26)

J'y go Mamy et toujours chez Dr House le sondage Bad Boys, votez pour votre chouchou inter-séries, et quelques clics pour Torchwood qui en a bien besoin, merci

Phoebus (00:03)

Bonjour, nouveau sondage sur le quartier de Person Of Interest.

arween (09:26)

Bonjour ! Nous n'avons que peu de participants à l'animation The Night Shift... Elle est pourtant ouverte à tous ! Allez ne soyez pas timide et venez nous rendre visite

SeySey (12:55)

Bonjour! Nouveau sondage spécial fête de Noel sur le quartier Under The Dome! Venez nombreux!

liliju (15:55)

Un sondage spécial Noël vous attend sur le quartier des zombies (The Walking Dead). Ils ont besoin de vous. Merci de votre temps

Titepau04 (17:06)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

chrismaz66 (17:39)

'Soir, venez départagez nos ex-aequo au sondage House, et Torchwood va bientôt fêter ses 10 ans : animations signées Choup! Un petit coucou serait sympa Merci

serieserie (09:44)

Tout dernier jour pour vous inscrire à la soirée HypnoGame ARROW de samedi soir!! Allez si vous aimez un minimum la série et que vous avez envie de passer une bonne soirée avec nous, venez vous inscrire à l'accueil, n'aillez pas peur!!!!

SeySey (14:50)

Bonjour! Nouveaux design & sondage sur le quartier Under The Dome! Venez donner votre avis

oOragnarOo (15:10)

bonjour, venez voter à la photo du mois sur SONS OF ANARCHY et VIKINGS merci d'avance

Merane (16:41)

Bonjour, le sondage sur l'épisode 6.04, Relics, de Teen Wolf, vient d'arriver . N'hésitez pas à voter et à partager votre avis, merci .

Sonmi451 (22:10)

La bannière de noel d'urgences attendent vos votes dans préférence, merci.

Titepau04 (22:17)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Et profitez-en pour voter sur le sondage ncisla!!!!

Titepau04 (22:18)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

arween (08:32)

Bonjour à tous ! Venez nous rendre visite sur The Night Shift pour participer à notre grande animation (ouverte à tous), commenter le joli calendrier réalisé par serie² et voter au sondage ! Merci

arween (08:33)

Dollhouse vous attends pour voter au sondage et commenter le calendrier fait par Xana. Merci pour vos visites

mnoandco (09:17)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

serieserie (09:29)

Heyyy! Lucifer vous attend pour son animation 'Le diable s'habille en Prada'!!

liliju (10:16)

Ca vous dit une ptite interview collective pour Noël sur le quartier Supernatural? je vous attend sur le topic spécial interview. Et n'oublier pas le calendrier de l'avent sur le quizz. Merci à tous. On ne peut rien faire sans vous

Titepau04 (10:32)

Bonjour !!!! Venez vous inscrire aux concours de Noël dans les quartiers de ncis Los Angeles et s club 7!!!
Et n'hésitez pas à commenter les calendriers au passage!!
Profitez-en aussi pour voter sur le sondage ncisla!!!! et pas besoin de connaître la série!

Titepau04 (10:33)

Calendrier de Noël pour les jolies sorcières de Charmed!!!

serieserie (12:22)

On oublie pas de venir voter pour le concours #OneChicagoOS sur Chicago PD

angie5 (12:35)

Bonjour, nouveau design pour le quartier de sous le soleil, vous pouvez commenter sur le forum dédié et n'hésitez pas à commenter les épisodes d'une famille formidable saison 13 diffusé depuis lundi !! et si vous voulez donner un coup de main, envoyez-moi un mp. merci. bonne journée. Bonne visite!!

mnoandco (14:44)

Hello, le quartier Blacklist vous propose de venir voter pour ses HypnoAwards. Venez découvrir chaque jour une nouvelle catégorie! Vous avez oublié ! Pas de soucis ! Vous pouvez voter pour les catégories précédemment proposées et ce pendant les 15 jours que dure l'animation !

mnoandco (14:45)

Le quartier Blacklist, en plus de l'animation HypnoAwards, vous propose de jolis calendriers pour ce mois de décembre. N'hésitez pas à venir voter, commenter vos choix, donnez votre avis sur ces créations!

mamynicky (15:01)

'Jour les 'tits loups Le quartier Empire voudrait connaître vos goûts en matière de chants de Noel.

chrismaz66 (16:40)

Mamy je déteste les chants de noël, ça m'file le cafard ! Mais bon je vais voter parce que c'est toi

chrismaz66 (16:42)

Choup nous a concocté des animations spécial 10 ans de ouf pour Torchwood, venez jouer, pas besoin de connaître la série! Apportez juste vos yeux et votre cerveau

Phoebus (18:20)

Bonjour, Photo de l'épisode et Review de l'épisode 8x06 (celui du 2 décembre) sur le quartier The Vampire Diaries.

Sonmi451 (21:27)

Merci voter dans préférence.

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play

Dawson's Creek

Suis-nous !

Important : HypnoSeries ne propose aucune vidéo d'épisode sous forme de téléchargement ou de streaming